FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

J

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
H
I
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

j

nm, dixième lettre de l’alphabet ; devant un e muet, le j se prononce « ch ». Dès Bèljes se prononce donc/- ∫/ ; on viladje se prononce /-t∫/.

 

C60

jable

nm djordjau

 

C60

jabloir

nm galwè

 

C60

jabot

nm (d’oiseaux) djêve (f),  djawe (f) ; (ornement) chemisier à jabot , tchimîje à bavète

 

C60

jacassement

nm (cri de la pie) ramadje, rèkèlerîye (f) ; (bavardage incessant) ramadje

 

C60

jacasser

v (bavarder, caqueter) ramadjî, rameter. ratchaweter, fafyî, tchafyî ; (crier, en parlant de la pie) crêler, ramadjî, rècler

 

C60

jacasserie

nf fafiadje (m), rametadje (m), tchafiadje (m)

 

C60

jachère

nf têre qu’ on laît couru à rôyes, têre qu’ on laît r’pwaser, warèt (guéret) ; « Li prumîre anéye, djè l’ laî couru à rôyes po l’ riniètî.» (A. Laloux).

 

C60

jacinthe

nf,jacinte

 

C60

jackpot

nm jackpot, djakpot’

 

C60

Jacob

npr Jâcob

 

C60

Jacques

npr Djâke, Djauke ; nm, faire le Jacques, l’ Djîle, fé l’ djîle

 

C60

jadis

adv dins l’ timps, dins l’ vî timps

 

C60

jaguar

nm jagwâr

 

C60

jaillir

v (liquide) spritchî, stritchî ; le sang a commencé à jaillir , li song s’ a mètu à spritchî ; (surgir) potchî foû ; le loup a jailli du bois , li leup a potchî foû do bwès ; (étincelle) bratchî

 

C60

jaillir

[v] 1 (o-e) (a)brokî, (c) (a)broker

2 (eau) spiter, brotchî, (c) stritchî

C’est l’endroit de rappeler que le wallon aime tout particulièrement multiplier les locutions, composés et dérivés très expressifs comme : astritchî, abrotchî, brokî foû, v(i)ni foû, etc.

 

G100

jaillissement

nm (liquide) spritchadje, stritchadje ; (étincelle) bratchadje

 

C60

jais

nm, gayèt

 

C60

Jallet

npr Djalèt

 

C60

jalon

nm djalon

 

C60

jalonnement

nm, piketadje

 

C60

jalonner

v (mettre des jalons) piketer

 

C60

jalousement

adv djalousemint

 

C60

jalouser

v djalouser ; action de jalouser , djalousadje (m.)

 

C60

jalousie

nf, djalouserîye ; il crève de jalousie, i crève di djalouserîye

 

C60

jalousie

[nf] (o-c) djalouserîye, (e) djaloserèye

 

G100

jaloux

, ouse adj djalous (-e) ; être jaloux , ièsse djalous ; il est jaloux de sa sœur , il èst djalous su s’ soû ; (expr.) ièsse djalous come on tîgue , être jaloux comme un tigre ; i gn-a rin d’ pus djalous qu’ one bauye , il n’y a rien de plus jaloux qu’un bâillement (qui en appelle d’autres)

 

C60

jaloux, se

[adj] (o-c) djalous, e, (e) djalot, e

 

G100

Jamagne

npr Djamagne

 

C60

jamais

[adv] (e) måy, (c) mauy, (c) jamaîs, (o) jamés, (e) jamåy

 

G100

jamais

adv (à aucun moment) jamaîs, mauy, jamais de sucre , jamaîs pont d’ suke ; je n’ai jamais entendu ça , dji n’ a mauy ètindu ça, dji n’ a jamaîs ètindu ça ; ça, jamais ! , ça, jamaîs !; (sens positif) prend ton manteau si jamais tu avais froid , purdoz vosse paletot po l’ cas qu’ vos-aurîz frèd; avez-vous jamais vu ça? , avoz d’ dja vèyu ça ?; sait-on jamais! vas-è veûy quî-ce què l’ saureut dire ?; si jamais je l’attrape, gare à lui ! , djè l’ atrapereu jamaîs, gâre à li !; (loc) à jamais , po todi ; c’est fini à jamais , c’ èst fini po todi ; jamais de la vie , jamaîs de la vie, non faît ; jamais plus , pus jamaîs; (expr) on n’ a mauy qui ç’ qu’ on dwèt awè , on n’a jamais que ce qu’on doit avoir , il n’arrive jamais que ce qui doit arriver

 

C60

jambage

 nm  (trait vertical) bâre (f), djambadje; (pilier) pîdrwèt

 

C60

jambe

[nf] djambe

 

G100

jambe

nf djambe, gambion (m), galziène ; dessous de la jambe , dizos dè l’ djambe ; il ne tient plus sur ses jambes , i n’ campe pus su sès djambes ; j’ai les jambes raides , dji so rwèd dins mès pates; (loc) croc-en-jambe , croche-pîd ; faire un croc-en-jambe , mèler s’ pîd; avoir les jambes arquées , awè dès djambes di bièrdjî; (expr) awè dès djambes come dès stapètes di pwès d’ Rome , avoir des jambes comme des perches à haricots , avoir des jambes longues et minces ; awè dès djambes come dès skaîyes , avoir des jambes comme des échasses ; vaut mia ça qu’ one djambe câsséye èt lès bokèts pièrdus , cela vaut mieux qu’ une jambe cassée et les morceaux perdus ; ièsse coût apaté , avoir les jambes courtes; on n’ è va nin su one djambe , on ne repart pas sur une jambe (dit-on à un visiteur auquel on propose un deuxième verre d’ alcool) ; prinde sès djambes à sès spales, prinde sès djambes à s’ cu , prendre ses jambes à ses épaules, prendre ses jambes à son derrière , prendre ses jambes à son cou ; rivenu pèneùs come on r’naud qu’ aureûve sitî pris pa one pouye , revenir la queue entre les jambes; c’ èst l’ cu qui r’pwase lès djambes (iron) , c’est le derrière qui repose les jambes (dit-on quand on s’ assied); avoir les jambes en coton, awè dès djambes come dès lokes ; faire quelque chose par-dessus la jambe, fé one saqwè à la dji vou dji n’ pou,  come dji n’  vou dj m’ fou, fé one saqwè à la mistenflûte ; ça me fait une belle jambe, dji so craus avou ça ; avoir les jambes coupées (par une mauvaise nouvelle, par ex) awè brès èt djambes câssés ; tenir la jambe , amûser ; il est venu me tenir la jambe , i m’ a v’nu amûser; jambe de force , djambe di fwace

 

C60

Jambes

npr Djambe; j’habite Jambes , dji d’mère è Djambe; « C’ èsteûve li fièsse è Djambe. » (M. Neuville); « Dj’ a stî jusqu’ è Djambe po dès comande.s » (in : Albin Souldo, « Les Rabettes », Namur, 1906)

 

C60

jambière

 

nf jambiére ; guêtre, guète ; houseau, hossète (f)

C60

jambon

nm djambon

 

C60

jambonneau

nm djambelète (f)

 

C60

Jamiolle

npr Djamiole

 

