Les jumelages entre localités belges francophones et françaises, canadiennes, ... francophones démontrent l'incapacité des Belges du sud à s'ouvrir au monde, due à un unilinguisme maladif. Ils servent la colonisation de la Belgique par la France...

2011

Michel Motte, Onhaye / Trente ans d’amitié cafrano-walhéroise, VA 18/05/2011

 

M. de Giey, ancien bourgmestre d’Onhaye se félicita de l’accomplissement d’un point de programme électoral de toutes les listes en présence, aux fusions de communes, en 1976, à savoir un rapprochement avec une commune française.

 

2007

Comité de jumelage Hamois – Valgorge, Vlan 07/11/2007

 

Le comité belge souhaite que le jumelage reste annuel, le comité français a préféré qu’il soit bisannuel.

 

2003

Pascale Genard, Namur-Lafayette / Jumelage – Ils ont chanté la francophonie, VA 28/04/2003

 

Si, au départ, le souhait des organisateurs belges comme américains (sic), était de rassembler un millier de Wallons à Lafayette, il s’est avéré par la suite que le compte n’y serait pas.

Explications de Nathalie Schaar, coordinatrice, en Belgique, du rassemblement à l’ASBL la Besace, depuis plusieurs mois.

« (…) Certaines villes ne se sont plus senties concernées par les jumelages is en place.

Mais il y a eu aussi le 11 septembre, (..), la position de la Belgique dans le conflit irakien, (…). Des délégations de 40-50 membres se sont retrouvées à s-10 personnes. (…)

résultat : seulement 250 Wallons sont allés à Lafayette…

 

2002

Hamois / Nîmes et Natoye : à un jet de balle, VA 17/05/2002

 

Une délégation d’un club de basket de la banlieue de Nîmes est venue à Natoye.

 

2002

Mettet / Christian Masset, Rencontre française à Maison, VA 19/06/2002

 

Des écoliers français, après avoir correspondu, sont venus passer une journée à Maison en compagnie de leurs correspondants des écoles primaires de Mettet 1, Oret, Pontaury et Maison-Saint-Gérard.

 

1999

Charly Dodet, En ambassadeurs en Louisiane, AL 08/1999

 

36 étudiants de communes jumelées en Louisiane ont passé deux semaines chez les Cajuns.

Participant au projet, le département des relations internationales (DRI) de la région wallonne a imposé aux communes jumelées de sélectionner deux jeunes “ambassadeurs” sur base d’une présentation en anglais de leur région.

 

1998

Guy Daloze, Leur dictée, leur FrancoFête, leur presse …, LB 02/06/1998

 

La Louisiane va fêter l’an prochain trois cents ans de présence francophone par une FrancoFête qui durera six mois.

En Belgique, 25 communes sont jumelées à des villes de Louisiane.  Elles seront conviées à lafayette du 8 au 13 avril.: Arlon (jumelée à Sulphur), Aywaille (Breaux Bridge), Bertrix (Church Point), Chaudfontaine (St Martinville), Durbuy (Ville Platte), Fléron (Jennings), Florenville (Lake Arthur), Genappe (Frankiin), Gouvy (Mansura), Houdemont (Cottonport), Hotton (Bunkie), La Roche (Eunice), Lasne (Abbeville), Leuze (carencro), Namur (Lafayette), Nassogne (Sunset), Neufchâteau (rayne), Trixensart (Thibodaux), Saint-Hubert (Marksville), Sprimont (Mamou), Vaux-sur-Sûre (Crowley), Virton (Gueydan), Woluwé-Saint-Pierre (New Iberia). (+ Florennes: Opelousas (Cajuns).

 

1998

Les Saint-Aubin réunis en Loire-Atlantique, VA 12/08/1998

 

Grand rassemblement annuel des Saint-Aubin (1ère fois pour saint-A. Belgique)

 

1991

Luxembourg-Louisiane

“Habay-la-Neuve à Cotton-la-Neuve” (AL 09/04/1991)

“Neufchâteau – Wawa-Ron” (AL 11/04/1991)

 

1990

Jacky Legrain, L’Europe peut aussi se faire en favorisant les jumelages.  Le mariage de Frasnes-lez-Anvaing avec une jumelle française, LS …/1990

 

Le groupement Frasnes-Europe a choisi d’abord une ville française pour des raisons d’unité de langue et donc de facilité de communication.

