FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

G

Rechercher

A
B
C
D
E
F
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

g

nm, septième lettre de l’alphabet. Se prononce / k / devant un e muet. « Lès figues » se prononce /-k/, « vinaîgue » se prononce /-k/. Elle est associée à la lettre n (gn) pour former un son similaire au mot français « gnon » ou rarement comme dans « gnou ». Le g prononcé /ᴣ/ s’écrit j.

 

C60

gabardine

nf gabârdine                              

 

C60

gabarit

nm (modèle d’une pièce de construction) moule, tchèssis ; (dimension imposée) fôrme (f), foûme, jenre, sôte (f) ; c’est le bon gabarit, c’ èst l’ bone fôrme ; des camions de tout gabarit  , dès camions d’ totes lès sôtes ; Michel, c’est un grand gabarit  , Michèl, quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin (Michel, quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain) ; Alfred, c’est un fameux gabarit (gros), Alfrèd, i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve (Alfred n’est pas gras d’avoir tété le verrou de la cave) ; Jules, c’est un petit gabarit  , Jules, il a coûtchî dins on lét trop coût (Jules a couché dans un lit trop court)

 

C60

gabelou

nm gabelou

 

C60

Gabriel

Gabriyél; sint Gabriyél, c’ èst l’ patron dès facteûrs

 

C60

gâcher

v (délayer le mortier) fé l mwartî ; (faire un ouvrage sans soin) pourciater ; gâcher son argent , foute sès caurs èvôye, taper sès caurs èvôye ; il a gâché une occasion, i n’ a seû profiter d’ l’ ocâsion ♦ (gâter, troubler) vous m’avez gâché la journée, vos m’ avoz gâté m’ djoûrnéye ; ma vie est gâchée, mi vîye est fouteuwe

 

C60

gâchette

nf gachète

 

C60

gâcheur

, euse, nm (gâcheur de besogne) bousiyeû (-se), gâteû d’ pausse (f gâteuse di _ ), sâbreû d’ bèsogne (f sâbreûse di _ )

 

C60

gâchis

nm (désordre) bousin ; (gaspillage) wachis’; il y a beaucoup de gâchis, gn-a brâmint dè l’ piète ; tu as fait un fameux gâchis, vos-avoz fameûsemint gâté l’ bèsogne, vos-avoz pourciaté l’ bèsogne

 

C60

gadget

nm cacaye (f)

 

C60

gadoue

nf (boue) broûs (m.pl.) ; marcher dans la gadoue, roter dins lès broûs

 

C60

gaffe

nf (perche munie d’une pointe de fer) fèrèt (m.); un coup de gaffe, on côp d’ fèrèt ; j’ai dormi d’une traite, dj’ a passé l’ nêt d’ on côp d’ fèrèt ; (bévue) bièstrîye ; faire une gaffe, fé one bièstrîye, è fé one bèle, è fé one bone ; faire gaffe, fé atincion ; fais gaffe !, waîtîz à vos !

 

C60

gaffer

v (accrocher avec une gaffe) gaffer un poisson, fèrer on pèchon ; (faire des gaffes) fé dès bièstrîyes

 

C60

gaga

adj et n gaga

 

C60

gage

nm (garantie) gadje ; mettre en gage, mète è gadje, mète contrèpan ; il lui a donné comme gage , i lî a d’né come gadje; (salaire) gadje

 

C60

gager

v (parier) wadjî

 

C60

gageure

nf wadjûre ; c’est comme une gageure , c’ è-st-one vraîye wadjûre

 

C60

gagnant

, ante adj gangnant (-e) ; nous sommes gagnants, nos-èstans gangnants

 

C60

gagnant

, ante nm le gagnant , li ci(a) qui gangne ; la gagnante , li cène qui gangne (, li cine qui gangne)

 

C60

gagne-pain

nm gangne-pwin ; c’est son seul gagne- pain , i n’ a qu’  ça come gangne-pwin

 

C60

gagner

[v] gangnî

 

G100

gagner

v (s’assurer un profit) gangnî ; gagner sa journée , gangnî s’ djoûrnéye ; gagner de l’argent , gangnî dès caurs ; il a gagné gros , il a gangnî gros ; c’est toujours cela de gagné , c’ èst todi ça d’ gangnî ; jouer pour gagner , djouwer po gangnî, djouwer po l’ gangne; (expr) on n’ gangne nin s’ pwin à waîtî passer lès baloûjes , on ne gagne pas son pain à regarder passer les hannetons ; i n’ a nin gangnî ça à dire dès pâtêrs , il n’a pas gagné cela en disant des prières , il a beaucoup travaillé ; is n’ ont nin gangnî crausse soupe , ils n’ ont pas gagné soupe grasse , ils n’ont pas fait fortune; gagner du temps , gangnî do timps, aler pus rade ; vous gagnerez du temps en allant par là , vos-îroz pus rade en ‘nn’ alant pâr là; (atteindre en se déplaçant) ce n’était pas aisé de gagner la sortie , ci n’ èsteûve nin aujîy d’ avinde à rèche; (acquérir, mériter) gangnî, mèriter; cela aurait bien mérité d’être lavé , ça aureûve bin gangnî d’ ièsse rilâvé ; vous l’avez bien gagné , vos l’ avoz bin gangnî, vos l’ avoz bin mérité; (expr) li cia qui n’ sét discôper l’ pwin n’ èst nin co bon po l’ gangnî , celui qui n’est pas capable de découper le pain n’est pas apte à le gagner; on n’ gangne rin à s’ plinde èt co mwins’ à s’ vanter , on ne gagne rien à se plaindre et moins encore à se vanter; (être vainqueur) gangnî ; c’est vous qui avez gagné , c’ èst vos qu’ a gangnî; (gagner en) ièsse pus ; il a gagné en gentillesse , il èst pus brâve qui d’vant ; il a gagné en largeur , il èst pus laudje; (gagner à) il gagne à être connu , i mèrite di ièsse conu; (se rendre favorable) awè avou li ; pour gagner la faveur de qqn , po-z-awè one saquî avou li; gagner qqn de vitesse , aler pus rade qui ; la fatigue commençait à la gagner , èle cominceûve à ièsse sicranse; (gagner du terrain) gagner du terrain sur un coureur , riprinde saquants mètes à on coureû; l’eau gagne du terrain , l’ aîwe va todi pus lon

 

C60

gagneur

, euse n gangneû (-se)

 

C60

gai

, gaie, adj (qui a ou qui marque de la gaieté) gaîy (-e) ; c’est une petite fille gaie , c’ è-st-one gaîye pitite bauchèle ; mettez quelque chose de plus gai , mètoz one saqwè d’ pus gaîy; (plaisant) avenant (-e), gaîy(-e) ; ce n’est pas toujours gai , ci n’ èst nin gaiy tos lès djoûs ; il a un gai visage , il a on visadje avenant ; redevenir gai , si ragaîyî; (expr) awè l’ keûr gaîy , avoir le cœur gai ; il a on bia visadje mins i n’ èst nin gaîy avou , il a un beau visage mais il n’est pas gai avec ce visage , il n’est pas aimable; gai comme un pinson , gaîy come on pinson

 

C60

gai, e

[adj] (o-c) gaîy, e, (o) guéy; . v. joyeux

 

G100

gaieté

[nf] (e) djoyeûseté ; v. joie

 

G100

gaieté

, gaîté nf retrouver sa gaîté, ridivenu gaîy ; mettre en gaîté, ragaîyî ; (expr) il l’ a fait de gaieté de cœur, i l’ a faît avou plaîji ; il ne l’a pas fait de gaieté de cœur, i n’ l’ a nin faît d’ bon keûr

 

C60

gaillard

, arde adj (plein de vie) fwârt (f fwate), vîgreûs (-e)) ; il est encore gaillard, il èst co vîgreûs

 

C60

gaillard

nm galiârd ; un fameux gaillard, on fameûs galiârd

 

C60

gaillet

nm gaillet gratteron, aclapant ; gaillet vrai, Florète (f)

 

C60

gailletin

nm gayetin

 

C60

gaillette

nf gayète, gayetin (m) ; ensemble de gaillettes, gayetrîye ; mettre une pelletée de gaillettes dans le poêle, mète one paletéye di gayètes

 

C60

gain

[nm] gangne [nf]

 

G100

gain

nm (action de gagner, succès) il a obtenu gain de cause , on lî a d’né raîson ; il a obtenu le gain du procès, il a gangnî l’ procès ; jouer pour le gain de la partie, djouwer po l’ gangne (f) ; dans cette affaire, il y a chance égale de gain et de perte, dins ç’t-afaîre-là, gn-a ostant d’ chances di gangnî qui d’ piède; (ce qu’on gagne) gangne (f) ; les gains d’un ouvrier, li gangne d’ on-ovrî ; ses gains ne sont pas importants , i n’ a wêre gangnî, i n’ gangne wêre; (expr) il est âpre au gain, il èst po lès caurs ; il en retire quelque gain, ça lî rapwate one miète di caurs

 

C60

gaine

nf guin.ne

 

C60

gala

nm gala ; soirée de gala, swèréye di gala

 

C60

gale

nf (maladie de la peau) gale, rogne ; avoir la gale, awè l’ gale, awè l’ rogne; (maladie des végétaux) gale ; avoir la gale, awè l’ gale, ièsse galeûs, ièsse griveleûs; (personne méchante) gale, gârce, pwèson (m)

 

C60

galéopsin

nm djane ôrtîye (f) (, djane wârtîye)

 

C60

galère

nf galére; (expr) il s’est laissé entraîner dans une drôle de galère, i s’ a co stî foute dins one drole d’ èmantchûre ; qu’allait-il faire dans cette galère ?, qwè-ce qu’ il aleûve co fé vêla ? ; vogue la galère !, èt qu’ ça vaye come ça vout !

 

C60

galerie

nf (lieu de passage couvert) galerîye; (de charbonnage) vôye; (de fosse à terre plastique) tchèsse; sur la galerie de l’ auto, su l’ twèt d’ l’ auto; (expr) ce qu’il fait, c’est pour la galerie, ci qui fait, c’ èst po parète

 

C60

galérien

nm galéryin

 

C60

galet

nm (caillou) cabouyau (, crabouyau, scabouyau)

 

C60

galette

nf (friandise) galète ; faire les galettes, fé lès galètes ; fer à galettes, fiêr à galètes ; petites galettes de nouvel an, bonans (m) ; galette des rois, gatau dès rwès (m)

 

C60

galeux

, euse adj (personnes et animaux) galeûs (-e), rogneûs (-e) ; (plantes) galeûs (-e), griveleûs (-e)

 

C60

galipette

nf cumulèt (m)

 

C60

galoche

nf galotche; menton en galoche, minton d’ gagawe

 

C60

galon

nm (ruban) galon, sinzori ; enlever un galon,  disgaloner; (grade) galon ; prendre du galon, prinde do galon; (expr) ramouyî sès galons, mouiller ses galons, offrir à boire lors d’une promotion

 

C60

galonner

v galoner

 

C60

galop

nm galop ; aller au galop, aler au galop; (expr) à file di galop, très rapidement ; vinu à galop, venir au galop, arriver rapidement

 

C60

galoper

v aler à galop, galoper; « Nos avans r’potchî à galop à moto po-z-aler prévenu lès makisârds. » (R. Hostin); (expr) galoper come on polin, galoper comme un poulain

 

C60

galopin

nm aplopin

 

C60

galvaniser

v galvaniser ; fer galvanisé, fiêr chlèk

 

C60

galvaudage

nm (action de gaspiller) digârcinadje, fùrladje, galfutadje, galvaudadje

 

C60

galvauder

v (gaspiller) digârciner, fûrler, galfuter, galvauder ; celui qui galvaude, digârcineû (-se), fûrleû (-se), galvaudeû (-se)

 

C60

gambade

nf caracoladje (m), djibotadje (m)

 

C60

gambader

v caracoler, djambyî, djiboter; le gamin gambadait dans la prairie, li gamin djiboteûve o pachis ; « Ça coûrt èt ça djibote. » (L. Somme) ; (expr) caracoler come on gadot, gambader comme un chevreau

 

C60

gamberger

v tûser

 

C60

gambiller

v, djambyî ; je gambille, dji djambîye ; nous gambillons, nos djambians ; ils gambillent, is djambîyenut ; je gambillais, dji djambieûve ; je gambillerai, dji djambîyerè ; j’ai gambillé, dj’ a djambyî ; action de gambiller, djambiadje (m)

 

C60

gamelle

nf gamèle

 

C60

gamin

, ine nm (enfant) crapôd (-e), gamin (-e) ; valèt (f bauchèle, maraye) ; c’est un gamin espiègle, c’ è-st- one canaye di gamin ; « Qu’ èst-ce qu’ on-z-a co faît à mi p’tit crapôd ? » (E. Gillain) ; les gamins, lès raupins, lès roufions; (expr) laî-tu crèche, don, gamin !, laisse-toi grandir, gamin !; (fils) gamin, gârçon ; c’est un fils, c’ è-st-on gamin ; elle est là avec son fils, èlle èst là avou s’ gamin ; il est là avec sa gamine, il èst là avou s’ crapôde, avou s’ gamine

 

C60

gamin, ine

[n] (o) galopia, (c) raupin, raupinia, (e) cårpê, (o-c) gamin, e

 

G100

gaminerie

nf gaminerîye

 

C60

gamme

nf notes (pl) ; il sait jouer toute la gamme, i djouwe bin totes sès notes

 

C60

gammé

, ée adj gamé (-ye) ; la croix gammée, li crwès gaméye

 

C60

gang

nm binde (f)

 

C60

ganglion

nm glande (f)

 

C60

gangrène

nf gangrin.ne (, g(r)angrène)

 

C60

gangrener

v gangrin.ner (, g(r)angrèner)

 

C60

gangster

nm bandit, vaurin

 

C60

gant

nm want; une paire de gants, one paîre di wants ; des gants de laine, dès wants d’ lin.ne ; des gants de boxe, dès wants d’ bocse ; jouer à la balle au gant, djouwer à l’ bale au want; (expr) gn-a dès mantches à mète, il y a des manches à mettre, il faut y mettre les formes, il faut prendre des précautions, il y a des gants à mettre; gant de Notre-Dame, ancolie, gant d’ Notrè- Dame

 

C60

ganter

v mète dès wants

 

C60

gants

[nm-pl] (e-c) wants, (o) gants

 

G100

garage

[nm] (c) gâradje, (o) gârâdje, (e) gårèdje

 

G100

garage

nm gâradje

 

C60

garant

, ante n rèspondant (-e) ; se porter garant, ièsse rèspondant di, rèsponde d’ one saqwè ; je m’ en porte garant, dj’ è rèspond; (expr) dji rèspond d’ tot s’ i n’ arive rin (iron), je me porte garant de tout à condition que rien n’ arrive

 

C60

garantie

nf garantîye ; demander des garanties, dimander dès garantîyes; donner en garantie, mète contrèpas ; prendre des garanties, prinde sès précaucions

 

C60

garantir

[v] garanti

 

G100

garantir

v (se porter garant de la qualité) ma voiture est garantie un an, dj’ a one garantîye d’ on-an su m’ vwèture ; (répondre, promettre, assurer) je ne garantis rien, dji n’ rèspond d’ rin; (affirmer) garanti; je peux vous garantir que c’est la vérité, dji vos garanti qu’ c’ èst l’ vraî; (protéger) waranti, garanti; « Ci qu’ est flauwe dwèt ièsse waranti. » (R. Viroux)

 

C60

garce

nf gârce

 

C60

garçon

[nm] valèt, (o) gârçon ; v. gamin, fils

 

