BORCI

BOURCY

LANGUE

LANGUE

Borci en Bèljike / Bourcy en Belgique

Aline Octave (auteure d’« Histoire de Bourcy »):

(p.94) « Poqwè nin aprinde li walon ? »

 

(p.14) Si Ambiorix aureut batu Césâr,

ó’ qui n’ a t’nu qu’ à on coron,

Li monde ètîr aureut causé l’ walon. »

Dr Augustin Vermeer

 

ORIGINE DU WALLON

 

Le latin populaire est certainement à l’origine de notre langue nationale (…). (p.14)

Voici une série de mots wallons rencontrés dans des ouvrages en lan­gue romane du XIIe et du XIIIe siècle, plus près du bas latin que du français, et qui nous donneront l’occasion de remonter à l’ori­gine de notre parler local. (2)

 

êwe : eau; adeviner : deviner ; amon (ad mansionen : à la demeure) : chez ;

aveûle :  aveugle ; assîr : asseoir ; baloûfe : (belluca) hanneton ; (…).

 

(1) Vannérus: Revue belge de philologie et histoire.1922

(2) Concordance du wallon et du roman.(Dr H. Bombard), Dictionnaire étymologique de langue wallonne.

 

(p.15) Quelques mots d’origine germanique :

wâfe :  gaufre (NL : wafel) ; crompîre : du hollandais grondpeer (poire de terre) ; dringuèle : pourboire (allemand: Trinkgeld, néerlandais:drinkgeld) ; chorcê (all. Schürze : tablier) ; chnouf (all. Schnupftabak : tabac à priser).

ledon Warland, … un des deux milliardaires wallophones avec Albert Frère

 

Domestique à Bourcy, il vendait déjà des cigarettes à la sortie de la messe. Puis, il partit habiter à Gouvy, au château des “Concessions” (témoignage de Guy Maquet, déc. 2019), avant de connaître le succès et la notoriété dans le commerce à Bruxelles.

 

 

Odon Warland

Translate »
Share This
error: Alert: Content is protected !!