FRANCÈS – WALON

FRANÇAIS – WALLON

B

Rechercher

A
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

b

nm deuxième lettre de l’alphabet ; en wallon, elle se prononce « p » devant un e final muet ; « capâbe » se prononce « capâpe », « baube » se prononce « baupe ».

 

C60

b

(lettre)

 

E0

b

nom de la lettre b,

 

S0

baba

adj baba, paf, pèté (f -ye), sbaré (f -ye), sorpris (f sorprîje) ; il en est resté baba (, il est resté la bouche ouverte), il a d’mèré avou s’ bouche au laudje

 

C60

baba

voy. abasourdi

 

E0

baba

 

j’en suis resté _, dji ‘nn’ ê toumé assîs

 

S0

 

Babel

Babel ; toûr di _ ou di Babilône, ancien jeu de hasard

 

E0

babeurre

nm bûré ; faire du fromage au babeurre, fé do stofé au bûré ( / dè l’ makéye au bûré).

 

C60

babeurre

bouri, bouri lècê, lècê d’ boûre, boûre-lècê (, bouri lècia (Hu.), bourté lacé (Ma.), bourté lècê St., Li. ; bouleté lècê Ja., Sart), batou lècê, bouré (Str.) (, buré Han.); voy. baratte

 

E0

babeurre

(lait de beurre) bateûres (nf pl) ; tu dènerès lès bateûres à lès porcês

 

S0

babil

nm babèye, cakèt (f); il a du babil, il a dè l’ babèye

 

C60

babil

babile (nf), babilète (nf), ramadje, caketèdje, djåserèye (nf) ; djåspinèdje, -erèye (nf) ; voy. bagou

 

E0

babil

(caquet) babile ; il è brâmint do l’ babile ; èlle è one boune babile

 

S0

 

babillage

nm (gens) babèye (f), cakèt, tchanterîye (f) ; (oiseaux) tchîpèlerîye (f), tchîpîyerîye (f) ; nous entendions le babillage des oiseaux, nos-oyins l’ tchîpîyerîye dès mouchons

 

C60

babillard

, arde adj et n canlète (nf), lavète (nf), prétchaud (-e), ragadelaud (-e), ragadèle (nf), ramadjaud (-e), ravaudeûs (-e), tarame (nf), tchafiaud (-e) ; sa langue va beaucoup ( , … autant qu’un torchon au fond d’un pot), èlle a s’ linwe qui va come on lagnèt au cu d’on pot

 

C60

babillard

, -e gazouyeû, caketeû, djåseû, djåspineû, -eûse, -erèsse

 

E0

babiller

v (parler d’une manière futile) ramadjî, rametè, rameter ; il babille toujours, i ramadje tofêr, i rametéye tofêr ; (oiseaux) tchîpeler, tchîpî, tchîpyî ; les oiseaux babillent, lès mouchons tchîpèlenut,… tchîpîyenut

 

C60

babiller

[v] (e-c) babouyî, (o) babyî, (o-c) tchafyî, djåspiner

 

G100

babiller

babilier, caketer, djåser, djåspiner, glawesiner, gazouyî, ramadjî, tchaketer ; zûner come ine åbalowe ; (d’un enfant qui s’essaye à parler) grusiner, bâboter, rametater ; plaist djåser flamind (expression toutefois raciste) ; voy. BAVARDER,     CAQUETER, JACASSER, PARLER

 

E0

babine

babène

 

E0

babines

loc à se pourlécher les _, à fé goté s’baube, à fé glèter s’ minton

 

C60

babines

 se lécher les _ (au propre et au fig), si ralètchi lès babines

 

S0

babiole

nf (objet sans valeur) bibelot (m), cacaye ; acheter des babioles , acheter dès cacayes ♦ (chose sans importance) bièstrîye, rin (m), tchîtchéye; il s’en fait pour des babioles, i s’è faît po dès bièstrîyes, … po dès rins,… po dès tchîtchêyes

 

C60

babiole

voy. bagatelle

 

E0

babiole

(broutille) babiole ; ça cosse tchîr, totes cès babioles-là ; (bagatelle) bricole,  rinchenadje (Te.) ; passer s’ timps à dès bricoles ; il èst jusse bon po rapwarter dès bricoles ; il è gangni one bricole à l’ dicâce

 

S0

babiroussa

babiroussa

 

G0

 

babouche

babouche

G0

 

babouin

babwin

G0

 

baby-boom

baby-boom

G0

 

babylonien

 

babilonyin

 

G0

baby-sitter

nf baby-sitter (,  bébi-siteur); nous pouvons partir, la baby-sitter est arrivée, nos p’lans bin ‘nn’ aler, li baby-sitter èst là; li comére qui r’waîte aus-èfants èst là

 

C60

bac

nm 1 batch ; un bac à charbon, on batch au tchèrbon ; un bac à eau, on batch à l’aîwe ; c’ èst todi l’ pus bia dès couchèts l’ dérin au batch (iron.), c’est toujours le plus beau des cochons le dernier au bac (dit- on à qui reste le dernier à table) ; ci qu’ on done au batch, on l’ ritrouve au salwè , ce qu’on met dans la mangeoire (du porc), on le retrouve dans le saloir ; li batch qu’ èst wîde faît grognî l’ pourcia , le bac vide fait grogner le porc ; li batch ritoûne dissus l’ pourcia , le bac se retourne sur le cochon , il y a un renversement de situation ; on bon couchèt n’ èst nin nareûs di s’ batch , un bon cochon n’est pas dégoûté de son bac, soyez heureux avec ce que vous avez ; on-z-a co lèyî d’ l’ awin.ne o batch (iron), on a encore laissé de l’avoine dans le bac, on n’a pas vidé complètement les assiettes ;

2 (pour traverser une rivière) baudje (f.), batch

 

C60

bac

[nm] batch

 

G100

bac  

(passe-cheval) bådje, båtche (nf) ; (houill.) bagnole, guiguot, tinê ; voy. AUGE, BAQUET

 

E0

bac

(récipient destiné à divers usages) batch ; le bac à eau, li batch d’ êwe ; petit bac où est recueillie la boule du jeu de clitchète au terme de son parcours, batchê 

 

S0

baccalauréat

bacalaurèyat

G0

 

baccara

(jeu) bacara

 

E0

baccara

bacara

G0

 

bacchanal

trikebale (nf) ; voy. tapage

 

E0

bacchanale

bacanale

G0

 

bacchante

bacante

G0

 

bâche

nf (toile) bâche

 

C60

bâche

båtche, bache /a/

 

E0

bâche

(de véhicule ; pour protéger les bêtes, les meules, etc.) bâche ;  pa ç’ timps-là, i fât co mète lès bâches à lès vatches ; ôter la _ de, disbâchi ; disbâchi one môye 

 

S0

bâcher

v mète one bâche

 

C60

bâcher

vt bâchi ; dji va bâchi la môye 

 

S0

bachi-bouzouk

bachi-bouzouk

G0

 

bacille

bacile

G0

 

backgammon

backgammon

G0

 

bâclage

nm coyetadje

 

C60

bâclage

bâclèdje

 

S0

bâcler

v alcoter,  coyeter, travayî come dji (n’) vou dji n’ pou ; il bâcle, il alcote, i coyetéye; il bâclera, il alcoterè, i coyetéyerè ; celui qui bâcle la besogne, alcotî, sâbreû d’ bèsogne (f sâbreûse di bèsogne)

 

C60

bâcler

, -age, -eûr båcler, -èdje, -eû ; _ beaucoup de besogne, mète bêcôp d’ ovrèdje so cou ; voy. bousiller

 

E0

bâcler

 

(gâcher (un travail)) aguintcheter, asticoter, bâcler, hâbler,  halcoter, mascâsser ; lâver à l’ volète èt souwer à l’ palète (litt. « laver à la volette et sécher à la palette »)  [de la famille de voler 1 comp. (à l’) vole ; la loc, citée pourrait s’expliquer ainsi: « laver en laissant voler le linge et sécher en utilisant la palette », c’est-à-dire inverser le déroulement normal de l’opération où l’on lave en utilisant la palette et où l’on sèche en exposant le linge au vent] ; qu’ èst-ce qu’ i m’ è co aguintcheté là po quéke tchôse ! ; bâcler l’ ovrèdje ; i m’ è co asticoté ça ; po hâbler ç’te ovrèdje-là come i l’ è fêt, c’ è-st-on vrê cochon ; quî-ce qui l’ è co halcoté ç’te ovrèdje-là ? ; i m’ è co mascâssé ç’te ovrèdje-là ; (expédier (un travail), l’accomplir rapidement (sans acception péj)) bâcler ; dji t’ ârê vite bâclé ça ; cela à été bâclé, ça è stî fêt à l’ foûtche à l’ loke ; cela a été bâclé, ça è stî fêt à l’ foûtche à l’ loke [litt. « à la fourche à la loque » ; comp. lg bati so pas so fotches (litt. « bâtir sur pieux sur fourches »), bâtir de façon rudimentaire] ; faire (qqch) en le bâclant, fé (quéke tchôse) à l’ va-se-tu-r’coûtche [type < va + s’ + recouche-toi >, « va te recoucher »] ; personne qui bâcle son travail, hâbleû, -eûse ; mascâsseû, -eûse ; on hâbleû come lu, i gn-è nin deûs ; travayi come on mascâsseû 

 

S0

 

bacneur

(houill.) bakeneû, trintcheû

 

E0

bacnure

nf bakenûre

 

C60

bacnure

(houill.) bakeneûre, trintche; creuser la _, bakener, trintchî ; petite _, trintchète ; _ inclinée, trintche montante ; _ principale de roulage, li mêsse rôlèdje

 

E0

Baconfoy

(village de la commune de Tenneville) Baconfwè ; surnom des habitants : lès grèvîs, lès grèvèsses

 

S0

bactérie

bactèrîye

 

G0

 

bactériologie

bactèriolojîye

G0

 

bactériologue

bactèriologue

G0

 

badaud

, aude, adj et n riwaîtant (-e) ; il y avait là un tas de badauds et personne n’est venu me secourir , gn-aveûve là one masse di djins qui r’waîtinn èt gn-a nin onk qui m’ a v’nu aîdî

 

C60

badaud

, -er, -erie balzineû, -er, -erèye ; voy. FLANER, -EUR, -ERIE

 

E0

badge

badje

 

G0

 

badigeon

brouwèt d’ tchås’ (à l’ cole)

 

E0

badigeonnage

nm blankichadje, tchaustradje ; badigeonnage à grands coups de brosse,  braubosadje

 

C60

badigeonner

v (chaux) blanki, tchaustrer ; nous badigeonnons , nos blankichans, nos tchaustrans ; je badigeonnerai , dji blankirè, dji tchaustréyerè ; badigeonner à grands coups de brosse,  brauboser

 

C60

badigeonner

, -age, -eur blanki, -ihèdje, -iheû ; sprondjiner ; grande brosse à _, sprondjoû, breûsse à blanki, …po blanki, hovelète di maçon

 

E0

badigeonner

vt (enduire d’un badigeon (de chaux)) badijoner ; badijoner l’ mour do l’ façâde ; (enduire d’une préparation pharmaceutique)  si badijoner ;  si badijoner  la gwadje avou do bleû (d’ mitilêne)

 

S0

 

badigeonneur

nm (ouvrier qui badigeonne) blankicheû, tchaustreû ;  (mauvais peintre) brauboseû

 

C60

badin

, -e n badineû, -eûse

 

E0

badinage

nm couyonadje, riyotadje

 

C60

badine 

(canne) badène, vèrdjon (nm)

 

E0

badiner

v haleter, blaguer, couyoner, riyoter, satchî su sès-aburtales ; il aime badiner, i baletéye voltî

 

C60

badiner

, -age, -erie badiner, -èdje, -erèye ; voy. plaisanter, -erie

 

E0

badiner

vi (avoir une attitude désinvolte) badiner ; i n’ fât nin badiner avou ç’ martchî-là ; (plaisanter) badiner

 

S0

badminton

badminton

 

G0

 

Baelen

Bêlou, village

 

E0

baffe

nf alape, bafe, basoufe, bèrlafe, calote, caramèl, clatche, pètéye, tchofârd (m), tchofe, imaudje à cink dwèts

 

C60

baffe

(gifle, taloche) bafe ; ramasser une _, ramasser one bafe

 

S0

 

bafouer

v si foute di

 

C60

bafouer

fé savetî (qn)

 

E0

bafouillage

nm bârbotadje, fafiadje, fafouyadje

 

C60

bafouiller

v bârboter, fafouyî, fafyî; il ne sait pas dire deux mots sans bafouiller , i n’ sét dire deûs mots sins fafyî

 

C60

bafouiller

voy. bredouiller

 

E0

bafouilleur

, euse adj et n bârboteûs (-e), fafiaud (-e), fafouyaud (-e), fafouieûs (-e), rèpètaud (-e)

 

C60

bâfrer

v galafyî, galoufyî , si fè pèter, si guèder

 

C60

bâfrer

, -eûr, -eûse boufer, -eter, -eû, -eûse, -erèsse ; -å, -åde ; voy. goinfre, -er

 

E0

bâfreur

, euse, n à-s’-panse, à- s’-vinte, galafe, galoufe

 

C60

bagage

nm bagadje, pakèt; plier bagage (déménager) , ployî bagadje ; préparer ses bagages (se préparer à mourir) , fé sès pakèts ; avec armes et bagages , avou tot s’ bataclan

 

C60

bagage

bagadje (, baguèdje Du., St.) ; plier bagages, (ri)ployî ou trossî bagadjes, trossî malète et bordon, prinde sès cliks èt sès claks ; partir avec armes et _, ènn’ aler avou tot s’ bataclan, … avou totes sès-èrlikes ; voy. BATACLAN

 

E0

bagage

baguèdje ; ployi baguèdje

 

S0

 

 

 

bagarre

[nf] margaye, (o) raboukiâdje

 

G100

bagarre

nf acsègnadje (m), bataye, cobatadje (m), gordadje (m), pelotadje (m)

 

C60

bagarre

bagåre, atèlåhe, atèlêye, margaye, trûlêye, cahu; rouflåde, -åhe, -êye, -is’ ; (argot) doganje, triyole ; voy. ALGARADE, ATTRAPAGE, COHUE, QUERELLE, RIXE

 

E0

bagarre

bagâre ; i gn-è avou one bèle bagâre à l’ dicâce

 

S0

bagarrer

(se) v si bate ; se battre longuement , si cobate ; lutter en corps à corps , lûter, toûrsyî

 

C60

bagarreur

nm batayeû, peloteû

 

C60

bagarreur

personnage _, brutal, bagâreûr, ravachol ; qué bande di ravachols !

 

S0

bagatelle

nf bièstrîye, couyonâde, nin grand tchôse ; (loc), rin (m), tchîtchéye ; il perd son temps à des bagatelles , i pièd s’ timps po nin grand tchôse, po dès rins, po dès tchîtchéyes

 

C60

bagatelle

bagadèle, babiyole, bricole, couyonåde, tchinetrèye, tchîtchêye,  kîkêye, miscoterèye, néseréye, bièstrèye, pèflûte, pouca ; voy. baliverne, niaiserie ; aimer la _, èsse fwért po l’ årtike (ou po l’ comission)

 

E0

bagatelle

 

(frivolité, futilité) bagatèle, nésîrîe ; i s’ tracasse po dès bagatèles ; (amour physique) ; (objet sans valeur) miscoterîe ; c’ èst payi bin tchîr po one miscoterîe parèye ; i n’ vind qu’ dès nèsîrîes ; arète avou tès nèsîrîes ! ; is s’ margayant po dès nèsîrîes [correspond au fr. niaiserie] ; (amour physique) ârtike, bagatèle ; c’ è-st-on démon po l’ ârtike, on démon po l’ pwal ; il èst fwart po la bagatèle

 

S0

 

Bagimont

(village de la commune de Vresse-sur-Semois) Badjimont

 

S0

bagnole

((vieille) voiture) bagnole

 

S0

bagou

nm babèye (f), caquèt, lokuince (f) ; avoir du bagou , awè dè l’ babèye

 

C60

bagou

bagou, badjawe (nf) ; voy. babil, BAVARD, FACONDE

 

E0

bagou(t)

 

 

 

bagou ; avoir du _ (parler d’ abondance), avèr la djêve bin pindou, avèr on bon djawî ; qué djawî ! ; i ‘nn’ è do bagou, ci-là ! ; elle a un fameux _, èlle è on fâmeûs clapèt ; (d’une personne à qui ses connaissances confèrent beaucoup de bagou et d’aplomb) èlle è co bin one boune âlmanak, çusse gârce-là ! ; il a le _ d’un avocat, il è one gueûye d’ avocât 

 

S0

 

 

 

baguage

nm bagadje ; baguage de pigeon , bagadje di pidjon

 

C60

bague

nf bague ; porter une bague au doigt , awè one bague à s‘  dwèt

 

C60

bague

bague /bak/ ; _ de mariage, voy. alliance ; munir (poule, pigeon) d’une _, bagueler, baguer ;  jeu de bagues, fé raws’ ; voy. carrousel

 

E0

bague

(anneau porté au doigt) bague ; one bague di marièdje ; (objet en forme d’anneau) bague ; one bague di poye, di pîjon ; one bague di cigâre ; _ en fer qui entoure l’extrémité de l’essieu de certains chariots (les chariots allemands) ; elle est percée de manière à laisser passer la cheville (la broke) qui maintient la roue sur son essieu, leûsse [à rattacher au lat. obex, verrou comp. moy. fr. eusse, esse (qui retient la roue à l’essieu) et w. wache]

 

 

S0

baguenauder

voy. chipoter, flaner

 

E0

baguenaudier

_ arborescent nm aube à pètârd

 

C60

baguenaudier

åbe à vèssèyes, pètård

 

E0

baguer

v baguer, bagueler,

 

C60

baguer

(poule, pigeon), voy. bague

 

E0

baguer

vt baguer (un oiseau, une volaille) ; baguer lès poyes ; _ de nouveau, ribaguer ; i fârè r’baguer çusse poyète-là

 

S0

bagues

nf pl bagues ; voy. hardes

 

E0

baguette

[nf] baguète, (e-c) vèdje

 

G100

baguette

 nf baguète, makète, ; baguette de bois , makète di bwès, trique; (expr) des cheveux comme des baguettes de fusil , dès tch’vias come dès baguètes di fisik ; mener à la baguette , mwinrner à l’ baguète; tu vas avoir de la baguette , vos-auroz dè l’ trique; (pain) pwin francès, baguète

 

C60

baguette

baguète, vèdje ; _ divinatoire, voy. rHabdomancie ; (de tambour) makèt, makète ; (de pèlerinage) djoli pikerê ; (d’oiseleur) voy. glu, piège ; (pour ramer les pois) voy. ramer ; (pour piquer les bœufs) voy. aiguillon ; (pour jalonner ou délimiter) stikèt ; (pour brandonner) voy. brandon ; (pour maintenir le chaume sur le toit ou le pignon) stombe (nm), stombion ; (à certains jeux d’enfants) subir la peine des _s, passer lès baguètes, … vèdjes, … bourdoufes, … birdouches, … boufètes, … grouches, … masses, … roufes, … rosses ;  esp. de moulure, baguète

 

E0

baguette

(petit bâton) baguète ; (menace à l’ adresse d’un enfant indiscipliné) t’ ârès do l’ baguète ! ; mener un enfant à la _, mon.ner on-afant à l’ baguète ; baguette (de sourcier), baguète ;  manipuler la _ pour découvrir une nappe aquifère, taper la baguète ; (objet qui a la forme d’une _) baguète ; une _ pour nettoyer le fusil, one baguète di fusik ; des cheveux raides comme des _s, dès tch’vès come dès baguètes di fusik 

 

S0

bah

onom ba, bo, pa, èy, îy ; bah ! vous revenez ?, tin ! (, lâ !) vos rivenez ? ; ah bah ! c’est surprenant !, oho ! compte on pô ! ; voy. ah, eh, oh

 

E0

bahut

 nm (buffet rustique) bayut ; mettre une statue sur le bahut , mète one posture dissus l’ bayut

 

C60

bahut

(coffre en bois pourvu d’un couvercle) bayut ; mètoz lès pwins o bayut

 

S0

bai

, baie adj bayârd (f  baye)

 

C60

bai

, -e cheval _, on dj’vå bay, on bayå(rd) ; jument _, ine baye, voy. baillet ; dè l’ (flanèle) bêye

 

E0

bai

un cheval bai, on rodje tchivau

 

S0

baie

[nf] (fruit) (o-c) pwès [nm], (e) peûs [nm], (o-c) pètche

 

G100

baie

nf (fruit) pètche, pwès (m) ; baie de sureau , pwès d’ sayu, pwès d’ seûcia ; baie de genévrier , pwès d’ pèkèt ; (ouverture) (suivant sa forme et sa position) petite baie , bawète ; œil-de-bœuf , ouy-di-boû (m) ; lucarne plus haute que large , rayèle ; soupirail ou lucarne plus large que haute , laurmî (m) ; tabatière, tabatiére

 

C60

baie

nf (enveloppe du grain) chochin (m)

 

 

baie

nf (mer) baîye

 

C60

baie 1

(d’airelle, de pomme de terre) voy. airelle, pomme ; (de genévrier, de sorbier,…) peûs (, pwès Hu.) ; voy. aubépine

 

E0

baie 1

_ de genévrier, pwès d’ pèkèt ; des _s de houx, dès boules di hou

 

S0

baie 2

(donnant de la clarté) on (grand ou p’tit) djoû ;  _   ronde, oûy-di-boûf ; petite  _, bawète, loukerote, beûkète, colèbale ; voy. lucarne

 

E0

baie 2

la petite _ aménagée dans la porte du poulailler, la bawète (ou li trau) dès poyes

 

S0

baignade

nf bagnadje (m)

 

C60

baignade

bagnèdje

 

E0

baigner

[v] bagnî , v. nager

 

G100

baigner

(se) v bagnî ; nous étions partis nous baigner , nos-èstins èvôye bagnî

 

C60

baigner

v, bassiner ; action de bassiner , bassinadje (m) ; pour l’inflammation des yeux, les baigner avec de l’eau de camomille , po lès-ouys èfuwés, lès bassiner avou d’ l’ aîwe di camomile (L. Léonard)

 

C60

baigner

bagnî ; aller se _, aler bagnî (à Moûse, è l’ êwe d’ Oûte), aler à bagn ; être _ de sueur, èsse tot-èn-êwe, voy. sueur ; (de sang) èsse tot-èn-on song’ ; voy. bain, nager

 

E0

baigner

vt (tremper dans un liquide) bagni ; dj’ê bagni m’ dèt po tirer l’ inflamâcion ; vi (être plongé dans un liquide) bagni ; lès crompîres bagnant dins la crèche ; se _ (nager (pour le plaisir)), si bagni ; dji voûro bin aler m’ bagni, mês dj’ ê poûr di m’ noyi

 

S0

baigneur

, euse n bagneû (-se)

 

C60

baigneur

, -eûse bagneû, -eûse

 

E0

baigneur

, -euse n bagneû, -eûse

 

S0

baignoire

nf batch aus bagns (m), bingnwâre, bingnwêre, fine (iron)

 

C60

baignoire

bagn (nm), bagnwêre (, bêgnwêre)

 

E0

baignoire

bêgnware ; la bêgnware coûrt, èlle èst trawé

 

S0

Baikrich

 (n de famille) Bêkrich

 

S0

bail

nm bay ; un bail de neuf ans , on bay di noûf ans; (expr) il a r’faît bay , il a refait bail , il est rétabli

 

C60

bail

bay, louwèdje, (anc.) stut’ ; voy. preneur

 

E0

bail

bay ; signer on bay di noûv ans

 

S0

Baillamont

npr Bayamont

 

C60

baille

côpé (nm), côpeû, hadrê (nm), dimèye tone

 

E0

bâillement

nm bauyadje, bauye (f) ; léger bâillement (à plusieurs reprises), bauyetadje; (loc) fé s’ daîrène bauye , faire son dernier bâillement , mourir; (expr) ça a v’ nu su nin co l’ timps d’ deûs bauyes , c’est arrivé sur moins de temps qu’il n’en faut pour bâiller deux fois ; i gn-a rin d’ si djalous qu’ one bauye , il n’y a rien d’aussi jaloux qu’un bâillement (qui en appelle toujours un autre)

 

C60

bâillement

båye, båyèdje ; _ ou hernie d’un pain mal levé, båyeûre, voy. baisure

 

E0

bâiller

[v] (o-c) bauyî, (e) båyî

 

G100

bâiller

v bauyî, fé dès bauyes ; bâiller légèrement et à plusieurs- reprises , bauyeter; (loc) sins bauyî , sans tarder; (expr) bauyî come on djon.ne tchin , bâiller comme un jeune chien ; i n’ wase bauyî peu d’ awè swè , il n’ose bâiller de peur d’avoir soif; (être entrouvert) ièsse à craye ; la porte bâille , l’ uch è-st-à craye; (être trop grand) vous avez le col qui bâille , vosse col èst trop laudje; (expr) bauyî come on vî solé , bâiller comme un vieux soulier

 

C60

bâiller

båyî, fé dès båyes ; _ coup sur coup, si båyî tot èvôye ou tot mwért ; plaist hagnî après s’ lét

 

E0

bâiller

vi bâyi ; bâyi à s’ discrotcheter la mâchware 

 

S0

baillet

, -ette bayèt, -e ;  voy.  bai

 

E0

bailleur

, eresse n (qui donne à bail) le bailleur m’a fait signer un bail de neuf ans , li cia qui m’ l(o)ûwe li têre m’ a fait siner on bay di noûf ans

 

C60

bâilleur

, euse n (personne qui bâille) bauyaud (-e)

 

C60

bâilleur

, -eûse båyeû, -eûse, -erèsse

 

E0

bailli

båyî

 

E0

Baillonville

 npr Bayonvèye

 

C60

Baillonville  

Bayonvèye, village

 

E0

bain

[nm] bagn, (o) bin, eûwe

 

G100

bain

nm bagnadje, bagn, ramouyâde (f) ; faire un bain de pieds , fé on bagn di pîds ; prendre un bain (à la mer) , aler bagnî; (dans une baignoire) si lâver ; bain de soleil , bin d ‘solia ; salle de bain , sale di bin, place aus bagns

 

C60

bain

bagn ; prendre un _, prinde on bagn, bagnî ; prendre un petit _, bagneter ; voy. baigner ; (de teinturier) brouwèt d’ tindeû ; (de tanneur) tchåssin

 

E0

bain

bagn, bin ; prinde on bagn d’ û ; on bagn di pîds ; prinde on bin d’ pîd [concurrence la forme bagn] ; on bagn di bôsse ; (de teinturier) brouwèt ; fé on brouwèt d’ tinture (po lès moussemints, po lès-oûs d’ Pâke) ;

 

S0

baïonnette

nf bayonète

 

C60

baïonnette

bayonète

 

E0

baïonnette

bayonète ; il è r’çû on côp d’ bayonète

 

S0

 

Bairoua 

rue  _, voy. beauregard

 

E0

baisé

être _ (être berné), sèy bwêji

 

S0

Baiseling

, Baisling, Besseling (n de famille) Bêsling’

 

S0

baisement

båhèdje

 

E0

baiser

[nm] bètch, (c) bauje [nf], (e) båhe [nf],

 

G100

baiser

[v] (e-c) rabrèssî, (o) rabrassî, (o) bètchî, (c) baujî, (e) båhi

 

G100

baiser

nm bauje (f), bètch; (expr) quéne fricasséye di mousons ! (iron) , quelle fricassée de museaux , que de baisers échangés !; baiser donné en pinçant amicalement les joues , bauje à picètes ; « Rate on bètch à picètes. » (Jh Laubain) ; baiser sur la bouche , bètch à lèpes ; « Èt taper l’ ouy su l’s-amouchetûres ou lès lètcherîyes, lès bètchs à lèpes èt lès fêtindjes di rossias tchins èt-z-ôre lès rametadjes èt lès r’vas-î dins l’ ièbe. » (E. Gilliard)

 

C60

baiser

v (embrasser) baujî, diner on bètch; « Gn-a pupont qui v’ vègnenut baujî l’ grand Cris’ sitindu dizeû l’ uréye. » (J. Guillaume) ; (attraper) awè; je me suis fait baiser , dj’ a stî ieû; on nous a baisés , on nos-a ieû, nos-èstans r’ faîts; (copuler), cougnî

 

C60

baiser

elle s’est fait _, èle s’ è fêt pèter

 

S0

baiser 1

vt båhî, voy. embrasser ; (à plusieurs reprises sur les joues)  voy. BAISOTER

 

E0

baiser 2

nm båhe (nf), båhèdje ; un _ de Judas, on båhèdje di Djudas ; donner un _, dîner ‘ne båhe ou on bètch, diner do vî ou on vî (Ma), …ine boke ; , t e(nf), Vo., one boke La., …).

 

E0

baisoter

v rabètchî, tchoufeter ; il baisote , i rabètche, i tchoufetéye

 

C60

baisoter

tchoufeter, ki-, ri-, ra- ; péjort lètchî

 

E0

baisse

nf abachadje (m), bachadje (m) ; nouvelle baisse , ribachadje (m)

 

C60

baisse

båhe (nf), båhèdje ; le blé est en _, li grin båhe, rabahe, ravale ; voy. dégrin­golade

 

E0

baisse

(diminution) bêsse ; lès porcês sont en bêsse 

 

S0

baissé

, -ée adj (en parlant d’un humain) (courbé, -ée) bachou, -oûye ; il a va tot bachou

 

S0

baissement 

båhèdje

 

E0

baisser

[v] (o-c) bachî, abachî, (e) bahî, abahî ; v. abaisser, diminuer

 

G100

baisser

(se) v s’ abachî, si bachî ; la porte est tellement basse qu’il faut se baisser pour passer , l’ uch èst si télemint bas qu’ i s’ faut bachî po passer; il suffisait de se baisser pour les ramasser , gn-aveut qu’ à s’ abachî po lès rascoude; (expr) faut qu’ on s’ bache èwou-ce qu’ on n’ sét passer d’ astampé , il faut se baisser là où on ne peut passer debout , il faut bien faire preuve d’humilité là où on ne peut rien faire d’autre

 

C60

baisser

v (mettre plus bas) abachî,  bachî, rabate, ravaler ; baisser à nouveau , rabachî, ribachî ; baisser les prix , ravaler lès pris, bachî lès pris ; baisser le col , rabate li col ; baisser les volets , ribachî lès volèts ; baisser les bras , lèyî tchaîr sès brès; (incliner vers la terre) bachî ; il a baissé la tête , il a bachî s’ tièsse; tête baissée , tièsse è têre; il est parti en baissant l’ oreille , i ’nn’ a ’nn’ alé en bachant s’-t-orèye; (diminuer la hauteur) rabachî, ribachî; ils ont baissé le mur , il ont rabachî l’ meur; (diminuer de hauteur) les eaux baissent , lès-aîwes bachenut; (diminuer le ton) baisser la radio , fé aler l’ posse mwins’ fwârt ; baissons la voix , ni causans nin si fwârt, causons pus bas

 

C60

baisser

bahî, abahî ; (se) si bahî, s’ abahî ; _ les prix, les salaires ou vi _ de prix, de hauteur, bahî, rabahî, ravaler; _ un store, un cadre, la toile (au théâtre), dihinde ; _ pavillon, voy. céder ; marcher baissé (courbé), roter tot bahou, abahou, ployî, iron dreût come ine cråwe ; donner tête baissée dans le piège, plonkî è hapå. Voy. abaisser, DÉCROÎTRE, DIMINUER

 

E0

baisser

vt (abaisser) bachi ; bachi lès-ûs ; bachi la tièsse ; (au fig) (laisser tomber) _ les bras, bachi lès pènas ; se _ (se pencher), si bachi ; dji m’ ê bachi jusqu’ à l’ tère ; vi (diminuer de hauteur, descendre) bachi ; lès-êwes bachant ; dj’ ê la vûe qui bache ; li baromète bache ; ma vue baisse, dj’ ê lès-ûs qu’ a vont ; les eaux baissent, lès-êwes ritirant ; se _ (se courber), s’ abachi ; abache-tu ! ; dji nos-ons abachi brâmint âdjoûrdu

 

S0

baisser (se)

[v] (c) si bachî, (e) si bahî, (o) s’ bachî, (o-c) s’ abachî, (e) s’ abahî; v. abaisser

 

G100

baisure

 nf baujûre; « Li baujûre, c’ èst l’ mârke ètur deûs pwins qui s’ ont djondu quand on l’s-a cût su l’ tîlia . » (A Bacq)

 

C60

baisure

_ du pain, båheûre, djonteure, crosse, gueûye, trogne, broyeûre, bâye (Sto.)

 

E0

bajoue   

badjawe ; voy. joue, MACHOIRE

 

E0

bajoue

massale ; cûre la massale do porcê po fé do tronlâ

 

S0

bakélite

bakèlite

G0

 

bal

nm bal

 

C60

bal

bal : aler å bal ou ås danses ; _ de guinguette, bal à l’ lamponète (anc.) ; courir les bal, cori lès danses

 

E0

bal

bal ; aler â bal ; couri lès bals ; on rôleû d’ bals ; one couraterèsse di bals 

 

S0

balade

 nf porminâde, pormwinrnâde

 

C60

balade

(promenade) balâde

 

S0

balader

(envoyer _) loc èvoyî à l’ foûréye, èvoyi bouler, èvoyî porminer, èvoyî pormwinrner ; balader (se), v si porminer, si pormwinrner ; je me promène , dji m’ pormine, dji m’ pormwin.ne ; je me promenais , dji m’ pormineûve, dji m’ pormwin.neûve; je me promènerai , dji m porminerè, dji m’ pormwin.nerè

 

C60

balader

(se) si balâder

 

S0

 

baladeur

, euse n (promeneur) pormineû (-se), pormwinrneû (-se) ; (walkman) wôkman’

 

C60

baladin

voy. bateleur

 

E0

balafre

 nf chaurd (m), crin (m), kèrnache, skèrnache ; as-tu vu la balafre qu’il a sur la joue ? , avoz vèyu li skèrnache qu’ il a su s’ massale?; une fameuse balafre en vérité ! , one fameûse sikèrnache vormint !

 

C60

balafre

barlafe (, bèrl-), astafe, zafe, grand crin, crémitche, gavadje, ; cwaheûre, côpeûre, cosieûre, dråblin.ne, cratche, hiråde,  hirlatche, rivåde, feûrlintche

 

E0

balafre

(estafilade ; cicatrice d’une plaie) balafe, costure ; on visèdje plin d’ balafes ; il è one fâmeûse costure à l’ figure

 

S0

 

balafrer

barlafer (, bèrl-)

 

E0

balafrer

vt balafrer (surtout au part passé) ; il èst tot balafré

 

S0

balai

[nm] ramon ;  v. brosse

 

G100

balai

nm ramon (généralement fait de brindilles de bouleau) ; balai de genêts , ramon d’ djinièsses ; balai de houx (utilisé par le ramoneur) , ramon d’ grète-cu ; nettoyer avec un balai , chover avou on ramon ; donner un coup de balai , diner on côp d’ brouche ; recevoir un coup de balai , awè on côp d’ramon; (expr) novia ramon chove voltî , nouveau balai balaie volontiers , nouvel arrivé fait souvent du zèle

 

C60

balai

ramon, hôve (nf) (Fa.) ; petit _, ramonète, hovelète ; voy. brosse, ECOUvillon ; fabricant de _, ramonî ; manche à _,  quowe di ramon ; partie non liée, heûve ; _ usé, strouk, stroukion d’ ramon, stroukant ramon, strouki ou stroupi ramon ; fig faire _ neuf, hover voltî, come lès nous ramons

 

E0

balai

(fait avec des rameaux) ramon ; la quawe do ramon ; lès cheûves do ramon ; on fêt lès cheûves di ramon avou do l’ bèyôle ; on martchand d’ ramons ; _ à franges, boubou ; passer l’ boubou d’zos lès lîts po ramasser lès ploumions 

 

S0

balalaïka

balalayika

G0

 

balance

nf balance ; balance à bascule , bascule ; romaine (balance à main) , romin.ne; faire la balance des comptes , fé l’ balance dès comptes

 

C60

balance

balance ; romaine, peson, romin.ne, pèsê (nm), pèserê (nm), clipèt (nm) (Fa.), clipê (Ma.) ; être en _ (indécis), èsse so balance, voy. hésiter

 

E0

balance

balance ; lès platês, l’ awîe do l’ balance 

 

S0

balancement

nm balançadje, b(a)lonçadje

 

C60

balancement

(ki)balancèdje, -emint ; hossa, -èdje, -emint ; (au vent) baletèdje, flotemint, halcolèdje, voy. balancer

 

E0

balancer

[v] hossî, (o) bèrlokî, bèrlondjî, (c) bloncî, (e) halcoter ; v. chanceler

 

G100

balancer

 (se) v balancî, bloncî ; se balancer sur sa chaise , bloncî su s’ tchèyêre; (expr) bloncî come one sôléye , se balancer (tituber) comme quelqu’un qui a bu; s’en balancer , s’ è cayî, s’ è foute

 

C60

balancer

vt (mouvoir) fé balancî, fé bloncî ; balancer les bras , fé bloncî sès brès ; l’enfant de chœur balançait l’encensoir d’un côté et de l’autre , li corâle fieut voler l’ encenswâr d’ on costé èt d’l ‘ ôte; (jeter) foute ; balancer par la fenêtre , foute pa l’ finièsse; (mettre en équilibre) balancer un chargement , è mète ostant d’ on costé qui d’ l’ ôte; v intr, (osciller) bloncener, bloncî ; la lampe balance , gn-a l’ lampe qui bloncenéye,  qui blonce; (hésiter), balziner, queuweter, tchiketer

 

C60

balancer

(qch) balancî, hossî ; vi balancî, hossî, hosseler, hosseter,  baleter, bambî, bèrloncer , halcoter, voy. BALLOTTER, BERCER, BRANDILLER, CHANCELER, DANDINER, FLOTTER, HÉSITER, HOCHER, PENDILLER, SECOUER ;

une dent qui balance, on dint qui hosse, …hosselêye, … hossetêye, halcote, barloke, halbote ; (en parlant d’eau, de lait, dans un récipient qu’on transporte), _ et se répandre, voy. répandre, secouer ; se _ sur une balançoire ou escarpolette, si

(k’)balancî, si k’hossî, si fé hossî (ou aler) à l’ cabalance, à l’ balançwére, à li k’balance, si barlancî à l’ barlance (Vi.), su bloncî s’ on blonça (Stoumont) ; vi aler so one blonce, is’ fé cablancî, aler à l’ cab(a)lance (Fl.)

 

E0

balancer

vt (jeter) balance-mu ça dins l’ êwe ; se _, si balancer, si calbancer (calboncè Te. ; calibancè Si., Va.) ; ni t’ balance nin (, ni t’ calbance nin) come ça su l’ chame ; à l’ dicâce, dj’ îrê l’ calboncè o l’ calbonce (Te.) ; li cokemâr si calbonce â djîvâ (Te.); s’ en _ (se moquer complètement (de qqn ou , de qqch)) , s’en balancer ; (osciller, tituber) balancer ; (en parlant d’un ivrogne) i balance co intèr lès deûs ; mon cœur balance (j’hésite à choisir entre les deux), mi keûr balance ; vi (pendiller) (en parlant des bijoux p. ex.) bèrloker ; ça lî bèrloke di tos lès costés

 

S0

balancier

nm balancî

 

C60

balancier

balancî

 

E0

balancier

balancî ; li balancî d’ l’ ôrlodje 

 

S0

balançoire

nf balonçwêre

 

C60

balançoire

voy. balancer ; balançwêre, hosseû, bilança (Sp.), harli-bonça (Bra), henribonça (Arb.)

 

E0

balançoire

balançware, calbance (Ar , Ber., Mi.; -bonce Te.; cali- Si., Va.) ;  dji t’ mon.nerê s’ lès balançwares à l’ dicâce

 

S0

Baland

, Balland (n de famille), Baland

 

S0

balanin

larve de _, ver de noisette, bèdot

 

E0

Balâtre

npr Balausse

 

C60

balatum

(anc.) (linoléum de qualité inférieure) balatom’ ;  dj’ avins mètou on novê balatom’ à l’ tchambe [forgé sur balata, gomme d’un arbre tropical du même nom + suffixe -um]

 

S0

balayage

nm brouchetadje, chovadje

 

C60

balayage

(nettoyage) chovèdje, rachovèdje; (au pl) syn. de choveûres,  rachoveûres 

 

S0

balayer

[v] (o-c) chover, (e) hover, (o-c) broucheter, (o) ramoner

 

G100

balayer

v broucheter, chover ; balayer légèrement , choveter ; balayer la maison , chover l’ maujone

 

C60

balayer

, -age hover, -èdje ; (vers celui qui parle) ahover ; (en un tas)  rahover ; pendre de façon à _ le sol, hèrtchî (vi), trin.ner (vi) ; _ le four, voy. écouvillonner.  Voy. brosser.

 

E0

balayer

vt (brosser) chover (cheuvè Te.) ; chover li d’vant d’ uch, la mâjon, la traveûre ; chover li stâve (ou chover lès bièsses) ;  chover lès moussemints ; (prov) lès novês ramons chovant todi bin ; _ sans arrêt, rachover ; elle è chové èt rachové tote l’ après non.ne ; personne qui balaie (, qui nettoie) choveû, -eûse ; tu n’ ès nin one boune choveûse, sés-se !

 

S0

balayeur

, euse n broucheteû (-se), choveû (-se)

 

C60

balayeur

, -eûse hoveû, -eûse, -erèsse

 

E0

balayure

nf chovis’ (m), chovîye, chovûre, racheûvemints (mpl)

 

C60

balayures

crasses, måssîstés, poûssîres, tchinis’, trigus, hoveûres, hovêyes, heûverèyes, hovèdjes, hovis’, hoveleûres,  hovins, hoverèyes, rachovèdjes (Li.),  rahovres, rahovemints d’ pavée (Ma.), ramassins (Ba.),

 

E0

balayures

(détritus) chovèdjes, choveûres, rachovèdjes, rachoveûres ; ramasser lès choveûres ; vos broûleroz lès rachoveûres (ou lès rachovèdjes)

 

S0

Balbine

Bablène

 

E0

balbutiant

, ante adj bârboteûs (-e), fafiaud (-e), fafouyaud (-e)

 

C60

balbutiement

nm babouyadje, bârbotadje, broûbèladje, broûbiadje, burtinadje, fafiadje, fafouyadje; (première tentative) comincemint, saye (f), creûjète (f) ; il n’en est encore qu’aux balbutiements , i ‘ nn’ èst co qu’ à l’ creûjète,  qu’ au c’mincemint

 

C60

balbutier

v babouyî, bârboter, broûbèler, broûbyi, burtiner, causer do gros dès dints, fafouyî, fafyî, marmoter

 

C60

balbutier

babouyî, kiketer, kikeler; voy. BÉGAYER,   BREDOUILLER

 

E0

balbuzard

nm ma-d’aîwe

 

C60

balcon

nm balcon; (expr) èlle a on fameûs stomak, èlle a on fameûs djîvau , elle a une fameuse tablette de cheminée , il y a du monde au balcon , elle est forte de poitrine

 

C60

balcon

balcon

 

E0

balcon

balcon ; riwêti l’ concêrt do balcon

 

S0

baldaquin

nm bâldakin, bârdakin

 

C60

baldaquin

bardakin

 

E0

baldaquin

baldakin ; on lît à baldakin

 

S0

baleine

nf (mammifère) balin.ne; (corset) balin.ne; (parapluie) balin.ne

 

C60

baleine

balin.ne

 

E0

baleine

(cétacé) balin.ne ; (lame flexible) balin.ne ; dès balin.nes di côrsèt, di parapwi

 

S0

baleiné

corsage _, cwérp di balin.nes

 

E0

balise

båkène ; voy. bouée

 

E0

baliste

(d’enfant) tchèsse-pîre

 

E0

balistique

balistike

G0

 

baliveau

nm balivau

 

C60

baliveau

stalon, balivau ; jeune _,  paurtèrin (Du.)

 

E0

baliveau

balivau ; c’ èst tos bês balivaus dins ç’ côpe-là

 

S0

baliverne

nf alivète, bièstrîye, bwagne conte (m), carabistouye, galguizaude, gârguèzoûde

 

C60

baliverne

galguisoude, quolibèt’, sot bagou, (…baragwin, råvion ou råvelê), bwègne mèssèdje ou conte, sote divise, conte di m’ vét,  carabistouye, gaburlote ; conter des _, gabeler ; voy. bagatelle, bourde, CALEMBREDAINE

 

E0

baliverne

(sornette) quolibète ; on conteû d’ quolibètes 

 

S0

balkanique

balkanike

G0

 

ballade

balåde ; voy. flanerie, pro­menade

 

E0

ballant

, ante adj banâl (-e), banaul(-e) ; bras ballants , brès banâls

 

C60

ballant

, -e balant, baletant, -e

 

E0

ballant

, -ante adj balant, -ante ; aler lès brès balants

 

S0

ballast

nm balas’ ; les piocheurs remettent du ballast sur la voie (de chemin de fer), lès piyocheûs r’mètenut do balasse su l’ vwè, su l’ ligne

 

C60

ballast 

balas’

 

E0

ballast

balas’

 

S0

ballaster

v balaster, rimète do balas’

 

C60

ballastière

(carrière à ballast) balastière ; à l’ Balastière, lieu-dit à Bastogne, près du pont de la route de Clervaux

 

S0

balle

[nf] bale ; (o-c) soulète (balle (au jeu de soule, sorte de golf) ; (o-c) casse (arch.), (e) boule, stô [nm]

 

G100

balle

nf (jeu) bale ; jouer à la balle , djouwer à l’ bale ; échanger des balles pour s’échauffer avant un jeu , baleter; (projectile) bale ; des balles de fusil , dès bales di fusik; (enveloppe du grain) chochin (m); débarrasser l’épeautre de sa balle , chochener l’  grin

 

C60

balle    2

(de jeu) bale, boule, kèsse (Gl., Ba., Ber.), casse (Bert.; à Du., one kèsse, balle  d’étoffe,  one  kèsse ås  cabarèts est faite avec des primevères) ; stô (nm)( éteuf), stô d’ pèces (rimpli d’ laton) (éteuf fait de morceaux d’étoffe et rempli de son) ; jouer à la _, djouwer à l’ bale, … å stô, stôter ; (de fusil) bale, balète

 

E0

balle 1

(de laine, etc.) bale

 

E0

balle 1

(ballon) bale, boule (Mi. Te.) ; djouwer à l’ bale ; (anc.) jeu de _ pratiqué par les garçons, à l’ calote [au pied d’un mur sont déposées les casquettes des différents joueurs ceux-ci, à une distance d’environ trois mètres du mur ; lancent une balle en direction des casquettes ; lorsque l’un d’entre eux réussit à placer la _ dans l’une des casquettes, le propriétaire de celle-ci s’empare de la _ et tente avec elle d’atteindre l’un de ses partenaires ; s’il y parvient, le joueur touché doit donner un gage]

 

S0

balle 2

(projectile d’arme à feu) bale ; one bale di fusik ; un trou causé par une balle de fusil, on trau d’ bale ; dj’ ê one bale qui m’ è zûné à l’ orèye ; passer comme une _ (à toute vitesse), passer come one bale

 

S0

balle 3

(d’avoine, etc.) de la _, dè l’ paye, dès payes, dès payètes, dès   hossins ; compartiment de la grange où on la conserve, payi

 

E0

balle 3

(enveloppe du grain, péricarpe) paye, payète (svt au pl) ; dès payes di blé ; po fé lès payâsses, on prind dès payes d’ avon.ne ; (ballot) bale ; one bale di cafè, di souke, di lin.ne 

 

S0

ballerine

nf danseûse, balèrine

 

C60

ballet

nm balèt

 

C60

ballet

balèt

 

E0

ballet

balèt

 

S0

ballon

nm (balle) balon ; jouer au ballon , djouwer avou on balon, au balon ; pneu ballon , pneû balon; (aérostat) balon ; monter en ballon , monter dins on balon

 

C60

ballon  

balon ; _ d’enfant, mata ; voy. CERF-VOLANT

 

E0

ballon

(utilisé pour certains sports) balon, boule (Mi. Te.)

; li balon d’ fotbal ;  (sphère gonflée de gaz) balon ; on lâcher d’ balons ; (montgolfière) balon ; dès courses di balons ; un _ captif (aérostat retenu au sol par des câbles), on balon captif ; (plume) balon (po scrîre)

 

S0

ballonné

, ée adj inflé (-ye), rinflé (-ye) ; (bétail) ètoné (-ye) ; « One vatche ètonèye, ça arive après-awè mindji trop d’ trèfe ou dès saîsons. » (L Léonard)

 

C60

ballonner

, -ement infler, -èdje ; voy. GONFLER, MÉTÉORISER

 

E0

ballonnet

nm pitit balon

 

C60

ballot

balot

 

E0

ballot

(balluchon) balot ; il è fêt s’ balot èt il èst voye ; (inj) tês’-tu, va, balot !

 

S0

ballote

_ fétide nf nwâre maroube

 

C60

balloter

, -ement baleter, -èdje, kibaleter [qch.], kissofler [au vent qch.] ; halboter, halcoter, -èdje ; (ki)holeter, -èdje ; voy. balancer ; (entre des candidats) baloter ; -age, –èdje

 

E0

ballotin

nm bwèsse (f) ; un ballotin de pralines , one bwèsse di pralines

 

C60

ballotin

(emballage en carton pour les confiseries) balotin ; on balotin d’ prâlines

 

S0

ballottage

(aux élections) balotèdje ; sèy en balotèdje

 

S0

ballottement

nm halcotemint, balemint, balotemint, bârlokemint, chalbotemint, clicotemint

 

C60

ballotter

v halcoter, baler, baloter, bârloker, caossî, chalboter

 

C60

ballotter

vt (agiter) baloter ; à fwace di sèy baloté à l’ êr, la lampe s’ è râyi ; (au fig.) ç’t-afant-là s’ è fêt baloter d’ tos lès costés ; vi (être secoué en tous sens) baloter, hokyi; lès fils balotant, i fârè lès r’tinkeler ; la tchèdje hokiot dins ç’ sacré tch’min-là

 

S0

balluchon

baluchon ; fé s’ baluchon ; _ noué aux quatre coins et contenant généralt de la nourriture, nokêye ; i ‘nnè ‘nn’ alé avou la nokêye â dos

 

S0

balourd

, ourde adj et n (dépourvu (-e) de tact) mau èlèvé (-ye), payisan (-te) ; (maladroit, oite) bauyaud (-e), loûrd (f loûde) ; (expr) loûrd come on via , balourd comme un veau

 

C60

balourd

nm (poids qui rompt l’ équilibre) baloûrd

 

C60

balourd

, -e voy. benêt, lourdaud ; flâner comme un _, baloûrder

 

E0

balourd

un _, on cou-d’-plomb ; gros _, cinsî dès gades

 

S0

balourdise

balourdîse, baloûrderèye, boubêrerèye, copérerèye

 

E0

balsa

balza

G0

 

balsamine

balzamène, bèljamène, djamène

 

E0

Balthazar

Baltazår

 

E0

Balthazar

(n d’un des trois rois mages ; n de famille) Baltazâr

 

S0

baltique

baltike

G0

 

baluchon

ou balluchon nm baluchon, sint-fruskuin, tchètin

 

C60

baluchon

voir baluchon

 

C60

baluchon

malkê

 

E0

balustrade

nf balustrâde

 

C60

balustrade

(garde-fou) balustrâde ; il astot aspoyi su la balustrâde

 

S0

balustre

nm balusse (f)

 

C60

balustre

, -ade balusse (nm), balustråde ; (d’escalier) rampe; (d’escalier, de quai, etc.) baye; voy. barrière

 

E0

balustre

les _s de la rampe d’escalier, lès bâraus do l’ rampe ; la première _ de l’escalier, la colone do l’ montêye d’ ègré

 

S0

bambin

nm clouk, djambot

 

C60

bambin

, -e voy. enfant,  gosse, MARMOT, MIOCHE, MOUTARD

 

E0

bamboche

nf bamboche

 

C60

bamboche

, -er, -eûr bamboche, -er, -eû ; brigosser ; voy. RIBOTE, VAURIEN

 

E0

bambocher

v bambochî

 

C60

bambocher

vi bambocher, fé la roule ; il è bamboché tote la nut’

 

S0

bambocheur

, euse n bambocheû (-se)

 

C60

bambocheur

, -euse n bambocheûr, -eûse

 

S0

 

 

 

bambou

nm bambou

 

C60

bambou

bambou

G0

 

ban

[nm] proclamer les _ : (o-c) criyî lès bans, (e) brêre lès bans

 

G100

ban

nm ban ; proclamer les bans , criyî (lès bans)

 

C60

ban

ban ; _ de mariage, ban d’ marièdje ; on a publié leurs _s, on-z-a brêt ( …tiré, … d’loumé) leûs bans ; on l’s-a d’loumé, …disloumé ; on l’s-a tiré èvôye , … tiré djus ; plaist on-z-a brêt por (ou après) zèls à l’ èglîse ; voy. affi­cher, ainsi que territoire

 

E0

ban

(de mariage) ban ; publier les bans de mariage, criyer lès bans [la publication des bans de mariage se faisait en trois étapes, durant trois dimanches d’affilée ; i gn-avot l’ purmî, li deûsime èt l’ trwasime ban ; on criyot l’ ban trwas dîmègnes di sûte ; parfois, il fallait se presser, pa dès côps, po gangni do timps, lès deûs djèrins (deûsime èt trwasime bans) astint criyés assone] ; leurs bans de mariage sont publiés, is sont afichés

 

S0

 

 

banal

, ale adj (qui jouit des droits de la banalité) banâl (-e) ; four banal (four public), for banâl; (commun) ordinaire, ribatu (f ribateuwe); il n’ y a pas plus banal , dji n’ coneu rin d’pus ordinaîre

 

C60

banal

(endroit) banåve, banål ; terrain _, åhemince, voy. aisance ; ce fait n’est point _, çoula n’ arive nin (ou on n’ veût nin çoula) tos lès djoûs ; un sujet _, on sudjèt qu’ èst r’batou

 

E0

banal 1

, -ale adj (insignifiant, -ante) banâl, -âle ; one afêre banâle

 

S0

banal 2

, -ale adj (accessible à tous) banâl, -âle ; une chasse _e (communale) one tchèsse banâle

 

S0

Banal-Bois

(écart de la commune de Bastogne ; anct commune de Bertogne, auparavant de celle de Longchamps) Bènâbwès

 

S0

banalement

adv tot simplèmint

 

C60

banalité

banâlité ; i n’ è dit qu’dès banâlités

 

S0

banane

nf banane

 

C60

banane

banane ; un régime de _s, one mwin d’ bananes

 

S0

 

banc

nm banc ; banc de bois , banc d’ bwès ; assis sur un banc , assî su on banc; (assemblage) banc de communion , banc d’ comunion; banc de menuisier , banc, banc d’ munusier; (amas) banc de neige , banc d’ nîve, consîye (f)

 

C60

banc

banc ; long _ de cuisine, fig banc d’ couhène, canapé ; _ servant de couchette, banacofe ; _ servant d’égouttoir, banc ås djusses ; petit _ sous les pieds, passète ; voy. escabeau ; long _, ordt sans dossier, hame ; _ de commu­nion, banc d’ comugnon, balusse, trèye ;  _ de schiste, rive (nf) ; (houill.) _ de roche, pleû, soyou, gnèrê ; (bat.) _ de gravier, hadrène, rahia ; voy. neige

 

E0

banc

(siège) banc ; on banc d’ èglîje, di scole ; li p’tit banc po moûde ; il èst su l’ banc d’vant l’ uch ; un char à _s, on tchâr à bancs ; petit _ que l’on place sous ses pieds, passèt

 

S0

bancaire

adj bancaîre, di banke

 

C60

bancal

, ale adj clèpiant (-e), twârtchu (f twârtcheuwe)

 

C60

bancal

aråyî, fortchou, bancål, årvolou, håvelé, tchamelou, tchamelé, râyèt (St.), crâwé (Be.), tchinote ; marcher comme un _, roter tot aråyî, … interåyi, à råye-cou, tot-z-aråyant lès djambes, à låtchès djambes (… bråyes) ; aråyî ou alårdji, ahaler, alåspi, bråyeler lès djambes ; taper lès djambes å lådje, drovi lès djambes tot rotant ; taper lâdje (Vi.), roter lâdje (St.), roter tchamelou, tchameler å roter, cråwer lès djambes, bråyî, râyeter (St.),  håveler (Les.) ; èsse hâvelé, roter tot hâvelé ou à l’ hâveléye djambe (Amp.) ; aveûr dès djambes à séye, roter cron ou k’tapémint ou k’wayimint (Ma.) ; plaist, de celui qui marche ainsi, il a stu fahî so on tonê ; i passereût on tchår divins sès djambes (Wa.) ; on passert bin d’vins ses djambes avou ‘ne bèrwète, i n’ sårt ratraper on pourcia d’vins ‘ne cwène (Cou.) ; (d’un cheval) i rote gaulwès ; voy. boiteux, cagneux, panard

 

E0

bancal

, -ale adj (qui a les jambes arquées) tchamelou, -oûye ; (de qqn qui est tchamelou, on dit : il è fêt s’ sèrvice dins la cavalerîe ou il è v’nou â monde su on tonê 

 

S0

bancontact

nm bancontak, meur-aus-caurs, meur-aus-liârds ; j’ai été au bancontact rechercher de l’argent , dj’ a stî r’ qwer dès caurs au meur-aus-caurs

 

C60

bancroche

voy. bancal

 

E0

bandage

[nm] (c) bindeladje, (o) bindelâdje, (e) bindelèdje, (c) bindadje, (o) bindâdje

 

G100

bandage

nm (pansement) bindeladje; (cercle de roue) bindadje

 

C60

bandage

(de blessé, etc.) bindèdje, bindelèdje (, bandaje) ; enlever un _, dibindeler, disbin.neler ; _ d’une roue, cèke, bindelèdje ; cuiller ou _ sous l’essieu, t. de charr., dråbin.ne, cèke, cèkelèdje d’èssi, drâblin.ne (La.)