G100

garçon

nm crapôd, gamin, raupin, roufion, valèt ; garçon manqué, gamin falu ; garçon de restaurant, gârçon d’ hôtél ; garçon de café, gârçon d’ cafeu ; garçon boucher, gârçon d’ botchî ; c’est un gentil garçon, c’ è-st-on brâve gamin ; c’est son petit garçon, c’ èst si p’tit valèt, c’ èst s’ pitit valèt ; ils ont deux garçons, il ont deûs valèts, deûs gamins; (jeune homme non marié) djon.ne ome ; il est encore garçon, il èst todi djon.ne ome

 

C60

garde

[nm] (o-c) gârde, (e) gâr

garde-champêtre [nm]: champète

 

G100

garde

nf (surveillance) avoir la garde de, waîtî à ; la servante a la garde des enfants pendant que la mère travaille, li mèskène waîte aus-èfants, su l’ timps qui l’ moman travaye ; il a le droit de garde de ses enfants une semaine sur deux ; i pout awè sès-èfants avou li, one samwin.ne su deûs ; chien de garde, tchin d’ coû ; corps de garde, côrps di gârde; (loc) tenir en garde, tinu à l’ ouy ; je n’ai garde de lui dire, dji n’ pou mau d’ lî dîre; mettre en garde, prévenu ; prendre garde, waîtî à li, waîtî à deûs côps ; prendre garde, waîtî di, prenez garde d’avoir froid, waîtîz di n’ nin awè frèd; prenez garde de tomber, waîtîz di n’ nin tchaîr ; de garde, di gârde, di stauve; être de garde, ièsse di stauve ; « Ci nût-ci, ti n’ sèrès pus di stauve, ci nût-ci ni l’s-ôtes, ti pous ‘nn’ aler. » (A. Bacq) ; médecin de garde, médecin d’ gârde; (expr) ièsse di gârde, être de garde, ièsse di stauve, id, tinu l’pot drwèt, id ; à 1’ waude di Diè !, à la garde de Dieu ; il anonce come on tchin d’ coû, il aboie comme un chien de garde; (livre) la page de garde, li gârde d’ on lîve, li pâdje di gârde

 

C60

garde

nm gârde ; chef garde, chèf gârde, gârde-convwè, gârde-trin

 

C60

garde-à-vous

nm se mettre au garde-à-vous, fé péter ses talons

 

C60

garde-barrière

n baurioteû (m), gârde-baurîre (, gârde-bariére)

 

C60

garde-boue

nm gâr-boû

 

C60

garde-champêtre

nm champète

 

C60

garde-chasse

nm gârde

 

C60

garde-fou

nm baye (f)

 

C60

garde-malade

n gârde-malade

 

C60

garde-manger

nm gârde-manjer

 

C60

garder

[v] (e) wårder, (o) wârder, (c) waurder, (o-c) aurder, (o) tèni

 

G100

garder

v waurder, tinu ; je garde, dji waude, dji waurdéye ; nous gardons , nos waurdans ; ils gardent, is waudenut ; je gardais, dji waurdeûve ; je garderais, dji waudereûve; (conserver pour soi) waurder, tinu ; je le garde, djè l’ waude (por mi) ; garder tout en soi-même, tot t’nu por li; (ne pas dévoiler) waurder, tinu ; gardez cela pour vous !, waurdez ça por vos !, ni d’djoz rin à pèrson.ne; (jeu de cartes) roi gardé, rwè gârdé; (mettre de côté) waurder, tinu ; gardez-moi une place, waurdez-me one place; (conserver) waurder ; pour garder de la viande, po-z-aurder dè l’ tchau; (continuer à avoir) pour garder la ligne, po d’mèrer tène; garder son sérieux, dimèrer sèrieûs ; garder le silence, ni rin dîre ; garder son calme, dimèrer paujêre, … maîsse di li; (surveiller) garder les enfants, riwaîti à, waîti à ; j’ai demandé à maman de garder les enfants, dj’ a d’mandé à moman di r’waîtî aus-èfants; (expr) Dieu vous garde !, qui l’  Bon Diè vos waude ! ; (se) v (prendre garde à) gardez-vous des flatteurs !, atincion aus blagueûs ! ; je m’en garderai bien, dji n’ pou bin mau ; (se conserver) il ne se garde pas, on nè l’ sét waurder

 

C60

garde-robe

nf (armoire) ârmwêre à glace, gârdirôbe ; (expr) quand èlle è-st-èvôye, li feu pout prinde à s’ gârdi-robe, quand elle est sortie, le feu peut prendre à sa garde-robe, sa garde-robe est vide

 

C60

gardien

, ienne n gârdyin (f gârdyin.ne) ; gardien de prison, gârdyin d’ prîjon; gardien de but, kép

 

C60

gardon

nm blanc-pèchon

 

C60

gare

[nf] (o-c) gâre, (e) gåre, (o-c) stâcion, (e) ståcion

 

G100

gare

nf gâre, stâcion (, èstâcion) ; chef de gare, chèf di stâcion

 

C60

gare !

interj (a)tincion !, gâre ! ; gare à vous !, gâre à vos ! ; (loc) sans crier gare, sins prévenu, sins criyî

 

C60

garenne

nf garine ; lapin de garenne, lapin d’ garine

 

C60

garer

v gârer ; l’auto est mal garée, l’ auto est mau gâréye, èst mau mèteuwe ; (se) v (se mettre à l’ abri de) se garer des coups, si mète foû dès côps; (ranger un véhicule) si mète ; où vais-je me garer ?, èwoù-ce  qui dji m’ va mète ? ; je suis mal garée, dji so mau mèteuwe

 

C60

gargariser

(se) v gârgariser

 

C60

gargouille

nf courote

 

C60

gargouillement

nm gadrouyadje, gadrouyemint

 

C60

gargouiller

v babouyî, gadrouyî, gârgouyî, rôkyî ; « N’ ètindoz nin come ça babouye dins lès colères ? » (J. Guillaume) ; j’ai le ventre qui gargouille, gn-a m’ vinte qui rôkîye, qui gadrouye

 

C60

gargouillis

nm gadrouyemint

 

C60

garnement

nm aplopin, mantin, roufion, gârnèmint

 

C60

garnir

[v] (o-c) gârni, (e) gårni

 

G100

garnir

v gârni ; nous garnissons notre maison, nos gârnichans nosse maujone; (loc) avoir le portefeuille bien garni, awè dès caurs,  awè bin d’ qwè ; (se) v si rimpli; la salle se garnit, li sâle si rimplit

 

C60

garnison

nf gârnison

 

C60

garnissage

nm gârnichadje

 

C60

garnisseur

, euse n gârnicheû (-se)

 

C60

garniture

nf gârniture ; garniture de cheminée, gârniture di tch’minéye

 

C60

garrot

nm (pour serrer en tordant) tinkion ; garrot de charrue, splinke (f), strindwè; (pour comprimer l’artère) garot

 

C60

garrotter

v loyî; garrotter la charrue, splinkyî

 

C60

gars

nm fieû, mi-vét; c’est un bon gars, c’ è-st-on bon fieû; « Quand dj’ rescontère dès m’-véts parèys, c’ èst sûr qu’ i gn-a on- èvènemint en route» (Albin Souldo , « Louis Barjot » )

 

C60

Gaspard

npr Djauspârd (diminutifs, Gas’ , Paye)

 

C60

gaspillage

nm alouwadje, cotapadje, difûtiadje, digârcinadje ,fûrladje, galfutadje, galvaudadje

 

C60

gaspiller

[v] (o) brichôder, (c) fûrler, (e) cåspouyî, (o) garciner, (c) d(i)gârciner,  (e) k(i)taper, (e-c) alouwer

 

G100

gaspiller

v alouwer, brichôder, cotaper, digârciner, difûtyi, fé drûsion, foute èvôye, fûrler, galfûrler, galfuter, galvauder, gârciner ; tu gaspilles !, vos brichôdez ! ; gaspiller son argent, fûrler sès caurs, galfûrler sès caurs ; gaspiller ses forces, galvauder sès fwaces ; gaspiller son temps,  piède si timps ; (expr) i n’ faut nin cotaper l’ pwin do bon Diè, il ne faut pas gaspiller le pain du Bon Dieu,  la nourriture

 

C60

gaspilleur

, euse adj et n   alouweûs (-e), brichôdeus (-e), digârcineûs (-e), furlaud (-e), fûrleûs (-e), galvaudeûs (-e), rwine-mwinnadje

 

C60

gastrite

nf gastrike, mau di stomak  (m)

 

C60

gastronomie

nf cûjène po lès fins-bètchs

 

C60

gâté

, ée adj (abîmé par putréfaction) gâté (-ye) ; une pomme gâtée, one poûrîye pome; une dent gâtée, on nwâr dint; (enfant gâté)  gâté (-ye), poûri (f, poûrîye), poûri gâté (f poûrîye gâtéye); (expr) gâté come one poûrîye pome, gâté comme une pomme pourrie, mal élevé; (terme affectueux) colaud (-e), gâté (-ye) ; ma petite gâtée, mi p’tite colaude, mi p’tite gâtéye

 

C60

gâteau

[nm] (c) wastia, (e) wastê, (o) gatau

 

G100

gâteau

nm wastia, gatau ; faire un gâteau, fé on wastia ; le gâteau des rois, li gatau dès rwès ; oncle gâteau, mononke di suke (le même terme se dit même s’il ne s’agit pas d’un oncle)

 

C60

gâter

[v] (o-c) gâter, (e) gåter

 

G100

gâter

v (traiter avec gentillesse) gâter ; vous m’avez gâtée, vos m’ avoz gâté; (en parlant du temps) il fait beau : nous somme gâtés, nos-avans dè l’ chance, i faît bia; (affaiblir, détruire) vous avez tout gâté, vos-avoz tot foutu è l’ aîr; gâte-métier, gâte-mèstî; (expr) i n’ faut qu’ one mwaîje bièsse po gâter on stauve, il ne faut qu’ ne mauvaise bête pour gâter une étable, c’est toujours l’ivraie qui gâte le bon grain ; (se) (plante) poûri, si dismoûji ; le bois se gâte, li bwès s’ dismoûjit ; (temps) si brouyî, si dismète, si machurer ; le temps se gâte, gn-a l’ timps qui s’ brouye; les choses vont se gâter, ça va mau toûrner

 

C60

gâterie

nf (friandise) gougouyes (pl)

 

C60

gâteux

, euse adj et n devenir gâteux, rintrer èn-èfance, rèfanti

 

C60

gauche

[nf] gauche, (e) hintche

 

G100

gauche

adj gauche ; la main gauche, li gauche mwin, li pawène ; « li dos à bachète, li pawène aspoyîye su l’ faumwin » (JHouziaux) ; « N’ èst-ce nin co timps, Mardjô, di r’wêtî dins m’ pawène ?» (J. Gilson) ; écrire de la main gauche, scrîre avou s’ gauche mwin, ièsse pawène; (cheval) aller à gauche (ordre donné au cheval), âre !;  (aller à droite étant ote) aller à gauche, aler à daye, aler à dia ; le cheval placé à gauche de l’ attelage, li tch’vau d’ cwârdia, li tch’vau d’ pania ; (loc) à  gauche, à gauche ; vous allez à gauche, vos-alez su vosse gauche ; à la gauche de, à l’ gauche di ; à main gauche, à mwin gauche, à pawène ; « À s’ pawène, lès-ûsines di Furnêre.» (A. Henin) ; de gauche à droite, di drwète èt d’ gauche; (expr) causer à l’ gauche mwin, parler une autre langue que celle du pays ; ièsse di gauche, être de gauche ; passer l’arme à gauche, moru; (de travers) di truviès ; une table gauche, one tauve qu’ è va d’ truviès; (malhabile) èpaustèdjî (-ye), gauchîr, malasnè (f malasnéye), mau-adrwèt (-e) ; « Avoz rovî l’ gauchîre djon.nia qui v’s-avoz stî ? » (E. Gilliard)

 

C60

gaucher

, ère n gauchî (f gauchîre), pawène (f) ; ce gamin est gaucher, ci gamin-là èst gauchî , ci gamin-là, c’ è-st-one pawène

 

C60

gauchiste

adj et n gauchisse

 

C60

gaufre

[nf] (o-c) (w)aufe, (e) wafe

 

G100

gaufre

nf waufe ; fer à gaufres, fiêr à waufes

 

C60

gaufrier

nm fiêr à waufes

 

C60

gaulage

nm bârdachadje, sbassenadje

 

C60

gaule

nf bârdache

 

C60

gauler

[v] (o) taper (à gayes), (c) bardachî, (e) bardahî (d’vins ‘ne saqwè)

 

G100

gauler

v bârdachî, sbassener ; gauler des noix, bârdachî dès gayes,  sbassener dès gayes ; celui qui gaule, bârdacheû (-se)

 

C60

gaulois

, oise adj et n gaulwès (-e)

 

C60

gausser

(se) v si foute (d’ one saquî ou bin d’ one saqwè)

 

C60

gaver

v (animaux) gourer, rigouler ; « Dins lès daîrins mwès, on l’ a gouré di p’tit lacia, di tortias èt d’ farène di wadje, po l’ ècrachî. » (J. Houziaux) ; (personnes) être gavé, ènn’ awè jusqu’à l’ pupe, ièsse rigoulé ; (se) v s’ è fé pèter, si foute one bosse, si foute one boûre, si guèder

 

C60

gavroche

nm galmitchot

 

C60

gaz

[nm] (o-c) gâz’, (e) gåz’

 

G100

gaz

nm gâz ; une fuite de gaz, one fwite di gâz ; se chauffer au gaz, si tchaufer avou do gâz; (expr) rouler à plein gaz, roûler come on sot, come on dislachî

 

C60

gaze

nf bande de gaze, binde

 

C60

gazer

v (intoxiquer au gaz) il a été gazé à la guerre de 14-18, il a stî gâzé à l’ guêre di quatôze

 

C60

gazette

nf (journal) gazète; (bavard) canlète, tchawète

 

C60

gazogène

nm gazojin.ne

 

C60

gazole

nm gazole

 

C60

gazomètre

nm gazomète

 

C60

gazon

[nm] wazon

 

G100

gazon

nm wazon ; couché sur le gazon, coûtchî su l’ wazon ; gazon sur lequel on étendait le linge pour le mettre sécher et blanchir, rimouye (f); (expr) mète lès linçoûs à l’ rimouye, étendre les draps de lit sur le gazon aussitôt après la lessive

 

C60

gazouillement

nm brûtiadje, gruzinadje

 

C60

gazouiller

v brûtyî, grûzeler, grûziner

 

C60

gazouillis

nm tchîpèlerîye (f), tchîpiadje, tchîpîyerîye (f)

 

C60

geai

[nm] (o) djirau, (c) djurau, (o-c) ritchau, (e) ritchå

 

G100

geai

nm cwagnaud, djèraud, djureû, ritchaud ; crier comme un geai, ritchaurder ; cri du geai, ritchaurdadje (m)

 

C60

géant

, ante adj grand au d’ là; (expr) quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdmwin, quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain; nm géant de cortège, aurdjouwant

 

C60

géant, e

[adj] (o) djèyant, e, (c) jèyant, e, (e) adjèyant, e

 

G100

Gédéon

npr Jédèyon (diminutif, Dèyon)

 

C60

Gedinne

npr Djèdène

 

C60

geignard

, arde adj cloussaude (f), djèmichaud (-e), dôrlin (f dôrlin.ne) gnangnan, pîlaud (-e), plindaud (-e) ; elle est geignarde, èlle èst gnangnan ; (iron) bèguène (nf)

 

C60

geignement

nm dilamintadje, djèmichadje, piladje

 

C60

geindre

v djèmi, grigneter, pîler, si dilaminter ; (expr) fé l’ pouye crèvéye, geindre

 

