1999

Milza Pierre, Mussolini, , Libr. Arthème Fayard 1999

 

(p.885) Aujourd’hui, plus d’un demi-siècle après la fusillade de Giulino di Mezzegra, les visiteurs /au cimetière San Cassiona, à Predappio, le village natal de Mussolini,/ se font rares. Ce sont souvent des admi­rateurs étrangers du dictateur disparu qui, ignorant ou occultant les aspects les plus odieux du fascisme, ne veulent voir dans son chef que l’homme providentiel qui sut épargner à l’Italie les affres du bolchevisme. Comme cette lady anglaise qui, en 1998, a racheté un yacht ayant appartenu au dictateur latin pour « faire plaisir » aux clients de son hôtel.

 

2002

Perversion de la commémoration du 8 mai

 

A.S., Aiseau-Presles – Commémoration du 8 mai, VA 10/05/2002

 

La commune a décrété le 8 mai « journée des droits de l’homme et de la citoyenneté ». Elle l’a dédiée aux écoliers de 6e primaire de l’entité.

Histoire de faire une action symbolique en faveur de la démocratie et de la tolérance.

 

 

2002

Marcel Linden, Allemagne – haro sur les bombardements alliés, LB 24/12/2002

 

L’historien allemand Jörg Friedrich a lancé l’anathème contre les bombardements anglo-américains de la Seconde Guerre mondiale.

En plus des nombreuses victimes dans la population allemande, les bombardements ont exterminé un patrimoine urbain plus que millénaire.

L’auteur ne le dit pas, mais le lecteur à l’impression que les militaires alliés étaient des barbares incultes.

L’auteur allemand de « Der Brand » conclut dans une interview « qu’un tribunal aurait dû décider si un massacre contre la population civile pour anéantir la terreur de Hitler était justifié ».

 

 

2003

Manipulation de la vérité par des intellectuels collabos

 

Philippe Colling, Laurent Mignon /enseignant la littérature turque à l’université de Bilkent à Ankara/ : « Le monde musulman est opprimé », AL 18/04/2003

 

« Au sein de l’Europe plurielle, la Turquie a sa place tout autant que la Pologne. » (…)

« Bush et ses sbires ressemblent aux colons du XVIIe et XIXe siècles. Bush et Blair cherchent à légitimer leur intervention en Irak en disant qu’ils vont apporter aux Irakiens la démocratie, les droits de l’homme et la liberté, tout come à une époque la France et l’Angleterre exportaient ces mêmes principes sur la pointe de leurs baïonnettes en Afrique du Nord ou en Inde pour aider des peuples soi-disant incapables de se gouverner seuls. Les Français et les Anglais se sont enrichis, tout comme s’enrichiront les compagnies pétrolières américaines en Irak. »

 « (…) depuis quelques années, on ne respecte plus le principe de souveraineté nationale, que ce soit en Serbie, en Afghanistan ou en Irak. On intervient militairement au nom des droits de l’homme. C’est une forme de jacobinisme humanitaire ! »

 

 

2006

Manipulation de la vérité, car les USA ont aidé massivement l’URSS.

 

Honteux amalgames entre nazisme et communisme, LS 18/01/2006

 

Comment oser nier l’effort de guerre inouï du peuple soviétique qui est à la base de la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie ?

 

2007

Manipulation de la vérité, frisant l’antisémitisme à l’INDSE de Bastogne

 

Armel Job, La conférence de Bichara Khader, Altitude 500, 25, 2007, p.10-11

 

1er mars, conférence à l’Indsé (par l’intermédiaire de Pierre Lutgen (rh.59), ami de B. KKhader

 

« Les professeurs de géographie et d’histoire tentent de faire comprendre une situation d’actualité étrangère. Cette année, c’est une réflexion sur les conflits au Moyen-Orient qui a été retenue. L’année scolaire, en effet, a commencé tandis qu’Israël menait ses opérations militaires au Liban.

(…) Brillant orateur, M. Khader a soulevé une véritable émotion dans la salle lorsqu’il a évoqué le sort de ses compatriotes palestiniens, victimes des expropriations et de la politique d’humiliation systématique menée par Israël. Néanmoins, (…) M. Khader a condamné fermement toute forme d’antisémitisme et a appelé les juifs progressistes à se joindre aux Arabes modérés pour trouver (…) une solution raisonnable au conflit entre Israël et l’Etat palestinien.

 

Ci-dessous l’éditorial d’Armel Job à propos de cette conférence dans ‘Guérets d’Ardenne’.

 

Au nom de tous les exclus.

 

(…) Palestinien est devenu synonyme d’exclu. Ce peuple a été refoulé des terres qu’il occupait depuis quelque deux mille ans. Israël revendique ce pays que Dieu – rien de moins – lui a donné avant ces deux mille ans. (…)

Aujourd’hui, l’Etat d’Israël occupe des régions entières en dépit des lois internationales. Il maintient des colonies hors de ses frontières. Il recourt systématiquement à une politique d’humiliation des Palestiniens. Il a construit un nouveau mur de la honte. Etc. Les détails sont exposés tous les jours dans vos journaux. Ce n’est pas (sic) mon propos de charger Israël.

(…) Bichara (…) nous demande ce que les Palestiniens ont fait pour mériter ce qui leur est arrivé. (…)

 

(illustration : les Rois mages sur des chameaux arrêtés devant le « mur de la honte », à côté d’eux un panneau indiquant Bethléem)

 

2008

Manipulation anti-belge de la vérité

 

23.15 – WDR Schatten über dem Kongo – 05/05/2008

Dokufilm von 2006

 

(…) eine beispiellose Geschichte von Plünderung, Versklavung und millionenfachem Tod…

(King’s Leopold’s Ghost, USA 2006)

 

2008

Manipulation anti-américaine de l’histoire

 

Jacques R. Pauwels, Europese namen in de wereld, EPO, 2008, p.236

 

De leiders van de Verenigde Staten, die voor de Tweede Wereldoorlog anticommunistisch waren, en die eigenlijk met tegenzin tegen Hitler oorlog gevoerd hadden, zwaaiden vanaf 1945 opnieuw met het vaandel van het anticommunisme en verklaarden de Koude Oorlog aan de Sovjet-Unie. Het duurde bijna een halve eeuw, maar ten slotte kregen ze de Sovjets toch klein.

 

2008

Manipulation anti-américaine de l’histoire

 

Jacques R. Pauwels, Europese namen in de wereld, EPO, 2008, p.251

 

Na de Tweede Wereldoorlog sponsorden de VS een ‘Koude Oorlog’ die overal ter wereld voorgesteld werd als een conflict tussen het zogenaamd beschaafde, christelijk-liberale ‘Westen’ en het zogenaamd barbaarse en gevaarlijke, communistische ‘Oosten’. Door die druk van buitenaf, en zonder twijfel ook door interne problemen, spatte de Sovjetstaat omstreeks 1990 uit elkaar. In de plaats kwam een mozaïek van landen waar de dominante etnische groep telkens de nieuwe naam van het land bepaalde: Rusland, Oekraïne, Estland, Letland, enzovoort.