FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

H

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

h

nm huitième lettre de l’alphabet ; le h n’étant jamais « aspiré » (en fait expiré) (contrairement au wallon liégeois), il ne s’écrit jamais comme première lettre d’un mot ; il est associé à la lettre « c » pour former le son « ch » ou avec « t » pour former « tch ». Il n’est jamais associé, contrairement au français, à la lettre « p » pour former le son f, lequel se représente toujours par la lettre f. « Photo » s’écrit « foto » en wallon.

 

C60

h

(lettre) hach

 

E0

h

nom de la lettre h, hache ; çu mot-là prind on hache

 

S0

ha

ha, a-ha ; voy. ah

 

E0

ha !

interj â; ha ! vous étiez ! , â ! vos-èstiz là !

 

C60

Haag

(n de famille) Hâg

 

S0

Haan

, Hanne (n de famille) Hân’

 

S0

 

 

Habay

(commune de l’arrondissement de Virton ; n de famille) Habê,  var. Habwê [de Habê]

 

S0

habile

nm (capable) capâbe ; (qui agit avec adresse) adrwèt, maîsse ; il n’y a pas plus habile que lui , on pus adrwèt qu’ li, gn-a pont ; c’est un joueur habile , c’ è-st-on bon djouweû ; être habile des deux mains , si sièrvu d’ sès deûs mwins ; il ne faut pas être bien habile pour faire cela , i n’ faut nin ièsse fwârt malin po fé ça ; (qui est fait adroitement) ce que vous avez fait là, c’est habile , ci n’ èst nin bièsse ci qu’ vos-avoz là faît ; ce n’est pas très habile ce que vous avez dit là , ci n’ èst nin fwârt malin ç’ qui v’s-avoz là dit ; habile comme un singe, adrwèt come on sindje; il est très habile (il est aussi habile de ses mains qu’un cochon de sa queue), il è-st-ossi adrwèt d’ sès mwins qu’on couchèt di s’ queuwe; il est habile (il fait ce qu’il veut de ses mains), i faît ç’ qu’ i vout d’ sès mwins

 

C60

habile

[adj] (c) adrwèt, e, (o) adwèt, e, (e) adrèt’, te, fèl, e; v. adroit, doué

 

G100

habile

un _ ouvrier, on bon-ovrî, on cråne ovrî ; _ et consciencieux, sincieûs ; ardent et _, fèl ; personne peu _, ine pôve ustèye ; gaillard _ et rusé, in-aurimièle, on pièle, voy. finaud

 

E0

habile

 

 

être _ à, s’ î atinde po ; i s’ î atind, sés-se, po-z-arindji lès papîs ; elle est très _ en couture, èlle è one boune mwin po fé la costîre ; une _ couturière, one fine costîre ; il est _ pour lier les gerbes, il è l’ toûr po loyi lès djâbes ;  il est _ à faire changer les gens d’opinion, il èst fwart po toûrner lès djins

 

S0

 

 

habilement

adv il travaille habilement , i travaye bin ; il s’en est tiré habilement , il a bin seû tirer s’ plan

 

C60

habilement

fèlemint, sincieûsemint

 

E0

habilement

malignemint ; i s’ î è pris malignemint po ramasser l’ èritèdje ; c’est joué _, c’ èst finemint djouwé

 

S0

habileté

(qualité d’une personne habile) il travaille avec beaucoup d’habileté , i travaye come on maîsse ; il faut voir quelle habileté manuelle ! , i l’ faut veûy travayî d’ sès mwins ! ; (procédé habile) abîyeté ; il connaît toutes les habiletés du métier , dins s’ mèstî, on n’ lî saureûve pus rin aprinde

 

C60

habileté

d’une grande _, d’ ine bèle (ou d’ prumîre) fwèce

 

E0

habileté

sans _, on.ne réussit pas dans la vie, li ci qui n’ è rèk qu’ on toûr ni vike qu’ on djoûr ; elle a l’_ d’un homme (pour telle tâche), èlle è l’ toûr  come on-ome

 

S0

 

 

habillage

nm (action d’habiller ou de s’habiller) moussadje, nipadje, abiyadje

 

C60

habillé

, ée nm moussî (-ye), nipé (-ye), abiyî (-ye) ; aller se coucher habillé, s’ aler coûtchî tot moussî ; habillé de vêtements féminins , moussî à feume ; il est toujours bien habillé , il èst todi bin moussî, il èst todi bin mètu ; mal habillé , abrôyelé (-ye), agadelé (-ye), , aguincheté (-ye), à l’ aurlicote, à hosètes,  aplopiné (-ye), à pôrte-mantau, dilofré (-ye), ègayolé (-ye), moussî (-ye) à l’ as’ di pike ; abiyîye come one princèsse, caléye come one princèsse , bien habillée ; calé come on milôrd , bien habillé ; il est venu mal habillé (attifé comme un cueilleur de pommes), il a v’nu atèlé come on coudeû aus pomes; être habillé comme au carnaval, ièsse moussî come aus mascarâdes ; être très mal habillé (comme un chiffonnier) , ièsse moussî come on gobieû ; vous êtes (trop) légèrement habillé (vous n’avez rien sur le dos) , vos n’ avoz rin d’ssus vosse dos

 

C60

habillé

_ de neuf, rimoussî, rabiyî, rinipé, rènosé, raprôpriyî ; habillé de blanc, de rouge, blanc ou rodje moussî ; bien habillé, -ée, gåy, -e ; mal habillé, må tapé, voy. accoutrer, baroque, gout ; habillé avec recherche, bin ficelé, astiké (, calé, triké) come on milôr ; dormir tout habillé, dwèrmi tot moussî, bagues èt tot, dwèrmi è hotche

 

E0

habillé

 

 

, -ée adj (péj) (accoutré, -ée) apatroné, -ée ; il èst mâ apatroné; sèy apatroné come one lwagne ; elle est toujours bien habillée, èlle èst todi bin mètoûye ; être _ d’une façon extravagante ou grotesque, sèy moussi come on-ârleukin ; être mal _, sèy moussi à l’ as’ di pike

 

S0

 

 

habillement

nm moussemints (pl), abîyemints (pl)

 

C60

habillement

moussemint, mousseûre, abilièmint ; voy. costume, habit, VÊTEMENT

 

E0

habillement

(tenue) mousseûre (Te.) (syn. moussemints) ; _s (vêtements), moussemints ; tchindji d’ moussemints ; mète dès novês moussemints ; lès moussemints d’ dîmègne (ou lès bons moussemints, opp. aux moussemints d’ tos lès djoûrs) ;  breûster lès moussemints  

 

S0

 

 

 

habiller

v (couvrir de vêtements) moussî, niper, abiyî ; action d’habiller, moussadje (m), nipadje (m), abiyadje (m) ; habiller en soldat , moussî à sôdârt; (aller, convenir) cette jupe vous habille bien , ci cote-là vos va bin ; un rien l’habille , èlle èst prôpe avou rin

 

C60

habiller

(s’) v (se vêtir) mète sès moussemints, s’ abiyî, si moussî, si niper ; s’habiller avec des vêtements troués , si moussî à traus ; mettre ses habits de dimanche , si mète à dîmègne; mettre ses habits de semaine , si moussî come  tos lès djoûs ; s’habiller chaudement , si rafûrler ; je ne sais comment m’habiller! , dji n’ saî qwè mète!; (se mettre en tenue de soirée) si mète su s’ sèptante-cink, si mète su sès quate fistus

 

C60

habiller

moussî, atèler, (r)abiyî, voy. DÉSHABILLER, RHABILLER

 

E0

habiller

 

 

 

vt moussi ; il èst timps d’ moussi la gamine ; sèy moussi à l’ chîj quate  deûs, à l’ as’ di pike ; si foute à l’ êwe tot moussi ; dwarmi tot moussi ; s’_, si moussi ; vt (péj) (accoutrer) agadeler ; èlle agadèle todi mâ sès-afants; il èst todi agadelé come trâze èt quatôrze ; s’_ (s’accoutrer, s’attifer), s’ agadeler ; i s’ agadèle come on barakî ; s’_ convenablement, si radjuster ; dji va m’ radjuster come i fât, ca i fêt frèd ; un rien l’habille, èlle èst chik (, prôpe) avou rin ; être habillé de façon bizarre, sèy moussi à l’ chîj quate deûs ; (s’) vt et pr _ de nouveau (remettre les vêtements que l’on a ôtés),  si rimoussi ; rimousse-tu come i fât po-z-a raler ; (s’) _ (acheter de nouveaux habits), si moussi ; i fârè r’moussi l’ gamin po-z-aler âs nwaces ; dji m’ ê r’moussi po la dicâce 

 

S0

 

 

 

habiller (s’)

[v] (o-c) s’ abiyî, (e-c) si moussî, (o) s’ boter

 

G100

habit

[nm] (c) moussemint, (e) moussemint (pour femmes), mousseûre [nf] (pour hommes)

_s: abîyemints [nm-pl] (o-c) lokes [nf-pl]

 

G100

habit

nm moussemint ; un bel habit , on bia moussemint; un habit de dimanche , on moussemint d’ dîmègne; (les habits) pl moussemints, abîyemints, cayèts, (ou des termes plus péjoratifs comme) hâdes (f) gobîyes (f), guènîyes (f), nipes (f) ; habits de jours de fête , moussemints d’ dîmègne, bonès lokes ; on ne met pas ses habits de dimanche pour aller travailler , on n’ mèt nin sès bonès lokes po-z-aler travayî ; habits de semaine , moussemints d’ tos lès djoûs; habits de confection , moussemints (achetés) tot faîts; habits faits sur mesure , moussemints su mèseure; (habit de cérémonie) frake (f), frake à pans (f), queuwe-d’-aronde (f), pète-au-cu, pète-aus-fèsses; (habit ecclésiastique) cote (f) ; prendre l’habit , prinde li cote; (expr) li bèle gayole ni noûrit nin l’ mouchon , la belle cage ne nourrit pas l’oiseau , l’habit ne fait pas le moine ; taper lcote su l’ aye , jeter la robe sur la haie , quitter l’habit, se défroquer

 

C60

habit

(t gén) moussemint, mousseûre (nf), abilièmint, costume (di doû, di marièdje, di swèrêye, di carnaval), ine mète (Vi., Bo.) ; _ de cérémonie, de prêtre, …, abit ; _ noir à basques, voy. frac ; robe d’enfant, abit, djågô ; _ de fête, djama (nm), tchamåre ; mettre ses plus beaux _s, si mète so s’ pus bê, voy. atours ; (pour un banquet) mète si magnant-ros’ (anc.) ; les _s du dimanche, lès bonès bagues, lès bèlès håres ; les _ ordinaires, lès bagues dè l’ samin.ne ; de vieux _s, dès vîs camatches, dès vîs-wårs, dès véyès nipes, dès tape-djus, dès fligotes ; voy. haRdes

 

E0

habit

 

 

 

 

_ de cérémonie, abit; il astint tortos en-abit ; _ de religieux, de prêtre, abit ; elle est toujours bien fournie en beaux _s, èlle è todi dès bèles-afêres à s’ mète ; (prov) c’ èst nin l’ abit qui fêt l’ mwane ; mettre ses plus beaux _s, si mète su s’ quinze (ou su s’ trente-èt-onk)

 

S0

 

 

 

 

habitable

adj abitauve ; cette maison est encore habitable , ci maujone-là èst co abitauve ; c’est une maison qui n’est plus habitable , c’ è-st-one maujone qu’ on n’ î saureûve pus d’mèrer

 

C60

habitable

[maison] lodjåbe, -åve ; abitåbe, -åve

 

E0

habitable

 

 

(où l’on peut vivre) abitâbe ; one mâjon abitâbe ; dimorer abitâbe

 

S0

 

 

habitant

, ante n tous les habitants du village , totes lès djins (fpl) do viladje ; les habitants de cette région , lès djins qui d’mèrenut vélà ; on logeait chez l’ habitant , on dwârmeûve mon lès djins; (expr) rote su l’ Bèljike èt nin su sès-abitants , marche sur la Belgique et pas sur ses habitants, dit-on à qqn qui vous marche sur le pied

 

C60

habitant

abitant (åb-) ; les _ de la ville, lès djins ou lès cis dè l’ (ou d’ à l’) vèye

 

E0

habitant

 

, -ante ; n abitant, -ante ; i gn-è âtoûr di sèptante abitants à Lutrubwas ; _ de la ville (surtout de Liège) venant acheter des provisions en période de guerre, cotieû, -eûse ; do timps do l’ guère, i gn-avot brâmint dès-acapareûrs qui vindint fwart tchîr âs cotcheûs [sans doute certaines de ces personnes se présentaient-elles comme cotieûs, c’est-à-dire comme maraîchers, l’appellation étant ensuite étendue à l’ensemble des citadins en quête de provisions] ; il y avait environ onze mille _s à Bastogne, i gn-avot âtoûr d’ onze mile djins à Bastogne

 

S0

 

 

habitation

[nf] d(i)meûre ; v. maison, logement

 

G100

habitation

nf demeure , dimeûre ; logement , lodjis‘ ; maison , maujo(n( e)) ; (habitations particulières) auberge , aubêrje ; château , tchèstia ; ferme , cinse ; hôtel , hôtél ; palais , palaîs ; presbytère , maujo d’ cure (f), maujo d’ curé (f); villa , villa ; chalet, chalèt (m) ; (habitations rudimentaires ou en mauvais état) barake, cabâne, cassine, cayute, cayutia (m), hute, hutia (m) appartement , apârtèmint, tchambe (f), quârtier

 

C60

habitation

dimeûre, dimorance, mohone, måhîre ; voy. gite, maison

 

E0

habité

 

, -ée adj abité ; çusse mâjon-là n’ a jamês stî abité

 

S0

 

habiter

[v] (c) d(i)mèrer, (e) d(i)morer, (o) d(i)meurer, (e) d(i)mani ; v. loger

 

G100

habiter

v dimèrer (, dimeurer, dimorer); habiter à nouveau , rid’mèrer ; nous habitons Dinant , nos d’mèrans à Dinant ; c’est là qu’il habite , c’ èst vélà qui d’mère ; habiter avec qqn , dimèrer avou one saquî ; habiter ensemble , dimèrer èchone ; il attend que la maison soit construite pour l’habiter , i ratind qui l’ maujone fuche faîte po-z-î aler d’mèrer ; (expr) dimèrer avou sès parints, c’ èst spaurgnî dè l’ misére , habiter chez ses parents, c’est amasser de la misère , mariage demande ménage

 

C60

habiter

voy. demeurer

 

E0

habiter

 

 

1 (occuper une demeure) abiter ; il abitant djà leû novèle mâjon ; çu mâjon-là n’ è jamês stî abité ; 2 (résider) dimorer ; _ un village, dimorer â vièdje ; ; is d’morant lon onk arî d’ l’ ôte ; i d’morot s’ la route di Mâtche ; 3 vi (après un v de mouvement qui exprime le retour à un endroit que l’on a quitté) rabiter ; ils sont revenus _ dans la région,   il ont v’nou rabiter dins l’ payis

 

S0

 

 

habitude

[nf] (o) abutude, (c) abitude, (e) åbitude, (o) pratike ; v. coutume

 

G100

habitude

nf (manière d’agir), acostumance, nanche, wêbes (pl), abitude (, abutude) ; « L’ acostumance ètèrerè tès sovenances. » (A. Bacq) ; il n’est pas dans ses habitudes, i n’ èst nin dins sès waîbes ; il est hors de ses habitudes, il èst foû d’ sès waîbes ; avoir l’habitude, awè l’ pratike ; prendre habitude, prinde nanches ; prendre l’habitude de, prinde li pli di, si mète su l’ pîd di ; prendre de bonnes habitudes, prinde on bon pli ; prendre de mauvaises habitudes, prinde on mwaîs pli ; conserver ses habitudes, dimèrer su l’ min.me pli ; ce n’est pas son habitude, ci n’ èst nin s’ jenre, s’-t-abitude ; (loc) à son habitude, come i faît todi ; comme d’habitude, come  d’ abitude, come todi ; d’habitrude, d’ abitude ; hjors de ses habitudes, foû d’ sès hayons, foû d’ sès waîbes ; par habitude, sins sondjî pus lon; (expr) il èst là come è s’ maujone, il est là comme chez lui, il a pris les habitudes de la maison ; todi l’ vî djeu, là !, toujours le vieux jeu, là !, comme à l’habitude ! ; ièsse foû d’ sès hayons, être en dehors de ses hayons, être en dehors de ses habitudes; (le fait d’être souvent en contact) il a l’habitude des enfants, il è-st-aroutiné avou l’s-èfants ; il a l’habitude des coups, il èst faît aus côps, il èst faît dins lès côps ; vous verrez, c’est une question d’habitude, vos vièroz, vos v’s-î froz; (usage répété qui donne l’habileté) pratike ; avoir 1’ habitude, awè l’ pratike ; on voit bien qu’il a l’habitude, on vèt bin qu’ il a 1’ pratike

 

C60

habitude

åbitude [-yt], manîre, marote, aroutinèdje (nm) , voy. coutume, routine, usage ; de mauvaises _s, dès lêtès manîres ; être dans (ou hors de) ses _, dans (ou hors de) son milieu, èsse divins (ou foû d’) sès wêdes (hesb) ; [con­naître] les _ de la maison, li marote, li tik-tak, li vicârèye dè l’ mohone (, l’ usdance dè manèdje Ja. ; l’ usdance ou lès-ûsdances do manèdje St. ; tote l’ aridèle dè l’ manhon GrH.), voy. ÊTRES

 

E0

habitude

 

 

 

abitude ; one boune abitude ; one lêde abitude ; d’_, d’ abitude ; d’ abitude, il èst là à non.ne ; come d’ abitude, c’ èst lu l’ djèrin à mèsse ; (manie) nake ; on-è tortos sès nakes ; li tch’vau avot la nake di foute li camp ; il a pris l’_ de venir passer la soirée, i s’ è mètou su l’ pîd di v’ni à l’ sîse ; il a changé ses _s, i s’ è mètou su on-ôte pîd

 

S0

 

 

 

habitué

, ée adj acostumé (-ye), afaîti (f afaîtîye), aroutiné (-ye), faît (-e) à, mètu à (f mèteuwe à), abituwé (-ye) ; (expr) awè l’ mwin faîte, être habitué ; èsse adeuri, être habitué au travail pénible ; ièsse faît dins lès djins, être habitué à la société; (expr) li cia qu’ è-st-abituwé dins s’ misère, il î passe dès bias djoûs, celui qui est habitué dans la misère y passe de beaux jours ; il î èst faît come li tchin à sès puces, il y est habitué comme le chien à ses puces; n di conechance (loc) ; « Èstoz d’ conechance vêci ? » (L. Pirsoul)

 

C60

habitué

 

être _, -ée (à un travail), sèy (bin) aroutiné

 

S0

 

habitué

 

, -ée n abituwé

 

S0

 

habituel

, elle adj qu’ arive sovint ; c’est habituel, ça arive sovint, c’ èst l’ habitude ; ce n’est pas très habituel, c’ è-st-one saqwè qu’ on n’ vèt nin sovint ; il n’est pas dans son état habituel, i n’ èst nin come d’ abitude ; (expr) c’ èst todi l’ min.me rime-rame, c’est toujours la même chose, c’est habituel

 

C60

habituel

, -elle, -ement åbit(o)uwél, -e, -emint

 

E0

habituel

 

, -elle adj abituwèl, -èle 

 

S0

 

habituellement

adv d’ abitude ; habituellement, il arrive à quatorze heures, d’ abitude, il arive à deûs-eûres (di l’ après non.ne)

 

C60

habituellement

 

abituwèlemint

 

S0

 

habituer

v abituwer ; il faudra l’habituer, i l’ faurè abituwer, i l’ faurè mète su l’ pli; (expr) is l’ ont abituwé à mougnî l’ suke à l’ loce, ils l’ ont habitué à manger le sucre à la louche,  à dépenser sans compter ; î ièsse faît come on tchin à sès puces, y être fait comme un chien à ses puces, y être habitué

 

C60

habituer

(s’) v s’ acostumer, s’ afaîti, s’ aroutiner, si fé à, s’ abituwer ;

action de s’habituer, acostumadje (m), aroutinadje (m),

abituwadje (m) ; il faudra vous y habituer, i v’s-î faurè fé ;

nous nous sommes rapidement habitués, nos-avans stî rade

acostumés

 

C60

habituer

åbito(u)wer, (ordt) afêti, acmwède (, acmwèrder),  aco(u)stumer, aroutiner (, aro-) ; _ à la peine, aduri, aguèri ; _ l’œil, voy. œil ; _ les pigeons à leur colombier, fé lès colons ; _ le bœuf au joug, aprinde lu bou å djôw (Ja.), aguèri l’ boû â djoû (St., … ; à Bi.), aguèri l’ vê o pré, l’ boû ås trêts (_ le veau à paître, le bœuf aux traits) ; voy. apprivoiser, attirer, familiariser ; être habitué à qch, èsse mètou so l’ ton, voy. routine, souloir ; un habitué de la prison, on cou d’ prîhon, voy. pilier

 

E0

habituer

 

 

vt _ (qqn) à des heures régulières de repas, aeûrer ; i fât bin aeûrer lès-afants

 

S0

habituer

 

 

(s’) (s’) abituwer, (s’) aclimater, (s’) acoutumer, (s’) adûre, (s’) afêti, (s’) aroutiner ; il è do mâ d’ s’ adûre avou sès vèjins

 

S0

 

 

habituer (s’)

[v] (c) s’ afaîti, (e) s’ afêti, (c) s’ abit(o)uwer, (o) s’ abutuwer, (e) s’ åbitouwer

 

G100

hâbler

, -erie, -eûr brader, -èdje, -eû ; blaguer, blague, -èdje, -erèye, -eû ; craker, -èdje, -eû ; håbler, -èdje (qqf -urèye), -eû ; fé aler s’ gueûye ; (ou råyî) di s’ gueûye; haler s’ gueûye (ard) ; c’est un hâbleur, c’ è-st-on bablame, on bavård , on håspleû ; i n’ louke nin à ‘ne djèye, i n’ a måy vèyou nou p’tit leûp, i fêt todi l’ leûp pus gros qu’ i n’ èst, il a pus d’ bètch qui d’ cou (, d’peûs d’ boke qui d’ minton) ; voy. bourde , fanfaron, VANTARD, -ISE

 

E0

hâblerie

nf vantârdîse, vantîse

 

C60

hâbleur

, euse n et adj forvanteûs (-e), vantârd ; (expr) dès vantârds, gn-aveut d’djà d’vant l’ guêre, des vantards, il y en avait déjà avant la guerre

 

C60

hâbleur

(individu qui raconte souvent des craques) crakeû

 

S0

 

 

 

 

Haccourt

Hacou, village

 

E0

hachage

nm hatchadje

 

C60

hache

[nf] hèpe, (o) hape, (o-c) hatche

 

G100

hache

nf èpe, hatche ; hache large pour abattre les arbres, laudje èpe ; cognée, cougnîye; (loc) hatche èt blo, hache et billot, complètement, tout; (expr) i n’ a nin pus d’ choûte qu’ one èpe, il n’ a pas plus de docilité qu’ une hache, il ne sait pas obéir

 

C60

hache

hache de bûch , charp., houilleur, hèpe : _ d’abatteur, cougnèye, qqf abaterèce (ard) ; voy. cognée ; _ de fendeur, finderèce ; marlin ; voy. fendoir ; _ d’équarrisseur, hèpe cwårerèce ou hèpe à bûse ; _ de tourneur, hèpe à l’ min (= maniée à une main, comme aussi la hache pour affûter les pieux, hèpe à rawehî lès pas, et la hache de ménage, hèpe di manèdje ou di blokê) ; _ de boucher, hatche, hatchå (nm) ; grande _ d’abatteur de porcs, hèpe à picot ; frapper long­temps avec la _, hèpeter ; voy. DOLOIRE, HACHETTE, HACHOIR, HERMINETTE, SAILLIE

 

E0

hache

hatchète ; la _ à équarrir la (grosse) hatchète po sqwârer ; _ (de charron, de menuisier) plus légère que la cognée, dotée d’un manche court, au fer allongé et courbe, hèpe (Te.)

 

S0

 

 

haché

, ée adj (coupé en petits morceaux) hatchî (-ye), côpé (-ye) fwârt fin ; viande hachée, hatchis’ (nm)

 

C60

haché

nm hatchis’

 

C60

hache-paille

nm leup ; hacher la paille avec le hache-paille, hatchî lès strins avou l’ leup

 

C60

hache-paille

leûp (d’ haksèle) ou leûp à l’ min; haksèleû, hatcherê ; machine perfectionnée, hatche-paye ; voy. paille

 

E0

hache-paille

haksèleû ; dj’ ê racheté on haksèleû

 

S0

 

 

hacher

v hatchî ; action de hacher, hatchadje (m) ; planche à hacher, hatcherèsse; (expr) on n’ sét hatchî sins pont fé di skètes, on ne peut hacher sans faire d’esquilles, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs

 

C60

hacher

hatchî (hè- Ve.) ; _ menu, kihatchî

 

E0

hachereau

hatcherê (hè- Ve.)

 

E0

hachereau

(hachette à marteau) martê-hatchète

 

S0

 

hachette

nf hatchète

 

C60

hachette

(de ménage, …) hatchète ; espèces de _ : hatchète à picot, hatchète à mårtê ; voy. hache

 

E0

hachette

(pour découper le bois) la p’tite hatchète po fé lès chètes ; _ à marteau (hachereau), on martê hatchète ; afiler dès pikèts à l’ hatchète

 

S0

 

 

hache-viande

molin à tchâr

 

S0

 

 

 

hachis

nm hatchis’

 

C60

hachis

hatchis’ ; _ de paroles (en musique), on k’tèyèdje di paroles

 

E0

hachoir

nm hatchau ; le hachoir avec la planche à hacher, l’ hatchau avou l’ hatcherèsse

 

C60

hachoir

(couperet) hatcherèce (nf) ; (plan­che) hatcherèce ou plantche hatcherèce, hatchå, tâvelî (St., Ma.), capeû (Wa.)

 

E0

hachoir

couper la viande sur le _, côper la tchâr su la plantche ; _ à betteraves, qui tranche à gros morceaux, avale-tout 

 

S0

 

hachure

nf rôye

 

C60

hachure

t de dessin hatcheûre

 

E0

hachurer

v fé dès rôyes

 

C60

Hadelin

npr Adelin, Aulin

 

C60

Hadelin

Hålin ; voy. adelin

 

E0

hadith

hadith

G0

hadj

hadj

G0

Hadja

(lieu-dit entre Lutrebois et Villers-la-Bonne-Eau (commune de Bastogne) Hadjâ

 

S0

 

hafnium

hafniom’

G0

hagard

, arde adj èwaré (-ye), pièrdu (f pièrdeuwe)

 

C60

hagard

des yeux _s, dès-oûys éwarés ou come sint Djîle l’ èwaré ; avoir l’air _, avu l’ êr èwaré

 

E0

haie

[nf] (o-c) haye, (e) håye

 

G100

haie 

nf haye ; une haie, one haye ; des haies, dès hayes ; haie d’aubépine, haye di spène ; haie de ligustrum, haye di fusin ; ouvrier planteur de haies ou chargé de l’entretien de celles-ci, hayeteû, ricloyeû d’ haye, spineû ; petite haie, hayète ; tailler une haie, ciseler one haye, rabiner one haye ; « Lès-èfants pwatenut totes sortes di ramechis’ , dès vis rabéns d’ haye ou bén dès favas, èt dès fleûrs sètchîyes, dès strins, dès ronchis’. » (G. Bernard); (expr) ièsse come on pèchon dins one haye, être comme un poisson dans une haie, être en mauvaise posture ; taper l’ cote su l’ haye, jeter la soutane sur la haie, se défroquer ; vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs d’ssus l’ haye, il vaut mieux avoir un oiseau dans la main que deux sur la haie, un tiens vaut mieux que deux tu l’ auras ; zoubler haye èt baye, sauter haie et barrière, traverser tous les obstacles ; dji n’ mèt nin mes pîces à dès si bassès hayes, je ne mets pas mes vêtements sur de si basses haies, je ne m’ abaisse pas à fréquenter des gens de si basse condition; (rang) rindjîye ; une haie de soldats, one rindjîye di sôdârts

 

C60

haie

håye, (anc.) seûye ; seu Fa.) ; réparer les _s, rifé, radjuster, ristoper, riminer, clôre ou riclôre (rè-) lès håyes, ristoper lès bocås, rihårber, rihayî ; enlever d’une _ le bois mort, dihårber ; voy. branche, perche ; saison où l’on répare les _s, cloyåve (Th.) ; partie de la charrue, voy. age

 

E0

haïe

interj hay, hèy ; et _ au bout, èt l’ rawète ; cri du charretier (pour accé­lérer, stimuler) : hay, hop’, hup’ (St. ; heup’ Vo., Bo.), how (Fo., Ja.)

