FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

V

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
W
X
Y
Z

v

nm vingt-deuxième lettre de l’alphabet ; se prononce, en wallon, « f » devant un e muet ; exemple tauve se prononce /tof/

 

C60

va

du verbe aler, va pour cent euros, d’ acôrd po cint-z-eûros;(expr.) à la va comme je te pousse, come li vint lî boute

 

C60

vacance

nf sg (état d’un poste vacant) il attend la vacance du poste, i ratind qui l’ place fuche libe ; nf pl (vacances scolaires) vacances ; les grandes vacances, lès grandès vacances ; les vacances de Pâques, lès vacances di Pauke ; des devoirs de vacances, dès d’vwêrs di vacances; (temps de repos accordé aux employés); (congé) condjî, vacances ; il est en vacances, il è-st-è vacances, il è-st-è condjî ; bonnes vacances, bo(u)nès vacances, bon condjî ; vivement les vacances !, rademint lès condjîs ! ; c’est un beau pays de vacances, c’ è-st-on bia payis po-z-î aler passer sès vacances; (repos) vous avez surtout besoin de vacances, vos-avoz surtout dandjî d’ vos r’pwèser

 

C60

vacancier

nm tourisse

 

C60

vacant

, ante, adj (qui n’a pas de titulaire) le poste est vacant, li place èst libe; (qui est libre) le logement est vacant, li maujone èst libe

 

C60

vacarme

nm abranle (f), arèdje (f), bardoucherîye (f), disdût, trayin ; quel vacarme !, qué disdût !, qué trayin! ; « Li bardoucherîye qu’ on-z-ètind v’nu d’ au lon, à crwêre qui l’ tchôdronerîye s’ a mètu à l’ bèsogne tote èchone audjoûrdu. » (J. Gilson)

 

C60

vaccin

nm vacsin ; on lui a fait son dernier vaccin, on lî a faît s’ daîrin vacsin

 

C60

vaccination

nf, vacsinadje (m)

 

C60

vacciner

v vacsiner ; il a été vacciné contre la diphtérie, il a stî vacsiné conte li croup’ ; (expr) èlle a stî vacsinéye avou one awîye di grafofone, elle a été vaccinée avec une aiguille de gramophone, elle parle beaucoup

 

C60

vache

nf vatche ; génisse, aumaye, djini  ; petit de la vache (veau), via ; très petit veau, aumé ; vache noire, morète ; vache tachetée, florîye vatche ; vache laitière, vatche à lacia ; une vache maigre, flantchûwe, rètassîye, scoute vatche ; vache large de poitrail, vatche qu’ a do d’vant ; vache large de hanche, vache qu’ a do drî ; vache qui aime jouer, masète ; vache stérile, monse ; vache menaçante, cougnaude ; vache taurelière, torelante, vatche qui torèle ; conduire une vache au taureau, mwinrner one vatche à twa ; vache prête à vêler, asmètante ; vache qui a un comportement bizarre, disgrapetéye vatche; une vache dont la denture est complète, one vatche qu’ a s’  bouche faîte ; une vache de maigre rendement, one tène vatche ; une vache traite à fond, one formoudûwe vatche; une vache qui n’a plus de lait, one vatche qu’ èst sètche ; étable à vaches, stauve (m), stauve dès vatches (m) ; traire les vaches, mo(u)de lès vatches ; marchand de vaches, mârtchand d’ vatches; lait de vache, lacia d’ vatche ; mener paître les vaches, mète lès vatches au tchamp, è pature; (différentes parties) museau, musia ; fanon, gorlète ; molaires, molin ; nuque, hanète, atia (m) ; corne, cwane ; poitrine, brosse ; pis, pés ; vulve, nature ; matrice, moron (m) ; bout touffu de la queue, chovîye (f), plumèt (m); frapper des pattes, piter; s’écorner, si scwârner ; donner un coup de corne, suker ; donner des coups de queue,  queuwyî; ruminer, reûmyî ; vêler, fé s’via, vêler; (cri) beûladje, gueûladje ; li vatche gueûle, ou bin èle beûle ; (expr) au boutchî, totes lès vatches sont boûs, au taneû, tos lès boûs sont vatches, pour le boucher, toutes les vaches sont des bœufs, pour le tanneur, tous les bœufs sont des vaches ; i prind todi boû po vatche, il prend toujours bœuf pour vache, il comprend toujours de travers ; nos crèchans come lès queuwes di vatche, après têre (iron), nous croissons comme les queues de vache, vers la terre, nous vieillissons ; quand c’ èst bon, on-z-in.me ostant vatche qui via, quand c’est bon, on préfère vache que veau, … une grosse quantité à une petite ; quand lès vatches è vont aus tchamps, c’ èst l’ pus bèle qui rote pa-d’vant, quand les vaches reviennent de la pâture, c’est toujours la plus belle qui marche par devant, il faut mettre le meilleur à l’honneur ; quand on vint d’ au lon, lès vatches ont todi dès gros pés, quand on vient de loin, les vaches ont toujours de gros pis, à beau mentir qui vient de loin ; lès vatches d’ au lon donenut todi brâmint do lacia, les vaches qui sont loin donnent toujours beaucoup de lait, id. ; on n’ cause jamaîs d’ one florîye vatche s’ èle n’ a pont d’ tatches, on ne parle jamais d’une vache fleurie si elle n’a des taches sur la robe, il n’y a pas de fumée sans feu ; ostant mode one vatche dins one passète, autant traire une vache dans une passoire, c’est inutile d’insister ; s’ i vos promèt one vatche, couroz rademint qwêre li loyin ! (iron), s’il vous promet une vache, courez vite chercher le lien ! (pour l’emmener de suite) ; vos n’ l’ aurîz nin co po one bleuwe vatche, vous ne l’auriez pas encore pour une vache bleue; (personne méchante) chamau (m), rosse ; ne soyez pas vache !, ni fuchîz nin rosse !

 

C60

vache

[nf] vatche

 

G100

vachement

adv drole(di)mint, fameûsemint ; c’est vachement difficile, c’ èst droledimint malauji; c’est vachement cher, c’ èst fameûsemint tchêr

 

C60

vacher

, ère n boutî, bovî  vatchî (f bouterèsse vatcherèsse, fèye di cinse) ; bâton de vacher, pèrlin d’ boutî

 

C60

vacherie

nf (étable à vaches) stauve (m);(méchanceté) lostrîye

 

C60

vachette

nf pitite vatche

 

C60

vacillant

, ante adj (qui vacille) il avait les genoux vacillants, il aveûve sès gngnos qui tron.nint ; il était vacillant, i n’ tineûve nin su sès djambes ; (qui scintille) une lumière vacillante, one blawetinante lumiére; (qui est indécis) il est vacillant, i n’ sét nin ç’ qu’ i vout

 

C60

vaciller

v (en équilibre instable) bèrlondjî, bloncî, awè l’  dôrnis’ ; action de tituber, bèrlondjadje, blonçadje ; ils titubent, is bèrlondjenut, is bloncenut ; (expr) blond come one sôléye vaciller comme un ivrogne; (scintiller faiblement) blaweter,  blawetiner ; la bougie vacille, li tchandèle blawetéye ; (être incertain) il vacille, i n’ èst nin sûr di li

 

C60

vadrouille

(en) loc il est toujours en vadrouille, il èst todi su tchamps su vôyes ; (expr) on n’ vèt qu’ li èt lès tchins su lès vôyes, on ne voit que lui et les chiens sur les routes, il est toujours en vadrouille

 

C60

vadrouiller

v bèrôler, tchineter ; ils sont toujours en vadrouille, is bèrôlenut tofêr, is tchinetéyenut tofêr

 

C60

vadrouilleur

, euse, adj et n bèrôleûs (-e)

 

C60

va-et-vient

[nm] (e-c) convôye [nf], (o) convoye [nf]

 

G100

va-et-vient

nm (passage) convôye (f) ; c’est un va-et- vient continuel, toute la journée, ci n’ èst qu’ one convôye tote li djoûrnéye

 

C60

vagabond

, onde n bèrôleû (-se), brakenaud (-e), crève-fwim, rôleû (-se), tch(i)minau (m) ; (expr) ièsse harnachî come on brakenaud, être dépenaillé comme un vagabond ; agayolé come on rôleû, affublé comme un vagabond

 

C60

vagabond, e

[n] (c) rôleû, se, (o) roûleû, se, (e) rôbaleû, se, baligand, e, (o) albran

 

G100

vagabondage

nm rôladje

 

C60

vagabonder

v bèrôler, rôler, trin ner ; où as-tu encore été vagabonder ?, èwoù avoz co stî trin ner ?

 

C60

vagir

v cwinkyî ; l’enfant vagissait, l’ èfant cwinkieûve

 

C60

vague

[nf] (e-c) wague, (o) vague

 

G100

vague

adj terrain vague, trîs (nm pl) ; (indéterminé) il est resté vague, i n’ a nin dit qwè au jusse ; je n’en ai qu’une vague idée, dj’ ènn’ a qu’ one pitite idéye

 

C60

vague

nf wague ; des vagues de cinq mètres, dès wagues di cink mètes hôt

 

C60

vague

nm j’ai horreur du vague, dji vè èvi tot ç’ qui n’ èst nin clér ; (loc) le vague à l’âme, li diloûjance (f)

 

C60

vaguement

adv il m’en a parlé vaguement, i m’ ènn’ a causé one miète, i m’ ènn’ a causé insi sins m’ è dîre di pus

 

C60

vaillance

nf coradje (m)

 

C60

vaillant

, ante adj (brave) coradjeûs (-e), vayant (-e), vayaule ; « Èt m’ sintant l’ keûr vayaule, dj’ a stî r’ toûrnè l’ vèrgna. » (G. Smal) ; (vigoureux) stokassse ; (loc) n’avoir pas un sou vaillant, ni nin awè one fayéye mastoke

 

C60

vaillant, e

[adj] (c) coradjeûs, e, (e) corèdjeûs, e, (o) couradjeûs, e

 

G100

vain

[loc] en  _ : (c) po rin, (o) pou rén, (e) à l’ vûde, à målvå

 

G100

vain

, vaine adj ce sont de vaines paroles, c’ èst dès mots qui n’ volenut rin dîre ; ce ne sont pas de vaines paroles, c’ èst po d’ bon qu’ djè l’ di, qu’ i vos l’ dit ; c’est faire de vains efforts, c’ èst dès-èfôrts qui n’ sièvenut à rin, ostant taper dès cayaus è l’ aîwe (, autant jeter des cailloux dans l’eau), ostant mode one vatche dins one passète (, autant traire une vache dans une passoire), ostant p’chî dins one banse (, autant pisser dans une manne), ostant p’chî è Moûse (, autant pisser dans la Meuse) ; il est vain de vouloir y aller, ça n’ sièt à rin d’ î v’lu aller ; (expr) ça n’ sièt à rin d’ v’lu r’ niètî one colêre timps d’ l’ oradje , cela ne sert à rien de nettoyer une gouttière pendant l’orage ; èst-ce qui t’ tignereûve bin on diâle qui n’ a pont di tch’vias ?, peux-tu prendre par les cheveux un diable qui n’en a pas ? ; (loc) en vain, po rin, bèrnike , (interjections 🙂 broke !, brosse !, tutûte ! ; j’ai réclamé une augmentation mais en vain, dj’ a d’mandé d’ ièsse raussî, mins broke !, …bèrnike !, … brosse !, … tutûte !

 

C60

vaincre

[v] gangnî, bate, vinke

 

G100

vaincre

v (battre) bate ; pour les vaincre, il faudra des armes, po lès bate, i nos faurè dès-ârmes ; ils ont été vaincus, il ont stî batus ; (dominer) maîstri ; il faut vaincre ses mauvais penchants, i s’ faut maîstri

 

C60

vaincu

, ue adj il s’avoue vaincu, i r’conèt qu’ il a pièrdu ; il a été vaincu, il a stî batu ; n pièrdant (-e)

 

C60

vainqueur

nm gangnant ; on a remis le prix au vainqueur, on-z-a r’ mètu l’ pris au cia qu’ aveûve gangnî

 

C60

vairon

nm (poisson) djote di procureû (f), gravî, grèvî, mougne-viêrs

 

C60

vaisseau

nm (sanguin) win.ne (f) ; (navire) batia

 

C60

vaisselier

nm bûrî, drèsswè ; planches intérieures du vaisselier, halî, taîlî

 

C60

vaisselle

[nf] (o-c) bidons [nm-pl], (c) cayèts [nm-pl], bagadje, (e) hièles [nf-pl], (s) chèles

faire la _ : fé lès bidons, …

 

G100

vaisselle

nf (ensemble des récipients de cuisine) agayons (m pl), bidons (m pl), mwin.nadje (m) ; casser la vaisselle, spiyî l’ mwin.nadje ; remettre la vaisselle dans l’armoire, rimète lès bidons dins l’ ârmwêre ; (ensemble d’ustensiles de table à laver) bagadje ; faire la vaisselle, fè lès chèles, fé l’ bagadje ; venez faire la vaisselle avec moi, vinoz fé l’ bagadje avou mi ; essuie de vaisselle, drap d’ bagadje ; lavette pour faire la vaisselle, lâvète, manète

 

C60

val

nm (vallée) la rue du val, li reuwe à l’ vau ; (loc) par monts et par vaux, tot tchamps-payis

 

C60

valable

adj (qui remplit les conditions pour être accepté) bon (-e) ; le billet est encore valable, li biyèt èst co bon ; cela n’est plus valable, ça n’ vaut pus rin ; c’est un ouvrier valable, c’ è-st-on-ovrî qui n’ travaye nin mau ; c’est le seul outil encore valable, c’ èst l’ seûle ostèye qui vaut co one saqwè

 

C60

Valentin

npr Valentin (diminutif, Lentin) ; Valentin, c’ èst l’ patron dès galants, on l’ prîye ossi po lès rumatisses (A. Laloux)

 

C60

Valentine

npr Valentine (diminutif, Tine)

 

C60

valériane

nf ièbe di tchèt, moudéyes (pl)

 

C60

Valérie

npr Valèrîye

 

C60

Valéry

npr Valèri

 

C60

valet

nm (cartes à jouer) pwarteû d’ sope, valèt ; valet de pique, valèt d’ pike ; valet gardé, valèt èt gârde, valèt gârdé ; tierce au valet, tiéce au valèt ; (valet de ferme) vaurlèt ; le fermier a un nouveau valet, li cinsî a on novia vaurlèt ; (valet de meunier) tchèsse-mon.néye, tchèsse-farène ; (dispositif) valet de menuisier, valèt

 

C60

valeur

nf (prix) valichance, valeûr ; la valeur d’un manteau, li valeûr d’ on paletot ; je n’en connais pas la valeur, dji n’ è conè nin l’ valichance, dji n’ sé nin ç’ qui ça pout valu ; cela a diminué de valeur, ça n’ vaut pus ostant ; c’est sans valeur, ça n’ vaut rin ; c’est un objet de grande valeur, c’ è-st-one saqwè (d’ râre) ; (loc) mettre ne valeur, riparète ; elle mettait toujours bien en valeur les vêtements quelle portait, èle riparèteûve todi bin tot ç’ qu’ èlle aveûve sur lèye ; le meuble est mis en valeur à cette place-là, li meûbe faît mia à ç’ place-là ; si vous surlignez les mots, ils seront mis en valeur, si vos potchîz lès mots, is r’ssôrtiront ; avoir une grande valeur, coster tchêr, ni nin ièsse di paye ; (mérite) c’est une personne de valeur, c’ è-st-one saquî ; (expr) la valeur n’attend pas le nombre des années, on vint au monde vayant, on nè l’ divint nin ; on n’ è saureûve fé ni fiêr ni clau, (avec cela) on ne saurait faire ni du fer ni des clous, c’est sans valeur ; (quantité approximative) ajoutez la valeur d’un demi litre de lait, rimètoz-î aviès one pinte di lacia ; (argent) des valeurs mobilières, dès valeûrs, dès rintes

 

C60

valeureux

, euse adj coradjeûs (-e), vayant (-e)

 

C60

valide

 adj (en bonne santé) bin pwârtant (-e), di stok, vayauve ; c’est un homme valide, c’ è-st-on-ome bin pwârtant ; (valable) votre passeport n’est plus valide, vosse passepôrt n’ èst pus bon

 

C60

valise

nf, valîse (,valîje) ; porter ses valises, pwârter sès valîses ; valise en osier, bodèt (m) ; (expr) one valise come on mârtchand d’ lunètes , une valise comme un marchand de lunettes, … bien remplie

 

C60

vallée

nf fonds (m pl), valéye ; ils habitent dans la vallée, is d’mèrenut dins lès fonds ; le brouillard couvrait toute la vallée, li brouliârd rascouvieûve li valéye ; le long de la vallée de la Meuse, tot l’ long do rivadje di Moûse

 

C60

vallonné

, ée adj avou dès bosses èt dès fosses ; c’est une région très vallonnée, c’ è-st-on payis à bosses èt à fosses

 

C60

valoir

[v] (o) vali, valwêr, (c) valu, (e) valeûr

 

G100

valoir

v (avoir telle valeur) valu ; je vaux, dji vau ; il vaut, i vaut ; nous valons, nos valans ; vous valez, vos valoz ; ils valent, is  valenut ; il valait, i valeûve ; il vaudra, i vaurè ; il vaudrait, i vaureûve ; qu’il vaille, qu’ i vale ; qu’il valût, qu’ i valiche ; ça vaut 100 euros mais je vous le laisse pour 90, ça vaut 100 eûros mins dji vos l’ laî po 90 ; cela ne vaut pas cher, ça n’ vaut nin bran.mint, ça n vaut nin grand tchôse, ça n’ vaut wêre ; faire valoir, fé valu, diner dè l’ valeûr, … dè l’ valichance ; faire valoir ses droits, fé valu ses drwèts ; se faire valoir, si fé valu ; elle a le tour pour se faire valoir, èlle a l’ toû  po s’ fé valu ; (expr) ça n’ vaut nin li d’mèradje è dandjî , cela ne vaut pas la peine de s’en priver ; ça n’ vaut nin one tchitche, cela ne vaut pas un quartier de pomme séché au four, cela ne vaut pas un clou ; di l’ aîwe, ça n’ vaut d’djà rin dins lès solés, de l’eau ce n’est déjà pas bon pour les souliers (dit-on à qui propose un verre d’eau) ; i n’ vaut nin l’ cwade po l’ pinde , il ne vaut pas la corde pour le pendre, il ne vaut rien ; i n’ vaut nin one atatche, il ne vaut pas une épingle ; is n’ valenut nin d’djà d’ l’ ansène di tchin, ils ne valent même pas du fumier de chien ; dji n’ vau pus one mastoke, je ne vaux plus un sou, je suis sans ressource morale ou physique ; dji n’ vau rin du tout, je ne vaux rien du tout, je suis absolument sans force ; i n’ faut nin pèter pus hôt qui s’ cu, il ne faut pas péter plus haut que son derrière, il ne faut pas chercher à paraître plus qu’on ne vaut ; li mèyeû n’ vaut rin, le meilleur ne vaut rien, ils sont tous mauvais ; on s’ vaut bin qu’ on n’ si convint nin, on peut avoir la même valeur sans pour autant se convenir ; vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs su l’ aye, il vaut mieux (avoir) un oiseau dans la main que deux sur la haie, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ; (loc) pôreûve valu ! , pourrait valoir, ah ! si c’était vrai !, si cela pouvait arriver ! ; rien qui vaille, rin d’ râre ; vaille que vaille, insi insa ; valoir la peine, valu lès pwin nes ; cela ne vaut pas la peine, ça n’ vaut nin lès pwin nes ; cela ne vaut pas le coup, ça n’ è vaut nin lès pwin.nes ; (être équivalent) valu ; je le vaux bien, djè l’ vau bin ; un service en vaut un autre, on sêrvice è vaut on-ôte ; personne ne peut les valoir, i gn-a pont po lès valu ; (être nuisible) cela ne lui vaut rien, ça n’ lî vaut rin ; valoir mieux, valu mia ; il vaut mieux qu’il n’y aille pas, i vaut mia qu’ i n’ î  vaye nin ; cela vaut mieux que de la pluie, i vaut mia ça qu’ dè l’ plouve ; il vaut mieux ne pas s’y frotter, i vaut mia n’ s’ î nin froter ; (expr) vaut mia bèle panse qui bèle mantche, mieux vaut belle panse que belle manche, ventre garni vaut mieux que bel habit ; vaut mia ça qu’ one djambe câsséye èt lès bokèts pièrdus, mieux vaut cela qu’une jambe cassée et les morceaux perdus ; vaut mia ièsse bin avou li qui d’ l’ awè à spales , mieux vaut être bien avec lui que de l’avoir sur les épaules, … est redoutable ; vaut mia ièsse sô qu’ sot, on-z-èst pus rade rifaît (iron), mieux vaut être saoul que sot, on est plus vite guéri ; vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs su l’ aye, il vaut mieux un oiseau dans sa main que deux sur la haie, un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ; vaut mia rîre qui braîre, li chinéye est pus bèle, mieux vaut rire que pleurer, la grimace est plus belle ; (se) si valu ; ils se valent bien, is s’ valenut bin ; (expr) on s’ vaut bin qu’ on n’ si convint nin, on s’ vaut bin sins s’ convenu, on peut être de même valeur, de même rang et ne pas s’entendre

 

C60

valoriser

v valoriser un terrain, diner dè l’ valichance à on tèrin

 

C60

valse

 nf valse

 

C60

valser

v valser ; action, valsadje (m)

 

C60

valseur

, euse n valseû (-se)

 

C60

vampire

nm vampîre

 

C60

van

nm (panier pour vanner) van ; passer au van, vaner

 

C60

vandale

nm warache ; ah, les vandales !, â ! lès waraches !