 

E0

bandage

1 (en tissu) bindèdje ; mi bindèdje s’ è disfêt ; (de roue) fé tchâfer l’ bindèdje ; entourer complètement de _s,  raloyi ; il avot la mwin tote raloyi ; 2 la roue a perdu son _, la roûe s’ è disfèré

 

S0

bandant

, ante, adj elle est encore bandante, èle frite co

 

C60

bande

[nf] (o-c) binde, (e) bin.ne, (groupe) bande

 

G100

bande

nf (groupe) binde, pèkéye, troupe, troupia (m), troupeléye,  voléye ; une bande d’amis , one binde di soçons ; il y en avait toute une bande , gn-aveut tote one voléye ; une bande à part , one binde à paurt ; on partait, par bandes entières , on ‘nn’ aleut, dès bindes èchone; « I gn-avéve dès pèkéyes di soûdârts qui plonkin.n su tot. » (E Gilliard); (pansement) binde ; bande ombilicale , boudinwè (m) ; binde po l’ boutroule,; (partie étroite et allongée de qqch) binde ; une route à deux bandes , one vôye à deûs bindes ; une plate-bande , one plate-binde ; une bande de terre , one binde di têre; (inclinaison) le bateau donne de la bande , gn-a l’ batia qui clince; bande dessinée,  binde dèssinéye (m) ; il est toujours dans ses bandes dessinées , il èst tofêr dins sès bindes dèssinéyes ; (expr) il è-st-aspalé come on cougnou , il est baraqué comme un cougnou , il n’a pas de carrure

 

C60

Bande

(village de la commune de Nassogne) Bande ; gentilé: lès Bandurlins

 

S0

bande 1

(de toile, métal, etc.) bin.ne, bindelèdje (nm), bindelète, birwitche (La.) ; (sous le manteau de cheminée) plate-bin.ne, bin.ne di racôyemint ; (de coudrier pour tresser les paniers) hinon (nm); (de traîneau) bin.ne, royon (nm); (de bonnet de femme) bin.ne di tièsse, timplète ; (de toile qui va en se rétrécissant vers le haut pour faire les chemises de femmes) bayîre ; (de bretelle du hercheur) watche ; (houill.) (de toile goudronnée) bate di pwète; (jard.) (de terre cultivée) bate ; bande de gazon houe lors de l’essartage, trête, vôye di wèzon (La.), lors de la fabrication des tourbes, sté ou djin (nm ; prélever cette bande, rouyi) ; voy. carré, lan­guette, plate-bande ; (de billard) binde

 

E0

bande 1

(lanière) binde ; one binde di flanèle ; one binde di tapis ; une _ de toile dont on enserre le ventre du bébé les premiers jours après sa naissance, de manière à maintenir sur son nombril un petit morceau de linge imbibé d’huile on saupoudré de talc, jusqu’à ce que le reste du cordon ombilical sèche et tombe, one binde di boteroûle ; _ de flanelle qui ceinture les reins, fache ; mète one fache po l’ mâ d’ rin ; une _ hygiénique, (anc. et plaist) one cravate di cantogner ; _ de terrain (parcelle de champ cultivé), royon ; dj’ ê on royon d’ crompîres qu’ è stî adjalé mês l’ rèsse n’ è rin ; dj’ ê co on royon d’ avon.ne à fâtchi ; i m’ dumeûre co on p’tit royon d’ pètrâves à râyi ; _ étroite (de terrain), liguète ; il ont one pètite liguète su l’ tièr ;  

(de billard) bande ; i fât djouwer la bande

 

S0

bande 2

(troupe) bande, binde (, bâne Ja., båne Ve), hiède, atèlêye,  cåkêye, tropê ; voy. association, FOULE, RIBAMBELLE, TROUPE

 

E0

bande 2

(troupe) bande ; c’ èst  l’ pus vî do l’ bande ; i s’ è fêt embèrlificoter dins ç’ bande-là ; qué bande di marioles ! ; fé bande à pârt ; ils sont venus en _ à la soirée, il ont v’nou tote one bande à l’ sîse

 

S0

bandeau

nm bindia

 

C60

bandeau

binde, bandau

 

E0

bandeau

bindê ; il è on bindê su l’ û ; èle s’ avot mètou on bindê dins lès tch’vès

 

S0

bandelette

nf bindelète

 

C60

bandelette

bindelète

 

E0

bandelette

bindelète

 

S0

 

bander

v (entourer d’une bande) bindeler, fachî; il bande mon bras , i bindeléye mi brès, i bindèle mi brès; avoir le bras bandé , awè s’ brès bindelé ; « On curé qui passé l’ a sognî èt bindelé. » (J Gilson) ; (couvrir les yeux) bindeler lès-ouys ; (tendre avec effort) stinde, tinkyî ; bander le câble , tinkyî l’ câbe

 

C60

bander

binder, bindeler, tinkî, tingler

 

E0

bander

vt

 

S0

bander

vt (entourer d’une bande) binder ; si binder lès djambes ; si binder l’ û ; binder la botroûle à on-afant (avou one binde di botroûle) ; (tendre) binder ; binder one ârbalète ; _ de nouveau (une plaie, un membre), ribinder ; i fât m’ ribinder la mwin ; vi (être en état d’érection (en parlant des étalons et, par ext., en parlant des hommes) caner ; wête come i cane, çu roncin-là

 

S0

banderole

nf banêre

 

C60

banderole  

banîre

 

E0

bandit

nm bandit

 

C60

bandit  

bandit ; voy. BRIGAND

 

E0

bandit

bandit

 

S0

bandoulière

nf porter le bras en bandoulière , pwârter s’ brès

 

C60

bandoulière

bandouliére, burtèle ; voy. écharpe, sautoir

 

E0

bandoulière

en _, en bandouyère ; pwarter s’ fusik en bandouyère

 

S0

Baneux

, Banneux Båneû, Baneû, vil­lages et l.-d.

 

E0

banjo

ban’jo

G0

 

banlieue

nf lès viladjes tot-autoû ; nous habitons tous les trois la banlieue de Namur, nos d’mèrans tos lès trwès dins dès viladjes dilé Nameur; nm (train de banlieue) banlieû

 

C60

banlieue

Liège et sa _, Lîdje et tot-åtoû ou lès viyèdjes d’ åtoû

 

E0

banne

(de légumes) bène di cotî ; (de laine) tchèrpin.ne

 

E0

banneau

bénê ; voy. tombereau

 

E0

banneton

nm banète (f)

 

C60

banneton

(de pêcheur) banète (nf), bondif, nahê, houtche (nf) ; (de boulanger) voy. paneton

 

E0

bannette 

cwèrbèye

 

E0

bannière

nf aflidje, aubarone, banêre (, baniére), drapia (m); « li mayeûr, lès échevins, lès pwârteûs d’ aflidjes » (J. Gilson); (expr) c’est la croix et la bannière , c’ èst tote one afaîre, c’ èst bin malaujîy

 

C60

bannière

banîre, (anc.) åbarone ; en _, voy. chemise

 

E0

bannière

bagnère ; pwarter one bagnère à l’ porcèssion ; c’est la croix et la _ (c’est une entreprise difficile), c’ èst la crwas èt la bagnère ; c’ èst la crwas èt la bagnère po l’ fé lèver

 

S0

bannir

v tchèssî (foû) ; il a été banni de son pays , il a stî tchèssî foû di s’ payis

 

C60

bannir

, -issement bani, -ihemint; tchèssî (foû dè payis)

 

E0

bannir

vt bani

 

S0

bannissement

banichemint

 

S0

banque

nf banke; avoir un compte en banque , awè on compte à l’ banke

 

C60

banque

banke

 

E0

banque

(entreprise commerciale) banke ; on biyèt d’ banke ; la banke è croûlé ; (fonds d’argent que l’un des joueurs tient devant lui pour payer ceux qui gagnent) banke ; tripler la banke ; fé sâteler la banke ; (jeu de cartes avec un fonds d’ argent tenu par l’un des joueurs) banke (la variété la plus connue : la banke russe) ; il ont djouwé à l’ banke tote l’ après non.ne ; la banke, c’ è-st-on djeû d’ francs voleûrs ; (à un jeu d’argent) remplir la tâche dévolue au joueur qui tient la banque, machi la banke

 

S0

banqueroute

, -ier bankeroute , -î

 

E0

banqueroute

bankeroute

 

S0

banquet

[nm] (o-e) bankèt, (c) rinchinchète [nf], (e) djama

 

G100

banquet

nm rinchinchète (f)

 

C60

banquet

, -eter bankèt, banketer (, -èter) ; VOy. BOMBANCE, FESTIN, FESTINER, FES­TOYER

 

E0

banquet

(festin) bankèt, gasse ; aler à l’  gasse [de l’all. Gast, invité, convive] ; on bankèt d’ comugnon ; i vât mî on long bankèt qu’ one coûte mèsse

 

S0

banqueter

vi banketer

 

S0

banquette

nf bankète

 

C60

banquette

bankète

 

E0

banquette

(siège rembourré) bankète ; lès bankètes do tram’

 

S0

banquier

nm bankier

 

C60

banquier

bankî

 

E0

banquier

(personne qui dirige une banque ; joueur qui tient la banque) bankier ; celui tient le rôle du _ (au jeu de cartes), li macheû d’ banke

 

S0

bantou

bantou

G0

 

bantoustan

bantoustan

G0

 

baobab

baobab

G0

 

baptême

[nm] batème, (o) batijemint

 

G100

baptême

nm batème ; dragée , suke di batème ; parrain de baptême , pârin d’ batème; « li botèye qu’ i pwate come on-èfant à batème » (E Gilliard); (expr) i n’ faut jamais rèfuser batème , il ne faut jamais refuser le baptême ,  refuser un verre ; i pwate ça come on-èfant à batème , il porte cela comme on porte un enfant au baptême , avec soin; tot rèspèctant l’ batème , tout en respectant le baptême (dit-on après avoir traité une personne d’animal) ; bondjoû, Batème ! , bonjour, Baptême (dit-on à quelqu’un qui porte le même prénom que soi)

 

C60

baptême

batème ; aller au repas de _, aler å cafè d’ batème ou d’ boteroûle ; aler magnî dès-anîses ou on bokèt d’ boteroûle ; aler â gas’ (ard.)

 

E0

baptême

batème ; un cornet de dragées (de baptême), on côrnèt d’ batème ; on bonèt d’ batème ; on châle di batème ; la collation servie à l’occasion du baptême, li cafè d’ batème ; (anc.) respectons le baptême !, rèspèctans l’ batème !(formule qui atténue l’audace d’une mise en parallèle entre des animaux et des humains) 

 

S0

baptiser

[v] (o-c) batijî, (e) batehî, (e-c) batiser

 

G100

baptiser

v batijî ; (expr) quand l’ èfant èst batijî, on s’ fout do panî , quand l’enfant est baptisé, on se fiche du panier , quand on a eu ce qu’on désirait, on se fiche du restant

 

C60

baptiser

batiser, batehî ; on a baptisé l’enfant, l’ èfant a stu à batème (Ho.)

 

E0

baptiser

vt (administrer le baptême à) (qqn) batiser ; il ont batisé leû djèrin.ne dîmègne passé 

 

S0

 

baptismaux

onts _, fonts batismåls ; voy. fonts

 

E0

baptistaire 

extrait _, batistêre

 

E0

Baptiste

npr Batisse

 

C60

Baptiste

Batisse

 

E0

Baptiste

(prénom m) Batisse 

 

S0

baquenure

nf bakenûre

 

C60

baquet

batch, batchê ; (de marchande de caillebotte) hinon ; (de vigneron) rascodeû ou rasgoteû (Hu.) ; voy. AUGE, BAILLE

 

E0

baquetures

d(is)goteûres

 

E0

bar

nm (établissement) bâr, ratind-tot; (poisson) pèchon d’ rotche

 

C60

Barabas

Barabas’

 

E0

Barabbas

(personnage qui intervient dans la passion du Christ) Barabas’ ; il est connu comme _ dans la Passion (connu de tous), il èst k’nuchou come Barabas’ à l’ Passion 

 

S0

baragouin

, -er, -age, -eûr baragwin, -er, -èdje, -eû ; _ flamand ou allemande, flameter, -èdje ; djåser l’ wastat’ ; tîhener ; sprêheler (, chprêch’ler (Ma.)).  Voy. babiller, GALIMATIAS,   JARGON, -ONNER

 

E0

baragouin

(radotage) baragwin, baragwinèdje ; i m’ è fêt on baragwin d’ tos lès diâles

 

S0

baragouiner

v (parler mal) chirlamer; « Josèf chirlaméye l’ alemand . » (J Houziaux); (bredouiller) babouyî, bârboter, burtiner, causer do gros dès dints, fafyî,  fafouyî, marmoter

 

C60

baragouiner

vt (parler mal (une langue)) baragwiner, bèrdâcher, dardâcher, kipiter ; i baragwine quékes mots d’ francès ; i bèrdâche on pauk d’ alemand ; i dardâche on pauk l’  alemand [probt altération de bèrdâcher] ; i k’pite li chinwès

 

S0

 

 

 

baragouineur

, -euse (radoteur, -euse) baragwinâ, -âde

 

S0

baraque

nf barake, cassine

 

C60

baraque

, -ment barake, -mint ; petite _ servant de débarras, carihou ; voy. débarras

 

E0

baraque

(abri provisoire) barake ; lès maçons n’ avint nin min.me one barake su l’ travau ; lès bokions ont monté one barake dins l’ bwès ; one barake forin.ne (syn. roulote) ; (bicoque) barake ; il ont bin do mâ d’ atèrtèni one barake parèye ; (en toponymie) à l’ Barake comme à Villers-la-Bonne-Eau, Nives, etc. ; à la Baraque de Fraiture, à l’ Barake Frêture ; à l’ Barake Mèrceuni, lieu-dit à Bastogne (actuelle place Merceny) ; à lès Barakes, lieu-dit à Troine (en lux. Tratten) (Grand-Duché)

 

S0

baraqué

, ée adj il est baraqué , i ‘ nn’ a one di cârûre ; elle est baraquée , èlle ènn’ a one di cârûre; il est fameusement baraqué , il a one cârûre come on twa

 

C60

baraquement

nm barakemint

 

C60

baraquement

barakemint

 

S0

baratin

nm ramadjadje, tchafiadje ; je ne comprends rien à tout son baratin , dji n comprind rin du tout à s’ ramadjadje ; j’ ai reçu la visite d’ un colporteur qui m’ a fait son baratin , dj’ a ieû l’  visite d’on pwarteû-aus-uchs qu’ a ramadjî laudje èt long su sès cayèts

 

C60

baratte

nf sèrène, tonia (m), toûrnante, toû(r)nwâre

 

C60

baratte

, -er, -age. Le système le plus ancien consistait à bate le beurre avec un pilon spécial, la bateroûle (, bateû (nm), piyote, bourète dans la sèrène ou dans le pot å boûre (, moûdeû, moûssî, bat-l’-boûre, bouretê ; son couvercle en bois, hièlète.  Un autre système est la baratte à manivelle, le tonê å boûre (, toûrneû å boûre ; son couvercle, tèssèle, pour toûrner le beurre ; en ard., ce tonneau se dit aussi bouretê ; baratter : boureter ; la quantité de beurre obtenue par un barattage : boureton, batêye).  En Famenne, on connaît aussi la sèrène batante et la sèrène toûrnante.

 

E0

baratte

bateroûle (Te.), bat-l’-boûre (Ar , No.) ; _ à beurre de type ancien, à pilon (comp. hultê), sèrine ; (pourvue d’une manivelle) hultê (houyetê Ha., Ra.) 

 

S0

baratter

(avec un hultê) toûrner l’ boûre, bate li boûre dins l’ hultê

 

S0

barbacane

voy.  lucarne

 

E0

barbacane

nf bârdakène

 

C60

barbant

, ante adj naujichant (-e), odant (-e), scrandichant (-e) ; (expr) èle vos freut bin vosse baube sins razwè , elle vous ferait bien la barbe sans rasoir , ce qu’elle est barbante !

 

C60

barbare

adj et n (destructeur) distêrminé (-ye), sauvadje, warache ; (inculte, béotien) barakî; (contraire au goût) laîd ; quelle musique barbare ! , qué laîde musike !, c’ è-st-one musike à couru èvôye !; (être cruel) boûria (sm), mangon (sm)

 

C60

barbare

barbåre

 

E0

barbare

adj et n (brutal, -ale) barbâre ; il èst barbâre avou lès bièsses

 

S0

barbarie

(orgue de _) nm viole (f)

 

C60

Barbarie

voy. orgue

 

E0

barbarisme

voy. pataquès

 

E0

barbe

[nf] (e) båbe, (c) baube, (o) bâ(r)be

 

G100

Barbe

npr Bâbe : lès carioteûs èt lès mineûs fièstéyenut sinte Bâbe , les ouvriers de carrières et les mineurs fêtent sainte Barbe

 

C60

barbe

nf baube ; poil de barbe, stitcha d’ baube ; « avou dès stitchas d’ baube autou di s’ visadje » (L Maréchal) ; porter la barbe,  lèyî s’ baube ; grande barbiche au menton, baube di gade; (loc) fè glèter s’ baube , faire baver sa barbe, bien manger ; rire è s’ baube , rire dans sa barbe, rire sous cape; (expr) ci n’ èst nin dè l’ baube po vosse minton , ce n’est pas de la barbe pour votre mentonn cela ne vous concerne pas ; djè lî frè s’ baube sins savon , je lui ferai la barbe sans savon, je lui ferai entendre raison ; èle vos freut bin vosse baube sins razwè , elle vous raserait bien sans rasoir, elle s’y entend à médire (ou elle est barbante) ; il a ieû one baube di four , il a eu une barbe de foin, il a été éconduit; barbe de capucin (chicorée), baube-di-capucin; (barbe de céréale) baube di dinréye

 

C60

Barbe

Bår (, Bâbe Ma.)

 

E0

barbe

båbe ; toupet de _ au menton, lotchèt ; pousser sa première _, si cotener ; je le lui ai dit à sa _, dji lî a clapé à s’ narène ; _ du coq, voy. caron­cule ; barbe-de-capucin, båbe-di-capucin ; les _ des épis, lès båbes. Voy. bavure.

 

E0

Barbe

(n de sainte ; fêtée le 4 décembre) Bârbe ; sinte Bârbe, c’ èst la patrone dès maçons, dès pompiers, dès cârioteûs, dès-ârtiyeûrs èt dès-ovrîs do l’ mine ; la confrérie de sainte _, la confrêrîe sinte Bârbe (organisée dans certaines paroisses du pays de Bastogne, à l’occasion des épidémies de peste du XVIIe siècle, et dont les membres invoquent la sainte pour obtenir la grâce de ne pas mourir sans avoir reçu les derniers sacrements) ; la fontaine sainte Barbe (source guérisseuse pour les maladies de la peau à Villers-la-Bonne-Eau), la fontin.ne Sinte-Bârbe

 

S0

barbe

bârbe (bâbe Ber., Te., …) ; il è one fwate bârbe ; _ naissante, duvèt d’ âwe ; il atrape djà do duvèt ; se faire la _, si raser ;   rîre dins sa bârbe ; il è rî a ma bârbe ; _ (d’épi), bârbe ; dès bârbes d’ ôrdje 

 

S0

barbeau

nm bârbau

 

C60

barbeau

, barbillon barbê, barbiyon

 

E0

barbeau

(poisson) bârbau (barbê Me., No., Te.)

 

S0

barbecue

nm grèyî

 

C60

barbe-de-capucin

(variété de chicorée sauvage) bârbe-di-capucin

 

S0

barbelé

(fil de fer) nm fi d’ârca, fil à pikots, ronche(s) (f)

 

C60

barbelé

fil _, fi d’ årca à ronhes, dès ronhes, dè fil à pontchants (Fl.),  ronhe årtificiéle

 

E0

barber

v embêter, soyî, taner, en.mèrder (grossier)

 

C60

barbet

nm glawène (f)

 

C60

barbet

, -ette bårbèt, -ète ; chien _, tchin bårbèt

 

E0

barbiche

nf baube di gade; un homme avec une barbiche toute grise , on-ome avou one baube di gade tote grîje

 

C60

barbiche

pitite båbe å minton, båbe di gade, bossèt (d’ gade)

 

E0

barbier

nm baurbî

 

C60

barbier

bårbî

 

E0

Barbier

(n de famille) Barbier

 

S0

barbier

bârbî

 

S0

barbifier

bårbî ; action de _, bårb(i)èdje ; voy. raser

 

E0

barbillon

nm lopète (f), barbiyon

 

C60

barbillon 1

voy.  barbeau

 

E0

barbillons 2

(des bovidés) båbes ; voy. caroncules

 

E0

barbiturique

bârbiturike

G0

 

barbon

voy. vieux

 

E0

barbotage

nm lapotadje; (vol) scrotadje

 

C60

barbotage

(aliment liquide des bes­tiaux) lapotèdje, lapis’

 

E0

barbote

(poisson) popioûle, voy. LOCHE, LOTTE

 

E0

barboter

v lapoter; (voler) scroter

 

C60

barboter

(canard) caneter ; (enfant, etc.) patcheter, fé pitch-patch è l’ êwe, clapoter, lapoter , tchapoter ; voy. patauger

 

E0

barboter 1

vi (s’agiter dans l’eau) barboter ; lès canârds barbotant dins lès potês

 

S0

barboter 2

vt (chiper) barboter ; dji l’ ê fêt barboter mès batemints d’ fâs 

 

S0

barboteuse

nf barboteûse

 

C60

Barbou

quai du _, è Barbou, à Liège

 

E0

barbouillage

nm dauboradje, tchauboradje

 

C60

barbouillage

barbouyèdje, machurèdje ; i ‘nn’ è fêt onk di machurèdje su ç’ mour-là !

 

S0

barbouillé

il a la figure toute _e, il è co stî tèter lès froyes

 

S0

barbouiller

[v] (o-c) machurer, (e) mahurer, (o-c) dauborer, (e) dåborer, (o) daubouser

 

G100

barbouiller

v briboser, dauborer, machurer, tchauborer ; « Li solia lût èt l’ aîr est bleuwe mins l’ coron d’meûre tot bribosé. » (Gabrielle Bernard)

 

C60

barbouiller

, -age, -eûr barbouyî, -èdje, -eû ; dåborer, -èdje ou -eûre, -eû ; disdåborer, låborer, dilåborer, tchaborer, dagueler, plakî (-er Hu), galoner, dibrèner, dibrèneler, dibrôler,  èlôder (La., Li.), adouber ; mahurer, -èdje, -eû ; madrouyî, -èdje, -eû ; dilofrer, dilofurner, maswârder (Fl.) ; il est tot d’plaké Com.) ; voy. crotter, SALIR, encrasser, MACHURER, NOIRCIR, SOUILLER

 

E0

barbouiller

(se) vt et pr ((se) salir) barbouyi, mascârder ; il avint barbouyi la façâde avou do gôdron ; il astot tot barbouyi d’ sirôpe ; i s’ è tot mascârdé d’ sirôpe ; vt (peindre grossièrement) tchaborer ; il è co droledumint tchaboré lès-ègrés ; (au part passé) li plafond èst tot tchaboré

 

S0

barbouilleur

, euse n barbouyeû (-se), dauboreû (-se)

 

C60

barbouilleur

, -euse n (mauvais peintre) barbouyeû, -eûse, tchaborâ, -âde ; ni prind nin ç’ barbouyeû-là po fé l’ plafond

 

S0

barbu

, ue adj baurbu (f baurbeuwe)

 

C60

barbu

, -ue bårbou, -owe ; (chien, pigeon, poule) bårbèt, -e

 

E0

barbu

, -ue adj bârbou, -oûye

 

S0

barbu, e

[adj] (o) barbu, ûwe, (c) baurbu, ûwe, (e) bårbou, owe

 

G100

Barchon

Bårhon, village

 

E0

bard

nm barot, bèri, civêre (f) (, civiére (f)) ; transporter le mélange de paille et de bouse au moyen d’un bard, djèter à l’ civêre

 

C60

bard

voy. civiEre

 

E0

bardane

nf boton-d’-sôdârt (m), glaudè (m), ouyot (m,) ,pûpû (m) ; capitule de bardane, queuwe

 

C60

bardane

La plante porte en général le même nom que ses capitules attachants : plake-madame, af(l)itche,  pice-cou, pice-è-cou, ponte-è-cou, cawêcou, cokåcou, potche, potchèt, -ète, potche-è-cou, dès-aplacas, dès plokète-è-cou, atètches, placards, gådes, botons-d’-sôdârt, wihots, atchêyes

 

E0

bardeau

toit en _, teût d’ plantches ; (Donceel : sur le moulin à vent) haye di bwès

 

E0

barder

v ça va barder, ça va toûrner mau

 

C60

barège 

baréje

 

E0

barème

nm barin.me ; être payé au barème, ièsse payî d’ après l’ barin.me

 

C60

barge

nf (péniche) baudje, batch (m)

 

C60

barge 

(bateau) bådje, båtche

 

E0

barguigner

, -age, -eûr, -eûse bargougnî, balziner, halkiner, holer, -èdje, -eû, -eûse, -erèsse ; halbouyî, -èdje, -eû et -a ; platcheter ; toûrner åtoû (dè pot), toûrnèdje, toûnerèye; toûrniker, -èdje, -eû; martchoter, -èdje, -eû ou ; voy. hésiter

 

E0

baril

nm bari, tone (f)

 

C60

baril

(petit tonneau) pitit tonê, bari ; voy. cruche, -on

 

E0

barillet

(de revolver) tamboûr

 

E0

barillet

barilèt ; on rèvolvêr à barilèt

 

S0

bariolé

, ée adj caflori (f caflorîye), jaspiné (-ye), tapiné (-ye)

 

C60

bariolé

c’est _, c’ èst djène èt vèrt èt spité rodje ou caflori djène èt spité rodje (Lu.)

 

S0

bariolé, e

[adj] (c) cadjolé, éye, (e) cadjolé, êye, (o) gayolè, éye, (o-c) caflori, îye,  (e-c) di totes lès coleûrs, (o) di toutes lès couleûrs

 

G100

barioler

v jaspiner, tapiner

 

C60

barioler

, -age barioler, -èdje ; cadjoler (, cra-) ; carôlier, carôyeler, -èdje ; fé dès carimadjôyes ; carimadjôyeler, ponde ou gålioter avou dès sotès coleûrs ; bariolé, multicolore, margalé (, -aré) ; voy. tacheté

 

E0

barlong

, -gué longou, -owe

 

E0

barmaid

nf sièrveûse dins on bâr, sièrveûse dins on cabarèt

 

C60

barman

nm gârçon

 

C60

Barnabé

Barnabé

 

S0

Barnich

(village de la commune d’Arlon ; n de famille) Bârnich 

 

S0

baromètre

nm baromète (, baramète (nf))

 

C60

baromètre

(nm ou f) baromète

 

E0

baromètre

baromète ; li baromète bache ; li baromète rimonte (ou si r’mèt â bê)

 

S0

baron

, onne n baron (-e)

 

C60

baron

, -onne, -onnie baron, -e (anc. -èsse), –erèye

 

E0

baron

, -onne n baron, barone

 

S0

baroque

vêtu d’une façon _, il è-st-atîtoté come galapia, come on harlikin, come ine marionète, il a l’ êr pignouf, èlle è-st-apotikêye come Pîrote à tchin ; voy. ACCOUTRER, BISCORNU, BIZARRE

 

E0

baroque

baroke

G0

 

barque

[nf] (e) barke, (o-c) bârke, (c) naçale

 

G100

barque

nf bârke, naçale, bachot (m)

 

C60

barque

barke, båté (faisant le service public sur la Meuse), nåke, bisawe, bètchète (sur l’Ourthe) ; voy. BARGE, BATEAU,    CHALOUPE

 

E0

barque

barke ; il avint one barke po s’ parmon.ner su l’ ètang ; (au fig) mener sa _ (conduire ses affaires) ; mon.ner sa barke ; li ci qui n’ sét nin mon.ner sa barke ni sârot nin mon.ner la ci dès-ôtes ; il faut bien mener sa _, i fât t’ni l’ pot drèt

 

S0

 

barquette

nf bârkète, pitite bârke

 

C60

barquette

barkète, bårquète, nèçale, chaloupe, banète ; _ à fond plat, batch ; voy. NACELLE

 

E0

barquette

(petite barque) barkète ; il ont r’toûmé la barkète dins l’ êwe

 

S0

barracuda

baracouda

G0

 

barrage

[nm] 1 (c) bâradje, (o) barâdje, (e) bârèdje;

2 petit barrage : astantche [nf], (e) vène [nf]

 

G100

barrage

nm (action de barrer un passage) bâradje ; (hydraulique) bâradje ; barrage léger, astantche (f) ; « Vos-avoz stî l’ astantche qui l’ ri va moru conte .» (J. Guillaume) ; construire un barrage léger, astantchî; « On n’a mauy trové mia po-z-astantchî lès-idéyes . » (R. Viroux) ; barrage artificiel, bate (f), vinta

 

C60

barrage

(de chemin) bårîre ; (de cours d’eau) bårèdje, båraje, vène, cascåde, bate ; petit _ provisoire, astantche ou stantche, digue, ratena, gofe ; (houill.) sèremint, plate-coûve ; (t. de jeu : égalité de points) bårèdje

 

E0

barrage

(sur un cours d’eau) bârèdje ; petit _ provisoire sur un cours d’eau, astantche ; lès gamins ont fêt one astantche ; (débarrasser (un cours d’eau) d’un _ provisoire) distantchi ; distantchi l’ bî po fé couri l’ êwe ; _ causé par une égalité de points entre des joueurs, bârèdje ; djouwer l’ bârèdje 

 

S0

barrager

, -giste nm bårioteû, riciveû dè l’ bårîre ; voy. péager

 

E0

barre

[nf] (o) bâre, (c) bâr [nm], (e) båre [nf] ou bår [nm]

 

G100

barre

nf (pièce de bois, de métal, …) bâre (m) ; une barre de fer, on bâre di fiêr ; barre de séparation dans les étables, baye, trèpaudje ; (trait qui imite une barre) baure

 

C60

barre

båre (nf) ou bår (nm); jouer aux _, djouwer ås (poûris) båres, ås qwate båres, djouwer ine poûrèye ou ås poûrèyes, à l’ pidjole, syn. pidjoler ; voy. coin ; _ du filet de pêcheur ou d’oiseleur, boûsson, voy. tringle ; _ du gouvernail, haminde, halmustok ; _ qu’on retire à l’avant du tombereau pour le faire bas­culer, spèye, rèye, li spêye glissante, li corante sipèye ; _ supérieure des côtés pleins des véhicules, halèt ; _ longi­tudinale des ridelles, halî, voy. montant ; _ de fer pour « jeter à l’oie » ou « au jambon », séle (ard. séye) ; (houill.) barre à mine, fiér di mène ou po bate mène ; levier de sonnerie, reûdê ; traverse de porte, lisse

 

E0

barré

, ée adj bauré(-ye) ; chemin barré, tch’min bauré, vôye bauréye ;  dent barrée, dint crwèsé

 

C60

barre 1

bâre ; one bâre d’ acî ; _ de fer assez lourde qui peut être utilisée comme levier ou dont on se sert pour préparer un trou destiné à rece voir un piquet, hamêde (qqf -é-) ; le bout effilé de la hamêde, la pike do l’ hamêde ; l’extrémité aplatie de la hamêde, li talon do l’ hamêde ; les _s de fer placées à intervalles réguliers pour consolider l’échelle, lès chayons d’ fièr ; _ de fer servant de levier one pince à talon, une barre de fer pourvue d’un talon, prinde la pince po fé on trau ; jouer aux _s, djouwer âs bâres [jeu de plein air où deux équipes tentent de se capturer mutuellement des joueurs, le dernier à quitter son camp « ayant barre » sur les adversaires qui l’ont quitté avant lui à Bastogne, le jeu se pratique comme suit dans un premier temps, il faut réussir à gagner le camp opposé sans être touché par un adversaire ; si l’on échoue, on attend au milieu du jeu; si l’on réussit, on obtient le droit de tchaker ; le joueur doit frapper trois fois la main d’un adversaire, suivant le rythme qu’il souhaite, mais à condition qu’au troisième coup il s’élance pour rejoindre son camp; s’il y réussit, son équipe marque un point et l’un de ses partenaires capturé précédemment peut regagner son camp]

 

S0

barre 2

(seuil fixé (dans un jeu)) bâre (nf); mettre la _ (à atteindre) à, mète li bâre à ; mètans l’ bâre à trwas guîes po one boule

 

S0

barreau

[nm] (o) bâria, (e) bårê, (e-c) colèbale

 

G100

barreau

nm bauria ; barreau d’une baie de pigeonnier, colèbale (f)

 

C60

barreau

bårê, fusê ;  _ de fer à une baie, colèbale ; _ de chaise, båre,  rèye, hayon, rolon, spêye, travèrse, triviêr

 

E0

barreau

bârau ; lès bâraus do l’ fignèsse, do l’ prîjon ; (d’un râtelier, d’une chaise) chayon ; tire tès pîds dès chayons ! ; le _ placé à l’avant du tombereau que l’on doit enlever pour permettre à la caisse de culbuter, la bâre do bignon ; les _x de la chaise, lès bâres do chame ; les _x du râtelier, les bâres do ruchelî

 

S0

barrer

v (fermer un passage) baurer ; il barre le passage, i baure li passadje

 

C60

barrer

bårer

 

E0

barrer

vt (une voie) (fermer (un passage)) bârer ; li vèjin è bâré la sèrvitude ; _ (qqn) (lui faire obstacle), bârer ; il è stî bâré po ç’ plèce-là pa on-ôte

 

S0

barrette

nf tchapia-d’-curé

 

C60

barrette

(de décoration) bârète ; (d’ecclésiastique) bârète

 

S0

barrette   2

(de chaîne) clintchète, clitchète

 

E0

barrette 1

barète

 

E0

barreur

nm bâreû ; « I gn-aveûve, dins les coûsses à quate èt à yût’, on gamin po t’nu les cwades do vièrna èt comander l’ mouvemint: one, deûs, one, deûs ; c’ èsteûve li bâreû. » (L. Maréchal)

 

C60

barricade

nf bâricârdadje (m), rèssèradje (m), rèturadje (m)

 

C60

barricade

, -er baricåde, -åder; _ sommaire en forme d’X, creûhelåde, creûheler

 

E0

barricade

baricâde

 

S0

barricader

v baricârder, rèssèrer, rèturer ; il barricade, i baricârdéye, i rèssère, i rèture

 

C60

barricader

(se) vt et pr (si) baricâder ; baricâder one intrêye ; i s’ è baricâdé à l’ mâjon

 

S0

barrière

[nf] 1 (e-c) baye, (o) bâye, (e) bårîre, (c) baurîre

2 _  en bois : (o-c) auje

 

G100

barrière

nf baurîre; barrière de bois (à fermeture rudimentaire), auje ; barrière de fer, grillage, grile ; garde-fou à claire voie, baye (f) garde-barrière, baurioteû

 

C60

barrière

bårîre ; _ à claire-voie, garde-fou, etc., baye, balièdje (nm), voy. cloture ; _ d’enclos, håhe, djèfe,  haséye ; petite _ de jardin, håhê (nm), håhelète, halê ; dans une haie, petite _ qu’on enjambe, voy. ÉCHALIER ; demi-barrière de porte de maison,  purnê (, peûrgna Hu.)

 

E0

barrière

 

(t générique) bârîre ; la bârîre do corti ; la bârîre do passèdje à nivau ; la bârîre do l’ pature èst drovi ; en toponymie, _ de l’octroi (droit de passage) ; la _ d’Isle-la-Hesse (commune de Bastogne), la bârîre d’ Î-la-Hèsse ; la _ de Champlon (commune de Tenneville), la bârîre di Tchimpion ; la _ Mathieu (du nom de la famille installée à cet endroit; commune de Tenneville) li bârîre Matieû ; _ de jardin, anjê (âjê Li. ; hajê Te.) ; droûve l’ anjê ! ; _ en fils de fer barbelé, hâje ; sèroz la hâje ; quî-ce qu’ è co lêssi la hâje drovi ?

 

S0

 

barrique

nf tone

 

C60

barrique

(de genièvre) gros tonê, ocsau, barike

 

E0

Barse

Båsse, village, dép. de Vierset

 

E0

Barthélemy

npr Biètrumé

 

C60

Barthélemy

(n de famille) Bartéleumi

 

S0

Barthélémy 

Biètemé (, Bartèlèmi)

 

E0

Bartholomé

(n de famille) Bartolomé

 

S0

Barvaux

npr Barvia

 

C60

Barvaux-sur-Ourthe

Barvê, village

 

E0

baryte

barite

G0

 

baryton

nm bariton

 

C60

baryton

bariton

G0

 

baryum

bariom’

G0

 

bas

[nm] (o-c) tchausse, (e) tchåsse

 

G100

bas

nm (partie inférieure) bas, dizos, valéye (f) ; le bas du visage , li d’zos do visadje; (vêtement) tchausses (fpl) ; faites attention à mes bas ! , gâre à mès tchausses !

 

C60

bas

adv bas, les hirondelles volent bas , lès-arondes volenut bas ; descendez plus bas , d(is)chindoz pus bas; (mettre bas) mettre bas , djon.neler, djon.neter, fè sès djon.nes ; mise bas , djon.neladje ; (brebis) bèdeler, fé sès bèdots ; action , bèdeladje (m) ; (chat, chienne) fé sès djon.nes ; (chèvre) gadeler, fé sès gadots ; action , gadeladje (m) ; (jument), poûtener, fé s’ polin; action , poûtenadje (m) ; (truie) coucheler, fé sès couchèts ; action , coucheladje (m) ; (vache) vêler, fé s’ via; action , vêladje (m); (loc) en bas , à l’ valéye, pa d’zos; il est en bas , il è-st-à l’ valéye; les chauve-souris dorment la tête en bas , lès tchâwe-soris dwâmenut avou leû tièsse à l’ valéye

 

C60

bas

, basse adj bas (f basse) ; la terre est basse, li têre èst basse ; marcher la tête basse, roter tièsse è têre, roter avou s’tièsse à bachète ; messe basse, basse mèsse ; à voix basse, tot bas ; une chaise basse, one basse tchèyêre ; (peu élevé dans l’échelle des valeurs) à bas prix, bon mârtchi ; au bas mot, po l’ mwins’, sins criyî fwârt ; des enfants en bas âge , dès p’tits-èfants ; les basses cartes , lès p’titès cautes, lès chitas ; bas morceaux (boucherie) , bas bokèts

 

C60

bas

adj bas (f basse) ; faire main _ sur tout, fé agrawe ou rafe ou pakfas’ so tot ; il a l’oreille _se, i pind l’ êle ; carac­tère _, on plat-pîd, in-ome plat come on wandion ; gens de _ étage, dès crapuleûs, dè l’ crapule, dè l’ canasse, voy. canaille, populace, vaurien ; messe _se, basse mèsse ; adv jeter _, taper djus, voy. ABATTRE, CULBUTER, RENVERSER ; mettre chapeau _, bodjî s’ tchapê ; mettre bas, aveûr (ou diner, ) sès djônes, djôneler, djon.n- (, djôneter, djon.neter) ; voy. agneler, chatter, CHEVROTER, CHIENNER, COCHONNER, POU­LINER, vêler ; nm le _ de l’arbre, li pîd d’ l’ åbe ; _ de la maison, li d’zos dè l’ mohone ; les gens d’en _,  lès djins di d’zos ; il est en _, il èst (là-)d’zos ou låvå ; tomber en _ de l’échelle, toumer djus dè l’ håle ; dé­gringoler de haut en bas de l’escalier, birlôser tot-al valêye dè l’ montêye, voy. dégringoler ; démolir de haut en _, voy. comble ; regarder, traiter de haut en _, loukî (, trêtî) di hôt-en bas ; sauter à _ de son cheval, potchî djus d’ si dj’vå ; aller vers le _, voy. aval;  (chausse) tchåsse, ord _ de femme ; _ d’homme, tchåsson ; stotchèt ; _ d’enfant, tchåssète, tchåsse

 

E0

bas 1

, basse adj (qui a peu de hauteur) bas, basse ; one basse mâjon ; i fârè côper lès basses branches ; dès solés à basse tîje (ou dès basses tîjes) ; la ville basse, li bas do l’ vèye ; (dont le niveau est peu élevé) bas, basse ; les eaux sont basses, lès-êwes sont basses, lès-êwes sont coûtes ; la tère èst basse ! ; ils ont une étable plus basse que le niveau du sol, il ont on stâve à mîtan atèré ; une messe basse (non chantée), one basse mèsse ; (de moindre valeur) bas ; mindji lès bas bokèts ; vinde à bas pris

 

S0

bas 2

adv (à une faible hauteur) bas ; lès-arondes volant bas, c’ èst signe di pleûve ; ils sont tombés bien bas, ces gens-là, is sont bin ravalés cès djins-là ; en _, à _, djus ; foute, glisser, maker, taper, tchèssi, toumer, vèni djus ; en bas de, à bas de, djus di ; dj’ ê toumé djus do l’ châle [lat. deorsum] ; bas lès pates ! ; pârler tot bas ;  il è dit tot hôt ç’ quu lès-ôtes pinsint tot bas ; mettre _, fé l’ vê, lès djon.nes, … ; nosse vatche è fêt l’ vê ; li tchètè fêt lès djon.nes ; mettre bas (en parlant de la chèvre), biketè (Com., Te.), (en parlant de la brebis), ègnelè (Te.) ; mettre _ (la truie) (cochonner), pouchelè (As., Co., …) ; la jument a mis _, la cavale è fêt l’ polin (ou è poûtené) ; se préparer à mettre bas (en parlant de la vache, de la truie, de la brebis, de la jument)) asmète 

 

S0

bas 3

n (partie inférieure) bas ; il è l’ bas do pantalon tot anicheté ;  en bas, à l’ valêye (litt. « à la vallée ») ; dj’ ê toumé à l’ valêye  ; en bas de, à l’ valêye di ; l’ êwe coûrt à l’ valêye do tèt ; toumer à l’ valêye do l’ châle ; les habitants de la maison d’en bas, lès djins do d’zos ; dans le bas du village, â d’zos do vièdje

 

S0

 

bas 4

n il a un bon bas de laine, il è one boune tchâsse

 

S0

bas, se

[adj] bas, se

 

G100

basalte

basale

G0

 

basane 

basåne

 

E0

basané

, -ée adj tané ; il è la pê tote tané

 

S0

bas-côté

nm acosté, acotemint ; marcher sur le bas-côté , roter su l’ acotemint

 

C60

bas-côté

(_ d’une route, accotement) bas-costé, bankète ; rotè su l’ bankète (Te.) ; lès bankètes sont bin d’ asgur ; âs Bankètes, lieu-dit entre Savy et Rolley (commune de Bastogne, anct commune de Bertogne, anct commune de Longchamps)

 

S0

basculant

, -ante adj basculant, -ante ; one fignèsse basculante

 

S0

bascule

nf balance, bascule

 

C60

bascule

bascule ; voy. balance, cul­buter

 

E0

bascule

balance à _, pour peser de lourdes charges ;  t’ aprèterès la bascule po pèser lès crompîres ; à _ (qui permet de basculer), à bascule ; on fauteûy à bascule ; on tch’vau à bascule

 

S0

basculement

nm basculadje

 

C60

basculer

v (faire un mouvement de bascule) basculer, piède balance ; je l’ ai vu basculer et ensuite tomber , dj’ a vèyu qu’ i basculeut èt pwîs tchaîr, djè l’ a vèyu piède balance èt pwîs tchaîr; (faire faire un mouvement de bascule) mète à cu ; voulez-vous basculer le tombereau ? , v’loz bin mète li bègnon à cu? ;  (basculer sur soi-même) bèrwèter ; la voiture a basculé dans la rivière , l’auto a bèrwèté dins l’ aîwe

 

C60

basculer

vi basculer ; la tchèrète è basculé (ou è toumé à cou) ; vt (culbuter) basculer ; dji n’ arive nin à taper à cou (, basculer)  l’ bignon ; (la caisse du tombereau) tiper ; tiper l’bignon (à cou) (syn. fouter l’ bignon à cou) ; être posé de manière à pouvoir _, sèy à bascule ; ni passe nin su ç’ bwas-là, il èst à bascule

 

S0

base

nf (partie inférieure d’ un objet) dizos (m); la base du poêle , li d’zos dè l’ sitûve; (ce qui entre comme principal dans le mélange) c’est un mélange à base de viande , c’ è-st-on machadje avou dè l’ tchau; (principe fondamental) bâse, principe ; cela servira de base à nos prochaines décisions , on s’ î rapwaterè quand i nos faurè co dècider d’ one saqwè; vous recevrez le salaire de base , vos-aloz touchî l’ pus bas dès traîtemints; les syndicats ne peuvent rien faire sans la base , lès sindicats n’ séyenut rin fé sins l’ ovrî

 

C60

base

assîse, fondemint, pîd, voy. pié­destal ; _ de la meule de foin, li d’zos, cou, fond, li prumî lét, sotré (nm) ; _ en pierres du mur de torchis, sorséyemint

 

E0

base-ball

baseball

G0

 

baser

(se) v s’ aspouyî su, si rapwârter à ; si je me base sur ce qu’il a dit , si dji m’ rapwate à ç’ qu’ il a dit

 

C60

bas-fond

bas-fond

 

E0

bas-fonds

bas-fonds

 

S0

basilic

(plante aromatique) basilik

 

S0

basilique

nf basilique

 

C60

basilique

basilike

G0

 

basilique

basilike ; la basilike di Sint-Ubêrt

 

S0

basin

basin

 

E0

basket(-ball)

baskèt’, basketball

G0

 

basket-ball

nm baskèt’

 

C60

basketteur

, euse n djouweû d’ baskèt’ (f djouweûse di _ )

 

C60

basketteur

basketbaleû

G0

 

basketteur

baskèteû

G0

 

Baskir

Baskîr

 

E0

Bas-Oha

Bas-Ohå, village

 

E0

basque

bas’

G0

 

basque 1

(pan d’habit) lamekène, lame (Tr.), basse ;  petite  _ d’un casaquin, tahète ;  habit noir à   _,  voy. frac

 

E0

basque 2

tambour  de _, tamboûr di basse

 

E0

Bas-Rhieux

rue _, è Basèrèwe, à Liège

 

E0

basse

nf basse ; une voix de basse , one vwès d’ basse

 

C60

basse

t de mus basse

 

E0

basse

n (voix ou instrument de musique) basse ; i ronfîe come one basse

 

S0

Basse-Bodeux

voy. bodeux

 

E0

basse-cour

nf pouyaude, pouyetrîye ; il a réveillé toute la basse-cour , il a rèwèyî tote li pouyetrîye

 

C60

basse-cour

basse-coûr, poyeterèye ; pigeon de _, colon d’ coûr, tchåwê

 

E0

basse-cour

poyeterîe, basse-coûr ; dji n’ ê qu’ on cok po tote mi poyeterîe (Te.)

 

S0

Basseille

(écart de la commune de Tenneville) Bassèye

 

S0

bassement 1

adv bassemint

 

E0

bassement 2

nm t de tann bassemint ; mettre les cuirs dans le _, bassener

 

E0

Bassenge

Bassindje, village

 

E0

bassesse

nf (expr) fé l’ plat pîd , faire le pied plat , faire des bassesses ; i faît l’ tchin po-z-awè dès-ouchas , il fait le chien pour obtenir des os , il fait des bassesses pour obtenir une faveur; i freut tot po s’ fé bin veûy , il ferait n’ importe quelle bassesse pour se faire bien voir

 

C60

bassesse 

bassèsse ; faire des _, fé dès platchetrèyes ou platcheter åtoû d’ ine saquî ; voy. FLATTER

 

E0

bassesse

(vilenie) bassèsse ; il è fêt totes lès bassèsses

 

S0

basset

nm (tchin) bassèt

 

C60

basset

, -ette bassèt, -ète ; coq _, cok di håye

 

E0

basset

, -ette adj et n (qui est court(e) de pattes) bassèt, -ète ; on tchin bassèt (ou on bassèt) ; on tch’vau bassèt ; dj’ ons one pètite vatche bassète qui dène tant quu l’ diâle ; (qui a de courtes jambes) bassèt, -ète ; il è marié one fème qu’ èst bassète

 

S0

basse-taille 

basse-taye

 

E0

bassin

nm scadia, bassin ; « li solia qu’ a moussî dins lès-aubes come l’ êwe dins on scadia sclèyî » (J Guillaume) ; petit bassin , bassinia ; bassin public , bassinadje ; bassin où plonge une roue à aubes , bassinadje

 

C60

bassin

bassin ; _ de barbier, bassin d’ bårbî ; _ de garde-robe, tapkène

 

E0

bassin 1

(récipient destiné à recevoir de l’eau) bassin ; li bassin po s’ lâver ; li bassin di skèles ; ouverture du bassin de la vache, creûjelîre ; èlle èst lâdje do l’ creûjelîre, èle vêlerè facilemint ; cette vache est étroite du bassin, çusse vatche-là n’ è pont d’ passèdje ; _ hygiénique dans lequel les personnes alitées font leurs besoins, pane ; i fârè lî mète la pane

 

S0

bassin 2

(ceinture osseuse) bassin ; èle s’ è alârdji do bassin

 

S0

bassine

nf tine, bassine

 

C60

bassine

bassène

 

E0

bassine

bassine ; (anc.) la bassine à confiture (en cuivre, pour ne pas altérer le goût des confitures)  

 

S0

bassiner

v (humecter) bassiner; action de bassiner, bassinadje (m)

 

C60

bassiner

bassener (, bassiner) ; _ une plaie, bagnî, blasser, blassener

 

E0

bassiner

vt (humecter doucement) bassiner ; bassiner one plêye ; si bassiner lès-ûs

 

S0

bassinet

voy. crapaudine

 

E0

bassinoire

botèye

 

E0

basson

nm (instrument) basson; (instrumentiste) djouweû d’ basson (f djouweûse di _ )

 

C60

basson

basson

 

E0

basson

(instrument de musique) basson ; (musicien qui joue du basson) basson

 

S0

Bastin

(n de famille) Bastin

 

S0

 

 

 

bastion

balwér

 

E0

Bastognard

, -arde n Bastognârd, -âde (adj bastognârd, -âde) ; en fr. rég., une distinction est parfois proposée entre Bastognard (nouveau venu à Bastogne) et Bastognais, -aise (autochtone dont les parents sont nés à Ba.); cette création lexicale récente (XIXe s.) est sans doute motivée par le rejet du suffixe -ard, senti comme péjoratif

 

S0

 

 

Bastogne

, -ard Bastogne, -ård (plaiscoupére à Vi., etc.)

 

E0

Bastogne

Bastogne ; Bastogne èst fwart comèrçant ; surnoms des habitants : voir boveû, mougneû, piche cacaye, ralètcheû, rawieû [collectif germ. en –unnja, d’un thème bast– (fr. bâton) ou du germ. bast, écorce (fr. bâtir) ou de *bastum (fr. bât)]

 

S0

 

 

 

 

bastonnade

nf côps d’ baston (mpl), côps d’ bordon (mpl); il a reçu la bastonnade , il a ieû dès côps d’ baston

 

C60

bastonnade

bastonåde, bastornèdje, (nm); voy. BATONNER

 

E0

bastonnade

bastonâde ; çusse charogne-là ‘nn’ è ramassé one, di bastonâde !

 

S0

Bastrie

Bastrèye, l.-d. anc. de Liège

 

E0

bastringue

bastringue (nf ou nm) ; voy. bal, plane

 

E0

bas-ventre

nm bas do vinte, botike

 

C60

bas-ventre

bas do vinte (ou bas-vinte)

 

S0

bât

voy. dossière, selle ; atteindre où le _ blesse, voy. atteindre

 

E0

bataclan

nm bataclan

 

C60

bataclan

bataclan (, patlaclan) ; partir avec tout son _, ènn’ aler avou tot s’ _, si såver avou tot s’ butin ; voy. bagage

 

E0

bataclan

bataclan, bastringue ; il è fouté l’ camp avou tot s’ bataclan ; qué bastringue drî la mâjon ! ; ramassez votre _, ramassoz vos djon.nes

 

S0

batail

nm (du fléau) batêre (f)

 

C60

batail

(de cloche) bata, batant; (de fléau) bata, voy. batte

 

E0

bataille

[nf] bataye, (o) capougnâdje

 

G100

bataille

nf bataye ; gagner une bataille , gangnî one bataye ; (jeu de cartes) cinsî rwiné ; nous avons joué à la bataille , nos-avans djouwé au cinsî rwiné ; (expr) c’est son cheval de bataille , c’ èst s’ dada

 

C60

bataille

(en _) loc, avoir les cheveux en bataille , awè one tièsse come on nid d’ agace, come on ritchaud, awè one tièsse à la capoule

 

C60

bataille

bataye, baterèye ; voy. combat, rixe

 

E0

bataille

(affrontement) bataye ; li tcbamp d’ bataye ; li djoûdi do l’ dicâce à Bastogne, on ot (avait) la bataye dès confètis su l’ Câré ; (jeu de cartes) bataye ; dj’ ons djouwé à l’ bataye tote l’ après-non.ne ; (jeu de cartes) jouer à la « bataille », djouwer à l’ bataye, â pèlé-vê (litt. « jouer au veau pelé »)

 

S0

batailler

v si bate

 

C60

batailler

batalier

 

E0

batailler

vi batayer ; il è d’vou batayer brâmint po-z-avèr çusse plèce-là

 

S0

batailleur

, euse adj et n batayeû (-se), pèloteû (-se)

 

C60

batailleur

batalieûr, bateû, flaheû, fîrteû (St-Remy)

 

E0

batailleur

, -euse adj et n batayeûr, -eûse

 

S0

bataillon

nm batayon

 

C60

bataillon 

batalion

 

E0

bataillon

batayon

 

S0

bâtard

, arde adj et n bastaud (-e)

 

C60

bâtard

, -e bastå, -åde; (chien, etc.) bastårdé, -êye

 

E0

bâtard

, -arde adj et n bastârd, -âde ; un _, on-afant trové (syn euphémique de bastârd) ; on tchin bastârd ; dès pîjons bastârds ; (appliqué à des humains, désigne l’enfant naturel d’une fille-mère) bastârd, -âde  (syn. euphémique: on-afant trové)

 

S0

bâtardeau

bate (nf), vène (nf)

 

E0

bâtardise

baståderèye

 

E0

batave

batâve

G0

 

bateau

[nm] (o-c) batia, (e) batê

 

G100

bateau

nm batia ; bateau de Meuse , moûsî ; bateau de Sambre , sambrwèsî ; bateau de pêche , batia d’ pèche ; bateau-mouche , batia-tourisse ; bateau à fond plat pour dragage ou pour faire traverser la Meuse aux chariots de minerais , nauke (f) ; bélandre , bilande ; train de deux ou trois bateaux , mastia; (fig) mener quelqu’un en bateau , fé acrwêre one saqwè à one saquî

 

C60

bateau

batê ; bateau-mouche, batê-mouche ou mouche (nm); chaland, ponton, hèrna, bra­bançon, mignole ; gros _ de fer, cas’ (nm); gros _ de Meuse, boubinêre ; petit _, tchûtchène ;_de Meuse en général, moûselî ; _ d’Ourthe, ponton d’ Oûte, bètchète ; _ de Sambre, sambrèse ; _ [et batelier] de Thuin, twinti (Hu.) ; bélandre, bélande (, bi-) ; grand _ non ponté, nåke (nf) ; conduire un _, nêvî ; voy. bac, barge, BARQUE, -ETTE, CHALOUPE, NACELLE

 

E0

bateau

batau

 

S0

batelée

batelêye, navêye

 

E0

bateleur

, euse n fieû d’ tours (f  fieûse di _ )

 

C60

bateleur

djouweû d’ toûrs, barakî ; voy. clown

 

E0

batelier

[nm] batelî, (e) nêveû, (c) nêvieû

 

G100

batelier

, ière n batelî (m)

 

C60

batelier

batelî, nêvieû ; _ de Meuse, moûselî, moûseleû ; _ d’Ourthe,  oûteleû, oûtelî ; voy. nœud

 

E0

batelier

bateulier

 

S0

batellerie

batelèdje (nm), nêvièdje (nm)

 

E0

bathymètre

batimète

G0

 

bathymétrie

batimètrîye

G0

 

bathyscaphe

batiscafe

G0

 

bâti

nm (de herse) bâre

 

C60

bâti

(de charrette) létê, sîdje, civîre (Vo. ; ses longs côtés lès sous) ; y compris l’essieu, les roues et les brancards, comesore ; _ de tom­bereau, de tonneau culbutant, sîdje ; _ de brouette, civron

 

E0

bâti

_ de tombereau (le châssis de la caisse), lîtrê ; il è câssé l’ lîtrê dins lès warbîres ; (t. de meunerie) _ qui supporte la machinerie du moulin (gros fer, lanterne, etc.), tchèyîre (Vau.)

 

S0

batifoler

v s’ amûser avou rin, djouper

 

C60

batifoler

, -age djougler, djouper, -èdje ; _ grossièrement, tchineter (, -eler), -èdje ; voy. cabrioler, gambader

 

E0

bâtiment

[nm] (o-c) batimint, (c-e) batimint, batumint

 

G100

bâtiment

nm batimint, batumint; bâtiment léger ou délabré , barake (f), cabane (f), cayute (f), cayutia

 

C60

bâtiment

batimint, (, -umint ; bastimint St., Ma.), batîsse (, anc. bå-) ; un vieux _, ine vèye mohone (, barake, maseûre), ine vî bâtisse, on vi manèdje, on vî bazår (ou mastê), on håbiêr, on vi hamebår (Be.), one véye hoûse (Ja.)

 

E0

bâtiment

(t générique) bâtîmint ; quand l’ bâtîmint va, tot va !

 

S0

bâtir

[v] bâti

 

G100

bâtir

v bâti ; bâtir à la limite de sa propriété , bâti à limite ; faire bâtir , fé bâti; (expr) li cia qui bâtit pâtit , celui qui bâtit pâtit

 

C60

bâtir

, -issage, -isseur båti, -ihèdje, -iheû (, bå- ; basti St.); voy. malbati

 

E0

bâtir

vt bâti ; one plèce à bâti 

 

S0

bâtisse

nf (maison en construction) bâtisse

 

C60

bâtisse

batîsse ; voy. batiment

 

E0

bâtisse

bâtisse ; one bèle bâtisse

 

S0

bâtisseur

(personne qui aime entreprendre des travaux de construction) bâticheû

 

S0

batiste

batisse

 

E0

bâton

[nm] baston, (e-c) bordon, (o) bourdon

 

G100

bâton

nm baston ; gros bâton , bordon ; recevoir du bâton , awè do bordon ; « C’ èsteut on solide bordon d’aviè on d’méy mète . » (H. Matterne) ; bâton de vacher , pèrlin d’ boutî ; bâton de vieillesse , baston d’  viyèsse ; marcher à l’aide d’un bâton , roter avou one crosse; (expr) dji n’ rifuse qui lès côps d’ baston , je ne refuse que les coups de bâton , j’accepte votre invitation ; èwou-ce qu’ i gn-a dès gayes, gn-a rade on baston , où il y a des noix, il y a vite un bâton , nécessité fait loi ; i crîye come on-aveûle qu’a pièrdu s’ baston , il crie comme un aveugle qui a perdu son bâton; i li a d’né l’ baston po-z-èsse batu , il lui a donné le bâton pour être battu , il l’ a cherché ; i  vôreûve bin fé l’ mèstî d’ pormwinrneû mins i n’ a pont d’ baston , il voudrait faire le métier de promeneur mais il n’ a pas de bâton , il trouve toujours une excuse (ou il n’ a pas les moyens); on n’ dimande nin au tchin s’ i  vout dès côps d’baston, on ne demande pas au chien s’il veut des coups de bâton , c’est au juge à prendre la décision ; quand on  vout bate on tchin, on trouve todi bin on baston , quand on veut battre un chien, on trouve toujours un bâton ; t’ arindjes ça come dès gayes su on baston , tu arranges ça comme des noix sur un bâton ,  sans tenir compte de la réalité; bâton de chocolat , bokèt d’ chocolat, crin d’chocolat; bâton de vanille , baston d’ vanile; parler à bâtons rompus , causer d’ one sôte èt d’ l’ ôte ; tchaîr d’ one couche su l’ ôte; (loc) mettre des bâtons dans les roues, fé dès miséres, mète dès bastons dins lès reuwes ; mener une vie de bâton de chaise , ièsse todi su tchamps su  vôyes

 

C60

bâton

baston, bordon; voy. gourdin, rondin ; _ à lanière de cuir, bordon à nålî ; _ de vacher, bordon à-z-onês ; _ ferré, notamment pour faire avancer le traîneau, fèré, fèrèt, fèrome, (nf), pèta, pètrê, picré, stikète, stitchète, stikion ; _ de tambour, voy. baguette ; _ de l’ancienne baratte, voy. baratte; _ (ou faux palonnier) entre deux chevaux attelés l’un derrière l’autre, fås lamê, lådje-trêts, råye-trêts, låye-trêts ; _ supportant une charge sur l’épaule, sorfa; _ pour appuyer la hotte au repos, baston ou bordon d’ bot, hale-bot, hale-bwès ; gros _ noueux, war(l)okê, warok, warcot, waflot, trike, tricot, clipe (nf), pèl’hê, pèlwê, splinkê ; lancer ce _ dans un noyer, etc., bassener (les noix, etc.), bastorner, sbassener, plinker d’vins, wa(r)loker, warcoter ; voy. abattre, gaule, -er, glaner ; _ qui freine la roue, sèra (nm), clapète (nf) ; mettre des _ dans les roues, mète dès sèras d’vins lès rôles ou dès båres divins lès rowes ou dès hames è l’ vôye ; bâton d’oseille, de rhubarbe, etc., bordon, voy. tige ; _ de chocolat, rôye (nf) ; _ de friandise, bordon d’ tchike

 

E0

bâton

(en bois) baston, bordon, splinke ; t’ ârès do baston ! ; on côp d’ bordon ; t’ ârès do bordon ; mète dès bastons dins lès roûes ; on-aveûle ol sintrot avou s’ baston (Lu.) ; dj’ ê fouté do splinke o tchin [de l’all. Sprenkel, morceau de bois qui sert à tenir deux objets écartés] ; _ de vieillesse (personne qui est le soutien d’un vieillard), baston d’ vîyèsse ; çusse gamine-là, ça s’rè leû baston d’ vîyèsse ; (objet qui a la forme d’un bâton) baston ; on baston d’ régolisse, d’ canèle ; _ dont chaque extrémité est insérée dans un gros maillon de la chaîne des traits, de façon à écarter ceux-ci, râye-trêts ; (flexible) vèrdjon ; dj’ê ramassé on côp d’ vèrdjon ; mettre des _s dans les roues, (anc. ; concrètement) mète dès bâtons dins lès rês (Te.) (d’un chariot pour freiner), (fig.) foute on clau (ou one broke) (Te.) ; je lui ai mis des _s dans les roues, djo lî ê mètou one bèle broke (Te.)

