FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

C

Rechercher

A
B
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

c

troisième lettre de l’alphabet ; suit les mêmes règles qu’en français hormis le redoublement (accident s’écrit « acsidint »).

 

C60

c’

pron dém c’ ; c’est beau , c’èst bia

 

C60

ça

pron dém ça ; ça ne va pas, ça n’ va nin

 

C60

çà

adv ça ; çà et là, pâr-ci pâr-là, plik-plok ; les gens arrivaient çà et là, lès djins arivin.n plik-plok ;  interj ah çà !,  â bin, ça !

 

C60

çà

çà et là [adv] brik-brok ; (e-c) plik-plok, (c) pâr-ci pâr-là , (e) chal èt là

 

G100

caban

nm  caban ; caban fort ample, pèlisse (f)

 

C60

cabane

nf cabâne, cawitche, cayute

 

C60

cabane

[nf] (o-c) cayute, (e) cahute

 

G100

cabanon

nm cayutia

 

C60

cabaret

nm (débit de boissons) cabarèt, pèton ; il est toujours dans les cabarets, il èst tofêr dins lès cabarèts, il èst todi o cabarèt

 

C60

cabaretier

, ière n cabaretî (f cabaretîre)

 

C60

cabas

nm cabas, saclèt, tchèna

 

C60

cabas

[nm] (o-c) cabas, (e) cabasse [nf], (e) bansetê, (c) bansetia; v. sac, panier

 

G100

cabestan

nm capèstran

 

C60

cabillaud

nm cabiyau, cabouwau ; cabillaud séché, stokfich

 

C60

cabine

nf cabine ; cabine de timonier (bateau), bankia (m)

 

C60

cabinet

nm (de travail) bûrau ; le cabinet de l’avocat, li bûrau d’ l’ avocat ; (d’aisance) cabinèt, comôdité (f), comun, gârdirôbe (f), lieû, padrî, tchiyote (f) ; aller au cabinet, aler à l’ culote, aler à l’ tchambe, mète culote bas ; (ensemble des collaborateurs d’un ministre) le ministre a réuni son cabinet, li minisse a rachoné s’ cabinèt ; le chef de cabinet du ministre, li chèf di cabinèt do minisse

 

C60

câble

nm câbe

 

C60

câbler

v (tordre) fé on câbe; (équiper) mète dès câbes ; (transmettre) èvoyî on mèssadje

 

C60

cabochard

, arde adj. et s., tièstu (f. = teuwe, -tûwe)

 

C60

caboche

nf caboche, cabosse

 

C60

cabossé

, ée adj cabossî (-ye), cabouyî (-ye), à bosses èt à fosses,

 

C60

cabosser

v cabossî, cabouyî ; action de cabosser , cabossadje (m), cabouyadje (m)

 

C60

cabot

nm (chien) tchin

 

C60

cabrer

(se) v (cheval) hârper; le cheval se cabre = li tch’vau hârpéye ;  (individu) tinu tièsse

 

C60

cabri

nm gadot

 

C60

cabriole

nf, (bond) hope, rigodon (m.) ; ils faisaient des cabriole,  is fyin.n dès rigodons ;  (culbute) cumulèt (m.)

 

C60

cabus

nm cabus ; une feuille de cabus, one fouye di cabus ; un cabus gros comme ma tête, on cabus gros come mi tièsse

 

C60

cacahuète

nf cacawète

 

C60

cacao

nm caca(w)ô ; une tasse de cacao, one jate di caca(w)ô

 

C60

cachalot

nm  cachalot

 

C60

cache

nf catche, catchète

 

C60

caché

, ée adj (dissimulé) catchî (-ye) ; (secret) catchî (-ye) ; d une manière cachée, catchémint

 

C60

cache-cache

nm  calèyates (mpl.), calèyâtes (mpl.), catchî, clignète (f), clougnète (f) ; jouer à cache-cache, djouwer au catchî, ..à l’ clignète, ..à l’ clougnète, ..aus calèyates ; celui qui attend que les autres soient cachés, li clougnî ; « Pusqui vos èstoz là, djoz, djouwans à l ‘clignète ?Oyi, c’ èst mi qu’ ènn’ èst- Nos nos alans catchî, Vos n’ pôroz nin r’waitî tant qui dj’ n’ aurè criyî.» (J. Gilson)

 

C60

cache-col

nm èchêrpe (f)

 

C60

cachemire

nm norèt

 

C60

cache-misère

nm catche-misére

 

C60

cacher

[v] catchî, (o) muchî

 

G100

cacher

v catchî ; il faut que je le cache, i faut qu’ djè l’ catche, i mè l’ faut catchî ; où avez-vous été le cacher ?, èwou l’ avoz stî catchî ? ; cacher son jeu, catchî s’ djeu

 

C60

cacher

(se) v si catchî ; il va se cacher, i s’ va catchî; se cacher à nouveau, si r’catchî; aller se cacher, s’ aler catchî; tu peux bien aller te cacher, vos v’ p’loz bin aler catchî ; le soleil se cache, gn-a l’ solia qui s’ catche; se cacher ans un recoin, une cachette, si r(è)crûter

 

C60

cache-sexe

nm pitite culote (f)

 

C60

cachet

nm (sceau) catchèt ; mettre le cachet, mète li catchèt ; (comprimé) catchèt ; prendre un cachet, prinde on catchèt ; (rétribution d’ un artiste) paye (f) ; (originalité) c’est une montre qui a beaucoup de cachet, c’ è-st-one monte come on n’ è veut wêre; cette maison a du cachet, èlle a one saqwè, ç’ maujone-là ; qué bèle maujone !

 

C60

cachetage

nm catchetadje

 

C60

cacheter

v catcheter ; il cachette la lettre, i catchetéye li lète ; un papier cacheté, on papî catcheté

 

C60

cachette

[nf] catchète, (o) muchète

 

G100

cachette

nf catche, catchète, nanche (m), nigot (m) ; « Il ont stî r’nachî dins l’ nanche da JanètGn-avéve deûs botèyes vûdes, on bokèt d’ papî d’chocolat èt one drole di racine fine sètche.» (E. Gilliard) ; cachette d’ argent, niyau (m) ; (loc) en cachette, à catchète, è catchète, catchémint

 

C60

cachot

nm bwèsse (f), gayole (f), trau ; jeter au cachot, foute o trau.

 

C60

cachotterie

nf catchoterîye, ; (plan secret) camoussadje

 

C60

cachottier

, ière adj et n catchiveûs (-e), catchoteûs (-e)

 

C60

cacophonie

nf disdût (d’ tos lès diâles) (m), tchanterîye (f)

 

C60

cactus

nm cactus’

 

C60

cadastral

, ale adj cadastrâl (-e), do cadasse

 

C60

cadastre

nm cadasse ; les bureaux du cadastre, lès bûraus do cadasse

 

C60

cadavéreux

, euse adj blanc-mwârt (f blanke-mwate)

 

C60

cadavre

[nm] (o-c) cadâve, (e) cadåve, (o) antomîye [nf] ; v. squelette

 

G100

cadavre

nm cadâve

 

C60

caddie

nm caddie, tchèrète (f)

 

C60

cadeau

[nm] (o) bustoke [nf], (c) bistoke [nf], (e) cadau ; v. présent

 

G100

cadeau

nm bistoke (f)

 

C60

cadenas

nm lokèt, cadenas

 

C60

cadenasser

v loketer, mète li lokèt, sèrer au lokèt ; je cadenasse, dji loketéye ; je cadenassais, dji loketeûve ; je cadenasserai, dji loketéyerè ; je cadenasserais, dji loketéyereûve ; que je cadenasse, qui dj’ loketéye ; que je cadenassasse, qui dj’ loketiche

 

C60

cadence

nf (rythme) mèseure; marquer la cadence, bate li mèseure ; suivre la cadence, sûre li mèseure ; marcher en cadence, roter au pas ; (rythme d’ exécution d’ une tâche) il lui est impossible de suivre la cadence demandée, i n’ sét travayî ossi rade qu’ i faureut

 

C60

cadet

, ette adj et n  (de deux enfants) cadèt (-e), deûzyin.me ; (n) li daîrin (f li daîrène), li pus djon.ne, li raculot (m), li skirlou (m) ; (catégorie d’ âge, en sport) cadèt ; mon fils joue dans la catégorie des cadets, mi gamin djoûwe avou lès cadèts ; (personne moins âgée et sans relation de parenté) le fils du voisin était mon cadet d’un an, li fis do vwèsin èsteut on-an pus djon.ne qui mi ; c’est le cadet de mes soucis, dji n’ m’ ocupe nin d’ ça, dji m’  fou d’ ça come di l’ an quarante

 

C60

cadran

nm cadran ; le cadran de l’horloge, li cadran d’ l’ ôrlodje

 

C60

cadre

[nm] (o-c) câde, (e) cåde

 

G100

cadre

nm câde ; le cadre du miroir, li câde do murwè ; le cadre du vélo, li câde do vélo ; (entourage, milieu) c’est un beau cadre, c’ è-st-on bia payis ; changer de cadre, candjî d’ aîr ; (limites prévues) il voyage uniquement dans le cadre de ses fonctions, quand i voyadje, ci n’ èst jamais qu’ po s’ bèsogne ; (salarié exerçant une fonction de direction) il est cadre à la poste, c’ è-st-on chèf à l’ posse

 

C60

cadrer

vi cloper, aler avou; « Ça n’ clope nin. » (EWartique) ; vt c’est une photo mal cadrée, c’ è-st-one foto qu’ a stî mau prîje

 

C60

cadreur

, euse n câdreû (-se)

 

C60

caduc

, uque adj casuwél (-e), croulant (-e)

 

C60

cafard

, arde n (mouchard) racusète (f), racusète potéye (f) ;  nm (blatte) bièsse di bolèdjî (f), bièsse di for (f), bièsse di tch’minéye (f) ;  nm (découragement) disbautchemint, disbèlichemint, discoradjemint, diloûjance (f), disloûjemint ; avoir le cafard, ièsse disbautchîi, ..disbèli, ..diloûjî, ..règrignî ; « Mi keûr è-st-èvôye à l’ disbautche dispû l’ matin pa l’ uch au laudje» (J. Guillaume) ; « Dji n’ sé rastinre ètur mès dwèts qui l’ disloûjance .Pus taurd ? Dimwin ? Dins saquants mwès? C’ èst quand m’ djoû d’ chance? » (A. Bacq) ; « I bèveut di d’loûjance do ièsse todi tot seû è s’ cayon. » (A. Laloux) ; celui qui donne le cafard aux autres, diloûjant

 

C60

cafarder

v (moucharder) racuser ; il cafarde, i racuse ; (avoir le cafard), ièsse disbautchî, ..disbèli, ..diloûjî, ..règrignî

 

C60

cafardeux

, euse adj anoyeûs (-e), disbautchi, disbautchi (-ye), diloûjî (-e), règrignî (-ye)

 

C60

café

[nm] (e-o) cafè, (c) cafeu

 

G100

café

nm (boisson) cafè (, cafeu) ; café léger, bruwèt d’ tchitche, chufèrlu, lapète (f), piche-cousin ; café dans lequel on a remis de l’eau, cafeu r’batijî, café r’brèssî ; amateur de café, cafeteû  (-se) ; marc de café, drouche (f) ; (établissement) cabarèt, pèton ; café mal fréquenté, cabèrdouche

 

C60

cafetier

[nm] cafetî, (o-c) cabaretî, (e) cåbaretî

 

G100

cafetière

nf cafetiére ; cafetière avec tuyau, cafetiére à busète

 

C60

cafouillage

nm brôdion, tribouye-mârtia

 

C60

cafouiller

v bèrdachî, tribouyî; que cafouilles-tu encore là ?, qwè-ce qui t’ bèrdaches co là ?

 

C60

cafouilleux

, euse adj bèrdachaud (-e), pautiaud (-e)

 

C60

cafouillis

nm atèléye (f), bèrdacherîye (f) ; il y avait un de ces cafouillis, gn-aveut one atèléye di tos lès diâles

 

 

cage

[nf] (o-c) gayole, (e) gayoûle

 

G100

cage

nf (pour enfermer des animaux) câje ; une cage à lapins, one câje à lapins, one garène ; (pour enfermer des oiseaux) gayole ; (expr) li bèle gayole ni noûrit nin l’ mouchon, ce n’est pas la belle cage qui nourrit l’oiseau ; trop taurd di r’ssèrer l gayole quand l’ mouchon è-st-èvolé, il est trop tard de refermer la cage quand l’oiseau s’ est envolé ; vo-le-là r’tchèyu au fond di s’ gayole, le voilà retombé au fond de sa cage, son échec l’a complètement abattu ; cage d’ horloge, caîsse d’ ôrlodje ; être en cage, ièsse rèssèré (-ye) ; dans la cage d’ escalier, dins lès montéyes

 

C60

cageot

nm bwèsse (f), caîsse (f), tîse (f)

 

C60

cagneux

, euse adj cagneûs (-e) ; avoir le genou cagneux, awè on cagneûs gngno, awè li gngno qui rintère ; (cheval) contwès

 

C60

cagnotte

nf boûsse, tchin (m) ; faire sa cagnotte, fé s’ tchin ; faire une cagnotte, fé one taye

 

C60

cagoule

nf (passe-montagne) bonèt à r’clapes (m), passe-montagne ; (capuchon percé à l’endroit des yeux) les deux voleurs portaient une cagoule, lès deûs voleûrs avin.n leûs visadjes catchîs

 

C60

cahier

[nm] cayè

 

G100

cahier

nm cayè; un cahier d’ écolier, on cayè di scole

 

C60

cahin-caha

loc bèrlik-bèrlok, come ci come ça, insi insa, su one fèsse, corne su dès câréyès reuwes

 

C60

cahotant

(en _) loc come su dès câréyès reuwes

 

C60

cahotement

nm choyadje

 

C60

cahoter

v caossî, cheûre, choyu ; il cahote, i cheût ; il cahotait, i cheuyeut, i cheuyeûve, i choyeut, i choyeûve ; nous avons été cahotés pendant tout le voyage, nos-avans stî choyus tot l’ long do voyadje ; la voiture cahotait, li vwèture aleut à hikèts

 

C60

cahute

nf ca.utia (m), cabane, cayute

 

C60

caille

nf cwaye, boute-bouboute

 

C60

caillebotte

nf makéye

 

C60

cailler

v prinde ; faire cailler le lait au moyen de présure, fé prinde li lacia à l’ pruseure ; faire cailler le lait, fé matener l’ lacia ; dji n’ vou nin matener m’ lacia po si wêre, je ne veux pas faire tourner mon lait pour si peu, je ne veux pas m’en faire

 

C60

caillot

nm caillot de sang, cayau d’ song, cayèt d’ song

 

C60

caillou

[nm] (o-c) cayau, (e) cayewê

 

G100

caillou

nm cayau ; casseur de cailloux, câsseû d’ cayaus ; (loc) ièsse dins sès cayaus, être dans ses cailloux, être propriétaire de sa maison ; (expr) i faît tchôd à cûre sicayes èt cayaus, il fait chaud au point de cuire ardoises et pierres ; si fond qu’ on mèt on cayau è têre, i vint todi on momint qu’ on ‘ rimèt à djoû, aussi profondément qu’on enterre un caillou, il arrive toujours un moment où on le remet à la surface ; pus ç’ qu’ i gn-a d’ cayaus, pus ç’qu’on s’ trèbuke, plus il y a de cailloux, plus on trébuche ; (crâne chauve) cayau, pèléye makète (f)

 

C60

caillouteux

, euse adj à cayaus, plin d’ cayaus (f plin.ne di cayaus) ; une route caillouteuse, one vôye à cayaus

 

C60

caisse

[nf] (c) caîsse, (e) kêsse, (o) késse

 

G100

caisse

nf (coffre) caîsse ; (instr de musique) caîsse ; joueur de grosse-caisse, bateû d’ caîsse ; (carrosserie) caîsse, cwârp ; une caisse de chariot, one caîsse di tchaur ; (boîte qui renferme un mécanisme) une caisse d’ horloge, one caîsse d’ ôrlodje ; (meuble où l’on range la recette, comptoir de magasin où l’on paie) caîsse; payer à la caisse, payî à l’ caîsse ; (organisme) la caisse des pensions, li caîsse dès pensions, lès pensions; la caisse des mutualités, li mutuwèle

 

C60

caisserie

nf fabrike di caîsses

 

C60

caissette

nf pitite caîsse

 

C60

caissier

, ière n caurlî (m)

 

C60

cajoler

[v] cadjoler, (e-c) canedôser

 

G100

cajoler

v (câliner) carèssî, fè dès carèsses, fè dès tchôdes, milouter ; je cajole, dji carèsse, dji miloute ; (pousser son cri, en parlant du geai) ritchaurder

 

C60

cajolerie

nf (manières caressantes) carèsses, do gâté, doudoûce, mamoûrs (m pl) ; faire des cajoleries, fé dès doudoûces, fé dès mamoûrs, fé do gâté

 

C60

cajoleur

, euse adj amitieûs (-e)

 

C60

cal

nm (durillon) deureû (f), tchalon

 

C60

calage

nm caladje

 

C60

calamité

nf aflidje, maleûr (m), plonke, pûnicion ; c’en est une de calamité!, c’ ènn’ è-st-one di pûnicion! ; « avou dès parèyès plonkes qui vos tchêyenut su l’dos » (E. Gilliard)

 

C60

calandre

nf (charançon) calande ; calandre de voiture, calande d’ auto ; repasser le linge à la calandre, ristinde à l’ calande

 

C60

calcaire

nm pierre calcaire, pîre à l’ tchaus’ ; enlever le calcaire de la bouilloire, rauster l’ teû do cokemwâr ; terrain de roche calcaire, castin.ne

 

C60

calcéolaire

nf cârcéyolaîre, cârnassiére

 

C60

calcination

nf tchafornadje

 

C60

calciner

v (transformer des pierres calcaires en chaux, par chauffage intense) tchaforner ; je calcine, dji tchafornéye ; (brûler, carboniser) rosti à crayas ; (se) v tchaforner ; action de se calciner, tchafornadje (m) ; il se calcine, i tchafornéye

 

C60

calcul

nm cârcul, cârculadje, comptadje ; (concrétion pierreuse) pîre (f) ; calcul hépatique, pîre au fwè ; calcul rénal, pîre aus rins

 

C60

calculer

[v] (o-c) cârculer, (e) calculer

 

G100

calculer

v cârculer, compter ; je calcule, dji cârcule

 

 

C60

calculatrice

nf cârculatrice, machine po cârculer

 

 

cale

nf cale, calot (m) ; mettre une cale, mète one cale ; (cale à placer entre les planches pour les sécher après sciage) cayèt (m) ; mettre les cales entre les planches, cayeter lès plantches

 

C60

calé

, ée adj (instruit) fèré (-ye)

 

C60

calèche

nf vwèture à tch’vaus

 

C60

caleçon

[nm] (o-c) scaneçon, (e) caleçon

 

G100

caleçon

nm scaneçon (, scaleçon)

 

C60

calembredaine

nf  praute

 

C60

calendrier

nm aurmonak, calendriyer ; « I lêt couru lès-ouys è l’ nwâricheû jusqu’au meur qui l’ aurmonak do facteûr î èst pindu . » (E. Gilliard)

 

C60

cale-pied

nm cale-pîd, ratrape (di vélo)

 

C60

calepin

nm calepin, cârnèt

 

C60

caler

[v] (e-c) astoker, (o) astokî

 

G100

caler

v (mettre d’aplomb au moyen d’une cale) astoker, caler, mète one cale ; caler à nouveau, rastoker; caler le pied d’une chaise, , caler l’ pîd dè l’ tchèyêre; caler une roue, caler one reuwe ; caler une porte, astoker on-uch ; je cale, dji cale, dj’ astoke ; (étayer) astoker, caler, èclawer ; (s’arrêter, s’immobiliser) caler ; il a calé son moteur, il a calé s’ moteûr

 

C60

calfeutrer

[v] (c) stoper, bouchî lès crayes, (o) stouper, bouchî lès crâyes, (e) clawer dès cîtroûs à in-ouh

 

G100

calfeutrer

v stoper (, bouchî) ; je calfeutre, dji stope (, dji bouche)

 

C60

calfeutrer

(se) v si garanti do frèd, si garanti do tchôd, si rècwèter, si r’cûre o culot, si t’nu rèssèré ; (expr) tinu l’ tchèt pa l’ queuwe, se calfeutrer

 

C60

calibrage

nm calibradje

 

C60

calibre

nm calibe ; deux pièces de même calibre, deûs pîces do min.me calibe, … dè l’ min.me grocheû ; (instrument) calibe; calibre de charpentier utilisé pour le traçage, calibe di tchèrpètî po tracer

 

C60

calibrer

v (mettre au calibre) calibrer; il calibre, i calibréye ; ils calibrent, is calibréyenut

 

C60

calibreuse

nf calibreûse, machine po calibrer

 

C60

calice

nm câlice

 

C60

califourchon

[loc] à _ : à spales, (o-c) à tch’vau, (e) à tch’vå, (o) à djidjipe

 

G100

califourchon

(à) loc à chipète, à craus bodèt, à craus-fortchète, à gorlète, à tch’vau

 

C60

câlin

, ine, adj (qui aime câliner) amitieûs (-e), doûs (f doûce) ; (qui aime être câliné) qui faît voltî do gâté (f dè l’ gâtéye)

 

C60

câliner

v gâter, milouter ; se faire câliner (enfant) fé do gâté, fé l’ gros gâté ; il aime être câliné, i faît voltî do gâté, … l’ gros gâté ; on le câline, on l’ gâte, on l’ miloutéye

 

C60

calmant

, ante adj rapaujant (-e)

 

C60

calmant

nm câlmant, drogue (f) ; le docteur m’a prescrit un calmant, li docteûr m’ a prèscrît one saqwè po n’ pus awè mau

 

C60

calme

nm (tranquillité) paujêreté (f) ; quel calme dans la maison !, qué paujêreté dins l’ maujone ! ; un peu de calme, s.v.p! (,  taisez-vous) taîjoz-vos one miète, s’ i vos plaît ! ; (, moins fort) doûcemint, vos-ôtes ! ; tot doûs ! ; (maîtrise de soi) il faut savoir garder son calme, i faut sawè d’mèrer maîsse di li

 

C60

calme

adj cwéy (-e), paujêre (, paujîre) ; c’est un garçon calme, c’ è-st-on paujêre valèt; c’est un homme calme, c’ è-st-on-ome qui n’ faît pont d’ brût, on n’ l ‘ ètind nin ! ; il y fait calme, il î faît cwèy ; (expr) fé paujêre come s’ i gn-aureûve on mwârt è l’ maujone, faire calme comme s’il y avait un mort à la maison

 

C60

calme 1

[adj] (o-c) paujêre, (e) påhûle, (o) rachîd, e, (c) rassîd, e, (e) rachou, owe, (c) cwéy, e ; v. paisible

 

G100

calme 2

[nm] (o-c) paujêreté, (e) påhûlisté

 

G100

calmement

adv paujêremint (, paujîremint), tranquilemint

 

C60

calmer

[v] (o-c) rapaujî ; (e) rapåheter

 

G100

calmer

v rapaujeter, rapauji ; on le calme, on l’ rapaujetéye, on l’ rapauje; c’est pour calmer la douleur, c’ èst po n’ pus awè si mau ; il est calmé, il èst rapauji ; l’instituteur n’a pas réussi à les calmer, li maîsse di scole nè l’s-a seû fé d’mèrer rasta

 

C60

calmer

(se) v rid’tchinde, ritchaîr, si rapauji ; cela va mieux, il s’est calmé, ça va mia, il èst rid’ chindu ; calmez-vous, voyons !, tot doûs, alons ! ; on dirait que le vent s’est calmé, on dîreut qui l vint èst r’tchèyu

 

C60

calomnie

nf invanîye

 

C60

calomnier

[v] (c) d(i)fûtyî one saquî, (o) lachî dès-invanîyes su ‘ne saquî, (e) taper l’ hate so ‘ne saquî;- (o) machurer ‘ne saquî ; v. médire

 

G100

calomnier

v calindjî, discauser, lachî dès-invanîyes su ; il calomnie, i discause ; (expr) on lès-a rabiyî come i faut, on les a fameusement calomniés

 

C60

calorie

nf calorîye

 

C60

calorimètre

nm calorimète

 

C60

calot

nm (bille) ma

 

C60

calotin

nm calotin

 

C60

calotte

nf (coiffure) caté (m) ; (gifle) alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, pètéye, tchofe, imaudje à cinq dwèts, cataplane (m)

 

C60

calotter

v caloter, foute one tchofe ; il calotte, i calote

 

C60

calvaire

nm (croix) crwès (f) ; (souffrance) pènitince (f)

 

C60

calvitie

[nf] (o) pane-di-vêre, (e) pane-di-veûle

 

G100

calvitie

nf être chauve, awè one tièsse come on gngno, … come one lune, … come one pane di vêre ; crâne chauve, cabouyau, canada, cayau, lune (f), navia, pèléye makète (f)

 

C60

camarade

[n] (o) coumarâde, (c) camarâde, (e) camèråde

 

G100

camarade

n camarâde, cous’ (m), soçon (m)

 

C60

camaraderie

nf socenadje (m)

 

C60

cambouis

nm man.nète ôle, nwâre crache

 

C60

cambrioler

v voler ; il cambriole, i vole

 

C60

cambrioleur

nm voleûr

 

C60

cambrure

nf cambrûre

 

C60

cambuse

nf cambûse

 

C60

camélia

nf camélia

 

C60

camelot

nm mârtchand (-e) aus-uchs

 

C60

camelote

nf cacaye, gnognote

 

C60

caméra

nf camèra

 

C60

Camille

npr Camile

 

C60

camion

[nm] camion

 

G100

camion

nm camion ; camion-citerne, camion-citêrne

 

C60

camionner

v mwinrner pa camion

 

C60

camionnette

nf camionète

 

C60

camionneur

nm camioneû, tchaufeû d’ camion

 

C60

camisole

nf (veste) camisole

 

C60

camomille

[nf] (o) camamine, (c) amerale, (e) camamèle

 

G100

camomille

nf amerale, camomile

 

C60

camoufler

v catchî

 

C60

camoufler

(se) v si catchî ; je suis allé me camoufler dans les buissons, dji m’ a stî catchî dins lès bouchenis’ ; il se camoufle, i s catche

 

C60

camp

nm camp ; construire un camp, fé on camp ; camp de prisonniers, camp d’ prîjenîs ; (groupes qui s’ opposent) costé ; il y en a des bons dans chacun des deux camps, gn-a dès bons dès deûs costés ; il est toujours dans le camp des plus forts, il èst todi do costé dès pus fwârts ; (loc) lever le camp, foute li camp

 

C60

campagnard

, arde n djin d’ à l’ campagne, payisan (f payisante)

 

C60

campagne

[nf] campagne

 

G100

campagne

nf (région rurale) à la campagne, à l’ campagne ; (guerre) guêre; il a fait la campagne d’Italie, il a faît l’ guêre d’ Italîye ; nous avons fait une campagne de presse pendant quinze jours, nos ’nn ’avans causé quinze djoûs au long su lès gazètes ; nous avons fait une campagne de propagande, nos-avans faît dè l’ rèclame

 

C60

campagnol

nm rat d’ cortis, rat d’ campagnes, rossète soris (f), soris d’ tchamps ; grand campagnol, rate

 

C60

campanule

nf chîlète, clokin (m), cloquète

 

C60

camper

v campé, camper ; il campe, i campe ; (se) v si camper

 

C60

campeur

, euse n campeû  (-se)

 

C60

camphre

nm canfe

 

C60

camphré

, ée adj canfré (-ye) ; alcool camphré, alcol canfré(ye)

 

C60

canadien

, ienne adj et n canadyin (f canadiène)

 

C60

canaille

nf canaye, capon (-e) ; il y a plus de canailles que de braves gens, i gn-a d’pus d’canayes qui d’ brâvès djins ; (e nfant espiègle) ârsouye, canaye, capon (-e), glawine ; vous êtes une petite canaille !, pitite ârsouye qui v’s-èstoz !

 

C60

canaillerie

nf canayerîye, ganacherîye, glawinerîye, mè(t)chanceté

 

C60

canal

nm (cours d’ eau artificiel) canâl ; (tranchée à ciel ouvert pour permettre la circulation de l’eau) courot, courote (f), neuwe (, nûwe) (f)

 

C60

canalisation

nf saîwe, saîwî (m), tuyau (m)

 

C60

canard

[nm] (o-c) canârd, (e) canard

 

G100

canard

nm (oiseau) canârd ; il a une démarche de canard, i rote come on canârd ; (expr) i r’chone lès canârds : quand i veut l’ aîwe, il a swè, il ressemble aux canards : quand il voit l’eau, il a soif ; i r’chone lès canârds, il antchèle, il ressemble aux canards, il marche en se dandinant ; (fausse nouvelle lancée dans la presse) brût ; lancer des canards, lancî dès brûts

 

C60

canarder

v caloner ; il canarde, i calone ; « Lès djon.nias vont caloner lès coméres à côps d’ boles di nîve po disdjoker lès bonèts èt lès tchapias . » (E. Evrard) ; (presse) brût ; lancer des canards, lancî dès brûts

 

 

canari

nm canari

 

C60

canasson

nm rosse (f)

 

C60

cancan

nm cancan, racontâr, ramadje, rodelindje (f) ; n’écoutez pas tous les cancans, ni choûtez nin tos lès ramadjes

 

C60

cancaner

v calauder, canleter, fé pèter s’linwe, laweter, ramadjî, tchafeter ; (expr) fé aler s’ linwe come on lagnèt au cu d’on pot, faire aller la langue comme un torchon au fond d’ un pot, cancaner

 

C60

cancanier

, ière adj canlète (nf), clapète (nf), lavète (nf), ramadjaud (-e), tarame (nf)

 

C60

cancer

nm cancêr

 

C60

cancéreux

, euse n cancèreûs, qu’ a l’ cancêr

 

C60

cancérogène

n et adj cancèrojin.ne, qui pout d’ner l’cancêr

 

C60

cancre

nm bièsse (f)

 

C60

candélabre

nm candèlâbe, tchandelé

 

C60

candi

nm candi ; sucre candi, suke candi

 

C60

candidat

, ate n les candidats étaient nombreux, gn-a brâmint qui s’ ont présinté po-z-awè l’ place ; (loc) je ne suis pas candidat, nin por mi, savoz ! ; se porter candidat aux élections, si mète su lès lisses ; je suis candidat aux élections communales, dji m’ a mètu su l’ lisse po l’ Comune

 

C60

candidature

nf il a posé sa candidature, i s’ a mètu su lès rangs ; il a retiré sa candidature, i n’ si mèt pus su lès rangs

 

C60

candide

adj inocint (f inocin.ne) ; (expr) inocint come l’ èfant qui vint au monde, candide comme l’enfant qui naît

 

C60

cane

nf cane

 

C60

caneton

nm canî, djon.ne di canârd

 

C60

canette

nf bwèsse ; une canette de bière, one bwèsse di bîre ; (navette) canette de machine à coudre, canète di machine à keûde

 

C60

caniche

nm caniche

 

C60

canicule

nf canicules (pl)

 

C60

canif

nm coutia d’ potche, coutia qu’on r’plôye, canif ; un coup de canif, on côp d’ canif ; il l’a ouverte avec son canif, i l’ a douvièt avou s’ coutia d’ potche

 

C60

canine

[nf] (e) bètchou dint [nm] ; v. incisive, molaire

 

G100

canine

nf canine supérieure, dint d’ l’ ouy (m)

 

C60

caniveau

nm batârdau, courote (f), canivau

 

C60

canne

[nf] _ à pêche : (o-c) ligne, (c) baguète, (e) vèdje

 

G100

canne

nf (bâton) crosse, crossète, baston (m) ; (expr) i crîye come on-aveûle qu’a pièrdu s’ baston, il crie comme un aveugle qui a perdu sa canne ; i vôreut bin fé l’ mèstî d’ pormwinrneû maîs i n’ a pont d’ baston, il voudrait faire le métier de promeneur mais il n’a pas de canne, il trouve toujours la bonne excuse pour ne rien faire; on-aveûle li sintreûve avou s’ baston, un aveugle le sentirait avec sa canne, c’est évident ; canne à pêche, cane à pèche, baguète, ligne, vèrdjon (m) ; canne à sucre nf cane à suke

 

C60

canné

, ée adj canelé (-ye) ; chaise cannée, tchèyêre caneléye

 

C60

cannelle

nf canèle

 

C60

cannibale

nm canibale

 

C60

canon

nm canon ; boulet de canon, bolèt d’ canon

 

C60

canoniser

v canoniser ; il canonise, i canonise

 

C60

canonner

v caloner ; action de canonner, calonadje (m), calonemint (m) ; il canonne, i calone

 

C60

canonnier

nm calonî

 

C60

canot

nm bârkète à moteûr (f)

 

C60

cantatrice

nf tchanteûse (d’ opèra)

 

C60

cantine

nf cantine

 

C60

cantinière

nf cantiniére

 

C60

cantique

nm cantike

 

C60

canton

nm canton

 

C60

cantonal

, al adj cantonâl, do canton

 

C60

cantonnier

[nm] (e) cantonî, (c) cantonier, (o) cantoniè

 

G100

cantonnier

nm cantonî (, cantonier)

 

C60

canular

nm fârce (f)

 

C60

caoutchouc

nm cawoutchou

 

C60

cap

nm (tête) tièsse ; (loc) de pied en cap, dès pîds j’qu’à l’ tièsse ; changer de cap, ritoûrner l’vièrna ; (âge) il a dépassé le cap, il èst trop vî po ça

 

C60

capable

[adj] (o-c) capâbe, (e) capåbe

 

G100

capable

adj capâbe

 

C60

capacité

nf (aptitude) avoir les capacités, sawè fé, awè l’ syince po, ièsse capâbe ; il a les capacités pour faire ce travail, il èst capâbe di fé ç’ bèsogne-là ; (quantité) pourrais-tu m’indiquer sa capacité exacte ?, mi dîrîz bin tot jusse ci qu’ on-z-î pout mète ?

 

C60

cape

nf tchape ; cape en soie garnie de volants de dentelle, visite ; (expr) rire sous cape, rîre dins s’ baube

 

C60

capeline

nf bachelike, capeline

 

C60

capharnaüm

nm camp volant, réfujiom’

 

C60

capitaine

[nm] (e-c) capitin.ne, (o) capitène

 

G100

capitaine

nm cap(i)tin.ne

 

C60

capital

, ale adj (principal) principâl (-e) ; c’est capital, pour lui, de jouer, i sèreûve malade s’ i n’ djoûwereut nin ; réussir cet examen est d’un intérêt capital, i faut absolumint rèyussi ç’t-ègzamin-là ; lettres capitales, grandès lètes ; condamné à la peine capitale, condâné à mwârt

 

C60

capital

nm bins (m pl), caurs (m pl) ; il a mangé tout son capital, il a mougnî tos sès caurs, il a mougnî li rivenu èt l’ fond

 

C60

capitale

nf capitale

 

C60

capitaliste

adj et n capitalisse

 

C60

capiteux

adj qui monte à l’ tièsse

 

C60

capitulation

nf capitulâcion

 

C60

capituler

v (se rendre à l’ennemi) si rinde ; (renoncer) lèyî tchaîr ses brès

 

C60

caporal

nm caporâl

 

C60

capot

adj dobe ; être capot, ièsse dobe

 

C60

capot

nm capot ; ouvrir le capot, douviè l’ capot

 

C60

capote

nf capote

 

C60

capoter

v (voiture) si ritoûrner ; elle capote, èle si r’toûne, èle ritoûne

 

C60

caprice

[nm] zine, fougue, (e-c) makèt

 

G100

caprice

nm burlûre (f), molon, zine (f) ; c’est encore un de ses caprices, c’ èst cor one di sès zines ; ce n’est qu’un caprice passager, ça lî passerè ; il l’a eu selon son caprice, i l’ a ieû come i l’ a v’lu

 

C60

capricieux

, ieuse adj et n capricieûs (-e) ; il est capricieux, c’ èst come ça lî stitche, il a dès zines

 

C60

capselle

nm ièbe do bièrdjî

 

C60

capsule

nf capsule ; fusil à capsules, fisik à capsules

 

C60

capsuler

v mète one capsule

 

C60

captage

nm captâdje

 

C60

capter

v (eau) amwinrner, fé v’nu, rastinu ; nous captons l’eau du ruisseau au moyen de tuyaux, nos rastinans l’ aîwe do richot dins dès grands tuyaus ; (message) sawè choûter; il faudrait capter leurs messages, i faureut sawè choûter leûs mèssadjes ; nous pouvons capter radio Namur, nos savans bin choûter radio Nameur, nos savans (bin) awè… ; capter l’attention, ritenu l’ atincion

 

C60

captif

, ive adj et nm prîj(o)nî (-re)

 

C60

captivant

, ante adj plaîjant (-e) au d’là

 

C60

captiver

v (attirer l’attention) ritinu l’ atincion

 

C60

captivité

nf il est resté cinq ans en captivité, il a d’mèré cink ans prîjenî, il a stî prijenî cink ans au long ; quand il est revenu de captivité, quand il a rivenu d’ awè stî prîjenî

 

C60

capture

nf atrapadje (m), prîje

 

C60

capturer

v atraper ; capturer un oiseau, atraper on mouchon ; il capture, il atrape

 

C60

capuche

nf capuce, capuche

 

C60

capuchon

nm capuce (f), capuche (f) ; le capuchon d’un stylo, li capuche d’ on stilo

 

C60

capucin

, -ine n capucin (-e)

 

C60

capucine

nf (fleur) mastouche

 

C60

caquet

nm cakèt, babèye (f), lokince (f)

 

C60

caquetage

nm (poule) codaussadje ; (gens) ramadje, rametadje, tchafiadje

 

C60

caqueter

[v] (e-c) rameter, caketer

 

G100

caqueter

v (poule) codaussî, fé cot-cot-codâk ; elle caquette, èle codausse ; (gens) caketer, ramadjî, rameter, tchafeter, tchafyî ; il caquette, i caketéye, i ramadje,  i rametéye ; i tchafetéye, i tchafîye

 

C60

car

[conj] (e-c) ca ; v. parce que

 

G100

car

conj ca

 

C60

car

nm câr ; chauffeur de car,  tchaufeû d’ câr

 

C60

carabe

_ doré nm costri (f), marchau

 

C60

carabine

nf carabine

 

C60

caraco

nm caracô

 

C60

caracoler

v caracoler ; action de caracoler, caracoladje (m)

 

C60

caractère

[nm] caractêre

 

G100

caractère

nm (manière habituelle de réagir) caractêre ; c’est son caractère ainsi, c’ èst s’ caractêre insi; avoir bon caractère, awè bon caractêre, ièsse di bone rèsconte ; avoir mauvais caractère, awè mwaîs caractêre, awè on foutu caractêre, awè one mwaîje tièsse; il est d’un caractère conciliant,  i n’ èst nin contraîre, i n’ èst nin contrariant ; caractère désagréable, vîreûseté (f) ; (affirmation plus ou moins forte de soi) caractêre, volonté ; il a du caractère, il a do caractêre, i sét bin ç’ qu’ i vout ; caractère désagréable, vîreûseté (f) ; (expr) c’ èst come on baston d’chité, on n’ sét pa woù l’prinde , c’est comme un bâton embrené, on ne sait pas par où le prendre (tellement il a mauvais caractère) ; i n’ a jamaîs one parole pus hôte qui l’ ôte, il n’a jamais une parole plus haute que l’autre, il est d’un caractère calme ; i prind todi tot do bon costé, il prend toujours tout du bon côté ; i sét bin ‘ç qu’ i vout, il sait ce qu’il veut, il a du caractère ; i s’ sét fé veûy voltî, il sait se faire aimer (tant il a bon caractère) ; on n’ si faît nin fé, on ne se fait pas faire, on ne réforme pas son caractère ; on n’ vèt jamaîis èchone l’ agace èt l’ cwârbau, on ne voit jamais ensemble la pie et le corbeau, les gens de caractères différents ne se fréquentent pas ; (signe d’un style particulier) c’est écrit en caractère gras, c’ èst scrît avou dès grossès lètes

 

C60

caractéristique

adj et nf ce sont ses principales caractéristiques, c’ èst fwârt avant à ça qu’ on l’ riconeut ; donnez-moi un élément caractéristique, donez-me one saqwè por mi l’ polu r’conèche ; comme caractéristique, il aura une fleur à la boutonnière gauche, vos l ‘riconiroz à l’ fleûr qu’ il aurè à s’ gauche botenîre

 

C60

carambolage

nm caramboladje

 

C60

caramboler

v (jeu de billes ou accident de voiture) caramboler

 

C60

caramel

nm caramèl (f), caramitche (f) ; « Pa deûs côps, il aveûve dèdjà rauyî do disclitchî l’ vèt’ papî d’ one caramitche. » (E. Robin)

 

C60

caravane

nf caravane

 

C60

carbone

nm cârbone

 

C60

carboniser

v rosti à crayas

 

C60

carbonnade

nf carbonâde

 

C60

carbure

nf cârbure ; lampe à carbure, lampe à cârbure

 

C60

carcan

nm (cheval de piètre qualité) bike (f), cârcan, rosse (f)

 

C60

carcasse

nf cârcasse

 

C60

cardamine

nf chite-d’-agace

 

C60

carde

nf (légume) bète ; (appareil pour carder) moulin à carder, molin à spindjî

 

C60

carder

v spindjî ; il carde, i spindje

 

C60

cardiaque

adj di keûr, do keûr ; c’est un arrêt cardiaque, c’ èst s’ keûr qu’ a lauké, ..qu’ a lachî ; les maladies cardiaques, lès maladîyes di keûr ; adj et n  malade do keûr, pris do keûr; c’est une chambre réservée aux cardiaques, c’ è-st-one tchambe po lès malades do keûr

 

C60

cardinal

nm cârdinâl

 

C60

carême

nm carin.me, cwarème ; le vingtième jour du carême, li djoû vint’ è cwarème ; la mi-carême, li létâré (m)

 

C60

carence

nf (insuffisance) manke (m) ; une carence en fer, on manke di fiêr ; (manquement à sa tâche) qui  n’ faît nin s’ bèsogne come i faut, qui n’ travaye nin à môde di djin; c’est à cause de la carence de notre gouvernement, c’ èst pace qui nos minisses ni travayenut nin à môde di djin

 

C60

caresse

[nf] carèsse, mamoûr [nm], (o-c) doudoûce, (e) mamèye

 

G100

caresse

nf (effleurement de la main) doûdoûce ; j’aime les caresses, dj’ in.me bin lès doûdoûces, là, mi; donne-lui une caresse !, fioz-lî one doûdoûce ! ; (expr) on n’ faît nin voltî doûdoûce à on nièrson, on ne caresse pas volontiers un hérisson, on ne côtoie pas volontiers les gens revêches ; action de caresser, carèssadje (m) ; (démonstration d’ affection) amichtûre, amouchtûre

 

C60

caresser

[v] carèssî, (o-c) fé dès doudoûces, (e) fièstî

 

G100

caresser

v carèssî, fè dès doûdoûces, fé dès tchaudes ; il caresse, i carèsse.

 

C60

cargaison

nf kèdje

 

C60

cargo

nm batia ; il importe son charbon par cargos, i faît amwinrner s’ tchèrbon dins dès batias

 

C60

carie

nf tchabote, nwâr dint (m)

 

C60

carier

v gâter, tchaboter ; une dent cariée, on nwâr dint

 

C60

carillon

nm (horloge) carilion

 

C60

carillonner

[v] (e-c) triboler, (o) tribouler

 

G100

carillonner

v (sonner à toutes volées et à toutes cloches) soner one sitampéye ; (faire savoir avec bruit) criyî su tos lès twèts

 

C60

carillonneur

nm soneû

 

C60

carmélite

nf cârmélite

 

C60

carnage

nm massake

 

C60

carnassier

nm mougneû d’ tchau

 

C60

carnassière

nf bèsace, cârnassiére, musète

 

C60

carnaval

nm mascarâde (f) ; (expr) moussî come aus mascarâdes, habillé comme au carnaval

 

C60

carnet

nm cârnèt

 

C60

carnivore

adj et n mougneû d’ tchau (f mougneûse di tchau)

 

C60

carolorégien

, ienne adj et n châlèrwètî  (-re)

 

C60

caroncule

nf pindant (m)

 

C60

carosse

nm caroche

 

C60

carotte

[nf] (o-c) carote, (e) rècène

 

G100

carotte

nf rècène, carote ; « Quand èle dinot one boyéye di porés ou d’ rècènes di s’ corti . » (A. Henin) ; (expr) les carottes sont cuites, li potéye èst chuméye, la potée est écumée ; « Vos-avoz co dès illusions vos, por nos, li potéye èst chuméye.  » (R. Hostin)

 

C60

carotter

v brichôder, caroter, tchipoter ; (expr) fé l’ pouye crèvéye, faire la poule crevée, carotter

 

C60

carottier

, ière adj carotier (f carotiére), boureû (-se)

 

C60

caroube

nf caroube, pwin d’ sindje (m)

 

C60

carpe

nf (poisson) cârpe ; petite carpe, cârpia (m)

 

C60

carpette

nf cârpète, tapis d’ lét

 

C60

carré

[nm] (o-c) câré, (e) cwåré

 

G100

carré

nm câré ; dessiner un carré, dèssiner on câré, fé … ; carré d’as, quatôze d’ as’

 

C60

carré

, ée adj câré (-ye)

 

C60

carreau

[nm] 1 (o-c) cârau, (e) cwåré, (c) cwêria

2 (aux cartes) cârau

 

G100

carreau

nm (verre) cârau, cwêria ; casser les carreaux, spiyî lès câraus ; remettre un carreau, rimète on carau ; (expr) boudjîz-vos di m’ djoû, vos-èstoz trop spès po fé on cârau! , retirez-vous de mon jour, vous êtes trop épais pour faire un carreau ! ; (carte à jouer) cârau; jouer du carreau, djouwer cârau ; (dessin de forme carrée) cârau ; à carreaux, carôyelé (-ye), carôyî (-ye) ; une jupe à carreaux, one cote à câraus, one cote carôyeléye, one cote carôyîye ; tissu à carreaux, damier ; (carreau en terre réfractaire) tîlia ; (expr) se tenir à carreau, waîtî à li, dimèrer rasta

 

C60

carrefour

[nm] (o) cwèsemint, (c) crwèsemint, (o) cwèjète [nf], (c) crwèsia, (e) creûhelåde [nf], (o) quate-tchèmins [nm-pl], (c) quate-tchimins [nm-pl]

 

G100

carrefour

nm crwèsemint, crwèsia ; « au crwèsia dès voûyes » (J. Guillaume)

 

C60

carrelage

nm (action de carreler) pavadje ; (revêtement de carreaux) pavemint

 

C60

carreler

v paver ; je carrelle, dji pave

 

C60

carreleur

nm paveû

 

C60

carrément

adv sins distoû ; il faut y aller carrément, il î faut aler sins distoû ; je le lui ai dit carrément, djè lî a di platèzak

 

C60

carrier

nm cârioteû ; ouvrier qui prépare l’extraction des pierres, bateû d’ mine, rokteû ; dépeceur, cwateleû, spigoteû ; épinceur, spincieû ; tailleur de pierres, tayeû d’ pires

 

C60

carrière

[nf] (e) cårîre, (o) câriêre, (c) câriére

 

G100

carrière

nf (trou exploitable) câriére (, cârîre) ; « o l’ Laîde Fosse, one vîye cârîre rovîye au mitan dès bwès » (A. Henin) ; carrière à flanc de coteau, falîje ; petite carrière, falidjote ; lit de carrière, conte-passe (f) ; sens opposé au lit de carrière, passe (f) ; « dès traus d’ pligo èt d’ bandan, è faut-i, dandjereû, qu’ is roctèche li rotche ossi bin su s’ passe qui su s’ conte-passe » (A. Laloux) ; (carrière professionnelle) il fait carrière dans l’administration, il a one bèle place à l’ administrâcion ; il a fait toute sa carrière à la banque, il a todi travayî à l’ banke ; il est militaire de carrière, il a tchwèsi d’ fé l’ sôdârt di s’ mèstî ; (expr) awè fé sès flots, avoir terminé sa carrière ; il a terminé sa carrière, il a faît sès flots

 

C60

carriole

nf cariole, tchèrète

 

C60

carrousel

nm toûrnikèt (, caroussèl) ; un carrousel à chaînes, on toûrnikèt à tchin.nes ; « À l’ dicauce, au mwès d’ awous’ , i v’neûve todi on toûrnikèt à l’ vapeûr su l’ place . » (LMaréchal).

 

C60

carrure

nf cârûre ; (expr) i t’ a one cârûre come on boû, il a une carrure comme un bœuf, … imposante

 

C60

cartable

nm cârnassiére (f), cârtabèle (f) ; avec son cartable au dos, avou s’ cârnassiére su s’ dos

 

C60

carte

[nf] 1 (à jouer) (o-c) caute, (o) cârte, (e) cwårdjeû

2 (géographique) [nf]: (o-c) cârte, (e) carte

 

G100

carte

nf cârte ; carte d’entrée, cârte d’ intréye ; envoyer une carte, èvoyî one cârte; sur la carte de la Belgique, su l’ cârte dè l’ Bèljike ; une carte de visite, one cârte di visite ; (expr) donner carte blanche, lèyî fé ; je vous donne carte blanche, dji vos laî fé (à voste idéye) ; (carte à jouer) caute ; jouer aux cartes, djouwer aus cautes ; les maîtresses cartes, lès grosses, lès maîsses (as’, rwè, dame, valèt ou pwarteû d’ soupe) ; les petites cartes, lès chitas, lès fayéyès cautes, lès p’tites ; talon d’un jeu de carte, forcaute (f) ; couleurs : cœur, keûr ; carreau, cârau ; trèfle, make, trèfe ; pique, pike ; (différents jeux de cartes) couyon, couillon ; match, mèn’ch ou spitch, variété de couillon ; valèt d’ pike, valet de pique ; cinsî-rwiné, jeu de la bataille ; se tromper en donnant trop de cartes, si fordoner ; carte postale nf cârte

 

C60

carte-lettre

nf cârte-lète

 

C60

cartilage

[nm] (o-c) crokant, (e) grujon

 

G100

cartilage

nm crokant ; (du nez) pègnon

 

C60

cartomancienne

nf tapeûse di cautes

 

C60

carton

nm cârton ; du carton, do cârton ; mettre dans une boîte en carton, mète dins on cârton ; un carton à chaussures, one bwèsse à solés

 

C60

cartonnerie

nf fabrike di cârton

 

C60

cartouche

nf cârtouche

 

C60

cartouchière

nf casse, cârtouchiére

 

C60

cas

nm cas ; examiner le cas, veûy li cas ; être dans le cas, ièsse dins l’ cas ; faire grand cas de, fé do cas di ; c’est bien le cas de le dire, c’ èst l’ cas dè l’ dîre ; en ce cas, dins ç’ cas-là; en tous cas, en tous (lès) cas; pour le cas où, au cas qui

 

C60

casanier

, ière adj qui d’mère voltî è s maujone

 

C60

casaque

nf casake (m) ; casaque fendue, sabatu (m)

 

C60

casaquin

nm casakin

 

C60

cascade

nf cascâde ; (loc) en cascade, à l ‘file, d’ afiléye, di rote, di sûte (, di swîte)

 

C60

case

nf (habitation) cayute ; (compartiment) câse, compârtimint (m), rèyon (m) ; revenir à la case départ, rivenu au c’mincemint ; il lui manque une case (il est fou), il èst djondu do p’tit Zidôre (, il est touché du diable), i n’ a nin sès cink locîyes (, il n’a pas ses cinq louches), il a one bwache foû di s’ fagot (, il a une bûche hors de son fagot) ; (expr) il a tos ses bwès, mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois, mais ils ne sont pas bien liés ensemble

 

C60

caser

v (ranger) rindjî ; (placer) ils ont encore une fille à caser, il ont co one fèye à mârier, il ont co one fèye avou zèls

 

C60

caser

(se) v (trouver une situation) trouver one place ; (se marier) si mârier

 

C60

caserne

nf casêrne

 

C60

cash

[expr] payer _ : (o-c) payî su l’ côp, (e) payî so l’ côp (néol.)