C60

jante

nf djante

 

C60

janvier

[nm] (c ) (d)janvî, (e) djanvîr, (d)janvier, (o) janvier

 

G100

janvier

nm janvî ; le premier janvier, lî prumî d’ janvî; (expr) au mwès d’ janvî, vaut mia, foû do bwès, on leup, qu’ è pur, su l’  campagne, li laboreû, il vaut mieux voir un loup hors du bois qu’ un laboureur en manches de chemise sur son champs au mois de janvier ; janvî faît l’ gueûs èt c’ èst mârs’ qu’ èst l’ onteûs, janvier fait le gueux et c’est mars qui est 1’honteux, quand il fait beau au mois de janvier on le paie au mois de mars ; lès-iviêrs lès pus frèds pudenut tos l’s-ans aus Rwès, les hivers les plus froids commencent chaque fois à la fête des rois ; li nût d’ Sint-Paul, à méye-nût jusse, lès quate vints lutenut au pus fwârt èt l’ ci qui tchèsse au diâle lès-ôtes sèrè po ièsse maîsse quausu tot l’ an, la nuit de la Saint-Paul (25 janvier), les vents se battent et celui qui remporte la victoire sera maître quasi toute l’ année ; solia do djoû, djaléye dè l’ nût, soleil la journée, gelée la nuit ; solia èt tchaleûr à l’ Sint Piêre, ça n’ vout nin dîre : quite di l’ iviêr, soleil et chaleur à la Saint-Pierre (18 janvier) ne signifient pas que l’hiver est terminé

 

C60

Japon

nm Japon

 

C60

japonais

, aise adj japonès (-e)

 

C60

jappement

nm bawiadje

 

C60

japper

v bawyî

 

C60

jaquette

nf (veste) casake (m), camisole

 

C60

jardin

[nm] (o-c) djârdin, (e) djårdin, (e-c) corti, (o) courti, (e) cotehê

 

G100

jardin

nm djârdin ; jardin potager, corti; jardin d’ enfants, pitite sicole

 

C60

jardinage

nm coteladje, djârdinadje

 

C60

jardiner

v djârdiner, fé s’ djârdin

 

C60

jardinier

, ière n cortinî, djârdinî (m) ; maraîcher, cotelî (m); on fièstéye lès djârdinis èt lès cotelîs li 22 d’ janvî, à l’ Sint-Vincint

 

C60

jardinière

nf batch à fleûrs (m)

 

C60

jargon

nm djâre (f), djârgon (, djaurgon)

 

C60

jargonner

v djârgoner (, djaurgoner), ravauder ; action de jargonner, djârgonadje (m) (, djaurgonadje (m))

 

C60

jarret

[nm] djèrèt

 

G100

jarret 

nm djèrèt ; il est fort de jarret, il a dès gros djèrèts; jarret de bêtes de boucherie, djèrèt, mustia

 

C60

jarretelle

nf cwârdia (m), djâretîre, loyûre

 

C60

jarretière

nf cwârdia (m), djâretîre, loyûre

 

C60

jars 

nm cok d’ auwe, maule d’ auwe

 

C60

jaser

[v] (e) djåser, (c) djâser, (o) fé daler s’ langue, (c) fé aler s’ linwe, (o) bate ène djâse

 

G100

jaser

v (bavarder sans arrêt) ramadjî, rameter, tchafeter; (médire) causer su l’ dos da, fé pèter s’ linwe ; (crier comme le geai) ritchaurder ; action de crier comme le geai, ritchaurdadje; (crier comme la pie) crêler, rècler

 

C60

jaseur

, euse n (bavard) canlète (f), tchawète (f);  nm (oiseau) causeû lapon, queuwe-di-sôye (f), récolète

 

C60

jasione

nf bleuw-boton (m)

 

C60

jasmin 

nm jasmin

 

C60

jaspé

, ée adj caflori (f caflorîye), jaspiné (-ye), tapiné (-ye)

 

C60

jasper

v jaspiner, tapiner

 

C60

jatte

nf jate

 

C60

jauge

nf (instrument étalonné) jauje, mèseure; (tranchée pour conserver des plants avant la plantation) tchôke ; mettre en jauge, mète è tchôke

 

C60

jauger

v (mesurer) mèsurer; (apprécier par un jugement) jujer

 

C60

jaunâtre

adj djanausse

 

C60

jaune

[adj] (o-c) djane, (e) djène, (o) djan.ne

 

G100

jaune

adj jaune canari, djane canari ; jaune cuivre, djane keûve ; jaune or, djane ôr ; du trèfle jaune, do djane coucou ; une limace jaune, on djane lumeçon (m) ; un loriot jaune, on mauvi d’ ôr, on-aurumièle; (expr) djane come di l’ ôr, jaune comme de l’or

 

C60

jaune 

nm mettre du jaune, mète do djane ; un jaune d’œuf, on djane d’ ou, one casse (f)

 

C60

jaunir

v djani

 

C60

jaunissage 

nm djanichadje

 

C60

jaunisse

[nf] (o-c) djanisse, (e) djènisse, (o) djaunisse

 

G100

jaunisse

nf djanisse

 

C60

jaunissement 

nm djanichemint

 

C60

javel

(eau de) nf aîwe di javèl

 

C60

javelage 

nm djaveladje, èdjaveladje, riloyadje

 

C60

javeler

v djaveler, èdjaveler, riloyî, mète è djavia

 

C60

javeleur

, euse n djaveleû (-se), èdjaveleû (-se)

 

C60

javelle

nf djavia (m) ; mettre en javelle, èdjaveler, mète è djavia

 

C60

javelot 

nm javelot

 

C60

Javingue

npr Djavingue

 

C60

jazz 

nm djâz

 

C60

je

pron dji (dj’ + voyelle ; djè + pronom personnel complément commençant par « l » ; forme interrogative : voyelle + dje , consonne sonore +  dju) : je prends, dji prind ; j’entends, dj’ ètind ; je le prends, djè l’ prind ; je l’entends, djè l’ ètind ; ai-je bien entendu ?, a-dje bin ètindu ?; c’est ainsi, je pense, c’ è-st-insi, a dje l’ idéye ; c’est bleu, je pense, c’ èst bleuw, pinse dju 

 

C60

je ne sais quoi 

nm one saqwè (f) ; elle a un petit je ne sais quoi en plus que les autres, èlle a one saqwè d’ pus qui l’s-ôtes

 

C60

jean 

nm djin’

 

C60

Jean

npr Djan ; s’ i ploût à l’ Sint-Djan (6 d’ avri), mauvaîse po tot l’ an (A. Laloux) ; à l’ Sint-Djan, stitche o pani li pouye qui vout co t’nu l’ nid (A. Laloux)

 

C60

Jean-Baptiste

npr Batisse

 

C60

jean-foutre 

nm djan-foute

 

C60

Jeanne

npr Djène (actuellement ne subsiste que dans l’expression « quand ç’ n’ èst nin Djan, c’ èst Djène »), Jane

 

C60

Jeannette

npr Janète (diminutif, Nanète)

 

C60

jeannette

nf (planche à repasser) janète

 

C60

jeep

nf djip

 

