Belgique romane - zone du champenois - Dictionnaire du parler champenois (4 localités de la commune de Vresse) (Roger Nicolas), revisité par Johan Viroux (2020)

Le champenois occupe en Belgique romane une aire composée des villages de Membre, Bohan, Bagimont, Pussemange et Sugny, dans la commune de Vresse-sur-Semois.

Roger Nicolas, Lexique du parler champenois de Sugny, DW, T27 (1999)

a

prép en : i travaye a France; i fét vite nwâr a (ou timps d’)
l’ ivér; côper lès tch’vès à quate : couper les cheveux en quatre  V an

a

pron en : il a mindje très bin, il en mange beaucoup; dounes-
a, donnes-en ;  an [an et non à ] devant voyelle : i lî an-è douné, il lui en a donné. Forme renforcée ana : V voulwâr.

à

prép à : aler à messe, à vèpes

abachî

vt abaisser V r-

abadjéce

nm drôle d’engin

abaner

vt publier les bans de mariage à l’église

abate

vt abattre

abèrlificoter

vt emberlificoter, emmêler

abèrner

vt salir (surtout des vêtements que l’on porte)

abèrzouyî

, -îe adj sale, difficile à nettoyer

abi.î

s’ _ : vr s’habiller

abitude

nf  habitude : c’ èst pas s’n-a. ou dins sès-abitudes, coume d’ a.

ablautivau

nm objet imposant et encombrant V ablaver

ablave

nf personne encombrante, casse-pieds  V ablautivau

ablaver

vt encombrer 

ablouker

vt fermer à l’aide d’une boucle : ablouker sa cinture

abônement

nm abonnement 

abôner

vt, vr abonner V avenir

abôrd

nm abord : au preumîr abôrd; pl abôrds : lès-abôrds du la méjou (on dit plutôt lès-adjis);  d’ a., loc adv., d’abord

abôrdâbe

adj abordable

aborder

vt aborder : dju n’ ôserô a. ç’ sujèt-là avè loû.

abouner

vt aborner  V boune 1

aboutchî  

v mal-a.

aboutener

vt boutonner

abrassî

vt embrasser Synon : ra-

abruker

s’ _ : vr s’endormir Cf bruker

abruver

vt abreuver

abruvwâr

nm abreuvoir

abstèni

s’ _ : vr s’abstenir On dit plutôt su passer

abuder

s’ _ : vr s’appuyer

acana.î

s’ _ : vr s’encanailler

acheter

vt acheter : ou n’ achète pas in lîve (ou in tchat) dins in sak.

achûrance

nf assurance : prinre ène achûrance

achûrer

vt assurer, certifier : dju t’ achûre  ;  baptiser à la naissance en cas de danger de mort

aci.î

nm acier

aclérci

vt éclaircir : a. lès côrotes; vr : nô timps s’ aclércit – Synon plus  fréquent : èclérci Comp dèmarier

aclotis

nm enclos, terrain clos Synon : enclôs

aco

adv encore Autres formes : co, èco.

acoumèler

vt emmêler, embrouiller

acoumôdant

adj accommodant : i n’ èst mi a.

acoupladje

nm accouplage

acoupler

vt accoupler : ou lès-acoupèle

acouploû

nm « accouple », chaînette munie de deux mousquetons que l’on fixe à hauteur de la tête de deux chevaux attelés côte à côte de manière qu’ils restent solidaires

acoutadjî

vt importuner,  embêter (par ex.,  quand on est invité de manière impromptue à partager un repas) : dju n’ vè pas vous-a.

acoûtchî

vi accoucher

acouvîssî

s’ _ : vr s’accroupir : faut toudjoû qu’ èlle eût fini d’ tchîr

quand lès-ôtes s’ acouvîssant (grossier), elle veut toujours être la première 

acrami.î

vt emmêler

acramiadje

nm emmêlement, ce qui est emmêlé

acroler

vt embourber

acrotchî

vt accrocher : a. in paletot ou portemantô ; a. ène auto su l’ parking;  interpeller : dju m’ é fét a., j’ai été interpellé;  s’ a., se disputer : dju nous-ans acrotchî, nous nous sommes dis­putés

acruker

 s’ _ : vr s’engouer V arinmé

acrwâre

vt accroire : fére a.

acsèle

nf paille hachée pour le bétail.

acsèptâbe

adj  acceptable.

acteur

nm acteur : èn-a. du cinéma

aculer

vi retarder : l’ ôrlodje acule; i m’ è aculé a n’ étant mi là à l’ eûre

acuveler

vt encuver, mettre (le linge) dans une cuve (pour le faire tremper)

acwaji

s’ _ : vr se calmer (douleur)

acwati

s’ _ : vr se blottir, se tapir, se mettre à l’abri dans un

espace restreint

adaguené

adj encrassé, très sale

adamer

vt entamer

adère

vt dans l’expr. su léchî a., se laisser convaincre, consen­tir

adèrer

vt endurer, supporter

adéver

vt taquiner : si tu n’ l’ avos mi adévé, i n’ s’rot mi si odaule.

adjalé

adj gelé, frigorifié

adjalûre

nf engelure

adjis

nm pl environs immédiats de la maison Synon : abôrds

adjouké

adj juché, perché

adjouker

vt endosser en hâte (un vêtement) : i n’è eû quu l’ timps d’ a. in paletot

admète

vt admettre; admètans, admettons, soit

adorâbe

adj adorable

adôrmi

vt, vr endormir; adôrmu, endormi

adrèsser

s’ _ : vr s’adresser : vaut mî s’ a. ou Bon Djeû qu’ à sès sints

ad’viner

vt deviner Synon : duviner

aeûré

adj réglé d’après l’heure

afagnî

vt embourber : dj’ é a. la tchèrète

afant

nm enfant

afére

nf affaire : qué afére! quelle affaire, quelle situation

dramatique!; i n’ èst mi à s’n-afére, il n’est pas attentif à ce

qu’il fait; il è s’n-afére (ou son conte), il a son compte;  pl

vêtements : lès bonnes-afées, les bons vêtements, ceux du

dimanche

afèrnoué

adj emmêlé, noué par plusieurs nœuds difficiles à défaire

(ex. des lacets)

afèron

nm œillet (de chaussure, pour le passage d’un lacet)

afilée

d’_ : loc adv., d’affilée, de suite, à la file

afiler

vt enfiler

afitchî

vt afficher : i sant afitchîs à la bwate, ils sont affichés au panneau, on a publié leurs bans de mariage

aflachî

vt abattre, renverser

afler

vt enfler

afoncî

vt enfoncer

aforer

vt amorcer un travail dans un champ, un essart : a. in tchamp, in sort

afouadje

nm droit d’usage en bois de chauffage attribué annuellement à chaque foyer depuis une charte de Ferdinand de Bavière datant de 1618. Privilège des habitants de Sugny, ce droit fut étendu, après la fusion des communes, à tous les habitants de l’actuelle commune de Vresse.

afoûr

vi fuir; couler, laisser écouler son contenu (d’un récipient

percé)

afublé

adj mal habillé

afumer

vt fumer (de la viande) : ou n’ afume quu lès bons boukèts,

formule plaisante pour excuser la fumée dans une pièce

afuter

s’ _ : vr se débrouiller : i n’ è qu’ à s’ a. loû-min.me

afutiaus

mpl objets divers

agace

nf pie (comp pîe) ; cor au pied

agauveler

vt entreprendre (un travail) alors qu’on est déjà débordé : pouqwa qu’il agauvèle ostant d’ ouvradje et qu’ i n’ è pas l’ timps du l’ fére?

agauveleû

celui qui agauvèle

agné

nm agneau

agnî

vt mordre

agoni

vt agonir, gronder, enguirlander

agriper

vt agrafer

agrotchî

vt accrocher

agûe

nf aiguille 

aguéjî

vt ennuyer, énerver

aguèri

adj  aguerri, endurci, habitué (à un travail,…)

aguèri

s’ _ : vr s’aguerrir

aguignolé

adj mal-a., mal habillé.

aguintche

nf accoutrement bizarre, hétéroclite

aguintchî

adj habillé bizarrement.

agûon

nm aiguillon, dard d’insecte

akède

vt atteindre, toucher : lu tch’vau m’ è akèdu avè sa pate;

quand dju n’ sé-z-î a., dj’ î rûe, se dit à qn qui invente des

méchancetés de plus en plus fortes V r-.

akèduc

nm aqueduc, petit cours d’eau canalisé sous un che­min : l’a.

du Vyinru (l.-d de Sugny)

alane

nf alêne (de cordonnier)

alcotî

nm personne maladroite, peu soigneuse, je-m’en-fichiste

alédi

vt abandonner, quitter précipitamment : in ni a ; a sa méjoù.

aler

vi aller : dju va mindjî; s’ an-aler, s’en aller, partir (synon. plus rare : paurti) : i faurot s’an-aler avant du s’ fére foute à l’ uch ; an-aler, id : dju nous-a vans, nous partons; i s’ an-èn-alé, il est parti ; quand i s’ a va, ou dèrot qu’ i r’vint, se dit de qn qui a une démarche peu ordinaire; su léchî ‘n aler, se laisser mourir; léchî ‘n aler l’ fû, laisser éteindre le feu; V lon, raler

alesan

adj ardent au travail (surtout négativement : i n’est guère a.)

alfabèt

nm alphabet V lète

algarâde

nf algarade, discussion vive

alieûr

adv ailleurs

alignî

vt , vr aligner : s’ a. l’ long dou mèr

alin.ne

nf haleine : awa ène a. du bouk, avoir une mauvaise haleine; awa ène doûce  a., être flatteur

almèle

nf couteau usé, lame très fine : awa in coûté coume ène almèle;

(expr.) il è tchindjî sa bé coûté conte ène a., il a fait une mauvaise

affaire

alonde

nf hirondelle; quand lès-alondes volant bas ou qu’ lès fames

cakètant, c’ èst signe du plûve ; (form.) ène a., ta né qui clayonde

alumer

vt allumer : alume in pô la lampe;  vi éclairer, faire de la lumière

alûre

nf allure : c’ èst bin s’n-a ; awa ène drole d’à.; i n’ è pont d’ à., il n’est pas très adroit

amauyeler

vi faire les môyes

ambre

nf framboise

ambrî

nm framboisier

âme

nf âme : i gn-è pâs ène âme, il n’y a pas une âme, il n’y a personne

amerèle

nf camomille sauvage

ami

nm ami

amignoter

vt traiter avec délicatesse; préparer avec minutie

amigo

nm violon, bloc, cachot de la police communale Comp : bwate, cabane, osto, prîjon

amin.ner

vt amener V mwane

amintchî

vt emmancher;  su fère a., se faire rouler

amintchûre

nf emmanchure, arrangement bizarre ou louche

amoureûse

adj f., bien réchauffée, propre à l’ensemencement (terre)

amûsète

nf amuseur; personne qui s’amuse, qui perd son temps

an

nm an : dju m’ a fou ostant quu d’ l’ an quate (ou quu d’ ma preumîre culote)

an-

pron en, devant voyelle V a 3

ana

pron en V a 3

anchoûre

nf chambranle, atèr l’ uch et l’ anchoûre, sur le pas de la porte V chambranle

andon

nm andain

âne

nm âne : fére l’âne pou awa dou son, faire l’innocent pour en savoir plus F empruntée au fr : comp. aune

ané

nm anneau

aneler

vt enlever un anneau d’écorce de quelques centimètres de largeur, pour faire mourir un arbre

ânète

nf nuque Synon : sokète

anglwas

nm frelon

angouche

nf angoisse, anxiété

angue

nm angle : arondi lès-angues

anichi

vt salir

animer

vt animer, exciter, stimuler.

ano.î

V anoyant

ano.î

s’ _ : vr s’ennuyer

anoût

adv aujourd’hui

anoyant

adj  ennuyant, ennuyeux

anoyeûs

adj  qui s’ennuie, trouve le temps long

anse

nf anse V panî.

antau

nm manche de la faux

aoûler

vi hurler Synon : oûler

apartèni

vi appartenir

apé

adj havi, brûlé en surface (aliment)

apeler

vt appeler : coumint qu’ ous-apelèz ça?

apérçwâr

vt apercevoir

apérer

vt apparier V r-

apèster

vt empester, infester : lu tchamp est apèsté d’èchédrons

apétchî

vt et pr., empêcher : dju n’ sé m’ a. d’ fumer

apignadje

nm dans l’expr drwat d’ a., droit de construire un bâtiment en s’appuyant sur le pignon du voisin

apîter

vt, vr littér empiéter, empêtrer : s’ a. ; martchî coume ène pouye apîtée, avoir une démarche bizarre

aplati

vt aplatir : du l’ avin.ne aplatie, de l’avoine aplatie (pour la nourriture du bétail)

aplati

nm surface plane taillée sur un tronc d’arbre pour inscrire une basse (V ce mot), pour laisser une trace de son passage, marquer une limite

apo.î

vt appuyer V conte 1

apôrter

vt apporter.

apôte

nm apôtre : in drôle d’ a., un individu bizarre; V défini

apotikére

nm guérisseur (arch.);  individu bizarre (comp. apôte)

apotumé

adj infecté

apougnî

vt empoigner

après

prép et adv après

après-midi

nf après-midi V samedi.

aprèter

vt apprêter, préparer V loyin.

aprinre

vt apprendre (qch); apprendre (qn), faire son

apprentissage: quand dj’ l’ auré aprîs, dju n’ l’ auré pus,

quand j’au­rai fini de lui apprendre son métier, il me

quittera.

aprinter

vt emprunter

aprotchî

vt approcher

aprovijî

vt apprivoiser

apwasouner

vt empoisonner

arâbe

nm arabe : travayî coume èn-a (ou in négue), être ardent au

travail

aradjî

adj et nm enragé : in r’naud a., èn-afant a. ; il èst a. dès quate

pates èt dou musé, il est infernal  V radje.

arandjî

vt, vr arranger : a. dou bos; on n’ sét s’ a. avè l’ wasin, on

ne sait s’arranger, s’entendre, avec le voisin.

aratchî

vt arracher : a. ène dint, a. lès canadas; lu cî qu’ aratche sa

nez dèpare sa figure, celui qui méprise sa famille ou son

entou­rage se fait du tort à lui-même; V morveûs.

arayî

vt freiner un attelage dans une pente en passant dans les rayons une chaîne attachée à un élément fixe – littér. « enrayer »

arayoû

nm trait de débardage (chaîne à grosses mailles)

arc-en-cièl

nm arc-en-ciel : (form plaisante) va ou d’bout d’ l’ a., tu warès dès p’tits coûtés.

aréoplane

nm avion.

arière-séson

nf automne.

arin.mé

adj engoué V acruker

ariver

vi arriver V fièr, tch(u)vîe

arlan

nm enfant espiègle, difficile Synon arnéje.

arnéje

adj et nm espiègle, difficile Synon arlan

arnicrotchèt

, -cotchèt : nm recoin (dans une pièce, une propriété, une forêt,…) ;  détour : dj’ é fét èn-a. pou n’ pas pas­ser d’ lé loû

aro.î

vt commencer à labourer (un champ), tracer le premier sillon

aroker

vt bloquer, caler : a. l’ uch avè ène bâre du fèr ;  vi frotter : l’ uch aroke

arondi

vt arrondir : a. lès-angues; a. ène jupe, faire le tour d’une jupe pour déterminer la bonne longueur

arondi

nm rond, cercle : fére èn-a. au tablau

arouser

vt arroser

arousoû

nm arrosoir

arouyî

adj rouillé

arpenteûr

nm arpenteur V tchin.ne

Artaban

V fièr

artike

nm article; ète à s’n-artike, être à son affaire, être occupé à qch qui plaît, qui convient

artisse

nm artiste

arwadi

adj raidi (de froid)

as’

nm as (du jeu de cartes); foutu coume l’ as’ du pike, mal habillé

âser

vt mesurer au pas

asîle

nm asile, dans la loc. école d’ a., école gardienne

aspouyî

vt houspiller, secouer (qn)

assanle

adv ensemble : v pire

assiète

nf assiette : a. creûse, plate, à dèssért; mète lès-assiètes à sint Nicolas;  expr : i n’ èst mi dins s’n-a.

assiètée

nf contenu d’une assiette : ène a. d’ soupe

assocener

vt associer V socon

assonre

nf endroit sale, négligé, mal rangé, mal entretenu : qué assonre dins ç’ méjou-là !

assôrcèler

vt ensorceler

assôrtimint

nm assortiment

asswâr

s’ _ : vr s’asseoir : asswa-te, assieds-toi; dju m’ asswaré, va t’ asswâr; assû, -ûte, assis, -e.

asteûre

adv maintenant, sur-le-champ, immédiatement

At’  

V peume

atake

nf attaque : il è eû ène a., il a eu une attaque cardiaque; i n’ èst pus d’à., il n’est plus fort ardent.

ataker

vt attaquer;  commencer : a. sès sôrts, a. à mindjî. V m-

atasser

vt entasser

atauler

s’ _ : vr s’attabler, se mettre à table

atch’valer

vt chevaucher, se mettre à che­val, à califourchon

atche

nf hache : la a.

atchefer

vt achever : dju va a. d’ mindjî; i faut qu’ vous-atchefèz ossi vite quu vous pôrèz.

atcheû

adj énergique, qui tire bien (d’un bon cheval de trait)

atchî

vt tirer vers soi : atche ma tête, ma cu vinrè, essaye de me convaincre, je te suivrai.

atchifèrné

adj enchifrené, enrhumé

ate

1 nm pierre de l’âtre : pin d’ssus l’ ate, pain cuit sur la pierre

ate

2 nf hêtre : la ate, ène ate

ateler

vt atteler; on n’ atèle pas la tchèrûe avant lès bus.

atenant

_ à, prép tenant, joignant à : il è in gâradje atenant à la méjou.

atèr

prép entre : is n’ ant qu’ à s’ arandjî atèr zeûs; atèr l’ uch et l’ anchoûre

atèrbitchî

s’ _ : vr trébucher

atéremint

nm enterrement

atérer

vt enterrer V ra-.

atèrprinre

vt entreprendre.

atèrtèni

vt entretenir;  retenir (qn) en lui parlant

atîchené

adj  attifé, mal habillé..

atifé

adj  coiffé bizarrement

atijî

vt attiser, activer le feu; a la cabane, mettre de l’huile sur le feu

atinde

1 vt attendre atindèz-me

atinde

2 s’ _ : vr  s’entendre :  is n’ s’ atindant pas; V lîve

atouner

vt entonner, verser à l’aide d’un entonnoir (ex. pour un animal qui refuse de boire)

atounoû

nm enton­noir

atoûrner

vt séduire, convaincre, attirer par intérêt

atraper

vt attraper : a. in wajé; a. lès boufètes; a. l’ toûr pou …, acquérir la manière pour…; i s’ è fét a., il a été blessé (ou trompé)

atrape-souris

nm souricière

atrée

nf entrée : à l’ atrée d’ l’ uch, devant la porte; à l’ atrée dou swâr, en début de soirée

atrer

vi entrer : atère, entre, atrèz, entrez;  au jeu de cartes, atrer pike, commencer la par­tie avec du pique

au

art. déf. contracté, au : min.ner au fin, conduire le fumier sur les champs; côper au coûrt; croke-au-sé ; V ou 2

aube

nm arbre

audje

nm âge : il est du m’n-audje;  i gn-è bel audje, il y a long­temps

audjûe

nf facilité, occasion : awa l’ a. du…

aufe

nf gaufre Synon plus récent : gaufe. Jadis, les aufes étaient le mets typique du réveillon de Noël ; on les préparait pendant la soirée et on les mangeait avant la messe de minuit.

aufelî

nm gaufrier (traditionnel et èlèctrike)

aumé

nm bovin de moins d’un an : lès djoûs ralonguichant à la Sinte-Luce, dou saut d’ ène puce, à la Sint-Tomas dou pas d ‘in tchat, ou Noé dou pas d’ èn-aumé, ou djoû d’ l ‘an du toûr d’ in van, à la Chandeleûr d’ ène eûre

aune

nm âne (synon. bourike) V âne, pas-d’-aune

aurmére

nf armoire

aurmon

nm armon

aurmunak

nm almanach : in vî a.

aurtchûre

nf bol rond d’un moulin à café manuel dans lequel on versait le café à moudre ; application secondaire d’un terme de meunerie (« archure »)

autèl

1  nm autel.

auto

nm auto

auye

nf oie V gôde

avalée

nf dépendance, petite pièce ajoutée à une maison (ex.

véranda)

avaler

vt avaler, manger (ou boire) gloutonnement : a. d’ tra­vérs (syn. pau gosî dou dîmadje), a. tout rond; fére a., faire avaler, faire croire: ou t’ frot a. n’ importu qwa

avaleû

nm avaleur, grand mangeur, (surtout) grand buveur

avaloû

nm avaloir

avanbalosse

nm ahuri, non réfléchi Cf djan-l’-cu

avance

nf avance : là ène bèle a. ! voilà une belle avance ! ; i-gn-è pont d’ a., ça ne sert à rien

avancî

vt avancer : a. l’ auto; prêter : a. dès sous ;  vi a. dins s’n-ouvradje ; part.-adj : Tu v’là bin-a., te voilà bien avancé. (au propre ou par antiphrase)

avancî

adj   trop mûr : lès bloces sant avancîes

avancî

adj substantivé : dès-avancîs, nm pl des pommes de terre hâtives

avant

prép avant V djoû, mindjî   Comp. duvant ; _ quu : conj sub., avant que V rèfrwadî

avantadje

nm avantage

avau

prép par, parmi : èlle èst vôye avau la vîe, elle est partie parmi la ville (pour aller discuter ici et là); avau là, dans les environs;  loc adv., pa-t’t-avau, partout, n’importe où

avè

prép avec

avelimer

s’ _ : vr s’envenimer

avenant

à 1′ _ : en rapport, en proportion : dju n’ é pâs té pa.î à l’ a. du ç’ quu dj’ é fét

avenir

nm avenir : s’ abôner à l’ A (journal L’Avenir du Luxem­bourg)

avérs

nm envers : l’ a. d’ ène ètofe

avin.ne

nf avoine V lîve

avinde

vt atteindre, attraper avec difficulté

avo.î

vt envoyer

avoyoû

nm instrument servant à rendre de la voie à une scie

avri

nm avril V fleur d’ a., nédje d’ a.

avûle

adj et nm aveugle : ou n’ tchindje mi in tch’vau borgne conte èn-a., on ne change pas un cheval borgne contre un aveugle (manière imagée de refuser un mauvais marché); i gn-è pâs pus bé a. quu l’ cî qui n’ vèt pâs wâr

awa

vt avoir; awa bon, avoir du plaisir, s’amuser

awe

dans l’expr toûrner à awe, tourner à rien

aye

dans l’expr i n’ sét pus aye, il n’en peut plus, il ne peut plus

avancer (de fatigue ou de vieillesse) .

ayon

nm abri, coupe-vent

ayout

nm août V peume

babèter

vi bavarder V bèrdèler

babines

nf pl babines : s’ èrlètchî lès b., saliver de bonheur à la vue ou

à la pensée d’un repas

bachaule

nf panier de pêcheur

bachî

vt baisser : b. la tête;  vr su b., se baisser;  vi décliner : i

bache, il baisse, sa santé se dégrade; baisser de prix : lès

méjous bachant, le prix des maisons baisse V a-, ra-

bachike

adj  bizarre

baculer

vt basculer : fére b. la tchèrète

baculer

Badjimont, n pr., Bagimont V pére 2

bafe

nf gifle

bagadje

nm bagage

bagn

nm dans l’expr a b., en sueur V bin 3

bagnî

vt et pr., (se) baigner : dju vôro bin-aler bagnî, més dju n’ sé nadjî V èragne

bagnole

nf bagnole, voiture

bagou

nm bagou : awa dou b. Synon : débagoulis

bagoulète

nf belette

baguète

nf baguette V min.ner

bak

nm bac : bak à çades, bak dès pouyes

bale

nf 1 balle (d’arme à feu) : in trau d’ b ; rède coume ène b., très

rapidement; c’ èst bin la bale, ça tombe vraiment bien

Comp. plote, balle (à jouer);  2 bille : djouer aus bales

balète

nf gros plomb (utilisé pour la chasse)

baliver

vt t de sylviculture, délivrer, marquer (les arbres des­tinés à la vente marchande)

balivô

nm arbre griffé et réservé dans une coupe de taillis ; (parfois)

perche d’épicéa dont la circonférence à 1,5 m mesure de 40 à

50 cm

balot

nm gros sac de marchandise; botte de paille

balzin

nm tremblement (de vieillard ou d’alcoolique)

ban

nm ban de mariage; territoire d’une commune: lu ban du S’dan

banc

nm banc : b. d’ couminion

bandadje

nm bandage; cercle de fer autour d’une roue en bois

banète

nf tablier (en tissu, de ménagère, de semeur; en cuir, de forgeron) ; ceinture-tablier avec poche en cuir pour stocker les clous (de couvreur) Cf courçû

bani

vt bannir V béni

bâradje

nm barrage

baragwiner

vi baragouiner, parler confusément

barake

nf baraque; expr. V casser;  spécialt, anc. maison de commerce belge située sur la frontière et servant de point de ravitaillement pour les contrebandiers

barakî

nm personne de mauvaise réputation

barbouyî

vt et pr., barbouiller; part.-adj  -é : lès-afants sant barbouyîs Comp. bronzé, machèrer

barder

vt déplacer à l’aide d’un levier

bâre

nf barre V aroker

baricarder

vt barricader

bâromète

nm baromètre : lu b. èrmonte, i frè bon d’min

baru

nm tombereau

bas

adj bas : dès bas solé ; ène mèsse basse ;  adv : causer bas

bas

nm lu bas dou viladje; lu bas dès rins

basse

nf numéro marqué sur un arbre pour délimiter un lot de bois de chauffage Comp. trét V aplati

bassiner

vt 1 annoncer publiquement, par un crieur public (comp.  tambourer); 2 bassiner (un lit), chauffer à l’aide d’une bassinoire remplie de braises

bastringue

nm bazar Synon : bataclan

bataclan

nm bazar, attirail : ou l’ è mis à l’ uch avè tout sa b., on l’a mis à la porte avec ses cliques et ses claques

batame

nm baptême

bate

1 vt battre : b. lu grin, lu bure ; V brikèt, batoû

bate

2 nf 1 batte (de fléau); 2 battoir (à linge)

baterèle

nf baratte

bat-flanc

nm planche suspendue séparant deux animaux dans l’écurie

batijî

vt baptiser

batîse

nf babeurre

batisse

nm simplet, innocent : c’ èst in vré b. ; dju sou l’ b., je suis le dindon de la farce; franc coume B., qui n’a peur de rien

batoû

nm battoir à linge; chevalet pour battre le grain

bauker

vt lorgner, regarder en cachette par une petite ouver­ture

baukète

nf petite ouverture dans une porte (judas ou trou d’entrée pour les poules, les chats)

baurbe

nf barbe

baurbiyon

nm barbelure (poils du seigle)

bauté

nf beauté : b. sins qualités, ça n’ vaut pâs ène soupe sins sé

bauti

vt bâtir

bautîmint

nm bâtiment.

bauton

nm bâton ; in b . à ruer aus pwâres, se dit au fïg d’une per­sonne qui reste immobile et inactive

bauyî

vi bâiller; être trop large (vêtement, souliers)

bauyon

nm bâillon, lien de paille que l’on fourre dans la gueule des bovidés pour les obliger à ruminer

bave

nf bave : du la b. du tayan, bave d’insecte

baver

vi baver; fïg. souffrir : i m’ a fét b. ; dj’ an-é bavé

bawi.î

vi aboyer

bayaurd

nm traîneau (t gén.)

bayaurder

vt débarder à l’aide du bayaurd;  vi aller en traîneau

bayète

nf flèche, timon pour un chariot à deux chevaux de front

bazâr

nm bazar, fourbi, désordre; bruit assourdissant : qué b.!

bé

, bèle adj  beau, belle : du la bèle ouvradje, du beau travail; ène bèle ouvradje, un travail désastreux; a fére dès bèles, faire des bêtises; an-awa ène bèle, être ivre V oyi; awa bé (ou bèle), avoir beau : t’ ès bé dère non, tu as beau nier; il è bèle à dère   V bèl-èt-bin, bèle

bè là

expr marquant l’approbation : bè là bin chûr; bè là oy! Eh bien oui!; bè là si.è, bien sûr que si.

bèbèle

fére _ :  flatter, frotter la manche (pour se faire pardonner qch)

bèbéte

nf t enf. bête, animal; nm et adj simplet, nigaud

bécôp

adv beaucoup (dans des phrases négatives) : i-gn-an-è mi b. Dans des phrases positives, très bin.

bé-frére

nm beau-frère

bègnon

nm petit chariot à caisson, généralement à trois roues (une petite et deux grandes)

bègui.î

vi bégayer

béguine

nf tranche de pomme séchée Comp. peume tchitche

béjûre

nf baisure, partie d’un pain qui a collé à un autre lors de la cuisson

bèk

nm bec : lès pouyes pounant pou b., pou b. vint l’ û, les poules pondent en fonction de la nourriture qu’on leur donne ; b. du pèrokèt, bec-de-perroquet (excroissance osseuse) ; b. du lîve, bec-de-lièvre; V clo.er;  extrémité : b. du la fau, du la sîle, du la saurpe;  fïg. b. d’ ombrèle, demoiselle (désignation ironique)

bèk

interj pouah! (pour détourner un enfant de ce qui est sale ou mauvais)

bèkée

nf petite quantité (de nourriture, de foin,…)

bèl

_ èt bin loc. adv. beaucoup : i-gn-è b. dès canadas ç’t’-anée-ci Synon : très bin

bèle

V bé

bèle-du-Louvin

nf variété de prunes rouges assez grosses et oblongues

bénédicité

nm bénédicité, prière avant un repas

bènét

nm benêt

bèni

vt bénir : b. lès rôses du sinte Tèrése; lu djoû du venrdi sint, la coûjeûse est bènie, la laveuse est bénie ; adj f bénite dans l’expr iau b.

bènitî

nm bénitier

bèoter

vitoussoter

bé-parent

nm beau-parent

bèrau

nm bélier

bèrbis

nm brebis

bèrdèle

nf gaufre de sarrazin

bèrdèler

vi discuter, bavarder Terme importé; le t. local est babèter.

bèrdjî

, -îre, nom, berger, -ère

bèrdouchî

vi frapper violemment et avec bruit : b. à l’ uch

bèrdouye

nf boue Synon : bourbe

bèré

nm gros tas de foin prêt à être rentré

bèrikes

nf pl lunettes

bèrlafe

nf gifle

bèrlandiner

vi vagabonder, traînailler

bèrloker

vi balancer dans tous les sens

bérne

nf fossé le long d’une route ou d’un chemin

bèrneûs

adj V cu 1

bèrnike

interj bernique

bèrouyî

parfois dè- : vi culbuter : il è b. dins la berne

bèrté

nm entrave, bois pendu au cou d’un animal pour l’empê­cher de s’enfuir

bèrtèle

nf bretelle

bèrzâler

vi s’impatienter

bèrzingue

adj qui n’a plus son bon sens (notamment pour cause d’ivresse)

bése

nf t enf baiser sur la joue

bèssiveûs

adj qui mange du bout des dents, difficile pour la nourriture

bètche-bos

nm pic (oiseau);  par ironie, bûcheron occasion­nel, peu habile à manier la hache ou la serpe

bètchète

nf petite quantité

bètchî

vi béqueter, mordiller (qch) que l’on mange à petits coups

bètchî

part.-adj blessé, abîmé (par ex., une pomme de terre blessée lors de l’arrachage)

bètchoter

vi béqueter, manger à petits coups, sans goût

béte

nf bête : il è très bin dès bétes, il a beaucoup de bêtes (bovins);

ant-i tué très bin dès bétes (gibier) à la tchèsse?; ène drôle du

b., un drôle d’animal

bète

adj bête, imbé­cile, idiot : b. à mindjî dou fon, à manger du foin, b. à lo.î, à lier, b. coume ène auye, coume ses pîds V hébété

béte-à-bon-Djeû

nf coccinelle

béte-à-crotchèt

nf personnage imagi­naire qui était censé habiter les puits et

y attirer les enfants avec le crochet qui lui tenait lieu de main

béte-aus-pouyes

nf rapace diurne

bèzwin

nm besoin : dju n’ ans mi b. d’ loû

bi.ète

nf petite tige en fer au bout d’un lien pour empêcher celui-ci

de passer outre de l’anneau dans lequel il coulisse

bi.ot

nm coffin, récipient en bois pour la pierre à faux

bibine

nf boisson très légère (café trop clair, mauvaise bière)

biche

nf biche V saut-d’-biche

bidin.ne

nf t enf. ventre

bîe

nf traverse de chemin de fer Synon : travérse

bignoler

vt égaliser la base d’un tronc d’arbre pour lui don­ner une

forme circulaire et faciliter ainsi l’abattage ou le débardage

bîje

nf bise : lès bîjes du mâr

bike-èt-bouk

adj et nm hermaphrodite

bîle

nf bile : su fére du la b., se tracasser, se faire du souci;  pl  biles, sécrétions glaireuses : il è co r’mîs dès bîles

biler

vt tasser (surtout le foin)

bîleûs

1 adj qui se tracasse pour un rien

bîleûs

2 adj  gélif : lès tchènes sant b.

bin

1 adv bien : il è bin don mau d’ martchî, i mindje bin, i prétche bin ; bin pus vî ; i fét bin nwâr ; il ètot bin malade, més asteûre, i rèst bin; bin chûr. Devant voyelle, on prononce /bin-/ sans nasalisation : lu-v’là bin-avancî ; èle est bin-émâbe   V bèl èt bin, très bin

bin

2 nm bien : l’ cî qu’ è dou bin, faut qu’ il a pèrde’, i n’ fét pont

d’ bin, il se tracasse.

bin

3 nm bain V bagn

binéje

adj content, satisfait

binète

nf binette, figure : ou wat bin qu’ il èst malade, il è ène drole du b.

bintot

adv bientôt

bîr

1nm berceau

bîr

2 nm bief, petit fossé creusé dans un pré pour drainer ou pour irriguer : fére, èrluver lès bîrs

bîrcî

vt bercer

bîre

nf bière

bisbrouye

nf querelle, dispute

bîse-bîse

t enf., formule de moquerie (se dit en frottant l’index droit sur le gauche) S’accompagne parfois de la phrase sui­vante : bîse à la mote, cârote!

biser

vi filer, courir rapidement (par ex., des vaches piquées par des insectes)

bisingue

adj déformé, de travers

biyèt

nm billet; (calembour) prinre in b. d’ partére, tomber

blanc

, blantche adj blanc, -che : il est b. coume in môrt; lu Blanc Cayau, l.-d de Sugny et Bagimont; ène djalée blantche; ène blantche épine; in dwat blanc, panaris (synon : toûrnûre), in mau blanc, infection à un doigt V blanc-bos, blanc-navé (v” navé) \

blanc

nm : in blanc d’ û ; tchaufer à blanc ; mète à blanc, faire une coupe rase dans un peuplement forestier  V blantchi.

blanc-bos

nm bois blanc, sans aubier distinct; aubier dans les bois durs à aubier distinct : in tchéne qu ‘è très bin dou blanc-bos n’ è guère du valeûr

blanc-boter

vi couper les bois blancs (bouleaux, sorbiers, coudriers,…) Jadis, les « affouages » (bénéficiaires du bois de chauffage en vertu du droit d’affouage) étaient tenus de blanc-boter avant une date déterminée, corres­pondant à la montée de la sève, afin de faciliter l’écorçage des chênes. Les écorces de chênes étaient vendues aux tanneries au profit de la caisse communale.

blantchi

vt blanchir; badigeonner à la chaux : b. lès écû­rîes; t de forestier marquer (les arbres) : vous-ôz b., disait-on quand une très forte éclaircie faisait apparaître de nombreux bois marqués

blastadjî

vt répéter (des nouvelles) : faut rin li dère, elle îrè l’ b. à tout l’ monde.

blautche

nf grosse motte de terre (dans une terre labourée);  motte de terre ou de neige collée aux chaussures

blèt’

