FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

R

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
S
T
U
V
W
X
Y
Z

r

nm dix-huitième lettre de l’alphabet

 

C60

r

(lettre) êr ; voy. grasseyer, rouler

 

E0

r

nom de la lettre r, èr ; rôler lès èrs ; les mois en r (dont le nom contient un r, c’est-à-dire de septembre à avril), lès mwès en èr ; on n’ sale quu lès mwès en èr

 

S0

rabâchage

nm ramadjadje, rametadje, tateladje, tchafetadje, tchaketadje

 

C60

rabâcher

v ramadjî, rameter, tateler, tchafeter, tchaketer

 

C60

rabâcher

, -age, -eur limer, -eter, -èdje, -eû ; rameter, rîmeter (St.), -èdje, -eû ; ravåder, raboser (Ve., St.), rabîbåser (Vo.) ; sin.mî, -(i)èdje, -(i)eû ; ramoûrner (Ay., Har.), drèlier (Ja.) ; vieille rabâcheuse, on vî (ra)tatouya ; voy. radoter

 

E0

rabâcher

vi (tenir des discours ennuyeux ou insistants) pîrlôdjè (Te.) (-lôtchi (Hou. ; pur- Mon.)

 

S0

rabâcheur

, euse n ramadjaud (-e), tchafetaud (-e) ; c’est un vieux rabâcheur, c’ è-st-on vî tchafetaud

 

C60

rabâcheur

, -euse n pîrlôdjeû, -eûse (Te.), pirlôtchâ, -âde (Hou. ; pur- Mon.)

 

S0

rabâcheur

, -euse n (radoteur, -euse) rametâ, -âde

 

S0

rabais

nm consentir un rabais, fé one pitite saqwè, rabate on franc au rabais, au ravau ; je l’ai eu au rabais, djè l’ a ieû po à mitan rin, djè l’ a ieû au ravau

 

C60

rabais

rabahèdje, ravalèdje, rabês

 

E0

rabais

(réduction de prix) rabês ; vinde â rabês ; consentir un _, rabate ; i m’ è rabatou quinze eûros

 

S0

rabaissement

nm (action de rabaisser) rabachadje

 

C60

rabaisser

v rabachî, rabate, ravaler ; nous rabaissons nos prix, nos rabachans nos pris, nos ravalans nos pris ; il m’a encore rabaissé, i m’ a co rabachî ; rabaisser le caquet, clawer s’ bètch

 

C60

rabaisser

rabahî, ravaler ; voy. abais­ser

 

E0

rabaisser

vt (baisser plus fortement) rabachi ; rabache co on pauk li stôre ; (au fig) dji va lî rabachi (ou lî rabate) li cakèt ; (au fig) (humilier) rap’titi ; il è stî tot rap’titi

 

S0

rabat

rabat, col-rabat

 

E0

rabat

(partie que l’on peut replier) rabat ; on col à rabat

 

S0

rabat-joie

n inv rabadjôye (f)

 

C60

rabat-joie

onk qui tape li pûne tot costé

 

E0

rabat-joie

(trouble-fête) rabat-jwa ; i fêt todi l’ rabat-jwa

 

S0

rabattage

, -eur rabatèdje, -eû

 

E0

rabatteur

nm rabateû, trakeû

 

C60

rabattre

v (rabaisser) bachî, ravaler ; rabattre les prix, bachî lès pris ;  (refermer en mettant à plat) rabate ; rabattre le capot, rabate li capot ; rabattre les coutures, rabate lès costeures ; (ramener dans une certaine direction) rabate ; rabattre du gibier, rabate do jibier ; rabattre le caquet, clawer s’ bètch ; je lui ai rabattu le caquet, djè lî a clawè s’ bètch ; (expr.) i n’ è rabateut wêre, il n’en rabattait guère, il se taisait ; rabate lès costeures, rabattre les coutures, étrenner un vêtement en buvant un verre à cette occasion

 

C60

rabattre

(se) v (se porter brusquement sur le côté) si rabate; il s’est rabattu, tout d’un coup, i s’ a rabatu tot d’ on côp; aussitôt après m’avoir doublé, il s’est rabattu à tel point que j’ai dû freiner, ossi rade qu’ i m’ a ieû passé, i s’ a rabatu jusse pa-d’vant mi, qui dj’ a d’vu frin.ner ; (se contenter de) il n’y avait plus rien à manger, il s’est rabattu sur un croûton de pain, gn- aveut pus rin à mougnî, i s’ a d’vu continter d’ one crosse di pwin ; (expr) faute di bûre, on mougne do stofé, faute de beurre, on se rabat sur de la maquée

 

C60

rabattre

_ les coutures, rabate lès costeûres, rifouyeter ; (au jeu de cartes, effa­cer un trait (de craie, …)) houmer (, rabate, rafacer, rihoumer) ‘ne rôye ; _ la fumée, voy. fumer 1 ; _ le caquet, voy. caquet ; _ de ses prétentions, distchanter

 

E0

rabattre

vt (ramener à un niveau plus bas) rabate ; rabate on clau ; l’ êr rabat la foumîre, c’ èst signe di pleûve ; dji lî ê rabatou (ou rabachi) l’ cakèt ; il te faudra en _ beaucoup (de tes espoirs, de tes illusions), t’ ârès tot ça, èt co brâmint do rabatou (litt. « tu auras tout cela, et encore beaucoup de rabattu ! ») ; se _ (se raccrocher (à qqn), reporter son affection (sur qqn), si rabate ; i s’ è rabatou su ç’t-afant-là ; vt (replier) (une pointe) ridrochi ; ridrochi one ponte qui dèpasse ; vt (le gibier) rabate ; rabate lès singlés après lès tchèsseûs

 

S0

rabbin

nm rabin

 

C60

rabbin

rabin

G0

rabêtir

rabièsti

 

E0

rabibocher

v (réconcilier) rimète èchone, rarindjî lès bidons ; je les ai rabibochés, djè l’s-a r’mètu èchone ; (rafistoler) rapîceter, rahoketer, rabroketer, rabrosder

 

C60

rabibocher

(se) v si r’mète èchone, ricauser èchone, si racwârder

 

C60

rabibocher

voy. raccommoder, ré­concilier

 

E0

rabiot

nm (surplus dans une distribution) rawète (f) ; j’ai encore un mois de rabiot, dj’ a co on mwès d’ bon, on mwès d’ rawète; « Èt dj’ ârè po l’ rawète, li boutroule do pourcia. » (extrait d’une chanson populaire)

 

C60

râble

nm rauve ; remuer à l’aide du râble, rauveler ;  celui qui manie le râble, rauveleû ; (expr) c’ èst l’ rauve qui va veûy après l’ forgon, c’est le râble qui cherche le fourgon, ils perdent beaucoup de temps ensemble ; (dos) un râble de lapin, on dos d’ lapin

 

C60

râblé

, râblu stokès’, doguès’, voy. trapu

 

E0

râblé

, -ée adj et n (trapu, -ue) stoké, stokès’ (f -èsse) (Te.) ; one pètite stoké ; stokès’ come on tchin.ne (Te.)

 

S0

râble 1

_ de boulanger, råve (nm ou f) ; ramasser la braise à l’aide du _, råveler, aråveler ; quantité ainsi amas­sée, råvelêye ; _ de cantonnier, råve, po råveler lès vôyes

 

E0

râble 1

(pour remuer les cendres, pour nettoyer les étables, etc.) râve

 

S0

râble 2

_ de lièvre, råbe

 

E0

râble 2

(de lapin, de lièvre) râbe ; je lui suis tombé sur le _ (je l’ai surpris (en flagrant délit), dji lî ê toumé su l’ râbe, djo lî ê montè su l’ crèsse (Te.) [de crèsse, crête (de gallinacé)]

 

S0

râbler

v rauveler ; râbler la boue, rauveler lès broûs

 

C60

rabobiner

voy. rapiécer

 

E0

Rabosée

Rabosêye, dép. de Saive et Wandre

 

E0

rabot

nm rabot ; grand rabot, djonderèce (f) ; rabot sur pied, djonderèce su pîd ; varlope, varlope ; plane, plane ; bouvet, rabot destiné à faire des rainures, bovèt ; orifice ménagé dans le fût d’un rabot pour faciliter la sortie des copeaux, lumiére (f)

 

C60

rabot

rabot ; voy. bouvet, FEUILLERET, GUILLAUME, PLANE 2, RI­FLARD, varlope ; rabots de forme diverse pour produire des moulures, ustèyes à moleûre ; voy. ouverture

 

E0

rabot

rabot (de menuisier) ; grand _ de menuisier, planerèce ; petit _ utilisé pour rainurer, héveleû (Te.) ; petit _ qui , la parfait le polissage après l’utilisation de l’araseuse, lapin (Te.) [création au départ de lapin, analogie entre la forme de l’outil et celle de l’animal]

 

S0

rabotage

nm asplanichadje, rabotadje

 

C60

rabote

voy. pomme

 

E0

raboter

[v] raboter, (o) plani, (c) asplani

 

G100

raboter

v asplani, planer, raboter ; raboter une planche, asplani one plantche,  raboter… ; raboter les arêtes, discrèster

 

C60

raboter

, -age, -eur raboter, -èdje, -eû ; _ contre le fil du bois, conte-tèyî, voy. contre-fil ; machine à _ les planches, raboterèce

 

E0

raboter

vt (avec un rabot) raboter ; raboter one plantche ; l’ uch trin.ne, tu la raboterès

 

S0

raboteur

nm raboteû

 

C60

raboteux

, euse, adj (chemin) cabouyî (-ye), cabossî (-ye) ; un chemin raboteux, one vôye tote cabossîye, (bois) buruteûs (-e), crapieûs (-e) ; une branche raboteuse, one crapieûse couche (d’ aube)

 

C60

raboteux

grabouyeûs, groubieûs, sambourieûs, roukieûs, voy. RÊCHE, ROCAILLEUX, RUGUEUX

 

E0

rabougri

, ie adj crawieûs (-e), mè.ignî (f mè.ignîye) ; une fleur rabougrie, one fleûr tote mè.ignîye ; un fruit rabougri, on frût mè.ignî, (expr) roter come one crawieûse gade, marcher comme une chèvre rabougrie, se déhancher

 

C60

rabougri

, -ie crawé, -éye ; voy. chétif ; petite femme _, macroufète ; fruit _, crakète, voy. avorton ; un vieil arbre _, on vî åbe tot k’twért (, kitwèrtchî, mèstwèrtchî), tot mascråwé, èmacralé, crantchi, croufieûs, noukieûs, racrapoté, rakètchou (Xh.), rafougni (Ke.), tot crèvé, houle tot djus, on vî brohon (St.), one vîhe râbosse (St. ;, bohote Wa.)

 

E0

rabougri

, -ie adj (ratatiné, -ée) crawé, crawiou ( -ioûye), ratchitchi (raztchitchè, -êye Te.) ; ç’t-afant-là è d’moré tot crawiou ; one poume tote ratchitchi ; i d’vint tot ratchichi

 

S0

rabouillère

bôme di lapin

 

E0

rabrouement

nm rèclawadje, riclawadje, ribauradje

 

C60

rabrouer

v rèclawer,  ribaurer ; il rabroue tout le monde, i r’baure tot l’ monde ; il s’est fait rabrouer, i s’ a faît r’clawer

 

C60

rabrouer

rabawî, sbroufer, rabroufeter, rèclawer, riclawer; rèbaler, rèbårer (, ri-, rem-), rimète è s’ plèce, ragrogneter, rigrognî, rigrignî, rapêrî, règuiner (Ve.), ragroûler, rihagnî, ristamper, rèstraboler (ras- Ve., St.; rastri-) ; voy. REBUFFADE, REBUTER, RÉPRI­MANDER

 

E0

rabrouer

vt (qqn) (le remettre à sa place) racnâyè, (Te.) rasgrogni, rastrogni ; èlle a stî racnâyêye ; is rasgrognant todi ç’ pètit-là ; i m’ rastrogne tot l’ timps ; personne qui rabroue volontiers, boufon, -one ; çu boufon-là rastrogne todi lès-ôtes

 

S0

racaille

nf rascaye, tchène, compagnîye dès longuès pupes ; « Dè l’ tchène, dès covés come li, ça r’vént todi au djoû, faut-i crwêre.  Come lès cayaus à campagne » (E. Gilliard)

 

C60

racaille

voy. canaille, populace, VAURIEN

 

E0

raccommodage

nm racomôdadje ; (reprise), rakeûdadje ; (rapiéçage) rapîcetadje, ravaudadje

 

C60

raccommodage

effectuer le _ (au profit de qqn), rakeûse ; c’ èst lèye qui l’ rakeût 

 

S0

raccommoder

[v] (e-c) racomôder, (o) racoumonder, (c) rabistoker, (e-c) rabrosder, (e-c) rakeûse

 

G100

raccommoder

v (réparer) racomôder, rarindjî ; repriser, rassêrcyî ; recoudre, rakeûde, rimète on pont ; remettre un morceau de tissu, racopècî,  rapîceter ; rebroder, rabrosder ; retirer un fil, rissatchî on filé ; remettre un morceau de tissu grossièrement, raclaper dès pîces ; réparer les accrocs, stoper lès cinks ; (ravauder) ravauder, (réconcilier) racwârder, rimète èchone

 

C60

raccommoder

, -age, -ement, -eur, -euse racomôder (qqf rac’môder), -èdje, -emint, -eû, -eûse, -erèsse ; rifé, -eû, -erèsse ; _ ses hardes, si rakeûse ; _ hâtivement (une déchirure), rassètchî ; _ de vieux souliers, (ras)saveter ; _ outil, meuble, etc., ratèler, rèmantchî ; _ à l’étuvée, ristoûver, -oûveler ; _ deux époux, racolèber ; deux amants, raplakî, rimète èssonle, voy. récon­cilier ; et aussi rafistoler, rajuster, RAPETASSER, RAPIÉCER, REMMAILLER, RÉ­PARER

 

E0

raccommoder

vt racamôder ; racamôder l’ pantalon ; racamôder la cote ; one awîe po racamôder lès tchâsses 

 

S0

raccompagner

v il l’a raccompagné, il a ralé avou li ; il m’a raccompagnée, il a rivenu avou mi

 

C60

raccord

nm racôrd ; mettre un raccord, mète on racôrd

 

C60

raccord

racwérd, racôrd

 

E0

raccord

racôrd ; on vèt lès racôrds do tapis ; li racôrd do l’ pompe (du vèlo) ; endroit où s’effectue un _, rapâmeleûre ; la courwa è r’pèté à l’ rapâmeleûre

 

S0

raccordement

nm (action de raccorder) racôrdadje

 

C60

raccordement

racôrdeumint (qqf -umint) ; payi l’ racôrdeumint à l’ distribucion d’ êwe

 

S0

raccorder

v racôrder, ricwârder ; action de raccorder, racôrdadje (m)

 

C60

raccorder

, -ement racwèrder, racôrder, -èdje, racôrdèmint (racwèdemint) ; racopler, radjonturer, -èdje

 

E0

raccorder

vt (relier) racôrder (racwade Te.) ; on nos-è racôrdé à intèrnèt’ ; _ (deux morceaux, deux extrémités) quand on tapisse, rapâmeler ; i fât todi bin rapâmeler lès bords (do tapis) ; (en parlant du papier peint) se _, si racôrder ; c’ èst do tapis qui s’ racôrde bin

 

S0

raccoupler

, -ement racopler, racolèber, -èdje

 

E0

raccourci

nm (chemin plus court) racoûti ; par là, c’est un raccourci, pâr là, on-z-a pus coût, … c’ èst pus coût ; prendre un raccourci, prinde au pus coût, prinde po-z-awè pus coût

 

C60

raccourci

racoûrti (qqf racoûrci); prinde on racoûrti 

 

S0

raccourcir

[v] rascoûrci, (e-c) racoûrci, (c) racoûti

 

G100

raccourcir

v racoûti ; raccourcir une jupe, racoûti one cote ; action de raccourcir, racoûtichadje (m); (loc) on-z-î a mètu l’ cisète didins, on y a mis les ciseaux, on l’a raccourci.

 

C60

raccourcir

ra(s)coûrci ; _ une pièce de bois, etc., ricôper, ritèyî ; _ son che­min, côper (ou prinde) å coûrt, trècôper (ard) ; par là votre chemin sera raccourci, por là vos-årez pus coûrt ; voy. traverse

 

E0

raccourcir

vt racoûrti (qqf racoûrci) ; racoûrti la cote ; racoûrti one mantche ; vi (devenir plus court) racoûrti ; lès djoûrs racoûrtichant djà 

 

S0

raccourcissement

nm racoûtichemint.

 

C60

raccourcissement

ra(s)coûrcihèdje, -emint ; ricôpèdje, rilèyèdje

 

E0

raccourir

racori, rabiser, rabideler, rafiler, ratroter, radrameter, radayeter, radrayeter, rassaveter, ratrafeter, ravaler ; _ à petits pas, rapicoter; voy. accourir

 

E0

raccoutrer

, -ement, voy. accoutrer, RACCOMMODER

 

E0

raccoutumer

v rabituwer, racostumer

 

C60

raccoutumer

racostumer (-cous-), rafêti, rac’mwède ; voy. accoutumer

 

E0

raccroc

racro ; voy. accroc

 

E0

raccroc

(coup heureux dû au hasard) racro ; il è avou ça par racro ; on côp d’ racro

 

S0

raccrocher

v (remettre en accrochant) ragritcheter, ragrifeter; raccrocher un tableau, ripinde on tâblau; raccrocher le téléphone, riclaper l’ tèlèfone, rimète li tèlèfone; (rattraper) rawè ; je suis parvenu à le raccrocher, djè l’ a seû rawè; (abandonner une activité) arèter, lachî; il en a assez, il raccroche, i ‘nn’ a s’ sô, i djoke; (arrêter qqn qui passe) atauchî, arin.ner ; (se) si ragrawyî, si ragritcheter; il s’est raccroché à une branche, i s’a ragritcheté à one couche ; se raccrocher à l’espoir, si ragrabouyî, si ragrawyî, si ragritcheter

 

C60

raccrocher

_ un tableau, etc., racrotchî, -eter (-oketer ; St.; -oheter Ja.) ; voy. accrocher ; (saisir qn au passage) racrocher

 

E0

raccrocher

vt (ce qui est décroché) racrotcheter ; racrotcheter on câde ; racrotcheter l’ tire-diâle ; se _ (à qqch) (se cramponner), racrotcheter ; dji m’ ê racrotcheté à l’ châle ; se _ (se rattraper), si racrampener, si ragrawyi ; dji m’ ê racrampené à l’ branche ; i s’ è ragrawyi à l’ châle ; se _ (à qqn), i s’ è racrotcheté a s’ nèveû ; vt (qqn) (le retenir auprès de soi) rascrâwyi ; dji l’ ê fêt rascrâwyi pa la vèjine ;

 

S0

raccroupir

(se) si racropi ; voy. (s’)accroupir

 

E0

race

nf race ; un chien de race, on tchin d’ race; être de race noble, ièsse dè l’ vîye nôblèsse; les races futures, lès djins di d’mwin ; il était d’une race de géants, i proveneûve d’ one sôte di jèyants ; je ne connais pas cette race de chiens ; dji n’ conè nin ç’ sôte di tchins-là; (expr) il èst dè l’ race dès pûs, po moru, i faut qu’ on l’  croke (iron), il est de la race des poux, pour qu’il meure, on doit le croquer, solide comme un pou

 

C60

race

race, (anc.) rèce, djèrmêye (Ju.), lignèdje, lignêye ; être de bonne _, vini d’ djins d’ adreût ; chien sans _, tchin d’ corote

 

E0

race

race ; on tchin d’ race ; (engeance) race ; c’ è-st-one lêde race ; une _ de bonnes vaches, one boune sôrte di vatches

 

S0

rachalander

racalander

 

E0

Rachamps

(village de la commune de Bastogne, anct commune de Noville) ; Ratchamp ; surnom des habitants : lès tch’vaus (allusion aux élevages de chevaux particulièrement réputés de ce village)

 

S0

rachat

nm il a faculté de rachat, i l’ pout bin racheter; c’est un rachat par la ville, c’ èst l’ vile què l’ a racheté

 

C60

rachat

ratchetèdje, rachat ; _ d’une rente, rèdîmèdje

 

E0

rachat

rachat

 

S0

racheter

[v] (o-c) racheter, (e) ratcheter

 

G100

racheter

v (acheter de nouveau) racheter ; si vous voulez, nous la rachèterons, si vos v’loz, nos l’ rachetéyerans; racheter ses fautes, si fé pârdoner; (compenser) sa beauté rachète quelque peu son mauvais caractère, si bia visadje faît one miète rovyî ç’qu’ i gn-a padrî ; (se) si fé pârdoner

 

C60

racheter

, -able ratcheter, -åve (, -âbe) ; voy. ACHETER, RÉDIMER

 

E0

racheter

vt racheter ; dj’ ê racheté deûs vatches ; il è d’vou racheter sa pârt (d’ èritèdje) ; se _ (réparer ses fautes), si racheter ; i s’ è racheté d’ sa bièstrîe ; (au jeu, annuler l’effet d’un mauvais résultat antérieur) se _, si racheter ; dji vons sayi d’ nos racheter ç’ côp-ci 

 

S0

rachitique

[adj] (o) mau-v’nant, e, (c) croufieûs, e, (e) crawé, êye, (o) crawieûs, e ; v. maigre, maladif

 

G100

rachitique

adj (personne, animal) ètike, croufieûs (-e), nuké (-ye)

 

C60

rachitique

crawé, -êye ; croufieûs, -e ; voy. CHÉTIF, RABOUGRI

 

E0

rachitisme

nm (personne, animal) être atteint de rachitisme, croufyî, , languyî, dèpèri; (plante) croufyî

 

C60

rachitisme

forme de _ qui affecte les pattes des porcs, des poulains, des veaux, la maladîe dès pates ; notre cochon souffre de _ aux pattes, nosse porcê è la maladîe dès pates

 

S0

racine

[nf] (o-c) racène, (e) rècène

 

G100

racine

nf racène (, rècène), racènéye (, rècinéye) ; une racine de mauvaise herbe, one racène di cruwau; les racines d’une dent, lès racènes d’ on dint ; racines s’introduisant dans les canalisations où elles forment des paquets radiculaires touffus en forme de chevelure au point de les obstruer, pèrukes ; prendre racine, s’ èracyî, s’ èracèner; action de prendre racine, èraciadje (m), èracènadje (m); (loc) prinde racène , prendre racine, rester longtemps sur place; (expr) à l’ Sinte-Caterène, li bwès qu’ on r’pike riprind racène, à la Sainte-Catherine (25 novembre) le bois qu’on repique reprend racine, … c’est la période idéale pour ce travail ; nos-îrans mougnî lès chicoréyes paus racènes (iron.), nous irons manger les pissenlits par les racines, nous serons morts

 

C60

racine

rècène ; petite _, rècinète ; les _s d’un arbre, lès rècènes, rècinètes (Es., Ar., Fl.), rècinêyes (Com., Li. ; -éyes Hu.), rayîres (Vi.), rayèyes (Ra., -ées Wa , GdH.), rayês (nm) (Lig.) ; une souche avec ses racines, une råyîye (Les.) ; _ pivotante, voy. pivot ;__s traçantes, rècènes qui cosèt l’ tére, voy. tracer ; _ de la vigne, djîsse (nf) (Hu.; les radicelles = rècines ou filamints) ; _ de dent, rècène, rècinète ; _ d’ongle, de corne, nawê ; _ de la langue, djèrdjète

 

E0

racine

rècinêye ; la rècinêye do l’ dint ; râyi one soke avou totes lès rècinêyes ; (au fig.) côpè l’ mâ à l’ rècinêye (Te.) ; (t. d’arboriculture) _ centrale pivotante s’enfonçant assez profondément dans le sol (ce qui est notamment le cas pour les arbres de bordure) guîe ; gn-è one guîe à ç’ soke-là ; (de l’ongle) nawê ; i s’ è râyi l’ ongue jusqu’ â nawê

 

S0

raciste

adj et n racisse

 

C60

raclage

nm scrèpadje

 

C60

raclage

râclèdje

 

S0

racle

voy. Racloir, -e

 

E0

raclée

[nf] danse, (o) doublure, (o-c) dispoûsseléye, (e) taupin.ne

 

G100

raclée

nf dispoûsseléye, racléye, ramoûjenéye ; elle lui a donné une raclée, èle lî a foutu one dispoûsseléye.

 

C60

raclée

raclêye (rå- ; râhelêe La ) ; [donner à qn] ine mêsse pile (ou daye), clapêye, danse, dèyeûte, dobleûre, drousse (Tr.), hoyåde, ondowe (Sp.), ramasse, rapasse, ragognasse, ramoûrnêye, ratoûrnêye, rôlêye, rossåde, roufe, rouflåde, saboule (, -åde, qqf -êye), slåhe (Ja.; -â- La.), splinkèye ; spoûsselåde, -lêye ; tårtêye, taupinêye, taupin.ne (dau- Her., Gl., etc. ; daupinåde Wa.), trimpe, volêye (di pètéyes, di côps d’ baston, etc.), (plaist) [donner, recevoir] une _, si cocogne ; voy. CORRECTION, GIFLE, ROSSER, TALO­CHE

 

E0

raclée

(correction) danse, dombinêye, dondin.ne, doufe, drane, râclêye, spoûsselêye, zombinêye ; tu vas atraper one doufe [du flam. doef]; dji va lî foute one drane ! ; il è ramassé one fâmeûse sipoûsselêye ; ramasser one zombinêye ; tu vas ramasser une _, t’ ârès d’ l’ ôle di mèspli (litt. « huile de néflier ») ; être sur le point de recevoir une _, flêrer l’ vî batou (litt. « puer le vieux battu ») ; tu vas recevoir une _, tu flêres li vî batou (litt. « tu pues le vieux battu »)

 

S0

raclement

råclèdje, voy. racler ; _ sur le violon, rim’-tchi-tchim, zim’-zi-zim’ ; bruit de _ sur le sol, rih èt rah

 

E0

racler

[v] (o-c) scrèper, (e) racler, haver

 

G100

racler

v scrèper ; « Dji vè co lès brâvès bièsses fwârcî d’ tos leûs djèrèts èt scrèper l’ pavé do tch’min d’ haladje avou leûs fiêrs. » (L. Maréchal) ; « Fougnîz dins l’ poussêre qui scrèpe vos peûmons. » (G. Bernard) ; action de racler, scrèpadje (m) ; racler un os, scrèper on-oucha ; celui qui racle, scrèpeûs (-e) ; racler à nouveau, riscrèper ; action de…, riscrèpadje (m); racler à fond, rascrèper; action de…, rascrèpadje (m) ; racler un violon, zimeter ; se racler la gorge, hèmeter, hèmeler; il a hèmelé on bon côp d’vant d’ causer , avant d’ouvrir la bouche, il s’est raclé la gorge (pour parler plus facilement); (expr) dji m’ va scrèper l’ couchèt (iron), je vais racler le cochon, je vais me raser; racler après avoir nettoyé, passer l’ raclète

 

C60

racler

råcler ; haver, -eter ; voy. raper, raser ; _ la mesure de grain, stritchî ; voy. racloIRe ; _ le gosier, rahî è gosî ; la nacelle racle le fond de la rivière, li nèçale rahe so l’ fond ; _ les cordes d’un violon, haveler so s’ violon, tchimeter, zimeter, fé crîner s’ violon, fé dès rim’-tchi-tchim’, dès zim’-zi-zim’

 

E0

racler

vt (gratter) chaver ; chaver lès boyês po fé lès tripes [du lat. excavare, creuser]

 

S0

racler

vt (curer) râcler ; râcler l’ fond do pus’ ; (nettoyer le sol au moyen de la râclète) râcler ; râcler la cûjine ; _ les boyaux (de porc) qui seront utilisé dans la confection du boudin, chaver lès boyês ; vi se _ la gorge (pour expectorer) râkyi ; i râkîe todi ;

 

S0

raclette

nf raclète

 

C60

raclette

voy. racloir, -e

 

E0

raclette

(pour nettoyer le sol) râclète ; dj’ ê câssé l’ mantche do l’ râclète

 

S0

racleur

, euse n (ouvrier chargé de racler) scrèpeû (-se) ; (qui joue mal du violon) zimeteû (-se)

 

C60

racleur

(de violon) råcleû ; haveû, -eteû ; tchimeteû, zimeteû

 

E0

racloir

nm rasète (f), scrèpète (f) ; racloir de tonnelier, scaune ; racloir destiné à enlever les eaux d’un pavement, raclète (f)

 

C60

racloir

(de la maie) hava, haverèce, rasîre (, rè-), rasète (Fl.), råve (Ho.), råvelê (Ja., syn haveû) ; (de la terrine à lait) rosète (Th.) ; (de menuisier, etc.) haveû, råcleû; (de ramoneur) råvelète (Ja.) ; (de briquetier) rivète, stritche; (de jardinier, vigneron, etc.) rasète (nf) (qui ordt est.tirée vers l’ou­vrier, tandis que la bouterèce (qqf rib-) est poussée en avant

 

E0

racloire

stritche (passer li stritche so l’ fås, passer (ou lèyî cori) li stritche so li stî), råcleû (Li., sur la faux), råve (Ho., sur le setier)

 

E0

raclure

nf scrèpûre

 

C60

raclure

haveûre, dihaveûre, nètieûre (, -teûre ; nètihore St., …), rasplore (, rapsore) (La., anc.) ; _ de fro­mage, havion (Th.)

 

E0

racolage

nm apassadje

 

C60

racolage

(retape) racolèdje

 

S0

racoler

v apasser

 

C60

racoler

, -age, -eur -euse racoler, -èdje, -eû, -eûse ; racrocher, -eûse ; racruheter (Ma.)

 

E0

racoler

vt (en parlant d’une prostituée) (svt empl absolt) racoler ; èle racolot à Lîdje ; (raccrocher (qqn qui passe)) dji m’ ê fêt racoler su l’ pont pa Pièrot

 

S0

racoleuse

(prostituée) racoleûse

 

S0

racontar

nm brût, cancan, racontâr, ramadje, ratchawetadje, tapéye (f), tchatcha ; ce sont tous racontars non fondés, c’ èst dès ramadjes avou rin d’dins ; « Lès vijins lûtchenut pa t’t-autoû l’ maujon. Qués bias tchatchas po r’ssin.myî leûs linwes. Veûy do mau èwoù-ce qu’ i gn-a pont d’ bin. » (A. Laloux); (expr) li cia qui cause à m’ dos, i cause à m’ cu, celui qui parle à mon dos, parle à mon derrière, je méprise les racontars

 

C60

racontar

racontèdje, tape-foû ; voy. cancan, comMÉRER

 

E0

racontar

(ragot) racontâr, racontèdje, tapêye ; c’ èst tos racontèdjes ; c’ èst totes tapêyes, cès-afêres-là ! ; n’écoutez pas les _, on vous fera danser sur votre tête (litt. « sur tous les pieds »), ni choûtez nin tot ç’ qu’ on raconte, on v’ frè dansè su tos lès pîds (Te.)

 

S0

raconter

[v] raconter

 

G100

raconter

v conter, raconter ; raconter une histoire, raconter one fauve ; c’est ce que les gens racontent, c’ èst ç’ qu’ on raconte, c’ èst ç’ qui lès djins racontenut; raconter sa vie, raconter tot s’ via; « I n’ lî p’leûve tot l’ min.me nén raconter tot s’ via. » (E. Gilliard); (expr) i n’  vos faut nin prinde tot ç’ qu’ i raconte po d’ l’ èvanjîle, il ne faut pas prendre tout ce qu’il raconte pour de l’évangile; s’ i faureûve crwêre ci qu lès djins racontenut ! , si on devait croire ce que les gens racontent !

 

C60

raconter

, -eur, -ense raconter, -eû, -eûse, -erèsse; rinoveler (rè-) ; _ à tout le monde, tchameter à m’ tchin à m’ tchèt, voy. paul, rapporter

 

E0

raconter

vt raconter ; i raconte dès carabistouyes ; ni vin nin raconter ça a on parèy quu mi ! ; _ des histoires, raconter âs-istwares  

 

S0

raconteur

, euse n conteû (-se)

 

C60

raconteur

, -euseraconteû, -eûse ; on raconteû d’ istwares  

 

S0

racornir

(se) v croler, ricroler; action de se racornir, ricroladje (m)

 

C60

racornir

racwèrni, rassètchî, rassucî, rafrècî, voy. ratatiner

 

E0

Racour

Råcoû, village

 

E0

radar

nm radâr

 

C60

radeau

nm flote (f)

 

C60

radeau

flote, radau

 

E0

rader

voy. racler

 

E0

radiateur

nm radiateûr

 

C60

radical

adj le quetsche, il n’y a rien d’ aussi _ pour être ivre, li qwètche, i gn-è rin d’ si démon po sèye sô

 

S0

radicalement

adv tot-à faît

 

C60

radicalement

être _ guéri, si pwèrter come on noû

 

E0

radicelle

rècinète ; voy. racine

 

E0

radier

v (tracer une ligne sur une inscription) baurer ; il a radié son nom, il a bauré s’ nom

 

C60

radier

(caniveau) râdier ; la grile do râdier

 

S0

radieux

, -euse rêyonant, -e

 

E0

radin

adj rapiat, rapinant (-e), riwaîtant (-e), tchitche ; (expr) il èst come lès couchèts, i n’ frè do bin qu après s’ mwârt , il est comme les cochons, il ne fera du bien qu’après sa mort; il èst laudje, mins c’ èst dès spales (iron.), il est large… d’épaules ; i n’ èst nin di D’néye, il èst di d’pus lon, il n’ est pas de Denée, il est de plus loin (jeu de mots entre le village de Denée et « dinéye », générosité) ; i n’ èst nin midone, il n’ est pas généreux

 

C60

radio

[nf] radio, posse [nm]

 

G100

radio

nf (radiodiffusion) posse (m), radio (m) ; avez-vous écouté la radio ?, avoz choûté l’ posse ? ; (radiographie) radio ; on l’ a fait passer à la radio, il a d’vu passer one radio

 

C60

radio

musike ; aloume la musike

 

S0

radiographie

nf radiografîye, radio

 

C60

radiologue

n.radiologue

 

C60

radis

[nm] (o-c) radis, (c) radisse [nf], (e) rèdisse [nf]

 

G100

radis

nm radis rouge ou jaune, radis’ (f) ; manger un radis, mougnî one radis’ ; radis raifort, ramonasse (f); (expr) je n’ai plus un radis, dji n’ a pus one fayéye mastoke

 

C60

radis

rådis’ (nm ou f) (rådis, radis) ; _ noir d’hiver, ramonasse (nf), neûr rådis’ (Han.)

 

E0

radis

(plante) radis ; sèmer dès radis ; pas un _ (pas un sou), nin on radis ; ça n’ vât nin on radis

 

S0

radoire

voy. racloire

 

E0

radotage

nm ragadeladje, (ra)tchawetadje

 

C60

radotage

_ (propos incohérents), baragwins ; tês’-tu, avou tos tès baragwins

 

S0

radoter

v (tenir des propos décousus et peu sensés) il radote, i n’ sét pus ç’ qu’ i dit; (se répéter) ragadeler, ratchaweter, radodiner ; il radote, i ragadèle, i ragadeléye, i ratchawetéye, i radodine

 

C60

radoter

, -age, -eur, -euse radoter, -èdje, -erèye, -eû, -eûse, -erèsse ; råveler, -èdje, -eû, -eûse, voy. rêvasser, rabacher ; vieux radoteur ou vieille radoteuse, vî råvelê, vî ram’tatam’

 

E0

radoter

vi (rabâcher) baragwiner, bèrdèler, rabâchener, radoter, rameter ; nosse curé è co baragwiné po lès pon.nes ; i bèrdèle brâmint po n’ rin dîre ; i rabâchène todi ; qu’ èst-ce qu’ i rabâchène co là  ? ; i rametèye tot l’ timps 

 

S0

radoteur

, -euse n bèrdèlâ (, -âde), radotâ (, -âde)

 

S0

radouber

nåyeler (, nålier), rinåyî, ristoper lès traus, racomôder (un bateau) ; voy. CALFATER, PLAQUETTE

 

E0

radoucir

v radoûci ; nous radoucissons, nos radoûcichans ; ils radoucissent, is radoûcichenut ; il radoucissait, i radoûcicheûve; action de radoucir, radoûcichadje (m)

 

C60

radoucir

radoûci, rabèli ; _ en caressant, rifièstî ; _ par des flatteries, raflater ; voy. apaiser

 

E0

radoucir

vt radoûci ; li rodje souke, ça radoûcit la gwadje ; se _ (devenir moins rude), si  radoûci ; i s’ è radoûci avou l’ âdje ; li timps s’ radoûcit ; se _ (en parlant du temps), si ratièdi ; li timps s’ è on pauk ratièdi  

 

S0

radoucissement

nm radoûcichemint

 

C60

radoucissement

(du temps) radoûcichemint ; il anonçant on p’tit radoûcichemint po la s’mwin.ne qui vint 

 

S0

Radoux

Radou, n de famille

 

E0

rafale

nf (vent) ouféye di vint, sauvadje côp d’ vint (m) ; le vent soufflait en rafale, i gn-aveûve dès sauvadjes côps d’ vint, li vint èsteûve sauvadje; (ensemble de coups tirés rapidement) rafale ; une rafale de mitrailleuse, one rafale di mitralieûse

 

C60

rafale

voy. bourrasque

 

E0

rafale

(de vent) hoûssê (Te.) ; on houssê d’ êr l’ ave plakè à l’ tère 

 

S0

raffermir

v (rendre plus ferme) radeuri, rafêrmi, ribrauyeler ; c’est pour raffermir ses muscles, c’ èst po radeuri sès musses ; « one tchin.ne po r’brauyeler l’ indjole come i faut » (A. Laloux) ; (se) (retrouver son assurance) il se raffermit, il èst d’djà pus sûr di li

 

C60

raffermir

, -issement rafèrmi, -ihèdje, -ihemint ; rastoker ; voy. rassurer

 

E0

raffermir

vt (renforcer) rasguri ; rasguri l’ mour do hangâr

 

S0

raffinage

rafinèdje

 

S0

raffiné

, ée adj (matière traitée par raffinage) rafiné (-ye) ; du sucre raffiné, do suke rafiné, do blanc suke; (personne) il a des manières raffinées, on vèt bin qu’ c’ è-st-one saquî; gourmet raffiné, fin bètch

 

C60

raffiné

, -ée (d’une grande délicatesse) rafiné ; li dîner d’ nwace, ç’ astot âk di rafiné ; c’ è-st-on-ome rafiné

 

S0

raffinements

(de la table, etc.) rafènemints ; personne d’un goût raffiné pour la table, on fin bètch, on rafiné

 

E0

raffiner

, -age, -erie, -eur rafiner, -èdje, -erèye, -eû

 

E0

raffiner

vt (enlever les impuretés) rafiner ; rafiner do souke

 

S0

raffinerie

nf rafinerîye

 

C60

raffoler

v (de nourriture) il en raffole, i chètereûve sès pates po ’nn’ awè, i câssereûve si loyin po ’nn’ awè, i s’ è freûve pèter, c’ èst s’ franc gout

 

C60

raffoler

rafoler, assoti ; elle raffole de lui, èlle assotih (ou èle coûrt sote) après lu, èlle èst reûde sote di lu ; _ de la pêche, rafårer dè l’ pèhe ; voy. fou, appéter

 

E0

raffoler

vi (de qqch , de qqn) rafoler ; dji rafole d’ on bon bokèt d’ lârd ; i rafole di ç’ bwêcèle-là

 

S0

raffut

nm disdût ; il a fait un de ces raffuts, i ’nn’ a faît onk di disdût

 

C60

raffûter

v rissin.myî

 

C60

rafistolage

rafistolèdje (anc. -stulèdje)

 

S0

rafistoler

v (remettre des morceaux ensemble) raboketer, rabroketer, rarindjî ; (rapetasser) rapètassî ; « Ça faît qu’ l’ iviêr va co rivenu / Po foute tot djus… / Choûtoz-le choufler come à l’ dicauce / Tèlmètant qu’ lès mârines rapètassenut leûs tchausses. » (J. Guillaume)

 

C60

rafistoler

, -age rafistoler, -èdje ; rabistoker, raficoter ( Lat.), rapotiker, rèmantchî, rimastiker, raclawer (, -eter), radjuster, ragadeler, ratèler, ratîtoter, (avec des ficelles) racwèdeler, (une caisse, un tonneau) racèkeler, raclapeter, rabroketer (ribr-), rabroketiner, raboketer (La. , Li., Bi.), ramèder (Ho., Cou.), ramadrouyi (rafistoler sommairement) (Cou.), rapatrouyî (Ju.), rataleter (Gl.), ratchifauder (Ja.), radrâbler (ou rabrâdeler) (La. ; rèbrâdeler Sto ; rabraudeler Ja., Sart), rablasener (Sp., Har., La ; rabrassener; rabrausener GdH.), rafissi (, rafister) (une étoffe : Ja.), rastraboter ou ratalmâcher (Li.), raclûtener (Ber.), voy. raccommoder, rajuster, RAPIÉCER, RÉPARER

 

E0

rafistoler

vt (réparer grossièrement) rabistoker, raguintcheter (-intchetè ou -intchè Te.) ; rabistoker on meûbe rabistoker la hèye ; rabistoker la fâs [du flam. besteken, attacher (qqch)] ; dj’ ê raguintcheté l’ chame

 

S0

rafistoler

vt rafistoler ; èle si rafistole one cote po la dicâce ; il è rafistolé ça à l’ dji-vou-dji-n’-pou

 

S0

rafle

rafe ; la police è fêt one rafe 

 

S0

rafle 1

_ de grappe de raisin, (anc.) hin.me (hin.ne Hu.), troke sins rèhins (Ma.) ; chapeau, masse de _ que la fermentation fait monter sur la cuvée, tchapia (Hu.)

 

E0

rafle 2

faire une _, fé ‘ne råvelêye, fé rafe so tot, voy. rafler ; au jeu de dés, _ d’as, rafe di bidèts

 

E0

rafler

v scroter

 

C60

rafler

rafler, råveler ; _ au jeu, ra(s)pigneter, voy. décaver ; _ tout, fé rafe so tot, fé rasibus’, (anc.) fé Bayî

 

E0

rafler

vt râfler ; il è râflé l’ pot ; il ont râflé totes lès poumes qu’ astint su l’ ârbe ; _ tout, fé rasibus’ ; (ramasser vivement) roufelè (Te.) ; i t’ a avou vite roufelè ça ; ils ont de nouveau été _ des prunes chez le voisin, il ont co stî fêt one rafe dins lès biokes do vèjin

 

S0

rafraîchir

[v] rafrèchi, (e) rafrèhi, (c) rafrissi

 

G100

rafraîchir

vt (rendre plus frais) rafrèdi one miète ; (rendre l’éclat du neuf) votre manteau est fameusement rafraîchi, vosse paletot èst come rimètu à noû; je lui ai rafraîchi les cheveux, djè lî a r’côpé one miète sès tch’vias; je vais vous rafraîchir la mémoire, dji m’ vos l’ va fé rivenu dins vosse tièsse, vos v’s-ènn’ aloz sovenu; (se) vi (le temps) si rafrisker, si rapaîri; le temps se rafraîchit, gn-a l’  timps qui s’ rafriskéye,… qui s’ rapaîrit, i faît pus fris’, i n’ faît d’djà pus si tchôd; (se donner une sensation de fraîcheur) si rapaîri ; « C’ èst po lès vîyès djins s’ rapaîri one miète, aveûve-t-i dit. » (E. Gilliard) ; je suis allé me rafraîchir, (suivant le cas) dj’ a stî ramouyî m’ visadje, dj’ a stî prinde l’ aîr ; se rafraîchir les lèvres, rapaupyî sès lèpes; (boire un rafraîchissement) venez vous rafraîchir, vinoz bwâre one saqwè d’ fris’

 

C60

rafraîchir

, -issant, -issement rafrèhi (-chi), -ihant, -ihemint; _ le gosier, rafrister, rafriscoter

 

E0

rafraîchir

vt (rendre frais) rafrèchi ; çusse pètite walêye-là è tot rafrèchi ; _ la mémoire, les idées, rafrèchi la mémware, lès-idées ; (en parlant du temps) se _ (devenir plus frais), si rafrèchi ; li timps s’  è rafrèchi ; (se donner une sensation de fraîcheur) si rafrèchi ; dji va m’ rafrèchi 

 

S0

rafraîchissant

, ante c’est rafraîchissant, ça faît do bin

 

C60

rafraîchissant

, -ante adj rafrèchichant, -ante

 

S0

rafraîchissement

nm il y a un rafraîchissement du temps, gn-a l’ timps qu’  rapaîrit; nous allons prendre un rafraîchissement, nos-alans bwâre one saqwè d’ fris’

 

C60

ragaillardi

, -ie adj (fier, fière) rèkèkès’, -èsse (Te.) ; èlle ènn’ aléve tote rèkèkèsse

 

S0

ragaillardir

v c’est ce qu’il faut pour vous ragaillardir, c’ èst ç’ qu’ i faut po vos r’mète, c’ èst ç’ qu’ i faut por vos r’prinde fistu ; il est tout ragaillardi, il èst tot rivenu à li, il a r’pris fistu, il èst tot ragrabouyî, … tot ragrawyî

 

C60

ragaillardir

ragaliårder (ou -di), règådi, règuêyi ; se _, si règuèder ; il est tout ragaillardi, il èst.tot règuèdé (, rècokès’, rècrèsté), il a po sûr magnî dè cokelèvî

 

E0

ragaillardir

vt ragayârdi (qqf ragaliârdi) ; on bon soper come ça, ça v’ ragayârdit ! ; (au part passé) i s’ sint tot ragayârdi dipûs qu’ il è stî à Lourdes !

 

S0

rage

nf (mouvement de colère) radje (, râje) ; monter en rage, monter dins one radje, … dins one fîve, … dins one furîye; (expr) faut todi dwârmu one nût dissus s’ radje , il faut toujours dormir une nuit sur sa rage, … ne pas agir sous un mouvement de colère; (maladie) mau sint Hubêrt, radje (, râje) ; (expr) qui veut battre son chien l’accuse de la rage, li cia qu’ vout bate si tchin, i dit qu’ il è-st-arèdjî

 

C60

rage

raje [ra∫], li må d’ arèdje (ou d’ sint Houbêrt) ; avoir la _, voy. enrager ; elle fait _, èle fêt come on leûp-warou ; se battre avec _, si bate come dès floris tchins ; travailler avec _, ovrer à l’ arèdje (, come in-arèdjî, qu’ arèdje), voy. ENRAGÉ, -ER, ARRACHE-PIED, évertuer ; traiter avec _ (saccager,) arèdjî ; contredire avec _, vîrer à blanc (, cagnèssemint)

 

E0

rage

(mouvement violent de colère) arèdje (nf), arèdjeûsetén radje (rèdje Ba.) ; il astot dins one bèle arèdjeûseté ; qué radje qu’ il è o cwarp ! ; la radje l’ aspétchot d’ pârler ; _ de dents, radje di dints ; (maladie infectieuse) radje ; il èst mwart do l’ radje ; écumer de _, être fou de _ (être hors de soi), blamer (Te.), foumer, sèy come on côpon d’ enfêr (Te.) [litt. « être comme un tison d’enfer» (= être rouge de colère) ; anc. côpon, tison] ; i blaméve ; i foumot, sés-se ; la _ m’a pris, li diâle m’ è montè o cwarp (, o l’ manike Te.) ;

 

S0

rageant

, ante adj c’est rageant, c’ èst biskant, ça m’ frè moru d’vant m’  timps

 

C60

rageant

, -ante adj biskant, -ante ; c’ èst biskant qu’ la djunu n’ è nin toumé plin.ne

 

S0

rager

v ièsse foû d’ li, ièsse mwaîs après ; on voyait bien qu’il rageait, on vèyeûve bin qu’ il èsteûve foû d’ li; je rageais, dj’ èsteûve mwaîs (mwaîje (f)) après mi

 

C60

rager

arèdjî ; il me fait _, i m’ fêt arèdjî (ou crèhe) (di colére), voy. enrager

 

E0

rager

vi (être très irrité) daminè (Te.) ; i daminéve toudi

 

S0

rageur

, euse, adj c’est un rageur, i prind aujîyemint, i monte rade à s’mince, i n’èst jamaîs contint, faut todi qui grûsîye

 

C60

rageur

voy. emporté, grincheux

 

E0

rageusement

voy. Rage

 

E0

ragot

nm (racontar) brût, cancan, racontar, ramadje, tapéye (f) ; lancer des ragots, taper dès brûts

 

C60

ragot

(cancan) canlèdje ; c’ èst tos canlèdjes, cès racontèdjes-là

 

S0

ragot 1

, -e, voy. courtaud

 

E0

ragot 2

voy. cancan, commérer

 

E0

ragoût

nm (mets) ragoût, bruwèt, caboléye (f), djote (f)

 

C60

ragoût

ragout ; _ de veau, blankète ; _ peu appétissant, cabolêye ; gamèle, kipkap’, maloufèt, potadje ; voy. CAPILOTADE, RATATOUILLE

 

E0

ragoût

ragout ; on ragout d’ moton

 

S0

ragoûtant

, ante adj., ragostant (-e)

 

C60

ragoûter

, -ant, -e ragoster, -ant, -e ; voy. APPÉTISSANT

 

E0

ragrafer

ragraper, -eter

 

E0

ragrandir

ragrandi (rè-)

 

E0

Rahier

Rahîr, village

 

E0

rai

voy. rayon

 

E0

raide

[adj] (o-c) rwèd, e, (e) reûd, e

 

G100

raide

adj (manque de souplesse) rwèd (-e) ; elle a les cheveux raides, èlle a dès tch’vias come dès baguètes di fisik : il avait les jambes raides, il èsteûve riwèd dins sès djambes; (expr) on-z-èst bin rwèd sins jamaîs awè stî prince , on est bien raide sans jamais avoir été prince (jeu de mots entre « rwèd », raide et « rwè » , roi) ; ossi rwèd qu’ èdjalé , aussi raide que si c’était gelé; (personne qui se tient droite) rwèd come Banban, très raide ; raide comme un piquet, rwèd come on pikèt, … come on pau; (tendu au maximum) une corde raide, one cwade sitindeuwe ; marcher les jambes raides, roter à l’ riwède djambe; (très incliné) c’est une pente raide, ça dischind fwârt

 

C60

raide

reûd, f reûde (rûd, rude Hu.; reud Fa., Rob.) ; voy. escarpé; _ comme un piquet, reûd come on på (, on pikèt, ine bèye), reûd come Doguèt (Ju.), reûd come Borguèt (St.), ossi reûd qu’ Borikèt (Vo.), come s’ il aveût ‘ne pîce è cou, dreût come on stikèt (Ja.) ; tomber _ mort, toumer reûd rnwért (, freûd mwért Ja.) ; devenir _, s’ èreûdi (qqf si reûdi), dimeni tot reûd ; étoffe trop _e, ine sitofe bisante ; [aller] _ comme balle, reût-à-bale, ossi reûd qu’ ine bale ; [carac­tère] _ et tranchant, cassant ; il est.si _ avec les ouvriers, il èst si rède [-t] avou lès-ovrîs ; elle est _ celle-là !, pa ! vo-‘nnè-là ‘ne maweûre !, c’ ènn’ è-st-eune à plakî å meûr !

 

E0

raide

adj (rigide) rède (reûd, reûde Te., Ba.) ; des cheveux _s, dès tch’vès come dès stikas d’ pwès (Te.) ; dji l’ ê stindou rède ; quand on mwart ni d’vint nin rède, c’ èst qu’ i r’vinrè-z-a r’quèri on-ôte dins lès chî s’mwin nes ; la bouwêye èst tote rède avou la djalêye ; (perclus, -use) rède ; dji sû tot rède avou cès roumatisses-là ; (difficile à monter (ou à descendre) rède ; lès-ègrés sont rèdes a monter ; le virage est _, ça toûne coûrt ; (guindé(e) dans son allure) chtèk, -èke ; il èst chtèk [rattaché au néerl. steeg, raide] ;

 

S0

raidement

reûdemint

 

E0

raideur

nf rwèdeû ; il avait une raideur dans les jambes, il èsteûve riwèd dins sès djambes ; la raideur du tissu amidonné, li rwèdeû dès lokes passéyes à l’ bolîye

 

C60

raideur

(d’une étoffe, corde, pente) reûdisté (, reûtisté) ; (de caractère) reûdeûr

 

E0

raidillon

nm gripelote (f), gritchèt

 

C60

raidillon

gripète, gridjète (gritchète, grapète ard ), reûdê (Es.), croupèt (-ètle Ke., Or.), hitche (Fa., Rob.) ; voy. côte

 

E0

raidillon

gripète, gritchète ; one dure gritchète 

 

S0

raidir

v arwèdi, rwèdi; action de raidir, arwèdichadje (m), rwèdichadje (m) ; il a le bras tout raidi, gn-a s’ brès qu’ èst tot rwèdi

 

C60

raidir

reûdi, èreûdi (ar- ) ; _ une corde, tinkî, voy. tendre ; se _, voy. raide, engourdir ; se _ contre la douleur, hagnî è s’ corèdje

 

E0

raidir

(se) s’ arèdi, si rèdi (svt au fig) ; on s’ arèdit, â d’morant à n’ rin fé ; i s’ è rèdi do côp qu’ dj’ ê pârlé do l’ vinte 

 

S0

raidissement

nm arwèdichemint, rwèdichemint

 

C60

raie

nf (sillon) rôye; (bande mince) rôye ; un vêtement à raies, on moussemint avou dès rôyes; (expr) dji n’ a pont d’ rôye dissus mès cwanes , je n’ai pas de raie sur les cornes (comme les vaches qui en prennent une supplémentaire à chaque mise bas), je n’ai rien à me reprocher ; on vèt co lès rôyes di vosse boûrelèt, on voit encore les raies de votre bourrelet marquer votre front vous êtes encore très jeune.

 

C60

raie 1

rôye, voy. ligne, sillon ; dans le blé qui a été mal semé, rêde (Ja.), voy. semer ; (dans le pain mal cuit) rêde (anc.) ; (dans les cheveux) rôye, hêye (Vo., Liers) ; faire des _s sur une glissoire, fé dès lûgnårds (Ve.); _ de nuages ou cirrus, voy. nuage

 

E0

raie 1

(ligne) roye ; (dans les cheveux) ligne ; i fêt la ligne su l’ costé ; (au jeu de cartes) chûler lès royes

 

S0

raie 2

(poisson) rèye

 

E0

raie 2

(poisson) rêe ; des ailerons de raie, dès-êles di rêe

 

S0

raifort

nm ramonasse (f), mostaude di capucin (f), radis’ di tch’vau (f)

 

C60

raifort

_ sauvage, moståde di capucin, mostâde d’ Alemand (Rob.), piçant (Fa.), mérédihe (anc.) ; _ cultivé, ramonasse (nf) ; voy. radis

 

E0

raifort

(gros radis noir (d’hiver)) ramonasse ; lès ramonasses ni sont nin fwart bèles [du lat, armoracea, radis sauvage]

 

S0

rail

nm raye (f) ; « Dès finès rayes èstin.n boulonéyes su dès p’titès nwârès biles. » (M. Neuville); (loc) remettre sur les rails, rjmète su l’ bone vôye

 

C60

rail

ray (nm ou f) ; (houill) guide (nf) ; _ qu’on déplace à volonté, dès guides volantes; [la berlaine est] dans les _s, so guides, hors des _s, foû guides ou foû bin.nes ; voy. dérailler

 

E0

rail

(du chemin de fer) ray (nf) ; lès rays do tchmin d’ fièr ; il è ramassé one ray su l’ pîd ; il ne faut pas aller jouer sur les _s (la voie ferrée), i n’ fât nin aler djouwer s’ lès rays ; (au fig.) il est remis sur les rails, i rèst s’ lès rays

 

S0

railler

[v] couyoner, (o) bwèser, (e-c) lawer, (e) moker

 

G100

railler

v (plaisanter) couyoner ; ils m’ont dit cela en raillant, is m’ ont dit ça po m’ couyoner; (tourner en ridicule) chiner ; il doit toujours railler qqn, i lî faut todi chiner one saquî ; (piquer) laweter ; (se) si foute di

 

C60

railler

, -erie, -eur, voy. Brocard, -er, MOQUER, -EUR, PLAISANTER, -ERIE

 

E0

railler

, -iement ralier, -iyemint (-èye-) ; rassonler, rimète èssonle ; voy. RASSEMBLER

 

E0

railler

interj mot-phrase utilisé pour _, hoû ! ; hoû ! niche porcê ! ; interj cri de dérision lancé par les enfants pour _ l’un d’entre eux, bis’ bis’ [en même temps, ils passent rapidement un index sur l’autre, en indiquant la direction de celui dont ils veulent se moquer] ; man ! i m’ è fêt bis’bis’

 

S0

raillerie

nf (plaisanterie) couyonâde, riséye; (raillerie méchante) fion (m), lawerîye, lawetadje (m), pike

 

C60

railleur

, euse n (personne qui aime à se moquer) fouteû d’ djin (f fouteûse di djin)

 

C60

railleur

, -euse n lôsâ, -âde

 

S0

raine

rin.ne, voy. couvain, rainette

 

E0

rainer

v dès rènûres, rèner, rènurer ; action de rainurer, rènuradje (m)

 

C60

rainer

vt (rainurer) rin.ner, rin.nurer

 

S0

rainette

[nf] rin.nète, (rin.ne) côrète

 

G100

rainette

nf (grenouille) rin.ne ; rainette verte, rin.ne côrète; (expr) fé l’ rin.ne crèvéye, faire la rainette crevée, rester sans bouger pour tromper l’adversaire

 

C60

rainette 1

(grenouille de buisson) rin.ne côrète (r. côrnète Sp., r. côrisse Tr.), rin.nète (Hu., Wa., Li.)

 

E0

rainette 2

(esp de pomme), voy. reiNETTE

 

E0

rainure

nf rènûres ; faire des rainures, fé dès rènûres, rèner, rènurer

 

C60

rainure

héve, ècrènemint (Bo.), hévore (St.), rin.neûre ; petite _, hévelète ; faire des _s, héveler, hévî, rênurer (Ho.) ; voy. jable, -er

 

E0

rainure

(mortaise) rin.nure ; i fârè aparfondi la rin.nure ; (filetage d’une vis) filière ; la filière è stî sbrogneté ; dès fines filières ; dès grosses filières

 

S0

 

 

 

rainurer

v dès rènûres, rèner, rènurer ; action de rainurer, rènuradje (m)

 

C60

rainurer

vt (une planche) hévelè (Te.), rin.ner, rin.nurer

 

S0

raire

voy. beugler

 

E0

raisin

[nm] (c) reûjin, (o) rôjin, (e) rèsin

 

G100

raisin

nm reûjin ; une grappe de raisin, one troke di reûjins ; raisins de Corinthe, côrintines (f)

 

C60

raisin

_ du pays, à petits grains, dès trokes, dè reûhin (Du., Han. ; do rè- (Fa.), do l’ vigne (Fa.); grappe de _s, troke ; grain, peûs d’ troke ; _ étranger ou de serre, à gros grains, rèsin ; _ sec, rwèsin  ; _ sec de Corinthe, corintène (-in Ma.); les _s sont trop verts, c’ èst come li r’nåd qui bouhîve si quawe å tchèrsî (Com.)

 

E0

raisin

 _ sec de Corinthe, corintin ; on gatau avou dès corintins

 

S0

raison

[nf] (c) raîson, (e) rêson, (o) réson

 

G100

raison

nf raîson ; il n’ y a pas de raison, gn-a pont d’ raîson; (loc) avoir raison, awè drwèt, awè raîson ; c’est vous qui avez raison, c’ èst vos qu’ a raîson, c’ èst vos qu’ a drwèt ; il prétend que c’est lui qui a raison, i vout qu’ c’ èst li qu’ a raîson ; il veut toujours avoir raison, i vout todi awè raîson, i lî faut todi awè drwèt ; comme de raison, come di jusse èt d’ raîson ; rendre raison, rinde raîson, rinde drwèt ; avoir des raisons de, awè dès raîsons di, awè sudjèt di ; j’ ai des raisons de penser que ce n’est pas vrai, dj’ a sudjèt d’ sondjî qu’ c’ èst dès mintes ; plus que de raison, dipus qui d’ drwèt ; à plus forte raison, labèle ; à plus forte raison quand je ne suis pas là, labèle quand dji n’ so nin là ; mettre à la raison, fé comprinde ; perdre la raison, divenu sot ; il n’a plus toute sa raison, i n’ a pus tote si tièsse da li ; pour quelle raison ?, (cause) douvint ? , (but) poqwè ? ; pour la seule raison que, tot simplèmint pace qui ; se faire une raison, prinde autoû d’ li ; il a bien dû se faire une raison, il a bin d’vu prinde ça autoû d’ li

 

C60

raison

rêson, (anc.) råhon (Ja.) ; mauvaise _, voy. chicane ; pas tant de raisons !, nin tant dès kèsses èt dès mèsses ! ; [gronder, aboyer] sans _, à l’ vûde ; j’ai _ de me plaindre, dj’ a dreût di m’ plinde ; il veut toujours avoir _, c’ è-st-on vîreûs, i vout todi avu dreût, … avu tos sès dits bons, … qu’ tos sès dits sèyèsse paroles d’ èvandîle ; à tort ou à _, à twért ou à dreût ; comme de _, come di djusse ; à plus forte _, avou pus d’ rêson ; en _ directe, d’ ot’tant (ou çoula) pus ; en _ inverse, d’ ot’tant (ou çoula) mons ; voy. déraison­nable ; âge de _, voy. age, sens

 

E0

Raison

(n de famille) Rêson

 

S0

raison

(intelligence, bon sens) rêson ; il ârè co vite l’ âdje di rêson ; il è pièrdou la rêson ; dji lî ê fêt atinde rêson ; mètoz-ve à l’ rêson ; c’ è-st-on pris foû rêson ; on marièdje di rêson ; (motif) rêson ; dj’ avo one boune rêson di n’ nin sèy là ; po one rêson ou po one ôte, i n’ è nin arivé à timps ; dj’ ê mès rêsons d’ fé ça insi ; ç’ n’ èst nin one rêson po t’ foute la tièsse â mour ; il faut s’en faire une _, i fât s’ a fé one idée (ou one rêson) ; à pus fwate rêson ! ; rêson d’ pus’ po qu’ dj’ î alinche ! ; pour la bonne _ que, po la boune rêson quu ; (ce qui est conforme à l’équité, à la justice) rêson ; avoir _, avèr rêson ; t’ avos rêson di n’ nin boudji ; il è deûs côps rêson ; i m’ plêt d’ avèr rêson ; li ci qui pâle tot seû è todi rêson ; il veut toujours avoir _, i sotint todi ;

on a bien _ de dire (il est bien vrai) que l’on apprend toujours tout en retour, on-è rêson d’ dîre qu’ on r’ssét todi tot ; dji lî dène rêson ; puissiez-vous avoir _ !, pout-i valèr quu v’s-avîche rêson ! (litt. « peut-il valoir que vous ayez raison ! ») ; personne qui veut toujours avoir _ (qui soutient fermement ce qu’elle avance), sotenâ, -âde

 

S0

raisonnable

adj raîsonâbe ; soyez raisonnable !, rèflèchichoz one miète ! ; il est fort raisonnable, il èst fwârt sûti ; ce n’est pas raisonnable, ce que vous faites, vos n’ duvrîz nin fé ça; c’est un prix raisonnable, ci n’ èst nin co là si tchêr; (expr) raîsonâbe come on grand , raisonnable comme un adulte (s’applique aux enfants)

 

C60

raisonnable

, -ement rêsonåve (, -åbe), -åbemint (, -åblu-), (anc.) d’ råhon ; voy. passable

 

E0

raisonnable

(de bon sens) rêsonâbe ; i n’ èst jamês stî rêsonâbe

 

S0

raisonnablement

adv raîsonâblèmint, atimprémint

 

C60

raisonnablement

rêsonâbleumint (qqf -umint; rêsonâbemint)

 

S0

raisonnement

nm ils ont toutes sortes de raisonnements, is v’s-ont totes sôtes di raîsons ; il a critiqué mon raisonnement, il a stî conte mi façon d’ veûy ; votre raisonnement est faux, ci qu’ vos d’djoz là n’ tint nin

 

C60

raisonnement

(faculté de raisonner) rêsonemint ; il è on bon rêsonemint ; (argumentation) rêsonemint ; dji n’ comprind nin vosse rêsonemint

 

S0

raisonner

vi rèflèchi; raisonnez un peu!, rèflèchichoz one miète! ; raisonnons!, rèflèchichans-ne ! ;  il faut raisonner avant d’agir, i faut rèflèchi d’vant d’ fé one saqwè; (expr) on n’dwèt pont fé d’ brût quand on va à l’ pèche , on ne doit pas faire de bruit quand on va à la pêche, il faut raisonner; vt raisonner qqn, fé ètinde raîson à one saquî ; je l’ai raisonné, djè li a faît ètinde raîson

 

C60

raisonner

, -ement, -enr, -cuse rêsoner, -emint, -eû, -eûse ; [enfant] raisonneur, qui rèspond todi ; voy. répliquer

 

E0

raisonner

vt (qqn) (chercher à lui faire entendre raison) rêsoner ; eûreûsemint qu’ dji l’ ê rêsoné ! ; vi (argumenter) rêsoner ; i n’ rêsone nin co si mâ, po on p’tit afant 

 

S0

rajeunir

vi radjon.ni ; on ne rajeunit pas, on n’ radjon.nit nin; action de rajeunir, radjon.nichadje (m) ; cela rajeunit, ça faît pus djon.ne ; nous rajeunissons, nos radjon.nichans ; ils rajeunissent, is radjon.nichenut ; il rajeunissait, i radjon.nicheûve ; il rajeunira, i radjon.nirè ; il rajeu­nirait, i radjon.nireûve ; qu’il rajeunisse, qu’ i radjon.niche ; qu’il rajeunît, qu’ i radjon.nichiche; (retrouver de la vigueur) prendre des allures jeunes à un âge déjà mur, ribrîjî ; vt radjon.ni ; vous me rajeunissez, vos m’ radjon.nichoz ; c’est une jupe qui vous rajeunit, c’ è-st-one cote qui vos radjon.nit ; rajeunir un arbre, bichtaurder on-aube, radjon.ni on-aube ; (se) se rajeunir, si radjon.ni ; elle fait cela pour se rajeunir, èle faît ça po s’ radjon.ni, … po parète pus djon.ne

 

C60

rajeunir

, -issement radjon.ni (, -ôni), -ihemint, -ihèdje

 

E0

rajeunir

vt _ (qqn) (lui rendre de la jeunesse), radjon.ni (qqf radjôni) ; ça t’ radjon.nit, çusse cote-là ; vpr en wallon : si radjon.ni ; èle saye di s’ radjon.ni ; vi (redevenir jeune) radjon.ni ; on n’ radjon.nit nin, valèt !

