Doische photos patrimoine commune

DWÈCHE

Doische

VILES ÈT VILADJES: FOTOS

Villes et villages : photos

Dwèche en fotos / Doische en photos

Dwèche (Doische)

                                                  Dwèche (Doische) – èglîje Sint-Jorje (église Saint-Georges)

Dwèche (Doische) - pus' èt pompe (puits et pompe)

Dwèche (Doische) - batimint (bâtiment)

Dwèche (Doische) - tchapèle (chapelle)

Dwèche (Doische) - monumint 1914-18 èt 1940-45

Dwèche (Doische) - maujone (maison)

Dwèche (Doische) - crwès (croix)

Dwèche (Doische) - rouwale (ruelle)

Doische photos patrimoine commune Doische photos patrimoine commune

Doische photos patrimoine commune Doische photos patrimoine commune

Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Arlon (Arel en arlonais1 et en allemandn 1) est une ville francophone de Belgique située en Wallonie. Il s’agit du chef-lieu de la province belge de Luxembourg, elle est également chef-lieu de son arrondissement administratif. L’ancienneté de la ville remonte à la période gallo-romaine. La langue luxembourgeoise y a longtemps été traditionnelle2,3. La ville est aujourd’hui un grand centre administratif et commercial dans la région. C’est l’agglomération la plus peuplée du Pays d’Arlon. Le secteur tertiaire, notamment l’enseignement, y développe ses activités (faculté universitaire et enseignement secondaire). Doische (en wallon Dweche) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur. Géographie La commune est bornée au nord par Agimont, à l’est par Foisches et Givet (France), au sud par Vaucelles et à l’ouest par Gimnée. Étymologie
Vers 1214 Doesche : propriété de (suffixe francique -ica ou -isca) Dotia, anthroponyme gallo-romain féminin1 ou Dodo, anthroponyme germanique2. Histoire Doische, l’église. On y a retrouvé des silex taillés, signe le site dû probablement être habité dès l’époque préhistorique. De même, on y a recueilli des vestiges du travail du fer de l’époque franque ainsi que des monnaies romaines. Doische, avec Aubrives, Foische, Gimnée, Ham, Niverlée, Olloy et Vaucelles, était l’un des huit villages de la baronnie de Hierges, namuroise au départ et devenue au xe siècle une des pairies du duché de Bouillon, et à ce titre territoire liégeois. La baronnie passe au xiiie siècle à la famille de Jauche, puis de Berlaymont, d’Egmont, d’Erquelinnes de Pignatelli et enfin d’Arenberg. En 1214, il existait à Doische une villa ou domaine de l’abbaye de Saint-Hubert mais en 1241, Gilles de Hierges cède à l’abbaye de Brogne les dîmes de Doische et de Gimnée (Doische formait avec Gimnée et Vaucelles une seule paroisse jusqu’au xviie siècle. En 1385, les habitants sont bourgeois et obtiennent le droit de chasser dans les bois avec des chiens. En juin 1793, les responsables de l’organisation du district de Couvin divisent celui-ci en dix cantons. Doische fera partie du canton de Romerée avec Gimnée, Matagne-la-Grande, Matagne-la-Petite et Niverlée. En l’an VIII (1800), ce canton municipal — en quelque sorte précurseur de l’entité actuelle — compte 1 566 habitants dont 59 conscrits3. L’économie locale est depuis toujours centrée sur l’agriculture et de plus en plus sur l’élevage. Vers 1875, on a ouvert des carrières de pierre, de sable et de terre plastique4. Le soir du 14 mai 1940, lors de la bataille de France, Doische est prise par les Allemands de l’Infanterie-Regiment 4 (unité de la 32. Infanterie-Division de Franz Böhme) qui vient de traverser la Meuse face à des unités de la 22e division d’infanterie française (général Béziers-Lafosse)5.

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!