 

C60

vandalisme

nm c’est par pur vandalisme que cela a été détruit, ci n’ èst qu’  po l’ plaîji d’ distrûre qu’ il ont faît ça

 

C60

vanille

nf vanile ; bâton de vanille, baston d’ vanile

 

C60

vanillé

, ée adj à l’ vanile, avou dè l’ vanile

 

C60

vanité

nf grandiveûseté ; il n’y a en lui que vanité, i n’ a qu’ dè l’ grandiveûseté ; pour ménager sa vanité, po qu’ i n’ si sinte nin rabachî ; il a fait cela par vanité, il a faît ça po s’ fé valu ; il n’a pas à tirer vanité de cela, i n’ a nin à s’ vanter d’ ça ; je le dis sans vanité, djè l’ di sins m’ vanter

 

C60

vaniteux

, euse adj fieû d’ rinkinkins (f fieûse di rinkinkins), grandiveûs (-e), rinflé (-ye), spotche-broû ; (expr) i s’ crwèt li rwè dès vias èt i n’ èst nin co l’ cia dès pourcias, il se croit le roi des veaux et il n’est même pas celui des porcs

 

C60

vanne

nf pale ; la vanne de l’étang, li pale do vèvî ; vantail de vanne, vinta (m)

 

C60

vanneau

nm kîwit’, pâpe-tchin

 

C60

vanner

[v] vaner

 

G100

vanner

v (secouer dans un van) vaner ; vanner du froment, vaner do frumint ; action de vanner, vanadje (m) ; (éreinter) fornauji ; ils nous ont vannés, is nos-ont fornauji ; il est vanné, elle est vannée, il èst crèvé nauji, èlle èst crèvéye naujîye)

 

C60

vannerie

nf vanerîye ; travail de vannerie, banseladje

 

C60

vanneur

, euse n et adj vaneû (-se)

 

C60

vannier

[nm] banselî, (o) mandèrlî

 

G100

vannier

nm banselî

 

C60

vantail

nm batant ; le vantail de la fenêtre est resté ouvert toute la nuit, li batant dè l’ finièsse a d’mèré douviè tote li nût ; (pour les portes pourvues d’un petit vantail supplémentaire, découpé dans le grand) petit vantail, uchelèt (m) ; grand vantail, pèrnia ; vantail de vanne, vinta ; vantail arrière de chariot, de tombereau, tape-cu

 

C60

vantard

, arde n vantârd  c’est un vantard, i s’ vante aujîyemint ; c’est une vantarde, èle in.me bin di s’ vanter ; elle n’est pas vantarde, èle n’ èst nin po s’ vanter ; (expr) c’ ènn’ èst co onk po-z-abate dès staurés (iron), en voilà encore un qui ne saurait faire tomber que des gens qui sont déjà par terre, c’est un vantard ; dès vantârds, gn-aveûve d’djà d’vant l’ guêre (iron), des vantards, il y en avait déjà avant la guerre ; è s’ maujone, totes sès pouyes, c’ est dès-auwes (iron), (à l’en croire) chez lui, toutes ses poules sont des oies

 

C60

vantard, e

[adj-nm] (o-c) vantârd, arde, (e) vanteû, se, (c) tantafaîre, (e) bråcleû, se

 

G100

vantardise

nf vantârdîse, vantîse

 

C60

vanter

v vanter, fé valu ; (se) si fé valu, si palanter, si pawiner, si pirlanter, si vanter, fé d’ sès-imbaras, …d’ sès rinkinkins, … di s’ ian’ ,  … do michcadin ; action de se vanter, vantadje (m), palantadje (m), pawinadje (m), pirlantadje (m) ; se vanter à l’excès, si forvanter ; action…, forvantadje (m) ; il n’y a pas de quoi se vanter, i gn-a nin à s’ vanter ; ils n’ont pas à se vanter, is  n’ ont nin à s’ vanter ; il ne risquait pas de s’en vanter, i n’ p’leûve bin mau dè l’ dîre ; (expr) i n’ si faut nin vanter d’ one bèle djoûrnéye s’ èle n’ èst nin iute, il ne faut pas se vanter d’une belle journée si elle n’est pas finie ; on n’ gangne rin à s plinde et co mwins’ à s’ vanter, on ne gagne rien à se plaindre et encore moins à se vanter

 

C60

vanter (se)

[v] (c) si vanter, (o) s’ vanter, (e) bråcler

 

G100

va-nu-pieds

nm crève-fwin, tchiminau

 

C60

vapeur

[nf] (o-c) vapeûr, (e) wapeûr

 

G100

vapeur

nf vapeûr ; machine à vapeur, machine à vapeûr ; (loc) à toute vapeur, di tos sès pus rade ; les trains roulaient à toute vapeur, lès trins alin n di tos leûs pus rade ; des pommes de terre cuites à la vapeur, dès canadas stuvés ; train à vapeur, vapeûr (m)

 

C60

vaporisateur

nm spritchoule (f)

 

C60

vaporiser

v spritchouler

 

C60

varech

nm ôstére ; un matelas de varech, on matras d’ ôstére

 

C60

vareuse

nf casake (m)

 

C60

variable

adj c’est du temps variable, c’ èst do timps qui candje aujîyemint ; elle est d’humeur variable, avou lèye, on n’ sét jamaîs su qué pîd qu’ i faut danser ; ils sont de grandeurs variables, is sont d’ difèrin.nès grandeûs ; (expr) i faît Djan qui rît èt Djan qui braît, il fait Jean qui rit et Jean qui pleure, notre temps est variable

 

C60

variation

nf candjemint (m) ; les variations de température sont énormes dans cette région, dins ç’ payis-là, on-z-a sovint dès grands candjemints d’ timps, li timps candje fwârt d’ on djoû à l’ ôte ; à cette époque de l’année, il arrive que le temps varie quatre fois par jour, à ç’ saîson-ci, i candje co bin d’ timps quate côps pâr djoû

 

C60

varice

nf varice

 

C60

varicelle

nf plokètes volante, pokètes volantes (pl) ; avoir la varicelle , awè lès plokètes volantes

 

C60

varié

, iée adj di tos les jenres, di totes lès sôtes ; des fruits variés, dès frûts d’ totes lès sôtes, totes sûtes di frûts ; ce n’est pas très varié comme menu, on n’ candje nin sovint d’ amougnî ; ils jouent de la musique variée, is djouwenut one miète tos lès jenres di musike

 

C60

varier

vt candjî ; elle varie souvent sa tenue, èle candje sovint d’ moussemints ; vi les prix peuvent varier du simple au double d’un magasin à l’autre, d’ on botike à lote, vos pôrîz d’vu payî do simpe au dobe ; la couleur varie en fonction de la lumière, li coleûr candje d’ après l’ lumiére ; les opinions varient à ce sujet, tot l’ monde n’ èst nin d’ acôrd avou ça

 

C60

variété

nf (changement) sô(r)te, vârièté ; vous trouverez chez moi toutes les variétés de pommes de terre, vos trouveroz è m’ maujone totes lès sôtes di canadas ; pl une émission de variétés, (one èmission avou) dè l’ musike, dès tchansons ; avez-vous regardé l’émission de variété, hier à la télévision ?, avoz r’waîtî lès tchansons ayîr au nût à l’ télévision ?

 

C60

variole

[nf] (o-c) nwêrès pokètes [nf-pl], (c) nwârès pokètes, nwêrès plokètes [nf-pl], (e) neûrès pokes [nf-pl]

 

G100

variole

nf plokètes (pl) ; avoir la variole, awè lès plokètes ; (expr) awè on visadje come one chimerète , avoir le visage comme une écumoire, avoir une figure marquée par la variole ; awè on visadje come on fiêr à galètes, … comme un gaufrier, id.

 

C60

varlope

nf vârlope

 

C60

vase

nf sankes (pl) ; au bout de la prairie, il y a de la vase, au coron dè l’ pâture, gn-a dès sankes ; s’embourber dans la vase, s’ èssankyî ; action de s’embourber dans la vase, èssankiadje (m)

 

C60

vase

nm pot, vâse ; le vase est cassé, li vâse èst spiyî ; mettre des fleurs dans un vase, mète dès fleûrs dins on vâse ; (en vase clos) rèssèré (-ye) ; (expr) c’est un vase sans fond, quand gn-a pus, gn-a co ; vase de nuit, piche-pot, pot d’ tchambe

 

C60

vaseline

nf vaseline

 

C60

vaseux

, euse adj (qui est formé de vase) sankis’ (f sankisse) ; (qui se trouve dans un état de faiblesse) fayé (-ye), pèsant (-e) ; (expr) dj’ in me ostant qu’ on m’ lome Zidôre, cela m’est parfaitement égal qu’on m’appelle Isidore (tellement je suis vaseux)

 

C60

vasistas

nm bawète (f)

 

C60

vasque

nf batch (m) ; une vasque de fleurs, on batch di fleûrs

 

C60

vaste

adj grand (-e), laudje ; c’est un vaste état, c’ è-st-on grand payis ; (expr) va dîre ça à on tch’vau d’ bwès, i t’ piterè, va dire cela à un cheval de bois, il ruera, c’est de la vaste blague

 

C60

vat

Dieu) loc qui ça vaye come ça vouye, … come ça vout, arive ci qui plante

 

C60

va-tout

nm jouer son va-tout, djouwer ‘s daîrène caute

 

C60

Vaucelles

npr Vaucèle

 

C60

vaudeville

nm (théâtre) comèdîye ; un magnifique vaudeville, one bèle comèdîye ; (fig) paskéye (f) ; quel vaudeville !, qué paskéye !

 

C60

vau-l’eau

(à) loc à rin, à cu d’ pouyon, à l’ gueûye di rin ne ; aller à vau-l’eau, toûrner à rin, toûrner à cu d’ pouyon ; « C’ èst seûlemint zèls qu’ ènn’ alin.n à l’ gueûye di rin ne ; su leûs quate èfants, is n’ avin.n waurdè qu’ on p’ tit valèt.  Èt l’ an passé, il a moru dè l’ minéye. » (A. Laloux)

 

C60

vaurien

, enne n (voyou) vaurin (-e), garot (m), losse (m), sins-gougne,

 

C60

vaurien, ne

[n] (c) vaurin, e, (o) vaurén, ène, (e) rin-n’-våt

 

G100

vautour

nm vautoûr

 

C60

vautrer

(se) v (se coucher, s’étendre en se roulant) si cotrouyî, si tripouyî, si watrouyî ; action de se vautrer, cotrouyadje, tripouyadje, watrouyadje ; « lès guèrnouyes qui s’ cotrouyin.n dins lès broûs » (E. Gilliard) ; (s’avachir) si staurer ; vautré dans le fauteuil, stauré dins l’ fautèl ; se vautrer dans la poussière, si vaner

 

C60

vautrer (se)

[v] (c) si cotrouyî, (o) s’ (cou)trouyî, (c) si tripouyî, (e) si k’trågngner, si k’hoûtri

 

G100

veau

[nm] (o-c) via, (e) vê

 

G100

veau

nm (petit de la vache) via ; très jeune veau, aumé ; une muselière de veau, on musia d’ via ; (expr) audjoûrdu on via, dimwin one aumaye, aujourd’hui un veau, demain une génisse, on veut toujours avoir davantage ; braire come on via, pleurer comme un veau, … à chaudes larmes ; gn-a nin dandjî d’ lî mète li dwèt come au via, il n’est pas nécessaire de lui présenter le doigt comme on fait au veau pour lui donner envie de boire, c’est un ivrogne ; ièsse rilètchî come on via qu’ a deûs méres, être léché comme un veau qui a deux mères, être bien habillé (ou, suivant les régions) être dorloté ; i n’ faut nin aprèster l’  loyin d’vant d’ awè l’ via, il ne faut pas apprêter le lien avant d’avoir le veau, chaque chose en son temps ; i s’ crwèt li rwè dès vias, i n’ èst nin co l’ ci dès pourcias, il se croit le roi des veaux, il n’est même pas celui des porcs ; on parèy à li, il è faut sèt’ po tchèssî on via foû do stauve, un pareil à lui, il en faut sept pour faire sortir un veau d’une étable, il est peu doué ; li cia qu’ èst via, c’ èst por on-an, li cia qu’ èst bièsse, c’ èst po todi , celui qui est veau l’est pour un an, celui qui est bête le restera toujours ; phrase à répéter plusieurs fois de suite, qué bia blanc via, quéne bèle blanke pia qu’ il a, ç’ bia blanc via-là ; (viande) via ; du jarret de veau, do djèrèt d’ via ; (expr) c’ è-st-on via qu’ a faît sès Paukes, c’est un veau qui a fait sa communion, cette viande de veau est dure ; quand ça èst bon, on-z-in me ostant vatche qui via, quand c’est bon, on préfère vache que veau, … une plus grosse quantité

 

C60

vécu

, ue adj c’est une histoire vécue, c’ è-st-one saqwè qu’  s’ a passé

 

C60

vedette

nf (personnage renommé) vèdète ; c’est devenu une vedette, c’ èst divenu one vèdète ; c’est une vedette de cinéma, c’ è-st-on-acteûr di cinéma ; (loc) se mettre en vedette , si fé valu

 

C60

Vedrin

npr Vèdrin

 

C60

végétal

nm ièrbéye (f), plante (f) ; ce sont des huiles végétales, c’ èst dès-ôles qui provègnenut d’ plantes

 

C60

végétalien

, enne adj une alimentation végétalienne, dès ièrbéyes (nf pl) ; n mougneû (-se) d’ ièrbéye (iron) ; c’est un végétarien, c’ è-st-on mougneû d’ ièrbéyes

 

C60

végétarien

, enne adj un dîner végétarien, on din ner sins tchau, on din ner qui gn-a pont d’ tchau ; n qui n’ mougne pont d’ tchau ; c’est un végétarien, i n’ mougne jamaîs pont d’ tchau

 

C60

végétation

nf vèjètâcion ; dans cet endroit, il y a peu de végétation, véla, i gn-a quausu rin qui crét ; toute la végétation y pousse, tot î crét bin ; (adénoïdes) on l’a opéré des végétations, on l’ a opèré dès amidales èt dès polipes

 

C60, G0

végéter

v (languir) croufyî ; cela fait vingt ans qu’il végète dans ce coin perdu, ça faît vint’ ans qu’ i croufîye dins ç’ trau-là

 

C60

véhicule

nm vè.icule (auto, camion, …)  ; ils ont acheté un petit véhicule, il ont acheté one pitite auto ; il conduit un véhicule de l’armée, i mwin ne on vè.icule (on camion, one djip, on tank, …) di l’ ârméye

 

C60, G0

véhiculer

v (transporter avec un véhicule) mwinrner ; il l’ont véhiculé jusqu’à Charleroi, is l’ ont mwinrné jusqu’ à Châlèrwè

 

C60

veille

[nf] djoû di d’vant

 

G100

veille

nf (action de veiller) wiyadje (m) ; toutes ces veilles l’ont fatigué, tos cès wiyadjes-là l’ ont scrandi ; (moment sans sommeil) chîje ; il a passé toutes ses veilles à étudier, il a passé totes sès chîjes à studyî ; (jour qui en précède un autre) djoû di d’vant (m) ; la veille de Noël, li djoû di d’vant Noyé ; l’avant-veille de Pâques, deûs djoûs d’vant Pauke ; (expr) ce n’est pas demain la veille, ci n’ èst nin co po d’mwin ; (dans la période qui précède) à la veille de, one miète divant ; cela s’est passé à la veille de la guerre, ça s’ a passé one miète divant l’ guêre, ça s’ a passé qu’ ça aleûve ièsse li guêre ; vous verrez que nous sommes à la veille d’un changement, vos vièroz qu’ gn-aurè bin rade do candjemint ; (état d’une personne qui ne dort pas) il était en état de veille, i n’ dwârmeûve nin

 

C60

veillée

[nf] (o-c) chîje, (e) sîze, (o) scrène

 

G100

veillée

nf (temps qui se situe entre le moment du souper et celui du coucher) chîje ( < à compter d’ chîj eûres au nût) ; aller passer la veillée, aler à l’ chîje ; passer la veillée, chîjeler ; action de passer la veillée, chîjeladje (m) ; participant à la veillée, chîjeleû (-se) ; ensemble des participants à la veillée, chîjeléye (f) ; (action de veiller un malade, un mort) wiyadje (m) ; fatigué par la veillée, diwiyî (-ye) ; le lendemain, elle était encore fatiguée par la veillée, li lèd’mwin, èlle èsteûve co tote diwiyîye ; (expr) on-z-èst brâmint d’wiyî après one chîje trawéye, on est fort fatigué par une soirée de veille

 

C60

veiller

[v] (faire une veillée) (o-c) chîjeler, (e) sîzer

(un mort) (c) wiyî, (e) veûyî, (o) vèyî

 

G100

veiller

vi (rester volontairement éveillé pendant les heures de sommeil) wiyî ; action de veiller, wiyadje ; nous avons veillé toute la nuit, nos-avans wiyî tote li nût ; (être de garde) waîtî à ; il veille aux enfants, i waîte aus-èfants ; (faire la veillée) passer l’ chîje ; vt (passer la nuit auprès d’un malade ou d’un mort) wiyî ; il doit toujours avoir qqn. pour le veiller, i lî faut todi one saquî po l’ wiyî ; (prendre garde à) waîtî à ; veiller à la bonne entente du personnel, waîtî à ç’ qui tot l’ monde s’ ètinde ; veiller à ce que tout aille bien, waîtî à ç’ qui tot vaye bin

 

C60

veilleur

nm wiyeû (f wîyerèsse) ; « Mins poqwè fauréve-t-i qu’ nos sèrin.n todi là come on wiyeû su l’digue ? » (E. Gilliard)

 

C60

veilleuse

nf (lampe) lumerote, vèlieûse

 

C60

veinard

, arde adj chançârd (m) ; quel veinard !, qué chançârd ! ; c’est une veinarde, c’ è-st-one qu’ a dè l’ chance

 

C60

veine

[nf] (o-c) win.ne, (e) von.ne

 

G100

veine

nf (vaisseau sanguin) win.ne ; on voit ses veines, on vèt sès win.nes ; (expr) qui voit ses veines voit ses peines, li cia qui vèt ses win.nes vèt sès pwin.nes ; (chance) tu en as de la veine, vos ‘nn’ avoz dè l’ chance ; avoir une veine de pendu, awè dè l’ cwade di pindu è s’ potche ; (filon mince d’un minerai) win.ne ; une veine de charbon, one win.ne di tchèrbon;(veine blanche dans la pierre bleue) limé (m)

 

C60

veiner

v (imiter les veines du bois) bwèser ; action de veiner, bwèsadje (m) ; nous avons veiné les escaliers, nos-avans bwèsé les montéyes

 

C60

veinette

nf plantche à bwèser

 

C60

vêlage

nm vêladje ; à chaque vêlage, la corne de la vache se garnit d’une nouvelle raie, one vache a one rôye à s cwane à chake vêladje

 

C60

Velaine-sur-Sambre

npr Vèlin ne

 

C60

vêler

[v] (e-c) vêler, (o) véler ; v. mettre bas

 

G100

vêler

v fé s’ via, vêler ; notre vache a vêlé, nosse vatche a faît s’ via, … a vêlé ; se préparer à vêler, s’ asmète ; vêler avant terme, s’ avancî

 

C60

vélo

[nm] vélo, (o-c) (familier) bècson

 

G100

vélo

nm vélo ; je vais en vélo, dji va à vélo ; coureur à vélo, coureû à vélo ; course à vélo, coûsse à vélo

 

C60

véloce

adj subtil

 

C60

vélodrome

nm vélodrome

 

C60

vélomoteur

nm vélomoteûr

 

C60

velours

[nm] v(è)loûr

 

G100

velours

nm v(è)loûr, vroûle ; un pantalon de velours, one culote di vroûle ; c’est du velours, c’ èst do v’loûr ; (loc) faire patte de velours, fé l’ blanc dos ; c’est du velours, c’ èst li p’tit Jésus è culote di v’loûr

 

C60

velouté

, ée adj (doux au toucher) doûs (f doûce) ; (doux au goût) doûs

 

C60

velu

, ue adj (qui a les poils très abondants) pouyu (f pouyeuwe) ; (expr) pouyu come on sindje , velu comme un singe ; (garni de poils) pouyu ; le gendarme avec son bonnet garni de poils, li jendâme avou s’ pouyu bonèt

 

C60

velu, e

[adj] (c) pouyu, ûwe, (e) poyou, owe, (o) pwèyu, ûwe

 

G100

Vencimont

npr Vèn’cîmont

 

C60

vendable

adj vindauve, vindicîre ; ce n’est pas vendable, ça n’ si saureûve vinde

 

C60

vendange

nf vindindje

 

C60

vendeur

, euse n vindeû (-se) ; (expr) gn-a d’pus d’ sots-acheteûs qui d’ sots vindeûs, il y a plus de sots acheteurs que de sots vendeurs

 

C60

vendre

[v] vinde

_  à crédit : (e-c) vinde à l’ crôye, (o) vinde à ‘l croye, (o) vinde à l’ ârdwèse

 

G100

vendre

v vinde ; action de vendre, vindadje (m) ; j’ai vendu ma maison, dj’ a vindu m’ maujone ; elle est vendue depuis un mois, èlle èst vindeuwe dispûs on mwès ; cela se vend bien, ça s’ vind aujîyemint ; vendre à perte, vinde à piète ; ils ont vendu à perte, il ont vindu à piète ; vendre des livres, vinde dès lîves ; revendre, rivinde ; action de revendre, rivindadje (m) ; annoncer la vente, mète à l’ afiche ; vendre en vente publique, vinde à l’ baguète ; faire une vente publique, fé one passéye ; je suis allé à une vente publique, dj’ a stî à one passéye ; remettre en vente publique, ripasser ; vendre en bloc, vinde tot d’ on moncia ; vendre en sous-main, vinde dizos mwin ; vendre avec déclaration de command, aspasser ; vendre en surévaluant le bien, forvinde ; vendre à bon compte, vinde por à mitan rin ; vendre en faisant du bénéfice, fé on sou di, fé on bénéfice ; (expr) ça s’ vind come li pwin au bolèdjî, cela se vend comme le pain chez le boulanger, … facilement ; i n’ faut nin aprèster l’ loyin d’vant d’ awè l’ via, il ne faut pas préparer le lien avant d’avoir le veau, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué ; (trahir) vinde

 

C60

vendredi

[nm] vinrdi

 

G100

vendredi

nm vinrdi ; vendredi saint, bon vinrdi, vinrdi sint ; à vendredi !, jusqu’à vinrdi ! ; (expr) laîd vinrdi, grigneûs sèmedi, bia dîmègne, laid vendredi suivi d’un samedi maussade entraînent un beau dimanche

 

C60

vendu

, ue adj (chose) vindu (f vindeuwe) ; tout a été vendu, gn-a tot qu’ a stî vindu ; (personne) traîte ; c’est un vendu, c’ è-st-on traîte

 

C60

venelle

nf r(o)uwalète

 

C60

vénéneux

, euse adj une plante vénéneuse, one plante qu’ a l’ pwèson ; des champignons vénéneux, dès mwaîs-aubwissons

 

