FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

H

Rechercher

A
B
C
D
E
F
G
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

h

nm huitième lettre de l’alphabet ; le h n’étant jamais « aspiré » (en fait expiré) (contrairement au wallon liégeois), il ne s’écrit jamais comme première lettre d’un mot ; il est associé à la lettre « c » pour former le son « ch » ou avec « t » pour former « tch ». Il n’est jamais associé, contrairement au français, à la lettre « p » pour former le son f, lequel se représente toujours par la lettre f. « Photo » s’écrit « foto » en wallon.

 

C60

ha !

interj â; ha ! vous étiez ! , â ! vos-èstiz là !

 

C60

habile

nm (capable) capâbe ; (qui agit avec adresse) adrwèt, maîsse ; il n’y a pas plus habile que lui , on pus adrwèt qu’ li, gn-a pont ; c’est un joueur habile , c’ è-st-on bon djouweû ; être habile des deux mains , si sièrvu d’ sès deûs mwins ; il ne faut pas être bien habile pour faire cela , i n’ faut nin ièsse fwârt malin po fé ça ; (qui est fait adroitement) ce que vous avez fait là, c’est habile , ci n’ èst nin bièsse ci qu’ vos-avoz là faît ; ce n’est pas très habile ce que vous avez dit là , ci n’ èst nin fwârt malin ç’ qui v’s-avoz là dit ; habile comme un singe, adrwèt come on sindje; il est très habile (il est aussi habile de ses mains qu’un cochon de sa queue), il è-st-ossi adrwèt d’ sès mwins qu’on couchèt di s’ queuwe; il est habile (il fait ce qu’il veut de ses mains), i faît ç’ qu’ i vout d’ sès mwins

 

C60

habile

[adj] (c) adrwèt, e, (o) adwèt, e, (e) adrèt’, te, fèl, e; v. adroit, doué

 

G100

habilement

adv il travaille habilement , i travaye bin ; il s’en est tiré habilement , il a bin seû tirer s’ plan

 

C60

habileté

(qualité d’une personne habile) il travaille avec beaucoup d’habileté , i travaye come on maîsse ; il faut voir quelle habileté manuelle ! , i l’ faut veûy travayî d’ sès mwins ! ; (procédé habile) abîyeté ; il connaît toutes les habiletés du métier , dins s’ mèstî, on n’ lî saureûve pus rin aprinde

 

C60

habillage

nm (action d’habiller ou de s’habiller) moussadje, nipadje, abiyadje

 

C60

habillé

, ée nm moussî (-ye), nipé (-ye), abiyî (-ye) ; aller se coucher habillé, s’ aler coûtchî tot moussî ; habillé de vêtements féminins , moussî à feume ; il est toujours bien habillé , il èst todi bin moussî, il èst todi bin mètu ; mal habillé , abrôyelé (-ye), agadelé (-ye), , aguincheté (-ye), à l’ aurlicote, à hosètes,  aplopiné (-ye), à pôrte-mantau, dilofré (-ye), ègayolé (-ye), moussî (-ye) à l’ as’ di pike ; abiyîye come one princèsse, caléye come one princèsse , bien habillée ; calé come on milôrd , bien habillé ; il est venu mal habillé (attifé comme un cueilleur de pommes), il a v’nu atèlé come on coudeû aus pomes; être habillé comme au carnaval, ièsse moussî come aus mascarâdes ; être très mal habillé (comme un chiffonnier) , ièsse moussî come on gobieû ; vous êtes (trop) légèrement habillé (vous n’avez rien sur le dos) , vos n’ avoz rin d’ssus vosse dos

 

C60

habillement

nm moussemints (pl), abîyemints (pl)

 

C60

habiller

v (couvrir de vêtements) moussî, niper, abiyî ; action d’habiller, moussadje (m), nipadje (m), abiyadje (m) ; habiller en soldat , moussî à sôdârt; (aller, convenir) cette jupe vous habille bien , ci cote-là vos va bin ; un rien l’habille , èlle èst prôpe avou rin

 

C60

habiller

(s’) v (se vêtir) mète sès moussemints, s’ abiyî, si moussî, si niper ; s’habiller avec des vêtements troués , si moussî à traus ; mettre ses habits de dimanche , si mète à dîmègne; mettre ses habits de semaine , si moussî come  tos lès djoûs ; s’habiller chaudement , si rafûrler ; je ne sais comment m’habiller! , dji n’ saî qwè mète!; (se mettre en tenue de soirée) si mète su s’ sèptante-cink, si mète su sès quate fistus

 

C60

habiller (s’)

[v] (o-c) s’ abiyî, (e-c) si moussî, (o) s’ boter

 

G100

habit

[nm] (c) moussemint, (e) moussemint (pour femmes), mousseûre [nf] (pour hommes)

_s: abîyemints [nm-pl] (o-c) lokes [nf-pl]

 

G100

habit

nm moussemint ; un bel habit , on bia moussemint; un habit de dimanche , on moussemint d’ dîmègne; (les habits) pl moussemints, abîyemints, cayèts, (ou des termes plus péjoratifs comme) hâdes (f) gobîyes (f), guènîyes (f), nipes (f) ; habits de jours de fête , moussemints d’ dîmègne, bonès lokes ; on ne met pas ses habits de dimanche pour aller travailler , on n’ mèt nin sès bonès lokes po-z-aler travayî ; habits de semaine , moussemints d’ tos lès djoûs; habits de confection , moussemints (achetés) tot faîts; habits faits sur mesure , moussemints su mèseure; (habit de cérémonie) frake (f), frake à pans (f), queuwe-d’-aronde (f), pète-au-cu, pète-aus-fèsses; (habit ecclésiastique) cote (f) ; prendre l’habit , prinde li cote; (expr) li bèle gayole ni noûrit nin l’ mouchon , la belle cage ne nourrit pas l’oiseau , l’habit ne fait pas le moine ; taper lcote su l’ aye , jeter la robe sur la haie , quitter l’habit, se défroquer

 

C60

habitable

adj abitauve ; cette maison est encore habitable , ci maujone-là èst co abitauve ; c’est une maison qui n’est plus habitable , c’ è-st-one maujone qu’ on n’ î saureûve pus d’mèrer

 

C60

habitant

, ante n tous les habitants du village , totes lès djins (fpl) do viladje ; les habitants de cette région , lès djins qui d’mèrenut vélà ; on logeait chez l’ habitant , on dwârmeûve mon lès djins; (expr) rote su l’ Bèljike èt nin su sès-abitants , marche sur la Belgique et pas sur ses habitants, dit-on à qqn qui vous marche sur le pied

 

C60

habitation

[nf] d(i)meûre ; v. maison, logement

 

G100

habitation

nf demeure , dimeûre ; logement , lodjis‘ ; maison , maujo(n( e)) ; (habitations particulières) auberge , aubêrje ; château , tchèstia ; ferme , cinse ; hôtel , hôtél ; palais , palaîs ; presbytère , maujo d’ cure (f), maujo d’ curé (f); villa , villa ; chalet, chalèt (m) ; (habitations rudimentaires ou en mauvais état) barake, cabâne, cassine, cayute, cayutia (m), hute, hutia (m) appartement , apârtèmint, tchambe (f), quârtier

 

C60

habiter

[v] (c) d(i)mèrer, (e) d(i)morer, (o) d(i)meurer, (e) d(i)mani ; v. loger

 

G100

habiter

v dimèrer (, dimeurer, dimorer); habiter à nouveau , rid’mèrer ; nous habitons Dinant , nos d’mèrans à Dinant ; c’est là qu’il habite , c’ èst vélà qui d’mère ; habiter avec qqn , dimèrer avou one saquî ; habiter ensemble , dimèrer èchone ; il attend que la maison soit construite pour l’habiter , i ratind qui l’ maujone fuche faîte po-z-î aler d’mèrer ; (expr) dimèrer avou sès parints, c’ èst spaurgnî dè l’ misére , habiter chez ses parents, c’est amasser de la misère , mariage demande ménage

 

C60

habitude

[nf] (o) abutude, (c) abitude, (e) åbitude, (o) pratike ; v. coutume

 

G100

habitude

nf (manière d’agir), acostumance, nanche, wêbes (pl), abitude (, abutude) ; « L’ acostumance ètèrerè tès sovenances. » (A. Bacq) ; il n’est pas dans ses habitudes, i n’ èst nin dins sès waîbes ; il est hors de ses habitudes, il èst foû d’ sès waîbes ; avoir l’habitude, awè l’ pratike ; prendre habitude, prinde nanches ; prendre l’habitude de, prinde li pli di, si mète su l’ pîd di ; prendre de bonnes habitudes, prinde on bon pli ; prendre de mauvaises habitudes, prinde on mwaîs pli ; conserver ses habitudes, dimèrer su l’ min.me pli ; ce n’est pas son habitude, ci n’ èst nin s’ jenre, s’-t-abitude ; (loc) à son habitude, come i faît todi ; comme d’habitude, come  d’ abitude, come todi ; d’habitrude, d’ abitude ; hjors de ses habitudes, foû d’ sès hayons, foû d’ sès waîbes ; par habitude, sins sondjî pus lon; (expr) il èst là come è s’ maujone, il est là comme chez lui, il a pris les habitudes de la maison ; todi l’ vî djeu, là !, toujours le vieux jeu, là !, comme à l’habitude ! ; ièsse foû d’ sès hayons, être en dehors de ses hayons, être en dehors de ses habitudes; (le fait d’être souvent en contact) il a l’habitude des enfants, il è-st-aroutiné avou l’s-èfants ; il a l’habitude des coups, il èst faît aus côps, il èst faît dins lès côps ; vous verrez, c’est une question d’habitude, vos vièroz, vos v’s-î froz; (usage répété qui donne l’habileté) pratike ; avoir 1’ habitude, awè l’ pratike ; on voit bien qu’il a l’habitude, on vèt bin qu’ il a 1’ pratike

 

C60

habitué

, ée adj acostumé (-ye), afaîti (f afaîtîye), aroutiné (-ye), faît (-e) à, mètu à (f mèteuwe à), abituwé (-ye) ; (expr) awè l’ mwin faîte, être habitué ; èsse adeuri, être habitué au travail pénible ; ièsse faît dins lès djins, être habitué à la société; (expr) li cia qu’ è-st-abituwé dins s’ misère, il î passe dès bias djoûs, celui qui est habitué dans la misère y passe de beaux jours ; il î èst faît come li tchin à sès puces, il y est habitué comme le chien à ses puces; n di conechance (loc) ; « Èstoz d’ conechance vêci ? » (L. Pirsoul)

 

C60

habituel

, elle adj qu’ arive sovint ; c’est habituel, ça arive sovint, c’ èst l’ habitude ; ce n’est pas très habituel, c’ è-st-one saqwè qu’ on n’ vèt nin sovint ; il n’est pas dans son état habituel, i n’ èst nin come d’ abitude ; (expr) c’ èst todi l’ min.me rime-rame, c’est toujours la même chose, c’est habituel

 

C60

habituellement

adv d’ abitude ; habituellement, il arrive à quatorze heures, d’ abitude, il arive à deûs-eûres (di l’ après non.ne)

 

C60

habituer

v abituwer ; il faudra l’habituer, i l’ faurè abituwer, i l’ faurè mète su l’ pli; (expr) is l’ ont abituwé à mougnî l’ suke à l’ loce, ils l’ ont habitué à manger le sucre à la louche,  à dépenser sans compter ; î ièsse faît come on tchin à sès puces, y être fait comme un chien à ses puces, y être habitué

 

C60

habituer

(s’) v s’ acostumer, s’ afaîti, s’ aroutiner, si fé à, s’ abituwer ;

action de s’habituer, acostumadje (m), aroutinadje (m),

abituwadje (m) ; il faudra vous y habituer, i v’s-î faurè fé ;

nous nous sommes rapidement habitués, nos-avans stî rade

acostumés

 

C60

habituer (s’)

[v] (c) s’ afaîti, (e) s’ afêti, (c) s’ abit(o)uwer, (o) s’ abutuwer, (e) s’ åbitouwer

 

G100

hâblerie

nf vantârdîse, vantîse

 

C60

hâbleur

, euse n et adj forvanteûs (-e), vantârd ; (expr) dès vantârds, gn-aveut d’djà d’vant l’ guêre, des vantards, il y en avait déjà avant la guerre

 

