A
B
C
D
E
F
G
H
I
J
K
L
M
N
O
P
Q
R
S
T
U
V
W
X
Y
Z

X

(NF porté par encore 6 personnes). Probabl. nom d’enfant trouvé, comp. XXX (ci-dessous).

 

JG

X

Vondelingnaam (J.G.)? Of spelling voor Ickx.

 

FD

Xantippe

Cf. 1844 «Rupert Xantippe» Mailing (Moselle); probabl. nom d’enfant trouvé, d’après le nom d’une sainte et martyre du 1er s., Xantippa (associée à Polyxène).

 

JG

Xantippe

Metr. Gr. VN.

 

FD

Xaymontry

(NF borain). Probabl. d’un NL (non localisé, p.-ê. lorrain), comp. Xaimont, à Lé-glise (Lx).

 

JG

Xh-

Dans les NF de l’est de la Wallonie, corresp. à la zone dialectale liégeoise, la graphie tradition­nelle Xh- note le h secondaire liégeois, de la même manière que dans les NL Xhoris, Xhen-delesse, etc.; cf. également des NF comme De-leixhe, Delsupexhe, etc. Cette graphie est parfois concurrencée par ch ou par h, ainsi dans les paires Xhoffray/Choffray, Xhignesse/ Chignesse, Daxhelet/Dachelet, Defexhe/Defèche, Rouxhet/ Rouhet, Barxhon/Barhon, etc.

 

JG

Xh-

N° 80.

 

EV

Xhaflair

-e, Xhauflair(e) Proven. Chaitvellaire (Dialecte), ,,Lande dénudée ». Synon.-: Escouflaire. Comp.: Saffe-laire, ,,Zaffelare » (Loc.), ,,Lande sablonneuse ». N° 237.

 

EV

Xhaard

1436 «Xhackar de Jalheal» Jalhay (BAV20, 1992-93,21), 1544 «JohanXhayar» DénStavelotMy ; var. de Hayard [JL, NFw].

 

JG

Xhaard

V. HARD.

 

EV

Xhaard

zie Ska.

 

FD

Xhaet

V. SAD.

 

EV

Xhaet

Xhaët, cf. Xhayet.

 

JG

Xhaët

Xhaet, zie Scaillet.

 

FD

Xhaflaire

zie de Schuyf(f)eleer.

 

FD

Xhardé

-e, Xhardez. 1544 «Thiery Xharde [= -é]» DénStavelotMy; surnom: w. Hég. hârdé ‘ébréché, édenté’ FEW 17, 97a; cf. aussi Lex-hardé, -ez et comp. Xhaard.

 

JG

Xhardez

1. V. HARD. — 2. Car. phys. Echardé (Ane. : Eschardé). H. victime d’une écharde. — 3-Proven. „ (Terrain) écharde, en­taillé ».

 

EV

Xhardez

-é, -e, zie Lexhardé.

 

FD

Xhardy

Forme liég. du NF Hardy ou bien var. du précédent?

 

JG

Xhardy

Wsch. LU W. spelling voor Hardi.

 

FD

Xhauf(f)lair(e)

zie de Schuyf(f)eleer.

 

FD

Xhauflair

Xhauflaire, Xhaflaire. 1767 «Thomas-Joseph Xhaflaire (orig. de Melen)» Bourg-Liège; nom de métier: probabl. var. liég. de Scouflaire, Scuflaire (= moy. néerl. schuifelaar ‘joueur de flûte’) plutôt qu’adaptation w. du NF Schifflers (région de Montzen), moy. haut-all. Scheffler ‘vannier’ (L. Wintgens, BTD 67, 177).

 

JG

Xhavée

V. Chavée.

 

EV

Xhay(e)teux

zie Scailteur.