C60

vénérable

adj vènèrâbe ; d’un âge vénérable, fwârt vî

 

C60

vénérer

v adorer, rinde bon d’vwêr ; il a toujours vénéré son père, si popa, ça a todi stî s’ bon Diè

 

C60

vénérien

, enne adj (loc) maladie vénérienne, maladîye di sôdârt

 

C60

venette

nf vèssète, pèpète ; avoir la venette, awè l’ cu strwèt, awè l’ flaîre, awè l’ pèpète, awè l’ vèssète

 

C60

vengeance

nf il a agi de la sorte par vengeance, il a faît ça po si r’vindjî ; il a l’esprit de vengeance, i s’ vout r’vindjî ; la vengeance est un plat qui se mange froid, dji v’ raurè bin sins couru

 

C60

venger

v vindjî, rivindjî ; venger son honneur, vindjî s’-t-oneûr ; (se) si vindjî, si r’vindjî ; il s’est vengé, i s’ a r’vindjî ; je me vengerai, dji m’ rivindjerè

 

C60

venger (se)

[v] (e-c) si r’vindjî, (o) s’ èr’vindjî

 

G100

vénimeux

, euse adj (qui a du venin) c’est un serpent venimeux, c’ è-st-on sèrpint qu’ a do vènin ; (qui a de la méchanceté) langue venimeuse, mwaîje linwe, linwe d’ aspik

 

C60

venin

nm (substance toxique) vènin ; du venin de guêpe, do vènin d’ wèspe

 

C60

venir

[v] (e) v(i)ni, (o) v(è)ni, (c) v(i)nu ; v. accourir

 

G100

venir

v (marque un déplacement) vinu ; je viens, dji vin ; il vient, i vint ; nous venons, nos v’nans ; vous venez, vos v’noz ; ils viennent, is vègnenut ; il venait, i v’neûve ; il viendra, i vêrè ; il viendrait, i vêreûve ; qu’il vienne, qu’ i vègne ; qu’il vînt, qu’ i v’niche ; venant, vinant ; venu, vinu (f vineuwe) ; vous venez ? vos v’noz ?, vinoz ? ; il est venu à passer, il a v’nu à passer ; il viendra demain matin, i vêrè d’mwin au matin ; si qqn venait à passer, s’ i passereûve jamaîs one saquî ; si vous veniez à passer, si vos vêrîz jamaîs à passer, si vos passerîz jamaîs ; il vient de sortir, i vint d’ sôrti ; je ne fais qu’aller et venir, dji n’ faî qui l’ vôye ; je vous ai fait venir, dji v’s-a faît v’nu ; voici venir l’orage, là l’ oradje ! ; je te vois venir avec tes gros sabots, dji vos vè v’nu avou vos gros plats pîds ; faire venir l’eau à la bouche, fé glèter l’ minton ; je viens vous chercher, dji vos vin qwé ; le voilà qui vient, vo-le-là ; demain vous viendrez chez nous, dimwin, vos vêroz è nosse maujone ; (loc) venir à bout, vinu à coron, vinu à d’bout ; venir à l’esprit, vinu à l’ idéye ; cela ne m’est jamais venu à l’esprit, ça n’ m’ a jamaîs v’nu à l’ idéye ; vernir à parler, vinu à d’vise ; où voulez-vous en venir ?, qwè v’loz dîre avou ça ?  ; delà vient que … , c’ èst po ça qui  ; d’où vient que … ?, douvint qui ? ; (expr) faire venir l’eau à la bouche, fé glèter ; (se produire, survenir) venir au monde, vinu au monde ; quand la guerre est venue, quand gn-a ieû l’ guêre ; l’heure est venue d’y aller, c’ èst l’ momint d’ î aler ; quand vint son tour, quand ç’ a stî s’ toû ; les générations à venir, lès cias qu’nos sûront, lès cias qu’  vêront après nos ; le jour venu, quand ç’ a stî l’ djoû  au djoû dit ; la nuit venue, à l’ anaîti

 

C60

vent

[nm] vint

 

G100

vent

nm vint ; vent du nord, bîje (f) ; action de la bise, bîjeladje (m. ; vent du nord-est, nwâre bîje (f), hôte bîje (f), bîje di mârs’ (f) ; «  Il aveûve comincî à sofler d’ hôte bîje, on vint à vos côper è deûs, todi pus fèl, todi pus hagnant. » (L. Namèche) ; vent du sud, bon vint ; vent d’ouest, mwaîs vint ; vent du sud-ouest, vint d’ plouve, vint d’ France ; vent du nord-ouest, vint d’ chwache ; (NB les désignations sont souvent locales ; chaque village qualifie les vents d’après sa situation géographique ; ex. vint d’ après Gôdène ; vint d’ Lovagne vent de Louvain, vent du nord pour les habitants de Namur ; « Non.na, savoz, c’ èst vint d’ Flawène, c’ èst co po ploûre. » (Albin Souldo) ; coup de vent, côp d’ vint ; souffle de vent, passe di vint (f) ; rafale de vent, ouféye di vint ; le vent se lève, li vint s’ lève ; le vent siffle, li vint chufèle ; … chasse, tchèsse ; … fouette, scorîye ; … gronde, grûle ;    souffle, sofèle ; … hurle, hûle ;… faiblit, flauwit ; … tombe, tchaît ;     s’apaise, s’ rapauje ; un moulin à vent, on molin au vint ; marcher contre le vent, roter conte li vint ; il ne savait pas d’où soufflait le vent, i n’ saveûve nin d’ èwoù-ce qui l’ vint sofleûve ; (loc) avoir vent de, awè vint di ; contre vents et marées, à tote fwace, maugré tot ; être dans le vent, ièsse à l’ (novèle) môde ; quel bon vent vous amène ?, tin, quî vola ? ; faire du vent, causer po n’ rin dîre ; filer plus vite que le vent, aler co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje ; être coiffé en coup de vent, awè one tièsse à la capoule ; passer en coup de vent, passer rouf-rouf ; s’être coiffé en coup de vent, s’ awè pingnî avou on rèstia ; (expr) après on parèy din ner, on pout roter conte li vint d’ bîje, nous avons si bien mangé que nous pouvons affronter le vent du nord ; bîje à Pauke, bîje à l’ Pintecosse, quand il y a vent du nord à Pâques, il y en à la Pentecôte ; chwache, c’ èst pîre qui bîje, le vent du N.O. est pis que vent du nord ; il a v’nu au monde on djoû d’ grand vint, il est né un jour de grand vent, c’est un exalté ; i pète èvôye èco pus rwèd qui l’ vint d’ bîje, il détale plus vite encore que la bise ; i sofèle di bîje, c’est vent du Nord ; one bîje à côper on tch’vau è deûs , un vent à couper un cheval en deux, un vent à décorner les bœufs ; pitite plouve faît tchaîr li vint, petite pluie abat grand vent ; tin, co on vint qu’ a tchèyu sins plouve, tiens, encore un vent qui est tombé sans pluie, encore une colère qui est tombée subitement (ou sans larmes) ; wêre di plouve èt bran.mint do vint , peu de pluie et beaucoup de vent, ce sont des paroles inconsistantes ; (pet bruyant) proute (f), (pet odoriférant mais sans bruit) vèsse (f)

 

C60

vente

[nf] vinte

 

G100

vente

nf vinte ; revente, rivinte ; la vente de la maison, li vinte dè l’ maujone ; vente aux enchères, passéye ; vente publique, vindicion ; vente au rabais, braderîye ; mettre en vente, mète à vinde ; la maison est mise en vente, li maujone è-st-à vinde ; c’est un médicament en vente libre, c’ è-st-on mèdicamint qu’  i n’ faut pont d’ ôrdonance

 

C60

venter

v fé do vint ; qu’il pleuve ou qu’il vente, qu’ i plouve ou qu’ i faîye do vint

 

C60

ventilateur

nm ventilateûr

 

C60

ventilation

nf (action de ventiler) ranaîrichadje

 

C60

ventiler

v (aérer) ranaîri

 

C60

ventouse

nf ventoûse

 

C60

ventre

[nm] vinte

à plat _: à plat vinte, (o-c) à pansète, (e) acwati, èye

 

G100

ventre

nm vinte ; (fig) capotine (f), coco, panse (f) ; à plat ventre, à plat vinte ; rentrer le ventre, rintrer s’ vinte ; on ne sait pas ce qu’il a dans le ventre, on n’ sét nin ç qu’ il a è s’ capotine, on n’ sét nin ç’ qu’ il a dins s’ coco ; bedaine, badrike ; avoir mal au ventre, awè mau s’ vinte ; avoir des maux de ventre, awè mau dins s’ vinte ; avoir le ventre plein, ièsse ripachî ; remettre du cœur au ventre, rid’ner do coradje ; se mettre sur le ventre, si mète su s’ vinte ; couché sur le ventre, en traîneau, à pansète ; cela lui fait mal au ventre de me voir mieux que lui, ça lî faît mau s’ vinte di veûy qui dj’ so mia qu’ li ; tu n’as rien dans le ventre, vos n’ avoz pont d’ âme è vosse capotine ; je voudrais savoir ce qu’il a dans le ventre, dji vôreûve bin sawè ç’ qu’ il a è s’ capotine ; (loc) ièsse à s’ vinte, être à son ventre, être gourmand ; ièsse guèdé (-ye), avoir le ventre plein ; n’ awè rin su si stomak, ne rien avoir sur l’estomac, avoir le ventre creux ; pèler l’ vinte (grossier), peler le ventre, énerver ; plin s’ vinte , plein son ventre, abondamment ; (expr) awè on vinte come one afiche , avoir le ventre comme une affiche, n’avoir pas de ventre ; awè on vinte come one tone , avoir le ventre comme un tonneau, … proéminent ; awè on vinte come on satch di laton, … comme un sac de son, … volumineux et flasque ; awè on vinte di bwès, … contracté ; awè sès-ouys pus grands qui s’ vinte, avoir les yeux plus grands que le ventre ; èrer è s’ capotine, tchèssî è s’ capotine, se mettre dans le ventre, se gaver ; il a one panse come on badou, il a un ventre comme un tonneau à purin, … gros: li pia di m’ vinte è-st-aclapéye à m’ dos, j’ai la peau du ventre qui me colle au dos ; on n’ sét jamaîs ç’ qu’ i gn-a è l’ panse do juje , on ne sait jamais ce qu’il y a dans le ventre du juge, il ne faut pas présumer du jugement ; li batch vûde faît grognî l’ pourcia, le bac vide fait crier le cochon, ventre creux n’a pas d’oreilles ; on tûwereûve on pû su s’ vinte, on tuerait un pou sur son ventre, son ventre est rebondi ; po s’ vinte, i dismantchereûve si dos, pour son ventre il se démonterait le dos ; rimète si vinte dissus fôrme (iron), remettre son ventre sur forme, bien manger ; si vinte ni faît pont d’ pli, son ventre ne fait aucun pli, il ne se tracasse pas ; vaut mia bèle panse qui bèle mantche, mieux vaut beau ventre que belle manche ventre garni vaut mieux que bel habit ; bas-ventre de l’homme, pârtîyes (f pl) ; ventre d’enfant, botike ; il montrait son petit ventre, i mostreûve si p’tit botike ; giron, choû ; elle était sur sa chaise, avec un enfant sur son giron, èlle èsteûve su s’ tchèyêre, avou on-èfant su s’ choû

 

C60

ventrée

nf panseléye, vintréye

 

C60

ventrière

nf sous-ventrière, sous-vente, dizos-vinte

 

C60

ventriloque

n vintriloke

 

C60

ventripotent

, ente adj bodé (-ye), bouloufe, pansu (f panseuwe) ; (expr) i lî boute on vinte di tchènon ne, il lui pousse un ventre de chanoine, il est ventripotent

 

C60

vêpres

[nf-pl] vèpes

 

G100

vêpres

nf pl vèpes (, veupes) ; aller aux vêpres, aler à vèpes ; « Po l’  momint, on tchanteûve vèpes. » (E. Gilliard)

 

C60

ver

[nm] (o-c) viêr, (e) viér

 

G100

ver

[nm] _ luisant: (o-c) viêr-goyèt, (e) mohète di sint Tch’han [nf], mohe à feû [nf], (o) viêr lûjant, (c) lume-goyèt

 

G100

ver

nm viêr ; ver à soie, cossin-do-bon-Diè ; ver blanc, asticot, blanc viêr, molon ; ver rouge, rodje viêr ; ver de terre, viêr di têre ; ver de vase, bièsse di ri ; ver de la pomme de terre, vin.mion ; ver luisant, lume-goyèt, viêr dè l’ sint-Djan, viêr-goyèt ; ver solitaire, viêr solitêre ; allobophore fétide, viêr di plouve ; anthicine, viêr d’ ansène ; ascaride lombrical, viêr dè l’ botroûle ; ascaride lombricoïde, viêr dès-èfants ; bruche des pois, viêr dès pwès ; calandre du blé, viêr di grin ; dermeste du lard, viêr di laurd ; dracuncule, viêr dè l’ pia ; lombric, viêr di têre ; mégatome, viêr d’ aube ; phrygane, viêr d’ aîwe ; larve de l’adoxe obscur, viêr di trimblin.ne ; larve de l’apodère des coudriers, viêr dès neûjes ; larve de l’éristale entêté, viêr à queuwe ; larve des xylophages, viêr di bwès ; larve du pyrauste, viêr di cabu ; larve de la piéride du chou, viêr di cabu ; larve de la téphrite, ciron, viêr di cassète ; larve du ténébrion, viêr di farène ; lithochore, viêr di rotche ; nématode, viêr di cwârps ; oxyure, viêr di cwârp ; pentastome des chiens, viêr di tchin ; proscarabée, viêr di maîy ; ptiline des livres, viêr dès lîves ; taenia, viêrs (pl), viêr solitêre ; tyroglyphe, viêr di fromadje ; (expr) il è-st-ossi contint qu’ one pouye qui tchaît su on viêr, il est aussi content qu’une poule qui trouve un ver ; i rèlit lès viêrs foû do sé, il trie les vers du sel, il fait un travail imaginaire ; là po fé crèver lès viêrs ! , voilà de quoi faire crever les vers (dit-on d’un alcool fort) ; quand on rote su l’ queuwe d’ on viêr, i s’ ritoûne, quand on marche sur la queue d’un ver, il se retourne, ne soyez pas étonné de voir sa réaction ; va-z-è aus viêrs, il a ploû ! , va-t’en aux vers, il a plu !, laisse-moi tranquille ! ; (loc) tirer les vers du nez, disapyî ; (expr) se tortiller comme un ver, si covèriner

 

C60

véracité

nf je vérifierai la véracité de ses dires, dji waîterè s’ il a dit l’ vraî

 

C60

véranda

nf vèran’da

 

C60

verbal

, ale adj ce n’est qu’une promesse verbale, ça n’ a nin stî mètu su papî quand ça a stî promètu ; un procès-verbal, on procès

 

C60

verbaliser

v foute on procès

 

C60

verbe

nm (mot) vêrbe ; conjuguer un verbe, conjuguer on vêrbe ; un verbe du premier groupe, on vêrbe do preumî groupe ; (ton de voix) il a le verbe haut, i crîye todi fwârt

 

C60

verbiage

nm ramadjadje ; ce sont tous verbiages, c’ èst tos ramadjadjes ; avoir un verbiage creux, causer po n’ rin dîre

 

C60

verdâtre

adj vèrdausse (, vèrdasse)

 

C60

verdict

nm on attend le verdict des juges, on ratind d’ veûy ci qu’ lès jujes ont dècidé ; on ne connaît pas encore le verdict, on n’ sét nin co ç’ qu’ a stî dècidé ; le verdict a été sévère à son égard, lès jujes ont stî deurs avou li

 

C60

verdier

nm (oiseau) vèrdin, vèrlinèt

 

C60

verdir

v divenu vèt’, vêrdi ; ils verdissent, is d’vègnenut vèt’s , is vêrdichenut ; action de verdir, vêrdichadje

 

C60

verdissage

nm vêrdichadje

 

C60

verdure

 nf (arbres, plantes, herbes) vêrdeû ; les animaux qui mangent de la verdure, lès bièsses qui mougnenut dès vêrdeûs ; il y a un écran de verdure tout autour, i gn-a dès aubes tot-autoû ; un tapis de verdure, one sitindéye d’ ièbes ; (plante potagère que l’on mange crue) on nous a servi un plat de verdures, nos-avans ieû one platenéye di vêrdeûs

 

C60

véreux

, euse adj attaqué par les vers, viêreûs (-e) ; la pomme était véreuse, li pome èsteûve viêreûse, gn-aveûve on viêr dins l’  pome ; (pommes de terre) vin.myî (-ye) ; les pommes de terre sont véreuses, lès canadas sont vin.myîs ; (foncièrement malhonnête) c’est une affaire véreuse, c’ è-st-one afaîre qui n’ èst nin clére du tout

 

C60

verge

nf (baguette) baguète, vèdje ; il a reçu de la verge, il a ieû dè l’ baguète ; (expr) li bon Diè a one longue vèdje, Dieu a une longue verge, Dieu punit tôt au tard ; li tch’vau di d’zos vèdje , li tch’vau d’ à mwin, le cheval de droite, dans un attelage ; i n’ èst d’ si vî tchèron qui n’ faîye co voltî pèter si scorîye, il n’est de si vieux charron qui ne fasse encore volontiers claquer son fouet ; (pénis) kète, vét (m), stape (m), stipe (m), vèdje ; petite verge, kèkète ; (plante) verge d’or, vèdje d’ ôr ; (ancienne mesure) grande verge, 4,73 ares, grande vèdje ; petite verge, 23 centiares, pitite vèdje

 

C60

verger

[nm] (o) pachî, (c) pachi, (e) wêde [nf], pré

 

G100

verger

nm pachis ; les pommiers du verger, lès pomîs do pachis ; aller à la maraude dans le verger, aler à maraude o pachis

 

C60

verglas

[nm] (c) wârglas, (e) warglèce [nf], (o) nwârglas

 

G100

verglas

nm wârglas ; il y a du verglas sur la route, i gn-a do wârglas su l’ vôye ; des plaques de verglas, dès plakes di glace, dès plakes di wârglas, do wârglas pa plakes, dè l’glace

 

C60

vergogne

nf (loc) mentir sans vergogne, minti plin s’ bouche

 

C60

véridique

adj être véridique, ièsse di bon, ièsse li vraî ; c’est véridique, c’ èst l’ vraî, c’ èst d’ bon ç’ qui dj’ vos di, c’ èst come dji vos l’ di

 

C60

vérificateur

, trice n vèrificateûr

 

C60

vérification

nf carwaîtadje (m) ; vérification des comptes, rindadje dès comptes (m)

 

C60

vérifier

v carwaîtî ; tout a été vérifié, tot a stî carwaîtî ; « Maugré qu’ dj’ a bin carwaîtî, dji n’ vè  nin on seûl maule qui saye dè l’ ridjonde ou di v’nu paîyî. » (A. Bacq) ; il prétend avoir terminé : voulez-vous vérifier ?, i dit qu’ il a tot faît : vos v’loz bin veûy si c’ èst l’ vraî ? ; nous irons vérifier les travaux, nos-îrans veûy si l’ bèsogne a stî bin faîte ; j’ai vérifié le niveau d’eau du radiateur, dj’ a r’waîtî s’ i gn-aveûve co d’ l’ aîwe assez dins l’ radiyateûr ; ce n’est pas facile à vérifier, ci n’ èst nin aujîy à veûy

 

C60

vérin

nm vèrin

 

C60

véritable

adj vraî (-ye) ; c’est une véritable peste, c’ è-st-one vraîye pèsse ; son véritable nom, c’est Durand, si vrai nom, c’ èst Durand ; ce sont des perles véritables, c’ èst dès vraîs pièles ; nous l’avons vu sous son véritable jour, nos l’ avans vèyu come il èst po d’ bon

 

C60

véritablement

adv véritablement, je ne le con­naissais pas, po dîre li vraî, dji nè l’ conecheûve nin ; ce n’était pas véritablement le même, ci n’ èsteûve nin t’t-àfaît l’ min me

 

C60

vérité

[nf] vèrité, (c) vraî, (o) vré

 

G100

vérité

nf vraî (m) ; dire la vérité, dîre li vraî ; cacher la vérité, ni nin dîre li vraî ; dire à qqn ses quatre vérités, dîre sès vraîs à one saquî ; vérité, vèrité ; ce terme ne s’emploie que dans l’expression « c’ èst l’pure vèrité »; (loc) en vérité, po dîre li vraî ; (expr) dji vou bin ièsse gade si dj’ a minti, je veux bien être transformé en chèvre si j’ai menti, je dis la vérité ; faut sawè dîre one minte po sawè on vraî, il faut savoir mentir pour apprendre la vérité ; li vraî, c’ èst come li bon pwève, c’ èst mwints côps pikant, la vérité, c’est comme le bon poivre, c’est parfois piquant ; li vraî n’ èst nin todi bon à dîre, la vérité n’est pas toujours bonne à dire ; on n’ dit si bin l’ vraî qu’ tot riyant, on ne dit jamais aussi bien la vérité qu’en riant ; on n’ douve nin s’ bouche pus grande po one minte qui po on vraî, on n’ouvre pas davantage la bouche pour dire un mensonge que pour dire la vérité ; quand i dit l’ vraî, i lî tchaît on dint , quand il dit la vérité, il a une dent qui tombe, il ment continuellement ; qui çoci m’ siève di pwèson si ç’ qui dj’ di n’ èst nin l’ vraî, que ceci me serve de poison si ce que je dis n’est pas la vérité

 

C60

Verlée

npr Vèrléye

 

C60

vermeil

, eille adj roselant (-e) ; des joues vermeilles, dès roselantès massales

 

C60

vermicelle

n vèrmicé

 

C60

vermifuge

nm poûde po lès viêrs

 

C60

vermine

[nf] (o) vièrmin [nm], (e) vèrmène

 

G100

vermine

nf (insecte) bièsses (pl) ; mangé par la vermine, mougnî pa lès bièsses (voir : pou, puce ver…)

 

C60

vermoulu

, ue adj mouloné (-ye), tcheû (-te) è poûre, vièrmolu (f vièrmoleuwe)

 

C60

vernir

v vêrni, mète è vêrnis

 

C60

vernis

nm vêrnis

 

C60

vernissé

, ée adj èdaglé (-ye) ; « Bin striyîs, avou leûs sabots èdaglés èt dès novèlès-atèléyes. » (M. Neuville)

