FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

T

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
U
V
W
X
Y
Z

t

nm vingtième lettre de l’alphabet ; n’est jamais redoublée en wallon sauf si elle se prononce de telle manière

 

C60

ta

adj poss ti (le tutoiement est à éviter ; il se fait entre amis) ; ta tasse, ti jate ; dans ta maison, dins t’ maujone (on dira plus poliment,dans tous les autres cas : vosse jate ; dins vosse maujone)

 

C60

tabac

nm toubak ; du tabac fort, do fwârt toubak ; tabac à priser, chnouf (m), toubak à pèneter, pènéye (f) ; une boîte de tabac à priser, one bwèsse au chnouf ; tabac pour la pipe, toubak à l’ pupe ; tabac à chiquer, toubak à chiker, chike (f), role (f) ; mâcher le tabac, chiker ; action de mâcher du tabac, chikadje (m.) ; mâcheur de tabac, chikeû ; priseur de tabac, chnoufeû, pèneteû ; action de priser, pènetadje (m.) ; plant de tabac, plante di toubak (f) ; poignée de feuilles de tabac séchées, marote ; sachet de tabac, cawote (f) di toubak ; marchand de tabac, toubakî; (expr.) c’ èst dè l’ pure carote, c’est de la pure carotte, c’est de l’excellent tabac; do toubak come do foûr, du tabac comme du foin, de mauvaise qualité ; c’ èst do wayin, c’est du regain, idem; fé toubak, faire tabac, s’arrêter de travailler, le temps d’allumer une pipe ; i n’ vaut nin one chike di toubak, il ne vaut pas une chique de tabac, il ne vaut rien; i t’ a on nez conte on pakèt d’ toubak, il a un nez comme un paquet de tabac, … épaté ; vîve Nameur po tot, po l’ toubak èt po l’ satchot, vive Namur pour tout, pour le tabac et le sachet; passer quelqu’un à tabac, rilayî, rilin.ner, târlouchî

 

C60

tabac

[nm] (o-c) toubak, (e) toûbak

 

G100

tabasser

v rilayî, rilin.ner, taner, târlouchî ; ils étaient deux pour le tabasser, il èstin.n à deûs po taner d’ssus

 

C60

tabatière

nf (petite boîte de tabac à priser) bwèsse au chnouf; (lucarne) tabatiére

 

C60

tabernacle

nm tabèrnake

 

C60

table

nf fauve ; petite table, tauvelète ; grande table, établi, tauvelî (m.) ; table d’opération, tauve ; table de nuit, tâbe di nwît ; une table avec un tiroir, one tauve avou on ridant ; dresser la table, mète li tauve ; ensemble de personnes autour d’une table, tauveléye ; s’attabler, si mète à l’ tauve ; «Au lèver do ridia, Filipe èt Henri sont-st-à l’ tauve » (J. Gilson) ; avoir le pied de la table, awè l’ pîd dè l’ tauve; mète coutia su tauve, mettre couteau sur table, s’attabler ; rapide à l’ tauve, rapide à l’ ovradje, rapide à la table, rapide à l’ouvrage; table de conversation, tauveléye

 

C60

table

[nf] (e) tåve, (c) tauve, (o) tâbe

 

G100

tableau

[nm] (c) tauvia, (e) tåvlê, (o) tâblau

 

G100

tableau

nm (œuvre picturale) tauvia ; nous en ferons un beau tableau, nos-è frans on bia tauvia ; encadrer un tableau, mète on câde à on tauvia; (panneau plat) panau ; le tableau d’affichage des heures des trains, li panau avou lès-eûres dès trins; (expr) on ne saurait pas gagner sur les deux tableaux, on n’ saureûve gangnî dès deûs costés; (tableau noir) tâblau ; écrivez-moi cela au tableau !, scrîjoz ça su l tâblau !; (support plat) tâblau ;  quand vous sortirez, vous remettrez votre clé au tableau, quand vos sôrtiroz, ripindoz vosse clé au tâblau ; le tableau d’honneur, li tâblau d’ oneûr; (tableau de désolation) assonre (f), tâblau ; je vois encore le tableau, dji vè co l tâblau ; quel tableau!, quéne assonre!; (expr) vous voyez le tableau d’ici, vos vèyoz ça di-d-ci ; et, pour achever le tableau, èt, au-d’zeû do mârtchi; tableau de bord, tâblau d’ bôrd

 

C60

tablée

nf tauveléye

 

C60

tablette

[nf] _ de cheminée : (e) djîvå [nm], (c) djîvau [nm], (o) mantia,  tâblète

 

G100

tablette

nf (petite table) tauvelète; (petite planche horizontale) plantche ; elle se trouve sur la tablette de droite dans l’ armoire, èlle èst su l plantche di drwète dins l’ ârmwêre; (tablette de médicaments) pastile; tablette intérieure de fenêtre, aspouya (m), tâblète

 

C60

tablier

[nm] (c) d(i)vantrin, (o) d(è)vantrén, (e) vantrin, (c) cindrî, (o) cindrén,  scoû

 

G100

tablier

nm (vêtement) catche-misére, divantrin ; tablier à plastron, divantrin à bavète ; tablier en toile avec poche, divantrin à tache ; tablier qui ceint le corps, cindrî ; tablier en cuir de maréchal-ferrant, vanwâre, divantrin d’ cûr; (expr) c’ è-st-on laudje divantrin sins cwârdia, c’est un tablier large sans cordon, c’est un homme de belle présentation mais de piètre rapport

 

C60

tabouret

[nm] (o-c) passèt, (e) passète [nf], (o-c) chame, (e) hame

 

G100

tabouret

nm chame ; tabouret bas pour poser les pieds, passèt ; tabouret pour traire, chame, passèt à mo(u)de ; tabouret de bar, chame di cabarèt

 

C60

tac

nm tak; (loc) du tac au tac, dîrèk, sins tchiketer, do tak au tak

 

C60

tache

[nf] (o-c) tatche, (e) tètche

 

G100

tache

nf tatche ; tache de naissance (naevus), tatche di naîssance, tatche di vin ; tache de rousseur, tatche di djudas, tatche di solia ; éphélide des vieillards, tatche di vîyès djins ; tache des ongles (tache blanche) tatche, minte ; à taches, tatchu (f tatcheuwe) ; tache de moisissure, tatche di tchamossé; (loc) à tatches, par taches, très peu ; i gn-aveûve à tatches ; il y en avait par-ci par-là; (expr) on n divise jamaîs d’ one florîye vatche s’ èle n’ a pont d’ tatches, on ne parle jamais d’une vache fleurie si elle n’a des taches sur la robe, il n’y a pas de fumée sans feu

 

C60

tâche

[nf] (o-c) bouye, (e) dag’ [nm], payèle, (o) tchôke, (c) à-fé [nm] ; v. travail, besogne

 

G100

tâche

nf bouye ; à chacun sa tâche !, (à) chake si bouye ! ; il a rempli sa tâche, il a faît ç’ qu’ i d’veûve fé ; c’était pour lui faciliter la tâche, c’ èsteûve po qu’ il eûche pus aujîy ; « Dins l’minâbe maujo / Èwoù-ce qu’ is fyin.n leû bouye. » (J. Guillaume); à la tâche, à pîce (à pièce) ; il travaille à la tâche, i travaye à pîce ; il travaille pour un salaire proportionnel au rendement, i travaye à façon ; (loc) prendre à tâche de, awè à keûr di

 

C60

taché

, ée, adj tatchî, à tatches ; taché de rouille, èrignî (-ye), èruni ; taché (-e) de moisissure, ènîssé (-ye)

 

C60

tacher

[v] (o-c) machurer, (e) mahurer, (o-c) tatchî, (e) tètchî, tètcheter

 

G100

tacher

v cotatchî, fé dès tatches, fé dès mèdayes, tatchî ; tacher ses vêtements, tatchî sès moussemints ; tacher le linge de moisissure, ènîsser ; tacher de rouille, èruni

 

C60

tâcher

[v] _ de : (o-c) cachî à, (o) asprouver di, (c) waîtî di, (o) wétî di, (o-c) assayî di, (e) sayî di ; v. essayer

 

G100

tâcher

v sayî; tâchez de terminer pour demain !, sayîz d’ awè faît po d’mwin !

 

C60

tacheté

, ée adj à tatches, moucheté (-ye) ; vache tachetée, florîye vatche

 

C60

tacheté, e

[adj] (c) mayeté, éye, (e) mayeté, êye, (o) mayeté, éye, (o-c) tatchu, ûwe

 

G100

tacheter

v fé à tatches, moucheter, tatcheter

 

C60

taciturne

adj taîjeûs (-e) ; il est taciturne, i n’ cause wêre

 

C60

tacot

nm tchèrète (f) ; un vieux tacot, one vîye tchèrète

 

C60

tact

[nm] tak

 

G100

tact

nm avoir du tact, awè l’ maniére ; il a manqué de tact, i lî a bin stî trop rwèd, i n’a nin ieû l’ maniére, il î a dit ça avou sès gros plats pîds (, il lui a dit cela avec ses gros pieds plats) ; agir avec tact, mète dès mantches (, mettre des manches) ; il lui a dit avec tact , il a mètu dès mantches po lî dîre

 

C60

tactique

 nf c’est la bonne tactique, c’ è-st-insi qu’ faut fé

 

C60

tag

nm bârbouyadje

 

C60

tagger

nm bârbouyeû (f barbouyeûse)

 

C60

taie

[nf] tîke

 

G100

taie

nf (taie d’oreiller) tièsture, tîke; (tache de la cornée) florète

 

C60

taillade

nf côpûre, cwachûre, kèrnache, skèrnache

 

C60

taillader

v côper

 

C60

taillant

nm (partie tranchante) tayant

 

C60

taille

[nf] (grandeur) taye, (o-c) grandeû, wôteû

 

G100

taille

nf (opération qui consiste à tailler) pierre de taille, pîre di taye ; taille d’un arbre, voir : élagage; (expr) nos-î èstans à l’ taye aus fréjes, nous y voilà à la taille aux fraises, nous y sommes dans les difficultés; (redevances) payer ses tailles, payî sès tayes; (hauteur du corps humain) grandeû, hôteû ; de haute taille, fwârt grand ; une femme de petite taille, one pitite feume ; il a la taille requise pour être policier, il èst grand assez po ièsse policier; être de taille à, ièsse capâbe di; (de taille) c’est une erreur de taille, c’ è-st- one fameûse faute; (ceinture) cinture; il faudra reprendre à la taille, i faurè r’prinde à l’ cinture; il lui a pris son tour de taille, i l’ a mèsuré à s’ cinture; (dimension) elle n’avait plus que cette taille-là, èle n’ aveûve pus qu’ ça come grandeû; c’est la taille qui me convient, c’ èst ç’ qu’ i m’ faut come grandeû.

 

C60

tailler

v (couper les branches d’un arbre) ricôper, ritayî, scârbiner; tailler un arbre, scârbiner on-aube ; tailler grossièrement à la serpe, spèner ; action, spènadje (m) ; tailler une haie, rabiner,  aurber ; action, rabinadje (m); « dins leûs ayes qu’ on-z-aurbeûve bin di sqwêre, à l’ brosse, deûs côps su l’ an » (A. Laloux) ; « Dj’ a rabiné fwârt bas mès ayes. » (A. Bacq) ; tailler un crayon, fé one pwinte à on croyon, ripârer on crèyon; tailler du pain, cotayî do pwin ; tailler la pierre, cwâteler ; tailler un tissu, côper; (loc) tailler une bavette, taper one divise ; (se) se tailler les ongles, côper sès-ongues; (partir) foute li camp, pèter èvôye; se tailler la part du lion, prinde li pus grosse paurt por li

 

C60

tailleur

[nm] (e-c) talieûr, (o) tayeûr

 

G100

tailleur

nm (artisan qui fait des vêtements sur mesure) talieûr; (expr) faut lèyî lès façons po lès talieûrs (iron), il faut laisser les façons pour les tailleurs, ne faites donc pas de façons; tailleur de haie, ayeteû, riclôyeû d’ ayes, spineû; tailleur de pierre: dépeceur, cwateleû ; épinceur, spincieû, spigoteû, tayeû d’ pîre

 

C60

taillis

nm taye ; partie où l’on coupe le taillis, côpe (f) ; il est allé se cacher dans le taillis, i s’ a stî catchî dins l’ taye; (expr) nos-î èstans à l’ taye aus fréjes ! , nous y sommes au taillis aux fraises !, c’est ici que nous sommes devant les difficultés

 

C60

taire

v catchî ; taire la vérité, catchî l’ vèrité ; (se) ni rin dîre, si taîre, taîre si linwe, clôre si mouson ; je préfère me taire, dj’ in.me mia  rin dîre, vaut mia s’ taîre; il a fini par se taire, po fini, i s’ a taî; allez-vous vous taire?, èst-ce qui vos v’s-alez taîre ? ; il faut savoir se taire, i faut sawè t’nu s’ linwe ; tais-toi !, taiîe-tu! ; taisez-vous!, taîjoz-vos! ; (expr) rin dîre, c’ èst s’ taîre, ne rien dire, c’est se taire, je suis de commerce, je ne dis rien ; vaut mia s’ taîre qui d’ mau causer, il est préférable de se taire que de dire du mal d’autrui

 

C60

taire (se)

[v] (c) si taîre, (e) si têre, (o) s’ tére, (c) ni nin moufter, (o) n’ nén moufter, (c) ni nin moti

 

G100

taiseux

, euse n taîjeûs (-e) ; c’est un taiseux, on n’ l’ ètind nin, c’ è-st-on sins brût; « On-ome sins brût qu’ i n’ causeûve jamaîs dès djins qui pofé l’ flatau. » (A. Laloux)

 

C60

talc

nm talk

 

C60

talent

nm elle a du talent, c’ è-st-on maîsse ; c’est un écrivain de grand talent, come sicrîjeû, c’ è-st-on maîsse ; et maintenant vous allez nous montrer tous vos talents, èt asteûre, vos nos-alez mostrer ç’ qui vos savoz fé

 

C60

talisman

nm amulète (f)

 

C60

taloche

nf alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, caramèl, clatche, lafe, pètéye, târlouche, tchofe, warloufe ; (en maçonnerie) taloche

 

C60

talocher

v (gifler) foute one pètéye, … one târlouche, târlouchî; (travailler avec la taloche en maçonnerie) talocher

 

C60

talon

nm (partie postérieure du pied) talon ; des talons hauts, dès hôts talons ; des talons plats, dès plats talons ; un talon aiguille, on tot fin talon ; marcher sur les talons, roter su sès talons ; remettre des talons, rimète dès talons ; faire claquer ses talons (de colère), fé pèter sès talons ; (loc) lèver l’ talon , s’éclipser ; j’étais sur ses talons, dj’ èsteûve jusse padrî li; (expr) dj’ in.me mia veûy sès talons qu’ sès pontes, … qu’ sès bètchètes , je préfère voir ses talons que ses pointes, je préfère le voir partir que le voir arriver ; i n’ lî arive nin d’djà au talon d’ sès botes, il n’arrive même pas au talon de ses bottes, il est loin de le valoir; (partie du pied de cheval) talon; (partie d’une chaussette qui enveloppe le talon) talon; (expr) djè lî a r’faît sès tchausses aus talons, je lui ai reprisé ses chaussettes aux talons, je lui ai montré ses défauts; (reste d’un jeu de cartes) forcaute (f)

 

C60

talonner

v (suivre de très près) sûre di près ; (harceler) ièsse todi padrî ; son voisin le talonne continuellement pour avoir l’argent prêté, si vijin èst todi padrî li po rawè sès caurs

 

C60

talonnette

nf talonète

 

C60

talonnière

nf taloniére

 

C60

talquer

v mète do talk

 

C60

talus

[nm] (o-c) huréye [nf] (e) hurêye [nf], (o) cripèt

 

G100

talus

nm (terrain en pente aménagé par des travaux de terrassement) uréye (f), talus ; sur les talus, su lès-uréyes ; un talus de chemin de fer, on talus di tch’min d’ fiêr, on remblaî di tch’min d’ fiêr; façonneur de talus, taluteû ; façonner un talus, taluter; (terrain en pente) pindis’ (f)

 

C60

tambour

nm tambour, pitite caîsse ; le tambour avec les baguettes, li tambour avou lès makètes ; joueur de tambour, tambourî; « Djokez-ve one miète, ont-i criyî à Gagou qui fieûve li tambourî tot bouchant su on-hèna vûde. » (E. Gilliard); (expr) ci qui vint dè l’ flûte è r’va au tambour, ce qui vient de la flûte retourne au tambour, bien mal acquis ne profite jamais ; quand c’ èst nin dè l’ flûte, c’ èst do tambour, quand ce n’est pas de la flûte, c’est du tambour, quand ce n’est pas une déconvenue, c’en est une autre, il a tous les malheurs; (cylindre pour torréfier le café) brûlwè, tambour

 

C60

tambourinage

nm tambourinadje, tambouradje

 

C60, G0

tambouriner

v (jouer du tambour) djouwer do tambour, tambouriner, tambourer ; (publier bruyamment une nouvelle) il a été le tambouriner, i l’ a stî criyî pa tos costés

 

C60, G0

tambourineur

nm tamboureû, tambourî

 

C60, G0

tambour-major

nm tamboûr-majôr

 

C60

tamier

nm ièbe aus feumes bateuwes

 

C60

Tamines

npr Tamène

 

C60

tamis

nm (instrument de cuisine) tamis ; le tamis en crin pour la farine, li tamis d’ crin po l’ farène; (passoire) passète (f); (tamis de jardin) crîle ; le tamis pour les cendres, li crîle po lès cindes

 

C60

tamisage

nm (tamisage de la farine) tamejadje; (tamisage de cendres, sable, terre…) crîladje

 

C60

tamiser

[v] (c) tamejî, (o) tamijî, (e) tamehî

 

G100

tamiser

v (en cuisine) tamejî ; il tamise, i tamejîye ; il tamisait, i tamejieûve ; il tamisera, i tamejîyerè ; il tamiserait, i tamejîyereûve ; qu’il tamise, qu’ i tamejîye ; qu’il tamisât, qu’ i tamejiche; en tamisant, tot tamejiant; tamisé, tamejî (-ye) ; elle voudrait qu’il tamise toute la farine, èle vôreûve bin qu’ i tamejîyereûve tote li farène; (en jardinage, cendres, sable, terre…) crîler, passer ; tamiser les cendres, passer lès cindes, crîler lès cènes ; « Moman crîléye lès cènes au pègnon. » (A. Laloux); (bien que ce terme signifie avant tout tamiser quelque chose de très fin, le verbe « tamejî » est employé à certains endroits pour les opérations de travaux ou de jardinage : « tamejî dès cindes », « tamejî do sauvlon »)

 

C60

tamiseur

, euse n (personne qui tamise) tamejeû

 

C60

tampon

nm (petite masse d’ouate, de gaze ou autre, pour nettoyer une plaie ou étaler un liquide) toupion ; un tampon d’ouate, on toupion d’ wate; (petite plaque de métal gravée que l’on encre pour imprimer le timbre) catchèt ; passez-moi le tampon, dinez-me li catchèt; le tampon de la poste, li catchèt dè l’ posse; (cheville de bois ou de métal pour la fixation de vis) broke (f) ; si vous n’enfoncez pas préalablement un tampon dans le mur, la vis ne tiendra pas, si vos n’ mètoz nin d’ abôrd one broke dins l’ meur, li vis’ ni têrè nin; plaque métallique servant à fermer une ouverture) stopa; tampon de wagon de chemin de fer, butwêr

 

C60

tamponnement

nm bukadje, caramboladje, tukadje

 

C60

tamponner

v (heurter violemment) buker, tuker ; il est allé tamponner le mur , il a stî buker conte li meur, i s’ a stî foute conte li meur; (timbrer) vous irez faire tamponner votre feuille d’examen, vos-îroz fé mète li catchèt su vosse fouye d’ ègzamin; essuyer avec un tampon, rinètyî avou on toupion, … avou on bokèt d’ loke; essuyer avec un tampon, rissuwer avou…; (étendre un liquide) tamponner une plaie avec de la teinture d’iode, mète dè l’ tinteure d’ iyode avou… on bokèt d’ wate ; (se) buker onk conte l’ ôte ; les deux voitures se sont tamponnées, lès deûs-autos ont bukè one conte l’ ôte

 

C60

tam-tam

nm tam’-tam’

 

C60

tan

nm chwache (f), moulin à fabriquer le tan, molin à chwaches ; (expr) c’ è-st-on vraî molin à chwaches, c’est un véritable moulin à tan, c’est un grand bavard; (le mot « chwache » signifie originairement l’écorce du chêne ; il désigne ensuite les lanières d’écorce de chêne découpées en vue de la fabrication du tan ; il désigne, enfin, ce qui reste de ces écorces quand elles sont passées par le moulin : le tan)

 

C60

tanaisie

nf tanesîye, ièbe aus viêrs, ièbe di mwârt

 

C60

tancer

v brûtyî ; son père l’a tancé de belle façon, gn-a s’ pa què l’ a fameûsemint brûtyî

 

C60

tanche

nf tintche

 

C60

tandem

nm tandèm

 

C60

tandis

[conj] _ que : (e-c) dismètant qui, (o) dèsmètant qui, (o-c) (su l’) timps qui, (e) (so l’) timps qui, (o) tèrmètant qui, (e) tot fant qui

 

G100

tandis que

loc (dans le même moment que) come, dismètant qui, (do) timps qui, qui ; il est arrivé tandis que je parlais, il a arivé do timps qui dj’ causeûve ; il a sonné tandis que jetais prêt à partir, il a soné qu’ dj’ èsteùve po ‘nn’ aler ; il a sonné tandis que je partais, il a soné come dj’ ènn’ aleûve; (marque l’opposition) adon qui, au r’gârd qui ; elle n’a jamais rien fait tandis que moi, j’ai travaillé toute ma vie, èle n’a jamaîs rin faît, au r’gârd qui mi, dj’ a travayî tote mi vîye ; il a eu la place, tandis que je devais attendre, il a ieû l’ place, adon qu’ mi, i m’ faleûve ratinde

 

C60

tangent

, ente adj (qui se fait de justesse) strapant (-e), tot jusse ; cela a été tangent, ç’ a stî strapant, ç ‘a stî tot jusse, on-z-èsteûve à chipète (, on était en équilibre instable)

 

C60

tangente

nf, (loc) prendre la tangente, chwiner, foute li camp sins rin dîre, si chimer

 

C60

tangible

adj (que l’on peut connaître en touchant) c’est tangible, on l’ pout djonde; (dont la réalité est évidente) c’est tangible, gn-a rin d’pus sûr

 

C60

tango

nm tango

 

C60

tanguer

v bloncî; le bateau est en train de tanguer, gn-a l’ batia qui blonce; tout tanguait autour de moi, gn-a tot qui blonceûve autoû d’ mi

 

C60

tanière

nf trau (m) ; le renard rentre dans sa tanière, li r’naud rintère dins s’ trau ; tanière de blaireau, tass(o)niére ; tannière du loup, coyite (m)

 

C60

tank

nm tank

 

C60

tannage

nm tanadje

 

C60

tannant

, ant adj (qui lasse) tanis’ (f tanisse)

 

C60

tanner

v (préparer les peaux avec du tan) taner; tanner une peau, taner one pia; (importuner) embêter, en.mèrder, fé malade, rinde malade, soyî, taner ; depuis le temps qu’il nous tanne, dispûs l’ timps qu’ i nos tane; (tanner le cuir, rosser) daubler, nissî, târlouchî, târter, tchèneter ; on lui a tanné le cuir, il a stî tchèneté ; tanné par le soleil (lieu), ribatu do solia; (rendre tanné, hâlé), rayî (-ye) ; on voit que vous revenez de vacances, vous êtes tannée, on vèt bin qu’ vos rivenoz d’ condjî, vos-èstoz tote rayîye

 

C60

tannerie

nf piaterîye, tanerîye

 

C60

tanneur

n taneû ; un couteau de tanneur, on coutia d’ taneû

 

C60

tanneur, euse

[n] taneû, se

 

G100

tant

adv (employé avec un verbe ou avec un nom pour marquer l’intensité ou la quantité) tant, télemint, si télemint; tu m’en diras tant!, tant m’ dîrès !, vos m’ è dîroz tant ; il vous aimait tant, i vos vèyeûve si télemint voltî ; je voudrais tant le voir, djè l’ vôreûve si télemint veûy ; il travaille tant, i boute si télemint ; il a tant de travail, il a si télemint dè l’ bèsogne ; (loc) tant de, tant dès, télemint dès ; on lui a pris tant de choses, on lî a télemint pris d’s-afaîres ; j’ai vu tant d’accidents, dj’ a télemint vèyu d’s-acsidints ; il y est allé tant de fois, il î a stî télemint dès côps ; « Tant dès bribeûs ont v’nu d’mander one crosse di pwin. » (L. Namèche) ; « Tant dès caurs qu’ on lî d’veûve. » (François Raynaud, Li mârcote) ; tant de … que …, si télemint… qui ; elle éprouvait tant d’amitié à son égard qu’elle la considérait comme sa fille, èle li vèyeûve si télemint voltî qu’ èle fieûve come si c’ èsteûve si prôpe fèye ; tant qu’à faire, po tant fé qui d’ fé ; (expr) po tant fé qui d’ fé, ostant fé po bin fé, tant qu’à faire, autant le faire convenablement; (exprimant une quantité) ostant ; il est payé à tant par mois, il èst payî ostant pâr mwès; tant que (tellement) ; il souffre tant qu’il ne peut s’empêcher de crier, il a si télemint mau qu’ i lî faut criyî; il a acheté tant de livres qu’il n’a plus de place pour les mettre, il a acheté télemint dès lîves qu’ i n’ a pupont d’ place po lès mète; tant … que (autant que) : vous ne l’aimez pas tant que moi, vos nè l’ vèyoz nin ossi voltî qu’ mi ; je n’ai pas tant de livres que lui, dji n’ a nin ostant d’ lîves qui li ; il y en a tant que cela ?, gn-a ostant qu’ ça ? ; tant … que (aussi bien que) ; ossi bin… qui, ostant qui ; les deux sont jolies, tant la rouge que la noire, èles sont bèles totes lès deûs, ostant l’ rodje qui l’ nwâre ; tant avec lui qu’avec les autres, ossi bin avou li qu’ avou l’s-ôtes; tant que (aussi longtemps que) ; il y restera tant que ce sera possible, il î d’mèrerè ossi longtimps qu’ i gn-aurè moyin ; tant que je saurai, tant qui dj’ saurè ; tant qu’il y a vie, il y a espoir, tant qu’ i gn-a vîye, i gn-a d’ l’ èspwêr ; nous irons ainsi tant que nous pourrons, ci sèrè jusqu’à tant qu’ ça îrè; tant bien que mal : il le fait tant bien que mal, i l’ faît come i pout ; cela va tant bien que mal, ça va come ça pout aler; tant qu’à : tant qu’à faire, tant qu’ à fé ; tant mieux, tant mieûs ; tant pis, tant pîre; tant et si bien, tantia ; tant et si bien qu’il a dû partir, tantia qu’ il a d’vu ‘nn’ aler; tant il y a que, si bin qui ; il réclame continuellement tant il y a qu’on ne le supporte plus, i bèrdèle tofêr si bin qu’ on nè l’ supwate pus; si tant est que, por ostant qui, à condicion qui; j’irai sûrement si tant est que je sois en bonne santé, sûr qui dj’ îrè à condicion di n’ nin ièsse malade; tant et plus, tant qu’ à mile, à tchîr dissus, à dike èt daye, à chipe chovéye, à massake, à r’gouléye, à r’laye ; il y en avait tant et plus, i gn-aveûve tant qu’ à mile

 

C60

tant mieux

loc tant mieûs

 

C60

tant pis

loc tant pîre

 

C60

tante

[nf] matante

 

G100

tante

nf (parente) matante ; notre tante vient demain, gn-a nosse matante qui vint d’mwin ; tante religieuse, tante seûr ; ensemble des oncles et tantes, matanterîye (f) ; tous les oncles et tantes étaient là, tote li matanterîye èsteûve là; (mont-de-piété) matante ; j’ai été le déposé chez tante (au mont-de-piété) dj’ a stî l’ mète èmon matante

 

C60

tantième

nm tantyin.me

 

C60

tantinet

nm un tantinet, one miète (f) ; c’est un tantinet trop grand, c’ è-st-one miète trop grand

 

C60

tantot

adv (il y a peu de temps) ènawêre (, anawêre) ; nous y sommes allées tantot, nos-î avans stî ènawêre; (dans peu de temps) tot-à  l’ leûre ; nous irons tantot, nos-îrans t’t-aleûre ; à tantôt, à t’t-aleûre; (bientôt) bin rade, quausu ; après tantôt un an, après quausu on-an ; il y aura tantôt un an, i gn-aurè bin rade on-an; tantôt… tantôt, dès côps… dès côps; il est tantôt bien, tantôt mal, dès côps qu’ il èst bin, dès côps qu’ il èst mau ; il vous dira tantôt oui, tantôt non, dès côps qu’ i vos dîrè ayi, dès côps qu’ i vos dîrè non

 

C60

tantôt

[adv] 1 (futur) (e-c) tot rade, (c) t(o)t-à-l’-eûre, (o) taleûr,

2 (passé) (c) ènawêre, (o) ènawére

 

G100

taon

nm tayan ; taon des bois, panauche (f) ; notre chat a été mordu par un taon, nosse tchèt a stî hagnî pa one panauche ; larve de taon, varon; « Lès varons, c’ èst dès gros molons d’ tayan qui s’  mètenut su l’ dos dès bièsses, ètur li cûr èt l’ tchau. » (L. Léonard)

 

C60

tapage

[nm] arèdje [nf], (o-c) disdût, (e) disdut, (c) trayin, (o) trèyin ; v. bruit

 

G100

tapage

nm brût, ram’dam’, randacherîye (f), trayin, tribouye-martia ; faire du tapage, mwinrner la vîye, foute on trayin ; vous en avez fait du tapage, cette nuit-ci !, vos ‘nn’ avoz foutu on trayin, ç’ nût-ci! ; tapage publicitaire, brût; avec tout le tapage publicitaire qu’ils ont fait, avou tot l’ brût qu’ il ont faît avou ça

 

C60

tapageur

, euse n et adj brûtiaud (-e), randachaud (-e)

 

C60

tape

nf tchofe, pètéye ; donner des tapes sur la figure, foute dès tchofes

 

C60

tapecul

nm tape-cu

 

C60

tapée

nf (quantité importante) tapéye ; une tapée d’enfants, one tapéye d’ èfauts

 

C60

tapement

nm (action de taper) tapemint ; on entendait des tapements de mains, on-z-ètindeûve dès tapemints d’ mwins

 

C60

taper

v (frapper du plat de la main) taper; (expr) c’est à se taper la tête contre les murs, c’ è-st-à s’ foute si tièsse au meur; (produire un bruit en tapant) taper à la porte, toker à l’ uch ; taper doucement ou par petits coups, toketer; (se servir d’une machine à écrire) taper une lettre à la machine, taper one lète à l’ machine; taper sur les nerfs, taper su lès niêrs ; (donner un ou plusieurs coups sur qqn) taper ; on ne tape pas un enfant, on n’ tape nin su on-èfant ; le boxeur tape fort, li bocseû tape fwârt; taper dans l’œil, bin rivenu, taper dins l’ ouy; je lui ai tapé dans l’œil, djè lî r’vin bin, djè lî a tapé dins l’ ouy; (chauffer très fort) le soleil tape dur, li solia toke fèl; (expr) gn-a l’ solia qui pète è mi-ouy, le soleil me tape dans l’œil, m’éblouit; taper à tour de bras, flachî ; taper à travers tout, au hasard, flachî au d’truviès d’ tot ; taper au hasard, taper à gayes ; (se) (s’offrir qqch de bon) se taper un bon repas, fé crausse eûréye; (faire un travail, une corvée) c’est encore lui qui s’est tapé tout le travail, c’ èst co li qu’ a ieû tot su s’ dos; (se priver de qqch) il peut toujours se taper, i pout todi couru; (expr) c’ è-st-à s’ foute si tièsse au meur, c’est à se taper la tête au mur

 

C60

tapette

nf (raquette pour tuer lès mouches) tapète ; (bavard) rakète, tapète, tchawète; (pédéraste) bok-èt-gade

 

C60

tapeur

, euse n (qui emprunte souvent de l’argent) c’est un tapeur, i vint todi chiner après dès caurs

 

C60

tapi

, ie adj (caché) catchî (-ye) ; il restait tapi dans un coin, i d’mèreûve catchî dins on cwin

 

C60

tapinois

(en) loc à bavole

 

C60

tapioca

nm tapioca

 

C60

tapir

nm (mammifère) tapîr

 

C60

tapir

(se) v si catchî

 

C60

tapis

nm tapis ; marchand de tapis, tchouk-tchouk ; (loc) mettre sur le tapis, mète su l’ tapis

 

C60

tapissage

nm tapissadje ; nouveau tapissage, ritapissadje

 

C60

tapisser

v tapissî ; tapisser le living, tapissî l’ bèle place; tapisser à nouveau, ritapissî ; il serait temps de tapisser à nouveau la chambre, i sèreûve timps di r’tapissî l’  tchambe

 

C60

tapisserie

nf tapisserîye ; papier-peint, papî d’ tapisserîye; (loc) faire tapisserie, fé plantchî

 

C60

tapissier

, ière n tapisseû (-se)

 

C60

tapissier, ière

[n] tapisseû, se

 

G100

tapotement

nm tapuradje

 

C60

tapoter

v tapurer ; il tapotait sa cigarette sur la table, i tapureûve si cigarète su l’ tauve ; « On-z-ôt Gaguite qui tapure su lès payasses. » (E. Gilliard)

 

C60

taquet

nm takèt

 

C60

taquin

, ine adj et n canaye (nf), capon (nm) ; cet enfant, c’est un petit taquin, c’ è-st-one pitite canaye, cit-èfant-là

 

C60

taquiner

[v] fé assoti, (c) fé aler, (o) fé daler, couyoner, (c) fé endêver

 

G100

taquiner

v couyoner. fé aler. fé assoti ; il n’a pas cessé de me taquiner, i n’ a nin lachî di m’ fé assoti

 

C60

taquinerie

nf couyonadje (m) ; je déteste ses taquineries, dji vè èvi sès couyonadjes ; il fait cela par taquinerie, i faît ça po vos couyoner,… po vos fé assoti

 

C60

tarabuster

v (importuner par des interventions renouvelées) rataker ; ils me tarabustent pour que je finisse par partir, is ratakenut tofêr po sayî di m’ fé ’nn’ aler; (préoccuper vivement) grabouyî, tchipoter ; c’est un sujet qui me tarabuste, c’ è-st-one afaîre qui m’ grabouye; cela me tarabuste, ça m’ tchipote

 

C60

tarare

nm diâle; le tarare comprend : la trémie, li trimouye; la soufflerie, li soflèt (m); les tiroirs, lès ridants ; le van, li van ; le crible, li rèdje ; le crible à tiroirs, li sèrpint

 

C60

taraud

nm taraud ; taraud alésoir, taraud alézwêr

 

C60

taraudasse

nm taraudadje, tèraujadje

 

C60

tarauder

v tarauder ; tarauder avec le vilebrequin (avou l’ tèrauje), avec la tarière (avou l’ tèrére), tèraujî

 

C60

tard

[adv] (e) tård, (o) târd, (c) taurd

 

G100

tard

adv taurd ; c’est trop tard, c’ èst trop taurd ; c’est un peu tard, c’ è-st-one miète taurd; plus tard ; bien plus tard, bran.mint pus taurd ; le plus tard possible, li pus taurd possibe ; ce sera pour plus tard, ci sèrè po pus taurd, … por on-ôte côp ; il ne faut pas remettre à plus tard, i n’ faut nin r’mète à pus taurd, … à d’mwin ; quelques minutes plus tard, saquants minutes après ; pas plus tard qu’hier, nin pus taurd qu’ èyîr ; cela ira mieux plus tard, il îrè mia pus taurd; tôt ou tard, on djoû ou l’ ôte ; vous y viendrez tot ou tard, vos-î vêroz on djoû ou l’ ôte; (loc) matin mataurd, jusqu’à toutes les heures; (expr) adiè po l’ blé, lès frumints sont meûrs , adieu pour le seigle, les blés sont murs, c’est trop tard; c’ èst dè l’ mostaude après din.ner, c’est de la moutarde après le dîner, cela arrive un peu tard ; il arive todi quand lès violons sont rèvôye , il arrive toujours quand les violons sont partis, il arrive toujours trop tard (comme les carabiniers d’Offenbach) ; li cok ni sèrè pus su l’ ansènî quand nos r’vêrans , le coq ne sera plus sur le tas de fumier quand nous reviendrons, nous reviendrons tard; li fwêre èst lèvéye, la foire est levée, c’est trop tard ; li salut èst sgoté, le salut est terminé, idem ; mèsse èst faîte, la messe est terminée, idem ; totes lès neûjes sont coudeuwes, toutes les noisettes sont cueillies, idem; nm sur le tard, su l’ taurd