, -e adj blet, trop mûr ou blessé (fruit)

bleû

, -e adj  bleu, -e; variété de pomme de terre V canada

blinker

vi briller

bloce

nf sorte de petite prune, bleue et surette V saute-aus-bloces

blocî

nm prunier portant des bloces

bloké

nm bloc de bois (pour fendre du bois)

blouke

nf boucle (de ceinture);  somme d’argent : an-awa pou ène bèle bV

ablouker

bobo

nm fleur de genêt (Bagimont); (Sugny) bobo d’ la sinte Vièrje, petite fleur mauve (sorte de campanule)

boche

adj et nm boche, allemand (t péjor.) : dj’nans té anva.is paus boches an 40; V prussyin.

bokèt

nm tique

bokète

nf avorton de fruit : lès peumes, ç’ n’ èst qu’ dès bokètes

bokion

nm bûcheron V tayeû

bon

1 , boune adj  bon, bonne : i fét dou bon pin; ène bonne, anée, ène boune eûreûse, dju v’ la souwéte boune (souhaits de nouvel an); à la boune eûre, à la bonne heure, très bien, félicitations (à un enfant); awa bon-z-èt tchôd, avoir bien chaud V bonzome, bouloume ; Bon Djeû : nm bon Dieu V béte

bon

2   adv bien : tins-le bon, tiens-le bien V bin

bonbon

nm bonbon, biscuit : v carouyî

bonjoûr

bonjour V dère, simpe

bonzome

nm biscuit d’autrefois (ressemblant au spéculoos) Comp. bouloume

bôrd

nm bord : lu bord dou rouché, la berge du ruisseau

borgne

adj et n., borgne V avûle

bos

nm 1 bois (réunion d’arbres) : lu bos, le bois communal de feuillus : mès sapins vant j’qu’ou bos; aler au b., ta.î au b., travailler au bois, abattre des arbres;  2 bois (matière); rau.i dou bos, fére dès p’tits b. ; b. d’ mine, bois d’étançon pour les charbonnages ; b. d’ pile, bûches destinées à être empilées dans les galeries de mine désaffectées; b. d’ pouye, érable champêtre (on l’utilisait pour fabriquer des perchoirs, car il passait pour tenir chaud aux pattes des poules) V blanc-bos, visadje du bos;  3 bois (de cerf, de chevreuil) : b. d’ cér, d’ tchèvru Aussi appelé abusive­ment côrne.

bosèt

nm tique de chien;   pi., plaques de saletés dans les cheveux

bosse

nf bosse : fére dès bosses ou tchôdron, créer un incident

bossi.î

vt bosseler

bote

nf botte (chaussure) : il è tchî dins mès botes, il m’a joué un sale tour; botte (faisceau) : b. du porètes, botte de poi­reaux; ration quotidienne d’herbe qu’on coupe pour le bétail (synon. rafôrée) : aler à la b.

boter

1 vt couper les branches d’un arbre avant de l’abattre

boter

2 vt botter (le derrière)

botine

nf bottine V crotchèt

boucan

nm boucan, bruit : lès pourcés fajant dou b. a mindjant

bouchî

1 vt boucher

bouchî

2 vi frapper fortement : b. à la masse

bouci-boulà

loc adv., comme ci, comme ça

boudin

nm boudin : tourner à iau d’ b., tourner à rien 

boudinî

nm boudinière, entonnoir pour la fabrication du boudin

boudjî

vt bouger

boudrûle

nf nombril; i n’ è mi wétî sa b. a s’ luvant, il est de mauvaise humeur

boufètes

nf pl oreillons

bougrasser

vt maltraiter

bouk

nm bouc V alin.ne;  chevalet utilisé pour la confec­tion des fagots V bike-èt-bouk

boukèt

nm morceau : in b. d’ laurd; V afumer, tchwâr; par­celle : in b. d’ sapins

bouladjî

nm boulanger.

boulant

adj  bouillant

boule

nf bouleau; V mére-boule

bouler

vi mettre par inadvertance son pied dans l’eau

boulète

nf boulette (de viande hachée) : lès-afants fajant dès boulètes du viande dins leû boutche ; (de morve) : b. du nez (comp. béte);  boulette de poison :  taper dès boulètes pou fére crèver lès r’nauds;  bêtise, bévue : fére ène b. a s’ mariant

bouleûse

nf grand récipient en tôle galvanisée servant notam­ment à la lessive

bouli

vt bouillir : l’ iau va bouli; l’ iau boût; du l’ iau boulue; café boulu, café foutu ; fig. bouillir (de colère, d’impatience) : dju coumace à b. V boûre 1

boulîe

nf bouillie

bouloû

nm pilon servant à écraser les pommes de terre cuites pour les animaux

bouloume

nm bonhomme : in b. du nèdje; lu Môrt Bouloume, l.-d. de Bagimont Comp. bonzome

boune

1 nf borne : lu Térme du la Boune, l.-d. de Sugny V abouner

boune

2 adj. fém. de bon

bounèt

nm bonnet : in b. d’ lin.ne

bounète

nf capuchon

bourbe

nf boue Synon : bèrdouye

boûre

1 vt bouillir V boulant, -i, -eûse, -où, bout-lét

boûre

2 nf  cruche en grès avec anse et bec verseur, dans laquelle on faisait autrefois le café

bourelî

nm bourrelier

boûreûs

adj et nm qui travaille beaucoup ou rapidement (parfois au mépris du danger ou au-delà des limites raison­nables)

bourike

nf âne : fére toûrner à b., rendre sot; têtu coume ène b. Mais on dit béte coume èn-aune.

bourler

vi hurler Comp. oûler

bourlikète

nf  excroissance, nodosité (de chair humaine ou ani­male, de chair d’un fruit)

boûrson

nm échelon, barreau (d’échelle); barre (de chaise)

boustiker

vi chipoter, trafiquer

bout

nm bout, dans quelques expr. : bout d’ l’ an, càd. messe d’année (célébrée en souvenir d’un défunt un an après son décès); c’ èst tout l’ bout dou monde, c’est le maximum ; Suni, c’ èst l’ bout dou monde, Sugny, c’est un coin retiré; i n’ wat mi pus lon quu l’ bout d’ sa nez ; porter à bout d’ bras, à bras tendus; été à bout, être exténué; in bout d’ chike (t récent), un petit bonhomme.   Le terme ordinaire est d’bout . V bouci-boulà

boutche

nf bouche : is mindjant pa la min.me b., tchi.ant pou

min.me trau (vulgaire), ils sont inséparables.

boutchî

nm boucher

boutchot

nm bouton de fièvre au coin des lèvres

boutenîre

nf boutonnière

boutèye

nf bouteille : ène b. du vin

boutike

nf boutique, magasin; atelier, petite usine : aler à la b.

boût-lét

nm pot avec anse et bec verseur dans lequel on fait bouillir le lait

bouton

nm bouton

bouton-d’-ôr

nm renoncule (synon. : pate-du-co, paupiûle)

bouye

1 nf cloque, ampoule : il è dès bouyes (ou dès-ûs) duzous lès bras, c’est un fainéant

bouye

2 nf dans l’expr awa ène boune b., avoir une bonne bouille, un visage qui reflète la santé (surtout des enfants)

bouyon

nm bouillon; quand ou-z-atind l’ b. d’ sa vwasin, ou n’ trempe pas sa pin quand ou vèt

boyé

nm boyau : èrmète tripes et boyés

boyète

nf niche dans un mur;  pl yeux écarquillés : i n’ a ‘rvènot mi, il è ovért dès bèles boyètes

bracounadje

nm braconnage

bracouner

vt braconner V brakenî

brake

nm mauvais chien, chien sans écoute;  personne un peu folle

braken

nm braconnier (plus rare que son synon. brakenî)

brakenî

nm braconnier V bracounadje, -er

brakèt

nm scie égoïne (utilisée notamment pour l’élagage de pénétration dans les peuplements résineux)

brantche

nf branche Synon.: couche

branzi

nm sorbier

bras

nm bras V bout

brasseû

nm brasseur Terme rare : on dit plutôt martchand d’ bîre.

brassî

vi brasser, prendre à brassées :  b. dins l’ tas d’ couches

brassîe

nf brassée : ène b. d’ couches

bratchî

vi braquer les roues d’un véhicule

brayète

nf braguette

brayeû

nm pleurnicheur

bréje

nf braise : elle î è té ène bèle b., elle y est restée longtemps

bréjî

nm brasier

bréjon

nm braise incandescente au bout d’un bois (à laquelle on peut allumer une cigarette)

brèle

nf ciboulette;  canche flexueuse (herbe fine des sous-bois, jadis utilisée pour l’alimentation du bétail ou pour la confection de liens) : dins l’ bos, lès brèles ètint ‘rtchértchîes pace quu lès vatches n’ in.mint pas lès grandes-érbes plates ; synon : tchèpwa.

brélier

vt maintenir en serrant avec une corde ou une chaîne (une charge de foin sur la charrette, de bois, sur la cabe à fagots); en fr local, bréler Comp. pértchî

brére

vi pleurer : b. pou rin; b. sins laurmes

brète

nf querelle

briber

vt mendier

bribeû

nm mendiant, quémandeur

brichauder

vi travailler sans goût, maladroitement

bricole

nf lacet, câble avec nœud coulant (pour la capture du gibier);  bagatelle, objet de peu de valeur;  petit travail sans importance

bride

nf bride (de sabot)

brikèt

nm briquet;  fïg bate lu b., se frotter les mollets en marchant

brin-d’-djudas

nm tache de rousseur

bringue

1 nf ène grande b., une personne démesurément grande

bringue

2 nf bringue, noce : fére la b.

britch-bratch

nm personne impulsive, qui se précipite sans réflexion

bro.îre

nf., bruyère : in cok du b.

broder

vt broder

broker

vt fermer (une porte, non à la clé ou avec un verrou, mais en la calant avec un bois) : trouver l’ uch broké, trouver porte close

brondi.î

vt repousser violemment : su fére b.

brontchî

vi broncher

brotche

nf 1 morceau de bois (servant à fermer une porte); 2 robinet de tonneau (en bois); 3 dent saillante d’animal (not. de sanglier)

brotchète

nf  petit morceau de bois, brindille;  tirer à la b., tirer à la courte paille

brouander

vi utiliser la crécelle (pour annoncer les offices, pendant la semaine sainte)

brouant

nm crécelle

brouche

nf brosse, balai de crin Comp. ramon

broucheû

nm fonceur

brouchî

vt brosser

brousé

adj sali, crotté

brouson

nm enfant qui en man­geant s’est sali tout autour de la bouche

broût

nm bruit

brouter

vt, vi brouter V cabe

broûyârd

nm brouillard V luver

broûyî

vt brouiller; bourdonner : ou-z-oye  b.  lès mouches; bruiner : ça broûye. Pour le dernier sens, comp. Mouziner.

broyés

nf pl langes, linges de petit enfant

broyî

vt broyer, casser

bruîme

nf champignon parasite des céréales

bruker

vi sommeiller : dju va b. Cf abruker

brûlant

nm pyrosis, brûlure d’estomac

brûler

vt brûler V culote, gréssî ; vi éliminer par le feu : dins lès saurts du ç’t-anée-ci, i faut brûler, dans les essarts de cette année-ci, il faut brûler (pour éliminer les branches) Comp. grè.î

brûlot

nm mélange d’alcool et de sucre flambé (qu’on buvait pur ou dans le café)

brumion

nm bois brûlé en partie

bruniot

nm morceau, moignon (de doigt)

Brussèle

Bruxelles V tchou

nm bœuf V ateler, roti

buchon

nm buisson

budant

adj touchant par un petit bout (d’une terre) Comp. rayant, touchant sur la longueur

buder

vi toucher par un petit bout (d’une terre) : dj’ é in tchamp rayant Reunauan qui bude à la route du Membe

buée

nf lessive

buker

vt, vr cogner, heurter : dj’ é buké l’ cwin d’ la taule; dju m’ é buké à l’ uch ; lès dauyes bukant ou d’bout dès solés ;  tou­cher, joindre : ma courti buké ou boukèt d’ l’ Arsin.ne.

bûre

nm beurre; promète du pus d’ b. quu d’ pin, pro­mettre monts et merveilles ; ça ratère coume dins dou b., ça entre très facilement.

bûse

nf 1 tuyau (de poêle, pour l’eau,…) : c’ ètot coume ène b., c’était comme un tuyau (de qn qui a une forte diarrhée); 2 douille, manchon (d’outil) V saurpe;  3 chapeau haut-de-forme; 4 échec aux élections

bûsé

nm base de la plume (d’une volaille)

bûtî

nm bouvier

bwanler

vi criailler

bwanlerîe

nf criaillerie

bwâre

vt boire

bwate

nf boîte;  panneau où sont affichés les bans de mariage V afitchî;  prison : aler à la b.

ça

pron. dém. ça, cela : vous savèz ça ?

cabaler

vi solliciter des voix lors des élections

cabane

nf cabane : la c dès bûs, la c. dès cantonîs (l.-d.); la c. du tchèsse, le pavillon de chasse; V atijî;  maison (t plaisant) : nèti.î la c. ; prison : aler en c.

cabas

nm sac (pour faire les commissions); cartable (d’écolier)

cabe

nf  1 chèvre : froumadje du c.; ène cabe du tchèvru, une chevrette; fleûr du cabe, anémone des bois; expr : yoû qu’ la c. èst lo.îe, faut qu’ èle broute, il faut tenir ses engagements; foute lu tchin dins lès pouyes (et la cabe aus tchous), envenimer une que­relle, jeter de l’huile sur le feu; quand ène c. è swa, l’ ôte va bwâre, quand une chèvre a soif, l’autre va boire, chacun fait la même chose; V pètèle ;  compar. V kèrieûs; 2 chevalet en bois pour découper du bois (différents types : à 3 pattes, pour découper, en forêt, les perches en bûches ; à 4 pattes, de moins d’un mètre de large, pour découper, à domicile, une bûche en bois de feu ; à 4 pattes, de plus de 2 mètres de long, pour décou­per les tuteurs, les bois de mine en différentes longueurs) ; 3 treuil manuel, muni d’une manivelle avec démultiplication, qui servait autrefois à charger les grumes sur le char;  4 tabou­ret pour traire : c. à trére Comp. passèt V côrne du cabe’, cabré

câbe

nm câble : c. du frin, c. élèctrike ; fére dès bricoles avè dou c. du vélo

cabèrter

vi 1 mettre bas (chèvre);  2 culbuter (che­valet);  3 être assis, jambes écartées, auprès du feu pour se chauffer : c. d’lé l’ pwale

cabossî

vt bosseler, faire des bosses

caboulée

nf chaudronnée, soupe pour le bétail (pommes de terre cuites auxquelles on ajoute parfois du son ou des orties)

caboulwâr

nm chaudron pour cuire la caboulée

cabré

nm chevreau Synon : gadot

cabus

adj et nm chou cabus : in tchou c.; lu martchand d’ c., le marchand de légumes à repiquer; fig., tête, caboche : dj’ é ramassé in côp su l’ c. Synon dans ce sens : margoulète

cacame

adj anormalement calme (enfant)

cacaye

nf camelote : ç’t-utî-là, c’ èst d’ la c.

cachèt

nm cachet, tampon : lu c. d’ la poste ; cachet (médica­ment) : prinre dès cachèts

cacugnî

vt rosser : su fére c.

cadaste

nm cadastre

cadau

nm pâte à gaufres ou à crêpes.

çade

nf cendre : mèrkèdi dès çades, mercredi des cendres

câde

nm cadre

cadèrer

vi cadrer : i vôrot bin c. avè mi, il aimerait me res­sembler, faire comme moi.

cadje

nf cage : c. à wajé

cafarnaom’

nm capharnaüm, bric-à-brac

cafè

nm café (boisson; établissement) : i wat sint Michèl ou fond d’ sa c., son café est très clair; V bouli ; bwâre lu c., goûter (vers 16 h.); aler ou c., aller à la collation préparée après un enterrement

cafeloteû

nm personne qui boit du café à tous moments

cafeter

vi bavarder (en buvant du café)

cafetî

nm cafetier, tenancier de café

cafut

nm rebut (notamment pièce mal faite dans une forge, une fonderie)

cafuter

vt mettre (qn, qch.) de côté; synon : mète ou cafut

cagneûs

adj  cagneux; qui est de travers : awa lès gnous c.

cake

nf fût de cent litres; tonneau (à bière)

cakèt

nm caquet : rabate lu c.

cakèter

vi caqueter V alonde

calambèrdin.ne

nf calembredaine, bêtise, racontar

calandrî

nm calendrier

calbancî

vi balancer : aler c., aller sur la balançoire

calbrîe

nf chose qui pue : ça pue coume ène c.

cale

nf cale (pour immobiliser un objet);  surprise : ène bèle c., une mauvaise surprise 

calé

adj calé, instruit

caler

vt caler, immobiliser; vi arrêter brusquement : c. nèt’; dj’ é dû c. d’vant in vélo.

calibe

nm calibre : i tchèsse ou singlè avè in trop p’tit c.

calibostia

nm réduit, petite pièce de débarras obscure

calité

nf qualité V bote

calmagne

nf dans l’expr aler à c., traînailler

calodjète

nf abri sommaire; baraque, petite habitation

calote

nf 1 bonnet : tire ta c.;  clergé et parti catholique (anc.); 2 gifle : douner ène c.

calotin

nm catholique (anc.)

calouner

vt canonner, lancer qch (cailloux, boules de neige) contre qn : su c. ave dès tontés

calpèter

vi mourir (de chaud) : c. d’tchôd;  (parfois) mou­rir (au sens propre) : i n’ an-è pâs pou lontimps avant d’ c. V claker.

calvére

nm calvaire : lu c. du Badjimont Synon plus fré­quents : crist, crwas.

camamine

nf camomille

cambôs

nm cambouis

cambûse

nf maison en désordre

camion

nm camion V tronce

camoussadje

nm moisi 

camousser

vi moisir : la confiture est camoussée .V chablouké, tchamoussî

camp

nm camp : in c. du scout’s;  foute lu c., foutre le camp, partir précipitamment

campagne

nf campagne; timps d’ la c., belle saison

campe

nf boîte d’artifice (utilisée autrefois lors des fêtes)

campé

adj debout : dj’ é dû rester c. toute la messe V èr-

cam­per

vi se tenir debout : i n’ campe pus, il n’arrive plus à se tenir debout (par fatigue ou ivresse)

campète

dans l’expr à c., dressé : dju wa co l’ swale à c. dins la wébe du Djérnèle

campouste

nf dans l’expr. prinre sa c., prendre la poudre d’es­campette, fuir rapidement

camp-volant

nm insouciant, je-m’en-fichiste

canada

nm pomme de terre Variétés : lès-avancîs, industrîes, Rwa Èdwârd, bleûs, longs.

canard

nm canard V casser

cancanîre

nf cancanière

cané

adj  ivre

caneçon

nm caleçon

caner

vi déféquer

cani.î

su _ : vr se balancer, se déhancher en marchant V calbancî, clayonder

canle

nf personne qui colporte de mauvaises nouvelles 

canler

vi perdre son temps à discuter avec les gens que l’on rencontre

canon

nm 1 soufflet en forme de tuyau pour activer le feu;  2 verre de vin

cantibére

nm dans la loc in vî c., une personne très vieille

cantonî

nm cantonnier

carabiné

adj  carabiné, important : in matcheré c., ène angueûlâde carabinée

carabistouye

nf  carabistouille, bêtise, baliverne

carabouya

nm friandise de couleur noire (vendue sur les marchés par des Africains)

caraco

nm corsage V casavèk

caractére

nf caractère : il è in niche c.; i n’ è pont d’ c.

carame

nm carême

caramèl

nm caramel

cârau

nm carreau (de fenêtre) : câsser in c ; rèster su l’ c., res­ter sur le carreau, rester gisant ou subir un échec; ça va r’vèni su l’ c. (ou su l’ tapis), ça va revenir à l’ordre du jour; carreau (fig. du jeu de cartes)

carcan

nm mauvais cheval Synon : carne

carelèt

nm grosse aiguille à repriser

carmagnole

nf carmagnole, sorte de danse

carmolu

adj écrasé entièrement, démoli

carnabot

nm éteignoir (pour les cierges);  fig. nez gonflé et rougi (par le froid, le rhume, l’alcool)

carnakète

nf viande dure et filandreuse

carne

nf mauvais cheval Synon : carcan

cârote

dans une expr. V bîse-bîse

caroûyî

vt tourner (un objet dans la main) : il è c. l’ bonbon dins sa min avant du l’ mindjî;  faire rouler (un cerceau, par ex.) : il è c. l’ cèrcé t’t-à la valée dou viladje ; vi tourner, faire des tours : il è c. dins la coûr avè l’ vélo

carte

nf carte (à jouer) V djû

cartèler

vi cartayer, faire passer une roue sur le côté d’un chemin pour éviter les ornières

casavèk

nm corsage (arch.) V caraco

câsse-pipe

nm endroit dangereux Emprunt au fr ; comp. câs­ser

câsser

vt casser : i n’ câsse pâs trwas pates à in canârd, il ne fait rien d’extraordinaire; c. la croûte, casser la croûte, manger

cassèt

nm larve de phrygane

cassot

nm pièce de vaisselle cassée ou ébréchée

castâr

adj et nm costaud

catche-catche

nm cache-cache : djouer à c.

catchète

nf cachette : fére iauk à c.

catèchisse

nm catéchisme : aler ou c. avant d’ fére sa couminion

catî

nm homme qui s’occupe à des travaux d’intérieur fémi­nins

catolike

adj et nm et f catholique;  pâs c., pas clair, pas franc, louche, douteux

catossé

nm pâté de maisons

catoûrner

vi tourner dans tous les sens : i toûne et i catoûne

catouyî

vt chatouiller

caugnî

vi pencher la tête sur le côté : i martche toudjoû a cognant

caurîre

nf carrière

caurote

nf 1 carotte; 2 cône d’épicéa

causer

vi parler : causer patwas; i cause du mi, il parle de moi; V corner; i caue dou nez, il nasille; c. francès coume ène vatche espagnole; c. pou n’ rin dère; ou sét ç’ quu c. vèt dère, on sait ce que parler veut dire, il ne faut pas tout prendre à la lettre

causser

vt casser : lî c. la gueûle; c. lès pîds, ennuyer; c. dou suke s’ ma dos, casser du sucre sur mon dos, dire du mal de moi; c. la barake, être en pleine forme, intervenir de manière fracassante; su c. la tête (ou la nènète), se tracasser; su c. la pipe V câsser

causseû

nm casseur : c. d’ cayaus V casse-pipe

caussî

nm ligne, rangée (de pois)

cave

nf cave

cayau

nm caillou, pierre : causseû d’ cayaus, casseur de pierres

cayè

nm cahier

cayèt

nm noix

cayeter

vt cheviller (ex. réparer provisoirement une chaîne cassée en faisant passer un anneau dans un autre et en les maintenant avec une cheville)

cèlibatére

adj et n célibataire

cent

adj num. cent V côp

cente

nm centre : lu c. culturèl du Vrèsse

cér

nm cerf : bos d’ cér, poû d’ cér

cèrcé

nm cerceau

cerclé

adj cerclé, entouré d’un cercle; lune cerclée, entourée d’un halo (signe de pluie)

cèrèmonîe

nf cérémonie

cèrke

nm cercle V arondi

cér-volant

nm cerf-volant

ceûs

pron. dém. pl. V c’ti-ci

chablis

nm chablis V maurté

chablouké

adj moisi (du linge uniquement) V camousser, tchamoussî

chalé

adj  tordu, de travers

chambèrler

vi tituber sous l’effet de la boisson

chambranle

nm chambranle V anchoûre

champète

nm garde-champêtre : dins l’ timps, lu ch. bassinot (ou tambourot)

chandîe

, tchan- : nf sueur forte (due à un effort physique ou à une peur vive) : dj’ é passé ène bèle (t)chandîe

chantier

nm enclume de couvreur (sorte de T en métal sur lequel on taille les ardoises)

chape

adj échappé, sauvé, hors d’atteinte

chaper

vi échapper : ça lî è chapé dès mins, ça lui a échappé des mains; i  l’ è chapé bèle, il l’ a échappé belle

charité

nf charité; aumône : d’mander la ch.; on n’ fét pâs la ch. au djâbe, on ne donne pas aux malhonnêtes

chaugneûs

, -eûse : adj  sournois, -e, qui manque de franchise, agit en douce, tourne autour du pot

chaurer

vi se presser

chaureû

nm personne qui se presse

chauye-tréts

nm bâton qui tient écartés les traits entre deux chevaux attelés l’un derrière l’autre

chauyî

vi écarter les jambes en marchant

chére

dans l’expr. (chére) seûr : religieuse

chère à prêcher

nf chaire (de vérité) V prétchî

chèrer

vt déchirer

chèrlaker

vi gêner le mouvement (ex., un vêtement trop large) : ou wat bin c’ ces soles sant trop longs : ça chèrlake

chèrlate

, -ake (rare) : nf balafre, estafilade

chiée

nf grande quantité

chife

nm chiffre

chignî

_ du : vt ind. railler, se moquer de : i chigne du mi

chike

nf 1 chique (de tabac); 2 fluxion, gonflement de la joue; 3 cuite, ivresse  

chiké

adj c’ èst bin ch., c’est bien échu

chiker

vt 1 chiquer (du tabac); 2 dévorer, manger gloutonnement; 3 dépenser (ses sous)

chikeû

nm chiqueur (de tabac)

chine

nf échine, dos : il an-è s’ la chine, il en a sur le dos, il a beaucoup de misères (ou de dettes); i s’ an-è foutu s’ la ch.  (auj. plutôt su l’ dos), il a entrepris trop de travaux (ou accu­mulé des dettes); an-achetant ç’ méjou-là, i s’ an-è foutu ène bèle su la chine (ou su l’ dos)

chirole

nf frousse : awa ène bèle ch.

chîs

adj num., six : chîs tch’fôs; chîs-ôbes; dj’an-é mindjî chîs

chîsime

adj sixième

chita

nm t du jeu de cartes, carte sans valeur

chite

nf diarrhée (surtout des animaux); excrément (des volailles, des oiseaux)

chite-du-wajé

nf cardamine

chiter

vi avoir la diarrhée

chiterûle

nf orgelet

chiteûs

adj peureux

chlaguer

vt frapper violemment V trike.

chlinguer

vi puer Néologisme

ch’nayes

nf pl bois de fagot

chocolat

nm chocolat : ène rauye du ch., une barre de ch.

choriner

vi traînasser

chose

nf chose : c’ èst à pô près la min.me chôse

choter

vt chasser : ch. lès pouyes

choufler

vt souffler; éteindre (une bougie, une lampe à huile);  vi reprendre son souffle : ch. cin minutes;  sif­fler

chouflike

nm synon. rare de choufloteû

chouflot

nm sifflet

chouflote

nf noisette trouée et vide

choufloter

vi siffloter

choufloteû

nm per­sonne qui siffle constamment

chougneû

adj boudeur

chougnî

vi bouder

choumake

adj et nm renfermé, qui se tient à l’écart des autres

choûrd

adj sourd : ch. coume in pot;  lancinant : in mau ch.

choûter

vt attendre : ch. après l’ bus’ Comp. écouter.

chuer

vi suer, transpirer

chueû

nf sueur

chûr

adj sûr

chûre

vt suivre : dju l’ é chû, je l’ai suivi (ou -ie); ou l’ è chû, on l’a suivi (ou -ie); chû-nous, suis-nous; dju t’chûrans, nous te suivrons

chûremint

adv sûrement

cî

V ç’ti

ci-d’lé

adv ici : i sôrt’ du ci-d’lé; vins ci-d’lé, d’lé mi

cimetière

nm cimetière : lu vî c. su trouvot alentoûr du l’ èglîje (forme ancienne : çumatîre, f)

cink

adj cinq; cin minutes (v° ruvôye)

cinkime

adj cinquième

cinture

nf ceinture V ablouker.

circulére

nf scie circulaire électrique ou à moteur : so.î dou bos à la c.

cisau

nm ciseau (de menuisier) : lu c. du m’nujî Comp. ècisiau

citérne

nf citerne;  fosse à purin

clabot

nm chabot.

claké 

adj. mort, éreinté : dju sou c.

claker

vi mourir;  V calpèter

clambautchî

vi tituber (personne ivre)

clamecer

vi mourir   T argotique fr.

clape

nf  latte de chêne utilisée comme sous-toiture et soute­nant les ardoises de schiste et l’argile

clau

nm clou : dès solés à claus; dès claus du tch’vau; mégue coume in clau;  furoncle V clou

clauter

vi fabriquer des clous

clautî

nm cloutier

clauye

nf claie : lu pont d’ clauyes du Laforèt;  tamis vertical appuyé sur deux étançons

clayonder

vt balancer : i s’ clayonde su la sèle; vi bal­lotter, hocher, chanceler : l’ èchîlète clayonde, èle va tchwâr; V alonde, cani.î

clér

1 adj clair : i n’ fét mi c. duvant wit eûres; c. coume dou jus d’ tchike

clér

2 nm in c. du lune : un clair de lune

clér

3 nm clerc (de notaire) : c du notére

clérîre

nf clairière en forêt Cf troée

clérté

nf clarté : dj’ in.me mî m’ an-aler d’ c., pendant qu’il fait clair

clicoter

vir emuer, vibrer (ex.une porte, une fenêtre) ; claquer des dents, grelotter

clifer

vt éclabousser

clignî

vt cligner : c. dès-ès

clik

dans l’expr. prinre sès cliks èt sès claks V prinre

clincaurgne

adj hors d’équerre, de guingois

clitche

nf clenche, poignée (de porte,…)

clitchèt

nm petit crochet, verrou

clitchî

vt actionner la poignée d’une porte pour l’ouvrir

clo.er

vt clouer; c. l’ bèk à quékin

cloker

vi glousser Synon. clousser

clotche

nf 1 cloche; à la c. du bos V dèlodjî;  Trôs clotches, gentilé désignant autrefois les habitants de Sugny (nom donné par les habitants des villages voisins, qui ne possédaient que des chapelles, à ceux du village de Sugny, l’un des plus impor­tants du duché de Bouillon, qui avait une église pourvue de trois cloches); 2 ruche en paille

clotche-pîd

à _ :  à cloche-pied

clotchî

1 nm clocher

clotchî

2 v iclocher :  i gn-è iauk qui clotche

clou

_ d’ jirofe : nm clou de girofle V clau

clousser

vi glousser Synon : cloker

co

1 nm coq; fére lu co (ou cok), fêter la fin d’un travail (avè in doukèt d’ fleûrs ou d’zeû d’ l’ èchîlète à la dérnîre tchèretée) V pate-du-co, cok

co

2 adv encore V èrdouner, ratinde, rètu Var : aco, èco

nm co

co.ète

dans l’ expr. à la _ : en cachette : fére sa côp à la c.

cocassî

nm marchand qui achetait des œufs et du beurre dans les villages pour les revendre en ville et aux hôteliers

coco

nm t affectif : in drôle du c., un drôle d’individu

codauker

vi chanter (d’une poule qui a fini de pondre); fig. interpeller d’une  voix forte les passants (se dit d’une femme installée sur le pas de sa porte)

cofe

nm coffre;  four (d’une cuisinière)

cofiyî

vt cajoler, gâter

cok

dans : _ du bro.îre nm coq de bruyère V co 1

cokemâr

nm bouilloire

colé

nm collier (de cheval); collier d’ornement (arch: auj. colier); an-awa sa c., être éreinté, en avoir assez

colère

nf colère : roudje du c.; piker ène c.

coleron

nm collerette en cuir munie d’un anneau, attachée au cou du cheval et servant à diriger le timon

colidôr

nm corridor

colier

nm collier d’ornement (= colé)

comprinre

vt comprendre : dj’ é eû bin dou mau à l’zî fére c.; vous compèrnèz ?

comune

nf commune (circonscription) : la c. du Vrèsse ; maison communale : aler à la c.

conaud

nm imbécile, connard

confiture

nf confiture V camousser, ètamine

confonde

vt démolir

conjé

nm congé : ète en c.; prinre c.; lès conjés pèyés

consérve

nf conserve : fére dès consérves

consérver

vt conserver

conte

1 _ (du) : prép contre : dju sou apo.î conte lu mèr;  is sant toudjoû conte (du) loû

conte

2 nm compte : v afére

content

adj  content : si i n’ èst mi c., i foutrè sa cu au vent, qu’il aille au diable; an-awa sa c. (ou sa sô), en avoir son content.

conter

v  compter : i n’ faut c. qu’ su loû-min.me

conteur

_ d’ iau : nm compteur d’eau V èrluver

contrôle

nm contrôle : in c. dès contribucions; aler ou c. avè l’ auto

convenâbe

adj  convenable : c’est in djon.ne oume c.

convenableument

adv convenablement

convenance

nf conve­nance, guise : tu n’es qu’ à fére à ta c. Synon. (plus fréquents) : à t’n-idée, à ta môde, coume i t’ sanle

conveni

vi convenir : çu tchèpé-là lî convint bin; i faut c. d’ ène eûre

côp

nm coup : in c. d’ pougn, un coup de poing; ramasser in c. d’ pîd; in c. d’ trike; in c. sèk, une secousse brusque; ramasser in mauvés c. ; mégue coume in c. d ‘ trike ; fére d’ ène pire deûs côps (syn. d’ ène vôye deûs mèssadjes); fére sa c. an douce; ète ous cent côps, être aux cent coups, tracassé, inquiet; èlle an-è rué lès côps bin lon, elle a été très étonnée;  douner in c. d ‘ min ; in c. d ‘ bronche, in c. d ‘ loke ;  in c. d ‘ solo ; in c. d’ fusi, d’ tounoû ; dju mindje toudjoû su l’ c. d’ dîj eûres ;  in c. d’ gueûle ; in c. d’ téte ; bwâre in c. d ‘ café ; bwâre à p’tits côps;  avancî à p’tits côps; risker l’ c.; tèni l’ c.;  fois : in c., une fois; pa dès côps, parfois; il è v’nu bin dès côps, il est venu souvent; pa.î a deûs côps, payer en deux fois; c’ èst l’ preumî c., c’est la première fois; tout d’ in c., tout à coup; bè, ç’ c.-là!, littér. ben, cette fois-là!, ben, ça alors! V bécôp, coup.

côper

vt, vr couper : c dou pin; c lès tch’vès à quate; awa lès djames (ou lès pates) côpées, être découragé, démoralisé; su c.; c. au coûrt, prendre un raccourci ; châtrer (un animal) ; divi­ser en deux (le paquet de cartes) : c. l’ dju d’ cartes;  vi c., sortir un atout V de-, èr-

copète

nf coopérative (magasin d’alimentation)

côr

nm cor, andouiller de cervidé : is-ant tiré in bé douze-côrs à la tchèsse

côrace

dans l’expr. rin.ne du c. , grenouille verte V côrî

côrbau

nm 1 corbeau, ordt corneille noire; 2 ardoise faîtière. Les côrbaus sont disposés en quin­conce et dessinent un ali­gnement de flèches au faîte du toit.

corbi.on

(parfois -bu.on)  nm panier de paille tressée rond, sans cou­vercle ni poignée, servant à mettre du grain ; unité de mesure correspondante

côrde

nm 1 corde; 2 corde, mesure pour le bois (à Sugny, 4 stères) : c. du bos

côrder

vt mettre en tas, arranger (le bois de chauffage)

cordiau

nm cordeau, lanière pour diriger un cheval de trait

côrdoûnî

nm cordonnier

côre

nf l.-d. V côrî

côré

nm l.-d. V côrî

côrî

nm coudrier, noisetier : C. d’ Bèlefontin.ne (l.-d.) V côrace

coridjî

vt corriger : su c., s’amender; su fére c., se faire punir

côrne

nf corne (de bovin, ovin, caprin,…); abusivement, bois (de cervidé) ; cf bos 3 ; V sak ; trompe de chasse ;.

côrne-du-cabe

nf variété de pomme de terre de forme allongée; synon. (arch.)  long nm

côrner

vi corner, sonner dans une trompe de chasse ;  tinter : mès-orèyes côrnant, ou paurle (ou cause) du mi, mes oreilles cornent, on parle de moi ;  pleurer bruyamment

cornu

adj V pîd c.

côrp

nm corps : i n’ è rin dins l’ c.;  la l’vée dou c., levée du corps

corvée

nf corvée : aler à la c., travailler bénévolement; été du c., aller à la c ; —fére c., revenir sans avoir fait ce qui était prévu : dj’é té fére c., j’y suis allé pour rien.

costume

nm costume V dîmadje

cotchèt

nm cochet, coquelet.

