FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

U

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
V
W
X
Y
Z

u

nm vingt et unième lettre de l’alphabet ; se représente « u » en wallon quand elle représente un son bref, (cf français: dru, cru, du, …) et « û» quand elle représente un son long (cf. français : rue, nue, sur, dur, …)

 

C60

u

(lettre) u

 

E0

u

nom de la lettre u, û ; çu mot-là s’ sicrît avou on-û ; on-û tréma

 

S0

ubiquité

nf, je n’ai pas le don d’ubiquité, dji n’ saureûve ièsse o for èt o molin ; (expr) on n’ saureûve soner lès clotches èt chûre li pôrcèssion, on ne peut sonner les cloches et suivre la procession ; on n’ saureûve braîre èt co t’nu l’ tchandèle, on ne saurait pleurer et tenir la lampe, je ne saurais pas être à deux places en même temps

 

C60

uhlan

(anc.) hulan

 

E0

uhlan

les _s (pendant la guerre 1914-1918), (plaist) lès caskes à pike, hulan (ce dernier terme fut donné à l’ensemble des soldats allemands lors cette guerre)

 

S0

ukrainien

ukrin.nyin

G0

ulcère

nm ulcère aux jambes, ulcêre auzès djambes, mau sint Qwèlin

 

C60

ulcère

må, plåye ; _ à la jambe, leûp

 

E0

ulcère

ulcêre ; il è on-ulcêre à l’ èstoumak

 

S0

ulcérer 1

v (froisser) choker au d’là ; cela l’a ulcérée, ça l’ a choké au d’là

 

C60

ulcérer 2

(s’) v (se transformer en ulcère) divenu aîwis’ ; (se froisser) si choker ; elle s’est ulcérée, èle s’ a choké

 

C60

Ulric

Ulric, (anc.) Oûri

 

E0

ultérieur

, eure adj (futur) pour les générations ultérieures, po lès cias qu vêront après nos-ôtes ; ce sera pour une date ultérieure, ci sèrè po pus taurd

 

C60

ultérieurement

adv après, pus taurd ; nous verrons cela ultérieurement, nos vièrans ça pus taurd

 

C60

ultimatum

ultimatom’

G0

ultime

adj daîrin (f daîrène) ; à l’ultime moment, au daîrin momint, à l’ daîrène broke

 

C60

ultramoderne

adj à l’ daîrène môde

 

C60

ultraorthodoxe

ultraôrtodocse

G0

ultraplat

, e adj fin au d’là

 

C60

ultra-sensible

adj cwache, tinre au d’là

 

C60

ultraviolet

ultraviolèt

G0

ululer

, hululer v hûler ; les chouettes ululent, lès houlotes hûlenut

 

C60

ululer

voy. hululeR

 

E0

un

, une, adj on (f one) ; au masculin, un signe de liaison (-) sera introduit entre l’article et le mot commençant par une voyelle, de sorte que l’article indéfini « on » se prononcera /ↄn/ ; un arbre, on-aube ; un homme, on-ome ; une fois par mois, on côp pâr mwès ; une fois pour toutes, on côp po tot ; sans un sou, sins  caurs ; il a été moins une, il a strapé ; un seul, on (seûl) ; il n’y avait qu’un seul livre, i gn-aveûve qu’ on seul lîve ; il n’y avait pas un seul chat noir, i gn-aveûve nin on seul nwêr tchèt ; il n’y avait plus un seul pain, i gn-aveûve pupont d’ pwin, i gn-aveûve pus nin on pwin ; il n’y avait plus une seule table de libre, i gn-aveûve pupont d’ tauve di libe, … pus nin one tauve di libe ; une seule chose me manque, i gn-a qu’ one afaîre qui m’ manke ; il n’est pas venu un seul jour, i n’ a nin v’nu on seûl djoû ; un sur deux, onk su deûs, onk èt lèyî l’ ôte ; « Zèls deûs nosse curé, is fyin.n ruvenu on tonia d’ en France, on-an èt lèyi l’ ôte. » (A. Laloux) ; (en composition avec un nombre) -y-on(e) ; vingt et un jours, vint-y-on djoûs ; septante et un ans, sèptante-y-on-ans ; (exceptions) : quatre-vingt- un, quatrè-vint onk ; cent un, cint èt onk ; cent quatre-vingt un hommes, cint quatrè-vint on-omes ; deux cent un livres, deûs cint èt on lîves ; ne faire qu’un avec ; lui et son frère ne font qu’un, zèls deûs s’ frére, ça n’ è faît qu’ onk ; ne faire ni une ni deux, ni fé ni one ni deûs ; (expr.) is s’ ètindenut come dès côpeûs d’ boûsse, ils s’entendent comme des coupeurs de bourse, comme larrons en foire ; sint-Antwin.ne n’ è va jamaîs sins s’ couchèt, saint Antoine ne part jamais sans son cochon, quand on voit l’un, on voit l’autre ; sint Rok n’ è va jamaîs sins s’ tchin, saint Roch ne part jamais sans son chien, id. ; (ordinal) la page 1, li preumêre pâdje, li pâdje onk ; il est une heure, il è-st-one eûre au matin

