FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

G

Rechercher

A
B
C
D
E
F
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

g

nm, septième lettre de l’alphabet. Se prononce / k / devant un e muet. « Lès figues » se prononce /-k/, « vinaîgue » se prononce /-k/. Elle est associée à la lettre n (gn) pour former un son similaire au mot français « gnon » ou rarement comme dans « gnou ». Le g prononcé /ᴣ/ s’écrit j.

 

C60

g

nom de la lettre g,

 

S0

gabardine

nf gabârdine                              

 

C60

gabarit

nm (modèle d’une pièce de construction) moule, tchèssis ; (dimension imposée) fôrme (f), foûme, jenre, sôte (f) ; c’est le bon gabarit, c’ èst l’ bone fôrme ; des camions de tout gabarit  , dès camions d’ totes lès sôtes ; Michel, c’est un grand gabarit  , Michèl, quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin (Michel, quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain) ; Alfred, c’est un fameux gabarit (gros), Alfrèd, i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve (Alfred n’est pas gras d’avoir tété le verrou de la cave) ; Jules, c’est un petit gabarit  , Jules, il a coûtchî dins on lét trop coût (Jules a couché dans un lit trop court)

 

C60

gabarit

(t d’arm) hansion, molê

 

E0

gabelle

, gabelou gabèle, gabelou

 

E0

gabelou

nm gabelou

 

C60

Gabriel

Gabriyél; sint Gabriyél, c’ èst l’ patron dès facteûrs

 

C60

Gabriel

, -elle Gåbriyèl, Bièl, -e

 

E0

Gabriel

, -elle Gabriyèl, -èle ; (diminutif) Gabi

 

S0

gâche

_ de serrure, glissîre

 

E0

gâche

(dans laquelle s’engage le pêne d’une serrure) gache ; li trau do l’ gache n’ èst nin parfond assez

 

S0

gâcher

v (délayer le mortier) fé l mwartî ; (faire un ouvrage sans soin) pourciater ; gâcher son argent , foute sès caurs èvôye, taper sès caurs èvôye ; il a gâché une occasion, i n’ a seû profiter d’ l’ ocâsion ♦ (gâter, troubler) vous m’avez gâché la journée, vos m’ avoz gâté m’ djoûrnéye ; ma vie est gâchée, mi vîye est fouteuwe

 

C60

gâcher

_ du plâtre, bate dè (l’) plåte ; au fig , voy. bousiller

 

E0

gâcher

_ son travail (mal travailler), travayi à pouf

 

S0

gâchette

nf gachète

 

C60

gâchette

clitchète, catchète

 

E0

gâchette

(d’arme à feu) gachète

 

S0

gâcheur

, euse, nm (gâcheur de besogne) bousiyeû (-se), gâteû d’ pausse (f gâteuse di _ ), sâbreû d’ bèsogne (f sâbreûse di _ )

 

C60

gâcheur

voy. bousilleur

 

E0

gâcheur

, -euse n (saboteur, -euse) bâcleû, -eûse

 

S0

gâchis

nm (désordre) bousin ; (gaspillage) wachis’; il y a beaucoup de gâchis, gn-a brâmint dè l’ piète ; tu as fait un fameux gâchis, vos-avoz fameûsemint gâté l’ bèsogne, vos-avoz pourciaté l’ bèsogne

 

C60

gâchis

(boue) tripis’, tripelis’, watchis’, voy. boue, bourbier, margouillis ; margaye (nf), voy. désordre

 

E0

gâchis

(bâclage) hâblèdje

 

S0

gadget

nm cacaye (f)

 

C60

gadoue

nf (boue) broûs (m.pl.) ; marcher dans la gadoue, roter dins lès broûs

 

C60

gadoue

(boue épaisse) gadouye ; qué gadouye tot-âtoûr do l’ cinse !

 

S0

gaffe

nf (perche munie d’une pointe de fer) fèrèt (m.); un coup de gaffe, on côp d’ fèrèt ; j’ai dormi d’une traite, dj’ a passé l’ nêt d’ on côp d’ fèrèt ; (bévue) bièstrîye ; faire une gaffe, fé one bièstrîye, è fé one bèle, è fé one bone ; faire gaffe, fé atincion ; fais gaffe !, waîtîz à vos !

 

C60

gaffe

_ de batelier, fèré (à pointe un peu courbée), (à croc), hotcheû ou fotche (à fourche), hore ou fèré d’ hore (forte _ pour horer) ; au fig , voy. bévue ; vous avez failli faire une _, vos-avez måké ‘ne bèle

 

E0

gaffe

(bévue) gafe ; tu as encore fait une _, (par antiphrase) t’ ès co mètou one fleûr à t’ tchapau

 

S0

gaffer

v (accrocher avec une gaffe) gaffer un poisson, fèrer on pèchon ; (faire des gaffes) fé dès bièstrîyes

 

C60

gaffer

(bat) horer, diner on côp d’ hore ; voy. bévue

 

E0

gaffer

vi gafer

 

S0

gaffeur

(maladroit) feû d’ macårds, voy. bévue , faute

 

E0

gaga

adj et n gaga

 

C60

gaga

gaga, voy. gateux

 

E0

gaga

adj et n (gâteux, -euse) gaga; i d’vint gaga ; èlle èst tote gaga

 

S0

gage

nm (garantie) gadje ; mettre en gage, mète è gadje, mète contrèpan ; il lui a donné comme gage , i lî a d’né come gadje; (salaire) gadje

 

C60

gage

gadje, (anc.) wadje

 

E0

gage

(au jeu) gadje (guèdje Ba.) ; dèner on gadje ; ravèr si gadje 

 

S0

gager

v (parier) wadjî

 

C60

gager

wadjî (wè- Ve.) ; voy. pari, -ier

 

E0

gager

vt (parier) gadji (-i ; guè- Ba.) ; vous-se guèdji qu’ is v’nant voci ! ; dji gadje dobe conte simpe quu dj’ ê rêson

 

S0

gages

(salaire) gadjes (guèdjes Ba.) ; aler toucher sès gadjes 

 

S0

gageure

nf wadjûre ; c’est comme une gageure , c’ è-st-one vraîye wadjûre

 

C60

gageure

faire une _, fé ‘ne wadje ou wadjeûre (wèdjore Ja., St.)

 

E0

gageure

(pari difficile) guèdjeûre ; dji tin ma guèdjeûre

 

S0

gagnant

, ante adj gangnant (-e) ; nous sommes gagnants, nos-èstans gangnants

 

C60

gagnant

, ante nm le gagnant , li ci(a) qui gangne ; la gagnante , li cène qui gangne (, li cine qui gangne)

 

C60

gagnant

, -e gangnant (gå- ; anc. wan-, wå-)

 

E0

gagnant

, -ante adj et n gangnant, -ante ; i fât todi dès pièrdants èt dès gangnants ; coup _, gangne ; c’ èst la gangne !

 

S0

gagne-pain

nm gangne-pwin ; c’est son seul gagne- pain , i n’ a qu’  ça come gangne-pwin

 

C60

gagne-pain

gangne-pan (gå-, anc. wan-, wå-) ; on lui a procuré un _, on lî a mètou l’ pan è l’ min ; on lui a pris son _, on lî a pris l’ pan foû dè l’ boke

 

E0

gagne-pain

(ce qui permet à qqn de gagner sa vie) gangne-pwin ; la cinse, c’ èst nosse gangne-pwin ; (personne qui assure la subsistance d’autres personnes) çu p’tit djon.ne ome-là, c’ èst leû gangne-pwin ; il a un _, il a l’ pwin o l’ mwin (Te.)

 

S0

gagne-petit

voy. rémouleur, etc.

 

E0

gagner

[v] gangnî

 

G100

gagner

v (s’assurer un profit) gangnî ; gagner sa journée , gangnî s’ djoûrnéye ; gagner de l’argent , gangnî dès caurs ; il a gagné gros , il a gangnî gros ; c’est toujours cela de gagné , c’ èst todi ça d’ gangnî ; jouer pour gagner , djouwer po gangnî, djouwer po l’ gangne; (expr) on n’ gangne nin s’ pwin à waîtî passer lès baloûjes , on ne gagne pas son pain à regarder passer les hannetons ; i n’ a nin gangnî ça à dire dès pâtêrs , il n’a pas gagné cela en disant des prières , il a beaucoup travaillé ; is n’ ont nin gangnî crausse soupe , ils n’ ont pas gagné soupe grasse , ils n’ont pas fait fortune; gagner du temps , gangnî do timps, aler pus rade ; vous gagnerez du temps en allant par là , vos-îroz pus rade en ‘nn’ alant pâr là; (atteindre en se déplaçant) ce n’était pas aisé de gagner la sortie , ci n’ èsteûve nin aujîy d’ avinde à rèche; (acquérir, mériter) gangnî, mèriter; cela aurait bien mérité d’être lavé , ça aureûve bin gangnî d’ ièsse rilâvé ; vous l’avez bien gagné , vos l’ avoz bin gangnî, vos l’ avoz bin mérité; (expr) li cia qui n’ sét discôper l’ pwin n’ èst nin co bon po l’ gangnî , celui qui n’est pas capable de découper le pain n’est pas apte à le gagner; on n’ gangne rin à s’ plinde èt co mwins’ à s’ vanter , on ne gagne rien à se plaindre et moins encore à se vanter; (être vainqueur) gangnî ; c’est vous qui avez gagné , c’ èst vos qu’ a gangnî; (gagner en) ièsse pus ; il a gagné en gentillesse , il èst pus brâve qui d’vant ; il a gagné en largeur , il èst pus laudje; (gagner à) il gagne à être connu , i mèrite di ièsse conu; (se rendre favorable) awè avou li ; pour gagner la faveur de qqn , po-z-awè one saquî avou li; gagner qqn de vitesse , aler pus rade qui ; la fatigue commençait à la gagner , èle cominceûve à ièsse sicranse; (gagner du terrain) gagner du terrain sur un coureur , riprinde saquants mètes à on coureû; l’eau gagne du terrain , l’ aîwe va todi pus lon

 

C60

gagner

gangnî (gågnî, anc. wan-, wå-) ; _ sa vie (anc.), si tchèvi, si k’tchèvi ; _ du temps (anc.), wangnî timps; ne perdre ni _, fé bouf ; _ tout l’avoir d’un joueur, voy. décaver ; nous avons gagné (à certains jeux), nos-èstans foû ou gangnîs ; _ les premières parties (aux cartes), fé lès pårts dè rafåré ; _ au jeu de bagues, fé raws’ ; _ un rhume, atraper ou haper on freûd ; voy. conta­gieux

 

E0

gagner

vt (qqch) (l’acquérir par son travail) gangni ; aler gangni sa crosse ; gangni dès sous come dès pîres ; j’ai bien gagné (mérité) mon souper, dj’ ê bin gangni m’ soper,; empl absolt i mindje dipus’ qu’ i n’ gangne ; (acquérir (qqch) par le sort) gangni ; il è gangni l’ gros lot ; (être vainqueur de, remporter) gangni ; dj’ ê gangni m’ procès ; vi (être vainqueur) gangni ; gangni âs guîes ; (au jeu de cartes) li rwa gangne, l’ as’ èst voye ; (avoir du bénéfice) gangni ; dj’ ê gangni o tchindje ; il î gangnerot brâmint à choûter sès parints ; _ de l’argent, rufé dès sous ; il gagne de l’_ en revendant son bétail, i fêt dès sous avou sès bièsses ; _ de l’argent en abondance, gangni dès sous come dès pîres ; celui qui gagne beaucoup d’argent est aussi celui qui en dépense beaucoup, grand gangneû, grand dèpenseû (litt. « grand gagneur, grand dépensier ») ; il est parti _ sa vie (il ne dépend plus financièrement de ses parents), il èst voye à s’ pwin ; (se dit au jeu de couyon lorsque l’ ensemble des lignes est effacé) nous avons gagné, dji sons foû (litt. « nous sommes dehors ») [correspond au fr. fors] ; action de _ (; son résultat), gangnèdje ; celui qui gagne beaucoup d’argent en dépense beaucoup, grand gangnèdje, grand dèpensèdje

 

S0

gagneur

, euse n gangneû (-se)

 

C60

gagneur

, -eûse gangneu (gå-, anc. wan-, wå-), -eûse, -erèsse

 

E0

gai

, gaie, adj (qui a ou qui marque de la gaieté) gaîy (-e) ; c’est une petite fille gaie , c’ è-st-one gaîye pitite bauchèle ; mettez quelque chose de plus gai , mètoz one saqwè d’ pus gaîy; (plaisant) avenant (-e), gaîy(-e) ; ce n’est pas toujours gai , ci n’ èst nin gaiy tos lès djoûs ; il a un gai visage , il a on visadje avenant ; redevenir gai , si ragaîyî; (expr) awè l’ keûr gaîy , avoir le cœur gai ; il a on bia visadje mins i n’ èst nin gaîy avou , il a un beau visage mais il n’est pas gai avec ce visage , il n’est pas aimable; gai comme un pinson , gaîy come on pinson

 

C60

gai

, -e guêy, -êye (gué H), (ordt) djoyeûs -e, voy. joyeux

 

E0

gai

, gaie adj guêy, guêye ; èlle èst guêye come on pinson ; il èst si guêy qu’ one pwate di prîjon ; c’ èst dès guêys-afants ;

 

S0

gai, e

[adj] (o-c) gaîy, e, (o) guéy; . v. joyeux

 

G100

gaïac

(bois exotique très compact) do bwès d’ fièr (litt. « du bois de fer ») du

 

S0

gaiement

guêyemint, djoyeûsemint

 

E0

gaiement

guêyemint ;  dj’ î ê stî guêyemint

 

S0

gaieté

[nf] (e) djoyeûseté ; v. joie

 

G100

gaieté

, gaîté nf retrouver sa gaîté, ridivenu gaîy ; mettre en gaîté, ragaîyî ; (expr) il l’ a fait de gaieté de cœur, i l’ a faît avou plaîji ; il ne l’a pas fait de gaieté de cœur, i n’ l’ a nin faît d’ bon keûr

 

C60

gaieté

guêyelé, djoyeûseté ; être en _, èsse so l’ houp’diguèt ; voy. goguette, HILARITÉ, JOIE

 

E0

gaieté

guêyeté ; gn-è do l’ guêyeté dins ç ‘mâjon-là ! ; de _ de cœur (de propos délibéré) (svt en contexte négatif), di guêté d’ keûr , ç’ n’ èst nin d’ guêté d’ keûr quu dj’ fê ça

 

S0

gaillard

, arde adj (plein de vie) fwârt (f fwate), vîgreûs (-e)) ; il est encore gaillard, il èst co vîgreûs

 

C60

gaillard

nm galiârd ; un fameux gaillard, on fameûs galiârd

 

C60

gaillard

galiård; un fort _, on fwért compére, on hêtî (ou fameûs) pièle, on ian’, on rapide, on cadèt, on hiletant ; un drôle de _, on canårî dè l’ grosse sôr, voy. individu ; une gaillarde, voy. hardi, virago; adj, voy. éveillé , fRINGANT ; propos _, voy GRAVELEUX

 

E0

gaillard

, -arde adj et n (costaud, -aude) galiârd (, -ârde) (aussi à Ba. gayârd), pirou ; c’ è-st-one galiârde ; c’ è-st-on pirou ; il è djà deûs grands galiârds po lî d’ner on côp d’ mwin ; (lascar) galiârd(, -ârde), jèk ; c’ è-st-on galiârd qui s’ dène do bon timps ; dji v’ tin à l’ û, mès galiârds ! ; c’ è-st-on fâmeûs jèk, sés-se’, ci-là ! ; un drôle de _, on drole di canari

 

S0

 

 

 

gaillardement

galiårdèmint, vigreûsemint

 

E0

gaillardise

galiårdîse

 

E0

gaillet

nm gaillet gratteron, aclapant ; gaillet vrai, Florète (f)

 

C60

gaillet

_ blanc (ou g. accrochant), voy. GRATERON

 

E0

gaillet

fruit du _, du grateron, souk-di-gade ; dj’ ê dès souk-di-gades plin mès  tchâsses ; (la plante elle-même) souk-di-gade ; c’ èst plin d’ souk-di-gades addé l’ pâdje [probt composé d’un déverbal de souker : litt « coup de tête d’une chèvre »]

 

S0

gailletin

nm gayetin

 

C60

gailletin

gayetin

 

E0

gaillette

nf gayète, gayetin (m) ; ensemble de gaillettes, gayetrîye ; mettre une pelletée de gaillettes dans le poêle, mète one paletéye di gayètes

 

C60

gaillette

gayète ; voy. houille

 

E0

gaillette

(morceau de houille de grosseur moyenne) gayète ; broûler dès gayètes

 

S0

gain

[nm] gangne [nf]

 

G100

gain

nm (action de gagner, succès) il a obtenu gain de cause , on lî a d’né raîson ; il a obtenu le gain du procès, il a gangnî l’ procès ; jouer pour le gain de la partie, djouwer po l’ gangne (f) ; dans cette affaire, il y a chance égale de gain et de perte, dins ç’t-afaîre-là, gn-a ostant d’ chances di gangnî qui d’ piède; (ce qu’on gagne) gangne (f) ; les gains d’un ouvrier, li gangne d’ on-ovrî ; ses gains ne sont pas importants , i n’ a wêre gangnî, i n’ gangne wêre; (expr) il est âpre au gain, il èst po lès caurs ; il en retire quelque gain, ça lî rapwate one miète di caurs

 

C60

gain

gangne (gågne), -èdje (anc. wan-, wå-)

 

E0

gain

tu n’es pas prêt d’obtenir _ de cause, t’ ès co l’ timps

 

S0

 

gain

gangne ; il è r’pièrdou tote sa gangne ; âpre au _ (qui tente de soutirer jusqu’au dernier sou), tirant, -ante ; is sont tirants, cès djins-là ! ; il est âpre au _, tot lî plake âs dèts ; (se dit d’une personne âpre au _) tot lî plake azès deuts (Te.) (tout lui colle aux doigts)

 

S0

gaine

nf guin.ne

 

C60

gaine

wayîme, (anc.) (-ime Fa.), wåde ; voy. fourreau ; _ pour trans­porter une scie, rèye

 

E0

gaine

la _ de l’horloge, la kêsse di l’ ôrlodje

 

S0

gala

nm gala ; soirée de gala, swèréye di gala

 

C60

gala

gal’lå ; voy. bombance

 

E0

gala

gala

G0

galant

, -e galant, -e ; voy. amoureux ; vert _, gadrou, trosse-cotes, on reûd vèrdjon ; voy. coureur ; femme galante, ahèsse, voy. dévergondé, Fille

 

E0

galant

, -ante adj galant, -ante ; dès parôles galantes 

 

S0

galanterie

galanterèye, hanterèye

 

E0

galanterie

galanterîe

 

S0

galantin

bê djodjo

 

E0

galaxie

galacsîye

G0

Galderoux

(n de famille) Galdèrou

 

S0

gale

nf (maladie de la peau) gale, rogne ; avoir la gale, awè l’ gale, awè l’ rogne; (maladie des végétaux) gale ; avoir la gale, awè l’ gale, ièsse galeûs, ièsse griveleûs; (personne méchante) gale, gârce, pwèson (m)

 

C60

gale

gale, rogne (surtout des animaux), hôpe, spécialt _ du chat, de la vache, ripe ; voy. teigne, peste

 

E0

gale

gale, rogne ; dj’ ons stî plins d’ pûs èt plins d’ gale ; i n’ fât qu’ one mâvêse bièsse po fouter la gale ; lès bièsses ont atrapé do l’ rogne ; il suffit d’une bête atteinte de la _ pour contaminer toute l’étable, i n’ fât qu’ one mâvése bièsse po fouter la _ dins tot li stâve

 

S0

galefretier

calfurtî ; voy. vaurien

 

E0

galène

galin.ne ; un poste (de radio) à _, on posse a galin,ne

 

S0

galéopsin

nm djane ôrtîye (f) (, djane wârtîye)

 

C60

galéopsis

_ tétrahit, djène oûrtèye, dånote (Ja.; dâ- St., Ma., Bo.; dau- GrH.; daumote Coo)

 

E0

galère

nf galére; (expr) il s’est laissé entraîner dans une drôle de galère, i s’ a co stî foute dins one drole d’ èmantchûre ; qu’allait-il faire dans cette galère ?, qwè-ce qu’ il aleûve co fé vêla ? ; vogue la galère !, èt qu’ ça vaye come ça vout !

 

C60

galère

, galérien galére, -ryin

 

E0

galère

galêre ; t’ îrès s’ lès galêres ! ; (situation très désagréable) galêre ; dins qué galêre quu dj’ sons co !

 

S0

galerie

nf (lieu de passage couvert) galerîye; (de charbonnage) vôye; (de fosse à terre plastique) tchèsse; sur la galerie de l’ auto, su l’ twèt d’ l’ auto; (expr) ce qu’il fait, c’est pour la galerie, ci qui fait, c’ èst po parète

 

C60

galerie

galerèye ; _ principale d’une ardoisière, horèdje, _ latérale clabotèdje ; (houill) vôye, bakeneûre, cwèstrèce, gråle, arin.ne (lès brantches d’ ine a.), pahadje, (anc.) torèt ; l’ensemble des _ de même niveau, ostèdje (nm) ; galerie à fleur de terre, creusée par la taupe, fougneûre, rateure (Ke., Re.), rûyeure (Rob.), royin (nm), royèdje (nm) ; les taupes ont creusé des _, lès foyons ont royé l’ tchamp (Fra.)

 

E0

galerie

(passage souterrain) galerîe ; une _ de mulot, one galerîe d’ rate ; (revêtement destiné à dissimuler la tringle à rideaux) galerîe ; i nos-è fêt one bèle galerîe po lès ridaus ; _ de taupe, trau (nm) d’ foyant ; une _ qui mène au terrier du renard (comp. baure), on trau di r’nâd ; truffer (un endroit) de _s de mulot, dirater ; lès rates ont d’raté tot l’ corti ; la pature astot tote diraté [de « rate », co ; mp. anc. fr. (pain) raté, càd. (pain) entamé par les rats] ; (public que l’on prend à témoin) galerîe ; ç’ astot po-z-amûser la galerîe

 

S0

 

galérien

nm galéryin

 

C60

galet

nm (caillou) cabouyau (, crabouyau, scabouyau)

 

C60

galet

galasse (nf) ; voy. caillou ; pour le fr -lg « galet », voy. gaufre

 

E0

galet

padwaye ; ramasser dès padwayes dins l’ bî

 

S0

galetas

être logé dans un _, èsse lodjî å teût ; voy. taudis

 

E0

galette

nf (friandise) galète ; faire les galettes, fé lès galètes ; fer à galettes, fiêr à galètes ; petites galettes de nouvel an, bonans (m) ; galette des rois, gatau dès rwès (m)

 

C60

galette

galèt (nm), tortê (nm), hufenale, galète ; faire des _, galeter ; voy. gaufre

 

E0

galette

(argent) galète ; il ont do l’ galète, cès djins-là ; la _ des Rois, la galète (ou li gatau) dès Rwas

 

S0

galeux

, euse adj (personnes et animaux) galeûs (-e), rogneûs (-e) ; (plantes) galeûs (-e), griveleûs (-e)

 

C60

galeux

, -eûse galeûs, -e ; (surtout des animaux) rogneûs, -e ; (du chat) ripeûs ; (d’une pomme de terre) crapeleûse, pokeleûse, avou dès crapes, dès pokes ou dès pokelètes, rogneûse

 

E0

galeux

, -euse adj (qui est atteint(e) par la gale) galeûs (, -eûse), rogneûs (, -eûse) ; galeûs tchin ! ; vosse tchin èst rogneûs

 

S0

galfâtre

voy. bousilleur

 

E0

galiléen

galilèyin

G0

galimafrée

cabolêye, potadje (nm) ; voy. capilotade

 

E0

galimatias

galimatias, cacafougna ; voy. baragouin

 

E0

galipette

nf cumulèt (m)

 

C60

galle

noix de _, neûh di gale, poume dè tchin.ne, porê (, oû) d’ tchin.ne ; voy. bédegar

 

E0

gallium

galiom’

G0

gallo-romain

gaulwès-romin

G0

galoche

nf galotche; menton en galoche, minton d’ gagawe

 

C60

galoche

sabot francès, galoche ; menton de _, minton d’ savate, minton gawgawe (ou dawdawe), magawe

 

E0

galoche

galotche ; choyoz vos galotches ! ; un menton en _, on maton à galotche

 

S0

galon

nm (ruban) galon, sinzori ; enlever un galon,  disgaloner; (grade) galon ; prendre du galon, prinde do galon; (expr) ramouyî sès galons, mouiller ses galons, offrir à boire lors d’une promotion

 

C60

galon

, -onner galon, -oner

 

E0

galon

(ruban de passementerie) galon ; dj’ ê cosou on bê galon â bord do l’ cote ; (signe distinctif des grades militaires) galon ; (au fig.) pendre du galon (obtenir de l’avancement), prinde do galon

 

S0

galonné

galoné

 

S0

galonner

v galoner

 

C60

galop

nm galop ; aller au galop, aler au galop; (expr) à file di galop, très rapidement ; vinu à galop, venir au galop, arriver rapidement

 

C60

galop

, -er, -ade galop, -er, -åde, -èdje ; bideler, brideler, patrafeter, trafeter ; accourir au _, voy. accourir ; se sauver au _, prinde ou haper Notru-Dame di Galope, filer à grande dadaye ; voy. DÉGUERPIR, ENFUIR

 

E0

galop

galop ; au grand _, â grand galop

 

S0

 

galopade

galopâde

 

S0

galoper

v aler à galop, galoper; « Nos avans r’potchî à galop à moto po-z-aler prévenu lès makisârds. » (R. Hostin); (expr) galoper come on polin, galoper comme un poulain

 

C60

galoper

vi galoper, râyi ; i falot vèy come i galopot ! ; il galopait, i râyot (s. e. lès djambes) (de râyi, arracher)

 

S0

galopin

nm aplopin

 

C60

galopin

galopin, galapia, crapotin ; voy. gamin

 

E0

galopin

galopin

 

S0

galurin

(chapeau) galurin ; il avot mètou s’ novê galurin

 

S0

galvanisation

galvanisâcion

G0

galvaniser

v galvaniser ; fer galvanisé, fiêr chlèk

 

C60

galvaniser

galvaniser

G0

galvaudage

nm (action de gaspiller) digârcinadje, fùrladje, galfutadje, galvaudadje

 

C60

galvauder

v (gaspiller) digârciner, fûrler, galfuter, galvauder ; celui qui galvaude, digârcineû (-se), fûrleû (-se), galvaudeû (-se)

 

C60

galvauder

, -eûr galvauder, -eû ; voy. GASPILLER

 

E0

galvauder

vt (gaspiller) galvauder ; galvauder sès chances ; il è galvaudé tos sès sous

 

S0

 

gamache

gamasse ; voy. guêtre

 

E0

gambade

nf caracoladje (m), djibotadje (m)

 

C60

gambader

v caracoler, djambyî, djiboter; le gamin gambadait dans la prairie, li gamin djiboteûve o pachis ; « Ça coûrt èt ça djibote. » (L. Somme) ; (expr) caracoler come on gadot, gambader comme un chevreau

 

C60

gambader

djougler ; djouper, -eler, potcheter, hopeler, ganeler (Se.), djibotî (Bo.) ; voy. batifoler, CABRIOLER , FOLATRER

 

E0

gambader

vi (batifoler) (en parlant des veaux, des agneaux) djiboter ; i falot vèy lès-ègnês djiboter !

 

S0

 

 

 

 

gamberger

v tûser

 

C60

gambiller

v, djambyî ; je gambille, dji djambîye ; nous gambillons, nos djambians ; ils gambillent, is djambîyenut ; je gambillais, dji djambieûve ; je gambillerai, dji djambîyerè ; j’ai gambillé, dj’ a djambyî ; action de gambiller, djambiadje (m)

 

C60

gambiller

djambî ; voy. jambe; (d’un bébé démailloté) tchampî

 

E0

gamelle

nf gamèle

 

C60

gamelle

gamèle ; _ de chat, …, goflète, caté (nm) (Vo.) ; voy. écuelle

 

E0

gamelle

(de soldat) gamèle ; rinètyi sa gamèle ; aller à la _ (aller chercher la nourriture), aler à l’ gamèle

 

S0

gamète

gamète

G0

gamin

, ine nm (enfant) crapôd (-e), gamin (-e) ; valèt (f bauchèle, maraye) ; c’est un gamin espiègle, c’ è-st- one canaye di gamin ; « Qu’ èst-ce qu’ on-z-a co faît à mi p’tit crapôd ? » (E. Gillain) ; les gamins, lès raupins, lès roufions; (expr) laî-tu crèche, don, gamin !, laisse-toi grandir, gamin !; (fils) gamin, gârçon ; c’est un fils, c’ è-st-on gamin ; elle est là avec son fils, èlle èst là avou s’ gamin ; il est là avec sa gamine, il èst là avou s’ crapôde, avou s’ gamine

 

C60

gamin

gamin, calmotrê (calmadrê ou haï- Ja.), crapotin, galurê, gawesin, cårpèlègn (Ba.), marlatcha, djon.ne ; _ insupportable, pèyon ; voy. garçon, garne­ment ; bande de _, voy. marmaille ; (péjor) gamine, piheroûle ; gamine effrontée, turbulente, tchakète

 

E0

gamin

, -ine 1 n (enfant ; gosse) gamin, -ine ; (fils, garçon ; fille) gamin, -ine ; c’ èst l’ gamin da Fèrnand ; is n’ ont qu’ on-afant, èt c’ è-st-one gamine ; (petit garçon, petite fille qui sert d’aide) gamin, -ine ; timps dès vacances, dj’ ê on gamin po travayi avou mi à l’ cinse ; une belle _, one bèle pètite mâmonète ; _ espiègle, masète, tchîperoûle (tchi- Te.) (litt. « musaraigne »), tchîpète (tchi- Te.) ; doû-ce qu’ èlle èst co, çusse pètite tchîpète-là ? ; ; _e vive et espiègle, pèrwîe ; çusse pètite pèrwîe-là n’ è nin on momint trankile

 

2 adj (insouciant, -ante ; espiègle) gamin, -ine ; il èst co si gamin !

 

S0

 

 

gamin, ine

[n] (o) galopia, (c) raupin, raupinia, (e) cårpê, (o-c) gamin, e

 

G100

gaminerie

nf gaminerîye

 

C60

gaminerie

gaminerèye ; grosse _, måroumince (Fi.) ; voy. farce, tour

 

E0

gamme

nf notes (pl) ; il sait jouer toute la gamme, i djouwe bin totes sès notes

 

C60

gamme

game

 

E0

gamme

(musicale) game ; fé dès games ; i k’nuche djà la game ; (assortiment) game ; il avot tote one game di clés

 

S0

gammé

, ée adj gamé (-ye) ; la croix gammée, li crwès gaméye

 

C60

ganache

_ du cheval, babètch (nm)

 

E0

gang

nm binde (f)

 

C60

ganglion

nm glande (f)

 

C60

ganglion

glande (nf) ; voy. croissance

 

E0

ganglion

gangliyon, glande ; il è stî opèré d’ on gangliyon ; dj’ ê one glande rafrèdi

 

S0

gangrène

nf gangrin.ne (, g(r)angrène)

 

C60

gangrène

grangrin (nm) (, -in.ne (nf) ), gangrin (, -in.ne)

 

E0

gangrène

grangrin.ne ; il avot la grangrin.ne dins l’ pîd

 

S0

gangrener

v gangrin.ner (, g(r)angrèner)

 

C60

gangster

nm bandit, vaurin

 

C60

gangster

(crapule) ganstèr ; c’ èst dès vrês ganstèrs, cès djon.nes machins-là

 

S0

 

 

gangue

t de houill djindje ; t d’ardoisier minant (nm)

 

E0

Gangulphe

saint _ sint Djègô (anc. ; -é- ; Djingou Vi., Ma.) ; [rue] Sint-Gangul, à Liège

 

E0

gant

nm want; une paire de gants, one paîre di wants ; des gants de laine, dès wants d’ lin.ne ; des gants de boxe, dès wants d’ bocse ; jouer à la balle au gant, djouwer à l’ bale au want; (expr) gn-a dès mantches à mète, il y a des manches à mettre, il faut y mettre les formes, il faut prendre des précautions, il y a des gants à mettre; gant de Notre-Dame, ancolie, gant d’ Notrè- Dame

 

C60

gant

want ; gros _ fourré, mofe (nf) ; _ de cuir, manique de cordonnier, …, curê (nm), manike, manote ; voy. moufle

 

E0

gant

(pièce de l’habillement qui épouse la forme de la main et des doigts) gant ; one boune pwêre di gants d’ lin.ne ; dès gants en pècari ; (au fig.) i fât mète dès gants po lî pârler ; ça lî va come on gant ; (objet de forme analogue à celle d’un gant) gant ; on gant d’ twalète ; dès gants d’ bocse

 

S0

ganter

v mète dès wants

 

C60

ganter

vt (surtout au part passé) ganter ; il astot ganté

 

S0

gants

[nm-pl] (e-c) wants, (o) gants

 

G100

garage

[nm] (c) gâradje, (o) gârâdje, (e) gårèdje

 

G100

garage

nm gâradje

 

C60

garage

gårèdje (, gâraje)

 

E0

garage

(abri pour les véhicules ; entreprise de réparation et d’entretien des véhicules (vélos, motos et voitures)) gârèdje ; dj’ ê pwarté m’ vèlo â gârèdje

 

S0

garagiste

gârajisse

 

S0

garant

, ante n rèspondant (-e) ; se porter garant, ièsse rèspondant di, rèsponde d’ one saqwè ; je m’ en porte garant, dj’ è rèspond; (expr) dji rèspond d’ tot s’ i n’ arive rin (iron), je me porte garant de tout à condition que rien n’ arrive

 

C60

garant

, -e garant, -e (anc. wa- ), rèspondant ; se porter _, rèsponde (pour qn)

 

E0

garant

, -ante n garant, -ante ; dji m’ pwate garante por lu

 

S0

garantie

nf garantîye ; demander des garanties, dimander dès garantîyes; donner en garantie, mète contrèpas ; prendre des garanties, prinde sès précaucions

 

C60

garantie

garantîye (anc. -èye, -îse), assûrance

 

E0

garantie

garantîe ; li vèlo èst d’zos garantîe ; (assurance) garantîe ; i lî fârot one garantîe

 

S0

garantir

[v] garanti

 

G100

garantir

v (se porter garant de la qualité) ma voiture est garantie un an, dj’ a one garantîye d’ on-an su m’ vwèture ; (répondre, promettre, assurer) je ne garantis rien, dji n’ rèspond d’ rin; (affirmer) garanti; je peux vous garantir que c’est la vérité, dji vos garanti qu’ c’ èst l’ vraî; (protéger) waranti, garanti; « Ci qu’ est flauwe dwèt ièsse waranti. » (R. Viroux)

 

C60

garantir

garanti (anc. waranti F, -di F, St., wèrandi Es., Wan. ), assûrer, rèsponde (pour qn), fé bon po in-ôte ; voy. abri, abriter, OMBRE, REVÊTEMENT

 

E0

garantir

vt (la qualité, le bon fonctionnement) garanti ; tu pous prinde çu tch’vau-là, dji to l’ garanti ; (certifier, assurer) garanti ; dji v’ garanti qu’ c’ èst lu ; si c’ èst lu qui s’ a mèle, c’ èst garanti qu’ ça toûnerè mâ ; je ne garantis rien, dji n’ rèspond d’ rin

 

S0

garce

nf gârce

 

C60

garce

garce

 

E0

garce

(femme désagréable ou de mauvaise vie) gârce ; c’ è-st-one tchôde gârce ; èle fôre si nez partout, çusse gârce-là ; tês’-tu, lwagne gârce ! ; _ de vie, gârce di vîe ; i n’ è jamês rin fêt d’ sa gârce di vîe

 

S0

Garcia

(n de famille) Garciâ

 

S0

garçon

[nm] valèt, (o) gârçon ; v. gamin, fils

 

G100

garçon

nm crapôd, gamin, raupin, roufion, valèt ; garçon manqué, gamin falu ; garçon de restaurant, gârçon d’ hôtél ; garçon de café, gârçon d’ cafeu ; garçon boucher, gârçon d’ botchî ; c’est un gentil garçon, c’ è-st-on brâve gamin ; c’est son petit garçon, c’ èst si p’tit valèt, c’ èst s’ pitit valèt ; ils ont deux garçons, il ont deûs valèts, deûs gamins; (jeune homme non marié) djon.ne ome ; il est encore garçon, il èst todi djon.ne ome

 

C60

garçon

valèt, crapôd (Je., Ber., Wa., Cou.) ; petit _, pitit valèt, cårpê, crapôd, pitit nokèt ou potchèt, pitite nokète ; notre petit _, nosse cocosse ou gogosse, voy. bambin, gamin ; un petit gros _, on p’tit gros padje ; un petit _ trop sérieux, on p’tit pépére ; un vilain _, on lêd padje ; un _ manqué, fille aux allures de _, voy. garçonnière ; un vieux _, on vî djon.ne ome, on vî djônê, on vî brohon, (plaist) on vî cadèt ; _ d’honneur (à un mariage), hèveleû (Sart, Ja., La.), èsclèvé (Ve.), valèt d’ djeû (Cha.) ; voy. demoiselle ; _ de table, chèrveû à tåve ; _ meunier, groumèt, vårlèt dè molin ; _ de café, de magasin, garçon d’ cafè, d’ botike ; _ brasseur, garçon brèsseû ; (au jeu de cartes) valèt, padje

 

E0

garçon

1 (enfant mâle) valèt ; dj’ ons avou deûs-afants, on valèt èt one bwêcèle ; c’ èst l’ valèt da Tomas ; dès p’tits valèts èt dès p’tites bwêcèles ; (t. d’interpellation à l’adresse de qqn qui est plus jeune que soi ou que l’on veut traiter avec condescendance) fê tot doûs, valèt ! ; rastrin, valèt ! ; (domestique) valèt ; il astot valèt d’ cinse ; ils ont eu un _ et une fille, il ont avou l’ cope ; un vieux _, on vî djon.ne ome ; petit _ espiègle, tchîpion ; (terme d’affection à l’adresse d’un petit garçon) kèkè, minèt, pètit cok, pîwitche ; bondjoûr kèkè ! ; ça va, m’ pètit kèkè ?; bondjoûr, mi p’tit cok pîwitche ! ; _ effronté (sans gêne), mastrokèt ; sacré p’tit mastrokèt ! ;

2 (de café) (serveur) garçon

 

S0

garçonnière

fille _, on fåsse valèt, ine Marèye (ou ine vrêye) Bada, on ou ine waltrou

 

E0

garde

[nm] (o-c) gârde, (e) gâr

garde-champêtre [nm]: champète

 

G100

garde

nf (surveillance) avoir la garde de, waîtî à ; la servante a la garde des enfants pendant que la mère travaille, li mèskène waîte aus-èfants, su l’ timps qui l’ moman travaye ; il a le droit de garde de ses enfants une semaine sur deux ; i pout awè sès-èfants avou li, one samwin.ne su deûs ; chien de garde, tchin d’ coû ; corps de garde, côrps di gârde; (loc) tenir en garde, tinu à l’ ouy ; je n’ai garde de lui dire, dji n’ pou mau d’ lî dîre; mettre en garde, prévenu ; prendre garde, waîtî à li, waîtî à deûs côps ; prendre garde, waîtî di, prenez garde d’avoir froid, waîtîz di n’ nin awè frèd; prenez garde de tomber, waîtîz di n’ nin tchaîr ; de garde, di gârde, di stauve; être de garde, ièsse di stauve ; « Ci nût-ci, ti n’ sèrès pus di stauve, ci nût-ci ni l’s-ôtes, ti pous ‘nn’ aler. » (A. Bacq) ; médecin de garde, médecin d’ gârde; (expr) ièsse di gârde, être de garde, ièsse di stauve, id, tinu l’pot drwèt, id ; à 1’ waude di Diè !, à la garde de Dieu ; il anonce come on tchin d’ coû, il aboie comme un chien de garde; (livre) la page de garde, li gârde d’ on lîve, li pâdje di gârde

 

C60

garde

nm gârde ; chef garde, chèf gârde, gârde-convwè, gârde-trin

 

C60

garde

1 (surveillance) gârde ; on bon tchin d’ gârde ; avèr la gârde di sès-afants ; monter la _, monter d’ gârde ; descendre la _,  dichchinde di gârde ; mète en gârde ; si t’ni su sès gârdes ; je n’ ai _ de recommencer, dji n’ pou mâ d’ rik’minci ; il n’a _, évidemment, de venir ici, i n’ pout mâ, ça, di v’ni voci ; il n’a _ d’être trop généreux, i n’ pout mâ di s’ forbouter ; prends _ !, tin t’ bon à l’ rampe ! ;

 

2 (protection) wâde (dans quelques loc.) : à l’ wâde di Dju ! ;  n’avoir _ de (n’avoir nullement l’intention de) n’ avèr wâde di ; dji n’ ê wâde d’ î aler 

3 (gardien) gârde ; il èst gârde po l’ tchèstê ; (groupe de personnes qui gardent) gârde ; la gârde civike ;

 

S0

garde 1

nf går, garde ; monter, descendre la _ monter, dihinde li går ; à la _ de Dieu, à l’ ou è l’ wåde di Diu ; une bonne _, ine bone wåde ou wête ; chien de _, tchin d’ wête ou d’ coûr ; je n’ai _, dji n’ a wåde ou dji n’ pou må, (i) n’ a nou risse ; prendre _ de, loukî di, (anc.) vîser di ; prenez _, mettez-vous en _, _ à vous, voy. attention ; la _ bourgeoise (anc.), li wåde bordjeûse ; la _ civique (anc.), li går civike

 

E0

garde 2

nm ou f går, garde ; un _ de nuit, on går di nut’ ; un _ cham­pêtre, _ forestier, voy. champêtre , forestier ; _-malade garde-malade ; une _-couche, ine går di coûches (anc. rilîvrèsse (nf))