cotchon

nm cochon; p’tit c., porcelet

cote

nf robe

côte

nf côte;  côte formant l’armature du panier en coudrier (en baguettes, èchinîres, débarrassées des échinons);

coté

nm côté : su mète su l’ c.; tchwâr su l’ c.; mète dès sous d’ c., épargner; mète quékin d’ c., mettre qn de côté; mète iauk du c., ranger qch ; fére iauk su l’ c., travailler après journée V parent

côtelasse

adj f : sau c., saule à oreillettes (variété de saule que l’on utilise notamment pour faire des barreaux d’échelles, des dents de râteaux)

coteri

nm et f., camarade   Littér. coterie

coton

nm coton : filer dou mauvés c., être dans une situation peu recommandable

coubin

adv combien

couche

nf branche (= brantche)

couchu

adj branchu

coucou

nm 1 coucou V dîj, pin d’ c.; 2 pendule en bois;  3 primevère;  4 variété de trèfle : dou c. blanc

coûde

nm sorte de hache à bois utilisée par les charpentiers-couvreurs pour façonner les lattes de chêne destinées aux toits de fésiaus

coufèsse

nf confesse : aler à c.

coufèssional

nm confes­sionnal

cou.ine

nf couenne;  fig. ène vîe c., une femme âgée qui a traversé beaucoup d’épreuves

coûjeûse

nf femme qui cuit (du vb coûre) V béni

couki

adj suffoqué, surpris par le froid : il est c., il a la respira­tion coupée

coulète

nf morceau de bois utilisé pour faciliter par glissement le déplacement d’objets lourds (comme des troncs d’arbres)

couleûr

nf couleur V coûtche, tirer

couleûse

nf (arch.), lessiveuse, ancienne machine à lessiver

couliner

s’ _ : vr se faufiler

coulisse

nf petit cordon qu’on passe au travers d’une boucle pour fermer un vêtement.

couloû

nm passoire à lait

coulûve

nf couleuvre

coumacemint

nm commencement

coumacî

vt commen­cer

coume

1 prép comme : c. là, comme ça

coume

2 conj sub. comme : dju fajans coume dju p’lans; courue i faut, comme il faut, convenablement

couminion

nf communion : aler à la c., banc d’ c.; fére sa c., à Suni, is fajant lès grandes couminions lu dîmadje après Pauke

coumint

adv comment : coumint qu’ ous fajèz?

coumission

nf commission : v panî.

counichance

nf connaissance;  personne que l’on connaît

counwate

vt connaître V (è)r-

coup

nm coup (var de côp dans quelques expr.) : fére sa coup (ou côp) à la co.ète (ou en do$uce); il est ous cent coups, tracassé; in coup dur

coupète

nf variété de pomme V peume

coupler

vi coupler, ajouter un cheval de renfort

courbe

nf porte-seaux (reposant sur le cou et les deux épaules)

courçû

nm tablier : c d’ cwîr, tablier de cuir (du forgeron) Cf banète

coûre

vt cuire; èle s’ a coût à sa grésse, elle est responsable de ses ennuis; ç’ qui n’ coût pas pour tî, léche-lu brûler pou lès-ôtes, ne te mêle pas des affaires des autres; V douner, coûjeûse

coureû

nm coureur

couri

vi courir : is m’ fajant c. dou matin au swâr;  s’étendre, se propager rapidement (ex d’un feu de sécheresse) : lu fû coumace à c., i faut s’ mèfi.î

couriant

adj coriace (viande); dur, résistant (bois)

couriète

nf petit cordon (par ex au bout d’un linge ou d’une étoffe, pour les suspendre) ;  l.-d de Sugny (ancienne maison frontière)

courion

nm lacet de cuir

courôyî

vi courir de tous côtés Littér « courailler ».

coûrt

, -e, adj court, -e : in c. toûr, triangle restant à travailler (dans un champ hors équerre); côper au c., prendre un raccourci;  côper trop c.; lu viradje toûne c.;  dj’ é té pris d’ c.

courtaud

nm p’tit _ , nom de l’auriculaire dans une formulette enf .V dwat

courti

nm jardin

cousin

nm cousin; c djérmin, cousin germain

coutâyon

nm parcelle (de légumes, par ex.)

coûtche

nf couche : ène c. du couleûr;  abri sous châssis pour les semis ;  il a tint ène c., il en tient une couche (de bêtise), il n’a pas toute sa raison, il est fou V fausse coûtche

coûtchète

nf gîte, emplacement de repos (surtout d’un animal)

coûtchî

vt, vr coucher : aler c., aller dormir; s’ c. par tére, se coucher par terre; tchambe à c.; lu solo s’ coûtche V flauve, lit

coûté

nm couteau : lu p’tit c. (syn. pèloû), c. d’boutchî, c. à pin Dans une formulette V arc-en-cièl

couter

vi coûter : coubin qu’ ça coûte?; V dégoûter

coutère

nf couture

coutèrîre

nf  couturière : la c. fét ène coutère

coutouyî

vt culbuter

coutrouné

nm culbute, « cumulet », roulé-boule

coûtûre

nf ensemble de terres dirigées dans le même sens et généralement réservées à la même culture : ma boukèt d’ avin.ne atake à la trwâsime c.

couvan

nm frai, œufs (de grenouille) : dou c. d’ guèrnouye

couver

vt couver (des œufs); fig. couver (une maladie), en porter les germes : i couve la gripe;  intr., fig., couver (feu), être latent

couverèsse

nf poule couveuse

couvis’

adj  couvi, qui a été couvé (œuf impropre à la consommation) : èn-û c. ; gonflé (par la fièvre) : èn-è c.

couye

nf couille : V rôdeû;  t du jeu de couyon, ligne supplé­mentaire infligée au joueur qui a perdu la partie alors qu’il annonçait l’atout; synon. : crole; sornette, baliverne

couyon

adj peureux, craintif, timide

couyon

nm sorte de jeu de cartes, qui se joue à 4, 6 ou 8 joueurs, en utilisant les cartes depuis le 7 jusqu’à l’as. Il y a deux variantes : lu c. qui va (le joueur qui est à la gauche du distributeur est obligé d’aller) et lu c. qui passe (ce joueur a la liberté de passer)

couyonâde

nf bêtise, fadaise

covér

vt couvrir : dj’ é covért lès salades pou n’ pâs qu’ èlles adjalant

covért

nm couvercle V pot

covérte

nf couverture

covreû

nm couvreur

crabouya

nm gribouillage

crabouyî

vt gribouiller

crafouyî

vt chiffonner

crame

r vt écrémer : dou lét cramé

crameûse

nf écrémeuse

crami

nm crémaillère; pinde lu c.

cran

dans l’expr. ète à c., être à bout de patience

crapôd

nm crapaud;  ancien poêle à bois

crassèt

nm lampe à huile

cratchî

vt, vi cracher : ossi bon c. par tére, autant cracher par terre, ça ne sert à rien; c’ èst sa mère tout cratchîe (synon : tout r’tchî, tout r’chiée); (form. plaisante) tu vins lî c. dins l !s mins?, tu viens l’aider à travailler?

cratchon

nm crachat

crauye

1 nf craie

crauye

2 nf fente, ouverture : léchî ène c. à l’ uch, laisser la porte entrouverte

crawîe

nf tisonnier Var : gra- Synon. : grabouyète

crawiu

adj tordu

craya

nm escarbille, déchet, cendre de charbon.

crèchênes

nf pl dou­leurs de la croissance

crèchi

vi croître, grandir V de-.

crète

nf crête (de coq) : c. du co; crête, faîte, sommet : la c. dou twat;  loc. du c., de chant, de profil : dju l’ é vu d’ c.; de travers : wétî quékin d’ c.

creû

, -eûse adj  creux, -se V assiète

creû

nm creux : awa in c., éprouver une sensation de faim

crèvasse

nf crevasse, gerçure

crèvé

adj crevé : nô tchat est c. ;  éreinté : dju sou c. ;  il èst c. sô, complètement ivre

crève-du-fin

nm meurt-de-faim, misérable

crèver

vi crever : c. d’ rire, rire aux éclats; awa mau à c., avoir très mal; dju crève du fin, je crève de faim ;  à crever, en grande quantité : gn-è dès bloces à c.

crèyon

nm crayon V téte

cri

nm cri

cri.auler

vi crier, criailler (enfants)

cri.î

vi crier

ç’rîje

nf cerise

ç’rîjî

nm cerisier

crikèt

nm raidillon, petite côte, talus

crin

nm cran, entaille, ébréchure : dj’ é fét in crin à ma coûté; dj’ é in c. à la tête

crin.me

nf crème : la c. dou lét; du la c. vanîye, du la c. frèche, du la c .à la glace ; c’ èst la c. du Suni, c’est la crème de Sugny (dit par antiphrase pour désigner les gens les moins recommandables)

crîse

nf crise V piker

crist

nm christ;  calvaire (nom d’un l.-d de Sugny) : dj’ é té toûrner au c.

crokant

nm cartilage Synon. tenre och

croke

nf maladie, blessure : ramasser ène c.

croke-au-sé

 nf  préparation de pommes de terre en morceaux à la vinaigrette

croker

vi craquer (ex., d’une articulation qui fait du bruit); su fére c., être victime d’un coup de froid, d’une blessure au dos ou aux reins

croki.on

nm croupion

crole

nf boucle de cheveux;  t du jeu de couyon, synon. de couye

croler

vi boucler : il è dès tch’vès qui crolant; avoir une toux qui accroche

crope-à-tére

nm dans l’expr. mète lu pîd dins in ni d’ c., mar­cher dans un excrément

crosse

nf os du jambon

crotche

nf sillon dont on prélève la terre pour recouvrir le seigle dans une terre essartée (tous les 1, 20 m env.)

crotche-pîd

nm croc-en-jambe

crotchèt

nm crochet : c. d’ boutchî; broder dès naperons ou c. ; c. d’ pwale, tison­nier; c. d’ botines, servant à faci­liter la fermeture des anciennes chaussures hautes à boutons;  c. pou r’toûrner lès sapins ; i vike ou c. d’ sa mére V béte à crotchèt, arnicrotchèt

crotchète

nf bout de pain que l’on trempe dans un œuf à la coque

crotchî

vt enlever un sillon de terre pour recouvrir le seigle après l’essartage ; tremper (sa plume dans l’encre) ; tremper (son pain dans la bière)

crote

nf crotte : (après un maigre repas) ou n’ tchîrè pâs dès grosses crotes (vulgaire)

crotin

nm crottin, excrément (du cheval, de l’âne, du mulet) ; résidus à moitié brûlés qui restent sur le pourtour d’un feu de bois en forêt

crouchî

vt croquer, mordre (qch de dur);  vi crisser (ex. la neige verglacée sur laquelle on marche)

crouchon

nm croûton Synon : cugnon

croumîre

nf romanichelle : ou dèrot ène c.

croûte

nf croûte V câsser

cru

adj froid et humide : i fét cru Cf ouru

crwa

nf croix V vinte

crwâre

vt croire : crwas-tu (crwoyèz-ve) qu’ èle tinrè?’ V lîve, wâr

crwasée

nf croisée, fenêtre à croisillons

crwassant

nm croissant, serpe munie d’un long manche, plus étroite et plus courbée que la sôrpe à buse, servant notamment à dégager les jeunes plantations en coupant les rejets trop durs pour la faux V saurpe à bûse

ç’ti-ci

pron. dém., celui-ci : ç’ti-ci èst bon, més i n’ vaut pas l’ min.ne; ç’ti-à est plus fréquent que ç’ti-là et est concurrencé par ç’toû-là;  fém : ç’ti-cile, ç’ti-ale;  pi., ceûs-ci, ceûs-là, ceux-ci, ceux-là; ceûs-ciles,  ceûs-lales, celles-ci, celles-là.  On note des variantes dans les emplois  avec article : lu (la, lès) cî(s) ou ç’tî(s) ou encore, au masc., ç’teû(s) : c’ èst lès ç’tîs d’ la vile ; lu ç’tî qui n’ mu crwarot pas aurot tort

cu

nm 1 cul : in cu d’ poulin; awa l’ cu qui passe, avoir le pantalon troué; awa l’ cu bèrneûs, avoir qch à se reprocher; (formulette en faisant sauter un enfant sur les genoux) à cheval gendarme, cu bèrneûs ; awa l’ fû ou cu, être pressé; awa in grin d’ sé ou cu, remuer sans arrêt; pèter pus hôt quu l’ cu; an-awa plin l’ cu, en avoir assez; quand il è iauk à la téte, i n’ l’ è pâs ou cu, il est têtu ; is sant coume cu èt tch ‘mîje, ils sont inséparables ; ç’ n’ èst qu’’in cu, qu’ ène tchausse, id.; i s’ è l’vé l’ cu l’ preumî, il est de mauvaise humeur; i danserot (djoûerot aus cartes,…) l’ cu dins l’iau, c’est un danseur (un joueur,…) acharné; V macu; valwâr; voulwâr; s’ an-aler l’ cu au laurdje, partir sans fermer ses portes; froume ta cu, ferme ta porte; abate à cu nwâr, abattre (des arbres) avec leurs racines; V djame;

2 fond : lu cu d’ la boutèye; bwâre cu sèl, d’un trait; arrière : ou cu d’ la r’morke; tchèrdjî à cu, charger à l’arrière; bout : va wâr su l’ cu dès nus prés si dj’ n’ î sou pas, formule pour se débarrasser d’un gêneur 

çu

adj. dém.  ce,  cette   çu tch’vau-là, çu méjou-là; devant voyelle : ç(u)t-, ç(u)te, avec élision fréquente de la voyelle : ç’t-aube-là; ç’t-auto-là

cu-d’-tchin

nm églantier ou fruit de l’églantier  V djan-l’-cu, faus-cu, tape-cu

cugne

nf coup, choc : awa ène c., recevoir un coup

cugnèt

nm petit coin (de bois ou de fer) V cwin

cugnî

vt cogner V (è)r-

cugnon

nm croûton Synon. : crouchon

culîre

nf culière, avaloire

culot

nm 1 dernier-né d’une famille;  2 ensemble de mai­sons, quartier, rue

culote

nf  culotte, pantalon : i mèt dès bèrtèles pou t’ni sa c.; mète c. bas, aller aux toilettes; aler à la c., id.; il est trop taurd du sèrer lès fèsses quand ou-z-è fét à la c., il faut réfléchir avant d’agir; pèrde sès culotes, faire de mauvaises affaires; brûler sès culotes, enterrer sa vie de célibataire la veille de son mariage; V an 1

çumatîre

nf cimetière La forme actuelle est plutôt cimetière, nm.

cûr

nm cœur : ça m’ fét mau l’ cûr, cela me rend triste, me fait pitié

cure

nf bêtise : ç’t-afant-là n’ sondje qu’ à fére dès cures

curé

nm curé V Gros Jan

cuve

nf cuve;  abreuvoir : min.ner lès vatches à la c.

cuvelète

nf cuve (demi-tonneau) dans laquelle on mettait tremper le linge V acuveler

cuvîrîe

nf chipoterie, petit travail

cuviyî

vi chipoter

cwa

dans : au c., à l’abri

cwachî

vt battre, blesser;  su fére c., être heurté violem­ment (ex. par une branche); fig. se faire clouer le bec

cwatîre

nf auvent, petit toit pour se mettre à l’abri

cwèche

nf  quetsche, variété de prune

cwin

nm coin (de meuble, …) V buker;  coin (de fer), que certains témoins distinguent du cugnèt, coin de bois

cwîr

nm cuir V pwal

cwisinière

nf cuisinière V take

cwîve

nm cuivre;  pl objets en cuivre

dâbau

nm simplet, niais

dada

nm dada, marotte;  aler à d. (ou à dadaye), t enf. aller sur le dos ou les épaules

dadaye

synon. de dada;  aye, dadaye!, en vitesse!

damas

nm sorte de prune bleuâtre de grosseur moyenne

dame

nf chambrière de char, bloc de bois troué au milieu ser­vant à maintenir le char horizontal, les roues arrière très hautes étant enlevées pour faciliter le chargement des grumes ; grande dame, nom du majeur dans une formulette V dwat

danjer

nm danger : i gn-è pont d’ d.

danjereûs

adj  dange­reux

danse

nf danse : fére ène d.; danse, raclée : foute ène d.

dansî

vt danser

daubée

nf raclée : ramasser ène d.

daurde

nf mare de purin Cf glôye

daurgne

adj pris de vertige  V dôrné

daurné

nm malaise, vertige

daurni.î

vi avoir des daurnés

daurni.on

nm synon., plus rare, de daurné V dôrgne

dausse

nf élevure, enflure causée par un insecte ou un produit urticant

dauvyî

vi somnoler

dauye

nf orteil

nm deuil : p-orter l’ dè

dè.intchî

adj déhanché

dè.iver

vt extirper (des mauvaises herbes,…)

dè.uter

vi déguerpir, déménager

dèbagouliner

vi déborder en laissant des traces (d’un réci­pient)

débagoulis

nm bagou : awa in sacré d. : èle an-è yin d’ d., ou n’ sét-z-a placer iène

dèbaras

nm débarras : bon d. !

dèbarasser

vt débarras­ser : d. l’ plintchî, débarrasser le plancher, déguerpir

dèbarker

vt débarquer; vi arriver à l’improviste

dèbaroûyî

vi descendre rapidement, débouler en roulant

dèbasser

vt localiser les basses permettant de délimiter un lot de bois

débat

nm débat

dèbate

su _ : vr se débattre

dèbautchî

adj déçu, triste, découragé, dépité

dèbi.î

vt , vr déshabiller

dèbijî

adj gercé, irrité par le froid

débiner

su _ : vr se débiner, partir en douce

dèbochî

vt commencer à travailler manuellement sur le pour­tour d’un champ, pour faciliter, par la suite, le travail des machines

débôrder

vi déborder

dèboyeler

vi perdre une partie d’un chargement (de foin, de bois,…)

dèbrôler

vt emmêler, déranger, démolir

dèbroûyî

vt débrouiller; dèbroûyèz-v’, débrouillez-vous

dècafi.î

vt dépouiller de son enveloppe (œuf, noisette,…)

dècani.î

vt chasser, évacuer par la force

dècatchî

vt découvrir (qch qui était caché)

décati

vt décatir, repasser un tissu neuf en l’humidifiant pour enlever l’apprêt

dècembe

nm décembre

dèchèrer

vt déchirer;  intr., gaspiller : i dèchère

décider

vt décider

dèclitchète

nf diarrhée

dèclôre

vi éclore

dèclôs

adj éclos

dècloter

vt déballer

dècombe

nf décombre

dèconte

nf  littér.  « décompte »,  conséquence  fâcheuse d’une action (dont on est responsable), dans l’expr. atraper sa d. : il è travayî toute la s’min.ne à la plûve èt il î è atrapé sa d.

dècôper

vt découper : d l’ cotchon, dès sapins, dès bas d’ mine

dècôr

nm décor : tchwâr dins l’ d.

dècoutayî

vt découper en menus morceaux

dècrami.î

vt démêler

dècrèchi

vi, décroître, diminuer, rapetisser

dèdjaler

vi dégeler

dèdjouker

vt faire descendre ou tomber qch qui était perché ou suspendu

dèdjuner

vi déjeuner

dèfére

vt défaire

dèfèrloké

adj en guenilles, en lambeaux

dèfét

part.-adj  défait; blême (visage)

dèfinde

vt défendre

défini

vt définir;  comprendre : on n’ sét d. ç’t-apôte-là; clarifier : faurot d. ç’t-istwâre-là

dèfinicion

nf dans la loc. en d. d’ conte, finalement

dèfougnî

vt fouiller dans la terre (d’un animal) : lès singlès ant dèfougnî dins l’ tchamp, lès singlès ant d. mès canadas. Synon. fougnî

dèfrè.î

vt défrayer, entretenir bénévolement

dèfûle

adj dans la loc à tête d., nu-tête : rester ou solo à téte d.

dègadjî

vt, vr dégager

dègafé

adj qui a le cou dénudé Comp. dèganlé

dègaler

vi creuser, gratter (le sol) : lès pouyes dègalant dins l’ courti

dèganlé

adj attifé, mal habillé (se dit surtout d’une femme trop décolletée) Comp. dègafé.

dègargouyî

vi gargouiller : awa l’ vinte qui dègargouye

dègobiyî

vt, vi dégobiller, vomir

dègoter

vt dégotter, trouver, découvrir

dègouliner

vidégouliner, couler lentement.

dègouter

vt dégoûter : tout ç’ qui coute dègoute, ça coûte trop cher

dègraubouyî

su _ : vr se dégager, se débarrasser de ce qui gêne les mouvements

dègriper

vt déboutonner

dègroûyî

su _ : vr se dépêcher

dèguinde

nf allure déhanchée

dèguintchî

adj mal habillé

dègujî

vt émousser (le taillant d’un outil) Littér « dégui­ser » Comp. ragujî

dèléchî

vt délaisser

dèlodjî

vi déloger; d  à la clotche du bos, déménager à la cloche de bois Synon. dèmènadjî

dèloyî

vt délier

dèmalfiner

su _ : vr se démener

dèmanti

vt i dèmentit in pourcé pou in canada, il contrarie tout le monde

dèmarguignî

su _ : vr se démener

dèmarier

vt démarier, éclaircir (spéct les betteraves) : d. lès lisètes V aclérci

dèmèler

vt démêler (cheveux, fils,…);  trier : d. lès canadas

dèmèloû

nm peigne à grosses dents, parfois en métal

dèmènadjî

vi déménager Synon. plus fréquent : dèlodjî

dèmin.ner

su _ : vr se démener

dèmindjî

vt démanger, créer des démangeaisons

dèmîteler

vt émietter

démon

nm démon; enfant espiègle, turbulent

dèmôrde

vid émordre : i n’ a démôrdrè pâs

dènôrté

adj désorienté, égaré, perdu, qui ne sait plus quoi faire

dèochî

vt dessocler, faire osciller (dent, piquet,…) V dèssocler

dèoder

vi défatiguer : fére midi, ça dèode

dèôrs

adv dehors

dèoubi.î

vt déshabiller (qn en se battant avec lui)

dèower

vi houer, travailler à la houe

dèparer

vt déparer, enlaidir : v aratchî

dèpaurde

vt étendre, éparpiller

dèpaurtadjî

vt départager

dèpétchî

su _ : vr se dépêcher

dèpiauler

vt dépiauter

dèpinde

vt dépendre

dèpîter

vt enlever la première longueur (le teû) d’écorce, lors de l’écorçage (ploumerîe) des chênes

dèplitchî

vt éplucher

dèploumer

su _ : vr se déplumer, muer

dèrandjemint

nm dérange­ment : i gn-è pont d’ d. (ou d’ djin.ne)

dèrandjî

vt et pr., déranger

dèrant

prép durant, pendant : ène noûtîe dèrant, une nuit durant, pendant toute une nuit

dérde

nf dartre

dère

vt dire : qwa qu’ dju dijins ? qwa qu’ ous dijîz ? ; aler d. bon­joûr, rendre visite;  d. non, nier : t’ ès bé d. non, tu as beau nier; dju n’ di ppas non, je ne le nie pas V adère

dèrer

vi durer

dèricholer

vi couler, dégouliner (ex. l’eau dans une gouttière ou le long d’un mur)

dèrîe

 nf  racontar, commérage

dérnî

, -îre adj dernier, -ière

dèroûyî

V bèroûyî

dèrôyî

vt déterrer (ex. des pommes de terre)

dèsagréâbe

adj  désagréable

dèsèspèrer

vi désespérer

dèsochî

vt désosser

dèssérer

vt desserrer

dèssért

nm dessert

dèsséver

vt évacuer la sève, assécher (un bois); écorcer par­tiellement pour favoriser l’assèchement

dèssévète

nf outil pour dèsséver

dèssocler

vt ébranler

dètchagnî

su _ : vr se chamailler

dètchaus

adj déchaux, dans la loc. à pîds d., nu-pieds : quand ou-z-atind après lès solés d’ in môrt, ou va longtimps à pîds d.

dètchaussî

adj déchaussé; déjanté

dètchérdjî

vt décharger

dètchèssî

vt chasser : su fére d.

dètchifèrner

vt démêler : d.  ène plote du lin.ne;  déchiffrer : dj’ é iû dou mau du d. ç’ lète-là

dèteler

vt dételer;  fig., ète dételé, être pris au dépourvu

dètéré

déterré V kère

dètinde

1 vt détendre : lu fil est dètindu

dètinde

2 vt éteindre : lu fû est dètindu Synon. : ètinde

dètoûrner

vt détourner : d. la tête, d. l’ rouché, su d. d’ quékin

dètriclée

nf grande quantité

dètricler

vi dégringoler

deûs

adj deux

deûzime

adj deuxième

dèvalée

nf descente

dèvaler

vt, vi descendre : d. à la cave

dèvoûdî

vt dévider

dèwa.iné

adj en désordre (cheveux, vêtements) Comp. dèguintchî V aguintche

dèwétî

vt regarder de travers

adj dix, dans dî-sèt’ V dîj

dicipline

nf châtiment, raclée : i lî è foutu ène d.

dificile

adj  difficile; turbulent, fatigant : èn-afant d. V odaule, insuportâbe

dîj

adj dix : i r’vint dins dîj djoûs ; il ant bin dîj vélos ; lu d. du trèfe ; dîj-wit’, dîj-nûf, mais dî-sèt’;  i n’ èst pas l’ dîj d’ avri quu l’ coucou n’ l’ è dit

dijèssion

nf digestion

dîjime

adj dixième

dîjin.ne

nf dizaine (de cha­pelet)

dîmadje

nm dimanche : s’ abi.î à d. ; lès solés, lu costume dou d. ; lu d. du Pauke, dès Ramaus, dès couminions ; avaler pau gosî dou d., avaler de travers

dindon

nm dindon : ète lu d. d’ la farce

dîner

vi dîner, prendre le repas de midi;  nm id.

dîner

nm dîner, repas de midi

dins

prép dans

dint

nm dent : dint d’ lét, d. d’ sajèsse ; sérer lès dints ; su câsser lès dints ; awa lès dints longs, avoir les dents aga­cées (par un fruit trop vert, ou par un bruit grinçant) ; awa in d. conte loû; quand lès pouyes aurant dès dints

discoûrs

nm discours V toûrner

discuter

vi discuter : d. coume deûs pîes borgnes, sans se préoccuper de l’entourage

disparète

vid isparaître

distrére

vt, vr distraire

divôrce

nm divorce 

divôrcé

, -e : nm (nf) divorcé(e)

dja

interj dia, à gauche (cri de charretier)

djà

adv déjà : i fét djà nwâr; dju l’ é djà vu; coumint qu’ i dit djà ?

djâbe

nm diable : aler au d.; va-t-a au d. èt co pus lon; foute au d., saccager ou jeter; in discoûrs du tous lès djâbes; fére èn-ouvradje (in bazar) du tous lès djâbes, infernal; non di d.!, juron; ça s’rot bin l’ d., « ce serait bien échu »; awa l’ d. dins la panse (synon. nu pas awa in bon toûr dins l’ sak); au d. la boutike, peu importe ce qu’il adviendra; i n’ faut mi tenter l’ d.; tirer l’ d. pa la queû; si l’ d. èst pus malin, c’ èst qu’ il èst pus vî, se dit d’un individu roublard; lu d tchîe toudjoû su l’ gros tas, c’est toujours le riche qui s’enrichit; V charité; ustensile muni de chaînes servant à serrer une charge, tendre ou tirer un objet;  triqueballe, chariot servant à transporter de gros arbres suspendus

djacive

nf gencive

djalée

nf gelée : (dicton météor.) blantche dj. n’ è pas l’ cu ‘rlavé, il ne pleut pas après une gelée blanche

djaler

vi geler : d. à pîre finde .

djame

nf jambe : lu gré d’ la d., le tibia; rèster s’ sès djames toute la djoûrnée ; i n’ tint pu s ‘ sès djames ; awa ène d. qui fautche èt l’ ôte, qui r’tèle, traîner la jambe; c’ èst l’ cu qui r’pôse lès djames, c’est en s’asseyant qu’on se repose les jambes ; faut pôrter bon pîd su mauvése d. , faire contre mauvaise fortune bon cœur ; s’ a raler su ène d., retourner en n’ayant bu qu’un seul verre; ça n’ va qu’ d’ ène d., se dit de personnes qui ne s’entendent pas très bien; prinre iauk pa-d’zeû la d.

djameer

vi marcher ou courir à toutes jambes

Djan-Batisse

Jean-Baptiste : sint Djan-Batisse, patron d’ Badjimont

djan-1′-cu

nm simple d’esprit, écervelé : c’est un djan-l’-cu Cf avanbaloce

djan-d’-la-sau

nom de l’annulaire dans une formulette V dwat

djan-foute

nm jean-foutre, insouciant

djanvî

nm janvier

djargouner

vi parler entre les dents

djaune

adj  jaune : rîre djaune; il î fêt dj., il n’y fait pas bon

djen

nf personne : ène boune d., une brave personne; dès vîes djens, de vieilles personnes, ène vîe d., une dame âgée (mais in vî oume, un homme âgé); dju n’ sou pas ma d., je ne suis pas dans mon assiette.

djenre

nm gendre

djérbe

nf gerbe

djèrer

vi 1 jurer, attester par un serment; 2 jurer, blas­phémer : djèrer coume in panetî, coume in tchèretî, jurer comme un païen

djérèt

nm jarret

djérmin

adj germain V cousin

djérmon

nm germe (de pomme de terre)

djèrnée

nf gironnée, contenu d’un giron

djèton

nm rejet de tabac poussant à l’aisselle des feuilles

djètouner

vt châtrer (le tabac)

Djeû

nm Dieu : v bondjeû V djî

djèvèle

nf javelle 

djèvelis

nm largeur de terre que l’on tra­vaille en une fois (en fauchant ou en charruant) : dj’ é fautchi in dj. d’ swale V radjèveler

djî

forme atténuée de djeû, dans un juron V vèrat

djibî

nm gibier

djiboulée

nf giboulée : dj. d’ mâr

djigueler

vi gicler : l’ iau djiguèle dou tûau Synon. : drichî

djin.ne

nf gêne V dèrandjemint

djîve

nm givre

djîvée

nf languette de terre, vallée étroite

djonde

vt attraper, rouler : su fère dj.

djonké

nm jonc

djon.ne

adj jeune : in d. oume, in d. ér, un jeune type; nm jeune, petit (d’un animal) : in d. du lapin’, enfant : poûri d., enfant gâté; in d. du mèrde,  enfant  désagréable,  insuppor­table; par ext., au pl affaires, tout ce qu’on possède, dans l’expr. èrprins tès djon.nes

djon.neler

vi mettre bas (animal) Synon. : fére ses p’tits

djoû

nm jour (clarté) : avant l’ d., avant l’aube; tins dou d.; jour, journée (espace de temps) : l’ ôte d.; lu d. d’après, le lendemain; ou d. d’ l’an, au nouvel an; l’ restant d’ sès djoûs; dins mès vis djoûs; in promèteû d’ bons djoûs

djouer

vt, vi jouer : d. ou fotbal, aus quîes; d. coume in sabot, très mal; d. in toûr; d. cink lignes; d. avè l’ fû, avè sa santé, avè mès pîds

djouète

adj qui aime s’amuser (personne ou ani­mal)

djouk

nm perchoir V adjouké, dèdjouker

dj’ron

nm giron

dj’ron

nm V djèrnée

dj(u)

1 pron. pers. je; nous : dju nous-ans vû.

dju

2 nm joug

djû

nm jeu : djû d’ cartes.

djudas

nm judas V brin d’ dj.

djûdi

nm jeudi

djunéte

, gnéte : nf genêt : ène dj., dès gnétes

djuni

, gnin : f génisse : ène dj., mais la gni

djus

côper djus, couper trop fort (de sorte que l’arbre s’abat trop vite)

djwinte

nf jointure, articulation

dodo

v dos-dos

dôdô

t. enf. aler (fére) d., aller dormir

don

adv donc : mindje don; aye don, allez, en avant

dondin.nes

nf pl caprices : i n’ faut pâs lî fére toutes ses don-din.nes

dorer

vi foncer, s’élancer sur (qn ou qch.)

dorifôre

nm doryphore; surnom donné aux soldats alle­mands pendant la guerre de 40

dôripète

là _ : oc. adv. au diable, on ne sait où : s’ an-aler à d.

dôrmi

vi dormir

dos

nm dos : i n’ è rin su l’ dos; dj’ an-é plin l’ dos; awa quékin su l’ dos; dju l’ tin s’ ma dos, il m’agace, ne fait rien pour arranger mes affaires ; dos à pèrète :ancêtre du soutien-gorge

dos-dos

nm accouplement de grenouilles

dossée

nf charge sur le dos; mète (ou foute) la d. à qn, endosser la responsabilité à qn

dou

art. contracté et partitif du

doube

adj  double : quite ou d.; au jeu de cartes, fére d., remporter

une partie sans laisser aucun jeu à l’adversaire

doûce

nf alcool sucré, peu alcoolisé;  en d., en douce V coup

doûcète

nf doucette, mâche (salade)

doûceûr

nf friandise

doudoûce

nf t enf caresse

doukèt

nm bouquet

douleûr

nf douleur V sati

douner

vt donner : doune-m’ a in pau, donne-m’en un peu; doune-mu ma paurt; ou l’zî dounerè ; i n’ dounerot pâs l’ iau qu’ lès-ûs ant coût (ou qu’ i lave sès pîds), il est très radin V èr-

doûs

, doûce : adj  doux, douce : i fét doûs; awa ène doûce alin.ne V  alin.ne; adv vas-î tout doûs, doucement, calmement; l’ ôrlodje va trop doûs, trop lentement; V doûce, -ète, -eûr, doudoûce

doûs

nm niais, simplet : c’ èst in d. 

doût

i l’ doût bin, il le faut, c’est indispensable, il était temps. L’infinitif est inusité.

douter

v douter V rin 1

doûtoû

nm sellette, pièce de bois évasée rendant solidaires la selle d’un attelage et la pièce de bois qui maintient les deux bras sur les armons

douye

adj douloureux, sensible (d’une partie du corps qui a été meurtrie)

douze

adj num., douze

dovér

vt ouvrir Synon. : ovér

dradjî

nm dragée : in d.

dramatike

nf troupe théâtrale

drané

adj  fatigué, éreinté; handicapé (par un accident ou à force de travail)

drauche

nf drèche, résidu du brassage

driche

nf giclée

drichî

vi gicler Synon. : djigler

drin.ner

vt drainer

drôle

adj drôle, bizarre : in d. du tchin; dju sou tout d., je suis dans un état bizarre, mal dans ma peau;  nm c’ èst in d., c’est un personnage bizarre, étrange

drol’mint

parfois droledumint : adv drôlement

drôye

nf dans fèye du drôye, rumex, patience (plante)

drue

nf ivraie.

drwat

, -e adj  droit, -e : ossi d. quu m’ bras quand dju ma moutche, tout à fait de travers

du

prép de.

dû

dans l’expr. awa grand dû, avoir des regrets. La forme ordi­naire pour « deuil » est dè.

d(u)bout

nm bout : l’ dubout (ou lu d’bout) dou courti; lès-afants sant ou d’bout dou courti ; èle è ène robe qui n’ è qu’ lès deûs d’bouts, très courte; V arc-en-cièl; ataker pas deûs d’bouts, commencer par les deux bouts; mète lès d’bouts assanle, joindre les deux bouts; i tint l’ bon d’bout, il a trouvé la solution; ète ou d’bout dou roûlau, être usé, arrivé au terme de sa vie  V bout

d(u)là

adv delà : èt pa d’là, et davantage

d(u)lé

prép près de V ci-d’lé;  là-d’lé, adv à côté, en face; pa d’lé, loc. prép. à côté de

d(u)mande

nf demande : fére ène d. à la comune; dj’ é fét ma d’mande, de mariage

d(u)mander

vt demander

d(u)mi

, n’mi ; adj  demi : in d’mi-tchaudron, in pin èt d’mi; ène dumi-lîve du bure, in d’mi-lite du lét; ène dumi-eûre, ène eûre èt n’mi; il èst la d’mi;  nm verre de bière : bwâre in d’mi

d(u)min

adv demain

d(u)mwazèle

nf demoiselle : ène dumwasèle, dès d’mwasèles;  javelle dressée sur le champ

d(u)pwîs

prép et adv depuis V ruvôye

dur

adj dur : lu bos èst d.; rude, rigoureux : il èst d. avè lès tch’vaus; l’ ivér è té d.; awa in coup d., une surprise douloureuse, pénible; adv djaler d., geler fort; oyi d., être dur d’oreille;  nm : in d., un costaud

d(u)rî

prép derrière : drî l’ uch; la place du drî;  là-drî, là-der­rière; là-bas, au loin; padrî, loc. prép.  et adv derrière : il èst toudjoû padrî (ou drî) lès-ôtes; dju vikans pa-d’vant èt zeûs vikant pa-drî;  nm derrière, arrière : lu drî d’ la méjou; vaut mî in bé drî qu ‘in léd d’vant

d(u)ssus

prép sur;  adv dessus

d(u)vant

ou pa-d’vant, prép devant : d’vant l’ uch, devant la porte, dehors; avant : dj’ é arivé d’vant loû;  nm devant : lu d’vant d’ uch, « l’usoir» (V uch); loc. prép. ou d’vant du : dj’ é té ou d’vant d’ loû Comp. avant

d(u)vè

prép vers, aux environs de.

d(u)veni

vi devenir : i d’vint mèchant Synon. : vuni

d(u)viner

vt deviner Synon. : ad’viner

d(u)zeû

prép au-dessus de, sur; ou d’zeû d’ l’ uch, au-dessus de la porte; pa-d’zeû, au-dessus de;  adv dessus;  nm dessus : lu d’zeû dou twat

d(u)zou

prép sous : dju m’ é assû d’zou in bé aube; pa-d’zou, au-dessous de

dwagnî

nm douanier

dwat

nm doigt : lu grand dwat, majeur, p’tit dwat, auriculaire; su fère montrer dou d.; i n’ sét rin fére du sès dîj dwats; c’ èst ma p’tit d. qui m’ l’ è dit, formule quand on refuse de dévoiler à un enfant l’origine d’une information; t’ ès mîs l’ d. d’ssus, tu as vu juste; s’ a morde lès dwats, regretter; in blanc d., panaris. Jeu sur les doigts : peûtchè, laridè, grande dame, Djan-d’-la-sau, p’tit courtaud qui n’ è pont mindjî d’ boudin à la f’nau

dwaté

nm doigtier : mète in d. su in dwat malade

è

nm œil : èn-è, dès-ès; dju nous-ans r’wétî dins lès-ès; awa lès-ès pus gros quu l’ vinte

èbiné

nm bac, mangeoire des bovidés

èbôrni.î

vt éborgner

èbouchî

vt boucher : è. la rayîre

èbreuki.î

adj ébréché

ècafi.î

vt décortiquer (une noisette, par ex.)