C60

hachage

nm hatchadje

 

C60

hache

[nf] hèpe, (o) hape, (o-c) hatche

 

G100

hache

nf èpe, hatche ; hache large pour abattre les arbres, laudje èpe ; cognée, cougnîye; (loc) hatche èt blo, hache et billot, complètement, tout; (expr) i n’ a nin pus d’ choûte qu’ one èpe, il n’ a pas plus de docilité qu’ une hache, il ne sait pas obéir

 

C60

haché

, ée adj (coupé en petits morceaux) hatchî (-ye), côpé (-ye) fwârt fin ; viande hachée, hatchis’ (nm)

 

C60

haché

nm hatchis’

 

C60

hache-paille

nm leup ; hacher la paille avec le hache-paille, hatchî lès strins avou l’ leup

 

C60

hacher

v hatchî ; action de hacher, hatchadje (m) ; planche à hacher, hatcherèsse; (expr) on n’ sét hatchî sins pont fé di skètes, on ne peut hacher sans faire d’esquilles, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs

 

C60

hachette

nf hatchète

 

C60

hachis

nm hatchis’

 

C60

hachoir

nm hatchau ; le hachoir avec la planche à hacher, l’ hatchau avou l’ hatcherèsse

 

C60

hachure

nf rôye

 

C60

hachurer

v fé dès rôyes

 

C60

Hadelin

npr Adelin, Aulin

 

C60

hagard

, arde adj èwaré (-ye), pièrdu (f pièrdeuwe)

 

C60

haie

[nf] (o-c) haye, (e) håye

 

G100

haie 

nf haye ; une haie, one haye ; des haies, dès hayes ; haie d’aubépine, haye di spène ; haie de ligustrum, haye di fusin ; ouvrier planteur de haies ou chargé de l’entretien de celles-ci, hayeteû, ricloyeû d’ haye, spineû ; petite haie, hayète ; tailler une haie, ciseler one haye, rabiner one haye ; « Lès-èfants pwatenut totes sortes di ramechis’ , dès vis rabéns d’ haye ou bén dès favas, èt dès fleûrs sètchîyes, dès strins, dès ronchis’. » (G. Bernard); (expr) ièsse come on pèchon dins one haye, être comme un poisson dans une haie, être en mauvaise posture ; taper l’ cote su l’ haye, jeter la soutane sur la haie, se défroquer ; vaut mia on mouchon è s’ mwin qui deûs d’ssus l’ haye, il vaut mieux avoir un oiseau dans la main que deux sur la haie, un tiens vaut mieux que deux tu l’ auras ; zoubler haye èt baye, sauter haie et barrière, traverser tous les obstacles ; dji n’ mèt nin mes pîces à dès si bassès hayes, je ne mets pas mes vêtements sur de si basses haies, je ne m’ abaisse pas à fréquenter des gens de si basse condition; (rang) rindjîye ; une haie de soldats, one rindjîye di sôdârts

 

C60

haillon

nm hâdes (f pl), guènîyes (f pl), gobions (m pl), gobîyes (f pl), lokes (f pl), nipes (f pl) ; couvert de haillons, moussî à traus ; en haillons, à guènîyes, è gobîyes, è lokes, disloketé; « en candjant l’ man.nète tchimîje disloketéye » (A. Lurquin)

 

C60

Hainaut

nm Hin.naut

 

C60

haine 

nf in.ne ; éprouver de la haine envers quelqu’ un, veûy one saquî èvi ; à présent, c’est de la haine qu’il lui porte, asteûre, c’ èst l’ veûy èvi qu’ i faît ; (expr) avou l’ linwe d’ one comére èt l’ in.ne d’ on curé, on fréve dès fameûs solés, avec la langue d’une femme et la haine d’un curé, on ferait de fameux souliers (tant l’une et l’autre sont coriaces)

 

C60

haïr

[v] (o) vîr (mau) èvi, (c) vèy èvi, (e) hére, (o) awè à dèdin

 

G100

haïr

v veûy èvi (, vèy èvi, vôy èvi) ; je le hais, djè l’ veu èvi (, djè l’  vè èvi)

 

C60

halage

nm haladje; chemin de halage, haladje; « lès djins qui passin.n  su l’ haladje » (E. Gilliard)

 

C60

halé

, ée adj (brûlé par le soleil) rayî (-ye), rayî pau solia

 

C60

haleine

[nf] (e-o) halêne, (c) halin.ne

 

G100

haleine 

nf halin.ne ; (loc) awè d’ l’ halin.ne, avoir du souffle ; awè one mwaîje halin.ne, awè one fwate halin.ne, avoir une mauvaise haleine ; bwâre d’ one halin.ne, boire d’un trait ; côper l’ halin.ne, couper l’haleine, couper le souffle; ièsse coût d’ halin.ne, être court d’haleine, être essoufflé; ièsse pris d’ l’ halin.ne, être pris de l’haleine, avoir des difficultés de respiration ; rawè s’-t-halin.ne, retrouver son haleine, retrouver son calme; ritenu s’-t-halin.ne, retenir son haleine, retenir son souffle; satchî après s’-t-halin.ne, tirer après son haleine, être oppressé ; si mète djus d’ halin.ne, se mettre hors d’haleine, courir à en perdre la respiration ; sins r’prinde si-t-halin.ne, sans reprendre son souffle, sans respirer; douce halin.ne (nf), hypocrite (m ou f); (expr) i ‘nn’ a ieû l’ halin.ne côpéye, il en a eu le souffle coupé; vos-avoz one bone halin.ne!, vous avez une bonne haleine, dit-on à qqn qui a bu (iron)

 

C60

haler

v (tirer sur) satchî su ; haler un cable, satchî su on câbe ; (remorquer) satchî ; remorquer un bateau, satchî on batia

 

C60

hâler

v (bronzer) rayî ; elle était hâlée, d’ être restée au soleil, èlle èsteûve rayîye d’ awè d’mèré au solia; (expr) ièsse cût come  one brike, être cuit comme une brique, être hâlé

 

C60

haletant

, ante adj djus d’ alin.ne, foû d’ alin.ne

 

C60

halètement

nm coûtrèsse d’ alin.ne (f), tanfladje, tanseladje

 

C60

haleter

[v] (o-c) tanfler, sofler, (e) pampî, piper, (o) lancî

 

G100

haleter

v anseler, ièsse coût d’ alin.ne, lancî, sofler, tanfler, tanseler ; dès qu’il court, il halète, ossi rade qu’ i coûrt, i sofèle, i ansèle,  i tanfèle, i tansèle ; les moutons halètent quand ils ont chaud, lès bèdots tansèlenut quand il ont tchôd ; (expr) sofler come on boû mau tuwé, souffler comme un bœuf mal tué, haleter très fort

 

C60

haleur

nm satcheû d’ batia

 

C60

hall

nm (grande salle) hall de gare, sâle d’ atente (f) ; hall d’ hôtel, sâle d’ intréye (f); (vestibule) aléye (f), colidôr ; il m’a fait attendre dans le hall, i m’ a faît ratinde dins l’ aléye

 

C60

hallucination

nf vûsion

 

C60

halo

nm (le halo de la lune) cèke ; le halo de la lune, li cèke dè l’ lune; li lune èst cècléye, la lune est cerclée, a un halo

 

C60

halte

[nf-int] 1 (temps d’arrêt) (c) taudje

2 (lieu où se fait l’arrêt) arèt [nm], (e-c) ahote

3 [int] _ !: (o-c) auw !, (e) ahote!

 

G100

halte

nf (temps d’ arrêt) taudje ; nous allons faire une halte, nos-alans fé one taudje ; (lieu où se fait la halte) arèt (m) ; halte de chemin de fer, arèt (m) ; cette halte est supprimée, gn-a pupont d’ arèt

 

C60

halte

interj auwe ! ; halte-là !, haltè-là !

 

C60

Haltinne

npr Haltène

 

C60

hameau

[nm] (o-c) hamia, (e) hametê

 

G100

hameau

nm hamia ; le hameau voisin, li hamia d’ à costé

 

C60

hameçon

[nm] (o) auzin, (c) anzin, (e) intche [nf]

 

G100

hameçon

nm anzin ; (expr) mordre à l’hameçon, si lèyî prinde

 

C60

Hamois

npr Hamwès

 

C60

hampe

nf mantche (m) ; une hampe de drapeau, on mantche di drapia

 

C60

hamster 

nm rat d’ grin

 

C60

Ham-sur-Sambre

npr A

 

C60

hanche

nf hantche ; (loc) balancer les hanches, wignî do cu ; marcher en se déhanchant, hantcheler ; hanche de bovidé, crwèselâde

 

C60

handicap 

nm handicap’ ; (désavantage) son âge n’est pas un handicap dans cette entreprise, ci n’ èst nin s’ -t-âdje què l’ va èspêtchî d’ ariver à sès fins

 

C60

handicapé

, ée adj disfwârcî (-ye)

 

C60

handicaper

v (défavoriser) cela va le handicaper, ci n’ èst nin ça què l’ va aîdî

 

C60

hangar 

nm hangâr ; hangar adossé à un mur, abatu ; appentis pour remiser chariots ou charrettes, baur, tchèri

 

C60

hanneton

[nm] (o-c) baloûje [nf], (e) åbalowe [nf], (o) ameton, (o) bruwant

 

G100

hanneton 

nm baloûje (f) ; petit hanneton, baloûje di sint Djan ; (expr) awè ieû â on côp d’ baloûje, avoir eu un coup de hanneton, déraisonner ; gn-a s’ baloûje qui grawîye co, son hanneton tisonne encore, il déraison­ne encore; on n’ gangne nin s’ pwin à waîtî passer lès baloûjes, on ne gagne pas son pain à regarder passer les hannetons

 

C60

Hanret

npr Hanrèt

 

C60

Han-sur-Lesse

npr Han

 

C60

hanter

v (fréquenter habituellement un lieu) il hante tous les cafés, il èst todi o cabarèt ; (fréquenter habituellement qqn) habiter, hanter ; il hante, i hante ; nous ne hantons pas ces personnes-là, nos n’ hantans nin cès djins-là ; (obséder) cela le hante, il a tofêr ça è l’ tièsse ; le souvenir de cette femme le hantait, i n’ saveûve fé rèche ci comére-là foû di s’ tièsse ; (expr) dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es, tél hante-t-on, tél divint-on

 

C60

hantise

nf il a la hantise de la maladie, il a peû d’ ièsse malade ; c’est ma hantise, c’ èst ç’ qui dj’ ènn’ a l’ pus peû

 

C60

Hanzinelle

npr Hanzinèle

 

C60

Hanzinne

npr Hanzène

 

C60

happer

v (attraper avec violence) atraper, prinde ; il a été happé par le train, il a stî pris pau trin ; (prendre) haper

 

C60

harassant

, ante adj drânant (-e), drinçant (-e)

 

C60

harassé

, ée adj odé (-ye), nanti (f nantîye), rindu (f rindeuwe) ; (expr)

on dîreûve one saquî qu’ a stî au tchèrbon, on dirait qqn qui a

été travailler à la mine, je suis harassé de fatigue (il est); odé

come on vî pôve, harassé comme un vieux pauvre ; rindu come

on rauieû d’ canadas, harassé comme un arracheur de pommes

de terre

 

C60

harasser

v drâner, drincî, oder ; (expr) odé come on vî bribeûs, harassé comme un vieux mendiant

 

C60

harceler

v cotaper, cotchèssî, toûrminter ; action d’harceler, cotchèssadje (m), toûrmintadje (m) ; il était harcelé de toutes parts, il èsteûve cotchèssî pa tos costés ; il profitait de sa situation pour harceler les dames, i profiteûve di s’ situwâcion po sayî d’ cotaper lès coméres ; « D’ où vint-ce qui c’ èst todi su l’ min.me qui vos flayîz ; vos m’ cotapez come on cotape dès djaubes d’ awin.ne. » (E. Gilliard)

 

C60

harde

nf (troupeau) hiède ; les grandes hardes, lès grandès hièdes ; gardien de harde, hièrdî (f hièdrèsse) ; garder la harde, hièrder ; action de garder la harde, hièrdadje (m) ; terrain réservé à la harde, hièrdau

 

C60

hardes

[nf-pl] (o) fèrlopes, fèrlokes, (c) firlokes, hâdes, (e) håres

 

G100

hardes

nf pl hâdes

 

C60

hardi

, ie adj (courageux) hârdi (f hârdîye), coradjeûs (-e), franc (f  franke); (impudent) tigneûs (-e), franc tigneûs (f franc-tigneûse), franc come on tigneûs

 

C60

hardi

interj ardans !

