MORPHOLOGIE

 

I L’ARTICLE

 

ARTICLES DEFINIS

 

Comme en français, il n’y a qu’un seul article qui est “èl” pour le masculin. Au féminin il fait “la”. Au pluriel, “lès” pour les deux genres (article simple). Devant un mot commençant par une voyelle ou une H muette, la voyelle de l’article fait place à une apostrophe pour les articles “le” et “la” (article élidé “l'”). (l’ aumâre, l’ houôrlodje).

Parfois, l’article élidé s’emploie devant un mot commençant par une con­sonne (euphonie ; ex : l’ bos èst sètch, l’ pîè èst deur — le bois est sec, le pain est dur.)

Devant un mot masculin singulier commençant par une consonne ou une H aspirée, on met “au” pour “à le” comme en français — “don” pour “de le”, “aux” pour “de les” (art. contractés). Exception : on dira par ex. : “Djè r’vin d’ au bos” pour  “je reviens du bois”.

Remarque : L’article “le”, combiné avec “par” donne “pon” ou “pau”.

Ex. : Passéy pon mèych, ou : pau mèych. : Passez par le jardin.

L’article “lès” (masc. ou fém.) combiné avec “par” donne “paus”.

Ex. : Passéy  paus mèychs. : Passez par les jardins.

Passéy paus-âjances.: Passez par les aisances.

 

ARTICLES INDEFINIS

 

–  in :  un (masculin)  

Ex. : in djou, in- oume: un jour, un homme.

Р̬ne = une (f̩minin)

Ex. : ène niûtie, ène feume: une nuit, une femme.

Cf l’adjectif numéral “ink” = un (utilisé seul)

Ex. : Djè n’ an-a qu’  ink. : Je n’en ai qu’un.

– eune = une. Ex. : Dj’ an-a eune.  : J’en ai une.

 

(à suivre)