 

E0

garde-à-vous

nm se mettre au garde-à-vous, fé péter ses talons

 

C60

garde-à-vous

gârde-à-vous ; il astint o gârde à vous

 

S0

 

garde-barrière

n baurioteû (m), gârde-baurîre (, gârde-bariére)

 

C60

garde-barrière

gârde-bârîre

 

S0

garde-boue

nm gâr-boû

 

C60

garde-boue

gârde-boue

 

S0

garde-champêtre

nm champète

 

C60

garde-champêtre

gâr-champète (syn. champète) ; (anc.) champète (isolé, ou dans le composé gâr-champète) ; li champète lî avot fouté on procès

 

S0

garde-chasse

nm gârde

 

C60

garde-chasse

gârde-tchèsse

 

S0

garde-feu

voy. écran

 

E0

garde-fou

nm baye (f)

 

C60

garde-fou

voy. balustrade, bar­rière

 

E0

garde-fou

gârde-fou

 

S0

garde-malade

n gârde-malade

 

C60

garde-malade

gârde-malâde

 

S0

garde-manger

nm gârde-manjer

 

C60

garde-manger

går-manjer

 

E0

garde-manger

gârde-manjer

 

S0

garden-party

garden-party

G0

garder

[v] (e) wårder, (o) wârder, (c) waurder, (o-c) aurder, (o) tèni

 

G100

garder

v waurder, tinu ; je garde, dji waude, dji waurdéye ; nous gardons , nos waurdans ; ils gardent, is waudenut ; je gardais, dji waurdeûve ; je garderais, dji waudereûve; (conserver pour soi) waurder, tinu ; je le garde, djè l’ waude (por mi) ; garder tout en soi-même, tot t’nu por li; (ne pas dévoiler) waurder, tinu ; gardez cela pour vous !, waurdez ça por vos !, ni d’djoz rin à pèrson.ne; (jeu de cartes) roi gardé, rwè gârdé; (mettre de côté) waurder, tinu ; gardez-moi une place, waurdez-me one place; (conserver) waurder ; pour garder de la viande, po-z-aurder dè l’ tchau; (continuer à avoir) pour garder la ligne, po d’mèrer tène; garder son sérieux, dimèrer sèrieûs ; garder le silence, ni rin dîre ; garder son calme, dimèrer paujêre, … maîsse di li; (surveiller) garder les enfants, riwaîti à, waîti à ; j’ai demandé à maman de garder les enfants, dj’ a d’mandé à moman di r’waîtî aus-èfants; (expr) Dieu vous garde !, qui l’  Bon Diè vos waude ! ; (se) v (prendre garde à) gardez-vous des flatteurs !, atincion aus blagueûs ! ; je m’en garderai bien, dji n’ pou bin mau ; (se conserver) il ne se garde pas, on nè l’ sét waurder

 

C60

garder

wårder (qqf wåde) ; Dieu vous garde ! (anc.) Diè-wåde !, Diè v’s-afwèce !, Diè-går ! (St.) ; (à la personne à qui on refuse la charité) (anc.) Diè v’s-assisse ! ; aller _ les vaches, aler ås vatches ; _ la maison, loukî à l’ mohone, (plaist) èsse di stå ; [fruit] qui peut se _, w rdûle ; (t de jeu) un as gardé, on has’ aspoyî ou abiyî ; se _de, si wårder di, si houwer (de qn) ; je m’en garderai bien, voy. garde (je n’ai garde)

 

E0

garder

vt (surveiller) wârder (wâde Te.) ; wârder lès vatches ; wârder lès-afants ; wârder la mâjon ; (prov) à chacun son métier, les vaches seront bien gardées, quand on fêt tortos s’ mèstî, lès porcês (les cochons) sont bin wârdés ; (préserver (qqn) d’un danger) quu l’ bon Dju l’ anna wâde ! ; toute proportion gardée, tote propôrcion wârdé ; se _ (se préserver), si  wârder ; i s’ wâr todi one sôrtîe ; dans ces conditions, ils peuvent « saler » leur marchandise (càd. dire la garder pour eux), dins cès condicions-là, is p’lant saler leû martchandîje

 

S0

garde-robe

nf (armoire) ârmwêre à glace, gârdirôbe ; (expr) quand èlle è-st-èvôye, li feu pout prinde à s’ gârdi-robe, quand elle est sortie, le feu peut prendre à sa garde-robe, sa garde-robe est vide

 

C60

garde-robe

gårdirôbe (hôte g. ou g. pindisse), pinderèye; aller à la _, voy. selle

 

E0

garde-robe

gârdurôbe ; si pârin lî è payi one bèle gârdurôbe en tchin.ne

 

S0

gardeur

, -euse de troupeaux, wårdeû, -eûse, voy. berger, vacher, …

 

E0

gardien

, ienne n gârdyin (f gârdyin.ne) ; gardien de prison, gârdyin d’ prîjon; gardien de but, kép

 

C60

gardien

, -ienne gårdiyin, -in.ne ; (anc.) _ du trésor d’une église, costrê

 

E0

gardien

, -enne adj et gârdyin, -ène ; n c’ è-st-on bon gârdyin, nosse tchin ; l’ anje gârdyin ; l’école gardienne (anc.), la scole gârdiène (ou la gârdiène) ; un _ de nuit, on gârde di nut’

 

S0

gardon

nm blanc-pèchon

 

C60

gardon

(poisson) rossète (nf), qqf rêyon (, rêgnon, règnon ); _ hybride du chevanne et du _, qqf wène

 

E0

gardon

rossète ; dji n’ ê atrapé qu’ dès rossètes [en fr. rég. : rousse]

 

S0

 

gare

[nf] (o-c) gâre, (e) gåre, (o-c) stâcion, (e) ståcion

 

G100

gare

nf gâre, stâcion (, èstâcion) ; chef de gare, chèf di stâcion

 

C60

gare !

interj (a)tincion !, gâre ! ; gare à vous !, gâre à vos ! ; (loc) sans crier gare, sins prévenu, sins criyî

 

C60

gare 1

interj gåre (, gâre) ; ås deûts ! ; Voy. ATTENTION

 

E0

gare 1

(du chemin de fer) gâre, stâcion (èstâcion Co., Va.) ; li chèf di gâre ; l’ avenûe do l’ Stâcion 

 

S0

gare 2

nf gåre, èståcion ; _ pour les bateaux de Meuse (anc.), bouk

 

E0

gare 2

interj mot-phrase qui sert à avertir qqn, à le prévenir d’un danger gâre ; _ à vous !, gâre a vos-ôtes ! ; _ à la mine ! (cri pour avertir qu’une mine va sauter à la carrière), gâre la mine ! ; _ à ce qui va se passer !, gâre la casse ! ; (var. emphatique) gâre la gâre ; gâre la gâre quand t’ pére vièrè lès bokèts ! ; _ ! (formule de menace), crak didins ! (litt. « crac dedans !» ) ; si tu fês co one afêre insi, crak didins !

 

S0

garenne

nf garine ; lapin de garenne, lapin d’ garine

 

C60

garenne

garène (-in.ne) ; voy. lapin

 

E0

garenne

garène ; on lapin d’ garène (ou lapin sâvadje)

 

S0

garer

v gârer ; l’auto est mal garée, l’ auto est mau gâréye, èst mau mèteuwe ; (se) v (se mettre à l’ abri de) se garer des coups, si mète foû dès côps; (ranger un véhicule) si mète ; où vais-je me garer ?, èwoù-ce  qui dji m’ va mète ? ; je suis mal garée, dji so mau mèteuwe

 

C60

garer

se _, si gårer, si hayî (hå-, hê-) so l’ costé, si sètchî foû vôye ; voy. oter ; (bat) _ ou amarrer le bateau, stantchî

 

E0

garer

vt (un véhicule) gârer ; dj’ ê gâré la moto à l’ cwane do bwès ; (mettre à l’abri, en lieu sûr) gârer ; dj’ ê gâré lès sous ; se _ (garer son véhicule), si gârer

 

S0

gargariser

(se) v gârgariser

 

C60

gargariser

se _, gargosser (Fa., Ba.), gargariser

 

E0

gargouille

nf courote

 

C60

gargouille

gargouye ; voy. chéneaU, gouttière

 

E0

gargouillement

nm gadrouyadje, gadrouyemint

 

C60

gargouillement

gargouyèdje ; dj’ ê dès gargouyèdjes dins l’ vinte

 

S0

gargouiller

v babouyî, gadrouyî, gârgouyî, rôkyî ; « N’ ètindoz nin come ça babouye dins lès colères ? » (J. Guillaume) ; j’ai le ventre qui gargouille, gn-a m’ vinte qui rôkîye, qui gadrouye

 

C60

gargouiller

, -ement gargouyî, -èdje, -emint ; glouketer, -èdje ; voy. grouil­ler

 

E0

gargouiller

vi (produire des gargouillis) gargouyi ; on n-atind l’ êwe gargouyi dins l’ tiyau ; dj’ ê l’ vinte qui gargouye

 

S0

gargouillis

nm gadrouyemint

 

C60

garnement

nm aplopin, mantin, roufion, gârnèmint

 

C60

garnement

gårnèmint, galapia ; mauvais _, voy. méchant, vaurien

 

E0

garnement

gârneumint ; t’ è-st-on vilin gârneumint !

 

S0

garni

(meublé) gârni ; is sont en gârni a Lîdje

 

S0

garnir

[v] (o-c) gârni, (e) gårni

 

G100

garnir

v gârni ; nous garnissons notre maison, nos gârnichans nosse maujone; (loc) avoir le portefeuille bien garni, awè dès caurs,  awè bin d’ qwè ; (se) v si rimpli; la salle se garnit, li sâle si rimplit

 

C60

garnir

gårni ; _ de nœuds de rubans, flotcheter ; _ de tuteurs (plante en pot), tuturer ; _ d’épines (arbre), spiner ; _ de tuiles faîtières (toit), crèster ; se _ de feuilles (arbre), si fouyeter, voy. feuiller ; (houill) _ de rails une voie de mine, guideler ‘ne vôye ; _ de fascines et de rondins, coheler ou vèloûter, wådeler, trossî

 

E0

garnir

vt (orner) gârni ; gârni on tchapau ; gârni l’ sapin d’ Noyé ; gârni la mortuwêre ; (harnacher) gârni ; gârni li tch’vau avou lès-ârnichemints ; _ (un siège) de nouvelles cannes de jonc, ricaneler ; ricaneler li chame ; _ les tartes, mète su lès tâtes

 

S0

garnison

nf gârnison

 

C60

garnison

gårnison

 

E0

garnison

gârnison ; il è d’moré longtimps en gârnison à Bastogne

 

S0

 

 

 

 

garnissage

nm gârnichadje

 

C60

garnissage

, -sseur gårnihèdje, -heû , f -heûse ; (houill) trossèdje, -sseû

 

E0

garnissage

gârnichèdje

 

S0

garnisseur

, euse n gârnicheû (-se)

 

C60

garniture

nf gârniture ; garniture de cheminée, gârniture di tch’minéye

 

C60

garniture

gårniteûre (, -tûre) ; _ de foyer, gårniteûre di feû

 

E0

garniture

gârniture ; la _ d’étoffe attachée à la tablette de la cheminée, li rabat do djîvâ (Te.)

 

S0

garou

(arbrisseau) joli-bwès, voy. daphNÉ

 

E0

garrot

nm (pour serrer en tordant) tinkion ; garrot de charrue, splinke (f), strindwè; (pour comprimer l’artère) garot

 

C60

garrot

(du cheval) garot ; un cheval qui présente un _ épais est un cheval bien nourri, on tch’vau qu’ è on bon garot, c’ èst qu’ il è d’ l’ avon.ne o cwarp

 

S0

garrot 1

_ du cheval, du bœuf, garot (wa-)

 

E0

garrot 2

(tortoir) splinke, lauke (nf), ou tinkion

 

E0

garrotter

v loyî; garrotter la charrue, splinkyî

 

C60

garrotter

splinkî, springueler (Ve. ; sprinkeler La.) ; _ une charretée de foin, paille ou gerbes, voy. charretée

 

E0

gars

nm fieû, mi-vét; c’est un bon gars, c’ è-st-on bon fieû; « Quand dj’ rescontère dès m’-véts parèys, c’ èst sûr qu’ i gn-a on- èvènemint en route» (Albin Souldo , « Louis Barjot » )

 

C60

gars

un beau _, on bê valèt ; voy. garçon

 

E0

gars

gars ; c’ è-st-on brâve gars ; qué drole di gars !

 

S0

Garuche

la mère _ (jeu d’enfants), [jouer] à l’ tchame

 

E0

Gaspard

npr Djauspârd (diminutifs, Gas’ , Paye)

 

C60

Gaspard

Djåspa (, -år), (anc.) Påye

 

E0

Gaspard

(n d’un des trois rois mages ; prénom et n de famille) Gaspard

 

S0

gaspillage

nm alouwadje, cotapadje, difûtiadje, digârcinadje ,fûrladje, galfutadje, galvaudadje

 

C60

gaspillage

(d’argent, de nourriture) gaspiyèdje, kichirèdje, kitapèdje ; qué k’chirèdje, dins ç’ mâjon-là ! ; qué k’tapèdje di mindji après la nwace

 

S0

gaspiller

[v] (o) brichôder, (c) fûrler, (e) cåspouyî, (o) garciner, (c) d(i)gârciner,  (e) k(i)taper, (e-c) alouwer

 

G100

gaspiller

v alouwer, brichôder, cotaper, digârciner, difûtyi, fé drûsion, foute èvôye, fûrler, galfûrler, galfuter, galvauder, gârciner ; tu gaspilles !, vos brichôdez ! ; gaspiller son argent, fûrler sès caurs, galfûrler sès caurs ; gaspiller ses forces, galvauder sès fwaces ; gaspiller son temps,  piède si timps ; (expr) i n’ faut nin cotaper l’ pwin do bon Diè, il ne faut pas gaspiller le pain du Bon Dieu,  la nourriture

 

C60

gaspiller

, -age, -eûr, -eûse caspouyî (cås-), gaspiyî, -èdje, -eû, -eûse ou -erèsse ; alouwer ou taper à målvå ou à l’ vûde ; kitaper, -åcion, -èdje, -erèye, -eû, -erèsse ; prôdiguer, -gålité, -gue ; prôfaner, -åcion, -èdje, -eû, -eûse ; dilapider, -åcion, -èdje ; dissiper, -åcion, -èdje ; dimanever, -èdje, -eû (anc.) ; taper èvôye, kissèmer, kitchin’ler, kisûner, folårder (for- Str.), garlander  -eû ; forboûrner, forzårder, furlanguer (fèr-, fo(u)r-), –èdje, -eû, -eûse, -erèsse ; wastrouyî (fa- Mar.), [une] wastrouye ; c’ è-st-on waltrou, i n’ louke à rin, i toûne tot-à-fêt à rin ; furlôser (for-), -èdje, -eû ; laguiner, trifougnî, [c’est une] trifogne ; fûrler, kifûrler, -åd, -åde ; tchifauder,  brihôder, (ki)furlintchî, bråder ; brader (la marchandise) ;  awarfèter (Lig.) ; _ à des niai­series, flauser ; _ le beurre sur son pain, voy. beurre ; _ son avoir, taper lès-ouhs foû po lès f’gnèsses, mète tot s’ boûre so s’ pan ; _ sa poudre, broûler s’ poûre à målvå,  pètårder roubièssemint ; être gaspillé, être livré au gaspillage, èsse à l’ caspoye

 

E0

gaspiller

vt (dépenser inutilement, dilapider) folârder, gaspiyi, kichiri, kitaper, taper à ramasse, taper (crâs) voye ; folârder sès sous ; kichiri sès sous ; kichiri l’ êwe ; il ne faut pas _ le pain que Dieu nous donne, i n’ fât nin k’taper l’ pwin do bon Dju ; _ ses ressources, broûler la tchandèye pa lès deûs costés ; il a tout gaspillé, il è fêt voler l’ cayâ, il è k’tapé tos sès sous

 

S0

gaspilleur

, euse adj et n   alouweûs (-e), brichôdeus (-e), digârcineûs (-e), furlaud (-e), fûrleûs (-e), galvaudeûs (-e), rwine-mwinnadje

 

C60

gaspilleur

, -euse n kichireû (, -eûse), kitapeû (, -eûse), galvaudeû (, -eûse), gaspiyeû (, -eûse

 

S0

Gaston

Gaston

 

S0

gastralgie

doleûr di stoumak

 

E0

gastrique

embarras _, djômihèdje so li stoumak

 

E0

gastrite

nf gastrike, mau di stomak  (m)

 

C60

gastrite

gastrike

 

E0

gastronomie

nf cûjène po lès fins-bètchs

 

C60

gâté

, ée adj (abîmé par putréfaction) gâté (-ye) ; une pomme gâtée, one poûrîye pome; une dent gâtée, on nwâr dint; (enfant gâté)  gâté (-ye), poûri (f, poûrîye), poûri gâté (f poûrîye gâtéye); (expr) gâté come one poûrîye pome, gâté comme une pomme pourrie, mal élevé; (terme affectueux) colaud (-e), gâté (-ye) ; ma petite gâtée, mi p’tite colaude, mi p’tite gâtéye

 

C60

gâté

, -ée adj 1 (pourri, -ie) gâté ; lès biokes sont totes gâtés ; 2 (choyé, -ée) gâté ; i n’ èst nin gâté, ç’t-afant-là ! (se dit svt par antiphrase) ; c’ èst nin gâté qu’ èlle èst, c’ èst poûri ! ; n enfant _, gâté ; c’ èst la gâté di s’ pére ; c’ è-st-on gâté poûri ; cet enfant a été trop gâté, ç’t-afant-là è stî trop soteni ; un individu _ à l’excès, on poûri tchin ; c’est mon petit _, c’ èst m’ pètit fiston

 

S0

gâteau

[nm] (c) wastia, (e) wastê, (o) gatau

 

G100

gâteau

nm wastia, gatau ; faire un gâteau, fé on wastia ; le gâteau des rois, li gatau dès rwès ; oncle gâteau, mononke di suke (le même terme se dit même s’il ne s’agit pas d’un oncle)

 

C60

gâteau

mitchot, tortê (St.), (spéct) _ des Rois, wastê (wès- La., Sto., Bo. ; wèstia Hu.), gatau, royåme (nf) (Ar., rwè- Ve. ; mitchot de rwèyåme Petit-Rechain) ; _ de Noël, cougnou (, -oû) ; centre (plein) du _, rond mirou ; _ en forme de couronne, cranse (nf) (Vi., Bo. ; kran’se Ma.), mousse-è-brès (GdM.) ; au­tres espèces de (petits) _x : crèné, hufenale (Se.), scarmoye ; mirou, lunète, vôtion (Ve.), voy. craquelin ; _ de pâtisserie, påté ; voy. friandise ; gâteau de cire, wastê (ou rondê) d’ cére, pon d’ cire (Vo.) ; _ de miel, tortê (-tia Hu.) d’ låme, do l’ rée d’ lâme (Ma. ), one pâmale ou rèye du lâme (Ch.), on ré (St., rê Bo., ri Vi., rî Pe., reûd Ja.) d’ lâme; (ard) dè l’ (ou do l’) brohe ( = miel brut) ; voy. extraire, miel, hayon

 

E0

gâteau

gatau, tortê (Te.) ; on gatau d’ anivèrsêre ; un _ à pâte levée, de forme arrondie, troué au centre, on gatau d’ mènadje (litt. « un gâteau de ménage »,) ; li gatau (ou la galète) dès Rwas ; (au fig.) c’est pas du _, c’ èst nin do gatau ; (petit _ sec) sablé ; purdoz lès sâblés dins l’ bufèt ; _ (de cire) qui contient le miel, réve ; do l’ lâme à l’ réve

 

S0

gâte-enfant

gåteû (f -eûse) d’ èfant

 

E0

gâte-métier

gåteû d’ mèstî

 

E0

gâte-métier

(personne qui travaille à trop bas prix) gâte-mèstî

 

S0

gâter

[v] (o-c) gâter, (e) gåter

 

G100

gâter

v (traiter avec gentillesse) gâter ; vous m’avez gâtée, vos m’ avoz gâté; (en parlant du temps) il fait beau : nous somme gâtés, nos-avans dè l’ chance, i faît bia; (affaiblir, détruire) vous avez tout gâté, vos-avoz tot foutu è l’ aîr; gâte-métier, gâte-mèstî; (expr) i n’ faut qu’ one mwaîje bièsse po gâter on stauve, il ne faut qu’ ne mauvaise bête pour gâter une étable, c’est toujours l’ivraie qui gâte le bon grain ; (se) (plante) poûri, si dismoûji ; le bois se gâte, li bwès s’ dismoûjit ; (temps) si brouyî, si dismète, si machurer ; le temps se gâte, gn-a l’ timps qui s’ brouye; les choses vont se gâter, ça va mau toûrner

 

C60

gâter

gåter ; (surtout ses vêtements) abîmer, wastrouyî,, voy. chiffonner, gaspiller ; _ du bon pour peu de profit, diheûse si cou-d’-tchåsses po-z-avu dè fi ; _ un enfant, gåter, voy. cajoler ; le _ à l’excès, pèri, poûri ; enfant gâté, gåté bokètèfant ac’lèvé so l’ linç, voy. chéri ; se gâter (bois), splawener, voy. moisir ; (farine, pain) s’ èfister ; (affaire) flêrî, toûrner à rin ou à tchin ou à bråwe ; (fruits) gåter, qqf si gåter, poûri (pûri Ve.), toûrner à rin ou à tchatcha, toumer è ‘ne blèsse, … èn-on blètin

 

E0

gâter

vt 1 (gâcher) gâter ; t’ ès gâté la sope avou l’ êwe ; i n’ fât nin gâter la vôte po on-oû ; cela va se _, ça va flêrer ; se _ (se détériorer) (en parlant du temps), si brouyi, si gâter, sèy à l’ disbâtche ; li timps s’ brouye (, s’ gâte) ; li timps è-st-à l’ disbâtche ; vi (se putréfier) gâter ; lès foûres gâtant pa ç’ timps-là ; la situation se gâte, ça sint l’ broûlé ;

2 (choyer) gâter ; il était enfant unique et il a été très gâté, il astot tot seû èt il è stî fwart gâté ; ka nature ne l’a pas gâté (il possède un physique ingrat), la nature ni l’ è nin gâté ; _ (qqn) de façon excessive, poûri ; çu gamin-là è stî poûri pa sa mére  

 

S0

gâterie

nf (friandise) gougouyes (pl)

 

C60

gâterie

gåterèye ; canedôsèdje, -erèye

 

E0

gâteur

, -eûse (d’enfant, …) gåteû, -eûse

 

E0

gâteux

, euse adj et n devenir gâteux, rintrer èn-èfance, rèfanti

 

C60

gâteux

gaga ; un vieux _, on vî mastouche

 

E0

gâteux

, -euse adj et n gâteûs, -eûse ; èle divint gâteûse ; c’ è-st-on vî gâteûs 

 

S0

gauche

[nf] gauche, (e) hintche

 

G100

gauche

adj gauche ; la main gauche, li gauche mwin, li pawène ; « li dos à bachète, li pawène aspoyîye su l’ faumwin » (JHouziaux) ; « N’ èst-ce nin co timps, Mardjô, di r’wêtî dins m’ pawène ?» (J. Gilson) ; écrire de la main gauche, scrîre avou s’ gauche mwin, ièsse pawène; (cheval) aller à gauche (ordre donné au cheval), âre !;  (aller à droite étant ote) aller à gauche, aler à daye, aler à dia ; le cheval placé à gauche de l’ attelage, li tch’vau d’ cwârdia, li tch’vau d’ pania ; (loc) à  gauche, à gauche ; vous allez à gauche, vos-alez su vosse gauche ; à la gauche de, à l’ gauche di ; à main gauche, à mwin gauche, à pawène ; « À s’ pawène, lès-ûsines di Furnêre.» (A. Henin) ; de gauche à droite, di drwète èt d’ gauche; (expr) causer à l’ gauche mwin, parler une autre langue que celle du pays ; ièsse di gauche, être de gauche ; passer l’arme à gauche, moru; (de travers) di truviès ; une table gauche, one tauve qu’ è va d’ truviès; (malhabile) èpaustèdjî (-ye), gauchîr, malasnè (f malasnéye), mau-adrwèt (-e) ; « Avoz rovî l’ gauchîre djon.nia qui v’s-avoz stî ? » (E. Gilliard)

 

C60

gauche

gåche, (anc.) hlintche (, hl- ; sclintche Hu., Du. ; clintche Am., Com., To., Bi..) ; [jouer] de la main _, à l’ gåche min, à l’ hintche min, (anc.) à l’ pawène, voy. gaucher ; [prendre, aller] à (main) _, à (min) gåche, à l’ hintche (min), (anc.) à l’ sègnèsse min (Herv., Ju.) ; à _, cri du charretier, voy. dia ; à droite et à _, voy. ça ; cheval de _, voy. timon ; (maladroit, empoté) émin.né, èmayî, ècwèdelé, èstèné, èpronté, èmîssé, èpoleté, intepris, èbouhî, èbusti, målêdåve, mâl assèné (Fa.), pô d’madré (Li.), èmacralé, èdjoupsiné, èpoutelouké (GdM., GrH.) ; que tu es _ ! ,qui t’ ès bouk ! (Fl.) ; voy. mala­droit

 

E0

gauche

adj (opp. à drèt) gâtche (gauche Te.) ; (t. de football) la mwin gâtche èst bak (alf, ècstérieûr, intérieûr) gâtche ; à main _, à mwin gâtche ; c’ è-st-à mwin gâtche â vnant d’ Novèye ; (maladroit, -oite) gâtche (opp. à adrèt) ; il est _ pour travailler, i n’ è pont d’ manîre po travayi, il èst gâtche po travayi ; (côté gauche) (opp. à drète), gâtche ; aloz à gâtche ; passer l’arme à _ (mourir), passer l’ ârme à gâtche ;

n (poing gauche) (à la boxe) gâtche ; èlle è one fâmeûse gâtche ; aller vers la _ (avec l’attelage), tirer hâr

 

S0

gauchement

gauchemint ; _ placé ou habillé, måfêtûle (Ja.)

 

E0

gaucher

, ère n gauchî (f gauchîre), pawène (f) ; ce gamin est gaucher, ci gamin-là èst gauchî , ci gamin-là, c’ è-st-one pawène

 

C60

gaucher

, -ère gåche ; gåché, -êye ; hintche (hl-), voy. gauche ; gauchîr, -e (Am., Cou.), sclintchîr, -e (Les., Dar. ; clintchîr Er., Du., To.), (anc). pawène ; dans l’in­dustrie du fer : c’ è-st-on bouheû à hintche (Ju.)

 

E0

gaucher

, -ère adj et n gâtchî, -îre (gôchî, -îre Te.) (opp. à drètî)

 

S0

gaucherie

voy. bévue, maladresse

 

E0

gauchir

voy. aplomb, biais, -er, DÉFORMER, DÉGAUCHIR, DÉVIER, OBLI­QUER

 

E0

gauchiste

adj et n gauchisse

 

C60

gaude

(plante) gåde

 

E0

gaudriole

voy. goguette, graveleux, PLAISANTERIE

 

E0

Gaudron

, Godron (n de famille) Gaudron

 

S0

gaufre

[nf] (o-c) (w)aufe, (e) wafe

 

G100

gaufre

nf waufe ; fer à gaufres, fiêr à waufes

 

C60

gaufre

_ molle, wafe (wâ- Li., Bo. ; wå- Be., Mar.), strème (Gl.) ; _ dure, galèt (nm) (seul mot connu à Hu., Ber. ; la _ molle se dit galèt à cwî Ber.) ; (faire des galets : galeter) ; petite _ de nouvel an fin, galèt, fène galète ; voy. pate ; dans la ruche, gâteau de cire et de miel, voy. gateau

 

E0

gaufre

(molle) wâfe ; fèjoz l’ côrin po lès wâfes ; dj’ ê fêt deûs trwas volètes di wâfes ; (dure) galète ; dès galètes à l’ grosse pâsse (ou à l’ pâsse lèvée) ; lès grosses galères do novèl an

 

S0

gaufrer

godroner

 

E0

gaufrette

galète di dèssêrt

 

S0

gaufrier

nm fiêr à waufes

 

C60

gaufrier

fiér ås wafes ou ås galèts, ås strèmes (Gl.)

 

E0

gaufrier

fièr a wâfes

 

S0

gaulage

nm bârdachadje, sbassenadje

 

C60

gaule

nf bârdache

 

C60

gaule

bardahe (qqf -afe), pîce, ålon (nm), pîrcê (nm), halbåde ; voy. baton ; t de pêche, vèdje, voy. ligne

 

E0

gaule

(longue perche) gâle ; dj’ ê amantchi l’ drapau su one gâle ; il ont choyou lès poumes avou one gâle

 

S0

gauler

[v] (o) taper (à gayes), (c) bardachî, (e) bardahî (d’vins ‘ne saqwè)

 

G100

gauler

v bârdachî, sbassener ; gauler des noix, bârdachî dès gayes,  sbassener dès gayes ; celui qui gaule, bârdacheû (-se)

 

C60

gauler

bardahî (dans l’arbre), flahî avou ‘ne bardahe, bate, abate, voy. abattre, baton ; _ les derniers fruits, voy. recueillir

 

E0

gaulois

, oise adj et n gaulwès (-e)

 

C60

gauloiserie

une _, ine cråsse

 

E0

Gaumais

, -aise n Gaumès, -èse (adj gaumais, -aise, gaumès, -èse)

 

S0

Gaume

(région située au sud de l’Ardenne) Gaume

 

S0

gauss

gauss

G0

gausser

(se) v si foute (d’ one saquî ou bin d’ one saqwè)

 

C60

gausser

(se), voy. moquer, railler

 

E0

Gauthier

Gåtî, Wåtî, Tåtî

 

E0

Gauthier

(n de famille) Gautier

 

S0

Gavage

Gavadje, n de fam

 

E0

gaver

v (animaux) gourer, rigouler ; « Dins lès daîrins mwès, on l’ a gouré di p’tit lacia, di tortias èt d’ farène di wadje, po l’ ècrachî. » (J. Houziaux) ; (personnes) être gavé, ènn’ awè jusqu’à l’ pupe, ièsse rigoulé ; (se) v s’ è fé pèter, si foute one bosse, si foute one boûre, si guèder

 

C60

gaver

voy. empiffrer, goinfrer ; je suis gavé, dji so p(l)ouf, dj’ ènn’ a disqu’à l’ pîpe, … disqu’à l’ godje, dji so stokî  ; voy. excédé, soul ; _ le bétail, voy. suralimenter

 

E0

gavroche

nm galmitchot

 

C60

gaz

[nm] (o-c) gâz’, (e) gåz’

 

G100

gaz

nm gâz ; une fuite de gaz, one fwite di gâz ; se chauffer au gaz, si tchaufer avou do gâz; (expr) rouler à plein gaz, roûler come on sot, come on dislachî

 

C60

gaz

gåz’, voy. anhydride, grisou

 

E0

gaz

(combustible) gâz ; (au fig.) tomber sur un bec de _ (rencontrer une difficulté imprévue), toumer su on bètch di gâz ; il y à de l’eau dans le _, i gn-è d’ l’ êwe dins l’ gâz ; _ toxique, gâz ; il astot pris dès gâz (allusion à l’ypérite employée par les allemands pendant la première guerre mondiale, lors de la campagne de l’Yser) ; (pet) gâz ; fé dès gâz ; (pl) (de moteur à explosion), gâz ;  mète lès gâz ; à pleins _, à plins gâz

 

S0

gaze

nf bande de gaze, binde

 

C60

gaze

gåze

 

E0

gaze

gâze ; on pansemint d’ gâze

 

S0

gazer

v (intoxiquer au gaz) il a été gazé à la guerre de 14-18, il a stî gâzé à l’ guêre di quatôze

 

C60

gazer

(au fig) èwalper, voy. voiler

 

E0

gazer

vt (soumettre à l’action de gaz asphyxiants) gâzer ; il è stî gâzé à l’ Izêr ; vi ça gaze ! (ça marche à merveille !), ça gâze !

 

S0

gazette

nf (journal) gazète; (bavard) canlète, tchawète

 

C60

gazette

, gazetier gazète, gazetî

 

E0

gazette

la _ publicitaire, la fouye d’ annonces

 

S0

 

gazeux

, -eûse gåzeûs, -e

 

E0

gazeux

, -euse adj gâzeûs, -eûse ; di l’ êwe gâzeûse

 

S0

gazier

gåzî

 

E0

gazogène

nm gazojin.ne

 

C60

gazole

nm gazole

 

C60

gazomètre

nm gazomète

 

C60

gazomètre

gåzomète (ga-)

 

E0

gazon

[nm] wazon

 

G100

gazon

nm wazon ; couché sur le gazon, coûtchî su l’ wazon ; gazon sur lequel on étendait le linge pour le mettre sécher et blanchir, rimouye (f); (expr) mète lès linçoûs à l’ rimouye, étendre les draps de lit sur le gazon aussitôt après la lessive

 

C60

gazon

 

wazon (wè- La., Vi., Du.) ; motte de _, on wazon ; renouveler le _ d’un pré, on noû coyin à on pré, voy. novale ; se recouvrir de _ (terre), si rèwazener ; sol gazonné d’un pré à laucher, dègne (nf) ; bombarder de mottes de gazon, wazoner, voy. dégazonner, HERBE, PELOUSE

 

E0

gazon

wazon (wè- Ar., No., …) ; construire un barrage avec des mottes de _, one astantche avou dès wazons ; dans la pratique de l’écobuage, _ que l’essarteur détache du sol, puis roule avec la face terreuse vers l’extérieur, pour en faire les parois du fornê, troye

 

S0

gazouillement

nm brûtiadje, gruzinadje

 

C60

gazouillement 

gazouyèdje, gazouyemint

 

S0

gazouiller

v brûtyî, grûzeler, grûziner

 

C60

gazouiller

, -ement, -is gazouyî, -èdje, -emint ; grusiner, glawesiner, -èdje ; ritcholer (La.,) rosiner (Ve.) ; rûter, -eler (Herv.) ; voy. pépier

 

E0

gazouiller

vt (en parlant d’un oiseau, d’un petit enfant) gazouyi

 

S0

gazouillis

nm tchîpèlerîye (f), tchîpiadje, tchîpîyerîye (f)

 

C60

geai

[nm] (o) djirau, (c) djurau, (o-c) ritchau, (e) ritchå

 

G100

geai

nm cwagnaud, djèraud, djureû, ritchaud ; crier comme un geai, ritchaurder ; cri du geai, ritchaurdadje (m)

 

C60

geai

ritchå, djåke (Pet.), kêk

 

E0

geai

djê, ritchâ (Te.) [du n. propre Richard]

 

S0

géant

, ante adj grand au d’ là; (expr) quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdmwin, quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain; nm géant de cortège, aurdjouwant

 

C60

géant

, -e adjèyant, -e ; jèyant, -e ; nm on grand jèyant, on colosse, on grand diâle è cwérp, on grand stâré (Fl.), on grand stêné (Ba.), on Gôliyat’ (Fa.), …, voy. dégin­gandé

 

E0

géant

, -ante adj et n jèyant, -ante ; c’est un _ comparé à moi, c’ è-st-on jèyant à costé d’ mi, ; n _ des Flandres, jèyant dès Flandes, n d’une race de lapins domestiques de grande taille et de poids élevé

 

S0

géant, e

[adj] (o) djèyant, e, (c) jèyant, e, (e) adjèyant, e

 

G100

Gédéon

npr Jédèyon (diminutif, Dèyon)

 

C60

Gedinne

npr Djèdène

 

C60

Geel

Guèl, village flamand

 

E0

Geel

(localité de la province d’Anvers, connue pour son asile d’aliénés mentaux; d’où les énoncés qui suivent) Guèl ; i r’vint d’ Guèl, sûremint ! (c’ est un fou, assurément !);  t’ îrès à Guèl !

 

S0

Geer

(rivière) Djêr (nf), sans article ; (village) Djêr

 

E0

geignard

, arde adj cloussaude (f), djèmichaud (-e), dôrlin (f dôrlin.ne) gnangnan, pîlaud (-e), plindaud (-e) ; elle est geignarde, èlle èst gnangnan ; (iron) bèguène (nf)

 

C60

geignard

, -e djèmihåd, pîlåd, -åde ; grigneteûs, -e ; un _, on loloye ou on mole-tchêye (Fl.), une _e, ine dôrlin.ne, ine Sinte-Madelin.ne, ine nånåye ; èlle èst si pîwitche ; enfant _,  ine tåte-à-l’-ôle ; voy. PLEURARD, PLEURNICHEUR

 

E0

geignard

, -arde n (pleurnicheur, -euse) djèmichâ, -âde

 

S0

geignement

nm dilamintadje, djèmichadje, piladje

 

C60

geindre

v djèmi, grigneter, pîler, si dilaminter ; (expr) fé l’ pouye crèvéye, geindre

 

C60

geindre

voy. gémir

 

E0

geindre

vi (pour obtenir qqch) prûner ; i prûne todi po-z-avèr dès soukes ; personne qui geint sans cesse (pour obtenir satisfaction), prûnâ, -âde

 

S0

gel

nm djaléye (f) ; petit gel, djaletadje ; on prévoit du gel pour cette nuit, on-z-anonce dè l’ djaléye po ç’ nût-ci ; ce n’est qu’un petit gel, ci n’ èst qu’ one miète di djaletadje

 

C60

gélatine

nf jèlatine

 

C60

gélatine

djalêye d’ ohês

 

E0

Gelbressée

npr Djèrbussèye

 

C60

gelé

, -ée adj adjalé ; dj’ ê lès dwayes adjalés

 

S0

 

gelée

[nf] (température) (o-c) djaléye, (e) djalêye

 

G100

gelée

nf djaléye ; gelée blanche sur les prés et les champs, rèléye ; gelée blanche sur les arbres et les toits, maurladje (m); (expr) blanke rèléye dwèt ièsse rilâvéye, gelée blanche doit être relavée, il est tombé de la gelée blanche, il pleuvra bientôt; l’ nîve su dès broûs, dè 1’ djaléye divant trwès djoûs, de la neige sur de la boue, de la gelée avant trois journ quand il neige après avoir plu, c’est signe qu’ il gèlera sous peu ; i n’ faut nin r’toûrner l’ djaléye è têre, il ne faut pas retourner un sol gelé ; solia do djoû, djaléye dèl’ nût, soleil pendant le jour, gelée pendant la nuit; (gelée de fruits) jèléye ; de la gelée de groseilles, dè l’ jèléye aus rodjès grusales

 

C60

gelée

djalêye ; _ blanche, blanke ou clére (ou poyowe) djalêye ; voy. givre; _ de veau, de groseille, …, djalêye

 

E0

gelée 1

djalêye ; one blanke djalêye ; le temps s’éclaircit (ce qui favorise la _) li timps s’ ritape à l’ djalêye ; quand i nive su do l’ bôsse, c’ èst do l’ djalêye dins lès trwas djoûrs ; quand i djale li vinrdi sint, la djalêye pièrd sa vèrtu ; les carreaux sont couverts de _, lès câraus sont maskés pa la djalêye ; la _ est venue durcir la terre boueuse, (plaist) li ramasseû d’ bôsses (boue(s)) è passé 

 

S0

gelée 2

(masse gélatineuse) jeulée (jèlêye Te.) ; one jeulée d’ gurzês ; do l’ jeulée d’ poumes

 

S0

geler

[v] 1 (impersonnel) djaler : i djale

2 (résultat) èdjaler: (c) l’ êwe è-st-èdjaléye, (e) l’ êwe è-st-èdjalêye, (o) l’ eûwe è-st-èdjaléye

 

G100

geler

v impers djaler ; il gèle, i djale ; il gelait, i djaleûve ; il gèlera, i djalerè ; il a gelé, il a djalé ; geler à nouveau,  ridjaler ; il gèlera encore, i djalerè co ; il gèlera encore cette nuit, i va co djaler ç’ nût-ci ; il a gelé, il a djalé ; geler légèrement, djaleter ; geler légèrement (sur les prés) rèler ; geler légèrement (sur les arbres,  sur les toits), maurler ; il a gelé légèrement (sur la prairie) il a rèlé ; il a gelé (sur les toits, les arbres) il a maurlé; (expr) lès coks tchantenut pâr naît, i va djaler, les coqs chantent pendant la nuit, il va geler ; l’ oulote a frèd ses pîds, c’ èst po djaler, la chouette a froid aux pieds, c’est qu’il va geler ; s’ i maurléye au Noyé, bran.mint dès frûts l’ anéye d’ après, s’ il gèle légèrement à la Noël, il y aura beaucoup de fruits l’année suivante; vt èdjaler ; j’ai les mains gelées, dj’ a mès mwins èdjaléyes ; les oignons sont gelés, lès-agnons sont-st-èdjalés; (expr) dj’ a mès pîds come dès grognons d’ tchin, j’ai les pieds comme des truffes de chien, j’ai les pieds gelés

 

C60

geler

1 v impers djaler : i djale, il a djalé ; il gèlera encore, i r’djalerè co ; _ légèrement, djaleter, djaletiner ; il a gelé blanc, il a djalé (tot) blanc, voy. givre, -É ; il gèle fort, l’  oûhê rodje-bètch qui pice (Ber.) ; 2 v vt, vi, v réfl èdjaler ; on gèle, on-z-èdjale (, qqf on s’ èdjale); j’ai les pieds gelés, dj’ a lès pîds èdjalés ; de l’eau gelée, di l’ êwe qu’ èst prîse ou qu’ è-sti-èdjalêye ; la Meuse va _, elle est gelée, elle va encore, Moûse va èdjaler, èlle è-st-èdjalêye, èlle èst prîse, èle va co rèdjaler ; elle va _ complètement, èle va sèrer ; elle est gelée complètement, èlle èst sèrêye ; l’eau commence à _, l’ êwe èst steûlêye

 

E0

geler

 

 

 

 

vi adjaler ; on gèle, ici !, on-adjale, voci ! ; i fât stoper la râyîre do l’ câve po qu’ lès crompîres n’ adjalinche nin ; çu pèkèt-là, on l’ lêsserot bin adjaler po l’ sucer ! (tellement on l’apprécie) ;

v impersonnel (faire un temps de gel) djaler ; i djale à glèce, à pîre finde ; _ légèrement, djaleter ; i djaletèye co on pauk _ de nouveau, radjaler ; lès potês radjalant ; v impersonnel i djale, i disdjale èt i radjale ; il a gelé, li ramasseû (ou li martchand) d’ bôsses è passé ; (observation de la météorologie pop)quand il gèle le vendredi saint, la gelée ne causera plus de tort à la végétation à partir de ce moment-là, quand i djale li vinrdi sint, la djalêye pièrd sa vèrtu

 

S0

 

 

 

 

gélinotte

poye di bwès

 

E0

gelure

nf èdjalûre

 

C60

gembloutois

, oise adj et n djibloutwès (-e)

 

C60

Gembloux

npr Djiblou

 

C60

Gembloux

Djiblou

 

E0

gémir

[v] djèmi

 

G100

gémir

v djèmi ; gémir doucement, djèmeter; celui qui gémit, djèmicheû (-se) ; gémir en vue de demander qqch, pîler

 

C60

gémir

djèmi, pîler, doler (F ; Es.), auyeler (Tr., Fl.) , wayeter (Ber.), wignî, -eter ; fé loloye (Fl.) ; (d’une roue) tchîpeter ; voy. lamenter, PLAINDRE

 

E0

gémir

vi (de douleur) djèmi ; nosse djunu n’ fêt quu d’ djèmi ; (se plaindre) djèmi ; i djèmit todi

 

S0

gémissant

, ante adj djèmichaud (-e), pîlaud (-e)

 

C60

gémissant

, -e djèmihant, -e ; qui a l’habitude de gémir, djèmihåd, -åde, voy. GEIGNARD

 

E0

gémissement

[nm] (o-c) djèmichemint, (e) djèmihemint

 

G100

gémissement

nm djèmichadje, djèmichemint

 

C60

gémissement

djèmihèdje, -ihemint ; wîgnèdje, -etèdje

 

E0

gémissement

(plainte) djèmichemint ; dj’ ê atudou dès djèmichemints addé la hèye

 

S0

 

 

 

Gemmenich

Guèminih (Gui- ; Guimènih), village

 

E0

gênant

, ante adj jin.nant (-e)

 

C60

gênant

, -e djin.nant, -e ; voy. en­combrant

 

E0

gênant

, -ante adj (ennuyeux, -euse) jin.nant, -ante ; c’ èst âk di jin.nant po travayi, ç’ rômatisse-là ; c’ èst jin.nant d’ avèr fêt do l’ prîjon ; c’ èst jin.nant qu’ il ont v’nou bâti jusse duvant nos-ôtes ; (encombrant, -ante), ahalant, -ante (Te.) ; n personne _e (qui embarrasse), ahale (Te.) (nf) ; vîye ahale !

