Honorifications (Légion d’Honneur, …)

ou comment s’attirer les faveurs du monde politique, … 

 

De qui se moque-t-on? La remise de la Légion d’Honneur, … est un acte de propagande française (une sorte d’ingérence culturelle) qui fait penser à l’ingérence française dans le pays d’origine de ses parents… Quel manque de respect pour les peuples marocain et belge d’accepter cette ordure!

 

1983

Histoire de drapeaux … français, LB 22/07/1983  /à Liège/

 

A l’occasion du 21 juillet, des drapeaux belges arborés sur tous les édifices communaux … mais avec un seul drapeau belge, déchiré et dissimulé au bord de la Meuse parmi 16 autres drapeaux, 1 européen, 3 liégeois, 5 wallons et 7 français, au Palais des Congrès à Liège, régie communale.  Ce Palais des Congrès est dirigé par André Schreurs, qui le 14/7 dernier a reçu les insignes d’Officier de l’Ordre du Mérite français.

 

1985

Jean-Médaillé Dehousse, disez-vous?, LB 24/06/1985

 

Il a obtenu la Légion d’honneur.

 

1985

Distinction française à Ph. Moureaux, LS 07/07/1985

 

Philippe Moureaux – commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République française 

 

1987

Lucien Outers /,délégué gén.  auprès des institutions multilatérales et francophones/, chevalier de la Légion d’honneur, LB 01/08/1987

 

1988

L’hommage des clubs Richelieu au professeur Génicot, VA 26/09/1988

 

« Le Richelieu international a come objectif la promotion de la langue française, par le biais d’actions humanitaires, culturelles et sociales. »

(fondé au Canada en 1944; implanté depuis lors en France, en Belgique, en Afrique, aux Antilles)

 

1989

La Légion d’honneur pour F. Delpérée, AL 13/12/1989

 

Yvon Toussaint, /dir.-rédacteur en chef du journal « Le Soir »/, chevalier de la Légion d’honneur, LB 19/4/89

 

1990

La Légion d’Honneur à Charles Bertin, LB 14/09/1990

 

1990

Pierre André, un Liégeois primé au Québec, LS 27/10/1990

 

“Créé en 1978 par le Conseil de la langue française du Québec, l’Ordre des francophones d’Amérique vise à reconnaître les mérites de ceux qui oeuvrent au développement du “fait français” en Amérique.”

(Pierre André, président de l’UIJPLF -Belgique).

 

1990

Belges de la Légion d’honneur, LS 9/11/1990

 

reçus chaque année en automne à l’ambassade de France.

 

1991

Jean-Marie Duvosquel, élu à l’Académie Royale de Belgique, AL 28/12/1991

 

« En France, il a été fait officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres, par le ministre Jack Lang. »

 

1991

Van Cauwenberghe/ /bourgmestre de Charleroi/ plaide pour une Communauté de Wallons de langue française, LB 08/01/1991

 

Ila reçu des mains du consul général de France la distinction de Chevalier de l’Ordre es Arts et des Lettres de la république française.

 

1991

Dorekens François, Liège en bleu-blanc-rouge, LB 13/07/1991

 

« Liège est la seule ville étrangère à être décorée de la légion d’honneur. »

« Liège, la plus française des villes wallonnes,… »

 

1991

Le recteur /A. Bodson/ de l’ULG à l’honneur, LS 12/12/1991

 

Croix de chevalier de la Légion d’honneur

Vice-président de l’AUPELF: Asociation des UNiversités partiellement ou entièrement de langue française.

 

1992

Décoration française, LB 16/11/1992

 

L’ ambassadeur de France à Bruxelles a remis la Croix d’ officier de l’ ordre national du mérite au Colonel er Roger Sténuit et au capitaine de vaisseau Michel Verhulst.

 

1993

Légion d’honneur pour Paul Bolland LS 15/07/1993

(gouverneur de la prov. de Liège)

 

1995

Maurice Lippens officier de la légion d’ honneur, LS, 22/06/1995

 

Tout comme Fons Verplaetse, gouverneur de la Banque nationale, Maurice Lippens, patron du groupe de bancassurance belgo-néerlandaise Fortis  …

 

1996

Jean-Philippe Art, « Chevalier de la république », LB 26/11/1996

 

Décoré à l’ambassade de France à Bruxelles.

