FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

C

Rechercher

A
B
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

c

troisième lettre de l’alphabet ; suit les mêmes règles qu’en français hormis le redoublement (accident s’écrit « acsidint »).

 

C60

c

(lettre)

 

E0

c

nom de la lettre c,

 

S0

c’

pron dém c’ ; c’est beau , c’èst bia

 

C60

ç’

(forme réduite obligatoire devant voyelle ou entre une voyelle et une consonne, facultative entre une pause et une consonne) c’ ; c’ èst pau d’ tchôse di lu  ? ; volà ç’ qu’ èlle a fêt ; ç’ n’ astot nin ayîr 

 

S0

ça

pron dém ça ; ça ne va pas, ça n’ va nin

 

C60

ça

pron ça, çoula; voy. cela, ci 2

 

E0

çà

adv ça ; çà et là, pâr-ci pâr-là, plik-plok ; les gens arrivaient çà et là, lès djins arivin.n plik-plok ;  interj ah çà !,  â bin, ça !

 

C60

çà

adv venez çà ! voy. ici ; [aller] çà et là, çà (ou chal) èt là, hår èt hote, don-hår don-hote, tot-avå, di costé èt d’ ôte, voci-volà, po tot costé, di stok et d’ tèye, bate carasse ; trikebaler, voy. courir ; ils se sauvèrent tous, qui ça, qui là, is s’ såvît turtos, onk po l’ åme di s’ pére, l’ ôte po l’ åme di s’ mére ; jeter ça et là, kitaper, kidjéter, stramer, voy. désordre

 

E0

çà

çà et là [adv] brik-brok ; (e-c) plik-plok, (c) pâr-ci pâr-là , (e) chal èt là

 

G100

çà

_ et là (pêle-mêle), plik-plok ; tot l’ bazâr astot plik plok avâr là  

 

S0

ça 1

(cela) pr démonstratif ça ; ça va ? – come ci, come ça ; ça t’ èst bon ; ça n’ èst nin âk di lèdjîr ; ça dèt sèy por lu ; ça astot scrît s’ la gazète ; ça aspétche l’ êwe di passer ; ça arive co bin qu’ i djale o mwès d’ jun ; ça è chlâké tote l’ après non.ne ; ça n’est pas à un euro près, ça n’ vint nin à on-eûro ; i n’ èst nin à ça près (ou su ça près ou à l’ après d’ ça) ; ça, djo l’ sé bin, c’ èst vrê, ça ? ; purdoz ça ; ça n’ èst nin po ça qu’ i fât s’ mâvrer ; ni pinsoz pus à ça ; il èst minteûr, èt mèchant avou ça ; dji lî ê dit, come ça, qu’ i p’lot-z-ann’ aler do côp 

 

S0

ça 2

interj (pour marquer l’étonnement, l’impatience) ça ; â ça ! èt qu’ èst-ce qu’ il è fêt ? ; èt bin ça ! èst-ce quu c’ èst fini ? ; ça, par exemple !, bè ç’ côp-là !

 

S0

cabale

cabale ; voy. intrigue

 

E0

cabale

(intrigue) cabale ; c’ è stî one cabale monté conte li mayeûr

 

S0

caban

nm  caban ; caban fort ample, pèlisse (f)

 

C60

caban

caban

 

E0

caban

caban  

 

S0

cabane

nf cabâne, cawitche, cayute

 

C60

cabane

cabane, (anc.) buron, cahûte, cambûse, mohinète, on p’tit trau d’ mohone ; voy. BICOQUE, HUTTE, TAUDIS

 

E0

cabane

[nf] (o-c) cayute, (e) cahute

 

G100

cabane

(logement rustique) cabâne ; lès bokions ont monté one cabâne dins l’ bwès ; (prison) cabâne ; il è stî en cabâne

 

S0

cabanon

nm cayutia

 

C60

cabanon

(geôle) cabanon

 

S0

cabaret

nm (débit de boissons) cabarèt, pèton ; il est toujours dans les cabarets, il èst tofêr dins lès cabarèts, il èst todi o cabarèt

 

C60

cabaret

(café d’un rang modeste) câbarèt ; il fait régulièrement la tournée des _s, c’ è-st-on f’jeû d’ câbarèts ; _ louche, bak à chnik

 

S0

cabaret 1

cåbarèt; cafè; (anc.) staminé (est- F) ; _ de bas étage, bwète ; casemate ; bak à chnik ; s’arrêter à tous les _, fé totes lès tchapèles

 

E0

cabaret 2

(oiseau), voy. sizerin

 

E0

cabaretier

, ière n cabaretî (f cabaretîre)

 

C60

cabaretier

, -ière cåbaretî  (anc. –teû), -îre; mèsse di cåbarèt; cafetî ; (argot) bos’, bozine

 

E0

cabas

nm cabas, saclèt, tchèna

 

C60

cabas

cabas ; (petit panier à fraises, etc.) cabosse

 

E0

cabas

[nm] (o-c) cabas, (e) cabasse [nf], (e) bansetê, (c) bansetia; v. sac, panier

 

G100

cabas

(panier à provisions) cabas ; lès-oûs astint spiyîs o fond do cabas 

 

S0

Cabay

(n de famille) Cabê

 

S0

cabestan

nm capèstran

 

C60

cabestan

capistan, -ton (-tan’ Sp., To.) ; _ de carrière, vatche; (houill.) _ de secours, tchèt ; voy. treuil.

 

E0

cabestan

cabèstran ; râyi lès sokes â cabèstran

 

S0

cabillaud

nm cabiyau, cabouwau ; cabillaud séché, stokfich

 

C60

cabillaud

cabiaw

 

E0

cabillaud

cabiau ; c’ èst vinrdi, dj’ ons mindji do cabiau po dîner

 

S0

cabine

nf cabine ; cabine de timonier (bateau), bankia (m)

 

C60

cabine

cabine; _(bat.) ro ; bankê; bondif

 

E0

cabine

cabine ; one cabine d’ élèctricité ; one cabine di bin

 

S0

cabinet

nm (de travail) bûrau ; le cabinet de l’avocat, li bûrau d’ l’ avocat ; (d’aisance) cabinèt, comôdité (f), comun, gârdirôbe (f), lieû, padrî, tchiyote (f) ; aller au cabinet, aler à l’ culote, aler à l’ tchambe, mète culote bas ; (ensemble des collaborateurs d’un ministre) le ministre a réuni son cabinet, li minisse a rachoné s’ cabinèt ; le chef de cabinet du ministre, li chèf di cabinèt do minisse

 

C60

cabinet

cabinèt ; voy. débarras ; _ de verdure, gloriète ; _ d’aisances, cabinèt, comun, comôdité (nm), lieû, huskène (nf), anc. basse tchambe, privé, sècréte (nf) ; plaist å (ou amon) Bèrnård ; _ d’aspect primitif, tchiyote (nf) ; puer comme un _, flêrî come ine puvrêye ; aller au _, plaist aler wice qui li rwè va à pîds

 

E0

cabinet

_ d’aisances, comuns ; i s’ è fêt maker dins lès comuns

 

S0

cabinet

(de travail) cabinèt ; on cabinèt d’ consultâcion ; li notêre m’ è r’çû dins s’ cabinèt  ; _ d’ aisances, W.C., cabinèt ; la plantche do cabinèt ; aler o cabinèt ; (gouvernement) cabinèt ; li cabinèt De Croo 

 

S0

câble

nm câbe

 

C60

câble

cwède (nf), tchîf ; _ métallique, cwède di fiér

 

E0

câble

câbe ; on câbe di frin

 

S0

câbler

v (tordre) fé on câbe; (équiper) mète dès câbes ; (transmettre) èvoyî on mèssadje

 

C60

câbleur

(ouvrier qui soude les câbles (télégraphiques, électriques) pour les relier) djonteû

 

S0

cabochard

, arde adj. et s., tièstu (f. = teuwe, -tûwe)

 

C60

caboche

nf caboche, cabosse

 

C60

caboche

caboce, makète, cabus (nm); voy. tête

 

E0

caboche

(tête) caboche, cabus, cayau, makète ; il è ramassé on côp su l’ cabus ; dj’ ê mâ l’ cayau; il è r’çû on fâmeûs côp s’ la caboche ; ; il è r’çû on côp s’ la makète ; (inj à l’adresse d’un chauve) pèlé makète ! ; (clou de déferre, dont le collet est usé) caboche ; ramassoz totes cès caboches-là

 

S0

cabossé

, ée adj cabossî (-ye), cabouyî (-ye), à bosses èt à fosses,

 

C60

cabosser

v cabossî, cabouyî ; action de cabosser , cabossadje (m), cabouyadje (m)

 

C60

cabosser

cabosser, -î ; voy. bosseler

 

E0

cabosser

vt (bosseler) cabosser ; quî-ce qu’ è cabossé l’ moûdè come ça ? ; vosse tchapau èst tot cabossé

 

S0

cabot

nm (chien) tchin

 

C60

caboter

caboter

 

G0

caboulot

(café louche) bastringue (qqf bous-), caboulot ; is t’nint on p’tit caboulot li long do l’ route d’ Ârlon

 

S0

cabrer

(se) v (cheval) hârper; le cheval se cabre = li tch’vau hârpéye ;  (individu) tinu tièsse

 

C60

cabrer

se _ , si cåbrer, si drèssî so ses pates di drî ; voy. emporter, REGIMBER, VIF

 

E0

cabrer

(se) si câbrer, si lèver ; li tch’vau s’ è câbré quand dj’ ê v’lou monter d’ssus ; le cheval se cabre, li tch’vau s’ lîve ; (au fig) (se rebiffer) si câbrer ; tu n’ pous rin lî dîre sins qu’ i n’ si câbe

 

S0

cabri

nm gadot

 

C60

cabri

voy. chevreau

 

E0

cabriole

nf, (bond) hope, rigodon (m.) ; ils faisaient des cabriole,  is fyin.n dès rigodons ;  (culbute) cumulèt (m.)

 

C60

cabriole

, -er cåbriyole, -èdje, -er ; såt d’ bikèt; couroubèt, -binèt; voy. BATIFOLER, FOLATRER, GAMBADER

 

E0

cabriole

cabriyole ; li vê ‘nn’ è fêt dès cabriyoles, quand dji l’ ê d’lachi

 

S0

cabrioler

vi cabriyoler

 

S0

cabriolet

câbriyolèt ; birouche (nf) ; dogår ou brèk

 

E0

cabriolet

cabriyolèt

 

S0

 

cabus

nm cabus ; une feuille de cabus, one fouye di cabus ; un cabus gros comme ma tête, on cabus gros come mi tièsse

 

C60

cabus

cabus ; voy. chou

 

E0

caca

faire _, caker (t enf)

 

E0

cacahouète

ou cacahuète cacawète

 

G0

cacahuète

nf cacawète

 

C60

cacao

nm caca(w)ô ; une tasse de cacao, one jate di caca(w)ô

 

C60

cacao

cacawô

 

E0

cachalot

nm  cachalot

 

C60

cachalot

cachalot

 

G0

cache

nf catche, catchète

 

C60

cache

catche, nahe ; voy. cachette.

 

E0

cache

(cachette) catche ; il avot fêt one catche dins l’ mour ; (abri ; place où le travail est facile) planke ; il è trové one boune planke à l’ comune

 

S0

caché

, ée adj (dissimulé) catchî (-ye) ; (secret) catchî (-ye) ; d une manière cachée, catchémint

 

C60

caché

adj et n (qui dissimule ses pensées) caché ;  ti n’ pous mâ d’ rin savèr di lu, il èst trop caché

 

S0

cache-cache

nm  calèyates (mpl.), calèyâtes (mpl.), catchî, clignète (f), clougnète (f) ; jouer à cache-cache, djouwer au catchî, ..à l’ clignète, ..à l’ clougnète, ..aus calèyates ; celui qui attend que les autres soient cachés, li clougnî ; « Pusqui vos èstoz là, djoz, djouwans à l ‘clignète ?Oyi, c’ èst mi qu’ ènn’ èst- Nos nos alans catchî, Vos n’ pôroz nin r’waitî tant qui dj’ n’ aurè criyî.» (J. Gilson)

 

C60

cache-cache

[jouer] à _ ou à cligne-musette, å catchî, å rèscatchî, å tchèt-catchî, à l’ pouce à catchî, à catchî-catchète, à catche-catche, à (l’) catchète , ås catchètes , à ‘ne ou à l’ catchêye, ås rèspounètes, à l’ rèspounète, ås clignètes, å clignî, ås båres à clignî, à nam’-nam’, å cinkante, â trinte-sîh, à (/ â) lèyoû, â loûloû, å cloûhou, å lignou po-s’ catchi. Pour avertir qu’ils sont cachés, les joueurs crient : il èst fêl, c’ èst fêt, il èst oû, il èst bon ou il î èst

 

E0

cache-cache

(jeu d’enfants) cache-cache, câye-ca ; jeu de _ où l’un des joueurs compte en fermant les yeux pendant que les autres se cachent, clignou (Ra.) ; djouwer â clignou ; djouwer à câye-ca [ce jeu présente deux variantes: li câye-ca do purmî vèyou (litt. « le cache-cache du premier vu ») où celui qui se fait repérer le premier remplace le guetteur, et li câve-ca d’ dèlivrance (litt. « le cache-cache de délivrance ») où le joueur qui parvient à frapper trois coups sur l’arbre (ou le mur) à partir duquel l’observateur fait le guet est délivré]

 

S0

cache-col

nm èchêrpe (f)

 

C60

cache-col

(écharpe) cache-col

 

S0

cachemire

nm norèt

 

C60

cachemire 

cachemîre

 

E0

cachemire

cachemîre ; on bê foulârd en cachemîre

 

S0

cache-misère

nm catche-misére

 

C60

cache-misère

(tablier) catche-misére

 

S0

cache-nez

voy. écharpe

 

E0

cache-nez

cache-nez, ècharpe 

 

S0

cache-pot

cache-pot

 

S0

cache-poussière

cache-poûssière

 

S0

cacher

v catchî ; il faut que je le cache, i faut qu’ djè l’ catche, i mè l’ faut catchî ; où avez-vous été le cacher ?, èwou l’ avoz stî catchî ? ; cacher son jeu, catchî s’ djeu

 

C60

cacher

(se) v si catchî ; il va se cacher, i s’ va catchî; se cacher à nouveau, si r’catchî; aller se cacher, s’ aler catchî; tu peux bien aller te cacher, vos v’ p’loz bin aler catchî ; le soleil se cache, gn-a l’ solia qui s’ catche; se cacher ans un recoin, une cachette, si r(è)crûter

 

C60

cacher

catchî, rèspouner ; _ dans un coin, rètraukî, ordt rètraukeler ; rètraukiner, straukeler (La.) ; voy. blottir ; se _ dans un trou, moussî d’vins on trau ; _ son jeu, covri s’ djeû, dîre dès-brikes èt fé dé mwèrtî ; un homme caché, voy. dissimulé

 

E0

cacher

[v] catchî, (o) muchî

 

G100

cacher

vt (dissimuler) catchi ; il avot catchi l’ fusik dins la môye ; cachez votre nudité, catchoz vosse lune ; la mâjon èst catchi padrî cès sapins-là ; il è bin catchi s’ djeû ; dji n’ ê rin a t’ catchi ; dji n’ ti catcherê nin qu’ ça m’ va lon ;  se _, si catchi ; si catchi padrî l’ ârmwêre ; si catchi d’zos lès coviètes ; i s’ è catchi tot l’ timps do l’ guère ; il ne s’en cache pas, i n’ s’ a catche nin ; _ de nouveau (recouvrir), ricatchi ; i fârè r’catchi lès salâdes po do l’ nut’ ; dji va r’catchi la môye ; joueur qui compte en fermant les yeux pendant que les autres se cachent ; cligneû, -eûse (Lu., Te.)

 

S0

cacheron

brådeûre (nf)

 

E0

cache-sexe

nm pitite culote (f)

 

C60

cachet

nm (sceau) catchèt ; mettre le cachet, mète li catchèt ; (comprimé) catchèt ; prendre un cachet, prinde on catchèt ; (rétribution d’ un artiste) paye (f) ; (originalité) c’est une montre qui a beaucoup de cachet, c’ è-st-one monte come on n’ è veut wêre; cette maison a du cachet, èlle a one saqwè, ç’ maujone-là ; qué bèle maujone !

 

C60

cachet

catchèt; (houill.) potale; _ artistique, chik

 

E0

cachet 1

(tampon) catchèt ; li catchèt do l’ posse ; li catchèt d’ l’ abatwar ;  (marque distinctive, originalité) catchèt ; èlle è do catchèt, çusse mâjon-là

 

S0

cachet 2

(médicament) catchèt ; prinde on catchèt po l’ mâ d’ tièsse

 

S0

cachetage

nm catchetadje

 

C60

cacheter

v catcheter ; il cachette la lettre, i catchetéye li lète ; un papier cacheté, on papî catcheté

 

C60

cacheter

catcheter ; laker, -eter

 

E0

cacheter

vt catcheter ; catcheter one lète

 

S0

cachette

nf catche, catchète, nanche (m), nigot (m) ; « Il ont stî r’nachî dins l’ nanche da JanètGn-avéve deûs botèyes vûdes, on bokèt d’ papî d’chocolat èt one drole di racine fine sètche.» (E. Gilliard) ; cachette d’ argent, niyau (m) ; (loc) en cachette, à catchète, è catchète, catchémint

 

C60

cachette

catche, -ète (, -ote) ; rèscatchète, rèspounète ; (surtout dans la maison) nahe, moussète, calmoussète, mousserote , moussote, camoussote, calmousse, camoussa (nm); petite _, camoussia (nm), voy. débarras, recoin ; [agir] en _, è (à St.) catchète; catchètemint, catchèyemint, coviètemint, sècrètemint,  souwéyemint, d’zos min ou po d’zos-min ; voy. esquiver, tapinois

 

E0

cachette

[nf] catchète, (o) muchète

 

G100

cachette

catchète ; ç’ astot one boune catchète ; is n’ l’ ont jamês trové à  catchète ; en _ (en catimini), cachémint, à catchète ; i fêt todi sès côps cachémint ; i fêt todi s’ côp à catchète

 

S0

cachot

nm bwèsse (f), gayole (f), trau ; jeter au cachot, foute o trau.

 

C60

cachot

catchot, trau, pote (nf) ; voy. prison

 

E0

cachot

(prison) cachot, cadje (nf) ; il è fêt do cachot ; on divrot mète çu brigand-là à l’ cadje ; _ de police, amigo ; il è stî passer la nut’ à l’ amigo

 

S0

cachotterie

nf catchoterîye, ; (plan secret) camoussadje

 

C60

cachotterie

catchoterèye, calmoussèdje (nm) ; faire des _, fé sès côps fôrés

 

E0

cachotterie

cachoterîe (svt au pl) ; il èst todi po fé dès cachoterîes

 

S0

cachottier

, ière adj et n catchiveûs (-e), catchoteûs (-e)

 

C60

cachottier

, -ère catchète ; catchoteû, -eûse ; des _, dès djins qui sont covés ; voy. dissimuler

 

E0

cachottier

, -ière adj et n cachotier (, -tière), catchète ; il èst co bin cachotier, nosse vèjin ; vos-astoz bin catchète ; c’ è-st-one catchète, nosse vèjine

 

S0

cacophonie

nf disdût (d’ tos lès diâles) (m), tchanterîye (f)

 

C60

cactus

nm cactus’

 

C60

cadastral

, ale adj cadastrâl (-e), do cadasse

 

C60

cadastral

, -ale adj cadastrâl, -âle (m pl -âls) ; la matrice cadastrâle ; lès plans cadastrâls

 

S0

cadastre

nm cadasse ; les bureaux du cadastre, lès bûraus do cadasse

 

C60

cadastre

cadasse

 

E0

cadastre

cadasse ; lès cis do cadasse ont v’nou mèsurer la mâjon

 

S0

cadavéreux

, euse adj blanc-mwârt (f blanke-mwate)

 

C60

cadavéreux

, -se : teint _, pâleur cadavéreuse, blanc-mwèristé

 

E0

cadavre

nm cadâve

 

C60

cadavre

cadåve

 

E0

cadavre

[nm] (o-c) cadâve, (e) cadåve, (o) antomîye [nf] ; v. squelette

 

G100

cadavre

cadâve ; c’ è-st-on vrê cadâve ambulant

 

S0

caddie

nm caddie, tchèrète (f)

 

C60

cadeau

nm bistoke (f)

 

C60

cadeau

cadau, présint ; (de nouvel an) strème (, streume) (nf) ; (de Noël) cougnou ; (de Pâques) cocogne (nf) ; (de fête) djama ; (de foire ou de retour de voyage) mitchot, cougnon ; (rapporté de la foire de Tongres) trôye-di-Tongue (nf) (F ; Ho.)

 

E0

cadeau

[nm] (o) bustoke [nf], (c) bistoke [nf], (e) cadau ; v. présent

 

G100

cadeau

cadau ; c’ èst m’ cadau d’ Novèl An ; lès p’tits cadaus atèrtènant l’ amitié ; ensemble des _x reçus à l’occasion de la fête de Pâques, pâkèdje ; aler quèri s’ pâkèdje ; (au fig) ne pas faire de _ (à qqn) (ne rien lui laisser passer), ni pont fé d’ cadau ; c’est un _ du ciel, c’ è-st-on don do bon Dju

 

S0

cadenas

nm lokèt, cadenas

 

C60

cadenas

lokèt, cadenas ; gros _ de nacelle, take (, tahe)

 

E0

cadenas

cadenas, lokèt ; on lokèt d’ male ; on lokèt d’ bodèt

 

S0

cadenasser

v loketer, mète li lokèt, sèrer au lokèt ; je cadenasse, dji loketéye ; je cadenassais, dji loketeûve ; je cadenasserai, dji loketéyerè ; je cadenasserais, dji loketéyereûve ; que je cadenasse, qui dj’ loketéye ; que je cadenassasse, qui dj’ loketiche

 

C60

cadence

nf (rythme) mèseure; marquer la cadence, bate li mèseure ; suivre la cadence, sûre li mèseure ; marcher en cadence, roter au pas ; (rythme d’ exécution d’ une tâche) il lui est impossible de suivre la cadence demandée, i n’ sét travayî ossi rade qu’ i faureut

 

C60

cadence

cadince (, -ence)

 

E0

cadence

(rythme) cadence ; sûre la cadence ; mon.ner la cadence ; martchi, danser, sâteler en cadence

 

S0

cadenette

cadinète

 

E0

cadet

, ette adj et n  (de deux enfants) cadèt (-e), deûzyin.me ; (n) li daîrin (f li daîrène), li pus djon.ne, li raculot (m), li skirlou (m) ; (catégorie d’ âge, en sport) cadèt ; mon fils joue dans la catégorie des cadets, mi gamin djoûwe avou lès cadèts ; (personne moins âgée et sans relation de parenté) le fils du voisin était mon cadet d’un an, li fis do vwèsin èsteut on-an pus djon.ne qui mi ; c’est le cadet de mes soucis, dji n’ m’ ocupe nin d’ ça, dji m’  fou d’ ça come di l’ an quarante

 

C60

cadet

, -ette, cadèt, -ète ; li pus djon.ne dès-èfants ; voy. culot

 

E0

cadet

, -ette adj et n cadèt, -ète ; il è marié la cadète (ou la pus djon.ne ou la djèrin.ne) ; la fille _te, la pus djon.ne dès fèyes

 

S0

cadmium

cadmiom’

 

G0

cadran

nm cadran ; le cadran de l’horloge, li cadran d’ l’ ôrlodje

 

C60

cadran

cadran (, catron)

 

E0

cadran

cadran

 

G0

cadran

cadran ; on cadran solêre ; li cadran d’ l’ ôrlodje

 

S0

cadre

nm câde ; le cadre du miroir, li câde do murwè ; le cadre du vélo, li câde do vélo ; (entourage, milieu) c’est un beau cadre, c’ è-st-on bia payis ; changer de cadre, candjî d’ aîr ; (limites prévues) il voyage uniquement dans le cadre de ses fonctions, quand i voyadje, ci n’ èst jamais qu’ po s’ bèsogne ; (salarié exerçant une fonction de direction) il est cadre à la poste, c’ è-st-on chèf à l’ posse

 

C60

cadre

cåde ; (de miroir, de tableau) råme (nf) ; (de piété) paradis ; (de foyer) bin.ne (di l’ êsse ou dè fornê) (nf) ; (de cloison) tchèsså-pareûse (nf) ; (ser­vant à rehausser la charretée) bancot ; (t. de tiss). lame (nf) ; voy. ENCADRER, -EMENT

 

E0

cadre

[nm] (o-c) câde, (e) cåde

 

G100

cadre

(encadrement) câde ; ridorer l’ câde do murè ; ripinde li câde (ou li chassis) do l’ fignèsse ; cadre (d’une ruche), câde ; one ruche a câdes ; _ en bois amovible, dont on garnit le fond d’un chariot pour lui donner plus de largeur, bancot ; on tchâr à bancot

 

S0

cadrer

vi cloper, aler avou; « Ça n’ clope nin. » (EWartique) ; vt c’est une photo mal cadrée, c’ è-st-one foto qu’ a stî mau prîje

 

C60

cadrer

(avec qch.) s’ acwèrder, s’ assôrti, aler avou, sûre ; ces deux choses ne cadrent pas, cès deûs saqwès-là n’ vont nin adram’

 

E0

cadreur

, euse n câdreû (-se)

 

C60

caduc

, uque adj casuwél (-e), croulant (-e)

 

C60

caduc

caduk, halcrosse, houlpê, tot cassé ou spiyî ; voy. décliner, décrépit ; je me sens tout _, dji n’ vå pus ‘ne cassèye tchandèle; (houill.) (d’une pierre ou paroi prête à tomber) pèsant, -e ; _mal _, voy. épilepsie

 

E0

caduc

, -uque adj (qui menace ruine) caduk, -uke ; lès mours duvenant caduks

 

S0

caducée

caducéye

 

G0

cafard

, arde n (mouchard) racusète (f), racusète potéye (f) ;  nm (blatte) bièsse di bolèdjî (f), bièsse di for (f), bièsse di tch’minéye (f) ;  nm (découragement) disbautchemint, disbèlichemint, discoradjemint, diloûjance (f), disloûjemint ; avoir le cafard, ièsse disbautchîi, ..disbèli, ..diloûjî, ..règrignî ; « Mi keûr è-st-èvôye à l’ disbautche dispû l’ matin pa l’ uch au laudje» (J. Guillaume) ; « Dji n’ sé rastinre ètur mès dwèts qui l’ disloûjance .Pus taurd ? Dimwin ? Dins saquants mwès? C’ èst quand m’ djoû d’ chance? » (A. Bacq) ; « I bèveut di d’loûjance do ièsse todi tot seû è s’ cayon. » (A. Laloux) ; celui qui donne le cafard aux autres, diloûjant

 

C60

cafard

(insecte) voy. blatte

 

E0

cafard 1

(blatte) cafârd ; i gn-avot dès cafârds plin la farine ; (mélancolie) cafârd ; dj’ ê l’ cafârd (ou dj’ ê l’ timps long)

 

S0

cafard 2

qui a le _ (, qui est mélancolique) adj cafârdeûs, -eûse

 

S0

cafarder

v (moucharder) racuser ; il cafarde, i racuse ; (avoir le cafard), ièsse disbautchî, ..disbèli, ..diloûjî, ..règrignî

 

C60

cafarder

voy. dénoncer, rapporter

 

E0

cafardeux

, euse adj anoyeûs (-e), disbautchi, disbautchi (-ye), diloûjî (-e), règrignî (-ye)

 

C60

café

nm (boisson) cafè (, cafeu) ; café léger, bruwèt d’ tchitche, chufèrlu, lapète (f), piche-cousin ; café dans lequel on a remis de l’eau, cafeu r’batijî, café r’brèssî ; amateur de café, cafeteû  (-se) ; marc de café, drouche (f) ; (établissement) cabarèt, pèton ; café mal fréquenté, cabèrdouche

 

C60

café

café ; _ moulu, dè l’ simince, voy. marc ; _ trouble, dè cafè (r’)madrouyî, dè madrouyèdje, do madrouyon ; _ trop clair, dè l’ lapète (-ote Cou.), dè lapis’, dè l’ laperote, dès r’laveûres di hièles, po r’laver l’ boyê, dè r’moûdou (Ba.), dè l’ driguèle (Ja.), dè l’ pihote di canari, voy. brouet ; prendre le _, beûre li cafè ; en prendre souvent, cafeter, d’où cafetrèye (habitude), cafeteû, -erèsse (qui a l’habitude de cafeter) ; voy. BUVEUR, CABARET, GOUTER

 

E0

café

[nm] (e-o) cafè, (c) cafeu

 

G100

café 1

(graine de caféier) cafê ; do vèrt cafè ; petite particule de _ moulu ou de chicorée qui à infusé, rimâr ; dj’ ê one rimâr dins ma jate ; _ moulu, simince ; ni spâgne nin la smince, i fât do bon cafè ; broûler l’ cafè (avou l’ broûleû à cafè) ; môre li cafè (avou l’ molin a cafè) ; (boisson obtenue avec les grains de café) cafè ; one jate di cafè ; lêssi tirer l’ cafè ; lêssi r’cûre li cafè ; ralongui (ou atèni ou ribatiser) l’ cafè ; ripourer su l’ cafè do tène cafè (ou do l’ lapète ou do péchinâ) ; c’ èst do tène cafè, on vèt Paris â fond do l’ jate ; do fwart cafè ; do spès cafè ; do cafè à côper â coûtê ; c’ èst do cafè po fé raviker lès mwarts ; c’est de l’excellent _, c’ èst do cafè d’ atèremint (ou d’ batème) (comme celui qu’on offre après les funérailles ou lors d’un baptême) ; c’est du _ très fort (litt. « pour faire revivre les morts»), c’ èst do cafè po fé raviker lès mwarts ; votre _ est trop léger, vosse cafè è on gout d’ êwe ; _ trop clair, lapète ; c’ èst co do l’ lapète quu t’ ès fêt là ! ; du mauvais café, do brouwèt d’ tchâsse ou do brouwèt d’ tchapau ; c’est du _ qu’on a laissé bouillir, çu cafè-là, c’ èst do vrê brigâ ; do cafè qu’ è r’cût ; il boit sans cesse du _, il èst todi à l’ cafetière ; ne pas arrêter de boire (du _), sèy todi à l’ gargote

 

S0

café 2

(bistrot) cafè ; on garçon d’ cafè ; celui qui fréquente volontiers les cafés est souvent détestable chez lui, sint o cafè, diâle à l’ mâjon

 

S0

cafetier

cafetî ; voy. cabaretier

 

E0

cafetier

[nm] cafetî, (o-c) cabaretî, (e) cåbaretî

 

G100

cafetier

, -ière n (tenancier, -ière d’un café) cafetî, -îre

 

S0

cafetière

nf cafetiére ; cafetière avec tuyau, cafetiére à busète

 

C60

cafetière

cafetiére, cokemår (nm) (qqf f), marabout (nm), tchirou (nm) (Gl.) ; _ en terre cuite, bolète, pignale, motèt (Ma. ; pour porter le café aux champs)

 

E0

cafetière

(appareil pour préparer le café) cafetière ; (récipient pour servir le café) cafetière ; dj’ ê acheté one bèle cafetière di pôrceulin.ne

 

S0

cafouillage

nm brôdion, tribouye-mârtia

 

C60

cafouillage

cafouyèdje

 

S0

cafouiller

v bèrdachî, tribouyî; que cafouilles-tu encore là ?, qwè-ce qui t’ bèrdaches co là ?

 

C60

cafouiller

vi cafouyi ; asteûre qu’ i d’vint vî, i cafouye brâmint

 

S0

cafouilleux

, euse adj bèrdachaud (-e), pautiaud (-e)

 

C60

cafouillis

nm atèléye (f), bèrdacherîye (f) ; il y avait un de ces cafouillis, gn-aveut one atèléye di tos lès diâles

 

C60

cafouillis

voy. fouillis

 

E0

cage

nf (pour enfermer des animaux) câje ; une cage à lapins, one câje à lapins, one garène ; (pour enfermer des oiseaux) gayole ; (expr) li bèle gayole ni noûrit nin l’ mouchon, ce n’est pas la belle cage qui nourrit l’oiseau ; trop taurd di r’ssèrer l gayole quand l’ mouchon è-st-èvolé, il est trop tard de refermer la cage quand l’oiseau s’ est envolé ; vo-le-là r’tchèyu au fond di s’ gayole, le voilà retombé au fond de sa cage, son échec l’a complètement abattu ; cage d’ horloge, caîsse d’ ôrlodje ; être en cage, ièsse rèssèré (-ye) ; dans la cage d’ escalier, dins lès montéyes

 

C60

cage

gayoûle (gayôle Du. ; guèyole Hu., -ale Ve., -ole St., Ma.) ; mettre en _, mète è l’ gayoûle ; grande _d’oi­seleur pour oiseaux capturés, prîhenîre ; _ d’osier pour transporter la volaille, tchêve, son contenu, tchêvelêye, voy. panier; (houill.) caje [ka∫], trêt (nm); cage d’escalier, pwèrtå (nm)

 

E0

cage

[nf] (o-c) gayole, (e) gayoûle

 

G100

cage

(pour enfermer des animaux) cadje (qqf kèdje) gayôle (guè- Ba., … ; gayoûle Co., Ju., Sa., Va.) ; one cadje d’ ûjê, di poye, di lapin ; ç’ n’ èst qu’ dès cadjes, cès mâjons-là ; (d’escalier) cadje ; la cadje d’ ègré ; (au fig) (prison) gayôle ; on l’ è mètou à l’ gayôle

 

S0

cageot

nm bwèsse (f), caîsse (f), tîse (f)

 

C60

cagibi

(débarras) cajibi

 

S0

cagnard

, -e houlpê, crope-coulêye, crope-è-cindes (ard. crope-è-cènes), tchêye-è-l’-êsse ; (t. d’injure) èfoumé tihon (« tison enfumé ») ; voy. acagnardeR, atre, INDOLENT

 

E0

cagneux

, euse adj cagneûs (-e) ; avoir le genou cagneux, awè on cagneûs gngno, awè li gngno qui rintère ; (cheval) contwès

 

C60

cagneux

, -euse cagneûs, -e ; cake-dès-gngnos ou cake-è-gngnos ; être _, caker (, caketer) dès gngnos, craker dès gngnos, croker lès gngnos po-d’vins, haver dès gngnos, roter avou tes gngnos èssonle, maker lès gngnos èsson.ne ; il a lès gngnos èssonle, i make feû avou sès gngnos, i djèretêye ; voy. BANCAL, BOITEUX, CHEVILLE, PANARD

 

E0

cagneux

, -euse adj et n (qui a les genoux tournés en dedans) câgneûs, -eûse ; il est _, il è lès gnos câgneûs, … dès gnos d’ moton;

(en parlant d’un cheval) (dont les pieds sont tournés en dedans) comtwas ; on tch’vau comtwas [correspond au fr. comtois, de Franche-Comté] 

 

S0

cagnotte

nf boûsse, tchin (m) ; faire sa cagnotte, fé s’ tchin ; faire une cagnotte, fé one taye

 

C60

cagnotte

vi reconstituer une _, rimîser 

 

S0

cagot

, -e, -erie cagot, -e, -erèye ; voy. bigot

 

E0

cagoule

nf (passe-montagne) bonèt à r’clapes (m), passe-montagne ; (capuchon percé à l’endroit des yeux) les deux voleurs portaient une cagoule, lès deûs voleûrs avin.n leûs visadjes catchîs

 

C60

cagoule

(passe-montagne) cagoule ; (capuchon percé à l’endroit des yeux) cagoule ; li Père Fwètârd avot one nware cagoule

 

S0

cahier

nm cayè; un cahier d’ écolier, on cayè di scole

 

C60

cahier

cayè

 

E0

cahier

[nm] cayè

 

G100

cahier

cayè ; on cayè d’ brouyon ; on cayè ligné, quadriyé ; li cayè dès charjes

 

S0

cahin-caha

loc bèrlik-bèrlok, come ci come ça, insi insa, su one fèsse, corne su dès câréyès reuwes

 

C60

cahin-caha

cahin-caha (, cahî-caha), bèrlî-bèrloke, pèrtî-pèrtin.ne, bardî-bardah ; voy. bredi-breda, COUCI-COUCI, GROSSIÈREMENT

 

E0

cahin-caha

(péniblement) bèrlike-bèrloke, cayin-cayâ (, ca.in caâ ); il a va tot bèrlike-bèrloke ; i va cayin-cayâ

 

S0

cahot

cahot, -èdje ; _ imprévu, hiyon, hikèt ; ._ qui meurtrit, kibouyèdje ; voy. secousse

 

E0

cahotant

(en _) loc come su dès câréyès reuwes

 

C60

cahotement

nm choyadje

 

C60

cahoter

v caossî, cheûre, choyu ; il cahote, i cheût ; il cahotait, i cheuyeut, i cheuyeûve, i choyeut, i choyeûve ; nous avons été cahotés pendant tout le voyage, nos-avans stî choyus tot l’ long do voyadje ; la voiture cahotait, li vwèture aleut à hikèts

 

C60

cahoter

, -age, -ement cahoter, -èdje, -erèye ; cahorder (Ra.) : on-z-èst cahordé so ‘ne tchèrète ; on-z-èst k’bâssé (La.) ; kibouleter, kibouyî, kiholeter, kihossî, -eter, -èdje ; halcoter, -èdje, -emint ; fé dès hikèts ; voy. secouer

 

E0

cahoter

vt (secouer par des cahots) cahossi ; on s’ è fêt fâmeûsemint cahossi su l’ tchâr

 

S0

 

 

cahute

nf ca.utia (m), cabane, cayute

 

C60

cahute

cahute ; voy. cabane, hutte

 

E0

cahute

cahute

 

S0

caille

nf cwaye, boute-bouboute

 

C60

caille

cwaye ; son cri, le courcaillet, est présage de pluie ; d’où le dicton cwit’ po cwit’, sope di tchin ; voy. cailler 2

 

E0

caille

caye ; mindji dès cayes

 

S0

caillé

le lait est _, li lacê èst pris

 

S0

caillebotte

nf makéye

 

C60

caillebotte

makêye, mate (nf) (Ba), stofé (nm), dè doûs ou blanc stofé, dè doûs stofé, dè blanc froumadje ; _ vieillie, hévelêye makêye (èle hêveule Fl.) ; voy. fromage, petit-lait, rancir

 

E0

cailler

v prinde ; faire cailler le lait au moyen de présure, fé prinde li lacia à l’ pruseure ; faire cailler le lait, fé matener l’ lacia ; dji n’ vou nin matener m’ lacia po si wêre, je ne veux pas faire tourner mon lait pour si peu, je ne veux pas m’en faire

 

C60

cailler 1

toûrner à matons ou à makêye, prinde ; [lait] caillé, pris, matené, seûr (sâr Ve.)

 

E0

cailler 2 

(appeau pour la caille) cwayetî

 

E0

caillette 1

(de veau) moulète (molète Cha.)

 

E0

caillette 2

câcarète, glawène, hatcha (nm), tarame, tchafète, on distopé matin, ine blouwète (H, F) ; voy. bavarde

 

E0

caillot

nm caillot de sang, cayau d’ song, cayèt d’ song

 

C60

caillot

(de sang) cwayot ; voy. grumeau ; (en général) bôrlot (ça vint à bôrlots, à nokètes) ; _ de lait dont on fait les fromages et caillebottes, faudrêye (herv.)

 

E0

caillot

(de sang) cayot

 

S0

caillou

nm cayau ; casseur de cailloux, câsseû d’ cayaus ; (loc) ièsse dins sès cayaus, être dans ses cailloux, être propriétaire de sa maison ; (expr) i faît tchôd à cûre sicayes èt cayaus, il fait chaud au point de cuire ardoises et pierres ; si fond qu’ on mèt on cayau è têre, i vint todi on momint qu’ on ‘ rimèt à djoû, aussi profondément qu’on enterre un caillou, il arrive toujours un moment où on le remet à la surface ; pus ç’ qu’ i gn-a d’ cayaus, pus ç’qu’on s’ trèbuke, plus il y a de cailloux, plus on trébuche ; (crâne chauve) cayau, pèléye makète (f)

 

C60

caillou

cayewê (, cawiê, kèyewê), cayå (Hu.); ordt galet arrondi, ine pîre d’ êwe, cakin, galasse (nf), kêskène (nf), ine tièsse di mouwale (caillou rond détaché du coffre de la route); [jouer] au _ à l’ caye, à l’ cayote ; toucher le _ qui sert de but, cayî ; t. techn. petit _ dur dans la brique, le grès, le marbre, kis’ ; [j’ai] un petit _ [dans mon soulier] ine cakète, crakète, crahète, pitite pîre ou pîrète (pîr’hète Ve., ard.), one gréve (To.), eûne cayète (Hu.) ; voy. ÉPIERRER, LAPIDER,  PIERRE

 

E0

caillou

[nm] (o-c) cayau, (e) cayewê

 

G100

caillou

cayau ; petit _, grévète, gréve (Te.) ; is s’ ont tapé dès cayaus après la tièsse ; i gn-è one grévète pa d’zos l’ uch , dj’ ê one gréve o solè , quand (même si) i toumereut co dès cayaus, dj’ îreu (Te.) ;  _ utilisé dans li djeû d’ caye, caye [pour ce jeu, pratiqué par les garçons, un caillou – la cave – est placé en équilibre sur une autre pierre, plus volumineuse chaque joueur tente à tour de rôle de faire tomber la caye en lançant une pierre dans sa direction ; lorsqu’un joueur réussit, une course s’engage entre lui et ses partenaires, pour replacer la caye sur son support celui qui y parvient crie « Brochetâde ! » et obtient à son tour de lancer la pierre ]

 

S0

 

 

 

 

 

caillouteux

, euse adj à cayaus, plin d’ cayaus (f plin.ne di cayaus) ; une route caillouteuse, one vôye à cayaus

 

C60

caillouteux

voy. pierreux

 

E0

caillouteux

, -euse adj pîrchiveûs, -eûse ; on tchamp pîrchiveûs

 

S0

Caïn

Cayin

 

E0

Caïn

(personnage biblique) Cayin ; c’ èst do l’ foumîre da Cayin

 

S0

caisse

nf (coffre) caîsse ; (instr de musique) caîsse ; joueur de grosse-caisse, bateû d’ caîsse ; (carrosserie) caîsse, cwârp ; une caisse de chariot, one caîsse di tchaur ; (boîte qui renferme un mécanisme) une caisse d’ horloge, one caîsse d’ ôrlodje ; (meuble où l’on range la recette, comptoir de magasin où l’on paie) caîsse; payer à la caisse, payî à l’ caîsse ; (organisme) la caisse des pensions, li caîsse dès pensions, lès pensions; la caisse des mutualités, li mutuwèle

 

C60

caisse

kêsse ; _ d’horloge, casse ; _ de pressoir, prèhale ; _ de berlaine ; _ de véhicule (tombereau, etc.), cofe, kêsse (casse Fa.), houtche, låsse ; voy. côté ; _ pour transporter les veaux ou les cochons hårkê, indjin ; _ pour poussins, banacofe (nm), covèt

 

E0

caisse

[nf] (c) caîsse, (e) kêsse, (o) késse

 

G100

caisse

(coffre) kêsse ; one kêsse à lapins ; mète li vê dins one kêsse po l’ acrèchi ; la _ en bois qui recouvrait le puits, la kêsse do pus’ ; la kêsse do bignon ; la kêsse (ou li cofe) do l’ bèrwète ; la grosse kêsse ; la p’tite kêsse ; (de chômage) kêsse ; mi ome èst su la kêsse ; _ montée sur trois ou quatre roues, pour le transport du matériel, de charges légères, etc., clitchèt, clitchou (Sa.) ; (se dit lorsque la petite _ de la fanfare se déchaîne pour marquer le pas) is f’jant danser lès-oûrs’ (litt. « ils font danser les ours »)

 

S0

caisserie

nf fabrike di caîsses

 

C60

caissette

nf pitite caîsse

 

C60

caissette

kêssète

 

E0

caissette

kêssète 

 

S0

caissier

, ière n caurlî (m)

 

C60

caissier

kêssî, compteû

 

E0

caissier

, -ière n kêssier, -ière

 

S0

caisson

kêsson

 

E0

caisson

kêsson ; rumètoz lès-ustîes dins l’ kêsson ; (roulotte (constituée par un caisson aménagé)) kêsson ; is vikant dins on kêsson

 

S0

cajoler

v (câliner) carèssî, fè dès carèsses, fè dès tchôdes, milouter ; je cajole, dji carèsse, dji miloute ; (pousser son cri, en parlant du geai) ritchaurder

 

C60

cajoler

, -erie, -eur, -euse cadjoler, -erèye, -eû, -eûse ; canedôser, -èdje, -erèye, -eû, -eûse ; carèssî, carèsse, -eû, -eûse ; fé dès mamoûrs, fièstî, kifièstî, madoûler (mi- Har.), miloûrder, flåser ; voy. amadouer, cares­ser, DORLOTER, ENJOLER

 

E0

cajoler

[v] cadjoler, (e-c) canedôser

 

G100

cajoler

vt (dorloter) cajoler, flâser ; çust-afant-là è stî fwart cajolé ; il ême bin di s’ fé flâser ; (câliner) (en parlant des amoureux; acception forgée par antiphrase car le sens premier est « frapper ») chlôner ; il è chlôné sa djint tote la sîse ; empl absolt wête dins la cwane, come is chlônant ! [du frq. mosellan schlon, frapper]

 

S0

cajolerie

nf (manières caressantes) carèsses, do gâté, doudoûce, mamoûrs (m pl) ; faire des cajoleries, fé dès doudoûces, fé dès mamoûrs, fé do gâté

 

C60

cajolerie

(câlinerie) cajolerîe

 

S0

cajoleur

, euse adj amitieûs (-e)

 

C60

cajoleur

, -euse adj (enjôleur, -euse) cajoleûs, -eûse ; one vwas cajoleûse

 

S0

cal

nm (durillon) deureû (f), tchalon

 

C60

cal

durion ; _ à la paume, catchèt ; voy. DURILLON

 

E0

calage

nm caladje

 

C60

calamine

calmène

 

E0

calamité

nf aflidje, maleûr (m), plonke, pûnicion ; c’en est une de calamité!, c’ ènn’ è-st-one di pûnicion! ; « avou dès parèyès plonkes qui vos tchêyenut su l’dos » (E. Gilliard)

 

C60

calamité

, -eux calåmité, -eûs, -e ; voy. DÉSASTRE, MALHEUR

 

E0

calamité

calâmité ; qué calâmité avou ç’ timps-là ! ; (au fig) çust-ome-là, c’ è-st-one vrê calâmité !

 

S0

calandre

nf (charançon) calande ; calandre de voiture, calande d’ auto ; repasser le linge à la calandre, ristinde à l’ calande

 

C60

calandre

voy. charançon

 

E0

calandrer 

(le linge) calandrer; voy. CYLINDRER

 

E0

calao

calaô

 

G0

Calay

(n de famille) Câlê

 

S0

calcaire

nm pierre calcaire, pîre à l’ tchaus’ ; enlever le calcaire de la bouilloire, rauster l’ teû do cokemwâr ; terrain de roche calcaire, castin.ne

 

C60

calcaire

voy. castine

 

E0

calcéolaire

nf cârcéyolaîre, cârnassiére

 

C60

calcination

nf tchafornadje

 

C60

calciner

v (transformer des pierres calcaires en chaux, par chauffage intense) tchaforner ; je calcine, dji tchafornéye ; (brûler, carboniser) rosti à crayas ; (se) v tchaforner ; action de se calciner, tchafornadje (m) ; il se calcine, i tchafornéye

 

C60

calcium

calciom’

 

G0

calcul

nm cârcul, cârculadje, comptadje ; (concrétion pierreuse) pîre (f) ; calcul hépatique, pîre au fwè ; calcul rénal, pîre aus rins

 

C60

calcul 1

, -er, -ateur calcul, -èdje, -er, -eû ou -ateûr ; spéculer, -åcion ; voy. combiner

 

E0

calcul 1

(opération arithmétique) calcul ; i s’ è co farbouyi dins sès calculs ; va raprinde tès calculs ! ; (arithmétique) il èst fwart en calcul ; (supputation) calcul ; dj’ ê fêt on mâvês calcul d’ acheter çusse mâjon-là

 

S0

calcul 2

voy. pierre

 

E0

calcul 2

(concrétion pierreuse) calcul ; avèr dès calculs âs rins, o fwaye

 

S0

calculateur

(personne qui sait calculer) calculateûr ; (personne habile à échafauder des plans) calculateûr 

 

S0

calculatrice

nf cârculatrice, machine po cârculer

 

C6

calculer

v cârculer, compter ; je calcule, dji cârcule

 

 

C60

calculer

[v] (o-c) cârculer, (e) calculer

 

G100

calculer

vt (déterminer par le calcul, évaluer) calculer ; il è mâ calculé s’ côp ; il calcule au centime près (pour avoir son compte), i côperot on sou à quate ou i côperot one pîre à deûs (litt. « il couperait un sou en quatre» ou « il couperait une pierre en deux »)

 

S0

cale

nf cale, calot (m) ; mettre une cale, mète one cale ; (cale à placer entre les planches pour les sécher après sciage) cayèt (m) ; mettre les cales entre les planches, cayeter lès plantches

 

C60

cale

 

(à placer sous ou derrière un objet) _ en bois (t générique), ablo, cale ; mète on-ablo padrî la roûe ; mètoz one cale padrî la roûe

 

S0

 

calé

, ée adj (instruit) fèré (-ye)

 

C60

calé

, -ée adj et n (instruit, -ite) calé ; il èst calé en calcul

 

S0

cale 1

  1. (de bateau) voy. sentine

 

E0

cale 2

cale, astoke, ine saqwè po tèni à stok, astoka, cayèt, cougnèt, stok, takèt ; spèheûr ; _ plus grosse, ablo, blokê ; voy. CALER, COIN, CONSOLE

  1.  

E0

calebasse

voy. courge

 

E0

calèche

nf vwèture à tch’vaus

 

C60

calèche

calêce

 

E0

calèche

calêche

 

S0

caleçon

nm scaneçon (, scaleçon)

 

C60

caleçon

caleçon

 

E0

caleçon

[nm] (o-c) scaneçon, (e) caleçon

 

G100

calembredaine

nf  praute

 

C60

calembredaine

babiyole, bleûve, boûde, carabistouye, bwègne méssèdje ; voy. BALIVERNE, BOURDE

 

E0

calembredaine

(faribole, sornette) babiole, couye, fâfèrloûche ; i n’ raconte quu dès babioles ; c’ è-st-on conteû d’ couyes ; il èst todi avou sès fâfèrloûches

 

S0

calendes

aux _ grecques, à l’ Sint-Gåy, à l’ Sint-Seûhî, à l’ Sint-Glinglin, à l’ samin.ne ås treûs djûdis ; l’ an.nêye bisète, qwand ploûrè dès bèrwètes ; qwand lès poyes åront dès dints ou ponront so lès sås ou ponront po l’ bètch ; quand lès rin.nes åront dès quawes ; po l’ djoû dè l’ fièsse à Bèlêre, li trinte-deûs dè meûs d’ Djoupèye (Vo.)