 

S0

rajeunissement

nm radjon.nichemint

 

C60

rajout

rajoute

 

S0

rajouter

v rimète avou; il en a rajouté, i ‘nn’ a r’mètu (avou) ; rajouter de l’eau dans le filtre à café, ripasser su l’ cafeu ; café auquel on a rajouté de l’eau, cafeu r’batijî ; rajouter du sucre, rimète one miète di suke; (expr) asteûre, nos r’passerans po lès maîsses (iron.), maintenant, nous rajouterons de l’eau (au reste du premier extrait de café) pour les patrons; vous en rajoutez vous exagérez, rastrind !

 

C60

rajouter

vt rajouter ; i fârot rajouter do l’ farine 

 

S0

rajustement

nm radjustadje

 

C60

rajustement

radjustèdje

 

S0

rajuster

v (ajuster de nouveau) radjuster; (remettre à sa place) rajuster ses lunettes, rimète ses lunètes come i faut; (remettre dans un état convenable) rajuster sa jupe, fé aler s’ cote; ils ont rajusté les salaires, il ont r’vèyu lès traîtemints

 

C60

rajuster

, -ement radjuster, -èdje ; radièrcî (-dérci St.), radjincener (-ence- Ve.), radrameter, rapatroner, rapotiker, voy. rafistoler ; _ (surtout sa toilette), (si) ragadeler, (si) ratîtoter, (si) racotcheter, (si) rapépurner (Ve.), (si) raponti (Ja.) ; voy. pimpant

 

E0

rajuster

vt (remettre en état d’être joint, d’être assemblé) radjuster ; radjuster on-uch ; radjuster on mantche ; _ ses habits, si ragadeler ; ragadèle-tu on pauk !

 

S0

râle

[nf] (o) rôkia [nm], (e) rôkê [nm], (c) rôguia [nm], (e) rôkèdje [nm]

 

G100

râle

nm (respiration) rôguia; (oiseau) râle d’eau, crèke d’ aîwe (f) ; râle des genêts, crèke (f)

 

C60

râle

râle ; il a rendu le dernier soupir, il è rindou s’ djèrin râle

 

S0

râle 1

(oiseau) råle (Sp.; râle Vi.), rålê : _ de genêt, rålê di gngnès’ (râle di djugnèsse Vi.) ; _ aquatique, rålê d’ êwe, pitite poye d’ êwe (Vi.)

 

E0

râle 2

, -er, -ement råle, -ê, -er, -èdje ; raukî, -(i)èdje ; raukiner (War., Da. ; ran- Ve., Tr.) ; ranhi, ranheler, -èdje (St., Wa.) ; râheler, -èdje (Ma.) ; le râle de la mort, li raukèdje dè l’ mwért, li raukia (Hu., -iê Li.), ranle ou ranla (Du.), râhela (Ma.), râhe (Po.)

 

E0

râlement

nm rôguiadje

 

C60

ralenti

(dans l’activité) ralenti ; gn-è on ralenti dins l’ comêrce

 

S0

ralentir

[v] (o-c) (ras)taurdjî, (e) (ras)tårdjî, (o) (ras)târdjî, (c) ralenti

 

G100

ralentir

vt ralenti; action de…, ralentichadje (m) ; ralentir le pas, roter pus doûcemint; vi frin.ner, aler pus doûcemint ; au croisement, n’oubliez pas de ralentir !, au crwèsemint, ni rovyîz nin d’ frin.ner !

 

C60

ralentir

, -issement ralinti, -ihèdje, -ihemint ; rastårdjî, rastådje

 

E0

ralentir

vt (rendre plus lent) ralenti ; ralenti l’ alure ; vi (aller plus lentement) ralenti ; ralenti, dji n’ pou nin sûre !

 

S0

ralentissement

nm ralentichemint

 

C60

ralentissement

ralentichemint

 

S0

râler

v (faire entendre un râle) awè l’ rôguia, rôguyî (, rôkyî) ; écoutez comme il râle !, choûtez ça come i rôguîye ! ; action de râler, rôguiadje (m) (, rôkiadje (m)) ; « En rôguiant si fwârt qu’ is  frin.n tron.ner l’ mwârt. » (J. Guillaume); (manifester sa mauvaise humeur) bisker, broubyî, maroner, rûtyî ; faire râler, fè endêver, fé arèdjî ; ça me fait râler, ça m’ faît arèdjî ; « I buskéve one miète, li curé. » (E. Gilliard)

 

C60

râler

voy. rale 2

 

E0

râler

vi (faire entendre un bruit rauque) (en parlant d’un être humain) râler ; (de colère) (manifester sa mauvaise humeur) râler ; i râle su tot ; (faire entendre un râle en respirant) (en parlant d’un animal)  ranler ; gn-è nosse vatche qui ranle

 

S0

raleûr

, euse adj et n c’est un râleur, i n’ èst jamaîs contint, i faut todi qu’ i rûtîye

 

C60

ralliement

nm rachonadje, raploû

 

C60

rallier

v (regrouper) rachoner, raploûre; (rejoindre) è raler, ritoûrner ; le soldat rallie son régiment, li sôdârt è r’va r’trover s’ rèdjimint ; (se) (se regrouper) si rachoner, si raploûre; (rejoindre, adhérer) je me rallie à votre décision, dji faî come vos-ôtes

 

C60

rallonge

nf ralondje ; une rallonge de table, one ralondje di tauve ; mettre une rallonge à une jupe, ralongui one cote ; allez chercher la rallonge électrique, alez qwé l’ ralondje ! ; j’ai demandé une rallonge (de congé, de pécule…), dj’ a d’mandé one rawète

 

C60

rallonge

ralondje (, -onje) ; _ permettant au scieur de long de reculer au-delà du tronc, rè(s)couleû

 

E0

rallonge

ralonje ; mètoz lès ralonjes à l’ tâve ; (ferraille qui s’ adapte à l’ attache du collier pour le rendre plus large) ralonje ; one ralonje di gorê

 

S0

rallongement

nm ralondjemint

 

C60

rallongement

(allongement) ralonguichemint ; on ralonguichemint d’ pon.ne

 

S0

rallonger

vt ralondjî, ralongui ; action de rallonger, ralondjadje (m), ralonguichadje (m); (expr) faurè ralongui l’ tauve di deûs pîds, il faudra rallonger la table de deux pieds, il y aura bientôt une naissance ; i d’mère èwoù-ce qui l’ têre a stî ralonguîye avou dès plantches, il habite là où la terre a été allongée avec des planches, … très loin d’ici; vi ralongui; les jours rallongent, lès djoûs ralonguichenut

 

C60

rallonger

, -ement ralongui (-djî), –ihèdje, -ihemint ; rèlongui

 

E0

rallumer

v ralumer; rallumer une pipe, ralumer one pipe ; rallumer une lampe, ralumer one lampe ; rallumer le feu, ralumer l’ feu, ritoker l’ feu ; (se) rèsprinde ; le feu se rallume, li feu rèsprind

 

C60

rallumer

raloumer, rèsprinde ; le feu se ralluma, li feû rèsprinda ; _ le feu d’un poêle, ratoker ; voy. ALLUMER, REPRENDRE, VIGUEUR

 

E0

rallumer

vt (enflammer de nouveau) raloumer ; raloumer l’ feû ; (rendre de nouveau lumineux) raloumer ; raloumer la lampe ; (faire fonctionner de nouveau) raloumer ; raloumer l’ posse

 

S0

rallye

nm ralîye, coûsse (f)

 

C60

ramadan

nm ramadan

 

C60

ramage

nm (oiseau) tchîpîyeriye (f) ; le ramage des oiseaux, li tchîpîyeriye dès mouchons; (langage) causadje; du papier à ramages, do papî tot caflori

 

C60

ramage

, -er ramadje, -î ; voy. gazouil­ler

 

E0

ramager

vi tchîpeler, tchîpyî ; nous écouterons les oiseaux ramager, nos choûterans lès mouchons tchîpyî

 

C60

ramages

(dessins décoratifs) ramajes ; one cote à ramajes

 

S0

ramaigrir

ramêgri ; voy. amaigrir

 

E0

ramas

ramassemint, rahopelèdje ; voy. AMAS, TAS

 

E0

ramassage

nm (action de ramasser) ramèchenadje, ramonceladje

 

C60

ramassage

ramassèdje ; li ramassèdje dès pètrâves

 

S0

 

 

ramasse

(t d’arm) ramasse

 

E0

ramassé

, ée adj (resserré en une masse) rabouloté (-ye), ramoncelé (-ye)

 

C60

ramassé

, -ée (qui est resserré(e) en une masse) (en parlant d’une localité, d’habitations) ramassé ; on vièdje fwart ramassé

 

S0

ramasse-poussière

(petite pelle pour les balayures) ramasse-poûssîre ; (bibelot, garniture (où s’accumule la poussière)) ramasse-poûssîre ; ça frè co on ramasse poûssîre di pus’ su la tchminêye

 

S0

ramasser

[v] ramasser ; v. entasser, glaner

 

G100

ramasser

v (resserrer en une masse) rabouloter, ramèchener, ramonceler; (prendre par terre) ramasser ; c’était à terre, c’est moi qui ai dû le ramasser, c’ èsteûve à l’ têre, c’ èst mi què l’ a d’vu ramasser; (expr) li cia qui n’ ramasse rin n’ a rin, celui qui ne ramasse rien n’a rien, il ne faut jamais perdre l’occasion de prendre le petit avantage qui se présente ; quand on staure si djote, on nè l’ ramasse jamaîs tote, quand on répand son chou, on ne le ramasse jamais entier, une bêtise n’est jamais tout à fait effacée; ramasser les déchets de table (après un repas) ramasser lès mouyaus; ramasser le foin avec le râteau, ramasser l’ foûr au rèstia ; ramasser les céréales, rascoude, ricoude ; action de ramasser les céréales, rascoudadje (m); (recevoir des coups) ramasser one danse, ramasser one dispoûsseléye ; (se) (se blottir) si racovissî, si racrapoter, si ramonceler, si rabouloter, si ramèchener

 

C60

ramasser

ramasser ; _ en tas, rahoper, ordt rahopeler, ratrossî (on hopê qu’ èst.trop ståré) ; _ en balayant, rahover ; _ avec le râble, voy. rable ; aller _ du bois mort, aler cayeter, aler ås cayèts (Es., Sp.) ; _ à la volée, sans façon, ramasser à l’ houpe (, à l’ banse), rabrôdjeler sakinemint (Li.) ; _ des morceaux de houille sur le terris, cotcheter ; _ des escarbilles, craheler ; avoir la taille ramassée, voy. courtaud ; (houill) _ les charbons abattus, vûdî lès von.nes dè l’ tèye ; voy. accumuler, amasser, rassembler, RECUEILLIR

 

E0

ramasser

vt (resserrer en une masse, rassembler (des choses plus ou moins éparses)) ramasser ; ramassoz vos-argayons ; tu ramasserès t’ bataclan èt t’ ann’ îrès ! ; ramasser dès sous à l’ choupe ; j’ai été _ les sous lancés par le parrain à l’occasion du baptême, dj’ ê stî ramasser â batème (litt. « j ‘ai été ramasser à baptême») ; la pleûve è jusse ramassé la poûssîre ; lès bîjes di mârs’ ramassant tot ; (prendre, relever) (qqch qui est tombé à terre) ramasser ; ramasse la lèce qu’ èst pa d’zos la tâve ; (cueillir, récolter) (ce qui pousse en terre) ramasser, rilèver ; _ les pommes de terre sur le champ (en suivant les arracheurs), ramasser lès crompîres ; empl intr ramasser âs champignons ; _ les oeufs au poulailler, rilèver lès-oûs ; vt _ avec un râble, râveler ; râveler lès cènes foû do for ; râveler lès bôsses ; (recevoir) (des coups, des réprimandes) ramasser ; il è ramassé one mwin à l’ djêve ; ramasser one bafe, one corècsion, one croufe, one danse, one distribucion, one distrimpêye, one sipoûsselêye ; (contracter) (une maladie) ramasser ; ramasser (ou atraper) on matcherê ; se _ (se relever) (après une chute.) si ramasser ; i s’ è ramassé èt il è r’monté su la châle ; vt _ en un tas en pelletant, rachoupeler ; rachoupeler on tas d’ mwartî ; _ (le foin) en tas, rahopyi, rahopelè (Te.) ; rahopyi l’ foûre [cf néerl. hoop, tas] ; _ en un tas en balayant, rachover ; rachover lès nichetés d’zos la machine à bate ; _ (en un tas) les restes de foin, de paille qui se trouvent dans la grange, rachover la grègne

 

S0

ramassette

nf ramassète

 

C60

ramassette

_ de faux, voy. pleyon ; pour le fr local « ramassette », voy. pelle

 

E0

ramassette

(petite pelle pour les balayures) ramassète, ramasse-poûssîre

 

S0

ramasseur

, -euse ramasseû, -eûse, -erèsse ; _ sur le terris, cotcheteû, -erèsse, (plaist) cou d’ tèris’ ; _ suivant le faucheur de grains, rascoyeû, -ôyerèsse ; rascodeû, -eûse (Hu., Se.) ; rilèveûr, rilîverèsse (ard)

 

E0

ramasseur

, -euse n ramasseû, -eûse ; lès ramasseûs d’ crompîres (qui passent après les râyeûs)

 

S0

ramassis

nm ramassemint, tantachau

 

C60

ramassis

ramassemint ; voy. tas

 

E0

rambour

nm rambou (nf) ou pome di rambou

 

E0

rame

nf (branche servant de support) pièce, stape, stapète, stièle (pour les haricots ou le houblon) ; des perches à haricots, dès stapes di manje-tout ; stièle (pour les pois) ; garnir les pois de rames,  stièrler (dès pwès) ; (expr) èlle a dès djambes come dès stapètes di pwès d’ Rome, elle a des jambes comme des perches à haricots, … longues et fines; (ensemble de 500 feuilles de papier) rame ; une rame de papier, one rame di papî ; (file de wagons) convwè (m), rame, trin (m); (pour manœuvrer une petite embarcation) rame

 

C60

rame 1

(à tendre les draps) (anc.) win.ne ; _ de pois, voy. ramer 1

 

E0

rame 1

(support des tiges grimpantes) rame ; (de pois) rame, stikena, stika (Te.) ; fé dès stikenas po stikener lès pwès ; (pour les haricots grimpants, pèrche d’ hâricots,  pîce à féves (Te.) ; dès hâricots a pèrche

 

S0

rame 2

_ d’embarcation, rame, navuron (qqf aviron, naviron) ; voy. godille

 

E0

rame 2

(d’une embarcation) rame 

 

S0

rame 3

_ de papier, rame ; _ de wagons, de berlaines, rame ; _ de bateaux, quowêye, atèlêye di pontons ; voy. train

 

E0

rame 3

_ de papier, rame di papî 

 

S0

rame 4

(file de wagons attelés ensemble) rame ; il è passé one bèle rame di vagons

 

S0

rameau

[nm] (c) cochète [nf], (o) couchète [nf], (e) cohète [nf], (c) cocha, (o) coucha ; v. branche

 

G100

rameau

nm pèton, rin, stièle (f); dimanche des rameaux, Florîye Pauke

 

C60

rameau

, ramée, voy. baguette, bran-chette, brindille ; dimanche des Ra­meaux, voy. paques

 

E0

ramée

nf coucha (m,), fouya (m)

 

C60

Ramelot

Ramelot, village

 

E0

ramener

[v] (e-c) raminer, (c) ramwinrner, (o) ram(w)in.ner

 

G100

ramener

v (ramener qqn chez lui) rèminer, rèmwinrner ; nous l’avons ramené chez lui, nos l’ avans rèmwinrnè è s’ maujone ; action de ramener, rèmwinrnadje (m); (ramener chez celui qui parle) raminer, ramwinrner, rivenu avou ; ce sont eux qui m’ont ramené, c’ èst zèls qui m’ ont ramwinr ; une table qu’il avait ramenée de Dinant, one tauve qu’ il aveûve rivenu d’ Dinant avou; ramener vers soi, rascrauwer ; (se) (revenir) rariver, rivenu ; c’est maintenant que vous vous ramenez ?, c’ è-st-asteûre qui vos rivenoz ? ;  (se réduire) tout compte fait, cela se ramène à presque rien, tot compté tot rabatu, ça n’ valeûve nin lès pwin.nes d’ è causer

 

C60

ramener

raminer, rac’dûre (-ûhe Ja.) ; _ dans un véhicule, ratchèrî ; _ de force, en traînant, avec effort, rah(i)èrtchî ; _ en tas, en balayant, rahover ; _ la braise à la gueule du four, aråveler l’ for (, lès brusis) ; _ qn à soi, ratirer, ratrêre, fé rimeni l’ oûhê so l’ crosse, rac’miyeter, voy. attirer ; _ à l’étable les vaches qui pâturent, ratchèssî (, ratoûrner) lès vatches

 

E0

ramener

vt (rapporter) ramon.ner (raminè Ber., Te. ; raminer Ra.) ; ramon.ner one tchèdje di foûre ; dji v’ ramon.nerê li tch’vau d’mwin ; i m’ fârot ramon.ner ma hîpe ; se _ (revenir), si ramon.ner ; i s’ è ramon.né à trwas-eûres â matin ; _ à soi, ratirer ; i l’ è co ratiré o cafè ; èle ratire tos lès galants ; vt _ (qqch ou qqn) en le traînant, rahîrtchi, ratrin.ner ; dj’ ê avou do mâ d’ rahîrtchi çusse sôlêye-là jusqu’ à l’ mâjon ; dji l’ ê ratrin.né jusqu’ à l’ mâjon ; se _, si ratrin.ner ; dj’ ê avou do mâ di m’ ratrin.ner

 

S0

ramer

vi (manœuvrer les rames) ramer; vt stièrler ; ramer des pois, stièrler dès pwès

 

C60

ramer 1

_ les pois, råmer (, håler) lès peûs, avou dès ramayes (, dès cohes di peûs ; dès rins d’ pingnes (anc.) Co.), rin.mer lès peûs, avou dès rinmes (War.) ; ramer lès pwès, avou dès rames di pwès (Du.; dès ramèyes Méa.) ; stièrler lès pwès, avou dès stièles (Hu.; dès coches Be.) ; stèpeler ås pwès, avou dès stèpias (Han.) ; cohî lès peûs, avou dès cohes (Fl., Ho., Am.); mète dès vèdjes di peûs (Od , Ber. ; dès cohètes Ve.; dès rins d’ peûs Sp., ard ; dès rAm.es Gl., -êyes Ar., Cha. ; dès stapètes Ne.)

 

E0

ramer 1

vt (soutenir (une plante grimpante)) stikener (-è Te.), stikè (Te.) ; stikener lès pwès

 

S0

ramer 2

_ sur l’eau, råmer

 

E0

ramer 2

vi (faire avancer une embarcation à la rame) ramer

 

S0

Ramet

Ramèt, village

 

E0

rameur

råmeû

 

E0

rameur

, -euse n rameû, -eûse

 

S0

rameuter

vt (mettre de nouveau en émoi) rameûter ; il è co rameûté tot l’ vèjinèdje

 

S0

rameux

, -se, voy. branchu

 

E0

ramier

[nm] (o) (pidjon) mansau, (c) (colon) mansau, (e) (colon) monså

 

G100

ramier

nm colau-briyaud, colau-mansaud, colon-mansaud ; « Colaubriyau qui scafîye bin l’ cèréje èt lèyî là l’ pècau. » (A. Laloux)

 

C60

ramier

(colon) manså (, mon- ; môrså Hu., Wa.), såvadje colon, colon d’ bwès ou tchåwê (Ber.), pôve-soûr (Du.; d’après son cri)

 

E0

ramier

pigeon _, pîjon sâvadje, ramier ; lès ramiers s’ pèrchant po la nut’

 

S0

ramifier

(se) v brantchî; c’est un arbre qui se ramifie aisément, c’ è-st-on-aube qui brantchîye aujîyemint

 

C60

ramifier

(se) brantchî

 

E0

ramille

voy. brindille

 

E0

ramille

(petite branche coupée (de feuillu)) spèneûre (Te.) 

 

S0

ramilles

nf pl flachis’ (m pl), ramechis’ (m pl)

 

C60

Ramillies

npr Ramiéye

 

C60

Ramioul

Ramioûl, village

 

E0

ramollir

vt ramoli ; ramollir du beurre, ramoli do bûre; vi ramoli ; ils ramollissent, is ramolichenut ; action de ramollir, ramolichadje (m) ; (se) ramoli; le beurre se ramollit, li bûre ramolit; son cerveau ramollit, i d’vint vî

 

C60

ramollir

, -issement ramoli, -ihèdje, -ihemint; voy. amollir, enfance, fa­cultés

 

E0

ramollir

ramati

 

E0

ramollir

vt (rendre plus mou) ramoli ; la tchaleûr ramolit l’ boûre ; acrèchi l’ cûr dès solés po l’ ramoli ; (au part passé) être tout ramolli, être devenu gâteux (en parlant d’une personne), sèy tot ramoli 

 

S0

ramollissement

nm (action de ramollir) ramolichadje ; (état) ramolichemint.

 

C60

ramonage

nm ramonadje ; résidus de ramonage (suie), ramonéyes (f); (expr) vos-avoz dès mwins come dès ramonéyes, tu as des mains comme des résidus de ramonage, … très sales

 

C60

ramonage

ramonèdje

 

 S0

ramoner

v ramoner ; ramoner la cheminée, ramoner li tch’minéye

 

C60

ramoner

, -age hover, -èdje ; ramoner, -èdje

 

E0

ramoner

vt ramoner ; ramoner la tchminêye

 

S0

ramoneur

nm chove, chura, ramoneû ; « Èt dj’ a lèyî lès nûts – nwâres come on cint d’ churas – dins lès boyéyes di spènes èt dins lès lîves di syince. » (G. Smal); (expr) nwâr come on ramoneû, nwâr come on chove , noir comme un ramoneur

 

C60

ramoneur

hovåte, ramoneû, hoveû di tch’minêye (Le.), råve-tchiminéye (Be., Cou., Mar.)

 

E0

ramoneur

(de profession) ramoneû ; li ramoneû astot tot nwar di chûfe ; sèy nwar come on ramoneû

 

S0

Ramont

(village de la commune de Tenneville) Râmont ; gentilé: lès Râmonîs

 

S0

rampant

homme _, voy. hypocrite, ramper ; nm (t de charp) _ de toiture, plantche di roubîre (Co.), plantche di wébîre (Vot. ; di di wimbièdje Be.), plantche di cwèstîre (Sp., di cwèstî Tr., deu cwèsselîre Fa.); voy. bord

 

E0

rampe

nf (partie en pente) pindis’ ; il y a une petite rampe pour y arriver, po-z-î ariver, ça va one miète è pindis’ ; rampe d’escalier, baye ; s’accrocher à la rampe, si ritenu pa l’ baye ; une grosse corde tenait lieu de rampe, c’ è-st-one grosse cwade qui sièrveûve d’ baye; (loc) tenir bon la rampe, si t’nu aus couches (, se tenir aux branches); rampe de lancement, rampe di lancemint

 

C60

rampe

rampe ; _ d’escalier, rampe (, baye) di montêye ; _ donnant accès dans un terrain en pente, rampe, passèdje, intrêye, frête (Fa.), gritche (Sart), tchèrîre (Ret. ; tchèrîhe Tr.)

 

E0

rampe

(pente) rampe ; èle tint djà, çusse pètite rampe-là ; la _ d’ accès à la grange (1) lorsqu’il s’ agit d’un terre-plein), la rampe do l’ batîre ; (2) lorsqu’il y à un vide à franchir), pont d’ batîre ; (balustrade) rampe; la rampe dès-ègrés ; accroche-toi à la rampe !, tin t’ bon à l’ rampe ! 

 

S0

ramper

v (progresser ventre à terre) crauper, craupi, ramper; « Nosse tchèt è-st-à l’ tchèsse… I craupe asto d’ on bouchon. » (R. Viroux) ; (ramper en se tortillant) si covèriner; (se soumettre humblement) fè l’ pipîye, fé l’ plat pîd

 

C60

ramper

ramper (-pyi Ma., râpier Fa.) ; fig _ devant le maître, fé l’ plat (pîd), bate dè plat (ou platcheter) åtoû dè mêsse ; voy. flatter

 

E0

ramper

vi ramper ; l’ instructeûr nos f’jot ramper dins lès bôsses ; i rampe duvant lu, télemint qu’ i ‘nn’ è poûr !

 

S0

ramure

nf (arbre) tièsse ; la ramure d’un chêne, li tièsse d’ on tchin.ne ; (bois des cervidés) bwès (m pl), cwanes (f pl)

 

C60

ramure

_ d’arbre, tièsse, voy. bran­chage ; _ de cerf, bwès (ou cwènes) dè ciér

 

E0

rancart

nm (loc) mettre au rancart, foute èvôye, foute aus rikètes

 

C60

rancart

mettre au _, voy. rebut

 

E0

rance

adj seur (-e) ; une odeur de rance, on gout d’ seur ; le beurre est rance, li bûre èst seur

 

C60

rance

rance, fwért

 

E0

rance

rance ; li lârd èst rance ; di l’ ôle rance ; le beurre est _, li boûre èst fwart ; le saindoux a un goût _, li sèyin è on gout fwart ; do sèyin qu’ èst tot rance

 

S0

ranche

_ de véhicule, ronhe, passon (Che., Lig.), passê (Ra., Com., Bi.), pikèt (Od ), stètche (St.), sto (Vo., Ha.) ; à To., Du., lès brès d’ hamê = les deux de devant, lès ronhes = les deux de derrière ; _ supplémentaire pour rehausser et consolider, fåsse ronhe

 

E0

rancir

v divenu seur

 

C60

rancir

, -issure ranci, -ihèdje ; (du beurre) dimeni rance (, fwért) ; (du lard) crantchi ; (de la caillebotte) héveler (Ret., Flé. : dè l’ makêye qu’ èst hévelêye)

 

E0

rancir

vi ranci ; li boûre rancit vite pa ç’ timps-là

 

S0

rancissement

nm rancissure (f)

 

C60

rancœur

nf avoir de la rancœur, waurder one saqwè su s’ keûr

 

C60

rancœur

voy. rancune, ressenti­ment

 

E0

rançon

nf (somme exigée pour la délivrance d’un prisonnier) ils ont dû payer une rançon, il ont d’vu payî po l’ rawè; ils exigent une rançon pour le libérer, is nè l’ laïront ’nn’ aler qu’ si on l’zî done lès caurs qui d’mandenut; (inconvénient) c’est la rançon de la gloire, là ç’ qui c’ èst di ièsse conu

 

C60

rançonner

v se faire rançonner, si fé striyî

 

C60

rançonner

branscater ; voy. étriller, piller

 

E0

rancune

[nf] rancune, (c) raucune, (o-c) dint [nm]

 

G100

rancune

nf raucune (, rancune) ; avoir de la rancune, awè dè l’ raucune; garder rancune, awè à dint ; « Dins l’ fond, Janèt l’ a one miète à dint. » (E. Gilliard); (loc) l’ awè su s’ gros dint, l’avoir sur sa grosse dent, garder rancune à ; awè à dos, subir la rancune de ; rinde grète po grète, assouvir sa rancune.

 

C60

rancune

rancune (, rankeune) ; accumuler ses _s, gaumer (Co. ; cûmi Ja.) ; Voy. RESSENTIMENT

 

E0

rancune

rancune ; i m’ è todi pwarté rancune ; i n’ è pont d’ rancune

 

S0

rancunier

, ère adj raucuneûs (-e) (, rancuneûs (-e)) ; ne soyez pas rancunière, allons !, ni fuchoz nin runcuneûse, va! ; c’est un rancunier, c’ è-st-on-ome di raucune; (expr) pwârter li spès , être rancunier, en vouloir (en tirant la tête, en faisant grise mine).

 

C60

rancunier

, -ière rancuneûs, -e ; vilmeûs, -e

 

E0

rancunier

, -ère adj et n (qui est plein(e) de rancune) rancuneûs, -eûse (, rancugner, -ère)

 

S0

randon

voy. accourir

 

E0

randonnée

nf grande porminâde, … pormwinrnâde ; ils         ont fait une grande randonnée, il ont faît one grande pormwinrnâde

 

C60

randonnée

faire une longue_, fé ‘ne longue coûsse (, porminåde)

 

E0

randonneur

, euse n pormineû (-se), pormwinrneû (-se)

 

C60

rang

nm rindjîye (f) ; ils étaient disposés par rangs, il èstin.n mètus à guilites; son collier a deux rangs de perles, gn-a deûs rindjîyes di pièles à s’ colé ; vous aimez vous mettre aux premiers rangs vos vos mètoz voltî aus prumîs rangs ; nous étions au dixième rang, nos-èstin.n à l’ dîjyin.me rindjîye; (groupe) drigléye (f) vous voilà dans les rangs des mécontents, vo-v’-là dins l’ drigléye dès maus contints ; (loc) si mète su lès rangs , se mettre sur les rangs, … sur les listes électorales; (expr) dji n’ mèt nin mès pîces à dès si bassès ayes, je ne met pas (sécher) mon linge, mes vêtements, sur des haies si basses, ce n’est pas de mon rang ; lès monsieûs èt lès couchèts tègnenut leû ran (iron), les seigneurs et les cochons tiennent leur « rang » (homophonie basée sur le terme « ran », soue et « rang », rang); (situation dans une série) pour les nominations, il a rang après moi, po ç’ qu’ èst d’ ièsse lomé, i passe padrî mi ; il se situe dans les rangs supérieurs, il è-st-avou lès hôts maîsses ; ceux des rangs subalternes, lès man’dayes; (loc) ils sont du même rang, is s’ valenut ; mettre sur le même rang, mète su l’ min.me pîd ; au rang de, dins lès ; se situer dans les meilleurs, ièsse dins lès mèyeûs

 

C60

rang

rang ; tenir son _, sûre si rang ; [il faut] agir suivant son _, stinde sès pîds sorlon sès lîçoûs ; parler à son _, pårler à s’ toûr

 

E0

rang

(alignement de personnes ou de choses) rang ; fôrmer lès rangs ; si mète en rangs ; rompe lès rangs ; si mète â djèrin rang ; dins lès rangs ; (suite de mailles) (au tricot) rang ; vos froz co dès rangs èt pwis vos rastrètîroz ; (rangée) rang ; (condition) (sociale) rang ; i n’ èst nin d’ nosse rang ; ni va nin là, ç’ n’ èst nin di t’ rang ; tenir son _ (sa condition), sûre si rang, tèni s’ rang ; un _ de côtelettes, on câré d’ côtelètes

 

S0

rangée

[nf] (o-c) rindjîye, (e) rindjèye

 

G100

rangée

nf guilite, queuwéye, rindjîye ; la première rangée, li preumêre rindjîye ; vous auriez dû voir quelle rangée!, vos-aurîz d’vu veûy, qué queuwéye !; marcher par rangées, roter à guilites

 

C60

rangée

rindjèye (, -êye), ranjêye, voy. file ; _ d’épingles piquées dans du papier, pårtchèt d’ atètches (pârdjèt Ma.) ; sur un toit, _ de tuiles ou d’ardoises vôye ; rûlêye (G) ; dans un mur, _ de briques, djådje, lét ; de pierres de taille assise ;_ de tas de fumier, voy. fumier ; _ de gerbes dressées sur un champ, on rin d’ djåbes (Lat.) ; double _ de gerbes appuyées l’une sur l’autre, håye di djåbes (Or.), longou dîhia (Les.), crète (La.) ; (houill) _ de trous de mine, pleû d’ mènes

 

E0

rangée

(alignement) 1 drigalêye (Te.), riglêye, rindjîe ; one drigalêye di vélos, di mohons ; one riglêye di vatches ; one riglêye di tch’mîjes ; one riglêye di mâjons ; (quantité (ordonnée)) riglêye ; one riglêye d’ afants [du moy. néerl. righe, rangée] ; one rindjîe d’ ârbes ; one rindjîe d’ bièsses ; lès purmîres rindjîes astint vûdes ; 2 haye, rang, tas : une _ de briques empilées (mises à sécher avant la cuisson), one haye di brikes ; rimète lès brikes à hèye ; on rang d’ brikes ; rimonter l’ mour di deûs tas ; 3 lignée d’ mâjons ; 4 il y a une _ de vingt vaches dans leur étable, gn-è vint vatches di front dins leû stâve

 

S0

rangement

nm faire du rangement, rimète à place ; elle exige le rangement, avou lèye. i faut qu’ tot fuche bin à place

 

C60

rangement

rastrindèdje, rindjemint ; dj’ ê fêt do rindjemint tote l’ après-non.ne

 

S0

ranger

[v] (e-c) rindjî, mète à pont, (o-c) mète à place, (e) wèster, d(i)haler

 

G100

ranger

v (disposer à sa place) (ri)mète à place, rindjî; ranger en exposant, augner ; rangez vos affaires !, mètoz vos cayèts à place ! ; (aligner) rangés comme des soldats, alignîs come dès sôdârts ; « Dins l’ preumêre tchambe, dès fisik sont-st-augnés. » (T. & W.); (classer) des dossiers rangés par ordre alphabétique, dès dossiers rindjîs dins l’ ôrde dès lètes ; (se) (se mettre en rangs) si mète dins lès rangs, fé dès rangs; (se placer) où les brosses se rangent-elles ?, èwoù-ce qu’ on r’mèt lès bronches ? ; (s’écarter pour laisser passage) une auto est arrivée, nous avons dû nous ranger, gn-a one auto qu’ a arivé, nos n’s-avans d’vu mète su l’ costé ; (se mettre aux côtés de) ils se sont rangés de notre côté, is s’ ont mètu avou nos-ôtes ; (devenir plus raisonnable) on dirait qu’il se range, on dîreûve qu’ i d’vint pus raîsonâbe

 

C60

ranger

rindjî, alignî ; _ des objets, outils, etc., riwèster ; _ la table, voy. desservir ; rangez-vous, voy. garer ; se _, voy. AMENDER, CORRIGER

 

E0

ranger

vt (mettre en ordre) rindji, waster ; rindjoz totes vos-afêres ; dji va rindji l’ ârmwêre ; wastoz vosse costume ; (remettre en ordre) rastrinde ; rastrinde la mâjon ; rastrinde lès harnas ;

se _ (s’assagir), si rindji ; i s’ è rindji, on n’ pâle pus d’ lu ; ce qui est bien rangé se retrouve aisément, çu qu’ èst r’mètou n’ èst nin pièrdou ; _ les outils, mète lès-ustîes à plèce

 

S0

ranimer

, réanimer v (rendre la conscience) on l’a ranimé, on l’ a faît rivenu à li ; il est réanimé, il èst rivenu à li ; il n’est pas encore tout à fait réanimé, i n’ a nin co t’t-à faît r’yeû sès songs; (redonner de l’énergie) buvez un verre de liqueur, cela vous ranimera, bwèvoz one gote, ça vos frè do bin, … ça r’mètrè vos-idéyes d’ assène; ranimer la douleur, rèwèyî l’ mau ; ranimer le courage, rid’ner do coradje; (redonner de la force au feu) fé raler l’ feu, fé r’prinde li feu, fé rèsprinde … ; ranimer le feu en passant le tisonnier dans les braises, diner one tchôde

 

C60

ranimer

ranimer ; _ le feu, voy. attiser, raviver ; _ le courage, voy. ANIMER, ENCOURAGER, EXCITER ; _ pour qch, si rèfrèner

 

E0

ranimer

vt ((faire revenir à soi) ravèr ; on lî è fêt rèspirer do vinêgue po la ravèr ; le feu) (l’attiser) ranimer, ratoker, ritoker ; ranimer (, ratoker) l’ feû ; ritoke li feû  

 

S0

Ransart

npr Ronsaut

 

C60

rapace

adj (qui aime le gain) hape-châr, pice-crosse; (expr) hape-châr come one aragne, rapace comme une araignée

 

C60

rapace

nm ma (noms de rapaces : aigle, aîgue ; buse, bûse ; chouette, houlote ; épervier, mouchèt ; petit épervier, cristalin ; hibou, duk d’ houlote, houlote (f))

 

C60

rapace

rapace ; rapineû, -eûse, -erèsse ; voy. apre, avide ; homme _, pistagrawe, hape-tchår, onk qu’ a lès deûts à crok ; oiseau _, voy. épervier

 

E0

rapace

adj et n (âpre au gain) rapace

 

S0

rapacement

rapacemint

 

E0

rapacité

rapinerèye

 

E0

rapatriement

nm il s’occupe du rapatriement des prisonniers , c’ èst li qui faît rintrer lès prîjenîs dins leûs payis

 

C60

rapatrier

v on les a rapatriés, on lès-a faît rintrer dins leûs payis ; ils sont rapatriés, is sont rintrés dins leûs payis

 

C60

rapatrier

, -ement rapåtriyî, -èdje ; rèminer (ou rèvoyî) è s’ payis ; voy. réconcilier

 

E0

rapatrier

vt (assurer le retour au pays) rapâtriyi 

 

S0

râpe

nf rape ; une râpe de menuisier, one rape di munusier; râpe à fromage, rape à fromadje

 

C60

râpe

rape, haveû, haverèce, grèteû, pèleû

 

E0

râpe

(lime) rape ; (au fig.) avèr la pê come one rape ; _ de cuisine rape

 

S0

râpé

, ée adj scrèpé (-ye) ; du fromage râpé, do fromadje sicrèpé; (usé) ènîssé (-ye)

 

C60

râpé

, -ée adj (qui est passé(e) à la râpe) rapé ; do froumadje rapé ; (élimé, -ée) rapé ; li fond di l’ pantalon èst tot rapé 

 

S0

râper

v scrèper ; râper des carottes, scrèper dès carotes; (râper jusqu’à la corde) ènîsser

 

C60

râper

raper ; haver, -eter ; pèler, grèter ; vos habits sont râpés, vos r’lûhez, vosse moussemint èst tot lustré (, pèlé ; rèsé Du.; tot lusse Ma.)

 

E0

râper

vt (réduire en très fins morceaux avec une râpe) chaver, raper ; chaver lès novèles crompîres, lès novèles rècines ; raper dès rècines ; raper do l’ mâmuscâde ; empl absolt (produire un effort) (svt pour courir à toute allure) raper ; il è rapé po foute li camp

 

S0

rapetasser

rapècî, -ceter, rapatrouyî (Ju.), rassaveter, voy. raccommoder, RAFISTOLER, REMMAILLER, RÉ­PARER

 

E0

rapetissement

nm rap’titichemint

 

C60

rapetissement

rap’titihèdje (, rap’tihèdje, -issihèdje, -issèdje), -emint

 

E0

rapetisser

[v] (o) rap’tichi, (e) rap’tihi, (c) rap’titi

 

G100

rapetisser

v rap’titi; action de rapetisser, rap’titichadje (m) ; je rapetisse, dji rap’titi ; il rapetisse, i rap’titit ; nous rapetissons, nos rap’titichans ; vous rapetissez, vos rap’titichoz ; ils rapetissent, is rap’titichenut ; il rapetissait, i rap’titicheûve ; il rapetissera, i rap’titirè ; il rapetisserait, i rap’titireûve ; qu’il rapetisse, qu’ i rap’titiche ; qu’il rapetissât, qu’ i rap’titichiche

 

C60

rapetisser

rap’titi (, rap’tihi , -î ; -issi, -î) ; voy. APETISSER

 

E0

rapetisser

vt rap’titi ; rap’titi one cote 

 

S0

Raphaël

Rafayèl

 

E0

raphia

nm rafla

 

C60

rapiat

, iate adj et n rapiat

 

C60

rapiat

voy. avare

 

E0

rapiat

adj invar et n (pingre) rapiat ; c’ è-st-one rapiat

 

S0

rapide

[adj] (o-c) rwèd, e, (e) reûd, e, (o-c) rapide

 

G100

rapide

adj (qui va à grande vitesse) rade (adv), rwèd (-e) ; être rapide, aler rade, aler rwèd; c’est un coureur rapide, c’ è-st-on coureû qu’ va rade; (expr) ça a pris come li feu, ce fut rapide ; ça a stî si rwèd qu’ i chone qu’ on l’ a sondjî, cela s’est passé très rapidement qu’il nous semble l’avoir rêvé; ça n’ a faît qu’ on timps, cela n’a fait qu’un temps, cela s’est passé très rapidement ; ç’ a stî come on côp d’ alumwâre, cela a été comme un coup d’éclair, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire ; i gn-a rin qui vaye pus rwèd qui l’ timps , il n’ y a rien de plus rapide que le temps; rwèd come one bale, rapide comme une balle (de fusil) ; rwèd come on cu d’ plomb (iron), rapide comme un cul de plomb; (abrupt, très incliné) rwèd (-e) ; c’est une descente rapide, c’ è-st-one riwède dischindéye; (qui agit vite) il est rapide dans son travail, i n’ tchiketéye nin dins s’ bèsogne ; sa guérison sera rapide, i sèrè rade rimètu su pîds ; (expr) avou li, ça n’ dure nin, avec lui cela ne traîne pas, il est très rapide pour s’exécuter ; avou li, ci n’ èst nin quand, quand, c’ èst tot d’ sûte, avec lui, ce n’est pas « quand-quand ? », c’est tout de suite ; avou li, on n’ a nin l’ timps do grètè è s’ nèz, … timps d’ grèter è s’ nez, avec lui, on n’ a pas le temps de se curer le nez; (qui comprend vite) subtil (-e) ; c’est un esprit rapide, c’ è-st- on subtil, il a tot d’ sûte vèyu qwè

 

C60

rapide

rapide [-It] ; voy. actif, alerte : nm _ dans la rivière, reûd (Du. ; pèhî è reûd, so (, d’vins) lès reûds)

 

E0

rapide

sa mort a été bien _, il è bin vite sitî likidé

 

S0

rapidement

[adv] rademint, (e) reût-a-bale, (c) raddimint

 

G100

rapidement

adv rade, rademint (, raddimint), rwèd ; rapidement et sans soin, à l’ vole ; très rapidement, bon-z-èt rwèd, su pont d’ timps, di tot sès pus rade ; se déplacer rapidement, aler on (bon) trin,… on bia trin,… on trin d’ diâle, …on trin d’ tos lès diâles; (expr) couru à s’ disfèrer , courir à se déferrer ; come one bale di fisik , comme une balle de fusil ; dji n’ faî qui l’ vôye, je serai rapidement revenu ; il a faît s’ côp qui l’ tchèt n’a nin lèvé s’ queuwe, il a fait son coup si rapidement que le chat n’a même pas eu le temps de lever la queue ; il a rivenu d’ tos sès pus rade, il est revenu le plus rapidement possible ; il è faut raler tot drwèt , il faut retourner directement, … le plus rapidement possible.

 

C60

rapidement

rapidemint, abèyemint; ra­de, -emint ; vite, -emint ; faire _, fé à l’ abèye, å (ou à l’) pus-abèye, hayètemint, à coûsse, å galop, so l’ côp, à l’ hape, à l’ hapète (Wa.), à l’ vole ; marcher _, roter reûd (, bon-z-èt reûd, bê-z-èt reûd, reût-à-bale), biser à tote vitèsse, aler d’ on bê (ou d’ on mêsse) lèvê, d’ ine bèle vitèsse (qqf drame), cori à l’ arèdje ; trotter _, drayeter, aler à dadaye (Fl.) ; marcher (arriver) _ à petits pas, picoter, apicoter ; voy. vite

 

E0

rapidement

rapidemint, vitemint ; aloz-î vitemint ; ça è stî monté rapidemint ; (sans beaucoup de soin) à l’ rouf-rouf ; il ont monté ç’ mour-là à l’ rouf-rouf ; l’ averse est arrivée très _, il è v’nou one walêye d’ on bê vî côp (litt. « un beau vieux coup ») (pour marquer un haut degré une forte intensité)

 

S0

rapidité

nf rwèdeû ; courir avec une rapidité extraordinaire, couru d’ one riwèdeû jamaîs parèye; (expr) co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje, d’ une rapidité supérieure à la bise

 

C60

rapidité

rapidité, vitèsse, abèyisté (ard abèyesuté) ; pousser de terre avec _, abrotchî, apoûsseler ; les années passent avec une _ inexorable, lès-an.nêyes ènnè vont timpèsse

 

E0

rapidité

rapidité ; d’une belle _ (à toute allure), d’ one bèle rapidité ; il è fouté l’ camp d’ one bèle rapidité

 

S0

rapiéçage

, rapiècement, nm rapîcetadje ; faire des rapiéçages, fé dès rapîcetadjes

 

C60

rapiéçage

rapècetèdje ; dj’ ê co brâmint do rapècetèdje à fé

 

S0

rapiécer

v rapîceter ; je rapièce, dji rapîcetéye ; il rapièce, i rapîcetéye ; nous rapiéçons, nos rapîcetans ; vous rapiécez, vos rapîcetoz, vos rapîcetez ; ils rapiècent, is rapîcetéyenut ; il rapiéçait, i rapîceteûve ; il rapiécera, i rapîcetéyerè ; il rapiécerait, i rapîcetéyereûve ; qu’il rapièce, qu’ i rapîcetéye ; qu’il rapiéçât, qu’ i rapicetîche

 

C60

rapiécer

, -cage, -ceter, -age rimète dès pèces, rapècî, rapèceter, rapatcheter (Gl.), rabrosder (Sart, Ja.), raboketer (La.), voy. RAFISTOLER, RAPETASSER, REPRISER ; vieux linges ou habits rapiécés, dès vîs raclapins (Be.) ; un homme aux habits tout rapiécés, on (vî) dossê (Vo.), voy. déguenillé ; faire du rapiéçage de souliers, fé dè l’ savaterèye, rassaveter, ranâyeler (Ma., Li., -eter La , Ma. ; rènâyeter Ra. : y mettre une nage)

 

E0

rapiécer

vt rapèceter ; rapèceter one bloûse ; (au part passé) on pantalon tot rapèceté

 

S0

 

rapière

(anc.) rapîre, palasse

 

E0

rapine

, -er rapine (anc. -ène), rapiner, haper, ra(s)pigneter

 

E0

rapiner

vi (épargner avec avarice, lésiner) rapiner ; i rapine di tos lès costés 

 

S0

 

 

raplapla

adj (expr) il èst co pus r’tchèyu qu’ on pwin mau rivenu, il est encore plus retombé qu’un pain qui a mal levé, il est raplapla

 

C60

raplatir

v (rendre de nouveau plat) rasplati ; ils raplatissent la route, is rasplatichenut l’ vôye ; action de raplatir, rasplatichadje

 

C60

raplatir

vt raplati ; raplati on fièr 

 

S0

rappareiller

, rapparier rapêrî, racopler, rapåyeler (Od )

 

E0

rappariement

rapwêrièdje

 

S0

rapparier

vt rapwêryi ; rapwêryi dès solés ; rapwêryi dès tchâsses 

 

S0

rappel

nm (action d’appeler pour faire revenir) rapèl ; les militaires ont reçu leur rappel, lès sôdârs ont ieû leû rapèl ; il avait besoin d’un rappel à l’ordre, il aveûve dandjî qu’ on l’ rimètiche au pas; (loc) battre le rappel, rachoner; (avertissement) c’est le dernier rappel, c’ èst l’ daîrin côp qu’ on vos l’ dit; (qui ramène à la position de départ) un ressort de rappel, on r’ssôrt di rapèl

 

C60

rappel

rapèl

 

E0

rappel

(de personnes) rapèl ; bate li rapèl ; li rapèl dès classes ; (anc.) faire son _ (à l’armée) (faire sa période de réserve), fé s’ rapèl, rifé s’ camp; (concernant ce qui à été oublié) rapèl ; i m’ è avoyi on rapèl

 

S0

rappeler

v (appeler pour faire revenir) fé rivenu ; ils ont dû rappeler leurs enfants, il ont d’vu fé rivenu leûs-èfants; (rappeler qqn à) rappeler à l’ordre, rimète au pas, rimostrer ; rappeler qqn à l’obéissance, rimostrer; (appeler de nouveau) je n’ai pu l’atteindre à midi, je l’ai rappelé au soir, dji n’ la seû awè à doze eûres, djè lî a r’ssoné au nût ; (faire souvenir de, évoquer) rapèler, fé sondjî ; il faudra me le rappeler, i mè l’ faurè rapèler, i m’ î faurè fé sondî ; cela ne vous rappelle rien?, ça n’ vos dit rin  ?, ça n’ vos faît nin r’ssondjî à one saqwè ?; (s’appeler en parlant des oiseaux) si rapèler ; les perdrix rappellent, lès piètris s’ rapèlenut; (rappeler avec l’appeau) rapèler ; (se) si rapèler, si sovenu, si rissovenu, si rapinser; vous en rappelez- vous ?, èst-ce qui vos v’s-è rapèlez ? ; je ne me rappelle de rien, dji n’ mi sovin d’ rin, … r’ssovin d’ rin; je me le rappelle, maintenant, ça m’ rivint, asteûre ; il ne se le rappelle pas, c’ èst sôrti foû di s’ tièsse ; j’essaie de me le rappeler, dji saye di mè l’ rapinser ; la prochaine fois, on se le rappellera, li côp qui vint, on nè l’ rovîyerè nin ; sur le moment même, je ne me le suis pas rappelé, su l’ momint, ça n’ m’ a nin v’nu, … nin rivenu; (expr) djè l’ a su l’ bètchète di m’ linwe, je l’ai sur le bout de la langue, je suis sur le point de me le rappeler

 

C60

rappeler

_ qn pour le faire revenir, rihoukî; _ à l’ordre, rapèler à l’ orde, (ard) su fé ratoûrner : se faire _ à l’ordre) ; voy. réprimander ; _ d’un jugement, rapè­ler ; _ qn par la ressemblance, voy. ressembler ; _ qch du passé, rinoveler (rè-, ra-) ; _ qch à qn, rapèler, fé r’ssoveni ; voy. remémorer ; se _ qch, si soveni di, si rapèler di, si rapinser di, si rabate (qch : Gl.) ; je me rappelle cela, dji m’ è sovin (, rapèle, rapinse), dji m’ rabat’ çoula (Gl.) ; cela me rappelle que, çoula m’ rapinse qui ; je me rappelle qu’il viendra demain, dji r’tûse qu’ i vêrè d’min ; je ne puis me _ son nom, dji n’ pou ratoumer (, v’ni, riveni) so s’ nom ; faire des efforts pour se _ qch, tûser èt ratûser

 

E0

rappeler

vt (qqn) (le faire revenir) rapèler ; rapèler lès-afants ; (qqch à qqn) rapèler ; dji t’ rapèle quu dj’ vons âs nwaces la s’mwin.ne qui vint ; (le souvenir d’événements passés) ranoker ; dj’ ons ranokè nosse djon.ne timps ; se _, si rapèler ; dji n’ mi rapèle pus jusse çu qu’ i m’ è dit ; tu t’ rapèles quand on-alot râyi âs crompîres ; je ne me rappelle plus son nom, dji n’ ritoume pus su s’ nom ; (réponse stéréotypée à qqn qui cherche vainement à se _ le nom d’une personne) c’ èst l’ fis (ou la fèye) do l’ vatche qui tosse (litt. « c’est le fils (ou la fille) de la vache qui tousse »)

 

S0

rappeler  (se)

[v] (e-c) si rapinser di, (o) s’ rapinser di ; v. se souvenir

 

G100

rappliquer

v rivenu ; le voilà qui rapplique, vo-le-là qui r’vint

 

C60

rappliquer

vi (revenir) rapliker ; il è rapliké dins l’ lît ; (revenir précipitamment (en direction du locuteur)) rabroker ; il è rabroké à l’ mâjon

 

S0

rapport

nm (action de raconter ce qu’on a vu ou entendu) chacun m’a fait un rapport de ce qu’il avait vu, is m’ont chake raconté ç’ qu’ il avin.n vèyu; vous m’en ferez un rapport écrit, vos m’ mètroz tot ça su papî; (par rapport à) au r’gârd di, pâr rapôrt à ; par rapport à ce qu’il m’a dit, par rapôrt à ç’ qu’ i m’ a dit ; par rapport aux autres jours, au r’gârd dès-ôtes djoûs; (rendement) ce sont des terres de grand rapport, c’ èst dès fwârt bonès têres ; le rapport annuel est prodigieux, à n’ si nin fé one idéye di ç’ qui ça rapwate tos l’s-ans; (lien) ça n’a aucun rapport , ça n’ a rin à veûy (avou ça) ; en rapport, à l’ advinant ; « Qu’ il èst bia, ti r’lûjant plumadje ! Si t’ as ène vwès à l’ advinant, ti t’ pous bin vanter, mon parent. » (Ph. Maudoux) ; ils n’ont aucun rapport de parenté, is n’ sont nin du tout parints èchone ; actuellement, ils ont des rapports tendus, po l’ momint, ça n’ va nin si bin qu’ ça inte zèls, is sont-st-à hignes èt hagnes ; ils entretiennent de bons rapports, is s’ ètindenut bin; (expr) is sont come cu èt tch’mîje, ils sont comme cul et chemise, … continuellement en rapport; (rapports sexuels) avoir des rapports avec, aler coûtchi avou, si fièster, fé fièsse; (anciennement) avoir eu des rapports sexuels avant mariage, awè fé fièsse divant l’ dicauce (, avoir fait la fête avant le mariage)

 

C60

rapport

(rendement) rapwért, rapwèrtèdje, rapôrt, rindemint ; _ d’un arbre fruitier, pwèrtance ; un arbre d’un beau _, in-åbe qu’ èst rapwèrtant (, d’on bon rapwért) ; mettre en _ deux personnes, voy. aboucher ; sous ce _, voy. propos ; faire de faux _ sur qn fé dès fås rapôrts, voy. rapporter, -eur ; donner des _s (renvois de l’estomac), voy. AIGREUR, ROTER

 

E0

rapport

par _ à (à cause de), â rèspèt di ; il è avou çusse plèce-là ; â rèspèt di s’ mononke ; â rèspèt di ç ‘papî-là, il è avou l’ passèdje ; en _ avec ce qui a été fait (en fonction des circonstances), à l’ seulon (litt. « à la selon ») ; tu seras payé par rapport au travail effectué, tu s’rès payi à l’ seulon

 

S0

rapporter

[v] (c) rapwârter, (e) rapwèrter, (o) rapôrter

 

G100

rapporter

v (porter à nouveau) rabouter, rapwârter; (conjug. voir : porter) ; il faudra nous les rapporter, i nos lès faurè rapwârter; (rapporter qqch. en revenant d’un lieu) rapwârter ; il me rapportait souvent des bonbons du magasin, i m’ rapwârteûve bin sovint dès boubounes do botike ; j’ai oublié d’en rapporter, dj’ a rovyî d’ è rapwârter; (expr) rapwârter conte on tchin d’ tchèsse , rapporter comme un chien de chasse (toute chose digne d’intérêt); (donner comme produit) c’est un produit qui rapporte, c’ è-st-one saqwè qu’ rapwate; (raconter) c’est ce qu’il m’a rapporté, c’ èst ç’ qu’ i m’ a dit ; on m’a rapporté qu’il était venu, dji m’ a lèyî dire qu’ il aveûve vinu; (cafarder) racuser, ratchawyî ; ce n’ est pas beau de rapporter, ci n’ èst nin bia d’ racuser; (attribuer à) si on voulait l’écouter, il rapporte tout à soi, s’ on l’ vôreûve choûter, i gn-a jamaîs qu’ por li; (coudre) rapporter une poche, keûde one potche ; (se) (être en relation) se rapporter à, si rapwârter à ; cela se rapporte à ce qui s’est passé la semaine passée, ça s’ rapwate à ç’ qui s’ a passé l’ samwin.ne passéye; (s’en rapporter à qqn) dans cette affaire, je m’en rapporte à vous, po ç’t-afaîre-là, dji m’ fîye à vos; (expr) on s’ è rapwaterè au consèy (iron), on s’en rapportera au conseil (communal), on demandera à l’épouse

 

C60

rapporter

rapwèrter ; (raconter) raconter, rèpèter (, rèpwèrter, ranoveler (rè-), ratchafeter) çou qu’ on-z-a dit; (t d’écolier) voy. DÉNONCER

 

E0

rapporter

vt (répéter (avec l’intention de nuire)) ratchafouyi ; poqwè-ce qu’ il è v’ni ratchafouyi ça ?

 

S0

rapporter

vt (produire) rinde ; cela rapporte du quatre [pour cent], ça rind do quate ; empl absolt lès crompîres ont bin rindou ç’te année-ci ; çusse dinrêye-là, èle va rinde

 

S0

rapporter

vt (porter de nouveau) (à qqn) rapwarter ; vos m’ rapwateroz l’ rustê ; dji v’s-ê rapwarté dès crompîres ; dji l’ ê rapwarté su m’ dos ; dji v’ rapwate dès novèles di vosse cousin ; empl absolt li tchin rapwate bin (s. e. le gibier) ; (faire le récit, le compte-rendu de) rapwarter ; on-è mâ rapwarté çu qu’ dj’ avo dit ; èle rapwate todi tot ; je te le rapporte comme on me l’ a dit (c’est-à-dire sans garantir l’exactitude de l’information), dji to l’ rind po l’ pris qu’ on m’ l’ è dit ; personne qui rapporte (des informations), rapwarteû, -eûse ; (procurer comme gain, comme rendement) rapwarter ; l’ avon.ne è rapwarté trwas mile kilos à l’ hèctâre ; empl absolt martchand d’ bièsses, c’ è-st-on mèstî qui rapwate ; (en parlant du papier peint) se _ (se raccorder), si rapwarter ; çu tapis-là èst facile, i s’ rapwate bin 

 

S0

rapporteur

, euse adj et n (mouchard) racusète (nf), racusète-potéye (nf), ratchawète (nf), ratchaweteù (nm) ; « On n’ p’leûve nin dîre qui c’ èsteûve one racusète potéye : racuser, c’ èst tot ç’ qu’ i vèyeûve di pus èvi .» (J. Houziaux); (expr. enfantines) racusète potéye qu’ a s’ linwe saléye dispûs l’ copète jusqu’à l’ valéye, rapporteur dont la langue est salée du haut jusqu’en bas ; racusète potéye, tchau saléye, rapporteur viande salée ; racusète à chîs plakètes, por on liârd vos ‘nn’ auroz sèt’, por on franc v’s-auroz l’ mârtchand , rapporteur à six piécettes, pour un sou vous en aurez sept, pour un franc vous aurez le marchand; (instrument) rapôrteûr

 

C60

rapporteur

, -euse rapwèrteû, -eûse (qqf -tant, -e) ; (t d’écolier) racuseû, -eûse, -å, -åde, et surtout racusète, racuse-potêye, racusète-polêye, racuse-potê (Ja.), racuse-cou (Sto , St.) ; voy. bavard, délateur, médisant ; (ouvrier qui trahit ses compagnons) djwif ; voy. fourbe

 

E0

rapprendre

, réapprendre v raprinde ; il devra rapprendre à marcher, i lî faurè raprinde à roter ; (conjug. voir : prendre).