 

FD

Xhayet

w. (Malmedy, Waimes, Jalhay) Hayèt, Xhaet, Xhaët. 1587 «Léonard Renard d’Ovi-faz dit Xhaillet», 1613 «Léonard Chaet», 1632 «Jean Xhaillet» Robertville; comme pour Scaillet, etc., J. Herbillon proposait d’ex­pliquer ce nom par le masc. de l’adj. w. (fém.) hayète ‘se dit de la noix mûre dont le brou s’entrouvre’ DL 314b, qui pourrait signifier ‘qui s’écaille’, la signification pouvant être figurée, par ex. celle de écailloté ‘déluré’ dans l’Eure (cf. JH, NF malmédiens, 46-7). Ce nom pourrait être une forme apocopée du NF sui­vant Xhayeteux.

 

JG

Xhayet

zie Scaillet.

 

FD

Xhayeteux

Xhayteux. Nom de profession: w. liég. hayeteû ‘ardoisier, couvreur en ardoise’ ; cf. Scailteur.

 

JG

Xhenceval

Xhenseval, Hanseval, Henseval. Nom d’origine: Xhenseval, w. hèn’sivâ, à Ouffet (Lg).

 

JG

Xhénemont

Xheneumont, Xhé-, Xheuneu-mon. 1350 «Rogier de Xhénemont» CartVal-Dieu, 1578 «damoiseau Alexandre de Xhéne­mont» BourgLiège, 1758 «Franfçois] Xhéne­mont» Ciney; nom d’origine: Xheneumont, à Battice (arr. Verviers), cf. BTD 64, 103.- Cf. aussi Favreal de Xheneumont.

 

JG

Xheneumont

Xhéne(u)mont, Xheuneumont: PlN

 

FD

Xhéneumont

in Battice (LU). 1244 Lamberti dicti de Skenumont, Luik (CVD); 1308 Everars de Skinulmont, Luik (AVB).

 

FD

Xhéneumont

Proven. Dép. Battice. Xhendelesse. Proven. Loc. Xhenseval. Proven. Ensival (Loc.).

 

EV

Xhenseval

Xhenceval, Henceval, Henseval: PlN Xhenseval in Ouffet (LU).

 

FD

Xhervelle

Cf. les NF Hervel, Hervelle : sobri­quet, fém. graphique de w. hèrvê ‘tesson’, au fig. : on vî hèrvê ‘une vieille décrépite’.

 

JG

Xhervelle

Proven.  Schiervel   (Anc. seigneurerie   du   duché   de   Limbourg).

 

EV

Xhervelle

zie Hervel(le).

 

FD

Xheuneumont

zie Xheneumont.

 

FD

Xhibitte

LU W. hipète: misstap (J.G.)??

 

FD

Xhibitte

Peut-être surnom à rapprocher de w. liég. hêbî ‘biaiser, obliquer’, comp. w. liég. hê-bieus, w. (Malmedy) hêpieûs ou hêpiou ‘ma­lingre, chétif FEW 17, 36b.

 

JG

Xhigné

Nom d’origine: Xhignez, à Sprimont (Lg).

 

JG

Xhigné

PIN Xhignez in Sprimont (LU).

 

FD

Xhignes(se)

Xhiniesse, Chignesse, Dejignesse: PlN Xhignesse in Hamoir (LU). 1088 Adelardus de Seniaces, Stavelot (ASM); 1645 Jean de Xhignesse, Flémalle (Midd. 1959,286).

 

FD

Xhignesse

Proven.   Dép.   Hamoir.

 

EV

Xhignesse

Xhiniesse, Chiniesse, Schignesse. 1444 « Warnier de Xhinaiche », 1544 « Loys de Xhinesse», 1552 «Maty de Xhiniesse» Coût-Stavelot; nom d’origine: Xhignesse, à Hamoir (Lg).

 

JG

Xhignoulle

zie Hanoulle.

 

FD

Xhoff-

-er, -aie. Proven. Xhoffraix (Dép. Béversé).

 

EV

Xhoffer

Forme wallonisée de l’all. Schäfer, Schäffer ‘berger’ (Camoy 287) ou forme apocopée de Xhofferlin, w. hôfurlin ‘habitant de Hervé’ ?