 

C60

hardi, e

[adj] franc (f franke), (e) hardi, èye, (c) hârdi, îye

 

G100

hardiesse

nf (courage) hârdiyèsse, coradje (m) ; il a eu la hardiesse de lui

résister, il a ieû l’ coradje dè lî t’nu tièsse ; (impudence) front

(m) ; il a la hardiesse de soutenir le contraire, il a co l’ front d’

sotenu l’ contraîre

 

C60

hardiment

adv hârdimint

 

C60

hareng

[nm] 1 (o-c) hèrin, (e) harin

2 _ saur: sorèt, (e) ingliton

 

G100

hareng

nm hèring ; hareng contenant de la laitance, hèring au lacia ; hareng contenant des œufs, hèring aus-ous ; hareng saur, sorèt

 

C60

hargne

nf mèchanceté

 

C60

hargneux

, euse adj cagnârd (m), hârgneûs ; (expr) hargneûs come on tchin d’ tchèrète, hargneux comme un chien de charrette; c’ è-st-on cagnârd s’ i gn-a onk, c’est un hargneux s’il y en a un, c’est un fameux hargneux

 

C60

hargneux, euse

[adj] (o-c) agnant, e, (e) målignant, e, (c) malignant, e

 

G100

haricot

[nm] 1 _ à ramer: féve [nf]

2 _  vert: manje-tout 

3 _  nain: (c) ninte [nf], (o) nène [nf], (e) bassète [nf], (e) cropète [nf]

 

G100

haricot

nm féve (f), manje-tout, musucyin (plais), pwès d’ Rome ; haricot princesse, princèsse (f) ; haricot nain, acropeuwe (f), ninte (f) ; haricot-beurre, beure ; haricot à perche, manje-tout à pièces, à stapes, à stapètes ; haricot grimpant, romète (f) ; soupe aux haricots, soupe aus manje-touts ; des haricots cuits à l’étuvée, one situvéye aus manje-touts ; mettre des perches aux haricots, pièceler lès manje-touts ; perche à haricots, scôrson (m) (, scoûrson (m)), stapète ; écosser des haricots, (dis)ploussî dès féves ; (expr) èlle a dès djambes come dès stapètes di pwès d’ Rome, elle a des jambes comme des perches à haricots, elle a les jambes longues et très maigres ; i done on pwès po rawè one féve, il donne un pois pour avoir une fève, sa générosité est intéressée

 

C60

haridelle

nf harote, bike, rosse, carcan (m); (expr) on-z-atrape bin pus rade on côp d’ pîd d’ one rosse qui d’ on bon tch’vau, on attrape bien plus vite un coup de pied d’une haridelle que d’ un bon cheval

 

C60

harmonica

nm musike à bouche (f) ; jouer de l’harmonica, djouwer dè l’ musike à bouche

 

C60

harmonie

nf (orchestre) hârmonîye, hârmonerîye ; il fait partie de l’harmonie de Tamines, i djoûwe à l’ harmonerîye di Tamène ; (formation des accords) hârmonîye ; elle étudie l’harmonie, èle situdîye l’ hârmonîye ; (entente) il n’y a aucune harmonie entre eux, is n’ s’ ètindenut nin du tout ; ils vivent en parfaite harmonie, is s’ ètindenut fwârt bin ; rien de tel qu’une harmonie de vues, rin d’ tél qui d’ awè lès min.mès-idéyes ; rétablir l’harmonie, rarindjî lès bidons ; (concordance) ces deux meubles sont en parfaite harmonie, cès deûs meûbes-là vont bin èchone

 

C60

harmonieux

, euse adj (agréable à l’oreille) elle a une voix harmonieuse, èlle a one bèle vwès, èle tchante bin ; (qui est en harmonie) c’est un ensemble harmonieux, tot ça va bin èchone

 

C60

harmoniser

v (mettre en harmonie) arindjî ; c’est lui qui a tout harmonisé, c’ èst li qu’ a tot arindjî ; (musique) fé l’ acompagnemint

 

C60

harmonium

nm hârmoniom’

 

C60

harnachement

nm (action d’harnacher) hârnachadje, ègorladje ; (ensemble des harnais) hârnachemint, ârnacherîye (f), atèléye (f) (comprenant : li goria, la partie du harnais qui se place autour du cou ; li lôye-cô, le licou ; li bride, la bride ; li môrs di bride, le mors ; li rin.ne di bride, la rêne ; li colé d’ sonètes, le collier de grelots; li cwârdia (Sorée, li lignoûle), le cordon d’attelage ; li dossêre, la dossière ; li traît, le trait ; li tièsture, la têtière ; li waîtwêre, li waîtroule, l’œillère ; li queuwî, la croupière ; li queuwion, l’attache de croupière)

 

C60

harnacher

v (mettre le harnais) hârnachî, atèler, brider, ègorler, gârni ; il harnache, il hârnache, il atèle, i bride, il ègorléye, i gârnit

 

C60

harnais

nm (équipement d’un cheval) hârnacherîye (f), hârnès ; mettre le harnais, goreler

 

C60

harpie

nf (femme méchante) haurpîye; « Avou sès deûs-haurpîyes, c’ èsteûve tofêr li baston aus gayes. » (A. Laloux)

 

C60

harpiste

n djouweû (-se) d’ hârpe

 

C60

harpon

nm havèt, crotchèt

 

C60

harponnage

nm havetadje

 

C60

harponner

v haveter

 

C60

hart

nf (lien pour attacher les fagots) haurt

 

C60

hasard

[nm] (o-c) hasârd, (e) hasård, (o-c) astchèyance

 

G100

hasard

nm (cas fortuit) hasârd, astchèyance (f) ; c’est le plus grand des hasards, c’ èst l’ pus grand dès hasârds ; ce serait le hasard, ci sèreûve bin l’ diâle ; c’est un heureux hasard, c’ è-st-one vraîye chance ; c’est selon les hasards, c’ èst come ça tchaît ; (loc) au hasard, à l’ astchèyance ; les pièces tombent au hasard, lès pîces tchaîyenut à l’ astchèyance ; choisir au hasard, taper à gayes ; il a choisi au hasard, il a tapé à gayes ; être choisi au hasard, ièsse tchwèsi à l’ astchèyance ; par hasard, d’ astchèyance, par astchèyance, d’ hasârd, mwints côps ; si par hasard tu passais par Sombreffe, viens me dire bonjour !, si vos passerîz jamaîs pa Sombrèfe, vinoz-me dîre bondjoû; si d’ hasârd vos passerîz; si d’ astchèyance …; c’est un fameux hasard (une chance) si cela se remet, c’ èst bin d’ hasârd si ça s’ rimèt; si par hasard vous le voyez, si d’ astchèyance vos l’ rèscontèrrîz, si vos l’ rèscontèrrîz jamaîs, si d’ hasârd vos i rèscontèrrîz ; à tout hasard, hasârd hazète, à tot hasârd ; il a dit cela au hasard, il a dit ça insi, sins tûser pus lon ; (expr) ça a v’nu come li boneûr è l’ aîr, c’est venu comme le bonheur en l’air, c’est tombé au hasard

 

C60

hasarder

v (livrer au hasard) risker; hasarder sa vie, risker d’ moru; il va hasarder une demande (auprès de qqn), i va risker d’ lî d’mander ; (se) v risker, s’ hasârder ; je ne m’y hasarderai pas, dji n’ m’ î va nin hasârder, dji n’ m’ î va nin risker

 

C60

hasardeux

, euse adj riské (-ye)

 

C60

Hastière

npr Hastîre

 

C60

Hastière-Lavaux

npr Lavau

 

C60

Hastière-par-delà

npr Hastîre

 

C60

hâte

[nf] (o-c) hausse, (e) håsse

 

G100

hâte

nf hausse ; avoir hâte, awè hausse (, avoir hâte de satisfaire un besoin pressant) ; mettre de la hâte, si dispêtchî ; il a hâte d’avoir terminé, i vôreûve dèdjà awè tot faît ; vous aviez hâte de partir, vos-èstîz prèssé d’ ènn’ aller ; (loc) en toute hâte, come on bolèt d’ canon, come on dislachî, come on fou, come on tchin squeuwé, come on vint, rouf-rouf ; je suis parti en hâte, dj’ ènn’ a ‘nn’ alé abîye ; à la hâte, au pus rade, rouf-rouf ; on voit bien que ce travail a été exécuté à la hâte, on vèt bin qu’ c’ è-st-one bèsogne qu’ a stî faîte rouf-rouf ; (expr) il è-st-èvôye co pus rwèd qui l’ vint d’ bîje, il est parti encore plus vite que le vent de bise,  en toute hâte ; il è-st-èvôye come one pouye qu’ è r’va su sès-ous, il est parti comme une poule qui retourne sur ses œufs,  en toute hâte

 

C60

hâter

v (rendre plus prompt) il a hâté son départ, il a ‘nn’ alé pus rade ;  (rendre plus rapide) hâter le pas, avancî l’ pas, roter pus rade ; (se) avancî l’ pas, s’ avancî, si d(is)chombrer, si dispêtchî ;  hâtez-vous !, dispêtchoz-vos !, dispêtchîz-vos!, abîye!, djans! ;  nous nous sommes hâtés, nos-avans avancî l’ pas ; (expr) c’ èst lmomint d’ mète sès djambes à spales, c’est le moment de se mettre les jambes sur les épaules,  de se hâter; i faît dès-ascauchîyes di cwachî, il fait des enjambées d’écorché, il se hâte ; i n’ a faît qui 1’ vôye, il n’a fait que le chemin (il n’a pas traîné en route), il s’est hâté

 

C60

hâter (se)

[v] (o-c) chorer, (c) si d’chombrer, (e) si d’hombrer, (o) tèchî, (e) si håster

 

G100

hâtif

, ive adj (qui vient avant le temps) avancî (-ye), timpru (f timpreuwe) ; il est bien hâtif, aujourd’hui!, il èst bin timpru, audjoûrdu!; cet enfant a eu un développement hâtif, cit-èfant-là a crèchu trop rade ; (qui est produit avant le temps) sogneûs (-e), timpru (f timpreuwe); des pommes de terre hâtives, dès timprus canadas, dès sogneûs canadas

 

C60

hausse

nf (action de hausser) haussadje (m) ; action de hausser à nouveau, raussadje (m) ; la hausse du mur n’a servi à rien, li haussadje do meur n’ a sièrvu à rin ; (fait de s’accroître en hauteur) hausse ; petite hausse, haussète ; hausse supplémentaire, rihausse ; (augmentation des prix) haussadje ; nouvelle augmentation des prix, ratchêrichadje, raussadje; (renchérissement) mettre la dernière hausse (se voir adjuger le bien, lors d’ une vente publique) mète li daîrène hausse

 

C60

haussement

nm faire un haussement d’ épaules, haussî sès spales

 

C60

hausser

vt (rendre plus haut) haussî, rimonter; hausser les épaules, hauspler ses spales; « Macsi hauspléve sès spales pa-drî l’ dos di s’ mame. »  (E. Gilliard) ; hausser un mur, haussî on meur; hausser une maison, rimonter one maujone ; (augmenter le prix) haussî, ratchêri, rimonter; ils ont encore haussé les prix, il ont co r’monté leûs pris ; (donner plus d’ ampleur) hausser le ton, criyî pus fwârt ; (se) v se hausser sur la pointe des pieds, si lève su l’ bètchète di sès pîds, si lèver

 