ècalot

nm seulement dans l’expr. fére èn-è., faire une mauvaise

affaire en croyant en faire une bonne

ècaye

nf ardoise (servant pour les toitures)

ècayîre

nf ardoisière

èchamé

nm sellette, fixée sur le corps d’essieu, dans laquelle s’insèrent les ranches d’un char ou d’une charrette

èchauder

vt piquer (orties)

èchaudûre

nf ortie

èchaurer

vt chasser en apeurant (les poules,…)

èchédron

nm chardon : i faut wétî d’ côper sès-échédrons d’vant qu’ is n’ florichant pou n’ mi qu’ is ragrin.nant

èchédrouner

vi échardonner

èchédrounète

nf chardonneret

èchérde

nf écharde

èchérdèlé

adj déchiqueté, mis en pièces (ex. un arbre, par la tempête)  

èchérdèlon

nm écharde

èchevau

nm écheveau V ètchî

èchevin

nm échevin

èchiflant

dans: a-z-è., en biseau

èchîle

nf échelle : lès boûrsons et lès montants d’ l’ è. ; après loû, ou pèt tirer l’ è., il se croit plus malin que tout le monde

èchîlète

nf  échelette (à l’avant et à l’arrière d’un char)  V clayonder, co 1

èchiner

s _ : vr s’échiner, s’efforcer, faire son possible

èchinîre

nf baguette de coudrier

èchinon

nm 1 lanière de coudrier (servant à tresser des paniers) ;  2 tibia

èchouflé

adj essoufflé

èchoûrdi

adj assourdi

èchoûres

nf pl humidité, dans l’expr. taper sès-è., perdre son humidité (se dit du foin, du grain,…)

èchûe-min

nm essuie-main

èchuer

vt essuyer

ècisiau

nm ciseaux (de couturière) Comp cisau

èclér

nm éclair

èclérci

vt, vr synon. plus fréquent de aclérci

èclércîe

nf éclaircie

èclérer

vt éclairer : vins in pô m’ è. Synon. : lumer

ècli

, -e : adj ébaroui, desséché et disloqué au soleil (tonneau)

èco

adv encore V aco, co

école

nf école : méte d’è.

ècôrce

nf écorce

ècôrgne

nf coquille (d’œuf)

ècôrtchî

vt écorcher

ècoûpe

nf pelle (de terrassier)

ècourdjîe

nf cravache

ècousse

nf durée, laps de temps : i gn-è ène bêle è., il y a long­temps

écoute

nf dans l’expr. i n’ è pont d’ è., il n’écoute, n’obéit pas

écouter

vt écouter;  obéir Comp. choûter

ècoute-s’i-plût

nm : c’ èst d’ l’ è., de l’incertain |

èç’pée

nf cépée

ècrèvisse

nf écrevisse

ècrivin

nm écrivain

ècûle

nf écuelle

ècumète

nf écumoire

ècûrîe

nf écurie (des chevaux)

ècurû

nm écureuil

édî

vt aider; i gn-è si pau qui n’ éde, le moindre petit coup de

main peut être utile, est le bienvenu

èdjèri

vt effrayer

èdoû

adv. interr. où V été Var : èyoû

Èdwârd

nm variété de pomme de terre : v canada

èfaurgne

nf fane de pomme de terre

èfoûdje

nf cisailles de haie

èfro.î

vt mettre pour la première fois (des souliers) : è. Dès solés

èfroûchète

nf perce-oreille

èglîje

nf église : l’ è. du Pûssemadje è té bâtîe ave deûs clotchîs su l’ modèle du la catèdrale du Chartres ; su marier, su fére atérer à l’ è., religieusement; t’ ès v’nu au monde dins ène è., se dit à qn qui laisse les portes ouvertes; léchî l’ è. au mitan dou viladje ; ou dit bin mèsse basse dins ène grande è.

ègôrdjî

vt égorger

ègosiyî

s’_ : vr s’égosiller

ègout

nm égout V take

ègro.er

vt laver le linge une première fois; synon. : séwer

ègro.ins

nm pl grains les plus mûrs tombant des gerbes que l’on décharge

ègrou

nm écrou

ègzempe

nm exemple

éje

nm aise : à s’n-éje, à son aise

èle

, èlle (devant voy.), pron. pers., elle; èles, elles, elles

embèli

vt embellir V mort

embrintche

nf embarras : dj’ é eû d’ l’ e., j’ai eu des ennuis;  personne embarrassante, ennuyante : dj’ é eû ène e.

èmiyî

vt émietter

èmiyon

nm morceau de pain trempé (dans le lait, le café)

èmôcion

nf émotion

èmorwides

nf pl hémorroïdes

emporter

vt emporter : v tête

empwinter

vt enguirlander : su fére a.

en

prép en : en cabane’, en quarante (s. v° boche); en conjé ; en définicion; en doûce; en l’ ér (s. v° tchwâr); en longueûr (s. v° trin.ner); d’ pî en pî; en zink (s. v° tchôdron); comp a 2

èn-

ar.t ind. m., devant voyelle V in 

enclôs

nm enclos Synon : aclotis

enclumé

nm enclumeau (pour battre la faux)

encrèter

vt empierrer (un chemin) au moyen de pierres posées sur chant

endjin

nm engin

ène

1 art ind f., une V in 

ène

2 pron. f. une : tu n’ a fés qu’ d’ ène, tu ne fais que des bêtises

énèrver

vt énerver V poker

enfriche

nf ancien terrain de culture qui s’est reboisé naturellement

engueûlâde

nf engeulade V carabiné

enkikiner

vt enquiquiner,  ennuyer, embêter  

enkikineû

nm , -eûse : enquiquineur, -euse

enlever

vt enlever : V ètukion, mâr

entreufa

nm cloison en torchis

enva.i

vt envahir V boche

èpace

nf travée, partie d’une maison : ène mêjou à trwas-èpaces

èpale

nf épaule : il è ène è. dèmîe, il a une épaule luxée

èpani

adj sevré

èpatoû

nm pilon en bois (servant à écraser les pommes de terre pour la caboulée)

èpaute

nf épeautre

èpècheû

nf épaisseur

èpès

, -sse : adj  épais, -sse V pîd

èpètûre

nf extrémité d’un champ où l’on tourne avec les atte­lages et qu’on laboure généralement de travers

èpicéa

nm épicéa Le mot ordinaire est sapin.

èpindje

nf racloire, sorte de raquette en bois servant à net­toyer les tripes.

èpine

nf épine : i m’ è tiré ène bèle è. ôrs dou pîd

èpingue

nf épingle

èquére

nf équerre

èqueûter

vt équeuter, enlever la queue (not. des bette­raves) V quawer

ér

1 nm air : lu fond d’ l’ ér n’est mi co si tchaud; aler prinre l’ ér; lès quate férs en l’ ér; ène téte en l’ ér;  i (ça) n’ è l’ ér du rin; il è l’ ér qu’ i va fère bon; awa l’ ér malade; awa èn-ér du deûs-érs (ou l’ ér d’ an-awa deûs)

ér

2  nm dans in djon.ne ér, un jeune type

(è)r-

préfixe, re-; se présente aussi sous la forme r(u)-

éradje

nm ressemblance, air de famille

èragne

nf araignée ; (formulette) wéte ène è., ta nez qui bagne!

(è)rbate

vt battre (une faux); vi è. du doûs, se radoucir, se calmer : i ‘rbat d’ doûs

érbe

nf herbe

(è)rbondi

vi rebondir

(è)rbouler

vt retourner (un doigt, en le cognant); émousser (le taillant d’un outil)

(è)rbrouchî

rebrousser, dans l’expr (è)r. tch’min

èrbulèt(s)

nm (pl), farine la moins pure (destinée au bétail)

(è)rcaler

v recaler (à un examen) : su fère è.

(è)rcamper

vt redresser (par ex. les quilles)

(è)rcatchî

vt, vr cacher, couvrir : è. lès canadas pou n’ pâs qu’ il adjalant; s’ è., se couvrir : s’ è dins l’ lét

(è)rcèpe 

nf scie passe-par-tout : ène èrcèpe, la rcèpe  

(è)rcèper

vt scier avec la ‘rcèpe

(è)rchandi

v rèchandi

(è)rchignî

vi rechigner

(è)rciner

vi prendre une légère collation avant d’aller dor­mir

(è)rclaper

vt refermer d’un coup sec; fig. clouer le bec

(è)rcomander

vt rappeler à l’église le nom des personnes décédées dans le village (le lundi de la kermesse et le 2 novembre notamment)

(è)rcomandîses

nf pl rappel à l’église du nom des personnes décédées dans le village

(è)rconrer

vt démolir, abîmer

(è)rcôper

vt recouper : lu garde m’ è fét ‘rcôper mès-ètos; su fère è. lès tch’vès; (è)rcôper lès porètes, littér. recouper les poi­reaux, prendre part à un repas sans y avoir été invité ou entre­prendre un travail attribué à qn d’autre

(è)rcounwate

vt reconnaître : si dju l’ voyô, dju l’ èrcounwarô

(è)rcugnî

vt cogner

(è)rculer

vt reculer

(è)rçwâr

vt recevoir : il a r’çwat très bin, il en reçoit beau­coup; dj’ èrçwa quékin; dj’ é té rçû coume in rwa

érdadje

nm terrain communal réservé aux troupeaux com­muns

(è)rdârer

V (è)rdaurer

(è)rdaurer

ou -dâ- : vi refoncer, se relancer (sur qn) V daurer

(è)rdèvaler

vi redescendre V lîve

(è)rdite

nf reproche : ène è., dès ‘rdites

(è)rdjèt

nm jet (de pomme de terre); rejet (d’arbre)

(è)rdjibler

vi se détendre et rebondir brusquement (par ex., une baguette, une branche)

(è)rdjiblète

nf branche ou baguette qui, libérée, se tend ou se dresse soudainement comme un ressort Synon. : (è)rloyète

(è)rdouner

1 redonner : ‘rdoune-m’ a co, redonne-m’en encore; 2 rendre : tu m’ èrdounerès ça

ére

nf aire (de grange) : bate su l’ é.;  è. à faude, endroit en forêt où était installée une faude

èreûr

nf erreur

(è)rfére

vt refaire;  èrfét, refait, réparé; refait, berné : dju sou co ‘rfét (synon. dju sou co d’ la r’vûe)

(è)rfrin

nm refrain : èrpèrnèz tourtous ou ‘rfrin

èrgot

nm ergot : monter su sès-èrgots, se mettre en colère

(è)rguingnî

vt regagner (un lieu)

érîe

nf carré de légumes

èrisson

nm hérisson (animal);  brosse métallique utilisée par les ramoneurs

(è)rker

vt rechercher

(è)rkeûde

vt recoudre

(è)rkinker

vt requinquer, remettre à neuf; vr se reta­per

(è)rlaveûse

nf lessiveuse

(è)rlavûre

nf  eau de vaisselle

(è)rlètchî

vt lécher : s’ è. lès babines

(è)rlîter

vt « liter », mettre la litière (aux bêtes)

(è)rloketer

vt laver (le pavé) avec un torchon ou une wassingue

(è)rloûre

vi reluire : fére è. lès cwîves; c’ èst bin ‘rloûjant

(è)rloyète

nf synon. de (è)rdjiblète

(è)rluver

vt relever : è. lès bricoles; è. lès mâyes (d’un tricot); è. l’ conteûr d’ iau; du la paute èrluvée; la sauce èrluve lu dîner; i gn-an-è pâs yin pou ‘rluver l’ ôte, ils ne valent pas mieux l’un que l’autre; recreuser (un bief) : (è)r. lès bîrs

(è)rmaurke

nf remarque

(è)rmaurker

vt remarquer : su fére è.

(è)rmayî

vt remmailler : è. ène tchausse

(è)rmète

vt remettre : è. au lendemin; il èst ‘rmîs d’ sès-èmôcions; èst-èle èrmîje?; è. lu fon, rentrer le foin; è. du l’ wîle su l’ fû; nô timps s’ èrmèt; i s’ èrmèt à bwâre; rendre, vomir : il è ‘rmîs tripes ‘t boyés ; comparer : dju n ‘ pè pâs mî l’ è. qu’ à sa mére, je ne peux mieux le comparer qu’à sa mère; recon­naître (qn ou qch) : dju n’ sé l’è., je ne sais le reconnaître; localiser avec précision (un gibier, grâce aux traces) : (è)r. dès singlés

(è)rmîje

nf remise, petite pièce : ène èrmîje, la ‘rmîje

(è)rmindjî

vt remanger; vi prendre un nouveau repas, vers 9-10 h du matin

èrminète

nf hermine;  par ext., parfois, martre et fouine

(è)rmonter

vt remonter (qch ou qn); réconforter; vi V barômète

(è)rmoutrer

vt remontrer V Gros Jan

(è)rmouye

dans l’expr. ète à la ‘r., être exposé à l’humidité (du linge; du foin sec exposé à la pluie)

(è)rmûe-min.nadje

nm remue-ménage : fére dou ‘r.

(è)rnaker

v renâcler : il è ‘rnaké su l’ flon

(è)rnauchî

vi fureter, farfouiller

(è)rnaud

nm renard : lès ‘rnauds fumant, le brouillard s’élève

(è)rnauder

vt , vi vomir |

(è)rnaudîre

nf renardière, terrier de renard;  pièce enfumée

(è)rnaumûse

nf rengaine

érnicot

nm hanneton : (formulette) é., passe par ci, t’ aurès dou pin bèni FOLKL. Jadis, à la soirée, les jeunes passaient leur temps à faire tomber avec une branche de genêt les hannetons en vol ; ils leur passaient un fil dans la queue et les faisaient tourner en l’air ou bien les laissaient partir, après leur avoir accroché à la queue une boîte d’allumettes vide.

(è)rniper

vt , vr rhabiller : dju va l’ è. ; il è té s’ è.

(è)rnon

nm dimanche qui suit la kermesse

(è)rnoûri

vt renourrir; vr se cicatriser (blessure) : la plée s’ èrnoûrit bin

èronche

 nf ronce

(è)rpasser

vi repasser, revenir : i ‘rpasserè; dj’ èrpasseré tchû vous d’min au matin;  vt renettoyer (en enlevant les mau­vaises herbes) : è. lès canadas d’vant d’ lès ratérer;  aiguiser : faurot ‘rpasser lès coûtés ; synon. : ragujî

(è)rpérer

vt repérer : dju m’ é fét ‘rpérer; i faut wétî d’ è. lès limites

(è)rpiker

vt repiquer

(è)rpikoû

nm plantoir

(è)rpôser

vt , vr reposer : léchî ‘rpôser la tére; s’ èrpôser

(è)rprotchî

vt reprocher

(è)rsati

vt ressentir (une douleur,…)

érsè

adv hier; avant-érsè, avant-hier

(è)rsenler

vt ressembler : i ‘rsenle sa mére

(è)rsondjî

vt resonger, repenser

èrsougnî

s’ _ : vr appréhender, redouter : dju m’ èrsougne du v’ni en-n-auto

(è)rsoumeler

vt ressemeler

(è)rtchampiyî

vt se remettre, se rétablir (après un accident, une maladie)

(è)rtchaufer

vt réchauffer : il a ‘rtchaufe iène, il en réchauffe une (se dit du soleil qui suit une averse; signe d’une nouvelle pluie)

(è)rtchértchî

vt rechercher V brèle

(è)rtchî

adj rechié V cratchî

(è)rtchwâr

vi retomber : ça lî ‘rtchwârè su l’ nez, ça lui retombera sur le nez, il en subira les conséquences

(è)rté

nm râteau

(è)rtèler

vt râteler; V djame

(è)rtèlî

nm râtelier

(è)rtèni

vt retenir (qch.) Comp. ra-, retenir (qn)

(è)rtirer

vt retirer;  photographier : su fére èrtirer;  vi donner de moins en moins de lait : la vatche èrtire

(è)rtoûyî

 vt fouiller : èr. lès poubèles

(è)rtroussî

vt retrousser : èr. sès cotes pou passer dins l’ iau

(è)rvèni

vi revenir : il est ’rvènu d’ lon, il est revenu de loin, s’est sorti d’une mauvaise situation; V s’ an-aler; i ‘rvint toudjoû là-d’ssus ;  ça è in goût du ‘rvins-î, on en reprendrait volontiers; dju n’ a ‘rvin pas; ça m’ èrvint, ça me revient, je m’en souviens; i n’ m’ èrvint pas, il ne me plaît pas 

(è)rvîcheter

vi chercher, fouiller

(è)rvindjî

vt venger

(è)rvûe

nf dans l’expr. ète du la rvûe, être de la revue, s’être fait attraper

(è)rwamer

vi ruminer : la vatche èrwame

(è)rwétî

vt regarder

(è)rzèle

nf ridelle : ène è. ; souvent au pl lès ‘rzèles

èsbroufe

nf fére du l’ è., faire des manières

èscayî

nm escalier

èsclopé

adj éclopé

èsconcîre

nf congère

èscuser

vt, vr excuser

èscuvi.î

vt chasser, repousser violemment

èskeûre

vt secouer.

èskinté

adj  épuisé, éreinté;  abîmé, détérioré

èskinter

vt esquinter

èspagnol

V causer

èspliker

vt expliquer

èsprès

adv exprès

èssauyes

nf pl dans l’expr fig fére dès bonnes è., jeter des objets encore bons

èstampe

nm épouvantail

èstapler

vt épandre : ou-z-èstaplot lès-avin.nes pou qu’ èles sèkichant avant d’ lès loyî;  vr s’ è., s’étaler accidentellement

èstaplis’

nm amalgame de choses éparses, en désordre

èstérni.î

vi éternuer ; aussi : ètérni

èstike

nm étançon, arc-boutant

èstitchî

s’ _ : vr (d’une personne) se redresser

èstoumak

nm estomac

èstoumaké

adj estomaqué, aba­sourdi

èstropi.î

adj estropié

èt

conj. coord. et

ètajére

nf étagère

ètamine

nf étamine : passer ène confiture à l’ è.

ètaule

nf étable (des bovins)

ètaulée

nf établée, ensemble des bêtes d’une étable : ène è. d’ vatches

ètchaufé

adj échauffé : dj’ é lès pîds ètchaufés d’ awa martchî très bin; lu fon n’ ètot mi sèk, il èst è.; constipé

ètchèsse

nf échasse

ètchî

nm échevette : quate, wit’ ou douze ètchîs fajant èn-échevau

ète

parfois iète, vi être : faut wétî d’ è. lu preumî; i s’ dumandot èdoû qu’ dju plô iète; dju vè qu’ vous sûchèz contents

èté

nf été : l’ été èst tchôde

ètèle

nf éclat de bois, copeau enlevé à la hache

ètérni.î

vi V èstérni.î

èteûle

nf éteule

èteûlîre

nf ensemble d’éteules

èticot

nm perche, tuteur, rame à haricots : mégue coume èn-è.

ètincèle

nf étincelle

ètinde

vt éteindre Synon. dètinde 2

èto

1 nm partie supérieure de la souche d’un arbre coupé; èto d’ trét, arbre ou arbuste coupé à environ un mètre du sol ser­vant à marquer une limite

èto

2 nm étau

ètofe

nf étoffe

ètoker

vt caler pour immobiliser : è. èn-uch, ène tchèrète, in tas d’ bos

ètôrde

vt tordre (le linge,…) : è .lu lindje ;  presser pour faire sortir le liquide : è. lès peumes

ètoufwâr

nm étouffoir, ouverture sous le four à pain dans laquelle on déposait les braises pour qu’elles achèvent de se consumer

ètounant

adj étonnant : i gn-aurot rin d’ è.

ètouner

vt éton­ner : m’ ètoune bin s’ i vinrè d’min, je me demande s’il viendra demain

ètranler

vt étrangler

ètricwaje

nf tricoises, tenailles

ètrin.ne

nf étrenne

ètrwat

adj étroit

ètudi.î

vt étudier

ètukion

nm bout de bois restant sur le sol après une coupe de buissons ou d’arbustes (on en fait des fagots pour allumer le feu) : quand ou côpot lès gnétes, ou-z-enlevot lès fèyes pou la lîtîre èt ou gaurdot lès-ètukions pou ralumer l’ fû

eûre

nf heure : ène dumi-eûre, ène e. èt d‘mi; t’t-à l’ e., tout à l’heure; V pont d’ e.; à la bonne e., à la bonne heure (for­mule de félicitations, par ex. à un enfant)

eûrive

adj pré­coce, avancé pour son âge V aeûré

eûve

nf œuvre

èvaltouné

adj évaporé, étourdi, un peu fou

èvaltouner

vt colporter, répandre (une nouvelle, bonne ou mauvaise)

èwaré

adj égaré, étonné, distrait

éwée

nf flaque d’urine

èyèt

nm œillet

èyoû

pron. rel., où : la méjou èyoû qu’ tu rèstes;  adv interr (var. yoû) : èyoû (ou yoû) qu’ tu vas?   Var. : èdoû

f(è)nasse

nf grande graminée des taillis (canche flexueuse), utilisée jadis pour lier les gerbes de céréales Synon. : brèle ; tchèpwa (Bagimont)

f’nau

nf fenaison

fa.ine

nf faîne.

fabrike

nf fabrique (d’église); ète du la f., être marguillier

fâche

nf lange en tissu

fachî

vt emmailloter V ra.

fachoû

nm lange en tissu

fagne

nf bourbier, marais, marécage

fagneûs

adj maréca­geux V afagnî

faguée

nf tartine

faguète

nf fagot de menues branches contenant au milieu des branches de bouleau facilement inflammables, servant à allu­mer les foyers (v tchérbounète)

fajeû

nm faiseur : in f. d’ panîs, un vannier; in f. d’ malin, qn qui se croit plus malin que les autres

faloué

nm petit arbuste planté le long d’une route ou près d’un reposoir, par ex. lors d’une procession V mé

falwâr

v falloir

fame

nf femm.

fan

nm faon

fandrèt

nm fendoir

faraud

adj  eau, bien habillé : t’ ès moût f.;  fier, snob

farce

nf farce V dindon

faude

nf « faude », tas de bois arrangé en meule et recouvert par des gazons de façon à brûler sans flamme pour obtenir du char­bon de bois V ére

fauder

vi se consumer lentement sans dégager beaucoup de chaleur

faudeû

nm « faudeur », char­bonnier

faus

1 nf faux

faus

2 adj  faux ;  fausse coûtche, fausse-couche V faus-cu, fin

faus-cu

nm vertugadin

fautcheû

nm faucheur; insecte à longues pattes

fautchî

vt faucher; expr. V djame

faverole

nf fèverole

fèbe

adj faible : tchwâr f., avoir un malaise, s’évanouir

fèbli

vif aiblir

fèl

adj susceptible : il èst co bin fèl

fènèant

adj fainéant V lotche

fér

nm fer : in fér à tch’vau; tchwâr lès quate férs en l’ ér

fére

vt faire : i fét ç’ qu’ i pèt; ç’ n’ èst ni fét ni à fére, c’est un travail bâclé, sans allure; i gn-è rin à f. avè loû, il ne fait rien de bon; i fét mauvés; f. la véssèle, lu courti; f. sès-aféres; f.. dès tchîrîes, faire des manières; f. lu malin; f. dou maïs’, cultiver du maïs; f. lès poûssîres, prendre les poussières; f. sès tch’vès, se coif­fer; f. à la culote; f. sès p’tits, mettre bas; pou tant fére quu d’ fére, après avoir pesé le pour et le contre; quand t’ ès tout fét, quand tu as tout fait, finalement; vr devenir : i s’ fét vî

féré

adj il èst féré dès quate pates èt dou mûsé, il n’a peur de rien

férer

vt ferrer : f. lès tch’vaus, lès rûes

fèrgouner

vt activer, attiser (le feu) en secouant la grille sous le foyer pour faire tomber les cendres.

férîe

nf dans l’expr. ça n’ èst pâs dès féries, ce ne sont pas des choses à faire ou à dire

fèrlampés

nm pl vieux vêtements

fèrlampî

nm homme mal habillé, peu soigné

fèrloke

nf loque, guenille

fèrlukèt

nm freluquet

fèrme

1 nf ferme

fèrme

2 nm t de chasseur, arrêt (des chiens ou du gibier qui fait face aux chiens) : lès tchins sant au f ; lu singlé fét f.

fèrnéte

nf fenêtre

fèrzèlè

nm petit garçon espiègle

fésan

nm faisan

fésiau

nm ardoise épaisse de schiste (dont on couvrait les toits en la fixant avec de l’argile) V côrbau

fèsse

nf fesse V culote

fét

part.-adj.  fait : dou camembért bin fét ; V férîe

fét

dans la loc. à fét, au fur et à mesure : fére à fét

fèt’

dans l’expr. prinre fét’ èt cause pou

fètchîre

nf fougère V tranler

féte

nf fête : la p’tite f., la grande f.; la f. dès méres, dès péres; fére la f.

féve

nf fève, haricot

fèvrî

nm février

fèye

nf feuille V tranler, mile-fèyes

fèyî

1 vi feuiller, se couvrir de feuilles : lès-aubes fèyant

fèyî

2 vt bêcher

fèyon

nm taupe

fi.î

s’ _ : vr se fier

fi.ûl

nm filleul

fiât’

dans l’expr. i gn-è pont d’ f., on ne peut s’y fier

ficelé

adj habillé élégamment (rare)

fièr

adj fier : il est bin f., hautain; f. coume Artaban; soulagé : dj’ ètô bin f. d’ awa fini, d ‘ariver ou d’bout

fiève

nf fièvre

figure

nf figure V aratchî

fil

nm fil V dètinde 1, tinde

file

 du   , loc., d’affilée : il è plu deûs s’min.nes du f.

filé

nm fil : dou f. d’ cwîve

filées

nf pl filandres (dans la viande ou les légumes)

filèt

nm couche mince : in f. d’ nèdje; f. d’ au, rigole

fileû

nm fileur, tisserand

fin

1 adj  fin;  adv complètement, tout à fait : fin fou

fin

2 nm fumier V min.ner;  dins l’ timps on n’ savot viker sins fin, celui qui n’avait pas quelques bêtes avait du mal à vivre; fin d’ bèrbis (v° nèdje); par ext., tas de fumier Synon : fumî

fin

3 nf faim : awa ène fausse fin; V leûp

finde

vt fendre

fini

vt finir : dju vôrôs bin qu’ vous-aurîz fini

fiole

nf fléole

fis

nm fils Ne s’emploie que comme vocatif (mon fis) à l’égard du fils ou d’un enfant familier; autrement, on dit valèt V gamin

fîye

nf fille V gamine

flachî

vt abattre (un lot de bois);  adj abattu, couché, affalé (blé, personne, animal,…)

flachis

nm tas de perches abattues, non ébranchées

flamande

nf fenêtre de toit saillante Comp. tabatière

flame

nf flamme : in ‘rtoûr du f. (au pr. et au fig.); petit feu : fére ène f.

flangué

adj  abattu sur le flanc (animal)

flate

nf bouse de vache;  à f., pourri, en décomposition (fruit, légume)

flauchî

vi bavarder, discuter Synon : bèrdèler

flauve

nf blague : c’ èst ène f. à coûtchî à l’ uch avè dès sous plin sès potches; f. aus ricotchèts, blague que l’on peut prolonger sans fin, au gré des situations

flayé

nm fléau (pour battre le blé)

flèsse

nf palancon, baguette qu’on entrelace dans la construc­tion d’un mur en torchis : in mèr du flèsses, un mur en torchis

fleûr

nf 1 fleur : ç’ n’ èst qu’ ène f., ce n’est qu’une fleur, le champ est entièrement couvert de fleurs ; f. d’avri, jonquille, narcisse jaune; f. du mé, narcisse blanc; f. du cabe V cabe ; V tchou-fleûr; 2 (en vannerie de coudrier) endroit où toutes les côtes convergent et sont maintenues par une lanière de coudrier de manière à former l’armature d’un panier

flo

nm nœud de rubans (dans les cheveux)

flon

nm gâteau rond avec un trou au milieu (traditionnel lors des enterrements)

flori

vi fleurir : lès peumîs florichant

florin

nm fleur ou semence (de foin) : fl. d’ fon

flotchèt

nm flocon

flûter

vt boire à grandes gorgées

fon

nm foin

fonçadje

nm fond (de culotte)

foncî

vi foncer;  vt défoncer

fonde

nf fourche (à deux ou à plus de deux dents); f. à cayaus,

fourche à cailloux (dont les dents se terminent par une boule)

fôradje

nm fourrage

fôrdje

nf forge : la f. dou marichau

fôrer

vt, vr fourrer

fôrt

,-e : adj fort, -e : in fôrt oume, un homme costaud; ène fôrte fame, une femme corpulente

fosse

nf fosse, tombe; contenu d’une fosse, touffe (de pommes de terre) : ène f. du (ou in pîd d’) canadas

fotbal

nm football

fou

nm fou : lès souéts dès fous n’ arivant qu’ tous lès sèt’-ans, les rêves des fous se réalisent rarement; V grijouner

fou

nm four

fouaye

dans : ça _, ça fouaille (se dit quand le vent est fort)

fouée

nf flambée, petit feu qu’on allume pour se réchauffer

foufe

nf loque, guenille, chiffon

fougne-a-stron

nm bousier (coléoptère) Synon : kérbote

fougnî

vt fouiller, not. la terre pour y chercher de la nour­riture (du sanglier) Rare; on dit plus souvent dè-.

foukète

nf incendie, grand

fourbi

nm fourbi, bric-à-brac

fournée

nf tas de gazon qui brûle (lors de l’essartage)

fourni

nm fournil;  (auj.) pièce de débarras

fourtche

nf fourche (à un arbre) Comp. fonde

fourtchète

nf fourchette

fourtchu

adj  fourchu : èn-aube f.

foûrûre

nf fourrure

foute

1 vt foutre : qwa qu’ si foutant?; il è foutu l’f û à sa méjou; dju  ‘nn’ é qu’ foute, je n’en ai pas besoin; f. à l’ uch, congédier, licencier; f. au djâbe, abîmer, détruire; f. vôye, jeter, mettre au rebut; f. lu camp, foutre le camp, partir; V danse, dossée,…;  vr su f., se foutre, se moquer, ne pas tenir compte (de qn ou de qch.);  s’ en f., s’en foutre, s’en ficher, ne pas en faire de cas

foute

2 nm foutre : ça n’ è ni foute ni mouye, ça n’a aucune allure

foutu

adj il est (mau) foutu, mal en point, malade; foutu coume quate sous, mal habillé; il est f., en mauvais état, condamné

frambéje

nf myrtille (fruit)

frambéjî

nm myrtille (arbris­seau), appelé auj. myrtillier

franc

adj franc V bâtisse

francès

adj, nm français V causer

frèch

, -e, adj  mouillé, -e; crinme frèche, crème fraîche

frèchune

nf humidité, rosée

fréje

nf fraise; V taye

fréjî

nm fraisier

frére

nm frère

frèyî

vi frayer, se reproduire (poissons et batraciens)

friche

V enfriche

frichèle

nf faisselle, passoire à 3 pieds pour égoutter du fro­mage blanc

frichtik

nm frichti, fricot, mets qui dégage une bonne odeur

frin

nm frein V câbe

frin.ne

nm frêne

frin.ner

vi freiner

friscâde

nf fraîcheur du crépuscule d’été : su rassanler à la f.

friyon-briyon

dans l’expr. nu pas fère du f., ne pas faire de folies, vivre modestement

frouchî

vt littér. froisser; presser : frouchî dès meûrons pou fére du la confiture ; écraser : lès vatches ant f. tous mès canadas

froumadje

nm fromage : dou f. du cabe, fromage de chèvre;  f. du pôr, « tête pressée »

froumer

vt fermer V ra- Comp. sérer

froumi

nf fourmi

froumîre

nf fourmilière

froût

nm fruit : èn-aube à froûts, un arbre fruitier

froyî

vt frayer (un chemin) ; V passadje

froyon

nm entrefesson, irritation entre les cuisses

frûler

vi hésiter par peur

frûleûs

adj frileux

frwad

, -e, adj  froid, -e;  nm froid : V nwâr

frwadère

nf froidure, temps très froid : ène f. du tchin

fû

nm feu

fumée

nf fumée

fumèle

nf femelle

fumer

vt fumer

fumî

nm fumier Synon. : fin 2

fumijîre

nf endroit enfumé  (comp.  èrnaudîre); cheminée qui refoule

fusi

nm fusil V tchérdjî

fwa

nf foi, surtout dans la loc. ma fwa oy (non)

gadot

1 nm chevreau Synon. : cabré

gadot

2 nm onglon (de chèvre, de mouton, de porc)

gadouye

nf boue

gafe

1 nf jabot (d’oiseau);  gorge (de personne)

gafe

2 nf gaffe, parole ou action maladroite

gaga

adj dadais

galautau

nm talus

gale

nf méchante femme : c’ èst ène vrée g.

galète

nf tarte; g. à suke, tarte au sucre; g. à gofes, tarte au sucre sur laquelle de petites mares (gofes) liquides ont été for­mées par la cuisson du beurre et du sucre; c’ èst d’ la g. parèye ou pin, de deux choses ou de deux personnes qui se valent

galotche

nf galoche, sorte de sabot couvrant tout le pied, arrondi au bout et fermé par une lanière de cuir

galoufer

vi manger gloutonnement

galvaudeû

nm personne qui traîne à ne rien faire

gamache

nf tête (de bovin ou de porc);  vulg. et péjor., tête (de personne)

gambi.î

vi gambader

gambion

nm bâton passé entre les jarrets des animaux tués pour les suspendre

gamin

, -ine, n., gamin, -ine; fils, fille (parenté), quand ils sont petits; à l’adolescence, valèt èt fîye

gâradje

nm garage

gargoter

vi grelotter, trembler (de froid ou de fièvre)

gargouye

nf gouttière, chéneau

garni

vt garnir;  harnacher (un cheval) : g. in tch’vau

gaspi.î

vt gaspiller

gaude

nm jars

gaudée

nf risée

gaufe

nf gaufre ; anciennement : aufe

gaulète

nf perche de taillis dont la circonférence à 1,50 m mesure moins de 24 cm (découpée jadis en bois de mine) Comp. balivau, pértche

gaurde

nm garde : g.-champète, g.-forèstî, g.-tchèsse

gaurder

vt garder; surveiller : g. lès vatches; veiller (un mort) : g. in môrt

gautche

adj  gauche V luver, ruer

gauté

adj gâté (fruit pourri; dent cariée; enfant trop choyé;…)

gauter

vt gâter

gavejî

nf gabegie; fére du la g., faire tout à l’envers, sans aucun bon sens

gawi.on

nm gorge; pomme d’Adam Synon. : gozi.on

gazète

nf gazette, journal : lire la g. ; personne qui est au courant de toutes les nouvelles et qui les raconte à tout le monde : c’ èst ène vrée g.