 

C60

vérole

nf la petite vérole, lès nwârès plokètes

 

C60

véron

nm djote di procureû (f), gravî, grèvî, mougne-viêrs

 

C60

Véronique

npr Véronike (diminutif, Ronike)

 

C60

verrat

nm godî, godu, roguin, vèrat ; jeune verrat, robin ; rechercher le verrat (truie), vèreter ; action…, vèretadje (m)

 

C60

verre

[nm] 1 (matière) (o-c) vêre, (e) veûle

2 (objet) vêre

 

G100

verre

nm (substance) vêre ; du verre blanc, do blanc vêre ; verre à vitre, cârau ; une tuile en verre, one pane di vêre ; casser du verre, spiyî do vêre ; (expr) se briser comme du verre, câsser come do vêre  ;(plaque protectrice) vêre ; un verre de lampe, on vêre di lampe ; un verre de montre, on vêre di monte, one casse di monte ; (verre optique) un verre de lunettes, on vêre di bèrikes ; porter des verres, mète dès bèrikes, mète dès lunètes ; (expr) i waîte pa-d’zeû sès lunètes po n’ nin ûser sès vêres, il regarde par-dessus ses lunettes pour ne pas user ses verres ; (récipient) verre à confiture, jâre (f) ; un verre à moutarde, on bocau po l’ mostaude;(récipient à boire) vêre ; prendre un verre, prinde on vêre ; payer un verre, payî on vêre ; verres à bière, vêre à bîre, chope (f), pinte (f), potia ; un demi (, 25 cl), diméye pinte (f) ; verre à vin, vêre à vin ; verre à liqueur, vêre à gote, catî, grande gote (f) ; verre à liqueur sans pied, pitite gote (f), diméy catî, vèrkin ; « Lès- ovrîs avint sogne di bwêre on bon catî èmon Babète. » (E. Gillain) ; vider son verre, taper djus ; « Li gosî bin aforé, c’ è-st-onk dès grands pwints po polu bin viker.  On parèy gosî avale èrièsses èt tot. Alons, Colas, tapez djus. » (Albin Souldo) ; (loc) avoir un verre dans le nez, ièsse bèrzingue, ièsse chifeté (-ye), ièsse pompète ; (expr) i n’ sét sofri lès vêres plins, co mwins’ lès vûdes, il ne peut supporter les verres remplis, encore moins ceux qui sont vides ; papier de verre, papî d’ vêre

 

C60

verrerie

nf vêrerîye

 

C60

verrier

nm et adj vèrî ; un souffleur de verre, on sofleû d’ vêre ; un ouvrier verrier, on-ovrî d’ vêrerîye ; cueilleur, kèyeû ; « Li kèyeû , li vèrî qui va qwé li vêre bolant dins l’ pot avou l’ cwane a sofler. » (E. Wartique)

 

C60

verroterie

nf cacayerîye

 

C60

verrou

[nm] (o-c) vèra, (o) vèria, (e) fèrou

 

G100

verrou

nm vèra ; mettre le verrou, mète li vèra ; (loc) être sous les verrous, ièsse è l’ prîjon, o ioio ; mettre qqn sous les verrous, rèssèrer one saquî ; (expr) c’ èst tchôd come lès vèras d’ l’ infêr, c’est chaud comme les verrous de l’enfer ; ci n’ èst nin quand on-z-a v’ nu zwèper l’ couchèt qu’ i faut sondjî à mète li vèra , ce n’est pas quand on est venu voler le cochon qu’il faut songer à mettre le verrou ; i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve, il n’est pas gras d’avoir tété le verrou de la cave, il mange beaucoup

 

C60

verrouiller

v (fermer à l’aide d’un verrou) mète li vèra; (enfermer) rèssèrer ; (se) si rèssèrer

 

C60

verrue

[nf] (o-c) poria , (e) porê

 

G100

verrue

nf bourlote, pôria (m) (, poûria) ; herbe aux verrues, ièbe aus pôrias

 

C60

vers

[prép] (o-c) (a)viè, (e) vè(r), (c) dèviè (temporel)

 

G100

vers

nm écrire en vers, fé dès powèsîyes

 

C60

vers

prép (en direction de) après, do costé di, su ; le train qui va vers Liège, li trin qui va su Lîdje ; quand je l’ai vu, il allait vers Namur, quand djè l’ a vèyu, il aleûve après  Nameur ; (approximation dans le lieu) après, aviès, do costé di ; ils habitent vers Charleroi, is d’mèrenut aviès Châlèrwè, do costé d’ Châlèrwè ; c’est vers cet endroit-ci, c’ è-st-avaur-ci, avièr-ci ; c’est vers cet endroit-là, c’ è-st-avaur-là, avièr-là  ; (approximation dans le temps) aviès, dèviès, èviès, viès ; il est venu vers quatorze heures, il a v’nu aviès deûs-eûres di l’ après non ne ; nous irons vers Pâques, nos-irans aviès Pauke

 

C60

versant

nm costé, crèstia ; cela s’entendait d’un versant à l’autre, ça s’ ètindeûve d’ on costé à l’ ôte

 

C60

versatile

adj il est versatile, i candje d’ idéye come di tch’mîje , il change d’idée comme de chemise ; c’ è-st-one rabanêre, c’est une girouette

 

C60

verse

(à) loc pleuvoir à verse, drachî, ploûre à make, à r’lache, à r’laye, à sayas, à tot spiyî ; (expr) i tchaît dè l’ rabat-djôye, il tombe du rabat- joie, il pleut à verse

 

C60

versé

, ée adj maîsse ; il est versé en wallon, c’ è-st-on maîsse dins l’  walon

 

C60

versement

nm payemint ; il ne me reste plus que deux versements à effectuer, dji n’ a pus qu’ deûs payemints à fé

 

C60

verser

[v] (faire couler un liquide d’un récipient)

vûdî, (c) wîdî

 

G100

verser

vt (renverser) riviêrser ; l’homme était versé hors du lit, l’ ome èsteûve r’viêrsé foû do lét ; les froments étaient versés, lès frumints èstin.n flachîs, … sitaurés ; (expr) flachî come lès dinréyes après l’ acheléye, versé comme les céréales après l’averse ; (faire couler un liquide d’un récipient) vûdî ; verser à boire, vûdî à bwâre ; versez-moi un peu de vin !, vûdoz-me one miète di vin ! , vûdîz-me … ! ; verser des larmes, braîre ; (apporter de l’argent) verser de l’argent sur son compte, mète dès caurs su s’ compte ; on lui a versé ses intérêts, on lî a payî sès-intèrèts ; verser par-dessus, tiper ; action de verser par-dessus, tipadje (m) ; celui qui verse par-dessus, tipeû ; ils ont versé les sacs par-dessus le camion, il ont tipé lès satchs foû do camion ; (expr) tiper l’ bègnon, verser le tombereau, faire cul blanc ; (incorporer) mète ; il a été versé dans la première équipe, il a stî mètu dins l’ preumêre èkipe ; vi (culbuter) bèrwèter ; la voiture a versé au fossé, li vwèture a bèrwèté o fossé

 

C60

versificateur

nm fieû d’ rimes, powête

 

C60

version

nf (manière de rapporter) ils ont tous des versions différentes, i gn-a nin deûs po (v’nu) dîre li min.me ; si on écoute sa version, ils étaient deux, à l’ ètinde, il èstin.n à deûs ; je préfère quand le film est en version originale, dj’ in.me ostant quand l’ film èst r’mètu dins l’ langue d’ orijine

 

C60

verso

nm au verso, di l’ ôte costé, padrî ; regardez ce qui est écrit au verso, waîtîz ç’ qu’ èst scrît padrî

 

C60

versoir

nm (de charrue) rîse (f), riyisse

 

C60

vert

, verte adj (couleur) vèt’ (f vète) ; une porte verte, on vèt’  uch ; un pantalon vert, one vète culote ; des groseilles vertes, dès vètès grusales ; des légumes verts, dès légumes, dès vêrdeûs (f), dè l’ vêrdeû (f sg) ; de la soupe verte, dè l’ vète sope ; (signal) au feu vert, quand l’ feu è-st-au vèt’ ; (qui a de la vigueur), virlitche ( vèrlitche) ; malgré son âge, il est encore très vert, maugré lès-ans, il èst co virlitche ; (expr) i gn-a nin on vèt’ diâle què l’ saurè , il n’y a pas un diable vert qui le saura, je ne le dirai à personne ; vèt’ come porète, vert comme le poireau perpétuel ; vos ‘nn’ èstoz, dès vèt’s , là, vos-ôtes ! , vous en êtes de verts vous !, quels zigotos vous faites ! ; (qui n’est pas mûr) cette pomme est encore verte, ci pome-ci èst co vète ; (expr) c’ è-st-one saqwè inte li vèt’ èt l’ sètch, c’est qqch. entre le vert et le sec, … de qualité moyenne ; ètur li vèt’ èt i sètch , à moitié ; il è raconte dès vètes , il en raconte des vertes

 

C60

vert

nm vous êtes bien dans le vert, ça vos va bin, l’ vèt’ ; se mettre au vert, aler à l’ campagne ; les verts, les écolos, lès vèt’s ; il a voté pour les verts, il a vôté po lès vèt’s 

 

C60

vert, e

[adj] (o) vêrt, vèrte, (c) vèt’, vète, (e) vért, vète

 

G100

vert-de-gris

nm vêrt-di-gris

 

C60

vertébral

, ale adj la colonne vertébrale, li chine, li crèsse

 

C60

vertèbre

nf rène ; les vertèbres, lès rènes, lès rènes do dos ; vertèbre caudale des bovidés, du cochon, queuwî (m)

 

C60

vertébré

, ée adj qu’ a dès-ochas ; les vertébrés, lès vèrtèbrés (, lès bièsses qu’ ont dès-ochas)

 

C60

vertical

, ale adj d’ aplomb ; (debout) en position verticale pour un homme, d’ astampé (-ye)

 

C60

verticalement

adv d’ aplomb

 

C60

vertige

[nm] (o) stoûrbiyon, (c) stoûrbion, (e) toûbion, (o) stoûrnioule [nf], (c) dôrnion

 

G100

vertige

nm stoûrbion ; avoir des vertiges, être pris de vertiges, ièsse loûde, ièsse dôrnis’  awè dès stôurbions, awè l’ toûrniole ; à donner des vertiges, à-z-awè s’ tièsse qui toûne

 

C60

vertu

nf (courage) âme ; il n’a pas de vertu, i n’ a pont d’ âme (è s’ capotine) ; (disposition morale) c’est sa grande vertu, c’ èst s’ bia costé ; il n’a pas que des vertus, i n’ a nin qu’ dès bias costés ; (chasteté) elle est d’une vertu chancelante, èle si laîreûve co fé aujîyemint ; c’est une femme de petite vertu, c’ è-st-one bisaude ; c’est une vertu irréprochable, gn-a rin à dîre di lèye ; (loc) en vertu de, en vèrtu di ; (efficacité, propriété) plante à vertu curative, ièrbéye

 

C60

vertugadin

nm faus-cu, toûrnûre (f)

 

C60

verve

nf il a de la verve, il a dè l’ babèye

 

C60

verveine

[nf] (e-c) vèrvin.ne, (o) vèrvène

 

G100

verveine

nf vèrvin ne

 

C60

Verviers

npr Vèrvî

 

C60

vesce

nf vèces (pl) ; semer des vesces, sèmer dès vèces

 

C60

vésicatoire

nm mouche (f)

 

C60

vésicule

nf (vésicule biliaire) amér (m) ; (loc) bouter s’-t-amér, pousser sa vésicule, se mettre à bout; (lésion de la peau) boton (m), dôse

 

C60

vespasienne

nf pichelote

 

C60

vesse-de-loup

nf vèsse-di-leup ; (expr) i pinseûve mète si mwin su on-aubwisson èt ç’ n’ asteûve qu’ one vèsse- di-leup, il croyait mettre la main sur un champignon et ce n’était qu’une vesse-de-loup, ses espérances sont déçues

 

C60

vessie

[nf] (o-c) vèssîye, (e) vèssèye

 

G100

vessie

nf vèssîye ; des pierres à la vessie, dès pîres à l’ vèssîye ; faire une blague à tabac avec une vessie de porc, fé one blague au toubak avou one vèssîye di couchèt

 

C60

veste

nf (vêtement) camisole, casake (m), casake (m) ; enfiler sa veste, mète si casake ; un tourne-veste, on toûne-casake ; (loc) laisser tomber la veste, si mète è pur, à purète ; (échec) couye, dispoûsseléye, ratôrtîye ; il a eu une fameuse veste aux élections, i ‘nn’ a ieû one di dispoûsseléye

 

C60

vestibule

nm (hall) aléye (f), colidôr, intréye (f) ; il a laissé son chapeau dans le vestibule, il a lèyî s’ tchapia à l’ intréye ; on l’a fait patienter dans le vestibule, on l’ a faît ratinde dins l’ colidôr

 

C60

vestige

nm ce sont les vestiges de la civilisation étrusque, c’ èst ç’ qui d’mère dès-Ètruskes ; ce sont les vestiges d’une maison romaine, c’ èst lès rwines d’ one maujo romin.ne, c’ èst ç’ qui d’mère d’ one maujo romin.ne

 

C60

veston

[nm] (c) camusole [nf], (e) camisole [nf], (o-c) casake [nf], djakète [nf]

 

G100

veston

nm camisole (f), casake ; un veston de laine, one camisole di lin.ne

 

C60

vêtement

[nm] (o-c) abîyemint, (o-c) lokes [nf-pl], (c) moussemint, moussûre, (e) moussemint (pour femme), mousseûre [nf] (pour homme)

 

G100

vêtement

nm moussemint, moussûre (f), cayèt, guènîye (f), loke (f), mètûre (f) ; où avez-vous caché mes vêtements ?, èwoù-ce avoz catchî mès lokes ?, … mès moussemints ?, …mès moussûres ? ; fringues, foufes ; frusques, sint-fruskin (m sg) ; vêtement de jour de fête, bias bidous, bias moussemints, bonès lokes (f pl) ; vêtements ordinaires, moussemints d’ tos lès djoûs ; vêtement de confection, moussemint tot faît ; vêtement sur mesure, moussemint su mèseure ; vêtement ridicule, agayolemint ; des vêtements à la mode, dès moussemints à l’ môde ; laver des vêtements, rilâver dès moussemints ; raccommoder des vêtements, rapètassî, rapîceter ; laver des vêtements, rilâver dès moussemints ; repasser des vêtements, ristinde dès moussemints ; mettre des vêtements, se vêtir, si moussî, mète one saqwè su s’ dos ; retirer ses vêtements, si dismoussî, si disboter ; je vais me dévêtir, je vais changer de vêtements, dji m’ va disboter ; placard à vêtements, copinderîye (iron) (f), gârdi-rôbe (f) ; principaux vêtements : bas, tchausses (f) ; bérèt, bèrèt, calote (f) ; bonnet, bonète (f) ; blouse, taye ; caleçon, scaneçon ; caraco, caracô ; casquette, calote ; châle, chabrake (f) ; chandail, tèchu ; chapeau, tchapia ; chaussettes, tchaussètes ; chemise, tchimîje ; combinaison, cote di d’zos ; corsage, cwârsadje ; corset, corsèt ; culotte, pitite culote ; écharpe, èchêrpe ; étole, chabrake (f) ; jean, djin’, bleuwe culote ; jupe, cote ; manteau d’homme, paletot ; manteau de dame, mantia ; pantalon, culote (f), marones (f pl) (, pantalon) ; pardessus, pârdèssus ; peignoir, timpe-èt-taurd ; pull­over, pulovêr, tèchu ; pyjama, pijama ; robe étroite, foûrau ; robe ample, cote, rôbe ; singlet, pitite tchimîje (f) ; t-shirt, t-shirt ; veste, camisole, casake (m )

 

C60

vétéran

nm et adj ancyin (f ancyin.ne, anciène) ; un vétéran de l’armée, on-ancyin d l’ ârméye

 

C60

vétérinaire

[nm] (c) vètèrinaîre, (o) vètèrinére, (e) årtisse, (o) ârtisse (plaisant)

 

G100

vétérinaire

n ârtisse, vètèrinaîre, médecin po lès bièsses

 

C60, G0

vétille

nf tchipoterîye, tchîtchéye, tchîyerîye ; il a encore ergoté sur des vétilles, il a co trové à r’dîre po dès tchîtchéyes

 

C60

vétilleux

, euse adj totin (-e) ; qu’il est vétilleur !, qué totin, m’-n-ome !

 

C60

vêtir

v moussî ; (se) si moussî, s’ abiyî, si boter, si niper, mète ses moussemints ; ils se vêtent, is s’ moussenut ; nous nous vêtirons, nos nos mous­serans

 

C60, G0

vêtu

, ue adj moussî (-ye) ; elle était bien vêtue, èlle èsteûve bin moussîye ; être mal vêtu, ièsse mau foutu (f mau fouteuwe), ièsse agadelé (-ye), ièsse ègayolé (-ye) ; être court vêtue, ièsse moussîye fwârt coût

 

C60

vétuste

adj fwârt vî (-ye), vî-vî (f vîye-vîye), qu’ èva è poûre ; la maison était vétuste, c’ èsteûve one vîye-vîye maujone ; un escalier en bois vétuste, dès montéyes qu’ ènn alin.n è poûre

 

C60

veuf

, veuve n et adj veuf (f veuve)

 

C60

veuf, ve

[n] (e-c) veuf, ve, vèf, vève, (o) vêf, vève, veuf, veûve

 

G100

veule

adj lache

 

C60

vexer

v choker ; j’ai été vexée, dj’ a stî chokéye ; c’est vexant, c’ èst chokant ; (se) ièsse choké, si mwaîji ; on ne se vexe pas pour si peu, allons!, on n’ si mwaîjit nin po si wêre, va ! ; il se vexe facilement, il èst rade choké

 

C60

Vezin

npr Bjin

 

C60

viable

adj (apte à vivre) il était viable, il aureûve seû viker ; (qui présente les conditions pour durer) ce n’est pas viable, ça n’ saureûve durer

 

C60

viaduc

nm viyaduk

 

C60

viande

[nf] (o-c) tchau, (o) tchâr, (e) tchår

 

G100

viande

nf tchau ; une pièce de viande, one pîce di tchau ; avez-vous mangé de la viande pour souper ?, avoz mougnî dè l’ tchau po soper ? ; manger de la viande de porc, mougnî dè l’ tchau d’ pourcia, … do couchèt ; manger de la viande de veau, mougnî do via ; de la viande de bœuf, dè l’ grosse bièsse, dè l’ tchau d’ boû, do boû

 

C60

viatique

nm brôstike ; « Nos nos mètrans èchone po vos d’ner vos brôstikes. » (J. Gilson)

 

C60

vibrant

, e adj tron.nant (-e), triyanant (-e)

 

C60

vibrer

v tron.ner, triyaner ; la maison vibrait à chaque passage d’un train, li maujone tron.neûve à chake trin qui passeûve ; il nous a fait vibrer, i nos-a muwé ; je vibrais en la sentant à mes côtés, dji triyaneûve tot l’ sintant à costé d’ mi 

 

C60

vicaire

nm vicaîre

 

C60

vice

nm (mauvais penchant) laîd costé, malice (f), (mwaîs) vice ; il est rempli de vices, i n’ a qu’ dès mwaîs vices ; il n’a aucun vice, i n’ a pont d’ mwaîs costé ; (défectuosité) dèfaut

 

C60

vice versa

loc et vice versa, èt l’ contraîre èto, èt l’ ôte min me parèy

 

C60

vice-présidint

, ente nm vice-présidint (-e) 

 

C60

vicié

, ée adj (entaché de nullité) c’est un acte vicié, c’ è-st-on ake qui n’ vaut rin ; (impur) l’air est vicié, ci n’ èst nin dè l’ bone aîr ; le sang est vicié, li song èst trop tène , le sang est trop léger ; li song toûne à aîwe , le sang tourne en eau ; li song s’ mache avou l’ aîwe, le sang se mêle à l’urine ; il a l’ song èpwèsoné, il a le sang empoisonné

 

C60, G0

vicieux

, euse adj (pervers, cochon) bouksin (nm), godî (nm) ; c’est un cercle vicieux, gn-a nin moyin d’ è rèche

 

C60

vicomte

nm vicomte 

 

C60

vicomtesse

nf vicomtèsse

 

C60

victime

nf j’ai été victime d’une hallucination, dj’ a ieû one burlûre ; j’ai été victime d’une agression, on m’ a ataké ; ils sont victimes de la famine, is môrenut d’ fwin ; l’avalanche a provoqué de nombreuses victimes, gn-a ieû bran.mint qu’ on stî pris dins l’ acheléye, … dins l’ drigléye ; l’accident n’a pas fait de victimes, gn-a pèrson.ne qu’ a stî djosté dins l’ acsidint

 

C60

victoire

nf victwêre ; la victoire de Wellington à Waterloo, li victwêre di Wellington à Watèrlo ; il a obtenu la victoire, il a gangnî ; il ne faut pas crier trop vite victoire , i n’ si faut nin vanter trop rade

 

C60, G0

Victoire

npr Victwêre

 

C60

Victor

npr Victôr (diminutif, Tôr) ; (expr) s’ i ploût à l’ Sint-Victôr, l’ awous’ ni vaut nin d’ l’ ôr, s’il pleut à la Saint-Victor (2l juillet), la moisson ne sera pas terrible

 

C60

victorieux

, euse adj l’équipe victorieuse, l’ èkipe qu’ a gangnî ; il est victorieux, il a gangnî

 

C60

Victorin

npr Victorin (diminutif, Torin)

 

C60

Victorine

npr Victorine (diminutif, Torine)

 

C60

victuailles

nf pl amonucion (sg), amougnî (m sg), (Sombreffe, Basse-Sambre, amindjî) ; on lui a donné des victuailles, il a ieû d’ l’ amougnî

 

C60

vidange

nf faire la vidange d’une citerne, vûdi l’ citêrne ; (verre consigné) botèye vûde ; ils reprennent les vidanges, is r’pudenut lès botèyes vûdes 

 

C60

vidanger

v vûdî (, wîdî)

 

C60

vidangeur

nm bègneteû, bèrnatî

 

C60

vide

[adj] vûde, (c) wîde

 