 

E0

calendes

tu auras ça aux _ grecques, t’ ârès ça li trente-deûs do mwès

 

S0

calendrier

nm aurmonak, calendriyer ; « I lêt couru lès-ouys è l’ nwâricheû jusqu’au meur qui l’ aurmonak do facteûr î èst pindu . » (E. Gilliard)

 

C60

calendrier

calendriyer ; _ ecclésiastique, cårtabèle (nf) ; voy. almanach

 

E0

calendrier

(tableau des jours de l’année) calendriyer ; tu m’ èpinguèlerès ç’ calendriyer-là o mour ; les saints du _ (dont le nom figure sur le calendrier), lès sints do calendriyer

 

S0

cale-pied

nm cale-pîd, ratrape (di vélo)

 

C60

cale-pied

cale-pîd

 

S0

calepin

nm calepin, cârnèt

 

C60

calepin

calepin ; dj’ ê pièrdou m’ pètit nwar calepin

 

S0

caler

v (mettre d’aplomb au moyen d’une cale) astoker, caler, mète one cale ; caler à nouveau, rastoker; caler le pied d’une chaise, , caler l’ pîd dè l’ tchèyêre; caler une roue, caler one reuwe ; caler une porte, astoker on-uch ; je cale, dji cale, dj’ astoke ; (étayer) astoker, caler, èclawer ; (s’arrêter, s’immobiliser) caler ; il a calé son moteur, il a calé s’ moteûr

 

C60

caler

(définitivement : meuble, etc.) caler ; abloker, -ener ; mète ine cale, on takèt, voy. cale, étayer ; (par accident : machine, etc.) bloker, èclawer ; (provisoirement : roue, etc.) tini à stok avou ‘ne pîre, on bwès, astoker (-i St. ; (a)stouki Ja.) ; rastoker, qqf stoker; t. de carr., scoter, mettre un scot, une cale ; (houill.) voy. bloquer ; (jeu de billes) piker, pigneter ; (t. d’écolier) être calé, èsse calé, èsse fèré

 

E0

caler

[v] (e-c) astoker, (o) astokî

 

G100

caler

vt (au moyen d’une cale) caler ; caler l’ pîd do l’ tâve ; caler one roûe ; l’ uch èst calé, ni sayoz nin do l’ drovi ; (provoquer l’arrêt brusque) caler ; dj’ ê calé m’ moteûr ; (étançonner) astoker ; astoker l’ uch ; astoker one châle ; astoker on mour ; astoker one tchèdje di foûre ; _ de nouveau (au moyen d’une cale), ricaler ; ricaloz ç’t-uch-là ; _ de nouveau (étançonner de nouveau), rastoker ; i fârè rastoker l’ pikèt d’ cwane

 

S0

calfater

, -afje calfater, -èdje; ripègneter; tchèpeter (ri-, rè-) ; stoper (ri-), -èdje ; voy. RADOUBER, REVÊTEMENT

 

E0

calfeutrer

v stoper (, bouchî) ; je calfeutre, dji stope (, dji bouche)

 

C60

calfeutrer

(se) v si garanti do frèd, si garanti do tchôd, si rècwèter, si r’cûre o culot, si t’nu rèssèré ; (expr) tinu l’ tchèt pa l’ queuwe, se calfeutrer

 

C60

calfeutrer

_ une porte, clawer dès cîtroûs à in-ouh, (houill.) mète dès bates à ‘ne pwète

 

E0

calfeutrer

[v] (c) stoper, bouchî lès crayes, (o) stouper, bouchî lès crâyes, (e) clawer dès cîtroûs à in-ouh

 

G100

calibrage

nm calibradje

 

C60

calibre

nm calibe ; deux pièces de même calibre, deûs pîces do min.me calibe, … dè l’ min.me grocheû ; (instrument) calibe; calibre de charpentier utilisé pour le traçage, calibe di tchèrpètî po tracer

 

C60

calibre

calîbe, mèseûre (nf) ; (d’un tuyau) tension ; voy. acabit

 

E0

calibre

calibe ; tirer [avec des projectiles] à gros _, tirer à gros calibe ; (au fig) (acabit) calibe ; is sont tortos do min.me calibe ; i gn-ann’ è nin onk a r’tirer do l’ bande

 

S0

calibrer

v (mettre au calibre) calibrer; il calibre, i calibréye ; ils calibrent, is calibréyenut

 

C60

calibrer

vt (trier selon la grosseur) calibrer ; calibrer lès crompîres ; (en utilisant un calibreur) triyi ; triyi dès grin.nes ; triyi lès crompîres 

 

S0

calibreuse

nf calibreûse, machine po calibrer

 

C60

calice

nm câlice

 

C60

calice

cålice

 

E0

calice

(d’église) câlice ; (de fleur) câlice

 

S0

calicot

calicot

 

E0

calicot

(tissu de coton) câlicot (qqf ca-) ; on linçoû en câlicot ; one cote en câlicot ; li câlicot rastrètit o lâvèdje ; (banderole portant une inscription) câlicot ; i pwartot on câlicot

 

S0

califat

ou khalifat califat

 

G0

Californie

Californi ; à l’ Californi, lieu-dit entre Bastogne et Marvie

 

S0

californien

californyin

 

G0

californium

californiom’

 

G0

califourchon

(à) loc à chipète, à craus bodèt, à craus-fortchète, à gorlète, à tch’vau

 

C60

califourchon

à _, à dj’vå, à cavaye ; (enf.) à cabaye, à vavaye, à dadaye ; à _ sur la nuque, à (/ ås) spales, à cavaye so sès spales, à tchår di cohète, à crås fortchète, à hanète, à canète, à cokê, à crosse-cokê, à djambe-di-co(k), à guêguinon ; à _ sur le dos, à crås-vé, à crås-bèdot, -bodèt, crås-bo, -mounê, -bisou, -bousou, -mouton, à cou-bébé, à cou-bossèt, à dos, à s’ dos, à dodos, à doudou, à boubou ou à crås-boubou, à bodot (, à badot, à bidot, à bibot) ; à califourchon sur la nuque, à spales, à dodèt, à boudèt, à bodéye, à bot, à hote, à botî, à cubasse, à kikê, à patî

 

E0

califourchon

[loc] à _ : à spales, (o-c) à tch’vau, (e) à tch’vå, (o) à djidjipe

 

G100

califourchon

à _ 1 (sur les épaules), à bari-cokète (He.), à bari-cou (Ju., Si., …), à bari-coucou (Ch., Me., …), à bèbètche (Fa.), à bèri-cokê (, bari-) (Be.), [composé de bari + cou(cou) / cokète ?], à cokê, à crèsse-cokê (Bi., Ra., …) [composé de crèsse  + cokê],à djan.me di cok (Bu., Lu., Wa.), à kèkê (Te.), à tch’vau d’ cok (Lu.) ; pwarter on-afant à cokê ; 2 (sur le dos), à cabaye ; porter à _, pwarter à cabaye, à dadaye, à tch’vau (Ho.) ; 3 être à _ sur une branche, sèy à tch’vau su one branche ; 4 tomber à califourchon (sur qqch), toumer à tch’vau 

 

S0

câlin

, ine, adj (qui aime câliner) amitieûs (-e), doûs (f doûce) ; (qui aime être câliné) qui faît voltî do gâté (f dè l’ gâtéye)

 

C60

câlin

, -e, -er, -erie, voy. cajoler, CARESSER, -ANT

 

E0

câlin

, -ine adj et n câlin, -ine

 

S0

câliner

v gâter, milouter ; se faire câliner (enfant) fé do gâté, fé l’ gros gâté ; il aime être câliné, i faît voltî do gâté, … l’ gros gâté ; on le câline, on l’ gâte, on l’ miloutéye

 

C60

câliner

se _ (en parlant des amoureux), si cajoler ; is s’ ont cajolé tote la sîse ; personne qui câline, chlôneû, -eûse 

 

S0

câlinerie

câlinerîe

 

S0

callosité

voy. cal

 

E0

callosité

(aux mains) durète ; dj’ ê lès mwins plin.nes di durètes ; _ sur la saillie que forme l’articulation du gros orteil, ognon, dognon (Te.) ; dj’ ê atrapé on-ognon o pîd ; dj’ ê l’ ognon do pîd qu’ èst adjalé

 

S0

callune

voy. bruyère

 

E0

calmande

calamane

 

E0

calmant

, ante adj rapaujant (-e)

 

C60

calmant

nm câlmant, drogue (f) ; le docteur m’a prescrit un calmant, li docteûr m’ a prèscrît one saqwè po n’ pus awè mau

 

C60

calmant

, -e calmant(e), rapåhetant(e)

 

E0

calmant

(analgésique) câlmant ; lès câlmants ni m’ fèjant pus rin asteûre

 

S0

calmar ou calamar

calamâr

 

G0

calme

nm (tranquillité) paujêreté (f) ; quel calme dans la maison !, qué paujêreté dins l’ maujone ! ; un peu de calme, s.v.p! (,  taisez-vous) taîjoz-vos one miète, s’ i vos plaît ! ; (, moins fort) doûcemint, vos-ôtes ! ; tot doûs ! ; (maîtrise de soi) il faut savoir garder son calme, i faut sawè d’mèrer maîsse di li

 

C60

calme

adj cwéy (-e), paujêre (, paujîre) ; c’est un garçon calme, c’ è-st-on paujêre valèt; c’est un homme calme, c’ è-st-on-ome qui n’ faît pont d’ brût, on n’ l ‘ ètind nin ! ; il y fait calme, il î faît cwèy ; (expr) fé paujêre come s’ i gn-aureûve on mwârt è l’ maujone, faire calme comme s’il y avait un mort à la maison

 

C60

calme 1

nm calme, påhûleté (, -listé), trankililé, keûsté (ard. ; keûhisté Sp. : calme de la nature) ; avec _, påhûlemint, trankilemint ; du _ !, tot doûs ! ; procédons avec _, fans (on på) tot doûs

 

E0

calme 1

[adj] (o-c) paujêre, (e) påhûle, (o) rachîd, e, (c) rassîd, e, (e) rachou, owe, (c) cwéy, e ; v. paisible

 

G100

calme 1

(tranquille) pâjoûle ; vos p’loz sèy trankile avou çu tch’vau-là, il èst pâjoûle ; (sans beaucoup de vitalité) pâjoûle ; ça n’ lî va nin, èlle èst tote pâjoûle ; _ au travail, qui va à son rythme (surtout pour un cheval), pâlot, -ote ; çu tch’vau-là èst pâlot

 

S0

calme 2

adj calme, keû, påhûle, trankile ; voy. COI, tranquille, -ité

 

E0

calme 2

[nm] (o-c) paujêreté, (e) påhûlisté

 

G100

calme 2

adv il fait _, i fêt cwè

 

S0

calme 3

n calme ; c’ èst do calme qu’ i lî fât ; wârdoz vosse calme ! ;  adj (paisible )calme ; li dîmègne è stî fwart calme ; il ont one pètite vîe bin calme

 

S0

calmement

adv paujêremint (, paujîremint), tranquilemint

 

C60

calmer

v rapaujeter, rapauji ; on le calme, on l’ rapaujetéye, on l’ rapauje; c’est pour calmer la douleur, c’ èst po n’ pus awè si mau ; il est calmé, il èst rapauji ; l’instituteur n’a pas réussi à les calmer, li maîsse di scole nè l’s-a seû fé d’mèrer rasta

 

C60

calmer

(se) v rid’tchinde, ritchaîr, si rapauji ; cela va mieux, il s’est calmé, ça va mia, il èst rid’ chindu ; calmez-vous, voyons !, tot doûs, alons ! ; on dirait que le vent s’est calmé, on dîreut qui l vint èst r’tchèyu

 

C60

calmer

calmer, (r)adoûci ; _ le désordre, mète li holà ; voy. apaiser

 

E0

calmer

[v] (o-c) rapaujî ; (e) rapåheter

 

G100

calmer

vt (apaiser) câlmer ; t’ îrès câlmer t’ pére, il èst foû d’ li-min.me ; l’ êr èst on pauk câlmé ;  (apaiser) (un enfant), amidoûler ; dj’ ê sayi d’ l’ amidoûler come dj’ ê p’lou ; se _, si câlmer ; wête di t’ câlmer ; nin mwayin quu ç’ mâ d’ dint-là s’ câlme ; calme-toi ! (maîtrise-toi !), mire-tu on pauk ! (litt. « regarde-toi un peu », considère ce que tu fais)

 

S0

calomnie

nf invanîye

 

C60

calomnie

côp d’ linwe, tape-foû, mètchant brut ; lancer une _, calomnier qn, taper l’ hate so ‘ne saquî ; voy. CANCAN, DÉCRIER, MÉDISANCE

 

E0

calomnie

elle à encore répandu ses _s, èlle è co distilé s’ pwason

 

S0

calomnier

v calindjî, discauser, lachî dès-invanîyes su ; il calomnie, i discause ; (expr) on lès-a rabiyî come i faut, on les a fameusement calomniés

 

C60

calomnier

[v] (c) d(i)fûtyî one saquî, (o) lachî dès-invanîyes su ‘ne saquî, (e) taper l’ hate so ‘ne saquî;- (o) machurer ‘ne saquî ; v. médire

 

G100

calomnier

elle a encore été _, èlle e co distilé s’ pwason

 

S0

caloptéryx

voy. libellule

 

E0

calorie

nf calorîye

 

C60

calorie

calorîye

 

G0

calorimètre

nm calorimète

 

C60

calot

nm (bille) ma

 

C60

calot

(coiffure militaire) calot ; on calot à flotche 

 

S0

calotin

nm calotin

 

C60

calotin

voy. clérical

 

E0

calotin

(clérical) calotin ; c’ è-st-on calotin d’ purmîre classe

 

S0

calotte

nf (coiffure) caté (m) ; (gifle) alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, pètéye, tchofe, imaudje à cinq dwèts, cataplane (m)

 

C60

calotte

calote ; _ de houilleur, murène ; voy. claque, gifle et aussi clergé

 

E0

calotte 1

(petit bonnet rond) mi grand-pére avot todi l’ calot s’ la tièsse

 

S0

calotte 2

(voûte  hémisphérique) calote ; dès parèys quu ti, i gn-ann’ è brâmint d’zos la calote do cièl !  

 

S0

calotter

v caloter, foute one tchofe ; il calotte, i calote

 

C60

calotter

caloter ; voy. gifler

 

E0

calotter

vt (gifler) caloter

 

S0

calque

calke ; papier calque, papî calke

 

S0

 

 

calva

calva

 

G0

calvados

calvados’

 

G0

calvaire

nm (croix) crwès (f) ; (souffrance) pènitince (f)

 

C60

calvaire

calvêre

 

E0

calvaire

(croix en qui plein air qui commémore la passion du Christ) calvêre ; li calvêre di Longvli ; (au fig.) (longue épreuve) calvêre ; èlle ann-è passé onk, di calvêre

 

S0

calville

calvine (, -ène Od.; pome di calvègne Fl.), cwèsterèce

 

E0

calville

(variété de pommes à côtes) cwastrèce 

 

S0

calvitie

nf être chauve, awè one tièsse come on gngno, … come one lune, … come one pane di vêre ; crâne chauve, cabouyau, canada, cayau, lune (f), navia, pèléye makète (f)

 

C60

calvitie

voy. chauve

 

E0

calvitie

[nf] (o) pane-di-vêre, (e) pane-di-veûle

 

G100

camarade

n camarâde, cous’ (m), soçon (m)

 

C60

camarade

, -erie camaråde, -erèye ; (anc.) fréçon ; _ de travail, plankèt ; vieux _ (au vocatif), vî fré, vî coyon, vî sporon, vî stoumak, vî strouk, mon parent ; un drôle de _, on camaråde à l’ salåde ; voy. ami, compère

 

E0

camarade

[n] (o) coumarâde, (c) camarâde, (e) camèråde

 

G100

camarade

(ami) camarâde ; on camarâde di scole ; on bon camarâde vât mî qu’ on près parint ; (t. d’interpellation) hé là, camarâde, dimeûre trankile

 

S0

camaraderie

nf socenadje (m)

 

C60

camaraderie

(amitié) camarâderîe

 

S0

camard

camård

 

E0

cambouis

nm man.nète ôle, nwâre crache

 

C60

cambouis

cråhe di rowe, vîs-ons, daguèt d’ tchèrète

 

E0

cambrer

se _, su braguer

 

E0

cambrioler

v voler ; il cambriole, i vole

 

C60

cambrioleur

nm voleûr

 

C60

cambrure

nf cambrûre

 

C60

cambuse

nf cambûse

 

C60

cambuse 

cambûse ; voy. cabane

 

E0

cambuse

(logis minable) cambûse

 

S0

caméléon

camèlèyon

 

G0

camélia

nf camélia

 

C60

camélia

caméliyå

 

E0

camélia

(fleur) camélia

 

S0

camelot

nm mârtchand (-e) aus-uchs

 

C60

camelot

camelot ; voy. charlatan

 

E0

camelot

(marchand ambulant) camelot, fwarî (Lu., Sa.) ; la fware dès camelots

 

S0

camelote

nf cacaye, gnognote

 

C60

camelote

(marchandise sans valeur) dè l’ camelote, dè l’ canasse (cadasse Ja.), drogue, drogaye, faflote, gnognote, tchabawe, tirelote, pacoterèye, cacaye, dè tchinis’ ; surtout de choses fragiles, du l’ câye (La.)

 

E0

camelote

cacaye ; voir objet sans valeur

 

S0

camelote

(marchandise de peu de valeur) camelote, canasse, kicayerîe ; i n’ vind qu’ do l’ camelote ; c’ èst do l’ vrê canasse qu’ i m’ è vindou là ; c’ èst totes kicayerîes dins ç’ magasin-là 

 

S0

caméra

nf camèra

 

C60

caméra

camèra

 

G0

camerounais

camerounès

 

G0

Camille

npr Camile

 

C60

Camille

Camile

 

E0

Camille

(prénom m, f) Camile (m), Camîe (f)

 

S0

camion

nm camion ; camion-citerne, camion-citêrne

 

C60

camion

, -onner, -age, -eur camion, -er, -èdje, -eûr ; galiot

 

E0

camion

[nm] camion

 

G100

camion

(véhicule automobile) camion ; li camion do brèsseû ; li camion do pètrolî ; (anc.) _ hippomobile (chariot bas pour le transport des marchandises), camion

 

S0

camion-citerne

camion-citêre

 

G0

camionner

v mwinrner pa camion

 

C60

camionner

vt (transporter par camion) camioner ; i camionot lès martchandîjes à l’ gâre

 

S0

 

camionnette

nf camionète

 

C60

camionneur

nm camioneû, tchaufeû d’ camion

 

C60

camionneur

(personne qui conduit le camion) camioneûr ; il était _ attitré de la laiterie, i camionot po la lêterîe

 

S0

camisole

nf (veste) camisole

 

C60

camisole

camisole (, -ale Ve.) ; ancienne _ de femme, rokèt ; _ de bébé, brasîre (, -iêre), moussète

 

E0

camisole

(vêtement court porté sur la chemise) camisole ; dj’ ê k’chiri ma camisole â passant la hèye

 

S0

camomille

nf amerale, camomile

 

C60

camomille

camamèle (, -îye, -ène) ; _ sauvage, amerale, blanke sâdje (Ja.), marguèrite (Or.)

 

E0

camomille

[nf] (o) camamine, (c) amerale, (e) camamèle

 

G100

camomille

camamine, camomîe (camamîe Sa.) ; do té d’ camamine

 

S0

camoufler

v catchî

 

C60

camoufler

(se) v si catchî ; je suis allé me camoufler dans les buissons, dji m’ a stî catchî dins lès bouchenis’ ; il se camoufle, i s catche

 

C60

camp

nm camp ; construire un camp, fé on camp ; camp de prisonniers, camp d’ prîjenîs ; (groupes qui s’ opposent) costé ; il y en a des bons dans chacun des deux camps, gn-a dès bons dès deûs costés ; il est toujours dans le camp des plus forts, il èst todi do costé dès pus fwârts ; (loc) lever le camp, foute li camp

 

C60

camp

camp

 

E0

camp

camp ; on lît d’ camp ; on camp d’ prîjenîs ; lèver l’ camp ; foute si camp

 

S0

campagnard

, arde n djin d’ à l’ campagne, payisan (f payisante)

 

C60

campagnard

campagnård, payîsan ; les _, lès djins d’ à l’ campagne, voy. villa­geois

 

E0

campagnard

, -arde adj et n campagnârd, -arde

 

S0

campagne

nf (région rurale) à la campagne, à l’ campagne ; (guerre) guêre; il a fait la campagne d’Italie, il a faît l’ guêre d’ Italîye ; nous avons fait une campagne de presse pendant quinze jours, nos ’nn ’avans causé quinze djoûs au long su lès gazètes ; nous avons fait une campagne de propagande, nos-avans faît dè l’ rèclame

 

C60

campagne

campagne ; [il a été élevé] à la _, å viyèdje ou so l’ payîsan ; battre la _, (fig.) bardouhî, avu l’ tièsse avå lès cwåres ; voy. divaguer, champ

 

E0

campagne

[nf] campagne

 

G100

campagne 1

(étendue de pays découvert) campagne ; dj’ ê stî pris pa l’ orèdje en rase campagne ; battre la _ (au propre et au fig), bate la campagne

 

S0

campagne 2

(ensemble de travaux ou d’opérations) campagne ; lès Flaminds v’nint fé la campagne dès pètrâves ; voci one campagne èlèctorâle ; si mète en campagne

 

S0

campagnol

nm rat d’ cortis, rat d’ campagnes, rossète soris (f), soris d’ tchamps ; grand campagnol, rate

 

C60

campagnol

soris d’ tchamp, leûp d’ tére ; _ amphibie, grosse rate

 

E0

campanule

nf chîlète, clokin (m), cloquète

 

C60

campanule

cloke, clochète, bleûve clochète, dé ; _ des jardins, carilion d’ Holande

 

E0

campanule

(dont la corolle a la forme d’un dé à coudre) dé ; on bê bruskèt d’ dés

 

S0

campèche

bwès-d’-bleû

 

E0

campement

(provisoire) campemint

 

S0

camper

v campé, camper ; il campe, i campe ; (se) v si camper

 

C60

camper

camper, stamper, astamper; se _, s’ astapeler

 

E0

camper

vi (s’installer dans un campement provisoire) camper

 

S0

campeur

, euse n campeû  (-se)

 

C60

camphre

nm canfe

 

C60

camphre

, -é canfe, canfré

 

E0

camphre

canfe 

 

S0

camphré

, ée adj canfré (-ye) ; alcool camphré, alcol canfré(ye)

 

C60

camphré

, -ée adj canfré ; si froter à l’ alcol canfré

 

S0

Campine

Campène

 

E0

Campine

Campine (région du nord-est de la Belgique)

 

S0

camping

camping

 

G0

camping-car

camping-car

 

G0

Campinois

, -oise n Campinwas, -wase (adj campinois, -oise campinwas, -wase)

 

S0

campinoise

de race _ (pigeon, poule) campinêr

 

E0

camus

, -e camus, -ûse ; fillette un peu _e, ine pitite camûsète

 

E0

camus

un nez _, on plat nez

 

S0

Canada

Canada ; il ont èmigré o Canada d’vant la guère

 

S0

canadien

, ienne adj et n canadyin (f canadiène)

 

C60

canadien

canadyin

 

G0

Canadien

, -enne n Canadyin, -ène (adj canadien, -enne canadyin, -ène)

 

S0

canaille

nf canaye, capon (-e) ; il y a plus de canailles que de braves gens, i gn-a d’pus d’canayes qui d’ brâvès djins ; (e nfant espiègle) ârsouye, canaye, capon (-e), glawine ; vous êtes une petite canaille !, pitite ârsouye qui v’s-èstoz !

 

C60

canaille

canaye, cacaye, chinaye, cra­pule, racaye, rapaye, rascave ; au super­latif, li fène fleûr dè l’ flate ; fréquenter la _, cacayî ; voy. populace, vau­rien

 

E0

canaille

(racaille) canaye ; c’ èst do l’ canaye, cès djins-là ; (vaurien, fripouille) canaye ; c’ è -st-one vî canaye ; il è fêt brâmint do l’ canaye dins sa vîe

 

S0

 

canaillerie

nf canayerîye, ganacherîye, glawinerîye, mè(t)chanceté

 

C60

canaillerie

canayerèye, cacayerèye, calinerèye, rapayerèye, crapulerèye

 

E0

canaillerie

(action malhonnête) canayerîe ; i pout s’ vanter, avou totes lès canayerîes qu’ il è fêt ; i n’ avot qu’ dès canayrîes à l’ tièsse

 

S0

canal

nm (cours d’ eau artificiel) canâl ; (tranchée à ciel ouvert pour permettre la circulation de l’eau) courot, courote (f), neuwe (, nûwe) (f)

 

C60

canal

canal ; _ de décharge, fås bî ; dans une cave, etc. hore, horê, sêwe, aréne (La.) ; _ dans l’étable, colîre ; voy. chenal, conduit, drain, rigole; (houill.) arin.ne, rolis’ d’ arin-ne, hore, måhê

 

E0

canal

canâl

 

G0

canal

canâl (pl -âls) ; li canâl di Bièrnistap’ ; le _ de décharge, de dérivation, li fâs bî

 

S0

canalisation

nf saîwe, saîwî (m), tuyau (m)

 

C60

canalisation

canalisâcion ; (petite _ souterraine permettant l’ évacuation des eaux dans une cave (en cas d’inondation, p.ex.) arin.ne ; lès foyans ont rustopé l’ arin.ne  

 

S0

canaliser

_ les eaux, miner lès-êwes, drin.ner, fé dès canåls

 

E0

canaliser

vt canaliser

 

S0

canapé

(long siège pourvu d’un dossier et d’accoudoirs) canapé ; assioz-ve su l’ canapé ; dji va m’ raspwaser dins l’ canapé

 

S0

canard

nm (oiseau) canârd ; il a une démarche de canard, i rote come on canârd ; (expr) i r’chone lès canârds : quand i veut l’ aîwe, il a swè, il ressemble aux canards : quand il voit l’eau, il a soif ; i r’chone lès canârds, il antchèle, il ressemble aux canards, il marche en se dandinant ; (fausse nouvelle lancée dans la presse) brût ; lancer des canards, lancî dès brûts

 

C60

canard

canård (kènård Wa., Ma., Vi.), djår di cane, djår (djâr Fl., Le.) ; _ sauvage, mårlå. Voy. cane, jars

 

E0

canard

[nm] (o-c) canârd, (e) canard

 

G100

canard

canârd ; lès canârds barbotant dins l’ êwe ; i martche come on canârd ; c’ èst do bon timps po lès canârds (se dit plaist lorsqu’il pleut) ; rentrer trempé comme un _, rintrer canârd ; interj cri (répété trois fois) pour appeler les canards, les canes, cani ! ; nom donné à une cane, à un _, cani

 

S0

canarder

v caloner ; il canarde, i calone ; « Lès djon.nias vont caloner lès coméres à côps d’ boles di nîve po disdjoker lès bonèts èt lès tchapias . » (E. Evrard) ; (presse) brût ; lancer des canards, lancî dès brûts

 

C60

canarder

vt canârder ; i nos-ont canârdé âs sokês tote l’ après-non.ne

 

S0

canari

nm canari

 

C60

canari

canårî (, canari St., Du.) ; voy. alpiste

 

E0

canari

(serin) canari ; on djène canari ; on canari métis’ (croisé avec un chardonneret) ; i chofèle come on canari 

 

S0

canasson

nm rosse (f)

 

C60

canasson

(rosse) canasson ; (plaist) vieux _ (personne âgée), vî canasson ;  ça va, vî canasson ?

 

S0

cancan

nm cancan, racontâr, ramadje, rodelindje (f) ; n’écoutez pas tous les cancans, ni choûtez nin tos lès ramadjes

 

C60

cancan

, -er cancan, racontèdje, råtchå, tape-foû ; cancaner, fé dès-afêres, dès-årmanaks, dès crisous, dès mirliflitches, dès racontèdjes, dès mèssèdjes, dès ramadjes, dès råtchås, dès poucas, dès rabadjas ; voy. BAVARDER, CALOMNIE, COMMÉRER

 

E0

cancan

(ragot) cancan ; c’ è-st-one fèjeûse di cancans ; (au pl) (embarras, manières) ni fê nin tant d’ cancans, on sét bin d’ amon quî-ce quu t’ ès 

 

S0

cancaner

v calauder, canleter, fé pèter s’linwe, laweter, ramadjî, tchafeter ; (expr) fé aler s’ linwe come on lagnèt au cu d’on pot, faire aller la langue comme un torchon au fond d’ un pot, cancaner

 

C60

cancaner

vi (clabauder) cancaner ; èle passe si timps à cancaner ; personne qui cancane, canle (nf) ; c’ è-st-one vrê canle, nosse vèjine !

 

S0

cancanier

, ière adj canlète (nf), clapète (nf), lavète (nf), ramadjaud (-e), tarame (nf)

 

C60

cancanier

, -ère feû (f. feûse) di råtchås, etc.; tarame, tarime-tarame, tarî-tara, tarî-tata ; voy. bavard, cancan

 

E0

cancanier

, -ière n canleû (, -eûse), fèjeû (, fèjeûse) di cancans

 

S0

canceller

fé ‘ne creûs so (on compte, etc.) ; voy. ANNULER, EFFACER

 

E0

cancer

nm cancêr

 

C60

cancer

cancér, crantche (nf), skîre, magnant må,; voy. chancre

 

E0

cancer

cancêr

 

G0

cancer

cancêr ; il èst mwart d’ on cancêr

 

S0

cancéreux

, euse n cancèreûs, qu’ a l’ cancêr

 

C60

cancérogène

n et adj cancèrojin.ne, qui pout d’ner l’cancêr

 

C60

cancérologie

cancèrolojîye

 

G0

cancérologue

cancèrologue

 

G0

canche

voy. deschampsie

 

E0

canche

_ cespiteuse (deschampsia cespitosa), ûs-d’-gayèt

 

S0

cancre

nm bièsse (f)

 

C60

cancre

måva scolî, canule (nf)

 

E0

candélabre

nm candèlâbe, tchandelé

 

C60

candélabre

candelåbe, tchandelé à treûs brantches

           

E0

candélabre

candèlâbe

 

S0

candi

nm candi ; sucre candi, suke candi

 

C60

candi

du sucre candi, dè candi ou dè souke candi ; _ rouge, dè rodje souke ; _ jaune, dè djène souke

 

E0

candidat

, ate n les candidats étaient nombreux, gn-a brâmint qui s’ ont présinté po-z-awè l’ place ; (loc) je ne suis pas candidat, nin por mi, savoz ! ; se porter candidat aux élections, si mète su lès lisses ; je suis candidat aux élections communales, dji m’ a mètu su l’ lisse po l’ Comune

 

C60

candidat

, -ate n candidat, -ate ; être _ aux élections, si mète su lès rangs (ou su lès lisses) ; il astot candidat âs-èlècsions

 

S0

 

 

candidature

nf il a posé sa candidature, i s’ a mètu su lès rangs ; il a retiré sa candidature, i n’ si mèt pus su lès rangs

 

C60

candidature

candidature ; pôser sa candidature

 

S0

candide

adj inocint (f inocin.ne) ; (expr) inocint come l’ èfant qui vint au monde, candide comme l’enfant qui naît

 

C60

candide

voy. crédule, naïf, sincère

 

E0

cane

nf cane

 

C60

cane

cane (kène Ve.) ; cri pour appeler les canes, canî canî canî… ; voy. canard, caneter, CANETON

 

E0

cane

(femelle du canard) kène ; nosse kène keûve ; lu Bî dès Kènes, à Bastogne, la portion de la Wiltz (w ) proche de la porte de Trèves

 

S0

caner

(de peur), voy. céder

 

E0

caner

vi (reculer devant le danger ou la difficulté) caner ; il è avou poûr èt il è cané

 

S0

caneter

(barboter ou marcher comme les canes) caneter

 

E0

caneton

nm canî, djon.ne di canârd

 

C60

caneton

pitit canård, djon.ne cane, kèneton (La., Bo.)

 

E0

canette

nf bwèsse ; une canette de bière, one bwèsse di bîre ; (navette) canette de machine à coudre, canète di machine à keûde

 

C60

canette

(de machine à coudre) canète ; enrouler le fil sur la _, rôler la canète ; (à boisson) canète 

 

S0

caniche

nm caniche

 

C60

caniche 

caniche ou tchin caniche

 

E0

caniche

caniche

 

S0

canicule

nf canicules (pl)

 

C60

canicule

dans la _, è l’ canicule, ordt divins lès canicules

 

E0

canicule

canicule ; (au pl) timps dès canicules, i gn-è rin qui s’ wâr 

 

S0

canif

nm coutia d’ potche, coutia qu’on r’plôye, canif ; un coup de canif, on côp d’ canif ; il l’a ouverte avec son canif, i l’ a douvièt avou s’ coutia d’ potche

 

C60

canif

coûtê d’ potche

 

S0

canin

, -e : les dents canines supérieures, voy. œillère ; inférieures, lès deûs bètchous dints di d’zos ; une faim canine, voy. FRINGALE

 

E0

canine

nf canine supérieure, dint d’ l’ ouy (m)

 

C60

canine

[nf] (e) bètchou dint [nm] ; v. incisive, molaire

 

G100

canine

les _s supérieures, lès dints d’ l’ û ; les _s et les incisives, lès dints di d’vant

 

S0

caniveau

nm batârdau, courote (f), canivau

 

C60

caniveau

cassis

 

E0

caniveau

canivau, filèt ; filèt d’ au (litt, « filet d’eau »), râdier

 

S0

cannabis

canabis’

 

G0

cannage

canelèdje ; nouveau _, ricanelèdje

 

S0

canne

nf (bâton) crosse, crossète, baston (m) ; (expr) i crîye come on-aveûle qu’a pièrdu s’ baston, il crie comme un aveugle qui a perdu sa canne ; i vôreut bin fé l’ mèstî d’ pormwinrneû maîs i n’ a pont d’ baston, il voudrait faire le métier de promeneur mais il n’a pas de canne, il trouve toujours la bonne excuse pour ne rien faire; on-aveûle li sintreûve avou s’ baston, un aveugle le sentirait avec sa canne, c’est évident ; canne à pêche, cane à pèche, baguète, ligne, vèrdjon (m) ; canne à sucre nf cane à suke

 

C60

canne

cane, bordon ; _ flexible badène, vèrdjon ; _ à épée, à pêche, voy. épée, ligne ; _ de bouilleur, påmê

 

E0

canne

[nf] _ à pêche : (o-c) ligne, (c) baguète, (e) vèdje

 

G100

canne

(bâton) cane ; i lî fât la cane po martchi ; one cane a pèche ; il è r’çû do l’ cane, do souke di cane

 

S0

canné

, ée adj canelé (-ye) ; chaise cannée, tchèyêre caneléye

 

C60

canneberge

gris cou, peûs d’ cok, peûs d’ tchivrou, peûs d’ bourbou, peûs d’ mossê, peûs (ou poume, grûsale, grûsê) d’ fagne ; voy. AIRELLE

 

E0

cannée 

chaise _, tchèyîre canelêye

 

E0

canneler

, -age, -eur, -ure caneler, -èdje, -eû, -eûre

 

E0

cannelle

nf canèle

 

C60

cannelle

canèle ; on baston d’ canèle ; de la compote de pommes à la cannelle, dès poumes à l’ canèle

 

S0

cannelle 1 

(robinet) broke, cråne

 

E0

cannelle 2 

(aromate) canèle (kè- Ve.)

 

E0

canner

vt (un siège) caneler

 

S0

cannetille

canetèye

 

E0

cannette

canète ; voy. burette, pot

 

E0

canneur

, -euse n caneleû, -eûse

 

S0

cannibale

nm canibale

 

C60

cannibale

canibale

 

G0

cannibalisme

canibalisme

 

G0

canon

nm canon ; boulet de canon, bolèt d’ canon

 

C60

canon

canon (kè- Ja., Ma.) ; _ de fusil damassé, canon damas

 

E0

canon

canon ; on côp d’ canon ; tirer l’ canon ; on boulèt d’ canon ; avèr quéke tchôse à l’ fwace do canon 

 

S0

canonicat

canonicåt, tchènon.nerèye (nf)

 

E0

canoniser

v canoniser ; il canonise, i canonise

 

C60

canoniser

rilèver (on) cwérp sint ou on sint

 

E0

canonnade

canonâde

 

S0

canonner

v caloner ; action de canonner, calonadje (m), calonemint (m) ; il canonne, i calone

 

C60

canonner

, -ade canoner (, caloner), -åde

 

E0

canonner

vt canoner

 

S0

canonnerie

, -ier canonerèye, -nî (, cal-)

 

E0

canonnier

nm calonî

 

C60

canonnier

canogner

 

S0

canonnière

(meurtrière) calonîre, colèbale ; (jouet d’en­fant) bouhale, bouhène, -ète, -ote, boufète, pafète, halbute, pistolèt, fisik, b(o)ute, pèta, -ård, tira, tire-bale ; le piston s’appelle boudrê, spoûle ; voy. clifoire

 

E0

canonnière

_ d’enfant, tire-à-bale, tire-bale (Co., Lu., …) [litt « tire à balle »]

 

S0

canot

nm bârkète à moteûr (f)

 

C60

canot

voy. barquette

 

E0

canotier

(chapeau) canotier 

 

S0

cantate

cantåte

 

E0

cantatrice

nf tchanteûse (d’ opèra)

 

C60

cantharide

cantarike, mohe d’ Ès­pagne, médecin

 

E0

cantharide

(insecte) cantari (Li.)

 

S0

cantine

nf cantine

 

C60

cantine

cantène (, -ine)

 

E0

cantine

cantine ; la cantine dès sôdârts

 

S0

cantinier

, -ière n cantigner, -ère

 

S0

cantinière

nf cantiniére

 

C60

cantinière

cantiniére, djouguète, markitin.ne

 

E0

cantique

nm cantike

 

C60

cantique

cantike ; tchanter on cantike

 

S0

canton

nm canton

 

C60

canton

, -onnement, -onnier canton, -onemint, -onî

 

E0

canton

canton

 

G0

canton

(division territoriale de l’arrondissement) canton ; li canton d’ Bastogne

 

S0

cantonal

, al adj cantonâl, do canton

 

C60

cantonal

cantonâl

 

G0

cantonnier

nm cantonî (, cantonier)

 

C60

cantonnier

[nm] (e) cantonî, (c) cantonier, (o) cantoniè

 

G100

cantonnier

cantogner

 

S0

canular

nm fârce (f)

 

C60

canule

canûle

 

E0

canule

(petit tuyau s’adaptant à une seringue ou à un tube) canule

 

S0

caoutchouc

nm cawoutchou

 

C60

caoutchouc

cawout’chou (, cawetchou)

 

E0

caoutchouc

cawoutchou

 

G0

caoutchouc

cawoutchou ; dès botes en cawoutchou ; (anc.) (chausson en _ que l’on portait au-dessus des chaussures pour les protéger) cawoutchou ; i gn-è do brichelèdje, mètoz lès cawoutchous à vos solés

 

S0

 

 

 

 

 

 

 

 

caoutchoutage

cawoutchoutadje

 

G0

caoutchouté

, -ée adj cawoutchouté

 

S0

caoutchouter

cawoutchouter

 

G0

caoutchouteux

cawoutchouteûs

 

G0

cap

nm (tête) tièsse ; (loc) de pied en cap, dès pîds j’qu’à l’ tièsse ; changer de cap, ritoûrner l’vièrna ; (âge) il a dépassé le cap, il èst trop vî po ça

 

C60

cap

de pied en _, dès (ou dispôy lès) pîds disqu’à l’ tièsse

 

E0

capable

adj capâbe

 

C60

capable

capåbe, à min.me ; _ de tout, bon à tot fé ; il en est _, il èst l’ ome à l’ fé

 

E0

capable

[adj] (o-c) capâbe, (e) capåbe

 

G100

capable

(compétent, -ente) capâbe ; c’ è-st-on-ome capâbe ; (de qqch) i n’ èst nin capâbe d’ one boune acsion ; on sét bin ç’ qu’ il èst capâbe di fé ; elle est _ de tout faire, èlle èst gârce po fé tot ; il est _ de faire cela, il èst l’ ome à ça ; il n’est pas _ d’une bonne action, i n’ a fêt jamês one boune ; il n’est pas _ de faire cela, i n’ èst nin fèl assez po fé ça

 

S0

capacité

nf (aptitude) avoir les capacités, sawè fé, awè l’ syince po, ièsse capâbe ; il a les capacités pour faire ce travail, il èst capâbe di fé ç’ bèsogne-là ; (quantité) pourrais-tu m’indiquer sa capacité exacte ?, mi dîrîz bin tot jusse ci qu’ on-z-î pout mète ?

 

C60

capacité

capåcité ; il a plus de jactance que de _, i ravise li coucou, il a pus d’ bètch qui d’ cou

 

E0

capacité

(compétence) capâcité ; il è brâmint dès capâcités

 

S0

cape

nf tchape ; cape en soie garnie de volants de dentelle, visite ; (expr) rire sous cape, rîre dins s’ baube

 

C60

cape

cape ; rire sous _, rîre è s’ båbe

 

E0

cape

(manteau ample) cape ; la cape do facteûr

 

S0

capelet

(tumeur qui se de la pointe du jarret du cheval) capelèt

 

S0

capeline

nf bachelike, capeline

 

C60

capeline

capelène (, -ine)

 

E0

capeline

(chapeau de femme à larges bords souples) capeline

 

S0

capendu

coûrpindou

 

E0

capendu

(variété de pommes dont la queue est très courte) coûrt-pendu [litt. « court pendu »]

 

S0

capharnaüm

nm camp volant, réfujiom’

 

C60

capharnaüm

voy. brouillamini, dé­sordre

 

E0

capharnaüm

(bric-à-brac) cafarnaom’ su l’ gurnî ; ç’ astot on vrê cafarnaom’ 

 

S0

capillaire

(esp. de fougère) capulêre

 

E0

capilotade

ristoufaye, kipkap’ (nm), hatchis’ (nm) ; voy. ragout ; mettre en _, voy. pièce

 

E0

capiston

(capitaine) (arg) capiston

 

S0

capitaine

nm cap(i)tin.ne

 

C60

capitaine

capitin.ne; _ de la jeunesse (t. rural), bragård dè l’ fièsse, capitin.ne ou présidint dè l’ djônèsse, mêsse-djône-ome

 

E0

capitaine

[nm] (e-c) capitin.ne, (o) capitène

 

G100

capitaine

(officier, chef d’équipe, etc.) capitin.ne (qqf captin ne) ; li capitin.ne dès pompiers ; le _ de la jeunesse, li mêsse djon.ne ome

 

S0

capital

, ale adj (principal) principâl (-e) ; c’est capital, pour lui, de jouer, i sèreûve malade s’ i n’ djoûwereut nin ; réussir cet examen est d’un intérêt capital, i faut absolumint rèyussi ç’t-ègzamin-là ; lettres capitales, grandès lètes ; condamné à la peine capitale, condâné à mwârt

 

C60

capital

nm bins (m pl), caurs (m pl) ; il a mangé tout son capital, il a mougnî tos sès caurs, il a mougnî li rivenu èt l’ fond

 

C60

capital

, -e capitål, -e; nm capitål, fonds; petit _, tchèté ; (t. de jeu) tchè

 

E0

capital

capitâl

 

G0

capital 1

, -ale adj capitâl, -âle (m pl -aus) ; c’ è stî one afêre capitâle por lu ; lès sèt’ pèchés capitaus ; voir les sept péchés capitaux (éprouver mille difficultés (dans l’accomplissement d’une tâche)),  vèy lès sèt’ pèchés capitaus

 

S0

capital 2

n capitâl (pl -aus) ; rembourser l’ capitâl èt lès-intèrèts

 

S0

capitale

nf capitale

 

C60

capitale

capitâle

 

G0

capitale

capitâle ; Bastogne, c’ èst la capitâle di l’ Ârdène

 

S0

capitalisme

, -iste capitålisse

 

E0

capitalisme

capitalisme

 

G0

capitalisme

capitalisse

 

S0

capitaliste

adj et n capitalisse

 

C60

capitaliste

adj et n capitalisse

 

S0

capiteux

adj qui monte à l’ tièsse

 

C60

capiteux

ètièstant, qui fîrt (ou monte) è l’ tièsse, sôlant, qui sôle

 

E0

capitulation

nf capitulâcion

 

C60

capitulation

(reddition) capitulâcion

 

S0

capitule

voy. Bardane

 

E0

capitule

_ (extrémité fleurie) (du trèfle), makète ; dès makètes di trimbline ; _ de la bardane (qui s’accroche aux vêtements, aux cheveux) ; désigne la plante elle-même), plake-madame, gâde (Te.)

 

S0

capituler

v (se rendre à l’ennemi) si rinde ; (renoncer) lèyî tchaîr ses brès

 

C60

capituler

, -ation capituler, -èdje, -åcion

 

E0

capituler

vi _ de nouveau, ricéder ; il è djà cédé on côp d’vant lèye, mês i r’céderè co

 

S0

capon

capon ; voy. fripon, poltron

 

E0

caporal

nm caporâl

 

C60

caporal

caporål (anc. côrporål)

 

E0

caporal

caporâl (pl -âls)

 

S0

capot

adj dobe ; être capot, ièsse dobe

 

C60

capot

nm capot ; ouvrir le capot, douviè l’ capot

 

C60

capot

(t. de jeu) capot’; être _, èsse dobe ; voy. vole

 

E0

capot 1

adj (au jeu de piquet) capot ; au piquet, on fait pic, repic et _, â pikèt, on fêt trente, swassante èt capot ; (au couyon) être _, sèy dobe èt couye ; (au jeu de cartes)  éviter d’être _, sâver l’ dobe

 

S0

capot 2

n celui / celle qui est _ au jeu de cartes, (iron.) mayeûr

 

S0

capot 3

(bâche de protection) capot ; one vwature à capot

 

S0

capote

nf capote

 

C60

capote

capote

 

E0

capote

(de militaire) capote; _ anglaise (condom), capote anglèse

 

S0

capoter

v (voiture) si ritoûrner ; elle capote, èle si r’toûne, èle ritoûne

 

C60

Capoul

se coiffer à la _, fé dès capouls

 

E0

Capoul

(se) coiffer à la _ (avec de petites boucles retombant sur le front), (si) fé dès capouls

 

S0

câpre

cåpe ; câpres capucines, botons d’ mastouche

 

E0

caprice

nm burlûre (f), molon, zine (f) ; c’est encore un de ses caprices, c’ èst cor one di sès zines ; ce n’est qu’un caprice passager, ça lî passerè ; il l’a eu selon son caprice, i l’ a ieû come i l’ a v’lu

 

C60

caprice

caprice, makèt, vîr, dâr, burlûre (nf), virlîre, brîhe (nf), fougue, flauke (Ja.), stièrné (Ve.), storné (St.), vièrna (F ; -né Es.) ; _ étrange, vèrtigo ; _ de la mode, houhou, houfa ; voy. bou­tade, lubie

 

E0

caprice

[nm] zine, fougue, (e-c) makèt

 

G100

caprice

caprice (nf/nm); i fât lî fé totes sès caprices ; c’ èst co on novê caprice, ça lî passerè ; elle lui passe tous ses _s, èle lî fêt totes sès volonté ; elle fait tous les _s de ce gamin, èlle èst èsclâve di ç’ gamin-là

 

S0

capricieusement

travailler _, ovrer à fougues, … à stièrnêyes

 

E0

capricieux

, ieuse adj et n capricieûs (-e) ; il est capricieux, c’ èst come ça lî stitche, il a dès zines

 

C60

capricieux

capricieûs, vîreûs, målåhèye, nanhieûs ; il est _, il è-st-à fougues, à makèts ; il a dès vîrs, dès makèts ; c’ èst come i lî stitche ; il est candjant, i toûne à tot vint, i lî prind dès hikèts (, i-èst à nikèts Fa.) ; _ pour la nourriture, p.ex. une chèvre, c’ èst fayé po magnî, voy. délicat : mouvement _ voy. caracole

 

E0

capricieux

, -ieuse adj et n capricieûs, -ieûse

 

S0

capron

voy. ananas

 

E0

capselle

nm ièbe do bièrdjî

 

C60

capsule

nf capsule ; fusil à capsules, fisik à capsules

 

C60

capsule

, -erie capsule, -erèye

 

E0

capsule

(pour boucher une bouteille) capsule ; dji wâr lès capsules di botèye ; (amorce) on rèvolvêr à capsules 

 

S0

capsuler

v mète one capsule

 

C60

capsuler

vt capsuler

 

S0

capsulerie

capsulerîe

 

S0

captage

nm captâdje

 

C60

captage

captadje

 

G0

capter

v (eau) amwinrner, fé v’nu, rastinu ; nous captons l’eau du ruisseau au moyen de tuyaux, nos rastinans l’ aîwe do richot dins dès grands tuyaus ; (message) sawè choûter; il faudrait capter leurs messages, i faureut sawè choûter leûs mèssadjes ; nous pouvons capter radio Namur, nos savans bin choûter radio Nameur, nos savans (bin) awè… ; capter l’attention, ritenu l’ atincion

 

C60

capter

capter

 

G0

capteur

capteû

 

G0

captif

, ive adj et nm prîj(o)nî (-re)

 

C60

captif

, -ive adj et n captif, -ive ; on balon captif

 

S0

captivant

, ante adj plaîjant (-e) au d’là

 

C60

captiver

v (attirer l’attention) ritinu l’ atincion

 

C60

captivité

nf il est resté cinq ans en captivité, il a d’mèré cink ans prîjenî, il a stî prijenî cink ans au long ; quand il est revenu de captivité, quand il a rivenu d’ awè stî prîjenî

 

C60

captivité

captivité ; Jorje è fêt cink ans d’ captivité

 

S0

capture

nf atrapadje (m), prîje

 

C60

capturer

v atraper ; capturer un oiseau, atraper on mouchon ; il capture, il atrape

 

C60

capturer

voy. arrêter

 

E0

capturer

tenter de _ (un animal), tinde ; li tchèt tind âs surus

 

S0

capuche

nf capuce, capuche

 

C60

capuche

capuche (, -ce)

 

E0

capuche

capuche  

 

S0

capuchon

nm capuce (f), capuche (f) ; le capuchon d’un stylo, li capuche d’ on stilo

 

C60

capuchon

capuchon ; _de caban, bonète ; _ fait pour porter un sac sur le dos, tchaperoûle, tchapoûlète

 

E0

capuchon

capuchon, bonète ; i ploût, mètoz vosse bonète

 

S0

capucin

, -ine n capucin (-e)

 

C60

capucin

capucin

 

E0

capucin

(religieux de l’ordre des franciscains) capucin

 

S0

capucine

nf (fleur) mastouche

 

C60

capucine

(plante) mastouche

 

E0

capucine

(fleur) capucine

 

S0

capucinière

capucinerèye  

 

E0

caquet

nm cakèt, babèye (f), lokince (f)

 

C60

caquet

cakèt, babile (nf), badjawe (, -owe) (nf) ; gazouyèdje, -emint ; ramadje, trime-trame ; on lui rabattra son _, on lî frè clôre si badjawe, il årè one va-se-tu-r’tchâfe

 

E0

caquet

(jactance) cakèt ; i s’ è fêt rabachi (ou rabate) li cakèt ; personne qui a trop de _, bawetâ, -âde

 

S0

caquetage

nm (poule) codaussadje ; (gens) ramadje, rametadje, tchafiadje

 

C60

caquetage

caketèdje, caketrèye, cacayerèye, samerou ; tchafetèdje, -trèye ; voy. bavardage

 

E0

caqueter

v (poule) codaussî, fé cot-cot-codâk ; elle caquette, èle codausse ; (gens) caketer, ramadjî, rameter, tchafeter, tchafyî ; il caquette, i caketéye, i ramadje,  i rametéye ; i tchafetéye, i tchafîye

 

C60

caqueter

caketer, cacayî, rameter, tchafeter, tchafouyi, tchakeler, tchameter, djêvi, djêveter (, -eler) ; voy. babiller, BAVARDER, CANCANER, CAUSER, COMMÉRER,  JACASSER

 

E0

caqueter

[v] (e-c) rameter, caketer

 

G100

caqueter

vi (glousser (en parlant d’une poule)) câkèter, cocâsser (cocâstè Li.), codâker (codâssè Te.) ; dj’ ê atudou câkèter par là, dji va vèy s’ i gn-è pont d’ oû ; dj’ ê atudou cocâsser la poye dins lès kichâdes ; nosse poye codâke ; (jacasser) (en parlant des humains) (bavarder sans arrêt) câkèter ; èle câkètot l’ timps

 

S0

caqueteur

, -euse caketeû, -eûse, -erèsse ; gazouyeû, -eûse, -erèsse ; groupe de _s (, -euses), cakê; voy. bavard

 

E0

car

conj ca

 

C60

car

nm câr ; chauffeur de car,  tchaufeû d’ câr

 

C60

car

conj ça

 

E0

car

[conj] (e-c) ca ; v. parce que

 

G100

car

conj ca ; ni va nin d’ trop avou lu ca c’ è-st-on vârin ; eûreûsemint qu’ il è avou s’ fis ca i n’ frot djà rin sins lu ; ni va nin co moussi-là ca c’ èst plin d’ bôsses ; dji n’ ons jamês mindji do gatau insi ca il èst vrêmint bon ; dji m’ dimande çu qu’ i fêt ca i n’ vint nin ; qu’ èst-ce qu’ il è co amantchi-là ca è-st-i possibe di sèy si bièsse ? ; v’là djà on-an qu’ il èst mwart – ây, ca on-an, c’ èst vite passé, sés-se ; les exemples qui précédent montrent que le lien de causalité exprimé par ca peut s’atténuer ; il peut aller jusqu’à disparaître lorsque ca introduit un redoublement expressif : i l’ frè mori, ca i l’ frè mori ; c’ èst bin tourné, ca c’ èst bin tourné qu’ dj’ ê pièrdou l’ coûtê ;  tês’-tu, ca tês’-tu ! (ou même : tês’-tu, ca ! )

 

S0

carabe

_ doré nm costri (f), marchau

 

C60

carabe

_ doré tchivå (ou dj’vå) d’ ôr, dj’vau ou bièsse d’ à bon Dju (La., St.), dj’vau d’ sint Martin, poye dè bon Dju, costîre (dè bon Dju), grosse costîre, vète costîre

 

E0

carabe

_ doré, tchivau-do-bon-Dju

 

S0

carabine

nf carabine

 

C60

carabine

, -é,ier carabène, -iné, -inî

 

E0

carabine

carabine ; one carabine automatike

 

S0

carabiné

, -ée adj carabiné ; dj’ ê avou one gripe carabiné 

 

S0

carabinier

carabigner

 

S0

caraco

caraco, capote di manèdje ; voy. blouse

 

E0

caraco

nm caracô

 

C60

caracole

, -er caracole, -er, -åde, -èdje ; pidjole, -er, -èdje ; cråmignoner

 

E0

caracoler

v caracoler ; action de caracoler, caracoladje (m)

 

C60

caracoler

vi faire des sauts) caracoler ; li polin caracole à l’ pature

 

S0

caractère

caractére, timpèran.mint ; _ bas, on plat-pîd ; être d’un _ froid, èsse prusti à l’ freûde êwe ; avoir bon _, èsse d’ on bon coyin ; avoir mauvais _, èsse crin ou cagnès’ ; un vilain _, on lêd djubèt, on lêd bôme, on lêd man’ ; homme sans _, ine faflote, haguète, voy. nul ; voy. aussi acariatre, grincheux

 

E0

caractère

nm (manière habituelle de réagir) caractêre ; c’est son caractère ainsi, c’ èst s’ caractêre insi; avoir bon caractère, awè bon caractêre, ièsse di bone rèsconte ; avoir mauvais caractère, awè mwaîs caractêre, awè on foutu caractêre, awè one mwaîje tièsse; il est d’un caractère concilianti n’ èst nin contraîre, i n’ èst nin contrariant ; caractère désagréable, vîreûseté (f) ; (affirmation plus ou moins forte de soi) caractêre, volonté ; il a du caractère, il a do caractêre, i sét bin ç’ qu’ i vout ; caractère désagréable, vîreûseté (f) ; (expr) c’ èst come on baston d’chité, on n’ sét pa woù l’prinde , c’est comme un bâton embrené, on ne sait pas par où le prendre (tellement il a mauvais caractère) ; i n’ a jamaîs one parole pus hôte qui l’ ôte, il n’a jamais une parole plus haute que l’autre, il est d’un caractère calme ; i prind todi tot do bon costé, il prend toujours tout du bon côté ; i sét bin ‘ç qu’ i vout, il sait ce qu’il veut, il a du caractère ; i s’ sét fé veûy voltî, il sait se faire aimer (tant il a bon caractère) ; on n’ si faît nin fé, on ne se fait pas faire, on ne réforme pas son caractère ; on n’ vèt jamaîis èchone l’ agace èt l’ cwârbau, on ne voit jamais ensemble la pie et le corbeau, les gens de caractères différents ne se fréquentent pas ; (signe d’un style particulier) c’est écrit en caractère gras, c’ èst scrît avou dès grossès lètes

 

C60

caractère

[nm] caractêre

 

G100

caractère

(tempérament) caractére ; c’ èst jusse li min.me caractére quu s’ pére ; qué niche caractére ! ; c’ è-st-one fème di caractére ; elle a du _, èlle à quéke tchôse o l’ manike (Te.)

; _ d’imprimerie, caractére ; ça èst scrît en gros caractéres ; celui qui n’a pas de _ ne doit rien entreprendre, li ci qui n’ è pont d’ tièsse n’ è nin bèzwin d’ bonète

 

S0

caractéristique

adj et nf ce sont ses principales caractéristiques, c’ èst fwârt avant à ça qu’ on l’ riconeut ; donnez-moi un élément caractéristique, donez-me one saqwè por mi l’ polu r’conèche ; comme caractéristique, il aura une fleur à la boutonnière gauche, vos l ‘riconiroz à l’ fleûr qu’ il aurè à s’ gauche botenîre

 

C60

carafe

carafe

 

E0

carafe

carafe

 

S0

carambolage

nm caramboladje

 

C60

caramboler

v (jeu de billes ou accident de voiture) caramboler

 

C60

caramboler

, -age caramboler, -ole, -èdje

 

E0

caramel

nm caramèl (f), caramitche (f) ; « Pa deûs côps, il aveûve dèdjà rauyî do disclitchî l’ vèt’ papî d’ one caramitche. » (E. Robin)

 

C60

caramel

caramèle (nf) ; gros _ de forme allongée, babulêre (nm)

 

E0

caramel

(sucre fondu au feu) caramèle (nf) ; do l’ sâce caramèle ; (bonbon) caramèle (nf) ; dès grosses caramèles ; on papî d’ caramèle ; qqn qui mange beaucoup de _s, martchand d’ caramèles [la loc. martchand(e) di (+ n de chose) peut s’appliquer à une personne qui est très attirée par la « marchandise » désignée]

 

S0

caraméliser

caramèliser

 

G0

carapace

_ de piquants (du hérisson), rahe, croufe ; voy. héris­son, PELOTONNER, PIQUANT

 

E0

carapace

carapace

 

G0

caravane

nf caravane

 

C60

carbonades

(morceaux de viande bouillis en sauce, dans une préparation proche du boeuf-mode) carbonâdes ; dji v’s-ê fêt dès carbonâdes po dîner

 

S0

carbone

nm cârbone

 

C60

carbone

cârbone

 

G0

carbone

adj et n carbone ; do papî carbone

 

S0

carbonique

voy. anhydride, bitume

 

E0

carbonique

cârbonike

 

G0

carboniser

v rosti à crayas

 

C60

carboniser

broûler ou rosti à crahês, … à crikes, craheler

 

E0

carbonnade

nf carbonâde

 

C60

carbonnade

carbonåde

 

E0

carbonyle

(pour protéger le bois) carbonile ; mète lès pikèts en carbonile

 

S0

carboxyle

cârbocsile

 

G0

carburant

cârburant

 

G0

carburant

cârburant

 

G0

carburant

carburant

 

S0

carburant

carburateûr

 

S0

carbure

nf cârbure ; lampe à carbure, lampe à cârbure

 

C60

carbure

cârbure

 

G0

carbure

carbure ; one lampe à carbure ; on canon à carbure (pour éloigner des champs les oiseaux, le gibier)

 

S0

 

 

carburer

vi (effectuer la carburation) carburer ; li moteûr ni carbure nin bin ; (travailler ferme, se dépenser au travail) (en parlant des personnes) carburer ; ça carbure, voci ! ; _ à (boire habituellement) (telle boisson, généralt alcoolisée) carburer ; i carbure à l’ gote

 

S0

carcan

nm (cheval de piètre qualité) bike (f), cârcan, rosse (f)

 

C60

carcan 1

carcan; voy. pilori

 

E0

carcan 2

(vieux cheval) voy. hari­delle, rosse

 

E0

Carcano

(n de famille) Carcânô

 

S0

carcasse

nf cârcasse

 

C60

carcasse

carcasse ; voy. squelette

 

E0

carcasse

carcasse ; one carcasse di poye ; (ossature) carcasse ; one bièsse avou one boune carcasse 

 

S0

carcel

voy. lampe

 

E0

cardage

drussèdje (droussadje Te.)

 

S0

cardamine

nf chite-d’-agace

 

C60

cardamine

_ des prés, hite-d’-aguèce, hite-di-canari, hite-d’-oûhê

 

E0

cardan

cârdan

 

G0

carde

nf (légume) bète ; (appareil pour carder) moulin à carder, molin à spindjî

 

C60

carde

gåde ; drousse, -ète; crasse

 

E0

carde

(peigne pour carder) drusse (drousse Te.) [à rattacher au néerl. droesem, résidu, dépôt]

 

S0

 

 

carder

v spindjî ; il carde, i spindje

 

C60

carder

, -age, -erie, -eur, -euse gårder ; drousser, -î, -èdje, -erèye, -eû, -eûse; pingnî dè l’ lin.ne, crassî ; chevalet de cardeur, bådèt d’ crasse; _ un matelas, tchèrpi

 

E0

carder

vt drusser (droussè Te.) ; drusser do l’ lin.ne ; _ une nouvelle fois, ridrusser ; ridrusser (ou ripîgni) do l’ lin.ne ; ridrusser lès flocons qui sont tot à plokètes

 

S0

 

cardère

voy. chardon

 

E0

cardeur

, -euse n drusseû, -eûse (drousseû, -eûse Te.)

