Li Sint-Vincint dins l' culture walone La Saint-Vincent dans la culture wallonne

0 Pr√©sint√Ęcion / Pr√©sentation

22/01 : fête des vignerons: la Saint-Vincent: on veut assurer, comme au néolithique, par des prières, la fructification de ses récoltes.

 

Elis√©e Legros, in¬†: La vigne, EMVW, TV, n¬į49-52, 1948, p.1-64

 

Quelques usages, dictons, et traditions gastronomiques

 

L’ancien m√©tier des vignerons et ¬ę cotiliers ¬Ľ [= mara√ģ¬≠chers], m√®st√ģ d√®s vigneurons √®t d√®s cot√ģs, avait pour patron .saint Vincent, sint Vincint (l), dont la f√™te tombe le 22 jan¬≠vier. Actuellement encore les quelques derniers fid√®les ‚ÄĒ ou anciens fid√®les ‚ÄĒ de la vigne assistent √† la messe dite √† 10 heures √† l’√©glise Saint-Pierre, √† Sint-P√ģre, ce jour-l√†, ,Jadis, apr√®s la messe, ils se rassemblaient dans les estaminets √† vin, stamin√®ts √† vin, g√©n√©ralement tenus par un vigneron lui-m√™me (2), ou dans les vide-bouteilles, dits simplement ‚ÄĘcabinets, dress√©s souvent au sommet des vignobles (on en voit encore quelques-uns, souvent abandonn√©s et d√©labr√©s, au-dessus des anciens vignobles transform√©s en jardins ou laiss√©s en friche). A la Saint-Vincent aussi, la ¬ę Soci√©t√© des Horticulteurs, Jardiniers et Vignerons r√©unis ¬Ľ, qui groupe surtout des mara√ģchers aujourd’hui, donne un bal tr√®s suivi.

Un dicton m√©t√©orologique se rapporte √† la Saint-Vincent : en ce jour, si lbouhon gote ¬ęsi le buisson goutte¬Ľ, si, les gel√©es ayant cess√©, il d√©g√®le ou il pleut, c’est bon signe, i n-√•r√® br√•mint de vin ¬ę il y aura beaucoup de vin ¬Ľ ; et, ajoutent mes t√©moins, s’i n’ got√©ve nin, on lfis√©ve goter

 

(l) Le Dictionn, Li√©g. donne V√ģcint pour Huy d’apr√®s un autre t√©moin. De m√™me foRir pour Li√®ge, qui pr√©cise aussi que sint V√ģcint c’ √®st l’ patron des v√®gnurons. A Jupille, etc., sint V√©cint √©tait aussi le patron de planteurs de houblon comme celui des cot√ģs en g√©n√©ral.

(2) Sur les cabarets et restaurants li√©geois o√Ļ on buvait le vin du pays, voir Enqu√™tes, t. 2, p. 216, o√Ļ on reproduit aussi un dessin repr√©sentant le ¬ę Petit-Bourgogne ¬Ľ de Sclessin.

 

(p.59) ¬ę s’il ne gouttait pas, un le faisait goutter ¬Ľ …en buvant ; mins s’i got√©ve, i got√™ve co pus fw√™rt ¬ę mais s’il gouttait [naturellement], il gouttait encore plus fort… ¬Ľ, car on levait de plus belle, rench√©rit-on.

Est-il besoin de dire que toute f√™te chez les vignerons s’arrosait de ¬ę briolet ¬Ľ¬†? Le vin de pays accompagnait le cougnou de No√ęl, les gal√®ts du Nouvel An, le wastia des Rois, les cocognes de P√Ęques. Et on recherchait les occasions de manger des grives, d√®s tch√•pin.nes, des pommes de terre grill√©es, d√®s canadas p√®t√©s, des noix, d√®s dj√®yes, des biscuits, d√®s biscw√ģt’, un quartier de tarte au riz, on qw√•rti d‚Äô blonke dor√©ye, une tartine de fromage, posk√©te, stof√©, bo√Ľri ou bol√®te ¬†(ces noms d√©signent diff√©rentes esp√®ces de fromage ou de caillebotte), pour vider en m√™me temps une bouteille de cru.

Comme partout, la vendange amenait volontiers des r√©jouissances agr√©ment√©es de chants et de danses. On n’a pas conserv√© toutefois le souvenir de chansons tradition¬≠nelles c√©l√©brant sp√©cialement le vin ou les vignerons.