 

C60

un

, une pron onk (f one) ; il y en a un, i gn-a onk ; il y en a une, i gn-a one ; il n’y en a pas un seul qui a su me répondre, i gn-a nin onk qui m’ a seû rèsponde ; il n’y en avait plus un seul, i gn-aveûve pus onk ; et s’il n’en restait plus qu’un, èt s’ i gn-aureûve pus qu’ onk ; elles sont parties une à une, èlle ont ’nn’ alé one après l’ ôte ; à un de ces jours, à onk dès djoûs ; un des livres qui m’a le mieux plu, onk dès lîves qui dj’ a l’ mia in.mé; c’est une des meilleures pommes que j’ai mangées, c’ è-st-one dès mèyeûsès pomes qui dj’ a mougnî ; l’un d’eux est parti, i gn-a onk dès deûs qu’ è-st-èvôye ; l’un l’autre, n-on l’ ôte ; ils s’aident l’un l’autre, is s’ copèlenut n-on l’ ôte; l’un dans l’autre, onk dins l’ôte

 

C60

un

, une n onk (f one) ; un qui a eu peur, c’est mon voisin, onk qu’ a stî sèré, c’ èst m’ vèjin ; une qui est contente, c’est ma femme, one qu’ èst binauje, c’ èst m’ feume; c’est le un qui est sorti, c’ èst l’ numèrô onk qu’ èst sôrti; à la une des journaux, à l’ preumêre pâdje dès gazètes, employé comme adv preumêremint, ( prumîremint) ; un, je n’ai pas le temps, deux, ça ne me plaît pas, preumêremint, dji n’ a nin l’ timps, deûzyin.memint, ça n’ mi plaît nin ; (expr.) il était moins une, il a strapé; on est arrivé qu’il était moins une, nos-avans arivé à chipète

 

C60

un

, une art (au masculin, l’article « on » précédant un mot commençant par une voyelle sera suivi d’un tiret de liaison) un homme, on-ome ; une femme, one comére; il y a un chien dehors, i gn-a on tchin à l’ uch; une femme est arrivée depuis hier, one comére è-st-arivéye dispû ayîr ; un autre, on-ôte ; un peu, one miète ; un certain Alfred, on lomé Alfrèd ; un tel, on tél ; une telle, one téle ; en un instant, su pont d’ timps

 

C60

un

, -e, adj num et art , devt cons : un garçon, on valèt ; devt voy. : un enfant, in-èfant, f une bête, ine bièsse (on-, one Ve., ard ; un-, une Gl. ; eun-, eune Am., Hu., Wa., …) ; avec un enfant, avec une femme, avou (i)n-èfant, avou (i)ne feume ; subst. onk, eune (ôk, one Ve.; onk, one ard ; onk, eune Hu.; etc.) ; un (une) à la fois, onk (eune) à ‘ne fèye ; vingt et un (une), vint’-onk (-eune) ; l’un (l’une) vaut l’autre, onk (eune) våt l’ ôte ; s’aider l’un l’autre, s’ êdî d’ onk à l’ ôte ; un parmi l’autre, onk avå l’ ôte ; les uns les autres, onk l’ ôte, dès cis et dès-ôtes ; les unes les autres, (l’) eune l’ ôte, lès-eunes lès-ôtes, dès cisses èt dès-ôtes ; (à Ja., Th. : l’un près de l’autre, tot près d’ onk ; l’une loin de l’autre, èrî d’ one ; être en bons ou mauvais termes l’un avec l’autre, èsse bin ou må d’ onk, ou avou onk ; parier deux contre un, wadjî dobe conte simpe ; de trois jours l’un, (anc.) ami treûs djoûs ; c’est tout un, c’ èst tot d’ on (anc. ; d’ onk) ; en voilà un que je connais, volà onk qui dji k’noh, voy. quelqu’un ; le n° 1 li bidet

 

E0

un 1

, une adj numéral on [allomorphes : on, on-], one :

 

1 m sg on ; dji va-z-a quèri on kilo ; i n’ lèzî d’meûre pus qu’ on-afant avou zèls

on- (+ voyelle)  (oun- Ba. ; eun- Be., Ju.) : on-afant ; on-èsté ; qu’est-ce pour un homme (quel genre d’homme est-ce) ?,  qu’ èst-ce quu c’ èst d’ ça po on-ome ?