 

S0

gencive

[nf] djincive

 

G100

gencive

nf djincive

 

C60

gencive

djincive (, djindjive Be. ; -iwe ou -èwe Fl. ; -èwe Le., Dar. ; -owe Bas. ; -ouwe Cou.), djindrêye (Es. ; djinzerèye Sp., St., La., GrH. ; -îye Str., Vierset), djinzèye (Fa. ; -êye Vil.), djèrdjå (nm) (Od.), djwèhe (nf) (Ju., Ve. , …), djwèhå (nm) (Ho.) ; voy. machoire

 

E0

gencive

djèsî (djasî Be., Fa., Va., …) ; dj’ ê dès-afes su lès djèsîs ; dj’ ê mâ lès djèsîs

 

S0

gendarme

[nm] (c) jendârme, (e) jendâr, (o-e) jendarme; v. policier

 

G100

gendarme

nm jendârme, gârnissaîre

 

C60

gendarme

jendarme (anc. jendår) ; les _s (anc.), lès poyous bonèts

 

E0

gendarme

gabelou, jendârme ; il è cavalé d’vant qu’ lès gablous n’ arivinche [correspond au fr. gabelou] ; i s’ è fêt apicer pa lès jendârmes ; (jeu de poursuite) djouwer âs jendârmes èt âs voleûrs

 

S0

gendarmerie

[nf] (c) jendârmèrîye, (e) jendarmèrèye

 

G100

gendarmerie

nf jendârmèrîye

 

C60

gendarmerie

jendarmeurèye (ou -èrèye)

 

E0

gendarmerie

(corps militaire) jendârmeurîe ; (caserne, bureaux administratifs des gendarmes) jendârmeurîe 

 

S0

 

gendre

nm bia-fis

 

C60

gendre

fiyåsse, bê-fis

 

E0

gendre

bê-fis

 

S0

gêne

[nf] (o-c) jin.ne, (e) djin.ne

 

G100

gêne

nf jin.ne; (expr) i gn-a pont d’ jin.ne véci, savoz !, il n’y a pas de gêne à avoir ici, vous savez !, soyez à votre aise ; sins jin.ne ni façon, sans gêne ni façon, sans se gêner

 

C60

gêne

djin.ne ; il n’y a pas de _, i n’ a nol imbaras ; il est dans la _,  il èst d’vins l’ imbaras, il èst strindou ou tène, i n’ pout ni (d’) sus ni (d’) djus ; voy. argent, BESOIN, ÉTROIT

 

E0

gêne

(malaise physique) jin.ne ; dj’ ê one jin.ne dins la spale ; (embarras) jin.ne ; (prov) doû-ce qu’ i gn-è do l’ jin.ne, gn-è pont d’ plêsîr ; il est sans _, il èst sins jin.ne ; (manque d’argent) jin.ne ; is sont dins la jin.ne ; éprouver un sentiment de _, si hontiè (Te.) ; ni v’ hontiez nin ! ; mettre dans une _ financière, jin.ner (surtout au part. passé) ; si ritches qu’ il astint, is sont jin.nés asteûre

 

S0

gêné

 

 

, -ée (dans ses mouvements) ; çu qu’ on-èst amwin.né dins ç’ cwane-ci ! ; il fait le _, i fêt l’ honteûs ; on ne gagne rien, à faire le _ (à être timide), c’ èst l’ honteûs qu’ î pièrd (litt, « c’est le honteux qui y perd »)

 

S0

 

 

généalogique

adj arbre généalogique, aube di famile

 

C60

gêner

 [v]: (o-c) jin.ner, (e) djin.ner

 

G100

gêner

v (mettre mal à l’aise) jin.ner, èbarasser; on serait bien gêné, on sèreûve bin jin.né; (entraver le mouvement) ièsse dins lès pîds, ièsse dins l’ vôye da ; vous ne voyez pas que vous gênez ?, vos n’ vèyoz nin qui v’s-èstoz dins l’ vôye ? ; retirez votre seau qui me gêne, rissatchîz vosse saya qu’ èst dins mès pîds; (occasionner une gêne physique) ces souliers me gênent, cès solés-ci m’ sèrenut trop fwârt; son col le gênait, il aveûve mètu on col trop sèrant; (expr) ça lî jin.neûve d’ î aler, cela (lui gênait,) le gênait d’y aller ; dji n’ so nin jin.né d’ è fé ostant, je suis capable d’en faire autant ; i gn-a qui l’ trop wêre qui jin.ne, il n’y a que le trop peu qui gêne, seule, la privation gêne ; i n’ vos faut nin jin.ner, là !, il ne faut pas vous gêner ! ; (se) v (se contraindre) si jin.ner ; ne vous gênez pas !, ni v’ jin.nez nin !; (se serrer) si sèrer ; si vous vous gênez un peu, il y aura de la place pour tout le monde, si vos vos sèrez one miète, gn-aurè dè i place po tot l’monde; (expr) quand on s’ jin.ne, on d’vint bossu, quand on se gêne, on devient bossu

 

C60

gêner

djin.ner ; voy. embarrasser, encombrer, incommoder ; ne vous gênez pas, ni v’ hontîz nin ; gêné dans ses mou­vements, voy. gauche ; vite gêné, voy. FROISSER, SUSCEPTIBLE

 

E0

gêner

vt (causer un malaise physique à) jin.ner ; il èst jin.né avou sa djambe ; (ennuyer, embarrasser) jin.ner ; ça n’ vos jin.nerot nin quu dj’ passero pa vosse ? ; il èst todi jin.né d’ nos rascontrer ; (encombrer) jin.ner ; boudje çu cofe-là, i nos jin.ne po passer ; se _ (s’imposer un dérangement), si jin.ner ; i fât savèr si jin.ner po lès-ôtes ! ; vt (encombrer) ahalè (Te.) ; èlle ahale tot doû-ce qu’ èle mousse

 

S0

général

, ale adj jènèrâl (-e) ; c’est la règle générale, c’ èst l’ régue jènèrâle

 

C60

général

nm jènèrâl

 

C60

général

, -e, -ement jènèrål, -e, -emint

 

E0

général 1

, -ale adj jènèrâl, -âle (m pl -âls) ; one fèblèsse jènèrâle ; one pane jènèrâle ; en _, en jènèrâl (syn. jènèrâlemint)

 

S0

général 2

(officier supérieur) jènèrâl (pl -âls)

 

S0

générale

n (ultime répétition) jènèrâle ; on f’jot la jènèrâle li djoûr duvant la r’mîse dès pris

 

S0

généralement

adv au pus sovint, d’ abitude ; généralement, nous partons le matin, d’ abitude, nos ‘nn’ alans do matin ; généralement, ce sont les enfants qui y vont, au pus sovint, c’ èst lès-èfants qu’ î vont

 

C60

généralement

jènèrâlemint ; jènèrâlemint, il èst todi à l’ eûre

 

S0

généraliser

v (appliquer à l’ensemble des personnes) ils sont nombreux mais il ne faut cependant pas généraliser, gn-a brâmint mins i n’  lès faut nin mète tortos su l’ min.me pîd, dins l’ min.me pani ; (se) v à ce jour, l’instruction s’est généralisée, au djoû d’ audjoûrdu, tot 1’ monde va è scole

 

C60

généraliser

(se) vt et pr (si) jènèrâliser ; ça s’ è jènèrâlisé dins tote la vèye

 

S0

généraliste

n docteûr

 

C60

généralité

nf (caractère de ce qui est général) son discours n’était fait que de généralités, il a causé d’ tot èt d’ rin ; il est resté dans les généralités, i n’ a jusse dit qui l’ principâl ; dans la généralité des cas, dins quausu tos lès cas, quausu à chaque côp; (ensemble des individus) la généralité des gens vous le diront, quausu tot l’ monde vos l’ diîrè, c’ èst ç’  qui lès djins vos dîront noûf côps su dîj

 

C60

génération

nf jènèrâcion; (expr) come lès vîs chufèlenut, lès djon.nes tchantenut, comme les vieux sifflent, les jeunes chantent, les habitudes passent d’une génération à l’autre ; dji so co à l’vîye môde, je suis encore de la vieille génération

 

C60

génération

jènèråcion ; voy. LIGNÉE, RACE

 

E0

génération

jènèrâcion ; i gn-è quate jènèrâcions dins ç’ famile-là ; ce n’est plus de notre _ (de notre âge), ç’ n’ èst pus d’ nosse jènèrâcion

 

S0

généreusement

djènèreûsemint, lådjemint, lîbèrålemint , plantiveûsemint

 

E0

généreux

, euse adj (charitable) à l’ laudje mèseure, di d’néye, midone; être généreux, awè s’ keûr su ‘s mwin, ièsse laudje ; « Il a todi stî à 1’ laudje mèseure maugrè qu’ i n’ nos-eûche jamaîs payî qu’ avou dès pûs. » (E. Gilliard); (expr) i n’ èst nin di D’néye, il èst do viladje pus lon (iron) (jeu de mots entre dinéye, générosité et Dinéye, Denée) ; il èst laudje maîs c’ èst dès spales (iron), il est large mais uniquement des épaules, il n’est pas généreux ; i s’  mètreûve su li strin po l’s-ôtes, il se mettrait sur la paille pour les autres, il est généreux

 

C60

généreux

, -eûse djènèreûs, -e ; il n’est pas _, i n’ èst nin djènèreûs, lådje (è l’ boûsse), midone (-ane Ve., mèsdone Ho., misdone Po.), il èst lådje, mins c’ èst d’ ås spales, il a dès gros pogns èt dès streûtès tahes, i n’ pout må di s’ fordiner ou s’ forbouter ou s’ forpougnî, i n’ si boute nin foû, ci n’ èst nin lu qu’ on lome Doné  ; marraine peu _, ine pèlêye mårène ; voy. AVARE, PLANTUREUX

 

E0

généreux

, -euse adj jènèreûs (, -eûse), lâdje ; il èst jènèreûs avou lès-afêres dès-ôtes (s. e. et pas avec les siennes) ; vos s’roz jènèreûse à l’ colèke ; i fêt l’ lâdje ; il n’a pas été _, i n’ s’ è nin mètou la ponîre foû (voir oviducte) ; il n’a pas été très _,  i n’ s’ è wêre disbotené ; il fait le _ sans en avoir les moyens, i fêt bon keûr su mâvêses djambes

 

S0

généreux, euse

[adj] midone, (o-c) laudje, (o) lâdje, (e) djènèreûs, e

 

G100

générique

jènèrike

G0

générosité

nf (expr) i done on pwès mins c’ èst po rawè one féve, il donne un pois mais c’est pour avoir une fève en retour, sa générosité n’est pas désintéressée ; i n’ èst nin di D’néye (voir : généreux), sa générosité a des limites

 

C60

générosité

djènèrôsité, lårdjèsse, bonté, lîbèrålité

 

E0

genêt

[nm] (o-c) dj(i)gnèsse [nf], (e) dj(u)gnèsse [nf]

pour la forme élidée, on écrit: in / on gngnèsse ; (c) gngnèsse: aussi masc.

 

G100

genêt

nm djinièsse (f) ; un balai de genêts, on ramon di dj’nièsses; genêt des teinturiers (genestrole), ièbe di tindeû (herbe de tendeur)

 

C60

genêt

du _, dè l’ (ard du l’ ; pl dès) djugnèsse (Ve. , St., Vi., Du. ), dès djunèsses (Sp., Com. ; dji- ou dju- Es. ; dès gngnèsses L., Hu. ; gnèsses (L., Be.) ; voy. cosse ; _ épineux, fèrou, pondante djugnèsse, grète-cou d’ brèyîre, ramonète ; _ des teinturiers, jèbe di tindeû

 

E0

genêt

djignèsse (, gnèsse) ; one branche di gnèsse ; i gn-è dès gnèsses plin l’ hoûrlê ; dj’ ê stî âs gnèsses po stièrni ; c’ èst dès bèles djignèsses [var. contextuelles: djignèsse après consonne ; gnèsse (qqf dgnèsse [dɲɛs] on ngnèsse [nɲɛs]) après voyelle ; mais la forme gnèsse [ɲɛs] tend à s’imposer dans tous les contextes ]

 

S0

généticien

jènèticyin

G0

génétique

jènètike

G0

génétiquement

jènètikemint

G0

génétisme

jènètisme

G0

gêneur

, euse n jin.neû (-se)

 

C60

Geneviève

npr Djènevîre ; « On promèt l’ vôye èt fé s’ noûvin.ne po lès maus sinte Djènevîre èt po l’ fîve- lin.ne.» (A. Laloux) ; on fièstéye lès Djènevîre li deûs d’ janvî

 

C60

Geneviève

Jènèviéve, (anc.) Djènevîre (Djènèvîve Ja., Ma.) ; sainte _, qqf sinte Fîve-lin.ne

 

E0

Geneviève

Jeuneuviêve

 

S0

 

genévrier

nm pèkèt ; « Li fumèle do singlé rûtîye pa-d’zos lès pèkèts. » (E. Gilliard)

 

C60

genévrier

pèkèt, gneûve (Fa., Rob., so lès gneûrs, l.-d. d’Es.) ; baie de _, peûs d’ pèkèt

 

E0

genévrier

pèkèt ; des baies de _, dès pwès d’ pèkèt ; po-z-afoumer lès djambons, on mètot co bin dès branches di pèkèt avou lès soyeûres

 

S0

Gengoux

voy. ganoulphe

 

E0

génial

, ale adj (fwârt) bon (-e), clapant (-e) ; c’est une idée géniale, c’ è-st-one fwârt bone idéye, c’ è-st-one clapante idéye ; c’est un médecin génial, c’ è-st-on fwârt bon docteûr; c’est génial!, c’ èst bin !; c’était génial, c’ èsteûve au d’là dès bins

 

C60

génie

nm (milit) jènîye ; soldat du génie, sôdârt do jènîye; (talent) il a du génie , il a dès bonès-idéyes, c’ è- st-on-ome come gn-a pont d’ feume

 

C60

génie

(être surnaturel) boublin, påcolèt ; voy. lutin

 

E0

genièvre

[nm] pèkèt, chnik ; v. eau de vie

 

G100

genièvre

nm (eau-de-vie) chnik, gote (f,), jéjé, pèkèt, rikiki, vî sistème ; Chassart, Tchèssaut ; café avec du genièvre, carafon

 

C60

genièvre

pèkèt, qqf chnap, chnik ; voy. eau-de-vie ; _ spécial, dè spéci(y)ål, dè vî sistin.me (-éme Vo. , …) ; la bouteille de _, li botèye di gote ; voy. BOIRE, BUVEUR

 

E0

genièvre

pèkèt ; do p’tit pèkèt (dont le titrage en alcool est d’environ 3°) ; do pèkèt (dont le titrage en alcool est d’ environ 4°) ; on bari d’ pèkèt ; on quârt di pèkèt ; on boveû d’ pèkèt ; _ distillé suivant les procédés anciens, vî sistême (litt. « vieux système »)

 

S0

génisse

[nf] 1 (c) djini, (e) djinihe, (o) djèni(sse

2 (jusqu’à un an) (e) åmaye, (o) aumâye, (c) aumaye

 

G100

génisse

nf aumaye, djini; (expr) audjoûrdu on via, dimwin one aumaye, aujourd’hui un veau, demain une génisse, aujourd’hui le poignet et demain le bras

 

C60

génisse

(veau femelle de l’année) ine djinih, li gngnih (djènih Co., Fl. ; djini Es. ; djuni Ve. , Du. ; djunu Ja., St., Ma.) ; (jeune vache d’un à deux ans) åmaye (â- Sto), djône bièsse ; voy. primipare, vache, veau

 

E0

génisse

djunu (djènu As., Te., … ; djuni Be., Ju.) ; nosse djunu èst plin.ne ; (veau femelle) djunu ; li vê astot one bèle djunu

 

S0

génital

, ale adj organes génitaux, botike (nm sing); (id pour les hommes uniquement) pârtîyes (spl)

 

C60

génitif

jènitif

G0

génocidaire

jènocidaîre

G0

génocide

jènocide

G0

génome

jènôme

G0

Genon

(n de famille) Djènon, Jeunon

 

S0

genou

[nm] (c) dj(i)gno, (e) dj(i)no, (o) dj(è)nou

pour la forme élidée, on écrit: in gngnou / on gngno

 

G100

genou

nm djigno (, dj’gno), gngno ; mon genou gauche, mi gauche djigno ; j’ ai mal aux genoux, dj’ a mau mès d’gnos, … gngnos; (loc) avoir les genoux qui craquent, crochî dès gngnos ; faire du genou,,fé do d’gno ; être sur les genoux (fatigué), ni pus sawè aye, ni pus sawè dire do pwin ; prendre sur ses genoux, prinde su s’ choû ; viens donc t’asseoir sur mes genoux !, vinoz su ni’  choû, on ! ; se mettre à genoux, si mète à gngnos; (expr) awè one tièsse come on gngno, avoir une tête comme un genou, être chauve ; i parvêrè, il a dès gros gngnos, il parviendra, il a de gros genoux (à force de s’agenouiller pour implorer)

 

C60

genou

djino (djuno Ve. , St., Ma.) ; [j’ai mal] au _, mi gngno (mu gno Ma.) ; le dessous du _, li ployant dè l’ djambe ; [venez] sur mes _x,  so mès gngnos, so m’ hô ; voy. age­nouiller, giron

 

E0

genou

(partie du corps où la jambe se joint à la cuisse) djuno (, gno) ; dj’ ê mâ mi ngno ; dji  m’ ê twardou li ngno ; su mète à gnos ; vin s’ mès gnos ; is s’ fèjint do gno d’zos la tâve ; (pièce que l’on coud sur un pantalon à l’endroit des genoux) djuno (, gno) ; rumète on gno o pantalon ; il a de très gros _x, il a dès gnos come dès mouyous (Te.) [var. contextuelles: gno est la forme la plus fréquente, quel que soit le contexte ; après voyelle, elle est qqf concurrencée par les var. dj’no [dƺnɔ] (rare) et ngno [nŋɔ]; après consonne, elle est quasi systématique: la forme pleine djuno est très rarement observée]

 

S0

genouillère

nf jènouliére

 

C60

genouillère

djinolîre (gngnolîre (de sarcleur ) Ce. ; djunolîre, gnolîre (Ma.) ; gngnoyîre Du., To. : pièce mise au genou d’un pantalon) ; _ d’ardoisier, waguète di gngno (Vi.)

 

E0

genouillère

djignolîre (, gnolîre) ; i dèt pwarter one gnolîre (la forme pleine djignolîre est très rarement observée)

 

S0

genre

nm (catégorie, espèce) espéce (f), jenre, sô(r)te (f) ; il a déjà essayé tous les genres littéraires, il a d’djà sayî totes lès sôtes di scrîjadje ; ce genre de chapeau lui convient, c’ è-st-on jenre di tchapia què lî va bin ; elle portait un genre de tailleur, èlle aveûve one èspéce di talieûr ; c’est le nouveau genre de souliers, c’ èst l’ novèle môde po lès solés; (loc) avoir beau genre, awè bia jenre; avoir mauvais genre, awè laîd jenre ; ce n’est pas mon genre , ci n’ èst nin m’ gout ; c’est ce qu’on fait de mieux dans le genre, c’ èst ç’ qu’ i gn-a co d’ mia ; du même genre do min.me tonia ; faire du genre, fé d’ sès rinkinkins; (expr) il est unique en son genre, c’ è-st-on-ome come i gn-a pont d’ feume ; elle est unique en son genre, c’ è-st-one feume come i gn-a pont d’ ome ; aller colporter des bruits, ce n’est pas son genre, ci n’ èst nin dins sès-abitudes d’ aler fé pèter s’ linwe

 

C60

genre

jenre ; donner dans le grand _, è l’ pèter hôt ; voy. espèce

 

E0

genre

(sorte) jenre ; qué jenre d’ ome quu c’ èst ? ; i gn-ann’ è wêre dins s’ jenre ; (allure) jenre ; il è on drole di jenre ; qué jenre qu’ il è ! ; èlle è mâvês jenre ; faire du _, fé di s’ jenre, fé do jenre ; quel _ de temps avons-nous ?,  qu’ èst-ce qu’ i fêt po do timps ? ; quel _ de chapeau avez-vous mis ?; qu’ èst ç’ quu v’s-avoz mètou po ou tchapau ?

 

S0

gens

[nm-pl] djins

 

G100

gens

nm et f pl (personnes) djins (f) ; il y avait peu de gens, gn-aveûve wêre di djins ; il y avait beaucoup de gens, gn-aveûve bran.mint dès djins, gn-aveûve one masse di djins, gn-aveûve do l’ djin, gn-aveûve dè l’ djin; de braves gens, dès brâvès djins ; des gens bien, dès djins come i faut ; de pauvres gens, dès pôvès djins ; de sales gens, dès man.nètès djins, de vieilles gens, dès vîyès djins (dès vis)-, les jeunes gens, lès djon.nès djins (lès djon.nes); les petites gens (le peuple), lès p’titès djins ; les gens sont méchants, lès djins sont mèchants (quand « djins » est attribut et au pluriel, il est du genre masculin); (gens de) les gens d’église, lès curés ; les gens de lettres, lès scrîjeûs ; les gens de maison, lès vaurlèts èt lès mèskènes; (expr) c’ èsteûve one copicherîye di djins, c’était un fourmillement de gens ; i faut lèyî lès djins po ç’ qu’ is sont, il faut laisser les gens pour ce qu’ils sont, il faut les regarder comme tels ; i faut todi grèter lès djins èwoù-ce qu’ il ont chôpe, il faut toujours gratter les gens où ils ont des démangeaisons ; gn-a pont d’ sot mèstî, gn-a qu’ dès sotès djins, il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens ; gn-a wêre di djins à ièsse contints, peu de gens sont satisfaits ; i n’ faut nin r’mète bièsses à djins, il ne faut pas comparer les animaux avec les personnes ;  i n’ si faut nin r’toûrner après lès djins, il ne faut pas se soucier de l’avis des gens ; lès caurs faîyenut lès djins, l’argent fait les gens, on évalue les gens d’après leur fortune ; po conèche lès djins, i faut viker avou, pour connaître les gens, il faut vivre avec eux; qu’ i gn-a dès djins qu’ sont bièsses !, comme il y a des gens qui sont bêtes !

 

C60

gens

djins, voy. personne ; je ne fréquente pas de si petites _, dji n’ håbite nin dès si p’titès djins, dji n’ mèt’ nin souwer m’ bouwêye so dès si bazès håyes

 

E0

gens

(personnes) djins ; i gn-avot brâmint dès djins à l’ atèremint ; c’ èst dès djins come nos-ôtes ; ni t’ acokine nin avou ça, c’ èst dès djins d’ rin ; il ne faut ni louanger, ni critiquer les _ avec excès, i fât lêssi lès djins po ç’ qu’ i sont ; les _ se révèlent lorsqu’on à recours à eux, c’ èst quand on ‘nn’ è bèzwin qu’ on k’nuche lès djins ; lès djins d’ asteûre ; lès djins d’ nosse timps ; ç’ astot po lès-afants, mês i gn-avot brâmint dès grandes djins avou ; l’adj déterminatif ou qualificatif qui précède djins se met au f : totes lès djins do vièdje astint rawayis ; c’ èst dès p’tites djins, i n’ ont rin da zèls ; l’adj ou le part passé attribut se met au m : c’ èst dès djins qui sont mâlureûs ; lès djins astint pièrdous ; il faut toutes sortes de _ pour faire un monde (tous les caractères sont dans la nature), i fât totes sôrtes di djins po fé on monde ; il y a des _ qui disent, i gn-è dès cis qui d’djant

 

S0

gent

nf famile ; la gent féminine, lès feumes ; la gent animale, lès bièsses

 

C60

gentiane

nf jenciane

 

C60

gentil

, ille adj amistauve, binamé (-ye) (n et adj), binin.mé (-ye) (n et adj), brâve (n et adj), djinti (f djintîye) (n et adj) ; il est si gentil, c’ èst si plaîji d’ li

 

C60

gentil

, -ille binamé, mamé, nosé, -êye ; et, seul’ d’un enfant, djinti, -èye (f -ive Fa.) ; il faut être _, i fåt fé l’ djinti, èsse bråve (ou braåve) ; enfant _, on p’tit mamot ; voy. agréable, gracieux, sage ; bois _, voy. daphné

 

E0

gentil

, -ille (aimable) ; djinti (qqf jenti) ; on djinti p’tit valèt ; èlle èst djinti avou lès-afants ; il a toujours été gentil avec (eu beaucoup d’attention pour) ses parents, il è todi stî djinti avou sès parints ; (sage ; obéissant, -ante) djinti ; wête di sèy djinti ! ; si t’ n’ ès nin djinti, on t’ vindrè po fé do nwar savon ! ; c’ èst dès djintis-afants

 

S0

gentil, le

[adj] (o-c) djinti, îye, (e) binamé, êye, (c) vayant, e

 

G100

gentilhomme

djintilome

 

E0

gentillesse

nf djintiyèsse ; si vous saviez toutes les gentillesses qu’il a eues à mon égard !, si vos saurîz come il a stî bini.nmé avou mi!

 

C60

gentillesse

djintilèsse

 

E0

gentillesse

djintiyèsse (qqf jenti-) ; il èst plin d’ djintiyèsse por lèy

 

S0

 

 

 

 

gentiment

adv djintimint

 

C60

gentiment

djintimint (anc. -èyemint), qqf binamêyemint

 

E0

gentiment

(aimablement) djintimint (qqf jen-) ; dji lî ê dit ça djintimint ; (tranquillement) djintimint ; dji va-z-achèver à foyi bin djintimint 

 

S0

génuflexion

nf agngnoladje (m), asglignadje (m) ; faire des génuflexions, s’ agngnoler, s’ asglignî

 

C60

génuflexion

voy. agenouillement

 

E0

génuflexion

jèniflècsion ; fé one jèniflècsion d’vant l’ Sint-Sacreumint ; (au fig.) ci-là, i fât todi fé dès jèniflècsions d’vant lu

 

S0

géocentrique

jèyocentrike

G0

géocentrisme

jèyocentrisme

G0

géochimie

jèyochimîye

G0

géochimiste

jèyochimisse

G0

géographie

nf jèyografîye

 

C60

géographie

jèografîe

 

S0

géographique

jèografike ; one cârte jèografike

 

S0

geôle

nf gayole, prîjon, grande cinse (iron)

 

C60

geôle

voy. prison

 

E0

géologie

jèyolojîye

G0

géologique

jèyolojike

G0

géologiquement

jèyolojikemint

G0

géomètre

n jèyomète

 

C60

géomètre

jèyômète (, jomète)

 

E0

géomètre

jèyomète

G0

géomètre

jèomète ; lès jèomètes do cadasse 

 

S0

géométrie

nf jèyomètrîye

 

C60

géométrie

jèyomètrîye

G0

géométrie

jèomètrîe

 

S0

géométrique

adj jèyomètrike

 

C60

géométrique

jèyomètrike

G0

géométrique

jèomètrike ; one fôrme jèomètrike

 

S0

géométriquement

jèyomètrikemint

G0

géophysicien

jèyofisicyin

G0

géophysique

jèyofisike

G0

Georgen

npr Jôr ; sint Jôr, c’ èst l’ patron dès sôdârts èt dès-ajents d’ police ; on l’ fièstéye li 23 d’ avri

 

C60

Georges

Jorje, (anc.) Djôr, Djwér

 

E0

Georges

Jorje ; la Sint-Jorje, c’ èst l’ vinte-trwas d’ avril

 

S0

Georis

, Joris (n de famille), Jôris’

 

S0

géothermie

jèyotèrmîye

G0

géothermique

jèyotèrmike

G0

géotrupe

voy. bousier

 

E0

Géradin

(n de famille) Jèradin

 

S0

gérance

jèrance ; c’ èst lu qu’ avot la jèrance do magasin

 

S0

géranium

nm jèrâniom’ ; géranium herbe à Robert, cwarvèsse (f)

 

C60

géranium

jèråniyom’, bètch-di-grawe ; (herbe à Robert) fleûr du rin.nètes, flêrant jèråniyom’, rin.nète

 

E0

géranium

(pélargonium) jèrâriom’ ; il èst timps d’ rempoter vos jèrâriom’s

 

S0

gérant

, ante n jèrant (-e)

 

C60

gérant

jèrant ; _ de ferme, voy. ferme 2

 

E0

gérant

, -ante n (gestionnaire) jèrant, -ante

 

S0

Gérard

npr Djuraud, Jèrârd; (expr) l’ èsté da l’ Sint-Djuraud, trwès p’tits djoûs, èt co, pau, l’été de la Saint-Gérard (2 octobre) ne dure que trois petits jours et n’est pas généreux

 

C60

Gérard

, -ine Djèråd (, Dji-, Dju-) ; Didine

 

E0

Gérard

Jèrârd ; Djèrâ [forme anc. qui ne subsiste plus que dans la formulette citée sous le terme Matî]

 

S0

Gérardin

(n de famille) Jèrârdin

 

S0

Gérardrie

en _, è Djèrindrèye, rue de Liège

 

E0

Gérardy

 (n de famille) Jèrârdî ; la ruelle _, la rouwale Jèrârdî (à Bastogne, la ruelle qui relie la rue des jardins à la rue du Vivier, et qui débouche en face du café Patton)

 

S0

gerbe

[nf] (o-c) djaube, (e) djåbe

 

G100

gerbe

nf djaube ; grosse gerbe liée uniquement à la partie supérieure, sôdârt (m) ; tas de quatre gerbes, gade ; tas de quatre gerbes reliées entre elles par le haut, capucin (m) ; tas de dix à quinze gerbes, dîja (m) ; mettre en gerbes, mète è djaubes ; dresser les gerbes, stamper aus djaubes; (expr) i gn-a jamaîs tant dès djaubes qu’ à l’ awous’ , il n’y a jamais autant de gerbes que pendant la moisson, ce que vous dites est évident ; il a stî batu come one djaube , il a été battu comme une gerbe, très fort ; ostant waîtî après one atatche dins one djaube di strin, autant rechercher une épingle dans une gerbe de paille,  dans une meule de foin; gerbe de fleurs, jêrbe

 

C60

gerbe

djåbe ; _ de blé battue, voy. botte ; _ battue sans être, déliée, puis donnée au bétail, djårbon (nm) ; _ disposées transversalement au milieu de la charretée pour assurer un bon chargement, sèrer, sêre ; voy. dizeau, faisceau, GERBIER, MEULE, RANGÉE

 

E0

gerbe

(de céréales coupées) djâbe ; petite _, djârbète ; one djâbe d’ avon.ne, d’ ôrdje, di grin ; one djârbète di frumint ; une fameuse étendue de gerbes, one fâmeûse sitârêye di djâbes ; engranger les gerbes, rintrer âs djâbes ; _ dont on coiffe les dizeaux (de seigle) ou la meule de foin, tchapau ; quantité de _s que l’on bat en un seul passage à la batteuse, stramêye ; dj’ ons co one sitramêye à bate ; _ de foin liée au sommet et élargie à la base, que l’on dresse sur le champ pour la faire sécher, marionète ; drèssi âs marionètes ; par ext _ d’avoine qui contient beaucoup de verdure, marionète ; _ d’avoine (non battue) que l’on donne au bétail, djèvê ; sogni lès vatches âs djèvês ; vatche di djèvê, vatche di lacê ; n personne qui assemble la _ avant de la passer au loyeû, rimèteû, -eûse ; (anc.) assembler la brassée nécessaire pour constituer une _ d’ avoine (de seigle, d’ orge), rimète à l’ avon.ne (â grin, à l’ ôrdje), pour le rimèteû, [cette opération se fait en marchant à reculons par rapport au faucheur ; le rimèteû, après avoir ajusté sa brassée en tapant la base sur le sol, la dépose par terre à l’intention du loyeû qui le suit] ; voir javelle 

 

S0

gerber

v (mettre en gerbes) mète è djaubes

 

C60

gerbier

nm mafe

 

C60

gerbier

tchapå, cåvâ, mafe, stèlêye, ètèssire (nf) ; _ con­tenant une certaine quantité de gerbes [proprt nom du tas de gerbes], tès (Les., Villers-le-Bouillet ; (ard) tès d’ djåbes ( Ja. ) ; tas Wan., Bo., Li.) ; fimbe (nf) (Fa.) ; le fond du _, sotré (To., Bas., Les.) ; _ au-dessus de l’aire, bèraudî (bi- Ja,), bår (Lie.), hèn’bå (Han.), li d’zeû d’ dègn ; voy. palier

 

E0

gerbier

(situé au-dessus de l’aire de la grange) bèraudî ; il è toumé djus do bèraudî 

 

S0

gercé

, ée adj d(is)bîjî (-ye), disbîjelé (-ye), sbîji (f sbîjîye)

 

C60

gercé, e

[adj] (o-c) disbîjî, îye, (e) d(i)bîhî, èye, crèvassé, êye

 

G100

gercer

, gerçure, voy. crevasse, -er

 

E0

gercer

vt kibîji ; li frèd l’ è k’bîji totes lès mwins ; dj’ ê la figure tote kibîji

 

S0

gerçure

nf (au point de crevasser) crèvaude ; avoir des gerçures, ièsse disbîjî (-ye), ièsse disbîjelé (-ye), ièsse sibîjî (-ye)

 

C60

gerçure

(crevasse dans la peau) crèveûre ; dj’ ê lès mwins plin.nes di crèveûres, i fârot qu’ dji mètuche do l’ hârpîre

 

S0

Géréon

(saint _) Djèrion (Ma.), Drigon (Bo.)

 

E0

gérer

tini (voy. régir), jèrer

 

E0

gérer

vt (administrer) jèrer ; t’ ès jusse bon po jèrer lès-afêres dès-ôtes  (s. e. et pas les tiennes) ; (régenter, imposer son autorité (à qqn)) jèrer ; i vout todi jèrer tot l’ monde ; bien _ ses affaires, fé oneûr a sès-afêres

 

S0

gériatre

n jèriâte, médecin po lès vîs

 

C60

Gérimont

(village de la commune de Sainte-Ode, anct commune de Tillet) Djèrimont

 

S0

Gerlach

saint _, sint Hèrlak (Othée)

 

E0

germain

, aine adj djèrmwin (f djèrmwin.ne), prôpe ; mon cousin germain, mi prôpe cousin, mi cousin djèrmwin ; ma cousine germaine, mi prôpe cousène, mi cousène djèrmwin.ne

 

C60

Germain

npr Djèrmwin

 

C60

Germain

tête de _, cwårêye tièsse

 

E0

germain

, -e dreût [frère, cousin], dreûte [sœur, cousine] ; [cousin] djèrmin, [cou­sine] djèrmin.ne ; voy. cousin

 

E0

Germain

Jèrmin ; (diminutif) Min.min

 

S0

germain

, -aine adj (t de parenté) jèrmin, -in.ne ; un cousin _, on cousin jèrmin (ou drèt cousin)

 

S0

Germaine

npr Jèrmin.ne

 

C60

Germaine

Jèrmin.ne ; (diminutif) Min.min.ne

 

S0

germandrée

nf oubionète

 

C60

germandrée

ièbe di sårteû, såvadje sèdje, bâse (Ma.), såvadje bâse (La.)

 

E0

germanique

parler une langue _, Voy. BARAGOUINER

 

E0

germanium

jèrmaniom’

G0

germe

nm (de l’œuf) vèrzin; (de furoncle) brotchon, chalon, djaurnon; (de pomme de terre) ouy di canada

 

C60

germe

djèrmon (djârmon Wan., Bi-hain ), djèt, djèton, oûy (de  pomme de terre), tchôke (de l’œuf -) ; voy. bourbillon

 

E0

germe

(de plante) djârmon ; on djârmon d’ crompîre ; (de l’oeuf) djârmon ; li djârmon d’ l’ oû ; _ naissant, û ; lès-ûs dès crompîres ; tu n’as pas enlevé tous les « yeux » des pommes de terre (lors de l’épluchage), t’ ès lêssi dès-ûs à lès crompîres [ce reproche attire parfois la répartie suivante: come ça èles vièrant doû-ce qu’ èles vont !, ainsi elles verront où elles vont !] ; ôter les _s (des pommes de terre), splouker ; èle siplouke lès crompîres

 

S0

germé

, -ée (qui commence à développer son germe) djârmé ; lès grin.nes sont djârmés

 

S0

germer

[v] (o) djârner, (c) djaurner, (e) djèrmer

 

G100

germer

v djèter ; action de germer, djètadje (m) ; germer en épis,  djaurner

 

C60

germer

djèrmer (, djormi Ve.), djârmer, -i ard), voy. égermer, regermer ; sortir de terre, voy. pousser

 

E0

germer

vi (sortir de terre) djârmer (djèr- Ju., Va. ; djêrmè Fa.), soûde ; lès crompîres djârmant ; i gn-è djà l’ avon.ne qui djârme ;  lès crompîres soûrdant ; l’ avon.ne soûd’ djà ; (au part passé) soûrdou ; li corti èst djà tot soûrdou ; j’ai semé de la salade, mais rien ne germe, dj’ ê sèmé do l’ salâde, mês dju n’ vè nin la quawe d’ one

 

S0

germination

nf djaurnadje (m), djètadje (m); mettre l’orge en germination, mète djaurner l’ wadje

 

C60

germination

djèrmèdje (-ihèdje) (nm) ; boutåhe (nf), sûrdèdje, sûde (nm), sûrdåhe (nf) ; hâter la _, brîhî li s’mince

 

E0

germination

_ des graines en contact avec un sol humide, ricèpèdje,  ridjètèdje; i gn-è do r’cèpèdje dins lès-avon.nes 

 

S0

germoir

_ de brasserie, bråhî

 

E0

gérondif

jèrondif

G0

gerris

(insecte) arègne d’ êwe

 

E0

Gertrude

Djètrou, Toutou

 

E0

Gertrude

Jèrtrûde (Djètrou Te.) ; saint _ (fêtée le 17 mars), sinte Jèrtrûde, sinte Djètrou (Te.) ; on priyot sinte Jèrtrûde po k’tchèssi lès surus ; (t.  d’interpellation familier à l’ adresse de la maîtresse de maison) qué novèle, Jèrtrûde ?

 

S0

gésier

nm djêve, djési, magot

 

C60

gésier

zizi, djidjî, djèsî, molin, magot (, magzau Vi.), monte, (Fra.), gave (nf) (Du., GrM.) ; voy. jabot

 

E0

gésier

cwa (cwak As., Lu., Mi.), magot (Lu., sa.)

; dj’ ême co bin d’ mindji l’ cwa do cok  

 

S0

gésine

voy. accoucher

 

E0

gésir

djîr (djére Ja., Fa.) ; voy. coucher

 

E0

gesse

_ odorante, peûs d’ sinteûr, voy. pois

 

E0

Gesslott

(n de famille) Jèslot

 

S0

gestapo

nf gèstapo

 

C60

gestation

pwèrteûre (pwartore Ma.), voy. grossesse ; dépasser la durée nor­male de la _ (vache), foraler, hértchi (St., La.)