 

C60

rapprendre

raprinde

 

E0

rapproché

, ée adj dans un avenir rapproché, dins wêre di timps, divant wêre ; il pleuvra dans un avenir rapproché, i ploûrè d’vant wêre

 

C60

rapprochement

nm (action de rapprocher) raprotchadje; (rétablissement de relations amicales) c’est en vue d’un rapprochement, c’ èst po lès r’mète d’acôrd, c’ èst po sayî d’ rarindjî lès bidons

 

C60

rapprochement

(entre personnes) raprochemint

 

E0

rapprocher

v (mettre plus près) ravancî ; rapprochez votre chaise !, ravancîz vosse tchèyêre ! ; (faire approcher d’un temps à venir) raprotchî ; chaque heure nous rapproche de cette date, chake eûre nos raprotche di ç’ date-là, à chake eûre qui passe, nos èstans todi pus près di ç’ date-là; (mettre en rapport) nous essayons de rapprocher ces gens, nos sayans d’ mète cès djins-là èchone, nos sayans qu’ cès djins-là s’  causenuche, nos sayans qu’ cès djins-là si hantenuche ; (se) (venir plus près) approchez-vous !, vinoz pus près ! ; il s’est approché de moi, il a v’nu d’lé mi; (avoir des relations plus étroites) ils finiront par se rapprocher, is vont fini pa si hanter; (avoir certaines ressemblances) si r’choner

 

C60

rapprocher

raprocher, raprèpî ; _ les charbons dans l’âtre, racotcheter ; voy. approcher

 

E0

rapprocher

vt (mettre plus près) raprotchi ; raprotche li lît do mour ; se _ (venir plus près), si raprotchi ; raprotche-tu, dj’ ârans pus facile di pârler ; on se rapproche de la bonne saison, on r’va d’vès l’ bon timps ; se _ de, tirer après ; i tire après sès cinkante ans ; se _ (présenter certaines ressemblances), si raprotchi ; ça s’ raprotche di ç’ coleûr-là

 

S0

rapproprier

raprôpriyî (, -er), rinètî

 

E0

rapproprier

vt (remettre en ordre) raprôpriyi ; raprôpriyi la mâjon 

 

S0

rapsodie

rapsôdèye

 

E0

rapt

voy. enlever, fugue

 

E0

râpure

voy. raclure

 

E0

raquette

nf rakète

 

C60

rare

[adj] (o-c) râre, (e) råre, (o) râle

 

G100

rare

adj (qui se rencontre peu souvent) râre ; c’est quelque chose de rare, c’ è-st-one saqwè d’ râre; (qui arrive peu souvent) ce sont des cas rares, ça n’ arive nin tos lès djoûs ; leurs visites se font rares, on n’ lès vèt pus wêre; (expr) c’ èst co pus râre qui dè l’ suweû d’ minisse (iron), c’est encore plus rare que de la sueur de ministre ; ci n’ èst nin grand tchôse di râre, c’ èst rin d’ râre, ce n’est pas grand chose de rare ; on bon soçon, c’ èst co pus râre qu’ on blanc cwârbau , un bon camarade, c’est encore plus rare qu’un corbeau blanc ; râre come one bleuwe vatche, aussi rare qu’une vache bleue ; râre come one crausse gade , … comme une chèvre grasse ; râre come on trèfe à quate fouyes , … comme un trèfle à quatre feuilles ; râre come trêze à l’ dozin.ne , … comme treize à la douzaine ; râre come on djon.ne di mouchon qui pwate li bètchîye à ses parints, … comme un oisillon qui porte la nourriture à ses parents ; râre come on stron d’ pâpe (iron), … comme un étron de pape; (avant le nom) come i gn-a wêre : avec une rare force, avou one fwace come i gn-a wêre

 

C60

rare

råre (, râre), qu’ on n’ veût nin sovint ; très _, foû råre, rårissime ; voy. étrange

 

E0

rare

adj (en petite quantité) râre ; lès biokes sont râres çuste année-ci ; le travail est _ pour le moment, l’ ovrèdje ni coûrt nin po l’ momint ; (peu fréquent) râre ; c’ èst râre do l’ vèy à l’ èglîje ; i s’ fêt râre ; (qui n’est pas commun) râre

 

S0

raréfier

(se) v l’argent se raréfie de plus en plus, i gn-a todi mwins’ di caurs

 

C60

rarement

adv nin sovint, râremint ; nous y allons rarement, nos-î alans râremint, nos n’î alans nin sovint

 

C60

rarement

råremint, nin sovint ; il rit très _, i n’ rèy qu’ ås qwate djamas , …qu’ ås clérès fièsses (Vot.)

 

E0

rareté

råreté, råristé

 

E0

rarissime

adj co pus râre qui dè l’ suweû d’ minisse (iron), co pus râre qu’ one bleuwe vatche; co pus râre qu’ one crausse gade; (expr) on bon soçon, c’ èst co pus râre qu’ on blanc cwârbau, un ami véritable est encore plus rare qu’un corbeau blanc ; on pout bin fé one crwès avou do bûre au plafond, on peut bien faire une croix avec du beurre au plafond

 

C60

rarissime

voy. rare

 

E0

rarranger

rarindjî, radjuster, rèmantchî, rapotiker, voy. rafistoler, rajus­ter

 

E0

ras

, rase adj (loc) à ras, au ras, à ras’, à rés’, au rés ; « Li stwale do Bièrdjî blameteûve au rés dès campagnes. » (A. Henin) ; il a des cheveux ras, il a sès tch’vias côpés fwârt coûts; couper à ras, côpè à rés’, … à ras’ ; à ras du sol, à rés’ di têre ; à ras bords, à stritche, jusqu’au bwârd ; en avoir ras le bol, ènn’ awè jusqu’à l’ pupe, ènn’ awè plin sès guètes, ènn’ awè s’ sô; j’en ai ras le bol d’aller travailler, dj’ ènn’ a m’ sô d’ aler travayî ; j’en ai ras le bol de vos pralines vos pralines, dj’ ènn’ a jusqu’à l’ pupe ; faire table rase, rovyî ; nous allons faire table rase de tout ce qui s’est passé, nos-alans rovyî tot ç’ qui s’ a passé; (expr) mète li stî à rés’ , mettre le setier à ras, faire un travail avec exactitude

 

C60

ras

, -e ras’, e ; (plein jusqu’au bord) rés’, -e (ard ) ; donner la mesure rase, mèserer à stritche ; [remplir, mesurer] à _, à ras’ ; à _ de terre, de bord, à ras’ (ou rés’) di tére, di bwérd ; à fleûr di tére ; à rés’ dè bwérd ; (ard : [arriver, remplir] â rés do bwèrd, mais [passer] à ras’ du l’ tère) ; à _ des ridelles, voy. ridelle

 

E0

ras

, rase (dans , avoir les quelques loc) adj ras’, rase ; avoir le poil _ (les cheveux coupés très court), avèr li pwal ras’ ; en rase campagne, en rase campagne ; à ras (de très près), à ras’ ; lès patures sont pèlés à ras’ ; il a les cheveux coupés ras, il èst quâsi tot pèlé ; èlle è stî tondou à ras’ ; remplir la chopine de lait à ras bord, mète la tchopine di lacê à ras ; à _ (au niveau du bord), à rés’ ; remplir un seau d’eau à ras bord, rimpli on moûdè d’ êwe à rés’ ; à ras de (au niveau de), à ras’ di, â rés di ; côper on-âbe à ras’ di tère ; en avoir _ le bol, ann’ avèr jusqu’ à l’ copète dès tch’vès ; j’en ai _ le bol, dji ‘nn’ ê plin la panse

 

S0

rasade

nf lampéye

 

C60

rasant

, -e, voy. embêtement, raseur

 

E0

rasé

(qui a la barbe faite) rasé ; vos-astoz mâ rasé 

 

S0

rasement

_ d’une maison, rasemint

 

E0

rase-mottes

nm un avion qui fait du rase-mottes, one aviyon qui vole à ras’ di têre

 

C60

raser

v (couper la barbe) fé l’ baube; crème à raser, savon po fé l’ baube; (expr) dji m’ va scrèper l’ couchèt , je vais raser le cochon, je vais me raser ; i vos freûve bin vosse baube sins razwè, il vous ferait bien la barbe sans rasoir, il est barbant; (couper les cheveux, les poils) raser les cheveux, côper lès tch’vias à ras’, scrèper; (couper l’herbe) raser l’herbe, pèler lès prés, rèper, tonre; (embêter qqn) taner; (abattre à ras de terre) foute djus ; ils ont rasé la maison, il ont foutu l’ maujone djus ; toutes les maisons ont été rasées (par le bombardement), totes lès maujones ont stî pâr distrûtes; (passer très près) raser les murs, londjî lès meurs; (araser) araser ; (se) fé s’ baube; il ne se rase qu’une fois par semaine, i n’ faît s’ baube qu’ on côp su l’ samwin.ne; (expr) dji m’ va scrèper l’ couchèt , je vais me raser (iron)

 

C60

raser

_ le poil, raser ; _ la barbe, raser, bårbî ; se_, si raser (su rèser Ma.), si bårbî, fé s’ båbe ; _ un bois, rabiner (La.); _ une maison, raser ; _ un os, un plat, raser (rè- Ve., Flé.) ; voy. effleurer, EMBÊTER, RASEUR, RONGER, TONDRE

 

E0

raser

vt (couper (le poil) avec un rasoir) raser ; i s’ è fêt raser la tièsse ; (tondre à ras) raser ; lès bièsses ont rasé l’ pachis ; les vaches ont rasé la pâture, lès vatches ont pèlé la pature ; il nous faudra du temps pour _ ce bois de sapins, i nos fârè do timps po nètyi ç’ bwès d’ sapins-là ; se _, fé sa bârbe

 

S0

raser (se)

[v] (e-c) si raser, (o) s’ raser, (c) fé s’ baube, (o) fé s’ bâbe, (e) fé s’ båbe

 

G100

rasette

nf rasète, rèperèce, rèpète, sauclwè (m) ; il faudra enlever les mauvaises herbes à la rasette, i faurè d’ner on côp d’ rasète aus cruwaus.

 

C60

rasette

_ de jardinier, voy. racloir ; _ de la charrue, voy. peloir

 

E0

raseur

, euse n (personne qui ennuie) tanant (-e), tanis’ (f tanisse), soyant (-e), sôye (f) ; c’est un raseur, c’ è-st-on tanis’ , c’ è-st-one sôye; (expr) i vos freûve bin vosse baube sins razwè, il vous raserait bien sans rasoir

 

C60

raseur

c’est.un _, i m’ pèle li vinte avou sès sots mèssèdjes, i m’ sôye lès rins (, lès spales, li vinte) avou on coûtê d’ bwès, i m’ sîme (Be.)

 

E0

rasibus

rasibus’, à ras’

 

E0

Raskin

(n de famille) Râskin

 

S0

rasoir

nm razwè ; une lame de rasoir, one lame di razwè; aiguiser le rasoir, ripasser s’ razwè, rûjî …, fé tayî … ; (expr) èle lî frè bin s’ baube sins razwè , elle lui fera bien la barbe sans rasoir, quel rasoir, celle-là !

 

C60

rasoir

rèseû

 

E0

rasoir

_ de sûreté (à lame amovible ; comp. rèsè), rabot ; dès lames di rabot ; dji l’ rase avou l’ rabot ; (à main) rèsè (-eû Te.) ; la lame do rèsè ; li mantche do rèsè ; one pîre di rèsè ; ripasser l’ rèsè su l’ cûr ; li coûtê côpe come on rèsè ; il èst tène come one lame di rèseû (Te.)

 

S0

rassasiant

, ante adj ripachant ( e)

 

C60

rassasiant

ripahant, -e ; voy. bourrant

 

E0

rassasié

, ée adj guèdé (-ye), ripachî (-ye), ripachu (f ripacheuwe)

 

C60

rassasié

, -ée adj (repu, -ue) rassazyi, sô (, sôle) ; lès vatches sont bin sôles

 

S0

rassasier

[v] (o-c) guèder, (c) r(i)pache, (e) r(i)pahe, (o) r’pache

 

G100

rassasier

v ripache, ripachî; c’est un mets qui rassasie, c’ è-st-on plat qui r’pache ; vous nous avez mis du pain qui ne rassasie pas, vos n’s-avoz mètu do pwin qu’ n ‘èst nin r’pachant; (expr) i n’ èst nin à r’pache, il n’est jamais rassasié, on ne peut le rassasier ; ça est grossiér’ di fé come lès Namurwès, pèter èvôye après s’ awè v’nu guèder, c’est grossier de faire comme les Namurois, partir après être venu se rassasier (formule que l’on dit à qqn qui désire partir juste après le repas)

 

C60

rassasier

ripahe ; [il est] facile à _, åhêye à siori (Herv., Th.) ; se _, magnî s’ binåhe (, s’ sô, (à) s’ fin) ; être rassasié, èsse ripahou (, binåhe ; ègaudi Ve.), avu bin fêt ; les vaches sont rassasiées, lès vatches sont sôles, èlle ont leû sô ; voy. excédé, soul

 

E0

rassasier

1 (se) vt et pr (si) rassazyi ; dji lès-ons bin rassazyi ; se _ (manger tout son saoul), si foute one boune guèdêye, si ripachi ; dji  l’ ê bin r’pachi  ; vt apaiser la faim de, rassôli (Te.) ; i n’ èst jamês à rassôli ;

 

2 (svt empl absolt) bôrer, stoper ; one boune sipèsse vôte, ça stope ! (, … ça bôre !) ; (au part passé) être rassasié, sèy (bin) stopé

 

S0

rassemblement

nm (de choses) rachonadje, ramèchenadje, ramonceladje, ramoncèlemint ; un rassemblement de papiers, on ramoncèlemint d’ papîs ; (de personnes) raploûjadje, trokia ; un rassemblement de personnes, on raploûjadje di djins; (réunion) raploû ; c’est là que nous faisons notre rassemblement, c’ èst là qu’ nos fians nosse raploû; (union pour une cause commune) un rassemblement de tous les travailleurs serait nécessaire, i faureûve qui tos lès-ovris s ‘ mètrin.n èchone

 

C60

rassemblement

_ de gens, rassimblèmint (-blumint), rassonlemint, rapoûlèdje ; _ bruyant et confus, rahoûr ; voy. foule ; (t d’oiseleur) _ d’oiseaux qui restent sur place, ramasse (nf)

 

E0

rassembler

[v] (o-c) ramonceler, (o) rachèner, (c) rachoner, (e) rassonler

se _ : [v] (o-c) si raploûre, (e) si rapoûler

 

G100

rassembler

v (assembler de nouveau des personnes) rachoner, ramèchener, raploûre ; action de rassembler, rachonadje (m), ramèchenadje (m) ; l’institutrice rassemble ses élèves, li dame di scole rachone sès-èlèves ; « C’ èst Lèsse qu’ a faît nosse viyadje en l’ ramèchenant tot-ètîr dins one grande blouke. » (A. Henin) ; (mettre ensemble des choses) mète èchone ; vous devriez rassembler tous ces livres, vos d(i)vrîz mète tos cès lîves-là èchone ; je ne parviens plus à rassembler mes idées, dji n’ sé pus mète mès-idéyes èchone; (mettre en tas) ramonceler ; action de rassembler, ramonceladje (m) ; (se) (s’assembler à nouveau)

si rachoner, si raploûre ; c’est ici qu’on se rassemble, c’ èst véci qu’ on s’ rachone; (se grouper) s’ atrokeler, si ratrokeler

 

C60

rassembler

rassonler (, -on.ner), rimète èssonle ; _ à la pelle, rahoupeler ; _ en tas informe, rahoûrler (Bra), rabraudjeler (Li.), rahoûser (Ja.) ; se _ : 1 (personnes, hirondelles, feuilles mortes), si ramasser, si rapoûler ; 2 (eaux) si ramas­ser, si rapurer ; voy. ramasser ; _ les soldats, le peuple, rassimbler

 

E0

rassembler

vt rassoner ; i fât rassoner lès vatches po lès moûde ; lès djins astint rassonés âtoûr do kiyosse ; se _, si rassoner, ça sint la Sint-R’mé, lès-arondes si rassonant djà ; (prov) quî s’ rissone si rassone (ou s’ assone) ; _ les pierres qui ont été cassées pour pouvoir en évaluer la quantité, rilèver lès pîres

; (prov) tos lès tchins d’ min.me coleûr si rassonant todi 

 

S0

rassembleur

nm rachoneû

 

C60

rasseoir

(se) v si rachîr (, si rachîde, si rassîde)

 

C60

rasseoir

rassîr (, rachîr) ; du pain rassis, dè pan rassiou (, rachou ; rassîs Gl., ard ; -is Wa.) ; un homme rassis, in-ome rassiou, pôsé

 

E0

rasseoir

vt rassîr ; dji vons l’ rassîr dins l’ fauteûy ; se _, si rassîr ; tu pous t’ rassîr

 

S0

rasséréner

v rapaujeter, rapauji ; (se) (redevenir calme) si rapaujeter, si rapauji, si rapaupyî ; action de revenir au calme, rapaujetadje (m), rapaupiadje (m); (en parlant du temps) racléri

 

C60

rasséréner

_ le ciel, rimète, rabèli ; voy. éclaircir ; _ un enfant, rapurer (Hu.) ; voy. APAISER, RADOUCIR

 

E0

rassir

vi (devenir rassis) rassîr ; li pwin k’mince djà à rassîr

 

S0

rassis

, ise adj (en parlant de pain ou de pâtisserie) rassî (f rassîde),  rissuwé (-ye) ; des galettes rassises, dès galètes rissuwéyes,rassîdes ; je préfère du pain rassis, dj’ in.me ostant do pwin r’ssuwé, do pwin rassî; (personne réfléchie) rassî (f rassîde) ; c’est une femme rassise, c’ è-st-one feume rassîde; (expr) rassî come on pwin d’ chîs lîves, rassis comme un pain de six livres, réfléchi

 

C60

rassis

, -ise adj (qui n’est plus frais) rassî, -îte ; do pwin rassî ; (tassé, -ée) (en parlant d’une personne) rassî, -îte ; (affaibli(e) par l’âge) rassî, -îte ; ç’t-ome-là èst djà rassî

 

S0

rassortir

rassôrti ; voy. assortir

 

E0

rassoter

rinde reûd sot (de qn, de qch) ; voy. RAFFOLER

 

E0

rassurant

, ante adj sûr (-e) ; il ne fait pas rassurant, i n’ faît nin sûr; vous n’êtes pas rassurant !, vos m’ fioz awè peû, vos! ; ce sont des nouvelles plus rassurantes, c’ èst mèyeû come novèles

 

C60

rassurant

, -e rassûrant, -e

 

E0

rassurant

, -ante adj rassûrant, -ante ; lès novèles ni sont nin rassûrantes

 

S0

rassurer

v rapaujeter, rapauji; cela me rassure, dji so pus trankile ; vous me rassurez fameusement, vos m’ raustez on fameûs pwèd djus d’ mi stomak; tant qu’il ne sera pas rentré, je ne serai pas rassurée, tant qu’ i n’ sèrè nin rintré, dji n’ sèrè nin trankile ; je ne suis pas rassuré quand je retourne par là, dji n’ so nin sûr quand dj’ è r’va pâr là ; « Vo-le-là one miète rapaujeté. » (E. Gilliard) ; (se) rassurez-vous !, fuchoz trankile !, ni v’s-è fioz nin ! ; vous dites cela pour la rassurer vos d’djoz ça po qu’ èle ni s’ è faîye pus, … po l’ rapaujeter

 

C60

rassurer

rassûrer, rafranki (, -chi), rècorèdjî, rik’fwèrter ; je ne suis pas ras­suré sur son compte, voy. confiance

 

E0

rassurer

vt (tranquilliser) rafranchi, rassûrer ; asteûre, li v’là rafranchi ; li docteûr nos-è rassûré là-d’ssus ; (au part passé) dji sû pus rassûré asteûre

 

S0

Rastadt

(écart de la commune de Bastogne, anct commune de Bertogne) Rastate

 

S0

rastaquouère

nm rastaqwêre.

 

C60

rat

nm (animal) rat ; rat d’eau, rat musqué, rat d’ aîwe ; « Dins l’  pèrèt do rivadje, on porsût afîye on rat d’ aîwe: des bièsses come nosse brès èt qui n’ faît nin bon, parèt-i, di s’ è fé agnî ! » (L. Maréchal) ; un piège à rats, one nasse à rats ; mulot, rate (f) ; (expr) is sont-st-ossi pèleés qu’ dès rats, ils sont aussi pelés que des rats, ils sont sans le sou; (avare) rapiat, rat

 

C60

rat

rat, (la femelle) rate ; voy. campa­gnol, mulot ; fig _ de cave, esp de bougie mince, rat d’ cåve, compècia (, cô-) (Hu., Be.) ; queue de rat, esp de lime, quowe-di-rat

 

E0

rat

rat ; on rat dès tchamps ; on rat d’ ègout ; on rat d’ êwe ; on cèp’ à rat ; sèy pèlé come on rat ; rat musqué, rat muské

 

S0

ratafia

nm ratafia

 

C60

ratamer

vt réparer (des récipients qui sont troués), ratamer l’ bidon d’ lacê 

 

S0

ratatiné

, ée adj rafrincî (-ye), ratchitchî (-ye), rôtyî (-ye), tchitchî (-ye) ; une vieille femme toute ratatinée, one vîye feume tote ratchîtchîye ; son visage est tout ratatiné, il a s’ visadje qu’ èst tot rôtyî ; (expr) rôtyî conte one ponte di rin.nète ; « Poqwè deûs-ouys d’ èfant riwaitenut-is, sondjauds. / Mès mwins rôtîyes ? » (J. Guillaume) ; « on p’tit rond vinte qui stritcheûve, deûs fèsses totes ratchutchûwes » (A. Laloux)

 

C60

ratatiné

, -ée adj (tassé, -ée) ratatiné, tchitche ; lès crompîres sont totes tchitches â prétimps [de l’all Ketsche, trognon] ; (ridé, -ée) ratatiné ; il avot la figure tote ratatiné 

 

S0

ratatiner

v raculoter, rafrincî, rakinkyî, rôtyî ; (se) (se ramasser sur soi-même pour tenir moins de place) si rabouloter, si racrapoter, si ramèchener ; il se ratatinait dans le coin pour ne pas être vu, i s’ rabouloteûve dins l’ cwin po n’ nin ièsse vèyu ; action de se ramasser sur soi-même, raboulotadje (m), racrapotadje (m), rakinkiadje (m), ramèchenadje (m); (diminuer de volume en se déformant) si rafrincî, si ratchitchî, rôtyî; ils se ratatinent, is s’ ratchîtchîyenut, is d’vègnenut tot ratchîtchis; (expr) rôtyî come one pome di rin.nète, se ratatiner comme une pomme de rainette ; rôtyî come one tchitche, se ratatiner comme une pomme tapée

 

C60

ratatiner

(se) (surtout des fruits) rwèti (rô- Hu.) ; (surtout des pommes) wilki (Gl. ; -ker Ro. ; wilcoter Visé) ; un visage tout ratatiné, ridé comme une catche (poire tapée), on visèdje tot racatchî (, racatcheté) (rakètchî Ve., -ou Com., Xh.), rassètchi, rahètchi, rassuci, rapleûti, racrantchi, kifrècî, rafrinci, rafrusiné ; une vieille ratatinée, ine souwêye catche

 

E0

ratatiner

vi se _ (se rapetisser), ratchitchè (Te.), si ratatiner; on ratchitche, valèt ! ; lès peûres ratchitchant 

 

S0

ratatouille

nf (mélange de pommes de terre et légumes) stuvéye, salade (, ratatouye) ; une ratatouille aux carottes, one situvéye aus carotes ; une ratatouille de haricots, one salade aus manje-touts; (péjoratif, ragoût grossier) caboléye ; c’est la ratatouille pour les cochons, c’ èst l’  caboléye po lès pourcias.

 

C60

ratatouille

ratatouye (-toye), cabolèye, casmadroye (-troye), gadroye, mamoye, totoye, dâguin (GdH.), madrouyon (Sto , Fer.) ; voy. ragout

 

E0

ratatouille

ratatouye ; dj’ ons dîné avou do l’ ratatouye ; _ à base de chou, que l’on servait traditionnellement lors de la récolte des pommes de terre, chtroûflâr ; recette du chtroûflâr : on prind do blanc cabus, do lârd entreulârdé – do foumé , si possibe -, dès-ognons, dès crompîres, do l’ sâçusse dimèy-sètche, do sèyin, dès claus d’ jirofe, dès fouyes di laurier, do sé èt do pwave ; on fêt fonde li sèyin avou l’ lârd dins one casserole di fonte ; on-î discôpe lès-ognons à p’tits bokèts, èt on fricasse tot ça come i fât ; après, on-î mèt l’ cabus discôpé, qu’ on fêt fricasser avou l’ rèsse ; quand l’ cabus èst fwart ritiré, on mèt lès crompîres discôpés à p’tits bokèts, avou d’ l’ êwe jusqu’ à l’ copète, do sé, do pwave, do laurier èt dès claus d’ jirofe ; on lêsse cûre ça tot l’ timps qu’ i fât : pus’ quu ça cût, pus’ quu c’ èst mèyeûr ! ; on rajoute la sâçusse qu’ on lêsse cûre one dimèye-eûre, èt on pout sièrvi [à rapprocher de stroûfâr, du moy. haut all. stroufen, effleurer ; aussi à rapprocher de la famille du fr. étuver, w. stroûfeler (Te.)] ; _ à base de pommes de terre, gueumûse [de l’all. Gemüse, légumes]

 

S0

rate

nf (glande) nisse ; frapper violemment (qqn) à la rate, nissî ; action de frapper violemment, nissadje (m); (expr) c’ è-st-on sins-nisse, c’est un dératé, c’est un nerveux; (femelle du rat) rat fumèle, fumèle di rat

 

C60

rate

(d’un être humain) rate ; il è avou la rate èclaté ; (d’un animal) misse ; vos taperoz la misse do porcê voye ; quand lès polins v’nant â monde, il ont la misse su la linwe : gn-è dès cis qui la ravalant èt dès-ôtes qui la r’tapant (ces derniers sont réputés plus nerveux) 

 

S0

raté

, ée n (personne qui a raté sa vie) c’est un raté, i n’ a jamaîs rin faît d’ bon

 

C60

raté

(d’un moteur) raté ; li moteûr è dès ratés ; n _, -ée (personne qui n’a rien réussi) raté ; c’ è-st-on raté, i n’ frè jamês rin d’ bon

 

S0

rate 1

voy. rat

 

E0

rate 2

misse (, qqf nisse) ( surtout du porc) ; rate (d’une personne) ; voy. DÉRATÉ, ÉTOURDIR, IMPATIENT

 

E0

râteau

[nm] (o-c) rèstia, (e) rustê

 

G100

râteau

nm rèstia ; râteau en fer, rèstia d’ fiêr; (pour la récolte des céréales) râteau de bois à huit ou dix dents, rèstia d’ bwès ; râteau de moissonneur à seize ou dix-sept dents, rèstia d’ mècheneû

 

C60

râteau

rustê (, ris- ; rès- Ba., Od , Ber. ; rèstia Hu.); tête du _, partie où sont fixées les dents, tièsse, monteûre (Bi.), russelîre (Bi.),  russion (Ma.) ; grand _ à trente dents pour glaner, mèheneû ou bayård (Du.), grand rustê ou rastaleûr (Rob.) ; râteau ou croc à fumier, , voy. croc ; par anal., râteau à dents de fer servant à ratisser le jeu de quilles, (Tr.) ; (t anc. de drapier) macrê

 

E0

râteau

rustê (rèstê Co., Fa., Me.) ; li mantche do rustê ; lès dints do rustê ; li rustê d’ bwès (po fèner) ; li rustê d’ fièr (po l’ corti) ; le _ de grande dimension, pourvu de dents en fer, que l’on tirait derrière soi pour râteler dans un champ, li grand rustê ; _ pourvu de grosses dents en bois, utilisé au potager pour tracer les lignes qui vont être ensemencées, tire-lignes ; passer le _ tout autour de la meule de foin pour lui donner une forme régulière, pîgni one môye di foûre

 

S0

râtelage

nm rèsseladje

 

C60

râtelage

(râtelée) risselèdje ; i gn-avot brâmint d’ risselèdje dins l’ tchamp

 

S0

râtelée

nf rèsseléye

 

C60

râtelée

russelêye (ri- ; hesb rè-) ; voy. RATELER, -URES

 

E0

râteler

v rèsseler ; il râtelle, i rèsseléye

 

C60

râteler

russeler (ri- ; rè- Hu.), rastaler (Rob.), ramasser â rustê (Fa., Bo.), arustèlî (, arusselî) (Vi.); _ le foin en un tas, rarusseler (, rari-) l’ foûre (rarèsseler Lan.), roler po fé dès roles (Du.),  rahoûser (Ja., = fé dès hoûsês à côté du char) ; rouleau d’herbe râtelée, royon (Ju., Cor.) ; voy. rouleau ; _ pour couvrir un semis, rahèner (-hi-)

 

E0

râteler

vt risseler ; risseler l’ foûre

 

S0

râteleur

, euse n rèsseleû (-se)

 

C60

râtelier

nm rèsselî; garnir le râtelier, rafoûrer; râtelier de bergerie, biêr; râtelier à pipes, rèsselî aus pupes; (expr) il a trové on fagot o rèsselî, il a trouvé un fagot dans le râtelier (on déposait un fagot dans le râtelier pour se débarrasser d’un prétendant indésirable) ; manger à tous les râteliers, buwer à totes lès tines, lessiver dans toutes les cuves; (dentier) dints (pl); où ai-je déposé mon râtelier ? , èwoù-ce qui dj’ a mètu mès dints ?

 

C60

râtelier

_ de cheval, risselîre (, ru- ; (hesb) rè- ; russelî Gl., Li., … ;  rèsseli (nm) Be.) ; _ de moutons, crèpe ou russelîre (Rob.); _ de chèvres ou veaux, crèpê (GdM.) ; _ du menuisier, rèye (ås-ustèyes) ; _ de lampisterie, dentier, ratèlier

 

E0

râtelier

(d’écurie, d’étable) russelî (rèsselî Fa., Si., Te., Va., … ; rèssiè Be., Ju.; ruchelî Ba..) ; taper do foûre plin l’ russelî ; (au fig) manger à deux râteliers, mindji a deûs russelîs ; (support pour ranger des objets) rateulier ; on rateulier d’ ârmes ;  _ à pipes, porte-pupes [litt. porte-pipes]

 

S0

râtelure

nf rèsselin (m)

 

C60

râtelures

russelèdjes, risselons (Ju.), russelins (Ar.), russions (GdH., richons Es., Sp.)

 

E0

rater

[v] flitchî, (e-c) rater, (o) mankî, (c) manker, (e) måker; v. échouer

 

G100

rater

v manker, rater; il a raté ses examens , il a raté sès-ègzamins ; cela a raté , ça n’ a nin stî ; il a fait tout rater, il a tot foutu è l’ aîr ; la prochaine fois, je ne le raterai pas, li côp qui vint, djè l’ raurè ; il ne la pas raté!, c’ èst bon manèplèyî, il a r’yeû totes sès mitches èn-on pwin ! ; j’ai raté le train, dj’ a manké m’ trin ; il n’a pas raté l’occasion, i n’ a nin raté l’ ocâsion ; il n’en rate pas une !, i n’ è manke nin one ! ; (expr) ça n’ a nin raté, ça n’a pas raté, ça n’a pas traîné

 

C60

rater

rater, måker s’ côp, flitchî (, flitchi s’ côp), vèssî, fé vèssote, fé grawe (Wa.,  ordt au jeu de quilles), voy. coup ; _ son coup de fusil, fé fritch (, flitch) so l’ amwèce ; un raté (dans l’explosion de mines, etc.), on raté

 

E0

rater

vt (manquer) rater ; rater s’ côp ; rater l’ ocâsion ; dj’ ê raté l’ tram’ ; j’ai tiré sur un lièvre, mais je l’ai raté de peu, dj’ ê tiré su on lîve, mês dji n’ ê avou qu’ do pwal ; personne qui rate un coup décisif au jeu, chitâ, -âde ; (échouer) rater ; la covêye è raté ; (ne pas éclater) rater ; la mine è raté, èle n’ astot nin bin bôré

 

S0

Raths

(n de famille) Rats’

 

S0

ratiboiser

voy. décaver

 

E0

ratier

nm tchin d’ soris

 

C60

ratier

(chien) ratî

 

E0

ratier

(chien) ratier

 

S0

ratière

nf nasse à rats

 

C60

ratifier

v asprouver

 

C60

ratifier

, -ication råtifiyî, -icåcion

 

E0

ratine

ratène (, -ine)

 

E0

ratine

(tissu) ratine ; on pardeussus en ratine gros bleû

 

S0

ration

nf paurt, râcion

 

C60

ration

, -nner, -ement råcion, -er, -èdje, -emint

 

E0

ration

râcion

G0

ration

râcion ; one râcion d’ pwin ; qué râcion d’ crompîres quu t’ m’ ès mètou !

 

S0

 

 

 

rationalisme

racionalisme

G0

rationel

racionél

G0

rationnement

râcionemint ; dès timbes di râcionemint

 

S0

rationner

v râcioner

 

C60

rationner

(se) vt et pr (si) râcioner ; timps do l’ guère, dj’ astins râcionés ; i dèt s’ râcioner su l’ boûre

 

S0

ratissage

nm ramèchenadje, rèsseladje ; (résidu de ratissage) rèsselûre (f)

 

C60

ratisser

v (râteler) ramèchener, rèsseler ; action de ratisser, ramèchenadje (m), rèsseladje (m) ; ratisser les feuilles, ramèchener lès fouyes ; ratisser le sentier, rèsseler l’ pîd-sinte; (ruiner) j’ai été ratissé, dj’ a stî r’nètyî

 

C60

ratisser

, -age russeler (, ri- ; (hesb) rè-), -èdje; ahèner (Ma.); rahèner (Hu., Ho., Am., Ber. , -hi- Fl.), (ri)nètî å rustê, ragrèter (Be.), digrèter (Vi.), rasèter (Wa.) un sentier, une allée

 

E0

ratissoire

_ de jardinier, voy. racloir

 

E0

raton

nm (jeune rat) djon.ne di rat

 

C60

raton

djon.ne rat

 

S0

rattachement

nm depuis le rattachement de ces deux provinces, dispûs qu’ cès deûs provinces-là ont stî mètûwes èchone ; certains souhaitent le rattachement de la Wallonie à la France, ce sont des collabos, gn-a qu’ vôrin.n bin qu’  nosse Walonîye fuche riloyîye avou l’ France, c’ èst dès colabos

 

C60, G0

rattacher

v (attacher de nouveau) raboketer, ratatchî; (faire dépendre de) riloyî avou

 

C60

rattacher

raloyî, ratèler ; _ avec épingles, ratètchî ; voy. attacher ; (t techn de filateur) ratacher (Ve. ; d’où ratacheû, -eûse : rattacheur, -euse)

 

E0

rattacher

vt (relier) ratètchi ; ratètchi la gade o pikèt

 

S0

rattrapage

nm ratrapadje

 

C60

rattraper

[v] ratraper, (e-c) r(i)djonde, (o) r’djonde, (e-c) racsûre

 

G100

rattraper

v rascoude, ratraper, rawè ; je n’ai pu le rattraper, dji n’ l’ a seû rawè; nous ne parviendrons plus à les rattraper, nos n’ lès saurans pus ratraper; « Wéz, vêla, on batia vout abôrde.. Li cwade toûrnike au d’bout do brès d’ on grand galiârd, en rôse tricoté; èle vole en s’ sitindant; on-ome, dissu l’ rivadje, li rascoud ossi rade èt coûrt li rôler autoû d’ on bolau. » (L. Maréchal); (loc) rattraper au tournant, ratraper au toûrnant ; rattraper par la ceinture, rawè pa l’ cingue, rendre la monnaie de sa pièce; rattraper une sauce, rawè one sauce ; rattraper à la volée, rascoude ; il rattrapait les briques à la volée, i rascoudeûve lès brikes; (expr) dji v’ raurè bin sins couru, mon parent, je te rattraperai bien sans courir, l’ami ; twè, dji t’ raurè ! , toi, je te rattraperai ; (se) si rascoude, si ratraper; (expr) i s’ forboute à promète èt i s’ ratrape en n’ dinant rin, il s’épuise en promesses et se rattrape en ne donnant rien

 

C60

rattraper

ratraper, racsûre, ridjonde (qn en marchant, …, voy. atteindre ; _ ce qu’on a perdu, raveûr ; _ un prisonnier, ou un objet qu’on vous lance, ratraper, rapicî ; on ne m’y rattra­pera plus, on n’ m’ î rårè pus ; se _ (à une branche), si rateni, si ragridjî (Xh.), su r’haper (La.)

 

E0

rattraper

vt (rejoindre) rapicer, rascoude, ratraper ; dji l’ ê rapicé jusse à timps ; dji l’ ê stî rapicer pa l’ paletot ; dji l’ ê stî rascoude volà pus lon ; i m’ è v’nou rascoude divant l’ èglîje ; dji l’ ê ratrapé à l’ intrêye di Bastogne ; li timps pièrdou ni s’ ratrape jamês ; je te rattraperai, dji t’ ârê ; je l’ai rattrapé au tournant, dji l’ ê avou pa l’ pwal ; (une bête qui s’est échappée p. ex.) rigangni ; la vatche l’ è gangni mês dj’ ê parvènou à la r’gangni ; (en s’ agrippant) si ragripeter, si ragritcheter ; dji m’ ê ragripeté à lès branches ; dji m’ ê ragritcheté à l’ achènau 

 

S0

raturer

v baurer l’ mot, coridjî su l’ mot

 

C60

raturer

voy. effacer

 

E0

raubosse

nf à Namur, pâtisserie consistant en un morceau de pâte cuite contenant une pomme entière, raubosse

 

C60

raucité

rauk(i)èdje, raukê (nm)

 

E0

rauque

adj rôgue, rôguiant (-e) ; être rauque , ièsse rôgue, rôguyî ; avoir la voix rauque, awè s’ vwès rôgue

 

C60

rauque

rauke ; voix _s, vwès rouhante ; être _, raukî, avu l’ raukê ; raukiner (Da., Cha.) ; voy. enrouer ; respirer avec un son _,  ranhyi (La.) ; voy. rale 2

 

E0

rauque

rauke ; dj’ ê la vwas rauke

 

S0

Rausa

Rawså, village

 

E0

ravage

nm dègat, ravadje ; il en a fait, du ravage !, i ‘nn’ a faît, do dègat !

 

C60

ravage

ravadje, divaståcion

 

E0

ravage

ravadje ; gn-è avou do ravadje, avou l’ orèdje

 

S0

ravager

[v] ravadjî

 

G100

ravager

v distrûre, ravadjî, rèmoûre, sacadjî; tout fut ravagé, tot a stî sacadjî, tot a stî distrût ; la maladie l’a ravagé, li maladîye l’ a rèmoulu ; pourquoi devaient-ils tout saccager ?, poqwè d’vin.n-t-is tot rèmoûre ?

 

C60

ravager

ravadjî, digavadjî, divaster ; voy. saccager ; (t anc. de houill), timpèster

 

E0

ravager

vt (détruire complètement) ravadji ; lès vatches m’ ont ravadji tot l’ corti ; (au part passé) après la guère, tot l’ Câré astot ravadji

 

S0

ravalement

nm ravalemint

 

C60

ravaler

v (faire le parement) ravaler ; ravaler un mur, ravaler on meur ; action de ravaler, ravaladje (m); (avaler de nouveau) ravaler; ravaler sa salive, ravaler s’ ratchon; (se retenir) ravaler sa colère, hagnî su ses lèpes, si ritenu; (déprécier qqn) mète à l’ abas ; il ravale volontiers les autres, ça lî va d’ mète lès-ôtes à l’ abas

 

C60

ravaler

, -ement ravaler, -èdje, -emint ; voy. BAISSER, DÉCRIER, DÉPRÉCIER, DIMI­NUER, MÉDIRE

 

E0

ravaler

vt (rabaisser) ravaler ; ravaler on mour ; se _ (se rabaisser) (moralement), si ravaler ; i s’ è ravalé â rang d’ one bièsse 

 

S0

ravaudage

nm rassêrçûre (f), rakeûdadje, rapîcetadje, rarindjadje

 

C60

ravaudage

(des bas) rassèrcichèdje

 

S0

ravauder

v (raccommoder de vieux vêtements) (repriser) rassêrcyî, (recoudre) rakeûde, rakeûse; (rapiécer) rapîceter; raccommoder grossièrement, rapètassî ; ravauder des bas, rassêrcyî dès tchausses ; ravauder un pantalon, rapîceter one culote (mettre une pièce), rakeûde one culote (recoudre) ; replacer des morceaux, raclaper dès pîces ; réparer les accrocs, stoper lès cinks ; rempiéter des bas, rèpîtyî dès tchausses; (expr) djè lî a r’faît sès tchausses aus talons, je lui ai reprisé ses bas aux talons, j’ai mis le doigt sur ses défauts

 

C60

ravauder

, -age 1 des hardes, voy. rapiécer ; des bas, voy. remmailler, repriser; 2 voy. rabacher, rado­ter

 

E0

ravauder

vt ((remmailler) ranawiè dès satchs ; ranawiè dès couvêrtes  ; (repriser) (des bas) ranawiè (Te.), rassèrci (-cè Te.) ; ranawiè (, rassèrci) lès tchâsses [du lat. sarcire, ravauder]

 

S0

rave

voy. chou (-navet)

 

E0

ravenelle

raverouhe (Gl.), rèvelihe (Rob.), voy. moutarde

 

E0

ravenelle

(svt confondue avec le sénevé) sné

 

S0

ravi

, ie adj bin binauje ; vous m’en voyez ravi, dj’ è so bin binauje; ravi de vous connaître, bin binauje di fé vosse conechance; (expr) i n’ djondeûve pus têre, il ne touchait plus terre, il était ravi

 

C60

ravier

nm hèna

 

C60

ravigoter

v ravigoter ; être ravigoté, ièsse ravigoté ; il était complètement ravigoté, il èsteûve tot rivenu à li

 

C60

ravigoter

ravigoter, ravigurer (-ou- Ma.; -o- Fa.) ; voy. réconforter

 

E0

ravigoter

vt (redonner de la vigueur) (svt empl absolt) ravigoter ; on p’tit vêre, ça ravigote todi

 

S0

ravin

nm couline (f), ravin

 

C60

ravin

havêye, horå, fondrêye (divins lès fondris’, l.-d. , Le.), râvelin (Ma.) ; voy. fondrière

 

E0

ravin

ravin ; la vwature è toumé dins l’ ravin

 

S0

ravinement

(sillon creusé par les eaux de ruissellement) ravinèdje ; ça va sèy tos ravinèdjes, avou one pinte parèye

 

S0

raviner

haver

 

E0

raviner

vt (surtout au part passé) raviner ; li talus èst tot raviné

 

S0

ravioli

nm ravioli

 

C60

ravir

v (emmener qqch. de force) scroter ; il m’a ravi mon sac, i m’ a scroté m’ satch; (arracher à l’affection de ses proches) la mort nous l’ a ravi, li Bon Diè nos l’ a r’pris; (transporter au ciel) cela m’a ravi, ça m’ a bin plaî ; vous les avez ravis vos l’zî avoz faît plaîji ; (loc) à ravir : cela vous va à ravir, qui v’s-èstoz bèle avou ça !, ça vos va vraîmint bin

 

C60

ravir

, -issement, voy. charmer, émer­veiller, ENCHANTER

 

E0

raviser

(se) v candjî d’ idéye, si raviser

 

C60

raviser

(se) si raviser, si rapinser

 

E0

raviser

se _, si rapinser, si ratûser ; dji m’ ê rapinsé à timps ; i s’ è ratûsé à timps

 

S0

ravissant

, ante adj (personne) nosé (-ye) ; c’est une ravissante gamine, c’ è-st-one noséye bauchèle; (chose) bia (f bèle) ; votre robe est ravissante vos-avoz on fwârt bia foûrau ; ils ont une maison ravissante, il ont one fwârt bèle maujone ; quel ravissant tableau, qué bia tauvia !

 

C60

ravisseur

, euse n son ravisseur est arrêté, li ci què l’ aveûve èmwinrné d’ fwace a stî pris

 

C60

ravitaillement

nm (action de ravitailler) amonucionemint, ravitayemint; (alimentation) pendant une guerre, le ravitaillement est rare, timps d’ one guêre, i gn-a wêre di ravitayemint ; ravitaillement en boisson, rabwèssenadje ; pain de ravitaillement, pwin d’ amonucion

 

C60

ravitaillement

ravitayemint ; fé la quawe o ravitayemint ; dès cârtes di ravitayemint ; dès timbes di ravitayemint (en vigueur durant les guerres 1914-18 et 1940-44)

 

S0

 

ravitailler

v (en nourriture) amonucioner ; action de ravitailler, amonucionadje (m) ; c’est seulement le deuxième jour que nous avons été ravitaillés, c’ èst seûlemint l’ deûzyin.me djoû qu’ nos-avans ieû à mougnî; (en boisson) abwèssener; action de ravitailler, abwèssenadje (m) ; ravitailler à nouveau en boisson,  rabwèssener

 

C60

ravitailler

, -ement ravitayî, -emint ; ravitalier, -èmint ; (plaist) ravitaye  (nm) ; voy. munition

 

E0

ravitailler

(se) vt et pr (si) ravitayer

 

S0

raviver

v (redonner de l’énergie) rid’ner dès fwaces, fé raviker; raviver une plaie, ridouviè one plaîye; (rendre plus vif le feu) fé raler l’ feu, fé r’prinde li feu, fé rèsprinde… ; ranimer le feu en passant le tisonnier dans les braises, diner one tchôde

 

C60

raviver

_ le feu, racotcheter (, fé rèsdjårbi Wa.) l’feû, rènånimer l’ feû (Vo.) ; voy. attiser, rallumer, tisonner

 

E0

ravoir

v (avoir de nouveau) rawè ; je voudrais le ravoir, djè l’ vôreûve bin rawè; (remettre en bon état de propreté) rawè ; on ne peut les ravoir, on n’ lès sét rawè

 

C60

ravoir

raveûr (, ravu ; ravou Es., …, voy. avoir) ; _ ses menstrues, si r’vèyî ; voy. rattraper, recouvrer, REPRENDRE, RETROUVER

 

E0

ravoir

vt (posséder de nouveau, récupérer) ravèr ; dji rê l’ live quu dj’ lî avo prusté ; dèner on pwès po ravèr one féve ; nous aurons de nouveau de la pluie, dji rârans do l’ pleûve ; is rârant leûs rapîris djoûrs ; tu rârès on djon.ne di m’ tchin ; (+ nom) (présenter de nouveau telle caractéristique) ravèr ; nosse gamine rè co bin l’ brès câssé ; i rè l’ cakèt asteûre ! ; v impersonnel IL Y EN R-A il y en a de nouveau, (i) gn-a rè ; i gn-avot one vatche qui vêlot â bout do stâve èt i gn-a ravot one ôte qui vêlot d’ l’ ôte costé ; (+ nom) (être de nouveau dans telle situation, dans tel état d’esprit) dji rê co frèd dès pîds, dji rê co mâ la tièsse ; dji rê co l’ timps long po l’ momint ; (+ adv) (éprouver de nouveau telle sensation, être de nouveau dans tel état) v’là seûlemint qu’ dji rê tchôd dès pîds ; i rè co dificile di pârler ; la pâture est une nouvelle fois infestée de chardons, gn-a rè co dès tchèdrons dins la pature ; IL Y EN R-A se réduit au v. EN RAVOIR lorsque celui-ci est à l’infinitif : des hannetons, il commence à y en avoir de nouveau, dès baloûves, i c’mince à ‘nna ravèr on pauk,; IL Y R-A se réduit au v. RAVOIR : il y a de nouveau de l’eau, i rè d’ l’ êwe ; il y aura de nouveau de beaux regains, i rârè dès bês wayins ; il commence à y avoir de nouveau des prunes sur cet arbre, i c’mince à ravèr dès biokes su ç’t-ârbe-là

 

S0

rayé

, ée adj (qui porte des lignes) à lignes, à rôyes, carôyelé (-ye), caroyî (-ye); un pantalon rayé, one culote à rôyes ; une étoffe rayée, one sitofe à lignes; (éraflé) digrèté (-ye)

 

C60

rayé

un pantalon _, on pantalon ligné (, à lignes)

 

S0

rayer

v (faire des raies en détériorant) fé dès grètes ; avec votre cartable vous avez rayé le mur, avou vosse cârnassiére, vos-avoz faît dès grètes su l’ meur; (marquer une surface de raies, au plus souvent à fleurs) carôyeler; (tracer un trait sur un mot) ce mot-là est rayé, on-z-a faît one rôye su ç’ mot-là ; (exclure) il a été rayé de la liste, on l’ a r’ssatchî foû dè l’ lisse; vous pouvez le rayer de votre mémoire, vos l’ p’loz bin rovyî

 

C60

rayer

(marquer de raies) royî, rôyeler (, ordt rôlier) ; _ de façon bizarre, multi­colore, carôyeler (, ordt carôlier) ; [pantalon, étoffe] rayé, -ée, ligné, -êye ; voy. ligne, raie ; (annuler), voy. annuler, effa­cer

 

E0

rayeur

(armurier rayant les canons de fusils) marioneû, rèyeû

 

E0

ray-grass

régrâs ; sèmer do régrâs

 

S0

rayon

nm (trait de lumière) rè, rèyon ; un faible rayon de soleil, on tène rèyon d’ solia; (radiation) rèyon ; il a subi un traitement par rayons, on lî a faît passer dès rèyons; (partie de roue) rè, rèyon ; la roue avant d’un chariot a dix rayons, li reuwe di d’vant d’ on tchaur a dîs rès ; il manque un rayon à la roue arrière de mon vélo, i manke on rèyon à l’ reuwe di drî di m’ vélo ; (tablette de rangement) plantche (f), réye (f) ; le livre est sur le rayon de l’étagère, li lîve èst su l’ réye; rayon d’une roue à aube, brès; (partie d’un grand magasin) nous en avons vu au rayon des manteaux, nos ‘nn’ avans vèyu do costé dès mantias; (compartiment dans une ruche) rèyon; c’est de votre rayon, c’ èst vosse pârtîye ; ce n’est pas notre rayon, ça n’ nos r’gârde nin; (petit sillon dans lequel on sème) royon ; semer en rayons, sèmer à royons

 

C60

rayon 1

_ de soleil, (, ridjèt) d’ solo, rêde, rêyon ; au premier_ du soleil, à l’ prumî loukerote dè solo ; _ de roue, (ré Be., Cou. ; rê Ve., St., Li., Bo. ; râ Ma.) ; voy. écuanteur

 

E0

rayon 1

(comptoir) (de magasin) rèyon ; il ont r’gârni lès rèyons

 

S0

rayon 2

_ de cire, de miel, tortê, ré (La. ; rê Bo.; rèye nf Che.), du l’ brohe (La.), voy. extraire, gateau ; _ d’armoire, etc., rêyon, plantche, (anc.) sté ; voy. étagère

 

E0

rayon 2

(de lumière) (rai) rèyon ; lès rèyons do slo ; (d’une roue de vélo) rèyon ; dj’ ê câssé cink rèyons à l’ roûe di m’ vèlo ; (de la pierre meulière) rèyon (Vau.) ; lès rèyons do l’ pîre (do molin) [ceux-ci sont au nombre de 3 par pierre meulière: douze rayons principaux (lès mêsses rèyons) qui délimitent les douze divisions de la pierre, et vingt-quatre rayons intermédiaires, au nombre de deux par division] ; _s X, rèyons X ; passer âs rèyons X

 

S0

rayon 3

(rai) (d’une roue autre que celle d’un vélo; comp. rèyon) rê ; dj’ ê spiyi on rê à l’ roûe do bignon ; les _s de la roue à aubes du moulin, lès brès do l’ roûwe (Vau.)

 

S0

rayonnant

, ante adj rimpli d’ lumiére (f rimplîye di lumiére) ; une église rayonnante, one èglîje rimplîye di lumiére ; nous avons eu un temps rayonnant, i lûjeûve lès quate solias ; elle est d’une beauté rayonnante, èlle èst bèle à n’ s’ è nin fé one idéye ; un enfant rayonnant de santé, on-èfant bin vikant; (expr) i t’ a on visadje come li lune, il t’a une figure comme la lune, il a un visage rayonnant, il est rayonnant de santé

 

C60

rayonnant

, -e rèyonant, -e

 

E0

rayonner

v (répandre de la lumière) le soleil rayonne, li solia lût ; (répandre comme une lumière) son visage rayonne de bonheur, èlle è-st-aus-andjes, ça s’ vèt su s’ visadje; (se déplacer dans un certain rayon) nous logeons dans un hôtel et de là nous rayonnons, nos dwârmans dins on-hôtél èt do djoû, nos-alans veûy tot ç’qu’ i gn-a avaur-là; (se répandre) actuellement, la douleur rayonne, asteûre, gn-a l’ mau qui lance di tos lès costés

 

C60

rayonner

voy. étinceler

 

E0

rayure

nm (ligne, bande) rôye (f) ; une jupe bleue à rayures blanches, one bleuwe cote avou dès blankès rôyes; (éraflure) il y a des rayures sur votre table, i gn-a dès grètes su vosse tauve

 

C60

rayure

rôyelèdje (ordt rôlièdje), rôye ; _ bizarre, carôlièdje

 

E0

nm ; c’est un ré mineur, c’ è-st-on ré mineûr

 

C60

note de mus.

 

E0

réabonner

v raboner ; il ne se sont pas réabonnés, is n’ s’ ont nin raboné

 

C60

réaccoutumer

v rabituwer, racostumer ; (se) si rabituwer, si racostumer; nous nous réaccoutumerons facilement, nos nos rabitûwerans aujîyemint

 

C60

réacteur

nm rèyacteûr

 

C60

réaction

nf (comportement suscité par un événement) nous verrons bien sa réaction, nos vièrans bin ç’ qu’ i dîrè ; quelle a été sa réaction ?, comint-ce qu il a pris ça ? ; il n’a pas eu plus de réaction que ça, i n’ a nin faît pus d’ afaîres qui ça ; sa réaction ne s’est pas faite attendre, (suivant le cas) i s’ a r’vindjî tot d’ sûte, i lî a r’bouré au visadje tot ç’ qu’ il aveûve su s’ keûr, ça n’ a nin frapyî; (expr) on n’ tape nin dès cayaus è l’ aîwe qu’ i n’ rivègne dès bouyons, on ne lance pas des cailloux dans l’eau sans qu’il n’en revienne des bulles d’air, il y a toujours une réaction à nos actes ; quand on rote su l’ queuwe d’ on viêr, i s’ ritoûne, quand on marche sur la queue d’un ver, il se retourne, ne vous étonnez pas des réactions à vos actes; « Vos n’avoz pont di r’vindje, vos-èstoz co pîre qu’ on lumeçon dins l’ farène. » (E. Gilliard) ; (force) un avion à réaction, on-aviyon à rèyacsion

 

C60

réaction

être sans _ (être décontenancé), sèy tot plat ; il astot tot plat quand il è apris ç’ qui s’ avot passé ; il a eu la _ adéquate (par antiphrése), il è apicé l’ boû pa l’ pis ; il faut se méfier des _s de son cheval, li mèyeûr dès tch’vaus è touwé s’ mêsse

 

S0

réadapter

v rabituwer, racostumer ; (se) si rabituwer, si racostumer ; il faudra veiller à ce qu’ils se réadaptent, i faurè fé po qu’ is s’ rabitûwenuche

 

C60

réaffirmer

v ridîre ; je veux bien vous le réaffirmer, dji vos l’ vou co bin r’dîre

 

C60

réaffiûter

v rissin.myî

 

C60

réagir

v (avoir une réaction) nous verrons bien comment il va réagir, nos vièrans bin ç’ qu’ i dîrè; comment a-t-il réagi ?, comint-ce qu’ il a pris ça ?; il n’a pas réagi plus que ça, i n’ a nin faît pus d’ afaîres qui ça ; il a réagi spontanément, i s’ a r’vindjî tot d’ sûte; il a réagi brutalement, il a tot d’ sûte monté ; il faut réagir, i faut fé one saqwè ; réagir contre des idées, bate dès-idéyes; (expr) quand on rote su l’ queuwe d’ on viêr, i s’ ritoûne, quand on marche sur la queue d’un ver, il se retourne, … il réagit

 

C60

réagir

voy. regimber, résister

 

E0

réagir

vi rèaji ; quand s’ frére è pârlé do l’ vinte, dji n’ ê nin rèaji ; il n’a pas eu le temps de _, i n’ è nin avou l’ timps d’ dîre ouf

 

S0

réajuster

vt _ au centre, ricentrer ; ricentrer one roûe  

 

S0

réalgar

rodje årsinik

 

E0

réalisable

adj c’est réalisable, ça s’ pout fé

 

C60

réalisation

nf c’est une belle réalisation de leur part, one saqwè d’ bia qu’ il ont faît là; attendons la réalisation, ratindans qu’ ça fuche faît

 

C60

réalisation

c’est une _ ingénieuse, i gn-è d’ l’ idée là-d’dins

 

S0

réaliser

v (accomplir) ; il a réalisé ce qu’il avait imaginé, il a faît ç’ qu’ il aveûve è l’ tièsse ; nous n’ avons pu le réaliser, nos n’ l’  avans seû fé ; c’est impossible à réaliser, on nè l’ saureûve fé; (convertir en argent) vinde ; réaliser une ferme, vinde one cinse ; réaliser des bénéfices, fé dès bènèfices; (se rendre compte) il n’a pas eu le temps de réaliser, i n’ a nin ieû l’ timps di s’ rinde compte,… di s’ fé à l’ idéye ; (se) ariver ; attendons que cela se réalise, ratindans qu’ ça arive, ratindans qu’ ça fuche faît ; (expr) lès sowaîts dès fous n’ arivenut qu’ tos lès sèt’ ans , les souhaits des fous ne se réalisent que tous les sept ans

 

C60

réaliser

, réalité rèyåliser, rèyålité

 

E0

réaliser

vt (accomplir) rèyâliser ; c’est une fameuse entreprise à _, c’ è-st-on gros bokèt à avaler ; (se rendre compte) rèyâliser ; dji n’ pou nin rèyâliser qu’ c’ èst vrê ; èle ni rèyâlise nin co

 

S0

réaliste

adj (qui a le sens des réalités) il faut être réaliste, i faut veûy lès-afaîres come èles sont

 

C60

réalité

nf ce sont les réalités de tous les jours, c’ èst ç’ qui s’ passe tos lès djoûs, c’ èst ç’ qu’ arive tos lès djoûs ; cela, c’est du théâtre, ce n’est pas ainsi dans la réalité, ça, c’ èst do tèyâte, dins l’ vîye ça n’ si passe nin insi, … ci n’ èst nin insi qu’ ça va; vous doutez de la réalité de ce que j’avance, vos vos d’mandez si ç’ n’ èst nin dès mintes qui dj’ vos raconte là; (loc) en réalité, po dîre li vraî ; (expr) prendre ses désirs pour des réalités, tè l’ as sondjî dè l’ nût po l’ dîre do djoû, dandjereû!, tu l’as rêvé pendant la nuit pour le dire pendant le jour, sans doute ! ; la réalité dépasse la fiction, c’ èst co pus fwârt qui d’ djouwer au bouchon , c’est encore plus extraordinaire que de jouer au bouchon ; t’ îreûve  raconter ça à on tch’vau d’ bwès, i t’ pitreûve, tu irais dire cela à un cheval de bois, il rue

 

C60

réalité

(ce qui existe en fait) rèyâlité ; i fât vèy la rèyâlité ; c’ è-st-one dure rèyâlité ; il faut se rendre à la _, vous êtes trop âgé pour faire ça, c’ èst la rèyâlité, vos-astoz trop vî po fé ça

 

S0

réanimer

v fé rivenu à li ; on n’a pas réussi à le réanimer, on n’ l’ a seû fé rivenu à li

 

C60

réanimer

(faire revivre) ranimer ;  is n’ ont nin rèyussi à l’ ranimer

 

S0

réapparaître

v (définitivement dans la région) rivenu; (épisodiquement dans la région) fé si p’tit toû, rivenu one toûrnéye

 

C60

réapparaître

vi (reparaître) raparète ; on bê djoûr il è raparètou ; la couleur noire réapparaît, ça r’ssôrt’ nwar

 

S0

réapprendre

v raprinde ; nous réapprenons, nos rapurdans (conj. voir : prendre)

 

C60

réapprendre

vt raprinde ; il è d’vou raprinde à martchi

 

S0

réapprovisionner

se _, su riforni ; dji nos-ons r’forni d’ brikètes 

 

S0

réarmer

v réarmer son fusil, rikèrdjî s’ fisik

 

C60

réatteler

ratèler

 

E0

rebaisser

v ribachî

 

C60

rebaisser

ribahî

 

E0

rebaisser

vt ribachi ; ribachoz li stôre ; vi (diminuer de nouveau) ribachi ; lès porcês r’bachant co ; li baromète ribache, i va co r’ploûre 

 

S0

rebander

(plaie, yeux) ribinder, -eler

 

E0

rébarbatif

, ive adj laîd (-e) à veûy; il a un visage rébarbatif, il a on laîd visadje ; (expr) il a une mine rébarbative, i ‘nn’ a one di cougne !; i t’ faît one mofe à fé r’toûrner one porcèssion, il te fait une mine à faire retourner une procession ; amitieûs come on bouchon di spènes, amical comme un buisson d’épines

 

C60

rebâtir

v ribâti ; ils rebâtissent leur maison, is r’batichenut leû maujone

 

C60

rebâtir

ribati, rifé

 

E0

rebâtir

vt ribâti ; dju vons r’bâti one plèce à costé

 

S0

rebattre

v (battre de nouveau) ribate ; rebattre une faux, ribate one fau ; rebattre les pierres (d’un moulin), ribate lès pîres ; (loc) re battre les oreilles, ribate lès-orèyes ; il m’a rebattu les oreilles, i m’ a r’batu mès-orèyes ; rebattre les cartes, rimache lès cautes, rimachî …; (expr) il a r’batu l’ bouchon, on-ôte a pris l’ mouchon , il a rebattu le buisson, un autre a pris l’oiseau, un autre a profité de son travail

 

C60

rebattre

ribate ; _ les oreilles, rabate lès-orèyes ; cela est.rebattu, voy. ren­gaine

 

E0

rebattre

il m’a rebattu les oreilles toute la soirée avec cette affaire, i m’ è rabatou lès-orèyes tote la sîse avou ç’te afêre-là

 

S0

rebelle

[nm] (e) rèbèle

 

G100

rebelle

adj et n un fils rebelle, on-èfant sins choûte ; il est rebelle à tout conseil, i s’ fout di ç’ qu’ on lî pôreûve dîre ; elle a un épi rebelle, èlle a one houpe qui s’ rècrèstéye

 

C60

rebelle

rèbèle

 

E0

rebeller

(se) v si rèvèrgougnî ; il se sont rebellés, is s’ ont rèvèrgougnî

 

C60

rebeller

(se) si rèbèler, si r’vèrgougni (, si r’vindji) (Be.) ; voy. regimber

 

E0

rebeller

(se) (regimber) si ribèler ; èle s’ è r’bèlé sur mi ; i s’ ribèle co bin  

S0

rébellion

rèbèlion

 

E0

rébellion

rèbèlion

 

S0

rebénir

ribèni

 

E0

rebiffer

(se) v il s’est rebiffé, i n’ s’ a nin lèyî fé, il a mostré sès grawes, i s’ a rèvèrgougnî, i s’ a rècrèsté ; elle n’a même pas pensé à se rebiffer, èle n’ a nin d’djà ieû l’ idéye di r’niketer

 

C60

rebiffer

(se) si rèbifer ; voy. regimber

 

E0

rebiffer

(se) si ribifer ; on n’ pout rin lî dîre qu’i s’ ribife ; i s’ è r’bifé conte si pére 

 

S0

reblanchir

v riblanki ; reblanchir une grange, riblanki one grègne; (expr) i s’ vout r’blanki, il veut retrouver l’estime qu’il a perdue par sa déloyauté

 

C60

reblanchir

riblanki

 

E0

rebobiner

v ribobiner

 