glace

nf glace : crin.me à la g.

glaci

nm évier en pierre

gladjot

nm orchidée (plante sauvage de nos prairies natu­relles)

glane

nf glanage

glauye

nf flaque d’eau ;  mare de purin : g. à purin d’lé l’ tas d’ fin Synon. daurde

glése

nf glaise, terre argileuse (jadis utilisée par les enfants pour modeler divers objets et par les couvreurs pour fixer les fésiaus)

glimounant

adj gluant, visqueux

glissî

vi glisser Comp : riguer

glo.é

nm petite flaque d’eau;  par ironie, petit étang

gloriète

nf tonnelle

gloriole

nf prétention, vanité

gnéte

nf genêt V djunéte

gni

nf génisse V djuni

gnou

nm genou

gobau

nm gobelet

gober

vt gober : g. dès-us;  attraper : su fère g. puas dwagnîs

gobinète

nf petit gobelet de métal muni d’une anse

gobis

nm pl ustensiles de cuisine

godauyî

su _ : vr s’exposer, se vautrer : su g. au solo

gofe

nf partie élargie d’un ruisseau, plus calme et plus pro­fonde;  fig. mare de liquide V galète

gogo

à _ : en grande quantité.

gond

nm gond : i n’ tint ni à gond ni à tch’vîe, il ne tient pas du tout

gonèle

nf (t vulg.) gueule : tés ta g., tais-toi; langue bien pendue, bavard : qué g. !

gôrdje

nf gorge : awa mau la g.

gôrdjîe

nf gorgée

gorile

nm gorille

gosî

nm gosier V avaler

gosi.on

nm pomme d’Adam Synon. : gawion

goulafe

adj goinfre

goulée

nf gorgée

goulète

nf 1 petite vallée encaissée (souvent avec une source); 2 col (d’une cruche), bec verseur

gourdine

nf petit rideau de cheminée

gourer

su _ : vr se tromper, se fourvoyer

gourgandine

nf femme qui traîne, va d’un endroit à l’autre, sans but précis

gouri

nm cobaye, cochon d’Inde

gout

nm goût : s’ i gn-avot qu’ in g., i n’ faurot qu’ ène sauce, les opinions sont diverses, comme les goûts ; odeur

goute

nf 1 goutte : s’ èrsanler coume deûs goutes d’ iau;  2 verre d’eau-de-vie : ène g ;  eau-de-vie : la g. ;  négation ni…goute, ne…goutte (pas du tout) : i n’ î fout g., il n’y com­prend rien

gouter

vi goutter; transpirer : i goute

goutiner

vi pleuvoir légèrement : i goutine

goutîre

nf écoulement, infiltration

grabouyète

nf tisonnier Synon. : grawîe, cra-

grabouyî

vi tisonner, remuer dans les cendres du foyer

grâces

nf pl grâces, prière après le repas

grafiner

vt griffer, égratigner

grafinûre

nf égratignure

gragne

nf grange

grand

V dû

grandiveûs

, -e : adj et n., prétentieux, -euse, qui a des airs de grandeur

grape

nf grappe

grater

su _ : vr se gratter : v pouyeûs

gratouyî

vt chatouiller

gravi

nm vairon

grawi.î

vt remuer, gratter; attiser (le feu)

grawîe

nf tisonnier Var. : cra- Synon. : grabouyète

gré

nm g. d’ la djame, crête du tibia

grè.î

V grèyâde

grè.î

vt griller, brûler : sa méjou è té grè.îe; il è té ô solo, il est tout grè.î; (dicton météor.) la lune rousse, èle néye ou èle grèye Comp brûler

grèle

nf grêle; à g., en abondance : lès peumes tchoyant à g.

grèlon

nm grelot

grésse

nf graisse V coûre, tatche

gréssî

vt graisser : g. lès soléés; (expr.) ou lî grésse sès solés, i crwat qu’ ou lî brûle, on lui rend service et il croit qu’on veut lui nuire; (fig.) il è té lî g. sès solés, il est allé lui porter l’extrême-onction ; su g. lès pates, tirer profit ; engraisser : g. in cotchon ; aiguiser un outil avec une pierre à aiguiser : lès tayeûs grèssint timps dou quârt

grève

nf gravier La Grève, l.-d. de Sugny

grèvèle

nf grenaille, gravillon

grèvissî

vichipoter, remuer constamment : g à l’uch

grèyâde

nf abats de porc cuits avec des épices (c’est ordinaire­ment le premier repas partagé entre amis lorsqu’on a tué le cochon)

griblé

adj criblé, plein : il èst g. d’ boutons

grîe

nm ou f., grille;  gril

grignî

vi grincer : g. dès dints

grîjouner

vi grisonner : lès têtes du fous n’ grîjounant jamés, les fous n’ont pas de tracas (plaisanterie à l’endroit de ceux dont les cheveux ne grisonnent pas) V gris

grimper

vi grimper V vinte

grin

nm grain V bate; il è in grin d’ sé ou cu, il est très remuant

grintchî

vi remuer sans arrêt : cwa c’ tu grintches! Synon : vèriner

gripe-sous

nm grippe-sous

gripète

nf crochet que l’on fixe aux chaussures pour monter aux arbres

gris

, grîje : adj  gris, -e V grîjouner

grive

nf grive ; espèces : g. dès pakis, draine, g. dou pa.is, musi­cienne, g. à nwâres pates, ou nwâres-pates, litorne (parfois aussi appelée tchatcha d’après son cri), roussète, mauvis

grochi

vi grossir

gros

, -sse : adj  gros, -sse V crote, iau

Gros Jan

Gros Jan qui vèt-z-a ‘rmoutrer à sa curé, de qn qui pré­tend en savoir plus que ses maîtres; rèster Gros Jan coume duvant, ne pas être plus avancé

grote

nf grotte

grougnî

vi grogner : in tchin qui grougne ; pou ène vèsse mau toûrnée, èle grougne, un rien la met de mauvaise humeur

groûler

vi crouler, s’écrouler, s’ébouler : la méjou è groûlé

gru.ète

nf abats (de gibier, notamment); il è mau dins sa g., il ne se sent pas bien

grumiète

nf grumeau : lu lét èst à grumiètes, le lait est tourné à grumeaux

guari

vt guérir

guéje

nf pierre de mauvaise qualité, schiste friable, pourri

guére

1 nf guerre

guére

2 adv guère V blanc-bos

guèrnî

nm grenier Synon. plintchî

guèrnouye

nf grenouille V couvan, pichîe Comp. côrace

guèrzèle

nf groseille

guète

nf guêtre : an-awa plin lès guètes, être épuisé, en avoir assez, être à bout de force

gueûlârd

adj et n. gueulard, braillard

gueûle

nf gueule V câsser, patente 

gueûler

vi gueuler, crier fort; aboyer

gugusse

nm fére lu g., faire le zouave, faire des singeries

guindé

nf bande de terrain

guingnî

vt gagner V sou

hâlète

nf grand chapeau monté sur des baguettes, avec un volant dans le cou, pour se protéger du soleil lors de la fenaison

haurdi

adj hardi

haurt

nm hart, lien végétal confectionné avec des jeunes pousses de taillis et servant à lier les fagots de bois ou d’écorces

haute

2 nf littér. hâte; seulement dans l’expr. awa haute, éprouver beaucoup de difficultés

hauye

nf haie : èrcôper la hauye; dès hauyes

hérde

nf troupeau commun (de bovins)

hérdî

nm herdier, gardien du troupeau commun

hérsî

vt herser

Hilére

Hilaire; sint-H., patron de la paroisse de Pussemange

histwâre

nf histoire

hosse

à o., loc. adv., en grande quantité : i gn-è dès bloces à osse

hosse-cu

nm bergeronnette; personne qui marche en oscil­lant, en se dandinant, en tortillant le derrière

hossî

ou -i.î : vt secouer, remuer : quand tu lès tinrès, tu lès osserès, quand tu les [ : des sous] auras, tu les secoueras (se dit à qn qui tarde à payer ses dettes)

hôt

adj haut

hôtèl

2  nm hôtel.

hoûler

vi hurler, faire entendre un cri sourd et prolongé (ex. d’un chien qui hurle à la mort) V a.oûler

houpî

nm houppier

hoûrd

nm faux-plancher au-dessus de la grange (pour remiser le

foin ou les gerbes de céréales)

houspi.î

vt houspiller

hoûssèt

nm houx

i

pron. pers. il; il devant voyelle; is, ils

î

pron. y V djône, passer

iau

nf eau : iau d’ savelon; i. bénite; i. d’ lichive; V boudin, cu (l’ cu dins l’ i.), douner, troûbler; cours d’eau : lès-iaus sant grosses, les cours d’eau sont en crue

iauk

pron. ind. quelque chose

icot

nm hoquet : awa l’ icot

idée

nf idée : à m’n-idée, à mon avis; dj’ é bin dins l’ idée quu, il

me semble que

iète

V ète

il

pron. pers. V i

imâje

nf image V tchène

impasse

nf petite annexe de maison ayant une entrée (ex. une véranda);  impair, gaffe : dj’ é f ét ‘ne i., dj’é  oubli.î d’ inviter l’ curé

improvisse

à 1’_ : à l’improviste

in

art. ind. un : in clou; devant voyelle, èn- : èn-oume

in.mâbe

adj aimable : in.mâbe coume èn-uch du prîjon

in.mer

vt aimer : i l’ in.me bin, il aime l’alcool

incapâbe

adj incapable Comp. capaube

indijèssion

nf indigestion

industrîe

nf variété de pomme de terre V canada

inèscusâbe

adj inexcusable

inèsplicâbe

adj inexplicable

ingue

nm ongle

injènieûr

nm ingénieur

inrassasiâbe

adj insatiable

intche

nf hanche

intèrompe

vt interrompre

ionze

adj. num. onze

ivér

nm hiver V tchat

jamés

adv jamais V grîjouner; ç’ n’ èst jamés d’ la vîe possibe

jauje

nf jauge

jèniflècsion

nf génuflexion

jife

nf gifle

jigulère

nf jugulaire : lî côper la j., lui couper la parole

jimnike

nm (début du 20e s.) troupe de gymnastique locale réputée pour sa pyramide humaine de 4 étages, qui se produi­sait dans les festivités du voisinage

jirofe

nf girofle : in clou d’ j.

j’qu’à

prép jusqu’à : i dôrt souvint j’qu’à mîdi

jupe

nf jupe V arondi

jus

nm jus

jusse

dans les loc. au j., au juste, coume du j., comme il se doit

juste

adj juste

justumint

adv justement, à l’instant : i s’ a va j.

jwin

nm juin

jwiyèt

nm juillet

kède

vt cueillir : dju kèd dèsfroûts; faire la récolte : k. aus cana­das, faire l’arrachage des pommes de terre;  su fère k., se faire attraper (après avoir commis un larcin, une bêtise)

kérbote

nf bousier (coléoptère) Synon. fougne-a-stron

kère

nf air, mine : il è ène k. du détéré

kèrieûs

, -e : adj  curieux, -euse : kèrieûse coume ène cabe

kèrnache

nf blessure profonde

kèrton

nm lardon, morceau de lard frit : lu k. d’ laurd, c’ èst l’ biftèk dou pôve : bin souvint, dins l ‘ timps, ou soupot avè quate cana­das èt in k. d’ laurd

kètou

dans : ô k. ! oh quelle quantité !

keuchieûs

adj curieux, qui regarde partout

keûde

vt coudre : k. l’Amèle (lès-A.) ave l’ Moutî, coudre par erreur deux épaisseurs ensemble (noms de deux lieux-dits) V èr

keûte

nm coude

keûtîre

nf croupière, courroie passée sous la queue du cheval

et reliée au collier

keûton

nm petit morceau de bois;  tige de certains végétaux (choux,…)

ki.î

nf cuillère

kine

nf au jeu de loto, on criait « k . » quand on avait une ligne complète

kinèt

nm brise ou bâtonnet (jeu ancien consistant à frapper sur une planche en équilibre pour envoyer un objet en l’air) ; fére k., faire un tour sur soi-même (une bûche, une personne qui culbute, …)

kîrée

nf cuillerée

la

art. déf f., la; l’ devant voyelle

labouradje

nm terre labourée V vérsin.ne

labourer

vt néol pour raboûrer

lacî

vt lacer : l. sès solés

lade

, -dre : adj nonchalant, fainéant

là-d’lé

adv là

lagnî

nm tas de bois (généralement haut et long)

lampe

nf lampe V alumer

lampée

nf lampée, grande quantité de liquide ingurgitée d’un coup

lamper

vt lamper, boire goulûment

lamprôye

nf lamproie; personne lymphatique, sans énergie

lancan

au _ : abandonné, ouvert à tous vents

lancî

vt lancer : 1 dès mauvéses nouvèles; V pike; vr : nu t’ lance pas (ou mi) trop vite

landî

nm landier

langorer

vi languir (d’une personne malade depuis long­temps)

lantèrne

nf lanterne (à pétrole, pour usage domestique; avec bougie, pour l’éclairage des attelages)

lantèrner

vi lan­terner, attendre longtemps : i m’ è fét l.

lapète

nf café trop faible Comp. rapasse

lapin

nm lapin V sougnî

laridè

nom de l’index dans une formulette V dwat

las’

nm lacet, fait de crins de queue d’étalon, pour tendre aux grives

lascâr

nm lascar, gaillard : in drole du l.

late

nf latte, planche de résineux longue et étroite utilisée dans la construction ; planche de chêne courte et épaisse utilisée jadis pour soutenir les toits de fésiaus.

laurd

nm lard : dou l.; on n’ sét si c’ èst dou laurd ou dou pourcé, on ne sait si c’est vrai ou faux

laurdache

nf blessure profonde

laurdje

adj  large; au l., au large, ouvert : léchî l’ uch au l.

laurdjeû

nf largeur

laure

nf auge (en bois ou en pierre) pour la nourriture des cochons : la laure (ou la cabane) s’ è r’tourné su l’ pourcé, la situation s’est renversée

laurme

nf larme

laurmi.î

vi larmoyer

lautchî

vt lâcher

lauvau

adv là-bas (en un lieu situé plus bas)

lavemint

nm lavement

laver

vt laver, lessiver

laverie

nf lavoir, fontaine

laveûse

nf femme qui lessive V bèni

lé

dans la loc. c’ èst in bé côp d’ lé in lé, ce n’est pas mal en définitive, la situation aurait pu être pire

léchî

vt laisser V morveûs, parole

léd

, -e : adj laid, -e

lèdjî

, -îre : adj léger, -ère

lendemin

adv lendemain

lésse

nf 1 laisse (de chien); 2 sonnerie de cloches annon­çant un décès

lét

nm lait; ène soupe-au-lét, personne qui se met vite en colère

lètchète

nf «lichette», attache de tissu (pour vêtements, ser­viettes,…)

lètchî

vt lécher

lète

nf lettre : lès lètes du l’ alfabèt;  avo.î ène l.

létisson

nm laiteron

leû

adj. poss., leur; leûs, leurs : leû tchin, leû méjou, leûs cartes, leûs-afants ; lu (la) leûr, pron. poss., le (la) leur; lès leûrs, les leurs

leûp

nm loup : la fin fét r’ssôrti l’ leûp dou bos V pèt-d’-leûp, vèsse-du-leûp, wébe aus leûps

lève

nf lèvre

li

pron. pers., lui (compl. d’objet ind. sans prép .) V blastadjî, loû

lî

pron. pers., elle (forme forte) : lî, èle lu sét bin; dju l’ sé mî qu’ lî V loû

lichive

nf lessive V iau

ligne

nf ligne ; djouer cink lignes à quékin, faire une mauvaise

farce à qn

limeçon

nm limaçon

limite

nf limite V èrpérer

limoû

nm appareil (de fabrication artisanale) servant à main­tenir les scies pendant l’affûtage. C’était un bloc de bois repo­sant sur deux pieds de bois, muni d’une fine tôle fixée par deux écrous; la lame était serrée entre le bois et la tôle de manière à rester bien stable.

lindi

nm lundi

lindje

nm linge

lingue

nf langue V pignon, pinde, tére 2

linguète

nf lan­guette (de cuir, de terrain,…)

lin.nadje

nm lainage

lin.ne

nf laine : su léchî mindjî la l. su l’ dos, se laisser faire sans se défendre

linot

nm paille fine provenant d’un ensemencement volontaire­ment plus serré, après un essartage On l’utilisait pour le tres­sage des chaises

linte

nf lente, œuf de pou

lipète

nf languette (de cuir, de tissu,…)

lîre

vt lire : dju lî, dj’ é lî

lisète

nf betterave

lit

nm lit : tchèkin fét sa lit coume i vèt s’ coûtchî, chacun fait à sa guise

lîtîre

nf litière V ètukion

live

1 nm livre : in l. du mèsse

live

2 nf livre : in pin d’ ène l. ; ène l. du bûre

lîve

nm lièvre ; is s’atindant coume deûs lîves à l ‘avin.ne; on t’ frot crwâre quu lès lîves tchi.ant s’ lès saus èt qu’ is ‘rdèvalant pa la oupète, on te ferait croire n’importe quoi; pin d’ l; V acheter

livrer

vt livrer, réceptionner (des travaux forestiers)

lodjî

vt loger

lo.î

V loyète

lo.î

vt lier; lacer (des chaussures)

loke

nf loque, chiffon : l. à laver, serpillière; martchand d’ lokes, chiffonnier. Jadis, on faisait peur aux enfants difficiles en menaçant de les vendre ou martchand d’ lokes.

lon

adv loin : il est vôye bin lon; ou l’ wat d’ au lon; poûsse pus lon, ne cherche pas à comprendre ; ça lî va lon, ça lui fait beaucoup de peine

lonché

nm pelote de laine

londje

nf longe

londjî

vt longer

long

adj long; nm synon. de côrne-du-cabe, variété de pomme de terre allongée

longueûr

nf longueur

lontins

adv longtemps V dètchaus

lonzin

nm lent au travail

lonziner

vi être lent au tra­vail

lori.î

nm laurier

lostrîe

nf bêtise

lotche

nf loche (poisson) : fènèant coume ène l.

lotcheron

nm germe d’un furoncle, d’un abcès

loû

pron. pers. lui (sujet ou après préposition) V aborder;  soi : tchèkin pour loû, chacun pour soi ; i n’ faut conter qu’ su loû-min.me ; la forme de lui, compl. d’objet ind. sans prép. est .

louce

nf louche : èlle aurè la l. èt l’ pot, elle aura plus qu’elle ne demande

louète

nf luette

loûjant

adj luisant

loûre

vi luire : lu solo loût pou tout l’ monde

Louvin

Louvain V bèle

loyeron

nm liseron

loyète

nf jarretière, élastique pour tenir les bas

loyin

nm lien (de corde ou de graminées); l. d’ vé, lien spécial pour les veaux, constitué d’une corde et d’une lanière en cuir pour le tour de cou; i n’ faut mi aprèter l’ loyin avant d’ awa l’ vé, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué

lu

art. déf m. le ; l’ devant voy

lukée

nf rayon : ène l. d’ solo V rédîe

lumer

vt éclairer

lumerète

nf petite lumière

lumîre

nf lumière

lune

nf lune : nouvèle l., plin.ne l. ; ène l. cèrclée, c’ èst signe du plûve; l. rousse (V grèyî)

lurète

dans : bèle _, belle lurette, longtemps : i gn-è bèle l.

l(u)çon

nf leçon : ène luçon d’ francès  lî fére la l’çon, le réprimander

l(u)ver

vt, vr lever : i s’ luve, èle su luve, dju nous l’vans, vous v’ luvèz, is s’ luvant, èles su l’vant; dju m’ luve à chîs-eûres; lu broûyârd su luve, le brouillard se lève, se dissipe; su l’ver dou pîd gautche, être de mauvaise humeur; ète mau l’vé, id ; l’ver la min d’ssus, lever la main sur (pour frapper); l’ver in singlé, faire sor­tir un sanglier de sa bauge ;  vi fére l. la paute ; vôte luvée ; lès canadas l’vant, les pommes de terre sortent de terre; awa l’ cûr qui luve, avoir le cœur qui lève, avoir envie de vomir

l’vée

nf levée V côrp

l’vin

nm levain

l’vûre

nf levure

lwaje

nf œuf sans coquille;  crachat de chiqueur de tabac

l’zî

pron. pers. leur V douner

ma

adj poss. mon, ma (devant consonne) : ma dos, ma potche ; devant voyelle, m’n, parfois mun : m’n-ôdje, m’n-idée ; la forme  masc. mon n’est employée qu’avec le nom des personnes proches : mon pére, mon frére, mon fis.

machèré

adj noir de saleté, de suie,…

machèrer

vt barbouiller de noir

machî

vt mélanger, mêler

machin

nm machin;  vî m., vieux grognon, têtu, difficile à vivre; p’tit m., terme affectueux

machine

nf machine : travayî à la m. (par opposition au tra­vail manuel);  terme d’affection pour une petite fille : p’tite m.

maçouner

vt maçonner

macu

blason populaire des habitants de Sugny

madriyî

nm madrier

make

nm blessure, contusion

maké

adj frappé brutalement

maker

su _ : vr s’entêter, avoir une idée fixe dont on ne veut démordre

makerau

nm homme qui a une mauvaise réputation : in vî m.

makerèle

nf femme qui a une mauvaise réputation : vîe m.

makis

nm maquis

makisârd

nm maquisard : lès makisârds vikint dins lès bos, avint in camp à Péron, yin à la Côre et yin d’lé Ran.îssaut

mal-aboutchî

adj mal embouché, grossier par son langage

malade

adj malade V dwat, ér, rinde, solo, sougnî, …

malbrouk

V tchanter

mâle

nm mâle; aler à m. (ou à bouk, à toré,…), être en chaleur; mète à m., accoupler, faire saillir

malèreûs

adj malheureux

malète

nf mallette V tchin

malin

adj malin V fajeû

malon

nm bourdon (insecte)

malouner

vi grommeler

malounîre

nf nid de bourdons

man’daye

nm manœuvre, homme qui fait des travaux subal­ternes

mande

nf panier circulaire en lanières de coudrier

manike

nf poignée (de panier, de casserole,…)

manokeû

nm homme qui ne s’applique pas au travail

mâr

nm mars : lu mwas d’ mâr (auj.  plutôt lu mwas d’ mars’) ; la forme anc. survit sur­tout dans des expr. : quand mâr trouve ses potèts plins, i lès-î lèche, si mars commence dans l’humidité, il se poursuit de même; lu mwas d’ mâr enluve lès trin.nârds, les personnes malades ont du mal à franchir le cap de l’hiver;  semailles de printemps : fére lu mâr

marabout

nm sorte de cafetière (utilisée autrefois par les bûche­rons vivant en forêt)

mares

nf pl marc : dès m. du café

margasse

nf mauvaise nourri­ture

margoulète

nf tête, caboche : atraper par la m. Synon. cabus

marichau

nm maréchal-ferrant

marier

su _ : vr se marier : i sant pou s’ marier, ils sont fiancés

marinde

nf nourriture emportée pour la journée de travail

mariole

nm fére lu m., faire des bêtises, faire le clown

marner

vi bavarder

marneû

, -eûse : adj et n., bavard, -e

marote

nf habitude, manie

maroter

vt lier les feuilles de tabac séchées

marou

nm matou, chat mâle

marounî

nm marronnier

mars’

nm mars V mâr

martchand

nm marchand

martche

nf marche (d’escalier)

martchî

vi marcher

marte

nf martre

martoker

vt marteler

mascaraude

nm carnaval;  personne masquée

masindje

nf mésange

masse

nf masse, dans l’expr. i gn-è pâs dès masses, il n’y a pas beaucoup : i gn-è pâs dès masses du peumes ç’te anée-ci

matcheré

nm rhume Synon : reûme

matchoter

vt mâcher (se dit not. des sangliers dans un champ de céréales)

matin

nm matin; t’t-au m., tout au matin, dès l’aube

matinée

nf matinée V timps

maton

nm menton

mau

nm mal : vous v’s-ôz fét dou m.; in m. choûrd; dj’ é m. lès dints, l’ dos, ma djame ; formulettes à propos du mal de tête, de ventre V téte, vinte ; difficulté : awa bin dou m., avoir bien des difficultés ; plaie : èlle è dès maus plin ; adv : ça toûnerè m., ça tournera mal; V luver

maugré

prép malgré

maulon

nm gros tas en désordre (surtout de chiffons)

maurdi

nm mardi

maurtchî

nm marché : aler ou m.; mèyeû m., meilleur marché, moins cher

maurté

nm marteau : m d’ gaurde, m. d’ chablis

Maurtin

prén. Martin; sint M., patron de la paroisse de Sugny

mautchî

vt mâcher

mauvés

adj mauvais (temps, client,…) : i fét m.; V pratike ; méchant (personne) : il è m.

mauye

nf tas de gerbes de céréales (habituellement 12 gerbes dressées, recouvertes par une 13e, appelée tchèperon); à m., en grande quantité V ramôyî

mawi.î

vt mordiller, grignoter

mâye

nf maille (de tricot)

1 nm mai; arbre décoré à l’occasion d’une élection planter in mé pou l’ nouvé mére V faloué, fleûr du mé

2 nf maie, pétrin

mècanike

nm frein de char ou de charrette

méchant

adj méchant

mèdicamant

nm médicament V prinre

mèfi.î

su _ : vr se méfier : mèfie-te, méfie-toi

mèfisto

nm ustensile, constitué d’un manche en bois terminé par un ressort, pour écraser le linge dans l’eau

mégue

adj maigre : dou laurd m ; m. coume in clau, in côp d’ trike, èn-èticot, in sorèt

méjou

nm maison

mèle

nf nèfle

mèle-tout

nm personne qui se mêle de tout : c’ èst in vré mèle-tout, i foûre sa nez partout

mèléze

nm mélèze

mèlî

nm néflier

mèlier

V tchou

mèlûres

nf pl dans l’expr mèle-tu d’ tès m., occupe-toi de tes affaires

menre

adj  qui n’est pas convenable, pas recommandable

menterîe

nf mensonge

menteûr

, -erèsse, n., men­teur, -euse

mér

nf mer : ç’ n’ èst pas la mér à bwâre

mèr

nm mur

mèrde

nf merde; pus qu’ ou r’mûe la m., pus qu’ èle pûe

mèrdeûs

nm vantard, personne qui veut faire le malin.

mére

1 nf mère : ène m. du lapin, du singlé ; mére-boule V boule

mére

2 nm maire, bourgmestre

mére-boule

nf pérot, bouleau de deux âges ou plus V boule

mèrkèdi

nm mercredi

mérlin

nm merlin, masse pointue et coupante d’un côté, utili­sée pour fendre le bois

mérvé

(arch.) dans : oune _ : peut-être bien : o. qu’ ça s’rot co bin coume tu l’ dis (NDLR : = « une merveille » ?)

més

conj. coord. mais V bagnî

mèssadje

nm message : d ‘ène vôye, dj’ é fét deûs mèssadjes, j’ai fait deux choses d’une fois (synon : fé d’ ène pîre deûs côps)

mèsse

nf messe V bas, èglîje

mètche

nf mèche : ène m. du tch’vès

méte

nm maître; m. d’ école, maître d’école; méte-tchante, res­ponsable de la chorale; méte-djon.ne-oume, chef de la Jeunesse; méte-poûte (ou méte-vérne), poutre maîtresse;  v’ni m. du quékin, venir à bout de quelqu’un

mète

1 vt mettre V mâle; mètans, mettons, admettons, supposons

mète

2 nm mètre : in m. ruban, in m. à pijots, mètre terminé à chaque bout par une pointe recourbée pour faciliter le mesurage des arbres

méte-côte

nf chacune des deux côtes principales du panier en coudrier

mètî

nm métier

métrijî

vt maîtriser

meûr

, -te : adj mûr, -e (fruit, …) : lès canadas sant meurs, lès ç’rîjes sant meûrtes ; vermoulu (bois, manche d’outil,…)

meûri

vi mûrir

meûron

nm mûre (fruit de la ronce)

mèyeû

adj meilleur, -e

mi

1 pron. pers. forme forte, moi : c’ èst mi ; mi-min.me, moi-même

m(i)

2 adv de nég ; n(u) … mi, ne…pas : i n’ fét mi bon V nèm’, nèmi Comp. pâs, pont 2

mî

adv mieux

mi.ée

nf pain trempé dans le lait

michtanflute

à la m., n’importe comment, sans soin

mîdi

nm midi; fére m., faire la sieste

mile

adj num., mille V misére

mile-fèyes

nm mille-feuille

min

nf main : pèchî à la m.; mète la m. à tout; donner in côp d’ m.; été à sa m., être bien placé, du côté où on est le plus habile, le plus fort; i n’ è rin dins lès mins, il ne sait rien faire; du la min-d’eûve V ôrs-min

min.me

même

min.nadje

nm ménage; s’ mète a m., se mettre en ménage V r’mûe-m. Comp. dèmènadjî

min.ne

lu (la,…) _, mîne, pron. poss., le mien, la mienne; lès mines, les miens, les miennes

min.ner

vt mener, conduire : m. au fin, conduire le fumier sur les champs ; m. lu tch’vau ; m. la vatche à toré ; m. l’ auto ; m. à la baguète ;  t. de chasseur, donner de la voix derrière un gibier (des chiens de chasse);  vi dévier à droite ou à gauche (d’une scie mal affûtée)

mindjî

vt manger : m. sa pin d’ parèsse, vivre sans travailler; m. sa pin blanc avant sa nwâr ; V lin.ne, sé 

mindjî

nm nourri­ture : dou bon m.

mine

nf chatte : nô m. è fét chî p’tits, notre chatte a fait six petits V minon

mîne

V min.ne

ministe

nm ministre V wâr

minon

nm petit chat (rare);  amas laineux de poussière qui s’accumule sous les meubles;  chaton de saule ou de coudrier

mînoût

nm minuit

mintche

1 nm manche (d’outil, …)

mintche

2 nf manche (de vêtement)

mintche-à-rin

nm une per­sonne qui ne sait rien faire V mintche 1

mintchot

nm manchot

minute

nf  minute V choufler; cafetière en fer blanc. Le filtre s’appelle ramponau.

mirguèt

nm lilas; (qqf-) maianthème ou petit muguet

mirlifices

nm pl manières, embarras : fére dès m.

misére

nf misère;  difficulté : dj’ é eû mile miséres à t’ fére ècouter

misèrer

vi éprouver beaucoup de diffi­cultés

miséréré

dans : colike _, douleurs du bas-ventre (maladie non clai­rement identifiée)

miserète

nf musaraigne

mîtan

1 nf moitié; synon. mwatîe ; 2 nm milieu V èglîje

mite

nf mite : mindjî paus mites

mitouner

vt mitonner, préparer (un repas)

m’nûe

dans : _ paye : menue paille, balle de céréales (on l’utilisait notamment à cause de sa douceur pour emplir les paillasses des enfants)

m’nûjî

nm menuisier

mo.û

nm moyeu

môde

nf manière, guise : is travayant à leû m.

modérne

nm pérot, chêne de deux âges

môgroûle

adj renfrogné, maussade (à Bagimont, malangrôle)

mol

, -e : adj mou, molle : dou pin mol, dès aufes moles

moman

nf maman

moment

nm moment

mompli.î

vi augmenter, s’accroître

mon

adj poss. mon V ma

monde

nm monde V solo

monder

vt nettoyer, enlever le fumier (d’une écurie, d’une étable, d’une cage)

monse

adj stérile : ène vatche m.

monter

vi monter : m. coûtchî; m. su ses grands tch’vaus (ou su sès-èrgots); ça lî monte à la téte ; lès salades montant ; vt : m. la téte à quékin

monument

nm monument V mort

môrci.î

vt morceler

môrde

vt mordre : m. su sa tchike

môrfondant

adj froid et humide (temps) : i fét m.

mori

vi mourir : ète prèt’ à m., être sur le point de mourir; m. à p’tit fû, mourir à petit feu; i faut soufér pou m. ; i m’ fét m., il m’en fait voir de toutes les couleurs; V parole, langorer

môrt

nm mort : blanc coume in m ; lu monumant aus môrts; lu djoû dès môrts ;  n f., si la m. nu l’ embèlit pas, ça n’ frè pâs in bé môrt; ç’ n’ èst pas la m. d’ èn-oume, ce n’est pas dramati­que;  adj i gn-è pont d’ timps môrt

môrtî

nm mortier;  boues, graviers que de fortes pluies amè­nent sur une route

mortuére

nf pièce mortuaire

morveûs

, -eûse : adj  morveux, -euse : lu ci qu’ èst m., qu’ i s’ moutche ; vaut mî léchî sa fame morveûse quu d’ lî aratchî l’ nez, le remède peut être pire que le mal

mouche

nf mouche : prinre la m. ; fére dès mouches à deûs cus qui n’ tchi.ant qu’ pa yin, se vanter; abeille (qui se dit aussi m. à mièl)’, m. à vér; m.  à mèrde

mouchèt

nm rapace diurne (on les assimile tous à l’épervier)

mouchète

nf mou­cheron

moufe

nf moufle : ène père du moufes

mouflète

nf sorte de moufle (système de poulies reliées par une corde) utilisée pour aider une vache lors du vêlage

moufter

vi bouger, broncher : t’ ès pas intèrèt à m.

moûji

adj vermoulu (se dit du bois)

moule

nm moule (mollusque)

moulin

nm moulin : lu m. d’ lauvau è té grè.î paus-Alemands timps d’ la guére

mouliné

nm taupinière : fére lès moulinés, étendre les taupi­nières

mounin

nm ver qui se développe dans le jambon

mounôye

nf monnaie

mourdri

adj meurtri (se dit d’un membre)

mousiner

vi bruiner

mousse

nf mousse (de savon)

mousseré

nm mousse (plante)

moussî

vi mousser

mout

adv très : v faraud ; beaucoup : i gn-an-è moût, il y en a beaucoup

moutchî

su _ : vr se moucher V morveûs

moutchwa

nm mouchoir (toujours employé avec un complément) : m. d’ téte, m. d’ cô, m. d’ potche; m. d’ lin.ne, châle

mouton

nm mouton V pichî

moutrer

vt montrer : moutère, montre (impér. 2 sg.)

mouyète

nf mouillette, petit morceau de pain que l’on trempe dans un œuf à la coque

mouyî

vt mouiller

mover

su _ : vr se mouvoir

moyin

, -ine : adj  moyen, -enne;  nm moyen : awa bin l’ m., vivre aisément, sans souci financier

moyine

nf moyenne

mu

pron. pers. Datif moi : voûde-mu in vére V mi 1

mûbe

nm meuble

mufe

nm mufle

mule

nf meule : ène m. à ramûre

mulèt

1 nm petit tas (de foin, de fumier)

mulèt

2 nm mulet : lu Pére Crul avot in vî qu’ ètot fôrt coume in tch’vau

mun-

V ma

mûnî

nm meunier

mûre

vt moudre : lu mûnî mût l’ grin; m. lu café; dj’ é molu dou pwave

mûsé

nm museau : awa lès pîds coume dès mûsés d’ tchins, très froids

muselîre

nf muselière

m(u)sère

nf mesure : ène musère, la m’sère

m(u)sèrer

vt mesurer

musète

nf musette, sac en toile que l’on porte sur l’épaule; m. dou tch’vau, musette contenant la nourriture du cheval pour la journée

mwane

nm moine; in m. an-amin.ne èn-ôte, qui se ressemble s’assemble Comp. mwin.ne

mwasson

nf moisson

mwassouner

vt moissonner, faire la moisson

mwatîe

nf moitié : fére du l’ ouvradje à m., à moitié, mal; fére dou bos à m., façonner du bois pour autrui, en recevant la moitié pour le travail fourni; c’ èst m. misére, c’est un demi-mal; V bourike; conjoint : c’ èst ma m. Comp. mîtan

mwin.ne

1 nm moine; bois de chêne écorcé que l’on déposait sous les couvertures, après l’avoir fait chauffer, pour réchauffer le lit Comp. mwane

mwin.niau

nm moineau

nabote

nf femme de petite taille

nadjî

vi nager V bagnî

naperon

nm napperon V crotchèt

nareûs

adj facilement dégoûté (par la nourriture)

navé

nm navet; in tchou-n. ; blanc coume in n. ; blanc-n., per­sonne au teint très pâle; V sô

nècèssére

adj et nm nécessaire

nèdje

nf neige : du la n. fondante; (dict. météor.) nèdje d’ ami vaut fin d’ bèrbis V poûsse-n.