 

2 f sg one (oune Ba. ; eune Be., Ju.) ; one niche bièsse ; one istware di fou ; il m’a vendu cette machine comme s’il s’agissait d’une neuve, i m’ è vindou çusse machin-là po one novèle ;

 

3 les grenouilles dans les champs, aujourd’hui on n’en voit plus une seule, lès rin.nes dins lès tchamps, asteûre on n’ vèt pus la quawe d’ one

 

S0

un 2

n (t. du jeu de loto) le n° 1, bidèt ; le n 1 au tirage au sort pour la conscription, bidèt, c’est-à-dire le premier des « mauvais » numéros entraînant l’enrôlement, i n’ è pont avou d’ chance, il è tiré l’ bidèt 

 

S0

un 3

, une pron. indéfini (quelqu’un) onk, one (m ouk Ba. ; un Ju. ; èk Be. ; ok As., Fa. Va., … ;  f eune Be., Ju.) ; is n’ fèjant qu’ onk ; dji  ‘nn’ ê onk ; dj’ î ê stî avou onk di Lutrubwas ; a v’là one quu dji c’nuche ; purdoz-a chacune one ; a v’là co one ; dji  l’ dîro co cent côps po onk ; (formule consacrée pour marquer la réciprocité dans le règlement des tournées de boisson) si t’ a payes one, dj’ a r’paye one ; i n’ è fêt ni one ni deûs ; i n’ è avou ni one, ni l’ ôte ; elles étaient toutes plus belles les unes que les autres, èlle astint totes â pus bèle one, â pus bèle l’ ôte [type < un-que >]

 

S0

un 4

, une art. indéfini m sing (devant consonne) on (ou Ba. ; un Be., Ju.) ; on bê p’tit vièdje ; t’ è-st-on malin, ti !

 

S0

unanime

adj ils étaient unanimes pour dire que c‘était beau, il ont tortos dit qu’ c’ èsteûve bia èt gn-a nin onk qu’ a dit lcontraîre

 

C60

unanimement

d’ ine seûle vwès

 

E0

unanimité

nf ils ont décidé d’y aller à l’unanimité, il ont tortos stî d’ acwârd po-z-î aler

 

C60

une

nf preumêre pâdje dè l’ gazète (, prumîre…)

 

C60

uni

, unie adj unis par les liens du mariage, loyîs pau mâriadje ; unis comme les doigts de la main, loyîs come lès dwèts d’ one mwin ; un couple uni, one cope qui s’ ètind bin ; une robe unie, on foûrau d’ one seûle coleûr

 

C60

uni  

du velours uni, do v’loûr chifon

 

S0

unième

adj onyin.me (Sombreffe, ènyin.me) ; trente et unième, trinte-y-onyin.me ; cent unième, cint onyin.me

 

C60

unième

vingt et _, vint-inin.me (ard vint-onin.me, -îme)

 

E0

unième

adj et n (après un numéral) onime ; li vint’-èt-onime djoûr ; èlle astot trente-èt-onime

 

S0

unifier

unifyî

G0

uniforme

adj (qui ne varie pas) un paysage uniforme, on payisadje qui n’ candje nin, … qu’ èst todi l’ min.me

 

C60

uniforme

nm moussemint ; avec un uniforme d’aviateur, avou on moussemint d’ aviateûr ; il était en uniforme militaire, il èsteûve moussî à sôdârt

 

C60

uniforme

ûnifôrme

 

E0

uniforme

unifôrme

G0

uniforme

(costume) unifôrme ;  il è pwarté l’ unifôrme alemand ; lès-omes astint en-unifôrme

 

S0

uniformément

adv unimint ; un toit uniformément rouge, on twèt unimint rodje

 

C60

uniformiser

v nous allons les uniformiser, nos lès frans tortos lès min.mes

 