 

G100

casier

nm (compartiment) compârtimint, crabot ; tout est rangé dans des casiers, tot est mètu dins dès compârtimints ; un casier de bouteilles de bière, on batch di bîre

 

C60

casino

nm casino

 

C60

casque

[nm] 1 casse ;

2 casque de mineur : (o) calote

 

G100

casque

nm casse ; un casque à pointe, on casse à ponte

 

C60

casquette

[nf] calote

 

G100

casquette

nf calote ; tirer sa casquette, satchî s’ calote; (expr) quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûves mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vêrin.n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes que les enfants naîtraient sans tête

 

C60

cassage

nm câssadje, spiyadje

 

C60

cassant

, ante adj câssant, qui câsse aujîyemint, qui skète aujîyemint ; (ton de voix) agnant (-e)

 

C60

cassation

nf cassâcion

 

C60

casse

nf (action de casser) câssadje (m), spiyadje (m) ; faire de la casse, fé dès bokèts

 

C60

casse-cou

nm câsse-cô, roufe-tot-djus

 

C60

casse-croûte

nm (collation légère) bokèt; manger un petit casse-croûte, mougnî (rademint) on p’tit bokèt, si mète one pitite saqwè su si stomak

 

C60

cassement

nm câssemint ; cassement de tête, câssemint d’ tièsse

 

C60

casse-noix

nm croke-neûje

 

C60

casse-pieds

n odant (-e), odis’ , tanis’ (f odisse, tanisse)

 

C60

casser

[v] (o-c) skèter, (c) chèter, (e) hèter, (o-c) câsser, (e) cåsser ; v. briser

 

G100

casser

vt câsser ; casser d’ un coup sec, chèter, skèter ; il a cassé la baguette sur son genoux, il a skèté l’ baguète su si d’gno ; casser en morceaux, spiyî ; casser à nouveau, ricâsser ; casser en morceaux, spiyî à bokèts ; casser une tasse, spiyî one jate; casser la vaisselle, spiyî l’ mwin.nadje ; casser sa laisse, chèter s’ lache ; vi, (se briser, se rompre) câsser, choreter ; action de se briser, câssadje (m), choretadje (m); le lacet de mon soulier est cassé, li lacète di m solé èst choretéye ; « Tot d’ on côp, gn-a m’ lacète qui chortéye . » (A. Henin) ; (expr) ça câsse come do vêre, cela casse comme du verre, c’est fragile ; i câssereut s’ loyin après, il romprait ses liens pour l’obtenir; i n’ a jamaîs pont câssé d’ mantche d’ ostèye, il n’a jamais cassé de manche d’ outil (tellement il est paresseux); on mantche d’ ostèye, on n’’ l’ ûse nin, on l’ câsse, un manche d’ outil, on ne l’use pas, on le casse ; payî lès pots câssés, payer les pots cassés ; i vaut mia ça qu’one djambe câsséye èt lès bokèts pièrdus, il vaut mieux ça qu’une jambe cassée et les morceaux perdus ; (loc) à tout casser à tot spiyî, à tot skèter ; ça ne casse rien, c’ èst dè l’s ôte qui gn-a bran.mint ; casser la croûte, mougnî on bokèt ; casser du sucre sur le dos de quelqu’un, fé dès ramadjes su one saquî ; casser la tête, câsser l’ tièsse, câsser lès-orèyes, taner ; (annuler) câsser ; casser un contrat, diner sès djoûs ; casser (se) v si câsser ; je ne vais pas me casser la tête avec cela, dji n’ mi va nin câsser l’ tièsse avou ça ; cela se casse facilement, ça câsse aujîyemint ; se casser le bras, câsser s’ brès ; se casser la jambe, câsser s’ djambe

 

C60

casserole

nf casserole ; contenu de la casserole, casseroléye (f)

 

C60

casse-tête

nm câsse-tièsse

 

C60

cassette

nf (coffret) bwèsse ; (audio / vidéo) cassète

 

C60

casseur

, euse, adj et n câsseû (-se) ; casseur de cailloux, câsseû d’ cayaus

 

C60

cassis

nm (groseillier noir) nwâr grusalî ; (fruit) nwâre grusale (f)

 

C60

cassonade

nf suke di pot (m)

 

C60

cassure

nf (endroit où un objet est cassé) je lui ai montré la cassure, djè lî a mostré là èwoù-ce qui c’ èsteûve câssé ; (rupture) il y a une cassure entre eux, ça n’ va pus ètur zèls

 

C60

castine

nf castin.ne

 

C60

castor

nm bîve, castôr

 

C60

castration

nf amèdadje (m)

 

C60

castrer

v amèder, côper ; celui qui est chargé de castrer, amèdeû ; il castre, il amède

 

C60

casuel

nm abondrwèts (pl)

 

C60

catadioptre

nm catadiope, catafote

 

C60

catafalque

nm bayau, bî

 

C60

cataire

nf ièbe di tchèt

 

C60

catalogue

nm catalogue, lisse (f)

 

C60

cataloguer

v (classer dans un certain ordre) mète dins l’ ôrde

 

C60

cataphote

nm catafote

 

C60

cataplasme

[nm] papin, (e) cataplame, (c) cataplasse

 

G100

cataplasme

nm papin ; mettre des cataplasmes, mète dès papins, papiner

 

C60

catapulte

nf catapule

 

C60

cataracte

nf catarake

 

C60

catarrhe

nm catâre

 

C60

catastrophe

nf grand maleûr (m), rascrauwe, pètéye ; nous avons eu une catastrophe, nos-avans ieû one laîde pètéye

 

C60

catastropher

v rascrauwer ; nous avons vraiment été catastrophés d’apprendre cette nouvelle, nos-avans vraîmint stî rascrauwés d’ aprinde ci novèle-là

 

C60

catastrophique

adj tèribe ; un accident catastrophique, on tèribe acsidint

 

C60

catch

nm catch

 

C60

catéchisme

[nm] (c) catrèsime, (e) catrucème, (o) catèchime, catèchisse

 

G100

catéchisme

nm catèchime (, catèchisse, catrèsime); aller au catéchisme, aler au catèchime

 

C60

catégorie

nf sô(r)te ; catégories de personnes, sôrtes di djins ; il en existe de deux catégories, gn-a d’ deûs sôtes

 

C60

catégoriquement

adv (tot) nèt’ ; il a refusé catégoriquement, il a r’fusé (tot) nèt’, … tot sètch

 

C60

cathédrale

[nf] (o-c) catèdrâle, (e) catèdråle

 

G100

cathédrale

nf catèdrâle

 

C60

Catherine

npr Caterine ; diminutif, Trinète

 

C60

catholique

adj et n  catolike ; (expr) catolike come li tch’vau do prince d’ Oranje, catholique comme le cheval du prince d’Orange, pas catholique du tout ; il èst trop catolike qui po ièsse onête, il est trop catholique pour être honnête, c’est un hypocrite ; i n’ faut nin ièsse pus catolike qui l’ pâpe, il ne faut pas être plus catholique que le pape, il ne faut pas faire d’excès de zèle

 

C60

catimini

(en) loc à catchète, à l’ tachelète, è catchète, catchémint ; (expr) baguer à l’ clotche di bwès, déménager à la cloche de bois, … en catimini

 

C60

cauchemar

[nm] (o) tchôde-mârke [nf], (e) (tchôde) marke [nf], (o) côtchemwâr, (c) tchôke-mwârt

 

G100

cauchemar

nm tchôde-mwârt (f), tchôke-mwârt

 

C60

causant

, ant adj causant (-e)

 

C60

cause

[nf] (o-c) cause, (e) cåse

 

G100

cause

nf (motif) cause; nous ignorions la cause de sa mauvaise humeur, nos n’ savin.n nin douvint qu’ il èsteut mau toûrné ; (loc) à cause de, (à) cause di; « C’ èst cause di li qu’ tot a comincî . » (E. Gilliard); c’est à cause de lui (c’est sa faute), c’ èst li lès causes ; pour cause de, pace qui ; fermé pour cause de décès, sèré pace qu’ i gn-a on mwârt ; (procès) procès ; gagner une cause, gangnî on procès ; un avocat sans causes, on-avocat sins pont d’ pratikes ; (loc) en désespoir de cause, po-z-è v’nu à d’bout; en connaissance de cause : il a fait cela en connaissance de cause, tot fiant ça, i saveut bin ç’ qu’ i fieut ; il a eu gain de cause, on lî a d’né raîson ; en tout état de cause, di tote maniére, pâr bêle ou pâr laîde ; en tout état de cause, cela n’aurait pu aller autrement, pâr hèle ou pâr laîde, i faleut qu’ ça aliche insi; di tote maniére..; il n’est pas en cause, i n’ a rin à veûy là d’dins ; cela est hors de cause, i n’ èst nin quèstion d’ ça ; la cause est entendue, on n’ cause pus d’ tot ça

 

C60

causer

[v] (être cause de) (o-c) ièsse cause di, (e) èsse cåse di

 

G100

causer

[v] (parler) (e-c) d(i)viser, (o) d(è)viser, (o-c) causer, (e) djåser, (c) djâser

 

G100

causer

v (être la cause de) ièsse lès causes ; il me cause des ennuis, i m’ faît dès rûses ; c’est ce qui a causé la panne, c’ èst lès causes dè l’ pane ; (parler) causer

 

C60

causette

nf causadje (m), copinadje (m), divise, djâse

 

C60

causeur

nm causeû

 

C60

caustique

adj agnant (-e) ; (expr) doûs come do lacia d’ agnon, doux comme du lait d’oignon (dont l’aspect avenant cache la nature caustique)

 

C60

cautériser

v mète dès pwintes di feu

 

C60

caution

nf (garantie d’un engagement) garantîye ; (personne qui fournit une garantie) rèspondant (m)

 

C60

cautionner

v ièsse rèspondant di, rèsponde

 

C60

cavalcade

nf cavalcâde, mascarâdes; « Is passint leûs djournéyes didins èt couru èt djiper èt mindjî lès fréjes èt lès grusales qui dauborin.n leûs massales pîre qui lès mascarâdes do londi d’ Pauke à Auvelès . » (E. Gilliard)

 

C60

cavale

nf (jument) cavale ; (évasion) il est en cavale, il a bouté au laudje, il a foutu l’ camp, il a lèvé l’ dache, il a trossî l’ guète

 

C60

cavalerie

nf cavalerîye

 

C60

cavalier

[nm] (e) cavalîr, (o) cavalî, cavalier

 

G100

cavalier

nm cavalier ; cavalier militaire, sôdârt à tch’vau ; il fait toujours cavalier seul, i faît todi tot, tot seû ; (clou) û ; voudrais-tu me passer deux cavaliers, s.v.p?, vos m’ v’loz bin d’ner deûs-ûs , s’ i vos plaît ?

 

C60

cave

[nf] (o-c) cauve, (e) cåve

 

G100

cave

nf cauve ; le soupirail de la cave, li laurmî dè l’ cauve ; remettre en cave, rècauveler

 

C60

caveau

nm (sépulture) fosse (f)

 

C60

cavée

nf chavéye, chavia (m)

 

C60

caverne

nf baume (f), trau (dins l’ rotche), trau d’ nûtons; « C’  èst come s’ on m’ âreûve ieû r’ssatchî d’ one nwâre baume, fine sitrwète èt longue au-d’là…. » (E. Gilliard)

 

C60

caviar

nm caviâr

 

C60

cavité

nf tchabote, trau (m)

 

C60

ce

pron dém ci , ç’ + voyelle; ce n’est pas lui, non, ce n’est pas lui, ci n’ èst nin li, non, ç’ n’ èst nin li; qu’est-ce que c’est?, qu’ èst-ce  qui c ‘èst ?, qwè-ce qui c’ èst ? ; ce faisant, tot fiant ça ; et sur ce, il est parti, èt là-d’ssus, il a ’nn’ alé

 

C60

ce

adj dém ci , c’ + voyelle; (le nom déterminé étant obligatoirement suivi d’un des adverbes ci ou ) ; cette femme l’a donné à ce garçon, ci feume-ci l ‘a d’ né à ç’ gamin-là, ci comére-ci l’ a d’né à ç’ valèt-là

 

C60

ceci

pron dém çoci ; prenez ceci, purdoz çoci

 

C60

Cécile

npr Cicile

 

C60

céder

[v] (se laisser convaincre) (e-c) si lèyî adîre, (o) s’ lèyî adîre, (e) blasser

 

G100

céder

v (ne pas résister) branler, lachî, si lèyî adîre ; il n’a pas voulu céder, i n’ a nin v’lu branler ; il ne cédera pas, i n’ si laîrè nin adîre ; (expr) is n’ volenut nin branler onk po l’ ôte, ils ne veulent pas céder ; (donner) diner; céder sa place, fé place

 

C60

cédille

nf queuwète (quèwète) ; mettre une cédille sous le c, mète one queuwète pa-d’zos l’ c

 

C60

ceindre

v mète autoû

 

C60

ceinture

[nf] cingue

 

G100

ceinture

nf cinture ; ceinture de corps, cinture di flanèle ; ceinture de cuir, cingue, comprenant une lanière de cuir (on cûria) et une boucle (one blouke) ; ceinture de sécurité, cingue (di sûreté) , aburtale) ; (expr) se serrer la ceinture, si rastrinde

 

C60

ceinturer

v (saisir) brèssî (d’dins) ; (entourer) ièsse tot-autoû

 

C60

ceinturon

nm cinturon

 

C60

cela

pron dém ça, çola ; que cela ne vous arrive plus, qui çola n’ vos-arive pus ; cela n’est pas beau, ça n’ èst nin bia ; comment, cela ?, comint, ça ? ; cela ne fait rien, ça n’ faît rin

 

C60

célèbre

adj conu long èt laudje / laudje èt long (f coneuwe …), fwârt conu (f fwârt coneuwe)

 

C60

célébrer

v (événement) fièster, (Ciney, fièsti) ; célébrer l’anniversaire de, fièster lès-ans da ; il célèbre, i fièstéye ; (cérémonie religieuse) dîre, tchanter ; célébrer la messe, dîre mèsse ; célébrer les vêpres, tchanter vèpes

 

C60

célébrité

nf (personne célèbre) one saquî d’ conu

 

C60

céleri

[nm] (e-c) célèri, (o) cèlèri

 

G100

céleri

nm célèri ; céleri à côtes, célèri à cwasses ; … à jets, célèri à r’djèts ;..rave, célèri à bole  ;..blanc, blanc célèri ;..vert, vèt’ célèri

 

C60

Célestin

npr Célèstin (diminutif, Lèstin)

 

C60

Célestine

npr Célèstine (diminutif, Lèstine)

 

C60

célibataire

[n] (vî) djon.ne ome, fém.: (o) (vîye) djon.ne fîye, (c) (vîye) djon.ne fèye, (e) (vèye) djon.ne fèye

 

G100

célibataire

n djon.ne ; djon.ne ome (m), djon.ne comére (f), ome tot seû (m), comére tote seûle ; « Lès dérins, ç’ aureut stî Mârdjôsèf èt Félis’, dimeurès djon.nes tos lès deûs . » (A. Laloux) ; (expr) tinu canetia tot seû, tenir bidon tout seul, être célibataire ; c’est un célibataire endurci, tant qu’ lès-ôtes auront dès feumes, i n’ si mâriyerè nin ; « Djan è-st-aroutinè à t’nu canetia tot seû. » (A. Laloux)

 

C60

Célina

npr Célinâ (diminutif, Linâ)

 

C60

Céline

npr Céline (diminutif, Line)

 

C60

Célinie

npr Célinîye

 

C60

celle

pron dém li cène (, li cine) ; celle que j’aime, li cène qui dj’ vè voltî ; celle qui est là, li cène qu’ èst vêla

 

C60

celle-ci

pron dém citèl-ci (, citèl-cile, cit’-cile)

 

C60

celle-là

pron dém citèl-là (, citèl-lale, cit’-lale)

 

C60

Celles

npr Cèle

 

C60

celles

pron dém lès cènes (, lès cines)

 

C60

celles-ci

pron dém cètèl-ci (,cètèl-cile, cèt-‘cile,)

 

C60

celles-là

pron dém cètèl-là (, cètèl-lale, cèt’-lale)

 

C60

cellule

nf (de monastère) tchambe ; (de prison) trau (m) ; (biologie) cèlule ; (groupe) la cellule familiale, li famile

 

C60

cellulite

nf crache (, crauche)

 

C60

celui

pron dém (Sud,) li ci, li cia ; celui qui rentre, li cia qui rintère ; celui qui parle, li ci qui cause

 

C60

celui-ci

pron dém citi-ci (, cit’ci, ç’tici), m’-n-ome ; celui-ci, je le connais, citi-ci, djè l’ conè bin ; où va-t-il, celui-ci ?, èwoù va-t-i, m’-n-ome ?

 

C60

celui-là

pron dém citi-là (, cit’la, ç’tila), m’-n-ome ; regardez, celui-là !, waîtîz m’-n-ome !

 

C60

cendre

[nf] cinde

 

G100

cendre

nf cène, cinde ; des cendres de cigarette, dès cindes di cigarète ; les cendres de charbon, lès cindes di tchèrbon; « Promètoz à popa qui vos n’ bèrdèleroz pus sur li quand i cheût sès cènes di cigarètes à  l’ tère. » (R. Hostin) ; mercredi des cendres, mércrèdi dès cindes

 

C60

cendré

, ée adj (couleur cendre) cindré (-ye)

 

C60

cendrée

nf cènes (pl), cindes (pl), cindrisses (pl)

 

C60

cendrier

nm (du poêle) batch aus cindes ; (pour fumeur) cendriyer

 

C60

cenelle

nf pètche

 

C60

censé

, ée adj supôsé (-ye)

 

C60

censément

adv à l’ aparence, s’ on tûse jusse

 

C60

censure

nf (contrôle) la censure les poursuit tous les jours, on lès controle tos lès djoûs ; (action de censurer) ils ont dû subir la censure de leur journal, il ont d’vu sopwârter qu’on l’zî r’ssatche saquants pâdjes foû d’ leù gazète

 

C60

censurer

v (interdire) disfinde

 

C60

cent

[adj] cint

 

G100

cent

adj num cint ; cent femmes, cint coméres ; cent ouvriers, cint-z-ovrîs ; deux cents ouvriers, deûs cints-ovrîs ; cent un, cint èt onk ; cent deux, cint èt deûs ; cent quatorze, cint quatôze ; cent trente, cint èt trinte (quand « cint » est suivi d’un chiffre d’une seule syllabe, on ajoute en général « èt » entre les deux chiffres) ; cent un chapeaux, cint èt on tchapias ; cent une femmes, cint èt one coméres ; je vivrais encore cent ans que je ne pourrais l’oublier !, dji vikereûve co cint-z-ans qui dj’ nè l’ rovîyereûve nin ; (une grande quantité) cint ; c’est cent fois mieux ainsi, c’ èst cint côps mia insi ; être aux cent coups, ni pont fé d’ bin ;  nm cint ; douze pour cent, doze pour cent, doze au cint, doze do cint ; (expr) on l’ riconireut dins on cint d’ pourcias, on le reconnaîtrait dans une centaine de cochons

 

C60

centaine

[nf] (o-c) cint [nm] : une _ de : on cint di ((o) in cint), (e-c) cintin.ne, (o) cintène

 

G100

centaine

nf cintin.ne , cint (m) ; il y en a une centaine, gn-a on cint ; « lès nêts nwâres come on cint d’ churas » (G. Smal) ; de nombreuses centaines, des cints èt dès cints ; je lui ai dit des centaines de fois, djè lî a dit dès cints èt dès cints côps ; des centaines et des milliers, dès miles èt dès cints

 

C60

centaurée

nf cintauréye ; petite centaurée, ièbe po l’ fîve

 

C60

centenaire

adj et n cintenaîre, cint-z-ans vî (-ye)

 

C60

centième

[nm] (e-c) cintin.me, (o) cintyème, (c) cintyin.me

 

G100

centième

adj cintyin.me

 

C60

centime

nm centime

 

C60

centimètre

nm centimète (, cintimète)

 

C60

central

, ale adj centrâl ; Namur occupe une position centrale en Wallonie, Nameur è-st-au plin mitan dè l’ Walonîye

 

C60

centralisation

nf rachonadje (m)

 

C60

centraliser

v rachoner

 

C60

centre

[nm] mitan

 

G100

centre

nm mitan ; au centre, au mitan, è plin mitan ; il se croit le centre du monde, i s’ prind po l’ botroule do monde

 

C60

centrer

v centrer, mète è plin mitan, … jusse au mitan

 

C60

centuple

nm cint côps ostant

 

C60

cep

nm pîd d’ vigne

 

C60

cependant

[conj] (e-c) portant, (o) pourtant, (c) maugré ça, (o) maugrè ça

 

G100

cependant

conj (pourtant) maugré ça, portant ; adv (entretemps) susmètant, tèlmètant ; (loc) cependant que, dismètant qui, do timps qui, su l’ timps qui, tèrchèdon qui, timps qui

 

C60

céphalée

nf mau d’ tièsse (m)

 

C60

céramique

nf poterîye; fabriquer des objets en céramique, fé dès poterîyes

 

C60

cerceau

[nm] cèke

 

G100

cerceau

nm cèke; faire des courses au cerceau, fé dès coûsses au cèke

 

C60

cerclage

nm cècladje

 

C60

cercle

[nm] cèke

 

G100

cercle

nm (surface plane) cèke, rond ; décrire un cercle, fé on rond ; quart de cercle, quârt di rond ; (société) soce (f) ; un cercle d’écrivains wallons, one soce di scrîjeûs walons ; c’est un cercle vicieux, c’ è-st- one saqwè qu’ on n’ è sét rèche foû

 

C60

cerclé

, ée adj cèclé (-ye) ; la lune est cerclée, li lune est cècléye

 

C60

cercler

v (un tonneau) cècler ; action de cercler, cècladje (m) ; il cercle un tonneau, i cècléye on tonia; cercler à nouveau, ricècler; action de cercler à nouveau, ricècladje (m) ; cercler trop fort, forcècler ; une roue, bindeler ; action de cercler une roue, bindeladje (m)

 

C60

cercueil

[nm] (o-c) vacha, (e) wahê, (o) lûja

 

G100

cercueil

nm vacha ; mettre au cercueil, mète o vacha; un porteur de cercueil, on pwârteû d’ vacha ; (advinia) « Li ci què l’ faît, on l’ paye; li ci què l’ paye, i n’ s’ è sièt nin ; li ci qu’ s’ è sièt, i nè l’ vèt nin ; qu’ èst-ce ? C’ è-st-on vacha . » (L. Léonard)

 

C60

céréale

[nf] grin [nm], (o-c) dinréye

 

G100

céréale

nf dinréye ; semer des céréales, sèmer dè l’ dinréye, … dès dinréyes, … dès grins ; (expr) fé l’ awous’ po l’ dinréye, s’engager pour la moisson contre paiement en nature

 

C60

cérébral

, ale adj di tièsse ; c’est un fameux travail célébral, c’ è-st-one fameûse bèsogne po l’ tièsse, ..di tièsse

 

C60

cérémonie

nf la cérémonie en son honneur fut très courte, li p’tite fièsse qu’ on lî a faî n’ a wêre duré ; j’étais présent à la cérémonie de mariage, dj’ èsteu là po l’ mâriadje ; sans cérémonie, sins pont d’ chichis, tot simplèmint ; il avait mis son habit de cérémonie, il aveut mètu s’ frake à pans,… s’ pète-aus-fèsses (iron)

 

C60

cerf

nm ciêr

 

C60

cerfeuil

[nm] (o) chèrfu, chèrfouy, (e) chèrfou, (c) cièrfouy

 

G100

cerfeuil

nm cièrfouye (f) ; voudriez-vous aller me chercher du cerfeuil ?, vos m’ v’loz bin aler qwer dè l’ cièrfouye ?

 

C60

cerf-volant

nm dragon

 

C60

cerise

[nf] (o-c) cèréje, cèrîje, (e) cèlîhe

 

G100

cerise

nf cèréje ; marchand de cerises, mârtchand d’ cèréjes ; cerise noire, nwâre cèréje ; bigarreau blanc, blanke panse ; cerise du Nord, cèréje do Nôrd ; cerise à période de maturation prolongée, timpe èt taurd ; griotte, grintche ; (loc) mode dès cèréjes, traire des cerises, cueillir des cerises sans la queue ; (expr) on s’ mèt sovint mau d’ acôrd po dès queuwes di cèréje, on se met souvent en désaccord pour des queues de cerise ; èt tot ça por one vèsse mau toûrnéye, et tout ça pour un pet mal venu, ..pour des queues de cerises

 

C60

cerisier

[nm] (o-c) cèréjî, cèrîjî, (e) cèlîhi, (e) tchèrsî

 

G100

cerisier

nm cèréjî; griottier, grintchî

 

C60

certain

adj (considéré comme vrai) sûr, sûr èt cèrtin ; vous pouvez en être certain, vos-è p’loz ièsse sûr ; êtes-vous certain de ce que vous dites ?, èstoz sûr di ç’ qui vos d’djoz ? ; c’est ce qui lui donne date certaine, c’ èst ça qui prouve qui ça a bin stî fait à ç’ date-là ; adj ind un certain jour de décembre, on djoû d’ décimbe ; j’y suis resté un certain temps, dj’ î a d’mèré on momint, … on p’tit timps; un certain Alfred, on lomé Frèd; certains jours, dès djoûs qu’ i gn-a ; dans certains pays, dins dès payis qu’ i gn-a; certaines personnes y sont allées, gn-a qu’ î ont stî

 

C60

certain, e

[adj] (sûr) (e-c) sûr, cèrtin, in.ne, (o) asseûré, éye

 

G100

certainement

[adv] (o) asseûré, (e-c) assûré, (e-c) sûremint

 

G100

certainement

adv assûré, sins manke, sins pont d’ doute; « Quî ç’qu’ aurè li d’zeû ? Nos-ôtes, assûré. » (E. Gilliard) ; très certainement, au pus sûr ; interj dj’ è rèspond!, mal(e)ureûs !, pont d’ doutance!, sûr èt cèrtin !

 

C60

certains

pron ind pl saquantes ; je l’ai dit à certains, djè l’ a  dit à saquantes, djè l’ a dit à dès cis qu’ i gn-a, ..dès cias qu’ i gn-a; certains n’y pensaient même pas, gn-a dès cis qu’ n’ î sondjint nin d’djà

 

C60

certes

adv oyi sés-se, bin sûr, dôminé, oyi da, c’ èst sûr, sûremint; il est grand, certes, mais il n’est pas le plus grand, bin sûr (c’ èst sûr) qu’ il èst grand, mins ç’ n’ èst nin l’ pus grand ; certes qu’il est grand, dôminé oyi, sés-se, qu’ il èst grand !

 

C60

certificat

nm (écrit émanant d’ une autorité) cêrtificat, papî ; le médecin lui a délivré un certificat ; li docteûr lî a d’né on papî ; (id. suite à un examen) diplome, papî ; mon fils a obtenu son certificat, mi gamin a ieû s’ diplome

 

C60

certifier

[v] acèrtiner

 

G100

certifier

v acèrtiner, assûrer, garanti, sotenu ; il certifie, il acèrtinéye, il assûre, i garantit, i sotint

 

C60

certitude

nf acèrtinance ; « Il a l’ acèrtinance qui c’ èst bin li qu’ èst là . » (E. Gilliard) ; pour en avoir la certitude, po-z-è ièsse sûr ; je ne veux pas en faire une certitude, dji n’ è vou nin fé on vraî, … on fond ; « Èt pwîs qu’ on n’ è p’léve nin co fé on fond (E. Gilliard)

 

C60

cérumen

nm cra(u)che d’orèye (f), man.nèstés d’ orèye (f pl)

 

C60

céruse

nf cirûse

 

C60

cerveau

[nm] (o-c) cêrvia, (e) cèrvê

 

G100

cerveau

nm cêrvia ; (siège de l’intelligence) boule (f), tièsse (f)

 

C60

cervelle

nf cêrvia (m) ; (loc) se faire brûler la cervelle, fé maleûr di li ; une tête sans cervelle, one tièsse avou rin d’dins ; cela lui trotte dans la cervelle, ça l’ grabouye

 

C60

ces

adj dém cès (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ces femmes, cès coméres-là ; ces enfants, cès-èfants-ci

 

C60

césarienne

nf pratiquer une césarienne, fé one césâriène, prinde l’ èfant pa li d’zeû

 

C60

cessation

nf arèt (m)

 

C60

cesse

[loc] sans _ : (o-c) sins lachî; (c) tofêr, (e) tofér, (o) toufêr, (e) djoûrmåy

 

G100

cesse

(sans) loc todi, sins lachî

 

C60

cesser

[v] (o-c) lachî, (c) si djoker, (o) s’ djokî, (e) låker, (c) lauker

 

G100

cesser

v (prendre fin) lachî, lauker ; « Tènawète, li brût lauke èt l’danse dès mwins èto. » (A. Bacq) ; la pluie a cessé, i n’ ploût pus ; le vent a cessé, li vint a r’tchèyu, i gn-a pupont d’ vint ; la fièvre a cessé, li fîve a r’tchèyu, i n’ a pupont d’ fîve ; (s’abstenir) si  djoker; voulez-vous cesser!, v’loz bin djoker ! ; (cesser de) cesser de travailler, lèyî ouve ; cesser le travail pendant quelque temps, lachî d’ travayî; cesser de battre (cœur) lachî, lauker ; cesser d’ agir, ni pus rin fé; cesser de parler, si taîre ; ne pas cesser de, ni nin lachî di ; il n’a pas cessé de me téléphoner, i n’ a nin lachî di m’ soner ; il n’a pas cessé de m’aimer, i m’ a todi vèyu voltî ; faire cesser, criyî auwe ; cesser son commerce, si disfé di s’ botike

 

C60

c’est-à-dire

loc ça vout dîre, ( c’ è-st-à dîre), ôtrumint dit ; c’est-à-dire que c’est hier, que j’y ai été, c’ è-st-à dîre (/ dji vou dîre) qui c’ è-st-ayîr, qui dj’ î a stî : un basset, c’est- à-dire un chien court sur pattes, …, on bassèt, ôtrumint dit on tchin coût apaté,…

 

C60

cet

adj dém m cit (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ; cet homme, cit-ome-ci, cit-ome là

 

C60

cette

adj dém f ci, cit- + voyelle, ç’t (précédée d’une voyelle et devant une voyelle), cite (f) (le nom déterminé est obligatoirement suivi d’ un des adverbes ci ou là) ; cette femme, ci comére-ci ; cette armoire, dins ç’te-ârmwêre-là; « cite anéye-là » (E. Gilliard)

 

C60

ceux

pron dém lès cias, lès cis ; ceux qui sont partis, ceux qui sont restés, lès cis qu’ ont ’nn’ alé, lès cias qu’ont d’mèré

 

C60

ceux-ci,

pron dém cèti-ci (, cèt’-ci), mès-omes ; avez-vous vu ceux-ci ?, avoz vèyu mès-omes ?

 

C60

ceux-là

pron dém cèti-là (, cèt’-là), mès-omes ; regardez ceux-là !, waîtîz mès-omes !

 

C60

chabot

nm tchabot ; « Tot dè long do ri, lès gamins tindèt aus tchabots . » (J. Houziaux) ; « Li vraîye pèche des-èfants c’ èst l’ cène qui s’ faît quand c’ èst qu’ lès-aîwes sont st-à coûsse : li pèche aus tchabots . » (L. Maréchal)

 

C60

chabraque

nf chabrake

 

C60

chacun

pron ind chake, chakin (f chake, chakène) ; chacun de nous, chake di nos-ôtes ; chacun à son tour, chake à s’ toû ; retournez chacun à votre place !, (è) ralez chake à vosse place ! ; vous avez chacun une pomme, vos-avoz chake one pome ; ici, c’est chacun pour soi, véci, c’ èst chake por li ; come tout un chacun, come tot l’ monde

 

C60

chacun, e

[pron] (o-c) chake, (c) chakin, -ène,  chakonk, one, (e) chaskeun’, e, chaskonk, one, (o) chacun, chakeune

 

G100

chagrin

[nm] (c) pwin.ne, (o) pwène, (e) pon.ne

 

G100

chagrin

nm chagrinadje, pwin.ne (f) ; avoir du chagrin, awè s’ keûr gros.

 

C60

chagrin

, ine adj règrignî (-ye)

 

C60

chagriner

[v] (c) fé dè l’ pwin.ne, (o) fé dè l’ pwène, (e) fé dè l’ pon.ne

 

G100

chagriner

v chagriner, fé dè l’ pwin.ne

 

C60

chahut

[nm] (o-c) disdût, (e) disdut, (c) trayin, (o) trèyin; v. bruit

 

G100

chahut

nm disdût, trayin

 

C60

chahuter

v fé do disdût, foute on trayin, foute one vîye

 

C60

chahuteur

, euse adj et n mwin.ne brût

 

C60

chaîne

[nf] tchin.ne

 

G100

chaîne

nf (succession d’anneaux) tchin.ne ; chaîne de cou, tchin.ne di cô ; chaîne fixée au bout du timon et qui s’ attache au collier de chaque timonier, cèsseron; émottoir à chaînes, dosswè à tchin.nes ; (succession de) drigléye ; des accidents en chaîne, one drigléye d’ acsidints ; il a travaillé dans toute la chaîne de fabrication, il a bouté dins totes lès pârtîyes do montadje ; faire la chaîne, fé l’ tchin.ne ; « On-z-a faît l’ tchin.ne po-z-aler pus rwèd .» (H. Matterne)

 

C60

chaînette

nf tchin.nète

 

C60

chaînon

nm ania

 

C60

chaintre

nf ou m forêre (f)

 

C60

chair

[nf] (o-c) tchau, (e) tchår, (o) tchâr

 

G100

chair

nf tchau (f) ; chair mortifiée, mwate tchau ; (expr) inte cûr et tchau, dans le derme

 

C60

chaire

[nf] (o) prétchwêre, (c) pirlodje, (e) pirlôdje

 

G100

chaire

nf (de vérité) pîrlotche, prétchwè (m), tchèyêre di prêtcheû, tonia (m) (iron)

 

C60

chaise

[nf] (o-c) tchèyêre, (e) tchèyîre

 

G100

chaise

nf tchèyêre (, tchiyêre); chaise à traverses, tchèyêre à spléyes ; chaise percée pêrcéye tchèyêre, gadolia (m) ; chaise cannée, caneléye tchèyêre; la chaise comprend : les pieds, lès pîds ; les barreaux, lès chayons ; le dossier, li pôyewâre ; l’assise, li cu ; rempailler une chaise, rifèssî one tchèyêre ; jeu de la chaise à porteur, civêre-gotêre, cucu-payèle, tchèyêre di coucou

 

C60

chaisière

nf chésiére

 

C60

chaland

nm (bateau) bilande ; chaland pour faire traverser la Meuse aux chariots de minerais, nauke (f) ; (client) canle (f), pratike (f)

 

C60

châle

[nm] chabrake, (e) norèt

 

G100

châle

nm chabrake, mokwè, mouchwè ; « Lès coméres dichindint one après l’ ôte avou l’ nwâr mokwè su leû dos . » (J. Houziaux) ; grand châle en laine, chabrake (f) ; « Leû-z-âme èst tote blanke dizos l’ nwâre chabrake . » (J. Guillaume)

 

C60

chalet

nm chalèt

 

C60

chaleur

[nf] (c) tchaleûr, (o) tchaleû, (e) tcholeûr

 

G100

chaleur

nf tchaleûr: il ne supporte pas la chaleur, i n’ sopwate nin l’ tchaleûr ; dégager de la chaleur, tchaufer ; avoir des bouffées de chaleur, awè dès vapeûrs ; dès les premières chaleurs, quand i c’mince à fé (pus) tchôd ; être en chaleur: (brebis) bèdelerbèroter ; (chatte) marauveler; (chèvre) bokeler; (chien) tchôdyî ; (jument), ronciner ; (truie) vèreter ; (vache) toreler

 

C60

châlit

nm bwès d’ lét

 

C60

chaloir

v peut me chaut, qwè ç’ qui ça m’ pout fé

 

C60

chaloupe

nf bachot (m), chaloupe

 

C60

chalumeau

nm (outil) chalumau ; (tuyau de paille) fistu (, fèstu)

 

C60

chamade

(battre la _) loc bate li bèrloke

 

C60

chamailler

(se) v si diburtiner, si dispètroner, si distchicoter, si copètrouyî; ils se chamaillent continuellement, is s’ diburtinenut tofêr

 

C60

chamaillerie

nf diburtinadje (m), dispètronadje (m), distchicotadje (m

 

C60

chambarder

v (mettre en désordre) tot r’toûrner, tot mète cu d’ zeû cu d’ zos

 

C60

chambouler

v tot r’toûrner, tot foute cu d’ zeû cu d’ zos

 

C60

chambranle

nm chambran

 

C60

chambre

[nf] tchambe

 

G100

chambre

nf tchambe ; chambre à coucher, tchambe à coûtchî; robe de chambre, timpe èt taurd (m) ; il doit garder la chambre, i n’ pout nin sôrtu ; (loc) faire chambre à part, fé lét à paurt ; garder la chambre, dimèrer o lét ; chambre forte, cofe (m) ; chambre à air, envèlope ; (assemblée législative) chambes (f pl) ; (assemblée parlementaire) Tchambe

 

C60

chambrette

nf pitite tchambe

 

C60

chameau

nm chamau

 

C60

chamois

nm chamwès ; peau de chamois, pia d’ chamwès

 

C60

chamoisine

nf loke à poûssêre , chamwasète

 

C60

champ

[nm] tchamp

 

G100

champ

nm campagne; dans les champs, à campagne ; mettre le bétail aux champs, mète lès bièsses à campagne ; c’est au mois de mai que les champs sont les plus beaux, c’ è-st-au mwès d’ maîy qui l’ campagne èst l’ pus bèle; champ retourné en friche, tchamp pûni ; (parcelle de terrain cultivé) bokèt; un champ de froment, on bokèt d’ frumint ; (espace déterminé) tèrin ; champ d’ aviation, tèrin d’ aviyâcion ; (loc) sur le champ, (tot-)ossi rade, tot d’ chûte ; à tout bout de champ, à tot côp, tofêr ; laisser le champ libre, ènn’aler, lèyî fé

 

C60

champagne

nm champagne

 

C60

champêtre

adj dè l’ campagne ; garde champêtre, champète (nm)

 

C60

champignon

[nm] (e) tchampion, (o) champiyon, (c) aubwisson

 

G100

champignon

nm aub(u)sson (, aubwisson) ; agaric du chêne, linwe-di-boû ; bédegar, pome-di-ronche ; bolet, bolwè ; morille, morile ; vesse-de-loup, vèsse-di-leup

 

C60

Champion

npr Tchampion

 

C60

champion

nm pr(e)umî ; c’est lui le champion, c’ èst li l’ pr(e)umî, c’ èst li l’ cok

 

C60

championnat

nm championat

 

C60

chançard

, arde, adj et n chançârd (-e), chanceûs (-e) ; ça, c’est un chançard, ça, c’ èst onk qu’ a dè l’ chance!

 

C60

chance

nf chance ; par chance, chanceûsemint, par chance ; (expr) il a dè l’ cwade di pindu è s’ potche, il a une veine de pendu ; il a ieû dè l’ chance qui s’ pa a v’nu au monde divant li, il a eu la chance que son père soit né avant lui, il peut profiter d’ une situation favorable ; i potchereûve è l’ aîwe tot nu èt rivenu avou dès pèchons plin ses potches, il sauterait dans l’eau tout nu et il remonterait, les poches remplies de poissons ; li chance èst faîte po l’s-eûreûs èt l’ bèsace po lès bribeûs, la chance est faite pour les heureux et la besace, pour les mendiants ; on pout dire qu’il èst tchèyu l’ cu dins l’ bûre, on peut dire qu’il est tombé le derrière dans le beurre ; quand t’ n’ as pont d’ chance, ti sèreûve mârtchand d’ calotes qui lès-èfants vêrin.n au monde sins tièsse, quand tu n’as pas de chance, tu serais marchand de casquettes que les enfants naîtraient sans tête ; quand t’ n’ as pont d’ chance, ti t’ nèyereûve dins t’ ratchon, quand tu n’as pas de chance, tu te noierais dans ton crachat ; (loc) encore une chance que, co d’ chance qui ; « Co d’ chance qu’ on vos-a ieû . » (E. Gilliard)

 

C60

chanceler

[v] (o-c) bèrlondjî, (e) balancî, barloker ; v. balancer

 

G100

chanceler

v bèrlondjî, bloncî, branler dins l’ mantche ; « rastokant l’ pron.nî qui bèrlondje » (J. Guillaume) ; (expr) dj’ a todi on fiêr qui clape èt l’ ôte qui n tint nin, j’ai toujours un fer qui fait du bruit et l’autre qui ne tient pas, je suis toujours de santé chancelante

 

 

chanceux

adj chançârd, chanceûs ; être chanceux, awè one bone mwin, avoir une bonne main

 

C60

chancre

nm (individu) chanke ; (végétaux) bourlote (f), chanke, poria d’ aube, tchabote (f) ; « C’ èst po rîre!, di-st-i dins s’ tchabote, li sot-dwârmant. » (J. Guillaume)

 

C60

chancreux

, euse adj à tchabotes, chancreûs (-e)

 

C60

chandail

nm (gros) tèchu

 

C60

Chandeleur

[nf] (o-c) Tchandeleûse, (e) Tchandeleûr

 

G100

Chandeleur

nf tchandeleûse, tchandèles (pl.); le 2 février, on fait bénir un cierge (à allumer lors des orages et des veillées mortuaires), à l’ tchandeleûse, on faît bèni l’ tchandèle ; (expr) quand l’ solia lût su l’ auté à l’ tchandeleûse, l’ oûrse rintère è s’ trau po chîs samwin.nes, quand le soleil luit sur l’autel à la Chandeleur, l’ours rentre dans sa tanière pour six semaines ; aus tchandèles, quand l’ solia lût su l’a uté, i lût tot l’ èsté, à la Chandeleur, quand le soleil luit sur l’autel, il luit tout l’été ; aus tchandèles, quand l’ solia lût su l’ auté, i gn-a co po chîs samwin.nes d’ iviêr, à la Chandeleur, quand le soleil luit sur l’autel, il y a encore pour six semaines d’ hiver

 

C60

chandelier

nm tchandelé

 

C60

chandelle

[nf] tchandèle

 

G100

chandelle

nf tchandèle ; un souper aux chandelles, on soper aus tchandèles ; chandelle longue et mince, pètéye ; (expr) il ne faut pas brûler la chandelle par les deux bouts ( … gaspiller le bien qu’on possède), i n’ faut nin brûler l’ tchandèle dès deûs costés ; l’enjeu n’en vaut pas la chandelle, li chîje ni vaut nin lès tchandèles, la soirée ne vaut pas le prix des chandelles nécessaires à 1′ éclairage de celle-ci

 

C60

chanfrein

nm (biseau) chanfrin

 

C60

chanfreiné

adj à chanfrin

 

C60

change

nm (action de changer) candjadje ; gagner au change, gangnî à l’ discandje

 

C60

changeant

, ante adj (instable) candjant (-e)

 

C60

changement

[nm] candjemint

 

G100

changement

nm candjadje, candjemint ; c’est le changement qui a tout amené, c’ èst l’ candjemint qu’ èst cause di tot ; c’est un fameux changement, c’ è-st-on fameûs candjemint

 

C60

changer

[v] 1 candjî

2 _ de vêtements : candjî sès moussemints / sès lokes, (e) candjî d’ bagues, (e-c) si discandjî, (o) s’ discandjî

 

G100

changer

(se) v (changer de vêtement) si dismoussî, candjî d’ moussemints ; il se change, i s’ dismousse, i candje di moussemints

 

C60

changer

vt (remplacer une chose par une autre) candjî ; action de changer, candjadje (m) ; vous avez changé vos portes, vos-avoz candjî vos-uchs ; (expr) changer d’idée comme de chemise, candjî d’ idéye come di tch’mîje ; (céder une chose contre une autre, échanger) candjî, discandjî ; action de changer, discandjadje (m) ; vous allez changer avec moi, vos-alez candjî avou mi ; (rendre différent) candjî ; il veut toujours tout changer, i vout todi tot candjî ; il est considérablement changé, il a bran.mint candjî ; (prendre la place l’un de l’autre) ; si candjî ; prendre à nouveau la place l’un de l’autre, si r’candjî ; vi changer de côté, candjî d’ costé ; changer de couleur, candjî d’ coleûr; changer de langage, causer ôtrèmint ; changer de voiture, candjî d’ vwèture; changer de place, candjî d’ place ; changer d’ opinion, toûrner casake ; (devenir autre) rien n’a changé, gn-a rin d’ candjî ; le temps change, gn-a on mouvemint dins l’ timps ; (expr) pour ne pas changer, come d’ abitude

 

C60

chanoine

nm tchènon.ne

 

C60

chanson

[nf] tchanson

 

G100

chanson

nf tchanson

 

C60

chansonnette

nf pitite tchanson

 

C60

chansonnier

nm (personne) fieû d’ tchansons ; (livret) lîve di tchansons

 

C60

chant

[nm] tchant

 

G100

chant

nm tchantadje ; chant désordonné, tchanterîye (f) ; chant du coq, codâkerîye (f) ; (face étroite) mettre sur chant, mète dissus  crèsse

 

C60

chantage

nm maneçiadje

 

C60

chantant

, ante, adj tchantant (-e) ; avoir une voix chantante, awè one vwès qui tchante

 

C60

chanter

v tchanter ; chanter juste, tchanter jusse  ; chanter une chanson, tchanter one tchanson ; je chante, dji tchante ; chanter à plusieurs reprises, ratchanter ; (chanter, en parlant du coq) codâker,  tchanter ; (loc) c’est comme si on chantait, c’ èst come s’ on tchantereûve (Malbrouk) ; si ça vous chante, si ça vos dit one saqwè ; (expr) tchanter come on rossignol, chanter comme un rossignol (agréablement) ; lès djon.nes tchantenut come lès vîs chufèlenut, les jeunes chantent comme les vieux sifflent, les habitudes passent d’une génération à l’autre ; faire chanter (qn), manecî (one saquî)

 

C60

chanteur

, euse n tchanteû (-se)

 

C60

chantier

[nm] travau, (e) ovrèdjes [nm-pl]

 

G100

chantier

nm chantier, travau(s) ; je suis allé visiter le chantier, dj’ a stî veûy su lès travaus ; chantier d’ entreprise, baclûse (f), chantier

 

C60

chantoir

nm agoûdjwè (, èglîjwè, ègoûjwè), goyète (f)

 

C60

chantourner

v tchantoûrner

 

C60

chantre

nm (d’église) madjustêr, maurlî ; (chanteur) tchanteû (-se)

 

C60

chanvre

[nm] (e-c) tchène, (o) tchane

 

G100

chanvre

nm tchène (f) ; fibre de chanvre, brocale (f)

 

C60

chapardage

nm bosadje, bribadje, scrotadje

 

C60

chaparder

v boser, briber, scroter ; il chaparde, i bose, i bribe, i scrote

 

C60

chapardeur

, euse adj et n bribeûs (-e), croteûs (-e)

 

C60

chape

nf (cape) tchape

 

C60

chapeau

[nm] (o-c) tchapia, (e) tchapê

 

G100

chapeau

nm tchapia ; grand chapeau de paille de paysan, tchètwêre (f) (, tchètwâre (f)) ; boîte à chapeau en bois tourné, lausse ; « Dj’ a r’trové dins one lausse o gûrnî on bia gros parwassyin avou dès rodjès lètes . » (J. Houziaux) ; (homme) chapeau de feutre, tchapia d’ feûte  ;… de paille, panama ;… melon, tchapia boule ; … mou, tchapia mozârt; gibus, tchapia-bûse ; (femme) béguin, sandronète ; bonnet blanc couvrant les oreilles et attaché sous le menton, gaumète ; coiffe, cwèfe ; quantité que peut contenir un chapeau, tchapurnéye ; (loc) travailler du chapeau, divenu (/ ièsse) sot ; coup de chapeau, tchapurnéye (nf) ; (expr) chapeau pour ce que vous faites !, c’ èst bin, ci qu’ vos fioz là !, proficiat ‘po ç’ qui vos fioz !

 

C60

chapelet

[nm] tchapelèt

 

G100

chapelet

nm tchapelèt ; réciter son chapelet, dîre si tchapelèt; (succession de choses identiques) queuwéye, troke ; ils lui ont a lancé un chapelet d’injures, on l’ a traitî d’ tos lès noms

 

C60

chapelier

nm tchapelî

 

C60

chapelle

[nf] tchapèle

 

G100

chapelle

nf tchapèle ; faire toutes les chapelles (traîner en cours de route), fé totes lès tchapèles ; chapelle murale, potale ; (expr) tot l’ monde prétche po s’ tchapèle, chacun prêche pour sa chapelle

 

C60

chaperon

nm (coiffure) capuce (f) ; le petit chaperon rouge, li p’tite rodje capuce, rodje capucète ; (personne accompagnant la jeune fille) c’est vous qui allez servir de chaperon, c’ èst vos qui va po t’nu l’ quinkèt

 

C60

chapitre

nm tchapite

 

C60

chapitrer

v tchapitrer, fé on tchapite ; il chapitre, i tchapitréye

 

C60

chapon

nm tchapon

 

C60

chaponnage

nm tchapenadje

 

C60

chaponner

v tchapener ; celui qui chaponne, tchapeneû ; il chaponne, i tchapenéye

 

C60

chaque

adj ind, chake ; entre chaque maison, ètur chake maujone ; chaque chose à sa place, chake cayèt à s’ place; à chaque instant, à tot momint; chaque dix minutes, totes lès dîs minutes

 

C60

char

[nm] (o-c) tchaur, (e) tchår, (o) tchâr

 

G100

char

nm (agricole) tchaur ; (militaire) tank

 

C60

char à bancs

nm châr à bancs, vagon

 

C60

charade

nf charâde, advinia (m)

 

C60

charançon

nm calande (f)

 

C60

charbon

[nm] tchèrbon

 

G100

charbon

nm (combustible) tchaufadje, tchèrbon ; seau à charbon, saya au tchèrbon, saya au tchaufadje ; charbon récupéré après tamisage, ripassé ; charbon de bois, cindes di for; boulet de charbon, bougnèt, hotchèt ; bloc de charbon dans la mine, môrtî ; « on gros môrtî d’ tchèrbon avou on brût d’ infiêr si crèvaude èt s’ distatche » (G. Bernard) ; (loc) être sur des charbons ardents, ièsse su dès tchôdès breûjes ; (maladie) tchèrbon

 

C60

charbonnage

nm tchèrbonadje ; travailler au charbonnage, travayî à l’ fosse

 

C60

charbonner

v fé dè l’ fumêre

 

C60

charbonnier

[nm] tchèrbonî

 

G100

charbonnier

nm (fabricant le charbon de bois) faudeû ; (marchand de charbon) mârtchand d’ tchèrbon, mârtchand d’ tchaufadje

 

C60

charbonnière

nf (mésange) tchèrboneûse ; (seau à charbon) batch au tchèrbon, chârboniére

 

C60

charcuterie

[nf] (o) tcharcuterîye, (c) chârcuterîye, (e) cråsserèye

 

G100

charcuterie

nf craucherîye, chârcuterîye ; (sortes) du boudin blanc, dè l’ blanke tripe, do blanc boudin; du boudin noir, dè l’ nwâre tripe ; de la fressure, dè l’ dispouye; du jambon, do djambon ; du hachis pour faire des boulettes, do hatchis’ po fè dès vito(u)lèts; de la hure, dè l’ grogne ; du lard, do laurd ; du lard maigre, do trèlârdé, do strwèt laurd, do p’tit salé ; du pâté, do pâté ; du salami, do salami ; de la saucisse, dè l’ saucisse, dès queuwètes ; de la tête pressée, dè l’ tièsse prèsséye

 

C60

charcutier

nm crauchî

 

C60

chardon

nm tchèrdon ; chardon des bois, tchèrdon di tch’vau; chardon Notre-Dame (chardon Marie), tchèrdon d’ ârdjint ; chardon bénit, tchèrdon bènit

 

C60

chardonneret

[nm] (o-c) cardinâl, (e) tchèrdin, (o-c) tchèrdonî

 

G100

chardonneret

nm cârdinâl, chèrbinia, tchèrdinia, tchèrdonî

 

C60

charge

[nf] (e-c) tchèdje, (o-c) kèdje

 

G100

charge

nf (ce qui pèse sur) kèdje (, tchèdje), tane; porter une charge, pwârter one kèdje ; une lourde charge, one fameûse kèdje ; il paie le loyer et les charges, i paye li locâcion èt tot ç’ qui va avou ; (mesure) charge d’ eau, vôye d’ aîwe ; (fonction) bèsogne, mèstî (m) ; c’est lui qui a cette charge, c’ èst li qui faît ç’ bèsogne-là ; femme de charge, mèskène ; (responsabilité) dosséye ; endosser la charge, pwârter l’ dosséye ; porter la charge de, l’ awè su lès rins ; avoir charge de famille, awè dès- èfants à noûri ; (loc) à charge de , à condicion di; prendre en charge, s’ ocuper di ; revenir à la charge, rivenu là-d’ssus ; (arme à feu) kèdje ; (charges sociales) ritenûwes

 

C60

chargé

, ée adj à kèdje, kèrdji, kèrdjî (-ye) (, tchèrdjî  (-ye)) ; l’homme est chargé, l’ ome èst kèrdjî, … è-st-à kèdje; le fusil est chargé, li fisik èst kèrdjî ; chargé de fruits, gurné (-ye) ; (expr) kèrdjî come on baudèt, chargé comme un âne ; kèrdjî d’ caurs come on crapôd d’ plumes (iron), chargé d’argent comme un crapaud de plumes, désargenté ; i faît come lès baudèts, i s’ ripwase à kèdje, il fait comme les ânes, il se repose en étant chargé

 

C60

chargement

[nm] (c) tchèrdjadje, kèrdjadje, (e) tchèrdjèdje, (o) kèrdjâdje

 

G100

chargement

nm kèdje (f), kèrdjadje, vôye (f) ; chargement de bois, vôye di bwès ; chargement d’eau, vôye d’aîwe ; amener à l’endroit du chargement, mète à vôye

 

C60

charger

[v] (e-c) tchèrdjî, (o-c) kèrdjî

 

G100

charger

v (mettre une charge sur) kèrdjî (, tchèrdjî ); je charge, dji kèdje (, dji tchèdje) ; il charge, i kèdje (, i tchèdje) ; nous chargeons, nos kèrdjans (, nos tchèrdjans) ; vous chargez, vos kèrdjîz (, vos kèrdjoz, vos tchèrdjîz, vos tchèrdjoz) ; ils chargent, is kèdjenut (, is tchèdjenut) ; il chargeait, i kèrdjeûve (, i tchèrdjeûve) ; il chargera, i kèdjerè (, i tchèdjerè) ; il chargerait, i kèdjereûve (, i tchèdjereûve) ; qu’il charge, qu’ i kèdje (, qu’ i tchèdje ); qu’il chargeât, qu’ i kèrdjiche  (, qu’ i tchèrdjiche); charge, kèdje (, tchèdje) ; chargeant, kèrdjant (, tchèrdjant ); chargé(e), kèrdjî (-ye) (, tchèrdjî (-ye)) ; charger son cheval, kèrdjî si tch’vau ; charger avec excès, forkèrdjî (, fortchèrdjî) ; (prendre qqn en charge pour le transporter) le taxi m’a chargé à la gare de Namur, li tacsi m’ a pris à l’ gâre di Nameur ; (introduire une cartouche) kèrdjî (,  tchèrdjî) ; charger son fusil, kèrdjî s’ fisik ; (munir un appareil de ce qui est nécessaire à son fonctionnement) charger une caméra, mète on film dins one camèra ; charger son stylo, rimpli s’ pôrtè-plume ; (donner une responsabilité) il m’a chargé de vous le dire, i m’ a d’mandé d’ vos l’ dîre ; c’est lui qui était chargé de le faire, c’ èst li què l’ diveûve fé ; (se précipiter sur) plonker ; le bœuf a chargé la fermière, li boû a plonké su l’ cinserèsse

 

C60

charger

(se) v s’ èbarasser, s’ ocuper ; je ne me charge pas de cela, dji n’ m’ èbarasse nin d’ ça ;je m’ en charge, dji m’ ènn’ ocupe

 

C60

chargeur

nm (celui qui charge) kèrdjeû ; (outil employé par le charretier pour charger) tchèrdjeû, tchêve ; fusil à chargeur, fisik à rèpèticion

 

C60

chariot

nm tchaur ; chariot très bas à trois roues de fer et dont la roue avant est libre, mayane (f), tchèrète (f) ; contenu du chariot, tchaur, tchèréye (f) ; fond de chariot, cu d’ tchaur ; faire déraper un chariot, fé boler on tchaur

 

C60

charitable

adj laudje ; être charitable, awè bon keûr, ièsse di D’néye, être de « donnée » (jeu de mots avec le village de Denée) ; il n’est pas très charitable, i n’ èst nin di D’néye; il èst laudje mins c’ èst dès spales, il est large, mais c’est d’ épaules

 

C60

charité

[nf] (e) tcharité, (c) charité, (o) châritè

 

G100

charité

nf chârité ; (expr) charité bien ordonnée commence par soi-même, on satche tortos l’ aîwe après s’ molin, on tire tous l’eau vers son moulin

 

C60

charivari

nm disdût, trayin; faire du charivari, cwârner, pêleter

 

C60

charlatan

nm charlatan

 

C60

Charleroi

npr Châlèrwè ; habitant de Charleroi, Carolorégien, Châlèrwètî

 

C60

Charles

npr Châle

 

C60

Charlotte

npr Chârlote (diminutif, Lolote, Lote)

 

C60

charmant

, ante, adj mamé (-ye), nosé  (-ye), tchaurnant (-e), tchaurné  (-ye) ; une char­mante gamine, one tchaurnéye bauchèle

 

C60

charme

nm (arbre) tchaune, tchaurnia ; jeune charme, tchaurnale (f) ; (attrait) agrès, atirance (f) ; cela n’a pas de charme, ça n’ a pont d’ agrès

 

C60

charmer

v (séduire) atirer, bin plaîre ; (formule de politesse) je suis charmé, dji so bin binauje

 

C60

charmille

nf (petit charme) djon.ne tchaurnale ; (haie) aye di tchaurnias

 

C60

charnière

nf (ferrure de rotation) chârniére, pinteure

 

C60

charogne

[nf] (e-c) charogne, (o) carogne, (c) cûrîye, (e) cûrèye

 

G100

charogne

nf charogne

 

C60

charpente

nf tchèrpinte ; la charpente du toit, li tchèrpinte do twèt

 

C60

charpenté

, ée adj (individu) vigreûs (-e) ; (enfant) dru, skèrpu (f dreuwe , skèrpeuwe) ; (bétail) ouchelé (-ye)

 

C60

charpenter

v (faire le travail du charpentier) tchèrpèter ; il charpente, i tchèrpète ; (faire une charpente) tchèrpèter

 

C60

charpenterie

nf tchèrpètadje (m)

 

 

charpentier

[nm] (o-c) tchèrpètî, (e) tchèpetî

 

G100

charpentier

nm tchèrpètî

 

C60

charpie

nf frume, tchaurpîye ; faire de la charpie, tchaurpyî

 

C60

charretée

nf tchèretéye, tchèréye

 

C60

charretier

[nm] tchèron

 

G100

charretier

, ière, n et adj tchèretî (m), tchèron (m) ; cris du charretier, hâre, hote ; (expr) djurer come on tchèron ècrolé, jurer comme un charretier embourbé ; i n’ èst d’ si vî tchèron qui n’ faîye co voltî pèter si scorîye, il n’est de si vieux charron qui ne fasse encore claquer son fouet, …qui retrouve sa verdeur ; adj voie charretière, tchèrau (nm) ; porte charretière, pwate

 

C60

charrette

[nf] tchèrète

 

G100

charrette

nf tchèrète ; charrette à main, tchèrète à l’ mwin ; charrette de forme ronde, à deux roues, tonia (m) ; charrette destinée à conduire le bétail, rododo (m) ; transporter sur une charrette,  tchèreter ; transport sur une charrette, tchèretadje ; (expr) bouter à l’ tchèrète, pousser à la charrette, inciter ; ça n’ vout nin dîre tchèrète , ça ne veut pas dire charrette, cela ne prouve rien; i grûle come on tchin d’ tchèrète, il gronde comme un chien de charretier ; pôves nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète avou, pauvres de nous et des chiens d’ attelage aussi ; vîve nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète !, vive nous et les chiens de charrette !, félicitons-nous de notre bonheur !