C60

reboisement

nm ils sont occupés au reboisement de leur parcelle ; is sont-st-à r’mète dès-aubes su leû bokèt

 

C60

reboiser

v ribwèser, rimète dès-aubes, riplanter aus-aubes

 

C60

reboiser

ribwèser, riplanter on bwès

 

E0

reboiser

vt (planter d’arbres (un lieu qui a été déboisé)) ribwèser ; il ont r’bwèsé tot

 

S0

rebond

nm ribond ; prendre la balle au rebond, prinde li bale au r’bond ; le deuxième rebond, li deûzyin.me ribond

 

C60

rebond

rissaut (d’un éteuf)

 

E0

rebondi

, ie adj (expr) awè on cu come on drî d’ costri, avoir un derrière comme celui d’une couturière, … rebondi ; awè on cu come on for, avoir un derrière comme un four, … rebondi ; awè on vinte di tchènon.ne , avoir un ventre de chanoine, … rebondi

 

C60

rebondir

v fé dès r’bonds, fè r’ssôrt, ribigneter, ridagnî, ridjibler, ridjiper, ridougnî, risbiketer ; « Li rôlia a risbiketé su one frimoûche. » (H. Matterne)

 

C60

rebondir

rispiter ; ripotchî, -eter ; rissåteler, ridohî, ribondi (Vi.; rèsbondi Ma.), ridonder (, -di ) (Re.), rudausser (Ve.), ribîyeter (Ha.), ribitcheter (Od.), rèspitcheter (Ber.), rinde côp : le marteau rebondit sur la pierre, li mårtê rind côp (,  ridohe so l’ pîre) ; la pierre fait _ le marteau, li pîre rind côp ; voy. réper­cuter, RETENTIR, RICOCHER

 

E0

rebondir

vi risombler, rispiter ; li r’ssôrt m’ è rispité à l’ figure ; li cougn risombèle (, rispite), il n’ èst nin afilé assez ; ça r’sombèle quand dji bouche avou la masse ; (en parlant d’un outil tranchant qui ne s’enfonce pas dans un bois à cause de sa masse) ridjiper ; ti cougn ridjipe, i t’ a fârot on pus fin ;

 

S0

rebondissement

nm (action de rebondir) ridagnadje, ridjipadje, ridougnadje, risbiketadje; (développement nouveau) il y a des rebondissements dans cette affaire, i gn-a do novia dins ç’t-afaîre-là ; il n’y a plus eu aucun rebondissement, on n’ a pus rin ètindu dîre

 

C60

rebord

nm bwârd (, bôrd) ; le rebord du plateau, li bwârd do platia ; faire un rebord à un vêtement, fé on bwârd à on moussemint ; le rebord du puits, li séye (f) do pus’ ; le rebord de la fenêtre, l’ aspouya, li tâblète (f) dè l’ finièsse

 

C60

rebord

ribwérd ; _ de cheminée, voy. cheminée ; _ de manche d’habit, paremint ; _ au dos de la faux, vèdje ; _ du mur de pignon, voy. bord

 

E0

rebord

(bord en saillie) ribord ; li r’bord do l’ fignèsse ; les tartes ont un _ trop épais, lès tâtes ont on bord trop spès

 

S0

reborder

v (garnir d’un nouveau bord) mète on novia bwârd (, bôrd),  ribwârder (, ribôrder) ; (border de nouveau) rèfârduler; reborder un enfant qui dort, rèfârduler on-èfant qui dwat

 

C60

reborder

ribwèrder

 

E0

reborder

vt (garnir d’un nouveau bord riborder ; riborder on tchapau ;  (border de nouveau) riborder l’ lît

 

S0

rebosseler

v ricabossî

 

C60

reboucher

v (fermer) rebouchez bien la bouteille quand vous aurez fini!, rimètoz bin l’ bouchon quand v’s-auroz faît ! ; (obstruer de nouveau) ristoper; nous avons encore dû le reboucher, nos l’ avans co d’vu ristoper; (combler un trou) ristoper

 

C60

reboucher

ristoper, riboucher, voy. boucher 1

 

E0

reboucher

vt ribouchi ; ribouchi one botèye ; ribouchi on trau ; (une ouverture) (combler (un trou)) ribouchi (, riclôre, ristoper) on trau ; lès foyants ont co ristopé l’ arin.ne ; ristoper one roye ; ristoper lès warbîres  _

 

S0

reboucler

rablouketer (, -kener), voy. BOUCLER

 

E0

rebouillir

riboûre, (ard) rucûre ; café rebouilli, ribolou cafè, rudroumeté cafè (ard) ; voy. bouillir

 

E0

reboulonner

vt ribouloner ; ribouloner l’ moteûr a plèce 

 

S0

rebourrer

ribourer, voy. bourrer

 

E0

rebours

nm compter à rebours, compter au r’viêrs; aller à rebours des autres, aler contraîre aus- ôtes

 

C60

rebours

faire qch à _, fé à l’ iviérs (à l’ èviérs Ve.), fé l’ cou-z-å hôt ; prendre à _, prinde è (ou ) contråve costé ; vivre à _, viker å monde ritoûrné ; voy. ENVERS, REBROUSSE-POIL, CONTRE-FIL

 

E0

rebouter

v (soigner par des moyens de rebouteux) ripougnî

 

C60

rebouter

, -eur ripougnî, -eû ; ribouteû, mascâsseûr (La. , St., Ma., GdH.) ; voy. empirique

 

E0

rebouteur

nm ribouteû, ripougneû, sauvadje médecin

 

C60

rebouteux

, euse n ribouteû (-se), ripougneû (-se), sauvadje médecin ; elle est allée consulter un rebouteux, èlle a stî veûy on sauvadje médecin

 

C60

reboutonner

v rabotener, ribotener ; il reboutonne ses pantalons, i rabotenéye sès culotes

 

C60

reboutonner

rabotener, ratèler

 

E0

reboutonner

(se) (si) rabotener, (si) ratèler ; rabotène-tu

 

S0

rebroder

v ribrosder

 

C60

rebrousse-poil

caresser à _, fièstî à (ou è) contråve (, à contrèpwèl (-tri-),  conte poyèdje) ; voy. rebours

 

E0

rebrousser

v rebrousser chemin, rivenu su sès pas

 

C60

rebrousser

voy. émousser, chemin

 

E0

rebrousser

vt ribrousser ; _ chemin, ribrousser tch’min ; avoir le poil qui se rebrousse, avèr li pwal qui drèsse ; à rebrousse-poil : 1 (en relevant le poil en sens contraire du sens naturel), à r’brousse-pwal ; nètyi one fourure à r’brousse-pwal ; 2 (au fig) (en inversant tes étapes, en procédant maladroitement) i fêt tot à r’brousse-pwal

 

S0

rebrunir

ribruni (, -burni)

 

E0

rebuffade

rasbroufåde, rèboufåde ; rabroufetèdje, -tåde ; ragrognetèdje ; recevoir une _, riçûre on fameûs bufe ; voy. RABROUER, REBUTER

 

E0

rebulet

voy. son 2

 

E0

rébus

nm rébus’ ; (devinette) advinia (m)

 

C60

rébus

rébus’; voy. devinette

 

E0

rebut

[nm] (e-c) rikète [nf], (o) r’but, (c) runin, (e) rahis’, (o-c) tchinis’

 

G100

rebut

nm ribut, rikètes (f pl) ; mettre au rebut, foute aus r’buts, foute aus rikètes ; c’est bon pour les rebuts, c’ èst bon à foute èvôye; (rebut de fruits) rachis’ ; (expr) ièsse au r’but, être au rebut, être dédaigné

 

C60

rebut

(action de rebuter) voy. rebuf­fade, refus ; objet de _, ribut, martchandèye di r’but, tape-djus, rahis’, tchinis’, rikète, dès fouterèyes, dès runins (Du.), dès tchènis’ (Du.), dès vîs clakèts bons po lès rikètes (Du.), voy. anti­quaille, vieillerie ; viande de _, casmadroye (-troye), gadroye,  voy. lambeau, viande ; fruits de _, hossins (Flé.) ; mettre qch au _, foute (,  taper) èvôye, å diâle, ås rikètes (, rahis’, clicotes, vîs fiérs), ås fèrayes, ås vis rènis (La., GdM. ; è lès vis rinis Ja. ; èzès rènis Lig.), è lès vîs waris (Ja. ; ozès vis waris St.; ås vis wars Od ) ; ås vîhès lokes (Du.), ozès tape-djus (Fa.), ozès vis râlèdjes (Li., GdH.), ås vîserîyes (Ha., Hu., Be.), âs visènes (Ma.), à l’ qu’as-se foute (Ve.) ; [de vieux vêtements] on les raccommode jusqu’à ce qu’on les mette au _, on lès rakeûs’ tant qu’ on lès mète djus

 

E0

rebut

(objet sans valeur) râlèdje, ribut ; dji n’ vou nin d’ cès vîs râlèdjes-là ; c’ èst bon po lès r’buts ; mettre au _, taper voye ; c’est bon à mettre au _, c’ èst bon à foute su l’ pâdje

 

S0

rebutant

, ante adj ributant (-e) ; ce qu’il peut être rebutant !, ci qu’ i pout ièsse ributant ! ; c’est un travail rebutant, c’ è-st-one bèsogne qui dj’ vè èvi ; (expr) c’ è-st-one bèsogne qui l’ diâle n’ aureûve nin v’lu fé, c’est un travail que le diable n’aurait pas voulu faire, … rebutant

 

C60

rebutant

, -e ributant, -e

 

E0

rebutant

, -ante adj (repoussant, -ante) ributant, -ante ; c’ è-st-on-ome ributant

 

S0

 

 

rebuter

v (mettre au rebut) mettre au rebut, ributer; (dégoûter, lasser) rien ne le rebute, i gn-a rin po l’ arèter ; il finira pas se rebuter, i sèrè bin rade disgosté

 

C60

rebuter

ribouter, rè- (ributer, rè-), voy. DÉGOÛTER, MÉPRISER, RABROUER, rebut ; (t d’arm) _ des pièces mal fabriquées, taper foû

 

E0

rebuter

vt (repousser avec dureté) ributer ; i s’ è fêt r’buter tos costés ;   (décourager) ributer ; i gn-è rin qui l’ ribute

 

S0

recacheter

vt ricatcheter ; ricatchetoz çusse lète-là  

 

S0

recalage

nm (le fait d’ être refusé à un examen) bûsadje, ricaladje ; si on devait compter tous ses recalages, s’ on duvreûve compter lès côps qu’ il a stî bûsé

 

C60

récalcitrant

, ante, adj et n c’est un récalcitrant, i n’ si laît nin aujîyemint à dîre ; et les récalcitrants, vous les mettrez à la porte, èt lès ci(a)s qui n’ sont nin contints, vos lès foutroz à l’ uch ; j’ai un bouton de chemise récalcitrant, i gn-a on boton à m’ tchimîje qui n’ si lait nin fé

 

C60

récalcitrant

, -e vîreûs, -e ; voy. entêté, REBELLE

 

E0

recalculer

v ricârculer ; nous avons dû tout recalculer, nos-avans d’vu tot r’cârculer

 

C60

recaler

v (refuser à un examen) bûser, ricaler; (caler de nouveau) ricaler, rimète one cale ; il faudra la recaler, i l’ faurè r’caler

 

C60

recaler

(argot des écol ) bûser, mofler

 

E0

récapituler

v récapitulons ce que nous venons de dire, qwè-cd qui n’s-avans dit, jusqu’ asteûre ? ; il était en train de récapituler sa journée, i s’ rimèteûve è l’ tièsse tot ç’ qu’ il aveûve faît dè l’ djoûrnéye

 

C60

recarrer

, -age, -eur (houill) ricôper, ritèyî, -emint, -eû ; travailler à un recarrage, ovrer à manêye

 

E0

recaser

v recaser qqn, ritrover one place por one saquî ; il va falloir que nous le recasions, i nos lî va falu r’trover one place

 

C60

recaser

(se) vt et pr (si) ricâser ; on l’ è r’câsé come on-è p’lou

 

S0

recauser

v ricauser; nous en recauserons demain, nos-è r’causerans d’mwin

 

C60

recéder

ricéder, lèyî ravu ; voy. céder

 

E0

recéder

vt (rendre ce qui avait été cédé) ricéder ; dji lî ê r’cédé ma pârt 

 

S0

recel

, -èlement ricèlèdje

 

E0

receler

v (tenir caché) on ignore ce que cela recèle, on n’ sét nin ci qu’ ça catche; (contenir) ce livre recèle de belles pages, dins ç’ lîve-là, gn-a dès bèlès pâdjes; (garder par un recel) catchî dès-afaîres qu’ ont stî voléyes

 

C60

receler

, receleur, -euse ricèler, -eû, -eûse

 

E0

receleur

, euse n une peinture avait été volée ; on a arrêté le receleur, on-z-a apicî l’ cia qu’ aveûve li tauvia volé

 

C60

receleur

, -euse n ricèleû, -eûse

 

S0

récemment

adv daîrènemint, gn-a wêre ; elle est morte récemment, èlle a moru daîrènemint ; j’y suis encore allé récemment, dj’ î a co stî gn-a wêre

 

C60

récemment

dièrin.nemint (, djè-), novèlemint, coûrtin.nemint ; une vache qui a vêlé _, ine vatche qu’ èst.frisse vêlêye ; voy. FRAICHEMENT, NAGUÈRE

 

E0

recensement

nm compte

 

C60

recenser

v compter, fé l’ compte

 

C60

recenser

, -ement rècinser, -emint (ri-)

 

E0

recenser

vt ricenser ; il ont v’nou r’censer lès dinrêyes

 

S0

récent

, ente adj les événements récents, ci qu’ s’ a passé daîrènemint ; c’est une nouvelle très récente, c’ è-st-one novèle qu’ èst co tote tchôde ; c’est plus récent que cela, ci n’ èst nin si vî qu’ ça

 

C60

récent

, -e novê, -èle ; tout _, tot tchôd tot novê

 

E0

récent

(en parlant d’une information, d’une machine, d’un produit, etc.) c’ est tout _, c’ èst tot tchôd, tot novê

 

S0

récent, e

[adj] noû, ve, (o) d’ ènawére, (c) d’ ènawêre ; v. nouveau

 

G100

recéper

, -age ricèper, -èdje ; ricikeler, rissopî, ricôper, ritèyî ; voy. tronçonner

 

E0

récépissé

nm riçu ; nous avons gardé le récépissé, nos-avans waurdé li r’çu

 

C60

récépissé

récipissé

 

E0

récepteur

nm récepteur d’ondes, posse

 

C60

réception

nf (action de recevoir) nous attendons la réception de la lettre, nos ratindans di r’çûre li lète ; le bureau des réceptions, li bûrau qu’ on r’çût lès djins ; nous étions là lors de sa réception à l’Académie, nos-èstin.n là quand il a stî r’çû à l’ acadèmîye; (manière de recevoir qqn) si vous aviez vu la réception qu’il m’a faite, si v’s-aurîz vèyu comint-ce qui m’a r’çû; (manière de retomber au sol après un saut) il saute bien mais la réception est mauvaise, i zoubèle bin mins i r’tchaît mau ; (action de recevoir des amis) faire une réception, fé on din.ner, fè one rinchinchote, fé one rinchinchète, fé on p’tit afaîre

 

C60

réception

_ aimable, voy. accueil ; _ désagréable, voy. rebuffade

 

E0

recercler

ricècler, racècler

 

E0

recercler

vt ricèkeler ; ricèkeler on tonê 

 

S0

recette

nf (rentrée d’argent) c’est la recette provenant de la pièce de théâtre, c’ èst ç’ qui l’ pîce di tèyâte a rapwârté ; nous avons eu dix mille eûros de recette nette, nos-avans faît dîs mile eûros d’ bènèfices ; c’est un spectacle qui a fait recette, nos-avans ieû bran.mint dè l’djin po ç’ pîce-là; (opposé à dépense) les recettes et les dépenses, lès rintréyes èt lès sôrtîyes di caurs; (taxes) le bureau des recettes des contributions, li bûrau dès r’cètes dès contribucions; (indications détaillées de la préparation d’un mets) ricète ; je vais vous donner la recette, dji m’ vos va d’ner li r’cète ; un livre de recettes, on lîve di c(o)ûjène, … di r’cètes ; (moyen, procédé) ricète ; la recette de la bonne entente contient beaucoup de patience, (dins li r’cète) po s’ bin ètinde avou one saquî, gn-a one bone locîye di pacyince ; c’est encore la meilleure recette pour être content, c’ èst co l’ mèyeû dès moyins po ièsse binauje

 

C60

recette

ricète ; (houill) racoyèdje, vani (, -ihe), so l’ (pas d’) beûr

 

E0

recette

(d’un mets) ricète ; vos m’ dinroz vosse ricète po lès galètes ; (argent récolté) ricète ; il ont fêt one boune ricète â fotbal ;

 

S0

recevable

adj c’est une excuse qui n’est pas recevable, c’ è-st-one èscuse qu’ on n’ pout nin admète

 

C60

recevable

ricèvåbe (-çû-)

 

E0

receveur

[nm] (e-c) r(i)çûveû, (o) r’cèveû

 

G100

receveur

, euse n riçuveû (-se) ; le receveur des contributions, li r’çuveû dès contribucions ; il aurait voulu devenir receveur de bus, il aureûve bin v’lu ièsse riçuveû dins on bus’

 

C60

receveur

ricèveû (-ci-, -çû-), (anc.) rintî

 

E0

recevoir

[v] (e-c) r(i)çûre, (o) r’ceuvwêr, (c) r(i)cîre

 

G100

recevoir

v riçûre (, ricîre) ; je reçois, dji r’çû ; il reçoit, i r’çût ; nous recevons, nos r’çûvans ; vous recevez, vos r’çûvoz ; ils reçoivent, is r’çûvenut ; il recevait, i r’çûveûve ; il recevra, i r’çûrè ; il recevrait, i r’çûreûve ; qu’il reçoive, qu’ i r’çûve; qu’il reçut, qu’ i r’çûviche; recevant, riçûvant; reçu (-e), riçû (-te) ; (entrer en possession de qqch) quand nous recevrons votre lettre, quand nos r’çûrans vosse lète ;  j’ai reçu des compliments de sa part, dj’ ayeûve dès complimints, i m’ a faît dès complimints ; recevoir sa pension, touchî s’ pension ; recevoir des fleurs, riçûre dès fleûrs; (subir) recevoir une gifle, awè one bafe ; il en a reçu, i ’nn’ a atrapé, … ieû ; recevoir un affront, riçûre dès pîds d’ pourcias après s’ tièsse (, recevoir des pieds de porc à la tête); (inviter, accueillir) recevoir des gens, awè dès djins, riçûre dès djins ; recevoir ses proches, (r)awè sès djins ; demain, elle reçoit ses proches, dimwin, èlle a sès djins ; recevoir des gens pour dîner, fé on din.ner, fé on p’tit afaîre, fè one rinchinchote, fé one rinchinchète, awè dès djins po din.ner ; être bien reçu, ièsse bin r’çû ; chez eux, on est toujours bien reçu, on-z-èst todi bin r’çû è leû maujone ; on mèt todi lès cossins su lès chantes po r’çûre lès djins è leû maujone; (expr) ièsse riçû conte onk qu’ apwate one boûsse, être reçu comme qqn. qui apporte de l’argent, être très bien reçu ; riçûre come on tchin dins on djeu d’ guîyes , recevoir comme un chien dans un jeu de quilles, recevoir très mal; (admettre après certaines épreuves) c’est une société où l’on ne reçoit pas tout le monde, c’ è-st-one soce qui tot l’ monde n’ î pout nin moussî; il a été reçu à l’examen, il a rèyussi l’ concoûrs ; (se) (réciproquement) ils se reçoivent souvent, is sont sovint mon n-on l’ ôte; (retomber d’une certaine façon après un saut) ritchaîr; vous devez vous recevoir sur les jambes, vos d’voz r’tchaîr su vos djambes

 

C60

recevoir

riçûre ; _ de l’argent, riçûre, lèver, raveûr, toucher; mon frère a reçu la maison pour sa part, mi fré è-st-atoumé à l’ mohone ; _ qn gra­cieusement, fièstî, voy. accueil

 

E0

recevoir

vt riçûre ; dji r’çûrê dès novèles dumwin ou après ; _ la communion, riçûre li bon Dju ; (accueillir) i fât qu’ djo l’ riçûche come i fât ; èlle è stî bin r’çûte (anc. rçûjoûye) ; dj’ ê stî r’çû (anc. r’çûjou) à brès drovis ; sèy riçû hôt la min ; _ tout ensemble (pour un paiement p. ex.), avèr totes sès mitches à on pwin ; _ un coup, si fé djonde, si fé gorder ; _ une décharge électrique, si fé gorder ; _ ses invités avec faste, mète lès cossins su lès chames 

 

S0

rechange

(de) loc di r’candje; une pièce de rechange, one pîce di r’candje

 

C60

rechange

cordes, etc., de _, cwèdes, di r’candje ; habits de _, hårs di discandje

 

E0

rechange

de _, (di) ritchindje ; purdoz dès solés di r’tchindje ; eûreûsemint qu’ dj’ avo one cote di r’tchindje

 

S0

rechanger

ricandjî

 

E0

rechanger

vt ritchindji ; on-è rtchindji la cwisignère ; (au part passé) c’ èst tot r’tchindji voci 

 

S0

rechanter

v ritchanter ; nous allons le rechanter, nos l’ alans r’tchanter

 

C60

rechanter

vt (une chanson) ritchanter ; rechante encore [la chanson de carnaval] des « Rodjes Pûs », ritchante co lès Rodjes Pûs 

 

S0

rechaper

vt (un pneu) rèchaper ; rèchaper on pneû

 

S0

réchapper

v è rivenu vikant (-e) ; il en a réchappé, i ‘nn’ a rivenu vikant

 

C60

réchapper

rèchaper; voy. échapper

 

E0

réchapper

vi (à une maladie, à un accident) rèchaper (,rachapè Gi.) ; i n’ a rèchaperè nin ; il è rèchapé do tifus’  

 

S0

recharger

v (charger de nouveau) (conj. voir : charger) rikèrdjî, ritchèrdjî ; pendant que nous rechargions le camion, su l’ timps qu’ nos r’kèrdjin.n li camion; (remettre une charge dans une arme) rikèrdjî, ritchèrdjî ; nous rechargerons notre fusil, nos r’kèdjerans nosse fisik; (approvisionner de nouveau) recharger un appareil photographique, rimète on film; recharger un poêle, rimète one paletéye (su li stûve) ; (empierrer une voie) recharger une route, rikèrdjî one vôye ; recharger une voie de chemin de fer, rimète do balas’ su l’ ligne

 

C60

recharger

, -ement ritchèrdjî, -èdje, ritchèdjemint, qqf ritchèdje ; voy. charger

 

E0

recharger

vt (charger de nouveau) ritchèrdji ; dji va co r’tchèrdji on bignon d’ pîres ; empl absolt nous allons recharger (du foin) (faire une nouvelle charge (de foin)), dji vons r’tchèrdji ; (une arme) ritchèrdji l’ fusik ; (approvisionner de nouveau) ritchèrdji ; ritchèrdji l’ feû ; (empierrer) (une voie de communication, pour en relever le niveau) ritchèrdji ; il ont r’tchèrdji la route di Mâtche

 

S0

rechasser

vt (chasser de nouveau) ritchèssî; (expr) s’ i vint d’ Bovègne, qu’ i vègne, s’ i vint d’ Dinant, nos i ritchèsserans, s’il vient de Bouvignes qu’il vienne, s’il vient de Dinant, nous le rechasserons (expression dite par les habitants du Comté de Namur en guerre avec la Principauté de Liège); vi (aller de nouveau à la chasse) raler à l’ tchèsse

 

C60

rechasser

ritchèssî, rè- ; rètraker (Es.) ; _ vers celui qui parle, ratchèssî ; voy. chasser

 

E0

rechasser

vt (expulser de nouveau) ritraker ; i s’ è fêt r’traker à côp d’ pîres ; (reconduire en chassant devant soi) (du bétail, des personnes) ritchèssi ; ritchèsse lès vatches à l’ pature

 

S0

réchaud

nm ignote (f), rèchaud; « Nos l’ riwaîtin.n bourer lès tchambes avou dè l’ poûre, dè l’ sôyewêre èt do papî èt adon bouter l’ feu avou on fiêr èmantchî au d’bout d’ on bwès èt rodji dins one ignote. » (L. Maréchal) ; réchaud à charbon, rèchaud au tchèrbon ; réchaud à gaz, rèchaud au gâz ; réchaud à pétrole, rèchaud à l’pètrole

 

C60

réchaud

rèchaud ; voy. chaufferette

 

E0

réchauffage

nm richandichadje

 

C60

réchauffé

nm ritchaufé; c’est du réchauffé, c’ èst do r’tchaufé

 

C60

réchauffé

-ée adj (en parlant de nourriture, d’une boisson) rastchâfé ; do cafè rastchâfé ; dès crompîres rastchâfés ; i mindje do l’ djote rastchâfée ; c’est du _, c’ èst do rastchâfé

 

S0

réchauffer

v (le corps) richandi, rèignî; cela me réchauffait, ça m’ richandicheûve; (expr) ièsse rèignî come avou one grande gote, être réchauffé comme après avoir avalé un grand verre d’alcool; (nourriture ou boisson) r(ès)tchaufer, ritchaufer ; nous réchaufferons le bouillon, nos rèstchauferans l’ bouyon ; de la soupe réchauffée, dè l’ sope ritchauféye ; du café réchauffé, do cafeu r’bolu, do cafeu r’tchaufé ; du chou réchauffé, dè l’ djote ritchauféye; (expr) c’ èst dè l’ holîye rèstchauféye, c’est de la bouillie réchauffée, c’est de la nourriture peu appétissante ; (se) si r’chandi ; les pieds sur le poêle, il essayait de se réchauffer, sès pîds su li stûve, i sayeûve di s’ richandi ; venez vous réchauffer !, vinoz vos r’chandi !

 

C60

réchauffer

ritchåfer (, rèstchåfer), ri(s)handi (, rè(s)handi) ; je ne puis me _, dji n’ mi pou rèhandi ; le temps se réchauffe, li timps s’ rècråhe ; voy. chauffer

 

E0

réchauffer

1 vt (ce qui est refroidi ; tiédir ; redonner de la chaleur) achandi, rachandi, rastchâfer, ritchâfer ; vos-achandîroz la tchambe ; mètoz one brike o lît po l’ achandi ; dj’ ons avou do mâ do l’ rachandi ; rastchâfer on bol di bouyon ; c’ èst âk di rastchâfant ; i fârè r’tchâfer la tchambe po quand l’ pètit r’vinrè ; ritchâfoz l’dîner ; (au part passé) dès crompîres ritchâfés ; se _, s’ achandi (Te.), si rachandi, si rastchâfer ; dji m’ ê stî achandi o l’ cûhine, dji vons nos rachandi addé l’ feû ; purdoz one pètite gote, ça rachandit ; is s’ rastchâfant onk conte di l’ ôte ; je ne parviens pas à me _ (comme si j’avais de la neige sur le dos), dj’ ê d’ l’ îvièr su l’ dos ; _ en versant de l’eau chaude, tchôder ; à l’ îvièr, on tchôdot l’ hûltê

 

S0

rechausser

v (chausser de nouveau) ritchaussî ; action de rechausser, ritchaussadje (m) ; (se) rimète sès solés

 

C60

rechausser

ritchåssî

 

E0

rechausser

vt (qqn) (lui fournir de nouvelles chaussures) ritchâssi ; dj’ ê stî r’tchâssi lès-afants c’ èst nin là qu’ on r’tchâsse lès pôves ; se _ (s’acheter de nouvelles chaussures), si ritchâssi ; dji m’ ê r’tchâssi po la Tossint ; (un mur) ritchâssè (Te.); ritchâssè on mour

 

S0

rêche

adj griveleûs (-e), ruche ; elle avait la langue rêche, èlle aveûve s’ linwe tote ruche

 

C60

rêche

rahe (rache Be. ; rèhe Es., Sp., ard) ; rahiant, -e (-ieûs, -e War., Da.) ; rogneûs, -e (War., Cha.) ; être _, rahî, haver

 

E0

rêche

(au toucher ; râpeux, -euse) 1 galeûs (, -eûse), grèveleûs (, -eûse), rogneûs (, -eûse) ; one pê grèveleûse ; lès crompîres sont galeûses (, grèveleûses) ; lès poumes ni sont nin bèles, èles sont totes rogneûses ; 2 rèche : lès tchèts  ont la linwe rèche ; dj’ ê lès mwins totes rèches 

 

S0

recherche

nf richêrche ; faire des recherches, fé dès r chêrches ; nous allons devoir faire des recherches, nos-alans d’vu fé dès r’chêrches ; être à la recherche de, cachî après, vèner (fig), waîtî après ; recherche incessante, chârje

 

C60

recherche

riqwèrèdje, richèrche ; habillé avec _, voy. habiller ; on alla à sa _, on-z-ala qwèri après lu

 

E0

recherché

, e adj (que l’on cherche à obtenir) emploi très recherché, c’ è-st-one place qu’ èst fwârt dimandéye; (que l’on cherche à fréquenter) ; c’est une femme très recherchée, c’ è-st-one feume qui lès-omes toûnenut bran.mint autoû; (qui est raffiné) il a toujours des paroles recherchées, i tchwèsit todi bin sès mots ; il n’y a rien de recherché dans la nouvelle robe qu’elle porte, c’ è-st-one noûve cote tote simpe qu’ èlle a là

 

C60

rechercher

[v] (o-c) cachî après, (c) waîtî après, (o) wétî après, (e) r(i)qwèri

 

G100

rechercher

v (reprendre qqn. ou qqch. à l’endroit où il est) riqwé (, riqwêre) ; je vais rechercher ma petite sœur à l’école, dji m’va r’qwé mi pitite soû è scole ; il faudra aller la rechercher, i l’ faurè aler r’qwé; (s’ efforcer de retrouver) riwaîtî après ; je vais le rechercher dans mes affaires: dji m’ va r’waitî après dins mès cayèts ; voilà des mois que la police le recherchait, ça faît dès mwès qui l’ police sayeûve dè l’ ritrouver; (chercher à connaître) s’il est parti, nous devons en rechercher la cause, s’ il è-st-èvôye, nos d’vans sayî d’ sawè douvint ; (tenter de fréquenter) rechercher une relation amoureuse, tinde à l’ amourète

 

C60

rechercher

riqwèri ; (à La , etc.) raqwèri, tandis que ruqwèri = chercher de nouveau) ; il la recherche, i toûne (, halkinéye) åtoû (d’ lèye), i quawèye après (Com.) ; [style] recherché, rafiné ; voy. CHERCHER

 

E0

rechercher

vt (tenter de découvrir) riquèri (riquî Te. ; qqf ruquî à Ba.) ; dji r’quîr tos lès vîs spots ; _ la fréquentation de (qqn), riquèri ; i r’quîrt lès pus djon.nes ; elle recherche déjà un partenaire (en parlant d’une veuve p.ex.), èle riquîrt djà ; sa fème n’ astot nin co rafrèdi qu’ i r’quèrot djà ; chacun recherche une vie plus agréable, on quîrt tortos s’ mèyeûr

 

S0

rechigner

v (renâcler) chiner, richiner ; il ne rechigne pas là-dessus, i n’ chine nin là-d’ssus; (faire la grimace) fé l’ chinéye; avec un visage rechigné, avou one mawe dissu sès lèpes; (expr) i l’ faureûve bin bouter au cu, il faudrait presque le pousser dans le derrière (pour le faire travailler), il rechigne à la besogne ; i faît one lèpe di tch’vau d’ gobieû, il fait une lèvre de cheval de chiffonnier, id.

 

C60

rechigner

riloufer, rigrignî, rigrognî ; voy. grimace ; [avoir l’air] rechigné, riloufé (ru- La.), voy. BOUDER, -EUR, GRINCHEUX, MAUS­SADE, REGIMBER, RENFROGNÉ

 

E0

rechigner

(sur la nourriture) spèpyi ; il èst todi en trin di spèpyi

 

S0

rechigner

vi richigner ; i r’chigne divant l’ ovrèdje

 

S0

Rechimont

(village de la commune de sainte-Ode, anct commune de Tillet) R’tchrimont

 

S0

Rechrival

(village de la commune de sainte-Ode, anct commune de Tillet) R’tchrivâ

 

S0

rechute

nf (reprise de maladie) rissintemint; il a encore fait une petite rechute, il a ieû on p’tit r’ssintemint ; il est presque guéri mais on craint toujours une rechute, n’est-ce pas !, il èst quausu r’faît mins on-z-a todi peû qu’ ça n’ rivègne, don !

 

C60

rechute

rèchute (ri-), ritoumèdje

 

E0

rechute

richute ; il è avou one richute

 

S0

récidive

nf à la prochaine récidive, on vous enferme, co on côp insi, on vos rèssère ; le malheur, dans son cas, c’est qu’il est en récidive, li maleûr avou li, c’ èst qui ç’ n’è st nin l’ preumî côp

 

C60

récidiver

v ric(o)mincî ; il est question de ne plus récidiver, il èst rèquis di n’ pus r’comincî

 

C60

récidiver

rik’mincî, rataker, ritoumer è l’ min.me fåte (, so sès pates)

 

E0

récidiviste

n lui, c’est un récidiviste, li, ci n’ èst nin s’ preumî côp

 

C60

récipiendaire

nm c’est le premier récipiendaire cette année, c’ èst l’ preumî qu’ èst r’çû ç’t-anéye ci ; nous avons été écouter son discours de récipiendaire, nos-avans stî choûter s’ discoûrs d’ intréye

 

C60

récipient

[nm] bidon, (c) caté, (c) hèna

 

G100

récipient

nm hèna, potikèt ; « Lâver l’s-assiètes èt lès-hènas. » (E. Gilliard) ; un récipient de pharmacien, on potikèt d’ apoticaîre ; des récipients remplis de bonbons, dès-hènas rimplis d’ boubounes ; petit récipient, canetia (NB « canetia » signifie également ustensile) ; un petit récipient rempli de clous, on canetia rimpli d’ claus

 

C60

récipient

_ en terre cuite, tahon (Che., Ferrières) ; _ servant à la cuisine, bidon, bihot (Se., Hu.) ; de petits _s, dès canetias, dès potikèts,  dès cabolètes (Ju.), dès cabotias (Ju.) ; voy. ter­rine, USTENSILE, VAISSELLE

 

E0

récipient

_ à boire de grande dimension, câlice ; tu m’ ann’ ès vûdou onk, di câlice ! ; _ à boire, timbale (en fer blanc) ; (son contenu) gobale ; dène-mu one gobale d’ êwe ; _ (de cuisine) qui est détérioré, tachon 

 

S0

réciprocité

nf elle est aux petits soins avec lui mais on peut dire qu’il y a réciprocité, èle prind sogne di li, jamaîs parèy, mins i faut dîre qu’ i lî rind bin

 

C60

réciproque

adj dans ce couple il y a confiance réciproque, cès deûs-là, il ont fiyate à n-on l’ ôte ; il faut savoir se faire des concessions réciproques, ci n’ èst nin todi l’ min.me qui dwèt lachî dè l’ cwade ; c’est réciproque, c’ èst parèy

 

C60

réciproque

nf je vous rendrai la réciproque, vos-auroz l’ parèye ; il l’aime, mais la réciproque est vraie également, i l’ vèt voltî, mins èle li vèt voltî fin parèy

 

C60

réciproque

torts _s, voy. tort, MUTUEL

 

E0

réciproquement

adv (de façon réciproque) n-on l’ ôte ; ils s’aiment réciproquement, is s’ vèyenut voltî n-on l’ ôte; (en réponse) et réciproquement pour vous, èt vos parèyèmint; (vice versa) en général, les hommes choisissent des femmes et réciproquement, d’ abitude. lès-omes tchwèjichenut dès feumes èt l’ contraîre èst vraî èto

 

C60

réciproquer

v fé parèy; réciproquer des vœux, fé lès min.mes sowaîts

 

C60

réciproquer

fé parèy, fé réciproque ; voy. pareil

 

E0

récit

nm histwêre (f) ; fable, fauve ; petite fable, fauvirète ; conte, conte ; faire un récit, raconter ; il m’a fait le récit de son voyage, i m’ a raconté tot s’ voyadje

 

C60

récit

rècit, voy. conte

 

E0

récital

nm rècitâl, concêrt ; il a donné un récital de piano à Namur, il a d’né on concêrt di piyanô à Nameur, il a v’nu djouwer do piyanô à Nameur ; la semaine prochaine, je vais assister à un récital poétique, li samwin.ne qui vint, dji m’ va choûter one saquî dîre dès powèsîyes

 

C60

récitation

nf rècitâcion, rècitadje (m)

 

C60

réciter

v dîre, rèciter ; réciter ses prières, dîre sès pâtêrs ; réciter sa leçon, rèciter s’ lèçon ; (expr) dîre ça come sès pâtêrs , réciter cela comme ses prières, sans difficulté

 

C60

réciter

, -ation, -ateur rèciter, -èdje ou -åcion, -eû ; _ sa leçon, ricwèrder s’ lèçon (Es.)

 

E0

réciter

vt 1 rèciter ; rèciter sès priyères ; rèciter l’ tchapelèt ; rèciter one dèclamâcion ; 2 (déclamer) dèclamer ; dèclamer on complîmint ; empl absolt èle dèclame djà bin 

 

S0

réclamation

nf rèclamâcion ; le bureau des réclamations, li bûrau dès rèclamâcions ; je suis allé faire une réclamation, dj’ a stî rèclamer

 

C60

réclamation

rèclame 

 

S0

réclame

nf rèclame ; actuellement, ils font une réclame monstre, po l’ momint, is faîyenut one rèclame jamaîs parèy ; il en a tellement fait la réclame, i ‘nn’ a télemint faît dè l’ rèclame; (loc) en réclame : demain, ils les mettent en réclame, dimwin, is lès vont vinde mwins’ tchêr

 

C60

réclame

, -er, -ant, -ation rèclame, rèclamer (qqf ri-), -ant, -åcion ; il réclame son argent, i r’vout sès cens’

 

E0

réclame

(publicité) riclame ; il a f’jant, sés-se , do l’ riclame ! ; dj’ ê stîf é la r’clame por vos !

 

S0

réclamer

vi (faire une réclamation) rèclamer, riclamer; il faudra que nous réclamions, i nos faurè r’clamer; vous ne savez faire que réclamer, vos n’ èstoz jamaîs contint; vt (demander avec insistance) dimander; je ne réclame que mon dû, dji n’ dimande qui ç’ qui m’ rivint; il réclame le silence, i d’mande qu’ on s’ taîje; le petit Luc réclamait sa mère, li p’tit Luc dimandeûve après s’ moman; (nécessiter, avoir besoin) awè dandjî ; dimander, falu ; ce sont des fleurs qui réclament beaucoup d’eau, c’ èst dès fleûs qui l’zî faut bran.mint à bwâre; ces fleurs réclament de l’eau, cès fleûrs-ci ont dandji d’ aîwe ; cela va réclamer beaucoup de temps, ça d’manderè do timps

 

C60

réclamer

vt (demander avec insistance ; revendiquer) rèclamer (, ri-) ; il réclame son argent jusqu’ au dernier sou,  i lî fât l’ djèrin sou ; i m’ è v’ni rèclamer sès sous ; vi (déposer réclamation) rèclamer ; dj’ ê stî rèclamer èt i m’ è rindou on novê linçoû ; i rèclame todi ; _ aux participants à la messe une obole pour l’entretien de l’église, toûrner po lès chames

 

S0

reclassement

nm (nouveau classement) novia classemint ; il est venu voir le reclassement des livres, il a v’nu veûy li novia classemint dès lîves; (réaffectation) j’ai beaucoup travaillé à son reclassement, dj’ a bran.mint bouté po lî r’trover one place

 

C60

reclasser

v (classer de nouveau) il faudra les reclasser, i lès faurè rimète à place; (procéder au reclassement de qqn) rid’ner one place à one saquî ; être replacé, rawè one place

 

C60

reclouer

v rèclawer, riclawer ; nous le reclouerons demain, nos l’ riclawerans d’mwin ; action de reclouer, rèclawadje (m), riclawadje (m)

 

C60

reclouer

riclawer

 

E0

reclouer

vt riclawer ; riclawer dès solés ; dj’ ê stî r’clawer lès plantches do hangâr

 

S0

reclus

, use adj (renfermé et seul) depuis le temps qu’il vit reclus dans sa maison, dispû l’ timps qu’ i vike tot seû, rèssèré dins s’ maujone

 

C60

réclusion

nf dix ans de réclusion, dîj ans d’ prîjon

 

C60

Recogne

(village de la commune de Bastogne, anct commune de no.) R’cogne; surnom des habitants : lès corbâs

 

S0

recoiffer

v (donner de nouveau un coup de peigne) je vais vous recoiffer, dji m’ va fé aler vos tch’vias; (remettre une coiffure) rimète on tchapia, ricwèfer ; on a dû le recoiffer, on lî a d’vu r’mète si tchapia ; (se) (se donner un coup de peigne) rifé sès tch’vias, rifé aler … ; recoiffez-vous un peu !, rifioz one miète vos tch’vias ! ; (remettre une coiffure) alors, il se recoiffa et sortit, adon, il a r’mètu s’ tchapia èt ‘nn’ aler

 

C60

recoiffer

ricwèfer, (anc.) riwåkî ; voy. COIFFER, DÉCOIFFER

 

E0

recoiffer

(se) vt et pr (réarranger sa coiffure) (si) ricwafer, si ripîgni ; va-se tu r’cwafer ; va t’ ripîgni ; (remettre son couvre-chef) (si) ricwafer ; ricwafe-tu !

 

S0

recoin

nm camoussau; les recoins , lès traus èt lès camoussaus

 

C60

recoin

cwène, cwèrnète, biscwèrnète, tchabote, calbote, trau, rètrau, on p’tit trôkê (Ol.), rèfoncemint, rècoulemint , on p’tit rècoulis’ (qqf rèculôrom’), one rècoulisse (dans la maison) (Fa.; rèscoulîre pour alcôve : Ma.) ; connaître les coins et les recoins, kinohe lès traus èl lès nahes ; voy. CACHETTE, COIN, DÉBARRAS

 

E0

recoin

(réduit) camousse (Te.), racwanes (associé avec cwane), racwin ; c’ èst totes camousses dins s’ mohon ; dj’ ê quèri dins totes lès cwanes èt lès racwanes, èt dji n’ ê rin trové ; çu bokèt-là èst plin d’ cwanes èt d’ racwanes ; çusse mâjon-là, c’ èst tos racwins ;

 

S0

récolement

(d’une coupe de bois) ricolemint

 

E0

recollage

, recollement, nm racoladje, ricoladje, raclapadje, riclapadje, riplacadje; ce qu’il faut, c’est un bon recollage, ci qu’ i faut, c’ è-st-on bon r’coladje ; ce ne sera jamais que du recollage, ci n’ sèrè jamaîs qu’ do raclapadje

 

C60

recollage  

ricolèdje

 

S0

récollectine

récolèctène

 

E0

récollection

ritrête

 

E0

recoller

v racoler, ricoler, riplaker ; nous allons recoller les morceaux, nos-alans r’coler lès bokèts (èchone)

 

C60

recoller

, -age ricoler (ra-), riplakî (ra-), -èdje

 

E0

recoller

vt ricoler ; ricoler do tapis ; ricoler on live 

 

S0

récollet

récolèt’

 

E0

récollet

(franciscain réformé) récolèt’ ; li couvent dès récolèt’s (encore appelé à Bastogne li vî couvent ; situé à la rue des Récollets, ses vestiges sont aujourd’hui affectés à des fins commerciales) (au pl) âs Récolèt’s (litt. « aux Récollets ») (désigne le site de l’ancien couvent des récollets à Bastogne) ; is d’morant âs Récolèt’s ; c’ èst dès djins d’ âs Récolèt’s

 

S0

récoltable

adj ils sont récoltables au mois d’août, on lès pout coude au mwès d’ awous’

 

C60

récolte

[nf] 1 (pour les céréales) awous’

2 (récolte sur pied) (e) d(i)vêre

 

G100

récolte

nf (action de recueillir les produits de la terre) faire la récolte des céréales , fé l’ awous’ ; ramasser la récolte, rascoude ; la récolte des pommes de terre, li rauyadje dès canadas (m) ; notre récolte de pommes de terre nous suffit chaque année, tos l’s-ans, nos-avans ç’ qu’ i faut avou lès canadas d’ nosse djârdin ; nous avons eu une très belle récolte de fruits cette année, cit-anéye-ci, nos-avans ieû dès frûts à make; (expr) i n’ faut nin mète si fau dins lès dispouyes daus-ôtes, il ne faut pas mettre sa faux dans la récolte des autres

 

C60

récolte

divêrièdje ; _ des blés, voy. moisson ; des pommes de terre, voy. arrachage ; des fruits, du houblon, voy. CUEILLAISON, CUEILLIR, RECUEILLIR ; _ des noix, voy. abattre ; les récoltes en général, lès dinrêyes ; _ encore sur pied, divêre : lès d’vêres, on bê d’vêre (d’vâre Fa.) ; voy. fourrage

 

E0

récolte

partie d’une _ qui a versé, flachi ; i gn-è do flachi dins l’avon.ne

 

S0

récolter

v (faire la récolte des céréales) fé l’ awous’ ; (faire la récolte des fruits) (suivant le cas) coude, ramasser, ramèchener, rauyî ; je suis allé récolter quelques prunes, dj’ a stî cheûre saquants pron.nes ; récolter les prunes, coude aus pron.nes ; récolter des pommes de terre, rauyî aus canadas ; récolter les fruits tombés, ramasser lès frûts ; récolter les fraises, coude aus fréjes; (expr) quand l’ curé faît l’ awous’, li maurlî mèchenéye , quand le curé récolte, le marguillier glane ; quand on-z-èvôye on baudèt a Paris, i n’ è r’vint nin on tch’vau, quand on envoie un âne à Paris, ce n’est pas un cheval qui revient, on récolte ce que l’on sème

 

C60

récolter

rascoyî (rascode Se., Hu. ; racouyî Re.) ; action de _, rascoyèdje, -yåhe ; divêrî, -ièdje (duvèri ou racouyi lès d’vêres Ja.) ; voy. mois­sonner, RÉCOLTE, RECUEILLIR

 

E0

récolter

 

 

 

(percevoir) lèver ; _ les oeufs dans le nid, rilèver lès oûs ; (anc.) _ les oeufs en passant chez les producteurs dans les villages (travail du lèveû d’ oûs), lèver  lès-oûs s’ lès vièdjes ; on ne récolte pas toujours soi-même ce que l’on a semé (on n’est pas toujours récompensé pour ses mérites), ç’ n’ èst nin todi li tch’vau qui gangne l’ avon.ne qui la mindje ; personne qui récolte (, qui perçoit), lèveû, -eûse ; (anc.) la personne qui « levait » les danses (qui récoltait l’argent après un certain nombre de danses lors d’un bal), li lèveû d’ danses

 

S0

 

 

 

recommandable

ricomandâbe (, ric’mandâle) ; i n’ èst nin fwart ricomandâbe (, ric’mandâle) ; individu peu _, clicotî, loketî, machayou, manant ; ni t’ fîe nin à ç’ loketî-là ; c’ è-st-one bande di machayous ; c’est un individu peu _, i n’ vât nin si ansine ; (se dit d’un couple peu _) li mâle nu vât nin mî qu’ la fèmèle ; endroit peu _, calmoûsse (nf)

 

S0

recommandation

nf (action de recommander) poûssant (m) ; il a sollicité une recommandation, il a d’mandé on poûssant; (action de conseiller) ric(o)mandâcion, ric(o)mandadje (m), rimostradje (m) ; nous avons dû écouter une série de recommandations, nos-avans d’vu choûter one masse di r’comandâcions ; nous en avons assez de ses recommandations, nos ‘nn’ avans nosse sô d’ tos sès r’comandadjes, … sès r’mostradjes

 

C60

recommandation

(conseil) ricomandâcion (, ruc’m-) ; dji lî ê fêt totes lès r’comandâcions (, ric’m-) ; lès r’comandâcions (, ric’m-) dès mwarts

 

S0

recommandé

(postal) ricomandé (, ruc’m-) ; i m’ è avoyi on r’comandé (ruc’m-)

 

S0

recommander

[v] (c) r(i)comander, (e) ric’mander, (o) r’coumander

 

G100

recommander

v (signaler à la bienveillance) ric(o)mander ; action de recommander, ric(o)mandadje (m) ; si vous voulez bien me recommander, si vos m’ v’loz bin r’comander, … dîre on p’tit mot por mi; (demander avec insistance) dimander; il m’a bien recommandé de ne rien dire, i m’ a bin d’mandé di n’ rin dîre ; ce n’est pas recommandé quand on conduit une voiture, ci n’ èst nin consyî quand on mwin.ne one auto; (soumettre à la formalité de recommandation) envoyer une lettre recommandée, èvoyî one lète ricomandéye; (religion) recommander un défunt, ric’mander on mwârt ; (se) (invoquer l’appui) si r’comander

 

C60

recommander

, -able, -ation ric’mander, -åve (, -åbe), -èdje, -åcion ; avoir des _s, avu dès bons pårlants ; voy. appui, , appuyer

 

E0

recommander

vt (conseiller) rik’mander (concurrencé par la forme rucomander, dans kaquelle le u initial est instable) ; rik’mande-lèzî bin d’ atètchi la châle come i fât ; (appuyer) rik’mander ; il è stî rik’mandé (qqf r’comandé) pa l’ dwayin ; _ les défunts aux prières des fidèles (en lisant la liste de ces défunts à la messe dominicale), rik’mander (qqf rucomander) lès mwarts ; se recommander (aux suffrages), si rik’mander ; i s’ è v’nou rik’mander (qqf r’comander) po lès-èlècsions  

 

S0

recommencement

nm rac(o)mincemint, ric(o)mincemint

 

C60

recommencement

ric’mincemint ; (repri­se du travail) ratakåhe

 

E0

recommencer

v ric(o)mincî ; recommencer à plusieurs reprises,  rac(o)mincî ; nous allons recommencer, nos-alans r’comincî, nos-alans ric’mincî; toutes les fois que nous avons recommencé, tos lès côps qu’ nos-avans rac’mincî; action de recommencer, rac(o)minçadje (m), ric(o)minçadje (m) ; recommencer à travailler, rataker, ratèler ; nous allons recommencer à travailler, nos-alans rataker, … ratèler ; (loc) fé one ratèléye , faire une nouvelle part de travail, recommencer une partie au jeu (surtout quand la précédente n’a pas été gagnée) rimète ; nous allons recommencer cela, nos-alans r’mète ça; (temps) la pluie recommence à tomber, i ratake à ploûre ; l’orage recommence, là qu’ i r’tone

 

C60

recommencer

ric’mincî, rataker, ratè­ler ; _ à passer la soirée, rissîser ; _ à faucher, rissoyî ; etc. ; il recommence à pleuvoir, i r’ploût co, i s’ riploût co, i ratake à ploûre

 

E0

recommencer

vt (reprendre) rataker, rik’minci ; dji va rataker l’ ovrèdje ; dji rik’mince on novê tricot ; ça rik’mince à chofler ; le cheval est à nouveau atteint par la gourme, li tch’vau ratake lès gourmes ; empl absolt les perdants recommencent [la partie] les premiers,  lès pièrdants ratakant lès purmîs ; vi (se remettre à) dji va rataker à fé l’ mour ; i ratake co à s’ dismon.ner ; empl impersonnel i ratake a ploûre  ; vt _ (une deuxième sîse) durant la même soirée, rik’minci, ratakener ; il ont stî ratakener la sîse amon Tchèpe ; _ à avoir, ratraper ; lès poyes ratrapant dès plumes après l’ wîmèdje ; (une année d’étude) ridobler ; il è r’doblé sa djèrin.ne année ; (une partie, une manche) ridjouwer, rimète ; si c’était à _, je le referais de la même manière, si dj’ avo à l’ ridjouwer, djo l’ ridjoûro co la min.me tchôse ; rimètans ça !; le ciel recommence à s’assombrir là derrière, i s’ rifêt djà one nwaricheûr là pa podrî ; je vais lui ôter l’envie de _ ce qu’il a fait, dji va lî fé passer l’ gout do pwin

 

S0

récompense

[nf] rècompinse, (c) ricompinse, (o) r’compinse, (e) rèscompinse

 

G100

récompense

nf rècompinse ; donner une récompense, diner one rècompinse ; (expr) i faît l’ tchin po-z-awè dès-ouchas, il fait le chien pour avoir des os, il flatte pour avoir une récompense; l’ bièsse po-z-awè do foûr , faire la bête pour avoir du foin, id.

 

C60

récompense

, -er rè(s)compinse, ricompinse, -er (, ris– ; ric’pinser) ; la _ est.en raison du travail, sins pon.ne ni vint avon.ne ; pus d’ pourcê, pus d’ tripes

 

E0

récompense

rècompense ; si t’ travayes bin, t’ ârès one rècompense ; dj’ ê avou ça po ma rècompense

 

S0

récompenser

[v] rècompinser, (c) ricompinser, (o) r’compinser, (e) rèscompinser

 

G100

récompenser

v rècompinser, diner one rècompinse ; action de récompenser, rècompinsadje (m); (expr) vos-auroz one mèdaye di cûr ! (iron) vous aurez une médaille de cuir, vous serez récompensé ; vos-auroz one mèdaye di roncin ! (iron), … une médaille d’étalon, id.

 

C60

récompenser

vt rècompenser ; dj’ ê stî rècompensé d’ mès pon.nes

 

S0

recomposer

v (faire à nouveau) rifé; recomposez le numéro, rifioz l’ numèrô, fioz co on côp l’ numèrô

 

C60

recompter

v ricompter; action de recompter, ricomptadje (m) ; il faudra que nous les recomptions, i nos lès faurè r’compter

 

C60

recompter

ricompter 

 

E0

recompter

vt ricompter ; ricompte tès sous !

 

S0

réconciliation

nf racwârdadje (m) ; sous peu, ce sera la réconciliation, ci sèrè bin rade li racwârdadje; (expr) li brouyîye aîwe si va todi racléri, la réconciliation arrive toujours tôt ou tard, réconciliez- vous donc !

 

C60

réconciliation

(en parlant d’un couple, partic de concubins) raplakèdje ; (qqf racaplakèdje)

 

S0

 

 

réconcilier

v arindjî lès bidons, racwârder, rarindjî lès bidons, rimète èchone ; ils ne se parlaient plus depuis deux mois et c’est encore nous qui avons dû les réconcilier, là deûs mwès qu’ is grognint èt c’ èst co nos-ôtes qu’ a d’vu rarindjî lès bidons ; (se) si racwârder, si r’mète, s’ rimète d’acôrd èchone ; action de se réconcilier, racwârdadje (m), rimètadje (m) ; ils se disputent facilement mais ils ne sont plus à une réconciliation près, is s’ dispitenut aujîyemint mins is n’ sont pus à l’ après d’ on r’mètadje ; se réconcilier en parlant d’un couple, rimète lès fiêrs au feu (par allusion au travail de la forge) ; ne vous préoccupez pas d’eux, à l’heure qu’il est ils sont peut- être déjà réconciliés, ni v’s-è fioz nin avou zèls, il ont d’djà quékefîye rimètu lès fiêrs au feu; (expr) li brouyîye eûwe si va todi racléri, l’eau trouble va toujours s’éclaircir, les disputes finissent par s’estomper, réconciliez-vous, donc !

 

C60

réconcilier

, -ation racomôder (rak’môder St.), -èdje, -emint ; rapåtriyî, -èdje ; rapatcheter (Sp.) ; racolèber (des époux), raplakî (, raclaper) (des amants), fé l’ påye, mète li påye ; rimète èssonle, rimètèdje ; se _ (amoureux), rimète lès catches è for, rumète lès cayèts è feû (Ja.) ; il s’est _ avec Dieu, il a fêt s’ påye avou l’ bon Diu

 

E0

réconcilier

vt (remettre d’accord) racalauder ; dji va sayi d’ lès racalauder ; se _, si racalauder, si rac’matchè (Te.), ricoler lès bokèts assone ; is s’ grognint, mês asteûre is s’ ont racalaudé ; ils se sont réconciliés, is s’ ont rfêt camarâdes assone ; (en parlant d’amoureux) se réconcilier, rimète lès pîres o feû

 

S0

réconcilier  (se)

[v] (e-c) si racomôder, (c) si racwârder, (e) si racwèrder, (o) s’ èrmète d’acôrd

 

G100

recondamner

v il a été recondamné , il a co stî condâné, il a ristî condâné

 

C60

reconduire

v (accompagner qqn. qui s’ en va) rèmwinrner, ricodûre, ritaper ; je vais la reconduire chez elle, dji mè l’ va rèmwinrner è s’ maujone; il m’ a reconduit jusqu’à la ferme, i m’ a r’tapé jusqu’à l’ cinse ; je vous reconduis, dji v’ rèmwin.ne ; (être accompagné pour qqn qui s’en va) ramwinrner; il me reconduisait chaque fois, i m’ ramwinrneûve tofêr; (renouveler par reconduction) le bail a été reconduit pour neuf ans, li bay èst co rèvôye po noûf ans

 

C60

reconduire

, -uite ric’dûre (ruc’dûhe Ja.), ric’dûhåhe, -hance (rèc’d-) ; rèminer (qn jusque chez lui)

 

E0

réconfort

nm rècoradjemint(s) ; partout, je n’ai rencontré que du réconfort, di tos costés, dji n’ a ieû qu dès rècoradjemints ; il a besoin de réconfort, il a dandjî qu’ on l’ rècoradje

 

C60

réconfort

ric’fwért (rut’fwêrt Ve. -ért Ja.), rèconfôrt

 

E0

réconfort

rèconfôrt ; il ont stî d’ on grand rèconfôrt po nos-ôtes

 

S0

réconforter

[v] (c) rècoradjî, (o) rècouradji, (e) rècorèdjî, (e) rik’fwèrter, (c) rabèli

 

G100

réconforter

v (redonner du courage) rècoradjî, rinde coradje à ; nous sommes allés le réconforter, nos l’ avans stî rècoradjî ; (redonner momentanément de la vigueur) ravigoter, fé do bin ; un petite verre d’alcool réconforte, one pitite gote, ça ravigote ; buvez ceci, cela vous réconfortera !, bwèvoz ça, ça vos frè do bin !