C60

uniformiser

unifôrmiser

G0

unilatéral

unilatèrâl

G0

unilatéralement

unilatèrâlemint

G0

unilingue

adj c’est un unilingue francophone, i n’ cause qui l’ francès, c’ è-st-on-unilingue francofone

 

C60

unilingue

unilingue

G0

uniment

ûnimint

 

E0

union

nf (alliance) loyins (m.pl.) ; l’union des membres d’une même famille, lès loyins qu’ ègzistéyenut inte lès djins d’ one min.me famile ; (attachement, amitié) loyins ; l’union entre eux est indissociable, on n’ saureûve disfé lès loyins qu’ i gn-a ètur zèls; trait d’union, loyûre (f) ; n’oubliez pas d’indiquer le trait d’union, ni rovyîz nin d’ mète li loyûre; (expr) l’union fait la force, on-z-a d’ pus coradje à deûs mwins, on a plus de courage à deux mains

 

C60

union

ûni(y)on, acwérd ; voy. libre

 

E0

union

ugnon ; l’ ugnon fêt la fwace

 

S0

unionisme

unionisme

G0

unioniste

unionisse

G0

unique

adj (qui est seul de son genre) seûl (-e) ; tu es mon unique amour, vos-èstoz l’ seûl ome  / li seûle feume qui dj’ vè voltî, … qui dj’ a jamaîs vèyu voltî; c’est l’unique livre que je possède, c’ èst l’ seûl lîve qui dj’ a ; c’est un enfant unique, c’ è-st-on-èfant tot seû ; sa fille unique, si seûle fèye ; je suis fille unique, dji so tote seûle di fèye, dji so miér seûle di fèye ; c’est un cas unique, gn-a qui ç’ cas-là ; c’est une rue à sens unique, c’ è-st-one vôye qu’ on n’ î pout rôler qu’ dins on seûl sins; (incomparable) vous êtes un homme unique !, vos-èstoz on-ome come gn-a pont d’ feume ! (et vice versa) ; il a une patience unique, il a one pacyince di tos lès diâles; (inouï, extravaguant, impayable) come gn-a pont, come on n’ è faît pus

 

C60

unique

, -ement ûnike, -emint ; elle est enfant _, èlle è-st-èfant tote seûle ; fils, fille _, fis seû, fèye seûle (Ja., ….); voy. SEUL, -EMENT

 

E0

unique

unike

G0

unique

unike ; dji sû fis unike ; èlle èst fèye unike ; il est unique en son genre, il èst unike ; c’est un enfant _, c’ è-st-on-afant tot seû

 

S0

uniquement

adv seûlemint ; je voulais uniquement faire peur, dji v’leûve seûlemint fé awè peû ; uniquement pour voir, rin qu’ po veûy; pas uniquement pour cela,  nin seûlemint po ça

 

C60

uniquement

unikemint

G0

uniquement

(exclusivement) unikemint ; il è ruvenou unikemint por mi

 

S0

unir

v loyî, mârier, rachoner, raloyî; unir deux jeunes gens, mârier deûs djon.nes ; les sentiments qui nous unissent, lès sintimints qu’ nos ralôyenut ; ce qui nous unit, ci qu’ nos rachone ; (s’) s’ aloyî, si loyî, si mârier, si mète èchone ; ils se sont unis pour revendiquer un jour de congé supplémentaire, is s’ ont mètu èchone po d’mander on djoû d’ condjî d’ pus ; ils se sont unis devant Dieu, is s’ ont mârié à l’ èglîje ; ils se sont unis pour toujours, is s’ ont loyî po l’rèstant d’ leû vicaîrîye ; s’unir contre qqn, si mète èchone conte one saquî ; ce sont des couleurs qui s’unissent harmonieusement, c’ èst dès coleûrs qui vont bin èchone ; (loc) s’unir à, si mète avou ; je m’unis à vous, dji m’ mèt avou vos-ôtes

 

C60

unir

ûni, acwèrder ; rendre uni (le sol), voy. aplanir

 

E0

unisson

nm (loc) à l’unisson, d’ one seûle vwès, do min.me batemint ; ils chantent à l’unisson , is tchantenut d’ one seûle vwès

 

C60

unisson

à l’_, èssonle, qui s’acwède bin, qu’ èst d’ acwérd ; voy. accord, en­semble

 