 

E0

haie 1

haye (hèye Ba.) ; one haye vîve ; one haye di spines, di hèsses, di tchârnayes ; spèner, ciseler, tonde, ricôper la haye ; dès cisètes di haye ; mète la bouwêye à l’ haye ; vosse hèye si vûde do pîd, i fârè la r’côper 

 

S0

 

haie 2

_ de la charrue, hèye (haye villages)

 

S0

 

haïku

haïku

G0

haillon

nm hâdes (f pl), guènîyes (f pl), gobions (m pl), gobîyes (f pl), lokes (f pl), nipes (f pl) ; couvert de haillons, moussî à traus ; en haillons, à guènîyes, è gobîyes, è lokes, disloketé; « en candjant l’ man.nète tchimîje disloketéye » (A. Lurquin)

 

C60

haillon

voy. déguenillé, guenille, LAMBEAU

 

E0

haillons

il est en _, il èst tot à clicotes

 

S0

Haillot

Hèyot, village

 

E0

Hainaut

nm Hin.naut

 

C60

Hainaut

Hin.naut (, Hê- (anc. fém. dè l’ Hénaut)

 

E0

Hainaut

(n d’une province belge) Hênaut

 

S0

 

 

haine 

nf in.ne ; éprouver de la haine envers quelqu’ un, veûy one saquî èvi ; à présent, c’est de la haine qu’il lui porte, asteûre, c’ èst l’ veûy èvi qu’ i faît ; (expr) avou l’ linwe d’ one comére èt l’ in.ne d’ on curé, on fréve dès fameûs solés, avec la langue d’une femme et la haine d’un curé, on ferait de fameux souliers (tant l’une et l’autre sont coriaces)

 

C60

haine

hayîme (hè- St., Ma., Bo), hin.ne ; prendre en _, voy. AVERSION, HAÏR

 

E0

haine

sentiment de _ (, d’aversion profonde), hin.ne, hingance ; quine hingance qu’ il è sur mi ! ; i ‘nn’ è one di hin.ne conte si frére ! ; voir hin.ne

 

S0

haineux

, -euse adj hin.neûs, -eûse

 

S0

haïr

[v] (o) vîr (mau) èvi, (c) vèy èvi, (e) hére, (o) awè à dèdin

 

G100

haïr

v veûy èvi (, vèy èvi, vôy èvi) ; je le hais, djè l’ veu èvi (, djè l’  vè èvi)

 

C60

haïr

hére, qqf hayi, abôminer, dètèster ; elles se haïssent, èles ni s’ polèt sinti ni vèy ; je le hais, djè l’ hé (come l’ aloumîre) ; djè l’ veû èvi ou èvimint, i n’ mi pout è cwêrp, dji l’ a è l’ åme, (plaist) dji l’ a è cou di m’ pantalon

 

E0

haïr

vt hayi (hèyou Te.) ; dji t’ hê po l’ rèstant d’ tès djoûrs ! ;  is s’ hayichant come deûs tchins ; il èst hayi d’ tos costés  

 

S0

haïssable

hayåve

 

E0

haïtien

hayicyin

G0

Hal

, ville du Brabant

 

E0

halage

nm haladje; chemin de halage, haladje; « lès djins qui passin.n  su l’ haladje » (E. Gilliard)

 

C60

halage

tchivolèdje, halèdje, halaje [-a∫] ; voy. haler

 

E0

Halconreux

(village de la commune de Gouvy, anct commune de Bovigny) Halconru

 

S0

hâle

håle, -èdje ; _ de mars, lès håles di mås’; voy. hàler

 

E0

halé

, ée adj (brûlé par le soleil) rayî (-ye), rayî pau solia

 

C60

haleine

[nf] (e-o) halêne, (c) halin.ne

 

G100

haleine 

nf halin.ne ; (loc) awè d’ l’ halin.ne, avoir du souffle ; awè one mwaîje halin.ne, awè one fwate halin.ne, avoir une mauvaise haleine ; bwâre d’ one halin.ne, boire d’un trait ; côper l’ halin.ne, couper l’haleine, couper le souffle; ièsse coût d’ halin.ne, être court d’haleine, être essoufflé; ièsse pris d’ l’ halin.ne, être pris de l’haleine, avoir des difficultés de respiration ; rawè s’-t-halin.ne, retrouver son haleine, retrouver son calme; ritenu s’-t-halin.ne, retenir son haleine, retenir son souffle; satchî après s’-t-halin.ne, tirer après son haleine, être oppressé ; si mète djus d’ halin.ne, se mettre hors d’haleine, courir à en perdre la respiration ; sins r’prinde si-t-halin.ne, sans reprendre son souffle, sans respirer; douce halin.ne (nf), hypocrite (m ou f); (expr) i ‘nn’ a ieû l’ halin.ne côpéye, il en a eu le souffle coupé; vos-avoz one bone halin.ne!, vous avez une bonne haleine, dit-on à qqn qui a bu (iron)

 

C60

haleine

alène (-ine Mar., Hu. ; -ône Ma., -on.ne St., Vi. ) ; avoir l’ _ puante, avu ‘ne måle alène (, one alène di boû ; come on bo Com.), vèssî dè (ou po l’) bètch ; [aller] d’une _, d’ ine trake ; reprendre _, rihaper alène, si r’haper, sofler, si lèyî ravu ; (d’un plongeur qui revient sur l’eau) riprinde êrèdje ; [être] hors d’_, foû d’ alène, dissoflé, voy. essouffler, haleter ; je me suis mis hors d’_, dji m’ a tot transi ; les douces _s du soir, lès fris’ zûvions dè l’ vèsprêye (t littéraire)

 

E0

haleine

 

 

alon.ne (qqf alône) ; être hors d’_, sèy foû d’ alon.ne ; avoir une _ fétide, avèr one mâvêse alon.ne (ou one alon.ne di bok)

 

S0

 

 

halener

, -ée leûper, -êye ; hiner, -êye ; voy. BOUFFÉE, SOUFFLER

 

E0

haler

v (tirer sur) satchî su ; haler un cable, satchî su on câbe ; (remorquer) satchî ; remorquer un bateau, satchî on batia

 

C60

haler

haler, sètchî on ponton à l’ cwède, rimonter on ponton avou treûs dj’vås, tchivoler on ponton d’ Oûte

 

E0

hâler

v (bronzer) rayî ; elle était hâlée, d’ être restée au soleil, èlle èsteûve rayîye d’ awè d’mèré au solia; (expr) ièsse cût come  one brike, être cuit comme une brique, être hâlé

 

C60

hâler

håler (, qqf hårler, rihårler) ; être hâlé, èsse broûlé dè solo

 

E0

haletant

, ante adj djus d’ alin.ne, foû d’ alin.ne

 

C60

halètement

nm coûtrèsse d’ alin.ne (f), tanfladje, tanseladje

 

C60

haleter

[v] (o-c) tanfler, sofler, (e) pampî, piper, (o) lancî

 

G100

haleter

v anseler, ièsse coût d’ alin.ne, lancî, sofler, tanfler, tanseler ; dès qu’il court, il halète, ossi rade qu’ i coûrt, i sofèle, i ansèle,  i tanfèle, i tansèle ; les moutons halètent quand ils ont chaud, lès bèdots tansèlenut quand il ont tchôd ; (expr) sofler come on boû mau tuwé, souffler comme un bœuf mal tué, haleter très fort

 

C60

haleter

, halètement pîper, -èdje ; hansî (, -i ; er Ve.), -èdje ; pampî  (påpî), -ièdje ; sofler, panfler, panti, tanfler, tansene, manser (Sart) ; hale­tant, dissoflé, foû d’ alène, voy. essouffler ; il halète, i hansih coûrt, i n’ si pout ravu, i n’ pout r’haper alène (, ravou alon.ne Sto.), i n’ pout pus hay (ou hop’), i n’ è pout pus ; (spécialt) du chien qui tire la langue, lèmer (Sp., St., GrH. ; lèner Es., Har., Ja.), lahi (Am., Je. ; lèhi Gl. ; -î après abeûre Fl.), voy. désirer

 

E0

haleter

vi (souffler bruyamment) tanfler ; i tanflot come on boû [de l’all.  dampfen, étuver] ; _ de chaud (tirer la langue après avoir couru) (en parlant d’un chien), lèmer ; li tchin lèmot

 

S0

 

 

haleur

nm satcheû d’ batia

 

C60

haleur

tchivolî, sêtcheû d’ bâtê

 

E0

half-track

half-track

G0

Halin

, Hadelin Hålin; voy. adelin

 

E0

hall

nm (grande salle) hall de gare, sâle d’ atente (f) ; hall d’ hôtel, sâle d’ intréye (f); (vestibule) aléye (f), colidôr ; il m’a fait attendre dans le hall, i m’ a faît ratinde dins l’ aléye

 

C60

hallage

voy. étalage

 

E0

halle

hale

 

E0

Halle

Hale ; Notre-Dame de la Halle (vénérée dans une chapelle située à l’entrée de la rue de la Halle à Bastogne), Notreu Dame do l’ Hale ; la ruelle de la Halle (à Bastogne, l’actuelle rue de la Halle), la rouwale do l’ Hale

 

S0

 

hallebarde

halebåre (nm)

 

E0

hallebarde

 

il tombe des _s (il pleut à verse), i ploût dès-alebardes

 

S0

 

Hallembaye

Hèlèbaye, dép de Haccourt

 

E0

Halleux

Haleû, village et l.-d.

 

E0

hallier

bouhis’, bouhenèdje ; voy. four­be

 

E0

hallucination

nf vûsion

 

C60

halo

nm (le halo de la lune) cèke ; le halo de la lune, li cèke dè l’ lune; li lune èst cècléye, la lune est cerclée, a un halo

 

C60

halo

_ de la lune, çorcê (cèrcê Ve., Bo.) ; cèke, rond, rondê åtoû dè l’ leune, li leune èst cèclêye (, bårbowe, poyowe), èlle a ‘ne courone  

 

E0

halo

(autour de la lune) cèrke, cèrne ; i gn-è on cèrke âtoûr do l’ lune ; il y a un _ autour de la lune, la lune èst cèrclé (ou cèrné) ; plus le _ autour de la lune est grand, plus vite il pleuvra, pus’ quu l’ cèrke âtoûr do l’ lune èst grand, pus vite èst-ce qu’ i gn-ârè do l’ pleûve

 

S0

 

 

halogène

halojin.ne

G0

halte

[nf-int] 1 (temps d’arrêt) (c) taudje

2 (lieu où se fait l’arrêt) arèt [nm], (e-c) ahote

3 [int] _ !: (o-c) auw !, (e) ahote!

 

G100

halte

nf (temps d’ arrêt) taudje ; nous allons faire une halte, nos-alans fé one taudje ; (lieu où se fait la halte) arèt (m) ; halte de chemin de fer, arèt (m) ; cette halte est supprimée, gn-a pupont d’ arèt

 

C60

halte

interj auwe ! ; halte-là !, haltè-là !

 

C60

halte

hale ! (, halte : halte dès pîds ! halte-là !), ahote !, holà !, tot doûs !, (anc.) st ! ; faire _, fé (‘ne) hale, fé (‘ne) ahote, halter (Ma.), fé ‘ne pwèsèye (, one pwèse), fé on tèsta (, on p’tit tèsta, on p’tit rasta, on p’tit r’pwès, on p’tit stâmus’), fé ravèt, tårdjî ‘ne gote, haper ‘ne mohe, fé toûbak, si r’haper, voy. ARRÊT, CESSE, -ER, HALEINE, PAUSE

 

E0

halte

(moment d’arrêt) halte ; fé one halte ; interj, mot-phrase qui intime l’ ordre d’ arrêter, halte ; halte, valèt ! on n’ passe nin ; (commandement du charretier) , hôhû [forme renforcée de ] ; (commandement pour faire arrêter le cheval, opp, à hay ou huy)  !; hô hô bijou ! ; (à l’adresse d’une personne) fê tot doûs !

 

S0

haltérophilie

haltèrofilîye

G0

Haltinne

npr Haltène

 

C60

hameau

[nm] (o-c) hamia, (e) hametê

 

G100

hameau

nm hamia ; le hameau voisin, li hamia d’ à costé

 

C60

hameau

hametê (-tia Hu., La., Wan. , Fa., GrH., Bo. ; -tièdje Sart, Sto.), hamia (Bas.) ; les _x, lès p’tits viyèdjes (Li.), lès-èrî-bans (Bra), lès vinåves (entourant Ma.)

 

E0

hameçon

[nm] (o) auzin, (c) anzin, (e) intche [nf]

 

G100

hameçon

nm anzin ; (expr) mordre à l’hameçon, si lèyî prinde

 

C60

hameçon

intche (nf), in (Sto., Du. ; nin St.), håsin (Méa.) ; _ rudimentaire, crotchèt, crokê, havèt ; _ triple, triplète ; voy. accrocher, BEQUETER, ÉMERILLON

 

E0

Hamer

, Hammer (n de famille), Hâmèr

 

S0

 

Hamiville

(localité du Grand-Duché) Hamîvèye

 

S0

Hamoir

Hamwér, village

 

E0

Hamois

npr Hamwès

 

C60

hampe

nf mantche (m) ; une hampe de drapeau, on mantche di drapia

 

C60

hampe

une _ de rumex, on baston d’ pièdrône

 

S0

 

 

hampe 1

(de drapeau, …) pîce, bwès (nm) ; (t de couvr) _ du coq du clocher, stife

 

E0

hampe 2

(t de bouch) tahète

 

E0

Hampteau

Ham’tê, village

 

E0

hamster 

nm rat d’ grin

 

C60

hamster

hamstêr

 

E0

hamster

ham’stêr

G0

Ham-sur-Sambre

npr A

 

C60

han

onom hin

 

E0

hanche

nf hantche ; (loc) balancer les hanches, wignî do cu ; marcher en se déhanchant, hantcheler ; hanche de bovidé, crwèselâde

 

C60

hanche

hantche ; jouer des _s en marchant, hiner dè cou ; articulation de la _, clon (nm) (Ja., Ma.) ; voy. DÉHANCHER

 

E0

hanche

hantche ; il a la _ démise, il èst dismètou do l’ hantche ; li toûr di hantches 

 

S0

 

 

handicap 

nm handicap’ ; (désavantage) son âge n’est pas un handicap dans cette entreprise, ci n’ èst nin s’ -t-âdje què l’ va èspêtchî d’ ariver à sès fins

 

C60

handicapé

, ée adj disfwârcî (-ye)

 

C60

handicapé

 

 

, -ée (pour effectuer un travail) ; amwin.né (en.mwin.nè Te.) ; il èst fâmeûsemint amwin.né, avou deûs dèts en mwins’

 

S0

 

 

handicaper

v (défavoriser) cela va le handicaper, ci n’ èst nin ça què l’ va aîdî

 

C60

Haneffe

Hènèfe, village

 

E0

hangar 

nm hangâr ; hangar adossé à un mur, abatu ; appentis pour remiser chariots ou charrettes, baur, tchèri

 

C60

hangar

hangår, tchèri, bår (Wa., Cou.), abatou (Li., GdM., Bi.) ; voy. APPENTIS, CHARTIL, REMISE

 

E0

hangar

(remise) hangâr ; li hangâr dès machines ; on hangâr à foûre ; la poye è stî ponre dins l’ hangâr

 

S0

 

Hannêche

Hanèsse, village

 

E0

hanneton

[nm] (o-c) baloûje [nf], (e) åbalowe [nf], (o) ameton, (o) bruwant

 

G100

hanneton 

nm baloûje (f) ; petit hanneton, baloûje di sint Djan ; (expr) awè ieû â on côp d’ baloûje, avoir eu un coup de hanneton, déraisonner ; gn-a s’ baloûje qui grawîye co, son hanneton tisonne encore, il déraison­ne encore; on n’ gangne nin s’ pwin à waîtî passer lès baloûjes, on ne gagne pas son pain à regarder passer les hannetons

 

C60

hanneton

åbalowe (, balowe) (nf), bièsse åbalowe (nf), baloû (nf) (Fl. ; -ou (nm) Vi., …) ; _ femelle, bisawe, -åde (nf) (defr) ; _ à élytres blanchâtres, moûnî ; _ à corselet brun, capucin ; petit _ d’été, rhizotrogue, åbalowe di foûre ou di Sint-Tch’han ; larve du _, blanc viér, foreû, grawetê, halène (ou leûp) d’ tére, warbau, gâ (Lig.), tchalon, vièmon

 

E0

hanneton

baloûfe (balou Ra.; baloûche Lu.; balûe Be., Va.; bahûe Fa.); lès baloûfes zûnant ; (jeu cruel pratiqué autrefois par les enfants) dins l’ timps, on-atrapot dès baloûfes èt on l’zî amantchot on filé â cou, avou on bokèt d’ papî

 

S0

 

 

Hannut

Hanut (-eut sur place), village

 

E0

Hanret

npr Hanrèt

 

C60

Hansen

(n de famille) Han’zèn’

 

S0

 

Hansez

(n de famille) Hansê ; la ruelle _ (à Bastogne, l’actuelle rue de Beaumont), la rouwale Hansê

 

S0

Han-sur-Lesse

npr Han

 

C60

Han-sur-Lesse

(localité de la province de Namur; arrondissement de Dinant) Han ; lès grotes di Han

 

S0

 

hanter

v (fréquenter habituellement un lieu) il hante tous les cafés, il èst todi o cabarèt ; (fréquenter habituellement qqn) habiter, hanter ; il hante, i hante ; nous ne hantons pas ces personnes-là, nos n’ hantans nin cès djins-là ; (obséder) cela le hante, il a tofêr ça è l’ tièsse ; le souvenir de cette femme le hantait, i n’ saveûve fé rèche ci comére-là foû di s’ tièsse ; (expr) dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es, tél hante-t-on, tél divint-on

 

C60

hanter

håbiter, voy. fréquenter ; dis-moi qui tu hantes (prov), téle djint hante-t-on, téle djint d’vint-on

 

E0

hantise

nf il a la hantise de la maladie, il a peû d’ ièsse malade ; c’est ma hantise, c’ èst ç’ qui dj’ ènn’ a l’ pus peû

 

C60

Hanzinelle

npr Hanzinèle

 

C60

Hanzinne

npr Hanzène

 

C60

happe

_ de charpentier, de scieur de long, agrape, clame

 

E0

happe-chair

hape-tchår

 

E0

happer

v (attraper avec violence) atraper, prinde ; il a été happé par le train, il a stî pris pau trin ; (prendre) haper

 

C60

happer

haper ; voy. prendre

 

E0

happer

vt (saisir) haper, apicer ; quu l’ diâle tu hape ! ; (commandement au chien) hape lu !

 

S0

 

haquet

_ de brasseur, galiot, tchèrète di brèsseû ou à l’ bîre

 

E0

harangue

haringue (-indje Vo. , Tr.), hèrédje (Ja.) ; voy. discours

 

E0

harassant

, ante adj drânant (-e), drinçant (-e)

 

C60

harassé

, ée adj odé (-ye), nanti (f nantîye), rindu (f rindeuwe) ; (expr)

on dîreûve one saquî qu’ a stî au tchèrbon, on dirait qqn qui a

été travailler à la mine, je suis harassé de fatigue (il est); odé

come on vî pôve, harassé comme un vieux pauvre ; rindu come

on rauieû d’ canadas, harassé comme un arracheur de pommes

de terre

 

C60

harasser

v drâner, drincî, oder ; (expr) odé come on vî bribeûs, harassé comme un vieux mendiant

 

C60

harasser

voy. exténuer

 

E0

harceler

v cotaper, cotchèssî, toûrminter ; action d’harceler, cotchèssadje (m), toûrmintadje (m) ; il était harcelé de toutes parts, il èsteûve cotchèssî pa tos costés ; il profitait de sa situation pour harceler les dames, i profiteûve di s’ situwâcion po sayî d’ cotaper lès coméres ; « D’ où vint-ce qui c’ èst todi su l’ min.me qui vos flayîz ; vos m’ cotapez come on cotape dès djaubes d’ awin.ne. » (E. Gilliard)

 

C60

harceler

kihårçuler (, -har-), kisiketer, asticoter, voy. attaquer, houspil­ler, IMPORTUNER, TOURMENTER ; vous me harcelez sans cesse, vos n’ mi lèyîz nou pîd d’ tèrin ou ni pîd ni tèrin, voy. IMPATIENT

 

E0

harceler

vt (importuner) hârcèler, rilancer ; is n’ fèjant rink quu do l’ hârcèler tot l’ timps ; il è stî la r’lancer jusqu’ à l’ mâjon ; il la harcèle sans cesse, il èst todi après lèye, i l’ porsût todi;

 

S0

harde

nf (troupeau) hiède ; les grandes hardes, lès grandès hièdes ; gardien de harde, hièrdî (f hièdrèsse) ; garder la harde, hièrder ; action de garder la harde, hièrdadje (m) ; terrain réservé à la harde, hièrdau

 

C60

hardé

œuf _, in-oû ponou sins hågne, ine leûse (leûfe Hu. ; lûse Cou. ; on lûsî oû Bo.) ; pondre un œuf hardé, leûser

 

E0

hardes

[nf-pl] (o) fèrlopes, fèrlokes, (c) firlokes, hâdes, (e) håres

 

G100

hardes

nf pl hâdes

 

C60

hardes

nf pl håres (hardes Ve.), bagues; mes _ (anc.), mes pèces ; de vieilles _ rapiécées, dès rapatches (Gl.) ; voy. GUENILLE, HABIT

 

E0

hardi

, ie adj (courageux) hârdi (f hârdîye), coradjeûs (-e), franc (f  franke); (impudent) tigneûs (-e), franc tigneûs (f franc-tigneûse), franc come on tigneûs

 

C60

hardi

interj ardans !

 

C60

hardi

, -e hardi, -èye (hè- Ve.) ; franc, franke ; un homme très _, in-ome franc come on tigneûs (d’où c’ è-st-on tigneûs, ci-là ! Ber.) ; une femme hardie, ine Marèye Bada, ine vrêye Bada, in-ome måké, on côsake (, dragon, hoûsård, jendarme), on bon sôdårt ; voy. auda­cieux, EFFRONTÉ

 

E0

hardi

, -ie adj (audacieux, -ieuse) hardi ; c’ è-st-on hardi démon ; il èst trop hardi, i frot mî di s’ têre ; èlle èst hardi po si âdje ; interj (mot-phrase servant à encourager) hardi, lès gars ! ; _ jusqu’à l’effronterie, franc come Tartagnan [altération de d’Artagnan] ; n individu qui manifeste beaucoup de culot, de hardiesse, kèt’ ; c’ è-st-on kèt’, sés-se, ci-là ! [du flam. ketje, gamin, garnement]

 

S0

hardi, e

[adj] franc (f franke), (e) hardi, èye, (c) hârdi, îye

 

G100

hardiesse

nf (courage) hârdiyèsse, coradje (m) ; il a eu la hardiesse de lui

résister, il a ieû l’ coradje dè lî t’nu tièsse ; (impudence) front

(m) ; il a la hardiesse de soutenir le contraire, il a co l’ front d’

sotenu l’ contraîre

 

C60

hardiesse

hardiyèsse, frankisté, voy. audace

 

E0

hardiesse

hardiyèsse

 

S0

 

 

 

Hardigny

(village de la commune de Bastogne, anct commune de Noville) Hardègni

 

S0

hardiment

adv hârdimint

 

C60

hardiment

hardimint, -èyemint ; poser _, voy. CAMPER, FRANCHEMENT, RÉSO­LUMENT

 

E0

hardiment

hardimint ; djans-î hardimint !

 

S0

 

Hardy

(n de famille) Hardi

 

S0

hareng

[nm] 1 (o-c) hèrin, (e) harin

2 _ saur: sorèt, (e) ingliton

 

G100

hareng

nm hèring ; hareng contenant de la laitance, hèring au lacia ; hareng contenant des œufs, hèring aus-ous ; hareng saur, sorèt

 

C60

Hareng

Harin, l.-d. de Vottem et de Jemeppe

 

E0

hareng

haring (hè- Ve.) ; _ saur, bok’hô, inglitin (-glè- Ve.), sorèt,  (anc.) flande

 

E0

hareng

 

des _s saurs (plaist), dès crèvés d’ Anvèrs’

 

S0

 

hareng

hèrin ; on filèt d’ hèrin ; des _s saurs, dès hèrins foumés (ou sorèts), (plaist) dès crèvés d’ Anvèrs’ ; do lacê d’ hèrin ; dès-oûs d’ hèrin ; un _ laité, on hèrin â lacê ; un _ uvé, on hèrin âs-oûs 

 

S0

harengère

harèdjerèsse

 

E0

hargne

nf mèchanceté

 

C60

hargneux

, euse adj cagnârd (m), hârgneûs ; (expr) hargneûs come on tchin d’ tchèrète, hargneux comme un chien de charrette; c’ è-st-on cagnârd s’ i gn-a onk, c’est un hargneux s’il y en a un, c’est un fameux hargneux

 

C60

hargneux

målignant, hagnant, voy. grincheux ; une personne hargneuse, ine afreûse djin

 

E0

hargneux

individu _, mwardâ

 

S0

hargneux, euse

[adj] (o-c) agnant, e, (e) målignant, e, (c) malignant, e

 

G100

haricot

[nm] 1 _ à ramer: féve [nf]

2 _  vert: manje-tout 

3 _  nain: (c) ninte [nf], (o) nène [nf], (e) bassète [nf], (e) cropète [nf]

 

G100

haricot

nm féve (f), manje-tout, musucyin (plais), pwès d’ Rome ; haricot princesse, princèsse (f) ; haricot nain, acropeuwe (f), ninte (f) ; haricot-beurre, beure ; haricot à perche, manje-tout à pièces, à stapes, à stapètes ; haricot grimpant, romète (f) ; soupe aux haricots, soupe aus manje-touts ; des haricots cuits à l’étuvée, one situvéye aus manje-touts ; mettre des perches aux haricots, pièceler lès manje-touts ; perche à haricots, scôrson (m) (, scoûrson (m)), stapète ; écosser des haricots, (dis)ploussî dès féves ; (expr) èlle a dès djambes come dès stapètes di pwès d’ Rome, elle a des jambes comme des perches à haricots, elle a les jambes longues et très maigres ; i done on pwès po rawè one féve, il donne un pois pour avoir une fève, sa générosité est intéressée

 

C60

haricot

(plante) hâricot ; dès hâricots nins ; dès hâricots à pèrche ; dès hâricots princèsse ; planter dès hâricots ; variété de _s à perche (,  de grand rendement), dès bayârds d’ Èspagne ; planter dès bayârds d’ Èspagne ;; des _s noirs, dès féves di marès ; des _s nains, dès bassès féves (Te.) ; _ nain, cropète (He., Li.)