C60

haut

, e adj (qui a une certaine dimension dans le sens vertical) hôt (-e) ; une tour haute de cent mètres, one toû di cint mètes (di) hôt ; (d’ une grande dimension verticale par rapport à la normale) grand (-e), hôt (-e) ; elle est très haute, èlle èst fwârt hôte ; elle n’est pas si haute que cela, èle n’ èst nin si hôte qui ça ; de hautes herbes, dès grandès ièbes, dès hôtès ièbes ; un homme de haute taille, on grand ome ; avoir des hauts talons, awè dès hôts talons ; (expr) i n’ èst nin pus hôt qu’ rin, il n’est pas plus haut que rien, il est haut comme trois pommes; (dont la situation est élevée) quand le soleil est au plus haut, quand l’ solia èst fwârt hôt ; (expr) pèter pus hôt qui s’ cu, péter plus haut que son derrière, forcer son talent ; li ci qui vout pèter pus hôt qui s’ cu, i faît on trau à s’ dos, celui qui veut péter plus haut que son derrière, se fait un trou dans le dos, se fait ridiculiser; (quantité) n’ è mètoz nin pus hôt qui l’ bwârd!, n’en mettez pas plus haut que le bord ! (dit-on à qui vous sert un verre d’alcool); (sur l’échelle des degrés d’intensité) parler haut, causer hôt ; il l’a remporté de haute lutte, il a gangnî aujîyemint ; c’est une radio qui se situe dans les hautes fréquences, c’ è-st-on posse qu’ èst dins lès grandès-ondes ; (expr) i n’ a jamaîs one parole pus hôte qui l’ ôte, il n’a jamais une parole plus haute que l’autre, il est calme; (sur l’échelle des valeurs) c’est une haute intelligence, c’ è-st-one boule !, c’ è-st-one tièsse!; avoir des idées hautes, awè dès hôtès-idéyes, veûy grand ; (sur l’échelle des prix, des valeurs) c’est un haut prix, c’ èst tchêr ; être parmi les hauts salaires, ièsse dins lès cias qui gangnenut li d’pus ; (jeux de cartes) tierce haute, as, roi, dame, tiéce hôte

 

C60

haut

nm (hauteur) deux mètres de haut, deûs mètes di hôt ; (position) vu du haut, vèyu d’ au-d’ zeû, vèyu di-d-pa d’zeû ; en haut, (au) là-hôt ; tomber de son haut, tchaîr di tote si hôteû; (partie haute d’une chose) le haut d’une jupe, li d’zeû d’ one cote; (la partie la plus haute) le haut d’un arbre, li fine copète d’ on-aube, li mére copète d’ on-aube, li pure copète d’ on-aube ; tomber du haut de l’escalier, bèrôler totes lès montéyes ; nettoyer la maison du haut en bas, rinètyî 1 maujone d’ à l’ copète jusqu’ à l’ valéye ;  de la cave au grenier, dè l’ cauve jusqu’au gurnî

 

C60

haut

adv haut les mains!, lès mwins è l’ aîr!; il l’a remporté haut la main, il a gangnî aujîyemint; aller plus haut, monter pus hôt ; parler tout haut, causer tot hôt ; parler plus haut, causer pus fwârt ; en haut de, au d’zeû di ; c’est un haut placé, c’ è-st-on gros bonèt ; haut et clair, clér et net’, hôt et clér

 

C60

haut, e

[adj] (o-c) wôt, e, (c-e) hôt, e

 

G100

hautain

, aine adj fiér (-e), grandiveûs (-e) ; avec ses manières hautaines, avou sès grands-aîrs

 

C60

hautain, e

[adj] grandiveûs, e, (c) fiér, e, (e) håtin, in.ne, (o) fiêr, e, glorieûs, e

 

G100

hautbois

nm hautbwès

 

C60

haut-de-forme

nm garine (f), tchapia bûse

 

C60

hautement

adv (à un haut degré) fwârt

 

C60

hauteur

nf (dimension) hôteû ; atteindre la hauteur voulue, ariver à hôteû ; (position déterminée) à hauteur d’homme, à hôteû d’ ome ; à une grande hauteur, fwârt hôt ; prendre de la hauteur, monter ; (lieu élevé) dizeû (m) ; ma maison est sur les hauteurs, mi maujo est su li d’zeû, su lès d’zeûs; (à côté de) il est tombé à hauteur du magasin, il a tchaît pa-d’vant l’ botike, jusse au rés’ do botike ; (loc) être à hauteur, ièsse capâbe

 

C60

Haut-Fays

npr Hôt-Fayis

 

C60

haut-fourneau

nm fornia ; « Li tchèrbon ! Song dès fors, dès fornias èt dès fwadjes! » (Gabrielle Bernard, Do vèt’, do nwâr)

 

C60

haut-le-cœur

nm avoir des haut-le-cœur, awè dès r’môrds, awè mau s’ keûr, awè l’ keûr pitit, awè l’ keûr qui s’ solève

 

C60

Haut-le-Wastia

npr Hôt-l’-Wastia

 

C60

haut-parleur

nm hôt-pârleû

 

C60

Havane

npr Havane

 

C60

Havelange

npr Havelondje

 

C60

Haversin

npr Havèrsin

 

C60

haveur

nm haveû ; « A-t-èle li timps, l’ feume do haveû ou do hièrtcheû ? » (Gabrielle Bernard, Do vèt’, do nwâr)

 

C60

havre

nm pitit cwin paujêre

 

C60

havresac

nm satch à dos

 

C60

hawaïen

, ïenne adj et n Hawayin (f Hawayin.ne)

 

C60

hayon

nm (claie formant abri) clayonnage de paille utilisé dans les carrières pour s’abriter, hayon ; faire des hayons, fé dès hayons, hayoner ; (expr) ièsse foû d’ sès hayons, être en dehors de ses hayons, être en dehors de ses habitudes; (porte arrière d’ une voiture) fermer le hayon, sèrer l’ cofe

 

C60

hé !

interj ê !, é !

 

C60

hebdomadaire

adj on côp chake samwin.ne, on côp pâr samwin.ne, totes lès samwin.nes

 

C60

hébergement

nm (action de loger) pour l’hébergement des étrangers, po lodjî l’s-ètranjér’s  ; c’est un centre d’hébergement, c’ èst là qu’ on lodje lès djins

 

C60

héberger

v diner à lodjis’, awè dès lodjeûs, lodjî

 

C60

hébété

, ée v (rendu stupide) èwaré (-ye) ; (expr) fé one mawe come  onk qu’ aureûve avalé s’ tchausse-pîd, faire une moue comme quelqu’un qui aurait avalé son chausse-pied, faire une mine hébétée

 

C60

hébreu

nm hébreû

 

C60

hécatombe

nf (massacre) massake (m)

 

C60

hectare

nm bonî, hèctâre

 

C60

hectogramme

nm hèctograme, cint grames

 

C60

hectolitre

nm hèctolite, cint lites

 

C60

hectomètre

nm hèctomète, cint mètes

 

C60

hégémonie

nf conquérir l’hégémonie du monde, divenu maîsse do monde

 

C60

hein !

interj in , dwau !, dwê ! ; interj d’incrédulité, qwè ? ; hein ? (que me chantes-tu là ?), qwè ?

 

C60

hélas !

interj damadje !, malèreûsemint !, malureûsemint !

 

C60

Hélène

npr Hèlin.ne

 

C60

héler

v criyî après, oupler, uker ; il m’ a hélé, i m’ a uké

 

C60

hélice

nf hèlice ; un escalier en hélice, dès montéyes à caracoles

 

C60

hélicoïdal

, ale adj hèlicoyidâl (-e)

 

C60

hélicoptère

nm hèlicoptêre (f)

 

C60

hélix

nm pègnon

 

C60

Héloïse

npr Hèloyise (diminutif, Loyise)

 

C60

hem !

interj èm !, eum ! ; celui qui fait « hem », èmeteû ; le fait de faire « hem », èmeter

 

C60

hématome

nm bleuw ; avoir un hématome, awè on bleuw

 

C60

hématurie

nf hèmaturîye ;  souffrir d’hématurie, awè l’ song qui s’ mache avou l’ urine, pichî do song

 

C60

hémiplégique

adj et n hèmiplèjike, paralisé (-ye)

 

C60

hémisphérique

adj hèmisfèrike, come on d’méy rond

 

C60

hémoptisie

nf hèmoptisîye ; souffrir d’ hémoptysie, awè do song

 

C60

hémorragie

[nf] faire une _ : (o) piède du sang, (c) piède do song, (e) piède dè song’

 

G100

hémorragie

nf forson.nadje (m) ; souffrir d’hémorragie, forson.ner ; avoir une diarrhée hémorragique, aler do song, aler tot nwâr, awè l’ nwâre chite

 

C60

hémorroïde

nf hémor(o)wide

 

C60

hémorroïdes

[nf-pl] (e-o) brokes, (o-c) èmorwides

 

G100

Hemptinne

npr Hin.meténe

 

C60

Hemptinne-lez-Florennes

npr Mtène

 

C60

henné

nm fleûr-di-son (f)

 

C60

hennir

v hèni

 

C60

Henri

npr Hinri

 

C60

Henriette

npr Hinriyète (diminutif, Riyète)

 

C60

Henry

npr Hinri

 

C60

herbage

nm (herbe des prés) ièrbadje, ièbes (f pl) ; la vache mange de l’herbage, li vatche mougne dès ièbes; (pâturage) pachis

 

C60

herbe

[nf] 1 (o-c) ièbe, (e) jèbe

2 [nf-pl] mauvaises _ : (o-c) cruwaus [nm-pl], (e) målès jèbes

 

G100

herbe

nf ièbe ; de l’ herbe, dès ièbes ; « Li ièbe toûne à fènasse. » (G. Bernard); brin d’herbe, sauye (f) ; mauvaise herbe, cruwau (m), man.nèstés (pl), miséres (pl) : herbe fraîchement fauchée, foûréye ; herbe dure qui échappe au faucheur, froyin (m), pwèl-di-tchin (m) ; laisser des brins ou touffes d’herbe non fauchés, lèyî dès froyins ; herbe des bois longue et dure mais susceptible d’être fanée, fènasse ; herbes servant pour la litière des animaux, fènasses, sauyes ; chiendent, dint-d’-tchin (m) ; herbe à Robert, cwarvèsse ; dans l’herbe, dins lès ièbes ; se laisser tomber dans l’herbe, si lèyî tchaîr dins lès ièbes, si lèyî clouper dins lès ièbes ; (expr) crèche come one mwaîje ièbe, croître comme une mauvaise herbe,  facilement; mète à l’ rimouye, mettre la lessive à blanchir sur l’herbe ; mwaîje ièbe crét voltî, mauvaise herbe croît facilement (dit-on d’un enfant qui grandit) ; s’ i gn-a one mwaîje ièbe aus tchamps, c’ èst sovint à l’ bone bièsse qu’ èle tchaît, s’il y a une mauvaise herbe dans le pré, c’est souvent la meilleure bête qui la mange; i n’ faut mète dissus s’ dwègt qui dè l’ ièbe qu’on coneut bin, il ne faut mettre sur son doigt que de l’herbe qu’on connaît

 

C60

herber

v mète à l’ rimouye

 

C60

herbeux

, euse adj chemin herbeux, tîdje

 

C60

herbicide

nm anti-ièbes

 

C60

hère

nm m(i)vét (f m(i)vèce) ; pauvre hère, pôve mivét (f pôve mivèce) ; « Li trau aveûve sièrvu d’ maujone à on pôve mivét qu’ aveûve pièrdu l’ tièsse. » (E. Gilliard) ; (expr) minâbe come  on pôve mivét, minable comme un pauvre hère

 

C60

héréditaire

adj c’est héréditaire, c’ èst d’ famile ; une maladie héréditaire, one maladîye qui tint d’ famile

 

C60

hérissé

, ée adj (redressé) son poil est hérissé, gn-a s’ pwèl qui r’drèsse ; (expr) awè dès tch’vias come  dès baguètes di fisik, avoir les cheveux comme des baguettes de fusil ; awè dès tch’vias come  dès picots d’ nièrson, avoir les cheveux comme des piquants de hérisson, avoir les cheveux hérissés ; awè one tièsse come on boubou, id; (hargneux) hargneûs (-e) ; (expr) ièsse come on nièrson qu’ a sti broucheté au r’viêrs, être comme un hérisson qui a été brossé à l’envers, être tous poils hérissés ; ièsse su sès picots, être sur ses piquants, être hérissé ; il a mougnî do nièrson avou lès picots, il a mangé du hérisson avec les piquants, il est hérissé

 

C60

hérisser

(se) v (se dresser, en parlant de poils ou de plumes) si r’drèssî ; ses poils se hérissent, il a sès pwèls qui r’drèssenut ; (se fâcher) si fé laîd, si mwaîji

 

C60

hérisson

[nm] (o-c) nièrson, (e) lurson, (o) îrson

 