C60

je-m’ en-fichiste

n c’est un je-m’en-fichiste : c’ è-st-on dji-vou-dji-n’-pou, dji-n’-vou-dji-m’-fou

 

C60

Jemelle

npr Djméle

 

C60

Jemeppe-sur-Sambre

npr Djmeupe

 

C60

Jeneffe

npr Gngnèfe

 

C60

jérémiade

nf pîladje (m), pîlerîye

 

C60

jerk 

nm djèrk

 

C60

Jérôme

npr Jèrôme

 

C60

jerricane 

nm jèricane (f)

 

C60

jersey 

nm (tissu tricoté) jèrsè, tèchu, tricoté; (point) jèrsè

 

C60

jésuite

n et adj jéswite

 

C60

Jésus 

nm Jésus ; le petit Jésus, li p’tit Jésus; (expr) Jésus Marie!, Jésus’ Mâria ! ; doux Jésus!, mon Diè todi !; (expr) c’ èst li p’tit Jésus su sès tchaussètes, c’est le petit Jésus sur ses chaussettes (dit-on après avoir avalé qqch d’agréable) ; c’ èst li p’tit Jésus à culotes di vloûrs, c’est le petit Jésus en culotte de velours, idem

 

C60

jet

nm (action de jeter) les jets de pierres sont interdits, on n’ pout pont lancî d’ cayaus; (distance parcourue par ce qui a été jeté) il a réussi un jet de cinquante mètres, i l’ a seû lancî à cinkante mètes; (expr) c’est à un jet de pierre d’ ici, c’est à une très courte distance, ci n’ èst qu’ à one pichîye di-d-ci, ce n’est qu à une pissée; (en une fois) cela a été fait d’un seul jet, ça a stî faît d’ on seul côp,  d’ one tape, d’ on lan; (essai) ce n’est qu’un premier jet, ci n’ èst qu’ one preumêre saye (f); (jaillissement) pendant la traite il m’a lancé un jet de lait, timps qu’ i modeut, i m’ a lancî on stritchon d’ lacia ; un jet de salive, on ratchon; (loc) à jet continu, sins lachî; (liquide) sortir en jets, stritchî ; action de sortir en jets, stritchadje; jet de lumière, rèyon d’ lumière, rè ; faible jet de lumière, filèt d’ lumiére; (arbre) djèton ; produire des jets, djèter ; pousser de nouveaux jets, ridjèter ; enlever les jets, disdjèter

 

C60

jeter

[v] taper, (e) djèter, (e) hiner

 

G100

jeter

v (lancer) foute, taper au lon, ataper ; jeter une pierre, taper on cayau ; jeter au loin, taper au lon ; lancer avec force, cayî, ècayî ; (expr) jeter la pierre à quelqu’un, foute li dosséye su one saquî, taper l’ pîre ; jeter de l’huile sur le feu, taper d’ l’ ôle dissu l’ feu ; jeter de la poudre aux yeux, awè bèle maniére, fé dès maniéres, parète ; ce n’est que pour jeter de la poudre aux yeux, ci n’ èst qu’ po parète ; jeter un mauvais sort, èmacraler, èssôrcèler, tinu one saquî ; jeter toutes ses forces dans la balance, taper l’ atche èt l’ matche ; tout le monde nous jette la pierre, tot 1’ monde nos tape li pîre; (laisser tomber) foute ; il l’a jeté par terre, i l’ a foutu à l’ têre; (expr) jeter l’argent par les fenêtres, taper lès caurs pa l’ fènièsse, foute ; « Mârdjôsèf grète po spaurgnî sur lèye ci qui s’ frére sitrîye à nonsyince. » (A. Laloux) ; jeter le froc aux orties, foute li cote su l’ aye; (abandonner) foute au diâle, foute èvôye ; ces vêtements sont bons à jeter, cès moussemints-ci sont bons à foute èvôye, … à foute au diâle; (mettre promptement) jeter un édredon sur le lit, taper one courtèpwinte su l’ lét; (mettre avec force) jeter qqn dehors, foute one saquî à l’ uch ; jeter en prison, foute o yoyo, … o trau ; être jeté sur le pavé, ièsse foutu su l’ pavéye; (abstrait) jeter le doute dans l’esprit des gens, mète li doutance dins l’ tièsse dès djins ; le sort en est jeté, asteûre, c’ èst trop taurd ; jeter un coup d’ œil, taper on côp d’ ouy ; il a été jeté sur le trottoir, il a stî tapé su l’ pavéye ; en jeter plein la vue, asbleuwi ; il essaie de nous en jeter plein la vue, i saye di nos-asbleuwi ; jeter des menaces, manecî; jeter sa voiture dans le fossé, ataper s’ vwèture o fossé ; (se) si foute, si taper, si vorer ; se jeter par la fenêtre, si foute pa l’ finièsse ; se jeter la tête au mur, si foute li tièsse au meur; se jeter à l’ eau, si foute (/ si taper) è l’ aîwe ; se jeter contre un arbre, si foute (/ si taper) su on-aube ; il s’est jeté sur moi, i s’ a tapé sur mi ; se jeter sur la nourriture, si dârer su l’ amougnî, si vorer su l’ amougnî; (expr) i faît come Gribouye qui s’ tape è l’ aîwe di peû d’ ièsse frèch, il fait comme Gribouille qui se jette à l’ eau pour ne pas être mouillé (par la pluie)

 

C60

jeteur

, euse n jeteur de sort, èssôrcèleû (-se)

 

C60

jeton 

nm pîce (f); (expr) faux jeton, mougneû d’ bondiè èt tchiyaud d’ diâle ; avoir les jetons, awè l’ vèssète, l’ va-rade; donner les jetons à qqn, fè awè peû, fé awè peû one saquî

 

C60

jeu

[nm] (o-c) djeu, (e) djeû

_ de balle (o-c) djeu d’ bale, (e) djeû d’ bale

_ de billes : (o) djeu d’ mas, (c) djeu d’ mayes, (e) djeû d’ måyes

_ de cartes : (o-c) djeu d’ cautes, (o) djeu d’ cartes, (e) cwårdjeû

 