 

S0

haricot 1

(plante) _ à perches, féve ås-ålons (ås-ålês Du.), à pîces, rivète, féve di Rome, romète ; variété : manje-tout ; _ nain, bassète, cropète, croperèsse, coverèsse, dès bassès rivètes ; _ mange-tout extra-fin, princèsse (nf) ; flageolet, fladjolèt ; voy. fève, échalas

 

E0

haricot 2

_ de mouton, mouton ås navês 

 

E0

haridelle

nf harote, bike, rosse, carcan (m); (expr) on-z-atrape bin pus rade on côp d’ pîd d’ one rosse qui d’ on bon tch’vau, on attrape bien plus vite un coup de pied d’une haridelle que d’ un bon cheval

 

C60

haridelle

rosse, canasse, carcan, haguète, harote, haricrûte (Ju.), kîkèye, cute (Me.), (anc.) on dj’vå d’ crahelî ou d’ gosson

 

E0

haridelle

(rosse) haridèle

 

S0

 

 

Harlange

 

 

Ârlindje (localité grand-ducale, près de la frontière belge) ; lès pompiers d’ Ârlindje

 

S0

 

 

Harlem

 

 

Ârlèm’ (ville de Hollande) ; l’ ôle d’ Ârlèm’ (censée provenir d’Harlem)

 

S0

 

 

harmonica

nm musike à bouche (f) ; jouer de l’harmonica, djouwer dè l’ musike à bouche

 

C60

harmonica

_ à bouche, fradjolèt (Fl.), musike à bouche (ard)

 

E0

harmonica

 

ârmonicâ (nf), musike à boutche

 

S0

 

harmonie

nf (orchestre) hârmonîye, hârmonerîye ; il fait partie de l’harmonie de Tamines, i djoûwe à l’ harmonerîye di Tamène ; (formation des accords) hârmonîye ; elle étudie l’harmonie, èle situdîye l’ hârmonîye ; (entente) il n’y a aucune harmonie entre eux, is n’ s’ ètindenut nin du tout ; ils vivent en parfaite harmonie, is s’ ètindenut fwârt bin ; rien de tel qu’une harmonie de vues, rin d’ tél qui d’ awè lès min.mès-idéyes ; rétablir l’harmonie, rarindjî lès bidons ; (concordance) ces deux meubles sont en parfaite harmonie, cès deûs meûbes-là vont bin èchone

 

C60

harmonie

årmonèye, -nerèye, årmonîye (ar-)

 

E0

harmonie

 

 

être en _, is s’ acwardant si bin ! ; deûs afêres, qui n’ si r’ssonant nin èt qui s’ acwardant si bin !

 

S0

 

 

harmonieux

, euse adj (agréable à l’oreille) elle a une voix harmonieuse, èlle a one bèle vwès, èle tchante bin ; (qui est en harmonie) c’est un ensemble harmonieux, tot ça va bin èchone

 

C60

harmoniser

v (mettre en harmonie) arindjî ; c’est lui qui a tout harmonisé, c’ èst li qu’ a tot arindjî ; (musique) fé l’ acompagnemint

 

C60

harmonium

nm hârmoniom’

 

C60

harmonium

 

ârmognom’ ; djouwer d’ l’ ârmognom’

 

S0

 

harnachement

nm (action d’harnacher) hârnachadje, ègorladje ; (ensemble des harnais) hârnachemint, ârnacherîye (f), atèléye (f) (comprenant : li goria, la partie du harnais qui se place autour du cou ; li lôye-cô, le licou ; li bride, la bride ; li môrs di bride, le mors ; li rin.ne di bride, la rêne ; li colé d’ sonètes, le collier de grelots; li cwârdia (Sorée, li lignoûle), le cordon d’attelage ; li dossêre, la dossière ; li traît, le trait ; li tièsture, la têtière ; li waîtwêre, li waîtroule, l’œillère ; li queuwî, la croupière ; li queuwion, l’attache de croupière)

 

C60

harnachement

_ du cheval de trait : atèlêye di drî ou dè limonî, rène, quowîre ou atèlêye di d’vant ; _ de la tête avec les œillères, bride, tièstîre ; _ qui remplace, dans certains cas, le collier pwètraye, watche (Vo.) (du bœuf), voy. atteler, têtière

 

E0

harnachement

gârnichèdje ; _s, ârnichemints ; dj’ ê gârni li tch’vau avou lès novês-ârnichemints

 

S0

harnacher

v (mettre le harnais) hârnachî, atèler, brider, ègorler, gârni ; il harnache, il hârnache, il atèle, i bride, il ègorléye, i gârnit

 

C60

harnacher

atifer, moussî, abiyî (Ve. , -i St., …), gârni (Am.), årmer (Od.), harnahi (Han., Bas. ; èh– Hu., Ho.), èharni (Du., Li. ; èhårner Lan. ; èhèrni St., Ma.), goreler (Ce.) ; voy. brider

 

E0

harnacher

 

vt gârni, aharnè (Te.) ; aharnè li tch’vau ; _ de nouveau le cheval, rigârni li tch’vau

 

S0

 

harnais

nm (équipement d’un cheval) hârnacherîye (f), hârnès ; mettre le harnais, goreler

 

C60

harnais

_ de cheval, lès-atèlêyes, atèlemints, èharnihemints (èhèr- St.), lès harnès, voy. harnachement ; attirail de pêche, …, li hèrna ou lès hèrnas

 

E0

harnais

 

ârnès (nm pl) ; acrèchi lès-ârnès ; enlever le _ au cheval, disgârni li tch’vau

 

S0

 

harpe

(pierre d’attente), voy. amorce, t d’architecture

 

E0

harpie

nf (femme méchante) haurpîye; « Avou sès deûs-haurpîyes, c’ èsteûve tofêr li baston aus gayes. » (A. Laloux)

 

C60

harpie

voy. mégère

 

E0

harpiste

n djouweû (-se) d’ hârpe

 

C60

harpon

nm havèt, crotchèt

 

C60

harpon

(esp de scie) rifinderèce, voy. scie

 

E0

harponnage

nm havetadje

 

C60

harponner

v haveter

 

C60

Harre

Håre, village

 

E0

hart

nf (lien pour attacher les fagots) haurt

 

C60

hart

hårt, hårdêye (Gl. ; -éye Han., Cou.), loyeûre ou loyin d’ fahène, qqf wèsîre ; faire une _, pôcî one hårt ; se mettre la _ au cou, si mète li hårt è cô

 

E0

hart

(baguette ligneuse utilisée comme lien) (pour assembler des fagots, pour former un chapelet de sabots, etc.) hârt ; dj’ îrans côper dès hârts po loyi lès fagots

 

S0

 

 

 

 

Hartman

(n de famille) Hârtman’

 

S0

Harzée

 (n de famille) Harzé

 

S0

Harzy

 

 

 

Arji (village de la commune de Bastogne, anct commune de Wardin) ; dj’ ons stî à Arji , lès djins d’ Arji ; surnom des havbitants : lès tchacâs

 

S0

 

 

 

hasard

[nm] (o-c) hasârd, (e) hasård, (o-c) astchèyance

 

G100

hasard

nm (cas fortuit) hasârd, astchèyance (f) ; c’est le plus grand des hasards, c’ èst l’ pus grand dès hasârds ; ce serait le hasard, ci sèreûve bin l’ diâle ; c’est un heureux hasard, c’ è-st-one vraîye chance ; c’est selon les hasards, c’ èst come ça tchaît ; (loc) au hasard, à l’ astchèyance ; les pièces tombent au hasard, lès pîces tchaîyenut à l’ astchèyance ; choisir au hasard, taper à gayes ; il a choisi au hasard, il a tapé à gayes ; être choisi au hasard, ièsse tchwèsi à l’ astchèyance ; par hasard, d’ astchèyance, par astchèyance, d’ hasârd, mwints côps ; si par hasard tu passais par Sombreffe, viens me dire bonjour !, si vos passerîz jamaîs pa Sombrèfe, vinoz-me dîre bondjoû; si d’ hasârd vos passerîz; si d’ astchèyance …; c’est un fameux hasard (une chance) si cela se remet, c’ èst bin d’ hasârd si ça s’ rimèt; si par hasard vous le voyez, si d’ astchèyance vos l’ rèscontèrrîz, si vos l’ rèscontèrrîz jamaîs, si d’ hasârd vos i rèscontèrrîz ; à tout hasard, hasârd hazète, à tot hasârd ; il a dit cela au hasard, il a dit ça insi, sins tûser pus lon ; (expr) ça a v’nu come li boneûr è l’ aîr, c’est venu comme le bonheur en l’air, c’est tombé au hasard

 

C60

hasard

hasård, atoumance ; cela dépend du _, c’ èst l’ toumêye,  c’ èst come il atome ou come on-z-atome ; c’est bien un grand _, c’ èst bin-n-atoumé ou bin d’ atoumé (anc. bin d’ awir La.) ; si par _, si quéke fèye ou si télefèye, si d’ atoumance ; jeter, frapper au _ , au petit bonheur, bouhî d’vins, taper à l’ avîre, à l’ atrape, å p’tit boneûr, à l’ avise, so bouf, à l’ drif à l’ draf, à l’ hinêye, à l’ volêye, à l’ rèvolète, à l’ assine, à l’ avîre, à l’ apwète, pîd foû pî d’vins, pèye ou tièsse, à l’ roum’doum’, voy. gribouillette ; à tout _, hasård hasète, à tot hasård ou risse ; jouer à des jeux de _, trimeler (trè- Ve.) ; espèces de jeux de _, banke, dèye, dis, pèye ou tièsse, nåli (Hu.), toûr di Babilône, coûkelî, abèye âs-oûs

 

E0

hasard

hasârd ; on côp d’ hasârd ; on djeû d’ hasârd ; ça nos-è arivé pa l’ pus grand dès hasârds ; au _ (à l’aventure), â hasârd ; aler â hasârd ; à tout hasard, à tot hasârd ; à tot hasârd, dji va risker ça ; c’est le _, c’ èst come ça toume ; ; au _ (au petit bonheur la chance), à pouf ; dj’ ê tapé à pouf èt ça astot jusse ; si par _ je n’étais pas là, remettez-lui la lettre, si en cas qu’ dji n’ s’ro nin-là, dènoz-lî la lète ; et par un _ extraordinaire, èt co pîs qu’ on toûr ; èt co pîs qu’ on toûr, il è arivé à ç’ momint-là ; ne t’aurait-on pas parlé de cela par _ ?, on n’ t’ ârot nin pârlé d’ ça pa dès côps ?; (prov) le _ finit par mettre en présence les gens les plus éloignés, i gn-è qu’ lès montagnes qui n’ si rascontrant nin

 

S0

hasarder

v (livrer au hasard) risker; hasarder sa vie, risker d’ moru; il va hasarder une demande (auprès de qqn), i va risker d’ lî d’mander ; (se) v risker, s’ hasârder ; je ne m’y hasarderai pas, dji n’ m’ î va nin hasârder, dji n’ m’ î va nin risker

 

C60

hasarder

hasårder (a-), ris­ker, avinturer ; se _ à, si hasårder à ou ,  s’ ahardi ou s’ èhardi di

 

E0

hasarder

(se) si hasârder ; je me suis hasardé (je me suis risqué) à aller le voir, dji m’ ê hasârdé d’ l’ aler vèy ; la petite s’est risquée à marcher, la p’tite s’ è hasârdé à martchi

 

S0

hasardeux

, euse adj riské (-ye)

 

C60

hasardeux

, -eûse hasårdeûs, avintureûs, -e ; riskant, -e

 

E0

hasardeux

, -euse adj (qui comporte des risques) hasârdeûs, -eûse ; il è avou one vîe hasârdeûse

 

S0

hase

håse

 

E0

hase

(femelle du lièvre) hâse

 

S0

 

 

 

 

 

 

Haseille

(lieu-dit entre Tenneville et Baconfoy (commune de Tenneville)) (su l’) Hasèye

 

S0

Hasque

voy. hasselt

 

E0

Hasselt

Hasse, Hassèl; du genièvre de _, dè hassèl ; du beurre de _, dè boûre di Hasse ; rue Sœurs-de-Hasque, rowe Soûrs-di-Hasse à Liège

 

E0

Hastière

npr Hastîre

 

C60

Hastière-Lavaux

npr Lavau

 

C60

Hastière-par-delà

npr Hastîre

 

C60

Hastir

(n de famille) Hastîr

 

S0

hâte

[nf] (o-c) hausse, (e) håsse

 

G100

hâte

nf hausse ; avoir hâte, awè hausse (, avoir hâte de satisfaire un besoin pressant) ; mettre de la hâte, si dispêtchî ; il a hâte d’avoir terminé, i vôreûve dèdjà awè tot faît ; vous aviez hâte de partir, vos-èstîz prèssé d’ ènn’ aller ; (loc) en toute hâte, come on bolèt d’ canon, come on dislachî, come on fou, come on tchin squeuwé, come on vint, rouf-rouf ; je suis parti en hâte, dj’ ènn’ a ‘nn’ alé abîye ; à la hâte, au pus rade, rouf-rouf ; on voit bien que ce travail a été exécuté à la hâte, on vèt bin qu’ c’ è-st-one bèsogne qu’ a stî faîte rouf-rouf ; (expr) il è-st-èvôye co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje, il est parti encore plus vite que le vent de bise,  en toute hâte ; il è-st-èvôye come one pouye qu’ è r’va su sès-ous, il est parti comme une poule qui retourne sur ses œufs,  en toute hâte

 

C60

hâte

hasse ; avoir _ de (être pressé de), avèr hasse di ; dj’ ê hasse do l’ vèy ; il è hasse di pichi ; en _ (rapidement, à la va-vite), à coûsse, rouf-rouf ; il ont d’dchindou à l’ câve rouf-rouf ; i ‘nn’ è ralé à coûsse [litt. « à course »]

 

S0

hâte 1

(broche) håstî (nm)

 

E0

hâte 2

håsse ; en _, à coûsse, à l’ hape, reût-à-bale ; voy. rapidement, vite, vitesse

 

E0

hâter

v (rendre plus prompt) il a hâté son départ, il a ‘nn’ alé pus rade ;  (rendre plus rapide) hâter le pas, avancî l’ pas, roter pus rade ; (se) avancî l’ pas, s’ avancî, si d(is)chombrer, si dispêtchî ;  hâtez-vous !, dispêtchoz-vos !, dispêtchîz-vos!, abîye!, djans! ;  nous nous sommes hâtés, nos-avans avancî l’ pas ; (expr) c’ èst lmomint d’ mète sès djambes à spales, c’est le moment de se mettre les jambes sur les épaules,  de se hâter; i faît dès-ascauchîyes di cwachî, il fait des enjambées d’écorché, il se hâte ; i n’ a faît qui 1’ vôye, il n’a fait que le chemin (il n’a pas traîné en route), il s’est hâté

 

C60

hâter

se _, si prèsser, s’ èhåster, si håster ; voy. dépêcher, évertuer, presser

 

E0

hâter (se)

[v] (o-c) chorer, (c) si d’chombrer, (e) si d’hombrer, (o) tèchî, (e) si håster

 

G100

Hateux

(lieu-dit à Ortheuville (commune de Tenneville)) (su l’) Hâteu

 

S0

hâtif

, ive adj (qui vient avant le temps) avancî (-ye), timpru (f timpreuwe) ; il est bien hâtif, aujourd’hui!, il èst bin timpru, audjoûrdu!; cet enfant a eu un développement hâtif, cit-èfant-là a crèchu trop rade ; (qui est produit avant le temps) sogneûs (-e), timpru (f timpreuwe); des pommes de terre hâtives, dès timprus canadas, dès sogneûs canadas

 

C60

hâtif

(légume) sogneûs, timprou (-plou Sto. ; timpri Ma. ; atimpri ou La. ; atimprou Po.), avancî; légumes hâtifs vendus au marché, lès-avints ; voy. primeur

 

E0

hauban

(bat) heûtau

 

E0

hausse

nf (action de hausser) haussadje (m) ; action de hausser à nouveau, raussadje (m) ; la hausse du mur n’a servi à rien, li haussadje do meur n’ a sièrvu à rin ; (fait de s’accroître en hauteur) hausse ; petite hausse, haussète ; hausse supplémentaire, rihausse ; (augmentation des prix) haussadje ; nouvelle augmentation des prix, ratchêrichadje, raussadje; (renchérissement) mettre la dernière hausse (se voir adjuger le bien, lors d’ une vente publique) mète li daîrène hausse

 

C60

hausse

_ de salaire, …, hausse, -èdje, -ihèdje ; rihaussèdje, -ihèdje ; haussemint (ri-) ; (planche, support) rahausse (qqf rè-, ri-), flahe ; cadre servant à rehausser le char à foin, bancot (Les.) ; _ de l’archet, baukê

 

E0

hausse

(augmentation) hausse ; la hausse dès salêres ; li baromète èst en hausse ; (de ruche) (ensemble de cadres ajusté sur la ruche au moment où l’ activité des abeilles est très intense, pour y recueillir le miel) hausse ; _ (en bois) qui permet d’exhausser la caisse d’un tombereau d’une brouette, rahausse ; mète lès rahausses o bignon 

 

S0

haussement

nm faire un haussement d’ épaules, haussî sès spales

 

C60

haussement

haussemint (ri-)

 

E0

hausser

vt (rendre plus haut) haussî, rimonter; hausser les épaules, hauspler ses spales; « Macsi hauspléve sès spales pa-drî l’ dos di s’ mame. »  (E. Gilliard) ; hausser un mur, haussî on meur; hausser une maison, rimonter one maujone ; (augmenter le prix) haussî, ratchêri, rimonter; ils ont encore haussé les prix, il ont co r’monté leûs pris ; (donner plus d’ ampleur) hausser le ton, criyî pus fwârt ; (se) v se hausser sur la pointe des pieds, si lève su l’ bètchète di sès pîds, si lèver

 

C60

hausser

haussi (ri-, ra-, rè-) ; (de prix) rihaussi, rimonter, voy. augmenter, ex­hausser, rehausser ; _ les épaules, haussi lès spales, voy. secouer

 

E0

hausser

_ les épaules, hossi lès / dès spales

 

S0

haut

, e adj (qui a une certaine dimension dans le sens vertical) hôt (-e) ; une tour haute de cent mètres, one toû di cint mètes (di) hôt ; (d’ une grande dimension verticale par rapport à la normale) grand (-e), hôt (-e) ; elle est très haute, èlle èst fwârt hôte ; elle n’est pas si haute que cela, èle n’ èst nin si hôte qui ça ; de hautes herbes, dès grandès ièbes, dès hôtès ièbes ; un homme de haute taille, on grand ome ; avoir des hauts talons, awè dès hôts talons ; (expr) i n’ èst nin pus hôt qu’ rin, il n’est pas plus haut que rien, il est haut comme trois pommes; (dont la situation est élevée) quand le soleil est au plus haut, quand l’ solia èst fwârt hôt ; (expr) pèter pus hôt qui s’ cu, péter plus haut que son derrière, forcer son talent ; li ci qui vout pèter pus hôt qui s’ cu, i faît on trau à s’ dos, celui qui veut péter plus haut que son derrière, se fait un trou dans le dos, se fait ridiculiser; (quantité) n’ è mètoz nin pus hôt qui l’ bwârd!, n’en mettez pas plus haut que le bord ! (dit-on à qui vous sert un verre d’alcool); (sur l’échelle des degrés d’intensité) parler haut, causer hôt ; il l’a remporté de haute lutte, il a gangnî aujîyemint ; c’est une radio qui se situe dans les hautes fréquences, c’ è-st-on posse qu’ èst dins lès grandès-ondes ; (expr) i n’ a jamaîs one parole pus hôte qui l’ ôte, il n’a jamais une parole plus haute que l’autre, il est calme; (sur l’échelle des valeurs) c’est une haute intelligence, c’ è-st-one boule !, c’ è-st-one tièsse!; avoir des idées hautes, awè dès hôtès-idéyes, veûy grand ; (sur l’échelle des prix, des valeurs) c’est un haut prix, c’ èst tchêr ; être parmi les hauts salaires, ièsse dins lès cias qui gangnenut li d’pus ; (jeux de cartes) tierce haute, as, roi, dame, tiéce hôte

 

C60

haut

nm (hauteur) deux mètres de haut, deûs mètes di hôt ; (position) vu du haut, vèyu d’ au-d’ zeû, vèyu di-d-pa d’zeû ; en haut, (au) là-hôt ; tomber de son haut, tchaîr di tote si hôteû; (partie haute d’une chose) le haut d’une jupe, li d’zeû d’ one cote; (la partie la plus haute) le haut d’un arbre, li fine copète d’ on-aube, li mére copète d’ on-aube, li pure copète d’ on-aube ; tomber du haut de l’escalier, bèrôler totes lès montéyes ; nettoyer la maison du haut en bas, rinètyî 1 maujone d’ à l’ copète jusqu’ à l’ valéye ;  de la cave au grenier, dè l’ cauve jusqu’au gurnî

 

C60

haut

adv haut les mains!, lès mwins è l’ aîr!; il l’a remporté haut la main, il a gangnî aujîyemint; aller plus haut, monter pus hôt ; parler tout haut, causer tot hôt ; parler plus haut, causer pus fwârt ; en haut de, au d’zeû di ; c’est un haut placé, c’ è-st-on gros bonèt ; haut et clair, clér et net’, hôt et clér

 

C60

haut

, -e hôt, -e ; _ sur jambes, djombå, grand èconé ; un _ personnage, on gros (ou hôt) bonèt, on hupé ou hipé; les eaux sont hautes, voy. crue ; là-haut, là-hôt, là-d’zeûr, (å) d’zeûr, à l’ copète ; [tomber] du _ de l’escalier, à l’ valêye dès grés, (ard) èn-à l’ valée dès-ègrés ; tomber de son _, toumer di s’ hôt, (au fig) … di s’ makelote ; aller par le _, aler po d’zeûr ; vers le _, vè d’zeûr, voy. amont ; de _ en bas, dispôy dizeûr disqu’à d’zos, d’ â d’zeûr â d’zos (La.), dispôy (ou di) là-hôt låvå; tirer (qch) en  _, sètchî è hôt ; (t de houill) trêre

 

E0

haut

, haute adj (qui a une grande dimension dans le sens vertical) hôt, hôte ; on hôt clotchî ; dès hôtes branches ; dès hôtes-ièbes ; dès hôts solés ; dès hôts talons ;  i n’ èst nin pus hôt qu’ one bote ; èlle èst tot’ si lâdje quu hôte ; lès-êwes sont hôtes ; il tient la tête _e (il est irréprochable), i tint la tièsse hôte ; (qui a beaucoup d’intensité) hôt, hôte ; i n’ dit jamês on mot pus hôt qu’ l’ ôte ; à vwas hôte ; (qui est supérieur(e)) hôt, hôte ; ça vint d’ en hôt lieû ; on hôt fêt ; adv (à _e altitude, à un degré élevé) hôt ; lès-arondes volant hôt, c’ èst signe di bon timps ; il è stî r’çû hôt la mwin ; (à haute voix) tot hôt ; i è dit tot hôt ç’ quu lès-ôtes pinsint tot bas d’ lu ; dji l’ ê dit hôt èt clér ; je réfléchis à _e voix, dji pinse tot hôt ; (position déterminée sur la verticale) hôt ; li mour avot deûs mètes di hôt ; de _ (d’un endroit élevé) d’ hôt (ou di-d-hôt) ; il è tourné d’ hôt (ou di-d-hôt) ; de _ (avec dédain), d’ hôt (ou di-d-hôt) ; il è pris ça d’ hôt (ou di-d-hôt) ; il è co sovint dès hôts èt dès bas ; un individu de _e taille, on grand diâle di cwarp ;  quelle _e maison !, qué hôteûr di mâjon !

 

S0

haut, e

[adj] (o-c) wôt, e, (c-e) hôt, e

 

G100

hautain

, aine adj fiér (-e), grandiveûs (-e) ; avec ses manières hautaines, avou sès grands-aîrs

 

C60

hautain

, -e håtin, -in.ne ; grandiveûs, -e ; arogant, -e ; onk (eune) qui s’ done ine bèle crampe ; voy. fier, orgueilleux

 

E0

hautain

, -aine adj hôtin, -in.ne ; il èst co bin hôtin ; il est bien trop _ pour moi, il èst bin trop hêr por mi [de l’all. Herr, monsieur]

 

S0

hautain, e

[adj] grandiveûs, e, (c) fiér, e, (e) håtin, in.ne, (o) fiêr, e, glorieûs, e

 

G100

hautbois

nm hautbwès

 

C60

hautbois

håbwès

 

E0

haut-de-chausses

cou-d’-tchåsses

 

E0

haut-de-forme

nm garine (f), tchapia bûse

 

C60

haut-de-forme

chapeau _, bûse, hôt-d’-forme ; lès-omes avint tortos la bûse (ou li tchapau bûse)

 

S0

 

 

 

hautement

adv (à un haut degré) fwârt

 

C60

hautement

hôtemint

 

E0

hauteur

nf (dimension) hôteû ; atteindre la hauteur voulue, ariver à hôteû ; (position déterminée) à hauteur d’homme, à hôteû d’ ome ; à une grande hauteur, fwârt hôt ; prendre de la hauteur, monter ; (lieu élevé) dizeû (m) ; ma maison est sur les hauteurs, mi maujo est su li d’zeû, su lès d’zeûs; (à côté de) il est tombé à hauteur du magasin, il a tchaît pa-d’vant l’ botike, jusse au rés’ do botike ; (loc) être à hauteur, ièsse capâbe

 

C60

hauteur

hôteûr

 

E0

hauteur

(dimension verticale) hôteûr ; l’ âbe avot sèt’ mètes di hôteûr ; c’ èst djà one bèle hôteûr ; (lieu élevé) hôteûr ; s’ lès hôteûrs (opp. à dins lès fonds) ; être à la _ (avoir les capacités nécessaires) hôteûr ; sèy à l’ bôteûr ; i n’ èst nin à l’ hôteûr

 

S0

Haut-Fays

npr Hôt-Fayis

 

C60

haut-fond

(t de bat et de pêcheur) hadrène

 

E0

haut-fourneau

nm fornia ; « Li tchèrbon ! Song dès fors, dès fornias èt dès fwadjes! » (Gabrielle Bernard, Do vèt’, do nwâr)

 

C60

haut-fourneau

hôt-fornê

 

S0

haut-le-cœur

nm avoir des haut-le-cœur, awè dès r’môrds, awè mau s’ keûr, awè l’ keûr pitit, awè l’ keûr qui s’ solève

 

C60

haut-le-cœur

voy. nausée

 

E0

haut-le-corps

voy. sursaut

 

E0

Haut-le-Wastia

npr Hôt-l’-Wastia

 

C60

haut-parleur

nm hôt-pârleû

 

C60

Haut-pré

à Hôt-Pré, l.-d. de Liège

 

E0

Havane

npr Havane

 

C60

hâve

visage _, visèdje ahoré  ; voy. DÉCHARNÉ, FIGURE

 

E0

Havelange

npr Havelondje

 

C60

Havelange

Havelandje (, -ondje), vil­lage

 

E0

havenet

(filet de pêche) haveroûle (nf)

 

E0

haver

, -age, -eûr (houill) haver, -èdje, -eû

 

E0

haveron

såvadje avon.ne

 

E0

Haversin

npr Havèrsin

 

C60

havet

havèt ; voy. crochet

 

E0

haveur

nm haveû ; « A-t-èle li timps, l’ feume do haveû ou do hièrtcheû ? » (Gabrielle Bernard, Do vèt’, do nwâr)

 

C60

havir

hati ; voy. roussir

 

E0

havre

nm pitit cwin paujêre

 

C60

havresac

nm satch à dos

 

C60

havresac

håvèrsac, roumezak (Ja.)