nèdjoter

vi neiger légère­ment

négue

nm nègre : travayî coume in n. (ou èn-arâbe)

nè.î

vt noyer : n. l’ pèchon; V grè.î;  adj dju sou n., trempé (de pluie ou de transpiration)

nè.î

nm noyé

nène

dans _ paurt : loc. adv. nulle part

nènète

nf dans l’expr. (néol.) su câsser la n., se faire du souci : dju n’ va pas m’ câsser la n. pour loû

nér

nm nerf : ène crîse du nérs

n’ èst me

, n’ èst me, n’est-ce pas : il è fét bon anoût, n’ èst me’;  n’ èst me, ous [ n’est-ce pas, vous?], id. quand on s’adresse à plusieurs personnes ou quand on vouvoie

nèti.adje

nm nettoyage

nèti.î

vt nettoyer;  débrous­sailler : n. lès sapins

nez

nm nez : awa l’ n. fin; awa dou n.; ça lî pind ou n.; i fét d’ sa n., il se vante, c’est un prétentieux; ça va lî passer d’zous l’ n.; ta n. toûne, se dit aux enfants qu’on soupçonne de mentir; (formulette) V  alonde, èragne

ni

ni, conj. coord., ni … ni V fére, gond, queû, panse

niarguer

vt narguer

ni.au

nm œuf en plâtre ou en porcelaine que l’on déposait dans les nids pour inciter les poules à pondre

ni.aus

adj niais

niche

1 adj sale, malpropre : c’ èst in n. pourcé, ène n. èragne

niche

2 nf niche, sale tour : fére ène n.

nicheté

nf saleté; spécialt, mauvaise herbe V anichi

nid

nm nid : aler aus nids, aller dénicher des oiseaux; V crope-à-tére, wajé; pondoir V nikée

nièce

nf nièce

nikée

nf nichée

nipes

nf pl vêtements : èlle è dès bèles nipes

adj poss. notre;  lu nô, le nôtre

nobérte

nf petite prune bleue

nobértî

nm prunier à nobértes

noder

vt sentir, flairer; sentir, émettre une odeur : lès rôses nodant bon

Noé

nm Noël ; mais sapin d’ Noèl

nokée

nf petite quantité

nokète

nf id (plus petit) : ène n. du bûre, une noix de beurre

noler

vi pleurer constamment sans raison

noleû

nm personne qui pleure constamment

nom

nm nom V tréter

non

adv non V bé, dère

non.nè

adv non (pour contredire ou protester)

nôrd

nm nord V dènôrté

notére

nm notaire : v clér 2

noué

1 adj noué; qui commence à se former (fruit)

noué

2 nm noyau

nouète

nf foulard de cou; (parfois) grand mouchoir à carreaux

noûjète

nf noisette

noûjètî

nm noisetier, coudrier V côrî

noûrin

nm porc à engraisser

nouriture

nf nourriture V bourike

nous

pron. pers. régime, nous : i nous wat, il nous voit; i nous l’ è douné, il nous l’a donné; tchû nous, chez nous;  forme forte : nous-ôtes V dju 1

noût

nf nuit : paur noût, pendant la nuit V anoût, mînoût ; forme fr. nwit dans pot d’ nwit

noûtîe

nf nuit : tins d’ la n., pen­dant la nuit; ène n. dèrant

nouvèle

nf nouvelle

novembe

nm novembre

nu

adv … (pâs), ne… (pas)

nu

, nûve : adj neuf, neuve, nouveau, -elle V ramon ; mais fr neuf dans une expr. V sou

nuadje

nm nuage

nuée

nf giboulée, gros nuage épais

nûf

adj num. neuf

n(u)veû

nm neveu

nûvime

adj neuvième

nwâr

adj noir V pèrde; extrême : c’ èst in n. frwad, c’est un temps froid et humide

nwâres-pates

nf ou g. à nwâres pates, litorne Synon. tchatcha

nwâreû

nf noirceur (dans le ciel) : quand l’ solo s’ coûtche dins ène n., c’ èst signe du plûve

nwit

nf dans pot d’ n. ; autrement : noût, noûtîe

obète

nf abri à l’arrêt du bus; poste de douane

oblidjî

vt obliger

och

nm os V pé ; o. à ploumer ou o. du ploumeû, outil, constitué d’un os et d’une lame d’acier, servant à écorcer les chênes (comp pèloû); tanre o., cartilage (synon : crokant)

octobe

nm octobre

odaule

adj fatigant, assommant, ennuyeux (d’une personne), difficile, espiègle (d’un enfant)

odé

adj fatigué : dju soû (ou d’ choû) odé

oé

nm houe.V owelèt

ofér

vt offrir : dj’ é ofért, j’ai offert

oke

nf seulement dans l’expr. i gn-è dès okes et dès bosses, il y a des aspérités, des trous et des bosses (notamment d’un che­min rocailleux)

olivètes

nf pl petites corvées, travaux supplémentaires non rétribués Comp. corvée

ombe

nf ombre

ombrèle

nf  V bèk

ombrîre

nf ombre (projetée par un corps) : awa peû du s’n-o., être très peureux

ômelète

nf omelette V û

onke

nm oncle

onorer

vt honorer : i faut o. lès sints coume ou lès counwat, il ne faut pas dire n’importe quoi à n’importe qui

ôr

nm or : du l’ ôr; V voulwâr

oradje

nm orage

Ordane

nf arch., Ardenne

ôrdje

nm orge

ôrée

nf orée : l’ ô. dou bos

orèye

nf oreille

orèyète

nf capuchon en tissu pour proté­ger les oreilles des chevaux contre les insectes

ori.î

nm oreiller : twale d’ o., taie d’oreiller

ôrlodje

nf horloge

ôrnîre

nf ornière

ôrs

prép hors; à ôrs-min, à droite du cheval de cordeau

ôrvér

nm orvet

ôser

vt oser : dju n’ é ôsé, il ôsot

ôsîre

nf osier : in panî d’ ô.

oskiner

vt faire osciller

ossi

adv aussi V drwat

ossitot

prép dès V rabot

ostant

adv autant

osto

nm prison : aler à l’ o. Synon. amigo, cabane, prîjon

ôte

1 adj autre

oté

adj arrêté, retenu (par une souche, une racine; se dit d’un véhicule)

ôtelî

nm chantier de travail délimité pour chaque bûcheron lors

d’une exploitation en forêt

ôtrumint

adv autrement

otu

adj  courbé, bossu

ou

1 conj coord., ou

ou

2 art. contracté, au V bosse, café, cafut, crotchèt, pièce; …; (autre forme : ô);  pl ous

ou

3 pron. ind., on : ou côpot, on coupait; ou-z-enlevot, on enlevait

oucheta

nm personne (surtout enfant) qui fonce dans tout : c’ èst un vré o.

ougnon

nm oignon; durillon

ouline

nf chenille

oûlote

nf chouette

oume

nm homme

oupé

adj empli à ras bord

ouper

vt appeler en criant

oupète

nf sommet, pointe, flèche (d’un arbre) V lîve

oupiot

nm sommet (d’une charretée de foin, d’une coiffure pointue)

oura

nm conduit au-dessus d’un four à pain servant à renouve­ler l’air et à réguler la température

ourasse

nf coiffure en désordre V ouri, -u

ourbaler

vt houspiller : su fére o., se faire rembarrer

ouri

vi grelotter, trembler de froid

ouru

adj humide et froid : i fét o., il fait un temps humide et froid, qui donne des frissons dans le dos V cru

ous

1 art. contracté pl aux V ou 2

ous

2 pron. pers., var de vous : èyoû qu’ ous n’ alèz?

ousse

nf la ousse dou dos, l’échine

oûte

prép outre, au-delà de : o. dou tch’min;  au travers de : il è passé o. dou plintchî;  adv (à valeur d’adj), épuisé après un effort long ou violent : dju sou o. ; terminé : lès vacances sant o.

ouvradje

nf ouvrage, travail, besogne : awa d’ l’ o. ; V parèsseûs

ouvradjeûs

adj qui demande un long travail, un gros effort

ouvrî

, -îre : nm et f., ouvrier, -ère : in boun-ouvrî, un bon ouvrier, courageux et compétent

oûyot

nm capitule de bardane

ovér

(ou do-) vt ouvrir : o l’ uch; l’ uch èst ovért (ou dovért), lu live èst ovért

owelèt

nm hoyau (houe pour planter les pommes de terre, pour les plants forestiers)

oy

adv oui

ôyeçon

nm oison

oyi

vt entendre; o. dur, être dur d’oreille; dj’ é oyu ; an-oyi

dès bèles

pa

prép par : il è passé pa la fèrnéte ; dj’ é passé pa Namur; prinre èn-afant pa la min; V avau, d(u)là, d(u)lé, d(u)rî, d(u)vant, d(u)zeû, d(u)zos ; par : par ci, par ici; par tére, par terre; avec l’art. déf. masc., forme contractée pu, ou pou : il è v’nu pou bos, il è v’nu pou trin (mais pa la route); il è v’nu paus tchamps ; i m’ è atrapé paus-orèyes V paur

pace

_ qu(e)u : conj sub., parce que 

pa.î

vt payer V patente, pwal ; forme fr. dans conjés pèyés

pa.is

nm pays : c’ èst dès djans du d’ssus l’ pa.is, d’au-delà de la vallée de la Semois (Paliseul,…) ; grive dou p., grive musicienne

pakèt

nm paquet; grande quantité : dj’ ans vû in p. d’ singlés

pakis

nm terrain, situé ordinairement le long d’un chemin, où les troupeaux communs avaient le droit de paître; grive dès p., grive draine.

pale

nf sorte de pelle en bois pour enfourner et défourner les pains;  bêche : ène p. à fèyî Comp. pèle 2

paletot

nm pardessus, manteau; V tchwâr

pamoufe

nf gifle

pane

nf brancard (d’un véhicule)

pané

nm pan de chemise : èle nu tchîrot pâs à sa p. qu’ èle nu l’ raconte (vulgaire), elle raconte tout ce qu’elle fait

panerée

nf contenu d’un panier : ène p. d’ canadas

panetî

nm seulement dans une expr. V djèrer

paneton

nm panier de boulanger en osier, couvert à l’intérieur d’une toile sur laquelle on dépose la pâte

panî

nm panier : p. à coumissions, à anse, à deûs batants, à bras, d’ ôsîre, à cana­das, à ûs; faut lî mète lu p. bin près dou cu pou awa iauk, il est extrêmement difficile d’obtenir qch de lui; V û, panerée

panse

nf panse; ventre (grossier) : èle n’ è ni p. ni tète, d’une femme sans formes ; il è l ‘ djâbe dins la p. ; awa quékin pa la pé d’ la p., jouer un sale tour à qn; tu m’ pèles la p., t’ ès in vré pèle-p., tu m’embêtes; ça fét p. du vatche, c’est un endroit fangeux, sur lequel on rebondit

panserée

nf contenu de la panse d’un animal : i s’ an-è foutu ène bèle p., il a ingurgité une quan­tité énorme de nourriture

pansu

adj pansu, ventru

pantière

nf coin de prédilection : la tinderîe d’ Watchaussaut, c’ ètot la p. dou Josèf

papi.ote

nf papillote, bout de papier imbibé de bière ou d’eau sucrée sur lequel on enroule les cheveux pour les faire friser

pârâdjes

nf pl environs

parapwî

nm parapluie

pardèssus

nm chemisier féminin

parent

nm parent : is sant parents dou coté d’ la mére, du côté de la mère, dou coté d’ la rôye (pas parents du tout ou parents très éloignés)

parèsse

nf paresse V mindjî

parèsseûs

adj et nm paresseux : quand lès p. s’ î mètant, is fajant d’ l’ ouvradje, formule plaisante à l’adresse de personnes occupées à un travail

parèy

, -e : adj  pareil, -eille V galète

Paris

Paris V pont

parole

nf parole : lu cî qui lèche mori ène p. a lèche mori in cent, mieux vaut ne pas répondre à une attaque verbale

partére

nm parterre, dans un calembour V biyèt

partout

adv partout V mèle-tout

pas

nm pas;  pas d’ l’ uch V uch

pas

adv de négation (néol.), pas Synon : mi 2, pont 2

pas-d’-aune

nf pas-d’âne, tussilage

passe

nf chemin encaissé permettant de passer d’une colline à une autre

passer

vi passer : p. s’ la route; p. oûte; V pont; passe pètit, passe gros, si le petit passe, le gros passe, n’y regardons pas de trop près; su fére p. pou rin, pou quékin d’ ôte; î p., mourir; marcher : su léchî p. s’ lès pîds ; vt : p. sa timps ; p. èn-ègzamin; p. la soupe;  su p., se passer, s’abstenir (synon. s’ abstèni)

passèt

nm tabouret (pour poser les pieds)

passète

nf passoire

passèz

dans les exclamations passèz qu’ oy (c’ non), je crois, j’espère que oui (que non) : – Frè-t-i bé d’min? – Passèz qu’ oy! (NDLR une déformation de « pinsez » (pensez) ?)

pate

nf patte : (grive à) nwâres pates, grive litorne; V câsser; à quate pates ; èrtchwâr su ses pates; trin.ner lès pates, traîner la jambe; côper lès pates, décourager; awa lès pates côpées; foute lès pates, y mettre la main (surtout dans des expr. du type : t’ ès pâs intèrèt à _ ) ; i n’ avot pâs assé d’ sès pates pou s’ sauver ; il è dès (bounes) pates, il court très vite; awa dès pates, se sauver (personne), disparaître (objets) : mès bèles porètes ant eû dès pates; pied (de table) : lès pates du la tôle.

pate-du-co

nf renoncule (synon. bouton-d’-ôr, paupiûle)

patente

nf patente, dans l’expr. awa ène gueûle à pa.î p., avoir beaucoup de bagou

patèrer

vi pâturer

patiner

vi piétiner (d’impatience, de colère, …)

patronadje

nm désigne à Sugny le local paroissial

pature

nf pâture

pau

1 adv peu : à pau près, à peu près, presque; in p., un peu (souvent employé comme clôture de phrase) : vins in p. ; mindje in p. ; tê-t’tu in p.

pau

2 contraction de pa et de lu, par le V avaler; paus, par les V boche, dîmadje, mite

paukadje

nm cadeaux, friandises qu’on offre à Pâques V Pauke

pauke

nf buis séché : du la p. On en met sur les tombes aux Rameaux.

Pauke

Pâques; fére ses paukes, accomplir son devoir pascal; V û

paukî

nm 1 plant de buis; 2 cochon que l’on élevait pour le tuer à l’époque de Pâques (on en tuait un autre en septembre)  V paukadje

paume

nf épi

paupî

nm papier

paupiûle

nf renoncule Synon : bouton d’or, pate-du-co

paur

prép par, pendant, dans l’expr. paur noût, pendant la nuit V pa, pau

paurdouner

vt pardonner

paurler

vi parler : i paurle du mi; p. tout bas, chuchoter Synon. plus fréquent : causer

paurt

nf part : ène p. du saurt, une portion d’essart; p. d’ èglîje, terrain donné au clergé, d’ordinaire par des personnes sans héri­tiers (la plupart de ces terrains sont devenus propriété commu­nale à la Révolution française) ; ôte paurt, quéke paurt V nène paurt

paurtadjî

vt partager

paurti

vi partir : il est paurtu, dju paurtré On dit plus souvent s’ an-aler.

paurti

à _ du : loc prép à partir de : à p. d’ lindi

paus  

V pau 2

paute

nf pâte

pauté

nm pâté, sorte de tarte (aux pommes ou à la viande) cou­verte;  ensemble (de maisons) : p. d’ méjous

pauti

vi pâtir : i paurot bin-z-a p

pauve

adj  pauvre

pavot

nm pivoine rouge

paye

nf paille : du la p. d’ avin.ne; V m’nûe

payemint

nm paiement

payeû

nm payeur : c’ èst in bon p.

pé

nf peau : dins l’ timps, ou mètot sèki lès pés d’ lapin pou lès vinde ou martchand d’ lokes ; atraper pa la pé dou dos ; i n’ è qu’ la pé s’ lès-ochs

pècheû

nm pêcheur

pèchî

vt pêcher

pèchon

nm poisson : su fére engueûler coume dou p. pouri

pècuner

vt mendier, solliciter sans arrêt

pèlant

adj casse-pieds Synon. pèle-panse

péle

1 nf poêle à frire 

péle 

2 nf pelle Comp. pale

pèle-panse

adj casse-pieds Synon. pèlant

pèler

vt peler 

pèleron

nm bois pelé, écorcé sur pied

pélon

nm poêlon

pèloû

nm petit couteau pour éplucher; outil pour l’écorçage des chênes (comp. och à ploumer) V p’late

pèlziner

vi hésiter

pènibe

adj pénible

pènôye

nf berce (plante)

Pentecote

nf Pentecôte

pèpète

nf frousse : il è eû ène bèle p.

pércer

vt percer; dju soû pèrcé, je suis trempé jusqu’aux os V nè.î.

pérde

vt perdre : p. sa timps ; yin d’ pèrdu, dîj du r’trouvés; i fét nwâr yoû qu’ i s’ pérd;  vi fuir (d’un récipient)

pére

1 nm père; lu père fouètârd , le père fouettard, serviteur noir de saint Nicolas;  Pére (religieux) : aler tchû lès Péres à Orval

pére

2 nf paire ; la p. du Badjimont, la paire de Bagimont, façon plaisante de dire trois : la p. du B., trôs ou pont

pèremint

nm placenta, arrière-faix Synon. purdje

pèrer

vi rejeter l’arrière-faix (la « déli­vrance ») après le vêlage : la vatche è pèré

pèrète

dans : à _ ; loc. adv., en chemise; dos à p., corsage, ancêtre du sou­tien-gorge

pèrlinadje

nm pèlerinage : à Suni, i-gn-è l’ p. à la grote tous lès-ans, ou sêze d’ ayout

pèrnèle

nf prunelle (fruit)

pèrokèt

nm perroquet V bèk

pèroune

nf palonnier

pèrpignan

nm fouet

pérsî

nm persil

pérsonde

pron. ind. personne

pértche

nf perche; perche de taillis dont la circonférence à 1, 50 m est comprise entre 24 et 40 cm (comp. balivau, gaulète)

pértchî

vi maintenir le foin sur la char­rette à l’aide d’une perche fixée par une chaîne ou une cheville Comp. brélier

pèrter

vt prêter : pèrte-mu, pèrtèz-me dès sous

pèsant

adj pesant, lourd : lu bos vèrt est pus p. quu l’ sèk; dj’ an-é p., ça m’ èst pénible, j’en ai assez; lourd, orageux : i fét p.

pèstèler

vi trépigner d’impatience

pèt

nm pet : pou in pèt qui n’ sét atraper l’ trau, èle va ou médecin, elle va chez le médecin à la moindre alerte

pètche

nf cenelle, baie de l’aubépine

pétcheron

nm petit tas d’herbe légèrement fanée

pèt-d’-leûp

nm bêtise

pète

V vèsse

pètée

nf coup violent;  choc émotionnel

pètèle

nf excrément d’animal de forme arrondie (ovins, caprins, lapins,…) : ça vint coume lès pètèles ou cu d’ ène cabe, en abondance, très facilement ; awa dès canadas coume dès pètèles, beaucoup de pommes de terre, mais toutes petites

pèter

vi péter : lu cî qui vèt p. pus hôt quu l’ cu s’ frè in trau dins l’ dos ;  i n’ a pèterè pas iène, il ne dira pas un mot

pèteûs

, -eûse : adj prétentieux, -euse, qui se croit supérieur, -e

pète-z-ouys

nm personne nerveuse, agitée

pèton

nm étincelle qui s’échappe d’un feu de bois et qui retombe avant d’être complètement éteinte

pètrê

ou -é : nm petite poire peu sucrée, utilisée pour le pwarèt

pètrouyî

vi pétiller, crépiter : lu fû pètrouye

peû

nm peur V ombrîre

peume

nf pomme ; variétés : p. d’ At’, p. d’ ayout, Madame Collard, coupète, ramboûr, rin.nète (vèrte ou grîje), Sint-Louis ; fig. pome

peumète

nf jaune d’œuf : èn-û à deûs peumètes  

peurnî

nm pommier : in tchène coume in p., un chêne bas branchu, sans grande valeur marchande

peûtchè

nom du pouce (poûce) dans une formulette V dwat

pi

_ quu V pace (quu)

piame-piame

loc adv. doucement, à son aise (par ex. mar­cher)

pi.auler

vi pleurnicher sans motif (d’un enfant)

pichalit

nm pissenlit

pichate

nf urine

piche

(rare) nf urine

picheloter

vt et vi uriner à petits coups; couler petit à petit

picherèle

nf bourdaine

pichî

vt et vi pis­ser, uriner : léchî p. l’ mouton, attendre, patienter; p. d’ la poûssîre, avoir le gosier sec; V plûre

pichîe

ou picherîe (rare) : nf petite pluie : il è tchû ène .p d’ guèrnouye (synon. il è tchû quate goutes) V pisse-vinégue

pîd

nm pied : côp d’ p.; in crotche-pîd, croc-en-jambe; mète in p. d’ travérs; béte coume sès pîds; i rèst su p., il est de nouveau sur pied, il est rétabli; èrmète su p., rétablir; ça lî frè lès pîds; su fére èrcôper l’ érbe d(u)zous l’ p.; fére du sès pîds èt d’ sès mins ; mète lès pîds dins l’ plat ; V djame, épine, luver, mûsé ; pied (mesure) : in p. d’ èpès, un pied d’épais, une bonne couche;  p. d’ fér, outil de cordonnier V clotche-pîd, tchausse-pîd, tère-pîd, pidjon(s) 2

pîd-bokè

nm pied-bot

pîd-côrnu

nm numéro séparant deux bandes de taillis dans une coupe affouagère

pidjon

1 nm pigeon

pidjon(s)

2 dans la loc à pîd(s)-pidjon(s), à pieds joints

pîe

nf pie, dans une expr. V discuter. Le terme habituel est agace.

pièce

nf pièce : il è toudjoû la p. pou mète ou trau, il a réponse

à tout

pignon

nm pignon : èlle è ène lingue à trente-chîs pignons, elle a une grande langue

pike

nf pique (couleur du jeu de cartes) V atrer; pique, méchanceté : lancî dès pikes, dire des méchancetés

piker

vt p. dou nez, p. ène téte, p. in soume, p. ène colére, ène crîse

pikèt

nm piquet V rède

pikète

nf piquette, mauvais vin

pikot

nm épine; piquant V mète

pile

nf tas (de bois) assez haut : ène p. du bos

pin

1 nm pain : pin d’ èpaute; pin d’è pice;  pin d’ coucou : nm reste de casse-croûte que le père rapportait  le soir à ses enfants  (synon  en ce sens  : pin d’ lîve); vinde pou in boukèt d’ pin; ça s’ vind coume dès p’tits pins; c’ èst dou pin bèni, il a ce qu’il mérite; dju n’ mindje pâs du ç’ pin-là  ; ça n’ mindje pont d’ pin V mindjî

pin

2 nm pin : in pin silvèsse

pinçons

nm pl onglée

pindadje

nm Synon. pindoû

pin-d’-coucou

nm petite oseille (oxalis)

pinde

vt pendre; p. lu crami, pendre la crémaillère ; si t’ ètos pindu d’pwîs quu dj’ soû l’vé, tu tire’ros djà ène bèle lingue

pindinisse

nf ensemble de vêtements pendus de façon hétéroclite

pindoû

ou -adje, nm corde à linge; crochet (pour pendre la viande)

pingnî

ou pin.nî (arch.) vt peigner

pin.ne

1 nf peine : fére du la p. (synon.dou mau); i n’ è pâs peû d’ sès pin.nes, il ne ménage pas ses peines, ne rechigne pas à l’effort

pin.ne

2 nm peigne

pin.nî

(arch.) vt peigner V pingnî

pi.otche

nf pioche

pipe

nf pipe; ène drôle du téte du pipe, un drôle d’individu; su

casser la p., mais in casse-pipe

pipète

nf embout de chambre à air

pipîe

nf pépie; awa la p., avoir le gosier sec

pîre

nf pierre : fére bate deûs pires assanle, faire se disputer

deux personnes

pis

nm pis : nô cabe fét dou pis; nô vatche è dou pis

pîs

adj  pire : c’ èst d’ pîs en pîs; tant pîs

pisquu

, pique : conj. coord. puisque : p. tu t’ a vas; pique tu t’a vas; mindje pique t’ ès

fin

pissârd

nm dans l’expr. sint Mèdârd, grand p.

pisse-vinégue

nm pisse-vinaigre, personne qui se prend très au sérieux

piter

vi donner un coup de patte (d’une vache, par ex.)

pîtroûner

vi piétiner d’impatience

pitwite

nf pituite

plane

nm érable (plane ou sycomore)

planter

vt planter V sôrte

plantin

nm plantain : rond p., long p.

plat

, -e : adj plat, -e V assiète

plat

nm plat

p’late

nf pelure : trwâs ou quate p’lates ous-ougnons, c’ èst signe d’ in dur ivér;  épluchure : dès p. du canadas

platenée

nf contenu d’un plat

pléjant

adj plaisant

pléji

nm plaisir : fére p. ; awa dou p. ; c’ èst p. d’ loû ; yoû qu’ i gn-è d’ la djin.ne, i gn-è pont d’ p.

plére

vi plaire

pli

nm pli : il è pris l’ pli, il a pris le pli, l’habitude

plîe

nf pli, levée (au jeu de cartes)

plin

1 adj plein : la plin.ne lune; la vatche est plin.ne;  ivre : il èst p. coume la Pologne, il est ivre-mort.

plin

2 nm plateau situé au sommet d’une colline

plinde

vt plaindre; su p., se plaindre; i s’ è plindu

plintche

nf planche; p. à séwer, pour la lessive

plintchî

nm plancher : dj’  é mî qu’ ça su ma p. èt dju n’ m’ a sérvu pâs, j’ai mieux chez moi (surtout à propos d’un conjoint); grenier (arch.) auj. guèrnî

plitchoter

vi chipoter, manger sans appétit

plo.î

vt plier V ployerète

ploker

vi tomber lourdement

plonkas’

adj lourd comme le plomb (de l’argile, de la pâte)

plote

nf balle, ballon : djouer à la p. V lonché

ploumer

vt plumer (la volaille); écorcer (les chênes)

ploumerîe

nf écorçage

ploumeû

nm écorceur (de chênes)

ployerète

nf piège à grives (tige de bois flexible munie d’un nœud coulant) V plo.î

plume

nf plume : ène p. du pidjon, p. d’ auye, pour écrire; awa lès plumes à quékin V pwal

plumion

nm aigrette (d’épilobe); poussière laineuse; léger flocon (de neige) : p. d’ nèdje

plûre

v. impers. pleuvoir : i faurot qu ‘i plût ; si i plût, ou frè coume à Paris, ou lécherè plûre! ; plûre coume vatche qui piche, pleu­voir très fort; V baver, r’dauche, ècoute-s’i plût

plûrîe

nf pluie violente : qué p.! Synon. pluvadje

plûser

vt démêler la laine après le lavage; fig. battre à plate couture (par ex., à une partie de cartes) : su fère p.

pluvadje

nf pluie violente : qué p. ! Synon. plûrîe

plûve

nf pluie Signes de pluie V alonde, lune cèrclée, èrtchaufer, nwâreû, solo, tchamau, vent

pocanée

nf grand nombre : ène p. d’ afants

poker

vi remettre qn à sa place : èle m’énèrvot més dju l’ é bintôt eû poké

pokes volantes

nf pl varicelle

Pologne

nf  Pologne V plin

pome

nf pomme (d’arrosoir) Le fruit : peume.

pont

1 nm pont; expr : lu cî qui passerè su l’ pont d’ Paris (ou d’ Torcy) n’ î warè rin, personne ne le verra (d’un défaut dans un travail)

pont

2  adv point (surtout dans des expr.) : gn-an-è pont, il n’y en a point; à dès pont d’ eûre, à une heure tardive; V alûre, fin 2, caractére, tchètwa. Les négations habituelles sont mi et pâs.

popa

nm papa

populére

nf ancienne maison de commerce de l’économie populaire

pôr

nm porc, dans froumadje du pôr, «tête pressée» V pourcé

poré

nm verrue

porète

nf poireau

pôrtchî

nm porcher

pôrte

nf grande porte de la grange à deux vantaux, dont l’un est percé d’une petite porte piétonne, l’uch : la p. à gragne

porte-mantau

nm portemanteau V acrotchî

pôrter

vt porter; emploi intr., porter le cercueil à un enter­rement : is m’ ant d’mandé pou pôrter.

possenée

nf contenu d’un pot Synon. (plus rare) potenée

posson

nm pot de grès à deux anses

poste

nf poste V cachèt

pot

nm pot; p. d’ nwit (rare) ou p. d’ tchambe; choûrd coume in p. ; i gn-è si léd p. qui n’ trouve sa covért (ou i gn-è dès covérts pou tous lès pots), il y a une solution pour tout; c’ èst dins lès vîs pots qu’ ou fét la mèyeû soupe; V louce

potau

nm poteau : in p. d’ tèlèfone; parfois, par ext., carre­four ou limite (à cause du poteau qui s’y trouve) : lu p. d’ Badjimont ; lu p. frontière.

potenée

nf contenu d’un pot Synon. possenée

potèt

nm petit pot;  flaque V mâr

potin

nm potin, tapage : fére dou p.

pou

1 prép pour : pou bin fére ; pour devant pron pers : pour mi, pour loû ; ète pou, être sur le point de : V marier

pou

2 prép par

pou

nm pou : i tûrot in p. pou awa la pé, il tuerait un pou pour avoir la peau, il est extrêmement radin;  p. d’ bos, clo­porte; p. d’ pouye, parasite de la volaille V poûyeûs

poubèle

nf poubelle V èrtoûyî

pouce

nm pouce V peûtchè

poûde

nf poudre V poûre

pougn

nm poing : su bate à côps d’ p.

pougnèt

nm poignet

pougnî

vi saisir : il è p. dins la atche pou m’ douner in côp d’ min V apougnî

pougnîe

nf poignée

poûjî

vt puiser

poulin

nm poulain

poulot

nm V pouyot

pounasse

nf lit mal fait

pouneûse

nf pondeuse : ène boune p.

pouni

vt pondre

pounijon

nf période de la ponte

pouplî

nm peuplier

pouqwa

adv. interr. pourquoi V agauveler

pour

prép pour V pou 1

pourcé

nm cochon V cabane, laurd, laure ; p’tit p., porce­let; V cotchon, noûrin, pôr 2

pourcèlerîe

nf endroit sale et en désordre ; propos grossier ; personne peu recommandable ; tout ce qui est mauvais : is mindjant dès pourcèlerîes, si n’ saurant dîner.

pourcé-sint-Antwane

nm mendiant qui fait le tour du village

poûre

nf poudre (à tirer) : d’ la p à canon V poûde

poûri

adj pourri; gâté p., (enfant) gâté à l’excès

pourmin.ner

vt, vi promener. On emploie souvent la forme fr.

pourvu

 _ quu : (qu’ devant i, è), conj sub., pourvu que : p. qu’ i fét bé!

poûs

nm puits

poussant

nm bois placé obliquement pour soutenir les piquets d’un tas de bois (comp Estike)

pousse

nf fourche étroite à deux dents munie d’un long manche, utilisée comme arc-boutant par les bûcherons pour faciliter l’abattage des arbres dans la direction voulue

poûsse-nèdje

nm perce-neige

poûssî

vt pousser : p la tchèrète; lu cî qui m’ poûsse èst pa d’vant, il n’y a personne pour me commander; vi lès maïs’ poûssant bin; p coume ène mauvése érbe; poûsse pus lon, pousse plus loin, ne cherche pas à comprendre

poûssîre

nf poussière : v pichî

poûte

nf poutre; méte-p., poutre maîtresse

pouvwâr

vt pouvoir : i pèt; i plot; i pore, is pôrant; i pôrot; i n’ è jamés pu (parfois polu); ça s’ pôrot bin ou pôrot bin vali, il se pourrait ; nu pouvwâr mau, ne rien risquer

pouye

nf poule : aler coûtchî avè lès pouyes, aller se coucher tôt V apîter, bèk, bos, pou, tchaur

pouyète

nf poulette;  t. d’affection (pour une petite fille) : ma p’tite p.

poûyeûs

adj pouilleux, qui a des poux : lu cî qu’ èst p., qu’ i s’ grate

pouyot

, parfois poulot, nm poussin : ça toûne à cu d’ pouyot, ça tourne à rien; t. d’affection (pour un enfant) : ma p’tit pouyot

poûyu

nm serpolet

pratike

nf client : ène mauvése p.

prauye

adj bavard, -e

pré

nm pré : v cu

prêcher

v prêcher, dans la chère à p., la chaire V prétchî

prèt’

, -e : adj  prêt, -e

prétcheû

nm prêcheur : in bon p ; dj’ an-auré ostant d’ in p., je n’obtiendrai rien de lui

prétchî

vt prêcher : nô curé è bin p. ; p. misére, prévoir un malheur V prêcher

preumî

, -îre : adj  premier, -ière : s’ luver l’ cu l’ p. ; v culote

prèveni

vt prévenir

pri.î

vi prier ; on dit plutôt dère sès prières

prîjon

nf prison Synon. amigo, bwate, cabane, osto

prinre

vt prendre : prin-le (pèrnèz-le) pa la min; V biyèt; p. dou pèchon ; p. dès mèdicamants ; p. sa campouste ; p. sès cliks èt sès claks; p. la mouche; lu p. pou quékin d’ ôte; lu lét èst pris, le lait est caillé; l’ iau èst prîje, l’eau est gelée; vr : i n’ sét s’ î p ;  vi fére p. la confiture, èlle èst prîje

probâbe

adj probable

promète

vt promettre V bûre

promèteû

nm promet­teur : v djoû

prôner

viparler longuement

prôneû

nm personne qui parle longuement

prope

adj propre : v sou; quî in.me bin prope in.me bin salope, celui qui aime qn quand il est propre l’aime encore quand il est sale;  tu v’là p., te voilà propre (par antiphrase, sale, ou dans une situation délicate)

prune

nf prune V vèrt

Prussyin

nm prussien : co yin qu’ lès Prussyins (ou lès boches) n’ aurant pâs (formule quand on boit un bon verre)

p’t-ète

adv peut-être : p’t-ète bin qu’ c’ èst vré

p’tit

, -e : adj petit, -e : c’ èst loû l’ pus p’tit; lu p’tit nom, le pré­nom ; ratrer aus p ‘tites-eûres

puant

adj négligé, sans allure;  nm t. du jeu de cartes, valet de pique (dans le jeu de ce nom)

puce

nf puce : si ou coûtche avè in tchin, ou-z-atrape sès puces, on court le risque de prendre les défauts des gens que l’on fré­quente

pûnéje

nf punaise (insecte) ; punaise (petit clou à tête large)

pupite

nm pupitre

purdje

nf  purge;  arrière-faix (d’un animal); synon. pèremint

purdjî

vt purger

pûre

vi puer : ça va p., cela va sentir mauvais; V mèrde

purin

nm purin V glauye, toné

purisîe

nf pleurésie

pus

adv plus; pus qu’ ou-z-è  (ou pus qu’ ou-z-an-è), pus qu’ ou vèt ‘nn’ awa, plus en a-t-on, plus veut-on en avoir; pus qu’ ou travaye, pus qu’ ou-z-è tchaud, plus on travaille, plus on a chaud;  n(u) … pus, ne plus : i n’ mindje pus; dju ‘nn’é pus du tout, dju ‘nn’ é pus

putot

adv plutôt

pwal

nm poil; pa.î cwîr èt pwal, payer très cher; awa l’ pwal (ou lès plumes) à quékin, rouler qn;  c’ èst au pwal, c’est parfait, ça convient très bien

pwâre

nf poire : p. du fér (dure), du grîje (brun-gris), à coûre, ou vinégue ; V bauton

pwarèt

nm sorte de mélasse de poires cuites et raffinées sans addition de sucre V pètrê

pwarî

nm poirier

pwave

nm poivre : i m’ è tchî dou p., il m’a joué un tour

pwinte

nf pointe : dj’ in.me mî wâr sès talons qu’ sès pwintes, je préfère le voir partir qu’arriver; cor, andouiller de che­vreuil : in bé chîs-pwintes

qu’