G100

vide

adj vûde (, wîde) ; le verre est vide, li vêre èst vûde ; la maison est vide, li maujone èst vûde ; la chambre était vide, gn-aveûve pèrson ne dins l’ tchambe ; les rues sont vides, gn-a pèrson ne avau lès vôyes ; un verre vide, on vêre vûde ; une bouteille vide, one botèye vûde ; avoir la tête vide, awè s’ tièsse tène ; « Il a co s’ tièsse tène, mins ça va bin. » (H. Matterne) ; avoir l’estomac vide, ni rin awè su si stomak ; (expr) i n’ sét sofri lès vêres plins, co mwins’  lès vûdes, il ne peut supporter les verres pleins, vide fait grogner le porc, quand on n’a rien à manger, on est de mauvaise humeur ; quand lès tch’vaus s’ batenut, c’ èst qui l’ crèpe èst vûde , quand les chevaux se battent, c’est que la mangeoire est vide

 

C60

vide

nm faire le vide autour de soi, ritchèssî tot l’monde ; faire le vide dans sa tête, ni pus sondjî à rin ; regarder dans le vide, riwaitî sins rin veûy; parler dans le vide, causer po n’ rin dîre ; remplir les vides, bouchî lès traus ; son départ a créé un grand vide, quand èlle a ‘nn’ alé, dji m’ a sintu tot d’sseûlé, … sintu mièr seû ; (loc) à vide : le bus est parti à vide, gn-aveûve pèrson.ne dins l’ bus’ quand il a ‘nn’ alé ; j’ai eu un passage à vide, dji n’ saveûve pus qwè, dj’ in.meûve ostant qu’ on m’ lomiche Zidôre

 

C60

vidéo

adj vidéyo

 

C60

vider

[v] vûdî, (c) wîdî

 

G100

vider

v vûdi (, wîdî) ; vider ses poches, vûdî sès potches ; action de vider les poches, vûdadje (m); vider à nouveau, rivûdî ; action de…, rivûdadje (m) ; vider sans soin, witchî ; …  à nouveau, riwitchî ; vous pouvez vider l’eau, vos p’loz witchî l’ aîwe foû ; vider d’un récipient dans un autre, trèvûdî ; (loc) vider son sac, vûdî s’ satch ; vider les lieux, ènn’ aler, si ramasser ; être vidé, ièsse crèvé nauji

 

C60

vie

[nf] 1 (o-c) vîye, (e) vèye

2 (vie envisagée dans le temps, existence) (c) vikaîrîye, (o) vikérîye, (e) vikårèye

3 (mode de vie) (c) vikadje, (o) vikâdje, (e) vikèdje

 

G100

vie

nf 1 (terme général) vîye, vicance ; le temps d’une vie, vîye di djin ;

2 durée de vie, vicaîrîye ; pendant toute sa vie, tote si vicaîrîye;

3 manière de vivre, vicadje (m) ; il a mené une drôle de vie, il a ieû on drôle di vicadje ;

 la vie est chère, i faît tchêr viker ; (loc) reprendre vie, raviker ; action…, ravicadje (m) ; en vie, è vike ; il est en vie, il èst vicant, il è-st-è vike ; il est sans vie, il èst mwârt ; il ne donne pas signe de vie, i n’ faît ni sine ni mine ; il ne donnait plus signe de vie, i n’ rimuweûve pus ni pîd ni pate ; il est entre la vie et la mort, il a d’djà on pîd d’ l’ ôte costé, … on pîd dins l’ fosse ; avoir la vie facile, l’ awè bèle, l’ awè pus bèle qu’ on-èfant d’ bone maujone , avoir plus facile qu’un enfant riche ; avoir la vie dure, awè fwate à fé ; faire la vie, mwinrner la vîye ; jamais de la vie, jamaîs d’ la vîye ; je n’ai jamais vu cela de ma vie, dji n’ a jamaîs vèyu ça di m’ vîye ; laisser la vie sauve à qqn, lèyî è vike, lèyî viker ; vous m’avez  sauvé la vie, vos m’ avoz chapé ; la chance de ma vie, li chance di m’ vîye ; ça c’est ma vie privée, ça, c’ èst mès-afaîres ; à vie, à vîye ; c’est un appareil à vie, c’ è-st-one ostèye po durer ; il est nommé à vie, il èst lomé po tote si vicaîrîye ; la vie conjugale, li vicadje d’ one cope ; gagner sa vie, gangnî s’ crosse ; pourvu que Dieu lui prête vie, plaî-st-à Diè ; (expr) tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, tant qu’ i gn-a vîye, i gn-a èspwêr ; pour une petite vie qu’on a ! , po one pitite vîye qu’ on-z- a ! ; Vos-avoz one bêle vîye, vos! – Ci n’ èst nin one bêle vîye qu’i m’ faureûve, c’ è-st-one bèle djon ne ! (iron), (jeu de mots basé sur « vîye » vie ou vieille) – Vous avez une belle vie vous ! – Ce n’est pas une belle vieille qu’il me faudrait, c’est une jeune ; mwinrner la vîye come lès-agaces qu’ ont vèyu on r’naud , faire du tapage comme les pies qui ont vu un renard

 

C60

vieil

, vieille, adj (f vîye) ; un vieil homme, on vî ome ; une vieille femme, one vîye feume ; la pauvre vieille, li pôve vîye âme, li pôve vîye djin ; (expr) c’ èst dins lès vîyès mârmites qu’ on faît l’ mèyeû dès sopes, c’est dans les vieilles marmites que la soupe est la meilleure

 

C60

vieillard

nm vî ome ; les vieillards, lès vîyès djins

 

C60

vieillard, e

[n] (o-c) vîye djin [nf], (e) vîle djin [nf], (o-c) vî ome, vîye feume

 

G100

vieillerie

nf vîjerîye (, vîserîye); (expr ) aus feumes èt aus vîjerîyes, gn-a todi one saqwè à r’dîre (iron) , il y a toujours qqch à reprocher aux épouses et aux vieilleries

 

C60

vieillesse

[nf] vîyèsse, (o) vièlièsse

 

G100

vieillesse

nf viyèsse, vîs djoûs (m pl) ; ils ont eu une vieillesse heureuse, il ont stî eûreûs dins leûs vîs djoûs ; la vieillesse d’un âne, li viyèsse d’ on baudèt ; (expr) is sont dè l’ min me viyèsse, ils sont de la même vieillesse, … du même âge (en parlant de personnes très âgées)

 

C60

vieillir

[v] (c-e) avîyi, (o) s’ avièyi, (c) div’nu vî, vîye, (e) div’ni vî, vîle

 

G100

vieillir

vi aviyi ,divenu vî, raler après têre ; action de vieillir, aviyichadje (m) ; nous vieillissons, nos divenans vîs ; votre père vieillit, vosse pa d’vint vî ; il est beaucoup vieilli, il èst bran.mint aviyi ; il faut laisser vieillir le vin, i faut lèyi l’ vin aviyi ; (expr) nos-èstans come lès queuwes di vatches, nos-è ralans après têre (iron), nous sommes comme la queue des vaches, nous allons après terre, nous vieillissons ; vt aviyi ; c’est un vêtement qui la vieillit, c’ è-st-on moussemint què l’ aviyit ; vous me vieillissez d’un an, vos m’ fioz on-an pus vî

 

C60

vieillissement

nm aviyichemint

 

C60

vielle

nf tièsse-di-tch’vau

 

C60

Vielsalm

npr Lu Vî-Sâm

 

C60

Vierge

[nf] (religion) Aviêrje

 

G100

vierge

nf (relig) Aviêrje ; le manteau de la vierge, li mantia d’ l’ Aviêrje ; avez-vous vu les petites niches avec des vierges dedans ?, avoz vèyu lès potales avou l’ Aviêrje didins ? ; bien-aimée Sainte Vierge, binaméye Sinte Viêje, binin.méye Sinte Viêje ; (loc) fil de la vierge, filé d’ l’ aviêrje

 

C60

vierge

adj noû (f noûve) ; une terre vierge, one noûve têre ; une ligne vierge, one blanke ligne ; une vigne vierge, one vigne viêrje ; (femme) elle est encore vierge, èlle a co s’ vèrjinité, èlle èst co djon.ne-fèye ; elle s’est mariée vierge, èlle a arivé tote noûve au mâriadje

 

C60

Vierves-sur-Viroin

npr Vièpe

 

C60

vieux

, vieil, vieille adj vî, vîy (f vîye) ; un vieil arbre on vî aube,; une vieille maison, one vîye maujone ; un vieux couple, one vîye cope ; le vieux grand-père, li vî pârin ; devenir vieux, divenu vî ; on vit vieux dans votre famille, on vike vî dins vosse famile ; il est vingt ans plus vieux que moi, il èst vint-ans pus vî qu mi ; vieux jeu, djeu ; vieux camarade !, scorion ! (vieux lacet de cuir) ; sto ! (vieille souche d’arbre) ; (loc) dins l’ vî timps, dans le vieux temps, jadis ; c’ èst do vî timps, c’est du vieux temps, c’est du temps maussade ; (expr) citèle-là, èlle èst vîye, èlle a dè l’ baube au minton, celle-là, elle est vieille, elle a de la barbe au menton (dit-on d’une histoire connue depuis longtemps, c’est vieux comme les chemins, cette histoire) ; il èst co pus vî qu’ lès vôyes, il est encore plus vieux que les chemins ; i gn-a si vî tchèron qui n’ faît co voltî pèter si scorîye, il n’est si vieux charretier qui n’aime toujours faire claquer son fouet, … qui aime retrouver sa verdeur ; on n’ a jamaîs mèyeû sès pids qu’ dins sès vîs solés, les pieds ne sont jamais plus à l’aise que dans des chaussures usagées ; on n’ aprind nin à on vî tchin à-z-aler à l’ lache, on n’apprend pas à un vieux chien à se laisser attacher ; on-z-a dès novias maus tos lès djoûs èt co waurder lès vîs, on a de nouveaux maux chaque jour et on garde encore les anciens ; pus vî èst-ce qui l’ boû èst, pus deure èst-ce qui l’ cwane èst , plus vieux est le bœuf, plus dure est la corne, plus on est vieux, plus on est têtu ; todi l’ vî djeu, là ! , toujours le vieux jeu, il n’y a pas de changement ; come lès tch’mins,  vieux comme les chemins ; come Matîsalé, vieux comme Mathusalem ; nos divenans vîs ! , nous devenons vieux (phrase à laquelle on répond) vîs, c’ èst co rin, mins laîds èt grigneûs, là ! (iron.), vieux, cela passe encore, mais laids et grincheux, là !

 

C60

vieux

, vieille n les vieux, lès vîyès djins ; pauvre vieille, pôve mi-vèce ; pauvre vieux, pôve mi-vét ; un petit vieux, on p’tit vî ome ; une petite vieille, one pitite vîye feume ; (exp) come lès vîs chufelènut, lès djon.nes tchantenut, comme les vieux sifflent, les jeunes chantent, les habitudes passent d’une génération à l’autre ; li pôve vîye âme, le pauvre vieux ou la pauvre vieille ; « Ti pous bin rîre po ç’ qui t’ as braî, va, pôve vîye âme si t’ as co l’ keûr di v’lu ièsse gaîye maugré qu’ on t’ laî si wêre di djoûs po r’fé t’ bouneûr. » (E. Gilliard) ; (terme familier) mon vieux, valèt, mi vét ; ma vieille, mi fèye ; vieille branche, vî sto

 

C60

vieux, vieille

[adj] (o-c) vî, vîye, (e) vî, vîle / vèye

 

G100

vif

, vive adj (éveillé) aviné (-ye), spitant (-e) ; « sès p’ tits nwârs-ouy avinés èt spitants » (E. Gilliard) ; (expr) pus mwârt qu’ è vike, plus mort que vif ; vif come li poûre , vif comme la poudre ; vif come on lumeçon dins l’ farène (iron), vif comme un limaçon dans la farine ; (agile) il est vif à la course, il èst vif à l’ coûsse ; (emporté) vous êtes trop vif, vos-èstoz trop vif ; ( intense) une lumière vive, one fwate lumiére ; (mordant, piquant) hagnant (-e), vif ; le vent est vif, li vint èst vif ; il ressentait une vive douleur, il aveûve mau au d’là ; (rapide) il a l’esprit vif, i vèt tot d’ sûte qwè ; vif comme l’éclair, vif come l’ alumwâre ; (qui a de la vivacité) enfant vif, èfant spitant ; (loc) à vif : il avait les nerfs à vif, il èsteûve su sès niêrs, il èsteûve come on nièrson broucheté au r’viêrs

 

C60

vif

nm il a été pris sur le vif, il a stî pris imwin dins l’ satch ; vous l’avez piqué au vif, vos l’ avoz djondu jusse èwoù-ce ç’ qu’ i faleûve, vos l’ avoz cwachî

 

C60

vif-argent

nm vif-ârdjint

 

C60

vigilance

nf il n’a jamais relâché sa vigilance, il a todi ieû lès-ouys dissus

 

C60

vigilant

, ante adj je serai vigilant, dj’ aurè todi mès-ouys dissus ; il a reçu des soins vigilants, il a stî sognî on n’ saureûve mia

 

C60

vigne

nf vigne ; vigne vierge, vigne viêrje

 

C60

vignoble

nm vignèt, vigneroule (f), vignoule (f) (NB de source unique non confirmée (C60))

 

C60

vigoureusement

adv (avec force) fwârt ; il a frappé vigoureusement, il a tapé fwârt

 

C60

vigoureux

, euse adj d’ atake, di stok, stokasse, skèrpu (f skèrpeuwe), vîgreûs (-e) ; un homme vigoureux, on-ome stokasse ; il est encore vigoureux pour son âge, il èst co d’ atake po s’-t-âdje

 

C60

vigoureux, euse

[adj] (o-c) stokasse (e) stokèsse, (e-c) vîgreûs, e

 

G100

vigueur

nf fwace ; reprendre vigueur, si ragrabouyî, riprinde fistu, si rènonder ; « Li vint d’ bîje ni s’ aveûve nin rènondé dè l’ nût. » (E. Gilliard) ; « Li bwès a r’pris fistu dès deûs costés. » (A. Laloux) ; « On rèvoyeûve l’ abé d’ au sèminaîre one toûrnéye, po s’ vinu r’pwèser, si ragrabouyi èt r’prinde fistu. » (A. Laloux) ; serrer avec vigueur, sèrer fwârt ; (loc) en vigueur :  c’est une loi qui est toujours en vigueur, c’ è-st-one lwè qu’ ègzistéye co ; elle entre en vigueur demain, il è faurè t’nu compte à dater di d’mwin

 

C60

vil

, vile adj (laid) laîd (-e) ; de viles actions, dès laîdès djèsses ; (sans valeur) il l’a eu à vil prix, i l’ a ieû po quausu rin

 

C60

vilain

, aine adj (méprisable) laîd (-e), vilin (f vilin ne) ; c’est vilain de mentir, c’ èst laîd d’ dîre dès mintes, ci n’ èst nin bia d’ dîre   ; (mauvais) il a une vilaine maladie, il a one laîde maladîye ; être dans de vilains draps, ièsse dins d’ laîds draps ; du vilain temps, do mwaîs timps ; jouer un vilain tour, djouwer on mwaîs toû ; (désagréable à regarder) elle n’est pas vilaine, èle n’ èst nin laîde  ; nm il va y avoir du vilain, ça va mau toûrner

 

C60

vilainement

adv laîdemint ; il a été vilainement touché, il a stî laîdemint djondu

 

C60

vilebrequin

nm (outil à mèche) libèrkin, tèrauje (f) ; (arbre d’un moteur) vilebrèkin

 

C60

village

[nm] (c) viladje, (o) vilâdje, (e) viyèdje

 

G100

village

nm viladje ; un beau petit village, on bia p’tit viladje ; c’est la fête au village, c’ èst l’ fièsse au viladje ; les vieux du village, lès vîyès djins do viladje ; c’est un village fort étendu, c’ è-st-on viladje fwârt sitauré ; (loc) aler su lès viladjes, fé lès viladjes, circuler de village en village (se dit du marchand ambulant) ; cèréjî do viladje , cerisier du village, femme de mauvaise vie ; (expr) i faut lèyî l’ èglîje au mitan do viladje , il faut laisser l’église au milieu du village ; i s’ crwèt l’ cok do viladje, il se prend pour le coq du village, … supérieur aux autres

 

C60

ville

[nf] (o-c) vile, (e) vèye

 

G100

ville

nf vile ; les gens de la ville, lès djins d’ à l’ vile ; c’est une ville de cent mille habitants, c’ è-st-one vile di cint mile djins ; je pars en ville, dji m’ va à l’ vile ; hôtel de ville, maujo d’ vile, hôtél di vile 

 

C60

Villers-en-Fagne

npr Vile-è-Fagne

 

C60

Villers-la-Ville

npr L’ Abi

 

C60

Villers-le-Gambon

npr Vilé-l’ -Gambon 

 

C60

Villers-lez-Heest

npr Vilé-lès-Ès’ 

 

C60

Villers-sur-Lesse

npr Viè

 

C60

vin

[nm] (e-c) vin, (o) vén

 

G100

vin

nm vin ; c’est du bon vin, c’ èst do bon vin ; du vin blanc, do blanc vin; du vin rouge, do rodje vin; du vin rosé, do rôsé ; une bouteille de vin, one botèye di vin ; un verre à vin, on vêre à vin ; du vin de fruits, do vin d’ frûts ; du vin de cerises, do vin d’ cèréjes ; (expr) on vêre di vin, c’ èst mèyeû qu’ on côp d’ pougn (iron), un verre de vin, c’est meilleur qu’un coup de poing ; do vin d’ mouchon, du vin d’oiseau, de l’eau ; quand t’ as mougnî l’ diâle, i t’ faut mougnî lès cwanes , quand tu as mangé le diable, tu dois manger les cornes, quand le vin est tiré, il faut le boire ; i faurè mougnî l’ faute come èlle aurè stî cûte, il faudra manger la tarte comme elle aura été cuite, id.

 

C60

vinaigre

[nm]  (c) vinaîgue, (e) vinêgue, (o) vinégue

 

G100

vinaigre

nm vinaîgue ; vinaigre d’alcool, blanc vinaîgue ; vinaigre de vin, vinaîgue

 

C60

vinaigrer

v rnète do vinaîgue

 

C60

vinaigrette

nf vinaîgrète 

 

C60

vinaigrier

nm botèye au vinaîgue 

 

C60

vingt

adj num (devant consonne) vint ; vint femmes, vint feumes ; vingt chiens, vint tchins ; (à la pause et dans des dates) vint’ ; le 20 juillet, li vint’ di julèt’ ; il y en a vingt, i gn-a vint’ ; (suivi d’un autre chiffre) vint’ ; vingt-deux, vint’-deûs ; vingt-neuf, vint’-noûf, sauf vingt et un, vint-y-onk ; (suivi d’un mot d’une syllabe commençant par une voyelle, sauf an et eûre) vint-z- ; vingt arbres, vint-z-aubes ; vingt œufs, vint-z-ous ; vingt hommes, vint-z-omes ; (mais 🙂 vingt ans, vint’ ans ; pendant vingt heures, vint’ eûres au lon ; quatre-vingts, quatrè-vints ; quatre-vingt-un, quatrè-vint onk ; quatre-vingt-deux, quatrè-vint deûs ; (heure) il est huit heures vingt, il èst iût’ eûres èt vint’ ; il est vingt heures, il èst iût’ eûres au nût ; (juron) vingt dieux !, di djou, di dju !, vint Dieûs, cré vint Dieûs, laîd vint Dieû, (ô) laîd pètârd

 

C60

vingt et un

adj vint-y-onk ; vingt et une, vingt-y-one

 

C60

vingt et unième

adj vint’-y-onyin me

 

C60

vingtaine

nf vintin.ne ; une vingtaine de personnes, one vintin.ne di djins

 

C60

vingt-cinq

adj vint’-cink

 

C60

vingt-cinquième

adj vint’-cinkyin.me

 

C60

vingt-deux

adj vint’-deûs

 

C60

vingt-deuxième

adj vint’-deûzyin me

 

C60

vingt-huit

adj vint’-iût’ la pause, devant «ans » et « eûres »), vint’-iût-z- (devant voyelle), vint’-iût (devant consonne).