 

C60

charriable

adj tchèriauve

 

C60

charriage

nm tchèretadje, tchèriadje

 

C60

charrier

[v] (o-c) tchèryî, (c-e) tchèrî

 

G100

charrier

v (transporter dans un chariot) tchèryî ; il charrie, i tchèrîye ; charrier du bois, tchèryî au bwès ; charrier le fumier, tchèryî à l’ ansène ; charrier vers, atchèryî ; charrier à nouveau (pour ramener chez soi), ratchèryî ; charrier à nouveau de chez soi vers l’extérieur, rètchèryi ; voie charretière, tchèrau ; qu’on peut charrier, tchèriauve ; (transporter dans une charrette) tchèreter ; charrier à nouveau (pour ramener chez soi) ratchèreter ; transporter à nouveau de chez soi vers l’extérieur, rètchèreter ; (emporter dans son cours) tchèryî ; les eaux charrient des arbres, lès-aîwes tchèrîyenut dès-aubes ; (se moquer de) fé baleter, fé aler, si foute di

 

C60

charron

nm tchaurlî, tchèron ; faire le travail de charron, tchaurloter ; travaux exécutés par le charron, tchaurlotadjes ; (expr) i n’ èst d’ si vî tchèron qui n’ faîye co voltî pèter si scorîye, il n’est si vieux charron qui fasse encore volontiers claquer son fouet

 

C60

charronnage

nm tchaurlotadje

 

C60

charroyer

v tchèreter; ils charroient, is tchèretéyenut

 

C60

charruage

nm tchèrwadje

 

C60

charrue

[nf] (c) èrére, (o) èrère, (e) èré [nm], (o-c) tchèrûwe

 

G100

charrue

nf tchèreuwe (, brabant (m), cirôyewè (m)) ; charrue réversible, dobe brabant (m) ; (composition de la charrue) tête, tièsse ; oreille, orèye ; âge, aye ; peloir, pitit chî; soc, chî ; versoir, rîse, riyisse ; garrot, splinke ; mancheron, queuwe (f), mantche ; poignée, queuwion (m) ; (expr) mettre la charrue avant les bœufs, mète li tchèreuwe pa d’vant lès tch’vaus ; atèler s’ tchaur divant lès tch’vaus

 

C60

chartil

nm (appentis) tchèri

 

C60

chas

nm trau d’ l’ awîye (,… èwîye)

 

C60

chasse

[nf] tchèsse

 

G100

chasse

nf tchèsse ; terrain de chasse, tchèsse : aller à la chasse, aler à l’ tchèsse; chien de chasse, tchin d’ tchèsse ; permis de chasse, pêrmis d’ tchèsse ; demain, la chasse sera ouverte, à paurti di d’ mwin, on pôrè bin aler à l’ tchèsse ; donner la chasse, porsûre ; être en chasse (voir : chaleur) ; (jeu de balle) chasse ; (chasse d’ eau) tchèsse (, chasse) ; tirer la chasse, satchî su l’ tchèsse (, chasse)

 

C60

châsse

nf fî (, châsse)

 

C60

chasse-clou

nm tchèsse-clau

 

C60

chasse-mouches

nm tchèsse-mouches

 

C60

chasser

[v] tchèssî, (o) cachî

 

G100

chasser

v (pratiquer la chasse) tchèssî ; chasser au furet, fureter ; il chasse au furet, i furetéye ; celui qui chasse au furet, fureteû ; chasser à l’affût, tchèssî à l’ afut, traker ; (expr) bon chien chasse de race, lès djon.nes di tchèt mougnenut voltî dès soris, les jeunes de chat mangent volontiers des souris ; chassez le naturel, il revient au galop, l’ ôle rimonte todi au d’ dizeû d’ I’ aîwe, l’huile remonte toujours au-dessus de l’eau ; (expulser) bouter fou, foute à l’ uch, tchèssî ; chasser vers qqn., atchèssî ; chasser au loin, ètchèssî ; chasser de nouveau loin, rètchèssî ; (expr) gn-a rin qu’ nos tchèsse, rien ne nous chasse, … ne nous presse ; li cia qu’ nos tchèsse èst co lon, celui qui nous chasse est encore loin, idem ; on parèy à li, il è faureut bin sèt’ po tchèssî on via foû d’ on stauve, un pareil à lui, il en faudrait bien sept pour chasser un veau de l’étable, il est peu doué ; (repousser) chasser un clou, tchèssî on clau

 

C60

chasseur

, euse n tchèsseû (m) ; (expr) on bon tchèsseû n’ lache jamais sès deûs côps èchone, un bon chasseur ne lâche jamais ses deux coups ensemble ; (jeu de balle) casseû ; (militaire) chasseur à cheval, tchèsseû

 

C60

chasseur, erèsse

[n] tchèsseû, se , (o) cacheû, se

 

G100

chassie

nf cacas laîds-ouys (m pl), tchîs-ouys (m pl)

 

C60

châssis

nm (cadre) batéye (f), tchèssis ; un châssis de fenêtre, on tchèssis d’ fènièsse

 

C60

Chastre

npr Tchausse

 

C60

Chastrès

npr Tchèstrès

 

C60

chat

, chatte n tchèt ; chatte, fumèle di tchèt, tchète ; chatte mère, mère di tchèt, mérète (, méroute) ; chat sauvage, harèt ; chat roux avec des taches blanches et noires, ârlèkin ; être en chaleur (chatte) marauveler ; mettre bas (chatte) tchèteler ; miauler, gninwer, gninwyî; ronronner, dîre sès pâtêrs ; (loc) avoir un   chat dans la gorge, awè on rat dins s’ gosî ; (expr) il n’y a pas de quoi fouetter un chat, gn-a nin d’ qwè braîre avou s’ pagna è s’ bouche (, il n’y a pas de quoi pleurer avec le pan de sa chemise en bouche), gn-a nin d’ qwè criyî (, il n’y a pas de quoi crier) ; il n’y avait pas un chat, gn-aveut nin one djin (, il n’y avait pas une personne) ; on n’achète pas un chat dans un sac, i faut atèler l’ bièsse po veûy comint ç’ qu’ èle rote ,  il faut atteler la bête pour voir comment elle marche) ; c’ èst dès maniéres di flori tchèt, ce sont des manières de chat fleuri, … manières inconve­nantes ; fé one gueûye come on tchèt qui pète dins one mofe, tirer une tête comme un chat qui pète dans une moufle, être ahuri ; i comprind bin « minouche » sins qu’ on lî dîye « nosse tchèt », il comprend bien « minet » sans qu’on lui dise « notre chat », il comprend tout de suite; i faît one mawe come si l’ tchèt lî aureut scroté s’ vôte, il tire une mine comme si le chat lui avait volé sa crêpe ; il a faît s’ côp qu’ on tchèt n’ a nin levé s’ queuwe, il a fait son coup avant qu’un chat n’ait levé la queue, … très vite; i n’ si faut nin mète tos lès tchèts à dos, il ne faut pas se mettre à dos tous les chats, il faut agir avec prudence ; i ratind ça com on tchèt après one soris, il attend cela comme un chat, une souris ; i r’tchaît todi su sès pates, come lès tchèts, il retombe toujours sur ses pattes, comme les chats, il a l’esprit d’à propos ; lès djon.nes di tchèt mougnenut voltî dès soris, les jeunes chats aiment manger des souris, on ne contraint pas la nature ; on tchèt n’ î r’trovereut nin ses djon.nes, un chat n’y retrouverait pas ses petits (tant il y a du désordre) ; (jeu) chat perché, djeu da Monsieû Duchâteau ; jouer à chat courir, djouwer au côpé, djouwer à l’ côpe ; jouer à chat caché, djouwer au catchî, djouwer aus calèyates, djouwer à l’ clignète, djouwer à l’ clougnète

 

C60

chat, e

[n] tchèt, e, (o) tchat

 

G100

châtaigne

[nf] maron, (e-c) cascagne, (o) chatagne (marron d’Inde)

 

G100

châtaigne

nf castagne, bon maron (m)

 

C60

châtaignier

[nm] (e-c) cascagnî, (o-c) baronî

 

G100

châtaignier

nm castagnî

 

C60

châtain

adj m brun clér

 

C60

château

[nm] (c) tchèstia, (o) castia, (e) tchèstê

 

G100

château

nm tchèstia ; (expr) faire des châteaux en Espagne, rauyî (intr.) ; voilà ce que c’est de faire des châteaux en Espagne, là ç’ qui c’ èst, d’ rauyî ; château-d’eau, chatau d’ au,

 

C60

château-ferme

nm tchèstia-cinse (f)

 

C60

château-fort

nm tchèstia

 

C60

châtelain

, aine n tchèsturlin (f tchèsturlin.ne), monsieû (m)

 

C60

Châtelet

npr Tchèslèt

 

C60

Châtelineau

npr Tchèslinia

 

C60

chat-huant

nm houlote (f)

 

C60

châtier

[v] pûni, (e) tchèstî (rare)

 

G100

châtier

v coridjî, pûni; il châtie, i coridje, i pûnit ; nous châtions, nos coridjans, nos pûnichans

 

C60

chatière

nf trau d’ tchèt (m)

 

C60

châtiment

nm pûnichadje, pûnicion (f), bèrdouche (f)

 

C60

chaton

nm (jeune chat) djon.ne di tchèt ; (de bouleau, de noisetier) bèdéye (f), minon, minouche (f) ; (amas laineux de poussières) plomion

 

C60

chatonner

v tchèteler; elle chatonne, èle tchèteléye

 

C60

chatouillement

nm (action de chatouiller) kèkiadje (, kakiadje) ; (léger picotement) chôpiadje

 

C60

chatouiller

[v] (o) cakyî, (c) kèkyî, (e) catî ; v. démanger

 

G100

chatouiller

v (par attouchement léger de la peau) kèkyî (, kakyî) ; il doit toujours chatouiller qqn., i lî faut todi kèkyi one saquî ; « Èle hosse li quèwe bon-z-è rwèd dizos l’ courant què lî kèkîye li scrène . » (J. Houziaux) ; (par démangeaison) chôpyî ; cela me chatouille le nez, ça m’ chôpîye mi nez, dj’ a chôpe mi nez ; (expr) faut todi grèter lès djins èwou qu’ ‘l ont chôpe, il faut toujours gratter les gens là où ça les chatouille ; quand on ratind après lès-ongues d’ aus-ôtes po s’ grèter, on-z-a co chôpe longtimps, quand on attend les ongles d’ autrui pour se gratter, on sent encore longtemps le chatouillement

 

C60

chatouilleux

, euse, adj (sensible au chatouillement) kèkieûs (-e) ; (susceptible) cô bridé

 

C60

chatouilleux, se

[adj] (o) cakiant, e, cakieû, se, (c) kèkiaud, e, kèkieûs, e, (e) catieûs, e

 

G100

châtrer

v amèder, côper ; il châtre, il amède, i côpe ; celui qui châtre, amèdeû ; couteau pour châtrer, amèdrouye

 

C60

chaud

nm tchôd ; rester au chaud, dimèrer au tchôd,… à l’ tchaleûr

 

C60

chaud

, chaude, adj tchôd (-e) ; eau chaude, tchôde aîwe ; du café chaud, do tchôd cafeu ; (expr) c’ èst tchôd come lès vèras d’ l’ infêr, c’est chaud comme les verrous de l’enfer, c’est très chaud ; c’ èst trop tchôd po vosse tos’,  c’est trop chaud pour votre toux, ce n’est pas à votre portée; quand l’ for èst tchôd, tot l’ monde î vout cûre, quand le four est chaud, tout le monde veut y cuire, tout le monde veut profiter des bienfaits d’une situation ; tchôd come one pitite cwaye, chaud comme une petite caille; il a d’djà faît pus tchôd qu’ on n’ aleûve nin bagnî, il a déjà fait plus chaud sans qu’on n’aille se baigner, il ne fait pas chaud ; (enthousiaste) ièsse tchôtchôd ; je ne suis pas très chaud pour faire ça, dji n’ so nin tchôtchôd po fé ça ; (loc) pleurer à chaudes larmes, braîre come on-èfant (, pleurer comme un enfant) ; braîre plin si d’vantrin, (pleurer plein son tablier) ; (expr) il faut battre le fer pendant qu’il est chaud, c’ èst quand l’ for èst tchôd qu’ i faut cûre (, c’est quand le four est chaud qu’il faut cuire) ; cela ne me fait ni chaud ni froid, ça n’ mi faît ni stitche ni broke ; (opposé à refroidi) de chaudes nouvelles, dès novèles totes noûves ; (peur) peû, tchôd ; j’ai eu chaud, dj’ a ieû tchôd ; avoir la tête chaude, monter aujîyemint ; adv manger chaud, mougnî tchôd

 

C60

chaud, e

[adj] tchôd, e

 

G100

chaudement

adv tchôdemint

 

C60

chaude-pisse

nf tchôde-piche

 

C60

chaudière

nf tchôdêre (, tchôdîre)

 

C60

chaudron

[nm] tchôdron

 

G100

chaudron

nm tchôdron; contenu du chaudron, tchôdronéye; grand chaudron de cuivre pour faire des confitures, fitcherou ; « I faut fé l’ pwèrè ! Va qwê l’ fitcherou èt l’ nwâr machwè . » (A. Bacq)

 

C60

chaudronnerie

nf (usine) tchôdronerîye

 

C60

chaudronnier

, ière n tchôdronî (m)

 

C60

chauffage

[nm] (c) tchaufadje, (e) tchåfèdje, (o) tchaufâdje

 

G100

chauffage

nm tchaufadje ; du bois de chauffage, do bwès à brûler ; chauffage central, tchaufadje centrâl ; nous allons augmenter le chauffage, nos-alans r’mète one paletéye

 

C60

chauffer

[v] (o-c) tchaufer, (e) tchåfer

 

G100

chauffer

(se) v si tchaufer ; (expr) i n’ rît qui quand i s’ brûle èt i n’ si tchaufe jamaîs, il ne rit que quand il se brûle et il ne se chauffe jamais, il a toujours l’air maussade; li cinsî qui s’ tchaufe au mwès d’ janvier a twârt di s’ plinde, le fermier qui se chauffe au mois de janvier a tort de se plaindre, un temps froid en janvier favorise la récolte

 

C60

chauffer

v (rendre chaud) tchaufer ; chauffer la chambre, tchaufer l’ tchambe; chauffer brutalement, saîsi ; (devenir chaud) (vi) divenu tchôd, tchaufer ; le fer chauffe, gn-a l’ fiêr qui tchaufe ; le soleil chauffe déjà, on sint d’djà l’ solia ; le soleil chauffe fort, li solia toke fèl ; le soleil chauffe dans mon cou, li solia m’ pète è l’ hanète

 

C60

chaufferette

nf covèt (m)

 

C60

chaufferie

nf tchauferîye

 

C60

chauffeur

[nm] (o-c) tchaufeû, (e) tchåfeû

 

G100

chauffeur

nm tchaufeû

 

C60

chaufour

nm tchafor

 

C60

chaufournier

nm tchafornî

 

C60

chaulage

nm tchaustradje

 

C60

chauler

v tchaustrer ; il chaule, i tchaustréye ; celui qui chaule, blankicheû ; brosse pour chauler, brouche di blankicheû

 

C60

chaumage

nm disteûladje, ringuiadje

 

C60

chaume

nf ringuion (m), steûle, strin ; un toit de chaume, on twèt di strin

 

C60

chaumer

v disteûler, ringuyî ; il chaume, i disteûle, i ringuîye

 

C60

chaumière

nf maujone

 

C60

chaussée

[nf] (o-c) tchausséye, (e) tchåssêye, (o) brisè, (c) lèvéye, pavéye ; v. route

 

G100

chaussée

nf (voie publique) tchaussîye, vôye

 

C60

chausse-pied

[nm] (o-c) tchausse-pîd, (e) tchåsse-pîd

 

G100

chausse-pied

nm tchausse-pîd

 

C60

chausser

[v] (o-c) tchaussî, (e) tchåssî

 

G100

chausser

v tchaussî; action de chausser, tchaussadje (m) ; quelle pointure chaussez-vous ?, do combin-ce qui c’ èst, vosse pwinture ? ; c’ èst do combin, vos solés ? ; (expr) c’ èst todi lès cwabejîs lès pus rnau tchaussîs, ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés ; i n faut nin rîre dès mau tchaussîs, gn-a dès savates po tortos, il ne faut pas rire des mal chaussés, il y a des savates pour tout le monde, il ne faut pas se moquer des malheurs d’autrui ; (route) tchaussî

 

C60

chausser

(se) v mète sès solés (dins sès pîds)

 

C60

chaussette

[nf] (o-c) tchaussète, (e) tchåssète

 

G100

chaussette

nf tchaussète ; (loc) jus de chaussette, bruwèt d’ tchitches, chufèrlu, lapète (f) ; (expr) awè on gosî come one tchaussète, avoir un gosier comme une chaussette (qui laisse passer facilement les liquides) ; (filtre à café) ramponau

 

C60

chausseur

nm mârtchand d’ solés

 

C60

chausson

nm (chaussure) tchausson ; (pâtisserie) gosète (f) (en général aux pommes ou aux prunes) ; gros chausson, gosau ; gros chausson renfermant une pomme entière, raubosse (f) (, rombosse (f))

 

C60

chaussure

[nf] (e-c) solé, (o) solè, (e) tchåsseûre, (o-c) tchaussure

 

G100

chaussure

nf solé (m) ; mauvaise chaussure, savate ; (genres de chaussures) botte, bote ; bottine, botine ; espadrille, spadrile ; galoche, galotche ; guêtre, guète ; pantoufle, pantoufe ; sabot, sabot, chabot) ; soulier molière, bas solé ; marcher avec des chaussures trop larges, chalboter

 

C60

chauve

[adj] (c) pèlé, éye, (o) pèlè, éye, (e) pèlé, êye; cf calvitie

 

G100

chauve

adj pècau, pèlé (-ye) ; crâne chauve, cabouyau, canada, cayau, lune (f), navia, pèléye makète (f) ; (expr) awè one tièsse come one pane di vêre , avoir une tête comme une tuile en verre, être chauve ; awè one tièsse come on d’gno, avoir une tête comme un genou, être chauve, come one lune, comme une lune, être chauve; on n’ a jamais vèyu on baudèt ièsse pèlé, on n’a jamais vu un âne qui fût chauve (dit le chauve)

 

C60

chauve-souris

[nf] (e) tchawe-soris, (c) tchauwe-soris, (o) tchau-soris, tchape-soris

 

G100

chauve-souris

nf tchau-soris (, tchauwe-soris, tchâwe (aus) soris)

 

C60

chaux

[nf] (o-c) tchaus’, (e) tchås’

 

G100

chaux

nf tchaus’ ; four à chaux, tchafor ; amas de chaux utilisée comme engrais, tchaustrîye (f) ; carbonate de chaux, crôye (f)

 

C60

chavirer

v ritoûrner ; (fig) bloncî

 

C60

check-up

[nm] (c) apontiadje, (e) apontièdje, (o) apontiâdje (néol.)

 

G100

chef

[nm] (c) maîsse, (e) mêsse, (o) mésse

 

G100

chef

nm chèf, maîsse ; chef de famille, chèf di famile ; chef de gare, chèf di gâre ; chef d’orchestre, chèf d’ orkèsse ; se débrouiller comme un chef, fé ça come on maîsse ; (expr) i n’ faut nin deûs coks su l’ min.me ansènî, il ne faut pas deux coqs sur le même tas de fumier, il ne faut pas deux chefs dans la même maison ; au premier chef, divant tot ; de son chef, sins rin d’mander à pèrson.ne

 

C60

chef-d’œuvre

nm pîce-d’-eûve (, pîce-d’-oûve)

 

C60

chef-garde

nm chèf-gârde, gârde, gârde-convwè, gârde-trin

 

C60

chef-lieu

nm chèf-lieû

 

C60

cheftaine

nf chèftin.ne

 

C60

chélidoine

nf ièbe di poria, sologne

 

C60

chemin

[nm] (o-c) tch(i)min, (o) tch(è)min, (e) vôye

_  de fer [nm]: (o-c) tch(i)min d’ fiêr, (e) tch(i)min d’ fiér, (o) tch(è)min d’ fiêr

 

G100

chemin

nm tchimin, vôye (f) ; à mi-chemin, à mitan vôye ; chemin communal, vôye di comune ; chemin creux, chavéye (f), chavia ; chemin en contre­bas, bas tch’min, basse vôye ; chemin de halage, tchimin d’ haladje ; vieux chemin de terre gazonné, tîdje ; chemin conduisant à l’église, vôye di mèsse ; chemin sans issue, fausse vôye ; chemin de croix, tchimin d’ crwès; demander son chemin, dimander s’ vôye ; (loc) chemin faisant, tot rotant ; l’affaire est en bon chemin, dji pinse qui ça îrè ; une heure de chemin, one eûre di vôye ; rebrousser chemin, rivenu su sès pas

 

C60

chemin de fer

nm tchimin d’ fiêr; travailler au chemin de fer, travayî au tch’min d’ fiêr ; la voie de chemin de fer, li tch’min d’ fiêr ; les lignes de chemin de fer figurent sur la carte routière, li tch’min d’ fiêr èst mârké su l’ cârte; il y a eu un accident sur la ligne Namur-Dinant, gn-a ieû on-acsidint su l’ ligne di Dinant

 

C60

cheminée

[nf] (o-c) tch(i)minéye, (e) tch(i)minêye, (o) tch(è)minéye

 

G100

cheminée

nf (ouvrage de maçonnerie permettant de faire du feu, conduit par où s’échappe la fumée) tchiminéye ; un feu de cheminée, on feu di tch’minéye ; corps de cheminée, cwârp di tch’minéye ; contrecœur de cheminée, take di tch’minéye ; (encadrement du foyer qui fait saillie dans une pièce) cimaudje, djîvau (m), tchiminéye ; garniture de cheminée, gârniture di tch’minéye ; il y a un crucifix sur la cheminée, gn-a on bon-Diè su li tch’minéye, … su l’ djîvau, … su l’ cimaudje; « li tch’minéye avou tot ç’ qu’ i faut: crama, grawîye, èknéye, tchin.nes, palètes » (Joseph Gilson) ; (expr) on nez come one tchiminéye, un nez comme une cheminée, … grand

 

C60

chemise

[nf] (o-c) tch(i)mîje, (e) tch(i)mîhe, (o) tch(è)mîje

 

G100

chemise

nf tchimîje ; pan de chemise, pagna ; chemise de nuit, tchimîje di nwît ; (loc) en manches de chemise, è pur, è purète ; (expr) suwer one tchimîje, transpirer abondamment ; i candje d’ idéye come di tch’mîje, il change d’idée comme de chemise, il est versatile ; ièsse come cu èt tch’mîje, être comme cul et chemise, être très liés ; pwârter l’ doû di s’ bûwerèsse, porter le deuil de sa lavandière, avoir un col de chemise sale ; (couverture) fârde

 

C60

chênaie

nf tchènwè (m)

 

C60

chenapan

nm chamau, démon, losse, moûdreû, rosse, cheunapan (f)

 

C60

chêne

[nm] tchin.ne

 

G100

chêne

nm tchin.ne ; une planche de chêne, one plantche di tchin.ne ; jeune chêne, pèlosia, tchin.nia ; (expr) fort comme un chêne, fwârt come on tchin.ne

 

C60

chéneau

nm tchènau ; réunion de deux chéneaux, neuwe (f)

 

C60

chenet

nm crope-è-cène (f), crope-è-cinde (f), crope-è-têre ; (expr) tchaîr dins lès crope-è-cindes, tomber dans les chenets, tomber en syncope

 

C60

chènevis

nm tchèneveûse (f)

 

C60

chenil

nm garène di tchin (f), tchinis’, trau d’ tchin ; (expr) one maujone come on trau d’ tchin, une maison comme un chenil, … sale

 

C60

chenille

[nf] halène

 

G100

chenille

nf (larve de papillon) alène ; petite chenille verte, mèsurète ; (expr) asplaner come one mèsurète, enjamber comme la petite chenille verte (iron.) ; i n’ mwin.ne nin pus d’ brût qu’ one alène su one djote, il ne fait pas plus de bruit qu’une chenille sur un chou

 

C60

chénopode

_ bon Henri nm ièbe sint Marcou, pîd-d’-pourcia, sauvadje spinaud

 

C60

chenu

, ue adj tchènu (f tchèneuwe) ; (expr) vaut mia twèture èrèléye qui twèture èvoléye, il vaut mieux avoir une toiture givrée qu’envolée (dit la personne à qui on fait remarquer qu’elle a des cheveux gris)

 

C60

cheptel

nm le cheptel vif, lès bièsses (f pl), li tchèté ; le cheptel mort, l’ èrna

 

C60

chèque

nm chèke

 

C60

cher

, ère adj et adv (coûteux) tchêr (-e) ; cela coûte cher, ça costéye tchêr ; c’est un livre qui vaut cher, c’ è- st-on lîve qui vaut dès caurs ; (loc) cela te coûtera cher, ti mè l’ payerès ; il ne vaut pas cher, i n’ vaut nin one fayéye cens’  ; (expr) ci qu ‘on n ‘a nin dandjî, c’ èst todi trop tchêr, ce dont on n’a pas besoin est toujours trop cher; li tchêr, c’ èst sovint l’ bon mârtchi, le cher, c’est souvent le bon marché ; au pris qui l’ bûre va, c’ èst po rin, au prix où est le beurre, c’est pour rien, ce n’est pas cher ; ni fioz nin l’ bièsse, li foûr èst trop tchêr !, ne fais pas la bête, le foin est trop cher ! ; on n’ paye nin pus tchêr po s’ achîr, on ne paie pas plus cher pour s’ asseoir (invitation à s’asseoir) ; (aimé) binamé (-ye), binin.mé  (-ye), chér (-e) ; cher ami, binamé soçon ; mon cher (péj), mon parent ; ma chère, mi chére bèle; « Vos l’ avoz dit, m’ chére bèle, ni riyoz nin, les mwaîchès-eûres ont dès spitantès awiyes ! » (Jean Servais, « Tournikèt »)

 

C60

cher, chère

[adj] (coûteux) (o-c) tchêr, e, (e) tchîr, e

 

G100

cher, chéri

[adj] (e) binamé, êye, (c) binamé, éye, binin.mé, éye; (o) m’ chér, îye

 

G100

chercher

[v] (o-c) cachî après, (e) qwèri; (c) qwê(re), (o) quer: ne s’utilise qu’à l’infinitif et après un verbe de mouvement: daler quer / aler qwê (une chose dont on sait où elle se trouve)

 

G100

chercher

v (s’efforcer de trouver) cachî après, waîtî après ; je cherchais la réponse, dji cacheu après l’ rèsponse ; je vais chercher comment on dit dans mon dictionnaire, dji m’ va waîtî dins m’ lîve di mots comint ç’ qu’ on dit; je vais le chercher dans mon sac, dji va waîtî après dins m’ cabas ; (expr) chercher une aiguille dans une botte de foin, cachî après one awîye dins one djaube di strin, chercher une aiguille dans une gerbe de paille ; chercher la petite bête, cachî après dès pûs (, chercher des poux) ; aller chercher, aler qwé ; il est venu me chercher, i m’ a v’nu qwé ; chercher à savoir, cachî à sawè ; (provoquer) chêrcher ; il l’a bien cherché, i l’ a v’lu insi; chercher querelle, chêrcher ; il y a longtemps qu’il nous cherche querelle, gn-a longtimps qui nos chêrchéye ; (expr) c’ èst dè l’ mwârt qu’ i v’leut moru, c’est de la mort qu’il voulait mourir, il l’ a cherché ; li cia qui brûle si cu n’ a qu’ à s’ assîr dissus lès clokètes, celui qui se brûle le derrière n’ a qu’à s’asseoir sur les cloques, idem ; quand on-z-a peû dès ronches, on n’ va nin o bwès, quand on a peur des ronces, on ne va pas au bois, ..il ne faut pas rechercher le danger ; chercher à, sayî di ; il cherche à faire plaisir, i saye di fé plaîji

 

C60

chéri

, ie adj et n binamé (-ye), binin.mé (-ye) ; ma femme chérie, mi binaméye feume ; (n) (terme d’ affection) mon chéri, mi fis (f mi fèye), mi p’tit bèdot (m), mi blanc (m), mi colaud (-e), mi p’tit crèton (m), mi p’tite croléye (f), mi p’tit (-e) gâté (-ye), mi p’tit pouyon (m), mi p’tit tchèt (m), mi p’tite tchiperoule (f), pitchou (m), pitchounète (f), mi tchote (f), maurtchote (f); « – Avoz causé d’ nosse mariadje à vosse man ? – Non, fèye. » (E. Thirionet)

 

C60

chérir

v veûy voltî (, vèy voltî, vôy voltî)

 

C60

cherté

nf tchêrté

 

C60

chétif

, ive adj croufieûs (-e), nintieûs (-e), règuèdé (-ye) ; enfant chétif, èfant kèkèt, tchèt d’ après l’ Sint Djan ; vache chétive, haguète

 

C60

chétron

nm crabot

 

C60

cheval

[nm] (o-c) tch(i)vau, (e) tchivå (on dj’vå), (o) tch(è)vau

NB (o-c) in / on tch’vau se prononce “in / on tch’fau”

 

G100

cheval

nm tchivau ; petit cheval, bidèt ; cheval de charretier, tchivau d’ traît; … de ferme, tchivau d’ campagne ; ..de course, tchivau d’ coûsse ; ..de race ardennaise, ârdinwès ; cheval de piètre qualité, bike (f), cârcan, rosse (f) ; conducteur de chevaux, tchivolî ; le cheval hennit, li tch’vau hènit ; être en rut, , tchivoler ; c’est son cheval de bataille, c’ èst s’ dada ; (d’après le sexe et l’âge) étalon, roncin; hongre, hongue ; jument, cavale ; pouliche, poûte poney, ponè ; poulain, polin ; tchivau di d’zos vèdje, cheval placé à droite dans l’attelage ; tchivau d’ cwârdia, cheval placé à gauche dans l’attelage; couple de chevaux, lame di tch’vaus, rame di tch’vaus ; (loc) monter à cheval, aler à tch’vau, monter à tch’vau ; être à cheval : être à cheval sur les principes, avou li, nin quèstion d’mète on pîd su l’ costé ; (expr) à tch’vau doné, on n’ riwaîte nin lès dints, à cheval donné, on ne regarde pas les dents; brider si tch’vau pa l’ queuwe, brider son cheval par la queue, commencer par la fin ; c’ èst todi li tch’vau qui mwin.ne l’ atèléye qu’ atrape lès côps di scorîye, c’est toujours le cheval qui mène le convoi qui attrape les coups de fouet, c’est toujours celui qui travaille qui se fait punir (ou qui est critiqué); ci n’ èst nin todi li tch’vau qui mèrite l’ awin.ne què l’ a, ce n’est pas toujours le cheval qui mérite l’avoine qui l’a ; i faît one lèpe come on tch’vau d’ gobieû, il fait une lèvre comme un cheval de chiffonnier, il a faim ou il rechigne à la besogne ; i fieûve one bîje à côper on tch’vau è deûs, il faisait une bise à couper un cheval en deux, la bise était très forte ; i gn-a pont d’ si bon tch’vau qui n’ si trèbuke ; il n’y a pas de si bon cheval qui ne trébuche, l’erreur est humaine ; monter su sès grands tch’vaus, monter sur ses grands chevaux; il èst flantchu come on tch’vau d’ barakî, il est efflanqué comme un cheval de forain ; i ’nn’ èst nin à on tch’vau près, il n’en est pas à un cheval près, il n’est pas scrupuleux ; i n’ èst nin à tch’vau su s’ prumêre minte, il n’est pas à cheval sur son premier mensonge, ce n’est pas la première fois qu’il ment ; i ratind ça come on tch’vau après s’-t-awin.ne, il attend cela comme un cheval attend son avoine ; lès maladîyes, èles vègnenut à tch’vau èt èlle èrvont à pîds, les maladies arrivent à cheval et s’ en vont à pied ; li tch’vau o stauve, li trôye o l’ ran, le cheval à l’écurie, la truie à la porcherie, chaque chose à sa place ; on bon tch’vau s’ achetéye su li stauve, un bon cheval s’ achète à l’écurie (et non sur un champ de foire); quand lès tch’vaus s’ batenut, c’ èst qui l’ crèpe èst vûde, quand les chevaux se battent, c’est que la mangeoire est vide ; si t’ è-st-à tch’vau su one fausse cwade, t’ î d’meûrerès tant qu’ èle pwaterè, si tu es à califourchon sur une mauvaise corde, tu y resteras tant qu’elle pourra te supporter, vivre dans l’illégalité expose à des risques; su l’timps qu’ 1′ awin.ne crét, li tch’vau va crèver, pendant que l’avoine pousse, le cheval va crever, tu as manqué de prévoyance ; va dîre ça à on tch’vau d’ bwès, i t’pite(rè), va dire cela à un cheval de bois, il te donnera un coup de pied, tu exagères ; vaut mia couru après si tch’vau qui dè l’ rilèver pa l’ queuwe, mieux vaut courir après son cheval que de le relever par la queue, mieux vaut épouser une femme trop jeune que trop vieille

 

C60

chevalet

nm tchivolèt ; (de scieur de bois) gade (f) ; (de menuisier) banc, tchivolèt

 

C60

chevalier

nm chèvalier ; (chevalier gambette) turlûre

 

C60

chevalière

nf chèvaliére

 

C60

chevauchement

nm bukladje

 

C60

chevaucher

v (être à califourchon sur qqch) bukler, aler à tch’vau su ; (faire une chevauchée) fé one pormwinrnâde à tch’vau

 

C60

chevaucher

(se) v ièsse onk dissus l’ ôte, ièsse à tch’vau ; il se chevauchaient, il èstin.n onk dissu l’ ôte

 

C60

chevelure

[nf] (c) tch(i)velûre, (e) tch(i)veleûre, (o) tch(è)velure, tch(i)velure

 

G100

chevelure

nf  crèsse, pèruke, tchivelure, tchivias (m pl), tièsse, tignasse, toupèt (m)

 

C60

chevesne

nf tchivène

 

C60

chevet

nm sponde (f) ; (loc) êtere au chevet de qqn, ièsse à li sponde (à l’siponde) d’one saquî; il est continuellement resté à son chevet, il a tofêr dimèré d’lé li; « À l’ siponde do p’tit lét, one comére, aspouyîye. » (Gabrielle Bernard, « Do vèt’, do nwâr », Les Cahiers wallons, 1944)

 

C60

Chevetogne

npr Tchèvètogne

 

C60

chevette

nf houlote

 

C60

cheveu

nm tchivia ; cheveux tombant devant et sur les oreilles, lotchèts; « dès rossias tch’vias qui r’tchèyint à lotchèts su l’s-orèyes » ; (A. Laloux) ; cheveux tombant sur le front et coupés horizontalement, chiènes (f) ; queue de cheval, queuwe ; cheveux bouclés, croles (f) ; cheveux tressés, trèsses (f) ; avoir des cheveux blancs, ièsse tchènu (f  tchèneuwe) ; prendre par les cheveux, tignî ; action de prendre aux cheveux, tignadje (m) ; s’ empoigner par les cheveux, si cotignî ; se coiffer, sès tch’vias ; avoir des cheveux mal soignés, awè one tièsse à la capoule ; avoir les cheveux longs, awè dès tch’vias à la titus’ ; avoir les cheveux qui bouclent, awè sès tch’vias qui r’crolenut; avoir les cheveux roux, ièsse rodje di tch’vias, ièsse rossia; le 24 juin (fête de saint Jean- Baptiste) on coupe les cheveux des petits enfants dans l’espoir de les voir repousser en boucles, li vint-quate di jun, fièsse di sint Djan-Batisse, on côpe lès tch’vias aus p’tits-èfants po qui r’crèchenuche crolés; ménager la chèvre et le chou, waurder l’ èglîje au mitan do viladje ; (expr) awè one tièsse come on nid d’ agace, avoir une tête ébouriffée ; awè dès tch’vias come dès baguètes di fisik, … come dès picots d’ nièrson, avoir les cheveux raides; awè dès tch’vias come dè l’ sôye, avoir les cheveux très fins; èst-ce qu’ i t’ tignereus bin on diâle qui n’ a pont di tch’vias ?,  prendrais-tu bien par les cheveux un diable qui n’en a pas ? (, à l’impossible, nul n’est tenu) ; chaque pwèl a s’ gote èt lès fortchus ’nn’ ont deûs, chaque poil a sa goutte (de sueur) et les fourchus en ont deux ; vos n’ aurîz nin d’djà onk di sès tch’vias po vos chaper l’ vîye, vous n’auriez pas même un de ses cheveux pour vous sauver la vie, il est avare ; dji m’ va fé mès pwèls, je vais faire mes poils, je vais me coiffer ; arriver comme un cheveu dans la soupe, ariver come on tchin dins on djeu d’ guîyes ; couper les cheveux en quatre, cachî après li p’tite hièsse, cachî après dès pûs, côper one cens’ è quate

 

C60

cheveux

[nm] (o-c) tch(i)via, (e) tch(i)vè (on dj’vè)

NB (o-c) in / on tch’via se prononce “in / on tch’fia”

 

G100

cheville

[nf] 1 (anatomie) (c) tch(i)vile, tch(i)vîye, (o) tch(i)vile, tch(è)vile, (e) tch(i)vèye (li dj’vèye)

NB (c) li tch’vîye se prononce “li tch’fîye”

2 (tige) broke, (c) tch(i)vîye, … (v. ci-dessus)

 

G100

cheville

nf (partie du pied) cô d’ pîd (m), tchivîye ; (expr) i n’ lî arive nin au talon d’ sès botes, il ne lui arrive pas au talon de ses bottes, il ne lui arrive pas à la cheville ; (broche) broke, tchivîye

 

C60

cheviller

v broketer, èbroker, mète dès brokes, mète dès tch’vîyes

 

C60

cheviotte

nf chèviote

 

C60

chèvre

[nf] gade

 

G100

chèvre

nf gade ; être en rut, bokeler ; rut, bokeladje ; mettre bas,  gadeler ; la chèvre met bas, li gade gadèle; capricieux comme une chèvre, capricieûs come one gade ; le mâle de la chèvre, li bok ; le petit de la chèvre, li gadot ; (expr) ménager la chèvre et le chou, waurder l’ èglîje au mitan do viladje ; dji vou bin ièsse gade !, je veux bien être transformé en chèvre (si ce que je dis n’est pas la vérité) ; dji vou bin ièsse gade si dj’ a minti, je veux bien être chèvre si j’ai menti (que je meure si ce que je dis n’est pas vrai) ; èvoyî brider lès gades, envoyer promener ; èwoù-ce qui l’ gade èst loyîye, i faut qu’ èle brostéye, où la chèvre est liée, il faut quelle broute, il faut savoir habiter là où on trouve son gagne-pain ; Flamind dès gades !, Flamand des chèvres (cette expression est une réplique raciste au peu respectueux « mijn gat » autrefois très souvent lancé par l’ouvrier flamand travaillant en Wallonie à l’adresse de son patron) ; i n’ saureut d’djà discomèler deûs gades, il est incapable de libérer deux chèvres dont les liens sont enchevêtrés ; mougnî do bûre di gade, manger du beurre de chèvre, ne pas être riche ; on laîd bok suke bin one bèle gade, un laid bouc donne bien des coups de comes à une belle chèvre ; on l’ èvôyereûve bin brider lès gades, on l’enverrait bien brider les chèvres (, il ne verrait même pas qu’on se moque de lui) ; pus ç’ qui l’ bok pûwe, pus ç’ qui l’ gade li vèt voltî, plus le bouc pue, plus la chèvre l’aime ; waîti après l’ gade d’ ôr, rechercher la chèvre d’or, entreprendre l’impossible ; (chevalet) gade

 

C60

chevreau

nm bikèt, gadot

 

C60

chèvrefeuille

[nm] (o) rampieule, (c) rampioûle, (e) fleur d’Avièrje

 

G100

chèvrefeuille

nm fleûr di sucète, rampioule (f)

 

C60

chèvreter

v fé ses gadots, gadeler

 

C60

chevrette

nf bikète

 

C60

chevreuil

nm chèvreû ; femelle, gade di chèvreû

 

C60

chevrier

, ière n gadî

 

C60

chevron

nm tchiviron ; un chevron, on tch’viron

 

C60

chevronné

, ée adj (ancien) abituwé (-ye) ; (expérimenté) maîsse

 

C60

chevrotant

, ante, adj triyanant (-e) ; une voix chevrotante, one vwès triyanante

 

C60

chevroter

v gadeler

 

C60

chevrotine

nf balète ; « Èle tire à l’ astchèyance, si kèdje di balètes. » (E. Gilliard)

 

C60

chewing-gum

nm chiclète (, chewing-gum, tch(o)umgome)

 

C60

chez

[prép] amon, (o-c) mon, (c) èmon

 

G100

chez

prép, (dans la demeure de) amon, dilé, èmon, mon ; je vais chez Joseph, dji va èmon Djôsèf ; chez mon frère, èmon m’ fré ; chez eux, dilé zèls, è leû maujone ; on est bien chez soi, on-z-èst bin è s’ maujone ; je retourne chez moi, dj’ è r’va è m’ maujone ; faites comme chez vous, fioz come è vosse maujone ; au ; quand il s’agit d’aller chez un artisan ou un commerçant, le wallon utilise une préposition différente selon que cette visite concerne ou non le métier de la personne visitée ; je vais chez le boucher (pour acheter de la viande), dji va au boutchî ; je vais chez le boucher (pour lui parler), dji va èmon l’ boutchî ; (dans le pays de) après, dé, dilé, dins, amon, èmon, mon ; chez nous, il pleut souvent (dans notre région), après nos-ôtes, i ploût sovint ; il est parti chez les Flamands (en Flandre), il è-st-èvôye dins lès Flaminds, … (è)mon lès Flaminds ; nous ferons comme chez les riches, nos frans come dins lès ritches

 

C60

chez-soi

loc è s’ maujone, dins sès cayaus ; chez moi, è m’ maujone, è nosse maujone ; chez toi, è t’ maujone, è vosse maujone

 

C60

chic

adj (élégant) calé (-ye), rilètchî (-ye), rilètchî come on via qu’ a deûs méres ; (gentil) bin (adv), brâve, djinti (f djintîye) ; c’est vraiment une chic fille, tu sais !, c’ è-st-one brâve, vormint ! ; c’est un chic type, c’ è-st-on brâve ; il est chic, ce gars-là, il èst bin, ç’t-ome là ; interj chic, on va promener, â ! on va pormwinrner ! (c’est la manière de s’exprimer qui montre le sentiment)

 

C60

chicaner

v cachî après dès pûs, chakiner, critiker po dès rins, todi trouver à r’dîre

 

C60

chicanneur

nm chakineû

 

C60

chiche

adj (s’il s’agit d’une personne) avâre, gripe-sou, rapia, tchin (nm) ; il est chiche dans ce qu’il donne, il èst tchin quand c’ èst po d’ner ; (s’il s’agit d’une chose) pitit ; c’est un chiche cadeau, c’ è-st-one bin p’tite bistoke

 

C60

chiche

interj (si on parie soi-même) qu’ èst-ce qui t’ wadjes? , vous-se wadji? ; (si un autre parie) ti n’ wasereus !

 

C60

chichement

adv à l’ rassatchète, au pus strwèt, au rastrindu ; il sème toujours chichement, i sème todi à l’ rassatchète ; on nous a servis chichement, on nos-a sièrvu au pus strwèt, on nos l’ a plindu ; « Il avin.n todi d’vu viker à l’ rassatchète èt r’waîti près po tot . » (E. Gilliard)

 

C60

chichi

nm chichis (m pl) ; faire des chichis, fé dès-afaîres (f), dès façons (f), dès grimaces (f), dès maniéres,… dès mèsaumènes

 

C60

chicon

nm chicon

 

C60

chicorée

nf (plante et boisson) chicoréye

 

C60

chien

, chienne n tchin ; chienne, fumèle di tchin, liche ; « Come one pôve liche moudrîye, èlle a hûlé à l’ mwârt .» (G. Bernard) ; chien berger, tchin d’ vatches; chien de chasse, tchin d’ tchèsse; chien de garde, tchin d’ coû; chien de trait, tchin d’ tchèrète ; chien bâtard, bastaud, tchin d’ courot(e) ; bichon, tchin d’ dame ; bouledogue, tchin-dogue ; caniche, caniche ; danois, danwès; épagneul, épagnot ; chien-loup, tchin-leup ; être mordu par un chien, ièsse agnî d’ on tchin ; (cris du chien) aboyer, hawer ;  japer, bawyî ; grogner, grûler ; hurler, hûler ; hurler de douleur, fé gnayûte ; (avare) tchin; il est bien chien de son argent, il èst bin tchin d’ sès caurs ; (loc) entre chien et loup, à l’ brune ; (expr) awè sès pîds come dès grognons d’ tchin, avoir les pieds comme des museaux de chien, … très froids ; choûter come on djon.ne tchin, écouter comme un jeune chien, … très mal; ça s’ a passé à l’ cinse èwou qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe, cela s’est passé dans la ferme où le chien bat le beurre avec la queue, je ne gobe pas ce que vous dites ; ça va come on tchin à i loche, cela va comme un chien en laisse, … médiocrement ; ça va come on tchin qui stron.ne, … comme un chien qui s’étrangle, idem ; c’ èst totès grimaces di rossia tchin, ce sont toutes grimaces de chien roux, c’est hypocrite ; dji nè l’ sowaîtreu nin à on tchin, je ne le souhaiterais pas à un chien ; èle pudreûve on tchin avou on tchapia, elle prendrait un chien avec un chapeau, elle désire se marier à tout prix ; i bauye come on djon.ne tchin, il bâille comme un jeune chien, souvent et sans retenue; i crîye come on-aveûle qu’ a pièrdu s’tchin, il crie comme un aveugle qui a perdu son chien, ..à tue-tête ; ièsse ètèré come on tchin, être enterré comme un chien ; i faît come lès tchins, i crîye divant l’ côp, il fait comme les chiens, il crie avant de recevoir le coup ; i faut hûler avou lès leups èt bawer avou lès tchins, il faut hurler avec les loups et aboyer avec les chiens ; i gn-a d’pus d’on tchin qu’ on lome Picârd, il y a plus d’ un chien qu’on appelle Picard ; il anonce come on tchin d’ coû, il aboie comme un chien de garde ; il a rivenu avou s’ queuwe dins sès djambes come lès tchins, il est revenu la queue entre les jambes, comme les chiens, … honteux; il è-st-èvôye come on lîve qu’ a lès tchins à s’ cu, il est parti comme un lièvre qui a les chiens au derrière, … très vite ; il è-st-èvôye come on tchin squeuwé, il est parti comme un chien écoué, … très vite ; il è-st- ossi subtil qu’ on tchin d’ plomb, il est aussi agile qu’un chien de plomb, il est lent ; il è va d’ crèsse come on tchin qui r’vint dè l’ fièsse ; il marche de guingois comme un chien qui revient de la fête ; il î èst faît come on tchin à sès puces, il y est habitué comme un chien l’est à ses puces; i m’ a rèspondu come on tchin, il m’ a répondu comme un chien; i n’ a nin pus d’ choûte qu’ on djon.ne tchin, il n’a pas plus de docilité qu’un jeune chien ; i n’ done nin s’ paurt au tchin, il ne donne pas sa part au chien ; i n’ faut nin tuwer s’ tchin por one mwaîje anéye, il ne faut pas tuer son chien pour une mauvaise année ; i n’ vaut nin lès quate fiêrs d’ on tchin, il ne vaut pas les quatre fers d’ un chien, il ne vaut rien ; i s’ laît mwinrner come on tchin à l’ lache, il se laisse conduire comme un chien en laisse, il n’a aucune volonté ; is sont todi come tchin èt tchèt, ils sont toujours comme chien et chat, ils se disputent continuellement ; i t’ a one hanète come on tchin d’ taneû, il a une nuque de chien de tanneur, … grasse ; i tire lès rnarons do feu avou lès pates do tchin, il retire les marrons du feu avec les pattes du chien, il profite des autres pour arriver à ses fins ; li cia qui vout bate si tchin, i dit qu’ il è-st-arèdjî, celui qui veut battre son chien dit qu’il est enragé, qui veut noyer son chien l’accuse de la rage ; li cia qu’vout dès djon.nes di tchin, qu’ i ’nn’ èlève !, celui qui veut des chiots, qu’il en élève ! ; li tchin est maîsse è s’ trau, le chien est maître dans son trou ; one maujone come on vraî trau d’ tchin, une maison comme un véritable trou de chien, … sale et mal entretenue ; on n’ aprind nin à on vî tchin à-z-aler à l’ lache, on n’apprend pas à un vieux chien à se laisser attacher, les habitudes se prennent dès la jeunesse ; on n’ dimande nin au tchin s’ i vout dès côps d’ baston, on ne demande pas au chien s’il veut des coups de bâton, c’est le juge qui doit prononcer la sentence ; on tchin qui n’ èst nin djalous di s’-t-oucha, c’ è-st-one rosse, un chien qui n’est pas jaloux de son os, c’est une rosse ; on n’ veut qu’ li èt lès tchins su lès vôyes, on ne voit que lui et les chiens sur les routes, il est toujours dehors ; quand on coûtche avou on tchin qu’ a dès puces, on l’s-atrape, quand on va coucher avec un chien qui a des puces, on les attrape, dis-moi qui tu hantes, je te dirai qui tu es ; quand on vout bate on tchin, on trouve todi bin on baston, quand on veut battre un chien, on trouve toujours un bâton ; rin d’ té qu’ on laîd tchin po bin bawyî, rien de tel qu’un chien laid pour aboyer ; sint Rok n’ è va jamaîs sins s’ tchin, saint Roch ne part jamais sans son chien, ces deux personnes sont inséparables ; si on tchin aureut jamaîs ça su s’ queuwe, i coûrt arèdjî (iron), si jamais un chien avait ça sur la queue, il s’enfuirait enragé, cette nourriture est très mauvaise ; tchin qui bawîye n’ agne nin, chien qui aboie ne mord pas ; viker come on tchin, vivre comme un chien, … seul et haineux ; vîve nos-ôtes èt lès tchins d’ tchèrète, vive nous et les chiens de charrette, réjouissons-nous de notre bonheur ; garder à qqn un chien de sa chienne, rinde li manôye di s’ pîce, ratraper sins couru ; s’ entendre comme chien et chat, s’ ètinde come tchin èt tchèt

 

C60

chien, enne

[n] (e-c) tchin, (o) tchén

 

G100

chiendent

nm dint-d’-tchin ; brosse en chiendent, brouche di dints-d’-tchin

 

C60

chienne

[nf] (o) lîtche, (c) liche, (e) léhe

s’il faut préciser le sexe du chien, on dira plus souvent:

(o) in mâle / ène feumèle di tchén, (c) on maule / one fumèle di tchin, (e) on måye / ine frumèle di tchin

 

G100

chier

v tchîr ; chier à nouveau, ritchîr ; (loc) à tchîr dissus, à chier dessus, en grande quantité ; tchîr mayèt, chier dur, subir les conséquences d’une constipation; tu me fais chier!, ti m’ en.mèrdes, ti-min.me! (grossier, est-il besoin de le préciser!) ; (expr) c’ è-st-on mougneû d’ bon Diè èt on tchiyaud d’ diâle, c’est un mangeur de bon Dieu et un chieur de diable, il dissimule un intérieur mauvais sous un extérieur honnête ; fioz do bin à on vilin, i vos tchîrè è vosse mwin !, faites du bien à un vilain, il vous chiera dans la main ! ; il a tchî dins mès botes, il a chié dans mes bottes ; il aureut cor one banse à s’ cu qu’ i tchî  reut co à costé, même s’ il avait une manne attachée au derrière, il foirerait encore à côté, il n’a pas d’ordre ; i r’boleut dès-ouys come on tchèt qui tchît dins lès cindes, ses yeux se dilataient comme ceux d’ un chat qui se soulage dans les cendres ; i tron.ne come on tchin qui tchît, il tremble comme un chien qui se soulage ; li diâle tchît todi su l’ gros moncia, le diable chie toujours sur le gros tas, l’argent attire l’argent ; si l’ diâle li mougnereut, i n’ tchîreut qu’ dès lokes, si le diable le mangeait, il ne chierait que des loques, il ne vaut rien ; on bon mouchon n’ tchît jamais è s’ nid , un bon oiseau ne fiente jamais dans son nid ; va-z-è tchîr à Malon.ne, c’ èst payis d’ Lîdje ! , va te soulager à Malonne, c’est pays de Liège (disait-on à un importun dans le comté de Namur)

 

C60

chiffon

[nm] (o-c) loke [nf], (e-c) clikote [nf]

 

G100

chiffon

nm loke (f)

 

C60

chiffonnage

nm cafougnadje, capôtiadje

 

C60

chiffonné

, ée adj (fatigué) scrans (-e) ; il avait un visage chiffonné, il aveut on visadje sicrans, on visadje tot scrandi ; (froissé)  cafougnî (-ye)

 

C60

chiffonner

[v] cafougnî

 

G100

chiffonner

v (froisser) cafougnî, capôtyî ; il chiffonne, i cafougne, i capôtîye ; votre livre est chiffonné, vosse lîve èst tot cafougnî ; (contrarier) grabouyî, tchipoter, tracasser ; cela me chiffonne, ça m’ grabouye

 

C60

chiffonnier

nm gobieû (f gobîyerèsse), loketî, mârtchand d’ gobîyes, martchand d’ lokes (f mârtchande di gobîyes) ; (expr) ièsse moussî come on gobieû, être habillé comme un chiffonnier, … très mal ; on mârtchand d’ lokes li rèscontèrreut jamaîs, i l’  mètreut dins ses gobîyes, si le chiffonnier le rencontrait, il le mettrait dans ses loques (tant il est sale)

 

C60

chiffonnier, ière

[n] (o-c) loketî, mârtchand d’ lokes, (e) martchand d’ clikotes, (c) gobieû, gobiyerèsse

 

G100

chiffre

nm chife ; les deux derniers chiffres, lès deûs daîrins chifes ; chiffre d’affaires, vintes (fpl.) ; cela dépend du chiffre d’affaires, i faut veûy lès vintes ; nous ignorons si son chiffre d’affaires est important, nos n’ savans nin s’ i vind bran.mint

 

C60

chiffrer

v (numéroter) numèrôter ; il chiffre les livres, i numèrôtéye lès lîves ; (évaluer) cârculer (, câlculer) ; nous devons encore chiffrer les bénéfices, nos d’vans co cârculer ç’ qui n’s- avans gangnî

 

C60

chignole

nf forèt (m), chignole

 

C60

chignon

nm chignon

 

C60

Chimay

npr Chimaî

 

C60

chimère

nf idéyes (f pl) ; se forger des chimères, si fé dès-idéyes

 

C60

chimie

nf chimîye

 

C60

chimiste

n chimisse

 

C60

chinois

, oise adj et n chinwès (-e)

 

C60

chiot

nm djon.ne di tchin ; (expr) li cia qui vout dès djon.nes di tchin, qu’i ‘nn’ èlève !, celui qui veut des chiots, qu’il en élève !