E0

unité

nf (caractère de ce qui est unique) dans cette pièce de théâtre, il y a unité de lieu , dins ç’ pîce-là, tot s’ passe à l’ min.me place ; ils ont une unité de culture , il ont l’ min.me culture; nous avons une unité de vue , nos-avans lès min.mès-idéyes là d’ssus ; ils ont chanté d’une belle unité , il ont bin tchanté tortos èchone ; (éléments arithmétiques) on en a fabriqué quinze unités , on ‘nn’ a faît quinze; le mètre, c’est l’unité de longueur,  li mète, c’ èst ç’ qu’ on s’ è sièt po mèsurer lès longueûs

 

C60

unité

ûnité

 

E0

univers

nm monde

 

C60

univers

, -el, -elle, -ement, -ité ûnivérs, -él, -e, -emint, -ité

 

E0

universel

, elle adj c’est le remède universel , c’ èst bon po tot ; c’est une clé universelle , c’ è-st-one clé qui va bin po tot; c’est du théâtre universel , c’ èst do tèyâte qu’ on pout djouwer tot-avau

 

C60

universel

, -elle adj univèrsèl, -èle ; li sufrâje univèrsèl ; l’ ècspôsicion univèrsèle

 

S0

universellement

adv laudje èt long; il est univer­sellement connu, il èst conu laudje èt long

 

C60

universellement

univèrsèlemint ; Bastogne èst univèrsèlemint k’nuchi asteûre

 

S0

universitaire

il a fait des études _s, il è fêt l’ univèrsité

 

S0

université

[nf] univèrsité

 

G100

université

nf univèrsité

 

C60

université

univèrsité 

 

S0

Upigny

npr Upegnè

 

C60

uppercut

nm côp d’ pougn

 

C60

uppercut

uppercut

G0

uranium

nm uraniom’

 

C60

uranium

uraniom’

G0

urbain

, aine adj dè l’ vile; le réseau d’éclairage urbain, lès lampes dè l’ vile

 

C60

Urbain

à la Saint-_, à l’ Sint-z-Orban (Villers-l’Evêque)

 

E0

Urbain

(prénom m et n de famille) Urbin ; la ruelle Urbain (à Bastogne,  la ruelle qui longe l’ancien café Patton), la rouwale Urbin

 

S0

Urbanistes

rue des _, rowe dès-Orbanisses (Ôr-, Ur-)

 

E0

urée

nm uréye, song (m)qui s’ mache avou l’ aîwe

 

C60

urgence

nf c’est un cas urgent , c’ è-st-one saqwè qui prèsse ; ce dossier présente une certaine urgence , i faureûve fé ç’ dossier-ci l’ pus rade possibe; en cas d’urgence, vous pouvez m’appeler sur mon G.S.M , si ça prèsse, vos m’ ploz bin huker su m’ G.S.M.

 

C60

urgence

, -ent, -e, voy. pressé, -ant

 

E0

urgent

, ente adj c’est urgent !, ça prèsse, alez djans’ !, alez abîye ! ; c’est un dossier urgent , c’ èst dès papîs à fé l’ pus rade possibe, … tot d’ sûte, … sins taurdjî ; j’ai un besoin urgent, dj’ a hausse

 

C60

urgent

ce n’est pas extrêmement _, ça n’ vint nin à one mînute

 

S0

urinal

nm botèye (f), vâse

 

C60

urine

nf aîwe (, eûwe), pichate

 

C60

urine

pihote (-ate Hu., Be., Cou.), ûrine (St.), (anc.) hlé (hlè Fa.: recueillie p ex pour l’analyse : pwèrter dè l’ hlé å docteûr Ja.) ; vache dont l’_ est rougeâtre, vatche qui pihe rodje, eune piherèsse (GdH.)

 

E0

urine

(en langage enfantin) pipisse ; gn-è do l’ pipisse à l’ tère ; (d’animal ou d’humain) pichate (-ote Ra., Te.) ; (de qqn qui urine fréquemment) (vulgaire) il è todi la kèkète à l’ mwin ;

 

S0

uriner

[v] (o-c) pichî, (e) pihî, (e) sêwer

 

G100

uriner

v pichî, lachî l’ aîwe,; uriner peu , picheloter ; uriner avec excès , forpichî

 

C60

uriner

sêwer (t anc. et décent), lacher l’ êwe, pihî, fé ‘ne pihèye, (plaist) fé ‘ne trawêye, sin.nî si-aveûle, purer lès crompîre,  taper l’êwe djus dès (, d’ sès) crompîres ; aller _, prinde si pourcê po l’ quowe; _ (d’une femme) rabate ine rôye ; voy. compisser