 

Djambe (Jambes) - Li Sint-Vincint d√®s Mazw√ģs √®t d√®s Cotel√ģs (La Saint-Vincent des "Masuis" et des "Cotelis")

(in: VA, 11/01/2013)

(in: VA, 21/01/2013)

Biou (Bioul) - Li Sint-Vincint (La Saint-Vincent)

(VA, 30/01/2014)

Musike (Musique)

 

SINT-VINCINT D√ąS COMPAGNONS D’BULEY, in¬†: VA, 14/12/1971

 

(Cantike)

Paroles :   J. Rivière                Musike :   E. Monteliier

 

Grand sint-Vincint, vos qu’ √®st l‚Äô patron

D’ tos l√®s cotel√ģs d√® l’ Walon√ģye

√ąt d’ tos l√®s-√ītes payis d‚Äô au lon,

Wait√ģz v√™ci, v‚Äôl√† l’ Confr√®r√ģye

D√®s cis d’ Buley, tos-omes d’ one√Ľr.

Is v’s-apwatenut dins le√Ľs priy√©res

Li fi√©r s√®rmint qu’ il ont dins 1′ ke√Ľr,

Di todi roter d’zos vosse bani√©re.

 

R√®sple√Ľ

 

Adl√© 1′ Bon Di√® r‚Äôglatit vosse glw√™re.

Vos-√®stoz 1′ ma√ģsse d√®s fins-ovr√ģs

Qui fa√ģyeut √ß’ qu‚Äô i gn-a d’m√®ye√Ľ su l’ t√™re.

Pa 1′ monde √®t√ģr, fuch√ģz b√®ni !

 

II

D√® l’ Fw√®, d‚Äô l’ Amo√Ľr √®t l’ Charit√©,

Vosse vika√ģr√ģye a st√ģ 1′ mod√®le,

Nos p√īv√®s-√Ęmes, po si r’monter,

Ont dandj√ģ d‚Äô vos, dins le√Ľs-and√®les.

Vosse deur m√Ęrt√ģr lume nos cr√®stias,

√ąt spaude su z√®ls si sinte simince.

Di vos v√®rtus, c’ √®st 1′ bin 1′ pus bia

Li ci d’ l’ √ąspw√™r √®t d√® l’ Confyince.

 

R√®sple√Ľ

Imprimatur, Namurci, die 29 julii 1968. (signé) TOUSSAINT

(VA, s.d.)

Cantike à sint Vincint (Victor Binot / Ernest Montellier)

 

Scr√ģjadjes / Litt√©rature

 

Dj√ģl√Ęrd de 1′ Sarasse, in¬†: CW, 7, 1969

 

√Ä l’ Sint-Vincint

 

Audjo√Ľrdu, nosse loc√®t va d’m√®rer dins li r’m√ģje

T’t-ale√Ľre, l√®s clokes soneront en l’ one√Ľr di nosse sint…

Alans, disp√™tchans-nos, ab√ģye li blanke tchim√ģje

√ąt l‚Äô fay√© boton d’ col, qui m’ fa√ģt grign√ģ d√®s dints…

 

On va tortos √† m√®sse po cominc√ģ 1′ djo√Ľrn√©ye

On vint d√® 1′ Basse-Enha√ģve… V√®lin.ne ou Dj√®ronsaut…

Po m√®te aus p√ģds do sint nos pus b√®l√®s dinr√©yes,

Nos-apwartans d√®s fr√Ľts, d√®s p√īrias, d√®s spinaus…

 

Pus taurd, on s’ rachoner√® po d’viser do coteladje

√ąt quand l√®s grands disco√Ľrs la√ģront 1′ place au walon…

Quand √ß’ s√®r√® bin fini d’ √®tinde l√®s bias ramadjes,

Nos raconterans d√®s fauves, come au timps d’ nos tayons…

 

C’ √®-st-adl√© nosse v√ģ pont qui nos d’nans one grande fi√®sse

√ąt s’ vos d’m√®rez p√Ęr l√†, tant pire… vos n’ dw√Ęmeroz nin…

Nos-alans f√© danser nos b√®l√®s cot√ģyer√®sses

√ąt v’ s-√®tindroz djiper… jusqu’√† d’mwin au matin.