 

C60

chiper

v boser, choper ; il chipe, i bose, i chope

 

C60

chipie

nf gale, gârce, glawine, ourse, pwèson (m), vaurine

 

C60

chipotage

nm tchipotadje

 

C60

chipoter

v tchipoter, tchiketer ; ils chipotent, is tchipotenut ; « Èle ni s’ jin.ne nin, l’ sote, di s’ mète si près, di tchiketer a s’ cravate, à sès botons d’ pougnèts .» (E. Thirionet)

 

C60

chipoteur

, euse n tchipoteûs (-e)

 

C60

chique

nf (morceau de tabac à chiquer) chike, role, toubak à chiker (m) ; (expr) agnî su s’ chike, mordre sur sa chique, se retenir; côper l’ chike, couper la chique, estomaquer ou interrompre; travayî sins r’toûrner s’ chike, travailler sans retourner sa chique, … ferme; vos n’ avoz nin l’ timps di r’toûrner vosse chike qui l’ afaîre èst faîte, vous n’avez pas le temps de retourner votre chique que l’affaire est faite, cela va très vite ; (bonbon) chiclète (, tch(o)umgome)

 

C60

chiquenaude

nf pikenaude

 

C60

chiquer

v (mâcher du tabac) chiker ; action de mâcher du tabac, chikadje (m) ; (du chewing-gum) mawyî

 

C60

chiqueur

, euse n chikeû (-se)

 

C60

chiromancie

nf faire de la chiromancie, dîre li bone aventure

 

C60

chiromancien

, ienne nf dijeû d’ bone aventure (f dijeûse di bone aventure)

 

C60

chirurgie

nf chirurjîye ; pratiquer la chirurgie, fé l’s-opèrâcions ; instrument de chirurgie, ostèye (f)

 

C60

chirurgien

, ienne n chirurjyin (m) (f -jiène)

 

C60

chirurgien, enne

[nm] chirurjyin, (c) cèrujyin, in.ne, (e) cirujyin, in.ne

 

G100

choc

nm (heurt entre deux corps) arokadje, bukadje, tukadje ; (émotion) il a eu un fameux choc, il a stî tot r’toûrné, il a stî fameûsemint chauchoté (secoué), il a stî djosté on fameûs côp ; c’est le choc opératoire, c’ èst d’ awè passé su l’tauve (d’ opèrâcion)

 

C60

chocolat

[nm] chôcolat

 

G100

chocolat

nm chôcolat; ma femme, c’est une mangeuse de chocolat, mi feume, c’è-st-one mougneûse di chôcolat ; du chocolat blanc, do blanc chôcolat; du chocolat fondant, do nwâr chôcolat

 

C60

chœur

nm keûr ; enfant de chœur, corâle (, coraule, èfant d’ keûr)

 

C60

choir

v tchaîr ; je chois, dji tchaî ; il choit, i tchaît ; ils choient, is tchaîyenut ; il choira, i tchaîrè; il choirait, i tchaîreûve; qu’il chût, qu’ i tchèyiche; chu (-e), tchèyu (f tchèyeuwe) (, tcheût (-e), tchaît (-e))

 

C60

choisi

, ie adj rèlî  -te), tchwèsi (f tchwèsîye)

 

C60

choisir

[v] (c) tchwèsi, (o) chwèsi, (e) tchûsi

 

G100

choisir

v fé s’ tchwès, rèlîre, spèli, tchwèsi ; dj’ a tchwèsi l’ pus bia, j’ai choisi le plus beau ; ils choisissent, is tchwèsichenut ; (expr) il a tchwèsi s’ djoû, il a choisi son jour

 

C60

choix

[nm] tchwès, (e) tchûse [nf]

 

G100

choix

nm tchwès ; c’est son choix, c’ èst s’ tchwès ; (loc) de premier choix, di prumêre lècsion ; faire son choix, tchwèsi; vous avez fait un mauvais choix, vos n’ avoz nin bin tchwèsi; il n’avait que l’embarras du choix, i n’ aveut qu’ à tchwèsi

 

C60

choléra

nm colèra, morbus’, nwâre chite (f)

 

C60

chômage

nm chômadje ; être en chômage technique, fé dè l’barake

 

C60

chômer

[v] chômer, (o) biner

 

G100

chômer

v chômer

 

C60

chômeur

, euse n chômeû (-se)

 

C60

chope

nf chope, pinte, potia (m), vêre à bîre

 

C60

choquant

, ante adj chokant (-e)

 

C60

choquer

v (donner un choc) aroker, buker, tuker; il choque, il aroke, i buke, i tuke ; (offenser) choker

 

C60

chorale

nf tchanterîye ; « Li tchanterîye do tchèstia doneut mèsse en musike . » (J. Houziaux)

 

C60

chorée

nf danse di sint Guî

 

C60

choriste

nm tchanteû (-se)

 

C60

chose

[nf] (c) afaîre, (e) afêre, (o) afére

quelque chose: one saqwè, ine saqwè, ène saqwè

 

G100

chose

nf (terme général) afaîre, cayèt (m), saqwè, (t)chôse ; chose bizarre, avisance; chose de peu de valeur, faflote ; c’est peu de chose, c’ èst wêre di chôse ; c’est la même chose, c’ èst l’ min.me ; il m’a expliqué la chose, i m’ a èspliké l’ afaîre ; (expr) chaque chose en son temps, on n’ mougne nin l’ bouli divant dè l’ cûre; li vièspréye vint todi d’vant l’ naît ; quand ce n’est pas une chose, c’est l’autre, quand c’ èst nin do l’ flûte, c’ èst do tambour, quand ce n’est pas de la flûte, c’est du tambour, quand ce n’est pas une déconvenue, c’en est une autre, il a tous les malheurs; quand ç’ n’ èst nin Djan, c’ èst Djène, quand ce n’est pas Jean, c’est Jeanne, id; (loc) autre chose, ôte (t)chôse, ôte tchwès ; je cherche autre chose, dji cache après ôte tchôse, dji cache après one saqwè d’ ôte ; grand chose, grand tchôse; ce n’est pas grand chose, ci n’ èst nin grand tchôse, c’ èst dès tchîtchéyes ; ça ne vaut pas grand chose, ça n’ vaut nin one tchitche ; quelque chose, one saqwè ; je vais vous dire quelque chose, dji vos va dîre one saqwè ; (expr) i faut si wêre di chose po fé plaîji èt co mwins’ po displaîre, il faut peu de chose pour faire plaisir et moins encore pour déplaire ; (objet indéterminé) afaîre, cacaye, cayèt (m) ; il ne donne jamais que de petites choses, i n’ done jamaîs qu’ dès cacayes ; il y avait un tas de choses, gn-aveut on moncia d’ afaîres ; il a de belles choses chez lui, il a dès bias cayèts è s’ maujone ; chose sans valeur, cacaye, chochin (m), runin (m) ; (objet que l’on ne peut nommer) afaîre, cayèt (m), machin (m) ; donnez-moi cette chose !, donez-me cit-afaîre-là ! ; (personne que l’on ne peut nommer) chôse, machin (m) ; je suis allé chez chose, dj’ a stî mon chôse ; se sentir tout chose, ièsse tot jin.né

 

C60

chou

[nm] _ blanc: (blanc) cabu

_ vert: (e-c) djote [nf]

_ rouge: (rodje / roudje) cabu

_ x de Bruxelles: sprautes [nf-(pl)]

 

G100

chou

m (chou cabus ou pommé) cabus ; chou blanc, blanc cabus ; chou rouge, rodje cabus ; soupe au chou rouge, sope au rodje cabus ; chou à jets, brocalî ; chou de Bruxelles, spraute (f) ; chou vert, djote (f) ; chou de Savoie, savôye ; ensemble des choux, djoterîye (f) ; grosse tige du chou, bukion (m), burton (m) ; chou cuit, djote (f) ; mélanger le plat de chou, machî l’ djote ; chou à la crème, chou à l’ crin.me ; (expr) c’est chou vert et vert chou, c’ èst fin parèy, c’ èst todi l’ min.me diâle (di-st-i l’ mârtchand d’ bondiès) ; ménager la chèvre et le chou, waurder l’ èglîje au mitan do viladje ; quand on staure si djote, on nè l’ ramasse jamaîs tote, quand on répand son plat de chou, on ne le ramasse jamais entièrement ; ci n’ èst nin insi qu’ on mache li djote, ce n’est pas ainsi qu’on mélange un plat de chou, … que l’on agit ; (terme d’ affection) pitchou, pitchounèt (-e), tchiperoule (f); …, mon chou, m’ fis, … m’ fèye (f)

 

C60

choucas

nm tchauwe (f) , tchocote ; crier comme un choucas, , tchaweter

 

C60

chouchou

nm kèkèt

 

C60

chouchoutage

nm adolmitadje, miloutadje

 

C60

chouchouter

v adolmiter, milouter ; il chouchoute, il adolmitéye, i miloute

 

C60

choucroute

nf choucroute

 

C60

chouette

nf houlote, houprâle ; j’ai entendu hululer la chouette, dj’ a oyu l’ houlote ûler ; (expr) awè dès-ouys d’ houlote, avoir des yeux de chouette, … les yeux perçants

 

C60

chouette

adj ça, c’est chouette, ça, c’ èst bin ; tu es chouette, quand même, vos-èstoz djinti tot l’ min.me !, vos-èstoz binamé po ça, savoz !, qui v’s-èstoz on binin.mé, vos ! ; tu as une chouette voiture, vos-avoz one bèle auto ; èlle est bin, voste auto

 

C60

chou-fleur

nm chou-fleûr

 

C60

choyer

v adolmiter, milouter ; il choie, il adolmitéye, i miloute

 

C60

chrétien

-ienne adj et n (religion) crétyin (f crétiène) ; (parti politique) calotin, can’tatî, catî

 

C60

chrétiennement

adv être enterré chrétiennement, ièsse ètèré à l’ èglîje ; ils ont été élevés chrétiennement, il ont todi stî fwârt d’ èglîje

 

C60

Christ

npr Cris’

 

C60

christ

nm cris’

 

C60

Christophe

npr Cristofe

 

C60

chrysalide

nf gros molon (m), pâpâlaulau (m)

 

C60

chrysanthème

nm (gros) crisantin.me (f) ; (simple) fleûr di sinte Caterine

 

C60

chuchotement

nm chicheladje, chichelotadje (, chuchelotadje) ; « Dji choûte èt dji n’ sé rin oyu qu’ on chicheladje su on-aîr di sondje . » (A. Bacq)

 

C60

chuchoter

v causer tot bas, chicheler, chicheloter (, chucheloter) ; il chuchote, i cause tot bas, i chicheléye, i chichelote ; que chuchotez-vous encore là ?, qwè-ce qui c’ èst co d’ ça po dès chichelotadjes ? ; il lui a chuchoté des mots doux à l’oreille, i lî a chicheloté dès doûs mots è s’-t-orèye

 

C60

chuchoterie

nf basse-mèsse ; c’est tout, ces chuchoteries ?, ci sèrè bin rade faît, vos basses-mèsses ?

 

C60

chuchoteur

, euse adj et n chicheleûs (-e), chicheloteûs (-e) (, chucheloteûs (-e))

 

C60

chut !

interj chut’ !

 

C60

chute

[nf] _ d’eau : (e) cascåde, (c) cascâde

 

G100

chute

nf (le fait de tomber) tchèyadje (m) ; faire une chute, tchaîr ; au théâtre, au moment de la chute du rideau, au tèyâte, quand l’ ridau r’tchaît ; il assistait à la chute de neige, il esteûve là quand l’ nîve tchèyeut; c’est la chute des feuilles, gn-a lès fouyes qui tchaîyenut ; il ne craint pas la chute des cheveux, i n’ a nin peû d’ piède sès tch’vias ; la chute du franc, li franc qui bache ; il y a chute des prix, lès pris bachenut ; une chute d’eau, one vintèle ; dans un nom de lieu, on gardera toutefois le termes français « chute » ; les chutes du Niagara, lès chutes do Ni(y)agara ; (extrémité) la chute des reins, li bas do dos; la chute du toit, li pindis’ do twèt ; (reste d’ une matière) rèstant ; elle m’a donné une chute de tissu pour faire une jupe, èle m’ a d’né on rèstant d’ on.nadje, por mi fé one cote

 

C60

chuter

v si staurer, si stinde, tchaîr (, tchèy), toumer ; il a chuté juste devant moi, i s’ a stauré jusse pa-d’vant mi, il a tcheû jusse pa-d’vant mi (, il a tchèyu…), il a toumé…

 

C60

ci

adv ci ; (loc) de ci de là, bèrlik-bèrlok, brik-brok, di r’vint di r’va, di stik di stok, ink èt pink, plik-plok ; par ici, pâr-ci, avaur-ci ; ces jours-ci, di cès djoûs-ci ; ci-annexé, ci-joint, avou çoci, avou ç’ papî-ci ; ci-après, véci pus lon, one miète pus lon,; ci-dessus, véci pus hôt

 

C60

ci

pron dém ci ; (loc) comme ci comme ça, come ci come ça ; exiger ci et ça, v’lu ci èt ça ; et ci et là, èt tchik èt tchak, èt tchik èt broke

 

C60

cibiste

n cibisse

 

C60

cible

nf (objet que l’on vise) toucher le centre de la cible avec une flèche, fé one rôse ; (ce qui est visé) il était la cible de tous, c’ èst todi après li qu’ on ’nn’ aveut

 

C60

ciboire

nm cibwêre

 

C60

ciboule

nf ciboule, grandès brèles (pl)

 

C60

ciboulette

nf brèles (pl) ; j’ai mangé de la ciboulette, dj’ a mjndjî dès brèles

 

C60

cicatrice

[nf] (o) skèrlache, (c) kèrnache, (e) costeûre, (c) costure, (o) cousture, (o) brogne

 

G100

cicatrice

nf costeure, crin (m), (s)kèrnache ; une grande cicatrice, one grande sikèrnache ; être couvert de cicatrices, ièsse tot racosturé ; un visage marqué de cicatrices, on visadje tot racosu

 

C60

cicatriser

(se) v si r’ssèrer ; la plaie se cicatrise, li plauke si r’ssère

 

C60

ci-dessous

[adv] (o) là-d’zous, (c) vêci pa-d’zos, (e) chal-dizos

 

G100

ci-dessus

[adv] (o) là-d’zeû(r), (c) vêci pa-d’zeû, (e) chal-dizeûr

 

G100

cidre

nm cîde, most; « Dji paye on lite di most . » (E. Wartique)

 

C60

ciel

[nm] (e) cîr, (c) ciél, (o) cièl ; v. firmament

 

G100

ciel

nm ciél ; arc-en-ciel, aîrdiè ; le ciel est chargé, li ciél èst kèrdjî, li timps… ; le ciel s’ éclaircit, ça raclérit ; entre ciel et terre, ètur ciél èt têre ; un avion dans le ciel, one aviyon è l’ aîr; aller au ciel, aler au paradis ; porter au ciel (louanger), pwârter au ciél ; cela crie vengeance au ciel, ça crîye vindjince au ciél ; si le ciel est rouge le soir, pluie et vent, si l’ ciél èst rodje au nût, plouve èt vint ; (loc) au septième ciel, au sètyin.me ciél; ciel !, Mâria todi! ; grâce au ciel !, eûreûsemint, pâr chance ; juste ciel !, Mâria todi ! ; plaise au ciel, plaî-st-à Diè ; plût au ciel, pôreûve ieû valu ; lever les mains au ciel, lèver sès mwins au hôt ; un ciel d’encre, on ciél come di l’ intche ; (expr) on n’ va nin au ciél sins chaule, on ne va pas au ciel sans échelle (il faut y mettre le prix) ; por mi, i va tchaîr dès djon.nes di tchèt, à mon avis, il va tomber des jeunes de chat, le ciel est chargé à l’extrême ; i va tchaîr dès maurticots avou dès queuwes di blanc-fiêr, il va tomber des singes avec des queues en fer blanc, id; c’ èst l’ fis dè l’ blanke pouye, c’est le fils de la poule blanche, tout lui tombe du ciel ; il èst tcheû dins l’ pachis aus polins, il est tombé dans la prairie aux poulains, id; tchôke, dji satche ! , aide-toi, le ciel t’aidera ; (firmament) ciel étoilé, stwalî (, stwèlî)

 

C60

cierge

nm tchandèle (f) ; cierge pascal, tchandèle bènite

 

C60

Ciergnon

npr Cièrgnon

 

C60

cigare

nm cigâre, boulon; fumer le cigare, fumer dès cigâres ; (expr) fé poûsseler l’ cigâre, fumer géné­reusement le cigare

 

C60

cigarette

[nf] cigarète

 

G100

cigarette

nf cigarète ; fumer la cigarette, fumer dès cigarètes

 

C60

cigarillo

nm cigarilo

 

C60

cigogne

nf cigogne

 

C60

ciguë

nf cigûwe

 

C60

cil

nm pwèl di paupêre

 

C60

ciller

v paupyî ; il cille, i paupîye

 

C60

cimaise

nf cimaudje

 

C60

cime

nf fine copète, mère copète, pure copète

 

C60

ciment

[nm] cimint

 

G100

ciment

nm cimint; enduire de ciment de manière uniforme avec une planchette, talochî (,talocher)

 

C60

cimenter

v ciminter ; il cimente, i ciminte ; celui qui cimente, ciminteû ; action de cimenter, cimintadje (m)

 

C60

cimetière

[nm] (c) aîte, (e) ête [nf], (c) cimintîre, cimintiére [nf], (e) cimitiére [nf], (o) cèmintiêre [nf]

 

G100

cimetière

nm aîte (f), cimintiére (f)

 

C60

cincle

_ plongeur nm mauvî d’ aîwe

 

C60

cinéma

nm cinéma

 

C60

Ciney

npr Cînè

 

C60

cinglé

, ée adj fin fô (f fine sote)

 

C60

cingler

v (frapper) cwachî, scoryî, tchèneter ; il cingle, i cwache, i scorîye, i tchènetéye ; « binaujes d’ ièsse dès-omes dislachîs dins l’ vint qui cwache » (J. Guillaume)

 

C60

cini

nm vèt’ canari

 

C60

cinq

adj num cink ; groupe de cinq, cinkin.ne (f) ; (expr) i m’ a djouwé cink lignes, il m’a joué cinq lignes, il n’a pas été honnête avec moi ; i n’ a nin sès cink locîyes, il n’a pas ses cinq louchées, … ses cinq sens ; vos-alez awè one imaudje à cink dwèts, vous allez avoir une image à cinq doigts, … une gifle

 

C60

cinquantaine

nf cinkantin.ne ; il y en avait une cinquantaine, gn-aveut dins lès cinkante, gn-aveut one cinkantin.ne

 

C60

cinquante

adj num cinkante ; cinquante et un, cinkante-y-onk ; cinquante et une, cinkante-y-one ; cinquante-deux, adj cinkante-deûs ; cinquante-trois, adj cinkante-trwès ; cinquante-quatre, adj cinkante-quate : cinquante-cinq, adj cinkante-cink ; cinquante-six, adj cinkante-chîs, à la pause et devant « omes » et « eûres », cinkante-chîj ; cinquante-six affaires, cinkante chîs-afaîres, cinkante-chîs cayèts ; il y en a cinquante-six, gn-a cinkante-chîj ; cinquante-sept adj cinkante-sèt’ ; cinquante-huit adj cinkante-iût; cinquante-huit hommes, cinkante- iût-z-omes ; cinquante-huit fillettes, cinkante-iût marayes ; il y en a cinquante- huit, gn-a cinkante-iût’ ; cinquante-neuf, adj cinkante noûf; cinquante-neuf hommes, cinkante-noûf /v/ omes

 

C60

cinquantième

adj cinkantyin.me

 

C60

cinquième

adj cinkyin.me

 

C60

cinquièmement

adv cinkyin.memint

 

C60

cintrage

nm cintradje

 

C60

cintre

nm cinte ; bâtir en plein cintre, bâti su s’ plin rond

 

C60

cintrer

v cintrer ; il cintre, i cintréye ; ( ..un vêtement) adjuster on moussemint

 

C60

cintreuse

nf cintreûse, machine à cintrer

 

C60

cirage

nm ciradje

 

C60

circoncire

v discaloter ; il circoncit, i discalote

 

C60

circonférence

nf toû (m) ; un cercle de deux mètres de circonférence, on rond d’ deûs mètes di toû

 

C60

circonflexe

adj accent circonflexe, tchapia

 

C60

circonscription

nf (division d’un territoire) ; dans cette circonscription, dins ç’ pârtîye-là do payis

 

C60

circonstance

nf cas (m) ; tout dépend des circonstances, on cas n’ èst nin l’ ôte; en pareille circonstance, dins cès cas-là, dins ç’ cas-là ; je profite de la circonstance, dji profite di l’ ocâsion ; dans les circonstances actuelles, come ça va au djoû d’ audjoûrdu ; c’est un concours de circonstances, c’ èst qu’ ça d’veûve aler insi, c’ èst pace qui ça a tcheû insi

 

C60

circonvolution

nf catoû (m)

 

C60

circuit

nm (trajet qui se termine au point de départ) toû; j’ai parcouru le circuit à pied, dj’ a faît tot l’ toû à pîds ; (itinéraire) vôye (f) ; je suis allé reconnaître le circuit, dj’ a stî r’conèche li vôye ; (électricité) circwît, courant ; les ouvriers ont rétabli le circuit, lès-ovrîs ont r’mètu l’ courant

 

C60

circulaire

adj rond (-e) ; c’est une maison circulaire, c’ è-st-one ronde maujone ; nf (lettre) lète ; nous avons tous reçu cette circulaire, nos-avans r’çû tortos ç’ lète-là

 

C60

circulation

nf (mouvement) daladje (m) ; on a détourné la circulation, on-z-a faît aler l’ daladje d’ on- ôte costé ; il y avait beaucoup de circulation sur les routes, gn-aveut bran.mint do daladje su lès vôyes ; (circulation cardiaque) il a des problèmes de circulation cardiaque, il èst malade do keûr ; (diffusion) le livre est mis en circulation, li lîve est parètu

 

C60

circuler

v (se déplacer) aler, couru ; le train circulait lentement, li trin aleûve tot doûcemint; il circule énormément, i coûrt bran.mint, i voyadje bran.mint, il èst todi su tchamps su vôyes, il èst todi su l’ vôye ; (se propager) couru ; un bruit qui circule, on brût qui coûrt ; (passer) circulez, il n’y a rien à voir !,  alez-è ! gn-a rin à veûy ; foû di-d-ci ! gn-a rin à veûy

 

C60

cire

nf cire ; cire à cacheter, ; « Volà l’ cî èt l’ tchandèle. Èt l’ catchèt, là, dins l’ cofe, s’ i v’ plaît, moman, dinez-mè le ? » (J. Gilson)

 

C60

cirer

v cirer, ècrachî, mète dè l’ cire ; de la toile cirée, dè l’  twèle ciréye ; cirer les souliers, ècrachî lès solés ; « Dès gros solès come on va à l’câriére . Poldine lès-a seûlemint ècrachî li djoû di d’vant . » (A. I.aloux) ; cirer le parquet, fé r’lûre li plantchî ; (expr) je n’en ai rien à cirer, dj’ ènn’ a d’ cure qwè

 

C60

cireur

, euse n cireû (-se) ; (appareil) machine à cirer

 

C60

cirque

nm cirke

 

C60

cirse

nm tchèrdon ; cirse lancéolé, tchèrdon di tch’vau

 

C60

cisaille

nf cisia (m)

 

C60

cisailler

v ciseler, côper avou on cisia

 

C60

ciseau

nm cisia ; ciseau de maréchal-ferrant, cisia d’ mârchau ; ciseau à dos de cordonnier, foûrmwè

 

C60

ciseaux

[nm-pl] cisète [nf-sing]

 

G100

ciseaux

nm pl cisète (f sing) ; des ciseaux de couturière, one cisète di costri

 

C60

ciseler

v ovrer l’ cisia, ciseler ; action de ciseler, ciseladje (m) ; il cisèle, i ciseléye ; ciseler la pierre à coups réguliers, ritonde li pîre ; action de ciseler, ritondadje (m) ; « dès-ârmes, dès keûves èt dès stins ovrés » (J. Gilson) ; ciseler en biais, chèpeler

 

C60

ciseleur

nm ciseleû

 

C60

ciselure

nf ciselûre ; ciselure provisoire de la pierre, totche

 

C60

ciserin

nm pâpe

 

C60

citadelle

nf citadèle

 

C60

citadin

, ine n djin dè l’ vile (f), monseû (m), mossieû (m)

 

C60

cité

nf cité, vile

 

C60

citer

v (reproduire exactement) ridîre mot à mot ; (désigner avec précision) dîre ; citez-moi tous vos prénoms, dijoz-me tos vos p’tits noms ; (sommer à comparaître en justice) fé v’nu ; il a été cité comme témoin, on l’ a faît v’nu come tèmwin, … po l’ mète èn-oûve

 

C60

citerne

nf citêrne ; eau de citerne, aîwe di gotêre, … di plouve, … di pompe

 

C60

citoyen

, enne n citwèyin (f citwèyin.ne) ; c’est un citoyen français, c’ è-st-on Francès ; c’est un drôle de citoyen, c’ è-st-on drole d’ apoticaîre,… d’ apôte

 

C60

citron

nm citron

 

C60

citronnade

nf spa citron, citronâde

 

C60

citronnelle

nf lèvrone

 

C60

citrouille

nf grosse cawoûte

 

C60

civet

nm ragout

 

C60

civière

nf civêre (, civiére ); civière d’ église, bayau (m) ; bard, bèri

 

C60

civil

nm civil

 

C60

civil

, ile, adj civil (-e) ; l’état civil, l’ ètat-civil ; enterrement civil, ètèremint civil

 

C60

cizerin

nm pâpe

 

C60

clabaudagc

nm clabaudadje

 

C60

clabauder

v clabauder, fé péter s’ babèye, … s’ linwe ; il clabaude, i clabaude, i faît pèter s’ linwe

 

C60

claie

[nf] (o) cloye, (c) clôye, cloyète, (e) cleûse, (o-c) volète

 

G100

claie

nf clôye, cloyète ; claie à mettre au four pour sécher les fruits, clôye à èforner ; (expr) fieû d’ clôyes, faiseur de palissades de branchages, imbècile ; (petite claie de pâtissier) cloyète, volète ; la tarte est sur la claie, li taute èst su l’ volète

 

C60

clair

nm clér ; clair de lune , clér di lune ; au plus clair du temps, au pus sovint ; (loc) tirer au clair, awè l’ fin mot ; bleu clair, pâle-bleuw, bleuw clér ; « Èst-ce por mi, bèl andje, qui v’s-avîz mètu vosse rôbe pâle bleuwe ? » (J. Guillaume)

 

C60

clair

, aire adj clér (-e) ; une étoffe claire, one clére sitofe : de l’eau claire, dè l’ clére aîwe ; il fait clair (il fait jour), i faît clér ; votre café est bien clair, vosse cafeu èst bin tène ; (loc) clér èt nèt’ , clair et net, nettement ; (expr) clér come à plin djoû, clair comme en plein jour ; clér come di l’ aîwe di rotche, clair comme de l’eau de roche ; clér come do djus d’ chike, clair comme du jus de chique, pas clair du tout, incompréhensible ; ci n’ èst nin avou dè l’ clére aîwe qu’ on-z-ècrache lès pourcias, ce n’est pas avec de l’eau claire qu’on engraisse les cochons, quand on veut arriver à un résultat, il faut y mettre le prix ; l’ aîr è-st-au clér, i va djaler, le ciel devient plus clair, il va geler; on n’ dimande nin à on-aveûle s’ i vout veûy clér, on ne demande pas à un aveugle s’il veut voir la lumière, … à qui a soif s’il veut boire ; bleu-clair, bleuw-clér, pâle-bleuw ; « Mârdjôsèf a rapwartè on bia bleuw-clér tèchu, on pull­over, s’ apinse qu’ on dit come lès-Anglès .» (A. Laloux) ; (facile à comprendre) aujîy à comprinde, tot simpe ; c’est tout à fait clair, dj’ a bin compris

 

C60

clair

adv clér ; voir clair, veûy clér

 

C60

clair, e

[adj] clér, e

 

G100

clairement

adv (nettement) cléremint ; je le vois clairement, d l’ veu cléremint bin, djè l’ veu tot-à faît ; (d’une manière claire à l’esprit) hôt èt clér ; je l’ai dit clairement, djè l’ a dit hôt èt clér ; expliquez cela clairement, dijoz-le qu’ on vos comprinde bin

 

C60

claire-voie

nf (clôture) baye ; civière à claire-voie, bèri (m)

 

C60

clairière

nf cléria (m), clérîre, cléris’ (m) ; « Nos n’s-avans achî dins l’ cléria. » (J. Guillaume)

 

C60

clairon

nm cléron

 

C60

claironner

v criyî pa t’t-avau tot ; il a fallu qu’il aille le claironner un peu partout, il a falu qu’ i l’ aliche criyî tot-avau

 

C60

clairsemé

, ée adj (peu dense) plik-plok ; il y a des arbres très clairsemés, i gn-a saquants-aubes mètus plik-plok ; la population de ce village est clairsemée, dins ç’ viladje-là, gn-a wêre di djins

 

C60

clairvoyance

nf il a beaucoup de clairvoyance, i vèt tot d’ sûte qwè ; c’ è-st-on-adouyant s’ i gn-a onk

 

C60

clairvoyant

, ante adj adouyant (-e), qui vwèt clér, qui vwèt tot d’ sûte qwè

 

C60

clandestinement

adv à catchète, catchémint

 

C60

clapier

nm garène à lapin

 

C60

clapotage

nm clapotadje

 

C60

clapoter

v clapoter, tchapoter ; l’eau clapote, l’ aîwe clapote, … tchapote

 

C60

clapotis

nm gadrouyerîye (f), wich-wach

 

C60

claque

nf (gifle) clatche, pètéye, tchofe ; (loc) en avoir sa claque, ènn’ awè s’ sô

 

C60

claquement

nm clapadje

 

C60

claquer

v claper, clatchî, sclauchî ; il claque dans ses mains, i clatche dins sès mwins, i clape… ; le fouet claque sur la rue, li scorîye siclauche su l’ pavéye ; faire claquer les lèvres (en signe d’appétit) fé claper sès lèpes ; faire claquer le fouet, fé pèter li scorîye ; faire claquer la porte, fé claper l’ uch ; claquer des dents, craker dès dints ; (expr) pèter come on côp di scorîye, claquer comme un coup de fouet

 

C60

Clara

npr Clâra

 

C60

clarification

nf discomèladje (m)

 

C60

clarifier

v (rendre plus clair un liquide) dispèchi ; son sang était trop épais, il a fallu le clarifier, il aveut s’ song qu’ èsteut trop spès, on lî a d’vu dispèchi ; (élucider) discomèler; c’est une question qu’on ne peut clarifier, c’ è-st-one afaîre à n’ sawè discomèler

 

C60

clarinette

nf clârinète

 

C60

clarinettiste

n djouweû d’clârinète (f djouweûse di…)

 

C60

Clarisse

nf clârisse, seûr Clarisse

 

C60

clarté

nf (état de ce qui est clair) cléreû, lumiére ; (caractère de ce qui est facile à comprendre) dites-le avec clarté, dijoz-le po qu’ on vos comprinde

 

C60

classe

nf (groupe) sô(r)te ; les classes de personnes, lès sôtes di djins ; voyager en première classe, voyadjî en pr(e)umêre ; la classe ouvrière, lès-ovrîs ; la classe bourgeoise, lès bordjwès ; (classe scolaire) anéye ; la classe de deuxième, li deûzyin.me anéye ; aller en classe, aler è scole; à la rentrée des classes, à l’ rintréye dès scoles ; toute la classe a été punie, tote li classe a stî pûnîye ; (valeur) il a de la classe, c’ è-st-one saquî, c’ è-st-on prumî, c’ è-st-on râre

 

C60

classement

nm arindjadje, classemint

 

C60

classer

(se) v il se classe dans les premiers, il èst dins lès pr(e)umîs

 

C60

classer

v (ranger) arindjî, fé do classemint, rindjî ; (assigner une place) mète ; classez-le avec les romans, mètoz-le avou lès romans ; c’est une affaire classée, on n’ è cause pus

 

C60

Claude

npr Claude

 

C60

claudicant

, ante adj chalé (-ye)

 

C60

claudication

nf bwèstiadje (m), chaletadje (m)

 

C60

claudiquer

v bwèstyî, chaleter ; il claudique, i bwèstîye, i chaletéye

 

C60

clause

nf condicion ; j’ai lu toutes les clauses du contrat, dj’ a lî totes lès condicions do contrat

 

C60

claustration

nf rèssèradje (m)

 

C60

claustrer

v rèssèrer.

 

C60

claustrophobe

adj malade di s’ sinte rèssèré

 

C60

clavicule

nf clé di spale

 

C60

clef

nf clé ; clef à gorge, clé à gôje ; … à lame, clé à lame ;… à ressort, clé à r’ssôrt, clé anglèse ; fermer la porte à clé, sèrer l’ uch à l’ clé ; (expr) lès caurs, c’ èst l’clé d’ totes lès maujones, l’argent c’est la clé de toutes les maisons, avec l’argent, on vous ouvre toutes les portes

 

C60

clématite

nf rampioule ; clématite des haies (clematis vitalba, herbe aux gueux), ièbe di bribeûs (< autrefois, les mendiants professionnels l’appliquaient sur leurs plaies pour entretenir leurs ulcères)

 

C60

clément

, ente adj être clément, awè dès laudjès mantches ; (figuré) doûs (f doûce)

 

C60

Clémentine

npr Clémentine (diminutif, Mentine)

 

C60

clenche

nf clitche ; se fermer à la clenche, si clitcheter, si clitchî ; fermer à nouveau à la clenche, riclitchî ; agiter la clenche, clitcheter; action d’agiter la clenche, clitchetadje (m) ; agiter à nouveau la clenche, riclitcheter ; (expr) il èst todi pindu à nosse clitche, il est toujours pendu à notre clenche, il est toujours chez nous

 

C60

clenchette

nf clitchèt (m)

 

C60

cleptomane

n et adj pate-à-grawes (n), picot ; il était un peu cleptomane, il èsteûve one miète picot ; c’est une cleptomane, c’ è-st-one pate-à-grawes ; il est cleptomane, c’ è-st-on pate-à-grawes

 

C60

clerc

nm (d’église) maurlî ; clerc de notaire, clér di notaîre

 

C60

clergé

[nm] (e-c) curés [nm-pl], (e) priyèsses [nm-pl]

 

G100

clergé

nm (lès) curés

 

C60

clérical

, ale adj pwârté (-ye) po lès curés, can’tâti (nm)

 

C60

cliché

nm (typogr. ou photogr.) èpreûve (f) ; j’ai reçu lès clichés, dj’ a r’çû l’s-èpreûves ; (banalité) c’était une conversation pleine de clichés, c’ èsteûve causer po n’ rin dîre

 

C60

client

[nm] (o-c) pratike [nf], (e) cande [nf]

 

G100

client

nm canle (f), pratike (f) ; servir l’alcool aux clients, sièrvu l’ gote aus pratikes,… auzès pratikes

 

C60

clientèle

nf pratike (f) ; servir la clientèle, ayèssî l’ pratike; « Po continter l’ pratike dès grands djoûs, i gn-aveûve on deûzin.me batia .» (L. Maréchal) ; (expr) li crédit tchèsse li pratike, le crédit chasse la clientèle ; quand l’ pratike sût, tot va bin, quand la clientèle suit, tout est pour le mieux (pour le marchand)

 

C60

clignement

nm clougnadje

 

C60

cligner

[v] clignî

 

G100

cligner

v clignî, clougnî ; il cligne, i cligne, i clougne ; cligner à nouveau, riclignî, riclougnî ; cligner légèrement, clougneter ; action de cligner légèrement, clougnetadje (m)

 

C60

clignotant

nm (avertisseur de voiture) clignète (f), clougneteû ; au pus sovint, asteûre, on vind lès vwètures sins clignètes, à l’heure actuelle, les voitures se vendent, bien souvent, sans clignotants (dit-on quand le conducteur effectue une manœuvre sans les utiliser)

 

C60

clignotement

nm (lumière) blawetadje ; (yeux) clignetadje, clougnetadje

 

C60

clignoter

v (lumière) blaweter ; les lumières clignotent, lès lumiéres blawetéyenut ; (yeux) cligneter, clougneter ; son œil gauche clignote continuellement, si gauche ouy clougnetéye tofêr

 

C60

clignoteur

nm (voir clignotant)

 

C60

climat

nm aîr (f), aîradje, aîreû (f) ; le climat est doux, l’ aîr èst doûce ; « I n’ sopwarteûve nin l’ aîradje do Congo .» (A. Laloux); « Do trèvint qu’ lès sègneûrs d’ Aix vinin.n co voltî prinde li fèle aîreû dès crèsses. » (E. Gilliard)

 

C60

climatisation

nf c’est une voiture qui a la climatisation, dins ç’t-auto-là, on sét mète l’ aîr à l’ idéye

 

C60

clin

[nm] _ d’œil : clignète [nf], (e) clègn d’ oûy

 

G100

clin d’œil

nm clignète (f), clougnète (f), clougnadje, clougn d’ ouy; vous avez fait un clin d’ œil, je l’ai vu, vos-avoz faît one clignète, djè l’ a vèyu

 

C60

clinique

nf ospitau (m)

 

C60

clinquant

nm (affutiaux) atricayes (f pl)

 

C60

cliques

nf pl prendre ses cliques et ses claques, plèyî bagadje, prinde sès clitches èt sès clatches

 

C60

cliqueter

v clicoter ; la porte cliquette, elle est mal fermée, gn-a l’ uch qui clicote, i n’ èst nin bin sèré ; (expr) clapeter come on fiêr di tch’vau, cliqueter comme un fer à cheval (mal cloué), avoir une mauvaise santé

 

C60

cliquetis

nm clicotadje

 

C60

clitoris

nm caclindje (f)

 

C60

clochard

nm tchiminau

 

C60

cloche

[nf] (e-c) cloke, clotche

 

G100

cloche

nf cloke, clotche ; sonner les cloches, soner lès clotches ; (loc) à la cloche du bois, à l ‘clotche di bwès, è catchète

 

C60

cloche-pied

(à) loc à djoke su on seûl pîd ; aller à cloche-pied, sauter à cloche-pied, potchî su one djambe, zoubler…, zoubler à on pîd, zoubler su on pîd

 

C60

clocher

[nm] clokî, clotchî

 

G100

clocher

v (boiter) bwèstyî, chaleter ; (présenter un défaut) ni nin aler; ça cloche, ça n’ va nin ; (expr) gn-a on pû o djeu, il y a qqch qui cloche

 

C60

clocher

nm clotchî ; le clocher de l’église, li clotchî d’ l’ èglîje

 

C60

clochette

nf (petite cloche) chîlète, sonète ; (fleur) chîlète, clokète

 

C60

cloison

nf trèpaudje ; cloison de plâtre, payotadje, clwèson ; (de bateau) eûscote

 

C60

cloisonnage

nm trèpaudje (f) ; (de plafonneur) payotadje ; établir les cloisonnages, payoter

 

C60

cloisonnement

nm trèpaudje (f)

 

C60

cloisonner

v trèpaurdjî; il cloisonne, i trèpaudje ; (pour plafonnage) payoter

 

C60

cloître

nm èclôse ; « L’ èclôse ni vièrè jamaîs pus on priyèsse .» (J. de Lathuy)

 

C60

cloîtrer

v clôstrer ; il cloître, i clôstréye ; se cloîtrer, si rètraucler

 

C60

clopin-clopant

loc hink èt pink

 

C60

clopiner

v clèper, clèpeter, clèpyî; il clopine, i clèpéye, i clèpîye

 

C60

cloporte

nm nwâr-pourcia, pourcia-d’-cauve, pourcia-singlé

 

C60

cloque

nf (de la peau) clokète ; (expr) li cia qui brûle si d’drî n’a qu’à s ‘assîr dissus lès clokètes, celui qui se brûle le derrière n’a qu’à s’asseoir sur les cloques, il faut payer les conséquences de ses actes.

 

C60

cloquer

v cloketer ; elle cloque, èle cloketéye ; action de cloquer, cloketadje (m)

 

C60

clore

v (fermer) clôre, sèrer ; je clos, dji clô ; il clôt, i clôt ; nous closons, nos cloyans ; vous closez, vos cloyoz ; ils closent, is  clôyenut ; il clora, i clôrè ; il clorait, i clôreut, i clôreûve; qu’il close, qu’ i clôye ; closant, cloyant ; clos(e), clôs (-e), cloyu ; la porte était fermée, l’  uch èsteut clôs, l’ uch èsteut cloyu,sèré ; il a trouvé porte close, il ayeû l’ uch sèré,… l’ uch di bwès ; (entourer d’ une clôture) rèssèrer ; (mettre un terme) clore une discussion, une séance, è d’mèrer là, ni nin aler pus lon, mète li cougnèt

 

C60

Clotilde

npr Clotile

 

C60

clôture

nf cloture ; clôture de fils de fer barbelés, cloture di ronches ; clôture à claire-voie, baye ; clôture sous forme de palissade, clôye; treillis de poulailler, trèyis’; treillis type « ursus », cloture

 

C60

clôturer

v rèssèrer, rèturer ; « èsconte di s’ maujon, si corti rèturè d’ blankès spènes  » (J. Houziaux) ; action de clôturer, rèssèradje (m), rèturadje (m) ; clôturer au moyen d’une haie ou d’un mur, rèclôre ; (déclarer clos) clôturer une séance, è d’mèrer là, ni nin aler pus lon, mète li cougnèt

 

C60

clou

[nm] (o-c) clau, (e) clå

 

G100

clou

nm clau ; clou de cuivre, clau d’ keûve ; clou de latte, clau d’ latia ; clou de sabot, clau d’ sabot ; clou de soulier, clau d’ solé ; petit clou, simince (f) ; long clou, pwinte (f) ; grand clou carré (cordonnier) dache (f) ; très petit clou à tête (cordonnier), spingurlèt ; petit clou pour consolider (cordonnier) bètch-di-mouchon ; clou du cierge pascal, clau bènit ; chasse-clou, tchèsse-clau ; (expr) avou li, faureut todi ièsse pindu au clau, avec lui, il faudrait toujours être pendu au clou, … être à sa disposition; craus come on cint d’ claus (iron.), gras comme une centaine de clous ; dj’ a compté lès claus d’ l’ uch, j’ai compté les clous de la porte, on n’est pas venu m’ ouvrir ; il èst deur come on clau, il est dur comme un clou, il est solide ; il èst r’lûjant come on clau d’keûve, il reluit comme un clou de cuivre, il est pimpant ; il èst sètch come on clau, il est sec comme un clou ; il èst todi à claus èt à maus, il a toujours des furoncles et des maux, il est en mauvais état ; i lî a rèspondu jusqu’au clau, il lui a répondu jusqu’au clou, il a prétendu avoir le dernier mot; i n’ î manke nin on clau, pas un clou n’y manque, c’est en excellent état ; on clau tchèsse l’ ôte, un clou chasse l’autre, un événement nouveau fait oublier l’ancien ; on n’divint nin craus à suci dès claus, on n’engraisse pas à sucer des clous; on n’ saureûve fé ni fiêr ni clau, (avec cela) on ne saurait faire ni du fer ni des clous, c’est sans valeur ; rilûre come on clau d’ keûve, reluire comme un clou de cuivre ; clou de girofle, clawson ; (furoncle) bwagne clau, clau

 

C60

clouage

nm clawadje; clouage à petits coups, clawetadje

 

C60

clouer

v clawer, planter on clau ; je cloue, dji clawe ; clouer à petits coups, claweter ; celui qui cloue, claweû, claweteû

 

C60

clouterie

nf claweterîye

 

C60

cloutier

nm clawetî ; (exercice d’ élocution) on clawetî qui clawe quate cints claus sins bèguyî, c’ è-st-on clawetî qui clawe voltî, un cloutier qui cloue quatre cents clous sans bégayer, c’est un cloutier qui aime clouer ; quate côps quate claus quate clawetîs, quatre fois quatre clous quatre cloutiers

 

C60

clown

nm clôn’, gugusse

 

C60

clownerie

nf clônerîye, gugusserîye

 

C60

club

nm club, soce (f)

 

C60

coaguler

(se) v prinde, tinu aclapé

 

C60

coaliser

(se) v si mète èchone

 

C60

coassement

nm (crapaud) racarak ; (grenouille) clouk, cwâkeladje, cwâkèlerîye (f)

 

C60

coasser

v (crapaud, grenouille) cwâkeler ; il coasse, i cwâkeléye ; il coassait, i cwâkeleut ; il coasserait, i cwâkèlereut ; en coassant, tot cwâkelant

 

C60

cobaye

nm cobaye

 

C60

cocarde

nf cocâde

 

C60

cocasse

adj drole

 

C60

coccinelle

[nf] (o) bièsse à bon Dieu, (c) bièsse à bon Diè, pèpin-maurtin, (e) bièsse å bon Diu, (o) mârtin

 

G100

coccinelle

nf bièsse à bon Diè, costri, capichot-maurtin (m), payèt, (m), pèpin-maurtin (m,), pîliyèt (m)

 

C60

coccyx

nm oucha do d’drî

 

C60

cochenille

nf rodje-pû (f)

 

C60

cocher

nm cocher ; cocher de malle-poste, malî

 

C60

cocher

v croyî; il coche, i crôye

 

C60

cochère

adj f porte cochère, pwate

 

C60

cochet

nm cokia

 

C60

cochevis

nm coclouwî

 

C60

cochoir

nm (outil de sabotier ou de tonnelier) awia

 

C60

cochon

nm couchèt ; porc, pourcia (Sombreffe, pourcha) ; porcelet, cossèt, djon.ne couchèt ; cochon de lait, cossèt (, coussèt) ; jeune porc de six semaines, noûrin ; jeune porc mâle, robin ; truie, trôye ; jeune truie, trôyète ; jeune truie châtrée, cotche ; verrat, godî, maule di pourcia, roguin, vèrat ; porc à l’engrais, crachau ; porc engraissé, craus couchèt ; engraisser un cochon, fé on couchèt ; mettre bas (truie) coucheler ; action de mettre bas, coucheladje (m) ; manger de la viande de porc, mougnî do couchèt ; crier (en parlant du cochon) winker, winkyî, winkeler ; grogner, grognî ; grommeler, grusî ; (expr) c’ èst todi lès pus laîds (lès pus bias) dès couchèts lès daîrins au batch, ce sont toujours les plus laids (les plus beaux) des cochons les derniers à l’auge, dit-on de celui qui est le dernier à table (iron.) ; ci n’ èst nin avou dè l’ clére aîwe qu’ on-z-ècrache lès pourcias, ce n’est pas avec de l’eau claire qu’on engraisse les porcs, quand on veut obtenir un résultat, il faut y mettre le prix ; ci n’ èst nin quand on-z-a v’nu zwèper l’ couchèt qu’ i faut sondjî à mète li vèra, ce n’est pas quand on est venu voler le cochon qu’il faut penser à mettre le verrou ; djè l’ riconireûve dins on cint d’ couchèts (iron), je le reconnaîtrais parmi une centaine de cochons ; fé l’ ouy couchèt, entrouvrir l’oeil à la manière d’un cochon, être en voie d’ assoupissement; gn-a l’ batch qui r’toûne su l’ pourcia, le bac se retourne sur le porc, c’est un retour de manivelle ; il èst come lès couchèts, i n’ frè do bin qu’ après s’ mwârt, il est comme les cochons, il ne fera du bien qu’après sa mort (en laissant son héritage) ; il è-st-ossi adrwèt d’ sès mwins qu’ on couchèt di s’ queuwe, il est aussi adroit de ses mains qu’un cochon de sa queue (, il est très adroit) ; il a ieû dès pîds d’ pourcia après s’ tièsse, il a reçu des pieds de porc à la tête, il a reçu des injures ; i rote todi avou s’ tièsse è l’ aîr, come on couchèt qui passe l’ aîwe , il marche toujours tête en l’air, comme un cochon qui passe l’eau, quel prétentieux ! ; i s’ crwèt li rwè dès vias, i n’ èst nin d’djà l’ cia dès pourcias, il se prend pour le roi des veaux, il n’est même pas celui des porcs ; li batch qu’ èst vûde faît grognî l’ pourcia, la mangeoire vide fait grogner le porc ; li bin qu’ on faît à s’ couchèt, on l’ ritrouve au laurd, le bien qu’on fait à son cochon, on le retrouve dans le lard ; on bon couchèt n’ èst nin nareûs di s’ batch, un bon cochon n’est pas dégoûté de son bac ; one miète d’ oneûr vaut gros, s’ apinse li pètron à tch’vau su s’ couchèt , un peu d’honneur est important, comme dit le petit fermier à cheval sur son cochon ; on sint bin qui l’ couchèt î a trimpé sès pates, on sent bien que le cochon y a trempé les pattes (dit-on d’un potage où l’on sent la viande) ; quand lès pourcias sont craus, lès navias sont seurs, quand les porcs sont gras, les navets sont surs, à gens repus, il faut nourriture choisie ; winkeler come on couchèt mau touwé, crier comme un cochon mal tué

 

C60

cochon

, onne, adj et n disgostant (-e), godî (s.m), godu (nm), man.nèt (-e)

 

C60

cochonnée

nf coucheléye

 

C60

cochonner

v (mettre bas, en parlant de la truie) coucheler; elle cochonne, èle coucheléye ; (exécuter salement) dibèrner, dibrènerpourciater ; il cochonne, i d’brène, i pourciate

 

C60

cochonnerie

nf (malpropreté) man.nèsté ; (obscénité) cochonerîye, man.nèsté, polakerîye, saloperîye, trôyerîye

 

C60

cochonnet

nm (jeune cochon) cossèt, djon.ne couchèt

 

C60

cocooning

nm racwètadje ; faire du cocooning, si racwèter

 

C60

cocorico

nm cocorico, coûkècoûk, coutcouloudjoû

 

C60

cocu

, cocue n et adj côrnârd (nm)

 

C60

coeur

[nm] (e) coûr, (o-c) keûr

 

G100

cœur

nm keûr (, coûr), ôrlodje (f), moteûr ; battement de cœur, batemint d’ keûr; c’est le cœur qui s’ est arrêté, c’ èst s’-t-ôrlodje qu’ a lachî ; (loc) à contre-coeur, à contrè-keûr, conte keûr ; avoir le cœur gros, ènn’ awè avant; « Mârdjôsèf ènn’ aureut ieû avant, s’ èle n’ aureut pus ieû sudjèt do djèmi qu’ èle diveut rènè matin-mataurd . » (A. Laloux) ; avoir le cœur qui se soulève awè l’ keûr qui lève; connaître par coeur, sawè pâr keûr ; en avoir le cœur net, conèche li fin mot; ouvrir son coeur, disclitchî s’ keûr ; (expr) awè l’ keûr come on pavé, … come on pwin d’ chîs lîves, avoir le cœur comme un pavé,.. comme un pain de trois kg, avoir le cœur lourd ; awè s’ keûr qui bat come à on mauvi, avoir le cœur qui bat comme celui d’ un merle, … rapidement; èlle a r’mètu s’ keûr au botike, elle a remis son cœur au magasin, elle attend qu’un nouveau parti se présente ; li keûr èst bon maîs l’ ovradje èst fwârt, le cœur (, le courage) est bon mais la besogne est pénible, l’ouvrier est courageux mais…; mostrer bon keûr dissu mwaîjès djambes, faire belle mine malgré les ennuis ; quand on n’ a nin l’ keûr gaîy, i n’ si faut nin aler foute dins l’  culot dès djins, quand on n’a pas le cœur gai, il ne faut pas aller chez autrui ; tot ç’ qu’ on n’ sét nin, on n’ a nin mau s’ keûr après, on n’envie pas ce qu’on ignore ; (estomac) stomak  ; (expr) ci qu’ èst doûs à l’ bouche è-st-amér au keûr, ce qui est doux à la bouche est amer à l’estomac ; (loc) sur le coeur, su si stomak ; avoir son dîner sur le cœur, awè s’ din.ner su si stomak; cela me reste sur le cœur, dj’ a ça su mi stomak ; avoir mal au coeur, awè mau si stomak ; il le serrait sur son cœur, i l’ sèreut su s’ pwètrine ; (bonté) keûr ; avoir bon coeur, awè bon keûr ; avoir du coeur, awè do keûr ; avoir le cœur sensible, awè on p’tit keûr; être sans coeur, roter au fiêr èt à l’ aci (, marcher au fer et à l’acier) ; (courage) coradje ; redonner du coeur, rid’ner coradje ; (centre) le cœur d’ une laitue, li keûr d’ one salade ; le cœur de la pomme était pourri, li pome èsteut poûrîye en d’dins ; au cœur de l’hiver, è plin mitan d’ l’ iviêr ; (avec plaisir) de tout son cœur, di totes sès fwaces, di tot s’ keûr ; si le cœur vous en dit, si ça vos dit one saqwè ; s’en donner à cœur joie, î aler sins ratena, s’ è d’ner, s’ è foute one boure ; (carte à jouer) keûr ; jouer du cœur, djouwer keûr ; (de mémoire) par coeur, pâr keûr

 

C60

coffin

nm boyèt

 

C60

coffrage

nm cofradje

 

C60

coffre

[nm] cofe

 

G100

coffre

nm cofe ; coffre à linge comportant un tiroir, un double fond et un coffre à bibelots, cofe, avou on ridant, on dobe fond èt l’ nikèt; coffre de bateau, tabèrnake ; (souffle) alin.ne (f) ; avoir du coffre, awè d’ l’ alin.ne

 

C60

coffre-fort

nm cofe-fôrt

 

C60

coffrer

v (faire un coffrage en béton) cofrer, fé on cofradje ; (emprisonner) ègayoler, mète è l’gayole, rèssèrer

 

C60

coffret

nm pitit cofe

 

C60

cogitation

nf tûsadje (m)

 

C60

cogiter

v tûser

 

C60

cognac

nm cognac, france (m) ; j’ai bu un bon verre de cognac, dj’ a bwèvu on bon france

 

C60

cognassier

nm pwârî d’ cwing

 

C60

cognée

nf cougnîye, hèpe

 

C60

Cognelée

npr Cognéye

 

C60

cogner

v (heurter) buker, caramboler, pignî, tuker; action de cogner (…de heurter) bukadje (m), carambole (f), pignadje (m), tukadje (m) ; cogner légèrement, tuketer ; (donner des coups) gougnî,  pigneter, pignî ; « Li lêre gougne conte li cârau . » (E. Gilliard) ; action de cogner ( … de donner des coups) gougnadje (m), pignadje (m), pignetadje (m) ; le soleil cogne, li solia toke fèl, … tape fèl ; (se) v aler asto(k), buker, tuker ; il est allé se cogner la tête contre le mur, il a stî buker s’ tièsse conte li meur, èsconte do meur ; (expr) se cogner la tête au mur, foute si tièsse au meur, taper s’ tièsse au meur

 

C60

cohabiter

v dimèrer èchone, viker èchone

 

C60

cohue

nf trayin ; il y avait une de ces cohues, gn-aveut on moncia d’ djins qui s’ coboutin.n, gn-aveûve on trayin d’ tos lès diâles ; j’ai perdu mon foulard dans la cohue, dj’ a pièrdu m’ fichu dins l’   trayin

 

C60

coi

, coite adj cwéy (-e), paf, paujêre ; (loc) se tenir coi, dimèrer trankile, dimèrer rasta ; en rester coi, è d’mèrer tot paf

 

C60

coiffe

nf cwèfe ; coiffe à bavolet, calaîse

 

C60

coiffer

[v] cwèfer

 

G100

coiffer

(se) v fé sès tch’vias, fé s’ tièsse

 

C60

coiffer

v (couvrir la tête) awè su s’ tièsse ; le chapeau qui la coiffe, li tchapia qu’ èlle a su s’ tièsse ; (mettre sur sa tête) elle coiffait un petit chapeau rouge, èlle aveut on p’tit rodje tchapia su s’ tièsse ; (arranger les cheveux) cwèfer , fé lès tch’vias

 

C60

coiffeur

, euse n cwèfeû (-se)

 

C60

coiffeur, euse

[nm] cwèfeû, se

 

G100

coiffure

[nf] (o-c) cwèfure, (e) cwèfeûre

 

G100

coiffure

nf cwèfure

 

C60

coin

[nm] (o-c) cwane [nf], (e) cwène [nf], (o) cwin

 

G100

coin

nm (angle rentrant ou saillant) cwane (f), cwin ; au coin de la table, à l’ cwane dè l’ tauve ; au coin de la rue, à l’ cwane dè l’ reuwe ; si vous n’obéissez pas, vous irez dans le coin, si vos n’  choûtez nin, vos-îroz o cwin ; regarder en coin, cwârner ; action de regarder en coin, cwârnadje (m) ; coin du feu, culot ; (d’un mur) angléye (f) ; (endroit) cwane (f), cwin ; dans tous les coins, dins tos lès cwins, dins totes lès cwanes ; un coin de terre, on djin d’ têre, on djoûrnau d’ têre, on bokèt d’ têre ; au coin du bois, à l’ cwane do bwès ; chercher qqn dans tous les coins, cachî pa tos costés après one saquî ; (instrument pour fendre le bois) cougnèt ; (expr) mète li cougnèt, enfoncer le coin, boire le dernier verre (ou, terminer l’ouvrage) ; (instrument utilisé par l’ouvrier de carrières pour faire éclater les pierres) spigot

 

C60

coincement

nm caladje

 

C60

coincer

v (immobilier) èclaper, sèrer, tinu

 

C60

coincer

(se) v caler ; la machine s’est coincée, li machine a calé

 

C60

coïncidence

[nf] (o-c) astchèyance, (e) atoumance

 

G100

coïncidence

nf c’est une coïncidence heureuse, c’ èst bin-astchèyu !, bin-astcheût ! (, bén-astoumé !) ; ce n’est qu’une simple coïncidence, c’ èst pace qui ça tchaît justumint insi

 

C60

coïncider

v tchaîr avou, …do min.me côp, en min.me timps ; ça coïncide avec ce que le voisin a déclaré, c’ èst l’ min.me quî ç’ qui l’ vèjin a dit; tiens, Pâques coïncide avec ton anniversaire, cette année !, tins, Pauke tchaît l’ min.me djoû qu’ vos-ans, ç’t-anéye-ci !