 

E0

gestation

 

 

qui présente des signes de gestation avancée, asmètante (adj f) ;  one vatche asmètante

 

S0

 

 

geste

[nm] (e-c) djèsse, (o) djèsse [nf]

 

G100

geste

nm djèsse, jèsse ; il faisait de grands gestes de la main, i fieûve dès grands jèsses avou s’ mwin ; signifier par gestes, fé sine ; acquiescer par gestes, fé sine oyi; (expr) à tch’vau doné, on n’ riwaîte nin lès dints, à cheval donné, on ne regarde pas les dents, ce n’est pas la valeur du cadeau qu’on regarde, c’est le geste; (action) jèsse (f) ; action blâmable, laîde jèsse; (expr) c’ èst dès jèsses po s’ tuwer, ce sont des gestes pour se tuer, ce sont des actions susceptibles de vous donner la mort ; i ‘nn’ a faît one, di jèsse !, il en a fait un, de geste, il a fait une fameuse mauvaise action; (geste déplacé vis-à vis d’ une femme) aguigne (f) ; chanson de geste, djèsse

 

C60

geste

djèsse ; faire le _ de frapper, fé l’ djèsse dè fèri ; faire un _ de menace, voy. menacer ; faire de grands _, håspler, si k’hiner, si k’taper ; _ de mena­ce, …, ètîhe (nf) (B.-B.)

 

E0

geste

(mouvement du corps) jèsse ; i nos f’jot dès grands jèsses ; il a fait un _ peu courtois, il è fêt on lêd jèsse ; il è avou on jèsse crapuleûs ; indiquer par un _ (telle action à accomplir), fé jèsse quu i ;  nos fêt jèsse quu dji v’ninche ; (attitude, comportement) jèsse ; fé on jèsse di boune volonté ; c’ èst l’ jèsse qui compte (se dit pour saluer le caractère exemplaire d’une démarche, quels qu’en soient les résultats concrets) ; _s, jèsses 

 

S0

gesticuler

v boudjî ; il gesticule toujours, i boudje tofêr, i n’ sét d’mèrer trankile, i faut todi qu’ i faîye aler s’ pîd, sès brès

 

C60

gesticuler

voy. geste

 

E0

Gesves

npr Djéve

 

C60

Gette

la _, li Djåce, rivière

 

E0

Geuzaine

(n de famille) Gueûsène

 

S0

ghetto

nm guèto, prîjon

 

C60

ghetto

guèto

G0

Ghislain

Jislin, (plus rarement) Guilin

 

S0

Ghislain

, -aine Guilin (, -êne, -in.ne ; Jislêne (qqf -in ne) [la var. Guilêne (qqf -in ne) est attestée, mais plus rarement]

 

S0

 

 

 

gibbon

jibon

G0

gibbosité

croufe; voy. bosse, -u

 

E0

gibecière

nf bèsace, cârnassiére, musète

 

C60

gibecière

djibecîre (dju-)

 

E0

gibecière

jibeucière ; il è ramassé l’ lîve èt raf à l’ jibeucière !

 

S0

gibelotte

nf djiblèt (m)

 

C60

gibelotte

djibelèt (nm)

 

E0

gibet

nm potince (f)

 

C60

gibet

djubèt (dji-), potince (nf) ; voy. gibier

 

E0

gibet

(seult en toponymie) djibèt ; su l’ Djibèt, lieu-dit entre Remoifosse et Lutremange (commune de Bastogne) 

 

S0

gibier

[nm] (e) djibî, (o) djubî, (c) jubier, (o) jibiè

 

G100

gibier

nm jibier; lever le gibier, lèver jibier

 

C60

gibier

djibî (, dju-), jibier, bisteû ; marchand de _ (ard), tchêvelî ; _ de potence, djubèt d’ potince, on lêd djubèt (, potince, rouie),  bå (d’) djubèt, pilé (ou hame) di potince, clå d’ potince

 

E0

gibier

jibier ; il ont touwé brâmint do jibier çuste anée-ci ; (viande du gibier) jibier ; mindji do jibier ; _ de potence, jibier d’ potence ; manger du _, mindji do sâvadje

 

S0

giboulée

[nf] (o) via d’ mârs’ [nm], (c) via d’ maus’ [nm], (e) vê d’ mås’ [nm], houssê [nm], (s) bikèt d’ avri (car, en Ardenne, les giboulées sont fréquentes au mois d’avril)

 

G100

giboulée

nf les giboulées, lès vias d’ mârs’ (m pl), lès bikèts d’ avri (mpl), d’après le mois auquel elles se produisent

 

C60

giboulée

nûlèye (, walêye) di grusês, houssê (hoursê St.), tahourê, walê d’ mås’ (nm), (ordt) vê d’ mås’ (en mars) et, par analogie, bikèt d’ avri (en avril) ; voy. ondée

 

E0

giboulée

les _s de mars, lès vês d’ mârs’

 

S0

giboyeux

, -euse adj jibwayeûs, -eûse

 

S0

gibus

nm bûse (f), gârnîye (f), tchapia-bûse

 

C60

gibus

bûse (nf)

 

E0

giclée

_ de salive, spocha ; cratchi on bon spocha

 

S0

gicler

v (pour une consistance molle) brotchî, dibrèchî ; action de gicler, brotchadje (m) ; la pomme a giclé dans mes mains, tellement elle était pourrie à l’intérieur, li pome a brotchî dins mès mwins, télemint qu’ èlle èsteûve poûrîye en d’dins ; la boue a giclé, lès broûs ont brotchî; (pour un jet liquide) sbritchî,  stritchî ; gicler à nouveau, ristritchî ; action de gicler, sbritchadje (m), stritchadje (m) ; le sang s’est mis à gicler, li song s’ a mètu à stritchî

 

C60

gicler

brotchî, abrotchî, apèter, voy, jaillir

 

E0

gicler

vi jigler ; l’ ôle m’ è jiglé dins l’ û ; li sang avot jiglé s’ lès mours

 

S0

gicleur

jigleûr

 

S0

Gierens

(n de famille) Guîrèn’s’

 

S0

 

gifle

[nf] bafe, (o-c) pètéye, (e) pètêye, (o-c) tchofe, bèrlafe

 

G100

gifle

nf alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, caramèl, clatche, imaudje à cink dwèts, lafe, lètche (iron), pètéye, târlouche tchofe, warloufe

 

C60

gifle

bafe (, boufe, min) à l’ gueûye ou à l’ djêve (one m’ à l’ gueûye Ve.), calote, clape, clapêye, patche, pètård (nm), pètêye, tårtêye, tchafeléye (St., Ma.), zafe, cakelêye (Tr.), barlafe, patrafe, roufe, zévène (Xh.), ine douglâsse (Fl.), one va-se-tu-r’tchåfe, voy. claque, gifler, taloche

 

E0

gifle

(baffe) bèrlafe catche-nez ; i ‘nn’ è ramassé one, di bèrlafe ! ; tu vas ramasser on catche-nez ; ramasser une _, si fé confirmer ; tu vas recevoir une _, tu ‘nn’ ârès cink ou a v’là cink (s. e. di dèts)

 

S0

gifler

v foute one clatche, … one pètéye, … one târlouche, … one tchofe, claper one tchofe su s’ nez, diner one imaudje à cink dwèts, tchaussî one pètéye su s’ nez, tchofer ; donner de petites gifles, tchoufeter

 

C60

gifler

caloter, mofler, tårter (, -iner), claper, sofler (l’ narine (à qn)), tchafeler (St.), raboufeter, foute si min ou sès cink clicoles à l’ gueûye, fé pèter l’ gueûye (, djêve, magna, makète, narine) (à qn) ; voy. gifle, raclée, rosser

 

E0

gigantesque

adj (géant) dèmoné (-ye), fwârt grand (-e), grand-grand (f grand-grande) ; cet homme est d’une taille gigantesque, cit-ome-là, il èst fwârt grand ; c’ è-st-one pîce d’ ome ; un bâtiment gigantesque, on dèmoné batumint; (expr) quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin (iron), quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain, il est très grand; (qui dépasse la commune mesure) fameûs (-e) ; c’est une œuvre gigantesque, c’ è-st-one fameûse bèsogne ; il aime le gigantesque, il in.me bin tot ç’ qu’ èst grand

 

C60

gigantesque

voy. énorme, géant

 

E0

gigot

nm djigue (f), djigot ; du gigot de mouton, do djigot d’ bèdot

 

C60

gigot

djigot

 

E0

gigot

(t de boucherie) jigot ; on jigot d’ moton

 

S0

gigotement

nm djigotadje

 

C60

gigoter

v djiboter, djigoter, rèner ; « I rèneut brès èt pates come one baloûje mau tchèyûwe su s’ do.s » (.A Laloux); (expr) djiboter come on gadot, gigoter comme un chevreau

 

C60

gigoter

voy. gambiller

 

E0

gigue

voy. jambe

 

E0

gigue

(cuissot) jigue ; one jigue di tchèvreû

 

S0

Gileppe

li Djilèpe, ruisseau et lac

 

E0

gilet

nm djilèt

 

C60

gilet

djîlèt, håsse-cô et qqf côrsèt (Ja.), cwarsulèt (Roclenge ; ard côrsulèt Li., GrH.)

 

E0

gilet

djîlèt ; li djîlèt d’ dîmègne ; on djîlèt a r’vêrs ; (tricot à manches longues ouvert devant) djîlèt, vareûse ; dji n’ ârê nin frèd avou m’ gros djîlèt ;  _ de corps, normale ; one normale à mantches ; one normale sins mantche 

 

S0

giletière

jîlètiére (, djîlètîre)

 

E0

Gilis

(n de famille) Jilis’

 

S0

Gillard

(n de famille) Jilârd

 

S0

gille

nm djîle

 

C60

Gilles

npr Djîle

 

C60

Gilles

, Gillette Djîle, Djîlète

 

E0

Gilles

Djîle ; saint Gilles (fêté le 1er septembre ; invoqué contre les maladies nerveuses), sint Djîle (sint Djî Te.) ; (imprécation anc. qui fait référence à l’église dédiée à saint Gilles à Liège) va-z-a t’ fé pinde à Sint-Djîle ! ; quand le temps est beau à la Saint-Gilles, on peut encore préparer un journal (3 ares) d’essartage et le brûler, quand i fêt bon à l’ Sint-Djî on pout co fé on djurnâ d’ sârt èt l’ broûlè (Te.)

 

S0

Gillet

(n de famille) Jîlèt

 

S0

 

Gillis

, Gillot, n de fam Djîlis’, Djîlot

 

E0

Gilon

(n de famille) Jilon

 

S0

gimblette

onê

 

E0

gingas

teûle di matelas

 

E0

Gingelom

Djin’glèhin (anc.-ègn), village flamand

 

E0

gingembre

djindjibe [-Ip]

 

E0

Giot

(n de famille) Jiyot

 

S0

girafe

nf jirafe

 

C60

girandole

brantche di tchandelé

 

E0

girofle

nm clou de girofle, clawson

 

C60

girofle

clou de _, clå d’ claweçon ou simplt claweçon, clå d’ jiroufe (Str. ; clou d’ jirou Hu., GrH. )

 

E0

girofle

jirofe ; des clous de girofle, dès claus d’ jirofe

 

S0

giroflée

[nf] murèt [nm], (o-e) carantin [nm]

 

G100

giroflée

nf murèt (m); giroflée quarantaine, quarantin (m), fleûr di cwarème

 

C60

giroflée

_quarantaine, quarantin (nm) ; _ des murailles, murèt, violète di cwarème, muralier (nm) (Ve.), tchåviolî, boton-d’-ôr (nm) (Ma.)

 

E0

giroflée

jiroflée

 

S0

girolle

(esp de bolet), voy. cham­pignon

 

E0

giron

nm choû ; ce que peut contenir un giron, choûrchîye (f), faudeléye ; j’ ai été cueillir tout un tablier de pommes, dj’ a stî coude one choûrchîye di pomes

 

C60

giron

(t de cout) djèron, bayîre (nf) ; [venez] dans mon _, è ou so m’ (hoû Vil. ; chô Li., Bi.), è m’ camosse (Ja.) ; (t enf) è m’ coucète (Sp), so m’ doudou Wa.) ; quantité [d’her­be, … ] portée dans le _ ou dans le tablier, hôtelêye (hôtêye Ber. ; hoûteléye Be.), hôselée (Ma.), hôrsèye (Har., Ra., To., -ée Wan., -ie St. ; chorsêye Li., -ée Bi.; hoûrsêye Vil. , -îye Mar.) ; on hô (Ba., Ke., …)

 

E0

giron

choûr ; i s’ è èdwarmi su m’ choûr ; elle à un _ confortable, èlle è on bon choûr [comp a. fr. escors, giron, et w. chorsè, lat. *excurtiare]

 

S0

 

girouette

[nf] (e) djirwète, (o) djirouwète, (c) rabanêre

 

G100

girouette

nf (dispositif) banêre, rabanêre; (expr) c’ èst come li banêre, èle ni pout nin ièsse tos lès djoûs à bia timps, c’est comme la girouette, elle ne peut pas indiquer tous les jours le beau temps; (personne changeante) rabanêre

 

C60

girouette

djirwète, toûne-å-vint (nm), (anc.) pènecê ; en forme de banderole, banîre ;  _ de clocher, cokerê ; (fig) _ politique, …, harlikin (nm), marionète

 

E0

girouette

jirouwète ; il ont mètou one jirouwète su leû tèt ; èle si r’toûne todi come one jirouwète ; (sur une église, représentant un coq) cok do clotchî

 

S0

 

 

 

 

Girs

(n de famille) Guîrs’, Jirs’

 

S0

gîtage

(poutrage qui supporte les solives du plancher) jîtèdje ; trèsiyoner l’ jîtèdje

 

S0

 

 

gîte

[nm] (o-c) djîsse [nf], (e) djîsse [nm] ; v. terrier

 

G100

gîte

nm (lieu pour se loger) djîte, djîse, lodjis’, maujone (f), twèt ; il a trouvé un gîte, il a trové on twèt; (du lièvre) cwète (f)

 

C60

gîte

djîsse, ratrêt ; prendre _, s’ adjîstrer, voy. asile ; [le lièvre est] au _, è (s’) ou so (s’) djîsse, è (s’) coûke, è (s’) pote, è s’ cwate, è foûme (fôr-), il èst r’mètou ; (charpente), voy. poutre, solive

 

E0

gîte 1

(repaire) coûtche ; prinde on lîve à l’ coûtche ; li tchèvreû astot à l’ coûtche ; sortir (un lièvre) de son _, fé lèver on lîve

 

S0

gîte 2

le _ à la noix (dans la cuisse), li filèt d’ Anvèrs’

 

S0

gîter

v djîser

 

C60

gîter

djîstrer ; se _, s’ adjîstrer

 

E0

Gives

Djîve, village (Be.)

 

E0

Gives

(village de la commune de Bertogne, anct commune de Flamierge) Djîve ; surnom des habitants : lès grîves

 

S0

givrage

nm amaurladje, èmaurladje, maurladje

 

C60

givre

[nm] (o-c) rèléye [nf], (e) råle, rålèdje

 

G100

givre

nm (sur les champs) rèléye (f); (sur les arbres et les toits) amaurladje, èmaurladje, maurladje

 

C60

givre

råle (nf) , ordt rålèdje, èrålèdje, rålêye, râleûre (-ore Ma.),  mårlèdje (Vil.), rimêye (nf) ; cette nuit il est tombé du _, il a rålé (ou djalé tot blanc) dè l’ nut’, il a rimé tot blanc, …mårlé, ; … légèrement, råletiné, rimeté ; [à Wa., il a rimé (= temps sain), il a rålé (= mauvais temps)] ; couvert de _, voir à givré

 

E0

givre

djèvronde (dji- Bi., Ra., Sa.) ; lès-âbes sont plins d’ djèvronde ; le sol est couvert de _, il è djalé blanc ; (observation de la météorologie pop.) i n’ nive nin s’ la djèvronde 

 

S0

 

 

givré

, ée adj èrèlé (-ye) ; (expr) twèt èrèlé vaut mia qu twèt èvolé, toit givré vaut mieux que toit envolé (dit celui qui a les cheveux blancs)

 

C60

givré

èrålé, rimé, èrîmé, èmårlé ; lès-åbes rålèt , lès håyes sont totes rålêyes, … 

 

E0

givrer

v (sur les champs) rèler; (sur les arbres et les toits) amaurler, èmaurler, maurler ; « Va t’ fé couru arèdjî ! Dj’ in.me ostant on twèt amaurlé qu’ onk discouvièt, mi. » (A. Laloux)

 

C60

Givroulle

(village de la commune de Bertogne, anct commune de flamierge)  Djèvroûle (qqf Dji-) ; surnom des habitants : lès groûles

 

S0

Givry

(village de la commune de Bertogne, anct commune de Flamierge) Djèvri (qqf Dji-) ; surnom dees habitants : lès piètris ou lès rachapès  

 

S0

glabre

adj qui n’ a pont d’ pwèl

 

C60

glaçage

(d’un tissu) glacèdje

 

S0

glace

nf (eau congelée) glace ; chandelle de glace, tchandèle di glace ; patins à glace, patins à glace ; saints de glace, sints d’ glace (Pancrace, Mamert et Servais, fêtés les 10, 11 et 12 mai); rivière prise par la glace, aîwe sèréye ; « Ci n’ èst nin pus d’ on côp tos les quarante ou cinkante ans qui Moûse est tot-à faît sèréye èt qu’ on pout passer tot-ute. » (L. Maréchal); (expr) awè on keûr come dè l’ glace, avoir un cœur de glace ; sint Matias’ sipîye li glace, s’ i n’ è trove pont, il è faît à s’ façon, saint Mathias casse la glace, s’il n’en trouve pas, il en fait à son idée (càd à foison); (plaque de verre) cârau (m) ; la glace est sale, li cârau èst man.nèt; (miroir) murwè (m) ; se regarder dans la glace, si r’waîtî o murwè; (confiserie) crin.me à l’ glace

 

C60

glace

(eau congelée) glèce (glace St., Ma.) ; couche de _, ine glèce ; _ d’un étang, (plaist) on plantchî sins tèråsses ; _ qui reste attachée aux rives du fleuve, sofrande ; _ irrégulière dans chemins ou prairies, motte de terre gelée, groûle (nf) ; voy. débâcle, glaçon, ver­glas ; _ pour se mirer, mureû ; crème glacée, grand miroir, …, glace

 

E0

glacé

, ée adj frèd (-e) (, freud (-e)) ; de l’eau glacée, dè l’ frède aîwe ; une crème glacée, one crin.me à l’ glace ; un chocolat glacé, on frisco; (expr) dj’ a mès pîds come dès grognons d’ tchin, j’ ai les pieds comme des museaux de chien, j’ai les pieds glacés

 

C60

glacé

-ée adj (qui présente un aspect brillant) glacé ; des cartes

postales en papier _, dès cârtes glacés ; une crème _e, one crin.me glace

 

S0

glace 1

(eau congelée) glèce ; t’ îrès quî do l’ glèce addé l’ martchand ; la glèce è fêt pèter l’ batch ; dès tchandèyes di glèce ; chigler s’ la glèce ; li tch’vau èst fèré à glèce ; l’épaisseur de la glace est suffisante pour qu’on puisse marcher dessus, la glèce pwate, dj’ ê lès pîds come do l’ glèce (ou come dès glèces) ; lès sints d’glèce ; la fontin.ne èst prîse pa lès glèces

 

S0

glace 2

(miroir) glace ; wête-tu à l’ glace ; one ârmwêre à glace ; armware à glace 

 

S0

glace 3

(crème glacée) glace, crin.me glace; one glace à l’ vanile, à l’ pistache, o chocolât

 

S0

glacer

glacer ; j’ai les pieds tout glacés, dj’ a dès pîds come dès glèces (, dès groûles Vot. ; dès hiraus Com.) ; je suis glacé de peur, dji n’ a pus ‘ne gote di song’

 

E0

glacer

vt _ (un tissu) (lui donner un apprêt brillant), glacer ; glacer on  col

 

S0

glacial

, ale adj frèd (-e) (, freud (-e))

 

C60

glacial

endroit _, c’ èst come ine Groûlande; vent _, vint freûd come glèce

 

E0

glacial

il fait _, i fêt dur ; (plaist lorsque la température est _e) i dèt fé frèd amon lès-

èskimaus ! (litt. « il doit faire froid chez les Esquimaux »)

 

S0

glacière

glacîre (, -iére)

 

E0

glacière

glacière ; çusse tchambe-là, c’ è-st-one vrê glacière

 

S0

glacis

glacis

 

E0

glaçon

nm bokèt d’ glace, glace (f) ; mettre un glaçon dans son verre, mète on bokèt d’ glace dins s’ vêre; il y a des glaçons sur la rivière, gn-a dès glaces su l’ aîwe, gn-a dè l’ glace; (expr) dj’ a mès pîds come dès glaces, j’ ai les pieds comme des glaçons

 

C60

glaçon

glèçon (gla- Ma.), bokèt ou blok di glèce ; gros _, hirau (hè- ; hou- Fl., Da. ; dès gros hourons d’ glèce Ar. ; toron Du.) ; mince _, lètchète di glèce, sisin, bissin (Du.) ; _ vert foncé venant de la Haute-Meuse, lorin (Hu.; lôrin.ne (nf) , Ju.) ; voy. CHARRIER, DÉBÂCLE, GLACE

 

E0

glaçon 

glèçon ; gn-a pindot dès glèçons o tèt ; sucer lès glèçons

 

S0

glaïeul

nm glayeul

 

C60

glaïeul

_ sauvage, voy. iris

 

E0

Glain

à _, è Glin, village

 

E0

glaire

nf aîweléye, flîme, glumiant (m)

 

C60

glaire

glêre, -èdje, -ion ; rejeter des _s, glêrî

 

E0

glaire

glêre (svt au pl) ; nosse vatche va vêler, èle tape dès glêres

 

S0

glaireux

glêriant, -ieûs ; glêgnant (Ve. , Ar.) ; voy. crachat

 

E0

glaireux

, -euse adj (visqueux, -euse) glêrieûs, -ieûse ; lès covins d’ rin.ne sont glêrieûs

 

S0

glaise

[nf] (terre) (c) déle, (c-e) dièle, (o) têre di pot, digue v. argile

 

G100

glaise

nf dièle ; enduire de terre glaise, dièler, dièrler ; action d’ enduire de terre glaise, dièrladje (m) ; fosse d’extraction, fosse à l’ dièle ; ouvrier, dièleû, fossetî

 

C60

glaise

(terre), voy. argile, -eûx

 

E0

glaiser

(un fossé, …) plakî d’ dièle, dièler (dièrler Hu.)

 

E0

glaiseux

dièlis’ (dièrlis’)

 

E0

glaisière

nf déles (pl)

 

C60

glaisière

fosse à l’ årzèye ; voy. argilière

 

E0

glanage

mèhenèdje (ra-), ramèhenåde (nf) ; époque du _, mèhenåhe (ra-) (nf) (du _ des pommes de terre, ramèhon (nf) Gl.) ; voy. recueillir

 

E0

gland

nm (fruit du chêne) gland; (passementerie) clokin

 

C60

gland

gland ; (t enf) pîpe, -ète ; voy. cupule ; _ frangé (de bonnet, …), flotche (nf)

 

E0

gland

gland ; lès tchin.nes pwartant dès glands ; (du bonnet des militaires, du rideau, etc.,) flotche ; on bonèt à flotche ; dès ridaus à flotches

 

S0

glande

nf glande, abouyète

 

C60

glande

glande ; voy. amygdales, oreil­lons

 

E0

glande

glande ; il è dès glandes qui n’ foncsionant nin bin

 

S0

glandée

pahon (ard) ; aller à la _, aler ås glands, à l’ pahon (ard ; pâ- Ma.) ; voy. faine

 

E0

glane

, glanure mèhon (nm), mèhenon (nm), mèhenéye, voy. glanage

 

E0

glaner

[v] (o-c) mèchener, (e) mèhener, (o) rabassiner

 

G100

glaner

v mèchener ; ensemble des épis glanés, mèchon (f) ; poignée d’épis glanés, glène (f) ; glaner à la main, mèchener à l’ glène ; action de glaner, mèchenadje (m); (expr) il a stî è scole quand lès maîsses alin.n mèchener, il a été à l’école quand les maîtres allaient glaner, il n’a pas été à l’école ; li cia qui cause sème, li cia qui choûte mèchenéye, celui qui parle sème, celui qui écoute glane ; quand l’ curé faît l’ awous’ , li maurlî mèchenéye, quand le curé moissonne, le marguillier glane ; èvoyî mèchener, envoyer glaner, envoyer au diable

 

C60

glaner

mèhener ;_  à la main, pauter (Ros.) ; _ au râteau, rèsseler (ib) ; _ les derniers épis, ramèhener, rapauter (Ce.) ; voy. recueillir

 

E0

glaner

vt mèchener, glaner ; aler mèchener dins lès steûyes

 

S0

glaneur

, euse n mècheneû (-se)

 

C60

glaneur

, -eûse mèheneû, -eûse, mèhinerèsse (-hèn’-)

 

E0

glaneur

, -euse n (personne qui va recueillir les pommes de terre abandonnées sur le champ) mècheneû, -eûse

 

S0

glapir

v glawer

 

C60

glapir

, -issement glawer, glaweter ; wignî, -èdje; wigneter, -èdje; haweter, -èdje ; voy. aboyer

 

E0

glas

[nm] sonner le _: (c) soner à mwârt, (e) soner à mwért, (o) soner à môrt,  (e-c) soner l’ transe, (o) soner lès transes

 

G100

glas

nm transe ; « Èst-ce li transe qu’ on sone asteûre, qui dj’ triyane insi ? » (J. Guillaume) ; sonner le glas, soner à mwârt, soner lès transes, … l’ transe

 

C60

glas

sonner le _, soner à mwért, soner l’ transe ou l’ pwèsêye (nf) (, l’ pwèsê (nm) Or. , Fe.)

 

E0

glas

sonner le _, soner la transe

 

S0

 

glasnost

glasnost

G0

Glaude

(n de famille) Glaude

 

S0

gléchome

nm faux lierre, êsse

 

C60

gléchome

voy. lierre

 

E0

Gleixhe

à _, à l’ Gléhe, village

 

E0

Glesner

(n de famille) Glêsnèr

 

S0

glissade

nf (action de glisser involontairement) ridadje (m); (jeu d’hiver) glissadje (m) ; celui qui s’amuse à glisser, glisseû (-se)

 

C60

glissade

ridåde, glisse, -åde, hapåde ; voy. glissoire

 

E0

glissade

(action de glisser) glissâde

 

S0

glissant

, ante adj ridant (-e) ; c’est une route glissante, c’ è-st-one vôye qu’ èst ridante

 

C60

glissant

, -e ridant, -e ; glissant, -e ; limiant, lumiant, glumiant ; voy. boueux, gluant

 

E0

glissant

, -ante adj chiglant (, -ante), glissant (, -ante) ; li pâsê èst chiglant ; adv i fêt chiglant d’vant l’ uch

 

S0

glisser

v (involontairement) rider ; glisser sur le plancher, rider su l’ plantchî ; glisser sur une épluchure, rider su one pèlake; (volontairement sur la glace) à pied, glissî ; jouer à glisser, djouwer à glissî; en traîneau, scliter ; «Fians, ène wadjûre ? Dj’ î sèrè d’vant twè. Ratind qu’ i djale, on sclite pus rwèd.» (E. Doumont); (volontairement un poids, un volume, à terre) nous avons fait glisser le meuble, nos-avans èrtchî l’ meûbe; (expr) cela glisse sur la cuirasse de mon indifférence, lèyans-le passer, on passe bin dès pwès (, laissons-le passer, on passe bien des pois), ça n’ mi faît ni stitche ni broke

 

C60

glisser

, glissement, -eûr rider, -èdje, -eû ; glissî (Gl., Od.,, surtout sur glissoire, voy. glissoire) ; _ à croupetons, rider à cou ou acrop(i)ou, glissî à cropète, fé ‘ne cropète, taper ‘ne croupote, aler à hamê, aler à glissåde à cou d’ poyon ; _ à plusieurs, l’un derrière l’autre, accroupis et en se tenant, fé ‘ne quowèye, fé ‘ne ligue ou nike à hamê ; descendre en glissant vers celui qui parle, arider, agoter ; se laisser _ doucement, si lèyî rider (ou goter ou ploketer) låvå ; (d’un véhicule) _ de côté, voy. déraper ; cela m’a glissé des mains, voy. échapper ; le levier glisse, ne prend pa,s li haminde n’ a non picèdje ; v réfl se _, si fåfiler, si win.ner, si flûtchî ; _ tortueusement, si k’win.ner ; vt _ un mot, lèyi rider ‘ne parole (à qn) ; _ qch à qn, hèrer, stitchî, stroukî ; (t de jeu) _ sa bille, liguiner (Spa ; lèguiner Ve.)

 

E0

glisser

vi (déraper) chigler, glisser ; chigler s’ la glèce ; il ont fêt one glissware po chigler ; dj’ ê chiglé su one pèlate ; li vêre m’ è chiglé foû dès mwins [de la famille de chligue, avec métathèse] ; vi _ de nouveau en se faisant déporter, riboler ; dj’ ê sayi d’ l’ avèr foû, mês dj’ ê r’bolé dins l’ fossé

 

S0

glisseur

, euse n glisseû (-se)

 

C60

glissière

glissîre, voy. coulisse ; _ de traîneau, bin.ne di sployon

 

E0

glissière

glissière ; on-uch à glissière

 

S0

glissoir

(couloir servant à faire descendre les fagots du haut d’une colline) trèyeû (surtout dans l -d) ; trîheû (Xho., Bév.)

 

E0

glissoire

nf glisswêre ; faire une glissoire, fé one glisswêre, afroyî one glisswêre

 

C60

glissoire

glisser sur une _ , rider so ‘ne ride ou ridåde, glisse, -åde (so one glèce), rider so ‘ne ligue, (s’) liguî (Ma.), aler à glisse (, à glèce, à glissåde ; à l’ tchawåde (Vot.), à l’ règuinåde (He.)) ; _ faite sur la neige, groûle ; _ en pente et raboteuse,  rouhelåde ou –ante (Ma.) ; polir une _, aliser one glace (St.) ; voy. GLISSER, RAIE

 

E0

glissoire

glèce, glissware ; lès-afants ont fêt one glèce dins la coûr ; aloz djouwer s’ la glissware 

 

S0

global

, ale adj j’ai calculé son revenu global, dj’ a cârculé tot ç’ qu’ i gangne

 

C60

globalement

adv tot èchone ; il faut voir cela globalement, i faut veûy ça tot èchone

 

C60

globe

nm (corps sphérique) bole (f) ; le globe de l’œil, li bole di l’ ouy ; le globe terrestre, li têre ; sur le globe terrestre, su nosse bole; (demi-sphère creuse de verre) globe; on le mettrait sous un globe, on l’ mètreûve dizos on globe

 

C60

globe

_ terrestre, li boule dè monde

 

E0

globe

(sphère en verre) globe ; su la tchminêye, i gn-avot on bon Dju d’zos on globe ; globe terrestre, globe tèrèsse

 

S0

globule

nm globule

 

C60

globule

_ de terre cuite, projectile de sarbacane, bètch

 

E0

globuleux

avoir des yeux _, avèr dès-ûs d’ cabiau,

 

S0

gloire

nf glwêre ; il recherche la gloire, i cache après l’ glwêre ; pour rendre gloire à, po fé oneûr à

 

C60

gloire

glwére (anct glôre)

 

E0

gloire

(renommée) glware ; i fêt tot ça po la glware

 

S0

Glons

Glon, village

 

E0

gloria

nm glôriya ; (expr) il arive co à mèsse po rènonder l’ gloriya, il arrive encore à la messe pour relancer le gloria, en retard

 

C60

gloria

 (hymne de la messe) glôriyâ ; tchanter l’ glôriyâ

 

S0

 

gloriette

nf glôriyète

 

C60

gloriette

(tonnelle) gloriète

 

E0

gloriette

(tonnelle (de verdure)) gloriète ; il astint assîs dins la gloriète

 

S0

glorieusement

glorieûsemint

 

E0

glorieux

, -eûse glôrieûs (glo-), -e ; grandiveûs, -e ; voy. orgueilleux

 

E0

glorifier

v fé oneûr à ; (se) v si vanter

 

C60

glorifier

glôrifiyî ; se _ de, si vanter ou si prévaleûr di

 

E0

glorifier

(se) (s’enorgueillir, se vanter) si glorifyi ; i s’ glorifie todi d’vant lès-ôtes

 

S0

gloriole

nf glôriyole ; tout cela, c’est pour la gloriole, tot ça, ci n’ èst qu po s’ mostrer, po s’ fé valu

 

C60

gloriole

glôri(y)ole, grandeûr, glwére; il agit par _, i fêt tot çoula po dîre « c’ èst mi » ; voy. orgueil

 

E0

gloriole

gloriole ; i n’ vike quu po la gloriole

 

S0

glotte

nf trau (aus) pâtêrs (m), bwagne trau (m) ; c’est passé par la glotte, ça a passé pau trau pâtêrs

 

C60

glotte

bwègne trau, djèrdjète (djir-)

 

E0

glouglou

glouglou

 

E0

gloussement

nm cloussadje, clousserîye (f)

 

C60

glousser

v cloukser, clouketer, cloussî ; les poules gloussent, lès pouyes clouketéyenut, lès pouyes cloussenut; (expr) cloussî come one pouye, glousser comme une poule

 

C60

glousser

, -ement cloukser, -èdje ; clouketer (gl- Ve.) ; (dimin) clouksiner ; voy. CRÉTELER

 

E0

glousser

vi clouketer (cloucsè Te.) ; la coverèsse clouketèye après sès poyons ; nosse poye clouketèye, èle va cover [d’orig. onom.]

 

S0

glouteron

voy. bardane

 

E0

glouton

, onne adj et n à s’ panse (loc), à s’ vinte (loc), broufîre, galafe, galoufe

 

C60

glouton

, -onne, -ement, -erie, voy. GOINFRE, -ER, -ERIE

 

E0

glouton

 

, -onne n (personne qui mange vite et beaucoup) avaleû, -eûse

 

S0

 

gloutonnerie

nf aspanserîye, galaferîye, galouferîye

 

C60

glu

nf glou (m), glu, vèrdjale ; baguette de glu, baguète di glu

 

C60

glu

vèrdjale

 

E0

glu

(colle végétale pour prendre les oiseaux) glu ; tinde à l’ glu ; (t. d’oisellerie) rendre (un oiseau) à la glu durant l’époque des amours (en utilisant l’ apèle), prinde à l’ amourète ; (obtenue à partir d’huile de lin que l’ on fait cuire jusqu’à ce qu’elle devienne très épaisse) vèrdjale (Ar , Ber., … ; vèrdjaye) ; tinde à l’ vèrdjale 

 

S0

gluant

, ante adj aplacasse, glaîrieûs (-e), glumiant (-e)

 

C60

gluant

, -e crås, -sse ; placant, glumiant, glêriant, -e ; lètchis’ ; voy. glaireux, glissant ; _ comme du miel, låmiant (Ve., Wa.) ; (du sol qui dégèle) lètchis’, voy. boueux ; être _ plakî, gloumer (Du.) ; mélange _, môlion, mwèrtî, plakis’

 

E0

gluau

vèdje, baguète di vèrdjale ; arbret garni de _, bouhon, bouhote, bouherote

 

E0

gluau

baguète di vèrdjaye

 

S0

glucide

glucide

G0

glucose

glucôse

G0

glui

botte de _, (nm), (dimin) wåmê ; botte enduite de mortier, pour toit de chaume, hin.ne (nf)

 

E0

glume

voy. ralle 2

 

E0

gluten

glutèn

G0

glycérine

nf glicèrine

 

C60

glycérine

glicèrine

 

E0

glycérine

glicèrine

G0

glycine

nf rèle

 

C60

glycol

glicol

G0

gnangnan

adj gnangnan, plindaud (-e)

 

C60

gnangnan

(personne molle, sans énergie) gnangnan, -ante

 

S0

gnan-gnan

gnê-gnê, gnin-gnin

 

E0

gnocchi

gnocchi

G0

gnognote

gnognote ; voy. camelote

 

E0

gnognote

(camelote) gnognote ; mès novês solés, c’ èst do l’ gnognote

 

S0

gnognotte

nf gnognote

 

C60

gnôle

ou gnon, voy. coup, gifle

 

E0

gnôle  

personne portée sur la _, chnikeû, -eûse [de l’all. Schnick, eau-de-vie] 

 

S0

gnome

nm nûton

 

C60

gnome

voy. lutin

 

E0

gnome

_ habitant dans des grottes, dans des anfractuosités de rocher, dans des souterrains, et réputé favorable pour les humains auxquels il peut rendre maints services, nûton ; i parèt qu’ i gn-avot dès nûtons s’ lès Roches ; il paraît qu’il y avait des nûtons « sur les Roches » (lieu-dit à Bastogne) ; li Trau dès Nûtons, le trou des nûtons (lieu-dit),

 

S0

 

 

 

 

gnon

nm côp d’ pougn

 

C60

gnou

g’nou

G0

go

cela va tout de go, çoula va tot seû ; entrer tout de go, intrer tot dreût, sins façon

 

E0

Go

(lieu-dit à Lutremange (commune de Bastogne)) (o) Go

 

S0

goal

nm gôl

 

C60

goal

goal

G0

goal

(gardien de but) (au football) gôl ; il èst gôl dins l’ èkipe di Bastogne ; (place assignée à ce joueur) gôl ; i djoûe o gôl ; (cage, but) gôl ; li balon n’ è nin rintré dins l’ gôl ; (but, point marqué) gôl ; il ont marké deûs gôls

 

S0

goal-average

goal-average

G0

gobe

(boulette empoisonnée) bitche (Ve.) ; (pour renards, dans les bois) figue [fIk] (La.)

 

E0

gobelet

nm gobelèt, potia ; un gobelet d’eau, on gobelèt d’ aîwe ; « Si c’ èst po dîre mèrci, ripassez vosse potia co on p’tit côp pâr ci .» (J. Gilson)

 

C60

gobelet

gobelèt, timbale

 

E0

gobelin

boublin ; voy. lutin

 

E0

gobe-mouche

nm hapeû d’ mouches, baurbî, tchipe- tchipe

 

C60

gobe-mouches

(oiseau) ûtik, hapeû d’ mohes, hape-mohes : _ gris, ûtik (proprt dit), pitit-gris ; _ noir,  tchip-tchap’, pitit-gris-neûr ; _ à collier blanc, golé

 

E0

gober

v (avaler en aspirant) clouper, gober, umer ; gober un œuf, umer on-ou ; action de gober un œuf, umadje (m) ; celui qui gobe un œuf, umeû; (croire) gober, prinde po d’ bon ; si vous ne croyez pas celle-là, il vous en fera gober une autre, si vos n’ avalez nin ç’tèle-là, i v’s-è frè gober one ôte ; je l’avais gobé, djè l’ aveûve pris po d’ bon; (expr) ça s’ a passé à l’ cinse èwoù-ce  qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe, cela s’est passé à la ferme où le chien bat le beurre avec la queue, vous ne me ferez pas gober cela

 

C60

gober

houmer, avaler ; au fig gober

 

E0

gober 1

vt (un oeuf) houmer ; houmer on-oû

 

S0

gober 2

vt gober (dans des loc. fig.) ; dji lî ê fêt gober qu’ dj’ asto marié 

 

S0

goberger

(se), voy. bombance

 

E0

gobeur

gogo

 

E0

gobille

måye, voy. bille

 

E0

Goblet

(n de famille) Goblèt

 

S0

Gochenée

npr Gochenéye

 

C60

godaille

, -er, voy. gogaille

 

E0

Godart

(n de famille) Godârt

 

S0

godasse

nf solé (m) ; mettre ses godasses, mète sès solés ; enlever ses souliers, rauster sès solés

 

C60

Godefroid

npr Godefrwèd

 

C60

Godefroid

God’frwè (anc. God’freû Ja.; God’frin St., Ma.)

 

E0

Godefroid

, Godfroid (prénom m et n de famille) Godfrwad

 

S0

godelureau

hûsê, madjopin ; voy. fre­luquet

 

E0

Godenir

(n de famille) Godenîr

 

S0

goder

bosseler, bouyeter, boûseler, crèteler, poteler , si rafrècî, si racrapoter ; voy. FRONCER, GODUHE

 

E0

godet

nm potikèt ; jupe à godets, godin (m)

 

C60

godet

godèt, harbote (nf) ; _ de peintre, potikèt d’ pondeû ; roue à _, voy. auge

 

E0

godet

godèt ; une chaîne à _s (pour puiser l’eau dans un puits; pour acheminer la farine vers le blutoir du moulin), one tchin.ne à godèts ; une jupe à godets, one cote à godèts

 

S0

Godfrind

(n de famille) Godfrind

 

S0

godiche

nf dodéye

 

C60

godiche

voy. nigaud

 

E0

godille

, -er råve ; nêvî à råve ou råveler

 

E0

Godinne

npr Gôdène

 

C60

Godinval

(écart de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune d’Hompré) Godinvâ ; li molin d’ Godinvâ

 

S0

godronner

godroner, twiyauter

 

E0

godure

boûseleûre, bouyetant (nm), voy. goder, pli

 

E0

Goé

Goyé, village

 

E0

Goebel

, Guebel, Gueubel (n de famille), Gueûbèl (Gobèl Lu., Lut.)