V quu

quadri

nm quadrille (s de danse)

quand

conj sub., quand

quârt

nm quart, pause, arrêt de travail (surtout en forêt)

quarte

nm ancienne mesure (pour grains); contenu d’un panier de paille rond

quartî

nm quartier : preumî (dèrnî) c. (de la lune)

quate

adj num., quatre : lès qu. férs en l’ ér; lî dère sès qu. vèrités; V côper; mindjî coume qu.; foutu comme qu. sous, mal habillé; lu cî qui toutche à sès qu. sous, celui qui puise dans ses dernières économies; yin d’ cès qu., un de ces quatre, prochainement; s’ a foute ostant quu d’ l’ an qu. (V an)

quatôrze

adj quatorze : la guère du c.

quatrime

adj quatrième

quausi

adv quasi, presque

quawer

vt décolleter (les betteraves)

qué

adj. Interr. et exclam., quel, quelle : qué timps qu’ i fét?; qué bazâr !; f : V afére, assonre, gonèle

quéke

adj. ind., quelque : quéke paurt, quelque part ; quékes-ins, quelques-uns

quékin

pron. ind. quel­qu’un ;

quer

vt quérir, chercher : aler quer dou pin

queû

nf queue : ça n’ è ni qu. ni téte; queû d’ ramon, manche de brosse;  fig. bois de chauffage très jeune et très petit

qui

pron. rel. qui : iauk qui clotche

quî

pron. interr., qui : quî qu’ c’ èst? quî qu’ ètot là?

quîe

nf quille V djouer

quinkèt

nm quinquet, lampe à pétrole ou à huile

quinte

nf quinte : qu. du tous’

quinze

quinze; la.fête dou qu. ayout, l’Assomption

quite

adj  quitte : v doube

qu(u)

1   , qu’ (devant i, e), pron. rel. que : ç’ quu dj’ é dit; ç’ qu’ i dit

qu(u)

2 _, qu’ (devant i, e), conj. de sub.

qu(u)

3   , qu’ (devant i, e), adv : vaut mî taurd quu jamés; nu quu, ne que

qwa

_ quu : pron. interr. quoi, que : qwa qu’ i gn-è?, qu’y a-t-il?; qwa qu’ i fét?; qwa qu’ tu vès?; qwa qu’ vous (ou ous) v’lèz co?; qwa qu’ ous v’lèz qu’ dj’ î fé

rabachî

vt abaisser

rabate

vt rabattre : r. lu djibî; V cakèt; rabaisser : dj’ é du r. mès rabots ;    recouper : lu gaurde m’è  fét r. mès-ètos, le garde m’a fait recouper mes souches à ras du sol

rabèker

vt clouer le bec : su fère r., se faire répondre brutale­ment, remettre à sa place

rabéti

vt abêtir;  adj  confondu, penaud

rabi.î

vt rhabiller, acheter de nouveaux vêtements

rabiner

vt  cueillir les derniers fruits longtemps après la récolte

rabistoker

vt réparer

rabot

nm limiteur de profondeur sur une lame de scie pour limiter la pénétration dans le bois et, donc, l’épaisseur des copeaux : dins l’ timps, lès rcèpes avint dès dints coume lès sôyes (ène drwate, ène gautche,…), més ossitot la guère, dj’ é eû dès ‘rcèpes amèrikin.nes avè dès rabots

raboter

vt attraper : i s’ è fét r. paus dwagnîs

rabouki.î

vt réparer grossièrement un vêtement (avec des pièces récupérées sur de vieux vêtements)

raboûrer

vt labourer ; néol. : labourer

rabrassî

vt embrasser

rabrouche

nf séné

raca

nf aler à la r., attendre le gibier dérangé sur une chasse

voisine Comp. ratind-tout

racafougnî

s’ _ : vr se blottir, se recroqueviller

racafourner

s’ _ : vr se claquemurer, se cloîtrer

racalodjî

vt héberger (qn qui se cache)

racatchî

vt rattraper au vol (une balle, par ex.)

rachis’

nm reste de peu de qualité (par ex., d’un travail à achever) : i m ‘ rèste in r à fautchî

racine

nf racine

raclôre

vt enfermer (les poules, par ex.); clôturer : r. in tèrin

racokiyî

adj recroquevillé, voûté par l’âge

racoleû

nm personne qui essaye de rallier les autres à ses opi­nions

raconter

vt raconter V pané

racotchî

vt réparer grossièrement (par ex., un trou dans une étoffe, en resserrant les bords)

racoumacî

vt recommencer

racousiner

vi chercher à entrer en relations avec des parents très éloignés ou des personnes étrangères à la famille

racrampoté

adj recroquevillé, replié sur soi-même

racru.i

vi redevenir humide (temps, linge,…)

racuse-poter

t. enf. vt dénoncer, moucharder, synon. racuser

racuser

t. enf. vt dénoncer, moucharder, synon.racuse-poter

racusète

nf mouchard, rapporteur

racwin

nm coin

radauche

nf averse Synon. walée V r’dauche

radje

nf rage : awa la r., avoir la rage, être enragé Comp. aradjî

radjèveler

vt mettre le blé en « javelles », en gerbes

radjon.ni

vi rajeunir

radôrmu

adj rendormi

radoter

vt protéger contre le froid (un bâtiment, une conduite d’eau,…);  vr su r., se protéger (de la pluie, du froid)

raf

dans une expr : v rif

rafachî

vt emmailloter

rafanti

vi retomber en enfance

rafe

dans l’expr. c’ èst bin la r., ça tombe bien

rafi.î

su _ : vr se réjouir, se faire fête (de qch.), attendre avec impatience

rafiler

1 vt aiguiser Synon. ragujî

rafiler

2 vt enfiler (une aiguille)

rafilète

nf pierre à aiguiser

rafistoler

vt réparer grossièrement

rafôrée

nf ration quotidienne d’herbe pour le bétail Synon. bote

rafôrer

vt alimenter (le bétail ou les gens); su r., se ravitailler

rafrèchi

vt rafraîchir

rafroumer

vt enfermer

ragoutant

adj appétissant;  attirant (d’un travail, par ex.)

ragouter

vt rendre l’appétit (ex., après une maladie) : mindje ça pou t’ r.

ragrandi

vt agrandir ; i ragrandit s’n-ètaule;  allonger : èle ragrandit sa vîe cote.

ragrin.ner

vt envahir : ou fautche lès-èchaudûres pou n’ pâs qu’ èles

ragrin.nant V courti

raguèrner

vt glaner, ramasser ce qui reste après une récolte, une cueillette;  racler ce qui reste (dans un portefeuille, sur un grenier)

ragueûler

vi refouler,  rentrer à l’intérieur de la maison (fumée)

ragujeû

nm aiguiseur; r (ou rpasseû) d’ cizôs, rémouleur

ragujî

vt aiguiser  Synon. rafiler 1, èrpasser V dègujî

rahausse

nf hausse (d’une charrette, pour augmenter la capa­cité) : mète dès rahausses

rakède

vt recueillir, ramasser (par ex., le linge)

rakète

1 nf volet du confessionnal : awa la r., voir le volet se refermer brusquement, signe que l’absolution est refusée

rakète

2   nf raquette : ène r. du tènis’

ralaurdji

vt élargir;  vi s’élargir : la route ralaurdjit ou d’bout d’ la ligne drwate

raler

vi aller de nouveau : dju m’ rafîe d’ r. au bos; s’ a r., retourner, rentrer chez soi; i s’ a r’va, il retourne, i s’ an-è râlé, il est reparti; r’va-t-a-d’za, retourne chez toi, va-t’en; t. de jeu de cartes, i r’va (ou c’ èst in r’va), on recommence la partie lorsqu’on est à égalité de points; se porter mieux : il è l’ ér du r., ça lî r’va.

ralongui

vi allonger : lès djoûs ralonguichant Comp. ragrandi

ramaké

adj replié sur lui-même, taciturne : il èst tout r d’lé l’ fû

ramaker

su _ : vr se replier sur soi, s’isoler (à cause de tra­cas) : èle su ramake avè ça

ramasser

vt ramasser V daubée, toutouye

ramassète

nf « ramassette » [se dit en fr local], petite pelle à poussière

ramauler

vt entasser sans soin, chiffonner

Ramaus

m pl Rameaux

ramauyî

vir assembler, mettre en tas Comp. amauyeler

ramboûr

nf rambour, ancienne variété de pomme

rame

nf rame, branche de hêtre servant de support aux pois : r. à pwas Comp. èticot

ramî

nm pigeon ramier

ramolasse

nm radis noir

ramon

nm balai de branches de bouleau;  expr. : lès nûs ramons ramounant toudjou bin

ramonceler

vt rassembler en tas : r l’ fon pou f ère, in bèré.

ramouner

vt 1 ramo­ner; 2 balayer

ramounia

nm ramoneur

ramponau

nm filtre à café en tissu

ramûre

vt aiguiser à l’aide d’une meule (mûle) : i ramût, i ramolot ; V mûre

ran

nf petite porcherie

rancârt

nm dans l’expr. mète au r., se débarrasser

ranérbé

à nouveau enherbé, plein d’herbes : il è fèyî trop matin, sa courti èst djà tout r.

ranéri

vt aérer, renouveler l’air

rantwale

nf toile d’araignée

ranwâri

vi noircir à nouveau (par ex., le ciel)

rapace

nm radin, avare Synon. rapiat, rayous’

rapapiner

su _ : vr se régaler

rapasse

nf café très clair Synon. lapète, ritcholète

rapéjî

su _ : vr s’apaiser, se remettre (d’une émotion)

rapérer

vt mettre par paires (bas, chaussettes)

rapéri

su _ : vr se remettre (après un effort, un travail fatigant)

rapia

nm radin Synon. rapace, rayous’

rapide

adj rapide; par antiphrase, lent

rapiner

vi ramasser tout ce qu’on trouve (pour essayer d’en tirer profit)

rapîter

vt réparer (un bas), refaire le pied (d’un bas)

rapliker

vi revenir rapidement

raploumer

su _ : vr se remplumer (volaille);  fig. reprendre des forces après une convalescence ; retrouver une situation plus confortable après des difficultés financières Synon. (plus rare) su rapaupi.î

rapôrter

vt rapporter V vormint

rapropi.î

vt rendre propre, remettre en état

ras

adj ras, dans l’expr. à ras bôrd (synon. à rase)

raser

vt raser, tondre à ras : lès bèrbis ant rasé tous lès pakis; vr su r., se raser;  se tapir

rasète

nf binette;  écorçoir pour résineux

raspouyerîe

nf racaille

rassauver

su _ : vr revenir en vitesse

rassaveter

vt rapetasser,  rapiécer (surtout les chaussures, mais aussi les vêtements,…)

rassenler

vt rassembler

rasséwer

vt accueillir (qn que les autres repoussent)

rassîté

adj calmé, apaisé (par ex., après une discussion achar­née)

rassonrer

vt remettre en ordre

rassû

, f -ûte : adj  rassis, vieux de plusieurs jours : dou pin r.

rataker

vt recommencer; vi reprendre le travail

ratasseû

nm entasseur, celui qui fait la tasse, qui arrange le foin ou la paille sur l’ hoûrd

ratchaptchûte

nf rechute (de maladie)

ratchî

vt  tirer à soi  (qch qui est enfoncé,  embourbé, en contrebas)

ratchitchî

adj ratatiné

rateni

vt retenir (qn) Comp.  (è)rtèni,  retenir (qch)

ratenwâr

nm crochet

ratérer

vt butter (des pommes de terre)

ratibwaser

vt enlever, détruire complètement : la sapinière è té ratibwasée pa la tempète ; lès lîves ant ratibwasé tout l ‘ courti ; i s’ è fét r. tout l’ bazâr (par ex. à la suite d’une faillite)

ratîchener

vi tenir des propos sans suite

ratinde

vt attendre; vi attendre famille, être enceinte : èle ratind co

ratind-tout

nm celui qui attend pour se l’approprier le gibier dérangé sur une chasse voisine Comp. raca

ratorti.î

vt entortiller, emballer, emmitoufler V radoter

ratoûrnée

nf raclée

ratoûrner

vi retourner, revenir sur ses pas, faire demi-tour

ratrer

vi rentrer,  revenir à l’endroit d’où on vient : ou ratère là coume dins in moulin ; il è ratré à dès pont d’ eûre ; ratrer dins sès sous, récupérer son argent; vt rentrer, mettre à l’intérieur : r. dou bos

raubote

nf pomme entière cuite dans la pâte

rauchiner

vi fureter, se promener en cherchant qch.

rauclète

nf raclette

raudje

nm crible (à céréales) suspendu

rauke

adj rauque; qui a une voix très grave

rauladje

nm objet inutilisé, sans grande valeur (rangé au gre­nier ou dans une pièce annexe)

rauyadje

nm trace de roue Synon : rouadje

ravachol

nm personne sans allure

ravau

nm ruisselet provoqué par de fortes pluies (sur un che­min, par ex.)

ravauder

vi rabâcher, répéter sans cesse les mêmes choses

ravérner

vi combler le vide entre les poutres, sous le toit, pour l’isolation

ravérs

ou ren- (au   ), renverse (à la   ) : il è tchû au r.

ravi.aude

ou -i.aule, dans l’expr. s’ abiyî à la r., s’habiller de façon à être mieux que les autres

ravi.aule

V ravi.aude

ravi.î

vt imiter (qn)

raviker

vi revivre

ravôrter

vi avorter : la vatche è ravôrté

ravoûdî

vt mettre (la laine) en pelote : r. la lin.ne

rawa

vt ravoir : dju l’ raurè, je le raurai, je me vengerai de lui;  su rawa, se ravoir, se remettre (d’un effort, d’une émo­tion) : i n’ sét s’ r.

rawète

nf petit supplément gratuit

rayî

adj sec, dur (par ex., la terre) : la tére èst rayîe, crevassée par une sécheresse persistante

rayîre

nf soupirail

rayous’

adj radin, avare

razwa

nm rasoir : ça côpe coume in r.

r’boûr

au _ : loc. adv., à l’envers : fére iauk au (ou à) r. ; loc. prép. : i fét toudjoû au r. dès-ôtes

r’brouche-pwal

 à _, loc. adv., à rebrousse-poil

r’dauche

à _, loc. adv., en grande quantité : i plût à r., il pleut à verse V radauche

rèchandi

su _, s’ èr- vr se réchauffer : il è dou mô dus’ r (ou d’ s’è.)                              

rèche

1 adj  rugueux

rèche

2 dans la loc d’ là rèche, de là vient, à cause de cela, en conséquence

rèchûer

vt essuyer : (dicton météor.) V samedi

récolte

nf récolte

rède

adj raide : r. coume in pikèt; r. coume in passe-lacèts, de qn qui se tient très droit ou qui est raidi par le froid ; r. coume ène trike, coume ène queû d’ bike ; il èst r., il est ivre (raide)-mort ; c’ èst r., c’est abrupt;  adv r. coume ène bale, très rapidement

rédîe

nf rayon (de soleil)

rée

nf rayon (des roues en bois) : lès rées èt l’ mo.û ètint en tchène més l’ rèste, c’ ètot d’ la ate

rèfrwadi

vt : nô timps s’ rèfrwadit; buvez avant qu’ ça n’ rèfrwadisse

régue

nf règle

réjon

nf raison

rèlaurdji

vt élargir

rembaler

vt remballer, rembarrer, envoyer promener

renguin.ne

nf vieillerie, objet de rebut

rentrécer

vt repriser

renvérs

, ra- (rare), m., renvérse nf renverse, dans l’expr. tchwâr au renvérs ou à la renvérse  V ravérs

rèscousse

nf dans à la r., à l’aide

résounâbe

adj raisonnable

rèster

vi rester;  demeurer, habiter

rètamer

vi tomber, culbuter

réte

nf arête (de poisson) : ène è. du pèchon

rètu

adj solide, bien portant, fringant : il èst co bin r. pou s’n-audje

reucalé

adj trompé, abusé; déçu dans ses espé­rances

reugui.î

vi cracher

reuguiyon

nm crachat qui vient du fond de la gorge

reûme

nf rhume Synon. matcheré

reûper

vi éructer

réussi.î

vt grignoter, sucer jusqu’à l’os Comp. rougnî

rèvaté

battu par le vent : dju soû r. (en lisière de forêt, par ex.)

réwer

vt irriguer (un pré)

rèyoneûr

nm râteau à dents de bois servant à tracer des lignes dans un potager à ensemencer (il a 3 dents d’un côté pour tracer les lignes des pommes de terre, 4 dents, de l’autre, pour les lignes plus étroites destinées aux petites graines)

riblète

nf petite tranche de porc;  petite bande de terrain

ribote

nf ribote, sortie entre amis au cours de laquelle on boit

ribouldingue

nf fête, sortie animée

ricotchèt

nm ricochet V flauve

rif

dans l’expr. ci qui vint d’ rif è r’va d’ raf, bien mal acquis ne profite jamais

rigolisse

nm réglisse; r. du bos, bâton de réglisse ; r. nwâr, réglisse noir

rigoû

nm glissoire

riguer

vi glisser (sur une glissoire) Comp. glissî

rik

dans : c’ èst tout rik, c’est tout juste ; rik et rak, loc. adv., tout juste, avec une exactitude rigoureuse

rikète

nm avorton (de fruit, de légume) : i m’ è douné dès tchous à r’piker més ç’ n’ èst qu’ dès rikètes ; vêtement, étoffe de rebut

rikiki

nm personne ou objet de très petite taille

rin

1 pron. ind. rien : c’ èst pou rin, c’est pour rien, bon marché; s’ échi­ner pou rin, s’échiner en vain, en pure perte; ça n’ fét rin; ça n’ sért à rin ; ça n ‘ mu dit rin ; c’ èst pâs rin ; i n’ doute du rin ; aler à rin, se terminer en pointe (terrain,…); toûrner à rin; fére passer quékin pou rin; c’ èst dès mwins qu’ rin; in bon à rin; i gn-è rin d’ tèl; rin qu’ d’ î sondjî

rin

2 nm rein V bas

rin.ne

1 nf reine

rin.ne

2 nf _ du côrace, grenouille verte

rin.ne-dès-prés

nf reine des prés

rin.ne-glaude

nf reine-Claude

rin.nète

nf reinette, variété de pomme

rinde

vt rendre : r. visite; r. l’ âme; su r. malade; vomir : il è rindu tripes èt boyés

riper

vt effeuiller, égrener (une branche, un épi, avec la main)

rîre

vi rire V djône, voleûr

rîsée

nf risée, plaisanterie : il atind bin la r., il entend bien la plaisanterie

ritchau

nm geai

ritcholète

nf café trop clair Synon. lapète, rapasse

rive

nf bordure (de champ, de bois,…)

riveloter

vi lais­ser son bétail pâturer sur les bords des champs voisins

rôbe

nf robe

rôder

vt racler (le fond d’une casserole); gratter (des carottes,…)

rôdeû

nm personne qui rôde, dans la loc. in r. d’ couyes à tchin, une personne qui rapine sur tout

rôdiner

vi se promener de long en large

rogâton

nm reste de nourriture

rogaume

nm discours long et ennuyeux, dans lequel on répète tout le temps la même chose

rôle

1 nm rôle

rôle

2  nf chique de tabac

rolion

nm ligne de légumes repiqués

romatisse

(anc.), ru- (auj.)nm rhumatisme

rond

, -e : adj  rond, -e

rondi.ot

nm rond, cercle (par ex., parterre de fleurs au centre d’une place

ronflant

dans : fére lu r., faire le malin

ronflârd

adj ronfleur

ron­fler

vi ronfler Synon : rontchî

rontchî

vi ronfler V ronfler

rôse

nf rose

rosére

nm rosaire V tchèpelèt

rôsî

nm rosier

roter

1  vt ranger, débarrasser : rote in pau la taule

roter

2  vi râler

roti

vt rôtir;  in fû à roti bû, un feu à rôtir bœuf, feu très vif

rouadje

nm trace de roue Synon. rauyadje

rouane

nf marteau forestier numéroteur, de forme circulaire, marqué de chiffres de 0 à 9 et parfois d’initiales

rouché

nm ruisseau : lu r. d’ Rèbé; sôter l’ r., enjamber le ruis­seau V ru

roudje

adj rouge V colére, solo, tirer

roudje-gôrdje

nm rouge-gorge

roudjètes

nf pl rougeole

roufe

nf raclée

rougne

nf salamandre;  fig. mauvaise femme

rougnî

vt ronger : r. sès-ingues, r. èn-och Comp. réussi.î

rougnon

nm rognon

roûlau

nm dans ou d’bout du r.

roûle

nm rouleau d’agriculteur; à roule, loc adv., en grande quantité (par ex., pour une récolte)

roûler

vi faire le tour du village en demandant ou vendant qch ;  circuler, se propager (épidémie)

roûlûre

nf mensonge, tromperie; femme de mauvaise vie

roumi

vi se dessécher, flétrir (fruits, légumes après l’hiver)

roupi.î

vi roupiller, dormir

roupîe

nf goutte au nez : awa la r.

rous’

1 , rousse : adj roux, rousse : lune rousse V grè.î

rous’

2 dès canadas au r., plat régional à base de pommes de terre roussies

rousée

nf rosée

roussète

nf grive mauvis

route

nf route

routelée

nf rangée (de légumes, p ex.)

royant

adj  bordant, longeant Com.p budant

rôye

nf sillon (de charrue); ligne (de légumes) : ène r. du canadas;  raie (du cul) : r. dou cu; V parent; raie (dans les cheveux) ; barre (de chocolat)

royîre

nf limite de terrain marquée par un fossé

royon

nm ligne tracée pour repiquer des légumes

roytèlèt

nm roitelet

r’sin

nm raisin

ru

nm ruisseau : lu ru d’ Membe (Membre, localité proche de Sugny) Cf rouché

r(u)-

préfixe, re- Var. : (è)r-

ruadje

nm ruelle

rude

adj et n rude, brutal : in rude vèrat;  fameux, in r. martchand d’ bos

rûe

nf roue

ruer

vt lancer : i rûe ossi lon dou cu quu d’ la min gautche, de qn qui a la diarrhée; V akède, bauton

rumatisse

nm V romatisse

r(u)tameû

nm rétameur Synon. tchaudèrlî

r(u)tèler

, (è)r- : vt râteler; expr. V djame

r(u)toûrner

vt retourner V laure

r(u)trouver

vt retrouver V pèrde

rututu

nm copeau de menuiserie

r(u)va

nm t. de jeu de cartes c’ èst in r’va (= i r’va) : on recommence la partie lorsqu’on est à égalité de points

ruvenant

nm revenant, fantôme Comp. dès r’vènants, per­sonnes que l’on revoit après les avoir perdues de vue depuis longtemps

r(u)vôye

adv reparti; éteint (feu) : lu fû èst r’vôye dupwîs cin minutes V vôye

r’vwayûre

 à la _, au revoir

rwa

nm roi V èrçwâr

s’

s’, forme réduite de su

sa

adj. poss. m. et f., son, sa : sa coûté, sa campouste ; devant voyelle : s’n-

sabot

nm sabot : s. à bride, tenu par une lanière de cuir; s. covért ou s. d’ ètaule, tout en bois, pour les travaux d’écurie, de jardinage; V djouer

sacadjî

vt saccager

sacré

adj sacré, fameux V dèbagoulis

sagnî

vt faire un signe de croix (sur le pain, avant de l’enta­mer; sur une dépouille mortelle) : s. l’ pin, s. in môrt ; vr su s., se signer, faire le signe de croix

sajèsse

nf sagesse V dint

sak

nm sac : faut pas mète tout l’ monde dins l’ min.me s. ; il in.me ostant s’ an-aler avè in s. lès côrnes au hôt, il s’habille n’importe comment; V sé

saké

adj simple, vulgaire : in s. boukèt d’ bos;  mal en point, sérieusement malade : il èst bin s.

saloperîe

nf saleté, cochon­nerie (mauvaises plantes, bois morts; propos, gestes vul­gaires;  ) Synon. nicheté, pourcèlerîe, troûyerîe

salot

, f -ope, salaud, -e V prope

saloû

nm saloir

samedi

nm samedi : fére lu s., faire le nettoyage de fin de semaine;  (dicton météor.) i gn-è pont d’ si léd s. qu’ la Vièrje nu rèchûe sa tch’mîje (ou qu’ i n’ fét bé l’ après-midi)

sangues

nf pl zona

santé

nf santé V djouer

sapin

nm sapin, ordt épicéa : s. d’ Noèl

sapinière

nf sapi­nière

satchèt

nm sachet; sac à dos ancien

satelète

nf petit sentier

sati

vt sentir (odorat);  sentir, toucher;  ressentir; s. ène douleûr; su s.  mau

sau

nf saule ; expr. V lîve, côtelasse

saube

nm sable : ène pîre du s.

sauce

nf sauce : v goût.

saucler

vt sarcler

saucloû

nm sarcloir

sauro

nm sarrau

saurpe

nf serpe; s à buse, serpe à poignée creuse dans laquelle on peut fixer un manche; comp. crwassant; sîle-saurpe V sîle

saurpî

nm fer courbe accroché à la ceinture pour maintenir la serpe Autrefois, le sôrpî était en bois et suspendu par une ficelle à l’épaule

saurt

nm littér. essart. Jadis, parcelle de bois de chauffage attribuée à chaque ménage ; le lot était abattu et le terrain était essarté et ensemencé de seigl. Aujourd’hui, le terme ne désigne plus que le bois de chauffage attribué annuellement à chaque ménage en vertu du droit d’affouage : dj’ é in bé s., bien situé, propre ou riche en bois; tirer lès saurts, tirer au sort pour l’attribution des parts de bois de chauffage; marier les saurts, réunir les sorts par deux (ce qui constitue ène paurt du saurts) pour rendre la distribution plus équitable.

saut

nm saut; voyage rapide : fére in sot ch’c’à là-ôt \

saut-d’-biche

fosse creusée en forêt pour marquer une limite

saute-ôs-bloces

nm exubérant

sauter

vt sauter, enjamber V rouché

sautriker

vi sautiller

savate

nf chaussure usée, déformée

savetî

nm cordonnier s’occupant surtout des réparations

savlon

nm savon

sawa

vt savoir : vous savèz ça?; i faut qu’ vous sûchèz ça; is l’ ant sû in pau trop taurd ; pouvoir : dju n’ sé l’ apétchî d’ bwâre ; il è volu l’ fére més i n’ è sû ; il è fét ç’ qu’ il è sû

sayî

vt essayer; goûter

sayin

nm saindoux

sclimbes

nf pl étançons de bois assemblés en fagots servant à étayer les mines.

nm sel : i n’ mindjerè pâs in sak du sé tchû nous, il ne restera pas longtemps chez nous V croke-au-sé

nm seuil

sècrètére

nm et f. secrétaire

ségon’dom’

littér. secundum, dans la loc i n’ èst pas s., il n’est pas bien portant, pas dans son assiette

sèk

, sèke : adj sec, sèche : i fét s. ; s. coume in côp d’ trike, très maigre; qui ne donne plus de lait : la vatche èst sèke

sèkerèsse

nf sécheresse

sèkeron

nm personne très sèche, très maigre

sèki

vt sécher : ou wat d’ pus a pus d’ tchènes qui sèkichant su pîd

sèle

nf chaise

senler

vi sembler : i m’ senle, i m’ è senlé

séré

adj serré, qui a eu très peur, qui a beaucoup souffert, qui a eu beaucoup de problèmes financiers : il è té s.

sérer

vt serrer : s. lès fesses (V culote); s. la vis’, se montrer plus sévère; fermer (la porte) à clé Comp. froumer

sèrinète

nf harmonica

sérure

nf serrure

sérvante

nf servante; pièce de bois servant à tenir horizon­taux les brancards d’une charrette

sérvi

vt servir : ça n’ sérve à rin ; s. à mèsse ;  saillir (une femelle) : fére s. la vatche

séson

nf saison V arière-séson

sèt’

adj num. sept

sètembe

nm septembre

sètime

adj septième

seû

adj  seul

seûlemint

adv seulement

seûr

(chére) _ : nf religieuse V béguine

seûr

(chére) _ : nf religieuse Comp. sûr

séve

nf sève V dèsséver

séwer

vt laver le linge une première fois avant de le faire bouillir Synon. ègro.er

sêze

adj num. seize

si

1 conj sub. si V èrcownwate

si

2 adv si V samedi

si.è

adv si (après question négative) : – I n’ è mi v’nu? – Si.è ; V bè là

signe

nm signe V nwâreû, p’late, solo, tchamau, vent

sîle

nf faucille; sîle-saurpe, faucille-serpe (qu’on utilise notam­ment pour couper des harts)

sîler

vt faucher à la sîle

simpe

adj simple : c’ èst bin s. ; s. coume bonjoûr

sin.ne

1 sîne (arch.), pron. poss. lu (la) s., lès sin.nes, les siens, les siennes; tchèkin lès sin.nes, chacun a sa famille, ses intimes

sin.ne

2 nf scène : ène s. du téâte ; ène s. du min.nadje ; fére ène s.

sindje

nm singe

sindjerîes

nf pl singeries, grimaces : fére dès s.

singlé

nm sanglier

singnî

vi saigner : s. dou nez

singnîe

nf rigole perpendiculaire servant à écouler l’eau d’un chemin

sins

prép sans

sint

nm saint V s’adresser, onorer

sint Louis

V pëme

sint Mèdârd

V pissârd

sint Michel

V café

sint-Antwane

V pourcé

Sint-Djan

V tchat

sint-fruskin

nm attirail

siracuse

nf machine agricole à dents recourbées servant à her­ser, à émietter la terre après le labour

s’moû

nm tablier de semeur (croisé dans le dos, pour qu’il soit plus résistant)

sô

adj saoul, rassasié : quand lès pourcés sont sôs, lès navés sont surs;  saoul, ivre;  nm dans la loc. dj’ an-é ma sô, j’en ai mon saoul, j’en ai assez V sôlot

soçon

nm camarade, personne qui vit en parfait accord avec une autre et qui en tire profit

sôder

vt souder; former des couples pour une soirée (tradi­tion du jour de l’an)

so.î

vt scier : s. dou bos V sôye 2

soké

adj vermoulu, attaqué par les vers ou les champignons (bois) V meûr

sokète

nf souche d’arbre déracinée : dormi coume ène s.; nuque : ramasser in côp drî la s. Synon. dans ce sens : ânète

solé

nm soulier V dètchaus

solive

nf poutre utilisée pour soutenir le plancher

soliver

vt cuber du bois en solives (1/10 de m3)

solo

nm soleil : in côp d’ s. ; à s. l’vant (coûtchant); lu s. èst malade, tout pâle;  (dicton météor.) quand i fét roudje à solo l’vant, c’ èst signe du plûve ou d ‘ grand vent ; expr. lu s. loût pou tout l’ monde, le soleil luit pour tout le monde, chacun peut pro­fiter de sa chance.

sôlot

adj soûlard, ivrogne V sô 2

son

nm son (de farine) V âne

sondjî

vt songer, penser : avant d’ s. aus-ôtes, dju sondje à mi

sôrcîre

nf sorcière Sugny est célèbre dans toute la région par les procès des sorcières de 1657.

sorèt

nm hareng saur : mégue coume in s.

sôrt

nm sort : tirer au s.

sôrte

nf sorte, variété : dj’ é planté deûs sôrtes du canadas; chose : ène s. ou l’ ôte

sôrti

vi sortir V ci-d’lé; a s., en sortir, se tirer d’affaire

sou

nm sou, pièce de 5 centimes; in gros s. ou in deûs sous, pièce de 10 centimes; prope coume in s. neuf; counu coume in vî (ou in môvés) s., très connu ; foutu coume quate sous (v foute); v gripe-sou;  pl argent : guingnî très bin dès sous; pèrter dès sous; mès p’tits sous, mes économies.

soubayî

, sô-, parfois sôbây, je me demande : s. s’ i plûrè d’min

soubrikèt

nm sobriquet, surnom

souét

nm souhait V fou

soufe

1 nm soufre

soufe

2 nf suie

soufér

vt souffrir : il è soufért pou mori

souglouter

vi sangloter

sougnî

vt soigner : s. lès lapins; lu malade è té bin sougnî

souladjî

vt soulager

soume

nm somme, roupillon : piker in s.

soûmî

nm sommier, poutre principale d’une charpente

souner

vi sonner (par ex., le téléphone)

soupe

nf soupe, potage : s. aus porètes, s. aus-èchaudûres;  c’ èst ène vrée s. au lét, il s’emporte vite; trempé coume ène s.; V bauté, pot

souper

vi prendre le repas du soir; nm repas du soir

souris

nf souris V atrape-s.

sourloute

nf éclair de chaleur

souvint

adv souvent

soyadje

nm arbre de dimension suffisante pour être débité en scierie

sôye

1 nf soie; soie (de porc ou de sanglier, utilisée jadis pour fabriquer des pinceaux ou, par les cordonniers, pour facili­ter le passage de l’alêne dans le cuir)

sôye

2 nf scie; fig. personne ennuyeuse, fatigante  

soyerîe

nf scierie

soyeû

nm scieur : s d’ long, scieur de long;  personne sciante, ennuyante : qué soyeû

soyûre

nf sciure  V so.î

spitant

adj  vif, remuant

spiter

vi éclabousser (par ex., de la graisse qui grésille)

stron

nm fiente de cheval; gros excrément humain

su

prép sur; souvent réduit à s’ V chine, djame, passer, pé, vilin.

su rapaupi.î

vr se remettre Synon. su raploumer

sucî

vt sucer

sujet

nm sujet V abôrder

suke

nm sucre

suker

vi donner des coups de tête (surtout, des moutons)

s(u)mèle

nf semelle : ène sumèle, la s’mèle

s(u)mer

vt semer

s(u)min.ne

nf semaine : la s’min.ne passée, la s’min.ne qui vint

s(u)mince

nf semence : d’ la s’mince du canadas

Suni

Sugny

supôrter

vt supporter

sur

adj  suret, acide (p ex., d’un aliment fermenté) V sô 2, vèsse

sûr

nf sœur Comp. seûr

surtout

nm pardessus d’homme

sûson

nm sureau

swa

nm soif : v cabe

swalant

adj  « soiffant » (se dit d’un temps chaud et sec, qui donne envie de boire tout le temps) : i fét s.

swale

nm seigle

swâr

nm soir V atrée, couri

swîne

nf assemblage de bois, sorte de claie sur laquelle on fai­sait sécher les écorces à tan

ta

adj poss m et f., devant cons. (et ancien h « aspiré »), ton, ta : ta peume, ta hauye; ta coûté, ta tch’vau ; devant voyelle : t(u)n-auto, t(u)n-auye… ; ton avec un nom de parenté : ton père (V wâr) Comp. ma

tabatière

nf fenêtre de toit non saillante Comp. flamande

tâbe

nf table (des matières, de multiplication) V taule

tablau

nm tableau V arondi

tabolé

adj bigarré, de plusieurs couleurs : ène vatche tabulée

tachenîre

nf terrier du blaireau

tachon

nm blaireau

take

nf plaque de fonte : t. du tchumenée, du la cwisinière, d’ ègout

talon

nm talon V pwinte, téte

tambourer

anct vi faire une annonce publique au son du tam­bour Comp. bassiner

tambouriner

vi tambouriner, frapper à répétition

tamijî

vt tamiser

tanant

, -e : :adj fatigant, -e (ex. à force de parler) : il èst t. avè sès-histwâres

taner

vt brouter complètement (une prai­rie); importuner, ennuyer : tu m’ tanes avè tès-histwâres.

