PICARD – FRANÇAIS / PICÂRD – FRANCÈS 

I

i

pron pers il (P2, 3b, 4b, 8) ; i +  consonne : i plante sès bèterâles ; is s’ é vont al cache ; il + voyelle : il a minjeu; il ètin’t’ au bal ; i pron pers neutre il : i va pluvwor, il va pleuvoir ; remplace souvent : èlle a : il a; i-ést : il est (P3b)

 

i

pron adv y : j’ i pésse, j’y pense ; i dans l’expression impersonnelle i y-a (il y a) : i y-a bran.mét dès pans ç ‘ne année-chi

P4b

i

pron pers il + consonne: il ; ét-i riche ou bié nè ‘l ét-i gnié ? ; i n’ faut nié cware pou ça qu’ i m’ inlevot à côps d’ trike; il a ‘rfusé deu m’ vinde èl démitan d’ é pégne !; i n’ faut gneu faît ça 

P6a

î

nm œil : pl. îs, yeux ; avwâr leûs-îs pus grands qu’ leû vinte,  avoir plus de gourmandise que de faim

P8

ian’

nm faîre èl ian’, ès’ ian’, du ian’ : 1 faire le fanfaron, le prétentieux, se pavaner; 2 montrer son désaccord, être contre quelque chose (peut-être d’une façon prétentieuse,…)

P3b

ian’

nm ‘l ian’, faire ostentation de ses forces ou d’ar­gent ; i vos pèle à fé ‘l ian’ aveu lès iârds qu’ i dit qu’ il a à ‘l banke

P4b

iârd

nm litt. liard : sou, argent ; i d’ a là pou in bieau iârd !: il y en a là pour un beau sou !, ça ne vaut pas lourd, c’est une assemblée bien peu relevée; matante ou moneonke à iârds : tante ou oncle à héritage ; i ‘s défaît d’ sès iârds, il se défait de son argent, il fait des achats inconsidérés

P3b

iârd

nm liard, employé pour exprimer une cer­taine quantité d’argent : tous sès iârds sont placheus dés dès-acsions ; j’ n’ é pus d’ iârds, je n’ai plus d’argent ; mète dès iârds à plache,  constituer des économies ; jweu pou dès iârds, jouer en mettant de l’argent en jeu ; vos pésseuz qu’ on trouve lès iârds dés lès pas dès g’vaus, reproche fait à une per­sonne dépensière qui demande constamment de l’ar­gent ; c’ eût toudi iârds, toudi iârds, lamentation des ménagères économes qui se plaignent des dépenses continuelles auxquelles elles doivent faire face ; eul cureu ndit gneu mèsse ds côps pou lès min.mes iârds, manière de signifier à quelqu’un qu’on ne répétera pas une chose qui a déjà été dite ; l’veu dès iârds su ‘ne méson, emprunter contre garantie hypothécaire

P4b

iârd

nm liard ; au pl, sous, argent, fortune : pindant qu’ i d’ a qui braît’ après les iârds, i d’ a qui lès rascoyetét come des guèrzingns après ène nwée; tant queu d’ sraî d’ à figue, èl  fème fra dè ‘l soupe, sans porter dès iârds à lès fourboutiers; on faît dès iârds deu tout’ à ‘l maison dès cinsiers : on vind nonante cintimes é kilo d’ bèterâve; on n’ bouche gné ‘l  trau pa yù-ce queu lès iârds vièt’; on n’ dit gné deûs côps mèsse pou lès mêmes iârds; on n’ trwêve gné lès iârds in lès pates dès g’vaus; lès iârds n’ faît’ gné l’s-eûreûs; si lès iârds volés arôtent ène monvaîse odeûr, il a ène masse deu riches qui sintirôtent maîs ; ç’ n’ èst nié dès iârds deu curé, ce n’est pas de l’argent gagné facilement ; gagner dès iârds come dou fièr / à ‘l èscoupe / come é coûpeû d’ bourse : gagner beaucoup d’argent ; avèc dès iârds, on-a dès cheurises toutes nwares, avec de l’argent, on obtient tout ; i porte sès iârds au notaîre Goyer, il dépense son argent en boissons ; èd n’ aî djamins faît ‘l total in tout’, maîs ça r’présinte deudjà é biau iârd; èl comte n’ awot pus in gris iârd pou acater dès saudârts

P6a

iârd

nm argent : n’ avoû ni in iârd, être sans argent ; iârds muchîs : magot

P8

iârds

nmpl argent, fortune ; brichauder sès iârds, gaspiller son avoir, dissiper sa fortune

P7

Rechercher

Share This