 

S0

cardiaque

adj di keûr, do keûr ; c’est un arrêt cardiaque, c’ èst s’ keûr qu’ a lauké, ..qu’ a lachî ; les maladies cardiaques, lès maladîyes di keûr ; adj et n  malade do keûr, pris do keûr; c’est une chambre réservée aux cardiaques, c’ è-st-one tchambe po lès malades do keûr

 

C60

cardiaque

cârdiake

 

G0

cardinal

nm cârdinâl

 

C60

cardinal

, -e cardinål, -e

 

E0

cardinal 1

, -ale adj m cardinâl (pl -aus) ; lès quate pwints cardinaus

 

S0

 

 

cardinal 2

(prélat) cardinâl (pl -aus)

 

S0

cardiologie

cârdiolojîye

 

G0

cardiologue

cârdiologue

 

G0

cardiopathie

cârdiopatîye

 

G0

carême

nm carin.me, cwarème ; le vingtième jour du carême, li djoû vint’ è cwarème ; la mi-carême, li létâré (m)

 

C60

carême

cwarème (cwè- Ve., Hu., Du., Sp., La., Bo. ; cwèreume Fa.)

 

E0

carême

carème (cwarème (Com.)) ; fé carème ; prétchi l’ carème ; la liste des instructions relatives à l’observance du carême, li mandemint d’ carème 

 

S0

carême-prenant

voy. carnaval

 

E0

carénage

carin.nadje

 

G0

carence

nf (insuffisance) manke (m) ; une carence en fer, on manke di fiêr ; (manquement à sa tâche) qui  n’ faît nin s’ bèsogne come i faut, qui n’ travaye nin à môde di djin; c’est à cause de la carence de notre gouvernement, c’ èst pace qui nos minisses ni travayenut nin à môde di djin

 

C60

carène

carin.ne

 

G0

caréner

carin.ner

 

G0

caressant

, -e carèssant, abrèssant, -e ; amiståve ; amitieûs, -e ; binamé, mamé, -êye ; fièstant ou -ihant, -e ; fièståve ; trop _, tchoufeteû, -erèsse ; voy. AFFECTUEUX, AIMABLE

 

E0

caressant

, -ante adj carèssant, -ante

 

S0

 

 

 

 

caresse

nf (effleurement de la main) doûdoûce ; j’aime les caresses, dj’ in.me bin lès doûdoûces, là, mi; donne-lui une caresse !, fioz-lî one doûdoûce ! ; (expr) on n’ faît nin voltî doûdoûce à on nièrson, on ne caresse pas volontiers un hérisson, on ne côtoie pas volontiers les gens revêches ; action de caresser, carèssadje (m) ; (démonstration d’ affection) amichtûre, amouchtûre

 

C60

caresse

carèsse, mamoûr ; _ d’enfant, bèbèle, doudoûce, mamêye ; _ d’amoureux, tchoufeta, -èdje, -erèye

 

E0

caresse

[nf] carèsse, mamoûr [nm], (o-c) doudoûce, (e) mamèye

 

G100

caresse

carèsse ; (en langage enfantin) doûdoûce ; fé dès doûdoûces ; fèjoz doûdoûce à pârin !

 

S0

caresser

v carèssî, fè dès doûdoûces, fé dès tchaudes ; il caresse, i carèsse.

 

C60

caresser

carèssî, cadjoler, canedôser, fièstî ; (en parlant d’amoureux) tchoufeter (, ki-) ; (d’enfants) fé bèbèle, doudoûce, mamêye ; _ pour apaiser, pour faire oublier une offense, fé bèle-bèle, racanedôzer, voy. apaiser ; _ un enfant, keûfèyeler on-èfant (Fa.) ; _ qn par intérêt, platcheter åtoû di, voy. flatter ; _ les deux partis ou tous les partis, bouwer à deûs tènes ou à totes lès tènes, tèhe à deûs stås, bate à tos lès stås ; voy. CAJOLER, CHIFFONNER, CHOYER, EMBRASSER

 

E0

caresser

[v] carèssî, (o-c) fé dès doudoûces, (e) fièstî

 

G100

caresser

vt carèsser, flâser, fé bèbèle ; flâser one bièsse ; fèjoz bèbèle à vosse maman

 

S0

caret

fil de _, fi d’ pake

 

E0

carex

voy. laiche

 

E0

car-ferry

car-ferry

 

G0

cargaison

nf kèdje

 

C60

cargo

nm batia ; il importe son charbon par cargos, i faît amwinrner s’ tchèrbon dins dès batias

 

C60

caribou

caribou

 

G0

carie

nf tchabote, nwâr dint (m)

 

C60

carie

_ des dents, tchabotèdje ; _ du blé, voy. nielle

 

E0

cariée

une dent _e, on dint tchabotè

 

S0

 

 

carier

v gâter, tchaboter ; une dent cariée, on nwâr dint

 

C60

carier

(dents) gåter, tchaboter ; des dents toutes cariées, dès dints tot k’tchabotés ; j’ai une dent cariée, dj’ a on dint gåté ou tchaboté (, tchabot) ; os carié, ohê gåté ; blé carié, voy. niellé

 

E0

carillon

nm (horloge) carilion

 

C60

carillon

carilion

 

E0

carillon

cariyon (carilion No., Te.); li cariyon d’ l’ ôrlodje

 

S0

carillonner

v (sonner à toutes volées et à toutes cloches) soner one sitampéye ; (faire savoir avec bruit) criyî su tos lès twèts

 

C60

carillonner

carilioner, triboler, soner à djôye ; voy. sonner

 

E0

carillonner

[v] (e-c) triboler, (o) tribouler

 

G100

carillonneur

nm soneû

 

C60

carmagnole

(danse) carmagnole ; danser la carmagnole 

 

S0

carme

cåne, cårmulin

 

E0

carmélite

nf cârmélite

 

C60

carmélite

cånète, cårmélite, cårmulène

 

E0

carmélite

cârmèlite

 

G0

carmélite

(religieuse de l’ ordre du Mont-Carmel) cârmélite

 

S0

 

 

carnage

nm massake

 

C60

carnage

carnadje, ahoråhe, kihatchåhe, hatcherèye (, ki-), touwerèye (nf)

 

E0

carnage

(massacre) carnaje ; lès tchèsseûs ont fêt ou grand carnaje di singlés ; (désordre) carnaje ; lès vês sont d’lachis, i dèt-z-î avèr ou bê carnaje o stâve

 

S0

carnassier

nm mougneû d’ tchau

 

C60

carnassier

carnassieûs

 

E0

carnassier

adj et n (animal carnivore carnassier ; personne qui mange beaucoup de viande) carnassier ; nosse Jèrôme, c’ è-st-on carnassier

 

S0

carnassière

nf bèsace, cârnassiére, musète

 

C60

carnassière

carnassîre

 

E0

carnassière

(gibecière) carnassière ; avou l’ adrèsse qu’ il è, la carnassière s’rè co sovint vûde ! 

 

S0

carnaval

nm mascarâde (f) ; (expr) moussî come aus mascarâdes, habillé comme au carnaval

 

C60

carnaval

carnaval : li _ ou lès _s, lu cwarmê (Ma. ; cwèr- Fa., Rob.), lès  cowês (Ve.), lès masses (Wa.), lès maskés ou lès mascarådes

(Du.), å grand feû (Str., Ta., etc.)

 

E0

carnaval

carnaval (pl -als) ; â carnaval, on s’ maskot ; (du dimanche au mardi gras) fé l’ carnaval ou fé lès carnavals ; avoir une tenue de _, sèy moussi à carnaval ; interj cri poussé par les masques lors du _, ouyouyouy

 

S0

 

carneau

les _x d’une chaudière à vapeur, lès colowes d’ ine tchôdîre

 

E0

carnet

nm cârnèt

 

C60

carnivore

adj et n mougneû d’ tchau (f mougneûse di tchau)

 

C60

carogne

voy. charogne

 

E0

carolorégien

, ienne adj et n châlèrwètî  (-re)

 

C60

carolus

cårlus’

 

E0

caroncule

nf pindant (m)

 

C60

caroncule

_ qui pend à la base du bec du coq, bârbe-do-cok, pindant (Fa., Me.)

 

S0

caroncules

ou barbe du coq, li babe-dè-cok, bavète, gorelète, lès lapurons, lès gli-ng’glans, glingons (, -guions Com. ; guinguions Cou.), glingonètes (nf), babèts, orèlions

 

E0

carosse

nm caroche

 

C60

carotide

li mêsse von.ne

 

E0

carotte

nf rècène, carote ; « Quand èle dinot one boyéye di porés ou d’ rècènes di s’ corti . » (A. Henin) ; (expr) les carottes sont cuites, li potéye èst chuméye, la potée est écumée ; « Vos-avoz co dès illusions vos, por nos, li potéye èst chuméye.  » (R. Hostin)

 

C60

carotte

rècène ; _ jaune pour bétail, rècène du tchin

 

E0

carotte

[nf] (o-c) carote, (e) rècène

 

G100

carotte

rècine ; sèmer lès rècines ; râyi lès rècines ; one bote di rècines ; do l’ sope âs rècines

 

S0

carotter

v brichôder, caroter, tchipoter ; (expr) fé l’ pouye crèvéye, faire la poule crevée, carotter

 

C60

carottier

, ière adj carotier (f carotiére), boureû (-se)

 

C60

carottier

, -tière adj et n (personne qui tire au flanc) carotier, -tière

 

S0

caroube

nf caroube, pwin d’ sindje (m)

 

C60

caroube

pèpin d’ Sint-Djan

 

E0

carpe

nf (poisson) cârpe ; petite carpe, cârpia (m)

 

C60

carpe

cå(r)pe; petite _, cårpète

 

E0

carpe

(poisson) carpe

 

S0

carpeau

, -illon cårpê

 

E0

carpette

nf cârpète, tapis d’ lét

 

C60

carpette

cârpète ; cheûre lès cârpètes

 

S0

carré

nm câré ; dessiner un carré, dèssiner on câré, fé … ; carré d’as, quatôze d’ as’

 

C60

carré

, ée adj câré (-ye)

 

C60

carré

, -ée cwåré, -êye ; pied _, pîd ramoûrné, (nm) cwåré ; _de petits pains, crète du mitches ; _ de potager, petit parc, plate-bande de légumes, bokèt, cwåré, êrèye, pièce, plake, plakèt, park, pârê, pârkê, pårgna, pårzê, cârzê (St., Vi.), pårtchèt

 

E0

carré

[nm] (o-c) câré, (e) cwåré

 

G100

carré

, -ée adj (qui a la forme d’un carré) câré ; one pètite câré bwèsse ; mètre _, mète câré ; (large, aux angles bien marqués) câré ; il èst câré di spales ; n (surface ayant une forme carrée) câré ; on câré d’ swaye ; dj’ ê planté on câré d’ pwas ; lu Câré (le Carré (à Bastogne, dénomination traditionnelle de l’ actuelle place Mac Auliffe) ; dj’ alins à l’ dicâce su l’ Câré ; la maladîe do câré

 

S0

carreau

nm (verre) cârau, cwêria ; casser les carreaux, spiyî lès câraus ; remettre un carreau, rimète on carau ; (expr) boudjîz-vos di m’ djoû, vos-èstoz trop spès po fé on cârau! , retirez-vous de mon jour, vous êtes trop épais pour faire un carreau ! ; (carte à jouer) cârau; jouer du carreau, djouwer cârau ; (dessin de forme carrée) cârau ; à carreaux, carôyelé (-ye), carôyî (-ye) ; une jupe à carreaux, one cote à câraus, one cote carôyeléye, one cote carôyîye ; tissu à carreaux, damier ; (carreau en terre réfractaire) tîlia ; (expr) se tenir à carreau, waîtî à li, dimèrer rasta

 

C60

carreau

_ d’étoffe, cwåreûr ; _ de vitre, cwåré (d’ fignèsse ou d’ veûle), veûle, veûlîre, lozindje ; _ pour paver, pavé, djète (nf), tûlê, tilia (Hu.), pavemint, cwâré (Vi.), cârau (Be.) ; esp. de lime, cwårêye lème ; _ de repas­seuse, platène di ligueû ; _ de fer pour rabattre les coutures, fiér di prèsse ; _ au jeu de cartes, câro (Li.), pike (Ve., Ma., …) ; (maladie d’enfant) panse-d’-arègne

 

E0

carreau

[nm] 1 (o-c) cârau, (e) cwåré, (c) cwêria

2 (aux cartes) cârau

 

G100

carreau

(plaque de verre) cârau ; il è spiyi l’ cârau do l’ fignèsse ; po qu’ lès câraus n’ adjalinche nin, on lès frotot avou one crompîre ou on-ognon côpés à deûs ; (dessin de forme carrée) cârau ; one bèle cote à câraus ; (au fig) rester sur le carreau,  dimorer su l’ cârau ; (une des quatre couleurs du jeu de cartes) cârau ; i toûne dès câraus 

 

S0

carrefour

nm crwèsemint, crwèsia ; « au crwèsia dès voûyes » (J. Guillaume)

 

C60

carrefour

au _, à l’ creûhelâde dès vôyes, voy. bifurcation ; ås qwate-vôyes, ås quate-bras (Bo.) ; un _, on quate-bras (Condroz)

 

E0

carrefour

[nm] (o) cwèsemint, (c) crwèsemint, (o) cwèjète [nf], (c) crwèsia, (e) creûhelåde [nf], (o) quate-tchèmins [nm-pl], (c) quate-tchimins [nm-pl]

 

G100

carrefour

creûjelâde ; à l’ creûjelâde dès tch’mins  

 

S0

carrelage

nm (action de carreler) pavadje ; (revêtement de carreaux) pavemint

 

C60

carreler

v paver ; je carrelle, dji pave

 

C60

carreler

paver avou dès djètes, voy. carreau

 

E0

carrelet

(filet) haveroûle (nf), cwåré (nm); petit _, tchaketrèce (nf), li p’tit cwåré ; (aiguille d’emballage) awèye di pake

 

E0

carreleur

nm paveû

 

C60

carrément

adv sins distoû ; il faut y aller carrément, il î faut aler sins distoû ; je le lui ai dit carrément, djè lî a di platèzak

 

C60

carrément

cårémint, hayètemint ; voy. PLATEMENT

 

E0

carrément

(nettement) cârémint ; il î è stî cârémint ; i nos-è cârémint minti 

 

S0

carrer

cwårer ; se _, s’ astapler (, -feler)

 

E0

carrier

nm cârioteû ; ouvrier qui prépare l’extraction des pierres, bateû d’ mine, rokteû ; dépeceur, cwateleû, spigoteû ; épinceur, spincieû ; tailleur de pierres, tayeû d’ pires

 

C60

carrier

ovrî d’ cårîre ou d’ pîrîre, ome di pîrerèye, cårioteû, pîreheû, pîreteû, djèteû d’ pîre, falîdjeû, râyeû ås pîres, rotchetî, rotcheteû  (spécialt celui qui extrait) ; li råyeû, ricôpeû (celui qui découpe le bloc de pierre) ; spécieû (épinceur) ; voy. ardoisier

 

E0

carrier

un _, on-ovrî d’ cârîre (syn. cârioteû)

 

S0

carrière

nf (trou exploitable) câriére (, cârîre) ; « o l’ Laîde Fosse, one vîye cârîre rovîye au mitan dès bwès » (A. Henin) ; carrière à flanc de coteau, falîje ; petite carrière, falidjote ; lit de carrière, conte-passe (f) ; sens opposé au lit de carrière, passe (f) ; « dès traus d’ pligo èt d’ bandan, è faut-i, dandjereû, qu’ is roctèche li rotche ossi bin su s’ passe qui su s’ conte-passe » (A. Laloux) ; (carrière professionnelle) il fait carrière dans l’administration, il a one bèle place à l’ administrâcion ; il a fait toute sa carrière à la banque, il a todi travayî à l’ banke ; il est militaire de carrière, il a tchwèsi d’ fé l’ sôdârt di s’ mèstî ; (expr) awè fé sès flots, avoir terminé sa carrière ; il a terminé sa carrière, il a faît sès flots

 

C60

carrière

[nf] (e) cårîre, (o) câriêre, (c) câriére

 

G100

carrière 1

(profession) cårîre, mèstî (nm) ; (vie) vèye, vicårèye ; par­courir sa _, bate si coûsse

 

E0

carrière 1

(exploitation d’extraction) cârîre ; one cârîre di pîres ; one cârîre di sâbe

 

S0

 

 

 

carrière 2

(où l’on extrait la pierre) cårîre, pîrîre, pîrerèye (, -îye Am.) ;  falîje, trau ås pîres ; le carrier travaille à la _, li rotcheteû travaye è l’ rotche ; voy. ardoi­sière, carrier

 

E0

carrière 2

(métier) cârîre ; un bel avenir se présente à elle, èlle è one bèle cârîre divant lès mwins ; on militêre di cârîre (anc. syn. raguèdji)

 

S0

carriole

nf cariole, tchèrète

 

C60

carriole

voy. cabriolet

 

E0

carriole

cariole

 

S0

carrossable

voie _, vôye tchèriåve ou tchèriåve vôye ; (l.-d. è Tchèrå, è Tchéråvôye)

 

E0

carrossable

les chemins sont plus ou moins _s, lès tch’mins sont à pau près

 

S0

 

 

carrossage

_ de l’essieu, cloyèdje, raminèdje

 

E0

carrosse

carotche (nm ou f), -osse

 

E0

carrosse

carosse ; ç’ astot on marièdje en carosse ; rôler en carosse

 

S0

carrossée

carotchêye

 

E0

carrossier

, -erie carossî, -erèye (, -otchî, -erèye)

 

E0

carrousel

nm toûrnikèt (, caroussèl) ; un carrousel à chaînes, on toûrnikèt à tchin.nes ; « À l’ dicauce, au mwès d’ awous’ , i v’neûve todi on toûrnikèt à l’ vapeûr su l’ place . » (LMaréchal).

 

C60

carrousel

(jeu de bagues où l’on tourne sur un manège de chevaux de bois) toûrnikèt, on dj’vå (ou lès dj’vås) d’ bwès, caroussèl ; (en tournant, les joueurs tâchent d’enlever, avec une tige de fer, un des anneaux: suspendus à leur portée : fé raws’)

 

E0

carrousel

(manège forain) carussèl ; aler s’ lès carussèls à l’ dicâce ; mon.ner lès-afants â carussèl

 

S0

 

carrure

nf cârûre ; (expr) i t’ a one cârûre come on boû, il a une carrure comme un bœuf, … imposante

 

C60

carrure

cårûre, -eûre ; lårdjeûr di spales

 

E0

carrure

cârure ; il è one fwate cârure

 

S0

 

cartabelle

cårtabèle

 

E0

cartable

nm cârnassiére (f), cârtabèle (f) ; avec son cartable au dos, avou s’ cârnassiére su s’ dos

 

C60

cartable 

_ d’écolier, voy. mallette

 

E0

cartable

_ d’écolier, malète di scolî, cârte, carnassière (Com.) ; dj’ ê lêssi toumer ma cârte dins la classe

 

S0

 

 

cartayer

cwåteler, intecwåteler, scwåteler l’ route, cråmioler, intevårtchî, advårtchî, divårtchî, divåtchî l’ clitchèt, dubâner (Sart), tchèrî foû bâne, taper foû royèdjes, hiwer lès royèdjes ou lès-oûrbîres

 

E0

cartayer

 

 

 

 

vt atch’valer  ̸ -t∫f- ̸   ; (conduire un véhicule de telle manière que les roues passent de part et d’autre de l’ornière (ce qui était nécessaire lorsque la bâne du véhicule n’avait pas une dimension permettant de suivre la trace des ornières, ou quand celles-ci étaient trop profondes) atch’valer la warbîre

 

S0

 

 

 

 

 

carte

nf cârte ; carte d’entrée, cârte d’ intréye ; envoyer une carte, èvoyî one cârte; sur la carte de la Belgique, su l’ cârte dè l’ Bèljike ; une carte de visite, one cârte di visite ; (expr) donner carte blanche, lèyî fé ; je vous donne carte blanche, dji vos laî fé (à voste idéye) ; (carte à jouer) caute ; jouer aux cartes, djouwer aus cautes ; les maîtresses cartes, lès grosses, lès maîsses (as’, rwè, dame, valèt ou pwarteû d’ soupe) ; les petites cartes, lès chitas, lès fayéyès cautes, lès p’tites ; talon d’un jeu de carte, forcaute (f) ; couleurs : cœur, keûr ; carreau, cârau ; trèfle, make, trèfe ; pique, pike ; (différents jeux de cartes) couyon, couillon ; match, mèn’ch ou spitch, variété de couillon ; valèt d’ pike, valet de pique ; cinsî-rwiné, jeu de la bataille ; se tromper en donnant trop de cartes, si fordoner ; carte postale nf cârte

 

C60

carte

_ à jouer, cwårdjeû (nm), cwåte (nf) ; les _ hautes, lès hôtes, lès tièsses, lès-ètièsses (Ro.) ; les _ basses, sans valeur, lès vûdes, lès vûdès fouyes, dès måles, lès tchinis’, lès faflotes, lès faflûtes, lès futes, lès pèlin.nes, lès tchiflotes, lès tchiflotines, dès p’titès tchîtrotes, dès hitas, dès vèdas, dès vèssas ; jeter une _, fouyî ; battre les _, mahî ; couper les _, côper, pougnî ; distribuer les _ aux joueurs, diner ; voy. fournir ; jouer une partie de _, djouwer ‘ne pårt ås cwårdjeûs, taper on cwårdjeû ; jeux de _ : bacara, banke, bataye, co(u)yon ou cink-rôyes, magot, marièdje, match , neûr-valèt, pikèt, stèk, etc. ; tirer ou faire les _, pour deviner l’avenir taper (, djèter) lès cwårdjeûs ; _ de géographie, de visite, carte

 

E0

carte

[nf] 1 (à jouer) (o-c) caute, (o) cârte, (e) cwårdjeû

2 (géographique) [nf]: (o-c) cârte, (e) carte

 

G100

carte 1

cârte ; one cârte d’ identité ; one cârte di visite ; dji va pwarter ma cârte ; one cârte di membe ; one cârte di r’mèrcîmint ; une carte de rationnement, one cârte di ravitayemint ; (support en carton sur lequel on présente des objets) cârte ; one cârte d’ awîes, di filé ; _te postale illustrée,  cârte ; dj’ ê r’çû one bèle cârte d’Orlando ; _ géographique, cârte ; one cârte di Bèljike 

 

S0

carte 2

_ (à jouer), cwâte ; un jeu de cartes, on djeû d’ cwâtes 

 

djouwer âs cwâtes (les principaux jeux pratiqués dans le pays de Bastogne : la banke, la bataye, la bièsse, li couyon, la mèn’che*, li nwar-valèt, li pandour, li pikèt, li potot ( = jeu de _s avec une mise financière qui peut constituer la totalité ou une partie de l’enjeu), li rami, li swèk**, li wis’ ) ; ancien jeu de _s, bièsse ; _ maîtresse accompagnée d’un neuf ou d’un dix (au couyon, au potot) (après un n de carte), gârde (litt. « garde ») ; on-as’ gârde, un as accompagné d’un neuf ou d’un dix ;  _ qui ne rapporte aucun point (de peu de valeur, appartenant à la série qui va du dix au deux), chita,  vûde ; dji n’ ê pont d’ djeû, ç’ n’ èst qu’ dès chitas ; *(_ maîtresse (la dame de trèfle) au jeu du même nom) mèn’che, matche (Te.) (jeu où la carte maîtresse est la dame de trèfle, suivie des autres dames et du 7 de trèfle dénomination d’autres cartes de ce jeu: la dame de pique, la mite ; la dame de coeur, la coûne ; la dame de carreau, la canète ; le 7 de trèfle, li (zèzè Te.); le valet de pique ; li mac-mahon (Te.); le valet de carreau, li lorin (Te.)] [la forme de Bastogne coïncide avec la dénomination luxembourgeoise du même jeu, où Mënsch désigne la dame de trèfle (et le jeu lui-même)] ; ** nom d’un jeu de cartes, swèk (swik Lu.) ; il ont djouwé â swèk tote la sîse [à rapprocher de l’all. Zwick (n d’un jeu de cartes) ou du lux. zwicken] ;

 

bate (ou machi) lès cwâtes ; dèner lès cwâtes ; rimète lès cwâtes ; racopler lès cwâtes ; fé on tchèstê d’ cwâtes ; tirer les cartes (dire la bonne aventure), taper la cwâte ;

 

rendre une _ maîtresse du jeu (en faisant tomber les cartes supérieures) l’ as’ èst foû, vos-avoz afranchi l’ rwa ; 

 

S0

cartel

cârtèl

 

G0

carte-lettre

nf cârte-lète

 

C60

cartier

cwårdjètî

 

E0

cartilage

nm crokant ; (du nez) pègnon

 

C60

cartilage

grusion, crouchon (Sto.), grussa (Ma., -an Fa.) ; tinron, tinre ohê, gnèr (Hu.), gnêron (Vo.)

 

E0

cartilage

[nm] (o-c) crokant, (e) grujon

 

G100

cartilage

du _, do tinre och

 

S0

cartographe

cârtografe

 

G0

cartographie

cârtografîye

 

G0

cartomancienne

nf tapeûse di cautes

 

C60

cartomancienne

taperèsse (, djèterèsse) di cwårdjeûs

 

E0

cartomancienne

tapeûse di cwâtes

 

S0

carton

nm cârton ; du carton, do cârton ; mettre dans une boîte en carton, mète dins on cârton ; un carton à chaussures, one bwèsse à solés

 

C60

carton

, -onner, -age, -crie cårton, -er, -èdje, -erèye

 

E0

carton

(feuille rigide et épaisse faite de pâte à papier) cârton (cârtron Lu., Te.) ; one bwèsse di cârton ; (emballage fabriqué dans cette matière) cârton ; on cârton d’ savons ; (au tir) faire un _, fé on cârton

 

S0

cartonnerie

nf fabrike di cârton

 

C60

cartoon

cartoon

 

G0

cartothèque

cârtotéke

 

G0

cartouche

nf cârtouche

 

C60

cartouche

, -erie cartouche, -erèye

 

E0

cartouche

cartouche ; tirer ses dernières _s (aux sens concret et fig. (épuiser ses dernières ressources)), tirer sès djèrin.nes cartouches

 

S0

cartouchière

nf casse, cârtouchiére

 

C60

cartouchière

cartouchière

 

S0

carvi

cårwi, carvi

 

E0

caryatide

ou cariatide, câriatide

 

G0

cas

nm cas ; examiner le cas, veûy li cas ; être dans le cas, ièsse dins l’ cas ; faire grand cas de, fé do cas di ; c’est bien le cas de le dire, c’ èst l’ cas dè l’ dîre ; en ce cas, dins ç’ cas-là; en tous cas, en tous (lès) cas; pour le cas où, au cas qui

 

C60

cas

cas ; _ embarrassant, voy. dif­ficulté ; au _ où, si en cas qui ; pour le _ où, po si en cas qui ; en tout _, todi, divins tos lès cas ; le _ échéant, s’ il atome insi ; faire (du) _ de, fé dè cas, fé astème à, loukî à, avu sogne di, tini compte di, acompter (qn, qch) ; il ne fait _ de rien, i n’ a d’ keûre di rin ; voy. ACCUEIL, ATTENTION

 

E0

cas

1 (situation) cas ; dj’ ons avou l’ cas ; dji sons dins l’ min.me cas ; dins ç’ cas-là ; dins l’ cas contrêre ; dins tos lès cas ; c’ èst l’ cas do l’ dîre ;

 

2 (considération, importance) i n’ è fêt wêre di cas d’ sès parints ; po l’ cas qu’ il a fêt, ça n’ vât nin l’ côp ; en tout cas, en tout cas ; au cas où (, en cas que, au cas que), en cas quu, po l’ cas quu (po) si en cas (po), si en cas quu ; nous allons prendre des tartines pour le cas où nous aurions faim, dji vons prinde dès târtines, po l’ cas qu’ dj’ ârins fwin (ou en cas qu’ dj’ ârins fwin) ; nous mettrons la clé sous le paillasson au cas où nous serions absents, dji mètrans la clé d’zos la loke si en cas dji n’ s’rins nin-là ; je vais rentrer le bétail, pour le cas où il neigerait, dji va rintrer lès bièsses, po si en cas i niverot

 

3 loc conj au cas où, si en cas (ou po si en cas), â pus sovint quu ; nous mettrons la clé sous le paillasson au cas où nous serions partis, dji mètrans la clé d’zos la loke si en cas (ou po si en cas) dji s’rins voye ; dj’ ê fêt l’ lît, po si en cas i r’vinrot ; têjans-nos, â pus sovint qu’ i choûtrot ;

pour le _ où, quékefîe quu ; lêssoz l’ uch drovi, quéke fîe qu’ i r’vinrot d’vant nos-ôtes ; tènoz la châle, quékefîe qu’ èle toumerot

 

S0

 

 

casanier

, ière adj qui d’mère voltî è s maujone

 

C60

casanier

voy. cagnard ; être _, cropi è s’ mohone, voy. atre ; vieille fille casa­nière, critchon d’ potajer

 

E0

casaque

nf casake (m) ; casaque fendue, sabatu (m)

 

C60

casaque

casake

 

E0

casaque

(veste) casake (nf) ; tirer sa casake ; mète sa casake 

 

S0

 

casaquin

nm casakin

 

C60

casaquin

capote ; voy. blouse

 

E0

cascade

nf cascâde ; (loc) en cascade, à l ‘file, d’ afiléye, di rote, di sûte (, di swîte)

 

C60

cascade

cascåde

 

E0

cascade

cascâde, chute d’ êwe ; la cascâde di Cô ; i gn-è one pètite chute d’ êwe à l’ digue

 

S0

 

 

cascadeur

cascadeû

G0

case

nf (habitation) cayute ; (compartiment) câse, compârtimint (m), rèyon (m) ; revenir à la case départ, rivenu au c’mincemint ; il lui manque une case (il est fou), il èst djondu do p’tit Zidôre (, il est touché du diable), i n’ a nin sès cink locîyes (, il n’a pas ses cinq louches), il a one bwache foû di s’ fagot (, il a une bûche hors de son fagot) ; (expr) il a tos ses bwès, mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois, mais ils ne sont pas bien liés ensemble

 

C60

case

_ de damier, cåse ; compartiment de rayon, de tiroir, calbote, halbote ; voy. chétron

 

E0

case

(d’un échiquier, p.ex.) câse

 

S0

caséine

casèyine

G0

casemate

casemate

 

E0

casemate

casemate

 

G0

casemate

(fortin) casemate [kasmat] ; c’ è-st-one vrê casemate, quand t’ intères dins ç’ mâjon-là

 

S0

casemer

vt casèrner

 

S0

caser

v (ranger) rindjî ; (placer) ils ont encore une fille à caser, il ont co one fèye à mârier, il ont co one fèye avou zèls

 

C60

caser

(se) v (trouver une situation) trouver one place ; (se marier) si mârier

 

C60

caser

 vt (qqn) (lui procurer une situation) câser ; il è bin câsé tos sès-afants

 

S0

caserne

nf casêrne

 

C60

caserne

, -er, -ement casêr (nm), casèrne (nf) ; casêrner, -èmint

 

E0

caserne

casèrne

 

S0

casernement

casèrneumint

 

S0

caserner

casêrner

 

G0

caset

(larve de phrygane) casèye (nf), tchasète (nf), cassèt (nm)

 

E0

cash

[expr] payer _ : (o-c) payî su l’ côp, (e) payî so l’ côp (néol.)

 

G100

casier

nm (compartiment) compârtimint, crabot ; tout est rangé dans des casiers, tot est mètu dins dès compârtimints ; un casier de bouteilles de bière, on batch di bîre

 

C60

casier

voy. case

 

E0

casier

câsier ; on câsier d’ botèyes ; avoir un _ judiciaire (une ou plusieurs condamnations inscrites sur le casier judiciaire), avèr on câsier ; il a un ­_ judiciaire chargé !, i ‘nn’ è onk, di dossier !

 

S0

 

casino

nm casino

 

C60

casoar

casowâr

 

G0

casque

nm casse ; un casque à pointe, on casse à ponte

 

C60

casque

casse, (anc.) hin.me ; _ à mèche, bonète, barète

 

E0

casque

[nm] 1 casse ;

2 casque de mineur : (o) calote

 

G100

casque

caske ; _ à pointe, caske à pike

 

S0

casqué

, -ée adj caské

 

S0

casquer

vt (payer (svt empl absolt) casker ; asteûre, tu vas casker valèt ! ; il è caské on bê pakèt !

 

S0

casquette

nf calote ; tirer sa casquette, satchî s’ calote; (expr) quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûves mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vêrin.n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes que les enfants naîtraient sans tête

 

C60

casquette

caskète, calote

 

E0

casquette

[nf] calote

 

G100

casquette

calote ; one calote du swaye ; one calote à clapa ; tu vas ramasser un coup de _, tu vas ramasser do l’ calote !

 

S0

cassable

(fragile) cassâbe, câsuwèl (, -èle) ; c’ èst câsuwèl, cès vêres-là 

 

S0

cassage

nm câssadje, spiyadje

 

C60

cassant

, ante adj câssant, qui câsse aujîyemint, qui skète aujîyemint ; (ton de voix) agnant (-e)

 

C60

cassant

, -e (fragile) cassant, -e, -åbe, -åve ; cåsuwél, -e ; délicat, -e ; spiyant, -e ; voy. fragile ; [bois] qui se casse net, hotchant, -e ; [parler d’un ton] _ cassant, -e

 

E0

cassant

, -ante adj câssant, -ante ; il è todi on ton câssant ; avoir le poil _ (pour un animal en mauvaise santé), avèr li pwal sètch (opp. à avèr li pwal lûjant)

 

S0

cassation

nf cassâcion

 

C60

cassation

cassåcion

 

E0

cassation

cassâcion ; la coûr di cassâcion

 

S0

casse

nf (action de casser) câssadje (m), spiyadje (m) ; faire de la casse, fé dès bokèts

 

C60

casse

(grabuge) câsse ; il è co fêt do l’ câsse ; i fârè payi la câsse ; c’est bon pour la _ (bon à mettre à la ferraille), c’ èst bon po la câsse ; il a encore fait de la _, il è co fêt dès bokèts ; (se dit lorsqu’une _ a été évitée de justesse) â rés d’ onk, on bê vâse ! (litt. « à un près, un beau vase ! ») 

 

S0

cassé

, -ée adj câssé ; il è la vwas câssé ; il est tout _ (décrépit), il èst tot câssé ;  des pois _s, dès pwès câssés ; on col câssé (ou col à cwanes) ; do blanc câssé ; l’anse de la tasse est _e, la jate èst quawé

 

S0

casse 1

_ d’imprimerie, casse

 

E0

casse 2

faire de la _ , fé dè l’ casse, dès bokèts, dè fracas, dès hèrvês , dès frâlê, dès bouhèts, fé bacara, frik-frak, fritch-fratch, hèrlèye, margaye ; voy. casser

 

E0

casse-cou

nm câsse-cô, roufe-tot-djus

 

C60

casse-cou

(individu) randahe, bouhe-tot-djus, roufe-tot-djus

 

E0

casse-cou

câsse-cô

 

S0

casse-croûte

nm (collation légère) bokèt; manger un petit casse-croûte, mougnî (rademint) on p’tit bokèt, si mète one pitite saqwè su si stomak

 

C60

casse-gueule

câsse-gueûye

 

S0

cassement

nm câssemint ; cassement de tête, câssemint d’ tièsse

 

C60

cassement 

cassemint, spéyemint

 

E0

cassement

(de tête.) câssemint ; j’ en ai encore eu des _s de tête (des tracas) avec ce paiement, dji ‘nn’ ê co avou dès câssemints d’ tièsse avou ç’ payemint-là ; (d’oreille) câssemint ; quel _ d’oreille (bruit assourdissant-, cette machine à battre !, qué câssemint d’ orève, çusse bateûse-là

 

S0

casse-noisettes

crohe-neûhs, croke-neûhs

 

E0

casse-noisettes

câsse-nûje, croke-nûjes

 

S0

casse-noix

nm croke-neûje

 

C60

casse-noix

crohe-djèye, croke-djéye

 

E0

casse-noix

croke-djèyes

 

S0

casse-pieds

n odant (-e), odis’ , tanis’ (f odisse, tanisse)

 

C60

casse-pieds

câsse-pîds

 

S0

casser

vt câsser ; casser d’ un coup sec, chèter, skèter ; il a cassé la baguette sur son genoux, il a skèté l’ baguète su si d’gno ; casser en morceaux, spiyî ; casser à nouveau, ricâsser ; casser en morceaux, spiyî à bokèts ; casser une tasse, spiyî one jate; casser la vaisselle, spiyî l’ mwin.nadje ; casser sa laisse, chèter s’ lache ; vi, (se briser, se rompre) câsser, choreter ; action de se briser, câssadje (m), choretadje (m); le lacet de mon soulier est cassé, li lacète di m solé èst choretéye ; « Tot d’ on côp, gn-a m’ lacète qui chortéye . » (A. Henin) ; (expr) ça câsse come do vêre, cela casse comme du verre, c’est fragile ; i câssereut s’ loyin après, il romprait ses liens pour l’obtenir; i n’ a jamaîs pont câssé d’ mantche d’ ostèye, il n’a jamais cassé de manche d’ outil (tellement il est paresseux); on mantche d’ ostèye, on n’’ l’ ûse nin, on l’ câsse, un manche d’ outil, on ne l’use pas, on le casse ; payî lès pots câssés, payer les pots cassés ; i vaut mia ça qu’one djambe câsséye èt lès bokèts pièrdus, il vaut mieux ça qu’une jambe cassée et les morceaux perdus ; (loc) à tout casser à tot spiyî, à tot skèter ; ça ne casse rien, c’ èst dè l’s ôte qui gn-a bran.mint ; casser la croûte, mougnî on bokèt ; casser du sucre sur le dos de quelqu’un, fé dès ramadjes su one saquî ; casser la tête, câsser l’ tièsse, câsser lès-orèyes, taner ; (annuler) câsser ; casser un contrat, diner sès djoûs ; casser (se) v si câsser ; je ne vais pas me casser la tête avec cela, dji n’ mi va nin câsser l’ tièsse avou ça ; cela se casse facilement, ça câsse aujîyemint ; se casser le bras, câsser s’ brès ; se casser la jambe, câsser s’ djambe

 

C60

casser

casser (, cåsser Be. ; câsser Li., GrH., Bi.), fé dès bokèts, voy. casse ; _ net, hotchî (tot djus), horter, crahi (Ja.), crouhi (Ja.) ; _ un objet fragile, pipe, tasse, verre, cotcheter ; _ en morceaux informes, spiyî ; _ en formant des esquilles ou échardes, hèter ; _ des noix, etc., crohî (crahî Ve.), croker; _ la tête à coups de talon, trèpaner (tri-) ; jouer à _ les œufs durs l’un contre l’autre, caker lès-oûs ; se _ la tête à réfléchir, si tûser tot mwért ; être cassé par l’âge, etc., voy. caduc, décré­pit ; cela casse comme verre, ça hète èvôye come dè l’ veûle ; l’enfant a eu bientôt cassé ses jouets, l’ èfant a bin vite avou fêt l’ payis qwite du sès djodjowes ; voy. briser, rompre, verre

 

E0

casser

[v] (o-c) skèter, (c) chèter, (e) hèter, (o-c) câsser, (e) cåsser ; v. briser

 

G100

casser

vt

 

S0

casser 1

I 1 vt (qqch) (le mettre en morceaux) câsser ; câsser l’ catchèt; il a cassé un verre, il è câssé on vêre ; i m’ è câssé lès-orèyes tote la djoûrnêye avou s’ tambour ; il me casse les pied (il m’embête), i m’ câsse lès pîds ; aplaudi à tot câsser ; cela ne casse rien (n’a rien d’extraordinaire), ça n’ câsse rin ; câsser âs pîres ; _ l’extrémité des pierres qui constituent l’encaissement de la route, pour les mettre au même niveau, rabate lès pîres ; câsser dès-oûs ; (prov) on n’ fêt pont d’ omelète sins câsser dès-oûs ; payi lès pots câssés ; qui casse, paye, li ci qui câsse lès vêres, lès paye ; _ de nouveau, ricâsser, ripèter ; on-è d’vou lî r’câsser la djambe ; la vatche è r’câssé sa tchin.ne ; la courwa è r’pèté à l’ rapâmeleûre ; (avec un bruit sec) crochi ; i s’ è crochi la chine do dos ; i crochot lès-ochs avou sès dints ; ne me casse pas la tête avec cela, ni m’ sipîe nin la tièsse avou ça ; vi se _ (être cassant), spiyi ; ça spîe come do vêre

 

2 se _ (qqch) (se le rompre), si câsser ; i s’ è câssé la chine do dos ; se _ la nénette (, les méninges) (se fatiguer) si câsser la nènète (, lès mèninjes) ; ne te casse pas la tête (ne te tracasse pas) pour eux, ni t’ câsse nin la tièsse por zèls ;

 

3 (atténuer une sensation (de froid)) câsser ; dji va fé on bon p’tit feû, po câsser l’ frèd ;

 

II (se rompre, se briser) câsser ; ça câsse come do vêre 

 

S0

casser 2

vt (annuler) câsser ; câsser on jujemint, on-ake, on tèstamint ; (destituer) câsser ; il è stî câssé do côp après sa djèrin.ne bièstrîje

 

S0

casserole

nf casserole ; contenu de la casserole, casseroléye (f)

 

C60

casserole

casserole (-ale Ve.); atta­chée à la queue d’un chien, casse-quowe, tchèsse-quawe (Es.) ; petite _ de fonte, tchaurnê, voy. chaudron ; les _, lès toupins (grM. ; tupins Arb.), voy. ustensile ; marchand de _, marmiton ; voy. ferblantier

 

E0

casserole

casserole ; rilâver, rinètyi lès casseroles ; çu cok-là passerè à l’ casserole la s’mwin.ne qui vint ; contenu d’une grosse _, potêye ; cûre one potêye di crompîres ; (prov) i gn-è pont d’ casserole qui n’ troûve si covra ; (anc.) _ attachée à la queue d’un chien, tchèsse-quawe ;  quî-ce qu’ è amantchi on tchèsse-quawe à vosse tchin ?

 

S0

casse-sucre

crohe-souke, croke-souke

 

E0

casse-tête

nm câsse-tièsse

 

C60

casse-tête

(travail fatigant) cassemint ou spèyemint) d’ tièsse

 

E0

casse-tête

câsse-tièsse

 

S0

cassette

nf (coffret) bwèsse ; (audio / vidéo) cassète

 

C60

cassette

casse, cassète, låssète

 

E0

cassette

(coffret) cassète

 

S0

cassettothèque

cassètotéke

 

G0

casseur

, euse, adj et n câsseû (-se) ; casseur de cailloux, câsseû d’ cayaus

 

C60

casseur

casseû ; _ de pierres, casseû ås pîres ; _ d’assiettes, voy. tapageur

 

E0

casseur

 _ de pierres, makèteû

 

S0

casseur

(de profession) câsseû ; on câsseû d’ pîres ; (par maladresse) câsseû ; c’ è-st-on câsseû d’ mantches ; (par malveillance) câsseû ; i gn-avot dès câsseûs dins la bande, èt il ont broyi tot

 

S0

cassine

cassine (-ène), voy. bicoque

 

E0

cassine

(baraque) cassine ; i gn-avot dès-afants plin la cassine

 

S0

Cassiopée

(constellation) l’ Îpe (Ja.)

 

E0

cassis

nm (groseillier noir) nwâr grusalî ; (fruit) nwâre grusale (f)

 

C60

cassis

du _, do cassis’, dès nwars gurzês (litt. « des groseilles noires »)

 

S0

cassis 1

(fruit) grusale di wandion ou peûs d’ wandion ; (fruit ou liqueur) neûre grusale

 

E0

cassis 2

voy. caniveau

 

E0

cassonade

nf suke di pot (m)

 

C60

cassonade

souke di pot

 

E0

cassonade

de la _, do souke di pot

 

S0

cassoulet

cassoulèt

 

G0

cassure

nf (endroit où un objet est cassé) je lui ai montré la cassure, djè lî a mostré là èwoù-ce qui c’ èsteûve câssé ; (rupture) il y a une cassure entre eux, ça n’ va pus ètur zèls

 

C60

cassure

casseûre, spiyeûre ; (houill.) côpe, ligue, påtchemin, soyon

 

E0

cassure

(fracture) câssure ; il è one lêde câssure à l’ djambe 

 

S0

castagnettes

clakètes, crakètes, clapètes

 

E0

castine

nf castin.ne

 

C60

castine

castin.ne, pîre di tchås’

 

E0

casting

casting

 

G0

castor

nm bîve, castôr

 

C60

castor

castôr

 

E0

castor

castôr

 

G0

castor

castôr

 

S0

castration

nf amèdadje (m)

 

C60

castration

hamelèdje, côpèdje ; voy. chatrer

 

E0

castration

côpèdje ; li côpèdje dès gayèts 

 

S0

castrer

v amèder, côper ; celui qui est chargé de castrer, amèdeû ; il castre, il amède

 

C60

castrisme

castrisme

 

G0

casuel

nm abondrwèts (pl)

 

C60

casuel

nm lès-abondreûts

 

E0

catachrèse

catacrêse

 

G0

cataclysme

cataclisme

 

G0

catacombe

catacombe

 

 

G0

catadioptre

nm catadiope, catafote

 

C60

catadioptre

catadiope

G0

catafalque

nm bayau, bî

 

C60

catafalque

birå, bîreû, bîre (nf), fås vahiê (Fa.), catafale

 

E0

catafalque

catafalke

 

S0

cataire

nf ièbe di tchèt

 

C60

cataire

jèbe di tchèts

 

E0

catalepsie

catalèpsîye

 

G0

catalogue

nm catalogue, lisse (f)

 

C60

catalogue

catalogue

 

G0

catalogue

catalogue ; kimander si catalogue

 

S0

cataloguer

v (classer dans un certain ordre) mète dins l’ ôrde

 

C60

cataloguer

cataloguer

 

G0

cataloguer

classer ; por mi, il èst classé, sés-se, ci-là !

 

S0

catalyse

catalise

 

G0

catalyser

cataliser

 

G0

catalyseur

cataliseû

 

G0

catalytique

catalitike

 

G0

catamaran

catamaran

 

G0

cataphote

nm catafote

 

C60

cataplasme

nm papin ; mettre des cataplasmes, mète dès papins, papiner

 

C60

cataplasme

cataplame, papin, mwatroû, plakemint ; voy. sinapisme

 

E0

cataplasme

[nm] papin, (e) cataplame, (c) cataplasse

 

G100

cataplasme

cataplame ; on cataplame à l’ mostâde, à l’ farine di lin, âs gros latons ; (au fig)

 

S0

catapulte

nf catapule

 

C60

cataracte

nf catarake

 

C60

cataracte

(aux yeux) catarake

 

E0

cataracte

catarake

 

G0

cataracte

(maladie de l’oeil) catarake ; il è stî opèré do l’ catarake

 

S0

catarrhe

nm catâre

 

C60

catarrhe

catåre ; voy. rhume

 

E0

catastrophe

nf grand maleûr (m), rascrauwe, pètéye ; nous avons eu une catastrophe, nos-avans ieû one laîde pètéye

 

C60

catastrophe

måleûr

 

E0

catastrophe

catastrofe

 

G0

catastrophe

la _ est imminente !, â bout do fossé la culbute !

 

S0

catastropher

v rascrauwer ; nous avons vraiment été catastrophés d’apprendre cette nouvelle, nos-avans vraîmint stî rascrauwés d’ aprinde ci novèle-là

 

C60

catastrophique

adj tèribe ; un accident catastrophique, on tèribe acsidint

 

C60

catastrophique

catastrofike

 

G0

catastrophisme

catastrofisme

 

G0

catch

nm catch

 

C60

catch

catch

 

G0

catéchisme

nm catèchime (, catèchisse, catrèsime); aller au catéchisme, aler au catèchime

 

C60

catéchisme

catrucème (-tri-, -trè- , catrèsime ; cåtisème Ve. ; catusîme St., Ma., -ime Fa.)

 

E0

catéchisme

[nm] (c) catrèsime, (e) catrucème, (o) catèchime, catèchisse

 

G100

catéchisme

catèchisse (câtèssime As. ; catèsime Te. ; câtèsime (qqf -té-) Ar., Ber., No., … ; câtissime Me., Va. ; câtisime Li., Lu., Si.) ; apurdoz bin vosse catèchisse ; sèy purmî o catèchisse (ce qui donnait le droit d’ ouvrir la procession des communiants) ; li curé f’jot catèchisse âs-afants deûs-ans d’vant la grande comugnon : la purmîre anée, ç’ astot li p’tit catèchisse, la deûsime anée, ç’ astot l’ grand catèchisse ; le _ préparatoire à la confirmation, li catèchisse di pèrsèvèrance

 

S0

catégorème

catègorin.me

 

G0

catégorie

nf sô(r)te ; catégories de personnes, sôrtes di djins ; il en existe de deux catégories, gn-a d’ deûs sôtes

 

C60

catégorie

voy. espèce

 

E0

catégorie

catègorîye

 

G0

catégorique

catègorike

 

G0

catégoriquement

adv (tot) nèt’ ; il a refusé catégoriquement, il a r’fusé (tot) nèt’, … tot sètch

 

C60

catégoriser

catègoriser

 

G0

caténaire

catènaîre

 

G0

cathare

catâre

 

G0

catharisme

catarisme

 

G0

cathédrale

nf catèdrâle

 

C60

cathédrale

catédråle, dôme (nm) (Ma.)

 

E0

cathédrale

catèdrâle

 

G0

cathédrale

[nf] (o-c) catèdrâle, (e) catèdråle

 

G100

cathédrale

catèdrâle

 

S0

Catherine

npr Caterine ; diminutif, Trinète

 

C60

Catherine

Catrène, (anc.) Kètelène ; dimin. Tatène; Trîne, -ète ; voy. coiffer

 

E0

Catherine

Caterine ; sainte _ d’ Alexandrie (fêtée le 25 novembre), sinte Caterine ; la foire de sainte Catherine à Houffalize (autrefois, une « foire aux amoureux », qui s’y tient à l’occasion de la Sainte-Catherine), la fware di sinte Caterine à Ôfalîje

 

S0

Catherine

Caterine (qqf Catèrine)

 

S0

catherinette

(nom donné à la jeune fille qui « coiffe sainte Catherine »)  caterinète (qqf catè-)

 

S0

cathode

catôde

 

G0

cathodique

catodike

 

G0

catholicisme

catolicisme

 

G0

catholique

adj et n  catolike ; (expr) catolike come li tch’vau do prince d’ Oranje, catholique comme le cheval du prince d’Orange, pas catholique du tout ; il èst trop catolike qui po ièsse onête, il est trop catholique pour être honnête, c’est un hypocrite ; i n’ faut nin ièsse pus catolike qui l’ pâpe, il ne faut pas être plus catholique que le pape, il ne faut pas faire d’excès de zèle

 

C60

catholique

catolike, lès rodjes, li calote, parti opposé aux libéraux, lès bleûs

 

E0

catholique

catolike

 

G0

catholique

adj et n (qui professe le catholicisme ou qui s’en réclame) catolike ; c’est un catholique qui affiche ses convictions, c’ è-st-on grand catolike ; li pârti catolike, (péjor.) la calote ; membre du parti _, calotin ; (inj proférée par les partisans du parti libéral catholique comme une bourrique !, catolike come one bourike ! (à laquelle on répondait: libèrau come on vî tch’vau !) ; nu t’ fê nin pus catolike quu l’ pâpe !

 

S0

catholiquement

catolikemint

 

G0

catimini

(en) loc à catchète, à l’ tachelète, è catchète, catchémint ; (expr) baguer à l’ clotche di bwès, déménager à la cloche de bois, … en catimini

 

C60

catimini

parler en _, fafouyî ; voy. cachette

 

E0

catin

ripassêye, ahèsse, savate ; voy. DÉVERGONDÉE

 

E0

caucasien

caucazyin

 

G0

cauchemar

nm tchôde-mwârt (f), tchôke-mwârt

 

C60

cauchemar

marke (nf), tchôde-marke (nf) ; avoir le _, aveûr li marke, èsse tchoûkî dè l’ marke, èsse poûssé dè l’ tchôde-marke, èsse tchôki avu l’ tchoûke (Ne.)

 

E0

cauchemar

[nm] (o) tchôde-mârke [nf], (e) (tchôde) marke [nf], (o) côtchemwâr, (c) tchôke-mwârt

 

G100

cauchemar

cauchemâr, mâvês rêve (ou lêd rêve)

 

S0

causant

, ant adj causant (-e)

 

C60

causant

il n’est pas _, i n’ èst nin d’visant ou djåsant

 

E0

cause

nf (motif) cause; nous ignorions la cause de sa mauvaise humeur, nos n’ savin.n nin douvint qu’ il èsteut mau toûrné ; (loc) à cause de, (à) cause di; « C’ èst cause di li qu’ tot a comincî . » (E. Gilliard); c’est à cause de lui (c’est sa faute), c’ èst li lès causes ; pour cause de, pace qui ; fermé pour cause de décès, sèré pace qu’ i gn-a on mwârt ; (procès) procès ; gagner une cause, gangnî on procès ; un avocat sans causes, on-avocat sins pont d’ pratikes ; (loc) en désespoir de cause, po-z-è v’nu à d’bout; en connaissance de cause : il a fait cela en connaissance de cause, tot fiant ça, i saveut bin ç’ qu’ i fieut ; il a eu gain de cause, on lî a d’né raîson ; en tout état de cause, di tote maniére, pâr bêle ou pâr laîde ; en tout état de cause, cela n’aurait pu aller autrement, pâr hèle ou pâr laîde, i faleut qu’ ça aliche insi; di tote maniére..; il n’est pas en cause, i n’ a rin à veûy là d’dins ; cela est hors de cause, i n’ èst nin quèstion d’ ça ; la cause est entendue, on n’ cause pus d’ tot ça

 

C60

cause

cåse ; vous en êtes la _, c’ èst vos l’ cåse ou l’ fåte, c’ èst d’ vosse fåte ; ne mettez pas Louis en _, ni mètez nin Louwis å djeû ou å djoû, n’ èmètez nin Louwis ; nous sommes hors de _, nos n’ èstans po rin là-d’vins, voy. danger ; à _ que, po çou qui ; à _ de, å rèspèt di, (à) cåse di, avou (ex. l’ ouh clapetèye avou l’ vint; avou tot çoula, dji so gåy) ; po (ex. moussî è l’ êwe po l’ plêve ; on rotéve è broûlî sins l’ saveûr, po li spèheûr qu’ i féve)

 

E0

cause

[nf] (o-c) cause, (e) cåse

 

G100

cause 1

câse ; c’est à _ de lui que j’ai répandu le lait, c’ èst lu la câse quu dj’ ê spârdou l’ lacê ; à _ de lui, à câse di lu ; li botike s’rè sèré à câse di l’ inventêre ; à _ que (parce que), à câse quu ; dji sons târdis, mês c’ è-st-a câse quu dj’ ons avou on vêlèdje ; à _ de, avou ; à _ de ce temps, tout le monde est grincheux, avou ç’ timps-là, tot l’ monde èst grigneûs ; et à _ de cela, èt avou ça ; la vatche è vêlé, èt avou ça, dji sons târdis ; baisser le store à _ du soleil, bachi li stôre po li slo ; ne me mettez pas en _, ni m’ mètoz nin à nom

 

S0

cause 2

(dans quelques loc,) cause ; on-avocât sins cause ; plêtyi one mâvêse cause ; on l’ è mètou foû cause ; i n’ èst nin en cause

 

S0

causer

v (être la cause de) ièsse lès causes ; il me cause des ennuis, i m’ faît dès rûses ; c’est ce qui a causé la panne, c’ èst lès causes dè l’ pane ; (parler) causer

 

C60

causer

[v] (être cause de) (o-c) ièsse cause di, (e) èsse cåse di

 

G100

causer

[v] (parler) (e-c) d(i)viser, (o) d(è)viser, (o-c) causer, (e) djåser, (c) djâser

 

G100

causer 1

(être cause de) èsse cåse di; _ du chagrin, fé dè l’ pon.ne, aqwèri dès displits à (qn) ; _ des aigreurs d’estomac, riprocher; voy. amener ; _ des dépenses à qn, ècostèdjî (qn)

 

E0

causer 2

_ avec qn, djåser à ou avou, copiner (, diviser ou si d’viser, djåspiner, colèber, guérî, s’ intriteni) avou, taper ‘ne copène ou ‘ne divise, tråculer (Es.), èsse à d’vise, èsse à djåse ou à djåser avou (qn), bate li djåse, taper l’ côp d’ djåse ; nous avons longtemps causé, on-z-a bråvemint conté (La.) ; nous  en causerons une autre fois, nos  ‘nnè  r’djåserans, nos rid’viserans d’ çoula ; c’est assez causé, assez djåsé, têhans-nos,  lèyans-le å rés’ ; se réunir pour _, s’ acolèber ; voy. bavar­der,  CANCANER,  COMMÉRER,  PARLER

 

E0

causerie

, causette copine, copinèdje, -erèye, -ète ; djåsèdje, -erèye ; djåspinerèye, colèberèye, divise, guèriåhe ; voy. cau­ser 2

 

E0

causette

nf causadje (m), copinadje (m), divise, djâse

 

C60

causeur

nm causeû

 

C60

causeur

, -euse copineû, djåspineû, djåseû, -eûse, -erèsse , conteûr

 

E0

caustique

adj agnant (-e) ; (expr) doûs come do lacia d’ agnon, doux comme du lait d’oignon (dont l’aspect avenant cache la nature caustique)

 

C60

caustique

esprit _, djêve d’ atotes, gueûye à blame ; voy. mordant

 

E0

caustique

soude _, soûde caustike

 

S0

cauteleux

voy. astucieux, finaud, rusé

 

E0

cautère

cautêre

 

G0

cautériser

v mète dès pwintes di feu

 

C60

cautériser

broûler

 

E0

cautériser

cautèriser

 

G0

cautériser

broûler one plêye

 

S0

caution

nf (garantie d’un engagement) garantîye ; (personne qui fournit une garantie) rèspondant (m)

 

C60

caution

caucion (anc. cawcion) ; voy. garant, -ie

 

E0

caution

caucion

 

G0

caution

caucion ; il è stî libèré su caucion

 

S0

cautionner

v ièsse rèspondant di, rèsponde

 

C60

cautionner

caucioner

 

G0

cautionner

vt caucioner

 

S0

cavalcade

nf cavalcâde, mascarâdes; « Is passint leûs djournéyes didins èt couru èt djiper èt mindjî lès fréjes èt lès grusales qui dauborin.n leûs massales pîre qui lès mascarâdes do londi d’ Pauke à Auvelès . » (E. Gilliard)

 

C60

cavalcade

cavalcåde      

 

E0

cavalcade

cavalcâde ; la cavalcâde do l’ létâré

 

S0

cavale

nf (jument) cavale ; (évasion) il est en cavale, il a bouté au laudje, il a foutu l’ camp, il a lèvé l’ dache, il a trossî l’ guète

 

C60

cavale

, -erie cavale, -erèye ; voy. jument

 

E0

cavaler

vi (filer) cavaler ; il è cavalé d’vant qu’ lès gablous n’ arivinche ; (pour regagner un endroit que l’on a quitté) ricavaler ; il è r’cavalé j’qu’ à l’ mâjon

 

S0

 

cavalerie

nf cavalerîye

 

C60

cavalerie

cavalerîe 

 

S0

cavalier

nm cavalier ; cavalier militaire, sôdârt à tch’vau ; il fait toujours cavalier seul, i faît todi tot, tot seû ; (clou) û ; voudrais-tu me passer deux cavaliers, s.v.p?, vos m’ v’loz bin d’ner deûs-ûs , s’ i vos plaît ?