 

E0

havresac

 

âvreussak ; il avint l’ âvreussak à dos

 

S0

 

hawaïen

, ïenne adj et n Hawayin (f Hawayin.ne)

 

C60

Hayeneux

è Hågnegneû, l.-d. de Herstal

 

E0

hayer

, -ement, -eûr (houill) hayî, -emint, -eû ; bèsî

 

E0

hayon

nm (claie formant abri) clayonnage de paille utilisé dans les carrières pour s’abriter, hayon ; faire des hayons, fé dès hayons, hayoner ; (expr) ièsse foû d’ sès hayons, être en dehors de ses hayons, être en dehors de ses habitudes; (porte arrière d’ une voiture) fermer le hayon, sèrer l’ cofe

 

C60

hayon

(abri de carrier ), voy. abri

 

E0

hayon

(1 claie formée d’un cadre en bois et de traverses sur lesquelles on fixe de la paille ou du foin, et qui est utilisée pour calfeutrer les portes des étables en hiver ; 2 paillasson qui protège de la pluie les briques mises à sécher) hayon

 

S0

Hazette

(lieu-dit entre Bizory et Oubourcy (commune de Bastogne)) (à l’) Hasète

 

S0

interj hé, ê, èy ; voy. ohé

 

E0

interj mot-phrase pour appeler qqn, pour attirer son attention, hé! ; hé ! vin on pauk voci ! ; hé vos-ôtes ! qu’ èst-ce quu vos f’joz là ? 

 

S0

hé !

interj ê !, é !

 

C60

heaume

héme, hin.me

 

E0

hebdomadaire

adj on côp chake samwin.ne, on côp pâr samwin.ne, totes lès samwin.nes

 

C60

hébergement

nm (action de loger) pour l’hébergement des étrangers, po lodjî l’s-ètranjér’s  ; c’est un centre d’hébergement, c’ èst là qu’ on lodje lès djins

 

C60

héberger

v diner à lodjis’, awè dès lodjeûs, lodjî

 

C60

héberger

lodjî

 

E0

héberger

dèner à lodjis’

 

S0

hébété

, ée v (rendu stupide) èwaré (-ye) ; (expr) fé one mawe come  onk qu’ aureûve avalé s’ tchausse-pîd, faire une moue comme quelqu’un qui aurait avalé son chausse-pied, faire une mine hébétée

 

C60

hébéter

voy. abêtir, abasourdir

 

E0

hébreu

nm hébreû

 

C60

hébreu

hébreû

 

E0

Hébronval

(village de la commune de Vielsalm, anct commune de Bihain) Hèbronvâ

 

S0

 

hécatombe

nf (massacre) massake (m)

 

C60

hécatombe

sacadje ; avou la pèsse, gn-avot on bê sacadje dins lès porcês

 

S0

hectare

nm bonî, hèctâre

 

C60

hectare

, hectolitre hèctåre, hèctolite

 

E0

hectare

hèctâre ; one pature di deûs hèctâres 

 

S0

 

 

hectogramme

nm hèctograme, cint grames

 

C60

hectolitre

nm hèctolite, cint lites

 

C60

hectolitre

hèctolite

 

S0

hectomètre

nm hèctomète, cint mètes

 

C60

hégémonie

nf conquérir l’hégémonie du monde, divenu maîsse do monde

 

C60

hein

hin, hèy (ou hêy) ; _ ?, que dites-vous ?, hin ?, di qwè ?, qui d’hez-ve ?, plê-st-i ?

 

E0

hein

interj mot-phrase qui demande à l’ interlocuteur de répéter ce qu’il a dit, hin ? ; _ ? qu’est-ce que tu dis ?, hin ? qu’ èst-ce quu t’ dis ? ; mot-phrase qui exprime la surprise !, hin ; hin, bè, c’ èst nin vrê qu’ c’ èst lu ! ; mot-phrase qui renforce une interrogation,  hin ? ; i fêt frèd, hin ?

 

S0

 

 

hein !

interj in , dwau !, dwê ! ; interj d’incrédulité, qwè ? ; hein ? (que me chantes-tu là ?), qwè ?

 

C60

Heintz

(n de famille) Hèn’s’

 

S0

 

 

 

hélas

élås’

 

E0

hélas !

interj damadje !, malèreûsemint !, malureûsemint !

 

C60

Hélène

npr Hèlin.ne

 

C60

Hélène

Èlin.ne

 

E0

Hélène

Èlin.ne

 

S0

 

 

 

 

héler

v criyî après, oupler, uker ; il m’ a hélé, i m’ a uké

 

C60

héler

brêre ou houkî d’å lon après (qn), djouper, houper, -peler (hoûpeler Sto., Ch. : appel de détresse), houheler (Flé. ; tchou- Tr., Soumagne), héyer (Rob.), hêyeler Wan., Sto.) ; _ pour rappeler les ouvriers, rahoukî, rahoupeler, radjoupi (Fa.)

 

E0

hélianthe

(plante), voy. tournesol

 

E0

hélice

nf hèlice ; un escalier en hélice, dès montéyes à caracoles

 

C60

hélice

escalier en _, montêye à caracole

 

E0

hélicoïdal

, ale adj hèlicoyidâl (-e)

 

C60

hélicoptère

nm hèlicoptêre (f)

 

C60

héliotrope

(plante) (é)liyotrope, vanile (Ve.)

 

E0

hélix

nm pègnon

 

C60

Héloïse

npr Hèloyise (diminutif, Loyise)

 

C60

hem

interj hèm ; faire _ hèmeler (hèmeter St.)

 

E0

hem

_ hem !, interj mot-phrase servant à attirer l’ attention, hèm’ hèm’ !

 

S0

 

 

hem !

interj èm !, eum ! ; celui qui fait « hem », èmeteû ; le fait de faire « hem », èmeter

 

C60

hématologie

hèmatolojîye

G0

hématologique

hèmatolojike

G0

hématologue

hèmatologue

G0

hématome

nm bleuw ; avoir un hématome, awè on bleuw

 

C60

hématurie

nf hèmaturîye ;  souffrir d’hématurie, awè l’ song qui s’ mache avou l’ urine, pichî do song

 

C60

hémiplégique

adj et n hèmiplèjike, paralisé (-ye)

 

C60

hémisphère

hèmisfére

G0

hémisphérique

adj hèmisfèrike, come on d’méy rond

 

C60

hémisphérique

hèmisfèrike

G0

hémistiche

hèmistiche

G0

hémoglobine

hèmoglobine

G0

hémophile

hèmofile

G0

hémophilie

hèmofilîye

G0

hémoptisie

nf hèmoptisîye ; souffrir d’ hémoptysie, awè do song

 

C60

hémorragie

[nf] faire une _ : (o) piède du sang, (c) piède do song, (e) piède dè song’

 

G100

hémorragie

nf forson.nadje (m) ; souffrir d’hémorragie, forson.ner ; avoir une diarrhée hémorragique, aler do song, aler tot nwâr, awè l’ nwâre chite

 

C60

hémorragie

avoir une _, piède dè song’

 

E0

hémorragie

hèmorajîye

G0

hémorroïde

nf hémor(o)wide

 

C60

hémorroïdes

[nf-pl] (e-o) brokes, (o-c) èmorwides

 

G100

hémorroïdes

brokes, émorwides

 

E0

hémorroïdes

émôrwides ; si froter lès-émôrwides avou do sî

 

S0

 

 

Hemptinne

npr Hin.meténe

 

C60

Hemptinne-lez-Florennes

npr Mtène

 

C60

Hemroulle

(village de la commune de Bastogne, anct commune de lo.) Èm’roûle; surnom des habitants, lès boks

 

S0

 

Hendrycks

(n de famille) Hèn’drics’

 

S0

 

 

Henkinet

, Henquinet (n de famille) Henkinèt

 

S0

 

 

 

Hennaux

(n de famille) Hênau

 

S0

henné

nm fleûr-di-son (f)

 

C60

hennir

v hèni

 

C60

hennir

, -issement hèni, -ihèdje, -ihon

 

E0

hennir

vi hèni

 

S0

hennissement

hènichemint

 

S0

 

Henrard

(n de famille) Henrârd

 

S0

 

Henri

npr Hinri

 

C60

Henri

, Henriette Hinri (, Hen-), Henri(y)ète, Riyète

 

E0

Henri

(prénom m et n de famille) Henri 

 

S0

 

Henri-Chapelle

Hinri-Tchapèle, village

 

E0

Henriette

npr Hinriyète (diminutif, Riyète)

 

C60

Henriette

Henriète

 

S0

Henrotte

(n de famille) Henrote

 

S0

 

Henry

npr Hinri

 

C60

hépatite

hèpatite

G0

hépatologie

hèpatolojîye

G0

heptathlon

hèptatlon

G0

héraclée

voy. berce

 

E0

héraldique

hèraldike

G0

héraldisse

hèraldisse

G0

herbage

nm (herbe des prés) ièrbadje, ièbes (f pl) ; la vache mange de l’herbage, li vatche mougne dès ièbes; (pâturage) pachis

 

C60

Herbaimont

(hameau de la commune de Sainte-Ode, anct commune d’Amberloup) Hèrbêmont

 

S0

herbe

[nf] 1 (o-c) ièbe, (e) jèbe

2 [nf-pl] mauvaises _ : (o-c) cruwaus [nm-pl], (e) målès jèbes

 

G100

herbe

nf ièbe ; de l’ herbe, dès ièbes ; « Li ièbe toûne à fènasse. » (G. Bernard); brin d’herbe, sauye (f) ; mauvaise herbe, cruwau (m), man.nèstés (pl), miséres (pl) : herbe fraîchement fauchée, foûréye ; herbe dure qui échappe au faucheur, froyin (m), pwèl-di-tchin (m) ; laisser des brins ou touffes d’herbe non fauchés, lèyî dès froyins ; herbe des bois longue et dure mais susceptible d’être fanée, fènasse ; herbes servant pour la litière des animaux, fènasses, sauyes ; chiendent, dint-d’-tchin (m) ; herbe à Robert, cwarvèsse ; dans l’herbe, dins lès ièbes ; se laisser tomber dans l’herbe, si lèyî tchaîr dins lès ièbes, si lèyî clouper dins lès ièbes ; (expr) crèche come one mwaîje ièbe, croître comme une mauvaise herbe,  facilement; mète à l’ rimouye, mettre la lessive à blanchir sur l’herbe ; mwaîje ièbe crét voltî, mauvaise herbe croît facilement (dit-on d’un enfant qui grandit) ; s’ i gn-a one mwaîje ièbe aus tchamps, c’ èst sovint à l’ bone bièsse qu’ èle tchaît, s’il y a une mauvaise herbe dans le pré, c’est souvent la meilleure bête qui la mange; i n’ faut mète dissus s’ dwègt qui dè l’ ièbe qu’on coneut bin, il ne faut mettre sur son doigt que de l’herbe qu’on connaît

 

C60

herbe

jèbe (anc. ièbe), (ard) wêde, (hesb) rèhe ( = li jèbe dè pré : on bon rèhe, on måva rèhe, syn pahis’ : Ber., Od. ) ; herbes médicinales, jèbes d’ apoticåre, jèrbêyes ; _ aquatiques, coroyes ; _ potagères, voy. légume ; mauvaises _s, lès måles jèbes (målès-ièbes Hu.), ravelouhes, (ard) mâlès wêdes, dès crouwins (cro- Wan., Li., Vi. ), dès rûnins (Méa.) ; vieilles _s, vîsènes (Fa. ; -ines Ja.) ; voy. FOURRAGE, -URE, GAZON, PELOUSE, SARclures ; :_ aux goutteux, voy. égopode ; _ à Robert, voy. géranium ; _ aux pipes, fènèsse, dès f’nèsses ; _ de sainte Barbe, jèbe di tchèpetî ; (fig) couper l’ _ sous le pied à qn, voy. supplanter

 

E0

herbe

(graminée) ièbe (svt au pl) ; si catchi dins lès grandes-ièbes ; c’est du bon temps pour l’ _ (le temps est propice pour les pâtures), c’ èst do bon timps po lès-ièbes ; les mauvaises _, lès crouwins, nichetés , mâvêses-ièbes (comp.) ; gn-è brâmint dès nichetés dins lès dinrêyes ; (prov) lès mâvêses-ièbes crèchant vite ; i s’ è fêt côper lès-ièbes dizos lès pîds ; (dans des dénominations de plantes, herbacées ou non) des _ qui poussent à l’endroit où l’on jette les eaux de vaisselle, dès crâsses-ièbes ; des _s nitrophiles croissant à proximité des fumiers, que le bétail refuse mais que les porcs mangent, dès-ièbes di porcê

 

S0

 

 

herber

v mète à l’ rimouye

 

C60

herber

_ le linge, mète li bouwêye à (ou so l’) vért, mète curer ou å curèdje (, à l’ rimouye Hu. ; â pré Li.) ; (ard) mète lu bwée à l’ sorèye, soryî lès draps (Ma., …) ; voy. essorer

 

E0

herber

_ la linge lessivé (pour la faire blanchir), mète (la bouwêye, lès bagues) à rive (, à l’ rive Te.) (litt. « mettre (la lessive) à rive »)

 

S0

herbeux

, euse adj chemin herbeux, tîdje

 

C60

herbicide

nm anti-ièbes

 

C60

hercher

, -age, -eûr h(i)èrtchî, -èdje, -eû , f -eûse ; lèyeû-avale ou lèyeû-djus

 

E0

herculéen

il a une force _ne, il è one fwace di tos lès diâles

 

S0

herdale

voie _, hièrdå-vôye

 

E0

herd-book

herd-book

G0

herd-book

hèrbouk ; c’ è-st-one bièsse qu’ èst inscrite dins l’ hèrbouk

 

S0

 

 

herde

hiède (hède St. ; iède Ja.), hièdelêye ; voy. trou­peau

 

E0

herdier

, -ière hièrdî, hièderèsse ; voy. BERGER, VACHER

 

E0

hère

nm m(i)vét (f m(i)vèce) ; pauvre hère, pôve mivét (f pôve mivèce) ; « Li trau aveûve sièrvu d’ maujone à on pôve mivét qu’ aveûve pièrdu l’ tièsse. » (E. Gilliard) ; (expr) minâbe come  on pôve mivét, minable comme un pauvre hère

 

C60

hère

hêre ; voy. pauvre

 

E0

hère

êre ; c’ è-st-on pôvre êre

 

S0

 

héréditaire

adj c’est héréditaire, c’ èst d’ famile ; une maladie héréditaire, one maladîye qui tint d’ famile

 

C60

hérésie

hèrèsîye

G0

hérétique

hèrètike

G0

hérissé

, ée adj (redressé) son poil est hérissé, gn-a s’ pwèl qui r’drèsse ; (expr) awè dès tch’vias come  dès baguètes di fisik, avoir les cheveux comme des baguettes de fusil ; awè dès tch’vias come  dès picots d’ nièrson, avoir les cheveux comme des piquants de hérisson, avoir les cheveux hérissés ; awè one tièsse come on boubou, id; (hargneux) hargneûs (-e) ; (expr) ièsse come on nièrson qu’ a sti broucheté au r’viêrs, être comme un hérisson qui a été brossé à l’envers, être tous poils hérissés ; ièsse su sès picots, être sur ses piquants, être hérissé ; il a mougnî do nièrson avou lès picots, il a mangé du hérisson avec les piquants, il est hérissé

 

C60

hérissé

adj dont le poil est _ (à cause du froid, de la maladie, etc.), hoûreûs, -eûse (Te.)

 

S0

 

 

hérisser

(se) v (se dresser, en parlant de poils ou de plumes) si r’drèssî ; ses poils se hérissent, il a sès pwèls qui r’drèssenut ; (se fâcher) si fé laîd, si mwaîji

 

C60

hérisser

se _ de froid, houri ; il fait un froid qui vous hérisse, i fêt houreûs, dji so tot houreûs ; chevelure hérissée, ine tièsse come on boubou ou on bouhon, voy. hirsute

 

E0

hérisser

se _, briker ; il a les cheveux qui se hérissent, il è lès tch’vès qui brikant

 

S0

hérisson

[nm] (o-c) nièrson, (e) lurson, (o) îrson

 

G100

hérisson

nm nièrson ; (expr) il èst come on nièrson qu’ a stî broucheté au r’v iêrs, il est comme un hérisson qui a été brossé dans le sens inverse de son poil, il a les nerfs à vif

 

C60

hérisson

lurson (lu- Ve. , loû- St.), gnèrson (Neuville-s -H , Be.) ; voy. CARAPACE, PELOTONNER, PIQUANT ; (folkl) prétendue femelle du _, lursète (Es., …) ; herse en _, voy. herse

 

E0

hérisson

1 (animal) lûrçon (lur- Me., Te.) ; i gn-è deûs sôrtes di lûrçons : lès cis avou la gueûye di tchin (ceux dont le museau a une conformation qui évoque la gueule d’un chien) èt lès cis avou la gueûye di porcê (ceux dont le museau a une conformation qui évoque la gueule d’un porc) ; lès cis avou la gueûye di porcê, c’ èst lès mèyeûrs po mindji ; lès picas do lûrçon ;

2 (t. technique) sorte de _ employé pour ramoner la cheminée, ramonète ; (t. d’ agriculture) (rouleau garni de pointes pour émietter les mottes de terre) èrisson, role à pikas ; passer lès tères à l’ érisson ; (brosse métallique pour ramoner les cheminées) èrisson ; ramoner la tch’minêye avou l’ èrisson

; passer le _ (sur une terre), èrissoner ; dj’ ê stî èrissoner l’ grand bokèt tote la djoûrnêye ; (rouage du moulin placé horizontalement au-dessus de la lanterne (w. lantne) et qui reçoit la force motrice du rouet (w. royin),  ètendârd (Vau.)

 

S0

 

héritage

nm hèritadje, hèritance (f) ; c’est mon héritage, c’ èst mi-hèritance ; (expr) fé lès paurts, se partager l’héritage ; fé sès-èfants bastauds, priver ses enfants d’héritage ; tante à héritage, matante di suke ; oncle à héritage, mononke di suke

 

C60

héritage

èritèdje, èritance (nf),  (anc.) hèyance ; oncle, tante à _, mon-nonke, matante di souke ; dans des l.-d. è l’ uretèdje, …

 

E0

héritage

èritèdje ; il ont fêt on bon-èritèdje ; èle n’ astot nin co rafrèdi qu’ is s’ margayint djà po l’ èritèdje ; un oncle (ou une tante) à héritage, on mononke (ou one matante) à èritèdje ; ils n’ ont pas de part à l’_, is n’ ont nin sucsédé ; il ne faut pas compter sur l’_ de qqn qui n’est pas encore mort, i n’ fât nin rawârder après lès solés d’ on mwart po s’ tchâssi (on ajoute parfois: pace qu’ on va longtimps à pîds d’tchâs) ; cet héritage lui a fait du bien, (grossier) il è ramassé one boune bafe à l’ gueûye, avou ç’t-èritèdje-là (litt, « il a ramassé une bonne baffe dans la gueule, avec cet héritage ») 

 

S0

hériter

[v] (e-c) hèriter, (o-c) fé one hèritance

 

G100

hériter

v hèriter

 

C60

hériter

èriter (é-) ; il a hérité, il a ploû è s’ hièle ; elle doit _ de sa tante, èle prétind di s’ matante

 

E0

hériter

vi (de qqch) èriter ; c’ èst lu qu’ è èrité do l’ mâjon ; vt (qqch) èriter ; la grande pature, c’ èst Jim qui l’ èrite ; c’ è-st-on spitant, il è èrité ça di s’ pére ; empl absolt dupûs qu’ il è èrité i n’ kunuche pus pèrsone ; il èrite do costé d’ sa fème

 

S0

 

 

héritier

, ière n hèritier (f hèritiére)

 

C60

héritier

, -ière èritîr (ard éritî), -îre ; voy. hoir

 

E0

héritier

, -ière n èritî, -îre (qqf èritier, -ière) ; c’est son _ direct, c’ èst s’ drèt èritî

 

S0

 

 

Hermalle

Hèrmale, villages

 

E0

Herman

(n de famille) Hèrman

 

S0

 

Hermance

(prénom f)  Èrmance ; (diminutif) Man.mance

 

S0

 

 

hermaphrodite

nm et adj bok-èt-gade

 

C60

hermaphrodite

valèt-båcèle, bouk-èt-gade (bok- Du.), gade-èt-bok (Hu.), bo-hèlin (Sart, Sp.), bok-èt-hèlène (Ve.), bike-èt-bok (Vi.),  stébok (Cha.), djobète (Ba., Ro.)

 

E0

hermaphrodite

adj et n bike-èt-bok ; çusse djunu-là èst bike-èt-bok

 

S0

 

Hermée

Hèrmêye, village ; habitant : Hèrmotî

 

E0

hermétique

adj (dont la fermeture est parfaite) c’est un bouchon hermétique, avou ç’ bouchon-là, ça n’ pout mau d’ couru ; (difficile à comprendre) c’est un écrivain hermétique, c’ è-st-on scrîjeû fwârt malaujîy à comprinde

 

C60

Hermeton-sur-Meuse

npr Hèrmèton

 

C60

hermine

nf blanke mârcote

 

C60

hermine

èrmine (-ène), blanke marcote, grosse marcote

 

E0

hermine

èrmine ; one fourure en-èrmine

 

S0

herminette

nf hèrminète

 

C60

herminette

_ de charron, …, hawê (nm) ; comp doloire

 

E0

Herminie

(prénom f) Èrminîe ; (diminutif) Minîe

 

S0

 

hernie

[nf] (o) câssure, (c) drompûre, (e) rompeûre

 

G100

hernie

nf drompûre ; atteint d’une hernie, câssé (-ye), dirompu (f dirompeuwe)

 

C60

hernie

rompeûre ; _ intestinale, basse rompeûre ; se faire une _, si rompi, si casser ; il a une _, il èst cassé ou rompou (-pi St., Ma., …) ; hernie du pain, båyeûre, voy. eaisure

 

E0

hernie

1 èrnîe, câsseûre (Li.), rompeûre (Te.) ; il è one èrnîe stronlé ; se faire une hernie, si rompe (Te.) ; faire une _, si câsser ; 2 (dans une chambre à air) bouyète ; i gn-è one bouyète o pneû di m’ vèlo

 

S0

 

Hérode

Érôde

 

E0

Hérode

(personnage historique) Érôde ; si fé ravoyi d’ Pilâte à Érôde

 

S0

héroïque

adj djinti (f djintîye), coradjeûs (-e)

 

C60

héron

adj héron ; (expr) mwinre come on héron, maigre comme un héron

 

C60

héron

hêron

 

E0

Héron

Héron, village

 

E0

héron

héron (hêron Lu., Te.) ; li héron è ramassé totes lès trûtes di l’ ètang

 

S0

 

 

 

héronnière

nf héronerîye

 

C60

Héropont

(hameau de la commune de Sainte-Ode, anct commune d’Amberloup) Hèrôpont

 

S0

herpès

_ circiné ou tonsurant, rôle di sinte Catrène (Vo.) ; _ zoster, voy. zona

 

E0

hersage

nm brîjadje, hièrsadje, rayènadje, ripadje, stirpadje

 

C60

herse

nf hièsse, îpe, ougne, ripwè (m)

 

C60

herse

îpe à cwènes, trian­gulaire ; cwårêye îpe, rec­tangulaire (épe St., Ma., Vi. ) ; trace laissée par la _ sur un champ, plène (d’ îpe : taper ‘ne plène) ; traverse de la _ portant les dents, anseû (Ja.), anseroûle (La.) ; voy. traverse) ; grosses barres formant deux côtés de la _ triangulaire, håspleûs (hesb) ; (fig) _ retournée (ou _ spéciale) avec branchages, pour éparpiller le fumier ou les curures des fossés, houyeû (Com.), hîtche (Vil. , Ja. ; hé- Bi., St., La. ; hiè- Cha., Th.) ; herse-chaîne ou herse en hérisson, hèrtchin.ne (nm) , (Or. ; hèrch- Ha.), macrale (Bert.) servant à hèrtchin.ner, nettoyer sur le terrain les betteraves sucrières qu’on a décolletées, ou aplatir mottes et taupinières avant que les pousses croissent ; _ à ressorts, siracuse (nm), îpe à r’ssôrts, cultivateûr ; voy. extirpateur ; voy. aussi émotTER, -EUSE, HERSER

 

E0

herse

hîpe ; lès dints do l’ hîpe ; passer l’ tchamp à l’ hîpe (ou hîrpi) ; rintroz la hîpe dins l’ hangâr ; _ à dents droites, pourvue de roues (pour les déplacements) que l’on remontait avant de herser, djindjole [lat. ingenium] ; _ pourvue de dents recourbées, siracuse ; passer l’ tchamp à l’ siracuse ; li lèvî do l’ siracuse [probt du n propre Syracuse, ville américaine connue pour ses activités dans le domaine métallurgique] ; _ proche de la siracuse, pourvue de dents courbes terminées par une sorte de couteau, et qui est utilisée pour aérer le sol, grafon ; _ dont le bâti est constitué de chaînes, servant à épandre les taupinières, hèrse-tchin.ne ; passer la pâture avou la hèrse-tchin.ne ; passer la ­_ sur les champs pour préparer les semailles de printemps, rabate lès tères â prétimps

 

S0

 

herser

[v] (o-c) hièrsî, (o-c) rayèner, (e) ahèner

 

G100

herser

v brijî, hièrsî, ougnî, rayèner, riper, stirper ; chaîne pour herser, macrale ; herser de biais, crwèser

 

C60

herser

, -age ahèner, rahèner, -èdje (aha- Har., Ra.; rahiner Wa., Ar. , fl. ), rabiyî , rabèli lès ringuions, rabate lès doblés ; spécialt _ avant les semailles, îrpi (Ja. ; ér- St.) ; _ pour la première fois, brîhî, d’brîher (Fa. ; à Méa., brîhi = _ après le labour, tandis que rabate = niveler le terrain déchaumé, rahèner = _ une seconde fois, ricori = _ légèrement une dernière fois) ; _ au printemps avec une herse pesante et renversée bouhî lès tchèrwés djus (Vo.) ; _ la plantation de pommes de terre, avec la herse renversée, rider (Les.), sclèdoy (Bert.) ; _ en diagonale, rahèner à djèron (Vo.), èdjèrner (Or. ), rahèner è djèrnon (Celles), djèroner, fé on djèron (Ja.) ; _ les prés pour éparpiller le fumier ou les curures de fossés à l’aide d’une sorte de herse (voy. herse), houyî (Com., Th.), croter lès brous ou lès-ansines (Ja.), hértchi lès-ansènes (La.), ièrtchi à l’ ansène (Cha.), hèrtchi ou rider (Cou.) ; voy. curures ; voy. aussi émotter, -eûse, EXTIRPER

 

E0

herser

vt hîrpi ; hîrpî à plènes ; (sens partic.) ridobler ; tu r’dobèles trop fwart (litt. « tu redoubles trop fort ») (se dit lorsque qqn qui herse ou qui roule un champ a tendance à repasser sur une portion trop importante du terrain déjà travaillé lors d’un passage précédent)

 

S0

herseur

, euse n hièrseû (-se), rayèneû (-se)

 

C60

Herstal

Hèsta ; habitant : Hèstalî

 

E0

Herstappe

Hèstape, village

 

E0

Hertogenwald

grand bwès d’ Nèyau (Rob.), forèt (Ja.)