tanfler

vi haleter (à cause de la chaleur, d’un effort violent; ou, pour un animal, d’avoir mangé trop de trèfle frais)

tangwiner

vt tracasser

tanter

vt tenter V djâbe

tape-cu

nm petite voiture à deux places tirée par un cheval

tapée

nf longue distance; grande quantité

taper

vt jeter (pour se débarrasser) V èchoûres

tarauder

vt frapper, donner des coups

tarére

1 nm tarière

tarére

2 nm tarare

tas

nm tas V ètoker, glauye

tasse

1 nf tas (de foin ou de paille sur l’ hoûrd)

tasse

2 nf tasse

tatche

nf tache : ène t. du grésse

taule

nf table V tâbe

taulée

nf tablée V atauler

taurd

adv tard V culote

tautcheron

nm tâcheron, personne qui effectue de petits tra­vaux journaliers

tautchî

vt tâcher

tavelé

adj tacheté, plein de taches de rousseur

tayan

nm taon

tayant

nm taillant (d’un instrument coupant)

taye

nf taille; dju soû à la t. aus fréjes, je suis dans une situation difficile, devant une difficulté

tayeû

nm abatteur (d’arbres) V bokion

tayî

vt abattre (un arbre), couper (du bois) : t. au bos; vaut mî wétî yin qui tchîe qu’ yin qui taye (vulgaire), il est dangereux de regarder une personne qui abat un arbre

tchaborer

vt tra­vailler (peindre surtout) malproprement

tchaboron

nm personne au visage sale

tcha.ire

nf palier où on prend place pour arranger le foin ou la paille à l’étage supérieur de l’ hoûrd

tchaker

vi tousser en donnant l’impression de vouloir vomir

tchaleûr

nf chaleur

tchamau

nm chameau; sorte de nuage : lès tchamaus sant bas, c’ èst signe du plûve

tchambe

nf chambre;  spécialt belle pièce, salon

tchambrîre

nf chambrière (de lit), sorte de barrière fixée au lit pour empêcher un enfant ou un malade de tomber

tchamoussî

adj moisi Synon. camoussé.

tchamp

nm champ

Tchandelé

nf Chandeleur

tchandelî

nm chandelier

tchandîe

nf V chandîe

tchanson

nf chanson

tchante

nm chantre V méte-tchante

tchanter

vt chan­ter : c’ èst coume si dj’ tchantô Malbrouk, ce que je dis n’a aucun effet

tchanve

nf chanvre

tchanvîre

nf chènevière, terrain où l’on cultive le chanvre

tchapoter

vi chipoter

tcharougne

nf charogne (t. d’injure)

tcharpîe

nf charpie

tchat

nm chat : c’nèst in vré tchat d’ ivér (ou d’ après la Sint-Djan), il est très frileux ou il est malingre, maladif; (expr.) V acheter

tchatcha

nf litorne (ainsi appelée d’après son cri) Synon. nwâres-pates, g. à nwâres pates

tchaud

, -e : adj chaud, -e

tchaudèrlî

nm chaudronnier Synon. plus rare : rutameû

tchaudèrnée

nf contenu d’un seau

tchaudron

nm seau : t. à bûse, à tchérbon, an zink V bosse

tchaufer

vt chauffer V èr-

tchaur

nf chair; tchaur du pouye, chair de poule; viande (synon. viande)

tchaurme

nm charme (arbre)

tchausse

nf bas (habillement)

tchausse-pîd

nm chausse-pied

tchaussî

vt chausser

tchausson

nm bas à semelle de velours que l’on met dans les sabots

tchècreûs

nm enfant fluet

tchèkin

pron. ind. chacun : tch. fét ç’ qui lî plét; V loû, toûr; tchèkèn- devant voyelle : pèrnèz-a tchèkèn-in ; fém.-, tchèkène, cha­cune : èlle ant tchèkène in tchèpé

tchènau

nm gouttière, tuyau de descente

tchène

nm chêne : t. fèré, t .du la Vièrje, t. à l’imâje (l.-d., le premier de Bagimont, les deux autres de Sugny); bois de chêne (matière) V  rée

tchène

nm chêneau, petit chêne

tchèpau

nm (autrefois) sorte de vestibule, petite pièce avant d’en­trer dans la cuisine; (auj.) porche

tchèpé

nm chapeau : in t. d’ paye

tchèpèle

nf chapelle

tchèpelèt

nm chapelet : in rosére, c’ èst trwas tchèpelèts; aler ou t., aller réciter le chapelet

tchèperon

nm grosse gerbe de céréales que l’on posait à plat sur les gerbes dressées pour les abriter de la pluie

tchèperouner

vt recouvrir les gerbes dressées d’un tchèperon

tchèpwa

nm synon. de brèle, f’nasse

tchér

nm char, chariot

tchèrau

nf tranchée, chemin encaissé

tchérbon

nm charbon

tchérbounée

nf morceau de viande que l’on donne en cadeau aux amis quand on tue un animal (le porc sur­tout)  

tchérbounète

nf petite bûche de taillis. On les rassem­blait par 12 ou 15 en fagots, qu’on vendait jadis en ville comme bois de chauffage ou pour alimenter les fours.

tchérdje

nf charge : i ployé duzou la tchérdje

tchérdjî

vt charger : t .ène tchèretée d’ bos ; lu fusi èst t.

tchèrète

nf  char­rette

tchèrète

, tchèretée, -tî V tchér

tchèretée

nf charretée

tchèretî

nm charretier : djèrer coume in t.

tchèrûe

nf charrue V ateler

tchèsse

nf chasse : tchin d’ t.,  trét d’ t.; in garde-tchèsse; à tchèsse!, ordre donné au chien pour rassembler le bétail, chasser le gibier

tchèsseû

nm chasseur

tchèssî

vt chasser

tchèté

nm château : lu sègneûr Du la Biche, qu’ ètot sègneûr du

Suni, avot in tchèté ou mîtan dou viladje ; lu t. d’ la rotche (l.-d.

de Sugny)

tchètwa

nm amendement, dans l’expr. i n’è pont d’ tch., il ne se corrige pas

tchèvron

nm chevron

tchèvru

nm chevreuil; ène cabe du tchèvru, une chevrette

tchî

_ d’ fé : nm ligneul, fil de chanvre enduit de poix et de soies de sanglier

tchicaner

vi chicaner ; néol. pour tchicroter

tchicroter

vi chicaner V tchicaner

tchîe-vér

nm enfant chétif 

tchike

nf chique V clér

tchin

nm chien : in t. d’ tchèsse; in t. d’ malète, chien de garde ou de chasse peu obéissant ou peu efficace ; fére lu t. coûtchant, essayer de réparer une erreur en se faisant tout petit devant qn; i nous prind pou dès tchins, il n’a aucune considération pour nous; s’ atinde coume t. et tchat; il aurè in t. d’ ma tchine, il ne perd rien pour attendre ; i n’ vaut pas lès quate férs d’in tchin ; foute lu t. dins lès pouyes (èt la cabe aus tchous), envenimer une querelle, jeter de l’huile sur le feu; c’ èst in timps à n’ mi foute in t. à l’ uch; in tins d’ tchin’, in mau d’ t., un mal de chien, très grand; i n’ èst mi tchin ave sès-ouvrîs V cu-d’-tchin

tchindjî

vt changer V almèle, avûle

tchine

nf chienne

tchinis’

adj maladif, plus petit que la nor­male;  nm chose ou personne sans valeur

tchin.ne

nf chaîne : t. du vèlo, du tronçoneûse, d’ arpenteûr

tchinot

nm chiot

tchi.ote

V tchîr 2

tchi.ote

nf toilettes

tchîr

1 , -e : adj  cher, chère

tchîr

2 vt chier

tchîrîe

nf gêner, pl fére dès tchîrîes, faire des manières

tchitche

1 adj séché; flétri, ridé (d’un fruit vieilli): dès peumes tchitches,   pommes séchées  

tchitche

2 nf chassie, croûte collée au bas des yeux

tchitche

3 adj avare, radin : t’ ès bin t.

tchitchoû

nm compote de pommes

tchokant

, -e : adj vite choqué, vite vexé

tchou

nm chou : t. navé, t. mèlier, t .blanc, t. roudje, t. d’ Brussèle, t. fleur; ou-z-é té à tès tchous, tu as l’air contrarié; tu m’ èrwétes coume si dj’ avô té à tès tchous, tu me regardes de manière soupçonneuse; V cabe

tchû

1 prép chez

tchû

2 part, passé de tchwâr

tchumenée

nf cheminée

tch(u)mîje

nf chemise

tch(u)min

nm chemin : lu tch’min d’ Badjimont ; dj’ é martchî su l’ tchumin ; dju counichans bin l’ tchumin

tch(u)valèt

nm chevalet (not. pour mettre sécher le foin)

tch(u)vau

nm cheval : in tch‘vau, quate tchuvaus, l’ tchuvau (rare), ordint lu tch’vau; à tch’vau, à califourchon; monter su ses grands tch’vaus, se mettre en colère

tch(u)vè

nm cheveu : dès tch’vès; V côper

tch(u)vîe

nf cheville (partie de la jambe) : i n’ lî arive mi à la tch’vîe, il est loin d’avoir ses qualités; cheville (de bois) V gond

tch’vau

nm cheval V tchuvau

tch’vè

nm cheveu, V tchuvè

tch’vîe

nf cheville V tchuvîe

tchwâr

vi tomber : t. lès quate férs en l’ ér ; il è tchû à la valée; t. rède, tomber raide, mourir; dju lî é tchû su l’ paletot, je l’ai surpris à l’improviste; tchwâr à boukèts, tomber en mor­ceaux; (arch.) t. d’ in mau, faire une crise d’épilepsie; t. fèbe, s’évanouir V tomber

tchwasi

vt choisir : tchwasichèz !, choisissez !

tèchon

nm tesson : t. d’boutèye; pl ensemble des ustensiles de cuisine

tèguer

vi faire des efforts, avoir des difficultés; à s’n-audje, i tègue pou ratrer sa bos tout seû

téjeûs

adj « taiseux », qui ne parle pas beaucoup

tèlée

nf ensemble, réunion (de choses) : t. d’ougnons, tresse d’oi­gnons; t. d’assiètes, pile d’assiettes

tèlèfone

nm téléphone V potau

tempète

nf tempête

temps

nm temps, dans l’expr. du temps-en-temps, de temps en temps ; la forme normale est timps.

tèmwin

nm témoin (d’une noce, d’un accident,…);  marque laissée en forêt pour s’assurer de la délivrance d’un arbre voisin et permettre le contrôle après l’exploitation

téne

nm tertre, hauteur, haut d’un talus

tène

adj mince; faible, clair (café) : dou café t.

t(è)nèbes

nf pl ténèbres, office du vendredi saint : lès t’nèbes

tenre

adj tendre; t. och, cartilage (syn crokant)

tére

1 nf terre

tére

2 su _ : vr se taire : téje-tu, tais-toi; téjèz-ve, taisez-vous; téjans-nous, taisons-nous;  vt té la lingue, arrête de dire des bêtises

tère-pîd

nm tire-pied, courroie en cuir servant à maintenir les chaussures pendant leur fabrication

téri

nm sol en terre battue (dans les granges et les anciennes maisons)

tèribe

adj terrible; remuant, arsouille : il est t. ;  fameux, exceptionnel : Merckx, c’ ètot in t coureû ; çu vin-là n’ èst mi t.

tèrin

nm terrain

tèrpîd

nm trépied (qu’on utilisait pour poser la cuve de lessive) Synon. trôpîd

tèrzé

nm tas de gerbes de céréales rassemblées dans le même sens en tas réguliers pour faciliter le chargement et le comp­tage

téte

nf tête : tirer ène drole du t. ; su foute la t. ou mèr; il è piké ène t. ou la t. è emporté l’ cu, il est tombé tête en avant; (réponse plaisante à qn qui se plaint d’avoir mau la téte) c’ èst bin lon dou cu d’ la béte, c’ èst co pus lon dès talons; du la t. prèssée, « tête pressée » (charcuterie : fromage de tête); ça n’ è ni queû ni t. ;  lî foute ça dins la t., lui faire comprendre ça ; lu cî qui n’ è pont d’ t. n’ è qu’ à prinre in crèyon; c’ èst ène boune t., une personne intelligente ; ène t. du pourcé, un caractère de cochon ; ène t. du môrt, personne qui ne sourit jamais; s’ câsser la t. ; ça lî monte à la t. (alcool; pouvoir,…); monter la t., essayer d’influencer

tète

nf trayon

tétu

adj têtu : v bourike

teû

nm hauteur ( 2,20 m à 2, 30) à laquelle on coupait l’écorce des chênes sur pied destinée aux tanneries

ti

pron. pers. forme forte, toi Comp. tu

tignasse

nf tignasse, chevelure hirsute

tigneûs

adj tei­gneux : i mindjerot su la téte d’in t., il n’est pas difficile pour la nourriture

tijon

nm tison

tijounî

nm tisonnier

timps

nm temps (durée) : il èst t. d’ s’ an-aler; dins l’ t., autrefois ; t. du, loc. prép. pendant : t. d’ la matinée; i fét vite nwâr t. d’ l’ ivér; t. quu, lo.c conj., pendant que;  temps (atmosphère) : qué t. qu’ i fét? Qué niche t.! , V temps

tinde

vt tendre : t. dès fils; intr « tendre », poser des pièges pour capturer des oiseaux

tinderîe

nf tenderie (aux grives) V trét

tindeû

nm tendeur (aux grives)

tin.ne

, tîne (arch.), -es, pron. poss. : lu, la t., le tien, la tienne, lès tin.nes, les tiens, les tiennes

tire-claus

nm tire-clous de couvreur (avec lame plate, encoches et crochets)

tire-larigo

à _ , loc. adv., tant et plus, à profusion

tirer

vt tirer l’ brotchète; t. in côp d’ fusi ; enlever (un vêtement); vr  tire-tu d’ là;  vi ressembler à, approcher de : çu couleur-là tire putôt su l’ roudje; avoir du tirage : la tchumenée tire bin

tirète

nf « tirette », fermeture-éclair

tireû

nm tireur; t. d’ pîres, car­rier V tère-pîd, tire-claus

tisin.ne

nf tisane

titisse

adj sot, niais

ti.û

nm tilleul

tôfiyon

nm V tôrfiyon.

toké

nm touffe, cépée : in t. d’érbes, in t. d’ boules

toker

vt frapper : i lî è toké la tête ou mèr; t. à l’ uch

tokèt

nm personne râblée

tole

nf tôle

tomber

vi tomber : tu tombes bin; lu Noé tombe in dîmadje; c’ èst bin tombé V tchwâr

ton

adj. poss. ton : ton pére ; forme ordinaire : ta

tonde

vt tondre : t. lès bèrbis

tonére

nm tonnerre : in côp d’ t. V tounoû

tonte

nm boule de neige

toré

nm taureau : la vatche va à t., la vache est en chaleur ; min.ner la vatche à t., conduire la vache au taureau; fig. nom que l’on donne, dans une apostrophe, à une personne fami­lière à qui on fait de légers reproches; (autrefois) nom donné au train qui reliait Pussemange à Gespunsart-Neufmanil

tôrfiyon

parfois tôf-, nm trognon

tôrt

nm tort

tôrtchî

vt torcher, essuyer

tôrtchon

nm torchon

toubak

nm tabac

touche

nf crayon de pierre tendre utilisé autrefois par les éco­liers pour écrire sur leurs ardoises.

toudjoû

adv toujours

touné

nm tonneau : t. à purin

touner

v impers. tonner

toûne-vis’

nm tournevis

tounoû

nm tonnerre V tonére

toupiyon

nm colère brusque : lu t. m’ è monté

toûr

nm tour (promenade, circuit) : aler fére in t. ; lu t. du France; t. du noce, voyage de noces; su fére in t. du rins; tchèkin sa t. ; grande tranche de pain : dju mindjô deûs toûrs du pin qu’ou côpot dins lès pins d’ quate ou wit lives (comp. toûr­nisse); il è atrapé l’ t., il a trouvé le truc, la manière; il è tous lès toûrs, il a toutes les astuces; i n’ è pas in bon t. dins l’ sak, il ne songe qu’à mal faire; djouer in t.

toûrbi.î

vi tourner en rond dans l’attente de qch ; hésiter avant de dire qch : qwa qu’ i toûrbîe?

tourèt

nm rouet

toûrné

adj altéré, fermenté, aigri (lait)   (emprunt du fr.)

toûrner

vt tourner : il è bin toûrné sa discoûrs; su t. lès pouces; t. lès talons, faire demi-tour; vi il è la téte qui toûne; ça va mau t. ; ça toûne à rin (ou à cu d’ pouyot, à iau d’ boudin)

toûrni.î

vi tournoyer : awa la tête ki toûrnîe, avoir des malaises, des vertiges

toûrniker

vi tournailler

toûrni.ot

nm gâteau troué au milieu, en forme de couronne

toûrnisse

nf tranche de pain (normale) Comp. toûr, grande tranche

toûrnûre

nf tournure : ça prind ène drole du t.

toûrnûre

nf panaris Synon. dwat blanc

toursiveûs

adj et nm qui agit de manière détournée (pour obtenir qch)

tourtière

nf ustensile pour la cuisson des tartes (emprunt du fr.)

tourtous

, -outes, pron. ind., tous, toutes : il ant v’nu t. assanle

tous’

nf toux : quinte du t.

toussi

vi tousser : dj’ é toussu

tout

, -e : adj. ind. tout, -e; adv tout : tout seû, tout seul; tout d’ in côp, tout à coup; t’t- devant voyelle : t’t-au matin; pa t’t-avau

toutche

nf aiguille (d’horloge)

toutchî

vt toucher (tact);  toucher, recevoir (de l’argent) : t. sès sous

touter

vi t. du jeu de cartes, déposer un atout

toutouye

nf raclée : il è ramassé ène t. dou méte d’ école

tout-v’nant

nm tout-venant, marchandise brute, non triée

toûyî

vt mélanger

toûyis’

nm bric-à-brac

toûyon

nm grande quantité (de foin, d’herbe);  fig. personne grosse, qui a des difficultés à se mouvoir;  à t. loc. adv. en grande quantité, beaucoup

trake

nf traque, battue : aler à la t., participer au rabattage du gibier; ensemble des personnes et des chiens participant à la.battue : faut léchî passer la t. avant d’ tirer

trakète

nf petite traque

trakeû

nm rabatteur

tranler

vi trembler : t. coume ène fèye, t. coume in tchin qui tchîe su ène fètchîre, trembler fortement (de froid ou de peur)

trante

trente; trente-chîs V pignon; vinte (calembour)

trantin

nm trentain, ensemble de trente messes célébrées trente jours de suite pour un défunt

trape

nf trappe, piège

traper

vt tremper, mouiller : t. l’ lindje Comp. tremper

trassî

vt tresser

trau

nm trou V boutche, pièce

travayî

vi travailler V arâbe, machine, môde, négue

travérs

d’ _, loc adv., de travers : avaler d’ t., martchî d’ t.

travérse

nf 1 traverse de chemin de fer en chêne (synon. bîe); dès tchènes du traverses, chênes destinés à cet usage; 2 chemin de traverse, raccourci

travérsî

vt traverser

trèfe

nm trèfle : t. à quate fèyes; couleur du jeu de cartes : V dîj

trempe

nm fermeté de caractère : lès djon.nes nu sant pus d’ nô t .; raclée : foute ène t.

tremper

vt tremper; t. sa pin V bouyon Comp. traper

trempinète

nf pain mélangé au café sucré et au lait (que l’on mangeait au déjeuner)

trenle

nm peuplier tremble

trére

vt traire : la vatche est trét

très bin

beaucoup : il èst très bin pus vî qu’ lî V bécôp, bèl èt bin

trét

nm trait d’attelage : lu tch’vau s’è apîté dins lès tréts;  trait, ligne : in t. d’tchèsse, coupe-feu, ligne de tir; in t. d’tinderîe, un parcours de tenderie aux grives ; limite entre deux coupes de bois ou deux lots de bois (le sort est délimité en longueur par les basses et en largeur par les tréts ) V èto ; morceau de pain que le boulanger ajoutait pour obtenir le poids exact si le pain était trop léger; trait, coup, fois : bwâre d’ in t.; fére sun-ouvradje d’ in t. ; trait (de physionomie) : il è in pau dès tréts d’ sa mére

tréte

nf dans la loc. d’ ène t., d’une traite, d’un seul coup

tréter

vt traiter : su fére t. d’ tous lès noms, se faire insulter

trêze

adj num. treize

tri.adje

1 nm triage,  étendue de territoire (principalement boisé) surveillé par un garde-forestier.

tri.adje

2 nm grillage

trifoûyî

vi trifouiller

trike

nf littér. trique, petite baguette assez fine avec laquelle on corrige un enfant ou un animal récalcitrant : su fére chlaguer avè ène t. ; ramasser in côp d ‘ t. ; mégue coume in côp d ‘ t.

trimbaler

vi trimballer, traînailler

trimbal

, -eûse : nm et f -eur, -euse

trimaurd

nm trimard, activité bruyante : il a fét yin d’ t.

trin

nm train : fére dou t., faire du bruit.

trin.nârd

adj et nm traînard V mâr

trin.nau

nm traîneau (d’enfant, pour jouer; pour le transport sur la neige; pour le déblayage des routes : comp. bayaurd)

trin.ner

vt traî­ner : t. lès pîds; i trin.ne ça en longueûr; t. dès sapins, débarder des épicéas;  vi sa paletot trin.ne par tére

tri.ot

nm terrain dans sa troisième année, couvert de grami­nées (surtout de fléoles), après une année de céréales et une année de trèfles

tripaye

nf ensemble des viscères (d’un animal)

tripe

nf tripe V boyé

tripète

dans l’expr. i n’ vaut pâs t., il ne vaut rien

tritchî

vi tricher

tro.ée

nf trouée (dans un buisson);  clairière (dans une forêt épaisse) ; éclaircie (du temps) ; moment libre dans un emploi du temps chargé; il è passé pa ène bèle (petite) t., il a eu de la chance

tro.er

vt trouer

trôjime

troisième ; néol : trwâsime

tronce

nf tronc d’arbre destiné au sciage : in camion d’ tronces V soyadje

tronche

nf tronche, mine déconfite, mauvaise tête

tronçoneûse

nf tronçonneuse V tchin.ne

trop

adv trop

trôpî

nm trépied Synon. : tèrpîd

trôs

adj num., trois ; autre forme: trwâs

trote

nf trotte, longue distance

troube

adj trouble : du l’ iau t.

troubler

v troubler : i gn-è si bêle iau qui n’ su troube, la meilleure entente peut être troublée par une querelle

trougne

nf trogne

troussî

vt trousser (un vêtement) : i faut s’ t. Synon. èrtroussî

troûte

nf truite

trouver

vt trouver

troûye

1 nf truie V vèsse

troûye

2 nf trouille, peur vive

troûyerîe

nf cochonnerie (sens divers : ex. travail difficile) Synon. : pourcèlerîe, salope­rîe

trouyomète

nm trouillomètre, dans l’expr. awa l’ t. à zérô, avoir très peur

trûlée

nf mélange de pain et de bière sucrée

trulin.ne

nf vesce

trwâs

adj. num., trois Autre forme: trôs

trwâsime

néol pour trôjime, troisième

t’t-

V tout

t’tamint’

pron. beaucoup : à Suni, i gn-an-è co t. qui vant à mèsse

t(u)

pron. pers. sujet, tu : tu l’ dis;  pron. Pers. régime, te : dju t’ chûrans; V prope. Forme forte : ti.

tu.asse

nf personne tuante, fatigante (par sa conversation)

tu.au

nm tuyau V djigler

turelûre

nf rengaine

tute

nf tétine

twale

nf toile; t. d’ ori.î, taie d’oreiller

û

nm œuf : faut pas mète tous sès-ûs dins l’ min.me panî; il è dès-ûs (ou dès bouyes) duzous lès bras, c’est un fainéant; il an-è eû pou sès-ûs d’ Pauke, il en a eu pour ses œufs de Pâques, il a eu des frais (une punition,…) importants; (folkl.) à Suni, lès djon.nes ramassant lès-ûs lu lindi d’ Pauke èt fajant l’ ômelète pou tout l’ monde.

uch

nm porte : in p’tit u.; l’ u. du la gragne, petite porte pié­tonne percée dans la porte à gragne ; l’ u. du l’ ètaule, porte de l’étable ou de l’écurie, généralement coupée en deux dans le sens de la hauteur, la partie supérieure permettant d’assurer une ventilation sans ouvrir complètement la porte; l’ pas d’ l’ u., le pas de porte, le seuil; d’vant l’ u., devant la porte, dehors, à l’extérieur; lu d’vant d’ u., l’ « usoir », partie située entre la maison et la route

uchi.î

vi ouvrir et fermer une porte sans arrêt

udje

nf armoire basse

ûe

interj en avant (cri de charretier); ô ûe!, à droite!

ujenî

adj ingénieux, habile de ses mains

ûjine

nf usine

ureûs

adj heureux

utî

nm outil : èn-utî

uti.î

adj outillé

v(è)ni

vi venir : vinrez-ve dumin ? ; lindi qui vint; d’où vint? d’où vient, pourquoi, comment cela se fait-il ? ; devenir : i vint vî; v’ni méte du iauk, du quékin, devenir maître d’une situa­tion, maîtriser qn Synon. en ce sens : duv’ni

v’

V vous

vacances

nf pl vacances V oûte

vaché

nm paneton, panier rond en bois dans lequel on déposait les pains

valée

nf vallée;  à la v. : tchwâr à la v., dégringoler;  à la v. dou viladje, en descendant le village

valèt

nm garçon; fils V fis, gamin

vali

V pouvwâr

valwâr

vt valoir : i n’ vaut pâs plin sa cu d’ iau tchaude, il ne vaut rien (se dit par ex. d’un enfant qui joue de mauvais tours); ça vaurot co mî, ça vaudrait encore mieux, ce serait préférable

van

nm van

vatche

nf vache; V panse du vatche, causer, plûre

vatcherîe

nf vacherie, vilain tour, mauvaise blague

vatchot

nm colchique

vaulvi.î

vi passer l’après-midi à discuter chez l’un ou l’autre

vaurin

nm vaurien

va-vite

nf diarrhée

vayant

adj courageux, travailleur : il est v. coume lu djoû, il se lève très tôt pour travailler; sage, gentil (d’un enfant, d’un animal, surtout d’un chien) : ma v., mon cher (façon très cou­rante de s’adresser à une personne plus jeune)

vayin

nm pelle à charbon

vé

nm veau

vèchîe

nf vessie

vêler

vivêler

véleû

surnom donné à la personne du vil­lage qui assistait les bovins lors des mises-bas

vèlo

nm vélo

vélûre

nf boursouflure autour d’un pain dont la pâte a débordé.

venrdi

vendredi

vent

nm vent : lu . dou nord; lu v. vint d’ France, c’ èst signe du plûve ; V solo

vèpes

nf pl vêpres : aler à v.

vèprée

nf soirée, période de la journée qui suit les vêpres : à la v., après les vêpres

vér

nm ver; v. du tére, ver de terre; v. loûjant, ver luisant V aurvér, tchîe-vér

vèrat

nm verrat; t affectueux ou péjoratif pour une per­sonne : p’tit v., jeune garçon; m v., vieil acariâtre; c’ èst l’ v. dou…, c’est le fils du  (synon : fis, valèt); renforcement de juron : vint djîs d’ v. ! ; interj renforçant une affirmation : bè l’ v. oy! ; marquant l’étonnement : av.! quî qu’ c’ èst ç’ v.-là?

vèrauder

vi se promener en tous sens

vèrbu

nm verbe, dans l’expr. il è l’ v. hôt, il crie fort

verdi.î

vi verdoyer, se couvrir de feuilles

vèrdje

nf petite baguette; ancienne mesure de superficie (deux verges et un tiers faisaient un are)

vére

nm verre

vèri.î

adj  rempli de vers, vermoulu

vérin

nm élément que l’on fixe dans le tonneau pour le mettre en perce

vèriner

V vér

vèri­ner

vi chercher des vers (porcs);  se trémousser sans arrêt (personnes) V grintchî

vèrité

nf vérité : dère sès quate vérités à quékin

vérne

nf espace vide entre les poutres d’une toiture; méte-v. (ou méte poûte), poutre maîtresse V ravérner

vèrser

vt faire un premier labour grossier avant l’hiver

vérsin.ne

nf terre déchaumée ou labourée avant l’hiver, mais non ensemencée

vèrt

, -e, vert, -e : in paletot vèrt; d’ la soupe vèrte; dou bos vèrt; ène prune vèrte

vèrtijèle

nf clou cavalier (en U)

vèsse

nf vesse : fére, lautchî ène v. ; il è toudjoû pète ou v., il a toujours une maladie; pou ène v. mau toûrnée, ou n’ lès wat pus, pour un détail, on ne les revoit plus; V grougnî; sur coume du la v. du troûye, très sûr, aigre

vèsse-du-leûp

nf vesse-de-loup

véssèle

nf vaisselle.

vèssète

nf frousse, peur vive : awa ène bèle v.

veûle

adj meuble, léger (terre, pâte,…)

vèye

nf veillée

vèyî

vt veiller : v in mort;  v intr : v toute la noûtîe.

vî

, vîe : adj vieux, vieille : is sant co à la vîe eûre; in vî djon.ne-oume, un vieux célibataire; pus vî, pus fou

viande

nf viande V boulèt, mol Synon. : tchaur

vicant

, vicoter V viker

vichau

nm putois

vicholer

vi fouiner, fureter

vicholî

nm fouineur, fureteur

vîe

1 nf vie : fére la vîe, être difficile (d’un enfant)

vîe

2 nf ville; dans le l.-d de Sugny d’zeû la vîe Le mot ordi­naire est vile.

vîe

3 adj f. vieille V vî

Vièrje

nf Vierge V samedi

vigon

adj  cruel envers les animaux

vigouner

vt torturer

vikant

adj vivant

viker

vi vivre V assanle, vivre ensemble, en ménage; su léchî v., se laisser vivre, se la couler douce ; aprinre à v., décou­vrir les réalités de la vie; i n’ vike pas, il est mou, maladif; i n’ vike pus, il ne vit plus, il trépigne d’impatience ou d’inquié­tude V ra-

vikoter

vi vivoter

viladje

nm village

vile

nf ville V vîe 2

vilin

nm vilain : fés dou bin à in v., i t’ tchîe s’ la min (ou i t’ cratche su la min)

vîmint

adv vieillement : ça lî va tout v., comme cela peut aller à une vieille per­sonne  V vîrîe

vin

nm vin

vinde

vt vendre

vinégue

nm vinaigre V pisse-v.

vint

, vint’ : adj. num., vingt : dj’é  vint eûros; il è vint-ans; vint-èt yin ; dj’ an-é vint’

vinte

nm ventre : à plat v. ; (formulette plaisante à propos du mal de ventre) dj’ é mau l’ vinte, la chite qui grimpe, lu stron qui danse, fét l ‘ toûr du France, passe pa Paris, r’vint à Suni ; (réponse plaisante, par un calembour avec vint’, à qn qui se plaint d’avoir mau l’ vinte) fés ène crwas d’ssus, t’ aurès mau l’ trente

viole

nf orgue de barbarie; piano mécanique : i gn-avot ène v. ou café dou Marchal

violon

nm violon : il èst dou bos qu’ ou fét lès violons, il est conciliant, accommodant

vipére

nf vipère : ène lingue du v.

viradje

nm virage V coûrt

vîrîe

nf vieillerie, objet vieux, de peu de valeur (synon : ranguin.ne, rôladje);  douleur causée par la vieillesse : c’ èst d’ la v.

vis’

nf vis V toûrne-vis’

vîsadje

nm visage; trouver v. du bos, trouver porte close

visite

nf visite V rinde

vîtam’

adv longtemps : dju s’ré v.; i m’è falu v.

vite

adv vite V atchefer, timps, vôye

vitemint

adv vite, rapide­ment

v’latî

adv volontiers

vô

adj. poss. m et f. votre : vô tchin; vô tch’mîje ; lu (la) vô, le (la) vôtre

vole

à _, loc adv., à toute vitesse, rapidement

volée

nf 1 chaîne en forme de V attachée à un faux-palonnier;  2 raclée; 3 grande quantité (synon. : pocanée)

voler

vt voler : in voleûr qu’ a vole èn-ôte, lu Bon Djeû n’ fét qu’ d’ en rîre

volète

nf plateau à tartes (en osier, en coudrier, mais aussi en métal)

voleûr

, f volerèsse : voleur, -euse

volîje

nf volige, planche de résineux

vormint

adv à propos : è bin v., m’ ès-tu rapôrté ç’ quu dj’ t’ avo d’mandé ?

vôte

nf crêpe; v luvée, crêpe à la levure.

voûde

adj vide; à v., sans chargement

voûdî

vt vider;  verser (un verre);  vi pleuvoir à verse : ça voûde V dè-

voulwâr

v vouloir : v’lèz-vebin? i v’lant bin; i m’ ana vèt, il m’en veut; dju n’ lu vè mi min.me s’ il avot sa cu d’ ôr, je n’en veux à aucun prix

vous

pron. pers sujet, vous; var. ous : V apeler; -ve, postposé (dans une interrogation ou une exclamation) : mindjèz-ve ave nous?; crwoyèz-ve?; luvèz-ve!; régime direct et indirect (vous ou plus souvent forme élidée v’ devant cons., v’s- devant voyelle) : dju vous (ou v’ ) vwa; dju vous (ou v’) cause ; dju vous- (ou plus sou­vent v’s-) é vu; vous v’s-ôz fét dou mau; i v’s-èrmin.nerè (ou i vous r’min.nerè). Forme forte : vous-ôtes

voyadje

nm voyage

vôye

nf voie : lès vôyes d’ Aule, les voies d’Alle (l.-d. de Sugny); donner d’ la v., donner de la voie (à une scie); trajet : V mèssadje; adv en route, parti : il è vôye; lu bus est v. ; sa fame èst v., elle est partie (ou elle a quitté le domicile conjugal); il è té vite v., il a été vite parti, il est mort rapidement ; foute vôye, jeter V r(u)vôye, vwa

vré

, -e, adj  vrai, -e V batisse, gazète

vwa

nf voie : la vwa dou tram Comp. vôye

vwayèle

(Bagimont : voyèle) adj voyant : il è in paletot bin trop v.

vwasin

adj et nm voisin V bouyon

wachî

vi clapoter : ça wache, quand les chaussures sont imprégnées d’eau; lès solés wachant

wachelaudée

nf grande quantité (de liquide)

wachelauder

vt rincer, secouer les linges dans l’eau

wagui.î

vi i waguîe, le temps est instable

wajé

nm oiseau : l’ w. è tchî ou nid, l’oiseau s’est envolé (se dit de qn qui a fait une fugue ou qui est absent quand on vient lui rendre visite) Cf chite

wajèle

nf oseille

wajon

nm petit oiseau

walée

nf averse Synon. : radauche

wape

nf guêpe

wapîre

nf nid de guêpes

wâr

vt voir : dju n’ sé l’ w., je ne le supporte pas, je le hais; su fére bin w. ; ça n’ è rin-à w. avè loû ; i s’ wat djà ministe ; was-tu; dj’ é vu ton pére ; si dju l’ voyô (V èrcounwate); dj’ in.me mî l’ crwâre quu d’ î aler w., je te fais confiance, je crois sans vérifier; V avûle, bout, café, cu, pwinte

warabé

nm varron, tumeur provoquée sur la peau des bovins par la larve de l’hypoderme

wasin

nm voisin

wassingue

nf serpillière

wayin

nm semailles d’automne

wébe

nf coupe affouagère : wébe aus leûps, l.-d de Pussemange

wétî

vt regarder : w. pou cârau; w. après sès-afants, chercher ses enfants;  w. d’ ariver d’ boune eûre, veiller à, tâcher de; w. à loû, prendre garde à soi V dè-

wignauler

vi gémir, se plaindre (d’un animal, surtout d’un chien)

wîle

nf huile V èrmète

winker

vi crier d’une voix perçante (enfant) ; grincer (porte, par ex.)

wit’

adj num. huit

witime

adj huitième

yin

, iène, pron. un, une

yoû

V èyoû

zérô

zéro

zeûs

pron. pers. eux, elles : c’ èst zeûs qui vinrant ; c’ èst zeûs lès preumîs (ou lès preumîres)

zieûter

vi regarder

zig

nm zig, individu : c’ èst in drole du zig

zigomâr

nm id (rare)

zine

nf lubie, idée qui passe dans la tête

zink

nm zinc

zozo

nm hurluberlu

zwâve

nm zouave, arsouille : ç’t-afant-là n’ arète pas d’ fère lu z.