 

C60

cavalier

cavayîr ; culotte de _, pantalon di dj’vå ; voy. amazone, conducteur ; clou _, crampon, clame ; personne à l’allure cavalière, voy. braque

 

E0

cavalier

[nm] (e) cavalîr, (o) cavalî, cavalier

 

G100

cavalier

cavalier ; dès botes di cavalier ; des pantalons _ (bouffant au niveau des cuisses et serrés en-dessous des genoux (par un lacet ou des boutons)), dès pantalons cavalier (ou pantalons jambonau)

 

S0

cave

nf cauve ; le soupirail de la cave, li laurmî dè l’ cauve ; remettre en cave, rècauveler

 

C60

cave

adj il a les yeux caves, il a dès-oûys (r)èfoncés ; voy. creux

 

E0

cave

nf cåve ; porte de _, cåvå (nm), tape-cou (nm), trape ; (meuble anc.) _ à liqueurs, bwète ås likeûrs

 

E0

cave

[nf] (o-c) cauve, (e) cåve

 

G100

cave

câve ; one câve voûssé ; dichchinde à l’ câve ; (vins conservés dans une cave) câve ; il è one boune câve

 

S0

caveau

nm (sépulture) fosse (f)

 

C60

caveau

cavau ; _ funéraire, sårcau

 

E0

caveau

cavau ; on l’ è ratèré dins l’ cavau do l’ famile

 

S0

caveçon

cabaçon

 

E0

cavée

nf chavéye, chavia (m)

 

C60

caver 1

tchaver (ki-) ; voy. affouilleR, creuser

 

E0

caver 2

  1. (mettre au jeu) mète è djeû

 

E0

caverne

nf baume (f), trau (dins l’ rotche), trau d’ nûtons; « C’  èst come s’ on m’ âreûve ieû r’ssatchî d’ one nwâre baume, fine sitrwète èt longue au-d’là…. » (E. Gilliard)

 

C60

caverne 

baume, trau (d’ sotês), voy. grotte

  1.  

E0

caverneux

(tronc) boheté, voy. creux; (son, voix) abaumé, rouhant

 

E0

caviar

nm caviâr

 

C60

caviste

cåvelî, (ri)tireû d’ vin

 

E0

cavité

nf tchabote, trau (m)

 

C60

cavité

_ souterraine, voy. caverne, grot­te ; dans un tronc d’arbre, etc., voy. creux

 

E0

cavité

_ dans le lit d’un cours d’eau, gofe ; il è toumé à l’ gofe [correspond au fr gouffre]

 

S0

 

ce

pron dém ci , ç’ + voyelle; ce n’est pas lui, non, ce n’est pas lui, ci n’ èst nin li, non, ç’ n’ èst nin li; qu’est-ce que c’est?, qu’ èst-ce  qui c’ èst ?, qwè-ce qui c’ èst ? ; ce faisant, tot fiant ça ; et sur ce, il est parti, èt là-d’ssus, il a ’nn’ alé

 

C60

ce

adj dém ci , c’ + voyelle; (le nom déterminé étant obligatoirement suivi d’un des adverbes ci ou ) ; cette femme l’a donné à ce garçon, ci feume-ci l ‘a d’ né à ç’ gamin-là, ci comére-ci l’ a d’né à ç’ valèt-là

 

C60

ce 1

, c’ : ci, c’ (+ voyelle), çou (qqf ç’ ) + un relatif)), -ce (dans une inversion) ; ce n’est rien, ci n’ èst rin (, çu …Ve., St. ; ça … La.) ; c’est lui, c’ èst lu ; ce sont eux, c’ èst zèls ; n’est-ce pas ?, voy. être ; ce que vous avez, çou (, çu Ve., St., …) qu’ vos-avez (çou quu v’s-ave (La.));  çou qu’ èst da nosse ou çou da nosse, ce qui nous appartient ;  çou qu’ èst låvå ou çou låvå, ce qui est en bas ; qui est-ce ?, quî èst-ce ?

 

E0

ce 1

(, cet, cette, ces) adj démonstratif çu (ci Te.) [allomorphes: çu, çusse, çust-, çuste, cès, cès- formes réduites: ç’ , ç’t-, ç’te] ; en wallon, ces adj. sont obligatoirement accompagnés des adv. de lieu, ci (ici) ou (là) ; ce (devant consonne) m sing çu (ci Te.) : çu gamin-ci ; çu vî machin-là ; cet m sing çust- (cist- Te.) (devant voyelle) : çust-ovrî-là ; cette f sing : çusse (ci Te.) (devant consonne), çusse grande bièsse-là ; cette f sing çuste (ciste Te.) (devant voyelle) : çuste afêre-ci ; sing cette (forme réduite obligatoire entre deux voyelles, facultative entre une pause et une voyelle) ç’te ; dins ç’te avon.ne-ci ; ç’te ovrèdje-là n’ èst nin co fête

 

S0

ce 2

adj cet (+ voyelle), f cette, pl ces : ci (, çu Ve.) ; cist- ( +  voyelle) ; f cisse (ci hesb., condr.) + consonne, ciste + voyelle ; pl cès ; ce pays-ci, ci payis-chal (, -ci Ve., Du. ; -voci Ja.; -volà St.); cet enfant-là, cist-èfant-là ; cette femme-là, cisse feume-là (, ci fème-la Wa., Hu., Du., …); cette affaire-là, ciste afère-là ; à cette heure, asteûre ; ces hommes-là, ces femmes-là , cès-omes-là, cès feumes-là

 

E0

ce 2

pr démonstratif neutre çu (ço, çou Te.) ; CE + v. être, çu (ço Te.) (devant consonne) : çu s’rè co mi la câse ; çu (çou Te.) (obligatoire devant deux consonnes, facultatif entre une pause et le relatif) : ça tinrè çu qu’ ça poûrè ; çu qui s’ ûse ni s’ prusse nin ; ç’ (forme réduite obligatoire entre une voyelle et une consonne, facultative entre une pause et le relatif ; après qu’ èst, on écrit -ce) : i pout bin viker avou ç’ qu’ il è ; èst-ce quu c’ èst bin lu ? ; ç’ qu’ il èst bièsse ; sur ce, au revoir, là-d’ssus, a r’vèy ; (dans quelques loc) ci ; i vout todi ci ou ça ; tu n’ ârès ni ci, ni ça, ni rin du tout ; ça va come ci come ça ;

 

S0

céans

voy. ici

 

E0

ceci

pron dém çoci ; prenez ceci, purdoz çoci

 

C60

ceci

couchal (couci dans quelques expr.) (çochal Fl., Wa., Gl. ; çoci Cou. ; çouci Hu., Du. ; çoula Ma., Vi. ; çouci ou çou-voci Ve. ; çou-volà La., St.) ; voy. ce 2, cela ; c’est _ c’est cela (telle ou telle chose) ,c’ èst tchik ou tchak

 

E0

ceci

ça voci (ça vouci Te.) ; _, c’est à moi, ça voci, c’ èst da mîne [dans les emplois qui précèdent, apparaît sous la forme vouci à Te.]

 

S0

Cécile

npr Cicile

 

C60

Cécile

Cicîle (Ce- Fa…)

 

E0

Cécile

Cècile ; sainte _ (patronne des musiciens, fêtée le 22 novembre), sinte Cècile ; la fanfâre è fièsti la Sinte-Cècile  

 

S0

 

cécité

voy. aveugle, -er, -ement

 

E0

cédant

nm cédeû, rimèteû

 

E0

céder

v (ne pas résister) branler, lachî, si lèyî adîre ; il n’a pas voulu céder, i n’ a nin v’lu branler ; il ne cédera pas, i n’ si laîrè nin adîre ; (expr) is n’ volenut nin branler onk po l’ ôte, ils ne veulent pas céder ; (donner) diner; céder sa place, fé place

 

C60

céder

qch à qn céder, ricéder, lèyî ravu, qwiter, voy. rétrocéder, laisser ; _ (un commerce), rimète; vi _ à ou devant qn,, céder, blasser, caner, capituler; brontchî, cronki ou bron..ner (Hu.), bahî, taper djus, ployî, aban.nener, lacher, lèspi (Rob.), djêver, guêver (, guêvi Je.), si rinde, si lèyî adîre ou aler, si lèyî fé, si lèyî djus, bodjî, rèscouler, potchî è batch ; faire _, abate ; (se lâcher) d’une maille, d’une couture, hiper; (houill.) (d’un boisage) fåsser ; _ du toit d’une galerie, difoncer, hiyî ; voy. affaisser

 

E0

céder

[v] (se laisser convaincre) (e-c) si lèyî adîre, (o) s’ lèyî adîre, (e) blasser

 

G100

céder

vt (abandonner) (ce que l’on possède) céder ; il è cédé tos sès bins à sès-afants ; vi (ne pas résister, capituler) céder ; dji n’ céderê nin por lu ; il faut toujours qu’il cède pour elle, i fât todi qu’ i bache divant lèye ; c’est par la semelle que les souliers cèdent, lès solés pèrichant todi pa la s’mèle ; il ne faut pas _ ses biens aux héritiers lorsqu’on est encore en vie, i n’ fât nin s’ dismoussi di s’ vikant ; il a cédé la ferme à qqn d’autre, il è lêssi ‘nn’ aler la cinse

 

S0

cédille

nf queuwète (quèwète) ; mettre une cédille sous le c, mète one queuwète pa-d’zos l’ c

 

C60

cédille

cédile

 

E0

cédille

cédile

 

G0

cèdre

céde

 

G0

cédule

voy. assigner

 

E0

ceindre

v mète autoû

 

C60

ceindre

cingler

 

E0

ceinture

nf cinture ; ceinture de corps, cinture di flanèle ; ceinture de cuir, cingue, comprenant une lanière de cuir (on cûria) et une boucle (one blouke) ; ceinture de sécurité, cingue (di sûreté) , aburtale) ; (expr) se serrer la ceinture, si rastrinde

 

C60

ceinture

cingue, cinteûre, (anc.) corôye; _ de jupe, bwérd d’ ine cote; _ à l’intérieur d’un pantalon, fahe (ou bin.ne) di pantalon ; voy. courroie

 

E0

ceinture

[nf] cingue

 

G100

ceinture

(de pantalon) cingue, cinture ; ; sès clés pindint à l’ cingue

 ablouketer, disblouketer sa cinture 

 

S0

ceinturer

v (saisir) brèssî (d’dins) ; (entourer) ièsse tot-autoû

 

C60

ceinturer

vt cinturer

 

S0

ceinturon

nm cinturon

 

C60

ceinturon

cinturon ; fé blinker s’ cinturon

 

S0

cela

pron dém ça, çola ; que cela ne vous arrive plus, qui çola n’ vos-arive pus ; cela n’est pas beau, ça n’ èst nin bia ; comment, cela ?, comint, ça ? ; cela ne fait rien, ça n’ faît rin

 

C60

cela

çoula (, çola), ça ; voy. ceci

 

E0

célèbre

adj conu long èt laudje / laudje èt long (f coneuwe …), fwârt conu (f fwârt coneuwe)

 

C60

célèbre

fameûs, -e ; kinohou long èt lådje ou d’ lådje èt d’ long

 

E0

célébrer

v (événement) fièster, (Ciney, fièsti) ; célébrer l’anniversaire de, fièster lès-ans da ; il célèbre, i fièstéye ; (cérémonie religieuse) dîre, tchanter ; célébrer la messe, dîre mèsse ; célébrer les vêpres, tchanter vèpes

 

C60

célébrer

riloumer, voy. renommer, vanter

 

E0

célébrité

nf (personne célèbre) one saquî d’ conu

 

C60

céleri

nm célèri ; céleri à côtes, célèri à cwasses ; … à jets, célèri à r’djèts ;..rave, célèri à bole  ;..blanc, blanc célèri ;..vert, vèt’ célèri

 

C60

céleri

célèri

 

E0

céleri

[nm] (e-c) célèri, (o) cèlèri

 

G100

céleri

célèri ; du _ à côtes, do célèri à jèts ou do célèri à r’côper ; li célèri à r’côper, on l’ ricôpe, èt i r’poûsse trwas côps ; du _ vivace, do célèri sâvadje (ou do l’ lèpe) ; la lèpe, ça è on gout fwart ; mètoz deûs branches di célèri dins la sope

 

S0

céleri-rave

célèri d’ îvièr, célèri à boule

 

S0

céleste

célèsse

 

E0

Céleste

(prénom f) Célèsse

 

S0

Célestin

npr Célèstin (diminutif, Lèstin)

 

C60

Célestin

, -ine Célèstin, -ine, f Titine

 

E0

Célestin

Célèstin ; diminutif Lèstin

 

S0

Célestine

npr Célèstine (diminutif, Lèstine)

 

C60

Célestine

Célèstine ; diminutifs Lèstine, Titine

 

S0

célibat

célibat

 

S0

célibataire

n djon.ne ; djon.ne ome (m), djon.ne comére (f), ome tot seû (m), comére tote seûle ; « Lès dérins, ç’ aureut stî Mârdjôsèf èt Félis’, dimeurès djon.nes tos lès deûs . » (A. Laloux) ; (expr) tinu canetia tot seû, tenir bidon tout seul, être célibataire ; c’est un célibataire endurci, tant qu’ lès-ôtes auront dès feumes, i n’ si mâriyerè nin ; « Djan è-st-aroutinè à t’nu canetia tot seû. » (A. Laloux)

 

C60

célibataire

célibatêre , ordt m (vî) djon.ne-ome, f (vèye) djon.ne-fèye ; vieux _, voy. garçon

 

E0

célibataire

[n] (vî) djon.ne ome, fém.: (o) (vîye) djon.ne fîye, (c) (vîye) djon.ne fèye, (e) (vèye) djon.ne fèye

 

G100

célibataire

adj et n célibatêre (voir vî djon.ne ome, vî djon.ne fèye

 

S0

Célina

npr Célinâ (diminutif, Linâ)

 

C60

Céline

npr Céline (diminutif, Line)

 

C60

Célinie

npr Célinîye

 

C60

celle

pron dém li cène (, li cine) ; celle que j’aime, li cène qui dj’ vè voltî ; celle qui est là, li cène qu’ èst vêla

 

C60

celle-ci

pron dém citèl-ci (, citèl-cile, cit’-cile)

 

C60

celle-là

pron dém citèl-là (, citèl-lale, cit’-lale)

 

C60

Celles

npr Cèle

 

C60

celles

pron dém lès cènes (, lès cines)

 

C60

Celles

Cèle, village

 

E0

celles-ci

pron dém cètèl-ci (,cètèl-cile, cèt-‘cile,)

 

C60

celles-là

pron dém cètèl-là (, cètèl-lale, cèt’-lale)

 

C60

cellier

cåve å vin ou ås porvûsions ; (t. de vign.) stwèrdeû

 

E0

cellite

(religieux) lolå

 

E0

cellophane

cèlofane

 

G0

cellulaire

cèlulaîre

 

G0

cellule

nf (de monastère) tchambe ; (de prison) trau (m) ; (biologie) cèlule ; (groupe) la cellule familiale, li famile

 

C60

cellule

royale (d’une ruche), bahote

 

E0

cellule

cèlule

 

G0

cellulite

nf crache (, crauche)

 

C60

cellulite

cèlulite

 

G0

cellulose

cèlulôse

 

G0

cellulosique

cèlulôsike

 

G0

Celly

Le _, lieu-dit de la commune de Sainte-Ode (anct commune de Lavacherie) où a été construit l’hôpital des prisonniers de guerre Li Cèlî

 

S0

celui

pron dém (Sud,) li ci, li cia ; celui qui rentre, li cia qui rintère ; celui qui parle, li ci qui cause

 

C60

celui

_ de… ou _ qui…, li ci di… ou qui… (l’article peut être omis dans les dictons) ; celle, li cisse ; ceux, lès cis ; celles, lès cisses ; (variantes : ci, f cisse, pl cès, cèsses sans art. Ma. et env. ; avec ou sans art., Ja., La., St., Sto…. ; li cî, lès cîs,; li ci, f li cine. (Hu.)) ; devant un déterminatif lèy à Faym,, lèl à Rob. (= celui, celle, ceux, celles [de…]) : _ du meunier, _ de Joseph lèy do mounî, lèy Djôsèf

 

E0

celui

, celle, ceux, celles pr démonstratif li ci, la ci, lès cis (à Te. (m) li ci, (f) li cisse, (m pl) lès cis, (f pl) lès cisses ) ; m sg celui li ci : li ci qu’ dj’ ê vèyou ; le père de celui qui a été tué, li pére do ci qu’ è stî touwé ; cela convient pour celui à qui ce travail (ou cet objet) est destiné, c’ èst todi bon po l’ ci qu’ c’ èst (litt. « c’est toujours bon pour celui que c’est »); celle f sg la ci (li cisse Te.) : la ci do vèjin ; le mari de celle qu’on voyait tous les jours, l’ ome do l’ ci qu’ on vèyot tos lès djoûrs ; m pl ceux lès cis ; lès cis qui vinrant ; ceux m pl lès cis ; celles f pl lès cis (lès cisses Te.)

 

S0

celui-ci

pron dém citi-ci (, cit’ci, ç’tici), m’-n-ome ; celui-ci, je le connais, citi-ci, djè l’ conè bin ; où va-t-il, celui-ci ?, èwoù va-t-i, m’-n-ome ?

 

C60

celui-ci

ci-chal, f cisse-chal ; pl cès-chal, f cèsses-chal (anc. ci-ci, cisse-ci…) ; voy. ce 2, ceci (variantes : m ci-voci, f ci-cèle)

 

E0

celui-ci 

, celui-là pron dém m sg ci-ci, ci-là ; f sg celle-ci, celle-là, cèle-ci (ci-cile Te.), cèle-là (ci-çale Te.) ; m pl ceux-ci, ceux-là, cès-ci, cès-là ; f pl celles-ci, celles- là,  cès-ci (cè-ciles Te.) cès-là (cè-çales Te.) 

 

S0

celui-là

pron dém citi-là (, cit’la, ç’tila), m’-n-ome ; regardez, celui-là !, waîtîz m’-n-ome !

 

C60

celui-là

ci-là, f cisse-là; pl. cès-là, f cèsses-là (variantes : cite-là, ci-çal, ci-volà)

 

E0

cendre

nf cène, cinde ; des cendres de cigarette, dès cindes di cigarète ; les cendres de charbon, lès cindes di tchèrbon; « Promètoz à popa qui vos n’ bèrdèleroz pus sur li quand i cheût sès cènes di cigarètes à  l’ tère. » (R. Hostin) ; mercredi des cendres, mércrèdi dès cindes

 

C60

cendre

cinde, ordt au pl. (, cène Ma., Du., Bi.) ; fumier de _ et de déchets, dès cindris’ (nm); _ d’essartage, ârsin ; voy. fraisil, mercredi

 

E0

cendre

[nf] cinde

 

G100

cendre

cène (çane as , be., …) ; li batch à cènes (ou cèn’drî) ; l’orifice par lequel on évacue les cendres du four, li trau dès cènes ; râveler lès cènes foû do for ; tamiser les cendres, passer lès cènes (avou l’ passe-cènes) ; dès cènes di fwadje ; dès cènes di cigarète ; _s non consumées, ripassemints ; broûler lès r’passemints ; ni lêssoz nin toumer vos cènes à l’ tère ; stârer lès cènes do sârt ; le mercredi des Cendres, li mércoudi dès Cènes (ou mércoudi mêgue) ; assister à l’office du mercredi des Cendres (où l’on se fait tracer sur le front la crwas dès cènes), aler âs cènes (litt. « aller aux cendres ») ; se faire imposer les _s le Mercredi saint, avèr la crwas dès cènes

 

S0

cendré

, ée adj (couleur cendre) cindré (-ye)

 

C60

cendré

, -ée cindrè, -êye

 

E0

cendrée

nf cènes (pl), cindes (pl), cindrisses (pl)

 

C60

cendrée

_ de carneau, dès cindes di colowe

 

E0

cendrée

cendrée ; niveler avou do l’ cendrée

 

S0

cendreux

, -euse cindreûs, -e

 

E0

cendrier

nm (du poêle) batch aus cindes ; (pour fumeur) cendriyer

 

C60

cendrier

_ de poêle, ridant ås cindes ; _ de fumeur, spoulbak

 

E0

cendrier

(partie d’un fourneau qui reçoit les cendres) cèn’drî ; le _ (du poêle), li cèn’drî do fornê (ou li batch dès cènes, li batch à cènes) ; (l’espace en-dessous du four où l’on fait tomber les cendres) li cèn’drî do for ; (récipient qui reçoit les cendres de tabac) cèn’drî ; avou dès foumeûs come zèls, li cèn’drî sèrot todi plin

 

S0

Cène

la _, li Cin.ne

 

E0

cenelle

nf pètche

 

C60

cenelle

pètchale, voy. aubépine ; _ du houx, peûs d’ hou

 

E0

cenelle

(baie rouge de l’aubépine et du houx) (rodje) pétche ; lès rodjes pétches vènant su lès blankes sipines

 

S0

Cenné

(n de famille) Ceuné

 

S0

cens

cins

 

E0

Cens

(village de la commune de Tenneville, anct commune d’Erneuville) Cins’ ; surnom des habitants : lès cramions, lès cramiètes

 

S0

censé

, ée adj supôsé (-ye)

 

C60

censé

cinse ; voy. ferme

 

E0

censé

, -ée cinsé, -êye

 

E0

censé

, -ée adj (supposé, -ée) censé ; dji n’ sû nin censé do l’ kinuchi ; vos-astoz censés do l’ savèr, vos astoz todi avou zèls

 

S0

censément

adv à l’ aparence, s’ on tûse jusse

 

C60

censément

cinsémint

 

E0

censier

voy. fermier

 

E0

censure

nf (contrôle) la censure les poursuit tous les jours, on lès controle tos lès djoûs ; (action de censurer) ils ont dû subir la censure de leur journal, il ont d’vu sopwârter qu’on l’zî r’ssatche saquants pâdjes foû d’ leù gazète

 

C60

censurer

v (interdire) disfinde

 

C60

censurer

sindiker (anc.) ; voy.. critiquer

 

E0

cent

adj num cint ; cent femmes, cint coméres ; cent ouvriers, cint-z-ovrîs ; deux cents ouvriers, deûs cints-ovrîs ; cent un, cint èt onk ; cent deux, cint èt deûs ; cent quatorze, cint quatôze ; cent trente, cint èt trinte (quand « cint » est suivi d’un chiffre d’une seule syllabe, on ajoute en général « èt » entre les deux chiffres) ; cent un chapeaux, cint èt on tchapias ; cent une femmes, cint èt one coméres ; je vivrais encore cent ans que je ne pourrais l’oublier !, dji vikereûve co cint-z-ans qui dj’ nè l’ rovîyereûve nin ; (une grande quantité) cint ; c’est cent fois mieux ainsi, c’ èst cint côps mia insi ; être aux cent coups, ni pont fé d’ bin ;  nm cint ; douze pour cent, doze pour cent, doze au cint, doze do cint ; (expr) on l’ riconireut dins on cint d’ pourcias, on le reconnaîtrait dans une centaine de cochons

 

C60

cent

cint ; j’en ai _, dj’ ènn’ a cint’ ; nm un _ de fagots, on cint d’ fahènes

 

E0

cent

[adj] cint

 

G100

cent

adj numéral cent ; i m’ a fârot cent kilos ; cent-ans ; i gn-avot deûs cents-omes su l’ Câré ; dji ‘nn’ ê cent ; dji l’ dîro co cent côps po onk (ou cent èt cent côps) ; sèy âs cent côps ; fé lès cent côps (ou lès quate cents côps) ; cent èt onk, cent èt deûs, cent èt dîj, deûs cent èt deûs, trwas cent èt trente mais cent trente-deûs, cent quarante-trwas, trwas cents trente-deûs: le èt n’apparaît pas lorsque cent est suivi d’un numéral composé ; pour _, pour cent ; mètes ès sous à do deûs pour cent (ou à deûs do cent) ; _ pour _ (tout à fait), cent pour cent ; il avot cent pour cent rêson ; il astot cent pour cent dins sès drèts

 

S0

centaine

nf cintin.ne , cint (m) ; il y en a une centaine, gn-a on cint ; « lès nêts nwâres come on cint d’ churas » (G. Smal) ; de nombreuses centaines, des cints èt dès cints ; je lui ai dit des centaines de fois, djè lî a dit dès cints èt dès cints côps ; des centaines et des milliers, dès miles èt dès cints

 

C60

centaine

cintin.ne ; des _s de fois, dès-cints d’ féyes ; bout de fil qui arrête l’écheveau, manowe

 

E0

centaine

[nf] (o-c) cint [nm] : une _ de : on cint di ((o) in cint), (e-c) cintin.ne, (o) cintène

 

G100

centaine

centin.ne ; des _s,  dès cents ; dji ‘nn’ ê vèyou dès cents èt dès mile

 

S0

centaurée

nf cintauréye ; petite centaurée, ièbe po l’ fîve

 

C60

centaurée

cintaurêye ; _ jacée, flotchète, lîve-di-boûre, trôye, tahète, mustê d’ tchin, makète du fiér ; grande _, pates-di-r’nåd, pièrsèt d’ pré

 

E0

centenaire

adj et n cintenaîre, cint-z-ans vî (-ye)

 

C60

centenaire

plus que_, pus d’ cint-ans vî

 

E0

centenaire

adj et n (qui a atteint ou dépassé l’âge de cent ans) centeunêre ; dji vons-a fé one centeunêre ; (anniversaire célébré tous les cent ans) en 1930, on-è fièsti l’ centeunêre di l’indèpendance do l’ Bèljike

 

S0

centième

adj cintyin.me

 

C60

centième

cintin.me, voy. deuxième

 

E0

centième

[nm] (e-c) cintin.me, (o) cintyème, (c) cintyin.me

 

G100

centième

adj numéral et n centime

 

S0

centigrade

cintigrâde

 

G0

centilitre

cintilite

 

G0

centime

nm centime

 

C60

centime

centime (nm ou nf) ; (anc.)un _, ine dimèye cens’ ; deux _s, ine cens’, (argot) ine broke ; cink _s, deûs cens’ èt d’mèye ; dix _s, cink cens’ ; 50 _s, (argot) on tchaweteû ; (anc.) 1,50 fr., (argot) ine bale et (ine) mèche ; voy. sou

 

E0

centime

n centime

 

S0

centimètre

nm centimète (, cintimète)

 

C60

centimètre

centimète; aussi : = mètre souple de tailleur

 

E0

centimètre

cintimète

 

G0

centrafricain

cente-afrikin

 

G0

centrage

cintradje

 

G0

central

, ale adj centrâl ; Namur occupe une position centrale en Wallonie, Nameur è-st-au plin mitan dè l’ Walonîye

 

C60

central

centrâl

G0

centrale

centrâle

 

 

G0

centralisation

nf rachonadje (m)

 

C60

centraliser

v rachoner

 

C60

centraliser

centraliser

 

G0

centralisme

centralisme

 

G0

centraméricain

cente-amèrikin

 

G0

centre

nm mitan ; au centre, au mitan, è plin mitan ; il se croit le centre du monde, i s’ prind po l’ botroule do monde

 

C60

centre

mitan, cente ; voy. milieu

 

E0

centre

[nm] mitan

 

G100

centre

(milieu) cente ; li cente do payis ; mète la bale o cente (do tèrin) ; (au football) (passe du ballon vers l’axe du terrain) cente ; il è raté s’ cente

 

S0

centrer

v centrer, mète è plin mitan, … jusse au mitan

 

C60

centrer

vt (ajuster au centre) centrer ; centrer one pîce su l’ toûr ; vi (au football, envoyer le ballon vers l’axe du terrain) centrer 

 

S0

centuple

nm cint côps ostant

 

C60

centuple

centupe ; au _, cint côps pus’

 

E0

centuple

centupe ; dji t’ rindrê ça â centupe

 

S0

cep

nm pîd d’ vigne

 

C60

cep

_ de vigne, cèp ou stok di vègne, sto, pîd d’ vigne, lêbe ; cep de charrue, tchî, tièsse, talon ou pîd (propt le talon ou arrière du cep)

 

E0

cep

cèp’ ; on cèp’ di vigne

 

S0

cépée

bouhèye, voy. touffe

 

E0

cependant

conj (pourtant) maugré ça, portant ; adv (entretemps) susmètant, tèlmètant ; (loc) cependant que, dismètant qui, do timps qui, su l’ timps qui, tèrchèdon qui, timps qui

 

C60

cependant

portant; voy. entretemps, PENDANT

 

E0

cependant

[conj] (e-c) portant, (o) pourtant, (c) maugré ça, (o) maugrè ça

 

G100

céphalée

nf mau d’ tièsse (m)

 

C60

céramique

nf poterîye; fabriquer des objets en céramique, fé dès poterîyes

 

C60

céramique

cèramike

 

G0

céramiste

cèramisse

 

G0

cérat

cèrat

 

E0

cerceau

nm cèke; faire des courses au cerceau, fé dès coûsses au cèke

 

C60

cerceau

cèke

 

E0

cerceau

[nm] cèke

 

G100

cerceau

(jouet d’enfant) cèke ; djouwer â cèke

 

S0

cerclage

nm cècladje

 

C60

cercle

nm (surface plane) cèke, rond ; décrire un cercle, fé on rond ; quart de cercle, quârt di rond ; (société) soce (f) ; un cercle d’écrivains wallons, one soce di scrîjeûs walons ; c’est un cercle vicieux, c’ è-st- one saqwè qu’ on n’ è sét rèche foû

 

C60

cercle

cèke, rond; mettre en _, mète è rond ; _ de roue, cèke, bindelèdje, bin.ne ; _ de la lune, etc., ronde, voy. halo ; _ de foin versé, impossible à faucher en andains, rôsète ; _ d’agrément, cèrke, voy. société

 

E0

cercle

[nm] cèke

 

G100

cerclé

, ée adj cèclé (-ye) ; la lune est cerclée, li lune est cècléye

 

C60

cerclé

, -ée adj cèrklé ; la lune èst cèrclé (ou cèrné)

 

S0

cercle 1

(objet de forme ronde) cèke ; lès cèkes do tonê ; bware cèkes èt tonê ; on cèke di roûe (syn. bindèdje) ; perdre ses _s (en parlant d’un tonneau p. ex.), si discèkeler ; la cuvèle s’ è tote discèkelé

 

S0

cercle 2

_ d’agrément, de réflexion, cèrke ; li cèrke catolike 

 

S0

cercler

v (un tonneau) cècler ; action de cercler, cècladje (m) ; il cercle un tonneau, i cècléye on tonia; cercler à nouveau, ricècler; action de cercler à nouveau, ricècladje (m) ; cercler trop fort, forcècler ; une roue, bindeler ; action de cercler une roue, bindeladje (m)

 

C60

cercler

, -age céder, -èdje

 

E0

cercler

(pourvoir d’un ou de plusieurs cercles) cèkeler ; li tonelî è mâ cèkelé ç’ tonê-là

 

S0

cercueil

nm vacha ; mettre au cercueil, mète o vacha; un porteur de cercueil, on pwârteû d’ vacha ; (advinia) « Li ci què l’ faît, on l’ paye; li ci què l’ paye, i n’ s’ è sièt nin ; li ci qu’ s’ è sièt, i nè l’ vèt nin ; qu’ èst-ce ? C’ è-st-on vacha . » (L. Léonard)

 

C60

cercueil

wahê (,vahê ; wahia Hu., -cha Cou.) ; planche de _, wahelin, wachemin (Hu.) (nm); voy. catafalque

 

E0

cercueil

[nm] (o-c) vacha, (e) wahê, (o) lûja

 

G100

cercueil

wachê ; i tchindjot djà, il è falou l’ mète o wachê : s’ il oyéve çouci, i s’ ritoûnereut o wachê (Te.) ; être dans un _, sèy intèr quate plantches

 

S0

céréale

nf dinréye ; semer des céréales, sèmer dè l’ dinréye, … dès dinréyes, … dès grins ; (expr) fé l’ awous’ po l’ dinréye, s’engager pour la moisson contre paiement en nature

 

C60

céréale

les _, lès grins ; tige de _, fin.ne, voy. fane ; _ d’hiver, deûrs grins ; _ de printemps, mårsèdjes

 

E0

céréale

[nf] grin [nm], (o-c) dinréye

 

G100

céréale

(svt au pl) dinrêye ; lès dinrêyes d’ îvièr ; lès dinrêyes di prétimps ; sèmer lès dinrêyes ; lès dinrêyes sont plakés à l’ tère ; _s destinées à être portées au moulin, molêye (monêye Te.) (svt au pl) ; remplir les sacs de _s (de graines) (pour les porter au moulin), rimpli lès molêyes ; _s moulues, molêye ; aler r’quèri lès molêyes 

 

S0

cérébral

, ale adj di tièsse ; c’est un fameux travail célébral, c’ è-st-one fameûse bèsogne po l’ tièsse, ..di tièsse

 

C60

cérébrale

fièvre _, fîve di cèrvê

 

E0

cérémonial

cérémoniål

 

E0

cérémonial

cèrèmognal ; qué cèrèmognal là-d’dins

 

S0

cérémonie

nf la cérémonie en son honneur fut très courte, li p’tite fièsse qu’ on lî a faî n’ a wêre duré ; j’étais présent à la cérémonie de mariage, dj’ èsteu là po l’ mâriadje ; sans cérémonie, sins pont d’ chichis, tot simplèmint ; il avait mis son habit de cérémonie, il aveut mètu s’ frake à pans,… s’ pète-aus-fèsses (iron)

 

C60

cérémonie

cèrèmonerèye ; faire des _, fé dès-ådios’, dès-anetchous, dès carimadjôyes, voy. embarras, façon

 

E0

cérémonie

cèrèmonîe ; po l’ deûs-centime anivèrsêre di l’ indèpendance, i gn-è avou brâmint dès cèrèmonîes ; lès cèrèmonîes do couronemint

 

S0

Cerexhe

Cèréhe, village

 

E0

cerf

nm ciêr

 

C60

cerf

ciér (, ciêr Es., chêr Ve.) ; (jeune mâle) daguèt

 

E0

cerf

cièr (cèrf’ Fa., Me., Sa.) ; dj’ ê tiré on cièr avou l’ chandeulier

 

S0

cerfeuil

nm cièrfouye (f) ; voudriez-vous aller me chercher du cerfeuil ?, vos m’ v’loz bin aler qwer dè l’ cièrfouye ?

 

C60

cerfeuil

cièrfou (, dè cièrfouy Be. ; dè l’ chèrfouye Cou.)

 

E0

cerfeuil

[nm] (o) chèrfu, chèrfouy, (e) chèrfou, (c) cièrfouy

 

G100

cerfeuil

cièrfou ; fé do l’ sope â cièrfou

 

S0

cerf-volant

nm dragon

 

C60

cerf-volant

dragon, érçon (Ve.) ; le _ se balance en zigzag, li dragon fêt dès madames ; envoyer un rond de papier le long du fil qui tient le _, èvoyî on mèssèdjî å dragon ; diverses espèces: balon, diâle-volant, mata, matelas, mohèt, mohone, ome, peûre, pome, steûle, tchèstê

 

E0

cerf-volant

(jouet) cèr-volant ; djouwer â cèr-volant ; fé aler l’ cèr-volant 

 

S0

cerise

nf cèréje ; marchand de cerises, mârtchand d’ cèréjes ; cerise noire, nwâre cèréje ; bigarreau blanc, blanke panse ; cerise du Nord, cèréje do Nôrd ; cerise à période de maturation prolongée, timpe èt taurd ; griotte, grintche ; (loc) mode dès cèréjes, traire des cerises, cueillir des cerises sans la queue ; (expr) on s’ mèt sovint mau d’ acôrd po dès queuwes di cèréje, on se met souvent en désaccord pour des queues de cerise ; èt tot ça por one vèsse mau toûrnéye, et tout ça pour un pet mal venu, ..pour des queues de cerises

 

C60

cerise

cèlîhe (, cèréhe Ve., Ju., Da. ) ; espèces : abèsse, bigarau ou cascogne, coûte-quowe, griyin.ne, royå, timpe-èt-tård, etc. ; cerise séchée sur l’arbre, rwèsin ; petit bâton garni de _s, baston d’ cèlîhes ; _ sauvage, voy. merise

 

E0

cerise

[nf] (o-c) cèréje, cèrîje, (e) cèlîhe

 

G100

cerise

tchèrîje (cèlîje Ar., Te., Wa.; cèrîje Fa., Si., …) ; la quawe do l’ tchèrîje ; la pîre do l’ tchèrîje ; coude dès tchèrîjes ; si chamayi po dès quawes di tchèrîje 

 

S0

cerisier

nm cèréjî; griottier, grintchî

 

C60

cerisier

cèlîhî (, cèréhî Ve. ; tchèrsî) ; _ sau­vage, såvadje cèlîhî ou cèlîhî d’ bwès, cèlîhî à pètchales, pètchalî ; voy. merisier

 

E0

cerisier

[nm] (o-c) cèréjî, cèrîjî, (e) cèlîhi, (e) tchèrsî

 

G100

cerisier

tchèrîjî (cèlîjî Ar , Ber., … ; cèrîjî Fa., …); lès tchèrîjîs sont djà floris

 

S0

cérium

cèriom’

 

G0

cerne

le _ du bois, li pôre de bwès

 

E0

cerne

(autour des yeux) cèrne

 

S0

cerné

, -ée adj (qui a des cernes) cèrné ; il avot lès-ûs cèrnés ; (cerclé, -ée)  cèrné ; la lune èst cèrné (ou cèrclé)

 

S0

certain

adj (considéré comme vrai) sûr, sûr èt cèrtin ; vous pouvez en être certain, vos-è p’loz ièsse sûr ; êtes-vous certain de ce que vous dites ?, èstoz sûr di ç’ qui vos d’djoz ? ; c’est ce qui lui donne date certaine, c’ èst ça qui prouve qui ça a bin stî fait à ç’ date-là ; adj ind un certain jour de décembre, on djoû d’ décimbe ; j’y suis resté un certain temps, dj’ î a d’mèré on momint, … on p’tit timps; un certain Alfred, on lomé Frèd; certains jours, dès djoûs qu’ i gn-a ; dans certains pays, dins dès payis qu’ i gn-a; certaines personnes y sont allées, gn-a qu’ î ont stî

 

C60

certain

, -e adj cèrtin, -in.ne ; la nouvelle est _ c’ èst sûr et cèrtin ; certaines fois, dès côps qu’ i n-a ; à _es places, à dès plèces qu’ i n-a ; elle réplique à ses parents avec une _e raideur, èle rèspond sès parints on pô reûd ; pron certains, dès cis qu’ i n-a ; certains disent que …, n-a dès cis qui d’hèt qui … ; certains disaient que …, n-aveût dès cis qui d’hît qui … ; voy. celui)

 

E0

certain

, -aine adj 1 (convaincu, -ue) cèrtin, cèrtin- (devant voyelle), cèrtin.ne ; on n’ èst jamês cèrtin do timps qu’ i frè ; t’ ès cèrtin.ne qu’ i vinrè ? c’ èst sûr èt cèrtin ; _es personnes, dès djins qu’ i gn-è ; c’est absolument _, c’ èst si sûr quu deûs èt deûs font quate ; _es personnes, dès cis qui ; tous les jeunes sont mauvais, d’après _es personnes, tos lès djon.nes sont mâvês, po dès cis qu’ i gn-è ; il y en a _s qui reviennent, i gn-è dès cis qui rivenant ; _es années, dès-anées qu’ i gn-è ; c’est _ (c’est assuré), c’ èst gan’s’ ; les truites dans ce ruisseau, aujourd’hui, c’est _, il n’y en a plus, lès trûtes dins ç’ bî-là, asteûre, c’ èst gan’s’, i gn-ann-è pus ; (aux quilles) le valet de droite avec Dan, c’est _, il est renversé, li valèt d’ drète, avou Jorje c’ èst gan’s’, il èst djus’ [de l’all. ganz, entier]

 

2 adj indéfini on cèrtin (+ nom) (pour marquer une intensité ou une qualité non négligeables) il èst djà d’ on cèrtin-âje ; ça prindrè djà on cèrtin timps

 

S0

certain, e

[adj] (sûr) (e-c) sûr, cèrtin, in.ne, (o) asseûré, éye

 

G100

certainement

adv assûré, sins manke, sins pont d’ doute; « Quî ç’qu’ aurè li d’zeû ? Nos-ôtes, assûré. » (E. Gilliard) ; très certainement, au pus sûr ; interj dj’ è rèspond!, mal(e)ureûs !, pont d’ doutance!, sûr èt cèrtin !

 

C60

certainement

cèrtin.nemint ; assûré, -émint ; dôminé, sûr, po l’ pus sûr, sûremint

 

E0

certainement

[adv] (o) asseûré, (e-c) assûré, (e-c) sûremint

 

G100

certainement

cèrtin.nemint ; il doit _ toucher un beau salaire (mensuel), i dèt djà lèver on bê mwès ; (empl avec la négation, pour souligner une impossibilité) ni …djà ; vous ne pourriez _ pas avoir plus beau que cela, vos n’ ârîz djà pus bê qu’ ça (ou vos n’ sârîz djà avèr pus bê qu’ ça

 

S0

certains

pron ind pl saquantes ; je l’ai dit à certains, djè l’ a  dit à saquantes, djè l’ a dit à dès cis qu’ i gn-a, ..dès cias qu’ i gn-a; certains n’y pensaient même pas, gn-a dès cis qu’ n’ î sondjint nin d’djà

 

C60

certes

adv oyi sés-se, bin sûr, dôminé, oyi da, c’ èst sûr, sûremint; il est grand, certes, mais il n’est pas le plus grand, bin sûr (c’ èst sûr) qu’ il èst grand, mins ç’ n’ èst nin l’ pus grand ; certes qu’il est grand, dôminé oyi, sés-se, qu’ il èst grand !

 

C60

certes

chète (anc. ciète) ; oui _, awè chète, awè çoula, wèy, sûr qu’ awè, awè sûr, awè  sés-se, åy vormint, åy tês-se, awè tês-se, tês-se qu’ awè, âyi chète (Ve.), åy sûr,  ây bin sûr, ây ci côp-là ; voy. certainement, oui

 

E0

certes

 

 

interj (mot-phrase qui traduit une affirmation renforcée) âway ; _ !, âway ça !

 

S0

 

 

certificat

nm (écrit émanant d’ une autorité) cêrtificat, papî ; le médecin lui a délivré un certificat ; li docteûr lî a d’né on papî ; (id. suite à un examen) diplome, papî ; mon fils a obtenu son certificat, mi gamin a ieû s’ diplome

 

C60

certificat

cèrtificat

 

E0

certificat

cèrtificât ; on cèrtificât d’ ètudes ; il è stî quî on cèrtificât addé l’ docteûr

 

S0

certifier

v acèrtiner, assûrer, garanti, sotenu ; il certifie, il acèrtinéye, il assûre, i garantit, i sotint

 

C60

certifier

cèrtifiyî, voy. assurer

 

E0

certifier

[v] acèrtiner

 

G100

certifier

vt (assurer) cèrtifier ; i m’ è cèrtifié qu’ i s’rè voci d’vant one eûre ; dji t’ cèrtifie qu’ ça n’ èst nin vrê

 

S0

 

 

 

certitude

nf acèrtinance ; « Il a l’ acèrtinance qui c’ èst bin li qu’ èst là . » (E. Gilliard) ; pour en avoir la certitude, po-z-è ièsse sûr ; je ne veux pas en faire une certitude, dji n’ è vou nin fé on vraî, … on fond ; « Èt pwîs qu’ on n’ è p’léve nin co fé on fond .» (E. Gilliard)

 

C60

certitude

cèrtitude, acèrtinance

 

E0

certitude

cèrtitude ; dj’ ê la cèrtitude quu ça è stî come ça

 

S0

cérumen

nm cra(u)che d’orèye (f), man.nèstés d’ orèye (f pl)

 

C60

cérumen 

grawia d’ orèye, crotin d’ orèye

 

E0

céruse

nf cirûse

 

C60

céruse

cèrûse

 

E0

cerveau

nm cêrvia ; (siège de l’intelligence) boule (f), tièsse (f)

 

C60

cerveau

cèrvê; _ un peu fêlé, såvadje cèrvê, ine dimèye tièsse ; il a le _ détraqué, il èst bodjî, tot bèrloké, tot bardouhî, voy. fou ; rhume de _, voy. rhume

 

E0

cerveau

[nm] (o-c) cêrvia, (e) cèrvê

 

G100

cerveau

(dans quelques loc) cèrvau (cèrvê Lu., Mi., Te., …) ; un rhume de _, on rume di cèrvau ; c’est un _ (il est très intelligent), c’ è-st-on cèrvau

 

S0

cervelle

nf cêrvia (m) ; (loc) se faire brûler la cervelle, fé maleûr di li ; une tête sans cervelle, one tièsse avou rin d’dins ; cela lui trotte dans la cervelle, ça l’ grabouye

 

C60

cervelle

cèrvê; tête sans _, mahote, bouhale, voy. cerveau, écervelé ; se brûler la _, si broûler l’ åme, s’ èvoler l’ cèrvê d’ on côp d’ pistolèt ; cela lui trotte dans la _, çoula lî rôle è l’ tièsse

 

E0

cervelle

cèrvèle ; (de porc, de bœuf) mèyôle ; fé one mèyôle po soper ;

mindji do l’ cèrvèle di porcê ; il s’est fait sauter la _ (il s’est tué d’un coup de pistolet dans la tête), i s’ è fêt sâteler la cèrvèle ; (au fig) il n’a rien dans la _ (c’est un écervelé), i n’ è rin dins la cèrvèle 

 

S0

ces

adj dém cès (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ces femmes, cès coméres-là ; ces enfants, cès-èfants-ci

 

C60

ces

adj dém m ou f pl cès (devant consonne) : cès fèmes-ci ; l’adv. de lieu n’est pas exprimé dans : onk di cès djoûrs, un de ces jours cès- m ou f pl cès (devant voyelle) : cès-omes-là ; ç’ m ou f sing ce, cette (forme réduite obligatoire entre une voyelle et une consonne, facultative entre une pause et une consonne) : dins ç’ paletot-ci ; po ç’ bwêcèle-là, ç’ gamin-là

 

S0

César

(personnage historique) Césâr 

 

S0

césarienne

nf pratiquer une césarienne, fé one césâriène, prinde l’ èfant pa li d’zeû

 

C60

cessant

, -ante adj cèssant, -ante ; toute affaire cessante, tote afêre cèssante

 

S0

cessation

nf arèt (m)

 

C60

cessation

cèssåcion

 

E0

cessation

cèssâcion ; one cèssâcion d’ comêrce

 

S0

cesse

(sans) loc todi, sins lachî

 

C60

cesse

n’avoir point de _, n’ aveûr nole cèsse ; sans _, sins cèsse, constan.mint, contin(o)uwélemint, djoûrmåy, djoûr èt (djoûr)måy, joûr èt jamåy, todi, todi måy, todi djoûrmåy, todi èvôye, tofêr, tofêr èvôye, tot côp, (à) tot côp bon, tot dè long, tot (l’) timps, sins cèsser, sins dècèsser, sins distèler (, …låker, lèyî oûve, stantchî, taper djus), sins piède nou timps, sins djoker (, … lâspi, clèper, stoker), sins fé ahote, sins-arèt, sins låke, sins r’la (,  (, r’lê, ralê, rèpit, r’lache, r’pwès), d’ ine tchôde, voy. arrache-pied, évertuer

 

E0

cesse

[loc] sans _ : (o-c) sins lachî; (c) tofêr, (e) tofér, (o) toufêr, (e) djoûrmåy

 

G100

cesser

v (prendre fin) lachî, lauker ; « Tènawète, li brût lauke èt l’danse dès mwins èto. » (A. Bacq) ; la pluie a cessé, i n’ ploût pus ; le vent a cessé, li vint a r’tchèyu, i gn-a pupont d’ vint ; la fièvre a cessé, li fîve a r’tchèyu, i n’ a pupont d’ fîve ; (s’abstenir) si  djoker; voulez-vous cesser!, v’loz bin djoker ! ; (cesser de) cesser de travailler, lèyî ouve ; cesser le travail pendant quelque temps, lachî d’ travayî; cesser de battre (cœur) lachî, lauker ; cesser d’ agir, ni pus rin fé; cesser de parler, si taîre ; ne pas cesser de, ni nin lachî di ; il n’a pas cessé de me téléphoner, i n’ a nin lachî di m’ soner ; il n’a pas cessé de m’aimer, i m’ a todi vèyu voltî ; faire cesser, criyî auwe ; cesser son commerce, si disfé di s’ botike

 

C60

cesser

cèsser, fini, lèyî oûve; cessons, lèyans-le å rés’, lèyans-le bouf ; cessez, hal !, ahot !, arè(s)tez !, tot doûs !, tinez-ve ou dimanez keû, (anc.) stå ; faites-le _, fez-le kidûre, kidûhoz-le ; cesserez-vous bientôt ?, årez-ve bin rade tot fêt ? ; elle ne cesse jamais (de bavarder), èle n’ a nole fin ; elle ne cesse de pleurnicher, èle ni fêt qu’ dè tchoûler, èle tchoûle tot l’ timps ; il a cessé d’écrire, i n’ sicrît pus, …de vivre, i n’ vike pus ; il a cessé de compter, il a tot compté ; il ne cessera pas de pleuvoir , i n’ ploûrè oûy qu’ ine fèye ; il n’a cessé de pleuvoir, i n’ a nin cèssé (ou låké, lèyî, lâspi (St.)) dè ploûre ; vt cesser le travail ditèler, taper djus, èl lèyî là ou insi, å rés’, bouf, ouf ; voy. ARRÊTER, CESSE, CHOMER, FINIR, JOURNÉE

 

E0

cesser

[v] (o-c) lachî, (c) si djoker, (o) s’ djokî, (e) låker, (c) lauker

 

G100

cesser

vi (ne pas continuer de) cèsser ; èst-ce quu tu vas cèsser d’ mon.ner l’ arèdje ? ; i n’ è nin cèssé d’ ploûre dupûs l’ matin ; prendre fin, se terminer ; li mâ cèsse, èt pwis i r’prind ; _ de travailler, distèler; la nut’ toume, on va distèler ; dji d’vin trop vî, i fârè sondji à distèler ; nous en avons fait assez, nous allons _ le travail, dji ‘nn’ ons fêt assez, dji vons r’ployi (ou dji vons taper djus ; j’ai cessé le travail, dj’ ê tapé djus, dj’ ê ramassé sès-ustîes ; _ de, si disfé di ; i s’ è disfêt d’ foumer 

 

S0

cessible

cédåve

 

E0

cession

cédèdje (nm), cèssåcion ; _ d’un commerce, rimètèdje

 

E0

cessionnaire

li ci qui r’prind (l ‘afêre, …) ; voy. cédant

 

E0

c’est-à-dire

loc ça vout dîre, ( c’ è-st-à dîre), ôtrumint dit ; c’est-à-dire que c’est hier, que j’y ai été, c’ è-st-à dîre (/ dji vou dîre) qui c’ è-st-ayîr, qui dj’ î a stî : un basset, c’est- à-dire un chien court sur pattes, …, on bassèt, ôtrumint dit on tchin coût apaté,…

 

C60

cet

adj dém m cit (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ; cet homme, cit-ome-ci, cit-ome là

 

C60

cet

adj dém m sing ç’t- (forme réduite obligatoire entre deux voyelles, facultative entre une pause et une voyelle) : po ç’t-afant-là

 

S0

cette

adj dém f ci, cit- + voyelle, ç’t (précédée d’une voyelle et devant une voyelle), cite (f) (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ; cette femme, ci comére-ci ; cette armoire, dins ç’te-ârmwêre-là; « cite anéye-là » (E. Gilliard)

 

C60

Cetturu

(village de la commune d’Houffalize anct commune de Tavigny)  Cèturu ; surnom des habitants, lès surus

 

S0

ceux

pron dém lès cias, lès cis ; ceux qui sont partis, ceux qui sont restés, lès cis qu’ ont ’nn’ alé, lès cias qu’ont d’mèré

 

C60

ceux-ci,

pron dém cèti-ci (, cèt’-ci), mès-omes ; avez-vous vu ceux-ci ?, avoz vèyu mès-omes ?

 

C60

ceux-là

pron dém cèti-là (, cèt’-là), mès-omes ; regardez ceux-là !, waîtîz mès-omes !

 

C60

Cha.

Tchårneû, villages

 

E0

chabot

nm tchabot ; « Tot dè long do ri, lès gamins tindèt aus tchabots . » (J. Houziaux) ; « Li vraîye pèche des-èfants c’ èst l’ cène qui s’ faît quand c’ èst qu’ lès-aîwes sont st-à coûsse : li pèche aus tchabots . » (L. Maréchal)

 

C60

chabot

tchabot

 

E0

chabot

(poisson) tchacâ ; pèchi lès tchacâs à l’ botèye

 

S0

chabraque

nf chabrake

 

C60

chabraque

(femme de mauvaise vie, garce) chabrake ; grande chabrake ! ; vî chabrake !

 

S0

chacal

chacal

 

G0

chacun

pron ind chake, chakin (f chake, chakène) ; chacun de nous, chake di nos-ôtes ; chacun à son tour, chake à s’ toû ; retournez chacun à votre place !, (è) ralez chake à vosse place ! ; vous avez chacun une pomme, vos-avoz chake one pome ; ici, c’est chacun pour soi, véci, c’ èst chake por li ; come tout un chacun, come tot l’ monde

 

C60

chacun

, -e chaconk, chakeune (, chakeun’, -eune ; chask-) ; chake ; _ à son tour, toûr à toûr, chake à toûr; _ pour soi, chake por lu, … po s’ compte, po s’ panse (grossier), po s’ tchè ; à _ sa part, chake si-oûhê ou si pårti, su tchè ; à _ son métier, à chake marihå s’ clå

 

E0

chacun

, -une pr indéf 1 (qqn ou qqch faisant partie d’un tout) chacun, -une (chakin, -ine Ar., Te.) ; chacun d’ nos-ôtes ; chacun d’ zèls ; il a fârè deûs po chacun ; on-î va chacun à s’ toûr ; il astint chacun à l’ pus fwart ; èlle ârant chacune leû pârt ; (toute personne) chacun, -une ; chacun pinse à sa manîre ; chacun s’ compte, èt l’ diâle n’ è rin ;

 

2 m sing _ sans exception, tortot ; tortot è s’ mot à dîre ; tortot è sès pon,nes ; _ se croit plus malin [que les autres], on s’ pinse tortot pus malin

 

3 je me moque de _ d’entre vous, dji m’ fou d’ vos-ôtes, tos ostant quu v’s-astoz

 

S0

chacun, e

[pron] (o-c) chake, (c) chakin, -ène,  chakonk, one, (e) chaskeun’, e, chaskonk, one, (o) chacun, chakeune

 

G100

chafouin

figure chafouine, gueûye di witchèt

 

E0

chagrin

nm chagrinadje, pwin.ne (f) ; avoir du chagrin, awè s’ keûr gros.