 

E0

hertz

hertz

G0

hertzien

hertzyin

G0

Herve

(localité de l’ arrondissement de Verviers) Hèrve (Hêve Te. (la forme normale)); li payis d’ Hèrve ; li platau d’ Hèrve ; on froumadje di Hèrve ; aller faire la fauchaison au pays de Herve (pratique répandue autrefois pour les faucheurs ardennais qui s’ engageaient comme journaliers chez les fermiers du pays de Herve, avant de revenir faire la fauchaison en Ardenne), aler fâtchi su Hèrve

 

S0

Hervé

, -ien Hêve, Hêvurlin, f -in.ne (, -ène)

 

E0

Hervien

-ienne n adj (du Pays de Herve) Hêvurlin, -in.ne ; lès djins do Pays d’ Hèrve, c’ èst lès Hêvurlins ; adj hervien, -ienne, hêvurlin, -in.ne

 

S0

Hesbaye

nf Hèsbaye

 

C60

Hesbaye

en _, è l’ Hèsbaye

 

E0

Hesbaye

(région au sud-est de la campine) Hèsbêye ; nous allons en _, dji vons addé lès Hèsbignons

 

S0

hesbignon

, -onne hèsbignon, -one ; un gros cheval _, on gros bayå (ou bayård)

 

E0

Hesbignon

, -onne n (de la Hesbaye) Hèsbignon, -one (adj hesbignon, -onne, hèsbignon, -one)

 

S0

 

 

hésitant

, ante adj balzinant (-e), bèzin (m), coyeteûs (-e), pèwiaud (-e), ploncenaud (-e), pôtiaud (-e), totin (m), toûrpineûs (-e)

 

C60

hésitation

nf balzinadje, coyetadje, queuwetadje, oladje, pèwiadje, pôtiadje, tchiketadje, tèrbaladje, toûrpinadje; pas d’hésitation!, pont d’ tchiketadje ! ; sans hésitation, sins tchiketer, d’ embléye èt d’ voléye ; obéir sans hésitation, choûter sins tchiketer, sins tèrbaler

 

C60

hésiter

[v] balziner, (e-c) tchiketer, (o) toûrpiner

 

G100

hésiter

v balziner, bèziner, coyeter, queuwetè, oler, pèwyî, ploncener,  pôtyî, tchiketer, toûrpiner ; il n’y a pas à hésiter, gn-a nin à tchiketer

 

C60

hésiter

, -ation, -ant, èsse è maremêce, balancî, èsse so balance ou so dotance halcoter, halkiner, platcheter, -èdje, -eû, -eûse, -(êy)erèce ; tchipoter, -èdje -erèye, -eû, -eûse, -erèsse ; hakeler (Du.), hèbèter (Har., To.), cwansi (St. ; cwâsseler Ma., Fa.), hwèrner ; sans _, sins holeter, sins waler, sins bambî, sins wêster, voy. broncher ; il n’hésita pas, i n’ fa ni eune ni deûs, i hapa l’ ocåsion po tès dj’vès ; _ entre deux occasions et les laisser échapper, èsse inte deûs tchèyîres, li cou à l’ tére ; voy. balancer, BARGUIGNER, CHIPOTER, LAMBINER ; état pénible d’hésitation et d’inquiétude, voy. inquiétude

 

E0

hésiter

(tergiverser) crankyi, cwansiè (Te.), hâdiè (Te.), hiketer, tchantchi ; rèspondoz sins crankyi ; i crankîe po rin ; li ci qui cwansîye toudi n’ avance jamês ; i hâdîye toudi ; il è hiketé assez divant di k’minci ; ni tchantchîe nin tant ! ; il hésite entre deux possibilités, il èst su deûs pinsêyes (ou su deûs-idées) ; (se dit à l’adresse de qqn qui hésite à faire usage d’un outil ou d’une nouvelle acquisition) i gn-è on-ome à Lîdje qui s’ siève di ç’ qu’ il è (litt. « il y a un homme à Liège qui se sert de ce qu’il a »)

 

S0

 

 

 

 

hétéroclite

voy. mélange, objet

 

E0

hêtraie

nf faya (m), fayis (m)

 

C60

hêtraie

bwès d’ faw, bwès d’ hèsses (au sud), fayî (nm) (Xh.) ; l.-d. fayi , faweû, ainsi que hèstreû (Es., …), héstreû (dép de Membach)

 

E0

hêtre

[nm] (o-c) fau, (e) faw, (o) fawnî, (c) hèsse [nf]

 

G100

hêtre

nm hèsse, fau, fayèmî ; du bois de hêtre, do bwès d’ fau ; la faîne, li fayème (, li fayène)

 

C60

hêtre

faw (-â- Se., Sto. ; -å- Es., Hu.; fâ An.; åbe à faw Fe.), hèsse (St., Du.; hê- Ma.) (nf) ; jeune _, fawê, fawetê, hèstrê (Ma.) ; voy. faine ; rideau de _ protégeant la maison des Hautes Fagnes, voy. abri

 

E0

hêtre

hèsse ; petit _, hèstrale ; la tonîre è toumé s’ la grosse hèsse ; lès fayines vènant su lès hèsses

 

S0

heu !

interj bin !

 

C60

heur

aweûr (nf) ; voy. bonheur

 

E0

heure

[nf] eûre

 

G100

heure

nf eûre ; fixer une heure, mète one eûre ; une heure du matin, one eûre au matin ; une heure de l’après-midi, one eûre di l’ après-non.ne, … di l’ après-dinner ; quinze heures, trwès-eûres di l’ après-non.ne ; vingt-deux heures, dîj eûres au nût (, … à l’ nêt); quatre heures pile, quatre eûres pètant ; à midi tapant, à doze eûres tapant ; cinq heures cinq, cink eûres èt cink ; six heures dix, chîj eûres èt dîj ; sept heures un quart, sèt’  eûres èt quârt; trois heures vingt, trwès-eûres èt vint’ ; huit heures vingt-cinq, iût’ eûres vint’ cink ; neuf heures et demie, noûf eûres èt d’ méye ; dix heures trente-cinq, dîj eûres èt d’ méye èt cink ; onze heures quarante, onze eûres èt d’méye èt dîj ; douze heures moins vingt, vint minutes po doze eûres, vint munutes divant doze eûres ; deux heures moins le quart, deûs-eûres mwins on quârt, li quârt di deûs-eûres ; trois heures moins dix, trwès-eûres mwins dîj, dîs munutes po trwès-eûres, dîs munutes divant trwès-eûres ; quatre heures moins cinq, cink munutes po quatre eûres, cink munutes divant quatre eûres, quatre eûres mwins cink ; deux heures durant, deûs-eûres au long ; une durée d’ une heure, one eûre au long ; faire qqch toujours à la même heure, ièsse aeûré; (loc) (c’ était) à une heure indue, i n’ èsteûve co pont d’ eûre, il n’ était pas encore d’ heure ; à cette heure, à ç’t-eûre-ci ; à tout à l’heure, à t’t-à l’eûre ; à toutest les heures, n’ impôrtè quand, matin-mataurd ; tout à l’heure (action passée), ènawêre (, anawêre) ; (action future) tot-à l’ eûre ; je l’ai vu tout à l’heure, djè l’ a vèyu ènawêre ; il viendra tout à l’ heure, i vêrè t’t-à l’ eûre; à la première heure, aux petites heures, tot timpe au matin ; c’est ouvert à toute heure, c’ èst douviè tot l’ timps, matin-mataurd ; pour l’heure, po l’ momint; cela se renforce d’heure en heure, c’ èst todi pus fwârt ; de bonne heure, tot timpe ; d’une heure à l’autre, d’ on momint à l’ ôte ; rentrer aux petites heures, rintrer à méye-nût méye-z-eûres ; jusqu’à toutes les heures, matin-mataurd; « Èle diveûve co rèner matin-mataurd. » (A. Laloux) ; une heure ou deux, one cope d’ eûres ; je m’en vais une heure ou deux, dji m’ èva one cope d’ eûres; (expr) à la bone eûre ! , à la bonne heure !, c’est bien, cela ! ; i bètche après chîj eûres, il sera bientot six heures ; ièsse à s’ daîrène, être à sa dernière heure; i n’ mi done ni eûre ni momint, il ne me laisse ni heure ni moment, il ne me laisse aucun répit ; noste eûre èst mârkéye, l’heure de notre mort est inscrite ; à méye-nêt méye-z-eûres , à minuit et au-delà, aux petites heures ; plin djoû plin.ne eûre, en plein jour

 

C60

Heure

npr Heûre

 

C60

Heure

(en Famenne) à _, à (-y-) Eûre, village

 

E0

heure

eûre ; à _ indue, aux petites heures, foû eûre (ou foûs-eûre), à nole eûre, à tûrèlûre (èt d’méye) ; de bonne _, timpe ou tot timpe (ard tot twèt, fwèrt twèt ; tot twat St.),), di bone eûre, tot-å matin, matin (St.) ou d’ timps d’ eûre (La., Ma., …) ; pendant plus d’une _, pus d’ ine eûre å long ; des heures entières, dès-eûres å long ; nourrir à des _s régu­lières, aeûrer ; l’ _ n’est pas aux plaisanteries, ci n’ èst nin l’ moumint dè rîre ; pour l’ _, à l’ _ qu’ il èst po l’ moumint, po l’ djoû d’ oûy ; voy. aube, aujourd’hui, bientot, maintenant, MIDI

 

E0

heure

1 (unité de temps) eûre ; ça s’rè fêt dins one eûre ; on quârt d’ eûre ; one dimèye-eûre ; dji s’rê là dins one pêre d’ eûres ; ça fêt one eûre qu’ il èst voye ; i m’ è falou one grosse eûre po l’ avèr djus ; (moment déterminé du jour) eûre ; quine eûre qu’ il èst ? ou quine eûre èst-i ? ; à six _s du soir à chîj eûres à l’ nut’ ;  à trois _s du matin, à trwas-eûres â matin ; à deux _s de l’après-midi, à deûs-eûres après non.ne ; il est cinq _s tapantes, il èst cink eûres jusse (ou cink eûres pètant) ; vers 10 h, su l’ côp d’ dîj d eûres ; 12.15, doze eûres èt quârt ; 12.30, doze eûres èt d’mèye ; 12.45, one eûre mwins l’ quârt ; prendre une collation vers 10 h du matin, fé 10 eûres ; prendre un petit verre d’ alcool vers 6 h du soir, fé chîj eûres ; il est en route à toutes les _s du jour, il èst todi târd èt matin avâr-là ;

 

2 (moment, durée quelconque dans la journée ou dans la vie) c’ èst l’ eûre d’ aler coûtchi ; quand c’  èst l’ eûre, c’ èst l’ eûre, après l’ eûre, c’ èst pus l’ eûre ; èle n’ èst jamês à l’ eûre ; nous allons repartir, c’est une _ pas trop tardive, dj’ a rîrans, c’ èst l’ eûre dès brâves djins ; c’est une _ très convenable pour rentrer, c’ è-st-one bèle eûre po rintrer ; tu es encore rentré à une heure impossible, t’ ès co rintré foû dès-eûres ; tout à l’_, t(o)t-a l’ eûre ; dji frans ça t’t-a l’eûre ; à tout à l’_ !, qu’ à t’t-à l’ eûre ! ; (formule de félicitation, d’assentiment) à la bonne heure !, à la boune eûre ! ; il faudra passer à l’_ d’été (ce qui fait gagner une _ par rapport à l’_ d’hiver), i fârè ravanci lès-eûres ; à l’_ actuelle, à l’ eûre d’ âdjoûrdu ; d’_ en _, d’ eûre en-eûre ; de bonne _ (tôt), di boune eûre ; dj’ a rîrans pus d’ boune eûre qu’ ayîr ; on a mis le bétail en pâture de bonne _ (très tôt), on-è d’lachi lès bièsses di boune eûre ; i pout riveni d’ one eûre à l’ ôte 

 

S0

Heure-le-Romain

Eûr(-lès-Romins), vil­lage

 

E0

Heure-le-Tixhe

Eûr-li-Tchè, village

 

E0

heureusement

[adv-conj] (que) (o-c) heûreûsemint (qui), (e) hureûsemint (qui),(c) (là) co bin (qui), (o) là co bén (qui), (e) (è)co bin (qui)

 

G100

heureusement

adv co d’ chance, eûreûsemint, la co bin, pâr chance ; heureusement, je les ai vus, pâr chance, djè l’s-a vèyu ; heureusement que j’y suis allée, co d’ chance qui dj’ î a stî, là co bin qu’ dj’ î a stî

 

C60

heureusement

(par bonheur) eûreûsemint, co bin; eûreûsemint, ç’ astot s’ pére qui la rawârdot ; _ que, eûreûsemint quu ; eûreûsemint qu’ i n’ è nin ploû ! ; _ que, co bin quu ; co bin qu’ il astot là ! ; _ que j’avais mon père avec moi, c’ èst bon qu’ dj’ avo l’ pére avou mi

 

S0

heureux

, euse adj (qui jouit du bonheur) binauje, contint (f

contin.ne), eûreûs (-e) ; ils avaient tout pour être heureux, il

avin.n tot po ièsse bin ; je suis heureux de le savoir, bin

binauje dè l’ aprinde ; heureux d’avoir fait votre connaissance,

binauje di v’s-awè rèscontré ; « C’ èst l’ feu dès chîjes si

longues, qui vos r’trouvez, bunaujes, quand l’ djaléye hagne vos

ongues. » (Gabrielle Bernard, Do vèt’ do nwâr); (expr) eûreûs

come on bossu qu’ a pièrdu s’ bosse, heureux comme un

bossu qui a perdu sa bosse ; il è-st-ossi contint qu’ on  bossu r’

drèssî, il est aussi heureux qu’ un bossu redressé ; li ci qui n’ èst

nin contint su l’ têre, qu’ i r’mousse didins, celui qui n’est pas

heureux d’ être sur terre, qu’ il y rentre ; po viker contint, i t’

faut passer su bran.âmint dès-afaîres, pour vivre heureux, il

faut passer sur beaucoup de choses ; ièsse eûreûs come  on

pèchon dins on bouchon di spènes (iron), être heureux comme

un poisson dans un buisson d’ épines, être malheureux ; ièsse

eûreûs come  on tchèt dins on grusalî, être heureux comme un

chat dans un groseillier, id; (qui a la chance) être heureux au jeu,

awè dè l’ chance au djeu ; il peut s’estimer heureux, il a co

ieû dè l’ chance ; avoir la main heureuse, awè dè l’ chance;

encore heureux qu’ on lui ait remis, co d’ chance qu’ on lî a

r’mètu ; (expr) li chance èst faîte po l’s-eûreûs èt l’besace po

lès bribeûs, la chance est faite pour les heureux et la besace

pour les mendiants

 

C60

heureux

, -eûse, -émeut ureûs ou awoureûs, -e, -emint (awir- Sp. , Fa., aweeûs Vi. ; eûreûs Hu., Bo. ) ; être _, avu bon; on n’est pas _, on s’ plêt må ; heureu­sement que, (è)co bin qui, on boneûr qui ; voy. aise, bienheureux, bon­heur, CONTENT

 

E0

heureux

, -euse adj (qui jouit du bonheur) eûreûs, -eûse ; v’là dès-eûreûses djins ! ; dji sû bin eûreûs d’ sèy voci ; on est _ lorsqu’on accepte son sort si peu enviable soit-il, li ci qui s’ plêt bin dins la misére è todi bon ; (qui procure du bonheur) eûreûs, -eûse ; on-eûreûs èvênemint ; (chanceux, -euse) eûreûs, -eûse ; n ça va fé dès-eûreûs, ç’t-èritèdje là ! ; (satisfait, -aite), fièr, fiète ; dji s’rê bin fièr d’ avèr fini

 

S0

heureux, euse

[adj] (o-c) heûreûs, e, (e) hureûs, e, (o-c) binauje, (e) binåhe

 

G100

heurt

nm (action de heurter) un heurt de voitures, one carambole d’ autos, on caramboladje d’ autos ; au moindre heurt, ça casse, on l’ djondereûve jamais, ça câssereûve ; (marque que le coup a laissé) il y a un heurt à la voiture, (choc) gn-a one poke à l’ auto , (griffe) gn-a one grète à l’ auto ; il n’a eu qu’ un heurt à la tête, i n’ a ieû qu’ on boûrsia (…on suk) ; (friction) brète (f), prîje (f) ; il y a eu des heurts entre eux, il ont ieû one brète èchone ; entre eux, cela ne s’est pas passé sans heurt, ètur zèls, ça n s’ a nin passé aujîyemint ; (expr) ça a sti faît come  one fleûr, cela s’est passé sans heurt

 

C60

heurt

voy. choc, heurter

 

E0

heurtequin

(saillie d’un essieu de fer contre laquelle bute le moyeu) hourteû ; dans un essieu de bois , fer le protégeant contre l’usure par le heurt du moyeu : montant (ou drèssant) hourteû (Ja.) ; bandage liant essieu, équignon et lisoir : loyant hourteû

 

E0

heurter

[v] (e-c) aler à stok, (o) bukî, (c) buker, (o) aroker

 

G100

heurter

v buker, caramboler, tuker; action de cogner ( de heurter) bukadje (m), carambole (f), tukadje (m) ; il a heurté la tête contre le mur, il a sti buker s’ tièsse conte li meur ; heurter à la porte, bouchî à l’ uch, toker à l’ uch ; heurter du pied ou du coude pour attirer l’ attention, gougnî ; (se) v fritcheter onk conte l’ ôte ; « Des bokèts diskindenut lcourant, fritchetéyenut onk conte l’ ôte ou s’ vègnenut finde è deûs conte lès pilés do pont. » (L. Maréchal) ; il s’est heurté à un mur, il a stî buker conte li meur ; il s’est heurté à plus fort que lui, il a rèscontré pus fwârt qui li ; ils se sont heurtés, il ont sti buker onk conte l’ ôte

 

C60

heurter

_ le fond (t de bat), hourter; _ à la porte, voy. frapper ; _ des œufs durs (esp de jeu), caker lès-oûs ou ås-oûs (kètchi St.) ; _ qn du coude pour l’avertir, se _ la tête ou le poing contre le mur, …, voy. cogner ; _ légèrement, ahourter ; voy. effleurer ; _ violemment, ahourter ; se _ de la tête (bélier, vache, …), voy. cosser ; _ le traîneau précédant, tchåssi (Ja.) ; vi accrocher, rencontrer un obstacle (par ex la cage dans le puits de mine), froter, haper, picî, prinde, voy. accrocher

 

E0

heurter

 

 

1 vt (entrer  rudement en contact avec) acrotcheter ; la tchèrète è acrotcheté l’ mour ; se _ (s’accrocher), s’ acrotcheter ; is s’ ont acrotcheté en vèlo ; même si cela te heurte, c’est ainsi, quand tu n’ voûros nin co, c’ è-st-insi ; il m’a heurté (du coude p.ex.) pour me prévenir, i m’ è gougni po m’ préveni ;

 

2 vt (cogner) doguer ; dji m’ ê fêt doguer pa la vatche [du moy. néerl. docken, frapper] ; vt _ de la tête ou des cornes, souker (qqf zouguer: kissoukè Te.) ; la vatche m’ è souké on fâmeûs côp ; dji m’ ê souké o sûmî ; (en parlant des boucs) se _ des cornes, boketer (He.), si souker ; lès boks si soukant 

 

S0

 

 

heurtoir

nm (marteau de porte) clibotia, maka, tapa

 

C60

heurtoir

_ de porte, bata, ordt maka (, maca); _ de bateau, hourteû ; voy. BOUTEHOUE, HEURTEQUIN

 

E0

heurtoir

_ de la porte, martê d’ l’ uch

 

S0

 

 

 

 

 

 

Heusay

Heûsê, village

 

E0

Heusbourg

(n de famille) Heûsbourg

 

S0

Heuseux

à _, à Heûseû, village

 

E0

Heusy

Heûsi, village

 

E0

Hèvremont

Hévrumont, village (dép. de Goé)

 

E0

Heyd

, village

 

E0

Heyden

(n de famille) Hèydèn’

 

S0

Hèye

(lieu-dit entre Lutrebois et Lutremange (commune de Bastogne))  (à l’)  Hèye

 

S0

Hez

(dans des toponymes)  (côte escarpée couverte de bruyères ou de bois) ; à l’ Grosse Hé, lieu-dit à Longchamps (commune de Bastogne, anct commune de Bertogne) ;  à l’ Hé, « à l’  Hez » (, « Al Hez ») (écart de la commune de Bastogne, anct commune de Longvilly , l’appellation traditionnelle était: â Potau) [de l’a. frq. *haisi, buisson]

 

S0

hi !

interj îy ! ; (expr) îy, vos-ôtes !, hi, vous !

 

C60

hibou

[nm] (c-e) houlote [nf], (o) mawouche, (e) houperale [nf], hibou

 

G100

hibou

nm duk d’ houlote, houlote (f) ; le hibou hululait, l’ houlote ûleûve ; (expr) awè dès-ouys d’ houlote, avoir des yeux de hibou, avoir des yeux ronds et perçants

 

C60

hibou

hibou (Es., St., Ju.), houlpê, houperale (Ar., La., Cha.) ; houlote (Hu., Wa., Har. ; ète Ma., Bo., confusion avec chouette), grosse houperale (Da.), duc di houlote (Du., Am., grand duk ou duk di rotche Vi., = hibou grand-duc), hibou (ou houperale) du fagne (Ve. , = hibou brachyote), duk (ou houperale) à orêyes (Ve. , = hibou moyen-duc) ; crier comme fait le _, voy. hululer

 

E0

hibou

hibou

 

S0

hic

nm aroke (f) ; nuk ; il y a un hic !, gn-a on nuk ! ; (expr) c’est là le hic, là l’ neûd, di-st-i l’ soyeû (voilà le nœud, dit le scieur)

 

C60

hic

voilà le _, volà l’ hic, …l’ clå (, l’ cwacwa, l’ wastat’) ; volà l’ nouk, dist-i l’ soyeû

 

E0

hic

(obstacle majeur) hik ; c’ èst l’ hik

 

S0

hideur

hisdeûr

 

E0

hideux

, euse adj laîd (-e) ; un visage hideux, on laîd-laîd visadje ; (expr) on visadje co pus laîd qui l’ diâle, un visage plus laid que le diable,  hideux

 

C60

hideux

, -eûse, -ement hisdeûs, afreûs, -e, -emint ; èwaré, -êye, -êyemint ; une bête hideuse, ine arèdjèye lêde bièsse

 

E0

hideux

, -euse adj hideûs, -eûse ; ç’ astot hideûs à vèy

 

S0

hie

_ de paveur, dame di paveû

 

E0

hièble

såvadje sawou, île (Méa. ; îve dans des l -d) ; voy. sureau

 

E0

hier

[nm] (c) ayîr, (o) ayêr, (e) îr

 

G100

hier

adv et  nm èyîr (, ayîr), (dans l’ entité de Rochefort, (è)rseû) : « divant ‘rseû » (A. Henin) ; avant-hier, advant-(y)îr ; il est là depuis hier, il èst là dispû èyîr

 

C60

hier

 

 

 

 

1 (le jour précédant immédiatement celui où l’on est) dji l’ ê co vèyou ayîr ; hier matin, ayîr â matin ; hier soir, ayîr à l’ nut’ ; d’hier en huit, d’ ayîr à hût’ ; 2 (dans un passé récent) ça n’ vint nin d’ ayîr

 

S0

 

 

 

 

hier 1

adv îr (ayîr, a-îr Cou., Wa. ; a-îr, è-îr Hu.) ; _ matin, _ soir, îr å matin, îr à l’ nut’

 

E0

hier 2

v bate li dame, damer

 

E0

hiérarchie

hièrarchîye

G0

hiérarchique

hièrarchike

G0

hiéroglyphe

nm hièroglifes ,dès scrîjadjes malaujîys à comprinde, dès ratchatchas (iron)

 

C60

hiéroglyphe

hièroglife

G0

hi-han

interj et  nm i-an, ianladje ; pousser ses hi-han, ianler

 

C60

hi-han

(onom qui imite le cri de l’âne) hi-han

 

S0

 

 

 

Hilaire

npr Hilaîre ; on fièstéye sint Hilaîre li 14 di janvî ; « Ènn’ a-t-i faît dè l’ vôye! Portant, i n’ èsteûve nin foû vî quand il a moru. Dins lès swèssante, si dj’ tin bin. » (Aurmonak di Nameur po 1969)

 

C60

hilarant

, ante adj chortant (-e)

 

C60

hilarité

riyåhe, riyerèye, rîrèye, hahelåde, hahèlerèye ; voy. rire

 

E0

Hilgers

(n de famille) Hiljèrs’

 

S0

himalayen

himalayin

G0

Hinck

(n de famille) Hink

 

S0

hindou

, oue adj et n hindoû (-we)

 

C60

hindou

hindoû

G0

hindou, -oue

adj et n indou, -oûe

 

S0

hindouisme

hindouisme

G0

hindouiste

hindouisse

G0

Hingeon

npr Hindjon

 

C60

Hinkels

(n de famille) Hinkèls’

 

S0

hippique

adj course hippique, coûsse aus tch’vaus ; faire une course hippique, couru à tch’vau

 

C60

hippobosque

nm mouche di tch’vau (f)

 

C60

hippobosque

(insecte) mohe di dj’vå

 

E0

hippocampe

nm hipocampe

 

C60

hippocampe

hipocampe

G0

hippodrome

hipodrome

G0

hippolaïs

voy. contrefaisant

 

E0

Hippolyte

npr Hipolite (diminutif, Polite)

 

C60

Hippolyte

Polite

 

E0

Hippolyte 

Ipolite

 

S0

hippopotame

nm hipopotame

 

C60

hippopotame

hipopotame

G0

hirondelle

[nf] aronde

 

G100

hirondelle

nf aronde ; « Dizos lès tchènaus, bran.mint dès nids d’ aronde. » (J. Houziaux) ; un nid d’hirondelle, on nid d’ aronde ; (expr) une hirondelle ne fait pas le printemps, ci n’ èst nin assez d’ one aronde po fé l’ bon timps

 

C60

hirondelle

aronde (-ôde Ju., Ve. ; -ontche L., Ho., Le. ; or- Ar., Fa., …) : _ de cheminée, aronde di cina ou di tch’minêye, neûre aronde, aronde à cisète ou à fortchowe quowe, aronde di stå, aronde di fowîre ; _ de fenêtre ou des villes, aronde di f’gnèsse, blanc-cou ; _ des rivages, aronde di rivadje ou d’ êwe ; voy. MARTINET, STERNE

 

E0

hirondelle

 

 

 

 

 

 

aronde (or- Ar., Ber., …) ; i gn-è on nid d’ aronde dins l’ trau d’ mani ; lès-arondes volant hôt, c’ èst signe di bon timps ; quand lès-arondes volant bas, c’ èst signe di pleûve ; one aronde, ça pwate bouneûr ; i n’ fât nin distrûre lès nids d’ aronde, ça pwate mâleûr ; une _ ne fait pas le printemps, ç’ n’ èst nin one aronde qui fêt l’ prétimps

 

S0

 

 

 

 

 

 

hirsute

adj (expr) il a one tièsse come on nid d’ agace, il a une tête comme un nid de pie, hirsute

 

C60

hirsute

haspoyou (ard), kuhaspouyi (La.) ; barbe _, ine poyowe (, sitroukieûse Com.) båbe ; [bête] dont le poil est sec et _, haspouyeûs, -e ; voy. chevelure, ébouriffé

 

E0

hirsute

une tête _, one tièsse come on boubou ; vous êtes _, vos-astoz mâ pîgni

 

S0

hisser

v gritchî, fé monter ; hisser le drapeau, augneler l’ drapia, fé monter l’ drapia; « Dji m’ va augneler l’ drapia su l’ baricâde. » (L. Pirsoul) ; nous l’avons hissé sur le chariot, nos l’ avans gritchî su l’ tchaur

 

C60

hisser

_ le tronc à scier sur le hourd, tchèrdji l’ rôle (ard) ; pièce de bois ser­vant à le _, tchèrdjeû, djésse (nf) (Ja. ; djîsse St.) ; voy. guindEr

 

E0

histoire

[nf] (o-c) histwêre, (e) histwére

 

G100

histoire

nf (événements du passé) histwêre ; un livre d’histoire, on lîve d’ histwêre ; professeur d’ histoire, profèsseûr d’ histwêre ; il laissera son nom dans l’histoire, c’ è-st-one saquî qu’ on s’ è sovêrè ; (récit) histoire amusante, fauve ; raconter une histoire, conter one fauve ; une histoire de curé, one fauve su lès curés ; une histoire à dormir debout, on bwagne conte ; de vieilles histoires, des vieilles rengaines, dès vîyès matènes ; (succession d’événements) paskéye (f) ; écoutez l’histoire qui m’est arrivée, choûtez l’ paskéye qui dj’ vin d’ awè ; le plus beau de l’histoire, li pus drole, dins tot ça ; vous devez oublier cette histoire, i vos faut rovyî ç’t-afaîre-là ; (ennui) je ne veux pas avoir d’histoires avec cela, dji n’ vou pont awè d’ miséres avou ça

 

C60

histoire

istwére ; _ de s’amuser, de parler, afêre (ou manîre) di s’ divèrti, dè djåser ; faire des _s, fé dès råtchås ; voy. cancan, embarras ; ainsi finit l’ _, volà l’ fåve foû ; voy. fable ; de vieilles _ s, dès vîhès matènes

 

E0

histoire

1 (science qui étudie une partie de la vie de l’humanité) istware ; on profèsseûr d’ istware ; on-apurdot l’ istware di Bèljike en primêre ;

2 (récit imaginaire) istware ; on raconteû d’ istwares ; (affaire, suite d’événements) v’là one drole d’ istware ; dji sârê portant l’ fin mot d’ l’ istware ; is s’ ont margayi po one istware di fème ; c’ è-st-one ôte istware ; _ plaisante (aventure burlesque), paskêye (Te.) ; lès vîyès djins êmant bin ranovelè lès paskêyes di-d-dins l’ timps ; une _ licencieuse, one crâsse flâwe ;

3 (complication, ennui) istware ; dji n’ vou pont d’ istware ! ; i fêt dès-istwares po deûs côps rin !