 

C60

tarder

[v] (e) tårdji, (o) târdjî, (c) taurdjî ; v. traîner

 

G100

tarder

v (être lent à faire qqch) ratinde di trop ; il a tardé à consulter un médecin, il a ratindu d’trop d’vant d’ aler veûy on docteûr ; et surtout ne tardez pas à nous rendre visite, èt surtout, ni ratindoz nin d’trop d’vant di v’nu ; il ne va pas tarder à repartir, i va bin rade è raler; (expr) fé l’ long cu, faire le long cul, tarder à faire quelque chose; (être lent à venir, à se produire) et votre lettre qui tarde, èt vosse lète qui n’ arive nin ; cela n’a pas tardé, ça n’ a nin frapyî ; tarder à qqn (sembler long) il me tarde d’avoir ta visite, dji m’ agrance di vos veûy è l’ maujone

 

C60

tardif

, ive adj taurdu (f taurdeuwe) ; des pommes de terre tardives, dès taurdus canadas ; rentrer à une heure tardive, rintrer à n’ impôte quéne eûre, rintrer à totes lès-eûres ; c’est une heure tardive pour moi, c’ èst taurd por mi; (expr) taurdeuwès Paukes, timpreuwès campagnes, Pâques tardives, denrées tôt levées

 

C60

tardif, ive

[adj] (e) tâdrou, owe, (o) târdu, ûwe, (c) taurdu, ûwe

 

G100

tardivement

adv su l’ taurd ; il a commencé tardivement, i s’ î a mètu su l’ taurd

 

C60

tare

nf (poids) pwèd d’ l’ èbaladje (m); (ce qui diminue la valeur de qqch) dèfaut (m), vice (m); (ce qui diminue la valeur de qqn) pwèd ; il porte une lourde tare, il a on pwèd à sopwârter

 

C60

taré

, ée adj et n (atteint d’une tare) tous ces politiciens sont tarés, tos cès politicyins-là, c’ èst dès poûris; (imbécile) bwârgnasse, fin fou (f fine sote), pèté (-ye) ; tu n’es qu’un taré, ti n’ ès qu’ on bwârgnasse; (expr) il èst pèté à l’ limodje, il est fou au-delà, il est taré ; i n’ a nin tos sès bwès, il n’a pas tous ses bois, il est taré

 

C60

tarer

v tarer un camion, cârculer l’ pwèd d’ on camion vûde

 

C60

targette

nf plat vèra (m), târjète

 

C60

targuer

(se) v (se vanter) si vanter di ; vous qui vous targuez d’y être allé, vos qui s’ vante d’ î awè stî

 

C60

tari

, ie adj à sètch ; le ruisseau est tari, li richot è-st-à sètch

 

C60

tarière

nf amôrçwè (m), foreûse, tèrauje ; tarière de fer, tèrére

 

C60

tarif

nm lès pris ; ils n’ont pas mis le tarif, is n ‘ont nin mètu lès pris; il ne payait que demi-tarif, i n’ payeûve qui d’méy-pris ; vous devez compter cinq à six mille euros, c’est le tarif actuel, vos d’voz compter cink à chîs mile eûros, c’ èst ç’ qui ça costéye asteûre

 

C60

tarin

nm sisèt

 

C60

tarir

vt (faire cesser de couler) mète à sètch ; ils ont tari le puits, il ont mètu l’ pus’ à sètch; vi la conversation tarit rapidement, is n’ ont wêre causé èchone; ne pas tarir ; il ne tarit pas d’éloge à son égard, i ‘nn’ a plin s’ bouche ; il ne tarit pas sur cette affaire, i n’ lache nin d’ causer d’ ça, i cause todi d’ ça, i r’vint todi là-d’ssus ; (se) la source se tarit, li soûrdant done todi mwins’ d’ aîwe ; la source s’est tarie, li soûrdant è-st-à sètch

 

C60

tarissable

adj (expr) ça n’ durerè. nin todi ostant qu’ lès contribucions, cela ne durera pas autant que les contributions, c’est tarissable

 

C60

tarots

nm pl cautes (f) ; demander son horoscope par le tarot, si fé taper l’ caute

 

C60

tarse

nm (plat du pied) plat (do pîd)

 

C60

tartare

adj tartâre

 

C60

tarte

[nf] (o-c) taute, (o) tarte, (e) dorêye, (c) doréye

 

G100

tarte

nf taute ; un morceau de tarte, on bokèt d’ taute ; tarte à la cassonade, taute au suke di pot ; tarte à la semoule, taute à l’  simouye ; tarte aux fruits, taute aus frûts ; tarte au sucre, taute au suke ; tarte au fromage blanc, taute au stofé ; tarte au riz, doréye, taute au riz ; tarte aux pommes, recouverte, barban’wèse; tarte au fromage gras et aux œufs (spécialité dinantaise), flamitche ; manger de la tarte, tauteler ; j’aime manger de la tarte, dji tauteléye voltî ; amateur de tarte, tautî ; série de tartes, tauterîye ; préparer la pâte des tartes, toûrner lès tautes; (expr) faute di taute, on mougne do pwin , à défaut de tarte, on mange du pain; i n’ faut nin awè fwin po mougnî on bokèt d’ taute, ô ! , il ne faut pas avoir faim pour manger un morceau de tarte (dit-on à celui qui refuse le morceau de tarte qu’on lui présente, sous prétexte de ne pas avoir faim); i n’ faut nin gâter s’ taute por on-ou , il ne faut pas gâter sa tarte pour un œuf, … échouer par imprévoyance

 

C60

tartelette

nf tautelète

 

C60

tartine

[nf] (c) taye, (o) tâye, (c) fadéye, (e) tåte

 

G100

tartine

nf (tranche de pain à beurrer) taye, trintche ; couper une tartine, côper one taye di pwin, … one trintche di pwin ; grosse tranche de pain, bringue ; fine tartine, târtine di d’mwèsèle; (tranche de pain recouverte de beurre, confiture, …) fadéye, marinde, târtine ; une tartine de confiture ; one târtine di jèléye ; ensemble de deux tartines superposées que l’on emporte au travail, mitche ; tartine grillée, rostîye ; tartine fine, târtine di bèguène ; tartine très fine, târtine di d’mwèsèle, fouye di papî (iron) ; excédent de tartines rapportées sèches du travail, pwin d’ agace; (long développement oral ou écrit) rametadje (m) ; il nous a fait toute une tartine sur ce sujet, i nos-a faît on rametadje là-d’ssus

 

C60

tartiner

v mète do bûre su s’ pwin ; mettre du beurre avec excès, plaker do bûre su l’ pwin, plafoner; (expr) vosse pa èst plafoneû ?, votre père est-il plafonneur ? (demande-t-on à qqn qui met trop de beurre sur sa tartine); du fromage à tartiner, do fromadje po stinde su s’ pwin

 

C60

tartufe

nm mougneû d’ bon Diè èt tchiyau d’ diâle, pîpî

 

C60

tas

[nm] (c) moncia, (o) moncha, (e) hopê

 

G100

tas

nm (amas de matériaux, de morceaux) moncia ; un tas de briques, on moncia d’ brikes ; un tas d’ordures, on moncia d’ man.nèstés ; tas de gerbes de lin, tassia ; tas de trèfle, marionète (f) ; petit tas de foin, cu-d’-tchin ; tas de foin plus imposant, hougnète (f), hourète (f) ; « I flache on bon côp… su one hourète di sètchès coches qu’ one vîye feume dandjureû aveûve là lèyî. » (J. Houziaux) ; (grande quantité) un tas de gens, one masse di djins ; il s’intéresse à un tas de choses, il èst pwârté po one masse d’ afaîres,… po totes sôtes d’ afaîres

 

C60

tasse

[nf] jate

 

G100

tasse

nf (récipient) jate ; une belle petite tasse blanche, one bèle pitite blanke jate; (contenu d’une tasse) nous avons bu une tasse de lait, nos-avans bwèvu one jate di lacia

 

C60

tassé

, ée adj rètassé (-ye)

 

C60

tassement

nm ètassemint, rètassemint ; il y a eu un tassement des terres, i gn-a ieû on rètassemint dès têres

 

C60

tasser

v (comprimer) ètassî, rètassî, ridamer; action de tasser, ètassadje (m), rètassadje (m), ridamadje (m) ; tasser les gerbes, ètasser lès djaubes ; nous étions tassés dans le tram, nos-èstin.n  rètassîs dins l’ tram; le camion a tassé la terre, li camion a r’damé l’ têre; bien tassé (bien rempli) un verre bien tassé, on vêre bin rimpli; bien tassé (bien fort) un café bien tassé, one jate di fwârt cafeu ; (se) (personnes) si rètassî; il était tassé sur sa chaise, il èsteûve rètassî su s’ tchèyêre; (s’envoyer) ce qu’on s’est tassé de bonbons, ci qu’ on s’ ènn ‘a foutu one bosse di boubounes, ci qu’ on-z- a tchèssî dès boubounes è s capotine, … è s’ vinte, … è s’ casake; (revenir à un état normal) cela finira par se tasser, po fini, ça s’ va arindjî

 

C60

tâter

[v] (o-c) sinte, (e) sinti, (o) patrouyî

 

G100

tâter

v (toucher, explorer de la main) sinte ; tâtez un peu, pour vous rendre compte que c’est doux, sintoz one miète come c’ èst doûs ; il m’a tâté le pouls, il a sintu m’ pôs’ ; je lui tâtai la main, elle était froide, djè lî a sintu s’ mwin, èlle èsteûve tote frède ; (fig) nous allons tâter le terrain, nos-alans sayî d’ veûy ; nous devrons tâter l’opinion, nos d’vrans sayî d’ veûy ci qu’ on-z-è pinse; (expr) taper dès pwès d’vant lès colons , jeter des pois avant les pigeons, tâter le terrain ; s’ on n’ vèt pus, on sinterè, là ! (iron), si on ne voit plus, on tâtera, n’est-ce pas ! ; (se) (hésiter) il se tâte, i n’ sét nin co ç’ qu’ i va fé

 

C60

tatillon

, onne adj et n spèpieûs (-e) ; il n’y a pas plus tatillon, i gn-a nin pus spèpieûs qu’ li

 

C60

tatillon, onne

[adj] (c) bèsin, ine, (o) bèsin, ène, (e-c) tchipot, e, (o) totin, ène, (c) pôtiaud, e

 

G100

tâtonnement

nm (action de tâtonner) en sintant; (essai hésitant et renouvelé) saye (f) ; après quelques tâtonnements, après saquants sayes

 

C60

tâtonner

v aler tot sintant, aler è sintant, kèneter; « Lès dwèts da Françwès quènetin.n po l’ bin t’nu pa l’ hanète. » (A. Laloux) ; il se mit à tâtonner le long du mur, il aleûve tot sintant, tot l’ long do meur ; tchiketer ; « I faleûve tchiketer one eûre divant d’ ariver à mète li fiêr. » (H. Matterne) ; pautyî ; « Arbaud pautîye dins l’ nwâr èt cachî après l’ lampe. » (E. Gilliard)

 

C60

tâtons

(à) loc (à l’aveuglette) à l’ tachelète ; (en sentant) tot sintant

 

C60

tatouage

nm tatouwadje

 

C60

tatouer

v tatouwer

 

C60

taudis

nm trau, tchètê ; il habitait un vrai taudis, i d’mèreûve dins on vrai tchètê

 

C60

taule

nf (chambre d’hôtel) tchambe ; louer une taule, louwer one tchambe; (prison) yoyo (m), grande cinse, prîjon ; on l’a mis en taule, on l’ a rèssèré è l’ grande cinse

 

C60

taupe

[nf] (e) foyon [nm], (o) fouyon [nm], (c) fougnant [nm], (o) fuwant [nm]

 

G100

taupe

nf fougnant (m) ; une peau de taupe, one pia d’ fougnant ; galerie de taupe, fougnûre; (expr) vivre comme une taupe, viker rèssèré ; « Lès fougnants boutenut à chîj eûres. » (L. Léonard)

 

C60

taupière

nf cèp’ (au fougnant)

 

C60

taupinière

nf flamoûje, frimoûje, mote, trau d’ fougnant ; étendre la terre des taupinières, staurer lès frimoûjes

 

C60

taureau

[nm] (o-c) toria, (e) torê, (o) taur, (c) twa

 

G100

taureau

nm gayèt, twa ; rechercher le taureau (en parlant de la vache) toreler ; notre vache recherche le taureau, nosse vatche torèle ; … recherchera le taureau, torèlerè ; action de rechercher le taureau, toreladje (m) ; vache qui recherche le taureau, torelante (nf) ; conduire (une vache) au taureau, mwinrner à gayèt, … à twa; le taureau beugle, li twa beûle ; anneau attaché aux naseaux du taureau, moraye (f); (expr) awè one hanète come on twa , avoir une nuque de taureau, … imposante

 

C60

taurillon

nm djon.ne gayèt, djon.ne twa

 

C60

taux

nm le taux de l’impôt a encore augmenté cette année, on paye co d’pus d’ tayes cit-anéye-ci; quel taux d’intérêt payez-vous?, qu’ èst-ce qui vos payîz come intèrèts ? ; le taux de scolarisation augmente dans le pays, gn-a todi d’pus qui vont è scole, dins l’ payis

 

C60

tavelure

nf tavelure ; se couvrir de tavelure, si taveler ; être atteint de tavelure, ièsse tavelé ; action de se taveler, taveladje (m)

 

C60

Taviers

npr Taviè

 

C60

taxe

nf taye ; payer ses taxes, payî sès tayes ; percevoir les taxes, lèver lès tayes

 

C60

taxer

v (fixer une taxe) mète dès tayes ; si on les laisse faire, ils finiront par taxer le bonheur, s’ on lès laît fé, is vont mète dès tayes su l’ boneûr; taxer qqn de (accuser de), traîtî ; on le taxe de menteur, on l’ traîte di minteû

 

C60

taxi

nm tacsi ; chauffeur de taxi, tchaufeû d’ tacsi ; il conduit les taxis, i mwin.ne lès tacsis ; le taxi vous attendait, li tacsi vos ratindeûve

 

C60

taxidermie

nf èbaumemint

 

C60

taxidermiste

n èbaumeû (-se)

 

C60

taximètre

nm compteûr (di tacsi) ; le taximètre indiquait dix euros, c’ èsteûve sicrît dîs-eûros su l’ compteûr

 

C60

tchèque

adj tchèke

 

C60

te

pron pers ti (le tutoiement étant exceptionnel, on emploiera plus généralement « vos ») ; cela te va bien, (ça t’ va bin,) ça vos va bin; je te le donnerai, (dji tè l’ dôrè,) dji vos l’ dôrè ; je vais te dire qqch, (dji t’ va dîre one saqwè,) dji vos va dîre one saqwè ; ne t’en fais pas, (ni t’ è faî nin,) ni v’s-è fioz nin ; te voici, (vo-t’-ci,) vo- v’-ci ; te revoilà, (vo-t’-rilà,) vo-v’-rilà

 

C60

Te Deum

 nm Té déyom ; chanter un Te Deum, tchanter on Té déyom’

 

C60

team

nm èkipe (f)

 

C60

technicien

, ienne n tècnicyin (f tècnicyin.ne, tècniciène) ; technicienne de surface, feume di mwin.nadje, feume à l’ djoûrnéye

 

C60

technique

adj tècnike ; une école technique, one sicole tècnike; nf tècnike ; je vais vous expliquer la technique du théâtre, dji vos va mostrer contint-ce qu’ on faît au tèyâte ; vous n’employez pas la bonne technique, ci n’ èst nin insi qu’ i vos faut fé, ci n’ èst nin insi qu’ on mache li djote (, ce n’est pas ainsi qu’on mélange le chou)

 

C60

teckel

nm tèkèl

 

C60

tee-shirt

nm tee-shirt

 

C60

teigne

nf tigne ; couvert de teignes, tigneûs (-e)

 

C60

teigneux

, euse adj et n tigneûs (-e) ; (expr) dj’ è mougnereûve su l’tièsse d’ on tigneûs, j’en mangerais sur la tête d’un teigneux (tellement j’en raffole) ; franc come on tigneûs, franc comme un teigneux, qui n’a peur de rien

 

C60

teindre

[v] tinde

 

G100

teindre

v tinde ; action de teindre, tindadje (m) ; je teins, dji tind ; il teint, i tind ; nous teignons, nos tindans ; vous teignez, vos tindoz ; ils teignent, is tindenut ; il teignait, i tindeûve ; il teindra, i tinderè ; il teindrait, i tindereûve ; qu’il teigne, qu’ i tinde ; qu’il teignît, qu’ i tindiche ; teignant, tindant ; teint, tindu (f tindeuwe); avoir les cheveux teints, awè sès tch’vias tindus ; (se) se teindre les cheveux, tinde sès tch’vias ; se faire teindre les cheveux, fé tinde sès tch’vias

 

C60

teint

nm (nuance de l’aspect du visage) avoir le teint coloré, awè dès coleûrs ; il a un teint rouge, il èst rodje di visadje ; vous avez le teint basané, vos-èstoz tot rayî

 

C60

teint

, teinte, adj tindu (f tindeuwe) ; c’est de la laine teinte, c’ èst dè l’ lin.ne qu’ a stî tindeuwe ; mes cheveux sont teints, mès tch’vias sont tindus

 

C60

teinte

nf coleûr ; quelle teinte préférez-vous ?, qué coleûr qui v’s-in.moz l’ mia ? ; j’ai choisi un teint bien plus clair, dj’ a tchwèsi one coleûr bin pus clére qui ça

 

C60

teinter

v tinter; action de teinter, tintadje (m)

 

C60

teinture

nf (action de teindre) tindadje (m) ; la teinture des cheveux, li tindadje dès tch’vias; (substance colorante) tinteure (, tinture) ; de la teinture pour les cheveux, dè l’ tinteure po lès tch’vias ; (préparation pharmaceutique) teinture d’ iode, tinteure d’ iyode

 

C60

teinturier

, ère n tinturî (-re)

 

C60

tel

, telle adj (marque la similitude) parèy (-e) ; je n’avais jamais vu de telles maisons, dji n’ aveûve jamaîs pont vèyu d’ parèyès maujones; tel… tel : tel père, tel fils, té(l) pa, té(l) fis ; (marque la comparaison) come ; elle le soigne telle une mère, èle li sogne come one moman; tel que, come; laissez-les tels qu’ils sont, lèyîz-lès come is sont ; un homme tel que son père, on-ome come si pa ; s’il est tel que vous me dites, s’ il èst come vos m’ dijoz ; je le prends tel qu’il est, djè l’ prind come il èst ; tel quel; laissez-le tel quel!, lèyîz-le insi ! ; je l’ai retrouvé tel quel, djè l’ a r’trové insi ; (marque l’intensité) parèy (-e), sifaît (-e), tél (-e); un tel ouvrage mérite bien un prix, on s’faît ovradje vaut bin on pris ; à tel point, à té(l) pwint; (indéf) té, tél (-e) ; il m’a dit qu’il arriverait tel jour à telle heure, i m’ a dit qu’ il arivereûve té djoû  à téle eûre ; pron indéf té, tél (-e) ; je l’ai toujours connu tel, djè l’ a todi conu tél, djè l’ a todi conu insi ; c’est un tel qui me l’a dit, c’ è-st-on té(l) qu’ mè l’ a dit, c’ è-st-on té(l) qui m’ l’ a dit; j’ai rencontré un tel, dj’ a rèscontré on té(l) ; (expr) rin d’ té qu’ on laîd tchin po bin bawyî , rien de tel qu’un chien laid pour bien aboyer ; lès djon.nes di tchèt mougnenut voltî dès soris, les jeunes de chats aiment manger des souris, tel père, tel fils ; ci qui vint d’ pouye grète , ce qui vient de poule gratte, id.

 

C60

tel, -le

[adj] tél, e

(o) rén d’ té (rien de tel), (c) on té a v’nu (un tel est venu), (e) c’ è-st-on té qui m’ l’ a dit (c’est un tel qui me l’a dit)

 

G100

télé

nf posse (m) ; il vient de fermer la télé, i vint d’ sèrer l’ posse

 

C60

télécommande

nf télécomande

 

C60

télégramme

nm tèlègrame, dèpèche (f) ; nous lui envoyions des télégrammes, nos lî èvoyin.n dès dèpèches

 

C60

télégraphe

nm sèmafore, tèlègrafe

 

C60

téléphérique

nm tèlèfèrike

 

C60

téléphone

[nm] tèlèfone

 

G100

téléphone

nm tèlèfone ; il a raccroché le téléphone, il a r’clapé l’ tèlèfone; il attend un coup de téléphone, i ratind on côp d’ tèlèfone ; téléphone portable, tèlèfone di potche

 

C60

téléphoner

v soner, tèlèfoner ; j’ai oublié de lui téléphoner, dj’ a rovyî d’ lî soner, … tèlèfoner

 

C60

télévision

[nf] (c) tèlèvision, tèlèvusion, (e) tèlèvûsion, (o) télévision

 

G100

télévision

nf (procédé technique) tèlèvision ; il travaille comme journaliste à la télévision, il èst gazètî po l’ tèlèvision; (récepteur) posse (m), tèlèvision ; il reste des heures entières devant sa télévision, i d’mère dès-eûres ètîres pa-d’vant s’ posse

 

C60

tellement

adv télemint, si, si télemint ; (marquant l’intensité) elle est tellement belle, èlle èst si télemint bèle ; il a tellement changé, il a si télemint candjî ; il a été tellement content, il a stî si byin binauje, il a stî si télemint binauje; pas tellement, nin tant qu’ ça; il n’est pas tellement gentil, i n’ èst nin si djinti qu’ ça; il n’est pas tellement grand, i n’ èst nin si grand qu’ ça; plus tellement, pus tant ; il n’y en a plus tellement, i gn-a pus tant qu’ ça ; (marquant la conséquence) il allait tellement vite qu’il n’a pu s’arrêter, il aleûve (si) télemint rade qu’ i n a seû stater ; il a tellement fumé qu’il en a été malade, il a télemint fumé, qu’ i ‘nn’a stî malade; tellement de :  il avait tellement de travail qu’il n’a pu venir, il aveûve télemint dè l’ bèsogne qu’ i n’ a seû v’nu ; nous n’avons pas tellement de travail, nos n’ avans nin tant d’ bèsogne qui ça; (avec le verbe) vous y tenez tellement ?, vos-î t’noz tant qu’ ça ? ; je voudrais tellement y aller, dj’ î vôreûve tant aler

 

C60

Tellin

npr Tèlin

 

C60

tellurique

adj secousse tellurique, tremblèmint d’ têre, tron.nemint d’ têre

 

C60, G0

téméraire

adj (hardi jusqu’à l’imprudence) franc diâle, franc tigneûs ; c’est un téméraire, il devrait prendre garde, c’ è-st-on franc diâle s’ i gn-a onk, i duvreûve waîtî à li; (inspiré par une audace extrême) c’est une entreprise téméraire, c’ è-st-one saqwè d’ fwârt riské; c’est un jugement téméraire, là, vos-alez one miète trop lon !

 

C60

témoignage

nm (déclaration de ce qu’on a vu ou entendu) selon le témoignage de Monsieur, ils étaient deux, d’ après ç’ qui Mossieû nos dit, il èstin.n à deûs; nous voudrions écouter votre témoignage, nos vôrin.n bin qu’ vos nos raconterîz tot ç’ qui v’s-avoz vèyu ; (le fait de donner des marques extérieures) en témoignage de mon affection, po vos mostrer qui dj’ vos vè voltî ; en témoignage de ma reconnaissance, po vos mostrer mi r’conichance

 

C60

témoigner

v (certifier qu’on a vu ou entendu) elle a témoigné les avoir vus, èlle a acêrtiné qu’ èlle lès-aveûve vèyu ; témoigner en justice, ièsse come tèmwin ; il accepte d’aller témoigner, i vout bin aler come tèmwin ; (exprimer) mostrer; il nous a témoigné sa reconnaissance, i nos-a mostré si r’conichance; témoigner de l’intérêt pour qqn, fé autoû (d’ one saquî), fé après (one saquî) ; vous auriez vu comme il lui témoignait de l’intérêt, vos-aurîz vèyu come i fieûve après; témoigner de ; il était là, je peux en témoigner, il èsteûve là, djè l’ pou acêrtiner

 

C60

témoin

[nm] (o-c) tèmwin, (e) tèmon

 

G100

témoin

nm tèmwin ; faux témoin, faus tèmwin ; faites entrer les témoins! , fioz intrer lès tèmwins ! ; il a été témoin de l’accident, il a vèyu l’ acsidint

 

C60

tempe

[nf] (o) timplî [nm], (c) timpli [nm], (e) timpe

 

G100

tempe

nf timpli (m) ; « filés-d’-l’-aviêrje à mès timplis » (G. Bernard)

 

C60

tempérament

nm (caractère d’une personne) c’est son tempérament, c’ èst s’ caractêre insi; il est d’un tempérament susceptible, il èst rade à tch’vau ; il est d’un tempérament timide, c’ è-st-on timide; il est d’un tempérament actif, i n’ sét d’mèrer à rin ; (personnalité) c’est un tempérament, c’ è-st-one saquî ; s’esquinter le tempérament, distrûre si santé; vente à tempérament, vinte à crédit

 

C60

tempérant

, ante adj (qui fait preuve de tempérance) c’est un tempérant, i s’ sét t’nu come i faut

 

C60

température

nf (degré de chaleur ou de froid de l’atmosphère) la température est légèrement en hausse, i faît one miète pus tchôd ; la température était élevée, i fieûve (pètant d’) tchôd ; on dirait que la température baisse, on dîreûve qu’ i n’ faît pus là si tchôd ; désirez-vous que j’augmente la température ?, v’loz qu’ dji mète one miète di pus d’ tchaufadje ?, v’loz qui dj’ rimète one paletéye ? ; (chaleur du corps) fîve ; il n’a pas de température, i n’ a pont d’ fîve ; il fait facilement de la température, il a aujîyemint dè l’ fîve ; prendre la température, mète li tèrmomète, prinde li fîve ; je vais prendre votre température, dji vos va mète li tèrmomète

 

C60

tempérer

v (adoucir) on a dû tempérer son ardeur, on l’ a d’vu rastinu ; vous devriez tempérer vos propos, vos duvrîz waîtî à ç’ qui vos d’djoz; on lui donne cela pour tempérer la douleur, on lî done ça po qu’ il eûche mwins’ mau

 

C60

tempête

nf timpète ; on annonce une tempête possible, parèt qu’ on-z-aureûve co bin one timpète ; la tempête se soulève, li timpète si solève ; (expr) c’est une tempête dans un verre d’eau, c’ èst bran.mint do brût po rin

 

C60, G0

tempêter

v tempêter contre qqn, si mwaîji su one saquî

 

C60

temple

nm tempe

 

C60

Temploux

npr Timplou

 

C60

temporaire

adj ils prétendent que c’est temporaire, is prétindenut qu’ ça n’  durerè nin,… qui ç’ n’ èst qu’ po on momint ; il est nommé à titre temporaire, il èst lomé come temporaîre

 

C60

temporairement

adv po on momint, po l’ momint

 

C60

temporiser

v ratinde; il a essayé de me faire temporiser, il a sayî di m’ fé ratinde one miète

 

C60

temps

[nm] timps

 

G100

temps

nm (durée globale) avoir le temps, awè bin l’ timps; ne pas avoir le temps, ni nin awè l’ timps; n’avoir pas de temps pour, n’ awè pont d’ timps po ; perdre son temps, piède si timps ; gagner du temps, gangnî do timps ; c’est une perte de temps, c’ è-st-one piète di timps ; être presque temps, ièsse d’ abôrd timps ; il est presque temps de partir, il èst d’ abôrd timps d’ ènn’ aler; il est grand temps, abîye !, dispêtchoz vos!, dispêtchîz vos ! (, dispêtchoz-ve !) ; il est grand temps de partir, nous sommes en retard !, nos-èstans taurdus, abîye, insi ! ; djans’ ! (interj) ; il est grand temps de terminer votre travail, dispêtchîz-vos d’ achèver vosse bèsogne! ; depuis tout un temps, dispeûy tot-on timps ; peu de temps avant, one miète divant ; peu de temps après, à peu de temps de là, à quelque temps de là, quelque temps après, one miète après ; dans peu de temps, di-d-ci wêre, dins wêre di timps, bin rade ; j’irai dans peu de temps, dj’ îrè bin rade ; depuis quelque temps, dispûs on p’tit timps ; en un rien de temps, su pont d’ timps ; en peu de temps, su wêre di timps ; cela a duré un bout de temps , ça a duré on p’tit momint ; c’est bien peu de temps pour faire cela, c’ èst coûrt timps po fé ça ; (expr) en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, ç’ a stî come on côp d’ alumwâre (, cela a été comme un coup d’éclair) ; co pus rade qu’ on tchin aureûve rilèvé s’ queuwe (, encore plus vite qu’un chien aurait relevé la queue) ; avou l’ timps èt lès protècsions, il îrè mia, avec le temps et les protections, ça ira mieux, patience ! ; ci n’ èst nin po ponre, c’ èst po cover, ce n’est pas pour pondre, c’est pour couver; dismètant qui l’ botike sèrè monté, li dicauce sèrè iute, sur le temps que le magasin sera monté, la fête sera finie, il lui en faut, du temps ! ; gn-a timps à tot , il y a un temps pour tout, chaque chose en son temps ; gn-a rin qu’ nos tchèsse, rien ne nous chasse, rien ne nous presse, nous avons le temps ; il èst come on maule d’ agace, il a todi bin l’ timps, il est comme un mâle de pie, il a toujours le temps ; li cia qu’ ratind n’ a nin hausse, celui qui attend n’est pas pressé (puisqu’il peut se permettre d’attendre) ; nos-avans mia l’ timps qui l’moyin , nous avons mieux le temps que les moyens, … que d’argent; on n’ tchante nin veupes divant matènes, on ne chante pas les vêpres avant les matines, chaque chose en son temps; su mwins’ di timps qu’ i faut po ratchî s’ chike à l’ têre, sur moins de temps qu’il ne faut pour cracher à terre le tabac qu’on a en bouche, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire (portion limitée de cette durée globale) ; un temps d’arrêt, one taudje (f) ; temps de repos, ripwèséye (f) ; temps de station debout, stampéye ; laps de temps, hapéye (f) ; un fameux bout de temps, one sinte hapéye ; bout de temps, bokèt, trokèt ; cela n’a duré qu’un temps, ça n’ a stî qu’ on timps ; il y a déjà un bout de temps que ça s’est passé, ça faît d’djà on bokèt qu’ça s’ a passé ; cela s’est passé il y a si peu de temps, ça s’ a passé là co si pont d’ timps ; les trois quarts du temps, lès trwès quârts do timps, au pus sovint ; quel est votre emploi du temps ?, qwè fioz po passer vosse timps ? ; le temps me semble long, li timps m’ chone long; pendant ce temps, su ç’ timps-là, dismètant, susmètant, tèlmètant, tèrchèdon ; depuis le temps qu’on vous le dit, dispûs l’ timps qu’ on vos l’ dit; êtes-vous venu pour quelque temps ?, èstoz v’nu po d’mèrer ? ; travailler à mi-temps, travayî à d’méy timps ; travailler à plein-temps, travayî à plin timps ; travailler à trois-quarts-temps, travayî à trwès-quârts timps ; (le temps de + infîn.) prendre le temps d’y aller, prinde li timps d’ î aler ; vous avez tout le temps de manger, vos-avoz tot l’ timps d’ mougnî; (époque) en ce temps-là, di cès trèvints-là, di ç’ trèvint-là ; je vous le dirai en temps utile, dji vos l’ dîrè quand ç’ sèrè l’ momint; il faut être de son temps, i faut viker avou s’ timps ; le temps passé, li vî timps ; le bon vieux temps, li bon vî timps ; par le temps qui court, come ça va asteûre ; en temps normal, d’ abitude ; en temps normal, il arrive à dix heures, d’ abitude, il èst là po dîj eûres; (employé comme adv) les premiers temps, tout allait bien, au c’mincemint, tot aleûve bin ; je ne l’ai plus rencontrée ces temps-ci, dji n’ l’ a pus rèscontré d’ cès djoûs-ci ; ces derniers temps ont été pénibles, lès daîrins timps ont stî deurs; (loc) à temps, à timps ; dans le temps, dins l’ timps ; de temps en temps, dès côps qu’ i gn-a, (di) tanawète, (di) tènawète, di timps-in timps; en tout temps, todi, tofêr ; entretemps, su ç’ timps-là, tèrchèdon ; entretemps, il aura plu, tèrchèdon, il aurè ploû (expr), il y aura beaucoup d’eau qui sera passée sous les ponts; en ce temps-là, di ç’ timps-là, di cès trèvints-là ; (état de l’atmosphère) timps ; du bon temps, do bon timps ; du mauvais temps, do mwaîs timps, do fayé timps ; du temps gris, do grigneûs timps ; c’est du temps maussade, c’ èst do vî timps ; du très mauvais temps, do poûri timps ; le temps devient gris, gn-a l’ timps qui s’ brouye, … qui s’ machure; le temps est passable, i faît à pau près ; changement de temps, candjemint d’ timps; (expr) ci n’ èst nin assez d’ one aronde po fé l’ bon timps, une hirondelle ne fait pas le printemps ; i frè bia d’mwin, li laîd a tchèyu audjoûrdu , il fera beau demain, le laid est tombé aujourd’hui, après la pluie, le beau temps ; i n’ faut qu’ one bârbauje po l’ timps candjî, il suffit d’un petit nuage pour que le temps change ; li timps è-st-au consèy , le temps est au conseil (communal), le temps est incertain ; i pièed s’ timps, li cia qui s’ plind do timps, il perd son temps, celui qui se plaint du temps

 

C60

tenace

[adj] (e) tènace, (c) achârné, éye, (o) acharné, éye ; v. têtu

 

G100

tenace

adj (qui persiste) ce sont des odeurs tenaces, cès-odeûrs-là, ci n’ èst nin aujîy di s’ è fé quite; (obstiné) il a les idées tenaces, vos n’ lî saurîz fé ètinde raîson ; il a une volonté tenace, quand il a one idéye è l’ tièsse, i n’ l’ a nin ôte paut ; quand i vout one saqwè, i l’ a

 

C60

tenailler

v (faire souffrir) toûrminter ; cela le tenaille, ça l’ toûrminte

 

C60

tenailles

[nf-pl] (o-c) ètricwèsse [nf], (e) tricwèsse [nf], (o) peut aussi être pluriel

 

G100

tenailles

nf pl ètricwèsse (sing) ; donnez-moi les tenailles !, dinez-me l’ ètricwèsse ! ; tenailles de forgeron, èknéyes, tènayes; (expr) awè dès mwins come dès-èknéyes, avoir les mains puissantes

 

C60

tenancier

, ière n patron (-e) ; le tenancier de l’hôtel, li patron d’ l’ hôtél; tenancier de cabaret, cabaretî ; tenancière de cabaret, cabaretîre, bâzine (du néerlandais : « bazin »)

 

C60

tenant

, ante adj séance tenante, sèyance tènante, tot d’ sûte ; n  (tenancier) le tenant du café, li cabaretî ; (sport) le tenant du titre, li cia qu’ èst champion po l’ momint; (personne qui soutient) c’est un tenant du parti, c’ è-st-onk qu’ èst po l’ pârti; d’un seul tenant, d’ one seûle pîce ; il a acheté deux hectares de terre d’un seul tenant, il a acheté on bokèt d’ têre ( / one têre) di deûs hèctâres ; (joignants) lès djondants ; il est allé voir tous les tenants (de sa terre) il a stî veûy tos lès djondants; il voudrait connaître les tenants et les aboutissants, i vaureûve bin sawè lès pondants et lès djondants

 