C60

gel

nm djaléye (f) ; petit gel, djaletadje ; on prévoit du gel pour cette nuit, on-z-anonce dè l’ djaléye po ç’ nût-ci ; ce n’est qu’un petit gel, ci n’ èst qu’ one miète di djaletadje

 

C60

gélatine

nf jèlatine

 

C60

Gelbressée

npr Djèrbussèye

 

C60

gelée

[nf] (température) (o-c) djaléye, (e) djalêye

 

G100

gelée

nf djaléye ; gelée blanche sur les prés et les champs, rèléye ; gelée blanche sur les arbres et les toits, maurladje (m); (expr) blanke rèléye dwèt ièsse rilâvéye, gelée blanche doit être relavée, il est tombé de la gelée blanche, il pleuvra bientôt; l’ nîve su dès broûs, dè 1’ djaléye divant trwès djoûs, de la neige sur de la boue, de la gelée avant trois journ quand il neige après avoir plu, c’est signe qu’ il gèlera sous peu ; i n’ faut nin r’toûrner l’ djaléye è têre, il ne faut pas retourner un sol gelé ; solia do djoû, djaléye dèl’ nût, soleil pendant le jour, gelée pendant la nuit; (gelée de fruits) jèléye ; de la gelée de groseilles, dè l’ jèléye aus rodjès grusales

 

C60

geler

[v] 1 (impersonnel) djaler : i djale

2 (résultat) èdjaler: (c) l’ êwe è-st-èdjaléye, (e) l’ êwe è-st-èdjalêye, (o) l’ eûwe è-st-èdjaléye

 

G100

geler

v impers djaler ; il gèle, i djale ; il gelait, i djaleûve ; il gèlera, i djalerè ; il a gelé, il a djalé ; geler à nouveau,  ridjaler ; il gèlera encore, i djalerè co ; il gèlera encore cette nuit, i va co djaler ç’ nût-ci ; il a gelé, il a djalé ; geler légèrement, djaleter ; geler légèrement (sur les prés) rèler ; geler légèrement (sur les arbres,  sur les toits), maurler ; il a gelé légèrement (sur la prairie) il a rèlé ; il a gelé (sur les toits, les arbres) il a maurlé; (expr) lès coks tchantenut pâr naît, i va djaler, les coqs chantent pendant la nuit, il va geler ; l’ oulote a frèd ses pîds, c’ èst po djaler, la chouette a froid aux pieds, c’est qu’il va geler ; s’ i maurléye au Noyé, bran.mint dès frûts l’ anéye d’ après, s’ il gèle légèrement à la Noël, il y aura beaucoup de fruits l’année suivante; vt èdjaler ; j’ai les mains gelées, dj’ a mès mwins èdjaléyes ; les oignons sont gelés, lès-agnons sont-st-èdjalés; (expr) dj’ a mès pîds come dès grognons d’ tchin, j’ai les pieds comme des truffes de chien, j’ai les pieds gelés

 

C60

gelure

nf èdjalûre

 

C60

gembloutois

, oise adj et n djibloutwès (-e)

 

C60

Gembloux

npr Djiblou

 

C60

gémir

[v] djèmi

 

G100

gémir

v djèmi ; gémir doucement, djèmeter; celui qui gémit, djèmicheû (-se) ; gémir en vue de demander qqch, pîler

 

C60

gémissant

, ante adj djèmichaud (-e), pîlaud (-e)

 

C60

gémissement

[nm] (o-c) djèmichemint, (e) djèmihemint

 

G100

gémissement

nm djèmichadje, djèmichemint

 

C60

gênant

, ante adj jin.nant (-e)

 

C60

gencive

[nf] djincive

 

G100

gencive

nf djincive

 

C60

gendarme

[nm] (c) jendârme, (e) jendâr, (o-e) jendarme; v. policier

 

G100

gendarme

nm jendârme, gârnissaîre

 

C60

gendarmerie

[nf] (c) jendârmèrîye, (e) jendarmèrèye

 

G100

gendarmerie

nf jendârmèrîye

 

C60

gendre

nm bia-fis

 

C60

gêne

[nf] (o-c) jin.ne, (e) djin.ne

 

G100

gêne

nf jin.ne; (expr) i gn-a pont d’ jin.ne véci, savoz !, il n’y a pas de gêne à avoir ici, vous savez !, soyez à votre aise ; sins jin.ne ni façon, sans gêne ni façon, sans se gêner

 

C60

généalogique

adj arbre généalogique, aube di famile

 

C60

gêner

 [v]: (o-c) jin.ner, (e) djin.ner

 

G100

gêner

v (mettre mal à l’aise) jin.ner, èbarasser; on serait bien gêné, on sèreûve bin jin.né; (entraver le mouvement) ièsse dins lès pîds, ièsse dins l’ vôye da ; vous ne voyez pas que vous gênez ?, vos n’ vèyoz nin qui v’s-èstoz dins l’ vôye ? ; retirez votre seau qui me gêne, rissatchîz vosse saya qu’ èst dins mès pîds; (occasionner une gêne physique) ces souliers me gênent, cès solés-ci m’ sèrenut trop fwârt; son col le gênait, il aveûve mètu on col trop sèrant; (expr) ça lî jin.neûve d’ î aler, cela (lui gênait,) le gênait d’y aller ; dji n’ so nin jin.né d’ è fé ostant, je suis capable d’en faire autant ; i gn-a qui l’ trop wêre qui jin.ne, il n’y a que le trop peu qui gêne, seule, la privation gêne ; i n’ vos faut nin jin.ner, là !, il ne faut pas vous gêner ! ; (se) v (se contraindre) si jin.ner ; ne vous gênez pas !, ni v’ jin.nez nin !; (se serrer) si sèrer ; si vous vous gênez un peu, il y aura de la place pour tout le monde, si vos vos sèrez one miète, gn-aurè dè i place po tot l’monde; (expr) quand on s’ jin.ne, on d’vint bossu, quand on se gêne, on devient bossu

 

C60

général

, ale adj jènèrâl (-e) ; c’est la règle générale, c’ èst l’ régue jènèrâle

 

C60

général

nm jènèrâl

 

C60

généralement

adv au pus sovint, d’ abitude ; généralement, nous partons le matin, d’ abitude, nos ‘nn’ alans do matin ; généralement, ce sont les enfants qui y vont, au pus sovint, c’ èst lès-èfants qu’ î vont

 

C60

généraliser

v (appliquer à l’ensemble des personnes) ils sont nombreux mais il ne faut cependant pas généraliser, gn-a brâmint mins i n’  lès faut nin mète tortos su l’ min.me pîd, dins l’ min.me pani ; (se) v à ce jour, l’instruction s’est généralisée, au djoû d’ audjoûrdu, tot 1’ monde va è scole

 

C60

généraliste

n docteûr

 

C60

généralité

nf (caractère de ce qui est général) son discours n’était fait que de généralités, il a causé d’ tot èt d’ rin ; il est resté dans les généralités, i n’ a jusse dit qui l’ principâl ; dans la généralité des cas, dins quausu tos lès cas, quausu à chaque côp; (ensemble des individus) la généralité des gens vous le diront, quausu tot l’ monde vos l’ diîrè, c’ èst ç’  qui lès djins vos dîront noûf côps su dîj

 

C60

génération

nf jènèrâcion; (expr) come lès vîs chufèlenut, lès djon.nes tchantenut, comme les vieux sifflent, les jeunes chantent, les habitudes passent d’une génération à l’autre ; dji so co à l’vîye môde, je suis encore de la vieille génération

 

C60

généreux

, euse adj (charitable) à l’ laudje mèseure, di d’néye, midone; être généreux, awè s’ keûr su ‘s mwin, ièsse laudje ; « Il a todi stî à 1’ laudje mèseure maugrè qu’ i n’ nos-eûche jamaîs payî qu’ avou dès pûs. » (E. Gilliard); (expr) i n’ èst nin di D’néye, il èst do viladje pus lon (iron) (jeu de mots entre dinéye, générosité et Dinéye, Denée) ; il èst laudje maîs c’ èst dès spales (iron), il est large mais uniquement des épaules, il n’est pas généreux ; i s’  mètreûve su li strin po l’s-ôtes, il se mettrait sur la paille pour les autres, il est généreux

 

C60

généreux, euse

[adj] midone, (o-c) laudje, (o) lâdje, (e) djènèreûs, e

 

G100

générosité

nf (expr) i done on pwès mins c’ èst po rawè one féve, il donne un pois mais c’est pour avoir une fève en retour, sa générosité n’est pas désintéressée ; i n’ èst nin di D’néye (voir : généreux), sa générosité a des limites

 

C60

genêt

[nm] (o-c) dj(i)gnèsse [nf], (e) dj(u)gnèsse [nf]

pour la forme élidée, on écrit: in / on gngnèsse ; (c) gngnèsse: aussi masc.

 

G100

genêt

nm djinièsse (f) ; un balai de genêts, on ramon di dj’nièsses; genêt des teinturiers (genestrole), ièbe di tindeû (herbe de tendeur)

 

C60

gêneur

, euse n jin.neû (-se)

 

C60

Geneviève

npr Djènevîre ; « On promèt l’ vôye èt fé s’ noûvin.ne po lès maus sinte Djènevîre èt po l’ fîve- lin.ne.» (A. Laloux) ; on fièstéye lès Djènevîre li deûs d’ janvî

 

C60

genévrier

nm pèkèt ; « Li fumèle do singlé rûtîye pa-d’zos lès pèkèts. » (E. Gilliard)

 

C60

génial

, ale adj (fwârt) bon (-e), clapant (-e) ; c’est une idée géniale, c’ è-st-one fwârt bone idéye, c’ è-st-one clapante idéye ; c’est un médecin génial, c’ è-st-on fwârt bon docteûr; c’est génial!, c’ èst bin !; c’était génial, c’ èsteûve au d’là dès bins

 

C60

génie

nm (milit) jènîye ; soldat du génie, sôdârt do jènîye; (talent) il a du génie , il a dès bonès-idéyes, c’ è- st-on-ome come gn-a pont d’ feume

 

C60

genièvre

[nm] pèkèt, chnik ; v. eau de vie

 

G100

genièvre

nm (eau-de-vie) chnik, gote (f,), jéjé, pèkèt, rikiki, vî sistème ; Chassart, Tchèssaut ; café avec du genièvre, carafon

 

C60

génisse

[nf] 1 (c) djini, (e) djinihe, (o) djèni(sse

2 (jusqu’à un an) (e) åmaye, (o) aumâye, (c) aumaye

 

G100

génisse

nf aumaye, djini; (expr) audjoûrdu on via, dimwin one aumaye, aujourd’hui un veau, demain une génisse, aujourd’hui le poignet et demain le bras

 

C60

génital

, ale adj organes génitaux, botike (nm sing); (id pour les hommes uniquement) pârtîyes (spl)

 

C60

genou

[nm] (c) dj(i)gno, (e) dj(i)no, (o) dj(è)nou

pour la forme élidée, on écrit: in gngnou / on gngno

 

G100

genou

nm djigno (, dj’gno), gngno ; mon genou gauche, mi gauche djigno ; j’ ai mal aux genoux, dj’ a mau mès d’gnos, … gngnos; (loc) avoir les genoux qui craquent, crochî dès gngnos ; faire du genou,,fé do d’gno ; être sur les genoux (fatigué), ni pus sawè aye, ni pus sawè dire do pwin ; prendre sur ses genoux, prinde su s’ choû ; viens donc t’asseoir sur mes genoux !, vinoz su ni’  choû, on ! ; se mettre à genoux, si mète à gngnos; (expr) awè one tièsse come on gngno, avoir une tête comme un genou, être chauve ; i parvêrè, il a dès gros gngnos, il parviendra, il a de gros genoux (à force de s’agenouiller pour implorer)

 

C60

genouillère

nf jènouliére

 

C60

genre

nm (catégorie, espèce) espéce (f), jenre, sô(r)te (f) ; il a déjà essayé tous les genres littéraires, il a d’djà sayî totes lès sôtes di scrîjadje ; ce genre de chapeau lui convient, c’ è-st-on jenre di tchapia què lî va bin ; elle portait un genre de tailleur, èlle aveûve one èspéce di talieûr ; c’est le nouveau genre de souliers, c’ èst l’ novèle môde po lès solés; (loc) avoir beau genre, awè bia jenre; avoir mauvais genre, awè laîd jenre ; ce n’est pas mon genre , ci n’ èst nin m’ gout ; c’est ce qu’on fait de mieux dans le genre, c’ èst ç’ qu’ i gn-a co d’ mia ; du même genre do min.me tonia ; faire du genre, fé d’ sès rinkinkins; (expr) il est unique en son genre, c’ è-st-on-ome come i gn-a pont d’ feume ; elle est unique en son genre, c’ è-st-one feume come i gn-a pont d’ ome ; aller colporter des bruits, ce n’est pas son genre, ci n’ èst nin dins sès-abitudes d’ aler fé pèter s’ linwe

 

C60

gens

[nm-pl] djins

 

G100

gens

nm et f pl (personnes) djins (f) ; il y avait peu de gens, gn-aveûve wêre di djins ; il y avait beaucoup de gens, gn-aveûve bran.mint dès djins, gn-aveûve one masse di djins, gn-aveûve do l’ djin, gn-aveûve dè l’ djin; de braves gens, dès brâvès djins ; des gens bien, dès djins come i faut ; de pauvres gens, dès pôvès djins ; de sales gens, dès man.nètès djins, de vieilles gens, dès vîyès djins (dès vis)-, les jeunes gens, lès djon.nès djins (lès djon.nes); les petites gens (le peuple), lès p’titès djins ; les gens sont méchants, lès djins sont mèchants (quand « djins » est attribut et au pluriel, il est du genre masculin); (gens de) les gens d’église, lès curés ; les gens de lettres, lès scrîjeûs ; les gens de maison, lès vaurlèts èt lès mèskènes; (expr) c’ èsteûve one copicherîye di djins, c’était un fourmillement de gens ; i faut lèyî lès djins po ç’ qu’ is sont, il faut laisser les gens pour ce qu’ils sont, il faut les regarder comme tels ; i faut todi grèter lès djins èwoù-ce qu’ il ont chôpe, il faut toujours gratter les gens où ils ont des démangeaisons ; gn-a pont d’ sot mèstî, gn-a qu’ dès sotès djins, il n’y a pas de sot métier, il n’y a que de sottes gens ; gn-a wêre di djins à ièsse contints, peu de gens sont satisfaits ; i n’ faut nin r’mète bièsses à djins, il ne faut pas comparer les animaux avec les personnes ;  i n’ si faut nin r’toûrner après lès djins, il ne faut pas se soucier de l’avis des gens ; lès caurs faîyenut lès djins, l’argent fait les gens, on évalue les gens d’après leur fortune ; po conèche lès djins, i faut viker avou, pour connaître les gens, il faut vivre avec eux; qu’ i gn-a dès djins qu’ sont bièsses !, comme il y a des gens qui sont bêtes !

 

C60

gent

nf famile ; la gent féminine, lès feumes ; la gent animale, lès bièsses

 

C60

gentiane

nf jenciane

 

C60

gentil

, ille adj amistauve, binamé (-ye) (n et adj), binin.mé (-ye) (n et adj), brâve (n et adj), djinti (f djintîye) (n et adj) ; il est si gentil, c’ èst si plaîji d’ li

 

C60

gentil, le

[adj] (o-c) djinti, îye, (e) binamé, êye, (c) vayant, e

 

G100

gentillesse

nf djintiyèsse ; si vous saviez toutes les gentillesses qu’il a eues à mon égard !, si vos saurîz come il a stî bini.nmé avou mi!