 

C60

coing

nm pwâre di cwing (f)

 

C60

coït

nm cougnadje, pètadje

 

C60

coïter

v cougnî, arindjî (vt), cayî (vt)

 

C60

coke

nm coke ; se chauffer au coke, si tchaufer au coke

 

C60

col

nm col, colé ; col de chemise, col di tch’mîje, colé di… ; col raide, rwèd col ; haut col, hôt col

 

C60

colchique

[nm] (o) catchot, (c) ièbe di vatche [nf], (e) boû, towe-tchin

 

G100

colchique

nm ièbe di vatche (f), pés-d’-vatche, tète-di-vatche (f), vatche (f)

 

C60

colère

[nf] colére, (c) mwaîjichemint [nm]

 

G100

colère

nf colére, fîve, furîye, radje (, râje) ; se mettre en colère, monter dins one radje ; flambant de colère, il est parti, il è-st-èvôye su s’ tchôd cayau ; il a crié de colère, il a faît one vîye di possédé ; trembler de colère, tron.ner d’ mwaîje fîve ; tout à coup, je sens la colère me monter !, tot d’ on côp, gn-a l’ diâle qui mousse è m’ frake! ; (expr) li diâle èst co dins l’ bènitî, le diable est encore dans le bénitier, il est encore en colère ; tin, cor on vint qu’ èst tchèyu sins plouve, tiens, encore un vent qui est tombé sans pluie, encore une colère qui est tombée subitement (ou sans larmes)

 

C60

colérique

adj colèrike, vîreûs (-e) ; c’est un colérique, c’ è-st-on laîd

 

C60

colimaçon

nm caracole (f)

 

C60

colin-maillard

nm jouer à colin-maillard, djouwer au poûri cacafougna, djouwer au faumau, djouwer au poûri-catî

 

C60

colique

[nf] (o-c) mau d’ vinte, (e) må d’vinte

 

G100

colique

nf mau d’ vinte, (loc) diâle dins lès boyas ; j’ai été pris de coliques, dj’ a ieû l’ diâle dins mès boyas, dj’ a ieû dès maus d’ vinte !

 

C60

colis

nm pakèt; nous l’avons envoyé par colis postal, nos-avans èvoyî l’ pakèt pa l’ posse

 

C60

collaborateur

, trice n (qui travaille avec d’autres) copleû (-se) ; (qui travaille avec l’ennemi) traîte

 

C60

collaborer

v aîdî, copler, satchî à l’ cwade, travayî avou; il collabore avec moi à la rédaction du présent livre, i m’ copléye po fé ç’ lîve-ci, i m’ copèle … ; « C’ è-st-à pwin.ne s’ i s’ a d’vu bouter à l’ cwade po satchî, tot saîsi, pa l’ fènièsse, li vîye drèsse di tchin.ne qu’ i n’ v’leûve nin passer pa lès-aujîyès montéyes. » (E. Thirionet)

 

C60

collage

nm clapadje, coladje

 

C60

collant

, ante, adj clapant (-e), lapotant (-e), lètchasse, papiasse, plakant (-e) ; « Élise a coûte auje po l’ ribouter avou sès mwins tote plakantes di pausse. » (A. Laloux) ; (importun) embêtant (-e), odant (-e), odis’ (f odisse)

 

C60

collatéral

, ale, adj (à côté) su l’ costé ; (parents collatéraux) frère, soû, mon.nonke, matante, cousin, cousène

 

C60

colle

nf cote (f) ; colle forte, cole di munusier ; colle à tapisser, bolîye ; (expr) vivre à la colle, ièsse aclapés ; ièsse rnâriés au champète, ièsse mariés au p’tit sacrèmint

 

C60

collecte

nf portchès (m), portchèsse; « po fé l’ portchès après l’ prêtche do dîmègne » (E. Gilliard) ; plateau pour la collecte, scwale (f) (, scwèle (f))

 

C60

collecter

v fé l’ portchès, fé l’ portchèsse, portchèssî

 

C60

collecteur

, trice n (personne qui fait une collecte) portchèsseû (-se) ; collecteur d’impôt, percèpteûr (f pèrcèptrice) ; (dispositif qui capte et rassemble gaz ou liquide) courote (f), colècteûr

 

C60

collection

nf colècsion ; faire collection de, tinu ; je fais collection de timbres, dji tin lès timbes

 

C60

collège

nm coléje

 

C60

collegiale

nf colèjiâle

 

C60

coller

[v] (o-c) claper, (c) plaker, (e) plakî, (o) coler

On utilise très souvent, pour tous ces verbes, le préfixe a-: aclaper, acoler, aplaker

 

G100

coller

v acoler, coler, claper, plaker ; (expr) plaker come di l’ aurpi, coller comme de la poix ; (joindre deux surfaces) aclaper, coler ; coller une affiche, aclaper one afiche ; (adhérer, faire adhérer) claper, plaker ; la boue colle aux souliers, lès broûs plakenut aus solés ; coller une gifle, claper one tchofe ; (appliquer contre) plaker ; coller son oreille au mur, plaker s’-t-orèye conte li meur

 

C60

collerette

nf colorète

 

C60

collet

nm (vêtement) col, colé ; (boucherie) ; (plante) cheûve (f) ; cueillir les collets de betteraves, coude aus cheûves ; (tenderie) bricole (f), las’

 

C60

colleter

(se) v s’ apougnî, si bate

 

C60

collier

[nm] (de personne) (o-c) colé, (e) colier

 

G100

collier

nm (bijou) colé ; porter un collier au cou, pwârter on colé à s’ cô ; « Èlle aveut on colé autoû di s’ cô, one sôte di colé d’ tchin avou dès bruns pièles. » (H. Matterne) ; (courroie de cuir ou cercle de métal mis au cou de certains animaux) (chien) colé ; (cheval, bétail) goria ; un collier de grelots, on colé d’ chîlètes ; (loc) donner un coup de collier, prinde li goria, ritrossî sès mantches

 

C60

colline

[nf] (o-c) tiène [nm], (e) tiér [nm], hôteûr

 

G100

colline

nf bosse, gritchèt (m), tîdje, tiène (m)

 

C60

collision

nf (suivant la gravité) acrotchadje (m), bukadje (m), caramboladje (m)

 

C60

colloquer

v (interner) èmwinrner, rèssèrer

 

C60

collyre

nm gotes po lès-ouys (f pl)

 

C60

colmatage

nm bouchadje, stopadje

 

C60

colmater

v stoper (, bouchî) ; n’oubliez pas de colmater la fuite !, ni rovyîz nin di stoper l’ trau !

 

C60

colombage

nm palon

 

C60

colombe

[nf] (e-c) colon [nm], (o) coulon [nm] ; v. pigeon

 

G100

colombe

nf colon (m), pidjon (m)

 

C60

colombier

nm colèbî, pidjonî

 

C60

colombine

nf polène di pidjon

 

C60

colombophile

n colèbeû (-se), pidjonisse

 

C60

côlon

nm craus boya ; il a été opéré au côlon, il a stî opéré au craus boya

 

C60

colonel

nm colonèl

 

C60

colonie

nf colonîye ; une colonie d’abeilles (un essaim), on djon.nia ; une colonie de fourmis, on nid d’ copiches

 

C60

colonne

nf colone ; colonne vertébrale, chine do dos ; une colonne de soldats, one drigléye di sôdârts, one rindjîye

 

C60

colophane

nf colifon (m) (m)

 

C60

coloquinte

nf colokin (m)

 

C60

colorant

nm coleûr (f)

 

C60

colorer

v vous avez les joues colorées, vos-avoz dès coleûrs ; je vais colorer cette assiette, dji m’ va mète cit-assiète-ci è coleûr ;  (se) elle se colorait les cheveux, èle tindeûve sès tch’vias ; les fruits commencent à se colorer, lès frûts comincenut à prinde coleûr

 

C60

colorier

[v] (e-c) mète è coleûr, (o) mète à couleûr, (c) pinturer

 

G100

colorier

v mète è coleûr ; maintenant, vous allez colorier votre dessin, asteûre, vos-alez mète vosse dèssin è coleûr

 

C60

colossal

, ale adj démoné (-ye)

 

C60

colossalement

adv au-d’là ; il est colossalement riche, il èst ritche au-d’là

 

C60

colostrum

nm

 

C60

colporter

v (vendre) vinde aus-uchs ; (propager) fé couru dès brûts

 

C60

colporteur

, euse n mârtchand (-e) aus-uchs

 

C60

colza

[nm] (o) golza, (c) golzau, (e) golzå

 

G100

colza

nm golzau, navète (f) ; semer du colza, sèmer do golzau (f)

 

C60

coma

nm coma

 

C60

combat

nm bataye (f) ; combat en corps à corps, lutadje, lûte (f), toûrsiadje

 

C60

combattant

, ante n combatant (-e) ; ancien combattant, ancyin combatant

 

C60

combattre

[v] (e) combate, (c) si bate conte, (o) s’  bate conte

 

G100

combattre

v fé l’ guêre, si bate, si cobate ; combattre en corps à corps,  lûter, toûrsyî ; (aller contre) bate conte ; je ne peux combattre sa façon de voir, dji n’ pou cobate sès-idéyes

 

C60

combien

[adv] (c) combin, (o) combén, (e) k(i)bin, (e-c) qwant’

 

G100

combien

adv combin, quante, qwante ; combien y en a-t-il ?, combin gn-a-t-i ? ; combien de fois faudra-t-il vous le dire?, combin d’ côps vos l ‘faurè-t-i dîre? ; « Ça fait quantes côps qui vos drouvoz l’  baurîre. » (A. Henin) ; (à quel point) come ; si vous saviez combien je l’aime, si vos saurîz come djè l’ voltî !

 

C60

combinaison

nf (arrangement) arindjemint (m) ; (combine) èmantchûre ; (fond de robe) cote di d’zos

 

C60

combine

nf èmantchûre; c’est encore une de ses combines, c’ èst cor one di sès-èmantchûres !

 

C60

combiner

v arindjî,  èmantchî

 

C60

combiner

(se) v bin aler èchone ; (expr) ièsse come deûs mwins su l’ min.me vinte, être comme deux mains sur le même ventre, bien se combiner.

 

C60

comble

nm (sous le toit) gurnî ; mettre dans les combles, mète o gurnî ; de fond en comble, d’ à l’ copète jusqu’à l’ valéye, dè l’ cauve au gurnî ; il était au comble de la joie, il èsteut binauje au-d’là ; (exagération) c’est un comble !, c’ è-st-à tchaîr mwârt ; c’ èst pus fwârt qui d’ djouwer au bouchon !

 

C60

combler

v (remplir un vide) ristoper (, ribouchî) ; ils comblent le fossé, is ristopenut l’ fossé (, r’bouchenut) ; (satisfaire) ses vœux sont comblés, il a ieû tot ç’ qu’ i v’leut; vous me comblez, vos m’ fioz plaîji au d’là ; nous comblerons le déficit, nos mètrans ç’ qu’ i manke

 

C60

combustible

nm tchaufadje

 

C60

combustion

nf brûladje (m)

 

C60

comédie

[nf] (o-c) comèdîye, (e) comèdèye

 

G100

comédie

nf (pièce de théâtre) comèdîye ; c’est une comédie qui fut bien jouée, c’ è-st-one comèdîye qu’ a bin stî djouwéye ; (situation) paskéye ; je vais vous raconter la comédie, dji m’ vos va conter tote li paskéye ; (simulation hypocrite) fé chonance ; il joue la comédie, i faît chonance ; (expr) c’ èst totès grimaces di rossia tchin !, ce sont toutes grimaces de chien roux, c’est de la comédie ; fé l’ pouye crèvéye, faire la poule crevée, simuler la maladie

 

C60

comédien

, ienne n  (qui joue au théâtre ou au cinéma) acteûr (f actrice) ; (hypocrite) chârlatan, toûrsiveû (-se)

 

C60

comédon

nm molon, viêr

 

C60

comestible

adj bon à mougnî, bon à mindjî, mougnauve, mindjauve ; ce n’est pas comestible, ça n’ si mougne nin

 

C60

comète

nf stwale à queuwe; (expr) on-z-è cause come dè l’ sitwale à quèwe, on en parle comme de la comète, … comme d’une chose surprenante

 

C60

comice

nf (variété de poire) dwèyèné d’ comice

 

C60

comique

adj et n (amusant) cawiasse, coriant (-e), gaîy (-e), qui faît rîre; c’est un petit comique, c’ è-st-on gaîy, … on cawiasse, … on coriant ; tu es comique, toi !, vos m’ fioz rîre, vos ! ; c’était comique, ça m’ a faît rîre ; tu vas voir, c’est comique, vos vièroz, ça vos frè rîre ; nous avons été voir une pièce comique, nos-avans sti veûy one pîce qui n’s-a bin faît rîre ; (étonnant) le comique de l’histoire c’est qu’on ne l’a plus vu, li pus drole dins ç’t- afaîre-là, c’ èst qu’ on n’ l’ a pus vèyu

 

C60

comité

nm tièsse dè l’ soce, comité

 

C60

commandant

nm comandant

 

C60

commande

[nf] (c) comande, (o) coumande, (e) k(i)mande

 

G100

commande

nf comande ; passer commande, fé one comande

 

C60

commandement

nm comandemint

 

C60

commander

[v] (c) comander, (o) coumander, (e) k(i)mander

 

G100

commander

v (exercer l’autorité) ièsse maîsse ; chez eux, c’est elle qui commande, è leû maujone, c’ èst lèye qu’ èst maîsse, … qui pwate lès culotes ; (donner ordre) diner l’ ôrde, ôrdoner ; quand il a ordonné, il faut obéir, quand il a d’né l’ôrde, gn-a pus qu’ à choûter ; quand il a dit s ‘dit, gn-a pus qu’à choûter ; (passer commande) comander, fé one comande ; il nous a commandé une chambre à coucher, i nos-a comandé one tchambe à coûtchî

 

C60

comme

conj (de la même manière que) come ; gros comme mon poing, gros comme mi pougn ; je le dis comme je le pense, djè l’ di comme djè l’ pinse ; c’est comme vous voulez, c’ èst comme vos v’loz ; (expr) ça èst grossiér’ di fé comme lès Namurwès, pèter vôye après s’ awè v’nu guèder, c’est grossier de faire comme les Namurois, partir après être venu s’ emplir ; (ainsi que) èco, èto (dans une phrase positive) j’aime la confiture, comme le fromage, d’ailleurs ; dji mougne voltî dè l’ jèléye èco do fromadje, … èt do fromadje èto ; non pus (dans une phrase négative) : je ne vous oublierai pas, comme votre frère non plus; dji n vos rovîyerè nin, vosse frére non pus, … nèrén ; (en qualité de) il m’a pris comme servante, i m’ a ègadjî comme mèskène ; (parce que) come ; comme je ne puis y aller, tu iras à ma place, come dji n’ î sé aler, vos-îroz à m’ place ; (au moment où) qui ; j’arrivais comme il partait, dj’ ariveu qu’ i ’nn’ aleut ; conj  (interrog et exclam) qui ; comme c’est beau !, qui ça èst bia! ; (comment) nous savons comme il est, nos savans bin comint-ce qu’ il èst

 

C60

commémorer

v fièster (, fièsti) ; il commémore, i fièstéye (, i fièstit)

 

C60

commençant

, ante n apurdice

 

C60

commencement

[nm] (c) c(o)mincemint, (e) k(i)mincemint, (o) couminchemint

 

G100

commencement

nm cominçadje, comincemint (, kimincemint)

 

C60

commencer

[v] ataker, (c) comincî, (o) couminchi, (e) k(i)mincî

 

G100

commencer

v (faire la première partie de) comincî (, kimincî); commencer une lettre, comincî one lète ; commencer à plusieurs reprises, rac(o)mincî ; (entamer) èdaumer ; (commencer le travail) ataker, atèler, comincî, ètèrprinde ; commencer timidement le travail, dayî ; (se situer au commencement de) le mot qui commence la phrase, li pr(e)umî mot dè l’ frâse

 

C60

comment

[adv] (o-c) comint, (e) k(i)mint

 

G100

comment

adv, nm et conj comint (Ciney, kimint) ; n’importe comment, n’ impôte comint ; comment allez- vous faire ?, comint alez fé ? ; comment allez-vous ?, ça vos va ?, comint v’ va-t-i ? ; interj comment, vous voilà déjà !, comint, vos v’là d’djà !, comint, vos-èstoz d’dja là ! ; et comment, donc!, non, t’t-à l’eûre!; comment dites- vous ?, s’ i vos plaît ?, comint d’ djoz ? ; chercher le pourquoi et le comment, cachî à sawè lès pondants et lès djondants

 

C60

commentaire

nm rimârke (f) ; il doit toujours ajouter un commentaire, i lî faut todi fé dès r’mârkes ! ; vous en faites des commentaires pour si peu !, vos-è fioz dès ramadjes po rin ! ; (bavardage, commérage) ramadje, rotelindje, rotindje

 

C60

commérage

nm cancan, racontârd, ramadje, rodelindje ; je n’ écoute pas tous ses commérages, dji n’ choûte nin tos sès ramadjes

 

C60

commerçant

, ante n botikî (f botikerèsse), botikî (f botikerèsse), mârtchand (-e) ; (expr) i s’ fout do diâle èt co do mârtchand, il se moque du diable et encore du marchand, rien ne l’arrête.

 

C60

commerce

[nm] 1 comèrce

2 (magasin, entreprise) (c) daladje [nm], (o) dalâdje [nm]

 

G100

commerce

nm (vente) botike ; tenir un commerce, tinu botike ; en commerce, il faut savoir entretenir la clientèle, o botike, i faut sawè fé avou lès djins ; un registre de commerce, on rèjisse di comêrce ; (relation) être d’un commerce agréable, ièsse socenauve ; (expr) je suis de commerce, rin dîre, c’ èst s’ taîre, ne rien dire, c’est se taire ; dji so d’ l’ handèle mins dji n’ di rin, je suis du complot mais je ne dis rien.

 

C60

commercialiser

v mète po ièsse vindu; on la commercialise, on l’ a mètu po ièsse vindûwe ; cette marchandise est commercialisée, on trouve ci martchandîje-là dins lès botikes

 

C60

commère

nf canlète, marîye-marote ; «  lès p’titès marîyes-marotes qui tchafyint boute ê boute po d’ner aîr à leû bouche » (A. Laloux)

 

C60

commérer

v fé dès cancans, canleter ; action de commérer, canletadje (m)

 

C60

commettre

v (se rendre coupable) ; commettre une erreur, fé one faute ; commettre un meurtre, tuwer one saquî ; commettre un vol, scroter, zwèper ; (désigner) lomer ; commettre un tel, lomer on tél

 

C60

commettre

(se) v si mostrer (avou)

 

C60

commis

nm buralisse, comis

 

C60

commissaire

nm comissaîre

 

C60

commissariat

nm comissariat, police (f) ; je vais aller au commisariat, dji m’ va aler au comissariat, à l’ police

 

C60

commission

nf (message) comission ; faire une commission, fé one comission ; faire un faux message, fé one fausse comission ; je lui ferai la commission, djè lî frè l’ comission ; (charge, mandat) comission; ils ont créé une commission, il ont lomé one comission ; (rémunération) pour ce travail, il a perçu une commission, po fé ça, il a touchî one (pitite) saqwè ; (f pl) (achats quotidiens) comissions ; faire les commissions, fé lès comissions ; (commission d’ assistance publique) assistance, tauve dès pôves ; « Si l’ ome a dandjî d’ one saqwè, i n’ a qu’ à aler à l’ comune, èmon l’ mayeûr ou à l’ assistance. » (E. Gilliard)

 

C60

commissure

nf cwane ; à la commissure des lèvres, à l’ cwane di sès lèpes

 

C60

commode

nf comôde; vous l’aviez oublié sur la commode, vos l’ avîz rovî su l ‘comôde

 

C60

commode

adj (personne) auji, aujîy (-e) ; cette personne n’est pas commode, ci djin-là n’ èst nin aujîye ; (chose) auji, aujîy (-e) ; c’est commode à utiliser, c’ è-st-auji po s’ è siervu; c’est un fauteuil commode, c’ è-st-on fauteuy qu’ on-z-èst bin d’dins

 

C60

commodité

nf aujemince, ayèsse ; il aime ses commodités, i lî faut totes sès aujeminces ; f pl (lieu d’ aisances) cabinèt (m), lieû (m) ; aller aux commodités, aler au cabinèt, ,..au lieû

 

C60

commotion

nf cochoyadje (m), d(is)choyadje (m), stornadje (m) ; il a été victime d’une commotion, il a ieû on fameûs cochoyadje

 

C60

commotionner

v cocheûre, dicheûre, storner ; il a été comotionné, il a stî cocheût,cochoyu, … storné

 

C60

commun

, une adj (à plusieurs) banâl (-e) ; four commun (public), for banâl ; nous avons une idée commune, nos-avans l’ min.me idéye ; nous avons des traits communs, nos nos r’chonans ; un passage commun aux deux propriétés, on passadje qui sièt po lès deûs maujones ; le patrimoine commun, tot ç’ qu’on- z-a èchone ; (ordinaire) ordinaîre, nin tèribe ; c’était assez commun, ça n’ èsteûve nin tèribe

 

C60

communal

, ale adj comunâl (-e), di comune; maison communale, sâle comunâle ; secrétaire communal, sècrètaîre di comune, sècrètaîre comunâl ; terrain communal destiné à l’approvisionnement de la population, comognes (f pl)

 

C60

communauté

nf (état de ce qui est commun) il y a entre nous une communauté d’ idées, nos-avans lès min.mès-idéyes ; (groupe) soce ; vivre en communauté, viker tortos èchone ; la maison appartient en propre au mari, mais tout le mobilier est de communauté, li maujone, c’ èst da l’ ome maîs tos lès meûbes, c’ èst da zèls deûs

 

C60

commune

[nf] (o-c) comune, (e) comeune

 

G100

commune

nf comune ; ils habitent la même commune, is d’mèrenut dins l’ min.me comune

 

C60

communément

adv d’ abitude, d’ abutude, au pus sovint

 

C60

communiant

, ante n (qui fait sa première communion) comuniant, paukî (f  comuniante, paukerèsse)

 

C60

communication

nf (le fait de communiquer) il vient de recevoir une communication téléphonique, on vint d’ lî soner ; nous sommes en communication (épistolaire) nos nos scrîjans ; j’attendais une communication, dji ratindeûve on côp d’ tèlèfone; elle est en communication, èlle è-st-ocupéye au tèlèfone ; (la chose que l’on communique) mèssadje (m) ; il a une communication à nous faire, il a one saqwè à nos dîre, il a on mèssadje por nos

 

C60

communier

v comunyî, aler à (l’) comunion, riçûre li comunion

 

C60

communion

[nf] faire sa _ :  (e) fé sès påkes, (o) fé sès pâkes, (c) fé sès paukes

 

G100

communion

nf comunion ; distribuer la communion, diner l’ comunion ; communion privée, pitite comunion ; faire sa communion pascale ou faire sa communion solennelle, fé sès paukes ; banc de communion, balusse (f )

 

C60

communiquer

vt (faire connaître qqch à qqn) comuniker, fé dîre, fé sawè ; il faudra leur communiquer, i faurè qu’on l’zî faîye dîre, i l’zî faurè fè sawè ; (donner) diner, doner ; je lui communiquerai les renseignements, djè lî dôrè lès rensègnemints ; vi (être en relation) nous communiquons souvent, nos comunikans sovint,  (suivant le genre de communication) nos nos tèlèfonans sovint, nos nos scrîjans sovint, nos nos vèyans sovint ; (être en rapport par un passage) (si) djonde ; ce sont deux chambres qui communiquent, c’ èst deûs tchambes qui s’ djondenut

 

C60

communisme

nm comunisme

(, comunisse)

G0

communiste

adj comunisse

 

C60

compact

, acte adj makasse, sèré (-ye), spès (f spèsse) ; (en parlant d’une terre) cawiasse, makasse ; (expr) makasse come one bole di mastik, compact comme une boule de mastic ; compact-disque, C.D, cédé, plake-lasêr (f)

 

C60

compagne

nf (copine) camarâde ; c’est une compagne de classe, c’ è-st-one camarâde di scole ; (qui partage la vie d’un homme) comére, compagnîye; il est venu avec sa compagne, il a v’nu avou s ‘ compagnîye

 

C60

compagnie

[nf] (o-c) compagnîye, (e) k(i)pagnèye

 

G100

compagnie

nf (présence) compagnîye ; il avait de la compagnie, gn-aveut one saquî (dès djins) avou li ; (expr) i vaut mia ièsse tot seû qu’ en mwaîje compagnîye, il vaut mieux être seul qu’en mauvaise compagnie ; (association) compagnîye, soce; il n’est compagnie si agréable qui ne doive se séparer, i gn-a si bone compagnîye qui n’ si dwève quiter; une compagnie théâtrale, one soce di tèyâte ; (loc) fausser compagnie, lever l’ dache, lever li stièle, li lever, li trosser, ènn’ aler sins rin dîre ; tenir compagnie, dimèrer avou ; il m’ a tenu compagnie, il a d’mèré on bokèt avou mi ; avoir de la compagnie, ni nin ièsse tot seû; en compagnie de, avou ; il était en compagnie de sa sœur, il èsteut avou s’ soû ; salut la compagnie!, bondjoû, vos-ôtes !, bondjoû lès cous’ !

 

C60

compagnon

[nm] (o-c) compagnon, (e) k(i)pagnon

 

G100

compagnon

nm acomwèce, camarâde ; (qui partage la vie d’ une femme) compagnîye (f), galant ; (membre d’ un compagnonnage) compagnon

 

C60

comparable

adj (qui peut être comparé) rimètauve, qui r’chone à, qu’ on pout r’mète à ; (peu différent) à pau près parèy (-e)

 

C60

comparaison

nm rimètadje ; (en _ de) loc au r’gârd di ; par comparaison aux autres semaines, au r’gârd dès-ôtès samwin.nes

 

C60

comparaître

v ièsse calindjî, passer au tribunâl

 

C60

comparativement

adv au r’gârd di, par rapôrt à; « au r’gârd dès-ôtès chîjes, gn-a nèlu qui motîye » (L. Somme)

 

C60

comparer

[v]: (e-c) r(i)mète, (o) r’mète

 

G100

comparer

(_ à) v rimète (à), si rapwârter (à) ; on ne peut la comparer à Marie, on nè l’ pout r’mète à Marîye ; « Poqwè r’mèt-on les bêrces aux nids dins les bouchons ? » (Gabrielle Bernard, « Do vèt’, do nwâr », Les Cahiers wallons, 1944) ; (expr) sins v’lu r’mète bièsse à djin, sans vouloir comparer animal à humain

 

C60

compartiment

nm compârtimint (, compartumint)

 

C60

compas

nm compas ; (expr) avoir le compas dans l’œil, awè l’ mèseure è l’ ouy

 

C60

compasser

v compasser

 

C60

compassion

nf keûr (m) (, coûr) ; cela n’a pas de compassion, ça n’ a pont d’ keûr ; être touché de compassion, ièsse muwé (f muwéye)

 

C60

compatible

adj qui va bin avou ; compatibles, qui vont bin èchone

 

C60

compatir

v awè do keûr, si fé mau di ; je compatis à sa douleur, dji m’ faî mau d’ li

 

C60

compatissant, e

[adj] (o-c) compatichant, e, (e) compatihant, e

 

G100

compatriote

nm do min.me payis ; c’est un compatriote, c’ è-st-on-ome di m’ payis; ce sont deux compatriotes, is sont do min.me payis

 

C60

compensation

nf en compensation, en r’vindje ; il y a compensation, ça faît bouf; je te donne ceci, ainsi, il y a compensation, dji vos done çoci, insi nos-èstans quites

 

C60

compère

nm compére

 

C60

compère-loriot

nm (oiseau) loriot ; (orgelet) kike (f)

 

C60

compétence

nf (aptitude reconnue légalement) les compétences d’un maire, tot ç’ qui l’ mayeûr pout fé ; ce n’est pas dans mes compétences, ci n’ èst nin à mi d’ fé ça ; c’est hors de mes compétences, ci n’ èst nin ça dès mantches po mès brès ; (connaissance) tout le monde reconnaît ses compétences en la matière, tot l’ monde vos dîrè qu’ c ‘è-st-on maîsse là d’dins

 

C60

compétent

, ente adj fwârt capâbe, maîsse, syincieûs (-e) ; c’est qqn de compétent en la matière, c’ è-st-on maîsse po fé ça, c’ è-st-on syincieûs là-d’ssus

 

C60

compétition

nf (recherche simultanée d’ un même poste par plusieurs personnes) nous sommes plusieurs en compétition pour ce poste, nos-èstans à saquantes à v’lu ç’ place-là ; (compétition sportive) pârtîye ; une compétition de balle pelote, one pârtîye di djeu d’ bale

 

C60

complaire

v complaîre, continter, fé plaîji

 

C60

complaire

(se) v si bin plaîre; il se complaît dans la saleté, i s’ plaît bin dins l’ man.nèsté

 

C60

complaisant

, ante adj acomôdant (-e), complaîjant (-e), nin contraîre

 

C60

complément

nm rèstant ; je vous ai apporté le complément, dji v’s-a apwârté l’ rèstant, … ç’ qui va avou

 

C60

complémentaire

adj (qui apporte un complément) ôte (s) ; il m’a donné des renseignements complémentaires, i m’ a d’né dès-ôtes rensègnemints, i m’ a d’ né d’ pus d’ rensègnemints

 

C60

complet

nm costume

 

C60

complet

, ète adj (dont il ne manque aucun élément) tot; vous avez le jeu complet, vos-avoz tot l’ djeu ; vous avez la série complète, vos-avoz tote li sèrîye ; il est complet, i n’ manke rin ; nous étions au complet, tot l’ monde èsteûve là ; trois années complètes, trwès-anéyes ètîres ; (qui n’a plus de place disponible) tot rimpli, tot plin ; le bus était complet, l’ autobus’ èsteut tot rimpli ; (qui a un ensemble achevé de qualités) tot-oute

 

C60

complètement

[adv] (c) fin, e, (e) fi, fène, (o) tafètemint, tout-oute, (c) pâr ; v. tout

 

G100

complètement

adv à fond, fin (-e), pâr, pêrcé  (-ye), tot-à faît ; il est complètement fou, il èst t’t-à faît sot, il èst pâr sot, il èst fin fô, il èst rwèd sot ; « li man.nète eûwe fine vète d’ on frèchau » (E. Gilliard) ; « T’ as idéye qui c’ èst pâr vûde . » (id.)

 

C60

compléter

v (rendre complet) mète ci qu’ i manke, mète po fé l’ compte ; j’ai complété le montant, dj’ a mètu lès caurs po fé l’ compte, dj’ a mètu ç’ qu’ i mankeut ; (parachever) achèver

 

C60

compléter

(se) v bin aler èchone

 

C60

complexe

adj malauji, malaujîy (-e)

 

C60

complexe

nm il a des complexes (, un complexe (d’infériorité)), i s’ sint pus p’tit qu’ on-ôte ; sans complexe, sins fausse-jin.ne

 

C60

complication

nf malaujemince ; cela allait mieux mais maintenant, il y a des complications, gn-aveut on mia, mins asteûre, gn-a dès malaujeminces ; vous cherchez toujours les complications, vos cachîz todi après ç’ qu’ èst l’ pus malaujîy

 

C60

complice

nm dè l’ min.me sôte ; ils sont complices, is sont dè l’ min.me sôte, il ont stî cûts dins l’ min.me casserole ; (expr) li cia qui tint l’ chaule faît ostant qui l’ cia qui hape, celui qui tient l’échelle est aussi coupable que le voleur ; ièsse di complice avou, être complice de

 

C60

complicité

nf agir en complicité avec qqn, fé (ça) avou one saquî ; (expr) s’ ètinde come dès côpeûs d’ boûsse, s’entendre comme des coupeurs de bourses, agir en parfaite complicité

 

C60

compliment

[nm] complumint

 

G100

compliment

nm complimint, complumint ; faire des compliments, fé dès complimints

 

C60

complimenter

v compliminter, compluminter

 

C60

compliqué

, ée adj malauji, malaujîy (-e) ; ce n’est pas si compliqué que cela, ci n’ èst nin si malaujîy qui ça

 

C60

compliquer

v rinde (pus) malaujîy, ne nous compliquons pas l’existence, ni fians nin l’ vicaîrîye pus malaujîye qu’ èlle èst ; (se) v (devenir plus difficile) divenu pus malaujîy ; (s’aggraver) cela se complique, c’ èst todi pîre

 

C60

complot

nm manigançadje, manigance (f)

 

C60

comploter

v manigancer

 

C60

comportement

nm nanches (f pl) ; il a un comportement bizarre avec nous, i n ‘si tint nin come on-ôte; avou nos-ôtes, i faît l’ drole; changer de comportement, candjî d’ idéye, ritoûrner s’ frake, toûrner casake, si raviser

 

C60

comporter

v awè ; cette maison comporte deux pièces au rez-de-chaussée et deux à l’étage, ci maujone-là a deûs places à l’ valéye èt deûs au plantchî

 

C60

comporter

(-se) v si présinter, si t’nu

 

C60

composer

v (faire, produire) fé fé ; c’est moi qui l’ai composé, c’ èst mi qu(è) l’ a faît ; (former par l’assemblage) arindjî ; composer un plat, arindjî on plat ; (composer avec qqn., qqch.) s’ arindjî ; il a composé avec eux, i s’ a arindjî avou zèls ; (faire une composition) fé one compôsicion ; (se) v (être composé de) awè ; il se compose de deux parties, il a deûs pârtîyes

 

 

C60

composition

nf (disposition des éléments) il désirerait connaître la composition de ce plat, i vôreut bin sawè tot ç’ qu’ i gn-a dins ç’ plat-là, ..li r’cète di ç’ plat-là ; (action de composer un texte) la composition de la lettre est en cours, on-z-è-st-en trin di scrîre li lète ; (examen) compôsicion, concoûrs (m)

 

C60

compost

nm compos’ ; je fais un compost avec tous mes déchets, dji faî on compos’ avou totes mes man.nèstés

 

C60

compote

nf compote de pommes ou de prunes fraîches, tchirou (m) ; compote de pommes tapées ou de prunes séchées, côrin (m)

 

C60

compotier

nm plat

 

C60

compréhensible

adj aujîy (-e) à comprinde, saîsichauve

 

C60

compréhensif

, ive adj acomôdauve, acwârdauve

 

C60

compréhension

nf compurdichûre ; il a une faculté de compréhension phénoménale !, i comprind tot, jamaîs parèy!

 

C60

comprendre

[v] comprinde

 

G100

comprendre

v (percevoir le sens) comprinde, saîsi ; je comprends, dji comprind  ; je comprendrai, dji compudrè ; je comprenais, dji compurdeûve ; je com­prendrais, dji compudreûve ; que je comprenne, qui dj’ comprinde  ; que je comprisse, qui dj’  compurdiche ; j’ai compris, dj’ a compris ; comprendre de travers, comprinde à fotche, prinde boû po vatche ; lent à comprinde, deur à comprinde ; faire comprendre, douviè lès-ouys da; il ne comprend rien à rien, il è-st-aveûle d’ on-ouy et bwagne di l’ ôte ; (voir) veûy, veûy qwè ; comme je comprends la situation, come dji vè l’ afaîre ; mais moi, j’ai compris, vous savez!, maîs mi, dj’ a vèyu qwè, savoz ! ; (se mettre en tête) ètinde ; il faut comprendre qu’alors, nous n’avions pas d’ argent, i faut ètinde qu’ adon, on n’ aveut pont d’ caurs ; (être formé de) le fléau comprend un batail, un manche, un cuir et une lanière, dins on flaya, i gn-a one batêre, on mantche, on scorion èt one acope ; (faire entrer dans un tout) compter ; ils étaient cinquante sans comprendre les morts, il èstin.n à cinkante sins compter lès mwârts ; nous vendons la maison, meubles compris, nos vindans l’ maujone avou lès meûbes ; (se) v si comprinde; nous nous comprenons facilement, nos nos compurdans aujîyemint

 

C60

compresse

nf comprèsse, loke, pîce ; mettre une compresse sur la coupure, mète one pîce su l’ cwachûre

 

C60

compresseur

nm comprèsseûr

 

C60

comprimé

nm (pastille) catchèt, pastile (f), tâblète (f)

 

C60

comprimer

v (exercer une pression) aspouyî, risticler, sèrer; avoir les orteils comprimés dans des chaussures trop étroites, awè sès- ôrtès risticlés dins dès trop strwèts solés ; (empêcher de se manifester) ritenu ; comprimer ses larmes, ritenu sès lârmes

 

C60

compris

, ise, adj (contenu dans qqch) avou (prép) ; c’est ce que nous avons payé pour le dîner, boissons comprises, c’ èst ç’ qui n’s-avans payî po din.ner, avou lès bwèssons ; taxes comprises, avou lès tayes ; service et taxes compris, tot èchone ; (dont le sens est saisi) compris (f comprîje) ; un mot mal compris, on mot mau compris

 

C60

compromis

nm (accord obtenu par des concessions réciproques) arindjemint ; (expr) on mwaîs arindjemint vaut cint côps mia qu’ on bon procès, un mauvais compromis vaut cent fois mieux qu’un bon procès

 

C60

comptabiliser

v (faire apparaître en comptabilité) mète dins l’ comptabilité ; (compter) cârculer

 

C60

comptabilité

nf comptabilité

 

C60

comptable

n comptâbe ; un expert-comptable, on-èspêrt-comptâbe

 

C60

comptage

nm cârculadje, comptadje

 

C60

comptant

adv payer comptant, payî à faît ; (expr) prendre pour argent comptant, prinde po pwin bènit

 

C60

compte

nm compte ; faire ses comptes, fé sès comptes ; livre de comptes, lîve di comptes ; un compte rond, on compte tot rond ; vous l’imputerez sur mon compte, vos l’ mètroz su m’ compte ; terminer un compte (envers son créancier), ièsse dès quites,  raquiter; mettre sur le compte, pwârter au compte, mète su l’ ârdwèse ; avoir un compte en banque, awè on compte à l’ banke ; (loc) à bon compte, po à mitan rin ; je l’ai eu à bon compte, dji n’ l’ a nin payî tchêr ; à  ce compte-là, à ç’ compte-là ; avoir des comptes à rendre, awè dès rôyes à rabate ; « Dji va co ’nn’ awè one bone dimwin avou totes lès coméres qui n’ ont nin ieû leû gazète audjoûrdu . – Vos auroz dès rôyes à rabate . » (R. Hostin) ; en fin de compte, au d’bout do compte ; tout compte fait, tot compté, tot rabatu ; il est laissé pour compte, il èst lèyî su l’ costé ; travailler à son compte, ièsse à s’ compte, … à sès crosses, travayî po s’ compte; on n’a rien à dire sur son compte, on n’ a rin à dîre sur li ; rendre compte, rinde dès comptes ; se rendre compte, si rinde compte ; (expr) n’avoir de compte à rendre à personne, awè sès quate pîds blancs ; en avoir son compte, ènn’ awè s’ sô ; (expr) chake si compte èt l’ diâle n’ a rin, chacun son compte et le diable n’a rien, chacun son métier et les vaches seront bien gardées, les étrangers à l’affaire n’ont pas à s’ en mêler ; ça èt rin, c’ èst l’ compte, tout ce qu’on a fait compte pour rien

 

C60

compte-gouttes

nm compte-gotes ; au compte-gouttes, au pus strwèt, au rastrindu

 

C60

compter

[v] compter ; v. calculer

 

G100

compter

v (calculer) cârculer, compter; compter sur les doigts, compter su sès dwèts ; (expr) comptez vos liârds èt après, vos conteroz vos raîsons, comptez d’ abord votre argent et ensuite vous conterez vos raisons, … vous saurez si vous en avez suffisamment pour pouvoir donner votre avis; dj’ a compté lès claus d’ l’ uch, j’ai compté les clous de la porte, j’ai eu la porte de bois ; on l’s-aureut bin ieû compté su sès dwèts, il était possible de les compter sur les doigts, ils étaient peu nombreux ; (considérer) compter ; vous devez compter qu’il vous faudra au moins une heure, i vos faut compter one bone eûre ; (expr) dépenser sans compter, foute l’ avarice au diâle ; sans compter ses peines, sins pwin.ne ni duréye ; sans compter, à chupe chovéye, à dike èt daye, à r’laye, à r’laye Titine, à r’laye dè bouk ; i n’ èst nin à ça près, il n’est pas à ça près, il ne compte pas ; i n’ riwaîte nin à one twatche, il ne regarde pas à une torche, il ne compte pas ; (tenir compte) compter  ; nous étions douze sans compter les enfants, nos-èstins à doze sins compter l’s-èfants ; (se fier) compter ; on compte sur lui pour le savoir, on s’ fîye à li po l’ sawè ; (espérer) compter, èspèrer, pinser ; je compte bien qu’il viendra, dj’ èspère bin qu’ i vêrè ; (expr) li cia qui ratind lès solés d’ on mwârt, i pout couru longtimps à pîds d’ tchaus, celui qui compte sur les souliers d’un défunt, il peut courir longtemps pieds nus ; (avoir de l’importance) compter ; ce qui compte, c’est d’arriver, ci qui compte, c’ èst d’ î avenu ; (expr) c’est la première fois qui compte, c’ èst l’ prumî côp qui bouche ; (comporter) Namur compte plus de 100.000 habitants, gn-a d’pus d’ 100.000 djins (qui d’mèrenut) à Nameur ; à compter de, à compter di, à dater di, à paurti di

 

C60

compte-rendu

nm rapôrt

 

C60

compteur

nm compteûr

 

C60

comptoir

nm candjelète (f), comptwêr

 

C60

comte

nm comte

 

C60

comtesse

nf comtèsse

 

C60

con

, conne (grossier, le terme wallon correspond ne l’est pas) (stupide) adj et n  bièsse ; c’est con mais c’est ainsi, c’ èst bièsse mins c’ è-st-insi ; (expr) quand l’ solia èst coûtchî, gn-a brâmint dès bièsses è l’ bombe, quand le soleil est couché, il y a beaucoup de bêtes à l’ombre, il y a beaucoup de cons qui n’en ont pas l’apparence ; gn-a bran.mint dès bièsses qui n mougnenut pont d’ foûr, il y a beaucoup de bêtes qui ne mangent pas de foin, id  ; il èst bièsse à rafoûrer, il est bête à manger du foin ; (expr) ti dîreus veûy one saquî ! , qu’il a l’air con !

 

C60

concassage

nm spiyadje

 

C60

concasser

v spiyî

 

C60

concasseur

nm concâsseû

 

C60

concéder

v (accorder comme une faveur) acwârder ; (admettre) admète, convenu; vous devez concéder que vous avez tort, vos d’voz admète qui v’s-avoz twârt

 

C60

concentration

nf (action de concentrer) rachonadje (m), ramonceladje (m) ; une concentration de troupes, on ramonceladje di sôdârts ; camp de concentration, camp d’ concintrâcion ; (esprit) c’est un travail qui demande beaucoup de concentration, i faut bran.mint waîtî à ç’ qu’ on faît po ç’ bèsogne-là ; i n’ faut nin sondjî à ôte tchôse quand on faît ç’ bèsogne-là

 

C60

concentrer

(se) v (se rassembler) si rachoner ; (faire un effort d’attention) ni  pus tûser qu’ à, ratûser

 

C60

concentrer

v (réunir) rachoner ; c’est là qu’ils ont concentré leurs troupes, c’ èst vêla qu’ il ont rachoné leûs troupes ; vous devez y concentrer toute votre énergie, vos-î d’voz mète totes vos fwaces

 

C60

conception

nf (formation d’ un concept) idéye ; se faire une conception, si fé one idéye

 

C60

concernant

prép à propôs di, po ç’ qu’ èst di

 

C60

concerner

v rigârder ; cela ne vous concerne pas, ça n’ vos r’gârde nin ; (loc) en ce qui me concerne, tant qu’ à mi ; en ce qui vous concerne, tant qu’ à vos ; en ce qui le concerne, tant qu’ à li ; en ce qui concerne les congés, po ç’ qu’ èst dès condjîs ; (expr) ci n’ èst nin dè l’ baube po vosse minton, ce n’est pas de la barbe pour votre menton, cela ne vous concerne pas

 

C60

concert

[nm] concêrt

 

G100

concert

nm concêrt

 

C60

concerter

v arindjî èchone ; (se) v s’ arindjî èchone, s’ ètinde èchone

 

C60

concession

nf (action de concéder) faire des concessions, lachî dè l’ cwade ; (droit cédé) une concession au cimetière, one concèssion à l’ cimintiére

 

C60

concevable

adj qu’ on sét comprinde ; ce n’est pas concevable, c’ è-st-à n’ sawè comprinde

 

C60

concevoir

v (se représenter) comprinde, si fè one idéye di, veûy (, vèy, vôy) ; c’est de cette manière que je conçois la situation, c’ è-st-insi qui dj’ vè l’ afaîre ; (concevoir un enfant) elle a conçu un enfant, èle ratind famile

 

C60

concierge

nm conciêrje

 

C60

concile

nm concile

 

C60

conciliant

, ante adj acomôdant (-e), acomôdauve, arindjant (-e), nin contraîre

 

C60

conciliation

nf (accord) arindjemint (m)

 

C60

concilier

v (mettre d’ accord) mète d’ acôrd, mète d’ acwârd ; ce fut difficile de les concilier, ç’ a stî malaujîy di lès mète d’ acwârd ; (faire aller ensemble) il réussit à concilier ses études et la course à pied, i pârvint à fé lès deûs èchone : studyî èt couru à pîds

 

C60

concis

, ise adj clér, clér èt net’, coût èt bon

 

C60

conclure

v (achever) achèver, fini ; pour conclure, po fini ; (sceller par un accord) conclure un marché, claper mwin su mwin, fé on mârtchi ; (tirer une conclusion) jujer ; il ne faut pas conclure trop vite, i n’ faut nin jujer trop rade

 

C60

concorde

nf la concorde règne entre eux, is s’ ètindenut fwârt bin

 

C60

concorder

v si rapwârter; tout concorde, gn-a tot qui s’ rapwate

 

C60

concourir

v (participer à un concours) concouru

 

C60

concours

nm (le fait de coopérer) aîde (f), copladje ; nous avons eu le concours des voisins, nos-avans ieû l’ copladje dès vèjins ; (c’est un concours de circonstances, c’ è-st-on asârd ; (épreuve) concoûrs; examens écrits, compôsicions (f) ; pigeon de concours, colon d’ tape

 

C60

concubin

, ine n comére (f), compagnîye (f) galant (m), maîsse-lodjeû (m) ; c’est le concubin de Sidonie, c’ èst l’ galant da Sidonîye, c’ èst l’ compagnîye ; ce sont des concubins, is sont mariés à l’ gauche mwin, is vikenut èchone, i vikenut come lès colons

 

C60

concubinage

[nm] vivre en _ : (o) vikî, ièsse acouplés, (c) ièsse acoplés, ièsse mâriés dè l’ gauche mwin, ièsse aclapés, (e) viker come feume èt ome

 

G100

concubinage

nm vivre en concubinage, ièsse acoplés, ièsse mâriés au p’tit sâcrèmint, ièsse mâriés au champète

 

C60

concurremment

adv en min.me timps

 

C60

condamné

, ée adj condâné (-ye) ; être condamné, ièsse condâné ; (expr) n’ awè pus wêre d’ ôle è s’ crassèt, être condamné, n’en avoir plus pour longtemps à vivre ; condamné à une amende, mètu à l’ aminde

 

C60

condamner

[v] (e-o) condan.ner, (c) condâner, (e) condåner

 

G100

condamner

v condâner ; condamner à une amende, mète à l’ aminde

 

C60

condisciple

nm camarâde di scole

 

C60

condition

[nf] condicion

 

G100

condition

nf (circonstance) condicion ; cela a été fait dans les conditions (en bonne et due forme), ça a stî faît dins lès condicions ; (loc) à condition que, à condicion qui ; dans ces conditions, dins cès condicions-là, d’ abôrd  ; mettre ses conditions, mète sès condicions ; (situation sociale) les gens de notre condition, lès parèys à nos-ôtes, les gens de condition égale, lès parèys à n-on l’ ôte

 

C60

conditionnel

nm condicionél ; en wallon, la conjugaison exige la concordance des temps ; si la proposition principale est au conditionnel, la subor­donnée doit être au conditionnel également ; je voudrais qu’il vienne, dji vôreûve qu’ i vêreûve ; un si conditionnel est toujours suivi en wallon du conditionnel contrairement au français ; « si j’avais su, si dj’ aureûve seû » ; c’est uniquement dans le cas du conditionnel car « je ne savais pas si la porte était ouverte, dji n’ saveûve nin si l’ uch èsteûve au laudje ».