C60

tendance

nf (ce qui porte à être, à agir) il a une tendance à la méchanceté, i sèreûve co aujîyemint mèchant ; il essaie de dominer ses mauvaises tendances, i saye di maîstri sès mwaîs costés; (avoir tendance à + inf.) il a tendance à grossir, i prind aujîyemint do pwèd, i grochit aujîyemint ; il a plutôt tendance à se taire, il èst pus rade po n’ rin dîre; (orientation) à quelle tendance politique appartient-elle ?, di qué pârti è-st-èle ? ; la tendance de la mode est encore pour le court, c’ èst co l’ môde dès coûtès cotes; (évolution) les prix ont tendance à monter, lès pris ont co l’ aîr di v’lu raussî

 

C60

tendancieux

, euse adj c’est, de votre part, une interprétation tendancieuse, vos compurdoz ça à voste idéye

 

C60

tender

nm (de locomotive) tèndêr

 

C60

tenderie

nf tinderîye ; la tenderie aux grives, li tinderîye aus tchaupwin.nes ; (expr) tinderîye à l’ amourète, tenderie à l’amourette, recherches galantes

 

C60

tendeur

nm (personne faisant de la tenderie) tindeû ; (celui qui tend qqch) tinkieû; (appareil) tinkiârd

 

C60

tendon

[nm] (o-c) niêr, (e) niér

 

G100

tendon

nm niêr

 

C60

tendre

[adj] tinre

 

G100

tendre

[v] (tirer, allonger) tingler, (e-c) tinkî, (o-c) tinkyî

 

G100

tendre

adj (qui peut être facilement coupé) tinre; de la viande tendre, dè l’ tinre tchau ; (expr) tinre come di l’ aubwisson, tendre comme le bolet ; tinre come dè l’ roséye , tendre comme la rosée ; c’ è-st-on via qu’ a faît sès Paukes, c’est un veau qui a fait sa communion, cette viande n’est pas tendre; de couleur tendre, di coleûr clére ; (affectueux) amitieûs (-e) ; elle a toujours été tendre, èlle a todi stî amitieûse ; vous n’avez pas été tendre avec lui, vos-avoz stî deur avou li; (sensible) c’est une âme tendre, c’ è-st- on p’tit keûr

 

C60

tendre

v (tirer pour garder droit) tinkyî ; tendre une corde, tinkyî one cwade ; tendre à l’excès, fortinkyî; (porter en avant) stinde ; tendre la main, stinde si mwin ; tendre le cou, stinde si cô ; (présenter) tendre un paquet de bonbons, présinter dès boubounes ; (loc) tendre le dos, si lèyî fé ; tendre l’oreille, sayî d’ ètinde; (allonger) tendre un drap de lit, stinde on linçoû ; (raidir) rwèdi ; tendre ses muscles, rwèdi sès musses ; (dresser) tendre une tente, monter one tente ; tendre un piège à qqn, sayî d’ atraper one saquî ; (avoir pour but) vous devez tendre à la perfection, i faut sayî d’ fé l’ mia possibe ; (se) tinkyî ; action de se tendre, tinkiadje (m) ; il a la peau qui se tend, gn-a s’ pia qui tinkîye

 

C60

tendresse

[nf] (c) tinrèsse, (o) tindrèsse, (e) tinrûlisté

 

G100

tendreté

nf tinreû

 

C60

tendu

, ue adj (rendu droit par traction) tinkyî (-ye) ; la corde est tendue, li cwade èst tinkîye; (peau de personne ou d’animal) tendu tellement on est gros, tèsé (-ye) ; « Li pia di s’ vinte èst tèséye, èle va djon.neler. » (E. Gilliard) ; (qui menace de rompre) tendu à craquer, bôguyî (-ye), guèdé (-ye) ;  (que l’on tend) faire qqch le bras tendu, fé one saqwè au rwèd brès

 

C60

ténèbres

nf pl (obscurité profonde) nwâreû (sg); (enfer) infiêr (m sg)

 

C60

ténébreux

, euse adj (obscur pour l’esprit) c’est une ténébreuse affaire, i gn-a one saqwè padrî ça, c’ è-st-one saqwè qu’ n’ èst nin clére ; (personne sombre) c’est un ténébreux, i n’ rît jamaîs , i n’ rît qui quand i s’ brûle èt i n’ si tchaufe jamaîs

 

C60

ténébrion

nm (insecte) viêr di farène

 

C60

teneur

nf (contenu exact) il m’a raconté la teneur de la lettre, i m’ a raconté ç’ qu’ on d’djeûve dins l’ lète; (ce qu’un mélange contient d’un corps particulier) la teneur de sucre dans son sang, li suke qu’ il a dins s’ song

 

C60

ténia

nm (viêr) solitaîre ; j’ai eu un ténia après avoir mangé du filet américain, dj’ a ieû l’ solitaîre d’ awè mougnî do filèt amèrikin, dj’ a ieû l’ viêr

 

C60

tenir

[v] (e) t(i)ni, (o) t(è)ni, (c) t(i)nu

 

G100

tenir

vt (avoir à la main avec soi) tinu (, tinre) ; je tiens, dji tin ; nous tenons, nos t’nans ; ils tiennent, is tègnenut ; je tiendrai, dji têrè ; je tenais, dji t’neûve ; je tiendrais, dji têreûve ; que je tienne, qui dj’ tègne; que je tinsse, qui dj’ tiniche ; j’ai tenu, dj’ a t’nu ; tenez !, tènoz ! ; il tenait son chapeau en main, il t’neûve si tchapia dins s’ mwin, il aveûve si tchapia dins s’ mwin; il la tenait par le bras, i l’ tineûve pa s’ brès ; il la tenait dans ses bras, i l’ tineûve dins sès brès ; (garder) il sait tenir sa langue, i sét bin t’nu s’ linwe ; il ne peut tenir son sérieux, i n’ sét d’mèrer sins rîre; (rester dans un état, garder) il tenait les yeux baissés, i waurdeûve sès-ouys bachîs ; vous tiendrez la porte fermée, vos-waudroz l’ uch sèré ; (faire rester dans un état) il lui tenait la tête sous l’eau, i lî t’neûve s’ tièsse dins l’ aîwe ; (saisir ce qui s’échappe) tinu (, tinre) ; cette fois, nous le tenons, ci côp-ci, nos l’ tinans; ils tiennent le coupable, il ont atrapé l’ cia qu’ a faît l’ côp ; (avoir en sa possession) awè ; je tiens ma revanche, dj’ a m’ rivindje; il tient un bon rhume, il a on bon reûme; tiens !, tenez !, prends!, prenez!; tinoz ! ; tenez, prenez-le !, tinoz, purdoz-le ! ; tiens! (pour marquer l’étonnement) tin !, tènoz ! ; tiens ! vous êtes là ?, tènoz, vos-èstoz là ? ; tiens, qui voila ?, tin, qui v’là ? ; tenir qqch de qqn (apprendre) ; de qui tenez-vous cela ?, quî-ce qui v’s-a dit ça ? ; tenir qqch de qqn (avoir reçu en héritage) ; il le tenait de son grand-père, i l’ aveûve èrité di s’ pârin ; (occuper un lieu) tenez votre droite !, dimèrez bin su vosse drwète ! ; il devait tenir le lit, i d’veûve d’mèrer coûtchî ; (loc) tenir lieu de, sièrvu di ; cela lui tient lieu de maison, ça lî sièt d’ maujone ; tenir à l’oeil, tinu à l’ ouy, tinu à gougne ; tenir au courant, tenir informé, dîre qwè; vous me tiendrez au courant?, vos m’ dîroz qwè  ? ; (remplir une activité) il tient un café, i tint on cabarèt ; c’est lui qui tient la caisse, c’ èst li qu’ tint l’ caîsse; (observer fidèlement une promesse) il a tenu parole, il a faît ç’ qu’ il aveûve dit ; (considérer) tenez-vous-le pour dit!, dji n’ vos l’ dîrè nin on deûzyin.me côp ; vi il ne tenait plus debout, i n’ tineûvepus su sès djambes ; son histoire ne tient pas debout, ci qu’ i raconte, ça n’ tint nin d’ assène; cela tiendra mieux, ça têrè mia ; cela ne tient presque plus, ça n’ tint quausu pus ; il faut tenir bon, i faut t’nu bon; (être au comble de l’impatience) il ne saurait plus tenir, i n’ saureûve pus ratinde ; tenir à qqch, à qqn, tinu à one saqwè, tinu à one saquî; (vouloir absolument) je tenais à les voir, djè lès v’leûve veûy ; il tenait à nous recevoir, i nos v’leûve riçûre ; il tenait à ce qu’on y aille, i t’neûve à ç’ qu’ on-z-î aliche ; j’irai, si vous y tenez, dj’ îrè, s’ i vos v’loz ; je n’y tiens pas, dji n’ î tin nin; il ne tient qu’à moi d’y aller, i n’ tint qu’ à mi d’ î aler ; s’il ne tenait qu’à moi, s’ i n’ têreûve qu’ à mi; (ressembler) il a de qui tenir, il a d’ quî t’nu ; (expr) un tiens vaut mieux que deux tu l’auras, vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs su l’ aye, il vaut mieux (tenir) un oiseau dans la main que deux sur la haie ; (se) se tenir bien, si tinu come i faut, si mète come i faut ; tenez-vous bien, mètoz-vos come i faut !; se tenir à qqch, si ritenu à one saqwè ; il se tenait à la corniche, i s’ riteneûve à l’ côrniche; (demeurer dans une position) se tenir debout, dimèrer astampé ; se tenir à genoux, dimèrer à gngnos ; se tenir caché, dimèrer catchî; se tenir tranquille, ni nin boudjî; ne pouvoir se tenir de, ni s’ sawè ritenu di ; il ne pouvait se tenir de rire, i n’ si saveûve ritenu d’ rîre ; se tenir à l’écart, dimèrer su l’ costé; (s’en tenir à qqch) je m’en tiendrai à cela, dji m’ continterè d’ ça ; je m’en tiendrai à ce que vous avez dit, dji n’ îrè nin pus lon (po sawè qwè) ; (être informé) je ne sais pas à quoi m’en tenir, dji n’ sé nin ç’ qu’ i m’ faut fé ; (se tenir l’un l’autre) se tenir par la main, si tinu pa l’ mwin ; ils se tenaient par la main, is s’ tinin.n pa l’ mwin

 

C60

tennis

nm tènis’ ; jouer au tennis, djouwer au tènis’ ; une balle de tennis, one bale di tènis’

 

C60

tennisman

nm djouweû d’ tènis’

 

C60

ténor

nm ténôr ; une voix de ténor, one vwès d’ ténôr

 

C60

tensiomètre

 nm tinsiomète (, tensiomète)

 

C60

tension

nf (état d’une substance souple tendue) tinkiadje (m) ; vérifier la tension d’une corde, riwaîtî l’ tinkiadje d’ one cwade; (pression) tension artérielle, tinsion ; prendre la tension, prinde li tinsion; tension nerveuse, strindadje (m), strinse ; il est sous tension, il èst strindu, … tinkyî ; « Il èst strindu. One sitrinse qui d’mère è s’ gôje come one èrièsse. » (E. Gilliard) ; (électricité) tinsion ; haute tension, hôte tinsion ; basse tension, basse tinsion

 

C60

tentation

nf il ne faut pas céder à la tentation, i n’ si faut nin lèyî tinter ; (expr) pus-ce qu’ i gn-a d’ cayaus, pus-ce qu’ on trèbuke, plus il y a de cailloux, plus on trébuche, plus il y a de tentations, plus on succombe

 

C60

tentative

nf saye ; c’est ma dernière tentative, c’ èst m’ daîrène saye ; nous avons fait plusieurs tentatives, nos-avans sayî saquants côps, nos-avans faît saquants sayes

 

C60

tente

nf tente ; dormir sous la tente, dwârmu dins one tente

 

C60

tenter

v tinter; on se laisserait bien tenter, on s’ laireûve bin tinter, … adîre; cela ne me tente pas, ça ‘n mi dit rin ; il ne faut pas tenter le diable, i n’ faut nin tinter l’ diâle; (expr) tant qui v’s-èstoz à ça, li diâle ni v’ tinte nin, tant que vous êtes occupé à cela, le diable ne vous tente pas; (essayer) elle a tout tenté pour y parvenir, èlle a tot sayî po-z-î pârvinu ; il a tenté de se tuer , i s’ a v’lu touwer

 

C60

tenture

nf gourdène (, gourdine) ; une tenture bleue, one bleuwe gourdène

 

C60

tenu

, ue adj être tenu à, divu ; il était tenu de rester, i d’veûve dimèrer; vous êtes tenu d’ obéir, vos d’voz choûter; (expr) à l’impossible nul n’est tenu, èst-ce qui t’ saureûve bin tignî on diâle qui n’ a pont di tch’vias ? (, saurais-tu tirer par les cheveux un diable qui n’en a pas ?)

 

C60

ténu

, ue adj tène ; un fils ténu, on tène filé

 

C60

tenue

nf (le fait de tenir séance) à partir de demain c’est la tenue des assises, à dater di d’mwin, lès-Assises ripudenut ; (la manière de gérer un établissement) c’est lui qui veille à la bonne tenue de l’école, c‘ èst li qui dwèt r’waîtî à ç’ qui tot vaye drwèt dins li scole ; elle veille à la bonne tenue de sa maison, èle waîte à ç’ qui s’ maujone fuche todi bin en-ôrde ; parce que la tenue d’une maison, ce n’est pas une sinécure, pace qui, ètèrtinu one maujone, ci n’ èst nin rin, là ! ; on lui confiera la tenue des comptes, c’ èst li qui têrè lès comptes; (action de se tenir) il a de la tenue, i s’ tint bin ; c’est qqn qui a de la tenue, c’ è-st-one saquî d’ come i faut; (manière de se tenir) avoir une bonne tenue, si mète come i faut ; il lui reprocha sa mauvaise tenue à table, i lî a faît r’mârker qu’ i n’ si mèteûve nin come i faut à l’ tauve ; quelle tenue !, vo-‘nnè-là one di maniére di s’ mète ! ; (manière dont une personne est habillée) quelle tenue !, vo-‘nnè-là onk d’ agayolemint ! ; avoir une tenue négligée, ièsse mau agadelé (f -ye), … atélé (-ye), …foutu, (f fouteuwe), ièsse à l’ aurlicote ; il a toujours une tenue impeccable, il èst todi bin nipé, il èst todi su sès quate fistus; (habillement particulier à une profession, une activité) nous étions en tenue militaire, nos èstin.n moussîs à sôdârt ; j’étais en tenue de ville, dj’ èsteûve bin moussî, dj’ aveûve mètu mès bias moussemints, … mès bonès lokes ; il était en tenue de soirée, il aveûve mètu s’ frake ; elle était en tenue de soirée, èlle aveûve mètu s’ longue cote; nous avons changé de tenue, nos-avans candjî d’ moussemints ; elle était en petite tenue, èle n’ aveûve quausu rin sur lèye

 

C60

ter

adv (trois fois) trwès côps ; (troisième fois) trwèzyin.me côp

 

C60

tercer

, terser, tiercer v (donner un troisième labour à une terre) têrcyî; action de tercer, têrciadje (m)

 

C60

térébenthine

nf toûrbentine

 

C60

tergiversation

nf balzinadje (m), tchiketadje (m) ; nous en avons assez de vos tergiversations, nos ‘nn’ avans nosse sô d’ tos vos tchiketadjes

 

C60

tergiverser

v tchiketer, tèrbaler ; il a répondu sans tergiverser, il a rèspondu sins tchiketer ; ne tergiversez pas tant !, ni tèrbalez nin tant, va !

 

C60

terme

nm (limite fixée dans le temps) on lui a fixé un terme pour le remboursement de sa dette, i d’vrè awè payî po l’ date qu’ on lî a mètu ; passé ce terme, je lui envoie l’huissier, s’ i n’ a nin payî po ç’ date-là, djè lî èvôye l’ uchî ; il a mis un terme au contrat, il a câssé l’ contrat ; il a mis un terme à nos relations, i n’ mi cause pus; à court terme, dins wêre di timps ; il faut voir à plus long terme, i faut veûy po pus lon qu’ ça; (somme due au terme) il lui devait trois termes, i lî d’veûve trwès payemints ; vendre à terme, vinde à crédit; (dernier stade de qqch) coron, dibout, fin (f) ; au terme de sa vie, à l’ difin di s’ vicaîrîye, au coron di s’ vicaîrîye; arriver à terme pour mettre bas, ièsse à s’ timps; (terme de l’accouchement) l’enfant est venu quinze jours avant terme, l’ èfant a v’nu quinze djoûs trop timpe, … divant s’ timps; (terme pour la reproduction du bétail) vêler avant terme, s’ avancî ; dépasser le terme, passer s’ timps, si forpasser ; action de dépasser le terme, forpassadje (m); (disposition envers qqn) ils étaient en bons termes, is s’ ètindin.n bin ; ils n’étaient pas en très bons termes, is n’ s’ étindin.n nin co là si bin qu’ ça; (mot ou expression) c’est le terme exact, c’ èst l’ mot jusse; relisez les termes du contrat!, rilîjoz ç’ qu’ èst scrît su l’ papî ! ; ce n’est pas le terme exact qu’il a employé, ci n’ èst nin tot-à faît ç’ mot-là qu’ il a dit; ce sont des termes scientifiques, c’ èst dès mots d’ syincieûs

 

C60

terminaison

nf fin, queuwe; la terminaison d’un mot, li queuwe d’ on mot

 

C60

termine

, ée adj iute (, oute), tot faît (f tote faîte) ; c’est terminé, n’en parlons plus, tot ça èst oute, n’ è causans pus ; il ne sera jamais terminé, ce dictionnaire !, i n’ sèrè jamaîs tot faît, ç’ lîve di mots-là !

 

C60

terminer

[v] fini

avoir terminé: (o-c) awè (tot) faît  / fét, (e) aveûr fêt

 

G100

terminer

v achèver, (tot) fé ; je termine mon travail, dj’ achève mi bèsogne ; si ce n’est pas terminé aujourd’hui, vous terminerez demain, si ç’ n’ èst nin tot faît audjoûrdu, vos-achèveroz d’mwin ; j’aimerais pouvoir le terminer pour demain, djè l’ vôreûve bin awè faît po d’mwin ; je vais bientôt terminer, dji va bin rade awè faît ; (expr) volà 1′ fauve foû, vos-auroz li scaugne èt mi l’ ou ! , voilà l’histoire terminée, vous aurez l’écaille et moi l’œuf (dit-on quand on a terminé de raconter une blague) ; (se) (prendre fin dans l’espace) la route se termine à l’entrée du bois, li vôye ni va nin pus lon qu’ l’ intréye do bwès; (prendre fin dans le temps) la messe venait de se terminer, li mèsse vineûve di ièsse faîte ; cela se terminera mal, ça finirè mau; (avoir pour dernier élément dans l’espace) le chapeau se termine par un ruban, au d’bout do tchapia, gn-a on ruban; (avoir pour dernier élément dans le temps) la soirée se termine sur le « Bia Boukèt», po fini l’  swèréye, on tchante « li Bia Boukèt »

 

C60

terminus

nm dibout; je vais jusqu’au terminus, dji va jusqu’au d’bout

 

C60

termite

nm blanke copiche (f)

 

C60

terne

adj (qui manque de brillant) pâlausse ; ce sont des couleurs ternes, c’ èst dès pâlaussès coleûrs

 

C60

terrain

[nm] (e-c) tèrin, (o) tére [nf]

 

G100

terrain

nm tèrin ; terrain plat, plat tèrin ; terrain plat entouré de maisons, batî ; terrain en pente, pindis’ (f) ; terrain à bâtir, tèrin (à bâti) ; j’ai acheté un terrain à bâtir, dj’ a acheté on tèrin ; c’est, un terrain en friche, c’ è-st-one têre dimèréye à trî ; terrain inculte qu’on laisse en jachère, têre pûnîye (f); je ne vous suivrai pas sur ce terrain, dji n’ so nin d’ acôrd avou vos su ç’ pwint-là ; ils ont trouvé un terrain d’entente, il ont rèyussi à s’ arindjî èchone ; je vais toujours tâter le terrain, dji va todi sayî, dji va todi sayî d’ veûy qwè

 

C60

terrasse

nf (levée de terre) tèrasse; une terrasse de jardin, one tèrasse di djârdin ; (balcon) balcon, tèrasse ; (emplacement sur le trottoir d’une voie publique) divanture ; nous nous sommes rencontrés sur la terrasse d’un magasin, nos n’s-avans rèseontré su li d’vanture d’ on botike

 

C60

terrassement

nm tèrassemint ; faire des terrassements, tèrassî, fè dès tèrassemints, fé… ; travayî à l’ tèrasse

 

C60

terrasser

v (faire des terrassements) cauveler, fé dès tèrassemints, travayî à l’ tèrasse ; (jeter à terre) foute à l’ têre, taper à l’ têre ; (rendre incapable de réagir) il a été terrassé par la maladie , il a ieû s’ croke ; il était terrassé , on-z-aureûve dit qu’ il aveûve vèyu l’ diâle

 

C60

terrassier

[nm] (e-c) tèrassier, (o) tèrassiè

 

G100

terre

[nf] (e-c) têre, (o) tére, (c) dagne [nf], (o) dègne [nf]

 

G100

terre

nf (planète du système solaire) la lune est plus petite que la terre, li leune èst pus p’tite qui l’ têre; (séjour des vivants) dagn, têre ; tant que nous sommes sur terre, tant qu’ nos-èstans (co) d’ssus (l’) têre, tant qui n’s-èstans (co) vikants; que vient-il faire sur la terre?, qwè-ce qu’ il a v’nu fé su l’ dagn  ? ; (expr) i d’mère èwoù-ce qui l’ têre a stî ralonguîye avou dès plantches , il habite là où la terre a été allongée avec des planches, … très loin ; on n’ èst nin su l’ têre po-z-èfiler dès pièles, on n’est pas venu sur la terre pour enfiler des perles, il faut travailler; (surface solide sur laquelle on se déplace) s’asseoir par terre, s’ assîr à l’ têre ; avoir les deux pieds sur terre, awè lès deûs pîds d’ssus têre ; laisser tomber à terre, lèyî tchaîr à l’ têre ; on ne se couche pas par terre, on n’ si coûtche nin à l’ têre; (expr) i n’ djondeûve pus têre, il ne touchait plus terre, il était ravi, il ne se sentait plus; i n’ laît rin tchaîr à l’ têre , il ne laisse rien tomber par terre, il tire profit de tout ; on pout bin baujî l’ têre èwoù-ce qu’ il a passé , on peut bien baiser la terre sur laquelle il est passé, … le remercier pour ce qu’il a fait ; tchaîr d’ au ciél à l’ têre , tomber du ciel à la terre; (étendue de terrain appartenant à qqn) vendre une terre, vinde one têre ; c’est une bande de terre qui nous appartient, c’ è-st-on djin d’ têre qu’ èst da nos-ôtes; un peu plus loin, nous avons une terre de près de deux hectares, one miète pus lon, nos-avans one têre di quausu deûs bonîs, … deûs-hèctâres ; terre en friche, têre dimèréye à trî ; une terre semée d’avoine, one têre d’ awin.ne ; une terre semée de froment, one têre di frumint ; (élément où poussent les végétaux) une bonne terre, one bone têre ; une terre argileuse, one fwate têre (difficile à travailler) ; des terres faciles à travailler, dès doûcès têres ; de la terre maigre, dè l’ maîgue têre ; terre durcie, dagn (m) ; motte de terre durcie, burute, ruke ; terre durcie après labour, têre èssancréye ; c’est une terre meuble, c’ è-st-one têre qu’ èst lèdjêre; la terre redevient meuble, li têre ri.ole ; une fleur de pleine terre, one fleûr di plin.ne têre (par opposition à une fleur de serre ou d’intérieur); (expr) dè l’ têre come do chnouf , de la terre comme du tabac à priser, … très meuble ; deur come on dagn , dur comme de la terre durcie ; il a dè l’ têre didins sès potches, il a de la terre dans les poches, il a déjà un pied dans la tombe ; lès têres sont tortotes rimètûwes , les terres sont toutes labourées ; li têre è-st-amoureûse , la terre est amoureuse, la terre est dans la condition idéale pour recevoir les semis ; li têre n’ a pont d’ ameû , la terre manque de consistance ; nos crèchans come lès queuwes di vatche, après têre (iron), nous croissons comme les queues de vache, vers la terre, nous vieillissons ; nos ralans après têre , nous retournons vers la terre, idem; si fond qu’ on mèt on cayau è têre, vint todi on momint qu’ on l’ rimèt à djoû, aussi profondément que l’on enfouisse un caillou, vient toujours un moment où il revient à la surface; (matière pulvérulente que l’on trouve dans le sol) terre plastique, dièle ; fosse d’extraction des terres plastiques, fosse à l’ dièle ; pipe de terre, pupe di têre ; une bille de terre cuite, one maye di têre ; carreau en terre réfractaire, tîlia ; (expr) c’ èst l’ pot d’ têre conte li pot d’ fiêr, c’est le pot de terre contre le pot de fer

 

C60

terreau

nm tèrau ; repiquer dans du terreau, ripiker dins do tèrau

 

C60

terre-plein

nm (levée de terre) pèrèt, tèrasse (f)

 

C60

terrer

(se) v si mète è cwète, si rècwèter; action de se terrer, rècwètadje (m); il se terre dans sa maison comme s’il était un malotru, i s’ rècwète dins s’ maujone come s’ i sèreûve on vaurin

 

C60

terrestre

adj la vie terrestre, li vîye su l’ têre; le paradis terrestre, li paradis su l’ têre ; le globe terrestre, li têre

 

C60

terreur

nf il était muet de terreur, i n’ saveûve pus douviè s’ bouche, télemint qu’ i moreûve di peû ; il m’inspire de la terreur, i m’ faît awè peû ; il a la terreur des policiers, i n’ sét veûy on policier sins awè one chandîye

 

C60

terreux

, euse adj (qui appartient à la terre) cela à un goût terreux, on dîreûve vraîmint qu’ on mougne dè l’ têre; (souillé de terre) le voici encore avec ses chaussures terreuses, vo-le-ci co avou ses solés plins d’ têre,… plin d’ broûs

 

C60

terrible

adj (qui inspire de la terreur) à fé awè peû, à-z-awè peû, jamaîs parèy (-e), dji n’ vos di qu’ ça!, do diâle, tèribe ; il a un visage terrible, il a on visadje à fé awè peû, i t’ a on visadje à fé awè peû ; nous avons entendu un bruit terrible, nos-avans oyu on brût a fé rèwèyî on mwârt, … on brût d’ tos lès diâles ; ce n’est pas si terrible que cela à faire, ci n’ èst nin i diâle di fé ça ; (sens affaibli) c’est terrible de ne pouvoir compter sur lui, c’ èst tot l’ min.me maleureûs qu’ on n’ pout compter sur li ; c’est un enfant terrible, c’ è-st-on vraî p’tit diâle, c’ è-st-on diâle tot faît

 

C60

terriblement

adv fwârt, jamaîs, jamaîs parèy, tèribemint ; il faisait terriblement chaud, i fieûve fwârt tchôd ; « I fieûve bon, jamês ! » (E. Gilliard) ; « Èrnaujes jamês parèy. » (E. Gilliard)

 

C60

terrien

, ienne adj (qui possède des terres) c’était un grand propriétaire terrien, il aveûve bran.mint dès têres; (qui habite la campagne) il était de souche terrienne, i proveneûve di payisans, c’ èsteûve one djin da l’ campagne

 

C60

terrier

[nm] (o-c) tèréye, (e) tèrêye

 

G100

terrier

nm (de lapin, de renard) tèréye (f), trau ; (de blaireau) tasseniére (f)

 

C60

terrifiant

, ante adj à fé awè peû, à-z-awè peû, tèribe ; c’est terrifiant, c’ è-st-à-z-awè peû ; il a un visage terrifiant , il a on visadje à fé awè peû ; c’était un bruit terrifiant, c’ èsteûve on brût a fé couru arèdjî ( , èradjî)

 

C60

terrifier

v fé awè peû, fé couru èradjî

 

C60

terril

, terri nm tèri

 

C60

terrine

nf taîle, taîlète (, taîye) ; contenu d’une terrine, taîléye (f); (expr) awè dès lèpes come dès bwârds di taîle, avoir des lèvres comme des bords de terrine, … épaisses ; qui n’ èst-ce one taîle ! , que n’est-ce une terrine (dit-on en levant son verre – jeu de mots avec la formule du néerlandais « gezondheid »)

 

C60

territoire

nm (pays) payis ; défendre son territoire, disfinde si payis; (zone qu’un animal se réserve) il montre qu’il est sur son territoire, i mostère qu’ il est su sès têres

 

C60

terroir

nm (région rurale) payis ; c’est une bière du terroir, c’ è-st-one bîre do payis ; c’est la langue du terroir, c’ èst l’ lingadje do payis

 

C60

terroriser

v fé awè peû

 

C60

terroriste

adj et n tèrorisse

 

C60

terser

v (voir : tercer)

 

C60

tertre

nm tîdje, tiène

 

C60

tes

adj poss tès ; dans tes mains, dins tès mwins (le tutoiement étant exceptionnel, on emploiera plus généralement « vos »), dins vos mwins

 

C60

tesson

nm un tesson de bouteille, on bokèt d’ vêre

 

C60

test

nm ègzamin, èpreûve (f), saye (f) ; on va lui faire passer un test, on lî va fé passer on-ègzamin, on lî va fé fé one saye

 

C60

testament

[nm] tèstamint

 

G100

testament

nm tèstamint ; faire son testament, fé s’ tèstamint, fé sès papîs ; il est décédé sans testament, il èst mwârt sins pont awè faît d’ papî

 

C60

tester

v faire un testament, fé on tèstamint, fé sès papîs ; (soumettre à un test) (personnes); fé passer one èpreûve, … on-ègzamin ; (choses) sayî ; je vais tester l’appareil, dji va sayî l’ indjole

 

C60

testicule

[nm] (e-c) coyon, (o) couye [nf], bulus’

 

G100

testicule

nm coye (f)) (, couye (f)), coyon, kinikes (pl), pèsia, pèsètes (f pl) zinguèzaurs (pl)

 

C60

tétanos

nm tétanos’

 

C60

têtard

nm maclote (f) (, makelote)

 

C60

tête

[nf] tièsse

 

G100

tête

nf tièsse; (péjoratif) cabèche, caboche, cabus (m), makète ; tête baissée, tièsse è têre ; nu-tête, tièsse neuwe ; il s’en va nu-tête, il èva avou s’ tièsse neuwe, avou rin su s’ tièsse; avoir mal la tête, awè mau s’ tièsse ; une tête de mort, one tièsse di mwârt ; mettre le chapeau sur la tête, mète si tchapia su s’ tièsse ; la tête lui tourne, il a s’ tièsse qui toûne ; il a tourné la tête, il a toûrné s’ tièsse ; il a acquiescé de la tête, il a faît sine qu’ oyi (avou s’ tièsse) ; baisser la tête, bachî s’ tièsse; lever la tête, lèver s’ tièsse ; pencher la tête, clincî s’ tièsse ; des pieds à la tête, dès pîds jusqu’à l’ tièsse ; la tête rentrée dans les épaules, à bachète (loc) ; « Èt dj’ a stî, à bachète, su m’banc. » (H. Matterne) ; (considérée comme siège de la pensée) tête en l’air, tièsse è l’ aîr, balbusète ; c’est une tête en l’air, c’ è-st-one balbusète ; avoir la tête vide, awè one tièsse come one cawoûte ; tenir tête, tinu tièsse ; il a une idée derrière la tête, il a one idéye padrî s’ tièsse ; c’est une tête (intelligente) !, c’ è-st-one boule ! ; donner de la tête; qwè fé, dârer (, daurer) ; il ne sait plus où donner de la tête, i n’ sét pus qwè fé, i n’ sét pus èwoù dârer; (loc) perdre la tête, piède li tièsse; enfoncer dans la tête, tchôkî è l’ tièsse, mayeter è l’ tièsse ; « C’ èst ç’ qui Dofe a mayeté è l’ tièsse da Mârdjôsèf. » (A. Laloux) ; (expr) awè lès tch’vias près dè l’ tièsse , avoir les cheveux près de la tête, avoir la tête près du bonnet ; awè one tièsse come on cabouyau , avoir une tête comme un galet, … chauve ; awè one tièsse come one make d’ atatche , … comme une tête d’épingle, … fine ; awè one tièsse come one pane di vêre, … comme une tuile en verre, … chauve et luisante ; awè one tièsse come on ritchaud , … comme un geai, … ébouriffée ; awè one tièsse come on nid d’ agace, … comme un nid de pie, … mal soignée ; awè one tièsse come one houlote, … comme une chouette, … ahurie ; awè one tièsse come on saya, avoir une tête comme un seau ; awè one tièsse come on tch’vau godin, … comme un cheval de carrousel, … fière sans raison ; awè s’ tièsse tène , avoir la tête vide; i rote todi avou s’ tièsse è l’ aîr come on couchèt qui passe l’ aîwe , il marche toujours la tête en l’air comme un cochon qui traverse la rivière, il passe toujours sans rien voir ; vos pûs vont awè l’ tos’ , vos poux vont se mettre à tousser, couvrez-vous la tête; (loc) en avoir par-dessus la tête, ènn’ awè jusqu’à l’ pupe, ènn’ awè jusqu’au d’zeû l’ tièsse ; tirer la tête, fé one tièsse come one pwate di grègne, faire une tête comme une porte de grange ( … de prison, en français) ; fé one mawe à fé r’toûrner one porcèssion, avoir une tête à faire retourner une procession; (traits, expression) il a une tête sympathique, i m’ rivint bin; (personne) djin; c’est cent euros par tête, c’ èst cint-z-eûros por one djin ; (personne qui dirige) c’est lui la tête, c’ èst li qu’ èst l’chèf ; (tête de bétail) bièsse ; il a plus de cent têtes de bétail, il a d’pus d’ cint bièsses ; (partie supérieure) dizeû (m), tièsse ; toute la tête de l’arbre, tot li d’zeû d’ l’ aube; (partie terminale) une tête d’ail, one chipe d’ a; une tête d’épingle, one make d’ atatche ; (partie antérieure) la tête du train, li d’vant do trin ; le wagon de tête, li preumî wagon ; la tête de liste, li preumî dè l’ lisse ; il est premier de classe, il èst preumî di s’-t-anéye; (hauteur) il a une tête de plus que vous, il è-st-one tièsse pus grand qu’ vos; (charcuterie) tête pressée, tièsse prèsséye ; tête-bêche,  ponte-èt-make ; tête de loup, boubou (m)

 

C60

tête-à-queue

nm l’auto a fait un tête-à queue et s’est lancée contre un arbre, l’ auto a tourné d’ssus place èt s’ aler foute su on-aube

 

C60

tête-à-tête

adv (face à face) buk à buk ; je voudrais le voir tête-à-tête, djè l’  vôreûve bin veûy buk à buk ; ils étaient là en tête-à-tête, il èstint là zèls deûs; nm je souhaiterais un tête-à-tête avec elle, ça m’ îreûve di m’ ritrover tot seû avou lèye

 

C60

tête-bêche

loc ponte-èt-make

 

C60

téter

v tèter, prinde li tète (vulg.) ; action de téter, tètadje (m); (expr) i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve, il n’est pas gras d’avoir tété le verrou de la cave, c’est un grand mangeur

 

C60

têtière

nf (pour cheval) tièsture

 

C60

tétine

nf amûsète, bout (m), sucète, suçote, tute ; il a toujours sa tétine en bouche, il a todi s’ tute è s’ bouche

 

C60

tétras

nm cok di brouwêre

 

C60

têtu

, ue adj deur cayau, tièstu mulèt, tièstu bok, tièstu (f tièsteuwe), à s’ môde, à s’ tièsse; «Il è-st-one miète à s’ môde, savoz, l’ présidint. » (Albin Souldo, Lès Rabètes); (expr) tièsse di cabus ! , têtu ! ; tièstu come on bok, têtu comme un bouc ; tièstu come one bourike, têtu comme une bourrique ; on baudèt qui faît à s’ tièsse (… à s’ môde), c’ èst l’ mitan di s’ noûriture, un baudet qui fait à sa tête (à sa mode), c’est la moitié de sa nourriture, tu l’as voulu, tu l’as eu ! ; quand min.me on n’ duvreûve pus dîre mèsse, dji frè à m’ môde, même si (à cause de cela) on ne devait plus dire la messe, je ne changerai pas d’ idée ; tièsse di cwârnayî , tête de cornouiller, têtu(e) ! (le cornouiller a la réputation d’être un bois très dur)