Ils ont pensé jumeler avec une commune danoise, une première en Belgique, mais ça n’a pas été possible.

 

1989

A Arville (Saint-Hubert): l’Amicale des vins des Côtes du Rhône, .., AL 31/03/1989

 

“A l’aube de 1992, année de l’Europe, un petit village ardennais n’a pas attendu pour réaliser des échanges amicaux et commerciaux avec nos voisins français …”

 

1988

J.B., Vers un jumelage triangulaire Fouron-Vellerat (Jura suisse) et Valsarenche (Val d’Aoste), AL 09/04/1988

 

 

Aiseau-Presles – Omérois

 

Andenne – Chauny (Picardie) (villes martyres)

 

Arbre – Saint-Etienne de Lugdarès

 

Arlon – Saint-Dié (sinistrée , Arlon lui est venue en aide)

 

Battice – Forges-les-Eaux

 

Beauraing – Seurre

 

Benon – Loyers

 

Biesme – Pinon

 

Bouffioulx – Campagnolles (village natal du premier soldat français tué à Bouffioulx en août 1914)

 

Brugelette – Avon-les-Roches (cimetière militaire belge)

 

Chapois – Chapois

 

Chaumont-Gistoux – Saint-Jean du Gard (Belges évacués en 1940)

 

Courcelle – Guemene Penfao

 

Couvin – Montbard

 

Emptinne – Vivaise

 

Ernage-Montady

 

Farciennes – Beaucaire (hébergement de jeunes Belges)

 

Fernelmont – Coursac

 

Florennes – Longvic (un aviateur français y caserné fut abattu lors d’un combat aérien à Florennes)

 

Floriffoux – Fregimont (Lot-et-Garonne) (1914 – Belges hébergés à Fregimont)

 

Gembloux – Epinal

 

Hannut – Thouars (qui a connu les derniers combats de 1940, où Français et Belges (dont des habitants de Hannut) s’y battirent)

 

Havelange – Criel-sur-Mer (évacuation)

 

Heyd – Goguë (Ardèche)

 

Hotton: Brouilly (le cuvage du _) (Odenas / Saint-Lager: entre Lyonnais et Maconnais)

 

Houffalize: pompiers – Herbault (Loir-et-Cher)

 

Leignon – Meursault

 

Ligny est jumelée avec Damvillers, d’où était originaire le maréchal Gérard.

 

Longchamps – Seguret

 

Loyers – Loyettes

 

Marche – Meaux

 

Marche-les-Dames – Pontailler-sur-Saône

 

Marchin – Sénones (les habitants de Sénones y ont trouvé asile)

 

Mazy-Mansannay-la-Côte – prés. Michel Boireau

 

Mirwart – Bois d’ Oingt

 

Montigny-le-Tilleul – Vincennes (liens entre combattants et prisonniers)

 

Namur – Québec

 

Nassogne – Martel

 

Neuvillers- Neuvillers-sur-Fave

 

Nismes – Châtillon

 

Ottignies – Jassans-Riottier (bataille de la Dyle)

 

Oupeye – Erquy (Bretagne)

 

Pepinster – Avallon

 

Philatélique Club Vosgien (Epinal) – cercle philatélique de Gembloux

 

Polleur – Saint-Sévère

 

Rachecourt  – Rachecourt

 

Rochefort – Saint-Gervais 

 

Saint-Ghislain – Saint-Lô (détruites)

 

Saint-Hubert – Laroque (Germain Herman, prés.)

 

Silenrieux – Recey-sur-Ource

 

Stavelot – Pommard

 

St-Hubert – Marksville (1988-)

Vaux-sur-Sûre – Crowley (1988-)

 

Tamines – Nuits-Saint-Georges

 

Temploux – St-Fargeau Ponthierry

 

Virton – Saint-Pierre L’ Eglise (Normandie)