G100

jeu

nm djeu, djè; (amusement) djeu ; un jeu de quilles, on djeu d’ guîyes ; un jeu de cartes, on djeu d’ cautes; le jeu de balle, li djeu d’ bale; c’est un jeu paisible, c’ è-st-on paujêre djeu ; un beau jeu de scène, on bia djeu d’ sin.ne ; ce sont des jeux dangereux, c’ èst dès djeus po s’ tuwer; ce sont des jeux éducatifs, c’ èst dès djeus qui sièvenut à-z-aprinde one saqwè ; c’est cela qui est en jeu, c’ èst ça qu’ è-st-au djeu, c’ èst ç’ qu’ on djoûwe; (loc) par jeu, po djouwer ; c’est la règle du jeu , c’ èst l’ drwèt do djeu ; c’est un jeu d’enfant, ça s’ faît come po rîre ; être en jeu :  c’est mon emploi qui est en jeu, c’ èst m’ place qui dj’  riskéye di piède, c’ èst m’ place qui dj’ djoûwe là ; d’entrée de jeu, dîrèk, tot d’ sûte; faire jeu égal (jeu de cartes), baurer ; (impers. à la 3e pers. du sg) c’est jeu égal entre les joueurs, i baure ; ils font jeu égal, is baurenut ; fréquenter les endroits de jeux, aler aus djeus ; jouer double jeu, bagnî inte deûs-aîwes ; jouer gros jeu, bîyeter ; « Ardans ! Donîye, tapoz ‘ ne paletéye. Dj’ a hausse di cûre, mi, po bîyeter. » (J. Guillaume) ; cacher son jeu, catchî s’ djeu, catchî sès pûs dins sès tchausses, cacher ses poux dans ses chaussettes ; j’ai vu clair dans votre jeu, dj’ a vèyu clér dins vosse djeu ; avoir du beau jeu, tchaîr à djeu ; avoir de la chance au jeu, tchaîr à djeu come tchins à puces, avoir de la chance au jeu comme des chiens tombent sur des puces ; il a été pris à son propre jeu , c’ èst l’ batch qui r’toûne dissu l’ pourcia, c’est l’auge qui se retourne sur le porc ; jouer franc jeu, djouwer franc djeu; (expr) i s’ faut sièrvu dès triyonfes qu’ on-z-a è s’ djeu, il faut se servir des atouts qu’on a dans son jeu ; ça n’ è vaut nin lès pwin.nes, li chîje ni vaut nin lès tchandèles, le jeu ne vaut pas la chandelle; (mettre en jeu) risker ; mettre de l’argent en jeu, risker dès caurs ; mettre la vie de qqn en jeu, risker l’ vîye d’ one saquî; (espace pour le mouvement aisé d’un objet) lauke (f) ; laisser du jeu, lèyî dè l’ lauke; (défaut de serrage) il y a du jeu dans le manche, ça branle dins l’ mantche ; (impersonnel) il hosse o mantche ; il y a du jeu (et cela fait du bruit), ça clicote

 

C60

jeudi

[nm] (c) djudi, (e) djûdi, (o) djeudi

 

G100

jeudi 

nm djudi ; jeudi prochain, djudi qui vint ; jeudi dernier, djudi passé ; jeudi-saint, blanc djudi, djudi sint, djudi dès sètès-èglîjes ; à jeudi alors ?, jusqu’à djudi d’ abôrd ?

 

C60

jeun

(à) loc à djune, à keûr jun ; « I faleut ièsse à djune jusqu’après grand-mèsse. » (J. Houziaux)

 

C60

jeune

[adj] djon.ne

 

G100

jeune

adj (personne peu avancée en âge) djon.ne ; être jeune, ièsse djon.ne ; le plus jeune, li pus djon.ne ; jeune femme, djon.ne comére ; jeune fille, djon.ne fèye ; jeune homme, djon.ne ome ; dans mon jeune temps, quand dj’ èsteûve djon.ne ; des jeunes mariés, dès djon.nes mâriés ; il est jeune dans le métier, il èst novia dins l’ mèstî; (expr) à pont d’ âdje, encore tout jeune; « Djurer lès “nom-di-dio”, come i l’ fieûve à pont d’ âdje,, vos- ôtes ! » (E. Gilliard); (animaux) un jeune chat, on djon.ne di tchèt ; un jeune chien, on djon.ne di tchin

 

C60

jeune

n djon.nia (m), djon.nète (f) ; les jeunes d’aujourd’hui, lès djon.nes d’ asteûre

 

C60

jeûne 

nm djune ; faire jeûne, djuner, fé djune

 

C60

jeûner

[v] (e) fé djeune, (c) fé djune, (o) fé djène, (o-c) djuner

 

G100

jeûner

v djuner (NB à ne pas confondre avec didjuner, déjeuner), fé cwarème, fé djune ; jeûner à nouveau, ridjuner (NB à ne pas confondre avec rid’djuner, redéjeûner) ; celui qui jeûne, djuneû (-se) ; (expr) nos-ôtes, nos lèyans djuner lès sints; zèls, is n’ ont pont d’ boyas (iron) (A. Lurquin), nous, nous laissons jeûner les saints ; eux, ils n’ ont pas d’intestins

 

C60

jeunesse

nf djon.nèsse, djon.ne timps (m) ; dans ma jeunesse, dins m’ djon.ne timps ; il n’est plus de première jeunesse, i n’ èst pus tot djon.ne ; c’est une erreur de jeunesse, c’ è-st-one èreûr di djon.nèsse ; il est mort en pleine jeunesse, il èst mwârt tot djon.ne ; nous nous connaissons depuis notre jeunesse, nos nos conechans d’ djon.nèsse; (expr) on n’ èst djon.ne qu’ on côp, la jeunesse n’a qu’un temps ; c’ èst djon.ne, ça n’ sét nin, c’ èst vî, ça n’ sét pus !, c’est jeune, ça ne sait pas, c’est vieux, ça ne sait plus, si jeunesse savait, si vieillesse pouvait ! ; i n’ èst nin co r’ssuwé padrî sès-orèyes, il n’ est pas encore essuyé derrière les oreilles, il est encore très jeune

 

C60

jeunet

, ette n djon.nia (m), djon.nète (f)

 

C60

jeûneur

, euse n djuneû (-se)

 

C60

jeunot 

nm un petit jeunot, on p’tit djon.ne

 

C60

jiu-jitsu 

nm ju-jitsu

 

C60

Joachim

npr Jwassin

 

C60

Joassin

npr Jwassin

 

C60

job 

nm djob, bèsogne (f)

 

C60

jockey 

nm jokè

 

C60

Jodoigne

npr Djodogne

 

C60

joggeur

, euse n courêu (-se) à pîds

 

C60

jogging

[nm] (c) trometadje, (e) trometèdje, (o) trometâdje (néol.)

 

G100

jogging 

nm coûsse à pîds

 

C60

joie

[nf] djôye, (o) djwè

 

G100

joie

nf djôye ; une grande joie, one grande djôye ; j’ai eu la joie de vous voir, dj’ a ieû l’ plaîji d’ vos veûy ; ç’ a stî one djôye por mi d’ vos r’veûy; (loc) être au comble de la joie, ièsse binauje au d’là ; ne plus se sentir de joie, ni s’ pus sinte, ni pus djonde têre ; pleurer de joie, braîre di binaujeté ; sauter de joie, zoubler d’ binaujeté ; se faire une joie de, s’ agrancî; (expr) nos-aurins hagnî dins l’ lune, nous aurions mordu dans la lune, nous ne nous sentions plus de joie

 

C60

joignant

part prés et n djondant

 

C60

joindre

v (mettre ensemble) djonde, riloyî (relier), aclaper (coller), mète avou ; joindre bout à bout, riloyî; joindre deux morceaux de corde, riloyî deûs bokèts d’ cwade; joindre deux morceaux de bois, aclaper deûs bokèts d’ bwès èchone ; joindre les mains, djonde sès mwins ; il faut joindre nos capacités pour travailler ensemble, i nos faut mète èchone po travayî ; il faut joindre une enveloppe timbrée, i faut mète one lète èt on timbe avou; (loc) à pieds joints, à djonts pîds; (atteindre) je n’arrive pas à le joindre (au téléphone), dji nè l’ sé awè; joindre à, mète avou ; vous le joignez à la lettre, vos l’ mètoz avou l’ lète ; (se) si mète avou ; se joindre aux autres, si mète avou l’s-ôtes