 

S0

bâtonner

v diner dès côps d’ baston,  dès côps d’ bordon

 

C60

bâtonner

bastorner, caneter, triker, -eter , séler , war(l)oker, warcoter, bwècheler ; voy. bas­tonnade, GAULER, ROSSER

 

E0

bâtonner

vt (un être animé) bastoner, chlâker ; bastoner one bièsse ; dji n’ l’ ê jamês vèyou chlâker su sès bièsses 

 

S0

bâtonnet

(d’écolier) grèfe, hinon   (jeu) jouer au _, djouwer à l’ brîse ou brisse, å kis’kas’, å bådèt, å baston, å bétch, à l’ broke, à l’ carote, à cayèt-burnèt ; (nf) à l’ guîse, à kinèt, -ê , à l’ kinaye,  à l’ kinî-kinaye, porê-porèle, å tchèrå, å tchèt

 

E0

bâtonnet

_ d’environ 2 cm de long, pointu aux deux extrémités et très légèrement courbé, utilisé pour djouwer â cruche, cruche [à Bastogne, le jeu met en présence un meneur de jeu, pourvu d’un bâton dont il se sert comme d’une crosse à jouer, et des partenaires en nombre variable ; le meneur de jeu est au centre d’un cercle d’environ deux mètres de diamètre pour débuter la partie, il tient le cruche d’une main et le frappe au moyen de son bâton pour l’expédier le plus loin possible ; le premier partenaire désigné va tenter, soit d’attraper le cruche au vol -auquel cas, il a gagné et il prend la place du meneur de jeu-, soit de relancer le cruche qui a touché le sol en direction du cercle il gagne le droit de remplacer le meneur s’il parvient à jeter le cruche à l’intérieur du cercle (réussite qu’il ponctue en criant « Tchè ! »), et ce, malgré le meneur de jeu qui tente de l’en empêcher en repoussant le cruche au moyen de son bâton ; lorsque le cruche, relancé en direction du cercle, tombe à proximité de celui-ci, le meneur de jeu a le droit de le réexpédier au loin, en procédant comme suit: il frappe sur l’une des extrémités du cruche (qui est légèrement courbé), le fait ainsi sauter, puis le frappe à la volée avant qu’il ne retombe sur le sol le meneur a droit à trois coups successifs pour lancer le cruche le plus loin possible, sauf si celui-ci est tombé juste sur le périmètre du cercle: dans ce cas, un seul coup est permis

 

S0

battage

nm batadje ; battage au fléau , batadje au flaya

 

C60

battage

batèdje (nm), baterèye (nf)

 

E0

battage

(des céréales) batèdje ; çusse sumwin.ne-ci, dj’ ârans co l’ batèdje dins lès pîds ; cette semaine, nous aurons à nous occuper du _, çusse sumwin.ne-ci, dj’ ârans l’ batèdje dins lès pîds

 

S0

battaison  

batåhe

 

E0

battant

nm batant ; le battant de la porte , li batant d’ l’ uch

 

C60

battant

, ante adj une pluie battante , one drache ; avec le cœur battant , avou s ‘ keûr qui toketéye ; tambour battant , sins tchiketer

 

C60

battant

, -e batant, -e ; voy. neuf, pluie, tambour

 

E0

battant

nm (de porte) batant ; (de cloche) bata, batant ; voy. batte, bat­toir ; donner du _ à un câble, diner dè l’ låke à ‘ne cwède, à on tchîf, diner ou lèyî m‘ni dè l’ fåsse cwède, dè fås tchîf, låspi l’ cwade

 

E0

battant 1

n (pièce métallique suspendue à l’intérieur d’une cloche) batant ; li batant do l’ clotche ; (partie mobile d’une porte, d’une fenêtre) batant ; on-uch a deûs batants ; _ de la cloche, martê do l’ clotche

 

S0

battant 2

adj tambour _ (rondement), tambour batant ; il è moné l’ afêre tambour batant

 

S0

batte

(à beurre) bateroûle, voy. baratte ; _ du fléau, bate (nf), bata, -ant ou floyê ; battes de jar­dinier, planchettes attachées aux pieds, faukes, balerèces, balètes, bales, baleûs, patins,  plantchètes ; voy. BATTOIR

 

E0

Batte

sur la _ (l.-d. de Liège, etc.), so l’ Bate

 

E0

battée

nf batéye

 

C60

battée

batêye ; voy. baratte ; mon­tant de porte, batêye, bate ; faire une _ de porte, bateler

 

E0

battement

nm batemint

 

C60

battement

batèdje, batemint ; (tringle couvrant la jointure d’un battant de croisée, etc.) côte (nf)

 

E0

battement

(pulsation) batemint ; provoquer un _ des lèvres en passant rapidement sur elles avec l’index ; le bruit produit mime approximativement le signifiant [b rw t], fé bèrwète (à on-afant)

 

S0

Batter

(n de famille) Batêr

 

S0

batterie

nf baterîye; batterie de cuisine , tos lès bidons, tos lès clicotias

 

C60

batterie

baterèye ; voy. bataille, rixe

 

E0

batteur

nm (qui effectue le battage du grain) bateû ; (joueur de grosse caisse) bateû d’ caîsse; (ouvrier qui prépare l’extraction des pierres) bateû d’ mine; (appareil ménager) bateû(r)

 

C60

batteur

(de gerbes, etc.) bateû ;  (au fléau pour le salaire du 2e ou 1erhoûturî, hoûtureû, hoûteleû ; groupe de _ au fléau, bate (nf) ; _ de pavé, bateû d’ pavêyes, rôleû, baligand, voy. coureur ; _ de cuivre, bateû d’ keûve (di Dinant) 

 

E0

batteur

un _ de grosse caisse, on boucheû d’ grosse kêsse ; (de tambour) bateû ; (anc.) (de faux) bateû ; c’ è-st-on bon bateû d’ fâs ; (pièce centrale de la batteuse) batwar ; drovi, rissèrer l’ batwar 

 

S0

 

batteuse

nf (machine agricole) machine à bate

 

C60

batteuse

 

bateûse, machine à bate ; ali­menter la _, voy. ALIMENTER

E0

batteuse

(à céréales) bateûse

 

S0

Battice

Batices (ås B., so lès B.), village

 

E0

battiture

spite di fonte, … d’ acîr, salêye, hamuslåde

 

E0

battoir

nm (pour le linge) bateroule (f); (pour le jardinage) balète (f); (expr) awè dès pîds come dès balètes , avoir les pieds comme des battoirs , grands et larges

 

C60

battoir

(de jardinier) bata, bate, bateû (, balû Vi., Fi., Str.) ; (de lavandière) bateroûle à l’ bouwêye, bouwerèce, sbate ; (espade ou écouche) spindje.  Voy. bat­tant, BATTE, BATTRE.

 

E0

battoir

(à linge) bateû (Te.), batîre (Lu.), batwar, ma [correspond au fr. mail], sbate (Ar. , As. , …) [forme préfixée de bate, déverbal de bate, battre] ; bate lès bagues (le linge) avou l’ ma ; _ à tapis, chlinke [de l’all. Schlinge, lanière de fouet] ; _ du fléau, martê do flê

 

S0

battre

[v] bate

se _ : s’ apougnî, (e-c) si bate, (o) s’ bate, (c) si pèloter, (e-c) si pingnî, (o) s’ pignî

 

G100

battre

v (donner des coups) bate, diner dès côps, p(è)loter, taper ; (expr) bate come one djaube , battre comme une gerbe ; bate come plâte , battre comme plâtre ; quand on vout bate on tchin, on trouve todi bin on baston , quand un veut battre un chien, on trouve toujours un bâton , qui veut la fin veut les moyens ; i lî a d’né l’ baston po-z-èsse batu , il lui a donné le bâton pour se faire battre , il a dévoilé son jeu et il a été battu ; on bat bin s’ tchin qu’ on nè l’ tûwe nin , on bat bien son chien sans le tuer , il y a des nuances dans le châtiment; (vaincre) batepèter ; nous les avons battus , nos l’s-avans batu ; veux-tu parier qu’à la course, je te bats encore , vous-se wadjî qu’ à l’ coûsse, dji t’ pète co ? ; il n’y en a pas à le battre , gn-a pont po l’ bate ; (frapper qqch dans un but précis) bate ; battre la récolte (procéder au battage) , bate li dinréye ; battre au fléau , bate au flaya ; battre à la machine , bate à l’ machine; (expr) bate à totes lès grègnes , battre à toutes les granges , être toujours du même avis qu’autrui ou, être opportuniste; ça s’ a passé à l’ cinse èwou-ce qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe , cela s’est passé à la ferme où le chien bat le beurre avec la queue , c’est une bonne blague mais je ne vous crois pas ; gn-a todi pèrsonne qui m’ vêrè bate dès waufes là-d’ssus , personne ne viendra me battre des gaufres là-dessus , personne ne me contredira ; on li freut bate l’ aîwe , on lui ferait battre l’eau , on lui ferait faire n’importe quoi ; (agiter pour mélanger) machî ; battre des œufs , machî dès-ous ; battre les cartes , bate lès cautes, mache, machî lès cautes; (frapper à coups répétés) bate ; avoir le cœur qui bat , awè s’ keûr qui bat ; battre légèrement , toqueter ; battre très fort , bouchî, toker ; battre la chamade , bate li bèrloke ; battre la mesure , bate li mèseure; (expr) awè s’ keûr qui bat come à on mauvi , avoir le cœur qui bat comme celui d’un merle ,  très vite; (loc) battre en retraite , foute li camp, riculer ; battre des mains , clatchî dins sès mwins ; batter du plat , rablader, rablaguer, fé l’ plat pîd

 

C60

battre

(se)vs’ acoleter, si bate, si capougnî, si coleter, si p(è)loter ; ils se battent , is s’ coletéyenut ; se battre longuement , si cobate ; ils se sont battus comme deux chiens , is s’ ont batu come deûs tchins; (expr) deûs bondjoûs ni s’ batenut nin , deux bonjours ne se battent pas , ne craignons pas d’être trop poli ; li cia qui n’ vout nin ièsse poké n’ a nin à-z-aler èwoù-ce qu’on s‘ capougne , celui qui ne veut pas recevoir des coups ne doit pas aller où on se bat ; quand lès tch’vaus s’ batenut, c’ èst qui l’ crèpe est vûde , quand les chevaux se battent, c’est que la mangeoire est vide ; s’ i vièreûve on pus fô qu’ li, i s’ batreûve avou , s’il rencontrait un plus fou que lui il se battrait avec lui (pour garder sa suprématie); se battre au corps à corps , toûrsyî

 

C60

battre

bate ; _ des mains, voy. applaudir ; _ un mélange, kibate, voy. pétrir ; _ la terre ensemencée, bate, faukî, baler, patiner, damer, tripeler, voy. batte, battoir ; _ la faux, (ri)bate li fås, (pour la première fois) di(s)foncer l’ fås; _ le briquet, voy. briquet ; _ les cartes, mahî lès cwårdjeûs ; _ la semelle, pèsseler ; _ le pavé, bate carasse, baligander, voy, cou­rir ; _ la breloque ou la campagne, voy. divaguer ; _ au fléau pour un salaire en nature d’un 2e ou d’un 1er, bate à (l’) hoûteure , hoûteler ; _ la tête des gerbes non déliées, dihoupi,  dishoupî,  di(s)pauti, dispoter ; voy. gerbe ; _ une seconde fois au fléau l’orge vanné où il reste encore des balles, fautrer, flaustrer, pautrer ; _ à coups de poing, de talon, etc., voy. frapper, rosser ; se _, si bate, si k’bate, si pingnî ; (par jeu) si toûrsî ; ils se battent encore, c’ èst co ‘ne fîye pingne èt breûsse ; voy. colleter, empoigner ; (vaches) se _ à coups de corne, bouter, si soukî, si k’ssoukî (, su hoy (Ma. ; s’ kèhoy Rob.) ; _ froid à qn, voy. froid ; vi (cœur, etc.) bouhî, toketer ; _ en retraite, si sètchî èvôye, voy. dé­guerpir ; p.p. battu : fer _, fiér batou, platène ; sol _, dègn ; sentier _, froté pasê ; partir comme un chien _, si såver l’ quowe è cou

 

E0

battre 1

1 vt (donner des coups (à une personne, à un animal)) bate ; sa fème li bat ; il è stî batou à mwart ; il è stî batou come on tchin ; (un adversaire) bate ; i s’ è fêt bate à plate couture ; (frapper (qqch) dans un but précis) bate ; (prov) i fât bate li fièr timps qu’ il èst tchôd ; on lî frot bate l’ êwe ; bate lès-oûs ; bate li boûre ; bate la fâs ; bate â flê ; bate l’ avon.ne, à l’ machine ; bate manôye ; bate mine ; bate lès cwâtes ; bate li tambour ; _ (un être animé) avec un bâton, chlâker ; chlâker on-afant, one vatche ; (au fig) se faire _ à plate couture, si fé chlâker ; dji m’ e fêt chlâker djouwant âs cwâtes avou zèls ; _ (un être animé) avec une trique, chlinker ; _ à coups de trique, triketer ; i s’ è fêt triketer ; _ à plate couture (au jeu), lon.ner ; i s’ è fêt lon.ner âs guîes ayîr à l’ nut’ ; vt (rosser) akijer, marcoter, spoûsseler ; dji l’ ê akijé come i fât ; akije-lu ! ; tu vas co t’ fé marcoter quand tu rintèrerès ; quand i r’vinrè, djo l’ sipoûssèlerê ! ; il l’a battu à coups de brosse à laver, i lî è froté la scrine avou l’ bwès à lâver ; ils se sont battus, (grossier) is s’ ont apicé pa la gueûye ; _ de nouveau (une personne) (frapper de nouveau), ribate ; i r’bat sa fème dupûs qu’ il è rik’minci à bware ; _ vigoureusement, kibate ; kibate lès-oûs ; rebattre (un objet) ribate ; ribate la fâs ; ribate (ou ristinde) la cougnîe ;

 

2 se _ (se donner mutuellement des coups), si bate, si crèssi ; is s’ ont batou come dès tchins; èles si crèssint, mâlureûs ! èt po dès bièstrîjes, co ! [de crèsse, crête (de gallinacé)] ; se _ (se donner de nombreux coups), si kibate ; is s’ ont k’batou tote la djoûrnêye ; se _ comme des chiffonniers, si bate come dès rawîjeûs (litt. aiguiseurs) ; se _  (livrer un combat), combate ; il è combatou en-Ukraine ; dj’ ê combatou longtimps po n’ rin avèr ;  se _ de nouveau (se donner mutuellement des coups une nouvelle fois), si ribate ; is s’ ont djà r’batou quékes côps ;

 

3 vt (frapper (qch) dans un but précis) bate ;

3a mi keûr batot ; _ violemment (en parlant du coeur), tchoker ; dj’ ê l’ keûr qui tchoke ;

3b l’ uch vint bate conte li mour ;

3c  _ (des gerbes de blé) sur un chevalet (li bok), chniker ; lêsse-mu lès djèrin.nes djâbes, dji lès chnikerê mu-min.me ; empl, absolt dj’ ons passé tote l’ après non.ne à chniker [probt de l’all. schnicken, faire des mouvements rapides] ; personne occupée à _ des gerbes de blé sur un chevalet, chnikeû, -eûse ; _ la campagne, bate lès tchamps ; 

3d _ les cartes, machi lès cwâtes ; _ une nouvelle fois les cartes, rimachi lès cwâtes ; opération où l’on bat les cartes, mache ; j’ai passé mon tour de _ les cartes, dj’ ê passé ma mache ; sa manière de _ les cartes procure un beau jeu, il è one boune mache ; (au jeu) _ (qqn) à plate couture, lui faire subir une lourde perte, pèter ; i s’ è fêt pèter ;

3e bate la mèsure ;

3f bate la pavêye ; bate la strâte ; bate la bèrloke ; bate sa flème ; il bat de l’aile (il périclite) (au point de vue santé, finances, etc.), i bat d’ l’ êle

 

S0

battu

, ue adj (qui a reçu des coups) batu (f bateuwe) un chien battu , on tchin batu ; des œufs battus , dès-ous machîs; (vaincu) batu ; nous sommes battus , nos-èstans batus, nos-avans pièrdu ; il ne se considère jamais comme battu , i n’ si done jamaîs po batu; suivre les chemins battus , fé come on-z-a todi faît; terre battue , dagn (m)

 

C60

battu

, -ue adj (qui a reçu des coups) batou, -oûye ; dès-afants batous ; dès-oûs batous ; (foulé, -ée ; durci, -ie) batou, -oûye ; on pâsê batou ; do l’ tère batoûye

 

S0

battue

nf trake, bateuwe

 

C60

battue

nf balowe, trake

 

E0

bau

(poutre)

 

E0

bauche

voy. torchis

 

E0

baudet

nm baudèt, bourike (f) ; marchand de baudets , bourikî; (expr) il èst come lès baudèts, i pèrirè pa lès pates , il est comme les baudets, il périra par les pattes ; i fait come on baudèt, i s’ ripwase à kèdje , il fait comme un baudet, il se repose avec sa charge sur le dos ; i faît do baudèt po-z-awè do laton , il fait le baudet pour avoir du son , il simule ; il è-st-ossi pèneûs qu’ on baudèt qu’ a rovî s’ nom , il est aussi embarrassé qu’un baudet qui a oublié son nom ; il èst tièstu come one bourike , il est têtu comme un baudet ; i vos faurè d’ abôrd on baudèt , il vous faudra bientôt un baudet (dit-on à qui porte des charges considérables) ; on n’ a jamais vèyu on baudèt ièsse pèlé , on n’a jamais vu un baudet qui fût chauve (dit le chauve) ; on baudèt qui fait à s’ tièsse, c’ èst l’ mitan di s’ noûriture , un âne (, celui) qui fait à sa tête est déjà à moitié satisfait ; on n’ saureut fé bwâre on baudèt qui n’ a nin swè (iron) , on ne saurait pas faire boire un baudet qui n’a pas soif (dit-on de qui refuse un verre); on pièd s’ savon à lâver l’ tièsse d’ on baudèt , on perd son savon à laver la tête d’un baudet (, quelqu’un de têtu) ; s’ i vos n’ alez nin è scole, i vos bouterè dès-orèyes di baudèt , si vous n’allez pas à l’école, il vous poussera des oreilles d’âne (disait-on à l’enfant qui refusait d’aller à l’école)

 

C60

baudet

bådèt ; voy. ane, chevalet

 

E0

Baudine

(n de famille) Baudine

 

S0

Baudouin

Bådwin

 

E0

Baudouin

, Bauduin (prénom m et n de famille) Baudwin

 

S0

baudrier

baudrî ; passer l’ baudrî dins la spalîre

 

S0

bauge 

bådje , voy. gite, terrier

 

E0

Baugnée

Bawgnêye, village (Ta. et Na.)

 

E0

Baugnez

Bawgné (Bévercé)

 

E0

baume

nm (qui adoucit les peines, les douleurs, les craintes) cela a mis un léger baume sur sa peine , ça a radoûci one miète si pwin.ne

 

C60

baume 1

nm borne;  au _, voy. réconfort

 

E0

baume 2

voy. caverne,  grotte

 

E0

Bauvir

(n de famille) Bauvîr

 

S0

bavard

, arde adj et n bèdelaud (-e), canlète (nf), vète (nf), linwiaud (-e), prétchaud (-e), ragadelaud (-e), ragadèle (nf), ramadjaud (-e), ravaudeûs (-e), tarame (sf), tchafiaud (-e) ; bavard impénitent , rakète (nf), tchawète (nf) ; « On l’ a à l’ bone quand li vîye clotche côpe li chuflèt aus vis bèdelauds d’ maîsses qui n’ ont jamaîs tot dit .» (A Henin); (expr) ièsse vacsiné avou one awîye di grafofone , être vacciné avec une aiguille de gramophone , être un bavard impénitent; qué molin à chwache !, quel moulin à écorce ! , quel bavard !

 

C60

bavard

, -e bavard, voy. hableur ; babiliård, -åde ; djåseû, caketeû, rameteû, tchafeteû, tchaketeû, -erèsse ; bouche bavar­de, babawe, badjawe ; personne bavarde, surtout femme, babawe, bablame, badjawe, (ra)cacaye, clabote, clapète, tarame, kimére, tchafète, tchawète, on tarara (, ratata, tarata, rametata),  on radja, on rabadja, on (ra)tchatcha, ine fameûse babile ou platène, ine sametrèsse, cacayetrèsse, ine Marèye tarame, tarime-tarame ; tchafouye, -yâ, -âde, -yerèsse ; limeteû, -erèsse, Mayane ; petite bavarde, glawène, tchamarète; un(e) _ insupportable, ine traze-linwes

 

E0

bavard

, -arde adj et n bavârd , -ârde ; n babouyâ (, -âde), bavète, câkète, clapète, plêtiâ (, -âde), ratata, tarâlète, tchafetâ (, -âde), tchafète, tchafouyâ (, -âde)  ; i gn-è pont d’ fin d’ avèr la pês avou twa, sacré babouyâ ! ; quelle _e, cette femme !, qué bavète, çusse fame-là !; qué clapète ! ; i n’ fêt nin à l’ rascontrer, ç’ plêtiâ-là ! ; sacré ratata !; c’ è-st-one vî tarâlète ! ; tês’-tu, tchafète ! ; fille ou femme _e, ramète ; sacré p’tite ramète ! ; fille ou femme bavarde (qui a la langue bien pendue) (et qqf méchante), tchâpin.ne ; one pètite tchâpin.ne, one vî tchâpin.ne ; (radoteur, -euse) tatasse ; nosse Michèl, c’ è-st-on tatasse ; èlle èst co bin tatasse ; personnage _ et rabâcheur, prédicateûr ; homme / femme très bavarde, câkèteû, -eûse 

 

S0

bavard, e

[adj-n] (o-c) tchafiaud, e, (o-c) canlète [nf], (o) bèrdèlaud, e, (o) tatelaud, e, (e) rameteû, se, badjawe

 

G100

bavardage

nm canletadje, ramadje, tchafiadje, tchatcha, rodelindje (,  rotelindje, baragwinadje) ; « dès canletadjes, qwè ! » (E. Gilliard) ; « Vos lî duvrîz fé djoker s’ rodelindje. » (E Gilliard)

 

C60

bavardage

bavârdèdje ; _ ennuyeux, radotage, avou tos sès prétchèdjes, i m’ câsse lès pîds

 

S0

bavarder

[v] (e-c) rameter, (o-c) tateler, (o-c) canleter, (o-c) tchafyî, (e) tchafeter, (o) bèrdèler

 

G100

bavarder

v canleter, ramadjî, tchafyî ; il bavarde , i canletéye, i ramadje, i tchafîye ; aller bavarder , aler à l’ canlète

 

C60

bavarder

, -age babilier, caketer, -èdje ; cacayî, -yerèye; caneter ; clapeter, rameter, -èdje, -erèye ; sameter, savener, tarameter, tchafeter, tchaketer ;  limeter, tchameter, barboter, tchafouyi, claboter, tchatcheler, trameter, laweter, bliweter, sin.mî , fé aler s’ linwe (, gawe, platène), fé dès tchiks èt dès tchaks ; aller _ chez la voisine, aler à l’ vihène ou à l’ porète , voy. voisinage et Babiller, CANCANER, CAQUETER, CAUSER, COM-MÉRER, JACASSER

 

E0

bavarder

vi (converser) bavârder, plêtyi ; dj’ ons plêtyi on quârt d’ eûre assone ; vi _ sans arrêt, djawyi, babouyi ; èle djawîe todi ; i babouye todi ; vi _ sans arrêt, parler à tort et à travers, tchafouyi ; quand èlle è tot fini d’ tchafouyi, èle n’ è rin dit ; tu as encore passé du temps à _, t’ ès co stî rawîji ! (de rawîji, aiguiser); les femmes sont encore occupées à _, lès fèmes rawîjant co

 

S0

Bavards

rue des _, rowe dès Bayås, à Liège

 

E0

bave

nf blèfadje (m), chêladje (m), chin.nadje (m), glète

 

C60

bave

glète ; tache de _, glète, -èdje, -eûre ; couvrir de _ ,diglèter ; filet de _ (enfant, cheval…), tchin.ne ; (chien enragé, cheval, vache…) same ; voy. écume

 

E0

bave

bâve ; il avot la bâve à l’ gueûye

 

S0

baver

[v] glèter, (o-c) blèfer

 

G100

baver

v blèfer, chêler, chinner, glaîryi, glèter, glumyî ; « Li mârine a satchî foû di s’ sacoche on blanc mokwè d’ potche bin r’plèyî èt l’ a d’ né à l’ comére po r’chourbu li p’tit Bêrt qui chin.neut . » (A Laloux) ; faire baver , faire venir l’eau à la bouche , fé glèter l’ minton; (limace) glumyî ; « li rodje lumeçon qui s’ trin.ne, en glumiant su l’ vôyelète » (Doumont)

 

C60

baver

glèter ; (enfant, cheval…) tchin.ner, -eler (, tchin.nyi , surtout de la vache qui a la cocotte) ; plaist fé dès tchin.nes du monte ; (des enfants) glisser; (récipient) lètchî ; _ de désir, djêrî, linweter ; _ de rage, samer, samener ; il bave de plaisir, il a si bon qu’ i glète.  Voy. RÉGURGITER

 

E0

baver

vi (laisser couler de la bave) baver ; nosse pètit bave tot l’ timps, i fêt co dès dints ; à _, en _ (souffrir) baver ; i m’ ann’ è fêt baver

 

S0

 

bavette

nf (bavoir) bavète, blèfwè, glètwè (m); (plastron) bavète ; la bavette du tablier , li bavète do d’vantrin; tailler une bavette , taper one divise

 

C60

bavette

glèteû, bavète, glètroû ; tailler une _ copiner, taper ‘ne copène, voy. causer, -ette

 

E0

bavette

(bavoir de bébé) bavète ; il è anicheté tote sa bavète ; tailler une _ (bavarder) tayi one bavète 

 

S0

baveur

, -eûse glètå, -åde, -eû, -eûse

 

E0

baveux

, euse adj blèfaud (-e), chêlaud (-e), chin.naud (-e), chin.neûs (-e), glètaud (-e)

 

C60

baveux

, -euse adj (qui bave) baveûs, -eûse ; lès bouledogues, c’ èst dès tchins baveûs

 

S0

Bavière

Bavîre ; à l’hôpital de _, à Bavîre

 

E0

Bavière

[hôpital de] _ (à Liège), Bavîre ; on l’ è mon.né à Bavîre

 

S0

bavoir

nm bavète (f), glètwè

 

C60

bavolet

nm bayolèt

 

C60

bavolet

[et ordt chapeau à _] barada, båbeû, bableû, båbau, badjolèt,  baleta, (tchapê à) gordine, rabagas’, halète

 

E0

bavure

 t d’arm, etc.) båbe, glèteûre ; (au fond d’une mortaise) mwèrhon (nm)

 

E0

bavure

(barbe qui hérisse le bord d’une pièce métallique) baveûre ; tu m’ rabatrès cès baveûres-là ; li cougn èst trop tinre, i gn-è dès baveûres

 

S0

 

baxter

nm baxter, bacstêr, botèye li cu au hôt (iron) (f) ; « Vos qui n’ a jamais stî au médecin vos-î là avou totès sôtes d’ ostèyes, dès fils èt dès-awîyes, dès botèyes qui pindèt l’ cu au-wôt, èt tot-on rédjimint d’ blancs moussîs qui v’s-atrape èt v’ cotaper  .» (A Henin)

 

C60

Bayard

Bayård; le cheval Bayard, li dj’vå Bayård, portant les Quatre Fils Aymon

 

E0

bayer

(aux corneilles) båyî ås steûles, … ås cwèrnèyes ; loukî è l’êr, ås-andjes, après lès steûles ; studî ås-asses ; _ après qch, djêrî so ou après, voy. convoiter, désirer

 

E0

bayer

vi _ aux corneilles, rêvasser, bâker ; bâker âs-âlouwètes, bâyi âs-âlouwètes

 

S0

bazar

nm (magasin) bazâr, botikerîye (f), botike ayayaye; (lieu en désordre) botike ayayaye, bousin; (affaires en désordre) sint-tchinis’ , tchinis’ , tchinistrîye (f)

 

C60

bazar 

bazår ;  voy.  boutique

 

E0

bazar

(attirail) bazâr, cayâ ; tot l’ bazâr astot plik-plok avâr là ; on l’zî è vindou tot l’ cayâ ; dji va spiyi l’ cayâ ; quel _, quand les petits s’en vont !, qué bazâr, quand lès p’tits a r’vont ! ; (truc, machin) bazâr ; c’ è-st-on gros bazâr qu’ il è acheté là

 

S0

 

bazarder

v foute au diâle, aus rikètes

 

C60

bazarder

vt (qqch), s’ en défaire rapidement (en vendant à bas prix, p. ex.) bazârder ; dj’ ê bazârdé totes mès bièsses ; il è bazârdé tot l’ bazâr !

 

S0

 

 

 

bazooka

bazouka

G0

 

Be.

Bèn-Ahin, comprenant Bin et Ahin

 

E0

béant

, ante adj (grand) au laudje ; les yeux béants , lès-ouys au laudje ; bouche béante , bouche au laudje

 

C60

béant

, -e voy. bée

 

E0

béarnais

, -e bèyarnès, -e ; sauce _e: sauce bèyarnèse

G0

 

béat

(t de jeu) bèyåtus’

 

E0

béatifier

voy. canoniser

 

E0

Béatrix

, -ice Bêtri

 

E0

beau

, belle, adj bia (f , bèle), (Rochefort , bé); un beau garçon et une belle gamine , on bia gamin èt one bèle  bauchèle ; une belle laitue , one bèle  salade ; du beau temps , do bia timps ; « lès bias bokèts da Victor Hugo » (A Henin); (expr) ci n’ èst nin l’bia qu’ èst bia, c’ èst ç’ qui plaît , ce n’est pas le beau qui est beau, c’est ce qui plaît ; bia come on p’tit Jésus , beau comme un petit Jésus ; bia come on tchin d’ monsieû , beau comme un chien de riche ; li pus bia cok ni pond pont d’ ou , le plus beau coq ne pond point d’œuf , la plus belle femme du monde ne peut donner que ce quelle a; on n’ saureut sôrti foû do satch qui ç’  qu i gn-a d’ dins , on ne saurait sortir du sac que ce qu’il y a dedans , id; (loc) avoir beau , awè bau ; avoir beau dire , awè bau dîre, awè bèle  à dîre, dîre bin ; on a beau faire et beau dire , on-z-a bau fé èt on-z-a bau dîre ; vous avez beau dire , vos d’djoz bin vos ! ; « Ayi, ti dis bin, twè mins i faut ièsse è m’ place po sawè ç’ qui c’  èst . » (A Laloux) ; « Vos-avoz bèle  à dîre, mais por on-ome come li, à trwès quart distrû pa l’ ôte guêre, i n’ faît nin auji rovyî dîj-noûf cint quatôze. » (R Hostin) ; avoir beau genre , awè bau jenre ; avoir beau jeu , awè aujîy; être dans de beaux draps , ièsse prôpe ; au beau milieu, è plin mitan ; à la belle étoile, à l’ uch; il y a belle lurette , gn-a longtimps ; l’échapper belle , li chaper bèle  ; recommencer de plus belle , ricomincî co pus fwârt

 

C60

beau

nm (la beauté) ci qu’ èst bia ; il aime bien le beau , il in.me bin tot ç’ qu’ èst bia; (choses de belle qualité) bia ; il n’ achète que du beau , i n’ achetéye qui do bia

 

C60

beau

, belle bê, bèle ; (vêtu avec soin) gåy, -e ; (petit et gracieux) nosé, -êye ; il fait très _, i lût lès qwate solos ; c’est bel et bon, c’ èst bê-z-èt bon ; tout _ !, tot doûs !, fez tot bê doûcemint, tot bèlemint ; j’ai _ faire, dj’ a bê fé, dj’ a bèle (d’) à fé ; on a _ dire, on-a bèle à (ou ) dîre ; tu as _ le nier, t’ as bê (, bon) l’ noyî, t’ as bèle à fé dè l’ noyî, ti n’ as nole avance à r’noyî, tè l’ pous bin noyî, nôye-lu tant qu’ ti vous ; vous l’auriez bien belle, vos l’ årîz bin hayète ou bin trop bèle ; il l’a échappé belle, i r’vint d’ lon, i deût l’ vôye à sint Lînå ; jouer la belle, djouwer l’ bèle ; en faire de belles, ènnè fé dès bèles, dès crånes ; tous plus beaux l’un que l’autre, chake å (ou à l’) pus bê ; aller voir sa belle, aler vèyî s’ crapôde, voy. amie

 

E0

beau

 

bê ; il èst pus bê qu’ on-afant d’ curé

 

S0

 

beau

 

tu as _ essayer, t’ ès bèle à sayi

 

S0

 

beau

 

S0

beau

, belle adj 1 (joli, -ie) bê, bèle ; on bê âbe ; il ont avou on bê p’tit valèt ; dès bês-afants ; èlle èst bèle a croker ; èlle è todi dès bèles-afêres à s’ mète ; i s’ è fêt bê po-z-aler à l’ dicâce ; il astint tortos â pus bê ; lès bèles plumes fèjant lès bês-ûjês ; bèle intrêye, lêde sôrtîe ; fé bèle pate ; fé bèle panse èt bèle mantche ; i n’ è pont d’ bèle quâlité ; (agréable) il è bèle vîe ; il è avou one bèle mwart ; li timps s’ rimèt â bê ; j’ai un beau jeu, dj’ ê on fwart djeû ; nous avons une belle avoine, dj’ ons one fwate avon.ne ; me voilà _ avec cela !, vo-me-là gây avou ça ! ;

2 (considérable, extraordinaire) (svt empl par antiphrase) bê, bèle ; il è co avou on bê afront ; c’ è-st-on bê mâlureûs ; il astot co dins on bê ètat ; tu ‘nn’ ès fêt dès bèles ! ; un beau jour, on bê djoûr ; notre garçon l’a échappé belle, nosse valèt è manké d’ bèle ; 3 adv avoir beau (+ infinitif), avèr bê (+ infinitif), avèr bèle à (+ infinitif), t’ ès bê niyi ; il ont bèle a-z-avèr dès sous, ça n’ vât rin d’ zèls ; dj’ ê bèle à fé ça n’ lî mousse nin à l’ tièsse ; v’s-avoz bèle à l’zî dîre ;

voir bel

 

S0

beau, belle

[adj] (o-c) bia, bèle, (e) bê, bèle

 

G100

beaucoup

[adv] (e) bråmint, (o-c) brâmint, bran.mint, (o-c) biacôp, (e) bêcôp

 

G100

beaucoup

adv biacôp, bran.mint, byin, dès masses, po fé ; j’en ai beaucoup , dj’ ènn’ a po fé ; il a beaucoup plu, il a bran.mint ploû ; il n’a pas beaucoup plu , i n’ a nin ploû dès masses ; il n’y en avait pas beaucoup , i gn-aveut nin biacôp, i gn-aveut wêre; beaucoup de, beaucoup de , bran.mint dès, branmint di ; je mange beaucoup de pain , dji mougne bran.mint do pwin ; il a beaucoup d’argent , il a bran.mint dès caurs ; beaucoup de beurre , bran.mint do bûre ; beaucoup de chance , byin dè l’ chance, bran.mint dè l’ chance; beaucoup de gens , bran.mint dès djins (NB « bran.mint » se construit avec les articles et substantifs au pluriel sauf s’il s’agit d’un partitif ; en outre, l’article n’est jamais élidé ; ex : gn-a branmint dès tchèyêres, gn-a brâmint dès maujones, gn-a brâmint dès-aubes, gn-a branmint do lacia, gn-a brâmint d’ l’ aîwe, gn-a brâmint do sauvlon; de beaucoup; il s’en faut de beaucoup , à biacôp près, à bran.mint près ; à  beaucoup , à bran.mint ; « Quand dj’ esteûve djon.ne è l’ maujone, nos estin.n à bran.mint dès-èfants : nos èstin.n à noûf. » (Albin Souldo, in « Lès Rabètes » , Namur, 1906)

 

C60

beaucoup

bêcôp, tot plin, bråmint, bran.mint, d’ råhon, crånemint, voy. énormé­ment, EXCESSIVEMENT, EXTRÊMEMENT ; _ de fois, tot plin dès côps, co traze côps, co cint côps ou fèyes,  ine h(i)ède di côps, tamints côps ; _ de bêtes, bêcôp (, tot plin, bråmint) dès bièsses, ine hiède di bièsses ; je ne voudrais pas pour _, dji n’ vôreû nin po gros ; il y en a _, ènn’ a po lès pon.nes

 

E0

beaucoup

brâmint ; il è nivé brâmint ; i bwat brâmint ; _ de, brâmint di, brâmint dès ; il ont brâmint dès djon.nes bièsses ; dj’ ê brâmint d’ l’ ovrèdje ; merci _, mèrci brâmint dès côps ; dins l’ timps, is vikint brâmint mî ; il èst brâmint pus malin quu s’ frére ; i gn-ann’  è brâmint qui sont sèrés asteûre ; i gn-è brâmint qu’ i gn-è qu’ on pinse qu’ il ont âk, èt qui n’ ont rin du tout ; pas _, nin dès masses ; i n’ travaye nin dès masses ; (très) droledumint ; il èst droledumint pus fwart quu lu ; il y en a _, i gn-ann’ è trâze à l’ dozin.ne ; notre vache a _ beuglé toute la nuit, nosse vatche è beûrlé d’ bèle tote la nut’ ; les moutons ont _ à manger, lès motons mougnant à plin.ne gueûye ; (= en une quantité telle qu’elle nécessite beaucoup d’ efforts) po lès pon.nes ; dj’ ê travayi po lès pon.nes ; rîre po lès pon.nes ; dès tchèdrons, i gn-ann-avot po lès pon.nes ; nosse curé è co baragwiné po lès pon.nes ; il a _ de chance, il è one chance di poûri ; il lui a donné _, i lî è d’né co bin ; il a lu cela sans _ d’attention, il è lî ça saquinemint ; nous avons _ ri, dj’ ons rî on bê vî côp (litt. « un beau vieux coup ») (pour marquer un haut degré une forte intensité)

 

S0

Beaufays

Bêfayi, village

 

E0

beau-fils

nm bia-fis

 

C60

beau-fils

bê-fis, fiyåsse ; ce n’est pas son _, c’est bien son propre fils, ci n’ èst nin si d’mèy-fis, c’ èst bin s’ dreût fis

 

E0

beau-fils

bê-fis

 

S0

beau-frère

[nm] (c) bia-fré, (e) bê-fré, (o-c) bia-frére, (e) sorodje

 

G100

beau-frère

nm bia-frére

 

C60

beau-frère

bê-fré, (anc.) sorodje , qui désigne proprt (à Ve, en ard., à Am., etc.) le mari de la sœur ou de la belle-sœur

 

E0

beau-frère

bê-frére

 

S0

Beaujean

(n de famille) Baujan

 

S0

Beaulieu

(hameau de la commune de Tenneville, anct commune d’Erneuville) Bêleu

 

S0

Beaumont

n. de 1. Bêmont (è B., à Sclessin ; etc.)

 

E0

Beaupain

(n de famille) Baupin

 

S0

beau-père

nm bia-papa, bia-pére

 

C60

beau-père

(d’un gendre) bê-pére; (d’un enfant du précédent lit) pa­råsse

 

E0

beau-père

bê-pére

 

S0

Beauraing

npr Biarin

 

C60

Beauraing

(ville de la province de Namur qui abrite un sanctuaire marial, suite aux apparitions de la Vierge en 1933) Baurin (l’appellation exacte : Biarin) ; la Sinte Vièrje è aparètou à Baurin ; lès vwayants d’ Baurin

 

S0

Beauregard

(officielt « Bairoua ») Bêr’wå, l.-d. de Liège

 

E0

Beaurepart

Bêr’på, l.-d. anc. de Liège

 

E0

beauté

[nf] (c) biaté, (o) biatè, (e) bêté

 

G100

beauté

nf (caractère de ce qui est beau) biaté ; de toute beauté , fwârt bia, fwârt bèle  ; c’ est une ville de toute beauté , c’ è-st-one fwârt bèle  vile ; se faire une beauté , s’ arindjî ; (en parlant d’ une femme) c’est une beauté , c’ è-st-one bèle  comére ; grain de beauté , tatche-di-djudas

 

C60

beauté

bêté

 

E0

beauté

bêté ; èle crèche en bêté ; bauté, dans : c’était une _ (une belle personne), ç’ astot one bauté ; elle est d’une _ moyenne, i gn-è d’ deûs sôrtes sins lèye (litt. « il y a de deux sortes sans elle » (= il existe des personnes plus jolies et des personnes plus laides)) ; il y a différents types de _, one bèle rossète n’ èst jamês lêde (litt. « une belle rousse n’est jamais laide »)

 

S0

Beauve

(n de famille) Bauve

 

S0

beaux-enfants

nm pl bias-èfants

 

C60

beaux-parents

[nm-pl] (o-c) bias-parints, (e) bês-parints, (o-c) bèlès-djins [nf-pl]

 

G100

beaux-parents

nm p, bèlès-djins (f), bias-parints

 

C60

beaux-parents

mes _, mes bês-parints, mès bèlès-djins, lès parints da m’ feume ou da mi-ome

 

E0

beaux-parents

bês-parints

 

S0

bébé

nm gnogno, pâpâ, (pitit) èfant ; nourrisson , èfant à l’ tète ; enfant emmailloté , èfant à l’ fachète ; «  Èle vèyéve voltî lès p’tits-èfants, minme lès cias à l’ fachète . » (E Gilliard) ; « Quand vos-èstîz su m’ choû, on p’tit gnogno qui m’ lacia glètéve foû d’ vosse bouche . » (E Gilliard)

 

C60

bébé

èfant è l’ fahète, voy. maillot ; poupå, påpå, pâpârd (Ma.), li p’tit, l’ èfant ; _ qui vagit, gnêgnê, gningnin, wêwê, rawetê

 

E0

bébé

terme affectueux à l’adresse d’un _, nounou ; mi p’tit nounou !

 

S0

be-bop

be-bop

G0

 

bec

[nm] bètch

 

G100

bec

nm bètch ; en forme de bec , bètchu (f bètcheuwe) ; ouvrir le bec comme le font les oiseaux qui attendent la becquée , rauyî; (bouche) ouvrir le bec , douviè s’ bouche ; c’est un fin bec , il in.me bin tot ç’ qu’ èst bon ; prise de bec , dispite ; jeune blanc bec , bèrdjot; (loc) clouer le bec , clawer l’ bètch, clôre li bètch ; (expr) lès-omes, i lès faut prinde pau bètch , les hommes, il faut les prendre par le bec ; lès pouyes ponenut pau bètch , les poules pondent par le bec , le rendement dépend de la nourriture; (extrémité pointue) bètch, bètchète (f) ; une bouteille à bec d’étain , one botèye à bètch di stin ; le bec de la clarinette , li bètchète dè l’ clârinète ; bec verseur , bûsia

 

C60

bec

bètch ; avoir _ et ongles, avu tos sès dints, avu boke et minton (pour se défendre en paroles) ; un fin _, ine fène gueûye ; _ d’un récipient, bètchuron, bûsète, tûturon ; _ de gaz, bèk di gåz’ ; prise de _, voy. chamaillis

 

E0

bec

bètch ; one prîse di bètch ; i vât mî on côp d’ baston qu’ on côp d’ bètch (syn. euphémique de gueûye (en parlant des humains)) ; cloyoz vosse bètch ! ; c’est un fin bec (un gourmet),  c’ è-st-on fin bètch ; (extrémité, pointe) bètch, golète ; on bètch di gâz, li golète do l’ pompe; (d’un récipient) bûse ; on moûdè à bûse ; la bûse do l’ cafetière ; la bûse do cokemâr ;  tomber sur un bec de gaz (être arrêté par une difficulté imprévue), toumer su on bètch di gâz 

 

S0

bécasse

nf bègasse

 

C60

bécasse

, -ine bègasse, -ène

 

E0

bécassine

nf bègassine ; bec-croisé nm crwèselé-bètch

 

C60

bec-croisé

creûhelé-bètch

 

E0

bec-d’âne

voy. bédane

 

E0

bec-de-canne

nm bètch-di-cane

 

 

C60

bec-de-corbeau

(pince coupante) bètch-di-cwarbâ

 

S0

bec-de-grue

voy. géranium

 

E0

bec-de-lièvre

nm bètch- di-lîve

 

C60

bec-de-lièvre

boke-di-lîve

 

E0

bec-de-lièvre

bètch-di-lîve, boutche-di-lîve

 

S0

becfigue

gros _, petit _, voy. pipit (des prés, des arbres)

 

E0

bêchage

nm fouyadje ; bêchage en surface , fouyetadje

 

C60

bêchage

foyèdje

 

S0

béchamel

de la _, do l’ sâce blanke

 

S0

bêche

[nf] (c) locèt [nm], (o) loucèt [nm], (e) pale

 

G100

bêche

nf (dont le manche est terminé par une boule) locèt (m), (Eghezée , cheûpia (m) ; Sombreffe , scoupia (m) ; Rochefort , paule) ; « on long scoupia, dès potèts d’ fleûrs por aler mète su l’ têre rimouwée au rèstia » (Jh Laubain) ; « I fouyot o corti, on l’ vèyot câsser lès rukes à grands côps d’paule . » (A Henin) ; (dont le manche est terminé par une poignée perpendiculaire) locèt d’ Flamind

 

C60

Bêche

en _, è Bètch, l.-d. de Liège

 

E0

bêche

påle, truvèle (, trouvale Wa., Od.), heûpia ; voy. pelle

 

E0

bêche

bèche, locèt, pâle (He, Mi., Te., …) ; foyi l’ corti avou la bèche ; voir locèt ; pâle

 

S0

bêcher

[v] (o-c) fouyî, (e) foyî

 

G100

bêcher

v (retourner la terre) fouyî ; bêcher en surface , fouyeter ; je n’ ai pas encore terminé de bêcher mon jardin , dji n’ a nin co tot faît d’ fouyî m’ corti

 

C60

bêcher

foyî (, fouyî Du. ; ard. foy) ; _ de nouveau, rifoyî ; (irrégulièrement) paleter ; (légèrement) bètchî, bètcheter, foyetiner, rifouyeter ; la partie bêchée, li foyî ; voy. COMMENCER

 

E0

bêcher

vt foyi ; dj’ ê djà foyi m’ corti ; empl absolt dji va ataker à foyi ; doû-ce qu’ èst la bèche po foyi ?;  _ une nouvelle fois, rifoyi ; dji pou bin r’foyi ç’ cwane-là, télemint la tère èst dure ; empl absolt je retourne _ pendant une heure,  dji va co foyi one eûre ; personne qui bêche, foyeû ; c’ è-st-on bon foyeû

 

S0

Bechet

(n de famille) Bèchèt

 

S0

bêcheur

, euse n (qui retourne la terre) fouyeû (m)

 

C60

Bechoux

(n de famille) Bètchou

 

S0

bécot

, -ter voy. baiser, -oter

 

E0

bécot

donner fréquemment des _s à (qqn), cabitchi ; i la cabitche tot l’ timps ; se donner fréquemment des _s, si cabitchi ; is s’ cabitchant voltî ; personne qui donne volontiers des _s, cabitchâ (, -âde), rabitchâ, -âde

 

S0

bécoter

v rabètchî

 

C60

bécoter

(se)vsi bètchoter si rabètchî ; se bécoter en public , fé dès- amouchetûres

 

C60

bécoter

se _ (s’embrasser), si lètchi ; is s’ lètchant todi

 

S0

 

becquée

nf bètchîye ; porter la becquée , pwârter l’ bètchîye

 

C60

becquée

bètchîe ; lès-arondes apwartant la bètchîe à leûs djon.nes 

 

S0

becquerel

becquerel

G0

 

becqueter

v  bètcheter, bètchî ; becqueter à plusieurs reprises , rabètchî ; action de becqueter , bètchadje (m), bètchetadje (m)

 

C60

becqueter

voy. béqueter

 

E0

becqueter

vt (frapper du bec) bètchi ; li tchèt s’ è fêt bètchi pa la coverèsse ; lès poyons vont bin vite disclôre, lès-oûs sont djà bètchis ; (piquer avec le bec) bètcheter ; lès poyes ont bètcheté totes lès salâdes ; (manger sans beaucoup d’appétit) bètcheter ; ç’ n’ èst nin mindji, c’ èst bètcheter qu’ tu fês là ;

(à coups répétés) kibètchi ; la poye l’ è k’bètchi tote la mwin

 

S0

bedaine

nf badrike, bèdaîne, capotine ; « Ci qu’ on-z- adouyeut l’ prumî, c’ èst s’ ronde badrike qui fieut boûseler si tch’mîse . » (A. Laloux)

 

C60

bedaine

bodène, bodèt, (nm), rouhale

 

E0

bedaine

bardache, basâne, beudêne, briyoche ; i ‘nnè one, di bardache ; qué basâne qu’ il è ! ; il è one fâmeûse beudêne ; il è pris do l’ briyoche

 

S0

bédane

nm bèdâne (f)

 

C60

bédane

bèdène

 

E0

bedeau

nm bèdau, tchèsse-tchins

 

C60

bedeau 

bèdå, tchèsse-tchin

 

E0

bédégar

nm baube-di-bon-Diè (f), baube-di-Jwif (f), pome di ronche (f)

 

C60

bédégar

båbe dè (ou d’ å) bon Diu

 

E0

bedon

, bedonnant voy. bedaine, obèse

 

E0

bée

adj f bouche bée , bouche au laudje, paf; il est resté bouche bée , il a d’mèré avou s’ bouche au laudje, il a d’meuré tot paf

 

C60

bée

[rester] bouche bée, li boke å lådje ; abâbyi (La.) ; voy. aba­sourdi, quia

 

E0

bée

il était bouche bée, i drovot la boutche pus grande quu lès-ûs

 

S0

beefsteak

nm buftèk

 

C60

béer

v (avoir la bouche ouverte en regardant qqch) skèrwaîtî ; béer d’étonnement , fé dès-ouys ; rester bouche bée , dimèrer avou s’ bouche au laudje, dimèrer tot paf, fé dès-ouys di rin.nète è coûtches; (être grand ouvert) ièsse au laudje

 

C60

Beez

npr

 

C60

Beffe

Bêfe, village

 

E0

beffroi

nm cloke-pôrte (f)

 

C60

beffroi

voy. belle-fleur 2

 

E0

bégaiement

nm bèguiadje

 

C60

Bégard

Bègå ; rue des _, lès grés dès Bègås, à Liège

 

E0

bégayer

[v] (o-c) bèguyî, (e) bètcheter

 

G100

bégayer

v bèguyî; ils bégaient , is bèguîyenut

 

C60

bégayer

, -aiement bètcheter, -èdje, -erèye ; bèguî, bèketer, båbote, hèbèter, hakyî, haketer ; _ par accident, hokeler ; d’un enfant qui essaie de parler, voy. babiller. Voy. BREDOUILLER.

 

E0

bégayer

vi bèguèyi, hakiè (Te.) ; i bèguèye tot l’ timps 

 

S0

bégayeur

, -euse n bèguèyâ (, -âde),  hakiâ, -âde (Te.)

 

S0

Begge

sainte _ (d’Andenne), sinte Bètche

 

E0

bégonia

bégogna ; on bê partêre du bégognas

 

S0

bègue

adj et n bèguiaud (-e)

 

C60

bègue

bètchetå, -åde ou -eû, -eûse; bèguiå, bègueûr, bèketå (, -eûr ), båbot, båboteû, hèbèteû, (ard.) hakiâ, -ieûr (, hèkeleûr Vi.)

 

E0

bégueule

nf bèguène, décin.ne, popioûle, sinte-nitouche ; voy. mi­jaurée, prude

 

E0

béguin

nm (coiffe) béguin, bèguinète (f) ; (amourette) amourète (f)

 

C60

béguin

(d’enfant) bèguin ; fam avoir un _ pour qn, avu ‘ne bonète po…

 

E0

béguin

(anc.) (bonnet d’enfant) bèguin ; èlle astot si bèle avou s’ pètit bèguin

 

S0

béguinage

bèguinèdje

 

S0

béguine

nf bèguène

 

C60

béguine

, -age bèguène, nonète ; bèguinèdje ; voy. religieuse

 

E0

béguine

(religieuse) bèguine ; elle est entrée chez les _s (au couvent), èlle è rintré dins lès bèguines ; elle va à l’école chez les _s (elle fréquente une école tenue par les religieuses), èle va à scole amon lès bèguines ; li Bwès dès Bèguines, lieu-dit entre Bras et Tarchamps (commune de Bastogne) 

 

S0

Beho

à B’hô, village

 

E0

beige

adj bêje, coleûr sicaugne d’ ou ; une jupe beige , one cote coleûr sicaugne d’ ou

 

C60

beige

(jaunâtre) (soie, laine _) crin.me

 

E0

beigne

nf bègne, boûrsia (m)

 

C60

beignet

nm tortia ; pâte cuite contenant une pomme , raubosse

 

C60

beignet

bêgnèt ; espèce de _ sans fruit, crostilion ; (plat et carré) totelèt  ; _ de farine d’avoine ou de sarrasin, groumote, -ète

 

E0

beignet

bêgné ; dès bêgnés âs poumes ; genre de _ frit dans l’huile, croustiyon

 

S0

béjaune

nm blanc-bètch

 

C60

béjaune

voy. niais

 

E0

bel

adj m sing et adv bèl (dans quelques loc.) : c’ è-st-on bèl ome (qqf bê ome) ; c’ è-st-on bèl âje (qqf bê âdje) po mori ; ça n’ è nin on fwart bèl aspèt ; il èst bèl èt bin po l’ djâle ; voir beau

 

S0

bél(o)uga

bèlouga

G0

 

bélandre

nf bilande

 

C60

bélandre

voy. bateau

 

E0

Belche

(n de famille) Bèlje

 

S0

bêlement

nm bêladje

 

C60

bélemnite

mohia di steûle

 

E0

bêler

v bèdeler, bêler, fé bê

 

C60

bêler

, -ement bêler, -èdje

 

E0

bêler

vi (en parlant des moutons, des chèvres) bêler ; lès motons ont bêlé tote la nut’

 

S0

belette

nf mârcote

 

C60

belette

marcote

 

E0

belette

bascolète ; gn-è one bascolète qui vint mougni tos lès-oûs d’ mès poyes

 

S0

belge

adj et n bèlje

 

C60

Belge

n Bèlje ; is vikant co come lès-ancyins Bèljes (adj belge, bèlje)

 

S0

Belge

(n de famille) Bèlje

 

S0

Belgique

nf Bèljike

 

C60

Belgique

Bèljike 

 

S0

Belgrade

npr Bèlgrâde

 

C60

bélier

[nm] bassî, (o-c) bèrau, (e) bara, (o) couyu

 

G100

bélier

nm (animal) bassî, bèrau ; rechercher le bélier, bèroter ; action de rechercher le bélier, bèrotadje (m); notre brebis recherche le bélier (est en rut), nosse bèrbis bèrote

 

C60

bélier

bassî, bara, roubin ; (machine) roubin, mouton

 

E0

bélier

basin, bara (Ra.) ; i quîrt on basin po sès bèrbus

 

S0

belladone

nf bèle-madame

 

C60

belladone 

bèle-dame

 

E0

belladone

(communément appelée belle-dame) bèle-dame

 

S0

Bellaire

Bèlêre, village

 

E0

bellâtre

voy. adonis

 

E0

belle

nf (jeu) maîsse (m) ; cette fois on joue la belle, ci côp-ci, on djoûwe li maîsse; (s’évader) faire la belle, foute si camp, péter èvôye

 

C60

belle

n (partie décisive entre des joueurs qui sont à égalité) bèle ; djouwer la bèle ; (partic. au jeu de couyon) (partie qui doit départager les adversaires ayant remporté chacun une manche) mâline ; jouer la _, aler à mâline ; faire la _ (s’évader), fé la bèle

 

S0

belle-dame

bèle-dame

 

E0

belle-dame

(belladone) bèle-dame

 

S0

belle-de-jour 

bèle-di-djoû

 

E0

belle-de-jour

(liseron) (communément appelé _ parce que ses fleurs s’ouvrent pendant la journée) bèle-di-djoûr

 

S0

belle-de-nuit

bèle-di-nut’

 

E0

belle-de-nuit

(mirabilis) (communément appelé _ parce que ses fleurs s’ouvrent le soir) bèle-di-nut’

 

S0

belle-d’un-jour

bèle-d’-on-djoû

 

E0

Belle-Eau

(hameau de la commune de Vaux-sur-Sûre, anct commune de Sibret) Bèle-Êwe

 

S0

belle-famille

nf bèle-famile

 

C60

belle-fille

[nf] (e-c) bèle-fèye, (o) bèle-fîye

 

G100

belle-fille

nf bèle-fèye

 

C60

belle-fille 

bèle-fèye

 

E0

belle-fille

bèle-fêye

 

S0

belle-fleur 1

(pomme) bèle-fleûr

 

E0

belle-fleur 2   

(houill.) bèle-fleûr

 

E0

bellement

adv bèlemint

 

C60

bellement

bèlemint

 

E0

bellement

(modérément) bèlemint ; fê tot bèlemint

 

S0

belle-mère

nf bèle-mére, bèle-moman

 

C60

belle-mère

bèle-mére (d’un gendre); måråsse (d’un enfant du précédent lit)

 

E0

belle-mère

bèle-mére 

 

S0

belle-sœur

nf bèle-soû, sorodje

 

C60

belle-sœur

béle-soûr

 

E0

belle-soeur

bèle-seûr

 

S0

Bellevaux

Bèle-Vau

 

C60

Bellevaux

(lez-Malmedy) Bèlevâ, vil­lage ;  Bèlevå, l.-d. de Grivegnée, etc.

 

E0

Belle-Vue

(écart de la commune de Tenneville, anct commune d’Emeuville) Bèle-Vuwe

 

S0

belliqueux

, euse adj batayeûs (-e), pèloteûs (-e)

 

C60

beloce

, -cier såvadje biloke, -î ; biloke di pourcê, bilokî d’ pourcê ; bioke du tchin (Ch.), tchåwê d’ pourcê (War.) ; voy. prune, -ier

 

E0

belvédère 

bèlvèdêre

 

E0

bémol

nm bémol

 

C60

ben

 

interj (bien) ben oui !, à bè ây !