 

C60

condoléances

nf pl condolèyances ; présenter ses condoléances, présinter sès condolèyances

 

C60

conducteur

, trice n mwinrneû (-se), tchaufeû (-se) ; conducteur de train, machinisse ; conducteur de chevaux, tchivolî

 

C60

conduire

[v] (e-c) miner, (o) m(w)in.ner, (c) mwinrner, (c) codûre, (e) k(i)dûre ; v. mener

 

G100

conduire

v (mener qqn quelque part) mwinrner ; je conduis, dji mwin.ne ; j’ai conduis, dj’ a mwinr ; je conduisais, dji mwinrneûve ; je conduirai, dji mwin.nerè ; je conduirais, dji mwin.nereûve ; que je conduise, qui dj’ mwin.ne  ; que je conduisisse, qui dj’ mwinrniche ; je vais vous conduire jusque là, dji m’ vos va mwinrner jusqu’à là ; où cela va-t-il vous conduire?, èwoù-ce  ç’ qui tot ça vos mwin.nerè-t-i ?, ..vos va mwinrner ? ; c’est le chemin qui conduit au bois, c’ èst l’ vôye qui mwin.ne au bwès ; (diriger un animal, un véhicule) codûre, miner, mwinrner ; conduire la charrette, mwinrner l’ tchèrète ; (diriger, être à la tête de) mwinrner  ; c’est lui qui conduit l’entreprise, c’ èst li qui mwin.ne l’ atèléye ; (expr) c’ èst todi li tch’vau qui mwin.ne l’ atèléye qu’ atrape lès côps di scorîyes, c’est toujours le cheval qui conduit l’attelage qui attrape les coups de fouet

 

C60

conduire

(se) v se conduire convenablement, roter drwèt, roter l’ drwèt do djeu ; ne pas se conduire convenablement, fé ç’ qu’ i n’ faut nin

 

C60

conduit

nm bûse (f), tuyau ; conduit d’évacuation des eaux, canâl, saîwe (f) (, seûwe (f), sêwe (f)) ; conduit de cheminée, bûse (f) ; conduit auditif, trau d’ l’ orèye

 

C60

conduite

nf (pilotage) codûjadje (m) ; (agissement) il a une bonne conduite, i rote drwèt  ; il a une mauvaise conduite, i faît ç’ qu’ i n’ faut nin ; (tuyau) tuyau (m) ; conduite de gaz, tuyau po l’ gâz ; conduite d’ eau, tuyau po l’ aîwe

 

C60

cône

nm (surface conique) cône ; cône d’enclume, cône d’ èglume ; (fruit de conifère) cône de pin, pome di pin ; cône de sapin, carote di sapin

 

C60

confection

nf vêtements de confection, moussemints (achetés) tot faîts

 

C60

confectionner

v fé su mèseure

 

C60

confesse

nf cofèsse

 

C60

confesser

(se) v aler à cofèsse  ; faire sa confession pascale, si fé ramoner, richurer s’ tchôdron

 

C60

confesser

v cofèsser, cofèssî

 

C60

confesser (se)

[v] (c) aler à c’fèsse, (e) aler à k’fèsse, (o) daler à confèsse, (c) si cofèssî, (e) si k’fèsser

 

G100

confesseur

nm cofèsseû

 

C60

confession

nf cofèsse

 

C60

confessionnal

nm cofèssionâl, gayole (f) (iron) ; planche du confessionnal, clabot (m) ; (expr) awè l’ plantche, avoir la planche au confessionnal, être refoulé

 

C60

confetti

nm confèti

 

C60

confiance

[nf] fiyate, (o-c) confyince, (e) confiyance

 

G100

confiance

nf (être fiable) confyince, fiyadje (m), fiyâte ; avoir confiance, awè fiyâte, awè confyince, si fiyî à, si fiyî su ; digne de confiance, fiyauve ; on ne peut lui faire confiance, gn-a pont d’ fiyadje à li ; faites-moi confiance, fiyoz-vos à mi ; «  Gn-a pont d’ fiyâte à dès parèys: nwâr èt blanc come dès polènes di pouyes. » (A. Henin) ; (être sûr de soi) ièsse sûr (-e) ; on m’a toujours traitée d’imbécile, comment voulez-vous que j’aie confiance en moi?, on m’ a todi traîtî d’ bièsse, comint vôrîz qui dj’ sèreûve sûre di mi ?

 

C60

confiant

, iante (être) loc si fiyî à, si fiyî su; je n’ai pas confiance en lui, dji n’ mi fîye nin à li, dji n’ a nin fiyâte à li

 

C60

confidence

nf scrèt (m) ; je vais vous faire une confidence, dji vos va dîre on scrèt ; en confidence, ètur nos-ôtes, ètur quate-z-ouys

 

C60

confidentiellement

adv ètur nos-ôtes, ètur quate-z-ouys

 

C60

confier

(se) v disclitchî s’ coûr, si confiyî, vûdî s’ keûr, vûdî s’ satch

 

C60

confier

v confiyî; je vous le confie, dji vos l’ confîye

 

C60

confiner

(se) v dimèrer rèssèré, si t’nu rèssèré ; il se confine dans sa chambre, i d’mère rèssèré dins s tchambe

 

C60

confiner

v djonde ; la France confine à la Belgique, li France djond l’ Bèljike

 

C60

confins

nm pl frontiére (f sing)

 

C60

confirmation

nf (ce qui rend une chose plus certaine) on nous a confirmé la chose, on nos-a acêrtiné qu’ c’ èsteut bin l’ vraî ; (sacrement) confirmâcion

 

C60

confirmer

[v] confirmer

 

G100

confirmer

v (assurer) dîre qui c’ èst l’ vraî ; il me l’a confirmé, i m’ a dit qu’ c’ èsteut l’ vraî ; (donner la confirmation) confirmer ; (expr) loyî s’ bindia, recevoir la confirmation

 

C60

confiserie

nf (produit) boles (pl), boubounes (pl), boubounerîyes (pl), sucrâdes (pl) ; il aime les confiseries, i mougne voltî dès boubounes ; (magasin) botike aus boubounes (m) ; il travaille dans une confiserie, i travaye dins on botike aus boubounes

 

C60

confiture

nf confiture, jèléye

 

C60

confiturerie

nf siroperîye, tchirouterîye ; avant la guerre, il travaillait à la confiturerie, divant l’ guêre, i travayeut à l’ tchirouterîye

 

C60

confiturier

nm siropî

 

C60

conflit

nm (antagonisme) bisbisse (f), bisbrouye (f) ; il y a conflit entre eux, i gn-a bisbrouye ètur zèls

 

C60

confondre

[v] confonde, (c) comachî, (e) k(i)mahî, (o) coumachî ;  v. se tromper

 

G100

confondre

(se) v si comachî

 

C60

confondre

v (consterner) sbârer ; (se tromper) comachî, comèler, prinde boû po vatche, prinde one sôte po l’ ôte, si brouyî ; il a tout confondu, il a tot comachî

 

C60

conforme

adj tot-à faît come ; c’est conforme à ce qui a été demandé, c’ èst tot-à faît ç’ qu’ on-z-a d’mandé

 

C60

conformer

(se) v fé come ; je me conforme à ce qui est écrit, dji faî come c’ èst scrît ; j’essaie de me conformer à la loi, dji saye di chûre li lwè

 

C60

confort

nm ayèsses (f pl) ; nous avons tout le confort moderne, nos-avans totes lès-ayèsses qu’ on faît asteûre ; une maison sans aucun confort, one maujone sins pont d’ ayèsse; il aime le confort, i lî faut totes sès-ayèsses

 

C60

confortable

adj ce lit est confortable, ci lét-ci, on-z-èst vraîmint bin d’dins ; cette maison est confortable, ci maujone-ci à totes lès-ayèsses ; il a une situation confortable, il a one bèle place

 

G0

confrère

nm confrére

 

C60

confrérie

nf confrèrîye

 

C60

confus

, use adj (qui n’est pas clair) brouyî (-ye), ècomèlé (-ye), nin clér (-e) ; c’est confus, ce que vous dites là !, ci n’ èst nin clér ci qu’ vos m’ dijoz là ; (désolé) cacame, macasse, macâwe ; il était tout confus, il èsteut tot macâwe ; il èsteut tot pèneûs ; i s’ è v’leut ; (embarrassé) jin.né (-ye), pèneûs (-e) ; (expr) ossi pèneûs qu’ on baudèt qu’ a rovyî s’ nom, aussi confus qu’un âne qui a oublié son nom

 

C60

confus, e

[adj] (personne) (e-c) cacame, (o) cacane, mètch, e, (e) honteûs, e

 

G100

confusion

nf (état de ce qui est confus) comachadje (m), comèladje (m) ; il y a sans doute eu confusion, on s’ a sûremint brouyî ; (trouble) être couvert de confusion, ièsse onteûs au-d’là

 

C60

congé

[nm] condjî

 

G100

congé

nm condjî ; prendre ses congés, prinde sès condjîs ; congé de maladie, condjî d’ maladîye ; prendre congé de, dîre à r’veûy à, dire à r’vôy à ; (congédier) donner son congé, foute à l’ uch ; donner congé à un locataire, câsser l’ bay, èvoyî si r’non ; (élément d’ architecture) conjé

 

C60

congédiement

nm rèvoyadje

 

C60

congédier

v foute à l’ uch, mète à l’ uch, rèvoyî ; il a été congédié, il a stî mètu à l’ uch

 

C60

congélateur

nm conjèlateûr

 

C60

congeler

v fé èdjaler

 

C60

congénital

, ale adj di naîssance

 

C60

congère

nf banc (m) d’ nîve, consîre (, consîye)

 

C60

congestion

nf coup d’ sang (m) ; (en parlant d’ un cheval) avoir une congestion, tchaîr foûrbu

 

C60

congestionner

v être congestionné, awè l’ song à l’ tièsse

 

C60

congolais

, aise adj et n congolès (-se)

 

C60

congrégation

nf soce di p’tits fréres, soce di ma-seûrs, congrègâcion

 

C60

congrès

nm congrès

 

C60

conifère

nm sapin ; un bois de conifères, on bwès d’ sapins

 

C60

conique

adj cônike, côpu (f côpeuwe)

 

C60

conjecture

nf supôsicion

 

C60

conjoint

nm compagnîye (f) ; il a perdu son conjoint, il a pièrdu s’ compagnîye ; mon conjoint, mi feume (f), mi-y-ome

 

C60

conjonctivite

nf avoir de la conjonctivite, awè sès-ouys rodjes, awè l’ ouy qui coûrt

 

C60

conjoncture

nf dans la conjoncture actuelle, come ça va po l’ momint

 

C60

conjugaison

nf conjugaîson

 

C60

conjugal

[adj] (o) du min.nâdje, (c) do mwin.nadje, (e) dè manèdje

 

G100

conjuguer

v conjuguer

 

C60

conjurer

v (supplier) soplèyî , supliyî ; je vous en conjure, dji vos-è suplîye ; (écarter) fé ‘nn’ aler ; conjurer les démons, fé ’nn’ aler lès démons

 

C60

connaissable

adj conichauve, qui pout ièsse conu (f coneuwe)

 

C60

connaissance

[nf] (o-c) conechance, (e) k(i)nohance

 

G100

connaissance

nf (personne qu’on connaît) con(i)chance ; j’ai des connaissances à Namur, dj’ a dès conechances à Nameur; faire connaissance, fé conechance ; (conscience de soi) avoir toute sa connaissance, ièsse présint à li ; tomber sans connaissance, tchaîr flauw ; reprendre connaissance, rivenu à li ; f pl (savoir, science) avoir des connaissances en toutes choses, si conèche à tot ; (loc) avoir la connaissance de, sawè ; prendre connaissance, aprinde ; il a fait cela cela en connaissance de, i saveûve bin ç’ qu’ i fieut ; à ma connaissance, d’ après ç’ qui dj’ sé

 

C60

connaisseur

, euse n con(i)cheû  (-se) ; c’est un connaisseur, c’ è-st-one saquî qui s’ î conèt ; c’est une connaisseuse, èle s’ î coneut

 

C60

connaître

v (une personne) conèche (, kinoche) ; je connais (Namur), dji conè ((Dinant) dji coneu; (Andenne, Ciney) dji kinoche) ; j’ai connu, dj’ a conu ; je connaissais, dji conecheûve ; je connaîtrai, dji conirè ; je connaîtrais, dji conireûve ; que je connaisse, qui dj’ conèche; que je connusse, qui dj’ conichiche ; connaître les gens, conèche lès djins; se faire connaître, si fé conèche; se donner à connaître, se présenter, si diner à conèche ; (une chose) conèche, sawè ; je connais cet homme, dji coneu bin ç’t-ome-là ; l’enfant connaît sa leçon, l’ èfant sét bin s’ lèçon; il connaît l’anglais, i cause bin l’ anglès; connaître les tenants et les aboutissants, sawè lès pondants èt lès djondants ; connaître par cœur, sawè pâr keûr; il n’y connaît rien, i n’ î conèt rin ; (expr) conèche come sès potches, connaître comme ses poches, … à fond ; faut mwinrner lès djins come on lès conèt, il faut conduire les gens comme on les connaît ; i n’ faut mète dissu s’ dwèt qui dè l’ ièbe qu’ on conèt, il ne faut mettre sur son doigt que de l’herbe qu’on connaît, il faut se garder de se soigner par l’herboristerie quand on ne s’y connaît pas ; on n’ conèt lès djins qui quand on ’nn’ a dandjî, on ne connaît les gens que lorsqu’on en a besoin ; po conèche lès djins, i faut viker avou, pour connaître les gens, il faut vivre avec eux ; quand on conèt lès misères d’ aus-ôtes, on r’prind co lès sènes, quand on connaît les misères d’autrui on reprend encore les siennes ; vos n’ î conechoz rin dins lès bûses di stûve, tu n’y connais rien dans les buses de poêle, tu n’y connais rien ; (se) v si conèche; ils se connaissaient déjà avant, is s’ conechint d’djà d’vant ; (être habile) s’y connaître, î conèche ; il ne s’y connaît pas, i n’ î coneut rin ; il s’y connaît, il èst fwârt là d’dins

 

C60

connecter

v riloyî èchone

 

C60

connerie

nf bièstrîye ; il en a fait une de connerie !, i ’nn’ a faît one di bièstrîye ! ; tu dis des conneries, vos d’djoz dès bièstrîyes

 

C60

connivence

nf être de connivence avec, ièsse di faîtindje avou ; (expr) s’ ètinde come dès côpeûs d’ boûsse, s’entendre comme larrons en foire

 

C60

connu

, ue adj (su) c’est connu de tous, tot l’ monde li sét bin ; cette nouvelle est connue de tous, tot l’ monde li sét bin ; (célèbre) conu (f coneuwe) ; c’est un homme fort connu, c’ è-st-on-ome fwârt conu ; (expr) conu come on mwaîs sou, connu comme une fausse pièce de monnaie (de piètre réputation) ; conu come on mwais patârd, id.

 

C60

conquérir

v (prendre) ièsse maîsse di ; nous avons conquis la citadelle, nos-èstans mâisses dè l’ citadèle ; (acquérir une forte influence) il a conquis l’estime de ses amis, il èst bin vèyu d’ sès soçons

 

C60

consacrer

v (rendre sacré) consacrer; consacrer l’église, consacrer l’ èglîje ; une hostie consacrée, one hostîye consacréye ; (destiné à un usage) consacrer son temps à, passer tot s’ timps à; vous pourriez me consacrer une minute, vos-aurîz bin one minute por mi

 

C60

consanguin

, ine adj frère consanguin, diméy-frère, do costé do pa ; sœur consanguine, diméye-soû, do costé do pa

 

C60

conscience

[nf] consyince

 

G100

conscience

nf consyince ; vous l’aurez sur la conscience, vos l’ auroz su vosse consyince ; avoir la conscience légère, awè s’ consyince tène ; soulager sa conscience, diskèrdjî s’ consyince ; un homme de conscience, on-onête ome ; il n’a rien sur la conscience, il èst drwèt dins sès botes, i n’ a pont d’ rôyes su sès cwanes; « pôve ome qui l’ misére tchèsseûve avou lèye avou l’consyince drwète come one alumète » (A. Lurquin) ; (connaissance) prendre conscience, si rinde compte ; (opinion) la liberté de conscience de tous, lès-idéyes da tortos

 

C60

conscient

, ente adj (lucide) présint à li (f présinte à lèye) ; il est toujours resté conscient, il a todi d’mèré présint à li ; (dont on a conscience) je suis conscient de ce qui m’attend, dji sé bin ç’ qui m’ ratind

 

C60

conscientiser

v fé prinde consyince

 

C60

conscrit

nm conscrît , sôdârt ; devenir conscrit, intrer sôdârt

 

C60

consécration

nf (action de consacrer) consècrâcion

 

C60

consécutif

, ive adj d’ asto, di sûte, di rote ; trois jours consécutifs, trwès djoûs d’ rote

 

C60

consécutivement

adv on a tiré deux coups de fusil consécutivement, on-z-a tiré deûs côps d’ fusik (tot d’ sûte) onk après l’ ôte

 

C60

conseil

nm (opinion donnée) consèy, consiadje ; prendre conseil, dimander consèy, je vais vous donner un bon conseil, dji m’ vos va d’ner on bon consèy ; (personne) avocat-conseil, avocat-consèy ; (réunion de personne) conseil communal, consèy comunâl; conseil de famille, consèy di famile; conseil de guerre, consèy di guêre ; (prov) la nuit porte conseil, i faut todi dwârmu one nêt dissus s’ radje, il faut toujours dormir une nuit sur sa rage

 

C60

conseiller

[v] (e-c) consî, (o-c) consyî

 

G100

conseiller

nm consèyer (, consèlier)

 

C60

conseiller

v consyî, ricomander ; conseiller à nouveau, riconsyî ; il m’ a conseillé de partir, i m’ a consyî d’ ènn’ aler; ce médecin m’ a été conseillé, ci docteûr-là m’ a stî r’comandé ; vous avez été mal conseillé, on vos-a mau consyî

 

C60

conseilleur

nm consieû (, consèyeû)

 

C60

consentant

, ante, adj consultant (-e), d’ acôrd (adv), d’ acwârd (adv) ; être consentant, ièsse d’ acôrd

 

C60

consentement

nm consintemint ; donner son consentement, diner s’ consintemint

 

C60

consentir

[v] consinti ; v. accord

 

G100

consentir

v bin v’lu, consinti, dîre ayi, ièsse consintant (-e), ièsse d’ acôrd, ièsse d’ acwârd ; consentir à venir, bin v’lu v’nu ; consentir à un rabais, rabachî, fé one pitite saqwè ; consentir un prêt, pruster dès caurs

 

C60

conséquemment

adv à cause di ça, sûte à ça

 

C60

conséquence

[nf] (o) chûte, (e) consèkence, (c) aboutichemint [nm]

 

G100

conséquence

nf sûte (, chûte, swîte) ; vous verrez les conséquences, vos vièroz lès sûtes ; cela ne tire pas à conséquence, gn-a rin avou ça ; il faut payer les conséquences de ses actes, quand on mougne li diâle, i faut mougnî lès cwanes (, quand on mange le diable, il faut manger les comes) ; i faurè mougnî l’ taute come èlle aurè stî cûte, il faudra manger la tarte comme elle aura été cuite ; (loc) en conséquence, à la solon ; (expr) on n’ tape nin dès cayaus è l’ aîwe qu’ i n’ rivègne dès bouyons, on ne jette pas des cailloux dans l’eau sans que cela ne fasse des bouillons, il y a des conséquences à nos actes; quand on rote dissus l’ queuwe d’ on viêr, i s’ ritoûne, quand on marche sur la queue d’ un ver, il se retourne, id

 

C60

conservateur

, trice n consêrvateur (f -trice) ; elle est conservatrice du musée, èlle èst l’ consêrvatrice do muséye

 

C60

conservation

nf (w)aurdadje (m) ; il est chargé de la conservation du monument, c’ èst li qu’ èst mètu po prinde sogne do monumint ; je suis allé à la conservation des hypothèques, dj’ a stî aus-hipotèkes

 

C60

conservatoire

nm scole di musike (f)

 

C60

conserve

nf consêrve, légume di bocau ; (loc) de conserve, èchone

 

C60

conserver

[v] (e) wårder, (o) wârder, aurder, (c) (w)aurder, (o) t(è)ni ; v. garder

 

G100

conserver

v (w)aurder ; cela ne se conserve pas facilement, ça n s’ aude nin aujîyemint, ça n’ si waude nin …; elle les conserve dans un tiroir, èle lès-(w)aude dins on ridant ; (ne pas perdre) malgré son âge, il conserve ses cheveux, maugré s’-t-âdje, il a co (quausu) tos ses tch’vias ;  (se) v dimèrer bon, s’ aurder, si waurder, si consêrver ; qui peut être conservé, (w)aurdauve

 

C60

considérablement

adv bran.mint (, brâmint); il a considérablement grandi, il a bran.mint crèchu

 

C60

considération

nf (action d’examiner avec attention) prendre en considération, tinu compte ; il faut prendre sa jeunesse en considération, i faut t’nu compte qu’ il èst co djon.ne ; (estime) il a la considération de ses supérieurs, sès maîsses li vèyenut voltî, sès maîsses è faîyenut do cas

 

C60

considérer

v (regarder attentivement) aviser, raviser; considérer un bâtiment, raviser on batimint ; (envisager) aler r’qwé, bouter,  compter, mète, prinde ; considérez que je n’ai rien dit, purdoz qui dj’ n’ a rin dit ; moi, je considère qu’il n’avait pas à dire cela, por mi, i n’ aveut nin à dîre ça ; (considérer comme) (ri)waîtî come ; je le considère comme un frère, djè l’ riwaîte come on frére ; se considérer comme proches, si r’waîtî come dès parints ; (expr) i faut waîtî tot l’ monde po brave èt s’ dimèfyî d’ tortos, il faut considérer tout le monde comme honnête et se méfier de tous ; (se) v si prinde po ; je ne me considère pas pour plus intelligent qu’un autre, dji n’ mi prind nin po pus malin qu’ on-ôte ; (expr) i s’ prind po li rwè dès vias èt i n’ èst nin co l’ cia dès pourcias, il se considère comme le roi des veaux et il n’est même pas celui des porcs, il se croit qqn alors qu’il est une nullité

 

C60

consigne

nf (instruction formelle) ôrde (m) ; on m’avait donné cette consigne, on m’ aveûve diné ç’t-ôrde-là ; (service d’ une gare) bagadjes (m pl) mettre ses valises à la consigne, mète sès pakèts aus bagadjes

 

C60

consigner

v (mettre à la consigne de la gare) mète aus bagadjes ; (inscrire) è prinde note, scrîre ; je l’ai consigné dans mon carnet, djè l’ a scrît su m’ cârnèt ; ne vous en faites pas, c’est consigné, ni v’s-è fioz nin, on ‘nn’ a pris note ; (empêcher qqnde sortir) les soldats ont été consignés, lès sôdârts n’ ont nin p’lu rèche ; (facturer un emballage et le rembourser à la rentrée) ne jetez pas ces bouteilles, elles sont consignées, ni foutoz nin cès botèyes-là èvôye, on lès r’prind o botike

 

C60

consistance

nf sôrtinance ; c’est un tissu qui n’a pas de consistance, c’ è-st-one lokue qui n’a pont d’ sôrtinance ; (terre) ameû; de la terre qui n’a pas de consistance, dè l’ têre qui n ‘a pont d’ ameû

 

C60

consolation

nf rapaujemint (m) ; c’est une consolation pour moi de savoir que vous n’irez pas seul, dji so rapauji d’ sawè qu’ vos n’ îroz nin tot seû, ça m’ rapauje di sawè…; c’est une consolation, c’ è-st-on rapaujemint, c’ èst todi ça

 

C60

console

nf console

 

C60

consoler

[v] (o-c) rapaujî, (e) rapåfter, rapåheter

 

G100

consoler

v rapauji ; action de consoler, rapaujadje (m) ; cela me console un peu, ça m’ rapauje one miète

 

C60

consolidation

nf rèfwarçadje (m), rèfwarcichadje (m)

 

C60

consolider

v rèfwarcî ; consolider un mur, rèfwarcî on meur ; il consolide, i rèfwarcîye ; il consolidera, i rèfwarcîyerè

 

C60

consommable

adj (qui peut être mangé) mindjauve, mougnauve, qu’ on pout mindjî,… mougnî

 

C60

consommateur

, trice n (qui utilise des marchandises pour ses besoins) les consommateurs, lès djins qu’ achetéyenut ; (qui prend une

consommation) il y avait plusieurs consommateurs dans le café, i gn-aveut saquants djins qui bwèvin.n on vêre o cabarèt

 

C60

consommation

nf (accomplissement) jusqu’à la consommation des siècles, jusqu’à l’ fin dès siékes ; (action de faire usage de qqch.) je fais une grande consommation de papier, i m’ faut bran.mint do papî ; (ce qu’on commande au café) nous nous sommes assis et nous avons pris une consommation, nos n’s-avans achî èt bwâre on vêre

 

C60

consommé

, ée adj (terminé) faît (-e) ; tout est consommé, gn-a tot qu’ èst faît ; (utilisé) ûsadje di, fé ûsance di ; je l’ai consommé, dj’ ènn’a faît ûsadje, dj ‘ènn’ a faît ûsance ; (parfait) fin (-e), râre ; c’est un musicien consommé, c’ è-st-on fin musucyin

 

C60

consommer

v (prendre une consommation) bwâre (, bwêre), mindjî, mougnî ; (consommer de l’énergie) ûser ; consommer de l’électricité, ûser do courant

 

C60

consomption

nf croufiadje (m), dèpèrichadje (m), languichadje (m), languiadje (m), minadje (m), trin.nadje (m) ; être atteint de consomption, croufjyî, dèpèri, langui, languyî, si miner, trin.ner

 

C60

consonne

nf consone

 

C60

consoude

nf consoude officinale, crausse racène ; grande consoude, ièbe di cwachûre, orèye-di-baudèt, linwe-di-vatche

 

C60

constamment

[adv] (c) tofêr, (e) tofér, (o) toufér, (e) djoûrmåy ; v. sans cesse

 

G100

constamment

adv todi ; (expr) il èst todi pindu à nosse clitche, il est constamment pendu à notre clenche, il est constamment chez nous

 

C60

constater

v rimârker ; je l’ai constaté également, djè l’ a r’mârké èto ; (concours de pigeons) constater ; appareil servant à indiquer l’heure de rentrée d’un pigeon, constateû

 

C60

consterner

v côper l’ alin.ne, èwarer ; j’ai été consterné, dj’ a stî tot èwaré, dj’ a stî tot pèté

 

C60

constipé

, ée adj stopé (-ye), bouchî (-ye ,; (expr) tchîr mayèt, être constipé ; nm tchiyaud-mayèt

 

C60

constipé, e

[adj] (c) r(i)ssèré, éye, (o) r’ssèrè, éye, (e) sèré, êye, (o) stoupè, éye

 

G100

constiper

v stoper (, bouchî) ; être constipé, ièsse sitopé (, ièsse bouchî)

 

C60

constitution

[nf] lwè d’ bâse (néol.)

 

G100

constitution

nf (d’un individu) fwace ; avoir une bonne constitution, ièsse vigreûs (-e); être bien constitué (petit enfant) ièsse dru, skèrpu ; (composition) la constitution de ce dossier a pris du temps, il a falu do timps po-z-ariver à rachoner tos lès papîs, dins ç’-t-afaîre-ci ; (ensemble des lois) constitucion, fond-lwè (m), lwès d’ bâse

 

C60

construction

nf (action de construire) nous sommes occupés à la construction d’une maison, nos bâtichans one maujone, nos fians bâti ; (ce qui est construit) batimint (m), bâtisse; c’est une belle construction, c’ è-st-on bia batimint ; (composition) il a une construction de phrases qui lui est particulière, il a one maniére bin da li po fé dès bèlès frâses

 

C60

construire

[v] bâti

 

G100

construire

v bâti, fé ; construire une maison, bâti one maujone ; faire construire, fé bâti ; construire un échafaudage, order, fé on-ordadje ; (expr) li cia qui bâtit pâtit, celui qui construit pâtit

 

C60

consul

nm consul

 

C60

consulaire

adj consulaîre, do consul

 

C60

consulat

nm consulat

 

C60

consultation

nf consultâcion ; donner ses consultations, fé ses consultâcions ; demander un confrère en consultation, dimander one consulte; avant de décider, ils ont organisé une consultation populaire, divant d’ prinde one dècision, il ont d’mandé l’ idéye dès djins

 

C60

consulter

[v] (un médecin) (o) daler vîr èl docteûr, (c) aler au docteûr, (e) aler å docteur

 

G100

consulter

v (demander conseil) dimander consèy, dimander l’ idéye ; (donner des consultations) consulter, fé one consultâcion, riçûre; le docteur fait ses consultations l’après-midi, li docteûr riçût d’ l’après- non.ne

 

C60

consumer

v (épuiser les forces de qqn.) la maladie le consume petit à petit, li maladîye li faît moru à p’tit filé ; (détruire par le feu) distrûre ; le feu a tout consumé, li feu a tot distrût ; (expr) brûler come on feu, consumer comme un feu ; (se) v (épuiser ses forces) dèpèri ; il est en train de se consumer, il è-st-en trin d’ dèpèri ; (se consumer par le feu) crayî ; tout était déjà consumé, gn-a tot qu’ èsteut d’djà crayî

 

C60

contact

nm (état de deux corps qui se touchent) djondadje ; certaines maladies s’attrapent par le contact des gens, gn-a dès maladîyes qu’on-z-atrape rin qu’en djondant one saquî ; uniquement au contact de l’air, rin qu’ d’ awè stî à l’ aîr ; (possibilité d’entrer en rapport) con(i)chance ; avoir de multiples contacts dans le milieu littéraire, awè dès conichances mon lès scrîjeûs ; je vais essayer de prendre contact avec lui, dji va sayî d’ l’ awè, ..d’causer avou li ; toi qui es souvent en contact avec lui, tu devrais lui dire, vos què l’ vèt co sovint, vos lî d’vrîz dîre ; la clef de contact, li clé d’ contak

 

C60

contacter

v awè, causer avou ; je vais m’ efforcer de le contacter, dji va sayî d’ l’ awè ; il n’est pas facile à contacter, ci n’ èst nin aujîy dè l’ sawè awè

 

C60

contagieux

, euse, adj qui s’ atrape ; maladie contagieuse, minéye, maus qui bèrôlenut, maus qui rôlenut, maus qui s’ atrapenut ; (expr) s’ atraper come li gale, s’attraper comme la gale

 

C60

contaminer

v contaminer, apwârter l’ minéye, foute li…

 

C60

conte

nm (récit) conte ; c’est un magnifique conte, c’ è-st-on bia conte ; (expr péj), c’ èst tos contes avou rin d’dins, ce sont des contes avec rien dedans, … des stupidités.

 

C60

contempler

v raviser, riwaîtî ; il contemple le tableau, i ravise li tauvia

 

C60

contemporain

, e n (qui est de la même époque) c’est un contemporain de César, i vikeûve do timps d’ Césâr ; adj (qui est du temps présent) d’ asteûre; il connaît tous les écrivains contemporains, i conèt bin tos lès scrîjeûs d’ asteûre

 

C60

contenance

nf (superficie) mèseures (f pl); connaissez-vous la contenance du terrain ?, conechoz lès mèseures do tèrin ? savoz bin combin ç’ qui l’ tèrin faît ? ; (quantité d’ un récipient) quel est la contenance de ce tonneau?, vos p’loz mète combin d’ lites dins ç’ tonia-là ? ; (manière de se tenir) se donner une contenance, prinde dès-aîrs ; il avait une contenance aimable, il aveûve l’ aîr amistauve ; perdre contenance, ni pus ièsse maîsse di li ; faire bonne contenance, si bin t’nu

 

C60

contenir

[v] (e-o) conteni, (c) contenu

 

G100

contenir

(se) v agnî su sès lèpes, (r)avaler s’ ratchon, si maîstri, si rastinu

 

C60

contenir

v (avoir une capacité de) tinu ; il contient bien deux litres, i tint bin ses deûs lites ; (avoir en soi) awè; mon terrain contient du charbon, gn-a do tchèrbon dins m’ bokèt d’ tèrin ; que contient votre boîte?, qu’ èst-ce qu’ i gn-a dins vosse bwèsse ? ; cette boîte contient des bonbons, dins ‘ç bwèsse-ci, gn-a dès boubounes ; le livre contient cent pages, gn-a cint pâdjes dins l’ lîve ; (retenir dans certaines limites) ritenu ; il contenait ses larmes, i riteneut sès lârmes  ; (retenir) la police a contenu difficilement la foule, li police a ieû malaujîy di rastinu lès djins

 

C60

content

, ente adj (satisfait) contint (f contin.ne) ; il est toujours content, il èst todi contint ; elle est contente avec rien, èlle èst contin.ne avou rin ; les gens ne sont jamais contents, lès djins n’ sont jamaîs contints ; (expr) t’ ès fin craus èt ti t’ plinds co, tu es tout gras et tu te plains encore, tu n’es jamais content ; (heureux) binauje ; il était excessivement content, il èsteûve binauje au-d’là ; (expr) binauje come one pouye qui tchait su on viêr, contente comme une poule qui trouve un ver ; binauje d’ ièsse contint, très content ; ossi eûreûs qu’ on bossu qu’ a pièrdu s’ bosse, aussi content qu’un bossu qui a perdu sa bosse ; (loc) non content de, ci n’ èst nin co assez ; non content de trouver le gîte et le manger, …, ci n’ èsteut nin co assez d’ awè d’ qwè dwârmu èt à mougnî, il a co falu qui…

 

C60

content, e

[adj] (e-c) contint, contin.ne, (o) contint, contène, (o-c) binauje, (e) binåhe

 

G100

contentement

nm binaujeté (f), contintemint, plaîji ; (expr) contintemint passe ritchèsse, contentement vaut mieux que richesse

 

C60

contenter

v complaîre, continter, fé binauje, fé contint, fé plaîji, plaîre ; action de contenter, contintadje (m) ; il a fait cela pour vous contenter, il a faît ça po vos continter, … po vos fé plaîji ; (se) ièsse contint, si continter ; il se contente de peu, il èst contint avou wêre ; (ne faire que) ni fé qui; aujourd’ hui, je me contenterai de la vaisselle, audjoûrdu, dji n’ frè qui l’ bagadje ; je me contenterai d’une cigarette, dji n ‘fumerè qu’ one cigarète ; je me contenterai d’ une pomme, dji n’ mougnerè qu’ one pome ; (expr) one pouye qui pond on-ou tos lès djoûs, c’ è-st-one bone pouye, une poule qui pond un œuf tous les jours, c’est une bonne poule, il faut savoir se contenter de ce qu’on a

 

C60

contenu

nm ci qu’ i gn-a d’dins  ; j’ai gardé la boîte et son contenu, dj’ a waurdé l’ bwèsse avou tot ç’ qu’ i gn-a d’dins ; (voir à chaque contenant) ex: le contenu d’ une « banse », banseléye; .. « bèrwète », bèrwètéye; … « pani », panéye ;… « plat », platenéye

 

C60

conter

v (raconter) conter, dîre, raconter ; conter une histoire, conter one fauve ; se laisser conter, si lèyî dîre ; (dire une chose inventée pour abuser) dîre dès mintes ; que me contez-vous-là ?, qwè-ce qui vos m’ tchantez là? ; conter fleurette, fé dès complumints, tinde à l’ amourète

 

C60

contestataire

n qui n’ èst nin d’ acôrd, … d’ acwârd; il y avait quelques contestataires, gn-aveut saquantes qui n’ èstint nin d’ acwârd

 

C60

contestation

nf rinike (toujours employé à la forme négative) sans aucune contestation, sins pont di r’nike ; il y a eu des contestations, gn-a qui n’ èstin.n nin d’ acôrd

 

C60

conteste

(sans) (loc) come mârs è cwarème, gn-a nin à-z-aler conte

 

C60

contester

v (mettre en doute) ni nin v’lu admète, tro(u)ver à r’dîre ; il doit toujours contester, i faut todi qu’ i trouve à r’dîre ; il le conteste, i nè l’ vout nin admète, i n’ èst nin d’ acwârd ; cette théorie est contestée, tot l’ monde n’ èst nin d’ acôrd là-d’ssus

 

C60

conteur

, euse n conteû (-se)

 

C60

contexte

nm si on retire cette phrase de son contexte, elle ne signifie plus rien, si on r’ssatche ci frâse-là do rèstant, ça n’ vout pus rin dîre ; (circonstance, situation) dans le contexte actuel, il serait préférable de s’abstenir, come ça va po l’ momint, i s’ vaureut mia djoker

 

C60

contigu

, ë adj djondant (-e), vijin (f vijène), d’ èsconte; la maison contiguë à la nôtre, li maujone qui djond l’ nosse

 

C60

continu

, ue adj à n’ è nin fini, à n’ è nin veûy li fin, sins lachî, sins lauke, sins r’lache ; un bruit continu, on brut à n’ è nin fini ; feu continu, feu continu

 

C60

continuation

nf continuwadje (m)

 

C60

continuellement

adv sins lachî, sins lauker, todi

 

C60

continuer

v (poursuivre) fé pâr, continuwer, porsûre ; c’est bien comme cela, continuez !, c’ èst bin come ça, fioz pâr ! ; continuer sa route, porsûre si vôye ; (persister) il continue à mentir, i mintit pâr ; la pluie continue à tomber, i ploût co ; (prolonger) c’est un sentier qui continue la route, li vôye divint pîd-sinte

 

C60

contorsionner

(se) v si cotwade

 

C60

contour

nm cotoû

 

C60

contournement

nm cotoûrnadje

 

C60

contourner

v cotoûrner

 

C60

contraceptif

, ive adj po n’ pont awè d’ èfant ; ce sont des pilules contraceptives, c’ èst dès pilûres po n’ pont awè d’ èfant

 

C60

contracter

(se) v (diminuer de longueur) rap’titi ; (durcir) si racrampyî, divenu deur (-e), divenu rwèd (-e) ; « one pate avou ses p’tits dwèts racrapotés si racrampîye è l’ têre » (E. Gilliard)

 

C60

contracter

v (diminuer de volume) rastrinde ; (crisper) strinde ; cet enfant est contracté, cit-èfant-là èst strindu ; (s’engager) contracter mariage, si mârier ; contracter des dettes, si mète dins lès dètes ; (attraper) contracter une maladie, atraper one maladîye

 

C60

contraction

nf (diminution de volume) rastrindadje (m) ; (crispation) strindadje (m)

 

C60

contracture

nf (médic) cwade

 

C60

contradiction

nf (action de contredire) forbatadje (m) ; c’est un esprit de contradiction, i faut todi qu’ i dîye contraire aus-ôtes

 

C60

contraindre

v fwârcî, oblidjî; il contraint, i fwârcîye

 

C60

contraint

, e adj oblidjî (-ye) ; il a bien été contraint, il a bin stî oblidjî ; de façon contrainte, do gros dès dints

 

C60

contraire

[nm] (c) contraîre, (e) contrêre, (o) contréle, (e) contråve

 

G100

contraire

adj (différent ou opposé) contraîre ; vent contraire, vint contraîre ; aller en sens inverse, aler contraîre ; mettre la chaussure au pied opposé, mète si solé au pîd contraîre ; (défavorable, nuisible) contraîre ; le café lui est contraire, li cafeu n liî vaut rin ; tout m’est contraire, gn-a tot qui m’ toûne li cu

 

C60

contraire

nm contraîre ; dire le contraire, dîre li contraîre ; exactement le contraire (l’opposé), tot l’ contraîre, tot à faît l’ contraîre; c’est le contraire des autres, c’ èst tot l’ contraîre dès-ôtes, il èst tot contraîre aus-ôtes ; il fait toujours le contraire de ce qu’on lui dit, i faît todi l’ contraîire di ç’ qu’ on lî dit ; (loc) bien au contraire, qui do contraîre , oyi, ê, twè !

 

C60

contrairement

_ à, loc contraîremint à

 

C60

contrariant

, ante adj contraîre (toujours négatif), contrâriant (-e) ; il est contrariant, il èst contrâriant ; il n’est pas contrariant, i n’ èst nin contraîre

 

C60

contrariant, e

[adj] (o) striveûs, e, (c) contraîre, (e) contrêre, (e) contrariant, e, cagnès’, se

 

G100

contrarier

v (avoir une action contraire) embêter, en.mèrder (grossier), foute li pètche ; il vient toujours contrarier nos plans, i faut todi qu’ i vègne foute li pètche dins nos-afaîres ; (causer du dépit) contraryî, tracasser; cela l’a beaucoup contrarié, il a stî bran.mint tracassé avou ça

 

C60

contrariété

nf anôye, anôyemint (m), embêtemint (m), imbaras (m), tracas (m), tracassemint (m), tracasserîye ; éprouver de la contrariété, awè do tracas, ièsse embêté (-ye) ; les contrariétés administratives, lès tracasserîyes di l’ administrâcion ; j’éprouve pas mal de contrariétés pour le moment, dj’ a bran.mint do tracas po l’ momint

 

C60

contraste

nm quel contraste !, c’ èst do djoû à l’ nêt !

 

C60

contraster

v ièsse difèrint (f difèrin.ne), ni nin ièsse parèy (-e)

 

C60

contrat

nm contrat ; signer le contrat, siner l’ contrat

 

C60

contravention

nf procès (m) ; il a reçu une contravention, il a ieû on procès ; mettre une contravention, foute on procès, calindjî

 

C60

contre

[prép] 1 opposé à: conte

2 appuyé sur: (c) astok di, (o-c) asto di

 

G100

contre

prép et adv (marque la proximité ou le contact) asto (, astok), conte, èsconte ; contre la fenêtre, asto do l’ finièsse, èsconte dè l’ fènièsse, conte li fènièsse ; (en opposition avec) conte ; à contre cœur, conte keûr ; prendre contre son goût, prinde conte gout ; c’est le pot de terre contre le pot de fer, c’ èst l’ pot d’ têre conte li pot d’ fiêr ; contre toute attente, contraîremint à ç’ qu’ on pinseut ; je ne peux pas aller contre cette façon de voir, dji n’ pou nin aler conte ; (expr) dji n’ piche nin conte ça, je ne pisse pas contre cela, je n’y vois aucune objection ; (envers) après ; être fâché contre qqn., ièsse mwaîs après one saquî ; (loc) par contre, adon qui (proposition subordonnée); il lirait des journées entières ; par contre, son frère ne sait ouvrir un livre, i lîreut dès djoûrnéyes ètîres adon qui s’ frére ni douve jamaîs on lîve

 

C60

contrebande

nf fraude; acheter de la contrebande, acheter su fraude ; tabac de contrebande, toubak acheté su fraude

 

C60

contrebandier

, ière nm fraudeû (-se)

 

C60

contrebas

(en) loc pus bas

 

C60

contrebasse

nf basse, contrèbasse ; (expr) ronfler come one basse, ronfler comme une contrebasse

 

C60

contrebassiste

n djouweû d’ basse, … di contrèbasse (f djouweûse di…)

 

C60

contrecarrer

v bate conte lès-idéyes da ; il doit toujours contrecarrer tout le monde, i lî faut todi bate conte lès idéyes da tot l’ monde

 

C60

contre-choc

nm contrècôp

 

C60

contrecœur

(à) loc à contrèkeûr, conte keûr ; si c’est pour le faire à contrecœur, abstenez-vous!, si c’ èst po l’ fé conte keûr, nè l’ fioz nin !, … djokez vos !

 

C60

contrecœur

nm de cheminée, take (f)

 

C60

contrecoup

nm contrècôp

 

C60

contredire

[v] (o) bate èl contreuvèrse, (c) contrèbate, (e) contrèdîre, (c) forbate

 

G100

contredire

v bate conte lès-idéyes du, contrèbate, dîre li contraîre, forbate, sotenu l’ contraîre; « C’ èst m’ pa qu’a todi stî maîsse à l’ maujone èt dji n’ pou nin bate conte sès-idéyes . » (E. Gilliard)

 

C60

contredit

(sans) loc sins r’nike

 

C60

contrée

nf payis (m) ; c’est une belle contrée, c’ è-st-on bia payis

 

C60

contre-écrou

nm flote, faflote (f)

 

C60

contrefaçon

nf contrefaçon

 

C60

contrefaire

v (imiter frauduleusement) imiter ; contrefaire une signature, imiter one signature ; (simuler) fé chonance ; il contrefait la douleur, i faît chonance d’ awè mau ; (expr) i faît l’pouye crèvéye, il fait la poule crevée, il simule

 

C60

contrefait

, aite adj (déformé) contrèfaît (-e), di sclimbwagne ; votre soulier est contrefait, vosse solé èst tot contrèfaît ; (qui présente une difformité) il est bossu, il èst bossu ; il a une jambe plus courte que l’autre, il a one djambe pus coûte qui l’ ôte

 

C60

contrefait, e

[adj] (c) contrèfaît, e, (e) contrifêt, e, (o) mau bâti, îye, mau fét, e

 

G100

contre-feu

nm feu d’ aroke

 

C60

contrefil

nm contrèfi

 

C60

contrefort

nm (d’ une chaussure) contefwârt (, contefôrt); (archit.) pilasse (f)

 

C60

contremaître

[nm] (c) maîsse-ovrî, (o) mésse-ouvrî, (e) mêste-ovrî, (o) contrèméte

 

G100

contremaître

nm contrèmaîte, maîsse-ovrî

 

C60

contrepartie

nf en contrepartie, à l’ place, è l’ place, en r’vindje

 

C60

contre-pied

nm contrèpîd

 

C60

contrepoids

nm contrèpwèd

 

C60

contresens

nm (interprétation erronée) comprendre à contresens, prinde boû po vatche ; (sens contraire) aller à contresens, aler do contraîre costé

 

C60

contretemps

nm aroke (f) ; il y a toujours un contretemps, gn-a tofêr one aroke

 

C60

contre-voie

(à) loc à contrèvwès ; il est descendu à contre-voie, il a d’chindu à contrèvwès

 

C60

contribuer

v (par une action) fé s’ paurt ; (par un apport d’ argent) payî s’ paurt, mète si paurt; tout le monde a contribué, chake a mètu s’ paurt

 

C60

contribution

nf (part) paurt ; payer sa contribution, payî s’ paurt ; f pl(impôts) contribucions, tayes; payer ses contributions, payî sès contribucions, payi sès tayes ; je vais devoir vous mettre à contribution, dji m’ va awè dandji d’ vos

 

C60

contributions

[nf-pl] contribucions

 

G100

contrôle

nm controle

 

C60

contrôler

(se) v dimèrer maîsse di li, ièsse maîsse di li, si maîstri ; il n’a pu se contrôler, i n’ a seû d’mèrer maîsse di li

 

C60

contrôler

v controler ; ils contrôlent tout le monde, is controlenut tot l’ monde

 

C60

contrôleur

, euse n controleû (f contrôleûse)

 

C60

contusion

nf côp (m) ; ecchymose, bleuw (m), bosse, buk (m), suk (m)

 

C60

contusionner

v abumer, frochî; il a le bras légèrement contusionné, il a s’ brès one miète frochî

 

C60

convaincre

[v] (o) racrowyî, (e) convinke, abate

se laisser _ : si lèyî adîre, (o) s’ lèyî adîre

 

G100

convaincre

v fé rinde raîson, fé ètinde raîson ; se laisser convaincre, si lèyî adîre

 

C60

convaincu

, e adj en êtes-vous convaincu ?, ènn’ èstoz sûr (-e) ? ; vous n’êtes pas convaincu de ce que je dis, vos n’  crwèyoz nin ç’ qui dj’ di

 

C60

convalescence

(être en) loc rifé bay, riprinde dès fwaces, si r’fé, si r’mète

 

C60

convenable

[adj] (o-c) convenâbe, (e) convenåbe

 

G100

convenable

adj à peû près, come i faut ; faites-moi qqch de convenable, fioz-me one saqwè d’ à peû près, là! ; c’est quelqu’un de convenable, c’ è-st-one saquî d’ come i faut; choisir le moment convenable, tchwèsi l’ bon momint

 

C60

convenablement

adv à djin, à môde di djin, come i faut, convenâblèmint ; assieds- toi convenablement !, achîdoz-vos à djin come i faut !