 

C60

chagrin

, ine adj règrignî (-ye)

 

C60

chagrin

peau de _, pê d’ chagrin

 

E0

chagrin

[nm] (c) pwin.ne, (o) pwène, (e) pon.ne

 

G100

chagrin

n chagrin ; i m’ frè mori d’ chagrin ; il a le coeur lourd de _, i ‘nn’ è pèsant su l’ och

 

S0

chagrin

, -ine adj chagrin, -ine ; il èst tot chagrin

 

S0

chagrin 1

, -e adj pèneûs, -e ; chagrin, -ène ; chagrineûs, -e ; anoyeûs, -e ; trisse

 

E0

chagrin 2

nm chagrin, anôyemint, anôye (nf), displit (, duspit St…); pon.ne ; il a un _ profond, il a l’ coûr gros ; voy. dépit, peine

 

E0

chagrinant

, -e chagrinant, -e ; anoyant, -e

 

E0

chagriner

v chagriner, fé dè l’ pwin.ne

 

C60

chagriner

chagrine, toûrmèter (,-inter), grèver, fé dè l’ pon.ne à (qn) ; se _, s’ anoyî, si toûrmèter, si morfonde, si k’magnî, si k’mågriyî

 

E0

chagriner

[v] (c) fé dè l’ pwin.ne, (o) fé dè l’ pwène, (e) fé dè l’ pon.ne

 

G100

chagriner

(se) vt et pr (si) chagriner ; il è stî chagriné pa ç’te afêre-là ; i s’ chagrine po rin

 

S0

chahut

nm disdût, trayin

 

C60

chahut

cahu ; voy. tapage

 

E0

chahut

[nm] (o-c) disdût, (e) disdut, (c) trayin, (o) trèyin; v. bruit

 

G100

chahuter

v fé do disdût, foute on trayin, foute one vîye

 

C60

chahuteur

, euse adj et n mwin.ne brût

 

C60

Chaîfour

(anc. l.-d. de Liège ; etc.) è Tchafôr (ard. Tchafor) ; voy. chaUfour

 

E0

chaîne

nf (succession d’anneaux) tchin.ne ; chaîne de cou, tchin.ne di cô ; chaîne fixée au bout du timon et qui s’ attache au collier de chaque timonier, cèsseron; émottoir à chaînes, dosswè à tchin.nes ; (succession de) drigléye ; des accidents en chaîne, one drigléye d’ acsidints ; il a travaillé dans toute la chaîne de fabrication, il a bouté dins totes lès pârtîyes do montadje ; faire la chaîne, fé l’ tchin.ne ; « On-z-a faît l’ tchin.ne po-z-aler pus rwèd .» (H. Matterne)

 

C60

chaîne

tchin.ne ; _ formée de dix maillons de 0,10 m, rûle d’ on mète ; _ retenant le chariot dans la pente, ratinrèce (, ract-), ratenîre, ratena (d’ coulîre) (nm), ratenant, -eûr ; _ de bûcheron tirée par un cheval pour traîner les troncs d’arbre, corant (nm) ; _ rattachant la herse au palonnier, hårt d’ îpe, tchin.non, corant d’ îpe ; _ de vache, voy. licou ; _ se ter­minant par deux bouts de _ (comme celle qui enserre le cou de la vache), tchin.ne à deûs pîds ; bout de _ en V, d’attelage ou de charrue, tchin.non ; maillon de _, mimbe di tchin.ne; (houill.) habadia.; _ servant à tirer, tèråde di hèrtcheû ou tchin.ne di burtèle ; voy. ENCHAINER

 

E0

chaîne

[nf] tchin.ne

 

G100

chaîne

tchin.ne (tchéne Ar., Bo., Mi., No.) ; la tchin.ne do tchin ; one tchin.ne di vèlo ; _ (bijou) portée au cou, tchin.ne di cô ; lès-anês do l’ tchin.ne ; one tchin.ne d’ arpenteûr ; une _ d’arpenteur, one tchin.ne di jèomète ; (t. de meunerie) la tchin.ne à godèts (Vau.) ; une _ reliée à la mangeoire par une seule branche, one simpe tchinôle ; une _ reliée à la mangeoire par deux branches (dispositif qui limite la liberté de manoeuvre de la vache), one dobe tchinôle ; la vatche è câssé sa tchn’ôle ; _ qui va de la culière (w. coulîre) à un crochet (crotchèt dès ratenas) fixé sur le brancard ; au nombre de deux (une de chaque côté), elles aident le cheval à freiner le véhicule (dans les descentes, p.ex.) ou à le reculer, ratena ; faire la _ (danser en se donnant la main), fé la tchin.ne ;  jouer à la _ (à la poursuite (ceux qui sont pris forment une _)), djouwer à l’ tchin.ne ;

 

S0

chaînetier

tchin.netî

 

E0

chaînette

nf tchin.nète

 

C60

chaînette

tchin.nète

 

E0

chaînette

tchin.nète ; dji lî ê acheté one tchin.nète en-ôr ; le point de _ (en broderie), li pwint d’ tchin.nète

 

S0

Chaineux

Tchin.neû, village

 

E0

chaînon

nm ania

 

C60

chaînon

voy. chaine, maillon

 

E0

chaintre

nf ou m forêre (f)

 

C60

chair

nf tchau (f) ; chair mortifiée, mwate tchau ; (expr) inte cûr et tchau, dans le derme

 

C60

chair

tchår ; cela m’a donné la _ de poule, çoula m’ a fêt m’ni à tchår di poye, çola m’ a fêt  botener (Vo.); voy. viande

 

E0

chair

[nf] (o-c) tchau, (e) tchår, (o) tchâr

 

G100

Chair

, Chere (n de famille) Chêr

 

S0

chair

tchâr ; il èst d’ tchâr èt d’ och come tortos ; dji sû tot à tchâr di poye : j’ai la _ de poule, dji su tot hoûreûs ; il faisait un temps à vous donner la _ de poule ce matin, i f’séve hoûreûs â matin

 

S0

chaire

nf (de vérité) pîrlotche, prétchwè (m), tchèyêre di prêtcheû, tonia (m) (iron)

 

C60

chaire

_ de vérité, pirlôdje (, pèr-) ; prîtche, -ète (nf) (Bo.) ; (plaist) tonê, bourtê (GrH)

 

E0

chaire

[nf] (o) prétchwêre, (c) pirlodje, (e) pirlôdje

 

G100

chaire

_ de vérité, pîrlôdje (, -lôtche) (Te, Hou. ; pur- Mon.), tchèyîre di vèrité,  tonê (nm) ; nosse dwayin d’morot longtimps dins l’ tonê

 

S0

chaise

nf tchèyêre (, tchiyêre); chaise à traverses, tchèyêre à spléyes ; chaise percée pêrcéye tchèyêre, gadolia (m) ; chaise cannée, caneléye tchèyêre; la chaise comprend : les pieds, lès pîds ; les barreaux, lès chayons ; le dossier, li pôyewâre ; l’assise, li cu ; rempailler une chaise, rifèssî one tchèyêre ; jeu de la chaise à porteur, civêre-gotêre, cucu-payèle, tchèyêre di coucou

 

C60

chaise

tchèyîre ; jeu de la _ à porteurs, pwèrter à l’ tchèyîre di Bavîre, … di mon lè-rwè, … dè rwè, à l’ tchèyîre (d’où:  fé l’ tchèyîre), … d’ ôr,  … bårbîre, … moussåle, … dè p’tit prétcheû, … di bwès, … di tchèt, … minète, … di  tchèye, à tchèyîre-madame; à madame tchèyîre, … tchitchîte ; à tchèrîye, à Matî-tchûtchète, à cabosse, à batème di djèle (Hu.), à l’ palète du souke (Ma.), à l’ cèvîre, à l’ passète, à l’ civî-civêye, à l’ saucisète, à l’ seuri (Pet.), è paradis, à l’ bèle andje è paradis, à l’ pwète de paradis

 

E0

chaise

[nf] (o-c) tchèyêre, (e) tchèyîre

 

G100

chaise

chame (à Ba.), tchèyîre (l’ aspoyîre (ou li dos), li fond, lès pates, lès chayons do chame) ; purdoz on chame, èt assioz-ve ! ; (au fig) mète lès cossins su lès chames ; sèy assîs intèr deûs chames ; (anc.) li chame po moûde ; jouer au jeu de la _ à porteurs, pwarter à l’ pètale (ou à l’ crotale) do p’tit Jésus, pwate à l’ tchèyîre (Lo.), pwarter à l’ tchèyîre do tchèt (Ar) (litt. « porter à la chaise (du chat) »), fé la tchèyîre-madame (Mi.) (litt. « faire la chaise-madame »)

 

S0

chaisier

, -ère (à l’église) lèveû, lèveûse di tchèyîres

 

E0

chaisière

nf chésiére

 

C60

chaisière

être _ à l’église, lèver lès chames, ramasser po lès chames

 

S0

chaland

nm (bateau) bilande ; chaland pour faire traverser la Meuse aux chariots de minerais, nauke (f) ; (client) canle (f), pratike (f)

 

C60

chaland 1

voy. bateau

 

E0

chaland 2

, -e voy. client

 

E0

chalandise

calandèdje, -erèye

 

E0

chalcographie

calcografîye

 

G0

chaldéen

caldèyin

 

G0

châle

nm chabrake, mokwè, mouchwè ; « Lès coméres dichindint one après l’ ôte avou l’ nwâr mokwè su leû dos . » (J. Houziaux) ; grand châle en laine, chabrake (f) ; « Leû-z-âme èst tote blanke dizos l’ nwâre chabrake . » (J. Guillaume)

 

C60

châle

chåle ; grand _ de laine, chabrake; petit _ de laine, norèt d’ lin.ne, (anc.) cabile

 

E0

châle

[nm] chabrake, (e) norèt

 

G100

châle

châle ; _ de laine blanche, dont on enveloppait le nouveau-né pour la cérémonie du baptême, motchwè d’ batème ; pa ç’ timps-là, on-adure bin on châle su sès spales ; un _ de laine blanche dans lequel on enveloppait le nouveau-né lors de son baptême, on châle di batème

 

S0

chalet

nm chalèt

 

C60

chaleur

nf tchaleûr: il ne supporte pas la chaleur, i n’ sopwate nin l’ tchaleûr ; dégager de la chaleur, tchaufer ; avoir des bouffées de chaleur, awè dès vapeûrs ; dès les premières chaleurs, quand i c’mince à fé (pus) tchôd ; être en chaleur: (brebis) bèdelerbèroter ; (chatte) marauveler; (chèvre) bokeler; (chien) tchôdyî ; (jument), ronciner ; (truie) vèreter ; (vache) toreler

 

C60

chaleur

tcholeûr (, tcha- Hu., Wa., Du.) ; la _ est acca­blante, i fêt pètoye, voy. bruler, étouf­fer, -ant ; éclair de _, voy. éclair ; chienne en _, brode ; être en _ tchèssî (ri-), tchåfer, tchårmer : [pigeon] èsse so feû, preûtî, _ ; [chien] aler à lèhe, à l’ brode, tchineler; [chienne] aler à måye, tchineler ; [chat] aler à râw, … à marâw, râweter , -eler ; ordt se dit du chat en _ qui miaule), maråweter, ranwyi (Sto.), cateler (Ve., War.), marcoter, marcâder, raler à marcârd ; [la­pin, lièvre] tchôdeler, raler à måye ; [brebis] bassener, bosseler, ribasinî (Bo.), aler à bara, barater (, bareter), roubiner, biketer (, bikeler), bouketer (Ho.) ; [chèvre] aler ou raler à bouk, biketer (, bikeler), bokeler (GrM), rubokeler (Ch.), ribiketer  ; [jument] èsse è tcholeûr, tchåfer, ristchåfer, tchôdeler, ronciner, ronceler ; li cavale èst tchalisse (Rob., Fa.); (alors,) èle pihotêye  Vo.) ; _[truie] (r)aler à vèråt, vèreter (, vèråder Bi.), lu trôye èst souvisse (Bel.-Lig.) ; quand le rut résiste à plusieurs saillies, èlle èst vèrète (hesb.); [vache] aler à torê ou toreler (ailleurs [voy. taureau] aler à gayèt, gayeter, lousi (Fa., Rob. : èlle èst lousisse ) ; quand elle reste en chaleur malgré plusieurs saillies, c’ est une torelante ou beûrlåde (, gayèterèsse GrH.), èle ritorèle ou ritorelêye

 

E0

chaleur

[nf] (c) tchaleûr, (o) tchaleû, (e) tcholeûr

 

G100

chaleur

(qualité de ce qui est chaud) tchaleûr ; sèroz l’ uch, po qu’ la tchaleûr n’ ann’ aluche nin ; lès plantches ont boudji à l’ tchaleûr ; des boutons de _ (une éruption de boutons causée par une trop forte chaleur), dès botons d’ tchaleûr ; (au pl) (période où il fait chaud) timps dès grandes tchaleûrs, dji n’ wase nin moussi foû ; produire une _ intense, maker, toker ; li slo toke le soleil produit une _ intense (tape dur ), li slo make ; la chaleur est intense, (empl impersonnel) i make ou ça make ; i toke, çu feû-là ; (dans une pièce où le feu chauffe très fort ou à l’extérieur, lorsque le soleil tape) il fait une _ intense, i fêt makant ; son coeur battait la _, si keûr batot come li trau do cou d’ one âlouwète ; sensation de _ (à la suite d’un effort violent), astchâfeûre ; s’ en-è foute one, d’ astchâfeûre ; produire une _ intense ; doguer ; li slo dogue âdjoûrdu ; li feû dogue [du moy. néerl. docken, frapper] ; il règne une _ intense, i fêt come dins on for ; _ dégagée par les plantes fraîchement arrachées ou coupées,  ridjèt ; lès crompîres ont tapé leû r’djèt ; li foûre tape si  r’djèt ;

 

adj gâté(e) à cause de la _, chaudé ;

 

vi être en _, tchèssi ; dj’ ons nosse djunu qui tchèsse ; être à nouveau en _, ritchèssi, (et partic. 🙂 (chat) raler à râw ; nosse minète va à râw ; li tchèt r’va à râw ; (chien) raler à tchin ; nosse folète riva à tchin ; (brebis) basiner ; nosse bèrbus basine, i fârè la mon.ner â basin ; (chèvre) raler à bok, riboketer ; nosse gade riboketèye, … riva à bok ; (vache) raler à gayèt ; (truie) ricouri, raler à vèrât ; nosse troye ricoûrt, … riva à vèrât ; on n’ toûe jamês one troye qui r’coûrt pace quu lès djambons ni s’ wârdant nin ; (en parlant de la jument) être en _, sèy en tchaleûr ; la cavale èst en tchaleûr 

 

S0

chaleureusement

nous avons été accueillis _, dj’ ons stî bin fièstis

 

S0

chaleureux

, -euse tchoreleûs, -e ; voy. ACCUEIL

 

E0

châlit

nm bwès d’ lét

 

C60

challenge

challenge

 

G0

chaloir

v peut me chaut, qwè ç’ qui ça m’ pout fé

 

C60

chaloupe

nf bachot (m), chaloupe

 

C60

chaloupe

_ de pêche, chaloupe, compre­nant l’avant : pléte ou pwinte, l’arrière : cou, le banneton : nahê

 

E0

chalumeau

nm (outil) chalumau ; (tuyau de paille) fistu (, fèstu)

 

C60

chalut

(filet) reûse d’ èstale n

 

E0

chamade

(battre la _) loc bate li bèrloke

 

C60

chamailler

(se) v si diburtiner, si dispètroner, si distchicoter, si copètrouyî; ils se chamaillent continuellement, is s’ diburtinenut tofêr

 

C60

chamailler

se _, si chamayî, si disputer (, su duspiter Ve., St., Ma.), si quareler ( , si quèreler), si k’hagnî, si k’hagneter, s’ årgouwer, si barboter (War.), si dakener, s’ kidagueder, si k’bate, si k’groûler, si k’burtiner, si k’hårçuler, si k’pouyeler, si kitchapouyî, si k’pètrognî, si dispètroner, si k’sambourter , si mågriyer, si k’mågriyi, si målacwèrder, si mèssèdji, si gårmèter (, -oter), si d’gårmèter, si k’djèrmoter, si d’guèrmoter ; voy. chicaner

 

E0

chamailler

se _ (se quereller, avoir une prise de bec)), si chamayi, si kipètrognè (Te.) ; dj’ ê oyou qu’ is s’ kipètrognint ; is s’ chamayant tote la sinte djoûrnêye assone ; ils se chamaillent sans cesse, is quèrant todi ; se _ de nouveau, si richamayi ; choûte! is s’ richamayant co !

 

S0

chamaillerie

nf diburtinadje (m), dispètronadje (m), distchicotadje (m

 

C60

chamaillerie

kichinetrîe ; c’ èst totes kichinetrîes

 

S0

chamaillis

quarèle, dispute (, duspite Ve.); kihagnèdje, -erèye; arèdje, margaye, kibaterèye, handèl, hèråde, dès d’vises, mèssèdjes, miséres, målès (ou hôtès) rêsons ; voy. chicane, DISPUTE, QUERELLE

 

E0

chaman

chaman’

 

G0

chamarré

, -ée adj chamaré ; do l’ sitofe chamaré

 

S0

chamarrer

, -ure gålioter, -èdje, -erèye, avou dès sotès coleûrs, dès carimadjôyes, dès fristonfratches (,-asses) ; voy. barioler, FANFRELUCHE

 

E0

chambard

chambârd ; is ‘nn’ ont fêt onk di chambârd, ayîr à l’ nut’ !

 

S0

chambardement

chambârdeumint (qqf -umint)

 

S0

chambarder

v (mettre en désordre) tot r’toûrner, tot mète cu d’ zeû cu d’ zos

 

C60

chambouler

v tot r’toûrner, tot foute cu d’ zeû cu d’ zos

 

C60

chambranle

nm chambran

 

C60

chambranle

chambranle

 

E0

chambranle

chambranle ; li chambranle di l’ uch

 

S0

chambre

nf tchambe ; chambre à coucher, tchambe à coûtchî; robe de chambre, timpe èt taurd (m) ; il doit garder la chambre, i n’ pout nin sôrtu ; (loc) faire chambre à part, fé lét à paurt ; garder la chambre, dimèrer o lét ; chambre forte, cofe (m) ; chambre à air, envèlope ; (assemblée législative) chambes (f pl) ; (assemblée parlementaire) Tchambe

 

C60

chambre

tchambe (-an.me Fl., Od., Ber. ; -ombe Hu., Wa.) ; [feume ou robe di] chambe ; garder la _, dimani so stå ; _ où l’on reçoit, li (bèle) plèce, li såle (Bert.) ; (ard.) chambre commune, stoûve (nm ou nf) ; (houill.) _ d’accrochage, tchèrdjadje ; _ ou fourneau de mine, trau d’ mène, mène

 

E0

chambre

[nf] tchambe

 

G100

chambre 1

(pièce de la maison où l’on reçoit les invités, où se passe la veillée) tchambe (tchan.me villages) ; passoz à l’ tchambe ; fé chover la tchambe ; la tchambe mortuwêre ; _ à coucher,  tchambe (à coûtchi) ; faire _ à part, fé lît à pârt ; acheter les meubles de la _ à coucher, acheter one tchambe à coûtchi ; _ de visite (ouverture aménagée pour faciliter la surveillance et l’entretien d’une canalisation, d’un égout), tchambe di visite ; personne qui vient installer la _ mortuaire, gârnicheû ; èlle èst mwate, lès gârnicheûs sont là ; _ à air chambre-à-y-êr ; la pîpète do l’ chambre-à-y-êr ; (dans quelques loc.) chambe ; one fème di chambe ; one rôbe di chambe

 

S0

chambre 2

assemblée parlementaire) chambe ; la chambe dès dèputés ; i siéje à l’ chambe 

 

S0

chambrée

, -er tchambrêye, -er

 

E0

chambrée

(de soldats) tchambe ; do timps d’ sôdârt, dj’ astins dins la min.me tchambe ; tote la tchambe astot consigné

 

S0

chambrer

vt (du vin) chambrer

 

S0

chambrette

nf pitite tchambe

 

C60

chambrette

tchambrète; (houill.) tchambrê (nm)

 

E0

chambrière

_ de charrette, dame, pindant hawê, mèskine ; _ de foyer, damehièle ; _ de lit, èknèye, håle di lét

 

E0

chambrière

_ de lit (appareil à claire-voie formé de lattes de bois, que l’on glisse entre le bois de lit et le lit pour retenir les couvertures ou pour empêcher un enfant de tomber du lit) sièrvante, sponde, châle di lît (Te.) ; la sponde do lît ; il è falou r’fé one novèle suponde

 

S0

chameau

nm chamau

 

C60

chameau

chamau

 

E0

chameau

(mammifère ruminant) chamau ; n (personne désagréable ou acariâtre) chamau ; qué lêd chamau qu’ il è stî trover là ! ; c’ è-st-one vrê chamau

 

S0

chamière

(généralt des charnières renforcées, utilisées pour de lourdes portes de grange, d’étable, etc. ; comp. tchârnîre) vièrtîre ; lès vièrtîres di l’ uch do stâve ;

 

S0

chamois

peau de _, pê d’ chamwès

 

E0

chamois

nm chamwès ; peau de chamois, pia d’ chamwès

 

C60

chamois

chamwas ; une peau de _ (pour frotter, pour nettoyer), one pê d’ chamwas

 

S0

chamoisine

nf loke à poûssêre , chamwasète

 

C60

chamoisine

(torchon d’entretien) chamwasète ; passoz on côp d’ chamwasète su l’ ârmwêre

 

S0

champ

nm campagne; dans les champs, à campagne ; mettre le bétail aux champs, mète lès bièsses à campagne ; c’est au mois de mai que les champs sont les plus beaux, c’ è-st-au mwès d’ maîy qui l’ campagne èst l’ pus bèle; champ retourné en friche, tchamp pûni ; (parcelle de terrain cultivé) bokèt; un champ de froment, on bokèt d’ frumint ; (espace déterminé) tèrin ; champ d’ aviation, tèrin d’ aviyâcion ; (loc) sur le champ, (tot-)ossi rade, tot d’ chûte ; à tout bout de champ, à tot côp, tofêr ; laisser le champ libre, ènn’aler, lèyî fé

 

C60

champ

[nm] tchamp

 

G100

champ

(terrain cultivable) tchamp ; on tchamp d’ crompîres ; on tchamp d’ avon.ne ; çu tchamp-là èst plin d’ pâmes èt d’ tchèdrons ; mon.ner l’ ansine su l’ tchamp ; (au pl) (ensemble des terres cultivées) tchamps ; travayi dins lès tchamps ; couri avâ lès tchamps ; il è pris la clé dès tchamps ; avoir le _ libre, avèr li tchamp libe ; sur le _ (immédiatement), su l’ tchamp ou su l’ pîd su l’ tchamp ; i ‘nn’ è ralé su l’ pîd su l’ tchamp ;  portion d’un _ de foin ou de céréales plaquée au sol par le vent et qui se présente sous une forme circulaire (syn. rôse) ; l’ avon.ne èst coûtchi tot-à rôsace ; li foûre coûtche à rôse; un beau _ de pommes de terre, on bê bokèt d’ crompîres ; tu as là un beau _ de céréales, tès one boune dinrêye, là

 

S0

champ 1

tchamp, tére, bokèt d’ tére, campagne (Cha., Da.) ;  _ de pommes de terre, bokèt d’  crompîres ; [aller] aux _s 1 pour travailler, ås tchamps ou avå lès tchamps, à l’ campagne, 2 pour garder le bétail, ås vatches, è tchamp (Ja.) ; avoir la tête aux _s, avu l’ tièsse avå lès cwåres ; sur-le-champ, voy. aussitot ; à tout bout de _, voy. cesse ; (anc.) _ d’équarrissage, paradis dés dj’vås

 

E0

champ 2

(côté étroit), voy. chant 2

 

E0

champagne

nm champagne

 

C60

champagne

du _, dè champagne

 

E0

champagne

(vin récolté en Champagne) champagne ; one flûte a champagne

 

S0

champêtre

adj dè l’ campagne ; garde champêtre, champète (nm)

 

C60

champêtre

garde _, champète ou går (, garde) champète

 

E0

champignon

nm aub(u)sson (, aubwisson) ; agaric du chêne, linwe-di-boû ; bédegar, pome-di-ronche ; bolet, bolwè ; morille, morile ; vesse-de-loup, vèsse-di-leup

 

C60

champignon

tchampion, boleû (à St. tchampion = ch. comestible, boleû = mauvais ch.) ; parmi les bons, on distingue surtout l’agaric ou psalliote champêtre, li bon tchampion, lu p’tit rôsé (Ma.) ; la morille, morèye (, -èle) ; la fistuline hépatique, linwe-di-boû. parmi les vénéneux, le lycoperdon, vèsse-di-leûp ; la fausse oronge, tchapê-d’-macrale ; le phalle vulgaire, flêrant boleû ; l’auricule de Judas, orèye-di-Djudas ; _ de chapelier, de modiste, pîd d’ tchapê ; _ de lamp, tchapurnê

 

E0

champignon

[nm] (e) tchampion, (o) champiyon, (c) aubwisson

 

G100

champignon

champignon ; les _s comestibles, lès bons champignons ; les champignons vénéneux, lès mâvês champignons ; le _ perforé qui se trouve à l’extrémité du tuyau central de la lessiveuse, la pware do l’ lèssîveûse ; un _ de modiste, on pîd po lès tchapaus

 

S0

Champion

npr Tchampion

 

C60

champion

nm pr(e)umî ; c’est lui le champion, c’ èst li l’ pr(e)umî, c’ èst li l’ cok

 

C60

champion

, -ionne n champion, -ione

 

S0

championnat

nm championat

 

C60

championnat

championat ; Bastogne è gangni l’ championat d’ fotbal

 

S0

Champlon

(-Ardenne) (village de la commune de Tenneville) Tchimpion ; gentilé: Tchimpionî, Tchimpionerèsse

 

S0

Champs

(village de la commune de Bertogne, anct commune de Losange) Tchamp ; surnom des habitants : lès foyans

 

S0

chançard

, arde, adj et n chançârd (-e), chanceûs (-e) ; ça, c’est un chançard, ça, c’ èst onk qu’ a dè l’ chance!

 

C60

chançard

, -e tchanceleûs, -e , (, -cieûs)

 

E0

chançard

, -arde adj et n chançârd, -arde

 

S0

chance

nf chance ; par chance, chanceûsemint, par chance ; (expr) il a dè l’ cwade di pindu è s’ potche, il a une veine de pendu ; il a ieû dè l’ chance qui s’ pa a v’nu au monde divant li, il a eu la chance que son père soit né avant lui, il peut profiter d’ une situation favorable ; i potchereûve è l’ aîwe tot nu èt rivenu avou dès pèchons plin ses potches, il sauterait dans l’eau tout nu et il remonterait, les poches remplies de poissons ; li chance èst faîte po l’s-eûreûs èt l’ bèsace po lès bribeûs, la chance est faite pour les heureux et la besace, pour les mendiants ; on pout dire qu’il èst tchèyu l’ cu dins l’ bûre, on peut dire qu’il est tombé le derrière dans le beurre ; quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûve mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vêrin.n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes que les enfants naîtraient sans tête ; quand t’ n’ as pont d’ chance, ti t’ nèyereûve dins t’ ratchon, quand tu n’as pas de chance, tu te noierais dans ton crachat ; (loc) encore une chance que, co d’ chance qui ; « Co d’ chance qu’ on vos-a ieû . » (E. Gilliard)

 

C60

chance

tchance, chance, aweûr, boneûr ; avoir de la _, être chancard, tchanceler, avu l’ påcolèt, èsse toumé dè meûs dès Påkes (, dè påpe Vo.), toumer è hô di s’ mame, rûssi come on potchâ (Fl.) ; voy. réussir ; avoir une _ extraordinaire, tini l’ bon Diu po l’ pîd ; il a toutes les _s, c’ èst l’ fis dè l’ blanke poye ; la _ est faite pour les heureux, li diåle tchêye todi so l’ gros hopê; c’est selon la _, c’ èst come il atome; voy. hasard.

 

E0

chance

(sort favorable) chance ; il è do l’ chance avou sès bièsses ; dji va fé toûrner la chance ;  t’ ès one chance di pindou ; il è one poûri chance ; one chance qu’ il astot là ! ; il è fêt ça â p’tit bouneûr la chance ; (probabilité) chance ; i gn-è wêre di chance quu nosse djunu vêlerè tote seûle ; s’attirer la _ au jeu de cartes, fé toûrner la chance (litt. « faire tourner la chance ») [lorsqu’un joueur est malchanceux, il fait tourner la chaise sur laquelle il est assis ou il tourne autour de celle-ci ; il espère ainsi « faire tourner la chance »] 

 

S0

chancelant

, -e adj sgur, -e ; ses affaires sont _es, i n’ èst nin trop sgur ; être de santé _e, clèper ; ça fêt djà on bon momint qu’ i clèpe

 

 

S0

 

 

chanceler

v bèrlondjî, bloncî, branler dins l’ mantche ; « rastokant l’ pron.nî qui bèrlondje » (J. Guillaume) ; (expr) dj’ a todi on fiêr qui clape èt l’ ôte qui n tint nin, j’ai toujours un fer qui fait du bruit et l’autre qui ne tient pas, je suis toujours de santé chancelante

 

C60

chanceler

balancî, bambî, barloker, halbouyî, halcoter, hanguiner, hossî, sambouyî, walcoter ; (d’un ivrogne) il a l’ touma, i barloke (ou -êye) avå lès vôyes, i hosse so sès djambes, i fêt dès madames ; voy. balancer, zigzag

 

E0

chanceler

[v] (o-c) bèrlondjî, (e) balancî, barloker ; v. balancer

 

G100

chanceler

vi molyi ; sa santé chancelle, i molîe

 

S0

chancelier

chancèlier

 

G0

chancellerie

chancèlerîye

 

G0

chanceux

adj chançârd, chanceûs ; être chanceux, awè one bone mwin, avoir une bonne main

 

C60

chanceux

, -euse voy. chançaRd

 

E0

chanceux

, -euse adj et n chanceûs, -eûse ; (de qqn qui est particulièrement _) sûr qu’ il è do l’ cwade di pindou dins sa potche !

 

S0

chancir

crantchi ; voy. moisir, rancir

 

E0

chancre

nm (individu) chanke ; (végétaux) bourlote (f), chanke, poria d’ aube, tchabote (f) ; « C’ èst po rîre!, di-st-i dins s’ tchabote, li sot-dwârmant. » (J. Guillaume)

 

C60

chancre

crantche (nf), tchanke ; voy. cancer) ; surtout d’un arbre chancreux, qu’ a (dè) l’ crantche, qui crantchih, qu’ èst crantcheûs (, crantchi, -ou, -elou)

 

E0

chancre

chanke ; il è la chanke à l’ figure

 

S0

chancreux

, euse adj à tchabotes, chancreûs (-e)

 

C60

chancreux

être _, crantchi ; Voy. CHANCRE

 

E0

chandail

nm (gros) tèchu

 

C60

chandail

tricot ; mètoz vosse tricot 

 

S0

Chandeleur

nf tchandeleûse, tchandèles (pl.); le 2 février, on fait bénir un cierge (à allumer lors des orages et des veillées mortuaires), à l’ tchandeleûse, on faît bèni l’ tchandèle ; (expr) quand l’ solia lût su l’ auté à l’ tchandeleûse, l’ oûrse rintère è s’ trau po chîs samwin.nes, quand le soleil luit sur l’autel à la Chandeleur, l’ours rentre dans sa tanière pour six semaines ; aus tchandèles, quand l’ solia lût su l’a uté, i lût tot l’ èsté, à la Chandeleur, quand le soleil luit sur l’autel, il luit tout l’été ; aus tchandèles, quand l’ solia lût su l’ auté, i gn-a co po chîs samwin.nes d’ iviêr, à la Chandeleur, quand le soleil luit sur l’autel, il y a encore pour six semaines d’ hiver

 

C60

Chandeleur

à la _, à l’ Tchandeleûr (-eû (Ve.), -eûse (Wa., St., Ma., Vi., Du.) ; voy. purification

 

E0

Chandeleur

[nf] (o-c) Tchandeleûse, (e) Tchandeleûr

 

G100

Chandeleur

(fêtée le 2 février)  Tchandeleûse

 

S0

chandelier

nm tchandelé

 

C60

chandelier

(support) tchandelé (, -î, -eû) ; (artisan) tchandelon

 

E0

chandelier

(bougeoir) tchandelî ; on tchandelî di stin ; (t de chasse) (empaumure du cerf qui compte au moins trois épois) chandeulier ; dj’ ê tiré on cièr avou l’ chandeulier

 

S0

chandelle

nf tchandèle ; un souper aux chandelles, on soper aus tchandèles ; chandelle longue et mince, pètéye ; (expr) il ne faut pas brûler la chandelle par les deux bouts ( … gaspiller le bien qu’on possède), i n’ faut nin brûler l’ tchandèle dès deûs costés ; l’enjeu n’en vaut pas la chandelle, li chîje ni vaut nin lès tchandèles, la soirée ne vaut pas le prix des chandelles nécessaires à 1′ éclairage de celle-ci

 

C60

chandelle

tchandèle (, -èye) ; voir cent _, vèy bablou, vèy feûs-èt-flames ; petit bout de _, nokèt ou nokion d’ tchandèle

 

E0

chandelle

[nf] tchandèle

 

G100

chandelle

(bougie) tchandèye ; distinde la tchandèye ; voir trente-six chandelles (à la suite d’un coup), vèy mile tchandèyes ; li djeû n’ a vât nin la tchandèye ; _ de glace (qui pend du toit), tchandèye di glèce ; tenir la _ (être le témoin de scènes intimes), tèni la boujîe (ou la tchandèye) ; faire une _ (au football), fé one bote à l’ êr

 

S0

chanfrein

nm (biseau) chanfrin

 

C60

chanfrein

[cheval ou bovidé] qui a un _ (marque blanche) à la partie antérieure de la tête, håmé (, hêmé Ve. ; ard.), qui a une håmeûre ; _ d’une planche, rabat

 

E0

chanfrein

adj dont le chanfrein est marqué d’une large ligne blanche (w hêmeûre) hêmé ; li tch’vau èst hêmé

 

S0

 

 

chanfreiné

adj à chanfrin

 

C60

chanfreiner

(tailler en chanfrein) dirièster (, du- Ja.), rabate

 

E0

change

nm (action de changer) candjadje ; gagner au change, gangnî à l’ discandje

 

C60

change

(troc) candje (nf) ; gagner au _, gangnî à l’ candje ou à l’ discandje ; _ (d’un billet de banque), candjèdje

 

E0

change

(troc) tchindje ; fé on tchindje ; gangni o tchindje ; vous ne perdrez rien au change, tchindje po tchindje, vos n’ pièdroz rin ;  il ont fêt on tchindje (se dit partic. lorsque des mariages ont uni des frères et des soeurs issus des deux mêmes familles)

 

S0

changeant

, ante adj (instable) candjant (-e)

 

C60

changeant

, -e candjant, -e ; voy. capri­cieux

 

E0

changeant

, -ante adj tchindjant (, -ante), variant (, -ante) ; il èst co bin tchindjant  

 

S0

changement

nm candjadje, candjemint ; c’est le changement qui a tout amené, c’ èst l’ candjemint qu’ èst cause di tot ; c’est un fameux changement, c’ è-st-on fameûs candjemint

 

C60

changement

candjemint; sans _, voy. STATIONNAIRE

 

E0

changement

[nm] candjemint

 

G100

changement

tchindjemint ; on tchindjemint d’ timps ; dupûs qu’ èlle èst-là, c’ èst-on fâmeûs tchindjemint ;  i gn-è do tchindjemint à l’ comune

 

S0

changer

(se) v (changer de vêtement) si dismoussî, candjî d’ moussemints ; il se change, i s’ dismousse, i candje di moussemints

 

C60

changer

vt (remplacer une chose par une autre) candjî ; action de changer, candjadje (m) ; vous avez changé vos portes, vos-avoz candjî vos-uchs ; (expr) changer d’idée comme de chemise, candjî d’ idéye come di tch’mîje ; (céder une chose contre une autre, échanger) candjî, discandjî ; action de changer, discandjadje (m) ; vous allez changer avec moi, vos-alez candjî avou mi ; (rendre différent) candjî ; il veut toujours tout changer, i vout todi tot candjî ; il est considérablement changé, il a bran.mint candjî ; (prendre la place l’un de l’autre) ; si candjî ; prendre à nouveau la place l’un de l’autre, si r’candjî ; vi changer de côté, candjî d’ costé ; changer de couleur, candjî d’ coleûr; changer de langage, causer ôtrèmint ; changer de voiture, candjî d’ vwèture; changer de place, candjî d’ place ; changer d’ opinion, toûrner casake ; (devenir autre) rien n’a changé, gn-a rin d’ candjî ; le temps change, gn-a on mouvemint dins l’ timps ; (expr) pour ne pas changer, come d’ abitude

 

C60

changer

candjî; _ (qch) de place, bodjî; _ l’ordre des cultures, dissåhener ; se _ (ou changer de vêtements), candjî d’ bagues, si (dis)candjî ; vi _ de langage, ritoûrner l’ vièrna ; _ d’opinion, de parti, candjî d’ îdèye, toûrner casake ; il change souvent d’avis, i toûne à tot vint ; le temps change, li timps è-st-è l’ mowe, i mowe, du v. mouwer) ; [le temps est] changé, tot mouwé, (plaist) lu timps èst r’mètou, c’ est l’ pwève què l’ ra (Ja.) ; voy. échanger, troquer

 

E0

changer

[v] 1 candjî

2 _ de vêtements : candjî sès moussemints / sès lokes, (e) candjî d’ bagues, (e-c) si discandjî, (o) s’ discandjî

 

G100

changer

vt (qqch ou qqn) (les remplacer par qqch ou qqn d’autre) tchindji (candjè Te. ; candji Ra.; tchandjè Ber., Te. ; tchandji Ar., Lo., Mi., No.; kindjè Sa.) ; tchindjoz lès vêres ; il faudra _ les draps de lit, i fârè tchindji lès lîts ; aler parmon.ner po s’ tchindji lès-idées ; ça tchindje tot ! ; vi _ de (remplacer par) qqch ou qqn d’autre, tchindji ; tchindji d’ moussemints ; èle tchindje di galant come di tchmîje ; tchindji d’ mâjon ; tchindji d’ idée ; tchindji d’ ton ; tchindji d’ coleûr ; tchindji d’ plèce ; (devenir différent, se modifier) tchindji ; dipûs qu’ il èst mayeûr, il è brâmint tchindji ; dji sû trop vî po tchindji ; li timps tchindje ; se changer (mettre d’autres vêtements), si tchindji ; vos-astoz tot frèch ; aloz-ve tchindji ! (rem. = allez vous changer !) (vous objet) (à distinguer de : aloz-ve tchindji ? (allez-vous changer ?) (vous sujet) ; _ de place, boudji d’ plèce ; (se modifier, s’altérer) boudji ;  le mort change (= son corps gonfle), il faudra fermer le cercueil (avant que celui-ci ne devienne trop étroit), li mwart boudje, i fârè sèrer l’ wachê ; _ d’opinion, ritoûrner camisole (ou ritoûrner casake ou ritoûrner s’ paletot ou ritoûrner s’ tchâr) ; cela change tout, c’ è-st-oune ôte afêre, ça ; il a beaucoup changé, i n’ èst nin à ric’nuchi ; cet enfant a fréquemment changé de famille d’accueil, ç’t-afant-là è stî c’tapé t’t-avâ lès djins ; nous allons _ de direction pour ne pas passer devant leur maison, dji vons nos distoûrner po n’ nin passer d’vant leû mâjon ; un individu qui change fréquemment d’opinion, on r’toûrneû d’ camisole ; (se dit de qqn qui change fréquemment de compagne ou de personnel) i fârot bin lî a sèmer on djournâ ! (litt. « il faudrait bien lui en semer un journal (anc. mesure agraire : 36 ares) » (s. e. pour qu’il en ait assez)) ; _ radicalement d’opinion, ritoûrner casake ; il est habile à faire _ les gens d’opinion, il èst fwart po toûrner lès djins

 

S0

changeur

candjeû, troukeleû (f -eûse)

 

E0

chanoine

nm tchènon.ne

 

C60

chanoine

tchènon.ne (, -ône), (anc.) trèfoncî (de St-Lambert)

 

E0

chanoine

chanwane

 

S0

chanoinesse

(anc.) tchènônèsse

 

E0

chanson

nf tchanson

 

C60

chanson

tchanson, åriète, bokèt; chanter une _, tchanter on bokèt, pèter s’ bokèt ; _ surtout satirique ou comique en wallon,  paskèye (, -êye)

 

E0

chanson

[nf] tchanson

 

G100

chanson

tchanson ; un compositeur de _s, on f’jeû d’ tchansons ;  une _ grivoise, one crâsse tchanson ; une _ longue et ennuyeuse, one transe di tchin ; c’est toujours la même _ (la même rengaine), c’ èst todi la min.me tchanson ; c’est une autre _ (une autre affaire) (cela change tout), c’ è-st-one ôte tchanson

 

S0

chansonner

, -ette tchansoner,  -ète

 

E0

chansonnette

nf pitite tchanson

 

C60

chansonnette

tchansonète ; i poûsse voltî la tchansonète

 

S0

chansonnier

nm (personne) fieû d’ tchansons ; (livret) lîve di tchansons

 

C60

chansonnier

tchansonî, feû d’ tchansons ou d’ paskèyes

 

E0

chant

nm tchantadje ; chant désordonné, tchanterîye (f) ; chant du coq, codâkerîye (f) ; (face étroite) mettre sur chant, mète dissus  crèsse

 

C60

chant

[nm] tchant

 

G100

chant 1

tchant ; _ d’ensemble, keûr; petit  _  insignifiant, råvion ;  amateur de _,  amateûr di tchanterèye ; voy. pinson

 

E0

chant 1

tchant ; dès coûrs di tchant ; on tchant d’ ûjê

 

S0

chant 2

mettre (une brique, etc.) de _, mète so crèsse ou so tchant, opp. à so plat ou à plat

 

E0

chant 2

(face étroite d’un objet) tchant ; mettre des pierres sur _, mète dès pîres su crèsse (ou su tchant) ; mète dès brikes su tchant 

 

S0

chantage

nm maneçiadje

 

C60

chantant

, ante, adj tchantant (-e) ; avoir une voix chantante, awè one vwès qui tchante

 

C60

chanteau

voy. quignon

 

E0

chanter

v tchanter ; chanter juste, tchanter jusse  ; chanter une chanson, tchanter one tchanson ; je chante, dji tchante ; chanter à plusieurs reprises, ratchanter ; (chanter, en parlant du coq) codâker,  tchanter ; (loc) c’est comme si on chantait, c’ èst come s’ on tchantereûve (Malbrouk) ; si ça vous chante, si ça vos dit one saqwè ; (expr) tchanter come on rossignol, chanter comme un rossignol (agréablement) ; lès djon.nes tchantenut come lès vîs chufèlenut, les jeunes chantent comme les vieux sifflent, les habitudes passent d’une génération à l’autre ; faire chanter (qn), manecî (one saquî)

 

C60

chanter 

tchanter ;  _  à  plein  gosier (oiseau), tchafeter ; manière de _, tchantèdje ; voy. FREDONNER, GAZOUILLER

 

E0

chanter

vt (faire entendre (un chant)) tchanter ; tchanter one pètite êr ; tchanter lès vèpes ; tchanter malbrouk : tchanter matines ; (raconter, dire) tchanter ; qu’ èst-ce quu tu tchantes là ? ; (diffuser) tchanter ; ne va pas chanter (diffuser) cette information, ni va nin tchanter ça avâr-là ; vi (produire des sons musicaux) tchanter ; tchanter jusse ; tchanter fâs ; tchanter à plin gosî ; (crier) (en parlant de certains oiseaux) tchanter ; li cok tchante;  on pinson qui n’ tchanterè jamês ; (produire un bruit plus ou moins modulé) tchanter ; li cokemâr tchante su l’ feû ; (siffler) tchanter ; dj’ ê lès-orèyes qui tchantant ; si cela me (te, lui, etc.) chante, si cela me plaît, si ça l’ (t’, lî, etc.) tchante ; dj’ îrê si ça l’ tchante ; faire _ (qqn) (exercer un chantage sur qqn) fé tchanter quéke onk ; vi _ de nouveau (après avoir cessé de le faire), ritchanter ; nosse canari r’tchante ; (à l’adresse de qqn qui chante faux) ni sbère nin li slo ! (litt. « n’effraye pas le soleil ! »)

 

S0

chanterelle

(oiseau) apèle (nf), houkeû ; quand, au lieu d’ apèler, elle pousse son cri d’alarme, on dit bate : vosse vért (verdier) bat’, c’ è-st-on bateû, vos ‘nnè haperez nouk

 

E0

chanterie

tchanterèye

 

E0

chanteur

, euse n tchanteû (-se)

 

C60

chanteur

, -euse tchanteû, -eûse, (anc.) tchantrê ; mauvais _, tchantå

 

E0

chanteur

, -euse n tchanteû, -eûse ; c’ è-st-one fâmeûse tchanteûse ; le _ attitré (pour les offices religieux), li mêsse tchanteû ; _ hors pair, mêsse-tchanteû

 

S0

chantier

nm chantier, travau(s) ; je suis allé visiter le chantier, dj’ a stî veûy su lès travaus ; chantier d’ entreprise, baclûse (f), chantier

 

C60

chantier

_ de tonneau, djontî (, djantî Ar., Od.), djåpîce (Ve.) ; voy. poulain; _de scieur, voy. hourd ; _de travail, lès-ovrèdjes ou travaus ; se relayer sur le _, si r’lèver so posse ; (houill.) _ à la surface, pêre (nf) ; y mettre en _ (des matériaux), pêrî ; :_ d’abatteur dans la mine, pêrê (un cwè ou costé (quartier) comprend ordt plusieurs pêrês ; _de marchand de bois ou de houille, pêre di bwès ou di hoye

 

E0

chantier

[nm] travau, (e) ovrèdjes [nm-pl]

 

G100

chantier

(où se déroulent des travaux de construction) travau ; lès-omes ni sont nin co su l’ travau ; il ont monté one barake su l’ travau ; j’ai été voir le _, dj’ ê stî vèy l’ ovrèdje

 

S0

chantignolle

 

(pièce de bois soutenant les pannes de la charpente) cale

 

S0

 

chantoir

nm agoûdjwè (, èglîjwè, ègoûjwè), goyète (f)

 

C60

chantoir

(trou où se perd un ruis­seau) tchantwêr, agolina, doûve (nf), voy. affaissement, bourbier, gouffre

 

E0

chantonner

voy. fredonner

 

E0

chantourner

v tchantoûrner

 

C60

chantourner

soyî è rondeûr

 

E0

Chantraine

Tchanterin.ne, n. de lieu

 

E0

chantre

nm (d’église) madjustêr, maurlî ; (chanteur) tchanteû (-se)

 

C60

chantre

tchante, mårlî, tchantrê  tchanteûr à l’ èglîse ou à mèsse

 

E0

chantre

le _ attitré (pour les offices religieux), li mêsse tchanteû

 

S0

chanvre

nm tchène (f) ; fibre de chanvre, brocale (f)

 

C60

chanvre

tchène (nf), voy. chènevis, écouchures ; _ femelle, massê ; _ bâtard, voy. galéopsis

 

E0

chanvre

[nm] (e-c) tchène, (o) tchane

 

G100

chanvre

tchanve (f à Fa., Me., Te.) ; do l’ cwade di tchanve ; broyi l’ tchanve ; spindjè l’ tchanve (Te.)

 

S0

Chanxhe

Tchanhe, village

 

E0

chaos

Voy. brouillamini

 

E0

chapardage

nm bosadje, bribadje, scrotadje

 

C60

chaparder

v boser, briber, scroter ; il chaparde, i bose, i bribe, i scrote

 

C60

chaparder

aller _ des prunes, aler à l’ maraude âs biokes ; voir voler 1

 

S0

chapardeur

, euse adj et n bribeûs (-e), croteûs (-e)

 

C60

chape

nf (cape) tchape

 

C60

chape

(vêtement; t. techn.) tchape

 

E0

chape

(de prêtre) chape

 

S0

chapeau

nm tchapia ; grand chapeau de paille de paysan, tchètwêre (f) (, tchètwâre (f)) ; boîte à chapeau en bois tourné, lausse ; « Dj’ a r’trové dins one lausse o gûrnî on bia gros parwassyin avou dès rodjès lètes . » (J. Houziaux) ; (homme) chapeau de feutre, tchapia d’ feûte  ;… de paille, panama ;… melon, tchapia boule ; … mou, tchapia mozârt; gibus, tchapia-bûse ; (femme) béguin, sandronète ; bonnet blanc couvrant les oreilles et attaché sous le menton, gaumète ; coiffe, cwèfe ; quantité que peut contenir un chapeau, tchapurnéye ; (loc) travailler du chapeau, divenu (/ ièsse) sot ; coup de chapeau, tchapurnéye (nf) ; (expr) chapeau pour ce que vous faites !, c’ èst bin, ci qu’ vos fioz là !, proficiat ‘po ç’ qui vos fioz !

 

C60

chapeau

tchapê, (argot) gnak ; grand coup de _, tchapurnêye ; _ démodé (de femme), vèye cabasse ; _ fendu, crèné, findou, claque, clake ; haut de forme, bûse (nf) ; _ à bavolet, voy. bavolet; _ de jonc ou de paille pour le soleil, tchèteûre (nf); (anc.) _ de ma­raîchère, tchapê d’ cotîrèsse ; _ de bouilleur, tchapê d’ houyeû ; t. de vign., _ de la cuvée, tchapia (Hu.), voy. rafle 1

 

E0

chapeau

[nm] (o-c) tchapia, (e) tchapê

 

G100

chapeau

tchapau (tchapê Ber., Te, qqf à Ba.; tchèpê autres villages) ; on tchapau di strin ; on tchapau d’ paye (syn. tchèteûre) ; on tchapau bûse ; _ melon, boleû, on tchapau boule ; on tchapau à cwanes ; on tchapau clake ; tirer son chapeau (saluer (en se découvrant)), tirer s’ tchapau ; (anc.) on vèt bin qu’ c’ èst lès-èlècsions, is d’nant dès côps d’ tchapau jusqu’ à l’ tère ! ; (au fig) je lui tire mon _ (je lui témoigne mon admiration), dji lî tire li tchapau ; (anc.) orner son _ d’une garniture de plumes (de paradisier), mète on paradis su s’ tchapau ; _ de paille (pour se protéger du soleil), tchèteûre ; mètoz vosse tchèteûre, li slo dène ! 

 

 

 

S0

Chapeauville

Tchapêvèye, l.-d. de Liège

 

E0

chapelain

tchap’lin (, tchapurlin Ferrières).

 

E0

chapelet

nm tchapelèt ; réciter son chapelet, dîre si tchapelèt; (succession de choses identiques) queuwéye, troke ; ils lui ont a lancé un chapelet d’injures, on l’ a traitî d’ tos lès noms

 

C60

chapelet

tchapelèt; je lui ai défilé mon _, dji lî a d’filé m’ tchapelèt, dji lî a d’rôlé m’ papî ; _ d’oignons, tchapelèt, håsplèt, djambe (nf), fènèssîye (nf) (, èfènassîye Ne.) ; _ des côtes de porc, rivelète

 

E0

chapelet

[nm] tchapelèt

 

G100

chapelet

(objet de piété) tchapelèt (tchè- Ar , Si., …) ; lès grins do tchapelèt ; la crwas do tchapelèt ; (prière que l’ on récite en égrenant le _) tchapelèt ; dîre si tchapelèt ; dîre one dîjin.ne di tchapelèts ; nous allons réciter le _, dji vons dîre nosse tchapelèt ; participer à la récitation du _, aler â tchapelèt ; (succession de choses identiques) tchapelèt ; on tchapelèt d’ ognons ; on tchapelèt d’ ay ; on tchapelèt d’ sâçusses ; on tchapelèt d’ oûs (dins la ponîre

 

S0

chapelier

nm tchapelî

 

C60

chapelier

tchapelî

 

E0

chapelle

nf tchapèle ; faire toutes les chapelles (traîner en cours de route), fé totes lès tchapèles ; chapelle murale, potale ; (expr) tot l’ monde prétche po s’ tchapèle, chacun prêche pour sa chapelle

 

C60

chapelle

tchapèle ; maître de _, mèsse dès tchantes ; petite _ murale, potale

 

E0

chapelle

[nf] tchapèle

 

G100

Chapelle

(n de famille) Chapèle

 

S0

chapelle

tchapèle ; (au fig) prétchi po sa tchapèle ; faire toutes les _s (fr. de Belgique) (passer par tous les cafés qui jalonnent le chemin du retour  ), fé totes lès tchapèles ; une _ ardente, one tchapèle ârdente ; on prétche todi po sa tchapèle (ou po sa parwasse)

 

S0

chapellerie

Itchapèlerèye.

 

E0

chapellerie

tchapèlerîe

 

S0

chapelure

chapelure ; kitoûrner lès bokèts d’ tchâr dins la chapelure

 

S0

chaperon

nm (coiffure) capuce (f) ; le petit chaperon rouge, li p’tite rodje capuce, rodje capucète ; (personne accompagnant la jeune fille) c’est vous qui allez servir de chaperon, c’ èst vos qui va po t’nu l’ quinkèt

 

C60

chaperon

, -onner tchapuron, tchapurner

 

E0

chapitre

nm tchapite

 

C60

chapitre

 (d’ecclés. ; de livre) tchapite; vous n’avez pas voix au _,vos-èstez mêsse podrî l’ ouf ou so l’ cindris’, voy. jeune

 

E0

chapitre

(d’un livre chapite) chapite ; avoir voix au _, avèr drèt (ou avèr vwas) o chapite

 

S0

chapitrer

v tchapitrer, fé on tchapite ; il chapitre, i tchapitréye

 

C60

chapitrer 

chapitrer, rimostrer ; voy. RÉPRIMANDE, -ER

 

E0

chapon

nm tchapon

 

C60

chapon

tchapon, cok hamelé ou côpé, tchapé (Cou., GrH., etc.)

 

E0

chapon

(jeune coq châtré) tchapon ; lès tchapons sont djà bons à touwer

 

S0

chaponnage

nm tchapenadje

 

C60

chaponner

v tchapener ; celui qui chaponne, tchapeneû ; il chaponne, i tchapenéye

 

C60

chaponner

hameler, côper, sin.ner (Gl. ; sèner Ke.), tchèpener, tchaper ; voy. chatrer

 

E0

chaponner

vt tchaponer ; tchaponer on cok

 

S0

Chapon-Se.