 

S0

histologie

histolojîye

G0

histologique

histolojike

G0

historien

, -ienne n istoryin, -iène

 

S0

historiette

nf fauvirète

 

C60

historiette

, -ien, -ique istôriète, -ryin, istorike

 

E0

historique

adj historike ; (qui a rapport à l’histoire) des études historiques, dès-studes d’ histwêre ; (célèbre) un personnage historique, one saquî d’ conu

 

C60

historique

adj (qui appartient à l’histoire) istorike , c’ è-st-on-èvênemint istorike ; (qui a rapport à l’histoire) on cortêje istorike

 

S0

hitlérien

hitlèryin

G0

hitlérisme

hitlèrisme

G0

hit-parade

[nm] classemint (o) d’ èl samwène, du mwès, (c) dè l’ samwin.ne, do mwès, (e) dè l’ samin.ne, dè meûs (néol.)

 

G100

HIV

HIV

G0

hiver

[nm] (o-c) iviêr, (e) iviér

 

G100

hiver

nm iviêr, mwate saîson (f) (, uviêr) ; un hiver rigoureux, on fwârt iviêr ; semer avant l’hiver, sèmer d’vant l’ iviêr ; en prévision de l’ hiver, po è l’ iviêr ; hiver comme été, iviêr come  èsté ; habillé comme en hiver, moussî come è l’ iviêr; en hiver, di l’ iviêr; pendant l’hiver, di l’ iviêr ; (expr) quand i nîve divant l’ Tossint, l’ iviêr s’ a fordjèté, quand il neige avant la Toussaint, l’ hiver a avorté ; quand l’ frin.ne boute, l’ iviêr èst oute, quand le frêne bourgeonne, l’hiver est passé ; solia do djoû, djaléye doè l’ nût, soleil le jour, gelée la nuit ; solia èt tchaleûr à l’ Sint Piêre, ça n’ vout nin dîre : quite di l’ iviêr, soleil et chaleur à la Saint-Pierre ne veulent pas dire que l’ hiver est fini

 

C60

hiver

en _, è l’ iviér (è l’ îviêr Har., La. ; o l’ îvièr St., Ma., Vi. ) ; l’ _ revient, lès rotchès narènes sont rimenowes; chou d’_, frîsé cô ; (t rural) animal, ruche qu’on garde en _, passemint ; [légume] qui passe l’hiver en terre, îvurné (Ma.) ; voy. neige

 

E0

hiver

îvièr (ivér Fa.; ivièr Co., Ho., Va.) ; on dur îvièr ; on facile îvièr ; l’ îvièr èst avanci ; l’ îvièr èst târdi ; c’ èst l’ purmî îvièr qu’ on passe voci ; su l’ timps d’ l’ îvièr, dj’ ons fêt lès rawètes ; il ne passera plus tous les _s (son état de santé est alarmant, il n’en a plus pour longtemps à vivre) (la même expr. s’emploie plaist à l’adresse de qqn qui tousse à fendre l’âme), i n’ passerè pus tos lès-îvièrs ; les mois d’ _ (la mauvaise saison), lès mwès d’ îvièr ; lès dinrêyes d’ îvièr (opp. aux dinrêyes di prétimps) ; di l’ôrdje d’ îvièr ; l’_ est de retour, lès rodjes nez sont rivenous (litt. « les nez rouges sont revenus »)

 

S0

hivernal

, ale adj d’ iviêr ; c’est du temps hivernal, c’ èst do timps d’ iviêr ; un manteau hivernal, on paletot d’ iviêr, … po è l’ iviêr

 

C60

hiverner

v dwârmu d’ l’ iviêr (, passer l’ iviêr)

 

C60

ho

voy. oh ; ho (ou holà), cri du char­retier pour arrêter, û, , (hesb) ow

 

E0

ho !

interj ô !

 

C60

hobby

[nm] passe-timps, passemint d’ timps

 

G100

hobby

nm dada ; c’est son hobby, c’ èst s’ dada

 

C60

hoche

voy. cran, entaille

 

E0

hochement

nm hossadje

 

C60

hochement

hossèdje, -emint ; _ de tête de celui qui sommeille, nikèt

 

E0

Hocheporte

Hotchåpwète, l.-d. de Liège

 

E0

hochepot

voy. pot-au-feu, ragout

 

E0

hochequeue

nm hosse-cu, hosse-queuwe

 

C60

hochequeue

voy. bergeronnette

 

E0

hochequeue

(bergeronnette) hosse-quawe ; lès hosse-quawes, c’ èst lès purmîs à riveni â prétimps

 

S0

hocher

v cheûre, hossî ; hocher la tête, hossî s’ tièsse, cheûre si tièsse

 

C60

hocher

_ de la tête, hossî dè l’ tièsse ; _ légèrement, hosseter (, -eter) ; voy. balancer, BRANLER

 

E0

hocher

vt (secouer) hossi ; i hossot la tièsse, i n’ astot nin contint

 

S0

hochet

_ d’enfant, hiyète (nf) (hilète Ve. , hileteû Boi.), rahia, ramehiète (nf), guèdin (Ma.), rouha (Ja.)

 

E0

hochet

hochèt

 

S0

 

Hockai

Hokê, village ; habitant : Hokurlin

 

E0

hockey

hockey

G0

hockeyeur

hockeyeû

G0

Hodeige

Hodèdje, village

 

E0

Hodimont

Hodîmont (Ve.)

 

E0

Hody

Hôdî, village

 

E0

Hœgaerden

npr Hougâr

 

C60

Hoffmann

liqueur d’_, dè l’ hofman’

 

E0

Hogne

npr gne

 

C60

Hognoul

Hognoûle, village

 

E0

Hoigne

la _, li Hwègne, rivière

 

E0

hoir

eûr ; voy. héritier, LÉGITIMER

 

E0

holà

nm haltè-là ; mettre le holà, mète l’ haltè-là

 

C60

holà

interj holà, hê-la hé ; (pour rappeler un marchand ambulant) ave oyou ? ; mettre le _, mète li holà ou l’ inte-deûs ; cri du charretier, voy. ho

 

E0

holà

interj mot-phrase utilisé pour attirer l’attention, hôlà ! ; hôlà vos-ôtes ; mot-phrase servant à modérer, à arrêter, hôlà ! ; hôlà ! gn-è rin qui broûle ! ; mettre le _, mète li hôla

 

S0

holà !

interj ô, là !

 

C60

hold-up

[nm] atake [nf] (néol.); (c) brès-è-l’-aîr, (e) brès-è-l’-êr, (o) bras-è-l’-êr (néol.)

 

G100

hôler

hoûler, fé dès coûks (Vo.), voy. hululer

 

E0

hollandais

, aise adj et n holandès (-se)

 

C60

Hollandais

, -aise n Holandès, -èse ; adj hollandais, -aise holandès, -èse

 

S0

 

 

Hollande

nf Holande

 

C60

Hollande

, -ais Holande, -ès ; sous le régime hollandais, dè timps dès canifichtônes ; un _, (plaist) ine tièsse di froumadje ou on froumadje (di Holande)

 

E0

Hollande

Holande ; do froumadje di Holande

 

S0

Hollange

(village de la commune de Fauvillers) Olindje; lès djins d’ Olindje ; surnom des habitants : lès masindjes

 

S0

Hollogne

Hologne, villages

 

E0

holocauste

holocausse

G0

hologramme

holograme

G0

homard

nm homârd

 

C60

homard

homârd

G0

Hombroux

Hombroû, village

 

E0

home

nm notre home, nos cayaus ; home de vacances, hôme di vacances ; home pour personnes âgées, maujone po lès vîyès djins, gayole (f) (iron), Chamboran, vîs-omes (pl); « S’ i faut qu’ au Chamboran, dj’ intère po m’ ripwaser, / Djè l’ di: li keûr su l’ mwin, dj’ in.me co mia m’ è passer. » (E. Robin); « Vos n’ auroz qu’ à m’ mète aus vîs-omes. » (Compère)

 

C60

homélie

nf (sermon) prêtchemint, sèrmon (m)

 

C60

homéopathe

n homèyopate

 

C60

homéopathe

homèyopate

G0

homéopathie

nf homèyopatîye

 

C60

homéopathie

homèyopatîye

G0

homéopathique

homèyopatike

G0

homicide

n et adj (qui tue un être humain) c’est un homicide, il a touwé one saquî, c’ è-st-on moûdreû ; (action de tuer un être humain) il a commis un homicide, il a touwé one saquî

 

C60

hommage

nm (acte de courtoisie d’un homme envers une dame) je vous présente mes hommages, dji vos salûwe bin ; (marque de vénération) rendre hommage à Dieu, dîre mèrci au Bon Diè po tot ç’ qui nos lî d’ vans, dîre grâce ; (marque d’admiration ou de reconnaissance) rendre hommage, rinde bon d’vwêr ; rendre hommage aux héros morts pour la patrie, rinde bon d’vwêr aus coradjeûs qu’ ont d’né leû vîye po nosse payis

 

C60

hommage

à chacun l’ _ qu’il mérite, téle djin, téle ècinse (tél acins St.)

 

E0

hommasse

omasse ; voy. garçonnière, hardi

 

E0

homme

[nm] ome

 

G100

homme

nm (par opposition aux autres espèces animales) djin (f) ; à cette époque, l’ homme existait déjà, di ç’ timps-là, gn-aveûve dèdja dès djins d’ssus l’ têre ; le chien est le meilleur ami de l’homme, li tchin, c’ èst l’ mèyeû dès soçons dè l’ djin ; (par opposition à la femme) ome ; un jeune homme, on djon.ne ome ; l’ homme de Spy, l’ ome di Spî ; un homme énergique, on-ome di stok ; un honnête homme, on brâve ome ; un homme bon, one crin.me d’ ome, one fleûr d’ ome ; un homme remarquable, on fameûs ome ; un homme sans grandeur dame, on p’tit ome ; (loc) d’homme à homme, franchise po franchise ; (expr) ça faît vî ome, cela vieillit un homme ; i n’ èst nin l’ ome à s’ lèyî roter su sès pîds , il n’est pas homme à se laisser marcher sur les pieds ; lès-omes, i lès faut prinde pau bètch, les hommes, il faut les prendre par le bec, par la nourriture ; on-ome come on fisik à deûs côps, un homme fiable ; on-ome sins caurs, c’ èst come on leup sins dints, un homme sans argent, c’est comme un loup sans dents, il est impuissant; t’ è-st-on-ome!, tu es un homme!, tu as agi en homme ; t’ è-st-on-ome come i gn-a pont d’ feume!, id ; t’ è-st-on-ome, di-st-i l’ bièrdjî à s’ tchin, tu es un homme ! dit le berger à son chien ; on-ome di strin vaut one comére d’ ârdjint, un homme de paille vaut une femme d’argent, un homme se vend mieux qu’une femme; (mari) ome ; c’est son homme, c’ èst s’-t-ome ; parent du côté du mari, parint do costé d’ l’ ome; (expr) c’ èst lès coméres qui faîyenut lès-omes, ce sont les femmes qui font les maris; (dans la société) homme d’église, curé ; homme de guerre, sôdârt ; homme de lettre, scrîjeû ; homme de loi, selon le cas, avocat, juje ; homme de mer, marin ; homme de paille, ome di strin ; homme de peine, dômèstike, vaurlèt ; homme à tout faire, ome à tote mwin, Matî-faît-tot ; homme de science, syincieûs ; homme-grenouille, ome-pèchon ; homme politique, politicyin

 

C60

homme

ome (ame Ve.), (argot) pante; les _s en général, lès-omerèyes ; un jeune _, on djônê, on djon.ne ome, on djon.ne cwérp ; vieil _, vî ome, vî bouname (Ve.) ; petit (bout d’)_, voy. bout ; _ en pain d’épice, bouname di coûke ; le pauvre _, li pôve mi-quowe ou mi-vét ; un vilain _, on lêd man’ (, has’, potince, djubèt), voy. individu ; _ de paille, ome di bwès ; _ de loi (anc.), pårlî ; _ de peu, voy. argoulet ; _ de peine, à tout faire, manedaye, marlatcha (ou margatcha) ; _ qui se mêle du ménage, voy. ménage

 

E0

homme

(t générique) ome ; l’ ome propôse èt dji dispôse ; lès-omes duvenant fous ; (être humain mâle) ome ; li costé dès-omes ; on vî ome ; un jeune _, on djon.ne cwarp ; on djon.ne ome ; un _ de grande taille, on grand ome ; un _ célèbre, on grand ome ; un _ de petite taille, on p’tit ome ; un _ de bien, on bon-ome ; c’ è-st-on bê ome ou on bèl ome ; ça n’ èst nin on mâvês ome ; on brâve ome ; on pôvre ome ; on sint-ome ; on-ome di rin ; c’est un _ très bon, c’ èst la crin.me dès-omes ; c’est un _ de valeur, c’ èst l’ ome dès-omes ; (loc. plaisante) c’ è-st-on-ome come i gn-è pont d’ fème ; un _ remarquable, on-ome tot-oûte ; on-ome come on tch’vau ; (en parlant d’une femme) on-ome manké ; (en parlant d’un jeune garçon déjà vigoureux comme un adulte) i travaye djà come on-ome ; dj’ ons discuté d’ ça d’ ome à ome ; one parôle d ‘ ome vât on-ècrit d’ notêre ; je suis ton _ (je suis à ton service), dji sû ti ome ; (mari) ome ; c’ èst l’ ome da Tania ; si ome èst mwart v’là deûs mwès ; (individu considéré par rapport à son activité ou à sa fonction) ome ; on-ome di lwa ; on-ome d’ afêres ; _ à tout faire, (domestique), man’daye ; il è stî l’ man’daye di s’ frére tote sa vîe ; (se dit partic. au sujet des hommes d’église, sujets comme d’autres aux tentations de la chair) c’est un _ comme tout le monde, il èst d’ tchâr èt d’ och come tortos ; (t. d’injure à l’adresse d’un homme) mayî (litt. « porc mâle châtré ») ; va-z-a, lêd mayî !; (apostrophe à l’ adresse d’un homme âgé encore très porté pour les femmes) vî gayèt ! (litt. « vieux taureau ») ; _ très porté pour les femmes, vèrât ; t’ è-st-on vèrât ! ;  le jeune _ (célibataire) capitaine de la jeunesse, li mêsse-djon.ne ome ; (se dit d’un _ qui a de nombreux enfants) (sens grivois) i gote voltî (litt. « il goutte volontiers »)

 

S0

 

 

homogène

adj une pâte bien homogène, one pausse qu’ a bin stî machîye, one pausse qu’ i gn-a pont d’ greûjins d’dins ; c’est une équipe bien homogène, is s’ ètindenut bin èchone

 

C60

homogène

homojin.ne

G0

homogénéiser

homojin.niser

G0

homogénéité

homojin.nité

G0

homologie

homolojîye

G0

homologue

homolojike

G0

homologuer

homologuer

G0

homonyme

adj et n (personne qui porte le même nom) qu’ a l’ min.me nom ; ce n’est pas moi, c’est un homonyme, ci n’ èst nin mi, c’ è-st-onk qu’ a l’ min.me nom; (mots prononcés de la même façon mais écrits différemment) qui s’ dit l’ min.me

 

C60

homonyme

homonime

G0

homonymie

homonimîye

G0

homonymique

homonimike

G0

homophobe

homofobe

G0

homophobie

homofobîye

G0

homophone

homofone

G0

homophonie

homofonîye

G0

homophonique

homofonike

G0

homosexuel

, elle n bok-èt-gade

 

C60

homosexuel

, -elle n bike-èt-bok, pèdale ; c’ è-st-on bike-èt-bok ; c’ è-st-one pèdale  

 

S0

 

 

 

Hompré

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre) Ompré ; lès djins d’ Ompré

 

S0

 

 

 

 

hongre

nm bayârd, hongue

 

C60

hongre

hongue, (on dj’vå) côpé

 

E0

hongre

hongue ; dj’ ê acheté on bê hongue di quatre ans 

 

S0

 

 

Hongrée

rue _, rowe Hongrêye, à Liège

 

E0

Hongrie

Hongrèye

 

E0

Hongrie

Hongrîe

 

S0

 

 

hongrois

hongrwès

G0

Hongrois

, -oise n Hongrwas, -wase (adj hongrois, -oise adj hongrwas, -wase)

 

S0

honnête

adj (personnes) brâve, onièsse ; c’est un honnête homme, c’ è-st-on brâve ome ; (expr) i faut waîti tot l’ monde po brâve èt s’ dimèfyî d’ tortos, il faut prendre tout le monde comme honnête et se méfier de chacun; (choses) c’est un prix honnête, ci n’ èst nin trop tchêr ; un vêtement qui est encore honnête, on moussemint qu’ on pout co mète

 

C60

honnête

, -ement, -eté onête, -emint (-trèmint F), -eté (-trité F) ; un _ homme, in-ome d’ adreût, on brave ome ; soyez toujours _, sûvez todi l’ bone (ou dreûte) vôye; [vivre] dans une,_ aisance, bordjeûsemint ; voy. bienséance, convenable, -ANGE, LOYAL

 

E0

honnête

onête ; on-onête ome ; dès-onêtes djins ; il èst trop brâve quu po sèy onête ; il a d’mande on pris onête (Lu.)

 

S0

 

honnêtement

adv (suivant la probité) onêtrèmint ; il a vécu honnêtement, il a viké onêtrèmint; (de façon raisonnable) c’est honnêtement fait, ça n’ èst nin mau faît ; il s’en tire honnêtement, i s’ è tire à bon compte

 

C60

honnêtement

(franchement) onêtemint ((anc.) onêtrumint) ; onêtemint, vos l’ savîz djà ? ; (passablement) onêtemint ; i gangne onêtemint sa vîe 

 

S0

 

 

honnêteté

[nf] (c) onièsté, onêtrèté, (o) onétreutè, (e) onêtrité, onêteté

 

G100

honnêteté

nf (droiture) c’est un homme d’une grande honnêteté, c’ è-st-on brâve ; il a eu l’ honnêteté de le reconnaître, il a ieû l’ coradje dè l’ admète; (civilité, politesse) onêtrèté ; c’est par honnêteté que je vous le demande, c’ èst bin par onêtrèté qui dj’ vos l’  dimande

 

C60

honnêteté

onêteté (onêtreutè Te.; onêtruté) ; i n’ è pont d’ onêteté ; il è avou l’ onêteté d’ mo l’ dîre

 

S0

 

 

 

honneur

nm (dignité morale) oneûr ; défendre son honneur, disfinde si-t-oneûr ; il m’a donné sa parole d’ honneur, i m’ a d’né s’ parole ; il a eu une place d’ honneur, on l’ a mètu au prumî rang ; (loc) en l’honneur de, à l’ oneûr di ; être à l’honneur, ièsse à l’ oneûr ; faire honneur à, fé d’ l’ oneûr à ; jouer pour l’honneur, jouer sans enjeu, djouwer po l’ oneûr ; à vous l’ honneur!, c’ è-st-à vos di c’mincî ! ; (expr) à l’ oneûr, s’ i gn-a co ! (iron), salut, à la revoyure ! ; c’ èst bia l’ oneûr, mins ça n’ compte nin au mârtchi, c’est beau l’honneur mais cela ne compte pas au marché; i n’ a pont d’ manôye, i n’ a qu’ dès grossès pîces, il n’a pas de monnaie, il n’a que de grosses pièces, il apprécie les honneurs ; one miète d’ oneûr vaut gros (s’ apinse li pètron à tch’vau su s’ couchèt), un peu d’honneur vaut gros (comme dit le petit fermier à cheval sur son cochon) ; pus d’ djins, pus d’ oneûr !, plus de gens, plus d’ honneur ! ; quand lès vatches è r’vont aus tchamps, c’ èst l’ pus bèle qui rote pa d’vant, quand les vaches retournent au champ, c’est la plus belle qui marche devant, qui a l’honneur; c’ èst todi li tch’vau qui mwinne l’ atèléye qu’ atrape lès côps di scorîye, c’est toujours le cheval qui emmène le convoi qui reçoit les coups de fouet, c’est celui qui a les honneurs qui a les critiques; (privilège) à qui ai-je l’honneur ?, c’ èst mossieû (madame) ?, qui èstoz ? ; c’est comme j’ai l’honneur de vous le dire, c’ èst come  dji vos l’ di ; pouvez-vous me faire l’honneur de venir ?, v’loz bin m’ fé iplaîji di v’nu ? ; (marque de distinction) glôriyole (f), glwêre (f) ; il recherche les honneurs, i cache après l’ glôriyole ; cela lui va, vous savez, les honneurs, ça lî va, savoz, l’ glôriyole !

 

C60

honneur

oneûr (qqf f : mi-oneûr èst pièrdowe ! (Henri simon) ; à tout seigneur, tout _, (plaist) å pus vî voleûr l’ oneûr; voy. DEMOISELLE, GARÇON

 

E0

honneur

(fierté vis-à-vis de soi et des autres) oneûr ; is n’ ont pont d’ oneûr, cès djins-là ; c’est manquer à l’_ que de commettre un tel acte, çu n’ èst wêre d’ oneûr di fé one afêre parèye ; quand on pièrd si pére, on pièrd si oneûr ; parôle d’ oneûr ! ;  (considération, traitement privilégié (dû au mérite, au talent) à vos l’ oneûr ! ; â pus vî l’ oneûr !; fé one noûvin.ne à l’ oneûr di sinte Tèrêse ; en quin-oneûr èst-ce quu v’s-astoz là ? ; jouer pour l’ _ (sans enjeu financier), djouwer po l’ oneûr ; faire _ à la table (manger avec entrain), fé oneûr à l’ tâve ; la plèce d’ oneûr ; la tâve d’ oneûr ; one dame d’ oneûr ; on membe d’ oneûr ; _s (marques de distinction ou d’intérêt) oneûrs ; il è stî r’çû avou tos lès-oneûrs 

 

S0

 

honnir

v veûy èvi (, vèy èviv, vôy èvi)

 

C60

honnir

ahontî, qqf amåhontî ; voy. DÉCRIER, HONTE, HUER

 

E0

honorable

adj (qui mérite d’être estimé) ce sont des gens honorables, c’ èst dès djins come i faut ; (qui honore) des sentiments honorables, dès bias sintimints ; il a eu une place honorable, il a ieû one bone place

 

C60

honorable

, -ement onoråbe, -bemint, -blèmint ; un homme _, in-ome come i fåt, ou rèspèctåbe, -åve

 

E0

honorable

onorâbe ; il è avou one mencion onorâbe ; fé amende onorâbe

 

S0

 

honorablement

onorâbleumint (qqf -umint, onorâbemint) ; il èst k’nuchou onorâbleumint

 

S0

honoraire

onorêre

 

E0

honoraire

adj onorêre ; on membe onorêre ; on juje onorêre

 

S0

 

honoraires

onorêres ; payi lès-onorêres do docteûr

 

S0

 

Honoré

npr Honoré (diminutif, Noré)

 

C60

Honoré

Onoré, Noré

 

E0

Honoré

(prénom m) Onoré ; (diminutif) Noré

 

S0

Honorée

npr Honoréye (diminutif, Noréye)

 

C60

honorer

v (rendre honneur, traiter avec respect) il honore ses parents, i vèt voltî sès parints ; il m’ honore de sa présence, i m’ faît l’ oneûr di v’nu, i m’ faît l’ plaîji di v’nu ; honorer une femme, fé fièsse à one feume ; (acquitter) payî

 

C60

honorer

onorer, fé oneûr à ; les saints ne sont pas honorés dans leur pays, lès sints n’ sont måy adôrés è leû payis

 

E0

honorer

vt 1 (célébrer) onorer ; onorer on sint ; 2 je ne peux même plus _ ma femme, dji n’ ê min.me pus d’ djote po ma gade

 

S0

 

 

honorifique

onorifike ; à tite onorifike

 

S0

Honorine

npr Honorine (diminutif, Norine)

 

C60

Honorine

(prénom f) Onorine ; (diminutif) Norine

 

S0

honte

nf afront (m), aontichemint (m), onte ; faire honte, fé afront ; honte à celui qui, maleûr au cia qui; vous devriez avoir honte, vos duvrîz ièsse onteûs

 

C60

honte

honte ; faire _ à qn, fé honte à, ahontî, qqf amåhontî (qn), l’humilier en le traitant de må-honteûs (impudent) ; se faire _, si hontî ; _ au fanfaron !, hovelète po l’ blagueû !  

 

E0

honte

honte ; c’ è-st-one honte di pwarter l’ min.me nom qu’ lu ; i fêt honte à sès parints 

 

S0

 

 

honteusement

honteûsemint ; il è stî honteûsemint trompé

 

S0

 

honteux

, euse adj macawe, onteûs (-e) (, ontieûs (-e)) ; c’ est honteux, ça è-st-onteûs ; (expr) c’ èst l’ onteûs qu’ î pied, c’ est le honteux qui y perd ; i faît l’ onteûs pa-d’vant lès djins, en public, il fait semblant d’être honteux, de regretter ce qu’il a fait ; onteûs conte on voleûr, honteux comme un voleur ; pèneûs conte on baudet qu’ aureûve rovyî s’ nom, honteux comme un âne qui aurait oublié son nom ; pèneûs come on r’naud qu’ aureûve stî pris pa one pouye, honteux comme un renard qui aurait été pris par une poule

 

C60

honteux

, -eûse, -ement honteûs (-tieûs Hu.), -e, -emint, voy. confus ; maladie honteuse, åvion, awion, awèye, pèpin, pètion, peûve, pufkène, atraper lès peûs d’ Trouk (Co.)