 

C60

gentiment

adv djintimint

 

C60

génuflexion

nf agngnoladje (m), asglignadje (m) ; faire des génuflexions, s’ agngnoler, s’ asglignî

 

C60

géographie

nf jèyografîye

 

C60

geôle

nf gayole, prîjon, grande cinse (iron)

 

C60

géomètre

n jèyomète

 

C60

géométrie

nf jèyomètrîye

 

C60

géométrique

adj jèyomètrike

 

C60

Georgen

npr Jôr ; sint Jôr, c’ èst l’ patron dès sôdârts èt dès-ajents d’ police ; on l’ fièstéye li 23 d’ avri

 

C60

géranium

nm jèrâniom’ ; géranium herbe à Robert, cwarvèsse (f)

 

C60

gérant

, ante n jèrant (-e)

 

C60

Gérard

npr Djuraud, Jèrârd; (expr) l’ èsté da l’ Sint-Djuraud, trwès p’tits djoûs, èt co, pau, l’été de la Saint-Gérard (2 octobre) ne dure que trois petits jours et n’est pas généreux

 

C60

gerbe

[nf] (o-c) djaube, (e) djåbe

 

G100

gerbe

nf djaube ; grosse gerbe liée uniquement à la partie supérieure, sôdârt (m) ; tas de quatre gerbes, gade ; tas de quatre gerbes reliées entre elles par le haut, capucin (m) ; tas de dix à quinze gerbes, dîja (m) ; mettre en gerbes, mète è djaubes ; dresser les gerbes, stamper aus djaubes; (expr) i gn-a jamaîs tant dès djaubes qu’ à l’ awous’ , il n’y a jamais autant de gerbes que pendant la moisson, ce que vous dites est évident ; il a stî batu come one djaube , il a été battu comme une gerbe, très fort ; ostant waîtî après one atatche dins one djaube di strin, autant rechercher une épingle dans une gerbe de paille,  dans une meule de foin; gerbe de fleurs, jêrbe

 

C60

gerber

v (mettre en gerbes) mète è djaubes

 

C60

gerbier

nm mafe

 

C60

gercé

, ée adj d(is)bîjî (-ye), disbîjelé (-ye), sbîji (f sbîjîye)

 

C60

gercé, e

[adj] (o-c) disbîjî, îye, (e) d(i)bîhî, èye, crèvassé, êye

 

G100

gerçure

nf (au point de crevasser) crèvaude ; avoir des gerçures, ièsse disbîjî (-ye), ièsse disbîjelé (-ye), ièsse sibîjî (-ye)

 

C60

gériatre

n jèriâte, médecin po lès vîs

 

C60

germain

, aine adj djèrmwin (f djèrmwin.ne), prôpe ; mon cousin germain, mi prôpe cousin, mi cousin djèrmwin ; ma cousine germaine, mi prôpe cousène, mi cousène djèrmwin.ne

 

C60

Germain

npr Djèrmwin

 

C60

Germaine

npr Jèrmin.ne

 

C60

germandrée

nf oubionète

 

C60

germe

nm (de l’œuf) vèrzin; (de furoncle) brotchon, chalon, djaurnon; (de pomme de terre) ouy di canada

 

C60

germer

[v] (o) djârner, (c) djaurner, (e) djèrmer

 

G100

germer

v djèter ; action de germer, djètadje (m) ; germer en épis,  djaurner

 

C60

germination

nf djaurnadje (m), djètadje (m); mettre l’orge en germination, mète djaurner l’ wadje

 

C60

gésier

nm djêve, djési, magot

 

C60

gestapo

nf gèstapo

 

C60

geste

[nm] (e-c) djèsse, (o) djèsse [nf]

 

G100

geste

nm djèsse, jèsse ; il faisait de grands gestes de la main, i fieûve dès grands jèsses avou s’ mwin ; signifier par gestes, fé sine ; acquiescer par gestes, fé sine oyi; (expr) à tch’vau doné, on n’ riwaîte nin lès dints, à cheval donné, on ne regarde pas les dents, ce n’est pas la valeur du cadeau qu’on regarde, c’est le geste; (action) jèsse (f) ; action blâmable, laîde jèsse; (expr) c’ èst dès jèsses po s’ tuwer, ce sont des gestes pour se tuer, ce sont des actions susceptibles de vous donner la mort ; i ‘nn’ a faît one, di jèsse !, il en a fait un, de geste, il a fait une fameuse mauvaise action; (geste déplacé vis-à vis d’ une femme) aguigne (f) ; chanson de geste, djèsse

 

C60

gesticuler

v boudjî ; il gesticule toujours, i boudje tofêr, i n’ sét d’mèrer trankile, i faut todi qu’ i faîye aler s’ pîd, sès brès

 

C60

Gesves

npr Djéve

 

C60

ghetto

nm guèto, prîjon

 

C60

gibecière

nf bèsace, cârnassiére, musète

 

C60

gibelotte

nf djiblèt (m)

 

C60

gibet

nm potince (f)

 

C60

gibier

[nm] (e) djibî, (o) djubî, (c) jubier, (o) jibiè

 

G100

gibier

nm jibier; lever le gibier, lèver jibier

 

C60

giboulée

[nf] (o) via d’ mârs’ [nm], (c) via d’ maus’ [nm], (e) vê d’ mås’ [nm], houssê [nm], (s) bikèt d’ avri (car, en Ardenne, les giboulées sont fréquentes au mois d’avril)

 

G100

giboulée

nf les giboulées, lès vias d’ mârs’ (m pl), lès bikèts d’ avri (mpl), d’après le mois auquel elles se produisent

 

C60

gibus

nm bûse (f), gârnîye (f), tchapia-bûse

 

C60

gicler

v (pour une consistance molle) brotchî, dibrèchî ; action de gicler, brotchadje (m) ; la pomme a giclé dans mes mains, tellement elle était pourrie à l’intérieur, li pome a brotchî dins mès mwins, télemint qu’ èlle èsteûve poûrîye en d’dins ; la boue a giclé, lès broûs ont brotchî; (pour un jet liquide) sbritchî,  stritchî ; gicler à nouveau, ristritchî ; action de gicler, sbritchadje (m), stritchadje (m) ; le sang s’est mis à gicler, li song s’ a mètu à stritchî

 

C60

gifle

[nf] bafe, (o-c) pètéye, (e) pètêye, (o-c) tchofe, bèrlafe

 

G100

gifle

nf alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, caramèl, clatche, imaudje à cink dwèts, lafe, lètche (iron), pètéye, târlouche tchofe, warloufe

 

C60

gifler

v foute one clatche, … one pètéye, … one târlouche, … one tchofe, claper one tchofe su s’ nez, diner one imaudje à cink dwèts, tchaussî one pètéye su s’ nez, tchofer ; donner de petites gifles, tchoufeter

 

C60

gigantesque

adj (géant) dèmoné (-ye), fwârt grand (-e), grand-grand (f grand-grande) ; cet homme est d’une taille gigantesque, cit-ome-là, il èst fwârt grand ; c’ è-st-one pîce d’ ome ; un bâtiment gigantesque, on dèmoné batumint; (expr) quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin (iron), quand il a froid aux pieds un jour, il éternue le lendemain, il est très grand; (qui dépasse la commune mesure) fameûs (-e) ; c’est une œuvre gigantesque, c’ è-st-one fameûse bèsogne ; il aime le gigantesque, il in.me bin tot ç’ qu’ èst grand

 

C60

gigot

nm djigue (f), djigot ; du gigot de mouton, do djigot d’ bèdot

 

C60

gigotement

nm djigotadje

 

C60

gigoter

v djiboter, djigoter, rèner ; « I rèneut brès èt pates come one baloûje mau tchèyûwe su s’ do.s » (.A Laloux); (expr) djiboter come on gadot, gigoter comme un chevreau

 

C60

gilet

nm djilèt

 

C60

gille

nm djîle

 

C60

Gilles

npr Djîle

 

C60

girafe

nf jirafe

 

C60

girofle

nm clou de girofle, clawson

 

C60

giroflée

[nf] murèt [nm], (o-e) carantin [nm]

 

G100

giroflée

nf murèt (m); giroflée quarantaine, quarantin (m), fleûr di cwarème

 

C60

giron

nm choû ; ce que peut contenir un giron, choûrchîye (f), faudeléye ; j’ ai été cueillir tout un tablier de pommes, dj’ a stî coude one choûrchîye di pomes

 

C60

girouette

[nf] (e) djirwète, (o) djirouwète, (c) rabanêre

 

G100

girouette

nf (dispositif) banêre, rabanêre; (expr) c’ èst come li banêre, èle ni pout nin ièsse tos lès djoûs à bia timps, c’est comme la girouette, elle ne peut pas indiquer tous les jours le beau temps; (personne changeante) rabanêre

 

C60

gîte

[nm] (o-c) djîsse [nf], (e) djîsse [nm] ; v. terrier

 

G100

gîte

nm (lieu pour se loger) djîte, djîse, lodjis’, maujone (f), twèt ; il a trouvé un gîte, il a trové on twèt; (du lièvre) cwète (f)

 

C60

gîter

v djîser

 

C60

givrage

nm amaurladje, èmaurladje, maurladje

 

C60

givre

[nm] (o-c) rèléye [nf], (e) råle, rålèdje

 

G100

givre

nm (sur les champs) rèléye (f); (sur les arbres et les toits) amaurladje, èmaurladje, maurladje

 

C60

givré

, ée adj èrèlé (-ye) ; (expr) twèt èrèlé vaut mia qu twèt èvolé, toit givré vaut mieux que toit envolé (dit celui qui a les cheveux blancs)

 

C60

givrer

v (sur les champs) rèler; (sur les arbres et les toits) amaurler, èmaurler, maurler ; « Va t’ fé couru arèdjî ! Dj’ in.me ostant on twèt amaurlé qu’ onk discouvièt, mi. » (A. Laloux)

 

C60

glabre

adj qui n’ a pont d’ pwèl

 

C60

glace

nf (eau congelée) glace ; chandelle de glace, tchandèle di glace ; patins à glace, patins à glace ; saints de glace, sints d’ glace (Pancrace, Mamert et Servais, fêtés les 10, 11 et 12 mai); rivière prise par la glace, aîwe sèréye ; « Ci n’ èst nin pus d’ on côp tos les quarante ou cinkante ans qui Moûse est tot-à faît sèréye èt qu’ on pout passer tot-ute. » (L. Maréchal); (expr) awè on keûr come dè l’ glace, avoir un cœur de glace ; sint Matias’ sipîye li glace, s’ i n’ è trove pont, il è faît à s’ façon, saint Mathias casse la glace, s’il n’en trouve pas, il en fait à son idée (càd à foison); (plaque de verre) cârau (m) ; la glace est sale, li cârau èst man.nèt; (miroir) murwè (m) ; se regarder dans la glace, si r’waîtî o murwè; (confiserie) crin.me à l’ glace

 

C60

glacé

, ée adj frèd (-e) (, freud (-e)) ; de l’eau glacée, dè l’ frède aîwe ; une crème glacée, one crin.me à l’ glace ; un chocolat glacé, on frisco; (expr) dj’ a mès pîds come dès grognons d’ tchin, j’ ai les pieds comme des museaux de chien, j’ai les pieds glacés

 

C60

glacial

, ale adj frèd (-e) (, freud (-e))

 

C60

glaçon

nm bokèt d’ glace, glace (f) ; mettre un glaçon dans son verre, mète on bokèt d’ glace dins s’ vêre; il y a des glaçons sur la rivière, gn-a dès glaces su l’ aîwe, gn-a dè l’ glace; (expr) dj’ a mès pîds come dès glaces, j’ ai les pieds comme des glaçons

 

C60

glaïeul

nm glayeul

 

C60

glaire

nf aîweléye, flîme, glumiant (m)

 

C60

glaise

[nf] (terre) (c) déle, (c-e) dièle, (o) têre di pot, digue v. argile

 

G100

glaise

nf dièle ; enduire de terre glaise, dièler, dièrler ; action d’ enduire de terre glaise, dièrladje (m) ; fosse d’extraction, fosse à l’ dièle ; ouvrier, dièleû, fossetî

 

C60

glaisière

nf déles (pl)

 

C60

gland

nm (fruit du chêne) gland; (passementerie) clokin

 

C60

glande

nf glande, abouyète

 

C60

glaner

[v] (o-c) mèchener, (e) mèhener, (o) rabassiner

 

G100

glaner

v mèchener ; ensemble des épis glanés, mèchon (f) ; poignée d’épis glanés, glène (f) ; glaner à la main, mèchener à l’ glène ; action de glaner, mèchenadje (m); (expr) il a stî è scole quand lès maîsses alin.n mèchener, il a été à l’école quand les maîtres allaient glaner, il n’a pas été à l’école ; li cia qui cause sème, li cia qui choûte mèchenéye, celui qui parle sème, celui qui écoute glane ; quand l’ curé faît l’ awous’ , li maurlî mèchenéye, quand le curé moissonne, le marguillier glane ; èvoyî mèchener, envoyer glaner, envoyer au diable

 

C60

glaneur

, euse n mècheneû (-se)

 

C60

glapir

v glawer

 

C60

glas

[nm] sonner le _: (c) soner à mwârt, (e) soner à mwért, (o) soner à môrt,  (e-c) soner l’ transe, (o) soner lès transes

 

G100

glas

nm transe ; « Èst-ce li transe qu’ on sone asteûre, qui dj’ triyane insi ? » (J. Guillaume) ; sonner le glas, soner à mwârt, soner lès transes, … l’ transe

 

C60

gléchome

nm faux lierre, êsse

 

C60

glissade

nf (action de glisser involontairement) ridadje (m); (jeu d’hiver) glissadje (m) ; celui qui s’amuse à glisser, glisseû (-se)

 

C60

glissant

, ante adj ridant (-e) ; c’est une route glissante, c’ è-st-one vôye qu’ èst ridante

 

C60

glisser

v (involontairement) rider ; glisser sur le plancher, rider su l’ plantchî ; glisser sur une épluchure, rider su one pèlake; (volontairement sur la glace) à pied, glissî ; jouer à glisser, djouwer à glissî; en traîneau, scliter ; «Fians, ène wadjûre ? Dj’ î sèrè d’vant twè. Ratind qu’ i djale, on sclite pus rwèd.» (E. Doumont); (volontairement un poids, un volume, à terre) nous avons fait glisser le meuble, nos-avans èrtchî l’ meûbe; (expr) cela glisse sur la cuirasse de mon indifférence, lèyans-le passer, on passe bin dès pwès (, laissons-le passer, on passe bien des pois), ça n’ mi faît ni stitche ni broke

 

C60

glisseur

, euse n glisseû (-se)

 

C60

glissoire

nf glisswêre ; faire une glissoire, fé one glisswêre, afroyî one glisswêre

 

C60

global

, ale adj j’ai calculé son revenu global, dj’ a cârculé tot ç’ qu’ i gangne

 

C60

globalement

adv tot èchone ; il faut voir cela globalement, i faut veûy ça tot èchone

 

C60

globe

nm (corps sphérique) bole (f) ; le globe de l’œil, li bole di l’ ouy ; le globe terrestre, li têre ; sur le globe terrestre, su nosse bole; (demi-sphère creuse de verre) globe; on le mettrait sous un globe, on l’ mètreûve dizos on globe

 

C60

globule

nm globule

 

C60

gloire

nf glwêre ; il recherche la gloire, i cache après l’ glwêre ; pour rendre gloire à, po fé oneûr à

 

C60

gloria

nm glôriya ; (expr) il arive co à mèsse po rènonder l’ gloriya, il arrive encore à la messe pour relancer le gloria, en retard

 