 

S0

Goerens

(n de famille) Gôrèn’s’

 

S0

Goesnes

npr Gône

 

C60

Goesnes

Gône, village

 

E0

Goffe

quai de la _, à l’ ou so l’ Gofe, à Liège

 

E0

Goffin

(n de famille) Gofin

 

S0

Goffinet

(n de famille) Gofinèt

 

S0

gogaille

gagouyerèye, ripaye ; faire _, gaster, fé gogoye, fé ‘ne frigousse, si bin godî ; voy. bombance

 

E0

gogo

(à) loc à dik-èt-daye, à make, à tot spiyî, à tot-écrâse

 

C60

gogo

 à _ (en abondance) ; à gogo ; i gn-è dès crompîres à gogo 

 

S0

gogo 1

à _, à gogo; voy. foison

 

E0

gogo 2

voy. naïf

 

E0

goguenard

, arde adj fouteû d’ djins (n) (f fouteûse di djins)

 

C60

goguenard

glawant ; voy. moqueur

 

E0

goguenarder

glawer, -eter ; hignî, -eter ; couyoner, dîre dès couyonådes, voy. moquer

 

E0

goguette

goguète, goguelète, gaburlote ; être en _, èsse so l’ houp’diguèt, avu s’ tchapê so l’ orèye

 

E0

goguette

être en _, sèy en goguète

 

S0

goï ou goy

goy

G0

goinfre

n et adj à s’ panse (loc), galafe, galoufe; (loc) à golus, comme des goinfres

 

C60

goinfre

bouf(et)å, -åde, -eû, -eûse, -erèsse ; poufå, -åde ; boufleû,  boufon ; lof(et)å, -åde, -eû, -eûse, -erèsse: lofèt, galafe, galafeûr (, f -erèsse), galoufe, galoufeû, goulafe, galavale, boulavale (Ma.), galbå, glot (, -e), boulård, brohûle, lavis’, badiveûs, rafåré, vorace, ravi (, -isse) (Fa.), panså (, -åde) (pansi St.), panselå, pansou, panselou, on djêråd qwate-panses,  one lådje panse, on lådje sètchê, one panse d’ aragne, ç’ è-st-one panse, ci-là !, ènnè hère è s’ casake ! ; voy. GOURMAND

 

E0

goinfre

adj (glouton, -onne ; goulu, -ue) badiveûs (, -eûse), galafe, galou (, -oûye), galoufeû (, -eûse), pansou (, -oûye) ; i n’ dimeûrerè pus rin s’ la tâve, avou ç’ badiveûs-là ; il èst télemint galou qu’ i s’ è acrouké ; dji n’ vou pus ç’ pansou-là po mindji

 

S0

goinfrer

boufer, -eter (, -eler Po.; broufler Fl.), lofer, -eter (lofrer), galafer (, ga(r)lofer), galoufer, panseler, scafer (-i Hu.),  come in-afamé ou on rafåré, magnî afaméyemint (,  rafåréyemint,  ravimint (Sto., Ma ; ravissemint Du.) ; voy. empiffrer, en­gloutir, goinfre

 

E0

goinfrerie

bouf(et)rèye, lof(et)rèye

 

E0

goitre

nm grosse gôje (f)

 

C60

goitre

elle a un _, èlle a ‘ne grosse gorje (gwèdje Du., Vi. ) ou face ou gorelète, on gros hatrê, on gros cô , gros gasî (Ber.), on gasî come on facî (Wa. : facî = pigeon à grosse gorge)

 

E0

goitre

gwâte ; èlle è on gwâte ; elle souffre d’un _, èlle è one grosse gwadje (, on gwâte)

 

S0

golem

golèm

G0

golf

nm golf

 

C60

golf

golf

G0

golf

golf ; on djouweû d’ golf ; un pantalon de _, on pantalon golf

 

S0

golfeur

golfeû

G0

gomme

nf (pour effacer) gôme; (bonbon) bole di gôme

 

C60

gomme

gôme ; _ de cerisier, …, gôme, glome (Tr.,…; glou- Amp., Du. ), glo (nm), cole (Es., Gl.), låme (Vo. , Ke., Lat.), hårpi,  spingulêr (Lig.), stron-d’-coucou (Cr.), coucou (Wa.) ; émettre de la _, gômer

 

E0

gomme

(à effacer) gôme ; _ à mâcher (de fabrication « artisanale ») chikelèt ; on fijot do chikelèt avou la rèsine di sapin [à l’origine, nom d’une marque de chewing-gum)

 

S0

gommer

v (effacer) gomer, rèfacer

 

C60

gommer

(enduire de gomme) gômer

 

E0

gommer

vt (effacer) gomer

 

S0

Gomzé

Gom’zé, village

 

E0

gonade

gonâde

G0

gond

gond ; _ de barrière, strî (Ba., Da., Cou.) ; (fig) sortir de ses _s, si mète foû d’ lu, potchî foû d’ sès clicotes, monter so l’ tåve, voy. EMPORTER, EXASPÉRER, FACHER

 

E0

gond

gond ; lès gonds d’ l’ uch sont tos arègnetés ; la pwate do l’ grègne è moussi foû d’ sès gonds ; (au fig,) dji sû foû d’ mès gonds ! ; remettre la porte sur ses _s, ripinde l’ uch

 

S0

gondole

nf gondole

 

C60

gondoler

v ricroler ; action de gondoler, ricroladje (m) ; le papier gondole, gn-a l’ papî qui r’crole

 

C60

gondoler

(planche, -er), voy. défor­mer; (étoffe), voy. goder

 

E0

gonflage

nm gonfladje

 

C60

gonflage

gonflèdje

 

S0

gonflé

, -ée adj (bouffi, -ie (à cause de l’abus d’ alcool) bômèl, -èle ; il è bramint tchindji, il èst tot bômèl asteûre ; (après l’ingestion d’une nourriture indigeste, en parlant d’un ruminant), atonelé, tonelé ; nosse vatche èst atonelé

 

S0

gonflement

nm bouflète (f)

 

C60

gonfler

vt gonfler ; il gonfle un ballon, i gonfèle on balon ; ils gonflent leurs joues, is gonfèlenut leûs massales; vi (augmenter de volumes) grochi, infler, rinfler ; la pâte gonfle, li pausse infèle ; il a le visage tout gonflé, il a s’ visadje tot rinflé; (expr) dj’ a mès pîds come dès cossins, j’ai les pieds gonflés

 

C60

gonfler

, -ement, voy. enfler, -ure

 

E0

gonfler

vt (remplir d’air, de gaz) gonfler ; gonfler on balon ; vi (enfler)  gonfler, hoûsser ; lès vatches gonflant, èlle ont mougni trop d’ trimbline dj’ ê l’ brès qui gonfèle ; il è l’ costé tot gonflé ; s’ i n’ sogne nin sa mwin, èle va hoûsser ;  (devenir bouffi) hoûsser ; tu vas hoûsser, avou tote la bîre quu t’ bwas ! ; se _­ sous l’effet de la fermentation, lèver ; la pâsse lîve bin 

 

S0

gonfleur

nm pompe (f)

 

C60

goniomètre

goniomète

G0

goniométrie

goniomètrîye

G0

goniométrique

goniomètrike

G0

Gonrieux

 

npr Gonri

 

C60

Gonry

(n de famille) Gonri

 

S0

Gonthier

(n de famille) Gontier

 

S0

Goosse

(n de famille) Gôsse

 

S0

goret

gorèt; voy. porcelet

 

E0

Goreux

Goreû, village

 

E0

gorge

nf (gens) gargason (m), gârguète, gaviot (m), gô(r)je, gorlète, gwadje ; avoir un mal de gorge, awè mau s’ gôje, awè mau s’ gwadje ; prendre à la gorge, stron.ner ; le chien m’a sauté à la gorge, li tchin a zoublé à m’ cô; (animaux) golé (m), gorlète ; un rouge-gorge, on rodje-gôje, on rodje-golé, one loûdène; (expr) pwârter à gorlète, porter qqn sur les épaules; j’avais le couteau sur la gorge, dj’ a bin stî oblidjî

 

C60

gorge

gorje, gwèdje (gwa- St. ), gwèrdjète (Bo.; gordjète Ma.) ; grosse _, voy. goitre ; _ de femme, stoumak (nm) ; couper la _, voy. égorger ; serrer à la _ stron.ner, diner ‘ne sitron.nêye ; [prendre] à la _, po l’ pîpe, bûsê (, golé, gosî, cô, hatrê), po l’ djèrçon , djipe, goumaye, garguète, gargalète,  margolète GrH.) ; rendre _, voy. dégobiller ; rire à _ déployée, haheler ; porte-seaux, voy. joug

 

E0

gorge

 

j’ai la _ tout irritée, dj’ ê l’ âlouwète (litt. luette) tot-â vif 

 

S0

 

gorge

gwadje ; dj’ ê mâ la gwadje ; (au fig.) avèr (, mète) li coûtê s’ la gwadje ; (d’être humain) gargasson ; i m’ è apicé pa l’ gargasson ; (d’oiseau) garguète ; nosse poye ni ponot pus, dji lî ê côpé la garguète ; (d’être humain) (gosier) garguète ; i m’ è apicé pa la garguète ; dji m’ ann’ ê tchôké plin la garguète

 

S0

gorge-bleue

_ à miroir (oiseau), bleûve-face, chiyeû

 

E0

gorgée

nf goléye, gwardjîye, lampéye ; gorgée de liquide, gôrdjon, gwardjon (m)

 

C60

gorgée

goûrdjèye (nf), goûrdjon (nm) (gour-, gôr-), goûrdja (nm), ) ; côp (nm), golêye ; petite _, goûrdjète ; boire à larges _s, goûrdjî , flûter, houmer, hufler, leûper; voy. BOIRE, GOULÉE, LAMPER, -ÉE

 

E0

gorgée

gourdjon (gwardjon Te.) ; bware on p’tit gourdjon d’ cafè ; avaler ou bon gourdjon d’ pèkèt [type < gorg-eon >] ; (d’ alcool) rokêye (Te.) ; beûre one rokêye à l’ botèye di rom’

 

S0

gorger

goûrdjî (gour-, gôr-) ; se _, voy. EMPIFFRER, GAVER, GOINFRER ; _ les porcs, hôder

 

E0

gorgerette

gôrdjurète

 

E0

gorgone

gorgone

G0

gorille

nm gorile

 

C60

gorille

gorile

G0

gorille

gorile

 

S0

gosette

nf gosète ; gosette renfermant une pomme entière, raubosse

 

C60

gosette

(chausson aux fruits (plus petit que le gosâ)) gosète ; dès gosètes âs poumes

 

S0

gosier

nm bûsia, gosî ; gosier de cheval, gârgosia, gârgousète (f) ; (expr) il a faît on nuk à s’ gosî, il a fait un nœud à son gosier, il ne boit plus ; il a mètu tos sès caurs au notaîre Gosî, il a déposé son avoir chez le notaire Gosier, c’est un ivrogne ; il a on gosî come one tchaussète, il a un gosier comme une chaussette ; il a s’ gosî bin aforé, il a le gosier bien troué, il boit facilement

 

C60

gosier

gosî (ga- Wa., Du.), bûsê, avala ; (plaist) li zizi, li rouwale à pan ; arroser le _, ramouyî l’ djèrçon (, l’ djèrdjète, l’ garguète), voy. gorge ; un vaste _ de mangeur, in-avala d’ galavale, on-agolina ; (de buveur) ine fameûse gorlète , on grand djåke à n’ nin rimpli, on gosî come ine mantche di tch’mîhe ou come ine tchåsse à råyes ou come on tchènå

 

E0

gosier

gosî (gousî Te.) ; l’entrée du gosier, li trau do gosî ; j’ai la gorge irritée, dj’ ê l’ gosî arègneté ; tchanter à plin gosî ; (au fig) on a le _ sec (on a soif), on-è l’ gosî sètch ; il a le _ en pente, il è l’ gosî en pinte (, à ravalêye)

 

S0

gospel

gospel

G0

gosse

n èfant, raupin (m) ; c’est un beau gosse, c’ è- st-on bia èfant ; c’est un grand gosse, il èst co fwârt èfant; il était encore tout gosse, il èsteûve co tot djon.ne ; surveillez vos gosses !, waîtîz à vos-èfants ! ; les gosses allaient marauder dans les vergers, lès raupins alint à maraude dins lès pachis

 

C60

gosse

petit _, gogosse (ou cocosse) ; vilain _, on lêd djône ; voy. enfant,, GARÇON, MARMOT, MIOCHE, MOUTARD

 

E0

Gosset 1

(n d’un « saint » consacré par la dévotion populaire qui lui est rendue dans une chapelle dépendant de la paroisse de Compogne et qui est l’objet d’un pèlerinage le mardi suivant le premier dimanche de mai) Gôssê ; la tchapèle Sint-Gôssê ; faire le pèlerinage en l’honneur de saint _, aler à Sint-Gôssê

 

S0

Gosset 2

(anc. marque de tabac) Gossèt

 

S0

gotha

gota

G0

gothique

gotike ; les lettres _s, lès grabouyeûsès lètes (anc.)

 

E0

gothique

gotike

G0

Gottal

(n de famille) Gotal

 

S0

gouache

nf gwache

 

C60

gouaille

, -er gwaye, -î ; voy. GOGUENARDER, MOQUER

 

E0

gouda

gouda

G0

goudron

nm daguèt, goûdron

 

C60

goudron

, -nner, -age goudron, -oner, -èdje, mète è goudron ; _ végétal, daguèt ; mète è daguèt, dagueler (un bateau)

 

E0

goudron

gôdron

 

S0

goudronnage

nm èdagladje

 

C60

goudronner

v èdagler, goûdroner ; il goudronne, il èdagléye ; il goudronnerait, il èdagléyereûve ; goudronner à nouveau,  ridagler ; route goudronnée, vôye èdagléye, vôye goûdronéye

 

C60

goudronner

vt gôdroner ; is gôdronant la route volà pus lon ; _ de nouveau, rigôdroner ; i fât r’gôdroner la route

 

S0

goudronneur

nm èdagleû

 

C60

gouet

fiérmint, voy. serpe ; (plante : arum) påpå-lôlô, poupå-lôlô, pîd-d’-vê

 

E0

gouffre

nm (dans l’ eau) gofe ; (dans la terre) trau; (expr) être au bord du gouffre, ièsse au bwârd do trau ; un gouffre nous sépare, nos-èstans bin lon èri onk di l’ ôte

 

C60

gouffre

goufe

 

S0

goufre

(dans un cours d’eau) gofe (nf), gofå, trau d’ êwe ; petit _, couvale (nf), boyou ; _ dans prairie, doûve (nf), trau d’ tonîre (Wa.), digue (nf) ; voy. affais­sement, CHANTOIR, TROU

 

E0

gouge

nf (menuiserie) gouge pour amorcer le forage d’un trou, gobe, goudje ; gouge à biseau étroit, goudje; (maréchal-ferrant) goudje d’ èglume; (sabotier) petite gouge, viyète

 

C60

gouge

goudje (goûje Te.) ; dans la saboterie, cet outil est utilisé pour évider le sabot, goujetè [-∫tè] (Te.)

 

S0

gouge 1

(outil) go(u)dje

 

E0

gouge 2

, goulue, voy. dévergondée , fILLE

 

E0

goujat

nm pagnouf

 

C60

goujat

voy. grossier

 

E0

goujon

nm govion

 

C60

goujon

(poisson) govion (guè- Gl. ; gueû- Hu.) ; (petite cheville unissant les parties de la jante) govion (gobion Bo. ; gueû- Hu.)

 

E0

goujon 1

(poisson) goujon

 

S0

goujon 2

(anc.) (cheville de bois qui réunit deux jantes d’une roue) gouvion

 

S0

goulafre

adj et n (goinfre) goulafe

 

S0

goulée

nf goléye

 

C60

goulée

gueûlêye (golée St., Bi.), lofêye ; voy. bouchée, gorgée

 

E0

goulée

(bouchée) golêye ; one golêye di pwin ; one golêye di tchâr 

 

S0

goulet

nm golète (f)

 

C60

goulette

golète, l.-d. à Beaufays, …

 

E0

goulot

nm golé ; « avou dès golés d’ rastrwètichemint dès deûs costés » (E .Gilliard)

 

C60

goulot

goulot, tûturon ; voy. boire

 

E0

goulot

goulot ; li goulot do l’ botèye

 

S0

goulotte

(conduit d’écoulement pour l’eau) golète ; la golète do l’ fontin.ne (qui évacue l’eau en dehors de la fontaine)

 

S0

goulu

, ue adj aspanse, à s’ panse (loc), brouchîr (-e), galafe, galoufe

 

C60

goulu

voy. goinfre, pois

 

E0

goulûment

adv à goléye, à golu

 

C60

goulûment

voy. goinfrer, lamper

 

E0

goupille

coupîye (, -ile) ; _ d’essieu, wèce ; voy. CHEVILLE, CLAVETTE

 

E0

goupillon

nm aspèrjès’, brouche (f)

 

C60

goupillon

voy. aspergés

 

E0

gourd

, ourde adj èbansyî (-ye) ; il a les doigts gourds, il a sès dwèts qui dwâmenut; (expr) dj’ a mès mwins à banse èt mès dwèts èbansyîs, j’ai les mains et les doigts gourds

 

C60

gourd

, -e ècwèdelé, -êye ; reûd, -e ; voy. DÉGOURDIR, ENGOURDIR

 

E0

gourde

(bouteille clissée) botèye di wèsîre ; (récipient de fer blanc) bidon å cafè ; voy. flacon

 

E0

gourdin

nm bordon

 

C60

gourdin

mèsplî ou bordon d’ mèsplî, marloufe, sîseû (pour sortir le soir) ; pèlwê (, pèyewê), voy. baton, rondin

 

E0

gourer

(se) v si brouyî

 

C60

gourer

, -eûr, -eûse gourer, -eû, -eûse, -erèsse ; voy. attraper , falsifier , fre­later

 

E0

gourer

vt (duper) goûrer ; ni va nin addé lu, tu t’ frès goûrer ; se _, si goûrer ; tu t’ goûres, valèt !

 

S0

 

 

 

gourgandine

voy. dévergondée, Fil­le

 

E0

gourmade

côp d’ pogn è l’ gueûye ; gougne, -ote ; taupin.ne, voy. coup

 

E0

gourmand

, ande adj aspanse, galafe, galoufe, gourmand (-e) ; (expr) ièsse galafe, ça èst laîd mins ça èst bon, être gourmand, c’est laid mais c’est bon ; i n’ èst nin galoufe mins il in.me bin ç’ qu’ èst bon (iron), il n’est pas gourmand mais il aime ce qui est bon ; ièsse aspanse come one bièsse di grègne, être gourmand comme une bête de grange; manger comme un gourmand, galoufer; branche gourmande, stokéye

 

C60

gourmand

, -e gourmand, -e ; panså, -åde ; on pancrace ; il est _, il èst so s’ vinte ou panse, i n’ a qu’ po s’ panse ; voy. goinfre ; nm rameau ou jet stérile, awatron (èw- Ber.) (d’arbre fruitier, …) ; rameau de fraisier, loyå

 

E0

gourmand

, -ande adj et n (personne qui mange beaucoup) goûrmand, -ande ; n (rameau dont la pousse nuit à celle des branches voisines) goûrmand ; i fât côper lès goûrmands di ç’ poumî-là

 

S0

gourmander

v aurgouwer, bèrdèler, brouyî

 

C60

gourmander

voy. gronder, répri­mander

 

E0

gourmandise

nf (défaut) galaferîye ; pl (friandise) gougouyes; (expr) la gourmandise est un vilain défaut, ièsse galafe, ça èst laîd, mins ça èst bon

 

C60

gourmandise

goûrmandîse (-îhe), voy. goinfrerie

 

E0

gourmandise

goûrmandîje ; c’ èst do l’ goûrmandîje, mês dji va co prinde on p’tit bokèt d’ tâte

 

S0

gourme

(jeter sa) loc taper s’ feu

 

C60

gourme

gôme (Ve. ; goû-) ; (du jeune cheval) jeter sa _, taper ou fé sès brîhes ; au fig , du jeune homme, taper sès brîhes ou sès feûs ou s’ feû,  èsse divins sès prumîrès brîhes, fé l’ djône ome, fé dès bièstrèyes  (, dès caribondin.nes Mar.)

 

E0

gourme

(du cheval) (inflammation des voies respiratoires) gourmes (pl) ; nosse cavale è lès gourmes 

 

S0

gourmer

spougneter, kipougneter, taupiner, voy. battre , frapper, rosser

 

E0

gourmet

nm fin bètch, glot (-e) ; « Nameur Li glote », appellation donnée à Namur parce que les Namurois aiment manger une nourriture raffinée ; c’est un gourmet, i sét bin ç’ qu’ èst bon, c’ è-st-on glot,  on fin bètch

 

C60

gourmet

fin-bètch, fin magneû, goûrmeû ; voy. friand

 

E0

gourmet

c’est un _, c’ è-st-one fine (, friyande) gueûye, i fêt la fine gueûye

 

S0

gourmette

nf goûrmète

 

C60

gourmette

goûrmète

 

E0

gourmette

(chaînette qui fixe le mors dans la bouche du cheval en passant sous la ganache) goûrmète

 

S0

gousse

nf (cosse) cosse; (gousse d’ ail) chipe d’ a, sclipe d’ a; (pois) scotia (m)

 

C60

gousse

_ de pois, de fèves, voy. cosse ; _ d’ail, tièsse (, boule) d’ a, bokèt, sclat, qwårtî, hîfe d’ a (hûfe Es., hêfe St., héfe Am., Be., Ber., Han.)

 

E0

gousse

(d’ ail) gousse, pousse (Te.) ; one gousse (, pousse) d’ ay

 

S0

gousset

nm gossèt, gwissèt

 

C60

gousset

t de cout gossèt ; avoir le _ vide, voy. argent, besoin

 

E0

gousset

(petite poche (de gilet), pièce de tissu en forme de triangle qui se place sous l’aisselle pour unir la manche au corps du vêtement et pour donner du jeu à l’emmanchure) gwissèt ; one tchimîje à gwissèt ; (anc.) il avot sôrti la monte do gwissèt

 

S0

goût

nm (saveur) gos’ , gout ; relever le goût, diner do gout ; cela n’a pas de goût, ça n’ a pont d’ gout ; cela a mauvais goût , ça a on mwaîs gout ; cela a un goût de peu, ça a on gout d’ pau ; avoir un goût de bouchon, awè on gout d’ bouchon ; avoir un bon goût en bouche, awè one bone bouche ; avoir un mauvais goût en bouche, awè one mwaîje bouche ; arrière-goût, âriére-gout; (expr) c’ èst do qu’ ènn’ a-t-on, c’est du que n’en a-t-on, cela a un goût de trop peu ; ci qui ode bon chone bon, ce qui sent bon semble bon, le goût fait la sauce ; c’ èst l’ cos’ qui faît mwints côps piède li gos’ , c’est le coût qui fait parfois perdre le goût; (idée, opinion) gout, idéye ; ce n’est pas bien fait à son goût, ci n’ èst nin bin faît à s’ gout, ci n’ èst nin bin faît à s’-t-idéye,  à s’ môde ; avoir des goûts bizarres, awè dès gouts à paurt ; prendre goût, prinde gout ; prendre contre son goût, prinde conte gout ; la soupe aux tomates, c’est tout à fait à mon goût, li sope aus tomates, ça, c’ èst m’ franc gout; (penchant) agrès ; avoir du goût pour la musique classique, awè d’ l’ agrès po l’ grande musike ; il a du goût pour ce métier, il a d’ l’ agrès po ç’ mèstî-là ; il travaille avec goût, il î mèt tot s’ keûr po travayî ; (expr) i faureûve dèdja awè fwin d’ djote po mougnî l’ burton, il faudrait déjà avoir faim de chou pour manger la grosse tige, dit la jeune fille à qui on présente un vieillard qui n’est pas à son goût; (genre) gout, jenre ; c’est quelque chose dans ce goût-là, c’ è-st-one saqwè dins ç’ gout-là,  dins ç’ jenre-là

 

C60

goût

gos’ (, gout) ; plaire au _ gosier, sawourer, voy. fade, saveur, savourer ; [le pain] a un _ de moisi, gostêye li tchamossi, saye li mouhî (GrH.) ; _ de faire qch, èhowe (nf) ; agrè ; avoir du _ pour, èsse pwèrté po ; j’en veux un à mon _, i m’ fåt onk à m’ manîre ou à m’ deùt ; habillé au dernier _, agadelé å dièrin dès gos’ ; être mis sans _, èsse atîtoté à l’ vin-se (ou va-se)-mi-r’qwîr,  ènn’ aler bèrdî-bèrdoye (, bèrlî-bèrloke ou brik-brok), voy. ACCOUTRER, GROSSIÈREMENT

 

E0

goût

1 (saveur) 1) gout ; on gout fwart ; on gout êgue ; vosse djambon è do gout ; li pwin è on gout d’ tchamossé ; ça n’ è ni gout ni sawe ; 2) gos’ ; fé passer l’ gos’ ; 3) excellent _, rivin-z-î co (invar.) (reviens-y) ; on gout di r’vin-z-î co (litt. « un goût de reviens-y encore »)

 

2 (préférence) 1) gout ; dj’ ê trové dès solés à m’ gout ; c’ èst dès gouts d’ Alemands tot ça ! ; avèr li gout do riske ; 2) ahèt ; avoir du ­ pour (manifester de l’intérêt pour) (svt en contexte négatif), avèr di l’ ahèt po ; i n’ è pont d’ ahèt po rin ; il a le _ du travail bien fait, il èst ambicieûs dins l’ ovrèdje ;

 

3 tous les _s sont dans la nature, i fât totes sôrtes di djins po fé on monde ; à chacun ses _s, èst bê çu qui plêt ; il n’a plus _ à rien (il est dépressif), i n’ è pus (d’) cure di rin ; reprendre _ à la vie, ravèrdi ; èle ravèrdit, nosse vèjine !

 

S0

goûter

vt, (savourer) goster ; vous n’avez pas eu le temps de le goûter, vos n’ avoz nin d’djà ieû l’ timps dè l’ goster; (essayer) sayî; je vais le goûter, dji mè l’ va sayî; vi (repas) bwâre li cafeu, riciner ; « Asteûre, gn-aurè dè l’ taute à quatre eûres po r’ciner. » (E. Robin)

 

C60

goûter

nm (momint d’) bwâre li cafeu, riciner ; c’est l’heure du goûter, c’ èst l’ eûre di bwâre li cafeu, di r’ciner ; « Il a faît prandjêre jusqu’au cafeu. » (A Laloux)

 

C60

goûter

_ un mets, un vin, …, voy. déguster ; _ d’un mets puis d’un autre, tihetaheter ; _ à 4 heures, beûre li cafè, fé qwatre eûres ; le goûter (nm), li cafè d’ qwatre eûres ou lès qwatre eûres ou simplt li cafè ; offrir un _ extra, fé on cafè à frågnes (, on cafè clatch Hu.)

 

E0

goûter

1 vt (qqch) (en apprécier la saveur) goster ; vin goster ma sâce ; vos-avoz gosté mès galètes ? ; (reconnaître le goût (de qqch)) goster ; on n’ gosse nin lès navês dins vosse sope ; on n’ gosse pus rin ; (avoir le goût (de qqch)) goster ; li boûre gosse li sorèt ; do l’ bîre qui gosse la lèveûre ; ça gosse fwart li foumé ; vi (prendre une petite quantité (de qqch) pour en éprouver la saveur) goster ; gosse on pauk di ç’ pwin-là, i l’ sone qu’ il èst sur ; dj’ ê fêt do l’ novèle gote, vos vloz-a goster ? ; (plaire par le goût) goster ; ça m’è bin gosté, ç’ djambon-là ;

 

2 vi (prendre la collation du milieu de l’après-midi) bware li cafèiolè (ieulè Vau.) ; je vais retourner prendre le _, dji va r’bware li cafè ; vt _ de nouveau (un aliment, une boisson) rigoster ; dji va r’goster la sâce ; n personne extérieure au cercle familial, qui vient prendre le _, cafeteû, -eûse ; dj’ ons avou brâmint dès cafeteûs âdjoûrdu  

 

S0

goutte

nf (très petite quantité) gote ; rien qu’une goutte, rin qu’ one gote ; vider quelques gouttes, vûdi saquants gotes ; goutte de sang, gote di song ; donner au compte-gouttes, diner au rastrindu ; compte-gouttes, pîpète (f); (expr) awè l’ gote au nez , avoir la goutte au nez ; i tchaît dès gotes, il tombe des gouttes, il pleut légèrement (ou : il commence à pleuvoir) ; i ploût à gros bouyons, il pleut à grosses gouttes ; suwer à gotes,  suwer dès gotes come dès pwès, suwer one tchimîje, transpirer à grosses gouttes ; chaque pwèl a s’ gote èt lès fortchus ‘nn’ ont deûs, chaque poil a sa goutte et les fourchus en ont deux (tellement on transpire) ; c’ èst d’ veûy come li gote tchaît, c’est à voir comment la goutte va tomber, cela va dépendre des événements ; ièsse foû dès gotes, être à l’abri de la pluie ; is s’ richonenut come deûs gotes d’ aîwe, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau ; ni pau ni gote, ni peu ni goutte, absolument rien; (liqueur) gote ; boire la goutte, bwâre li gote ; verre à goutte (à liqueur) catî, vêre à gote; (expr) on n’ duvreûve jamaîs ièsse sins gote, on ne devrait jamais être sans alcool (dit-on après une frayeur) ; one pitite gote, c’ èst l’ lacia dès vîyès djins, une petite goutte, c’est le lait des vieux (iron); (avec la particule ne) il n’entend goutte, i n’ ôt gote ; il n’ y voit goutte, i n’ î vèt gote; (maladie) lès gotes (pl)

 

C60

goutte

gote ; tomber _ à _, goter, goteler, gotiner, toumer gote à gote ; _ vers celui qui parle, agoter ; verser _ à _ ,lèyî goter,  lèyî toumer gote à gote ; suer à grosses _s, souwer à (grozès) gotes, souwer dès gotes come dès peûs ; je n’en ai _, dj’ ènn’ a gote, ni pô ni gote, voy. brin ; il n’y voit _, il èst bwègne d’ in-oûy èt aveûle di l’ ôte ; (maladie) avoir la _, aveûr li gote, (ordt) lès gotes

 

E0

goutte 1

gote ; one gote d’ ôle ; one gote d’ êwe ; one gote di vinêgue ; one gote di sang ; il tombe des _s (il commence à pleuvoir), i toume dès gotes ; il pleut à grosses _s, i vûde à grossès gotes ou i toume dès gotes come dès pèces di cink francs (Te.) ; je transpire à grosses _s, dji soûe dès gotes come dès pwès ; i r’ssone sa mére come deûs gotes d’ êwe ; c’est une _ d’eau dans la mer (quantité négligeable), c’ è-st-one gote d’ êwe dins la mér, c’ è-st-one gote d’ êwe à Moûse (Te.); _ à _, gote à gote ; i dène sès sous gote à gote ; ne _, ni gote ; dji  n’î vè gote ; i n’ atind gote ; i n’ comprind gote ; il n’y en a _, i gn-a ni pau ni gote (Te.) ; (petit verre (d’alcool)) gote ; vûdoz-me one gote ; il n’est tombé que quelques _s de pluie, il è jusse toumé deûs gotes ; vi perdre son eau _ à _, mète sigoter la makêye ; lêssi sgoter lès skèles su l’ lâveû ; lès djambons sgotant ; (t. agric.) on n’obtient plus que quelques _s de lait maintenant (parce que la période de lactation est presque terminée), on n’ fêt pus rink quu di sgoter lès vatches asteûre

 

S0

goutte 2

_ articulaire, gote ; dj’ ê do l’ gote dins on pîd ; la _ sciatique, la gote siyatike 

 

S0

 

goutter

v goter, gotiner; le robinet goutte, gn-a l’ robinèt qui gote, qui gotine

 

C60

goutter

voy. dégoutter

 

E0

goutter

vi (dégoutter) goter ; ça gote pa l’ tèt ; quand l’ lârd gote, c’ èst signe di pleûve ; dj’ ê l’ nez qui gote 

 

S0

goutteux

goteûs

 

E0

gouttière

nf (partie horizontale) colêre; (partie verticale) gotêre ; eau de gouttière, aîwe di gotêre; (expr) ça n’ sièt à rin di v’lu r’nètyî one colêre timps d’ l’ oradje, rien ne sert de nettoyer une gouttière par temps d’ orage, rien ne sert de discuter avec une personne en colère

 

C60

gouttière

gotîre ; voy. chéneau

 

E0

gouttière

gotîre (dans quelques loc.) ; placer le tonneau sous la gottière (la descente d’eau), mète li tonê à l’ gotîre ; de l’eau de _ (de pluie), di l’ êwe di gotîre ; un chat de _, on tchèt d’ gotîre ; (endroit où l’eau perce) gotîre ; ça gote su l’ plantchî, i gn-è one gotîre dins l’ tèt

 

S0

gouvernable

gouvèrnâbe

 

S0

gouvernail

nm vièrna ; « Li batelî, lès rins aspouyîs à l’ queuwe do vièrna maneûvréye di totes ses fwaces. » (L. Maréchal)

 

C60

gouvernail

vièrna ; voy. baRre

 

E0

gouvernante

nf gouvèrnante

 

C60

gouvernante

gouvèrnante

 

E0

gouvernante

gouvèrnante ; èlle astot gouvèrnante o tchèstê

 

S0

gouverne

nf gouvêrne ; pour votre gouverne, po vosse gouvêrne

 

C60

gouverne

gouvèrne ; pour ma (ta, sa, notre, votre, leur) gouverne, po ma (ta, sa, nosse, vosse, leû) gouvèrne

 

S0

gouvernement

nm gouvèrnèmint

 

C60

gouvernement

gouvèrneumint

 

S0

gouverner

v mwinrner ; gouverner le pays, mwinrner l’ payis ; c’est lui qui dirige le pays, c’ èst li qu’ mwin.ne li payis ; il se laisse gouverner par sa femme, c’ èst s’ feume qu’ èst maîsse

 

C60

gouverner

, -ement gouvèrner (gov-), -èmint ; _ un bateau, vièrner ; _ les ouvriers, miner lès-ovrîs ; _ qn, le dominer, mamborner

 

E0

gouverner

vt gouvèrner ; dji sons bin gouvèrnés

 

S0

 

gouverneur

nm gouvèrneûr

 

C60

gouverneur

gouvèrneûr ; (au XVIIIe s) _ de métier, goveneû

 

E0

gouverneur

gouvèrneûr ; le _ de la province (le fonctionnaire qui représente le pouvoir central à l’échelle de la province), li gouvèrneûr do l’ province

 

S0

Gouvy

(localité de l’arrondissement de Bastogne) Goûvi ; surnom des habitants : lès goûvions

 

S0

Goyer

Goyé, village

 

E0

GPS

GPS

G0

grabat

bèderèye,

 

E0

grabuge

nm margaye (f) ; il va y avoir du grabuge, ça va ièsse margaye

 

C60

grabuge

voy. chamaillis

 

E0

grabuge

grâbuje ; t’ ès co fêt do grâbuje

 

S0

grâce

nf (faveur) faveûr ; implorer une grâce, dimander one faveûr ; il est dans les bonnes grâces du patron, il èst dins l’ mantche do maîsse; (bonté divine) grâce ; grâce à Dieu, grâce à Diè ; (loc) de grâce, s’ i vos plaît ; taisez-vous, de grâce !, s’ i vos plaît, taîjoz-vos !; il aurait mauvaise grâce à se plaindre, i n’ si wasereûve plinde, in, dandjeureûs ! ; c’est lui qui lui a donné le coup de grâce, c’ èst li què l’ a achèvé ; ça, c’est le coup de grâce !, ça, c’ èst 1’ cougnèt ! ; en l’année de grâce 2000, è l’ anéye 2000, en 2000; (charme) elle fait cela avec grâce, èle faît ça come one andje; (cause) c’est grâce à vous, c’ è-st-à vos qu’ djè l’ dwè, c’ èst vos lès causes

 

C60

grâce

gråce ; demander _, dimander guinåde (anc.) (nf) ; je ne suis pas dans ses bonnes _s, dji n’ so nin d’vins sès djotes ; accorder de bonne _, keûre, de mauvaise _, mèskeûre

 

E0

Grâce

Gråce, village

 

E0

grâce

(faveur) grâce ; dji  vos l’ dimande en grâce ; dji sû dins sès bounes grâces; à la _ de Dieu, à l’ grâce di Dju ; dèner l’ côp d’ grâce ; grâce à Dju, dj’ ê r’trové mès papîs ; di grâce, lêsse-mu trankile ; _s (après le repas), grâce ; dîre sès grâces ; il faut se mettre dans ses bonnes _s, i fât lî froter la spale ; il ne risque pas d’avoir faim, _ à tout l’argent qu’il possède lui, i n’ pout mâ d’ avèr fwin, avou tos lès sous qu’ il è, lu ; à la _ de Dieu !, à l’ volonté do bon Dju !;

(charme) grâce

 

S0

gracier

gråcî

 

E0

gracier

vt grâcyi

 

S0

gracieusement

adv (aimablement) djintimint; (à titre gratuit) po rin

 

C60

gracieusement

(gratuitement) grâcieûsemint ; i lî è d’né ça grâcieûsemint ; depuis peu de temps, il nous salue _ (avec ostentation), dipûs on p’tit timps, i nos salûe grâcieûsemint

 

S0

 

gracieuseté

gracieûseté

 

E0

gracieux

, euse adj (qui a de la grâce) nosé (-ye) ; (gratuit) il nous l’a fait à titre gracieux, i nos l’ a faît po rin

 

C60

gracieux

, -eûse, -ement gråcieûs, -e, -emint ; djinti, -èye, -imint ; nosé, -êye, -êyemint ; voy. agréable, gentil

 

E0

gracieux

, -ieuse adj grâcieûs, -ieûse

 

S0

 

 

 

 

gracilité

grêyisté, tènisté

 

E0

gradation

nf il faut y aller par gradation , il î faut aler à faît, p’tit à p’tit ; vous devez mettre de la gradation dans vos couleurs, vos coleûrs duvenut ièsse, à faît, one miète pus foncéyes

 

C60

grade

nm (hiérarchie) grâde ; il est monté en grade , on lî a d’né do galon ; un sans grade, on manedaye; (expr) il en a pris pour son grade, il a stî fameûsemint brûtyî, on lî a r’mostré sès galons

 

C60

grade

, -é gråde, -é (, grade, -é)

 

E0

grade

grâde ; monter en grâde

 

S0

gradé

, ée adj il est gradé, il a dès galons

 

C60

gradé

grâdé

 

S0

 

 

gradin

nm gré ; il est resté sur les gradins, il a d’mèré su lès grés

 

C60

gradin

(t de houill) ridint

 

E0

graduellement

adv à faît-à faît, p’tit à p’tit

 

C60

Graff

(n de famille) Grâf

 

S0

graffiti

nm ratchatcha

 

C60

graillons

ritèyons ; voy. reste

 

E0

grain

nm (céréale) grin, cho ; « Lès chos d’ frumint tchêront onk après l’ ôte djus dès pautes dès fistus. » (E. Gilliard) ; moudre le grain, moûre li grin ; marchand de grains, mârtchand d’ grins; (expr) à l’  Tchandeleûse, mitan grin, milan strin, à la Chandeleur, les réserves de grain et de paille sont à demi épuisées; (expr) c’est toujours l’ivraie qui contamine le bon grain, i n’ faut qu’ one mwaîje bièsse po gâter on stauve (, il suffit d’une mauvaise bête pour gâter une étable); (semblable à du grain) grain de chapelet, grin d’ tchapelèt ; poivre en grains, pwève à boles, pwève à grins ; grain de sel, grin d’ sé; (très petite quantité) il n’a pas un grain de méchanceté, i n’ èst nin mèchant po deûs sous ; il n’a pas un grain d’intelligence, il èst bièsse come sès pîds; (grain de folie) molon (m) ; « On-z-a chake si p’tit molon qui bouche au plafond .» (A. Lurquin) ; (expr) il a tos sès bwès mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois mais ils ne sont pas bien liés ensemble, il lui manque un grain

 

C60

grain

grin ; spéct _ de céréale, grin (ard po, littt « poil » ; amande du grain ard ho) ; _ battu et mondé, ho ; _ resté dans la glume malgré le vannage, hôton (Ber., …), blanc moussi (Ce.), moussi grin (Gl.), voy. criblures ; déchets de _ lors du battage, spiyeures (hesb) ; grains destinés à nourrir le bétail, voy. branée ; dégarnir de _ (l’épi), dipautî, trûler ; voy. égrener ; _ de sel, po d’ sé (Ma.) ; _ de raisin, peûs d’ troke, voy. raisin ; _ de chapelet, grin d’ tchapelèt ; _ de poussière (dans l’œil), ine poûssîre ; bouhe, -ète; flate

 

E0

grain

1 (de céréale) grin, grin.ne (nf), poye (nm); fâtchi si grin ; sèmer si grin ; môre la grin.ne o molin ; dès poyes d’ avon.ne ; dès poyes d’ ôrdje ; les épis d’avoine portent de beaux _s, l’ avon.ne è ou bê poye ;

2 (d’ autres plantes) grin, grin.ne ; do pwave en grins ; dès grins d’ riz ; des _s de café, dès grin.nes (, féves ) di cafè ; du _ pour l’alimentation des oiseaux, dès grin.nes d’ ûjê ; _ d’épeautre battu et nettoyé, cho (Vau.) ;

3 (petit corps sphérique) grin ; les _s du chapelet, lès grins do tchapelèt ; (fragment minuscule de matière) grin ; on grin d’ sâbe ; on grin d’ sé ; (au fig) mète si grin d’ sé doû-ce qu’ i n’ fât nin ; _ de beauté, grin d’ bauté ; de la soie gros _, do l’ swaye gros grin ;  on bê grin d’ swaye ;  

4 (de verroterie de chapelet) (perle d’imitation) corâ ; atchin.nè dès corâs po fé on colier (Te.) ; dès corâs d’ tchèpelèt (Lu.)

5 tu es toujours là pour mettre ton _ de sel, t’ ès todi là po dîre âmèn’

 

S0

Graindorge

(n de famille) Grindorje ; la ruelle Graindorge, la rouwale Grindorje (à Bastogne, l’une des ruelles qui descendent vers l’ancien vivier, en contrebas de l’église Saint-Pierre)

 

S0

graine

nf (semence de graminée) grin.ne ; graines de lin, grin.nes di lin; (semence d’ herbacée) siminçon (, sumeçon) (m) ; (expr) monter en graine, monter à s’minces; et prenez-en de la graine !, èt qu’ ça vos siève di lèçon !