 

S0

Bende

Binde, village

 

E0

bénédicité

nm bènèdicité

 

C60

bénédicité

bènèdicité

 

E0

bénédicité

bènèdicité ; la bènèdicité do pôve

 

S0

bénédictin

, ine n bènèdictin (-e)

 

C60

bénédictin

, -ine bènèdictin, -ène

 

E0

bénédictin

bènèdictin

G0

 

bénédictin

, -ine n bènèdictin, -ine

 

S0

bénédiction

nf (grâce accordée par Dieu, bonheur, chance) bènèdicsion ; c’ est une véritable bénédiction , c’ è-st-one vraîye bènèdicsion; (action de bénir les gens) bènèdicsion ; nous avons eu la bénédiction , nos-avans ieû l’ bènèdicsion; (action de bénir qqch) bènichadje (m) ; la bénédiction de l’église , li bènichadje di l’ èglîje

 

C60

bénédiction

bènèdicsion, bènihèdje

 

E0

bénédiction

bènèdicsion; la bènèdicsion do Sint-Sacreumint ; la bènèdicsion dès fosses ; do timps parèy, c’ è-st-one bènèdicsion do bon Dju

 

S0

bénéfice

nm gangne (f), bènèfice ; c’est votre bénéfice ? , c’ èst vosse gangne, ça ? ; faire un bénéfice sur , fé on sou di ; malgré tout, j’ ai fait un bénéfice sur mes pommes de terre , dj’ a tot l’ min.me faît on sou d’mès canadas

 

C60

bénéfice

bènèfice ; le _ est en raison du capital, pus d’ pourcês, pus d’ tripes ; où il y a un _ à faire, la foule arrive, wice qu’ i n-a dès djèyes, i n-a vite dès warokês

 

E0

bénéfice

bènèfice (, bènèf) ; il ont fêt dès fâmeûs bènèfices ; ils travaillent pour un maigre _, is travayant à p’tit bènèfice ; faire de plantureux _s, fé s’ lârd ; le _ est proportionnel à la quantité de marchandises vendues, c’ èst l’ dèbit qui fêt l’ profit

 

S0

 

bénéficier

v awè l’ bènèfice, gangnî; c’est encore lui qui a bénéficié de cette situation , c’ èst co li qu’ a gangnî dins ç’t-afaîre-la

 

C60

bénéficier

vi bènèficyi ; bènèflcyi d’ one faveûr

 

S0

 

bénéficier 1

nm bènèficî 

 

E0

bénéficier 2

v bènèficî ;  voy.  pro­fiter

 

E0

bénéfique

adj les congés lui ont été bénéfiques , lès condjîs lî ont faît do bin

 

C60

benêt

adj m et nm Djan-cocôye, doûs-trimpè ; « Ti pinsereus bin qu’ lès cinsîs d’ Awagne, c’ èst doûs- trimpès, po n’ nin sèpe èwou qu’ on l’s-èmine . » (A. Laloux)

 

C60

benêt

bènèt, båbau, båbî-båbau, bambêrt, båbinème, boubêrt, boubiè, boubièsse, bièsse, bonasse, èmîssé, ènocint, copére, nåninou, nåno, nono, tautî (Ma.), daudi (Sto.) ; c’est un _, c’ è-st-on bouname, … on dêdê, … ine bwèhe, c’ èst co onk po-z-aler è paradis dès-åwes ; mari _, Tchihan-Marôye (, -macoye,  -potadje) ; voy. béotien, CRÉDULE, IMBÉCILE, LOURDAUD, NIAIS, NIGAUD

 

E0

benêt

(niais) niyâ

 

S0

bénévole

n boute-po-rin, qui vout bin travayî sins ièsse payî; ce sont tous des bénévoles , c’ èst tortos dès cis qui volenut bin travayî sins ièsse payî

 

C60

bénévolement

adv po rin, sins s’ fé payî; ils font cela bénévolement , is boutenut po rin, is faîyenut ça sins s’ fé payî

 

C60

bénévolement 

bonassemint

 

E0

bénin

, igne adj (sans conséquence grave) nin grâve ; c’est bénin , ci n’ èst nin grâve, ci n’ èst quausu rin ; ce sont des maladies bénignes , ci n’ èst qu’ dès p’tits maus, c’ èst dès claus d’ vacha

 

C60

bénin

remède _, doûs r’méde

 

E0

béni-oui-oui

nm c’est un béni-oui-oui , i dit todi « âmèn’ » à tot, i faît come li robète di crôye, i bat à totes lès grègnes

 

C60

bénir

[v] bèni

 

G100

bénir

v bèni; nous bénissons , nos bènichans; (expr) bènis’! (dit-on à qui éternue) , que Dieu vous bénisse !; bénir à nouveau , ribèni ; action de bénir à nouveau , ribènichadje (m)

 

C60

bénir

bèni,  sègnî : Dieu bénisse votre entreprise, qui l’ bon Diu v’s-èl sègne ; Dieu vous bénisse, Diu v’ bènihe (, -isse), …bènèye

 

E0

bénir 1

 

 

 

vt bèni ; nosse curé è bèni la mâjon èt lès stâves ; (à l’ adresse de qqn qui éternue) quu le bon Dju t’ bèniche èt quu l’ djâle t’ apice ! (litt. « que le bon Dieu te bénisse et que le diable t’ attrape ») ; _ de nouveau, rubèni ; il ont télemint avou dès mèyins qu’ il ont fêt r’bèni li stâve 

 

S0

 

 

 

bénit

, ite adj bénit (-e) ; pain bénit , pwin bènit ; eau bénite , bènite aîwe ; bougie bénite , tchandèle bènite

 

C60

bénit

, -e (médaille, etc.) bèni, -èye; c’est pain _ pour lui, c’ èst pan bèni por lu, dji li keû bin, c’ èst tot d’ on ; de l’eau bénite, dè l’ bènite êwe (, bèneûte êwe) ; voy. buis, cierge

 

E0

bénit 2

, -ite adj bèni ; do pwin bèni ; one mèdaye bèni do l’ Pâke ; la forme bènite (antéposée au nom) subsiste dans quelques loc : do l’ bènite êwe ; la bènite tchandèye

 

S0

bénitier

nm bènitî; (expr) fé s’ bènitî , faire son bénitier , pleurer en avançant la lèvre inférieure ; i s ‘cochoyeut come on diâle dins on bènitî , il se débattait comme un diable dans un bénitier ; li diâle èst co dins l’ bènitî , le diable est encore dans le bénitier , il est encore en colère

 

C60

bénitier

bènitî (, bèneûtî)

 

E0

bénitier

bènitî ; i s’ è dismon.né come on diâle dins on bènitî 

 

S0

benjamin

, ine, s, daîrin (f daîrène), raculot (m), scurlot (m), skirlot (m), skirlou (m)

 

C60

Benjamin

npr Binjamin, diminutif Jamin

 

C60

benjamin

li p’tit, li pus djon.ne, li houlot, li rawète, voy. culot ; (chéri) fifis, djodjo, dodå, doudou, voy. chéri

 

E0

benne

nf bène ; contenu d’une benne , bèneléye

 

C60

Benoît

npr Bènwèt

 

C60

Benoît

Bènwèt; au Val-Benoît (l.-d.), à l’ Vå-m‘neûte

 

E0

Benoît

Beunwat

 

S0

benoîte

_ commune, nf ièbe di feu

 

C60

benoîte

jèbe di pwèrfi, jèbe du feû

 

E0

Benonchamps

Beunontchamp (village de la commune de Bastogne, anct commune de Wa.) ; surnom des habitants : lès Grèvèsses

 

S0

 

 

Bens

, Bentz (n de famille) Bèn’s’

 

S0

benzène

benzène

G0

 

béotien

copêre di Dinant, coupêre d’après Bastogne (Vi.), leûp du Stimbièt (Ve)

 

E0

bèque-bois

voy. pic 1

 

E0

béquer

, -ée bètchî, -èye

 

E0

béqueter

v  bètcheter, bètchî ; becqueter à plusieurs reprises , rabètchî ; action de becqueter , bètchadje (m), bètchetadje (m)

 

C60

béqueter

bètcheter ; (en tout sens) kibètcheter ; (dans le gravier) grévî ; venir _ à l’hameçon, abètchî

 

E0

béquillard

potche-à-crosses

 

E0

béquille

[nf] crosse, crossète

 

G100

béquille

crosse ; petite _, crossète

 

E0

béquille

crosse (crusse Ar. , Com., …) ; i martche avou dès crosses ; _ que l’ on place sous le(s) limon(s) pour le(s) soutenir durant le chargement, dame ; mète li bignon su dame ;  _ qui remplace une roue arrière du chariot lorsqu’on ôte cette roue pour permettre un chargement plus aisé du bois de ce côté-là du véhicule, guîe

 

S0

béquille(s)

nf crosse(s), crossète(s);  marcher en s’aidant de béquilles , roter à crosses, à crossètes

 

C60

béquiller

roter à crosses ou avou dès crosses ; _ la terre, bètchî, bètcheter

 

E0

berce

nf (plante) panauche

 

C60

berce 1

(berceau) bîce (bîrçoû Te.) ; di ç’ timps-là, t’ astos co à l’ bîce

 

S0

berce 2

(grande ombellifère à fleurs blanches) (heracleum sphondylium) chèrlin ; li talus èst plin d’ chèrlins [peut-être à rapprocher de formes all. dialectales telles Scharling, Schierling, qui désignent des plantes similaires]

 

S0

berce branc-ursine

(såvadje) panåhe, clèdjot, flahou, bûsê, panâfe, hûtê, flûte, tûtelê,  macidône

 

E0

berceau

[nm] (o) bèrce, (c) bêrce, (e) banse

 

G100

berceau

nm bêrce (f); (expr) il a tchèyu foû di s’ bêrce èstant èfant , il est tombé de son berceau quand il était petit , il en garde des séquelles au point de vue intelligence; inocint come on-èfant à l’ bêrce , innocent comme un enfant au berceau ; rouf!, l’ èfant foû dè l’ bêrce à quatre eûres au matin su lès bleuwès pîres ! (iron) , vlan !, l’enfant en bas du berceau à quatre heures du matin sur les pierres bleues (dit-on lors d’un événement soudain et imprévu)

 

C60

berceau

banse ; (en osier) corbîe ; _ d’enfant, rèpse 

 

S0

berceau 1

(d’enfant) banse (nf), banselète (nf), bérce ; support du _, hosseû, bîrceû (Ja.) ; enfant au _ , èfant è l’ fahète ; _ de verdure, gloriète

 

E0

berceau 2

tir au _, voy. bersaut

 

E0

bercement

nm bêrçadje

 

C60

bercer

v (balancer (comme) dans un berceau) bêrcer, bêrcî ; on le berce , on l’ bêrcéye (du verbe bêrcer), on l’ bêrce (du verbe bêrcî) ; (balancer dans ses bras) covaner; « Oyi ,c’ èst ça; c’ èst sovint l’ môde, qu’ on tchante, èt qu’ on covane on-èfant quand i dwèt. » (Alphonse Sacotte, in . « Li dèclarâcion da Tchantchès », Namur, 1905)

 

C60

bercer

, -ement (enfant) hossî, -èdje ; bércer (St., Fa., -î Ma.), -èdje; _ l’enfant dans ses bras, nan.ner l’ èfant ; voy. BALANCER

 

E0

bercer

vt bîrci ; on l’ bîrçot dès-eûres â long po l’ rapâjeter

 

S0

berceur

, euse adj qui bêrcéye (du verbe bêrcer), qui bêrce (du verbe bêrcî)

 

C60

berceuse

nf bêrceûse ; chanter une berceuse , tchanter one bêrceûse

 

C60

berceuse  

(chanson) hosseûse

 

E0

Bercheux

(village de la commune de Vaux-sur-Sûre., anct commune de Juseret) Bêrtcheû ; gentilé: lès Bêrtcheutiès

 

S0

Berck

, Berg, Bergh (n de famille) Bèrk

 

S0

béret

nm bèrèt ; béret alpin , polau

 

C60

béret

bèrèt

 

E0

béret

bèrèt ; (plaist) nom donné au _ des chasseurs ardennais, flate

 

S0

bergamote

nf (pwâre di) bèrgamote

 

C60

bergamote

(esp. de poire) bèrgamote,  peûre di rouwå ; (essence parfumée)  bèrgamote ; voy. MENTHE

 

E0

bergamote

(variété de poires fondantes) bèrgamote

 

S0

berge

nf (bord exhaussé) pèrèt (m)

 

C60

berge

bwérd (, bôrd La.) de rivière, de ruisseau; tèra, orî, hoûrlê, bora (Coo, Vi. ; t de pêcheur lès trûtes ribatèt lès boras, les truites fréquentent les berges aux herbes aquati­ques)

 

E0

berge

la _ du ruisseau, li bord do ruchê

 

S0

berger

[nm] (o-e) bèrdjî, (c) bièrdjî

 

G100

berger

, ère n bièrdjî (f bièdjerèsse) ; étoile du berger (Vénus), stwèle do bièrdjî; chien de berger , tchin d’ bièrdjî; chien berger , tchin d’ vatches, bèrjot; (expr) quand lès bèrjots n’ bawenut pus, lès bèrbis s’ pièdenut , quand les bergers n’aboient plus, les brebis se perdent , quand le maître n’est plus là pour faire des remontrances, les enfants font des bêtises

 

C60

berger

bièrdjî ; voy. chevrier, HERDIER,  PATRE,  PORCHER.  VACHER ; étoile du _, voy. vénus

 

E0

berger

bèrdjî

 

S0

bergère

bièrdjîre, bièrdjîrèsse (, bièdjerèsse ); voy. vachère

 

E0

bergerie

nf bièdjerîye, stauve aus bèdots (m) ; râtelier de bergerie , biêr

 

C60

bergerie

bièrdjirèye, bièdjerèye, stå d’ moutons

 

E0

bergerie

bèdjerîe ; i n’ fât nin rassèrer l’ leûp à l’ bèdjerîe

 

S0

bergeronnette

[nf] (o-c) hosse-cu [nm], (c) hosse-quèwe [nm], (e) hosse-quowe [nm], (e) tchirou [nm]

 

G100

bergeronnette

nf bèguinète, morète, hosse-cu (m), hosse-queuwe (m) ; bergeronnette printanière , djane hosse-cu (m)

 

C60

bergeronnette

hosse-quowe (nf) (, hosse-quawe Ve), hosse-cou (nm), trosse-quawe, tchirou (nm) ;  _ grise, grîse (ou blanke) hosse-quowegris (ou blanc ou gros) tchirou ; _ printanière, djène hosse-quowe, (spéciat) tchirou ; _ des ruisseaux, hosse-quowe d’ êwe

 

E0

Bergerue

en _, è Bièrdjîrowe, à Liège

 

E0

Bergilers

B’djîlé, village

 

E0

Berguème

(hameau de la commune de Tenneville) Bèrguème

 

S0

Berhain

(écart de la commune de Bertogne, anct commune de Flamierge ; n de famille) Bèrhin

 

S0

berkélium

bèrkèliom’

G0

 

berlaine

bèrlin.ne

 

E0

Berleur

à Bièrleû, village

 

E0

berline

(benne roulante permettant le transport des pierres, du charbon) bèrline

 

S0

Berloz

Bièrlô, village

 

E0

berlue

nf burlûre ; avoir la berlue , awè l’ burlûre, ièsse bablu (f ièsse bableuwe)

 

C60

berlue

avoir la _, èsse (ou vèy) tot bablou, avu l’oûy Pérèye ; loukî po lès cwèrnètes (,…cwèrnèts), si forloukî, vèy ou loukî dobe,  prinde ou vèyî boûf po vatche

 

E0

Bernadette

Bèrnadète ; sainte _ (Soubirous) (fêtée le 1 avril), sinte Bèrnadète

 

S0

Bernalmont

Bièrnåmont, l.-d. de Vottem

 

E0

Bernard

, -ine Bernard, -ène, -ine (dimin. Nardine)

 

E0

Bernard

, Bernardine Bèrnârd, Bèrnârdine

 

S0

Bernay

lieu-dit entre Villers-la-Bonne-Eau et Lutremange (commune de Bastogne), Bèrnê

 

S0

berne

mettre le drapeau en _, mète li drapau à mèy dè l’ pîce

 

E0

Berneau

Bièrnaw, village

 

E0

berner

[v] couyoner, èmantchî, (o) amantchî, (e) djonde, (o) r’lèver pa l’ cingue

 

G100

berner

v  atraper, awè; (expr) pèneûs come on r’naud qu’ one pouye aureut ieû , embarrassé comme un renard qu’une poule aurait berné

 

C60

berner

baleter, èmantchî ; voy. attra­per

 

E0

berner

 

vt (tromper) asticoter ; wête à ti, i quîrt à t’ asticoter ; il m’ a berné, i m’ è djouwé cink lignes ; (iron de qqn qui à fait une mauvaise affaire, qui s’est laissé _) il è co gangni d’ l’ èsprit, va ! (litt. « il a encore gagné de l’esprit, va ! »)

 

S0

 

bernique

interj bèrnike, tutûte

 

C60

bernique

bèrnike (nf) (, (argot) nibèrke), kinedale, buscûte, bonut’, kichtône, tutûte, dè l’ dièle ! ou dè l’ djote ! , va-se tchêy !

 

E0

bernique

interj bèrnike ; bèrnike ! tu n’ l’ ârès nin ! ; monte là-d’ssus !

 

S0

Bernistap

(lieu-dit de la commune d’Houffalize, anct commune de Tavigny) Bièrnistap’ ; le canal de _, li canâl di Bièrnistap’ [les travaux en vue de réaliser ce canal ont débuté à Bernistap en 1829, dans le cadre d’un projet approuvé par Guillaume I, roi des Pays-Bas: celui de relier la vallée de la Meuse à la vallée de la Moselle mais la révolution belge de 1830 a annihilé cette entreprise]

 

S0

bersaut

[tir à l’arc] au _, å tièr (anc. Wa. : cible d’argile molle, puis botte de paille)

 

E0

Berte

(n de famille) Bèrte

 

S0

Berthe

Bèrte

 

S0

Bertholet

(n de famille) Bèrtolèt

 

S0

Bertogne

(village de la commune de Bastogne) Bièrtogne ; surnom des habitants : lès tchins

 

S0

Bertrand 

Biètrand 

 

E0

Bertrand

(n de famille) Bèrtrand ; la ruelle Bertrand (à Bastogne, l’actuelle rue de la Citadelle, dans sa portion initiale au départ de la rue du Vivier; l’actuelle ruelle Lamborelle), la rouwale Bèrtrand

 

S0

Bertrée

Biètrêye, village

 

E0

Bertrix

(commune de l’arrondissement de Neufchâteau) Bèrtrè ; surnom des habitants : lès baudèts

 

S0

Berwinne

la _ li Bèrwène, rivière

 

E0

besace

nf bèsace ; porter sa besace , pwârter s’ bèsace; contenu d’une besace , bèséye; (expr) c’ èst todi au pôve li bèsace , c’est toujours au pauvre la besace , on n’échappe pas à son sort ; li chance est faîte po l’s-eûreûs èt l’ bèsace po lès bribeûs , la chance est faite pour les heureux et la besace pour les mendiants ; on pôve n’ èst nin nareûs di s’ bèsace , un pauvre n’est pas honteux de sa besace

 

C60

besace

bèsèce (, -ace), tahemale , sètchê d’ noûne (Ja.) ; porter la _, bèsècî ; partir pour une semaine la _ à l’épaule, pwèrter l’ bèsèce treûs djoûs d’vant treûs djoûs podrî

 

E0

besace

(svt confondue avec la musette) beusace (bèsèce Te.) ; _ portée en bandoulière dans laquelle l’ouvrier place ses provisions, malète d’ ovrî ; il è todi la beusace â dos ;

 

S0

besacier

bèsècî, pwèrteû d’ bèsèce, bèseû

 

E0

besaiguë

nf bisawe

 

C60

besaiguë

(outil) bisawe

 

E0

beset

voy. ambesas

 

E0

bésicles

nf bèrikes

 

C60

bésicles

bèrikes

 

E0

besogne

[nf] bèsogne ; v. tâche

 

G100

besogne

nf bèsogne, ovradje (m) ; une lourde besogne , one rude bèsogne; chercher de la besogne , cachî après d’ l’ ovradje ; j’ai de la besogne jusque par­dessus la tête , dj’ a d’ l’ ovradje jusqu’à pa-d’zeû m’ tièsse ; (expr) à l’ ovradje, on r’coneut l’ ovrî , à sa besogne, on reconnaît l’ouvrier ; bèsogne di bèsogne ! , besogne de besogne , bon Dieu de bon Dieu ! ; ci n’ èst nin ça dès mantches po mès brès , ce n’est pas une besogne pour moi

 

C60

besogne

bèsogne, ovrèdje, voy. œuvre, ouvrage, tâche, travail ; mettre les ouvriers à la _, atèler, les y remettre, ratèler; faire sa _ journalière, fé s’ sogne ou marote ; faire la _ imposée, fé s’ dag’, fé s’ djoûrnêye ou s’ payèle ; la faire incom­plètement (houill.), lèyî s’ nokète ; avoir beaucoup de _, avu dè l’ kinoye,  … dè l’ kitèye ; à chacun sa _, à chake marihå s’ clå ; faire plus de bruit que de _, avu pus d’ bètch qui d’ cou ; faire une _ délicate, roter à pîds d’hås so ‘ne siteûle ; trotter pour faire sa _, troter, trafeter, voy. trotter ; s’agiter à de menues _s,  trikenoter, voy. chipoter ; être mou à la _, si coûkî (ou dwèrmi) so l’ ovrèdje ; vous avez fait là une belle _ !, vos-avez fêt là ine bèle keûre ! ; être déjà à sa _, èsse dèdjà à l’ batéye ; allons ! vite en _ !, haye ! disployîz-ve don là !

 

E0

besogne

beusogne ; dj’ ê co do l’ beusogne à fé ; _ sans importance, bricolèdje (nm) ; lieu où s’effectue la _, dji va à l’ ovrèdje ; on ne peut faire deux _s à la fois, on n’ pout nin bate èt moûre â min.me timps (Te.) ; c’est la personne qui est chargée de toutes les basses _s dans la maison, c’ èst l’ tchin do l’ mâjon

 

S0

besogner

v travayî deur

 

C60

besogner

bèsognî

 

E0

besogneux   

pôvriteûs ; voy. besoin, MISÉRABLE, PAUVRE

 

E0

besoin

[nm] (e-c) dandjî, (o) dandji, (e) mèsåhe

 

G100

besoin

nm avoir besoin de , awè dandjî di; avoir un besoin naturel , awè ausse ; laisser dans le besoin , lèyî è dandjî; au besoin , si gn-a dandjî, s’ i faut; être à l’abri du besoin , ni manker d’ rin ; être dans le besoin , viker dins l’ misére; quand j’aurai besoin de vous, je vous le dirai , dji crîyerè après vos quand dj’ aurè dandjî ; (expr) on n’ coneut lès djins qui quand on ‘nn’ a dandjî , on ne connaît les gens que lorsqu’on en a besoin (en autres temps, on ne s’occupe pas d’eux) ; on n’ sét nin d’ quî qu’ on pout awè dandjî , on ne sait pas de qui on peut avoir besoin , ne soyons pas trop méchants avec cette personne, un jour elle pourrait nous rendre service

 

C60

besoin

avoir _ de qn, de qch, aveûr mèsåhe ou dandjî di ; il n’y a pas _, i n-a nin mèsåhe ; quel _ avez-vous de cela ?, qu’ ave qui fé d’ çoula ? ; être dans le _, èsse divins l’ mèsåhe, èsse è l’ misére, viker (ou vicoter) pôvriteûsemint ; voy. argent, pétrin ; avoir un _ naturel, avu håsse di… ; faire ses _, fé sès sognes ; (d’un chat, chien…) fé ses crasses

 

E0

besoin

1 avoir _, avèr dandjî, avèr bèzwin ; on n’ sét nin d’ quî on pout avèr bèzwin ; dène-lî ç’ qu’ il è bèzwin ; li ci qui n’ è pont d’ tièsse n’ è nin bèzwin d’ bonète ; 2 aller faire ses _s, aler ponre (litt. « pondre »), aler su l’ pot ; faire ses _s, si rovyi, mète culote bas ou aler à l’ culote ; li p’tit s’ è co rovyi ; faire ses petits _s, ses gros _s, fé sa p’tite comission, sa grosse comission

 

S0

bestial

, ale adj brut’ (-e), sauvadje

 

C60

bestialement

vivre _, viker come ine (vrêye) bièsse

 

E0

bestialité

tomber dans la _, toumer à vrêye bièsse

 

E0

bestiole

nf bibiche (enf), pitite bièsse

 

C60

bestiole

bîbisse, dîdisse (t enf)

 

E0

bestiole

bibisse ; v’là co one novèle sôrte di bibisse, tin !

 

S0

best-seller

[nm] (c) maîsse-vinte [nf], (e) mêsse-vinte [nf], (o) mésse-vinte [nf] (néol.), (o-c) mèyeû-vindu, (e) mèyeû-vindou (néol.)

 

G100

bêta   

bièsse ; voy. animal, benêt, NIAIS, NIGAUD

 

E0

bétail

[nm] bièsses [nf-pl], (e) bisteû

 

G100

bétail

nm bièsses (f pl), bièsses à cwanes (f pl) ; le bétail , lès grossès bièsses ; le jeune bétail , lès djon.nès bièsses, lès vias spanis ; priver de son bétail , disbièsseler

 

C60

bétail

bisteû, lès bièsses, li bètay ; munir de _, abièsseler, atèler ; priver de _, dibièsseler ; se démunir de son _, si d’tèler, voy. bête

 

E0

bétail

bisteû ; il è vindou tot s’ bisteû ; le gros _, lès grosses bièsses ;  _ qui est abrité dans l’étable, stâve ; i n’ fât qu’ one mâvêse bièsse po fouter la gale dins tot li stâve ; ils ont un _ de qualité, il ont on bon stâve ; racheter du _, rigârni li stâve

 

S0

bétaillère

nf rododo (m)

 

C60

bête

[nf-adj] bièsse

 

G100

bête

nf bièsse; (loc) fé l’ bièsse , faire la bête; (expr) ci n’ èst nin l’ mitan d’ one bièsse , ce n’est pas la moitié d’une bête , il est très intelligent ; ni faî nin l’ bièsse, li foûr èst trop tchêr ! , ne fais pas la bête, le foin est trop cher!; quand l’ solia èst coûtchî, gn-a bran.mint dès bièsses è l’ ombe , quand le soleil est couché, il y a beaucoup de bêtes à l’ombre (iron) , il y a beaucoup d’imbéciles qui n’en n’ont pas l’apparence ; sins r’mète bièsse à djin , sans remettre bête à humain , révérence parler ; lès p’ titès bièsses ni mougnenut nin lès grosses , les petites bêtes ne mangent pas les grosses; nf pl (bétail) bièsses ; le gros bétail (cheval et bovidés) , lès grossès bièsses ; les bêtes sont en pâture , lès bièsses sont-st-aus tchamps ; les bêtes sauvages , lès sauvadjès bièsses ; conduire les bêtes à l’abreuvoir , mète lès bièsses à l’ aîwe; (loc) distauveler lès bièsses , sortir les bêtes de l’étable ; travayî à bièsse , travailler comme une bête de somme; (expr) i faît arèdjî l’ bièsse èt l’ mârtchand , il fait enrager la bête et le marchand , il irrite tout son monde ; i n’ faut qu’ one mwaîje bièsse po gâter on stauve , il suffit d’une mauvaise bête pour dévaloriser une écurie ; li cia qui sogne sès bièsses, i sogne si boûsse , celui qui soigne ses bêtes soigne sa bourse ; s’ i gn-a one mwaîje ièbe aus tchamps, c’ èst sovint à l’ bone bièsse qu’ èle tchaît , s’il y a une herbe malfaisante dans le champ, c’est souvent la meilleure bête qui la mange; nf pl (vermine) bièsses ; mangé par les bêtes (mangé par la vermine) , mougnî pauzès bièsses; (expr) chercher la petite bête , cachî après li p’tite bièsse ; reprendre du poil de la bête , raviker; (expr) ti dîreus veûy one saquî ! , qu’il a l’air bête !

 

C60

bête

adj bièsse ; bête comme mes pieds , bièsse come mès pîds ; bête femme ! , bièsse di feume ; un homme bête , one bièsse d’ ome ; une personne bête , one bièsse di djin; (loc) traîtî d’ bièsse , traiter de bête , insulter; (expr) deûs côps bon, c’ è-st-on côp bièsse , deux fois bon c’est une fois bête ; il èst co pus bièsse qui l’ djotî qu’ il a tant ploû , il est encore plus bête que le jour où il a tant plu ; il a stî mèsuré trop jusse , il a été mesuré trop juste , il lui manque un petit quelque chose ; il èst pus bièsse qui mès pîds , il est plus bête que mes pieds ; i n’ èst nin si bièsse qu’ i ‘nn’ a l’ aîr , il n’est pas aussi bête qu’il le paraît ; trop bon, c’  èst trop bièsse , trop bon, c’est trop bête ; twè malin, mins mi, nin bièsse , tu es malin, mais je ne suis pas bête non plus , je ne me laisserai pas berner par toi ; être bête à manger du foin , gn-a bran.mint dès bièsses qui n’ mougnenut pont d’ foûr , il y a beaucoup de bêtes qui ne mangent pas de foin ; qui t’ ès bièsse por on-èfant d’ curé ! , que tu es bête pour un enfant de curé (, qui a été éduqué par des prêtres) ; plus bête que ça, tu meurs! , ièsse pèté à l’ limodje ; être bête comme ses pieds , ièsse bièsse come sès pîds ; bièsse comme one baloûje , bête comme un hanneton ; bièsse come on pot , bête comme un pot ; bièsse come one pouye , bête comme une poule ; « Malin, li diâle ? Téje-tu va. Il è-st-ossi bièsse qui l’ leup qu’ aveut vèyu l’ lune dins on saya d’ aîwe, èt qu’ l’ aveut pris por one lîve di bûre . » (A Marchai)

 

C60

bête

interj bièsse !

 

C60

bête  

bièsse, voy. animal, bestiole, bêta, bétail ; les _ à cornes, bièsses à cwènes, lès rotchès bièsses, l’ atèlêye d’ine cinse ; les _ nuisibles (vermine, etc.), li måva bisteû; _ crevée, charogne ; _ à bon Dieu, voy. cocci­nelle ; triple _, archi-bièsse ; je ne suis pas si _, dji n’ so nin si sot (, ènocint, bièsse, lwègne), voy. benêt, lourdaud, niais, nigaud ; jouer à la _, djower à l’ hièle ; dans certains jeux d’enfants, celui qui fait « la bête », qui est «le trimeur », c’ èst lu qu’ ènn’ èst ou qu’ ènn’ a

 

E0

bête 1

(animal en général) bièsse : _ de mauvaise qualité, rosse ; èle toûne à rosse, çusse vatche-là ; jeune _ qui a déjà été en pâture, dur (nm) ; cès p’tits boûs-là, c’ èst djà dès durs ; jeune _ qui passe ou qui va passer l’hiver dans l’étable, ripassemint ; c’ è-st-on bon r’passemint ; _ qui consomme beaucoup d’aliments, rwine-traveûre [litt. « ruine-fenil »] ; elle a fait la bête, èlle è fêt do l’ bièsse (ou èlle è fêt la bièsse) ;  ni fê nin la bièsse, l’ avon.ne èst trop tchîre

 

S0

bête 2

adj (stupide) bièsse (bésse Be., Ju.) ; il èst bièsse come sès pîds ; bièsse come on pot ; bièsse a mindji do foûre ; suis-je bête !, bièsse quu dj’ sû ! ; pas si bête (au point de me faire berner), mon garçon , nin si bièsse, valèt ! ; pus vî, pus bièsse ! ; il èst tot bon tot bièsse ; il s’est trouvé _, i s’ è rwêti tot bièsse ; quand on-èst vê, ç’ n’ èst qu’ po on-an, mês quand on-èst bièsse, c’ èst po todi ! ; (absurde, regrettable) bièsse ; on bièsse acsident ; (insignifiant, -ante, sans valeur) bièsse ; i m’ è scrît ça su on bièsse papî ; (à certains jeux de cartes (couyon, potot), désigne le joueur qui a perdu l’enjeu) bièsse ; il èst bièsse

 

S0

bêtement

adv bièssemint

 

C60

bêtement

bièssemint, bwègnemint, lwègnemint

 

E0

bêtement

(stupidement) bièssemint ; i djoûe bièssemint ; dji l’ ê fêt avèr bièssemint

 

S0

Bethléem

Bètlèyèm

 

E0

Bethléem

Bètléyèm’

 

S0

Béthomont

(hameau de la commune de Bastogne, anct commune de Bertogne) Bètômont

 

S0

bêtifiant

, ante adj po vos fé divenu bièsse

 

C60

bêtifier

v fé divenu bièsse, fé toûrner à gade

 

C60

bêtise

[nf] (o-c) bièstrîye, (e) bièstrèye

 

G100

bêtise

nf (acte) bièstrîye, fèrdène ; « Faurè rovyî totes sès fèrdènes, fioz-lî ène place au prumî rang, i l’ a bin gangnî, s’ djaube d’awène. » (L. Somme) ; (parole) bièstrîye, carabistouye, bwagne conte (m), conte avou rin d’dins (m), fèrdène ; dire des bêtises , dîre dès bièstrîyes ; (expr) on faît dès bièstrîyes à totes lès-âdjes , on fait des bêtises à tout âge ; taîjoz vos, vos n ‘  dîroz pont d’ bièstrîye ! , taisez-vous vous ne direz pas de bêtise !

 

C60

bêtise

bièstrèye, voy. balourdise, sottise; c’est d’une _ énorme!, on l’ ségnereût d’ pîds èt d’ mins qwand c’ èst qu’ on veût dès s’-fêtes !

 

E0

bêtise

1 (maladresse) bièstrîje ; il è co fêt one bèle bièstrîje ; on fêt dès bièstrîjes à tot-âdje ; 2 (futilité, bagatelle) bièstrîje, capérerîe, lwagnerîje ; i passe si timps à dès bièstrîjes ; èle pleûre po dès bièstrîjes ; is ‘nn’ ont fêt, dès capérerîes ! ; i n’ fêt qu’ dès lwagnerîjes , il a commis toutes les _s possibles !, i l’s-è fêt totes ; personne qui commet beaucoup de _s, arnacheû, -eûse ; tu es toujours en train de faire des _s, t’ ès todi à fâte èt à domadje ; sa _ augmente avec l’âge, il èst co pus bièsse quu l’ anée passé ;

(prov) on accumule les _s lorsqu’on est aux abois, quand one bièsse èst prète à crèver qu’ èle si c’tape lu pus’ ; 2

 

S0

bétoine

bitône, -âme (Malin.) ; bètône (F) ; _ des montagnes oûy-di-boûf

 

E0

béton

nm bèton

 

C60

béton

, -nner, -aue, -eûr béton, -er, -èd/’e, -eû.

 

E0

béton

bèton ; do sètch bèton ; do clér bèton ; tu m ‘ ès fêt do bèton come do l’ sope ; do bèton ârmé ;  damer l’ bèton ; lisser l’ bèton

 

S0

bétonnage

bètonèdje

 

S0

 

 

 

bétonner

v bètoner

 

C60

bétonner

vt bètoner ; bètoner li stâve

 

S0

 

 

bétonnière

nf bètoneûse

 

C60

bétonnière

bètoneûse

 

S0

bette

nf (poirée) bète

 

C60

bette

lombardê ; _ poirée bête; voy. épinard

 

E0

bette

bète ; mès bètes n’ ont nin bin v’nou

 

S0

betterave

nf bétrâle (, pétrâle  pétrâde) ; betterave sucrière , bétrâle à suke ; betterave fourragère , bétrâle di vatche

 

C60

betterave

pétråte (, -âte (Ma., Vi.), pétrâle (Ve, Ar., Wa.)) ; petit tas de _ fait avant de les mettre en silos, hognète. Voy. andain, CHARRIAGE, DÉCOLLETER, ÉCLAIRCIR, EF­FEUILLER, ÉVIDEH, HOUER, PULPE.

 

E0

betterave

pètrâve (pétrâte Ar , mi., Te.) ; des _s sucrières, dès pètrâves à souke ; des _s fourragères, dès blankes pètrâves ; des _s potagères, dès rodjes pètrâves (ou pètrâves à salâde) ; les feuilles de _, lès quawes di pètrâve ; sèmer âs pètrâves ; éclaircir les _s, ascléri âs pètrâves [opération qui se pratique en deux étapes: mète lès pètrâves à bowêye (faire la première éclaircie) ; mète lès pètrâves à one ou d’ssévrer lès pètrâves ou dismarier lès pètrâves (faire la seconde éclaircie)] ; râyi âs pètrâves ; squawer lès pètrâves ; mète lès pètrâves à mote ; kitayi lès pètrâves (avou l’ avale-tout) ; on nez come one pètrâve ; one tièsse come one pètrâve ; _ évidée dans laquelle les enfants placent une bougie, loumerote ; dj’ ê stî sbèré quand lès gamins ont v’nou mète one loumerote à l’ fignèsse

 

S0

Bettincourt

Bètécoûr, Bètîcoûr, village.

 

E0

Bettlange

à la _ (lieu-dit à Villers-la-Bonne-Eau, commune de Bastogne), à l’ Bètlindje

 

S0

 

beuglement

nm bwêrladje

 

C60

beuglement

bwêrlèdje ; qué drole di bwêrlèdje qu’ èlle è, çusse bièsse-là !

 

S0

beugler

v (en général) bwêrler ; il beugle , i bwêrléye; (taureau) beûler ; il beugle , i beûle;(expr) beûler come on twa , beugler comme un taureau ; (vache) beûler, braire, gueûler, gueuler

 

C60

beugler

, -ement beûler (,beûrler), -èdje (, bwèrler Du.), brêre,  bwinkeler (Rob.), rêre (Ja.. St., Vi.), råwer (Bas., Han.) ; concert de beuglements beûlerèye (, beûguèlerèye), beûrlâye,    brèyâye (La.) ; voy. BRAILLER, MUGIR

 

E0

beugler

vi beûrler, bwêrler ; choûte on pauk come çu gayèt-là beûrlèye ; il è atudou beûrler one vatche, èt i n’ sét nin dins qué stâve ; nosse vê bwêrlèye dipûs l’ matin ; (crier très fort) (en parlant d’un humain) bwêrler ; li pére èst todi en trin d’ bwêrler su l’ gamin ; animal qui beugle sans cesse, beûrlâ (, -âde), bwêrlâ (, -âde) ; dimèfioz-ve di ç’beûrlâ-là

 

S0

beurre

[nm] (o-c) bûre, (e) boûre

 

G100

beurre

nm bûre ; beurre de ferme , bûre di cinse ; beurre de conserve , bûre di pot ; beurre non salé , bûre sins saler ; une tartine de beurre , one târtine di bûre; (expr) au pris qui l’ bûre va, c’  èst po rin , si l’on compare avec le prix du beurre, ce n’est pas cher ; ça s’ a passé à l’ cinse èwou qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe (iron) , cela s’est passé à la ferme où le chien bat le beurre avec sa queue , je ne crois pas votre histoire ; c’ èst do bûre come dè l’ neûje , c’est du beurre comme de la noisette ,  d’un goût excellent; c’ è-st-on coutia po côper l’ bûre è l’ èsté , c’est un couteau pour couper le beurre en été ,  qui ne coupe pas ; dins sès grawes, lès caurs fondenut come do bûre au solia , dans ses mains l’argent fond comme du beurre au soleil ; i l’zî faut todi l’ pwâre èt l’ satch , il leur faut toujours la poire et le sac ,  le beurre et l’argent du beurre ; is mougnenut do bûre di gade , ils mangent du beurre de chèvre , ils ne sont pas riches ; i promèt pus d’ bûre qui d’ pwin , il promet plus de beurre que de pain , il sait bien qu’il ne s’exécutera pas; on n’ èst jamais stron.né avou do bûre , on n’est jamais étranglé avec du beurre , n’ayons pas peur d’en mettre ; on n’ faît nin do bûre avou d’ l’ aîwe , on ne fait pas du beurre avec de l’eau , impossible de faire qqch de bien sans y mettre le prix ; si dj’ aureûve do bûre, dji freu one bèle  crwès , si j’avais du beurre, je ferais une belle croix ,  pour marquer un événement aussi inattendu ; vosse pa èst plafoneû ? (iron) , votre père est-il plafonneur? (demande-t-on à quelqu’un qui met une bonne couche de beurre sur son pain); il n’a pas inventé le fil à couper le beurre , avou dès-ous, i freut bin dès scaugnes , avec des œufs, il ferait bien des coquilles ; un œil au beurre noir , on nwâr ouy, one cocâde (iron)

 

C60

beurre

boûre ; voy. babeurre, ba­ratte, motte; du _ fait pendant les Rogations (servant de remè­de), pendant la floraison des roses, à l’épo­que des fanes de betteraves (excellents beurres), dè boûre di (ou di d’vins lès) creûhs, di (d’vins lès) rôses (ou dè timps dè l’ rôse), di (d’vins lès) cèmes (Vo.) ; étendre avec excès le _ sur sa tartine, plakî ‘ne cråsse tåte, plafoner, plåstrer, dagueler, mète li boûre à cåkêyes, cåker (nf), cåketer ; marchand de _, boûrelî (herv.) ; assiette au _, voy. assiette

 

E0

beurre

boûre (bûre Te, Va., …) ; one nokète, one djèye di boûre ; dès plokètes di boûre, one mote di boûre ; du _ frais, do novê boûre, do djon.ne boûre; du _ salé, conservé dans un pot en grès, do boûre di pot ; le _ est rance, li boûre èst fwart ; ce _ rappelle le goût de la noisette, c’ èst do boûre come do nawê d’ nûje ; bate li boûre (avou la sèrine, avou l’ hultê) ; le _ ne s’est pas lié, il reste en grumeaux, li boûre èst coûrt ; le _ ne s’ agglomère pas (à cause de la température ambiante trop élevée), li boûre èst tchôd batou ; arindji l’ boûre avou lès palètes ;  mète li boûre dins la fôrme ; do papî d’ boûre ; le _ commence à prendre, li boûre fêt salope ; (au fig) ça s’ côpe come do boûre ; ça è fondou come do boûre â slo ; il è fêt s’ boûre ; ça compte po do boûre (opp. à po do vrê) ; promète pus d’ boûre quu d’ makêye ; t. d’affection mi p’tit keûr di boûre !

 

S0

beurré

ou poire de _ , peûre di boûre

 

E0

beurrée 

tåte di  boûre ; voy.  tartine.

 

E0

beurrer

v mète do bûre ; beurrer son pain avec excès , plafoner, plaker

 

C60

beurrier

(récipient) beûrière ; i fârè r’lâver la beûrière

 

S0

beurrière

nf (récipient) assiète au bûre, bwèsse au bûre

 

C60

beurrière

beûriére (, beûrier (nm) (Fl.) ; _ portative en bois, beûsse du boûre (ard.); voy. assiette

 

E0

beuverie

voy. ribote

 

E0

Beuzet

npr Beûzèt

 

C60

Bévercé

Bévurcé, village

 

E0

bévue

nf bièstrîye, boulète

 

C60

bévue

lapå, bride-di-vê, bièstrèye ; grosse _, macå (, -ård F, Ve) ; commettre une _, fé ‘ne boulète (, bleûse, mèsûse), si bloûser ; voy. BERLUE, ERREUR, FAUTE, PATAQUÈS

 

E0

bévue

 

(bêtise) arnâche, nache ; il è l’ djâle vèyou d’ fé dès-arnâches ; il è co stî fé one nache avâr là

 

S0

 

Beyne

Bin.ne, village

 

E0

Bezy

(n de famille) Bêsi

 

S0

bhoutanais

boutanès

G0

 

biais

(de) loc, à cwane, à cwârnète, di crèsse, di truviès, en chêbiant, en churant ; pour que le clou entre de biais , po qui l’ clau rintère en chêbiant ; couper le bout d’une branche de biais , côper l’ dibout d’ one couche à chuflèt; (loc) regarder de biais , waîtî à cwane, en churant, d’ crèsse, d’ truviès

 

C60

biais

nm (t de couture) biés;  [prendre] de biais, en _, è biyêre, è bihêre, è hîbiêre, è costé, è ou so avèsse, è hèrpe, è creûs, so cwène, è cosant, è hovant, è hêbiant, è hiuflante (Bo.), è hîvurlintche (St.), è d’ triviès,  è biscwèrgnant, è hinfèsse, è hîbwègne, è hîcwègne (Bas.), è hîbwèrgnant (War.) ; [prendre, marcher, labourer] de _, è djèrnon (Wa. ; èdjèrner, pren­dre, herser de _ Or., Fi., Les. ; djèroner, fé on djèron, herser de biais Sart, Ja.) ; agir de _ pour redresser ou contrecarrer un mouvement, broy(i) (ard.) ; prendre de   les bancs de roche  (houill.), concwèster. Voy.  biseau, oblique

 

E0

biais

prendre de _, prinde su cwane

 

S0

biaiser

v (aller ou être en biais) chêbyî, sclimbî ; ils biaisent , is chêbîyenut ; action de biaiser , chêbiadje (m), sclimbiadje (m); (tergiverser) tchiketer, tèrbaler, toûrner autoû do pot

 

C60

biaiser

hêbî, biscwèrgnî, tchèrî so l’ costé, ènn’ aler k’twért, hwèrner, biyêrder (Mar.), voy. obli­quer; en biaisant, voy. biais; la route biaise, li vôye va(-st-)è cwèsse ; il ne faut pas _, i n’ fåt nin dîre ni trime ni trame ; voy. barguigner, tortiller, tra­vers

 

E0

biathlon

biyatlon

G0

 

biathlonien

biyatlonyin

G0

 

bibelot

[nm] (o-c) cacaye, agayon, (e-c) cayèt, (e) camatche, (o) bibelot

 

G100

bibelot

nm cacaye (f)

 

C60

bibelot

camatche, cayèt, gli-ng’-glan, parokèt d’ sålon, pouca d’ ahelète, påpigåye, (iron) pihe-pot; voy. brim­borion, objet

 

E0

bibelot

(objet quelconque) cayâ, cayèt (Te.) ; ramassoz vos cayâs ; t’ ès co fêt on cayâ qui n’ tinrè nin ; dj’ ê payi bin tchîr çu cayâ-là ; (matière dè peu de valeur) cayâ 

 

S0

 

biberon

nm buberon

 

C60

biberon

biberon (, bu-), botèye, tûturon, tûtelète ; voy. tétine; [nourrir un enfant] au _, à l’ péne; (buveur) biberon (bu-) ; voy. buveur

 

E0

biberon

biberon, botèye ; noûri on-afant â biberon (ou à l’ mwin) ; dèner l’ biberon o vê   ; nosse gamine prind djà la botèye ; (t. du langage enfantin) lolo, tètè ; t’ ârès on bon lolo ; i va avèr si tètè, nosse pètit !

 

S0

Bible

[nf]  Bibe

 

G100

bible

nf bibe

 

C60

bible

bîbe

 

E0

Bible

Bibe /-p/

 

S0

bibliographe

bibliyografe

G0

 

bibliographie

bibliyografîye

G0

 

bibliographique

bibliyografike

G0

 

bibliothécaire

bibliyotècaîre

G0

 

bibliothèque

nf bibliyotéke,

 

C60

bibliothèque

bibliyotéke

 

E0

bibliothèque

bibliyotèke

G0

 

bibliothèque

bibliyotèke ; aler quèri do l’ lècture à l’ bibliyotèke

 

S0

bibus

chacun tient à ses _, on-z-èst turtos djalot d’ sès cåyes (, camatches, caneias

 

E0

bic

nm bic, crèyon (arch)

 

C60

bicarbonate

_ de soude nm bicarbonate

 

C60

bicarbonate

bicarbonate

G0

 

biceps

[nm] (e) mitchot, (o) bicèp’, (o) gros du bras

 

G100

biceps

mitchot (dè brès’) ; voy. muscle

 

E0

biceps

bicèp’

G0

 

biche

nf gade di ciêr

 

C60

biche

bihe (, biche Ma., Wa.), sâvadje gade (Ra.), gade du chêr (Po.)

 

E0

biche

biche ; dj’ ê vèyou one biche à l’ cwane do bwès là drî ; (au fig) (femme aux jambes minces et longues) biche ; one grande biche

 

S0

bichlamar

bichlamâr

G0

 

bichlorure

biclorure

G0

 

bichon

nm tchin d’ dame

 

C60

bichonner

(se) v s’ arindjî, si fé bia (f …bèle)

 

C60

bichromate

bicromate

G0

 

bichromie

bicromîye

G0

 

bicome

nm tchapia à cwanes

 

C60

bicoque

nf cabou (m), cassine, cayon (m); « Èle dimèreûve dins one vîye cassine, / On trau sins finièsse où-cz l’ aîr ni v’neûve qui pa l’ uch quand il èsteuve douvièt. » (M Neuville)

 

C60

bicoque

cassenîre, ine mohone come on sånî, bagnole; voy. cabane, CASSINE

 

E0

bicoque

bicoke

 

S0

bicorne

tchapê à cwènes

 

E0

bicorne

tchapau à cwanes

 

S0

bicrôme

bichrome

G0

 

bicyclette

nf biciclète vélo (m)

 

C60

bicyclette

biciclète ; aler à biciclète

 

S0

bidet

nm bidèt; « Fonse a atèlé li p tit bidet au rôlia . » (H Matterne)

 

C60

bidet

bidèt

 

E0

bidet

(cheval) bidèt ; _ femelle, bidète ; il ont acheté one bèle pètite bidète

 

S0

bidon

nm (récipient) bidon; (expr) arranger les bidons , arindjî pots èt djusses

 

C60

bidon

bidon, bihot ; voy. vaisselle

 

E0

bidon

(récipient) bidon ; on bidon d’ pètrole, d’ ôle ; (anc.) le _ (la gourde) de café (emportée par les ouvriers sur leur lieu de travail) li bidon d’ cafè ; un _ d’une capacité de 2 litres fourni aux fermiers par la laiterie locale pour y entreposer la crème, on bidon d’ lêterîe

 

S0

bidonner

(se), loc rîre plin s’ vinte,  plin s’ capotine,  plin s’ baube

 

C60

bidonville

bidonvile

G0

 

bief

nm ; canal de dérivation d’un bief, faus ri

 

C60

bief

 

E0

bief

bî ; li bî do molin

 

S0

Bièlê

lieu-dit à Compogne (commune de Bertogne), (â) Bièlê

 

S0

bielle

nf bièle

 

C60

bielle

bièle : _ du rouet, vårlèt, tchin, Djandjan, damesèle

 

E0

bielle

bièle ; couler one bièle

 

S0

 

 

 

biélorusse

bièlorusse

G0

 

bien

[nm-adv] (e-c) bin, (o) bén

 

G100

bien

nm (le contraire du mal) bin, ci qu’ èst bin ; on m’a dit du bien à votre sujet , on m’ a dit do bin d’ vos ; cela fait du bien , ça faît do bin ; faire la différence entre le bien et le mal , fé l’ difèrince ètur ci qu’ èst bin èt ç’ qu’ èst mau ; faire le bien , fé ç’ qu’ èst bin; (expr) si ça n’ lî faît pont d’ bin, ça n’ lî frè todi pont d’ mau , si cela ne lui est pas profitable, en tout cas, cela ne lui fera pas de mal; (ce qui est avantageux) bin ; on n’a que le bien qu’on se fait à soi-même , on n’ a qui l’ bin qu’ on s’ faît ; cela m’a fait beaucoup de bien , ça m’ a faît bran.mint do bin, byin do bin; (ce qu’on possède) il a du bien , il èst pèsant, il èst poûri ritche, il a saquants maujones, i ‘nn’ a ; (expr) ci qui vint dè  l’ flûte è r’va au tambour , ce qui vient de la flûte retourne au tambour , bien mal acquis ne profite jamais ; ci qui vint d’ rif è r’va d’ raf , ce qui vient de rif repart de raf , id

 

C60

bien

adj (satisfaisant) bin, nin mau ; c’est bien , c’ èst bin, ci n’ èst nin mau ; très bien , fwârt bin; (qui a des qualités) c’est un type bien , c’ è-st-one saquî d’ bin,  d’ come i faut, c’ è-st-one saquî ; ce sont des gens bien , c’ èst dès djins fwârt come i faut

 

C60

bien

adv (à la perfection) bin ; il chante bien , i tchante bin, i n’ tchante nin mau ; être bien , awè bon; (expr) on n’a jamais mèyeû sès pîds qu’ dins ses vîyès savates , on n’est jamais si bien que dans ce à quoi on est habitué; vaut mia on côp bin qu’ deûs côps mau , il vaut mieux une fois bien que deux fois mal , la qualité prime la quantité; (d’une manière conforme à la raison, convenablement) à djin, à môde di djin, come i faut ; tenez-vous bien ! , mètoz vos à djin ! , mètoz-vos à môde di djin!, mètoz vos come i faut! ; c’est bien fait pour lui , c’ èst bin faît por li, c’ èst bon manèplèyî ; il ferait bien de revenir , i freûve bin d’ rivenu; bien portant , bin, d’ assène; « Il a l’ aîr guêy, li nwâr Piêre, èt, portant, i n’ èst nin co d’ assène audjoûrdu.  » (E Thirionet); (avec un adj un adv) bin, byin, (Rochefort , mo), tot-à faît; il est bien propre , il èst bin prôpe, il èst tot-à fait prôpe ; il est bien beau , il èst b(y)in bia (, il èst mo bé (Rochefort)) ; (renforce l’affirmation) bin ; c’est bien demain qu’il arrive ? , c’ èst bin d’ mwin qui vint ? ; (interj) eh bien ! , è bin! ; (marque d’intensité) bin, byin, bran.mint, come i faut ;  se faire bien laid , si fé b(y)in laîd ; cela fait bien beaucoup de bien , ça faît byin do bin ; il y a bien des gens , i gn-a byin dès djins ; il a bien de la chance , il a bran.mint dè l’ chance ; j’ai bien déjeûné , dj’ a d’djuné come i faut ; merci bien , mèrci bran.mint dès côps; (expr) il y en a assez bien , gn-a one miète qui vaye; (loc) bien au contraire , qui do contraîre ; bien que , maugré qui

 

C60

bien 1

adv bin ; qch de _ fait, ine saqwè d’à-façon, d’ adreût, d’ adram’, di come i fåt, qu’ a pîds èt mins (, one saqwè adreût) ; _ sou­vent, co traze (èt traze) côps, voy. beau­coup ; [il est] _ aimable, bin binamé ; [je suis] _ content, bin binåhe ; il y avait _ mille personnes, n-aveût co mèye djins ; crier _ haut, brêre bon-z-èt hôt ; arriver _ tard, ariver bon-z-èt tård ; tout va très _, tot-à-fêt rote à l’ îdèye, (houill.) à bon teût, bon dèye, bèle von.ne è mèy ; ni _ ni mal, tant _ que mal, voy. couci-couci ; nous voilà _ !, nos-èstans prôpes (, gåys, bin lîvrés! ; voy. eh

 

E0

bien 1

I adv 1 (de manière satisfaisante, avantageuse) bin ; il atind co bin ; aller _ (être adéquat), cloper ; ça va bien (c’est adéquat), ça clope ; ça n’ soûe nin bin pa ç’ timps-là ; vos toumoz bin ; dj’ ê bin mindji ; il èst bin pwartant ; il ne va pas très _, ça n’ lî va nin rède ; cela ne va pas très _, ça n’ va nin trop fwart ; il èst bin sogni ; do bon-acî bin trimpé ; i s’ è fêt bin vèy do mayeûr ; i fêt bin sès-afêres ; çu qu’ èst bin fêt, on no l’ fêt nin deûs côps ; bin fé èt lêssi dîre ; c’est _ fait pour toi, ça t’ èst mo bon

 

2 (très, tout à fait) bin ; èlle èst bin djon.ne ; i fêt bin tchôd ; c’ èst bin domadje ; vo-me-là bin ahèssi ; dji sû bin oblidji do l’ fé ; ça s’rè co bin pîs quand èle s’rè là ; ça s’rot bin mèyeûr avou do pwave ; ; _ au contraire, quu do contrêre ; il fait encore _ (, passablement) bon pour la saison, i fêt co bin bon po la sêson ; _ du (, des) (beaucoup de), bin do (, dès) ; il è bin do mâ d’ ariver ;  il è v’nou bin dès côps ; il ont avou bin dès miséres ; i gn-è bin dès-ans 

 

3 (assurément, vraiment) bin ; je suis _ au courant, djo l’ sé bin ; ils se rendent _ compte de leur situation, is s’ vèyant djà bin, cès djins-là ;

 

4 (au moins) bin ; dj’ ê bin tèlèfoné sèt’ côps ; i gn-avot bin swassante djins d’vant l’ uch ; il èst bin doze eûres ; quine eûre èst-i bin ?;

 

5 eh _ (employé comme connecteur entre deux énoncés ou entre deux parties d’un énoncé, ou pour mettre en rapport un énoncé avec une situation connue du locuteur), a bin ; qu’avez-vous fait ? – eh bien, nous sommes ressortis, qu’ èst-ce quu v’s-avoz fêt ? – a bin, dj’ ons r’moussi foû ; lès deûs-ôtes, zèls, a bin, il astint djà voye , a bin va-lèt, t’ ès avou do l’ chance ;

 

6 bien sûr, bin sûr ; dji l’ ê mètou à plèce, bin sûr ; si bien que (de sorte que), si bin quu ; dj’ ons avou one pane, si bin qu’ il astot târd ; quand dj’ ons avou fini, i n’ astot nin co rintré, si bin qu’ il è falou qu’ dj’ î aluche mu-min.me [bin est réalisé [bẽ] dans tous les contextes, y compris devant voyelle, à l’exception de quelques loc. figées ; bin-à pont [binapõ], litt. « bien à point » ; bin-n-atoumé [bén-], litt. « bien tombé» ; bin-n-èchu [bén-], « bien échu » ] ;

 

7 (sans la négation, pour souligner une possibilité) djà ; que pourrait-il _ faire ?, qu’ èst-ce qu’ i frot djà bin ? 

 

8 co ; les foins seront-ils rentrés cette semaine ?, – peut-être bien (èst-ce quu lès foûres s’rant rintrés çusse sumwin.ne-ci ? – motwèt co ! litt. « peut-être encore [cette semaine] »)

 

II adj invar 1 (à l’aise) bin ; çu qu’ on-èst bin voci ; il n’est bien nulle part (c’est un perpétuel agité, i n’ èst bin nule pârt ; (en bons termes) bin ; i vât mî d’ èsse bin avou tos sès vèjins ; 2 (de qualité, convenable) bin ; c’ èst fwart bin ; c’ èst dès djins bin 

 

S0

bien 2

nm bin ; il a quelque _ , il a ‘ne saqwè, i n’ èst nin sins rin, voy. aisance, argent ; vivre de son _, viker so s’ sayin (, so s’ wassin) ; il a mangé son _, il a magnî çou qu’ il aveût ; les biens communaux, top. lès k’mognes ; les _s d’un particulier, lès bins (maisons et terres), opp. aux cens’ (argent, actions…)

 

E0

bien 2

(avantage) bin ; c’ èst po vosse bin quu dj’ di ça ; ça lî è fêt bin do bin ; j’ai fait cela en croyant _ faire, dj’ ê fêt ça po on bin ; (ce qui possède une valeur morale) bin ; rinde li bin po l’ mâ ; (propriété) bin ; il ont on bon bin ; il avint co bin do bin ; lès bins do l’ fabrike (d’ èglîje) ; â djèrin vikant, lès bins ; ce sont des gens qui ont du _, c’ èst dès djins qui l’ tènant bin ; elle a du _, èlle è quéke tchôse 

 

S0

bien-aimé

, ée adj binamé (-ye), binin.mé ; s„ cher (-e), mon-keûr (m)

 

C60

bien-aimé

, -ée binamé, -êye ; voy. AMI, -E, CHÉRI, FAVORI

 

E0

bien-aimé

(t. affectueux à l’adresse de son _) minou ; (t. affectueux à l’adresse de sa bien-aimée) nènète, poyète ; ma p’tite nènète ! ; vin voci, ma p’tite poyète !

 

S0

bien-être

nm (sensation) avoir une sensation de bien-être , si sinte bin, si sinte bén, awè bon; (situation matérielle) il jouit d’un certain bien-être , il a d’ qwè, il èst dins lès bins

 

C60

bien-être

avoir du _, avu bon

 

E0

bienfaisance

, -ant, -e binfêsance, -ant, -e ; voilà une pluie !, volà ‘ne sinte plêve !

 

E0

bienfaisance

binfeusance ; on bal di binfeusance ; il bénéficie de la _ publique, i vike su l’comune (Te.)

 

S0

bienfaisant

, ante adj qui faît (byin) do bin ; voilà une petite pluie bienfaisante , là one pitite plouve qui faît do bin !