 

C60

têtu, e

[adj] (o-c) tièstu, ûwe, (e) tièstou, owe, (e) maketé, êye

 

G100

texte

nm tècse, ci qu’ èst scrît ; j’ai relu le texte, dj’ a r’lî ç’ qu’ èsteûve sicrît ; apprendre son texte (rôle), aprinde si role ; ce sont de vieux textes du temps passé, c’ èst dès vîs scrîjadjes di dins l’ timps ; c’est un texte qui a été choisi, c’ è-st-on bokèt qu’ a stî tchwèsi ; le texte d’une chanson, lès paroles d’ one tchanson

 

C60

thé

nm ; du thé de sureau, do té d’ sayu ; un sachet de thé, on satchot d’ té

 

C60

théâtral

, ale adj (qui appartient au théâtre) une œuvre théâtrale, one pîce di tèyâte ; pendant la saison théâtrale, tot l’ timps d’ l’ anéye qu’ on djoûwe au tèyâte

 

C60

théâtre

[nm] (o-c) tèyâte, (e) tèyåte

 

G100

théâtre

nm tèyâte ; la scène du théâtre, li sin.ne do tèyâte ; à la sortie du théâtre, à l’ sôrtîye do tèyâte ; un décor de théâtre, on dècôr di tèyâte

 

C60

théière

nf pot au té (m)

 

C60

thème

nm (exercice scolaire) tin.me ; il avait un thème à faire, i d’veûve fé on tin.me; (sujet qu’on développe) le grand thème qu’il y développe, c’est le besoin d’amour chez chacun de nous, li grande idéye qu’ i gn-a là-d’dins, c’ èst qu’ on-z-a tortos dandjî d’ veûy voltî èt d’ ièsse vèyu voltî

 

C60

théorie

nf ce sont des théories scolaires, c’ èst ç’ qu’ on-z-aprind è scole ; si on veut suivre sa théorie, s’ on l’ vout sûre ; c’est très beau en théorie, mais quand il s’agit de le faire, c’est plus difficile, c’ èst bia quand on vèt ça su papî, maïs quand i l’ faut fé, c’ è-st-one ôte paîre di mantches

 

C60

Thérèse

npr Tèrése (diminutif, Téje)

 

C60

thermogène

adj de l’ouate thermogène, dè l’ wate tèrmojin.ne

 

C60

thermomètre

nm tèrmomète; (expr) mète li tèrmomète, prendre la température

 

C60

thermostat

nm tèrmostat ; mettez le thermostat sur la position 2, mètoz l’ boton (do for, … do tchaufadje…) su l’ deûs ; j’ai dû racheter un thermostat pour le chauffage, i m’ a falu racheter on tèrmostat po m’ tchaufadje ; c’est un four à thermostat, c’ è-st-on for avou tèrmostat

 

C60

thésauriser

v (mettre de l’argent de côté sans le dépenser ni le faire fructifier) fé s’ niyau, lès-ètassî ; il a thésaurisé toute sa vie, i lès-a ètassî tote si vîcaîrîye au long

 

C60

thèse

nf (théorie particulière qu’on défend) idéye ; si on veut suivre sa thèse, s’ on vout sûre si-t-idéye ; à l’appui de cette thèse, je vais vous dire ceci, po vos bin prouver qu’ dj’ a raîson, dji vos va dîre çoci ; (ouvrage présenté pour l’obtention d’un grade universitaire) têse ; c’est demain qu’il défend sa thèse, c’ èst d’mwin qu’ i disfind s’ têse

 

C60

Thibaut

npr Tîbaut ; (expr) sint Tîbaut qui bwèt bin et qui n’ mougne nin mau, saint Thibaut qui boit bien et ne mange pas mal

 

C60

Thomas

npr Tomas (, Toumas) ; (expr) à l’ Sint-Tomas, djoûs au pus bas , à la Saint-Thomas (2l’ décembre), jours au plus bas, … les jours sont les plus courts

 

C60

thon

nm ton ; la pêche au thon, li pèche au ton ; une boîte de thon, one bwèsse di ton

 

C60

Thon

npr Ton

 

C60

thorax

nm cofe ; il a un fameux thorax, i t’ a on fameûs cofe

 

C60

Thorembais-les-Béguines

npr Torèbay-Lès-Bèguënes

 

C60

Thorembais-Saint-Trond

npr Torèbay-Sint-Trond

 

C60

thrombose

nf trombôse

 

C60

Thuin

npr Twin

 

C60

Thy-le-Baudouin

npr Tî-l’-Baudwin

 

C60

Thy-le-Château

npr Tî-l’-Chatau

 

C60

thym

[nm] (o) poulieu, (c) pilé, (e) tin, (o) pougnoû

 

G100

thym

 nm pilé ; une tasse de thé de thym ; one jate di té d’ pilé ; du thym sauvage (du serpolet), do sauvadje pilé

 

C60

tibia

 nm gréve (f), grèvéye (f), mustia ; il a reçu un coup de pied sur le tibia, il a ieû on côp d’ pîd su s’ gréve

 

C60

tic

nm (mouvement convulsif) tik ; il a un tic ; sa bouche qui va continuellement sur le côté, il a on tik: si bouche qu’ i faît todi aler su l’ costé ; (habitude, manie) manîye (f) ; c’est un vrai tic : il ne peut terminer une phrase sans ajouter : « C’est pour te dire ! » ; one vraîye manîye qu’ il a di n’ sawè achever sès causadjes sins-î mète on « c’ èst po vos dîre ! »

 

C60

ticket

nm (billet d’entrée) tikèt ; j’ai deux tickets pour le théâtre, dj’ a deûs tikèts po l’ pîce di tèyâte ; il va chercher son ticket (de chemin de fer), i va qwé s’ coupon

 

C60

tic-tac

nm tiketadje ; faire tic-tac, tiketer ; on entendait le tic-tac de l’horloge, on-z-oyeûve li tiketadje di l’ ôrlodje, on-z-ètindeûve l’ ôrlodje tiketer

 

C60

tiède

[adj] tiène, (o) tène

 

G100

tiède

adj (d’une chaleur atténuée) tiène ; de l’eau tiède, dè l’ tiène aîwe ; du café tiède, do tiène cafeu ; elle était encore tiède, èlle èsteûve co tiène ; (qui a peu d’ardeur) c’est un tiède, c’ è-st-on nawe, c’ è-st-on pau cût (, c’est un trop peu cuit)

 

C60

tiédeur

nf (état de ce qui est tiède) tièneû ; (défaut d’ardeur) je ne comprends pas une telle tiédeur, dji n’ comprind nin qu’ on pout ièsse ossi nawe qui ça

 

C60

tiédir

v (devenir tiède) tièni ; action de tiédir, tiènichadje (m) ; tiédir à nouveau, ratièni ; action de tiédir à nouveau, ratiènichadje (m) ; je vais le mettre tiédir, djè l’ va mète po tièni ; son ardeur à l’ouvrage tiédit fameusement, i n’ èst d’djà pus si diâle qui ça à l’ ovradje

 

C60

tien

, tienne adj poss li tèn’, li tink (, li twèn’) (f tène (, twène)) ; donne-moi le tien, done-mi l’ tèn ; c’est la tienne, c’ èst l’ tène (le tutoiement étant exceptionnel, on emploiera plus généralement « li vosse ») ; donez-me li vosse, donoz-me …, c’ èst l’ vosse ; à la tienne!, à vosse santé !, santé !, à l’ vosse ! ; n du tien : tu devrais y mettre du tien, vos d’vrîz fé on p’tit èfwârt ; les tiens ; as-tu pensé aux tiens ?, avoz sondjî à vos djins ? ; des tiennes ; tu as encore fait des tiennes ! , il a co falu qu’ vos vos fyîche rimârker ! ; (expr) un tien vaut mieux que deux tu l’auras, i l’ vaut mia awè qui l’ awè bon, i vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs su l’ aye

 

C60

tierce

nf (trois cartes de même couleur qui se suivent) awè one tiéce hôte, avoir une tierce haute, avoir as, roi et dame ; awè one tiéce au rwè , avoir une tierce au roi, avoir roi, dame et valet ; awè tiéce à madame, avoir dame, valet, dix ; awè tiéce au valèt , avoir valet, dix, neuf

 

C60

tiercé

nm (pari mutuel) tièrcé ; si on pouvait avoir le tiercé dans l’ordre!, s’ on pôreûve jamaîs awè l’ tièrcé dins l’ ôrde !

 

C60

tiercer

v. (voir : tercer).

 

C60

tiers

[adj] (e) tîs’, (c) tiés’, (o) tiers

 

G100

tiers

, erce adj une tierce personne, one trwèzyin.me djin, one ôte djin ; nm (proportion) tiés’ ; je vous en donnerai le quart ou même le tiers, dji v’s-è dôrè l’ quârt ou bin min.me li tiés’ ; (troisième personne) one saquî, one ôte djin ; ils étaient trois : mon frère, sa femme et un tiers, il èstin.n zèls trwès : mi frére, si feume èt one ôte (djin) ; nous avons appris qu’il a fait un don d’argent à un tiers, nos-avans ètindu dîre qu’ il aveûve diné dès caurs à one saquî

 

C60

tige

[nf] (c) burton [nm], (e) bodje

 

G100

tige

nf (partie allongée des plantes) grosse tige du chou, burton (m) ; une tige de chou, on burton d’ cabus ; tige feuillue des légumes racines, cheûve ; des tiges de betteraves, dès cheûves di béterâles ; « Jaume a mawyî dès cheûves di minte pikante. » (E. Gilliard) ; tige rigide, baston (m) ; deux tiges de rhubarbe, deûs bastons d’ reûbârbe ; tige sèche de clématite, rampioule ; avoir la tige creuse (légume), buseler, ièsse à busia ; action de se creuser (tige de légume), buseladje (m) ; arbre à haute tige, aube di plin vint; (partie d’une chaussure) tîdje ; une tige de bottine, one tîdje di botine ; (partie mince et allongée) une tige de fer, one tîdje di fiêr

 

C60

tignasse

nf tièsse à la capoule, … come on boubou, … come on nid d’ agace

 

C60

tigre

[nm] tîgue

 

G100

tigre

nm tîgue ; la chasse au tigre, li tchèsse au tîgue

 

C60

tigré

, ée adj à rôyes ; un pelage tigré, one pia à rôyes

 

C60

tigresse

nf tîgrèsse

 

C60

Tihange

npr Tîhondje

 

C60

Tilf

npr Tif

 

C60

tilleul

[nm] tiyou

 

G100

tilleul

nm tiyou ; une tasse de tilleul, one jate di té d’ tiyou

 

C60

timbale

nf (instrument à percussion) platène ; un joueur de timbale, on djouweû d’ platène; (gobelet en métal) gobelèt, potia (m) ; il est allé chercher deux timbales en argent, il a stî qwé deûs potias d’ ârdjint

 

C60

timbalier

nm djouweû d’ platène

 

C60

timbre

nm (petite cloche métallique frappée par un marteau) chîlète ; alors, il appuya sur le timbre et tout le monde se tût, adon, il a aspouyî s’ dwèt su l’chîlète èt tot l’ monde s’ a taî ; (son) son ; le timbre du piano, li son do piyanô ; j’aime entendre le timbre de sa voix, djè l’ choûte voltî tchanter ; (cachet que doivent porter certains documents officiels auxquels est appliqué une taxe) le notaire fait ses actes sur des timbres de dimension, li notaîre faît sès-akes su do papî à ake ; (instrument qui sert à imprimer un cachet) catchèt ; un timbre de cuivre, on catchèt d’ keûve ; (timbre-poste) timbe ; il avait oublié de mettre un timbre sur l’enveloppe, il aveûve rovyî d’ mète on timbe su l’ envèlope ; (timbre fiscal) timbe

 

C60

timbré

, ée adj avou on timbe dissus ; une enveloppe timbrée, one envèlope avou on timbe dissus ; (un peu fou) djondu (f djondeuwe) ; (expr) il èst djondu do p’tit Zidôre , il est touché du petit Isidore, … du diablotin, il est timbré ; il a on bwès foû di s’ fachène , il a un bois sorti de son fagot, id. ; il a tos sès bwès mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois mais ils ne sont pas bien liés ensemble, id. ; i n’ a nin sès cink locîyes , il n’a pas ses cinq louchées, id.

 

C60

timbrer

v (mettre des timbres) mète on timbe,… dès timbes ; (tamponner) vous irez faire timbrer votre feuille, vos-îroz fé mète li catchèt su vosse fouye

 

C60

timide

[adj] (c) timide, chitaud, (e) timide, (o) ombradjeûs, e ; v. peureux

 

G100

timide

adj timide

 

C60

timon

nm timon (, tamon) ; il s’asseyait sur le timon, i s ‘achideûve su l’ timon

 

C60

timoré

, ée adj timide, couyon (-e)

 

C60

tinet

nm (longue perche employée pour le transport par deux hommes marchant l’un derrière l’autre, dont l’extrémité repose sur l’épaule des porteurs) crok, tiné

 

C60

tintamarre

 nm daladje, disdût, rim’ram’, trayin ; il y a eu un tintamarre, gn-a ieû on brût d’ tos lès diâles

 

C60

tintement

nm chîletadje, dègnetadje

 

C60

tinter

[v] (o-c) chîleter, (e) hiyeter, (c) dègneter

 

G100

tinter

v chîleter, dègneter ; cela tinte encore dans mes oreilles, ça chîletéye co dins mès-orèyes ; « Li clotche do tch’vau dègnetéye. » (E. Gilliard)

 

C60

tintouin

nm arèdje (f), trayin

 

C60

tique

nf tikèt (m)

 

C60

tiquer

[v] (o) tikî, (e) tiketer, (c) r(i)ssatchî s’ visadje

 

G100

tiquer

v (manifester son dépit) j’ai bien vu que ça le faisait tiquer, dj’ a bin vèyu à s’ mawe qui ça n’lî plaîjeûve nin, dj’ a bin vèyu qu’ i r’ssatcheûve si visadje

 

C60

tir

nm (le fait de tirer) tir ; tir à l’arc, tir à l’ aurbalète ; concours de tir, concours di tir ; la puissance de tir, li fwace do tir; (emplacement) tir aux pipes, tir à pupes, … aus pupes ; nous nous sommes rencontrés au tir aux pipes, nos n’s-avans rèscontré au tir à pupes

 

C60

tirade

nf tirâde; il devait apprendre de longues tirades, i d’veûve aprinde dès longuès tirâdes

 

C60

tirage

nm (déplacement) des chevaux de tirage de bateau, dès tch’vaus po satchî lès batias; (difficultés, frottements) il y a du tirage entre eux, inte zèls, ça n’ va qu’ dissus one pate, … one fèsse ; (combustion) tiradje ; c’est une cheminée qui a un bon tirage, c’ è-st-one tchiminéye qu’ a on bon tiradje ; (le fait de reproduire par impression) c’est un tirage limité, on ‘nn’ a imprimé qu’ saquantes ; c’est le premier tirage, c’ èst l’ preumî côp qu’ on l’ imprime ; (fait de tirer au hasard) tiradje ; le tirage de la tombola, li tiradje dè l’ tombola

 

C60

tirailler

v (tirer à plusieurs reprises en plusieurs directions) cossatchî ; action de…, cossatchadje (m) ; on le tiraillait de tous côtés, on l’ cossatcheûve di tos lès costés, c’ èsteûve dès cossatchadjes di tos lès costés ; (tirs au fusil) on entendait tirailler dans le bois, on-z-ètindeûve tènawète tirer èt cotirer d’ on costé ou l’ ôte dins l’  bwès

 

C60

tirailleur

nm tirayeûr ; les tirailleurs sénégalais, lès tirayeûrs sènègalès

 

C60

tirant

nm (ce qui sert à tirer) tirant

 

C60

tiré

, ée adj (qui a été tiré, tendu) il avait les cheveux tirés en arrière, il aveûve sès tch’vias r’ssatchîs su s’-t- anète; (amaigri par la fatigue, la maladie) il est tout tiré, c’ ènn’ èst pupont; être tiré à quatre épingles, ièsse su sès quate fistus (, être sur ses quatre fétus); (imprimé) tiré à part, imprimé à paurt ; (loc) il est tiré d’affaire, il èst chapé ; ils sont à couteaux tirés, is sont à hignes èt hagnes

 

C60

tire-bouchon

nm tire-bouchon

 

C60

tire-braise

nm (râble) picètes (f pl), rauve ; (expr) c’ èst l’ rauve qui va veûy après l’ forgon, c’est le tire-braise qui recherche le fourgon, ils perdent beaucoup de temps ensemble

 

C60

tire-fond

nm tire-fond; mettre un tire-fond dans la traverse de chemin de fer, mète on tire-fond dins l’ bile

 

C60

tire-larigot

(à) loc à chipe chovéye, à dike et daye, à r’lache, à r’laye, à talarigo (, à târlarigo)

 

C60

tirelire

nf spaugne-maugne (m) (, spaugne-mauye (m))

 

C60

tirer

[v] (o-c) satchî, (e) sètchî

 

G100

tirer

vt (exercer une force sur qqch pour le tendre) nous allons tirer les draps, nos-alans satchî lès linçoûs, … stinde lès linçoûs ; tirez les rideaux, satchîz lès ridaus ; (ramener, attirer vers soi) assatchî, satchî ; action de tirer, assatchadje (m), satchadje (m) ; tirer un chariot, satchî on tchaur ; tirer la porte, sèrer l’ uch ; tirer à nouveau, rassatchî ; action de…, rassatchadje (m) ; tirer en tous sens, cossatchî; action de…, cossatchadje (m); (expr) on satche tortos l’ aîwe après s’ molin , on tire tous l’eau vers son moulin, on tire tous la couverture à soi; (retirer qqch d’où il est) il a tiré son mouchoir de sa poche, il a satchî s’ mouchwè foû di s’ potche ; (loc) se faire tirer l’oreille, si fé satchî l’ orèye ; tirer la langue, mostrer s’ linwe ; se tirer d’épaisseur, tirer s’ plan; (faire sortir d’un état) tirer qqn du sommeil, dispièrter, rèwèyî ; tirer qqn du lit, fé r’lèver one saquî; tirer un chèque, fé on chèke; il va en tirant la jambe, il è va tot satchant s’ djambe; (choisir en se remettant au hasard) tirer ; tirer un bon numéro, tirer on bon numèrô ; tirer à la loterie, tirer à l’ loterîye ; tirer au sort, tirer à l’ bouchète ; tirer l’horoscope, tirer lès cautes ; tirer les rois, tirer lès rwès ; « Li chîj di janvier, on mougne li gatau dès rwès, on tire li féve ou on tire lès rwès. » (L. Léonard) ; (loc) tirer l’affaire au clair, tirer l’ afaîre au clér; (lancer un projectile) caloner, tirer; tirer un coup de fusil, tirer on côp d’ fisik ; tirer à blanc, tirer à blanc ; tirer en l’air, tirer à l’ vole ; tirer vers le sol, tirer è têre ; « Li bossu l’ caloneûve avou dès toûrchons d’ pome. » (E. Robin) ; (imprimer) imprimer ; il a été tiré la semaine passée, il a stî imprimé l’ samwin.ne passéye ; ce journal tire à cent mille exemplaires, ci gazète-là, on ’nn’ imprime cint mile tos lès djoûs; vi (exécuter une traction) satchî ; tirer sur la corde, satchî su l’ cwade; tirer sur sa pipe, satchî su s’ pupe; « Jaume satche deûs côps su s’ pupe ; èlle èst distindeuwe. » (E. Gilliard) ; tirer à sa fin, ièsse bin rade tot, ièsse bin rade faît ; c’est une besogne qui tire à sa fin, c’ è-st-one bèsogne qui sèrè binrade faîte ; (tirer à conséquence) cela ne tire pas à conséquence, i gn-a rin avou ça; tirer par les cheveux, tignî ; action de…, tignadje (m) ; tirer par les cheveux à plusieurs reprises, cotignî; action de…, cotignadje (m); (expr) èst-ce qui t’ tignereûve bin on diâle qui n’ a pont di tch’vias ? , saurais-tu tirer par les cheveux un diable qui n’a pas de cheveux ?, à l’impossible nul n’est tenu; tirer d’embarras, disburtaker, discramyî, dismacraler, diswaîbyî, , tirer d’ èbaras ; (se) s’en tirer, è rèche, è sôrti, s’ èbouter ; se tirer d’affaire, si distraper, tirer s’ plan

 

C60

tiret

nm loyûre (f) ; n’oubliez pas de mettre un tiret !, ni rovyîz nin d’ mète one loyûre !

 

C60

tirette

nf tirète

 

C60

tireur

, euse n (personne qui se sert d’une arme à feu) tireû (-se) ; c’est un bon tireur, c’ è-st-on bon tireû

 

C60

tiroir

[nm] ridant, (o) tirwè

 

G100

tiroir

nm ridant; fermer le tiroir, sèrer l’ ridant; remettre la cuiller dans le tiroir, rimète li couyî dins l’ ridant ; (du moulin à café) crabot; fond de tiroir, fond d’ ridant ; il ne restait plus que des fonds de tiroir, i gn-aveûve pus qu’ dès fonds d’ ridants

 

C60

tiroir-caisse

nm caîsse (f) ; il a vidé le tiroir-caisse, il a vûdî l’ caîsse

 

C60

tisane

[nf] [nm], (e) tisåne, (o) tisène

 

G100

tisane

nf (m) ; une tasse de tisane de tilleul, one jate di té d’ tiyou

 

C60

tison

[nm] (o-c) tijon, (e) tihon

 

G100

tison

nm tijon

 

C60

tisonner

[v] (o-c) tîjener, (e-c) grawyî, (o) grasener

 

G100

tisonner

v grawyî, tchèrbiner, tîjener ; action de tisonner, grawiadje (m), tîjenadje (m) ; alors, il se mit a tisonner le feu, adon, i s’ a mètu a grawyî l’ feu ; (expr) gn-a s’ baloûje qui grawîye co, son hanneton tisonne encore, il a une araignée au plafond

 

C60

tisonnier

nm grawîye (f) ; petit tisonnier, grawiète (f)

 

C60

tissage

nm tèchadje

 

C60

tisser

[v] (c) tèche, (e) tèhe, (o) tèchî

 

G100

tisser

v (fabriquer par tissage) tèche ; tisser de la laine, tèche dè l’   lin.ne ; métier à tisser, machine à tèche ; vêtement tissé, tèchu

 

C60

tisserand

nm tècheû

 

C60

tissu

nm (textile) stofe (f), on.nadje ; c’est du tissu en laine, c’ è-st-one sitofe di lin.ne ; c’est du tissu qui se laisse aller, c’ è-st-one sitofe qui n ‘a pont d’ sôrtinance ; je vais prendre un mètre de ce tissu, dji va prinde on mète di ç’t-on.nadje-là ; (suite ininterrompue de choses désagréables) c’est un tissu de mensonges, i gn-a qu’ dès mintes, là-d’dins ; (ensemble de cellules ayant la même structure) le tissu nerveux, lès niêrs ; le tissu osseux, lès-ochas (, lès-ouchas)

 

C60

titillation

nf kèkiadje (m)

 

C60

titiller

v, kèkyî ; nous le titillons, nos l’ kèkians

 

C60

titre

nm (nom, désignation d’une œuvre) tite ; c’est le titre de son livre, c’ èst l’ tite di s’ lîve ; je ne lis que les grands titres, dji n’ lî qu’ lès grands tites ; (dénomination d’une charge) il a le titre de président, il èst présidint ; il est le président en titre, c’ èst li qu’ èst présidint ; il était là à titre de sénateur, il èsteûve là come sènateûr ; (document établissant un droit) titre de propriété, ake ; il a remis le titre de propriété de sa maison au notaire, il a d’né l’  ake di s’ maujone au notaîre ; titre de transport, coupon; titre d’Etat, rinte (f); (loc) à ce titre, po ç’ raîson-là ; à juste titre, avou raîson, come di jusse, come di jusse èt d’ raîson

 

C60

titrer

v (donner un titre) ce livre est titré « L’image », li tite di ç’ lîve-là, c’ èst « L’ imaudje »

 

C60

tituber

v bèrlondjî, bloncî, awè l’ dôrnis’ ; action de tituber, bèrlondjadje (m), blonçadje (m) ; ils titubent, is bèrlondjenut, is bloncenut ; « Gn-a l’ ièbe qui bèrlondje come l’ aîwe dè l’ mér. » (E. Gilliard)

 

C60

titulaire

adj et n (personnellement nommé à telle fonction) il est devenu titulaire du cours de mathématique, c’ èst li qu’ a stî lomé po l’ coûrs di matèmatike ; (qui possède juridiquement) tous les titulaires d’un abonnement, tos lès cias qu’ ont on-abonemint

 

C60

titulariser

v lomer (, nomer) ; il va être bientôt titularisé, i va ièsse binrade lomé, i sèrè binrade lomé

 

C60

toast

nm (tranche de pain grillée) rostîye (f); (action de lever son verre) nous allons porter un toast à sa santé, nos-alans bwâre à s’ santé

 

C60

toboggan

nm tobogan

 

C60

toc

nm (onomatopée) tok ; (imitation) des bijoux en toc, dès-atricayes (f pl), dès faustrîyes (f pl) ; elle ne porte jamais que des bijoux en toc, èle n’ a jamaîs qu’ dès faustrîyes dissur lèye ; « Dj’ î pinse tofêr quand djè lès vè moussî foû d’ l’ auto avou leûs-atricayes. » (A. Henin) ; « Lisa n’ mèt qu’ dès faustrîyes, dès faus dints dès tchinistrîyes. » (extr. chanson populaire)

 

C60

tocsin

nm sonner le tocsin , soner à mwârt, soner l’ transe, … lès transes, … l’ transe londjin.ne

 

C60

tohu-bohu

nm disdût

 

C60

toi

pron pers twè (famil), ti (grossier), ti min.me (très grossier) ; (le tutoiement étant exceptionnel, on emploiera plus généralement « vos ») ; je passe devant toi, dji passe pa-d’vant vos ; non, eh, toi !, non, ô, vos ! ; (compl. d’un verbe à l’ impératif) tu ; dépêche-toi !, dispêtchoz-vos! (, dispêtchîz-vos!), dispêtche-tu ! ; toi qui (suivi d’un verbe à la deuxième personne du singulier) toi qui es, vos qu’ èst (troisième personne du singulier, en wallon) ; toi qui regardes, vos qui r’waîte; toi dont, twè qui, vos qui ; toi dont la porte est ouverte, vos qu’ a s’-t-uch au laudje; (attribut) te voilà!, vo-te-là!, vo-ve-là ! ; si j’étais toi, si dj’ sèreûve à vosse place, si dj’ sèreûve di vos

 

C60

toile

[nf] (o-c) twèle, (e) teûle

 

G100

toile

nf twèle (, twèye) ; un sac de toile, on satch di twèle ; un costume de toile bleue, on costume di bleuwe twèle ; toile d’araignée, aragnerîye, arincrin (m), galants (m pl), (Rochefort, rantwaye), rantwèle ; enlever les toiles d’araignée, fé lès-aragnerîyes

 

C60

toilette

nf (ensemble des soins de propreté du corps) twèlète ; faire sa toilette, fé s’ twèlète, si lâver ; gant de toilette, want ; passer le gant de toilette sur le visage, passer l’ want su s’ visadje ; du savon de toilette, do savon ; le cabinet de toilette, li sale di bagn ; (le fait de s’habiller et de se parer) faire toilette, fé s’ crèsse, s’ astiker, si fé bia (f … bèle), si r’lètchî, si mète su s’ quinze, … su sès quate fistus; action de faire toilette, asticadje (m), rilètchadje (m); les toilettes (W.C.), lieû (m sg), cabinèt (m sg), tchiyote (f sg) (vulgaire) ; là, ce sont les toilettes, vêlà, c’ èst l’ cabinèt, … li lieû ; où sont les toilettes ?, èwoù-ce qu’ il èst, li lieû ?, èwoù-ce  qu’ is sont, lès cabinèts ?, èwoù-ce qu’ on pout bin lachî l’ aîwe ?

 

C60

toise

nf twèse ; se mettre sous la toise , si mète pa-d’zos l’ twèse

 

C60

toiser

v (regarder avec dédain) twèser; action de toiser, twèsadje (m); toiser à nouveau, ritwèser ; action…, ritwèsadje (m) ; (se) (se regarder avec méfiance) si cwârgnî

 

C60

toison

nf (pelage du mouton) cote di lin.ne, twèson ; (poils abondants) pwèls (m pl); (chevelure abondante) tignasse, twèson

 

C60

toit

[nm] (o-c) twèt, (e) teût

 

G100

toit

nm (surface supérieure d’un édifice) twèt ; un toit de tuiles, on twèt d’ panes ; un toit d’ardoises, on twèt di scayes ; un toit de zinc, on twèt d’ zink ; un toit de chaume, on twèt di strin ; le toit de la maison, li twèt dè l’ maujone; la saillie du toit, l’ auspléye (f) ; faire un toit de paille pour s’abriter, fé dès hayons po s’ mète à iute; (expr) lès violons sont su lès twèts, les violons sont sur les toits, tout va pour le mieux; (maison, abri) recevoir sous son toit, riçûre è s’ maujone ; il est sans toit, i n’ a pont d’ maujone po-z-î p’lu aler dwârmu

 

C60

toiture

nf twèt (m), twèture ; il faudra remettre une nouvelle toiture, i faurè r’mète on novia twèt ; (expr) twèt èrèlé vaut mia qui twèt èvolé, toiture givrée vaut mieux que toiture envolée (dit le chenu)

 

C60

tôle

nf tole ; un toit en tôle, on twèt d’ tole

 

C60

tolérable

adj ce n’est pas tolérable, on nè l’ pout nin admète, ça n’ va nin

 

C60

tolérance

nf c’est une simple tolérance, on l’ admèt, tot simplèmint ; vous faites preuve de trop de tolérance à son égard, vos l’ lèyoz tropfè, vos l’ lèyîz trop fé ; maison de tolérance, bôrdê

 

C60

tolérant

, ante adj ses parents sont trop tolérants, sès parints l’ laîyenut trop fé ; je serai tolérant pour cette fois, nos passerans là d’ssus po ç’ côp-ci

 

C60

tolérer

v (permettre) je ne peux le tolérer, dji nè l’ pou admète ; et vous tolérez cela ?, èt vos-admètoz ça ? ; (supporter qqch) sopwârter ; tolérer un médicament, sopwârter on mèdicamint ;  (se) si sopwârter

 

C60

tollé

nm ce fut le tollé général, tot l’ monde a stî conte

 

C60

tomate

nf tomate, pome d’ amoûr ; ce sera bientôt le moment de semer les tomates, i va ièsse timps d’ sèmer sès tomates

 

C60

tombe

nf (lieu où l’on ensevelit un mort) fosse, tombe ; il a suivi sa femme dans la tombe, il a moru wêre di timps après s’ feume ; « Di qwè gârni lès fosses à l’ cimintiére po l’ Tossint. » (J. Houziaux) ; (expr) il a dè l’ têre didins sès potches, il a de la terre dans les poches, il a déjà un pied dans la tombe; (pierre tombale) pîre, monumint (m) ; nous lui ferons mettre une tombe, nos lî frans mète one pîre

 

C60

tombeau

nm fosse (f)

 

C60

tombée

nf la tombée du jour, li vièspréye tote basse, l’ anûtî (, l’ anaîtî)

 

C60

tomber

[v] (c) tchaîr, (o) tchér, (e-c) toumer

 

G100

tomber

v si staurer, si stinde, tchaîr, (Rochefort, toumè; Andenne, Eghezée, toumer) ; action de tomber, tchèyadje (m) ; je tombe, dji tchaî ; il tombe, i tchaît ; nous tombons, nos tchèyans ; vous tombez, vos tchèyoz ; ils tombent, is tchèyenut ; il tombait, i tchèyeûve ; il tombera, i tchaîrè ; il tomberait, i tchaîreûve ; qu’il tombe, qu’ i tchaîye ; qu’il tombât, qu’ i tchèyiche ; en tombant, tot tchèyant ; tombé (-e), tchaî, tchèyu, tcheû (f tchaîte, tchèyeuwe, tcheûte); tomber dans l’eau, plouketer ; « Il ètind plouketer l’ aîwe è l’ colêre. » (E. Gilliard) ; (loc) tomber à court, tchaîr à coût (, toumer dè coût) ; tomber à l’eau, tchaîr è l’ aîwe ; tomber à la renverse, tchaîr au r’viêrs, volé l’ cu au hôt, voler lès quate fiêrs è l’ aîr ; tomber d’accord, tchaîr d’ acôrd ; tomber dans les convulsions, tchaîr dins lès corwéyes ; tomber d’épuisement, tchaîr foûrbu ; tomber endormi, tchaîr èdwârmu ; tomber en morceaux, tchaîr à bokèts; tomber faible, tchaîr flauwe ; tomber par terre, tchaîr malade; tomber mort, tchaîr mwârt; tomber par terre, tchaîr à l’ têre ; tomber sans connaissance, tchaîr dins lès cropècènes, … dins lès cropècindes, … dins one astaurdjîye, … dins lès bolîyes; faire tomber, fé tchaîr ; (expr) awè tchèyu l’ cu dins l’ bûre, être tombé le cul dans le beurre, être né pour la chance ; i frè bia d’mwin, li laîd a tcheû audjoûrdu (iron), il fera beau demain, le laid est tombé aujourd’hui (dit-on quand qqn tombe) ; (autre sens), après la pluie le beau temps ; l’ aube clince todi do costé qu’ i vout tchaîr , l’arbre penche toujours du côté où il veut tomber, l’envie détermine le comportement ; pitite plouve faît tchaîr li vint, petite pluie fait tomber le vent; si l’ ciél tchaîreûve è l’ aîwe, gn-aureûve bran.mint dès-aulouwètes prîjes, si le ciel tombait sur la terre, nombreuses seraient les alouettes prises, les naïfs sont nombreux ; tchaîr à l’ astchèyance, come li boneûr è l’ aîr, tomber au hasard, comme le bonheur en l’air; tchaîr come dès mouches, … comme des mouches ; tchaîr come on côp di scorîye, … comme un coup de fouet, … sèchement; tchaîr come one masse , … comme une masse; tchaîr come one plouve d’ oradje , … comme une pluie d’orage, … dru ; tchaîr come mârs’ è cwarème , … comme mars en carême, … sans conteste ; tchaîr dè l’ rabat-djôye, tomber de la rabat-joie, tomber une pluie fine et froide ; tchaîr d’ on bwagne su on-aveûle , d’un borgne sur un aveugle, empirer; vos n’ ritchaîroz nin pus bas, vous ne tomberez pas plus bas (dit-on à qqn qui se relève après une chute); (loc) bien tombé !, bin-astcheû !, bin-astchèyu ! ; c’est comme ça tombe, c’ è-st-à l’ astchèyance ; laisser tomber les bras, lèyî baler ses brès ; « Seûlemint, po gangnî, il èst rèkis di n’ nén lèyî baler sès brès. » (E. Gilliard) ; laisser tomber la veste, si mète è pur; se laisser tomber, clouper ; « Li troupe, lèye, cloupeûve li drî dins lès ièbes. » (H. Matterne); (rencontrer) tchaîr dissus; (expr) contint come one pouye qui tchaît su on viêr, content comme une poule qui rencontre un ver

 

C60

tombereau

[nm] (o-c) bègnon, (e) clitchèt, (o) barot

 

G100

tombereau

nm bègnon ; basculer le tombereau, mète li bègnon à cu ; contenu d’un tombereau, bègnon ; un tombereau de sable, on bègnon d’ sauvlon; (expr) li mâriadje, c’ è-st-on bègnon d’ miséres satchî pa deùs grossès bièsses (iron), le mariage est un tombereau de misères tiré par deux grosses bêtes

 

C60

tombola

nf tombola

 

C60

tome

nm tôme ; le deuxième tome, li deûzyin.me tôme

 

C60

ton

[nm] ton ; v. couleur

 

G100

ton

adj poss ti (le tutoiement est à éviter) ton père, ti pa ; dans ton jardin, dins t’ corti (mais on dira plus poliment : vosse pa, dins vosse corti)

 

C60

ton

nm (hauteur de la voix) ton, vwès (f) ; ne me parlez pas sur ce ton, ni m’ causez nin su ç ton-là !, waîtiz d’ ièsse pus poli ! ; il a haussé le ton, il a causé pus fwârt, il a pris one grosse vwès ; j’ai tout de suite reconnu son ton pleurnichard, dj’ a tot d’ sûte rimètu s’ brèyaude vwès ; il l’avait compris à mon ton, i l’  aveûve bin compris à m’ vwès ; il m’ a dit cela d’un ton dédaigneux, i m’ a dit ça come po s’ foute ; il me l’a répété sur tous les tons, i m’ l’ a r’dit d’ totes lès maniéres; (couleur) coleûr ; c’est un beau ton, c’ è-st-one bèle coleûr ; j’ai choisi un ton plus clair, dj’ a tchwèsi one pus clére coleûr

 

C60

tondeuse

nf tondeûse

 

C60

tondre

[v] tonde, (c) tchèveler

 

G100

tondre

v tonde (, tonre) ; tondre les haies, tonde lès ayes, rabiner lès ayes ; tondre un mouton, tonde on bèdot ; action de tondre, tondadje (m) ; celui qui tond, tondeû

 

C60

tondu

, ue adj tondu (f tondeuwe)

 

C60

Tongrinne

npr Tongrène

 

C60

tonifier

v rèwèyî, ravigoter ; c’est un climat qui tonifie, c’ è-st-one aîradje qui ravigote

 

C60

tonique

adj qui rèwîye

 

C60

tonitruant

, ante adj brûtiaud (-e), avou on disdût d’ tos lès diâles, come on côp d’ tonwâre

 

C60

tonnage

nm (capacité de transport) quel est le tonnage de ce wagon ?, combin d’ tones qu’ on pout mète dins ç’ wagon-là ?