 

C60

convenance

nf convenance ; il a trouvé une maison à sa convenance, il a trouvé one maujone à s’ gout

 

C60

convenir

[v] (e-o) conveni, (c) convenu, (e) ahåyî

 

G100

convenir

(se) v bin aler èchone ; vous deux, vous vous convenez parfaitement, vos-ôtes deûs, vos-aloz fwârt bin èchone

 

C60

convenir

v (convenir de qqch.) convenu, fé mârtchi ; comme nous l’avons convenu, come nos l’ avans convenu ; convenir d’un prix, tchaîr à pris; c’est convenu, c’ èst d’ acôrd, … d’ acwârd ; (avouer) dîre; vous devez en convenir, dji n’ vos l’ faî nin dîre ; il faut convenir qu’il a raison, i faut dîre qu’ il a raîson ; (convenir à qqch) aler, convenu ; cela pourra convenir, ça pôrè aler ; c’est une femme qui ne lui convient pas, c’ è-st-one comére qui n’ lî convint nin ; c’est un chapeau qui ne lui convient pas, c’ è-st-on tchapia qui n’ lî va nin, ..qui n’ va nin à s’ tièsse ; (expr) on s ‘vaut bin qu’on n’ si convint nin , on se vaut bien qu’on ne se convient pas, ce n’est pas parce qu’on a des qualités semblables, une éducation semblable, une richesse semblable… qu’on est fait l’un pour l’autre ; v impers  dites-moi ce qu’il convient de faire, dijoz-me ci qu’ i (m’) faut fé

 

C60

convention

nf arindjemint (m) ; selon les conventions, come on-z-a convenu

 

C60

conversation

[nf] d(i)vise, (o) d(è)vise

 

G100

conversation

nf causadje (m), divise, djâse ; être en conversation, ièsse à d’vise ; avoir de la conversation, sawè causer, causer aujîyemint ; faire un brin de conversation, taper one divise, taper one djâse ; engager la conversation, vinu à d’vise ; il n’a pas de conversation, i n’ sét causer ; il n’a pas beaucoup de conversation, i n’ cause wêre

 

C60

converser

v causer èchone, copiner, diviser, vinu à d’vise ; pour savoir converser en wallon, po sawè v’nu à d’vise è walon

 

C60

convertir

v (faire changer de religion) convêrti ; (changer) candjî ; convertir de l’argent russe, candjî dès caurs russes

 

C60

conviction

nf dâr (m) ; il a la conviction que c’est moi, il a l’ dâr qui c’ èst mi ; avoir la conviction, ièsse sûr; j’ai la conviction que c’est lui le coupable, dji so sûr qui c’ èst li qu’ a faît l’ côp ; sans conviction, à la dji n’ vou dji n’ pou ; chacun agit selon ses convictions, on faît chake come on l’ ètind, on fait chake à s’-t-idéye ; pièce à conviction, preûve

 

C60

convier

v inviter, priyî ; c’est lui qui nous a conviés, c’ èst li qu’ nos-a priyî

 

C60

convocation

nf convocâcion ; on m’ a envoyé une convocation pour le douze juin, on m’ a avoyî one convocâcion po l’ doze di jun

 

C60

convoi

nm convwè ; (de chemin de fer) trin ; convoi agricole, conwè agricole, tracteûrs èt tchaurs di cinse

 

C60

convoiter

v awè mau s’ vinte après, djèryî (après), pêyî (après) ; il convoite tout ce que son voisin possède, i djêrîye après tot ç’ qui s’ vèjin a

 

C60

convoitise

nf djêriadje (m), pêyadje (m)

 

C60

convoler

v si mârier

 

C60

convoquer

v fé v’nu ; il l’a convoqué dans son bureau, i l’ a faît v’nu è s’ bûrau

 

C60

convoyeur

nm (colombophilie) tapeû ; les convoyeurs attendent, lès tapeûs ratindenut

 

C60

convulsion

[nf] (o) mau sint-Djilin [nm], (c) corwéyes [nf-pl], (e) convulsion

 

G100

convulsion

nf convulsions (pl), corwéyes (pl) ; avoir des convulsions, awè dès convulsions ; tomber dans les convulsions, tchaîr dins lès corwéyes

 

C60

coopérateur

, trice n (personne qui aide) copleû (-se) ; (membre d’une société coopérative) mimbe dè l’ copèrative

 

C60

coopérative

nf copèrative

 

C60

copain

[nm] (o-c) cous’, (e) plankèt, (c) camarâde, (e) camèråde, (o) coumarâde

 

G100

copain

nm camarâde, cous’, soçon

 

C60

copartager

v fé lès paurts, paurti ; nous avons tout copartagé, nos-avans tot paurti, nos-avans fait lès paurts

 

C60

copeau

nm astale (f), crole (f), scroule (f) ; copeau de scieur, astale di soyeû ; faire des copeaux avec le courbet, scopurner ; « One pougnîye di croles, saquants bokèts èt l’ cokemwâr tchante abîyemint . » (J. Houziaux) ; (expr) dwârmu come one satchîye d’ astales, dormir comme un sac de copeaux, … profondément ; li feu èst dins lès scroules, le feu est dans les copeaux, l’occasion est favorable

 

C60

copeaux

[nm-pl] 1 (e-o) croles [nf-pl], (c) astales, scroules [nf-pl], (e-c) crèsses [nf-pl]

2 (de bûcheron) (o) skètes [nf-pl]

 

G100

copiage

nm copiadje

 

C60

copie

nf copîye ; (devoir d’ élève) divwêr ; il n’a pas remis sa copie, i n’ a nin r’mètu si d’vwêr ; (ressemblance) c’est la copie de son père, c’ èst s’  a tot ratchî

 

C60

copier

v copyî ; il copie, i copîye ; ils copient, is copîyenut

 

C60

copieur

 

, euse n (tricheur) copieû (-se) ; (photocopieur) machine po fé dès copîyes (f), fotocopieûse (f)

 

C60

copieusement

adv à chupe chovéye, à târlarigo, à tot crèver, à tot spiyî ; on a été servi copieusement, on ’nn’ ayeûve one platenéye

 

C60

copieux

, euse, adj fameûs (-e) ; c’était un repas copieux, c’ èsteûve on fameûs r’pas ; dj’ èsteûve guèdé (-ye), c’ èsteûve on din.ner d’ adôrâcion ; il a reçu un copieux pourboire, il ayeûve one fameûse dringuèle

 

C60

copieux, euse

[adj] (o) plintiveûs, e, (e) plantiveûs, e

 

G100

copine

nf camarâde ; c’est sa petite copine, c’ èst si p’tite camarâde

 

C60

copiner

v socener ; ils copinent, is socenéyenut ; action de copiner, socenadje (m)

 

C60

copulation

nf acopladje (m)

 

C60

copuler

v s’ acopler

 

C60

coq

[nm] cok

 

G100

coq

nm cok ; coq domestique, colau ; chanter (coq) tchanter ; (expr) être comme un coq en pâte, ièsse à djok su on crèton avou sès pîds qui bagnenut è l’ sauce (, être perché sur un lardon avec les deux pieds qui nagent dans la sauce) ; passer du coq à l’âne, potchî d’ one couche su l’ ôte (, sauter d’ une branche sur l’autre) ; cok mârié pièd sès sporons, coq marié perd ses éperons, … abdique son autorité ; ièsse come on cok su s’-t-ansènî, être comme un coq sur son tas de fumier ; li cok ni sèrè pus su l’ ansènî quand nos r’vêrans, le coq ne sera plus sur le fumier quand nous reviendrons, nous reviendrons très tard ; on bon cok n’ èst jamaîs craus, un bon coq n’est jamais gras ; rodje come li crèsse do cok, rouge comme la crête du coq ; coq de bruyère nm cok di bruwêre

 

C60

coque

nf (coque ou coquille de l’œuf) scaugne ; une coque d’œuf, one sicaugne d’ ou ; (coque ou coquille ligneuse de certaines graines) scafiote, scaugne ; coque de châtaigne, scafiote di maron ; la coque du navire, li cwârp do batia

 

C60

coquelet

nm cokia

 

C60

coquelicot

[nm]  (o-c) fleûr di tonwêre [nf], tonwêre [nm]  (e) (fleûr) di tonîre [nf],  (c) fleûr di tonwâre [nf], tonwâre [nm], (o) colau, (c) pawèt, (e) pavwér

 

G100

coquelicot

nm fleûr di tonwâre (f), pawèt, tonwâre

 

C60

coqueluche

[nf] (c) quintos’, (o) quintous’, (e) cokeluche

 

G100

coqueluche

nf (maladie) quintos’ (m)

 

C60

coquemar

nm cokemwâr

 

C60

coquet

, ette adj (qui a un aspect plaisant) calé (-ye), frikèt (-e), fringuèt (-e), rilètchî (-ye) ;  « fringuètes di swèssante ans » (J. Guillaume) ; (considérable) fameûs (-e) ; il a perçu une coquette somme, il a touchî on fameûs pakèt

 

C60

coquillage

nm caracole di mér

 

C60

coquille

nf (coque ou coquille de l’œuf) scaugne ; coque d’ œuf, scaugne d’ ou ; (coque ou coquille ligneuse de certaines graines) scafiote, scaugne ; coque de châtaigne, scafiote di maron ; (squelette externe de mollusque) scaugne ; coquille de moule, scaugne di mosse

 

C60

coquin

, ine, adj et n (espiègle) ârsouye (nf), capon (-e)

 

C60

coquinerie

nf ârsouyerîye

 

C60

cor

[nm] _ au pied : (o-c) agace, (e) aguèce

 

G100

cor

nm (durillon) agace (f) ; cor de chasse, côr di tchèsse ; (d’un cerf) bwès

 

C60

Coralie

npr Coralîye

 

C60

corbeau

[nm] (o-c) cwârbau, (e) cwèrbå, (o) côrbau

 

G100

corbeau

nm colas, cwârbau

 

C60

corbeille

[nf] (o-c) côrbèye, (e) cwèrbèye

 

G100

corbeille

nf (sans anse) rèspe, rèsplot (m) ; contenu d’une corbeille, rèspléye (f) ; corbeille à deux anses, côrbèye, cwârbîye

 

C60

corbillard

nm corbiyârd

 

C60

cordage

nm (cable) câbe ; (corde) cwade (f)

 

C60

corde

[nf] (o-c) cwade, (e) cwède, (o) cô(r)de

 

G100

corde

nf cwade ; jouer (/ danser) à la corde, djouwer (/ danser) à l’ cwade ; de la corde de pendu, dè l’ cwade di pindu ; une corde qui s’effiloche, one cwade qui s’ disfrumetéye ; avoir plus d’une corde à son arc, awè pus d’ one cwade à s’ violon ; ce n’est pas dans mes cordes, ci n’ èst nin des mantches po mès brès (, ce ne sont pas des manches pour mes bras) ; (corde pour conduire les bêtes de trait) cwârdèle (f) (, côrdèle (f)), cwârdia

 

C60

cordeau

nm (pour jardinage) cwârdia ; j’ai placé le cordeau pour semer une ligne de poireaux, dj’ a mètu l’ cwârdia po sèemer one rote di pôrias

 

C60

cordelette

nf fine cwade

 

C60

cordelière

nf côrdèliére

 

C60

cordier

nm (fabricant de cordes) cwadelî ; (joueur de balle pelote) passe, passî

 

C60

cordon

nm cwârdia ; petit cordon, liche (f), loyète (f) ; « on fourau qu’ on-z-abotenéye avou dès liches et dès tos p’tits botons » (A. Laloux) ; (expr) couper le cordon, chorter l’ loyin; « Portant, i lî  falot chorter l’ loyin. » (A. Henin) ; c’est un cordon bleu, c’ è-st-on maîsse po fé l’ cûjène

 

C60

cordonnier

[nm] cwèpî, (e) cwèpehî, (o-c) cwamejî, (o) côrdonî

 

G100

cordonnier

nm cwabejî, cwamejî, cwèpî ; (expr) ce sont toujours les cordonniers les plus mal chaussés, c’ èst todi lès savetîs (lès cwabejîs) lès pus mau tchaussîs

 

C60

Corenne

npr Côrin.ne

 

C60

coriace

adj (dur) coriant (-e), deur (-e),  rèclawé (-ye) ; c’est un vieux dur à cuir, c’ è-st-on coriant ; de la viande coriace, dè l’ coriante tchau ; « C’ èst qu’ èlle a dès-ouchas tot cotwârdus, li vîye coriante ! » (Ch. Denis) ; (expr) coriant come one couche di mèsplî, coriace comme une branche de néflier ; (entêté) tièstu (f tièsteuwe)

 

C60

corne

[nf] (o-c) cwane, (e) cwène, (o) cô(r)ne

 

G100

corne

nf cwane ; donner un coup de corne, suker ; bête à cornes, bièsse à cwanes ; (expr) prendre le taureau par les cornes, prinde si coradje à deûs mwins ; i baujereut bin one gade ètur sès cwanes, il baiserait bien une chèvre entre ses cornes, il est mince ; li solia mostère sès cwanes, le soleil montre ses cornes, … fait une timide apparition ; n’ awè pont d’ rôyes dissus sès cwanes, n’avoir pas de lignes sur les cornes, ne rien avoir à se reprocher ; on lî laît trop lloyin su sès cwanes, on lui laisse trop le lien sur les cornes, … trop de liberté ; quand on mougne li diâle, i faut mougnî lès cwanes, quand on mange le diable il faut manger les cornes, il faut payer les conséquences de ses actes

 

C60

cornée

nf blanc d’ l’ ouy (m)

 

C60

corneille

nf cwârnaye, cwâke, tchauwe, tchâwe

 

C60

cornemuse

nf musète

 

C60

corner

v (sonner de la corne) cwârner ; celui qui corne, cwârneû

 

C60

cornet

[nm] _ de papier: (o-c) cawote, (e) cahote

 

G100

cornet

nm cwârnèt; cornet de crème glacée, cwârnèt d’ crin.me ; cornet à poudre (sac en peau ou en cuir, muni d’une fermeture métallique, apte à s’adapter au calibre des cartouches), cwârnèt à l’ poûre ; (cornet en papier) cawote (f) ; sachet de tabac, cawote di toubak ; contenu du sachet, cawotéye (f)

 

C60

cornette

nf (coiffure) côrnète

 

C60

corniche

nf côrniche, tchènau (m)

 

C60

cornichon

nm côrnichon

 

C60

cornière

nf (barre métallique) bâre di fiêr, cwane di fiêr

 

C60

Cornimont

npr Côrnimont

 

C60

cornouille

nf cwagnoule

 

C60

cornouiller

nm cwagnoulî

 

C60

cornu

adj à cwanes

 

C60

coron

nm coron ; habiter dans les corons, dimèrer dins lès corons

 

C60

corps

[nm] (c) cwârp, (e) cwérp, (o) côrp

 

G100

corps

nm (organisme de l’homme) cwârp; avoir le diable au corps, awè l’ diâle o cwârp; faire mauvais usage de son corps, fé malûsance di s’ cwârp ; (loc) à son corps défendant, maugré li; lutter au corps à corps, toûrsyî ; corps et âme, cwârzinouche ; (expr) èle n’ èst nin tchin di s’ cwârp, elle n’est pas chien de son corps, elle ne se ménage pas; po d’mèrer haîtî , faut waurder s’ cwârp libe, pour rester en bonne santé, il faut garder le corps libre, … se purger ; (partie principale) cwârp ; corps (caisse) de chariot, cwârp di tchaur ; corps de cheminée, cwârp di tch’minéye ; corps de poêle, cwârp di stûve ; corps de logis, cwârp di lojis ; le corps d’ une veste, li cwârp d’ on casake ; corps gras, crauche (f)

 

C60

corpulent

, ente, adj qui s’ pwate bin

 

C60

corpuscule

nm faflote (f), fligote (f)

 

C60

correct

, e adj (qui respecte les règles) bin faît (-e) ; (conforme aux usages, à la morale) onête ; il n’a pas été correct avec moi, i n’ a nin stî onête avou mi ; cela n’est pas correct, ça n’ si faît nin

 

C60

correctement

adv à djin, come i faut (, come u faut), d’ à façon, dins lès condicions, dins lès régues, onêtrèmint ; « Èlle a d’mandé mwints côps po qu’ on vos r’çûve d’ à façon, à s’ place. » (R. Hostin) ; se mettre correctement, si mète à djin

 

C60

correctif

, ive adj corèctif (m) ; mettre un fer correctif à un cheval ; mète on fiêr corèctif au pîd do tch’vau

 

C60

correctif

nm rimârke (f)

 

C60

correction

nf (d’un devoir) coridjadje (m) ; l’instituteur n’a pas encore remis les corrections, li maîsse n’ a nin co rindu lès coridjadjes ; (punition) doblûre, doublure, dispoûsseléye, racléye, ramoûjenéye, ratoûrnéye, trempe ; il lui a administré une correction, i lî a foutu one dispoûsseléye ; (comportement correct) il est d’une grande correction, il èst fwârt come i faut, i n’ a pont d’ rôye dissu sès cwanes

 

C60

correspondance

nf (lettre) lète ; envoyer une correspondance, èvoyî one lète ; (loc) par correspondance ; suivre des cours par correspondance, sûre dès coûrs pa l’ posse ; (concordance d’ horaires) corèspondance ; je n’ai pas eu la correspondance, dji n’a  nin ieû l’ corèspondance, dji n’ a nin ieû l’ trin, dj’ a manké l’ deûzyin.me trin

 

C60

correspondre

v (être conforme à) cela correspond exactement à ce qu’il me fallait, c’ èst tot-à fait ç’qu’i m’ faleut ; (entretenir des relations épistolaires) si scrîre ; nous correspondons toutes les semaines, nos nos scrîjans totes lès samwin.nes

 

C60

corridor

[nm] colidôr, (e) coridôr

 

G100

corridor

nm colidôr (, coridôr)

 

C60

corriger

[v] coridjî

 

G100

corriger

v (rectifier) coridjî ; corriger ses fautes, coridjî sès fautes ; (donner une correction) coridjî, pûni, sclindjî ; (se) v si coridjî ; il a promis de se corriger, il a promètu di s’ coridjî

 

C60

corrompre

v (rendre mauvais) fé toûrner mau ; ce sont des personnes sans conscience qui l’ont corrompu, c’ èst dès djins sins consyince què l’ ont faît toûrner mau ; (soudoyer) acheter ; on peut le corrompre facilement, on l’ pout acheter po wêre di caurs

 

C60

corrompu

, ue adj godî (nm), pwartchî (nm) ; il est corrompu, c’ è-st-on pwartchî

 

C60

Corroy-le-Château

npr Côrwè

 

C60

corsage

nm cwârsadje ; « Nos lès mètrans aus cwârsadjes dès bauchèles di nosse bankèt . » (N. Bosret, Li bia boukèt))

 

C60

corsé

, ée adj fèl (-e) ; c’est une liqueur corsée, c’ èst do fèl (nm)

 

C60

corset

[nm] côrsèt

 

G100

corset

nm côrsèt

 

C60

cortège

nm cortéje, pôrcèssion (f) , convôye (f); cortège funèbre, ètèremint

 

C60

corvée

[nf] (o-c) corwéye, (e) corwêye

 

G100

corvée

nf corwéye ; faire corvée, fé corwéye

 

C60

cosmonaute

nm cosmonaute

 

C60

cosse

nf cosse ; cosse de pois, cosse di pwès

 

C60

cosser

v suker ; les béliers se cossent encore, gn-a lès bassîs qui s’ sukenut co

 

C60

cossu

, ue adj cauré (-ye)

 

C60

costaud

, aude adj fwârt (f fwate)

 

C60

costume

[nm] costume, (o-c) abîyemint

 

G100

costume

nm costume ; mettre un costume neuf, mète on noû costume

 

C60

cote

nf (cotisation) cotisâcion ; (valeur) quelle est la cote actuelle de l’euro?, combin-ce qui l’ eûro vaut po l’momint ? ; (points) je veux connaître la cote de mon devoir, dji vou sawè combin-ce qui dj’ a ieû po mi d’vwêr ; (loc) avoir la cote, awè l’ pompon, ièsse ci qu’ on-z- in.me li mia

 

C60

côte

[nf] 1 (anatomie) (c) cwasse, (e) cwèsse, (o) côte

2 (montée) [nf] gripète, (o-c) cripèt [nm], (e) croupèt [nm], (o-c) tiène [nm] ; v. colline

3 (littoral) côte

 

G100

côte

nf (os) cwasse (f) (, cèke (m)) ; on voit ses côtes comme à un cheval de forain, on vèt sès cèkes come à on tch’vau d’ barakî ; (côte de légume) cwasse ; céleri à côtes, célèri à cwasses ; (pente) cripèt (m), gripelote, gripia (m), gritchèt (m), tîdje (m), tiène (m) ; (rivage de la mer) mér ; passer ses congés à la côte, passer sès condjîs à l’ mér ; (loc) côte à côte : nous étions côte à côte, nos-èstin.n à costé onk di l’ ôte, nos-èstin.n à costé d’ n-on l’ ôte

 

C60

côté

[loc] à _ de : (e-c) à costé di, (o) à costè di ; v. près de

 

G100

côté

[nm] (e-c) costé, (o) costè

 

G100

côté

nm (partie latérale du tronc) costé, flanc ; avoir mal au côté, awè mau dins s’ costé ; (bord, limite extérieure) acosté, costé ; marcher sur le côté (bord) de la route, roter su l’ costé dè l’ vôye, roter su l’ acosté ; regarder de côté (de biais), riwaîtî d’ costé ; (côté d’ une maison) pignon, costé ; côté antérieur, divant, façâde ; côté postérieur, (d’)drî ; (endroit) costé; de l’autre côté, di l’ ôte costé ; courir d’un côté à l’autre, couru d’ on costé à l’ ôte ; je ne suis jamais allé de ce côté-là, dji n’ a jamais stî di ç’ costé-là; ils arrivaient de tous côtés ( ..de tous les pays), is v’nin.n di tos tchamps payis ; il y en avait de tous côtés ( … de partout), gn-aveut long èt laudje, ..tos costés ; (expr) ci n’ èst nin totès rôses, ce ne sont pas toutes roses, il n’y a pas que des beaux côtés ; il èst come one djote mau toûrnéye, i n’ a pont d’ bia costé, il est comme un chou vert mal tourné, il n’a pas de beau côté ; (loc) (lieu) à côté de, à costé di, asto di (, astok), conte, djondant; « I rotéve asto d’ mi. » (E. Gilliard) ; de côté (épargne), di spaugne; « Dj’ a saquants caurs di spaugne. » (Albin Souldo, « Lès Rabètes, Namur, 1906) ; du côté de, d’ après ; « C’ èsteûve dès djins d’ après Rotchefwârt ou Malautchî . » (E. Gilliard) ; (ligne de parenté) du côté paternel, do costé do popa ; mettre de côté, mète à pont ; de mon côté (en ce qui me concerne), tant qu’ à mi ; à côté de, à costé di; (en comparaison de) au r’gârd di

 

C60

coteau

[nm] (o-c) cripèt, (e) croupèt, (o-c) crèstia, (e) crèstê

 

G100

coteau

nm crèstia, cripia, scrèpia

 

C60

cotiser

v payî s’ paurt

 

C60

coton

nm coton ; avoir des jambes de coton, awè dès djambes di papî machî ; être élevé dans du coton, ièsse élèvé dins dè l’ wate (, être élevé dans de l’ouate)

 

C60

cou

[nm] (o-c) cô, (o-c) hatia, (e) hatrê

 

G100

cou

nm cô, gârguète (f) ; (loc) couper le cou, côper l’ tièsse ; en avoir jusqu’au cou, ènn’ awè jusqu’à l’ pupe ; prendre par le cou, prinde pau cô, prinde pa l’ gârguète ; prendre ses jambes à son cou, prinde sès djambes à s’ cu, pèter èvôye ; se jeter au cou de, tchaîr dins lès brès da

 

C60

couard

, arde adj couyon (-e) ; (expr) couyon come on lîve, couard comme un lièvre

 

C60

couchage

nm coûtchadje; sac de couchage, payasse (f)

 

C60

couchant

nm (occident) coûtchant, djondant

 

C60

couche

nf (épaisseur) coûtche ; une couche de couleur, one coûtche di coleûr ; (disposition d’éléments superposés) coûtche ; une couche de sable, one coûtche di sauvlon ; (expr) è r’mète one paletéye, en remettre une pelle (, en remettre une couche) ; (jardinage) coûtche ; semer de la laitue dans la couche, sèmer dès salades dins l’ coûtche ; (lit) lét (m) ; (linge absorbant) fachète, lagne (m) ; f pl, (couches) coûtches ; être en couches, ièsse è coûtches ; (expr) fé dès-ouys come one caracole è coûtches, … come one guèrnouye è coûtches, faire des yeux comme un escargot en couches, … comme une grenouille en couches, faire des yeux exorbités

 

C60

coucher

v (mettre au lit) coûtchî, mète coûtchî; chambre à coucher, tchambe à coûtchî ; (expr) mète coûtchî somèy, mettre coucher sommeil, aller coucher ; quand l’ solia èst coûtchî, gn-a bran.mint dès bièsses è l’ ombe, quand le soleil est couché, il y a beaucoup de bêtes à l’ombre, il y a beaucoup de sots sur la terre ; (étendre sur le sol) coûtchî, flachî, stinde ; nous l’avons couché sur le sol, nos l’ avans stindu à l’ têre; avec tout ce qui est tombé cette nuit (pluie), toutes les moissons sont couchées, avou tot ç’ qu’ il a tchèyu ç’ nêt-ci, lès dinréyes sont flachîyes ; (inscrire) coucher sur son testament, mète su s’ tèstamint ; (se) v si coûtchî ; il se couche, i s’ coûtche ; il s’est couché, i s’ a coûtchî ; il se couchera, i s’ coûtcherè ; il se couchait, i s’ coûtcheut; action de se coucher, coûtchadje (m) ; aller se coucher, aler coûtchî, aler è chlop’, si mète à djok, si mète à pièce ; je vais me coucher, dji (m’) va coûtchî ; se préparer au repos nocturne, s’ anûtî ; (expr) aler coûtchî avou lès pouyes, aller dormir avec les poules, … très tôt ; être un couche-tard, ièsse on chîjeleû ;  vos-îroz coûtchî sins soper, vos-ètindroz tchanter lès-andjes, vous irez vous coucher sans souper, vous entendrez chanter les anges (menace pour les enfants difficiles) ; être un couche-tôt, aler coûtchî avou lès pouyes ; quand on va coucher avec un chien qui a des puces, on les attrape, quand on coûtche avou on tchin qu’a dès puces, on l’s-atrape ; comme on fait son lit, on se couche, on stind sès pîds sorlon sès draps

 

C60

coucher (se)

[v] (c) si coûtchi, (o) s’ coûtchi, (e) si coukî

 

G100

couci-couça

loc à mitan, come ci come ça, insi insa, su one fèsse

 

C60

coucou

nm coucou ; (expr) li prumî d’ avri, li coucou l’ dit, le premier avril, le coucou l’annonce

 

C60

coude

[nm] (o) coûsse, (c) keûde, coûtiron, (e) coûde

 

G100

coude

nm (partie du bras) keûde , coûtiron; creux du coude, plèyant do keûde ; cogner du coude pour attirer l’attention, tuker ; (expr) lever le coude, lèver l’ keûde ; se tenir les coudes, si spaler n-on l’ ôte ; (partie de vêtement) keûde ; remettre des coudes, rimète dès keûdes

 

C60

cou-de-pied

nm cô d’ pîd

 

C60

coudre

[v] (e-c) keûse, (o-c) keûde

 

G100

coudre

v keûde (, keûse), piker ; je couds, dji keû ; j’ai cousu, dj’ a keûdu (, ..cosu) ; je cousais, dji keûdeu (, dji coseu), dji keûdeûve (, dji coseûve) ; je couserai, dji keûdrè (, dji coserè) ; je coudrais, dji keûdreûve (, dji cosereûve) ; que je couse, qui dj’ keûde (, qui dj’ keûse) ; que je coususse, qui dj’ keûdiche (, qui dj’ cosiche) ; machine à coudre, machine à keûde ; action de coudre, keûdadje (m) (, cosadje (m)) ; coudre de nouveau, rikeûde (, rikeûse) ; action de coudre de nouveau, rikeûdadje (m) ( , ricosadje (m)) ; je vais le coudre à la machine, dji mè l’ va piker à l’ machine ; coudre les paumes des moufles, paumer lès moufes ; (expr) keûde deûs botons d’ on côp d’ awîye, coudre deux boutons d’un coup d’aiguille, faire d’une pierre deux coups ; keûde po lès djins, coudre pour les gens, être tailleur ou couturière de métier

 

C60

coudrier

nm côre, neûjî; des fagots de coudrier, dès fwès d’ côres

 

C60

couenne

[nf] (o-c) coyène, (e) coyin.ne

 

G100

couenne

nf coyène

 

C60

couenneux

, euse adj coniasse (, conièsse)

 

C60

couette

nf (touffe de cheveux) queuwète (, quèwète) ; (duvet) coùrtèpwinte

 

C60

cougnou

nm (petit gâteau allongé que l’on mange à la Noël) cougnou

 

C60

couille

nf couye

 

C60

couillonnade

nf bièstrîye

 

C60

coulée

nf (en fonderie) couléye ; traînée d’ un produit qui coule, courote ; il y avait une coulée d’ huile sur le trottoir, gn-aveut one courote d’ ôle su l’pavéye

 

C60

couler

[v] (s’écouler) (o) couri, (c) couru, (e) cori

 

G100

couler

v (aller d’un endroit à un autre en parlant d’un liquide) couru ; l’eau coule, l’ aîwe coûrt ; avoir le nez qui coule; awè s’ nez qui coûrt; laisser couler ses larmes, lèyî couru sès lârmes ; couler comme dans une rigole, rigoler; couler à flots, wachî ; (expr) couru come l’ aîwe après lès fonds, couler comme l’eau vers la vallée ; (s’écouler en parlant du temps) les années coulent, lès-anéyes courenut ; lès-anéyes èvont ; (loc) se la couler douce, in.mer ostant on « auwe » qu’ on «  iû » (, préférer un « stop » qu’un « hue ») ; si ripwaser d’vant d’ ièsse sicrans ; si fé do laurd; il se la coule douce, i s’ ripwase divant d’ ièsse sicrans, il in.me ostant on « auwe » qu’ on « iû », i s’ faît do laurd ; (verser dans un moule une matière en fusion) fé one couléye ; (envoyer au fond de l’eau) couler une barque, èvoyî o fond ; (s’ engloutir) aler o fond ; le bateau a coulé, li batia a ’nn’ alé o fond ; (expr) ça coule de source, ça n’ saureûve ièsse ôtrumint

 

C60

couleur

[nf] (e-c) coleûr, (o) couleûr

 

G100

couleur

nf coleûr ; des crayons de couleur, dès crèyons d’ coleûr; des couleurs tendres, dès tinrès coleûrs ; prendre couleur, prinde coleûr ; avoir les joues rouges, awè dès coleûrs ; changer de couleur, candjî d’ coleûr ; marchand de couleurs, mârtchand d’ coleûrs ; annoncer la couleur, mostrè qwè, prévenu ; (expr) en voir de toutes les couleurs, ènn’ awè one boune, è veûy; j’en ai vu de toutes les couleurs avec lui, dj’ ènn’ a ieû one boune avou li, dj’ ènn’ a vèyu avou li ; (cartes à jouer) avoir trois couleurs de cartes, awè trwès sôtes di cautes (dins s’ djeu) ; annoncer la couleur, anoncî l’ sôte di cautes

 

C60

couleuvre

[nf] (c) coloûte, (o) couloûte, (e) colowe

 

G100

couleuvre

nf coloûte ; une peau de couleuvre, one pia d’ coloûte; « one pèsante aîwe qui r’glatit come one grosse coloûte èdwârmûwe » (A. Henin) ; (expr) si co.oûdri come one coloûte, se démener comme une couleuvre

 

C60

coulisser

v rider

 

C60

coulisses

nf (théâtre) coulisses

 

C60

couloir

nm colidôr (, coridôr)

 

C60

coup

[nm] côp

 

G100

coup

nm côp ; (bruit) côp, tokemint ; coup de tonnerre, côp d’ tonwâre ; coup de fusil, côp d’ fisik ; coup de langue, côp d’ linwe ; (changement de l’état physique) côp ; coup de soleil, côp d’ solia ; (choc) côp, poke (f) ; coup de pied, côp d’ pîd ; coup donné avec le front, buk, suk ; avoir un coup à sa voiture, awè one poke à s’-t-auto ; donner des coups, taper ; avalanche de coups, acheléye ; frapper à coups de couteau, couteler ; mauvis coup, daye (f) ; donner un mauvais coup, foute one daye ; « I gn-a l’ daye qu’ a stî sur zèls divant qu’ n’ eûchenuche li timps d’ s’ î fé . » (H. Matterne) ; (expr) il a faît s’ côp qu’ on tchèt n’ a nin lèvè s’ queuwe, il a fait son coup avant qu’un chat n’ait levé la queue ; li cia qui n’ vout nin ièsse poké n’ a nin à-z-aler èwoù-ce qu’ on s’ apougne, celui qui ne veut pas recevoir des coups ne doit pas aller où on se bat ; on laîd bok suke bin one bèle gade, un laid bouc donne bien des coups de cornes à une belle chèvre ; faire les quatre cents coups, fé lès quate cints côps ; (fois) côp ; on n’a pas dû lui dire deux fois, i n’ s’ è l’ a nin faît dîre deûs côps ; tout d’un coup, tot d’ on côp ; coup sur coup, deûs côps su fotche ; d’un coup, d’ one trake (f), d’ one vinûwe (f) ; « Faureûve moru d’ one trake . » (E. Gilliard) ; (geste ou mouvement rapide) côp ; coup d’oeil, côp d’ ouy ; donner un rapide coup de brosse, diner on côp d’ brouche ; il était dans le coup, il èsteûve dins l’ binde qu’ a faît l’ côp ; il n’était pas dans le coup, i n’ a rin à veûy avou ça ; il était aux cent coups, il èsteûve dins lès transes, i n’ fieûve pont d’ bin ; à coup sûr, sins manke ; après coup, quand c’ èst tot ; coup de foudre : ils ont eu le coup de foudre, ça l’zeû a pris come li chite aus vias ; coup de grâce, tchokète (f) ; « Oyi, c’ è-st-insi qu’ on-z-a s’ tchokète . » (A. Laloux) ; avoir le coup de grâce, awè s’ tchokète, ièsse djosté ; coup d’essai, saye (f) ; en coup de vent, rouf-rouf ; tenter le coup, sayî one saqwè ; tenir le coup, tinu bon ; sur le coup de midi, su l’côp d’ doze eûres ; un coup de main, on côp d’ mwin, on côp di spale ; accuser le coup, ièsse mârké (-ye) ; son visage accuse le coup de la fatigue, à s’ visadje, on vèt bin qu’ il è-st-odé ; il èst mârké

 

C60

coupable

[nm] (o-c) coupâbe, (e) coupåbe

 

G100

coupable

adj et nm c’est lui le coupable, c’ èst li lès causes, c’ èst li qu’ a faît l’ côp ; (expr) li cia qui tint l’ chaule faît ostant qui l’ cia qui hape, celui qui tient l’échelle est aussi coupable que celui qui vole

 

C60

coupage

nm côpadje

 

C60

coupant

, ante adj afilé (-ye), côpant (-e)

 

C60

coupant, e

[adj] côpant, e, (c) cwachant, e, (e) cwahant, e, (o-c) tayant, e, (e) tèyant, e

 

G100

coupe

nf (action de couper) côpe ; une coupe de bois, one côpe di bwès ; lieu d’ une ancienne coupe (taillis), taye ; (coiffure) c’est une belle coupe de cheveux, c’ è-st-one bèle cwèfure ; coupe de tissu, ritaye ; acheter une coupe de tissu pour faire une jupe, acheter one ritaye po fé one cote ; (verre à boire) coupe, hèna (nm) ; ils ont remporté la coupe, il ont gangnî l’ coupe ; « Dins dès hènas d’ ârdjint, èlle ont bwèvu dè l’ roséye . » (J. de Lathuy)

 

C60

coupe-papier

nm côpe-papî ; « Drouvu l’ envèlope tot doûcemint avou l’  côpe-papî bin d’ à plat. » (A. Henin)

 

C60

couper

[v] côper

 

G100

couper

v côper ; couper les cheveux, côper lès tch’vias ; couper du pain, côper do pwin ; couper les chardons, côper aus tchèrdons ; couper en morceaux, côper à bokèts ; couper du bois, tayî do bwès, chèter do bwès ; couper de la viande en morceaux, côper dè l’ tchau à bokèts, discotayî dè l’ tchau ; couper à nouveau, ricôper, ritayî ; couper en tous sens, cotayî ; action de couper en tous sens, cotayadje (m) ; (loc) se couper en quatre, si chèter è quate, si chèteler è qwate ; « Dji n’ mi saureûve chèteler è quate po continter tot l’ monde. » (R. Hostin) ; du café à couper au couteau (épais), do cafeu à côper au coutia ; couper la poire en deux (transiger), côper l’ pwâre è deûs ; couper les cheveux en quatre, côper one cens’ è quate, couper une (ancienne) pièce de deux centimes en quatre ; mettre sa tête à couper, mète si tièsse à côper ; (faucher) côper, fautchî, soyî ; couper l’avoine, soyî l’ awin.ne ; (blesser) côper, cwachî ; il a été coupé, il a stî cwachî ; (être tranchant) côper ; votre couteau ne coupe pas, vosse coutia n’ côpe nin ; (expr) côper come on coutia, couper comme un couteau, … bien; côper come one lambosète, couper comme un mauvais couteau ; côper come on razwè, couper comme un rasoir, très bien ; c’ è-st-on coutia po discôper l’ bûre di l’ èsté, c’est un couteau pour couper le bure en été; vosse coutia, i côpe tot ç’ qu’ i taye, votre couteau, il coupe tout ce qui tranche ; (interrompre) côper ; couper la chique, côper l’ chike ; (arrêter) couper le souffle, côper l’ alin.ne ; couper la route, côper l’ vôye ; couper la fièvre, côper l’ fîve ; (interrompre le passage) couper l’eau, côper l’ aîwe ; (au jeu de cartes, prendre un pli avec l’atout) côper ; couper en seconde main, ricôper ; (au jeu de cartes, couper le paquet de cartes) côper, pignî, pougnî ; (expr) i faut côper, peû d’ ièsse dobe, il faut couper, de crainte de ne faire aucun pli ; (se) v si côper

 

C60

coupeur

, euse n côpeû (-se)

 

C60

couple

[nm] (e-c) cope [nf], (o) coupe [nf]

 

G100

couple

nm cope (f) ; un beau couple, one bèle cope ; ceux qui viennent en couples, lès cias qu’ vègnenut à deûs; un couple de pigeons, one cope di colons ; couple de chevaux, lame (f), rame (f)

 

C60

couplet

nm coplèt

 

C60

coupon

nm (billet) biyèt, coupon ; prendre son coupon, prinde si coupon ; coupon de semaine, coupon d’ samwin.ne ; (tissu) ritaye (f)

 

C60

coupure

nf (incision) côpûre, cwachûre ; (rupture) côpadje (m) ; rupture d’électricité, côpadje di courant ; (billet de banque) biyèt ; des coupures de cent euros, dès biyèts d’ cint-z-eûros

 

C60

couque

nf coûke ; couque de Dinant, coûke di Dinant

 

C60

cour

[nf] (o-c) coû, (e) coûr

 

G100

cour

nf (endroit) coû; une cour d’ école, one coû di scole; la cour arrière, li coû di d’drî ; (expr) il anonce come on tchin d’ coû, il aboie comme un chien de cour, … chien de garde; on n’ saureûve fé l’ ansènî qui dins l’ coû, on ne saurait établir le fumier que dans la cour ; (résidence du souverain) (è)mon li rwè ; aller à la cour, aler mon li rwè ; (empressement) faire la cour à, fé après, fé autoû di ; (expr) tinu lès pîds tchôds, tenir les pieds chauds, faire une cour assidue ; (toilettes) cabinèt (m), lieû (m)

 

C60

courage

[nm] (c) coradje, (e) corèdje, (o) courâdje

 

G100

courage

nm coradje ; avoir le courage de, awè l’ coradje di ; prendre courage, prinde coradje ; rendre courage à, rinde coradje à; reprendre courage, riprinde coradje ; (expr) il faut avoir le courage de ses actes, i n’ faut nin r’niyî s’ cu por one vèsse (, il ne faut pas renier son derrière pour un pet) ; il n’a pas de courage pour deux sous, di l’ âme, i ’nn’ a nin por one fayéye mastoke ; li coradje èst bon mins l’ ovradje èst fwârt (iron.), le courage est bon mais l’ouvrage est dur (dit-on à qqn qui vous souhaite bon courage)

 

C60

courageusement

adv avou coradje, coradjeûsemint

 

C60

courageux

, euse adj ayauve, coradjeûs (-e) ; courageux au travail, djinti (-îye), vayant (-e), voyant (-e) ; il a été élevé dans un milieu courageux, ça a stî élèvé fwârt vayant ; (expr) awè d’ l’ âme è s’ capotine, être courageux ; quand lès nâwes s’ î mètenut, lès djintis sont saîsis, quand les paresseux s’ y mettent, les courageux sont surpris

 

C60

courageux, euse

[adj] (c) coradjeûs, e, (e) corèdjeûs, e, (o) couradjeûs, e

 

G100

couramment

adv (facilement) aujîyemint ; (habituellement) abituwélemint, au pus sovint, bin sovint, tot courant ; on le dit couramment, on l’ dit tot courant

 

C60

courant

[nm] _ d’air : (c) courant d’ aîr,  (o) coulant d’ ér, tirant, (e) côp d’ êr ;

il y a un courant d’air : (c-e) i tchèsse

 

G100

courant

nm (eau) courant (d’ l’ aîwe) ; avoir du courant, ièsse à coûsse ; « Lès ptits caurs qu’ on gangne ènnè vont co pu rwèd qu’ lès-aîwes di Moûse quand èles sont-st-à coûsse(in Jean Servais, « Toûrnikèt ») ; (air) courant d’ aîr ; « On dèmoné courant d’ êr pile dins lès vûdès maujones » (E. Gilliard) ; (expr) passer en courant d’air, passer rouf-rouf ; (électricité) courant ; il y a de l’électricité, gn-a do courant ; (information) courant ; tenir au courant, dîre qwè, tinu au courant ; « Dispûs l’ timps qu’ èle ratindéve qu’ i lî cause, qu’ i lî dîye qwè. » (E. Gilliard) ; être au courant, sawè qwè ; est-il au courant?, èst-ce qu’ i l’ sét bin ? ; (cours) courant; dans le courant de la semaine, (dins l’ courant) dè l’ samwin.ne

 

C60

courant

, ante adj (habituel) courant (-e) ; c’est courant, c’ èst tot courant ; il est de l’espèce la plus courante, il èst dè l’ sôte qu’ i gn-a li d’pus ; c’est courant, ici, c’ èst l’ abitude, véci ; (qui s’ écoule) qui coûrt

 

C60

courbature

nf cwade ; avoir des courbatures, awè mau sès rins, awè mau s’ dos, awè dès cwades ; (expr) awè mau èwoù-ce qu’ on bat lès tchins, avoir mal où on bat les chiens, avoir des courbatures.

 

C60

courbaturer

v (expr) on-z-èst bin rwèd sins jamais awè stî prince, on est bien raide sans jamais avoir été prince (jeu de mots basé sur l’homophonie rwèd, raide et rwè, roi), je suis tout courbaturé.

 

C60

courbé

, ée adj cron (f crombe, cronde) ; « Dji vôreûve qui l’ lune riglatireûve su nosse cron dos. » (J. Guillaume) ; le corps courbé vers l’avant, à bachète

 

C60

courber

v (pencher) clincî ; courber la tête, clincî s’ tièsse ; (rendre courbe) crombyî; courber une branche, crombyî one couche ; (se) v (incliner le corps en avant) si bachî, si clincî; il a dû se courber, i s’ a d’vu bachî ; (devenir courbe) plèyî, ployî ; la branche se courbe, gn-a l’ couche qui plôye

 

C60

courbet

nm fièrmint; couper avec le courbet, scopurner

 

C60

courbette

nf bisaude, rèvèrince, tchapurnéye ; « Qué pacyince qu’ i faut  avou les djins au djoû d’ audjoûrdû !  Il è faut fé, des tchapurnéyes ! » (Jean Servais, «  Tourniket »)

 

C60

coureur

, euse n coureû (-se) ; coureur cycliste, coureû à vélo ; (de jupon) couraud, trotî

 

C60

courge

nf cawoûte ; variété, calebasse

 

C60

courgette

nf tinre cawoûte, coûrjète ; des petites courgettes, dès tinrès cawoûtes

 

C60

courir

[v] (o) couri, (c) couru, (e) cori

 

G100

courir

v couru, drayî ; courir pieds nus, couru à pîds d’ tchaus ; courir pour s’enfuir, couru èvôye ; courir à pied (pratiquer la course à pied), couru à pîds ; courir à vélo, couru à vélo ; filer, pèter one coûsse, … one chârje ; courir pour faire un travail, biser, chorer, couru ; arriver en courant, abiser, abouler, achorer, acouru, adârer, adayî, aroufler ; revenir sur ses pas en courant, rabiser ;  repartir en courant, rèbiser, rècouru,  rèdârer, rèfiler, ribiser, rispiter ; « Èt on rècoûrt tot d’ sûte pace qu’ on-z-a lès canadas à pèler . » (E. Thirionet) ; (expr) couru come on dislachî, courir comme un déchaîné ; couru come on lîve qu’ a lès tchins à s’ cu, courir comme un lièvre qui a les chiens au derrière ; couru come on pièrdu, courir comme un perdu; dji v’ raurè bin sins couru, je vous rattraperai bien sans courir ; i faut lèyî couru lès pus prèssés, il faut laisser courir les plus pressés ; i n’ a jamaîs couru après l’ tonwâre avou one sipritchoule, il n’a jamais couru après le tonnerre avec une seringue, c’est un paresseux ; on-z-î coureut come au feu, on y courait comme au feu, tous les gens arrivaient ; si on tchin aureut jamais ça su s’ quèwe, i coûrt èradjî, si un chien avait cela sur la queue, il s’enfuirait enragé, cette nourriture est mauvaise ; s’ i vos promèt one vatche, couroz rademint qwê l’ loyin!, s’ il vous promet une vache, courez vite chercher le lien ! (car c’est rare quand il promet) ; vaut mia couru après si tch’vau qui dè l’ rilèver pa l’ queuwe, mieux vaut courir après son cheval que de le relever par la queue, mieux vaut une épouse trop jeune qu’une trop âgée ; faire courir une nouvelle, spaude one novèle ; des bruits qui courent, dès brûts qui coûrenut; le bruit court que…, on raconte qui ; cours toujours !, boute, ê, boute !, rastrind !

 

C60

couronne

nf (cercle) courone ; une couronne de fleurs, one courone di fleûrs ; (royauté) le discours de la couronne, li discoûrs do rwè ; (sommet du pied de cheval) courone ; (dent) courone

 

C60

couronné

, ée adj (en parlant d’un roi) couroné (-ye) ; (en parlant du cheval, avoir une blessure au genou) être couronné, ièsse couroné

 

C60

courreries

nf couraterîyes

 

C60

Courrière

npr Corêre

 

C60

courroie

[nf] (o-e) corôye, (o-c) coûrwè, (o) ècorwè [nm]

 

G100

courroie

nf cingue, coûrwè, scoriète, tchape ; courroie de fléau, tchape di flaya ; courroie de transmission, transmission

 

C60

courroucer

v fé flamer, fé prinde, mète è colére ; (se) v si côrcyî ; action de se courroucer, côrciadje (m)

 

C60

courroucer (se)

[v] (c) si mauveler, (e) si måveler, (c) si côrcyî, (c-e) si côrcî,  (c) si mwaîji, (o) s’ mwéji, (o) s’ toûrminter, (c) si toûrminter

 

G100

courroux

nm colère, radje (, râje)

 

C60

cours

nm coûrs ; le cours de la Meuse, li coûrs di Moûse ; (enseignement) donner cours, diner coûrs, fé scole ; un cours de danse, on coûrs di danse ; (suite continue d’ une chose) au cours de la vie, tot-au long dè l’ vicaîrîye ; cela suit son cours, gn-a rin d’ novia ; (valeur) pris ; acheter au cours du marché, acheter au pris do mârtchi ; ces billets n’ont plus cours, cès biyèts-là n’ valenut pus rin ; (loc) donner libre cours à ses larmes, lèyî couru sès lârmes ; avoir cours ; les pièces d’un cent n’ont plus cours, lès pîces d’ on cènt’ ni valenut pus rin

 

C60

course

[nf] coûsse

 

G100

course

nf coûsse ; course désordonnée, chorâde, couraterîye ; course précipitée, courerîye ; entamer une course folle, prinde si biséye; course de chevaux, coûsse aus tch’vaus ; « C’ èst là, tos l’s-ans, à l’ dicauce, qu’ on fieûve li coûsse aus baudèts .» (M. Neuville)

 

C60

coursier

nm bidèt

 

C60

court

nm tèrin ; un court de tennis, on tèrin d’ tènis’

 

C60

court

, courte adj (qui a peu de longueur) coû(r)t (f coûte) ; des culottes courtes, dès coûtès culotes ; des jupes courtes, dès coûtès cotes ; court sarrau, coût saurot ; court sur pattes, coûrt apaté ; dans un lit trop court, dins on lét trop coût, dins on trop p’tit lét ; rendre plus court, racoûti ; court d’ haleine, soflaud (-e) ; (qui a peu de durée) coûrt, coût (-e), pitit (-e) ; les jours courts (l’hiver), lès coûrts djoûs ; nous n’y resterons qu’un court instant, nos n’ î d’mèrerans qu’ one tote pitite miète ; nous avons eu un court entretien, nos n’ avans causé qu’ saquants munutes èchone; il a la mémoire courte, i rovîye rade, il èst rovyis’ ; à court terme, binrade ; adv coû(r)t ; couper les cheveux court, côper tot coû(r)t ; couper au court, côper au pus coût; tourner court, toûrner tot coûrt ; pour avoir plus court, po-z-awè pus coût ; être à court de, ièsse à coûrt di, ièsse djus di ; être à court de farine, ièsse djus d’ farène ; tomber trop court, tchaîr trop coûrt ; être pris de court, ni sawè qwè rèsponde ; (expr) au cia qu’a dès caurs à payî à Pauke,  cwarème èst sovint trop coûrt, pour celui qui a une dette à payer à Pâques, le carême est souvent trop court ; vos-èstoz atèlé trop coûrt, vous êtes trop court attelé, inutile d’essayer

 

C60

court, e

[adj] (e-o) coûrt, coûte, (c) coût, e

 

G100

courtaud

, aude adj bodé (f bodale) ; « Èt l’ djin, fwate èt bodale come èle èstéve, èlle avéve todi dès rûjes po fé vôy li tchambe èt i lî faléve do timps po s’ rapaupyî quand èle duvéve griper à l’ copète. » (E. Gilliard) ; (cheval) coûrt adjonturé, coûrt apaté

 

C60

court-circuit

nm coûrt-circwît

 

C60

courtepointe

nf coûrtèpwinte

 

C60

courtisane

nf bisaude ; être une courtisane, tinu si p’tit botike

 

C60

courtiser

v causer èchone, , frékenter, mète lès fiêrs au feu, rinde raîson, rîre èchone, riyoter (, courtiser) ; action de courtiser, causadje (m), courtisadje (m), frékentadje (m) ; (expr) aler veûy lès coméres, c’ è-st-on mèstî d’ djon.ne, courtiser, c’est un métier de jeune ; il ont r’mètu lès fiêrs au feu, ils ont remis les fers au feu, ils ont recommencé à courtiser

 

C60

court-jointe

adj coûrt adjonturé, coûrt apaté

 

C60

couseur

, euse n keûdeû (-se), coseû (-se)

 

C60

cousin

, ine n cousin (f cousène) ; cousin (à tous les degrés) cous’ ; cousin germain, prôpe cousin ; cousine germaine, prôpe cousène ; (moustique) cousin

 

C60

cousin, e

[n] (o-c) cous’, (o-c) cousin, e, (e) cusin, ène

 

G100

cousinage

nm parintéye (f)

 

C60

coussin

[nm] (e-c) cossin, (o) coussin

 

G100

coussin

nm cossin; coussin pour porter les paniers sur la tête, cossète (f)

 

C60

coussinet

nm cossinèt, cossinia, pitit cossin

 

C60

cousu

, ue adj (du verbe keûde) keûdu (, keûdeuwe,) ; (du verbe keûse) cosu (f coseuwe)

 

C60

coût

nm cos’, costindje, pris ; le coût est très élevé, ça costéye tchêr, ça cosse tchêr

 

C60

coûtant

adj m costant

 

C60

couteau

[nm] (o-c) coutia, (e) coûtê

 

G100

couteau

nm coutia ; le couteau avec son manche, sa lame, son dos, son taillant, li coutia avou s’ mantche, si lame, si dos èt s’ tayant; larder de coups de couteaux, couteler, lârder ; couteau à deux mains (outil de menuisier), coutia à deûs mwins ; couteau de châtreur (ou couteau de mauvaise qualité), amèdrouye (f) ; couteau de mauvaise qualité, lambosète (f) ; (expr) il ne faut pas remuer le couteau dans la plaie, pus ç’ qu’ on r’mûwe on stron, pus ç’ qui pûwe (, plus on remue un étron, plus il pue) ; être à couteaux tirés, ièsse à fiêrs èt à coutias (, être à fers et à couteaux) ; c’ è-st-on coutia po discôper l’ bûre di l’ èsté, c’est un couteau pour couper le beurre en été ; discandjî s’ coutia po prinde one lambosète, échanger son couteau contre un mauvais couteau ; vosse coutia, i côpe tot ç’ qu’ i taye, votre couteau, il coupe tout ce qui tranche

 

C60

couteau-scie

nm coutia à dints

 

C60

coutelier

, ière n coutelî (f -îre)

 

C60

coutellerie

nf coutèlerîye

 

C60

coûter

[v] (e-c) coster, (o) coustè

 

G100

coûter

v coster ; je coûte, dji costéye, dji cosse ; il coûte, i costéye, i cosse; nous coûtons, nos costans ; vous coûtez, vos costoz, vos costez ; ils coûtent, is costéyenut, is cossenut ; il coûtait, i costeut, i costeûve, i costéve ; il coûtera, i costéyerè, i costerè ; il coûterait, i costéyereut, i costéyereûve, i costereut, i costereûve ; qu’il coûte, qu’ i costéye, qu’ i cosse; qu’il coûtât, qu’ i costiche ; coûtant, costant; coûté, costé ; coûter doublement, coster à dobe ; cela coûte cher, ça cosse tchêr, ça costéye tchêr ; dji vos i done po l’ pris qu’ ça m’ cosse, ..qu’ça m’ costéye, je vous le donne pour le prix que cela me coûte, je ne suis pas certain que ce soit la vérité ; (fig) (être pénible) ça commence à me coûter, ça c(o)mince à ièsse pèsant ; (loc) coûte que coûte, à tote fwace, pâr bêle ou pâr laîde

 

C60

coûteux

, euse adj tchêr (-e)

 

C60

coutil

nm couti

 

C60

Coutisse

npr Coutisse

 

C60

coutume

[nf] (e-c) acostumance, (o) coustume, (c) vîyès môdes [nf-pl]

 

G100

coutume

nf abitude(s) (, abutude(s)), acostumance, môde, ûsance(s) ; ce n’est pas dans les coutumes de la région, ci n’ èst nin dins l’s-ûsances do payis; c’est la coutume dans ce pays, c’ èst l’ môde insi dins ç’ payis-là

 

C60

coutumier

, ière, adj acostumé (-ye), abituwé (-ye)

 

C60

couture

[nf] (c) costure, (e) costeûre, (o) cousture

 

G100

couture

nf costeure

 

C60

couturé

, ée adj (couvert de cicatrices) racosturé  (-ye)

 

C60

couturière

[nf] (o-c) costri, (e) costîre, (o) cousturiére

 

G100

couturière

nf costri (Rochefort, costîre)

 

C60

couvain

nm covin

 

C60

couvaison

nf covadje (m)

 

C60

couvée

[nf] (c) covéye, (e) covéye, (o) couvéye

 

G100

couvée

nf covéye ; en couvée, è covis’

 

C60

couvent

nm covint

 

C60

couver

v (abriter pendant la couvaison) cover ; notre poule noire couve encore, nosse nwâre pouye èst co todi à cover ; (entourer de soins attentifs) cover; cet e nfant a toujours été couvé, cit-èfant-là a todi stî cové ; (se préparer, être latent) cover, djaumyî,  dwârmu, faudyî ; il y a longtemps que cela couvait, i gn-a longtimps qu’ ça djaumieut

 

C60

couvercle

[nm] (o-c) couviète, (e) covièke, (o) couvièke

 

G100

couvercle

nm couviète (f) ; (expr) gn-a pont d’ si laîd pot qui n’ trove si couviète, il n’y a de si laid pot qui ne trouve son couvercle, il y a un couvercle pour chaque casserole ; i n’ èst d’ si laîde marmite qui n’ trove si couviète, il n’est de marmite si laide qui ne trouve son couvercle, id.