Tchapon-Sèrè, village

 

E0

chaque

adj ind, chake ; entre chaque maison, ètur chake maujone ; chaque chose à sa place, chake cayèt à s’ place; à chaque instant, à tot momint; chaque dix minutes, totes lès dîs minutes

 

C60

chaque

chake (, tchake Gl., Fa.) ; _ fois, chake fèye, tot côp, (à) tot côp bon ; voy. chacun

 

E0

chaque

adj indéfini chake ((anc.) tchèke) ; i brouketèye chake côp qu’ i rintère ; c’ èst chake côp ti qui m’ amantches ; à chacun ses usages particuliers, chake payis, chake môde ; ça cosse cink eûros chake 

 

S0

char

nm (agricole) tchaur ; (militaire) tank

 

C60

char

tchår, voy. cha­riot ; _ à bancs, char-à-bancs. Voy. ourse

 

E0

char

[nm] (o-c) tchaur, (e) tchår, (o) tchâr

 

G100

char à bancs

nm châr à bancs, vagon

 

C60

charabia

voy. baragouin, galima­tias

 

E0

charade

nf charâde, advinia (m)

 

C60

charançon

nm calande (f)

 

C60

charançon

cålon, mohète di grin ou simplt mohète, moche di grin (Cou.), mote du grin (Lig.) ; larve du _, viér di grin ; notre grain est plein de _s, lès mohètes s’ ont fèrou è nosse grin, il èst fèrou è mohètes ; vov. bruche

 

E0

charançon

_ du blé, moulon ; i fârè passer la farine, gn-è dès moulons d’dins

 

S0

Charbo

(n de famille) Tchèrbô

 

S0

charbon

nm (combustible) tchaufadje, tchèrbon ; seau à charbon, saya au tchèrbon, saya au tchaufadje ; charbon récupéré après tamisage, ripassé ; charbon de bois, cindes di for; boulet de charbon, bougnèt, hotchèt ; bloc de charbon dans la mine, môrtî ; « on gros môrtî d’ tchèrbon avou on brût d’ infiêr si crèvaude èt s’ distatche » (G. Bernard) ; (loc) être sur des charbons ardents, ièsse su dès tchôdès breûjes ; (maladie) tchèrbon

 

C60

charbon

tchèrbon, tchåfèdje ; _ de bois, tchèrbon di strivê (ou struvê), voy. faude, -eur ; _ de terre, hoye (qqf houye ; le houilleur disait ordt dè l’ von.ne, dès von.nes) ; mauvais _ de terre, tèroûle, tirelote ; _ lavé, dè lavé ; boue de _, chlam (nm) (, slam Flé., Vo.), môlion (nm); (houill.) couche de _, voy. couche ; production quotidienne de _, payèle ; esp. de _ : bètch-di-mohon, etc. ; veinette de _ dur, sans valeur, crohå (nm); voy. boulet, houille, tourbe ; (maladie) tchèrbon ; _ du blé, voy. nielle 2

 

E0

charbon

[nm] tchèrbon

 

G100

charbon 1

(combustible) tchèrbon ; do tchèrbon d’ bwès ; broûler do tchèrbon ; on sètch di tchèrbon ; on martchand d’ tchèrbon ; je suis sur des _s ardents, dji sû su dès spines

 

S0

charbon 2

(maladie infectieuse) tchèrbon ; nos porcês ont l’ tchèrbon

 

S0

charbonnage

nm tchèrbonadje ; travailler au charbonnage, travayî à l’ fosse

 

C60

charbonnage

tchèrbonèdje, houyîre, fosse ; puits de _, beûr ; (plaist) petit _ de rapport médiocre, beûr à l’ djote, burtê

 

E0

charbonnage

tchèrbonèdje ; il è stî travayi dins lès tchèrbonèdjes

 

S0

charbonner

v fé dè l’ fumêre

 

C60

charbonner 

la lampe charbonne, voy. FUMER

 

E0

charbonneux

schiste _, bèsî, brîhå, barbarin

 

E0

charbonnier

nm (fabricant le charbon de bois) faudeû ; (marchand de charbon) mârtchand d’ tchèrbon, mârtchand d’ tchaufadje

 

C60

charbonnier

tchèrbonî, voy. faudeur, bouilleur ; _ ambulant, crahelî

 

E0

charbonnier

[nm] tchèrbonî

 

G100

charbonnière

nf (mésange) tchèrboneûse ; (seau à charbon) batch au tchèrbon, chârboniére

 

C60

charbouillé

blé _, voy. niellé

 

E0

charcuter

(hacher menu) kihatchî ; (découper maladroitement) hwèrcî, mascåcer, (ki)hameler

 

E0

charcuter

vt (qqn) (l’opérer de façon maladroite) charcuter

 

S0

charcuterie

nf craucherîye, chârcuterîye ; (sortes) du boudin blanc, dè l’ blanke tripe, do blanc boudin; du boudin noir, dè l’ nwâre tripe ; de la fressure, dè l’ dispouye; du jambon, do djambon ; du hachis pour faire des boulettes, do hatchis’ po fè dès vito(u)lèts; de la hure, dè l’ grogne ; du lard, do laurd ; du lard maigre, do trèlârdé, do strwèt laurd, do p’tit salé ; du pâté, do pâté ; du salami, do salami ; de la saucisse, dè l’ saucisse, dès queuwètes ; de la tête pressée, dè l’ tièsse prèsséye

 

C60

charcuterie

botike di pourcê,… di cråssî ou di cråsserèye ; de la _, dè l’ cråsserèye, dès cåsserèyes, dè l’ charcuterèye

 

E0

charcuterie

[nf] (o) tcharcuterîye, (c) chârcuterîye, (e) cråsserèye

 

G100

charcuterie

(produit à base de viande de porc) charcuterîe ; i n’ mindje wêre di charcuterîe ; (boutique de charcutier) charcuterîe ; la charcuterîe n’ astot nin drovi

 

S0

charcutier

nm crauchî

 

C60

charcutier

cråssî, charcutier

 

E0

charcutier

charcutier ; (au fig) (chirurgien maladroit) charcutier

 

S0

chardon

nm tchèrdon ; chardon des bois, tchèrdon di tch’vau; chardon Notre-Dame (chardon Marie), tchèrdon d’ ârdjint ; chardon bénit, tchèrdon bènit

 

C60

chardon

tchèrdon ; _ aux ânes, tchèrdon d’ bådèt ; _ à foulon ou cardère, pingne, pingne di macrale ; voy. échardonner, -oir

 

E0

chardon

tchèdron, jendârme ; râyi âs tchèdrons ; côper lès tchèdrons ; i gn-è brâmint dès jendârmes dins vosse pature, i fârè lès côper ; un _ lancéolé (variété à tige unique), on tchèdron d’ bâdèt (Te.) ; piquant du _, dji m’ ê piké on tchèdron dins l’ dèt

 

S0

chardonneret

nm cârdinâl, chèrbinia, tchèrdinia, tchèrdonî

 

C60

chardonneret

tchèrdin, tchèrdonèt, -nî ; jeune _, takelin

 

E0

chardonneret

[nm] (o-c) cardinâl, (e) tchèrdin, (o-c) tchèrdonî

 

G100

chardonneret

tchèdronèt ; li tchèdronèt è quate coleûrs: do rodje, do bleû, do blanc èt do nwar

 

S0

charentais

charentès

 

G0

charge

nf (ce qui pèse sur) kèdje (, tchèdje), tane; porter une charge, pwârter one kèdje ; une lourde charge, one fameûse kèdje ; il paie le loyer et les charges, i paye li locâcion èt tot ç’ qui va avou ; (mesure) charge d’ eau, vôye d’ aîwe ; (fonction) bèsogne, mèstî (m) ; c’est lui qui a cette charge, c’ èst li qui faît ç’ bèsogne-là ; femme de charge, mèskène ; (responsabilité) dosséye ; endosser la charge, pwârter l’ dosséye ; porter la charge de, l’ awè su lès rins ; avoir charge de famille, awè dès- èfants à noûri ; (loc) à charge de , à condicion di; prendre en charge, s’ ocuper di ; revenir à la charge, rivenu là-d’ssus ; (arme à feu) kèdje ; (charges sociales) ritenûwes

 

C60

charge

tchèdje (qqf néol. charge : être à _ de qn; au pas de _, etc.); grosse _, crake ; petite _, malkê ; plier sous la _, ployî, drèner d’zos l’ tchèdje (l’ crake, l’ fa), crahî (Ju.) ; porter de lourdes _s sur le dos, pwèrter Hu èt Lîdje so si scrène ; _ de fourrage vert portée sur la tête, voy. trousse ; _ sur la herse pour enfoncer celle-ci, tchouke ; bâton qui sert à supporter une _, sorfa; cela m’est à _, çoula m’ anôye (, peûse, sôye), dj’ ènn’ a (m’) pèsant, dj’ ènnè so nanti ; voy. dé­charge

 

E0

charge

[nf] (e-c) tchèdje, (o-c) kèdje

 

G100

charge

(fardeau) tchèdje, crake ; one tchèdje di bwas ; one tchèdje di foûre ; la tchèdje è stî mâ fête, èle va vêler ; i ployot d’zos la tchèdje ; is ‘nn’ ont tchèrdji one, di crake ! ; ma _ (= ce que je peux porter) est complète, dji ‘nn’ ê ma tchèdje avou ça ou dji sû à tchèdje ; avec une _ pleine, à tchèdje ; ann’ aler à vûde èt riveni à tchèdje ; (quantité d’explosifs) tchèdje ; il ont mètou one trop grosse tchèdje ; ça è pèté trop fwart ; (dans quelques loc.) charje ; il è sa mére à charje ; li cayè dès charjes ; on tèmwin à charje ; la _ (très rapidement, en se pressant), à l’ charje ; moûde à l’ charje ; i fêt tot à l’ charje ; c’est toujours moi qui ai supporté la _ de la famille, c’ èst todi mi qu’ è apwarté l’ êwe su l’ molin ; (matérielle ou morale) hotelêye (Te.)

 

S0

chargé

, ée adj à kèdje, kèrdji, kèrdjî (-ye) (, tchèrdjî  (-ye)) ; l’homme est chargé, l’ ome èst kèrdjî, … è-st-à kèdje; le fusil est chargé, li fisik èst kèrdjî ; chargé de fruits, gurné (-ye) ; (expr) kèrdjî come on baudèt, chargé comme un âne ; kèrdjî d’ caurs come on crapôd d’ plumes (iron), chargé d’argent comme un crapaud de plumes, désargenté ; i faît come lès baudèts, i s’ ripwase à kèdje, il fait comme les ânes, il se repose en étant chargé

 

C60

chargé

, -ée adj (qui porte une charge) tchèrdji ; dji sû tchèrdji come on bâdèt ; (alourdi, -ie ; embarrassé, -ée) tchèrdji ; avèr l’ èstoumak tchèrdji ; avèr la linwe tchèrdji ; (couvert de nuages) tchèrdji ; li cièl èst tchèrdji ; (couvert de fruits)  tchèrdji ; lès poumîs sont tchèrdjis

 

S0

chargeage 

(houill.) tchèrdjadje

 

E0

chargement

nm kèdje (f), kèrdjadje, vôye (f) ; chargement de bois, vôye di bwès ; chargement d’eau, vôye d’aîwe ; amener à l’endroit du chargement, mète à vôye

 

C60

chargement

(action de charger) tchèrdjèdje ; conduire (des arbres) à un endroit propice au _, miner à tchèrdjåye ; voy. charge

 

E0

chargement

[nm] (c) tchèrdjadje, kèrdjadje, (e) tchèrdjèdje, (o) kèrdjâdje

 

G100

chargement 1

(action de charger) tchèrdjèdje ; le _ est plus facile en se mettant de ce côté du chariot (parce que l’on profite de la pente du terrain, p.ex.), c’ è-st-on pus facile tchèrdjèdje di ç’ costé-là do tchâr

 

S0

chargement 2

charjeumint ; il èst o charjeumint dès vagons ; faire du _ à la gare, tchèrdji à l’ gâre ; faire un _ de foin, de fumier, tchèrdji â foûre, à l’ ansine ; tchèrdji à lârd 

 

S0

charger

v (mettre une charge sur) kèrdjî (, tchèrdjî ); je charge, dji kèdje (, dji tchèdje) ; il charge, i kèdje (, i tchèdje) ; nous chargeons, nos kèrdjans (, nos tchèrdjans) ; vous chargez, vos kèrdjîz (, vos kèrdjoz, vos tchèrdjîz, vos tchèrdjoz) ; ils chargent, is kèdjenut (, is tchèdjenut) ; il chargeait, i kèrdjeûve (, i tchèrdjeûve) ; il chargera, i kèdjerè (, i tchèdjerè) ; il chargerait, i kèdjereûve (, i tchèdjereûve) ; qu’il charge, qu’ i kèdje (, qu’ i tchèdje ); qu’il chargeât, qu’ i kèrdjiche  (, qu’ i tchèrdjiche); charge, kèdje (, tchèdje) ; chargeant, kèrdjant (, tchèrdjant ); chargé(e), kèrdjî (-ye) (, tchèrdjî (-ye)) ; charger son cheval, kèrdjî si tch’vau ; charger avec excès, forkèrdjî (, fortchèrdjî) ; (prendre qqn en charge pour le transporter) le taxi m’a chargé à la gare de Namur, li tacsi m’ a pris à l’ gâre di Nameur ; (introduire une cartouche) kèrdjî (,  tchèrdjî) ; charger son fusil, kèrdjî s’ fisik ; (munir un appareil de ce qui est nécessaire à son fonctionnement) charger une caméra, mète on film dins one camèra ; charger son stylo, rimpli s’ pôrtè-plume ; (donner une responsabilité) il m’a chargé de vous le dire, i m’ a d’mandé d’ vos l’ dîre ; c’est lui qui était chargé de le faire, c’ èst li què l’ diveûve fé ; (se précipiter sur) plonker ; le bœuf a chargé la fermière, li boû a plonké su l’ cinserèsse

 

C60

charger

(se) v s’ èbarasser, s’ ocuper ; je ne me charge pas de cela, dji n’ m’ èbarasse nin d’ ça ;je m’ en charge, dji m’ ènn’ ocupe

 

C60

charger

tchèrdjî ; _ de la terre à la pelle, paleter, truveler à l’ tére; _ du foin, etc., à la fourche, fortchî, bouter à l’ fotche ; aidez-moi à _ mon fardeau, êdîz-me sus ; _ d’hypothèques, grèver ; [bateau, véhi­cule] chargé, à l’ tchèdje, opp. à l’ vûde ; _ complètement , tchèrdjî à make, …à flahe, hopelé ; charrette fort chargée tchèrète bin hoûrdêye, voy. combler; commencer à charger en disposant bois ou tourbes autour du char, hoûrder ; charger un véhicule à deux roues en équilibrant la charge entre l’avant et l’arrière, diner do dos à l’ atèlée (ard.) ; chargé de fruits, etc., voy. criblé

 

E0

charger

[v] (e-c) tchèrdjî, (o-c) kèrdjî

 

G100

charger

vt (qqn ou qqch) (mettre sur eux une charge) tchèrdji ; le poids de la charge repose trop sur l’arrière du tombereau, t’ ès tchèrdji l’ bignon trop à cou ; _ (qqch) (le placer sur ce ou sur celui qui doit le transporter) tchèrdji ; tchèrdji lès crompîres su l’ bignon; (une arme) tchèrdji ; tchèrdji s’ fusik ; _ du foin, tchèrdji â foûre ; il ne faut pas se _ l’estomac, i n’ fât nin mindji trop pèsant ; tu m’as encore chargé trop lourdement, tu m’ ann’ ès co hèré one bèle, di tchèdje

 

S0

chargeur

nm (celui qui charge) kèrdjeû ; (outil employé par le charretier pour charger) tchèrdjeû, tchêve ; fusil à chargeur, fisik à rèpèticion

 

C60

chargeur

, -euse tchèrdjeû, -eûse, tchèdjerèsse

 

E0

chargeur 1

(personne qui charge des marchandises) tchèrdjeû

 

S0

 

chargeur 2

(d’une arme à feu) charjeûr

 

S0

chariot

nm tchaur ; chariot très bas à trois roues de fer et dont la roue avant est libre, mayane (f), tchèrète (f) ; contenu du chariot, tchaur, tchèréye (f) ; fond de chariot, cu d’ tchaur ; faire déraper un chariot, fé boler on tchaur

 

C60

chariot

tchèriot, tchår, voy. char ; petit _ bas, à trois roues, galiot ; gros _, tchår à malbrouk ; petit _ traîné à la main, tchârê (St.) ; _ de petit enfant, gadot ; _ à bourgogne, panier à bourgogne

 

E0

chariot

petit _ servant à transporter des charges peu importantes (des semences, des piquets, des outils, etc.), chligue, galiot, hîrtcheû ; petit _ (pour le transport de charges légères) tchârê; _ d’enfant (pour soutenir celui-ci lorsqu’il apprend à marcher), tchârê ; petit _ bas sur roues, destiné aux travaux des champs (surtout pour le transport des outils agricoles), galiot ; _ à quatre roues, de grande dimension, pour transporter du foin, du bois, des céréales, etc., tchâr ; li tchâr èst afagni jusqu’ à l’ achi ; (au fig) c’ èst la cinkime roûe do tchâr 

 

S0

charitable

adj laudje ; être charitable, awè bon keûr, ièsse di D’néye, être de « donnée » (jeu de mots avec le village de Denée) ; il n’est pas très charitable, i n’ èst nin di D’néye; il èst laudje mins c’ èst dès spales, il est large, mais c’est d’ épaules

 

C60

charitable

charitâbe ; c’est qqn de peu _, c’ è-st-one dure âme 

 

S0

charitablement

charitâbleumint (qqf -umint; charitâbemint) ; dji to l’ di charitâbleumint (iron,)

 

S0

charité

nf chârité ; (expr) charité bien ordonnée commence par soi-même, on satche tortos l’ aîwe après s’ molin, on tire tous l’eau vers son moulin

 

C60

charité

, -able, -ement tcharité (, charité), -åbe, -åve, -emint

 

E0

charité

[nf] (e) tcharité, (c) charité, (o) châritè

 

G100

charité

charité ; fé la charité ; dumander la charité (syn. chiner) ; is vikant d ‘ charité ; one pètite charité s’ i vos plêt m’ssieûs, dames ;  faire la _ à plus riche que soi, fé charité o diâle ; par _ (par bienveillance), par charité ; il ont pris cès p’tits-là par charité ; l’ ake di charité  

 

S0

charivari

nm disdût, trayin; faire du charivari, cwârner, pêleter

 

C60

charivari

pêletèdje, (plaist) aubåde, roubinèdje ; paletèdje, -terèye ; faire un _ ; pêleter, paleter, djower lès palètes, bate lès pêles, cwèrner, beûrler, triboler, hourter (po ‘ne saquî = crier en chœur  dans un _ Vo.) ; voy. tapage

 

E0

charivari

pêletèdje, (anc.) côp d’ tatche (litt. «coup de tache »)

 

S0

charlatan

nm charlatan

 

C60

charlatan

, -er, -erie, -isme charlatan (, chår-), -er, -èdje, -erèye ; astèrlogue, on harlake, on (Tch’han-)potadje; médecin _, godale, vindeû d’ pakèts ; marchand d’orviétan, potikèt

 

E0

charlatan

 

 

(individu peu recommandable) âstrologue, on fieû d’ bonîmints ; i fât s’ dimèfyi di ç’t-âstrologue-là ; (mauvais médecin ou mauvais dentiste) charlatan ; dins l’ timps, lès charlatans râyint lès dints s’ lès fwares ; (escroc, menteur) charlatan ; c’ è-st-one bande di charlatans

 

S0

 

 

Charlemagne

Charlèmagne, voy. borne

 

E0

Charlemagne

Charleumagne

 

S0

Charleroi

npr Châlèrwè ; habitant de Charleroi, Carolorégien, Châlèrwètî

 

C60

Charleroi

Charlèrwè

 

E0

Charleroi

Chârleurwa (appellation locale : Châlèrwè)

 

S0

Charles

npr Châle

 

C60

Charles

Tchåle (, Charle, Chåle)

 

E0

Charles

Châle, Tchâle (Te.)

 

S0

Charlier

n. de fam. Tchårlî

 

E0

Charlier

(n de famille) Charlier

 

S0

Charlot

, -otte Tchårlot, -e (, Charlote), Lolot, -e

 

E0

Charlot

, -otte (prénom m) Charlot, -ote ; (diminutif f) Lolote

 

S0

Charlotte

npr Chârlote (diminutif, Lolote, Lote)

 

C60

charmant

, ante, adj mamé (-ye), nosé  (-ye), tchaurnant (-e), tchaurné  (-ye) ; une char­mante gamine, one tchaurnéye bauchèle

 

C60

charmant

, -ante adj charmant, -ante ; c’ è-st-one charmante djin ; voilà une idée _e, v’là one charmante idée

 

S0

charme

nm (arbre) tchaune, tchaurnia ; jeune charme, tchaurnale (f) ; (attrait) agrès, atirance (f) ; cela n’a pas de charme, ça n’ a pont d’ agrès

 

C60

charme 1

(arbre) tchårnale (nf), tchårnê

 

E0

charme 1

(attrait) charme ; èle lî fêt do charme ; c’ è-st-on vrê charme di travayi avou lu ; si pwarter come on charme

 

S0

charme 2

, -ant, -er charme, -ant, -er ; j’en suis charmé pour lui, dji lî keû bin ; voy. ENCHANTER, ENJOLER

 

E0

charme 2

tcharnale (tchârnaye Ba.) ; la tchârnaye, c’ è-st-on dur bwès qu’ on fêt lès mantches ; one hèye di tchârnayes

 

S0

charmer

v (séduire) atirer, bin plaîre ; (formule de politesse) je suis charmé, dji so bin binauje

 

C60

charmer

vt chârmer ; chârmer dès sèrpents

 

S0

charmeur

chârmeû ; on chârmeû d’ sèrpents

 

S0

charmille

nf (petit charme) djon.ne tchaurnale ; (haie) aye di tchaurnias

 

C60

charmille

voy. charme 1 ; _ proté­geant la maison des Fagnes, voy. abri.

 

E0

charnage

tchårnèdje (nm), –êye (nf)

 

E0

charnel

, -elle, -ement tchårnél, -e, -emint

 

E0

charnel

avoir des rapports _s, djouwer â p’tit dèt qui pûe 

 

S0

Charneux

(village de la commune de Harsin ; n de famille) Chârneû

 

S0

charnière

nf (ferrure de rotation) chârniére, pinteure

 

C60

charnière

tchårlîre , (-nîre), vièrlîre (surtout ch. de coffre) ; _ de porte, pindemint (nm), pinteûre, påmale ; voy. ARTICULATION, BRIQUET, PAUMELLE

 

E0

charnière

tchârnîre ;  mète dès novèles tchârnîres à l’ uch

 

S0

charnu

, -ue tchårnou, -owe ; voy. dodu, POTELÉ

 

E0

charogne

nf charogne

 

C60

charogne

charogne, cûrêye

 

E0

charogne

[nf] (e-c) charogne, (o) carogne, (c) cûrîye, (e) cûrèye

 

G100

charogne

cûrèye, charogne ; (inj) vî charogne !

 

S0

charpente

nf tchèrpinte ; la charpente du toit, li tchèrpinte do twèt

 

C60

charpente

tchèrpinte ; syn.(du toit) carcasse dè teût ; (du corps) atèleûre, acopleûre ; bois de _, mêrin; assem­blage d’une _, èdjiblèdje

 

E0

charpente

carcasse, charpente ; la carcasse (, la charpente) do tèt

 

S0

charpenté

, ée adj (individu) vigreûs (-e) ; (enfant) dru, skèrpu (f dreuwe , skèrpeuwe) ; (bétail) ouchelé (-ye)

 

C60

charpenter

v (faire le travail du charpentier) tchèrpèter ; il charpente, i tchèrpète ; (faire une charpente) tchèrpèter

 

C60

charpenter

(tailler des pièces de bois) tchèpeter, tchèrpèter

 

E0

charpenter

vt (tailler (des pièces de bois) pour la charpente) tchèrpèter ; (dégauchir) sqwârer ; sqwârer lès wéres ; sqwârer on pikèt à l’ hatchète

 

S0

charpenterie

nf tchèrpètadje (m)

 

C60

charpenterie

tchèrpèterèye

 

E0

charpentier

nm tchèrpètî

 

C60

charpentier

tchèrpètî, tchèrpètî

 

E0

charpentier

[nm] (o-c) tchèrpètî, (e) tchèpetî

 

G100

charpentier

tchèrpètî

 

S0

charpie

nf frume, tchaurpîye ; faire de la charpie, tchaurpyî

 

C60

charpie

de la _, dès frîmes ou flîmes, filosêye, dufrîmetèdje ; voy. effilocher

 

E0

charpir

tchèrpi (di-), diflimeter ; voy. EFFILOCHER

 

E0

charretée

nf tchèretéye, tchèréye

 

C60

charretée

[ordt de char] tchèrêye; [de charrette] tchèretêye, cårmanêye, vôtore ; petite _, holetêye ; grosse _, hoûse (nf) ; _ de houille, vôye di hoye, ordt 1.800 kg ; dimèye vôye di hoye, 1000 kg. ; serrer la _ de foin, paille, gerbes, loyî, sèrer, tôkeler, tinki, splinki, pîrci, pîceler, djårler (Ne.), cramer (Com.) l’ tchår (ou l’ tchèrêye ou l’ vôtore) ; gerbes disposées longitudinalement au centre de la _ pour assurer un bon chargement, sêre ; voy. RIDELLE

 

E0

charretée

tchèrêye ; one tchèrêye di foûre ; one tchèrêye d’ avon.ne ; pîrci la tchèrêye avou l’ tire-diâle ; (moins volumineuse que la tchèrêye) tchèretêye ; one tchèretêye di coches ; petite _, halcotêye ; i n’ dimeûre pus qu’ one pètite halcotêye di foûre [de halcoter]

 

S0

charretier

, ière, n et adj tchèretî (m), tchèron (m) ; cris du charretier, hâre, hote ; (expr) djurer come on tchèron ècrolé, jurer comme un charretier embourbé ; i n’ èst d’ si vî tchèron qui n’ faîye co voltî pèter si scorîye, il n’est de si vieux charron qui ne fasse encore claquer son fouet, …qui retrouve sa verdeur ; adj voie charretière, tchèrau (nm) ; porte charretière, pwate

 

C60

charretier

tchèron ; _ du moulin, tchèsson, -ant, tchèsse-moûnêyes, tchèsseû d’ monêyes, tchèron d’ å molin ; _ d’une fabrique, bådelî ; cris du _, voy. ARRIÈRE, DIA, DROIT, HAÏE, HO, HUE, HUHAU

 

E0

charretier

[nm] tchèron

 

G100

charretier

(voiturier) tchèretî, tchèron ; (spécialisé dans le transport du bois) li tchèretî do molin ; on tchèretî â bwès ; djurer come on tchèretî ; c’ è-st-on bon tchèron ; (anc.) le _ du moulin qui va chercher les céréales chez les particuliers (et leur rapporte les moutures), li tchèsseû d’ monêyes (Te.)

 

S0

charretière

porte _, pwète tchèriåve ou cochére ; largeur de voie _, båne ;

voy. CARROSSABLE

 

E0

charrette

nf tchèrète ; charrette à main, tchèrète à l’ mwin ; charrette de forme ronde, à deux roues, tonia (m) ; charrette destinée à conduire le bétail, rododo (m) ; transporter sur une charrette,  tchèreter ; transport sur une charrette, tchèretadje ; (expr) bouter à l’ tchèrète, pousser à la charrette, inciter ; ça n’ vout nin dîre tchèrète , ça ne veut pas dire charrette, cela ne prouve rien; i grûle come on tchin d’ tchèrète, il gronde comme un chien de charretier ; pôves nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète avou, pauvres de nous et des chiens d’ attelage aussi ; vîve nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète !, vive nous et les chiens de charrette !, félicitons-nous de notre bonheur !

 

C60

charrette

tchèrète ; grande _ à ridelles, tchèrète à håles, cårmane di cinsî, létê (Ja.); longue _ à côtés pleins pour foin, fagots, etc., bènê; véhicule transfor­mable en _ à ridelles et en _ à côtés pleins, hèrna ( bâti commun, comesore Ja.) ; _ à fumier, bènê, bègnon ; _ de brasseur, galiot, tchèrète di brèsseû ou à l’ bîre ; _ à bras, tchèrète à l’ min ; voy. tombereau, voi­ture, et aussi échelette

 

E0

charrette

[nf] tchèrète

 

G100

charrette

(voiture à deux roues pourvue de limons) tchèrète ; atèler li tch’vau à l’ tchèrète ; une _ tirée par un chien, one tchèrète à tchin ; une _ à bras, one tchèrète à brès ; cela ne veut pas dire _ (cela n’explique rien, cet argument n’est pas pertinent), ça n’ vout nin dîre tchèrète

 

S0

charriable

adj tchèriauve

 

C60

charriage

nm tchèretadje, tchèriadje

 

C60

charriage

tchèrièdje ; saison du _ des betteraves, tchèråhe (, -åve) ås péteråles ; _ con­tinue, tchèrèyerèye, tchèrihâye (La.) ; amener par _, atchèrî ; faire de menus _, tchèreter, bèrwèter, vôturer (St., …); voy. TRANSPORT

 

E0

charriage

(voiturage) tchèrièdje ; dj’ ê passé ma djoûrnêye à fé dès p’tits tchèrièdjes avâr-là ; c’ è-st-on facile tchèrièdje, li tchamp n’ èst nin lon èt lès tch’mins sont co à pau près 

 

S0

charrier

v (transporter dans un chariot) tchèryî ; il charrie, i tchèrîye ; charrier du bois, tchèryî au bwès ; charrier le fumier, tchèryî à l’ ansène ; charrier vers, atchèryî ; charrier à nouveau (pour ramener chez soi), ratchèryî ; charrier à nouveau de chez soi vers l’extérieur, rètchèryi ; voie charretière, tchèrau ; qu’on peut charrier, tchèriauve ; (transporter dans une charrette) tchèreter ; charrier à nouveau (pour ramener chez soi) ratchèreter ; transporter à nouveau de chez soi vers l’extérieur, rètchèreter ; (emporter dans son cours) tchèryî ; les eaux charrient des arbres, lès-aîwes tchèrîyenut dès-aubes ; (se moquer de) fé baleter, fé aler, si foute di

 

C60

charrier

tchèrî ; _ de divers côtés, kitchèrî, tchèrauder (GrM.) ; _ de nouveau, ritchèrî; d’où l’on vient, rètchèrî; vers celui qui parle, atchèrî ; _ des glaçons (Meuse, Ourthe), tchèrî, sisener. Voy. voiturer

 

E0

charrier

[v] (o-c) tchèryî, (c-e) tchèrî

 

G100

charrier

vt (voiturer) tchèryi ; il è tchèryi tos lès bwès do baron su one sumwin.ne ; empl intr tchèryi â foûre, âs pîres, âs bwès ; (entraîner dans son cours) tchèryi ; li bî tchèrîe totes sôrtes di nichetés

 

S0

charroi

voy. charriage

 

E0

charroi

vi faire de petits _s, tchèroter ; il è tchèroté tote la djoûrnêye

 

S0

charron

nm tchaurlî, tchèron ; faire le travail de charron, tchaurloter ; travaux exécutés par le charron, tchaurlotadjes ; (expr) i n’ èst d’ si vî tchèron qui n’ faîye co voltî pèter si scorîye, il n’est si vieux charron qui fasse encore volontiers claquer son fouet

 

C60

charron

tchårlî ; faire le travail de _, fé l’ tchårlî, tchårloter

 

E0

charron

tchârlî ; li tchârlî èst en trin d’ monter l’ bignon

 

S0

charronnage

nm tchaurlotadje

 

C60

charronnerie

tchårulerèye, tchårloterèye

 

E0

charroyer

v tchèreter; ils charroient, is tchèretéyenut

 

C60

charroyer

voy. charrier

 

E0

charroyer

vt (pour ramener à la maison) ratchèryi ; ratchèryi do bwès ;  ratchèryi lès pètrâves ; i fât ratchèryi l’ foûre divant qu’ i n’ p’loûche  

 

S0

charruage

nm tchèrwadje

 

C60

charrue

nf tchèreuwe (, brabant (m), cirôyewè (m)) ; charrue réversible, dobe brabant (m) ; (composition de la charrue) tête, tièsse ; oreille, orèye ; âge, aye ; peloir, pitit chî; soc, chî ; versoir, rîse, riyisse ; garrot, splinke ; mancheron, queuwe (f), mantche ; poignée, queuwion (m) ; (expr) mettre la charrue avant les bœufs, mète li tchèreuwe pa d’vant lès tch’vaus ; atèler s’ tchaur divant lès tch’vaus

 

C60

charrue

èré(re) (nm ou f) ; _ ancienne, proprt dite èré(re) à rôlètes ; _ à pied, voy. araire ; _ buttoir ou _ d’essarts, voy. buttoir ; types modernes : (dobe) brabant, dombale (nf), tchèrowe surtout dans aler à l’ tchèrowe, fé lès tchèrowes ; voy. labourer

 

E0

charrue

[nf] (c) èrére, (o) èrère, (e) èré [nm], (o-c) tchèrûwe

 

G100

charrue

tchèroûe ; _ pourvue à l’avant d’un pied en fer pour soutenir la flèche, tchèroûe à sabot (ou tchèroûe à pîd, tchèroûe à rôlète) ; (prov) il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, i n’ fât nin atèler la tchèroûe d’vant lès boûs

 

S0

charter

charter

 

G0

chartil

nm (appentis) tchèri

 

C60

chartil

tchèri, bår ; voy. HANGAR, REMISE

 

E0

chartre

(prison) tchåte

 

E0

chartreuse

(liqueur) chartreûse

 

S0

chartreux

tchåtroû ; à la Chartreuse, ås Tchåtroûs, l.-d. de Liège.

 

E0

chas

nm trau d’ l’ awîye (,… èwîye)

 

C60

chas

_ d’aiguille, trau (, cou, trawète) di l’ awèye

 

E0

chas

le _ de l’aiguille, li tchès (ou li trau ou li cou) d’ l’ awîe ; (au fig) passer pa l’ tchès d’ l’ awîe

 

S0

chaspka ou schapska

chapska

G0

chassage

(houill.) tchèssèdje, tchèssemint, fortchèssèdje, forcorèdje ; faire un _, tchèssî

 

E0

chasse

nf tchèsse ; terrain de chasse, tchèsse : aller à la chasse, aler à l’ tchèsse; chien de chasse, tchin d’ tchèsse ; permis de chasse, pêrmis d’ tchèsse ; demain, la chasse sera ouverte, à paurti di d’ mwin, on pôrè bin aler à l’ tchèsse ; donner la chasse, porsûre ; être en chasse (voir : chaleur) ; (jeu de balle) chasse ; (chasse d’ eau) tchèsse (, chasse) ; tirer la chasse, satchî su l’ tchèsse (, chasse)

 

C60

chasse

tchèsse ; qui va à la _ perd sa place, quî va à mèsse pièd’ si plèce, quî va à gas’ piêr su place (Ma.), quî va-st-à Lîdje pièd’ si sîdje (Vo.) ; (t. techn.) tchèsse (du couvreur en chaume, du scieur de long, etc.); voy. chasse-clou

 

E0

chasse

[nf] tchèsse

 

G100

chasse

tchèsse ; aler à l’ tchèsse â gros jibier ; la tchèsse èst drovi ; fé boune tchèsse ; on tchin d’ tchèsse ; on fusik di tchèsse ; on coûtê d’ tchèsse ; on pèrmis d’ tchèsse ; (au fig,) la tchèsse èst r’drovi ; li ci qui va à l’ tchèsse pièrd sa plèce ; la _ est une passion ruineuse, djon.ne tchèsseû, vî bribeû, (litt. « jeune chasseur, vieux mendiant »)

 

S0

châsse

nf fî (, châsse)

 

C60

chasse-chien

tchèsse-tchin ; voy. be­deau

 

E0

chasse-clou

nm tchèsse-clau

 

C60

chasse-clou

ou chasse-pointe catchète ; noyer les clous avec le _, catcheter

 

E0

chasse-clou

chasse-clou ; utiliser le _, chasse-clouwer

 

S0

chasse-mouches

nm tchèsse-mouches

 

C60

chasse-mouches

tchèsse-mohes

 

E0

chasse-neige

esp. de traîneau, splèyon, hîrtcheû, trênau (La.)

 

E0

chasse-pierres

tchèsse-pîres

 

E0

chasser

v (pratiquer la chasse) tchèssî ; chasser au furet, fureter ; il chasse au furet, i furetéye ; celui qui chasse au furet, fureteû ; chasser à l’affût, tchèssî à l’ afut, traker ; (expr) bon chien chasse de race, lès djon.nes di tchèt mougnenut voltî dès soris, les jeunes de chat mangent volontiers des souris ; chassez le naturel, il revient au galop, l’ ôle rimonte todi au d’ dizeû d’ I’ aîwe, l’huile remonte toujours au-dessus de l’eau ; (expulser) bouter fou, foute à l’ uch, tchèssî ; chasser vers qqn., atchèssî ; chasser au loin, ètchèssî ; chasser de nouveau loin, rètchèssî ; (expr) gn-a rin qu’ nos tchèsse, rien ne nous chasse, … ne nous presse ; li cia qu’ nos tchèsse èst co lon, celui qui nous chasse est encore loin, idem ; on parèy à li, il è faureut bin sèt’ po tchèssî on via foû d’ on stauve, un pareil à lui, il en faudrait bien sept pour chasser un veau de l’étable, il est peu doué ; (repousser) chasser un clou, tchèssî on clau

 

C60

chasser

tchèssî ; _ de nouveau, ritchèssî ; _ avec insistance, pourchasser, kitchèssî ; (refouler d’où l’on vient) ratchèssî (ex. on nos-a ratchèssî (chez nous)), rètchèssî (ex. on lès-a rètchèssî (chez eux)) ; de même ra- ou rè- dans ce qui suit) : (faire fuir) fé såver, règadeler, fé brisser èvôye, èhûler ås sî cints diâles, tchèssî (ou bouhî ou mohî) èvôye ; _ à coups de pied, piter à l’ ouh ou pus lon ; _ à coups de bâton, de pierres, bastorner èvôye, (rè)brakener ou (rè)caneter èvôye, rècaloner, rèpîrehî; _ de mottes de gazon rèwèzoner, voy. chat, déguerpir, lapider; (houill.) _ le grisou, wahî (po) l’ gåz’

 

E0

chasser

[v] tchèssî, (o) cachî

 

G100

chasser

vt _ (des animaux) pour les tuer (svt empl absolt), tchèssi ; i vint tchèssi avou nos-ôtes la s’mwin.ne qui vint ; (au fig,) tchèssi deûs lîves â côp ; tchèssi l’ vèchè ; (pousser devant soi) tchèssi ; tchèssi lès vatches à l’ pature ; one afêre tchèsse l’ ôte ; (enfoncer) tchèssi on clau dins l’ mour ; tchèssi dès pikèts ; tchèssi on cougn ; (faire partir de force) tchèssi ; tchèssi l’ tchèt à l’ uch ; dji l’ ê fêt tchèssi voye ; la fwin tchèsse li leûp foû do bwès ; _ les sangliers à l’affût, aler âs singlés ; _ de nouveau (en direction du locuteur), ratchèssi ; ratchèsse lès vatches par ci ; _ avec obstination (éloigner définitivement), kitchèssi ; kitchèssi lès surus, lès foyants ; avou sès manîres, èle kitchèsse tortos ; (en direction du locuteur) atchèssi ; atchèsse lès bièsses par ci ; (commandement pour le chien de troupeau) atchèsse !; interj cri pour _ le chien (ou les enfants), fourt’ ; alè, fourt’ à l’  uch ! [de l’all. fort (marque l’éloignement)] ; cri pour _ le chat, à kats’ ! [kats]

 

S0

chasseur

, euse n tchèsseû (m) ; (expr) on bon tchèsseû n’ lache jamais sès deûs côps èchone, un bon chasseur ne lâche jamais ses deux coups ensemble ; (jeu de balle) casseû ; (militaire) chasseur à cheval, tchèsseû

 

C60

chasseur

tchèsseû ; _ à l’affût, afuteû ; _ nocturne ou aérien (folkl.), voy.

FANTASTIQUE

 

E0

chasseur 1

tchèsseû ; on-atind lès tchèsseûs avâr là ; (au fig) doû-ce qu’ i gn-è dès lîves, gn-è dès tchèsseûs 

 

S0

chasseur 2

(du régiment des chasseûrs) chasseûr ; lès chasseûrs ârdènès

 

S0

chasseur, erèsse

[n] tchèsseû, se , (o) cacheû, se

 

G100

chassie

nf cacas laîds-ouys (m pl), tchîs-ouys (m pl)

 

C60

chassie

lake, (pl) cakègns ; voy. chassieux

 

E0

chassie

matîre ; il è l’ û plin d’ matîre

 

S0

chassieux

il est _, sès-oûys fèt dè l’ lake, il a dès-oûys à l’ lake, lès-oûys discåyîs ou deûs lêds d’cåyîs-oûys, sès-oûys mièrdèt (du v. mièrder ; Fro., Méa.) ; nm on lêd (ou måssî) kêsoûy

 

E0

châssis

nm (cadre) batéye (f), tchèssis ; un châssis de fenêtre, on tchèssis d’ fènièsse

 

C60

châssis

tchèssis ; _ de fenêtre, råme ; _ d’imposte, atike,(nf), ; _ vitré de jardinier, coûtche ; _ portatif pour sécher le linge, ècran à l’ bouwêye ; (houill.) _ de bois monté sur quatre roues et formant le train du wagonnet, tchårê dè galiot ; _ à molettes, bèlfleûr (nf) ; (carr.) _ portant le wagonnet dans un plan incliné, tchèyîre

 

E0

châssis

chassis (tchèssis Te.) ; li chassis do l’ fignèsse ; li chassis d’ l’ uch ; un _ vitré pour la couche, one fignèsse di coûtche

 

S0

chassoir

tchèsse (nf) ; voy. chasse-clou

 

E0

chaste

ognèsse, prôpe

 

E0

chasteté

perdre sa _, piède sa vèrtu

 

S0

Chastre

npr Tchausse

 

C60

Chastrès

npr Tchèstrès

 

C60

chasuble

chasube

 

E0

chasuble

(vêtement liturgique) chasube; blouse en forme de _, chasube

 

S0

chat

, chatte n tchèt ; chatte, fumèle di tchèt, tchète ; chatte mère, mère di tchèt, mérète (, méroute) ; chat sauvage, harèt ; chat roux avec des taches blanches et noires, ârlèkin ; être en chaleur (chatte) marauveler ; mettre bas (chatte) tchèteler ; miauler, gninwer, gninwyî; ronronner, dîre sès pâtêrs ; (loc) avoir un   chat dans la gorge, awè on rat dins s’ gosî ; (expr) il n’y a pas de quoi fouetter un chat, gn-a nin d’ qwè braîre avou s’ pagna è s’ bouche (, il n’y a pas de quoi pleurer avec le pan de sa chemise en bouche), gn-a nin d’ qwè criyî (, il n’y a pas de quoi crier) ; il n’y avait pas un chat, gn-aveut nin one djin (, il n’y avait pas une personne) ; on n’achète pas un chat dans un sac, i faut atèler l’ bièsse po veûy comint ç’ qu’ èle rote ,  il faut atteler la bête pour voir comment elle marche) ; c’ èst dès maniéres di flori tchèt, ce sont des manières de chat fleuri, … manières inconve­nantes ; fé one gueûye come on tchèt qui pète dins one mofe, tirer une tête comme un chat qui pète dans une moufle, être ahuri ; i comprind bin « minouche » sins qu’ on lî dîye « nosse tchèt », il comprend bien « minet » sans qu’on lui dise « notre chat », il comprend tout de suite; i faît one mawe come si l’ tchèt lî aureut scroté s’ vôte, il tire une mine comme si le chat lui avait volé sa crêpe ; il a faît s’ côp qu’ on tchèt n’ a nin levé s’ queuwe, il a fait son coup avant qu’un chat n’ait levé la queue, … très vite; i n’ si faut nin mète tos lès tchèts à dos, il ne faut pas se mettre à dos tous les chats, il faut agir avec prudence ; i ratind ça com on tchèt après one soris, il attend cela comme un chat, une souris ; i r’tchaît todi su sès pates, come lès tchèts, il retombe toujours sur ses pattes, comme les chats, il a l’esprit d’à propos ; lès djon.nes di tchèt mougnenut voltî dès soris, les jeunes chats aiment manger des souris, on ne contraint pas la nature ; on tchèt n’ î r’trovereut nin ses djon.nes, un chat n’y retrouverait pas ses petits (tant il y a du désordre) ; (jeu) chat perché, djeu da Monsieû Duchâteau ; jouer à chat courir, djouwer au côpé, djouwer à l’ côpe ; jouer à chat caché, djouwer au catchî, djouwer aus calèyates, djouwer à l’ clignète, djouwer à l’ clougnète

 

C60

chat

, chatte tchèt, (f) tchète, cate, marince (Gl.) ; jeune _, minèt, -e, minou, -on ; _ mâle, marcou (-cå, -cârd), marou, go (Ar.) ; _ de plusieurs couleurs, harlikin ; _ malingre, tchèt d’ après l’ Sint-Tch’han ; acheter _ en poche, atcheter on tchèt d’vins on sètch ; noms propres donnés au _ :  finèt, -e, joli, mérète (mi-) ; minèt, -e, pirou, (pou)pousse, (pou)poutch, poussète ; cri pour appeler un chat : minou-minou-minou… ; onom. pour chasser le chat : à cate !, à cats’ ; d’où : catser chasser un chat) ; jouer au _, djouwer à ‘ne pouce ou ås pouces, à l’ cope, å coper ou à ‘ne copète, â-z-ècoper, å tchèt, å hatè, å cotè, å cori, å porsû, å trater ; au _ coupé, å côper, å r’côper, å coper r’côpé, å tchèt r’côpé, â discôpé

 

E0

chat

tchèt ; noms donnés à un _, minou, poupous’ [réduplication de pous’ (n de chat) rattaché au néerl poes, chat]

(dans le langage enfantin) nom donné à un _, minous’ ; _ mâle, marou ;

on tchèt d’gotîre ; on tchèt sâvadje ; nosse tchèt è fêt lès djon.nes ; li tchèt tind âs surus ; la _te est en chaleur, li tchèt r’va à râw ; li tchèt gnâwîe ; lès marous râwiant avâr là ; quand lès tchèts s’ lâvant padrî l’ orèye, c’ èst signe di pleûve ; si lâver come lès tchèts ; il èst subtil  come on tchèt ; dèner sa linwe â tchèt ; dj’ ê on tchèt dins la gwadje ; is s’ atudant (ou is s’ arindjant) come tchin èt tchèt ; is s’ ont margayi po dès pètes di tchèt ; (prov) i n’ fât nin acheter on tchèt dins on sètch ; (prov) li tchèt èst voye, lès surus dansant; à l’ nut’, tos lès tchèts sont gris ; (t. d’affection à l’adresse d’un enfant) mi p’tit tchèt ; il n’y avait plus un _ dans la rue (plus personne dans la grand-rue (à Bastogne), i gn-avot pus on tchèt so la Pavéye ; jouer à _ perché (en utilisant un chariot comme zone « protégée « ) où on.ne peut être atteint), djouwer â tchâri tchèt (litt . « jouer au tchâri chat ») ; voir chatte

 

S0

chat, e

[n] tchèt, e, (o) tchat

 

G100

châtaigne

nf castagne, bon maron (m)

 

C60

châtaigne

, -ier [et marron(-nier) d’Inde] såvadje maron, -onî, cascogne, ; voy. marron ; __du cheval, sporon

 

E0

châtaigne

[nf] maron, (e-c) cascagne, (o) chatagne (marron d’Inde)

 

G100

châtaignier

nm castagnî

 

C60

châtaignier

[nm] (e-c) cascagnî, (o-c) baronî

 

G100

châtain

adj m brun clér

 

C60

châtain

chatin ; elle a les cheveux _, èlle èst chatin.ne

 

E0

châtain

adj m chatin ; dès tch’vès chatins ; (couleur _) chatin ; one cote qui tire su l’ chatin clér

 

S0

 

 

 

 

 

châtaine

adj f (qui a des cheveux châtains) chatin.ne ; èlle èst chatin.ne

 

S0

château

nm tchèstia ; (expr) faire des châteaux en Espagne, rauyî (intr.) ; voilà ce que c’est de faire des châteaux en Espagne, là ç’ qui c’ èst, d’ rauyî ; château-d’eau, chatau d’ au,

 

C60

château

tchèstê (-tia Hu.) ; voy. espagne

 

E0

château

[nm] (c) tchèstia, (o) castia, (e) tchèstê

 

G100

château

(demeure féodale) tchèstê ; li tchèstê do l’ Rotche ; (gentilhommière, maison de maître) tchèstê ; li tchèstê Ansê ; li tchèstê d’ Assenè ; li tchèstê d’ Î-la-Hèsse ; li tchèstê d’ Losindje ; li tchèstê d’ Nèfe ; li tchèstê d’ Renvâ ou li tchèstê Lambêrt ; li tchèstê d’ Rôlé ; li tchèstê d’ Sinte-de (Te.) il ont fêt one mâjon come on tchèstê ; fé dès tchèstês en-Èspagne ;  fé dès tchèstês sins copète ; on tchèstê d’ cwâtes ; _ d’eau, chatau d’ au ; li chatau d’ au do l’ route di Mâtche

 

S0

château-ferme

nm tchèstia-cinse (f)

 

C60

château-fort

nm tchèstia

 

C60

châtelain

, aine n tchèsturlin (f tchèsturlin.ne), monsieû (m)

 

C60

châtelain

, -e monseû, voy. seigneur ; tchèsturlin, -in.ne

 

E0

châtelain

voilà la _e qui passe, v’là la madame do tchèstê qui passe

 

S0

Châtelet

npr Tchèslèt

 

C60

Châtelet

au _ o l’ Tchèslée, l.-d.(St., Ma.)

 

E0

Châtelineau

npr Tchèslinia

 

C60

chat-huant

nm houlote (f)

 

C60

chat-huant

tchèt d’ nut’, houperale di bwès, simplt houlote ; voy. chouette

 

E0

châtier

v coridjî, pûni; il châtie, i coridje, i pûnit ; nous châtions, nos coridjans, nos pûnichans

 

C60

châtier

tchèstî (anc.) ; vous serez châtié ! vos ‘nn’ årez ! ; il sera châtié tôt ou tard, i n’ pièdrè rin à ratinde ou po rawårder, li bon Diu a ‘ne longue vèdje ; Voy. CONTRAVENTION, CORRIGER, PUNIR

 

E0

châtier

[v] pûni, (e) tchèstî (rare)

 

G100

chatière

nf trau d’ tchèt (m)

 

C60

chatière

trau dès tchèts ou dès poyes

 

E0

Châtillon

l.-d. Tchèssion

 

E0

châtiment

nm pûnichadje, pûnicion (f), bèrdouche (f)

 

C60

châtiment

chatimint ;  voy. COMPTE, PUNITION

 

E0

chaton

nm (jeune chat) djon.ne di tchèt ; (de bouleau, de noisetier) bèdéye (f), minon, minouche (f) ; (amas laineux de poussières) plomion

 

C60

chaton

djon.ne tchèt, voy. chat ; _de saule, de coudrier, minou (-ouce, -ouche), moumouche (, -outche), minon, nunu, nênê, bèrbisète, gléglon d’ neûhî

 

E0

chaton

(de saule, de noisetier, etc.) minous’ ; lès minous’ sont djà à fleûrs 

 

S0

chatonner

v tchèteler; elle chatonne, èle tchèteléye

 

C60

chatouille

voy. lamprillon

 

E0

chatouillement

nm (action de chatouiller) kèkiadje (, kakiadje) ; (léger picotement) chôpiadje

 

C60

chatouillement

catia (, g-), catiant (, g), syn. intensif racatiant (altéré souvent en caratchant, carètchant) ; j’ai un _ dans la gorge, i n-a m’ djèrson qui m’ gatèye ; voy. chatouil­ler, DÉMANGEAISON

 

E0

chatouillement

j’ai des _s au nez, c’est un présage de rentrée d’ argent, dj’ ê l’ nez qui m’ gatîe, c’ èst signe di sou

 

S0

chatouiller

v (par attouchement léger de la peau) kèkyî (, kakyî) ; il doit toujours chatouiller qqn., i lî faut todi kèkyi one saquî ; « Èle hosse li quèwe bon-z-è rwèd dizos l’ courant què lî kèkîye li scrène . » (J. Houziaux) ; (par démangeaison) chôpyî ; cela me chatouille le nez, ça m’ chôpîye mi nez, dj’ a chôpe mi nez ; (expr) faut todi grèter lès djins èwou qu’ ‘l ont chôpe, il faut toujours gratter les gens là où ça les chatouille ; quand on ratind après lès-ongues d’ aus-ôtes po s’ grèter, on-z-a co chôpe longtimps, quand on attend les ongles d’ autrui pour se gratter, on sent encore longtemps le chatouillement

 

C60

chatouiller

vt catî (, g-) (, guètî Ve., guètchî Ma., Du.; kèki Hu.), catcheler, fé catchèle, fé catcheûse, fé dès catchons, catouyî fé gatèye, fé hôpèye ; ça chatouille ça fêt racatchon, ça fêt hôpe ; voy. CHATOUILLEMENT, DÉMANGER ; _ une femme à la gorge, prinde di l’ êwe è bèneûtî

 

E0

chatouiller

[v] (o) cakyî, (c) kèkyî, (e) catî ; v. démanger

 

G100

chatouiller

vt gatyi (catchè Fa., Sa.) ; dj’ ê lès dôyes qui m’ gatchant ; (en parlant d’une plaie qui se cicatrise) gatyi 

 

S0

chatouilleur

, -euse catieû (, g-) f -eûse, -tîrèsse ; voy. chatouiller

 

E0

chatouilleux

, euse, adj (sensible au chatouillement) kèkieûs (-e) ; (susceptible) cô bridé

 

C60

chatouilleux

, -euse catieûs (, g-) f -eûse ; kèkieûs, -e (Hu.) ; catcheleûs, -e, -åd, -åde ; guètieûs, -e (Ve., St.) ; voy. CHATOUILLER

 

E0

chatouilleux

, -euse adj gatieûs, -eûse ; dimeûre trankile, dji sû gatieûs

 

S0

chatouilleux, se

[adj] (o) cakiant, e, cakieû, se, (c) kèkiaud, e, kèkieûs, e, (e) catieûs, e

 

G100

Chatqueue

à la _, à l’ Tchèt-Quawe, l.-d. de Seraing

 

E0

Châtre

en _, è Tchåte, l.-d. de Liège

 

E0

châtrer

v amèder, côper ; il châtre, il amède, i côpe ; celui qui châtre, amèdeû ; couteau pour châtrer, amèdrouye

 

C60

châtrer

côper, hameler, amèder ; spéct [coq], voy. chaponner : [chat] tchåtrer ; [goret] côper, djiweter, mayî , è fé on mayê, -yèt, -yî ; [vieux verrat] sèner (, sin.ner), è fé on vî sèné (Cha., hesb.) ;  porc incomplètement châtré, ro ; [jeune truie non saillie] målier, (anc. måyeler, proprt recoudre d’une maille, måyète, l’incision faite au flanc pour enlever les ovaires, cosselîre ; le sujet s’appelle dès lors ine måliêye ; [jeune bélier] hagnî (djus) : lès bassîs, on lès hagne (djus) : li bièrdjî råye avou ses dints lès coyons dè djon.ne bassî (hesb.) : on croyait qu’une lame d’acier ne doit pas les toucher ; [tabac] voy. ébourgeonner

 

E0

châtrer

vt (en général) côper ; côper l’ tchin, l’ polin ;_ les porcelets, côper lès cossèts ; _ le verrat, côper l’ vèrât ; _ un coq, tchaponer on cok ; (généralt un chat ou un chien) tchètrè (As., Va., …) 

 

S0

châtreur

côpeû, hameleû, amèdeû, målieû (anc. måyeleû) ; voy. chatrer

 

E0

châtreur

côpeû

 

S0

chatte

voy. chat

 

E0

chatte

nom donné à une _, poussète

 

S0

chattée

djônelêye (, djônetée St.) di tchèts, tchètelêye, catelêye

 

E0

chattemite

voy. hypocrite

 

E0

chatter

tchèteler, cateler, djôneler (, djon.neter Du.) ; voy. bas

 

E0

chaud

nm tchôd ; rester au chaud, dimèrer au tchôd,… à l’ tchaleûr

 

C60

chaud

, chaude, adj tchôd (-e) ; eau chaude, tchôde aîwe ; du café chaud, do tchôd cafeu ; (expr) c’ èst tchôd come lès vèras d’ l’ infêr, c’est chaud comme les verrous de l’enfer, c’est très chaud ; c’ èst trop tchôd po vosse tos’,  c’est trop chaud pour votre toux, ce n’est pas à votre portée; quand l’ for èst tchôd, tot l’ monde î vout cûre, quand le four est chaud, tout le monde veut y cuire, tout le monde veut profiter des bienfaits d’une situation ; tchôd come one pitite cwaye, chaud comme une petite caille; il a d’djà faît pus tchôd qu’ on n’ aleûve nin bagnî, il a déjà fait plus chaud sans qu’on n’aille se baigner, il ne fait pas chaud ; (enthousiaste) ièsse tchôtchôd ; je ne suis pas très chaud pour faire ça, dji n’ so nin tchôtchôd po fé ça ; (loc) pleurer à chaudes larmes, braîre come on-èfant (, pleurer comme un enfant) ; braîre plin si d’vantrin, (pleurer plein son tablier) ; (expr) il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, c’ èst quand l’ for èst tchôd qu’ i faut cûre (, c’est quand le four est chaud qu’il faut cuire) ; cela ne me fait ni chaud ni froid, ça n’ mi faît ni stitche ni broke ; (opposé à refroidi) de chaudes nouvelles, dès novèles totes noûves ; (peur) peû, tchôd ; j’ai eu chaud, dj’ a ieû tchôd ; avoir la tête chaude, monter aujîyemint ; adv manger chaud, mougnî tchôd

 

C60

chaud

, -e tchôd, -e ; le soleil est très _, i tchåfe, i toke, i fêt pètoye ; pleurer à chaudes larmes, tchoûler ; avoir fort _, brådeler ; prendre un _ et froid, su forhandi , atraper on forhandihèdje, -ihemint, atraper on freûd d’ tchôd ; voy. accablant, ardent, brr, bruler ; _chaude, nf tchôde

 

E0

chaud

il fait très _ (au soleil ou dans une pièce trop chauffée), i fêt dogant

 

S0

chaud

, chaude adj 1 (qui est d’une température élevée ou dont la chaleur procure une sensation particulière) tchôd, tchôde ; do l’ tchôde [-t] êwe ; li pwin èst co tchôd ; i fêt on bon tchôd slo ; c’ è-st-one boune tchôde tchambe ; faire très _, doguer ; il a encore fait très chaud aujourd’hui, ça è co dogué âdjoûrdu [du moy. néerl. docken, frapper] ; il fait très _, c’ èst do timps d’ canicule ; il fait très _ (au soleil ou dans une pièce trop chauffée), i fêt clapant (, tokant) ; avoir trop _ (en vivant dans une pièce trop chaude ou en portant à 1’intérieur d’une maison des vêtements trop chauds), si ricûre (litt. « se recuire ») ; tire ti paletot, tu vas ti r’cûre ! ; (au part passé) il èst r’cût, ç’t-afant-là ; i fât bate li fièr timps qu’ il èst tchôd ; plorer à tchôdes lârmes (tchôtès lârmes Te.) ; 2 (qui préserve du froid) tchôd, tchôde ; on tchôd paletot ; 3 (qui est plein(e) d’ardeur (svt amoureuse)) tchôd, tchôde ; one tchôde fème ; one tchôde gârce ; èlle èst tchôde come one puce ; on tchôd lapin ; adv i fêt tchôd ; il è djà fêt pus tchôd qu’ on n’ s’ alot nin bagni ; avèr tchôd ; dj’ ê bon èt tchôd ; frèd âs mwins, tchôd â keûr ; dji ‘nn’ ê ni tchôd ni frèd ; nous avons eu _ (peur), dj’ ons avou tchôd ; mindji tchôd ; on sofoke di tchôd ; dji  sû tot frèch di tchôd ; dimorer â tchôd ; redevenir _, ritchâfer ; li cafè r’tchâfe su la cwane do l’ cwisignère

 

S0

chaud, e

[adj] tchôd, e

 

G100

chaudeau

batis’, boleûte (nf), dè l’ bîre bolowe, dè l’ briguèle (Ve.), bolèye

 

E0

chaudement

adv tchôdemint

 

C60

chaudement

tchôdemint

 

E0

chaudement

tchôdemint ; il è stî r’çû tchôdemint

 

S0

chaude-pisse

nf tchôde-piche

 

C60

chaude-pisse

tchôde-pihe

 

E0

Chaudfontaine 

Tchaufontin.ne, village

 

E0

chaudière

nf tchôdêre (, tchôdîre)

 

C60

chaudière

tchôdîre, (ordt en plein air, pour lessive ou soupe du bétail)  cabolète (, -leû (nm) ou -lia (nm))

 

E0

chaudière

(grand chaudron pourvu d’une anse) tchôdîre ; mète cûre li jambon dins la tchôdîre

 

S0

chaudron

nm tchôdron; contenu du chaudron, tchôdronéye; grand chaudron de cuivre pour faire des confitures, fitcherou ; « I faut fé l’ pwèrè ! Va qwê l’ fitcherou èt l’ nwâr machwè . » (A. Bacq)

 

C60

chaudron

tchôdron ; petit _, tchôdenê

 

E0

chaudron

[nm] tchôdron

 

G100

chaudron

(marmite) tchôdron ; mi tchôdron èst trawé su l’ costé ; contenu d’un _, tchôdron, tchôdronéye ; mète cûre on  tchôdron d’ êwe ; (utilisé pour cuire la pâtée du bétail, pour faire bouillir la lessive) caboleû ; t’ îrès r’tirer la cabolêye do caboleû ; dj’ ê cût lès blancs dins l’ caboleû

 

S0

chaudronnée

tchôdenêye (, -drinêye, -durnée), cabolêye, cabolète, cûtenêye, (péjor.) cadronêye

 

E0

chaudronnée

(contenu d’un chaudron) tchôdronêye ; dj’ avo fêt one grosse tchôdronêye di sope, èt èlle èst djà tote voye

 

S0

chaudronnerie

nf (usine) tchôdronerîye

 

C60

chaudronnerie

tchôdronerèye

 

E0

chaudronnier

, ière n tchôdronî (m)

 

C60

chaudronnier

tchôdronî, mignon, r’fondeûr, mar­miton, auvèrgnât (GrM.) ; voy. casserole, soudeur

 

E0

chaudronnier

tchôdronî

 

S0

chauffage

nm tchaufadje ; du bois de chauffage, do bwès à brûler ; chauffage central, tchaufadje centrâl ; nous allons augmenter le chauffage, nos-alans r’mète one paletéye

 

C60

chauffage

tchåfèdje, voy. bois, boulet, charbon ; appareil de _, voy. poêle

 

E0

chauffage

[nm] (c) tchaufadje, (e) tchåfèdje, (o) tchaufâdje

 

G100

chauffage

tchâfèdje ; do bwès d’ tchâfèdje ; ûser brâmint do tchâfèdje ; lès brikètes, c’ è-st-on bon tchâfèdje

 

S0

chauffe-lit

mon.ne, bouyote, boulote (Ra.), bolèye, cruchon, brike, etc.