 

C60

graine

grin.ne, simince, simaye, voy. grain, semence ; petite _, grin.nète, voy. grènetier ; des _s pour oiseaux, dè l’ simince d’ oûhês ; monter en _, monter ou dimorer à s’mince, toûrner à bordon d’ canada

 

E0

graine

les poireaux montent en _, lès porètes vènant à s’mince

 

S0

graine

(semence) grin.ne ; aler quèri dès grin.nes ; c’est de la _ qui est facile à saisir pour le semeur (opp. à de la _ qui glisse trop facilement de la main du semeur parce qu’elle est trop sèche, trop petite), po sèmer l’ corti, c’ èst do l’ grin.ne qui s’ pougne bin (opp. à do l’ grin.ne qui n’ tint nin à l’ mwin) ; masse de _s qui se mettent à germer lorsque les épis sont plaqués sur le sol humide (à la suite de fortes pluies p. ex.), rucèpé ; gn-è brâmint do r’cèpé dins ç’ bokèt d’ ôrdje-là ; amas de _s plaquées au sol et qui germent à cause de l’humidité (à la suite de fortes pluies p.ex.), ridjèté ; ensemble de _s de plantes sauvages, résidu du battage des céréales, navète ; gn-è brâmint do l’ navète pa d’zos la machine à bate ;

 

S0

 

 

grainer

v gurner (pour le lin et l’ avoine)

 

C60

graineterie

nf grin.neterîye

 

C60

grainetier

, ière n mârtchand d’ grin.nes (f mârtchande di grin.nes)

 

C60

grainetier

martchand di s’minces (, d’ grin nes)

 

S0

grainette

, -etier, voy. grenette, grènetier

 

E0

graineux

charbon _, bètch-di-mohon

 

E0

graissage

nm ècrachadje, ècrauchadje

 

C60

graisse

nf crache, crauche ; graisse à frites, crache po lès frites ; graisse de blaireau, crache di tasson ; graisse de bœuf, crache di grosse bièsse ; graisse de porc, crache di laurd; (expr) i stofe didins s’ crache, il étouffe dans sa graisse; i vike su s’ crache come on tasson, il vit sur sa graisse comme un blaireau

 

C60

graisse

cråhe ; voy. cambouis, oing, saindoux ; vivre de sa _, viker so s’ cråhe ou so s’ sayin

 

E0

graisse

crèche (crache Ar., Va., …; grache As. , Be., … ; grèche Fa.) ; lès crompîres bagnant dins la crèche ; do l’ crèche di tchèrète, di machine (syn. daguèt) ; mète do l’ crèche su sès solés ; _ épaisse, de couleur noire, daguèt ; mète do daguèt su l’ sok do l’ tchèroûe ; di l’ ôle spèsse come do daguèt [de l’all. Daggert, goudron de bouleau] ; ôter le daguèt (graisse épaisse de couleur noire, qui recouvre telle partie d’un instrument aratoire p.ex.), disdaguener ; disdaguener l’ sok do l’ tchèroûe ; petit rond de _, û ; lès-ûs do bouyon ; les plats qu’elle cuisine sont très riches en _, èle cûjine crâs ;  avoir une alimentation trop riche en _, mindji trop crâs

 

S0

graisser

v (enduire de corps gras) ècrachî, ècrauchî ; graisser des souliers, ècrachî dès solés ; graisser la poêle, ècrachî l’ pêle ; graisser un outil, ècrauchî one ostèye; (expr) ècrachî sès botes, graisser ses bottes, se préparer à la mort ; ècrachî sès dints, se graisser les dents, bien manger ; ècrachî sès pates, se graisser les pattes, s’enrichir illégalement

 

C60

graisser

, -age ècråhî, -èdje ; onde, -èdje (ôde Ve. ; winde Be., Cou. ) ; _ davantage ou de nouveau, rècråhî ; (fig) _ la patte, onde ou ècråhî l’ pate, stitchî l’ pèce, stoker ou stroukî l’ pogn (à qn), (anc.) aler à Stokèm ; voy. huiler

 

E0

graisser

 

 

 

 

vt (enduire de graisse ou d’un corps gras) acrèchi (acrachi Lu., -è Te.; agrachè As., Si., Va., …) ; acrèchi lès-ârnès ; acrèchi lès roûes ; acrèchi lès solés ; se _ (s’enrichir frauduleusement), s’ acrèchi ; s’ acrèchi la pate (ou lès dèts) ; _ de nouveau, racrèchi ; dji va racrèchi l’ tchâr ; on lui a graissé la patte (on l’a corrompu), on lî è acrèchi la pate

 

S0

 

 

 

 

graisseur

(appareil pour graisser les machines) grêsseûr

 

S0

graisseux

, euse adj craus (-se) ; c’est une matière graisseuse, c’ è-st-one saqwè d’ craus

 

C60

graisseux

, -se crås, -se ; plin d’ cråhe, Voy. SALE, SOUILLÉ

 

E0

graminée

des _, dès jèbes, (ard) dès-wêdes ; _ à longue tige, ordt desséchée, dès fènèsses

 

E0

graminée

_ filiforme et ronde (dénomination générique), soyon ; c’ èst malêji à fâtchi, tos cès soyons-là ; dénomination qui s’applique à des _s filiformes comme la fétuque rouge (festuca rubra) ou la canche flectueuse (deschampsia flexuosa), sèton (Lu., Mi., Te.)

 

S0

grammaire

nf grammére

 

C60

grammaire

gram’mére

 

E0

grammaire

grammêre ; aprinde sès régues di grammêre ; li live di grammêre

 

S0

gramme

nm grame

 

C60

gramme

grame

 

E0

gramme

grame ; ne pas avoir un _ de (être totalement dépourvu de), n’ avèr nin on grame di ; i n’ è nin on grame di mâliceté

 

S0

grammère

grammére

G0

grammérien

grammèryin

G0

gramophone

nm gramofone, grafofone; (expr) il a stî vacsiné avou one awîye di grafofone, il a été vacciné avec une aiguille de gramophone, il parle beaucoup

 

C60

grand

, grande adj (en hauteur) grand (-e) ; un grand homme, on grand ome; de grands hommes, dès grands-omes ; pas très grand, nin fwârt grand, nin foû grand; (expr) grand diâle, grand mau stampé, grand dégingandé ; grand dispindeù d’ gayole, grand « dépendeur » de cage, id ; grand strwèt laurd, grand lard étroit, efflanqué ; c’ ènn’ è-st-onk qu’ a stî bin mèsuré, c’en est un qui a été bien mesuré, il est grand ; c’ èst d’ one sôte di grandès djins, il est grand mais c’est de famille ; quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin , quand il a froid aux pieds, un jour, il éternue le lendemain, il est très grand ; ièsse grand come on scôrson, être grand comme une perche à haricots ; dès lètes come dès tch’vaus, des lettres comme des chevaux, de grandes lettres; (en longueur) grand ; il a de grands pieds, il a dès grands pîds, il a dès pîds come dès bârkètes,  come dès bilandes ; marcher à grands pas, roter à grandès-ascauchîyes ; (loc) à grand-peine, malaujîyemint ; en grande pompe, avou tot l’ sint tralala ; être assez grand pour, ièsse grand assez po ; (en surface, en volume) une grande maison, one grande maujone ; grand-route, grande lèvéye, grand-route ; une grande surface, on grand botike; (expr) on dit bin basse mèsse dins one grande èglîje, on dit bien messe basse dans une grande église (réponse donnée à celui qui vous fait remarquer que votre récipient est trop grand par rapport à ce qu’ il contient) ; (mesures) grande hauteur, fwârt hôt; grande quantité, bran.mint,  à grande vitesse, fwârt rade, rwèd ; il y avait grande foule, c’ èsteûve nwâr di djins ; il n’ y avait pas grand monde, i gn-aveûve wêre di djins ; étant donné son grand âge, come il a d’ l’ âdje ; il faut compter trois grandes heures, i faut compter trwès bonès-eûres ; (en importance) de grand matin, tot timpe au matin ; nous y étions au grand complet, nos-î èstin.n’  tortos ; pendant les grandes chaleurs, quand il a faît fwârt tchôd ; il nous a fait grand tort, i nos-a faît bran.mint do twârt

 

C60

grand

adv grand ; voir grand, veûy grand

 

C60

grand

, ande n (personne adulte) grand (-e) ; laissez parler les grands !, lèyîz causer lès grands ! ; (personne de grande taille) grand (-e) ; c’est une grande, c’ è-st-one grande

 

C60

grand

, -e grand, -e ; la porte s’ouvre toute grande, l’ ouh si tape å lådje ; grand chose, voy. chose ; trop _, voy. dégin­gandé, ÉNORME

 

E0

grand

, grande adj (mesurable, sans valeur spécialement intensive) grand, grande ; on grand ome ; one bèle grande fame ; un homme _ et fort, one bèle pîce d’ ome ; one grande [-t] avon.ne ; dès grandes- [-dz] ièbes (grantès-ièbes Te.) ; un _ escogriffe, on grand long stindou ; un _ mal foutu, on grand mâ tapé ; dji sû grand assez po savèr çu qu’ dj’ ê à fé ; li grand feû ; il è lès-ûs pus grands quu l’ vinte ; i fêt grande [-t] êr ; lâver à grande [-t] êwe ; (non mesurable, avec valeur intensive) grand, grande ; c’est un _ catholique (càd. qui affiche ses convictions religieuses), c’ è-st-on grand catolike ; ça è arivé pa l’ pus grand dès hazârds ; il èst grand timps (ou grandemint timps) d’ ann’ aler ; (prov) âs grands mâs lès grands r’médes ; (pour renforcer une qualification péj.) grande bièsse ; grand inocint ; adv avoir les yeux _s ouverts, avèr lès-ûs grands drovis ; voir _ (avoir de 1’ambition), vèy grand ; (en grandes dimensions) scrîre pus grand ; tchâssi grand ; faire paraître plus _­, agrandi ; dj’ ê mètou dès solés qui m’ agrandichant ; ouvrir toutes _es portes et fenêtres, taper lès-uchs èt lès fignèsses â lâdje ; n (personne qui est de grande taille) grand, grande ; c’ èst nin todi lès pus grands lès pus fwarts ; (personne plus âgée que les petits) grand, grande ; i fât qu’ lès p’tits gangninche leû djoûrnêye come lès grands ; notre _e (fille aînée) reviendra demain, nosse grande ruvinrè d’mwin ; le _ (l’aîné) est parti avec le cheval, li grand èst voye avou li tch’vau : (personnage important) grand, grande 

 

S0

Grand-Axhe

Grant-Ahe (-Ache), village

 

E0

grand-chose

pron grand-tchôse ; pas grand-chose, nin grand-tchôse; (expr) s’ on chûvreûve si coradje, on n’ foutreûve nin grand-tchôse; s’ on sûreûve si coradje, on n’ foutreûve nin grand tchôse, si on écoutait son courage, on ne ferait pas grand-chose (dit-on lorsqu’on est apathique)

 

C60

grand-chose

pr indéfini grand tchôse ; ça n’ vât nin grand tchôse ; ça n’ m’ inspire nin grand tchôse di bon ; i s’ dène bin do mâ po nin grand tchôse ; n c’est un (une, des) pas-grand-chose, c’ è-st-on (oune, dès) nin-grand-tchôse(s)

 

S0

grand-duc

nm grand-duk

 

C60

grand-duc

voy. duc

 

E0

Grand-Ducal

, -ale n (habitant du Grand-Duché) Grand-Ducau (, -âle), Lucsembourjwas (adj grand-ducal, -ale grand-ducâl, -âle (m pl -aus))

 

S0

Grand-Duché

Grand-Duché

 

S0

grande-duchesse

nf grande-duchèsse

 

C60

grandement

adv (beaucoup) fameûsemint ; ils se sont grandement trompés, is s’ ont fameûsemint brouyî ; (orgueilleusement) grandemint; (en qualité) crânemint

 

C60

grandement

grandemint, gran.mint

 

E0

grandement

(largement) grandemint ; il èst grandemint timps (ou grand timps) d’ î aler ; is vikant grandemint (ou is vikant grand)

 

S0

 

grandeur

nf (taille) grandeû; cela dépend de sa grandeur, i faut veûy si grandeû ; de la grandeur de mon doigt, grand come mi dwèt ; ils sont d’égale grandeur, is sont-st-ossi grands onk qui l’ ôte; (importance sociale) avec ses airs de grandeur, avou sès-aîrs di grandiveûs ; (expr) du temps de sa grandeur, quand c’ èsteûve co one saquî

 

C60

grandeur

grandeûr ; d’une _ déme­surée, voy. énorme ; faire des _, voy. EMBARRAS, FAÇON

 

E0

grandeur

(dimension) grandeûr ; on pôrtrêt grandeûr nature ; (vanité) grandeûr ; il è divenou fou d’ grandeûr ; la grandeûr l’ è pièrdou ;  il è one grandeûr o cwarp qu’ i n’ si sint nin ; (au pl,) (fastes) grandeûrs ; il è la folîe dès grandeûrs ; faire des _s  (dépenses luxueuses) pour la fête, fé dès grandeûrs po la dicâce ;  avou sès grandeûrs, il è mindji tos lès sous qu’ il avot

 

S0

Grand-Hallet

Grand-Halèt, village

 

E0

Grand-Halleux

à _, à l’ (grande) Haleû, village ; hab. lès Halonîs

 

E0

Grand-Halleux

(village de la commune de Vielsalm) Haleû

 

S0

Grand-Han

Grande-Han, village

 

E0

grandiloquent

, ente adj il est toujours grandiloquent, i prind todi dès mots à la chîj quate deûs, i cause todi à la chîj quate deûs

 

C60

grandiose

il nous a fait un sermon grandiose, i nos-è fêt ou sèrmon d’ tos lès diâles

 

S0

grandir

vi (devenir plus grand) crèche (croître), divenu grand ; laissez-vous grandir, lèyîz vos crèche, laî-tu crèche; (expr) i crét come on bolwè, il grandit comme un champignon,  très vite ; vosse fis, i vos mougnerè d’ abôrd li soupe dissus vosse tièsse, votre fils mangera bientôt son potage sur votre tête, votre fils grandit, il dépassera bientôt votre taille; (devenir plus intense) l’obscurité grandit, i faît todi pus spès ; le bruit ne cessait de grandir, li brût èsteûve todi pus fwârt; vt (faire paraître plus grand) agrandi, ragrandi ; c’est une robe qui vous grandit, c’ è-st-on foûrau qui vos ragrandit; (donner de la valeur) grandi ; ci n’ èst nin co ça què l’ va grandi, ce n’est pas encore cela qui lui donnera de la valeur ; (se) v s’ agrandi, si ragrandi ; ce sont des souliers pour se grandir, c’ èst dès solés po s’ agrandi,  po s’ ragrandi

 

C60

grandir

crèhe, voy. croitre , former ; il perdra ce défaut en grandissant, i crèherè çoula foû ; _ démesurément, forcrèhe ; _ insensiblement, djômi, voy. accumuler; au fig., chercher à se _, qwèri à s’ grandi

 

E0

grandir

vi grandi ; _ en prenant du poids ; li vê profite bin ; wête come i profite, çu p’tit-là ; _ trop vite (en parlant d’une plante), filer ; i fêt trop tchôd, lès dinrêyes filant ; se _ (s’élever), si crèchi ; i quîrt à s’ crèchi ; on ne voit pas ses enfants _, is n’ ont nin co l’ cou foû do l’ fache (ou foû do l’ chêfe ou foû dès draps) qu’ is sont djà â diâle (litt. « ils n’ont pas encore le cul hors des langes (ou hors de la coquille ou hors des draps) qu’ils sont déjà partis ») ; ce gamin commence à _, çu gamin-là s’ disnoke ; cet enfant peut encore _ (il n’est pas au bout de sa croissance), i fêt co hôt d’zeûr lu (litt. « il fait encore haut au-dessus de lui »)

 

S0

grandissime

adj dèmoné (-ye) , grandèssime (, dèssime)

 

C60

grandissime

voy. énorme

 

E0

Grandjean

(n de famille) Grandjan

 

S0

Grand-Leez

npr Grand-Lé

 

C60

Grand-Manil

npr Mani

 

C60

Grandmenil

à _, è (grand) Mayeni, village

 

E0

grand-mère

nf (aïeule) grand-mére, mârine ; notre grand-mère maternelle, nosse grand-mére do costé d’ moman, li moman d’ nosse man; (vieille dame) ce sont des contes de grand-mère, c’ èst dès contes di vîyès djins

 

C60

grand-mère

grand-mére, måma ; (au vocatif) grand-man ; moma, vî mére, vî moman, grand-moman, vî mame (vîle mame Gl., Sp.; vîhe mame To.), mârène (Sto., La.)

 

E0

grand-mère

grand-mére ; ma grand mére cosot à l’ fignèsse doû-ce quu tu keûs asteûre ; (la grand-mère était traditionnellement marraine d’un ou de plusieurs petits-enfants) nènène (normalement t. affectueux pour marraine) ; nous irons chez la grand-mère de Libramont, dj’ îrans amon nènène di Librâmont ; t. d’ affection pour désigner la _, bobone 

 

S0

grand-messe

grand-mèsse

 

E0

grand-messe

grand-mèsse

 

S0

grand-oncle

nm mononke tauye

 

C60

grand-oncle

grand-mon.nonke

 

E0

grand-oncle

grand-mononke

 

S0

grand-peine

(à) loc malaujîyemint

 

C60

grand-père

nm (aïeul) grand-pére, pârin ; à l’époque de nos grands-pères, do timps d’ nos grands-parints; (vieillard) pèpére

 

C60

grand-père

grand-pére, påpa, båpa, båpére, vî papa (, vî popa Fl.), grand-popa (Fl.), pârin (Sto., La.) ; (anc.) (XVIIe s) grand-seur

 

E0

grand-père

grand-pére ; dj’ ê bin k’nuchou l’ grand-pére

 

S0

Grand-Rechain

Grand-R’tchin, village

 

E0

grand-route

lèvêye, tchåssèye, grand-route

 

E0

grand-route

(route nationale) grand-route ; li pâsê vint à l’ grand route ; is d’morant s’ la grand route

 

S0

 

Grandru

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune d’Hollange) Grandru

 

S0

grand-rue

vinåve (nm) , dans des l.-d.

 

E0

grand-rue

(rue principale) grand-rûe ; is d’morant dins la Grand-Rûe à Bastogne ; dénomination de la _ à Bastogne, pavêye (litt. « pavée») ; la pavêye va do pa la-y-ôt â pa lâvâ ; is r’montint la pavêye en tchantant (chaque côté de la grand-rue de Bastogne a reçu une dénomination spécifique: voir sâblon et vèvî)

 

S0

grands-parents

nm pl grands-parints

 

C60

grands-parents

grands-parints, vîs parints

 

E0

grands-parents

grands-parints

 

S0

grand-tante

nf matante tauye

 

C60

grand-tante

grande-matante

 

E0

grand-tante

grande-matante

 

S0

Grandville

Grin.nevèye, village

 

E0

grange

nf grègne ; aire de la grange, dagn, (m) ; faux plancher au-dessus de faire de la grange, am’bau (m), bèraudî (m), bossîye; (expr) awè one bouche come on-uch di grègne, avoir une bouche comme une porte de grange, avoir une bouche démesurée ; bate à totes lès grègnes, battre à toutes les granges, être toujours du même avis que l’ autre ; c’ èsteûve bin d’vant lès vîyès grègnes, c’était bien avant les vieilles granges, c’était il y a très longtemps ; fé one tièsse come on-uch di grègne, tirer une tête comme une porte de grange,  comme une porte de prison ; i vaut mia rîre dins one grègne qui d’ braîre dins on tchèstia , mieux vaut rire dans une grange que pleurer dans un château ; li grègne dau Bon Diè èst todi au laudje , la grange du bon Dieu est toujours ouverte, Dieu nous reçoit toujours ; nos-èstans parints èchone do costé de l’ vîye grègne, nous sommes parents du côté de la vieille grange, nous sommes parents éloignés ; quand i tone au mwès d’ avri, li grègne si rimplit, quand il tonne en avril, la grange se remplit,  les récoltes sont abondantes

 

C60

grange

grègne, heûre (-o- St., Ma. ; -å- Ve.), pwète (Fa.) ; petite _, tchapå (nm) ; à Wa., la heûre est plus grande que la grègne ; voy. aire, balle, gerbier, mur, porte

 

E0

grange

grègne ; la grande pwate do l’ grègne ; lès pârçons do l’ grègne

 

S0

granit

nm granit’ , bleuwe pîre (f) ; petit granit, pitit granit’

 

C60

granit

granit’ ; petit _, bleûve pîre

 

E0

granivore

oiseau _, gros bètch

 

E0

granivore

n gros-bètch

 

S0

granule

nf greûjin ; le docteur me prescrit des granules, li docteûr mi faît prinde dès greûjins

 

C60

granuleux

, euse adj à grins, grèné (-ye)

 

C60

graphique

adj et nm grafike, dèssin

 

C60

graphiquement

grafikemint

G0

graphisme

grafisme

G0

graphiste

grafisse

G0

graphite

nm mine di plomb

 

C60

graphite

grafite

G0

graphitique

grafitike

G0

graphologie

grafolojîye

G0

graphologique

grafolojike

G0

graphologue

grafologue

G0

grappa

grappa

G0

grappe

nf troke, trokèt (m), trokète, trokia (m), trokeléye ; une grappe de raisin, one troke di reûjins ; une grappe de groseilles, one trokeléye di grusales

 

C60

grappe

_ de raisin, troke ; _ de groseilles, trokê (nm) (, trokète ; rinhê Co.) d(i) grusales ; voy. grain, rafle

 

E0

grappe

grape ; one grape di rèsins

 

S0

grappiller

ploketer, ramèhener, rac(r)akiner (Hu.), pèwî (Es., Sp.), rapèhener (Ja.), gaw’der (Vo.) ; voy. RECUEILLIR

 

E0

grappillon

trokê, trokète, rinhê , rinhetê

 

E0

grappin

nm avèt

 

C60

grappin

(t de bat) drèk, grèk

 

E0

grappin

grapin ; (au fig.) mettre le _ sur qqn, sur qqch (s’en emparer), mète li grapin su quéke onk, su quéke tchôse

 

S0

gras

, grasse adj (contenant de la graisse) craus (f crausse) ; fromage gras au lait entier, craus stofé ; mardi gras, craus maurdi; (loc) faire la grasse matinée, dimèrer coûtchî jusqu’à totes lès-eûres; (expr) craus come on lote, gras comme une loutre ; craus come on mwin.ne, gras comme un moine ; craus come on cint d’ claus (iron), gras comme une centaine de clous, maigre ; gangnî crausse soupe, gagner soupe grasse, faire fortune ; il èst craus qu’ i bagne è s’ crache, il est tellement gras qu’ il nage dans sa graisse ; i n’ faut nin tuwer tot ç’ qu’ èst craus, il ne faut pas tuer tout ce qui est gras, ne gaspillons pas ce que nous avons ; on s’ frè co bin s’ bouche crausse, on se fera encore probablement une bouche grasse (dit-on devant un bon repas) ; quand lès pourcias sont craus, lès navias sont seurs, quand les porcs sont gras, lès navets sont sûrs, une fois repu, on devient plus exigeant ; ti t’ plins èt t’ ès fin craus, tu te plains et tu es très gras ; vos n’ sèroz nin pus craus po ça, vous ne serez pas plus gras pour cela, ce n’est pas cela qui va changer quelque chose; i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve, il n’est pas gras d’ avoir tété le verrou de la cave ; on bon cok n’ èst jamaîs craus, un bon coq n’est jamais gras (dit l’homme maigre pour se faire valoir); (dont la consistance évoque la graisse) terre plastique grasse, crausse dièle ; le tour du verre est gras, li toû do vêre èst craus ; des caractères gras, dès spèssès lètes

 

C60

gras

adv manger gras, mougnî craus ; parler gras, rèper

 

C60

gras

nm craus ; le gras du bouilli, li craus do bouli ; le gras de la jambe, li bodène

 

C60

gras

, -sse crås, -sse ; un bœuf _, on crås boûf ; le bœuf _ (anc.), li boûf d’ à Màgnêye ; voy. engraisser ;( d’un homme très _) il èst crås come on mon.ne, come on pourcê, ordt come on lote (ine lote Fl., one l St.), i bagne è s’ cråhe ; voy. gros, bouffi ; les jours _s, lès djoûs magnant tchår, lès crås djoûs ou lès djoûs crås, lès djoûs qu’ on fêt crås ; voy. mardi ; faire _ et maigre, fé tchår èt panåhe ; (huileux) ôlis’, ondis’ ; voy. fade ; (d’un terrain) cwår(el)eûs, roukeleûs, voy. argi­leux ; un conte _, ine cråsse ; nm le _ de la jambe, voy. mollet

 

E0

gras

, grasse adj (qui est fourni(e) en graisse ou qui contient plus ou moins de matière grasse) crâs, crâsse (grâs Fa.) ; on crâs boû ; dès crâsses poyes (dès crâssès poyes Te.) ; do crâs bouli ; un porc gras, on crâs porcê ; i lî fât todi lès crâs bokèts ; sèy crâs  come one lote, come on dwayin ; i s’ plint todi èt il èst fin crâs ; on n’ divint nin crâs à r’lètchi lès mours ; i n’ fât nin touwer tot ç’ qu’ èst crâs ; do crâs froumadje ; do crâs lacê ; le mardi _, li mârdi crâs ; (dont la consistance évoque celle de la graisse) crâs ; de la houille grasse, do l’ crâsse houye ; s’éclairer à l’huile grasse, si loumer à l’ crâsse ôle ; des plantes grasses,  (cactus, sedum), dès crâsses plantes ; fé la crâsse matinêye ; avoir une toux grasse, tosser crâs ; (partie grasse d’une viande) crâs ; one roye di crâs ; one roye di mêgue, c’ èst l’ lârd di panse ; il est _, i bagne dins sa crèche ; ce boeuf est déjà gras (ce que l’on peut apprécier en le tâtant de la main), çu boû-là s’ pougne djà bin

 

S0

gras-double

tago, pansète (nf)

 

E0

gras-double

manger du _, mindji do l’ panse di vatche

 

S0

 

 

 

 

grassement

adv (largement) il a été grassement payé, il a stî fwârt bin payî; (d’une manière grasse) parler grassement, rèper

 

C60

grassement

cråssemint

 

E0

grassement

généreusement) crâssemint ; payi crâssemint ; (de façon osée, licencieuse) crâssemint ; pârler crâssemint 

 

S0

grasseyer

v (parler gras) causer à spèsse linwe, rèper, riper, scrèper

 

C60

grasseyer

djåser à l’ cråsse linwe (, à li spèsse linwe, dè l’ sipèsse linwe),  djåser crås, come lès Lîdjwès (Hu.), crantchî dè l’ linwe, cråssî dè l’ linwe, hrawi (Sart ; -wyî Ma.), rèser dè l’ linwe (ou simpl’ rèser), rèper, rahî

 

E0

grassouillet

, ette adj bodé (-ye)

 

C60

grassouillet

, -ette bodé, -êye ; voy. bou­lot, dodu

 

E0

grateron

grète-cou, rampioûle, agrape di håye, rûle, lousiha, jèbe di gayelèdje, gripète, pice-cou, placant moron , dès-atèlants peûs

 

E0

Gratia

(n de famille) Grâciâ

 

S0

gratification

nf dringuèle

 

C60

gratification

gratificâcion

 

S0

gratifier

, -ication gråtifiyî, -icåcion ; rik’nohance ; voy. pourboire

 

E0

gratin

adv et adj grâtis’, po rin ; je l’ai reçu gratis, djè l’ a ieû po rin

 

C60

gratin

rèson

 

E0

gratiner

v on l’a gratiné, on-z-a mètu do fromadje rapé, pa-t’t-avau, èt l’ passer au for

 

C60

gratis

gråtis’, pro-dèyô (so l’ pré-dèyô Ber.), po rin, à l’ oûy

 

E0

gratis

gratis’ ; i nos-è fêt ça gratis’ ; _ pro deo,  gratis’ pro déyo

 

S0

gratitude

nf riconechance ; montrer sa gratitude, baujî lès pas, mostrer si r’conechance, pwârter au ciél, brûler one bèle tchandèle

 

C60

gratitude

grâtitude ; is n’ ont pont d’ grâtitude

 

S0

grattage

nm scrèpadje

 

C60

gratte-ciel

nm grate-ciél

 

C60

gratte-cul

nm (cynorhodon) neûpion

 

C60

gratte-cul

heûpon (-ion Ju., Ve. , Es., Com. ; hûpon Sto., -ion Har., To.) ; pîpon (An., -ion Lat.), bote-cou (Ja.), grète-cou (St., Ma., Vi.), botèye (nf) (Ber.), cåcå (Han.), pion (Cou., Ha.), cou-d’-tchin (Pe.), pèkèt d’ åwe (Bert., Dar. ; pèpè d’ åwe Ge.)

 

E0

gratte-cul

(fruit de l’églantier ; arbrisseau qui produit ce fruit) grète-cou ; lu tch’min dès Grète-Cous, la portion initiale du chemin de Renval (à Bastogne)  

 

S0

grattement

nm grètemint

 

C60

gratte-papier

grète-papî

 

E0

gratte-papier

grète-papî

 

S0

gratte-pieds

(décrottoir) grète-pîds

 

S0

gratter

vt (avec un couteau, une lame) scrèper ; gratter les carottes, scrèper lès carotes; (avec des griffes) grawer, grawyî, grèter ; le chat gratte dans les cendres, li tchèt grète dins lès cindes; (avec les ongles) grasener; se gratter la tête, grèter (è) s’ tièsse; se gratter le nez, grèter è s’ nez, grasener è s’ nez; (avec un outil) gratter la terre, labourer superficiellement, croyî; (avec un tisonnier), grawyî, tîjener; (expr) i faut todi grèter lès djins èwou qu’ il ont chôpe, il faut toujours gratter les gens où ils ont des démangeaisons; vi grèter ; gratter à la porte, grèter à l’ uch ; un pull qui gratte, on tèchu qui grète ; une plume qui gratte, one plume qui grète ; (se) v si grèter; (expr) quand on ratind après lès-ongues daus-ôtes po s’ grèter, on-z-a co chôpe longtimps, quand on attend les ongles d’ autrui pour se gratter, on souffre longtemps de démangeaisons

 

C60

gratter

grèter, voy. égratigner ; _ une plaie, digrèter on må, ine plåye ; se _ avec les ongles, si grèter ; se _ à s’arracher la peau, si d’grèter, su d’grâseler (Ma.) ; se _ en se frottant contre un mur, un arbre, en parlant de la vache, …, si hôpî, si froyî, si k’froyî , si frohî, si crécî (Ba.), su galer (Ma.) ; _ la terre d’impatience (cheval), råveler, grévî, strâfler ; _ pour picorer (poule), grèter, grévî, voy. fouiller, picorEr ; _ la terre, travailler dur, tchaver, tchèrpi, grèter, grévî, tchèvi (Ve.), hèrbiner (Du., chèrbiner Bi., kèrpiner F) , picoter (Ber.) voy. évertuer, peiner ; (racler) haver, rahî

 

E0

gratter

vt grèter ; vos grèteroz l’ uch duvant di l’ mète en coleûr ; grètoz vos solés d’vant d’ rintrer ; grèter lès patures avou l’ grafon ; c’est du genièvre qui gratte (irrite) la gorge, c’ èst do pèkèt qui grète â gosî ; (une partie du corps qui démange) grèter ; grète-mu l’ dos ; (une partie de son corps) _ dans son nez, plouker dins s’ nez ; personne qui gratte dans son nez, ploukâ, -âde ; i tire tès dèts foû di t’ nez, sacré ploukâ ! ; (faire éprouver une démangeaison à) ça m’ grète su tot l’ cwarp ; (griffer, égratigner) li tchèt è grèté la p’tite à l’ figure ; vi (fouiller, remuer en grattant) chèrbiner, grèter ; on bon cok, i fât qu’ i grète ; lès poyes chèrbinant dins la tère ; le cheval gratte le sol avec son sabot, li tch’vau râvèle ; (prov) çu qui vint d’ poye, grète ; se _ (gratter son corps), si chôpyi, si grèter ; lès vatches si chôpiant à l’ âbe ; i s è grèté jusqu’ â sang ; (prov) li ci qu’ èst rogneûs, qu’ i s’ grète ! ; (se dit à l’adresse de qqn qui se gratte énergiquement) (plaist) t’ ès dès pûs avou dès bètch-di-keûves ! (litt. « tu as des poux avec des becs de cuivre ! ») ; vi (remuer le sol) chèrbiner ; (travailler dur, trimer) chèrbiner ; i chèrbine todi 

 

S0

gratteron

nm aclapant

 

C60

grattoir

nm (de sabotier) grèterèce (f) grètwè, grètwêre (f) ; (de l’ouvrier de terre plastique) grète (f); (du maréchal-ferrant) rin.nète (f) nettoyer les sabots du cheval avec le grattoir, rinètyî lès pîds do tch’vau avou l’ rin.nète; (décrottoir) scrotwè

 

C60

grattoir

grèteû

 

E0

grattoir

(outil en forme de crochet semi-circulaire, utilisé par le sabotier pour aplanir le talon à l’intérieur) graterèce (Te.)

 

S0

gratture

grèteûre

 

E0

gratuit

, uite adj gratis’, po rin ; nous avons reçu une entrée gratuite, nos-avans ieû on biyèt po rin

 

C60

gratuit

, -e, -é gråtwit, -e, -é ; voy. gratis

 

E0

gratuit

, -uite adj gratwit, -wite ; l’ intrêye èst gratwite po lès-afants

 

S0

gratuitement

adv po rin

 

C60

gratuitement 

gratwitemint, gratis’ (pro déyo) ; il è avou lès crompîres gratis’ pro déyo

 

S0

gravats

nm pl trigus

 

C60

gravats

voy. gravois

 

E0

grave

adj (dangereux) une maladie grave, one laîde maladîye; (sévère) il avait l’air grave, i n’ dijeûve nin; (important) l’instant est grave, c’ è-st-on momint qu’ va compter ; c’est un blessé grave, il èst fwârt abumé, il èst frochî come i faut, il a stî croké on fameûs côp ; il a été victime d’un grave accident, il a ieû on fwârt mwaîs côp ; c’est une faute grave, c’ è-st-one grosse faute ; il n’y a rien de grave ?, gn-a rin qu’ va mau ?; (expr) on faît todi l’ diâle pus laîd qu’ il èst, on fait toujours le diable plus laid qu’il n’est, ce n’est pas si grave que cela

 

C60

grave

gråve ; maladie _, gråve (, måle, mètchante, calène, dandjereûse) maladèye, griyeûse maladîhe (Fa.) ; faire les choses plus _ qu’elles ne sont, fé l’ afêre pus griyeûs keû ç’ n’ èst (Fa.) ; voy. empirer

 

E0

grave

adj (important, -ante) grâve ; c’ è-st-one grâve [-f] afêre ; i gn-è rin d’ grâve ; l’ eûre èst grâve ; ce n’est pas _, va !, c’ è-st-on p’tit mâleûr, va ! ; accent _, acsent grâve

 

S0

graveleux

, -eûse gréviant, -e ; grévieûs, -e ; des propos _, dès cråsses, qqf dès crowes

 

E0

graveleux

, -euse adj (qui contient de petits corps durs) grèveleûs, -eûse ; la farine èst grèveleûse, lès pîres do molin ont stî trop novèlemint r’batoûyes

 

S0

gravelle

nf pîres aus rins (pl)

 

C60

gravelle

_ aux reins, grèvale, ordt li pîre èt l’ grèvale

 

E0

gravement

adv (sérieusement) fameûsemint, sérieûsemint ; il a été gravement touché, il a stî djosté sérieûsemint ; se tromper gravement, si brouyî fameûsemint

 

C60

gravement

gråvemint, dandjereûsemint ; Voy. GRIÈVEMENT

 

E0

gravement

(sérieusement) grâvemint ; il è stî grâvemint blèssi ; elle/ il  est _ malade, èlle/ il èst parfond o lît (litt. « elle est profond au lit ») 

 

S0

graver

v graver ; il grave son nom, i grave si nom ; graver à nouveau,  rigraver ; action de graver, gravadje (m)

 

C60

graver

, -eûr graver, -eû ; gravé de petite vérole, voy. grêler

 

E0

graver

vt graver ; si nom èst gravé su l’ monumint ; dj’ ê ça gravé dins ma mémware

 

S0

Gravet

(n de famille) Gravèt ; la ruelle gravet (à Bastogne, l’actuelle rue des Petits Lutins), la rouwale Gravèt

 

S0

graveur

, euse n graveû (-se)

 

C60

graveur

graveûr

 

S0

gravier

nm gravî

 

C60

gravier

du _, dè gravî, dè l’ gréve, dès (fènès) gréves ; du gros _, do crakin (Fa.) ; voy. banc

 

E0

gravier

gravî (grèvî Te.) ; i gn-avot do gravî tot l’ long do l’ route

 

S0

gravillons

grévète, gréves (Te.) ; dj’ ê stî âs gréves avou l’ galiot ;

dj’ ê toumé dins lès grévètes

 

S0

Gravioule

rue _, è Gravioûle, à Liège

 

E0

gravir

vt griper, monter

 

C60

gravir

_ une côte, griper, monter on tiér

 

E0

gravir

vt _ de nouveau, rigriper l’ tchèr

 

S0

gravité

gråvité

 

E0

grâvité

gravité ; ça è fêt dès dègats, mês sins grâvité

 

S0

gravois

ou gravats, trigus, voy. débris

 

E0

gravure

nf gravure

 

C60

gravure

graveûre (, -gravûre) ; livre à _s, lîve avou dès plantches, dès-îmådjes

 

E0

gravure

gravure

 

S0

gré

nm idéye (f), môde (f); (loc) agissez selon votre gré, fioz à vosse môde, fioz à voste idéye, fioz come vos v’loz ; l’avez-vous fait de plein gré ?, l’ avoz faît d’ vosse bon voulwêr ? ; il a fait cela de son plein gré, il a faît ça d’ li-min.me,  di bon voulwêr,  di s’ bon voulwêr,  sins qu’ on n’ lî d’ mande; il me l’a remis contre son gré, i m’ l’ a r’mètu conte keûr; bon gré mal gré, maugré tot; de gré ou de force, pa l’ uch ou pa l’ fènièsse, pâr bèle ou pâr laîde; (expr) à voste agrèyâcion, à votre gré, c’est comme il vous plaira

 

C60

gré

savoir _, savu gré ; trouver qch à son _, trover bague à s’ deût ; accorder de bon _, keûre (qch à qn) ; prendre qn en _, vèy voltî, si bin plêre avou ; bon _ mal _, de _ ou de force, bon gré må gré, par bèle ou par lêde, vôye ou nin, vôye non vôye, bin ou må, i n’ a ni crik ni crak, (ard) fîre ou faye ; voy. arriver

 

E0

gré

(consentement) gré ; bon gré mâ gré, i fârè l’ fé ; vinde di gré à gré ; de gré ou de force, par bèle ou par lêde (qqf pa bèle ou pa lêde), gn-è crik ni crak, i fât qu’ dji l’ avuche

 

S0

grèbe

nm grèbe-plongeur, rakèt

 

C60

grèbe

_ castagneux (oiseau), plonkeû

 

E0

grec

, grecque grèk, grèke ; voy. calen­des

 

E0

grec

grèk

G0

Grec 1

, Grecque n Grèk, Grèke (adj grec, grecque adj grèk, grèke)

 

S0

grec 2

(langue grecque) grèk ; èlle è apris l’ grèk

 

S0

Grèce

Grêce

 

S0

gréco-romain

grèk-romin

G0

gredin

, ine n guèrdin, vaurin (f vaurène)

 

C60

gredin

grèdin (guèr-), calin; voy. vaurien

 

E0

greffage

nm grèfadje

 

C60

greffe

nf grèfon (m)

 

C60

greffe 1

(greffon) grèfe ; la greffe a réussi, la grèfe è bin r’pris ; personne qui réalise une _, grèfeû

 

S0

greffe 2

nf (stylet) grèfe ; (pousse d’arbre) grèfe, grèfèdje, grèfon (nm)

 

E0

greffe 2

nm grèfe

 

E0

greffe 2

(où sont déposées les minutes des actes de procédure) grèfe ; li grèfe do tribunâl

 

S0

greffer

v grèfer ; il greffe, i grèfe ; greffer par écusson, ècussoner, ôculer

 

C60

greffer

grèfî (-yi Sto., Ch.), grèfer

 

E0

greffer

vt grèfer ; grèfer on pwarî 

 

S0

greffeur

nm grèfeû

 

C60

greffeur

grèfeû (, -ieû)

 

E0

greffier

n grèfî

 

C60

greffier

grèfî, (qqf, anc.) ploumetî

 

E0

greffier

grèfi

 

S0

greffoir

grèfeû

 

E0

greffon

nm grèfon

 

C60

greffon

grèfon

 

S0

Grégoire

npr Grégôre, Grégwêre ; c’ èst lès madjustêrs qui fièstéyenut sint Grégôre, ce sont les marguilliers qui fêtent saint Grégoire ; « À l’ Sint-Grégôre (12 di mârs’), on sème lès-agnons, quand ç’ sèreut dins lès bèrdouyes. Is d’ vèt awè do i nîve su leû grognon, di-st-on. » (A. Laloux)

 

C60

Grégoire

Grigwére (Grè-, Gré-) ; saint Grégoire, (anc.) sint Grigô

 

E0

Grégoire

Grégware

 

S0

grégorien

grigôryin

 

E0

grègues

tirer ses _, trossî ses guètes (, hosês, hosètes, marones) ; voy. déguerpir

 

E0

grêle

adj gnon (-te), grèy (-e) ; rendre grêle, ragrêyi ; l’intestin grêle, lès (fins) boyas (pl)

 

C60

grêle

nf gruseladje (m), grusia (m) ; il y a de la grêle, gn-a dès grusias

 