G100

hérisson

nm nièrson ; (expr) il èst come on nièrson qu’ a stî broucheté au r’v iêrs, il est comme un hérisson qui a été brossé dans le sens inverse de son poil, il a les nerfs à vif

 

C60

héritage

nm hèritadje, hèritance (f) ; c’est mon héritage, c’ èst mi-hèritance ; (expr) fé lès paurts, se partager l’héritage ; fé sès-èfants bastauds, priver ses enfants d’héritage ; tante à héritage, matante di suke ; oncle à héritage, mononke di suke

 

C60

hériter

[v] (e-c) hèriter, (o-c) fé one hèritance

 

G100

hériter

v hèriter

 

C60

héritier

, ière n hèritier (f hèritiére)

 

C60

hermaphrodite

nm et adj bok-èt-gade

 

C60

hermétique

adj (dont la fermeture est parfaite) c’est un bouchon hermétique, avou ç’ bouchon-là, ça n’ pout mau d’ couru ; (difficile à comprendre) c’est un écrivain hermétique, c’ è-st-on scrîjeû fwârt malaujîy à comprinde

 

C60

Hermeton-sur-Meuse

npr Hèrmèton

 

C60

hermine

nf blanke mârcote

 

C60

herminette

nf hèrminète

 

C60

hernie

[nf] (o) câssure, (c) drompûre, (e) rompeûre

 

G100

hernie

nf drompûre ; atteint d’une hernie, câssé (-ye), dirompu (f dirompeuwe)

 

C60

héroïque

adj djinti (f djintîye), coradjeûs (-e)

 

C60

héron

adj héron ; (expr) mwinre come on héron, maigre comme un héron

 

C60

héronnière

nf héronerîye

 

C60

hersage

nm brîjadje, hièrsadje, rayènadje, ripadje, stirpadje

 

C60

herse

nf hièsse, îpe, ougne, ripwè (m)

 

C60

herser

[v] (o-c) hièrsî, (o-c) rayèner, (e) ahèner

 

G100

herser

v brijî, hièrsî, ougnî, rayèner, riper, stirper ; chaîne pour herser, macrale ; herser de biais, crwèser

 

C60

herseur

, euse n hièrseû (-se), rayèneû (-se)

 

C60

Hesbaye

nf Hèsbaye

 

C60

hésitant

, ante adj balzinant (-e), bèzin (m), coyeteûs (-e), pèwiaud (-e), ploncenaud (-e), pôtiaud (-e), totin (m), toûrpineûs (-e)

 

C60

hésitation

nf balzinadje, coyetadje, queuwetadje, oladje, pèwiadje, pôtiadje, tchiketadje, tèrbaladje, toûrpinadje; pas d’hésitation!, pont d’ tchiketadje ! ; sans hésitation, sins tchiketer, d’ embléye èt d’ voléye ; obéir sans hésitation, choûter sins tchiketer, sins tèrbaler

 

C60

hésiter

[v] balziner, (e-c) tchiketer, (o) toûrpiner

 

G100

hésiter

v balziner, bèziner, coyeter, queuwetè, oler, pèwyî, ploncener,  pôtyî, tchiketer, toûrpiner ; il n’y a pas à hésiter, gn-a nin à tchiketer

 

C60

hêtraie

nf faya (m), fayis (m)

 

C60

hêtre

[nm] (o-c) fau, (e) faw, (o) fawnî, (c) hèsse [nf]

 

G100

hêtre

nm hèsse, fau, fayèmî ; du bois de hêtre, do bwès d’ fau ; la faîne, li fayème (, li fayène)

 

C60

heu !

interj bin !

 

C60

heure

[nf] eûre

 

G100

heure

nf eûre ; fixer une heure, mète one eûre ; une heure du matin, one eûre au matin ; une heure de l’après-midi, one eûre di l’ après-non.ne, … di l’ après-dinner ; quinze heures, trwès-eûres di l’ après-non.ne ; vingt-deux heures, dîj eûres au nût (, … à l’ nêt); quatre heures pile, quatre eûres pètant ; à midi tapant, à doze eûres tapant ; cinq heures cinq, cink eûres èt cink ; six heures dix, chîj eûres èt dîj ; sept heures un quart, sèt’  eûres èt quârt; trois heures vingt, trwès-eûres èt vint’ ; huit heures vingt-cinq, iût’ eûres vint’ cink ; neuf heures et demie, noûf eûres èt d’ méye ; dix heures trente-cinq, dîj eûres èt d’ méye èt cink ; onze heures quarante, onze eûres èt d’méye èt dîj ; douze heures moins vingt, vint minutes po doze eûres, vint munutes divant doze eûres ; deux heures moins le quart, deûs-eûres mwins on quârt, li quârt di deûs-eûres ; trois heures moins dix, trwès-eûres mwins dîj, dîs munutes po trwès-eûres, dîs munutes divant trwès-eûres ; quatre heures moins cinq, cink munutes po quatre eûres, cink munutes divant quatre eûres, quatre eûres mwins cink ; deux heures durant, deûs-eûres au long ; une durée d’ une heure, one eûre au long ; faire qqch toujours à la même heure, ièsse aeûré; (loc) (c’ était) à une heure indue, i n’ èsteûve co pont d’ eûre, il n’ était pas encore d’ heure ; à cette heure, à ç’t-eûre-ci ; à tout à l’heure, à t’t-à l’eûre ; à toutest les heures, n’ impôrtè quand, matin-mataurd ; tout à l’heure (action passée), ènawêre (, anawêre) ; (action future) tot-à l’ eûre ; je l’ai vu tout à l’heure, djè l’ a vèyu ènawêre ; il viendra tout à l’ heure, i vêrè t’t-à l’ eûre; à la première heure, aux petites heures, tot timpe au matin ; c’est ouvert à toute heure, c’ èst douviè tot l’ timps, matin-mataurd ; pour l’heure, po l’ momint; cela se renforce d’heure en heure, c’ èst todi pus fwârt ; de bonne heure, tot timpe ; d’une heure à l’autre, d’ on momint à l’ ôte ; rentrer aux petites heures, rintrer à méye-nût méye-z-eûres ; jusqu’à toutes les heures, matin-mataurd; « Èle diveûve co rèner matin-mataurd. » (A. Laloux) ; une heure ou deux, one cope d’ eûres ; je m’en vais une heure ou deux, dji m’ èva one cope d’ eûres; (expr) à la bone eûre ! , à la bonne heure !, c’est bien, cela ! ; i bètche après chîj eûres, il sera bientot six heures ; ièsse à s’ daîrène, être à sa dernière heure; i n’ mi done ni eûre ni momint, il ne me laisse ni heure ni moment, il ne me laisse aucun répit ; noste eûre èst mârkéye, l’heure de notre mort est inscrite ; à méye-nêt méye-z-eûres , à minuit et au-delà, aux petites heures ; plin djoû plin.ne eûre, en plein jour

 

C60

Heure

npr Heûre

 

C60

heureusement

[adv-conj] (que) (o-c) heûreûsemint (qui), (e) hureûsemint (qui),(c) (là) co bin (qui), (o) là co bén (qui), (e) (è)co bin (qui)

 

G100

heureusement

adv co d’ chance, eûreûsemint, la co bin, pâr chance ; heureusement, je les ai vus, pâr chance, djè l’s-a vèyu ; heureusement que j’y suis allée, co d’ chance qui dj’ î a stî, là co bin qu’ dj’ î a stî

 

C60

heureux

, euse adj (qui jouit du bonheur) binauje, contint (f

contin.ne), eûreûs (-e) ; ils avaient tout pour être heureux, il

avin.n tot po ièsse bin ; je suis heureux de le savoir, bin

binauje dè l’ aprinde ; heureux d’avoir fait votre connaissance,

binauje di v’s-awè rèscontré ; « C’ èst l’ feu dès chîjes si

longues, qui vos r’trouvez, bunaujes, quand l’ djaléye hagne vos

ongues. » (Gabrielle Bernard, Do vèt’ do nwâr); (expr) eûreûs

come on bossu qu’ a pièrdu s’ bosse, heureux comme un

bossu qui a perdu sa bosse ; il è-st-ossi contint qu’ on  bossu r’

drèssî, il est aussi heureux qu’ un bossu redressé ; li ci qui n’ èst

nin contint su l’ têre, qu’ i r’mousse didins, celui qui n’est pas

heureux d’ être sur terre, qu’ il y rentre ; po viker contint, i t’

faut passer su bran.âmint dès-afaîres, pour vivre heureux, il

faut passer sur beaucoup de choses ; ièsse eûreûs come  on

pèchon dins on bouchon di spènes (iron), être heureux comme

un poisson dans un buisson d’ épines, être malheureux ; ièsse

eûreûs come  on tchèt dins on grusalî, être heureux comme un

chat dans un groseillier, id; (qui a la chance) être heureux au jeu,

awè dè l’ chance au djeu ; il peut s’estimer heureux, il a co

ieû dè l’ chance ; avoir la main heureuse, awè dè l’ chance;

encore heureux qu’ on lui ait remis, co d’ chance qu’ on lî a

r’mètu ; (expr) li chance èst faîte po l’s-eûreûs èt l’besace po

lès bribeûs, la chance est faite pour les heureux et la besace

pour les mendiants

 

C60

heureux, euse

[adj] (o-c) heûreûs, e, (e) hureûs, e, (o-c) binauje, (e) binåhe

 

G100

heurt

nm (action de heurter) un heurt de voitures, one carambole d’ autos, on caramboladje d’ autos ; au moindre heurt, ça casse, on l’ djondereûve jamais, ça câssereûve ; (marque que le coup a laissé) il y a un heurt à la voiture, (choc) gn-a one poke à l’ auto , (griffe) gn-a one grète à l’ auto ; il n’a eu qu’ un heurt à la tête, i n’ a ieû qu’ on boûrsia (…on suk) ; (friction) brète (f), prîje (f) ; il y a eu des heurts entre eux, il ont ieû one brète èchone ; entre eux, cela ne s’est pas passé sans heurt, ètur zèls, ça n s’ a nin passé aujîyemint ; (expr) ça a sti faît come  one fleûr, cela s’est passé sans heurt

 

C60

heurter

[v] (e-c) aler à stok, (o) bukî, (c) buker, (o) aroker

 

G100

heurter

v buker, caramboler, tuker; action de cogner ( de heurter) bukadje (m), carambole (f), tukadje (m) ; il a heurté la tête contre le mur, il a sti buker s’ tièsse conte li meur ; heurter à la porte, bouchî à l’ uch, toker à l’ uch ; heurter du pied ou du coude pour attirer l’ attention, gougnî ; (se) v fritcheter onk conte l’ ôte ; « Des bokèts diskindenut lcourant, fritchetéyenut onk conte l’ ôte ou s’ vègnenut finde è deûs conte lès pilés do pont. » (L. Maréchal) ; il s’est heurté à un mur, il a stî buker conte li meur ; il s’est heurté à plus fort que lui, il a rèscontré pus fwârt qui li ; ils se sont heurtés, il ont sti buker onk conte l’ ôte

 

C60

heurtoir

nm (marteau de porte) clibotia, maka, tapa

 

C60

hi !

interj îy ! ; (expr) îy, vos-ôtes !, hi, vous !