 

C60

tonne

nf tone ; il pesait quelques tonnes, i pèseûve saquants tones

 

C60

tonneau

[nm] (o-c) tonia, (e) tonê

grand _: tone [nf]

 

G100

tonneau

nm tonia ; tonneau de cinquante litres, diméye-tone (f) ; défoncer un tonneau, fé passer l’ cu oute à on tonia ; tonneau à eau de pluie, tonia à aîwe di gotêre ; tonneau à purin, badou; (expr) bwâre come on tonia sins cèkes , boire comme un tonneau décerclé ; dji bwêreûve cèkes èt tonia, je boirais cercles et tonneau (tellement j’ai soif)

 

C60

tonnelier

nm tonelî

 

C60

tonnelle

nf glôriyète ; sous la tonnelle, pa-d’zos l’ glôriyète

 

C60

tonner

v bouchî, craker, pèter ; tonner à nouveau, ribouchî, ricraker, ripèter; tonner avec répétition de l’écho, roumediner ; action de tonner, tonadje (m) ; écoutez comme il tonne !, choûtez ça come i bouche !; (expr) gn-a sint Piêre qui djoûwe aus guîyes (dit-on lorsqu’il tonne), saint Pierre est en train de jouer aux quilles ; nos n’ è rècherans nin sins tonadje , nous n’en sortirons pas sans qu’il ne tonne ; s’ i tone au mwès d’ avri, li grègne si rimplit, s’il tonne au mois d’avril, la grange se remplit

 

C60

tonnerre

[nm] (o-c) tonwêre [nf], (c) tonwâre [nf], (e) tonîre [nf]

 

G100

tonnerre

nm tonwâre (f) ; un coup de tonnerre, on côp d’ tonwâre

 

C60

top

nm (signal sonore) je n’avais pas entendu le top, dji n’ aveûve nin oyu l’ top’

 

C60

topinambour

nm topinamboûr

 

C60

toponymie

nf toponimîye, stude dès noms d’ places

 

C60

toquade

nf fougue, molon (m), zine ; sa toquade à lui, c’est de fouiller dans les vieux papiers, si molon, li, c’ èst d’ rinachî dins lès vîs papîs; ce n’est qu’une toquade !, ça lî passerè, ô !

 

C60

toque

, ée adj djondu (f djondeuwe), djondu do p’tit Zidôre, pèté (-ye) ; elle est complètement toquée, èlle èst pètéye sote, èlle èst rwède sote ; (expr) il a tos ses bwès, mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois mais ils ne sont pas bien liés ensemble, il est toqué ; il a sûremint ieû on côp d’ mayèt , il a sûrement reçu un coup de maillet, il est toqué; toqué de (amoureux de) bleuw di ; il en est toqué, i ’nn’ èst (fin) bleuw

 

C60

toquer

(se) v si fé sot après ; il s’était toqué de la voisine, i s’ aveûve faît sot après l’ vijène

 

C60

torche

nf twatche ; une torche de laine, one twatche di lin.ne, one marote ; (torche de paille pour garnir les tuiles d’un toit) poupe, twatche ; fabriquer des torches, à cet effet, fé dès poupes ; garnir les tuiles de torches de pailles, poupeter lès panes ; (expr) ça n’ vint nin à one twatche, cela ne vient pas à une torche, ce n’est pas à cela près ; i n’ riwaîte nin à one twatche, il ne regarde pas à une torche, il fait cela sans compter, sans mesurer

 

C60

torcher

v (travailler grossièrement) twârtchî ; torcher son travail, twârtchi s’ bèsogne

 

C60

torchette

nf twârtchîye

 

C60

torchis

nm twârtchon

 

C60

torchon

[nm] (o-c) lagnèt, (e) drap d’ mohone, (o) r’loketwè, (o-c) loke [nf], (c) twârtchon

 

G100

torchon

nm (morceau de toile qui sert à essuyer la vaisselle) drap d’ bagadje; essuyer les assiettes avec le torchon, rissuwer l’s-assiètes avou l’ drap d’ bagadje; (pour nettoyer le sol, serpillière) loke à r’loketer ; elle a simplement donné un coup de torchon, èlle a jusse passé avou l’ loke à r’loketer ; (petit torchon pour faire la vaisselle et essuyer la table) lagnèt, manète (f)  (, lâvète (f)) ; essuyer la table avec le torchon, rifroter l’ tauve avou l’ lagnèt ; (expr) man.nèt come on lagnèt, sale comme un torchon; (petit torchon pour prendre les poussières) loke à poûssêres; entre eux, le torchon brûle, il ont dès bisbrouyes, … dès bisbisses ; (travail mal présenté) qu’est-ce que c’est que ça pour un torchon ?, qwè-ce qui c’ èst d’ ça por one pourciaterîye ?

 

C60

torchonner

v (bâcler une besogne) twârtchî

 

C60

torcol

nm cwagne-cô, twatcheroule (f), cô-twatche

 

C60

tord-boyaux

nm (eau-de-vie très forte) one gote di fwârt, one gote di fèl ; (eau-de-vie de basse qualité) pichate di canari

 

C60

tordre

[v] 1 (c) twade, (e) twède, (o) tôde

2 (pour extraire quelque chose (p. ex. une serpillière pour en extraire l’eau)) (c) stwade, (e) stwède, (o) stôde

 

G100

tordre

v stwade, twârtchî; je tords , dji stwad, dji twârtchîye ; il tord , i stwad, i twârtchîye ; nous tordons , nos stwârdans, nos twârtchans ; vous tordez , vos stwârdoz, vos twârtchoz ; ils tordent , is stwadenut, is twatchenut ; il tordait , i stwârdeûve, i twârtcheûve ; il tordra, i stwaderè, i twatcherè ; il tarderait, i stwadereûve, i twatchereûve ; qu’il torde, qu’ i stwade, qu’ i twatche; qu’il tordît, qu’ i stwârdiche, qu’ i twârtchiche ; tordant, stwârdant, twârtchant ; tordu, stwârdu, twârtchî; (soumettre une partie du corps à une torsion) stwade ; action de tordre, stwârdadje (m) ; tordre le cou, stwade li cô ; je vais lui tordre le bras, djè lî va stwade si brès; (soumettre un corps à une torsion pour en extraire qqch) stwade ; il faudra tordre le torchon, i faurè stwade li loke à r’loketer ; tordre, à la main, du linge lessivé, spaumer ; action…, spaumadje (m); (expr) i ’nn’ î a d’né, do lin à stwade, il lui en a donné, du lin à tordre, … du fil à tordre; (déformer par flexion) ployî, twade ; tordre un morceau de fer, ployî on bokèt d’ fiêr ; tordre à nouveau, ritwade ; action…, ritwârdadje (m); (plier brutalement une articulation en la forçant) stwârtchî, twade ; action de tordre, stwârtchadje (m) ; tordre à fond, cotwade ; action de…, cotwârdadje (m) ; il s’est tordu le pied, il a stwârtchî s’ pîd ; il a peur de se tordre le pied, il a peû d’ twade si pîd; (mettre en torche, déformer par torsion) twârtchî ; mettre une écharpe en torche, twârtchî one èchêrpe; tordre à nouveau, ritwârtchî ; action…, ritwârtchadje (m) ; tordre à fond, cotwârtchî ; action…, cotwârtchadje (m) ; (se) se tordre le pied, stwade si pîd, stwârtchî s’ pîd; se tordre de douleur, si fé laîd; se tordre de rire, chirer d’ rîre, rîre à chirer, rîre à skèter sès botenîres

 

C60

tordu

, ue adj chalé (-ye), cotwârdu (f cotwârdeuwe), gauyelé (-ye), twârdu (f twârdeuwe), twârtchî (-ye) ; « Miyin sûveûve avou sès gauyeléyès djambes. » (A. I.aloux) ; il avait la bouche tordue, il aveûve s’ bouche su l’ costé ; (expr) cotwârdu come one couche di vigne, tordu comme une branche de vigne

 

C60

torero

nm torèro

 

C60

torgnole

nf bafe, clatche, pètéye

 

C60

tornade

nf tornâde

 

C60

torpédo

nm torpédo

 

C60

torpille

nf torpîye

 

C60

torque

nf torque de tabac, role

 

C60

torréfacteur

nm brûlwè, tambour, tambourinèt ; un torréfacteur à café, on brûlwè à cafeu

 

C60

torréfié

adj café d’orge torréfié, cafeu à l’ toréyaline

 

C60

torréfier

v brûler

 

C60

torrent

nm (cours d’eau à forte pente) ruwau ; « On dèboule à p’tits côps tant qu’ on n’ a nin mètu pîd au fin fond d’ on ruwau à sètch. » (E. Gilliard) ; (écoulement rapide et brutal) pleuvoir à torrents, ploûre à tot spiyî, … à sayas

 

C60

torride

adj pètant d’ tchôd; là-bas, il fait torride, véla, i faît pètant d’ tchôd ; (expr) i fieûve on solia à fé disclôre lès-ous , il faisait un soleil à faire éclore les œufs ; i fieûve on solia à fé fonde dès crètons è l’ paîle , il faisait un soleil à faire fondre des morceaux de lard dans la poêle, il faisait une chaleur torride ; chake pwèl a s’ gote èt lès fortchus ’nn’ ont deûs, chaque poil a sa goutte (de sueur) et les fourchus en ont deux (tellement il fait torride)

 

C60

tors

, torse adj twârtchu (f twârtcheuwe)

 

C60

torse

nm (partie supérieure du corps humain) li d’zeû do cwârps ; (poitrine) cofe, pwètrine (f), stomak

 

C60

torsion

nf (action de tordre ; voir : tordre)

 

C60

tort

[nm] (c) twârt, (e) twért, (o) tort

 

G100

tort

nm twârt ; faire tort, fé do twârt ; cela ne fait pas de tort, ça n’ faît pont d’ twârt ; il n’a pas tort, i n’ a nin twârt ; il n’a pas tous les torts, i n’ a nin tos lès twârts ; on aurait tort de se plaindre, ça ne va pas trop mal, on-z-aureûve twârt di s’ plinde; (loc) à tort, à non-syince ; à tort et à travers, sins veûy ni r’conèche ; parler à tort et à travers, causer sins veûy ni r’conèche; (expr) li cinsî qui s’ tchaufe au mwès d’ janvî a twârt di s’ plinde , le fermier qui se chauffe au mois de janvier a tort de se plaindre, un mois de janvier froid favorise les récoltes

 

C60

torticolis

nm avoir un torticolis, awè on rwèd cô

 

C60

tortiller

vt (tordre à plusieurs tours) cotwade ; elle tortillait son mouchoir, èle cotwârdeûve si mouchwè; vi tortiller des hanches, wignî do cu, vèriner ; « Lès vatches zoublin.n en vèrinant do cu. » (A. I.aloux) ; (se) si cocheûre, si cooûdri, si covèriner; (expr) si covèriner come on viêr , se tortiller comme un lombric ; si cooûdri come one coloûte, … comme une couleuvre ; si cocheûre come on viêr qu’ a ieû on côp d’ locèt, se tortiller comme un lombric qui a reçu un coup de bêche

 

C60

tortillon

nm (linge tortillé) twârtchon ; faire un tortillon avec une écharpe, fé on twârtchon avou s’-t-èchêrpe; (bourrelet qu’on pose sur la tête pour porter un panier), cossète (f)

 

C60

tortionnaire

n boûria

 

C60

tortoir

nm tinkion

 

C60

tortu

adj cron (f crombe)

 

C60

tortue

nf tôrteuwe

 

C60

tortueux

, euse adj (sinueux) un chemin tortueux, one vôye qui toûne tofêr ; (expr) one vôye come li vôye di Hu , une route comme la route de Huy, … tortueuse; (plein de détours) il a des explications tortueuses, i n’ èst nin franc dins ç’ qu’ i dit, i n’ sét dîre lès-afaîres platèzak

 

C60

torturer

v (infliger la torture) boûriater; (faire beaucoup souffrir) toûrminter

 

C60

torve

adj lancer des regards torves, biketer ; il a des yeux torves, il a dès-ouys à cwin

 

C60

tôt

[adv] timpe, matin

 

G100

tôt

adv (de bonne heure) (tot) timpe ; il s’est levé tôt , i s’ a lèvé tot timpe ; vous arrivez tôt !, vos-èstoz matin !, vos-èstoz timpru ! ; tôt le matin, timpe au matin ; très tôt, tot timpe, à pont d’ eûre ; il était très tôt, il èsteûve tot timpe, i n’ èsteûve pont d’ eûre; (expr) coûtche-tu tot timpe, lève-tu matin, ti mè l’ dîrès si t’ as pau d’ pwin , couche-toi très tôt, lève-toi très tôt, tu me le diras si tu manques de pain ; il a p’chî è s’ lét dandjureû ! , il a pissé dans son lit, sans doute ! (pour s’être levé si tôt) ; i s’ lève qui l’ diâle n’ a nin co mètu sès culotes, il se lève alors que le diable n’a pas encore mis son pantalon, … très tôt; i va coûtchî avou lès pouyes, il va coucher avec les poules, … très tôt; on n’ danse nin co, savoz! , on ne danse pas encore, vous savez !, vous êtes un peu tôt ; por mi, ça n’ va nin avou l’ feume , à mon avis, il s’est disputé avec sa femme ; vos-avoz v’nu avou lès parints ? (iron), vous êtes venus avec la famille ? (qui arrive la première à l’enterrement), vous arrivez bien tôt; (avant) ça s’est passé beaucoup plus tôt, ça s’ a passé bran.mint d’vant ça ; si vous me l’aviez dit un jour plus tôt, si vos m’ l’ aurîz dit on djoû pus rade ; au plus tôt; je viendrai au plus tot, dji vêrè l’ pus rade possibe ; revenez au plus tot !, rivenoz bin rade ! ; tôt ou tard, on djoû ou l’ ôte ; il viendra tot ou tard, i r’vêrè on djoû ou l’ ôte

 

C60

total

, ale adj la hauteur totale, tote li hôteû ; il a nia confiance totale, il a tote mi confyince, dji m’ fîye tot-à faît à li ; c’était le silence le plus total, on n’ ètindeûve rin, on n’ ètindeûve nin one moche ; c’était l’obscurité totale, on n’ vèyeûve pus rin; nm au total, en additionnant, en comptant tot èchone; au total, tout compte fait, tot compte faît

 

C60

totalement

adv tot-à faît

 

C60

totaliser

v (rassembler en un total) fé l’ totâl; nous avons totalisé les entrées, nos-avans faît l’ totâl dès-intréyes, nos-avans compté totes lès-intréyes; (compter au total) awè ; c’est lui qui totalisait le plus de points, c’ èst li qu’ aveûve l’ pus d’ ponts

 

C60

totalité

nf elle lui a donné la totalité de son argent, èlle lî a d’né tos sès caurs ; c’est lui qui en a reçu la totalité, c’ èst li qu’ a ieû tot-à faît tot

 

C60

toubib

nm docteûr, médecin

 

C60

touchant

prép à propôs di, avou, po ç’ qu’ èst di ; il faut le mettre au courant, dans cette affaire touchant le tracteur, i l’ faut mète au d’ faît, avou l’ tracteûr

 

C60

touchant

, ante adj muwant (-e) ; c’était touchant, c’ èsteûve muwant ; c’est une histoire touchante, c’ è-st-one muwante histwêre

 

C60

touchau

nm pîre di touche (f)

 

C60

touche

nf (coup léger) il faut y aller par petites touches, c’ è-st-à pwin.ne s’ i l’ faut djonde ; (pêche, action du poisson qui touche) j’ai une touche, i bètche ; je n’ai pas eu la moindre touche , i n’ a nin d’djà bètchi on côp ; (sport) la balle est sortie en touche, li bale est sôrtîye, li bale a passé l’ ligne ; c’est une rentrée en touche, c’ è-st-one rintréye; (chacune des notes d’un clavier) note; ce n’est pas la bonne touche, ci n’ èst nin l’ bone note; (pour écrire sur une ardoise) touche ; écrire à la touche, scrîre avou one touche; pierre de touche, pîre di touche

 

C60

touche-à-tout

nm c’est un touche-à-tout !, (enfant) i faut todi qu’ i vaye mète sès mwins pa tos costés ! ; (qui se disperse en activités) i faît d’djà bran.mint d’s-afaîres, i tchipote voltî

 

C60

toucher

[v] 1 (o-c) djonde, (o-c) touchî,

2 (du doigt) (e) aduser

 

NB adjonde : le préfixe a- insiste sur le mouvement de rapprochement, cf avoler, avoyî, assatchî / assètchî…

 

G100

toucher

v (entrer en contact physique avec qqn ou qqch) adjonde, djonde ; action de toucher, adjondadje (m), djondadje (m) ; sans le vouloir, j’ai touché sa main, sins l’ fé èsprès, dj’ a djondu s’ mwin ; la balle ne l’a pas touché, li bale nè l’ a nin djondu ; sa joue touchait la mienne, si massale èsteûve conte li mène ; attention, votre chaise touche le mur!, (a)tincion, gn-a vosse tchèyêre qu’ èst conte li meur ! ; il n’a jamais touché une cigarette, i n’ a jamaîs fumé di s’ vîye ; il n’a jamais touché une carte , i n’ a co jamaîs djouwé aus cautes ; (expr) dji nè l’  vôreûve nin djonde avou dès picètes, je ne voudrais pas le toucher avec des pincettes ; i n’ djondeûve pus têre, il ne touchait plus terre, il était ravi; (être contigu) djonde; ma maison touche la sienne, mi maujone djond l’ sène; (atteindre, blesser) atraper, djonde, djoster, prinde ; il a été touché par une auto, il a stî atrapé pa one auto ; il a été touché au genou, il a stî atrapé à si gngno ; ce n’est pas à la tête qu’il a été touché, ci n’ èst nin à s’ tièsse qu’ il a stî pris ; il a bien été touché, il a stî fameûsemint djosté ; (communiquer) awè ; vous l’avez touché ?, vos l’ avoz ieû  ? ; je n’ai pas encore réussi à le toucher, dji n’ l’ a co seû awè; (aborder) atauchî ; « C’ èst come si one saquî / L’ aveûve atauchî / Po lî fé comprinde / Qui ç’ côp-ci, ç’ n’ èsteûve pus dès mintes. » (J. Guillaume); (entrer en possession d’une somme d’argent) touchî, lèver; toucher sa pension, touchî s’ pension ; il est allé toucher son argent, il a stî lèver sès caurs; (émouvoir) fé one saqwè, m(o)uwer; on voit bien que cela l’a touché, on vèt bin qu’  ça lî a faît one saqwè, on vèt bin qu’ il a stî muwé ; cela ne me touche pas, ça n’ mi faît rin, ça n’ mi faît ni stitche ni broke; (expr) c’ èst come li tchin da Djauke, i n’ dit rin mins i n’ è pinse nin mwins’ , c’est comme le chien de Jacques, il ne dit rien mais il n’en pense pas moins, cela le touche malgré les apparences ; (concerne) le chômage touche également les jeunes, gn-a dès djon.nes èto qui n’ ont pont d’ ovradje; (dire) il lui en a touché un mot, i ’nn’ î a causé ; à votre place, je lui en toucherais un mot, à vosse place, djè lî causereûve di ça ; toucher à (porter la main sur) on a touché à nos fruits, on-z-a stî autoû d’ nos frûts ; ne touchez pas à la casserole !, ni djondoz nin l’casserole ! ; je vous défends de toucher à cela, dji vos disfind d’ mète vos mwins là-d’ssus ; ne pas toucher à de l’argent mis de côté, ni nin boudjî à dès caurs mètus à pont ; je lui avais mis une écuelle de viande mais il n’y a même pas touché, djè lî aveûve mètu one sicwèle plin.ne di tchau mins i n’ a nin d’djà stî autoû ; (atteindre, arriver à) cela touche à sa fin, ci sèrè bin rade faît, … bin rade tot; (apporter des modifications) n’y touche plus!, lèyîz-le insi ! ; sans avoir l’air d’y toucher, à môde di rin ; (se) si djonde, bukeler; les piquets se touchent, lès pikèts bukèlenut

 

C60

touche-touche

(jouer à) loc djouwer à l’ cope

 

C60

toue

nf nauke ; « Les p’tits plats batias, les naukes, come on dit, sont satchîs pa des tch’aus èt sovint les bilandes avou. » (L. Maréchal)

 

C60

touffe

[nf] 1 (c) topéye, topèt [nm], (e) toupe, flotche

2 (herbes) (o) bousséye

3 (végétation plus grosse) stokéye

 

G100

touffe

nf (de fleurs, de plantes) boyéye (, bowéye) ; il a arraché une touffe de violettes , il a rauyî one boyéye di violètes; « Ci n’ èst pus qu’ one èsclamûre pa t’t-avau lès boyéyes di fleûrs. » (E. Gilliard) ; (de poils) topèt (m) topéye , une touffe de poils, on topèt d’ pwèls, one topéye di pwèls ; (de cheveux) houpe, houpète, topéye

 

C60

touffu

, ue adj oufu (f oufeuwe) ; « On bouchon d’ ronchis’ , oufu s’ i gn-a. » (E. Gilliard)

 

C60

touillage

nm touyadje

 

C60

touiller

v touyî ; touiller les œufs, toûyî dès-ous ; touiller la salade, machî l’ salade

 

C60

toujours

adv (continuellement) todi (à certains endroits, tofêr) ; c’est toujours vous qui avez raison, c’ èst todi vos qu’ a raîson ; il marche toujours la tête en l’air, i rote todi avou s’ tièsse è l’ aîr; ici, on travaille toujours !, véci, c’ èst todi iû ! ; il lui en faut toujours plus, i ‘nn’ î faut todi d’pus ; ils sont toujours plus nombreux, i gn-a todi d’pus ; il retombe toujours sur les pattes, i r’tchaît todi su sès pates ; si on savait toujours tout !, s’ on saureûve todi tot ! ; (expr) on vèt todi quand dj’ so plin, on n’ vèt jamaîs quand dj’ a swè, on voit toujours quand j’ai bu mais jamais quand j’ai soif; (périodiquement) tofêr (à certains endroits, todi) ; presque toujours, quausu tofêr ; il se trompe toujours, i s’ brouye tofêr ; ils choisissent toujours la même place, is tchwèsichenut tofêr li min.me place; (généralement) toi qui es toujours si matinale, vos qu’ èst todi si timpreuwe (ou tofêr suivant les endroits); toujours est-il que …, todi è-st-i qui… (, itèm è-st-i qui…) ; il arrive toujours à midi, il èst todi là po doze eûres;  de toujours : ce sont les amis de toujours, c’ èst todi lès min.mes soçons; depuis toujours, dispûs todi ; – Depuis quand ?  – Depuis toujours, – Dispûs quand ? – Dispûs todi ; (encore maintenant) co ; malgré tout, j’y vais toujours, maugré tot, dj’ î va co ; il n’est toujours pas venu, i n’ a nin co v’nu; (en tout cas, de toute façon) todi ; (expr) si fond qu’ on mète on cayau è têre, i vint todi on momint qu’ on l’ rimète à djoû , aussi, profondément qu’on enfonce un caillou en terre, il vient toujours un moment où on le remet à l’air; (expr. famil.) c’est toujours ça de pris, c’ èst todi ça d’ pris ; tu peux toujours courir, ti pous todi bin couru ; cause toujours !, oyi, tè l’ as dit ! ; (à la fin d’une phrase négative) ce n’est pas moi, toujours !, ci n’ èst nin mi, todi !

 

C60

toupet

nm (touffe de cheveux) houpe (f), houpète (f) topéye (f); (hardiesse) audace (f), front, toupèt; il a eu le toupet de venir me le demander, il a ieû l’ front d’ mè l’ vinu d’mander ; il ne manque pas de toupet, il a totes lès-audaces, il a on toupèt d’ diâle

 

C60

toupie

[nf] (o-c) toûrpène, (e) toûrnê [nm], trocale [nf], (o) dope, (c) pâralmwin

 

G100

toupie

nf (jouet, terme général) toûrpène; (à lancer à la main) pâralmwin, pîrwitche (, pwâre à l’ mwin)

 

C60

tour

[nm] toûr, (c) toû

 

G100

tour

nf toû (, toûr) ; petite tour, tourète ; la tour du château, li toû do tchèstia

 

C60

tour

nm (limite d’un corps) toû (, toûr) ; le tour de poitrine, li toû d’ pwètrine ; mesurer le tour de tête, mèsurer l’ toû di s’ tièsse; il faudra lui prendre son tour de taille, i l’ faurè mèsurer à s cinture ; (pourtour) nous avons fait le tour du bois, nos-avans faît l’ toû do bwès ; le tour de France, li toû d’ France; (promenade, déplacement) toû (, toûr) ; tours nombreux, toûs èt ratoûs ; tours nombreux et en tous sens, racatoûs ; circonvolution, catoû ; aller faire un petit tour, aler fé on p’tit toû, … one tourène ; faire demi tour, ratoûrner, toûrner l’ pîd ; (loc) li tch’vau do long toû , le cheval du long tour, le cheval de droite; (mouvement de rotation d’un corps autour de son axe) toû (, toûr) ; un tour d’horloge, on toû d’ ôrlodje ; faire un tour au carrousel, aler on toû à toûrnikèt ; (loc) en un tour de main, dissus pont d’ timps, su rin d’ timps ; à tours de bras, di totes sès fwaces ; tour de reins, toû d’ rins; (rangs successifs) toû ; allez-y, c’est votre tour, alez-î, c’ èst vosse toû ; plus souvent qu’à son tour, pus sovint qu’ à s’ toû ; (expr) à chake si toû come à cofèsse , à chacun son tour comme au confessionnal; (exercice d’adresse) des faiseurs de tours, dès fieûs d’ toûs ; avoir le tour de main, awè l’ mwin faîte; (expr) il a trwès toûs d’ pus qui l’ diâle , il possède trois tours en plus que le diable, c’est un roublard; (action habile ou perfide) toû (, toûr) ; jouer des tours, djouwer dès quintes, djouwer dès toûs ; jouer un bon tour, djouwer cink lignes, awè ; subir un mauvais tour, awè one quinte ; jouer un mauvais tour, djouwer on scorion, fé dès mariminces; (manière dont qqch évolue) cela prend un mauvais tour, ça toûne mau ; cela prend un meilleur tour que prévu, ça va mia qu’ on-z-aureûve ieû pinsé ; attendons le tour des événements!, ratindans d’ veûy comint ç’ qui ça îrè ! ; (manière propre d’exprimer les choses) tour de phrase, maniére di causer; (mécanique) toû (, toûr) ; un tour d’horloger, on toû  d’ ôrlodjî ; un tour à bois, on toû po l’ bwès

 

C60

tourbe

nf troufe, têre d’ Olande

 

C60

tourbeux

, euse adj troufieûs (-e)

 

C60

tourbière

nf troufîre

 

C60

tourbillon

nm (air) stoûrbion ; des tourbillons de poussière, dès stoûrbions d’ poûssêre; (eau) ayis’, gofe (f) ; « En vos clinçant su one gofe, vos vièroz tènawète one bèle trûte tote tapinéye di rodje èt d’ nwâr. » (J. Houziaux)

 

C60

tourbillonnement

nm stoûrbion

 

C60

tourbillonner

v toûrbyî; action de tourbillonner, toûrbiadje (m) ; cela tourbillonne, ça toûrbîye

 

C60

tourelle

nf (petite tour) tourète

 

C60

touret

nm touret à polir, toû à poli

 

C60

tourisme

nm ils voyagent uniquement pour faire du tourisme, is  voyadjenut rin qu’ po veûy do payis ; c’est le tourisme qui fait vivre ce village, c’ èst lès tourisses qui faîyenut viker ç’ viladje-là

 

C60

touriste

n tourisse ; on n’y rencontre que des touristes , on n’ î rèscontère qui dès tourisses ; j’y vais en touriste, dj’ î va po m’ plaîji

 

C60

touristique

adj (qui concerne les voyages) un guide touristique, on guide po lès voyadjes; (relatif au tourisme) ils ont de nombreuses acrivités touristiques, il ont d’ qwè po fé discouviè l’ payis ; (qui attire les touristes) c’est une ville touristique, c’ è-st-one vile qui gn-a bran.mint dès tourisses

 

C60

tourment

nm toûrmint ; se faire du tourment , si fé do toûrmint; (expr) pitits-èfants, p’titès misères, grands-èfants. grands toûrmints, petits enfants, petits ennuis, grands enfants, grands tourments

 

C60

tourmente

nf (tempête) timpète

 

G0

tourmenter

[v] (o-c) fé dâner, (e) fé dåner ; v. agacer, ennuyer

 

G100

tourmenter

v (causer une souffrance morale ou physique) grabouyî,  toûrminter; cela le tourmente, ça l’grabouye, il èst toûrminté avou ça; (expr) toûrminté co pîre qu’ one wèspe qu’ a l’ cu spotchî, encore plus tourmenté qu’une guêpe dont le derrière est écrasé ; toûrminté come one pouye qu’ a pièrdu s’-t-ou , aussi tourmenté qu’une poule qui a perdu son œuf; (persécuter) margougnî (, mârguignî, mârguiner) ; il ne cesse de me tourmenter, i n’ lache nin di m’ mârgougnî ; (se) s’ è fé, si fé do mau ; il se tourmente énormément à cause de cela, i s’ faît bran.mint do mau avou ça ; ne vous tourmentez pas avec cela !, ni v’s-è fioz nin avou ça !

 

C60

tourmenteur

, euse n toûrminteû (-se)

 

C60

tournage

nm (action de tourner) toûrnadje ; le tournage d’un film, li toûrnadje d’ on film

 

C60

Tournai

npr Tournè

 

C60

tournant

, ante adj (qui tourne sur soi-même) une plaque tournante, one toûrnante plake; faire passer la locomotive sur la plaque tournante pour quelle se présente dans l’autre sens, fé passer l’ machine su l’ toûrnante plake po l’ awè dins l’ ôte sins ; (qui tourne) un escalier tournant, one montéye à caracole

 

C60

tournant

nm toûrnant ; dans cette rue, il n’y a que des tournants, dins ç’ reuwe-là, ci n’ èst qu’ dès toûrnants ; il a mal pris son tournant , il a mau pris s’ toûrnant; (loc) rattraper au tournant, ratraper au toûrnant,  rawè sins couru ; je le rattraperai au tournant, djè l’ raurè bin sins couru

 

C60

tourné

, ée adj toûrné (-ye) ; être bien ou mal tourné, ièsse bin ou mau toûrné ; une salade tournée, one salade toûrnéye

 

C60

tourne-à-gauche

nm toûne-à-gauche

 

C60

tourne-disque

nm toûne-diske, toûne-plake

 

C60, G0

tournée

[nf] (o-c) toûrnéye, (e) toûrnêye

 

G100

tournée

nf (voyage) toûrnéye ; en tournée, avau lès tch’mins, avau lès vôyes ; il est en tournée, il è-st-avau lès vôyes ; (ensemble des consommations offertes par qqn) toûrnéye ; je paie la tournée, dji paye li toûrnéye

 

C60

tournemain

(en un) loc come po rîre, dissus pont d’ timps, su rin d’ timps, qu’ on tchin n’a nin lèvé s’ queuwe

 

C60

tourner

[v] toûrner

 

G100

tourner

vt toûrner ; je tourne, dji toûne ; il tourne, i toûne ; nous tournons, nos toûrnans ; vous tournez, vos toûrnoz, vos toûrnez ; ils tournent, is toûnenut ; il tournait, i toûrneûve ; il tournera, i toûnerè ; il tournerait, i toûnereûve ; qu’il tourne, qu’ i toûne; qu’il tournât, qu’ i toûrniche; tourne, toûne; tourné, toûrné (-ye) ; (façonner au tour) toûrner; tourner un pied de chaise, toûrner on pîd d’ tchèyêre; action de tourner, toûrnadje (m); tourner un compliment, twârtchî on complumint; c’était un discours bien tourné, c’ èsteûve on prêtchemint bin twârtchî; (faire mouvoir autour d’un axe) toûrner ; tourner la clé, toûrner l’ clé ; action de tourner, toûrnadje (m) ; tourner en tous sens, catoûrner, fé dès toûs èt dès catoûs ; tourner en tous sens et à plusieurs reprises, racatoûrner; cette femme lui tourne la tête, ci feume-là lî faît toûrner l’ tièsse,… piède li tièsse; (mettre à l’envers, présenter en sens inverse) toûrner ; tourner à nouveau, ritoûrner; tourner le dos, toûrner s’ dos; tourner les pages, toûrner lès pâdjes; (expr) lès-ouys toûnenut avou l’ môde , les yeux tournent avec la mode ; toûrner casake, tourner casaque, changer d’avis; (diriger vers) tourner les yeux vers, riwaîtî; (loc) tourner en plaisanterie, fé toûrner à riséye ; tourner qqn en ridicule, si foute d’ one saquî, toûrner à bourike ; faire tourner en bourrique, fé toûrner à bourike, fé bate l’ aîwe ; il la ferait tourner en bourique, i l’ freûve toûrner à bourike, i lî freûve bate l’ aîwe ; vi (exécuter un mouvement de rotation) toûrner; avoir la tête qui tourne, awè s’ tièsse qui toûne ; la terre tourne autour du soleil, li têre toûne autoû do solia ; les aiguilles tournent, lès-èwîyes toûnenut ; tourner court, toûrner tot coût ; devenir aigre en parlant du lait, matener; (expr) dji n’ vou nin matener m’ lacia po si wêre , je ne veux pas faire tourner mon lait pour si peu, je ne veux pas m’en faire ; toûrner come one pîrwitche, … come one toûrpène, tourner comme une toupie ; toûrner come one rabanêre , tourner comme une girouette ; toûrner à cu d’ pouyon , tourner à cul de poussin, tourner à la faillite; (loc) tourner autour, toûrner autoû ; tourner autour du pot, toûrner autoû do pot ; tourner autour d’une femme, ièsse aus cotes d’ one feume; tourner à, toûrner à ; tourner à rien, toûrner à rin ; tourner à l’échec, toûrner à cu d’ pouyon ; notre temps tourne à la pluie, nosse timps toûne à êwe , … tire à aîwe ; (expr) awè l’ song qui toûne à aîwe , avoir le sang qui tourne à eau, avoir de l’anémie; marîye tu, ni t’ marîye nin, ti toûnerès todi à rin (iron), marie-toi ou ne te marie pas, tu tourneras quand même à rien ; (fonctionner) tourner mal, toûrner mau ; (se) (se mettre en sens inverse) si r’toûrner ; elle s’est tournée de l’autre côté, èle s’ a r’toûrné d’ l’ ôte costé

 

C60

tournesol

nm solia

 

C60

tourneur

nm toûrneû

 

C60

tournevis

nm toûnevis’ (, toûrnavis’)

 

C60

tourniquer

v toûrniker

 

C60

tourniquet

nm toûrnikèt

 

C60

tournis

nm toûrniole (f), toûrnis’ ; avoir le tournis, awè l’ toûrniole, ièsse dôrnis’, ièsse loûde

 

C60

tournoi

nm toûrnwè

 