 

C60

réconforter

ric’fwèrter, rècorèdjî ; boire un coup pour se _, beûre ine pitite gote po rapicî s’coûr (, po s’ ritaper)

 

E0

réconforter

vt rèconfôrter ; (stimuler par de nouveaux encouragements) racorèdji ; dji l’ ê racorèdji do mîs qu’ dj’ ê p’lou

 

S0

reconnaissable

adj riconechauve ;habillé de cette façon, il n’est pas reconnaissable, moûssî come il èst, on n’ saureûve dîre qui c’ èst li ; ces oiseaux sont reconnaissables par leur courte queue, on  r’conèt cès mouchons-là à cause di leû queuwe qu’ èst fwârt coûte ; il est à peine reconnaissable tant il a vieilli, ci n’ èst quausu pus li télemint qu’ il èst vî

 

C60

reconnaissable

rik’nuchâle ; il èst rik’nuchâle d’ â lon

 

S0

reconnaissance

[nf] (c) r(i)conechance, (o) r’conechance, (e) rik’nohance

 

G100

reconnaissance

nf (gratitude) riconechance ; la reconnaissance, li r’conechance ; il n’y a rien de plus beau que la reconnaissance, i gn-a rin d’ pus bia qui l’ riconechance ; nous lui devons une fameuse reconnaissance, nos lî d’vans one fameuse tchandèle (bougie que nous allumerons en signe de reconnaissance); (loc) baujî lès pas di , baiser les pas de, marquer sa reconnaissance à; (reconnaissance d’un terrain) aller en reconnaissance, aler r’conèche lès nanches

 

C60

reconnaissance

, -ant, -able ric’nohance, -ant

 

E0

reconnaissance

(gratitude) rik’nuchance ; il è avou do l’ rik’nuchance por mi ; une _ de dettes, one rik’nuchance di dètes

 

S0

reconnaissant

, ante adj riconechant (-e) ; être reconnaissant, ièsse riconechant ; je lui en serai toujours reconnaissante, djè lî sèrè todi r’conehante, dji nè l’ rovîyerè jamaîs

 

C60

reconnaissant

, -ante adj rik’nuchant, -ante ; lès djins n’ sont nin fwart rik’nuchants

 

S0

reconnaître

[v] (c) r(i)conèche, (o) r’conèche, (e) rik’nohe

 

G100

reconnaître

v (déterminer comme déjà connu) (choses) riconèche (, ric’noche) ; nous avons de suite reconnu la maison, nos-avans tot d’ sûte riconu l’ maujone; (personne) riconèche, rimète; je me demande si nous les reconnaîtrons, sobayîye si nos lès-alans r’conèche ; je n’avais pas reconnu votre père, dji n’ aveûve nin r’mètu vosse pa; (expr) djè l’ riconireûve dins on cint d’ couchèts (iron), je le reconnaîtrais parmi une centaine de cochons; (tenir pour vrai) je dois reconnaître qu’il a raison, dji dwè r’conèche qu’ il a raîson, i m’ faut r’conèche qu’ il a raîson; (chercher à connaître) nous allons reconnaître le terrain, nos-alans veûy ci qu’ c’ èst po on tèrin; (admettre officiellement l’existence juridique) riconèche ; c’est un pays actuellement reconnu, asteûre, c’ è-st-on payis qu’ èst r’conu ; il a bien été obligé de reconnaître l’enfant, il a bin stî oblidjî di r’conèche l’ èfant; (expr) i va todi sins veûy èt sins r’conèche, il avance toujours sans voir et sans reconnaître, c’est un irréfléchi ; (se) je ne me reconnais plus, dji n’ mi r’conè pus; (se retrouver dans une autre personne) quand je vois mon fils jouer, je me reconnais, quand dji vè m’ fis qui djoûwe, dji m’ rivè; (réciproquement) veux-tu parier qu’ils ne se reconnaîtront pas !, vous-se wadjî qu’ is n’ si vont nin r’conèche ! ; (localiser sa position) je ne me reconnais pas, dji n’ mi r’trouve nin; (s’avouer comme tel) il se reconnaît en tort, i r’conèt qu’ il a twârt; (voix passive) on prétend qu’un Namurois se reconnaît facilement à sa façon lente de parler, i parèt qu’ on r’conèt aujîyemint on Namurwès pace qu’ i va tot doûcemint po causer

 

C60

reconnaître

ric’nohe, rimète (qn) ; je ne vous reconnaissais pas, dji n’ vis r’mètéve nin, dji n’ vos-aveû nin k’nouhou (Ja.) ; ne pas _, voy. méconnaître ; _ ses torts, rik’nohe (, avouwer) sès twérts, sès fåtes

 

E0

reconnaître

vt (identifier comme déjà connu) rik’nuchi ; si djo l’ vèyo, djo l’ rik’nuchero bin ; à l’ ovrèdje, on rik’nuche l’ ovrî ; (avouer) rik’nuchi ; dji rik’nuche mès tôrts ; il è rik’nuchi qu’ t’ avos rêson ; _ comme vrai, comme légitime, rik’nuchi sès dètes ; rik’nuchi si afant ; se _ (se retrouver), si rik’nuchi ; , il è avou do mâ d’ s’  î rik’nuchi, télemint qu’ ça astot tchindji ; dji n’ m’ î rik’nuche pus dins tos cès papîs-là ; (se dit à l’ adresse de qqn que l’on n’a pas reconnu au premier abord) dji v’s-âro lêssi prinde do leûp (litt. « je vous aurais laissé prendre par le loup ») ;

 

S0

reconsidérer

v riveûy (, rivôy); il faudra reconsidérer la question, i faurè r’veûy ça

 

C60

reconstituant

nm rimontant; le docteur lui a prescrit un reconstituant, li docteûr lî a faît prinde on r’montant ; ce dont il a besoin, c’est d’un reconstituant, ci qu’ lî faut, c’ è-st-one saqwè po lî rid’ner dès fwaces

 

C60

reconstituer

v (constituer de nouveau) rimète su pîds ; voilà deux ans que leur société a été reconstituée, là deûs-ans qu’ leû soce a stî r’mèteuwe su pîds; (rétablir dans sa forme primitive) rifé come divant ; ils sont parvenus à reconstituer la maison, il ont pârvinu à r’fé l’ maujone come èlle èsteûve divant

 

C60

reconstruire

v ribâti ; ils reconstruisent, is r’bâtichenut ; il reconstruira, i r’bâtirè ; ils ont rencontré beaucoup de difficultés pour pouvoir reconstruire leur maison, il ont ieû fwârt malaujîy po p’lu r’bâti leû maujone

 

C60

reconstruire

, -uction ribati, -ihèdje; rifé

 

E0

recopier

v ricopyî; ils recopient, is r’copîyenut ; il recopiera, i r’copîyerè ; il faudrait que nous le recopions, i faureûve qu’ nos l’  ricopîyerin.n

 

C60

recopier

ricopî

 

E0

recopier

vt (retranscrire) ricopyi ; dj’ ê brâmint dès calculs à r’copyi ; _ frauduleusement (svt empl absolt), ricopyi ; on n’ pout nin r’copyi su s’ vèjin 

 

S0

 

recoquiller

rassètchî, rassucî ; se _, si caracoler ; voy. racornir, recroque­viller

 

E0

recoquillon

Malmedy) instrument dont est armée la haguète au carnaval, hape-tchâr

 

E0

record

nm ricôrd ; c’est un record, c’ è-st-on r’côrd

 

C60

recorder

v ricwadeler ; recorder une raquette, rimète dès cwades à one rakète

 

C60

recorder

(qn, qch) ricwèrder

 

E0

recorriger

v ricoridjî, coridjî cor on côp

 

C60

recorriger

ricorèdjî

 

E0

recoucher

v ricoûtchî, rimète coûtchî ; (se) si r’coûtchî ; il se recouche, i s’  ricoûtche

 

C60

recoucher

ricoûkî

 

E0

recoucher

(se) vpr et intr, (si) ricoûtchi ; dji va r’coûtchi one eûre ; va t’ ricoûtchi (ou va-se tu r’coûtche) ; à sa vue, j’irais bien me recoucher, quand dji l’ vè, dj’ ê djà fini djoûrnêye

 

S0

 

recoudre

v (une plaie) rakeûde, rissèrer ; on ne voit même pas qu’il a été recousu, on n’ vèt nin d’djà qu’ il a stî rakeûdu; (des souliers) rakeûde ; je suis allé faire recoudre mes souliers, dj’ a stî faît rakeûde mès solés; (un vêtement) rakeûde (, rakeûse), rikeûde ; le voilà recousu, vo-le-là rakeûdu ; action de…, rakeûdadje (m), rikeûdadje (m) (, ricosadje (m))

 

C60

recoudre

rikeûse, rakeûse ; action de _, racosèdje ; voy. coudre, raccommoder

 

E0

recoudre

vt rakeûse ; rakeûse on boton ; rakeûse one tchumîje ; action de _ (; son résultat), racosèdje ; on n’ vèt nin l’ racosèdje, télemint quu c’ èst bin fêt  

 

S0

 

 

recoupage

ricôpèdje, rilèyèdje

 

E0

recoupe

nf (morceau qui tombe lorsqu’on coupe une matière) (pierre) morceau qui peut encore servir, ritaye; déchet, sclat (m); (tissu) bokèt (m), pîce; (foin) wayin (m)

 

C60

recoupe

_ du foin, voy. regain ; morceau coupé, ricôpe, ritèye ; (deuxième farine) rissêwe, voy. son 2

 

E0

recouper

v (couper de nouveau) ricôper; action de recouper, ricôpadje (m) ; celui qui recoupe, ricôpeû; je vais vous en recouper une, dji m’ vos-è va r’côper one; (couper une seconde fois les cartes) ricôper, ripougnî

 

C60

recouper

, -ement ricôper, ritèyî, -emint ; voy. recéper

 

E0

recouper

vt (couper de nouveau) ricôper ; ricôper sès-ongues ; ricôper sès tch’vès ; ricôper (ou rutayi) l’ pîd do l’ vatche ; ricôper one cote, ricôper lès kichâdes ;  empl intr ricôper âs hèyes ; (mélanger (une boisson) avec de l’eau) ricôper ; i fât r’côper l’ lacê (parce qu’il est trop fort pour l’enfant p. ex.) ; (rejoindre (qqn) par un itinéraire qui vient couper son chemin) ricôper ;  dji l’ ê stî r’côper là-y-ôt à l’ copète do tièr

 

S0

recourbé

, ée adj le bout est recourbé, li d’bout est r’crolé; un nez recourbé, on bètchu nez ; un beau petit nez recourbé, on bia p’tit nez qui r’crole ; un fer recourbé, on cron fiêr

 

C60

recourber

v (courber à son extrémité) crombyî ; pour pouvoir cueillir la pomme, tu devrais recourber la branche, po sawè awè l’ pome, vos d’vrîz ployî one miète li couche, … crombyî one miète li couche ; recourber une tige métallique, crombyî on fiêr; recourber un bâton, crombyî on baston

 

C60

recourber

_ une pointe, une lame, ridohî, voy. émousser ; _ un barreau de fer, riployî, ricråwer, fé cråwer on bârê d’ fiér; recourbé, cråwé (, crawé), voy. courber

 

E0

recourir

v (courir à nouveau) ricouru ; action de recourir, ricouradje (m) ; c’était la première fois qu’il recourait depuis sa chute, c’ èsteûve li preumî côp qui r’coureûve dispûs qu’ il aveûve tchèyu; (aller rapidement une seconde fois) j’y recours de suite, dj’ î r’coûr rademint, dji m’ î r’va rademint; (recourir à) recourir à une agence, passer pa one ajence ; recourir à l’emprunt, aler à l’ èpront, alè qwé à pruster, èpronter

 

C60

recourir

(retourner en courant) rècori, rètrafeler, voy. courir ; _ à qn, avu rècoûrs à, dispinde (qn) (on l’ va dispinde tot l’ timps ; is sont sovint dispindous) ; _ à l’instance supé­rieure, à l’argument décisif, fé soner l’ grosse cloke

 

E0

recours

nm rècoûrs ; c’est notre dernier recours, c’ èst nosse daîrin r’coûrs ; vous n’avez aucun recours contre cela, vos n’ saurîz rin fé conte ça; pour les autorisations, il exige qu’on ait recours à lui, po-z-awè l’ pèrmission, i vout à tot pris qu’ on passe pâr li; (loc) n’avoir d’autre recours que, n’ awè pont d’ ôte rècoûrs qui, n’ awè pont d’ ôte sècoûrs qui; (avoir recours à) les policiers ont dû avoir recours à la force, lès policiers ont d’vu prinde leû matrake

 

C60

recours

rècoûrs, ricoûrs

 

E0

recours

1 ricoûrs ; avoir recours à (implorer) tous les saints du paradis, avèr ricoûrs à tos lès sints do paradis ; 2 (t. juridique) apèl ; il è stî en-apèl 

 

S0

recoutelage  

(houill) ricoûtelèdje

 

E0

recouvert

la maison sera bientôt _e, dji s’rans co vite dizos tèt

 

S0

recouvrage

racovrèdje, ri-

 

E0

recouvrement

nm (action de recouvrir) cela sert au recouvrement des routes, ça sièt po rascouviè lès vôyes

 

C60

recouvrer

v rawè ; recouvrer son argent, rawè sès caurs ; recouvrer la santé, si ragrawyî, si rapaupyî, si r’fé, si r’mète, si r’taper ; recouvrer la vue, riveûy clér

 

C60

recouvrer

_ son bien, raveûr, ratraper, riprinde, ritrover ; _ la santé, riwèri, si r’fé, si r’mète, si r’taper, si ragrawî, si rètåbli; _ la raison, si rik’nohe; voy. récupérer

 

E0

recouvrir

v rascouviè ; action de recouvrir, rascouviadje (m) ; ils recouvrent leurs carottes, is rascouvenut leûs carotes ; recouvrir ses livres et ses cahiers, ricouviè sès lîves èt sès cayès; (expr) si l’ ciél tchaîreûve jamaîs, nos sèrin.n tortos rascouvièts , si le ciel devait tomber, nous serions tous recouverts, la situation pourrait être pire; (cacher) on ignore ce que cela recouvre, on n’ sét nin ç’ qui ça catche ; quî-ce qui m’ a tchî ça èt qui n’ l’ a nin rascouviè ? (ironique / grossier), qui m’a chié cela et qui ne l’a pas recouvert ? (se dit en parlant d’un enfant mal éduqué ou espiègle)

 

C60

recouvrir

(ri)covri, (r)acovri (ordt -iért), (r)acouveter, (r)afûler ; _ de zinc, rizingueler (un toit) ; recouvrir de cendrée ou de terre fine un semis, ahèner; voy. couvrir

 

E0

recouvrir

 vt _ au moyen d’une bâche, ribâchi ; dji va r’bâchi la môye ; _ d’ardoises, vèsti ; vèsti l’ volé do l’ mâjon ; vèsti la tchminêye ; _ d’une couche de plâtre (le plafond, les murs) plafoner ; il ont fini d’ plafoner ; (placer (une chose) de telle manière qu’ elle recouvre partiellement la précédente) ridobler ; pour bien placer les tôles, il faut qu’elles se recouvrent sur deux ondulations, po bin mète lès tôles, i fât lès r’dobler d’ deûs batchs ; recouvrir de terre la semence qui vient d’être semée, riclôre lès tères ; _ (une surface) avec du daguèt, daguener ; daguener lès tch’vaus avou do léchipchap’ ; dji m’ ê daguené totes lès mwins en-acrèchant lès roûes ; _ de poussière (ou de neige poudreuse), spoûsseler ; l’ êr vint mâ, on s’ fêt spoûsseler ; (mettre une nouvelle couverture) ricovri ; ricovri on live ;  ricovri l’ tas d’ foûre ; ricovri lès motes ; action de _ une surface (avec du mortier, de la chaux) (; son résultat), plakèdje ; li plakèdje do mour toume podrî l’ uch

 

S0

recracher

v (rejeter de la bouche) ratchî ; recrachez ce que vous avez en bouche, ratchîz ç’ qui v’s-avoz è vosse bouche ! ; (cracher de nouveau) ratchî co on côp

 

C60

recracher

ricracher ; voy. cracher

 

E0

recracher

vt ricratchi ; il è r’cratchi do sang ; n’ avale nin ç’ bonbon-là, ricratche-lu !

 

S0

récréation

nf rècrèyâcion ; vous irez pendant la récréation, vos-îroz timps dè l’ rècrèyâcion

 

C60

récréation

rècrèyâcion; la coûr di rècrèyâcion ; soner la rècrèyâcion

 

S0

recréer

v rifé; si Dieu devait recréer le monde, si l’ Bon Diè duvreûve rifé l’ monde

 

C60

récréer

, -ation, -atif rècrèyer, -åcion ; divèrti, -ihemint, -ihant ; rèdjouwi, -ihant ; voy. égayer

 

E0

recrépir

, -issage riplakî, -èdje; rublanki, rubrouweter (Ja.)

 

E0

recreuser

v (creuser de nouveau) ricauveler; (creuser davantage) cauveler co one miète

 

C60

récrier

(se) d’admiration, fé dès (hî)håhås, dès miråbiliås, dès crisous (Ve. ; gr- Ja., cridjous Hu.)

 

E0

récriminer

v récriminer contre qqn, forbate one saquî, contrèbate one saquî

 

C60

récriminer

_ sans cesse, fé bêcôp dès råtchås

 

E0

récriminer

il récrimine sur tout, i troûve à r’dîre su tot

 

S0

récrire

v riscrîre ; ce livre, je devrais le récrire, ci lîve-là, djè l’ divreûve riscrîre ; il ne m’a pas répondu, je vais lui récrire, i n’ m’ a nin rèspondu, dji m’ lî va riscrîre

 

C60

récrire

riscrîre

 

E0

récrire

vt (répondre par lettre) (svt empl absolt) riscrîre ; is riscrîjant tos lès-ans

 

S0

recroître

ricrèhe

 

E0

recroquevillé

, -ée adj et n (à cause du froid) (qui est ramassé(e) sur soi-même) croufiou, -ioûye ; il astot tot croufiou dins la cwane [de la famille de croufe]

 

S0

recroqueviller

(se) v (personne) si racafougnî, si racoveter, si racovissî, si racrampyî, si racrapoter, si rètassî, si riboleter ; action de se recroqueviller, racrampiadje (m), racrapotadje (m), rètassadje (m) ; tout recroquevillé sur lui-même, tot racafougnî, tot racovissi, tot rètassî, tot riboleté ; il se recroquevilla dans le fauteuil, i s’ a racrapotè dins l’ fautèl; (se racornir) croler, rjcroler

 

C60

recroqueviller

(se) si racroler, si cara­coler, si racracoler (Ho. ; racrancoler Vis.), si racrampi ; si racrapoter (-cri-, -cram-), si racroketer,  si racafougnî (qqf racra-), -eter, si racrantchi (Fl.), si racronki (Hu.), (anc.) si ragroumî,, voy. blottir, ratatiner

 

E0

recroqueviller

se _ (se rouler sur soi-même), croler, si racroler, si racrapoter ; çusse plante-là èst malâde, lès fouyes crolant (, si racrolant) ; i s’ racrapote todi po dwarmi [du germ. *krappa, crochet]

 

S0

recru

_ de fatigue, voy. exténué

 

E0

recrudescence

nf (brusque réapparition) il y a recrudescence de fièvre, gn-a s’ fîve qui r’monte ; à cause de la recrudescence de l’incendie, à cause qui l’ feu r’purdeûve ; à cause de la recrudescence de la criminalité, pace qu’ i gn-a co todi d’pus d’ moûdreûs asteûre

 

C60

recrue

nf novia mimbe (m) ; encore une recrue, co on novia mimbe

 

C60

recrue

rècruwe, ricrute (, -ûte)

 

E0

recrue

(militaire) ricrûe ; v’là lès r’crûes qu’ arivant ; (nouveau membre (d’une société)) ricrûe ; il ont fêt one boune ricrûe avou ç’t-ome-là

 

S0

recrutement

nm r(è)crutemint

 

C60

recruter

v ègadjî, r(è)cruter; ils recrutent encore, il ègadjetenut co

 

C60

recruter

, -émeut, -cur rècruter (ri-), -emint, -eû(r) ; voy. enroler

 

E0

recruter

vt (du personnel, des membres) ricrûter ; dji r’crûte dès membes po la musike : gn-è la police qui r’crûte

 

S0

recta

adv dîrèk, tot drwèt; il m’a répondu recta, i m’ a rèspondu dîrèk, i m’ a rèspondu tot drwèt; (expr) ça, ça î èst, ça ! , ça, c’est recta !

 

C60

recta

rèctå

 

E0

recta

(très exactement) rèctâ ; i paye todi rèctâ 

 

S0

rectangle

nm rèctangue

 

C60

rectangle

rèctangue

 

E0

recteur

nm rècteûr

 

C60

recteur

rècteûr

 

E0

rectifiable

adj c’est rectifiable, on l’ sét coridjî

 

C60

rectification

nf (action de faire disparaître en corrigeant) coridjadje (m); (rectification d’une pièce mécanique) radrwètichadje (m)

 

C60

rectification

rèctificâcion ; il è fêt mète one rèctificâcion dins la gazète

 

S0

rectifier

v coridjî ; rectifier un calcul, coridjî on cârcul; rectifiez votre position, mètoz vos come i faut; (loc) rectifier le tir, fé ôtrumint; rectifier une pièce mécanique, radrwèti, rimète dins lès condicions

 

C60

rectifier

rèctifiyî, corèdjî, ridrèssî ; _ le cours de l’Ourthe, radreûti l’ êwe d’ Oûte

 

E0

rectifier

vt rèctifier ; rèctifier l’ tir ; rèctifier one èreûr

 

S0

rectiligne

adj bin drwèt (-e) ; une route rectiligne, one vôye bin drwète

 

C60

rectitude

nf (qualité de ce qui est droit) adrwèture ; il exige la rectitude en tout, i vout l’ adrwèture dins tot, il veut la rectitude dans tout

 

C60

rectum

crås boyê ; voy. prolapsus

 

E0

rectum

avoir une chute du _, si mète foû ou si mète li fondemint foû

 

S0

reçu

nm riçu ; remettre un reçu, diner on r’çu

 

C60

reçu

riçu,(anc.) bilèt

 

E0

reçu

ruçu ; po vosse riçu, vos r’vinroz d’mwin

 

S0

recueil

nm lîve

 

C60

recueil

rèkeûy (ri-)

 

E0

recueillir

v (récolter) coude, rascoude, ramèchener, richeûre ; action de recueillir, coudadje (m), rascoudadje (m), ramèchenadje (m) ; recueillir les gerbes, ramèchener lès djaubes ; (faire ou laisser entrer dans un récipient) rascoude ; quand on tuait le cochon, j’étais chargé de recueillir le sang, quand on tuweûve li pourcia, c’ èsteûve mi qu’ rascoudeûve li song; (collecter) ramèchener ; ils recueillent toutes les vieilles chansons, is ramèchenéyenut totes lès vîyès tchansons; (recevoir par héritage) awè, èriter ; il l’a recueilli d’un vieil oncle, i l’ a èrité d’ on vî mononke; (offrir le refuge) c’est un enfant qu’ils ont recueilli, c’ è-st-on-èfant qu’ il ont pris avou zèls ; (se) il s’agenouilla devant le cercueil et se recueillit quelques instants, i s’ a mètu à gngnos pa-d’vant l’ vacha èt tûser dins li min.me on p’tit timps

 

C60

recueillir

_ les eaux de pluie, etc., ramas­ser ; _ par petites quantités (p ex du lait) ploketer ; _ les œufs du poulailler, ra(s)coyi (, rascode Hu., Du. ; ramasser) lès-oûs, aler à l’ rascode dès-oûs (Xh.) ; _ les derniers épis, voy. glaner ; _ les derniers fruits des arbres, ramèhener, raploketer (Her.), rapèwî (Es.), rahaveter (Du.),  rabrakener (Ju., Sto.), rac(r)akiner (Hu. ; raca- Wa.),  rakèneter (Har.), aler à l’ rakète (Sp.) rakètî (Ay. = gla­ner les rakètes, voy. avorton), aler à l’ rascode (Com.), à l’ ramèhon (Gl.), à l’ racakinåde (Le.), à l’ rabrakène (Ju.), à l’ rabrakenåde (Se.) ; recueillir qn, ratrêre,  rastrinde ; se _, voy. MÉDITER, RÉFLÉCHIR

 

E0

recueillir

vt rateni ; purdoz l’ pêlon po rateni l’ sang (do porcê) ; _ entre ses doigts, enlever (de petites choses), plouker ; plouker lès pûs su la tièsse à on-afant ; plouker la crape do l’ plêye ; _, après la récolte, les pommes de terre laissées sur le champ, dj’ îrans mèchener lès crompîres dins ç’ champ-là ; (un essaim) dans une cloche, atchèturer, ratchèturer ; dji va atchèturer çusse moche-là

 

S0

recuire

v ricûre ; action de recuire, ricûjadje (m) ; on voit qu’ils ont été recuits, on vèt bin qu’ il ont stî r’cûts; (expr) ènn’ awè l’ tièsse ricûte , en avoir la tête recuite, en avoir plein la tête ; si r’cûre o culot , se recuire au coin du feu, se mettre exagérément près du feu

 

C60

recuire

ricûre

 

E0

recuire

vt (soumettre à une seconde cuisson) ricûre ; ricûre la tchâr 

 

S0

recul

nm (action de reculer) r(è)culemint, riculadje ; à cause du recul du chariot, à cause do r’culemint do tchaur; (régression) on remarque déjà le recul de l’épidémie, on vèt d’djà qui l’ minéye discrét; avec le recul, on comprend mieux, asteûre qu’ on-z-a ieû l’ timps d’ rèflèchi, on comprind mia; (espace libre permettant à un joueur de reculer) dans cette pièce, il n’y a pas assez de recul, dins ç’ place-ci, on n’ sét r’culer come on vout

 

C60

recul

_ d’un fusil, rècoulèdje,  ribourèdje ; (houill) (espace qui permet au sondeur de reculer) hansèdje ;voy. allonge

 

E0

recul

r’cul ; li r’cul do fusik ; prinde do r’cul avou on pauk di r’cul, dji pinse qu’ il è rêson

 

S0

reculade

rècoulåde, qqf -åhe (rèsc-)

 

E0

reculé

, ée adj (isolé) lon èri d’ tot; c’est un village reculé, c’ è-st-on viladje lon èri d’ tot; (expr) i d’mère èwoù-ce qui l’ têre a stî ralonguîye avou dès plantches , il habite où la terre a été rallongée avec des planches, … dans un endroit reculé; (ancien) dans les temps les plus reculés, dins l’ timps do vî bon Diè, dins l’ vî-vî timps

 

C60

reculé

, -ée adj (éloigné, -ée), rascoulé ; one mâjon fwart rascoulé do l’ route

 

S0

reculement

nm r(è)culemint, riculadje

 

C60

reculement

rècoulemint ; (pièce du harnais) voy. avaloire

 

E0

reculer

[v] (c) (s)culer, (e) rèscouler, (o) rasculer, daler du cu

 

G100

reculer

v rèculer, riculer; action de reculer, r(è)culadje (m), riculadje (m) ; reculer d’un pas, rèculer on pas ;  (se) si rèculer, si r’culer, si r’ssatchî

 

C60

reculer

rècouler (, rèsc-, qqf ric-) ; il recule après s’être avancé, i r’ssètche sès cwènes, i fêt come li lumeçon ; _ devant le danger, caner, blasser, taper dès nåses ; _ devant l’obstacle, la difficulté, ridohî, rinaker ; _ en parlant d’un cheval attelé, taper è (l’) coulîre, voy. culière ; cri du charretier pour faire _ le cheval, voy. arrière ; (en parlant d’un fusil) rècouler, ribourer ; vt _ un montant (houill), ricatchî ; _ une date, un projet, voy. retarder ; _ un objet, voy. éloigner

 

E0

reculer

vi (faire un mouvement en arrière) rascouler (rècoulè Te. ; rècouler Mi.; rèculè Be., Fa., Va., … ; riculè As.; riculer Lu.) ; i n’ rascoule po rin ; (prov) rascouler po mî sâteler ; (prov) qui n’ avance pas, recule, li ci qui n’ avance nin, rascoule ; vt (faire aller en arrière) rascouler l’ auto ; rascouler la tâve ; se _, si rascouler ; rascoule-tu di-d-là ; interj commandement pour faire reculer un cheval, cule ; èrî bijou, cule ! [réduction de la forme fr. recule comp. rascouler]

 

S0

reculons

(à) loc marcher à reculons , roter en rèculant, … come dès grèvèsses (litt. comme des écrevisses)

 

C60

reculons

marcher à _, roter tot rèscoulant (, à ou è rèscoulant), come lès grèvèsses (, è rèscoulance)

 

E0

reculons

marcher à _, martchi come lès grèvèsses

 

S0

reculotter

v riculoter ; action de reculotter, riculotadje (m)

 

C60

récupérable

adj il n’est pas récupérable, on nè l’ saureûve rawè ; ce sont des heures récupérables, c’ èst dès-eûres qu’ on pout r’prinde

 

C60

récupérer

v ratraper, rawè, riprinde ; il n’a pas encore tout récupéré, i n’ a nin co ratrapé tot ; il essaie de le récupérer, i saye dè l’ rawè ; ce sont des heures à récupérer, c’ èst dès-eûres à r’prinde; (expr) il îrè mia pus taurd, nos ratraperans totes nos mitches èn-on pwin , cela ira mieux plus tard, nous récupérerons toutes nos tartines en un seul pain ; i s’ forboute à promète èt i s’ ratrape en n’ dinant rin, il s’épuise à promettre et il récupère en ne donnant rien

 

C60

récupérer

_ en liardant, piyeter ; au jeu, _ sa mise ou son capital, ravu s’ tchè ; voy. recouvrer

 

E0

récupérer

(un investissement) ritrover ; li ci qui sogne bin s’ porcê li r’troûve â lârd ; _ les fonds investis, rintrer dins sès fonds ; je désirerais vivement le _ (se dit lorsqu’on a perdu ou offert inconsidérément qqch), dji voûro l’ ravèr dins ou drap tot k’chité (litt. « je voudrais le ravoir dans un drap tout souillé »)

 

S0

récurage

nm richuradje ; le récurage des casseroles, li r’churadje dès casseroles

 

C60

récurer

v richurer, rinètyî; action de récurer, richuradje ; celui qui récure, richureû

 

C60

récurer

, -age (ri)hurer, -èdje

 

E0

récurer

vt (frotter (pour faire reluire)) richurer ; richurer lès keûves ; richurer l’ fornê ; la loke à r’churer ; personne qui récure, richureû, -eûse

 

S0

récuser

v ni nin admète, ni nin v’lu

 

C60

récuser

voy. refuser

 

E0

récuser

vt rècuser ; rècuser on tèmwin 

 

S0

rédacteur

, trice n (profession) rédacteur (f rédactrice) ; (auteur) scrîjeû (-se) ; les rédacteurs du présent ouvrage, lès scrîjeûs di ç’ lîve-ci

 

C60

rédaction

nf (exercice scolaire) rédacsion, scrîjadje (m); il devait faire une rédaction, i d’veûve fé one rédacsion; (action de rédiger un texte) scrîjadje (m) ; il n’en est encore qu’à la rédaction, i ’nn’ èst co qu’ au scrîjadje; (ensemble des rédacteurs d’un journal) dans les bureaux de la rédaction, dins lès bûraus dè l’ gazète

 

C60

reddition

nf ils exigent une reddition de notre part, is volenut qu’ nos nos rindanche

 

C60

reddition

_ de comptes, etc., rindèdje ; Voy.  DISTRIBUTION

 

E0

redéchirer

vt rik’chiri ; il è co rik’chiri s’ pantalon 

 

S0

redéfaire

v ridisfé ; nous l’avons redéfait, nos l’ avans r’disfaît ; vous devrez encore le redéfaire, i vos l’ va co falu disfé

 

C60

redéfaire

ridisfé (, rid’fé)

 

E0

redéfaire

vt ridusfé ; i fât r’disfé l’ tricot  

 

S0

redemander

v rid’mander ; je n’ oserais plus lui redemander, dji n’ lî wasereûve pus rid’mander ; on en redemande, on-z-è rid’mande

 

C60

redemander

rid’mander ; voy. récla­mer

 

E0

redemander

vt rid’mander ; i m’ è rid’mandé la machine ; ni rid’mandoz nin do djambon, i gn-ann’ è pus 

 

S0

redémarrer

vt (remettre en marche (un véhicule)) ridèmarer ; ridèmarer l’ moteûr ; vi (recommencer, se remettre à) dji vons r’dèmarer, nous allons reprendre [le travail]

 

S0

rédempteur

rédimp’teûr,

 

E0

rédemption

rédèm’cion ; pour notre _, po nos ratcheter

 

E0

rédemptoriste

rédimp’tôrisse (rimp’-, rèm’-)

 

E0

rédemptoriste

adj et n (religieux de l’ordre du Très-Saint-Rédempteur) rèdemptorisse ; dès pêres rèdemptorisses

 

S0

redent

nm (dénivellation du relief) ridint; (maçonnerie) amôrce (f)

 

C60

redent

(t techn de charp, houill) ridint

 

E0

redescendre

vi rid(is)chinde, ridiskinde; il faudra que nous redescendions, i nos faurè rid’chinde ; descendre à plusieurs reprises, rad(is)chinde; vt rid(is)chinde, ridiskinde; redescendre les escaliers, rid’chinde lès montéyes ; redescendre un meuble de l’étage, rid’chinde on meûbe do là-hôt

 

C60

redescendre

rid’hinde ; (vers celui qui parle) rad’hinde

 

E0

redescendre

vi (descendre de nouveau) rid’dchinde (de : ridichchinde) ; rid’dchindoz d’ là ! ; après la p’tite gripète, ça rid’dchind do costé do bwès ; vt (parcourir une nouvelle fois de haut en bas) rid’dchinde ; dj’ ê rid’dchindou lès-ègrés quate à quate ; (porter de nouveau en bas) ridichchinde ; vos r’dichchindroz l’ boûre à l’ câve 

 

S0

redevable

rid’våbe

 

E0

redevable

(d’une somme d’ argent) rid’vâle ; vos m’ astoz rid’vâle di deûs cents-eûros ; André m’ est encore _ d’un service (ou d’une somme d’argent), dj’ ê co d’ bon amon André

 

S0

redevance

nf rid’vance ; payer la redevance de la voiture, payî l’ rid’vance po l’ auto

 

C60

redevance

rid’vance (rè-) ; _ annuelle (anc.), canon

 

E0

redevance

(anc) le fontainier est venu percevoir la redevance pour l’eau, li fontêgner è v’nou toucher l’ êwe

 

S0

redevenir

v ridivenu, rièsse (, riyèsse) ; il redevient beau, i rid’vint bia ; « Dj’ aveûve fwin di rièsse èfant. » (G. Smal)

 

C60

redevenir

ridiveni (, ridimeni), rèsse : si on redevenait jeune, s’ on rèsteût (, rèstasse, r’sèreût, (ard) r’fouhe) djon.ne ; je suis redevenu ce que j’étais, dji r’so çou qu’ dj’ èsteû

 

E0

redevenir

vi ridiveni ; i rid’vint bon ; dj’ èspère qu’ i va r’diveni mèyeûr ; on n’a pas réussi à ce que la vache redevienne pleine, on n’ è nin savou ravèr la vatche plin.ne

 

S0

redevoir

v rid’vu ; il me redoit, i m’ ridwèt; il me redevra, i m’ riduvrè ; vous ne me redevez rien, vos n’ mi rid’voz rin ; je me demande ce qu’il redevait, dji m’ dimande ci qu’ i rid’veûve

 

C60

redevoir

rid’veûr (, rideûr)

 

E0

redevoir

vt (de l’argent) rid’vèr ; vos n’ mi rid’voz pus rin ; empl absolt dji r’dè co su ç’ martchî-là  

 

S0

rédhibitoire

adj rébutware ; on cas rébutware

 

S0

rédiger

v scrîre ; rédiger une lettre, scrîre one lète ; c’est fort bien rédigé, c’ èst fwârt bin scrît

 

C60

rédiger

scrîre, toûrner

 

E0

rédimer

(anc.) rèdîmer

 

E0

redingote

nf mastrokèt (m)

 

C60

redingote

rèdingote, rèdingue, frake (nf), (anc.) capote ; voy.

FRAC

 

E0

redire

vt (dire ce qui a déjà été dit) ridîre ; il faut toujours lui redire, i lî faut todi r’dîre; (à redire) à r’dîre ; il n’y a rien à redire à cela, gn-a rin à r’dîre à ça; (expr) à mwârts èt à mâriadjes. on trouve todi à r’dîre , il y a toujours qqch à redire aux morts et aux mariages ; aus feumes èt aus vîjerîyes, gn-a todi one saqwè à r’dîre, aux épouses et aux vieilleries, il y a toujours quelque chose à reprocher

 

C60

redire

ridîre, rèpèter ; voy. rapporter, répéter

 

E0

redire

 vt (répéter) ridîre ; ridi-me on pauk li nom do notêre ; i m’ è v’nou r’dîre çu qui s’ avot passé à l’ vinte ; dji lî ê dit èt r’dit co cent côps ; vi avoir à _ (trouver à critiquer), avèr a r’dîre, trover à r’dîre ; il è todi âk à r’dîre su tot ; i trouve todi âk à r’dîre

 

S0

rediscuter

v ricauser, ridiscuter ; nous en rediscuterons, nos-è r’causerans, nos-è r’discuterans

 

C60

rediscuter

vi (de tel sujet) ridiscuter ; dji r’discuterans d’ ça on-ôte côp 

 

S0

rediseur

, -euse rèpèteû, -eûse, -erèsse ; voy. rapporteur

 

E0

redite

ridite ; voy. reproche

 

E0

redonner

v rid’ner ; nous lui avons redonné, nos lî avans rid’né

 

C60

redonner  

rid’ner (, rin’ner), rinde

 

E0

redonner

vt (donner de nouveau) ridèner ; ridène-mu do l’ sope, dji lî ê co r’dèné one danse ; _ la tétée (à un enfant, à un petit), ratèter ; i fât riveni à non.ne avou la cavale po ratèter l’ polin

 

S0

redorer

v ridorer, rimète dè l’ dorure

 

C60

redorer

ridorer

 

E0

redorer 

vt ridorer

 

S0

redormir

ridwèrmi

 

E0

redoublant

, ante n (élève qui redouble) on r’dobleû (f one ridobleûse)

 

C60

redoublement

nm ridobladje

 

C60

redoubler

[v] (e) r(i)dobler, (o) r’doubler

 

G100

redoubler

v (rendre double) ridobler; action de redoubler, ridobladje (m) ; (recommencer) redoubler son année, ridobler s’-t- anéye; (mettre une nouvelle doublure) redoubler une robe, rimète one doblûre à one cote; (renouveler en augmentant) la pluie redouble, i ploût todi pus fwârt; (redoubler de) il redouble de patience, il a deûs côps d’pus d’ pacyince

 

C60

redoubler

, –ement ridobler, -bèlemint (-blè-, -blu-) ; radobler

 

E0

redoubler

vt (rendre double) ridobler ; (t de couture) ridobler l’ pont ; ridobler one coviète (pour voir la couverture d’une doublure) ; vi (faire preuve d’encore plus de) (+ n) ridobler ; i fât r’dobler d’ pacyince avou li ; ridoblans d’ ârdeûr ! ; _ (sa classe), dobler ; i va dobler sa purmîre anée ; vi _ une classe à plusieurs reprises, radobler ; il è doblé èt radoblé à scole 

il è doblé èt radoblé 

 

S0

redoutable

adj il est redoutable, il è faut awè peû; (expr) vaut mia ièsse bin avou li qui d’ l’ awè à spales , il vaut mieux l’avoir avec soi que de l’avoir sur les épaules (tant il est redoutable)

 

C60

redoutable

ridobe ; les plus _s sont souvent les plus petits, lès pus’ à r’crinde c’ èst sovint lès pus p’tits

 

E0

redouter

v awè peû, ricrinde ; ils se redoutent mutuellement, il ont peû d’ n-on l’ ôte ; ce que je redoute le plus, ci qu’ dj’ a l’ pus peû ; cela, il faut le redouter !, i l’ faut r’crinde, là, ça !

 

C60

redouter

ridoter, voy. appréhender, CRAINDRE

 

E0

redouter

vt (appréhender (en connaissance de cause)) avèr poûr po (+ n), ricrinde ; dj’ avo poûr po l’ covid ; dj’ ê poûr po l’ tchin ; dji r’crind l’ îvièr ; (lorsqu’il s’agit de qqn que l’on a déjà rencontré auparavant) dji r’crind do l’ rascontrer ; (dans un endroit où l’on s’est déjà rendu) rin qu’ d’ î sondji, dji r’crind d’ î aler; c’est à _ de (c’est à avoir peur de), c’ èst po r’crinde du, c’ èst po r’crinde di d’morer avou lu ! ; c’ èst po r’crinde do l’ vèy ariver !

 

S0

redressement

nm ridrèssadje, ridrèssemint

 

C60

redressement

radrèssemint ; ridrèssèdje, -emint ; radreûtihèdje

 

E0

redressement

son _ a été spectaculaire, i s’ è fièremint r’drèssi

 

S0

redresser

[v] (o-c) radrwèti, (o) radwèti, (e) radreûti, (e-c) r(i)drèssî, (o) r’drèssî, (c) r(i)dièrcî

 

G100

redresser

v (replacer verticalement) rastamper, ridrèssî, ristamper ; action de redresser, rastampadje (m), ridrèssadje m.) ; redresser une quille, rastamper one guîye, riplanter one guîye ; redresser la tête, ridrèssî s’ tièsse ; (expr) il è-st-ossi contint qu’ on bossu r’drèssî, il est aussi content qu’un bossu redressé; (redonner une forme droite) ridrèssî, ridrwèti ; redresser une barre de fer, ridrwèti one bâre di fiêr ; (se) (bomber le torse) si rècrèster ; redressez-vous !, rècrèstez-vos!; (se relever) si rastamper; (loc) rilèver s’ dos, relever le dos, se redresser pour se reposer un instant (pendant le travail)

 

C60

redresser

_ ce qui est de travers, rimète dreût, ridrèssî (ra-), radreûti ; _ la crête, si récrèster ; _ les quilles, voy. quille ; _ le bouchon, (t de jeu) rilèver l’ bouchon, ribitchî (Tr.), voy. remettre

 

E0

redresser

vt ridrèssi ; ridrèssi on clau ; l’ achi èst twardou, i fât li r’drèssi ; ridrèssi lès djâbes ; _ les quilles abattues, ridrèssi (, riplanter) lès guîes ; empl intr assister les joueurs de quilles (en redressant les quilles abattues et en renvoyant la boule aux joueurs), riplanter (ou taper) âs guîes ; lès fleûrs ridrèssant la tièsse ; _ les souliers (qui sont éculés), ridrèssi lès solés ; se _, si ridrèssi 

 

S0

réduction

nf (rabais) vous me faites une réduction sur le prix?, vos m’ fioz one pitite saqwè su l’ pris ? , vos m ‘fioz one rawète ?

 

C60

réduction

_ de prix, rabatèdje ; voy. diminution

 

E0

réduction

il m’a fait une petite _ [de prix] sur cette robe, i m’ è fêt on p’tit quéke tchôse su ç’ cote-là

 

S0

réduire

v (réduire à) réduire au silence, fé taîre ; réduire à l’obéissance, fé choûter ; je n’en suis pas encore réduit à cette extrémité, dji n’ è so nin co arivé là; (réduire en) réduire en morceaux, spiyî; (rendre plus petit) fé pus p’tit; il faut le réduire, i l’ faut fé pus p’tit; (rendre plus petit en nombre) le nombre de trains est fort réduit, i gn-a bran.mint mwins’ di trins; (expr) lès grandes hièdes faîyenut lès p’titès paurts, les grands troupeaux font les petites parts, les familles nombreuses réduisent les parts d’héritage; (faire épaissir, en cuisine) fé spèchi ; laisser réduire (une sauce), lèyî aminer ; (se) (se réduire à) en réalité, cela se réduit à peu de chose, po dîre li vraî, ci n’ èst quausu rin; (se réduire en) divenu ; cela se réduit en cendres, ça d’vint dès cènes

 

C60

réduire

_ un prix, un salaire, rabate, ravaler, rabahî, voy. baisser, diminuer ; _ ses dépenses, si rastrinde, voy. lésiner ; _ à la mesure normale ou légale, ramoûrner (anc.) ; _ en petits morceaux, kumaketer (St.), spiyî à p’tits bokèts ; quand vous serez réduit en poussière, qwand vos n’ sèrez pus qu’ dè l poûssîre ; _ (qn), résoûde, mêstri, riveni à l’ rêson ; le _ au silence, lî fé clôre si badjawe ; voy. dominer

 

E0

réduire

(l’ampleur, le volume), ravaler lès pris ; il a considérablement réduit ses activités depuis sa maladie, il è brâmint ralenti dipûs qu’ il è stî malâde ; _ le nombre de mailles (au tricot), rastrèti ; vos froz co dîj rangs èt pwis vos rastrètîroz d’ trwas mâyes

 

S0

réduit

nm (local exigu) trau ; il habite un réduit, i d’mère dins on trau

 

C60

réduit

nm, voy. cachette, débar­ras, recoin

 

E0

réduit 1

(cagibi) cadjubète, cotche ; dj’ ons fêt one pètite cadjubète po lès vês ; va m’ quèri la cougnîe dins li p’tit cotche [du néerl. kotje] ; petit _ servant de débarras, qui est généralt aménagé à une extrémité de la maison, sous le prolongement du toit, rabani (Te.) ; _s (cachettes,) arnaches (nf pl) ; i c’nuche totes lès-arnaches

 

 

S0

réduit 2

adj qui est _(e) par ébullition, discût, -ûte ; la sope èst discûte 

 

S0

réel

, réelle adj vraî (-ye) ; c’est un fait réel, c’ è-st-one saqwè d’ vraî ; vous avez eu une chance réelle, one vraîye chance qui v’s-avoz ieû là ; c’est réel, ce que je vous dis, c’ èst po d’ bon ci qu’ dji v’ di ; nm rèyél ; c’est ainsi dans le réel, c’ è-st-insi qu’ ça s’ passe

 

C60

réel

, -elle, -ement rèyél, -e, -emint ; vrêye, -emint ; un _ danger, on vrêye dandjî ; voy. vrai, vraiment

 

E0

réel

, -elle adj réèl, -èle , c’ èst réèl, portant

 

S0

réélire

v rilomer ; être réélu, ripasser, ièsse rilomé ; il est réélu, il est r’lomé, i r’passe

 

C60

réélire

rèlire, rinoumer ; il a été réélu, il a r’passé

 

E0

réélire

vt rinomer ; is l’ ont r’nomé prèsident ; il è stî r’nomé mayeûr 

 

S0

réellement

adv (en réalité) tot-à faît, vraîmint ; il est réellement le plus fort, c’ èst vraîmint li l’ pus fwârt

 

C60

réellement

réèlemint ; il astot réèlemint malâde ; réèlemint, il avot tôrt

 

S0

réemballer

v rèbaler ; action de réemballer, rèbaladje (m)

 

C60

réengager

voy. rengager

 

E0

réensemencer

vt risseminci ; dj’ ê risseminci la pature ; se _ (se reproduire par semis naturel) si risseminci; lès tchèdrons s’ risseminçant tot seûs 

 

S0

réessayer

vt (faire un nouvel essayage (de vêtement) rissayi ; dji dè co ‘nn’ aler r’ssayi ma cote ; (tenter de nouveau de (+ infinitif)) rissayi di ; il è co r’ssayi d’ m’ amantchi 

 

S0

réexaminer

v riveûy; nous réexaminerons cela, nos r’vièrans ça

 

C60

refaçonner

vt _ au tour, ritoûrner ; (jeu de quilles) fé r’toûrner la boule

 

S0

refaire

[v] (e-c) r(i)fé, (o) r’fé

 

G100

refaire

v (faire de nouveau) rifé ; il faudra le refaire, i l’ faurè r’fé ; on ne se fait pas refaire, on n’ si faît nin r’fé ; si c’était encore à refaire, si ç’ sèreûve co à r’fé ; on peut bien tout refaire, on pout bin tot r’comincî ; (expr. fam.) si c’était encore à refaire !, si dj’ aureûve co m’ mastoke ! (, si j’avais encore ma pièce de monnaie); (duper) il a été refait, il a stî r’faît; il a tenté de nous refaire , il a sayî d’ nos-awè ; (remettre en état) refaire ses chaussettes (ravauder), rifé sès tchausses ; refaire son maquillage, rimète dè l’ coleûr; (remettre sa santé en état) si r’fé, si r’mète, riprinde; (expr) li mau d’ on-ôte ni r’faît nin l’ nosse, le mal d’un autre ne guérit pas le nôtre ; (se) rifé ; on ne se refait pas, on n’ si faît nin r’fé

 

C60

refaire

rifé, voy. réparer

 

E0

refaire

vt (recommencer) rifé ; i fêt on novê stâve ; dji n’ rifrê jamês pus one bièstrîje insi ; (réparer) rifé lès tchâsses ; empl intr rifé âs hèyes ; (reprendre une certaine attitude, avoir de nouveau tel comportement) rifé ; i r’fêt l’ malin asteûre ; i r’fêt co la bièsse ; il ont r’fêt la pês ; (se livrer de nouveau à une occupation, pratiquer de nouveau telle activité) rifé ; dji r’fê on corti çuste anée-ci ; dji r’fê do l’ moto ; i r’fêt dins lès farines asteûre ; (attraper, duper) rifé ; t’ ès stî r’fêt ; tu t’ès fêt r’fé ; v impersonnel i r’fêt bon ; i r’fêt frèd 

 

S0

refait

je suis _ (je suis dans 1’embarras), dji sû tchî

 

S0

réfectoire

nm rèfèctwêre

 

C60

refend

(mur de) loc entreufind

 

C60

refend

bois de _, rifindèdje

 

E0

refendre

rifinde

 

E0

refendre

vt rifinde ; rifindoz ç’ bwès-là, i n’ intèrerè jamês dins l’ fornê ; action de _ (du bois), rifindèdje

 

S0

référence

nf rèfèrince

 

C60

référendum

nm rèfèrèndom’

 

C60

référer

(se) v si rapwârter ; il faut se référer à ce qui a été dit, i s’ faut rapwârter à ç’ qu’ on-z-a dit; (expr) on s’ è rapwaterè au consèy , on s’en référera au conseil communal, … à l’épouse

 

C60

refermer

v riclôre, rissèrer ; il a refermé les yeux, il a r’clô sès-ouys, il a r’cloyu sès-ouys ; nous refermerons la porte pour avoir plus chaud, nos r’ssèrerans l’ uch po-z-awè pus tchôd ; refermer avec violence, riclaper ; il m’ a refermé la porte au nez, il a r’clapé l’ uch à m’ nez; (expr) trop taurd di r’ssèrer l’ gayole quand l’ mouchon è-st-èvolé, c’est trop tard pour refermer la cage quand l’oiseau est envolé, il faut prévoir à temps ; (se) si r’clôre, si r’ssèrer ; la plaie se referme, li plaîye si r’ssère ; la porte s’est refermée, l’ uch s’ a r’ssèré ; il se referme automatiquement, i s’ riclôt tot seû

 

C60

refermer

riclôre, rissèrer ; _ violem­ment, riclaper

 

E0

refermer

vt (clore de nouveau) riclôre, rissèrer ; riclôre lès fignèsses ; rissère l’ uch come i fât ; se _,  si riclôre ; çusse plêye- là s’ riclôt bin ; _ en claquant riclaper ; dju lî ê r’clapé l’ uch â nez ; (au fig) _ (qqn) à sa place, riclaper ; i s’ è fêt r’claper (ou on lî è r’clapé l’ bètch) ; se _ avec un bruit sec, riclaper ; tin bon, l’ uch a co s’ riclaper ; la fignèsse s’ è r’clapé tote seûle ; li cèp’ s’ avot r’clapé, mês i gn-avot rin d’dins ; _ (une porte) en actionnant la poignée, riclitchi ; t’ ès bin r’clitchi l’ uch

 

S0

referrer

_ un cheval, rifèrer

 

E0

refeuiller

(t de men.-charp.) rifoyeter

 

E0

refiler

vt (fourguer) rifiler ; i m’ è r’filé one mâvêse pîce

 

S0

réfléchir

[v] (e-c) tûser, (o-c) rèflèchi, (o) rèminer

 

G100

réfléchir

v (faire usage de la réflexion) aviser, rèflèchi, tûser; il faudra y réfléchir, il î faurè tûser; action de réfléchir, tûsadje (m) ; réfléchir à nouveau, ritûser; action de réfléchir à nouveau, ritûsadje (m) ; creuser une idée, ratûser ; action de creuser une idée, ratûsadje ; réfléchir davantage, tûser pus lon ; il faut réfléchir à ce qu’on va faire, i faut aviser à ç’ qu’ on va fé; (expr) i va todi sins veûy èt sins r’conèche, il va toujours sans voir et sans reconnaître, …sans réfléchir; on n’ tûse jamaîs assez, on ne réfléchit jamais assez ; rassî come on pwin d’ chîs lîves, rassis comme un pain de six livres, réfléchi ; t’ arindjes ça come dès gayes su on baston , tu arranges cela comme des noix sur un bâton, … sans réfléchir

 

C60

réfléchir

tûser, sondjî, pinser, rapinser, ruminer, trôculer (Sp.; tra- La.), rèflèchi ; voy. barguigner, CONTINUER, HÉSITER,  MÉDITER,  PENSER

 

E0

réfléchir

vi rèflèchi ; i fât rèflèchi deûs côps divant d’ pârler ; dji rèflèchîrê à ç’te afêre-là ; _ intensément, ratûser ; dj’ ê djà tûsé èt ratûsé à ç’ problème-là, mês dji n’ vè nin cwèfé ; cela me fait _, ça m’ fêt pinser lon ; j’ai mûrement réfléchi à cela, mais ça ne marchera pas, dj’ ê toûrné èt k’toûrné ça dins ma tièsse, mês ça n’ îrè nin

 

S0

reflet

nm (lumière réfléchie) reflet trompeur, faus djoû; (image) c’est le reflet de sa pensée, ça mostère bin ç’ qu’ i pinse

 

C60

reflet

riflèt, riglatihèdje

 

E0

refléter

v (réfléchir) le miroir reflète nos images, li murwè rèvôye nos-imaudjes; cela reflète bien sa personnalité, ça r’présinte bin ç’ qu’ il èst

 

C60

refléter

riflèter

 

E0

refléter

(se) riglati, (si) riflèter ; la lune riflète (ou si r’flète) dins l’ êwe ; la lune riglatichot dins l’ bî

 

S0

refleuri 2

, -ie adj riflori; lès poumîs sont djà tot r’floris 

 

S0

refleurir

vi (fleurir de nouveau) riflori; action de refleurir, riflorichadje (m) ; quand le lilas refleurira, quand l’ jasmin r’florirè; vt (regarnir de fleurs) rimète dès fleûrs; chaque année, à la Toussaint, on refleurit les cimetières, tos l’s-ans à l’ Tossint, on r’mèt dès fleûrs dins lès ç’mintiéres

 

C60

refleurir

riflori

 

E0

refleurir 1

vi riflori ; lès nwares sipines vont bin vite riflori 

 

S0

réflexe

nm il a eu le bon réflexe, il a tot d’ sûte faît ç’ qui faleûve

 

C60

réflexe

rèflècse ; il è avou on bon rèflècse

 

S0

réflexion

[nf] (c) tûsadje [nm], (e) tûsèdje [nm], (o) réflècsion, sondjâdje [nm] ; v. pensée

 

G100

réflexion

nf avisadje (m), tûsadje (m) ; nous l’avons laissé dans ses réflexions, nos l’ avans lèyî dins ses tûsadjes ; cela demande de la réflexion, i faureûve qu’ on-z-î tûsereûve ; réflexion faite, c’est lui qui a raison, tot bin tûsé, c’ èst li qu’ a raîson ; tot compté tot rabatu, c’ èst li qu’ a raîson; (expr) li mouchon qui tchante trop matin, li tchèt l’ prind , l’oiseau qui chante trop tôt est pris par le chat, il faut agir avec réflexion; (remarque) rimârke ; je n’ai pas aimé sa réflexion, si r’mârke ni m’ a nin plaî

 

C60

réflexion

pinsêye ; tûsèdje, -erèye ; voy. absorber ; faire des _s importunes, fé dès milicom’ po dès rins ; qui parle sans _, bablame, voy. étourdi ; agir sans _, fé ‘ne saqtot tchôd tot reûd

 

E0

réflexion

rèflècsion ; dji t’ dispense di tès rèflècsions ! (répartie à l’adresse de qqn qui vient d’émettre une réflexion jugée inopportune) ; personne qui est souvent plongée dans ses _s, tûsâ, -âde

 

S0

refluer

v les eaux refluent, lès-aîwes si r’ssatchenut

 

C60

refluer

ribrotchî

 

E0

refondre

v rifonde; (expr) nos n’s-îrans fé r’fonde à Boufiou (iron), nous irons nous faire refondre à Bouffioulx (parce que nous sommes mal fichus)

 

C60

refondre

, -onte rifonde, -onte

 

E0

refondre

vt rifonde ; rifonde do vî froumadje ; (anc.) gn-è rin a r’fonde ? (litt. « il n’y a rien à refondre ? ») (question traditionnelle du rétameur qui proposait ses services, partic. à l’occasion de la dicâce, pour donner un coup de neuf aux couverts en étain; pour ce faire, il fondait de l’étain et l’étendait avec un pinceau sur le couvert)

 

S0

reforer

riforer

 

E0

reforger

rifôrdjî

 

E0

réforme

nf (mise hors de service, à l’armée) rèfôrme ; (changement) ce qu’il nous faudrait, c’est une importante réforme, ci qu’ nos faureûve, c’ è-st-on fameûs candjemint

 

C60

réforme

, -er, -able rèfôrme, -er, –åve (, –åve) (ri-)

 

E0

réforme

(mise hors service) rifôrme ; on tch’vau di r’fôrme

 

S0

reformer

v rifé, rifôrmer ; nous avons reformé la société, nos-avans r’fôrmé l’ soce

 

C60

reformer

se _ (apparaître de nouveau), si rifé ; i s’ rifêt dès tch’mins

 

S0

réformer

v (retirer du service) rèfôrmer, ièsse à l’ rèfôrme; (changer en mieux) candjî; heureusement, ils ont réformé le règlement, eûreûsemint, il ont candjî l’ règlèmint

 

C60

réformer

vt (mettre hors service) rifôrmer ; il è stî rèfôrmé po incapâcité

 

S0

refoulement

nm rifoulemint

 

C60

refouler

vt (faire reculer) ribourer; action de refouler, ribouradje (m) ; on les a tous refoulés, on lès-a tortos r’bouré ; on nous a refoulés, on n’ nos-a nin lèyî intrer; (comprimer avec le refouloir) rifouler, rigougnî; action de refouler, rifouladje (m), rigougnadje (m); (faire rentrer en soi) refouler ses larmes, ritenu sès lârmes ; refouler sa colère, si ritenu (, si r’tinu); vi (cheminée) rabate; notre cheminée refoule, gn-a nosse tchiminéye qui rabat; (expr) awè l’ plantche, être refoulé

 

C60

refouler

, –ement rifouler (fo), -emint ; ritchoûkî, voy. chasser ; _ la fumée, voy. bitume, fumer

 

E0

refouloir

nm rifouleûse (f)

 

C60

réfractaire

adj (qui résiste à de très hautes températures) pierre réfractaire, tîlia (nm) ; (qui refuse de se soumettre) c’est un réfractaire, i r’fuse di fé ç’qu’ on lî dit

 

C60

réfractaire

rèfractêre ; il est _ au travail (peu porté pour le travail), il èst rèfractêre à l’ ovrèdje ; one brike rèfractêre

 

S0

refrain

nm ârguèdène (f) (, ârguèdin.ne (f)), rèfrin, rèspleû, rifrin, rèspleû ; j’en ai assez de votre refrain, djè ‘nn’ a m’ sô d’ vosse rèfrin ; reprendre le refrain, riprinde li r’frin ; « One boune dîjin.ne di keûrs walons choûtenut l’ doûs rèspleû dè l’ basse mèsse. » (J. de Lathuy)

 

C60

refrain 

rèspleû, rèfrin ; voy. TRALALA, TURELURE, TURLUTAINE

 

E0

refréner

rèfrèner ; _ un jeune homme, cori so s’ djeû

 

E0

réfrigérateur

nm frijidaîre

 

C60

refrogner

voy. renfrogner

 

E0

refroidir

[v] (c) rafrèdi, (e) r(i)freûdi, (o) raf(r)wèdi

 

G100

refroidir

v frèdi, rafrèdi, dischandi; ils refroidissent, is rafrèdichenut ; votre café est en train de refroidir, gn-a vosse cafeu qui frèdit ; action de refroidir, rafrèdichadje (m), dischandichadje (m) ; (se) si rafrèdi, si rafrisker ; n’allez pas vous refroidir !, ni v’s-alez nin rafrèdi à l’ uch ! ; le temps se refroidit, li timps s’ rafrèdit, i n’ faît d’djà pus si tchôd

 

C60

refroidir

, -issement rifreûdi, -ihemint ;voy. enrhumer ; refroidissement (dans un abcès, au sein pour une accouchée) frujon (Vo.); voy. pis

 

E0

refroidir

vt rafrèdi (rafreudi Te.) ; rafrèdi lès crin.mes à l’ câve ; (au part passé) refroidi, -ie (spécialt en parlant d’un mort), rafrèdi ; li mononke n’ astot nin co rafrèdi qu’ is pârlint djà d’ èritèdje ;  se _, si rafrèdi ; li timps s’ è rafrèdi on fâmeûs côp ; nu v’ lêssoz nin rafrèdi ; vi (devenir froid) rafrèdi ; lêssoz rafrèdi vosse sope ; buvoz vosse cafè d’vant qu’ i n’ rafrèdichuche ; li timps rafrèdit  

 

S0

refroidissement

nm (abaissement de la température) rafrèdichadje ; on remarque déjà un refroidissement de la température, on sint d’djà on rafrèdichadje; (malaise causé par le froid) frèd, rafrèdichemint, tchôd èt frèd ; il a peur d’un refroidissement, il a peû d’ awè frèd ; elle a eu un refroidissement, èlle a ieû tchôd èt frèd

 

C60

refuge

[nm] (e-c) rèfûdje, (o) r’fûdje

 

G100

refuge

nm cwète (f) ; il est venu chercher refuge dans notre maison, i s’ a v’nu mète è cwète dins nosse maujone

 

C60

refuge

rèfûdje (, -ûje, -uje) ; voy. ABRI, ASILE, DÉBARRAS, GITE

 

E0

réfugié

, -ée adj et n rèfujié ; en quarante, dj’ astins rèfujiés en France

 

S0

réfugier

(se) v (se rassembler à plusieurs dans un endroit) si raploûre, si rècwèter ; chassés de leur pays, ils ont été se réfugier en France, cotchèssîs foû d’ leû payis, is s’ ont stî raploûre è l’ France,… rècwèter è l’ France; (pour se garantir de la pluie) s’ aler mète à iute; (pour se garantir du vent) s’ aler mète au r’cwè; (pour se cacher dans son gîte) si mète è cwète, si rècwèter, si rècrûter

 

C60

réfugier

(se) si rèfûdji ; _ chez soi, si rassåver è s’ mohone

 

E0

réfugier

(se) si rèfujier ; i s’ è v’nou rèfujier addé sa mére 

 

S0

refus

nm rifus ; action de refuser, rifusadje ; ce n’est pas de refus, ci n’ èst nin di r’fus ; il a essuyé un refus, on lî a dit non ; il a été puni pour refus d’obéissance , il a stî pûni po n ‘ nin awè choûté

 

C60

refus  

rèfus (, ri-) ; voy. rebuffade

 

E0

refus

interj mot-phrase qui ponctue un _ sans appel, kine, kinedâle ! ; c’ èst kine ! ; po la pature, c’ èst kinedâle, sés-se, valèt ! ; mot-phrase qui adoucit un _, tês’ ; vènoz, tês’ ; dju n’ sâro djà, tês’

 

S0

refuser

[v] (c) r(i)fuser, (o) r’fuser, (e) rèfûser

 

G100

refuser

v rifuser, ni nin v’lu ; de l’argent, on ne le refuse pas, dès caurs, on n’ lès r’fuse nin; il refuse de venir, i n’ vout nin v’nu ; refuser verbalement, dîre non, rifuser ; refuser par gestes, fé sine qui non, rifuser; refuser net, rifuser nèt’, rifuser tot sètch; (expr) dji n’ rifuse qui lès côps d’ baston, je ne refuse que les coups de bâton, j’accepte ce que vous me proposez ; i n’ faut jamaîs r’fuser batème, il ne faut jamais refuser le baptême, … le verre qu’on vous offre à boire

 

C60

refuser

rèfûser (, ri-) ; _ une offre, ribouter, ridjèter, voy. rebuter ; _ de se battre, caner, voy. céder, reculer ; _ un aliment, voy. renacler ; il ne se refuse rien, i n’ si mèskeût rin, i n’ èst nin tchin à s’ cwérp ; _ à un examen, voy. RECALER

 

E0

refuser

_ à un examen, ricaler ; il è stî r’calé à l’ ègzâmin d’ inspècteûr 

 

S0

refuser

vt (ne pas accepter) rifuser ; il è r’fusé ma propôsicion ; (ne pas accorder) rifuser ; nous n’vons jamais refusé à personne (nous avons toujours été disponibles et généreux (de notre argent, de notre aide, etc.)), dji n’ ons jamês rin r’fusé à pèrsone ; (ne pas retenir, éconduire) rifuser ; il è stî r’fusé clér èt nèt’ ; (être de refus, ne pas être accepté) si rifuser ; on p’tit vêre, ça n’ su r’fuse nin ; se _ (qqch) (se priver volontairement (de qqch)), si rifuser ; is n’ si r’fusant rin ; (anc.) refuser d’être parrain (ou marraine), ça porte malheur, rifuser batème, ça pwate mâleûr ; (se dit de qqn qui ne refuse jamais une invitation à s’arrêter pour entamer la conversation, pour boire un verre, etc.) ci-là, i n’ fât nin on gros filé po l’ rateni ; le cheval refuse d’avancer, li tch’vau tape li cou à l’ coulîre (litt. « le cheval jette le cul à la culière »)

 

S0

regagner

v (obtenir de nouveau) rigangnî ; il a regagné tout son argent, il a r’gangnî tos sès caurs; (retourner à un endroit) raler ; regagner sa place, raler à s’ place

.