 

E0

uriner

(en langage enfantin) fé pipisse

 

S0

uriner 

pichi, (plaist) stwade la loke ; aller _, aler lâchi l’ polin

 

S0

urinoir

nm pichelote (f)

 

C60

urinoir

urinwér, pisswér

 

E0

URL

URL

G0

urne

nf bwèsse

 

C60

urne

(électorale) urne ; catcheter lès-urnes

 

S0

Ursula

Ursula ; Ursule, Ursule ; (diminutif) Sule

 

S0

Ursule

rue Sainte-_, rowe Sinte-Ursûle, à Liège

 

E0

Ursuline

nf Ursuline

 

C60

Ursulines

rue des _, rowe dès-Ursulines 

 

E0

urticaire

nm botons (pl), dôses (f pl) ; j’ai attrapé de l’urticaire , dj’ a atrapé dès dôses

 

C60

urticaire

fîve d’ oûrtèye (Ma.)

 

E0

urticant

voy. poil

 

E0

usage

nm ûsadje, ûsance (f) ; mauvais usage , malûsance (f) ; faire mauvais usage , fé malusance, fé misèmôye ; à l’usage, à faît ; nous verrons à l’usage, nous vièrans bin à faît ; faire de l’usage, fé do cas ; à usage, po sièrvu di ; un bâtiment à usage d’école , on batimint po sièrvu di scole, one sicole ; je l’ai réservé à votre usage, djè l’ a waurdé por vos ; c’est hors d’usage, ça n’ sièt pus, on n’ sét pus rin fé avou ; avoir l’usage de, fé one saqwè di ; je n’en ai pas l’usage , dji n’ è saureûve rin fé ; il a perdu l’usage de ses bras , i n’ si sét pus sièrvu d’ sès brès ; il a perdu l’usage de la parole , i n’ sét pus causer ; (us) c’est conforme aux usages , c’ èst come on-z-a todi faît ; ce sont des vieux usages , c’ èst dès vîyès-ûsances ; c’est contraire aux usages , ci n’ èst nin insi qu’ on-z-a l’ abitude di fé ; il est d’usage de porter un chapeau quand vous allez au château , i vos faut mète on tchapia quand v’s-aloz au tchèstia ; comme il est d’usage , come on l’ faît d’ abitude

 

C60

usage

ûsèdje ; _ établi, usance, ûsance (, ûsdance), voy. abolir, coutume, habitude, méthode ; il ne faut pas changer les_s, fåt lèyî l’ mostî wice qu’ il èst : premier _ de qch, strème (, streume ) ; hors d’_ voy. porter, suranné 

 

E0

usage

(utilité) ûsèdje ; ni tape nin ça voye, dji ‘nn’ ârê todi bin l’ ûsèdje ; dji n’ a fê pont d’ ûsèdje 

 

S0

usagé

, ée adj ûsé (-ye), vî (-ye) ; on lui a donné des vêtements usagés, on lî a d’né dès vîs moussemints ; c’est une expression usagée, c’ è-st-one vîye ratoûrnûre

 

C60

usager

nm les usagers du chemin de fer, lès cias qu’ è vont au trin ; tous les usagers de cette route vous le diront, tos lès cis qu’ pudenut ç’ vôye-là vos l’ dîront

 

C60

usance

voy. usage

 

E0

USB

USB

G0

usé

, ée adj ènîssé (-ye), miné (-ye), ûsé(-ye), vî (-ye) ; usé au point de se trouer bientôt, meûr (mûr) ; c’est usé, c’ èst miné ; une chemise toute usée, one tchimîje tote ènîsséye ; ses semelles sont complètement usées, sès s’mèles sont trawéyes ; les draps de lit sont usés, lès linçoûs sont meûrs ; les eaux usées, lès man.nètès-aîwes

 

C60

usé

, -ée (qui est détérioré(e) par l’usage) ûsé ; mi pantalon èst ûsé j’qu’à l’ cwade ; (épuisé, -ée) (par les fatigues, l’âge, etc.) ûsé ; il è travayi tote sa vîe come on-arèdji, mês asteûre il èst ûsé

 