 

C60

vingt-huitième

adj vint’-iûtyin me

 

C60

vingtième

adj num vintyin.me ; le vingtième siècle, li vintyin.me siéke

 

C60

vingt-neuf

adj vint’-noûf 

 

C60

vingt-neuvième

adj vint’-noûvyin me 

 

C60

vingt-quatre

adj vint’-quate (, vint’-qwate), vint’-quatre (devant une voyelle dans un mot d’une seule syllabe)

 

C60

vingt-quatrième

adj vint’-quatyin me 

 

C60

vingt-sept

adj vint’-sèt’  

 

C60

vingt-septième

adj vint’-sètyin.me

 

C60

vingt-six

adj vint’-chîj (à la pause, devant « ans » et « eûres »), vint’chîs, vint-chîs- (voir « six »)

 

C60

vingt-sixième

adj vint’-chîjyin.me 

 

C60

vingt-trois

adj vint’-trwès 

 

C60

vingt-troisième

adj vint’-trwèzyin.me

 

C60

viol

nm fwârçadje ; le viol d’une femme, li fwârçadje d’ one feume

 

C60

violacé

, ée adj violausse

 

C60

viole

nf viole ; joueur de viole, djouweû d’ viole ; (loc) djouwer on-aîr di viole à one saquî, jouer un air de viole à qqn, lui en faire voir de toutes les couleurs ; (expr) à noste âdje, on-z-in.me ostant one aîr di feu qu’ on-aîr di viole, à notre âge, on aime autant un air de feu qu’un air de viole ; c’ èst broke di viole,  c’est cheville de viole, c’est l’échec assuré ; i faut danser come li viole djoûwe , il faut danser en suivant le rythme de la viole ; i gn-a one brike dins l’ viole, il y a une brique dans la viole, rien ne va plus ; mète one mastoke dins l’ viole , « mets deux tunes dans 1’ bastringue »

 

C60

violemment

adv bin, byin, come i faut ; il a été violemment touché, il a stî djondu come i faut, … bin djosté ; frapper violemment, taper à tot skèter, cassî, flayî, pingnî ; se débattre violemment, si cocheûre come on diâle

 

C60

violence

nf (force brutale des gens) on ne voit plus que de la violence, on n’ vèt pus qu’ dès boûriatadjes, … dès tuwadjes ; exercer la violence, boûriater ; il a subi des violences physiques, on lî a faît totes (on l’a coupé, on l’ a cwachî ; on l’a brûlé, on l’ a rosti ; on lui a donné des coups, on l’ a comoûdri ; on l’a écorché, on l’ a chwarchî, … distchaurné) ; faire violence, fwârcî, oblidjî ; se faire violence, si maîstri ; (force brutale des choses, des phénomènes) fwace ; il a été déraciné par la violence du vent, il a stî rauyî avou l’ fwace do vint

 

C60

violent

, ente adj c’est un violent, c’ è-st- on distêrminé, c’ è-st-one saquî qui monte rade, i n’ faît nin bon ièsse adlé li quand i s’ mwaîji ; il s’est montré violent avec son épouse, il a boûriatè s’ feume ; il y a eu un violent accrochage entre les policiers et les manifestants, lès policiers s’ ont fameûsemint capougnî avou lès manifèstants ; il avait un violent désir de manger du chocolat, il aureûve chèté ses pates po mougnî do chôcolat ; on annonce un vent violent, on dit qu’ i va awè tempête ; il va y avoir de violents orages, i va awè d’s-oradjes qui vont fé dès dègats ; il y eut un bruit violent, i gn-a ieû on brût d’ tos lès diâles ; c’est un peu violent, ce que vous dites, c’ è-st- one miète fwârt ci qu’ vos d’djoz là ! ; (expr) i fieûve on vint à discwârner lès boûs , il faisait un vent à décorner les bœufs, le vent était violent ; i fieûve one bîje à côper on tch’vau è deûs , il faisait une bise à couper un cheval en deux, la bise était violente

 

C60

violent, e

1 [adj] (e) viyolent, e ,(c) sauvadje,

2 [nm] (o) léd mamâr, (c) léd mama, sauvadje

 

G100

violenter

v boûriater ; il violente tout le monde, i boûriatéye tot l’ monde

 

C60

violer

v violer une femme, fwârcî one comére ; se faire violer, ièsse fwârcîye ; violer les lois… les règles, ni nin sûre lès lwès, lès réglèmints ; … un secret, diswalper on scrèt ; violer le domicile de quelqu’un, moussî d’ fwace dins one maujone, fwârcî l’ intréye ; violer des tombes, distrûre dès fosses

 

C60

violet

, ette adj violèt (-e)

 

C60

violette

nf violète, violète dès quate saîsons ; violette des bois, violète di tchin, tchausse-pîd  ;(expr) c’ èst totès rôses èt totès violètes, c’est toutes roses et toutes violettes, tout va bien

 

C60

violeur

nm (de femmes, d’enfants) fwârceû ; (de sépultures), distrûjaud d’ fosses

 

C60

violon

nm (instrument de musique) violon ; jouer du violon, djouwer do violon, violoner ; (expr) c’ èst do bwès qu’ on faît lès violons, c’est du bois dont on fait les violons, il est de bonne composition ; violon d’Ingres, dada ; (prison) ioio ; il a passé la nuit au violon , il a passé l’ nût au ioio

 

C60, G0

violoncelle

nm violoncéle

 

C60

violoncelliste

n djouweû d’ violoncéle (f djouweûse di …)

 

C60

violoniste

n violoneûs (-e)

 

C60

viorne

nf bwès d’ leup

 

C60

vipère

nf (serpent) vipére ; (personne) aspik (uniquement dans l’expression : langue de vipère, mwaîje linwe, linwe d’ aspik

 

C60

vipérine

nf sauvadje bourache

 

C60

virage

nm (courbure d’une route) catoû, toûrnant ; c’est une route où il y a beaucoup de virages, c’ è-st-one vôye qu’ i gn-a bran.mint dès catoûs ; prendre son virage, toûrner ; quand il a amorcé son virage, quand il a c’mincî à toûrner

 

C60

virago

nf jendârme (m) ; cette femme, c’est une virago, ci comére-là, c’ è-st-on vraî jendârme

 

C60

Virelles

npr Virèle

 

C60

virement

nm viremint ; il a payé par virement, il a payî avou on viîremint

 

C60

virer

vt (verser une somme) payî avou on viremint ; j’ai viré la somme hier, dj’ a payî ayîr ; (expulser) foute à l’ uch ; je me suis fait virer, dji m’ a faît foute à l’ uch ; vi  (tourner) toûrner ; il a viré à gauche, il a tourné à gauche ; (changer) candjî ; cela vire, ça candje di coleûr ; cela vire au rouge, ça d’vint rodje

 

C60

Virginie

npr Vèrjinîye (diminutif, Ninîye)

 

C60

virginité

nf vèrjinité

 

C60

virgule

 nf (signe de ponctuation) crole  ;(loc) sans change ruine virgule, sins rin candjî

 

C60

viril

, ile adj soyez plus viril !, fuchîz pus ome ! ; c’est une femme virile, c’ è-st-one feume omasse

 

C60

virole

nf fèrone, toûrbale, viroule

 

C60

virtuose

 

n c’est un virtuose, c’ è-st-on maîsse

 

C60

virus

nm virus’ 

 

C60

vis

[nf] vis’ ([nm] à l’ est)

 

G100

vis

nf vis’ (m) ; donnez-moi les petites vis, dinez-me lès p’tits vis’ ; vis d’Archimède, scargot (m)

 

C60

visage

[nm] (c) visadje, (o) visâdje, (e) visèdje, (c) guisike [nf]

 

G100

visage

nm visadje ; un beau visage, on bia visadje ; vous avez un meilleur visage vos-avoz on pus bia visadje ; avoir le visage brûlé par le soleil, awè s’ visadje tot rayî (do solia) ; (expr) awè on visadje come dè l’ crôye ,     comme de la craie, … blême ; awè on visadje come do papî machî, … comme du papier mâché, … défait ; awè on visadje come on bon Diè d’ pitié , avoir un visage comme un bon Dieu de pitié, … émacié ; awè on visadje come on coutia , … mince et allongé ; awè on visadje come one chimerète, avoir un visage comme une passoire, avoir un visage marqué par la variole ; awè on visadje come on fiêr à galètes , avoir un visage comme un gaufrier, id. ; awè on visadje come on for, avoir le visage comme un four, … rutilant ; awè on visadje tot racosu, avoir un visage marqué de cicatrices ; awè on visadje tot rôtyî, avoir le visage tout ratatiné ; faut ôte tchôse qu’ on bia visadje po fé on bia mwin nadje, il faut autre chose qu’un joli visage pour faire un bon ménage ; faut fé bia visadje dissus mwaîjès djambes, il faut faire beau visage sur mauvaises jambes, faire belle mine malgré les difficultés ; i t’ a on visadje come plin.ne lune, il a un visage comme pleine lune, … plein de santé ; li cia qui chète si nez, i chète si visadje , celui qui se casse le nez se casse le visage, pensez aux conséquences de vos actes ; trover visadje di bwès , trouver visage de bois, … une mine fermée ; (personne) il y a de nouveaux visages, i gn-a dès novias visadjes

 

C60

vis-à-vis

loc (face à face) baube à baube, buk à buk, nez à nez ; nous étions vis-à-vis, nos-èstin.n baube à baube, … buk à buk ; (face à) au drwèt di ; la maison vis-à-vis de la nôtre, li maujone au drwèt dè l’ nosse ; vis-à-vis de (à l’égard de), à l’ adrwèt di, au drwèt di ; (en comparaison de) au r’gârd di ; vis-à-vis de la vôtre, ma maison est petite, mi maujone èst p’tite au r’gârd dè l’ vosse ; (envers) avou ; il fait le fort vis-à- vis des filles, i faît l’ fwârt avou lès crapôdes

 

C60

vis-à-vis

nm je n’osais regarder mon vis-à-vis, dji n’ waseûve riwaîtî l’ ci qu’ èsteûve pa-d’vant mi ; nous avons une pâture comme vis-à-vis, nos-avans on pachi jusse pa-d’vant nosse maujone

 

C60

viser

[v] (e-c) lignî, (o) alignî, (o) aguignî

 

G100

viser

v lignî, tchiker ; « Sèrant on-ouy po lignî, on bokèt d’ linwe ètur ses lèpes, li René d’ èmon l’ gros Nèsse èsteûve li pus adrwèt à ç’ djeu-là. » (H. Matterne) ; il n’avait pas visé, i n’ aveûve nin lignî ; (loc) viser juste, réussir son coup, tchiker ; « Èlle aveûve bin tchiké s’ djeu, en wastant tot doûcètemint tot ç’ qu’ aureûve p’lu astaurdji s’ frére. » (A. Laloux) ; (avoir en vue) sayî di, waîtî po ; il visait la place de chef de bureau, i waîteûve po ièsse chèf di bûrau ; (s’appliquer à) ce qu’il a dit vise tout le monde, ci qu’ ‘l a là dit, c’ èst po tot l’ monde ; il s’est senti visé , il a pris ça por li

 

C60

visible

adj (qui peut être vu) il n’est plus visible, on nè l’ sét pus veûy ; c’est visible à la loupe, on l’ sét veûy avou one loupe ; (flagrant) c’est visible, il me semble !, ça s’ vèt, non ? ; c’est visible qu’il ne viendra pas, c’ èst clér qu’ i n’ vêrè nin ; (en état d’être vu) je ne suis pas visible avant 9 heures, dji n’ mi mostère nin d’vant 9 eûres

 

C60

visiblement

adv à ç’ qu’ on pout veûy

 

C60

visière

nf (d’une casquette) pène ; (d’un cheval) waîtroule, waîtwêre ; (fig) waîtroule, waîtwêre

 

C60

vision

nf (hallucination) vûsion ; j’ai eu une vision, dj’ a ieû one vûsion ; tu as des visions vos divenoz sot ; (perception) ma vision n’est plus très bonne, dji n’ vè pus fwârt bin

 

C60

visite

nf aller rendre visite, aler dins lès djins, dire on p’tit bondjoû ; recevoir de la visite, awè dès djins, awè dè l’ djin, awè dè l’  visite ; les visites lui sont interdites, on nè l’ pout nin co aler veûy ; il y a une visite, i gn-a one saquî (qu’ èst là) ; rendre une visite mortuaire, aler au mwârt ; (se rendre auprès d’un malade, pour un médecin) le médecin fait ses visites, li docteûr faît sès visites ; carte de visite, cârte di visite

 

C60

visiter

v aler veûy ; visiter un malade, aler veûy on malade ; (examiner, en parlant du médecin) visiter

 

C60

visiteur

, euse n (touriste) tourisse ; (personne qui rend visite) ils ont des visiteurs, il ont dès djins ; voilà un visiteur, là one saquî ; (ch. de fer) visiteur de gare, visiteû ; une infirmière visiteuse, one infirmiére qui va èmon lès djins

 

C60

vison

nm vison

 

C60

visqueux

, euse adj glaîrieûs (-e), glumiant (-e)

 

C60

visser

v vistrer ; visser dans du bois, vistrer dins do bwès ; action de visser, vistradje (m)

 

C60

visuel

, elle adj il a une mémoire visuelle, i r’tind aujîyemint ç’ qu’ il a vèyu

 

C60

vit

nm vét

 

C60

vital

, ale adj ce n’est pas vital, on s’ è sét bin passer ; il n’ont pas le minimum vital, is n’ ont nin d’ qwè viker ; pour moi, c’est vital, dji n’ saureûve fé sins

 

C60

vitam aeternam

(ad) loc âd étèrnam’

 

C60

vitamine

nf vitamine

 

C60

vite

[adv] (e-c) rade, (o) râde, (o-c) rwèd, (e) reûd

 

G100

vite

adv (en se déplaçant) rade, rademint (, raddimint), rwèd, vitemint ; pas si vite, nin si rwèd, nin si rade ; allons-y vite, alans-î rademint ; (en peu de temps) rade ; vous avez eu vite fini, vos-avoz ieû rade faît ; vite et bien, subtilemint ; vite et sans soin , à l’ vole ; le plus vite qu’il peut, di tos sès pus rade ; (expr) acouru come on bolèt d’ canon, arriver comme un boulet de canon, … très vite ; come on dislachî, … comme qqn libéré de sa chaîne ; come on tchin squeuwé, … comme un chien écoué ; come on vint, … comme un vent ; ça n’ a faît qu’ on timps , cela n’a fait qu’un temps, cela a été très vite ; ça prind come on côp d’ fisik, cela prend comme part un coup de fusil, … très vite ; come on trait d’ aurbalète, comme une flèche d’arbalète, … très vite ; co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje, encore plus vite que le vent de bise ; dijoz-le rademint, divant d’ minti, dites le vite, avant de mentir, je ne crois pas ce que vous allez me dire ; il a faît s’ côp qu’ on tchèt n’ a nin levé s’ queuwe, il a fait son coup avant qu’un chat n’ait pu lever la queue ; i l’ faut dîre rade po n’ nin minti longtimps , il faut le dire vite pour ne pas mentir longtemps (iron) ; su nin d’djà deûs bauyes, sur à peine le temps de deux bâillements, très vite ; (interj  d’impatience) abîye !, djans’ ! ; vite, dépêchons-nous, abîye, insi!, alez, à dadaye !, djans’, insi ! ; (au bout d’une courte durée) rade ; nous serons encore vite au bout, nos sèrans co rade au d’bout

 

C60

vitellus

nm djane d’ ou

 

C60

vitesse

nf rwèdeû ; « Lès samwin nes è vont d’ one riwèdeû ! » (A. Henin) ; faire de la vitesse, aler rade, mwinrner rwèd ; il aime faire de la vitesse, il in.me bin d’ aler rade, i va voltî rade ; il a été pris pour excès de vitesse, il stî pris pace qu’ il aleûve trop rwèd ; j’ai fait cela en vitesse, dj’ a faît ça au pus rade, … rouf-rouf, … à l’ va-rade ; c’est un avion qui ne dépasse pas la vitesse de 900 km /heure, c’ è-st-on-aviyon qui n’ faît nin d’pus d’ 900 km à l’ eûre ; réduis un peu ta vitesse, n’ alez nin si rwèd ; il est déjà en perte de vitesse , i n’ va d’djà pus si rade ; (loc) à toute vitesse, en quatrième vitesse, di tos sès pus rade, à tot-écrâse, bon-z-èt rwèd ; il est parti à toute vitesse, il a pèté vôye di tos sès pus rade, … à tot- écrâse ; en vitesse, abîye, à l’ vole, rademint ; je me sauve en vitesse, dji m’ è va rademint, dji m’ è va abîye ; il est passé en vitesse , il a passé rouf-rouf ; nous allons voir ça en vitesse, nos-alans veûy ça à l’ vole, … rademint ; en pleine vitesse, à plin ne chârje ; (expr) (voir également les expressions reprises au mot « vite ») il a v’ nu paye à s’ cu et l’ feu d’dins, il est arrivé avec la paille à son derrière et le tout en flamme, … à toute vitesse ; ti n’ as nin l’ timps di r’toûrner t’ chike qui l’ afaîre est faîte, tu n’as même pas le temps de retourner ta chique que l’affaire est faite ; prendre quelqu’un de vitesse, aler pus rwèd qui ; je l’ai pris de vitesse, dj’ a stî pus rade qui li ; changement de vitesse, candjemint d’ vitèsse ; boîte de vitesses, bwèsse di vitèsses

 

C60

vitrail

nm cârau 

 

C60

vitre

[nf] (o-c) cârau [nm], (e) cwårê [nm], (c) cwêria [nm]

 

G100

vitre

nf cârau (m), qwêria (m) ; casser les vitres, câsser lès câraus ; une armoire vitrée, one ârmwêre avou on (dès) cârau(s) ; (expr) boudjîz-vos di m’ djoû, vos-èstoz trop spès po fé on cârau ! , bougez-vous de mon jour vous êtes trop épais pour faire une vitre (dit- on à qqn qui se trouve dans votre jour)

 

C60

vitrier

nm vêrî, qwêrî

 

C60

vitrine

nf wèrène, boucaniére ; la vitrine de l’horloger, li wèrène di l’ ôrlodjî ; « Tos lès volèts dès boucaniéres sont sèrés. » (E. Wartique) ; « Dj’ a stî à l’ wèrène. » (J. de Lathuy)

 

C60

vitriol

nm vitriyol

 

C60

vivacité

nf (entrain) vivacité ; il est d’une grande vivacité, i t’ a one vivacité d’ tos lès diâles ; c’est un enfant qui a de la vivacité, c’ è-st-on-èfant qu’ èst spitant ; vivacité d’esprit, subtilité, subtilité ; quelle vivacité d’esprit pour son âge ! il comprend tout, quéne subtilité po s’-t-âdje ! ça comprind tot ; (force) fwace ; la vivacité du vent, li fwace do vint

 

C60

vivant

, ante adj (en vie) è vike, vicant (-e) ; ils sont vivants, is sont-st-è vike ; je ne sais pas s’ils sont encore vivants, dji n’ saureûve dîre s’ is vikenut co ; il est toujours vivant, il èst todi paurlant vicant ; (plein de vie) vicant ; c’est un enfant bien vivant, c’ è-st-on-èfant bin vicant,on-èfant qu’ èst spitant ; c’est un bon vivant, c’ è-st-on bon vicant, i vike bin ; (ressemblant) c’est le portrait vivant de son père, c’ èst s’ pa tot ratchî ; vous en êtes la preuve vivante, vos ‘nn’ èstoz l’ bone preûve ; (animé d’une sorte de vie) ce sont des rues vivantes, c’ èst dès reuwes qu’ i gn-a do daladje,… qu’ i gn-a tofêr dè l’ djin

 

C60

vivant

nm (personne qui vit) les vivants et les morts, lès cias qu’ vikenut èt lès cias qu’ sont mwârts, lès vicants èt lès mwârts ; (expr) ça n’ arive qu’ aus vicants, cela n’arrive qu’aux vivants, ne nous plaignons pas, nous sommes en vie ; (bon vivant) (expr) ièsse come sint Tîbaut qui bwèt bin èt qui n’ mougne nin mau, être comme saint Thibaut qui boit bien et ne mange pas mal, … un bon vivant ; i s’ faît do laurd, il se fait du lard, c’est un bon vivant ; (du vivant de qqn.) de son vivant, (do) timps qu’ i vikeûve

 

C60

vivant, e

[adj] vikant, e

 

G100

vive

interj vîve ; (expr) vîve nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète ! , vive nous et les chiens de charrette !

 

C60

vivement

adv (avec vivacité) elle marchait si vivement qu’on avait peine à la suivre, èle roteûve si rademint qu’ on nè l’ saveûve quausu sûre ; (avec force, avec intensité) nous avons vivement regretté son départ, nos-avans stî fwârt disbautchis quand il a ‘nn’ alé ; il s’est retourné vivement, i s’ a r’toûrné d’ one trake ; sa jupe était vivement colorée, si cote aveûve dès bèlès coleûrs

 

C60

vivement !n

excl (dans un ordre, un souhait) abîye !, ardans !

 

C60

vivier

nm vèvî ; des poissons de vivier, dès pèchons d’ vèvî

 

C60

vivoter

v vicoter ; action de vivoter, vicotadje (m)

 

C60

vivre

[v] (e-c) viker, (o) vikî

 

G100

vivre

v viker ; (loc) viker acoplé , vivre en concubinage ; viker à paurt , vivre à part, … séparés ; viker au rastrindu, vivre petitement ; viker d’ l’ aîr do timps, vivre de l’air du temps, se laisser vivre ; viker d’ sovenances, vivre de souvenirs ; viker po s’ vinte, vivre pour son ventre, être gourmand ; viker su l’ bribe, vivre de rapines ; viker su l’ èspwêr, vivre d’espoir ; viker su sès niêrs , vivre sur les nerfs ; viker su sès rintes, vivre de ses rentes ; viker su s’ pension, vivre de sa pension ; viker tot seû, vivre seul ; (expr) ça li apudrè ç’ qui c’ èst d’ viker, cela lui apprendra ce que c’est de vivre ; faît bon s’ mârier po-z-aprinde à viker, il est bon de se marier pour apprendre à vivre ; i faut qu’  tot l’ monde vike, il faut que tout le monde vive, ils ont tous des chances égales ; i gn-a nin âme qui vike , il n’y a pas âme qui vive, il n’y a personne ; il ont ieû l’ pausse è l’ mwin po bin viker , ils ont eu la pâte en main pour bien vivre, ils sont responsables de leur pauvreté ; i n’ frè nin dès vîs-ouchas, il ne fera pas de vieux os, il ne vivra pas vieux ; i n’ si sinteûve pus viker, il ne se sentait plus vivre, il était inquiet ; i vikerè co après awè minti, il vivra encore après avoir menti, ce n’est pas la première fois qu’il ment ; lès ritches apudenut lès pôves à viker, les riches apprennent aux pauvres à vivre, leur vie est souvent plus frugale ; li ci qu’ èst mwârt, i n’ vike pus, celui qui est mort ne vit plus, profitons donc de la vie ; po conèche lès djins, faut viker avou, pour connaître les gens, il faut vivre avec eux ; quand on-z-èst mwârt, c’ èst po longtimps, quand on est mort, c’est pour longtemps ; quand nos sèrans mwârts, nos n’ vikerans pus , quand nous serons morts, nous ne vivrons plus, il faut profiter de l’heure présente, on ne vit qu’une fois ; lès cias qu’ il a tuwé vikenut co ; ceux qu’il a tués sont toujours en vie, c’est un faux violent ; – Tin, on vike co, là! (et l’interlocuteur répond:) – Poqwè ? Avîz payî po m’ fé moru ? , – Tiens, on vit encore! (dit-on en guise de bonjour) – Pourquoi ? Aviez-vous payé pour me faire mourir ? ; viker come on monsieû, vivre comme un seigneur ; viker come on mènîr (iron), id., vivre très bien ; viker come on tchin, vivre comme un chien, … à l’écart ; viker su s’ crache come on tasson, vivre sur sa graisse, comme un blaireau, … en autarcie

 

C60

vizir

nm vizîr

 

C60

vocabulaire

nm le vocabulaire, lès mots, li vocabulaîre

 

C60

vocal

, ale adj un groupe vocal, one soce di tchanteûs, one tchanterîye ; on y apprend les techniques vocales, on-z-î aprind à tchanter come i faut

 

C60

vocation

nf vocâcion ; il n’avait pas la vocation, i n’ èsteûve nin faît po ça ; sa vocation était d’enseigner, il èsteûve faît po scoler l’s-ôtes

 

C60

vociférer

v bwêrler ; il vocifère, i bwêrléye ; ils vocifèrent, is bwêrléyenut ; il vociférait, i bwêrleûve ; il vociférera, i bwêrléyerè ; il vociférerait, i bwêrléyereûve ; qu’il vocifère, qu’ i bwêrléye ; qu’il vociférât, qu’ i bwêrliche