C60

regagner

rigangnî (-gå-) ; _ le temps perdu, si r’mète di sès-astådjes, si ratraper ; voy. pénates

 

E0

regagner

vt (retrouver) rigangni ; dj’ ê r’gangni ç’ quu dj’ avo pièrdou

 

S0

regaillardir

voy. ragaillardir

 

E0

regaillardir

 

 

un petit verre (d’alcool), cela regaillardit, one pètite gote, ço rind d’ l’ âme o cwarp

 

S0

 

 

regain

[nm] wayin

 

G100

regain

nm (deuxième coupe d’herbe) wayin ; faucher le regain, soyî l’ wayin; (expr) on-z-a fèné lès wayins d’vant lès foûrs , on a fané le regain avant les foins, on a marié la cadette avant l’aînée ; roter come one passéye di wayin, marcher comme une vente de regain, … très vite; (retour) on dirait qu’il y a regain d’intérêt pour le wallon, on direûve qui l’ walon r’prind

 

C60

regain

wayin (wè- Hu., La., Vi.), deûsin.me djèt (, côpe), li r’djèt (Ke.) ; _ que le bétail n’a pas brouté, wastène (à Cha., soyî lès wastènes = fau­cher une prairie une 2e fois la même année ou une prairie où le bétail a déjà brouté) ; voy. FOURRURE, REGERMER

 

E0

regain

wayin, wîmâ (Fa. Me.) ; fâtchi lès wayins ; rintrer lès wayins 

 

S0

régal

nm (mets qu’on trouve délicieux) son plus grand régal, c’était la soupe aux oignons, ci qu’ il in.meûve co l’ mia, c’ èsteûve li  sope aus-agnons; (ce qui cause un grand plaisir) c’est un régal pour les yeux, ça faît do bin d’ veûy ça; (expr) c’ èst li p’tit Jésus su ses tchaussètes, c’est le petit Jésus sur ses chaussettes ; c’ èst li p’tit Jésus à culotes di v’loûrs , c’est le petit Jésus en culottes de velours (dit-on après avoir avalé un mets ou une boisson), c’est un régal

 

C60

régal

règal ; voy. bombance, festin

 

E0

régal

régal ; c’ è-st-on régal di v’ni mindji voci 

 

S0

régalade

règalåde

 

E0

régaler

(se) v si foute one bosse di, si foute one boure di ; je me suis régalé, c’ èsteûve bon au-d’là, dji m’ènn’ afoutu one bosse, dji m’ ènn’ afoutu one boure

 

C60

régaler

règaler, ttî, fièstî, carèssî ; se  _,  voy. BOMBANCE, FESTINER

 

E0

régaler

(se) (se lécher les babines) si rapâpyi, si régaler ; dji l’ ê rapâpyi ; dji nos-ons régalé avou l’ bouvon d’ poye ; se laisser _ en boissons, si lêssi rincer

 

S0

regard

[nm] (e) loukeûre [nf], (c) ouyâde [nf], (o-c) côp d’ouy, (e) côp d’oûy

 

G100

regard

nm rigârd (, riwârd) ; rien qu’à voir son regard, rin qu’ à veûy sès-ouys ; lancer des regards torves, biketer; il la dévorait du regard, i n’ aveûve nin assez d’ sès deûs-ouys po l’ riwaîtî ; risquer un regard, risker on-ouy ; au premier regard, au preumî côp d’ ouy ; (comparativement) en regard de, au r’gârd di; (loc) en regard : un texte français avec la traduction wallonne en regard, on tècse è francès èt s’ ratoûrnadje è walon su l’ pâdje à costé

 

C60

regard

côp d’ oûy, on (doûs) r’gård, ine (doûce) loukåde, on (drole di) louka, ine (lêde) loukeûre ; il a le _ farouche, i louke tot neûr ; il ne me quittait pas du _, i n’ mi qwitéve nin d’ l’ oûy

 

E0

regard

(contrôle) rigârd ; dj’ ê on r’gârd dins ç’te afêre-là  (ouverture permettant l’entretien et la réparation d’un conduit) tchambe di visite, rigârd ; nous avons échangé un _ (en guise d’avertissement ou de défi), dji nos-ons rwêti dins lès-ûs ; (ouverture permettant l’entretien et la réparation d’un conduit)  tchambe di visite ; jeter des _s en coin (sur qqn), lûtchi si cwane ; i nos lûtchot si cwane [du rhénan lünschen, lorgner]

 

S0

regardant

, ante, adj riwaîtant (-e) ; ils ne sont pas très regardants, is n’ sont nin fwârt riwaîtants

 

C60

regardant

, -e il n’est pas _, i n’ èst nin so ‘ne djèye (ou so ‘ne bouberale Es., Ta.), i n’ louke nin à ‘ne djèye, i n’ louke nin près, i tape crås èvôye ; voy. apre, économe

 

E0

regardant

il est très _ (quant à son argent), i r’wête près ; ils sont très _s quant à leur argent, is sont près d’ leûs sous

 

S0

regarder

[v] (c) r(i)waîtî, (o) r’wétî, (o-c) raviser, (e) loukî ; v. observer

 

G100

regarder

v riwaîtî, waîtî, aviser, raviser, rasouyî,; action de regarder, adouyadje (m), rasouyadje (m), riwaîtadje (m) ; évaluer à l’œil,  adouyî ; regarder à fond, cowaîtî, rawaîtî ; action de regarder à fond, cowaîtadje (m), rawaîtadje (m) ; « Rawaîtans tos lès cis qui l’ diâle a pris pa l’ mwin. » (R. Clinias) ; regarder à de nombreuses reprises, racawaîtî ; action, racawaîtadje (m) ; regarder avec attention, aviser, raviser, viser ; action, avisadje (m), ravisadje (m) ; regarder en coin, cwârner; action, cwârnadje (m); regarder d’un bon œil, riwaîtî d’ on bon-ouy; regarder d’un mauvais œil, waîtî d’ on laîd ouy, riwaîtî à cwane ; épier, gougnî, lucheter, rawauder ; je l’ai regardée passer par la fenêtre, djè l’ a r’waîtî passer pa l’ finièsse ; dès que je l’ai regardée, elle m’ a plu, tot-ossi rade qui dj’ l’ a ieû adouyî, èle m’a bin plaî ; regarde, le voilà !, waî, vo-le-là, tin! ; regarde la jolie femme que voilà!, ravise one miète, li bèle feume qui c’ èst ça ! ; (expr) on tchin r’waîte bin on-èvèke , un chien regarde bien un évêque (alors je peux vous regarder aussi); (considérer) il ne regarde que son intérêt, i n’ sondje qu’ à li; (expr) i faut r’waîtî tot l’ monde po brâve èt s dimèfyî d’ tortos, il faut considérer que tout le monde est honnête et se méfier de tous ; quand ce n’est pas pour soi, on ne regarde pas si près, quand ç’ n’ èst nin por li, on n’ riwaîte nin à on-eûro (… à one twatche) ; (concerner) rigârder ; cela ne vous regarde pas, ça n vos r’gârde nin ; « Ô ! nom d’ tot-ute ! … Ça n’ mi r’gârde nin, min vos-alez lon ? » (E. Thirionet) ; combin l’ avoz payî ? , combien l’avez-vous payé? (et l’interlocuteur répond:) li pris d’ deûs-omes contints, le prix de deux hommes contents, ça ne vous regarde pas; (chercher) nous avons regardé partout, nos-avans waîtî pa tos costés; (rechercher) il ne regarde que son intérêt, i n’ waîte qu’ à li, i n’ vèt qu’ sès-afaîres ; (se) si riwaîtî ; ils se regardent, is s’ riwaîtenut; (expr) se regarder comme chien et chat, si r’waîtî come tchin èt tchèt ; divant d’ mau causer dès-ôtes, qu’ on s’ riwaîte don, o murwè , avant de déblatérer les autres, qu’on se regarde donc dans un miroir; (se regarder avec méfiance) si cwârgnî

 

C60

regarder

loukî, wêti ; _ de nouveau, dévisager, riloukî, raloukî, rawêti (Cou.); _ vers, aloukî (hesb); _ de la tête aux pieds, twèser ; _ d’un air effaré, loukî stâré (Ma.) ; _ dans le vague, loukî bin lon (, dè long) di s’ narène (ou à ståre Tr.) ; _ en dessous, voy. dessous ; se _ au miroir, voy. mirer ; il devrait se _ avant de parler des autres, i s’ deûreût murer d’vant dè djåser dès-ôtes ; cela ne vous regarde pas, ci n’ èst nin vos-afêres, mètez-ve di vosse sogne (, di çou qui v’ compète) ; voy. BAYER, ÉPIER, LORGNER, LOUCHER

 

E0

regarder

1 vt (porter la vue sur) wêti (-tou Te.), riwêti ; r’wêtoz quî-ce qu’ arive là ! ; i m’ riwêtot d’ on lêd û ; âdjoûrdu, i n’ è nin r’wêti sa botroûle â s’ lèvant ; dj’ ê r’wêti pa l’ trau do l’ sèrure ; i r’wêtot d’ pus’ avou sa boutche qu’ avou sès-ûs ; wête on pauk quî-ce qu’ arive ! ; wête çusse bièsse-là ! ; wête si dj’ sû bin dins l’ alignemint !; se _ (porter le regard (dans telle direction)), i wête sovint après lèye ; la fignèsse wête su l’ corti ; on l’a regardé avec curiosité (ou avec animosité), i s’ è fêt r’wêti ; (épier, lorgner) riwêti ; i nos r’wêtot pa la loukète ; i m’ riwêtot su cwane ; se _ (soi-même), si riwêti ; quand on s’ riwête dins l’ murè, on vèt bin l’ âdje qu’ on-è ; (répartie à l’ adresse de qqn qui fait un reproche) regarde-toi !, riwête-tu ti-min.me ! ; se _ (l’un l’autre), si riwêti ; dji nos-ons r’wêti dins lès-ûs (en guise d’avertissement ou de défi) ; vi (être tourné dans telle direction) riwêti ; c’ èst la mâjon qui r’wête par ci ; (mouvement affectif) riwêti après quéke onk ; n’y regardez pas de trop près pour me servir, ni v’ côpez nin lès deuts, mètez one tchitchète avou (litt. « ne vous coupez pas les doigts, mettez une petite quantité en plus ») ;

 

2 vi (concerner) rigârder ; cela ne le regarde pas, ça n’ lî r’gârde nin ; c’ èst dès-afêres qui n’ ti r’gârdant nin ; en quoi cela te regarde-t-il ?, qu’ èst-ce quu t’ ès à fé avou ça ? ; qu’ èst-ce quu ça l’zî rgârde ? ; il a voulu faire à sa guise, ça le regarde, il è v’lou fé à si idée, c’ èst por lu

 

S0

regarnir

v rigârni ; action de regarnir, rigârnichadje (m)

 

C60

regarnir

rigårni ; _ d’acier (un outil), voy. acérer ; se _ de feuilles (arbre), si r’fo(u)yeter

 

E0

regarnir

vt rigârni ; il ont r’gârni leû vitrine ; vi se _ de feuilles (en parlant de la végétation), rifouyi ; lès-âbes rifouyant djà 

 

S0

régate

nf (cravate) règate; (course) règate ; « Li djoû des règates arivé, c’ èsteûve fièsse tot l’ long d’ Moûse. » (L. Maréchal)

 

C60

régate

(cravate) régate

 

S0

regeler

v ridjaler ; il regèle , i r’djale

 

C60

regeler

ridjaler ; il regèle, i r’djale, i r’pice

 

E0

regeler

v impersonnel ridjaler ; li cièl èst trop clér, i r’djalerè co do l’ nut’

 

S0

régence

, -ent, -enter rèdjince, -int, -er (, réjence, –ent, -er)

 

E0

régent

nm réjent

 

C60

régenter

v ièsse maîsse ; il voudrait tout régenter, i vôreûve bin ièsse maisse di tot

 

C60

regermer

ridjèter, ridjèrmer ; (spécialt des pommes de terre émettant des stolons dans le sol (mauvaise maturation), hesb) rècoker (lès crompîres di rècokèdje ni valèt rin po l’ plante ; lès rècokins Fl.), (ard) rucrèhe (syn rudjårmer Ja.), qqf ridjèter, ridjèrmer ; plantes qui l’année suivante regerment dans une autre récolte dès r’djètins (hesb), voy.

REGAIN, REJETER

 

E0

régie

nf rèjîye.

 

C60

regimber

v moufeter, rèmouler, riniketer (s’emploient à la forme négative), rilèver s’ tièsse; action de regimber, moufetadje (m), rèmouladje (m), riniketadje (m), rinike ; et surtout, il n’est pas question de regimber, èt dji n’ vou pont di r’niketadje, don!; il ne saurait rien faire sans regimber, i n’ saureûve fé one saqwè sins r’niketer ; (se) si rèvèrgougnî; action, rivèrgougnadje (m) rèvèrgougnadje (m)

 

C60

regimber

vi si rèdjimber, si cåbrer, si rèbèler, si rèbifer, si rècrèster, si rèvolter, si r’vèyî, si règuinder, si r’virer (Fl.) ; il n’y a pas à _, i n’ a ni crik ni crak ; voy. rebeller

 

E0

régime

nm (alimentation) je suis au régime, dji n’ pou nin mindjî tot ç’ qui dj’ vou ; il a fait régime, ce qui lui a fait perdre quinze kg, i s’ a rastrindu d’ rnougnî èt do côp, il a pièrdu quinze kilos

 

C60

régime

rédjime (, réj-)

 

E0

régime 1

(alimentaire) rèjime ; i fât sûre vosse rèjime ; (d’un moteur) rèjime ; on moteûr qui toûne à plin rèjime

 

S0

régime 2

_ de bananes, mwin d’ bananes

 

S0

régiment

nm (corps d’armée) rèdjimint; un régiment de fantassins, on rèdjimint d’ sôdârts à pîds; (service militaire) entrer au régiment, intrer sôdârt ; après son régiment, quand il a ieû faît s’ timps; (grand nombre) il y avait tout un régiment, i gn-aveûve one drigléye di djins, one masse…

 

C60

régiment

rédjimint (, -umint)

 

E0

régiment

rédjimint ; li rédjimint dès guides ; on rédjimint ciclisse ; ridjonde si rédjimint

 

S0

 

 

 

région

[nf] payis [nm], (e) payîs [nm]

 

G100

région

nf (territoire) payis (m) ; la région liégeoise, li payis d’ Lîdje ; ils sont de la région de Namur, is sont do payis d’ Nameur, is provègnenut d’ après Nameur; c’est une belle région, c’ è-st-on bia payis ; ils habitent dans la région, is d’mèrenut avaur-ci; (zone déterminée) dans la région du cœur, do costé do keûr

 

C60

région

voy. côté, parage ; lombes, PUBIENNE

 

E0

région

la _ située au nord du pays de Bastogne, qui peut aller jusqu’au pays de Herve, li payis d’ lâvâ (ou li payis di d’ pa lâvâ)

 

S0

régisseur

(intendant) rèjisseûr ; il astot rèjisseûr o tchèstê d’ Losindje

 

S0

registre

nm rèdjisse ; tenir un registre, tinu on rèdjisse

 

C60

registre

rédjisse

 

E0

registre

rèjisse (rèdjisse Te.) ; on rèjisse di comêrce

 

S0

réglage

nm régladje

 

C60

réglage

(mise au point) réglèdje ; li réglèdje do l’ turbine

 

S0

règle

[nf] _(s) du jeu : (c) drwèt do djeu [nm], (o) dwèt du djeu [nm], (e) dreût dè djeû [nm]

 

G100

règle

nf régue ; une règle en bois, one régue di bwès ; une règle de trois, one régue di trwès ; cela a été fait dans les règles , ç’ a stî faît dins lès régues, … dins lès condicions; ce sont les règles du jeu, c’ èst l’ drwèt do djeu ; « I n’ a nin l’ aîr di trover qu’ c’ èst l’ drwèt do djeu d’ apoûssî à côps d’ matrake des travayeûs volontaîres. » (T. & W.) ; c’est la règle, c’ è-st-insi qu’ ça va ; (loc) en règle générale, au pus sovint, d’ abitude ; selon les règles, come i faut (, come u faut) ; c’est la règle du jeu, c’ èst l’ drwèt do djeu; les règles, lès régues, lès-afaîres

 

C60

règle

régue ; se conformer aux _s du jeu, fé l’ dreût dè djeû ; _ de maçon, rûle (nm) (rîle Be., Strée) ; mesurer avec cette _, rûler ; _s, voy. MENSTRUES

 

E0

règle

1 (prescription) régue ; one régue di grammêre ; i gn-è pont d’ régue sins-ècsèpcion ; sèy en régue ; dans les _s, selon les _s, d’ acsion, dins lès condicions ; wête di fé ça d’ acsion ; il è fêt ça dins lès condicions ;

2 (instrument gradué) régue ; prinde sa ; régue po fé lès lignes ; il è ramassé do l’ régue su lès dèts ;

3 _s (d’une femme) (menstrues), èpokes ; èlle è sès-èpokes ; avoir ses _s, avèr su mwès ; avoir ses _s, avèr sa s’mwin.ne ; j’ai mes règles, dj’ ê ma s’mwin.ne, la mayonêse ni vout nin prinde (la mayonnaise ne veut pas prendre) (croyance pop. largement répandue selon laquelle une femme qui a ses règles ne réussit pas certaines préparations culinaires, dont la mayonnaise) ; elle a ses _s tardivement chaque mois, èlle èst en r’târd tos lès mwès

 

S0

réglé

, ée adj réglé (-ye) ; (expr) réglé comme une montre, réglé come one monte ; réglé comme du papier à musique, réglé come do papî d’ musike

 

C60

réglé

, -ée adj (en bon ordre) réglé ; tot è stî réglé su deûs minutes ; être _ comme une horloge (être très régulier dans son mode de vie), sèy réglé come one ôrlodje ; f (une femme) (qui a ses règles) réglé ; (femme) être de nouveau _e, si rivèy ; elle n’est plus réglée, elle est enceinte, èle ni s’ è nin r’vèyou

 

S0

règlement

nm (ensemble des règles) réglèmint; (le fait de régler une affaire) ils ont fait un règlement amiable, is s’ ont arindjî inte zèls; (action de payer) payemint ; faire un règlement par chèque, payî avou on chèke; c’est un règlement de comptes, c’ è-st-one rivindje

 

C60

règlement

réglèmint (-glu-)

 

E0

règlement

régleumint (qqf -umint) ; il ont on dur régleumint ; sûre li régleumint

 

S0

réglementer 

réglèminter (, -glu- ; réglimèn’ter)

 

E0

régler

v (fixer définitivement) régler, tchiker ; quand tout fut réglé, quand tot a stî réglé ; « Si v’ n’ èstoz nin come i aut avou li quand i vêrè, ça sèrè rate tchiké. Dj’ènn’ îrè au Tchaune. Et Monseû frè s’ caboléye li tot seû véci. » (A. Laloux); (payer) régler un compte, payî, rakiter ; c’est lui qui a tout réglé, c’ èst li qu’ a tot payî ; « quand c’ èst l’ momint d’ rakiter lès papîs passés èmon l’ notaîre » (E. Gilliard); régler son compte à qqn, si r’vindjî conte one saquî; (mettre en état de fonctionner correctement) régler sa montre, (ri)mète si monte à l’ eûre; (conclure) c’est une affaire réglée, c’ è-st-one afaîre di faîte ; (habituel) agir de façon réglée, ièsse a.eûré (-ye)

 

C60

régler

, -age régler, -èdje ; _ un registre, ligner; _ la longueur d’une bielle, rinde dè tirèdje à ‘ne bièle ; _ qn pour les repas, aeûrer ; se _ (se ménager), si miner ; _ la direc­tion, ou la répartition de la traction, à la charrue, au joug, au palonnier, lamer (St., Ma.)

 

E0

régler

vt (mettre au point) régler ; régler l’ tir ; régler la bascule ; réguèle ti pas su l’ mîne ; (mettre en ordre) régler ; dji vons régler nos comptes ; (mettre à l’heure) rimète ; j’ai oublié de _ le réveil, dj’ ê co rovyi di r’mète li rèvèy ; je vais lui _ son compte, dji va lî arindji sa comission

 

S0

règles

(d’une femme) régues ; voir règle

 

S0

réglette

nf pitite régue

 

C60

réglette

réglète    

 

E0

régleur

régleû

 

E0

réglisse

nf caliche, régulas’ (m) ; extrait de réglisse en bâton, baston d’ djeu, caliche, djeus, tamblète ; jus de réglisse, djuséye (f)

 

C60

réglisse

récoulisse (-col- Hu., Ve. St., Ma.) (nm qqf f ); racine de _, bwès d’ récoulisse ; avec le bâton de suc de _ les enfants font de la tisane, avou l’ bordon d’ djus lès-èfants fèt dè djus (, ordt dè l’  djusèye (djuseréye Cou. ; gusêye Ma.), dè l’ mîse (War.),  dè vin (GrM.), dè goudron (Tr.), dè l’ bîr’bwète (anc.) (Od.), di l’ anîs’ (Es.)

 

E0

réglisse

régolisse (-gou- Te. ; qqf réglisse à Ba.) ; un bâton de _, on baston (ou on bwès ou on suça) d’ régolisse ; de la poudre de _ (utilisée dans des préparations pharmaceutiques), do l’ poûde di régolisse

 

S0

règne

nm (exercice du pouvoir) sous le règne de Baudouin, quand Baudwin èsteûve rwè ; il a eu un long règne, il a stî longtimps rwè ; les dernières années de son règne, lès daîrènès-anéyes qu’ il èsteûve rwè; (division de la nature) le règne animal, lès bièsses ; il étudie le règne végétal, i studîye lès plantes

 

C60

règne

, régner ringne, -er ; sous le _, dè dizos

 

E0

règne

rêgne ; son _ a été de courte durée, i n’ è nin pwarté la courone longtimps

 

S0

Regné

(hameau de la commune de Vielsalm, anct commune de Bihain) Règné

 

S0

régner

v (exercer le pouvoir monarchique) c’est lui qui règne depuis deux ans, c’ èst li qu’ èst rwè dispûs deûs-ans; (exercer un pouvoir) c’est elle qui règne dans sa maison, c’ èst lèye qu’ èst maîsse è s’ maujone; (exister) le bon accord règne depuis toujours entre nous, nos-ôtes, on s’ ètind bin dispûs todi

 

C60

régner

vi (exercer un pouvoir absolu) rêgner ; i rêgne su tote la famile

 

S0

regonfler

v rigonfler

 

C60

regonfler

vt rigonfler ; rigonfler li pneû do vèlo ; vi (enfler de nouveau)  rugonfler ; gn-è ma djambe qui r’gonfèle 

 

S0

regorger

v bôguyî, bôker, houper, ribrotchî, ridjôguyî, ièsse plin à skèter ; l’eau regorge, l’ aîwe ridjôguîye ; regorger de, ièsse plin di, à hope, plin hopé (, plin houpé) ; « Do foûre, i ‘nn’ aveûve plin hopé l’ cina; èt i ’nn’ î d’mèreûve co bin l’  valichance d’ one dîjin.ne di gros mulias di l’ an passé. » (A. Laloux)

 

C60

regorger

voy. abondance, déborder, foison

 

E0

regratter

rigrèter ; vi faire de petits profits, voy. lésiner

 

E0

regratter

vt (gratter de nouveau) rigrèter ; ça m’ rigrète dins l’ dos

 

S0

regrattier

, -ière ricôpeû, rivindeû, -erèsse ; martchotê ou -teû, -erèsse ; voy. détail

 

E0

regreffer

_ un arbre, rigrèfî

 

E0

regreffer

vt (un arbre) rigrèfer ; rigrèfer on poumî 

 

S0

régresser

v discrére, discrèche ; cela régresse déjà, ça discrét d’djà ; la douleur régresse chez lui, i n’ a d’djà pus si mau

 

C60

regret

nm rigrèt; je pars sans regret, dji m’ è va sins pont di r’grèt ; je n’ai qu’un regret, dji n’ rigrète qu’ one afaîre; (loc) à regret, (à) conte keûr, à contrèkeûr ; c’est bien à regret que je le fais, c’ èst bin maugré mi qu’ djè l’ faî

 

C60

regret 

rigrèt ;  à  _,  voy.  contre­cœur 2

 

E0

regrettable

adj c’est regrettable, c’ èst bin damadje

 

C60

regrettable

vi bien _ (que), bin-n-atoumance (quu), bin-n-atoumé (quu), bin n-èchu (quu) ; il est bien _ que, c’ èst bin-n-atoumance (, c’ èst bin-n-èchu) qu’ il astot voye  [par antiphrase] ; c’ èst bin-n-atoumé qu’ i ploût âdjoûrdu

 

S0

regretter

[v] (e-c) r(i)grèter, (o) r’grèter

 

G100

regretter

v rigrèter, awè dès r’grèts; action de regretter, rigrètadje (m) ; bisker; « Èt quand on l’ vèt priyî, on biskéyeréve bin pacôp dè l’ awè discausé. » (E. Gilliard) ; vous allez me faire regretter d’être venu, vos m’ aloz fé r’grèter d’ awè v’nu ; (menace) vous le regretterez, vos v’s-è r’pintiroz; (excuse) je regrette, dji so-st-au r’pintant

 

C60

regretter

vt (avoir du chagrin (au sujet de qqn ou de qqch)) rigrèter ; èle ni l’ è nin r’grèté longtimps ; dji no l’ rigrète nin ;  (au part passé) i n’ s’rè wêre rigrèté ; (déplorer, être navré de) rigrèter ; dji r’grète qu’ i n’ astuche nin là ; il a regretté amèrement d’avoir dit cela, i s’ è mwardou la linwe d’ avèr dit ça

 

S0

regrossi

, ie adj rècrachî (f rècrachîye), rigrochi (f rigrochîye)

 

C60

regrossir

v rigrochi; n’êtes-vous pas regrossi?, èst-ce qui v’ n’ avoz nin r’grochi ?

 

C60

regrossir

vi rigrochi ; il è jolimint r’grochi d’pûs qu’ i n’ foume pus

 

S0

regrouper

v rachoner ; nous les avons toutes regroupées, nos l’s-avans rachoné tortotes

 

C60

régulariser

v arindjî ; nous allons régulariser cela, nos-alans arindjî ça, nos-alans r’mète di l’ ôrde là d’dins

 

C60

régulariser

vt (rendre conforme aux règlements) règulâriser ; il è fêt règulâriser sès papîs ; i fârè règulâriser vosse situwâcion

 

S0

régularité

règulârité ; i n’ è wêre di règularité

 

S0

régulateur

nm règulateûr

 

C60

régulier

, ère adj (conforme aux règles) règuliér’ (f règuliére); (ponctuel) réglé come do papî d’ musike, réglé come one ôrlodje; (qui respecte les usages) il est régulier, i faît tot dins lès régues

 

C60

régulier

, -ère adj (uniforme) règulier, -ère ; vosse pont d’ tricot èst bin règulier ; (loyal, -ale) règulier, -ère ; dj’ ê stî règulier avou lu ; être _ (ou irrégulier) dans l’horaire de ses repas, sèy bin (ou mâ) aeûré

 

S0

régulièrement

(de façon uniforme) règulièremint ; si keûr bat règulièremint (ou bat règulier) ; il est _ saoul, il èst pus sovint sô qu’ à s’ toûr

 

S0

régurgiter

v (bébé) gadeler; le petit régurgite, li p’tit gadèle

 

C60

réhabiliter

v riblanki ; il a été réhabilité , il a stî r’blanki

 

C60

réhabituer

v rabituwer, racostumer ; (se) si rabituwer, si racostumer

 

C60

réhabituer

(se) vt et pr (si) rabituwer ; i s’ rabitûe tot doûcemint o payis

 

S0

rehaussement

nm hausse (f), haussète (f)

 

C60

rehausser

v raussî, mète dès haussètes ; action de rehausser, raussadje (m) ; rehausser un mur, raussî on meur ; rehausser une chaise, mète dès haussètes à one tchèyêre

 

C60

rehausser

vt (exhausser) rahôti ; rahôti on mour 

 

S0

Reichling

(n de famille) Rinchlin

 

S0

 

 

Reims

(ville française) Rins’ ; couque de Reims, coûke di Rins’ (Te.)    (probt du nom d’un ancien pâtissier dinantais appelé Rins)

 

S0

rein

[nm] rin

 

G100

rein

nm rin ; rein d’animal, rino ; avoir des pierres aux reins, awè dès pîres aus rins ; souffrir des reins, ièsse pris dins lès rins, ièsse pris aus rins

 

C60

rein

(organe qui sécrète l’urine) rin ; i n’ è pus qu’ on rin ; il è dès pîres â rin ; (au pl) (région lombaire, bas du dos) rins ; dj’ ê ramassé l’ côp dins lès rins ; dj’ ê mâ lès rins ; (au fig) avoir les _s solides, avèr lès rins solides

 

S0

reine

[nf] rin.ne, (o-e) royène (arch.)

 

G100

reine

nf (épouse d’un roi) rin.ne ; le roi et la reine , li rwè èt l’ rin.ne ; (femelle féconde d’abeille) rin.ne; ruche privée de reine , tchètwêre disméréye

 

C60

reine

rin.ne ; la rin.ne Astrid (femme du roi Léopold III)

 

S0

reine-claude

nf rin.ne-glaude, crotéye ; arbre donnant des reines-claudes, rin.ne-glautî

 

C60

reine-claude

(variété de prunes) rin.ne-glaude ; variété dont la peau paraît crottée, crotée ; dès bounes crotées

 

S0

reine-des-prés

nf baube-di-gade, rin.ne-di-pré

 

C60

reine-des-prés

(spirée ulmaire) rin.ne-dès-prés

 

S0

reine-marguerite

nf mârguèrite

 

C60

reine-marguerite

(fleur) rin.ne-marguèrite

 

S0

reinette

nf rin.nète, pome di rin.nète; (comptine) Pome da rin.nète et pome d’ api, tapis tapis rôse, pome da rin.nète èt pome d’ api, tapis tapis gris.

 

C60

reinette

(variété de pommes) rin.nète ; dj’ ê acheté dès rin.nètes (ou dès poumes di rin.nète)

 

S0

rejaillir

v (gicler) brotchî, rispritchî, ristritchî ; action de rejaillir, rispritchadje (m), ristritchadje (m) ; faites attention, l’eau boueuse rejaillit !, atincion à vos, gn-a lès broûs qui rispritchenut ! ; « po qui l’ boneûr brotche pa tos costés » (R. Hostin); (expr) quand i ploût su l’ curé, i gote su l’ maurlî , quand il pleut sur le curé, il goutte sur le marguillier, la fortune qu’on reçoit rejaillit sur les proches

 

C60

rejaillir

, -issement rispiter, -èdje, -eûre

 

E0

rejaillissement

nm rispritchadje, ristritchadje

 

C60

rejet

nm (nouvelle pousse) ridjèt

 

C60

rejet

(pousse (de végétal)) djète ; lès mâvêses djètes sitofant lès-ôtes ; i gn-è djà dès novèles djètes su lès-âbes 

 

S0

rejeter

[v] (c) r(i)poûssî, (o) r’buter, (e) r(i)djèter

 

G100

rejeter

v (en lançant) rifoute, ritaper, taper èvôye ; rejeter dans l’eau, rifoute è l’ aîwe; (ne pas admettre) cela a été rejeté , ça a stî r’fusé ; le projet de loi a été rejeté, li propôsicion di lwè n’ a nin stî vôtéye; (chasser) ritchèssî; il a été rejeté par sa famille, si famile l’ a r’tchèssî; (expr) awè l’ plantche, avoir la planche voir sa demande rejetée

 

C60

rejeter

ridjèter, rifouter, rihiner, ritaper ; _ vers celui qui parle, radjèter, rafouter; _ sur le terrain déjà labouré les pommes de terre qu’on arrache pour qu’elles ne soient pas recouvertes par le sillon suivant, fé l’ tchin (Vo.) ; _ la terre des sillons d’essartage, voy. sillon ; [un arbre] qui rejette, qui r’djète, qui r’brohe, qui r’djèrmale (Bi.), voy. regermer ; _ des glaires, glêrî ; voy. arrière-faix

           

E0

rejeter

la vache rejette des glaires opaques (signe qu’elle n’est pas pleine), la vatche ritape co dès nichetés ; la vache a rejeté l’arrière-faix, la vatche èst nètyi

 

S0

rejeton

[nm] djèton, (e-c) r(i)djèton, (o) r’djèton

 

G100

rejeton

nm (nouveau jet) novia djèton, ridjèton; (enfant) clouk, ridjèton

 

C60

rejeton

djèt, djèton, ridjèt, ridjèton (d’arbre)

 

E0

rejeton

(pousse (de végétal)) djèton ; i fârè r’côper lès djètons di ç’ poumî-là ; (petit enfant) (généralt malingre) brocheton ; ça ‘nn’ èst pont, di ç’ pètit brocheton-là !

 

S0

rejoindre

[v] (e-c) r(i)djonde, (o) r’djonde ;  v. rattraper

 

G100

rejoindre

v ridjonde, ratraper, ritrover, racsûre ; c’est un sentier qui vient rejoindre notre rue, c’ è-st-one pîd-sinte qui vint r’djonde nosse reuwe ; venez nous rejoindre, vinoz nos r’trover ; nous avons essayé de le rejoindre, nos-avans sayî dè l’ ratraper ; il rejoint le trottoir, i racsût l’ pavéye

 

C60

rejoindre 

ridjonde ;  voy.  rattraper

 

E0

rejoindre

vi se _, ridjonde ; fé r’djonde deûs plantches ; vt (rallier) ridjonde ; ridjonde si rédjimint 

 

S0

rejointoyer

v ripârer; action de rejointoyer, ripâradje (m) ; rejointoyer le bas d’un mur, rèpîtyî ; truelle pour rejointoyer, ripârwè (m)

 

C60

rejointoyer

ripordjèter ; voy. join­toyer

 

E0

rejointoyer

vt ridjonturer

 

S0

rejointoyeur

nm pordjèteû, ripâreû

 

C60

rejouer

v ridjouwer ; je vais vous rejouer un air, dji m’ vos va r’djouwer on-aîr

 

C60

rejouer

ridjouwer (rudjower Ve.)

 

E0

rejouer

vt (jouer une nouvelle fois) ridjouwer ; ridjoûe dès pikes !

 

S0

réjoui

, ie adj binauje ; elle était réjouie, èlle èsteûve binauje

 

C60

réjouir

[v] 1 se _ : (être heureux) (e) si rèdjouwi, (o) s’ rèdjouwi, (o-c) ièsse binauje, contint, (e) esse binåhe, contint

2 se _ : (attendre avec impatience) (e-c) si rafiyî, (o) s’rafyi, (c) s’ agrancî, si ragrancî

 

G100

réjouir

(se) v si rafyî ; je me réjouis de vous revoir, dji m’ rafîye d’ vos r’veûy; action de se réjouir, rafiadje (m) ; se réjouir impatiemment, s’ agrancî, si ragrancî; « Là longtimps qu’ dji m’ ragrance di vos r’trover tote seûle. » (J. Gilson); (expr) si rafyî come on-èfant dè l’ Sint-Nicolès , se réjouir comme un enfant se réjouit de voir venir la fête de saint Nicolas ; si rafyî come on tchin d’ on-oucha , se réjouir comme le chien se réjouit de recevoir un os; si rafyî come li pouye qui tchaît su on viêr, se réjouir comme la poule qui tombe sur un ver; se réjouir de, ièsse binauje di ; je me réjouis que ce soit terminé, dji so binauje qui tot èst iute

 

C60

réjouir

rèdjouwi, règuêyi ; se _ d’un plaisir que l’on escompte, si rafiyî (su rafyi St., -fier Wan.) ; voy. pro­poser ; vous me paraissez bien réjoui, vos m’ avisez bin virlih èt bin ricokès’ ; un vieux réjoui, on vî gådibiè  ; voy. joyeux

 

E0

réjouir

1 vt (égayer de nouveau) (svt empl absolt) raguêyi ; on bê bokèt d’ musike, ça raguêyit ; ça raguêyit fwart, çu tapis-là ; ç’ astot raguêyichant d’ lès vèy ; 2 (se) (d’un événement qui doit se produire) si rafyi, si rèjouwi ; dji m’ rafie d’ aler âs nwaces ; on s’ rafie d’ sèy dîmègne ; i n’ fât jamês s’ rafyi d’ avance ; i n fât nin s’ rèjouwi trop vite ; is s’ a rèjouwichint d’ trop

 

S0

réjouissance

nf fièsse

 

C60

réjouissance

rèdjouwihance ; sonner pour une _, soner à djôye ; faire des _s, dès djeûs (anc.) ; (bouch) li k’tapé bokèt

 

E0

réjouissance

(fête collective) paskêye, rèjouwissance ; dj’ ons fêt one boune paskêye assone à l’ dicâce do pa lâvâ ; dj’ ê vèyou l’ programe dès rèjouwissances ; (où l’on danse) djoupèlerîe ; qué djoupèlerîe addé lès vèjins !

 

 S0

réjouissant

, ante adj gaîy (-e) ; ce n’est pas réjouissant, ci n’ èst nin gaîy

 

C60

réjouissant

, -e djouwihant, plêhant, -e

 

E0

réjouissant

, -ante adj rèjouwissant, -ante ; ça èst nin fwart rèjouwissant

 

S0

Rekem

Rêkèm, village du Limbourg

 

E0

Rekem

(localité de la province de Limbourg dans laquelle se trouvait un anct un dépôt de mendicité) Rékèm’

 

S0

relacer

vt rilèci ; rilèci s’ côrsèdje

 

S0

relâche

nf ricwârdéye, taudje, toubak (m) ; prendre un peu de relâche, fé one taudje ; s’arrêter de travailler, le temps de fumer une cigarette, fé toubak ; (loc) sans relâche, sins lachî, sins r’lache

 

C60

relâche

rèlache (ri-), låke, rilåke ; sans _, voy. cesse

 

E0

relâche

(interruption d’une activité) rilâche ; dimwin, c’ èst r’lâche ; faire _ (dans le travail ; dans un programme de représentations artistiques, etc.), fé r’lâche ; travailler sans _, travayi sins lâchi,  n’ avèr pont di r’lê

 

S0

relâchement

låkèdje, plåte

 

E0

relâchement

(laisser-aller) rilâchemint ; gn-è do r’lâchemint dins lès djon.nes asteûre

 

S0

relâcher

v (rendre moins tendu) distinkyî, diner dè l’ lauke (,  distinde) ; relâcher les cordes , distinkyî lès cwades ; (remettre en liberté) lèyî ‘nn’ aler, rilachî ; on l’a relâché , on l’ a lèyî ‘nn’ aler, on l’ a r’lachî ; (se) v si lèyî aler ; relâchez-vous !, lèyîz-vos aler !

 

C60

relâcher

låker, rilåker, rilacher, voy. détendre ; il se relâche, ènnè r’lêt ; _ un prisonnier, rilacher, lèyî aler

 

E0

relâcher

vt (remettre en liberté) rilâchi ; rilâchi dès prîjenîs ; rilâchi lès vatches ; _ (son effort), lâchi ; travayi sins lâchi ; (détendre) lâspi (Te.) ; lâspi on loyin ; on solè tot lâspi

 

S0

relais

nm rilaîs ; une course de relais, one coûsse di r’laîs

 

C60

relais

rilês ; one course di r’lês

 

S0

relais 1

(de terrain le long de l’eau) gangne d’ êwe (Fro.) ; voy. accrue

 

E0

relais 2

rilês (de poste)

 

E0

relaisser

rilèyî, lèyî èn-èrî

 

E0

relancer

v rilancî, ricayî ; relancer la balle, rilancî l’ bale ; (balle pelote) ricassî l’ bale; relancer un moteur, rimète on moteûr en route

 

C60

relancer

_ la balle, ritaper (, fé r’biser) li stô ; voy. rejeter ; _ un cerf-volant, rèmonter on dragon ; _ qn, aler trover, aler qwèri ; voy. rabrouer, réprimander

 

E0

relancer

vt (lancer de nouveau, rejeter) rilancer, ritaper ; i m’ è r’tapé one pîre ; (laisser aller une nouvelle fois) rilancer ; rilancer la bale ; rilançoz l’ êwe su l’ molin ; (redonner de la vigueur à) ralonder (ragnondè Te.) ; ralonder l’ moteûr (au jeu de quilles) relancer la boule, ritaper la boule 

 

S0

rélargir

v ralaurdji ; rélargir une jupe, ralaurdji one cote

 

C60

rélargir

, -issement ralårdji (rè-), -ihèdje, -ihemint

 

E0

relater

v raconter tot ç’ qui s’ a passé

 

C60

relatif

, ive adj c’est relatif aux papiers de ma tante, c’ èst rapôrt aus papîs di m’ matante; (expr) chake si gout, di-st-i l’ pourcia, tot mougnant on stron (iron), chacun son goût dit le porc, en mangeant un étron, tout est relatif

 

C60

relatif

documents y _s, dôcumints qui s’ î rapwèrtèt

 

E0

relation

[nf] 1 (choses) rapôrt [nm], (c) loyin [nm]

2 (personnes) [nf] (o-c) hantîse, (o-c) conechance, (e) k(i)nohance

 

G100

relation

nf (analogie) il n’ y a aucune relation entre les deux, is n’ ont rin à veûy èchone; (lien réciproque) être en relations, ièsse di conechance ; avoir des relations d’amitié, socener, ièsse dès camarâdes, ièsse dès soçons, ièsse di soce avou ; ils ont des relations épistolaires, is s’ sicrîjenut sovint; (relation physique) ils ont des relations, is vont coûtchî èchone; (personne avec laquelle on est en relation) socenadje (m), hantîse ; ce n’est pas un ami, c’est une simple relation, ci n’ èst nin on soçon, c’ èst tot jusse one hantîse ; ils ont beaucoup de relations, is conèchenut bran.mint dès djins ; « On waîte s’ i gn-a nin dès socenadjes ou dè l’ parintéye dins lès tayons. » (E. Gilliard)

 

C60

relation

favoriser et entretenir des _s suivies avec les proches, les amis, si ratchèturer ; is s’ ratchèturant voltî ; leurs _s se sont refroidies, ça n’ èst djà pus si tchôd intèr zèls deûs ; vt avoir des _s sexuelles (avec une femme), mwayèner ; il n’est pas possible d’ avoir des _s sexuelles (avec elle) ; gn-è nin mwayin d’ mwayèner (litt. « il n’y a pas moyen de moyenner ») ; (anc.) ils avaient déjà eu des _s sexuelles (avant leur mariage), il avint djà trimpé l’ biscwit ; avoir des _s sexuelles, aler à l’ cane

 

S0

relations

mettre en _, voy. abou­cher ; renouer les bonnes _ (avec qn), si r’mète, rute lès cayèts è feû (Ja.), voy. RÉCONCILIER

 

E0

relativiser

nos propres malheurs sont relativisés par ceux des autres, souvent plus importants, quand on vèt la crwas dès-ôtes, on rabrèsse la sîne

 

S0

relaver

v rilâver; nous le relaverons, nos l’ rilâverans

 

C60

relaver

rilaver

 

E0

relaver

vt rilâver ; rilâver lès chèles ; rilâver la cûjine 

 

S0

relaxer

v (remettre en liberté) rilachî ; relaxer un prisonnier, rilachî on prîjenî ; (se) si distinkyî, si ripwèser, si lèyî aler, si lèyî rawè ; rien de tel qu’un bon bain pour se relaxer, rin d’ tél qu’ on bon bagn po s’ rawè,… po s’ distinkyî, …po rivenu à li

 

C60

relaxer

(un prisonnier), voy. relacher

 

E0

relayer

v je vais vous relayer, dji m’ va continuwer à vosse place ; (se) fé chake à s’ toû; ils se relaient au travail, is travayenut chake à leû toû

 

C60

relayer

rilèver (so posse)

 

E0

reléguer

voy. écarter, éloigner

 

E0

relent

nm mwaîs gout

 

C60

relent

crouweûr (nf), odeûr di rèssèré

 

E0

relevailles

nf pl ramèssadje (m), ramèssemint (m)

 

C60

relevailles

li ramèssèdje ; faire ses _, s’ aler fé ramèssî, aler ramèssî, raler à messe (, à l’ èglîse) ; le curé bénit les _, li curé ramèssèye

 

E0

relève

nf ils attendent la relève, is ratindenut lès cias qu’ vont prinde leû place

 

C60

relevé

, -ée adj (sur pied) rilèvé ; lès-afants sont vite abatous, mês i sont tot’ si vite rilèvés ; (épicé, -ée) rilèvé ; la sâce astot r’lèvé

 

S0

relevée

[à 2 h] de _, après l’ dîner, après-nône (Ve. ; etc.), voy. après-midi

 

E0

relever

[v] (o-c) rastamper, (e-c) r(i)lèver, (o) r’lèver

 

G100

relever

v (remettre debout) rastamper, ridrèssî, rilèver ; action de relever, rastampadje (m), ridrèssadje (m), rilèvadje (m) ; relever les gerbes, rilèver lès djaubes, rilèver aus djaubes ; relever les quilles, rastamper lès guîyes, ristamper … ; le piquet est tombé, nous allons le relever, li pikèt èst tchèyu, nos l’ alans r’drèssî; (expr) c’ è-st-one saqwè à fé r’lèver on mwârt, c’est qqch à faire relever un mort, c’est une liqueur très forte ; il a stî r’lèvé pa l’ cingue, il a été relevé par la ceinture, il a subi un échec humiliant; (orienter vers le haut) ridrèssî, rilèver; relever son col, rilèver s’ col; sans même relever la tête, sins d’djà r’lèver s’ tièsse, sins d’djà r’drèssî s’ tièsse; (donner plus de hauteur) raussî; et si nous relevions encore un peu le mur ?, èt si nos rausserin.n co l’ meur one pitite miète ?; (donner une valeur plus haute, relever le chiffre) raussî ; relever les prix, raussî lès pris; (expr) is n’ sont nin r’lèvés avou ça , ils ne sont pas relevés avec cela, … grandis; (faire remarquer) j’ai relevé votre absence, hier, dj’ a r’mârké qui v’ n’ èstîz nin là, èyîr ; il a relevé deux fautes dans mon devoir , il a r’trové deûs fautes dins m’ divwêr ; (remplacer qqn.) c’est moi qui le relève, c’ èst mi qu’ vint à s’ place; (noter par écrit) il a relevé mon adresse, il a

pris mi-adrèsse ; relever un plan, on plan; (relever de) relever de maladie, si r’lèver; (dépendre de) cela relève du président, c’ èst l’ bèsogne do prèsidint ; (relever qqn de) il est relevé de ses fonctions, il a stî foutu à l’ uch ; (se) (se remettre debout) si  rastamper, si ridrèssî, si rilèver, si ramasse, si ramasser ; il ne sait pas se relever, i n’ si sét r’lèver; je ne me suis pas relevé cette nuit, dji n’ m’ a nin r’lèvé ç’ nût-ci ; celui qui tombe doit se relever, li cia qui tchaît n’ a qu’ à s’ ramasser ; il s’était relevé d’un trait, i s’ aveûve rastampè d’ on lan; (expr) on s’ rilèvereûve dè l’ nût po-z-è mougnî, on se relèverait de nuit pour en manger (tellement c’est bon) ; li cia qui n’ a jamaîs tchèyu ni s’ a jamaîs r’lèvé, celui qui n’ est jamais tombé ne s’est jamais relevé (dit-on pour excuser une faute) ; « S’ i faut dè l’ fwace po n’ jamaîs tchaîr, il è faut co d’pus po s’ rilèver. » (L. Somme)

 

C60

relever

rilèver (, rè-) ; _ les quilles, voy. quille ; _ les épis derrière le faucheur, rascoyî (, rascode Es.), (ard) rulèver; voy. croc, ramasseur; _ en tas, ritrossî (ra-) ; _ la tête ou la crête, si rècrèster ; il relève toutes les allusions, i n’ lêt rin toumer à l’ têre ; _ (dépendre) de, dipinde di ; se _ (de maladie, etc.), voy. flot

 

E0

relever

vt (remettre debout) rilèver ; dji n’ arivo nin à l’ rilèver, télemint qu’ il astot pèsant ; i n’ fât nin r’lèver lès mwarts ; (remettre plus haut, diriger vers le haut) rilèver ; rilèvoz li stôre ; _ la tête (de fierté) si racrèster (Te.) ; èle si racrèstèye 

_ ses vêtements, si ritrossi ; ritrosse-tu !; _ la charrue (lui donner moins de profondeur), rilèver la tchèroûe ; i travaye sins r’lèver la tièsse ; (au fig.) i r’lîve la tièsse asteûre ; _ les pièges, rilèver lès bricoles ; (consigner par écrit, noter) rilèver ; rilèver lès mèsures ; rilèver l’ compteûr d’ êwe ; (procéder à la relève de) rilèver ; rilèver la gârde ; se _ (se remettre debout), si rilèver ; rilîve-tu ! ; se _ (sortir de nouveau de son lit) si rilèver ; i s’ è r’lèvé deûs côps çusse nut’-ci ; se _ (se remettre, se rétablir), si rilèver ; i s’ rilîve di maladîe ; (finances) il ne se relèvera pas de ce coup (ce coup lui sera fatal), i n’ su r’lîverè nin di ç’ côp-ci

 

S0

releveur

, euse n (celui qui relève) rilèveû (-se)

 

C60

reliage

nm (cerclage d’un tonneau) cècladje

 

C60

relief

nm (ce qui fait saillie sur une surface) bosse (f) ; le bois ne présentait aucun relief, li bwès n’ fieûve pont d’ bosse; (forme de la surface terrestre) c’est une région au relief accidenté , c’ è-st-on payis avou dès fosses èt dès bosses; (loc) mettre en relief, fé r’ssôrti ; le fard mettait ses yeux en relief, sès-ouys avin.n co l’ aîr pus bia avou l’ coleûr qu’ èle mèteûve dissus; pl les reliefs de table, lès rèstants, lès mouyaus

 

C60

relief

en _, à bosse ; voy. ressortir ; les _s de la table, voy. reste

 

E0

relier

[v] raloyî, (e-c) r(i)loyî, (o) r’loyî

 

G100

relier

v (lier ensemble) raloyî ; action de relier, raloyadje (m) ; ils les relient tous ensemble, is lès ralôyenut tortos èchone ; celui qui relie, raloyeû; (assembler et coudre ensemble les feuillets d’un livre) riloyî ; j’ai fait relier mon dictionnaire, dj’ a faît r’loyî m’ lîve di mots; (mettre en communication) c’est la route qui relie Sombreffe et Ligny, c’ èst l’ vôye qui va d’ Sombrèfe à Lignè ; (assembler les douves d’un tonneau) cècler; relier un tonneau, cècler on tonia

 

C60

relier

riloyî (ra-), raloyî, racopler, voy. LIER

 

E0

relier

vt (rattacher (en entrecroisant les extrémités), ragadeler ; ragadeler on fil ; (assembler par une reliure) riloyi ; riloyi on live ; vous irez _ les botês (à l’occasion du battage), vos-îroz âs strins

 

S0

relieur

, euse n (personne dont le métier est de relier des livres) riloyeû (-se)

 

C60

relieur

riloyeû (, riliyeûr)

 

E0

relieur

(de livres) riloyeû

 

S0

religieuse

[nf] bèguène, (mas)seûr, (e) r(i)lidjeûse

 

G100

religieuse

chére-seûr, ma-seûr ; _ de l’ordre de Sainte-Claire, clarisse ; lès seûrs clarisses ; èlle è intré amon lès ma-seûrs

 

S0

religieusement

rilidjeûsemint ; voy. dé­votement

 

E0

religieusement

se marier _, si marier à l’ èglîje (opp. à si marier à l’ comune) ;  être enterré _, sèy atèré à l’ èglîje (ou âs curés)

 

S0

religieux

, euse adj un mariage religieux, on mâriadje à l’ èglîje ; un enterrement religieux, on-ètèremint à l’ èglîje ; de la musique religieuse, dè l’ musike d’ èglîje ; il fait partie d’une communauté religieuse, (le wallon précisera) c’est un prêtre, c’ è-st-on curé ; c’est un pasteur, c’ è-st-on pasteûr ; c’est un frère, c’ è-st-on (p’tit) frére ; c’est un capucin, c’ è-st-on pére capucin,… bènèdictin, …jézwite

 

C60

religieux

, euse n religieuse, bèguène, ma-chére-seûr, ma-seûr, seûr; tante religieuse, matante (ma-)seûr ; se faire religieuse, intrer mon lès bèguènes

 

C60

religieux

, -ieuse rilidjeûs, -e ; les prêtres ou _, plaist lès neûrèscotes ; voy. moine ; les religieuses, lès bèguènes, lès seûr, lès ma-seûrs, (anc.) soûrs di covint (ou d’ ospitå)

 

E0

religieux

, -euse adj et n reulijieûs, -eûse

 

S0

religion

nf rilijion ; la religion catholique, li r’lijion catolike ; entrer en religion, intrer mon lès bèguènes, prinde li vwèle, passer sès veûs

 

C60

religion

rilidjon (, rèlijion) ; entrer en _, si fé mon.ne (ou bèguène),  intrer å covint

 

E0

religion

reulijion ; intrer en r’lijion ; c’ è-st-a câse do l’ reulijion ; entrer en _ (en parlant d’une femme), prinde li vwale

 

S0

relimer

rilimer

 

E0

reliquat

nm rèstant

 

C60

reliquat

rèliqwåt

 

E0

relique

nf rèlike, rilike ; « On-z-acoûrt d’ Amèrike po studyî lès cayaus rèssèrés come rèlikes au muséye di Biyau. » (E. Robin)

 

C60

relique

rilike (plaist ou péjort èrlike)

 

E0

relique

(objet conservé en souvenir) rilike (qqf reu- à Ba.; èrlike Te.) ; aler bitchi la r’like à l’ ofrande  ; (objet conservé en souvenir) rilike ; qu’ èst-ce quu t’ wâdes totes cès vîs r’likes-là ? ; (objet en mauvais état; personne décatie) rilike ; c’ èst djà one vî r’like

 

S0

relire

v rilîre ; nous le relirons la semaine prochaine, nos l’ rilîrans l’ samwin.ne qui vint

 

C60

relire

rilére ; voy. lire

 

E0

relire

vt rulîre (ri- Te.) ; dj’ ê r’lî sa lète tamwint’ côps 

 

S0

reliure

nf riloyûre

 

C60

reliure

riloyeûre (, riliyûre)

 

E0

reliure

(de livre) riloyeûre ; one bèle riloyeûre en cûr

 

S0

 

reloger

 

v rilodjî

 

C60

reloger

vt (qqn) (lui fournir un nouveau logement) rilodji ; il ont stî r’lodjis o prèsbitêre

 

S0

 

 

relouer

v rilouwer; action de relouer, rilouwadje (m) ; si nous relouions notre maison, si nos r’loûwerin.n nosse maujone

 

C60

relouer

(une maison) rilouwer (rulo– Ve.); voy. sous-louer

 

E0

relouer

vt rilouwer ; dj’ ê r’louwé la pature

 

S0

reluire

v rilûre; ils reluisent, is r’lûjenut ; ils reluiront, is r’lûront ; faire reluire le pavement, fé r’lûre li pavemint; (luire pour avoir été soigneusement nettoyé et frotté) blinker

 

C60

reluire

rilûre, riglati, blinkî (, -ker) ; voy. BRILLER, LUIRE

 

E0

reluire

vi (briller (en parlant d’objets que l’on a astiqués)) blinker ; ça blinke come di l’ ârdjint ; fé blinker s’ cinturon ; i gn-è tot qui blinke dins leû mâjon

 

S0

reluire

(briller en produisant des reflets) rilûre ; ça r’lût come on clâ d’ keûve (Te.) ; fé r’lûre sès solés

 

S0

reluisant

, ante adj rilûjant (-e) ; tout cela n’est pas reluisant, tot ça n’ èst nin r’lûjant ; (expr) il èst r’lûjant come on clau d’ keûve, il est reluisant comme un clou en cuivre ; rilûjant come on pièle, reluisant comme une perle

 

C60

reluisant

, -e rilûhant, riglatihant, blinkant, -e

 

E0

reluisant

, -ante adj (qui brille (de propreté)) rilûjant, -ante 

 

S0

reluisant, e

[adj] (c) r(i)lûjant, e, (o) r’lûjant, e, (e) r(i)lûhant, e

 

G100

reluquer

riloukî, voy.  regarder

 

E0

reluquer

vi rilûtchi ; i r’lûtche après lès fèmes  

 

S0

remâcher

v (mâcher une seconde fois) rimawyî, rimassyî ; action de remâcher, rimassiadje (m), rimawiadje (m)

 

C60

remâcher

ric’dåssî, voy. macher, -onner, ruminer

 

E0

Remacle

(n de saint; fêté le 3 septembre) Rimâke ; c’ èst la Sint-R’mâke âdjoûrdu ; (n de famille) dj’ ê r’vèyou Robêrt Rimâke

 

S0

remaçonner  

rimacener

 

E0

remanger

v rimougnî, rimindjî

 

C60

remanger

rimagnî

 

E0

remanger

vt rimindji (à Bastogne., généralt en parlant des humains; comp. rumougni) ; i c’mince à r’mindji di d’ tot ; vi _ légèrement (en parlant d’un animal), rimougneter ; ça va mî à nosse vatche, èle rimougnetèye 

 

S0

remaniable

adj il est remaniable, on l’ pout candjî

 

C60

remanier

v candjî, rarindjî; voilà trois fois que nous le remanions, là trwès côps qu’ nos l’ candjans,… rarindjans

 

C60

remanier

(un ouvrage) candjî, rifé tot-ôtemint

 

E0

remaquiller

v rimète dè l’ coleûr

 

C60

remarcher

vi (en parlant d’une personne) rimartchi ; i r’martche sins cane asteûre ; (fonctionner de nouveau) rimartchi ; la pompe rimartche

 

S0

remariage

nm rimâriadje

 

C60

remariage

rimarièdje ; (anc.) le _ n’est pas de mise, marier on côp mori on côp (litt. « marier une fois mourir une fois »)

 

S0

remarier

(se) v si r’mârier ; ils se remarient, is s’ rimarîyenut ; Jeanne se remarie, Jane si r’marîye

 

C60

remarier

rimarier, voy. épouser, ma­rier

 

E0

remarier

vt (marier de nouveau) rimarier ; il ont r’marié leû bwêcèle ; (épouser en secondes noces) èlle è r’marié on vî djon.ne ome 

 

S0

remarquable

adj fameûs (-e) ; c’est un ouvrage remarquable, c’ è-st-one tèribe bèsogne, c’ è-st-on-ovradje di couru arèdjî

 

C60

remarquable

 

 

 

1 abôminâbe ; i gn-avot on monde abôminâbe ; c’ è-st-abôminâbe come i bwat ; c’ è-st-abôminâbe come c’ èst bê ! ; on tchin abôminâbe po wârder lès vatches ; 2 tot-oûte (litt. « tout outre ») ; one fème tot-oûte ; on-ome tot-oûte 

 

 S0

remarquablement

adv fwârt (+ adj) ; elle est remarquablement jolie, èlle est fwârt bèle; fwârt bin (+ part, passé) ; c’est remarquablement fait, c’ èst fwârt bin faît ; vous l’avez remarquablement montré,  vos l’ avoz fwârt bin mostré

 

C60

remarquablement

cela a été fait _, ça è stî fêt ôrs ligne

 

S0

remarque

nf rimârke; faire une remarque, fé one rimârke ; on ne peut lui faire aucune remarque, on n’ lî pout pont fé d’ rimârke

 

C60

remarque

, -er, -able rimarke, -er, –åve (, –åbe)

 

E0

remarque

(critique) rimarke ; dji lî ê fêt la r’marke ; (marque, indication) rimarke ; dj’ ê fêt one rimarke po vèy doû-ce quu dj’ ons arèté ; (observation de la météorologie pop.) rimarke ; dj’ ê sovint fêt la r’marke quu quand li stâve frèchit, c’ èst quu l’ timps va tchindji ; lès r’markes d’ après l’ Noyé

 

S0

remarquer

[v] (e-c) r(i)marker, (c) r(i)mârker, (o) r’marker

 

G100

remarquer

v (constater) rimârker, veûy (, vèy, vôy) ;  je remarque, dji r’mârke, dji r’mârkéye ; je n’avais même pas remarqué qu’il était là, dji n’ aveûve nin d’djà vèyu qu’ il èsteûve là ; aviez-vous remarqué qu’il pleurait?, avîz r’mârké qu’ i brèyeûve ? ; vous ne remarquez rien ?, vos n ‘ vèyoz rin ?, vos n’ rimârkez rin ? ; (distinguer particulièrement) j’ai d’abord remarqué qu’il boitait, po c’mincî, dj’ a vèyu qu’ i bwèstieûve ; il est entré sans être remarqué, il a rintré sins qu’ on l’ rimârkiche ; se faire remarquer, si fé r’mârker; remarquez bien que, waîtoz bin qui, waîtîz bin qui; être remarqué de, tchaîr dins l’ ouy da; (marquer de nouveau du linge) rimète one mârke, rimârker ; action de remarquer, rimârkadje (m)

 

C60

remarquer

vt (constater) rimarker ; i r’marke tot, ç’ gamin-là ; dj’ ê bin r’marké qu’ ça n’ alot nin ; se faire _ (se singulariser), si fé r’marker ; ni v’ fèjoz nin co r’marker !