 

E0

honteux

, -euse adj et n (qui cause de la honte) c’ èst honteûs, don, di s’ mon.ner come ça ; (qui éprouve de la honte, de la gêne) honteûs, -eûse ; honteûs come on voleûr ; dji sû honteûs por vos ; li ci qu’ èst honteûs d’vint bossou ; (à un haut degré) mâhonteûs, -eûse ; tu n’ ès nin mâhonteûs d’ fé ça ; être _, sèy tot vî (Te.) (litt. « être tout vieux ») ; èlle èstéve tote vîye di s’ aveur fé prinde li mwin o satch ; j’étais _ et confus, dj’ asto come on r’nâd qu’ one poye ârot pris ;

 

S0

honteux, euse

[adj] (o-c) onteûs, e, (e) onteûs, (c-e) pèneûs, e

 

G100

Honville

(village de la commune de Fauvillers., anct commune d’Hollange) Onvèye ; lès djins d’ Onvèye ; surnom des habitants : lès cus d’ botèye ou lès-ûjês

 

S0

 

 

Hony

Hônî, village

 

E0

Hoogstraten

(ville flamande où se trouvait un établissement recueillant les vagabonds) Ôstrâte ; t’ îrès à Ôstrâte ! (se dit à l’adresse d’un piètre individu)

 

S0

hoolahoop

nm cèke

 

C60

hooligan

ou houligan hooligan

G0

hooliganisme ou houliganisme

hooliganisme

G0

hop

onom hop’, qqf houp’ ; cri du charretier, voy. haïe

 

E0

hop

interj mot-phrase qui encourage à l’action, hop’ ! ; alè hop’ ! pus vite quu ça ! ; mot-phrase qui accompagne un saut, hop’ là ! ; mot-phrase qui accompagne le mouvement lorsqu’on déplace une lourde charge, ô hop’ ! 

 

S0

 

hop !

interj oup’ !

 

C60

hôpital

[nm] (o-c) ospitau, (e) ospitå, (o) opitâl

 

G100

hôpital

nm ospitau

 

C60

hôpital

ospitå; aller à l’ _ (anc. à L.) aler à Bavîre ; l’ancien _ Saint-Julien, à Liège, li caterèye

 

E0

hôpital

opitâl (pl -âls) ; il èst mwart à l’ opitâl

 

S0

hoquet

[nm] (o-c) hikèt, (e) hikète [nf], (c) licote

avoir le _ : (o-c) awè l’ licote, (e-c) hiketer

 

G100

hoquet

nm licote (f), ticot; avoir le hoquet, awè l’ licote, awè l’ ticot ; (expr) – Dj’ a l’ ticot! – Non, i r’ ligne! (jeu de mots entre dj’ a l’ ticot, j’ai le hoquet, et djale-t-i co?, gèle-t-il encore ?)

 

C60

hoquet

, -eter hikète (nf) ; hiketer, -èdje

 

E0

hoquet

hikète ; (croyance pop.) il è la hikète, c’ èst l’ keûr qui crèche (litt. « il a le hoquet, c’est le coeur qui grandit ») ; avoir le _, hiketer ; n personne qui a le _, hiketâ, -âde ; onom qui imite le bruit accompagnant le _,  hik

 

S0

 

 

hoqueter

v (avoir le hoquet) awè l’ licote, awè l’ ticot, hiketer, licoter ; action de hoqueter, hiketadje (m), licotadje (m); (expr) èfant licotant, èfant bin v’nant, l’ enfant qui a le hoquet est un enfant bien portant ; licoter come on-èfant bin v’nant , hoqueter comme un enfant en bonne santé; (aller à saccades) aler à hikèts, hiketer ; (expr) aler come su dès câréyès reuwes, aller comme sur des roues carrées, hoqueter

 

C60

horaire

adj c’est mon salaire horaire, c’ èst ç’ qui dj’ gangne di l’ eûre

 

C60

horaire

nm l’ oraîre, lès-eûres (f pl) je ne connais pas son horaire, dji n’ conè nin sès-eûres ; l’horaire des trains, lès-eûres dès trins ; j’ai un horaire à respecter, i m’ faut sûre mès-eûres ; il a un horaire chargé, i n’ a nin one munute da li

 

C60

horaire

il a un _ irrégulier, i n’ è pont d’ eûre

 

S0

 

 

horde

nf (gens) binde ; (animaux) hiède

 

C60

horde

voy. bande (nf) oule

 

E0

horion

atote (nf), lopin ; voy. coup

 

E0

Horion

Horion, village

 

E0

horizon

nm le soleil descend à l’horizon, li solia d’chind ; on le voit à l’horizon, on l’ vèt vêla au d’bout ; on ne voit rien venir à l’horizon, au pus lon qu’ on pout r’waîtî, on n’ vèt rin ariver ; ce n’était qu’un nuage, d’un horizon à l’autre, ci n’ èsteûve qu’ on nuwadje d’ on costé à l’ ôte ; c’est toujours le même horizon, c’ èst todi 1’ min.me payisadje ; de cet endroit, on a un large horizon, di-d-là, on pout veûy lon èt laudje ; « D’ one seûle ènondéye, là 1’ solia qui boute foû dè l’ rôye dè l’ têre. » (E. Gilliard) ; « I gn-a dès tchamps jusqu’à tant qu’ on n’ veut pus. » (A. Laloux)

 

C60

horizon

ôrizon, rôye dè cîr (do ci Ma.)

 

E0

horizon

orizon ; l’ orizon èst tot nwar

 

S0

 

horizontal

, ale adj  horizontâl (-e) 

 

C60

horizontal

plan _, lèvê

 

E0

horizontale

nf vérifier l’horizontale, veûy s’ on- z-èst plat ; mettez-le à l’ horizontale, mètoz-le à plat

 

C60

horizontalement

adv à plat, coûtchî

 

C60

horloge

[nf] ôrlodje

 

G100

horloge

nf ôrlodje ; horloge à poids ou à balancier, ôrlodje à caîsse ou à balancî ; un tour d’horloge, une demi-journée, on toû d’ ôrlodje ; avancer l’horloge, mète li pôce à l’ ôrlodje ; remonter une horloge, rimonter one ôrlodje ; (expr) ièsse réglé come one ôrlodje, être réglé comme une horloge, être ponctuel

 

C60

horloge

ôrlodje ; esp d’_ à poids, coucou ; voy. AIGUILLE, ARRÊTER, AVANCER, RETARDER

 

E0

horloge

ôrlodje, règulateûr ; rimonter l’ ôrlodje avou la clé ; arèter l’ ôrlodje ; ravanci l’ ôrlodje, rastârdji l’ ôrlodje ; voste ôrlodje ritârde, voste ôrlodje avance ; l’ ôrlodje sone ; il avint on bê règulateûr qui sonot tos lès quârts d’ eûre ; sèy réglé come one ôrlodje ; faire le tour de l’_ (dormir douze heures d’affilée), fé l’ toûr di l’ ôrlodje

 

S0

 

 

horloger

[nm] ôrlodjî

 

G100

horloger

, ère n ôrlodjî

 

C60

horloger

, -erie ôrlodjî, -erèye

 

E0

horloger

ôrlodjî

 

S0

 

horlogerie

nf ôrlodjerîye

 

C60

horlogerie

ôrlodjerîe

 

S0

Horloz

à Horlo, dép de Tilleur et St-Nicolas

 

E0

Horman

(n de famille) Horman

 

S0

 

hormis

prép à paurt

 

C60

hormis

voy. excepté

 

E0

hormonal

hormonâl

G0

hormone

nf hormone

 

C60

hormone

hormone

G0

horodateur

nm horodateûr, pârkmète

 

C60

horoscope

[nm] planète [nf]

 

G100

horoscope

nm planète (f) ; mon horoscope n’est pas favorable pour le moment, on n’ m’ anonce nin one bone planète po cès djoûs-ci

 

C60

horoscope

planète (nf)

 

E0

horoscope

planète ; i vind dès planètes

 

S0

 

horreur

nf (impression, sentiment) frémir d’ horreur, frumejî ; c’est alors qu’on entendit un hurlement d’horreur, adon, on-z-a ètindu one saquî criyî à vos fé frumejî ; elle me fait horreur, èle mi disgostéye ; j’ai horreur du tabac, dji n’ sé sopwârter l’ toubak ; j’ai horreur d’aller à l’école, dji vè èvi d’ aler è scole ; (caractère de ce qui inspire de la répulsion) c’est la misère dans toute son horreur, c’ èst l’ misére à nè l’ sawè sopwârter ; son épouse, c’est une horreur, si feume, èlle èst laîde come on pû ; les soldats ont commis les pires horreurs, lès sôdârts ont tot mètu à song; (loc) avoir horreur, veûy èvi, awè odîye ; elle a horreur de téléphoner, èle vèt èvi d’ tèlèfoner ; « Èlle a odîe di scrîre. » (A.  Verheken) ; (propos obscènes) f pl man.nèstés ; il ne sait raconter que des horreurs, i n’ sét dîre qui dès man.nèstés

 

C60

horreur

oreûr ; avoir en _ qch, aveûr en-n-oreûr, èlêdi ; il me fait _, i m’ pwète heûre ou hisse ; dj’ a ‘ne hisse (ou crîse) di lu ; voy. AVERSION, FRAYEUR

 

E0

horreur

(répulsion) oreûr ; dji l’ ê en-oreûr (ou en sinte oreûr) ; (au pl) _s (ce qui provoque le dégoût), oreûrs ; lès-oreûrs do l’ guère ; dîre dès-oreûrs

 

S0

horrible

adj (qui fait horreur) qui faît frumejî ; (laid) laîd-laîd, tèribe ; un temps horrible, do poûri timps ; do laîd-laîd timps ; une image horrible, one tèribe imaudje, one imaudje à fé lèver vosse sitomak ; (qui passe les limites) tèribe ; un horrible vent, on tèribe vint

 

C60

horrible

oribe [-Ip] ; afreûs, -e ; abôminåbe ; une douleur _, ine èwarêye doleûr

 

E0

horrible 

oribe ; ç’ astot oribe a vèy

 

S0

horriblement

oribemint, afreûsemint ; il est _ laid, il èst qu’ arèdje lêd, (grossier) il èst si lêd qu’i n’ pout tchîr

 

E0

horripiler

v taper su lès niêrs

 

C60

Horritine

(écart de la commune de Bastogne, anct commune de Longvilly), Horitine [l’ appellation traditionnelle était à l’ Tanerîe, en référence à la tannerie Lambert qui était située à cet endroit]

 

S0

 

 

 

hors

[prép] _ de : (e-c) foû di, (o) wôrs di

 

G100

hors

adv et prép djus, foû ; je suis tombé du lit, dj’ a tchèyu djus do lét ; retirer les pommes de terre du fourneau, satchî lès canadas foû dè l’ bûse ; sortir hors de l’ eau, rèche foû d’ l’ aîwe ; rester hors des coups, dimèrer foû dès côps; (loc) awè l’ pougn djus, avoir le poignet hors, être privé de main; ièsse djus d’ doû, être hors de deuil, avoir terminé son deuil ; ièsse djus d’ pîd, manquer d’assise ; ièsse djus d’ song, être exsangue; il est hors de danger, il èst chapé ; il est hors d’état de nuire, i n’ pout pus mau ; être hors de mesure, ièsse foû mèseure ; comme vous êtres hors de vous !, avoz vèyu l’ leup ? ; il était hors de lui, i ratcheûve do feu (, il crachait du feu) ; il èsteut foû di s’ pia, il était hors de sa peau, il était hors de lui

 

C60

hors

foû, voy. dehors ; se mettre _ de soi, si mète foû d’ lu, voy. emporter, exaspérer ; _ d’équerre, foû sqwére ; _ de danger, foû dandjî ; _ de saison, foû sêson ; _ de place, de condition, foû plèce ; _ de la ville, foû (dè l’) vèye

 

E0

hors

prép hors (de) (+ nom sans déterminant) ; hors saison, foû sêson ; être hors de danger, sèy foû danjer ; c’est un temps qui n’est pas de saison que celui-là, c’ èst foû sêson, do timps come ça ; _ ligne, _ pair, ôrs ligne ; on-ome ôrs ligne ; hors de (+ nom précédé d’un déterminant) foû di ; on l’ è tiré foû d’ l’ êwe ; dj’ asto djà foû do l’ vèye ; il è moussi foû do l’ mwêjon ; boudje-tu foû d’ mès pîds ; gn-avot nin mwayin d’ l’ avèr foû d’ sès grawes ; j’étais hors d’haleine, dj’ asto foû d’ alon.ne ; il était hors de lui, il astot foû d’ lu ; hors d’ici, foû di-d-ci (litt. « hors de d’ici») ; hors de là, foû di-d-là [correspond au fr. fors] ;  

 

S0

Hors-Château

rue _ , Foû-Tchèstê, à Liège

 

E0

hors-jeu

(au football) opsèy ; il astot opsèy [altération de l’angl off-side]

 

S0

 

hors-la-loi

nm (expr) i n’ a ni fwè ni lwè, il n’a ni foi ni loi, c’est un hors-la-loi

 

C60

hors-service

adj qui n’ sièt pus ; c’est un véhicule hors-service, c’ è-st-one auto qui n’ sièt pus, qu’ on n’ sét pus rin fé avou

 

C60

Hortense

npr Hortense (diminutif, Tense)

 

C60

Hortense

Ortense, Tense

 

E0

Hortense

Ortense

 

S0

hortensia

nm hortensia

 

C60

hortensia

ortense (nf), ortinsiyå

 

E0

hortensia

ortensia, fleûr d’ èglîje ; lès-ortensias sont adjalés

 

S0

horticole

horticole

G0

horticulteur

, trice n cotelî

 

C60

horticulteur

, -ture ôrticulteûr, -tûre

 

E0

horticulture

nf coteladje (m)

 

C60

horticulture

horticulture

G0

hospice

nm caterîye (f), maujone po lès vîyès djins (f), vîs-omes (pl) ; on l’a mise à l’ hospice, on l’ a mètu aus vîs-omes

 

C60

hospice

ospice ; [aller] à l’ _ de la vieillesse, ås-incuråbes (anc.), ås vèyès djins, ås vîs-omes ou ås vèyès feumes ; voy. fou

 

E0

hospice

ospice; li pôve vî ome, il è fini sès djoûrs à l’ ospice ; aller à l’_, alè azès vîyès djins (Te.)

 

S0

hospitaliser

v fé intrer à l’ ospitau

 

C60

hospitalité

nf (action de recevoir sous son toit) donner l’hospitalité, diner à lodjis’ ; solliciter l’hospitalité, dimander à lodjis’

 

C60

hostie

nf hôstîye

 

C60

hostie

ôstèye, ostîye; _ non consacrée, nûle

 

E0

hostie

ostîe

 

S0

 

 

hostile

[adj] (e-c) confrére, (o) confrère

 

G100

hostile

adj ils sont de caractères hostiles, is n’ s’ ètindenut nin (èchone) ; il est hostile à cette idée, il èst conte cit-idéye-là ; j’ai reçu un accueil hostile, dj’ a stî r’çû come on tchin dins lès pouyes

 

C60

hostile

contrêre ; il m’a toujours été _, i m’ a todi stu contrêre, il a todi stu so mes vôyes ; voy. contrariant, contre­carrer ; tout m’est _, n-a tot qui m’ toûne li cou

 

E0

hot dog

hot dog

G0

hôte

, hôtesse n (qui donne l’hospitalité) lodjeû (-se) ; nos hôtes, nos lodjeûs, lès djins qui nos-ont r’çû ; mon hôtesse était charmante, dj’ a stî r’çû pa one binin.méye comére ; (qui reçoit l’hospitalité) priyî (-ye)

 

C60

hôte

mêsse dè l’ mohone (, dè lodjis’, di l’ ôtél, dè cabarèt, di l’ aubèrje), (anct) wès’ (was’ Ma.) ; j’ai été son _, dj’ a stu r’çû ou dj’ a lodjî è s’ mohone ; compter sans son _, compter tot seû

 

E0

hôtel

[nm] (e-c) hôtél, (o) hôtèl

 

G100

hôtel

nm hôtél ; nous étions comme à l’hôtel, nos-èstin.n come dins on-hôtél ; hôtel de ville, hôtél di vile, maujo d’ vile

 

C60

hôtel

ôtél ; _ de ville, mêson d’ vèye, (anc.) mohone dè l’ vèye (mâhon d’ vèye St. ) ; li Violète, à Liège

 

E0

hôtel

(tend à devenir m) ôtèl ; l’ ôtèl Leubrun, l’ ôtèl Colin

 

S0

 

 

 

 

hôtelier

, ière n hôtèlier (f hôtèliére)

 

C60

hôtellerie

mauvaise _, måva lodjis’, (anc.) l’ ospitå à l’ moståde

,

E0

hôtesse

feume ou dame dè lodjis’, voy. hote

 

E0

hotte

[nf] (e-c) bot [nm], (o) hote

 

G100

hotte

nf (panier à bretelles) bot (m) ; contenu d’une hotte, hoteléye (f), dosséye (f) ; porteur de hotte, botî (f boterèsse) ; (expr) on lî pout bin foute l’ hoteléye dissus s’ dos, on lî pout bin mète li dosséye, on peut bien lui attribuer la charge de cela; (de cheminée) hote

 

C60

hotte

bot (nm), hote (St., Ma., Du. ; ailleurs surtout dans hote di veûletî, hotte de vitrier) ; voy. baton

 

E0

hotte

(portée sur le dos) hote ; porteur de _, hotelî

 

S0

Hotte

(village de la commune de Fauvillers) Hote ; lès djins di Hote ; surnom des habitants : lès hotelîs

 

S0

hottée

botêye (-éye Hu.), hotêye (-éye Hu.), hoteléye  

 

E0

hotteur

botî, hotî, hotelî

 

E0

hotteuse

boterèsse, hotèlerèsse (ard)

 

E0

Hotton

Houton, village

 

E0

hotu

nm hôtu

 

C60

hotu

(poisson), voy. nase

 

E0

Hotua

(n de famille) Hotuwa

 

S0

Houba

, -art Houbå, n de famille

 

E0

houblon

[nm] (o-c) houbion, (e) houblon

 

G100

houblon

nm houbion; marc de houblon, éle-di-baloûje; (expr) l’ houbion a passé l’ pièce, le houblon a dépassé la perche, l’homme a bu plus que de raison

 

C60

houblon

houbion (houblon Hu., Wa., …) ; (anc.) cueillir le _, plokî ; récolte du _, plokåhe ; fleur femelle, flotche ou ploke, måle flotchète ; fleurir, flotcheter ; ensemble des fleurs coupées, plokeûre ; fruit, peûpioûle ; graine, rèdjerèye ; voy. échalas, fourche, plant

 

E0

houblon

houblon (hoûbion Wa.)

 

S0

houblonner

, -age hoûbioner (anc. hoûbî), -èdje

 

E0

houblonnier

(plan­teur de houblon) hoûbionî

 

E0

houblonnière

nf houbionêre (, houbionîre)

 

C60

houblonnière

hoûbîre (hou- Hu.) ; (anc.) mettre les plants de deux ans en _, èhoûbîrer ; enlever les houblons de la _ pour les cueillir ailleurs, dihoûbîrer

 

E0

Houdremont

npr Hodrémont

 

C60

houe

[nf] hawe

 

G100

houe

nf hawe ; houe à quatre dents, hawia (m); (expr) i n’ a nin d’pus d’ choûte qu’ one hawe, il n’écoute pas davantage qu’une houe, il n’obéit d’aucune façon

 

C60

houe

hawe ; _ à fer plus large que long plate, hawe ; large et pleine pour essarter, fosseû (St. ; foussû Fa. ; fossiou, anc. Ma.) ; _ à deux (qqf auj à plusieurs) dents, casse, hawe råyerèce ; voy. HOUETTE, HOYAD, PIC, PIOCHE

 

E0

houe

 

 

 

_ à dents, crâwe ; râyi lès crompîres avou la crâwe ; distchèrdji l’ ansine à l’ crâwe ; _ à lame étroite et à l’ longée, pourvue d’un manche court, qui est surtout utilisée pour planter les sapins, ârminète [correspond au fr. herminette] ; petite _ (racloir de jardinier) (pour nettoyer les mauvaises herbes) rasète ; dèner on côp d’ rasète dins lès crompîres

 

S0

 

 

 

houer

v hawer; dj’ hawe, il hawe, nos-hawans, vos-hawez, il hawenut ; houer à faible profondeur, dawer, daweter, rawer, raweter ; celui qui houe, haweû, aweteû, daweteû ; action de houer, hawadje (m), hawetadje (m), dawadje (m), dawetadje (m), rawadje (m)

 

C60

houer

, -age, -eûr hawer, -èdje, -eû ; hatchî ; _ avec la cås’ (ou cåsse), cåster, dicåster ; _ légèrement, haweter, -èdje, -eû ; _ pour éclaircir un semis, voy. éclairciR ; _ pour sarcler une dernière fois les bet­teraves, ripasser lès pétråles, toûrner lès pétråles, fé l’ rond ; voy. piocher

 

E0

houer

vt hawer ; hawer lès crompîres ; hawer l’ corti ; (nettoyer à l’aide d’une petite houe) kihawer, kaweter [vient de kihaweter] ; çu djint-là, djo l’ kihawe su deûs-eûres ; dj’ ê djà k’hawé mès crompîres ; çusse roye-là n’ è nin stî bin k’hawé ; çu djin-là, c’ èst l’ purmî côp qu’ dji l’ kawetèye [djin : petite parcelle de terrain où l’on plante quelques de lignes de légumes, de pommes de terrz]

 

S0

Houet

(n de famille) Houwèt

 

S0

 

 

 

 

 

 

houette

hawète, hawelète, hatchète (GdM.)

 

E0

Houffalize

Houfalîhe, ville du Luxem­bourg

 

E0

Houffalize

Oûfalîje ; surnom des habitants et gentilé: lès bordjeûs ou lès mougneûs d’ tâtes â riz ou lès rouchouchous (ou ri-)

 

S0

Hougaerde

Hougår, ville flamande ; de la bière de _, dè l’ hougår

 

E0

houille

[nf] tchèrbon, (o-c) houye, (e) hoye

 

G100

houille

nf tchèrbon (m), houye (f)

 

C60

houille

hoye (houye St., Ma., Du. ; le houilleur disait ordt dè l’ von.ne ou dès von.nes), dè l’ tèroûle (Be. ; mais dè l’ tèroûle, à Hu. = de la fine houille ; aux Waleffes et ailleurs, = de la mauvaise houille) ; morceau de _ plus ou moins gros, hoye, gayète, cotchèt, cotchetê (coketê Xh., -tia Mar.), hoyê d’ hôye (Ja.), bloc, blokê, bokèt, cwayot (Ve.), crote, nokète, crakète, rouke di hoye ; _ fine, dè l’ fène hoye, dè fin, dè mènu, dè l’ fouwaye ; poussier de _, dè l’ poûssîre, dès poûfrins (, frouhayes Ve. ; frawês Ma.) d’ hoye ; boue de _, voy. charbon ; menue _ pétrie avec de la glaise, mwèrtî, plakis’, dont on fait des boulets appelés hotchèts, clûtes (Ve.) ; petit morceau de _ brûlante qui tombe du poêle, grujon, brusi, (ard) hièfenî (, tchèvenî), voy. braise, brasier, CHARBON, COUCHE, DEROUILLER

 

E0

houille

(charbon non calibré) houye ; do l’ crâsse houye ; do l’ mêgue houye ; on bloc di houye ; one rouke di houye (Te.) ; câsser la houye (livrée en blocs) ; on martchand d’ houye

 

S0

houillère

nf houyêre

 

C60

houillère

houyîre, fosse, beûr (nm), tchèrbonèdje ; femme travaillant à la houillère, feume di houyîre, (péjort) houyerèsse

 

E0

houillère

houyîre ; travayi à l’ houyîre

 

S0

houillerie

houyèdje (nm), qqf houyerèye

 

E0

houilleur

houyeû, ovrî d’ beûr ou d’ houyîre ou d’ fosse, (péjort) cou d’ beûr ou d’ fosse ; être _, aler ou travayî è beûr

 

E0

houilleur

houyeû

 

S0

houlette

nf holète ; échardonner avec la houlette, côper lès tchèrdons avou l’ holète

 

C60

houlette

palète di bièrdjî, qqf halète (Com.)

 

E0

houlette

_ de berger, houpe

 

S0

houleux

, -euse adj (agité, -ée) hoûleûs, -eûse ; la sèyance è stî hoûleûse

 

S0

Houmont

(village de la commune de sainte-Ode, anct commune de Tillet) Hoûmont

 

S0

houp

onom, voy. haïe, hop

 

E0

houper

voy. héler

 

E0

houppe

houpe, flotche ; voy. floc

 

E0

houppe

(, huppe) houpe ; èle s’ e fêt one houpe dins lès tch’vès

 

S0

 

 

 

houppette

houpète, flotchète

 

E0

houppier

houpî ; is n’ ont rin qu’ vindou lès houpîs, lès tronces c’ èst po l’ soyèdje

 

S0

Hour

npr Hoûr

 

C60

hourd

_ de scieur de long , hour(d), hoûremint (Ra.; hoûle- Ja. ; houye- St., Ma.) ; voy. allonge, happe, hisser

 

E0

hourder

, -age hoûrder, -èdje ; plakî, strifeler (Ve.)

 

E0

hourdis

nm hoûrdis

 

C60

hourdis

hoûrdèdje, plakèdje, strifelèdje (Ve.)

 

E0

hourra

interj (cri d’ acclamation) houra ; houra po Jorge ! ; hip hip hip _ ! (répété trois fois), hip hip hip houra !

 

S0

hourvari

voy. tapage

 

E0

housard

hoûsård

 

E0

houseau

nm hosète (f), hosia

 

C60

houseau

, -er, -ette hosê, -eler, -ète ; voy. guêtre

 

E0

Housiaux

(n de famille) Housiau

 

S0

houspiller

v bèrdèler, urtiner

 

C60

houspiller

hustiner (husk- Co.), dihustiner, kihustiner, asticoter, bouråder, branscater, harbaler, diharbaler, harbouyî, tripouyî, kibètchî, kibouter, kibouyî, kicinsî (-sener), kihårçuler, kihâspouyî (Bo.), kihèrer, kihèssî, kiheûre, kihossî, kimamborner (Har.), kumoûdri (Cha.), kipiter, kiråyî, kissètchî, kitchèssî, kitchoûkî, kitchineter, kuségoner (, -oter) (Ja.), spougneter, kipougneter, kitchoûkî, kiboûrloter, ahourler (Ma.), sambourter (Fl., Str., Ta., Les.), kussambouyi (Ch., St.) ; se _, si k’trågner, si d’ner ‘ne pingnèye, si k’pougneter, seu k’tchârpouyer (GrH.), si k’hâspouyî (Bo.), … ; je vous l’ai houspillé comme il faut, dji v’ l’a-st-arindjî come l’ èfant d’ ine bone mohone ; voy. attaquer, BOUSCULER, MALTRAITER, ROSSER, TIRAIL­LER, TOURMENTER

 

E0

housse

nf housse

 

C60

Housse

Housse, village

 

E0

housse

housse (-où-), wåde di tchèyîre  

 

E0

housse

(pour couvrir des meubles, des vêtements) housse

 

S0

houssoir

poûsseleû 

 

E0

Houtain

Hoûtin, villages

 

E0

Houte-Si-Plou

Hoûte-s’-i-ploût (deux hameaux de Wallonie portent ce nom: l’un situé dans la commune de Manhay, l’autre dans la commune d’Esneux) ; usité dans certaines répliques plaisantes à des questions auxquelles on.ne veut pas répondre, ou pour désigner un endroit farfelu ; doû-ce quu v’s-aloz ? – à hoûte s’ i ploût ! ; tês’ qu’ i n’ va nin nos mon.ner à hoûte s’ i ploût ! [litt. « écoute s’il pleut »]

 

S0

houx

[nm] hou, (c) grète-cu

 

G100

houx

nm eûcia, grète-cu ; balai de houx, ramon d’ grète-cu

 

C60

Houx

npr Hou

 

C60

houx

hou (hu Ve. ; heu Ja.), hoûssî (Vi. ; hô- GrH.), heûsî (La., St., Ma), heûserê (Sol.)