S0

usé

, -ée adj (élimé, -ée) meûr (, meûse) tène ; li linçoû èst meûr ; lès tchâsses sont tènes â talon ; il est usé, il èst â bout do l’ roye ; le coutre de la charrue est assez usé, il faudra le faire amincir, li coûte do l’ tchèroûe èst djà lon, i fât l’ fé rafiler

 

S0

user

[v] 1 ûser

2 s’ _ : s’ ûser, (c) s’ ènîsser

 

G100

user

vt (détériorer par l’usage) miner, ûser ; vous usez vos souliers, vos-ûsez vos solés ; c’est la boisson qui l’a usé, c’ èst d’ bwâre qu’ il èsteûve miné ; il use sa santé, i faît do twârt à s’ santé; (consommer) c’est une auto qui use beaucoup d’essence, c’ è-st-one auto qu’ i lî faut brâmint d’ l’ èssence ; (expr) on mantche d’ ostèye, on n’ l’ ûse nin, on l’ câsse, un manche d’outil, on ne l’use pas, on le casse; vi (se servir de) vous pouvez en user tant que vous voulez, vos v’s-è ploz sièrvu tant qu’ vos v’loz ; (avoir recours à) user d’un droit, profiter d’ on drwèt; il use de patience, i n’ si mwaîjit nin rade, i faut d’djà fé bran.mint po qu’ i s’ mwaîjiche ; (s’) s’ ûser ; cela s’use vite, ça s’ ènîsséye rade, ça s’ ûse rade

 

C60

user

_ de, ûser (ûsder Fa.), si chèrvi di, èployî (qch) ; j’en userai de même, dji f’rè parèy ; vt consommer, dété­riorer, dépenser qch, alouwer, ûser, voy. déchirer, élimeh, raper ; je n’arrive pas à user mes vêtements, dji n’ vin nin å d’ bout d’ mès moussemints ; (les) mète à fin (Vi.), (les) afiner (Li., GdH.) ; chapeau usé complète­ment, tchapê qu’ èst formètou ; voy. porter ; liard usé, pèlé êdant ; vêtement (même entier) usé, sans valeur, fligote (Hu.) ; user sa vie à, kihiyî s’ vèye à

 

E0

user

vt (consommer) ûser ; dj’ ûse brâmint do tchâfèdje ; il a usé de la salive pour rien (il a parlé en pure perte), il è ûsé brâmint do l’ salive po rin ; (détériorer par l’usage) ûser ; dj’ ûse fwart mès solés ; il ûse mâ sès solés (l’usure de ses souliers n’est pas régulière (parce qu’il a un défaut au pied p. ex.)) ; s’_ (se détériorer), s’ ûser ; çu qui s’ ûse ni s’ prusse nin ; s’_ (s’épuiser) s’ ûser ; nosse pére s’ è ûsé à l’ ovrèdje ; il s’est usé au travail, i s’ è fwarci à l’ ovrèdje ; vi _ de (avoir recours à) ûser di ; il è ûsé d’ totes lès rûses po l’ amantchi

 

S0

usine

[nf] (o-c) fabrike, (e) ouhène, (o) usène, (o) boutike [nm]

 

G100

usine

nf fabrike, ûsine ; travailler à l’usine, travayî à l’ ûsine ; sortie d’usine, sôrtîye d’ ûsine ; un ouvrier d’usine, on-ovrî d’ fabrike

 

C60

usine

ouhène, fabrike ; voy. taillanderie ; _ où l’on se sert d’un lourd marteau à bascule, maka (nm) ; quitter 1′ _, riprinde si lîvrèt

 

E0

usine

ûsine; l’ ûsine élèctrike

 

S0

usité

, ée adj d’ ûsâdje ; c’est un mot encore usité, c’ è-st-on mot qu’ èst co d’ ûsâdje ; c’est qqch. de peu usité, c’ è-st-one saqwè qu’ on n’ rèscontère nin sovint

 

C60

usité

un mot fort _, on mot qu’ on-z-èplôye sovint

 

E0

ustensile

[nm] (o-c) clicotia, (e) ahèsse [nf], (c) ayèsse [nf], (o-c) bidon, (c) agayon

 

G100

ustensile

nm agayons (pl), bidons (pl), canetia, clibotia, clicotia, cayèts (pl), ostèye (f) ; « divant d’ awè tos lès canetias qu’ i faut po ‘nn’ aler à leû mwin.nadje »  (E. Gilliard)

 