 

C60

Vodecée

npr Vôdecêye

 

C60

Vodelée

npr Vôdelêye

 

C60

vodka

nf vodka

 

C60

vœu

nm (souhait) présenter ses vœux de nouvel an, sowaîtî l’ bone anéye, dîre si complimint ; tous mes bons vœux !, one bone anéye ! ; c’est son vœu le plus cher, c’ èst ç’ qu’ i d’mande li d’pus, c’ èst ç’ qu’ i sowaîte li d’pus ; mon vœu a été exaucé, dj’ a ieû ci qu’ dji v’leûve ; tous mes vœux vous accompagnent, di tot keûr avou vos ; (expr) c’ èst dè l’ mwârt qu’ i vout moru , c’est de la mort qu’il veut mourir, c’est son vœu le plus cher ; (promesse faite à une divinité) faire le vœu, promète ; il a fait le vœu de ne plus fumer s’il était guéri, il a promètu di n’ pus filmer s’ il èsteûve rifaît ; (entrée en religion) prononcer ses vœux, passer sès veûs

 

C60

Vogenée

npr Vôjenêye

 

C60

vogue

en vogue, à l’ môde ; avoir la vogue, ièsse à l’ môde

 

C60

voici

[prép] (c) voci, (e) vochal, (o) (è)v’ci

 

G100

voici

prép voci ; voici des fleurs, voci dès fleûrs ; me voici, vo-me-ci ; le voici, vo-le-ci ; nous voici, vo-nos-ci ; vous voici, vo-ve-ci ; les voici, vo-lès-ci ; en voici, vo-z-è-ci, vo-’nnè-ci ; en revoici, vo-z-è-r’ci, vo-’nnè-r’ci ; me revoici, vo-me -rici ; le revoici, vo-le-rici ; nous revoici, vo-nos-r’ci ; vous revoici, vo-ve-rici ; les revoici, vo-lès-r’ci

 

C60

voie

[nf] 1 (chemin) vôye

2 _ lactée : (o) tch(i)min-sint-Djâke [nm], (c) vôye-sint-Djauke, (e) tète-di-l’Avièrje, (o) tchausséye romène

 

G100

voie

nf (chemin) vôye ; suivre sa voie, sûre si vôye ; perdre sa voie, piède si vôye ; dégager la voie, rinde li vôye libe ; se frayer une voie, afroyî one vôye, afroyî l’ passadje ; dégager la voie, rissatchî ç’ qu’ èst su l’ vôye ; (loc) être par voies et par chemins, ièsse todi su tchamps su vôyes; voie ferrée, ligne, tchimin d’ fiêr, vwè ; sur la voie ferrée, su li tch’min d’ fiêr, su lès rayes, su l’ vwè ; une seule voie de chemin de fer, one seûle ligne ; il est défendu de circuler sur les voies, on n’ pout nin roter su lès vwès ; le train est à la voie quatre, li trin èst su l’ quatyin me vwè ; la voie lactée, li vôye sint Djauke ; (conduite, suites d’actes orientés vers une fin) il faut marcher dans telle voie, c’ è-st-insi qu’ faut fé ; nous lui avons montré la voie, nos lî avans mostré comint-ce qu’ i lî faleûve fé ; il est sur la bonne voie, il îrè lon ; il n’a pas encore trouvé sa voie, i n’ sét nin co au jusse ci qu’ i va fé ; c’est en voie d’exécution, on s’ ènn’ ocupe ; (intermédiaire) il l’a appris par une voie sûre, c’ è-st-one saquî qu’ on s’ î pout fiyî què lî a dit ; ils vont devoir passer par la voie hiérarchique, is vont d’vu passer pa tos lès chèfs ; (largeur d’un trait de scie) donner de la voie à un outil, avoyî, diner dè l’ vwès, diner d’ l’ avenûwe ; les voies navigables, lès- aîwes qu’ on-z-î pout aler d’ssus à batia ; les voies digestives, lès vôyes pà èwoù-ce qu’ on dijère ;par voie aérienne, pa aviyon ; par voie buccale, pa s’ bouche ; frayer la voie, afroyî l’ passadje ; par voie de conséquence, insi, come ça ; en voie de : en voie de guérison, su l’ bone vôye, po ièsse rifaît ; en voie de disparition, qu’ i gn-a todi mwins’, qu’ i gn-a pus wêre

 

C60

voilà

[prép] (e-c) volà, (o) (è)v’là

 

G100

voilà

prép là, volà ; voilà ma famille, volà m’ famile ; me voilà, vo-me-là ; le voilà, vo-le-là ; nous voilà, vo-nos-là ; vous voilà, vo-ve-là ; les voilà, vo-lès-là ; en voilà, vo-z-è-là, vo-’nnè-là ; me revoilà, vo-me-rilà ; le revoilà, vo-le-rilà ; nous revoilà, vo-nos- r’là ; vous revoilà, vo-ve-rilà ; les revoilà, vo-lès-r’là ; en revoilà, vo-z-è-r’là, vo-’nnè-r’là ; « Lèstin ! Vo-le-là ! » (L. Pirsoul) ; « Vo-te-là mau pris asteûre. » (R. Hostin) ; « Vo-z-è-là co one di iute. » (Jean Servais) ; nous y voilà, nos-î èstans ; tiens, voilà autre chose !, tin, là ôte tchôse ! ; (loc) en veux-tu en voilà, à chipe chovéye, à make, à r’laye, à tchîr dissus (grossier) ; voilà-t-il pas, volà-t-i nin, là-t-i nin ; il a déménagé voilà un mois, il a bagué volà on mwès, … i gn-a on mwès di-d-ci ; voilà vingt-cinq ans que je le connais, i gn-a vint-cink ans qu’ djè l’ conè, ça faît vint-cink ans … ; (désignant les choses dont on vient de parler) … et il m’a regardé de travers ; voilà l’homme, èt i m’ a r’waîtî d’ triviès ; là come il èst ; voilà bien les hommes !, c’ èst bin lès-omes, ça !

 

C60

voilage

nm (pour fenêtre) ridau  ridia ; (pour chapeau) vwèle

 

C60

voile

1 [nf-nm] vwèle

2 (de bateau) (o-e) smak [nm]

 

G100

voile

nm vwèle ; voile de deuil, vwèle di doû ; voile de mariée, vwèle di mâriéye ; (pour une religieuse) prendre le voile, prinde li vwèle, intrer mon lès bèguènes ; (abstrait) il a levé le voile sur cette affaire, il a dit tot ç’ qu’ i gn-aveûve padrî ça ; maintenant que le voile est levé, asteûre qu’ on sét bin ç’ qu’ i gn-aveûve padrî ça

 

C60

voile

nf vwèle ; bateau à voile, batia à vwèle : naviguer à la voile, nêvyî avou l’ vint ; le bateau faisait voile sur Anvers, li batia ‘nn’ aleûve su Anvêrs’ ; (loc) mettre les voiles, foute li camp, lèver l’ dache, si ramasser

 

C60

voilé

, ée adj (recouvert d’un voile) la femme était voilée, li feume èsteûve vwèléye, … aveûve on vwèle su s’ visadje ; les yeux voilés de larmes, sès-ouys près’ à braîre ; (rendu moins clair) le ciel était voilé, li ciél èsteûve brouyî, … ènûlé ; la photo est voilée, li foto èst brouyîye ; il nous a dit en termes voilés qu’il allait partir, il a sayî d’ nos fé comprinde qu’ il aleûve ènn’ aler ; il parle en termes voilés, i dit sins dîre

 

C60

voiler

v vwèler ; (se) se voiler le visage, mète on vwèle dissus s’ visadje ; se voiler la face, ni nin v’lu veûy ; sa voix se voile, on n’ l’ ètind pus fwârt, si vwès flauwit ; le ciel se voile, li ciel s’ ènûle

 

C60

voilette

nf vwèlète

 

C60

voir

[v] (e-c) vèy, (o) vîr, (e) vèyî, (c) vôy, veûy

 

G100

voir

v veûy, (Florennes, vèy ; Fosses, vôy) ; je vois, dji veu ; il voit, i veut ; nous voyons, nos vèyans ; vous voyez, vos vèyoz ; ils voient, is vèyenut ; il voyait, i vèyeûve ; il verra, i vièrè ; il verrait, i vièreûve ; qu’il voie, qu’ i veûye ; qu’il vît, qu’ i vèyiche ; je l’ai vue hier soir, djè l’ a vèyu èyîr au nût ; nous verrons cela plus tard, nos vièrans ça pus taurd ; que vois-je ?, què -ce qui dj’ vè ? ; il faut que je voie cela, i faut qui dj’ veûye ça ; une maison vois-tu, c’est…, one maujo, veus-se, …, vèyoz, c’ èst … ; je voudrais le voir, djè l’ vôreûve bin vôy ; « C’ èst dès vijins qu’ on n’ a jamaîs pont d’ mârgaye avou zèls, vos vièroz. » (E. Gilliard) ; « Monsieû Henri Gilson, li pus brâve gârçon dè l’ têre, i m’ vint vôy tos les djoûs. » (L. Pirsoul) ; « Dji vè raviker, dins m’ sondjerîye, li timps mwârt. » (Gabrielle Bernard) ; (loc) voir clair, veûy clér ; comme je peux voir, à ç’  qui dj’ pou veûy ; c’est à voir, c’ èst d’ veûy ; essaie pour voir, sayîz po veûy ; il faisait semblant de ne pas me voir, i fieûve chonance di n’ mi nin veûy ; il croyait voir un revenant, i pinseûve veûy on rivenant ; je vois tout tourner, dji veu tot qui toûne ; vous m’en voyez ravi, dji so bin binauje ; je voudrais vous y voir, dji vôreûve bin veûy ci qu’ vos frîz à m’ place ; c’est une chose à voir, ça vaut lès pwin.nes d’ ièsse vèyu ; j’irai le voir demain (pour lui rendre visite), djè lî îrè dîre bondjoû d’mwin ; j’irai le voir demain (pour lui demander qqch) djè l’ îrè trouver d’mwin ; faites-moi voir ! , mostrez-me one miète ! ; n’y voir que du feu, n’ î vôy qui do feu ; qui vivra verra, on vièrè bin, s ‘ apinse li cia qu’ aveûve mètu s’ tchèt à cover (iron) (on verra bien! comme dit celui qui a mis son chat à couver) ; se faire voir, si fé awè ; voir le jour, vinu au monde ; voir distinctement, veûy clér ; voir trente-six chandelles, ièsse sitorné ; voir plus loin que le bout de son nez, veûy pus Ion qui l’ bètchète di s’ nez ; (loc) aler veûy lès coméres, aller voir les jeunes filles, courtiser ; à n’ è nin veûy li fin, à ne pas en voir la fin ; ièsse bin vèyu , être bien vu, être apprécié ; on dîreûve veûy, on croirait voir ; si fé bin veûy, se faire bien voir, provoquer la sympathie ; veûy dobe , voir double, avoir bu ; veûy voltî, aimer ; veûy èvi, détester ; (expr) en faire voir des vertes et des pas mûres, è fé veûy dès rodjes èt dès vètes, è fé veûy dès grîjes, … dès bèles, … di totes lès sôtes, … di totes lès coleûrs ; je ne peux plus le voir en peinture, dji nè l’ sé pus sinte ; je te vois venir avec tes gros sabots, dji vos vè v’nu avou vos gros plats pîds ; voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre qui est dans le sien, veûy li moche dins l’ ouy d’ on-ôte èt n’nin veûy li tch’vau qu’ èst dins l’ sink (voir la mouche dans l’œil d’un autre et ne pas voir le cheval qui est dans le sien) ; va te faire voir chez les Grecs, va-z-è t’ fé cayî pau Grèks , alez one miète pus Ion po veûy si dj’ î so (, allez voir un peu plus loin si j’y suis) ; li cia qui n’ vèt rin, i n’ dit rin, celui qui ne voit rien ne va répéter ; tout ce qu’il ne faut pas voir !, tot ç’ qu’ i n’ faut nin veûy avou s’-t-ouy, di-st-i l’ bwagne (iron) (, tout ce qu’il ne faut pas voir avec son œil, dit le borgne) ; dj’ in me ostant veûy sès talons qu’ sès bètchètes , j’aime autant voir ses talons que ses pointes, je préfère le voir partir qu’arriver ; il a vèyu l’ coup d’ temps, il a vu la manœuvre (qu’on lui préparait en douce) ; i n’ faut nin veûy trop lon, il ne faut pas voir trop loin, … trop de soucier de l’avenir ; i n’ î a vèyu qu’ do feu, il n’y a vu que du feu ; i n’ passe nin on mouchon è l’ aîr qu’ i nè l’ vèt, il ne passe pas un oiseau sans qu’il ne le voie, il est perspicace ; i va todi sins veûy et sins r’ conèche, il va toujours sans regarder ni sans reconnaître, c’est un irréfléchi ; i vèt todi tot au pus laîd , il voit toujours tout sous son laid jour, c’est un pessimiste ; li cia qui n’  vèt rin, i n’ dit rin , celui qui ne voit rien ne dit rien, il faut agir prudemment ; li cia qui vèt sès win nes vèt sès pwin.nes, celui qui voit ses veines voit ses peines ; on n’ a co jamaîs vèyu lès djon.nes di mouchons pwârter l’ bètchîye à leû mére, on n’a pas encore vu les oiselets porter la nourriture à leur mère, on ne contraint pas la nature ; on n’ dimande nin à on-aveûle s’ i vout veûy clér, on ne demande pas à un aveugle s’il veut retrouver la vue… ou à qui a soif s’il désire boire ; on n’ vèt qu’ li èt lès tchins su lès vôyes, on ne voit que lui et les chiens sur les routes, il est toujours en route ; on vèt d’djà bin à l’ auje ci qu’ c’ èst do pachis, on voit déjà bien à la barrière la valeur du pré ; quand on s’ vèt d’trop, on n’ si vèt pus , quand on se voit trop, on ne se voit plus ; quand on veut tot ç’ qu’ on veut audjoûrdu, quand on voit tout ce qu’on voit (tout ce qui se passe) aujourd’hui ; ti dîreûve veûy one saquî ! , tu dirais voir qqn, il se donne des airs ; tenez-vous correctement voyons !, mètoz-vos come i faut, on ! ; voyons, qu’est-ce que vous faites là?, è bin, qwè-ce qui vos fioz là ? ; ben voyons !, tin là, rin ! ; voyons voir, vèyans ça ; avoir qqch à voir, awè one saqwè à veûy ; je n’ai rien à voir là-dedans, dji n’ a rin à veûy la-d’dins ;  (se) si veûy ; je me vis dans l’eau, dji m’ a vèyu dins l’ aîwe ; elle ne s’est pas vue partir, èle ni s’ a nin vèyu ‘nn’ aler ; ça ne se voit pas, ça n’ si vèt nin ; je ne te vois pas, là-bas, dji n’ vos vè nin, véla ; (avec réciprocité) nous nous voyions chaque vendredi, nos nos vèyin.n chake vinrdi  ;(loc) je ne plus la voir en peinture, dji nè l’ sé pus sinte ; (expr) ça se voit comme le nez au milieu de la figure, si l’ leup pièd s’ pouyadje, i n’ pièd nin s’ visadje (, si le loup perd son apparat, il n’en perd pas moins son apparence de loup) ; se faire voir, si mostrer ; il essaie de ne pas se faire voir, i saye di n’ si nin mostrer ; qu’il aille se faire voir !, qu’ i vaye au diâle ! ; va-z-è-t-au diâle ! , va au diable !

 

C60

voire

adv èt min me ; j’y resterais des jours voire des années, dj’ î d’mèrereûve bin dès djoûs ètîrs, èt min me dès-anéyes 

 

C60

voirie

nf (ensemble des voies) vôye(s)  ;  il entretient la voirie, il ètèrtint lès vôyes ; (lieu où sont déposées les immondices) traît aus man.nèstés

 

C60

voisin

, ine adj la maison voisine, li maujone d’ à costé ; ce sont des espèces voisines, c’ èst d’s-èspéces qui s’ richonenut ; n vijin (f vijène) ; avez-vous vu nos nouveaux voisins ?, avoz vèyu nos novias vijins ?

 

C60

voisin, e

[n] (o-c) vijin, ène; (c) vwèzin, ène, (e) wèzin, ène

 

G100

voisinage

[nm] (c) vijenadje,  vwèzinadje, (e) vwèzinèdje, (o) vijenâdje, vwèzinâdje, (c) vijenauve

 

G100

voisinage

nm (ensemble des voisins) lès vijins (, lès vèjins) ; nous ne fréquentons pas le voisinage, nos n’ alans nin mon lès vijins ; ils vivent en bon voisinage, is s’ ètindenut bin ; (environs) vijenadje, vijenauve (, vwèsinadje) ; il fait calme dans le voisinage, i faît paujêre dins l’ vij’nauve ; ils habitent dans le voisinage, is n’  dimèrenut nin lon di-d-ci

 

C60

voisiner

v (fréquenter ses voisins) hanter, vijener ; (être placé près de) ièsse à costé di

 

C60

voiture

[nf] (o-c) vwèture, (e) vwètûre

 

G100

voiture

nf (automobile) auto, vwèture ; j’ai acheté une nouvelle voiture, dj’ a acheté one novèle vwèture ; une voiture de course, one auto d’ coûsse ; une voiture militaire, one auto d’ l’ ârméye ; voiture à bras, tchèrète ; (expr) pôves nos-ôtes et lès tchins d’ tchèrète ! , pauvres de nous ! ; voiture d’enfant, poûssète, vwèture d’ èfant ; voiture de chemin de fer, vwèture, wagon ; en voiture !, en vwèture ! ; une voiture de première, on wagon d’ preumêre ; les voitures de chemins de fer étaient de couleur verte, lès wagons èstin.n vèt’s

 

C60

voix

[nf] vwès

 

G100

voix

nf vwès ; une voix jeune, one djon.ne vwès ; une grosse voix, one grosse vwès ; une voix aiguë, one pwinteuwe vwès ; une voix criarde, one criyaude vwès ; une voix rauque, one rôgue vwès, one rôguiante vwès ; une voix chevrotante, one triyanante vwès ; une voix bégayante, one bèguiaude vwès ; une voix pleurnicharde, one brèyaude vwès ; une voix plaintive, one pîlaude vwès ; (loc) à voix basse, tot bas ; à haute voix, tot hôt ; à mi-voix, inte li hôt èt l’ bas ; élever la voix, si mwaîji ; perdre la voix, ni pus sawè causer ; on entendait des éclats de voix, on-z-oyeûve criyî ; rester sans voix, dimèrer moya ; (expr) awè one vwès come li tonwâre, avoir une voix comme le tonnerre ; il a one bèle vwès po scrîre, il a une belle voix pour écrire, il n’a pas une belle voix ; (la personne qui parle) on entendit une voix qui disait, on-z-a ètindu one saquî qui d’djeut ; (abstrait) vous devez écouter la voix de votre conscience, i faut choûter vosse consyince ; il a écouté la voix de son cœur, il a choûté s’ keûr ; il n’a pas voix aux chapitre, i n’ a rin à dîre (là d’dins) ; (suffrage) vwès ; il lui manque une voix pour passer, i lî manke one vwès po passer

 

C60

vol

nm (larcin) bribe (f) ; vivre de petits vols, viker su l’ bribe (se dit également de celui qui vit de mendicité) ; (vol important) hapadje, bosadje, scrotadje, zwèpadje ; les vols sont nombreux en fin d’année, on vole bran.mint à l’ difin d’ l’ anéye ; (bénéfice excessif) cent euros, je trouve que c’est du vol, cint-z-eûros, dji trouve qui c’ èst trop tchêr ; (volatile) èvoladje ; le vol des oiseaux, l’ èvoladje dès mouchons ; prendre son vol, èvoler ; (quantité d’oiseaux qui se déplacent) nous avons vu un vol de canards, nos-avans vèyu one voléye di canârds ; (avion) nous regardions le vol des avions, nos r’waîtin.n lès-aviyons voler ; en plein vol, (adon) qu’ i voleûve ; il a été touché en plein vol, il a stî djondu qu’ i voleûve ; (déplacement en vol) c’est son premier vol, c’ èst l’ preumî côp qui monte dins one aviyon

 

C60

volaille

[nf] (o-c) pouyeterîye, (e) poyeterèye

 

G100

volaille

nf pouyetrîye ; il s’occupe de ses volailles, i passe si timps avou s’ pouyetrîye ; le marché à la volaille, li mârtchi aus pouyes

 

C60

volailleur

, euse n pouyetî (f pouyetrèsse

 

C60

volant

, ante adj (capable de s’envoler) poisson volant, pèchon qui vole ; camp-volant, capharnaum ; crapôd-volant, engoulevent ; à pania volant, en pan de chemise ; plokètes volantes, varicelle

 

C60

volant

nm (d’une voiture) vièrna ; il n’était plus maître de son volant, i n’ èsteûve pus maîsse di s’ vièrna ; tenir le volant, mwinrner l’ auto ; (tissu) une jupe à volants, one cote à volants

 

C60

volatiliser

(se) v (devenir de la vapeur) divenu dè l’ vapeûr ; (disparaître) ènn’ aler, fritchî èvôye

 

C60

vol-au-vent

nm vîdé

 

C60

volcan

nm volcan ; un volcan qui se réveille, on volcan qui s’ rèwîye

 

C60

volée

nf (le fait de voler) une volée d’oiseau, one voléye di mouchons ; (loc) à la volée, à l’ vole ; attraper une balle à la volée, rascoude one bale à l’ vole ; semer à la volée, sèmer au rwèd brès ; lancer à toute volée, lancî à l’ vole ; les cloches sonnaient à toute volée, lès clokes tribolin.n ; (grande quantité) une volée d’enfants, one voléye d’ èfants ; une volée d’escaliers, one voléye di montéyes ; une volée d’oiseaux, one voléye di mouchons ; une volée de souvenirs, one flopéye di sovenances ; (suite de coups) il lui a flanqué une de ces volées, i lî a foutu one acheléye di tos lès diâles

 

C60

voler

[v] (dérober) (o-c) scroter, (c-e) haper

 

G100

voler

[v] (intrans.) voler ; v. s’envoler

 