 

C60

joint

, jointe adj djondu (f djondeuwe) ; les mains jointes, sès mwins djondeuwes ; les fenêtres ne sont pas bien jointes, lès fènièsses ni sont nin bin sèréyes ; il y avait une lettre jointe au paquet, gn-aveûve one lète avou l’ pakèt ; ci-joint, vous trouverez vos trouveroz avou çoci; (loc) à pieds joints, à djonts pîds

 

C60

joint 

nm (espace entre deux éléments) djonture (f), jwint, trau ; remplir le joint, bouchî l’ trau ; un joint de dilatation, on jwint ; laisser un joint, lèyî on jwint; (endroit où deux objets se joignent) djontûre (f); (articulation dans le corps humain) djonteure (f) ; le joint du genou, li djonteure do gngno ; souffrir des articulations, awè mau sès djonteures; (garniture assurant l’étanchéité entre deux pièces) un joint de robinet en caoutchouc, on cawoutchou; joint de culasse, jwint d’ culasse; (le moyen de résoudre une difficulté) truc ; il a trouvé le joint, il a trové l’ truk; (cigarette de cannabis, de haschisch) fumer un joint, fumer do canabis’, hachich

 

C60

jointe

, ée adj adjonturé (-ye), apaté (-ye) ; un cheval court-jointé, on tch’vau coût adjonturé

 

C60

jointoyer

v ripârer; truelle à (re)jointoyer, ripârerèce ; (re)jointoyer le bas des murs, rèpîtyî

 

C60

jointoyeur 

nm ripâreû

 

C60

jointure

nf djonteure; (expr) on-z-èst rwèd dins lès djonteures, on est raide dans les jointures, dans les articulations

 

C60

joker 

nm djoke

 

C60

joli

, ie adj (agréable à regarder) bia (f bèle) ; une jolie femme, one bèle feume ; une jolie figure, on bia visadje ; une jolie maison, one bèle maujone; (charmant, en parlant d’une personne) nosé (-ye), tchaurnant (-e), tchaurné (-ye) ; quel joli minois !, qué tchaurné p’tit mouzon !; (qui mérite de retenir l’attention) il a une jolie situation, il a one bèle place ; il se faisait de jolies journées, i s’ fieut dès fameûsès djoûrnéyes

 

C60

joli, e

[adj] (c) nosé, éye, (e) nosé, éye, (o-c) djoli, îye, (e) djoli, èye, (c) tchaurné, éye

 

G100

joliment

adv (d’une manière agréable) bin ; c’est joliment fait, c’ èst bin faît; (d’une façon considérable) fameûsemint, jolimint ; ils ont été joliment servis, il ont stî jolimint sièrvus

 

C60

jonc 

nm (plante) cladjot, djaglot, djon

 

C60

joncher

v (couvrir en étendant) cossèmer ; des jardins jonchés de fleurs, dès djârdins cossèmés d’ fleûrs; (répandre çà et là) staurer ; ils jonchaient le sol, il èstin.n sitaurés à l’ têre

 

C60

jonction

nf (action de joindre une chose à une autre) racôrdèmint, ridjondadje; (lieu de rencontre) jonction de deux routes, crwèsemint

 

C60

jongler

v djongler ; jongler avec les balles, djongler avou lès bales ; jongler avec les mots, djouwer avou lès mots

 

C60

jongleur 

nm djongleû

 

C60

jonquille

[nf] (o) tchabaréye, (c) chambaréye, (e) djène baron

 

G100

jonquille

nf tchaubaréye, tabaréye, fleûr d’ avri (, Houyet, feûtabu)

 

C60

Joseph

npr Djôsèf (diminutif, Djo, Jèf) ;  (expr) à l’ Sint Djôsèf (19 di maus’), tos lès mouchons sont mâriés, à la Saint-Joseph, tous les oiseaux sont accouplés

 

C60

Joséphine

npr Fine

 

C60

joubarbe

nf crausse ièbe, djibaube, rôsète

 

C60

joue

[nf] (o-c) massale, (o) machèle, (e) tchife

 

G100

joue

nf massale ; grosses joues, massales à soflètes ; tapoter la joue, tchofeter; (expr) il a dès massales come dès fèsses di gade, il a des joues comme des fesses de chèvre, maigres; on-z-alumereûve one alumète dissu sès massales, on allumerait une allumette sur ses joues (tant elles sont rouges) ; l’embrasser sur la joue, diner on bètch su s’ massale; (loc) mettre qqn en joue lignî one saquî ; joue d’un navire, d’un fauteuil, costé

 

C60

jouer

[v] djouwer

 

G100

jouer

vi djouwer ; dji djoûwe, i djoûwe, nos djouwan, vos djouwez, is djoûwenut ; jouer bien, bin djouwer ; jouer mal, mau djouwer ; jouer à nouveau, ridjouwer ; jouer à cache-cache, djouwer au catchî ; jouer à la balle, djouwer à l’ bale; jouer aux cartes, djouwer aus cautes ; je ne joue pas avec vous, dji n’ djoûwe nin avou vos ; qui aime jouer, djouwète (nf) ; ce garçon aime jouer, ci gamin-ci, c’ è-st-one djouwète; (loc) jouer de malchance, n’ awè pont d’ chance ; jouer pour de l’argent, djouwer po dès caurs ; jouer sur les mots, cachî après li p’ tite bièsse (, chercher la petite bête); (expr) ça n’ djoûwe nin, savoz, ça!, cela ne joue pas, savez-vous !, c’est dangereux ; djoûwe ! one caute ou on fagot, mins djoûwe ! (dit-on à qqn qui est lent à se décider à jouer parce qu’il réfléchit), joue ! une carte ou un fagot, mais joue!; djouwer avou lès-aburtales d’ one saquî, jouer avec les bretelles de qqn, se payer la tête de qqn, jouer avec les pieds de qqn ; djouwer avou sès-aurtias po fé rîre sès pîds (iron), se chatouiller les orteils pour amuser ses pieds, se chatouiller pour se faire rire ; djouwer franc djeu, jouer franc jeu ;  i faut danser come li viole djoûwe, il faut danser comme l’orgue de barbarie joue, il faut obéir ; i n’ a qu’ à fé come lès tchins, hagnî dins s’ queuwe èt djouwer avou lès bokèts, il n’a qu’à faire comme les chiens, se mordre la queue et jouer avec les morceaux, il n’a qu’à s’en prendre à lui-même; (exposer avec légèreté) jouer avec sa santé, djouwer avou s’ santé; jouer avec sa vie, risker s’ vîye; (avoir du jeu) wachoter; mes pieds jouent dans mes souliers, mès pîds wachotenut dins mès solés; (avoir du jeu et faire du bruit) clicoter ; la porte joue, gn-a l’ uch qui clicote; vt (jouer un jeu) jouer une partie (de cartes), djouwer one mache ; jouer une carte, taper one caute; jouer aux jeux de hasard, trimeler ; il joue au casino de Namur, i trimeléye au casino d’ Nameur; (instrument) jouer du piano, djouwer do piyanô; (tromper) il nous a joué, i nos-a ieû, i nos-a djouwé cink lignes; (interpréter) jouer un morceau, djouwer on bokèt ; jouer un tango, djouwer on tango ; jouer une pièce, djouwer one pîce; (simuler) il jouait la peur, i fieut l’ ci qu’ aveûve peû ; ne jouez pas l’étonné, ni fioz nin li sbâré; (loc) jouer des farces, djouwer dès fârces ; jouer fin jeu, djouwer sèré ; jouer un bon tour, djouwer cink lignes ; (se) (se moquer de) si cayî di, si foute di ; (être joué) ce morceau de musique se joue facilement, c’ è-st-on bokèt d’ musike qu’ on djoûwe aujîyemint