 

C60

hibou

[nm] (c-e) houlote [nf], (o) mawouche, (e) houperale [nf], hibou

 

G100

hibou

nm duk d’ houlote, houlote (f) ; le hibou hululait, l’ houlote ûleûve ; (expr) awè dès-ouys d’ houlote, avoir des yeux de hibou, avoir des yeux ronds et perçants

 

C60

hic

nm aroke (f) ; nuk ; il y a un hic !, gn-a on nuk ! ; (expr) c’est là le hic, là l’ neûd, di-st-i l’ soyeû (voilà le nœud, dit le scieur)

 

C60

hideux

, euse adj laîd (-e) ; un visage hideux, on laîd-laîd visadje ; (expr) on visadje co pus laîd qui l’ diâle, un visage plus laid que le diable,  hideux

 

C60

hier

[nm] (c) ayîr, (o) ayêr, (e) îr

 

G100

hier

adv et  nm èyîr (, ayîr), (dans l’ entité de Rochefort, (è)rseû) : « divant ‘rseû » (A. Henin) ; avant-hier, advant-(y)îr ; il est là depuis hier, il èst là dispû èyîr

 

C60

hiéroglyphe

nm hièroglifes ,dès scrîjadjes malaujîys à comprinde, dès ratchatchas (iron)

 

C60

hi-han

interj et  nm i-an, ianladje ; pousser ses hi-han, ianler

 

C60

Hilaire

npr Hilaîre ; on fièstéye sint Hilaîre li 14 di janvî ; « Ènn’ a-t-i faît dè l’ vôye! Portant, i n’ èsteûve nin foû vî quand il a moru. Dins lès swèssante, si dj’ tin bin. » (Aurmonak di Nameur po 1969)

 

C60

hilarant

, ante adj chortant (-e)

 

C60

hindou

, oue adj et n hindoû (-we)

 

C60

Hingeon

npr Hindjon

 

C60

hippique

adj course hippique, coûsse aus tch’vaus ; faire une course hippique, couru à tch’vau

 

C60

hippobosque

nm mouche di tch’vau (f)

 

C60

hippocampe

nm hipocampe

 

C60

Hippolyte

npr Hipolite (diminutif, Polite)

 

C60

hippopotame

nm hipopotame

 

C60

hirondelle

[nf] aronde

 

G100

hirondelle

nf aronde ; « Dizos lès tchènaus, bran.mint dès nids d’ aronde. » (J. Houziaux) ; un nid d’hirondelle, on nid d’ aronde ; (expr) une hirondelle ne fait pas le printemps, ci n’ èst nin assez d’ one aronde po fé l’ bon timps

 

C60

hirsute

adj (expr) il a one tièsse come on nid d’ agace, il a une tête comme un nid de pie, hirsute

 

C60

hisser

v gritchî, fé monter ; hisser le drapeau, augneler l’ drapia, fé monter l’ drapia; « Dji m’ va augneler l’ drapia su l’ baricâde. » (L. Pirsoul) ; nous l’avons hissé sur le chariot, nos l’ avans gritchî su l’ tchaur

 

C60

histoire

[nf] (o-c) histwêre, (e) histwére

 

G100

histoire

nf (événements du passé) histwêre ; un livre d’histoire, on lîve d’ histwêre ; professeur d’ histoire, profèsseûr d’ histwêre ; il laissera son nom dans l’histoire, c’ è-st-one saquî qu’ on s’ è sovêrè ; (récit) histoire amusante, fauve ; raconter une histoire, conter one fauve ; une histoire de curé, one fauve su lès curés ; une histoire à dormir debout, on bwagne conte ; de vieilles histoires, des vieilles rengaines, dès vîyès matènes ; (succession d’événements) paskéye (f) ; écoutez l’histoire qui m’est arrivée, choûtez l’ paskéye qui dj’ vin d’ awè ; le plus beau de l’histoire, li pus drole, dins tot ça ; vous devez oublier cette histoire, i vos faut rovyî ç’t-afaîre-là ; (ennui) je ne veux pas avoir d’histoires avec cela, dji n’ vou pont awè d’ miséres avou ça

 

C60

historiette

nf fauvirète

 

C60

historique

adj historike ; (qui a rapport à l’histoire) des études historiques, dès-studes d’ histwêre ; (célèbre) un personnage historique, one saquî d’ conu

 

C60

hit-parade

[nm] classemint (o) d’ èl samwène, du mwès, (c) dè l’ samwin.ne, do mwès, (e) dè l’ samin.ne, dè meûs (néol.)

 

G100

hiver

[nm] (o-c) iviêr, (e) iviér

 

G100

hiver

nm iviêr, mwate saîson (f) (, uviêr) ; un hiver rigoureux, on fwârt iviêr ; semer avant l’hiver, sèmer d’vant l’ iviêr ; en prévision de l’ hiver, po è l’ iviêr ; hiver comme été, iviêr come  èsté ; habillé comme en hiver, moussî come è l’ iviêr; en hiver, di l’ iviêr; pendant l’hiver, di l’ iviêr ; (expr) quand i nîve divant l’ Tossint, l’ iviêr s’ a fordjèté, quand il neige avant la Toussaint, l’ hiver a avorté ; quand l’ frin.ne boute, l’ iviêr èst oute, quand le frêne bourgeonne, l’hiver est passé ; solia do djoû, djaléye doè l’ nût, soleil le jour, gelée la nuit ; solia èt tchaleûr à l’ Sint Piêre, ça n’ vout nin dîre : quite di l’ iviêr, soleil et chaleur à la Saint-Pierre ne veulent pas dire que l’ hiver est fini

 

C60

hivernal

, ale adj d’ iviêr ; c’est du temps hivernal, c’ èst do timps d’ iviêr ; un manteau hivernal, on paletot d’ iviêr, … po è l’ iviêr

 

C60

hiverner

v dwârmu d’ l’ iviêr (, passer l’ iviêr)

 

C60

ho !

interj ô !

 

C60

hobby

[nm] passe-timps, passemint d’ timps

 

G100

hobby

nm dada ; c’est son hobby, c’ èst s’ dada

 

C60

hochement

nm hossadje

 

C60

hochequeue

nm hosse-cu, hosse-queuwe

 

C60

hocher

v cheûre, hossî ; hocher la tête, hossî s’ tièsse, cheûre si tièsse

 

C60

Hœgaerden

npr Hougâr

 

C60

Hogne

npr gne

 

C60

holà

nm haltè-là ; mettre le holà, mète l’ haltè-là

 

C60

holà !

interj ô, là !

 

C60

hold-up

[nm] atake [nf] (néol.); (c) brès-è-l’-aîr, (e) brès-è-l’-êr, (o) bras-è-l’-êr (néol.)

 

G100

hollandais

, aise adj et n holandès (-se)

 

C60

Hollande

nf Holande

 

C60

homard

nm homârd

 

C60

home

nm notre home, nos cayaus ; home de vacances, hôme di vacances ; home pour personnes âgées, maujone po lès vîyès djins, gayole (f) (iron), Chamboran, vîs-omes (pl); « S’ i faut qu’ au Chamboran, dj’ intère po m’ ripwaser, / Djè l’ di: li keûr su l’ mwin, dj’ in.me co mia m’ è passer. » (E. Robin); « Vos n’ auroz qu’ à m’ mète aus vîs-omes. » (Compère)

 

C60

homélie

nf (sermon) prêtchemint, sèrmon (m)

 

C60

homéopathe

n homèyopate

 

C60

homéopathie

nf homèyopatîye

 

C60

homicide

n et adj (qui tue un être humain) c’est un homicide, il a touwé one saquî, c’ è-st-on moûdreû ; (action de tuer un être humain) il a commis un homicide, il a touwé one saquî

 

C60

hommage

nm (acte de courtoisie d’un homme envers une dame) je vous présente mes hommages, dji vos salûwe bin ; (marque de vénération) rendre hommage à Dieu, dîre mèrci au Bon Diè po tot ç’ qui nos lî d’ vans, dîre grâce ; (marque d’admiration ou de reconnaissance) rendre hommage, rinde bon d’vwêr ; rendre hommage aux héros morts pour la patrie, rinde bon d’vwêr aus coradjeûs qu’ ont d’né leû vîye po nosse payis

 

C60

homme

[nm] ome

 

G100

homme

nm (par opposition aux autres espèces animales) djin (f) ; à cette époque, l’ homme existait déjà, di ç’ timps-là, gn-aveûve dèdja dès djins d’ssus l’ têre ; le chien est le meilleur ami de l’homme, li tchin, c’ èst l’ mèyeû dès soçons dè l’ djin ; (par opposition à la femme) ome ; un jeune homme, on djon.ne ome ; l’ homme de Spy, l’ ome di Spî ; un homme énergique, on-ome di stok ; un honnête homme, on brâve ome ; un homme bon, one crin.me d’ ome, one fleûr d’ ome ; un homme remarquable, on fameûs ome ; un homme sans grandeur dame, on p’tit ome ; (loc) d’homme à homme, franchise po franchise ; (expr) ça faît vî ome, cela vieillit un homme ; i n’ èst nin l’ ome à s’ lèyî roter su sès pîds , il n’est pas homme à se laisser marcher sur les pieds ; lès-omes, i lès faut prinde pau bètch, les hommes, il faut les prendre par le bec, par la nourriture ; on-ome come on fisik à deûs côps, un homme fiable ; on-ome sins caurs, c’ èst come on leup sins dints, un homme sans argent, c’est comme un loup sans dents, il est impuissant; t’ è-st-on-ome!, tu es un homme!, tu as agi en homme ; t’ è-st-on-ome come i gn-a pont d’ feume!, id ; t’ è-st-on-ome, di-st-i l’ bièrdjî à s’ tchin, tu es un homme ! dit le berger à son chien ; on-ome di strin vaut one comére d’ ârdjint, un homme de paille vaut une femme d’argent, un homme se vend mieux qu’une femme; (mari) ome ; c’est son homme, c’ èst s’-t-ome ; parent du côté du mari, parint do costé d’ l’ ome; (expr) c’ èst lès coméres qui faîyenut lès-omes, ce sont les femmes qui font les maris; (dans la société) homme d’église, curé ; homme de guerre, sôdârt ; homme de lettre, scrîjeû ; homme de loi, selon le cas, avocat, juje ; homme de mer, marin ; homme de paille, ome di strin ; homme de peine, dômèstike, vaurlèt ; homme à tout faire, ome à tote mwin, Matî-faît-tot ; homme de science, syincieûs ; homme-grenouille, ome-pèchon ; homme politique, politicyin

 

C60

homogène

adj une pâte bien homogène, one pausse qu’ a bin stî machîye, one pausse qu’ i gn-a pont d’ greûjins d’dins ; c’est une équipe bien homogène, is s’ ètindenut bin èchone

 

C60

homonyme

adj et n (personne qui porte le même nom) qu’ a l’ min.me nom ; ce n’est pas moi, c’est un homonyme, ci n’ èst nin mi, c’ è-st-onk qu’ a l’ min.me nom; (mots prononcés de la même façon mais écrits différemment) qui s’ dit l’ min.me

 

C60

homosexuel

, elle n bok-èt-gade

 

C60

hongre

nm bayârd, hongue

 

C60

honnête

adj (personnes) brâve, onièsse ; c’est un honnête homme, c’ è-st-on brâve ome ; (expr) i faut waîti tot l’ monde po brâve èt s’ dimèfyî d’ tortos, il faut prendre tout le monde comme honnête et se méfier de chacun; (choses) c’est un prix honnête, ci n’ èst nin trop tchêr ; un vêtement qui est encore honnête, on moussemint qu’ on pout co mète

 

C60

honnêtement

adv (suivant la probité) onêtrèmint ; il a vécu honnêtement, il a viké onêtrèmint; (de façon raisonnable) c’est honnêtement fait, ça n’ èst nin mau faît ; il s’en tire honnêtement, i s’ è tire à bon compte

 

C60

honnêteté

[nf] (c) onièsté, onêtrèté, (o) onétreutè, (e) onêtrité, onêteté

 

G100

honnêteté

nf (droiture) c’est un homme d’une grande honnêteté, c’ è-st-on brâve ; il a eu l’ honnêteté de le reconnaître, il a ieû l’ coradje dè l’ admète; (civilité, politesse) onêtrèté ; c’est par honnêteté que je vous le demande, c’ èst bin par onêtrèté qui dj’ vos l’  dimande

 

C60

honneur

nm (dignité morale) oneûr ; défendre son honneur, disfinde si-t-oneûr ; il m’a donné sa parole d’ honneur, i m’ a d’né s’ parole ; il a eu une place d’ honneur, on l’ a mètu au prumî rang ; (loc) en l’honneur de, à l’ oneûr di ; être à l’honneur, ièsse à l’ oneûr ; faire honneur à, fé d’ l’ oneûr à ; jouer pour l’honneur, jouer sans enjeu, djouwer po l’ oneûr ; à vous l’ honneur!, c’ è-st-à vos di c’mincî ! ; (expr) à l’ oneûr, s’ i gn-a co ! (iron), salut, à la revoyure ! ; c’ èst bia l’ oneûr, mins ça n’ compte nin au mârtchi, c’est beau l’honneur mais cela ne compte pas au marché; i n’ a pont d’ manôye, i n’ a qu’ dès grossès pîces, il n’a pas de monnaie, il n’a que de grosses pièces, il apprécie les honneurs ; one miète d’ oneûr vaut gros (s’ apinse li pètron à tch’vau su s’ couchèt), un peu d’honneur vaut gros (comme dit le petit fermier à cheval sur son cochon) ; pus d’ djins, pus d’ oneûr !, plus de gens, plus d’ honneur ! ; quand lès vatches è r’vont aus tchamps, c’ èst l’ pus bèle qui rote pa d’vant, quand les vaches retournent au champ, c’est la plus belle qui marche devant, qui a l’honneur; c’ èst todi li tch’vau qui mwinne l’ atèléye qu’ atrape lès côps di scorîye, c’est toujours le cheval qui emmène le convoi qui reçoit les coups de fouet, c’est celui qui a les honneurs qui a les critiques; (privilège) à qui ai-je l’honneur ?, c’ èst mossieû (madame) ?, qui èstoz ? ; c’est comme j’ai l’honneur de vous le dire, c’ èst come  dji vos l’ di ; pouvez-vous me faire l’honneur de venir ?, v’loz bin m’ fé iplaîji di v’nu ? ; (marque de distinction) glôriyole (f), glwêre (f) ; il recherche les honneurs, i cache après l’ glôriyole ; cela lui va, vous savez, les honneurs, ça lî va, savoz, l’ glôriyole !