C60

gloriette

nf glôriyète

 

C60

glorifier

v fé oneûr à ; (se) v si vanter

 

C60

gloriole

nf glôriyole ; tout cela, c’est pour la gloriole, tot ça, ci n’ èst qu po s’ mostrer, po s’ fé valu

 

C60

glotte

nf trau (aus) pâtêrs (m), bwagne trau (m) ; c’est passé par la glotte, ça a passé pau trau pâtêrs

 

C60

gloussement

nm cloussadje, clousserîye (f)

 

C60

glousser

v cloukser, clouketer, cloussî ; les poules gloussent, lès pouyes clouketéyenut, lès pouyes cloussenut; (expr) cloussî come one pouye, glousser comme une poule

 

C60

glouton

, onne adj et n à s’ panse (loc), à s’ vinte (loc), broufîre, galafe, galoufe

 

C60

gloutonnerie

nf aspanserîye, galaferîye, galouferîye

 

C60

glu

nf glou (m), glu, vèrdjale ; baguette de glu, baguète di glu

 

C60

gluant

, ante adj aplacasse, glaîrieûs (-e), glumiant (-e)

 

C60

glycérine

nf glicèrine

 

C60

glycine

nf rèle

 

C60

gnangnan

adj gnangnan, plindaud (-e)

 

C60

gnognotte

nf gnognote

 

C60

gnome

nm nûton

 

C60

gnon

nm côp d’ pougn

 

C60

goal

nm gôl

 

C60

gobelet

nm gobelèt, potia ; un gobelet d’eau, on gobelèt d’ aîwe ; « Si c’ èst po dîre mèrci, ripassez vosse potia co on p’tit côp pâr ci .» (J. Gilson)

 

C60

gobe-mouche

nm hapeû d’ mouches, baurbî, tchipe- tchipe

 

C60

gober

v (avaler en aspirant) clouper, gober, umer ; gober un œuf, umer on-ou ; action de gober un œuf, umadje (m) ; celui qui gobe un œuf, umeû; (croire) gober, prinde po d’ bon ; si vous ne croyez pas celle-là, il vous en fera gober une autre, si vos n’ avalez nin ç’tèle-là, i v’s-è frè gober one ôte ; je l’avais gobé, djè l’ aveûve pris po d’ bon; (expr) ça s’ a passé à l’ cinse èwoù-ce  qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe, cela s’est passé à la ferme où le chien bat le beurre avec la queue, vous ne me ferez pas gober cela

 

C60

Gochenée

npr Gochenéye

 

C60

godasse

nf solé (m) ; mettre ses godasses, mète sès solés ; enlever ses souliers, rauster sès solés

 

C60

Godefroid

npr Godefrwèd

 

C60

godet

nm potikèt ; jupe à godets, godin (m)

 

C60

godiche

nf dodéye

 

C60

Godinne

npr Gôdène

 

C60

Goesnes

npr Gône

 

C60

gogo

(à) loc à dik-èt-daye, à make, à tot spiyî, à tot-écrâse

 

C60

goguenard

, arde adj fouteû d’ djins (n) (f fouteûse di djins)

 

C60

goinfre

n et adj à s’ panse (loc), galafe, galoufe; (loc) à golus, comme des goinfres

 

C60

goitre

nm grosse gôje (f)

 

C60

golf

nm golf

 

C60

gomme

nf (pour effacer) gôme; (bonbon) bole di gôme

 

C60

gommer

v (effacer) gomer, rèfacer

 

C60

gondole

nf gondole

 

C60

gondoler

v ricroler ; action de gondoler, ricroladje (m) ; le papier gondole, gn-a l’ papî qui r’crole

 

C60

gonflage

nm gonfladje

 

C60

gonflement

nm bouflète (f)

 

C60

gonfler

vt gonfler ; il gonfle un ballon, i gonfèle on balon ; ils gonflent leurs joues, is gonfèlenut leûs massales; vi (augmenter de volumes) grochi, infler, rinfler ; la pâte gonfle, li pausse infèle ; il a le visage tout gonflé, il a s’ visadje tot rinflé; (expr) dj’ a mès pîds come dès cossins, j’ai les pieds gonflés

 

C60

gonfleur

nm pompe (f)

 

C60

Gonrieux

 

npr Gonri

 

C60

gorge

nf (gens) gargason (m), gârguète, gaviot (m), gô(r)je, gorlète, gwadje ; avoir un mal de gorge, awè mau s’ gôje, awè mau s’ gwadje ; prendre à la gorge, stron.ner ; le chien m’a sauté à la gorge, li tchin a zoublé à m’ cô; (animaux) golé (m), gorlète ; un rouge-gorge, on rodje-gôje, on rodje-golé, one loûdène; (expr) pwârter à gorlète, porter qqn sur les épaules; j’avais le couteau sur la gorge, dj’ a bin stî oblidjî

 

C60

gorgée

nf goléye, gwardjîye, lampéye ; gorgée de liquide, gôrdjon, gwardjon (m)

 

C60

gorille

nm gorile

 

C60

gosette

nf gosète ; gosette renfermant une pomme entière, raubosse

 

C60

gosier

nm bûsia, gosî ; gosier de cheval, gârgosia, gârgousète (f) ; (expr) il a faît on nuk à s’ gosî, il a fait un nœud à son gosier, il ne boit plus ; il a mètu tos sès caurs au notaîre Gosî, il a déposé son avoir chez le notaire Gosier, c’est un ivrogne ; il a on gosî come one tchaussète, il a un gosier comme une chaussette ; il a s’ gosî bin aforé, il a le gosier bien troué, il boit facilement

 

C60

gosse

n èfant, raupin (m) ; c’est un beau gosse, c’ è- st-on bia èfant ; c’est un grand gosse, il èst co fwârt èfant; il était encore tout gosse, il èsteûve co tot djon.ne ; surveillez vos gosses !, waîtîz à vos-èfants ! ; les gosses allaient marauder dans les vergers, lès raupins alint à maraude dins lès pachis

 

C60

gouache

nf gwache

 

C60

goudron

nm daguèt, goûdron

 

C60

goudronnage

nm èdagladje

 

C60

goudronner

v èdagler, goûdroner ; il goudronne, il èdagléye ; il goudronnerait, il èdagléyereûve ; goudronner à nouveau,  ridagler ; route goudronnée, vôye èdagléye, vôye goûdronéye

 

C60

goudronneur

nm èdagleû

 

C60

gouffre

nm (dans l’ eau) gofe ; (dans la terre) trau; (expr) être au bord du gouffre, ièsse au bwârd do trau ; un gouffre nous sépare, nos-èstans bin lon èri onk di l’ ôte

 

C60

gouge

nf (menuiserie) gouge pour amorcer le forage d’un trou, gobe, goudje ; gouge à biseau étroit, goudje; (maréchal-ferrant) goudje d’ èglume; (sabotier) petite gouge, viyète

 

C60

goujat

nm pagnouf

 

C60

goujon

nm govion

 

C60

goulée

nf goléye

 

C60

goulet

nm golète (f)

 

C60

goulot

nm golé ; « avou dès golés d’ rastrwètichemint dès deûs costés » (E .Gilliard)

 

C60

goulu

, ue adj aspanse, à s’ panse (loc), brouchîr (-e), galafe, galoufe

 

C60

goulûment

adv à goléye, à golu

 

C60

goupillon

nm aspèrjès’, brouche (f)

 

C60

gourd

, ourde adj èbansyî (-ye) ; il a les doigts gourds, il a sès dwèts qui dwâmenut; (expr) dj’ a mès mwins à banse èt mès dwèts èbansyîs, j’ai les mains et les doigts gourds

 

C60

gourdin

nm bordon

 

C60

gourer

(se) v si brouyî

 

C60

gourmand

, ande adj aspanse, galafe, galoufe, gourmand (-e) ; (expr) ièsse galafe, ça èst laîd mins ça èst bon, être gourmand, c’est laid mais c’est bon ; i n’ èst nin galoufe mins il in.me bin ç’ qu’ èst bon (iron), il n’est pas gourmand mais il aime ce qui est bon ; ièsse aspanse come one bièsse di grègne, être gourmand comme une bête de grange; manger comme un gourmand, galoufer; branche gourmande, stokéye

 

C60

gourmander

v aurgouwer, bèrdèler, brouyî

 

C60

gourmandise

nf (défaut) galaferîye ; pl (friandise) gougouyes; (expr) la gourmandise est un vilain défaut, ièsse galafe, ça èst laîd, mins ça èst bon

 

C60

gourme

(jeter sa) loc taper s’ feu

 

C60

gourmet

nm fin bètch, glot (-e) ; « Nameur Li glote », appellation donnée à Namur parce que les Namurois aiment manger une nourriture raffinée ; c’est un gourmet, i sét bin ç’ qu’ èst bon, c’ è-st-on glot,  on fin bètch

 

C60

gourmette

nf goûrmète

 

C60

gousse

nf (cosse) cosse; (gousse d’ ail) chipe d’ a, sclipe d’ a; (pois) scotia (m)

 

C60

gousset

nm gossèt, gwissèt

 

C60

goût

nm (saveur) gos’ , gout ; relever le goût, diner do gout ; cela n’a pas de goût, ça n’ a pont d’ gout ; cela a mauvais goût , ça a on mwaîs gout ; cela a un goût de peu, ça a on gout d’ pau ; avoir un goût de bouchon, awè on gout d’ bouchon ; avoir un bon goût en bouche, awè one bone bouche ; avoir un mauvais goût en bouche, awè one mwaîje bouche ; arrière-goût, âriére-gout; (expr) c’ èst do qu’ ènn’ a-t-on, c’est du que n’en a-t-on, cela a un goût de trop peu ; ci qui ode bon chone bon, ce qui sent bon semble bon, le goût fait la sauce ; c’ èst l’ cos’ qui faît mwints côps piède li gos’ , c’est le coût qui fait parfois perdre le goût; (idée, opinion) gout, idéye ; ce n’est pas bien fait à son goût, ci n’ èst nin bin faît à s’ gout, ci n’ èst nin bin faît à s’-t-idéye,  à s’ môde ; avoir des goûts bizarres, awè dès gouts à paurt ; prendre goût, prinde gout ; prendre contre son goût, prinde conte gout ; la soupe aux tomates, c’est tout à fait à mon goût, li sope aus tomates, ça, c’ èst m’ franc gout; (penchant) agrès ; avoir du goût pour la musique classique, awè d’ l’ agrès po l’ grande musike ; il a du goût pour ce métier, il a d’ l’ agrès po ç’ mèstî-là ; il travaille avec goût, il î mèt tot s’ keûr po travayî ; (expr) i faureûve dèdja awè fwin d’ djote po mougnî l’ burton, il faudrait déjà avoir faim de chou pour manger la grosse tige, dit la jeune fille à qui on présente un vieillard qui n’est pas à son goût; (genre) gout, jenre ; c’est quelque chose dans ce goût-là, c’ è-st-one saqwè dins ç’ gout-là,  dins ç’ jenre-là

 

C60

goûter

vt, (savourer) goster ; vous n’avez pas eu le temps de le goûter, vos n’ avoz nin d’djà ieû l’ timps dè l’ goster; (essayer) sayî; je vais le goûter, dji mè l’ va sayî; vi (repas) bwâre li cafeu, riciner ; « Asteûre, gn-aurè dè l’ taute à quatre eûres po r’ciner. » (E. Robin)

 

C60

goûter

nm (momint d’) bwâre li cafeu, riciner ; c’est l’heure du goûter, c’ èst l’ eûre di bwâre li cafeu, di r’ciner ; « Il a faît prandjêre jusqu’au cafeu. » (A Laloux)

 

C60

goutte

nf (très petite quantité) gote ; rien qu’une goutte, rin qu’ one gote ; vider quelques gouttes, vûdi saquants gotes ; goutte de sang, gote di song ; donner au compte-gouttes, diner au rastrindu ; compte-gouttes, pîpète (f); (expr) awè l’ gote au nez , avoir la goutte au nez ; i tchaît dès gotes, il tombe des gouttes, il pleut légèrement (ou : il commence à pleuvoir) ; i ploût à gros bouyons, il pleut à grosses gouttes ; suwer à gotes,  suwer dès gotes come dès pwès, suwer one tchimîje, transpirer à grosses gouttes ; chaque pwèl a s’ gote èt lès fortchus ‘nn’ ont deûs, chaque poil a sa goutte et les fourchus en ont deux (tellement on transpire) ; c’ èst d’ veûy come li gote tchaît, c’est à voir comment la goutte va tomber, cela va dépendre des événements ; ièsse foû dès gotes, être à l’abri de la pluie ; is s’ richonenut come deûs gotes d’ aîwe, ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau ; ni pau ni gote, ni peu ni goutte, absolument rien; (liqueur) gote ; boire la goutte, bwâre li gote ; verre à goutte (à liqueur) catî, vêre à gote; (expr) on n’ duvreûve jamaîs ièsse sins gote, on ne devrait jamais être sans alcool (dit-on après une frayeur) ; one pitite gote, c’ èst l’ lacia dès vîyès djins, une petite goutte, c’est le lait des vieux (iron); (avec la particule ne) il n’entend goutte, i n’ ôt gote ; il n’ y voit goutte, i n’ î vèt gote; (maladie) lès gotes (pl)

 

C60

goutter

v goter, gotiner; le robinet goutte, gn-a l’ robinèt qui gote, qui gotine

 

C60

gouttière

nf (partie horizontale) colêre; (partie verticale) gotêre ; eau de gouttière, aîwe di gotêre; (expr) ça n’ sièt à rin di v’lu r’nètyî one colêre timps d’ l’ oradje, rien ne sert de nettoyer une gouttière par temps d’ orage, rien ne sert de discuter avec une personne en colère

 

C60

gouvernail

nm vièrna ; « Li batelî, lès rins aspouyîs à l’ queuwe do vièrna maneûvréye di totes ses fwaces. » (L. Maréchal)

 

C60

gouvernante

nf gouvèrnante

 

C60

gouverne

nf gouvêrne ; pour votre gouverne, po vosse gouvêrne

 

C60

gouvernement

nm gouvèrnèmint

 

C60

gouverner

v mwinrner ; gouverner le pays, mwinrner l’ payis ; c’est lui qui dirige le pays, c’ èst li qu’ mwin.ne li payis ; il se laisse gouverner par sa femme, c’ èst s’ feume qu’ èst maîsse

 

C60

gouverneur

nm gouvèrneûr

 

C60

grabuge

nm margaye (f) ; il va y avoir du grabuge, ça va ièsse margaye

 

C60

grâce

nf (faveur) faveûr ; implorer une grâce, dimander one faveûr ; il est dans les bonnes grâces du patron, il èst dins l’ mantche do maîsse; (bonté divine) grâce ; grâce à Dieu, grâce à Diè ; (loc) de grâce, s’ i vos plaît ; taisez-vous, de grâce !, s’ i vos plaît, taîjoz-vos !; il aurait mauvaise grâce à se plaindre, i n’ si wasereûve plinde, in, dandjeureûs ! ; c’est lui qui lui a donné le coup de grâce, c’ èst li què l’ a achèvé ; ça, c’est le coup de grâce !, ça, c’ èst 1’ cougnèt ! ; en l’année de grâce 2000, è l’ anéye 2000, en 2000; (charme) elle fait cela avec grâce, èle faît ça come one andje; (cause) c’est grâce à vous, c’ è-st-à vos qu’ djè l’ dwè, c’ èst vos lès causes

 

C60

gracieusement

adv (aimablement) djintimint; (à titre gratuit) po rin

 

C60

gracieux

, euse adj (qui a de la grâce) nosé (-ye) ; (gratuit) il nous l’a fait à titre gracieux, i nos l’ a faît po rin

 

C60

gradation

nf il faut y aller par gradation , il î faut aler à faît, p’tit à p’tit ; vous devez mettre de la gradation dans vos couleurs, vos coleûrs duvenut ièsse, à faît, one miète pus foncéyes

 

C60

grade

nm (hiérarchie) grâde ; il est monté en grade , on lî a d’né do galon ; un sans grade, on manedaye; (expr) il en a pris pour son grade, il a stî fameûsemint brûtyî, on lî a r’mostré sès galons

 

C60

gradé

, ée adj il est gradé, il a dès galons

 

C60

gradin

nm gré ; il est resté sur les gradins, il a d’mèré su lès grés

 

C60

graduellement

adv à faît-à faît, p’tit à p’tit

 

C60

graffiti

nm ratchatcha

 

C60

grain

nm (céréale) grin, cho ; « Lès chos d’ frumint tchêront onk après l’ ôte djus dès pautes dès fistus. » (E. Gilliard) ; moudre le grain, moûre li grin ; marchand de grains, mârtchand d’ grins; (expr) à l’  Tchandeleûse, mitan grin, milan strin, à la Chandeleur, les réserves de grain et de paille sont à demi épuisées; (expr) c’est toujours l’ivraie qui contamine le bon grain, i n’ faut qu’ one mwaîje bièsse po gâter on stauve (, il suffit d’une mauvaise bête pour gâter une étable); (semblable à du grain) grain de chapelet, grin d’ tchapelèt ; poivre en grains, pwève à boles, pwève à grins ; grain de sel, grin d’ sé; (très petite quantité) il n’a pas un grain de méchanceté, i n’ èst nin mèchant po deûs sous ; il n’a pas un grain d’intelligence, il èst bièsse come sès pîds; (grain de folie) molon (m) ; « On-z-a chake si p’tit molon qui bouche au plafond .» (A. Lurquin) ; (expr) il a tos sès bwès mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois mais ils ne sont pas bien liés ensemble, il lui manque un grain

 

C60

graine

nf (semence de graminée) grin.ne ; graines de lin, grin.nes di lin; (semence d’ herbacée) siminçon (, sumeçon) (m) ; (expr) monter en graine, monter à s’minces; et prenez-en de la graine !, èt qu’ ça vos siève di lèçon !