C60

tournoyer

v toûrniker ; action de tournoyer, toûrnikadje (m) ; tournoyer en volant, cavoler ; les corbeaux tournoyaient au-dessus de nos têtes, lès cwârbaus cavolin.n pa-d’zeû nos tièsses

 

C60

tournure

nf (apparence) cougne, toûrnûre ; cela prend une drôle de tournure, ça prind one drole di cougne; je n’ apprécie pas cette tournure d’esprit, dji n’ in.me nin ç’ maniére-là d’ jujer ; (évolution) attendons la tournure des événements, ratindans d’ veûy comint ç’ qui ça îrè ; cela commence à prendre tournure, on c’mince à veûy à qwè-ce qui ça r’chone ; (maintien du corps) elle a une tournure élégante, èle si tint bin; (expression, groupe de mots) ratoûrnûre ; ce sont des tournures qui nous sont propres, c’ èst dès ratoûrnûres da nos-ôtes

 

C60

tourte

nf taute ; une tourte aux poireaux, one taute aus pôrias

 

C60

tourteau

nm tortia ; du tourteau de colza pour le bétail, do tortia d’ golza po lès bièsses

 

C60

tourterelle

nf toûrtèrèle (, toûrtourèle, toûrturèle)

 

C60

tourtière

nf platène (à taute)

 

C60

tous

, toutes pron tortos (f tortotes) ; je les ai tous vus, djè l’s-a vèyu tortos ; elles ont toutes été contentes, èlle ont stî tortotes binaujes

 

C60

tous, toutes

[pron] (tout le monde) (c) tortos, tortotes, (e) turtos, turtotes, (o) tèrtous, tèrtoutes

 

G100

Toussaint

nf Tossint ; à la Toussaint , à l’ Tossint; (expr) c’ èst do timps d’ Tossint , c’est du temps de Toussaint, c’est du temps brumeux, gris; d’ à l’ Tossint aus-Avints, jamaîs trop d’ aîwe, jamaîs trop d’ vint, de la Toussaint jusqu’à l’Avent, jamais trop d’eau, jamais trop de vent ; à l’ Tossint, frèdeû d’ tchin, à la Toussaint, froid de chien ; à l’ Tossint, li fouye au vint, à la Toussaint, la feuille au vent ; tot d’ sûte après l’ Tossint, c’ èst l’ èsté Sint-Maurtin, tout de suite après la Toussaint, c’est l’été de la Saint Martin (1l novembre)

 

C60

tousser

[v] (c) tossî, (e) tosser, (o) toussi ; v. éternuer

 

G100

tousser

v awè l’ tos’, tossî (, tosser) ; action de tousser, tossadje (m); (expr) quand èle tosse, i ratche , quand elle tousse, il crache, il ne prend aucune initiative ; tossî come on vî r’naud , tousser comme un vieux renard

 

C60

tousseur

, euse n tossaud (-e), tosseû (-se)

 

C60

toussotement

nm hèmeladje ( , hèmetadje), tossetadje

 

C60

toussoter

v hèmeter (, hèmeler), tosseter ; il toussote, il hèmetéye ; il toussotait, il hèmeteûve ; il toussotera, il hèmetéyerè ; celui qui toussote, hèmeteû ; « I taudje one miète et rataker à hèmeler. » (E. Gilliard)

 

C60

tout

, toute adj tot (-e) ; tout le monde le dit, tot l’ monde li dit ; tous les hommes, tos lès-omes ; toutes les femmes, totes lès feumes ; tous les deux, tos lès deûs ; j’ y suis resté toute la nuit, dj’ î a d’mèré tote li nût ; il y est resté toute une nuit, il î a d’mèré one nût ètîre ; de tout son cœur, di tot s’ keûr; c’est tout bénéfice, c’ èst tot bènèfice ; tout le temps, tot l’ timps; (expr) ci n’ èst nin totès rôses , ce ne sont pas toutes roses, il n’y a pas que de beaux côtés; (loc) pour,tout : il n’avait que du pain pour toute nourriture, por li mougnî, i n’ aveûve qui do pwin; pour tout vêtement, il n’avait qu’une vieille couverture, po mète su s’ dos, i n’ aveûve qu’ one vîye couvêrte ; pour toute réponse, il a eu un « non », li seule rèsponse qu’ il a ieû, c’ èst « non »; adj indéf à tout moment, à n’ impôrte qué momint ; à tout âge, à totes lès-âdjes ; à toute allure, di tos sès pus rade ; à toute force, à tote fwace ; contre toute attente, contraîremint à ç’ qu’ on pinseûve ; de toute façon, di tote maniére ; de toutes sortes, di totes lès sôtes ; toutes sortes de, totes sôtes di ; « Pa t’t-avau li tch’minéye, totes sôtes di vîs biblots, qu’ i faureûve prèsqu’ on djoû po lès r’waîtî tortos. » (extr. chanson populaire) ; de tout genre, di tos lès jenres ; de toute beauté, bia au-d’là, (f bèle au-d’là) ; de toute éternité, dispûs todi ; de tout temps, todi, tofêr ; de tout temps cela a été ainsi, ça a todi stî insi, ça a tofêr sitî insi ; en tout cas, dins tos lès cas ; en toute simplicité, sins pont d’ chichis ; selon toute apparence, probâblèmint ; tout compte fait, tot compte faît,  tot compté, tot rabatu ; tout un chacun, tot l’ monde, n’ impôrtè quî (, n’ impôte quî)

 

C60

tout

pron tot ; ce n’est pas tout, ci n’ èst nin tot ; il avait tout vu, il aveûve tot vèyu ; une fois pour toutes, on côp po tot ; (expr) il faut de tout pour faire un monde, i faut qu’ tot bwès s’ tchèrîye (, il faut que tout bois se charrie); (pour ce qui est du pronom au pluriel, voir : « tous »)

 

C60

tout

adv tot (-e) ; il était tout jeune, il èsteûve tot djon.ne ; elle est toute petite, èlle èst tote pitite ; elles ont été tout étonnées, èlle ont stî totes sibaréyes ; tout bas, tot bas ; tout doucement, tot doûcemint ; tout juste, tot jusse; tout à fait, fin (-e), mièr…, pêrcé (-ye), rwèd (-e), tot-à faît ; tout à fait seul, mièr seû ; tout à fait nue, mièr neuwe ; tout à fait fou, pêrcé sot, rwèd sot (f fine sote) ; tout à fait vide, fin vûde ; tout à fait mouillé, fin frèch (f fine frèche); tout à fait tout, li coût èt l’ long ; « Po dîre li coût èt l’ long, dès coméres, Djan ènn’ a todi ieû come one miète peû. »  (A. I,aloux ); (devant un gérondif) tot (, è, è tot, en) ; tout en parlant, tot causant ; tout en regardant sa mère, tot r’waîtant s’ moman ; « Èt c’est tot ça qui dj’ rivè tot choûtant lès clokes. » (E. Gilliard); (loc) tout à coup, tot d’ on côp ; tout au plus, tot-au d’pus ; tout d’abord, tot d’ abôrd, po c’mincî ; tout de même, tot l’ min.me, todi ; la journée est tout de même fichue, li djoûrnéye èst todi gâtéye ; tout de suite, tot d’ sûte ; tout à l’heure :  (indiquant le passé) ènawêre (, anawêre) (< i gn-a wêre di timps) nous nous sommes vus tout à 1’  heure, nos n’s-avans vèyu ènawêre; tout à l’heure; (indiquant le futur) tot-à l’ eûre ; nous nous verrons tout à l’heure, nos nos vièrans t’t-à l’ eûre

 

C60

tout

nm tout; cela ne vaut plus rien du tout, ça n’ vaut pus rin du tout ; il n’aura rien du tout, i n’ aurè rin du tout ; il y a une différence du tout au tout, i gn-a one difèrince do djoû à l’ nût ; il est changé du tout au tout, il èst tot-à faît candjî, i n’ èst pus à r’conèche; le tout est de bien travailler, ci qui compte, c’ èst d’ bin travayî ; ce n’est pas le tout de le dire, c’ èst rin dè l’ dîre

 

C60

tout, e

[adv-pr] (e-c) tot, e, (o) tout, e

 

G100

toutefois

adv si toutefois il le demandait, si maugré ça i l’ dimandereûve, s’ i l’ dimandereûve jamaîs ; c’était toutefois sans le vouloir, c’ èsteûve portant sins l’ vlu ; toutefois, il faudra lui dire, seûlemint, i lî faurè dîre

 

C60

toux

[nf] (e-c) tos’, (o) tous’

 

G100

toux

nf tos’ ; série de quintes de toux, tosserîye; avoir des quintes de toux, awè dès quintes; (expr) c’ èst trop tchôd po vosse tos’ , c’est trop chaud pour votre toux, allez-y donc prudemment ! ; vos pûs vont awè l’ tos’ , vos poux vont avoir la toux, couvrez-vous la tête !

 

C60

toxine

nf pwèson (m)

 

C60

toxique

adj c’est toxique, c’ èst do pwèson

 

C60

trac

(tout à) loc tot d’ one trake

 

C60

trac

nm avoir le trac, awè l’ cu strwèt, awè l’ pèpète (f), awè peû ; vous lui fichez le trac, vos l’ fioz awè peû

 

C60

traçage

nm traçadje

 

C60

tracas

[nm] (e-c) tracas, (o-c) trècas, (o) trèyins [nm-pl] ; v. ennui

 

G100

tracas

nm anôye (f), anôyemint, embêtemint, tracas, tracassemint, tracasserîye (f) ; « Li vîye est plin.ne di rascrauwes, di tracas èt d’ misères di totes sôtes. » (E. Gillain) ; (expr) i n’ a qu’ sès-orèyes à cheûre, il n’a d’autre souci que de secouer ses oreilles, il n’a pas de tracas

 

C60

tracasser

v grabouyî, toûrpiner, tracasser, trèbouler, tribouyer; cela me tracasse, ça m’ grabouye; c’est qqch qui tracasse, c’ è-st-one saqwè d’ tracassant ; tracasser fort, taner ; « Li médecin n’ aureûve rin à r’dîre si c’ èst ça qui toûrpineûve si-t-ome. » (E. Gilliard) ; (se) si tracasser, si fé do mwaîs song, si fé dè l’ bîle, ni pont fé d’ bin; qui se tracasse facilement, transichant ; qui se tracasse à tout propos, transichaud (-e) ; vous ne devez pas vous tracasser avec cela, vos n’ avoz pont d’ tracas à-z-awè avou ça ; ne vous tracassez pas pour si peu !, ni v’ tracassez nin vosse tièsse po ça !

 

C60

tracassin

nm tracassin

 

C60

trace

nf (suite d’empreintes) rote ; suivre à la trace, sûre à l’ rote ; on voyait encore la trace de ses pas dans la neige, on vèyeûve co sès pas dins l’ nîve; trace de roue, rôlin.ne; (marque, reste) il restait des traces de brûlure, on vèyeûve co qu’ ça aveûve sitî brûlé ; il y avait des traces de sang, i gn-aveûve do song ; il n’y avait aucune trace de freinage, i gn-aveûve rin qui mostreûve qu’ il aveûve frin.né; (loc) marcher sur les traces de, sûre li vôye di

 

C60

tracé

nm il nous a montré le tracé de la route, i nos-a mostré l’ plan dè l’ vôye

 

C60

tracer

v (mener une ligne) fé, tracer; action de tracer, traçadje (m) ; tracer à nouveau, ritracer; action de tracer à nouveau, ritraçadje (m) ; tracer une ligne droite, tracer one drwète ligne, fé one drwète ligne ; tracer une circonférence, fé on rond; (frayer) afroyî ; tracer une route, afroyî one vôye ; « dès rouwales à pwin.ne afroyîyes » (E. Gillain) ; (donner l’exemple) c’est son père qui lui a tracé le chemin, c’ èst s’ pa què lî a mostré l’ vôye

 

C60

trachée-artère

nf bûsia (m)

 

C60

traçoir

nm pwintau

 

C60

tracteur

nm tracteûr

 

C60

tradition

nf (manière de penser, de faire ou d’agir transmise depuis des générations) ûsance ; c’est une tradition dans ce pays, c’ è-st-one ûsance dins ç’ payis-là

 

C60

traditionnel

, elle adj come d’ abitude, qu’on faît d’ abitude ; suivant les conceptions traditionnelles, come on l’ faît d’ abitude

 

C60

traducteur

, trice n traducteûr (f traductrice), tradwîjeû (f tradwîjeûse)

 

C60, G0

traduction

nf nous en avons la traduction wallonne, nos l’ avans è walon ; c’est une traduction du français, ça a stî r’mètu do francès

 

C60

traduire

[v] _ en : mète è

(c) li lîve est mètu è francès, (e) li lîve est mètou è francès, (o) èl lîve est mètu è francès

 

G100

traduire

v (faire dans une autre langue) rimète ; traduire un texte en wallon, rimète on scrîjadje è walon ; cela a été traduit du français, ça a stî r’mètu do francès; (exprimer) des mots qui traduisent sa satisfaction, dès mots qu’ mostèrenut bin qu’ il èst binauje

 

C60

trafic

nm (commerce plus ou moins clandestin) mârtchotadje ; trafic de stupéfiants, mârtchotadje di drogues; faire trafic de ses charmes, tinu botike pa-d’zos sès cotes; (circulation) arèdje (f), daladje ; il y avait un trafic inimaginable, i gn-aveûve on daladje di tos lès diâles

 

C60

traficoter

v mârtchoter

 

C60

trafiquant

, ante n mârtchoteû (-se), mârtchotî, rapinant

 

C60

trafiquer

v mârtchoter

 

C60

tragédie

nf drame (m) ; cette fois, ils jouent une tragédie, ci côp-ci, is  djoûwenut on drame

 

C60

tragi-comédie

nf (expr) i gn-a d’ qwè braîre avou s’ pania è s’ bouche, c’est pour pleurer avec le pan de sa chemise en bouche, c’est de la tragi-comédie

 

C60

tragique

adj (de la tragédie) c’est un auteur tragique, c’ è-st-onk qui scrît dès drames; (funeste, terrible) c’est tragique, c’ è-st-on maleûr, c’ èst tèribe ; ce n’est pas tragique, gn-a rin d’ grâve là d’dins; (expr) vos fioz todi l’ leup pus laîd qu’ il èst , vous voyez toujours le loup plus laid qu’ il n’est, vous prenez toujours tout au tragique

 

C60

trahir

[v] trayi ; vinde

 

G100

trahir

v (livrer) trayi, vinde ; il a trahi un ami, il a trayi on soçon ; pour de l’argent, il trahirait son père, po dès caurs, i vindreûve si pa; (abandonner) ses nerfs l’ont trahie, sès niêrs l’ ont lachî ; (laisser voir) de peur de trahir sa joie, di peû d’ mostrer qu’ ’l èsteûve binauje ; (se) mostrer s’ djeu, si vinde ; vous vous êtes trahi, vos v’s-avoz vindu ; il s’est trahi, il a mostré s’ djeu

 

C60

trahison

nf traîtîse, trayichadje

 

C60, G0

train

[nm] trin

 

G100

train

nm (allure plus ou moins rapide) trin ; aller son petit train, aler si p’tit trin ; aller bon train, aler bon trin, aler on trin d’ tos lès diâles ; (marche des choses) au train où cela va, do trin qu’ ça va; (loc) en train : être en train, ièsse d’ atake ; le plus difficile est la mise en train, li pus malaujîy, c’ èst d’ ataker ; en train de : il est en train de travailler, po l’ momint, i travaye; vous qui êtes en train de marcher, vos qu’ èst là qui rote; il est en train de repeindre la barrière, il è-st-à r’pinde li baurîre ; le vent est en train de souffler, gn-a l’ vint qui sofèle ; l’eau est train de couler, gn-a l’ aîwe qui coûrt ; votre père est en train de s’endormir, gn-a vosse pa qu’ s’ èssoketéye; (moyen de communication) trin, convwè ; le train à vapeur, li (trin à) vapeûr ; le train de voyageurs, li trin d’voyadjeûs (, li vwèyajeûr) ; le train de marchandises, li trin d’ mârtchandîjes (, li mârtchandîje) ; le train express, l’ èsprès’ ; le train omnibus, li banlieû ; c’est un train qui s’arrête à toutes les gares, c’ è-st-on trin qu’ faît banlieû ; un billet de train, on coupon; (expr) on dîreûve qu’ i n’ a jamaîs vèyu l’ trin, on dirait qu’il n’a jamais vu le train

 

C60

traînailler

v bèsiner (, bèsener), fé l’ long cu, lamburner, lumeciner, trôyener

 

C60

traînant

, ante adj qui trin.ne

 

C60

traînard

, arde adj londjin (f londjin.ne), long trin (nm), lôsâr (m), ploncenaud (-e), trin.nârd (m)

 

C60

traînasser

v bèsiner (, bèsener), fé l’ long cu, trôyener; « Quéne vèspréye ! à tourner è l’ maujone, trôyener en lîjant one vîye gazète. » (A. Laloux)

 

C60

traîne

nf trin.ne

 

C60

traîneau

[nm] (o-c) sclide [nf], (e) sployon

 

G100

traîneau

nm petit traîneau d’enfant, sclisse (f), sclîye (f), sclûse (f), sglite (f) ; grand traîneau de ferme, sglisse (f), sclite (f) ; petit traîneau sur lequel on chargeait de la houille, scloyon ; être à plat ventre sur un traîneau, ièsse à pansète ; glisser en traîneau, aler à sglite,  sclissî, sclûser

 

C60, G0

traînée

nf (trace laissée sur une surface) hièrtchîye, ridache, trin.néye ; une traînée de poudre, one trin.néye di poûre ; le fagot avait laissé une traînée sur 1’herbe, li fagot aveûve lèyî one hièrtchîye su lès ièbes; (femme de mauvaise vie) cèréji d’ viladje (m), chura (m), poufiasse, ribaude ; « Por on chura, one rin-du-tout qu’ a stî a Saint-Hubêrt, qu’ a faît causer d’ lèy avou l’ fis d’ on paurlî. » (E. Thirionet)

 

C60

traîner

[v] 1 (tarder) (o-c) trin.ner, (e-c) londjiner, (o) loûsener, (c) trôyener ; v. tarder

2 (tirer) (e-c) h(i)èrtchî, (o-c) trin.ner; v. tirer

 

G100

traîner

vt (tirer après soi), ièrtchî (, èrtchî), trin.ner, èrer; action de traîner, ièrtchadje (m), trin.nadje (m) èradje (m); traîner à nouveau, rètrin.ner, ritrin.ner ; traîner en tous sens, cotrin.ner ; action de traîner en tous sens, cotrin.nadje (m) ; il traînait une chaise derrière lui, i hièrtcheûve one tchèyêre padrî li ; notre porte traîne, noste uch hièrtchîye ; traîner lès pieds, hièrtchî sès pîds ; « Mi vikant, i n’ vêrè nin èrer s’ laîd grognon è nosse maujone. » (A. Laloux) ; (expr) hièrtchî come on satch d’ astales, traîné comme un sac de copeaux ; i s’ laîreùve trin.ner su s’ cu po-z-è rawè , il se laisserait traîner sur le derrière pour en ravoir; (ne pas parvenir à se débarrasser) ni s’ sawè fé quite ; voilà deux mois qu’il traîne un zona, ça faît deûs mwès qu’ i n’ si sét fé quite dès cingues; (faire durer) fé trin.ner ; elle traîne les choses en longueur, èle faît trin.ner l’s-afaîres ; vt (pendre à terre) trin.ner à l’ têre ; sa jupe traîne, gn-a s’ cote qui trin.ne à l’ têre; (être en désordre) ièsse cu d’zeû cu d’zos, ièsse li cu au hôt, … brik-brok, trin.ner ; dans cette maison, tout traîne, dins ç’ maujone-là, gn-a tot qu’ èst cu d’zeû cu d’zos; (durer trop longtemps) c’est une affaire qui traîne, c’ è-st-one saqwè qu’ n’ avance nin ; cela n’a pas traîné, ça n’ a nin bambyî, ça n’ a nin frapyî, ça n’ a nin tchamossé, ça n’ a nin tèrbalé; (rester à l’arrière d’un groupe) ce sont toujours les mêmes qui traînent, c’ èst todi lès min.mes qui d’mèrenut pa-drî; (aller trop lentement, s’attarder) trin.ner; revenez tout de suite, ne traînez pas!, rivenoz tot d’ sûte, ni trin.nez nin ! ; traîner pour faire qqch, fé l’ long cu ; (expr) trin.ner l’ pantoufe, … l’ savate , traîner la pantoufle; (flâner, aller sans but, traîner en route) trôyener; il traîne sur les routes des heures durant, i trôyenéye su lès vôyes, dès-eûres au long ; (ne pas pouvoir se rétablir) croufyî, trin.ner; voilà des mois qu’il traîne, ça faît dès mwès qu’ i croufîye; (expr) trin.ner ses pènas , traîner les ailes, être mal en point ; (se) si hièrtchî, si hièrtchî su s’ vinte, si trin.ner ; se traîner péniblement, si cotrin.ner; (expr) si hièrtchî come on lumeçon, se traîner comme une limace

 

C60

traîne-savates

n bèrlandeû

 

C60

training

[nm] training

 

G100

train-train

nm vî djeu, rime-rame, trime-trame; (expr) c’ èst todi l’ vî djeu , c’est toujours le train-train

 

C60

traire

[v] (c) mode, (o) môde, (e) moûde

 

G100

traire

v mode , moude ; il trait, i mo(u)d ; ils traient, is mo(u)denut ; il trayait, i mo(u)deûve; il traira, i mo(u)derè ; trait, mo(u)du (f  mo(u)deuwe) ; la vache est traite, li vatche èst modeuwe ; celui qui trait, modeû (, moudeû) (f moderèsse (, mouderèsse)) ; traire à fond, formoude ; du lait qui vient d’être trait, do tchôd mo(u)du ; siège pour traire, chame, passèt; (expr) ostant mode one vatche dins one passète, autant traire une vache dans une passoire, c’est chose inutile

 

C60

trait

nm (projectile) flèche ; lancer des traits, lancî dès flèches; (longe) traît ; tirer sur les traits, satchî su lès traîts ; un cheval de trait, on tch’vau d’ traît; (ligne) tracer de gros traits, fé dès grossès lignes ; on voit encore le trait de scie, on vèt co l’ mârke dè l’ sôliète ; trait d’union, loyûre (f) ; il faut un trait d’union entre les deux mots, i faut one loyûre ètur lès deûs mots; (physionomie) avoir de fins traits, awè on bia fin visadje ; avoir les traits tirés, awè on visadje odé, ièsse mârké ; avoir des traits de, awè dès-aîrs da; (signe) il a eu un trait de génie, il a ieû one fwârt bone idéye, il a ieû one idéye di tos lès diâles ; (loc) boire d’un trait, bwâre d’ one trake, … d’ one alin.ne, … d’ one lampéye ; dormir d’un trait, dwârmu d’ on filé (, … d’un seul fil), passer l’ nût d’ on côp d’ fèrèt (, passer la nuit d’un coup de gaffe) ; partir comme un trait, filer come one bale ; avoir trait à ; cela avait trait à notre réunion, c’ èsteûve rapôrt à nosse raploû

 

C60

trait d’union

nm loyûre (f) ; vous avez oublié le trait d’union, vos-avoz rovyî d’ mète li loyûre

 

C60

traitant

adj m c’est elle mon docteur traitant, c’ èst lèye mi docteûr, c’ èst lèye li docteûr qui dj’ î va d’ abitude

 

C60

traite

nf (action de traire) modéye (, moudéye) ; c’est la deuxième traite, c’ èst l’ deûzyin.me mo(u)déye; (expr) quéne modéye ! , quelle traite !, quelle quantité d’urine il a lâchée !; (trajet effectué sans arrêt) c’était une longue traite, c’ èsteûve one fameûse trote ; cela a été fait d’une traite, ç’ a stî faît d’ one trake ; passer la nuit d’une traite, passer l’ nût d’ on côp d’ fèrèt, dwârmu d’ on filé, … d’ one trake; (commerce d’esclaves) il faisait la traite des blanches, i fieûve vinu dès feumes po lès r’vinde,… po l’zî fé rapwârter dès caurs

 

C60

traitement

nm (manière d’agir envers qqn) il subissait de mauvais traitements, on li d’neûve dès côps ; il a joui d’un traitement de faveur, il èsteûve bin mia traîtî qui l’s-ôtes; (manière de soigner un malade) traîtemint ; il doit suivre un nouveau traitement, i dwèt sûre on novia traîtemint; (rémunération d’un fonctionnaire) mwès, traîtemint ; recevoir son traitement, touchî s’ mwès

 

C60

traiter

[v] (c) traîtî, (e) trêtî, (o) trétî

 

G100

traiter

v (se conduire de telle manière avec qqn) il l’a traité gentiment, il a stî amistauve avou li ; il l’a traité durement, il a stî deur avou li ; il l’a traité méchamment, il a stî mèchant avou li; (soigner par un médicament) sognî ; le médecin qui l’a traité, li docteur què l’ a sognî ; (donner un qualificatif péjoratif) traîtî ; traiter d’idiot, traîtî d’ bièsse ; traiter de tous les noms, traîtî d’ tos lès noms ; (régler les conditions d’un marché) traiter un marché, fé (on) mârtchi ; j’ai traité un marché avec eux, dj’ a faît mârtchi avou zèls ; (transformer une matière) transfôrmer, travayî ; (avoir pour sujet) de quoi cela traite-t-il ?, di qwè-ce qui ça cause ?, ça a rapôrt avou qwè ?

 

C60

traiteur

nm traîteû

 

C60

traître

[v] (c) traîte, (o) tréte, (o-c) vindu

 

G100

traître

, traîtresse n djudas, faus tchin, faus visadje, traîte ; (loc) prendre en traître, prinde en traîte; adj (expr) awè dès maniéres di rossia tchin , avoir des manières de chien roux, … de traître; traîte come dès dints d’ rèstia, traître comme des dents de râteau (dents en l’air); il n’a pas dit un traître mot, i n’ a nin d’djà douviè s’ bouche (, il n’a même pas ouvert la bouche)

 

C60

traîtreusement

adv en traite, pa-drî ; il agit toujours traîtreusement, i faît todi tot pa-drî

 

C60

traîtrise

nf traîtîse

 

C60

trajectoire

nf raye

 

C60

trajet

nm vôye (f) nous ferons le trajet ensemble, nos alans fé l’ vôye èchone

 

C60

tralala

nm chichi, mirlifice, tralala ; sans tralala, sins pont d’ chichi; «Nos n’ frans wêre di mirlifices. » (R. Hostin)

 

C60

tram

nm tram ; partir en tram, ènn’ aler au tram

 

C60

tramer

v (préparer secrètement) manigancer

 

C60

tramway

nm tram

 

C60

tranchage

nm (action de trancher) tayadje, discotayadje

 

C60

tranchant

, ante adj (qui peut couper) afilant (-e), côpant(-e) ; (expr) afilant come on razwè , coupant comme un rasoir; (qui décide de façon péremptoire) il a été tranchant, i l’ a dit tot sètch

 

C60

tranchant

nm tayant; le tranchant de la lame, li tayant dè l’ lame

 

C60

tranche

[nf] (e-c) trintche, (o) trinche

 

G100

tranche

nf (morceau d’une matière comestible coupé mince) taye, trintche ; une tranche de pain, one taye di pwin ; une tranche de lard, one trintche di laurd ; tranche coupée grossièrement, chwane ; couper une tranche de jambon, côper one chwane di djambon ; grosse tranche de pain, bringue ; ensemble de deux tranches de pain superposées, mitche ; couper en tranches, côper à trintches ; (partie d’une opération de longue haleine) la première tranche est terminée, li preumêre pârtîye èst faîte; (bord mince) bwârd ; une tranche de vie, on bokèt d’ vicaîriye, saquants-ans foû d’ one vicaîrîye

 

C60

tranchée

nf (jauge) tchôke; (excavation peu profonde, sillon) royon (m); petite tranchée pour l’écoulement des eaux, saîwe (, seûwe) ;  (boyau, retranchement) tranchéye

 

C60

trancher

[v] (c) trintchî, (e) hotchî, côper

 

G100

trancher

vt (séparer d’une manière nette au moyen d’un instrument tranchant) côper, tayî; action de trancher, côpadje (m), tayadje (m) ; trancher en plusieurs morceaux, cotayî ; action…, discotayadje (m) ; trancher la gorge, côper l’ gôje ; trancher la tête, foute li tièsse djus ; (résoudre en prenant une décision rapide) prinde one dècision, dècider; c’est lui qui a tranché, c’ èst li qu’ a dècidé; vi (former un contraste) rissôrti; cela tranchait sur le reste, ça r’ssôrticheûve su l’ rèstant

 

C60

tranchet

nm trintchwè (, tranche (f)) ; un tranchet de bourrelier, on trintchwè d’ gorlî

 

C60

tranchoir

nm (instrument tranchant) trintchwè

 

C60

tranquille

[adj] (o-c) paujêre, (e) påhûle, (o) rachîd, e, (c) rassîd, e, (o-c) trankile

 

G100

tranquille

adj (paisible) paujêre, qwèy, tranquile ; un coin tranquille, on cwin paujêre ; ce sont des voisins tranquilles, c’ èst dès paujêres vijins; il ne sait pas rester tranquille, i n’ sét d’mèrer trankile; il y fait tranquille, il î faît qwèy; (sans inquiétude) trankile ; nous ne serons pas tranquilles tant qu’il ne sera pas rentré, nos n’ sèrans nin trankiles tant qu’ i n’ sèrè nin rintré; on n’est vraiment tranquille que quand il dort, on n’ èst vraîmint trankile qui quand i dwat; laissez-la tranquille!, lèyîz-le trankile! ; (expr) trankile come Batisse (iron), tranquille comme Jean-Baptiste ; i faît paujêre come s’ i gn-aureûve on mwârt è l’ maujone , il fait calme comme s’il y avait un mort à la maison

 

C60

tranquillement

adv paujêremint, trankilemint

 

C60

tranquillisant

nm câlmant

 

C60

tranquilliser

[v] (o-c) (r)apaujî ; (e) (r)apåfeter, (r)apåheter

 

G100

tranquilliser

v aqwèyi, rapauji ; (expr) dwârmu su ses deûs-orèyes, dormir sur les deux oreilles, être tranquillisé ; tinoz vosse keûr à l’ auje  ! , mettez votre cœur à l’ aise !, soyez tranquillisé ! ; (se) ni s’ è pus fé, s’ aqwèyi, si rapauji

 

C60

tranquillité

[nf] (c) paujêreté, (o) paujéretè, (e) påhûlisté, trankilité, (o) trankilitè

 

G100

tranquillité

nf paujêreté, trankilité ; avec tranquillité, paujêremint

 

C60

transaction

nf (accord) arindjemint (m) ; ils ont fait une transaction, il ont pris arindjemint; (opération commerciale ou boursière) mârtchi (m) ; c’est une mauvaise transaction, c’ è-st-on mwaîs martchi

 

C60

transcription

nf (action de transcrire) copîye ; il en a fait la transcription, i ‘nn’ a faît l’ copîye

 

C60

transcrire

v (reproduire par l’écriture) copyî, scrîre ; je l’ai transcrit sur mon cahier, djè l’ a scrît su m’ cayè

 

C60

transe

nf (inquiétude) transe(s) ; être dans les transes, ièsse dins lès transes, transi

 

C60

transférer

v candjî d’ place, mète ôte paut; on a transféré le corps, on-z-a candjî l’ cwârp di place ; ils l’ont transféré à Namur, is l’ ont stî mète à Nameur ; j’ai été transférée à Namur, asteûre, dji travaye à Nameur; … dj’ a m’ bûrau à Nameur

 

C60

transfert

nm candjemint ; il a obtenu son transfert, il a ieû s’ candjemint ; il y a eu transfert de propriété, ça a candjî d’ propiètaîre ; les transferts d’argent se font continuellement d’un pays à l’autre, lès caurs passenut tofêr d’ on payis à on-ôte

 

C60

transfigurer

v il est complètement transfiguré, i n’ èst pus à r’conèche

 

C60

transformation

[nf] candjemint

 

G100

transformation

nf candjemint (m), transfôrmâcion ; je n’ai pas remarqué de transformations, dji n’ a pont vèyu d’ candjemint ; il fait des transformations à sa maison, i faît dès transfôrmâcions dins s’ maujone (, il a candjî s’ cûjène, il a mètu dès novias câraus, il a faît one tchambe dins s’ gurnî…)

 

C60

transformer

[v] _ en : candjî à

 

G100

transformer

v candjî, transfôrmer ; il est complètement transformé, il èst tot candjî ; ils l’ont transformé en magasin, is ’nn’ ont faît on botike ; (se) (prendre une autre forme) l’œuf s’est transformé en poule, l’ ou a divenu one pouye ; (devenir différent) candjî ; il se transforme, i candje (bran.mint)

 

C60

transfuge

nm (déserteur en temps de guerre) disârteû, traîte ; c’est un déserteur, c’ è-st-on d’sârteû ; (celui qui quitte son parti pour rallier le parti adverse) toûne-casake

 

C60

transfuser

v rimète do song

 

C60

transfusion

nm on lui a fait une transfusion, on lî a r’mètu do song

 

C60

transgresser

v transgresser la loi, aler conte li lwè

 

C60

transi

, ie adj (de froid) èdjalé (-ye), grèlé (-ye), rafrèdi (f rafrèdîye), ravèssu (f ravèsseuwe), vèssu (f vèsseuwe); (expr) vèssus conte dès pièrots qui sont r’tchèyus au fond d’ leû nid, transis comme des moineaux retombés au fond du nid; « Lès sauvèrdias tot ravèssus tchîpelin.n tot pèneûs, astampés dins lès pwârîs. » (E. Gillain) ; « I faut raler, vèssu dins l’ bîje. » (J. Guillaume) ; (de peur) il èsteûve sèré jusqu’à l’ daîrène maye, il était serré jusqu’à la dernière maille, il était transi de peur

 

C60

transiger

v côper l’ pwâre è deûs, fé on-arindjemint

 

C60

transir

v (voir : transi).

 

C60

transistor

nm pitit posse ; tu veux bien allumer le transistor ?, v’loz bin mète li p’tit posse ?