 

C60

honnir

v veûy èvi (, vèy èviv, vôy èvi)

 

C60

honorable

adj (qui mérite d’être estimé) ce sont des gens honorables, c’ èst dès djins come i faut ; (qui honore) des sentiments honorables, dès bias sintimints ; il a eu une place honorable, il a ieû one bone place

 

C60

Honoré

npr Honoré (diminutif, Noré)

 

C60

Honorée

npr Honoréye (diminutif, Noréye)

 

C60

honorer

v (rendre honneur, traiter avec respect) il honore ses parents, i vèt voltî sès parints ; il m’ honore de sa présence, i m’ faît l’ oneûr di v’nu, i m’ faît l’ plaîji di v’nu ; honorer une femme, fé fièsse à one feume ; (acquitter) payî

 

C60

Honorine

npr Honorine (diminutif, Norine)

 

C60

honte

nf afront (m), aontichemint (m), onte ; faire honte, fé afront ; honte à celui qui, maleûr au cia qui; vous devriez avoir honte, vos duvrîz ièsse onteûs

 

C60

honteux

, euse adj macawe, onteûs (-e) (, ontieûs (-e)) ; c’ est honteux, ça è-st-onteûs ; (expr) c’ èst l’ onteûs qu’ î pied, c’ est le honteux qui y perd ; i faît l’ onteûs pa-d’vant lès djins, en public, il fait semblant d’être honteux, de regretter ce qu’il a fait ; onteûs conte on voleûr, honteux comme un voleur ; pèneûs conte on baudet qu’ aureûve rovyî s’ nom, honteux comme un âne qui aurait oublié son nom ; pèneûs come on r’naud qu’ aureûve stî pris pa one pouye, honteux comme un renard qui aurait été pris par une poule

 

C60

honteux, euse

[adj] (o-c) onteûs, e, (e) onteûs, (c-e) pèneûs, e

 

G100

hoolahoop

nm cèke

 

C60

hop !

interj oup’ !

 

C60

hôpital

[nm] (o-c) ospitau, (e) ospitå, (o) opitâl

 

G100

hôpital

nm ospitau

 

C60

hoquet

[nm] (o-c) hikèt, (e) hikète [nf], (c) licote

avoir le _ : (o-c) awè l’ licote, (e-c) hiketer

 

G100

hoquet

nm licote (f), ticot; avoir le hoquet, awè l’ licote, awè l’ ticot ; (expr) – Dj’ a l’ ticot! – Non, i r’ ligne! (jeu de mots entre dj’ a l’ ticot, j’ai le hoquet, et djale-t-i co?, gèle-t-il encore ?)

 

C60

hoqueter

v (avoir le hoquet) awè l’ licote, awè l’ ticot, hiketer, licoter ; action de hoqueter, hiketadje (m), licotadje (m); (expr) èfant licotant, èfant bin v’nant, l’ enfant qui a le hoquet est un enfant bien portant ; licoter come on-èfant bin v’nant , hoqueter comme un enfant en bonne santé; (aller à saccades) aler à hikèts, hiketer ; (expr) aler come su dès câréyès reuwes, aller comme sur des roues carrées, hoqueter

 

C60

horaire

adj c’est mon salaire horaire, c’ èst ç’ qui dj’ gangne di l’ eûre

 

C60

horaire

nm l’ oraîre, lès-eûres (f pl) je ne connais pas son horaire, dji n’ conè nin sès-eûres ; l’horaire des trains, lès-eûres dès trins ; j’ai un horaire à respecter, i m’ faut sûre mès-eûres ; il a un horaire chargé, i n’ a nin one munute da li

 

C60

horde

nf (gens) binde ; (animaux) hiède

 

C60

horizon

nm le soleil descend à l’horizon, li solia d’chind ; on le voit à l’horizon, on l’ vèt vêla au d’bout ; on ne voit rien venir à l’horizon, au pus lon qu’ on pout r’waîtî, on n’ vèt rin ariver ; ce n’était qu’un nuage, d’un horizon à l’autre, ci n’ èsteûve qu’ on nuwadje d’ on costé à l’ ôte ; c’est toujours le même horizon, c’ èst todi 1’ min.me payisadje ; de cet endroit, on a un large horizon, di-d-là, on pout veûy lon èt laudje ; « D’ one seûle ènondéye, là 1’ solia qui boute foû dè l’ rôye dè l’ têre. » (E. Gilliard) ; « I gn-a dès tchamps jusqu’à tant qu’ on n’ veut pus. » (A. Laloux)

 

C60

horizontal

, ale adj  horizontâl (-e) 

 

C60

horizontale

nf vérifier l’horizontale, veûy s’ on- z-èst plat ; mettez-le à l’ horizontale, mètoz-le à plat

 

C60

horizontalement

adv à plat, coûtchî

 

C60

horloge

[nf] ôrlodje

 

G100

horloge

nf ôrlodje ; horloge à poids ou à balancier, ôrlodje à caîsse ou à balancî ; un tour d’horloge, une demi-journée, on toû d’ ôrlodje ; avancer l’horloge, mète li pôce à l’ ôrlodje ; remonter une horloge, rimonter one ôrlodje ; (expr) ièsse réglé come one ôrlodje, être réglé comme une horloge, être ponctuel

 

C60

horloger

[nm] ôrlodjî

 

G100

horloger

, ère n ôrlodjî

 

C60

horlogerie

nf ôrlodjerîye

 

C60

hormis

prép à paurt

 

C60

hormone

nf hormone

 

C60

horodateur

nm horodateûr, pârkmète

 

C60

horoscope

[nm] planète [nf]

 

G100

horoscope

nm planète (f) ; mon horoscope n’est pas favorable pour le moment, on n’ m’ anonce nin one bone planète po cès djoûs-ci

 

C60

horreur

nf (impression, sentiment) frémir d’ horreur, frumejî ; c’est alors qu’on entendit un hurlement d’horreur, adon, on-z-a ètindu one saquî criyî à vos fé frumejî ; elle me fait horreur, èle mi disgostéye ; j’ai horreur du tabac, dji n’ sé sopwârter l’ toubak ; j’ai horreur d’aller à l’école, dji vè èvi d’ aler è scole ; (caractère de ce qui inspire de la répulsion) c’est la misère dans toute son horreur, c’ èst l’ misére à nè l’ sawè sopwârter ; son épouse, c’est une horreur, si feume, èlle èst laîde come on pû ; les soldats ont commis les pires horreurs, lès sôdârts ont tot mètu à song; (loc) avoir horreur, veûy èvi, awè odîye ; elle a horreur de téléphoner, èle vèt èvi d’ tèlèfoner ; « Èlle a odîe di scrîre. » (A.  Verheken) ; (propos obscènes) f pl man.nèstés ; il ne sait raconter que des horreurs, i n’ sét dîre qui dès man.nèstés

 

C60

horrible

adj (qui fait horreur) qui faît frumejî ; (laid) laîd-laîd, tèribe ; un temps horrible, do poûri timps ; do laîd-laîd timps ; une image horrible, one tèribe imaudje, one imaudje à fé lèver vosse sitomak ; (qui passe les limites) tèribe ; un horrible vent, on tèribe vint

 

C60

horripiler

v taper su lès niêrs

 

C60

hors

[prép] _ de : (e-c) foû di, (o) wôrs di

 

G100

hors

adv et prép djus, foû ; je suis tombé du lit, dj’ a tchèyu djus do lét ; retirer les pommes de terre du fourneau, satchî lès canadas foû dè l’ bûse ; sortir hors de l’ eau, rèche foû d’ l’ aîwe ; rester hors des coups, dimèrer foû dès côps; (loc) awè l’ pougn djus, avoir le poignet hors, être privé de main; ièsse djus d’ doû, être hors de deuil, avoir terminé son deuil ; ièsse djus d’ pîd, manquer d’assise ; ièsse djus d’ song, être exsangue; il est hors de danger, il èst chapé ; il est hors d’état de nuire, i n’ pout pus mau ; être hors de mesure, ièsse foû mèseure ; comme vous êtres hors de vous !, avoz vèyu l’ leup ? ; il était hors de lui, i ratcheûve do feu (, il crachait du feu) ; il èsteut foû di s’ pia, il était hors de sa peau, il était hors de lui

 

C60

hors-la-loi

nm (expr) i n’ a ni fwè ni lwè, il n’a ni foi ni loi, c’est un hors-la-loi

 

C60

hors-service

adj qui n’ sièt pus ; c’est un véhicule hors-service, c’ è-st-one auto qui n’ sièt pus, qu’ on n’ sét pus rin fé avou

 

C60

Hortense

npr Hortense (diminutif, Tense)

 

C60

hortensia

nm hortensia

 

C60

horticulteur

, trice n cotelî

 

C60

horticulture

nf coteladje (m)

 

C60

hospice

nm caterîye (f), maujone po lès vîyès djins (f), vîs-omes (pl) ; on l’a mise à l’ hospice, on l’ a mètu aus vîs-omes

 

C60

hospitaliser

v fé intrer à l’ ospitau

 

C60

hospitalité

nf (action de recevoir sous son toit) donner l’hospitalité, diner à lodjis’ ; solliciter l’hospitalité, dimander à lodjis’

 

C60

hostie

nf hôstîye

 

C60

hostile

[adj] (e-c) confrére, (o) confrère

 

G100

hostile

adj ils sont de caractères hostiles, is n’ s’ ètindenut nin (èchone) ; il est hostile à cette idée, il èst conte cit-idéye-là ; j’ai reçu un accueil hostile, dj’ a stî r’çû come on tchin dins lès pouyes

 

C60

hôte

, hôtesse n (qui donne l’hospitalité) lodjeû (-se) ; nos hôtes, nos lodjeûs, lès djins qui nos-ont r’çû ; mon hôtesse était charmante, dj’ a stî r’çû pa one binin.méye comére ; (qui reçoit l’hospitalité) priyî (-ye)

 

C60

hôtel

[nm] (e-c) hôtél, (o) hôtèl

 

G100

hôtel

nm hôtél ; nous étions comme à l’hôtel, nos-èstin.n come dins on-hôtél ; hôtel de ville, hôtél di vile, maujo d’ vile

 

C60

hôtelier

, ière n hôtèlier (f hôtèliére)

 

C60

hotte

[nf] (e-c) bot [nm], (o) hote

 

G100

hotte

nf (panier à bretelles) bot (m) ; contenu d’une hotte, hoteléye (f), dosséye (f) ; porteur de hotte, botî (f boterèsse) ; (expr) on lî pout bin foute l’ hoteléye dissus s’ dos, on lî pout bin mète li dosséye, on peut bien lui attribuer la charge de cela; (de cheminée) hote

 

C60

hotu

nm hôtu

 

C60

houblon

[nm] (o-c) houbion, (e) houblon

 

G100

houblon

nm houbion; marc de houblon, éle-di-baloûje; (expr) l’ houbion a passé l’ pièce, le houblon a dépassé la perche, l’homme a bu plus que de raison

 

C60

houblonnière

nf houbionêre (, houbionîre)

 

C60

Houdremont

npr Hodrémont

 

C60

houe

[nf] hawe

 

G100

houe

nf hawe ; houe à quatre dents, hawia (m); (expr) i n’ a nin d’pus d’ choûte qu’ one hawe, il n’écoute pas davantage qu’une houe, il n’obéit d’aucune façon