C60

grêle

grèle ; la grèle è k’tayi totes lès dinrêyes ; dévaster par la _, grèler ; lès dinrêyes ont stî grèlés

 

S0

grêlé

, ée adj (abîmé par la grêle) gruselé (-ye), cochèté (-ye) paus grusias; (qui porte des marques de variole) gravé (-ye), grèlé (-ye), mârké (-ye)

 

C60

grêle 1

adj grêye, mêgue, londjis’ ; rendre _, agrêyî (-i St.), ragrêyî, rinde pus grêye

 

E0

grêle 2

nf voy. dru, grêler, grêlon

 

E0

grêler

v gruseler, tchaîr dès grusias ; il grêle, i grusèle, i gruseléye, i tchaît dès grusias

 

C60

grêler

v impersonnel grèler, gurzalè (Li.); v’là one lêde walêye qu’ arive, i poûrot co bin grèler 

 

S0

grêlon

nm grusia ; petit grêlon, gruselèt; (expr) dès grusias come dès-ous d’ colon, des grêlons comme des œufs de pigeon

 

C60

grêlon

grusê, voy. grêler ; de fins _s, dès p’tits fins, grusês, dès grusions ; il tombe de fins _s, i grusêle (ou gruselêye) tot fin

 

E0

grêlon

gurzê, gurzale (Li.) ; i toume dès gurzês come dès-oûs d’ pîjon

 

S0

grelot

nm gârlot, chîlète (f) ; un collier de grelots, on colé d’ gârlots, on colé d’ chîlètes

 

C60

grelot

clabot, hiyète (nf) (, hilète Ho., Ba.), riyot , roudion

 

E0

grelot

(plus volumineux que le roumion) clabot ; _ de forme ronde (comp, clabot, qui est plus volumineux), roumion, rudion (Te.); on djeû d’ roumions ; mète lès roumions o gorê do tch’vau 

 

S0

grelotière

djeû d’ hatrê

 

E0

grelottement

nm (le fait de grelotter) tron.nemint; (bruit de ce qui grelotte) chîletadje

 

C60

grelotter

v (trembler de froid) tron.ner d’ frèd; (émettre un bruit de grelot) chîleter; (expr) tron.ner lès fîves borguètes, lès tchôdes èt co lès frèdes, grelotter de fièvre

 

C60

grelotter

_ de froid, de fièvre, tronler lès balzins ou lès frèssons, dayeter lès palzins (La.), froûler, hobeler (Fa.), dagder (Hu.; dagdaler Ne. ; dagueler Xh. : i fêt daguelant, on grelotte),  tronler lès gridelins (, lès podagues, lès fîves borguètes) ; grelottant de froid, tot croufieûs ; voy. claquer, fris­sonner

 

E0

grelotter

vi (avoir froid) cayer

 

S0

greluchon

madjopin (Se.), gawesin ; voy. freluquet

 

E0

grémil

nm grémîy (f), ièbe aus pièles (f)

 

C60

grémille

(poisson) lodjî (, odjî, ôrlodjî ) (nm)

 

E0

grenade

nf grènâde

 

C60

grenade

, -ier grènåde, -dier, (guèrn- F)

 

E0

grenade

(projectile explosif) greunâde

 

S0

grenadier

nm grènadier

 

C60

grenadier

greunâdier

 

S0

grenadine

nf grènadine

 

C60

grenaille

grènaye (pour les oiseaux)

 

E0

grenat

grènat

 

E0

grenat

adj invar et n greunat

 

S0

greneler

_ du cuir, grin.ner, -eler

 

E0

grener

(produire de la graine) gurner (grè- Ar., guèr- Ge., Ja.), grin.ner

 

E0

grener

vi gurner ; l’avon.ne è bin gurné ç’te anée-ci ; lès dinrêyes gurnant bin  

 

S0

grèneterie

grin.netrèye

 

E0

grènetier

grin.netî, tchènetî, martchand di s’minces

 

E0

grenette

grin.nète

 

E0

grenier

nm gurnî ; monter au grenier, monter o gurnî ; les escaliers du grenier, lès montéyes do gurnî

 

C60

grenier

[surtout débarras sous la toi­ture] grinî (gurni Ve. , St.) ; _ à foin, voy. fenil ; _ à fourrage, magasin (herv)

 

E0

grenier

gurnî (guèrgnè Be., Ju. ; guèrnî As., Co., Fa., Va., …) ; mète souwer lès bagues o gurnî ; stârer lès grin.nes su l’ gurnî (pour les entreposer)

 

S0

grenouille

nf guèrnouye ; rainette, rin.ne ; rainette verte, côrète; grenouille de bénitier, mougneû d’ bon Diè èt tchiyau d’ diâle (, mangeur de bon Dieu et chieur de diable)

 

C60

grenouille

rin.ne ; voy. couvain, rai­nette

 

E0

grenouille

rin.ne ; lès rin.nes sôrtant, i va ploûre ; on-atind lès rin.nes, i frè bon d’mwin ; lès rin.nes froyant ; dès covins d’ rin.ne ;  mindji dès pates di rin.ne ; chofler lès rin.nes ; s’ aplati come one rin.ne ; individu qui se livre à la chasse aux _s, rin.nî ; gn-è dès rin.nîs o bî

 

S0

grenu

, ue adj grèné (-ye), à grins

 

C60

grenu

(épi) bin gurné, grin.nou ; voy. grener

 

E0

grès

nm grès

 

C60

grès

grès, pîre di grès ; pot de _, pot d’ pîre

 

E0

grès

grès ; on pot d’ grès ; on tiyau en grès

 

S0

grésil

nm maurladje ; tomber du grésil, maurler; (expr) i n’ djale nin su l’ maurladje, il ne gèle pas sur le grésil

 

C60

grésil

, grésiller, voy. givre

 

E0

grésillement

nm gruseladje

 

C60

grésiller

v (faire du grésil) gruseler; (dans la poêle) chîler, frîler, friter ; « Tot ç’ qui d’zos 1 solia, fieûve li glwêre do monde frîle en s’ cotwârtchant dins lès grifes do feu qui copète, cotoûne, cohagne èt s’ rènonde autoû dès sètcheûs, grûlant pîre qu’ on leup. » (G. Bernard)

 

C60

grésillon

(t de meunerie) grujon

 

E0

Gresse

(n de famille) Grêsse

 

S0

grève

nf (arrêt de travail) grève ; piquet de grève, pikèt d’ grève ; être en grève, fé grève, ièsse à djok

 

C60

grève

1 voy. gravier ; 2 se mettre en _, fé grève [-ef] ; les houilleurs font _, li hèrna a (ou s’ a ou èst) tapé è lådje, a tapé djus,  ‘nnè r’va, n’ èst nin d’hindou ; ouvrier qui travaille malgré la _, on batisse, on djène (, foke, rodje-nez, vî paletot)

 

E0

grève

(du travail) gréve ; fé gréve

 

S0

 

 

 

grever

grèver

 

E0

gréviste

n grèvisse

 

C60

gréviste

grèvisse ; voy. grève

 

E0

gréviste

grèvisse

 

S0

griblette

_ de porc, lomberê

 

E0

Gribomont

(n de famille) Gribômont

 

S0

gribouillage

nm ratchatcha

 

C60

Gribouille

fin comme _, ossi sot qu’ Gribouye (ou Gôvi ou Mon), qui moussîve è l’ êwe po l’ plêve

 

E0

gribouiller

v fé dès ratchatchas, grabouyî

 

C60

gribouiller

, -age, -eûr grabouyî, -èdje, -eû ; voy. gribouillis, griffonner

 

E0

gribouillette

[jeter] à la _, à batème, à l’ caspoye (, craspouye Sto. ; à [lu] scarbouye St.), à l’ atrape, à l’ astrapåde, à l’ rèvolète, à l’ hapåde (, haperèye), à l’ ramassåde, à l’ rihoyète (To.) ; comp hasard

 

E0

gribouillis

nm ratchatcha, grabouyadje

 

C60

gribouillis

grabouyèdje, brôdion, ca-rib(r)ôdion

 

E0

gribouillis

(griffonnage) chimagrawe, ratchitchi ; li tapis astot rimpli d’ chimagrawes ; tracer des _ à la craie, crôyeler ; il è crôyelé tot-avâ l’ tâblau ; dji n’ arive nin à lîre cès ratchichis-là

 

S0

grièche

adj pie grièche, crawieûse agace

 

C60

grièche

pie _, voy. pie

 

E0

grief

nm avoir des griefs contre qqn, awè à s’ plinde conte one saquî, awè à r’dîre su one saquî ; j’ ai formulé mes griefs, dj’ a dit tot ç’ qu’ i n’ m’ aleûve nin; faire grief de qqch à qqn, riprotchî one saqwè à one saquî ; c’est cela dont je vous fais grief, c’ èst ç’ qui dj’ vos r’ protche

 

C60

grief

nm griyéf

 

E0

grièvement

griyévemint, fwért (blèssî) ; voy. GRAVEMENT

 

E0

grièvement

(gravement) griyêvemint ; il è stî griyêvemint blèssi  

 

S0

griffe

nf (ongle) grawe, grife, grète ; un coup de griffe, on côp d’ grife, … d’ grawe ; le chat sort ses griffes, li tchèt mostère sès grawes ; résultat d’ un coup de griffe, grète; (expr) rinde grète po grète, rendre coup de griffe pour coup de griffe, oeil pour œil, dent pour dent

 

C60

griffe

grife, grawe

 

E0

griffe

(d’animal) 1 grife ; on côp d’grife ; (instrument en forme de griffe)  grife ; marker lès sapins à l’ grife ; 2 grawe (dans quelques loc.) ; je ne voudrais pas tomber sous ses _s, dji n’ voûro nin toumer dins sès grawes [de l’a. frq. skrawa] ; 3 le chat sort et rentre ses _s (en étendant ses pattes), li tchèt fêt la pâsse

 

S0

griffer

v digrèter, grèter ; il griffe, i d’grète ; action de griffer, digrètadje (m) ; celui qui griffe, grètaud (-e)

 

C60

griffer

, -ade, -eur, voy. égratigner, -URE, -EUR

 

E0

griffon

nm (chien) grifon

 

C60

griffon

(chien) grifon

 

E0

griffonnage

nm crabaudadje, ratchatcha

 

C60

griffonnage

grifonèdje

 

S0

griffonner

v dès crabaudadjes, fé dès ratchatchas

 

C60

griffonner

, -age, -eûr grifoner, -èdje, -eû ; grabouyî, -èdje, -eû ; grifouyî ; _ un grimoire, barbouyî dè neûr so dè blanc

 

E0

griffonner

vt grifoner ; il è jusse grifoné quékes mots su on papî ; empl absolt grifoner ; il è grifoné plin s’ cayè

 

S0

griffonneur

, -euse n grifoneû, -eûse

 

S0

grignotement

nm spèpiadje, raspèpiadje

 

C60

grignoter

v (manger peu, du bout des dents) mougneter ; il grignote, i mougnetéye; (manger en rongeant) grumyî, spèpyî; il grignote, i grumîye, i spèpîye

 

C60

grignoter

, -age, -eûr, -eûse groumî, -ièdje, -ieû, -ieûse, -îtresse ; groumeter, -èdje, -åd, -åde, -eû, -eûse, -erèsse ; groumetiner ; (ki)magneter, -èdje, -eû, -eûse, -erèsse ; bètchî, bètcheter ; grigneter ;_  sur un os, grusî so ‘n-ohê ; une vieille grignoteuse, ine vèye groum(i)ote ; voy. ronger

 

E0

grigou

grèk, pouyeûs, marou, pèlé mèyi, voy. avare, ladre

 

E0

gril

nm grèyî ; cuit sur le gril, cût su l’ grèyî

 

C60

gril

gril, grèyî, (anc.) ristê (, rus-), russelî (nf) (Ar.)

 

E0

gril

gril ; rosti su l’ gril

 

S0

grill

grill

G0

grillade

rosti, -ihèdje ; _ de pommes de terre, risselêye di pèlêyès crompîres ; voy. FRICASSÉE, GRILLER 1

 

E0

grillage

nm (treillis) grile (f)

 

C60

grillage

(grille) grilièdje ; _ d’étang, grile di vivî ; voy, BARRIÈRE, TREILLIS

 

E0

grillage

(clôture en treillis) griyèdje ; (enceinte en fer forgé (autour d’une tombe p. ex.) griyèdje ; li griyèdje do corti ; il ont fêt mète on bê griyèdje âtoûr do l’ tombe 

 

S0

grillager

v mète one grile

 

C60

grille

nf grile

 

C60

grille

grile ; _ de foyer, fiér di feû ; _ de pigeonnier, clakètes, clapètes

 

E0

grille

(grillage) grile ; la grile do pwîsârd ; la grile di l’ ètang ; i fât sèrer la grile d’ intrêye ; (de fourneau) gril (nm) ; li gril do fornê

 

S0

 

griller

v (faire cuire sur le gril) rosti ; une tartine grillée, one rostîye ; du pain grillé, do pwin rosti ; griller des châtaignes, cûre dès marons; (brûler) fé brûler, mète li feu à ; (cuire à l’ excès) cûre à crayas, tchaforner; (mettre une grille) mète one grile; se faire griller au soleil, si fé rayî pau solia ; le moulin à café est grillé, li molin à cafeu èst foutu ; griller une cigarette, fumer one cigarète ; griller un feu rouge, passer au rodje

 

C60

griller

vt griyer ; griyer on sorèt ; griyer do pwin ; faire _ des châtaignes, fé pèter dès mârons ; en ce qui concerne la voiture, nous sommes grillés, po la vwature, dji sons rosti bouli ; je me suis fait _ (= devancer par un concurrent) pour cette pâture, dji l’ ê fêt rosti po ç’ pature-là

 

S0

griller 1

_ au feu, rosti, grilier, tchèmener; pommes de terre, marrons, …, pèter, braudeler (Fa.) ; régal de pommes de terre grillées, cûtenée (St.), cûhenée Ma.) ; _ de, voy. bruler, rotir

 

E0

griller 2

_ une ouverture, grilier, gri­liajer

 

E0

grillon

nm crèkion, cri-cri ; grillon des champs, tchivau-do-bon-Diè

 

C60

grillon

crikion (, -tion ; scritchon Fl.), qqf cri-cri ; _-taupe, voy. courtilière

 

E0

grillon

crikion, cricri ; on-atind lès cricris, c’ èst signe di bon timps

 

S0

grimaçant

, -e hègnant, -e

 

E0

grimace

nf (moue) chine, chinéye, grimace ; faire une grimace, fé one chinéye ; faire la grimace, fé l’ chine; (expr) c’ èst totès grimaces di rossia tchin, ce sont toutes grimaces de chien roux ; vaut mia rîre qui braîre, li chinéye èst pus bèle, il vaut mieux rire que pleurer, la grimace est plus belle; (mine affectée par feinte) aviraude, chimagrawe ; allons, ne faites pas de grimace !, alons, ni fioz pont d’ chimagrawe ! ; « I dit qui n’ a pus swè, mins ç’ n’ èst qu’ dès-aviraudes, i r’chone lès Polonès. » (Ed. Tillieux, Dins mès cayaus)

 

C60

grimace

hègne (hi- Hu., Wa., St., Ma.), grimace ; faire la _ sur qch, fé l’ hègne ou lès mowes (mawes Ve. , …, voy. bouder), fé ‘ne grègne (Cha.) ; faire des _s de moquerie, fé dès hègnes (hignêyes Du., higneriyes Je.), dès chîmagrawes (, mårticoterèyes (mârticotrîes Fl.), grognes), hignårder, hignî, higneter (après qn) ; répondre par des _s, rihignî (rahigni Sto.), rihigneter, ragrignî, ragrognî, dumoker (Ve.), fé ‘ne linwe ; voy. singer

 

E0

grimace

(moue) chinêye, grimace ; il è fêt one drole di chinêye en-apurdant çusse novèle-là ; _s (manières, façons), chimagrawe ; c’ è-st-one fèjeûse di chimagrawes ; (prov) on n’ apprend pas à un vieux singe à faire la _, on n’ aprind nin on vî sindje à fé dès grimaces ; i n’ fât nin aprinde à on vî tchèt à ‘nn’ alè âs souris (Te.)

 

S0

grimacer

v chiner, fé l’ chine, fé l’ chinéye, si fé laîd ; action de grimacer, chinadje (m) ; grimacer à nouveau, richiner ; quand il a avalé le médicament, il a grimacé, quand il a avalé s’ drogue, il a faît one chinéye, i s’ a faît laid, il a faît l’ chine

 

C60

grimacer

voy. grimace

 

E0

grimacer

vi chiner, grimacer ; personne qui grimace, chinâ, -âde

 

S0

grimacier

, -ère hignård, -åde ; higneteû, grimacyin ; fillette qui rit nerveusement à propos de tout, hignète

 

E0

grimage

nm grimadje

 

C60

grimer

v grimer; celui qui grime, grimeû (-se)

 

C60

grimoire

voy. griffonner, gribouil­lis ; le _ des sorciers, li lîve Ågrafå, voy. agrippa

 

E0

Grimonster

 (n de famille) Grimôstèr

 

S0

grimpant

, -ante adj grimpant, -ante ; on rôsî grimpant ; do lière grimpant

 

S0

grimpante

plante _, gripète

 

E0

grimper

v griper ; grimper à nouveau : rigriper; grimper aux arbres, griper aus-aubes ; il grimpe comme un écureuil, i gripe come on spirou ; grimper aux arbres en embrassant l’arbre des bras et des jambes, planer ; celui qui grimpe de cette façon, planeû ; rosier grimpant, grimeson; (expr) fé griper au meur, faire grimper au mur, faire endêver ; griper su 1’ cèréjî, grimper sur le cerisier, se méconduire ; griper come on spirou, grimper comme un écureuil ; griper come on lêre, grimper comme un lierre ; griper come one rampe, grimper comme une rampe

 

C60

grimper

griper ; (d’un enfant) gripeter

 

E0

grimper

vi griper ; i gripe âs-âbes come on skiron : il avot gripé su l’ tèt ; vt (gravir) il è bin vite avou gripé la châle ; griper l’ tièr ; _ de nouveau, rigriper ; i fârè qu’ dji r’gripuche là-y-ôt

 

S0

grimpereau

nm gripia

 

C60

grimpereau

_ familier et _ brachydactyle, gripète (nf) ; gripiou, -ieû (nm) (St.), gripeûr (Vi.) ; _ des murailles, grosse gripète ; voy. sittelle

 

E0

grimpette

nf gripelote, gritchète ; « Dj’ a v’lu arivé trop rwèd à l’ copète do l’ gritchète. Dji n’ sé pus aye.» (A. Laloux)

 

C60

grimpeur

, euse adj gripeû (-se)

 

C60

grimpeur

, -eûse gripeû, -eûse ; -å, -åde

 

E0

grimpeur

, -euse n (personne qui grimpe partout) gripeû, -eûse

 

S0

grinçant

, -e crahiant (cro-), crînant, wignant, -e

 

E0

grinçant

, -e crahiant (cro-), crînant, wignant, -e

 

E0

grincement

nm grignadje

 

C60

grincer

v (dents) grincer des dents, crochî, grignî dès dints, grûcyî ; « Dj’ ètind crochî lès dints. » (E. Wartique); (barrière, porte) crankyî (, crinkyî), crêler, greûjeler, wignî; la barrière grince, li baurîre crankîye ; la porte grince, l’ uch crinkîye; (expr) greûjeler come on-uch qui trin.ne, grincer comme une porte qui traîne (sur le sol) ; wignî come one vîye auje, grincer comme une vieille barrière ; wignî come on-uch di fiêr qui ièrtchîye, grincer comme une porte qui traîne; (roue de chariot) tchîpeler, wignî ; la roue du chariot grince, li reuwe do tchaur tchîpèle; (soulier) wignî

 

C60

grincer

, -ement crahî (, cro-), rahî, -èdje ou -ièdje ; greûhi (Be.),  grinci (Hu.), craheler (To.), grévî (Ve.) ; crîner, -a, -èdje (crin.ner Sp.), grussi (Ma.), gruseler (Du.), grusiner (Ra.) ; (spéct d’une roue) tchîpeler, wignî, wigneter, -èdje ; tchawer (Wa.), tchiwer (Fa.), winker (Li.), winkeler (La.), crêksi (Amp.) ; des souliers qui grincent, dès solés qui crînèt (, tchiwèt Rob.) ; _ des dents, crîner dès dints ou fé crîner sès dints (crin.ner dès dints Com.), grusser dès dints (Li., GrH.)

 

E0

grincer

vi (porte, roue mal graissée) l’ uch wîkèle, i fârè l’ acrèchi on pauk

 

S0

Grinchamps

(écart de la commune de Tenneville, anct commune d’Erneuville) Grintchamp

 

S0

grincheux

, euse adj grigneûs (-e), vîreus (-e), zwat’ (f zwate) ; un visage grincheux, on grigneûs mouson; (expr) laîd vinrdi, grigneûs sèmedi, bia dîmègne, laid vendredi, grincheux samedi, beau dimanche

 

C60

grincheux

, -eûse cagnès’, -èsse (-as’ Hu., Ma., kègnès’ Ve.) ; grigneûs, -eteûs, -e ; grognå, -åde, -eû, -eûse; grognetâ, -åde; fayé (Vo.) ; hayåve (hè- Ve.) ; hêre (Ju., Tr.) ; målêdûle, mâlêdåve ; målignant, -e ; hagnant, qqf hagneûs,  kègneteûs, cwègneleûs, cwinkieûs ; rinoufelâ, -åde, -eû, -eûse ; strègne ; vèrdasse ; v(i)èrmouyeûs, -e ; introgneûs (Ve.), dîbieûs (Vot.) ; frinteûs, hèteûs, -e (ard) ; hamâle (GdM., Bo.) ; (mal levé) må lèvé (, bouté, luné, toûné), må heûlé, må pingnî, må vêlé, må cût ; i s’ a lèvé l’ cou d’vant, i n’ a nin vèyou ou loukî s’ botroûle oûy tot s’ lèvant, i pwète freûde bîhe ; un _ personnage, on rogneûs (ou grigneûs, vièrmouyeûs) potince, on vî grognon, on grigneûs (ou lêd) bôme, on vért tchin (ou diâle), on lêd pagnouf (ou démon),  on vièreûs, on vî vèrmouyî voleûr ; il èst crin, i n’ èst mây contint, il èst come on k’picî, (grossier) il a dè vért plin s’ panse, il èst vért è vinte, il èst må dispôs’ oûy (Gl.), il a l’ vièrzin è cwêrp (Cou.) ; de façon grincheuse, cagnèssemint, grigneûsemint ; voy. acariatre, bougon, dif­ficile, GROGNARD, MAUSSADE, QUINTEUX, (il n’est pas) commode

 

E0

grincheux

, -euse adj et n (d’humeur revêche, rouspéteur, -euse) câgneûs (, -eûse),  vîreûs (, -eûse) ; nin possibe di s’ atinde avou ç’  câgneûs-là ! ; il èst todi vîreûs ; c’ è-st-one vîreuse ; être _ (geindre) (surtout en parlant d’un enfant), grigneter ; t’ ârès bin vite fini d’ grigneter ; c’est un _ personnage, c’ è-st-on lêd bok, on vèrt bok ; sacré lêd bok ! ; c’ è-st-on vî grigneûs

 

S0

gringalet

 

nm bas-cu, gnouf, manikèt, mè-ignî ; (expr) deûs pôces di djambes èt l’ cu tot d’ sûte (iron), deux pouces de jambes et le derrière tout de suite après ; il a dwârmu dins on lét trop coût , (iron) il a dormi dans un lit trop court

 

C60

gringalet

on p’tit mimbe di Diu ; voy. chétif

 

E0

gringotter

grusiner, rosiner ; voy. fre­donner, GAZOUILLER

 

E0

griotte

nf (cerise) grintche; (expr) nète come one grintche, propre comme une griotte

 

C60

griotte

, -ier griyin.ne, -î (, griyintche Cou.), coûte-quowe

 

E0

grippe

nf gripe ; avoir la grippe, awè l’ gripe; (loc) prendre (qqn) en grippe ; awè à dint, awè su s’ gros dint; il m’a pris en grippe, i m’ a à dint; je l’ai pris en grippe, djè l’ a su m’ gros dint

 

C60

grippe

prendre en _, voy. aversion ; (maladie) gripe

 

E0

grippe

gripe ; dj’ ê ramassé one mâvêse gripe ; èlle èst mwate do l’ gripe èspagnole ; prinde quéke onk en gripe ; avèr quéke onk en gripe

 

S0

 

gripper

voy. agripper (nf) roncer

 

E0

grippe-sou

adj et nm hape-châr, pice-crosse

 

C60

grippe-sou

voy. avare, cupide

 

E0

grippe-sou

gripe-sou

 

S0

gris

, grise adj (couleur) gris (f grîje) ; avoir les cheveux gris, awè dès gris tch’vias, ièsse tot tchènu (f tchèneuwe) ; un arbre gris, on gris aube ; des arbres gris, dès gris-aubes ; (expr) faire grise mine à qqn, fé on seur visadje, pwarter spèsse mine ; twèt èrèlé vaut mia qu’ twèt èvolé, toit sur lequel est tombé de la gelée blanche vaut mieux que toit envolé (dit celui qui a des cheveux gris); (morne) le temps est gris, c’ èst do grigneûs timps ; (éméché) gaîy (-e)

 

C60

gris

, -e gris, grîse ; couleur _ pâle, coleûr må-mwète ; [temps] gris et froid, houreûs, houpieûs ; [personne] qui a les cheveux _, tchènou, -owe ; (éméché, à demi ivre) hiné, kipagneté, bèrzingue ou brindjzingue, pètoye, tournis’, macas’ (margas’ Ve. , Ja.), èspris ou maki (Ma.), manedaye, tim’tam’, è strouk (Fl.), èfoumé , èhoubioné  èsgroumi, souki  ; être un peu _, èsse so l’ houp’diguèt, èsse hènelé ou so l’ hèneté, avu ‘ne paye (, ‘ne preune, ine pèrike), avu on vére è l’ tièsse, avu pris on vêre, avu on dj’vè so l’ lèpe (, so l’ linwe), voy. boire, griser, ivre ; en voir de grises, ènnè véyî dès grîses, voy. cruel ; faire grise mine à qn, voy. mine

 

E0

gris

, grise adj (couleur grise) gris, grîse ; do gris papî ; do gris surus ; il êmant bin l’ gris one grîse grîve ; one bèle grîse cote ; (qui manque de luminosité) gris, grîse ; li timps èst tot gris ; le ciel est _, i fêt gris (adv) ; (qui commence à blanchir) (en parlant d’une chevelure, d’une barbe) gris, grîse ; il è djà dès tch’vès gris ; n (personne dont les cheveux sont _) gris, grîse ; (apostrophe à l’adresse d’une personne âgée) vî gris ! ou vî grîse ! ; nom donné à une vache de robe grise, grîsète ; vènoz, grîsète

 

S0

grisaille

grîsaye

 

E0

grisâtre

adj c’est du temps grisâtre, c’ èst do grigneûs timps ; des maisons grisâtres, dès grijausès maujones

 

C60

grisâtre

grîsåte

 

E0

grisâtre

grisâte

 

S0

gris-bleu

un cheval à la robe _, on bleû tch’vau ; one bleûse vatche

 

S0

griser

v (enivrer) sôler, foute one chike ; (se) v si sôler, si foute one chike ; il se grise, i s’ sôle, i s’ fout one chike

 

C60

griser

mète divins, èbouheter ; se _, si k’pagneter, si d’ner ‘ne tchike ou ‘ne pèrike, si fé pètoye ou noyète, si hiner ou si hèneter (Fl.), voy. enivrer, gris, ivre ; il n’est pas vite grisé, i pwète bin (l’) bwèsson

 

E0

griser

(en parlant de l’alcool) qui grise, qui étourdit , makant, -ante ; çusse gote-là èst makante

 

S0

griset

(jeune chardonneret) takelin

 

E0

grisette

(fille légère) åmaye, djon.ne lurète, turlurète, cåcarète, donzèle, mamesulète, wihète, madrombèle, faflûte, fanfine (anc.), zûlante, mistanflûle, marôye, grigwèse , djouguète  ; voy. COQUETTE, DÉVERGONDÉE, FILLE

 

E0

grison

grisou ; un vieux _, on vî tchènou, on vî brohon

 

E0

grisonnant

grîsonant, tchènou, gris mayeté, mouhî

 

E0

grisonner

v awè dès gris, divenu tchènu (f tchèneuwe)

 

C60

grisonner

grîsoner, diveni tchènou

 

E0

grisonner

vi grîsener ; i grîsène djà ; lès tièsses di bâdèt grîjenant mês n’ pèlant nin

 

S0

 

grisou

nm grijou

 

C60

grisou

grisou, dè l’ gåz’, (anc.) crouwin, (anc.) feû griyeûs, voy. anhydride, grisouteuse ; explosion de _, côp d’ feû ; amas de _,  cloke di gåz’ ; le houilleur usait ordt d’une expression vague : ènn’ a là, il y en a là ; n-a ‘ne saqwè, là, il y a qch là ; on sint on drole di gos’, on sent une odeur singulière ; c’ ènn’ èst fin plin, il y en a tout plein ; i n’ fêt nin hêtî, l’air n’est pas sain ; i n-a dès bièsses chal, il y a des bêtes ici

 

E0

grisou

grisou, potche di gâz

 

S0

grisouteuse

(houill) couche _, sote von.ne, von.ne qui vike, qu’ oûveûre, qui done à l’ gaz’

 

E0

grisouteuse

(houill) couche _, sote von.ne, von.ne qui vike, qu’ oûveûre, qui done à l’ gåz’

 

E0

grive

nf gréve, grive, tchaupwin.ne ; grive litorne, tchaketrèsse ; grive musicienne, gréve musuciène ; grive draine, (gréve) drin.ne, grosse tchaupwin.ne, trîye; (expr) faute de grives, on mange des merles, faute di taute, on mougne do pwin (, faute de tarte on mange du pain); faute di bûre, on mougne do stofé, faute de beurre, on mange du fromage maigre

 

C60

grive

tchampin.ne (tchå-) : _ commune ou chanteuse, tchampin.ne dè payis, tchipète, tchikète ; _ draine, håmustê, hènistrèce, hèn’sale, håstin.ne, trîtch, poyète, crêk, pièsse, sprouclée (Sart) ; _ litorne, tchaketerèsse, tchak-tchak (, tchatcha GrH., tchotcho Bo.), fagnerèsse, måvi d’ fagne, hahèlerèsse, grosse ou grise ; _ mauvis ou musicienne, francèse, vignôbe ; marchand de grives, tchêvelî ; le « ten­deur » considère comme espèces de grives le merle noir (dit alors neûre tchampin.ne ; syn rossète du flate (La.) et le merle à plastron blanc (blanc golé)

 

E0

grive

grîve ; la nware grîve ; la grîse grîve ; la _ mauvis (de passage en octobre ou en mars; c’est la plus réputée pour la délicatesse de sa chair), la grîve francèse ; tinde âs grîves ; lès grîves êmant bin lès pètches ; (prov) fâte di grîve, on mindje do mèrle ; _ litorne, tchatcha

 

S0

 

 

 

 

Grivegnée

Grimegnêye (qqf -ive-), village

 

E0

grivois

, oise adj vèrdasse

 

C60

grivois

, -e grivwès, -e ; propos _, voy. graveleux ; une grivoise, ine grigwèse

 

E0

grivoiserie

nf crausse, vète ; il aime dire des grivoiseries, il è dit voltî dès crausses, dès vètes

 

C60

Groenland

Groûlande (nf)

 

E0

Groffy

 (n de famille) Grofi

 

S0

groggy

adj storné (-ye)

 

C60

grognard

, -e grognåd, -e, -eû, -eûse ; grognetåd, -e ; groûlåd, -e ; rûteû ; (anc.) grignou, mågriyant, -e, -eû, -eûse ; vièrmouyeûs, -e ; dåviant (Wa., = qui dåvêye so tot), …, voy. bougon, grin­cheux, GRONDEUR

 

E0

grogne

nf grogne, grognerîye

 

C60

grognement

nm (cochon) grognadje, rûtiadje; (chien) grûladje; (personne) maronadje, mârmousadje, rûtiadje

 

C60

grognement

vi émettre un _ de colère (avoir une attitude menaçante) (en parlant du porc), houfeler ; la troye è houfelé quand dj’ ê v’lou prinde lès cossèts

 

S0

grogner

v (cochon) grognî, rûtyî; (expr) li batch qu’ èst vûde faît grognî l’ pourcia, le bac vide fait grogner le cochon; (chien) grûler; (expr) i grûle come on tchin d’ coû, il grogne comme un chien de cour; (personne) faire la tête, grognî, rèfroncî s’ mawe; bougonner, mârmousî, maroner

 

C60

grogner

, -ement grognî, -èdje, -emint ; rebuter en grognant, rigrognî ; voy. BOUGONNER, GROMMELER, GRONDER

 

E0

grogner

(en parlant d’un être humain) (ronchonner) grogni, bèrdâcher, bèrdèler, gronsener, groûler,  grûsener, maltoner ; i grogne su tot ; i groûle todi ; _ de nouveau (ronchonner de nouveau), rigrogni ; tu n’ vas nin co r’grogni ?; vi (en parlant d’un porc) grûsener, rûtener, rûtiè (Te.) ; la troye rûtène ; lès porcês rûtenant, is sintant qu’c ‘èst l’ eûre di mougni 

 

S0

 

 

grognerie

(récrimination) grognèdje ; dji ‘nn’ ê m’ compte di sès grognèdjes

 

S0

grogneur

, grognon, voy. bougon, grin­cheux, GROGNARD, GRONDEUR

 

E0

grognon

, onne adj cwinkieûs (-e), grigne-dints, grigneûs (-e), grognaud (-e), mau gaîy (-e), vîreûs (-e)

 

C60

grognon

, -onnegrognâ, -âde ; vî grognâ

 

S0

groin

nm grogne (f), grognon

 

C60

groin

grognon, fougna

 

E0

groin

grognon ; dj’ ons salé lès pîds èt l’grognon

 

S0

grommeler

v grutyî, maroner broûbèler, rûtyî

 

C60

grommeler

groumî, -eter, -eler; grognî, -eter ; groûler ; barboter ; gnoufeter, rûter, roûminer ; voy. bougonner, GROGNER, GRONDER

 

E0

grommellement

(radotage) barbotèdje

 

S0

 

 

grondement

nm grûlemint; grondement du tonnerre, roumedinadje

 

C60

grondement

groûlèdje, -emint ; roudinèdje, -emint

 

E0

grondement

vi produire un _ ininterrompu, roumiè (Te.) ; lès tchârs roumyint avâ là ; ça roumîye dins l’ molin

 

S0

gronder

vi (émettre un son menaçant) grûler ; le chien gronde, li tchin grûle; (expr) i grûle come on tchin d’ tchèrète, il gronde comme un chien de charrette; (produire un bruit sourd) le tonnerre gronde, li tonwâre bouche ; on entend gronder les wagonnets sur le pont, on-z-ètind lès wagons roumediner su l’ pont; (murmurer, gronder entre les dents) rûtyî ; v tr, (réprimander) bèrdèler (vi), brûtyî (vi) engueûker, enguirlander, fé on chapite à, foute on cigâre à, rimostrer, sêrcyî

 

C60

gronder

(chien) groûler, groncer (GdM., GrH. ; -î Vi.) ; (porc) grogneter, groûler, rûter ; (ton­nerre, canon) groûler ; roudi, -iner, roudeler ; (vent dans cheminée) groûler, hoûler ; (d’une personne, entre ses dents) groûler ; grognî, -eter; barboter; råler; samer, -eter ; savener; maroner, voy. bougonner; grommeler; grognard ; _ qn, surtout un enfant, barboter, quareler (què- Ve.), groûler, gueûyî, gneûyeter (so) l’ èfant ; si d’groûler ou si k’bate so l’èfant,  gourmander ; vous serez grondée par votre mère, vos sèrez brèyowe (, k’rametêye Ar. ; anc. somonêye Es.) di vosse mame, vos v’s-alez fé gårmèter d’ vosse mame ; il me gronde toujours, ènn’ a todi sor mi ; voy. répri­mander

 

E0

gronder

vi (en parlant du ventre) groûler ; avèr li vinte qui groûle ; (en parlant du chien) gronzener, gronzè (Te.) ; nosse tchin gronzène quand i vint quéke onk ; (en parlant du porc) groûler ; _ sourdement (en parlant du tonnerre), gronzener ; il è co gronzené tote l’ après non.ne ; la misère rend grondeur, (prov) quand l’ batch èst vûde, li porcê groûle

 

S0

gronderie

barbotèdje, -erèye ; grognetèdje ; samèdje, -etèdje ; des _ importunes, dès råtchås ; voy. réprimande

 

E0

grondeur

, euse adj grûlaud (-e)

 

C60

grondeur

, -eûse barboteû, -eûse, -erèsse ; groûleû, -eûse ; groumeleû, -eûse ; sameû, voy. bougon ; humeur grondeuse grognerèye ; une vieille _, ine vèye barbote (, groum(i)ote, tåte)

 

E0

gros

, grosse adj gros (-se) ; une grosse tête vide, one grosse tièsse avou rin d’dins ; un gros arbre, on gros aube ; de gros arbres, dès gros-aubes ; en parlant d’ une personne, on dira également « spès » ; il n’est pas très gros, i n’ èst nin fwârt sipès; elle n’est pas très grosse, èle n’ èst nin fwârt sipèsse ; elle est relativement grosse, èle si pwate bin; (loc) en avoir gros sur la patate, ènn’ awè pèsant; (expr) awè on cu come on for, avoir un derrière comme un four ; awè dès lèpes come dès bwârds di taîle, avoir des lèvres comme des bords de terrine ; awè on nez come one cawoûte, avoir un nez comme une courge; awè on stomak come on pupite di musucyin, avoir une poitrine comme un pupitre de musicien ; awè on vinte come one tone, avoir un ventre comme un gros tonneau ; awè l’ keûr gros, ènn’ awè gros su li stomak , ènn’ awè pèsant, avoir le cœur gros; fé l’ gros dos, faire le gros dos ; i faît on dos come on tchèt dins on taîlî, il fait un dos comme un chat dans une étagère à vaisselle, il fait le gros dos ; gros come mi pougn, gros comme mon poing ; gros come one vatche ètonéye, gros comme une vache atteinte de météorisme ; il in.me ostant deûs gros qu’ on p’tit , il préfère deux gros à un petit; li pus deur èst faît, le plus gros est fait; (abondant) il est tombé une grosse averse, i ‘nn’ a tchaî (,… tcheû) one fameûse; (qui dépasse la mesure) un gros kilo, on bon kilo ; un gros mangeur, on gros mougneû, on bon mougneû; (épais) une grosse écriture, one sipèsse ècriture; gros bleu, gros bleuw ; le gros bétail, lès grossès bièsses ; le gros intestin, li craus boya ; les grosses dents, lès gros dints ; un gros mot, on laîd mot ; une grosse somme, bran.mint dès caurs ; du gros temps, do mwaîs timps ; un gros rhume, on fameûs catâre

 

C60

gros

adv écrire gros, scrîre sipès ; cela coûte gros, ça costéye bran.mint dès caurs ; en avoir gros, ènn’ awè pèsant

 

C60

gros

, grosse n (personne grosse) gros (-se) ; un bon gros, on bon gros, on gros laurd, on bouloufe ; une bonne grosse, one grosse dondon ; une petite grosse, one pitite papelote; (personne riche) lès p’tits payenut po lès gros, les petits paient pour les gros; (essentiel) le plus gros est fait, li pus deur èst faît

 

C60

gros

, -sse gros, -sse (greus, -sse Har., Rob., Fa.) ; _ et lourd, bovelès’ ; _ et replet, voy. courtaud ; un _ visage, on gros tårtou visèdje, on gros soflé ou boûsé ; un _ monsieur, on gros mèn’hêr (, qqf -hîr) ; une grosse femme, ine toûlasse,  ine grosse dondon ou doudouye, on gros touyon, one grosse tratche (La.), one grosse bourdouye (Ja. ; syn on wèspa, on gros tahurê) ; quelle grosse personne !, quéle fin.ne ! ; femme grosse, voy. enceinte ; _ chéri, gros godon ; j’ai le cœur _, dj’ ènn’ a ((m’) pèsant, dj’ ènn’ a disqu’å coûr ; jouer _ jeu, trimeler (trè- Ve.) ; il y a _ à parier, on pout wadjî po gros ; acheter en _, atcheter en gros ; voy. dos, gorge, GRAS, NEZ

 

E0

gros

, grosse adj (qui a des dimensions importantes) gros, grosse ; dès gros solés, dès grosses pîres ; on gros afant ; la grosse dôye ; one grosse gwadje ; il est petit et _, c’ è-st-on p’tit pot d’ toubak ; (de qqn qui est très gros) i chire dins sa ; elle est très grosse, èlle èst grosse come one toûr ; (considérable ; important, -ante) gros, grosse ; c’ è-st-one grosse afêre ; gangni l’ gros lot ; dj’ ons fêt one grosse djoûrnêye ; (dont les effets sont importants) gros, grosse ; fé one grosse bièstrîje ; il è v’nou one grosse walêye ; (qui dépasse la mesure exprimée) gros, grosse ; dj’ ê bin rawârdé one grosse eûre ; (qui appartient à une catégorie de dimension supérieure (par rapport à une autre)) gros, grosse ; do gros sé ; dès gros latons ; one grosse lime ; le gros intestin, li gros boyê ; (pour renforcer une qualification péj.) gros fènèyant ; gros sindje ! ; grosse bièsse ! ; n (personne grosse) gros, grosse ; c’ è-st-one boune grosse ; (personne influente) gros ; c’ èst dès gros, i n’ fât nin ‘nn’ aler âtoûr ; le _ de (la partie la plus importante de), li gros di ; li gros do l’ fènâye èst fini ; mostrer l’ gros dès dints ; rîre do gros dès dints ; (vente ou achat en grandes quantités) gros ; dj’ ê avou ça o pris d’ gros ; en _ et en détail, en gros èt en dètay ; adv (en grandes dimensions) gros ; dji vè pus gros, avou mès lunètes ; môre gros ; (beaucoup) gros ; djouwer gros ; dj’ âro d’né gros po l’ avèr ; dji  parîro gros qu’ c’ èst lu ; i gn-è gros a paryi qu’ c’ èst fâs ; en avoir gros (sur le coeur), ann’ avèr gros ; dji  ‘nn’ ê gros s’ la patate

 

S0

gros-bec

nm gros-bètch

 

C60

gros-bec

gros-bètch

 

E0

groseille

nf grusale ; des groseilles rouges, dès rodjès grusales ; des groseilles à maquereau, dès grossès grusales, dès vètès grusales ; des groseilles noires (cassis), dès nwârès grusales ; confiture de groseilles, jèléye di grusales, jèléye aus grusales

 

C60

groseille

grusale (gurzale), gurzê (nm) (Li. ; grusê Com.; grûsê St., Ma. ) ; variétés : p’titès grusales (rodjes, blankes, neûres, voy. cassis), grusales à trokês ou à trokètes, gr. di mamesèle (Ve. ; gr. di k’mère) ; _ à maquereau, dès grozès blètès grusales (rodjes, vêtes, djènes), grusales à spènes ou à poyèdjes ou à dorêyes ; dès poyowes (des grèfin.nes Ber. ; dès grèfiyes An.) ; les très grosses, dès botèyes

 

E0

groseille

gurzê (gurzale Te.) ; dès rodjes gurzês ; dès vèrts gurzês ; mindji do l’ confilture âs rodjes gurzês ; do l’ gote âs nwars gurzês ; lès gurzês sont surs èt lès navês sont durs ;  _ à maquereau (variété de groseilles vertes plus grosses que les groseilles ordinaires, ainsi appelées parce qu’elles sont parfois utilisées dans une sauce accompagnant le maquereau), makerau

 

S0

groseiller

nm grusalî

 

C60

groseillier

grusalî ; _ non greffé, grusalî d’ håye ; _ à maquereau, blèt’ grusalî, grusalî à blètes, on spina (GdM.)