 

C60

transition

nf (passage d’un état à un autre) candjemint (m) ; la transition fut brusque, ç’ a stî on fameûs candjemint; (manière de passer d’une idée à une autre) loyin (m) ; j’ai beaucoup aimé la transition qu’il a faite entre les deux idées, dj’ a bin in.mé l’ loyin qu’ il a faît po passer d’ one idéye à l’ ôte; et maintenant, sans transition, je vais vous parler du temps, èt asteûre, nos passons à ôte tchôse, dji vos va causer do timps

 

C60

transitoire

adj (qui ne dure pas) ce sera transitoire, ça n’ durerè nin; (qui constitue une transition) c’est transitoire, c’ è-st-en ratindant

 

C60

translucide

adj (expr) tène come po veûy au d’triviès, mince comme pour voir à travers, translucide

 

C60

transmettre

v (faire passer d’une personne à une autre) rimète ; nous lui avons transmis le message, nos lî avans r’mètu l’ mèssadje; (faire passer un germe pathogène) diner, passer ; il lui a transmis le microbe, i li a d’né s’ microbe ; (se) (se propager) ce sont des maladies qui se transmettent, c’ èst dès maus qu’ rôlenut, … qui s’ atrapenut; (passer d’une personne à une autre par voie légale) cela se transmet par succession, ça passe d’ onk à l’ ôte pa èritadje

 

C60

transmission

nf depuis hier, il y a transmission de pouvoirs, dispûs èyîr, c’ è-st-on-ôte qu’ èst chèf; transmission de pensée ; nous avons eu une transmission de pensée, nos-avans ieû l’ min.me idéye ; (remise) il attend la transmission du message, i ratind qu’ on lî r’mète li mèssadje; (organe d’un véhicule) transmission

 

C60

transparence

nf aîreû ; « Avou dès pièles di creuweû pa t’t-avau qui r’glatichin.n à l’ aîreû. » (E. Gilliard)

 

C60

transparent

, ente adj qu’ on vèt au d’triviès

 

C60

transpercer

v (percer de part en part) pêrcer, pêrcer pâr

 

C60

transpiration

nf s(o)uweû, s(o)uwéye, s(o)uwadje ; tout humide de transpiration, tot frèch di tchôd ; être en transpiration pour un humain, ièsse sankènaîwe ; … pour un cheval, ignî; transpiration du cheval, ignadje (m)

 

C60

transpirer

v s(o)uwer; transpirer abondamment, suwer one tchimîje ; transpirer à grosses gouttes, suwer à gotes ; transpirer des pieds, awè dès crus pîds; (expr) chake pwèl a s’ gote èt lès fortchus ‘nn’ ont deûs (iron), chaque poil a sa goutte (de sueur) et les fourchus en ont deux

 

C60

transplantation

nf (plante) riplantadje (m); (organe) grèfe

 

C60

transplanter

v (plante) riplanter ; l’arbre qui poussait près du sentier, je l’ai transplanté au bout de la prairie, l’ aube qui crècheûve dilé l’ pîd-sinte, djè l’ a r’planté au d’bout do pachis; (organe) grèfer ; on lui a transplanté un rein, on lî a grèfé on rin ; (se) (se transporter d’un pays dans un autre) vinu d’mèrer; cette famille s’est transplantée dans notre pays, il y a dix ans, tote ci famile-là a v’nu d’mèrer dins nosse payis, là dîj ans di-d-ci

 

C60

transplanteur

nm (plante) riplanteû

 

C60

transport

[nm] (c) tchèriadje, (e) tchèrièdje, (o) tchèriâdje, (o) transpôrt

 

G100

transport

nm (action de transporter) le transport maritime serait moins coûteux, ci sèreûve mwins’ tchêr dè l’ èvoyî pa batia ; quel moyen de transport allez-vous choisir ?, comint comptez l’ èvoyî ? ; on a fait le transport à dos d’hommes, on l’ a pwârté à dos ; le transport sera malaisé, ça va ièsse malaujîy dè l’ pwârter ; l’ordinateur a été détérioré pendant le transport, l’ ôrdinateûr a stî abumé timps do voyadje ; c’est un camion pour le transport de marchandises, c’ è-st-on camion po pwârter lès mârtchandîjes ; pour le transport, nous avons un wagon, po l’ p’lu pwârter, nos-avans on wagon ; c’est un transport de troupes, c’ èst po-z-èmwinrner dès sôdârts ; transport par brouette, bèrwètadje ; transport par chariot, tchèriadje ; transport par charrette, tchèretadje ; transport par tombereau, tchèriadje

 

C60

transporter

[v] 1 (en véhicule) tchèryî

2 (à bout de bras) (c) pwârter, (e) pwèrter, (o) porter

 

G100

transporter

v (déplacer d’un lieu à un autre en portant) transporter sur le dos, pwârter à dos ; transporter sur les bras, pwârter à brès d’ ome ; transporter sur l’épaule, pwârter à spales ; transporter à brouette, bèrwèter ; transporter sur une charrette, tchèreter ; transporter à nouveau sur une charrette en s’éloignant de chez soi, rètchèreter ; transporter à nouveau sur une charrette en revenant chez soi, ratchèreter ; transporter sur un tombereau, bègneter; transporter par chariot, tchèryî ; « trwès-quate sôdârts tchèriant à l’ êwe » (T. & W.) (ce verbe est de plus en plus employé dans un terme général de transport : ils transportent cela sur des bateaux, is tchèrîyenut ça su dès batias) ; ce train transporte des voyageurs, c’ è-st-on vwèyajeûr ; ce train transporte des marchandises, c’ è-st-on mârtchandîje ; les porcs ont été transportés en camion, lès couchèts ont stî èmwinrnés pa camion; (agiter par un sentiment violent) nous étions transportés, on n’ si sinteûve pus, nous n djondin.n pus têre ; (se) aler; nous nous y sommes transportés tout de suite, nos-î avans stî tot d’ sûte

 

C60

transporteur

nm (personne) (par camion) camioneû

 

C60

transposer

v (placer en invertissant l’ordre) candjî d’ place ; les mots ont été transposés, lès mots ont stî candjîs d’ place; (music.) j’ai transposé cette musique, dj’ a r’mètu ç’ musike-là su on-ôte ton

 

C60

transvasement

nm trèvûdadje (, trèwîdadje), trèvûdemint

 

C60

transvaser

v trèvûdî (, trèwîdî) ; ils transvasent l’eau dans un tonneau, is trèvûdenut l’ aîwe dins on tonia

 

C60

trapèze

nm trapêze

 

C60

trappe

nf (panneau qui ferme une ouverture) take, tape-cu (m) ; couvercle d’une trappe, abatant; (piège) trape ; trappe à souris, trape aus soris ; couvercle d’une trappe, clapète (f); (ordre religieux des trappistes) Trape ; entrer à la Trappe, moussî à l’ Trape

 

C60

trappiste

nm trapisse

 

C60

trapu

, e adj (personne courte et large avec impression de force) bloknasse, bodé (-ye) ; c’est un petit homme trapu, c’ è-st-on p’tit bodé; (chose) bloknasse ; le bâtiment n’était pas large mais trapu, li batimint n’ èsteûve nin laudje mins bloknasse

 

C60

traque

nf (chasse) bateuwe, trake ; organiser une traque, fé one bateuwe, fé one trake ; chasser à la traque, tchèssî à l’ trake

 

C60

traquenard

nm atrape (f) ; il m’a fait faire une dictée remplie de traquenards, i m’ a faît fé one dictéye avou one masse d’ atrapes

 

C60

traquer

v traker; il traque, i trake; il traquait, i trakeûve ; il traquera, i trakerè ; il traquerait, i trakereûve ; qu’il traque, qu’ i trake ; qu’il traquât, qu’ i trakiche ; nous avons traqué le gibier toute la journée, nos-avans traké l’ jibier tote li djoûrnéye

 

C60

traquet-motteux

nm blanc-cu, blanke-queuwe

 

C60

traquet-pâtre

nm croulaud, grûlaud, triktrak, ûtchak

 

C60

traqueur

nm trakeû

 

C60

traumatisme

nm traumatisse (, traumatisme)

 

G0

travail

[nm] (c) ovradje, (e) ovrèdje, (o) ouvrâdje ; v. tâche, besogne

 

G100

travail

nm (activité humaine) bèsogne (f), djob, ovradje; il a trouvé du travail, il a trové d’ l’ ovradje; travail énervant, trayin ; travail manuel, labeûr ; travaux légers et variés, bricoles (f) ; les travaux ménagers, li mwin.nadje ; des gros travaux, dè l’ deure bèsogne ; travail de femme, ovradje di feume ; pendant la durée des travaux, tot l’ timps qu’ on-z-î travaye ; les travaux scolaires, ci qu’ on dwèt fé po l’ sicole ; ils font des travaux de construction, is bâtichenut ; il est occupé aux travaux des champs, i travaye à campagne ; faire des travaux légers et variés, bricoler,  tchicoter ; faire du mauvais travail, brichôder ; j’ai beaucoup de travail, dj’ a bran.mint dè l’ bèsogne, dj’ a bran.mint à fé; aller au travail, aler à s’ besogne ; faire son travail, fé s’ bèsogne, fé s’ bouye; se tuer au travail, si forbouter ; être sans travail, n’ awè pont d’ bèsogne, … pont d’ place ; se mettre au travail (commencer la besogne), atèler, ataker, comincî, si mète à l’ ovradje, … à l’ bèsogne, prinde li goria, ritrossî ses mantches ; mettons-nous au travail !, atakans ! ; recommencer à nouveau le travail après une interruption, ratèler, rataker, riprinde ; nous allons devoir encore nous remettre au travail, i nos faurè co bin fé one ratèléye ; arrêter momentanément le travail (petite pose pour se reposer), fé one pwase ; idem pour manger, fé malète ; idem pour fumer, fé toubak ; cesser le travail, arèter, distèler, lachî, lauker, djoker, stater, lèyî ouve; maintenant, nous allons arrêter le travail, asteûre, nos-alans djoker ; hier, à l’usine, les syndiqués ont arrêté le travail pendant deux heures, èyîr, à l’usine, lès sindikés ont staté deûs-eûres au long; terminer un travail, awè faît, mète li cougnèt (mettre le coin), mète li boukèt (mettre le bouquet comme les maçons qui ont terminé le gros œuvre) taper djus ; je termine dans deux minutes, dji va awè faît dins deûs munutes ; « I faleûve taper djus d’vant l’ nût. » (H. Matterne); (expr) c’est un travail de longue haleine, c’ è-st-one bèsogne qui va durer (longtimps) ; il préfère le travail fait que celui qui est à faire, il in.me ostant l’ ovradje qu’ èst faît qui l’ cia qu’ è-st-à fé; il ne s’est jamais tué au travail, i n’a jamaîs pont cassé d’ mantche d’ ostèye; i n’èst nin cor au d’bout d’ sès rôyes, il n’est pas encore au bout de ses lignes, … de son travail; (le travail de qqch) il aime le travail du bois, i travaye voltî l’ bwès; (manière dont un travail est exécuté) c’est du beau travail, c’ èst dè l’ bèle bèsogne ; c’est du travail d’amateur, c’ èst dè l’ besogne qu’ a stîfaîte à l’ tachelète; travail de maréchal-ferrant, trava

 

C60

travailler

[v] (o-c) travayî, (e-c) ovrer, (o-c) bouter

 

G100

travailler

v (exercer une activité) ovrer, travayî ; commencer à travailler,  atèler, ataker, comincî, si mète à l’ ovradje, si mète à l’ bèsogne, prinde li goria, ritrossî sès mantches ; recommencer à travailler après une interruption, ratèler, rataker, riprinde ; arrêter momentanément de travailler (petite pose pour se reposer), fé one pwase ; idem pour manger, fé malète ; idem pour fumer , fé toubak ; cesser de travailler, arèter, distèler, lachî, lauker, djoker, stater, lèyî ouve, taper djus ; terminer de travailler, awè faît, mète li cougnèt (mettre le coin), mète li boukèt (mettre le bouquet), taper djus ; travailler à la douce, caroter ; travailler sans se fouler, travayî su s’ pwèd; travailler sans constance, travayî à fougue ; travailler sans goût, brichôder ; travailler dur, arbintchî, drameter, taper, trimer ; travailler avec ardeur, bouter, grèter, rèner ; travailler à l’excès, si forbouter, travayî sins r’lèver s’ tièsse; travailler très tard, fé djoûrnéye plin.ne ; travailler vite, ièsse à mârtchi, avoir un rendement comme s’il s’agissait d’un marché ; travailler les sept jours de la semaine, travayî fièsses èt dîmègnes, travayî dîmègne èt tot ; faire de menus travaux, tchicoter, tchipoter ; travailler à l’heure en différentes maisons, fé dès places ; travailler la terre, laborer ; travailler une assiette de cuivre, d’étain, ovrer; « dès keûves èt dès stins ovrés » (J. Gilson) ; travailler à la lumière artificielle, witchî; faire l’apprentissage, fé do; il apprend à travailler comme menuisier, i faît do munusier; travailler à son compte, ièsse à s’ compte, ièsse à sès crosses, travayî po s’ compte, … por li; travailler pour un patron, travayî d’zos maîsse, … po patron ; travailler à la journée, travayî à l’ djoûrnéye ;…. à la pièce, .. à pîce ; (expr) c’ èst ç’ qu’ on pout dîre brider si tch’vau pa l’ queuwe, c’est ce qui s’appelle brider son cheval par la queue , … travailler en dépit du bon sens; i n’ a nin mindjî s’ pwin dins on satch,  il n’a pas mangé son pain dans un sac, il a travaillé dur ; one bone èglume n’ a nin peû do mârtia, une bonne enclume ne craint pas le marteau, un bon ouvrier n’a pas peur de travailler ; ovrer come on-ome, travailler comme un homme, … de belle manière; ovrer come on tchin d’ clawetî , travailler comme un chien de cloutier, travailler durement ; travayî come on nêgue , travailler comme un nègre, idem ; travayî come on boû , travailler comme un bœuf, idem ; travayî come on tch’vau, travailler comme un cheval, idem ; travayî come quate, travailler comme quatre, idem ; travayî come po s’ foute , travailler de manière négligente ; travayî po li rwè d’ Prusse, travailler pour le roi de Prusse, … des prunes ; (soigner, chercher à perfectionner) travayî ; il travaille son anglais, i travaye si-t-anglès; (préoccuper) grabouyî ; cela me travaille depuis un petit temps, ça m grabouye dispûs on bokèt ; (se déformer) boudjî ; le bois travaille, gn-a l’ bwès qui boudje

 

C60

travailleur

, euse adj ayauve, bouteû (-se), d’ atake, djinti (f djintîye), rènant (-e), rind-pwin.ne, trimeû (-se), vayant (-e) ; «  nosse coradjeûse èt ayauve mére » (A. Lurquin) ; (expr) quand lès nawes s’ î mètenut, lès djintis sont saîsis, quand les paresseux s’y mettent, les travailleurs sont étonnés ; si v’s-èstoz djinti, v’s-îroz au ciél sins chaule, si vous êtes travailleur, vous irez au paradis sans échelle, directement; n ovrî (f ovrêre) ; les travailleurs font grève, lès-ovrîs faîyenut grève

 

C60

travers

[prép] à _ : (c) au d’triviès, (o) au triviès, (e) å d’triviès

 

G100

travers

nm (défaut) dèfaut, mwaîs costé ; il a quelques travers , il a saquants mwaîs costés ; (loc) à travers, au travers de qqch, au d’triviès (, au d’truviès) ; taper à travers tout, taper au d’triviès d’tot ; il va toujours à travers tout, i va todi au d’triviès d’tot ; on voit au travers, on vèt au d’triviès; aller à travers champs, trèvautchî lès campagnes ; de travers, di triviès ; comprendre de travers, comprinde à fotche, comprinde di triviès, comprinde boû po vatche; faire tout de travers , fé tot d’ triviès ; il regarde de travers, i r’waîte di triviès, … di crèsse ; il marche de travers, i rote di triviès ; il répond toujours de travers, i rèspond todi d’ triviès; (expr) gn-a tot qui m’ toûne li cu , tout me tourne le derrière, tout va de travers ; gn-a tot qui va d’ triviès, tout va de travers ; i n’ saureûve aler pîre qui d’ triviès, cela ne pourrait aller pis que de travers, cela ne pourrait aller plus mal ; se mettre en travers de qch, aler conte one saqwè, ièsse conte, gauyeler ; il s’est mis en travers de mon projet, il a stî conte mès-idéyes ; « On djon.ne nwâr tchin, trop hôt su pates èt qu’ i v’leûve gauyeler. » (A. I.aloux)

 

C60

traverse

nf (élément de construction) colèbale ; les traverses de la fenêtre, lès colèbales dè l’ finièsse; traverse de herse, triviès (m); traverse de lit, bwès (m); traverse pour tenir les deux ridelles du chariot, tèzwè (m); de traverse ; nous avons pris le chemin de traverse, nos-avans pris l’ racoûti, nos-avans côpé au coût; traverse de chemin de fer, bile ; faire un renouvellement des traverses, mète dès novèlès biles

 

C60

traversée

[nf] (o-c) passéye, (e) passèye, (o) trivièrséye, (c) trèvautchadje, trivièrsadje [nm]

 

G100

traversée

nf trèvautchadje (m), trèvièrsadje (m) (, trivièrsadje (m))

 

C60

traverser

[v] (e-c) trivièrser, (o) trivèrser, (c) trèvautchî

 

G100

traverser

v (d’un côté à l’autre) trèvautchî, trèvièrser (, trivièrser) ; vous devez traverser la rue quand le feu est vert, i vos faut trèvièrser l’ vôye quand l’ feu è- st-au vèt’ ; traverser un fleuve, une rivière, passer l’ aîwe ; traverser un champ, une forêt, un bois…, trèvautchî on tchamp, on bwès… ; le ruisseau traverse le parc, li richot trèvautche li pârk; traverser en tous sens, ribate; pénétrer de part en part, pêrcer (pâr) ; la pluie a traversé mes vêtements, avou l’ plouve, mès moussemints ont stî pêrcés pâr; (passer par) traverser de pénibles moments, passer lès pas ; cela me traversa l’esprit, ça m’ a passé pa l’ tièsse

 

C60

traversin

[nm] (o-c) travêr, (e) tchèvecî

 

G100

traversin

nm travêrs

 

C60

travesti

nm c’est un travesti, c’ è-st-on-ome moussî à feume; bal travesti, bal maské

 

C60

travestir

v (déformer) vous avez travesti mes paroles, vos-avoz tot-à faît candjî ç’ qu’ i dj’ aveûve dit ; (se) si disguîjî

 

C60

travestissement

nm disguîjadje

 

C60

trayeur

, euse n (personne) modeû (-se) (, moudeû (-se) ; (trayeuse mécanique) machine po mo(u)de

 

C60

trayon

nm tète (f) ; une vache à quatre trayons, one vatche à quate tètes

 

C60

trébucher

[v] (o-c) trèbuker, (e) trèbouhî, (o) tchoper

 

G100

trébucher

v (è)trèbuker, s’ ètrèbuker, si trèbuker; action de trébucher, trèbucadje (m), ètrèbucadje (m); (expr) pus-ce qu’ i gn-a d’ cayaus, pu-ce qu’ on s’ trèbuke, plus il y a de cailloux, plus on trébuche ; trèbuker come one sôléye, trébucher comme un ivrogne

 

C60

tréfilage

nm trèfiladje

 

C60

tréfiler

v trèfiler

 

C60

tréfilerie

nf trèfilerîye.

 

C60

tréfileur

, euse n trèfileû (-se)

 

C60

trèfle

[nf] (o-c) triyanèle, (e-c) trimblène, (o) roudjès flotches [nf-pl], (c) calauve, clâves [nf-pl]

 

G100

trèfle

nm clâves (pl) (, trèfe (f)) ; trèfle incarnat, clâves d’ Èjipe, rodjès makètes, trimblène di France ; trèfle blanc, coucou, triyanèle (f) ; trèfle jaune, djane coucou ; trèfle d’eau, triforiom’ ; faire des tas de gerbes de trèfle, fé dès marionètes; (cartes à jouer) make (f), trèfe (m et f); (expr) quand c’ èst nin dès pikes, c’ èst dès makes, quand ce ne sont pas des piques, ce sont des trèfles, quand ce n’est pas un déboire, c’est un autre ; fé dès pikes èt dès makes , faire des méchancetés

 

C60

tréfonds

nm fin-fond, trèfond; jusqu’au tréfonds de son cœur, jusqu’au fin-fond di s’ keûr ; il lui a raconté le tréfonds de ses malheurs, i lî a raconté l’ trèfond d’ sès miséres

 

C60

Treignes

npr Trègne

 

C60

treillage

nm (clôture à claire voie) baye (f)

 

C60

treillis

nm trèyis’ ; j’ai entouré mon poulailler de treillis, dj’ a rèssèré m’ poli avou do trèyis’

 

C60

treize

[adj] (o-c) trêze, (e) traze

 

G100

treize

adj trêze ; treize à table, trêze à l’ tauve; (expr) awè doze mèstîs èt trêze miséres, avoir douze métiers et treize misères, être dans une situation pénible; gn-a trêze à l’ dozin.ne, il y en a treize à la douzaine, … beaucoup ; il èst monté come trêze qui nè l’ sont nin, il est outillé comme treize qui ne le sont pas, il est dénué de tout; groupe de treize, trêzin.ne

 

C60

treizième

adj trêzyin.me

 

C60

treizièmement

adv trêzyin.memint

 

C60

tréma

nm tréma

 

C60

tremblant

, ante adj triyanant (-e), tron.nant (-e)

 

C60

tremble

nm blanc bwès, tronle ; chauffer le four avec du tremble, tchaufer l’ for avou do tronle

 

C60

tremblement

nm (agitation du corps) tron.nemint ; tremblement sénile, balzin; (secousse répétée qui agite une chose solide) tron.nemint (, trimblèmint) ; un tremblement de terre, on tron.nemint (, trimblèmint) d’ têre, li têre si cocheût; (loc) et tout le saint tremblement, èt tot l’i sint trimblèmint, èt tot l’i sint tchinis’

 

C60

trembler

[v] (c) tron.ner, (e) tronler, (o) tran.ner, (c) triyaner, (o) triyanè; v. tressaillir, frissonner

 

G100

trembler

v tron.ner, triyaner,; action de trembler, tron.nadje (m), triyanadje (m) ; trembler de fièvre, tron.ner, tron.ner lès fîves, tron.ner lès fîves borguètes ; trembler de froid, tron.ner d’ frèd, triyaner ; trembler de peur, tron.ner (dins sès culotes) ; (expr) tron.ner come one fouye , trembler comme une feuille ; tron.ner come one fouye di plope, trembler comme une feuille de peuplier ; tron.ner come on tchin qui tchît , … comme un chien qui se soulage ; tron.ner come on tchin qui tchît dès bloukes, … comme un chien constipé qui se soulage ; tron.ner su sès djambes , trembler sur ses jambes; (terre) « quand l’ têre s’ a cocheû dèviè 1907 » (E. Gilliard)

 

C60

trémie

nf (de ferme ou de moulin) trimouye ; vider l’avoine dans la trémie, vûdî l’ awin.ne dins l’ trimouye

 

C60

trémière

adj rose trémière, rôse di mér

 

C60

trémousser

(se) v si fé aler ; il dansait en se trémoussant, i danseûve tot s’ fiant aler; c’est plus fort que lui, il ne saurait pas rester assis sur une chaise sans se trémousser, c’ èst pus fwârt qui li, i n’ saureûve dimèrer su s’ tchèyêre sins s’ fé aler ; quand elle marche, elle se trémousse du derrière, quand èle rote, èle wigne do cu

 

C60

trempage

nm trimpadje

 

C60

trempe

nf (traitement thermique) tchôde, trimpe; (valeur) il n’est pas de la même trempe, i nè l’ vaut nin ; (volée de coup) trimpe

 

C60

trempé

, ée adj distrimpé (-ye), fin frèch (f fine frèche), trimpé (-ye)

 

C60

tremper

[v] trimper

 

G100

tremper

v trimper ; action de tremper , trimpadje (m.) ; tremper à nouveau , ritrimper ; action de tremper à nouveau , ritrimpadje (m) ; mettre tremper du linge en vue de la lessive , mète trimper l’ buwéye ; tremper de l’acier , trimper d’ l’ aci ; tremper dans l’eau bouillante, mète dins dè l’ aîwe bolante ; trempé de chaud, frèch di tchôd ; trempé de transpiration, sankènaîwe; (expr) trimpé come one sope, trempé comme une soupe ; nèyî come on canârd , noyé comme un canard, trempé jusqu’aux os; (participer à une affaire malhonnête) cela m’étonnerait qu’elle ait trempé dans cette affaire ; ça m’ sibârereûve qu’ èlle aureûve à veûy là d’dins,… qu’ èle s’ aureûve mètu là d’dins ; (se) se tremper la tète dans l’eau, mète si tièsse è l’ aîwe

 

C60

trempette

nf (tremper du pain dans du liquide) faire trempette, fé trimpète ; (entrer en partie dans l’eau) fé trimpète

 

C60

tremplin

nm plantche à r’ssôrts (f)

 

C60

trentaine

nf trintin.ne ; ils étaient une trentaine, il èstin.n à one trintin.ne

 

C60

trente

[adj] trinte

 

G100

trente

adj trinte ; je n’irai pas trente-six fois, dji n’ îrè nin trinte-chîs côps ; un jeu de trente-deux cartes, on djeu d’ trinte-deûs cautes; (expr) trinte-chîs mèstîs, trinte-chîs miséres, trente-six métiers, trente-six misères

 

C60

trente deux

adj trinte-deûs

 

C60

trente et un

adj trinte-y-onk; (expr) se mettre sur son trente et un, si mète su s’ quinze, …su s’ trinte deûs

 

C60

trente-cinq

adj trinte-cink

 

C60

trente-cinquième

adj trinte-cinkyin.me

 

C60

trente-deuxième

adj trinte-deûzyin.me

 

C60

trente-huit

adj trinte-iût’ (, trinte-ût) ; trinte-iût, trinte-iût-z- (utilisation : voir huit) ;  trente-huit enfants, trinte-iût-z-èfants

 

C60

trente-huitième

adj trinte-iûtyin.me (, … ûtyin.me)

 

C60

trentenaire

adj qui dure trinte ans ; n onk (f one) dins lès trinte èt dès-ans

 

C60, G0

trente-neuf

adj trinte-noûf

 

C60

trente-neuvième

adj trinte-noûvyin.me

 

C60

trente-quatre

adj trinte-quate (trinte-quatre + voyelle dans un mot d’une seule syllabe)

 

C60

trente-quatrième

adj trinte-quatyin.me

 

C60

trente-sept

adj trinte-sèt’

 

C60

trente-septième

adj trinte-sètyin.me

 

C60

trente-six

adj trinte-chîj (trinte-chîs, trinte-chîs- (utilisation : voir « six ») ; trente-six hommes, trinte-chîs-omes; trente-six femmes, trinte-chîs feumes ; trente-six ans, trinte-chîj ans

 

C60

trente-sixième

adj trinte-chîjyin.me

 

C60

trente-trois

adj trinte-trwès

 

C60

trente-troisième

adj trinte-trwèzyin.me

 

C60

trentième

adj trintyin.me

 

C60

trépaner

v trèpaner

 

C60

trépas

nm mwârt (f)

 

C60

trépasser

v moru, passer, trèpasser ; action de trépasser, trèpassadje (m) ; il était trépassé, il èsteûve mwârt; tous les trépassés, tos lès (cias qu’ sont) mwârts ; le jour des trépassés, li djoû dès mwârts

 

C60

trépidant

, ante adj troupelant (-e) ; c’est une danse trépidante, c’ è-st-one danse qu’ i faut tofêr troupeler; il a une vie trépidante, i n’ lache jamaîs, i n’ si djoke jamaîs

 

C60

trépider

v si cocheûre

 

C60

trépied

nm trèpîd

 

C60

trépignement

nm pîtiadje

 

C60

trépigner

v pîtyî ; et nous qui trépignions, èt nos-ôtes qui pîtieûve

 

C60

très

[adv] (c) fwârt, (e) fwért, (o) fôrt

 

G100

très

adv (devant un adj.) fwârt ; il est très grand, il èst fwârt grand; il est très fort (dans sa branche), c’ è-st-on maîsse; il est très fort (il a de la force), il èst fwârt au d’là; (on accentue encore en remplaçant le « fwârt » par « fin (e) », pêrcé (-ye) ; tu es très gras, t’ ès fin craus ; il était encore très jeune, il èsteûve co fin djon.ne ; elle a été très contente, èlle a stî fine binauje ; il est très fort, il èst fwârt, il èst pêrcé fwârt, c’ è-st-on maîsse; pas très grand, nin foû grand; « C’ èsteûve on-ome nin foû grand, mins stokasse. » (J. Houziaux) ; (devant un participe passé) il était très gêné, il èsteûve fwârt jin.né, il èsteûve jin.né au-d’là ; (devant un adv.) il est venu très tot, il a v’nu fwârt timpe, il a v’nu tot timpe ; c’est très mal, c’ èst fwârt mau ; nous en avons très peu, nos ‘nn’ avans fwârt wêre

 

C60

trésor

nm trésôr; (profits amassés patiemment) plote (f)

 

C60

trésorier

, ère n caurlî (m)

 

C60

tressage

nm.fèssadje, trèlaçadje, trèssadje

 

C60

tressaillement

nm frumejon, trèssinadje ; il sentit comme un tressaillement, il a sintu come on frumejon

 

C60

tressaillir

[v] (o-c) trèssiner, (e) trèssèyi

 

G100

tressaillir

v awè dès frumejons, frumejî, trèssiner ; faire tressaillir, fé trèssiner ; action de tressaillir, trèssinadje (m)

 

C60

tressauter

v trèssiner ; il m’a fait tressauter, i m’ a faît trèssiner

 

C60

tresse

nf (cheveux) trèsse ; dénouer les tresses, distrèssî ; action de dénouer les tresses, distrèssadje (m); tresse de paille, trèsson (m)

 

C60

tresser

[v] (o-c) trèlacî, (e-c) trèssî

 

G100

tresser

v fèssî, trèlacî, trèssî; action de tresser, trèssadje (m) ; tresser à nouveau, ritrèssî ; action de…, ritrèssadje (m) ; un panier en osier tressé, on pani à trèyes, on panî d’ osêre, on pani d’ aurdêye

 

C60

tresseur

nm trèsseû

 

C60

tréteau

nm trètau

 

C60

treuil

[nm] bourikèt, (c) mècanike [nf], (e) toûr

 

G100

treuil

nm bourikèt ; un treuil serait nécessaire pour le faire sortir de là, i faureûve bin on bourikèt po l’ awè foû d’ là; treuil de carrière, capèstran; (expr) il a stî èlèvé au bourikèt (iron), il a été mal élevé (jeu de mots : « èlèver », lever ou éduquer)

 

C60

trêve

nf (relâche) taudje ; s’accorder une trêve, fé one taudje; n’avoir ni paix ni trêve, ni ièsse jamaîs trankile; sans trêve, tofêr ; trêve de plaisanterie, causans sérieûsemint

 

C60

tri

nm (action de trier) rèlîjadje, rilîjadje ; nous avons fait le tri des pommes de terre, nos-avans faît li r’lîjadje dès canadas, nos-avans rèlî nos canadas

 

C60

triage

nm rèlîjadje, rilîjadje ; le triage du charbon, li r’lîjadje do tchèrbon ; la gare de triage, li gâre di di triyadje

 

C60

triangle

nm triyangue

 

C60

triangulaire

adj à trwès cwanes, à trwès costés

 

C60

tribart

nm fotche (f)

 

C60

tribu

nf tribu

 

C60

tribulations

nf pl toûrmints (m)

 

C60

tribunal

nm tribunâl ; être cité en justice ; se faire traîner devant le tribunal, ièsse calindjî; « Dji sèrè quékefîye calindjî. » (L. Moreau).

 

C60

tribune

nf tribune

 

C60

tributaire

adj être tributaire de, dèpende di ; je suis tributaire de sa bonne volonté pour me reconduire, dji dèpend d’ li po rivenu è m’ maujone, dji n’ saureûve rivenu è m’ maujone s’ i n’ mi r’tape nin

 

C60

tricentenaire

nm on fête le tricentenaire de cette société, on fièstéye ci soce-là qu’ a skèpyî gn-a d’djà trwès cints-ans, on fièstéye lès trwès-cints-ans di ç’ soce-ci

 

C60

tricéphale

adj à trwès tièsses

 

C60

tricher

[v] (o-c) trichî, (e) frawetiner, (o) agoner, (c) baletrîjî

 

G100

tricher

v baleter, baletrijî, frawetiner, trichî, truker ; il ne sait pas jouer sans tricher, i n’ sét djouwer sins trichî; « Vos m’ètindoz bin : ‘Foû !’, pace qu’ i n’ faut nin frawetiner ! » (R. Viroux)

 

C60

tricherie

[nf] (o) agonerîye, faustriyâdje [nm], (e) frawe, (c) tricherîye

 

G100

tricherie

nf baletrîje, baletrîjerîye, filouterîye, tricherîye, trûladje (m) ; c’est de la tricherie, c’ èst trichî ; ne venez pas encore avec vos tricheries, ni v’noz nin co avou totes vos tricherîyes ; il a gagné par tricherie , il a gangnî pace qu’ il a trichî

 

C60

tricheur

, euse n baleteû(-se), baletrîjeû (-se), tricheû (-se), trûleû (-se), trukeû (-se) ; je ne joue pas avec un tricheur, dji n’ djoûwe nin avou on tricheû

 

C60

tricheur, euse

[n] (o) agon, agoneû, se, faustriyeû, se, (e) frawetineû, se, (c) tricheû, se

 

G100

tricolore

adj di trwès coleûrs ; un drapeau tricolore, on drapia d’ trwès coleûrs

 

C60

tricorne

nm tchapia à trwès cwanes

 

C60

tricot

nm (action de tricoter) tèchadje, tricotadje ; pour passer le temps, elle s’adonnait au tricot, po passer s’ timps, èle fieûve do tèchadje, … èle fieûve do tricotadje, èle tècheûve; (vêtement en tricot) jèrsè, tèchu, tricoté ; il a enfilé son nouveau tricot, il a mètu s’ novia tèchu

 

C60

tricotage

nm tèchadje, tricotadje

 

C60

tricoter

[v] tricoter, (c) tèche, (e) tèhe, (o) tèchî

 

G100

tricoter

v tèche, tricoter ; aiguille à tricoter, èwîye à tricoter ; elle tricotait des bas, èle tècheûve dès tchausses ; elles tricotent à quatre aiguilles, èles tricotenut avou quate awîyes

 

C60

tricoteur

, euse n (personne qui tricote) tècheû (-se), tricoteû (-se)

 

C60

tricycle

nm tricike, vélo à trwès reuwes, trwès-reuwes ; il portait ses marchandises sur un tricycle, i pwârteûve sès mârtchandîjes su on vélo à trwès reuwes

 

C60, G0

trident

nm trèyin ; il remuait la paille avec son trident, i fotcheteûve li strin avou s’ trèyin

 

C60

triennal

, ale adj c’est un prix triennal, c’ è-st-on pris qu’ on r’mèt tos lès trwès ans

 

C60

triennat

nm trwèsin.ne (f)

 

C60

trier

[v] (o-c) rèlîre, (o-e) triyî, (o) inlîre

 

G100

trier

v (sortir du lot) rèlîre ; nous allons devoir trier nos pois, nos-alans d’vu rèlîre nos pwès ; (expr) i rèlît lès viêrs foû do sé, il trie les vers qui sont dans le sel, il ne fait rien; (ranger dans un certain ordre) rindjî

 

C60

trifouiller

v ramechî ; celui (celle) qui trifouille, ramechaud (-e)

 

C60

trigonométrie

nf trigonomètrîye

 

C60

trimbaler

v cobèsacî ; action de trimbaler, cobèsaçadje

 

C60

trimer

v arbintchî, taper, trimer; il a trimé toute sa vie, il a trimé tote si vicaîrîye ; trimer comme un nègre, travayî come on nêgue, … come on boû

 

C60

trimestre

nm trwès mwès (loc) ; tout un trimestre, trwès mwès au long ; le dernier trimestre, lès trwès daîrins mwès

 

C60

trimestriel

, elle adj (qui dure trois mois) po trwès mwès, qui dure trwès mwès ; c’est un travail trimestriel, c’ è-st-one bèsogne po trwès mwès ; (tous les trois mois) tos lès trwès mwès

 

C60

tringle

nf tringue; (pour soutenir les rideaux de fenêtres) baguète

 

C60

Trinité

nf Trinité

 

C60

trinquer

v (boire après avoir choquer les verres) choker ; « Gn-aveûve  pus d’ vingt djins qu’ avin.n choké avou zèls au cabarèt. » (L. Namèche) ; (subir les désagréments) ièsse li deûs ; c’est elle qui buvait mais c’est moi qui trinquais, c’ èst lèye qui bwèveûve mins c’ èst mi qu’ èsteûve li deûs, … c’ èst mi qui d’veûve rinètyî pace quelle aveûve sitî malade,…

 

C60

trio

nm trèpîd ; c’est un fameux trio, c’ è-st-on fameûs trèpîd

 

C60

triomphe

nm c’est le triomphe du plus fort, c’ èst l’ pus fwârt qu’ a gangnî; cette pièce est un triomphe, c’ è-st-one pîce qu’ a do sucsès ; il a remporté un vrai triomphe , il a ieû on sucsès d’ tos lès diâles ; ils l’ont porté en triomphe, is l’ ont lèvé bin hôt po qu’ on l’ vèyiche èt qu’ on clatchiche dins sès mwins

 

C60

triompher

v (remporter une victoire) gangnî ; c’est lui qui triomphera, c’ èst li qu’ va gangnî; triompher de, ièsse pus fwârt qui, bate ; il a triomphé de la mort, il a stî pus fwârt qui l’ mwârt; il a triomphé de son ennemi, il a batu s’-t-in.nemi; (éprouver un sentiment de triomphe) ne triomphons pas trop vite !, ni criyans nin trop rade victwêre !