 

C60

jouet

[nm] djouwèt, (o-c) djeu, (e) djeû, (o-c) djoûdjoûwe [nf], (e) djodjowe [nf], (o) cacaye [nf]

 

G100

jouet 

nm atricaye (f), cacaye (f), djeu, djoudjoûwe (f) ; c’est un jouet, c’ è-st-one djoudjoûwe

 

C60

joueur

, euse n djouweû (-se) ; joueur de balle, djouweû d’ bale; un joueur de cartes, on djouweû d’ cautes, on djouweû aus cautes, un habile joueur, on bon djouweû ; un mauvais joueur, on p’tit djouweû, on mwaîs djouweû ; un joueur de flûte, on djouweû d’ flûte

 

C60

joufflu

, ue adj tchofu (f tchofeuwe) ; un visage joufflu, on tchofu visadje

 

C60

joug 

nm (porte-seaux) goria

 

C60

jouir

v awè bon ; « On s’ agrance di viker pus rade, on n’ sét pus ci qu’ c’ èst d’ awè bon dé l’ mârine qu’ aveûve sitî malade. » (J.  Guillaume)

 

C60

joujou 

nm djoudjoûwe (f) ; viens avec tes joujoux, vinoz avou vos djoudjoûwes

 

C60

jour

[nm] djoû

jour de l’an [nm]: (e-c) novèl an, (o) nouvel an, (o) nouvèle anéye [nf]

 

G100

jour 

nm (journée) djoû; (parties du jour) aube, aîreû do djoû, pikète do djoû, p’tit djoû ; aurore, roséye, sint-matin ; matin, matin ; matinée, matinéye, divant doze eûres (loc) ; midi, doze eûres, non.ne ; sur le temps de midi (moment de la sieste), à prandjêre ; après-midi, après-doze eûres, après-l’-dinner, après-non.ne ; en fin d’après-midi, après-quatre eûres, à l’ vièspréye ; soir, brune (f), chîje (f), vièspréye tote basse (f) ; tombée du jour, anêtî (m); (loc) à djoûs, à certains jours ; à onk dès djoûs!, à un de ces jours! ; « Pitit à p’tit on l’ abandenéye. Onk des djoûs, i disparètrè. » (Joseph Gilson, A l’ môde da) ; à plin djoû, en plein jour ; à plin djoû plin.ne eûre, en plein milieu de la journée ; « Il èst plin djoû plin.ne eûre èt on n’ ètind pus qui l’vint qui ûle. » (E. Wartique) ; au djoû d’ audjoûrdu, de nos jours ; au djoû mètu, au jour indiqué ; dès djoûs qu’ i gn-a, certains jours ; diner sès djoûs, donner ses jours, casser son contrat ; djoû d’ fièsse, jour férié ; djoû po djoû, exactement le même jour ; do djoû, pendant la journée ; do djoû au lèdemwin, du jour au lendemain, de suite ; d’ on djoû à l’ ôte, d’un jour à l’autre ; laîds djoûs, jours tristes, soit à cause de la saison, soit à cause d’un événement ; lès coûts djoûs , les jours courts, les jours d’hiver ; lès longs djoûs, les jours longs, les jours d’été ; lès vîs djoûs, la vieillesse ; li djoû dès mwârts (li djoû dès-âmes), le jour des morts (2 novembe) ; mète à djoû, mettre à jour, exhumer ou divulguer ; mète on-èfant au monde, donner le jour à un enfant ; moussemint d’ tos lès djoûs, vêtement de tous les jours, de semaine ; on djoû èt lèyî l’ ôte, on djoû su deûs, un jour sur deux ; on djoû n’ èst nin l’ ôte, un jour n’est pas l’autre, les jours se suivent mais ne se ressemblent pas ; onk di cès djoûs, un de ces jours-ci ; ovrauve djoû, jour ouvrable ; promèteû d’ bons djoûs, prometteur de bons jours; (expr) c’ èst dau djoû au  nût, c’est du jour à la nuit, ils sont tout à fait différents ; c’ èst dès djoûs qu’ on va lon avou, ce sont des jours qui s’ éternisent; i gn-a si long djoû qui n’ arive au nût, il n’est de si longue journée qui n’arrive au soir, tout a une fin ; il a v’nu au monde on djoû d’ grand vint, il est né un jour de grand vent, c’est un exalté ; il èst co pus bièsse qui l’ djoû qu’ il a tant ploû, il est encore plus bête que le jour où il a tant plu ; il èsteûve padrî l’ uch li djoû dè l’ distribucion, il était derrière la porte le jour de la distribution, il n’ a pas ses cinq sens ; lès djoûs è vont, les jours diminuent ; lès djoûs r’vègnenut, les jours allongent; li cia qu’ è-st-abituwé dins s’ misére, il î passe dès bias djoûs, celui qui est habitué dans la misère y passe de beaux jours ; on djoû come one samwin.ne, un jour comme une semaine, long; (ce qui laisse passer le jour) faire un jour dans le mur, fé one fènièsse dins l’ meur; (expr) boudjîz vos foû di m’ djoû, vos-èstoz trop spès po fé on cârau !, retirez-vous de mon jour, vous êtes trop épais pour servir de vitre; (ouverture décorative dans un tissu) adjoû, dent-de-loup, joûr ; faire des jours à un drap de lit, fé dès-adjoûs dins on linçoû; (renouvellement) mise à jour : c’est la dernière mise à jour de ce livre, c’ èst l’ daîrène modéye di ç’ lîve-ci

 

C60

journal

[nm] gazète [nf]

 

G100

journal 

nm (publication) gazète (f) ; lire le journal, lîre li gazète ; c’est écrit dans le journal, c’ èst scrît su l’ gazète ; le journal parlé ou télévisé, lès novèles ; j’ai écouté le journal parlé, dj’ a choûté lès novèles ; j’ ai regardé le journal télévisé, dj’ a r’waîtî lès novèles; (ancienne mesure agraire) djoûrnau (23 ares 65)

 

C60

journalier

, ière adj di tos lès djoûs ; c’est mon travail journalier, c’ èst m’ bèsogne di tos lès djoûs ; c’est un ouvrier journalier, c’ è-st-on-ovrî qui travaye à djoûrnéye

 

C60

journaliste

n gazètî (-re) (, gazetî (-re))

 