 

E0

groseillier

gurzalî ; tos lès gurzalîs ont stî adjalés

 

S0

Gros-Fays

npr Grôs-Fayi

 

C60

gros-jean

nm mirlitche

 

C60

grossesse

nf pendant sa grossesse, timps qu’ èle ratindeûve

 

C60

grossesse

pwèrteûre, (plaist) êwelène di noûf meûs ; sa _ apparaît, sès cotes dimenèt trop coûtes so li d’vant, èlle a on spès (ou bossou) vantrin, voy. enceinte ; être au terme de sa _, èsse so so s’ dièrin, so sès dièrins ; (plaist) èlle a l’ pouna

 

E0

grossesse

pwartêye ; èlle è avou one bèle pwartêye

 

S0

grosseur

nf grocheû ; grosseur dans la peau, dans un tissu cutané, bourlote

 

C60

grosseur

groheûr, voy. tumeur ; des navets, des pommes de terre de belle _, dès bês rôlants navês, dès bèlès rôlantès crompîres

 

E0

grosseur

grocheûr ; dj’ ê dès crompîres do l’ grocheûr di l’ pougn

 

S0

grossier

, ière adj (rudimentaire) c’est un travail grossier, ça n’ a nin bin stî faît, ça a stî faît à i muchtenflûte, ça a stî faît à l’ grosse môrbleû ; c’est une matière grossière, ci n’ èst nin fin po deûs sous; (contraire aux bienséances) grossiér’ (f grossiére) (, grossîr (-e)), mau-apris (f mau-aprîje), mau-onteûs (f mau-onteûse) ; (expr) ça èst grossiér’ di fé come lès Namurwès, pèter èvôye après s’ awè v’nu guèder, c’est grossier de faire comme les Namurois, partir tout de suite après avoir bien mangé

 

C60

grossier

, -ère grossîr, -e (greu- Fa.), afronté, mål aclèvé, målonête, må-heûlé, må-toûrné, mal ébouché ; _ personnage, grossîr padje, cråhelî, pagnouf, palfak, polak, pwèrtchî, ours’, vèrgougneûs tchin ; homme _ dans ses propos, on lêd pârlî (, parlatî Har.), on mâssî pårleû ; jeu _, tchinelèdje ; homme _ qui tutoie tout le monde, on Tîleû (L., de « Tîleû », Tilleur) ; voy. malappris, malotru, rustre

 

E0

grossier

, -ière adj 1 (sans éducation) grossîr, -îre ; il èst grossîr come on padje di coûr ; c’est un grossier personnage, il è la politèsse doû-ce quu la poye è l’ oû (litt. « il a la politesse où la poule a l’ œuf ») ; il èst tot’ si poli qu’ one pwate di prîjon ! ; il est _, il èst tot’ si poli quu l’ trau di m’ cou ; tu es _, toi qui devrais être bien élevé, tu pâles bin mâ po on-afant d’ curé ; un être _ et méchant, on vèrgogneûs tchin

2 (de fabrication rudimentaire) grossîr, -îre ; c’ èst do l’ grossîre ovrèdje qu’ il è fêt là

 

S0

grossièrement

grossîremint, afrontêyemint, platemint, såvadjemint ; faire qch _, ou atraper à côps d’ hèpe ou d’ pîds ou d’ pogn, à l’ hape, so pas so fotches, à l’ grosse môrblu ou môrdjéne, à l’ mistanflûte (, -flitche), à l’ va-se-mè-le-qwîr, à l’ va-(ou vin)-se-mi-r’qwîr, brik-brok, plik-plok, fritch-fratch, drif èt draf, roufî-roufaye, bardî-bardah, dalvî-dalvasse, sakinemint ; voy. bredi-breda, CAHIN-CAHA, COUCI-COUCI, RÉPARER

 

E0

grossièrement

(de façon inconvenante) grossîremint ; dj’ ê stî raspondou grossîremint ; s’exprimer _, pârler plat (ou platemint) ; (de façon rudimentaire) grossîremint ; ça è stî fêt grossîr (ou grossîremint) ; dj’ ê fêt ça grossîremint ; cela a été fait _ (sans beaucoup de soin), ça è stî fêt à l’ grosse môde

 

S0

grossièreté

 nf (inconvenance) sauvadjerîye ; il ne sait dire que des grossièretés, i n’ sét dîre qui dès sauvadjerîyes

 

C60

grossièreté

grossîreté

 

E0

grossièreté

(inconvenance) grossîreté ; i n’ è bon qu’ quand i dit dès grossîretés ; quî-ce qui lî è apris dès grossîretés parèyes !

 

S0

grossir

v (devenir gros) grochi ; action de grossir, grochichadje (m) ; j’ ai grossi, dj’ a grochi ; cet enfant a bien grossi, cit-èfant-là a bin profité; (enfler) infler ; il a un bouton qui grossit, il a on boton qu’ infèle; (augmenter en nombre) la foule grossissait, gn-aveûve todi d’pus d’ djins; (exagérer) on a grossi l’affaire, dins ç’t-afaîre-là, on-z-a faît l’ leup pus gros qu’ l’ èsteûve

 

C60

grossir

, -issement grohi, -ihèdje, -ihemint ; ègrohi, mompli (Ve.) ; _ davantage, règrohi

 

E0

grossir

vi grochi, s’ aspèchi, (plaist) fé do lârd, tchèrdji à lârd, si fé do sèyin ; vos n’ avoz nin grochi ; il grossit beaucoup, i s’ aspèchit jolimint ; vt (rendre plus gros) grochi ; vos-avoz one cote qui v’ grochit fwart ; (au fig) il è co grochi l’ afêre ; ils ont grossi démesurément l’affaire, il ont co fé dès hèrlames avou rin ou il ont co criyé hèrlame 

 

S0

 

grossissement

nm grochichemint

 

C60

grossiste

grossisse

 

E0

grosso modo

loc à pau près

 

C60

grosso-modo

voy. grossièrement

 

E0

grotesque

adj (risible) être grotesque, awè l’ aîr gaye ; habillé de cette façon, il est grotesque, il a l’ aîr gaye avou ça

 

C60

grotesque

figure _, visèdje di carnaval, hurå, hègne d’ apoticåre ; personnage _, ålibiè, harlikin; voy. BAROQUE

 

E0

grotte

nf grote, baume ; « Padrî nosse dos, i gn-a l’ grand rèfoncemint dè l’ baume. C’ èst là qu’ on-z-a trouvé l’s-ouchas d’ l’ ome di Spî . » (E. Gilliard)

 

C60

grotte

grote ; dans des l.-d. è crote (Ve.) ; voy. caverne

 

E0

grotte

(petite caverne) grote ; lès grotes di Han ; (ouvrage imitant la grotte de Notre-Dame de Lourdes) grote ; la grote di Longvli ; la grote di Vâ

 

S0

grouiller

v (remuer en masse) cela grouillait comme des fourmis, ça coureûve come dès copiches; (abonder en) frumejî; cela grouillait de monde, c’ èsteûve nwâr di djins, c’ èsteûve one copicherîye di djins, ça frumejeûve come dès copiches ; (se) v si dispêtchî

 

C60

grouiller

, -ement dans le ventre gargouyî, -èdje, -emint ; groûler, -èdje, -emint ; grawemint d’ vinte, grévî, roudeler ; (fourmiller) gruseler, frumehî (froumehî Xh.) ; les poux grouillent sur sa tête, si tièsse gruselêye di pious, lès bièsses gruselèt ou frumehièt so s’ tièsse, croukièt (Fa.), groubièt (Li.), ça roubèye (GrH.), çoula froumehéye ou ramehéye di bièsses (To. ; çoula gribeule Tr.), i n-a sîr(ès) bièsses so s’ tièsse, ci n ‘èst qu’ ine bièsse so s’ tièsse, i n-a tote si tièsse qui vike (, qui coûrt, qui r’mouwe), il èst tot magnî d’ pious (, tot tavelé d’ bièsses), il a l’ tièsse tote galonée d’ pus (St. ; driglé pléne du pus Ma.), i fêt stiké d’ pus so s’ tièsse (Ja.), i n-a come pèpioûles, lès bièsses pipioûlèt so s’ tièsse, i ‘nn’ a tot neûr (, tot m’nou ; tot briblé Les.), il èst si plin d’ pious qu’ i r’dohe, il a dès pèws tot roubyi (Sto., Ch.), c’ è-st-on roubion d’ bièsses, voy. cribler

 

E0

grouiller

(se) si grouyi ; grouye-tu on pauk duvant qu’ i n’ p’lovuche !

 

S0

groupe

nm binde, trokia (m); un groupe d’amis, one binde di soçons ; un groupe de maisons, on trokia d’ maujones; restez en groupe!, dimèrez èchone! ; le groupe de tête, lès preumîs ; c’est un groupe fermé, c’ è-st-one soce qu’ on n’ î mousse nin come on vout ; travailler en groupe, travayî à saquantes

 

C60

groupe

_ de personnes, de maisons, hopê, groubion ; _ de trois, trokète, (anc.) triyolèt ; petit _ isolé, trokê, trokèt ; _ de gens qui conversent longuement, tèstå (Gl.) ; _ de bavardes, cakê ; quéle colèberèye di feumes !

 

E0

groupe

_ compact de personnes, mochîrie (litt. essaim de mouches) ; qué mochîrîe dins ç’ pètite plèce-là ! 

 

S0

groupement

nm soce (f), sôcièté (f)

 

C60

grouper

v mète èchone, rachoner ; (se) v s’ atrokeler

 

C60

grouper

se _ avec les autres, fé hôt avou l’s-ôtes, voy. rassembler

 

E0

gruau

nm neûja

 

C60

grue

nf (oiseau) grue cendrée, trompète, sauvadje din.ne; (machine de levage) greuwe; (expr) lès grûwes ripassenut d’djà, l’ iviêr sèrè tot timpe, les grues repassent déjà, l’hiver viendra tôt

 

C60

grue

(oiseau) grawe, grou (nm) (St., Ma. ), såvadje åwe ; faire le pied de _, droguer ; appareil de for­geron, hapå

 

E0

grue

groûe (groûle Giv.) (parfois confondue avec l’oie sauvage ; voir âwelès groûes r’passant, i va fé bon

 

S0

gruger

v atraper, daubler, gorler ; se faire gruger, si fé gorler

 

C60

gruger

 se faire _, si fé gourer (, … grusî), voy. attraper ; on l’a grugé (au jeu), on l’ a stwèrdou (, rinètî), voy. décaver

 

E0

grume

bois en _, rond bwès, bwès d’ bout

 

E0

grumeau

nm faflote (f), greûjète (f), greûjin, grumiote (f), maton ; la pâte est à grumeaux, li pausse è-st-à faflotes, à matons ; bien mélanger pour éviter d’avoir des grumeaux, bin machî po n’ pont awè d’ greûjins ; des grumeaux dans la bière, dès matons dins l’ bîre

 

C60

grumeau

_ de lait, maton ; _ de bouillie, nokète, nokion ; _ de farine, …, roukète, groumiote (, groubiote), groumê (Fl., Re.) ; petit _, groumion, groumelète ; voy. caillot

 

E0

grumeau

(petit amas, petite masse coagulée) groumion, nokète ; la sâce blanke s’ è fête à groumions ; vosse froumadje èst tot à groumions ; gn-è dès nokètes dins l’ côrin (comp. groumion) ; on mwartî plin d’ nokètes

 

S0

grumeler

(se) v fé dès matons

 

C60

grumeler

se _ (lait), matener, prinde, toûrner à maton ou à makêye

 

E0

grumeleux

, euse adj à faflotes, à fleûrs, à matons, matené (-ye), à plokètes

 

C60

grumeleux

(pâte) groubieûs, à groubiotes, voy. grumeau

 

E0

Grümmelscheid

(village du Grand-Duché de Luxembourg) Groumechâ

 

S0

grunge

grunge

G0

Gruselin

(n de famille) Gruselin

 

S0

gruyère

nm fromadje à traus

 

C60

gruyère

du _, dè grouwîre

 

E0

gruyère

grwiyére

G0

gruyère

gruyêre ; mète do gruyêre dins sès macaronis

 

S0

guano

gwano

G0

Gudule

sainte _, sinte Gode [-t]

 

E0

gué

nm  ; (loc) à gué, à pîds sètchs

 

C60

gué

; [passer] à _, à waye ; voy. guéer

 

E0

Guebels

(n de famille) Guébèls’

 

S0

Gueben

, Guebenne (n de famille) Guébèn’

 

S0

Guebs

(n de famille) Guèbs’

 

S0

guède

(anc.) wêsse (nf) )

 

E0

guéer

wayî (wå- Gl. ; wâ- Ve..) ; passer à waye ; _ [un cheval], bagnî, riwayî ; voy. patauger

 

E0

Gueibe

(n de famille) Guèybe

 

S0

 

guenille

nf gobîye

 

C60

guenille

clicote, vèye hår, vî drapê (Du.), vî blason, warmaye (nf) (Ja.), gobèye, guinouye (St. ; guirnoye Vo. J; guènèye (Du., To., …, signifie aussi vêtement quelconque, harde) ; (t d’inj) warmaye (Ja.), galoce ; des _s, dès warmayes (Tr. ), dès carcayes ; voy. CHIFFON, DÉGUENILLÉ, HARDES, LAMBEAU

 

E0

guenille

gueunîe (svt au pl) ; il èst todi en gueunîes 

 

S0

guenipe

havasse; voy. déver­gondée

 

E0

guenon

mârtikène

 

E0

guépard

nm guèpârd

 

C60

guépard

guèpârd

G0

guêpe

nf wèspe (, wèsse), djane-cu (m) ; nid de guêpes, wèsprîye; (expr) il èst toûrminté, co pîre qu’ one wèspe qu’ a l’ cu spotchî (iron), il est plus tourmenté qu’une guêpe qui a le derrière écrasé

 

C60

guêpe

wasse (wèsse Hu., Wa., Ve. , … ; wèpse Ma.), wèspîre (Ch., Vi., GdM ) ; petite esp de _, qui maçonne son nid avec l’écorce blanche du bouleau, hèrwète ; (t gén) mohe à l’ åvion, voy. aiguillon, bourdon, frelon

 

E0

guêpe

1 wèpse (wèsse Te.; wapse Be., Ju.; wasse Me.; wèspîre Ar , Mi., No., en concurrence avec wèspe, surtout dans la loc. nid d’ wèspîres) ; on nid d’ wèpses ; dj’ ê stî piké pa one wèpse ; 2 guèpe, dans : taille de _, taye di guèpe

 

S0

guêpier

nm (nid de guêpes) wèsprîye (f); (expr) aller se fourrer dans un fameux guêpier, aler mète si nez où-ce qu’ on tchin n’ mètreûve nin s’ queuwe (, aller mettre le nez où un chien ne mettrait pas la queue)

 

C60

guêpier

nid ou niyå d’ wasses, djônê d’ wèsses (Ber.), wèspîre (Vil. ),  nid d’ wèspîres (Li., GdM.),  wèsperîye (Ne ; wasprèye) wèspîrerèye (To.), on wasplî (Gl.)

 

E0

guêpier

(nid de guêpes) (dans le sol) wèspîrîe (-îrîye te; wèpsîrîe Co., Li., Lu., Sa., Vau.; wapsîrîe Ju.; waspîrîe Be., Me.) ; dj’ ê atrapé one wèspîrîe â fâtchant

 

S0

guère

adv wêre ; on ne s’est guère vu, on s’ a wêre vèyu; vous ne venez guère, vos n’ vinoz nin sovint; il n’est guère gentil, i n’ èst nin fwârt amistauve ; cette robe ne te va guère, ci cote-ci n’ vos va nin fwârt ; le dîner ne dura guère, li din.ner n’ a nin tchamossé

 

C60

guère

wêre ; [le sentier] n’est _ large, èst pô lådje, n’ èst gote (ou nin fwért) lådje ; _ de personnes, wêre di djins (, wê d’ djins), nin bêcôp d’ djins ; il n’y a _ de temps que, vo-n’-la wêre di timps qui, voy. NAGUÈRE

 

E0

guère

adv wêre ; i n’ lî fât wêre po viker ; dji n’ mindje wêre po l’ momint ; ça n’ èst wêre pèsant ; dji n’ astins a wêre ; _ de (peu de), wêre di ; i gn-avot wêre di djins a l’ atèremint ; dji n’ ârans wêre du tchèrîjes çuste année-ci ; dins wêre du timps, i s’rè voci ; (dans quelques villages (Mi., No.) et qqf à Ba., la forme peu de, wê di ; i gn-avot wê d’ djins ; i n’ è wê d’ chwas) ; j’ai encore connu ce temps-là il n’y a _, dj’ e co t’nou ç’ timps-là po l’ quawe (Te.)

 

S0

guéret

nm warèt

 

C60

guéret

doblé, tchèrwé, labouré, (anc.) årtu (ârtû Ma., Wan. ; årtî Vil.)

 

E0

guéret

(terre qui a été labourée) tchèroûe ; c’ èst tot nwar di cwarbâs s’ la tchèroûe ; sèmer a l’ engrês s’ la tchèroûe ; aler à l’ tchèsse su lès tchèroûes ; lès lîves si t’nant su lès tchèroûes 

 

S0

guérets

(terres labourées) labourés, tères ; i fêt co crâs s’ lès labourés ;  

travailler les _ (pour les ensemencer), aler s’ lès tères ; i fêt co crâs s’ lès tères ; rabate lès tères â prétimps

 

S0

guéri

, -ie adj chapé ; l’ abcès èst chapé 

 

S0

guérillero

guerillero

G0

guérir

[v] (e-c) r(i)fé, (o) r’fé, (e) r(i)wèri

 

G100

guérir

vi (aller mieux) si r’fé, si r’ taper ; il est guéri, il èst r’faît, il èst r’tapé; vt (rendre la santé) médyî, rawèri, rifé, ritaper ; ce n’est pas encore cela qui le guérira, ci n’ èst nin co ça què l’ va r’ fé ;  c’est un médicament qui guérit de la fièvre, c’ è-st-one drogue qui faît tchaîr li fîve; (expr) li mau d’ on-ôte ni r’faît nin l’ sink , le mal d’un autre ne guérit pas celui qu’ on a (litt. le sien)

 

C60

guérir

riwèri, ordt rifé (si r’fé) ; il m’a guéri de mon ophtalmie, …, i m’ a hapé du m’ må d’ oûy, … (ard) ; _ [un mal] par signes de croix et certaines formules, sègnî ; il est guéri, il èst r’fêt, r’wèri, r’tapé, r’mètou, ragrawî ; hape, -é ; horé, såvé, foûu sogne ; i s’ pwète come on noû, i s’ a rèdîmé, il a rèvoyî sès médes, il a fêt on novê stut’, il a hiné s’ lêd montê, il a lapé s’ pwèl å tchèt ; voy. flot

 

E0

guérir

vt (une lésion; comp chaper) riwari ; la plêye è bin do mâ di s’ riwari ; ça r’warit tot, çusse crèche-là [type < re-guérir >] ;

_ d’une maladie, d’un mal (sauver), chaper ; li docteûr m’ è chapé do cancêr ; ci-là chape do mâ d’ dint ; _ (un mal, une plaie) en faisant des signes de croix et en récitant certaines prières, sègni ; va addé ci-là, i sègne lès dints ; si fé sègni ou mâ sègni one plêye ; cela guérira les boutons, ça frè ‘nn’ aler lès botons ; se _, si chaper ; i s’ chaperè bin tot seû ; vi se _ (d’une maladie) (s’en tirer) chaper, si kichiri ; tês’ qu’ i chaperè, avou çusse drôgue-là ; li gamin è l’ impédigo, mês avou l’ âdje, ça s’ kichirerè motwèt ; personne qui guérit des maux, des plaies, en faisant le signe de la croix, sègneû, -eûse

 

S0

guérison

[nf] (e) r(i)wèridje [nm]

 

G100

guérison

riwèrihèdje, -ihemint (nm), cure (anc. keûre)

 

E0

guérissable

riwèrihåbe, -åve

 

E0

guérisseur

n sègneû

 

C60

guérisseur

voy. empirique, rebouteur

 

E0

guérite

nf obète

 

C60

guérite

guèrite, voy. « aubette »

 

E0

guérite

guèrite, hubète ; monter d’ gârde dins la hubète [de l’a. frq. *huba, coiffe (d’un édicule)]

 

S0

guerre

nf guêre ; faire la guerre, fè l’ guêre ; avant-guerre, divant l’ guêre ; bien long­temps avant la guerre, bran.mint d’vant l’ guêre ; pendant la guerre, (timps) dè l’ guêre ; la guerre 14-18, li guêre di quatôze; la guerre 40-45, li guêre di quarante ; c’est une histoire qui s’est passée pendant la guerre 14-18, c’ è-st-one histwêre qui s’ a passé timps dè l’ guêre di quatôze; (expr) dès vantârds, gn-aveûve dèdjà d’vant l’ guêre, des vantards, il y en avait déjà avant la guerre ; il a faît totes lès guêres, il a fait toutes les guerres, il est très vieux ; on faît bin l’ guêre à l’ après d’ on sôdârt, on fait bien la guerre à un soldat près

 

C60

guerre

guêre (, gué-, (ard) guè-) ; qui terre a _ a, quî a dè bin a dè må

 

E0

guerre

(lutte armée) guère ; la première guerre mondiale (1914-1918), la Grande Guère ; pendant la _, timps do l’ guère ; dèclarer la guère ; intrer en guère ; lès-invalides di guère ; lès domadjes di guère ; djouwer à l’ guère (jeu d’enfants) ; à la _ comme à la _, à l’ guère come à l’ guère ! ; (hostilité, querelle) guère ; c’est toujours la _ (la bagarre perpétuelle) avec lui, c’ èst todi la guère avou lu ; ils sont toujours en _ (se disputent continuellement), is sont todi en guère zèls deûs

 

S0

guerrier

, ière n sôdârt (m)

 

C60

guerrier

guèrî

 

E0

guerrier

guèrier

 

S0

guerroyer

v fé l’ guêre

 

C60

guerroyer

guêrî (, guèrî)

 

E0

guerroyer

vi (se quereller) guèrwayer ; is guèrwayant tot l’ timps

 

S0

guet

nm (action d’ attendre) awaîte (f), faire le guet, ièsse à l’ awaîte; (action d’ épier) tinu à gougne

 

C60

guet

faire le _, voy. aguets, épier ; _-apens, riwåde ; il est tombé dans un _-apens, on l’ a ratindou

 

E0

guêtre

nf guète ; guêtre de grosse toile, wasplète; (expr) awè one hanète come on drî d’ guète, avoir une nuque comme un dos de guêtre,  haute et large ; ènn’ awè plin sès guètes, en avoir plein les guêtres, en avoir plein le dos ; il a ieû ça à sès guètes, il a eu cela à ses guêtres, il a échoué; i n’ a nin d’pus d’ âme qu’ on boton d’ guète, il n’ a pas plus de courage qu’un bouton de guêtre ; lèver l’ guète, lever la guêtre, s’éclipser

 

C60

guêtre

guète, hosê (nm), (anc.) gamasse, hosète ; demi_, guèton (nm) ; voy. grègues ; _ d’ardoisier, waguète di pîd (Vi. ; voy. genouillère)

 

E0

guêtre

guète ;  dès guètes à botons ; abotener sès guètes ; des _s rigides couvrant le mollet, dès guètes molèt 

 

S0

 

 

 

 

guêtré

guètelé (Ber.), (anc.) hoselé

 

E0

guêtré

, -ée adj guèté ; tos lès tchèsseûs astint guètés

 

S0

guetter

v (surveiller avec attention) awaîtî, guêdyi, rawaurder ; guetter l’arrivée de qqn, ratinde one saquî; (épier) agougnî

 

C60

guetter

voy. aguets, épier

 

E0

guetter

vt guêter (guêdè Te.) ; èle guête tot l’ timps après lu ; personne qui à l’ habitude de _,  guêteû, -eûse

 

S0

guetteur

nm awaîteû, waîte, èskèrwaîte ; « On waîte arive dè l’ gauche en criyant . » (J. Gilson)

 

C60

gueulard

, arde adj bauyârd, bawiaud (-e), bwêrlaud (-e), chariguète, gueûlaud (-e)

 

C60

gueulard

voy. braillard

 

E0

gueulard

, -arde n (braillard, -arde) gueûlâ (, -âde), gueûyâ (, -âde)

 

S0

gueule

[nf] gueûye

 

G100

gueule

nf gueûye ; contenu de la gueule, goléye; (expr) il ne faut pas aller se fourrer dans la gueule du loup, li cia qui n’ vout nin ièsse poké n’ a nin à-z-aler èwoù-ce qu’ on s’ capougne (, celui qui a peur des coups ne doit pas aller où on se bat) ; li cia qu’ a peû dès fouyes ni dwèt nin aler o bwès (, celui qui a peur des feuilles ne doit pas aller au bois) ; il a été se fourrer dans la gueule du loup, il a stî foute si nez èwoù-ce qu’ on tchin n’ mètreûve nin s’ queuwe (, il a été mettre le nez où un chien ne mettrait pas la queue); ta gueule ! (grossier), taîje-tu t’ gueûye ! (grossier)

 

C60

gueule

gueûye, voy. bouche ; _-de-loup (moulure, rabot), gueûye-di-leûp ; voy. aussi muflier

 

E0

gueule

1 djêve (syn., euphémique de gueûye) ; clô ta djêve ! ; tu vas ramasser one mwin à l’ djêve ! ;

2 (d’animal) gueûye ; (au fig.) si tchôki dins la gueûye do leûp ; à l’ Gueûye do Leûp, lieu-dit à Bastogne ; (bouche humaine (pour parler, pour crier; svt trivial ; voir djêve)) gueûye ; (grossier) clô ta gueûye ! ; c’est un fort en _, il è trop d’ gueûye ou c’ è-st-on trop d’ gueûye ou c’ è-st-one grande gueûye ; c’ è-st-one mâvêse gueûye (ou one mâvêse linwe) ; (bouche humaine (pour manger; svt trivial ; voir boutche) rin n’ èst trop bon po ma gueûye ; (figure, visage ; trivial voir djêve, figure) gueûye ; ramasser s’ sa gueûye ; dji va lî foute ma mwin à l’ gueûye ; dj’ avo lu slo en plin dins la gueûye ; (ouverture (d’un objet), entrée) gueûye ; la gueûye do sètch ; la gueûye do canon ; la gueûye do for ; notre veau à une _ dont la conformation ressemble à celle d’un porc (c’est-à-dire dont la mâchoire inférieure est en retrait par rapport à la mâchoire supérieure), nosse vê è one gueûye di porcê ;

3 faire la _ (bouder), fé la trogne ; c’est un fort en _, i fêt todi pèter sa gueûye ; on lui à fait la _, il è avou do babètch ; j’ai la _ de bois, dj’ ê mâ lès tch’vès

 

S0

gueule-de-loup

nf gueûye-di-leup

 

C60

gueule-de-loup

(muflier) gueûye-di-leûp

 

S0

gueulée

voy. coulée

 

E0

gueulements

concert de _s, gueûyerîe ; qué gueûyerîe dins li stâve !

 

S0

gueuler

v gueûler; action de gueuler, gueûladje (m); (expr) gueûler come on vèchau, gueuler comme un putois

 

C60

gueuler

voy. brailler

 

E0

gueuler

vi gueûler, gueûyi ; nosse djunu tchèsse, èlle è gueûyi tote la djoûrnêye ; (se dit notamment d’une personne qui se lamente à propos de désagréments qui ne se sont pas encore produits) il fait comme le chien, il gueule (crie) avant de recevoir le coup, i fêt come li tchin, i gueûye divant l’ côp ; èlle èst todi à gueûyi su sès-afants ; vt (proférer en criant) gueûyi ; i m’ è gueûyi quéke tchôse mês dji n’ ê rin compris

 

S0

gueulerie

gueûyerîe, gueûlerîe 

 

S0

gueuleton

nm rinchinchète (f), rinchinchote (f)

 

C60

gueuleton

gueûleton

 

E0

gueuleton

gueûleton

 

S0

gueuletonner

 

v mougnî su tos sès dints

 

C60

gueuletonner 

vi gueûletoner

 

S0

gueusaille

gueûsaye, bribaye

 

E0

gueuse

(fer fondu) gueûse

 

E0

gueuser

gueûser, briber ; voy. men­dier

 

E0

gueuserie

gueûserèye, briberèye

 

E0

gueux

, euse adj et n gueûs, lache

 

C60

gueux

gueûs ; voy. truand, vaurien

 

E0

Gueuzaine

(n de famille) Gueûsène

 

S0

gueuze

nf gueûze

 

C60

gueuze

(bière de Bruxelles) gueûse

 

S0

gugusse

(clown) gugusse ; dj’ ons stî vèy lès gugusses o cirke ; (individu ridicule, guignol) gugusse ; i fêt l’ gugusse avâr là 

 

S0

gui

nm anse-di-pot (f), canistia

 

C60

gui

håmustê (hènistê Gl. ; -trê Com.), hèstrê (Sto.), hèn’sê (Es., Sp., La., St.), hèn’sitia (Mar.), håstin.ne (Er.), vèrdjale (Fl., Cou., Du.), pwès d’ vèrdjale Hu.), ramon-d’-macrale (Rob., GdM.), gui (, gwi) 

 

E0

gui

gui ; i gn-è do gui s’ lès tchin.nes

 

S0

guibole

voy. jambe

 

E0

guiche

nf guiche, lotchèt (m) ; « Èt qu’ one flotchîye faîye one blanke guiche à m’ rin d’ fagot. » (J. Guillaume)

 

C60

guichet

nm bawète (f) ; attendre au guichet, ratinde à l’ bawète

 

C60

guichet

witchèt (witcha GrH.), guichèt, bawète, beûkète (Ma.)

 

E0

guichet

guichèt ; li guichèt do l’ gâre, do l’ posse, do cinéma ; passer o guichèt

 

S0

guide

nm guide

 

C60

guide

nm guide ; nf (lanière ) guide, ordt lès guides, pour une voiture ; simple, pour charriage, li cwèrdê (li fås cwèrdê, pour retenir le cheval de droite s’il va trop vite) ; li filèt (Ho.) ; l’ enfilèt ou åfilèt ; londje ; double, pour le labour, ou le tombereau à 3 roues, lignoûle ligneroûle, lignète ; voy. bride

 

E0

guide 1

(personne qui conduit) guide ; i nos-è sièrvi d’ guide ; (ouvrage qui contient les renseignements nécessaires) guide ; (t. militaire) guide ; li rédjimint dès guides 

 

S0

guide 2

nf _s (rênes (attachées au mors du cheval; comp. cwardê, lignète)), guides ; tèni lès guides ; lâchi lès guides ; des _ couplées pour deux chevaux, dès dobes guides (qqf one dobe guide)

 

S0

guideau

(t de pêche) kitowe (nf) (Ju., Vis.)

 

E0

guider

[v] (e-c) miner,  (o) m(w)in.ner, (c) mwinrner, (c) codûre, (e) k(i)dûre

 

G100

guider

v (accompagner en montrant le chemin) mostrer l’ vôye; (faire aller) mwinrner ; c’est lui qui me guide, c’ èst li qui m ‘  mwin.ne

 

C60

guider

, guidon guider, kidûre, miner ; guidon

 

E0

guider

(se) vt et pr (si) guider ; _ la croissance d’une haie (en la taillant de façon adéquate), mon.ner one hèye

 

S0

guides

nf pl (rêne) guide (sing), rin.ne (sing) ; guides pour conduire les bêtes de trait, cwârdèle (sing) (, côrdèle (sing)), cwârdia (m sing)

 

C60

guidon

nm guidon

 

C60

guidon

guidon ; li guidon do vèlo ; lès pougnîes do guidon

 

S0

guigne

nf (mauvaise chance) pètche ; quelle guigne !, quéne pètche ! ;  j’ai la guigne, dji n’ a pont d’ chance; (expr) quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûve mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vérin,n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes et les enfants viendraient au monde sans tête ; tos lès côps qu’ on vout cûre, li for tchaît , à chaque fois qu’on veut cuire du pain, le four tombe en panne, nous avons la guigne ; i n’ èst jamaîs r’ssuwé d’ one buwéye à l’ ôte, il n’est jamais essuyé d’une lessive à l’ autre, ses misères se suivent, il n’a que de la guigne ; quand ç’ n’ èst nin Djan, c’ èst Djène, quand ce n’est pas Jean, c’est Jeanne, c’est guigne sur guigne

 

C60

guigne

 

 

 

amacralèdje, guigne ; qu’ èst-ce quu t’ dîros bin qu’ i gn-è po on- amacralèdje dins ç’ mwêjon-là ! ; dji sû dins la guigne ; qué guigne qu’ il è ! ; porter la _ ( , la malchance), amacraler ; va-z-a, tu nos-amacrales ! ; on-èst vrêmint amacralé ; la _ nous poursuit, dji sons sègnis (ou, plus explicitement, dji sons mâ sègnis) ; n personne qui porte la _, amacraleû, -eûse ; personne qui porte la _, pwate-mâleûr ; il est poursuivi par la _, i s’ câsserot l’ nez su one live di boûre ; (se dit de qqn qui est accablé par la guigne) i s’ câsserot l’ nez su one live di boûre (litt. « il se casserait le nez sur une livre de beurre »)

 

S0

 

 

 

guigne 1

(cerise) abêsse

 

E0

guigne 2

guigne, ordt guignon (nm) ; il est poursuivi par la _, i s’ cassereût l’ narène so ‘ne lîve di boûre, i s’ nèyereût d’vins on rètchon,  voy. enguignonner, ensorceler ; porter _ à qn, pwèrter heûre

 

E0

guigner

v (regarder du coin de l’œil) aguignî, chwârner, guignî, lûtchî, awè l’ ouy dissus, waîtî à craye ; action de guigner, aguignadje (m), guignadje (m) ; « Li Gusse vint passer s’ tièsse à l’ craye, èt tot chwârnant li r’çuveû. » (A. Marchal) ; (convoiter) awè on-ouy dissus

 

C60

guigner

voy. épier

 

E0

guignon

nm guignon ; avoir le guignon, awè l’ guignon; (expr) quand t’ ès po l’ guignon, faîs ç’ qui t’ vous, quand tu es né pour le guignon, fais ce que tu veux (tu en auras toujours)

 

C60

guignon

voy. guigne 2

 

E0

guignon

guignon ; dj’ ê brâmint do guignon

 

S0

guilée

voy. giboulée

 

E0

guili-guili

faire _ (en langage enfantin, chatouiller) kili, kili kili ; fé kili (kili)

 

S0

guillaume

(rabot) guiyin.me (, -ême, -ème ;  wiyême Ju.), djame (Mar., Na.)

 

E0

Guillaume

Guiliaume (, -ome) ; dimin Lolome, Ioyome ; (anc.) Guiyame, Guiyin.me, Wiyame, Djame (Fl.)

 

E0

Guillaume

(prénom m et n de famille) Guiyaume (qqf Guiliaume)

 

S0

guilledou

nm (loc) courir le guilledou, couru à rauwe

 

C60

guilledou

voy. courir

 

E0

guillemet

nm guirlitche (F), tchip-tchip ; vous avez oublié de mettre des guillemets, vos-avoz rovî d’ mète dès tchip-tchips

 

C60

guillemet

guîmèt

G0

guillemeter

guîmèter

G0

guillemets

dobe coma

 

E0

Guillemin

(religieux) anc. Wîyemin ; aux _s, l.-d. de Liège, ås Guilièmins

 

E0

Guillemine

Guilièmine, Mimine

 

E0

guilleret

, -ette, voy. éveillé , frin­gant

 

E0

guilleri

tchip’, tchip’-tchip’, tchirip’

 

E0

guillocher

, -age, -eûr guiliocher, -èdje, -eû

 

E0

Guillot

(n de fam) Guiyot

 

E0

guillotine

nf guiyotine

 

C60

guillotine

, -er guiliotine, -er

 

E0

guillotine

guiyotine

G0

guillotine

guiyotine

 

S0

guillotiner

vt guiyotiner

 

S0

guimauve

nf frumejon (m), mauvelète

 

C60

guimauve

(plante) måvelète (, måblète) (cråsse ou dobe m.) ; infusion de _, dè té à l’ måvelète ; pastille, savon de _, pastile di guimauve, savon à l’ guimauve ; voy. MAUVE

 

E0

guimauve

guimauve ; do té d’ guimauve (po tirer l’ inflamâcion) ; on dènot on baston d’ guimauve à lès-afants qui f’jint leûs dints, po qu’ is p’linche mwade dissus

 

S0

guimbarde

nf (instrument de musique) gawe

 

C60

guimbarde

(mus) gawe ; (outil de menuisier) guimbår

 

E0

guimberge

voy. rampant

 

E0

guimpe

_ de religieuse, coûrtchî (anc.)

 

E0

guinder

_ un fardeau, win.ner (, wigni Du.) ; élever, sètchî è hôt, fé monter (dès pîres, etc.) ; guindé, voy. gauche

 

E0

guingan

(toile) guingance

 

E0

guingois

(de) loc bèrzingue, di bisingau, di crèsse, di sclimbwagne

 

C60

guingois

de _, voy. biais

 

E0

guingois

aller de _, chlam’ ; aler tot chlam’ [probt du lux. schlamm, boiteux, perclus]

 

S0

guinguette

nf guinguète

 

C60

guinguette

guinguète; voy. bal

 

E0

guinguette

guinguète ; monter one guinguète po la dicâce

 

S0

Guiot

(n de famille) Guiyot

 

S0

Guirs

, Girs (n de famille) Guîrs’

 

S0

guise

nf à sa guise, à s’-t-idéye, à s’ môde, à s’ tièsse ; à votre guise, come vos v’loz ; laisser chacun agir à sa guise, lèyî fé chake à s’ môde; il n’en fera jamais qu’à sa guise, i n’ frè jamaîs qu’ à s’ tièsse ; faites à votre guise ! ,fioz come vos v’loz !, fioz à vosse môde !; (expr) quand min.me qu’ on n’ duvreûve pus dîre mèsse, dji frè à m’ môde, même si on ne devait plus dire la messe, je ferais à ma guise; en guise de, come, po (sièrvu di) ; en guise de chapeau, il avait un bas sur la tête, si tchapia, c’ èsteûve one tchausse

 

C60

guise

vivre à sa _, viker à s’ îdèye, à s’ manîre, à s’ môde ; fais à ta _, arindje-tu ; voy. façon, manière

 

E0

guise

à votre _, à vosse bon gré

 

S0

Guissard

, Guissart (n de famille) Guissârd

 

S0

guitare

nf guitâre

 

C60

guitare

guitåre ; [c’est toujours la même] _ tchanson

 

E0

guitare

guitâre

 

S0

guitariste

n guitarisse

 

C60

guitariste

guitarisse

 

S0

Gulpen

Galope, village hollandais

 

E0

Gustave

npr Gustâve (diminutif, Tâve)

 

C60

Gustave

Guståve

 

E0

Gustave

(prénom m,) Gustâve

 

S0

Gustavine

npr Gustavine (diminutif, Tavine)

 

C60

Gustin

(n de famille) Gustin

 

S0

Guy

(prénom m,) Gui

 

S0

 

 

 

gymnase

djimnase (ji-)

 

E0

gymnaste

, -ique djimnasse, -astike (ji-)

 

E0

gymnaste

jimnasse

G0

gymnaste

jimmasse

 

S0

gymnastique

nf jimmastike

 

C60

gymnastique

jimmastike

G0

gymnastique

jimmastike (, jim) ; dès pantoufes di jim(mastike) ; pas de _, pas d’ jimmastike

 

S0

gynécologie

jinècolojîye

G0

gynécologique

jinècolojike

G0

gynécologue

jinècologue

G0

gypse

jipse

G0

gypsophile

nf plante di pièles (f)

 

C60

gypsophile

plante di pièles

 

E0

gyrin

pouce d’ êwe (nf), toûrnikèt, molinia (Hu.)

 

E0

gyroscope

jiroscope

G0

gyroscopique

jiroscopike

G0

Share This