 

E0

houx

hou ; des baies de _, dès boules di hou

 

S0

Houyet

npr Houyèt

 

C60

hoyau

(plat) hawê ; _ servant de chambrière de charrette, pindant hawê ; ancien _ pointu qui remplaçait la pioche, bètchou hawê ; voy. houe, racloir

 

E0

hoyau

(petite houe à lame courbe) hawê ; nètyi lès crompîres avou l’ hawê

 

S0

 

Hoyoux

le _, Hoyou (sans article), rivière

 

E0

Hozay

(n de famille) Hozê

 

S0

Hozémont

Hozémont, village

 

E0

HTML

HTML

G0

HTTP

HTTP

G0

hub

hub

G0

Hubermont

(village de la commune de La Roche, anct commune d’Ortho) Houbièmont 

 

S0

 

 

Hubert

npr Hubêrt (diminutif, Bêrt)

 

C60

Hubert

, -ine Houbêrt (anc. Houbièt), Houbèrtène, Bèrtène ; Hubèrtine, Bèrtine

 

E0

Hubert

(prénom m et n de famille) Hubêrt ; saint Hubert (fêté le 3 novembre ; invoqué contre la rage), (le h- n’est plus perceptible dans le nom du saint) sint-Ubêrt

 

S0

Hubertine

npr Hubèrtine (diminutif, Bèrtine)

 

C60

Hubertine

Hubèrtine

 

S0

 

 

Huberty

(n de famille) Hubèrti

 

S0

 

 

 

Hubin

(n de famille) Hubin

 

S0

 

 

 

 

hublot

hublot

G0

Huccorgne

Houcwègne, village

 

E0

huche

nf houtche (, hutche)

 

C60

huche

houtche, cofe à l’ farène

 

E0

huche

la _ à farine, li cofe à farine

 

S0

 

 

hucher

houkî ; houper, -peler ; djouper ; Voy. APPELER, HÉLER

 

E0

hue

interj pour faire avancer les chevaux , hûy, heup’ (hesb) ; pour les faire tourner à droite, hot’, voy. huhau ; à hue et à dia, voy. ça

 

E0

hue !

interj iû ! ; (expr) il in.me mia deûs « auwe » qu’ on « iû » , il préfère entendre deux fois le cri destiné à faire arrêter l’attelage, plutot que le cri qui le fait avancer ; véci, c’ èst todi iû, ici, on n’arrête jamais

 

C60

huer

v (pousser des cris hostiles) chufler, ûler ; il a été hué, il a stî chuflé

 

C60

huer

, -ée houwer, -êye ; brèyåhe, voy. CRI, CHIAILLERIE, POURSUIVRE ; (des oiseaux de nuit), voy. holer, hululer

 

E0

huer

vt huwer ; i s’ è fêt huwer

 

S0

huguenot

huguènot

 

E0

huhau

cri du charretier (= à droite) hot’, hot’ (ard aussi hot(ch)-iou, hut(ch)-ioû), (hesb) hutch ; (pour les bœufs) (anc., Sart) hèrî; voy. droit, hue

 

E0

huile

[nf] ôle, (o) wîle

 

G100

huile

nf ôle ; huile d’ arachide, ôle ; huile de colza, ôle di navète ; huile d’ olive, ôle d’ olive ; une goutte d’ huile, one gote d’ ôle ; (expr) i n’ a pus wêre d’ ôle è s’ crassèt, il n’a plus guère d’huile dans sa lampe, il va mourir; si r’fé avou d’ l’ ôle di brès, se refaire avec de l’huile de bras, retrouver ses forces en travaillant ; taper d’ l’ ôle dissus l’ feu, jeter de l’huile sur le feu ; c’ èst come  di l’ ôle, ça r’vint todi su l’ aîwe, c’est comme de l’huile, ça revient toujours sur l’eau, on ne contraint pas la nature des choses

 

C60

huile

ôle ; _ de foie de morue, ôle di pèhon ou di tråne ; _ à brûler, cråse ôle, ôle di crassèt (, di lamponète, di tchandèle) ; _ de pavot ou œillette, ôliète ; esp. D’huile servant de pommade, ôle antike ; _ à odeur forte pour écarter les taons des bœufs et des chevaux, ôle di macrale ; voy. onction

 

E0

huile

ôle ; di l’ ôle di pèchon ; di l’ ôle di fwa d’ morûe ; di l’ ôle di ricin ; di l’ ôle d’ olive ; di l’ ôle di lin ; si loumer à l’ crâsse ôle ; passer l’ plantchî à l’ ôle di lin ; do l’ coleûr à l’ ôle ; de l’_ sanctifiée à Tongres (sanctuaire du culte de l’enfant Jésus; cette _ était utilisée pour les maladies des enfants), do l’ sinte ôle di Tongue ; i n’ fât nin taper d’ l’ ôle su l’ feû ; i fârè d’ l’ ôle di brès ; t’ ârès d’ l’ ôle di mèspli

 

S0

 

 

huiler

v mète di l’ ôle, ôler ; s’huiler la peau, mète di l’ ôle su s’ pia ; huiler une machine, ôler one machine

 

C60

huiler

, -age ôler, -èdje; ènôler (-î F) ; onde, -èdje ; ècråhî avou d’ l’ ôle, wîler ; voy. graisser

 

E0

huiler

 vt wîler ; wîler on plantchî avou d’ l’ ôle di lin

 

S0

huilerie

ôlerèye

 

E0

huilerie

(où l’on broyait les graines de lin ou de colza ; elle était généralt attenante au moulin) ôlerîe (Te.)

 

S0

huileux

, euse adj (qui semble imbibé d’huile) craus (-se) ; une chevelure huileuse, dès craus tch’vias

 

C60

huileux

ôlis’, ondis’

 

E0

huileux

, -euse adj wîleûs, -eûse ; lès grin nes du s’né sont wîleûses

 

S0

huilier

nm (ustensile de table) botèye à l’ ôle

 

C60

huilier 1

(fabricant) ôlî

 

E0

huilier 2

(ustensile) mènajer, wîlier

 

E0

huis

nm (porte de maison) uch

 

C60

huis

ouh (auj d’ordinaire ouf à Liège, …) (nm) ; (fig) plaider à _ clos, plêtî ouh sèré  ; petit _, ouhelèt ; voy. porte

 

E0

huisserie

nf ucherîye

 

C60

huisserie

ouherèye (, ouhèlerèye)

 

E0

huissier

[nm] (o-c) uchî, (e) houssî, (o) lussier

 

G100

huissier

, ière n uchî (f uchêre)

 

C60

huissier

houssî, ordt hussî ; [vendre] par ministère d’_, à l’ baguète

 

E0

huissier

uchî ; il ont avou l’ uchî âdjoûrdu ; i s’ ont fêt tot sêsi pa l’ uchî 

 

S0

 

huit

[adj] (c) iût’, (e) ût’, (o) wit’

(c) i gn-a iûs-omes; gn-a iût feumes; gn-a iût’;

(e) i n-a ût’ omes; i n-a ût feumes; i n-a ût’;

(o) i gn-a wit-omes; gn-a wit feumes; gn-a wit’

 

G100

huit

adj et nm (devant une consonne) iût (, ût); huit femmes, iût

feumes ; huit maisons, iût maujones ; huit personnes, iût djins ; (à la pause, dans les dates et devant « ans » et « eûres ») iût’ (, ût’) ; il y en a huit, gn-a iût’ ; huit heures, iût’ eûres ; huit ans, iût’ ans; il y en a huit, gn-a iût’ ; (devant une voyelle) iût-z- (, ût-z-) ; huit enfants, iût-z-èfants ; huit œufs, iût-z-ous

 

C60

huit

ût [y :] devant consonne ; ût’ à la pause et devant voyelle, ou encore au sens de huitième : ût’ dè meûs , à l’ pådje ût’ ; nous étions huit, nos-èstîs (à) nos-ût’

 

E0

huit

adj numéral hût’ [var contextuelles: hût’, ût’] ; hût’ devant consonne ou à la pause : dj’ astins nos hût’ à l’ tâve ; i gn-avot hût’ mâjons ; âdjoûrdu à hût’ ; généralt hût’ devant voyelle : v’là hût’ ans qu’ il èst mwart : il astint hût’ omes (mais on note hût’-r-oûs) ; ût’ dans les nombres composés : dîj-ût’ ; vint’-ût’ ;  trente-ût’ ; li hût’ do mwès ; li hût’ di keûr (au jeu de cartes)

d

S0

 

 

huitaine

nf iûtin.ne (, ûtin.ne)

 

C60

huitaine

ûtin.ne

 

E0

huitaine

hûtin.ne ; ç’ astot v’là one hûtin.ne di djoûrs ; dj’ îrê dins la hûtin.ne

 

S0

 

 

 

huitième

adj et n iûtin.me (, iûtyin.me, ût(y)in.me)

 

C60

huitième

, -ement ûtin.me, -emint

 

E0

huitième

hûtime

 

S0

huitièmement

hûtimemint

 

S0

 

huître

nf plate mosse

 

C60

huître

plate mosse, mosse di ritche, wite, (plaist) zwite

 

E0

hulotte

voy. chouette

 

E0

Hulsonniaux

npr Hulzon.nia

 

C60

hululer

v apèler, ûler

 

C60

hululer

(du hibou) houhoûler ; voy. holeR

 

E0

humain

, aine adj (de l’homme) le corps humain, li cwârps d’ one djin ; (expr) l’erreur est humaine, gn-a pont d’ si bon tch’vau qui n’ si trèbuke, il n’y a de si bon cheval qui ne trébuche; (compréhensif) il n’est pas humain, i n’ a pont d’ keûr

 

C60

humain

nm djins (f pl) ; les humains, lès djins

 

C60

humain

, -e ûmin, -in.ne ; compatihant, -e

 

E0

humain

, -aine adj umin, -in.ne ; i n’ è rin d’ umin, ç’t-ome-là !

 

S0

 

humainement

umin.nemint ; c’ èst umin.nemint impossibe do l’ fé

 

S0

 

humanité

nf (genre humain) lès djins (pl); (sentiment de bienveillance) traitez cette personne avec humanité, ni rovyîz nin qu’ c’ è-st-one djin !

 

C60

humanité

ûmånité, bonté, doûceûr, compatihance

 

E0

humanité

(ensemble des êtres humains) umânité

 

S0

 

humanités

(études dans l’ enseignement secondaire) umânités ; dj’ ê fêt mès-umânités o séminêre, lu à l’ atènêye

 

S0

humble

[adj] (o) sins brût, (c) acomôdant, e, sins brût, (e) soumis, îse

 

G100

humble

adj (modeste) (tot) simpe (f tote simpe) ; il est resté humble, il èst d’mèré tot simpe ; (de condition sociale inférieure) lès p’titès djins ; j’ai rencontré les plus humbles d’entre eux, dj’ a rèscontré lès pus pôves di zèls

 

C60

humble

soumis, -îse ; (péjt) plat, -e ; il est _, i n’ si mèt’ måy èn-avant ; les _s, lès p’titès djins

 

E0

humblement

se soumettre _, voy. humilier

 

E0

humecter

v ramati

 

C60

humecter

, -ation mouyî, amouyî, -èdje

 

E0

humer

v (respirer) aspirer, sinte

 

C60

humer

houmer, rihoumer

 

E0

humer

vt (avaler en aspirant) houmer ; houmer sa sope 

 

S0

 

 

humeur

[nf] (o-c) umeûr, (e) oumeûr

être de bonne / mauvaise humeur: (c) ièsse bin / mau toûrné, éye, (o) ièsse bén / mau toûrné, éye

 

G100

humeur

nf umeûr ; de bonne humeur, bin luné (-ye), bin toûrné (-ye), di bone umeûr ; de mauvaise humeur, mau luné (-ye), mau toûrné (-ye), di mwaîje umeûr; (expr) i s’ a lèvé sins r’waîtî s’ boutroule, il s’est levé sans regarder son nombril, il s’est levé de mauvaise humeur

 

C60

humeur

oumeûr (imeûr St. ; umeûr) ; _ froides, voy. écrouelles ; amas d’_s malsaines, gômå ; cela dépend de son _, c’ èst come i lî stitche ; il est aujourd’hui de bonne, il è-st-è s’ bone oûy ; il est toujours de bonne _, il èst todi d’ bone novèle ; de mauvaise _, voy. disposer, grincheux ; d’_ pacifique, voy. paisible ; _ grondeuse, mågriyèdje (nm), grognerèye

 

E0

humeur

 

(caractère) umeûr ; il è one umeûr come one pwate di prîjon ; èlle astot d’ one umeûr massacrante ; il èst d’ umeûr contrâriante ; èlle èst d’ boune umeûr ; dji sû d’ mâvêse umeûr ; il est de méchante _, il a fêt one, d’ umeûr ; être de bonne (ou de mauvaise) _, èsse bin (ou ) lèvé ; être de bonne _, sèy à l’ boune, sèy di boune afêre ; être de très mauvaise _ (, tempêter), fé one umeûr come on broûleû d’ mohon (Te.) ; il n’est pas de bonne _ tous les jours, i n’ èst nin à l’ boune tos lès djoûrs ; il s’est levé de mauvaise _, i s’ è lèvé l’ cou d’vant

 

S0

 

Hume-vent

Home-Vint, l.-d.

 

E0

humide

[adj] (o-c) frèch, e, (e) frèh, e, (o-c) cru, ûwe, (e) crou, crowe

 

G100

humide

adj cru (f creuwe), frèch (-e), wake (, umide) ; les murs sont humides, lès meurs sont crus ; vos mains sont encore humides, vos mwins sont co frèches ; le temps est humide, i faît cru ; le pain est humide, li pwin èst tot wake ; légèrement humide, cruwasse, êwisse , lètchasse ; « I plouvineûve, i fieûve minâbe, lètchasse à l’ uch. » (A. Laloux)

 

C60

humide

frèh, mouyî, mat’, néol ûmide ; air _ et froid, crouweûr (nf) ; i fêt crou (hrou Ar., Ja., Vi. ), i fêt houreûs, on croufieûs timps, do d’pèhî ou d’pihî timps (Ma.) ; temps _ et malsain, poûri timps ; devenir _ (mur, pavé, cave), crouwi ; il commence à faire _, i ramatih

 

E0

humide

adj umide ; dj’ ê l’ dos tot umide ; li timps èst umide ; adv i fêt umide dins ç’ mâjon-là ; (_ et froid) crou, croûse (crou, crouse Lu., No., Ra.) ; lès câves astint croûses ; adv il fait _ et froid, i fêt crou ; (pluvieux -ieuse) frèch, frèche ; do frèch timps ; (observation de la météorologie pop.) on aime bien que le mois de mai soit froid et pluvieux, on-ême bin l’ mwès d’ mêy frèd èt frèch

 

S0

humidification

nf cruwichadje (, creuwichadje) (m), frèchichadje (m), ramouyadje (m)

 

C60

humidifier

v cruwi (, creuwi), frèchi, ramouyî ; (expr) c’ èst l’ faîtindje da Gribouye qui mousséve è l’ aîwe di peû d’ ièsse cruwi pa l’ plouve, c’est l’avatar de Gribouille qui rentrait dans l’eau de crainte d’être mouillé par la pluie

 

C60

humidifier

vt (humecter) racrouwi ; lès ristinderèsses racrouwichint lès bagues po lès ristinde ; (au part passé) la bouwêye èst tote racrouwi (par la rosée par l’humidité ambiante) ; mi toubak èst racrouwi

 

S0

humidité

[nf] (o-c) cruweû, (c) crouweû, (e) crouweûr, crouwin [nm], (o) frècheû, (e) frèheûr

 

G100

humidité

nf cruweû (, creuweû) ; collant par excès d’humidité, cawiasse, papiasse ; le drap de lit est attaqué par l’humidité, li linçoû èst piké

 

C60

humidité

frèheûr ; moteur; _ froide (dans cave, mur), crouweûr (nf),  crouwin (nm)

 

E0

humidité 

crouweûr, frècheûr, umidité ; dj’ ê stî à l’ frècheûr tote la djoûrnêye

 

S0

 

 

humiliant

, ante adj rabachant (-e)

 

C60

humilié

, iée adj onteûs (-e), pèneûs (-e) ; (expr) ossi onteûs qu’ on baudèt qu’ a rovyî s’ nom, aussi humilié qu’un âne qui a oublié son nom

 

C60

humilier

v abachî, aonti, rabachî, mète à l’ abat ; ils doivent toujours m’humilier, i faut tofêr qu’ is m’ rabachenuche ; « Èt n’ pus rin d’mander, peû d’ lès-aonti co one miète di pus. » (H. Matterne) ; (s’) v bate do plat, s’ abachî, si bachî, si mète à gngnos

 

C60

humilier

_ qn, ahontî, amåhontî, voy. honte; s’_, s’ abahî, s’ ap’tihî, si fé tot p’tit ; il en est fort humilié, ènn’ èst fwêrt târté (Amp.)

 

E0

humilier

 

raplati ; i s’ è fêt raplati ; s’_, s’ abachi ; il è d’vou s’ abachi d’vant lu ; je ne vais pas m’_ devant lui, dji n’ îrê nin m’ mète à sès pîds

 

S0

humilité

nf il faut savoir faire preuve d’humilité : i s’ faut sawè fé tot p’tit

 

C60

humour

nm il a de l’humour, i comprind bin l’ riséye

 

C60

huppe

nf houpe, toupe

 

C60

huppe

(oiseau) bouboute ou bout’bouboute, houpe (Ma.) ; (touffe de plumes) houpe (, hu-) ; voy. houppe

 

E0

huppe

qui porte une _, houpé ; dès poyes houpés

 

S0

 

huppé

houpé, houpelé ; voy. ALOUETTE, MÉSANGE, PIGEON, ROITELET, vanneau ; (fig) haut placé, notable, hupê

 

E0

hure

nf (groin) grogne, tièsse di pourcia, … di singlé ; (charcuterie) grogne, tièsse prèsséye

 

C60

hure

heûre, hura (, -å) (nm)), tièsse di singlé ; vilaine _, tièsse di boubou

 

E0

hure

hure ; _ du sanglier, tièsse (, hure) do singlé, hure di singlé ; (au fig.) dji l’ ê apicé pa la hure 

 

S0

 

 

hurhau

voy. huhau

 

E0

hurlement

nm hûladje

 

C60

hurlement

hurleumint (qqf -umint) ; on-atindot dès hurleumints totes lès nut’s ; concert de _s, hoûlerîe ; qué hoûlerîe timps do l’ nut’ ! ; personne qui pousse des hurlements, hoûrlâ, -âde

 

S0

hurler

[v] (o-c) hûler, (e) hoûler

 

G100

hurler

v (faire entendre des hurlements) hûler ; il hurle, i hûle ; nous hurlons, nos hûlans ; ils hurlaient, is hûlin.n ; (crier fort) bwêrler ; ce n’est pas la peine de hurler pareillement!, ci n’ èst nin lès pwin.nes di bwêrler insi ! ; hurler de douleur (chien), gnayût’ ; (expr) faut bawer avou lès tchins èt ûler avou lès leups, il faut aboyer avec les chiens et hurler avec les loups, il faut agir selon les circonstances ; hûler come on leup, hurler comme un loup

 

C60

hurler

, -ement hoûler, -a, -èdje, -emint ; (du chien qui aboie lugubrement) ahoûler (La.), bahoûler (Na., bahoûr- Hu.) ; (de l’homme) beûler, (beûr-), -èdje ; heûler (, heûr-), hurler, -èmint ; concert de hurlements, hoûlerèye (, heû-), beûlerèye, beûrlâye (St., La.) ; voy. aboyer, beugler, brail­ler, crier

 

E0

hurler

vi (en parlant d’un être humain) hoûrler (heûrlè Te.) ; il è hoûrlé tote la nut’ ; èle hoûrlot d’ pon.ne ; (en parlant du chien qui aboie lugubrement) hoûler ; li tchin hoûle à l’ mwart, i s’ è passé âk ; (pousser des cris aigus et violents) (en parlant d’un être humain) hoûler ; si fème hoûle toudi (Te.) ; (siffler sourdement, gronder) hoûler ; ça hoûle à l’ tchuminêye ; i gn-è l’fornê qui hoûle ; animal (ou être humain) qui hurle (hoûle), hoûlâ, -âde ; il faut _ avec les loups (il faut faire chorus avec les plus forts), i fât gueûyi avou lès leûps

 

S0

 

hurleur

, euse adj hûlaud (-e)

 

C60

hurleur

, -eûse hoûlåd, -åde, -eû, -eûse, -erèsse ; beûrlåd, -åde ; voy. braillard

 

E0

hurluberlu

nm gugusse

 

C60

hurluberlu

hurlubèrlu (, -burlu), roubièsse, rouflis’, roumahe (Ber.), vê-d’-mås’, on såvadje, in-èwaré ; voy. BRAQUE, ÉTOURDI

 

E0

hurluberlu

chwène (Te.), hurlubèrlu, masindje (nm) ; c’ è-st- on grand masindje ; c’ è-st-on fâmeûs hurlubèrlu

 

S0

Husken

, Huskin (n de famille) Huskin

 

S0

 

 

hussard

nm housârd

 

C60

hussard

hoûsård

 

E0

hutois

, oise adj hutwès (-e)

 

C60

Hutois

, -oise n (personne qui habite à Huy) Hutwas, -wase

 

S0

 

 

hutte

nf cayute, hutia (m)

 

C60

hutte

houte (, hute), cahute, houtia  (Cou.), cahoutia (Hu.), houbète, -ote, -inète ; cabounète, mohinète; hourde (Fa.), lôdje en fagne (Ja. , fa.), horihète (de bûcheron) (Xh.), mahine (Vi.), måhenîre (GrH.) ; (anc.) abri de bouilleur houterê (nm)

 

E0

hutte

(cabane) hubète (qqf houbète) ; la hubète do bèrdjî [de l’a. frq. *huba, coiffe (d’un édicule)]

 

S0

 

Huy

npr Hu

 

C60

Huy

, hutois Hu (Heu à Hu.), hutwès

 

E0

Huy

(ville de la province de Liège) Hu (Com., Te.)

 

S0

 

 

Hyacinthe

npr Hiacinte

 

C60

Hyacinthe

(prénom m) Iacinte

 

S0

 

hybride

voy. trèfle

 

E0

hybride

hibride

G0

hybridisme

hibridisme

G0

hydracarbure

hidrocârbure

G0

hydrate

hidrate

G0

hydraulique

adj hidraukike, à aîwe, (Sombreffe, Basse-Sambre, à eûwe) ; moteur hydraulique, moteûr à aîwe

 

C60

hydraulique

hidraulike

G0

hydravion

hidrabion

G0

hydrélectrique

hidroélèctrike

G0

hydrocéphalie

l’ êwe è l’ tièsse

 

E0

hydrocution

hidrocutadje

G0

hydrogène

nm hidrojin.ne

 

C60

hydrogène

hidrojin.ne

G0

hydrolise

hidrolise

G0

hydrologie

hidrolojîye

G0

hydrologique

hidrolojike

G0

hydrologue

hidrologue

G0

hydromel

nm

 

C60

hydromel

do mî (La.), dè l’ mîse (anc.), îdromèl 

 

E0

hydromètre

nf (zool) aragne d’ aîwe

 

C60

hydromètre

_ des étangs (insecte), cwèpî , mårtê, passeû-d’-êwe

 

E0

hydropique

idropike ; nosse vatche èst idropike

 

S0

hydropisie

nf souffrir d’hydropisie, awè d’ l’ aîwe (su l’keûr), infler

 

C60

hydropisie

êwelène, qqf l’ êwe divins lès djambes

 

E0

hydropisie

idropisîe

 

S0

hygiène

nf hijyin.ne ; l’hygiène du corps, li prôprèté do cwârps ; il a peu d’hygiène, i n’ si lâve nin sovint ; ce sont des mesures d’hygiène collectives, c’ èst faît po l’ santé dès djins

 

C60

hygiène

hijyin.ne

G0

hygiène

ijyin.ne ; lès djins n’ avint wêre d’ ijyin.ne dins l’ timps

 

S0

 

hygiénique

hijyin.nike

G0

hygromètre

higromète

G0

hygrométrique

higromètrike

G0

hymne

îme (nf)

 

E0

hymne

îme ; on-è djouwé l’ îme nacionâle

 

S0

 

hypebolique

hipèrbolike

G0

hyper-

(élément indiquant l’excès) au-d’là, à blame ; c’est un hyper nerveux, il èst todi tinkyî à blame

 

C60

hyperbole

hipèrbole

G0

hypermétropie

hipèrmètropîye

G0

hypersensible

adj sensibe au-d’là

 

C60

hypertension

nf avoir de l’ hypertension, awè d’trop d’ tension, awè l’ song trop spès

 

C60

hypnotiser

v èssoketer

 

C60

hypocrisie

nf faustrîye

 

C60

hypocrisie

voy. fausseté

 

E0

hypocrisie

ipocrisîe

 

S0

hypocrite

[adj] (o-c) faus pilâte, (e) fås pilåte, (e) djan’nèsse, (c) tchipoteû, se, grimancyin, ène, (e) ipocrite

être hypocrite : (o-c) ièsse di doûce alène / alin.ne

 

G100

hypocrite

adj blanke-panse (nf), chârlatan (nm), doûce alin.ne (nf), grimancyin (nm) (f macrale), faus (f fausse), faus pilâte (nm), faus tchin (nm), faus visadje (nm), mougneû d’ bon Diè èt tchiyaud d’ diâle (loc); (expr) t’ îrès pèter è l’ èglîje èt ti dîrès qu’ c’ èst lès sints !, tu n’es qu’un hypocrite ! ; li djoû dès faus-visadjes, le jour des faux visages (, nom donné au premier jour de l’an)

 

C60

hypocrite

îpocrite ; un _, on dja(n’)nèsse, doûs-dièw, loûpård, loûpin, plakerê, platchetrê, jézwite ; voy. fourbe, dissimulé, sournois ; faire l’ _, fé l’ macrale, l’ paulèt, l’ blanc cou, l’ blanke panse, l’ blanc d’zos l’ vinte, l’ sot-dwèrmant) fåstiner ; (d’une femme) fé l’ fåsse ou l’ miloûde ; sourire _, fås risselèt

 

E0

hypocrite

adj et n (fourbe) fâs, ipocrite ; c’ è-st-one fâsse ; n un _, on fâs-cou

 

S0

hypoderme

nm dans l’hypoderme, inte cûr èt tchau

 

C60

hypoglycémie

hipoglicèmîye

G0

hypolaïs

nm contrèfaîsan

 

C60

hypotension

nf avoir de l’ hypotension, awè trop pau d’ tension, trop wêre di tension

 

C60

hypotéquer

hipotèker

G0

hypothécaire

adj ipotèkêre ; on prèt ipotèkêre

 

S0

hypothèque

nf hipotèke

 

C60

hypothèque

, -équer îpotéke, -er ; moy (Vo. : i n-a-st-on moy so s’ mohone-là)

 

E0

hypothèque

hipotéke

G0

hypothèque

ipotèke ; li consèrvateûr dès-ipotèkes

 

S0

hypothéquer

v hipotèker, aler qwé dissus s’ maujone, mète contrèpan; « On-z-îreûve riqwé d’ssus l’ molin, èt tot sèreûve dit. » (Ch. Denis)

 

C60

hypothéquer

vt ipotèker ; il è tote la cinse ipotèké

 

S0

hypothermie

hipotèrmîye

G0

hypothèse

nf (supposition) supôsicion ; dans l hypothèse où j’accepterais, one supôsicion qui dj’ dîreûve oyi ; on en est réduit aux hypothèses, on n’ pout fé qui d’ supôser

 

C60

hypothèse

îpotése

 

E0

hypothèse

hipotêse

G0

hypothèse

ipotêse ; ça n’ èst qu’ one ipotêse

 

S0

hypothétique

adj (qui n’est pas certain) c’est hypothétique, ci n’ èst nin sûr

 

C60

hysope

nf lisipe

 

C60

hysope

lisipe (, èsipe, isipe Ma.)

 

E0

hystérique

nf c’est un hystérique, c’ è-st-on malade

 

C60

Share This