C60

journée

nf djoûrnéye ; il passe sa journée à dormir, i passe si djoûrnéye à dwârmu ; perdre sa journée à ne rien faire, piède si timps à n’ rin fé ; une demi-journée, one diméye-djoûrnéye ; à longueur de journée, tote li (sinte) djoûrnéye; (loc) fé djoûrnéye plin.ne, faire journée pleine, travailler très tard ; travayî à djoûrnéye, travailler à la journée ; fé one fameûse djoûrnéye, faire une fameuse journée, travailler énormément pendant une journée ; gangnî one fwate djoûrnéye, gagner une bonne journée ; si fé dès bèlès djoûrnéyes, se faire de belles journées, être bien payé; (expr) i n’ si faut nin vanter d’ one bèle djoûrnéye s’ èle n’ èst nin iute, il ne faut pas se vanter d’ une belle journée si elle n’est pas finie

 

C60

journellement

adv tos lès djoûs

 

C60

joute

nf bataye ; des joutes nautiques, dès batayes su l’ aîwe ; se livrer à des joutes, djoster

 

C60

jouxter

v djonde

 

C60

jovial

, ale adj gaîy (-e) ; un visage jovial, on gaîy visadje

 

C60

joyau 

nm (matière précieuse) ôreriye (f) ; ils en avaient, des joyaux !, is ‘ nn’ avin.n, dès-ôrerîyes ! ; (chose rare et belle) c’est un vrai joyau, c’ è-st-one saqwè d’ vraîmint bia

 

C60

joyeux

, euse adj djoyeûs (-e) ; ils sont toujours joyeux, is sont todi djoyeûs ; joyeux Noël, bo(u)ne fièsse di Noyé, on bon Noyé ; joyeuses Pâques, bo(u)ne fièsse di Pauke ; c’est un joyeux luron, c’ è-st-on gaîy ; ils ont des mines joyeuses, il ont l’ aîr binaujes

 

C60

joyeux, euse

[adj] djoyeûs, e, (o)jwèyeûs, e

 

G100

jubé 

nm docsau

 

C60

jubiler

v ièsse binauje au-d’ là, ièsse à l’ dicauce ; je jubile, dji so-st-à l’ dicauce

 

C60

juc 

nm djok

 

C60

jucher

v mète à djok, mète à pièce ; juché sur un arbre, à djok su on-aube ; juché sur un piédestal, à pièce su on djok

 

C60

juchoir 

nm djok, pièce (f)

 

C60

judas 

nm (personne qui trahit) traîte ; c’est un judas : c’ è-st-on mougneû d’ bon Diè èt on tchiyaud d’ diâle ; judas optique, awaîte (f); judas grillagé, bawète (f)

 

C60

judiciaire

adj judiciaîre

 

C60

judicieux

, euse adj sûtî (-ye) ; c’est une réponse judicieuse, c’ è-st-one sûtîye rèsponse

 

C60

judo 

nm judo

 

C60

judoka

n judoka

 

C60

juge

n juje ; juge de paix, juje di paîs; (expr) on n’ sét jamaîs ç’ qui gn-a è l’ panse do juje (iron), on ne sait jamais ce qu’il y a dans le ventre du juge, on ne sait pas ce qu’il pense

 

C60

jugement 

nm (action de juger) jujemint ; il faudra attendre le jugement, i faurè ratinde li jujemint; (opinion favorable) il va émettre son jugement, i va dîre ci qu’ ‘l è pinse; (faculté de l’esprit) il manque de jugement, i n’ rèflèchit nin

 

C60

juger

[v] (e) djudjî, (o) djudji, (o-c) jujer

 

G100

juger

v (décider par jugement) jujer

 

C60

juger

(au) loc à l’ urlûre

 

C60

juif

, juive n et adj jwif (f jwive)

 

C60

juillet

[nm] (o-c) julèt’, (e) djulèt’, (o) julièt

 

G100

juillet 

nm julèt’ ; le trois juillet, li trwès d’ julèt’ ; Notre-Dame di julèt’ , Notre-Dame de Juillet, fête de la Visitation, le 2 juillet; (expr) au quinze di julèt’ , plouve èt vint faîyenut tos lès deûs mau au frumint, la pluie et le vent font tous deux mal au blé quand ils arrivent au 15 juillet ; à l’ Mârguèrite, plouve èst maudite, le jour de la Saint-Marguerite (20 juillet), la pluie est maudite ; s’ i ploût à l’ Sint-Victôr, l’ awous’ ni vaut nin d’ l’ ôr, s’il pleut le jour de la Saint-Victor (21 juillet), la moisson ne sera pas terrible ; à l’ Madelin.ne, lès nwèjes sont plin.nes, à Sint-Lorint, on r’waîte didins, èt à Sint Rok, on lès croke, au jour de la Sainte-Madeleine (22 juillet), les noisettes sont pleines, au moment de la Saint-Laurent (10 août), on regarde à l’intérieur, et à la Saint-Roch (17 août), on les croque (expr. sombreffoise) ; à l’ Sinte-Madelin.ne, gayes à mitan, èt neûjes fines plin.nes, à la Sainte- Madeleine, les noisettes sont pleines et les noix à moitié ; i gn-aureûve dès cèréjes tote l’ anéye, lès médecins coûrrint à l’ corwéye, s’il y avait des cerises toute l’année, les médecins chercheraient du travail

 

C60

juin

[nm] djun, (c)jun

 

G100

juin 

nm jun ; le quatre juin, li quate di jun ; (expr) à l’ Sint-Djan, stitche o pani li pouye qui vout co t’nu l’ nid, à la Saint-Jean (24 juin), fourre au panier la poule qui veut encore tenir le nid ; divant l’ Sint-Djan, plouve èst bènite, après l’ Sint-Djan, plouve èst maudite, avant la Saint-Jean (24 juin), la pluie est bénie, après, elle est maudite ; s’ i tone au mwès d’ jun, foûr èt strin, s’il tonne au mois de juin, il y aura du foin et de la paille en abondance ; s’ i ploût à Sint-Nôrbêrt, c’ èst l’ bagn su tote li têre, s’il pleut à la Saint-Norbert, c’est le bain sur toute la terre ; sint Djan èt sint Djan côpenut jusse è deûs l’ an, saint Jean (24 juin) et saint Jean (27 décembre) coupent l’année en deux ; sint Mèdaud, grand pichaud à mwins’ qui sint Barnabé nè lî vêreûve  côper s’ vét, saint Médard est un grand pisseur à moins que saint Barnabé ne viendrait lui couper la verge ; s’ i ploût, sinte Pètronîye, quarante djoûs d’ rote, lâve ses guènîyes, s’il pleut, sainte Pétronille, quarante jours d’affilée lave ses guenilles, s’il pleut à la Sainte-Pétronille (1er juin), on aura de la pluie pendant 40 jours; s’ i ploût su l’ tchapèle, i ploûrè su l’ djavèle, s’ il pleut à la Fête Dieu, il pleuvra sur la javelle

 

C60

jujube 

nm jujube (f)

 

C60

juke-box 

nm juke-box (, djoubocs’)

 

C60

Julien

npr Julyin

 

C60

Julienne

npr Juliène

 