 

C60

bienfaisant, e

[adj] (e) binfèsant, e, (o) qui fét du bén, (c) qui faît do bin

 

G100

bienfait

nm li bin qu’ on faît ; (expr) un bienfait n’est jamais perdu , li bin qu’ on fait à s’ couchèt, on l’ ritrove au laurd ( , le bien que l’on fait à son cochon, on le retrouve dans le lard)

 

C60

bienfait

, -teur, -trice binfêt, -teûr, -trice

 

E0

bienfait

binfêt ; on binfêt n’ èst jamês pièrdou

 

S0

bienfaiteur

, trice n c’est un bienfaiteur du peuple , c’ è-st-one saquî qu ‘a bran.mint faît po lès djins

 

C60

bienfaiteur

, -trice n binfêteûr, -trice

 

S0

bien-fondé

bin-fondé ; gn-è on bin-fondé dins ç’te istware-là

 

S0

bien-fonds

nm bin-fond

 

C60

bien-fonds  

bin-fonds

 

E0

bien-fonds

bin-fond ; il ont brâmint do bin-fond

 

S0

bienheureux

, euse adj bin.eûreûs (-e)

 

C60

bienheureux

, -eûse bènureûs (, biènureûs), bin-n-ureûs, -e ; voy. heureux

 

E0

biennal

, ale adj qui r’vint tos lès deûs-ans

 

C60

biennale

biènâle

G0

 

bienséance

, -ant, -e binsèyance, -ant, -e ; ognèsseté, ognèsse ; voy. convena­ble, -ange

 

E0

bienséant

, ante adj à mode di djin

 

C60

bientôt

[adv] (c) binrade, (o) bénrâde, (e) co vite, tot-asteûre ; v. tantôt

 

G100

bientôt

adv binrade, d’ abôrd, divant biacôp, divant wêre, tot-à l’ eûre, tot rade; il sera bientot temps , i va ièsse d’ abôrd timps ; à bientot ! , à d’ abôrd !, à tot rade ! ; il sera là bientot , i sèrè là d’vant wêre ; bientot, il marchera sur nos pieds , tot-à l’ eûre, i roterè su nos pîds ! ; ce sera bientot Pâques , i sèrè bin rade Pauke ; (loc) très bientôt , dins pont d’ timps ; « Dins pont d’ timps, ci sèrè Noyé .» (E. Gilliard)

 

C60

bientôt

bin vite, co vite, tot rade, tot dreût, so l’ côp, divant ou (a)må pô d’ timps, tot-asteûre, sins wéster, sins lon aler, sins tårdjî,  onk di ces djoûs ou onk di cès qwate matins, tènavite (To.), tot-(è)n-avite St.), coûrtin.nemint

 

E0

bientôt

co vite (litt. « encore vite ») ; pus vite ; dji s’rans co vite à l’ îvièr ; il ârè co vite dîj ans ; èle frè co vite sa comugnon ; i lès prindrè co vite à l’ bîce ; _, il se prétendra maître ici !, t’t-a l’ eûre, ça s’rè co vite lu l’ mêsse, voci ! ; on va très _ lâcher le bétail en pâture, on va lâchi lès bièsses âs purmîs djoûrs

d’abôrd ; dj’ ê d’abôrd fini ; il èst d’ abôrd timps d’ a raler à _ !; qu’ à cès djoûrs-ci !

 

S0

bienveillance

nf djintiyèsse

 

C60

bienveillance

, -ant, -e binvèliance, -ant, -e

 

E0

bienvenir

se faire _ (de qn), si fé bin v’ni

 

E0

bienvenu

, ue adj binvenu (f binve neuwe) (n); vous êtes bienvenu , vos-èstoz l’ binvenu ; vous êtes bienvenue chez nous , vos-èstoz l’ binveneuwe è nosse maujone

 

C60

bienvenu

, -ue bin v’nou, -owe ; soyez les _, sèyoz lès bin m‘nis (, lu vilkom’ Ma.)

 

E0

bienvenu

adj et n binvenou, -oûye ; assioz-ve, vos-astoz l’ binvenou

 

S0

bienvenue

nf binvenûwe ; payer sa bienvenue , payî s’ binvenûwe

 

C60

bienvenue

nf binv’nowe, wilikom’

 

E0

bière

[nf] bîre

 

G100

bière

nf (boisson) bîre ; bière de faible densité , basse bîre, pitite bîre ;  bière forte , fwate bîre, keûte ; bière sucrée à la cassonade , calibâbau ; soupe à la bière , trîléye; (cercueil) vacha (m)

 

C60

bière

(boisson) bîre ; do l’ djon.ne bîre ; do l’ blonde bîre ; de la _ brune, do l’ nware (ou do l’ brune) bîre ; do l’ bîre di tâve (à base d’orge, de houblon, de levure, avec quelques grains de chicorée pour donner la couleur souhaitée) ; do l’ bîre â tonê (ou à l’ prèssion) ; brèssi do l’ bîre ; la bîre choume fwart, t’ ès co cachoyou la botèye ; _ tiède, (péjoratif) pichate ; c’ èst do l’ vrê pichate à bware ; ce n’est pas de la petite _ (c’est une affaire (ou une personne) importante), ç’ n’ èst nin do l’ pètite bîre

 

S0

bière 1

voy. catafalque, cercueil, CIVIÈRE

 

E0

bière 2

bîre ; petite _, midèle ; mau­vaise  _, pikète ; _ sucrée et chauffée, boleûte; soupe à la _,  briguèle (Ve.) ; espèces de _n sêson, dasse , hougår, keûte, faro

 

E0

Biermez

(n de famille) Bièrmé

 

S0

Bierset

Bièrzèt, village

 

E0

Bierwart

npr Bièraut

 

C60

biffer

v bârer, baurer

 

C60

biffer

voy. effacer

 

E0

bifide

bifide

G0

 

bifteck

nm buftèk

 

C60

bifteck 

buftèk

 

E0

bifteck

buftèk ; li buftèk quu dj’ ê mindji, ç’ astot do l’ vrê s’mèle ; on mayèt à buftèk

 

S0

bifurcation

[nf] (c) fotche, (o) fou(r)tche, (e) creûhelèye vôye ; v. carrefour

 

G100

bifurcation

nf fotche ; le train a déraillé à la bifurcation , li trin a dèrayî à 1 fotche

 

C60

bifurcation

creûhelêye vôye, vôye qui brantchih ou qui fêt l’ fotche,  creûhelèdje ou creûhelåde (, crwèsemint) d’ vôyes, creûhemint,  creûhelêye, creûheleûre, creûhelant, creûhê, biviêr (Ju.) ; _ de voies ferrées, keûr di toûrnéye, toûne-à-drwète ou -à-gauche ; voy. carrefour

 

E0

bifurquer

v (prendre une autre direction) candjî d’ vôye, prinde one ôte vôye ; bifurquer à droite , toûrner à drwète

 

C60

bifurquer

brantchî, fortchî, fé l’ fotche ; voy. fourcher

 

E0

bigarré

voy. bariolé

 

E0

bigarreau

nm blanke-panse (f), (rouge) napolèyon ; des bigarreaux, dès blankès-panses

 

C60

bigarreau  

bigarau, cascogne

 

E0

bigarreau

(variété de cerises) bigarau

 

S0

bigarreautier

cascognî

 

E0

big-bang

big-bang

G0

 

bigle

adj bèrlu, burlu (f bèrleuwe, burleuwe); (expr) il a on-ouy qui r’waîte su Dinant èt l’ ôte su Nameur , il a un œil qui regarde dans la direction de Dinant et l’autre dans la direction de Namur ; i waîte su Lîdje po veûy si Nameur ni brûle nin , il regarde en direction de Liège pour voir si Namur n’est pas incendiée ; mèfîye-tu do burlu, quand i t’ waîte, i n’ ti vèt nin mins quand i n‘ ti r’ waîte nin, i t’ vèt ! , méfie-toi de celui qui est bigle, quand il te regarde, il ne te voit pas, mais quand il ne te regarde pas, il te voit !

 

C60

bigle

, -er, voy. louche, -er

 

E0

Bignasse

(n de famille) Bignasse

 

S0

bigne

nf bègne, boûrsia (m)

 

C60

bigne

boûrsê, plaist pourcê (, boûrsia Hu., pourcia Bas.), bouyote, groubiote, soukète, bosse so l’ front, boûrlote ; voy. contusion, coup

 

E0

bigorne

bigwègne

 

E0

bigot

, ote n can’tatî (sm), curé manké, (f bèguène mankéye)

 

C60

bigot

, -e, -erie bigot, -e, -erèye ; cagot, -e, -erèye ; magneû d’ bon Diu ou d’ crucefis, ine tchafète (nf) ; voy. dévot

 

E0

bigot

mougneû d’ bon Dju ; vieille _te, vî bèguine

 

S0

bigoudi

nm bigoudi

 

C60

bigoudi

bigoudi

G0

 

bigoudi

bigoudi ; mète lès bigoudis ; elle portait encore des _s, èlle astot co en bigoudis

 

S0

bigrement

adv fameûsemint, fwârt

 

C60

Bihain

Bihin, village

 

E0

Bihain

(village de la commune de Vielsalm ; n de famille) Bihin

 

S0

bihebdomadaire

adj deûs côps pâr samwinne

 

C60

bijou

nm ôrerîyes (f pl)

 

C60

bijou

bijou ; elle a mis tous ses _x, èlle a mètou tos sès djowions (, … gli-ng’-glans, agrémints, ôrnèmints), totes sès-ôrerèyes ; mon petit _, mi p’tit cint-mèye, mi p’tit måye di djasse ; voy. joyau, chéri

 

E0

bijou

bijou ; _x en or, ôrerîes ; èlle è mètou totes sès-ôrerîes ; (qui brille) briyant ; èlle èst plin.ne di briyants ; une fille ou une femme très attirée par les _x, one martchande di bijous

 

S0

bijouterie

nf bijouterîye, botike d’ ôrerîyes (m)

 

C60

bijouterie

bijouterîe

 

S0

bijoutier

[nm] bijoutî, (e-c) bijoutier, (o) bijoutiè

 

G100

bijoutier

, ière n mârtchand (-e) d’ ôrerîyes

 

C60

bijoutier

, -terie bijoutier, -terèye ; botike d’ ôrerèyes

 

E0

bijoutier

bijoutier

 

S0

bilan

nm faire le bilan , fé sès comptes

 

C60

bilan

bilan ; déposer son _, dèpôser s’ bilan

 

S0

bilboquet

(de sureau) macrale di sawou (nf)

 

E0

bile

 [nf] bîle, amére

 

G100

bile

nf bîle ; se faire de la bile , si fé dè l’ bîle

 

C60

bile

, -ieux, -euse bîle, bîleûs, -e

 

E0

bile

(crachat glaireux) bîle ; il è vômi dès bîles tote la nut’ ; (au fig) bîle ; il se fait de la _ (il s’inquiète), i s’ fêt do l’ bîle (ou dès bîles) po rin

 

S0

bileux

, -euse adj et n (de tempérament inquiet) bîleûs, -eûse ; c’ è-st-on bîleûs, i n’ è jamês l’ âme trankile

 

S0

 

bilharziose

bilarziôse

G0

 

bilingue

adj bilingue, qui cause deûs lingadjes

 

C60

bilingue

bilingue

G0

 

bilinguisme

bilinguisme

G0

 

billard

nm biyârd ; jouer une partie de billard , djouwer one paurt au biyârd

 

C60

billard

biliård

 

E0

billard

biyârd (biliârd Be., Va., …) ; one pârtîe d’ biyârd ; one quawe (ou one cane) di biyârd ; one boule di biyârd , passer sur le _ (subir une opération chirurgicale), passer su l’ biyârd

 

S0

bille

[nf] (o-c) ma [nm], (o-c) may [nm], (e) måy [nm], (o) mèrbe

 

G100

bille

nf (jeu) maye; bille de terre cuite , maye di têre ; bille de verre , maye di vêre ;  bille de pierre , maye di pîre ; grosse bille en verre ou en pierre , casse, ma (m); (expr) dès-ouys come dès casses , faire des yeux comme des billes; (traverse de chemin de fer) bile; petite bille , bilète; (expr) là dès bèlès biles po fé dès pids d’ cokemwâr , voilà de belles billes pour faire des pieds de bouilloire , ce n’est bon que pour faire du bois à brûler

 

C60

bille 1

(houill.) béle, -ète ; voy. garrot,  tronçon. [Fr. rég. « bille » de chemin de fer, voy. traverse]

 

E0

bille 1

petite _, tchike ; one tchike di tère ; one tchike di vêre ; one tchike di plomb ; one tchike en cayâ ; djouwer âs tchikes ; grosse _ lourde et résistante (en pierre, en plomb), casse ; des _s de pierre, dès tchikes en cayâ ; jouer aux _s en tentant d’atteindre un petit creux (li pot) dans le sol, djouwer â pot ; nom d’un jeu de billes où l’on tente d’expédier plus loin la _ de l’adversaire, tchiketeûse ; djouwer à l’ tchiketeûse en-alant à scole

 

S0

bille 2

(de billard) bèye, bou­le ; (de jeu d’enfants) måye (nm),     mèrbeule (nf), bitchot, cada (nf), casse (nf), cike (Arb., Bo.), tchike (Li., GrM.) ; _ en terre cuite, criskène, gris, tchin, clitche,  kitche (Wa.) ; mau­vaise ou trop petite _, peûtchèt, spreûtch, purnèle ; petite _ en pierre, clikeûr , crisse (nm) ; grosse _ en pierre, mårbèle, cartache, boule, bouletê, tchake ; _ en verre, måye di veûle, vûleti (Hu.), pièle (nf) (Bassenge),  cristal (nm), tchake, gote-d’-êwe ; _ en verre strié, ågate (nf) ,  on mâye âgate (Le.), mâye di gate (Od.), gati (Hu.), crole (Har.), carôlié, djasse (nm), cacidône ou cada d’ âgate (Ma.), mirbèle (, -eûle) (Fa.) ; espè­ces de jeux : à l’ cabosse ou kêke (, cabroye), à l’ cake, -ète, à l’ tchake, -ète, cayeter, à l’ fosse ou pote, à tchèssî foû dè ronde, å pèter, à l’ pète, à l’ pètoûle (Ma.), â kèker (Francorchamps) ;  t. de jeu aspagne (voy. empan) ; bon (ou måva) stok (, strouk Vo.), doker, gnouketer,  hiner, higneter, piker, piketer, pigneter, tchaketer, tès, tèsse  (créte, ligne d’où on commence à jouer), rôyetiner, -åde (Ju.) ; rôye-minète ; voy. abuter ; je lui ai gagné toutes ses _, dji lî a rapané ou ratchiké (, ratchiketé) tos ses måyes, voy. décaver

 

E0

bille 2

roulement à _s, rôlemint à bîes

 

S0

bille 3

(de chemin de fer) ; bile ; lu tch’min dès Biles, le sentier qui part de la route de Marche (à côté de l’Hôtel du Sud) et qui rejoint la gare du Sud

 

S0

biller

splinkî ; voy. garrotter

 

E0

billet

nm (petit écrit donnant accès à qqch) biyèt, coupon, tikèt ; prendre son billet , prinde si biyèt,  si coupon,  si tikèt ; un billet de semaine , on coupon d’ samwin.ne ; billet de quai , tikèt d’ quaî ; le poinçonnage des billets d’entrée , li contrôle dès tikèts,  dès coupons ; billet de loterie , biyèt d’ loterîye; (billet de banque) biyèt ; un billet de cent euros , on biyèt d’ cint-z-eûros; (courte lettre) biyèt, mot ; envoyer un billet , èvoyî on biyèt, on mot

 

C60

billet

bilèt ; _ d’enterrement, lète di mwért, lète môrtuwêre ; _ ou ticket de chemin de fer coupon

 

E0

billet

biyèt ;  on biyèt doûs ; on biyèt d’ loterîe, d’ tombola ; on biyèt d’ tram’ ; on biyèt d’ banke ;  _ de chemin de fer, on biyèt ou on coupon di tch’min d’ fièr 

 

S0

billette

(houill.) béle, bélète; voy. bille 1

 

E0

billetterie

nf (distributeur de billets de banque) bancontak, meur-aus-caurs (m), meur-aus-liârds (m) ; j’ai été rechercher dix euros à la billetterie , dj’ a stî r’ qwê dîs-eûros au bancontak; (lieu où l’on distribue des cartes d’entrée) ( , guichet) guichèt (m), ( , kiosque) obète

 

C60

billevesée

voy. Bagatelle, baliverne, chimère

 

E0

billion

bilion

G0

 

billon 1

bilon, dè l’ mitraye, dè l’ pitite manôye

 

E0

billon 2

t agr voy. ados

 

E0

billot

nm bilot, blo ; billot servant à fendre le bois , blo po r’finde ; le billot et le courbet , li blo èt l’ fièrmint

 

C60

billot

blok, blokê ; (attaché au cou d’un animal) lamê, blokê, warlokê,  bata, clabot, lamerê ; voy. TRIBART

 

E0

Bilstain

Blistin, village

 

E0

bimensuel

, elle adj deûs côps pâr mwès

 

C60

bimestriel

, elle adj tos lès deûs mwès

 

C60

bimoteur

adj bimoteûr

 

C60

binage

nm rasadje, rèpadje, scrèpadje

 

C60

biner

v raser, scrèper, passer à l’ binète

 

C60

biner

, -age (de la terre) biner, -èdje ; cåster; hawer, -eter ; dihaweter ; kihaweter, -èdje; rifoyeter, ribètcheter, binèter (, bineter) (les pommes de terre avec la binète ; voy. BINETTE, BINOIR, BUTTER, -OIR

 

E0

biner

vt biner ; biner lès pètrâves avou la binète ; biner l’ corti avou la rasète 

 

S0

binet

(brûle-tout) profit

 

E0

binette

nf (visage) binète, mouson (m); (outil de jardin) binète, rasète, rèperèce, répète

 

C60

binette

(figure) binète ; il è one drole di binète

 

S0

binette 1

(tête ridicule) binète

 

E0

binette 2

(instrument) binète (à l’ min) ; voy. BINER, -OIR, HOUE, HOYAU, RACLOIR

 

E0

binocle

dès binokes

 

E0

binoir

nm (tiré par un cheval) binwè

 

C60

binoir  

binète (tirée par un cheval) (hesb.), bèrwète ås pétrâles (hesb.) ; voy. BINETTE, BUTTOIR

 

E0

binôme

binôme

G0

 

biochimie

biyochimîye

G0

 

biochimique

biyochimike

G0

 

biochimiste

biyochimisse

G0

 

biologie

biyolojîye

G0

 

biologique

biyolojike

G0

 

biomasse

biyomasse

G0

 

biomécanique

biyomècanike

G0

 

biopsie

biyopsîye

G0

 

biorythme

biyoritme

G0

 

biosphère

biyosfére

G0

 

biotechnique

biyotècnike

G0

 

biotechnologie

biyotècnolojîye

G0

 

biotope

biyotope

G0

 

Bioul

npr Biou

 

C60

bipartite

bip’

G0

 

bipartite

bipârtite

G0

 

bip-bip

bip’-bip’

G0

 

biphasé

bifâsé

G0

 

biplan

biplan

G0

 

bique

nf bike, gade

 

C60

bique

bike, gade ; voy. chèvre

 

E0

bique

(chèvre) bike, gade ; (femme acariâtre) bike ; c’ è-st-one lêde bike

 

S0

biquet

nm gadot, bikèt; (expr) lès vias d’ mârs’ èt lès biquets d’ avri , les veaux de mars et les biquets d’avril , les giboulées de mars et d’avril

 

C60

biquet

, -ette bikèt, -ète ; voy. chevreau, -ette

 

E0

biquet

(chevreau) bikèt ; nosse gade è fêt lès bikèts 

 

S0

biqueter

biketer, gadeler ; voy. (mettre) bas

 

E0

biquette

(petit de la chèvre) bikète ; (gamine ou jeune femme au caractère difficile) bikète

 

S0

birambrot

boleûte, bîre bolowe, batis’ à l’ bîre; voy. chaudeau

 

E0

biréacteur

birèyacteûr

G0

 

birloir

antèye, clitchète, pîwèye, broke, clabot, bizwèye, pica

 

E0

birman

birman

G0

 

Biron

(n de famille) Bîron

 

S0

bis

pain _, pan mèlé ,  pan mwètiåve, pan (d’) gribouye, pan d’ manèdje ou d’ cûhèdje ou d’ cûhêye, do gris pan, do hoûsârdé pan

 

E0

bis

interj bis’

 

S0

 

bis repetita placent

loc latine, deûs côps ni s’ batenut nin , deux fois ne se battent pas

 

C60

bisaïeul

, eule, n ratayon, âriére-grand-pére (f  âriére-grand-moman)

 

C60

bisaïeul

voy. arrière-grand-père

 

E0

bisaigue

(outil de cord.) bîsègue

 

E0

bisaiguë

nf bisawe

 

C60

bisbille

nf bisbisse, kiskisse ; être en bisbille , ièsse co-igne co-agne, isse (à) igne èt agne, ièsse en disbule

 

C60

bisbille

bisbisse, bisbrouye ; être en _, èsse à l’ dik-èt-dak ; voy. BOUDER,  BROUILLE, CHICANER, DISPUTE

 

E0

Bischoff

(n de famille) Bichof

 

S0

biscornu

, ue adj c’est quelque chose de biscornu , c’ è-st-one drole d’ avisance ; c’est biscornu ce que vous me dites là , ça n’ tint nin d’ assène ci qu’ vos d’ djoz là ; c’est tout à fait biscornu , c’ èst foû sqwêre

 

C60

biscornu

biscwèrné, mèstwèrtchî, må twèrtchî ; des propos _, dès d’vises di sot, dès droles di d’vises, dès sots contes, qu’ on tchin n’ hagnereût nin d’vins ; voy. BAROQUE, BIAIS, BIZARRE

 

E0

biscotte

nf biscote, pwin rosti (m)

 

C60

biscotte

biscôte, mastèle (Com., Te.) [du néerl mastel, pistolet (B), petit pain (F)]

 

S0

biscuit

[nm] (o-c) biscwît, (e) buscûte [nf]

 

G100

biscuit

nm biscwît ; petit biscuit sec (en forme de lettres) , nik-nak

 

C60

biscuit

buscûte (, biscûte) (nf) ; petit _ de méteil, mastèle

 

E0

biscuit

(pâtisserie) biscwit ; petit _ sec qui, tantôt se présente sous une forme ronde, avec une crotte de sucre par-dessus, tantôt représente des lettres de l’ alphabet ou des chiffres; il s’ agit d’une des friandises traditionnelles de la Saint-Nicolas, nik-nak ; on-è avou dès nik-naks à sint Nicolâs

 

S0

bise

nf (vent) bîje ; il fait de la bise , i bîjèle ; action de la bise , bîjeladje (m) ; haute bise (vent du NE) , ôte bîje, nwâre bîje; (expr) après on parèy din.ner, on pout roter conte li vint d’ bîje , après pareil dîner, on peut marcher contre la bise ; i fieûve one bîje à côper on tch’vau è deûs , il faisait une bise à couper un cheval en deux , la bise était très forte ; i sofèle di bîje , il souffle de bise , c’est vent du Nord ; li vint è-st-au trau à l’ bîje , le vent est au trou à la bise , est au Nord; (baiser) bauje, bètch (m)

 

C60

bise

bîhe ; _ sans soleil, neûre bîhe ; les _ de mars, lès håles di mås’ ; mauvaise _, hwèce-vê ; _ malsaine, måle wêre ; voy. nord ; on est tout percé de la _, on-z-èst tot k’bîhî

 

E0

bise 1

bîje ; la bîje èst mâvêse ; la bîje èst pikante ; lès bîjes di mârs’  ramassant tot, ; bîje a pâke, bîje a cwème ; faire de la _ (venter du nord ou du nord-est), bîji ; il y a de la _, i fêt bîjant 

 

S0

bise 2

bitche, boutche (As., Lu., Te.) ; (dans le langage enfantin) bètch (Te.) ; dène-mu one grosse bitche ; dènè (dinre) one boutche à picète; dèner one bitche à picète ; donner fréquemment des _s à (qqn), rabitchi ; i la rabitchot tant qu’ i p’lot ; se donner fréquemment des _s (s’embrasser à chaque rencontre ), si rabitchi ; is s’ rabitchant tot l’ timps ; personne qui donne volontiers des _s, bitchâ, -âde

 

S0

biseau

(en _) loc à chuflèt

 

C60

biseau

bîhê ; tailler en _, côper à ou è bîhê, à huflèt ou à gueûye di rin.ne ; (houill.) fé l’ tin à on bwès ; voy. biais; (du rebord d’un tonneau) rondjèdje ; tailler ce _, rondjî

 

E0

biseau

bisau ; tailler en _, couper en _ (comme l’ouverture d’un sifflet), tayi en bisau, côper à gueûye di rin.ne, côper à chofla

 

S0

biseauter

v côper à chuflèt

 

C60

biseauter

vt (surtout au part passé) bisauter dès cwâtes ; dès vêres bisautés

 

S0

biset

, voy. pigeon

 

E0

bismuth

bismut’

G0

 

bismuth

bismut’ ; prinde do bismut’ po dijèrer

 

S0

bison

nm bison

 

C60

bison

bison

G0

 

bison

bison 

 

S0

bisquant

biskant, anoyant, foutant, arèdjant, assotihant

 

E0

bisquer

v aler, bisker ; vous m’avez fait bisquer , vos m’ avoz faît bisker ; « I buskéve one miète, li curé. » (E Gilliard)

 

C60

bisquer

bisker, sameter, zûner, assoti, dåvî (Ve.), monter so l’ cane di  veûle) ; voy. FACHER, TAQUINER, TOURMENTER

 

E0

bisquer

vi bisker ; i biskèye po rin

 

S0

bissac

malète (nf)

 

E0

bissectrice

bissèctrice

G0

 

bissextile

adj f bisèke (, bisète) ; une année bissextile , one anéye bisèke; (expr) l’ anéye bisète quand i ploûrè dès bèrwètes (iron) , l’ année bissextile quand il pleuvra des brouettes

 

C60

bissextile

année _, an.nêye bîsète (, -èke), (anc.) l’ an bisake

 

E0

bissextile

bisècse ; lès-anées bizècses, ça r’vint tos lès quatre ans

 

S0

bistorte

nf fleûr di sint-Antwin.ne, linwe-di-boû

 

C60

bistorte

(plante) ristwèrdowe, quowe-di-r’nåd, mousse, jèbe di cossin

 

E0

bistorte

linwe-di-boû, jendârme (Mi.)

 

S0

bistouri

nm flîme (f)

 

C60

bistrée

femme à la peau _, ine neûre aguèce

 

E0

bistrot

_ mal famé, calmoûsse (nf) ; i mousse dins totes lès calmoûsses

 

S0

bitord

dè l’ bidôr ou dè l’ cwède di bidôr ; brodîre

 

E0

bitume

nm asfale (f), daguèt, gôdron (, goûdron) ; « Les bilandes tchèrdjîyes richonenut des grossès covrèsses asplatîyes su l’ êwe . Èles pwatenut one blanke crwès su leû stomak et leû carcasse rilût d’ daguèt. » (L Maréchal)

 

C60

bitume

exhaler une odeur de _, boûtener (, poûtener), boûtî (Tr.), tèsi, haper (li stoûve hape) ; on sent une odeur ou fumée bitumineuse, i boûtène ou i boûtenêye (, poû-), i tèsih, i hape, on-z-ode li boûtené, boûtenèdje, -neûre, l’ èboûtené, lu boûtî (Cha., Tr.) ; i brôle (Fa.) ; voy. fumer

 

E0

bitume

bitume

G0

 

biveau

fås sqwére

 

E0

bivouac

nm camp, campemint

 

C60

bivouac

, -aquer biwak, -aker

 

E0

bivouac

bivwak

 

S0

bivouaquer

v camper

 

C60

bivouaquer

vi bivwaker

 

S0

bizarre

adj drole ; idées bizarres , droles d’ idéyes ; cela a un goût bizarre , ça a on drole di gout ; c’est un homme bizarre , c’ è-st-on drole d’ ome

 

C60

bizarre

, -ement, -erie bizåre, -emint, -erèye ; drole, droledimint ; såvadje, -emint ; couleurs, dessins, etc., bizarres, carimadjôyes ; voy. barioler, baroque, étran­ge

 

E0

bizarre

(d’une personne) (étrange) bizâre, drole, saké ; c’ è-st-one djin bizâre ; c’ è-st-on drole d’ apôte (ou d’ apostrofe, di cwarp, etc.) ; c’ è-st-on saqué galiârd [type < (je ne) sais quel >] ; avoir l’air _, sèy tot chôse, (louche) avèr on-êr di deûs-êrs; individu d’apparence _, tchouk-tchouk ; quî-ce quu c’ èst, ç’ tchouk-tchouk-là ?; qui a un comportement _, bèrzingue ; dipûs si acsident, il èst tot bèrzingue ; cela me cause une impression _ de le voir sans barbe, ça m’ fêt tot drole di l’ vèy sins bârbe ; quel temps _ il fait !, qué drole di timps qu’ i fêt !

 

S0

bizarrement

adv drolemint (, droledimint) ; cela s’est fait bizarrement , ça s’ a faît drole(di)mint

 

C60

bizarrement

bizâremint ; ça è arivé bizâremint

 

S0

bizarrerie

nf drole d’ avisance

 

C60

bizarrerie

bizârerîe ; li juje è trové dès bizârerîes dins lès comptes di ç’ société-là

 

S0

 

 

 

Bizory

(village de la commune de Bastogne, anct commune de Wa.) Bijôri ; lès djins d’ Bijôri ; aler à B’jôri ; surnom des habitants : lès tâtes â riz

 

S0

 

 

blabla

(, blablabla) blabla ; c’ èst brâmint dès blablas po rin du tout

 

S0

 

 

 

 

blackbouler

baudeler, roufler, fé vaner, bouter foû, mète di costé, mofler, bûser

 

E0

black-out

black-out

G0

 

blafard

, arde adj bladjot ( e), blanc (f  blanke), blanc-mwârt (f , blanke-mwate), sblâri (f sblârîye); (expr) blanc come on navia qu’ a stî pèlé deûs côps , blanc comme un navet qui a été pelé deux fois , blafard, livide

 

C60

blafard

, -e blanc-mwért (f blanc-mwète) ; voy. BLÊME, PÂLE

 

E0

blague

nf (farce) couyonâde, crake, riséye, fârce ; j’ en ai eu une de blague ! , dj’ ènn’ a ieû one di quinte ! ; mauvais tour , fârce, paskéye, quinte ; c’ est une blague, hein ! , c’ èst po rîre, on ! ; (histoire imaginée) fauve, histwêre, praute ; il nous a encore raconté quelques blagues , i nos-a co conté saquants fauves; (expr) ça s’ a passé à l’ cinse èwou ç’ qui l’ tchin bat l’ bûre avou s’ queuwe , cela s’est passé à la ferme où le chien bat le beurre avec la queue , c’est une bonne blague mais je ne la gobe pas ; sègnîz-vos ! , signez-vous ! (dit-on lorsque quelqu’un raconte une blague énorme); (sac à tabac) blague ; faire une blague à tabac avec une vessie de porc , fé one blague au toubac avou one vèssîye di couchèt

 

C60

blague

blague (, dôse) à l’ toûbak, vèssèye ; (menterie) blague, -èdje, -erèye, crake, minterèye, gaburlote

 

E0

blague 1

(farce) blague ; ça n’ èst nin dès blagues à fé ; (mésaventure, incident) blague ; is ‘nn’ ont avou one, di blague, avou leû vatche !

 

S0

blague 2

(à tabac) blague ; dj’ ê co la blague di m’pére

 

S0

blaguer

[v] couyoner, (e) baleter, (o-c) raconter dès prautes, (o) blaguî

 

G100

blaguer

v blaguer, couyoner

 

C60

blaguer

(qn) blaguer, baleter, couyoner ; voy. PLAISANTER

 

E0

blaguer

vi (plaisanter) blaguer

 

S0

blagueur

, euse adj et n blagueûs (-e), boureû d’ crakes (nm ; nf  boureûse di crakes), crakeûs (-e)

 

C60

blagueur

blagueû, crakeû

 

E0

blagueur

, -euse n blagueû, -eûse

 

S0

blaireau

[nm] (o-c) tasson, (e) tèsson

 

G100

blaireau

nm (animal) tasson ; repaire de blaireaux , tassoniére (f); (expr) craus come on tasson , gras comme un blaireau; (pinceau) blaîrau

 

C60

blaireau

tèsson (, ta- St., Ma.) ; pinceau à barbe, pincê (, spincê (Ber.))

 

E0

blaireau

blêrau, tasson (Ber., Lu.) ; (brosse pour savonner la barbe) (svt en poils de blaireau) blêrau

 

S0

Blaise

npr Blaîse; on fièstéye li Sint-Blaîse li 3 d’ fèvri; s’ i n’ ploût nin à l’ Sint-Blaîse, ou s’ i n’ nîve nin, tè l’ aurès sûr au mârs’ , ni t’ è faîs nin ; « Sint-Blaîse, on sint qui r’faît lès maus d’ gwadje. Il aureut rapèchî one èrièsse di pèchon au fin fond do gosî d’ on roufion .» (A. Laloux)

 

C60

Blaise

Blêse (, Blâse La.).

 

E0

Blaise

(prénom m et n de famille) Blâse ; saint _ (fêté le 3 février) sint Blâse ; se faire imposer sur la gorge deux cierges bénits à la saint-_, bitchi l’ colé sint Blâse (litt. « baiser le collier [de] saint Blaise ») ; fé bèni do l’ coûke à l’ Sint-Blâse

 

S0

blâmable

adj laîd(-e) ; actions blâmables , laîdès jèsses

 

C60

blâme

nm cigâre, rimostradje, rimontrance (f)

 

C60

blâme

, -er, -able blåme, -er, -åbe, -åve ; _ sans cesse, kiblåmer; déprécier, ablåmer ; il blâme tout, i trouve todi à r’dîre, i trouve à r’dîre so tot ; qui blâme les siens se blâme lui-même, quî d’fêt s’ narène disfêt s’ visèdje ; voy. critiquer

 

E0

blâme

(reproche) blâme

 

S0

blâmer

[v] (o) blan.mer, (c) blâmer, (e) blåmer, (c) sêrcyî, (e) trover à r’dîre so

 

G100

blâmer

v calindjî, chapitrer, rimostrer ; ils blâment , is chapitréyenut, is r’mostèrenut ; blâmer un enfant , rimostrer on-èfant

 

C60

blâmer

vt (réprouver) blâmer ; on n’ pout nin l’ blâmer d’ sèy voye ; il èst pus’ à plinde qu’ à blâmer ; tu es plus à _ que moi, i gn-è pus’ a dîre après ti qu’ après mi

 

S0

blanc

, blanche, adj (couleur) blanc (f blanke) ; un chat blanc , on blanc tchèt ; une maison blanche , one blanke maujone; du vin blanc , do blanc vin; du fromage blanc , dè l’ makéye, do stofé ; du bois blanc , do blanc bwès ; des cheveux blancs , dès blancs tch’vias ; gelée blanche , blanke rèléye ; il est tombé de la gelée blanche , il a rèlé fin blanc; (qui n’est pas souillé) à l’entendre, il n’y a que lui de blanc dans cette affaire , à l’ ètinde, dins ç’t-afaîre-là, gn-a qu’ li qu’ n’ a pont d’ rôye dissus sès cwanes; (loc) faire chou blanc , ièsse mirlitche ; mariage blanc , faus mâriadje ; nuit blanche , nût sins dwârmu; je vous donne carte blanche , vos p’loz fé come vos l’ ètindoz ; père blanc , blanc curé ; blanc cassé , blanc come dès pwès d’ Rome ; blanc immaculé , blanc-blanc, blanc come dè l’ nîve ; (expr) dj’ a mès quate pîds blancs , j’ai les quatre pieds blancs , je suis blanc dans cette affaire ; blanc come on linçoû , blanc comme un linceul ; blanc come on mwârt , blanc comme un mort ; blanc come dè l’ makéye , blanc comme du fromage blanc; blanc come on mon.nî , blanc comme un meunier ; blanc come on navia pèlé deûs côps , blanc comme un navet pelé deux fois , très blanc ; il ont mindjî leû blanc pwin d’vant leû nwâr , ils ont mangé leur pain blanc avant leur noir ; on vrai soçon, c’ è-st-ossi râre qu’ on blanc cwârbau , un véritable ami, c’est aussi rare qu’un corbeau blanc

 

C60

blanc

nm blanc ; être habillé de blanc , ièsse tot d’ blanc moussî ; blanc de l’œil , blanc d’ l’ ouy ; blanc d’œuf , blanc d’ ou ; de but en blanc , dîrèk , platèzak; (sans écriture) un chèque en blanc , on chèke sins pont d’ chife dissus ; il a laissé le nom en blanc , il a lèyî one place po mète li nom; tirer à blanc , tirer avou dès bales à blanc; (maladie des plantes) avoir le blanc , awè l’ blanc

 

C60

blanc

, blanche blanc, blanke ; gelée blanche, blanke (ou clére) djalêye, voy. givre ; faire chou _, fé bérwète, … brosse, … bonète ; voy. bredouille, échouer ; des cartes blanches (au jeu), dès vûtès fouyes, voy. carte ; vêtu de _, blanc-moussî ; fleuri de _, blanc-flori ; de but en _, voy. but ; du _ d’Espagne, dè l’ crôye di France

 

E0

blanc 1

, blanche adj 1 (de couleur blanche ou claire) blanc, blanke ; do blanc pwin ; de la béchamel, do l’ sâce blanke ; du lamier _, dès blankes kichâdes  ; lès-âbes sont tot blancs d’ fleûrs ; dès bagues blankes come di l’ îvièr ; li slo èst blanc (ou èst pâle) ; sèt’ blancs tch’vaus s’ la djoûrnêye, ça pwate bouneûr ; il è lès quate pîds blancs, èt lès-orèyes à l’ advinant ; il è divenou blanc come on mwart (ou come on froumadje ou come do stofé) ; devenir _ comme un mort, diveni blanc come on froumadje ; 2 (pur, pure ; innocent, -ente) blanc, blanke ; i n’ èst nin tot-a-fêt blanc dins ç’te istware-là 

 

S0

blanc 2

adv blanc ; il fait tout _ (le sol est couvert de neige (ou de givre)), i fêt tot blanc ; la couleur blanche réapparaît, ça r’ssôrte blanc 

 

S0

blanc 3

n (qui appartient à la race blanche) blanc, blanke ; la colonisation par les _s n’est guère bénéfique (pour les populations locales), doû-ce quu lès blancs passant, ça n’ vât nin grand tchôse ; i n’ è nin marié one blanke 

 

S0

blanc 4

n  1 (couleur blanche) blanc ; j’ai peint le plafond en _ ; dj’ ê mètou l’ plafond en blanc ; il è tchindji do nwar o blanc ; à blanc, à blanc ; tchâfer à blanc ; écorcer, raser à _, pèler à blanc ; tirer à blanc ; 2 (partie blanche de certaines choses) blanc ; li blanc dès-ûs ; on blanc d’ oû ; écrire noir sur _, mète nwar su blanc ; 3 (chose caractérisée par la couleur blanche ou claire), aler pinde lès blancs (syn. lès blankes bagues) s’ la hèye ; dji n’ ê vèyou qu’ dès p’tits blancs dins l’ bî (syn. do blanc pèchon)

 

S0

blanc-bec

nm blanc bètch

 

C60

blanc-bec

blanc-bètch, pîpeû

 

E0

blanc-bec

blanc-bètch

 

S0

blanchaille

dè blanc pèhon

 

E0

blanchaille

de la _, do blanc pèchon (syn. dès (p’tits)blancs)

 

S0

blanchâtre

adj blankiausse

 

C60

blanchâtre

blancåte (, blankès’ Ve ; -as’ St.), d’ ine coleûr qui sètche so l’ blanc

 

E0

Blanche

, -ette Blanche ; (nom pr. de vache) Blankète

 

E0

Blanche

(prénom f) Blanche

 

S0

Blanchette

(nom donné à une vache de robe blanche) Blantchète 

 

S0

blancheur

[nf] (o-c) blankeû, (e) blankiheûr

 

G100

blancheur

nf blankeû, blankicheû

 

C60

blancheur

blankiheûr ; d’une _ écla­tante, blanc come on lècê, come ine nîvaye, come on maton ; d’une _ livide, blanc-mwért, blanc come ine makêye, come on lîçoû, come on mwért, voy. blême

 

E0

blancheur

blantcheûr (blankeûr Te.)

 

S0

blanchiment

blankihèdje

 

E0

blanchir

[v] blanki, (o) blanchi

 

G100

blanchir

v (couvrir de couleur blanche) blanki ; le mur a été blanchi , li meur a stî blanki; (rendre propre) lâver; (devenir blanc) divenu blanc; (expr) on n’ saureûve blanki on nwâr négue, on ne saurait banchir un nègre noir , à l’impossible nul n’est tenu ou, on ne saurait faire devenir bon ce qui est mauvais; (le linge sur le pré) mète à l’ rimouye; elle met toujours son linge à blanchir , èle mèt todi s’ buwéye à l’ rimouye; (un accusé) rilâver ; on le disait coupable mais il a été blanchi , on d’djeut qu’ c’ èsteut li, maîs il a stî r’lâvé

 

C60

blanchir

blanki, voy. badigeonner ; _ le linge par la lessive, bouwer, ribouwer ; (sur l’herbe) mète curer ou à curèdje, voy. herber ; il est logé et blanchi, il èst lodjî èt r’bouwé ; _ paille, laine, etc., soufrer ; disculper un accusé, rilaver : si-avocat a sayî dè l’ rilaver. Voy. lessive, nègre.

 

E0

blanchir

vt (rendre blanc) blanki (qqf -tchi) ; mète la bouwêye â pré po la fé blanki ; (au fig) i n’ è nin sôrti tot-à fêt blanki di ç’te afêre-là ; autrefois, les femmes allaient _ [la lessive], dins l’ timps, lès fèmes alint blanki (Te.), ; vi (devenir blanc) blanki ; li bwès blankichéve à fêt qui l’ coûrerèce avancéve (Te.) ; lès tièsses di  fou n’ blankichant jamês ; il a dit cela pour se _, il è dit ça po s’ rilâver

 

S0

blanchis

t de forestier grife (nf)

 

E0

blanchissage

nm blankichadje

 

C60

blanchissage

blankihèdje, bouwèdje, curèdje

 

E0

blanchissage

blankichèdje (qqf blantchi-) ; il è r’ploû s’ lès bagues, c’ èst l’ mèyeûr dès blankichèdjes

 

S0

blanchissement

nm blankichemint

 

C60

blanchisserie

[nf] (e) bouwerèye, (c) bouwerîye, (o) blanchirîye, (c) blankicherîye, (c) lâverîye

 

G100

blanchisserie

nf lâverîye

 

C60

blanchisserie

bouwerèye, blankiherèye

 

E0

blanchisseur

, euse n blankicheû (-se)

 

C60

blanchisseuse

bouwerèsse; c’est ma _, c’ èst lèy qui m’ ribowe, qui fêt totes mes bouwerèyes

 

E0

blanchisseuse

blantchicheûse ; èlle astot blantchicheûse amon l’ baron d’ Î-la-Hèsse

 

S0

blanc-seing

blanc-sin

 

S0

blanquette

nf (viande) blankète, ragoût d’ via (m)

 

C60

blanquette

blankète

 

E0

blanquette

(ragoût de viande) blankète ; do l’ blankète di vê

 

S0

blasé

, ée adj rigoulé (-ye) ; il en a été vite blasé , i ‘nn’ a stî rade rigoulé ; il en est déjà blasé , ça n’ lî dit d’djà pus rin; (expr) quand l’ pourcia ènn’ a s’ sô, lès navias sont seurs , quand le porc est rassasié, les navets sont sûrs

 

C60

blaser

voy. dégoûter,  excéder

 

E0

blason

blason ; voy. armoirie

 

E0

blasphémateur

, trice n djureû (-se)

 

C60

blasphème

nm djuradje

 

C60

blasphème

, -émer, -ateur, voy. jurer, -EUR, -ON

 

E0

blasphémer

v (dè)djurer, fèrdomer

 

C60

blastomère

blastomére

G0

 

blatier

gosson

 

E0

blatte

nf bièsse di bolèdjî, bièsse di for

 

C60

blatte

(orientale) bièsse di for, … di boledjî, … di farène, magne-pan,  kètelène, rossète ;  (Blattella germanica) bièsse di gåz ;  (en général) dès neûrès bièsses, càd. blattes et ténébrions

 

E0

blatte

des ­_s, dès nwares bièsses

 

S0

blé

[nm] grin, (e-c) frumint, (o) fromint

 

G100

blé

nm (froment) frumint ; froment d’hiver , frumint d’ iviêr ; froment de mars , frumint d’ mârs ; un champ de blé , on tchamp d’ frumint; (graminées autres que le froment) épeautre, grin, spiate (f) (, spiète (f)) ; méteil , mèsteure ; seigle , swèle, blé (f); salade de blé , orèye-di-lîve

 

C60

blé

dè l’ blé (= de l’épeautre) ; en général, le blé, les blés, li grin, lès grins ; semer du _, sèmer dè grin ; voy. GRAIN, ÉPEAUTRE, FROMENT, ORGE, SEI­GLE ; blé sarrasin, boûkète ; _ de Turquie ou maïs, peûs d’ Trouk ; _ de mars, trimeûs

 

E0

blé

(t. générique pour désigner les céréales panifiables) blé (nf) ; blé sarrasin, bôkète ; des crêpes [faites avec de la farine] de blé sarrasin,  dès vôtes à l’ bôkète

 

S0

Blégny

Blègné, village.

 

E0

Blehen

Blèhin, village.

 

E0

bleime

blème, blanc må

 

E0

blême

adj blanc mau-cût (f blanke mau-cûte), blanc-mwârt (f blanke-mwate), règrèlé (-ye), sblâri (f sblârîye), vèssu (f , vèsseuwe); (expr) blanc come on navia pèlé deûs côps , blanc comme un navet pelé deux fois , blême ; blanc come dè l’ crôye , blanc comme de la craie , blême

 

C60

blême

blème, blanc-mwért (f blanc-mwète), vèssou, tot vért ; elle a le teint _, èlle èst vète come porète, èlle a on visèdje di makêye ; voy. BLANCHEUR, PÂLE

 

E0

blêmir

v sblâri, divenu blanc-mwârt (, divenu blanke-mwate), pâli, piède sès coleûrs

 

C60

blêmir

blèmi, påli

 

E0

blennorragie

(chaude-pisse) tchôde-piche

 

S0

Bleret

Blèrèt, village

 

E0

Blerot

(n de famille) Bleurot (Blèrot anc.) ; la ruelle _ (à Bastogne, l’actuelle rue de la Halle), la rouwale Bleurot

 

S0

bléser

voy. zézayer

 

E0

blessant

, ante adj agnant, chokant (-e)

 

C60

blessant

, -e blèssant, -e ; voy. mor­dant

 

E0

blessant

, -ante adj (désobligeant, -ante) blèssant, -ante ; il èst co bin blèssant quand i pâle ; personne qui profère des paroles _es, pikeû, -eûse

 

S0

blessé

, ée, adj cwachî (-ye) , (suivant la nature de la blessure) ; acsidinté (-ye), atrapé (-ye), croké (-ye), djosté (-ye) ; assommé , acsègnî (-ye), assomé (-ye), awoûrlé (-ye),  mascaurdé (-ye), storné (-ye) ; contusionné , abumé (-ye), distrût (-e), frochî (-ye), mèsbrîdjî (-ye), molu (f moleuwe) ; (meurtri) moûdri (f moûdrîye); coupé , côpé (-ye), crèné (-ye), cwachî (-ye) ; écorché , arachî(-ye), chwârchî (-ye), d(is)chavé (-ye), distchaurné (-ye) ; griffé , grèté (-ye), digrèté (-ye)

 

C60

blessé

, -ée adj et n blèssi ; il ont mètou l’ blèssi s’ la civîre

 

S0

 

blessé, e

[adj] (o) cochî, îye, (c) cwachî, îye, blèssé, éye, (e) blèssî, èye

 

G100

blesser

[v] (c) cwachî, (o) cochî, gnokî, (c) blèsser, (e) blèssî

 

G100

blesser

v (suivant la nature de la blessure voir « blessé »)

 

C60

blesser

blèssî ; (en tout sens) kiblèssî ; (meurtrir) moûdri, disawirer ; il s’est _ au bras, i s’ a fêt må s’ brès’, i s’ a d’né on côp, i s’ a fêt ac’sûre (, atraper) å brès’, voy. ACCIDENT, ATTEINDRE,   CONTUSION ; (couper, entailler) cwahî, cwaheler ; (la main, le pied, avec un objet pointu) afoler ; il a blessé mon amour-propre, i m’ a choké, djin.né, bègué, gordé ; il a tchî ou stu d’vins mès djotes ou so m’ pièrzin ; cela m’a profondément blessé le cœur, çoula m’ a stu lon è l’ åme ; il est vite blessé, il èst vite bèsé, voy. froisser, susceptible

 

E0

blesser

vt (meurtrir) blèssi, cwachi (Te.) ; il è stî blèssi à l’ grande guère ; il èst tot blèssi à l’ figure ; lès gurzês ont blèssi totes mès salâdes ; èlle a stî cwachêye (Te.) ; (au fig,) (froisser) blèssi ; tu l’ ès blèssi, sés-se, avou l’ istware do l’ matante ; se _, si blèssi ; dji m’ ê blèssi o brès ; vi quand les tch’vaus blèssant à l’ supale, i fât l’zî mète on cossin ou one pê d’ lîve ; on bon mon.neû di tch’vau ni lêsse jamês blèssi su tch’vau ; (se) _ de nouveau vt et pr (si) riblèssi ; dji m’ ê co r’blèssi à l’ min.me plèce ; vi être de nouveau blessé, riblèssi ; li tch’vau r’blèsse co à l’ sipale ; vt se faire _, djoster ; vt _ de nouveau, ratraper ; dji m’ ê fêt ratraper o dèt ; se _ de nouveau, si ratraper ; dji m’ ê co ratrapé à l’ min.me plèce ; se _ au genou, si couroner; li tch’vau s’ è couroné ; vpr se _ au poignet (en forçant), si forpougni ; dji m’ ê forpougni â foyant l’ corti ; il a blessé le cheval (en clouant le fer au sabot, en mettant les clous de ferrure), il è clawé (ou piké) li tch’vau

 

S0

blessure

nf croke ; (ou, suivant le type de blessure) balafre , crin (m), kèrnate, chaurd (m), (s)kèrnache ; bigne (, bègne), boûrsia (m) ; contusion , bouye, côp (m), gade ; écorchure , cwachûre, frochûre ; entaille , côpûre, cwachûre; flegmon de la paume causé par un instrument mal emmanché , forbature ; griffe , grète

 

C60

blessure

blèsseûre, acseûre, côp, plåye ; _ cuisante, cûheûre ; _ qui estropie, afoleûre ; voy. contusion, coup, cou­pure, MEURTRISSURE

 

E0

blessure

blèssure ; il èst mwart di sès blèssures

 

S0

blet

, blette, adj blèt’ (f blète); (expr) blèt’ come one mèspe , blet comme une nèfle

 

C60

blet

, -te blèt’, -te ; fôcak, flalche, cake, boritche, blék, blètch, blèti, passé, trop maweûr, trop-z-avanci, à mitan gåté ou poûri

 

E0

blet

, blette adj blèt’, blète ; lès pwares sont djà totes blètes

 

S0

blettir

v blèti, divenu blèt’

 

C60

blettir

blèti, wilker, s’ avancî

 

E0

blettissement

nm blètichadje

 

C60

blettissement

blètihèdje

 

E0

blettissure

nf blètichadje (m)

 

C60

bleu

, bleue adj bleuw (-e) (Eghezée , bloûw (-e)) ; un ciel bleu , on bleuw ciél ; un pigeon écaillé bleu , on colon bleuw mayeté ; bleu ciel , bleuw-ciél ; bleu marine , gros-bleuw; les pierres bleues , lès bleuwès pîres; (loc) c’est un sang bleu , c’ è-st-on monsieû ; ma femme est un fin cordon bleu , mi feume, po fé l’ cûjène, c’ è-st-on maîsse; veûy tot bleuw , voir tout bleu , idéaliser ; ièsse tot bleuw di , être tout bleu de , être entiché de; (expr) bleuw come li ciél , bleu comme le ciel ; bleuw come sint Djilin , bleu comme saint Ghislain ; c’ èst co pus râre qu’ one bleuwe vatche , c’est encore plus rare qu’une vache bleue; vos n’ l’ aurîz nin co por one bleuwe vatche , vous ne l’auriez pas encore pour une vache bleue , à aucun prix

 

C60

bleu

nm bleuw (, bleû ; Eghezée , bloûw) ; je préfère le bleu; dj’ in.me mia l’ bleuw; bleu ciel , bleuw ciél; bleu foncé , gros bleuw ; bleu pâle , pâle bleuw, tène bleuw; (bleu de lessive) bleuw ; mettre au bleu , mète au bleuw ; un sachet de toile contenant du bleu de lessive , one sucète di bleuw; (bleu de travail) salopète (f)

 

C60

bleu

, -e bleû (f bleûve (, bleûse Ve, Ma., Vi. ; bleûwe Hu.) ; _ violet, d’ on bleû d’ åcolète, piêrs ; _ foncé, noir _, _ de roi gros bleu, bleû jendarme, wêse, neûr wêse, hôt bleû ; voy. empois ; conte _, bleûve (nf) ; attraper une peur bleue, haper ‘ne vète sogne

 

E0

bleu 1

, bleue adj (qui est de couleur _e), bleû, bleûse ; nosse gamine è dès bleûs-ûs ; one bleûse cote ; li bleû sâro ; quand on l’ è ramassé, il astot djà tot bleû ; dj’ asto tot bleû d’ frèd ; il est _ (passionnément épris) de cette fille, i ‘nn’ èst bleû, di ç’ bwêcèle-là ; n (couleur _e) bleû ; do bleû cièl ; do bleû pâle ; matière colorante _e, do gros bleû ; do bleû d’ Prusse ; tracer des lignes avec un fil enduit de _ (utilisé par les maçons, les couvreurs, les tapissiers), tracer â bleû ; , -e adj bleû, bleûe (f dans quelques loc.) ; avoir une peur _e, avèr one poûr bleûe

 

S0

bleu 2

n _ de lessive, bleû ; mète la bouwêye â bleû ou mète one sucète di bleû dins l’ êwe do rincèdje (po rinde lès bagues pus blankes) ; (au fig) passer au _ (passer l’éponge), passer â bleû ; (ecchymose) bleû ; dji m’ ê fêt on bleû à l’ fèsse ; (vêtement de travail (en toile bleue)) bleû ; dj’ ê c’chiri m’ bleû ; lâver lès bleûs ; les _x (1 les jeunes recrues; 2 (anc.) les gendarmes; 3 les membres du parti libéral), lès bleûs ; _ de méthylène, bleû d’ mitilêne

 

S0

bleuâtre

adj bleuwausse

 

C60

bleuâtre

bleûwåte, bleûwis’ (, bleûvas’ (La.)) ; aspect _, bleûwisté

 

E0

bleuâtre

bleûwâte

 

S0

bleuet

nm bleû-baron, bluwèt, fleûr di galant

 

C60

bleuet

bluwèt (, blou-), bleû baron, pièrzèt, sårot, piêrs sårot, bleû sårot, bleû pavwêr, dès bleûvès fleûrs ou cåyes, fleûr di r’gon (Ma.)

