PICARD – FRANÇAIS / PICÂRD – FRANCÈS 

H

habitacion

nf fréquentation

P7

habiter

vi avoir l’entrée, avoir l’usage de visiter

P7

haché

nm hachis : ène live d’ haché, une livre de hachis

P3b

hachelin

nm  planche (aussi : achelin)

P3b

hâe

nf clayonnage formé de lambourdes et de fascines et servant à masquer un vide laissé dans une taille incomplètement remblayée ; i faura monter ‘ne hâe doûci pou mucher l’ ga­rant ; cf fr. haie

P6b

hagon

nm fleuret pour creuser des trous de mines dans la roche. L’instrument est enfoncé au moyen d’un marteau (petite ou grosse bate) et le mineur lui imprime de temps à autre quelques mouvements de rotation destinés à aléser le trou. Le hagon, de pratique courante jadis, n’est plus utilisé qu’aux rares endroits et dans les rares circonstances où la pression de l’air comprimé est insuffisante pour permettre l’usage du marteau-perforateur ; i n’ aot gné assez d’ prèssion, on-a sté oblidjé deu s’ chêrvî d’ é hagon pou fé lès traus d’ mines ; à tayant d’ hagon, à angle obtus. [Même origine germ. que l’a. h. all. hâgo, néerl. haak, croc.]

P6b

hagoner

vi 1 creuser un fourneau de mine au moyen du hagon : I n’ aot gné assez d’ aîr comprimé, nous-avons d’vu hagoner pindant deûs-eûres pou fé lès traus ; 2 faire tourner le hagon dans le trou creusé afin d’aléser celui-ci :  Hagone-z-in l’ trau, sinon tu n’ saras pus r’ssakier t’n-arna. [Dér. de hagon. Aussi hasgoner. Le z de hazgoner est sans doute dû à l’analogie des nombreux mots commençant par as-, az-. A. fr. hagoigner, déchiqueter.]

P6b

haîyeon

nm  hayon, petite tente portable des marchands forains

P3b

hakedale

nf  démarche embarrassée cf hacdaliant,

P3b

hakedaliant

expr aller tout hakedaliant : marcher mollement, sans allure. Cf fr. haquenée, jument qui va l’amble

P3b

halbran

nm  cf albran

P3b

halènée

nf trait d’haleine ; i tureot dîs moukes d’ ène halènée, il tuerait dix mouches d’un trait d’haleine ; keop d’ halène : coup d’haleine. Aussi halin.née.

P3b

halénwar

nm conduit en maçonnerie qui, dans les vieilles fermes où l’on brûlait du bois, mettait le foyer en communication avec l’extérieur

P3a

haleû

nm  hâleur de péniches. Aussi : sakeû d’ bakéts

P3b

halte

adv expr. mète halte là, faire cesser, faire taire, rétablir l’ordre pendant qu’il en est encore temps

P3b

hantise /s/

nf  fréquentation, compagnie ; ch’ n’ ést pos ‘ne hantise pou

tis-eautes : ce n’ est pas une (bonne) fréquentation pour vous

P3b

haon

têtard, essence de charmille, de chêne, d’épine, etc., coupée à la tête à la hauteur de la haie dans laquelle on les voit

P3a

hape

nf  hache ; d’ in keop d’ hape, d’un coup de hache. Aussi : ape.

P3b

hape-châr

nm litt. happe-chair : avare

P3b

hapiète

nf  hachete

P3b

harchèle

cf arch(i)èle

P3b

Rechercher

Share This