 

E0

chauffe-pieds

voy. chaufferette

 

E0

chauffer

(se) v si tchaufer ; (expr) i n’ rît qui quand i s’ brûle èt i n’ si tchaufe jamaîs, il ne rit que quand il se brûle et il ne se chauffe jamais, il a toujours l’air maussade; li cinsî qui s’ tchaufe au mwès d’ janvier a twârt di s’ plinde, le fermier qui se chauffe au mois de janvier a tort de se plaindre, un temps froid en janvier favorise la récolte

 

C60

chauffer

v (rendre chaud) tchaufer ; chauffer la chambre, tchaufer l’ tchambe; chauffer brutalement, saîsi ; (devenir chaud) (vi) divenu tchôd, tchaufer ; le fer chauffe, gn-a l’ fiêr qui tchaufe ; le soleil chauffe déjà, on sint d’djà l’ solia ; le soleil chauffe fort, li solia toke fèl ; le soleil chauffe dans mon cou, li solia m’ pète è l’ hanète

 

C60

chauffer

tchåfer ; _ du vin, furer; _ la chambre, tchåfer l’ plèce, toker (-î Ve.), èhandi l’ tchambe, rèshondi, fé dè feû è l’ tchambe ; pièce chauffée, tchåfeû ; se _ trop près du feu, gôti è l’ couléye, rôsiner ; voy. ATRE, ÉCHAUFFER, RÉCHAUFFER

 

E0

chauffer

[v] (o-c) tchaufer, (e) tchåfer

 

G100

chauffer

il s’est fait _ son portefeuille, i s’ è fêt rosti s’ porteufeuye ;

 

S0

chauffer 1

vt 1 (rendre chaud) tchâfer ; tchâfer do lacê ; tchâfer l’ bindèdje do l’ roûe ; tchâfer on fièr à blanc ; tchâfer la tchambe ; tchâfer sès pîds o cofe ; tchâfer l’ for (po cûre) ; il è tchâfé l’ for; se chauffer, si tchâfer chauffer l’endroit où l’on vit dji l’ tchâfe avou dès brikètes ; i va savèr di qué bwès qu’ dji l’ tchâfe ! ; s’exposer à une source de chaleur ; li tchèt s’ tchâfe â slo ; 2 vi (devenir chaud) fèjoz tchâfer la sope ; ça chauffe entre eux ! (1 leurs relations sont houleuses; ; 2 leur amour est ardent), ça tchâfe intèr zèls ! ; 3 (produire de la chaleur) tchâfer ; li slo tchâfe ; le soleil chauffe très fort, i toke, ça toke ; qui chauffe avec intensité (en parlant du soleil), dogant, -ante; li slo èst dogant ; li hèsse tchâfe mî quu l’ sapin

 

S0

chauffer 2

vt (voler) chaufer ; i s’ è fêt chaufer la plèce ; voir tchâfer

 

S0

chaufferette

nf covèt (m)

 

C60

chaufferette

covèt (nm), tchåfète, tchåferète, bouyote, boulote (Ra.)

 

E0

chaufferette

tchâferète

 

S0

chaufferie

nf tchauferîye

 

C60

chaufferie

tchåferèye, tokerèye (d’usine)

 

E0

chaufferie

tchâferîe ; c’ èst lu qui s’ ocupot do l’ tchâferîe o séminêre

 

S0

chauffeur

nm tchaufeû

 

C60

chauffeur

tchåfeû, tokeû (d’usine)

 

E0

chauffeur

[nm] (o-c) tchaufeû, (e) tchåfeû

 

G100

chauffeur

(d’un véhicule) tchâfeû ; c’ è-st-on bon tchâfeû

 

S0

chauffoir

tchåfeû, tchåfwér

 

E0

chaufour

nm tchafor

 

C60

chaufour

tchafôr (, -or Gl., St.) ; travailler à un _, tchaforner

 

E0

chaufournier

nm tchafornî

 

C60

chaufournier

tchafornî  

 

E0

chaulage

nm tchaustradje

 

C60

chaulage

(des bâtiments) blankichèdje ; qué tchinis’ avou l’ blankichèdje !

 

S0

chauler

v tchaustrer ; il chaule, i tchaustréye ; celui qui chaule, blankicheû ; brosse pour chauler, brouche di blankicheû

 

C60

chauler

, -age tchåstrer, -èdje (, tchåssener (La.), tchâler (St., Bi.), tchâtrer (Sto., Wan., GrH.), mète dè l’ tchås’

 

E0

chauler

(traiter par la chaux) sèmer do l’ tchâs, tchâler ; _ l’étable, blanki li stâve

 

S0

chaumage

nm disteûladje, ringuiadje

 

C60

chaume

nf ringuion (m), steûle, strin ; un toit de chaume, on twèt di strin

 

C60

chaume

voy. déchaumer, éteule ; toit de _, teût di strin ; toit de _ léger et de peu de durée, teût d’ hin.nes ou teût hin.né ; couvrir en _, covri di (ou à) strin, avou dès wås (à longs wås ou à coûrts wås), wåmî, voy. glui ; réparer un toit de _, ristitchî (, ristiker Er.) ; voy. revêtement

 

E0

chaume

strin ; un toit en _, on tèt di strin

 

S0

chaumer

v disteûler, ringuyî ; il chaume, i disteûle, i ringuîye

 

C60

chaumière

nf maujone

 

C60

chaumière

mohone (, mohinète, manèdje) à teût di strin, wåmîre ; voy. cabane

 

E0

Chaumont

Tchåmont, l.-d. et n. de fam.

 

E0

Chaumont

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune d’Hollange) Tchâmont ; gentilé: lès Tchâmonîs ; surnom des habitants : lès pouchelons 

 

S0

chausse

tchåsse; voy. bas

 

E0

chausse

(bas) tchâsse ; dès tchâsses di lin.ne ; dès tchâsses di swaye ; dès tchâsses di coton ; dès tchâsses ciclisses ; one awîe d’ tchâsse ; on fièr a tchâsses ; rapîtener lès tchâsses ; rassèrci lès tchâsses ; mète sès tchâsses ; tirer sès tchâsses ; (au fig) do brouwèt d’ tchâsse 

 

S0

chaussée

nf (voie publique) tchaussîye, vôye

 

C60

chaussée

tchåssèye, lèvêye, pavêye, (anc.) strêye, (t. gén.) route, vôye ; voy. chemin ; la _ romaine, la _ Brunehaut (hesb.), li vète ou li vî tchåssèye

 

E0

chaussée

[nf] (o-c) tchausséye, (e) tchåssêye, (o) brisè, (c) lèvéye, pavéye ; v. route

 

G100

chaussée

tchâssée ; vî tchâssée (litt. « vieille chaussée » (désigne la chaussée romaine) (à Tenneville, li vîye voye)

 

S0

chausse-pied

nm tchausse-pîd

 

C60

chausse-pied

tchåsse-pîd

 

E0

chausse-pied

[nm] (o-c) tchausse-pîd, (e) tchåsse-pîd

 

G100

chausse-pied

tchâsse-pîd ; passe-mu l’ tchâsse-pîd po mète mès solés

 

S0

chausser

v tchaussî; action de chausser, tchaussadje (m) ; quelle pointure chaussez-vous ?, do combin-ce qui c’ èst, vosse pwinture ? ; c’ èst do combin, vos solés ? ; (expr) c’ èst todi lès cwabejîs lès pus rnau tchaussîs, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés ; i n faut nin rîre dès mau tchaussîs, gn-a dès savates po tortos, il ne faut pas rire des mal chaussés, il y a des savates pour tout le monde, il ne faut pas se moquer des malheurs d’autrui ; (route) tchaussî

 

C60

chausser

(se) v mète sès solés (dins sès pîds)

 

C60

chausser

tchåssî

 

E0

chausser

[v] (o-c) tchaussî, (e) tchåssî

 

G100

chausser

vt tchâssi ; tchâssi sès solés ; (prov) c’ èst todi lès corbujîs lès pus mâ tchâssis ; i n’ fât nin rîre d’ on mâ tchâssi, gn-è dès savates po tortos

 

S0

chaussette

nf tchaussète ; (loc) jus de chaussette, bruwèt d’ tchitches, chufèrlu, lapète (f) ; (expr) awè on gosî come one tchaussète, avoir un gosier comme une chaussette (qui laisse passer facilement les liquides) ; (filtre à café) ramponau

 

C60

chaussette

tchåssète, tchåsse ; _ d’homme, stotchèt ; voy. bas

 

E0

chaussette

[nf] (o-c) tchaussète, (e) tchåssète

 

G100

chaussette

(bas d’enfant ou bas fin d’ adulte) tchâssète

 

S0

chausseur

nm mârtchand d’ solés

 

C60

chausson

nm (chaussure) tchausson ; (pâtisserie) gosète (f) (en général aux pommes ou aux prunes) ; gros chausson, gosau ; gros chausson renfermant une pomme entière, raubosse (f) (, rombosse (f))

 

C60

chausson

stotchèt (d’ cîtroû), cîtroû, tchåsson d’ lisîre, pantoufe di cîtroû, lisîre, (plaist) savate di voleûr ; gros _ mis sur le bas dans le sabot, stotchét, croumîr, fèssî tchåsson ; voy. lisière ; (tarte demi-circulaire et couverte) goså ; petit _, gosète (nf) ; voy. tarte

 

E0

chausson 1

(aux fruits) gosâ ; on gosâ âs poumes

 

S0

chausson 2

(espèce de chaussure) tchâsson

 

S0

chaussure

nf solé (m) ; mauvaise chaussure, savate ; (genres de chaussures) botte, bote ; bottine, botine ; espadrille, spadrile ; galoche, galotche ; guêtre, guète ; pantoufle, pantoufe ; sabot, sabot, chabot) ; soulier molière, bas solé ; marcher avec des chaussures trop larges, chalboter

 

C60

chaussure

tchåsseûre

 

E0

chaussure

[nf] (e-c) solé, (o) solè, (e) tchåsseûre, (o-c) tchaussure

 

G100

chaussure

tchâssure ; petite _ d’enfant, bobo ; _ déformée, qui ne tient pas bien au pied, chalbote ; one novèle pwêre di tchâssures ; doû-ce quu v’s-avoz mètou vos bobos ? ; tu vas toumer, avou cès vîs chalbotes-là ! ; (au fig) trover tchâssure à s’ pîd

 

S0

chauve

adj pècau, pèlé (-ye) ; crâne chauve, cabouyau, canada, cayau, lune (f), navia, pèléye makète (f) ; (expr) awè one tièsse come one pane di vêre , avoir une tête comme une tuile en verre, être chauve ; awè one tièsse come on d’gno, avoir une tête comme un genou, être chauve, come one lune, comme une lune, être chauve; on n’ a jamais vèyu on baudèt ièsse pèlé, on n’a jamais vu un âne qui fût chauve (dit le chauve)

 

C60

chauve

tchêve (l.-d. ard. tchâve-hé) ; il est. _, il èst tot d’ploumé, pèlé, pèlake, c’ è-st-ine pèlêye makète, i n’a quåsî pus dès dj’vès, (plaist) il a ‘ne pane di veûle, i n-a s’ leune qui lût, c’ è-st-on crolé sins dj’vès, i crèh oute di sès dj’vès, il a ‘ne tièsse come on navê ; il devient _, i s’ diploumetêye, i d’vrè fèrer sès pious à glèce

 

E0

chauve

[adj] (c) pèlé, éye, (o) pèlè, éye, (e) pèlé, êye; cf calvitie

 

G100

chauve

adj et n tchâve (tchâpe Li. Mi., Ra., Te.) ; il est presque _, il èst quâsi tot pèlé ; (inj à l’adresse d’un _) pèlé makète ! ; il est _, il è la tièsse come li cou (ou come mi gno) ; être complètement chauve_ sèy pèlé come on navê ; (inj à l’adresse d’un chauve) pèlé navê ! ; il èst djà tot tchâve ; c’est un _, c’ è-st-on crolé à plat

 

S0

chauve-souris

nf tchau-soris (, tchauwe-soris, tchâwe (aus) soris)

 

C60

chauve-souris

tchawe-soris (,-surus Ma…)

 

E0

chauve-souris

[nf] (e) tchawe-soris, (c) tchauwe-soris, (o) tchau-soris, tchape-soris

 

G100

chauve-souris

tchawe-surus (tchawe-sèrus As., Fa., Si., …; tchawe-souris Te. ; tchâve-sèrus Ba.) ; quand on vèt lès tchawe-surus à l’ nut’, c’ èst signe di bon timps

 

S0

chauvir

tchåwer (ordt suivi de dès-orèyes), fé l’ orèye, pwinter, drèssî (, stritchî, sèrer, bahî, coûkî, strinde) lès-orèyes

 

E0

chauvir

le cheval chauvit des oreilles, li tch’vau coûtche l’ orèye ou fêt l’ orèye

 

S0

chaux

nf tchaus’ ; four à chaux, tchafor ; amas de chaux utilisée comme engrais, tchaustrîye (f) ; carbonate de chaux, crôye (f)

 

C60

chaux

tchås’ (-ås Ve.) ; _ vive, non délitée, crote (, rouke) di tchås’ ; déliter la _, brîhî, touwer ; fondre, couler la _, fonde, coler ; la mettre en poussière pour chauler, calciner ; eau de _, brouwèt d’ tchås’ ; pierre de _ qui ne fond pas, kis’ (m); (tann.) bain de _ vive, tchåssin ; mesure pour la _, badou (nm)

 

E0

chaux

[nf] (o-c) tchaus’, (e) tchås’

 

G100

chaux

tchâs ; do l’ tchâs vîve ; de la _ non délitée, do l’ tchâs en rok [correspond au fr. roc] ; do l’ pîre di tchâs ; passer lès mours à l’ tchâ ; on for à tchâs

 

S0

 

 

chavirer

v ritoûrner ; (fig) bloncî

 

C60

chavirer

toumer l’ cou-z-å hôt, si r’toûrner, si r’vièrser, fé l’ plonkèt

 

E0

check-up

[nm] (c) apontiadje, (e) apontièdje, (o) apontiâdje (néol.)

 

G100

chef

nm chèf, maîsse ; chef de famille, chèf di famile ; chef de gare, chèf di gâre ; chef d’orchestre, chèf d’ orkèsse ; se débrouiller comme un chef, fé ça come on maîsse ; (expr) i n’ faut nin deûs coks su l’ min.me ansènî, il ne faut pas deux coqs sur le même tas de fumier, il ne faut pas deux chefs dans la même maison ; au premier chef, divant tot ; de son chef, sins rin d’mander à pèrson.ne

 

C60

chef

mêsse, chèf ; _ supérieur, hôt mêsse ; _ d’atelier, mêste-ovrî, (t. d’argot) bos’ ; (houill.) _ de « paire », à la surface, chèf di pêre, måculêr ; _ d’orchestre, mêsse dè l’ djowe, bateû d’ notes ; _ ou tête d’étoffe, timplé (-i St.), voy. LISIÈRE

 

E0

chef

[nm] (c) maîsse, (e) mêsse, (o) mésse

 

G100

chef

chèf ; li chèf di famile ; li chèf di gâre ; li chèf d’ orkèsse ; le chef de train, li chèf gârde ; de mon (, ton, son) propre _ (de sa (ma, ta) propre initiative), di m’(, t’, s’) chèf ; t’ ès fêt ça di t’ chèf ? ; le _ d’atelier, li mêsse-ovrî ; le _ de train, li chêf-gârde

 

S0

chef-d’œuvre

nm pîce-d’-eûve (, pîce-d’-oûve)

 

C60

chef-d’œuvre

chè-d’-eûve (anc. tchîf-d’-oûve), (iron.) ine bèle keûre, voy.

EXPLOIT, MERVEILLE

 

E0

chef-d’oeuvre

chè-d’-eûve ; on chè-d’-eûve di mècanike ; i ‘nn’ è fêt onk di chè-d’-eûve ! (iron)

 

S0

chef-garde

nm chèf-gârde, gârde, gârde-convwè, gârde-trin

 

C60

chef-lieu

nm chèf-lieû

 

C60

cheftaine

nf chèftin.ne

 

C60

chégros

voy. ligneul

 

E0

chelem

(au whist) chlim’ (chlèm’ Te.) ; fé solo chlim’ ; le petit _ (toutes les levées, moins une) li p’tit chlim’ ; (toutes les levées) li grand chlim’

 

S0

chelem ou schelem

chèlèm

 

G0

chélidoine

nf ièbe di poria, sologne

 

C60

chélidoine 

fleûr ou jèbe di porês, sologne (, cirlogne, cièrlogne St., Ma.)

 

E0

chélidoine

ièbe di bok

 

S0

chemin

nm tchimin, vôye (f) ; à mi-chemin, à mitan vôye ; chemin communal, vôye di comune ; chemin creux, chavéye (f), chavia ; chemin en contre­bas, bas tch’min, basse vôye ; chemin de halage, tchimin d’ haladje ; vieux chemin de terre gazonné, tîdje ; chemin conduisant à l’église, vôye di mèsse ; chemin sans issue, fausse vôye ; chemin de croix, tchimin d’ crwès; demander son chemin, dimander s’ vôye ; (loc) chemin faisant, tot rotant ; l’affaire est en bon chemin, dji pinse qui ça îrè ; une heure de chemin, one eûre di vôye ; rebrousser chemin, rivenu su sès pas

 

C60

chemin

vôye (nf), tchimin ; voy. chaussée, frayer, route, voie ; aller son _, voy. cheminer ; suivre le bon _, èsse so bone vôye, tchèrî dreût ; faire de longs _, fé dès lonkès vôyes, dès longs voyèdjes ; être toujours en _, èsse tofér avå lès vôyes ou so tchamps so vôyes ; à mi-_, à mitan vôye ; _ faisant, tot rotant, tot ‘nn’ alant ; rebrousser _, ratoûrner ou riveni so sès pas ; faire son _ fé s’ vôye; _ herdal, hièrdå-vôye ; _ royal, royå-vôye ; vieux _ de terre, tîdje ; _ escarpé, voy. côte ; _ d’aisance, vôye d’ ahèsse ; voy. carrossable, creux, sen­tier, traverse; c’est à un bout de _ d’ici, c’ è-st-à ‘ne pihèye di chal; prendre le _ de fer, prinde li convwè, … li chèmin d’ fêr, li trin, (anc.) li wapeûr

 

E0

chemin

[nm] (o-c) tch(i)min, (o) tch(è)min, (e) vôye

_  de fer [nm]: (o-c) tch(i)min d’ fiêr, (e) tch(i)min d’ fiér, (o) tch(è)min d’ fiêr

 

G100

chemin

1 (voie de communication) tchimin ; li tch’min d’ Marvîe ; li tch’min d’ Rosîre ; à l’ creûjelâde dès tch’mins ; lès sèt’ tchimins ; un _ (de terre) qui n’est pas carrossable, on fâs tch’min ; _ de fer, tchimin d’ fièr ; la ligne do tch’min d’ fièr ; (voie) voye ; le _ emprunté par la procession des Allemands (à Michamps), li voye dès-Alemands ; la voye dès boûtelîs (Lu.) ; la voye do trau sâbe (Lu.) ; à l’ creûjelâde dès voyes (Te.) ; piède si voye (Te.) ; dj’ ons stî j’qu’à mîtan voye

_ dégagé dans la neige, batoûye ; t’ îrès choupeler l’ îvièr po fé one bèle batoûye po-z-aler o forni ; il est toujours dans le _, il èst todi dins lès pîds ;

2 (parcours, trajet) tchimin ; dj’ ons fêt li tch’min assone ; dj’ astins à mîtan tch’min ; dimander si tch’min ; mostrer li tch’min ; dji k’nuchans bin li tch’min ; dji m’ ê trompé di tch’min ; (prov) tos lès tch’mins mon.nant à Rome ; si mète en tch’min ; i va si p’tit bonome di tch’min ; passe ti tch’min ! ; i n’ î è nin stî pa quate tchimins ; il è fêt si tch’min ; i m’ troûvrè su si tch’min ! ;  le _ de croix, li tch’min d’ crwas ; lès stâcions do tch’min d’ crwas ; il est toujours en chemin, il èst todi avâ lès voyes, il èst todi su tchamps su voyes ; il est revenu sur le bon chemin, il è rivenou d’ adrèt ; faire à plusieurs reprises le même _ (pour rendre visite à qqn p. ex.), fé lès rogâcions

 

S0

chemin de fer

nm tchimin d’ fiêr; travailler au chemin de fer, travayî au tch’min d’ fiêr ; la voie de chemin de fer, li tch’min d’ fiêr ; les lignes de chemin de fer figurent sur la carte routière, li tch’min d’ fiêr èst mârké su l’ cârte; il y a eu un accident sur la ligne Namur-Dinant, gn-a ieû on-acsidint su l’ ligne di Dinant

 

C60

chemineau

rôbaleû, håroneû, rôleû

 

E0

cheminée

nf (ouvrage de maçonnerie permettant de faire du feu, conduit par où s’échappe la fumée) tchiminéye ; un feu de cheminée, on feu di tch’minéye ; corps de cheminée, cwârp di tch’minéye ; contrecœur de cheminée, take di tch’minéye ; (encadrement du foyer qui fait saillie dans une pièce) cimaudje, djîvau (m), tchiminéye ; garniture de cheminée, gârniture di tch’minéye ; il y a un crucifix sur la cheminée, gn-a on bon-Diè su li tch’minéye, … su l’ djîvau, … su l’ cimaudje; « li tch’minéye avou tot ç’ qu’ i faut: crama, grawîye, èknéye, tchin.nes, palètes » (Joseph Gilson) ; (expr) on nez come one tchiminéye, un nez comme une cheminée, … grand

 

C60

cheminée

tchiminêye ; tablette de _, djîvå, cimå ; voy. rideau; tuyau de _ sortant du toit et conduit intérieur, fouwî (, -îre Ja., St., fouyîre Ma. ; tuyau : touwîre Lan.) ; _ du poêle de la chambre aboutissant dans celle de la cuisine, spiria ; haute _ d’usine ou (houill.) _ d’aérage, tchèteûre

 

E0

cheminée

[nf] (o-c) tch(i)minéye, (e) tch(i)minêye, (o) tch(è)minéye

 

G100

cheminée 

1 (conduit qui assure l’évacuation de la fumée) tchiminêye (tchè- Te.) ; li trau do l’ tchiminêye (d’où part la bûse) ; la tch’minêye foume ; la tch’minêye rubole (ou rufoule) ; la tch’minêye ni tire nin ; l’ êr hoûle dins la tch’minêye ; ramoner la tch’minêye ; on feû di tch’minêye ; 2 (partie inférieure de la _ qui sert d’encadrement à l’âtre) tchiminêye ; l’encadrement de la _, la tièsse (ou la d’vanture) do l’ tchiminêye ; la tablette de la cheminée, la tâblète do l’ tchiminêye ; 3 (conduit aménagé pour assurer l’ aération) tchiminêye ; fé one tchiminêye dins one mote ; la _ d’aération (dans les étables), la bûse d’ aêrèdje

 

S0

cheminer

roter s’ vôye ;_ droit, aler tot dreût, roter ou tchèrî dreût

 

E0

cheminot

tchimin d’ fèrisse [correspond au fr, rég. chemin de ferriste]

 

S0

chemise

nf tchimîje ; pan de chemise, pagna ; chemise de nuit, tchimîje di nwît ; (loc) en manches de chemise, è pur, è purète ; (expr) suwer one tchimîje, transpirer abondamment ; i candje d’ idéye come di tch’mîje, il change d’idée comme de chemise, il est versatile ; ièsse come cu èt tch’mîje, être comme cul et chemise, être très liés ; pwârter l’ doû di s’ bûwerèsse, porter le deuil de sa lavandière, avoir un col de chemise sale ; (couverture) fârde

 

C60

chemise

tchimîhe (t enf mîmîse) ; pan de _, panê; en [pan de] _, à panê(-cou), à panê volant, banîre å vint, panê drî panê d’vant ; en bras (ou manches) de _, è purète, è peur ou è peur lès brès’ (, è pur Du.) ; se mettre en manches de _, s’ èpurer ; corps d’une _ d’homme, bodje (nm)

 

E0

chemise

[nf] (o-c) tch(i)mîje, (e) tch(i)mîhe, (o) tch(è)mîje

 

G100

chemise

tchimîje (svt portée à même la peau (tchèmîje Te.) ; i n’ avot rink quu sa tch’mîje ; èle tchindje di galant come di tch’mîje; une _ à manches longues, one tchimîje à mantches ; une _ à manches courtes, one tchimîje a coûtes mantches (ou sins mantches); _ de nuit, tchimîje di nut’ 

 

S0

chênaie

nf tchènwè (m)

 

C60

chênaie

seult dans l.-d. tchin.neû (, tchågngneû ; tchêneû, tchè-)

 

E0

chenal

_ de toit, voy. chéneau ; (bat.) pièce de bois qui supporte les bords de deux écoutilles, gueûte (nf) ; (houill.) _ aménagé pour faire glisser les charbons, tchènå ; _ qui recueille les eaux de suin­tement sur les parois du puits, crèpe (nf) ; « faire le _ », du pigeon qui plane lentement autour du colombier, tchènårder

 

E0

chenapan

nm chamau, démon, losse, moûdreû, rosse, cheunapan (f)

 

C60

chenapan 

napê, ch’napan,  etc., voy. VAURIEN

 

E0

chêne

nm tchin.ne ; une planche de chêne, one plantche di tchin.ne ; jeune chêne, pèlosia, tchin.nia ; (expr) fort comme un chêne, fwârt come on tchin.ne

 

C60

chêne

tchin.ne (tchêne Ve. ; tchågne Gl., … ; tchâne Fa.) ; cœur de _,   corå

 

E0

chêne

[nm] tchin.ne

 

G100

chêne

tchin.ne (tchéne Ar., Bo., …) ; lès tchin.nes pwartant dès glands ; pèler lès tchin.nes (po-z-avèr la chwace) ; à l’ limite do bwès, on plantot dès tchin.nes ; on sûmî d’ tchin.ne ; on plantchî d’ tchin.ne ; i vât mî drouvou on-uch di tchin.ne qu’ on-uch di blanc bwès (Te.)

 

S0

chéneau

nm tchènau ; réunion de deux chéneaux, neuwe (f)

 

C60

chéneau

coronis’, tchènå (nm), batch di teût

 

E0

chéneau

tchènê (à Tchågnenê, l.-d. de Roclenge, voir CHÊNE) ; _ écorcé, pèlwê ; voy. égorger

 

E0

chéneau

canâl (pl -âls), tchin.nerê (tchin nê Te.) ;  ; la bale è co d’moré dins l’ canâl ; lès tchin.nerês, ça fêt dès bounes pîces (po pîrci la tchèdje di foûre) ; _ écorcé, pèlwê [à rattacher au lat. pilare, w. pèler]

 

S0

Chênée

_(-lez-Liège) Tchêyenêye

 

E0

chenet

nm crope-è-cène (f), crope-è-cinde (f), crope-è-têre ; (expr) tchaîr dins lès crope-è-cindes, tomber dans les chenets, tomber en syncope

 

C60

chenet

crope-è-cindes (ard. crope-è-cènes), et, par extension, andî ; voy. LANDIER

 

E0

chènevière

tchènevîre, corti à l’ tchène

 

E0

chènevis

nm tchèneveûse (f)

 

C60

chènevis

tchène-simince (nf), simince (, grin, peûs) di tchènê, ou simplt tchènê (nf) ; nourrir au _ (poules, pigeons), tchèneter

 

E0

chènevotte

arièsse (, èrièsse (ard.)), loumerote, dès brocales, crèsses ; (soufrées à un bout, elles servaient d’allumettes) ; voy. chanvre, écouchures

 

E0

chenil

nm garène di tchin (f), tchinis’, trau d’ tchin ; (expr) one maujone come on trau d’ tchin, une maison comme un chenil, … sale

 

C60

chenil

tchini voy. niche

 

E0

chenille

nf (larve de papillon) alène ; petite chenille verte, mèsurète ; (expr) asplaner come one mèsurète, enjamber comme la petite chenille verte (iron.) ; i n’ mwin.ne nin pus d’ brût qu’ one alène su one djote, il ne fait pas plus de bruit qu’une chenille sur un chou

 

C60

chenille

halène (, holine Ja. ; houlène St., -ine Wan. ; hèlène Wa., -ine Hu.), hougnète (Do.), houyin.ne (Ve.), hègneure (Ba.) ; _ arpenteuse, mèsereû; nid de _, poupèye ou niyå d’ halènes, boûsse di hèlènes (Wa.) ; (passementerie) dè l’ cheunile

 

E0

chenille

[nf] halène

 

G100

chenille

holine ; lès cabus ont stî mougnis dès holines ; i fât avèr fwin d’ djote po mindji dès holines [de l’a. frq. *hundinna, chienne (d’après la forme de la tête)]

 

S0

Chenogne

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre., anct commune de Sibret) T’nogne (Chnogne Ba.)

 

S0

chénopode

_ bon Henri nm ièbe sint Marcou, pîd-d’-pourcia, sauvadje spinaud

 

C60

chenu

, ue adj tchènu (f tchèneuwe) ; (expr) vaut mia twèture èrèléye qui twèture èvoléye, il vaut mieux avoir une toiture givrée qu’envolée (dit la personne à qui on fait remarquer qu’elle a des cheveux gris)

 

C60

chenu

, -ue tchènou, -owe ; voy. gris

 

E0

Cheppe

(n de famille) Tchèpe

 

S0

cheptel

nm le cheptel vif, lès bièsses (f pl), li tchèté ; le cheptel mort, l’ èrna

 

C60

cheptel

[mettre, prendre des bêtes] à _, à wêde, à fôre, à passèdje, à trècins, à noûrehon [proprt le 1er pour l’été, le 2e et le 3e pour l’hiver et le 4e pour un bail à part égale entre preneur et bailleur] ; le _, voy. bétail

 

E0

chèque

nm chèke

 

C60

chèque

chèke 

 

S0

 

cher

, ère adj et adv (coûteux) tchêr (-e) ; cela coûte cher, ça costéye tchêr ; c’est un livre qui vaut cher, c’ è- st-on lîve qui vaut dès caurs ; (loc) cela te coûtera cher, ti mè l’ payerès ; il ne vaut pas cher, i n’ vaut nin one fayéye cens’  ; (expr) ci qu ‘on n ‘a nin dandjî, c’ èst todi trop tchêr, ce dont on n’a pas besoin est toujours trop cher; li tchêr, c’ èst sovint l’ bon mârtchi, le cher, c’est souvent le bon marché ; au pris qui l’ bûre va, c’ èst po rin, au prix où est le beurre, c’est pour rien, ce n’est pas cher ; ni fioz nin l’ bièsse, li foûr èst trop tchêr !, ne fais pas la bête, le foin est trop cher ! ; on n’ paye nin pus tchêr po s’ achîr, on ne paie pas plus cher pour s’ asseoir (invitation à s’asseoir) ; (aimé) binamé (-ye), binin.mé  (-ye), chér (-e) ; cher ami, binamé soçon ; mon cher (péj), mon parent ; ma chère, mi chére bèle; « Vos l’ avoz dit, m’ chére bèle, ni riyoz nin, les mwaîchès-eûres ont dès spitantès awiyes ! » (Jean Servais, « Tournikèt »)

 

C60

cher

, -ère tchîr, -e ; la vie est chère, coûte cher, i fét tchîr viker, on-z-a deûr (dè) viker oûy ; jadis elle était moins chère d’avance, on vikéve mèyeû timps ; ce n’est pas _, c’ èst bon martchî ; cela va coûter _, çoula va coster dès pèyes (èt dès méyes) ; vendre très _, vinde bon-z-èt tchîr, … à l’ côpe-gueûye, à tchîrès pêlêyes (nf), saler ou peûvrer sès marichandèyes, voy. surfaire ; [ven­dre] moins _, mèyeû martchî ou mèyeû timps ; il a vendu _ sa maison, il a vindou s’ mohone po gros ; je l’ai payé _, dj’ a savu po k’bin, ci n’a nin stu tot d’on; c’est trop _, c’ èst tchîr come dè peûve, …come dès spéces, çoula hagne on pô fwért, i n’ fêt nin à hagnî d’vins ; (pré­cieux) ce que j’ai de plus _, çou qu’ dj’ a d’ pus grand à monde ; _(aimé) binamé, voy. chéri ; mon cher, ma chère (appel­lation cordiale) fré, soûr, (iron.) chér, -e ; (à un vieil ami) vî strouk, voy. camarade ; (à une vieille amie) vèye cote

 

E0

cher 1

, chère adj (chéri, -ie) chér, chére ; mi chér keûr ; ma chére djint ; mi chér ome ; ma chère, ma chére djin

 

S0

cher 2

, -ère adj (coûteux, -euse) tchîr, -îre ; lès bièsses sont tchîres, çuste anée-ci ; c’ èst cink eûros trop tchîr por lu ; (de qqn qui fait toujours des achats somptueux) i gn-è jamês rin d’ trop tchîr ;  acheter / vendre très cher, acheter / vinde a tchîrès pêlêyes ; li mèyeûr martchî, c’ èst l’ pus tchîr ; on tchîr èpicier ; adv i vind fwart tchîr ; i fêt tchîr viker ; tu mo l’ payerès tchîr ; acheter / vendre très _, acheter / vinde à tchîrès pêlêyes ; personne qui vend fort _ ses produits, tchîr mèskin (litt. « cher épicier »)

 

S0

cher, chère

[adj] (coûteux) (o-c) tchêr, e, (e) tchîr, e

 

G100

cher, chéri

[adj] (e) binamé, êye, (c) binamé, éye, binin.mé, éye; (o) m’ chér, îye

 

G100

Chéra

è Tchèrå, l.-d. de Liège, etc.

 

E0

Cherain

(village de la commune de Gouvy) Tchèrin

 

S0

Cheratte

Tchèrate, village

 

E0

Cheravoie 

(voie charretière) Tchèrâvoye (à Bastogne, cette voie d’accès à la ville coïncide avec l’actuelle rue de la Californie (anct chemin de Marvie), se prolonge par la rue des Quatre-Bras et passe entre le mur du cimetière de l’église Saint-Pierre et la maison Mathelin, on dichchindot la Tchèrâvoye en trênau [composé de voye, voie, et de tchèrâ, (voie) pratiquable aux voitures]

 

S0

Chéravoie

è Tchèrå-vôye, rue de Liège

 

E0

chercher

v (s’efforcer de trouver) cachî après, waîtî après ; je cherchais la réponse, dji cacheu après l’ rèsponse ; je vais chercher comment on dit dans mon dictionnaire, dji m’ va waîtî dins m’ lîve di mots comint ç’ qu’ on dit; je vais le chercher dans mon sac, dji va waîtî après dins m’ cabas ; (expr) chercher une aiguille dans une botte de foin, cachî après one awîye dins one djaube di strin, chercher une aiguille dans une gerbe de paille ; chercher la petite bête, cachî après dès pûs (, chercher des poux) ; aller chercher, aler qwé ; il est venu me chercher, i m’ a v’nu qwé ; chercher à savoir, cachî à sawè ; (provoquer) chêrcher ; il l’a bien cherché, i l’ a v’lu insi; chercher querelle, chêrcher ; il y a longtemps qu’il nous cherche querelle, gn-a longtimps qui nos chêrchéye ; (expr) c’ èst dè l’ mwârt qu’ i v’leut moru, c’est de la mort qu’il voulait mourir, il l’ a cherché ; li cia qui brûle si cu n’ a qu’ à s’ assîr dissus lès clokètes, celui qui se brûle le derrière n’ a qu’à s’asseoir sur les cloques, idem ; quand on-z-a peû dès ronches, on n’ va nin o bwès, quand on a peur des ronces, on ne va pas au bois, ..il ne faut pas rechercher le danger ; chercher à, sayî di ; il cherche à faire plaisir, i saye di fé plaîji

 

C60

chercher

qwèri (qch, qn) ; qwèri après, loukî après ; aller _ qch, aler qwèri (, qwêre Han. ; qwèri ou qwî St., Ma. ; qwiri ou què Sart, Ja. ; quèri ou quî Li., Bi.) ; _ dans tous les coins, bate tot foû, si qwèri mwért après ; __ en furetant, nahî, naheter, voy. fureter, fouiller ; _ à faire, qwèri ou sayî dè fé ; va me le (la) _ , va-se mè l’ qwîr (va-se mu l’ qwî St…) ; va _ de la bière, va-se qwîr dè l’ bîre ; aller _ des violettes, aler ås violètes ; _ noise, voy. chicaner, noise ; _ de la houille sur le terril,  cotcheter, des escar­billes dans la cendre, craheler ; _voy. midi.

 

E0

chercher

[v] (o-c) cachî après, (e) qwèri; (c) qwê(re), (o) quer: ne s’utilise qu’à l’infinitif et après un verbe de mouvement: daler quer / aler qwê (une chose dont on sait où elle se trouve)

 

G100

chercher

vt 1 (s’efforcer de trouver) quèri (quère Fa.), quî (Me., Te., qqf. à Ba.) ; i m’ è d’mandé d’ l’ aler quèri ; is vont quèri bin lon ç’ qu’ is p’lant trover tot près ; je n’irai jamais _ un euro chez toi (me passerai de ton aide financière), dji n’ îrê jamês quèri on-eûro addé twa ; il cherche déjà à téter (en parlant d’un jeune enfant ou d’un jeune animal à sa naissance) ; i quîrt djà la tète ; il è stî quèri sa mwart ; c’ èst ostant d’ quèri one awîe dins one bote di foûre ; li ci qui quîrt troûve todi ; aler quèri one coyombe à deûs-anês ; aler quèri sint Pière à Rome ; i n’ fât nin quèri la p’tite bièsse ; (pour faire revenir à un endroit donné), riquèri ; dji va r’quèri l’ gamin à scole ; aler r’quèri sès djèyes ; _ à se retrouver ensemble, si riquèri (, si riquî) ; is s’ riquèrant todi ; courir _ du pain, couri â pwin ; personne qui cherche (parmi des objets, dans un tas), grabouyâ, -âde

 

2 (mouvement spatial) quèri après quéke onk

 

3 (provoquer) quèri ; _ noise, quèri misére ; is sont todi à s’ quèri misére (ou chicane) ; si tu me cherches (provoques), tu trouveras à qui parler, quand tu m’ quîrerès, tu m’ troûverès ; il n’est capable que de nous _­ noise, il èst jusse bon po nos fouter dès pîres dins l’ corti ;

 

4 _ à (s’efforcer de, tâcher de), quèri à, quèri du (suivi d’un infinitif) ; èle quîrt a t’ amidoûler ; on quîrt tortos d’ avèr on tèt su sa tièsse ; vi _ (qqn ou qqch), quèri après ; il è quèri après vos tote la sinte djoûmêye ; dji quîr après l’ martê 

 

S0

chercheur

, -euse qwèreû, -eûse ou qwîrerèsse

 

E0

chère

faire bonne _, maigre _, voy. BOMBANCE, FRANQUETTE,  MAIGRE

 

E0

chère

vi faire bonne _, chiker ; dj’ ê bin chiké ; j’apprécie de faire bonne _, dj’ ême bin one boune golêye

 

S0

chèrement

tchîremint ; voy. cher

 

E0

chèrement

tchîremint ; il è payi tchîremint totes sès bièstrîjes

 

S0

chéri

, ie adj et n binamé (-ye), binin.mé (-ye) ; ma femme chérie, mi binaméye feume ; (n) (terme d’ affection) mon chéri, mi fis (f mi fèye), mi p’tit bèdot (m), mi blanc (m), mi colaud (-e), mi p’tit crèton (m), mi p’tite croléye (f), mi p’tit (-e) gâté (-ye), mi p’tit pouyon (m), mi p’tit tchèt (m), mi p’tite tchiperoule (f), pitchou (m), pitchounète (f), mi tchote (f), maurtchote (f); « – Avoz causé d’ nosse mariadje à vosse man ? – Non, fèye. » (E. Thirionet)

 

C60

chérif

(se dit lorsqu’une femme chétive met au monde un enfant bien portant) lès surus f’jant bin lès djon.nes ! (litt. « les souris font bien les jeunes ! »)

 

S0

chérir

v veûy voltî (, vèy voltî, vôy voltî)

 

C60

chérir

voy. aimer ; c’est son chéri, c’ èst s’ binamé, si chér (doudou) ; l’enfant chéri, li fifis, djodjo, dodå, doudou, tchètchè, tchoutchou ; mon (petit) chéri, mi p’tit fis, mi p’tit bokèt (, … chou, cint-méyes, coco, crèton, mamoûr, loulou, mistritchou, pitchou, peûs d’ souke, louyon, trèsôr, vèye gueûye, vî cou, vî tchèt, mi p’tit mamé, f mi p’tite mamêye, fèfèye, pitchète) ; gros chéri, gros godon ; voy. cher

 

E0

Chertal

Tchèrtal, village

 

E0

cherté

nf tchêrté

 

C60

cherté

tchîrté, tchîristé ; la _ de la vie, li tchîr timps

 

E0

cherté

tchîrté ; la tchîrté do l’ vîe

 

S0

chérubin

voy. chérir

 

E0

chestrolais

, -aise n Tchèstrolès, -èse (gentilé des habitants de Neufchâteau, en w. Lu Tchèstê)

 

S0

chétif

, ive adj croufieûs (-e), nintieûs (-e), règuèdé (-ye) ; enfant chétif, èfant kèkèt, tchèt d’ après l’ Sint Djan ; vache chétive, haguète

 

C60

chétif

, -ive (malingre, maladif) hêpieûs, -e (, hêbieûs, -e ; -vieûs) ; hêpiou, -owe ; tchêpieûs, -e ou -piou, -owe ; tchêtiveûs,  houpieûs, croufieûs, -e ; crawé, -êye ; hingue ; fayé, -êye ; délicat’, -e ; hat’, -e ; mwinde (, mwinre Hu.), pètcheri ; pîtiveûs, -e ; lintiveûs, -e ; crantchi, må cût ; porbolou, -owe ; mwèheneûs, plouheneûs ; enfant (qqf adulte) _, on p’tit mêgurlèt, on pôve pitit boye (ou … mimbe di Diu), on tchèt d’ après l’ Sint-Tch’han, ine mizwète, one tchêpête, on p’tit tchipèt, on lêd p’tit awétchi èfant, on p’tit djiwetê ; personne _, on hèna d’ veûle, one tcheûtche ; vache chétive, haguète ; veau (et par ext. per­sonne) _, on vê d’ djuni ;  animal (et aussi personne) _, åwistê (Ja.) ; (mesquin, pauvre)  exis­tence chétive, vicotèdje ; _ personnage, halcotî, in-ome qui ravise pô d’ tchwè ; voy. AVORTON, CADUC, FAIBLE, MALADIF, MALINGRE

 

E0

chétif

, -ive adj chètif, -ive ; on-afant chètif ; ce gamin est _, ça ‘nn’ èst pont, di ç’ gamin-là (litt. « ça n’en est point, de ce gamin-là ») 

 

S0

chétivement

vivre _, vicoter, voy. VIVOTER

 

E0

chétron

nm crabot

 

C60

chétron

_ de coffre, scrinê, crènê, scrin, crin, clôsê, lucrin, loucrê, loukia, ahelète, hårlète, calbote, låssète, pitite låsse, potchète

 

E0

chevaine

voy. chevanne

 

E0

cheval

nm tchivau ; petit cheval, bidèt ; cheval de charretier, tchivau d’ traît; … de ferme, tchivau d’ campagne ; ..de course, tchivau d’ coûsse ; ..de race ardennaise, ârdinwès ; cheval de piètre qualité, bike (f), cârcan, rosse (f) ; conducteur de chevaux, tchivolî ; le cheval hennit, li tch’vau hènit ; être en rut, , tchivoler ; c’est son cheval de bataille, c’ èst s’ dada ; (d’après le sexe et l’âge) étalon, roncin; hongre, hongue ; jument, cavale ; pouliche, poûte poney, ponè ; poulain, polin ; tchivau di d’zos vèdje, cheval placé à droite dans l’attelage ; tchivau d’ cwârdia, cheval placé à gauche dans l’attelage; couple de chevaux, lame di tch’vaus, rame di tch’vaus ; (loc) monter à cheval, aler à tch’vau, monter à tch’vau ; être à cheval : être à cheval sur les principes, avou li, nin quèstion d’mète on pîd su l’ costé ; (expr) à tch’vau doné, on n’ riwaîte nin lès dints, à cheval donné, on ne regarde pas les dents; brider si tch’vau pa l’ queuwe, brider son cheval par la queue, commencer par la fin ; c’ èst todi li tch’vau qui mwin.ne l’ atèléye qu’ atrape lès côps di scorîye, c’est toujours le cheval qui mène le convoi qui attrape les coups de fouet, c’est toujours celui qui travaille qui se fait punir (ou qui est critiqué); ci n’ èst nin todi li tch’vau qui mèrite l’ awin.ne què l’ a, ce n’est pas toujours le cheval qui mérite l’avoine qui l’a ; i faît one lèpe come on tch’vau d’ gobieû, il fait une lèvre comme un cheval de chiffonnier, il a faim ou il rechigne à la besogne ; i fieûve one bîje à côper on tch’vau è deûs, il faisait une bise à couper un cheval en deux, la bise était très forte ; i gn-a pont d’ si bon tch’vau qui n’ si trèbuke ; il n’y a pas de si bon cheval qui ne trébuche, l’erreur est humaine ; monter su sès grands tch’vaus, monter sur ses grands chevaux; il èst flantchu come on tch’vau d’ barakî, il est efflanqué comme un cheval de forain ; i ’nn’ èst nin à on tch’vau près, il n’en est pas à un cheval près, il n’est pas scrupuleux ; i n’ èst nin à tch’vau su s’ prumêre minte, il n’est pas à cheval sur son premier mensonge, ce n’est pas la première fois qu’il ment ; i ratind ça come on tch’vau après s’-t-awin.ne, il attend cela comme un cheval attend son avoine ; lès maladîyes, èles vègnenut à tch’vau èt èlle èrvont à pîds, les maladies arrivent à cheval et s’ en vont à pied ; li tch’vau o stauve, li trôye o l’ ran, le cheval à l’écurie, la truie à la porcherie, chaque chose à sa place ; on bon tch’vau s’ achetéye su li stauve, un bon cheval s’ achète à l’écurie (et non sur un champ de foire); quand lès tch’vaus s’ batenut, c’ èst qui l’ crèpe èst vûde, quand les chevaux se battent, c’est que la mangeoire est vide ; si t’ è-st-à tch’vau su one fausse cwade, t’ î d’meûrerès tant qu’ èle pwaterè, si tu es à califourchon sur une mauvaise corde, tu y resteras tant qu’elle pourra te supporter, vivre dans l’illégalité expose à des risques; su l’timps qu’ 1′ awin.ne crét, li tch’vau va crèver, pendant que l’avoine pousse, le cheval va crever, tu as manqué de prévoyance ; va dîre ça à on tch’vau d’ bwès, i t’pite(rè), va dire cela à un cheval de bois, il te donnera un coup de pied, tu exagères ; vaut mia couru après si tch’vau qui dè l’ rilèver pa l’ queuwe, mieux vaut courir après son cheval que de le relever par la queue, mieux vaut épouser une femme trop jeune que trop vieille

 

C60

cheval

tchivå (, dj’vå) (, -au Ve., St., Ma., Du.) ; (t enf) babaye, vavaye, voy. califourchon ; _ noir, morê ; alezan, rossê ; rouan, gris ; bai, on dj’vå bay ou bayèt, on bayå ou -ård ; entier, roncin, voy. étalon ; hongre, hongue ; pif, ro ; _ qu’on monte, monteûre ; petit _ de selle, bidèt ; _ qui tire bien entre les limons, on bon limon ; mauvais _, harote, voy. haridelle, rosse ; _ de gauche, de droite, voy. timon ; _ de volée, dj’vå di d’vant ou d’ cwèrdê ; voy. renfort ; cri pour appeler le _, pouy pouy pouy (hesb.) ; voy. charretier ; _ de bois, on dj’vå godin ; [jouer] au _ fondu, å pus (ou å pô) fwért tchivå, djouwer à drèner l’ ågne (Vot.)

 

E0

cheval

[nm] (o-c) tch(i)vau, (e) tchivå (on dj’vå), (o) tch(è)vau

NB (o-c) in / on tch’vau se prononce “in / on tch’fau”

 

G100

cheval

tchivau (tchèvâ Be., Fa.) ; _ cryptorchide, qui n’a qu’un testicule descendu dans la bourse, ro [du lat. ruptus, part. passé de rumpere, rompre] (voir porc) ; on blanc tch’vau ; on gris tch’vau on djène tchivau ; on rodje, on bleû tch’vau ; on tch’vau ârdènès ; on tch’vau brabançon ; on tch’vau d’ trêt ; on tch’vau d’ mine ; on tch’vau d’ mèssajerîe ; on tch’vau d’ course ; _ pommelé, pomelé ; vosse pomelé, c’ è-st-on fâmeûs tch’vau ! ; un _ destiné à l’abattoir, on tch’vau d’ botcherîe ; un _ panard, on tch’vau francès ; un cheval cagneux, on tch’vau comtwas ; _ qui tirait le camion, camioneûr ; _ qui a l’habitude de jeter des coups de pied, pingneû, -eûse ; mèfîe t’ tu, c’ è-st-on pingneû ! ; _ qui présente un écartement excessif des jarrets (d’où sa démarche particulière, qui évoque les pas d’un valseur), valseû ; c’ è-st-on valseû, çu tch’vau-là ; _ bai, bayârd, rodje tchivau ; nom donné à un _ bai, Bayârd ; _ robuste utilisé pour les travaux des champs, bayârd ;

 

la boutche do tch’vau ; lès pîds do tch’vau ; do crin di tch’vau ; do lacê di tch’vau ; on fièr di tch’vau ; on clau di tch’vau ; on pîgne di tch’vau ; one breûsse di tch’vau ; lès-ârnichemints do tch’vau ; li stâve dès tch’vaus ;

 

 noms de chevaux (mâles): Bayârd, Bibi, Bijou, Cadèt, Coco, Dragon, Mouton, Pirou, Sultan ; noms de juments: Baye, Bèla, Bichète, Cocote, Dragone, Louwise, Moutone ; hâr, bijou ! ;

 

(anc.) il a de bons chevaux, il èst bin atèlé ; c’est un homme fort comme un cheval, c’ è-st-on fâmeûs bijou ; li tch’vau pite ; li tch’vau s’ è câbré ; li tch’vau hine do cou ; li tch’vau è toumé forbu ; il èst fwart come on tch’vau ; il è on-apétit di tch’vau ; one fîve di tch’vau ; on r’méde di tch’vau ; il èst à tch’vau su lès principes ; monter su sès grands tch’vaus ; ça n’ si troûve nin d’zos l’ pîd d’ on tch’vau ; prinde li tch’vau po l’ quawe (Te.) ; dji m’ fou d’ lu, à pîd èt à tch’vau ; c’ èst nin todi li tch’vau qui gangne l’ avon.ne qui la mindje ; dji n’ dènero nin ma plèce po on vî tch’vau ; tchindji on tch’vau bwagne po on-aveûle ; (jouet d’enfant) on tch’vau à bascule

 

S0

chevalet

nm tchivolèt ; (de scieur de bois) gade (f) ; (de menuisier) banc, tchivolèt

 

C60

chevalet

_ de peintre, tchivolèt ; _ de travail du tonnelier, charron, etc., bådèt, dj’volèt ; _ du bûcheron, menuisier …, gade (nf) ; _ pour écoucher, voy. écouche ; _ pour bat­tre les gerbes, bata, spiyeû, bo ; _ pour tailler les perches à houblon, tchinelèt , t. de bat. tchèyîre (nf) ; _ de violon, bôkê, pingne ; voy. support, tréteau

 

E0

chevalet

(t de scieur) _ pour les grosses pièces de bois, gade ; _ pour scier le bois à usage domestique, gade ou bok ; _ utilisé pour le sciage de grosses pièces de bois, bâdèt (Te.) ; _ pour soutenir les échafaudages, gade ; _ sur lequel on teille (le chanvre, le lin), spindjeûse ; _ pour battre le grain, formé d’une claie à claire-voie, bok ; chniker l’ grin su l’ bok

 

S0

chevalier

nm chèvalier ; (chevalier gambette) turlûre

 

C60

chevalier

chèvalier; _ d’in­dustrie, avinturî, voy. aigrefin; _ cul blanc (oiseau), blanc-cou, nèpe (nf)

 

E0

Chevalier

(n de famille) Cheuvalier ; nom du calvaire situé à l’angle de la route d’Arlon et du chemin du bois d’Hazy, à Bastogne : li Bon Dju Cheuvalier ou la Crwas Cheuvalier

 

S0

chevalière

nf chèvaliére

 

C60

chevance

gagner sa _, si (k’)tchèvi, tchèvi

 

E0

chevanne

tchivène (, dj’vène) ; meunier _, moûnî ; jeune _ tchivinê, (, dj’vinê) ; hybride du _ et du gardon, wène

 

E0

chevauchement

nm bukladje

 

C60

chevaucher

v (être à califourchon sur qqch) bukler, aler à tch’vau su ; (faire une chevauchée) fé one pormwinrnâde à tch’vau

 

C60

chevaucher

(se) v ièsse onk dissus l’ ôte, ièsse à tch’vau ; il se chevauchaient, il èstin.n onk dissu l’ ôte

 

C60

chevaucher

aler à dj’vå

 

E0

Chevaufosse

rue _, à Liège, è Dj’vaufosse

 

E0

chevêche

pitite houlote, pilite houperale

 

E0

chevelu

, -ue tchivelou, -owe

 

E0

chevelure

nf  crèsse, pèruke, tchivelure, tchivias (m pl), tièsse, tignasse, toupèt (m)

 

C60

chevelure

tchiveleûre, chèvèlûre, ordt lès dj’vès (ex. èlle a dès bês dj’vès) ; _ en désordre, cåme (, kême, kin.me), boubou, bouhon, tignasse ; _ épaisse, housse, cåmale ; voy. cheveu, cri­nière, décoiffer ; _ de comète, quowe

 

E0

chevelure

[nf] (c) tch(i)velûre, (e) tch(i)veleûre, (o) tch(è)velure, tch(i)velure

 

G100

chevelure

_ ébouriffée, coiffure en désordre, houperale ; tu ‘nn’ ès one, di houperale !

