PICARD – FRANÇAIS / PICÂRD – FRANCÈS 

E

é

nf abeille (plus employé dans le sud de la Picardie) syn. mouke à mièl; bachau d’ és : 1 ruche d’abeilles ; 2 p.ext. grand nombre syn. bachaudée

P3b

é

nf croc à trois ou quatre dents servant principa­lement à enlever la litière usée des animaux en étable (syn. crocheut) ; sert aussi à casser les mottes dans un jardin et à affiner la terre ; fig. à quelqu’un qui se couche tard et dont on sait qu’il aura des difficultés à se lever le matin : d’min, i fora co in.ne é pou vos-avwor, demain, il faudra un crochet pour vous tirer hors de votre lit

P4b

é

prép en : eune broke é fier ; dîméche é quinze, de dimanche à quinze jours ; devant une voyelle, é-n- : raviseu é-n-ér , regarder en l’air

P4b

é

pron adv en devant une consonne : il é faut chink, il en faut cinq ; après une voyelle prononcée, dé : i faut dé d’mandeu, il faut en demander ; i va daleu dé qué, il va aller en chercher ;  devant une voyelle, dé devient d’: vos d’ aveuz, vous en avez ou éd : c’ éd’ eût eune, c’en est une; i s’ éd’ a bran.mèt fét, il s’est fait beaucoup de chagrin

P4b

é

art ind m un : avèc é chèf porion come ti, èd’ saraî rade su l’ èstragn Cf in

P6a

é bé

exclam eh bien ! pour exprimer 1 l’étonnement : ébé, quô qu’ ch’ èst qui èst arivé ?; 2 la douleur : é bé, mon Di, tcheû maleûr ! (P2) ; É bé ! C’in d’èst eune euç’tèle-lâl ! (P6a)

P2 P6a

éan

nm échoppe, boutique de marché, de foire

P2

eaune

nf aune (mesure) ; cf  aune

P3b

eaute

adj ou pron indéf autre : eaute cose, autre chose; eaute pant,  autre part, ailleurs; eaute pant qu’ ichi, ailleurs qu’ici

P3b

ébaleu

v. envelopper d’un papier d’emballage : il a d’jà ébaleu tous sès-aféres pou l’ dèmin.najemét

P4b

ébaras

nm 1 embarras dans le sens de complica­tion, difficulté : j’ é au.u d’l ébaras aveu m’ cwîsâje euç’ côpchi ; 2 manières fanfaronnes, esbroufe : çt-in fèseû d’ ébaras

P4b

ébarasseu

v embarrasser, encombrer : on-n-eut-ébarasseu aveu tous cès otcheus qui trin.neteut par têre ; vr se charger : n

vos-ébarasseuz gneu d’ eune valise

P4b

ébèli

v embellir : eune noke d’ in côp, èle ébèlit l’ alétoûr deu s’ méson

P4b

ébèrlificotâje

nm embrouillement : on-n-a au.u d’ l’ ébèrlificotâje aveu l’ piketeûse

P4b

ébèrlificoteu

v embrouiller : il eût tout jusse bon pou ébèrlificoteu lès-aféres

P4b

ébèrneu

v souiller : il a ébèrneu sès lokes én-érnètichant l’ fosse au puriau ; vr se bar­bouiller : n al’z-é gneu co vos-ébèrneu à daleu jweu dés lès beudrouyes. Cf bré

P4b

èbeunisse

nm ébéniste : il eut-èbeunisse à Cambieu

P4b

ébîseu

adj gercé, irrité sous l’action du froid ou du frottement : eus’ visâje eut-ébiseu d’ avwor coureû à ‘l porte pau vét

P4b

ébîsûre

nf gerçure : il a ‘l deuzeûr deu sès mins plin d’ ébîsûres. Cf ébîseu

P4b

Rechercher

Share This