 

C60

houer

v hawer; dj’ hawe, il hawe, nos-hawans, vos-hawez, il hawenut ; houer à faible profondeur, dawer, daweter, rawer, raweter ; celui qui houe, haweû, aweteû, daweteû ; action de houer, hawadje (m), hawetadje (m), dawadje (m), dawetadje (m), rawadje (m)

 

C60

houille

[nf] tchèrbon, (o-c) houye, (e) hoye

 

G100

houille

nf tchèrbon (m), houye (f)

 

C60

houillère

nf houyêre

 

C60

houlette

nf holète ; échardonner avec la houlette, côper lès tchèrdons avou l’ holète

 

C60

Hour

npr Hoûr

 

C60

hourdis

nm hoûrdis

 

C60

houseau

nm hosète (f), hosia

 

C60

houspiller

v bèrdèler, urtiner

 

C60

housse

nf housse

 

C60

houx

[nm] hou, (c) grète-cu

 

G100

houx

nm eûcia, grète-cu ; balai de houx, ramon d’ grète-cu

 

C60

Houx

npr Hou

 

C60

Houyet

npr Houyèt

 

C60

Hubert

npr Hubêrt (diminutif, Bêrt)

 

C60

Hubertine

npr Hubèrtine (diminutif, Bèrtine)

 

C60

huche

nf houtche (, hutche)

 

C60

hue !

interj iû ! ; (expr) il in.me mia deûs « auwe » qu’ on « iû » , il préfère entendre deux fois le cri destiné à faire arrêter l’attelage, plutot que le cri qui le fait avancer ; véci, c’ èst todi iû, ici, on n’arrête jamais

 

C60

huer

v (pousser des cris hostiles) chufler, ûler ; il a été hué, il a stî chuflé

 

C60

huile

[nf] ôle, (o) wîle

 

G100

huile

nf ôle ; huile d’ arachide, ôle ; huile de colza, ôle di navète ; huile d’ olive, ôle d’ olive ; une goutte d’ huile, one gote d’ ôle ; (expr) i n’ a pus wêre d’ ôle è s’ crassèt, il n’a plus guère d’huile dans sa lampe, il va mourir; si r’fé avou d’ l’ ôle di brès, se refaire avec de l’huile de bras, retrouver ses forces en travaillant ; taper d’ l’ ôle dissus l’ feu, jeter de l’huile sur le feu ; c’ èst come  di l’ ôle, ça r’vint todi su l’ aîwe, c’est comme de l’huile, ça revient toujours sur l’eau, on ne contraint pas la nature des choses

 

C60

huiler

v mète di l’ ôle, ôler ; s’huiler la peau, mète di l’ ôle su s’ pia ; huiler une machine, ôler one machine

 

C60

huileux

, euse adj (qui semble imbibé d’huile) craus (-se) ; une chevelure huileuse, dès craus tch’vias

 

C60

huilier

nm (ustensile de table) botèye à l’ ôle

 

C60

huis

nm (porte de maison) uch

 

C60

huisserie

nf ucherîye

 

C60

huissier

[nm] (o-c) uchî, (e) houssî, (o) lussier

 

G100

huissier

, ière n uchî (f uchêre)

 

C60

huit

[adj] (c) iût’, (e) ût’, (o) wit’

(c) i gn-a iûs-omes; gn-a iût feumes; gn-a iût’;

(e) i n-a ût’ omes; i n-a ût feumes; i n-a ût’;

(o) i gn-a wit-omes; gn-a wit feumes; gn-a wit’

 

G100

huit

adj et nm (devant une consonne) iût (, ût); huit femmes, iût

feumes ; huit maisons, iût maujones ; huit personnes, iût djins ; (à la pause, dans les dates et devant « ans » et « eûres ») iût’ (, ût’) ; il y en a huit, gn-a iût’ ; huit heures, iût’ eûres ; huit ans, iût’ ans; il y en a huit, gn-a iût’ ; (devant une voyelle) iût-z- (, ût-z-) ; huit enfants, iût-z-èfants ; huit œufs, iût-z-ous

 

C60

huitaine

nf iûtin.ne (, ûtin.ne)

 

C60

huitième

adj et n iûtin.me (, iûtyin.me, ût(y)in.me)

 

C60

huître

nf plate mosse

 

C60

Hulsonniaux

npr Hulzon.nia

 

C60

hululer

v apèler, ûler

 

C60

humain

, aine adj (de l’homme) le corps humain, li cwârps d’ one djin ; (expr) l’erreur est humaine, gn-a pont d’ si bon tch’vau qui n’ si trèbuke, il n’y a de si bon cheval qui ne trébuche; (compréhensif) il n’est pas humain, i n’ a pont d’ keûr

 

C60

humain

nm djins (f pl) ; les humains, lès djins

 

C60

humanité

nf (genre humain) lès djins (pl); (sentiment de bienveillance) traitez cette personne avec humanité, ni rovyîz nin qu’ c’ è-st-one djin !

 

C60

humble

[adj] (o) sins brût, (c) acomôdant, e, sins brût, (e) soumis, îse

 

G100

humble

adj (modeste) (tot) simpe (f tote simpe) ; il est resté humble, il èst d’mèré tot simpe ; (de condition sociale inférieure) lès p’titès djins ; j’ai rencontré les plus humbles d’entre eux, dj’ a rèscontré lès pus pôves di zèls

 

C60

humecter

v ramati

 

C60

humer

v (respirer) aspirer, sinte

 

C60

humeur

[nf] (o-c) umeûr, (e) oumeûr

être de bonne / mauvaise humeur: (c) ièsse bin / mau toûrné, éye, (o) ièsse bén / mau toûrné, éye

 

G100

humeur

nf umeûr ; de bonne humeur, bin luné (-ye), bin toûrné (-ye), di bone umeûr ; de mauvaise humeur, mau luné (-ye), mau toûrné (-ye), di mwaîje umeûr; (expr) i s’ a lèvé sins r’waîtî s’ boutroule, il s’est levé sans regarder son nombril, il s’est levé de mauvaise humeur

 

C60

humide

[adj] (o-c) frèch, e, (e) frèh, e, (o-c) cru, ûwe, (e) crou, crowe

 

G100

humide

adj cru (f creuwe), frèch (-e), wake (, umide) ; les murs sont humides, lès meurs sont crus ; vos mains sont encore humides, vos mwins sont co frèches ; le temps est humide, i faît cru ; le pain est humide, li pwin èst tot wake ; légèrement humide, cruwasse, êwisse , lètchasse ; « I plouvineûve, i fieûve minâbe, lètchasse à l’ uch. » (A. Laloux)

 

C60

humidification

nf cruwichadje (, creuwichadje) (m), frèchichadje (m), ramouyadje (m)

 

C60

humidifier

v cruwi (, creuwi), frèchi, ramouyî ; (expr) c’ èst l’ faîtindje da Gribouye qui mousséve è l’ aîwe di peû d’ ièsse cruwi pa l’ plouve, c’est l’avatar de Gribouille qui rentrait dans l’eau de crainte d’être mouillé par la pluie

 

C60

humidité

[nf] (o-c) cruweû, (c) crouweû, (e) crouweûr, crouwin [nm], (o) frècheû, (e) frèheûr

 

G100

humidité

nf cruweû (, creuweû) ; collant par excès d’humidité, cawiasse, papiasse ; le drap de lit est attaqué par l’humidité, li linçoû èst piké

 

C60

humiliant

, ante adj rabachant (-e)

 

C60

humilié

, iée adj onteûs (-e), pèneûs (-e) ; (expr) ossi onteûs qu’ on baudèt qu’ a rovyî s’ nom, aussi humilié qu’un âne qui a oublié son nom

 

C60

humilier

v abachî, aonti, rabachî, mète à l’ abat ; ils doivent toujours m’humilier, i faut tofêr qu’ is m’ rabachenuche ; « Èt n’ pus rin d’mander, peû d’ lès-aonti co one miète di pus. » (H. Matterne) ; (s’) v bate do plat, s’ abachî, si bachî, si mète à gngnos

 

C60

humilité

nf il faut savoir faire preuve d’humilité : i s’ faut sawè fé tot p’tit

 

C60

humour

nm il a de l’humour, i comprind bin l’ riséye

 

C60

huppe

nf houpe, toupe

 

C60

hure

nf (groin) grogne, tièsse di pourcia, … di singlé ; (charcuterie) grogne, tièsse prèsséye

 

C60

hurlement

nm hûladje

 

C60

hurler

[v] (o-c) hûler, (e) hoûler

 

G100

hurler

v (faire entendre des hurlements) hûler ; il hurle, i hûle ; nous hurlons, nos hûlans ; ils hurlaient, is hûlin.n ; (crier fort) bwêrler ; ce n’est pas la peine de hurler pareillement!, ci n’ èst nin lès pwin.nes di bwêrler insi ! ; hurler de douleur (chien), gnayût’ ; (expr) faut bawer avou lès tchins èt ûler avou lès leups, il faut aboyer avec les chiens et hurler avec les loups, il faut agir selon les circonstances ; hûler come on leup, hurler comme un loup

 

C60

hurleur

, euse adj hûlaud (-e)

 

C60

hurluberlu

nm gugusse

 

C60

hussard

nm housârd

 

C60

hutois

, oise adj hutwès (-e)

 

C60

hutte

nf cayute, hutia (m)

 

C60

Huy

npr Hu

 

C60

Hyacinthe

npr Hiacinte

 

C60

hydraulique

adj hidraukike, à aîwe, (Sombreffe, Basse-Sambre, à eûwe) ; moteur hydraulique, moteûr à aîwe

 

C60

hydrogène

nm hidrojin.ne

 

C60

hydromel

nm

 

C60

hydromètre

nf (zool) aragne d’ aîwe

 

C60

hydropisie

nf souffrir d’hydropisie, awè d’ l’ aîwe (su l’keûr), infler

 

C60

hygiène

nf hijyin.ne ; l’hygiène du corps, li prôprèté do cwârps ; il a peu d’hygiène, i n’ si lâve nin sovint ; ce sont des mesures d’hygiène collectives, c’ èst faît po l’ santé dès djins

 

C60

hyper-

(élément indiquant l’excès) au-d’là, à blame ; c’est un hyper nerveux, il èst todi tinkyî à blame

 

C60

hypersensible

adj sensibe au-d’là

 

C60

hypertension

nf avoir de l’ hypertension, awè d’trop d’ tension, awè l’ song trop spès

 

C60

hypnotiser

v èssoketer

 

C60

hypocrisie

nf faustrîye

 

C60

hypocrite

[adj] (o-c) faus pilâte, (e) fås pilåte, (e) djan’nèsse, (c) tchipoteû, se, grimancyin, ène, (e) ipocrite

être hypocrite : (o-c) ièsse di doûce alène / alin.ne

 

G100

hypocrite

adj blanke-panse (nf), chârlatan (nm), doûce alin.ne (nf), grimancyin (nm) (f macrale), faus (f fausse), faus pilâte (nm), faus tchin (nm), faus visadje (nm), mougneû d’ bon Diè èt tchiyaud d’ diâle (loc); (expr) t’ îrès pèter è l’ èglîje èt ti dîrès qu’ c’ èst lès sints !, tu n’es qu’un hypocrite ! ; li djoû dès faus-visadjes, le jour des faux visages (, nom donné au premier jour de l’an)

 

C60

hypoderme

nm dans l’hypoderme, inte cûr èt tchau

 

C60

hypolaïs

nm contrèfaîsan

 

C60

hypotension

nf avoir de l’ hypotension, awè trop pau d’ tension, trop wêre di tension

 

C60

hypothèque

nf hipotèke

 

C60

hypothéquer

v hipotèker, aler qwé dissus s’ maujone, mète contrèpan; « On-z-îreûve riqwé d’ssus l’ molin, èt tot sèreûve dit. » (Ch. Denis)

 

C60

hypothèse

nf (supposition) supôsicion ; dans l hypothèse où j’accepterais, one supôsicion qui dj’ dîreûve oyi ; on en est réduit aux hypothèses, on n’ pout fé qui d’ supôser

 

C60

hypothétique

adj (qui n’est pas certain) c’est hypothétique, ci n’ èst nin sûr

 

C60

hysope

nf lisipe

 

C60

hystérique

nf c’est un hystérique, c’ è-st-on malade

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!