C60

jumeau

, elle n djèrmale (f) ; ce sont des jumeaux, c’ è-st-one djèrmale

 

C60

jumeaux

[nm-pl] djèrmale [nf- sg],  (o) djumèls [n-pl]

 

G100

jumelles

nf pl lunètes d’ aproche

 

C60

jument

[nf] (e-c) cavale, (o) cavaye

 

G100

jument

nf cavale

 

C60

jumping 

nm jumping

 

C60

jupe

[nf] cote

 

G100

jupe

nf cote ; jupe large, godin (m) ; jupe à volants, cote à volants ; jupe fendue, cote à findadje ; jupes très courtes, coûtès cotes; (loc) ritrossî sès cotes, se trousser ; distrossî sès cotes, laisser retomber sa jupe; fé voler l’ cote, faire voler la jupe, se presser; on trosse-cotes, un trousse- jupes, un débauché; (expr) ièsse aus cotes da, être aux jupes de, essayer de courtiser avec (une jeune fille); tinu (on p’tit) botike pa-d’zos sès cotes, tenir (un petit) magasin sous sa jupe, se prostituer

 

C60

jupon 

nm cote di d’ zos (f), cotron ; « Èt sès djambes qu’ on-z-avise au d’triviès di s’ sitrwèt cotron. » (A. Laloux)

 

C60

juré

n (qui a prêté serment) (d)juré

 

C60

jurer

[v] (dire des jurons) djurer, (c) dèjurer, (o) skèter dès “nom di dieû”

 

G100

jurer

v (attester, faire serment) djurer ; je le jure, djè l’ djure; (expr) dji vos l’ djure su m’ paurt di paradis, je vous le jure sur ma part de paradis ; djè l’ djure su l’ tièsse di m’ machine à keûde (iron), je le jure sur la tête de ma machine à coudre, ce que je dis n’est pas vrai ; dji vou bin ièsse diâle ou cropècène d’ infêr, je veux bien être (changé en) diable ou chenet d’ enfer (si ce que je dis n’ est pas la vérité), je vous le jure ; dji vou bin ièsse gade si dj’ a minti, je veux bien (être changé en) chèvre si j’ai menti, id ; fwè d’ mon âme, foi de mon âme, je le jure; (blasphémer), djurer, fèrdomer; jurer à nouveau, ridjurer; proférer des imprécations, dèjurer, sacramènter; (expr) djurer come on Scotch, jurer comme un Ecossais ; djurer come on payin, jurer comme un païen ; djurer come on tchèron ècrolé , jurer comme un charretier embourbé; (produire une discordance) ces couleurs jurent, cès coleûrs-là n’ vont nin èchone

 

C60

juron

nm gros mot; ex : nom di diâle, nom di Dieû, godfèrdome ; jurons adoucis : nom di chtou, nom di chtoupète, nom di Dom, nom di glu, nom d’ totute

 

C60

jus

[nm] (o-e) djus, (c) djeus

 

G100

jus

nm djus (, djeus) ; du jus de pomme, do djus d’ pome

 

C60

jusque

prép et conj jusqu’à, jusqu’au ; de l’eau jusqu’aux genoux, di l’ aîwe jusqu’à sès gngnos ; jusqu’à nouvel ordre, jusqu’à tant qu’ on vos l’ dîrè ; jusque maintenant, jusqu’ asteûre ; fermé jusqu’au vingt juillet, sèré jusqu’au vint’ di julèt’ ; conj jusqu’à ce qu’il revienne, jusqu’à tant qui r’ vègne ; (loc) jusque là, jusqu’à là ; jusqu’ici, jusqu’ à ci ;  jusqu’où ?,  jusqu’à èwou ? ; « Li vôye qui coureûve tot drwèt, tot drwèt, jusqu à èwou, don?» (A. Laloux); (expr) du matin jusqu’au soir, do matin jusqu’à l’ nût, do matin jusqu’au nût ; ènn’ awè jusqu’à l’ pupe, en avoir jusqu’à la pipe, en avoir jusque là ; i lî a rèspondu jusqu’au clau, il lui a répondu jusqu’au clou, il a voulu avoir le dernier mot

 

C60

jusquiame

nf plante di mwârt, grinne di tch’vau

 

C60

juste

[adj] djusse, (c) jusse

 

G100

juste

adj (selon la justice) jusse ; il faut être juste, i faut ièsse jusse ; ce n’est pas juste, ci n’ èst nin jusse ; pour être juste, po ièsse jusse; (expr) jusse come di l’ ôr è l’ balance, juste comme de l’or dont l’alliage a été contrôlé; (loc) à juste titre, à bon drwèt; (qui a de la justesse) jusse, vraî ; ce qu’ il dit là est juste, c’ èst l’ vraî, ç’ qu’ i dit là; (qui est trop ajusté) jusse ; c’est un peu juste, c’ è-st-one miète jusse ; c’est un vêtement trop juste, c’ è-st-on moussemint one miète sitrwèt ; (équilibré) jusse ; il n’est pas tout juste, i n’ èst nin tot jusse, i n’ èst nin come on-ôte, il a on bwès foû di s’ fagot, il a one bwache foû di s’ fachène

 

C60

juste

adv jusse, djusse ; c’est juste l’inverse, c’ èst (tot) jusse li contraîre ; il est midi juste, il èst doze eûres tapant ; il avait vu juste, il aveûve bin vèyu ; de justesse, à chipète, tot jusse; nous sommes arrivés juste pour le train de 18 heures, on-z-a arivé jusse po i trin d’ chîj eûres, on-z-a arivé jusse à chipète po l’ trin d’ chîj eûres; « Quand vos auroz discandjî vos blankès tch’mîjes èt qui vos-auroz stî dîre bondjoû à Jane, ci sèrè tot jusse a chipète po vosse trin. » (R. Hostin); (loc) tout juste, tot jusse ; juste assez, ras’ qu’ à ras’ ; « Lalîye m’ ènn’ a bouté one djusse. Ci sèrè ras’ qu’ à ras’ po audjoûrdu au nût. » (E. Gilliard) ; au juste, au jusse ; comme de juste, come di jusse, come di jusse èt d’ raîson, come bin d’ jusse

 

C60

justement

[adv] djustumint, (o) djustèmint, (c) justumint

 

G100

justement

adv justumint

 

C60

justice

[nf] djustice, (c) adrwètûre

 

G100

justice

nf justice ; palais de justice, palaîs d’ justice ; être cité en justice, ièsse calindjî ; justice d’ une cause, abondrwèt (m) ; (loc) ce n’est que justice, c’ èst tot pwin bènit, c’ èst bon manèplèyî

 

C60

justifier

v (faire admettre comme justice) dire poqwè, èspliker; il faudra justifier votre absence, i faurè èspliker poqwè-ce qui vos n’ èstîz nin là ; justifier sa démarche, dîre poqwè-ce qu’ on-z-a faît ça; (prouver) diner l’ preûve; il a dû justifier ce qu’il disait, il a d’vu d’ner l’ preûve di ç’  qui d’djeut ; (se) s’ èspliker, si r’lâver

 

C60

juxtaposer

v mète à costé onk di l’ ôte

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!