 

C60

grainer

v gurner (pour le lin et l’ avoine)

 

C60

graineterie

nf grin.neterîye

 

C60

grainetier

, ière n mârtchand d’ grin.nes (f mârtchande di grin.nes)

 

C60

graissage

nm ècrachadje, ècrauchadje

 

C60

graisse

nf crache, crauche ; graisse à frites, crache po lès frites ; graisse de blaireau, crache di tasson ; graisse de bœuf, crache di grosse bièsse ; graisse de porc, crache di laurd; (expr) i stofe didins s’ crache, il étouffe dans sa graisse; i vike su s’ crache come on tasson, il vit sur sa graisse comme un blaireau

 

C60

graisser

v (enduire de corps gras) ècrachî, ècrauchî ; graisser des souliers, ècrachî dès solés ; graisser la poêle, ècrachî l’ pêle ; graisser un outil, ècrauchî one ostèye; (expr) ècrachî sès botes, graisser ses bottes, se préparer à la mort ; ècrachî sès dints, se graisser les dents, bien manger ; ècrachî sès pates, se graisser les pattes, s’enrichir illégalement

 

C60

graisseux

, euse adj craus (-se) ; c’est une matière graisseuse, c’ è-st-one saqwè d’ craus

 

C60

grammaire

nf grammére

 

C60

gramme

nm grame

 

C60

gramophone

nm gramofone, grafofone; (expr) il a stî vacsiné avou one awîye di grafofone, il a été vacciné avec une aiguille de gramophone, il parle beaucoup

 

C60

grand

, grande adj (en hauteur) grand (-e) ; un grand homme, on grand ome; de grands hommes, dès grands-omes ; pas très grand, nin fwârt grand, nin foû grand; (expr) grand diâle, grand mau stampé, grand dégingandé ; grand dispindeù d’ gayole, grand « dépendeur » de cage, id ; grand strwèt laurd, grand lard étroit, efflanqué ; c’ ènn’ è-st-onk qu’ a stî bin mèsuré, c’en est un qui a été bien mesuré, il est grand ; c’ èst d’ one sôte di grandès djins, il est grand mais c’est de famille ; quand il a frèd sès pîds on djoû, i stièrnit l’ lèdemwin , quand il a froid aux pieds, un jour, il éternue le lendemain, il est très grand ; ièsse grand come on scôrson, être grand comme une perche à haricots ; dès lètes come dès tch’vaus, des lettres comme des chevaux, de grandes lettres; (en longueur) grand ; il a de grands pieds, il a dès grands pîds, il a dès pîds come dès bârkètes,  come dès bilandes ; marcher à grands pas, roter à grandès-ascauchîyes ; (loc) à grand-peine, malaujîyemint ; en grande pompe, avou tot l’ sint tralala ; être assez grand pour, ièsse grand assez po ; (en surface, en volume) une grande maison, one grande maujone ; grand-route, grande lèvéye, grand-route ; une grande surface, on grand botike; (expr) on dit bin basse mèsse dins one grande èglîje, on dit bien messe basse dans une grande église (réponse donnée à celui qui vous fait remarquer que votre récipient est trop grand par rapport à ce qu’ il contient) ; (mesures) grande hauteur, fwârt hôt; grande quantité, bran.mint,  à grande vitesse, fwârt rade, rwèd ; il y avait grande foule, c’ èsteûve nwâr di djins ; il n’ y avait pas grand monde, i gn-aveûve wêre di djins ; étant donné son grand âge, come il a d’ l’ âdje ; il faut compter trois grandes heures, i faut compter trwès bonès-eûres ; (en importance) de grand matin, tot timpe au matin ; nous y étions au grand complet, nos-î èstin.n’  tortos ; pendant les grandes chaleurs, quand il a faît fwârt tchôd ; il nous a fait grand tort, i nos-a faît bran.mint do twârt

 

C60

grand

adv grand ; voir grand, veûy grand

 

C60

grand

, ande n (personne adulte) grand (-e) ; laissez parler les grands !, lèyîz causer lès grands ! ; (personne de grande taille) grand (-e) ; c’est une grande, c’ è-st-one grande

 

C60

grand-chose

pron grand-tchôse ; pas grand-chose, nin grand-tchôse; (expr) s’ on chûvreûve si coradje, on n’ foutreûve nin grand-tchôse; s’ on sûreûve si coradje, on n’ foutreûve nin grand tchôse, si on écoutait son courage, on ne ferait pas grand-chose (dit-on lorsqu’on est apathique)

 

C60

grand-duc

nm grand-duk

 

C60

grande-duchesse

nf grande-duchèsse

 

C60

grandement

adv (beaucoup) fameûsemint ; ils se sont grandement trompés, is s’ ont fameûsemint brouyî ; (orgueilleusement) grandemint; (en qualité) crânemint

 

C60

grandeur

nf (taille) grandeû; cela dépend de sa grandeur, i faut veûy si grandeû ; de la grandeur de mon doigt, grand come mi dwèt ; ils sont d’égale grandeur, is sont-st-ossi grands onk qui l’ ôte; (importance sociale) avec ses airs de grandeur, avou sès-aîrs di grandiveûs ; (expr) du temps de sa grandeur, quand c’ èsteûve co one saquî

 

C60

grandiloquent

, ente adj il est toujours grandiloquent, i prind todi dès mots à la chîj quate deûs, i cause todi à la chîj quate deûs

 

C60

grandir

vi (devenir plus grand) crèche (croître), divenu grand ; laissez-vous grandir, lèyîz vos crèche, laî-tu crèche; (expr) i crét come on bolwè, il grandit comme un champignon,  très vite ; vosse fis, i vos mougnerè d’ abôrd li soupe dissus vosse tièsse, votre fils mangera bientôt son potage sur votre tête, votre fils grandit, il dépassera bientôt votre taille; (devenir plus intense) l’obscurité grandit, i faît todi pus spès ; le bruit ne cessait de grandir, li brût èsteûve todi pus fwârt; vt (faire paraître plus grand) agrandi, ragrandi ; c’est une robe qui vous grandit, c’ è-st-on foûrau qui vos ragrandit; (donner de la valeur) grandi ; ci n’ èst nin co ça què l’ va grandi, ce n’est pas encore cela qui lui donnera de la valeur ; (se) v s’ agrandi, si ragrandi ; ce sont des souliers pour se grandir, c’ èst dès solés po s’ agrandi,  po s’ ragrandi

 

C60

grandissime

adj dèmoné (-ye) , grandèssime (, dèssime)

 

C60

Grand-Leez

npr Grand-Lé

 

C60

Grand-Manil

npr Mani

 

C60

grand-mère

nf (aïeule) grand-mére, mârine ; notre grand-mère maternelle, nosse grand-mére do costé d’ moman, li moman d’ nosse man; (vieille dame) ce sont des contes de grand-mère, c’ èst dès contes di vîyès djins

 

C60

grand-oncle

nm mononke tauye

 

C60

grand-peine

(à) loc malaujîyemint

 

C60

grand-père

nm (aïeul) grand-pére, pârin ; à l’époque de nos grands-pères, do timps d’ nos grands-parints; (vieillard) pèpére

 

C60

grands-parents

nm pl grands-parints

 

C60

grand-tante

nf matante tauye

 

C60

grange

nf grègne ; aire de la grange, dagn, (m) ; faux plancher au-dessus de faire de la grange, am’bau (m), bèraudî (m), bossîye; (expr) awè one bouche come on-uch di grègne, avoir une bouche comme une porte de grange, avoir une bouche démesurée ; bate à totes lès grègnes, battre à toutes les granges, être toujours du même avis que l’ autre ; c’ èsteûve bin d’vant lès vîyès grègnes, c’était bien avant les vieilles granges, c’était il y a très longtemps ; fé one tièsse come on-uch di grègne, tirer une tête comme une porte de grange,  comme une porte de prison ; i vaut mia rîre dins one grègne qui d’ braîre dins on tchèstia , mieux vaut rire dans une grange que pleurer dans un château ; li grègne dau Bon Diè èst todi au laudje , la grange du bon Dieu est toujours ouverte, Dieu nous reçoit toujours ; nos-èstans parints èchone do costé de l’ vîye grègne, nous sommes parents du côté de la vieille grange, nous sommes parents éloignés ; quand i tone au mwès d’ avri, li grègne si rimplit, quand il tonne en avril, la grange se remplit,  les récoltes sont abondantes

 

C60

granit

nm granit’ , bleuwe pîre (f) ; petit granit, pitit granit’

 

C60

granule

nf greûjin ; le docteur me prescrit des granules, li docteûr mi faît prinde dès greûjins

 

C60

granuleux

, euse adj à grins, grèné (-ye)

 

C60

graphique

adj et nm grafike, dèssin

 

C60

graphite

nm mine di plomb

 

C60

grappe

nf troke, trokèt (m), trokète, trokia (m), trokeléye ; une grappe de raisin, one troke di reûjins ; une grappe de groseilles, one trokeléye di grusales

 

C60

grappin

nm avèt

 

C60

gras

, grasse adj (contenant de la graisse) craus (f crausse) ; fromage gras au lait entier, craus stofé ; mardi gras, craus maurdi; (loc) faire la grasse matinée, dimèrer coûtchî jusqu’à totes lès-eûres; (expr) craus come on lote, gras comme une loutre ; craus come on mwin.ne, gras comme un moine ; craus come on cint d’ claus (iron), gras comme une centaine de clous, maigre ; gangnî crausse soupe, gagner soupe grasse, faire fortune ; il èst craus qu’ i bagne è s’ crache, il est tellement gras qu’ il nage dans sa graisse ; i n’ faut nin tuwer tot ç’ qu’ èst craus, il ne faut pas tuer tout ce qui est gras, ne gaspillons pas ce que nous avons ; on s’ frè co bin s’ bouche crausse, on se fera encore probablement une bouche grasse (dit-on devant un bon repas) ; quand lès pourcias sont craus, lès navias sont seurs, quand les porcs sont gras, lès navets sont sûrs, une fois repu, on devient plus exigeant ; ti t’ plins èt t’ ès fin craus, tu te plains et tu es très gras ; vos n’ sèroz nin pus craus po ça, vous ne serez pas plus gras pour cela, ce n’est pas cela qui va changer quelque chose; i n’ èst nin craus d’ awè tèté l’ vèra dè l’ cauve, il n’est pas gras d’ avoir tété le verrou de la cave ; on bon cok n’ èst jamaîs craus, un bon coq n’est jamais gras (dit l’homme maigre pour se faire valoir); (dont la consistance évoque la graisse) terre plastique grasse, crausse dièle ; le tour du verre est gras, li toû do vêre èst craus ; des caractères gras, dès spèssès lètes

 

C60

gras

adv manger gras, mougnî craus ; parler gras, rèper

 

C60

gras

nm craus ; le gras du bouilli, li craus do bouli ; le gras de la jambe, li bodène

 

C60

grassement

adv (largement) il a été grassement payé, il a stî fwârt bin payî; (d’une manière grasse) parler grassement, rèper

 

C60

grasseyer

v (parler gras) causer à spèsse linwe, rèper, riper, scrèper

 

C60

grassouillet

, ette adj bodé (-ye)

 

C60

gratification

nf dringuèle

 

C60

gratin

adv et adj grâtis’, po rin ; je l’ai reçu gratis, djè l’ a ieû po rin

 

C60

gratiner

v on l’a gratiné, on-z-a mètu do fromadje rapé, pa-t’t-avau, èt l’ passer au for

 

C60

gratitude

nf riconechance ; montrer sa gratitude, baujî lès pas, mostrer si r’conechance, pwârter au ciél, brûler one bèle tchandèle

 

C60

grattage

nm scrèpadje

 

C60

gratte-ciel

nm grate-ciél

 

C60

gratte-cul

nm (cynorhodon) neûpion

 

C60

grattement

nm grètemint

 

C60

gratter

vt (avec un couteau, une lame) scrèper ; gratter les carottes, scrèper lès carotes; (avec des griffes) grawer, grawyî, grèter ; le chat gratte dans les cendres, li tchèt grète dins lès cindes; (avec les ongles) grasener; se gratter la tête, grèter (è) s’ tièsse; se gratter le nez, grèter è s’ nez, grasener è s’ nez; (avec un outil) gratter la terre, labourer superficiellement, croyî; (avec un tisonnier), grawyî, tîjener; (expr) i faut todi grèter lès djins èwou qu’ il ont chôpe, il faut toujours gratter les gens où ils ont des démangeaisons; vi grèter ; gratter à la porte, grèter à l’ uch ; un pull qui gratte, on tèchu qui grète ; une plume qui gratte, one plume qui grète ; (se) v si grèter; (expr) quand on ratind après lès-ongues daus-ôtes po s’ grèter, on-z-a co chôpe longtimps, quand on attend les ongles d’ autrui pour se gratter, on souffre longtemps de démangeaisons

 

C60

gratteron

nm aclapant

 

C60

grattoir

nm (de sabotier) grèterèce (f) grètwè, grètwêre (f) ; (de l’ouvrier de terre plastique) grète (f); (du maréchal-ferrant) rin.nète (f) nettoyer les sabots du cheval avec le grattoir, rinètyî lès pîds do tch’vau avou l’ rin.nète; (décrottoir) scrotwè

 

C60

gratuit

, uite adj gratis’, po rin ; nous avons reçu une entrée gratuite, nos-avans ieû on biyèt po rin

 

C60

gratuitement

adv po rin

 

C60

gravats

nm pl trigus

 