 

S0

 

 

chevesne

nf tchivène

 

C60

chevesne

voy. chevanne

 

E0

chevet

nm sponde (f) ; (loc) êtere au chevet de qqn, ièsse à li sponde (à l’siponde) d’one saquî; il est continuellement resté à son chevet, il a tofêr dimèré d’lé li; « À l’ siponde do p’tit lét, one comére, aspouyîye. » (Gabrielle Bernard, « Do vèt’, do nwâr », Les Cahiers wallons, 1944)

 

C60

chevet

_ du lit, tièsse (, tièsselîre ) dè lét, voy. traversin ; _ de l’église, li fond de keûr

 

E0

Chevetogne

npr Tchèvètogne

 

C60

chevêtre

voy. licou ; (t de charp) pèce d’ adjowetumint

 

E0

chevette

nf houlote

 

C60

cheveu

nm tchivia ; cheveux tombant devant et sur les oreilles, lotchèts; « dès rossias tch’vias qui r’tchèyint à lotchèts su l’s-orèyes » ; (A. Laloux) ; cheveux tombant sur le front et coupés horizontalement, chiènes (f) ; queue de cheval, queuwe ; cheveux bouclés, croles (f) ; cheveux tressés, trèsses (f) ; avoir des cheveux blancs, ièsse tchènu (f     tchèneuwe) ; prendre par les cheveux, tignî ; action de prendre aux cheveux, tignadje (m) ; s’ empoigner par les cheveux, si cotignî ; se coiffer, sès tch’vias ; avoir des cheveux mal soignés, awè one tièsse à la capoule ; avoir les cheveux longs, awè dès tch’vias à la titus’ ; avoir les cheveux qui bouclent, awè sès tch’vias qui r’crolenut; avoir les cheveux roux, ièsse rodje di tch’vias, ièsse rossia; le 24 juin (fête de saint Jean- Baptiste) on coupe les cheveux des petits enfants dans l’espoir de les voir repousser en boucles, li vint-quate di jun, fièsse di sint Djan-Batisse, on côpe lès tch’vias aus p’tits-èfants po qui r’crèchenuche crolés; ménager la chèvre et le chou, waurder l’ èglîje au mitan do viladje ; (expr) awè one tièsse come on nid d’ agace, avoir une tête ébouriffée ; awè dès tch’vias come dès baguètes di fisik, … come dès picots d’ nièrson, avoir les cheveux raides; awè dès tch’vias come dè l’ sôye, avoir les cheveux très fins; èst-ce qu’ i t’ tignereus bin on diâle qui n’ a pont di tch’vias ?,  prendrais-tu bien par les cheveux un diable qui n’en a pas ? (, à l’impossible, nul n’est tenu) ; chaque pwèl a s’ gote èt lès fortchus ’nn’ ont deûs, chaque poil a sa goutte (de sueur) et les fourchus en ont deux ; vos n’ aurîz nin d’djà onk di sès tch’vias po vos chaper l’ vîye, vous n’auriez pas même un de ses cheveux pour vous sauver la vie, il est avare ; dji m’ va fé mès pwèls, je vais faire mes poils, je vais me coiffer ; arriver comme un cheveu dans la soupe, ariver come on tchin dins on djeu d’ guîyes ; couper les cheveux en quatre, cachî après li p’tite hièsse, cachî après dès pûs, côper one cens’ è quate

 

C60

cheveu

tchivè (, dj’vè), (plaist) seûye (nf) ; longs _ raides, fènèsses ; se prendre aux _, se tignonner, si haper (, s’ apougnî) po lès dj’vès (, …lès seûyes), po l’ tièsse (, crèsse, toupèt, pèrike, tignas­se), po l’ bassèt (, l’ kême (nf), l’ tapon), s’ akêmer (, s’ akin.mer, s’ acåmer), si d’kêmer (Ve.), si d’hîveler, si tchårpougî, si d’ner ‘ne pingnèye, s’ agrifeter (, s’ agrifer, s’ agrissi) po lès dj’vès, s’ atrocher po lès dj’veus (Fa.); des _x blancs, (plaist) dès jèbes di cimitiére ; voy. CRÊPAGE, DÉCOIFFER

 

E0

cheveu

tchi ; dès nwars tchivès ; dès rossês tch’vès ; dès tch’vès chatins ; des _s blancs, dès blancs tch’vès ; des _x blonds, dès blancs tch’vès ; il èst blond di tch’vès ; one mèche di tch’vès ; one bèle côpe di tch’vès ; il è pièrdou tos sès tch’vès ; pîgni sès tch’vès ; diskimèler (ou discramyi) sès tch’vès ; si plaker lès tch’vès avou do cosmètike ; des _x raides, dès tch’vès come dès baguètes di fusik (, come dès stikas d’ pwès Te.) ; èles s’ ont apicé pa lès tch’vès ; dji ‘nn’ ê jusqu’ à l’ copète dès tch’vès ; avoir un _ sur la langue (zézayer), avèr on tch’vè s’ la linwe ; des « _x d’ange »  (décoration pour l’arbre de Noël), dès tch’vès-d’-anje ; (plaist de qqn qui a les cheveux raides) (litt. « un frisé à cheveux plats ») on frîsé a plats tch’vès

 

S0

cheveux

[nm] (o-c) tch(i)via, (e) tch(i)vè (on dj’vè)

NB (o-c) in / on tch’via se prononce “in / on tch’fia”

 

G100

cheville

nf (partie du pied) cô d’ pîd (m), tchivîye ; (expr) i n’ lî arive nin au talon d’ sès botes, il ne lui arrive pas au talon de ses bottes, il ne lui arrive pas à la cheville ; (broche) broke, tchivîye

 

C60

cheville

_ de bois, de fer, tchivèye (, dj’vèye), ordt broke ; _ouvrière du char, ovrî (nm) (il y a de même l’ ovrî dè tamon pour les armons, dè l’ lame pour le palonnier, dè clitchèt pour la caisse du tombereau), broke (dè hamê), basse, bassenîre, basson ; _ du joug, voy. joug ; _ qui arrête, ratena ; petite _, stikèt ; voy. goujon ; _ de chaîne, clintchète ; voy. barrette ; _ de roue, voy. esse ; _ du pied, tchivèye (, dj’vèye) ; os saillant de la _, clå-d’-ôr, no(u)kêye, -erêye ; _ du pied du cheval, boulèt ; frotter les _s en marchant, froter (ou acsûre) sès dj’vèyes, si côper, si piter, si toucher, si gorder ; spécialt du cheval (fr. « battre le briquet ») tèhe, creûheler, djèreter, si triper, caker lès dj’vèyes ou dès pîds, atraper sès boulèts, carter ; li dj’vå èst cårteû, i s’ kissût ås boulèts, fôrdjî (signifie aussi attraper la patte de devant avec le fer de derrière :…., ce qui se dit tchåstrer, bate dè feû ou faukî) ; voy. cagneux

 

E0

cheville

[nf] 1 (anatomie) (c) tch(i)vile, tch(i)vîye, (o) tch(i)vile, tch(è)vile, (e) tch(i)vèye (li dj’vèye)

NB (c) li tch’vîye se prononce “li tch’fîye”

2 (tige) broke, (c) tch(i)vîye, … (v. ci-dessus)

 

G100

cheville 1

(saillie de l’ articulation du pied) tchivîe ; i s’ è câssé la tch’vîe ; (au fig,) i n’ lî arive nin co à l’ tchivîe

 

S0

cheville 2

(tige de bois ou de métal) tchivîe ; tchèssi one tchivîe dins l’ trau ; grosse _ de fer qui traverse de haut en bas toutes les composantes de l’avant-train du chariot (chamê, soprèsse et londje) et qui pénètre dans le corps d’essieu (cwarp d’ achi), ovrî 

 

S0

cheviller

v broketer, èbroker, mète dès brokes, mète dès tch’vîyes

 

C60

cheviller

tchiviyî (, dj’viyî), broketer (par ex. des souliers), èbroketer, cougneter

 

E0

cheviller

vt tchiviyi ; tch’viyi one charpente ; tch’viyi dès solés ; (au fig) il è l’ âme tchiviyi o cwarp ; _ de nouveau, ritch’viyi ; i fârè ritch’viyi l’ uch do stâve

 

S0

chevillette

brokète

 

E0

cheviotte

nf chèviote

 

C60

chèvre

nf gade ; être en rut, bokeler ; rut, bokeladje ; mettre bas,  gadeler ; la chèvre met bas, li gade gadèle; capricieux comme une chèvre, capricieûs come one gade ; le mâle de la chèvre, li bok ; le petit de la chèvre, li gadot ; (expr) ménager la chèvre et le chou, waurder l’ èglîje au mitan do viladje ; dji vou bin ièsse gade !, je veux bien être transformé en chèvre (si ce que je dis n’est pas la vérité) ; dji vou bin ièsse gade si dj’ a minti, je veux bien être chèvre si j’ai menti (que je meure si ce que je dis n’est pas vrai) ; èvoyî brider lès gades, envoyer promener ; èwoù-ce qui l’ gade èst loyîye, i faut qu’ èle brostéye, où la chèvre est liée, il faut quelle broute, il faut savoir habiter là où on trouve son gagne-pain ; Flamind dès gades !, Flamand des chèvres (cette expression est une réplique raciste au peu respectueux « mijn gat » autrefois très souvent lancé par l’ouvrier flamand travaillant en Wallonie à l’adresse de son patron) ; i n’ saureut d’djà discomèler deûs gades, il est incapable de libérer deux chèvres dont les liens sont enchevêtrés ; mougnî do bûre di gade, manger du beurre de chèvre, ne pas être riche ; on laîd bok suke bin one bèle gade, un laid bouc donne bien des coups de comes à une belle chèvre ; on l’ èvôyereûve bin brider lès gades, on l’enverrait bien brider les chèvres (, il ne verrait même pas qu’on se moque de lui) ; pus ç’ qui l’ bok pûwe, pus ç’ qui l’ gade li vèt voltî, plus le bouc pue, plus la chèvre l’aime ; waîti après l’ gade d’ ôr, rechercher la chèvre d’or, entreprendre l’impossible ; (chevalet) gade

 

C60

chèvre

gade, bike ; jeune _, bikète ; ménager la _ et le chou, voy. caresser ; (machine à élever les fardeaux) chéve (nm), chéve di maçon avou on tournikèt, voy. palan, poulie, treuil

 

E0

chèvre

[nf] gade

 

G100

chèvre

gade ; (t. enfantin) bibike ; nosse gade riva à bok ; la gade è fêt lès bikèts ; i rabrèsserot bin one gade intèr lès cwanes , i diskimèlerot pus facilemint dîj gades dès-ôtes quu one da sîne ; il è trop pauk du r’lâveûres po sa gade ; dji n’ ê min,me pus d’ djote po ma gade ; c’ èst todi lès pus lêds boks qui soukant lès pus bèles gades ; la roûe dès Gades (Lu.) ; onom qui imite le cri de la _,

 

S0

chevreau

nm bikèt, gadot

 

C60

chevreau

bikèt, gadot, gadou, djon.ne di gade, djon.ne bouk

 

E0

chèvrefeuille

nm fleûr di sucète, rampioule (f)

 

C60

chèvrefeuille

fleûr d(i l)’ Avièrje ou di Notru-Dame, lècê d’ Notru-Dame, bibe­ron, suçås, sucètes, suçons, do l’ rampe di tchèvrou, dont les fleurs s’appellent dès suçons, fleûr di sucèt, tète-di-gade, tète-di-vatche , dès peûs d’ sucète, dès Vièrdju-Marêye, pate-di-poye, foye du gade, sucète di hâye, toûrnant bwès, rampe di hâye, rampioûle

 

E0

chèvrefeuille

[nm] (o) rampieule, (c) rampioûle, (e) fleur d’Avièrje

 

G100

Chèvremont

Tchîvrimont, l.-d.

 

E0

chèvreter

v fé ses gadots, gadeler

 

C60

chevrette

nf bikète

 

C60

chevrette

djon.ne gade, bikète ; voy. chevreau

 

E0

chevrette

djon.ne gade

 

S0

chevreuil

nm chèvreû ; femelle, gade di chèvreû

 

C60

chevreuil

tchivroû ; la femelle, gade tchivroû ou simplt gade

 

E0

chevreuil

tchèvreû (chè- Ber., Te., …) ; le _ mâle est appelé bok ;  la femelle, gade ; dj’ ê touwé on bok qu’ avot lès cwanes ; dj’ ê fêt lèver one pètite gade dins l’ bwès ; one jigue di tchèvreû

 

S0

chevrier

, ière n gadî

 

C60

chevrier

gadelî, mineû d’ gades

 

E0

chevrier

gatelî (gadelî Te.)

 

S0

chevron

nm tchiviron ; un chevron, on tch’viron

 

C60

chevron

_ du toit, wére (nf) ; petit _, wérète ; _ de rive, sur le mur du pignon, wan-wére, wére du cwèstîre ; poser les _s, wérer

 

E0

Chevron

Tchèvron, villag.

 

E0

chevron

(pièce de bois sur laquelle on fixe les lattes de la toiture) bâraus do tèt, wére ; lès wéres raspwasant su lès viènes

 

S0

chevronné

, ée adj (ancien) abituwé (-ye) ; (expérimenté) maîsse

 

C60

chevrotant

, ante, adj triyanant (-e) ; une voix chevrotante, one vwès triyanante

 

C60

chevroter

v gadeler

 

C60

chevroter

(mettre bas) gadeler, biketer; voy. bas ; _de la voix, tronler, (, tron.ner) (tot djåsant)

 

E0

chevroter

vi bèhètè (Te.); lès gades bèhètant

 

S0

chevrotine

nf balète ; « Èle tire à l’ astchèyance, si kèdje di balètes. » (E. Gilliard)

 

C60

chevrotine

grosse _, balète ; voy. plomb

 

E0

chevrotine

(petite balle) balète ; dji l’ ê tiré âs balètes

 

S0

chewing-gum

nm chiclète (, chewing-gum, tch(o)umgome)

 

C60

chewing-gum

chewing-gum

 

G0

chewing-gum

chikelèt [à l’origine, nom d’une marque de chewing-gum]

 

S0

chez

prép, (dans la demeure de) amon, dilé, èmon, mon ; je vais chez Joseph, dji va èmon Djôsèf ; chez mon frère, èmon m’ fré ; chez eux, dilé zèls, è leû maujone ; on est bien chez soi, on-z-èst bin è s’ maujone ; je retourne chez moi, dj’ è r’va è m’ maujone ; faites comme chez vous, fioz come è vosse maujone ; au ; quand il s’agit d’aller chez un artisan ou un commerçant, le wallon utilise une préposition différente selon que cette visite concerne ou non le métier de la personne visitée ; je vais chez le boucher (pour acheter de la viande), dji va au boutchî ; je vais chez le boucher (pour lui parler), dji va èmon l’ boutchî ; (dans le pays de) après, dé, dilé, dins, amon, èmon, mon ; chez nous, il pleut souvent (dans notre région), après nos-ôtes, i ploût sovint ; il est parti chez les Flamands (en Flandre), il è-st-èvôye dins lès Flaminds, … (è)mon lès Flaminds ; nous ferons comme chez les riches, nos frans come dins lès ritches

 

C60

chez

suivi d’un nom [Pierre, mon père, etc.] amon (, mon) (, èmon Hu., Ve..), adlé (, d’lé) (, adré Ma. ; addé Fl.), voy. auprès) ; chez moi (toi, lui, nous, vous, eux) è m’ (t’, s’, nosse, vosse, leû) mohone, adlé mi (, twè, lu, nos-ôtes, vos-ôtes, zèls), è l’ mohone, amon nos-ôtes (, è l’ måhon Ve. ; o nosse mahon Li.) ; voy. parages ; [aller] chez le médecin, le barbier, etc,. å docteur, å bårbî, etc. ; avoir un chez soi, voy. ABRI, ASILE

 

E0

chez

[prép] amon, (o-c) mon, (c) èmon

 

G100

chez

 

 

 

 

 

 

 

 

prép. 1 chez soi, à l’ mâjon ; chez nous, la fenaison est déjà terminée, après nos-ôtes, dj’ ons djà fini lès foûres ; il est sans cesse chez nous, il èst todi pindou à noste uch ;

 

2 chez le, la, les : â, à l’, âs : aller chez (+ mention d’une personne exerçant une profession), aller chez (qqn) pour obtenir un service, des soins, une denrée; avoir recours à (qqn)), aler à ; aller chez le docteur (aller se faire soigner chez le docteur), aler â docteûr, aller chez la coiffeuse (aller se faire coiffer), aler à l’ cwafeûse ; aller chez le cordonnier (aller faire réparer des chaussures chez le cordonnier), aler â corbujî ; aller chez le boucher (aller chercher de la viande chez le boucher), aler â botchî ; être parti se faire soigner chez le docteur, sèy voye â docteûr ; (également : ) chez les voisins, âs vèjins ; gn-ann-avot one d’ arèdje, âs vèjins !

 

3 amon et/ou addé : la différence sémantique entre amon et addé permet de différencier un énoncé comme is d’morant amon nos-ôtes, ils demeurent chez nous, dans notre maison, et is d’morant addé nos-ôtes, ils demeurent près de chez nous, ils sont nos voisins ; cette distinction est toutefois suspendue dans le cas des pron. personnels monosyllabiques (mi, ti, vos, lu, lèy, zèls, zèles) avec lesquels seul addé est usité: j’irai chez elle, dj’ îrê addé lèye ; il est toujours chez elle, il èst todi addé lèye ; il est toujours hors de chez lui (litt. « il est toujours chez les gens »), il èst todi amon lès djins ; chez Pierrot ils ont déjà fini les foins, amon Pièrot ont djà fini lès foûres ; aller se faire coiffer chez Monique, aler à l’ cwafeûse amon Monike

 

4 près de (impliquant un déplacement; comp. amon) addé (adlé As., Si.) ; vin voci addé mi ; dj’ îrans passer lès-akes addé l’ notêre

 

5 prép (précédé d’une autre prép) mon ; dj’ ê stî addé mon Laura ;  jusse à costé d’ mon Francârd, c’ èst li cinéma ; li tch’min après mon Kêris’ podrî mon l’ dwayin

 

S0

 

 

 

 

 

 

 

 

chez-moi

chez-mi ; dji n’ ê pupont d’ chez-mi

 

S0

chez-soi

loc è s’ maujone, dins sès cayaus ; chez moi, è m’ maujone, è nosse maujone ; chez toi, è t’ maujone, è vosse maujone

 

C60

chez-soi

chez-lu ; mieux vaut un _ modeste qu’une location somptueuse, i vât mî on p’tit chez-lu qu’ on grand dès-ôtes

 

S0

chiasse

(de mouche) dihitèdje, -eûre ; hite di mohe, stron d’ mohe

 

E0

chic

adj (élégant) calé (-ye), rilètchî (-ye), rilètchî come on via qu’ a deûs méres ; (gentil) bin (adv), brâve, djinti (f djintîye) ; c’est vraiment une chic fille, tu sais !, c’ è-st-one brâve, vormint ! ; c’est un chic type, c’ è-st-on brâve ; il est chic, ce gars-là, il èst bin, ç’t-ome là ; interj chic, on va promener, â ! on va pormwinrner ! (c’est la manière de s’exprimer qui montre le sentiment)

 

C60

chic

chik : il a le _ pour…, il a l’ chik ou l’ toûr po fé çoula ; elle est _ avec…, èlle est chik avou s’ noû tchapê

 

E0

chic

adj invar (qui a de l’élégance) chik ; (aimable, sympathique) chik ; c’ èst dès djins chik ; c’ è-st-one chik fème

 

S0

chicane

, -erte chicane, -èdje, -erèye ; årgotèdje ; qwîritûr (ou -eûre) ; hagnerèye ; il cherche _ à tout le monde, i qwîrt misére à (ou i qwîrt) tot l’ monde ; voy. chicaner, NOISE.

 

E0

chicane 1

(dispute) chicane ; i quîrt chicane à tot l’ monde  

 

S0

chicane 2

(d’un barrage routier) chicane

 

S0

chicaner

v cachî après dès pûs, chakiner, critiker po dès rins, todi trouver à r’dîre

 

C60

chicaner

chicaner, (t)chakiner, årgoter, fé dès d’ vises à (qn) ; _ qn pour plaisanter, par taquinerie, takiner, baleter, couyoner ; ils sont toujours à se _ ( = en dispute), is sont tofêr en bisbisse, en bisbrouye, en higne-hagne, di (ou en) dik-èt-dak, à l’ dak, di guère èsson.ne, is s’ dinèt tot l’ timps dès pikes (èt dès makes), c’ èst todi pike èt make inte zèls, …(dès) tchiks èt (dès) tchaks, … hèrlème (nf), … tchik-tchik ; is s’ qwèrèt misére, …tchipote ; il ont dès miséres (, … dès mèsèdjes, dès d’vises, dès målès rêsons) èsson.ne ; is sont tofér à s’ kihagnî, … à s’ fé assoti ou arèdji, à s’ fé daminer (St., Ja., La.), à s’ toûrmèter, à s’ tèmeter ou s’ gårmèter, à s’ dipiketer , à s’ mågrouyer, s’ kipètrognî, s’ kiburtiner, s’ kètchampi (Rob.), s’ kimågriyî, s’ kibate. voy. chamailler, disputer ; à qwèri quaréle ou misére, qwèri heûre (nf), qwiri disôr (Ja.) (litt. chercher le désordre), qwèri dès poucas, limeter, mâlîner (Fl. : i målînêye tofèr lès-ôtes ou i fêt todi mâlîner l’s-ôtes), c’ èst tos lès djoûs l’ min.me danse

 

E0

chicaner

vt (qqn) (lui chercher querelle) chicaner ; i chicane tos sès vèjins ; se _ (se quereller), si chicaner ; is s’ chicanant tot l’ timps  ; (préoccuper, inquiéter) chicaner ; ça l’ chicane qu’ i n’ è rin v’lou l’ dîre

 

S0

chicanerie

(querelle) chicanerîe ; i lî è fêt totes lès chicanerîes possibes

 

S0

chicaneur

, -euse n chicaneû, -eûse

 

S0

chicanier

, -ière chicaneû, -eûse, -erèsse ; disputå, -åde, -eû, -eûse ; årgoteû. -eûse ; compteû d’ peûs è pot, qwèreû (ou aqw-) d’ miséres, on qwîrt-miséres , on tchêye-qyarèles, mâlînant, -e (Fl.)

 

E0

chicanneur

nm chakineû

 

C60

chiche

adj (s’il s’agit d’une personne) avâre, gripe-sou, rapia, tchin (nm) ; il est chiche dans ce qu’il donne, il èst tchin quand c’ èst po d’ner ; (s’il s’agit d’une chose) pitit ; c’est un chiche cadeau, c’ è-st-one bin p’tite bistoke

 

C60

chiche

interj (si on parie soi-même) qu’ èst-ce qui t’ wadjes? , vous-se wadji? ; (si un autre parie) ti n’ wasereus !

 

C60

chiche

pèlé, pouyeûs, souwé (Ma.) ; voy. AVARE, LADRE

 

E0

chiche

adj et n (avare) tchitche ; one vî tchitche 

 

S0

chichement

adv à l’ rassatchète, au pus strwèt, au rastrindu ; il sème toujours chichement, i sème todi à l’ rassatchète ; on nous a servis chichement, on nos-a sièrvu au pus strwèt, on nos l’ a plindu ; « Il avin.n todi d’vu viker à l’ rassatchète èt r’waîti près po tot . » (E. Gilliard)

 

C60

chichement

donner _, mèskeûre (qch à qn)

 

E0

chichi

nm chichis (m pl) ; faire des chichis, fé dès-afaîres (f), dès façons (f), dès grimaces (f), dès maniéres,… dès mèsaumènes

 

C60

chichi

voy. façon, salamalec

 

E0

chichis

(embarras) chichis, ritchitchis (pl) (Te.) ; fé dès chichis ; on f’jeû d’ chichis

 

S0

chicon

nm chicon

 

C60

chicon

chicon

 

E0

chicorée

nf (plante et boisson) chicoréye

 

C60

chicorée

cécorèye (, ché-, ci-, chi-) ; _ sauvage, voy. pissenlit; _ des jardins,, an’dîve ; _ étiolée, båbe-di-capucin ; _ de Bruxelles, chicon

 

E0

chicorée

_ torréfiée (en grains), chicorêye (chicourêye Te.) ; la bwèsse à chicorêye ; mètoz one picîe d’ chicorêye dins l’ cafè

 

S0

chicot

bokèt (ou strouk) di dint, … di cohe, broston ; voy. bout

 

E0

chicot

bokèt d’ dint

 

S0

chicoter

tchiketer, pitchoter, voy. chi­poter

 

E0

chie-en-lit

tchiyå-è-lét, wêri (Ve.); à la _, tchêye-yoyo-mayo, qu’ a magnî l’ tchår foû dè pot ! (variantes : tchêye-lårio ; tchêlorio ; tchêryoyo ; tchoyoyo)

 

E0

chien

, chienne n tchin ; chienne, fumèle di tchin, liche ; « Come one pôve liche moudrîye, èlle a hûlé à l’ mwârt .» (G. Bernard) ; chien berger, tchin d’ vatches; chien de chasse, tchin d’ tchèsse; chien de garde, tchin d’ coû; chien de trait, tchin d’ tchèrète ; chien bâtard, bastaud, tchin d’ courot(e) ; bichon, tchin d’ dame ; bouledogue, tchin-dogue ; caniche, caniche ; danois, danwès; épagneul, épagnot ; chien-loup, tchin-leup ; être mordu par un chien, ièsse agnî d’ on tchin ; (cris du chien) aboyer, hawer ;  japer, bawyî ; grogner, grûler ; hurler, hûler ; hurler de douleur, fé gnayûte ; (avare) tchin; il est bien chien de son argent, il èst bin tchin d’ sès caurs ; (loc) entre chien et loup, à l’ brune ; (expr) awè sès pîds come dès grognons d’ tchin, avoir les pieds comme des museaux de chien, … très froids ; choûter come on djon.ne tchin, écouter comme un jeune chien, … très mal; ça s’ a passé à l’ cinse èwou qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe, cela s’est passé dans la ferme où le chien bat le beurre avec la queue, je ne gobe pas ce que vous dites ; ça va come on tchin à i loche, cela va comme un chien en laisse, … médiocrement ; ça va come on tchin qui stron.ne, … comme un chien qui s’étrangle, idem ; c’ èst totès grimaces di rossia tchin, ce sont toutes grimaces de chien roux, c’est hypocrite ; dji nè l’ sowaîtreu nin à on tchin, je ne le souhaiterais pas à un chien ; èle pudreûve on tchin avou on tchapia, elle prendrait un chien avec un chapeau, elle désire se marier à tout prix ; i bauye come on djon.ne tchin, il bâille comme un jeune chien, souvent et sans retenue; i crîye come on-aveûle qu’ a pièrdu s’tchin, il crie comme un aveugle qui a perdu son chien, ..à tue-tête ; ièsse ètèré come on tchin, être enterré comme un chien ; i faît come lès tchins, i crîye divant l’ côp, il fait comme les chiens, il crie avant de recevoir le coup ; i faut hûler avou lès leups èt bawer avou lès tchins, il faut hurler avec les loups et aboyer avec les chiens ; i gn-a d’pus d’on tchin qu’ on lome Picârd, il y a plus d’ un chien qu’on appelle Picard ; il anonce come on tchin d’ coû, il aboie comme un chien de garde ; il a rivenu avou s’ queuwe dins sès djambes come lès tchins, il est revenu la queue entre les jambes, comme les chiens, … honteux; il è-st-èvôye come on lîve qu’ a lès tchins à s’ cu, il est parti comme un lièvre qui a les chiens au derrière, … très vite ; il è-st-èvôye come on tchin squeuwé, il est parti comme un chien écoué, … très vite ; il è-st- ossi subtil qu’ on tchin d’ plomb, il est aussi agile qu’un chien de plomb, il est lent ; il è va d’ crèsse come on tchin qui r’vint dè l’ fièsse ; il marche de guingois comme un chien qui revient de la fête ; il î èst faît come on tchin à sès puces, il y est habitué comme un chien l’est à ses puces; i m’ a rèspondu come on tchin, il m’ a répondu comme un chien; i n’ a nin pus d’ choûte qu’ on djon.ne tchin, il n’a pas plus de docilité qu’un jeune chien ; i n’ done nin s’ paurt au tchin, il ne donne pas sa part au chien ; i n’ faut nin tuwer s’ tchin por one mwaîje anéye, il ne faut pas tuer son chien pour une mauvaise année ; i n’ vaut nin lès quate fiêrs d’ on tchin, il ne vaut pas les quatre fers d’ un chien, il ne vaut rien ; i s’ laît mwinrner come on tchin à l’ lache, il se laisse conduire comme un chien en laisse, il n’a aucune volonté ; is sont todi come tchin èt tchèt, ils sont toujours comme chien et chat, ils se disputent continuellement ; i t’ a one hanète come on tchin d’ taneû, il a une nuque de chien de tanneur, … grasse ; i tire lès rnarons do feu avou lès pates do tchin, il retire les marrons du feu avec les pattes du chien, il profite des autres pour arriver à ses fins ; li cia qui vout bate si tchin, i dit qu’ il è-st-arèdjî, celui qui veut battre son chien dit qu’il est enragé, qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ; li cia qu’vout dès djon.nes di tchin, qu’ i ’nn’ èlève !, celui qui veut des chiots, qu’il en élève ! ; li tchin est maîsse è s’ trau, le chien est maître dans son trou ; one maujone come on vraî trau d’ tchin, une maison comme un véritable trou de chien, … sale et mal entretenue ; on n’ aprind nin à on vî tchin à-z-aler à l’ lache, on n’apprend pas à un vieux chien à se laisser attacher, les habitudes se prennent dès la jeunesse ; on n’ dimande nin au tchin s’ i vout dès côps d’ baston, on ne demande pas au chien s’il veut des coups de bâton, c’est le juge qui doit prononcer la sentence ; on tchin qui n’ èst nin djalous di s’-t-oucha, c’ è-st-one rosse, un chien qui n’est pas jaloux de son os, c’est une rosse ; on n’ veut qu’ li èt lès tchins su lès vôyes, on ne voit que lui et les chiens sur les routes, il est toujours dehors ; quand on coûtche avou on tchin qu’ a dès puces, on l’s-atrape, quand on va coucher avec un chien qui a des puces, on les attrape, dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es ; quand on vout bate on tchin, on trouve todi bin on baston, quand on veut battre un chien, on trouve toujours un bâton ; rin d’ té qu’ on laîd tchin po bin bawyî, rien de tel qu’un chien laid pour aboyer ; sint Rok n’ è va jamaîs sins s’ tchin, saint Roch ne part jamais sans son chien, ces deux personnes sont inséparables ; si on tchin aureut jamaîs ça su s’ queuwe, i coûrt arèdjî (iron), si jamais un chien avait ça sur la queue, il s’enfuirait enragé, cette nourriture est très mauvaise ; tchin qui bawîye n’ agne nin, chien qui aboie ne mord pas ; viker come on tchin, vivre comme un chien, … seul et haineux ; vîve nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète, vive nous et les chiens de charrette, réjouissons-nous de notre bonheur ; garder à qqn un chien de sa chienne, rinde li manôye di s’ pîce, ratraper sins couru ; s’ entendre comme chien et chat, s’ ètinde come tchin èt tchèt

 

C60

chien

tchin ; _ mâle, måye di tchin, go (nf) ; (espèces) bårbèt, bassèt, brake, caniche, corant, dogue, grifon, lèvrî, loulou, etc. ; _-loup, tchin-leûp ; _ de rue, tchin d’ corote ; noms pr. donnés à un _, Fidéle, Finèt, -e, etc. ; cri pour appeler le _, ; voy. pille ; partir comme un _ battu, si såver l’ quowe è cou ou come on vèssant tchin ; voy. enragé ; entre _ et loup, voy. crépuscule ; s’entendre comme _ et chat, s’ ètinde come tchin et tchèt, come Tchirous et Grignous ; _ (du fusil), tchin, (anc.) cocrê (du fusil à pierre)

 

E0

chien 1

tchin ; on tchin danwas ; on tchin policier ; on tchin d’ arèt ; on tchin courant ; on tchin d’ tchèsse ;  on tchin d’ gârde ; on tchin d’ bèrdjî (ou tchin d’ tropê) ; on tchin d’ vatche ; on tchin d’ tchèrète ; _ de berger, tchin d’ tropê ; _ qui jappe, bawetâ, -âde ;

 

la cadje do tchin ; mète li tchin à l’ lache ; çu tchin-là èst arèdji ; i s’ è fêt mwade pa l’ tchin ; li tchin hoûle à mwart ; chofler après s’ tchin ; avoyi l’ tchin su lès vatches ; je te garderai un _ de ma chienne, tu rârès on djon.ne di m’ tchin

 

noms de chiens (mâles): Bobi, Fifi, Kiki, Pirou, Sultan, Tobi ; noms de chiens (femelles): Bèla, Finète, Folète, Lisète, Mirète, Mirza, Ramète ;

 

i l’ sût  come on tchin ; dji  sû malâde come on tchin ; il èst mâlureûs come on tchin d’ tchèrète ; il èst grossîr come on tchin d’ coûr ; i rèspond come on tchin ; il è stî batou come on tchin ; is s’ ont batou come dès tchins ; dj’ ê stî r’çû come on tchin dins on djeû d’ guîes ; i choûte come on tchin ; i vike come on tchin ; i l’ è trêté come on tchin ; èle mon.ne si ome come on p’tit tchin ; i fêt come li tchin, i gueûye divant l’ côp ; is s’ atudant (ou is s’ arindjantcome tchin èt tchèt ; on l’ è atèré come on tchin ; ça n’ vât nin lès quate fièrs d’ on tchin ; dèner sa pârt âs tchins ; on n’ aprind nin à on vî tchin à-z-alè à l’ lache (Te.) ; t’ ès co rascontré on tchin avou on tchapau ; fê do bin (ou fê plêsîr) à on tchin, i t’ tchîrè dins la mwin ; i n’ loye nin sès tchins avou do l’ sâçusse ; quand on vout bate on tchin, on troûve todi on baston ; on tchin r’wête bin on-èvèke ; i gn-è pus d’ on tchin qu’ on n-apèle Picârd ; i lî è d’né tos lès noms d’ tchin ; lès parints n’ sont nin dès tchins ; li ci qui vout dès djon.nes tchins, qu’ i l’s-aclîve ; tu d’mandes à on tchin s’ i vout on-och ? ; tchin qui bawe ni mward nin ou c’ èst nin l’ tchin qui bawe qui mward ; sint Rok n’ a va jamês sins s’ tchin ; tos lès tchins d’ min.me coleûr si rassonant todi ; fé on mèstî d’ tchin ; i fêt on timps d’ tchin (ou on timps qu’ on n’ mètrot nin on tchin à l’ uch) ; avèr one fwin d’ tchin (ou one fwin d’ leûp) ;

 

adj i n’èst nin tchin d’ sès pon.nes ,

interj cri pour appeler les _s, tè ; tè, (Bobi,) tè !

 

S0

chien 2

(d’une arme à feu) tchin ; li tchin do fusik

 

S0

chien, enne

[n] (e-c) tchin, (o) tchén

 

G100

chiendent

nm dint-d’-tchin ; brosse en chiendent, brouche di dints-d’-tchin

 

C60

chiendent

dint-d’-tchin, dè l’ pâne (nf), plâne (Spa), pâme (St.) ; [terrain] plein de _, pâneû, -é, répâné, pâniveûs ; arracher les _s, råyî ås dints-d’-tchin (, ray li pâne Vi.), dèpâner, kubitchi lès dints-d’-tchin (Ja.).

 

E0

chiendent

(plante) pâne (pâme Ba), pwin.ne (Co., Fa., Va., … ) ; i gn-è deûs sôrtes di pâne: la pâne di tchamp èt la pâne di bwès (qu’ èst pus fine) ; çu tchamp-là èst plin d’ pânes èt d’ tchèdrons ; râyi la pâne avou la siracuse [du néerl. paan, chiendent]

 

S0

chien-loup

tchin-leûp

 

S0

chienne

lèhe ; tchène, -ine ; frumèle ou mére di tchin ; jeune _ lèherète ; _ en chaleur, brode ; une _ de soûlarde, ine sôlêye di tchin

 

E0

chienne

[nf] (o) lîtche, (c) liche, (e) léhe

s’il faut préciser le sexe du chien, on dira plus souvent:

(o) in mâle / ène feumèle di tchén, (c) on maule / one fumèle di tchin, (e) on måye / ine frumèle di tchin

 

G100

chienner

, -ée tchineler, -êye ; djôneler, -êye ; voy. bas

 

E0

chiennes

(se) faire des _s ((se) faire une coiffure à la _), (si) fé dès chiènes

 

S0

chier

v tchîr ; chier à nouveau, ritchîr ; (loc) à tchîr dissus, à chier dessus, en grande quantité ; tchîr mayèt, chier dur, subir les conséquences d’une constipation; tu me fais chier!, ti m’ en.mèrdes, ti-min.me! (grossier, est-il besoin de le préciser!) ; (expr) c’ è-st-on mougneû d’ bon Diè èt on tchiyaud d’ diâle, c’est un mangeur de bon Dieu et un chieur de diable, il dissimule un intérieur mauvais sous un extérieur honnête ; fioz do bin à on vilin, i vos tchîrè è vosse mwin !, faites du bien à un vilain, il vous chiera dans la main ! ; il a tchî dins mès botes, il a chié dans mes bottes ; il aureut cor one banse à s’ cu qu’ i tchî  reut co à costé, même s’ il avait une manne attachée au derrière, il foirerait encore à côté, il n’a pas d’ordre ; i r’boleut dès-ouys come on tchèt qui tchît dins lès cindes, ses yeux se dilataient comme ceux d’ un chat qui se soulage dans les cendres ; i tron.ne come on tchin qui tchît, il tremble comme un chien qui se soulage ; li diâle tchît todi su l’ gros moncia, le diable chie toujours sur le gros tas, l’argent attire l’argent ; si l’ diâle li mougnereut, i n’ tchîreut qu’ dès lokes, si le diable le mangeait, il ne chierait que des loques, il ne vaut rien ; on bon mouchon n’ tchît jamais è s’ nid , un bon oiseau ne fiente jamais dans son nid ; va-z-è tchîr à Malon.ne, c’ èst payis d’ Lîdje ! , va te soulager à Malonne, c’est pays de Liège (disait-on à un importun dans le comté de Namur)

 

C60

chier

tchîr, (t enf) caker, (euphémisme) fé s’ comission, (plaist) mète ine sintinèle, mète on går (dans le bois) ; etc. ; (d’un chien, d’un chat) fé ses crasses, … sès miséres ; voy. fienter, foirer

 

E0

chier

vi (déféquer) tchîr ; li tch’vau tchîe ; li tchèt è v’nou tchîr dizos l’ lît ; _ de nouveau, ritchîr ; il è co voye ritchîr, por mi il è la disclitchète ; vt (rejeter en allant à la selle) ritchîr ; il è r’tchî la dint qu’ il avot avalé 

 

S0

chierie

tchêyerèye (, tchîyerèye)

 

E0

chieur

, -euse tchiyå, -åde

 

E0

chiffe

(pers. nonchalante) voy. mou, NONCHALANT

 

E0

chiffon

nm loke (f)

 

C60

chiffon

_ de papier, de pain, bokèt ; _ d’étoffe, servant de jouets aux fillettes, dès pèces ou bokèts d’ pèces, cåyes, gågåyes, clicotes, fligotes, corôyes di drap, coriotes, drapês, lokes, dès crus d’ costîre (Ber.) ; des _s, dès carcayes, clicoterèyes ; jeter aux _s, voy. rebut ; (t. d’injure) chifon ; voy. GUENILLE, LANGUETTE, LOQUE

 

E0

chiffon

[nm] (o-c) loke [nf], (e-c) clikote [nf]

 

G100

chiffon

chifon ; le _ à poussière, la loke à poûssîre

 

S0

chiffonnage

nm cafougnadje, capôtiadje

 

C60

chiffonné

, ée adj (fatigué) scrans (-e) ; il avait un visage chiffonné, il aveut on visadje sicrans,on visadje tot scrandi ; (froissé)  cafougnî (-ye)

 

C60

chiffonner

v (froisser) cafougnî, capôtyî ; il chiffonne, i cafougne, i capôtîye ; votre livre est chiffonné, vosse lîve èst tot cafougnî ; (contrarier) grabouyî, tchipoter, tracasser ; cela me chiffonne, ça m’ grabouye

 

C60

chiffonner

cafougnî, cafougneter, racafougnî, rafrougnî, crapoter, racrapoter, crèteler ; fé à crètes, à crètelês, à pleûs ; pleûtî (ki-), kiployî, kipôtî, kibrôdî, ra(c’)brôdî, ravôtyî, ramasser èn-on vôtion, d’riper, frispouyî, furler, wastrouyî , fastrouyî, tchafouyer, tchifauder, kitchifoner, èwalfèter (anc. Ma. ; awarfèter Lig.), dihåmoner ; un petit visage tout chiffonné, on p’tit visèdje tot racrabouyî, on p’tit frognou visèdje ; [une fille] qui ne se laisse pas _, qui n’ èst nin adusåve, qui n’ si lêt nin aduser, kipôtî ou kipôyeler, kipougnî, cafougnî, kifougneter, kiprusti, cåspouyî, tchårpouyî, kifrågnî, maltauter, kitchapouyer. Voy. abimer

 

E0

chiffonner

[v] cafougnî

 

G100

chiffonner

vt (froisser) chifoner, crafougni (Lu. ; -è As., Sa.) ; dj’ ê crafougni tote ma cote ; _ complètement (surtout au part passé), racrafougni ; one sitofe tote racrafougni ; racrafougni tot l’ bazâr ;  (au fig) (préoccuper, inquiéter) chifoner ; ça l’ chifone qu’ i n’ èst nin là

 

S0

chiffonnier

nm gobieû (f gobîyerèsse), loketî, mârtchand d’ gobîyes, martchand d’ lokes (f mârtchande di gobîyes) ; (expr) ièsse moussî come on gobieû, être habillé comme un chiffonnier, … très mal ; on mârtchand d’ lokes li rèscontèrreut jamaîs, i l’  mètreut dins ses gobîyes, si le chiffonnier le rencontrait, il le mettrait dans ses loques (tant il est sale)

 

C60

chiffonnier

, -ère martchand, -e, di clicotes ; clicotî, -erèsse ; fligotî, loketî  ; troufleû, -fulerèsse ; (petit meuble) chifoniére (nf), (anc.) twèlète nf)

 

E0

chiffonnier

(marchand de loques) clicotî , loketî,  martchand d’ clicotes

 

S0

chiffonnier, ière

[n] (o-c) loketî, mârtchand d’ lokes, (e) martchand d’ clikotes, (c) gobieû, gobiyerèsse

 

G100

chiffre

nm chife ; les deux derniers chiffres, lès deûs daîrins chifes ; chiffre d’affaires, vintes (fpl.) ; cela dépend du chiffre d’affaires, i faut veûy lès vintes ; nous ignorons si son chiffre d’affaires est important, nos n’ savans nin s’ i vind bran.mint

 

C60

chiffre

, -er chîfe, -frer (, chi-) ; compter en _ romains, marker à l’ longue crôye ; chiffre romain X (= espace de dix ans), creûs

 

E0

chiffre

chife ; (au jeu de loto) i fât lès quate chifes po-z-avèr quadêre èt lès cink chifes po-z-avèr kine

 

S0

 

 

 

 

 

 

 

 

chiffrer

v (numéroter) numèrôter ; il chiffre les livres, i numèrôtéye lès lîves ; (évaluer) cârculer (, câlculer) ; nous devons encore chiffrer les bénéfices, nos d’vans co cârculer ç’ qui n’s- avans gangnî

 

C60

chiffrer

vi (atteindre un coût élevé) chifrer ; pruster à ci-ci, pruster à ci-là, ça finit pa chifrer, tot ça !

 

S0

chignole

nf forèt (m), chignole

 

C60

chignon

nm chignon

 

C60

chignon

cignon , chignon

 

E0

chignon

chignon ; fé, disfé s’ chignon ; (au fig.) si crèper l’ chignon

 

S0

Chimay

npr Chimaî

 

C60

chimère

nf idéyes (f pl) ; se forger des chimères, si fé dès-idéyes

 

C60

chimère

chimére ; se forger des _, si fé dès-îdèyes, si mète dès-îdèyes (ou dès balowes) è l’ tièsse ; voy. baliverne

 

E0

chimérique

les espoirs _s ne se réalisent jamais, lès souwêts d’ fou n’arivant jamês

 

S0

chimie

nf chimîye

 

C60

chimie

, -ique, -iste chimîye, -ike, -isse

 

E0

chimie

chimîye

 

G0

chimie

chimîe

 

S0

chimio

chimio

 

G0

chimiothérapie

chimiotèrapîye

 

G0

chimique

chimike

 

S0

chimiste

n chimisse

 

C60

chimiste

chimisse

 

G0

chimiste

chimisse

 

S0

chimpanzé

mårticot dè l’ grosse sôr

 

E0

chimpanzé

chimpanzé

 

G0

Chine

, -ois, -e Chine, -nwès, -e

 

E0

Chine

Chine ; do té d’ Chine ; on dèssin à l’ enke di Chine

 

S0

chiné

, -ée chiné, -êye

 

E0

chiné

-ée adj chiné ; do l’ lin.ne chiné

 

S0

chinois

, oise adj et n chinwès (-e)

 

C60

Chinois

, -oise n Chinwas, -wase ; adj chinois, -oise, chinwas, -wase ; fé dès-ombes chinwases

 

S0

chiot

nm djon.ne di tchin ; (expr) li cia qui vout dès djon.nes di tchin, qu’i ‘nn’ èlève !, celui qui veut des chiots, qu’il en élève !

 

C60

chiot

djon.ne tchin

 

E0

chiot

djon.ne tchin

 

S0

chiottes

voy. cabinet

 

E0

chiottes

(cabinet d’aisances) (grossier) tchiyote ; aler à l’ tchiyote ; avèr lès djambes come dès montants d’ tchiyote

 

S0

chiper

v boser, choper ; il chipe, i bose, i chope

 

C60

chiper

chiper, etc., voy. dérober, filouter

 

E0

chiper

vt (voler) chiper ; i m’ è chipé m’ porte-manôye ; elle s’ est fait _ son amoureux, èle s’ è fêt ramasser (, rifé) s’ galant

 

S0

chipie

nf gale, gârce, glawine, ourse, pwèson (m), vaurine

 

C60

chipie

vieille _, vèye toupîye, voy. DÉSAGRÉABLE

 

E0

chipie

(femme ou jeune fille désagréable) chipîe ; sacré vî chipîe, va !

 

S0

chipolata

chipolata

 

G0

chipotage

nm tchipotadje

 

C60

chipotage

tchipotèdje, -terèye ; tchiketèdje ; trikenote, -èdje, voy. chipoter, LANTERNERIE

 

E0

chipoter

v tchipoter, tchiketer ; ils chipotent, is tchipotenut ; « Èle ni s’ jin.ne nin, l’ sote, di s’ mète si près, di tchiketer a s’ cravate, à sès botons d’ pougnèts .» (E. Thirionet)

 

C60

chipoter 

tchipoter ;  _ en  mangeant, voy. GRIGNOTER, MANGEOTTER ; (discuter ou marchander trop longtemps) voy. discuter, marchander ; (vétiller, tatillonner) tchiketer, foutrumasser, lumeciner, fafouyî , tchikenoter, bouleter, pitchoter, spèpî ; voy. bar­guigner, HÉSITER, DÉTOUR ;  s’occuper à de menues besognes, passer s’ timps avou dès bièstrèyes (voy. bagatelle), fé dès poucas, bardahî, brakener, bricoler, caneter, naheter, platcheter, tchineter à dès rins, tihetaheler, trikenoter, brôdî, brôdeler, mahener (, mâr’ner), quoweter, coyeter avå l’ mohone, crameter, bricosser, gôssener, nagueler, saveter, tchôdurner, lihener, boutiker, forguiner, triboler, mofeter, carmasser, trifouyî, brèssener, brisser, ponssener, grévyî, pûjeter, håbier, tîtchener ; voy. bousiller, lambiner, tri­poter

 

E0

chipoter

vi (tergiverser) tchipoter ; rèspondoz sins tchipoter ; (accomplir un travail fastidieux, besogner) (pour assurer une réparation de fortune p.ex.) tchipoter ; i tchipote âtoûr do l’ fâtcheûse dipûs l’ matin ; (lambiner dans son travail) brôzyi (bronziè Te.) ; qu’ èst-ce quu t’ brôsîes co là ? ; (fabriquer) (dans une interrogative) tchiketer ; qu’ èst-ce qu’ i tchiketèye co là ? ; personne qui chipote, qui lambine dans son travail, brôsiâ, -âde ; (tracasser) (sujet : qqch) tchipoter ; ça m’ tchipote qu’ i n’ èst nin co rintré

 

S0

chipoteur

, euse n tchipoteûs (-e)

 

C60

chipotier

, -ère platcheteû, -eûse, -erèsse (ou -êyerèsse) ; tchipot, -e, -eû, -eûse, -erèsse ; (d’une femme) toutouye, tatouye, tripote, ine Marèye-tchipote, eune pèwèyerèsse ; (pour un achat) pitchoteû, halkineû, -eûse, -erèsse ; voy. tatillon

 

E0

chiqucter

voy. déchiqueter

 

E0

chique

nf (morceau de tabac à chiquer) chike, role, toubak à chiker (m) ; (expr) agnî su s’ chike, mordre sur sa chique, se retenir; côper l’ chike, couper la chique, estomaquer ou interrompre; travayî sins r’toûrner s’ chike, travailler sans retourner sa chique, … ferme; vos n’ avoz nin l’ timps di r’toûrner vosse chike qui l’ afaîre èst faîte, vous n’avez pas le temps de retourner votre chique que l’affaire est faite, cela va très vite ; (bonbon) chiclète (, tch(o)umgome)

 

C60

chique

_ de tabac, voy. role

 

E0

chique

(de tabac) chike ; il avot todi la chike à l’ boutche ; (anc.) (remède pop. pour apaiser le mal de dent) prind one chike di toubak po mète su ta dint ; tu n’ vâs nin one chike di toubak ! ; c’ èst clér  come do djus d’ chike, c’est peu clair (par antiphrase) ; (boule que l’on chique) chike ; one chike di pwin ; (au fig) mordre sur sa _ (se faire violence) (pour ne pas réagir face à une provocation, pour surmonter des difficultés), mwade su sa chike ; on p’tit bout d’ chike ; se faire couper la _, si fé côper l’ djèrdjâ

 

S0

chiqué

(frime) chiké ; c’ èst do chiké !

 

S0

chiquenaude

nf pikenaude

 

C60

chiquenaude

on pikèt so l’ narène, tikèt, cabosse, crokète ; gougne, -ote; nasse, tchoukenote

 

E0

chiquer

v (mâcher du tabac) chiker ; action de mâcher du tabac, chikadje (m) ; (du chewing-gum) mawyî

 

C60

chiquer

_ du tabac, tchiker

 

E0

chiquet

tchikèt; _ de cuir, radrèsse (t. de cord.) ; _ à _, voy. petit

 

E0

chiqueur

, euse n chikeû (-se)

 

C60

chiqueur

, -euse n (de tabac) chikeû, -eûse ; on vî chikeû

 

S0

chiromancie

nf faire de la chiromancie, dîre li bone aventure

 

C60

chiromancien

, ienne nf dijeû d’ bone aventure (f dijeûse di bone aventure)

 

C60

Chirou

Tchirou ; rowe [rue] dès Tchirous, à Liège

 

E0

chirurgie

nf chirurjîye ; pratiquer la chirurgie, fé l’s-opèrâcions ; instrument de chirurgie, ostèye (f)

 

C60

chirurgie

, -ien cirujerèye ; cirujyin (, chi-)

 

E0

chirurgie

chirurjîe

 

S0

chirurgien

, ienne n chirurjyin (m) (f -jiène)

 

C60

chirurgien

chirurjyin

 

S0

chirurgien, enne

[nm] chirurjyin, (c) cèrujyin, in.ne, (e) cirujyin, in.ne

 

G100

Chisogne

(hameau de la commune de sainte-Ode, anct commune de Tillet ; n de famille) Tchîsogne

 

S0

chiure

voy. chiasse

 

E0

chiure

kichiteûre ; dès k’chiteûres di moches  

 

S0

Chiversoux

(lieu-dit près de Remoifosse (commune de Bastogne) usité dans certaines répliques plaisantes à des questions auxquelles on.ne veut pas répondre, ou pour désigner un endroit farfelu) Tchîvèrsou ; doû-ce quu v’s-aloz ? – à Tchîvèrsou ! (va au diable !)

 

S0

Chiwy

(n de famille) Chiwi ; la ruelle Chiwy (à Bastogne, l’actuelle Rue Courte), la rouwale Chiwi

 

S0

chleuh

(désignation inj des allemands durant la seconde guerre mondiale) chleû

 

S0

chlore

clôre

 

G0

chloreux

cloreûs

 

G0

chlorhydrate

cloridrate

 

G0

chlorhydrique

clorhidrike

 

G0

chlorique

clorike

 

G0

chloroforme

clorofôrme

 

G0

chlorophylle

clorofile

 

G0

chlorophyllien

clorofilyin

 

G0

chlorose

maladèye dès båcèles

 

E0

chlorure

clorure

 

G0

choc

nm (heurt entre deux corps) arokadje, bukadje, tukadje ; (émotion) il a eu un fameux choc, il a stî tot r’toûrné, il a stî fameûsemint chauchoté (secoué), il a stî djosté on fameûs côp ; c’est le choc opératoire, c’ èst d’ awè passé su l’tauve (d’ opèrâcion)

 

C60

choc

chok ; _ reçu, zik ; gougne, -ote ; recevoir un rude _, riçûre ine fameûse cabosse ; petit _ de la tête contre qch, soukète, soukåde, zouguète (Com.), (plaist) on (bokèt d’) souke ; pêcher au _, pèhî å tchaketer ; t du jeu de billes pèter, stok, tchake ; voy. cogner, coup, heurter, SACCADE, SECOUSSE

 

E0

choc

(contact violent ; émotion brutale) chok ; ça m’ è fêt on chok do l’ vèy come ça

 

S0

chocolat

nm chôcolat; ma femme, c’est une mangeuse de chocolat, mi feume, c’è-st-one mougneûse di chôcolat ; du chocolat blanc, do blanc chôcolat; du chocolat fondant, do nwâr chôcolat

 

C60

chocolat

chôcolåt ; _ glacé à la crème, nanouk ; bonbon fourre à extérieur en _, praline

 

E0

chocolat

[nm] chôcolat

 

G100

chocolat

chocolât ; mindji on bokèt d’ chocolât ; bware one jate di chocolât  ; adj (brun-rouge foncé) chocolât ; one cote coleûr chocolât ; être _ (être fichu), sèy chocolât

 

S0

chocolaterie

chôcolaterîye

 

G0

chocolatier

chôcolatî

 

G0

chocolatière

chôcolatiére

 

E0

chœur

nm keûr ; enfant de chœur, corâle (, coraule, èfant d’ keûr)

 

C60

chœur

keûr ; enfant de _, chèrveû, chèrviteû à mèsse, åcolète, corål ; enfant de _ qui chante à l’église, doserê

 

E0

chœur 1

en _ (unanimement), en keûr ; tchanter, riprinde li r’frin en keûr ;

 

S0

chœur 2

(d’une église) keûr ; t’ îrès o keûr po sûre la mèsse ; on-afant d’ keûr

 

S0

Choffray

(n de famille) Chofrê

 

S0

choir

v tcha