 

JG

Xhoffer

Verwaalste vorm van D. Schoffer, Schoffer: Schäfer, (schaap)herder.

 

FD

Xhoffray

1524 «Ernot de Xhoffrea» DénStavelotMy, 1639 «Jean de Xhofreau l’aisné» La Gleize; nom d’origine: Xhoffraix, à Bévercé (Lg), cf. L. Remacle, Étym. 60.

 

JG

Xhoffray

PlN Xhoffraix in Bévercé (LU). 1524 Ernot de Xhoffrea, Stavelot (J.G.).

 

FD

Xhohier

14e s. «Hermans Robet li xhohiers» CensHuy, 1367 «Ysabeaus veuve de Johan Frankar le vies xhohier», 1507 «Willeme d’Awir le Xhohier» GuillLiège; var. liég. de Scohier, Scohy (= pelletier).

 

JG

Xhon(n)eux

PlN Honneux in Argenteau (LU).

 

FD

Xhonneux

Proven. . Oneux   (Dép. Borlon). V. Aulne.

 

EV

Xhonneux

Xhoneux, avec h réellement aspiré (on prononce bien hôneû), l’article qui l’ac­compagne dans les formes anciennes n’étant pas élidé, cf. 11.2.1648 «Thomas fils de Lambert grand Lambert dict le xhoneulx del henorie», 26.1.1699 «Jean le xhoneux», 2.2. 1707 «Ollivier le xhoneux» Clermont-sur-Berwinne; pour J. Lechanteur, nom d’artisan: latteur, ouvrier qui pose les lattes, dites °xhonnes, sur les murs pour les protéger, cf. 22.9.1698 «la paroiche de derrier est empeignee de paille et celle du costé de la maison Crouquet empei­gnee de lattes ou xhonnes» Clermont-sur-Ber-winne [JL, NFw2].

 

JG

Xhoris

1425 «Renneson de Xhorice» CoutSta-velot, 1474 «Gerardus de Xchoriche» Princip-Liège, 1544 «Simon de Xhorisse» DénSta-velotMy, 1764 «Nicolas Xhoris (orig. de Nandrin)» BourgLiège ; nom d’origine : Xhoris (Lg).

Xhrouet. Le nom de Henri Chrouet (1621-1691) était écrit «Chrouet, Crouët, Xhrouet» (cf. Biographie nationale 31). Sans doute simple var. de Rouxhet avec déplacement de l’aspi­ration, du thème anthrop. Rouch-, Rouh ; sinon dérivé en -et de w. liég. hrou (anc. fr. escru) ‘écru; froid et humide’ DL 337a.

 

JG

Xhoris

Hor(r)is, Dexhorez: PlN Xhoris (LU). 1161

Robertus de Scorices, Stavelot (ASM); 1324 Johans

de Scoriche, Luik (SLL m).

 

FD

Xhrouet

Ofr. escroet, Dim. van Ofr. escroe:

perkament, register. Vgl. Lescroart. Xhurdebise, zie Hurtebise.

 

FD

Xhrouet

Proven.    Crossée    (Dép.Ouffet).

 

EV

 Xhumet

V. Humé.

 

EV

Xhurdebise

Nom d’origine: Xhurdebise, littér. «heurte bise» à Bévercé (Lg), cf. Hurdebise, Ho(u)rdebise.

 

JG

Ximenes

Metr. Sp. FN. Afl. van VNXimena/Chimene, naam van de vrouw van El Cid, de strijder tegen de Moren, dochter van

graaf Lozano (V.D.SCHAAR). 1560 J. Ximenes, D’Alvelda-Aw.; 1566 Fernando Zimenes,Lissabon; 1623 Duarte & Gonzalo Ximenez, Aw. (AP).

 

FD

XXX

(NF encore porté en Belgique). Nom d’en­fant trouvé, sans doute d’après une marque sur une pièce de lingerie. Comp. X et S.N.P.

 

JG

XXX

Wsch. vondelingnaam, naar de kruisjes op het

linnen(J.G.).

 

FD