PICARD – FRANÇAIS / PICÂRD – FRANCÈS 

A

à

prép. : à ; employé aussi pour au, à la, sur le, avec le… aler à mèsse : aller à la messe; aler à camp : aller au champ; porter à bras : porter sur les bras, dans les bras; vyins à deos : viens sur mon dos; marcher à bateon : marcher avec un bâton ; formiche à aîles : fourmi à ailes; cacher à wés : chercher les oeufs; cf. : rue As-Pois (à Tournai).

P3b

as

prép. à, écrite par certains pour son emploi au pl. ;  cf à

P3b

à

prép. à, en, chez : daleu à l’ école; mète lès g’vaus à patûre; travayeu à bètrâles; travayeu à Cambieu ; douneu à minjeu à lès vakes; nos sârons à quinze à tâbe

P4b

abachemint

nm  abaissement, affaissement, pente

P3b

abacher

vt 1) baisser, abaisser ; 2) pronom. : se courber : abache-teu, cha va t’ caîre: litt. baisse-toi, ça va te tomber : fais attention; quelque chose va te tomber dessus; tu vas recevoir une gifle; se dit aussi quand une réplique a bien porté : c’est du tac au tac

P3b

abacher

vt/pr abaisser : Èn’ vous-abachez nié à vous bate. Èl canaye èst bié pus fort queu vous quand i s’ ajit d’ bataye.

P6a

abacheu

v. abaisser: il a so.u atrapeu lès pans é-n-abachant lès brankes

P4b

abachi

(s’) vpr se baisser, se courber.

P2

abachî

 (e): abaissé(e)/abaisser

P8

abalacouri

, abaracouri: l’un et l’autre sont la contraction au jeu de

balle à courir

P8

abandouneu

v abandonner : il avwot k’mécheu in comèrce, apreus, il a tout-abandouneu ; laisser une personne à l’abandon : il a abandouneu s’ feume èt sès-éfants

P4b

abassourdi

v abasourdir : i vos-abassourdit aveu s’ musike

P4b

abatâje

nm 1 action d’abattre : c’ eut ‘l abatâje du cèrisieu qui li a pris ‘l pus d’ temps ; 2 ouvrage : i d-a fét un d’ abatâje !

P4b

abatâje

nm abattage, action de détacher la houille : ouvrer à l’ abatâje

P6b

abate

vt abattre ; aussi terme du jeu de tir à l’arc : atteindre et faire tomber un “oiseau” : in direut qu’ i va tout abate : 1 on dirait qu’il va tout abattre; 2 il voudrait se faire passer pour un fort

P3b

abate

v abattre : abate in-n-arbe ; é d’ abate : accomplir une somme considérable de travail

P4b

abate

vt abattre ; détacher la houille avec un pic ou un marteau-pik : L’ouvier à veine abat l’ carbon avue é martiau-pik ; 2 par ext. précipiter, jeter vers le bas dans un ouvrage en dressant, surtout dans l’expression n’ abats rieu. Ê ! là-d’zeûr, n’abats rieu ! d’ monte. ; abate é bégn d’ iau, « abattre un bain d’eau », assécher d’an­ciens travaux inondés (bégns). L’opération se pratique par un trou de sonde ; la venue d’eau (euvâje) ainsi provoquée est cana­lisée par des rigoles (èrbaketâjes).

P6b

abate

v abattre

P8

Rechercher

Share This