Durbuy photos patrimoine commune

DÈRBU

Durbuy

VILES ÈT VILADJES: FOTOS

Villes et villages : photos

Dèrbu en fotos / Durbuy en photos

Dèrbu (Durbuy) - pompe publike (pompe publique)

Dèrbu (Durbuy) - Oûte (l'Ourthe)

Dèrbu (Durbuy) - falîje (falaise)

Dèrbu (Durbuy) - li pus p'tite vèye (/ vile) dè monde (la plus petite ville du monde)

(foto / photo: R. Colle)

(foto / photo: Alain Koninckx)

Dèrbu (Durbuy) - pavéye rowe (rue pavée)

Dèrbu (Durbuy) - rouwale (ruelle)

(wikimedia)

Dèrbu (Durbuy) - tchèstê d' Ursèl (château d'ursel)

Dèrbu (Durbuy) - èglîje (église)

Dèrbu (Durbuy) - crucifis (crucifix)

Dèrbu (Durbuy) - pègnons èt façâdes (pignons et façades)

Dèrbu (Durbuy) - fontin.ne (fontaine)

Dèrbu (Durbuy) - rouwales (ruelles)

Dèrbu (Durbuy) ...

Dèrbu (Durbuy) - pompe publike (pompe publique)

Dèrbu (Durbuy) - pârk (parc)

Dèrbu (Durbuy) - monumint 1914-18 èt 1940-45

Dèrbu (Durbuy) - mohones (/maujones) (maisons) (à dreûte: hale / à droite: halle)

Dèrbu (Durbuy) - rouwale (ruelle)

Dèrbu (Durbuy) - mohones (/maujones) (maisons)

Dèrbu (Durbuy) - pwètche (porche)

Dèrbu (Durbuy) - rouwale (ruelle)

Dèrbu (Durbuy) - mohones (/maujones) (maisons)

Dèrbu (Durbuy) - rouwale (ruelle)

Dèrbu (Durbuy) - creûs (/ crwès) (croix)

Dèrbu (Durbuy)

Dèrbu (Durbuy) - mohones (/maujones) (maisons)

Dèrbu (Durbuy) - rouwale (ruelle)

Dèrbu (Durbuy) - mohones (/maujones) (maisons)

Dèrbu (Durbuy) - statûwe : l' ome assîs (statue: l'homme assis)

Dèrbu (Durbuy) - façâdes èt pègnons (façades et pignons)

Durbuy photos patrimoine commune Durbuy photos patrimoine commune

Durbuy photos patrimoine commune Durbuy photos patrimoine commune

Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Durbuy (en wallon Derbu-ie) est une ville historique de la province de Luxembourg de Belgique. Située dans un méandre de l’Ourthe et ancien chef-lieu du comté de Durbuy elle est souvent appelée « la plus petite ville du monde » (Région wallonne de Belgique). Depuis la fusion des communes intervenue en 1977, Durbuy a donné son nom et son titre de ville à une nouvelle commune très vaste, avec Barvaux-sur-Ourthe comme centre administratif, dont certains villages (Bomal, Tohogne…) sont bien plus peuplés qu’elle.  Au 1er janvier 2015, la commune de Durbuy compte 11 494 habitants, 5 667 hommes et 5 827 femmes2. La superficie totale est de 156,61 km2, ce qui place Durbuy dans les 15 communes les plus étendues de Belgique. La densité est de 73,39 habitants par km2. Toponymie L’origine du nom Durbuy pourrait être prélatine, soit un composé celtique duro-bodion, « l’habitation près de la forteresse ». La « plus petite ville du monde » Durbuy est souvent promu comme étant « la plus petite ville du monde » : ce slogan touristique fait référence à une charte de franchises octroyée par le roi Jean de Bohème, comte de Luxembourg, qui donne en 1331 le statut de ville à la cité des bords de l’Ourthe. La vieille ville de Durbuy proprement dite ne compte toujours aujourd’hui qu’environ 400 habitants3. Néanmoins, la plus petite ville du monde est Hum, en Croatie, comptant environ 30 habitants. Géographie Situation de la commune Située la plus au nord de la province de Luxembourg, la commune de Durbuy jouxte la province de Liège au nord et la province de Namur à l’ouest. La commune s’étend sur quatre régions naturelles de Belgique : le Condroz au nord-ouest (Bende, Jenneret), la Famenne, la région calcaire de la Calestienne qui couvrent une grande partie de la commune et l’Ardenne à l’extrémité sud-est (les hameaux de Vieux-Fourneau, Grand-Bru, Lignely). La vieille ville de Durbuy se trouve donc en Calestienne et non en Ardenne. La commune est traversée du sud-ouest vers le nord-est par l’Ourthe qui reçoit successivement la Somme à Petit-Han et l’Aisne à Bomal. L’activité commerciale de la commune est regroupée dans trois agglomérations principales : Barvaux, Bomal et Durbuy concentrent la plus grande partie des activités tertiaires. Moteur de l’économie locale au xixe siècle et au début du xxe siècle, l’agriculture et l’artisanat conservent une place importante en matière d’emplois indépendants. Cependant, la qualité des terres ne permettant pas le développement d’une agriculture de haut rendement, Durbuy s’est tourné depuis quelques dizaines d’années vers le secteur tertiaire, et plus particulièrement le tourisme. Aujourd’hui, le pôle Durbuy-Barvaux est devenu la première destination touristique de Wallonie: en saison d’été, la population temporaire de la commune peut atteindre 30 000 personnes. Ce succès est lié au patrimoine naturel et culturel des villages de la commune, à la remarquable qualité du paysage (resté à l’abri des grands axes routiers), à une infrastructure d’accueil adaptée (hôtels, campings, centres de tourisme social, gîtes et chambres d’hôtes). L’importance du pôle d’attraction touristique est manifeste : Barvaux accueille la Maison du Tourisme du Pays d’Ourthe et Aisne, qui regroupe les communes de Durbuy, Érezée, Hotton, Manhay et Rendeux.

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!