G100

voler

v (prendre) haper, boser, scroter, voler, zwèper ; action de voler, hapadje, bosadje, scrotadje, voladje, zwèpadje ; il a volé la caisse en plein jour, il a scroté l’ caîsse à plin djoû ; tu m’as volé mon idée, vos m’ avoz scroté mi-idéye ; (expr) il ne l’a pas volé, c’ èst bon manèplèyî ; (expr) i n’ vole nin mins i coûrt rade ; (jeu de mots avec les deux sens de voler) il ne vole pas mais il court vite ; on voleûr qu’ èst volé, ça faît rîre li bon Diè, un voleur qui se fait voler fait rire Dieu ; voler on voleûr, ci n’ èst nin voler, voler un voleur n’est pas voler ; (se déplacer dans l’air) voler ; les oiseaux volent, lès mouchons volenut ; on entendrait voler les mouches, on-z-ètindreûve lès moches voler ; (loc) voler en éclats, (si) spiyî ; les vitres ont volé en éclats, lès câraus s’ ont spiyî ; (expr) voler de ses propres ailes, ièsse à s’ compte (, être à son compte), ièsse à ses crosses (, être à ses croûtes)

 

C60

volet

nm volèt ; battantes, batantes ; persienne à claire-voies, rayène (f) ; fermer les volets, sèrer lès volèts ; « On-z-a sèré lès deûs rayènes. » (J. Guillaume) ; (trier sur le volet) rèlîre ; on les a triés sur le volet, on l’s-a rèlî

 

C60

voleur

, euse n hapeû (-se), côpeû d’ boûse (m), pate-à-grawes (f), pice-crosse, pice-sous, picot, voleû(r) (f voleûse, volerèsse), picot (m), zwèpeû (-se) ; méfiez-vous, c’est un voleur, dimèfioz-ve, c’ è-st-on picot ; il est un peu voleur sur les bords, il è-st-one miète pice-crosse ; un voleur de grand chemin, on ratindeû di tch’min  ;(expr) on voleûr qu’ èst volé, ça faît rîre li bon Diè, un voleur qui est volé, cela fait rire le bon Dieu ; voleûr come one agace, voleur comme une pie

 

C60

voleur, euse

[n] voleûr, eûse, (c-e) hapeû, se

 

G100

volière

nf rèssèré (po lès mouchons) (m), volerîye

 

C60

volige

nf late à panes (f), latia (m) (, volije) ; mettre des voliges, later (, volijer)

 

C60, G0

volley-ball,

nm volley(-ball)

 

C60

volontaire

adj (délibéré) c’est un acte volontaire, ç’ a stî faît èsprès ; c’est un acte volontaire de sa part, i l’ a faît èsprès ; ce n’est pas volontaire, ça n’ a nin stî faît èsprès ; (expr) c’ èst dè l’ mwârt qu’ i vout moru , c’est de la mort dont il veut mourir, c’est ce qu’il veut ; (décidé, opiniâtre) être volontaire, ièsse câré, ièsse rèsolu, awè do caractêre ; n (engagé volontaire) volontaîre ; un volontaire de la guerre de 40, on volontaîre di quarante

 

C60

volontairement

adv èsprès ; nous l’avons fait volontairement, nos l’ avans faît èsprès

 

C60

volonté

[nf] (e-c) vol’té, (c) volonté, (o) volontè, (c) r(i)vindje [nf]

 

G100

volonté

nf volonté, volté, caractêre ; il a la volonté de terminer, il a l’  volonté d’ awè faît, i vout awè faît ; il a de la volonté, il a do caractêre ; bonne volonté, bon voulwêr (m) ; mauvaise volonté, mwaîs voulwêr ; il est de bonne volonté, il èst d’ bon voulwêr ; vous y mettez de la mauvaise volonté, vos-èstoz d’ mwaîs voulwêr ; si vous n’y mettez pas un peu de bonne volonté, si vos n’ èstoz nin d’ bon voulwêr ; il lui fait ses quatre volontés, èle lî freûve bate l’ aîwe (, elle lui ferait battre l’eau), èle lî freûve bin s’ baube sins razwè (, elle le raserait bien sans rasoir) ; il y a du pain à volonté, i gn-a do pwin tant qu’ on vout ; voici mes dernières volontés, voci m’ tèstamint ; avec la meilleure volonté, je n’y arrive pas, dj’ a bau sayî tant qui dj’  vou, i gn-a nin moyin

 

C60

volontiers

[adv] voltî

 

G100

volontiers

, adv (par plaisir) voltî ; il partait volontiers en promenade, i ‘nn’ aleûve voltî pormwinrner ; il y allait volontiers, il î aleûve voltî ; j’irais volontiers, ça m’ îreûve d’ î aler ; (en réponse) – Désirez-vous un peu de vin ? – Oui volontiers, – V’loz one miète di vin ? – Oyi, dji vou bin, – Oyi, avou plaîji, – Dji n’  rifuse qui lès côps d’ baston ; (avec un verbe d’état) lui qui était volontiers calme, li, d’ abitude si paujêre

 

C60

volt

nm volt 

 

C60

voltage

nm voltadje

 

C60

volte-face

nf (action de se retourner pour faire face) il a fait volte-face pour regarder la foule, i s’ a r’ toûrné po r’ waîtî lès djins ; (changement d’opinion) ce n’est pas sa première volte-face, ci n’ èst nin l’ preumî côp qui toûne casake

 

C60

voltige

nf un avion qui fait de la voltige, one aviyon qui faît dès toûs èt dès catoûs 

 

C60

voltiger

v voltijer 

 

C60

voltigeur

nm (armée) voltijeû

 

C60

volubile

adj (qui parle avec abondance) qu’ a bran.mint  dè l’ babèye, tchawète (nf)

 

C60

volubilis

nm tchimîje-di-l’-Aviêrje (f)

 

C60

volume

nm (livre) lîve, tôme ; en un seul volume, dins on seul lîve ; il y a douze volumes, i gn-a dîs tômes ; (masse) il y a un volume de travail considérable, i gn-a dè l’ bèsogne à n’ è sawè rèche, i gn-a one masse di besogne ; (partie de l’espace qu’occupe un corps) place (f) ; ce meuble a un trop grand volume, ci meûbe-ci prind d’trop d’ place ; rendez-vous compte du volume qu’il a ? vos v’ rindoz compte dè l’place qu’ i va prinde ? , … dè  l’  place qu’ i va falu ? ; (ampleur du son) mettez plus de volume, mètoz l’ posse pus fwârt ; sa voix manque de volume, èlle a one trop p’ tite vwès, si vwès èst trop tène, èle n’ a quausu pont d’ vwès

 

C60

volumineux

, euse adj c’est un meuble volumineux, c’ è-st-on meûbe qui prind dè l’ place, c’ è-st-on gros meûbe

 

C60

vomir

[v] vômi, (c) r(i)nauder, (o) r’nauder, (e) r(i)nârder (grossier), (e-c) r(i)mète, (o) r’mète

 

G100

vomir

v (régurgiter) (chien, chat…) rinauder ; action de vomir, rinaudadje ; le chien a vomi, li tchin a r’naudé ; (personne) rimète, rinde, vômi ; action de vomir, rimètadje (m), rindadje (m), vômichadje (m) ; vomir à nouveau, rivômi ; action…, rivômichadje (m) ; vomir d’avoir trop mangé, rinaker ; (loc) avoir envie de vomir, awè mau s’ keûr, awè l’ keûr pitit, awè s ‘  keûr qui lève ; (expr) mète keûr su cârau, mettre cœur (estomac) sur carreau (dalle de pavement), vomir

 

C60

vomissure

nf rinaudûre

 

C60

vomitif

nm on lui a donné un vomitif , on lî a d’né one saqwè po fé r’ mète

 

C60

Vonêche

npr Von.nèche

 

C60

vorace

adj (personne) galafe, galoufe, à s’ panse, à s’ vinte ; plus vorace que cela, je n’en connais pas, pus galafe qui ça, dji n’ è conè pont ; un appétit vorace, on-apétit d’ tos lès diâles ; (expr) i mougne à s’ fé pèter , il mange à se faire éclater ; à s’ fé chèter, à se faire déchirer ; i mougne come on rauyeû , il mange comme un arracheur de (de dents), il est vorace ; (animal) qui mougne ; une loutre c’est vorace, on lote, ça mougne, vos !

 

C60, G0

voracement

adv il mange voracement, i mougne come on tchin d’ barakî, … comme un chien de forain ; come on tchin d’ taneû , comme un chien de tanneur

 

C60

vos

adj vos ; vos bas, vos tchausses ; vos vêtements, vos moussemints ; vos arbres, vos-aubes ; vos enfants, vos-èfants

 

C60

vote

nm vôtadje, vôte

 

C60

voter

v vôter ; voter à nouveau, rivôter 

 

C60

votre

adj (devant un nom commençant par une consonne) vosse ; votre chemise, vosse tchimîje ; devant un nom commençant par une syllabe), voste ; votre armoire, voste ârmwêre ; votre mari, voste ome

 

C60

vôtre

pron li vosse ; c’est le vôtre, c’ èst l’ vosse ; la vôtre est plus jolie, li vosse est pus bèle ; ce sont les vôtres, c’ èst lès vosses ? ; à la vôtre , à l’ vosse

 

C60

vôtre

n les vôtres (vos parents), vos djins ; demain vous serez avec les vôtres, dimwin, vos sèroz avou vos djins ; je ne serai pas des vôtres, dji n’ sèrè nin avou vos-ôtes

 

C60

vouer

v (destiner irrévocablement) c’est voué à l’échec, ça n’ saureûve aler, c’ èst pièrdu d’ avance ; (se) (se consacrer) il s’est voué au théâtre, il a travayî tote si vicaîrîye po l’ tèyâte ; il ne sait plus à quel saint se vouer, i n’ sét pus qwè fé, i n’ sét pus qué sint qu’ i lî faut huker

 

C60

vouloir

[v] (c) v(o)lu, (e) voleûr, (o) voulwêr, v(ou)lu

 

G100

vouloir

v v(o)lu ; je veux, dji vou ; il veut, i vout ; nous voulons, nos v’lans ; vous voulez, vos v’loz ; ils veulent, is volenut ; il voulait, i v’leûve ; il voudra, i vôrè ; il voudrait, i vôreûve (bin) ; qu’il veuille, qu’ i vouye ; que nous le voulions, qui nos l’ v(o)lanche ; que vous le vouliez, qui vos l’ v(o)loche ; qu’ils le veuillent, qu’ is l’ volenuche ; qu’il voulût, qu’ i v’liche ; voulant, v(o)lant ; voulu, v(o)lu ; que voulez- vous ?, qwè v’loz ? ; (au conditionnel, le wallon ajoute un « bin » pour exprimer une certaine condescendance) je voudrais une tartine, dji vôreûve bin (awè) one târtine ; mais : je voudrais te voir mort, dji vôreûve qui v’ sèrîz mwârt ; je voudrais qu’il eût des poux, dji vôreûve qu’ il aureûve dès pûs ; je ne veux pas que tu y ailles, dji n’ vou nin qu’ vos-î aloche, … qui v’s-î aloche ; fais ce que tu voudras, fioz ç’ qui vos v’loz ; il est inutile de vouloir s’y opposer, i gn-a pont d’ avance di v’lu aler conte ; (loc) en vouloir à, è v’lu après ; il m’en veut , il è vout après mi ; en veux-tu en voilà, à dike-èt-daye, à make, à tchîr dissus, à tot spiyî, à tot-écrâse ; (expr) ça va come on vout ?, cela va comme on veut ?, … comme vous le désirez ? ; come dji n’ vou dji n pou, comme je ne veux je ne peux, sans soin, sans allure ; i faut mwints côps plèyî èwoù-ce qu’ on n’ si v’leûve nin abachî, il faut souvent plier là où on ne voulait pas s’abaisser ; il èst come dji vou dîre, il est comme je veux dire, … comme je pense, il n’est pas très malin ; l’ aube clince todi do costé qu’ i vout tchaîr, l’arbre penche toujours du côté où il veut tomber, l’envie détermine le comportement ; li cia qui brûle si cu n’ a qu’ à s’ assîr su lès clokètes , celui qui se brûle le derrière n’a plus qu’à s’asseoir sur les cloques, tu l’as voulu, tu l’as eu ; nin malin quî vout ! , n’est pas intelligent qui veut ; on baudèt qui faît à s’ tièsse, c’ èst l’ mitan di s’ noûriture , un âne qui n’en fait qu’à sa tête est déjà à moitié nourri… ; on vint come on vout, on-z-è r’va come on pout, on vient comme on veut, on retourne comme on peut ; vouloir que, v(o)lu qui ; comment veux-tu que je fasse, comint v’loz qui dj’ faîye ? ; s’en vouloir, s’ è v’lu ; je m’en veux, dji m’ è vou ; vouloir dire, v(o)lu dîre ; ce n’est pas ce que nous voulons dire, ci n’ èst nin ci qu’ nos v’lans dîre ; (permettre) bin v’lu ; voulez-vous me passer le sel, v’loz bin m’ passer l’ sé ? ; (id. avec un ordre) voulez-vous vous taire !, vos vos v’loz bin taîre !, vos v’s-alez taîre !

 

C60

vouloir

nm selon son bon vouloir, s’ i vout bin ; cela dépend de son bon vouloir, c’ è-st-à veûy s’ i vout bin

 

C60

voulu

, ue adj v(o)lu ; (exigé) nous le ferons au moment voulu, nos l’ frans au momint v’lu, quand ç’ sèrè l’ momint ; (intentionnel) ça, c’est voulu, ça, c’ èst faît èsprès

 

C60

vous

pron (pluriel réel ou de politesse) vos (voyelle + v’s- + voyelle ; voyelle + v’ / vos + consonne) ; vous partez, vos ‘nn’ aloz, vos ‘nn’ alez ; s’il vous plaît, s’ i vos plaît ; regardez-vous, waîtîz-vos, waîtoz-vos ; il ne tient qu’à vous, i n’ tint qu’ à vos ; je vous attends, dji v’ ratind, dji vos ratind ; je vous ai vu, dji v’s-a vèyu ; vous-même(s), vos-min.me(s) ; faites-le vous-même !, fioz-le vos-min me ! ; (dans une répétition d’un pluriel de politesse) vos ; vous, vous restez ici vos, vos d’mèrez véci ; (dans une répétition d’un pluriel réel) vos-ôtes ; vous, ne vous disputez pas, vos-ôtes, ni vos batoz nin ; (id. en fin d’une interrogation si on ne reprend pas le verbe) j’y vais, et vous ?, dj’ î va, èt vos ? ; (pluriel de politesse) ; dj’ î va, èt vos ? ; (pluriel réel) dj’ î va, et vos-ôtes ? ; (suppression possible dans des interrogations) pensez-vous qu’il viendra ?, (èst-ce qui vos) pinsez qu’ i va v’ nu ? ; désirez-vous un livre ?, v’loz on lîve ? ; lavez-vous vu ?, l’ avoz vèyu ? ; viendrez-vous?, vêroz ? , èst-ce qui vos vêroz ?

 

C60, G0

voussure

nf vôssète

 

C60

voûte

[nf] (c) vôssûre, (e) vôsseûre, (o) vôssure

 

G100

voûte

nf (élément architectural) vôssûre ; la voûte céleste, li calote do ciél ; (la partie supérieure) li d’zeû ; la voûte du four, li d’zeû do for

 

C60

voûter

v vôssî ; action de voûter, vôssadje (m) ; le dos voûté, à bachète ; « Sins dîre on mot, à bachète, dji m’ a trin né dins on cwin. » (H. Matterne)

 

C60

vouvoyer

v dîre vos (NB  Le vouvoiement est la forme normale en wallon, le tutoiement « atuwadje » est réservé pour des expressions bien spécifiques : « ti n mi vêrès nin dîre qui » ou lorsque que l’on se parle à soi- même : « ci côp-ci, ti d’vins sote ! », ou encore, dans certaines régions, entre camarades masculins du même âge.)

 

C60

voyage

[nm] voyadje /voj-/, (e) voyèdje, (o) vwèyâdje, voyadje

 

G100

voyage

nm voyadje ; un long voyage, on long voyadje ; un voyage en chemin de fer, on voyadje au trin ; pendant le voyage, timps do voyadje ; lors de mon voyage en Flandre, quand dj’ a stî mon lès Flaminds

 

C60

voyager

[v] (c) voyadjî /voj-/, (e) voyèdjî, (o) vwèyadjî, voyajer

 

G100

voyager

v voyadjî ; il voyage beaucoup, i voyadje bran.mint, i circule bran.mint ; (expr) voyadjî come li Djwif èrant, voyager comme le juif errant

 

C60

voyageur

, euse n voyadjeû (-se) ; voyageur de commerce, riprésintant ; de la publicité pour attirer les voyageurs, dè l’ rèclame po fé v’nu lès tourisses

 

C60

voyageur, euse

[n] (c) voyadjeû, se, (e) voyèdjeû, se, (o) vwèyadjeû, se

 

G100

voyant

, ante adj ce sont des couleurs voyantes, c’ èst dès coleûrs qu’ on vèt d’ au lon ; c’est voyant, ça s’ vèt ; n (personne qui voit) le voyant, li cia qui vèt clér ; (qui prédit l’avenir) voyante, tapeûse di cautes ; il est allé trouver un voyant, i s’ a stî fé taper lès cautes

 

C60

voyelle

nf sonante, vwèyèle ; on met un tiret devant une voyelle, on mèt one loyûre pa-d’vant one sonante

 

C60

voyeur

nm c’est un voyeur, c’ è-st-on vî boucsin

 

C60

voyou

nm ârsouye (f), canaye (f), vaurin

 

C60

vrac

(en) loc (pêle-mêle, en désordre) bèrlik-bèrlok, di stik  di stok ; tout était en vrac dans le camion, tot èsteûve bèrlik-bèrlok dins l’camion; (au poids) au pwèd ; j’ai acheté des pommes en vrac, dj’ a acheté dès pomes au pwèd

 

C60

vrai

, vraie adj (véritable) di bon ; (loc), vraî (-ye)  ; c’est une histoire vraie, c’ è-st-one vraîye histwêre,  c’ è-st- one saqwè qu’ s’ a passé po d’ bon ; il est vrai que, c’ èst l’ vrai qui ; il n’en est pas moins vrai que, èt portant ; adv li vraî (nm) ; c’est vrai, c’ èst l’ vraî ; ce n’est pas vrai!, ci n’ èst nin l’ vraî ! ; nm li vraî (nm) ; pour savoir le vrai, po sawè l’ vraî ; (loc) à vrai dire, po dîre li vraî ; pour de vrai, po d’ bon

 

C60

vrai, e

[adj] (c) vraî, ye, (e) vrêy, e, (o) vré, ye

 

G100

vraiment

[adv] 1 (absolument) (c) vraîmint, (e) vrêmint, (o) vrémint

2 (assurément) (e-c) vormint

 

G100

vraiment

adv (absolument) pâremint, todi, vraîmint ; c’est vraiment trop, c’ èst pâremint d’trop ; on n’est vraiment tranquille que quand il dort, on n’ èst vraîmint trankile qui quand i dwat ; c’est du temps vraiment idéal, c’ èst do timps vraîmint à l’ idéye ; c’est vraiment un petit diable, c’ è-st-on démon todi  ; (assurément) vormint ; c’en est une (de nouvelle), vraiment !, c’ ènn’ èst one, vormint ! ; vraiment, je l’ai vu, djè l’ a vèyu, vormint ; je ne sais vraiment plus quoi, dji n’ sé pus qwè vormint

 

C60

vraisemblable

adj crwèyauve ; ce n’est pas vraisemblable, ci n’ èst nin crwèyauve, c’ è-st-à n’ nin crwêre, ça n’ tint nin d’ assène

 

C60

vraisemblablement

adv dandjureû ; il partira vraisemblablement demain, i ‘nn’ îrè d’mwin dandjureû

 

C60

Vresse-sur-Semois

npr Vrèsse

 

C60

vrille

nf (outil) vrile

 

C60

vrombir

v (moteur) ronfler ; le moteur vrombit, li moteûr ronfèle

 

C60

vu

, vue adj vèyu (f vèyeuwe) ; bien vu, bin vèyu ; c’est du déjà vu, ci n’ èst nin novia ; c’est tout vu, nos n’ rivêrans nin là-d’ssus

 

C60

vu

prép vu qu’il était là, come il èsteûve là

 

C60

vue

nf (un des cinq sens) vûwe ; avoir une bonne vue , awè one bone vûwe, bin veûy ; avoir mauvaise vue , awè one mwaîje vûwe  veûy mau ; avoir la vue brouillée , veûy brouyî, … troûbe ; sa vue baisse , i n’ vèt pus si clér ; perdre la vue, divenu aveûle ; (loc ) à perte de vue , ossi lon qu’on sét veûy, à n’ è sawè veûy li fin ; il change à vue d’oeil, on l’ vèt candjî tos lès djoûs ; à vue de nez , à l’ urlûre ; en vue de, po ; en vue de mon déménagement, po quand dj’ baguerè ; tirer à vue, tirer sins lignî ; en mettre plein la vue, asbleuwi ; (étendue de ce qu’on peut voir) il est hors de vue, on nè l’ vèt pus ; la vue n’est pas très belle, ci n’ èst nin fwârt bia, ç’ qu’ on vèt ; la gare sera bientôt en vue, on vièrè bin rade li stâcion ; il a une situation en vue, il èst bin mètu, il a one bèle place ; ainsi vous avez une vue d’ensemble, insi, vos vèyoz à pau près qwè ; (le fait de regarder) à sa vue, je rougis, quand djè l’ a vèyu, dj’ a divenu tote rodje ; porter la vue sur, riwaîtî ; je le connais de vue, djè l’ a d’djà vèyu ; point de vue, idéye (f) ; c’est votre point de vue ?, c’ èst voste idéye ? ; nous avons eu un échange de vues, nos-avans causé, nos-avans dit chake noste idéye ; avoir de grandes vues, awè dès grandès-idéyes ; (loc) à première vue, à preumêre vûwe ; (dessein) il a des vues sur elle, i sondje à lèye po s’ mârier,  i s’ vôreûve bin mârier avou

 

C60

vulgaire

adj (répandu) une vulgaire petite robe d’été, one fayéye pitite cote d’ èsté ; (grossier) grossiér’(f grossiére) (, grossîr (-e)) ; ce sont des gens vulgaires, c’ èst dès grossiérès djins

 

C60

vulpin

nm (des champs) queuwe-di-rat 

 

C60

vulve

nf cane, craye, mosète ; (bétail) nature

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!