 

C60

tripaille

nf tripaye, triperîye

 

C60

tripartite

nf tripârtite

 

C60

tripatouillage

nm tchipotadje

 

C60

tripatouiller

v tchipoter

 

C60

tripe

nf (boyaux d’un animal) tripe ; mauvaise tripe, tripète ; ensemble des tripes, tripaye, triperîye

 

C60

triphasé

, ée adj trifâsé

 

C60

triple

adj (qui équivaut à trois) il a un triple menton, il a trwès mintons; c’est un triple sot, il èst trwès côps sot; (trois fois plus grand) trwès côps d’pus, trwès côps ostant ; il en boit toujours une triple dose, il è bwèt tofêr trwès côps ostant; n le triple, trwès côps d’pus, trwès côps ostant ; je vous en donnerai le triple, dji v’s-è dôrè trwès côps d’pus

 

C60

tripler

v (multiplier par trois) grâce à son magasin, il a triplé sa fortune, avou s’ botike, il a divenu trwès côps pus ritche; il a triplé sa première année, il a faît trwès côps s’ preumêre anéye; (être multiplié par trois) ce terrain a triplé de valeur depuis qu’il l’a acheté, ci tèrin-là vaut trwès côps d’pus dispûs qu’ i l’ a acheté

 

C60

triplés

nm pl trèpîd (sg) ; ils ont eu des triplés, il ont ieû on trèpîd

 

C60

tripot

nm (café mal fréquenté) cabèrdouche

 

C60

tripotage

nm tchipotadje

 

C60

tripotée

nf daublure, doudoube, diguèdine, dispoûsseléye, doguète, frotéye, racléye, ramoûjenéye, ratoûrnéye, sclindje, tatouye, trempe, voléye

 

C60

tripoter

[v] (o) gadrouyî, (c) brichôder, (e) maltôter, (c) tchipoter, (o) cafougnî

 

G100

tripoter

v (remuer diverses choses) tchipoter ; il tripotait dans un tiroir, i tchipoteûve dins on ridant ; tripoter de l’argent, talmachî

 

C60

tripoteur

, euse n et adj tchipoteû (-se)

 

C60

trique

nf trike ; un coup de trique, on côp d’ trike ; (expr) il est sec comme un coup de trique, il èst sètch come on côp d’ trike

 

C60

trisaïeul

, eule n ratayon (m), ratauye

 

C60

triste

[adj] pèneûs, e, (c) disbautchî, îye, (o) disbautchi, îye, mau-gaîy, e ; v. mélancolique

 

G100

triste

adj (qui est dans un état de tristesse) amayî (-ye), anoyeûs (-e), pèneûs (-e), trisse ; on a bien vu qu’il était triste, on-z-a bin vèyu qu’ il èsteûve amayî; (qui exprime cet état) maleûreûs (-e) (, malèreûs (-e)), règrignî (-ye) ; il a un visage triste, il a on visadje maleûreûs; (expr) il a on bia visadje mins i n’ èst nin gaîy avou , il a un beau visage mais il n’est pas gai avec, c’est un beau visage mais qui est triste; (qui fait de la peine) maleûreûs (-e) (, malèreûs (-e)), trisse ; c’est triste de voir cela, c’ èst maleûreûs d’ veûy ça

 

C60

tristement

adv pèneûsemint ; il nous a regardés tristement, i nos-a r’waîtî pèneûsemint, … d’ one air diloûjî

 

C60

tristesse

[nf] (o-c) pènin [nm], (o-c) disbautche, (e) chagrin [nm], (e) d(i)loûhe;  v. peine

 

G100

tristesse

nf diloûjance, anôyemint (m)

 

C60

triton

nm rogne (f)

 

C60

triturer

v (manier à fond pour pétrir, masser ou mêler) capôtyi, capougnî ; il triture, i capôtîye, i capougne ; action de triturer, capôtiadje (m), capougnadje (m); triturer à nouveau, racapôtyi, racapougnî ; action…, racapôtiadje (m), racapougnadje (m); (réduire en poudre) cobrôtchî ; triturer du sel, cobrotchî do sé

 

C60

trivial

, ale adj (vulgaire, grossier) grossiér’ (f grossiére) (, grossîr (-e))

 

C60

troc

nm (échange direct d’un objet contre un autre) discandje (f) ; faire du troc, fé dès discandjes ; je fais le troc d’un livre avec une chemise, dj’ a discandjî on lîve conte one tchimîje ; (voir : troquer)

 

C60

trochée

nf (rameaux) ridjèt (m)

 

C60

trochet

nm trokelèt ; un trochet de noisettes, on trokelèt d’ neûjes

 

C60

troène

nm nwâre broke (f)

 

C60

troglodyte

nm mouchon bèni, mouchon do bon Diè

 

C60

trogne

nf mouson (m)

 

C60

trognon

[nm] (o-c) toûrchon, (e) tourchon, (o) trûcha

 

G100

trognon

nm toûrchon ; un trognon de pomme, on toûrchon d’ poume

 

C60

trois

[adj] (c) trwès, (o) twès, (e) treûs

 

G100

trois

adj trwès ; une fille de trois ans, one bauchèle di trwès-ans ; groupe de trois, trwèsin.ne ; il est arrivé le trois janvier, il a arivé l’ trwès d’ janvî ; (expr) c’ èst do trwès-on.nes por on franc , c’est du trois aunes pour un franc, c’est déclassé ; il a trwès toûs d’ pus qui l’ diâle , il a trois tours de plus que le diable ; i n’ sét compter jusqu’à trwès, il est incapable de calculer jusqu’à trois ; quand gn-a po deûs, gn-a po trwès , quand il y en a pour deux, il y en a pour trois

 

C60

troisième

adj trwèzyin.me

 

C60

trois-quarts

nm trwès-quârts

.

C60

trombe

nf (eau) nous avons reçu une trombe d’eau, i tchèyeûve dè l’ rabat-djôye, on-z-a r’çû l’ acheléye; il est entré en trombe, il a moussî come on boulèt d’ canon, … co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje

 

C60

trombone

nm (instrument) trombone (, trombole (f)) ; un trombone à coulisse, on trombone à coulisse; (agrafe) agrape (f)

 

C60

trompe

nf (instrument à vent) trompe

 

C60

tromper

v (induire qqn en erreur) atraper, awè, bloûser, puper, tromper ; tromper à nouveau, ritromper ; il m’a trompé, i m’ a ieû ; il a été trompé, il a stî atrapé ; il a trompé son épouse , il a trompé s’ feume; (donner une satisfaction illusoire) pour tromper ma faim, j’ai fumé une cigarette, dj’ a fumé one cigarète po fé passer m fwin ; (se) s’ abûser, si brouyî ; je me trompe, dji m’ brouye; il s’est trompé, i s’ a brouyî ; action de se tromper, brouyadje (m) ; « Compte deûs côps po n’ ti nin brouyî. » (R. Hostin); (expr) gn-a qui l’ cia qui n’ faît rin qui n’ si brouye jamaîs , il n’y a que celui qui ne fait rien qui ne se trompe jamais ; on s’ brouye bin sins bwâre… èt co mia après awè bèvu (iron), on se trompe bien sans boire, et davantage quand on a bu, tout le monde peut se tromper ; on s’ brouyereûve bin à mwins’ , on se tromperait bien même dans un cas moins difficile

 

C60

tromper (se)

[v] (c) si brouyî, (o) s’ brouyi, s’ fourbrouyî, (e) si tromper

 

G100

tromperie

nf tromperîye

 

C60

trompeter

v (jouer de la trompette) trompèter; (crier sur tous les toits) criyî pa tos costés

 

C60

trompette

nf trompète ; trompette d’enfant, tutûte ; jouer de la trompette , djouwer dè l’trompète ; un petit nez en trompette , on p’tit nez qui r’ trosse, … qui r’ crole ; (loc) sans tambour ni trompette, sins rin dîre

 

C60

trompettiste

nm djouweû d’ trompète (f djouweûse di trompète), trompèteû (-se)

 

C60

trompeur

, euse adj et n (personne) trompeûs (-e), minteû (f minteûse, minterèsse); (expr) i s’ faut d’mèfyi dès qwèyès-aiwes, c’ èst lès pus trompeûses, il faut se méfier des eaux calmes, ce sont les plus trompeuses, … de l’eau qui dort; (chose) cela paraît grand, mais c’est trompeur, ça chone grand mins ç’ n’ èst qu’ one idéye

 

C60

tronc

[nm] 1 (arbre) (o-c) buk, (e) cwérp (di l’ åbe), bodje [nf]

2 (tronc ébranché) (o) fronce [nf]

3 (corps) (e) bodje [nf] ; v. corps

 

G100

tronc

nm (partie de l’arbre) buk, sto (, tronce (f) tronche (f)) ; un beau tronc de hêtre, on bia buk di hèsse; (partie du corps humain) cwârp ; (boîte pour les aumônes) bwèsse aus cens’ ; tronc portatif, chirlike (f) ; le Moncrabeautien passe avec son tronc, li Molon passe avou s’ chirlike; tronc d’église, clabot; « One pitite pâtêr, popa m’ done one cens’ po mète dins l’ clabot. » (E. Gillain)

 

C60

tronçon

nm bokèt ; nous avons fait un tronçon de route ensemble, nos-avans faît on bokèt d’ vôye èchone

 

C60

tronçonner

v ricôper ; il tronçonne les bûches, i r’côpe lès bwaches

 

C60

tronçonneuse

nf tronçoneûse

 

C60

trône

nm trône

 

C60

trôner

v (siéger sur un trône) trôner; (occuper la place d’honneur) ièsse à l’ place d’ oneûr ; (faire l’important) si palanter, si pawiner

 

C60

trop

adv (plus qu’il ne faut) di trop, trop ; il est trop fort, il èst trop fwârt ; un peu trop, one miète di trop ; beaucoup trop, bran.mint d’trop; j’en ai eu beaucoup trop, dj’ ènn’ a ieû bran.mint d’trop ; il a trop bu , il a bwèvu d’trop; (expr) ça n’ va nin chîs côps d’trop , cela ne va pas six fois de trop, cela ne va pas trop bien ; i gn-a qui l’ trop wêre qui jin.ne , il n’y a que le trop peu qui gêne, on n’est gêné que par la privation ; t’ ès trop malin po l’ bon Diè, li diâle t’aurè, tu es trop malin pour le bon Dieu, le diable t’aura ; trop d’ awin.ne, trop pau d’ goria , trop d’avoine, trop peu de joug, trop de liberté et trop peu de retenue; (très suffisamment) cela n’a que trop duré, ça a duré longtimps assez insi; pas trop, nin d’trop; cela ne va pas trop, ça n’ va nin d’trop; de trop, di trop ; être de trop, ièsse di trop ; deux fois de trop, deûs côps d’trop

 

C60

trophée

nm troféye 

 

G0

tropique

nm tropike ; il a été sur les tropiques, il a stî su lès tropikes

 

C60

trop-perçu

nm je vous remets le trop-perçu, dji vos rind ç’ qui dj’ a r’çû d’trop

 

C60

trop-plein

nm (ce qui excède la quantité d’un récipient) trop-plin, ci qu’ i gn-a d’trop, ci qui court foû ; vider le trop-plein, vûdi l’ trop plin, vûdî ç’ qu’ i gn-a d’trop; c’est le trop-plein de son cœur, c’ èst ç’ qui coûrt foû di s’ keûr

 

C60

troquer

v fé on mârtchi à boûsse loyîye, fé one discandje, discandjî ; elle avait troqué sa longue robe contre une petite jupe, èlle aveûve discandjî s’ long foûrau conte one pitite cote

 

C60

trot

nm (allure du cheval) trot ; aller au trot, aler au trop, troter; (marcher sans traîner) au trot, à dadaye ; j’y vais au trop, dji m’ î va rademint, … à dadaye

 

C60

trotte

nf tape ; cela fait déjà une belle trotte, ça faît d’djà one bèle tape

 

C60

trotter

[v] (c) trometer, (o) troter, (e) trafler

 

G100

trotter

v (aller au trot) troter, aler au trot ; le cheval trottait, li tch’vau troteûve ; action de …, biser, chameter, chorer, drometer, droumeliner, trometer, troter ; il trotte, i bise, i chametéye, i chore, i trote ; « Èt l’ grosse Gaguite trometéye su ses coûtès djambes. » (E. Gilliard) ; « Èle chameteûve, li djin. Passer lès plats, lès rapwârter vûdes, aler qwé dès botèyes è l’ cauve. » (id.) ; (expr) troter come li savetî d’ Jérusalèm, trotter comme le Juif errant; (passer rapidement) une idée qui me trotte par la tête, one idéye qui passe pa m’ tièsse

 

C60

trotteur

nm (cheval) troteû

 

C60

trotteuse

nf troteûse

 

C60

trottiner

v drameter, trometer, trometiner; il trottine, i trometéye ; action de trottiner, drametadje, trometadje (m), trometinadje (m)

 

C60

trottinette

nf trotinète

 

C60

trottoir

[nm] (c) pavéye [nf], (e) pavêye [nf], (o-c) trotwêr

 

G100

trottoir

nm (accotement) trotwêr, costé; marcher sur le trottoir, roter su l’ costé, roter su l’ trotwêr ; se promener sur les trottoirs, si pormwinrner su lès trotwêrs ; trottoir empierré, pavéye ; jeter sur le trottoir, taper su l’ pavéye (f)

 

C60

trou

[nm] trau

 

G100

trou

nm (enfoncement, creux dans une surface) trau ; au fond d’un trou, o fin fond d’ on trau ; tomber dans le trou, tchaîr dins l’ trau, … o trau ; creuser un trou, creûser on trau ; un trou d’obus, on trau d’ obus ; trou de décantation, rapurwè ; trou profond en terre, fosse (f) ; trou dans la terre, en forme de cheminée, bure (f) ; trou dans lequel se trouve une source, goyète (f); (abri naturel ou creusé) trau ; un trou de souris, on trau d’ soris ; le trou du souffleur, li trau do sofleû; (loc) il y a un trou dans la caisse, i manke dès caurs è l’ caîsse ; avoir un trou de mémoire, ni pus trouver sès mots; (modeste retraite) cwin ; c’est un trou perdu, c’ è-st-on cwin pièrdu, c’ è-st-èwoù-ce qui l’ têre a stî ralonguîye avou dès plantches, … èwoù-ce qui l’ Bon Diè n’ a jamaîs passé ; sortir de son trou, rèche foû d’ sès pantoufes; (prison) trau ; il a été mis au trou, il a stî mètu o trau; (ouverture pratiquée de part en part) le trou d’une aiguille, li trau d’ one awîye ; le trou de la serrure, li trau dè l’ sère ; les trous du nez, lès traus d’ nez ; trou pour passer le lacet (œillet), trawèt ; cribler de trous, cotrawer ; action de cribler de trous, cotrawadje (m); (expr) bwâre come on trau, boire comme un trou ; èlle aureûve ieû moussî dins on trau d’ soris, elle serait entrée dans un trou de souris, elle était gênée ; il a todi l’ pîce po mète au trau, il a toujours la pièce pour mettre au trou, il a l’ èsprit d’ à propôs ; li cia qui vout pèter pus hôt qui s’ cu, i faît on trau à s’ dos , celui qui veut péter plus haut que son derrière se fait un trou dans le dos, celui qui veut s’enorgueillir risque le ridicule; li tchin èst maîsse è s’ trau, le chien est maître en sa niche, l’autorité est à qui elle revient ou, pauvre homme est maître en sa demeure ; passer pa on p’tit trau, passer par un petit trou, avoir une fameuse chance

 

C60

troubadour

nm troubadoûr. fieû d’ rimes

 

C60

troublant

, ante adj (embarrassant) drole, tracassant (-e) ; c’est troublant, c’ è-st-à s’ dimander qwè ; c’est troublant quand même, c’ èst drole tot l’ min.me; (qui excite le désir) une femme troublante, one feume à vos fé toûrner l’ tièsse

 

C60

trouble

adj brouyî (-ye) ; l’eau était complètement trouble, l’ aîwe èsteûve tote brouyîye ; avoir la vue trouble, veûy brouyî ; ces images sont troubles, cès-imaudjes-ci n’ sont nin cléres ; l’eau est trouble, l’ aîwe n’èst nin clére

 

C60

trouble

nm (désordre) arèdje (f) atèléye (f) ; il est venu semer le trouble dans notre famille, il a v’nu foute l’ arèdje dins nosse famile ; (insurrection) ce pays a connu des troubles sanglants ces jours derniers, dins ç’ payis-là, gn-a ieû dès-èmeûtes qu’ ont faît dès mwârts tot daîrènemint ; (confusion) il y avait un trouble dans mon esprit, dji n’ saveûve pus au jusse qwè ; (émotion) il se remettait de son trouble, i riveneûve à li ; quand il l’a reconnue, nous avons remarqué son trouble, quand i l’ a ieû r’mètu, nos-avans bin vèyu qu’ il èsteûve drole ; (modification pathologique) il a des troubles de la vue, i vèt brouyî, ou : i n’ vèt nin au lon,…

 

C60

trouble-fête

nm gâteû d’ fièsse (f gâteûse di fièsse), rabat-djôye ; « Gn-aurè todi dè l’ rabat-djôye assez, pus taurd. » (A. Henin)

 

C60

troubler

[v] (e-c) troûbler, (o) troubler ; v. émouvoir

 

G100

troubler

v (altérer la limpidité) troubler l’eau, brouyî l’ aîwe; (altérer la clarté) les larmes lui troublaient la vue, lès lârmes l’ èspêtchin.n  di veûy come i faut; (inquiéter) grabouyî, tracasser ; cette histoire me troublait, cit-histwêre-là m’ grabouyeûve; (faire perdre sa lucidité) cela lui a troublé la raison, ça lî a faît piède li tièsse ; (interrompre le cours de) foute l’ arèdje, foute l’ atèléye ; il est venu troubler notre réunion , il a v’nu foute l’ atèléye dins nosse raploû ; (se) (devenir trouble) divenu brouyî (-ye) ; si troûbler ; « I gn-a si bèle êwe qui n’ si troûbèle. » (L. Loiseau) ; j’avais remarqué que l’eau se troublait, dj’ aveûve rimârké qu’ l’ aîwe diveneûve tote brouyîye ; (perdre son assurance) il était troublé, i n’ èsteûve pus sûr di li ; il ne se laissera pas troubler, i n’ si lêrè nin dismonter

 

C60

troué

, ée adj à traus, trawé(-ye) ; une chaussette trouée, one trawéye tchausse; il est entièrement troué, il èst tot à traus; (expr) trawé come one passète , troué comme une passoire

 

C60

trouée

nf trawéye ; ils sont passés par la trouée de la haie, il ont passé pa l’ trawéye qu’ i gn-aveûve dins l’ aye

 

C60

trouer

[v] trawer

 

G100

trouer

v trawer, fé on trau ; trouer son pantalon, fé on trau à s’ culote; action de trouer, trawadje; trouer à nouveau, ritrawer ; action…, ritrawadje; (expr) i gn-a qu’ ça si s’ pia n’ trawe nin, c’est tout juste si sa peau ne troue pas, il est maigre ; on nè l’ saureûve fé pus tène sins trawer (iron), on ne pourrait le faire plus mince sans le trouer (dit-on d’un café fort léger)

 

C60

trouillard

, arde adj couyon (-ne) ; c’est un trouillard, c’ è-st-on couyon

 

C60

trouille

nf pèpète ; avoir la trouille, awè l’ pèpète

 

C60

troupe

[nf] troupe, (o-c) troupeléye ; v. bande

 

G100

troupe

nf binde, trope (, troupe), troupeléye ; une troupe de scouts, one troupe di scout’ ; une troupe de gamins, one binde di gamins ; en troupe ; ils étaient en troupe, il èstint à one binde ; on leur avait demandé de rester en troupe, on l’zî aveûve dimandé di d’mèrer tortos èchone ; (détachement militaire) ils ont fait venir la troupe, il ont faît v’nu lès sôdârts, … l’ ârméye ; le capitaine était à la tête de ses troupes, li capitin.ne èsteûve avou sès sôdârts ; les troupes étaient là, l’ ârméye èsteûve là ; (artistes) soce ; une troupe de théâtre, one soce di tèyâte

 

C60

troupeau

[nm] (o-c) troupia, (e) tropê, (e-c) hiède [nf]

 

G100

troupeau

nm hiède (f), tro(u)peléye (f), troupia, hiède (f) ; un troupeau de brebis, on troupia d’ bêrbis; (expr) lès grandès hièdes faîyenut lès p’titès paurts, les grands troupeaux rendent les parts petites

 

C60

trousse

nf (loc) être aux trousses de, couru après, ièsse aus trousses da ; il avait la police à ses trousses, il aveûve li police à si d’drî ; (étui à compartiments) bwèsse ; trousse à aiguille, bwèsse à èwîyes, canibwèstia (, aiguillier) ; trousse à outil , bwèsse à ostèyes, clabot (m) ; trousse d’écolier , cârnassiére

 

C60

trousseau

nm (linge) èlle a pris totes sès lokes avou lèye ; il va entrer en pension ; on lui prépare son trousseau, il è va en pension ; on lî aprèstéye tot ç’ qu’ i lî faut po s’ moussî ; (clefs) il avait mis son trousseau de clefs en poche, il aveûve mètu sès clés è s’ potche

 

C60

trousser

v (relever un vêtement) trossî, ritrossî ; action de trousser, trossadje (m) ; il trousse ses manches, i r’trosse sès mantches ; elle a troussé sa jupe pour éviter de la salir, èlle a trossî s’ cote po nè l’ nin man.ni ; (se) ritrossî sès cotes ; les femmes se troussaient, lès feumes ritrossin.n leûs cotes

 

C60

trousseur

nm trosse-cotes

 

C60

trouvaille

nf trovaye ; tout heureux de cette trouvaille, bin binauje d’ awè trové ça ; connaissez- vous sa dernière trouvaille?, savoz bin ç’ qu’ il a co inventé ?

 

C60

trouver

[v] (e-c) trover, (o) trouver

 

G100

trouver

v (rencontrer par hasard) trover (, trouver) ; il a trouvé une porte-monnaie sur le trottoir , il a trové on pôrmanôye su l’ pavéye ; (découvrir ce qu’on cherchait) trover (, trouver) ; a-t-il trouvé son chemin ?, èst-ce qu’ il a trové s’ vôye ? ; il n’a pas encore trouvé de travail, i n’ a co pont trové d’ bèsogne; vous le trouverez certainement dans ce dictionnaire, vos l’ troveroz sûremint dins ç’ lîve di mots-ci; allez trouver le bourgmestre de ma part, aloz veûy li mayeûr di m’ paurt ; vous ne trouverez pas cela chez nous, vos n’ vièroz nin ça èmon nos-ôtes ; (expr) i gn-a si laîde mârmite qui n’ trove si couviète, il n’est si laide marmite qui ne trouve son couvercle; (éprouver) awè ; j’ai trouvé beaucoup de plaisir à y aller, dj’ a ieû bran.mint do plaîji à-z-î aler ; (voir qqn ou qqch en arrivant) nous l’avons trouvé en train de boire, nos-avans tchèyu su s’ dos qu’ i bwèveûve; ils ont trouvé la maison vide, il ont ieû l’ uch di bwès, li maujone èsteûve vûde ; (juger que) nous avons trouvé qu’il chantait trop fort, i nos-a choné qu’ i tchanteûve trop fwârt ; je l’ai trouvé maigri, dj’ a trové qu’ il èsteûve ramwinri, i m’ a choné qu’ il èsteûve ramwinri ; trouver à dire, trover à r’dîre ; trouver le temps long, awè l’ timps long; trouver son maître, tchaîr su s’ maîsse ; (se) (être à tel endroit) ièsse ( èsse) ; pendant qu’il se trouvait à Namur, timps qu’ il èsteûve à Nameur; (être en tel état, en telle situation) il se trouvait gêné, il èsteûve jin.né ; il s’est trouvé mal, i s’ a sintu drole ; il se trouvait dans une situation difficile, il èsteûve dins dès laîds draps; (exister) cela se trouve facilement, ça s’ trouve aujîyemint; v impers il se trouve que, i s’ faît qui ; il se trouve que je le connaissais, i s’ faît qu’ djè l’ conecheûve bin; (se croire) elle se trouve jolie, èle pinse qu’ èlle èst bèle

 

C60

trouver (se)

[v] (e) èsse, (o-c) ièsse

 

G100

truand

nm vaurin

 

C60

truc

nm (adresse) toû, truk ; il a encore trouvé un truc pour passer, il a co trové l’ toû po passer; (chose quelconque qu’on ne désigne pas) afaîre, chôse (m) ; qu’est-ce pour un truc ?, qwè-ce qui c’ èst d’ ça po one afaîre, … one chôse ? (d’où le verbe « chôser » pour indiquer une action qu’on ne peut définir)

 

C60, G0

trucage

, truquage nm trucadje

 

C60

trucider

v t(o)uwer

 

C60

truelle

[nf] (c) truwale, (o) truwèle, (e-c) palète

 

G100

truelle

nf truelle de maçon, tr(o)uwale ; truelle à rejointoyer, ripârerèce, ripârwè (m) ; truelle de plafonneur, planerèce ; contenu d’une truelle, tr(o)uwaléye ; quantité généreuse prélevée à la truelle, queuwéye

 

C60

truellée

nf tr(o)uwaléye ; une truellée de mortier, one tr(o)uwaléye di mwârtî

 

C60

truffe

nf (tubercule) trufe; (extrémité du museau) mouson (m) ; il a la truffe froide, il a s’ mouson tot frèd

 

C60

truie

[nf] (e-c) trôye, (o) trouye

 

G100

truie

nf cosse, trôye ; jeune truie, trôyète ; jeune truie châtrée, cotche ; la truie est en chaleur, li trôye vèretéye; (expr) li tch’vau o stauve, li trôye o l’ ran , le cheval à l’étable, la truie à la porcherie, chaque chose à sa place

 

C60

truite

[nf] (o-c) trûte, (e) treûte

 

G100

truite

nf trûte ; truite saumonée, ucho (m) ; jeune truite, èyon (m); la pêche à la truite, li pèche aus trûtes

 

C60

truquer

v truker ; ce sont des cartes truquées, c’ èst dès cautes qu’ ont stî trukéyes ; c’est une lutte truquée, c’ è-st-one lûte qu’ a stî arindjîye

 

C60

truqueur

, euse n trukeû (-se)

 

C60

trusquin

nm creûskin (, truskin)

 

C60

tsar

nm tsâr

 

C60

tsigane

, tzigane n et adj tsigane

 

C60

tu

pron pers (avant le verbe) ti ; (le tutoiement étant exceptionnel, on emploiera plus généralement « vos»); tu me regardes, ti m’ riwaîtes, vos m’ riwaîtoz ; tu le dis, tè l’ dis, vos l’ dijoz; qu’est-ce que tu racontes?, qwè-ce qui t’ racontes ?, qwè-ce qui vos d’djoz là ? ; (après le verbe) manges-tu ?, èst-ce qui t’ mougnes ?, èst-ce qui vos mougnîz ? ; qu’en dis-tu?, qu’ è dis-se ?, qu’ è d’djoz ? ; que fais-tu ?, qwè-ce qui vos fioz ?, què fioz ? ; as-tu été à Namur de ces temps-ci ?, as-se sitî à Nameur daîrènemint ? ; dire « tu » à qqn, at(o)uwer one saquî ; être à tu et à toi avec tout le monde, at(o)uwer tot l’ monde

 

C60

tuant

, ante adj drânant (-e), tuwant (-e), scrandichant (-e)

 

C60

tub

nm tine (f)

 

C60

tuba

nm tuba ; jouer du tuba, djouwer do tuba

 

C60

tubage

nm cela a nécessité le tubage du larynx, on lî a d’vu passer on tuyau jusqu’au trau-pâtêr

 

C60

tube

nm (conduit à section circulaire) tuyau (, tiyau) ; un tube de verre, on tuyau d’ vêre ; un tube de plomb, on tuyau d’ plomb ; un tube compte-gouttes, on compte-gotes, one pîpète (f) ; un tube au néon, on nèyon; (tuyau de poêle) bûse (f); (disque à succès) c’est le tube du moment, c’ èst l’ tchanson à l’ môde; le tube d’un canon, li gueûye d’ on canon; (emballage allongé) tube ; un tube d’aspirine, on tube d’ aspirine; (loc) à plein tube, di tos sès pus rade, à plin.ne chârje, à tout-ècrâse

 

C60

tuberculeux

, euse adj être tuberculeux, ratchî s’ peûmon

 

C60

tuberculose

nf ètisîye, ftisîye

 

C60

tue-mouches

adj papier tue-mouche, atrape- mouche; (produit) flitocs’

 

C60

tuer

[v] 1 (e-c) touwer, (o-c) tuwer

2 _ un animal : (o) toker

 

G100

tuer

v (faire mourir) t(o)uwer ; tuer un animal, t(o)uwer one bièsse ; il a été tué d’un coup de fusil, il a stî t(o)uwé d’ on côp d’ fisik ; ils tueront beaucoup de monde, is t(o)ûweront bran.mint dès djins ; « I tuweûve dès lapins por li viker. » (E. Gilliard); (expr) djè l’s-aureûve ieû tuwé tortos, je les aurais tous tués, je me sentais bien plus fort qu’eux; djè l’ tûwereûve à côps d’ flotchîye di barète (iron), je le tuerais à coups de pompon de bonnet de nuit ; il a tuwé l’ pouye po-z-awè l’ ou, il a tué la poule pour avoir l’œuf, il a agi stupidement ; i n’ faut nin tuwer s’ tchin po one mwaîje anéye , il ne faut pas tuer son chien pour une mauvaise année ; i n’ faut nin tuwer tot ç’ qu’ èst craus, il ne faut pas tuer tout ce qui est gras, il ne faut pas gaspiller ; i tûwereûve on pû po-z- awè s’ pia èt l’ fé boûre po-z-awè l’ crauche, il tuerait un pou pour en avoir la peau et la faire bouillir pour avoir la graisse (tant il est avare) ; lès cias qu’ il a tuwé vikenut co, ceux qu’il a tués vivent encore, il n’est pas méchant pour deux sous, contrairement à ce qu’il prétend ; on bat bin s’ tchin qu’ on ne l’ tûwe nin , on bat bien son chien sans pour cela le tuer, il faut savoir mettre des nuances dans le châtiment ; vos-avoz tuwé on curé, dandjureû ! (iron), c’est à croire que vous avez tué un curé sans doute (pour être aussi riche); être tué, ièsse touwé, … assasiné; … par étranglement, ièsse sitron.né ; … par un arme blanche, ièsse coutelé ; … par empoisonnement, ièsse èpwèsoné ; … par noyade, ièsse nèyî (, … noyî) ; (épuiser, briser la résistance) fé moru ; tous ce bruits me tuent, tos cès brûts-là m’ faîyenut moru ; vous allez me tuer à crier de la sorte, vos m’ alez fé moru à criyî come ça ; (se) (mourir par suicide) fé maleûr di li, fé maleûr di s’ cwârps, si distrûre, si (fé) pèri; … par noyade, si foute è l’ aîwe, si nèyî ; … par pendaison, si pinde ; … par empoisonnement, s’ èpwèsoner ; il s’est tué en voiture , i s’ a touwé avou s’-t- auto; il se tue au travail, i s’ faît moru à l’ ovradje ; je me tue à vous le répéter, dji m’ faî moru à vos l’ dîre

 

C60

tuerie

nf cabotcherîye, tûwerîye

 

C60

tue-tête

(à) loc à câsser vos-orèyes, … vosse tièsse ; ils criaient à tue-tête, is criyin.n à câsser vos-orèyes

 

C60

tueur

, euse n assasin, t(o)uweû (-se) ; ils ont retrouvé le tueur, il ont r’trové l’ tuweû, il ont r’trové l’ ci qu’ a tuwé

 

C60

tuf

nm (dépôt calcaire) teû

 

C60

tuile

[nf] pane

 

G100

tuile

nf pane ; tuile faîtière, colemint (m), cavalier (m) ; couvreur en tuiles, panetî ; un toit de tuiles, on twèt d’ panes ; remettre des tuiles sur un toit, rimète dès panes; garnir les tuiles de torches de paille, poupeter lès panes ; (désagrément inattendu) quinte ; c’est une tuile !, ça, c’ è-st-one quinte !

 

C60, G0

tuilerie

nf.fabrike di panes

 

C60

tulipe

nf tulipe

 

C60

tulle

nf tule ; une robe de tulle, on foûrau d’ tule

 

C60

tuméfaction

nf infladje (m), bosse

 

C60

tuméfié

, ée adj frotchî (-ye), inflé (-ye)

 

C60

tuméfier

(se) v infler ; sa joue se tuméfie, gn-a s’ massale qu’ infèle

 

C60

tumeur

nf grocheû, groubiote

 

C60

tumulte

nm (bruit confus, désordre bruyant) disdût, trayin ; perdu dans le tumulte, il n’entendait plus rien, pièrdu dins l’ trayin, i n’ oyeûve pus rin

 

C60

tumultueux

, euse adj c’est une rue tumultueuse, c’ è-st-on reuwe qu’ i gn-a do brût ; des eaux tumultueuses, dès grossès-aîwes

 

C60

tumulus

nm tombe (f)

 

C60

tunique

nf tunike

 

C60

tunnel

nm tunél

 

C60

turban

nm turban

 

C60

turbin

nm bèsogne (f), ovradje.

 

C60

turbine

nf turbine (, toûrbine)

 

C60

turbiner

v arbintchî, rinde pwin.ne, taper, trimer

 

C60

turbot

nm turbot

 

C60

turbulent

, ente adj arnauje, èrnauje, gadrou (m), glawine (f), mwin.ne-brût, rimuwant (-e)

 

C60

turc

, turque adj turc (f turke)

 

C60

turlupiner

v (tracasser) grabouyî ; cela me turlupine, ça m’ grabouye

 

C60

turlututu

interj tutûte !

 

C60

turquoise

adj bleuw one miète su l’ vèt’ ; elle avait mis une blouse turquoise, èlle aveûve mètu one bleuwe taye qui tireûve one miète su l’ vèt’

 

C60

tussilage

[nm] (o-c) pas-d’-âne, (e) pas-d’-ågne, (c) ièbe di sint Djôsèf [nf]

 

G100

tussilage

nm ièbe di sint Djôsèf (f), pas-d’-âne

 

C60

tuteur

nm baguète, stape, stipe ; mettre un tuteur, pièceler, stiper; (tige pour soutenir une plante) stape, stapète (f), stitcha, stitchète (f)

 

C60

tuteur

, trice n (personne) tuteûr (f tutrice)

 

C60

tuteurer

v astoker, pièceler, stiper ; je vais tuteurer les haricots, dji va pièceler lès manje-touts ; j’ai tuteuré les arbres, dj’ a stipé lès-aubes

 

C60

tutoiement

nm at(o)uwadje

 

C60

tutoyer

[v] (c) atouwer, (o-c) atuwer

 

G100

tutoyer

v at(o)uwer ; vous qui tutoyez tout le monde, vos qu’ atûwe lès djins

 

C60

tutu

nm tutu

 

C60

tuyau

[nm] bûse [nf], (o-c) tuyau /tyjo/

 

G100

tuyau

nm bûse (f), tuyau ; petit tuyau de récipient, busète (f) ; un tuyau de caoutchouc, on tuyau d’ cawoutchou ; un tuyau d’arrosage, on tuyau d’ arosadje ; un tuyau de pipe, on tuyau d’ pupe, on bûsia, one crauwe (f) ; souder un tuyau, sôder on tuyau; (expr) vos n’ î conechoz rin dins lès bûses di stûve, vous n’y connaissez rien dans les tuyaux de poêle, je ne peux me fier entièrement à votre jugement.

 

C60

tuyauterie

nf lès tuyaus (m pl), li tuyauterîye ; il faudra nettoyer toute la tuyauterie, i faurè r’nètyî tos lès tuyaus

 

C60

tuyère

nf ventilateûr (f)

 

C60

twist

nm twist

 

C60

type

nm (personne) un type bizarre, on drole di zig, on drole di m’-vét ; pauvre type, pôve mi-vét ; c’est un chic type, c’ è-st-one crin.me d’ ome ; elle se promenait avec son type, èle si pormwinrneûve avou s’ galant; (espèce) èspéce (f), jenre, sô(r)te (f) ; ce n’est pas son type, ci n’ èst nin s’ jenre ; c’est le type d’affaire qui lui convient, c’ èst l’ jenre d’ afaîre què lî convint ; une clef du même type, one clé di ç’ sôte-là

 

C60

typhoïde

adj fièvre typhoïde, fîve nukeûse

 

C60

typhus

[nm] tîfus’

 

G100

typhus

nm tifus’

 

C60

typique

adj c’est l’exemple typique, c’ èst l’ mèyeû dès-ègzimpes ; c’est le caractère typique de ces gens-là, c’ èst tot-à faît l’ caractêre di cès djins-là

 

C60

typographie

nf tipografîye 

 

C60

tyran

nm moûdreû

 

C60

tyranniser

v tinu à l’ lache

 

C60

tzigane

ou tsigane n et adj tsigane

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!