 

S0

remballer 

rèbaler ; voy. rabrouer, REBUTER

 

E0

remballer

vt (emballer de nouveau) rembaler ; rembale çu pakèt-là èt tu lî r’voyerès ! ; (renvoyer, retourner (à l’expéditeur, au propriétaire)) rembale-mu çu colis-là ; i s’ è fêt rembaler (de la place qu’il occupait) 

 

S0

rembarquer

, -ement rèbarker, -èdje, -èmint

 

E0

rembarquer

vt (reprendre avec soi) rembarker ; dj’ ê rembarké tote la famile èt dj’ ons ruvenou 

 

S0

rembarrer

v rètchèssi, ritchèssî, ribaurer, ribourer, ribroketer, riclawer ; action de rembarrer, ribauradje (m), ribouradje (m), riclawadje (m)

 

C60

rembarrer

rèbårer (ri-), voy. congédier, rabrouer

 

E0

rembarrer

vt (qqn) (le repousser) ribârer, ripoûsser ; il èst todi r’bâré tos costés ; il è r’poûssé d’ tos costés

 

S0

remblai

nm ils font des travaux de remblai, is r’mètenut dès têres ; ce sont des terres de remblai, c’ èst dès têres qu’ ont stî r’kèrdjîyes

 

C60

remblai

ritchèrdjèdje ; _ du chemin de fer, remblê; (houill) stape; voy. talus

 

E0

remblai

(talus) remblé ; la locomotive à mis le feu au remblai (talus (du chemin de fer))  la machine è fouté l’ feû dins l’ ramblé

 

S0

remblayage

(action de remblayer) remblèyèdje ; (terre de remblai) remblèyèdje ; i n’ vinrè jamês rin là-d’dins, c’èst do remblèyèdje

 

S0

remblayer

v rikèrdjî

 

C60

remblayer

ritchèrdjî (un chemin) ; (houill) li stape, ristapeler (rès-), ristoper on vî beûr

 

E0

remblayer

vt remblèyer ; remblèyer on pus’ ; remblèyer one fagne 

 

S0

remboîter

rèbwèter (, remb-), rimète è s’ plèce (un os)

 

E0

remboîter

vt rembwater ; rembwater la bûse dins la tch’minêye

 

S0

rembourrer

v bourer ; j’ ai fait rembourrer des chaises, dj’ a faît bourer dès tchèyêres ; (fam) il est bien rembourré, i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve (, il n’est pas gras d’avoir tété le verrou de la cave)

 

C60

rembourrer

ribourer, rè- (, remb-)

 

E0

rembourrer

vt bôrer, remboûrer ; _ des chaises, bôrer dès tchèyîres ; remboûrer on chame 

 

S0

remboursable

remboûrsâbe ; c’ èst ramboûrsâbe en doze mwès

 

S0

remboursement

nm nous avons reçu un remboursement, on nos-a rindu dès caurs ; aucun remboursement de place n’aura lieu, lès caurs qu’ on-z- a payî po-z-awè dès places ni sèront nin r’mètus

 

C60

remboursement

remboûrseumint (qqf -umint) ; avoyi on colis conte remboûrseumint

 

S0

rembourser

[v] (o-c) (si) raquiter, (e) si raqwiter

 

G100

rembourser

v rinde lès caurs ; ils ont dû nous rembourser, is nos-ont d’vu rinde nos caurs ; j’ai été remboursée, dj’ a r’yeû mes caurs

 

C60

rembourser

, -ement rèbourser (, remb-), -èmint ; _une dette, voy. (s’)acquitter ; rembourse-moi, rind-me mès cens’ ; voy. rendre

 

E0

rembourser

vt remboûrser ; remboûrser l’ capitâl èt lès-intèrèts

 

S0

rembruni

, ie adj rèbruni (f rèbrunîye)

 

C60

rembrunir

v assombri, rèbruni ; action de rembrunir, rèbrunichadje (m) ; (se) si machurer, si règrignî ; le temps se rembrunit, li timps s’ règrigne

 

C60

rembrunir 

rèbruni ; voy. assombrir

 

E0

rembrunir

(se) (s’ assombrir de nouveau) (en parlant du temps) si rabruni ; li timps s’ rabrunit 

 

S0

remède

[nm] (e-c) r(i)méde, (o) r’méde

 

G100

remède

nm drogue (f), mèdicamint, riméde; prendre un remède, prinde one drogue ; il y a remède à toute maladie, i gn-a r’méde à tot; (expr) aux grands maux les grands remèdes, aus grands maus lès grands r’médes

 

C60

remède

, remédier riméde, -dî (r’mîde, r’mîdi Fa., Rob) ; voy. médicaments

 

E0

remède

(médicament (de la médecine pop ; comp. médicamint) ruméde ; dj’ ê sayi vosse riméde, mês ça n’ è nin stî ; c’ è-st-on r’méde di famile ; des _s utilisés à la ferme, dès r’médes di cinsî ; un _ très énergique, on r’méde di tch’vau ; li r’méde èst co pî quu l’ mâ ; âs grands mâs, lès grands r’médes ; (prov) çusse fème-là, c’ è-st-on vrê r’méde conte l’ amour

 

S0

remédier

v nous allons essayer d’y remédier, nos-alans sayî d’ trover on r’méde à ça; il n’ a rien pu faire pour y remédier, i n’ î a rin seû fé

 

C60

remédier

rumédyi ; i fârè vite rimédyi à ça

 

S0

remêler

rimahî

 

E0

remembrance

voy. réminiscence

 

E0

remembrement

nm rimimbrèmint ; ils font le remembrement des terres, is r’mimbréyenut lès têres

 

C60

remembrer

v rimimbrer ; (se) si rapèler, si sovenu, si rissovenu, si rapinser, si rimète è l’ tièsse; si je me remémore convenablement, si dji m’ rapèle bin, si dj’ tin hin, si dji m’ sovin bin ; j’essaie de me le remémorer, dji saye di m’ rimète ça è l’ tièsse ; elle se remémore tout ce qui s’est passé, èle si rapinse tot ç’ qui s’ a passé

 

C60

remémorer

rimèmorer, (anc). rimimbrer, rapèler, rapinser, fé r’ssoveni ; se _ voy. RAPPELER

 

E0

remener

riminer ; voy. reconduire

 

E0

remerciement

nm rimêrcimint

 

C60

remerciement

rimèrcîmint ; avoyi one cârte di r’mèrcîmint ; (formule par laquelle on remercie par avance qqn qui a demandé que l’on transmette un message de sympathie à une tierce personne) ostant d’ sa pârt ! (litt. « autant de sa part ! »)

 

S0

remercier

[v] (c) r(i)mêrci, (e) r(i)mèrci, (o) r’mèrcyî

 

G100

remercier

v (dire merci) rimêrcyî,  dire mêrci (,… mèrci) ; ils nous remercient, is nos r’mêrcîyenut ; vous pouvez remercier le ciel, vos p’loz bin dîre mêrci au Bon Diè ; action de remercier, rimêrciadje (m) ; « Dji vos r’mêrci bran.mint dès côps. Nos-alans bwâre on bon vêre asteûre. » (E. Thirionet); (renvoyer poliment) rèvoyî ; il a été remercié, il a stî rèvoyî ; (replacer) rimète ; remettre à sa place, rimète à s’ place; (loc) je n’y remettrai plus les pieds, dji n’ î mètrè pus mès pîds, dji n’ îrè pus jamaîs ; remettre sur le tapis, fé rivenu d’ssus l’ aîwe (, faire revenir sur l’eau); (replacer dans sa position antérieure) remettre qqch debout, rastamper one saqwè ; remettre d’aplomb, rimète di sqwêre; (porter de nouveau sur soi) remettre sa casquette, rimète si calote; (faire passer dans un autre état) remettre à neuf, rimète à noû, remettre en état, fé raler; (donner) rimète, diner; remettre une lettre, rimète one lète, diner one lète; (rendre) diner, rimète, rinde ; l’institutrice nous a remis nos cahiers, li dame di scole nos-a rindu nos cayès; (loc) remettre le bonjour, priyî l’ bondjoû ; remettre des compliments, fé dès complumints ; remettre sa démission, diner s’ dèmission; (renvoyer à plus tard) remettre à demain, rimète à d’mwin ; ce n’est que partie remise, ci sèrè po on-ôte côp; (jeu) remettre la partie, rac(o)mincî; (expr) à r’mache ! , à remettre!; remettre d’acccord, rarindjî lès bidons, (des fiancés) rimète lès fiêrs au feu; remettre sur pied, rimète dissu pîds ; remettre du chauffage, rimète one paletéye ; remettre au pas, rimostrer; remettre en liberté, rilachî; en remettre, aler trop lon, è r’mète one paletéye ; tu en remets, rastrind ! ; s’en remettre à, s’ è rapwârter à; (expr) on s’ è rapwaterè au consèy, on s’en remettra à la décision du conseil (iron),… à l’avis de l’épouse ; (se) (se replacer) se remettre à table, raler à tauve, si ratauveler ; se remettre debout, si rastamper; (se remettre à) se remettre au travail, rataker ; se remettre à marcher, si r’mète en route; (se remettre de) si r’mète; se remettre d’une maladie, si r’mète d’ one maladîye; se remettre d’accord, si racwârder ; s’en remettre à, si fiyî à ; je m’ en remets à vous, dji m’ fîye à vos; se remettre en mémoire, si rapinser

 

C60

remercier

, -iement rimèrci, -i(he)mint ; dîre mèrci, (plaist) dank; mille remercie­ments, mèrci co cint fèyes ; je n’en ai pas eu un _, dj’ ènn’ a né aou on r’mèrci (Fl.)

 

E0

remercier

vt (qqn) (lui exprimer de la gratitude) rimèrcyi ; ni rovioz nin d’ rimèrcyi vosse mârine ; is p’lant bin r’mèrcyi l’ bon Dju d’ avèr avou çusse chance-là ; je vous remercie beaucoup (se dit qqf par antiphrase), dji v’ rimèrcîe bin ; (congédier) rimèrcyi ; li patron l’ è r’mèrcyi

 

S0

Remersdael

Rimbièvå, Rèmèsdål, village

 

E0

remesurer

rimèserer (ard rumurzer), voy. mesurer

 

E0

remettre

[v] (e-c) r(i)mète, (o) r’mète

 

G100

remettre

rimète, qqf ribouter, ritaper; _ droit, d’aplomb, de niveau, en état, en ordre, voy. droit, aplomb, etc. ; _ qn, voy. reconnaitre ; _ à plus tard, rimète à pus tård, pospôser ; _ qn à sa place, rimète è s’ plèce, ramoûrner, ritchåssî ; _ qn en bon chemin, rimète so bone vôye, rad’vièrner (Ja., -i St.), radrèsser (Fa.) ; _ ses esprits, si r’haper, si raveûr ; remis d’une indisposition, ritaleté ; se _ en route, ritchèrî ; se _ à flot, voy. flot ; (t de jeu) _ de l’argent sur le bouchon, rimète,  ribouter, ritchèrdjî, ribroketer, ribrotchî, mète à l’ ribrotche,  ribrotcheter, ricåveler (rucåbler Ve.), ruminer (Po.), ritchîfeler (, -frer) (Ju.), rutchiker (La.. ; ritchikî Vi.), ritchiketer (Cr., Bert.) ; à Fl., rimète quand tout l’enjeu est gagné, ricâveler (so l’ hopê) ajouter la nouvelle mise à ce qui reste de l’enjeu précédent quand on redresse le bouchon

 

E0

remettre

vt 1 (replacer) rimète ; rimètoz la choupe doû-ce qu’ èlle astot ; çu qu’ èst r’mètou n’ èst nin pièrdou ; dji n’ rimètrê jamês pus lès pîds voci ; rimète lès pwins o for ; i s’ è fêt r’mète à sa plèce ; _ en jeu, rimète â djeû ; vt _en place (ranger), riwaster ; riwaster sès moussemints ; dj’ ê tot r’wasté come i fât dins l’ ârmwêre ; riwaster lès cwâtes ; remettre à la place adéquate (précisée par le contexte) rastrinde (ou rimète) la tâve ;

vt _ en bon état, rastonrer ; il è bin rastonré sa mâjon ; _ la maison en état, rarindji la mâjon ; vt _ en meule, rimôyeler ; remettre en meule les botês (après le battage), rimôyeler lès strins ; (replacer, remboîter) rimète ; rimète on brès qu’ èst dismètou ;

 

2 (mettre de nouveau) (un vêtement) rimète ; dji n’ rimètrê jamês pus ç’ tricot-là, i grète ;

 

3 (rajouter, mettre en plus) rimète ; rimète do sé dins la sope ; rimète di l’ êwe su la pompe (pour la réamorcer) ;

 

4 (dans telle situation, dans tel état, dans telle position) rimète ; rimète l’ ovrèdje adram’ ; l’ êr èst r’voye à l’ bîje, ça va r’mète li timps â quinze d’ awous’ ; rimète (ou raspoyi) lès cwâtes ;

 

5 (réinstaller, rétablir le fonctionnement normal de) (qqch), rimète ; il ont r’mètou l’ êwe ;

 

6 (mettre en possession de qqn, lui confier) rimète ; rimète one lète ; rimète sa dèmission ; rimète li bondjoûr ;

 

7 (céder) (une entreprise, un commerce) rimète ; dj’ ê r’mètou m’ comêrce ; (différer) rimète ; rimètans ça po d’mwin ; il è falou r’mète li match, i gn-avot trop d’ îvièr ;

 

8 (rendre (la monnaie) de (telle somme))  rimète ; i m’ è r’mètou la manôye su dîj eûros ;

 

9 se _ (se replacer), si rimète ; il è d’vou si r’mète dins l’ lît ;

 

10 se _ (revenir à un meilleur état, se rétablir), si rimète ; i s’ rimèt tot doûcemint ; rimètoz-ve ! ça n’ s’rè rin ! ;

 

11 (en parlant du temps) revenir à un état différent, si rimète ; li timps s’ rimèt â clér (le ciel s’éclaircit de nouveau) ; se _ au beau, si rabèli, si racléri ; li timps s’ rabèlit, li timps s’ raclérit ;

 

12 se _ (se réconcilier), si rimète ; is s’ont r’mètou assone ;

 

13 se_ à (recommencer à), rik’minci à, si rimète à ; i rik’mince à travavi ; c’ èst todi à rik’minci avou lu ; i s’ è r’mètou à foumer ; i fât bin s’ rimète à l’ ovrèdje ; i s’ î è r’mètou corèdjeûsemint (il à repris le travail courageusement) ;

 

14 s’en _ (à qqn) (chercher de l’appui, du secours (auprès de qqn)), si richeûre su ; i s’ richeût todi sur mi ;

 

15 _ (qqn) à sa place, si fé riplaker ; i s’ è fêt r’plaker ; se faire _ en place, sèy riclawé ; il s’est fait _ en place par le bourgmestre, il a stî r’clawé do mayeûr (Te.) ;

 

16 (se) _ ensemble (en parlant d’un couple, partic. de concubins), si raplaker ; is s’ ont raplaké assone 

 

S0

remettre (se)

[v] (c) si rapaupyî, (o) s’ rapaupyî, (e-c) si r’mète, (o) s’ èrmète, (o-c) si rawè, (e) si raveûr

 

G100

remeubler

rimeûbler (ra-)

 

E0

remeubler

(se) vt et pr rimeûbler ; is s’ ont r’meûblé avou lès sous do mononke  

 

S0

Remi

R’mé, dans : à l’ Sint-R’mé (litt. « à la Saint-Remi » (qui se fête le 1er octobre), en automne ; on s’rè co vite à l’ Sint-R’mé ;  c’ èst do timps d’ Sint-R’mé 

 

S0

Remich

(ville du Grand-Duché de Luxembourg) Rémich

 

S0

Remichampagne

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune d’Hollange) Rmichampagne ; gentilé: lès Champagnârds

 

S0

Rémiche

(n de famille) Rémiche

 

S0

Remicourt

R(i)micout, village

 

E0

Remience

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune de Morhet) Rmyince ; lès djins di Rmyince ; gentilé: lès Rmyincîs ; (n de famille) Rmyince

 

S0

rémige

nf pèna (m)

 

C60

réminiscence

nf sovenance

 

C60

réminiscence

(ris)sovenance, rimimbrance, rimèmorance (rè-) ; voy. souve­nir

 

E0

remise

[nf] (e-c) r(i)mîse, (o) r(i)mîje

 

G100

remise

nf (lieu) rimîje (, rimîse) ; il est dans la remise, il è-st-è l’ rimîje; remise à chariots, baur (m); (action de mettre dans les mains) rimètadje (m) ; une remise de prix, on r’mètadje di pris, one rindicion d’ pris ; (action de mettre de nouveau à sa place) rimètadje (m) ; une remise en place, on r’mètadje à place; (diminution) rimîje (, rimîse) ; on lui a consenti une remise, on lî a faît one rimîje, on li a faît one pitite saqwè, on-z-a rabatu one miète li pris

 

C60

remise

rimîse ; sans _, voy. retard ; _ pour voitures, chariots, etc., tchèri, bår (Wa., Cou.) ; petite _, tchapå (Gl. ; –â GdH.) ; _ servant de magasin, pak’hûse ; voy.  DÉBARRAS, FOURNIL

 

E0

remise 1

(action de remettre) rimîse;  la r’mîse dès pris ; (réduction) rimîse; vos m’ frîz bin one pètite rimîse là-d’ssus ; (report) rimîse; c’ èst la r’mîse jènèrâle â fotbal

 

S0

 

 

 

remise 2

(appentis ; local (plus petit que le hangâr) pour abriter des instruments agricoles, des objets divers) rimîse, tchapusète (Te.), tchèri (Com.) ; rintrer lès harnas dins la r’mîse ; aler quèri do bwès o tchèri ; petite _ (proche de la maison, mais indépendante d’elle), tchapâ (tchè- Va.) ; dj’ ê fêt on p’tit tchapâ po p’lèr rumète lès-ustîes

 

 

S0

remiser

v rimète; je ne savais où la remiser, dji n ‘ saveûve èwoù l’ rimète ; (se) (gibier) si rècwèter

 

C60

remiser

rimîser

 

E0

remiser

vt (placer dans un abri) rimîser ; dj’ ê r’mîsé lès rustês o forni ; (ranger, mettre de côté) rimîser ; i va falèr rimîser totes lès tch’mîjes d’ îvièr ; lès lives astint r’mîsés dins one male o gurnî

 

S0

rémission

nf pârdon (m) ; rien à faire, pas de rémission !, rin à fé, pont d’ pârdon !

 

C60

rémission

sans _, sins rèmission

 

E0

rémission

(répit (en parlant d’un mal)) rèmission ; i gn-è pont d’ rèmission à ç’ maladîe-là ; sans _ (sans possibilité de pardon), sins rèmission ; il è stî condâné sins rèmission

 

S0

remmailler

_ des chaussettes, rènawî (, rè-) dès tchåsses (rènawyi, ru- St. ;  ranawi Hu., -î Wa., -yî Ma., Vi.), raponcener (Fa.), ritèhe (GrM.), riprinde lès ponts hipés d’ ine tchåsse ; Voy. RENTRAIRE, REPRISER

 

E0

remmailloter

v rèfachî, rifachî; remmailloter un enfant, rèfachî on-èfant

 

C60

remmailloter

rifahî, rèfahî

 

E0

remmailloter

vt rifachi

 

S0

remmancher

v rèmantchî ; action de remmancher, rèmantchadje (m)

 

C60

remmancher  

rèmantchî

 

E0

remmancher

vt ramantchi ; ramantchi la cougnîe ; ramantchi l’ martê

 

S0

remmener

v (rammener qqn chez lui) rèmwinrner ; nous l’avons remmené chez lui, nos l’ avans rèmwinrné è s’ maujone; action de remmener, rèmwinrnadje; (ramener chez celui qui parle) ramwinrner; ce sont eux qui m’ ont remmené, c’ èst zèls qui m’ont ramwinr

 

C60

remmener

rèminer, rèc’dûre ; _ une charretée, rètchèrî

 

E0

Remoifosse

(village de la commune de Bastogne, anct commune de Villers-la-Bonne-Eau) Rmwafosse ; surnom des habitants : lès miyots

 

S0

Remoiville

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre., anct commune d’Hollange) Rmwavèye ; surnom des havitants : lès cus d’ botèye

 

S0

remontage

nm rimontadje

 

C60

remontage

rimontèdje

 

E0

remontant

nm rimontant ; donnez-moi vite un remontant, dinez-me rademint on r’montant

 

C60

remonte

rimonte ; (houill) _ du personnel, rimonte, monte-amont, abarin

 

E0

remonter

vi (monter de nouveau) rimonter; remonter à l’étage, rimonter o là-hôt; (aller vers le haut, sans idée de répétition) le col de votre chemise remonte, gn-a vosse col di tch’mîje qui r’monte ; (augmenter) raussî ; le prix du beurre remonte encore, gn-a l’ pris do bûre qui rausse co; (s’élever de nouveau) après la ferme, la route remonte un peu, après l’ cinse, li vôye rimonte one miète; (aller vers l’origine) il faut déjà remonter loin, i faut d’djà r’monter lon ; ça remonte à Mathusalem, ça r’monte à Mâtîsalé ; vt (parcourir de bas en haut) rimonter ; remonter les escaliers, rimonter lès montéyes; (rattraper un concurrent) il a été remonté dans les derniers mètres, il a stî ratrapé dins lès dérins mètes ; (augmenter la hauteur de qqch.) raussî; nous allons devoir remonter le mur, nos-alans d’vu raussî l’ meur; (remonter un mécanisme) remonter une montre, rimonter one monte

 

C60

remonter

rimonter ; (pour rentrer en s’éloignant de celui qui parle)  rèmonter; _ vers celui qui parle, ramonter; (houill) _ à la surface les berlaines ou le personnel, trêre, fé roter l’ trêt, fé l’ abarin

 

E0

remonter

vi (monter de nouveau) (pour rejoindre l’endroit d’où l’on est descendu)) rimonter ; rimonte ti coûtchi ! ; (se replacer sur ou dans ce qui peut transporter) rimonter ; rimonter à tch’vau ; (atteindre un niveau plus élevé (après avoir baissé)) rimonter ; lès-êwes rimontant ; (atteindre un prix plus élevé) (après une baisse) rimonter ; lès bièsses rimontant ; li pwin è co r’monté ; vt (gravir une nouvelle fois) rimonter ; rimonter la pavêye ; _ le courant, rimonter l’ êwe ; (mettre à un niveau plus élevé) rimonter ; rimonter (ou rahôti) on mour ; rimonter la mèche do quinkèt ; rimonter s’ col ; (redonner (à un ressort) l’énergie nécessaire à son fonctionnement) rimonter ; rimonter l’ ôrlodje ; (monter de nouveau (ce qui était démonté))  rimonter ; rimonter on moteûr 

 

S0

remontoir

nm rimontwêr

 

C60

remontoir

rimontwér

 

E0

remontoir

rimontwar ; one ôrlodje à r’montwar ; (petite roue qui permet de remonter la mèche de la lampe à pétrole) li r’montwar do quinkèt

 

S0

remontrance

nf (critique) engueûlâde (f), engueûladje (m), rimârke (f), rimostradje. faire des remontrances, rimète à s’ place, rimostrer

 

C60

remontrance

rimostrance ; voy. gronDERIE, RÉPRIMANDE

 

E0

remontrer

v (montrer de nouveau) rimostrer (conj. voir : montrer); en remontrer (donner des leçons), è r’mostrer; (expr) il è r’mostèrreûve à s’ maîsse, il en remontrerait à son instituteur (disent les parents fiers de leur enfant)

 

C60

remontrer

rimostrer ; Gros-Jean qui en remontre à son curé, aprinde si pére à fé dès-èfants, (anc.) aprinde à l’ oficiyål latin ; voy. réprimander

 

E0

remontrer

vt (montrer de nouveau) rimostrer ; rimostère-mu on pauk comint-ce quu ça va ; se _ (reparaître), si rimostrer ; li slo s’ rimostère ; i n’ waserot pus s’ rimostrer avâr là ; vi en _ (à qqn), a r’mostrer ; dji  lî a r’mostèrero co bin  

 

S0

remordre

v (mordre de nouveau) remordre à l’hameçon,  ribètchî ; regardez, il a remordu à l’hameçon !, waîtîz, il a r’bètchî !

 

C60

remordre

rihagnî ; _ à l’hameçon, ribètchî

 

E0

remordre

vt (mordre de nouveau) rihagni, rimwade ; dju m’ ê co fêt r’mwade pa l’ tchin 

 

S0

remords

nm rimôrd; avoir un remords de conscience, awè on r’môrd di consyince

 

C60

remords

rimwérd (, rimôrd)

 

E0

remords

rimôrd (rimward Te.) ; il è avou dès r’môrds

 

S0

remorque

nf rimôrke ; une semi-remorque, one sèmi-r’môrke

 

C60

remorque

, -er rimorke, -er ; (bat) touwer ; se faire _, si fé hèrtchî

 

E0

remorquer

v rimôrker, satchî ; remorquer un bateau, satchî on batia

 

C60

remorqueur

nm touweû, rimorkeû ; « On r’morkeû qui sofèle et qui ansèle ( …) Po passer d’zos l’ pont, li touweû abache si grande nwâre fumiante bûse. » (L. Maréchal)

 

C60

remorqueur

rimorkeûr, touweû(r)

 

E0

Remouchamps

Rimoûtchamp, village

 

E0

remoudre

v rimoûre (conj. voir moudre) ; il faudra le remoudre, i l’ faurè r’moûre ; nous l’avons remoulu, nos l’ avans r’molu

 

C60

remoudre

rimoûre

 

E0

rémoudre

voy. AIGUISER, RÉMOULER

 

E0

remouiller

rimouyî

 

E0

remouiller

vt rifrèchi, rimouyi ; rifrèchi (, rimouyi) lès bagues divant d’ lès ristinde

 

S0

rémouleur

[nm] (c) r(i)passeû, (o) r’passeû, (e) r(i)ssin.mieû, (o) rèmouleû

 

G100

rémouleur

nm rèmouleû, ripasseû, rissin.mieû, rûjeû d’ cisètes

 

C60

rémouleur

rissin.mieû (, -meû) d‘ cisètes (r’ssèmieû Ar., Ve. ; r’ssèmeû Li., Vi., -r Ma.; r’sèmiheûr St.; sin.mieû Gl.), ripasseû d‘ cisètes (Or.), rimoleû (Du.; rumoleûr La.)

 

E0

remous

(t de pêche) lèyis

 

E0

rempaillage

rempayèdje

 

S0

rempailler

v rifèssî, rimète dès fonds, rimète dès cus ; j’ai fait rempaillé six chaises, dj’ a r’fèssi chîs tchèyêres, dj’ a faît r’mète dès fonds à chîs tchèyêres

 

C60

rempailler

rèpalier (remp- ; rèpayî Wa.), ritrèssî, rutèhe on fond d‘ tchèyîre (La.), rècaneler (War.), rucovri (Ma.), rimète on fond (, on cou), rifé l‘ sîdje (hesb ; l‘ assîte dè l‘ tchirîye Cou.)

 

E0

rempailler

vt rempayer ; rempayer dès chames 

 

S0

rempailleur

, -euse n rempayeû, -eûse

 

S0

 

rempaqueter

rèpaketer, rèbaler

 

E0

rempart

rempårt; (anc.) sur les _s de Liège, so lès Wales

 

E0

rempart

rempârt

 

S0

rempiéter

v (rempiéter des chaussettes) rèpîter, rèpîtyî ; action de rempiéter, rèpîtiadje (m) ; vous avez mis des chaussettes complètement rempiétées, vos-avoz mètu dès tchausses totes rèpîtéyes, … totes rèpîtîyes; (rejointoyer le bas des murs) rèpityî

 

C60

rempiéter

rèpîter (ri-) (surtout des bas, des fondations); ripîyeter (un mur) (rèpîtî Es.; ru- Ve.; rèpîyeter Wa., Hu.; rèpîtrer Sp., St., Ma., Du.; _ un montant (houill), rèpîter, -eler (ri-)

 

E0

rempiler

v (se rengager à la fin d’un terme) si règadjî

 

C60

remplaçable

remplaçâbe ; c’ èst facilemint remplaçâble

 

S0

remplaçant

, ante n remplaçant (-e) ; il a un remplaçant, i gn-a onk à s’ place

 

C60

remplaçant

, -ante n remplaçant, -ante ; c’ èst l’ remplaçant do mayeûr 

 

S0

remplacement

nm remplacemint ; il fait les remplacements, i vint quand i manke one saquî

 

C60

remplacement

remplacemint ; il è fêt l’ remplacemint do mêsse di scole

 

S0

remplacer

[v] (e-c) r(i)candjî, (o) r’candjî, (o-c) mète à l’ place, (e) mète è l’ plèce, (e-c) remplacer, (o) rimplacer

 

G100

remplacer

v remplacer ; (mettre à la place de qqch., une chose semblable mais en bon état) mète on novia, … one novèle ; n’oubliez pas de remplacer le carreau, ni rovyîz nin d’ mète on novia cârau ; remplacer la bougie, mète one novèle boujîye ; remplacer une pièce, rimète one novèle pîce, candjî l’ pîce; (tenir la place de) prinde li place da ; je souhaiterais que vous me remplaciez un quart d’heure, dji vôreûve bin qu’ vos pudrîz m’ place on quârt d’ eûre ; (se) une personne comme vous ne se remplace pas facilement, dès come vos, on n’ è r’trouve nin si aujîyemint qu’ ça

 

C60

remplacer

, -çant, -ement remplacer (rim-), -çant, -cemint

 

E0

remplacer

vt remplacer ; remplacer lès chèyes do tèt ; on-è remplacé lès bleûses pîres do l’ cûjine pa dès pavès ; (se dit partic. de l’épouse décédée que son mari a rapidement remplacée en se remariant) elle a été vite remplacée, èlle è stî vite remplacé ; _ le parrain (ou la marraine) au baptême, mète la mwin â batème

 

S0

rempli

, ie adj plin (f plin.ne), rimpli (f rimplîye), osé (-ye) ; on en avait une musette remplie, on ‘nn’ aveûve one plin.ne musète ; c’est rempli de vermine, c’ èst rimpli d’ bièsses; rempli jusqu’au bord, plin à bwârd; complètement rempli, tot rimpli, tot plin ; « Èles coboutenut dès tchènas osés d’ one miète di tot. » (E. Gilliard) ; rempli à craquer, bôguyî (f bôguîye), bôké (-ye) guèdè (f guèdéye), opé (, oupé), tinkyî (f tinkyîye)

 

C60

rempli

nm (t de couture) ployète (nf), picète (nf), potchète (nf)

 

E0

rempli 1

adj avoir l’estomac bien _, sèy bin calé

 

S0

rempli 2

n (pli que l’on fait à une étoffe pour la rétrécir) ployète

 

S0

remplir

[v] rimpli

 

G100

remplir

v (mettre en grande quantité dans un contenant) rimpli ; ils remplissent les sacs, is rimplichenut lès satchs ; il y en a suffisamment pour remplir un seau, i gn-a po rimpli on saya; (occuper un espace libre) à l’heure actuelle, la publicité remplit nos journaux, asteûre, dins lès gazètes, gn-a pus qu’ dès rèclames; (remplir de) il était rempli de joie, il èsteûve binauje au-d’là ; cela l’a rempli d’orgueil, ça lî a monté à l’ tièsse; (accomplir) il remplit bien sa tâche, i faît bin s’ bèsogne; il a rempli sa promesse , il a faît ç qu’ il a promètu; (compléter un imprimé) j’ai dû remplir un questionnaire, dj’ a d’vu rèsponde su l’ papî à tot ç’ qu’ on d’mandeûve ; on vous fait remplir un formulaire, on vos faît rimpli on papî ; (se) si rimpli, si riplin.ni ; cela se remplit facilement, ça s’ rimplit aujîyemint ; le tonneau se remplit, gn-a l’ tonia qui s’ riplin.nit ; la salle commence seulement à se remplir, lès djins arivenut seûlemint; (expr) quand i tone au mwès d’ avri, li grègne si rimplit , quand il tonne en avril, la grange se remplit

 

C60

remplir

, -issage rimpli, rèplin.ni, -ihèdje ; _ les verres, rimpli (, taper) lès vêres ; _ une mesure au dessus du bord, voy. COMBLE, -ER; (t de maçon) _ de moellons, môyeler (, môlier) ; (houill) voy. REMBLAYER

 

E0

remplir

vt (mettre un contenu dans un contenant) rimpli ; rimplichoz lès vêres, li tchèna èst rimpli à hope ; _ sa main, pougni ; pougnoz dins la cayote ; _ les sacs de graines (pour les porter au moulin), raplin.ni lès molêyes ; se _ (s’empiffrer), si rimpli ; i s’ è v’nou rimpli voci ; (compléter) rimpli on quèstionêre ; (accomplir effectivement) rimpli ; dj’ ê rimpli mès d’vwars 

 

S0

remplissage

nm rimplichadje

 

C60

remplissage

(action de remplir) rimplichèdje

 

S0

remploi

, réemploi nm ce sont des poutres de remplois, c’ èst dès poûtrèles qu’ ont d’djà sièrvu

 

C60

remployer

, réemployer v on peut encore les remployer, on lès pout co fé sièrvu

 

C60

remployer

rèployî

 

E0

remplumer

se _, surtout des poules, si r’ploumer (, si rèploumer), -eter ; su rètoser (Wan., …), si r’fé, raveûr dès plomes

 

E0

remplumer

(se) si riploumer ; la poye si r’ploume après l’ wîmèdje

 

S0

rempocher

v rimète è s’ potche

 

C60

rempoissonner

v rempoissonner un étang, ripeûpler on vèvî

 

C60

remporter

v (emporter ce qu’on avait apporté) rèpwârter ; action de remporter : rèpwârtadje (m) ; vous pouvez remporter les plats, vos pl’oz bin rèpwârter lès plats ; remportez cela de suite !, rèpwârtez ça tot d’ sûte !, alez-è avou ça tot d’ sûte ! ; (emporter ce qui est disputé) gangnî ; c’est lui qui l’a remporté, c’ èst li qu’ a gangnî ; nous avons remporté la coupe, nos-avans ieû l’ coupe, … gangnî l’ coupe

 

C60

remporter

rèpwèrter ; _ le prix, (r)èpwèrter l‘ pris

 

E0

remporter

vt (conquérir) rapwarter (Lu., Ba.), rempôrter ; rempôrter la victware

 

S0

rempoter

v rèpoter

 

C60

rempoter

rempoter

 

E0

rempoter

vt rempoter ; dj’ ê rempoté mès jèrâriom’s 

 

S0

remuant

, ante adj rimuwant (-e), vikant (-e), wèspiant (-e), ramiche ; c’est un enfant remuant, c’ èst-on r’muwant djon.ne (péj) ; « Lès vatches ratindin.n, ramiches, odisses, en satchant su lès loyins. » (A. Laloux) (expr) rimuwant come one copiche, remuant comme une fourmi

 

C60

remuant

, -e : enfant _, on r’mouwant compére, on p’tit cårpê qui n‘ dimane måy keû, on p’tit diâle rènant, in-èfant qu‘ èst wèspiyant (, ramehiant; roumiahe Es. (roumache Amp.); randahe Ja.), nonhieûs Od., …), on p’tit rini (Ja.), on d’zi, on spirou, on grusê, ine sèyète, on sins-misse (, sins-nisse), on viêr à (l‘) sôye, one bizwèye (Th.), on vièrzin (Ber.), voy. DIFFICILE, FATIGANT, TURBULENT

 

E0

remuant

, -ante adj (qui est sans cesse en mouvement) rimouyant, -ante ; èle n’ èst nin fwart rimouyante ; n personne active et _e, châreû (, -eûse), dzi (litt. « orvet ») hârbouyâ (, -âde) ; c’ è-st-on vrê dzi ! (litt. « orvet ») ; il est très _ (comme un « dératé »), i n’ è pont d’ misse ; enfant _, hârpiant ; dimeûre trankile, sacré p’tit hârpiant ! [part. présent du v. hârpyi] ; (d’un enfant remuant et vif) c’ è-t-on vrê skiron ; c’est un enfant très _, c’ è-st-on vrê diâle ; petite fille _e, râwi(y)ète, hâwi(y)ète ; c’ èst dès sacrés p’tites râwiyètes, vos deûs gamines !

 

S0

remue-ménage

nm abranle (f), èrwadje, ramechîyerîye (f), rim(o)ûwe-mwin.nadje, vîye (f) ; faire du remue-ménage, fé arnichî lès bidons ; « Ç’ a stî one fameuse abranle dins l’ payis. » (E. Gillain)

 

C60

remue-ménage

rimowe-manèdje, tchèsse-manèdje, rouflis‘, rahoûr (St.), on r’moûr (Ja.), ine fameûse guinguin.ne (Vot., Vis.), (anc.) cafu ; voy. TAPAGE, TUMULTE

 

E0

remue-ménage

(provoqué par un grand nettoyage p.ex.) rimoûe-mènadje, tchèsse-mènadje (Te.) ; po l’ dicâce, dj’ ons fêt on tchèsse-mènadje [litt. « chasse-ménage »] ; qué r’moûe mènadje là-d’dins !

 

S0

remuer

[v] (e-c) r(i)mouwer, (c) r(i)muwer, (o) r’muwer; v. secouer, bouger

 

G100

remuer

vt (faire changer de positionn) aler. fé aler, fé boudjî ; c’est un meuble trop lourd à remuer, c’ è-st-on meûbe qu’ èst trop pèsant à fé boudjî ; il n’arrêtait pas de remuer sa chaise, i fieûve tofêr aler s’ tchèyêre; (expr) pus ç’ qu’ on r’mûwe on stron, pus ç’ qui pûwe , plus on remue un étron, plus il pue, mieux vaut ne pas reparler de ce qui n’en vaut pas la peine; (mouvoir une partie du corps) fé aler. muwer, rimuwer; remuer la tête, fé aler s’ tièsse ; il ne parvient plus à remuer le bras, i n’ sét pus fé aler s’ brès; (expr) i n’ rimûwe pus ni pîd ni pate, il ne remue plus ni pied ni patte, il ne bouge plus du tout; (émouvoir profondément) fé one saqwè, (ri)muwer ; cela m’a remué, ça m’ a faît one saqwè ; (agiter moralement) rimawyî; remuer de vieux souvenirs, rimawyî dès sovenances; (remuer maladroitement, fouiller) (correspond à des v. intr. en wallon) arnichî, ramechî, rinachî ; celui qui remue, ramecheû ; remuer en faisant du bruit, randachî; action de remuer, randachadje (m), rinachadje (m) ; celui qui remue, randachaud ; on l’entend encore qui remue qqch., on l’ ètind co randachî ; que remuez-vous encore dans les tiroirs ?, qu’ èst-ce qui vos fioz co là à r’nachî dins lès ridants ? ; remuer dans l’eau, wachoter ; action de remuer dans l’eau, wachotadje (m); (remuer sans ménagement) chauchoter ; action de remuer sans ménagement, chauchotadje (m); vi (changer de position) boudjî; ses lèvres ont remué, sès lèpes ont boudjî ; il ne peut rester sans remuer, i n’ sét d’mèrer sins boudjî ;  (se) si r’muwer ; vous vous êtes encore souvent remué cette nuit, vos v’s-avoz co bin r’muwé ç’ nût-ci; (se remuer en se tordant) si co.oûdri; le ver ne remue plus, li viêr ni s’ co.oûdrit pus ; (se donner de la peine) rinde pwin.ne, s’ è d’ner, si rim(o)uwer ; il s’est beaucoup remué pour arriver à ce résultat, i s’ a bran.mint r’muwé po ‘nn’ ariver là, i s’ ènn’ a bran.mint d’né…

 

C60

remuer

rimouwer (rumwer Sart, …; rumower St., …), bodjî ; _ les pieds, les jambes, voy. JAMBE; _ à la pelle, paleter, truveler, voy. PELLE; _ légèrement la terre, voy. BÉQUILLER, FOUILLER, FOUIR, SERFOUIR; _ le foin, le malt, etc., brèssî ; _ la vase, bouleter ; _ le loquet, clitcheter ; _ le vin, (ki)mahî, kibouyî ; se _ beaucoup, si k’taper come une anwèye, avu dès wassees è cou, n‘ èsse måy cou so hame, voy. REMUANT; vi _ dans le feuillage, ramehî, frouhener; ne remuez pas, ni bodjîz nin ; voy. AGITER, BOUGER, BALLOTTER, BRONCHER

 

E0

remuer

vt (agiter) rimouyi (rimouwè Te.) ; il è r’mouyi cièl èt tère po l’ ritrover ; se _ (se donner du mouvement), si rimouyi ; ca pauk qu’on s’ rimouye, on-è tchôd ; i n’ si r’mouye nin d’ pus’ qu’ on bokèt d’ bwès ; _ la queue, vi quawyi ; c’ èst l’ momint dès moches, lès vatches quawiant brâmint ; _ la soupe (pour qu’elle n’attache pas), machi la sope ; il ne faut pas remuer un passé peu glorieux, i n’ fât nin ranichetè l’ êwe (Te.) ; plus on remue des affaires louches, plus cela risque de faire du dégât, (grossier) pus’ qu’ on r’mouye la mèrde, pus’ quu ça pûe ; _ les tisons, vi tikener ; dji tikène o feû èt i n’ vout nin r’prinde ; p_ superficiellement la terre pour qu’elle sèche (avant de semer), drovi lès tères ; i fât drovi lès tères èt lès r’clôre lu-min.me djoûr po n’ nin avèr trop di s’né ; personne qui remue (, qui fouille) (en faisant du bruit), ramechiâ, -âde

 

S0

remugle

odeûr di rèssèré, voy. RELENT

 

E0

rémunérateur

, trice adj qui paye bin, qui rapwate ; c’est un travail rémunérateur, c’ è-st-one bèsogne qui rapwate

 

C60

rémunération

nf gangnadje (m), gangne ; et la rémunération, quelle est-elle ?, èt l’ gangnadje, là d’dins ? ; les gages, lès gadjes ; la quinzaine, li quinzin.ne ; le mois, li mwès ; la rémunération supplémentaire, li rawète ; le pourboire, li dringuèle ; la paie, li paye

 

C60

rémunérer

v payî ; il est bien rémunéré, il èst bin payî

 

C60

rémunérer

payî ; ouvrage rémunérateur, ovrèdje qui påye bin (, qui s‘ påye)

 

E0

rémunérer

être rémunéré en fonction du travail effectué, travayi à l’ pîce

 

S0

Remy

npr Rèmi

 

C60

Remy

Rimèy (R’mé à La., R’mî à Vi.)

 

E0

Remy

(prénom m et n de famille) Reumi

 

S0

renâcler

v (renifler bruyamment) rinaker; mouchez-vous à la place de renâcler continuellement, soflez vosse nez, è l’ place di tot l’ timps r’naker; (témoigner de la répugnance) rinaker ; il renâcle à la besogne, quand c’ èst po travayî, i faît l’ long cu

 

C60

renâcler

rinaker, rinoufler

 

E0

renâcler

vi (rechigner) rinaker ; i r’nake su sa sope ; i n’ rinake jamês s’ l’ ovrèdje 

 

S0

renaissance

nf riskèpiadje (m)

 

C60

renaître

v (naître de nouveau) riskèpyî, rivenu au monde (co on côp) ; (reprendre vie, ressusciter) raviker, rivenu à li ; action de renaître, ravikadje (m) ; on se sent renaître, on s’ sint raviker

 

C60

renaître

riveni å monde, raviker (ri-) ; faire _ la joie, raminer l‘ djôye

 

E0

renard

nm rinaud; un jeune renard, on djon.ne rinaud ; un vieux renard, on vî r’naud; (expr) c’ è-st-on fin r’naud , c’est un fin renard, il est perspicace ; i tosse come on r’naud, il tousse comme un renard, … très fort; on r’naud sét brâmint d’s-afaîres, mins l’ cia que l’ prind è sét co d’pus, un renard connaît beaucoup de choses, mais celui qui le prend en connaît encore davantage

 

C60

renard

rinåd (r’nârd Ja., Ma., …); _ charbonnier, pitit (, neûr) rinâd (Vi.), marihâ (GdH.)

 

E0

renard

rinâd ; li r’nâd nos-è co v’nou ramasser deûs poyes çusse nut’-ci ; sèy rûsé come on r’nâd ; c’ è-st-on vî r’nâd ; one  quawe di r’nâd ; _ à la robe très foncée, tchèrbonî (Lu.)

 

S0

Renard

(nom de famille) Reunârd (Rènârd Te.)

 

S0

renarde

nf fumèle di r’naud

 

C60

renardeau

nm djon.ne di r’naud

 

C60

renarder

v (vomir) rinauder

 

C60

renardière

trau di r’nåd

 

E0

renauder

v (rouspéter) maroner, riniketer

 

C60

renchérir

v (devenir encore plus cher) ratchéri ; tout est encore en train de renchérir, gn-a tot qu’ ratchêrit co; (aller encore plus loin en action ou en parole) rimète dissus ; naturellement, il fallait encore qu’il renchérisse, naturélemint, i faleûve co qu’ il è r’mètiche dissus,… qu’ il è r’mètiche one paletéye

 

C60

renchérir

, -issement, rimonter, -èdje; rihaussî, -i(h)èdje

 

E0

renchérissement

nm ratchêrichemint

 

C60

rencogner

rètraukî, ordt rèstraukeler, qqf rètraukiner, ritraukeler; voy. BLOTTIR

 

E0

rencontre

[nf] rèsconte, (o) rinsconte

 

G100

rencontre

nf (le fait de se rencontrer) rèsconte ; quelle rencontre agréable!, qui ça m’ faît plaîji d’ vos veûy ! ; à chaque rencontre, c’est pareil, tos lès côps qu’ on s’ rèscontère, c’ èst l’ min.me; (loc) aller à la rencontre de qqn., aler à l’ rèsconte di, aler èsconte di; (compétition) une rencontre de basket, on match di baskèt’

 

C60

rencontre

rèsconte ; [aller] à la rencontre de, å-d’vant (, å-d’divant) di, à l‘ rèsconte di ; meubles de _, mêubes di renconte, voy. HASARD; (houill) point de croisement des deux cages, rinconte (nm)

 

E0

rencontre

1 rasconte ; dj’ ê stî à sa rasconte, dj’ ê fêt one mâvêse rasconte ; 2 renconte (dans quelques loc.) ; des meubles de _ (d’occasion), dès meûbes di renconte ; 3 à la _ de, asconte di ; aloz asconte di lu

 

S0

rencontrer

[v] rèscontrer, (o) rinscontrer

 

G100

rencontrer

v (se trouver en présence, par hasard) crwèser, rèscontrer, tchaîr su ; je rencontre, dji rèscontère ; il rencontre, i rèscontère; nous rencontrons, nos rèscontrans ; vous rencontrez, vos rèscontrez, vos rèscontroz ; ils rencontrent, is rèscontèrenut ; il rencontrait, i rèscontreûve ; il rencontrera, i rèscontererè ; il rencontrerait, i rèscontèrereûve ; qu’il rencontre, qu’ i rèscontère ; qu’il rencontrât, qu’ i rèscontriche ; rencontrant, rèscontrant ; rencontré, rèscontrè ; quand je l’ai rencontrée, quand djè l’ a rèscontré; (rencontrer à l’improviste) rèscontrer, tchaîr dissus ; je l’ai justement rencontrée hier chez le médecin, dj’ a justumint tcheû sur lèye ayîr au médecin,djè l’ a justumint rèscontré ayîr au médecin ; action de rencontrer, crwèsadje (m), rèscontradje (m); (se trouver en présente de) veûy (, vôy) ; je ne l’avais jamais rencontré auparavant, dji n’ l’ aveûve jamaîs vèyu d’vant ça ; il a demandé pour me rencontrer , il a d’mandé po m’ veûy; (loc) rencontrer l’occasion, awè l’ ocâsion, tchaîr su l’ ocâsion ; j’ai rencontré l’occasion d’acheter un vieux banc, dj’ a justumint ieû l’ ocâsion d’ acheter on vî banc, dj’ a tcheû su l’ ocâsion… ; (se) si crwèser, si rèscontrer, tchaîr èchone ; nous nous sommes rencontrés devant la gare, nos n’s-avans crwèsé pa-d’vant l’ gâre ; nous nous rencontrons assez souvent, nos tchèyans co bin èchone ; la dernière fois que nous nous sommes rencontrés, li daîrin côp qu’ nos nos-avans rèscontrè; (être constaté) (si) veûy; cela se rencontre encore de temps en temps, ça s’ vèt co d’ tènawète, on vèt co ça tènawète on côp; (se toucher) si djonde ; la première fois que nos lèvres se sont rencontrées, li tot preumî côp qu’ nos lèpes s’ ont djondu

 

C60

rencontrer

rèscontrer, toumer so… ; _ inopinément qn, toumer so l‘ casake à (qn); c’est comme cela se rencontre, c‘ èst come il atome ; j’ai bien (ou mal) rencontré, dji so bin (ou ) toumé, rèscontré

 

E0

rencontrer

vt rascontrer ; dj’ ê rascontré vosse pére ; se _, si rascontrer ; i gn-è qu’ lès montagnes qui n’ si rascontrant nin ; ils se rencontrent volontiers (équivaut svt à « ils s’aiment »), is s’ vèyant voltî

 

S0

rencourager

rècorèdjî

 

E0

rendement

nm rindemint ; ce que nous voulons, c’est du rendement, ci qu’ nos v’lans, c’ èst do rindemint ; être à son plein rendement, ièsse à plin.ne pwartéye, ièsse à plin.ne fwace, ièsse à s’ plin; (expr) i va come s’ i sèreûve payî à pîces, il se démène comme s’il était payé à la pièce, … au rendement ; ièsse à mârtchi, avoir un grand rendement (en parlant d’un travailleur)

 

C60

rendement

voy. RAPPORT

 

E0

rendement

rindemint ; i gn-è nin co tant d’ rindemint çuste anée-ci

 

S0

Rendeux

Rindeû, village

 

E0

rendez-vous

nm radjoû, raploû, rendez-vous, rindoz-v’s-î ; « Zèls ossi frékentenut dispûs longtimps, il ont dès rindoz-v’s-î tot costé, minme au nût. » (L. Maréchal) ; j’ai rendez-vous avec mon médecin la semaine prochaine, dji dwè veûy mi médecin l’ samwin.ne qui vint; quand peut-on convenir d’un rendez-vous ? , quand-ce qu’ on s’ pout veûy ? ; j’ai raté mon rendez-vous, dji n’ a seû veûy X à ç’ momint-là; lieu de rendez-vous, raploû-tot

 

C60

rendez-vous

se donner _, fé (, si) d’ner radjoû(r) ; lieu où tout le monde se donner _, ratind-tot ; _ de vauriens, de commères, etc., rapêre

 

E0

rendez-vous

aller à un _ galant, aler à l’ lûrcète

 

S0

rendormir

v rèdwârmu (conj. voir dormir) ; (se) si rèdwârmu, si r’mète ; elles se sont rendormies, èles s’ ont rèdwârmu ; je me suis rendormie après que le réveil eut sonné, dji m’ a r’mètu après qui l’ rèvèy a ieû soné

 

C60

rendormir

rèdwèrmi ; se _, si rèdwèrmi, si rèbaler ; voy. ASSOUPIR, ENDORMIR

 

E0

rendormir

vt radwarmi ; dj’ ê radwarmi la gamine ; se _, si radwarmi radwar-tu !

 

S0

rendre

[v] rinde

se _ quelque part : (e-c) aler, (o) daler, s’rinde

 

G100

rendre

v (donner en retour) rinde, rimète ; je rends, dji rind ; il rend, i rind ; nous rendons, nos rindans ; vous rendez, vos rindoz ; ils rendent, is rindenut ; il rendait, i rindeûve ; il rendra, i rindrè ; il rendrait, i rindreûve ; qu’il rende, qu’ i rinde ; qu’ il rendît, qu’ i rindiche ; rendons, rindans ; rendant, rindant ; rendu, rindu (f rindeuwe); je le lui rendrai, djè lî rindrè ; il faudra lui rendre, i li faurè r’mète; (loc) rendre compte, rinde compte, rinde sès comptes ; rendre courage, rinde coradje ; rendre fou, fé divenu sot ; rendre grâce, dîre grâce, … mêrci; rendre l’âme, moru; rendre obligatoire, rinde obligatwêre ; rendre raison, rinde raîson ; rendre service, aîdî, fé plaîji, rinde sèrvice ; rendre visite, rinde visite, aler dîre bondjoû; (expr) Diè vos l’ mére, Dieu vous rende vos bienfaits (disaient les pauvres à qui on donnait une petite pièce, de la nourriture, …); c’ èst pus auji d’ prinde qui d’ rinde, il est plus facile de prendre que de rendre; (donner en échange) rendre la monnaie, rinde li manôye; (vomir) rimète, vômi; (animaux) rinauder; (expr) il èst malade quand i dwèt rinde , il est malade quand il doit rendre (rendre étant compris dans les deux sens : remettre et vomir) ; (se) (se soumettre) si rinde ; il ne se rend jamais, i n’ si rind jamaîs; (se transporter) aler ; se rendre au théâtre, aler au tèyâte; (se faire tel) se rendre maître de, si rinde maîsse di ; vous allez vous rendre malade, vos v’s-alez fé malade; (loc) se re dre compte, si fé one idéye; « Su l’ côp, on ‘nn’ aveûve nin ieû idéye. » (E. Gilliard)

 

C60

rendre

rinde, ridener rimète (qch à qn), ruguêber (Ma.); _ de l’argent,  ricracher, rudôsser (Ve. Ma.), rutchiker (Ve.); voy. gorge, grace, pareille ; Dieu vous le rende !, li bon Diu v’s-èl mére ! (anc.) ; il me le rendra (= payera) !, voy. payer, resti­tuer,  vomir

 

E0

rendre

vt (restituer, donner en retour) rinde ; tu m’ rindrès mès tchikes ; li bon Dju vos l’ rindrè ! ; i fât todi rinde li bin po l’ mâ ; rinde côp po côp ; rinde la manôye ; rinde dès comptes ; rinde sèrvice ; rinde l’ âme ; rinde corèdje ; rinde visite ; (ce qui avait été perdu) ridèner ; ridèner dès fwaces ;

se _ (se livrer), si rinde ; dji nos-ons rindou à lès-Alemands ; vt _ un habit hors d’usage (parce qu’on a grandi trop rapidement), forcrèchi ; dji n’ sé nin ç’ qu’ i mindje asteûre, mês i forcrèche tos sès moussemints !

 

S0

rendu

, ue adj (arrivé) nous voilà rendu, nos-î èstans; (épuisé) drâné (-ye), maflé (-ye), odé (-ye), rindu (f rindeuwe) ; nous étions rendus, nos-èstin.n drânés

 

C60

rendu

rindou ; c’ è-st-on prusté po on rindou

 

S0

rendurcir

raduri, rè- (-ori St. ; radurci, rè-)

 

E0

rêne

nf cwârdia (m), rin.ne ; lâcher les rênes, lachî lès rin.nes

 

C60

rêne

bride, voy.  bride, guide

 

E0

rêne

rin.ne ; (au fig,) c’ èst lèye qui tint lès rin.nes do mènadje

 

S0

renégat

nm broke-è-l’ aye

 

C60

renégat

rènègat (rinègåt)

 

E0

renégat

, -ate n runègat, -ate ; c’ è-st-one runègate

 

S0

reneiger

v rinîver

 

C60

reneiger

v impersonnel riniver ; i r’nivrè co do l’ nut’ 

 

S0

Renelde

(prénom f) Èrnèle (Te.) ; sainte _ (fêtée le 1juillet; invoquée pour la fîve lente) , sinte Èrnèle

 

S0

Rénert

, Renerte (n de famille) Rénèrte

 

S0

 

 

rénette  

_ de maréchal-ferrant, rin.nète (, rê-)

 

E0

rénette

(outil pour nettoyer le sabot d’un animal) rin.nète ; prinde la rin.nète po nètyi l’ pîd do tch’vau [du flam. raam, muguet, aphtes]

 

S0

renfaîter

rècrèster (un toit, un mur), ritchîveler (, -ifeler) (un mur)

 

E0

renfermé

, ée adj (qui ne s’extériorise pas) catchî (-ye), rèssèré (-ye), taîjeûs (-e) ; avoir un caractère renfermé, ièsse taîjeûs

 

C60

renfermé

nm (mauvaise odeur) rèssèré ; il y a une odeur de renfermé, ça sint l’ rèssèré

 

C60

renfermé

(odeur d’une pièce d’habitation longtemps fermée) raclôs  rassèré ; ça sint l’ raclôs voci ; lès baguèdjes sintant l’ rassèré

 

S0

renfermer

v rèclôre, rèssèrer ; action de renfermer, rèssèradje (m); (renfermer par une clôture) rèssèrer, rèturer ; action de renfermer, rèssèradje (m), rèturadje (m); (expr) quand on-z-a dès pouyes, on rèssèrè li poli, quand on a des poules, on renferme le poulailler, prenez attention à vos filles !; (incarcérer) ègayoler,  rèssèrer; (tenir dans un espace) cette armoire renferme de l’argent, dins ç’t-ârmwêre-là, gn-a dès caurs ; (se) si racwèti, si rèssèrer, si rètrokeler

 

C60

renfermer

rèssèrer, rèclôre ; endroit renfermé, sombre, voy. obscur, remu­gle; personne renfermée, voy. dissi­mulé

 

E0

renfermer

vt (enfermer) raclôre, rassèrer, sèrer ; raclôre (, sèrer) lès poyes ; raclôre li tchin ; c’ è-st-on dandjereûs, on d’vrot l’ raclôre ! ; (au fig,) i n’ fât nin raclôre li leûp dins la bèdjerîe (ou li r’nâd dins la poyeterîe) ; rassère li tchin ; (prov) i n’ fât nin rassèrer l’ leûp à l’ bèdjerîe ; (à l’adresse de qqn qui a épousé une femme volage) i pout bin la rassèrer, sés-se, ci-là ! ; se _ (dans sa maison (ne plus sortir de chez soi), si rassèrer ; i s’ rassère po n’ pus vèy pèrsone 

 

S0

renfiler

v rèfiler ; action de renfiler, rèfiladje (m)

 

C60

renfiler

rèfiler

 

E0

renfiler

vt (enfiler de nouveau) rafiler ; rafile-lu l’ awîe 

 

S0

renflé

, ée adj rinflé (-ye) ; des joues renflées, dès massales rinfléyes

 

C60

renflement

rinflèdje ; (d’un rai ou d’un moyeu de roue) bodine (Ja.) ; (houill) _ de la couche, bouyå

 

E0

renfler

v (enfler, augmenter de volume) rinfler ; action de renfler, rinfladje (m) ; la pâte (r)enfle, li pausse rinfèle

 

C60

renfler

rinfler, voy. enfler

 

E0

renfler

vi (augmenter de volume) rinfler ; la fignèsse è rinflé on n’ pout pus la drovi ; â l’ cûjant, l’ grin rinfèle ; fé rinfler lès plantches do tonê â mètant dès sètchs frèchs âtoûr (procédé pour éviter que le tonneau ne perde ses cercles) 

 

S0

renflouer

(un bateau) rilèver, rimète à flot

 

E0

renfoncement

nm foncia, rèfoncemint, rètassemint ; le renfoncement d’un mur, li rèfoncemint d’ on meur ; le renfoncement des terres, li rètassemint dès têres ; plus loin, il y a un renfoncement, pus lon, gn-a on foncia

 

C60

renfoncement

rèfoncemint, voy. re­coin ; _ produit par un coup dans un objet, cabossèdje, bouyote ; (houill) horê ; voy. rejet

 

E0

renfoncement

(retrait) rafoncemint ; si catchi dins l’ rafoncemint d’ l’ uch

 

S0

renfoncer

v rafoncer, rafoncî, rèfoncer, rèfonci, rètassî ; action de renfoncer, rafonçadje (m), rèfonçadje (m)

 

C60

renfoncer

rèfoncer ; voy. enfoncer

 

E0

renfoncer

vt rafoncer ; rafoncer on pikèt ; rafoncer on clau qui dèpasse ; (au part. passé) il è lès-ûs rafoncés dins la tièsse 

 

S0

renforcer

v rèfwârcî; action de renforcer, rèfwarçadje (m), rèfwarcichadje (m); renforcer un mur (étançonner), rastoker ; (se) si rèfwârcî ; (plante) s’ ayîver; (personne, animal) s’ atchaurner

 

C60

renforcer

rafwèrci (rè-), fôrtifiyî

 

E0

renforcer

vt (rendre plus solide) rafwarci ; rafwarci l’ sûmî ; ça m’ è rafwarci dins mès-idées ; se _ (gagner de la vigueur, se fortifier davantage) si rafwarci ; come i s’ è rafwarci, ç’ gamin-là ! ; (un instrument tranchant ou coupant qui a subi une trop forte usure, en y faisant adhérer une pièce d’acier) ritchâssi ; ritchâssi lès coûtes do l’ tchèroûe ; ritchâssi one cougnîe

 

S0

renfort

nm renfôrt ; ce qu’il nous faut, c’est du renfort, ci qu’ nos faut, c’ èst do renfôrt; en renfort, di copladje ; on leur a envoyé deux hommes en renfort, on l’zî a èvoyî deûs-omes di copladje; à grand renfort de, avou bran.mint dès ; il a été guéri à grand renfort de médicaments , il a stî r’mètu su pîds avou bran.mint dès mèdicamints

 

C60

renfort

renfôrt ; donner à qn un cheval de _, copler (qn), si fé copler, suratèler (Che.), su trètèler (Ma.); prendre un cheval de _, copler (, dicopler) (on dj’vau d’ ratèle (La.), ratèler (Che.), prinde on dj’vå d’ atèlèdje (, d’ coplèdje), … on dj’vau d’ ratèle (La., St.), on dj’vau d’ trètèle (, d’ ttèlèdje), syn on trètèleûr (Ma.), on ratèleûr (Bo.) ; (houill) bois de _, corå

 

E0

renfourcher

rèfortchî

 

E0

renfrogné

, ée adj rafrincî (-ye), règrignî (-ye)

 

C60

renfrogné

, -ée adj (boudeur, -euse) rafrogneûs, -eûse ; c’ è-st-on rafrogneûs tchin ; c’est un perpétuel _, il è tot rî d’vant di s’ lèver (litt. « il a ri tout [son saoul] avant de se lever »), il èst si guêy qu’ one pwate di prîjon

 

S0

renfrognement

nm mawe (f)

 

C60

renfrogner

(se) v fé s’ lèpe, fé s’ mawe, si rafrincî, rissatchi s’ visadje, rissatchî s ‘ nez

 

C60

renfrogner

 

, -é rafrognî (ri-) (, rafrougnî) ; figure renfrognée, on r’frougnî visèdje, riloufé (ru- La.), on grognon, on lêd fougna, on hura, on mati (Hu.) ; il èst si moûfrin (GrM.), voy. bouder, maussade, rechi­gner

 

E0

renfrogner

(se) si rafrogni

 

S0

rengagement

nm règadjemint

 

C60

rengagement

raguèdjemint ; signer s’ raguèdjemint

 

S0

rengager

v règadjî ; (se) si règadjî

 

C60

rengager

, -ement règadjî, -emint ; _ un ouvrier, rinde di l’ ovrèdje à in-ovrî ; voy. embaucher ; soldat rengagé, (péjort) magneû d’ pan bayår (anc. Vo.)

 

E0

rengager

vt raguèdji ; il ont raguèdji leû-z-ancyin domèstike ; se _ (à l’armée), si raguèdji

 

S0

rengaine

nf (scie) renguin.ne; (refrain) ârguèdène (, ârguèdin.ne), rèfrin, rifrin ; vous devriez changer de rengaine, vos divrîz candjî d’ rèfrin ; « I faît stritchî s’ lèpe qui glète èt lèyî v’nu foû one sôte di clousserîye mèsuréye à môde d’ ârguèdin.ne : i tchante. » (E. Gilliard)

 

C60

rengaine

c’est toujours la même _, c’ èst todi l’ min.me tchanson (, renguin.ne), c’ èst todi lalîr-lala ; des _s, dès vîs mèssèdjes, qu’ on ‘nn’ èst r’batou (, dès vîhès matènes St.)

 

E0

rengaine

(radotage, refrain) orêson, renguin.ne, rim’ram’ (Te.) ; i r’vint todi avou sès vîs-orêsons ; i r’vint todi avou lès min.mes renguin.nes ; i r’vint toudi su l’ min.me rim’ram’ ; _ lassante à force d’être répétée, rimê ; i r’vint todi avou sès vîs rimês ; c’ èst todi l’ min.me rimê ; c’est toujours la même _, c’ èst todi l’ min.me couplèt

 

S0

rengainer

_ son compliment rihaper s’ complumint

 

E0

rengorger

(se) v si rècrèster; vous auriez dû le voir se rengorger, vos l’  aurîz d’vu veûy si rècrèster

 

C60

rengorger

(se) si règuèder, si rècrèster, rilèver l’ tièsse tot fîr, si rèfrèner (War.) ; _ amoureusement, preûtî (proprt du pi­geon)

 

E0

rengraisser

v rècrauchî

 

C60

rengraisser

(se) si rècrå, si r’noûri

 

E0

reniement

rinîmint ; li r’nîmint d’ sint Pière

 

S0

renier

v (déclarer contre la vérité qu’on ne reconnaît pas) riniyî (,  rinoyî); il ne reniera jamais sa famille, i n’ rinîyerè jamaîs s’ famile; (expr) i n’ faut nin r’niyî s’ cu por one vèsse (iron / grossier), il ne faut pas renier son derrière pour un pet, il faut savoir assumer tous ses actes; vos nè l’ saurîz r’niyî, vous ne sauriez le renier (tellement il vous ressemble) ; « Qu’ èst ce qui ça vout dîre, vosse walon ? Pinsant divenu pus come i faut, on-z-a r’niyî sès vîyès pîres. » (J. Guillaume) ; (répudier) il renie ses promesses, i r’vint su ç’ qu’ il aveûve promètu

 

C60

renier

, -able, -ement rinoyî, -åve (, -åbe), rinoyèdje, rinôyemint

 

E0

renier

vt riniyi ; riniyi sès parints ; riniyi sès dètes ; riniyi sa parôle ; _ sa parole, rimindji sa parôle

 

S0

reniflement

nm rinifladje

 

C60

renifler

vi (aspirer bruyamment par le nez) rinifler; il renifle sans cesse, i r’nifèle tofêr; vt renifler du tabac, pèneter ; il renifle du tabac, il prise, i pènetéye ; renifler une odeur, sinte one odeûr; (flairer) sinte, vèner, diviner ; je l’avais reniflé, djè l’ aveûve sintu

 

C60

renifler

rinoufler, rissètchî s’ narène, chnoufler (Rob)

 

E0

renifler

vi rinifler ; ni r’nifèle nin tot l’ timps insi ! ; (plaist) rimonter lès tchandèyes (litt, « remonter les chandelles (de morve dans le nez) »)

 

S0

renifleur

, euse n rinifleû (-se)

 

C60

renifleur

, -euse rinouflå, -åde, -eû, -eûse

 

E0

renifleur

, -euse n riniflâ, -âde

 

S0

renipper

riniper (-eter), rimoussî, racotcheter, rèploumer ; voy. rhabiller ; il est tout renippé, il èst tot rafricolé (Be.), il èst tot rènosé (La..)