 

E0

bleuir

v bleuwi ; ils bleuissent , is bleuwichenut

 

C60

bleuir

bleûti (, bleûvi La.) ; _ l’acier, bleûwi (, de nouveau, rè-, ri-)

 

E0

bleuir

vt (rendre bleu) bleûwi ; vi (devenir bleu) bleûwi ; i bleûwichot djà quand l’ docteûr è arivé

 

S0

bleuissage

, -sseur (de l’acier) bleûwihèdje, -iheû

 

E0

bleuissement

nm bleuwichadje, bleuwichemint

 

C60

blindé

(véhicule) blindé

 

S0

blinder

vt blinder ; blinder on-uch ; (au fig,) (protéger, rendre moins vulnérable) blinder ; avou ç’ cazake-là, dji sû blindé (contre les intempéries)

 

S0

bloc

nm blo ; bloc de pierre , blo d’ pîre, meurtia d’ pîre ; « Il achèveûve a pwin.ne qu ‘on gros meurtia d’ tchèrbon, avou on brût d ‘infiêr, si crèvaude et s’ distatche . » (G Bernard) bloc d’essieu , blo d’ assi ; bloc de bouleau ou de peuplier , blokia d’ bôle ou bin d’ pouplî; (loc) vendre en bloc , vinde tot d’ on moncia ; faire bloc , n’ è fé qu’ onk ; en bloc , tot èchone ; freiner à bloc , frin.ner à fond

 

C60

bloc

blok, blokê ; (pour caler ou ex­hausser) ablo ; asseoir sur des blocs, ablokener, abloker ; _ de terre, etc., qui éboule, wague (nf), voy. ébouler ; _ de scories, leûp ; _ de houille, cotchèt , gros cotchetê, gros bokèt d’ hoye, ine grosse hoye, rouke di hoye ;  (houill.) _ de houille, hoye, cotchèt ; _ de pierre, de charbon, etc., rouke, warlokê ; de schiste charbonneux, brîhå ; de pierre h(o)ura d’ pîre ; [acheter, vendre] en bloc et en tâche, è gros, è rôye, tah èt blok, tih èt tah, hatch èt match, tot-avå, onk avå (ou divins) l’ ôte, à l’ avîr, hasård hasète, pîd foû pîd d’vins, à rond, à l’ roum’doum’ , piète à gangne, hoûsèbou, stokstén’ (Ma.) ; houpe di piète, houpe di gangne (To.) ; mettre au bloc, voy. cachot

 

E0

bloc

(masse compacte et pesante) blok ; on blok di glèce ; on blok di houye ; (moellon) blok ; (loc. adv.) à _ (à fond), à blok ; frin.ner à blok ; (de terre durcie ou de pierre) warokê (Lu.) ; i gn-è plin d’ warokês su ç’ tchamp-là (voir rouke) ; petit _ de bois enchâssé dans la maçonnerie (pour faciliter la fixation des chambranles), blochèt ; _ de sel gemme (que les vaches lèchent dans la pâture ou dans leur mangeoire), pîre di sé ; (de charbon) rouke ; one rouke di houye (Te.) ; (billot) blokê ; li blokê d’ englume ; li blokê po finde li bwas

 

S0

blocage

nm caladje

 

C60

blocage

, blocaille t de maçon blokèdje

 

E0

blocus

blocus’

 

E0

blocus

(encerclement) blocus’

 

S0

blond

, onde adj blond (-e) ; des cheveux blonds , dès blonds tch’vias; (expr) blond come lès dinréyes , blond comme les céréales

 

C60

blond

, -e, -in, -ine, -inettc blond, -e, -in, -ine, -inète

 

E0

blond

, blonde adj et n blond, blonde ; (de couleur blonde) il èst blond du tch’vès ; do l’ blonde bîre ; des cheveux _s, dès blancs tch’vès ; ceci explique l’emploi de blanc, blanke dans les sobriquets, pour désigner une personne qui a les cheveux blonds ; li blanc Pétèr ; nosse blanc (s. e. valèt), nosse blanke (s. e. fèye) ; tês’-tu, blanc nèvê ! ; sacré blanc machin ! (inj adressées à qqn qui a les cheveux blonds) ; (t. d’affection à l’adresse d’une petite fille _e) Blantchète 

 

S0

blonde

nf blonde

 

C60

blondinet

, -ette adj et n blondinèt, -ète

 

S0

blondir

v divenu blond; (oignon) blonki

 

C60

bloqué

rester _ dans la congère, dimorer pindou dins la cronzîre (litt. « suspendu », c’est-à-dire sans que les roues motrices du véhicule ne touchent le sol)

 

S0

bloquer

[v] (o) blokî, (e) bloker, (e-c) èclawer; v. arrêter

 

G100

bloquer

v (empêcher de bouger) caler ; le frein est bloqué , li frin s’ a calé; (empêcher de passer) bârer l’ vôye (, baurer l’ vôye) ; il bloquait la route , i bâreut l’ vôye; (étudier) studyî

 

C60

bloquer

bloker, èclawer ; (t. de maçon) môyeler ; (houill.) _ la poulie folle, tchaper ; voy. caler, coincer

 

E0

bloquer

vt (coincer) bloker ; dj’ ê stî bloké dins one cronzîre ; ça l’ è bloké dins si avancemint ; (immobiliser au moyen d’une cale en bois (ablo)) abloker ; abloker l’ uch ; abloker l’ èstançon ; _ de nouveau, ribloker ; ribloker on boulon

 

S0

 

blottir

(se) v (sous une couverture) s’ acoveter; il se blottit , i s’ acovetéye; (se mettre en boule, se replier sur soi) si rabouloter, si racafougnî, si racovissî, si racwèti ; (s’emmitoufler) si rafùrler, si rakinkyî ; (se mettre l’un contre l’autre) si ramèchener, si ramonceler, si rècwèter

 

C60

blottir

(se) s’ acwati, si racwati, s’ acouveter (, -cove-), si racouveter,  si racroufî, si racroufeter, si racotcheler, si ragroubi, si racroler, s’ aplati, si ramasser èsson.ne, si rahètchi èsson.ne, si tére tot streût, si racropete, s’ acloupeter, si rafougneter, si racafougnî, si racrampî, si bloker, si catchî, si fé tot p’tit ; spéct (dans un coin ou au fond d’un trou) si rètraukeler, si rètraukiner (Ja.) ; voy. accroupir, recro­queviller, RENCOGNER

 

E0

blottir

 

(se) (se tapir) s’ acwatchi ; s’ acwatchi dins one cwane ; dimorer acwatchi addé l’ feû ; la vatche èst malâde, èlle èst acwatchi addé la hèye

 

S0

 

 

 

blouse

[nf] (o-c) taye, (e) bloûse, (e-c) caracô [nm], (o) caraco [nm]

 

G100

blouse

nf (vêtement féminin) caraco, casawè, taye ; blouse lâche , alaise, casavèk (m) ; blouse légère , matinéye; (vêtement de travail) divantrin (m), salopète, saurot (m)

 

C60

blouse

(d’ouvrier) court sårot ; (de garçonnet) chassine; (de dame) bloûse, taye; (de ménagère) caraco, casawé (, -wè Hu., Li.),  capote di manèdje, marignére (pour faire toilette), casakinrokèt (La.) ; voy. corsage

 

E0

blouse

taye ; mète one bèle taye ; (vêtement de travail) bloûse ; il a va todi avou one vî bloûse tote rapèceté ; (chemisier de dame) bloûse ; èlle è acheté one bèle bloûse po la dicâce ; _ de femme (anc.) (surtout, veste (empl par ext. comme équivalent de casake) casavèk

 

 

S0

blouser

vt boser, boûseler ; « Ci qu’ on-z- adouyeut l’ prumî, c’ èst s’ ronde badrike qui fieut boûseler si tch’ mîje .» (A Laloux); vi awè, bloûser ; nous avons été blousés , nos-avans stî ieûs

 

C60

blouser

(se) si bloûser ; voy. bévue

 

E0

blouson

nm camisole (f)

 

C60

blue-jean

nm djîn’, bleuwe culote (f)

 

C60

blue-jean

blue-jean

G0

 

blues

nm blues, bloûs’ ; jouer du blues , djouwer do bloûs’

 

C60

bluet

nm bleû baron, bluwèt, fleûr di galant

 

C60

bluet

voy. bleuet

 

E0

bluette

voy.  étincelle

 

E0

bluff

(esbroufe) bluf ; c’ èst do bluf, èt rin d’ ôte quu ça

 

S0

bluffer

vi blufer

 

S0

bluffeur

, euse n tant-à-faîre

 

C60

blutage

nm bultadje

 

C60

bluter

v bulter

 

C60

bluter

botî, bouleter, hoûsårder (-âr- Ma.; Ja.: pour un blutage de la farine de seigle plus grossier), passer, tamehî ;  voy. BIS, CRIBLER, TAMISER

 

E0

bluterie

botîrèye

 

E0

blutoir

nm bultrîye (f)

 

C60

blutoir

botiou, bouleteû ; t de meun. sètchê

 

E0

blutoir

bluterîe (Vau.) ; (t. de meunerie) partie du _ qui est actionné par la dimwasèle, hosse-cou (Vau.) [litt. « hoche-cul »]

 

S0

boa

nm bowa

 

C60

boa

bowa ; petit _, minou, moumouche, minète (nf)

 

E0

boa

(serpent) bowa ; (tour de cou en fourrure) bowa 

 

S0

bobard

nm minte (f) ; il ne sait raconter que des bobards , i n’ sét dîre qui dès mintes

 

C60

bobard

tape-foû ; voy.  racontar

 

E0

bobelin

à Spa, boublin

 

E0

bobinage

nm bobinadje

 

C60

bobinage

(action de bobiner ; son résultat) bobinèdje

 

S0

bobine

[nf] (c) bobène, (o) bobine, (e) boubène

 

G100

bobine

nf bobène, biyau (m) ; bobine de fil , bobène di filé

 

C60

bobine

boubène

 

E0

bobine

bobine ; one bobine di filé, di fil di ronche ; la bobine do molin  fiyi ; (visage, binette) bobine ; il è one drole di bobine

 

S0

 

bobiner

v bobiner

 

C60

bobiner

, -age, -eûr boubiner (ri-), -èdje, -eû

 

E0

bobiner

vt _ de nouveau, ribobiner ; ribobiner do fil ; ribobiner on moteûr 

 

S0

bobineur

, euse n bobineû (-se)

 

C60

bobo

nm clau-d’-vacha, bôbô

 

C60

bobo 

båbå, måmå (t enf)

 

E0

bobsleigh

bobsleigh

G0

 

bocage

nm boscadje, bocale ; « lès mouchons dins lès bocales » (J de Lathuy)

 

C60

bocage  

voy. bosquet

 

E0

bocal

nm bocau ; bocal à bonbons , bocau à boubounes; un bocal de confiture de groseilles , on bocau d’ jèléye aus grusales

 

C60

bocal

bocau

 

E0

bocal

_ à conserve dans lequel les aliments sont cuits, bocau,  wèk ; j’ai fait des conserves toute la journée, dj’ ê fêt dès wèks tote la djoûrnêye [de Weck, nom d’une marque de bocaux] ;

 

S0

boche

nm boche, gris

 

C60

Boche

n (et adj boche) (t injurieux employé durant les deux guerres mondiales à l’encontre de l’envahisseur allemand), Boche (adj. boche

S0

 

Bock

(n de famille) Bok

 

S0

bock

(verre à bière d’une contenance d’environ un quart de litre) bok ; il ont bwa âs boks tote la sîse

 

S0

Bodegnée

Bôgnêye, village

 

E0

Bodelet

(n de famille) Bôdelèt

 

S0

Bodeux

Bôdeû, village

 

E0

Bodson

(n de famille) Bodson

 

S0

 

 

 

body

body

G0

 

body-building

body-building

G0

 

Boëlhc

Bôye, village

 

E0

boeuf

[nm] (o-c) boû, (e) boûf, (o) bieu

 

G100

bœuf

nm boû ; fort comme un bœuf , fwârt come on boû ; de la viande de bœuf , dè l’ tchau d’ grosse bièsse; (loc) prinde boû po vatche , prendre bœuf pour vache , confondre; (expr) au boutchî, totes lès vatches sont boûs, au taneû, tos lès boûs sont vatches , pour le boucher, toutes les vaches sont des bœufs, pour le tanneur tous les bœufs sont des vaches ; i sofèle come on boû mau touwé , il souffle comme un bœuf mal tué

 

C60

boeuf

boûf (, boû Ve, Ma. ; bou Hu., Wa.) ; le _ gras, li boûf da Mågnêye ; (bouch.) du _, dè l’ tchår di grosse bièsse; il est dégourdi comme un _, il èst dispièrté come l’ oûhê sint Luc (D) ; voy. bouvillon

 

E0

boeuf

boû (bieu Be., Ju.; bû Ch., Va., …) ; jeune _, djèton ; li boû s’ è chwarné ; c’ è-st-on bon djèton, dji vons l’ mète en pature ; c’ èst djà on dur, çu djèton-là ; sèy fwart come on boû ; chofler (ou tanfler) come on boû ; souwer come on boû ; avèr one tièsse come on boû ; mindji do l’ linwe di boû ; atèler la tchèroûe d’vant lès boûs ; (prov) li ci qui vole on-oû vole on boû ; nom donné à un _ qui présente un pelage où le noir domine : Morê

 

S0

Boeur

(village de la commune d’Houffalize, anct commune de Tavigny) Beûr

 

S0

Boevange

(village du Grand-Duché de Luxembourg) Bouvindje

 

S0

bohème 

baligand, birlandeû, -dî ; voy. VAGABOND

 

E0

bohémien

, ienne n barakî (f barakerèsse), djupsyin (f  djupsiène), romanichèl (-e)

 

C60

bohémien

, -enne djoupsin, -ène (, dju-), dès barakîs

 

E0

Boignée

npr Bwagnéye

 

C60

boire

[v] (o) bwére, (e) beûre, (c) bwâre, (e-c) tûteler, (o) tûter

 

G100

boire

v bwâre (, bwêre), flûter, tûteler ; je bois , dji bwè; il boit , i bwèt; nous buvons , nos bwèvans, nos bèvans ; vous buvez , vos bwèvoz, vos bèvoz; ils boivent , is bwèvenut, is bèvenut ; il buvait , i bwèveut, i bèveûve; il boira , i bwèrè; il boirait , i bwèreut, i bwèreûve ; qu’il boive , qu’ i bwève, qu’ i bève ; qu’il bût , qu’ i bwèvîche, qu’ i bèvîche ; buvant , bwèvant, bèvant ; bu , bwèvu, bèvu; boire de l’eau , bwâre di l’ aîwe (,  bwêre di l’ eûwe) ; boire d’un coup , avaler, clouper, riloper ; boire goulûment , loufeter, scroter, sofler ; boire une gorgée ,  gwârdjî ; « En gwardjant s’ prumî vêre, Mârdjosèf a ieû tot d’ swîte bon-z-èt tchôd . » (A Laloux) ; boire pour fêter un événement , ramouyî si …, sès … ; « Nos-avans ramouyî mès sporons èt m-y-èpéye. » ( J. Gilson); (expr) à bwâre aus vias ! , à boire aux veaux ! (dit-on en entendant des hommes ivres) ; bwâre à fé tourner on molin , boire à faire tourner un moulin ,  beaucoup ;  come on tonia sins cèkes , boire commeun tonneau sans cercles , boire exagérément ; bwâre come on trau , boire comme un trou ,  beaucoup; bwâre one jate , boire une tasse de café ; bwâre li cafeu , boire le café , goûter, prendre le repas de l’ après-midi, entre le dîner et le souper ; bwâre d’ one alin.ne , boire d’ un trait; après awè bwèvu l’ cafè , après avoir bu le café , fin d’ après-midi; come on l’ brèsse, on l’ bwèt , comme on la brasse, on la boit , la récompense est fonction de l’effort ; ci qu’ èst vûdî est bèvu , ce qui est vidé est bu , le travail qui était à faire est terminé ; dj’ aureûve bèvu cèkes èt tonia , j’aurais bu cercles et tonneau (tant j’avais soif) ; gn-a pont d’ tchanson qui dîye qu’ i n’ faut nin bwâre , il n’ y a pas de chanson qui dise qu’ il ne faut pas boire , buvons donc ! ; i faît ça come po bwâre on côp , il fait cela comme pour boire une fois , facilement; il a bèvu dè l’ chaléye bîre , il a bu de la bière boiteuse (on le voit à sa démarche) ; il a s’ gosî bin aforé , il a le gosier bien foré , il boit facilement ; il a on gosî come one tchaussète , il a un gosier comme une chaussette ,  qui laisse passer tous les liquides; i n’ faut jamaîs r’fuser batème , il ne faut jamais refuser le baptême , le verre qu’ on vous offre à boire ; li cia qui bwèt qui n’ a nin swè, i pôreut bin n’ nin mougnî quand il aurè fwin , celui qui boit sans avoir soif pourrait bien ne pas manger quand il aura faim ; on s’ brouye bin sins bwâre èt co mia quand on-z-a bèvu , on se trompe bien sans boire et encore davantage quand on a bu; ramouyî s’ gosî , mouiller légèrement son gosier , se désaltérer

 

C60

boire

beûre ; (de nouveau, se remettre à _) ribeûre, ripigneter ; buvez votre verre, vûdîz vosse vêre, boutez foû ; on a bu la bouteille, on-z-a bu (ou vûdî) l’ botèye, èlle èst vûde (ou bu foû Ma.) ; _ le coup de l’étrier, _ sur le pouce, beûre on côp so l’ hawê ; il faut _ un second verre avant de partir, on ‘nnè va nin so ‘ne djambe ; _ avi­dement, houmer, flûter, goûrdjî, hufler ; _ à petits coups, låmer ; _ au goulot, lûter, -eler; tûter, -eler; trûtchî ; _ copieu­sement, bureter, -iner, pigneter, pinter, beûre à plins hènas, … à grozès leûpêyes, bårbî lès passons ; _ à l’excès, beûre foû rêson ; (du cheval, voire des bêtes en général et des gens) si forbeûre ; _ souvent du genièvre, bro(u)weter, låmer, chniker, chnaper, pèketer, pompî à pèkèt,  hèneter ; _ comme un ivrogne, beûre cèkes èt tonês, … come on trau, …come ine pîre di Sin.ne (Gl.) ; _ souvent du café, cafeter ; _ du vin, si fé rodje è vinte ; _ le fond des verres, ragoter lès vêres ; il aime à _, i lîve voltî l’ coûde ou l’ brès’ ; il a bu un coup de trop, il a pris on vêre, il a on dj’vè so l’ linwe, voy. gris, ivre, ivro­gne ; donner à _ pour fêter une naissance, ramouyî l’ boteroûle, pour fêter l’achè­vement d’un bâtiment ramouyî l’ boukèt, pour commencer la moisson, trimper li skèye ; offrir à _, sinker ; le papier boit, li papî passe, i home l’ intche ; voy. BROUILLARD, BUVEUR, LAMPER

 

E0

boire

vt 1 (avaler (un liquide)) bware (beûre Ber., No., Te., …) ; (plaist) fé glouglou (litt. « faire glouglou ») ; bware à tallarigot, come on trau, à p’tits côps, d’ one trête ; bware cèkes èt tonê ; bware on côp d’ vin ; bware la gote ; bware do tiyou ; bware li cafè ; i n’ vât nin l’ êwe qu’ i bwat ; compte dissus èt bwa d’ l’ êwe ! ; on n’ sârot nin fé bware on bâdèt qui n’ è nin sè ; quand l’ bouyon èst cût, i fât bin l’ bware ; c’ èst nin la mér à bware ; i gn-è a bware èt a mindji là-d’dins ;

 

2 empl absolt (consommer des boissons alcoolisées) bware ; i bovot brâmint mwins’ quand sa fème vikot co ; si dj’ n’ ons nin bin mindji, dj’ ons ça mî bovou ; pus’ qu’ on bwat, pus’ qu’ on vout bware ; tu n’ bwarès jamês pus si djon.ne ; on vê qui bwat bin n’ mindje nin ; il aime _ (de l’ alcool), i lîve voltî l’ keûde, (plaist) il ême di fé glouglou ; (à l’adresse de qqn qui boit beaucoup) tu vas t’ noyi l’ keûr ! (litt. « tu vas te noyer le coeur ! ») ; personne qui boit avec avidité, flûtâ, -âde ; on flûtâ d’ bîre ; personne qui boit fréquemment du café, cafetâ, -âde ; il a beaucoup bu, is s’ ann’ è tchèssi one padrî la cravate ; vi _ fréquemment (de l’eau-de-vie), goteler ; i gotèle voltî ; _ sans discontinuer (avoir une soif inextinguible), bware cèkes èt tonê ; il boit beaucoup (de boissons alcoolisées, généralt de la bière), i  pompe brâmint ; vt _ d’un trait (siffler, lamper), flûter, trûler ; i nos-è flûté tote one botèye ; i t’ è flûté s’ biberon su rin d’ timps ; il ont trûlé tote la botèye ; vi _ avidemment, gourdjoner ; il èst todi en trin d’ gourdjoner à l’ botèye ; vi _ fréquemment du café, cafeter, ni cafetèye nin tant ! ; il a beaucoup bu, i s’ ann’ è tchèssi one padrî la cravate (« il s’en est enfoncé une derrière la cravate ») ; vi _ fréquemment du pèkèt, pèketer ; i pèketèye voltî ; boire (s’adonner à la boisson), pèketer ; vi _ de la gnôle (écluser (des boissons alcoolisées)), chniker ;vi _ de l’eau-de-vie, chnaper ; il ont chnapé tote la nut’ ; vt (écluser (des boissons alcoolisées)) chnaper ; is ‘nn’ ont chnapé, dès botèyes ! ; vi _ du café (en grande quantité), gargoter ; il èst timps d’ avèr la cafetière plin.ne, avou on-ome qui gargote tot l’ timps ; individu qui boit beaucoup (de bière), pompeû ; individu qui boit fréquemment de l’alcool, pigneteû ; quantité de liquide (à boire), strûtchète ; bware one pètite sitrûtchète ;

 

vt _ de nouveau, ribware ; dupûs qu’ dji r’bwa do té d’ plantin, ça r’va mî ; empt absolt (consommer de nouveau des boissons alcoolisées) dupûs qu’ sa fème èst mwate, i bwat ; _ de nouveau (consommer de nouveau des boissons alcoolisées), ribware ; dupûs qu’ sa fème èst mwate, i r’bwat ; empl absolt (consommer des boissons alcoolisées) flûter ; il boit beaucoup, i flûte brâmint ; vi se remettre à _, ripigneter ; i r’pignetèye di bèle 

 

S0

Boirs 

Bwêr, village

 

E0

bois

[nm] (e-c) bwès, (o) bos

 

G100

bois

nm (lieu planté d’arbres) bwès ; aller au bois , aler o bwès; (expr) quand on-z-a peû dès fouyes, on n’ va nin o bwès , quand on a peur des feuilles, on ne va pas dans le bois; (matière) bwès ; bois mort tombé des arbres , lègne (f) ; un morceau de bois , on bokèt d’ bwès ; couper du bois , chèter do bwès ; train de bois flottant su un fleuve , djîvéye (f); (loc) avoir la porte de bois , awè l’ uch di bwès; one acheléye di bwès , une charge de bois ; ièsse di bon bwès , être de bon bois , en bonne santé ; mète li bwès à vôye , amener le bois à l’endroit de chargement ; trover visadje di bwès , trouver visage de bois ,  mine impassible; (expr) alez dîre ça à on tch’vau d’ bwès, i vos piterè , allez dire cela à un cheval de bois, il vous donnera un coup de pied , vous exagérez; i faut qu’ tot bwès s’ tchèrîye , il faut que tout bois se charrie , il faut de tout pour faire un monde ; il a on bwès foû di s’ fagot , il a un bois hors de son fagot , il n’a pas tous ses sens ; il a tos sès bwès, mins is n’ sont nin bin loyîs èchone, il a tous ses bois, mais ils ne sont pas bien liés ensemble , il lui manque un grain,  une case; il èst do bwès qu’ on faît lès flûtes , il est du bois qu’on fait les flûtes ,  de bonne composition ; i n’ a nin pus d’ choûte qu’ on bokèt d’ bwès , il n’a pas plus d’obéissance qu’un morceau de bois ; là dès bèlès biles po fé dès pîds d’ cokemwâr , voilà de belles billes pour faire des pieds de bouilloire , ce n’est bon que pour faire du bois à brûler ; li vi bwès prind rade feu , le vieux bois prend vite feu , gare au démon de midi ! ; on n’ èst nin d’ bwès, don ! , on n’est pas de bois, n’est-ce pas! , on est sensible; èstoz d’ bwès vos, monsieû ? , êtes-vous de bois vous, monsieur ? (sous-entendu : n’êtes-vous pas sensible à mes charmes ?) et l’interlocuteur répond : non.na, mi dji so do Bwès-d’-Vilé , non, moi, je suis de Bois-de-Villers (jeu de mots basé sur le village de Bois-de-Villers et la matière); (bois des cervidés) bwès, cwanes (f)

 

C60

bois

bwès ; _ taillis, tèye (nf), côpe (nf), rasse (nf), tèyis’, håye à pèler (Ma.) ; _ plantis, plantis’; petit _, håye (Ja.), bwèhê (Ar.) ; voy. bosquet, coupe, fourré ; _ pelard, pèlwê, voy. pelard ; _ de douve, clape (nf) ; _ de construction, mêrin; bois fendu, hène, voy. buche; _ de chauffage, dè l’ ligne ; morceau de _ à brûler, cayèt d’ bwès (, kèyèt Ar., Ve), bwès d’ feû ou di stoûve ou d’ fornê, mantche ou cale di stoûve ; ramasser du _ mort, aler cayeter, aler ås cayèts ; petite botte de _, borê d’ bwès ; _ de lit, foûme (nf) ; les parties en _ dans la construction d’une maison, li bwèsserèye, lès bwèhèlerèyes ;  (houill.) les _ nécessaires dans la mine, lès martchandèyes ; faisant partie du boisage, corå, rote, simèle, soukeû, tièsse, tinderê ;  bois gentil, voy. daphné

 

E0

bois

1 (lieu couvert d’arbres) bwès (bwas Ba.) ; aler s’ parmon.ner dins l’ bwès ; la fwin tchèsse li leûp foû do bwès ; _ coupé lors de l’éclaircie dans une plantation d’arbres, èclêrcîe ; on-è d’vou prinde lès tch’vaus po trin.ner l’ èclêrcîe foû do bwès

 

2 (matière ligneuse) bwès ; du _ vert (opp à du _ sec), do vèrt bwès (opp. à do sètch bwès) ; du _ tendre (sapin, saule, bouleau, etc.), do tinre bwès, opp. à du _ dur (chêne, hêtre, charme, frêne, etc.) do dur bwès ; do bwès nokieûs ; do bwès d’ tchin.ne d’ sapin ; do bwès d’ tchâfèdje ; dès bwès d’ fornê ; (anc.) des _ utilisés pour étançonner les galeries de mine, dès bwès d’ mine ; kitayi, finde do bwès ; rintrer do bwès ; broûler do bwès ; do tchèrbon d’ bwès ; li bwas bîle ; do bwas tot k’pètelé ; on ne sait pas de quel _ il se chauffe, on n’ sét nin d’ qué bwès i s’ tchâfe ; on cougn di bwès ; one djambe di bwès ; lès tch’vaus d’ bwès ; trover l’ uch di bwès ; _ soutenant un piquet de clôture, poûssâ ; mète on poûssâ à lès pikèts d’ cwane ; le _ de lit (le cadre en bois qui supporte le sommier), lès bwès d’ lît, li foûme do lît (Te.); li bwès d’ mècanike ; (au pl) (cornes des cervidés), bwès ; li cièr avot dès bês bwès ; du _ de panama, do bwès d’ Panama (sorte de poudre tirée de l’écorce du bois de Panama, utilisée pour le nettoyage des taches sur certains lainages)

 

S0

boisage

nm bwèsadje

 

C60

boisage

(houill.) bwèhèdje; _ de pro­tection, ahoûwemint ; _ de renfort, hålèdje

 

E0

Bois-de-villers

npr Bwès-d’-vilé

 

C60

boiser

v (planter) mète dès-aubes, planter aus-aubes ; (étayer) bwèser ; boiser une galerie , bwèser one tchèsse; (imiter les fleurs du bois) bwèser ; action d’imiter les fleurs du bois , bwèsadje (m)

 

C60

boiser

(houill.) bwèhî, håler, stancener ; _ sur charbon, rèclawer ; (t de men., de peinture) bwèser ; _ un terrain, bwèser, planter on bwès ; côte boisée, gonhîre, hé (nf) (, tièr Ba.)

 

E0

boiser

vt (planter (un lieu) d’arbres) bwaser ; il è bwasé tote la fagne

 

S0

boiserie

nf bwèserîye, munuserîye

 

C60

boiserie

lambrissèdje ; voy. bois, huis­serie, MENUISERIE

 

E0

boiserie

(revêtement en bois) bwaserîe (svt au pl) ; qué bèles bwaserîes dins ç’ mâjon-là !

 

S0

Bois-et-Borsu  

Bwès-Borsû, villages

 

E0

boiseur

(houill.) bwèheû

 

E0

Bois-l’Evêque

è Bwès l’ Èvèke, l.-d. de Liège (anc. Tiér di Boute-li-cou)

 

E0

boisselier

bwèhelî

 

E0

boissellerie

(anc.) marchand ambulant de _ , martchand d’ cwîs èt d’ loces

 

E0

boisson

[nf] bwèsson

 

G100

boisson

nf abwâre (, abwêre), bwèsson ; boisson de mauvaise qualité , br(o)uwèt (m), pichate di canari; ravitailler en boisson ,  (r)abwèssener ; action de ravitailler en boisson , rabwèssenadje (m) ; servir une boisson , vûdî à bwâre ; il ne supporte pas la boisson , i n’ sét bwâre; débit de boisson , cabarèt ; droit sur les boissons alcoolisées , pèton ; être porté sur la boisson , bwâre aujîyemint; (expr) di l’ abwâre come do lacia d’ maçon , de la boisson fortement alcoolisée

 

C60

boisson

bwèsson ; (de mauvaise qualité) brouwadje (nm), lapète, laperole, lavasse, pihote (di canari), lapis’, lapotis’ (nm), pikète,  tchabawe ; il ne supporte pas la _, i n’ sét beûre, ou pwèrter (l’) bwèsson, i n’ wèse beûre, i n’ a nin l’ platène (Wa.), li bwèsson n’ lî pout è cwêrp (Xh.) ; pris de _, voy. gris ; _ d’animal, surtout d’oiseau, abeûre (nm); voy. breu­vage, BARBOTAGE

 

E0

boisson

1 (liquide alcoolisé) bwasson (bwèsson Te.) ; i s’ è mètou à l’ bwasson après qu’ sa fame è bisé voye ; i n’ supwate nin la bwasson ; des crises de _ (des crises d’éthylisme), dès crîses di bwasson ; la _ le rend méchant, il è one mâvêse bwasson ; _ rafraîchissante à base de jujube, rikinkin (Te.) [à rapprocher de rinkinkin, largement répandu en Picardie et en Wallonie (ouest et centre), tantôt avec les acceptions « moineau » et « petit garçon » tantôt dans la loc. fé di s’ _ (1 faire des manières ; 2 se regimber)] ; _ préparée avec du coco (poudre grise à base de réglisse, utilisée pour la préparation d’une boisson rafraîchissante), additionnée de citron, coco ; _ à base d’eau et de sucre, avec une légère addition de vinaigre, que l’on emportait dans les champs pour se désaltérer lors des fortes chaleurs rindjindjin [très probt var. de rikinkin] ; _ à base de coco, mîe ; _ de piètre qualité (café trop clair, eau-de-vie allongée d’eau, etc.), péchinâ ; _ désagréable à absorber, drôgue ; c’ èst do l’ drôgue quu t’ ès fêt là ! ; s’ adonner à la _, si mète à l’ dèbauche ; 2 (breuvage (pour les animaux)) abware ; l’ abware do tch’vau ; l’ abware dès poyes ; dèner on tchôd abware à lès vatches ; (réflexion plaisante lorsqu’il y a du marc de café dans la tasse) i gn-è pus d’ mindji qu’ d’ abware ! ; le maître de ce cheval est porté sur la _, çu tch’vau la, on lî mostère l’ avon.ne dins one botèye

 

S0

boitard

(meun.) bosse (nf)

 

E0

boîtard

(partie centrale de la meule inférieure du moulin) bwatârd (Vau.)

 

S0

boîte

[nf] (o-c) bwèsse, (e) bwète

 

G100

boîte

nf bwèsse, boîte à outils, à clous , clabot ; petite boîte , clabwèstia ; boîte de moyeu , bwèsse do mouyou ; boîte à sel , bwèsse au sé ; boîte aux lettres , bwèsse aus lètes ; boîte de vitesse , bwèsse di vitèsse ; contenu d’une boîte , bwèsseléye; (expr) c’  èst come s’ i sôtreûve foû d’ one bwèsse , c’est comme s’il sortait d’une boîte , comme s’il était tout neuf; boîte d’artificier , tchambe

 

C60

boîte

bwète; _ à chapeaux, etc., låsse ; _ aux épices, låsse ; petite _, låssète ; _ à beurre, voy. beurRière ; _ d’essieu, beûsse, voy. essieu; _ d’écolier, casse; _ pour quêter, halbote ; _ de serrure,  twèson ; _ d’artificier, bwète, tchambe ; faire exploser des _, tirer l’ carilion, fé pèter dès tchambes ; _ à ordures, batch ås cindes. Voy. étui

 

E0

boîte

bwèsse (bwasse As., Va., …) ; one bwèsse di cârton ; one bwèsse d’ aloumètes, di cigâres, di souke, di cafè, di toubak ; one bwèsse à chnouf, à savon, à pîgne, à pwin ; _ à sel, sânî ; mètoz l’ sânî s’ la tâve ; grosse _ rectangulaire (qui contient des allumettes), vagon ; vos m’ rapwateroz on vagon d’ aloumètes ; une _ à musique (dont la mélodie est déclenchée lorsqu’on soulève le couvercle), one bwèsse à musike ; _ à musique de forme cylindrique, pourvue d’un moulinet qui déclenche une mélodie dès qu’on le fait tourner (jouet d’enfant), molin à musike ; la bwèsse âs lètes ; la bwèsse di mècanike ; (anc.) _ à ventouses, bwèsse ; va-z-a t’ fé mète dès bwèsses (litt. « va te faire mettre des boîtes ») ; (anc.) _ cylindrique servant au transport de la nourriture, tambour ; apporter de la nourriture au séminaire (de Bastogne) dans le tambour (tâche des pwarteûs d’ tambour, envoyés par certaines familles aisées de Bastogne pour ravitailler leur enfant qui était en pension au séminaire) pwarter l’ tambour o séminêre ; _ pourvue d’un long manche et utilisée pour la quête à l’église, chalbote ; _ en fer-blanc dans laquelle les écoliers mettaient leurs tartines, carnassière ; (maison mal famée, boîte (de nuit)), bwèsse ; il ont stî passer la nut’ dins lès bwèsses à Lîdje ;

 

S0

boitement

nm bwèstiadje, chaletadje, clèpadje

 

C60

boiter

[v] (o-c) chaleter, (o) chaler, (c) bwèstyî, (o) bwèstiyî, (e) roter houlé,  (c) clèpyî

 

G100

boiter

v antcheler, bwèstyî, chaleter, clèper, clèpyî ; il boite, il antcheléye, i bwèstîye, i chaletéye, i clèpe, i clèpîye ; boiter fort, bwèstyî bas ; (expr) on n’ bwèstîye nin do pîd d’ on-ôte , on ne boite pas du pied d’autrui , on ne sent pas le mal des autres ; awè todi on fiêr qui clape , avoir toujours un fer qui fait du bruit , boiter , avoir une santé déficiente

 

C60

boiter

roter houlé, clèper ; (cheval) bwèter , bodjî : i bodje d’ on pîd ; voy. BOITILLER

 

E0

boiter

vi chaler, clèper ; li tch’vau è âk o pîd, i chale ; nosse vê chale d’ one pate di d’vant ; i clèpe d’ one djambe ; notre vache boite de la patte de derrière, nosse vatche boudje do l’ pate di drî ; vi _ de nouveau, richaler ; i r’chale dupûs qu’ il è ramassé l’ côp d’ pîd 

 

S0

boiterie

(d’un animal) bwètèdje ; voy. claudication

 

E0

boiteux

, euse adj et n bwèstiaud (-e), chalé (-ye)

 

C60

boiteux

nm houlé, halé ; clèpeû, -ant, -å ; vilain _, houlé quatwaze ou pètoye ou zélå, houlé poron ; voy. bancal, cagneux

 

E0

boiteux 1

adj , -euse chalé ; il è one chalé djambe ; i martche tot chalé ; (inj) va-z-a, chalé pate !

 

S0

boiteux 2

, -euse n chalé, -êye (qqf -ée au f) ; il è marié one chalêye

 

S0

boiteux, euse

[adj] chalé, éye, (o) chalè, éye, (e) houlé, êye

 

G100

boitillant

, ante adj qui clèpîye

 

C60

boitillement

nm clèpiadje

 

C60

boitiller

v clèpeter, clèpî, clèpyi, clèpyî

 

C60

boitiller

haleter, houleter, clèpeter, clotcheter, cléboter, clindjeboter, clipsôder, djoster ou ènn’ aler djos’djodjos’, haspèter

 

E0

boitiller

vi chaleter, clèpeter; avou cès solés-là, dji chaletèye on pauk

 

S0

bol

nmjate (f); bol intestinal , madôrin

 

C60

bol

bol, voy. écueli.e, jatte

 

E0

bol

(récipient) bol ; on bon bol di lacê, di sope ; le bol de l’écrémeuse (pièce centrale), li bol do l’ turbine 

 

S0

bolchevik

bolcheuvik

 

S0

bolchévique

bolchèvike

G0

 

bolchévisme

bolchèvisse

G0

 

bolchéviste

bolchèvisse

G0

 

boléro

nm (danse) boléro

 

C60

boléro

(de femme) bolèro

 

S0

bolet

nm bolwè

 

C60

bolet

boleû, voy. champignon

 

E0

bolet

(champignon) bolèt

 

S0

Bolinne

npr Bolène

 

C60

Bolland

Boland, village

 

E0

Bolsée 

Bolzêye, village

 

E0

Bomal 

Boumål, village

 

E0

bombance

nf guinse ; « Dins on poli, c’ èst todi l’ min.me guinse. » (A Laloux)

 

C60

bombance

faire _, fé bombance, fricasse, galetå, fristouye, ripaye, bone cîre, bone boke, fé ‘ne cråsse eûrêye, ine gasse (Xh.), ine bone rafårêye, fé gogoye èt mamoye, fristouyî, bin viker, bin magnî ou boufer, magnî ‘ne cråsse crompîre ou tåte, magner l’ bone bètchéye, magnî so tos sès dints, magni crûs (Hu.), si bin godî (Gl.), si fé glèter ou yoler l’ minion, si fé drèsser l’ boteroûle, si fé ‘ne bone face, mète si vinte so foûme, mète si gueûye à l’ fièsse ou è carotche, s’ impli disqu’à l’ godje, hèrer è s’ frake ou è s’ sètch, rimpli ou carèssî s’ bodène, difriskiner, si fé r’toumer

 

E0

bombance

(ripaille) bombance, régalâde ; fé bombance ; faire _, fé one boune gasse

 

S0

bombardement

nm (action) calonadje; (résultat) calonemint

 

C60

bombardement

bombârdeumint

 

S0

bombarder

v caloner

 

C60

bombarder

, -ement bombårder, -èdje, -èmint ; (avec des mottes de gazon) wèzoner ; voy. lapider

 

E0

bombarder

vt bombârder ; la vèye è stî bombârdé en quarante ; (au fig,) (nommer soudainement) bombârder ; il è stî bombârdé comissêre di police

 

S0

bombardier

bombârdier

 

S0

Bombaye

Boûbåye, village

 

E0

bombe

nf bombe

 

C60

bombe

bombe

 

E0

bombe

(projectile) bombe ; dèsamôrcer one bombe

 

S0

bombé

, ée adj arondi (f arondîye), come on cu d’ pouye ; un panier au dessous bombé , on pani avou li d’zos come on cu d’ pouye

 

C60

bomber

, -ement bomber, -èdje

 

E0

bomber

vi (devenir convexe) bomber ; li plantchî è bombé à l’ frècheûr

 

S0

 

bombinateur

voy. crapaud

 

E0

Bomboir

, Bonboir (n de famille) Bombwar

 

S0

bon

, bonne, adj (qui a les qualités qu’on en attend) bon (f bo(u)ne), boun- devant voyelle ; ce sont de bons ciseaux , c’ è-st-one bone cisète ; très bon , crâne, fameûs (-e) ; « li boun-èfant qui n’ fét po d’ pwin.ne à s’ boune moman » (Jh Laubain) ; « Lès momans sont trop bounes ! » (R Clinias); (expr) bon come li baudèt da sint Nicolès , bon comme l’âne de saint Nicolas ; bon come li pwin , bon pour la santé comme le pain ; riçûre si boun-an , recevoir son nouvel an , ses étrennes ; si vos vos fioz bèrbis, li leup vos mougnerè , si vous vous faites brebis, le loup vous mangera , il ne faut pas être trop bon; (qui fait bien son travail) bon ; c’est un bon ouvrier , c’ è-st-on bon-ovrî ; (loc) bon à rien, bon à rin ; (expr) ci n’ èst nin insi qu’ on mache li djote , ce n’est pas ainsi qu’on mélange le chou , ce n’est pas la bonne façon d’agir ; ci n’ èst nin mwaîs , ce n’est pas mauvais , c’est bon ; i n’ èst nin co bon po strîler lès flates , il n’est même pas bon pour étendre la bouse; (qui est agréable) bon ; cela sent bon , ça sint bon ; une bonne fête , one bone fièsse; (expr) bon come do suke dissu s’ minton , bon comme du sucre sur le menton; ci qu’ èst bon à l’ bouche è-st-amér au keûr , ce qui est bon à la bouche est amer à l’estomac ; quand ça èst bon, on-z-in.me ostant vatche qui via , quand c’est bon, on préfère vache à veau , une plus grande quantité à une plus petite; (qui est bien fait) bia (f bèle) ; c’est de la bonne besogne , c’ èst dè l’  bèle bèsogne; (qui atteint largement la mesure) bon ; il a fallu une bonne semaine , il a falu one bone samwin.ne

 

C60

bon

adv bon ; sentir bon , sinte bon ; il fait bon , i faît bon ; pour de bon , po d’ bon ; tout de bon , tot d’ bon

 

C60

bon

interj bon ; ah bon, il est ici ! , tin, il èst véci !

 

C60

bon

nm bon ; prendre le bon et rejeter le mauvais , prinde li bon èt lèyî l’ mwaîs, prinde ci qui gn-a d’ bon èt lèyî ç’ qu’ i gn-a d’ mwaîs ; (document qui autorise à recevoir qqch) biyèt, bon

 

C60

bon

_ bon marché, adj bon mârtchi, nin tchêr (-e)

 

C60

bon

, bonne bon, bone ; il est _ pour ses parents, il èst brave à sès parints ; il ferait _ vivre ici, i f’reût (ou on-z-åreût) bon dè viker chal ; tenir _, voy. tenir ; (pour) tout de _, po l’ bon, à l’ bone ; bon ami, bon droit, bonne foi, etc., voy. ami, etc. ; bonne nuit, voy. bonsoir ; en voilà une bien bonne, bin, vo-‘nnè-là ‘ne råre

 

E0

bon 1

, bonne adj 1 (qui convient) bon (boun- (devant voyelle)), boune ; on bon tapis ; do bon-acî ; do l’ boune avon.ne ; li bon payis ; do l’ boune êwe ; dès bons champignons ; c’ était remarquablement _ (à manger), ç’ astot a r’lètche-dèts ; cela est _, mais la quantité est insuffisante, ça è on gout d’  trop pauk (litt. « cela à un goût de trop peu ») ; cela est très bon, ça s’ lêsse mindji ; avèr bon pîd, bon-û ; i fêt bon keûr su mâvêses djambes ; boune anée èt boune santé ! être de nouveau en _ne santé, dans une situation financière favorable, etc., raler ; i r’va (ou ça lî r’va) ; sèy do l’ boune année ; un bon ouvrier (qui fait bien son travail), on bon-ovrî ; tu iras mettre tes bons habits (tes vêtements du dimanche), t’ îrès mète tès bons moussemints ; ce n’est pas le bon couteau (qui convient), ç’ n’ èst nin l’ bon coûtê ; tous les coups sont bons (la fin justifie les moyens), tos lès côps sont bons ; lès bons comptes fèjant lès bons-amis ; vinde bon martchî ; c’ èst coûrt èt bon ; c’ èst todi bon por lu ; il èst bon po l’ asîle ; ce n’est pas _ marché, c’ èst nin po dès biokes ; il possède un très _ bétail, il è on rude bisteû ; c’est une très ne commerçante, c’ è-st-one fine po s’ comêrce ; il faut être à la fois bon et prudent, i fât prinde tot l’ monde po brâve èt s’ mèfyi d’ tot l’ monde ; il est bon de s’en méfier, i fêt bon s’ a mèfyi

 

2 (qui veut (faire) du bien) bon, boune ; à la boune eûre !one boune djin ; il est bon comme le pain, il èst tot’ si bon quu l’ pwin qu’ i mindje ; il èst bon come li pwin ; le bon Dieu, li bon Dju ; c’est bon signe, c’ èst l’ bon ; c’ è st l’ bon, savoz, s’ i s’ rulîve ; i ‘nn’ avou one boune (de raclée, de cuite) ;

 

3 (avec valeur intensive) dj’ ê ramassé on bon matcherê ; i lî è d’né one boune pètêye ; il è stî bon djèrin à scole ; i gn-è deûs bons kilomètes di-d-ci à Luzeri ; dins l’ bon fond, t’ ès rêson 

 

S0

bon 2

adv adv bon ; i r’fêt bon asteûre ; lès fleûrs sintant bon (ou qqf sintant bounes) ; ça v’ gosse bon ? ; tiens bon !, tin bon !; pour de _, po do bon ; c’ èst po do bon (syn. po do vrê, opp, à po do boûre) ; çu côp-ci, on djoûe po do bon

 

S0

bon 3

n (personne qui pratique le bien) bon ; lès bons payant sovint po lès mâvês ;

 

S0

bon 4

(interj) (mot-phrase qui marque la satisfaction, l’agacement), bon ! dj’ î sons ! ; bon ! c’ èst tot ? ; â bon ! is sont co là ?

 

S0

bon 5

n (document qui autorise à recevoir qqch) bon ; on bon d’ rèkisicion

 

S0

bon, ne

[adj] bon: fémin.: (o-c) boune, (e-c) bone

_ sens [nm]: bon sins(‘)

 

G100

Bonaparte

Bônapår (anc.)

 

E0

bonasse

[adj] (e-c) bonasse, (o) bounasse, (e) båbau [nm]

 

G100

bonasse

adj bonasse ; de façon bonasse , bonassemint ; nm bon-djan

 

C60

bonasse

bonasse ; [il est] tot bon ou tot bièsse ; c’ è-st-on bon bonasse ; c’ èst l’ bièsse (ou l’ ågne) dè bon Diu ; il èst dè l’ bone an.nêye ; voy. benEt, crédule, NAÏF

 

E0

bonasse

adj et n bounasse ; c’ est un _, il èst tot bon, tot bièsse ; on lui ferait faire n’importe quoi (parce qu’il est _), on lî frot bate l’ êwe

 

S0

bonasserie

nf bonasserîye

 

C60

bonbon

[nm] (o-c) bouboune [nf], (e) tchike [nf]

 

G100

bonbon

nm bole (f), bouboune (f) ; mangeur de bonbons , mougneû d’ boubounes ; bonbon acide , seure bole (f) ; bonbon au sureau , nwâre bole ; bonbon au beurre , bole au bûre, nonète (f) ; bonbon de forme oblongue de couleur grise ou rouge veinée de blanc , couye-à-nanète (f) ; bonbon de gomme , bole di gôme (f) ; bonbon de sucre , fondant ; gomme à l’anis , djus d’ anis’ ; ruban de gomme à la réglisse , lacète di djus (f) ; sucre d’orge , babulaîre

 

C60

bonbon

bobone (, bouboune Hu., Wa.); espèces de _ : anîse, caramel, fondant, macrale, nik-nak, pacyince, paraplu, peûre et pome di souke, suris’, tchike, neûr-nènè ; voy. friandise

 

E0

bonbon

bonbon, tchike ; c’ è-st-one martchande di bonbons ; dj’ ê stî kî oune cayote di tchikes ; des _s à l’ anis, dès pètales-di-gade (litt. « des crottes de chèvre ») ; (anc.) _ à l’anis qui reproduit l’aspect extérieur d’un belga (anc. pièce de monnaie d’une valeur de cinq francs), bèlga [formé au départ du mot Belgique] ; _ aromatisé à la violette et de couleur violette, vi(y)olète ; donne-lui un _, dène lî on souke

 

S0

bonbonne

nf bonbone

 

C60

bonbonnière

nf bocau à boubounes (m), bwèsse à boubounes

 

C60

bonbonnière

bonbonîre, bwète ås ronds soukes

 

E0

Boncelles

ås Boncèles, village.

 

E0

bond

[nm] (c-e) hope, (o) r’bond

 

G100

bond

nm (saut) hope (f), zoubladje ; d’un bond , d’ one hope ; il a fait un bond de deux mètres , (en longueur) il a zoublé deûs mètes lon ; (en hauteur) il a zoublé deûs mètes hôt; (rebondissement) ribond ; reprendre la balle au bond , riprinde li baie au r’bond ; la balle a fait un faux bond , li bale a faît on faus r’bond ; il m’ a fait faux bond , i n’ a nin v’nu

 

C60

bond

faire un _, fé ‘ne hope ; faire faux _, fé farène ; i m’ a fêt l’ farce ou djouwé l’ toûr, i nos-a broûlé l’ cou ; voy. BONDIR, SAUT, SECOUSSE

 

E0

bonde

nf bonde

 

C60

bonde

(de tonneau) bonde, tapon, bocale, tèssale (, ta- St., Wan.); ces mots désignent souvent aussi l’ouverture où l’on met le bouchon ou stopa (fr. bondon) ; bonde verticale d’étang, piyon

 

E0

bonde

(de tonneau) bondi

 

S0

bondé

, ée adj osé (-ye), plin (f plin.ne), rimpli (f rimplîye)

 

C60

bondé, e

[adj] (o) paketè, éye, (o) bourè, éye (à make), (c) rimpli, îye (à make);- (e) plin, plinte (à make)

 

G100

bonder

rimpli à make ; la salle était bondée, li såle ridohîve di djins ; voy. comble, -er, RempliR

 

E0

bondir

[v] (e-c) potchî, (o-c) sauteler, (e) fé ‘ne hope, (c) fé one hope, (o) fé in saut; v. sauter

 

G100

bondir

v biketer, hoper, potchî, zoubler; il bondit , i biketéye, i hope, i potche, i zoubèle

 

C60

bondir

potchî, hoper, hopeler, fé dès hopes ; voy. saut, -er

 

E0

bondissement

nm biketadje, hopadje, potchadje, zoubladje

 

C60

bondon

voy. bonDe

 

E0

bondonner

(un tonneau) tèsseler

 

E0

bondrée

(apivore) gros mohèt d’ wasses

 

E0

Boneffe

npr Bounéfe

 

C60

bonheur

[nm] (o-c) bouneûr, (e-c) boneûr, (e) bone aweûr [nf]

 

G100

bonheur

nm (état de pleine satisfaction) boneûr (, bouneûr) ; il nageait dans le bonheur , i bagneut dins l’ boneûr; faire le bonheur des gens , fé l’ boneûr dès djins; (expr) i plind todi aus-ôtes si wêre di boneûr qu’ il ont , il envie toujours le bonheur des autres, si petit soit-il; (chance) porter bonheur , pwârter chance ; il ne connaît pas son bonheur , i n’ sét nin l’ chance qu’ il a ; au petit bonheur , à l’ astchèyance ; au petit bonheur la chance , à gayes ; choisir au petit bonheur la chance , taper à gayes ; par bonheur , eûreûsemint, pâr chance, di chance ; par bonheur il est venu , co d’ chance qu’ il a v’ nu

 

C60

bonheur

boneûr, (bone) aweûr ; être au comble du _, avu tchatch, superlatif plaisant de avu bon être heu­reux ; voy. comble ; par _, je me trouvai là, èco bin qu’ (ou on boneûr qui) dji m’ trova là ; au petit _, voy. chance, hasard ; _ du jour, voy. chiffonnière

 

E0

bonheur

bouneûr ; i n’ fât nin distrûre lès nids d’ aronde, cès-ûjês-là  pwartant bouneûr ; c’ èst l’ bouneûr dès pôves djins ! (se dit des relations sexuelles) ; â p’tit bouneûr la chance

 

S0

bonhomie

bonomerèye

 

E0

bonhomme

nm bolome, ( boulome) ; un bonhomme de neige , on bo(u)lome di nîve ; c’est un drôle de bonhomme , c’ è-st-on drole di m’ vét ; bolome di bwès ! , bonhomme de bois ! , ne bougez plus !; (homme) ome ; le bonhomme n’a plus rien dit , l’ ome n’ a pus rin dit

 

C60

bonhomme

bonome ; vieux _ vî orne (vî bouname Ve) ; vî papa, voy. vieux ; vilain petit _ lêd p’tit bounakê,  12  ; _ en pâte à gâteau ou en pain d’épice bouname di passe, di coûke,  12- (ine madame di coûke Vo.); faire des bonshommes (de neige ou dessinés à la craie) fé dès-ornes (bounames Ve, boulâmes Hu., bonomcs Du., bounomes Ma., bons-ornes Bo.).

 

E0

bonhomme

bonome ; fé on bonome d’ îvièr ; aler si p’tit bonome di tch’min

 

S0

boni

nm bènèfice

 

C60

boni

boni

 

E0

boni

(bénéfice) boni ; sèy en boni

 

S0

boniche

nf mèskène

 

C60

Boniface

Boniface (, Bô-)

 

E0

Boniface

Boniface

 

S0

bonifier

(se) loc divenu todi l’ mèyeû

 

C60

bonifier  

bônifiyî 

 

E0

bonifier

(se) vt et pr ((s’) améliorer) bonifier ; i s’ è bonifié brâmint

 

S0

boniment

bonimint

 

E0

boniment

bonîmint ; disbobiner s’ bonîmint

 

S0

Boninne

npr Bonène

 

C60

bonjour

[nm] bondjoû

 

G100

bonjour

nm bondjoû ; remettre le bonjour à , priyî l’ bondjoû à; bonjour monsieur! , bondjoû l’ ome ! , bondjoû mossieû ! ; bonjour madame! , bondjoû madame!, bondjoû nosse dame! ;  bonjour tout le monde! , bondjoû, bondjoû! ; bonjour la compagnie! , bondjoû lès cousses! ;  (expr) aler dîre on p’tit bondjoû , aller dire un petit bonjour , aller rendre une courte visite ; avou li, c’ èst bondjoû èt bonswêr , avec lui, c’est bonjour et bonsoir , il est expéditif ; ça a stî s’ bondjoû ! , ce fut son bonjour ! , c’est ainsi qu’il m’a reçu (bien mal) ; deûs bondjoûs ni s’ batenut nin , deux bonjours ne se battent pas

 

C60

bonjour

bondjoû, (anc.) Diè-wåde

 

E0

bonjour

bondjoûr ; bondjoûr tortos ! ; bondjoûr vos deûs ! ; i ‘nnè ‘nn’ alé sins dîre bondjoûr ni â r’vèy ; vos r’mètroz bin l’ bondjoûr à vosse mononke ; simpe come bondjoûr ; elle ne dit pas facilement _ (par timidité ou par prétention), èlle è do mâ d’ dîre bondjoûr ; (se dit pour reprendre qqn qui a omis de dire _) bondjoûr, nosse tchin !

 

S0

bonne

nf (servante) mèskène

 

C60

bonne

 

n _ d’ enfant(s), bone (d’ enfant(s))

 

S0

 

bonne-dame

voy. arroche

 

E0

bonne-maman

nf mârine, boune-moman, grand- moman

 

C60

bonnement

adv bèlotemint, simplèmint ; tout simplement , tot bèlotemint, tot simplèmint

 

C60

bonnement

bonemint

 

E0

bonnement

(sans détour, tout simplement) (accompagné de tot) bounemint ; il è fêt ça tot bounemint ; dins leûs stâves, lès plafonds, ç’ astot tot bounemint dès pèrches ; il è v’nou tot bounemint m’ dîre bondjoûr ; (au minimum, à tout le moins) bounemint ; dj’ ê ramassé bounemint ostant qu’ lu ; i gn-è bounemint deûs mètes

 

S0

Bonnerue

(village de la commune d’Houffalize, anct commune de Mabompré) Boneru ; surnom des habitants : lès surus

 

S0

bonnet

nm bonèt, bonète (f) ; bonnet de nuit , barète (f) ; bonnet à brides , bonèt à brides ; bonnet tuyauté , bonèt à chuflètes, godiche (f); (expr) avoir la tête près du bonnet , awè lès tch’vias près dè l’ tièsse ; c’est blanc bonnet et bonnet blanc , c’ èst l’ parèy au min.me, c’ èst l’ min.me parèy ; opiner du bonnet , ièsse consultant (-e), ièsse d’ acôrd, acwârder come li robète di crôye

 

C60

bonnet

bonèt ; _ de prêtre, barète, bonèt d’ curé ou d’ priyèsse ; _ d’enfant, bonèt, bèguin, madou, boûrelèt, gåmète, bonikèt ; _d’homme, bonète, (anc.) bonète à flotche ; _ de femme, blanc bonèt, comète, bonèt d’ dintèle, bonèt monté, barète, gåmète, madou, murène, sandronète, barasète, capeline, matrichon ; petit _ coquet, bonikèt ; _ de cheval, gåmète ; _ blanc, blanc _, c’ èst Pîron-parèy ; gros _, voy. person­nage ; avoir la tête près du _, avu l’ tièsse près dès dj’vès ou lès dj’vès près dè l’ tièsse ; deux têtes sous le même _, is tchiyèt po l’ min.me cou (grossier) ; voy. bavolet, COIFFE, COLBACK

 

E0

bonnet

bonèt ; on bonèt d’ boulanjer ; on bonèt d’ botchî ; (anc.) on bonèt d’ nut’ ; on bonèt à flotche ; (anc.) un _ de couleur blanche porté par le nouveau-né lors de son baptême, on bonèt d’ batème ; un gros _ (notable, personnage influent), on gros-bonèt

 

S0

bonneteau 

(jeu) lès treûs cwårdjeûs

 

E0

bonneter

adègnî ; voy. saluer

 

E0

bonnetier

, -erie bonetî, bonetrèye (, bonètî, -ètrèye)

 

E0

Bonneville

npr Bounevèye

 

C60

bonnier

nm bonî (94,62 ares) (, bounî)

 

C60

bonnier

bounî (, bonî Har.)

 

E0

bon-papa

nm pârin, bon-popa, grand-popa

 

C60

bonsaï

bon’zay

G0

 

Bonsin

Bonsin, village

 

E0

bonsoir

[nm] (o-c) bonswêr, (e) bone nut’

 

G100

bonsoir

nm bonswêr

 

C60

bonsoir

bone nut’

 

E0

bonsoir

bone nut’ (qqf boune nut’) , bonswar ; la bone nut’, vos-ôtes! ; bone nut’ a tortos ! ; bonswar, mi fis ! ; il est temps de dire _, il èst timps d’ dîre boune nut’

 

S0

bonté

[nf] (e-c) bonté, (o) bontè

 

G100

bonté

nf bonté; avoir la bonté de , awè l’ bonté di, bin v’lu

 

C60

bonté

bonté ; _ divine !, binamé bon Diu !

 

E0

bonté

bonté ; c’ èst la bonté min.me ; i n’ fât nin abûser do l’ bonté dès djins ; (prov), la réputation de _ suit quelqu’un bien au-delà de la tombe, bon keûr ni pèrit nin

 

S0

Bontems

(n de famille) Bonten

 

S0

bookmaker

bookmaker

G0

 

bop

bop

G0

 

bopolaire

bipolaîre

G0

 

boqueteau

voy. bosquet

 

E0

bora

bora

G0

 

borain

 boraine adj et n borin (f borin.ne)

 

C60

Borain

, -e, -inage Borin, -in.ne, -inèdje

 

E0

Borain

, -aine n (personne qui habite dans le Borinage) Borin, -in.ne (adj borain, -aine adj borin, -in.ne)

 

S0

borate

borate

G0

 

borax

nm bouras’

 

C60

borax  

bourasse (nf)

 

E0

borborygme

nm gadrouyadje

 

C60

borborygme

gargouyèdje, -emint, on vint rèssèré, gadrouyemint è vinte ; voy. grouiller

 

E0

bord

[nm] (c) bwârd, (e) bwérd, (o) bôrd

 

G100

bord

nm bwârd ; le bord de l’eau , li bwârd di l’ aîwe ; bord du lit , sponde do lét (f) ; bord d’un champ , forêre ; bord d’une forêt , orêre ; sur les bords , su lès bwârds ; (loc) bord à bord , à ras’ ; être à bord , ièsse dins ; l’homme qui était à bord (de l’auto) , l’ ome qu’ èsteut dins l’ auto; (expr) être maître à bord , ièsse come on cok su s -t-ansènî , être comme un coq sur son fumier; le tableau de bord , li tâblau d’ bôrd; (opinion) costé, pârti ;  nous sommes du même bord , nos-èstans do min.me tonia

 

C60

bord

bwérd, voy. abord ; _ de cha­peau, pène ; _ du toit sans corniche, pène dè teût, voy. séveronde; _ du toit le long du pignon, wimbîre, cwèstîre, voy. rampant ; _ dépassant le pignon, rive do teût ; _ de pignon dépassant le toit (hesb.),  , formonte, crèstêye ; _ de semelle, lisse ; _ de bateau, hantche, djamberèce, watribôr; _ de lit, sponse ; _ de puits, sponse ; _ crotté d’une robe, quowe ; à ras de _, voy. ras ; à l’extrême _ de la table (et en danger de tomber), à hipe, à hipète, å rés du l’ tåve, so porsome (Rob., so l’ pôrsome Vi.). Voy. BERGE, FORIÈRE, LISIÈRE, MARGELLE, ORÉE, RIVE

 

E0

bord

(d’une surface) bord, rikète; li bord do l’ tâve, li bord do tèt ; la jate èst s’ la rikète do l’ câve ; ni mètoz nin la casserole si fwart à l’ rikète do fornê ! ; à pleins _s, (à) hope ; li tchèna astot rimpli à hope ;  tchèrdjoz l’ bignon à hope [à rattacher au moy néerl. hoop, tas]

 

S0

bordeaux 

bordau

 

E0

bordeaux

bordeaux

G0

 

bordeaux

n (vin de la région de Bordeaux) bordau ; one botèye di bordau ;  adj (rouge foncé) bordau ; one cote bordau

 

S0

bordel

nm bordé, bousin, ratind-tot, tchètî; (sens figuré) bouzin

 

C60

bordel

voy. lupanar

 

E0

bordel

(maison de débauche) bordèl ; c’ è-st-on rôleû d’ bordèls

 

S0

 

border

v (faire une bordure) bwârder, fé on bwârd ; border à nouveau , ribwârder; (occuper le bord) bwârder; (garnir d’un bord) mète on bwârd

 

C60

border

, -age bwèrder, -èdje

 

E0

border

vt (garnir le bord de) border, border one cote ; (occuper le bord de) border ; lès sapins bordant nosse tchamp su deûs cents mètes ; (replier le bord des draps et des couvertures sous le matelas) border ; border on lît ; border on-afant

 

S0

 

bordure

nf (ce qui borde) bwârdûre, bwardûre; (orée) cwane, lisière, orêre

 

C60

bordure

bwèrdeûre ; bôrdeûre, -ûre ; (d’une robe) bate ; (d’étoffe, de lambris, de tapis) guète

 

E0

bordure

(ce qui garnit le bord) bordeûre ; one bordeûre di fleûrs ; one bordeûre en bleûse pîre ; la bordeûre do tapis ; one bordeûre di route ; (lisière) bordeûre ; nosse bokèt d’ crompîres èst en bordeûre do bwès ; dès hèsses di bordeûre ; en _ de, à front di ; notre maison est en bordure de la route, dji sons à front d’ route

 

 

S0

bore

bôre

G0

 

boréal

borèyâl

G0

 

borgne

[adj] (o-c) bwagne, (e) bwègne, (o) bô(r)gne

 

G100

borgne

adj et n bwagne; (expr) faut douviè l’ ouy et l’ bon, di-st-i l’ bwagne ! , il faut ouvrir l’œil, et le bon, dit le borgne ; il a tchèyu d’ on bwagne su on-aveûle , il est tombé d’un borgne sur un aveugle , il est encore plus mal tombé actuellement ; il èst bwagne d’ on-ouy èt aveûle di l’ ôte , il est borgne d’un œil et aveugle de l’autre , il ne comprend rien à rien ; i n’ faut nin lachî on bwagne po r’ prinde on-aveûle , il ne faut pas lâcher un borgne pour reprendre un aveugle , il faut agir avec circonspection ; qu’ on n si faîye nin bwagne po rinde on- ôte aveûle , qu’on ne se rende pas borgne pour rendre un autre aveugle , ne nous faisons pas de tort en voulant faire du mal aux autres ; tot ç’ qu’ i faut veûy pa-d’vant s’-t-ouy, di-st-i l’ bwagne ! (iron) , tout ce qu’on doit voir devant son œil, dit le borgne , que de surprises !