C60

grave

adj (dangereux) une maladie grave, one laîde maladîye; (sévère) il avait l’air grave, i n’ dijeûve nin; (important) l’instant est grave, c’ è-st-on momint qu’ va compter ; c’est un blessé grave, il èst fwârt abumé, il èst frochî come i faut, il a stî croké on fameûs côp ; il a été victime d’un grave accident, il a ieû on fwârt mwaîs côp ; c’est une faute grave, c’ è-st-one grosse faute ; il n’y a rien de grave ?, gn-a rin qu’ va mau ?; (expr) on faît todi l’ diâle pus laîd qu’ il èst, on fait toujours le diable plus laid qu’il n’est, ce n’est pas si grave que cela

 

C60

gravelle

nf pîres aus rins (pl)

 

C60

gravement

adv (sérieusement) fameûsemint, sérieûsemint ; il a été gravement touché, il a stî djosté sérieûsemint ; se tromper gravement, si brouyî fameûsemint

 

C60

graver

v graver ; il grave son nom, i grave si nom ; graver à nouveau,  rigraver ; action de graver, gravadje (m)

 

C60

graveur

, euse n graveû (-se)

 

C60

gravier

nm gravî

 

C60

gravir

vt griper, monter

 

C60

gravure

nf gravure

 

C60

gré

nm idéye (f), môde (f); (loc) agissez selon votre gré, fioz à vosse môde, fioz à voste idéye, fioz come vos v’loz ; l’avez-vous fait de plein gré ?, l’ avoz faît d’ vosse bon voulwêr ? ; il a fait cela de son plein gré, il a faît ça d’ li-min.me,  di bon voulwêr,  di s’ bon voulwêr,  sins qu’ on n’ lî d’ mande; il me l’a remis contre son gré, i m’ l’ a r’mètu conte keûr; bon gré mal gré, maugré tot; de gré ou de force, pa l’ uch ou pa l’ fènièsse, pâr bèle ou pâr laîde; (expr) à voste agrèyâcion, à votre gré, c’est comme il vous plaira

 

C60

grèbe

nm grèbe-plongeur, rakèt

 

C60

gredin

, ine n guèrdin, vaurin (f vaurène)

 

C60

greffage

nm grèfadje

 

C60

greffe

nf grèfon (m)

 

C60

greffer

v grèfer ; il greffe, i grèfe ; greffer par écusson, ècussoner, ôculer

 

C60

greffeur

nm grèfeû

 

C60

greffier

n grèfî

 

C60

greffon

nm grèfon

 

C60

Grégoire

npr Grégôre, Grégwêre ; c’ èst lès madjustêrs qui fièstéyenut sint Grégôre, ce sont les marguilliers qui fêtent saint Grégoire ; « À l’ Sint-Grégôre (12 di mârs’), on sème lès-agnons, quand ç’ sèreut dins lès bèrdouyes. Is d’ vèt awè do i nîve su leû grognon, di-st-on. » (A. Laloux)

 

C60

grêle

adj gnon (-te), grèy (-e) ; rendre grêle, ragrêyi ; l’intestin grêle, lès (fins) boyas (pl)

 

C60

grêle

nf gruseladje (m), grusia (m) ; il y a de la grêle, gn-a dès grusias

 

C60

grêlé

, ée adj (abîmé par la grêle) gruselé (-ye), cochèté (-ye) paus grusias; (qui porte des marques de variole) gravé (-ye), grèlé (-ye), mârké (-ye)

 

C60

grêler

v gruseler, tchaîr dès grusias ; il grêle, i grusèle, i gruseléye, i tchaît dès grusias

 

C60

grêlon

nm grusia ; petit grêlon, gruselèt; (expr) dès grusias come dès-ous d’ colon, des grêlons comme des œufs de pigeon

 

C60

grelot

nm gârlot, chîlète (f) ; un collier de grelots, on colé d’ gârlots, on colé d’ chîlètes

 

C60

grelottement

nm (le fait de grelotter) tron.nemint; (bruit de ce qui grelotte) chîletadje

 

C60

grelotter

v (trembler de froid) tron.ner d’ frèd; (émettre un bruit de grelot) chîleter; (expr) tron.ner lès fîves borguètes, lès tchôdes èt co lès frèdes, grelotter de fièvre

 

C60

grémil

nm grémîy (f), ièbe aus pièles (f)

 

C60

grenade

nf grènâde

 

C60

grenadier

nm grènadier

 

C60

grenadine

nf grènadine

 

C60

grenier

nm gurnî ; monter au grenier, monter o gurnî ; les escaliers du grenier, lès montéyes do gurnî

 

C60

grenouille

nf guèrnouye ; rainette, rin.ne ; rainette verte, côrète; grenouille de bénitier, mougneû d’ bon Diè èt tchiyau d’ diâle (, mangeur de bon Dieu et chieur de diable)

 

C60

grenu

, ue adj grèné (-ye), à grins

 

C60

grès

nm grès

 

C60

grésil

nm maurladje ; tomber du grésil, maurler; (expr) i n’ djale nin su l’ maurladje, il ne gèle pas sur le grésil

 

C60

grésillement

nm gruseladje

 

C60

grésiller

v (faire du grésil) gruseler; (dans la poêle) chîler, frîler, friter ; « Tot ç’ qui d’zos 1 solia, fieûve li glwêre do monde frîle en s’ cotwârtchant dins lès grifes do feu qui copète, cotoûne, cohagne èt s’ rènonde autoû dès sètcheûs, grûlant pîre qu’ on leup. » (G. Bernard)

 

C60

grève

nf (arrêt de travail) grève ; piquet de grève, pikèt d’ grève ; être en grève, fé grève, ièsse à djok

 

C60

gréviste

n grèvisse

 

C60

gribouillage

nm ratchatcha

 

C60

gribouiller

v fé dès ratchatchas, grabouyî

 

C60

gribouillis

nm ratchatcha, grabouyadje

 

C60

grièche

adj pie grièche, crawieûse agace

 

C60

grief

nm avoir des griefs contre qqn, awè à s’ plinde conte one saquî, awè à r’dîre su one saquî ; j’ ai formulé mes griefs, dj’ a dit tot ç’ qu’ i n’ m’ aleûve nin; faire grief de qqch à qqn, riprotchî one saqwè à one saquî ; c’est cela dont je vous fais grief, c’ èst ç’ qui dj’ vos r’ protche

 

C60

griffe

nf (ongle) grawe, grife, grète ; un coup de griffe, on côp d’ grife, … d’ grawe ; le chat sort ses griffes, li tchèt mostère sès grawes ; résultat d’ un coup de griffe, grète; (expr) rinde grète po grète, rendre coup de griffe pour coup de griffe, oeil pour œil, dent pour dent

 

C60

griffer

v digrèter, grèter ; il griffe, i d’grète ; action de griffer, digrètadje (m) ; celui qui griffe, grètaud (-e)

 

C60

griffon

nm (chien) grifon

 

C60

griffonnage

nm crabaudadje, ratchatcha

 

C60

griffonner

v dès crabaudadjes, fé dès ratchatchas

 

C60

grignotement

nm spèpiadje, raspèpiadje

 

C60

grignoter

v (manger peu, du bout des dents) mougneter ; il grignote, i mougnetéye; (manger en rongeant) grumyî, spèpyî; il grignote, i grumîye, i spèpîye

 

C60

gril

nm grèyî ; cuit sur le gril, cût su l’ grèyî

 

C60

grillage

nm (treillis) grile (f)

 

C60

grillager

v mète one grile

 

C60

grille

nf grile

 

C60

griller

v (faire cuire sur le gril) rosti ; une tartine grillée, one rostîye ; du pain grillé, do pwin rosti ; griller des châtaignes, cûre dès marons; (brûler) fé brûler, mète li feu à ; (cuire à l’ excès) cûre à crayas, tchaforner; (mettre une grille) mète one grile; se faire griller au soleil, si fé rayî pau solia ; le moulin à café est grillé, li molin à cafeu èst foutu ; griller une cigarette, fumer one cigarète ; griller un feu rouge, passer au rodje

 

C60

grillon

nm crèkion, cri-cri ; grillon des champs, tchivau-do-bon-Diè

 

C60

grimace

nf (moue) chine, chinéye, grimace ; faire une grimace, fé one chinéye ; faire la grimace, fé l’ chine; (expr) c’ èst totès grimaces di rossia tchin, ce sont toutes grimaces de chien roux ; vaut mia rîre qui braîre, li chinéye èst pus bèle, il vaut mieux rire que pleurer, la grimace est plus belle; (mine affectée par feinte) aviraude, chimagrawe ; allons, ne faites pas de grimace !, alons, ni fioz pont d’ chimagrawe ! ; « I dit qui n’ a pus swè, mins ç’ n’ èst qu’ dès-aviraudes, i r’chone lès Polonès. » (Ed. Tillieux, Dins mès cayaus)

 

C60

grimacer

v chiner, fé l’ chine, fé l’ chinéye, si fé laîd ; action de grimacer, chinadje (m) ; grimacer à nouveau, richiner ; quand il a avalé le médicament, il a grimacé, quand il a avalé s’ drogue, il a faît one chinéye, i s’ a faît laid, il a faît l’ chine

 

C60

grimage

nm grimadje

 

C60

grimer

v grimer; celui qui grime, grimeû (-se)

 

C60

grimper

v griper ; grimper à nouveau : rigriper; grimper aux arbres, griper aus-aubes ; il grimpe comme un écureuil, i gripe come on spirou ; grimper aux arbres en embrassant l’arbre des bras et des jambes, planer ; celui qui grimpe de cette façon, planeû ; rosier grimpant, grimeson; (expr) fé griper au meur, faire grimper au mur, faire endêver ; griper su 1’ cèréjî, grimper sur le cerisier, se méconduire ; griper come on spirou, grimper comme un écureuil ; griper come on lêre, grimper comme un lierre ; griper come one rampe, grimper comme une rampe

 

C60

grimpereau

nm gripia

 

C60

grimpette

nf gripelote, gritchète ; « Dj’ a v’lu arivé trop rwèd à l’ copète do l’ gritchète. Dji n’ sé pus aye.» (A. Laloux)

 

C60

grimpeur

, euse adj gripeû (-se)

 

C60

grincement

nm grignadje

 

C60

grincer

v (dents) grincer des dents, crochî, grignî dès dints, grûcyî ; « Dj’ ètind crochî lès dints. » (E. Wartique); (barrière, porte) crankyî (, crinkyî), crêler, greûjeler, wignî; la barrière grince, li baurîre crankîye ; la porte grince, l’ uch crinkîye; (expr) greûjeler come on-uch qui trin.ne, grincer comme une porte qui traîne (sur le sol) ; wignî come one vîye auje, grincer comme une vieille barrière ; wignî come on-uch di fiêr qui ièrtchîye, grincer comme une porte qui traîne; (roue de chariot) tchîpeler, wignî ; la roue du chariot grince, li reuwe do tchaur tchîpèle; (soulier) wignî

 

C60

grincheux

, euse adj grigneûs (-e), vîreus (-e), zwat’ (f zwate) ; un visage grincheux, on grigneûs mouson; (expr) laîd vinrdi, grigneûs sèmedi, bia dîmègne, laid vendredi, grincheux samedi, beau dimanche

 

C60

gringalet

 

nm bas-cu, gnouf, manikèt, mè-ignî ; (expr) deûs pôces di djambes èt l’ cu tot d’ sûte (iron), deux pouces de jambes et le derrière tout de suite après ; il a dwârmu dins on lét trop coût , (iron) il a dormi dans un lit trop court

 

C60

griotte

nf (cerise) grintche; (expr) nète come one grintche, propre comme une griotte

 

C60

grippe

nf gripe ; avoir la grippe, awè l’ gripe; (loc) prendre (qqn) en grippe ; awè à dint, awè su s’ gros dint; il m’a pris en grippe, i m’ a à dint; je l’ai pris en grippe, djè l’ a su m’ gros dint

 

C60

grippe-sou

adj et nm hape-châr, pice-crosse

 

C60

gris

, grise adj (couleur) gris (f grîje) ; avoir les cheveux gris, awè dès gris tch’vias, ièsse tot tchènu (f tchèneuwe) ; un arbre gris, on gris aube ; des arbres gris, dès gris-aubes ; (expr) faire grise mine à qqn, fé on seur visadje, pwarter spèsse mine ; twèt èrèlé vaut mia qu’ twèt èvolé, toit sur lequel est tombé de la gelée blanche vaut mieux que toit envolé (dit celui qui a des cheveux gris); (morne) le temps est gris, c’ èst do grigneûs timps ; (éméché) gaîy (-e)

 

C60

grisâtre

adj c’est du temps grisâtre, c’ èst do grigneûs timps ; des maisons grisâtres, dès grijausès maujones

 

C60

griser

v (enivrer) sôler, foute one chike ; (se) v si sôler, si foute one chike ; il se grise, i s’ sôle, i s’ fout one chike

 

C60

grisonner

v awè dès gris, divenu tchènu (f tchèneuwe)

 

C60

grisou

nm grijou

 

C60

grive

nf gréve, grive, tchaupwin.ne ; grive litorne, tchaketrèsse ; grive musicienne, gréve musuciène ; grive draine, (gréve) drin.ne, grosse tchaupwin.ne, trîye; (expr) faute de grives, on mange des merles, faute di taute, on mougne do pwin (, faute de tarte on mange du pain); faute di bûre, on mougne do stofé, faute de beurre, on mange du fromage maigre

 

C60

grivois

, oise adj vèrdasse

 

C60

grivoiserie

nf crausse, vète ; il aime dire des grivoiseries, il è dit voltî dès crausses, dès vètes

 

C60

groggy

adj storné (-ye)

 

C60

grogne

nf grogne, grognerîye

 

C60

grognement

nm (cochon) grognadje, rûtiadje; (chien) grûladje; (personne) maronadje, mârmousadje, rûtiadje

 

C60

grogner

v (cochon) grognî, rûtyî; (expr) li batch qu’ èst vûde faît grognî l’ pourcia, le bac vide fait grogner le cochon; (chien) grûler; (expr) i grûle come on tchin d’ coû, il grogne comme un chien de cour; (personne) faire la tête, grognî, rèfroncî s’ mawe; bougonner, mârmousî, maroner

 

C60

grognon

, onne adj cwinkieûs (-e), grigne-dints, grigneûs (-e), grognaud (-e), mau gaîy (-e), vîreûs (-e)

 

C60

groin

nm grogne (f), grognon

 

C60

grommeler

v grutyî, maroner broûbèler, rûtyî

 

C60

grondement

nm grûlemint; grondement du tonnerre, roumedinadje

 

C60

gronder

vi (émettre un son menaçant) grûler ; le chien gronde, li tchin grûle; (expr) i grûle come on tchin d’ tchèrète, il gronde comme un chien de charrette; (produire un bruit sourd) le tonnerre gronde, li tonwâre bouche ; on entend gronder les wagonnets sur le pont, on-z-ètind lès wagons roumediner su l’ pont; (murmurer, gronder entre les dents) rûtyî ; v tr, (réprimander) bèrdèler (vi), brûtyî (vi) engueûker, enguirlander, fé on chapite à, foute on cigâre à, rimostrer, sêrcyî

 

C60

grondeur

, euse adj grûlaud (-e)

 