 

E0

renne

nm rène

 

C60

renom

nm avoir un grand renom, ièsse rilomé (-ye) ; c’est une personnalité de grand renom, c’ è-st-one saquî d’ fwârt conu, c’ è-st-one saquî d’ conu laudje èt long ; il commence à acquérir du renom, i c’mince à ièsse conu

 

C60

renom

, renommée rinom (-on), rino(u)mêye ; voy. réputation, vogue

 

E0

renom

(réputation) rinom ; avèr (on) bon r’nom ;

 

S0

renommé

, ée adj (qui a du renom) conu d’ laudje èt d’ long, fwârt conu (f fwârt coneuwe), rilomé (-ye) (, rinomé (-ye)) ; « Dji so r’lomé d’ lon èt d’ laudje, savoz. » (A. Lurquin)

 

C60

renommée

nf riloméye (, rinoméye) ; il jouit d’une grande renommée, il a one fwate riloméye, il est conu d’ lon èt d’ laudje

 

C60

renommée

rinomêye ; avèr one boune rinomêye

 

S0

renommer

v (nommer une nouvelle fois) rilomer (, rinomer) ; il a été renommé, il a stî r’lomé

 

C60

renommer

rinoumer (, riloumer) ; voy. réputé

 

E0

renon

nm rinon; donner son renon, diner si r’non, si rinoncî; « Li grande Torine vint co di m’ dîre qui, si l’ propiètaîre ni v’leûve nin fé tapissî po l’ dicauce, èle si r’nonceûve. » (E. Thironet)

 

C60

renon

(résiliation (d’un bail)) rinon ; i m’ è confirmé li r’non ; (aux cartes) rinon ; dj’ avo on r’non en pike ; dj’ asto en r’non

 

S0

renonce

(au jeu de cartes) rinon (nm) ; voy. fournir

 

E0

renonce

tu as fait une _, tu n’ ès nin sièrvi

 

S0

renoncement

nm rinonçadje

 

C60

renoncer

[v] (e-c) r(i)noncî, (o) r’noncî

 

G100

renoncer

v (abandonner un droit) rinoncî; je renonce à mes droits, dji r’nonce à mès drwèts, dj’ abandone mès drwèts, dji laî tchaîr mès drwèts ; renoncer à une succession, rinoncî à on-èritadje; (ne plus espérer) je renonce à comprendre, dji n’ saye pus d’ comprinde; (cesser volontairement) il a renoncé au tabac, i n’ fume pus ; il a renoncé à la lutte , il a lèyî tchaîr sès brès; (jeu de cartes) rinoncî ; action de renoncer, rinonçadje (m) ; celui (celle) qui renonce, rinonceû (-se) ; (cesser ou refuser de reconnaître) riniyî (, rinoyî) ; je renonce à elle, djè l’ rinîye

 

C60

renoncer

, -ement rinoncî, -cemint ; (t du jeu de cartes) rinoncî, (anc.) forzårder ; _ à la besogne, rinaker so l’ ovrèdje, lèyî tot (, en plan), taper là hatch-èt-match ; _ au commerce, sèrer botike ; _ à une entreprise, candjî d’ plan, taper (, chiper) l’ ouh so l’ beûr ; vous pouvez _ à votre projet, vos polez fé ‘ne creûs d’ssus , …compter qwinze ; _ à la lutte, s’avouer vaincu, djêver (, guêver), guêvi (Je.), voy. céder, vaincre ; _ aux folies de la jeunesse, riployî l’ hèrna

 

E0

renoncer

vi (à qqch ou à qqn; à faire qqch) abandoner,  rinonci (à) ; abandoner sès drèts, … s’ posse ; dj’ ê r’nonci à lî fé comprinde ; tu as fait une renonce (aux cartes), t’ ès r’nonci ; vt (donner congé à (un locataire), lui signifier la résiliation d’un bail) rinonci ; il è r’nonci s’locatêre

 

S0

renonciation

nf rinonçadje (m)

 

C60

renonciation

voy. congé

 

E0

renoncule

[nf] (e-c) boton d’ ôr [nm], (o) bouton d’ ôr [nm], (e) ranonke [nf], (o-c) pate d’ auwe, (c) po (d’êwe) [nm]

 

G100

renoncule

nf bat-l’-bûre (m), boton-d’-ôr, paupî (m) ; renoncule d’eau (scélérate), paupî d’ aîwe

 

C60

renoncule

ranonke (, ranompe ; ralonke anc. Ma. ; rènôpe Ve., L.) : _ des prés ou _ âcre, botond’r, pihåte-è-lét (pihète- Ve. ; pihe- Es., War.) ; _ rampante, poupèye, cou-z-å-hôt (Com.), poûpi (St. ; pôpi La., Am. ; pôpli Xh.) ; _ flammette, sayète (Du.), ièbe di sansoûle (Am.), sansowe (Coo), ralonke du maras’ (Ma.), flaminète (Ma.), linwedutchèt (Spa) ; _ des bois, voy. anémone ; fausse _, voy. populage

 

E0

renoncule

_ âcre (communément appelée bouton-d’or), bouton-d’-ôr

 

S0

renouée

nf (renouée cultivée) sauvadje boûkète ; renouée aviculaire, tirant-d’-pourcia (m), traîtis’ (m), franc traîtis’ di pourcia (m), ièbe di pourcia ; renouée bistorte, ièbe di cossin

 

C60

renouée

_ des oiseaux ou traînasse, trênasse, tripe-pîd, cint-noks, wêde du poye (Ma.), casse-pîre (St.), jèbe di pourcê, sin.nète,  rècinète (Ke.) ; _ poivre-d’eau, pice-o-l’-linwe (Ma.), câye dè digâ (Sourbrodt) ; (Polygonum amphibium) såssale (G; Ber.; san– Re.) ; voy. BISTORTE, PERSICAIRE, SARRASIN

 

E0

renouer

v (refaire un nœud) ranuker, riflotchî, rinuker; action de renouer, ranukadje (m), rinukadje ; renouer ses lacets, rinuker sès lacètes; (rétablir les liens) si r’causer ; viendra un temps où ils renoueront, i vêrè qu’ is s’ ricauseront

 

C60

renouer  

ranoukî (, ri-) ;  voy.  nouer, RELATIONS,

 

E0

renouer

vt (refaire un nœud) ranoker, rinoker ; ranoker deûs bokèts d’ lin.ne (Te.) ; rinoke tès solés 

 

S0

renouveler

[v] (e-c) r(i)noveler, (o) r’nouveler

 

G100

renouveler

v (remplacer par une chose nouvelle) mète on novia, … one novèle ; il faudra renouveler la porte, i faurè mète on novia uch ; l’ air de la chambre a besoin d’être renouvelé, li tchambe a dandjî qu’ on l’ ranaîriche ; j’ai vu qu’ils avaient renouvelé le personnel ouvrier, dj’ a vèyu qu’ il avint dès novias-ovrîs; (rendre nouveau en transformant) rimète à noû, rinoveler ; action de renouveler, rinoveladje (m) ; il a renouvelé son bureau,  il a r’novelé s’ bûrau, il a r’mètu s’ bûrau à noû; (renouveler la cérémonie de la communion solennelle) rinoveler (vi); (donner une nouvelle validité) le bail a été renouvelé, li bay a stî r’novelé; (faire de nouveau) il a fallu que je leur renouvelle ma demande, djè l’zî a d’vu rid’mander ; (se) (être remplacé par des éléments nouveaux) ils se renouvellent sans cesse, c’ èst tofèr dès novias; (prendre une forme nouvelle, changer) actuellement, c’est tout qui se renouvelle quotidiennement, asteûre, c’ èst tot qui candje tos lès djoûs; (recommencer) cela ne se renouvellera plus, ça n’ ariverè pus ; et que cela ne se renouvelle pas !, èt qu’ ça n ‘arive pus !

 

C60

renouveler

, -ellement rinoveler, rinovèlemint

 

E0

renouveler

vt (remplacer) rinoveler ; rinoveler l’ comité ; dji pinse rinoveler tote l’ instalâcion ; (réitérer, proroger) rinoveler on bay ; rinoveler sès veûs ; se _ (se reproduire) si rinoveler ; quu ça n’ si r’novèle nin ! ; (rappeler à la mémoire) renouveler (des souvenirs), ranoveler ; dj’ ons ranovelé dès vîs-afêres tote la sîse ; _ complètement, passè à l’ baguète (Te.) ; li mohon a stî passêye à l’ baguète ; à l’ occasion des noces, il va falloir renouveler sa garde-robe, i va faleur passè à l’ baguète po lès nwaces  (Te.)

 

S0

renouvellement

nm rinovèlemint

 

C60

renouvellement

runovèlemint ; li r’novèlemint do bay

 

S0

rénovation

nf (remise à neuf) ils sont occupés à la rénovation de l’église, is s’ sont-st-ocupés à r’mète l’ èglîje à noû

 

C60

rénover

v (remettre à neuf) rimète à noû ; il a été complètement rénové, il a stî t’t-à faît r’mètu à noû

 

C60

Renquin

(n de famille) Rèn’kin

 

S0

renseignement

[nm] (e) racsègnemint (o) rinsègnemint, (c) rensègnemint

 

G100

renseignement

nm rensègnemint ; je voudrais vous demander un renseignement, dji vos vôreûve bin d’mander one saqwè ; je vais aux renseignements, dji m’ va veûy qwè; il me demandait cela à titre de renseignement, i m’ dimandeûve ça insi ; on ne m’a donné que de bons renseignements à son égard, on n’ m’ a dit qu’ do bin d’ li; (expr) il a ètindu braîre on via mins i n’ sét nin dins qué stauve, il a entendu pleurer un veau mais il ne sait pas dans quelle étable, il a des renseignements non fiables

 

C60

renseignement

rensègnemint ; aller chercher des _s, aler âs rensègnemints

 

S0

renseigner

[v] (e) racsègnî, (c) rensègnî, (o) splikî

 

G100

renseigner

v mète au courant ; c’est lui qui m’a renseigné, c’ èst li qu’ m’ a mètu au courant; il est toujours bien renseigné, il èst todi au courant d’ tot ; vous êtes mal renseigné, on v’s-a raconté dès mintes ; si nous avons bien été renseignés, si c’ èst l’ vraî ‘ç qu’ on nos-a dit; (expr) è sawè coût èt long, être bien renseigné ; (se)  dimander qwè ; il serait préférable d’aller se renseigner, i vaureûve mia aler d’mander qwè

 

C60

renseigner

, -ement racsègnî, -emint ; rensègner, -emint; _ qn sur qch, racsègnî (qch à qn)

 

E0

renseigner

(se) vt et pr (si) rensègner ; tu t’ ès mâ rensègné

 

S0

Rensiwez

(écart de la commune d’Houffalize, anct commune de Mabompré) Rèn’sîwé ; li molin d’ Rèn’sîwé

 

S0

rentable

adj qui rapwate ; c’est une affaire rentable, c’ è-st-one saqwè qu’  rapwate ; ce n’est pas très rentable, ça n’ è vaut wêre lès pwin.nes

 

C60

rente

nf (emprunt d’état) rinte ; il avait quelques rentes, il aveûve saquants rintes; (expr) v’lu sûre li môde au djoû d’ audjoûrdu, c’ èst dès rintes , vouloir suivre la mode, actuellement, c’est dépenser la valeur d’une rente; (produit périodique d’un contrat) rinte ; il me paie une rente chaque année, i m’ paye one rinte tos l’s-ans; (expr) viker su sès rintes , vivre de ses rentes

 

C60

rente

rinte, voy. revenu ; vivre de ses _, voy. oisiveté

 

E0

rente

rinte ; i n’ è pus assé d’ sès rintes po viker ; i vike di sès rintes èt i crîve di sès rivenous ; vivre de ses _s, vikè d’ sès craches (Te.) ; _ viagère, rente viyajêre ; mète sa mâjon en rente viyajêre 

 

S0

renter

, -ier, -ière rinter, -î, -îre

 

E0

rentier

, ère n rintî (-re) ; il aurait tellement désiré être rentier !, il aureûve tant v’lu ièsse rintî !; (expr) il aureûve bin v’lu fé l’ mèstî d’ pormwinrneû, mins i n’ aveûve pont d’ baston, il aurait bien voulu être rentier mais il n’en avait pas les moyens

 

C60

rentier

, -ère n rentier, -ère ; être _, viker à n’ rin fé ; ils vivent comme des _s (sans devoir travailler), is vikant come dès rentiers ; je suis _ (pensionné) maintenant, dji sû rentier asteûre 

 

S0

rentrage

nm rintradje

 

C60

rentraire

, -ayer rentrêre (, rentrèyer) (se dit du fin travail de la rentrayeuse spécialiste (rentrèyeûse) ; pour le travail ordinaire, on dit rènawî, voy. repriser

 

E0

rentrée

nf (le fait de rentrer) rimoussadje (m), rintradje (m), rintréye ; c’est le jour de sa rentrée, c’ èst l’ djoû di s’ rintréye, c’ èst l’ djoû qu’ il a rintré; (reprise) la rentrée des classes, li rintréye dès scoles; (action de mettre une chose à l’intérieur) rintradje (m) ; la rentrée du foin, li rintradje do foûr; il attendent une rentrée  d’argent, is ratindenut one rintréye di caurs

 

C60

rentrée

rintrêye

 

E0

rentrée

(après les vacances) rintrêye ; cette école a connu une bonne rentrée, çu scole-là a avou one boune rintrêye (partic. du point de vue du nombre d’élèves) ; (recouvrement de fonds) rintrêye ; one boune rintrêye di sous, ça fêt do bin ! ; il ne faut pas se priver d’une _ financière assurée, i n’ fât nin stoper l’ trau pa doû-ce quu l’ sou vint (litt. « il ne faut pas boucher le trou par où l’ argent passe »)

 

S0

rentrer

[v] rintrer, (e-c) r(i)moussî, (o) r’muchî

 

G100

rentrer

vi (entrer de nouveau) rimoussî, rintrer; si quelquefois il rentrait plus tôt, si jamaîs i rintèrreûve pus timpe ; ne rentrez plus jamais ici, ni r’moussîz jamaîs pus véci, ni r’mètoz pus jamaîs lès pîds véci; (rentrer en se précipitant) rapoûsseler, ravorer ; vous auriez dû le voir rentrer en se précipitant, vos l’ aurîz d’vu veûy ravorer; (rentrer à nouveau en s’engouffrant) rabroker ; à peine sorti, il rentre en courant, à pwin.ne rèchu, i rabroke è (tot) courant ; « Là qui m’ frére rabroke on djoû è tot courant èfoufyî à l’ maujone. » (E. Gilliard) ; (rentrer délibérément) trèmoussî ; (retrouver) il est rentré dans ses dépenses, il a r’trové ses caurs; (entrer avec force) broker ; et alors, la voiture est rentrée dans la paille, èt adon, l’ auto a broké dins li strin; (loc) j’aurais voulu rentrer sous terre, dj’ aureûve bin v’lu ièsse chîs pîds d’zos têre ; faire rentre qqch dans la tête, fé moussî one saqwè dins s’ tièsse ; vt (mettre à l’intérieur) rimète, rintrer ; rentrer le foin, rimète li foûr; rentrez le ventre!, rintrez vosse vinte, rissatchîz vosse vinte; (dissimuler) rintrer; le chat rentre ses griffes, li tchèt rintère ses grawes; (refouler) rentrer ses larmes, ritenu sès lârmes

 

C60

rentrer

rintrer ; rimoussî (ra-, rè-) ; _ chez soi, voy. pénates ; _ précipitamment, rèbiser (ra-), rèbrokî (ra-), rèdårer (ra-), voy. accourir ; _ de l’école, rintrer, rariver, riveni d’ li scole ; _ en possession de ses effets, rissêsi (, ravu) sès hårs ; _ dans le giron de l’Eglise, si r’creûre ; vt _ le regain, rintrer (, rimète, raminer, ratchèrî) l’ wayin

 

E0

rentrer

il est rentré dans ses droits, il è ravou sès drèts 

 

S0

rentrer

vi (revenir (dans un lieu d’où on est sorti)) rariver, rintrer ; voilà que je rentre (chez moi), v’là qu’ dji rarive ; il è rintré o payis ; i rintèrerè co âs p’tites-eûres ; i n’ èst nin co rintré di scole ; _ dans le rang (s’assagir), rintrer dins lès rangs ; vt (ramener à l’intérieur à l’abri) rintrer ; i rintère do bwès dins l’ forni ; v’là do bon timps po rintrer l’ wayin ; _ le bétail dans l’étable (en prévision de l’hiver), rastrinde (, rintrer) lès bièsses ; il è falou rintrer lès bièsses (à l’approche de la mauvaise saison) ; (faire pénétrer) rintrer ; _ les restes de l’aiguillée (dans le tricot), rintrer lès bouts d’ lin.ne ; (utilisé par les hommes) je rentre à la maison, dji r’va addé la fème ; _ dans le giron de l’Église, si ricrère ; i s’ è r’crèyou d’vant d’ mori 

 

S0

Renuamont

(hameau de la commune de Sainte-Ode, anct commune de Tillet) Rnouwâmont

 

S0

Renval

(lieu-dit à Bastogne) Renvâ ; li tch’min d’ Renvâ ; (au pl., pour désigner le même endroit) i gn-avot co do brouyârd su lès Renvâs

 

S0

renveloppcr

rèwalper, rafûler

 

E0

renversant

, ante adj à n’ s’ è nin fé one idéye, à tchaîr au r’viêrs; (expr) à tchaîr mwârt d’ astampé !, à tomber mort en position debout, c’est renversant !

 

C60

renverse

(à la) loc au r’viêrs ; tomber à la renverse , tchaîr au r’viêrs

 

C60

renverse

tomber à la _, toumer à l’ rivièsse (, so sès rins, so s’ cou, èn-èrî,  èn-èrî-dos (La., St., Vi.), à l’ iviêr (Har.), å r’viêr (Es., Cou.))

 

E0

renverse

 

tomber à la _, toumer à l’ avièrs dos (an-avièrs dos Lu.)

 

S0

 

renversement

nm (le fait de renverser) bèrwètadje, diviêrsadje ; un renversement de terre, on d’viêrsadje di têre, on bèrwètadje… ; un renversement de situation, on r’toûnemint d’ situwâcion ; (expr) c‘ èst l’ batch qui r’toûne dissus l’ pourcia, c’est l’auge qui se retourne sur le porc, c’est un renversement de situation

 

C60

renversement

rivièssemint

 

E0

renverser

[v] (e-c) r(i)vièrser, (o) r’vièrsî, (o-c) aflachî, (c) bardouchî, (e) bardouhî ; v. répandre, abattre

 

G100

renverser

v (mettre en sens inverse) bèrwèter, ritoûrner, mète li cu è l’ aîr ; renverser un seau pour monter dessus, ritoûrner on saya po monter d’ssus ; (faire tomber) diviêrser, fé tchaîr, riviêrser,  staurer; être renversé, ièsse diviêrsé ; renverser du sable, staurer do sauvlon ; il a été renversé par une voiture, il a stî d’viêrsé pa one auto; (expr) quand on staure si djote, on nè l’ ramasse jamaîs tote, quand on renverse sa ratatouille de chou, on ne la ramasse jamais en totalité, quand on fait une bêtise, on ne parvient jamais à la réparer entièrement ; mète li bègnon à cu , renverser le contenu du tombereau; (répandre un liquide) spaude ; renverser de l’eau, spaude di l’ aîwe; (renverser involontairement) glèter; j’ai renversé du vin sur la nappe en le vidant, dj’ a glèté su l’ mape tot l’ vûdant; (étonner) èwarer, sbârer; cela me renverse, ça m’ sibâre; (expr) à tchaîr rnwârt d’ astampé, à mourir debout, cela me renverse ; (se) (chariot, …) aler à cu, bèrwèter, ritoûrner ; le chariot se renverse, gn-a l’ tchaur qui r’toûne, … qui va à cu; « I n’ faut wêre di timps, nèdon, po l’ boneûr fé bèrwète ! » (Jean Servais, Toûrnikèt); (expr) li batch ritoûne co sovint su l’ pourcia, l’auge se renverse encore souvent sur le porc, c’est un retour de manivelle

 

C60

renverser

rivièrser (rivièsser Lat.), fé toumer, taper (, ronfler, bouhî) djus, voy. ABATTRE, CROULER, CULBUTER ; _ qn d’une gifle, bouhî à l’ åwe ; _ qn d’un coup de tête, boussoler; (t de carr) baudeler, mète so cou ; c’est le monde ren­versé, c’ èst l’ monde ritourné ; _ tout, fé noûf, bouhî (, dårer, ronfler) tot djus ; celui qui renverse tout dans sa précipitation, on bouhe (, dåre, roufe)-tot-djus, on roumahe (Fl., Ber. ; -iahe Es.) ; _ maladroitement un récipient, (dè) rou­mahe (Fl., Ber.) ; voy. répandre

 

E0

renverser

 

 

 (culbuter) 1 vt avadji ; la vatche m’ è avadji d’zor lèy ; lès-avon.nes sont tot-avadjis ; 2 vt (liquide) divièrsè (Te.) ; divièrsè on tonê d’ êwe ; les arbres sont renversés, lès-âbes sont djus ; j’ai été _ d’apprendre cela, (vulgaire) dj’ ê toumé su m’ cou d’ aprinde ça ; interj mot-phrase qui imite le bruit­ d’un liquide se renversant brutalement, platch ! ; platch! v’là co l’ moûdè à l’ tère !

 

S0

 

 

renvoi

nm (éructation) reûpe, reûpion ; faire des renvois, fé dès reûpes, reûper; (le fait de renvoyer) je souhaitais son renvoi, dj’ aureûve bin v’lu qu’ on l’ rèvoyiche ; (action de renvoyer le lecteur) renvwè ; il y avait un renvoi dans le texte, i gn-aveûve on renvwè dins l’ tècse

 

C60

renvoi

renvwè ; voy. aigreur, roter

 

E0

renvoi

(rot) renvwa, reûpe ; fé dès renvwas ; fé on reûpe

 

S0

renvoyer

[v] rèvoyî

 

G100

renvoyer

v (mettre à la porte) rèvoyî ; ils renverront encore des ouvriers, is rèvôyeront co d’s-ovrîs ; il a été renvoyé, il a stî mètu à l’ uch ; (envoyer une nouvelle fois) comme il ne répondait pas, nous lui avons renvoyé une lettre, come i n’ rèspondeûve nin, nos lî avans riscrît ; (retourner ce qui a été envoyé) – vers celui qui parle, ravoyî ; – vers qqn. d’autre, rèvoyî; nous lui avons renvoyé la marchandise, nos lî avans rèvoyî l’ mârtchandîje ; il nous a renvoyé la marchandise, i nos-a ravoyî l’ mârtchandîje; (remettre à une date ultérieure) rimète ; il m’a renvoyé à Pâques, i m’ a r’mètu po Pauke

 

C60

renvoyer

rèvoyî ; _ vers celui qui parle, ravoyî ; _ de l’un à l’autre, kivoyî, voy. envoyer ; _ brusquement, rèbaler, voy. CONGÉDIER, RABROUER ;  _ à  coups  de pied, rèpiter, ripiter, voy. chasser ; _ la boule, au jeu de quilles, ritaper l’ boulèt

 

E0

renvoyer

vt (réexpédier) ritchiker, rivoyi ; dju m’ ê fêt r’tchiker foû ; à quelle place t’es-tu fait expédier de nouveau ?, doû-ce quu tu t’ ès co fêt r’tchiker là ? ; rivoyoz ç’ pakèt-là à si ècspéditeûr ; (congédier) rivoyi ; dj’ ê r’voyi m’ domèstike ; _ d’un endroit à l’autre, kivoyi ; i s’ è fêt k’voyi d’ Pilâte à Èrôde ; être renvoyé de son travail, si fé likider foû d’ sa plèce ; se faire _ d’une place à l’autre (allusion à l’épisode biblique du renvoi de jésus par Pilate chez Hérode), si fé ravoyi d’ Pilâte à Hérôde ; vt (en direction du locuteur) ravoyi ; ravoye-mu l’ gamin ; si fé ravoyi d’ Pilâte à Érôde ; (congédier) i s’ è fêt ravoyi do l’ sucole

 

S0

réoccuper

v réoccuper sa fonction, riprinde si place

 

C60

réordonner

v (remettre en ordre) rarindjî, rimète à place

 

C60

réorganiser

v rèmantchî, rimète su pîds

 

C60

repaire

ripêre (, ra-)

 

E0

repaître

v ripache ( rapache) ; (expr) i n’ èst nin à r’pache , il n’est pas à repaître, il a toujours faim ; (se) si r’pache

 

C60

repaître

ripahe ; voy. rassasier

 

E0

repaître

(se) si guèder, si raguèder ; is s’ ont guèdé come i fât avou la tripe ; se _ jusqu’à satiété, si raguèder ; dji m’ ê bin raguèdé

 

S0

répandre

[v] (o-c) dispaude, (e) dispåde, (o) dèspârde

 

G100

répandre

v (épandre un liquide) spaude ; épandre à nouveau) rispaude ; répandre par mégarde (disperser), stramer ; je répands, dji spaud ; il répand, i spaud ; nous répandons, nos spaurdans ; vous répandez, vos spaurdoz ; ils répandent, is spaudenut ; il répandait, i spaurdeûve ; il répandra, i spauderè ; il répandrait, i spaudereûve ; qu’il répande, qu’ i spaude ; qu’il répandît, qu’ i spaurdiche ; répandu, spaurdu (f spaurdeuwe); (rendre public, faire connaître) répandre un bruit, taper l’ brût ; (se) (couler) couru ; le sang se répandait partout, gn-a l’ song qui coureûve pa tos costés; (se propager) couru, si stramer, si spaude; c’est un bruit qui se répand, c’ è-st-on brût qui coûrt; « One tèribe novèle si strame pa t’t-avau l’ viyadje  » (J. Houziaux)

 

C60

répandre

spåde (di-, ri-), stårer, rivièrser, voy. renverser ; _ par mégarde un liquide, dispåde, stårer, dibrisser (Fa.), voy. flaque ; l’eau se répand hors du seau que le porteur secoue maladroitement, l’ êwe båsse (Es.; bâsse La.) foû dè sèyê, voy. se­couer ; _ par mégarde de la paille, du foin, kissèmer, -eter ; stièrni (lès vôyes) ; stramer, -eter ; fé dès såyes (Cou.), fé dès srsins, voy. éparpiller ; vous avez répandu toute la paille, vos-ave kicinsi tos lès strins (Bas.) ; _ une odeur de bitume, voy. bitume ; _ un bruit, une nouvelle, taper l’ brut foû, voy. bruit ; _ de la clarté, taper dè l clårté

 

E0

répandre

vt (renverser) spâde, stârer ; wête à twa di n’ nin spâde ta sope ; dj’ ê spârdou l’ moûdè d’ lacê ; i m’ è spârdou la bwèsse di pontes ; quand on spârd li sé, c’ èst signe di dispute ; la novèle è stî vite sipârdoûye ; dj’ ê stâré l’ pakèt d’ souke à l’ tère ; (renverser de nouveau) rispâde ; dji m’ ê co fêt rispâde li moûdè pa la vatche ; _ (un liquide) en secouant le récipient qui le contient, chalboter ; t’ ès chalboté d’ l’ êwe tot l’ long ; action de _ un liquide en le secouant (; son résultat), chalbotèdje ; qué chalbotèdje quu t’ ès co fêt là !

 

S0

répandu

, ue adj (qui a été versé) qu’ a stî spaurdu; (commun à un grand nombre de personne) qu’ on rèscontère sovint, qu’ on-z-ètind sovint, qu’ on vèt sovint; c’est une idée très répandue, c’ è-st-one saqwè qu’ on-z-ètind sovint

 

C60

réparable

adj il est facilement réparable, on l’ pout r’fé aujîyemint

 

C60

réparable

rèparåve (, –åbe)

 

E0

réparable

rèparâbe 

 

S0

reparaître

v (paraître de nouveau) riparète; le journal a reparu, li gazète a r’parètu

 

C60

reparaître

riparète (ra-), si r’mostrer

 

E0

reparaître

vi (en parlant d’ une publication) riparète ; la gazète riparèt dupûs one sumwin.ne 

 

S0

réparateur

rèpareû, rifeû ; _ de haies, (rè)cloyeû

 

E0

réparation

nf (travail qui consiste à réparer quelque chose) rifiadje (m), distrapadje (m) ; nous avons payé cent euros pour la réparation, nos-avans payî cint-z-eûros po l’ rifé ; j’ai porté votre vélo en réparation, dj’ a pwârté vosse vélo po qu’ on l’ rifyiche ; il est en réparation, on-z-è-st-à l’ rifé; (action de réparer une faute, une offense) demander réparation (suivant le cas) dimander dès-èscuses, dimander d’ ièsse payî; coup de réparation, pènalti ; dans la surface de réparation, dins l’ grand rèctangue

 

C60

réparation

rèparåcion, rèmîdrumint (Es.)

 

E0

réparation

rèparâcion ; pwarter lès solés en rèparâcion ; (rafistolage) (partic. avec des morceaux de fil) rabokièdje ; çusse hèye-là, ç’ n’ èst qu’ dès rabokièdjes ; faire des _s (effectuer des travaux similaires à ceux du maréchal-ferrant), marchâder ; dj’ ê marchâdé tote l’ après non.ne ; (de chaussures) rissavetèdje ; _ (d’une surface) avec un enduit, riplakèdje ; c’ èst do r’plakèdje, ça n’ tint nin fwart ; (d’un fil, d’un lien, en le renouant) ranokèdje ; c’ èst tos ranokèdjes su ç’te hève-là ; _ de fortune, raplakèdje, racaplakèdje

 

S0

 

 

réparé

, -ée  adj rifêt, -ête ; voste ârmwêre èst r’fête ; (attrapé, -ée ; dupé, -ée) rifêt, -ête ; t’ ès r’fêt !

 

S0

réparer

[v] (e-c) r(i)fé, (o) r’fé, (o-c) ramantchî, (c-e) rèmantchî

 

G100

réparer

v rifé ; ce n’est pas difficile à réparer, ci n’ èst nin malaujîy à r’fé ; réparer une horloge, distraper one ôrlodje ; réparer sommairement, rabroketer ; réparer (par transformation de pièces maîtresses) rifaçoner; réparer grossièrement, rablasener, rabroketer; réparer des chaussures : remettre des semelles,  ris’mèler ; recoudre, rakeûde, rakeûse ; remettre des pointes, rimète dès d’bouts ; porter ses chaussures à réparer, pwârter sès solés au cwabejî; (réparer des bas, repriser) rassêrcî ; remettre des pieds aux bas, ripîtyî ; « Quand v’s-auroz r’pîtyî mès tchausses, èt qu’ mès wants sèront rabrauwyîs. » (J. Guillaume) ; « Casakes rabrauwyîs, / Chabrakes à firlokes. » (J. Guillaume) ; (réparer des vêtements) rabrauwer, rabrauwyî (voir aussi : repriser et raccommoder); réparer une faute, coridjî one faute ; (expr) quand on staure si djote, on nè l’ ramasse jamaîs tote, quand on laisse tomber son plat de chou, on ne le ramasse jamais entièrement, une faute commise n’est jamais tout à fait réparée; réparer ses forces, (guérir), si r’mète

 

C60

réparer

rèparer, rifé ; _ sa faute, ratcheter s’ pètchî ; _ les haies, voy. haie ; (bateau), voy. radouber ; (toit de chaume, etc.) voy. chaume, mur, pignon ; (meuble, soulier, vêtement) voy. raccom­moder, RAFISTOLER, RAJUSTER, RAPE­TASSER, RAPIÉCER, RENTRAIRE, REPRI­SER ; (chaussettes), voy. remmailler ; (t de men) _ par un assemblage en paume, rèpåmer (ra-) ; voy. grossièrement

 

E0

réparer 

vt rèparer ; (des chaussures) rissaveter ; rissaveter lès solés ; je répare moi-même mes vêtements, dji m’ rakeû mi min.me ; _ les bas, ristoper lès tchâsses ; _ en brasant, ribraser ; ribraser on bidon ; (rafistoler) (partic. en nouant ensemble des morceaux de fil) rabokyi ; rabokyi on fil ; rabokyi la hâje ; (un récipient troué) ristin.ner (Te.) ; (remettre en état) (une construction; du mobilier) ramantchi ; on tèt ; ramantchi on lît ; (une surface) avec un enduit (mortier, chaux) riplaker ; riplaker l’ mour ; _ une ceinture (en raccordant les morceaux), rapâmeler one cingue ; personne qui répare (en brasant), ribraseû ; personne qui répare les sièges (avec des cannes de jonc), ricaneleû, -eûse ; personne qui répare, rifêjeû, -eûse ; on r’fèjeû d’ chames 

 

S0

reparler

v ricauser ; nous en reparlerons une autre fois, nos-è r’causerans on-ôte côp ; (se) si r’causer; ils se reparlent, is s’ ricausenut

 

C60

reparler

ripårler, ridjåser, rid’viser, voy. parler

 

E0

reparler

vi (parler une nouvelle fois) ripârler ; dj’ ons r’pârlé do timps passé ; dji r’pâlerans d’ ça on-ôte côp  ; se _ (s’adresser de nouveau la parole), si ripârler ; is s’ ripârlant come divant

 

S0

repartager

v rifé lès paurts

 

C60

repartager

vt ripârtajer, ripârti ; ripârtajer lès bènèfices ; i fârè qu’ i r’pârtichinche co 

 

S0

reparti

rivoye ; dji s’rê r’voye divant la nut’ ; i n’ pout nin djà sèy

voye ; l’ êr èst r’voye à l’ bîje, ça va r’mète li timps

 

S0

repartie

voy. réplique

 

E0

répartie

nf riva-z-î (m) ; « Lès vîs, zèls-min.mes èstin.n là, stamburnés, à taper leû d’vise, tot-è riyant dès r’va-z-îs d’ onk ou d’ l’ ôte ou d’ on danseû què l’zî aveûve l’ aîr gaye. » (L. Namèche) ; (expr) awè todi l’ pîce po mète au trau, avoir toujours la pièce pour mettre au trou, avoir l’esprit de répartie ; on lî a rivé s’ clau , on lui a rivé son clou, il n’a aucune répartie possible ; riprinde li cabas pa l’ orèye, avoir la répartie ; riprinde li bale au bond, reprendre la balle au bond

 

C60

répartie

avoir la ­_ facile, avèr la pîce po mète o trau ; c’est une _ qui a fait mouche, c’ èst bin tapé

 

S0

repartir

v ènnè raler, è raler, raler, ritrossî ; il repartait vers Dinant, il è raleûve su Dinant ; nous repartons demain, nos-è ralans d’mwin; nous devrons repartir à zéro, i nos faurè tot r’comincî ; « Vos-aloz co bin sûr bèrdèler, mins i faut absolumint qui djè l’ ritrosse au trin di trwès-eûres. » (R. Hostin); repartir précipitamment, rèvorer

 

C60

repartir

ripårti ; voy. répliquer

 

E0

répartir

[v] (e) pårti, (c) (dis)paurti, (o-c) fé lès paurts ; v. partager

 

G100

répartir

v (partager) fé lès paurts, paurti; nous avons réparti la somme entre eux, nos-avans faît l’ paurt dès caurs inte zèls; (répliquer) riniketer

 

C60

répartir

pårti, ripårti ; voy. partager

 

E0

répartition

nf paurtadje (m), paurtichadje (m)

 

C60

repas

[nm] (c) eûréye [nf], (e) eûrêye [nf], (o) frichtouye [nf], (c) r(i)pas, (o) r’pas

 

G100

repas

nm eûréye (f), ripas, ripachemint,; un bon repas, on bon r’pas ; un repas léger, one saqwè d’ lèdjêr, un repas plantureux, one crausse eûréye, on din.ner d’ curés ; les restes d’un repas, lès restants ; repas qu’on emporte avec soi, casse-croûte, mitches (f pl); (différents repas de la journée) le déjeuner, le repas du matin, li d’djuner ; l’éventuel deuxième repas du matin, li r’cinéye (f) (vers 9 ou 10 h); le repas de midi, li din.ner ; le repas de l’après-midi, le goûter, li r’cinéye ou bwâre li cafeu (loc) ; ils sont arrivés à l’heure du goûter, il ont v’nu au momint d’ bwâre li cafeu; le repas du soir, li soper; préparer la table pour le repas du soir, mète li tauve po soper ; convier qqn à un repas de midi, priyî one saquî à din.ner; il revient à la maison pour l’heure du repas de midi, i r’vint din.ner è l’ maujone; (expr) on vèt bin qu’ c’ è-st-ofice d’ abé audjoûrdu, on voit bien que c’est office d’abbé aujourd’hui, la table est bien soignée ; après on parèy din.ner, on pout bin roter conte li vint d’ bîje, après un repas si riche, on est capable d’affronter le vent du Nord ; i faut todi ièsse bin aeûré, il faut toujours prendre ses repas à la même heure

 

C60

repas

les _, lès-eûrêyes, lès r’pas ; pendant le _ de midi, timps d’ l’ eûre ; _ où l’on prend du café café, voy. gouter ; _ de baptême, voy. baptême ; _ après la soirée en hiver, r’cinon (Fa., Rob ; on r’cine après l’ sîse) ; _ à l’occa­sion de la mise à mort du cochon, lès tripes ; temps de repos pour le _ des ouvriers à l’usine, magnåhe (fé m., c’ èst m. ou l’ eûre di m.); emporter son _ pour manger en route ou aux champs, prinde si brikèt, si marinde (To., Du.) ; être réglé pour les _, èsse aeûré ; voy. bombance, fes­tin

 

E0

repas

ripas [les repas: djuner, dîner (ou marèder), bware li cafè (ou iolè), soper, qqf ribanketer voir aussi fé dîj eûres, fé chîj eûres) ; passer on r’pas ; i fêt co sès quate ripas (ce qui est interprété comme un signe de bonne santé pour une personne âgée) ; (collation) (svt pour des enfants) eûrêye (Te.) ; i fât qu’ on lî dène ciste eûrêye ; (moment de cette collation) v’là l’ eûrêye qu’ arive ; prendre le _ du soir (après un v. de mouvement qui exprime le retour à un endroit que l’on a quitté), rissoper ; il è v’nou r’ssoper ; faire un _ excellent, mindji à r’lètche-dèts ; bon _ bien arrosé, reûpêye ; faire un bon repas, bien arrosé, si foute one boune reûpêye ; _ de fête (, banquet) gala ; c’ èst grand gala amon lès vèjins ! ; (se dit pour exprimer la satisfaction que l’on éprouve à l’occasion d’un bon repas) i vât mî ou long bankèt qu’ one coûte mèsse

 

S0

repassage

nm (action de passer à nouveau) ripassadje; (action de repasser du linge) ristindadje ; ce que je déteste le plus, c’est le repassage, ci qui dj’ vè l’ pus èvi, c’ èst l’ ristindadje; (action d’aiguiser un outil) ripassadje (m), rissin.miadje (m), rûjadje (m), sin.miadje (m)

 

C60

repassage

_ d’oiseaux, ripasse (nf), ripassèdje, voy. passage ; de linge ristindèdje (stêdèdje Ve. etc.) ; _ d’instruments tran­chants, rissin.m(i)èdje, ripassèdje, voy. AIGUISER, RÉMOULEUR

 

E0

repassage

ristindèdje ; dj’ ê fêt do ristindèdje tote l’ après non.ne

 

S0

repasse

(deuxième farine) rissêwe, voy. son 2

 

E0

repasser

[v] 1 rapasser, (e-c) r(i)passer, (o) r’passer 

2 (linge) ristinde, (o) poli, r’poli

 

G100

repasser

vi (passer de nouveau, revenir) ripasser, rivenu; action de repasser, ripassadje ; nous sommes repassés par le cimetière, nos-avans r’passé pa l’ cimintiére, nos-avans rivenu pa l’ cimintiére; vt (faire passer à nouveau) ripasser ; ils nous ont repassé un vieux film, i nos-ont r’passé on vî film ; je vais repasser les chicons au four, dji m’ va mète ritchaufer lès chicons o for ; ils ont repassé les plats, il ont passé on deûzyin.me côp avou lès plats; (repasser du linge) ristinde ; j’ ai repassé tes chemises, dj’ a ristindu vos tch’mîjes ; je dois encore repasser, i m’ faut co ristinde ; fer à repasser, fiêr à ristinde ; refaire un pli avec le fer, ricrèsser ; repasser à la calandre, calander, ristinde à l’ calande; retirer de la calande, discalander ; planche à repasser, plantche à ristinde ; jeannette, janète ; support sur lequel on dépose le fer à repasser, supôrt ; quantité de linge à repasser, ou action de repasser, ristindadje (m) ; j’ ai encore une manne de linge à repasser, dj’ a co one banseléye à ristinde; (affiler une lame) ripasser, rissin.myî, rûjî, sin.myî ; (redire, étudier plusieurs fois le même sujet) riveûy (, rivôy) ; n’oubliez pas de repasser votre leçon, ni rovyîz nin di r’veûy vosse lèçon; (refiler) diner ; je lui ai repassé mes livres, djè lî a d’né mès lîves

 

C60

repasser

ripasser ; _ ciseaux, couteaux etc., voy. AFFUTER, AIGUISER, RÉMOU­LEUR ; _ le linge, ristinde (stêde Ve. Ma.), ristritchî, stritchî, liguer, liguiner ; fer à _, fiér à ristinde (fièr à stêde Ma.), fiér di (ou à) ligueû, fiér à stritche (Ba.), fiêr du bolène (, du bolinerèsse) (anc. Ve. Tr.) ; fer à _ pour les cols, fièr dè golé (Rob.)

 

E0

repasser

vi (passer de nouveau) ripasser ; on r’va d’vè l’ bon timps, lès groûes r’passant ; tu r’passerès à l’ mâjon ;  vt (retraverser) ripasser ; ripasser l’ êwe ; (passer sans cesse) capasser ; il passe et repasse sans cesse, il èst là qui passe èt qui capasse ; vt (du linge) ristinde ; ristinde lès ployètes ; ristinde lès bondis ;  on fièr à ristinde ; one plantche à ristinde

 

S0

 

repasseur

nm (rémouleur) rûjeû d’ cisètes

 

C60

repasseur

_ de ciseaux, etc., voy. ré­mouleur ; repasseuse de linge ristinderèsse (ou ristitcherèsse Ju.), one sutêdrèsse (Ve. Sart, Ma.), ristindeûse ou (ordt) linjére (Ber.), (anc.) bolinerèsse, rè-

 

E0

repasseuse

nf ristindeûse

 

C60

repasseuse

ristinderèsse ; c’ è-st-one boune ristinderèsse di tchmîjes

 

S0

 

repavage

, repavement nm ripavadje

 

C60

repaver

v ripaver ; ils repavent la rue, is r’pavenut l’ reuwe

 

C60

repaver

, -age ripaver, -èdje

 

E0

repaver

vt ripaver ; ripaver li stâve ; ripaver l’ trotwar

 

S0

repayer

v ripayî; action de repayer, ripayadje (m) ; celui qui paie à nouveau, ripayeû (-se)

 

C60

repayer

vt 1(payer une nouvelle fois) ripayi ; dj’ ê dvou r’payi on deûsime côp 

 

S0

repêchage

nm ripèchadje

 

C60

repêcher

v (retirer de l’eau) rapèchî ; celui (celle) qui repêche, rapècheû (-se); (expr) frèch come on rapèchî , mouillé comme un corps repêché; (recevoir un candidat qui n’a pas les points requis) ils l’ont tout de même repêché, is l’ ont lèyî passer maugré tot

 

C60

repêcher

rapèhî

 

E0

repêcher

vt (retirer de l’eau) ripèchi ; dj’ ê r’pèchi l’ moûdè dins l’ pus’

 

S0

repeigner

ripingnî ; voy. peigner, recoiffer

 

E0

repeindre

v rimète è coleûr ; on voit que cela a été repeint, on vèt bin qu’ ça a stî r’mètu è coleûr

 

C60

repeindre

riponde

 

E0

repeindre

rimète en coleûr

 

S0

 

 

rependre

v ripinde ; action de rependre, ripindadje (m); rependez-le au clou!, ripindoz-le au clau !

 

C60

rependre

ripinde

 

E0

rependre

vt ripinde ; ripinde li djambon 

 

S0

repenser

vi (penser à nouveau) ripinser, ritûser; action de repenser, ripinsadje (m), ritûsadje (m) ; soyez sans crainte, j’y repenserai!, ni v’s-è fioz nin, dj’ î r’tûserè ! ; que je repense à ça, qui dji r’pinse à ça; (élaborer de nouveau) riveûy (, rivôy) ; il faudra repenser le deuxième acte, i faurè r’veûy li deûzyin.me ake

 

C60

repenser  

ripinser, rapinser, ritûser ; voy. MÉDITER, RÉFLÉCHIR

 

E0

repenser

vi ripinser ; t’ ès r’pinsé à çu qu’ dj’ avo dit ? ; pendant que j’y repense (avant de l’oublier), je vais te le dire, timps qu’ dj’ î r’pinse, dji va to l’ dîre

 

S0

repentance

, -ant, -e ripintance (anc. ince), -ant, -e

 

E0

repentir

nm ripintichadje ; il n’ en est pas encore au repentir, i n’ èst nin co au r’pintichadje ; en public, il simule le repentir, i faît l’ onteûs pa-d’vant lès djins

 

C60

repentir

(se) v ièsse au r’pintant, si r’pinti, awè mau sès raîsons ; action de se repentir, ripintichadje (m) ; vous vous en repentirez, vos v’s-è r’pintiroz; il se repentit encore d’avoir acheté son appartement, il a co mau sès raîsons d’ awè acheté s’t-apârtèmint, i r’grète co …

 

C60

repentir

(se) si r’pinti, si rik’nohe di sès pètchîs, fé on r’toûne so lu-min.me ; il s’en repentira, i s’ è hagnerè lès deûts, voy. pareil, payer ; je m’en repens bien, dj’ ènnè so å r’pinti ; être aux filles repenties, èsse ås r’pintènes

 

E0

repentir

nm ripinti

 

E0

repentir

(regret) ripinti ; il èst djà â r’pinti d’ avèr dit ça ; (se) si ripinti (si ripintou Te.) ;  i s’ anna r’pintîrè ; is s’ ripintant djà d’ avèr acheté ç’ mâjon-là

 

S0

repentir (se)

[v] (e-c) si r’pinti, (o) s’ èrpinti, ièsse au r’pintant

 

G100

répercussion

nf (d’un son, d’un choc) ridougnadje (m) ; la répercussion s’est ressentie jusqu’à Liège ; il ont r’ssintu li r’dougnadje jusqu’à Lîdje; (effet indirect) cela n’a eu aucune répercussion sur les salaires, on n’ l’ a nin r’ssintu dins lès traîtemints

 

C60

répercuter

v (renvoyer un son, une image) fé r’dougnî ; ces murs répercutent les bruits, c’ èst dès meurs qui faîyenut r’dougnî tos lès brûts; (répéter) j’étais certain que cela serait répercuté, dj’ èsteûve sûr qui ça sèreûve rèpèté ; (se) (être renvoyé, en parlant d’un son ou d’une image) ridougnî; cela se répercutait d’une pièce à l’autre, ça r’dougneûve d’ one place à l’ ôte; (se transmettre) c’est une hausse qui se répercute sur les marchandises, c’ è-st-on raussadje qu’ on r’ssint dins l’ pris dès mârtchandîjes

 

C60

répercuter

(se) rinde côp, si rèpèter, rèsponde ; le son se répercute, li son èst rèvoyî ; voy. écho, rebondir, retentir

 

E0

reperdre

ripiède

 

E0

reperdre

vt (égarer de nouveau) ripiède ; dj’ ê co r’pièrdou mi awîe ; perdre (un gain antérieur) dj’ ê r’pièrdou tot ç’ quu dj’ avo gangni

 

S0

repère

nm (signe) (ri)mârke (f) ; j’ai fait un repère sur la bouteille (pour le cas où qqn viendrait boire), dj’ a mètu one rimârke dissus l’ botèye; point de repère ; le chêne du carrefour est un bon point de repère, li tchin.ne qu’ èst là au crwèseladje è-st-one saqwè d’ aujîy po veûy èwoù-ce qu’ on-z-èst ; on n’a aucun point de repère, on n’ a rin po s’ î p’lu r’conèche

 

C60

repère

point de _ du semeur, marque faite avec le pied, hètche (Vo.), ièsse (Od.) ; _ du menuisier, charron, etc., marque faite d’un léger coup de ciseau, ièsse (Ja.) ; (houill) _ sur les câbles d’extraction, bouhe (boufe Se.) ; _ dans la mine pour mesurer l’avancement, etc., catchèt, tssègne, potale (poteler in-ovrèdje, mète dès-essègnes) ; pieu servant de _, clawîre (anc.) ; _ constitué par un bran­don, voy. BRANDON, REPÉRER

 

E0

repère

ripêre ; mète dès r’pêres ; ou pwint du r’pêre

 

S0

repérer

v (signaler par un repère) la dernière hauteur a été repérée, on-z-a mètu one mârke sur l’ daîrène hôteû; (reconnaître qqch) nous sommes allés repérer la maison, nos-avans stî veûy èwoù-ce qui l’ maujone èsteûve; (reconnaître qqn) rimârker, veûy (, vôy) ; je l’avais repéré dans la foule, djè l’ aveûve rimârké dins lès djins ; ne vous faites pas repérer !, ni vos fioz nin veûy !

 

C60

repérer

(marquer de repères) rapêri (Ja.) ; _ au moyen d’une branchette, mète on cohê, voy. brandonner

 

E0

repérer

vt (trouver parmi d’autres) ripêrer ; il avot r’pêré çusse comére-là d’pûs longtimps ; (localiser) !pêrer ; i fât qu’ dj’ alinche r !pêrer lès bôrnes avou l’ jèomète ; _ (s’orienter), si r !pêrer ; dji n’ mu r’pêre nin voci

 

S0

répertoire

nm lisse (f), répèrtwêre ; répertoire d’adresses, lisse d’ adrèsses

 

C60

répertoire

répèrtwére ; repasser son _, si r’cwèrder

 

E0

répertoire

rèpèrtware ; il nos-è tchanté tot s’ rèpèrtware

 

S0

repeser

ripèser

 

E0

répéter

[v] rèpèter

 

G100

répéter

v (dire de nouveau) dîre, rèpèter, ridîre ; action de répéter, rèpètadje (m) ; combien de fois devrai-je le répéter?, combin d’ côps mè l’ faurè-t-i dîre ? ; si vous me le faites encore répéter, si vos mè l’ fioz co dîre on côp ; oserais-tu le répéter ?, waserîz-le répèter ? ; (expr) dji n’ di nin deûs mèsses por on skèlin , je ne dis pas deux messes pour un escalin, je ne répète pas deux fois la même chose; (dire ce qu’un autre a dit) dîre, rèpèter ; il n’a pu s’empêcher de le répéter, il a co falu qu’ i l’ vaye dîre; (redire ou refaire pour s’exercer) rèpèter; ils répètent le dernier acte, is rèpètenut l’ daîrin ake ; (se) (personnes) ragadeler; il se répète, i ragadèle  ; (se reproduire) ariver; j’espère bien que cela ne se répétera plus, dj’ èspère bin qu’ ça n’ ariverè pus

 

C60

répéter

rèpèter ; _ sa leçon, ricwèrder; _ un secret, voy. rapporter ; je ne me répète pas, on n’ dit nin deûs mèsses po on skèlin

 

E0

répéter

vt (redire) rèpèter ; rèpèter mot à mot ; dji n’ to l’ rèpèterê nin on deûsime côp ; (s’exercer à dire, à exécuter) rèpèter ; rèpèter s’ discoûrs ;  empl absolt on va rèpèter à l’ musike ; se _ (se redire les mêmes choses), si rèpèter ; i s’ rèpète todi ; vt _ continuellement, rameter, radoter ; i rametèye todi lès min mes couyonâdes ; i radote tot l’ timps ; qu’ èst-ce qu’ i radote ? ; on ne répète pas deux fois la même chose (se dit à l’ adresse de qqn qui souhaite réentendre ce qui vient d’être dit), on n’ dit nin deûs côps mèsse po l’ min.me bâdèt

 

S0

répétition

nf (le fait de répéter pour s’exercer) rèpèticion ; viendrez-vous à la répétition ?, vos sèroz là po l’ rèpèticion ? ; (mécanisme pouvant répéter) un fusil à répétition, on fisik à rèpèticion

 

C60

répétition

rèpèticion

 

E0

répétition

(redite) rèpèticion ; c’ èst todi la min.me rèpèticion ; (pour une pièce de théâtre, pour un concert, etc.) rèpèticion ; aler à l’ rèpèticion do tèyâte

 

S0

repeuplement

nm (en personnes) ripeûpladje; (en poissons) ripeûpladje; (en animaux) rabièsseladje

 

C60

repeuplement

ripeûpleumint

 

S0

repeupler

v (en personnes) ripeûpler ; tout le pays a été repeuplé, tot l’ payis a stî r’peûplé; (en poissons) ripeûpler; repeupler un étang, ripeûpler on vèvî; (en animaux) rabièsseler ; ils avaient été victimes de la fièvre aphteuse mais depuis lors, la ferme a été repeuplée, il avint ieû l’ cocote mais dispûs adon, tote li cinse a stî rabièsseléye

 

C60

repeupler

, -ement ripeûpler, -èmint

 

E0

repeupler

(se) vt et pr (si) ripeûpler ; ripeûpler lès moches (avou dès-èssins) ; is r’peûplant la Bèljike 

 

S0

repic

faire _, au jeu de piquet, fé nonante

 

E0

repincer

v (pincer de nouveau) ripicî ; vous devriez repincer vos tomates, vos divrîz r’picî vos tomates; (reprendre) les voleuses ont été repincées, lès voleûses ont stî r’picîyes

 

C60

repincer

ripicî, rapicî

 

E0

repincer

vt (attraper de nouveau) ripicer ; i s’ è co fêt r’picé à l’ douwâne ; (.t de couture) ripincer ; i fât fé r’pincer vosse taye

 

S0

repiquage

nm (légumes) plantadje, ripicadje

 

C60

repiquer

v planter, ripiker; repiquer des poireaux, planter dès pôrias ; (expr) li cia qui r’pike do pêrzin ripike li pus près d’ sès parints , celui qui repique du persil repique (, enterre) le plus proche de ses parents ; nos n’ sèrans trankiles qui quand nos sèrans r’pikés, nous ne serons tranquilles que lorsque nous serons repiqués, … enterrés

 

C60

repiquer

ripiker

 

E0

repiquer

vt (replanter) ripiker ; ripiker lès porètes ; ripiker dès salâdes ; (recoudre la couture à la machine) ripiker ; ripiker la costure

 

S0

répit

nm rilaîs ; il n’ a pas de répit, i n’ a pont di r’laîs ; sans répit, sins r’lache, à r’laye

 

C60

répit

accorder du _, diner dè timps ; travailler sans _, trimer, ovrer sins rèpit (, sins r’la (, r’lê, ra)), voy. arrache-pied, cesse ; on ne nous laisse aucun _, on n’ nos t nin on djoû d’ astådje (, noud d’ tèrin, ni pîd ni tèrin, nou r’la (Ja.)) ; voy. IMPATIENT

 

E0

répit

rèpit ; i n’ è jamês pont d’ rèpit ; i n’ m’ è pont d’né d’ rèpit  c’est le dernier répit avant l’issue fatale, c’ è-st-on mî po-z-aler pîs

 

S0

replacer

v (remettre en place) rimète à place ; nous l’avons replacé dans sa boîte, nos l’ avans r’mètu dins s’ bwèsse ; (se) si r’mète ; replacez-vous au même endroit, rimètoz-vos à l’ min.me place

 

C60

replacer

voy. remettre

 

E0

replanter

v riplanter ; action de replanter, riplantadje (m)

 

C60

replanter

riplanter, ripiker

 

E0

replanter

vt (repiquer) ruplanter ; ruplanter dès sapins ; ruplanter one côpe

 

S0

replâtrage

nm (réparation faite avec du plâtre) riplâtradje ; (arrangement fragile) raclapadje, riclapadje; (expr) lès r’mâriadjes, c’ èst dès raclapadjes , les remariages, c’est du replâtrage (sic)

 

C60

replâtrer

v (plâtrer de nouveau) riplâtrer; action de replâtrer, riplâtradje (m); celui qui replâtre, riplâtreû; (arranger d’une manière sommaire ou fragile) rabistoker, raclaper

 

C60

replâtrer

, -age riplåstrer (-i), -èdje ; riplakî, -èdje ; raplakèdje d’ amants

 

E0

replâtrer

vt (un plafond, un mur) riplafoner, riplâtrer ; (immobiliser de nouveau (un membre) dans un plâtre) riplâtrer ; on lî è r’plâtré la djambe

 

S0

replet

, ète adj fin craus (f fine crausse), soflé (-ye) ; (expr) il è-st-ossi laudje qu’ i n’ èst long, il est aussi large que long, il est replet; ti t’ plinds èt t’ ès fin craus, tu te plains et tu es replet

 

C60

replet

, -ète, voy. courtaud

 

E0

replet

fille ou femme replète, doudouye ; one grosse doudouye 

 

S0

réplétion

dans un état de _ complète, plin come in-oû (, come on cocå) ; voy. SATIÉTÉ

 

E0

repleuvoir

v si r’mète à ploûre ; il repleut, i s’ rimèt à ploûre, i ratake à ploûre

 

C60

repleuvoir

il repleut à seaux , i r’vûde co

 

S0

repli

nm (dans une étoffe) bondi, oûrlèt; (mouvement sinueux des reptiles) covèrinadje ; (retraite volontaire d’une armée) les soldats ont reçu un ordre de repli, on-z-a d’mandé aus sôdârts di rèculer

 

C60

repli

riployèdje, riployeûre ; _ de terrain, hourlê, sohi (Vi., souhi Bo.), soûkê

 

E0

repliement

nm riplèyadje, riplèyemint (, riployadje)

 

C60

replier

v (plier de nouveau) riplèyî (, riployî) ; action de replier, riplèyadje (m) (, riployadje (m)) ; (ramener en pliant) riplèyî (, riployî) ; (plier plusieurs fois) coplèyî ; (se) (se remettre en place) si riplèyî (, si riployî) ; c’est un couteau qui se replie, c’ è-st-on coutia qui s’ ripléye; (reculer) rèculer, riculer

 

C60

replier

riployî (ard ruploy)

 

E0

replier

vt (plier de nouveau (ce qui avait été déplié)) riployi ; riployi lès linçoûs ; (ranger, ramasser) riployi ; riploye tès cayâs ; se replier (sur soi), si riployi ; la lame si r’ploye dins l’ mantche ; c’ è-st-one tâve qui s’ riploye ; se _ (se retirer), si riployi ; lès-Alemands s’ avint r’ployi dins li p’tit bwas ; (sur soi-même) kitwartchi ; la taule s’ è fêt k’twartchi

 

S0

réplique

nf (protestation) rèplike ; il a toujours une réplique, il a rèplike à tot; il n’ y a pas de réplique à cela, on n’ saureûve rin dîre à ça; rinike (toujours à la forme négative) : pas de réplique !, pont di r’nike ! ; obéissez sans réplique !, choûtez sins r’niketer !

 

C60

réplique

rèplike, rèsponse ; _ piquante, ine atote ; personne qui a la _ mordante, ine gueûye (ou djéve) d’ atotes, ine gueûye à blame ; assez de répliques !, nin tant dès kèsses èt dès mèsses ! ; il a _ à tout, il a todi l’ pèce po mète å trau, il a ‘ne tchivèye po stoper tos lès traus ; elle vous a des _s fines et justes, èle vis-apice çoula come ine pouce è s’ tchåsse

 

E0

réplique

rèplike ; one clapante rèplike ; il a _ à tout, il è totes lès rèplikes (ou totes lès rèsponses)

 

S0

répliquer

v (répondre vivement) rèmouler, rèsponde, ridjoster ; il a répliqué tout de suite, il a tot d’ sûte rèspondu ; il faut toujours qu’il réplique, il a todi rèplike à tot; (à la forme négative) moufeter, riniketer ; il n’a pas osé répliquer, i n’ a wasu moufeter; (répondre) rèsponde; il n’a rien pu répliquer, i n’ a rin seû rèsponde ; « Il a lachî qu’ i n’ rèspondeûve nin lès inocints. » (R. Hostin)

 

C60

répliquer

rèpliker, rèsponde ; il réplique à ses parents, i rèplike (,  rèspond) sès parints ; voy. réplique, répondre, ri­poster

 

E0

répliquer

(à (qqn)) rèpliker, rèsponde ; i rèplike todi sès parints ; i n’ fât nin rèsponde sès parints ; (qqch à qqn) moufeter,  moufeter mot (toujours en contexte négatif), rèpliker ; i n’ è nin moufeté mot, i n’ è rin rèpliké ; on m’ a répliqué grossièrement, dj’ ê stî rèspondou grossîremint ; i s’ è fêt rèsponde ; personne qui réplique volontiers (, qui a la répartie facile), rèplikâ, -âde

 

S0

replisser

v ricrèteler

 

C60

replisser

ripleûtî

 

E0

reploiement

nm riplèyadje, riplèyemint (, riployadje) ; le reploiement des genoux, li r’plèyadje dès gngnos

 

C60

replonger

v riplonker; replonger dans l’eau, riplonker è l’ aîwe ; (se) se replonger dans la lecture, si r’mète à lîre; alors, il se replongea dans la lecture, adon, i s’ a r’mètu à lîre

 

C60

repolir

ripoli, (au fig,) rilimer

 

E0

repolir

vt ripoli ; ripoli l’ plafond 

 

S0

répondant

, ante n rèspondant (-e) ; servir de répondant à qqn, ièsse rèspondant di, rèsponde d’ one saqwè; (loc) avoir du répondant, ènn’ awè po sûre, awè l’ pîce po mète au trau

 

C60

répondant  

rèspondant ;  voy.  garant

 

E0

répondant

, -ante n (garant, -ante) rèspondant, -ante (rasp-) ; i lî fârot on rèspondant

 

S0

répondeur

nm rèspondeû (, rèpondeûr)

 

C60

répondre

 [v] rèsponde

 

G100

répondre

v (répondre à qqn.) rèsponde ; ils répondent toujours à la dernière minute, is rèspondenut tofêr à l’ daîrène broke; que lui répondrez-vous, qwè lî alez rèsponde ? ; il répond sans réfléchir, i rèspond come ça lî boute; (répondre à qqch) il répond toujours à côté, i rèspond todi à costé; (se défendre verbalement) voir: répliquer; « Il a lachî qu’ i n’ rèspondeûve nin lès-înocints. » (R. Hostin) ; (se porter garant) je réponds de lui, dji rèspond d’ li ; j’en réponds, je m’en porte garant, dj’ è rèspond (peut se dire également avec nuance de doute, j’en doute) ; je ne réponds de rien, dji n’ garanti rin ; (expr) dji rèspond d’ tot s’ i n’ arive rin (iron), je réponds de tout s’il n’arrive rien

 

C60

répondre

rèsponde, ripårti, rèpliker ; ne lui répondez pas, l rèspondez nin ; voy. répliquer, riposter ; _ par lettre, riscrîre ; _ vertement, voy. rabrouer; qui répond vertement, rèsdant (Ja.), rihagnant ; ne pas _,