 

C60

borgne

bwègne ; _ et presque aveugle, bwègne so l’ aveûle ; vilain _, bwègne kêkeû ; voy. éborgner

 

E0

borgne 1

adj bwagne ; il è on bwagne û ; il èst bwagne d’ on-û èt aveûle di l’ ôte ; i n’ fât nin s’ fé bwagne po fé on-ôte aveûle

 

S0

borgne 2

n bwagne û ; c’ è-st-on bwagne û (û : œil)

 

S0

Borinage

(région) Borinèdje

 

S0

Borlez

Borlé, village

 

E0

Borlon

npr Borlon

 

C60

Borlon

Borlon, village

 

E0

bornage

nm bonadje

 

C60

borne

[nf] (o-c) bone, (e) bôrne, (e) rin.nå [nm]

 

G100

borne

nf bolau (m), bone ; fiché comme une borne , stampé come on bolau

 

C60

borne

(limite) bôrne, pîre ; lès bôrnes do l’ frontîre ; (au pl et au fig) dèpasser lès bôrnes ; _ marquant la limite d’un champ, d’un bois, bondin.ne ; quand on mètot lès bondin.nes, on tapot dès cènes dins l’ fond do trau (précaution utile pour retrouver l’emplacement exact de la borne au cas où elle serait déplacée par un voisin indélicat) ; (point de distribution d’eau) bôrne ; va m’ quèri deûs moûdès d’ êwe à l’ bôrne

 

S0

borné

, ée adj (limité intellectuellement) djondu (f djondeuwe), mesuré trop jusse, pètè, pèté (-ye), pèté à l’ iimodje, stornè, storné (-ye)

 

C60

borné

, -ée adj et n (entêté, – ée) bôrné ; individu _ (butor), mourzouk ; c’ è-st-on vrê mourzouk, sés-se, ci-là! ; (injure visant un homme) va-t’en, individu _ !, va-z-a, marcâ bridé ! ; individu _ !, sacré tièsse di Flamind ! ; il est _, il èst bouché à l’ èmeri ; ça n’ lî mousse nin d’pus’ à l’ tièsse qu’ âs fèsses

 

S0

borner

v boner, mète à limodje, mète à limites, mète dès bones

 

C60

borner

(a)bôrner (, abwèr-), fé l’abôrnumint, planter lès rin.nås, masser ; voy. abornement, borne; _ ses désirs, ses dépenses, si rastrinde ; un être borné, voy. benêt

 

E0

borner

vt (qqch) (en marquer la limite) bôrner ; bôrner on tchamp, one côpe di sapin ; se _ (se limiter), si bôrner ; dji va m’ bôrner à fé mi p’tit corti ; _ de nouveau (placer de nouvelles bornes), ribôrner ; ribôrner on tèrin 

 

S0

bornoyer

v lignî

 

C60

bornoyer  

bwèrgnî ; voy. épier, LORGNER

 

E0

Borset

Borsèt, village

 

E0

Borsu

Borsû, village

 

E0

bortsch

bortch

G0

 

Borzé

(n de famille) Borzé

 

S0

Bosard

(n de famille) Bosârd

 

S0

boscoop

boscop

G0

 

bosniaque

bosniake

G0

 

boson

boson

G0

 

bosquet

nm pitit bwès, tayète (f)

 

C60

bosquet

boskèdje (, buskèdje, buscadje H ; Gl., Fl., Fa.), håye (Ja.),  bouhon (GrM.), djokèt d’ åbes (mais djokèt (, tchokèt) désignent plutôt un bouquet d’arbres), trokèt (, trokê, trotchèt,  trokelèt) d’ åbes, bassèt d’ âbes (La., Ma.), on p’tit bwès,  boskèt

 

E0

bosquet

(massif d’arbres) boskèt, djokèt ; on djokèt d’ sapins ; li p’tit djokèt do bwès Courtwas ; (taillis) hadjâ (Lu. Te.) ; Li Hadjâ, lieu-dit entre Lutrebois et Villers-la-Bonne-Eau (commune de Bastogne) ; dj’ ê stî vèy do costé do Hadjâ (Lu.) 

 

S0

bossage

t de maçon bossèdje

 

E0

bossa-nova

bossa-nova

G0

 

Bossart

(n de famille) Bossârt ; la ruelle _ (à Bastogne, qui reliait la rue du Sablon à la rue des Ecoles), la rouwale Bossârt

 

S0

bosse

[nf] (c) boûrsia [nm], (e) boûrsê [nm], (o) boûcha [nm], (c) bouye, (e) bouyote, (e-c) croufe

 

G100

bosse

nf (grosseur dorsale) croufe, bosse; (élévation ou saillie arrondie sur une surface plane) bosse; (expr) c’ èst todi su s’ bosse qu’on r’tchaît , c’est toujours sur sa bosse qu’ on retombe , c’est toujours lui qui est mis à contribution; (enflure due à un choc) boûrsia (m), bouyote, suk (m) ; « I s’ aveut faît on boûrsia à s’ front, èle lî r’tchôkeut avou on nwâr sou. » (J. Houziaux); (bosse dans du métal) bouye: il a fait une bosse à son auto , il a faît one bouye à s’-t-auto; (expr) il èst tot à bosses èt à fosses , il est tout en bosses et en fosses , il est tout abîmé

 

C60

bosse

bosse, croufe ; (résultat d’une contusion) cabosse, boûrlote, boûrsê, bosèt, bosin , voy. signe, contu­sion ; (dans un objet de métal) cabosse, bouyote; (houill.) _ de pierre, dolîre, croufe, bouyote, cou-di-dj’vå

 

E0

bosse

(enflure provoquée par un coup) bosse ; i s’ è fêt one fâmeûse bosse ; (grosseur, protubérance) bosse ; froter la bosse d’ on bossou po-z-avèr do l’ chance ; ça m’ è gosté dji m’ ann’ ê fouté one bèle bosse ; _ au front (due à un coup), boûssê ; i s’ ann’ è fêt onk, di boûssê ! ; (au fig) il è rôlé sa bosse tos costés ; doû-ce quu t’ ès co stî trimbaler ta bosse, don ? ; i m’ è toumé s’ la bosse sins rin dîre ; (élévation sur une surface) bosse ; aplani one bosse dins ç’ tchamp-là ; ç’ n’ èst qu’ dès bosses èt dès fosses 

 

S0

bosselage

nm cabossemint

 

C60

bosselage 

bosselèdje

 

E0

bosselé

, ée adj cabossî, cabouyî, plin d’ bouyes, plin d’ bouyotes, plin d’ côps (f cabossîye, cabouyîye, plin.ne di bouyes, plin.ne di bouyotes, plin.ne di côps) ; « Pa l’ reuwe cabouyîye , li longu tchaur à chaules avancicheûve fortchèrdjî d’ meûbes, d’ ayèsses èt d’ vîserîyes . » (E. Thirionet)

 

C60

bosselé

(d’un bidon tout bosselé) il è dansé la carmagnole, çu bidon-là

 

S0

bosseler

v cabossî (, cabosser), cabouyî, bosseler ; il bosselle , i cabosse, i cabouye, i bosseléye

 

C60

bosseler

(se) v urduler

 

C60

bosseler

cabosser, -î, -eler ; kibosseler, kibouyî, cabouyî ; un pot tout bosselé, on potikèt qu’ èst tot k’bwèrgnî ; se _, bosseler, poteler, voy. goder.

 

E0

bosseler

vt (déformer par des bosses) (surtout au part passé) bosseler ; la route èst tote bosselé ; (déformer par de nombreuses bosses) kibosseler; li vê è k’bosselé l’ moûdè ; la route èst tote kibosselé

 

S0

bossellement

nm bosseladje

 

C60

bosselure

nf bosselûre

 

C60

bosselure

bosseleûre ; voy. boursou­flure, GODURE

 

E0

bossette

bossète, croufète

 

E0

bosseyer

, -ement, -eûr, -cuse (houill.) bossî; bosséyemint; bosseû, -ieû (bocheû Fléron) ; -eûse.

 

E0

Bossière

npr Bossêre

 

C60

bossoir

(bat.) dåvid’

 

E0

bossu

, ue adj et n bossu (f bosseuwe), contrèfaît (-e), croufieûs (f  croufieûse); (expr) il è-st-ossi contint qu’ on bossu r’drèssî , il est aussi content qu’un bossu redressé ; quand on s’ jin.ne, on d’vint bossu , quand on se gêne, on devient bossu , faites à votre aise ! ; rîre come on bossu , rire comme un bossu , de bon cœur; eûreûs come on bossu qu’ a pièrdu s’ bosse , heureux comme un bossu qui a perdu sa bosse ; li monde èst byin bossu quand i s’ abache (iron) , le monde est bien bossu quand il se baisse , les défauts apparaissent rapidement

 

C60

bossu

, -ue bossou, -owe ; croufieûs, -e ; petite femme _, macroufète, croufète ; nez _, narine à croufe

 

E0

bossu

, -ue adj et n bossou, -oûye ; à fwace di t’ tèni bachou, tu d’vinrès bossou ; i martche tot bossou ; il èst malin come on bossou ;  rîre come on bossou 

 

S0

bossué

, ée adj être bossué , ièsse à bosses èt à fosses

 

C60

bossuer

voy. bosseler

 

E0

bot

, bote adj di triviès (, di truviès) ; avoir le pied bot , awè s’pîd d’ triviès

 

C60

bot

pied _, pît-à-bole, pîd-d’-pot, pîd-d’-boû, pîd-di-dj’vå, pî-pîd, rond pîd, pîd-d’ bote

 

E0

bot

un pied _, on pîd bot, on lêd pîd (Te.)

 

S0

botanique  

(jardin _) botanike

 

E0

botanique

botanike

G0

 

botaniste

botanisse

G0

 

Bothey

npr Bôtè

 

C60

botte

nf (chaussure) bote ; enfiler ses bottes , mète sès botes; (assemblage de végétaux liés) bote ; botte de foin , bote di foûr; petite botte , botia (m); botte de paille pour toit de chaume , aumon (m), botia (m), wau (m) ; faire des bottes de feuilles de tabac , fé dès marotes,  dès bossales; (loc) graisser ses bottes, ècrachî sès botes ; lécher les bottes , fé l’ plat pîd, fé l’ lètche-cu, fé l’ lètche-bote ; en avoir plein les bottes, ènn’ awè plin sès guètes, ènn’ awè j’qu’ à l’ pupe; (expr) avoir du foin plein les bottes (être pourvu), awè do foûr plin sès botes ; graisser ses bottes  (se préparer à la mort), ècrachî sès botes ;  il a chié dans mes bottes  (il a manqué de loyauté à mon égard), il a tchî dins mès botes ; il est droit dans ses bottes (il n’a rien à se reprocher), il èst drwèt dins sès botes ; il ne lui arrive pas au talon de ses bottes (il ne lui arrive pas à la cheville), i n’ lî arive nin au talon d’ sès botes 

 

C60

botte 1

(faisceau) bote ; (de brins de bois) bwèrê, borê (dimin.   bwèrion) ; (de légumes) bwès, pakèt ; (de foin, de paille) fa ; (de glui) wå, (t de couvreur) pîd-wå ; grosse _ de paille battue, bôhe, wåmon, sbâton ; _ informe de déchets de paille battue, fahê, potin, patiné, boûhê, bôhion, wèspa, bôrê, botê ; _ de déchets râtelés après la moisson, fahê d’  risselins ;  _  d’épi­nes pour chauffer le four, rabin di spines (Han.). Voy.   bottelette,  brassée, FAISCEAU, FAGOTIN.

 

E0

botte 1

 

achelêye ; one achelêye di foûre ; one achelêye di bwès ; _ de paille assemblée par le loyeû après être passée dans la batteuse à céréales, botê ; po fé lès botês, i fât one dobe rawète ; (faisceau, gerbe) bote ; one bote di porètes, di rècines ; one bote di strin ; ostant d’ quèri one awîe dins one bote di foûre 

 

S0

 

botte 2

(chaussure) bote ; _ de tanneur, hoûse ; avoir du foin dans ses _s, avu dè foûr divins sès botes, avu Hu èt Lîdje (Condroz) ;   voy. bottillon

 

E0

botte 2

(chaussure) bote ; mète, tirer sès botes ; dès grandes botes ; dès botes di cavalier ; i n’ èst nin pus hôt qu’ one bote 

 

S0

botte 3

(escrime) bote

 

E0

bottelage

nm boteladje

 

C60

botteler

v boteler ; il bottelle , i boteléye, i botèle ; il bottellera , i boteléyerè, i botèlerè

 

C60

botteler

, -age, -eur boteler, -èdje, -eû

 

E0

botteler

vt (lier en bottes) boteler ; dji va boteler l’ foûre qu’ èst s’ la traveûre (po-z-avèr pus facile di sogni)

 

S0

bottelette

(de brindilles (pour faire des balais et surtout pour charbonnages) vèloûde, hourète ; faisceau de cinq _, fa ou bote di vèloûdes ; voy. bourrée, brin­dille

 

E0

botter

v (chausser des bottes) mète dès botes, si boter; (donner un coup de botte) diner on côp d’ pîd; botter les penalties , choter lès pènaltis

 

C60

botter

se _, tchåssî sès botes ; (en marchant dans la boue) si hoseler ; tu seras botté !, t’ årès dès pîds è t’ panse ou è t’ cou

 

E0

bottier

botî

 

E0

bottier

talon _ (talon moyen et large), talon botier 

 

S0

bottillon

botiyon

 

E0

bottillon

(de femme), botiyon ; _ de caoutchouc (porté sans autre chaussure) chnôbote [de l’anglais snow-boot]

 

S0

bottin

nm botin, guide do tèlèfone

 

C60

bottin

(annuaire des téléphones) botin 

 

S0

bottine

nf botine, gros solé (m) ; chaussez vos bottines ! , mètoz vos gros solés !

 

C60

bottine

botekène, botine (, -ène) ; voy. soulier

 

E0

bottine

botine (bou- Te.), hôt solé ; dès botines a botons, à èlastikes, dès botines à bitchète

 

S0

boubouler

v (hululer) ûler

 

C60

bouc

[nm] (e-o) bouk, (c) bok

 

G100

bouc

nm bok ; jeune bouc , bikèt ; rechercher le bouc , bokeler ; action de rechercher le bouc , bokeladje (m); (expr) pus ç’ qui l’ boc pûwe, pus ç’ qui l’ gade li vèt voltî (iron) , plus le bouc pue, plus la chèvre l’aime (l’amour est aveugle !); (barbiche) baube di gade (f), bok

 

C60

bouc

bouk (, bok Hu., Du., War.; bo Es., Ve, St., Ma.), bikot (Les., Han. ; bigot Wa., Ber….);  voy. bar­biche

 

E0

bouc

(mâle de la chèvre) bok ; la chèvre est de nouveau en rut, la gade riva à bok ; flêrer come on bok ; il è one alon.ne di bok ; (au fig) c’ èst todi lès pus lêds boks qui soukant lès pus bèles gades ; il èst todi doû-ce quu lès bocs si soukant

 

S0

boucan

nm (vacarme) abranle (f), arèdje (f), aria, disdût, trayin, trimbèrlin ; faire du boucan , mwinrner la vîye

 

C60

boucan

boucan ; voy. tapage

 

E0

boucan

(vacarme) boucan ; fé on boucan d’ tos lès djâles 

 

S0

boucaner

, -age (viande) waswå(r)der, -èdje ; èfoumî ; voy. fumer

 

E0

bouchage

nm bouchadje, stopadje

 

C60

bouchage

bouchèdje, stopèdje ; voy. boucher 1

 

E0

boucharde

(marteau utilisé notamment par le meunier pour retailler les pierres meulières) boucharde ; _ (de maçon), utilisée pour donner à une surface de ciment frais un aspect pointillé, rôlê à pikes

 

S0

bouche

[nf] (o-c) bouche, (e) boke

 

G100

bouche

nf bouche, gawe, gueûye ; bouche de bétail , trompia ; avoir un mauvais goût dans la bouche , awè one mwaîje bouche ; faire la fine bouche , rinaker, fé li p’ tit bouche ; ouvrir la bouche , douviè s’ bouche ; ouvrir largement la bouche , fé one grande bouche ; bouche cousue , bouche cosûwe ; on ne parle pas la bouche pleine , on n’ cause nin quand on-z-a one saqwè è s’ bouche ; (loc) en avoir plein la bouche; il en a plein la bouche de sa fiancée , i ‘ nn’ a plin s’ bouche, di s’ mayon; i n’ a qui s’ mayon è s’ bouche; faire la fine bouche , fé li p’tite bouche; (expr) awè dès bolîyes plin s’ bouche , avoir de la pape plein la bouche , avoir des difficultés d’élocution ; awè one bouche come on craya , avoir une bouche comme un mâchefer , desséchée; awè one bouche come one pwate di grègne , avoir une bouche comme une porte de grange ,  démesurée ; awè one mwaîje bouche , avoir une mauvaise bouche , avoir un mauvais goût en bouche, ou avoir une mauvaise haleine ; awè s’ bouche faîte , avoir la bouche faite (se dit du bétail dont la denture est complète) ; diner one bone bouche , donner une bonne bouche , laisser un goût agréable en bouche; c’ èst l’ daîrène bouchîye po-z-aurder one bone bouche,  c’est la dernière bouchée pour en garder le bon goût en bouche ; ci qu’ èst doûs à l’ bouche è-st-amér au keûr , ce qui est doux à la bouche est amer au cœur , méfiez-vous de la bonne chère!; dimèrer avou s’ bouche au laudje , rester la bouche ouverte ,  bouche-bée ; douviè s’ bouche , ouvrir la bouche , commencer à parler ; fé one bouche come on for , faire une bouche comme un four , très grande ; fé one bouche come on michtèclape , faire une bouche comme une pince de bourrelier ,  très grande ; fé one grande bouche , faire une grande bouche , ouvrir largement la bouche ; fé v’nu l’ aîwe à s’ bouche , faire venir l’eau à la bouche , saliver ; i cause come si bouche èst faîte , il parle comme sa bouche est faite , ses conversations reflètent ce qu’il est en réalité ; i gn-a d’ qwè braîre avou s’ pagna è s’ bouche , il y a de quoi pleurer avec son pan de chemise en bouche , c’est de la tragi-comédie ; i n’ a qu’ ça è s’ bouche , il n’a que cela en bouche , il ne parle que de cela ; i vos satchereut l’ pwin foû d’ vosse bouche , il vous enlèverait le pain de la bouche ; i waîte dipus avou s’ bouche qu’ avou sès-ouys , il regarde plus avec la bouche qu’avec les yeux , être bouche-bée; minti plin s’ bouche , mentir plein sa bouche ,  sans vergogne ; on mèrci n’ a jamaîs cwachî l’ bouche da pèrson.ne , un merci n’a jamais blessé la bouche de quelqu’un , ne craignons pas de dire merci, on n’ douve nin s’ bouche pus grande por one minte qui por on vraî , on n’ouvre pas davantage la bouche pour dire un mensonge que pour dire la vérité; (entrée) bouche de métro , intréye di mètro ; bouche de volcan , gueûye di volcan

 

C60

bouche

(de l’homme) boke ; (péjor) bètch, babètch, djêve, gueûye, magna, amagna ; (du cheval, d’eau, d’égout) bouche ; _ du four, gueûye ; (du haut fourneau) oûy dè fornê_; garder pour la bonne _, wårder po l’ bètchèye dè curé ; faire la petite _, fé li streût, -e

 

E0

bouche

boutche ; i droûve one boutche come on for ; (qui parle) (clapet) clapèt,  djawe-djawe ; sèroz vosse clapèt ! ; il è l’ djawe-djawe qui va bin ! ; (se dit d’enfants qui se mettent à table, à peine éveillés) c’ èst come lès djon.nes tchèts, il ont la boutche drovi d’vant lès-ûs ; dji ‘nn’ avo l’ êwe à l’ boutche ; i m’ prindrot la golêye foû do l’ boutche ; dimorer boutche cosou ; rester _ bée, dimorer avou la boutche â lâdje ; il regardait _ bée, i r’wêtot d’ pus’ avou sa boutche qu’ avou sès-ûs ; (orifice) bouche ; one bouche d’ ègout, d’ incendîe

 

S0

bouché

, ée adj (obstrué) bouchî (-ye), stopé (-ye) ; (borné) bièsse, pèté à l’ limodje, mèsuré trop jusse

 

C60

bouché

, -ée (obstrué, -ée) bouché ; dj’ ê l’ nez bouché 

 

S0

bouchée

nf bouchîye ; bouchée énorme (animal) , gueûléye; (expr) nous allons devoir mettre les bouchées doubles , i nos va falu taper d’ssus à dobe

 

C60

bouchée

bokèye, bètchèye, gueûlêye, golêye, hagna (nm), hagnon (nm),  hagnêye, hagne (nm) ; petite _, bètcha, hagnèt, lofète, lofelète , lofion, lofuron

 

E0

bouchée

(morceau que l’on croque) hagna ; on hagna d’ poume ; on hagna d’ pware ; une bonne (, copieuse) _, one crâsse golêye ; il n’en à fait qu’une _, i ‘nn’ è fêt qu’ one golêye ;

 

S0

boucher

[v] (e-c) stoper, (o) stouper, (o-c) bouchî

 

G100

boucher

v bouchî, stoper ; celui qui bouche , boucheû; (expr) ça t’en bouche un coin , ça vos clôt vosse bètch !

 

C60

boucher

, ère n bo(u)tchî (f bo(u)tcherèsse) ; couteau de boucher , coutia d’ boutchî; aller chercher de la viande chez le boucher , aler qwer dè l’ tchau au botchî; (expr) au boutchî, totes lès vatches sont boûs èt au taneû tos lès boûs sont vatches , chez le boucher, toutes les vaches sont des bœufs et chez le tanneur tous les bœufs sont des vaches; nm (être cruel) mangon

 

C60

boucher 1

vt stoper, ristoper ; _ une baie à l’aide de plan­ches, båtchî ; _ les joints, voy. calfater ; (houill.) ricayeter; voy. obstruer, revê­tement

 

E0

boucher 1

vt (fermer (une ouverture), obstruer)) bouchi, stoper ; bouchi one botèye ; si bouchi lès orèyes ; cès hèsses-là nos bouchant la vûe ; bouchi, (, stoper) on trau, one fignèsse, one râyîre ; dji m’ ripind d’ avèr sitopé çusse loukète-là ; i n’ fât nin stoper l’ trau pa doû-ce quu l’ sou vint ; stoper sès-orèyes po n’ nin atinde ; (remplir, combler) stoper lès warbîres (ornières) avou dès fâjins (déchets de pierre) ; action de _ (qqch) ; son résultat), stopèdje ; objet qui permet de _ une ouverture, stopa ; mète on stopa à l’ bawète dès poyes

 

S0

boucher 2

nm botchî (, boutchî Wa., Ho., Es., St., Du.), mangon (f manguinerèsse) , voy. abatteur

 

E0

boucher 2

botchî (boutchî Te.) ; l’établi du _, li blok do botchî ; one soye di botchî ; on coûtê d’ botchî ; on fusik di botchî ; il è stî aprinde li botchî addé s’ mononke ; (homme brutal) botchî ; c’ è-st-on vrê botchî avou sès bièsses 

 

S0

boucher, ère

[n] (c) botchî, erèsse, (o) boutchî, erèsse, (e) mangon, bo(u)tchî

 

G100

bouchère

fème do botchî

 

S0

boucherie

nf bo(u)tcherîye

 

C60

boucherie

botcherèye (, bou(t)cherèye), mangonerèye; au fig., voy. carnage

 

E0

boucherie

botcherîe (boutcherîye Te.) ; i t’not one botcherîe su l’ Câré 

 

S0

bouche-trou

bouche-trou ;  èlle è co sièrvi d’ bouche-trou ; (pièce formée de deux rondelles séparées par une lamelle d’amiante et fixées par une vis, qui sert à reboucher des ustensiles de ménage troués) bouche-trou

 

S0

bouchoir

(du four) stopa, covra, covièke

 

E0

bouchon

nm bouchon ; faire sauter le bouchon , fé pèter l’ bouchon; bouchon en bois pour la bonde , bocale (f), broke (f), tassale (f); (flotteur pour la pêche) bouchon, flote (f); (jeu de bouchon) bouchon, buk ; jouer au bouchon , djouwer au bouchon,  au buk ; (loc) pousser le bouchon un peu trop loin,  , î aler one miète fwârt ; fé sauteler l’ bouchon, fé pèter , faire sauter le bouchon , entamer une bouteille; (expr) bin djouwé au bouchon ! , bien joué au bouchon ! , bien réussi ! ; c’ èst pus fwârt qui d’ djouwer au bouchon , c’est extraordinaire !

 

C60

bouchon

bouchon ; (pour la pêche à la ligne) bouchon, flote ; [jouer] au _, å bouchon, à l’ magaloche, å palèt, å galène ; voy. remettre; (houill.) stopeûre ; (pour frotter les chevaux) twèrtchète

 

E0

bouchon

(pour obstruer un goulot) bouchon, capuchon; on bouchon d’ botèye ; rimètoz l’ capuchon s’ la botèye ; jouer au _, djouwer â bouchon [à Bastogne, ce jeu se pratiquait  de la manière suivante ; les joueurs tentaient, en lançant une pièce de monnaie, de renverser un bouchon sur lequel reposaient en équilibre d’autres pièces de monnaie (autant de pièces qu’il y a de joueurs), en cas de réussite, deux hypothèses se présentaient: tantôt la pièce lancée était plus proche des pièces renversées que du bouchon (« c’ èst do l’ pîce ! ») et, dans ce cas, le joueur empoche toutes les pièces; tantôt la pièce lancée est plus proche du bouchon que des pièces renversées (« c’ èst do bouchon ! ») et elle est elle-même remise en jeu] ; on bouchon di tch’minêye ; on rèvolvêr à bouchon ; (flotteur) (pour la pêche) bouchon ; dji n’ vèyo pus l’ bouchon ; _ de paille tordue, stwartchon (Te.) ; èlle ave fêt on stwartchon po s’ toupèt

 

S0

bouchonné

, ée adj qu’ a on gout d’ bouchon

 

C60

bouchonner

v (mettre un bouchon de liège) bouchoner; (frotter un animal) bouchoner ; bouchonner un veau avec de la paille , bouchoner on via avou do strin

 

C60

bouchonner

(cheval) blasser, blassener ;  voy. chiffonner

 

E0

boucle

[nf] 1 (de cheveux) crole

2 (de ceinture) blouke

3 (d’oreille) pindant [nm], (e) ôriliète

 

G100

boucle

nf (cheveu) crole ; avoir des boucles , ièsse crolé ; perdre ses boucles , discroler; (d’oreille) pindant (m) ; anneau placé dans l’oreille récemment percée , bouche-trou; (de ceinture) blouke

 

C60

boucle

(de sangle, de ceinturon, etc.) blouke ; (de soulier) rindje, rindjète ; (d’oreille) ôriliète, pindant d’ orèye, dôrmeûse ; (où passe la queue du cheval harnaché) quowiron, voy. culeron ; (de métal mise au groin du porc, etc.) voy. anneau, boucler ; boucle de cheveux ou tracée en écrivant, crole; voy. friser, mèche, BOUCLER, -ETTE

 

E0

boucle

1 _ de cheveux, crole ; _ dans un fil de fer, obtenue par torsion au moyen d’un manche d’outil ou d’un morceau de bois, et qui permet de tendre ce fil, crole [du néerlandais de Belgique krol, boucle de cheveux] ; _ dans les cheveux, rututu ; èlle ave fêt dès rututus avou sès tch’vès  (Te.) ; _ tracée au crayon ou à la plume, crole ; i fêt dès croles po-z-aprinde à scrîre ; vi ou vpr se remettre en _, racroler ; gn-è l’ fil qui s’ racrole (ou qui racrole) ;

2 _ d’oreille, bouke d’ orèye, pindant d’ orèye ; _ d’oreille en argent que l’on utilise avant le port des boucles définitives pour maintenir ouvert le trou qui a été fait dans le lobe de l’oreille, pèrceûse ; dj’ ê pièrdou one pèrceûse ;

3 (de ceinture, de courroie, etc.) blouke ; one blouke di cinture ; la blouke do l’ quawîre, do l’ sèlète ; one blouke di solé ; atètchi la blouke (syn ablouketer) ; disfé la blouke (syn. dusblouketer) ; petite _ dans laquelle on passe une agrafe qui ferme un vêtement, mâyète ; _ prolongeant certains noeuds (notamment de lacets), flotche ; fèjoz one bèle flotche à vosse lècète 

 

S0

bouclé

, -ée (de cheveux) adj crolé ; il a les cheveux _s comme un mouton, il èst crolé come on moton ou c’ è-st-on crolé moton ; il est tout _, c’ è-st-on crolé basin (litt. «  bélier ») ; personne qui a les cheveux _s, crolé, -êye ; bondjoûr, crolêye

 

S0

boucler

[v] abloukener

 

G100

boucler

v (onduler) croler ; des cheveux qui bouclent , dès tch’vias qui crolenut ; boucler à nouveau , ricroler; (serrer au moyen d’une boucle) abloukener, ablouketer ; boucler à nouveau , rablouketer; (emprisonner) ègayoler, rèssèrer ; (loc) boucler la boucle , fé l’ toû ; boucler son budget , loyî lès d’bouts èchone

 

C60

boucler

attacher la boucle, ablouketer, abloukener, mète ou sèrer l’ blouke, atèler, agrafeter ; _ le groin d’un porc, måyeler, fèrer, mète ine måyète, voy. anneau ; (friser) croler, ricroler ; voy. crépu

 

E0

boucler

vi (prendre la forme de boucles) croler ; sès tch’vès crolant, c’ èst signe di pwave ; vt (serrer au moyen d’une boucle) ablouketer ; ablouketer la cinture ; ablouketer la vintelîre ;  _ de nouveau, rablouketer ; rablouketèye ta cingue

 

S0

bouclette

(de cheveux) crèspê

 

E0

bouddha

bouda

G0

 

bouddhique

boudike

G0

 

bouddhisme

boudisme

G0

 

bouddhiste

boudisse

G0

 

bouder

[v] (o-c) grognî, (o) cagnî, (c) grignî, (e) brognî

 

G100

bouder

v fé laîd visadje, fé s’ lèpe, fé s’ mawe, fé s’ dèsse, grognî ; « quand Flupine duvreut co fè s’ lèpe chîs samwinnes… » (A Laloux)

 

C60

bouder

brognî (vi) : èle lî a brognî tote si vèye ; èsse di brogne : is  sont d’ brogne = is s’ brognèt ; broder, èsse du brode, loufeter, moufeter, grognî, poûtî, broûsser , broûsseler, broussiner, droussiner, môssener, mostrer ou pwèrter freûde bîhe, fé l’ loufe, lèyî pinde ine loufe ou si narène, fé ‘ne loufe come on sabot, fé on visèdje come on procès-verbål, fé l’ pote, fé one pote come mi pougn, fé l’ trogne ou l’ mowe, fé ‘ne léde gnoufe, … on lêd fougna, …on neûr visèdje, louki neûr, pinde on loufa ou fé s’ loufa, fé s’ gueûye, fé l’ lèpeçon ou s’ grognon, fé s’ lèperê, … s’ lèpion, fé l’ brogne, … l’ higne,  l’ heure (Ch.), … l’ cina (Har.) ; recommencer à _, ribrognî ; un feu qui boude, on r’grignî feû, voy. couver ; il ne boude pas à la besogne, i n’ rinake nin so l’ ovrèdje ;  contre son ventre, brognî so s’ vinte

 

E0

bouder

vi (faire la tête, faire la moue) poteler, trogni ; i potèle todi ; èle va co poteler tote la djoûrnêye ; èlle èst todi en trin d’ trogni, ç’ vî machin-là ! ; vt grogni ; èle mi grogne dipûs la dicâce ; se _ (se tirer la tête), si grogni ; is s’ ont grogni longtimps ; sa femme l’a encore boudé (en lui tournant le dos dans le lit conjugal), sa fème lî è co toûrné l’ lêd costé ; vt _ de nouveau, rigrogni ; ma bèle-seûr mi r’grogne co

 

S0

bouderie

nf boûde, grigne

 

C60

bouderie

brognåhe, -èdje, -erèye ; loufetèdje, moufetèdje, -erèye ; brode (Ve)

 

E0

boudeur

, euse adj grigneûs (-e)

 

C60

boudeur

, -euse brognå, -åde, -eû, -eûse ; loufetå, -åde ; loufeteû, -î ; brodå, -åde ; brodeû, -erèsse ; moufetå, -åde ; moufetî, moûfrin ; grognå, -åde, -eû, -eûse ; grognetå, -åde ; grigneûs, -eûse  ; broûsså, -åde ; cagneâs, -e ; vièrmouyeûs, -e ; moufion ; voy.   GRINCHEUX, GROGNARD, MAUSSADE

 

E0

boudeur

, -euse n (personne qui boude fréquemment) trogneûs, -eûse

 

S0

boudeur, euse

[adj] grigneûs, e, (o-c) grognaud, e, (e) moufetåd, e ; v. bougon

 

G100

boudin

[nm] tripe [nf], (o-c) boudin

 

G100

boudin

nm (charcuterie) tripe (f), boudin ; boudin blanc , blanc boudin, blanke tripe ; (expr) tourner à eau de boudin , c’ èst come do brouwèt d’ kitches ; (pâte en forme de boudin) boudin ; des boudins de plasticine ; « dès boudins d’ aurzîye » (H. Matterne); (boudin qu’ on place au bas des portes pour empêcher le froid de pénétrer) boya, matrouchon

 

C60

boudin

tripe (nf) ; _ rouge, dè l’ neûre tripe, rodje tripe ou tripe à song’ ; _ de foie, lèvgo ; toute espèce de _, triperèye; faire du _, tripeler ; entonnoir à _, voy. boudinière ; viande de porc entrant dans la fabrication du boudin, rouge ou du lèv’go : fruséye ; eau de _, bråwe, brouwèt (ou êwe) di tripe; s’en aller en eau de _, toûrner à bråwe, à brouwéèt d’ tripe ou d’ tchike, … à cou d’ tchèt ; (esp. de moulure) rond

 

E0

boudin

tripe (dans le même sens aussi au pl : lès crâssès tripes) ; du boudin « noir » (= avec du sang), do l’ nware tripe ; du boudin blanc, do l’ blanke tripe ; do bouyon d’ tripe ; la tripe, c’ èst la sâçusse do pôve ; faire le _, bôrer lès tripes

 

S0

boudiné

, ée adj boudiné (-ye)

 

C60

boudinière

cwènehê, cwèrnê , cwèrnèt, cwène (nm) (Wan.)

 

E0

boue

[nf] (o-c) broûs [nm-pl], (o-c) bèrdouye, (e) broûlî [nm]

 

G100

boue

nf bèrdouye, broûs (m pl ou f pl) ; il y a de la boue , gn-a dès broûs ; étendue de boue , broû (m sing) ; il y avait de la boue tout le long du chemin , ci n’ èsteut qu’on broû tot l’ long dè l’ vôye ; sali de boue , dibrôlé ; votre pantalon est couvert de boue , vosse culote èst tote dibrôléye

 

C60

boue

broûli (, brôlî), broû (aussi pl _s), briyak, briyadje (He.),  brouwadje (Ho., Vo.), do digâ (Ma.,), do fossé (Li., GrH.), dè l’ pape, dè l’ bolèye, dè mwèrtî, dè l’ bôse (Bi.), dè l’ macoye ; traîner dans la _, kitrågner ; amas de _ au talon, voy. amas ; _ de charbon, môlion, chlam ; voy. BOUEUX, BOURBE, -IER, CROTTÉ, CURURES, PATAUGER

 

E0

boue

bôsse ; la djalêye è ramassé lès bôsses ; quand i nive su do l’ bôsse, c’ èst do l’ djalêye dins lès trwas djoûrs, quand il neige sur un sol boueux, le gel survient dans les trois jours (observation de la météorologie pop.) ; _ nauséabonde (aux abords d’une mare, d’un tas de fumier), bèrdouye ; il è toumé dins la bèrdouye

 

S0

bouée

nf calebasse

 

C60

bouée

(bat.) båkène, floteû ; cordage de _, neûrin

 

E0

boueur

tchéron as trigus ou as cindris’

 

E0

boueux

[adj] (e) sankis’, isse, (o-c) plin d’ broûs

 

G100

boueux

, euse adj plin d’ broûs (f plin.ne di broûs)

 

C60

boueux

, -euse : eau boueuse, tripis’ ; les chemins sont _, i fêt måssî, plakant, sankis’, fagnis’, watlchis’, dibrôlé, dibrôyelé (, duprèhelé La., St., Me. ; dulabodé Sart ; dularipoté Ja.) ; _ et glissant, i fêt tchakelant, qué tchakelis’ ! ou qué tchik-tchak ! ; voy. boue, bourbier, crotté, PATAUGER

 

E0

boueux

, -euse adj (souillé, -ée) glèteûs, -eûse ; la route èst tote glèteûse ; adv i fêt glèteûs ; endroit _ et nauséabond, mèrdouye ; les terres sont boueuses, i fêt crâs s’ lès tères

 

S0

bouffant

, -e boufant, -e ; nm t de couture boufant, boufe, boufète, boufelète (nf) ; voy. bouillonné

 

E0

bouffant 1

, -ante adj boufant, -ante ; dès mantches boufantes ; on pantalon boufant

 

S0

 

 

bouffant 2

n (anc.) _ porté par les femmes sous la robe, fâs cou

 

S0

 

 

 

bouffe

boufe ; c’ èst l’ eûre do l’ boufe ; à l’ boufe !

 

S0

bouffée

nf bouchîye ; une bouffée d’ air , one bouchîye d’ aîr ; tirer une bouffée de pipe , satchî one bouchîye à s’ pupe; (accès brusque et passager) avoir des bouffées de chaleur , awè dès vapeûrs

 

C60

bouffée

boufêye, hinêye, leûpêye ; _ malodorante, pènêye ; _ de fumée, de chaleur, wapeléye di foumîre, di tcholeûr ; lancer des _s en fumant, pafeter, voy. fumer

 

E0

bouffée

j’ai des _s de chaleur, dj’ ê dès vapeûrs

 

S0

bouffer

vi boufer, boufeter. Voy. goder, goinfrer

 

E0

bouffer 1

vi (augmenter de volume) boufer ; vosse cote boufe trop fwart ;  èlle è lès tch’vès qui lî boufant s’ la tièsse

 

S0

bouffer 2

vt (bâfrer) boufer ; il avot boufé l’ sorèt, arèsses èt tot ;  empl absolt quand-ce qu’ on boufe, voci ?

 

S0

bouffeur

, -euse n boufeû, -eûse ; c’ èst dès boufeûs d’ tripes ; _ de curé, on boufeû d’ curé, mougneû d’ bon Dju

 

S0

 

bouffi

adj bômèl, inflé (-ye), rinflé (-ye) ; (expr) awè dès-ouys come dès kikines di poupousse , avoir des yeux comme des testicules de chat , avoir les yeux bouffis ; awè sès-ouys tot gros , avoir les yeux tout gros , id

 

C60

bouffi

, -ie boufelé, boûsé, boûselé, hoûsé, hoûselé, soflé, -êye; nm on gros bas-soflé ; (par abus de l’alcool) bômèl

 

E0

bouffir

v infler, rinfler

 

C60

bouffissure  

boûsèdje, boûselèdje ;  voy. BOURSOUFLURE

 

E0

bouffon

nm blagueûs (-e), crakeûs (-e)

 

C60

bouffon

, -onne boufon, -one ; d’une manière bouffonne, boufonemint

 

E0

bouffonner

v raconter dès bièstrîyes, raconter dès crakes

 

C60

bouffonner

boufoner ; fé l’ boufon, l’ harlikin, l’ poûrichinèle, l’ sotl, l’ zozo, l’ gugusse

 

E0

bouffonnerie

boufonerèye, couyonåde, soterèye ; voy. grimace, singerie

 

E0

bouge

(d’un tonneau) panse ; voy. LUPANAR, TAUDIS

 

E0

bougeoir

nm boujwè, boujwâr

 

C60

bougeoir

plat tchandelé

 

E0

bougeoir

 boujwar

 

S0

bougeotte

nf (loc) il a la bougeotte , i n’ sét d’mèrer one minute trankile, i n’ saureut d’ mèrer su s’-t-arèt

 

C60

bougeotte

il a la _, i n’ tint nin è plèce, i n’tint nin ou cou so hame ; voy. remuant

 

E0

bougeotte

avoir la _ (ne pas tenir en place), avèr li vèrzin ; ils ont la _, il ont l’ diâle vèyou d’ ann’ aller ; personne qui a la _, qui ne peut demeurer en place, verzinâ, -âde ; dimeûre trankile, don, sacré vèrzinâ ! 

 

S0

bouger

[v] (o-c) boudjî, (e) bodjî

 

G100

bouger

v (faire un mouvement) boudjî, rimuwer ; ne bougez pas , ni boudjîz nin, ni r’muwez nin ; crankyî (toujours employé de façon négative) sans bouger , sins crankyî; (se déplacer) boudjî (d’ place) ; vous pouvez venir, je ne bouge pas d’ici , vos p’loz bin v’nu, dji n’ boudje nin di-d-ci; (expr) boudjîz-vos di m’ djoû,vos-èstoz trop spès po fé on carau ! , bougez-vous de ma lumière vous êtes trop épais pour faire une vitre ! ; si vos boudjîz d’ one pate, dji v’ câsse l’ ôte! , si tu bouges d’une patte, je te casse l’autre!; (changer) boudjî, candjî; cette étoffe ne bouge pas , c’ èst dè l’ sitofe qui n’ boudje nin

 

C60

bouger

bodjî (, bou- Hu., Wa.), rimouwer; rester sans _, dimorer sins bodjî, sins crankî, sins bambî, sins fé ni séné ni mène ; il ne bouge pas de l’âtre, i n’ bodje nin (ou i n’ pout) èrî dè l’ coulêye, i crope (ou -ih) è l’ coulêye ; voy. broncher, DÉPLACER, OTER, QUITTER

 

E0

bouger

1 vi (remuer) boudji ; i n’ boudje nin d’pus’ qu’ on pikèt ; il n’ose pas bouger (il se tient coi) lorsque son père est présent, i n’ wase nin boudji quand s’ pére èst-là ; (être instable) boudji ; i gn-è ç’ pavè-là qui boudje ; (s’écarter (d’un lieu), se déplacer) boudji ; i n’ è nin boudji di- d-ci ; i n’ boudje nin arî d’ lu ; je ne bougerais pas même le petit doigt pour avoir ça, dji n’ toûnero nin ma mwin po-z-avèr ça ;

2 vt (déplacer, transporter) boudji ; boudji la tâve ; i fât boudji cès sètchs-là po p’lèr chover ; i n’ ârot nin boudji li p’tit dèt por mi ; se _ (se pousser), si boudji ; bouge-toi !, save-tu ! (ou tire-tu !) ; boudje-tu d’ là quu dj’ m’ î mète ;

3 vt _ de nouveau, riboudji ; dji vons r’boudji l’ ârmwêre 

 

S0

bougie

nf tchandèle, boujîye ; la bougie bénite , li tchandèle bènite ; s’éclairer à la bougie , si lumer à l’ tchandèle ; tenir la bougie , tinu l’ tchandèle; (expr) avou do sî on fait dès tchandèles ; avou dè l’ cire, on-z-è fait dès bèles , avec du suif on fait des bougies ; avec de la cire on en fait de belles , avec des « si » on met Paris en bouteille ; li chîje ni vaut nin lès tchandèles , la soirée ne vaut pas les bougies , la dépense est supérieure au résultat ; on l’ lumereûve à l’ tchandèle , on l’éclairerait à la bougie (tant il est mince) ; on n’ saureut braîre èt co t’nu l’ tchandèle , il est impossible de pleurer et de tenir la bougie en même temps , impossible de faire deux choses en même temps; (appareil d’allumage de moteur à explosion) boujîye ; une bougie de voiture , one boujîye d’ auto

 

C60

bougie 

boujîye, tchandèle (di cére)

 

E0

bougie

(cierge) boujîe ; à l’ grande comugnon, ç’ astot a quî-ce qu’ ârot la pus grosse boujîe ; dès boujîes bènis à l’ Tchandeleûse ; one lampe a boujîe ; (ancienne mesure d’intensité lumineuse) boujîe ; one ampoule di 25 boujîes

 

S0

bougnou

nm bougnou ; « l’ infiêr des bougnous, où-ce qui l’ feu des lampes danse » (G Bernard)

 

C60

bougnou

(houill.) bougnou

 

E0

bougon

, onne adj et nrûtiaud (-e)

 

C60

bougon

, -onne barboteû, -eûse, -erèsse ; sameû, sameteû, -erèsse ; grogna, grognetå, groumelå, -åde ; groumeteû, -erèsse ; groûlå, -åde; grigneteû, rûkiârd (Bo.), on Matî grognèt (La.),  on grimesoneûr (Fa.), rûteû, rûtineûr (Ma.), gronceûr (Vi.), on grigneûs potince ; voy. grincheux, GROGNARD,   GRONDEUR

 

E0

bougon

, -onne n rûtenâ, -âde, rûtiâ, -âde (Te.) ; sacré rûtenâ ! tu n’ ès jamês contint !

 

S0

bougon, ne

[adj] grigneûs, e, (o) moûsenaud, e, (o) marmouseû, se, (c) rûtiaud, e, (o) rûtiârd, aude, (c) mau toûrné, éye

 

G100

bougonnement

nm barbotadje, brûtiadje, rûtiadje

 

C60

bougonnement

(radotage) bèrdèlèdje

 

S0

bougonner

[v] (o) moûsener, (o) marmouser, (c) rûtyî, (e) sameter

 

G100

bougonner

v bârboter, bèrdèler, brûtyî, causer dins sès dints, mârmoûsî,  maroner, rûtyî

 

C60

bougonner

barboter, samer, sameter, savener, ramer, boucaner, maroner, grognî, grogneter, groûler, groumî, groumeter, gueûyeler, groncî, brûyer, burtuler, dandiner, mamouyî, grimesoner, roûminer, rûtier, rûkier, rôkiner, roûkiner, rûtiner ; voy. GROMMELER, GRONDER, MAUGRÉER

 

E0

bougonner

vi (récriminer) bèrdèler, maltoner, rûtener, rûtiè (Te.); nosse pére bèrdèle todi quand on rintère trop târd do l’ sîse ; qu’ èst-ce qu’ i maltone co tot seû dins sa cwane ?

 

S0

bougran

trilié

 

E0

bougre

nm albran, marna, tchirou ; vilain bougre , laid marna, laid an ‘, laid mantche, laid tchirou

 

C60

bougre

mauvais _, carnacheûs ; voy. individu, vaurien

 

E0

bougre

, bougresse n mènapyin, -iène ; c’ èst co one drole di mènapiène [de Ménapien, nom d’une tribu de la Gaule belgique] ; un drôle de _, on drole d’ ascadjâle, drole d’ apostrofe

 

S0

bougrement

adv fameûsemint, rudemint

 

C60

bouillant

, ante adj bolant (-e) ; de l’eau bouillante , dè l’ bolante aîwe

 

C60

bouillant

, -e bolant, -e ; de l’eau _, dè l’ bolante (, cûhante) êwe ; voy. ARDENT, EMPORTÉ

 

E0

bouillant

, -ante cûjant, -ante ; do l’ cûjante êwe ; la soupe est _e,  la sope èst cûjante, (plaist) la sope n’ è nin stî cûte â slo

 

 

S0

 

bouille

, -er (pêche) bouleteû ; bouler, hover

 

E0

Bouillenne

Bouliène, village

 

E0

bouilli

[nm] bouli, (c) boli

 

G100

bouilli

nm bouli

 

C60

bouilli

du _, dè bo(u)li ou dè l’ doûce tchår (, do l’ friche tchâr Ma.) ; avu rosti boli , avoir un menu plantureux

 

E0

bouilli

bouli ; do crâs bouli ; mindji do bouli à l’ vinêgrète ; rosti  bouli

 

S0

bouillie

[nf] pape, (c) caboléye, (e) cabolêye, (o) cabouléye, (c) bolîye, (e) bolèye

 

G100

bouillie

nf (mélange de farine, sucre, lait) bolîyes (f pl), pape

 

C60

bouillie

bolèye ; (pour petits enfants) (ordt au pl) pape(s), bolèye(s) ; _ épaisse, papin ; _ peu appétissante, tchatcha, ratchatcha, tchatchis’ ; _ de farine, d’eau et de lard, le tout rôti dans la poêle, matoufèt  ; _ à la bière, boleûte ; _ de riz pour les tartes, blanc côrin ; faire de la _ pour les chats, fé dè bouyon po lès mwérts ; voy. brouet

 

E0

bouillie

tourner en _ (à la cuisson), cûre à brîes ; lès crompîres cûjant à brîes ; (pour bébé) (liquide pâteux) pape ; c’ èst do l’ vrê pape ; _ avec laquelle on bourre les tripes lors de la confection du boudin, cassemint ; ni fèjoz nin l’ cassemint trop clér ; _ épaisse destinée au bétail, cuite dans le caboleû, et qui se compose de pommes de terre, d’épluchures, de betteraves,  cabolêye ; va fé la cabolêye po lès porcês ; spotchi la cabolêye avou la piyote 

 

S0

bouillir

[v] 1 boûre, (e) cûre

2 _  intensément : caboûre, coboûre, (e) k(i)boûre

3 _  à l’excès : forboûre, (o) fourboûre

4 _  de nouveau intensément : racaboûre ; …

Bien d’autres verbes pourraient faire l’objet de la même observation.

 

G100

bouillir

v boûre (intr) ; je bous , dji boû ; il bout , i boût; nous bouillons , nos bolans; vous bouillez , vos boloz ; ils bouillent , is bolenut ; il bouillait , i boleut, i boleûve ; il bouillira , i boûrè ; il bouillirait , i boûreut, i boûreûve; qu’ il bouille , qu’ i bole ; qu’ il bouillît , qu’ i boliche ; bouillant , bolant ; bouilli (-e) , bolu (f boleuwe); bouillir à nouveau , riboûre; bouillir longuement , caboûre ; bouillir très longuement et très souvent , racaboûre ; bouillir à l’ excès , forboûre, pârboûre ; le lait bout , li lacia boût ; action de bouillir , boladje (m); le lait a bouilli , li lacia a bolu; mettre à bouillir , mète boûre; (loc) fé boûre li mârmite , faire bouillir la marmite , procurer les ressources du ménage ; i boût à totes lès fines , il met bouillir à toutes les cuvelles , c’ est un opportuniste; « boûre » peut être transitif et signifier « faire bouillir » ; je vais faire bouillir le lait , dji m ‘va boûre li lacia; (bouillir de colère) awè s’song qui boût, boûre, flamer, monter dins one râje, monter dins one fîve, monter dins one furîye ; (loc) bouillir d’impatience , ni pont fé d’bin, transi

 

C60

bouillir

boûre, cûre ; _ fortement, caboûre, kiboûre ; _ vers celui qui parle, aboûre, ahoûser ; _ complètement, porboûre ; _ à l’excès, boûre èt raboûre ; forboûre ; (de l’eau, du lait) cûre ou fé cûre ; l’eau, le lait bout, l’ êwe, li lècê cût ; l’eau va _, l’ êwe èst so s’ bolant, l’ êwe gadrone ; de l’eau bouillie, dè l’ cûte êwe ; laisser, par négligence, _ une seconde fois le café, lèy rudroumeter l’ cafè (La., Ma. : do r’droumeté cafè) ; elle bout de colère, d’impatience, d’amour, èle ni s’ sint pus, èle ni tint pus ou èle trèfèle divins sès cotes, èle vole ou potche foû d’ sès cotes ; voy. colère, IMPATIENCE

 

E0

bouillir

 vi _ à gros bouillons, caboler ; lès crompîres cabolant ; ni lêsse nin caboler la sope ; _ de nouveau, ricûre di l’ êwe ; ricûre la sope po qu’ èle ni surichuche nin ! ; vos-avoz lêssi r’cûre li cafè ; vi (fulminer) (seult au fig,) boler ; si t’ lî dis ça, i va boler

 

S0

bouilloire

[nf] (o-c) cokmwâr [nm], (e) cokmâr [nm], (o) boulwêre

 

G100

bouilloire

nf cokemwâr, maraboût (m)

 

C60

bouilloire

cokemår (nm ou f), boulwére ; voy. cafetière, chaudière

 

E0

bouillon

[nm] (soupe) bouyon

 

G100

bouillon

nm bouyon ; yeux du bouillon , ouy do bouyon; une assiette de bouillon , one assiètéye di bouyon; (expr) c’  èst l’ bouyon d’ onze eûres po crèver à doze , c’est le bouillon d’onze heures pour mourir à douze , c’est un aliment non présentable ; i lî a d’né l’ bouyon d’ onze eûres , il lui a donné le bouillon d’onze heures , il l’a fait mourir ; li bouyon èst chumé ! , le bouillon est écumé ! , nous sommes évincés ! ; on n’  tape nin dès pwès è l’ aîwe qui n’ rivint dès bouyons , on ne jette pas des pois dans l’eau sans qu’il ne remonte des bouillons , il faut prévoir les conséquences de ses actes ; riboûre dès-ouy(s) come do bouyon d’ queuwe di vatche , faire des yeux comme du bouillon de queue de vache , faire des yeux exorbités

 

C60

bouillon

bouyon ; lès-ûs do bouvon ; choumer l’ bouyon ; do bouyon d’ crâsse poye ; do bouyon d’ tripe ; _ d’onze heures (breuvage empoisonné), bouyon d’ onze eûres ; il faudrait lui donner le _ d’onze heures (pour qu’il crève à douze [heures]) (se dit de qqn dont la santé défie tous les pronostics pessimistes), i fârot lî d’ner l’ bouyon d’ onze eûres (on ajoute qqf. po qu’ i crîve à doze) ; quand le vin est tiré, il faut le _, quand l’ bouyon èst cût, i fât bin l’ bware ; il a bu un fameux _ ! ; i ‘nn’ è gobé one, di sâce ! ou il è gobé on bê bouyon !

 

S0

bouillon-blanc

nm blanc bouyon, orèye-di-sint-Leup (f)

 

C60

bouillon-blanc  

blanc-bouyon

 

E0

bouillon-blanc

(molène) blanc-bouyon

 

S0

bouillonné

t de couture bouyon, boulioné, -èdje ; voy. bouffant

 

E0

bouillonné

(bande de tissu froncée (pour la décoration des vêtements)), bouyoné

 

S0

bouillonnement

voy.  bouillon

 

E0

bouillonner

boûre, voy. bouillir ; _ légèrement (source), abouyeler ; (intestins) glouketer ; t de couture boulioner

 

E0

bouillotte

nf bouyote

 

C60

bouillotte

voy. chaufferette

 

E0

bouillotte

bouyote ; mète la bouyote o lît  

 

S0

bouillotter

(cuire à petit feu en faisant le bruit de la tchårnêye ou chaudronnée) gadroner

 

E0

Bouko

(n de famille) Boukô

 

S0

boulaie

bioleû (n. de lieu)

 

E0

boulanger

, ère n bolèdjî (f bolèdjerèsse) ; du pain de boulanger , do pwin d’ bolèdjî; (expr) ça s’ vind come li pwin au bolèdjî , cela se vend comme le pain chez le boulanger , très facilement; èwou-cequi l’ brèsseû passe, li bolèdjî n’ passe nin , où passe le brasseur, le boulanger ne passe pas ; vaut mia aler au bolèdjî qu’ au docteûr , mieux vaut aller chez le boulanger que chez le médecin

 

C60

Boulanger

 (n de famille) Boulanjer

 

S0

boulanger

, -ère n boulanjer, boledjî (Ber., Com., …) fame do boulanjer (fème do boledjî Ber., Com., …) ; do pwin d’ boulanjer (opp. à do pwin d’ mènadje) ; le client du brasseur n’est pas celui du boulanger, doû-ce quu l’ brèsseû passe, li boulanjer n’ passe nin ; i vât mî d’ aler â boulanjer qu’ â docteûr

 

S0

boulanger 1

boledjî (, bolèdjî Hu., Han.) ; ce sont de bons _s, is boledjèt bin

 

E0

boulanger 2

v boledjî, cûre (po lès djins) ; voy. boulanger 1

 

E0

boulanger, ère

[n] (e-c) bolèdjî, erèsse, (o) boulindjî

 

G100

boulangerie

[nf] (c) bolèdjerîye, (e) bolèdjerèye, (o) boulindjeriye

 

G100

boulangerie

nf bolèdjerîye

 

C60

boulangerie  

boledjerèye (, -irêye Ve)

 

E0

boulangerie

boulanjerîe

 

S0

boulant

sable _, bolant såvion

 

E0

boule

[nf] (o-e) boule, (c) bole

 

G100

boule

nf (objet sphérique) bole ; boule de laine , bole di lin.ne, bolèt d’ lin.ne (m) ; boule de feu , bole di feu, bolia d’ feu (m) ; boule de poix (pour le cordonnier) figue d’ aurpî; mettre en boule (ficelle, laine) , boler, bouloter; remettre sa laine en boule , rèboler s’ lin.ne, ribouloter ; des boules de naphtaline , dès boles po lès motes; (bonbon à sucer) bole ; boule de gomme , bole di gôme; (tête) boule ; se fourrer en tête , si mète o l’ boule ; perdre la tête , piède li boule,  li tièsse; (loc) se mettre en boule , si mwaîji; (expr) avoir les nerfs en boule , ièsse su dès tchôdès breûjes, ièsse mwaîs, ièsse tinkyî à blame

 

C60

boule

boule; rouler en _ (laine, etc.), bouler, bouleter, vôtî, vôler (Fl.), voy. pelotonner; défaire une _, dibouler, divôre, voy. dévider ; remettre en _, ribouler, rivôtî, ravôtî ; _ de ficelle, etc., bôrê ; _ au jeu de quilles, bo(u)lèt (ås bèyes) ; _ de neige, voy. boulet ; _ de sucre (esp. de bonbon), tchike (nf) ; (houill.) _ de sidérose, coyon

 

E0

boule

(objet sphérique) boule ; (petite masse ronde) tchikète ; dès boules di naftaline ; one boule di biyârd ; one boule di djeû d’ guîes (qui est de plus petite dimension que le bol et qui ne comporte pas de trou pour les doigts) ; soyi su boule ; (tête) boule ; piède la boule ; il a une fameuse _ (il est très intelligent), i ‘nn’ è one, di boule ! ; petite _, petite masse ronde, tchikète ; gn-è rink quu dès tchikètes dins lès novèles crompîres ; cès poumes-là, c’ èst totes tchikètes ; i n’ mi d’morot pus qu’one tchikète di boûre ; (de neige) boulèt d’ îvièr, sokê ; taper âs sokês d’ îvièr ; _ du jeu de quilles, bol (nm) ; l’artisan qui façonne cette  _, li toûrneû d’ bol ; mettre (de la laine, de la corde) en _, vôtyi do l’ lin.ne ; remettre en _, ravôtyi ; ravôtyi do l’ lin.ne ; des _s soufrées que les enfants tapent sur le sol et qui crachent du feu en même temps que se produit une détonation, dès pîres à feû ; petite _ de bouse séchée accrochée aux poils des animaux, et qui pendille, bèrloke, glingonète ; dji va lî côper totes cès bèrlokes-là 

 

S0

bouleau

[nm] (o-c) bôlî, (o-c) bôle [nf], (e) bèyole

 

G100

bouleau

nm bôle (f), bôlî ; des ramilles de bouleau , dès flachis’ di bôle; assemblage de branchages de bouleau, pour fabriquer des balais , fwès d’ bôle, po fé dès ramons ; endroit planté de bouleau , bôlia ; pour confectionner des sabots on prend du bouleau, c’est un bois léger , po fé dès sabots, on prind dè l’ bôle, c’ è-st-on bwès qu’ èst lèdjêr

 

C60

bouleau

bèyole (, biyole) (nf), bôle, biyolî (nm) (Gl., Ba), bôlia (nm) (Lat.), ramonî (nm) ; pousses de _ pour faire des balais, etc., voy. BRIN, BRINDILLE

 

E0

bouleau

bèyaule (nf) (bi(y)aule Fa.; bi(y)oûle Be. ,Va., …); la bèyaule, c’ èst do tinre bwès

 

S0

boule-de-neige

(fleur) maton (nm); voy. viorne

 

E0

bouledogue

nm bouledogue, tchin dogue

 

C60

bouledogue  

bouledogue

 

E0

bouledogue

bouledogue

 

S0

bouler

(envoyer _) loc èvoyi au diâle, èvoyî à l’ djote; (expr) aloz veûy à l’ uch si dj’ î so ! , va voir à la porte si j’y suis ! ; quand dj’  tchaîrè su one cawote di caurs, dji v’  dôrè l’ papî , quand je tomberai sur un comet rempli d’argent, je vous donnerai le papier (dit-on à quelqu’un qui sollicite toujours qqch) ; vas-è brider lès gades ! , va brider les chèvres ! ; èvoyî à l’ djote , envoyer au chou , bouler

 

C60

bouler

vi (rouler comme une boule) bouler ; je l’ ai envoyé _, dji l’ ê voyi bouler ; vt _ la laine, disvôtyi do l’ lin.ne

 

S0

bouler 1

(rouler) voy.  boule

 

E0

bouler 2

voy. bouiller

 

E0

boulet

nm (de canon) bolèt; (expr) ariver come on bolèt d’ canon , arriver comme un boulet de canon ,  à toute vitesse; (charbon) bougnèt, hotchèt (boulet, composé de charbon fin, argile et eau ; ce mélange était divisé en petites boules et mis à sécher au soleil) ; « Dès pèsantès nûléyes, pus nwâres qui dès-hotchèts cotrin.nenut leû panseléye causu à rés’ dès twèts . » (Ed. Tillieux, « Dins mès cayaus ») ; (laine) bolèt; (partie de la patte du cheval) bolèt

 

C60

boulet

boulèt, voy. boule ; (de menue houille) pétrie avec de la glaise hotchèt, clûte (nf), hoyê d’ hôye ; (pelote de neige) boulèt d’ nîvaye, houyot, hougnot, ho(u)yê, horiê, stô ou stôrê d’ îvièr, hotchèt, tchapouye (nf), houyèt ; voy. lancer ;  du cheval boulet, voy. cheville, paturon

 

E0

boulet

(projectile sphérique) boulèt ; on boulèt d’ canon ; (aggloméré de charbon de forme ovoïde) boulèt ; is n’ broûlant qu’ dès boulèts ; (de neige) sokê ; taper âs sokês d’ îvièr ; (aggloméré de charbon de forme ovoïde)  ; chauffer avec des _s de charbon, si tchâfer avou dès-oûs

 

S0

bouleté

(cheval) bouleté ; (d’un cheval court-jointé) bouleter : i bouletêye, il redresse le boulet, opp. à i fagnêye (Sart) ; voy. cheville, paturon

 

E0

boulette

nf bolète; boulette de viande , vitoulèt (m); (fromage) bolète di craus stofé; (gaffe) boulète, bièstrîye

 

C60

boulette

(de charbon) voy. boulet ; (de viande hachée) boulèt, -ète ; vitolèt (Hu.) ; (espèce de fromage) bolète (Hu.) ; (de papier mâché servant de projectile) bitche ; _ empoisonnée, voy. Gobe ; faire une _, voy. bévue

 

E0

boulette

(petite boule de viande hachée) boulète ; dj’ ê fêt dès boulètes po dîner ; spécialt _ de viande empoisonnée, boulète ; on-è tapé one boulète a nosse tchin ; (petite boule faite avec un mélange de pommes de terre, de son et de farine) boulète ; t’ aprèterès dès boulètes po lès lapins ; _ de viande hachée, fricadèle ; dj’ ons mindji dès fricadèles ; _ empoisonnée pour détruire un animal, figue ; nosse tchin èst crèvé, on lî è tapé one figue ; (bévue, bêtise) boulète ; t’ ès fêt one bèle boulète ;

 

S0

 

 

 

boulevard

nm boulevârd

 

C60

boulevard

boulevård, (anc.) balwér (bas­tion)

 

E0

boulevard

boulevârd ; il ont fêt one route come on boulevârd 

 

S0

bouleversant

, -ante adj boulevèrsant, -ante

 

S0

bouleversement

boulevèrseumint ; i gn-ârè on bê boulevèrseumint après lès-èlècsions

 

S0

bouleverser

v (mettre en complet désordre) mète cu d’ zeû cu d’zos, mète li cu au hôt; (émouvoir) èmayî, rimuwer, ritoûrner

 

C60

bouleverser

, -ement bouluvèrser, -èmint ; rivièssemint ; kidjèter, kifouter, kitaper, -èdje ; mète cou d’zeûr cou d’zos; (houill.) timpèster

 

E0

bouleverser

vt (mettre en émoi, perturber) boulevèrser, disbâtchi (surtout au part passé) ; ni vin nin co m’ boulvèrser avou tès racontèdjes ! ; ç’t-afant-là èst tot disbâtchi (parce qu’il a pleuré trop longtemps p. ex.) ;  il èst co jolimint disbâtchi po l’ momint (parce qu’il est sous l’influence de la boisson) ; j’ai été bouleversé, dj’ ê avou l’ sang tot r’toûrné

 

S0

boulier

nm boulier

 

C60

boulier

_ compteur, boulier compteûr

 

S0

boulimie

nf maladîye di sint Leup

 

C60

boulimie

voy. fringale

 

E0

boulimique

, adj et n qu’ a l’ maladîye di sint Leup

 

C60

boulin

nm (pour support d’échafaudage) trau d’ mani

 

C60

boulin

mani ; trou de _, trau d’ mani

 

E0

boulon

nm boulon ; une boîte à boulons , one bwèsse à boulons; (expr) mète li boulon po fé l’ pwèd , ajouter un boulon pour faire le poids , tricher sur la pesée

 

C60

boulon

boulon ; grand _ maintenant les brancards, baguète dè l’ custèle,  boûsson, basson ; (bat.) boulon-tirant, bau

 

E0

boulon

boulon ; lès boulons do l’ roûe ; li boulon toûne fou ; (cigare) (généralt de taille imposante) boulon ; i n’ foume quu dès gros boulons

 

S0

boulonnage

nm boulonadje ; action de boulonner à nouveau , riboulonadje

 

C60

boulonner

v bouloner ; boulonner à nouveau , ribouloner ; celui qui boulonne , bouloneû

 

C60

boulonner

, -age, -erie bouloner, -èdje, -erèye

 

E0

boulonner

vt (fixer au moyen de boulons) bouloner

 

S0

boulot

, otte adj et n (gros et court) bas soflé (m), skènok (m), pitit gros (f pitite grosse), bas-cu

 

C60

boulot

nm (travail) bèsogne (f); (emploi) place (f) il cherche du boulot , i cache après one place

 

C60

boulot

, -otte boulot, -ote; on p’tit bodé, ine pitite bodêye (, bodale), on p’tit tonê, on p’tit bourtê, one pitite bourtale ; voy. courtaud

 

E0

boulot 1

, -otte adj et n (rondelet, -ette) boulot, -ote

 

S0

boulot 2

(travail) boulot

 

S0

boulotter

voy. manger

 

E0

boulotter 1

vi (travailler) bouloter

 

S0

boulotter 2

vt (manger) bouloter

 

S0

boum

interj mot-phrase qui imite le bruit de ce qui éclate, de ce qui tombe avec fracas boum ! ; ça è fêt boum on fameûs côp

 

S0

bouquet

nm boukèt; un bouquet de fleurs , on boukèt d’ fleûrs ; terminer un travail (comme les maçons qui terminent le gros œuvre) , mète li boukèt; (odeur) boukèt; (expr) ça, c’ est le bouquet! , i n’ mankeut pus qu’ ça !