C60

gros

, grosse adj gros (-se) ; une grosse tête vide, one grosse tièsse avou rin d’dins ; un gros arbre, on gros aube ; de gros arbres, dès gros-aubes ; en parlant d’ une personne, on dira également « spès » ; il n’est pas très gros, i n’ èst nin fwârt sipès; elle n’est pas très grosse, èle n’ èst nin fwârt sipèsse ; elle est relativement grosse, èle si pwate bin; (loc) en avoir gros sur la patate, ènn’ awè pèsant; (expr) awè on cu come on for, avoir un derrière comme un four ; awè dès lèpes come dès bwârds di taîle, avoir des lèvres comme des bords de terrine ; awè on nez come one cawoûte, avoir un nez comme une courge; awè on stomak come on pupite di musucyin, avoir une poitrine comme un pupitre de musicien ; awè on vinte come one tone, avoir un ventre comme un gros tonneau ; awè l’ keûr gros, ènn’ awè gros su li stomak , ènn’ awè pèsant, avoir le cœur gros; fé l’ gros dos, faire le gros dos ; i faît on dos come on tchèt dins on taîlî, il fait un dos comme un chat dans une étagère à vaisselle, il fait le gros dos ; gros come mi pougn, gros comme mon poing ; gros come one vatche ètonéye, gros comme une vache atteinte de météorisme ; il in.me ostant deûs gros qu’ on p’tit , il préfère deux gros à un petit; li pus deur èst faît, le plus gros est fait; (abondant) il est tombé une grosse averse, i ‘nn’ a tchaî (,… tcheû) one fameûse; (qui dépasse la mesure) un gros kilo, on bon kilo ; un gros mangeur, on gros mougneû, on bon mougneû; (épais) une grosse écriture, one sipèsse ècriture; gros bleu, gros bleuw ; le gros bétail, lès grossès bièsses ; le gros intestin, li craus boya ; les grosses dents, lès gros dints ; un gros mot, on laîd mot ; une grosse somme, bran.mint dès caurs ; du gros temps, do mwaîs timps ; un gros rhume, on fameûs catâre

 

C60

gros

adv écrire gros, scrîre sipès ; cela coûte gros, ça costéye bran.mint dès caurs ; en avoir gros, ènn’ awè pèsant

 

C60

gros

, grosse n (personne grosse) gros (-se) ; un bon gros, on bon gros, on gros laurd, on bouloufe ; une bonne grosse, one grosse dondon ; une petite grosse, one pitite papelote; (personne riche) lès p’tits payenut po lès gros, les petits paient pour les gros; (essentiel) le plus gros est fait, li pus deur èst faît

 

C60

gros-bec

nm gros-bètch

 

C60

groseille

nf grusale ; des groseilles rouges, dès rodjès grusales ; des groseilles à maquereau, dès grossès grusales, dès vètès grusales ; des groseilles noires (cassis), dès nwârès grusales ; confiture de groseilles, jèléye di grusales, jèléye aus grusales

 

C60

groseiller

nm grusalî

 

C60

Gros-Fays

npr Grôs-Fayi

 

C60

gros-jean

nm mirlitche

 

C60

grossesse

nf pendant sa grossesse, timps qu’ èle ratindeûve

 

C60

grosseur

nf grocheû ; grosseur dans la peau, dans un tissu cutané, bourlote

 

C60

grossier

, ière adj (rudimentaire) c’est un travail grossier, ça n’ a nin bin stî faît, ça a stî faît à i muchtenflûte, ça a stî faît à l’ grosse môrbleû ; c’est une matière grossière, ci n’ èst nin fin po deûs sous; (contraire aux bienséances) grossiér’ (f grossiére) (, grossîr (-e)), mau-apris (f mau-aprîje), mau-onteûs (f mau-onteûse) ; (expr) ça èst grossiér’ di fé come lès Namurwès, pèter èvôye après s’ awè v’nu guèder, c’est grossier de faire comme les Namurois, partir tout de suite après avoir bien mangé

 

C60

grossièreté

 nf (inconvenance) sauvadjerîye ; il ne sait dire que des grossièretés, i n’ sét dîre qui dès sauvadjerîyes

 

C60

grossir

v (devenir gros) grochi ; action de grossir, grochichadje (m) ; j’ ai grossi, dj’ a grochi ; cet enfant a bien grossi, cit-èfant-là a bin profité; (enfler) infler ; il a un bouton qui grossit, il a on boton qu’ infèle; (augmenter en nombre) la foule grossissait, gn-aveûve todi d’pus d’ djins; (exagérer) on a grossi l’affaire, dins ç’t-afaîre-là, on-z-a faît l’ leup pus gros qu’ l’ èsteûve

 

C60

grossissement

nm grochichemint

 

C60

grosso modo

loc à pau près

 

C60

grotesque

adj (risible) être grotesque, awè l’ aîr gaye ; habillé de cette façon, il est grotesque, il a l’ aîr gaye avou ça

 

C60

grotte

nf grote, baume ; « Padrî nosse dos, i gn-a l’ grand rèfoncemint dè l’ baume. C’ èst là qu’ on-z-a trouvé l’s-ouchas d’ l’ ome di Spî . » (E. Gilliard)

 

C60

grouiller

v (remuer en masse) cela grouillait comme des fourmis, ça coureûve come dès copiches; (abonder en) frumejî; cela grouillait de monde, c’ èsteûve nwâr di djins, c’ èsteûve one copicherîye di djins, ça frumejeûve come dès copiches ; (se) v si dispêtchî

 

C60

groupe

nm binde, trokia (m); un groupe d’amis, one binde di soçons ; un groupe de maisons, on trokia d’ maujones; restez en groupe!, dimèrez èchone! ; le groupe de tête, lès preumîs ; c’est un groupe fermé, c’ è-st-one soce qu’ on n’ î mousse nin come on vout ; travailler en groupe, travayî à saquantes

 

C60

groupement

nm soce (f), sôcièté (f)

 

C60

grouper

v mète èchone, rachoner ; (se) v s’ atrokeler

 

C60

gruau

nm neûja

 

C60

grue

nf (oiseau) grue cendrée, trompète, sauvadje din.ne; (machine de levage) greuwe; (expr) lès grûwes ripassenut d’djà, l’ iviêr sèrè tot timpe, les grues repassent déjà, l’hiver viendra tôt

 

C60

gruger

v atraper, daubler, gorler ; se faire gruger, si fé gorler

 

C60

grumeau

nm faflote (f), greûjète (f), greûjin, grumiote (f), maton ; la pâte est à grumeaux, li pausse è-st-à faflotes, à matons ; bien mélanger pour éviter d’avoir des grumeaux, bin machî po n’ pont awè d’ greûjins ; des grumeaux dans la bière, dès matons dins l’ bîre

 

C60

grumeler

(se) v fé dès matons

 

C60

grumeleux

, euse adj à faflotes, à fleûrs, à matons, matené (-ye), à plokètes

 

C60

gruyère

nm fromadje à traus

 

C60

gué

nm  ; (loc) à gué, à pîds sètchs

 

C60

guenille

nf gobîye

 

C60

guépard

nm guèpârd

 

C60

guêpe

nf wèspe (, wèsse), djane-cu (m) ; nid de guêpes, wèsprîye; (expr) il èst toûrminté, co pîre qu’ one wèspe qu’ a l’ cu spotchî (iron), il est plus tourmenté qu’une guêpe qui a le derrière écrasé

 

C60

guêpier

nm (nid de guêpes) wèsprîye (f); (expr) aller se fourrer dans un fameux guêpier, aler mète si nez où-ce qu’ on tchin n’ mètreûve nin s’ queuwe (, aller mettre le nez où un chien ne mettrait pas la queue)

 

C60

guère

adv wêre ; on ne s’est guère vu, on s’ a wêre vèyu; vous ne venez guère, vos n’ vinoz nin sovint; il n’est guère gentil, i n’ èst nin fwârt amistauve ; cette robe ne te va guère, ci cote-ci n’ vos va nin fwârt ; le dîner ne dura guère, li din.ner n’ a nin tchamossé

 

C60

guéret

nm warèt

 

C60

guérir

[v] (e-c) r(i)fé, (o) r’fé, (e) r(i)wèri

 

G100

guérir

vi (aller mieux) si r’fé, si r’ taper ; il est guéri, il èst r’faît, il èst r’tapé; vt (rendre la santé) médyî, rawèri, rifé, ritaper ; ce n’est pas encore cela qui le guérira, ci n’ èst nin co ça què l’ va r’ fé ;  c’est un médicament qui guérit de la fièvre, c’ è-st-one drogue qui faît tchaîr li fîve; (expr) li mau d’ on-ôte ni r’faît nin l’ sink , le mal d’un autre ne guérit pas celui qu’ on a (litt. le sien)

 

C60

guérison

[nf] (e) r(i)wèridje [nm]

 

G100

guérisseur

n sègneû

 

C60

guérite

nf obète

 

C60

guerre

nf guêre ; faire la guerre, fè l’ guêre ; avant-guerre, divant l’ guêre ; bien long­temps avant la guerre, bran.mint d’vant l’ guêre ; pendant la guerre, (timps) dè l’ guêre ; la guerre 14-18, li guêre di quatôze; la guerre 40-45, li guêre di quarante ; c’est une histoire qui s’est passée pendant la guerre 14-18, c’ è-st-one histwêre qui s’ a passé timps dè l’ guêre di quatôze; (expr) dès vantârds, gn-aveûve dèdjà d’vant l’ guêre, des vantards, il y en avait déjà avant la guerre ; il a faît totes lès guêres, il a fait toutes les guerres, il est très vieux ; on faît bin l’ guêre à l’ après d’ on sôdârt, on fait bien la guerre à un soldat près

 

C60

guerrier

, ière n sôdârt (m)

 

C60

guerroyer

v fé l’ guêre

 

C60

guet

nm (action d’ attendre) awaîte (f), faire le guet, ièsse à l’ awaîte; (action d’ épier) tinu à gougne

 

C60

guêtre

nf guète ; guêtre de grosse toile, wasplète; (expr) awè one hanète come on drî d’ guète, avoir une nuque comme un dos de guêtre,  haute et large ; ènn’ awè plin sès guètes, en avoir plein les guêtres, en avoir plein le dos ; il a ieû ça à sès guètes, il a eu cela à ses guêtres, il a échoué; i n’ a nin d’pus d’ âme qu’ on boton d’ guète, il n’ a pas plus de courage qu’un bouton de guêtre ; lèver l’ guète, lever la guêtre, s’éclipser

 

C60

guetter

v (surveiller avec attention) awaîtî, guêdyi, rawaurder ; guetter l’arrivée de qqn, ratinde one saquî; (épier) agougnî

 

C60

guetteur

nm awaîteû, waîte, èskèrwaîte ; « On waîte arive dè l’ gauche en criyant . » (J. Gilson)

 

C60

gueulard

, arde adj bauyârd, bawiaud (-e), bwêrlaud (-e), chariguète, gueûlaud (-e)

 

C60

gueule

[nf] gueûye

 

G100

gueule

nf gueûye ; contenu de la gueule, goléye; (expr) il ne faut pas aller se fourrer dans la gueule du loup, li cia qui n’ vout nin ièsse poké n’ a nin à-z-aler èwoù-ce qu’ on s’ capougne (, celui qui a peur des coups ne doit pas aller où on se bat) ; li cia qu’ a peû dès fouyes ni dwèt nin aler o bwès (, celui qui a peur des feuilles ne doit pas aller au bois) ; il a été se fourrer dans la gueule du loup, il a stî foute si nez èwoù-ce qu’ on tchin n’ mètreûve nin s’ queuwe (, il a été mettre le nez où un chien ne mettrait pas la queue); ta gueule ! (grossier), taîje-tu t’ gueûye ! (grossier)

 

C60

gueule-de-loup

nf gueûye-di-leup

 

C60

gueuler

v gueûler; action de gueuler, gueûladje (m); (expr) gueûler come on vèchau, gueuler comme un putois

 

C60

gueuleton

nm rinchinchète (f), rinchinchote (f)

 

C60

gueuletonner

 

v mougnî su tos sès dints

 

C60

gueux

, euse adj et n gueûs, lache

 

C60

gueuze

nf gueûze

 

C60

gui

nm anse-di-pot (f), canistia

 

C60

guiche

nf guiche, lotchèt (m) ; « Èt qu’ one flotchîye faîye one blanke guiche à m’ rin d’ fagot. » (J. Guillaume)

 

C60

guichet

nm bawète (f) ; attendre au guichet, ratinde à l’ bawète

 

C60

guide

nm guide

 

C60

guider

[v] (e-c) miner,  (o) m(w)in.ner, (c) mwinrner, (c) codûre, (e) k(i)dûre

 

G100

guider

v (accompagner en montrant le chemin) mostrer l’ vôye; (faire aller) mwinrner ; c’est lui qui me guide, c’ èst li qui m ‘  mwin.ne

 

C60

guides

nf pl (rêne) guide (sing), rin.ne (sing) ; guides pour conduire les bêtes de trait, cwârdèle (sing) (, côrdèle (sing)), cwârdia (m sing)

 

C60

guidon

nm guidon

 

C60

guigne

nf (mauvaise chance) pètche ; quelle guigne !, quéne pètche ! ;  j’ai la guigne, dji n’ a pont d’ chance; (expr) quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûve mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vérin,n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes et les enfants viendraient au monde sans tête ; tos lès côps qu’ on vout cûre, li for tchaît , à chaque fois qu’on veut cuire du pain, le four tombe en panne, nous avons la guigne ; i n’ èst jamaîs r’ssuwé d’ one buwéye à l’ ôte, il n’est jamais essuyé d’une lessive à l’ autre, ses misères se suivent, il n’a que de la guigne ; quand ç’ n’ èst nin Djan, c’ èst Djène, quand ce n’est pas Jean, c’est Jeanne, c’est guigne sur guigne

 

C60

guigner

v (regarder du coin de l’œil) aguignî, chwârner, guignî, lûtchî, awè l’ ouy dissus, waîtî à craye ; action de guigner, aguignadje (m), guignadje (m) ; « Li Gusse vint passer s’ tièsse à l’ craye, èt tot chwârnant li r’çuveû. » (A. Marchal) ; (convoiter) awè on-ouy dissus

 

C60

guignon

nm guignon ; avoir le guignon, awè l’ guignon; (expr) quand t’ ès po l’ guignon, faîs ç’ qui t’ vous, quand tu es né pour le guignon, fais ce que tu veux (tu en auras toujours)

 

C60

guilledou

nm (loc) courir le guilledou, couru à rauwe

 

C60

guillemet

nm guirlitche (F), tchip-tchip ; vous avez oublié de mettre des guillemets, vos-avoz rovî d’ mète dès tchip-tchips

 

C60

guillotine

nf guiyotine

 

C60

guimauve

nf frumejon (m), mauvelète

 

C60

guimbarde

nf (instrument de musique) gawe

 

C60

guingois

(de) loc bèrzingue, di bisingau, di crèsse, di sclimbwagne

 

C60

guinguette

nf guinguète

 

C60

guise

nf à sa guise, à s’-t-idéye, à s’ môde, à s’ tièsse ; à votre guise, come vos v’loz ; laisser chacun agir à sa guise, lèyî fé chake à s’ môde; il n’en fera jamais qu’à sa guise, i n’ frè jamaîs qu’ à s’ tièsse ; faites à votre guise ! ,fioz come vos v’loz !, fioz à vosse môde !; (expr) quand min.me qu’ on n’ duvreûve pus dîre mèsse, dji frè à m’ môde, même si on ne devait plus dire la messe, je ferais à ma guise; en guise de, come, po (sièrvu di) ; en guise de chapeau, il avait un bas sur la tête, si tchapia, c’ èsteûve one tchausse

 

C60

guitare

nf guitâre

 

C60

guitariste

n guitarisse

 

C60

Gustave

npr Gustâve (diminutif, Tâve)

 

C60

Gustavine

npr Gustavine (diminutif, Tavine)

 

C60

gymnastique

nf jimmastike

 

C60

gypsophile

nf plante di pièles (f)

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!