Sondages effectués par des institutions francophiles en Belgique…

 

1999

La politique régionale renforce-t-elle l’identité wallonne?, LB 03/12/1999

 

L’Institut Jules Destrée s’est inspiré de l’Observatoire interrégional du politique (une organisation française) qui avait décidé, au lendemain de la décentralisation (sic) du pouvoir français, de connaître l’impact des assemblées locales sur l’identité des régions.

L’Institut Jules Destrée a ainsi réalisé une étude afin de savoir si la création d’une assemblée territoriale issue du suffrage universel, renforçait l’identité régionale ou si elle confinait la région dans le rôle ingrat (sic) de simple échelon administratif.

Résultat:

Les Wallons ne sont que 46 pc à être fiers de la Wallonie.

Moins de 5 % d’entre eux sont optimistes pour le futur wallon.

 

2007

Les Français prêts à accueillir les Wallons, les Hollandais divisés vis-à-vis de la Flandre, LSM  09/10/2007

 

Selon un sondage paru dans le « Journal du dimanche », 54% des Français se disent favorables au rattachement à la France en cas d’éclatement de la Belgique. 10% de personnes interrogées y sont « tout à fait favorables » et 44% « plutôt favorables » selon une enquête d’opinion réalisée par l’Ifop. Le taux de personnes favorables atteint les 66%

dans les régions et départements du nord de la France (région Nord-Pas-de-Calais, Ardennes et Meuse).Côté néerlandais, 45% des Hollandais sont favorables à une fusion entre la Flandre et les Pays-Bas selon un sondage publié par le journal gratuit « Dag »; néanmoins 49% se déclarent opposés à cette fusion.