 

C60

bouquet

boukèt (, bus-), (anc.) purzin ; _ d’arbres, voy. bosquet ; _ tout fait ou _ parfait, voy. œillet ; _ de fruits, voy. trochet

 

E0

bouquet

(de fleurs) dokèt (Be., Wa., …) ; (de fleurs de feuillages) bruskèt (buskèt Ar., Com., Te., …) ; aloz coude on bê bruskèt dins l’ corti ; pinde on bruskèt d’ fitchîres â plafond ; les maçons ont terminé leur travail (et ils l’indiquent en plaçant un _ de fleurs ou de branches au sommet de la construction), lès maçons ont mètou l’ bruskèt (qqf li boukèt)

 

S0

bouquetière

martchande di boukèts ou di fleûrs

 

E0

bouquette

voy. crêpe, sarrasin

 

E0

bouquin

nm (livre) lîve

 

C60

bouquin

, -er, -eur, -erie, -iste boukin, -er, -eû, -erèye, -isse

 

E0

bourbe  

bigå (nm), sankis’ (nm); voy. BOUE, BOURBIER

 

E0

bourbeux

, euse, adj c’est un terrain bourbeux , c’ è- st-on wachis’ , c’ èst dès sankes

 

C60

bourbeux

, -euse sankis’, watchis’, wayis’, -isse ; wayeteûs, -e ; voy. boueux, em­bourber, MARÉCAGEUX

 

E0

bourbier

nm brôlî, brôtchis’, crolau, wachis’

 

C60

bourbier

bourbî (surtout au fig.), bigå ; basse, -ène (nf) ; (t de houill.) bagnis’ ; barbou, bourbou, forboû ; souvent = en­droit dangereux dans un pré, fondrière dissimulée ; voy. gouffre, prairie) ; fagnis’, fagnoû, flatchis’, flitch-flatch, fritch-fratch, tchif-tchaf, fondris’, frapis’, frèhå, frèhis’, maras’ (nm) ou marasse (nf), plakis’, potadje, watchis’, wawatch (Ber.), brigadin, lapotèdje, lôdifèt ; (vase, limon d’alluvion ou d’inondation) dè l’ marasse, dès sankes, dès sankis’, di l’ assanke, di l’ assankis’ ; [le pré est] couvert de _, èssanké, èssanguiné ; voy. BOUE, BOUEUX, FONDRIÈRE, GACHIS, MARGOUILLIS, PATAUGER

 

E0

bourbier

(terre collante) bôssèlerîe, flitch-flatch, plakis’ ; qué bôssèlerîe là drî ! ; i gn-avot on bê flitch-flatch là-d’dins ; qué plakis’ divant l’ uch ; (seult au fig) bourbier ; i s’ è tchôké dins on bourbier ; _ de neige fondante, brichelèdje ; li timps s’ radoûcit, i va-z-î avèr on bê brichelèdje

 

S0

bourbillon

(de furoncle, d’abcès) tchèrbon, brotchon, tchalon, boûbion, djèrmon, nawê (, boutchon La.)

 

E0

bourbillon

(au centre d’un furoncle) tchâlon (tcha- Te.) ; i fât tirer l’ tchâlon po sèy chapé [dér en -on, du lat. catellus petit chien]

 

S0

Bourcy

(village de la commune de Bastogne, anct commune de Longvilly) Borci ; surnom des habitants : lès cous d’ bari 

 

S0

bourdaine

nf bwès d’ broke (m), sauvadje fusin (m), tchapia-d’-curé (m)

 

C60

bourdaine

neûr bôr, neûr bwès, bwès d’ brokes, bwès d’ leûp, bwès d’ bôr,  bwès d’ neûre broke, dè l’ neûre broke, dès neûrès brokes, neûr bwès d’ brokes, bwès d’ borkê (Ch.), tchéripe (nf) (Vi.)

 

E0

bourde

, -er boûde, boûrder, -èdje, boûrderèye ; minterèye, minte, -i ; bleûve (, bleûse Ve), crake, flôse, frâgne ; voy. conte, FABLE, MENTEUR, MENTIR

 

E0

bourde

(à l’ adresse de qqn qui à commis une _) tu r’vins d’ Lièrneû !  (Lierneux, en province de Liège, localité connue pour son asile d’aliénés mentaux)

 

S0

bourdon

nm (insecte) malton, bourdon

 

C60

bourdon

(svt confondu avec le faux bourdon et même avec le frelon) malton ; lès maltons zûnant 

 

S0

bourdon 1

bordon; voy. baton

 

E0

bourdon 2

grosse cloke ; (espèce d’abeille) malton, blanc-cou, neûr-cou,  rodje-cou, lameton, rôbå, roubin, roubion, grilion, roudion, pètion ; et, comme l’abeille et le frelon, mohe à  l’ åvion,  mohe à l’ pèpin, mohe di (ou à l’) pètion ;  nid de _s, nid d’ maltons, etc., maltonerèye, maltonîre. Voy. abeille, frelon.

 

E0

bourdonnement

nm (d’insectes) maltonerîye (f), wèspîyerîye (f); (moteur) brouyadje, brût d’ moteûr

 

C60

bourdonnement

zûnèdje, -emint ; zoûlèdje ; hoûla, -èdje, -emint (par ex. dans l’oreille) ; samerou (d’essaim) ; voy. BROUHAHA, BRUIRE, BRUIT

 

E0

bourdonner

[v] zûner, (o-c) brouyî, (o-c) chîler

 

G100

bourdonner

v chîler, zûner ; une abeille qui bourdonne , one mouche qui zûne ; avoir les oreilles qui bourdonnent , awè sès-orèyes qui chîlenut

 

C60

bourdonner

zûner , z(o)ûler ; zûleter , brûti, brûyî, boûler, hoûler (dans l’oreille), randî ; _ au loin (tonnerre, canon), roudeler ;  _ légèrement, zûneter, brûtiner ; voy. bruire, corner

 

E0

bourdonner

vi zûner, maltoner (Fa., Mont, Sa) ; lès baloûfes zûnant ; lès moches maltonant ; on-atind lès câbes qui zûnant â pilône ; ça m’ zûne à l’ orèye ; _ légèrement, zûneter ; lès moches zûnetant

 

S0

bourg

un gros _, ine pitite vèye. Voy. ArGENTEAU

 

E0

Bourg

(n de famille) Bourg’, Bourich

 

S0

bourgeois

, oise adj et n bordjwès (-se)

 

C60

bourgeois

, -e, -ement, -ie bordjeûs, -e, -emint, -erèye ; faire le _, fé l’ moncheû

 

E0

bourgeois

, -oise adj et n (qui concerne la bourgeoisie) bourjwas, -wase ;  ç’ astot dès bourjwas, çusse famile-là ; _e (épouse), bourjwase ;  dji va raler addé ma bourjwase

 

S0

bourgeois, e

[n] (c) bordjwès, e, (e) bordjeûs, e, (o) bourjwès, e

 

G100

bourgeoisement

adv come dès bordjwès

 

C60

bourgeoisie

nf la bourgeoisie , lès monseûs (mpl), lès gros (mpl), lès bordjwès

 

C60

bourgeoisie

bourjwasîe

 

S0

bourgeon

nm djèton, ouy

 

C60

bourgeon

boton, oûy ; _ à fruit, apwért

 

E0

bourgeon

bourjon

 

S0

bourgeonnement

nm djètadje

 

C60

bourgeonner

[v] djèter

 

G100

bourgeonner

v (plante) bouter, djèter ; les arbres bourgeonnent , lès-aubes djètenut; (peau) sa figure bourgeonne , il a dès botons pa t’t-avau s’ visadje

 

C60

bourgeonner

, -ement botener, bouter, djèter, -èdje ; les buissons bourgeonnent, lès bouhons spitèt ; (sur la peau) fèri foû, spiter foû

 

E0

bourgeonner

vi (se couvrir de boutons) botener, bourjoner ; lès-âbes botenant ; lès-âbes bourjonant djà ; les arbres commencent à _, lès-âbes boudjant

 

S0

bourgeron

nm djupon

 

C60

bourgeron

coûrt sårot

 

E0

bourgmestre

nm mayeûr

 

 

bourgmestre 

borguimésse, mayeûr ; voy. maïEur

 

E0

bourgmestre

mayeûr ; (tradition) dresser un arbre décoré devant la maison de celui qui vient d’être élu _, planter l’ mat do mayeûr

 

S0

Bourgogne 

Bourgogne

 

E0

bourgogne

(vin récolté en Bourgogne) bourgogne

 

S0

bourguignon  

bourguignon (, bor-)

 

E0

Bourguignon

(n de famille) Bourguignon

 

S0

 

Bouriquet

(n de famille) Bourikèt

 

S0

bourlingueur

, -euse n rôleû, -eûse (qqf rôlerèsse) ; on n’ sét jamês doû-ce qu’ èlle èst, çusse rôleûse– (ou rôlerèsse-)là

 

S0

bourrache

_ officinale nf bourache

 

C60

bourrache

(plante) bourace

 

E0

bourrade

nf bouradje (m), boutadje (m)

 

C60

bourrade

bouråde ; donner une _ à qn, gourer (qn) ; voy. secousse

 

E0

bourrade

kibouyetèdje

 

S0

bourrage

m bouradje

 

C60

bourrage  

bourèdje ;  voy.  bourrer

 

E0

bourrage

(garnissage) bôrèdje ; li bôrèdje do gorê

 

S0

bourrant

, -e bourant, stopant, -e ; pahant, poufant, fôkant ; aliment  _, on bon stopa

 

E0

bourrasque

nf bourasse, côp d’ vint (m), ouféye di vint

 

C60

bourrasque 

bourasse, beûlêye, beûye, on houfa ; _ de neige, houssê d’ nîvaye, rabîyetèdje, storné ou hoursê d’ îvièr ; voy. GIBOULÉE, TOURBILLON

 

E0

bourre

nf (bourre de chanvre pour robinet) bouradje

 

C60

bourre

boûre, bourèdje ; _ tontisse, nope ; (mauvaise filasse) harèyespîds-d’-brôye ; voy. ECOUchures

 

E0

bourre

 

 

 

bôrèdje ; gârni l’ fauteûy avou on bon bôrèdje ; _ de lin ou de chanvre ou par ext poils d’origines diverses que l’on mélange avec le torchis, le mortier de chaux, anaus (anayes Sa.) (nm pl) ; on sètch d’ anaus

 

S0

 

 

 

bourré

, ée adj (plein) bogué (-ye), bôkî (-ye), guèdé (-ye), plin (f plin.ne), rimpli (f , rimplîye) ; « dès vis tchaurs bôkîs d’ canetias » (T & W); (ivre) plin, mwârt-sô

 

C60

bourré

(complètement ivre) plin come on-oû, plin come tote la Pologne

 

S0

bourreau

[nm] (e-c) bouria, (o-c) boûria

 

G100

bourreau

nm boûria; bourreau du travail , rind-pwin.ne

 

C60

bourreau

bouria, (anc.) boye ; voy. cruel

 

E0

bourreau

(homme brutal) boûrau, bôrê (Te.) ; c’ è-st-on bôrê avou sès-èfants

 

S0

bourrée

nf (petit fagot de sapin ou de charme destiné aux charbonnages ou à la séparation de feuilles de marbre) fachète, urète ; faire des bourrées , fé dès-urètes, ureter

 

C60

bourrée

petit fagot de boulanger, moussåde (nf) ; voy. brindille, fagot

 

E0

bourrelet

nm boûrelèt; bourrelet placé au bas des portes pour empêcher le froid de pénétrer , boya, matrouchon; (bourrelet que l’on mettait, jadis, autour de la tête du jeune enfant faisant ses premiers pas) boûrelèt; (expr) on veut co lès rôyes di vosse boûrelèt (iron) , on voit encore les raies de votre bourrelet (sur votre front) , vous êtes encore trop jeune

 

C60

bourrelet

boûrelèt ; (de chair) boûrelote ; bonnet bourré qui garantit le front de l’enfant, boûrelèt, gåmète

 

E0

bourrelet

boûrelèt ; mète on boûrelèt d’zos l’ uch po lès courants d’ êr ; spécialt _ de graisse, boûrelèt ; èlle ann’ è , dès boûrelèts !

 

S0

bourrelier

[nm] (o-c) gore, (e) gohèrlî

 

G100

bourrelier

nm gorlî

 

C60

bourrelier

gorelî (, -hur- Ve, St.; gohelî Ma.), sèlî ; voy. collier

 

E0

bourrelier

gorèlî (gorhèlî Ber., Te.) 

 

S0

bourrellerie

il apprend la _, il aprind l’ gorèlî

 

S0

bourrer

[v] bourer, rimpli a make, (c) bôguyî

 

G100

bourrer

v (garnir de bourre) bourrer le corps du collier (de cheval) avec de la paille de seigle , bourer l’ cwârp do goria avou do strin d’ swèle; (remplir qqch en tassant) bourrer ses poches , bourer sès potches; bourrer sa pipe , rimpli s’ pupe ; le train était bourré , li trin èsteut plin à craquer; (loc) il èst bouré à stritche,  à moque, i bôguîye , il est rempli à déborder; (faire acquérir des connaissances) tout ce qu’on leur bourre dans la tête , tot ç’ qu’ on l’s-î boure è leû tièsse; (expr) bourrer le crâne de quelqu’un ,  tchôker è l’ tièsse, bourer, foute

 

C60

bourrer

(se) v (manger en gourmand) si foute one bosse di, si foute one boure di, one tinke di

 

C60

bourrer

bourer, stamper, bôkî, bôkener, rimpli à make, tchôkî (, ki-) ; _ sa pipe, bourer (, stamper, stoper) s’ pîpe ; _ de nourriture, stori (He.), guèder (Hu.) ; se _ de friandises, s’ aglotiner ; _ de coups, voy. rosser

 

E0

bourrer

vt bôrer ; _ sa pipe, stoper (ou bôrer) sa pupe ; bôrer on fusik ; bôroz l’ foûre come i fât d’zos l’ tèt ; (au part passé) â bal, ç’ astot bôré ; dj’ astins bôrés come dès sârdines ; se _ (de nourriture) (se gaver), si bôrer ; si bôrer avou do l’ djote ; _ de nouveau, ribôrer ; ribôrer sa pupe

 

S0

bourricot

bouricot ; c’ èst kif-kif bouricot !

 

S0

bourrique

nf bourike

 

C60

bourrique

bourike ; faire tourner en _, voy. ABRUTIR, ANE

 

E0

bourrique

bourike ; i m’ fêt toûrner à bourike ; c’ èst kif-kif la bourike ! ; catolike come one bourike, libèrau come on vî tch’vau ; (personne stupide) bourike ; sacré bourike quu t’ ès !; faire tourner (qqn) en _, toûrner à bâdèt (ou à bourike), fé toûrner à caracole (litt. « escargot »)

 

S0

 

bourriquet

nm (âne de petite taille) pitit baudèt; (treuil) bourikèt, bouriquèt; (expr) t’ as stî èlèvé au bourikèt , tu as été élevé au bourriquet (jeu de mots entre les deux sens d’élever)

 

C60

bourriquet

voy. treuil

 

E0

bourriquet

(treuil de puits) bourikèt

 

S0

bourroir

nm boûrwè

 

C60

bourroir

boureû

 

E0

bourroir

bôreû ; on bôreû d’ mine

 

S0

bourru

, ue adj stragne

 

C60

bourru

, -ue årvolou, -owe ; rude, roubièsse, voy. brusque

 

E0

bourse

nf boûsse; (loc) sans bourse délier , su l’ pouf ; côpeû d’ boûsse , coupeur de bourse , voleur; (expr) faurè qui dj’ pwate mi boûsse à maule , il faudra que je porte ma bourse pour la faire féconder ; dj’ a stî r’çû come onk qu’ apwate one boûsse , j’ai été reçu comme quelqu’un qui apporte une bourse , j’ai été reçu avec chaleur ; i n’ faît nin aujîy lî fé disployî s’ boûsse , il n’est pas facile de lui faire ouvrir la bourse ; sère ti boûsse, c’  èst mi qui paye ! , ferme ta bourse, c’est moi qui paie , ta braguette est entrouverte

 

 

bourse

(petit sac pour mettre de l’ argent) boûsse ; petite _, boûrsète ;

avèr la boûsse plate (ou la boûsse tène) ; qué bê vèlo ! li pére è drovi sa boûsse ! ; c’ èst lèye qui tint lès cordons do l’ boûsse ; po bâti, i fât deûs boûsses ; sint Nicolâs, c’ èst l’ pére, la mére, la boûsse èt l’ tchèna ; s’ atinde come deûs côpeûs d’ boûsse ; (membrane qui enveloppe les testicules) satch (sètch Ba.) ; boûsse ; çu boû-là, il è djà do l’ boûsse (observation faite en palpant la _, ce qui permet d’évaluer l’état d’engraissement de l’animal) 

 

S0

Bourse

(marché des valeurs mobilières) Bourse ; spéculer à la _,  djouwer à l’ Bourse

 

S0

bourse 1

boûsse, boursète. voy. poche, PORTE-MONNAIE, QUÊTER ;     (pêche) reûse

 

E0

bourse 2

(t de commerce) boûsse ;  à la _ aux grains, à Liège, so l’ ou à l’ moye

 

E0

bourse-à-pasteur

nf ièbe do bièrdjî, malète-di-bièrdjî

 

C60

bourse-à-pasteur  

(plante) malète- (ou palète-)di-bièrdjî, tahète

 

E0

bourseau

voy. bigne

 

E0

boursette

, boursicaut boûrsète

 

E0

boursier

, ière adj (élève qui a obtenu une bourse) qu’ a ieû one boûsse po fé sès-studes

 

C60

boursier 

boursî

 

E0

boursiller

voy. cotiser

 

E0

boursouflé

, ée adj à bourlotes, bossoflé (-ye), forsoflé (-ye), soflé (-ye)

 

C60

boursouflé

voy. bouffi ; pain _, dè pan qu’ èst halcrosse, … qui lêt l’ crosse, … qu’ èst foyeté

 

E0

boursoufler

v boûseler, infler ; « si ronde badrike qui fieut boûseler si tch’mîje » (A Laloux)

 

C60

boursoufler

se _, boûseler, bosseler, (si) poteler, hoûser, hoûseler ; (pain, tarte) foyeter

 

E0

boursouflure

nf soflète, soflûre

 

C60

boursouflure

bosselèdje, boûsèdje, -elèdje ; hoûseûre ; (dans une maçonnerie) soflète ; (dans une tôle) leûp ; (dans un vête­ment) busûte ; débarrasser une étoffe de ses _s, dipoteler

 

E0

boursouflure

_ sur le jarret du cheval, causée par un effort trop violent, choflète ; li tch’vau è atrapé dès choflètes

 

S0

bousculade

[nf] (o) rabouréye, (c) cobouradje [nm], (e) hèrlêye, (c) bourerîye, (o) ramoncelâdje [nm]

 

G100

bousculade

nf bourâde, cobouradje (m), coboutadje (m)

 

C60

bousculade

boulêye, poûssåde, -elåde ; rouflåde, -åhe, -êye, -is’ ; tchôkåhe,  trèhelåde; voy. cohue.

 

E0

bousculade

bousculâde ; i gn-è avou one bousculâde à l’ sôrtîe do fotbal

 

S0

bousculer

[v] (c) cobourer, cobouter, (o) r’bourer, (e) k(i)bouter

 

G100

bousculer

v bourer, cobourer, cobouter ; je l ai quelque peu bousculée , djè l’a one miète cobouté

 

C60

bousculer

busculer, branscater, bouriner (, ki-), kiboûrloter, kibouter, kibouyî, kihèrer, kitchoûkî, gourer, roufler ; voy. houspiller

 

E0

bousculer

vt (pousser sans ménagement) bousculer, kibouyeter ; ni l’ kibouyetèye nin tant ; _ en tous sens, kibôrer ; li djoûdi do l’ dicâce, on s’ fèjot k’bôrer d’ tos lès costés ; on se faisait _ de partout, on s’ fèjot poûsser d’ tos lès costés

 

S0

bouse

nf flate ; marcher dans de la bouse , roter dins one flate; (expr) il a dès-ouys come deûs purnales ètchèssiyes dins one flate (iron), il a des yeux pareils à deux prunelles enfoncées dans la bouse ,  luisants sur fond mat ; i n’ èst nin co bon à strîler lès flates , il n’est pas encore bon pour éparpiller les bouses (dans une prairie) ; i tè l’ a stauré plat come one flate , il te l’a étendu plat comme une bouse

 

C60

bouse

flate, flatche, stron d’ vatche, (plaist) dorêye souwêye (ou cûte) å solo ; de la _ séchée sur les fesses de la vache, dès crotales, dès takins ; voy. étendre, fienTER,  FOURRURE

 

E0

bouse

flate ; ensemble de _s, flaterîe ; dès flates di vatche ; dès flates di tch’vau (syn. plus usité: crotin) ; éparpiller les _s (sur le champ), stârer lès flates ou disfé lès flates [du germ. flado, bouse] ; qué flaterîe s’ la route !

 

S0

bousier

nm capichot d ‘mârchau, mârchau

 

C60

bousier

mar’hå (nm), sins-clås, mousse-è-stron, mousse-è-flate, bièsse du flate, dj’vau d’ flate, mohe di stron , neûr-mar’hâ, neûre-costîre, hièrfon

 

E0

bousier

chafion, cou-di-tch’vau, (dont la couleur noire évoque le maréchal-ferrant) marchâ (Te.) ; (inj) sacré lêd chafion !

 

S0

bousillage

nm (action de gâcher une besogne) tchèrpètadje

 

C60

bousiller

v (gâcher une besogne) arbèter, coyeter, tchèrpèter; (rendre inutilisable) distrûre ; il l’a complètement bousillée , i l’a distrût t’t-à faît, i l’a distrût pâr

 

C60

bousiller

, -age, -eur (mur) plakî, -èdje, -eû, voy. torchis ;  (ouvrage) bôler, ki- ; bråder ; brôdî, ki- ; brôlier ; brôdyî, -deler ; brôtchî, -tcheler ; bouriårder, brissôder (, brich- Hu., Du.) , bastårder, bråkeler (Cou.), èlôdî (Petit-Thier), fastrouyi (Geer), fé brik-brok (, britch-brotch Cou.), foutrumasser, frouhener, froûler, gåter, hâbler (Bi., GrM.), macsauder,  maltauter, mascåcer, potchårder, pourciater, sabouler, saveter, tchifauder,  tchipoter, trifougnî, -eler, trôyeler, twèrtchî, zagler ;  ouvrage bousillé, bôlèdje, brôdièdje, brôdion (, -dièdje), savetèdje, savetrèye, in-ovrèdje èkè, ine saqwè d’ èkè, trôtchon, tchifaude (nf) ; bousilleur, bôleû, brôdieû, brôdion, halbôsså, halcotî, manedaye, mascåceû, potchå, saveteû, savetî, brissâ (La.), bris’-bras’, môyeleûr ; voy. grossièrement, rudimentaire

 

E0

bousilleur

, euse n alcotî, carotier, gâteû d’ pausse (f gâteuse di pausse), sâbreû d’ besogne (f  carotiére, sâbreûse di bèsogne)

 

C60

bousin 

(mauvais lieu) bousin, bwète, måle mohone ; voy. lupanar

 

E0

boussole

nf boussole ; perdre la boussole , piède li boussole, piède li tièsse, ni pus awè ses cink locîyes

 

C60

boussole 

boussole

 

E0

boussole

boussole ; (au fig) perdre la _ (la tête), piède la boussole

 

S0

boustifaille

boustifaye ; voy. manGEAILLE

 

E0

boustifaille

bouchtifaye ; s’ approvisionner en _, aler à l’ bouchtifaye

 

S0

bout

[nm] coron, (o-c) d(i)bout ; v. extrémité

 

G100

bout

nm (extrémité) bètchète (f), dibout ; je l’ai sur le bout de la langue , djè l’ a su l’ bètchète di m’ linwe; d’un bout à l’autre , d’ on d’bout à l’ ôte ; bout touffu de la queue du bétail , chovîye (f); (limite) coron, dibout; au bout , au coron, au d’ bout, au d’ dibout ; la limite du terrain , li d’bout do tèrin ; on n’en voit pas le bout , on n’ è vèt nin l’ difin; (loc) bout à bout , onk après l’ ôte ; à tout bout de champ , tofêr ; par le bon bout , do bon costé ; au bout d’une heure d’attente , après awè d’vu ratinde one eûre ; être à bout (de fatigue) , ièsse au d’bout, ièsse djus, ièsse crèvé-nauji ; être à bout de nergf (de nerf) , ièsse tinkyî à blame; venir à bout de , vinu à coron di, vinu à d’bout di; être au bout de ses peines , ièsse au coron d’ sès rôyes ; se mettre à bout , bouter s’-t-amér, bouter s’ sîdje; pousser quelqu’un à bout , fé mwaîji ; être à bout de force , ièsse djus (d’ fwace) ; être à bout de souffle , ièsse djus d’ alin.ne, ièsse maflé; (morceau) bokèt ; bout de chocolat , bokèt d’ chocolat; bout de bois , cayèt; je bêche un bout de jardin , dji fouye on bokèt d’ djârdin ; bout de temps , hapéye (f), bokèt ; un sacré bout de temps , one sinte hapéye

 

C60

bout

bout, coron, bètchète ; joindre les deux _, loyî lès corons, fé bouf, fé tére èwale ; de _ en _, di tchîf à quowe (t arch. de houill.) ; rire du _ des dents, rîre dè gros dès dints ; au _ du compte, å d’bout dè compte, voy. compte; au _ du jardin, å coron dè corti, à cwêr, à drî, à bètch ; au _ d’un temps, å d’bout d’ on timps, (anc.) ami on timps ; tout au _, å finihemint ou å fin coron [de la rue], à l’ fène copète [de l’arbre] ; je suis au _ de ma tâche, djè l’ tin po l’ make, … po l’ quowe ; en venir à _, ènnè v’ni djus, à d’bout, å coron, ènn’ èsse mêsse, è v’ni è bètch ; n’en pouvoir venir à _, èsse å cwêr di sès cink sins (Ve); pousser qn à _, voy. pousser; petit _, gnongnon, tchûtchète ; petit _ d’homme, voy. nabot ; petit _ qui reste, rèsbout ; petit _ (de chandelle), nokèt, nokion ; (du nez, de la langue), bètchète ; (de l’oreille) pègnon ; (de la pipe) pègnon, hagna ; (du sein) bout, tûturon ; (de chair quand la corne d’un bovidé est tombée) nawê, nouwê, ard. sâce (nf) (St., Ma., etc.), sâmore (nf) (Ja.) ; (de la queue de la vache) mohia dè l’ quowe ; (de fil) coron d’ fi ; (de laine) coron ou quowiron d’ lin.ne ; (de ligneul) ponte di tchètê ; (de semelle) mûsê ; (de cuir remis à une semelle) spigot ; (de tresse de paille en formation) trèya ; _ par lequel on a commencé à tisser une étoffe, timplé ; _ plat d’un outil, paluron ; _ enlevé d’une pièce de bois, ritèye, bouyote ; _ taillé de la plume d’oie, para; introduire le _ du levier, abètchî l’ haminde ; _ du bâti dépassant la caisse du tombereau à l’arrière, lès grognons ; _ de messe, bokèt d’ mèsse

 

E0

bout

1 (extrémité) coron, dèbout (Co., Va., …), bitchète (bè- As , Be., Te, …) (dans quelques loc.), bout (dans quelques loc.) ; dj’ ê stî â coron do l’ pature ; i l’ tènéve do bètch â coron (Te.) ; il a bien du mal à nouer les deux _s, il a bin do mâ d’ loyè lès corons assone (Te.) ; (morceau) coron ; i m’ fârot on p’tit coron d’ lin.ne [du lat. cornu, corne] ; il n’est pas encore au _ de ses peines, i n’ èst nin co â coron d’ sès royes ; ; su l’ dèbout do l’ linwe (Co.) ; â d’bout do viadje (Co.) ; il ont bin do mâ d’ djonde lès deûs bouts (do l’ boûsse) ; jusqu’au _ (toute la vie), jusqu’ à todi ; is s’ ann’ ont v’lou jusqu’ à todi ; nous arrivons au _ (de notre tâche), il èst da nosse ! (litt. « il est à nous ») ; je suis à bout, dji sû crèvé oûte ; c’est un homme (ou un cheval) au _ du rouleau, c’ è-st-on vî Han’s’ [de l’all. Hans] ; la bitchète do l’ linwe, di l’ awîe, do l’ fâs ; des bottines à _ pointu, dès botines à bitchète ; dj’ ê s’ nom s’ la bitchète do l’ linwe ; dji ‘nn’ âro ostant s’ la bitchète do l’ linwe, dji n’ a pâlero nin djà 

 

2 (limite) bout ; d’ on bout à l’ ôte do tchamp ; c’est le _ du monde (un coin retiré, au-delà duquel il n’y a plus de voie de communication vers d’autres endroits c’ èst l’ bout do monde), c’ èst l’ bout do monde ; Èn’grè, c’ èst l’ bout do monde ; mète lès bouts (ou lès vwales) ; au _ de (à la fin de), â bout di ; is d’morant â bout do vièdje ; i n’ èst nin co â bout d’ sès pon.nes ; à bout, à bout ; i n’ a vinrè nin à bout ; je suis à _ (épuisé), dji sû à bout ; je ne peux pas venir à _ de cela, dji n’ pou nin v’ni foû d’ ça ; je suis à _, dji n’ pou pus hay

 

3 (quantité) _ de temps, hapêye ; v’là djà one boune hapêye qu’ i n’ è pus v’nou

 

S0

boutade

nf couyonâde

 

C60

boutade

boutåde (, –åhe), makèt, hinêye, houbronte, stièrnê, vièrnê ; voy. CAPRICE, LUBIE

 

E0

boutant

boutant ; voy. arc

 

E0

boutée

t de maçon boutis’ (nm)

 

E0

boute-en-train

nm chame ; quel boute-en-train ! , qué chame!

 

C60

boute-en-train

boute-en-trin, branvolé, li violon d’ li k’pagnèye; une vieille _,  on vî troubadoûr

 

E0

boute-en-train

boute-en-trin

 

S0

boutefeu

boute-feû, calonî

 

E0

bouteille

[nf] (e-c) botèye, (o) boutèye

 

G100

bouteille

nf botèye ; boire à la bouteille , bwâre à l’ botèye

 

C60

bouteille

botèye ; _ clissée, botèye di wèsîre ; _ à vin du pays, botèye à payis (Hu. : les types ordinaires étaient les lîdjwèses ou grossès panses et lès nameurwèses) ; voy. flacon

 

E0

bouteille

botèye ;  disbouchi, ribouchi one botèye ; one plate botèye ; pèchi à l’ botèye ; mettre les haricots en _, mète lès hâricots en botèye (procédé de conservation des haricots qui ne nécessite pas de passer par une cuisson; comp. bocau) ; _ (plate) d’eau-de-vie, plate (ou plate botèye) ; il è todi la plate à l’ potche

 

S0

bouter

bouter ; voy. fourrer, mettre, pousser

 

E0

bouteroue

hiwå, houwå, hiweû (nf), hurlé, hourleû ; voy. heurtoir

 

E0

bouteur  

(ouvrier) bouteû

 

E0

boutique

[nf] (e-c) botike [nm], (o) boutike [nm]

 

G100

boutique

nf botike (m) petite boutique , botikia (m)

 

C60

boutique

botike (nm); petite _,  botikê ; toute la _, tote l’ atèlêye, tot l’   bazår (, houdin, trimblumint), tot l’ burlin ; voy. échoppe

 

E0

boutique

botike (nf) ; one bèle botike ; aler à l’ botike ; tèni botike ; clôre botike ; on fond d’ botike ; (jeu de fillettes) djouwer à l’ botike  

 

S0

boutiquier 

botikî

 

E0

boutiquier

botikî

 

S0

boutis

(houill.) boutis’

 

E0

boutisse

boutisse

 

E0

boutisse

(pierre ou brique dont la longueur forme l’épaisseur du mur (opp. à panerèce)) boutisse

 

S0

 

 

 

boutoir

nm (outil) boutwâr ; boutoir de maréchal-ferrant , taye-pîds à mantche ; boutoir de sabotier , boutwêr

 

C60

boutoir

t techn bouteû ; _ du sanglier, fougna

 

E0

bouton

[nm] 1 (de fleur) (e-c) boton, (o) bouton

2 (de vêtement) (e-c) boton, (o) bouton

3 (maladie) (e-c) boton, (o) bouton, (c) ploke [nf], plokète [nf], (o-c) pokète [nf]

 

G100

bouton

nm (de vêtement) boton; (de fleur) boton ; se couvrir de boutons , si botener; (éruption de la peau) boton, ploke (f), plokète (f), pokète, pokètes sint Lorint ; bouton de fièvre , botcha, mau d’ soris

 

C60

bouton

_ d’or nm boton-d’-ôr, pîd d’ chove, pôpî

 

C60

bouton

boton, voy. bourgeon ; _ de chaleur, boton d’ tcholeûr, boleû ; _ de fièvre au coin des lèvres, må d’ soris, aduseûre di soris, bokerê ;  _ d’habit, boton ; _ de manchette, jumèle (nf) ; _ au talon de la faux, spinète, sansôwe

 

E0

bouton 1

(bourgeon) boton ; lès fleûrs sont à botons 

 

S0

 

 

 

 

bouton 2

(petite pustule sur la peau) boton ; dès botons d’ fîve ; dès botons d’ tchaleûr ; des _s purulents causés par le manque d’hygiène lors du rasage, dès mâs d’ bârbe ; _s poilus situés sous la langue des bovidés, nosse vatche è dès bârbes dins la gueûye

 

S0

bouton 3

(de vêtement, de porte, etc.) boton ; on boton d’ nake ; dès botons d’ manchète ; dès botons d’ guète ; toûrner su boton ; _ qui se fixe, sans fil ni aiguille, par des griffes traversant l’étoffe, boton d’ célibatêre (litt. « bouton de célibataire ») ; dj’ ê câssé on boton do l’ tchin.ne HiFi ! 

 

S0

 

 

bouton 4

_ d’or, (renoncule) boton-d’-ôr

 

S0

bouton d’or

boton-d’-ôr, voy. renon­cule

 

E0

boutonnage

nm (vêtement) abotenadje, botenadje; (fleur) botenadje

 

C60

boutonnage

 

 

(manière dont le vêtement se boutonne) aboteneûre ; le _ (de ce vêtement) est difficile, c’ è-st-one lêde aboteneûre

 

S0

 

 

boutonner

v (fermer par des boutons) abotener, botener ; boutonner son veston , abotener s’ casake; il boutonne son pantalon , il abotenéye sès culotes, il abotune sès culotes; (se couvrir de boutons) si botener; le rosier se couvre de boutons , li rôsî s’ botenéye

 

C60

boutonner  

botener, (r)abotener, atèler

 

E0

boutonner

 

 

 

 

vt (fermer un vêtement par des boutons) abotener, botener ; abotener s’ pantalon, sès guètes ; abotène ti paletot ; botène ti paletot come i fât ; (fermer le collier (du cheval)) abotener l’ gorê ; se _, 1 (boutonner ses vêtements), s’ abotener ; i s’ è mâ  abotené ; 2 (se fermer au moyen de boutons) la cote s’ abotène ; mal _ son vêtement (en décalant les boutons d’un rang par rapport aux boutonnières), mète la câve o gurnî (litt. « mettre la cave au grenier »)

 

S0

 

 

 

 

boutonneux

, euse adj botené (-ye)

 

C60

boutonneux  

hoselé d’ botons, fèrou è botons

 

E0

boutonnière

nf botenîre

 

C60

boutonnière

botenîre (, bou- Ja., GrH.)

 

E0

boutonnière

botenîre ; il e co râyi la botenîre di sa tch’mîje ; (au fig) (lors d’une opération chirurgicale ; lors d’une rixe) on lî è fêt one fâmeûse botenîre

 

S0

bouton-pression

prèssion (nf) ; keûse dès prèssions

 

S0

bouturage

nm boturadje

 

C60

bouture

nf botûre ; prélever des boutures, boturer

 

C60

bouture

bouteûre (, -ûre) ; _ d’osier, hacon

 

E0

bouturer

v boturer, fé dès botures

 

C60

bouveau

nm (galerie de mine) baknûre

 

C60

bouveau

, -eleur voy. bacnure, -neur

 

E0

bouvelet

voy. bouvillon

 

E0

bouverie 

boverèye ; voy. boveRie

 

E0

bouvet  

(rabot) bovèt ; _ à faire les feuillures, foyerèce

 

E0

bouvier

nm (personne) bovî; (animal) (bouvier des Ardennes) bèrjot

 

C60

bouvier

bovî (surtout fermier possédant des bœufs) ; conducteur de bœufs, boûftî, boûtelî, boûtî, boufkin (Hu.; boûskin Amp., Ta.)

 

E0

bouvier

boûtelî ; (odonyme) le chemin des Bouviers, la voye dès Boûtelîs (Lu.)

 

S0

bouvière

(poisson) platemoûse

 

E0

Bouvignes

npr Bovègne; (expr) s’ il èst d’ Bovègne, qu’ i vègne, s’ il èst d’ Dinant, nos l’ ritchèsserans , s’il est de Bouvignes, qu’il vienne, s’il est de Dinant, nous le repousserons ( cette maxime provient du temps où Bouvignes faisait partie du Comté de Namur et, Dinant, de la principauté de Liège et de la haine entre ces deux pays)

 

C60

bouvillon

djon.ne boû, boukê, bovelèt, boûs­kin (Har. : jeune bœuf de 1 ou 11 mois), åmå (Ja. : _ de moins de 2 ans ; de 2 à 4 ans, c’est un boûkê) (, âmâ Rob. : veau mâle qui, châtré, devient bovelèt, puis boû), botin

 

E0

bouvillon

bovèt

 

S0

bouvreuil

[nm] (o-c) pîlau, (e) pîmåy

 

G100

bouvreuil

nm bovî, chuflaud, pîlaud, piyaune (f)

 

C60

bouvreuil

(pivoine) pîmåye, piyaune, huflå ; _ écarlate, gros huflå

 

E0

bouvreuil

pilot

 

S0

Bouvy

(n de famille) Bouvi

 

S0

Bouzendorff

(n de famille) Bouzèn’dorf

 

S0

Bovenistier 

Bômèstî, village

 

E0

Boverie

à la _, à l’ Boverèye, l.-d.

 

E0

Bovesse

 

npr Bovèsse

C60

bovidé

nm bièsse à cwanes (f)

 

C60

bovidé

les jeunes _s, lès djon.nes bièsses

 

S0

bovidés 

bièsses à cwènes ; voy. bête

 

E0

Bovigny

Bomegnî, village

 

E0

Bovigny

(village de la commune de Gouvy) Bovigni

 

S0

bovins

nm pl grossès bièsses (f)

 

C60

Bovire

Bovîre ; à la _ (lieu-dit connu sous la forme officielle petite Bovire à Bastogne ; d’où l’odonyme rue de la petite Bovire), à l’ Bovîre ; (nom d’un ruisseau qui prend sa source à Isle-les-Prés et qui rejoint la Wachenaule à Bastogne pour former la Wiltz) la Bovîre 

 

S0

bowling

bôlin’k ; djouwer â bôlin’k

 

S0

box

(d’écurie) båtchèye

 

E0

box

box

G0

 

boxe

nf bocse

 

C60

boxe

, boxer, -eûr bocsèdje, -er, -eû

 

E0

boxe

bocse

G0

 

boxe

bocse ; on combat d’ bocse ; dès gants d’ bocse

 

S0

boxer

v gnouketer, bocser ; il boxe , i gnouketéye, i bocséye ; il boxera , i gnouketéyerè, i bocséyerè

 

C60

boxer

bocsèr

G0

 

boxer

vi (pratiquer la boxe) bocser ; vt (frapper à coups de poings)  bocser ; li patron l’ è bocsé ; (au fig) se faire _ (se voir infliger une lourde peine) si fé bocser

 

S0

boxeur

nm bocseû

 

C60

boxeur

bocseû

 

S0

box-office

box-office

G0

 

boxon

(maison de débauche) bocson ; (maison en grand désordre) bocson

 

S0

boyau

[nm] (c) boya, (e) boyê, (o) bouya

 

G100

boyau

nm (viscère) boya; ensemble des boyaux , tripes (fp l); (tranchée) tranchéye (f); (pneumatique) pneû ; il a percé un boyau , il a ieû si pneû crèvé, il a ieû s’ tchambe à aîr qu’ a crèvé

 

C60

boyau

boyê (, boya Hu.)

 

E0

boyau

personne qui racle les _x (pour faire le boudin), chaveû, -eûse

 

S0

boycott

boycot’

G0

 

boycottage

boycotadje

G0

 

boycotter

boycoter

G0

 

boycotteur

boycoteû

G0

 

boy-scout

boy-scout

G0

 

Bozet

(n de famille) Bozèt

 

S0

Bra

Brå, village

 

E0

brabançon

, onne adj brèbonî (-re), brabançon (-e)

 

C60

brabançon

, -onne brabançon, -e ; che­val _, on gros bayå ou bayård

 

E0

Brabançon

, -onne n Brabançon, -one (adj brabançon(ne), brabançon(e)) ; on tch’vau brabançon ; nf la Brabançonne (hymne national belge), la Brabançonne

 

S0

 

brabant

nm brabant, dobe èrére, tchèreuwe (f) ; charrue réversible , dobe brabant

 

C60

Brabant

_ wallon nm Roman Payis, Brabant walon

 

C60

Brabant

Brabant, (anc.) Brêbant ; pomme grise de _, ine pome di Brêbant, ine brêbant (, on _) ; voy. charrue

 

E0

brabant

(charrue de brabant) charrue métallique à avant-train, brabant ;  brabant muni de deux socs et de deux versoirs, dobe brabant

 

S0

Brabant

(province de Belgique) Brabant

 

S0

bracelet

nm bracelèt

 

C60

bracelet

bracelèt

 

E0

bracelet

bracelèt ; dji lî ê payi on bê bracelèt po sès vint-ans

 

S0

bracelet-montre

nm monte di pougnèt (f), ôrlodje (f)

 

C60

braconnage

nm brakenaude (f), brakenadje (, braconadje)

 

C60

braconnage

braconèdje

 

S0

braconner

v brakener (, braconer) ; il braconne , i brakenéye (, i bracone)

 

C60

braconner

, -age, -ier braconer, -èdje, -î ; afuter, -eû ; brakener, -èdje, -eû ou

 

E0

braconner

vi braconer (brakenè Ber., Te. ; -er Lu., Ma., Ma., Mi.) ; il è stîpris à braconer dins lès bwas do baron

 

S0

braconnier

[nm] (c) brakenî, (e) brakeneû, (o) braconî, (o) afuteû

 

G100

braconnier

nm brakenî, brakeneû (, braconî)

 

C60

braconnier

brakenî (Ma., Mi., Te.) brakeneû (Ber., Lu.), bracogner ; ç’ astot on brakenî d’ purmîre classe ; _ qui pose des bricoles, des lacets pour capturer le gibier (No.), bricoleû 

 

S0

Bracquez

, Braquet (n de famille) Brakèt

 

S0

bradage

nm bradadje

 

C60

brader

v brader

 

C60

brader

, -erie brader, braderèye

 

E0

braderie

nf braderîye

 

C60

bradeur

, euse n bradeû (-se)

 

C60

braguette

nf brayète; (expr) èwoù-ce qu’ i gn-a on mwârt, on laît todi l’ uch au laudje (iron) , où il y a un mort, on laisse toujours la porte ouverte , ta braguette est ouverte ; sère ti boûsse, c’ èst mi qui paye ! , ferme ta bourse, c’est moi qui paie ! (dit-on pour faire remarquer à un homme que sa braguette est ouverte)

 

C60

braguette

voy. brayette

 

E0

braguette

brâyète, (plaist) tâbèrnake ; abotène ta brâyète ; is sont parints à l’ dîj-ûtime brâyète ; il avait la _ grande ouverte, il avot l’ tâbèrnake â lâdje ; cloyoz vosse tâbèrnake !

 

 

S0

brahmanique

bramanike

G0

 

brahmanisme

bramanisme

G0

 

Braibant

npr Braîbant

 

C60

braie

bråye ; lange d’enfant, voy. alèse

 

E0

braies

nf pl hosètes

 

C60

braillard

, arde adj et n bawiaud (-e), gueûlaud (-e) (, gueûlârd (-e))

 

C60

braille

nm braye ; écrire en braille , scrîre en braye

 

C60

braillement

nm gueûladje

 

C60

braillement

gueûyèdje

 

S0

brailler

v (crier fort) bwêrler, gueûler, hûler ; (expr) bwêrler come on via , brailler comme un veau; (pleurer) braîre, tch(o)ûler

 

C60

brailler

, -ement, -ard, -e brêre, brèyèdje, brèyå, -eû, -åde ; brêdî ; beû(r)ler, -èdje, -å, -åde ; gueûyî, gueûyeter, -èdje, -å, -åde ;  gueuler, -ârd, -âde ; råyî (di) s’ gueûye ; hawer, tchawer, -èdje, -å, -åde ; (d’un enfant) ine tchawète ; (d’un homme) on håhå ; voy. BEUGLER, CRI, CRIAILLER, CRIER, HÉLER

 

E0

braiment

nm ianladje

 

C60

braiment

brèya, brèyèdje

 

E0

brainstorming

brainstorming

G0

 

braire

v (âne) ianler ; l’âne brait , li baudèt ianle

 

C60

braire

brêre ; voy. brailler

 

E0

brais  

brå ; dè l’ bråhe, dès brâhes La., Wan.) ; voy. dRéche, MALTER

 

E0

braise

[nf] (o) bréje, (c) breûje, (e) brusi

 

G100

braise

nf breûje; petite braise , breûjète; braise incandescente , breûjia (m)

 

C60

braise

de la _, dès brusis, dès brusdins, dès brêses, do brèsin, dès crikes, dès hèmenis’ di for, dès tchèmenîs, do hièvenî, dès tchèrbons ; être sur la _,  èsse so dès tchôtès cindes

 

E0

braise

brése ; petite _, brésète ; li feû èst djà lon, i n’ dimeûre pus qu’ dès bréses ; prinde one brése po-z-aloumer sa pupe

 

S0

braisette

nf breûjète

 

C60

braisette

brêsète

 

E0

Braives

Brêve, village

 

E0

brame

(bramement) brâme ; aler choûter l’ brâme ou aler â brâme

 

S0

 

bramer

vi brâmer

 

S0

bran

voy. son

 

E0

brancard

nm (civière) civêre (f) (, civiére (f)); (de chariot) crustale

 

C60

brancard

les deux _ d’un tombereau, lès bris’, lès brancårds, lès limons, li limon ; appareil détachable comprenant les brancards du chariot, cristale (nf), custèle ;  voy. bati, boulon, civière

 

E0

brancard

(civière à bras) brancârd ; on-è fêt on brancârd avou quékes bokèts d’ bwès ; (limon) brancârd ; mète li tch’vau dins lès brancârds ; (d’un chariot) lès pènes do l’ tchèrète ; i gn-è one pène do bignon qu’ è câssé ; lès brès do l’ bèrwète

 

S0

brancardier

nm brancârdier, pwarteû d’ civêre (pwârteû)

 

C60

brancardier

brancârdier

 

S0

branchage

nm flachis’ , stièle (f), couchas (pl)

 

C60

branchage

(formant la tête de l’arbre) heûve (nf), houpi (nm), tièsse di l’ åbe ; _ fourré dans une haie pour l’étoffer, fôremint ; tas de _, ramée, flahe

 

E0

branchage

fins _s de bouleau avec lesquels on fait les balais (ramons),  cheûves (nf pl)

 

S0

 

branche

[nf] 1 (c) coche, (e) cohe, (o) couche

1 (de l’industrie, …) brantche

 

G100

branche

nf brantche, co(u)che ; petite branche , cochète, couchète ; branche coupée , baguète ; branche avec les germes de feuilles ou fleurs , coucha (m,),fouya (m) ; branches mortes tombant des arbres , lègne ; branche fourchue , fotche ; branche d’aubépine , spène ; branche de sapin ou de genévrier , pèton ; branche flexible pour tenderie , pléyerou (m) ; forte branche de 1,20m à 1,50m pour galeries , wâde; former des branches , brantchyî ; action de former des branches , brantchiadje (m) ; bout de branches , flachis’ ; ramasser des bouts de branches pour en faire des fagots , ramasser dès flachis’ po fé dès fagots; couper les branches , côper lès couches; (activité) c’est dans cette branche qu’il est le plus fort , c’ èst là d’dins qu’ il èst l’ pus fwârt; (expr) i s’ faut t’nu aus couches! , il faut se tenir aux branches , il faut être prudent ; il ont v’nu l’ anéye qui lès couches di sau ont balé , ils sont venus l’année où les branches de saule se sont affaissées , ils ne sont jamais venus ; zoubler d’ one couche su l’ ôte , sauter d’une branche sur l’autre , éluder la question ou manquer de continuité; couper la branche sur laquelle on est assis , côper lès pîds d’ tchèyêre; vieille branche ! , sto ! ; do bûre di couche , du beurre de branche , de la confiture

 

C60

branche

cohe, brantche ; pousser des _s (arbre), brantchî ; _ de pommiers, etc., entrelacées bizarrement, tchèyîre-di-macrale ; grosse _ de chêne desséchée, corå (nm) ; _ de tout arbre desséchée, sètcheû ; _ morte qu’on entrelace pour réparer ou construire, fèsse ; _ vivante courbée horizonta­lement dans une haie, coûrerèce (à Th., minant si elle vient du pied de la haie, boutenre si elle naît sur les tiges) ; _ morte plantée pour réparer une haie, stocåde, plante ; _, grande ou petite, pour réparer les haies, clôyemint ; _ plantée pour manifester, may (nm); _ pour ramer les pois, voy. ramer ; _ pour délimiter ou jalonner, stikèt ; _ de la fourche du râteau, brantchon ; voy. baguette

 

E0

branche

1 (ramification d’un tronc d’arbre) branche (-tche Te.) ; _ principale, mêsse-branche ; petite _ (généralt de résineux), cochète ; _ de coudrier, côre ; _ coupée (généralt de résineux) coche ; _ provenant d’un arbre de bordure (plus volumineuse qu’une coche ou qu’un clèpère), sclimbe ; _ coupée (de feuillu), clèpère ; (d’arbrisseau) (rin Li., Wa.) ; 

 

stiper lès branches do poumî ; côper lès mwates branches ; dès branches di hèsse, di sapin ;

fé dès pakèts d’ clèpères ; ramasser on côp d’ clèpère [emprunt au lux. Klöppel, bâton] ;

aler âs coches avou l’ fièremint ; dins l’ timps, on bôrot dès pakèts d’ coches dins lès fossés po fé l’ passèdje ;

 dj’ ê stî quèri dès cochètes po raloumer l’ feû ;

avou dès côres, on fêt dès tchènas ;

dj’ ê fêt on bon tas di sclimbes ;

dès rès d’ frambwêje ;

 

(ramification d’un élément principal) brancheon tchandelî à trwas branches ; _ fichée dans le sol pour baliser un itinéraire, stampê (Te.) ; dj’ avins plantè dès stampês avou on stwartchon à l’ copète tos lès cents mètes po guîdè lès visiteûrs ; (division d’un arbre généalogique) branche ;  c’ èst l’ min.me nom, mês dji n’ sons nin do l’ min.me branche ;

 

(apostrophe plaisante adressée à un pair) vieille _ (vieux camarade), vî stok ; quoi de neuf, vieille _ ?, qué novèle, vî stok ?, … vî couyon ? (pas de sens injurieux ici)

vieille branche (interpellation plaisante adressée à un pair), vî misére ; â r’vèy, vî misére !

 

S0

brancher

v (connecter) riloyî; ils les branchent , is lès r’lôyenut

 

C60

brancher

voy. percher

 

E0

brancher

vt (raccorder au réseau) brantchi (qqf -cher) ; brantchi one condwite d’ êwe ; brantchi l’ PC ; _ de nouveau, ribrantchi (qqf rubrancher) ; dj’ ê r’brantchi l’ courant  

 

S0

 

branchette

nf co(u)chète

 

C60

branchette

cohète, brantchète ; _ garnie de fruits, cohê, rinhê ; _ de sapin, spinète, spèton, sapinète ; voy. brindille.

 

E0

branchier

(jeune oiseau) takelin

 

E0

Branchon

npr Brançon

 

C60

branchu

, -ne brantchou, -owe ; ramou, ramehou

 

E0

brandebourg

animåtche

 

E0

brandevin

, -inier brandevin, -inî

 

E0

brandiller

, -ement halcoter, -èdje ; holeter (, ki-) ; hossî, hosseter (, hosseler), voy. BALANCER, PENDILLER

 

E0

brandîlloirc

voy. balancer,  -çoire

 

E0

brandir

v il brandissait un couteau , i t’neut on coutia lèvé è l’aîr, i manecieut avou s’ coutia

 

C60

brandir

(en menaçant) håssî, håspler

 

E0

brandon

(de paille enflammée) wåmale, wâme (St.) ; dimanche des brandons, dîmègne dè grand feû ou grand feû, grand fouwâr (La., Ma.) ; _ défendant le passage, banon, èbanon, sbanon ; sbana, rèbana, rabana, sèrdjent, gâr, jendarme, tèmon, twètche, cohia, hovion, hoûbion, wihion ; _ de prise de possession en fagne, èssignore (Ja.)

 

E0

brandonner

(une terre) èbaner, rèbaner, rabaner, wåmer; (pour prendre possession en fagne) èssigni (Ja.)

 

E0

branée

[mélange de criblures de fro­ment, d’avoine et de seigle moulues] brènéye, pasteure ; [mélange de son d’avoine et de son d’orge] lés passes ; [de même, avoine grossièrement moulue] pastore (ard.) ; voy. mouture

 

E0

branlant

, ante adj soké, qui osse, qui n’ tint pus ; « on monte pâte à pâte en-z-ascauchant lès sokès chayons da l’ vîye chaule » (A Laloux)

 

C60

branlant

, -e hossant, -e ; poteau _, postê qui hosse

 

E0

branlant

, -ante adj branlant, -ante ; one mâjon tote branlante

 

S0

 

 

 

branle

sonner en _, soner èssonle ; donner le _ à une affaire, mète èn-alèdje, mète en trin, miner l’ tridon ; le _ est donné, l’ alèdje èst n‘né ;  espèce de danse, miner l’ bran, danser on bran d’ fièsse,  miner lès trèhes, trèheler ; voy. émoi, train

 

E0

branle-bas

nm abranle (f) ; « Ça a stî one fameuse abranle dans l’ payis .» (E. Gillain)