 

C60

couvert

nm (de table) les couverts, lès coutias, lès couyîs èt lès fortchètes ; mettre le couvert, mète li tauve ; (abri) à couvert, à iute

 

C60

couvert

, e adj (qui a un vêtement) abiyî (-ye) ; couvert convenablement, abiyî come i faut ; (couvert de) couvert de sang, rimpli d’ song ; (caché) rascouvièt (-e) ; je ne l’ai pas reconnu, il avait le visage complètement couvert, dji n’ l’ a nin r’mètu, il aveûve si visadje tot-à faît rascouvièt ; (abrité) à iute ; ici, vous êtes couvert, véci, v’s-èstoz à iute ; (couvert par l’assurance) assûré (-ye)

 

C60

couverture

[nf] (o) couvèrte, (c) couvêrte, (e) coveteû [nm]

 

G100

couverture

nf (pièce d’ étoffe) couvêrte ; mettre une couverture sur le lit, mète one couvêrte su l‘ lét ; (action de couvrir) ascouviadje (m), couviadje (m), rascouviadje (m), ricouviadje (m) ; (couverture de livre ou de cahier) couvêrte ; couverture de ruche, calote ; couverture de bateau, rûme ; (garantie bancaire) garantîye ; (ce qui sert à cacher) po catchî; le magasin servait de couverture à ses activités clandestines, li botike, c ‘èsteut po catchî tot ç’ qu’i fieut d’ mwaîs padrî

 

C60

couveuse

nf (appareil) coveûse ; (oiseau femelle) covrèsse

 

C60

Couvin

npr Couvin

 

C60

couvre-lit

nm coûrtèpwinte (f)

 

C60

couvreur

nm couvreû ; couvreur en tuiles, panetî ; ardoisier, scayeteû

 

C60

couvrir

[v] (o-c) couvri, (e) covri, (c) couviè

 

G100

couvrir

v (garnir) couviè (, couvru) ; je couvre, dji couve ; il couvre, i couve ; nous couvrons, nos couvians (du verbe « couviè »), nos couvrons (du verbe « couvru »); vous couvrez, vos couvioz ( < couviè), vos couvroz ( < couvru) ; ils couvrent, is couvenut ; il couvrait, i couvieut, i couvieûve ( < couviè), i couvreut, i couvreûve ( < couvru); il couvrira, i couverè; il couvrirait, i couvereut, i couvereûve ; qu’il couvre, qu’ i couve ; qu’il couvrît, qu’ i couvyiche ; couvre, couve ; couvrant, couviant ; couvert, couvièt (f couviète) ( < couviè), couviu (f, couvieuwe) ( < couvru) ; couvrir un toit de tuiles, couviè on twèt avou dès panes ; couvrir un toit de chaume, aumer ; (cacher par qqch.) (r)ascouviè, couviè ; couvrir la tarte au moyen d’ un essuie, (r)ascouviè l’taute avou on drap ; les feuilles couvrent le jardin, lès fouyes rascouvenut tot l’ corti ; (cacher) catchî ; couvrir son jeu, catchî s’ djeu ; (mettre qqch sur qqn pour le vêtir) tu n’es pas assez couvert pour sortir, vos n’ èstoz nin moussî assez po-z-aler à l’ uch ; couvrez-vous la tête, mètoz one saqwè su vosse tièsse ; (garantir) garanti ; avec cette assurance, nous sommes couverts, avou ç’t- assûrance-là, nos-èstans garantis ; (saillir) faire saillir, fé couviè ; (prendre sous sa responsabilité l’erreur de qqn) le contremaître a promis de le couvrir, li maîsse-ovrî a promètu d’ prinde ça sur li ; le journal va couvrir cet événement, li gazète è va causer long èt laudje ; (se) v mète one saqwè su s’ dos, s’ abiyî, s’ ascouviè ; se couvrir avant de sortir, s’ ascouviè divant d’ rèche ; (se garnir) se couvrir de feuilles (arbre)  si fouyî ; (s’assombrir en parlant du temps) si machurer, si règrignî; le temps se couvre, li timps s’ règrigne, li timps s’ machure ; (s’abriter) couvrez-vous!, mètoz vos à iute ! ; couvrez-vous chaudement !, abiyîz vos come u faut ! ; (se garantir) si garanti

 

C60

cow-boy

nm (gardien de troupeau) hièrdî (f hièdrèsse) ; (western) coboy

 

C60

crabe

nm crâbe

 

C60

crachat

nm ratchon ; crachat glaireux, flin.mes (f pl) ; (expr) quand on n’ a pont d’ chance, on s’ nèyereûve dins s’ ratchon, quand on n’a pas de chance, on se noierait dans son crachat ; si ratchon lî a r’tchèyu su s’ nez, son crachat lui est retombé sur le nez

 

C60

craché

, ée adj ratchî (-ye) ; c’est son père tout craché, c’ èst s’ pa tot ratchî

 

C60

cracher

[v] (o-c) ratchî, (e) rètchî

 

G100

cracher

v ratchî ; cracher du sang, ratchî do song; action de cracher, ratchadje (m) ; (expr) c’ èst come s’ on ratchereut è l’ aîwe, c’est comme si on crachait dans l’eau, c’est inutile ; c’ èst l’ momint d’ ratchî dins sès mwins, c’est le moment de cracher dans ses mains, c’est le moment de s’y mettre à fond ; c’ èst s’ pa tot ratchî , c’est son père tout craché; i n’ pout mau d’ ratchî è s’ vêre, il ne risque pas de cracher dans son verre, il aime boire ; quand èle tosse, i ratche, quand elle tousse, il crache, il fait toujours ce qu’elle désire ; ostant ratchî è Moûse, autant cracher dans la Meuse, cela ne sert à rien ; ratchî come on vèchau, cracher comme un putois; si dj’ ènn’ aureûve ostant su m’ linwe, djè l’ ratche èvôye (iron), si j’en avais autant sur la langue, je le crache, c’est un bien petit bobo que vous avez ; (payer) payî

 

C60

crack

nm as’, onk (f one) ; c’est un crack, celui-là, c’ ènn’ èst onk, cit’-là !

 

C60

craie

[nf] (e-c) crôye, (o) croye

 

G100

craie

nf crôye ; marquer à la craie, croyî ; action de marquer à la craie, croyadje (m) ; celui qui marque à la craie, croyeû

 

C60

craindre

[v] (o-c) awè peû, (e) aveûr sogne

 

G100

craindre

v (éprouver de l’inquiétude) awè peû ; je ne crains pas qu’il vienne, dji n’ a nin peû qu’ i vègne ; (expr) awè peû come dins on bwès, avoir peur comme dans un bois; ènn’awè peû come do vèt’ diâle, le craindre comme le diable vert ; (être sensible à quelque chose) il craint le froid, i n’ sopwate nin l’ frèd

 

C60

crainte

nf peû ; de crainte qu’il ne pleuve, peû qu’ i plouve, peû qu’ i ploûreut

 

C60

craintif

, ive adj chitaud (-e), couyon (-e), peûreûs (-e )

 

C60

cramique

nm cramike

 

C60

crampe

nf (contraction) cwade, crampe ; « À dadaye à l’ valéye des montéyes èt r’potchî è Moûse ! I n’ faleuve nin atraper les cwades au mitant! » (L. Maréchal) ; avoir des crampes, ièsse ècwadelé  (-ye) ; avoir des crampes dans les jambes, awè dès cwades dins sès djambes ; (barre de fer) haminde, crampe

 

C60

crampon

nm crampon

 

C60

cramponnement

nm cramponadje

 

C60

cramponner

v (tenir opiniâtrement) cramponer

 

C60

cramponner

(se) v s’ agrifeter

 

 

C60

cran

nm (entaille) crènadje, crin, crincotadje ; lâcher un cran, lachî on crin ; (audace) audace (f), front ; il a eu le cran d’y aller, il a ieû l’ front d’ î aler ; (loc) être à cran, ièsse su sès niêrs, ièsse tinkyî (à blâme) ; monter d’un cran monter d’ on scayon

 

C60

crâne

[nm] (o-c) crâne, (e) cråne

 

G100

crâne

nm tièsse (f) ; crâne chauve, pèléye tièsse (f), pèléye makète (f) ; (expr) awè one tièsse come on cabouyau, avoir un crâne comme un galet ; awè one tièsse come one pane di vêre, avoir un crâne comme une tuile de verre, … luisant

 

C60

crâne

adj crâne

 

C60

crânement

adv crânemint

 

C60

crâner

v fé l’ deur

 

C60

cranter

v crèner, crincoter ; action de cranter, crènadje (m), crincotadje (m) ; il crante, i crène ; ils crantent, is crènenut

 

C60

crapaud

[nm] crapôd

 

G100

crapaud

nm crapôd ; crapaud venimeux, crapôd-vélin ; crapaud accoucheur, clouke

 

C60

crapaudine

nf (plaque de fermeture d’ un conduit d’évacuation) guèrnouliére (, grènouliére)

 

C60

crapule

nf chinaye (f), crapuleûs (nm), fènèyant (-e), losse (m), moûdreû (m), rosse ; Charles est une crapule, (li) Châle (, c’) è-st-on crapuleûs

 

C60

crapuleux

, euse adj crapuleûs (-e)

 

C60

craque

nf (farce) couyonâde, crake, faflûte, fârce ; raconter une craque, conter one crake

 

C60

craquelure

nf pète

 

C60

craquement

nm crakemint.

 

C60

craquer

v (produire un bruit sec) craker, pèter ; il a craqué une bonne fois, il a craké on bon côp ; sec à craquer, crochant sètch ; (bris) la vitre a craqué, li cârau a pèté ; (céder) lachî ; ses nerfs ont craqué, sès niêrs ont lachî ; (trans.) craquer une allumette, alumer one brocale ; (loc) à craquer, à tot skèter ; (expr) i faut qu’ ça pète ou qu’ ça crake, il faut que ça saute ou que ça craque, il n’y a pas de quartier, il n’y a ni cric ni crac

 

C60

craqueter

v (craquer souvent) pèter

 

C60

crasse

nf crasse, man.nèsté, tchinis’ (m)

 

C60

crasseux

, euse, adj man.nèt (-e)

 

C60

cravache

nf baguète, pèrpignan (m), trike, vèrdjon (m)

 

C60

cravacher

v diner do vèrdjon, … dè l’ trike

 

C60

cravate

nf cravate (, crèvate) ; cravate d’ un genre particulier, lavaliére, régate

 

C60

cravater

v (mettre une cravate) mète one crèvate ; (serrer par le cou) apicî pau cô

 

C60

crayon

nm crèyon (, croyon) ; crayon de couleur, crèyon d’ coleûr

 

C60

crayonner

v crèyoner, scrîre avou on crèyon

 

C60

créancier

, ière n li cia qu’ a bon (, li ci qu’ a bon) (f  li cène…, li cine…) ; mieux vaut être débiteur que créancier, i vaut mia ièsse li ci qui dwèt qui l’ ci qu’a bon

 

C60

créateur

, trice n  crèyateûr (-trice), auteûr (m) ; le créateur du monde, li ci qu’ a faît l’ monde

 

C60

créativité

nf ils font preuve de créativité, il ont d’ l’ idéye po fé one saqwè d’ noû

 

C60

crécelle

[nf] rakète, (o-c) racagnak [nm], (o) crin.nète, (e) rahia [nm]

 

G100

crécelle

nf rakète

 

C60

crécerelle

nf kèrcerèle

 

C60

crèche

nf (mangeoire) crèpe ; (tradition de Noël) la crèche où Jésus reposait, li crèpe; (par ext.) la reproduction de l’étable de Bethléem, li crèpe ; (établissement pour jeunes enfants) crêche

 

C60

crédit

nm (prêt) crédit ; vendre à crédit, fé crédit, mârker à l’ longue crôye, mète à crédit ; la pratique du crédit chasse la clientèle, li crédit tchèsse lès pratikes ; (possibilité) crédit ; il n’a pas eu le crédit de le faire, i n’ a nin ieû l’ crédit dè l’ fé ; (influence) être en grand crédit, awè bran.mint à dîre, ièsse choûté

 

C60

créditer

v (inscrire une somme au crédit) mète au crédit ; on vous le créditera, on l’ mètrè à vosse crédit ; (imputer) être crédité de, awè l’ nom di

 

C60

Credo

nm Crédô

 

C60

crédule

adj di doûce crwèyance, dè l’ boune anêye,

 

C60

créer

v (réaliser) ; (inventer) inventer ; (interpréter pour la première fois) djouwer po l’ prumî côp ; c’est lui qui a créé tous ces ennuis, c’ èst li lès causes di totes cès rûses-là

 

C60

crémaillère

[nf] crama [nm]

 

G100

crémaillère

nf crama (m) (, cramariére) ; pendre la crémaillère, pinde li crama ; (expr) c’ èst todi l’ crama qui lome li tchôdron nwâr cu, c’est toujours la crémaillère (qui est toujours dans la cheminée) qui appelle le chaudron (qui ne s’y trouve que de temps en temps) cul noir, on n’est jamais noirci que par un noir pot, … par plus noir que soi.

 

C60

crème

[nf] crin.me

 

G100

crème

nf (matière grasse) crin.me ; la crème du lait, li crin.me do lacia ; café crème, cafeu au lacia ; crème pâtissière, crin.me ; de la crème fraîche, dè l’ crin.me, dè l’ crin.me qu’ on faît l’ bûre ; (crème glacée) crin.me à l’ glace ; cornet de crème glacée, cwârnèt d’ crin.me ; de la crème à raser, do savon po fé s’ baube ; de la crème pour les chaussures, dè l’ crache po lès solés, do ciradje ; (fig.) (ce qu’il y a de meilleur) crin.me, fleûr ; c’est une crème d’ homme, c’ è-st-one crin.me d’ ome, … one fleûr d’ ome

 

C60

crémerie

nf crin.merîye

 

C60

crémeux

, euse adj come dè l’ crin.me

 

C60

crénage

nm crènadje

 

C60

créneler

v fé dès crins, dinteler

 

C60

créner

v crèner

 

C60

créoline

f crèyoline

 

C60

crépage

nm (cheveux) crèpadje ; crépage de chignon, crèpadje di chignon

 

C60

crêpe

[nf] 1 vôte, (o) rèston [nm], (o-c) coûkèbake

2 (à la farine de sarrasin) [nf]: (e-c) boûkète, (o) bôkète

 

G100

crêpe

nm crèpe ; quand le maître est mort, on met un crêpe à la ruche, quand l’ maîsse èst mwârt, on mèt on crèpe à l’ tchètwêre

 

C60

crêpe

nf vôte, coûkèbake ; crêpe à la levure, vôte lèvéye; crêpe faite avec du maïs lamellé, vôte à l’ cèrèyaline ; crêpe de sarrasin, (, boûkète (, bôkète)

 

C60

crêper

v crèper ; (se) v si cotignî, si crèper l’ chignon

 

C60

Crépin

npr Crèpin, Crèspin

 

C60

crépir

v crèpiner; crépiner un mur, crèpiner on meur

 

C60

crépitement

nm copètadje

 

C60

crépiter

v copèter, frîler, friteler, friter, pèter ; « Lès brokètes copètin.n mins l’ feu aveûve dès rûjes di s’ ènonder. » (E. Gilliard)

 

C60

crépon

nm du papier crépon, do papî crèpe

 

C60

crépu

, ue adj cârpu (f cârpeuwe), frîjî (-ye)

 

C60

crépuscule

[nm] (o-c) vièspréye [nf], (e) vèsprêye [nf], (o-e) breune, (c) brune,  anêti, (e) à-l’-nut’

 

G100

crépuscule

nm anaîti (f) (, anutî (f)), brune (f), v(i)èspréye (f) ; nous irons au crépuscule, nos-îrans à l’ brune, .. à l’ vièspréye ; au crépuscule de la vie, à l’ v(i)èspréye di nosse vicaîrîye ; « Do timps qu’ lèye èt s’ galant èchone si rèscontrin.n à l’ anaîti .» (J. Gilson)

 

C60

crescendo

adv crescendo, todi pus fwârt

 

C60

cresson

[nm] (o) ourson, (c) crusson, (e) crèsson

 

G100

cresson

nm crusson ; cresson de jardin, crusson d’ corti, balbûre ; cresson de fontaine, crusson d’ fontin.ne ; cresson alénois, crèssonète (f )

 

C60

cressonnière

nf crussoniére

 

C60

crête

[nf] crèsse

 

G100

crête

nf (d’un coq) crèsse ; priver de crête, discrèster ; action de priver de crête, discrèstadje (m) ; (partie saillante, sommet) crèsse, crètia (m) ; « Li viladje si staureut paujêremint su l’ crèsse dès-uréyes . » (H. Matterne).

 

C60

crête-de-coq

nf crèsse-di-cok

 

C60

crétin

, ine n et adj bièsse (adj f), fin sot (adj f fine sote) ; c’est un crétin, c’ è-st-one bièsse, il èst fin sot

 

C60

crétiniser

v fè divenu sot, fé toûrner à bourike

 

C60

creusage

nm cauveladje

 

C60

creuser

[v] (c) chaver, (o) scaver, (c) cauveler, (e) tchaboter ; v. bêcher, vider

 

G100

creuser

v (évider, rendre creux) cauveler, diswîdî, tèrauder; nous avons commencé à creuser, nos-avans c’mincî à cauveler ; faire les terrassements, travayi à l’ tèrasse, tèrassî ; celui qui creuse, cauveleû ; « I gn-a pont d’ trîs aviès Awagne ? Là one bèle di place qu’ on n’ î va jamaîs tèrauder. » (A. Laloux) ; (faire qqch en enlevant de la terre) ; creuser un trou, fé on trau; creuser un tunnel, fé on tunél ; (fig.) (approfondir) rèflèchi, tûser; je creuserai la question, dji m’ va tûser à ça ; (expr) en toûrnant èt en r’toûrnant l’ afaîre, en tournant et en retournant l’affaire, en creusant la question ; cela creuse l’estomac, ça done fwin, ça satche su si stomak

 

C60

creuser

(se) v (végétal) bûseler, si tchaboter; action de se creuser, bûseladje (m), tchabotadje (m) ; avoir la tige creuse, bûseler, ièsse à bûsia ; se creuser la cervelle, rèflèchi

 

C60

creuset

nm creuset de bois pour garder le suif destiné au graissage des outils, croke-mitchî

 

C60

creux

nm fossète (f), rèfoncemint ; « Adon, i s’ a drèssî pa-d’vant l’ rèfoncemint qui côpe li crètia è deûs qu’ on-z-î vèt tot nosse payis jusqu’à Digne. » (E. Gilliard) ; creux de l’estomac, fossète do stomak ; creux du coude, plèyant do keûde

 

C60

creux

, euse adj (dont l’intérieur est vide) faus (-se), tchaboté  (-ye), vûde ; arbre creux, tchabote (nf) ; (vide) faus ; sonner creux, soner faus ; « Li pomî èsteut faus dispeûy li sokia jusqu’aus prumêrès coches . » (HMatterne) ; (en forme de buse) bûselé (-ye) ; (où l’activité est réduite) vers neuf heures, c’est une période creuse, aviès noûf eûres, i fait pus paujêre ; des assiettes creuses, dès-assiètes po l’ sope

 

C60

creux, euse

[nm-adj] (o-c) vûde, (e) vû, (c) wîde, (e-c) tchaboté, (>c) éye, (>e) êye, (o) chaboté,  éye

 

G100

crevaison

nf crèvadje (m) ; il a subi deux crevaisons, il a crèvé deûs côps

 

C60

crevasse

[nf] (o-c) crèvaude, (e) crèvasse ; v. fente

 

G100

crevasse

nf (fissure dans un mur) findadje (m), finte ; (gerçure de la peau) crèvaude ; (dans la terre, la roche) rèfoncemint (m); « Adon, i s’ a drèssî pa-d’vant lrèfoncemint qui côpe li crètia è deûs . » (E. Gilliard)

 

C60

crevasser

v crèvauder ; action de crevasser, crèvaudadje (m)

 

C60

crevasser

(se) v si crèvauder ; toute sa peau est en train de se crevasser, gn-a tote si pia qui s’ crèvaude ; (végétal) si sclayî (, si sclèyî) ; action de se crevasser, sclayadje (m) (, sclèyadje (m)) ; l’arbre se crevasse, l’ aube si sclaye (, ..si scléye) ; (bois sec) bîler

 

C60

crève

nf crèva (m); avoir la crève, awè l’ crèva; notre chèvre va crever, nosse gade a l’ crèva

 

C60

crever

[v] crèver

 

G100

crever

v (mourir) crèver ; le chien est crevé, li tchin èst crèvé ; j’ai eu mal à en crever, dj’ a ieû mau à crèver ; crever de faim, crèver d’ fwin ; (épuisé par) je suis crevé, dji so crèvé nauji ; ils crevaient de chaud, is crèvin.n di tchôd ; (s’ ouvrir en éclatant) crèver, pèter ; le ballon a éclaté, li balon a crèvé ; crever par le milieu (à l’origine, en parlant d’ une charrette) sbeûrler; « ..c’ èst ç’ pèrcè fou-là qu’ èst sbeûrlé » (A. I.aloux) ; (expr) ça s’ vèt come li pougn au plin mitan do visadje, ça crève les yeux ; cela me crève le cœur, ça m’ faît mau à crèver

 

C60

crevette

nf (de mer) guèrnaude ; (des ruisseaux) pû-d’-aîwe (m)

 

C60

cri

[nm] (o) sclamure [nf], (c) bwêrladje, (e) cri

 

G100

cri

nm criyadje ; (cri des animaux) (âne) i.an, ianladje ; (chat) gninwiadje ; (chien) bawiadje ; (cochon) winkiadje ; (coq) codâkadje ; (corbeau) cwâkadje ; (geai) ritchaurdadje ; (grenouille) cwâkeladje ; (oiseau) tchîpeladje, tchîpiadje ; (poule) cloussadje, codaussadje ; (taureau) beûladje ; (vache) gueûladje

 

C60

criaillerie

nf criyauderîye, crîyerîye, cwâkerîye

 

C60

criailleur

, euse adj et n criyaud (-e)

 

C60

criard

, arde adj criyaud (-e) ; elle est habillée de façon criarde, come èlle èst là moussîye, on n’ pout mau dè l’ manker ! ; i faut ièsse aveûle po nè l’ nin veûy !

 

C60

crible

[nm] rèdje

 

G100

crible

nm rèdje (f) ; crible à tiroirs, sèrpint ; tamis, crîle

 

C60

criblé

, ée adj griblé (-ye)

 

C60

cribler

v gribler, rèdjî ; passer au crible à tiroirs, sèrpiner ; cribler de trou, cotrawer ; être criblé de dettes, ièsse croyî, ièsse plin d’ dètes,… d’ crotes

 

C60

cric

nm cri, wigne (f)

 

C60

crier

[v] (o-c) criyî, (e) brêre, (o) r’beûler, (o-c) bwêrler ; v. hurler

 

G100

crier

v criyî; action de crier, criyadje (m) ; ils crient, is crîyenut; il criera, i crîyerè ; (âne) ianler; (chat) gnaweler, gnâweter, gninwyî; (chien) hawer, bawyî ; (cochon) winker, winkeler, winkyî ; (coq) tchanter; (corbeau) cwâker, tchâwer ; (geai) ritchaurder ; (grenouille) cwâkeler ; (hibou) apèler ; (oiseau) tchîpeler, tchîpyî ; (poule) cloussî, codâker, codaussî ; (taureau) beûler ; (vache) gueuler ; (expr) i stron.ne li pouye sins l’ fé criyî, il étrangle la poule sans la faire crier, il fait son coup en silence ; i crîye come on-aveûle qu’ a pièrdu s’ baston, il crie comme un aveugle qui a perdu son bâton ; i crîye corne on pièrdu, il crie comme un perdu ; i faît come lès tchins, i crîye divant l’ côp, il fait comme les chiens, il crie avant le coup

 

C60

crieur

_ public nm criyeû

 

C60

crime

nm tuwadje ; (par empoisonnement) èpwèsonadje, èpwèsonemint ; (par étranglement) stron.nadje

 

C60

criminel

, elle n moûdreû (-se), touweû (-se) ; adj c’est criminel d’avoir osé faire ça, vos n’ auroz nin vosse pârdon d’ awè wasu fé ça

 

C60

crin

nm crin ; crin pour la pêche, crin marin ; (crin de cheval) swîle

 

C60

crinière

[nf] (e) crinîre,  (c) crin.niére, (o) crin.niêre, (c) côme

 

G100

crinière

nf côme, criniére (, crin.niére)

 

C60

criquet

nm cok d’ awous’ , crèkion, tch’vau-do-Bon Diè

 

C60

crise

nf (maladie) atake ; crise de nerfs, atake di niêrs, niêrs qui lachenut ; (accès violent d’un état nerveux) (larme) tchûlerîye ; une crise de larme à n’en pas finir, one tchûlerîye à n’ è nin veûy li fin ; crise de rire, riya (m) ; piquer une crise de colère, monter dins one râje ; (période difficile à traverser) laîds momints (m pl)

 

C60

crispant

, ante adj biskant (-e), soyant (-e)

 

C60

crispation

nf biskadje (m)

 

C60

crisper

v (contracter) strinde, tinkyî à blame ; il était crispé, il èsteut strindu, il èsteûve sitrindu ; (agacer, irriter, impatienter) fé bisker

 

C60

crisper

(se) v si strinde ; son visage se crispait, si visadje si strindeut

 

C60

crissement

nm gr(e)ûjeladje

 

C60

crisser

v crin.ner, crochî, greûjeler, grûjeler; « Qu’ èst-ce qu’ i crin.ne dins l’ câde di tchin.ne ? » (J. Guillaume) ; « I sét bin qui l’ volèt crin.ne quand on l’drouve . » (E. Gilliard)

 

C60

cristal

nm cristal (, crustale (f))

 

C60

cristallerie

nf cristalerîye (, crustalerîye)

 

C60

cristallisé

, ée adj cristalisé  (-ye) (, crustalisé  (-ye)) ; sucre cristallisé, suke cristalisé, suke di cu

 

C60

critique

nf critike, riprotche (m)

 

C60

critique

adj (santé) être dans un état critique, branler dins l’ mantche, ni nin aler du tout ; (esprit) c’est un esprit critique, i faut todi qu’ i trouve à r’dîre ; (difficile) l’âge critique, li laîde âdje ; (dangereux) il est dans une situation critique, il èst dins dès laîds draps, il èst dins one laîde atimprance

 

C60

critiquer

[v] (e-c) critiker, (o) critikî

 

G100

critiquer

v critiker, trouver à r’dîre

 

C60

croassement

nm cwâk, cwâkadje, cwâkerîye (f)

 

C60

croasser

v cwâker, cwâkser, tchâwer, braîdyî ; il croasse, i cwâke, i cwâkséye ; « Tèrchèdon qui lmau lès cheût èt lès cotaye à mitan stindus su l’ wazon èt qui vèyenut tote leû djon.nèsse, leû marne èt leûs mayons, i vint braîdyî au d’zeûs d’ leûs tièsses .» (J. de Lathuy)

 

C60

croc

nm (fourche à dents recourbées pour travailler la terre ou tirer le fumier de l’étable) ; j’ai travaillé la terre (pour l’aérer) entre les lignes de pommes de terre, dj’ a passé avou l’ ié dins mès canadas ; (crochet) avèt, crotchèt ; « l ‘ome au avèt » (A. Henin) ; (moustaches en crocs) cros ; friser les crocs, fé sès cros ; (dent) dint

 

C60

croc-en-jambe

nm djambion, croche-pîd ; faire un croc-en-jambe, mète li djambe, mète si pîd

 

C60

crochet

[nm] havèt, (e-c) crotchèt, (o) crochèt

 

G100

crochet

nm (pour accrocher, saisir ou pendre) avèt, crotchèt ; attirer avec un crochet, aveter, agritcheter ; crochet courbe et effilé pour ramasser les céréales fauchées, crotchèt di r’coudeû; crochet pour pendre les ustensiles, cramiète (f); crochet de batellerie, cro, fèrèt ; crochet d’élagueur, gripète (f) ; crochet pour mettre pendre les rideaux, ania ; « on vèt’ ridau qui glisseut su dès-anias su on long bâr di fiêr » (J. Houziaux) ; faire un vêtement au crochet, crotcheter, fé on tèchu au crotchèt ; (crochet pour maintenir une porte fermée) clitchot ; (détour) distoû ; la route fait un crochet, li vôye faît on distoû ; vivre au crochet de qn, viker su l’ pouf

 

C60

crocheter

v crotcheter; crocheter une serrure, crotcheter one sère ; ils crochètent, is crotchetéyenut

 

C60

crochu

, ue adj à crotchèts, hètchu (f bètcheuwe) ; (expr) tènès lèpes èt bètchu nez n’ èst nin sine di bonté, fines lèvres et nez crochu ne sont pas signes de bonté

 

C60

crocodile

nm crocodile ; ce sont des larmes de crocodile, donez lî dès-agnons po l’ aîdî à braîre (, donnez-lui des oignons pour l’aider à pleurer)

 

C60

croire

[v] (o-c) crwêre, (e) creûre

 

G100

croire

v (tenir pour vrai) crwêre ; je crois, dji crwè; j’ai cru, dj’ a crwèyu ; je croyais, dji crwèyeu, dji crwèyeûve ; je croirai, dji crwèrè ; je croirais, dji crwèreu, dji crwêreûve ; que je croie, qui dj’ crwèye ; que je crusse, qui dj’ crwèyiche ; en croyant, tot crwèyant ; si on voulait croire tout ce que les gens racontent, s’ on vôreut crwêre tot ç’ qu’ on raconte ; « Ni pinsez nin qu’ is crwèyenèt leûs mintes, è l’place? » (J. Selvais) ; (tenir pour sincère) crwêre ; je le crois, moi, cet homme, djè l’ crwè, mi, ç’t-ome-là ! ; (avoir telle opinion, imaginer, penser) awè (bin) l’ idéye, (bin) crwêre, dîre, (bin) pinser ; je crois qu’il va venir, dji crwè bin qu’ i va v’nu, dji pinse bin qu’ i va v’nu, dj’ a bin l’ idéye qu’ i va v’nu ; on croirait voir, on dîreut veûy; il se croit malade, i pinse qu’ il èst malade; à ne pas croire!, à n’ nin crwêre ! ; (expr) ça n’crwèt ni à Diè ni à diâle! , ça ne croit ni à Dieu ni au diable, cette personne est sans principes ; crwè ça èt bwè d’ l’ aîwe!, crois cela et bois de l’eau !, ne crois pas cela ; i l’ faut veûy po l’ crwêre, il faut le voir pour le croire ; i faut lèyî crwêre lès bèguènes, il faut laisser croire les religieuses (répond-on à celui qui vous dit: « Dji crwèyeu. »); i l’ vaut mia crwêre qui d’ î aler veûy, il vaut mieux le croire que d’y aller voir, c’est douteux

 

C60

croire

(se) v (être vaniteux) si crwêre, si prinde po; il se croit plus malin que les autres, i s’ crwèt pus malin qui l’s-ôtes ; il se croit plus malin que le maître, i s’ prind po pus malin qui l’ maîsse ; (expr) i s’ crwèt l’ cok do viladje, il se croit le coq du village, ..supérieur aux autres ; i s’ crwèt li rwè dès vias, i n’ èst nin d’djà l’ ci dès pourcias, il se croit le roi des veaux alors qu’il n’est même pas celui des porcs

 

C60

croisée

nf (endroit ou deux choses se croisent) crwèséye ; (châssis vitré) tchèssis d’ finièsse (m)

 

C60

croisement

[nm] 1 (c) crwèsemint

2 (carrefour) (o) cwèsemint, (c) crwèsemint, crwèsia, (e) creûhelåde [nf]

 

G100

croisement

nm (action de disposer en forme de croix) crwèsadje , crwèseladje, crwèselûre (f) ; (carrefour) crwèseladje, crwèsemint, crwèséye (f), crwèsia ; cela s’est passé au croisement, ça s’ a passé au crwèsemint ; (le fait de se croiser) crwèsadje ; (reproduction) crwèseladje ; croisement de l’échine et des os du bassin, chez les bovidés, crwèselâde (f)

 

C60

croiser

[v] (c) crwèjeler, crwèseler, crwèser, (o) cwèseler, cwèjeler, (e) creûheler

 

G100

croiser

v (disposer en forme de croix) crwèjeler (, crwèseler), crwèser ; des dents croisées, dès dints  crwèsés ; des mots croisés, dès crwèjelés mots; (passer à côté d’ une personne allant dans une direction opposée) crwèjeler ; (rencontrer) crwèser; action de rencontrer, crwèsadje (m) ; (effectuer un croisement d’animaux ou de végétaux) crwèseler

 

C60

croiser

(se) v si crwèjeler (, si crwèseler) ; action de se croiser, crwèjeladje (m) (, crwèseladje (m))

 

C60

croisier

nm creûjî

 

C60

croisillon

nm crwèsia ; croisillon de chêne, crwèsia d’ tchin.ne

 

C60

croissance

nf (action de croître) crèchince ; vêtements confectionnés en prévision de la croissance, moussemints faîts su crèchince

 

C60

croître

[v] (o-c) crèche, (e) crèhe

 

G100

croître

v bouter, crèche, crére ; il croît, i crèche, i crét ; il croissait, i crècheut ; il croîtra, i crècherè, i crérè ; il croîtrait, i crèchereut, i créreut ; qu’il croisse, qu’ i crèche ; qu’il crût, qu’ i crèchiche ; il a crû, il a crèchu

 

C60

croix

[nf] (c) crwès, (o) cwès, (e) creûs

 

G100

croix

nf crwès ; en croix, è crwès ; porter sa croix, pwârter s’ crwès, faire le signe de la croix, fé l’ sine dè l’ crwès ; le chemin de la croix, li tch’min dè l’ crwès ; (expr) awè passé lès sèt’ crwès, avoir beaucoup souffert ; on pout bin fé one crwès ! , on peut bien faire une croix pour marquer cet événement inattendu ; tot l’ monde pwate si crwès, tout le monde a sa croix à porter.

 

C60

croquant

, ante adj crachant (-e)

 

C60

croquement

nm crochadje

 

C60

croquemitaine

nm Bâbeû

 

C60

croque-monsieur

nm mitches fouréyes-rostîyes (f pl)

 

C60

croque-mort

nm croke-môrt, croke-mwârt

 

C60

croquer

[v] (o-c) crochî, (e) crohî, (o) crokî

 

G100

croquer

v crochî ; croquer une pomme, crochî (dins) one pome ; (dessiner) dessiner

 

C60

croquette

nf crokète

 

C60

crosse

nf (bâton) baston ; (de fusil) crosse

 

C60

crotte

[nf] crote, (e-c) pècale

 

G100

crotte

nf (excrément du baudet, du chien, de la souris) crote ; ( ..d’ autres animaux) excrément de chat, brôye di tchèt ; ..de brebis ou de chèvre, pècale (di bèrbis), pècale (di gade) ; ..de mouche, d’ oiseau, chite (di mouche), chite (di mouchon) ; ..de lapin, crotale (di lapin) ; crottin de cheval, stron di tch’vau

 

C60

crotter

v (faire des crottes) croteler, croter, fé dès crotes ; (maculer) disguèrnachî, fé man.nèt, man.ni

 

C60

crottin

nm stron di tch’vau

 

C60

croulant

, ante, adj caduk (f caduke), croulant (-e), grôlant (-e), risgolant (-e) ; « lès grôlantès pîres » (J. Houziaux)

 

C60

crouler

v crouler, crôler, grôler, s’ aflachî, rigoler, tchaîr, vêler ; le mur croule, li meur cro(u)le ; « Lès trompètes di l’ ôrgue sonint à fer grôler lès meurs . » (J. Houziaux) ; les terres croulent, lès têres rigolenut ; la maison est en train de crouler, gn-a l’ maujone qui tchaît à bokèts, li maujone ni tint pus

 

C60

croup

nm croup’, mau sint Blaîse

 

C60

croupe

nf crope (, crupe), drî (m) ; croupe de la vache, crwèselâde

 

C60

croupière

nf queuwî (m) (, quèwî (m)) ; attache de croupière, queuwion (m) (, quèwion (m)) ; croupière pour le vêlage, culêre po l’ vêladje

 

C60

croupion

nm cropion (, croupion)

 

C60

croupir

v croufyî , cropu ; ils croupissent, is croufîyenut

 

C60

croupissant

, ante adj croufieûs (-e)

 

C60

croupissement

nm croufiadje

 

C60

croustillant

, ante adj (qui croustille) crochant (-e) ; (amusant) plaîjant (-e)

 

C60

croustillon

nm crostilion

 

C60

croûte

[nf] (e-c) crosse, (o) crousse

 

G100

croûte

nf crosse ; croûte du pain, crosse do pwin ; croûte du fromage, crosse do fromadje ; (expr) je l’ai eu pour une croûte de pain, djè l’ a ieû po pîce di pwin ; casser la croûte, mougnî on bokèt ; ièsse à sès crosses, être à ses croûtes, travailler pour son compte ; (plaque sur la peau) bosin, (m), boson (m), crape ; couvert de croûtes, crapieûs ; croûte de lait, dronke

 

C60

croûton

nm (bout du pain) crochon, croston.

 

C60

croyable

adj crwèyauve

 

C60

croyance

[nf] (o-c) crwèyince, (c) crwèyance, (e) crèyince

 

G100

croyance

nf crwèyince (, crwèyance)

 

C60

cru

nm le vin du cru, li vin do payis

 

C60

cru

, e adj (non cuit) tot cru (f tote creuwe) ; manger de la viande crue, mougnî dè l’ tchau tote creuwe ; (choquant, grivois) avoir un langage cru, awè on lingadje di pourcia, dîre dès laîds mots ; (loc) monter à cru, monter à pwèls

 

C60

cruauté

[nf] (o-c) boûriaterîye, (o) diâlèsté, (e) cruwauté

 

G100

cruauté

nf boûriaterîye

 

C60

cruche

[nf] djusse, (o) cane

 

G100

cruche

nf djusse ; (expr) tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se brise, i frè tant di s’ coutia qu’i n’ aurè pus qu’ one lambosète (, il fera tant de son couteau qu’il n’aura plus qu’un couteau qui ne coupe plus)

 

C60

crucifier

v clawer su one crwès

 

C60

crucifix

[nm] (o) bondieu, (c) bondiè, (e) bondiu, (e) cruc(i)fis

 

G100

crucifix

nm bondiè, crucefis

 

C60

crue

[nf] (e-c) grandès-êwes [nf-pl], (o) grandès-eûwes [nf-pl] ; v. inondation

 

G100

crue

nf montéye d’ aîwe, grossès-aîwes (pl)

 

C60

cruel

, elle adj (méchant) boûria ; (qui cause une souffrance) pènibe ; c’est une mort cruelle, c’ è-st-one pènibe mwârt

 

C60

Crupet

npr Crupèt

 

C60

crypte

nf cripe; « Il a stî d’chindu o l’ cripe do l’ vîye èglîje .» (J. Houziaux).

 

C60

cubage

nm cubadje

 

C60

cube

nm cube ; un cube de bois (volume de bois jaugé), on cube di bwès ; un mètre cube de bois, on mète di bwès, one stêre

 

C60

cuber

v cuber, mèsurer

 

C60

cuberdon

nm (bonbon de forme conique) tchapia-d’-curé

 

C60

cubilot

nm cubilot

 

C60

cueillette

nf coudadje (m)

 

C60

cueilleur

, euse nm coudeû (-se) ; (terme de verrerie) kèyeû ; « Li kèyeû, li vèrî qu’ va qwêre li vêre bolant dins l’ pot avou l’ cwane à sofler . » (E. Thirionet).

 

C60

cueillir

[v] (o-c) coude, (e) côper

 

G100

cueillir

v coude ; il cueille, i coud ; ils cueillent, is coudenut; il cueillera, i coudrè; ils cueillaient, is coudin.n ; qu’ils cueillent, qu’ is coudenuche; qu’ils cueillissent, qu’ is coudinche ; cueillez !, coudoz ! ; action de cueillir, coudadje (m) ; cueillir des pommes, coude aus pomes ; cueillir des cerises, coude aus cèréjes ; cueillir une cerise sans la queue, mo(u)de one cèréje ; les dernières cueillies, lès daîrènès coudûwes ; (arrêter qqn.) coude ; les gendarmes sont venus le cueillir, lès jendârmes l’ ont v’nu coude ; (expr) ça èst longtimps à coude, c’est long à cueillir ; totes lès neûjes sont coudûwes, toutes les noisettes sont cueillies, vous arrivez trop tard ; (terme de verrerie) kèyî; « li nwâr Piêre qu’ a kèyî dès jâres tote li sinte djoùrnéye » (E. Thirionet).

 

C60

cuiller

[nf] (e) cwî [nm], (o) culî [nf/nm], (c) couyî, (o) culiêre

 

G100

cuiller

nf couyî (m) (Tamines, kilî (m), Sombreffe, kiliêr, culiêr)

 

C60

cuillerée

nf couyî (m), (Tamines, kilî (m); Sombreffe, kiliêr, culiêr)

 

C60

cuir

[nm] cûr

 

G100

cuir

nm cû , cûr ; cuir à rasoir, cûria ; (peau) coyène (f), cû(r) ; (expr) le cuir sera bon marché, les bêtes s’ étendent (iron.), li cû ravalerè ç’t-anéye-ci, lès bièsses si stindenut ; i n’  lî faut wêre di cûr po fé one bride, il ne lui faut guère de cuir pour faire une bride, il est susceptible

 

C60

cuirasse

nf (expr) cela glisse sur la cuirasse de mon indifférence, ça n’ mi faît ni stitche, ni broke

 

C60

cuirassier

nm cwîrassier

 

C60

cuire

[v] cûre

 

G100

cuire

v cûre ; je cuis, dji cû: il cuit, i cût; nous cuisons, nos cûjans ; vous cuisez, vos cûjoz ; ils cuisent, is cûjenut ; il cuisait, i cûjeut, i cûjeûve ; il cuira, i cûrè ; il cuirait, i cûreut, i cûreûve ; qu’il cuise, qu’ i cûje ; qu’il cuisît, qu’ i cûjiche ; cuisant, cûjant; cuit(e), cût (-e) ; cuire à l’eau, cûre è l’ aîwe ; ..dans le four, cûre o for ; ..dans la poêle, cûre è l’ pêle ; ..sur le gril, cûre su l’ grèyî ; ..dans le tuyau du poêle, cûre è l’ bûse ; ..dans le coffre du poêle, cûre o cofe; ..à l’étouffée, cûre è l’ casserole ; cuire à demi, èdwârmu ; recuire, ricûre ; cuire à petit feu,  cûtener, cûre à p’tit feu; cuire à feu vif, cûre à plin feu; cuire à point, cûre à l’ idéye ; cuire (trop) longuement, racûre ; simplement passer à la poêle, cûre rin qu’ one idéye ; maman à cuit le pain hier, nosse man a cût èyîr ; celui qui fait cuire, cûjeû ; (expr) awè on stomak di pome cûte, avoir un estomac de pomme cuite, avoir l’estomac fragile ; chake côp qu’ on vout cûre, li for tchaît (iron.), chaque fois qu’on veut cuire, le four tombe en panne, nous n’avons pas de chance ; cût come one brike, cuit comme une brique, hâlé ; i faît tchôd à cûre sicayes èt cayaus, il fait chaud au point de cuire ardoises et pierres ; i n’ vaut nin l’ aîwe qu’ on-z-î a cût sès-ous, il ne vaut pas l’eau dans laquelle nous avons fait cuire nos œufs, il ne vaut rien ; on n’ mougne nin l’ bouli d’vant dè l’ cûre, on ne mange pas le bouilli avant de l’avoir cuit, il faut savoir patienter, chaque chose en son temps ; quand l’ for èst tchôd, tot l’ monde î vout cûre, quand le four est chaud, tout le monde veut y cuire ; vos n’ aurîz nin co l’ aîwe qu’ èlle a cût sès-ous, vous n’auriez même pas l’eau dans laquelle elle a fait cuire ses œufs, elle est avare ; (causer une sensation de brûlure) notre dos cuit sous le soleil, nosse dos cût au solia

 

C60

cuisine

[nf] (o-c) cûjène, (c) coujène, (e) couhène

 

G100

cuisine

nf (pièce où l’on prépare les repas) c(o)ûjène ; arrière-cuisine, âriére-cûjène, bûwerîye, rilaverîye ; « Lès coméres fyint l’ bagadje o 1’ rilaverîye. » (A. Laloux) ; (mets) amougnî (Sombreffe, Gembloux, Basse-Sambre, amindjî) ; je préfère la cuisine de chez nous, dj’ in.me mia l’ amougnî d’ èmon nos-ôtes

 

C60

cuisiner

v c(o)ûjener, fè l’ c(o)ûjène, fé l’ popote, fé l’ tripot; il cuisine, i c(o)ûjenéye

 

C60

cuisinier

, ière nm cûjenî (f cûjeniére)

 

C60

cuisinier, ère

[n] (c) cûjenî, re, (e) couhenî, re, (o) cujeniè, iêre

 

G100

cuisinière

[nf] (appareil) cwisiniére, (c) cûjeniére, (o) cûjeniêre

 

G100

cuisinière

nf (fourneau) cwîs(i)niére ; (personne qui cuisine) cûjeniére

 

C60

cuisse

[nf] (c) d(i)zeû dè l’ djambe, (e) gros dè l’ djambe, (o) cwisse

 

G100

cuisse

nf cwisse, djambe, dizeû dè l ‘djambe, djigue, gros dè l’ djambe ; j’ai mal la cuisse, dj’ a mau m’ djambe ; cuisses de grenouille, pates di rin.ne ; « Lès halètes ont cotrawé l’ pia di s’ vinte èt l’ song piche ètur sès djigues . » (E. Gilliard) ; (expr) il se croit sorti de la cuisse de Jupiter, i pinse qui c’ èst li qu’ a pichî Moûse (, il pense que c’est lui qui a pissé la Meuse) ; (viande de boucherie) abatu (m) ; je voudrais un kilo de grosse cuisse, mètoz-me on kulo d’ abatu

 

C60

cuisson

nf cûjadje (m), cûjon ; pain de cuisson, pwin d’ cûjéye

 

C60

cuistot

nm cûjenî

 

C60

cuite

nf (ivresse) bioke, chike, crole, loque, plumèt (m), prune, tampone ; avoir une forte cuite, awè one chike di pèrmission, ièsse plin come tote li Pologne ; (cuisson) cûjadje (m), cûjéye

 

C60

cuivre

[nm] (e-c) keûve, (o) cwîve

 

G100

cuivre

nm keûve ; un clou de cuivre, on clau d’ keûve; du fil de cuivre, do fi d’ ârka d’ keûve ; faire reluire les objets en cuivre, fé r’lûre lès keûves ; dinandier, bateû d’ keûve ; (expr) il èst r’lûjant come on clau d’ keûve, il reluit comme un clou de cuivre

 

C60

cul

[nm] (o-c) cu, (e) cou

 

G100

cul

nm cu, brodî, drî, fèsses (f pl.) pètârd, pète ; (expr) faire cul blanc, bouter foû, tiper l’ bègnon; « Tipans l’ bègnon! One gote, on gwardjon ! » (A. Laloux) ; ça n’a ni cul ni tête, ça n’a ni cu ni tièsse, ça n’ richone à rin ; péter plus haut que son cul, pèter pus hôt qui s’ cu ; li cia qui pète pus wôt qui s’ cu, i faît on trau à s’ dos, celui qui pète plus haut que son cul se fait un trou dans le dos ( … attire le ridicule) ; ça lî vint au cu sins bouter (iron), ça lui vient au derrière sans pousser, il fait cela sans aucune difficulté ; deûs cus tot nus ont do mau di s’ rascouviè, deux derrières nus ont de la peine à se couvrir, un pauvre en aide difficilement un autre ; èle faît aler s’ linwe come one lavète au cu d’ on pot, elle fait aller sa langue comme un torchon au derrière d’ un pot, elle dit continuellement du mal des gens; il èsteut dauboré come li cu d’ on tchôdron, il était maculé comme le derrière d’ un chaudron ; il èst tchèyu l’ cu dins l’ bûre, il est tombé le derrière dans le beurre, il a de la chance ; il èst toûrminté co pîre qu’ one wèspe qu’ a l’ cu spotchî, il est encore plus tourmenté qu’une guêpe dont le derrière est écrasé ; i n’faut nin compter su l’ ou qu’ è-st-au cu d’ one pouye, il ne faut pas compter sur l’œuf qui est au derrière de la poule, il ne faut pas tabler sur ce qu’on n’a pas encore ; i n’ faut nin r’niyî s’ cu por one vèsse, il ne faut pas renier son derrière pour un pet, il faut avoir le courage de reconnaître ses erreurs; i s’ a lèvé l’cu d’vant, il s’est levé le derrière en avant, il est maussade ; is sont come cu èt tch’mîje, ils sont comme derrière et chemise, ..toujours ensemble; is sont l’ cu d’ssus, ils ont le derrière dessus, ils n’en sont pas loin ; li cia qui brûle si cu n’ a qu’ à s’ assîr dissus lès clokètes, celui qui se brûle le derrière n’a qu’à s’ asseoir sur les cloques, il faut payer les conséquences de ses actes; si s’ cu n ‘têreut nin, gn-a longtimps qui l’ aureut ieû pièrdu, si son derrière ne tenait pas, il l’aurait perdu depuis longtemps, il perd tout ; (variante) i pièdreut s’ cu sinon qui tint, c’est bon que son derrière tient sinon, il le perdrait

 

C60

culard

nm cu d’ polin

 

C60

culasse

nf culasse

 

C60

culbute

[nf] (o-c) cumulèt, (e) coupèrou, (o) trimouya

 

G100

culbute

nf craumulèt (m), cumulèt (m), coupèrou (m), rivièssadje (m) ; faire la culbute (tomber), voler l’ cu au hôt; la culbute du camion, li r’vièssadje do camion, li bèrwètadje do camion ; jouer à faire des culbutes, djouwer au cumulèt, fé dès coupèrous, fé dès craumulèts, fé dès cumulèts

 

C60

culbuter

v (déverser un chargement) divièsser, rivièsser, staurer; il culbute, i r’vièsse, i r’vièsséye, i staure ; (tomber à la renverse) culbuter, tchaîr au r’viêrs, volé au r’viêrs, voler su s’ cu ; (tomber sur le côté) bèrwèter ; la voiture a culbuté au fossé, l’ auto a bèrwèté au fossé

 

C60

culbuteur

nm culbuteû(r)

 

C60

cul-de-jatte

nm cu-d’-jate

 

C60

cul-de-sac

nm fausse vôye (f)

 

C60

Cul-des-Sarts

npr Cu-dès Sauts

 

C60

culée

nf culéye

 

C60

culminant

, ante, adj li pus hôt (-e)

 

C60

culot

nm (fond métallique) cu ; le culot d’ une lampe, li cu d’one lampe ; (audace) hârdiyèsse (f), audace (f), franchise (f), front

 

C60

culotte

nf culote, marone ; culotte dont le devant peut se rabattre, culote à pont ; culotte dont le derrière peut se rabattre, culote à tape-cu ; (expr) y laisser ses culottes, î lèyî sès hosètes ; c’ èst li p’tit Jésus qui d’chind à culotes di v’loûr, c’est le petit Jésus qui descend (dans mon gosier) en culottes de velours, cette liqueur est fameuse ; c’ èst s’ feume qui pwate lès culotes, c’est sa femme qui porte les culottes, … qui commande ; i s’ lève qui l’ diâle n’ a nin co mètu sès culotes, il se lève alors que le diable n’a pas encore mis ses culottes, … tôt ; sôrti d’ one pôve culote, sorti d’ une pauvre culotte, d’origine modeste ; (boucherie) culote ; un morceau à la culotte, on bokèt à l’ culote

 

C60

culotter

v (vêtir d’ une culotte) culoter ; (culotter une pipe) culoter, pêrcer

 

C60

cultivateur

, trice n cinsî (f cinserèsse), cultivateûr (m), cultiveû (f -eûse) ; petit cultivateur, pètron

 

C60

cultivateur, trice

[nm] cinsî, erèsse

 

G100

cultiver

v cultiver, fè dè l’ culture

 

C60

cultiver

(se) v aprinde

 

C60

culture

[nf] (e) cultûre, (o-c) culture

 

G100

culture

nf (action de cultiver) culture ; terre de culture, têre di culture ; faire de la culture, fé dè l’ culture, cultiver ; faire de la culture de maïs ; cultiver do mayis ’ ; (connaissance) il a beaucoup de culture, il coneut bran.mint dès-afaîres ; (maison de la culture) maujo d’ culture; « Quéne idéye ont-is ieû à Nameur, d’ awè stî mète li maujo d’ culture si lon do mârtchi auzès djotes ! » (ABacq) ; culture physique, jimmastike

 

C60

cumulo-nimbus

nm ta.ûlia

 

C60

cumulus

nm mouton ; (expr) aîr moutonéye n’ èst nin d’ longue duréye, ciel rempli de cumulus ne dure pas longtemps ainsi ; por mi, i va tchaîr dès djon.nes di tchèt, pour moi, il va tomber des chatons (dit-on quand le ciel est couvert de cumuli)

 

C60

cupide

adj hape-châr, arâbe (nm), crantchu (f crantchûwe), jwif (nm)

 

C60

cupule

nf scaugne

 

C60

cure

nf (traitement) traîtemint (m) ; (habitation du curé) maujo d’ cure ; avoir cure de, se soucier de, awè d’ cure (, awè-t-à cure) ; (expr) i n’ a d’ cure ni d’ pwèl ni d’ plume, il ne se soucie ni de poil ni de plume, tous les gibiers conviennent à ce braconnier ; i n’ a d’ cure qwè, il ne se soucie de rien.

 

C60

curé

nm curé ; (expr) dandjureû qu’ il a touwé on curé ! (iron), il a probablement tué un curé (pour être riche à ce point) ; i s’ vout fé curé, c’ èst curîye qu’ i sèrè, il veut se faire curé, c’est curé manqué qu’il sera ; quand i ploût su l’ curé, i gote su l’ maurlî, quand il pleut sur le curé, il goutte sur le marguillier (, quand la fortune tombe sur qqn, son entourage en profite) ; qui t’ ès bièsse por on-èfant d’ curé !, que tu es bête pour un enfant qui a été éduqué par des ecclésiastiques ! ; qui v’leu-dje dîre, don, mi ? Nin mèsse, portant, pusqui dji n’ so nin co curé! (iron), que voulais-je dire, moi ? Pas la messe puisque je ne suis pas encore prêtre ! (phrase que l’on sort quand on a oublié ce qu’on voulait dire),

 

C60

curer

v riniètî; il cure, i r’niètîye

 

C60

curieux

, euse, adj curieûs (-e) ; (expr) curieux comme une pie, curieûs come one agace ; curieûs bokèt (d’ tchau), curieux morceau (de viande), comme tu es curieux ! ; curieûs potikèt, curieux petit récipient, id

 

C60

curiosité

[nf] (e-c) curiôsité, (o) curiôsitè

 

G100

curiosité

nf curiôsité, saqwè à veûy

 

C60

Custinne

npr Custène

 

C60

cuve

nf tine ; cuve pour trempage du linge, cuvelau (m) ; cuve basse pour laver le beurre, scadia (m)

 

C60

cuveau

nm scadia, tinète (f)

 

C60

Cuvelier

npr Cuvèlier

 

C60

cyclable

adj ciclâbe, po lès vélos

 

C60

cycliste

adj et n une course cycliste, one coûsse à vélos ; un coureur cycliste, on coureû à vélo ; il a renversé un cycliste, il a r’vièssé on-ome à vélo

 

C60

cyclone

nm stoûrbion

 

C60

cygne

nm cîne ; (expr) c’est le chant du cygne, c’ èst quand l’ bièsse èst po crèver qu’ èle si cotape li d’pus (, c’est quand la bête est près de mourir qu’elle se débat le plus).

 

C60

cylindre

nm cilinde

 

C60

cymbale

nf platène

 

C60

cynoglosse

nm linwe-di-tchin (f)

 

C60

cynorrhodon

nm neûpion

 

C60

Cyprien

npr Priyin

 

C60

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!