C60

ustensile

ahèsse, ustèye (nf) [di manèdje, di couhène) , lès-uhènes do l’ manhon (Rob.) ; en gén , agayon, bidon, cayèt, hièle, ativèle (Ve.; hadrivèle Bo.), bihot (Se., Hu.), mahiène (Ve.), (plaist) dès badasses, dès tèstês, (hesb ) catés ; voy. ATTIRAIL, NÉCESSAIRE, OUTIL, -ILLER, RÉCIPIENT, VAISSELLE

 

E0

ustensile

_s de ménage (t générique pour désigner les récipients, les casseroles, etc.), tupins ; èle lî e voyi tos lès tupins après la tièsse 

 

S0

usufruit

nm ûsadje ; c’est son père qui en a l’usufruit, c’ èst s’ pa qu’ ènn’ a l’ ûsadje

 

C60

usufruit

ûsufrut; (anc.) _ sur les biens du conjoint défunt, oumîre (nf)

 

E0

usufruit

usufrwit ; c’ èst lèye qu’ è l’ usufrwit do l’ cinse

 

S0

usure

nf ûsûre

 

C60

usure

ûsûre ; (vêtement) mis jusqu’à _ complète, formètou

 

E0

usure

(détérioration par un usage prolongé) ûsure ; ça n’ rèsisse nin à l’ ûsure ; avoir (qqn) à l’_ (triompher de lui en l’usant peu à peu), avèr (quéke onk) à l’ ûsure

 

S0

usurier

nm sanseroûle (f) ; c’est un usurier, c’ è-st- one sanseroûle

 

C60

usurier

ûsurî, djwif, sansowe

 

E0

usurper

s’ acaparer di, haper

 

E0

ut

nm ut’

 

C60

ut

(note de mus ) ut’

 

E0

ut

 (note de musique) ut’ ; la clé d’ ut’

 

S0

utérin

, ine adj do costé de l’ man ; une soeur utérine, one diméye-soû

 

C60

utérin

, -e : frère _, sœur _, dimèy fré, dimèye soûr (dè costé dè l’ mére) ; fureur _e, tchôd cou

 

E0

utérus

nm botike

 

C60

utérus

voy. matrice

 

E0

utile

[nf] (c) utile, (o) utîle, (e) ûtile, (e) ahèssåve

 

G100

utile

adj qui sièt; en temps utile, quand ç’ sèrè l’ momint

 

C60

utile

ûtile, bon, ahèssåve, qui pout chèrvi ; on veut vous être _, on vout vosse bin ; voy. inutile

 

E0

utile

utile ; il èst co utile à l’ mâjon 

 

S0

utilement

ûtilemint

 

E0

utilement

utilemint

 

S0

utilisable

adj il n’est pas utilisable, on n’ s’ è saureûve sièrvu

 

C60

utilisable

utilisâbe

 

S0

utilisateur

, trice n li cia qu’ s’ è sièt (f li cène qui s’ è sièt)

 

C60

utiliser

[v] (e) si chèrvi di, (o) s’ chèrvi di, (c) si sièrvu di ; v. employer

 

G100

utiliser

v si sièrvu di ; je ne l’ai jamais utilisé, dji n’ m’ ènn’ a jamaîs sièrvu

 

C60

utiliser

vt (qqch) (en tirer parti) utiliser ; dj’ ê utilisé l’ rèstant do l’ cole

 

S0

utilité

nf ûsadje (m) ; cela ne m’est d’aucune utilité, dj’ ènn’ a nin l’ ûsadje

 

C60

utilité

ûtilité, ahèsse, åhemince ; je n’en vois pas l’_, dji n’ veû nin çou qu’ ènn’ ad’vêrè d’ bon, … à qwè çoula pout chèrvi

 

E0

utilité 

utilité ; tape ça voye, ça n’ è pus pont d’ utilité ; même les choses les plus modestes ont leur _, gn-è si p’tite hèye qui n’ pwate si ombrîre

 

S0

utopie

nf c’est de l’utopie, c’ èst dès contes avou rin d’dins (pl); (expr) ça s’ passerè à l’ cinse èwoù-ce qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe , cela se passera à la ferme où le chien bat le beurre avec la queue ; ça s’ passerè l’ samwin.ne dès quate djudis, cela se passera la semaine des quatre jeudis ; quand lès pouyes auront dès dints, quand les poules auront des dents ; vos n’ î pinsez nin ! , vous n’y pensez pas !, c’est de l’utopie

 

C60

UV

ou U.V. ÛV

G0

Share This