Art, /dir. de la RTBF-Charleroi/, chargé par la TBF d’importants dossiers internationaux (dont le projet de fusion Eurosport – Télé 21).

 

1997

Noël Anselot, un des pères du Village du Livre (à Redu, mais aussi à Fontenoy-la-Joûte), LB 23/09/1997

 

1997

Pierre Scohier, président du groupe Cobepa, LB 02/07/1997

 

1999

Pierre Clerdent, Grand-Croix de la légion d’Honneur, LB 05/11/1999

 

La plus haute distinction française, dont en B, seul Pierre Harmel est titulaire.

Mérites dans la résistance en tant que chef de l’Armée de Libération, en tant que gouverneur du Lux. d’avord, de Liège ensuite.  Rôle éminent dans les domaines économiques comme l’eau ou la sidérurgie, ses responsabilités politiques en tant que sénateur et son récent et victorieux combat pour le passage par Liège du TGV Paris-Berlin.

 

2000

Delvaux Béatrice, Frère, de Gerpinnes au Quai d’Orsay, LS 27/10/2000

 

Hubert Védrine, ministre des Affaires étrangères, a remis la Légion d’Honneur à Albert Frère.

(…) La vente de sociétés belges à des groupes étrangers ?  » Une option stratégique « , interprète Hubert Védrine,  » qui visait à utiliser le capitalisme français comme levier pour hisser Tractebel et Petrofina au niveau européen. Une fois l’émotion passée, chacun reconnaîtra que vos choix étaient une chance pour la Belgique (sic) et la France.

 

2001

Un réalisateur belge d’origine bosniaque décoré, AL 17/08/2001

 

Danis Tanovic, lauréat du prix pour le meilleur scénario à Cannes cette année pour son film « No man’s land », a été décoré par le ministère français de la Culture pour ses réalisations dans le domaine de l’art et de la littérature. Il a été décoré « Chevalier des Arts et des Lettres » lors d’une cérémonie au centre culturel français « André Malraux » à Sarajevo.

 

2002

in : Gazète 14, 2002

 

(p.4) Distinction : la Légion d’Honneur pour un ancien sénateur liégeois Jean-Emile Humblet

 

2002

Cinéma européen / Henri Ingberg décoré à Paris, LB 04/04/2002

 

H. Ingberg, secrétaire général du ministère de la Communauté française, a été décoré de la médaille d’officier dans l’ordre des arts et des lettres de la République française par le ministre français de la Culture, Catherine Tasca.

 

2002

Genappe / La légion d’honneur s’expose, VA 05/06/2002

 

Avec Belgrade (8920) et Luxembourg (1957), Liège est une des trois seules villes étrangères à avoir reçu la Légion d’honneur française.

Par ailleurs, quelque 1800 Belges sont actuellement titulaires de la distinction (…).

Exposition à ce sujet au Musée provincial du dernier QG de Napoléon à Vieux-Genappe.

 

2003

Dalem reçoit la Légion d’Honneur, in: VA 14/07/2003

 

La consule générale de France à Liège, Edith Ravaux, a déclaré: « Je suis toujours sensible à l’amitié sans faille que manifeste monsieur le gouverneur à l’égard de notre pays, ainsi qu’à son activité inlassable pour resserrer les liens entre la France et la province de Namur. »

 

2003

Armand Dalem, chevalier de la Légion d’honneur, VA 14/11/2003

 

2004

Décoration, Van Cau légionnaire, LSM 15/09/2004

 

2005

Que représente la Légion d’honneur ?, DH 10/08/2005

 

De Th. & A. Leuridan, de Bruxelles:

Est-ce la présidente du Sénat qui est glorifiée par la récompense que représente la Légion d’honneur ou la bourgmestre qui, à de multiples reprises, a bafoué les lois et la Constitution belges? Peut-étre aussi celle qui a renvoyé aux oubliettes la consultation popu­laire (grande valeur républicaine 1) ou celle qui ne jurait, pour ses combats personnels, que par les vrais fàux pa­piers. Dans ce cas, pourriez-vous de­mander à vos experts quels délits il faut avoir commis pour obtenir une décoration similaire en Belgique. Les anciens combattants sont virés du dé­filé du 21 juillet, la loi est bafouée sans cesse pour un clientélisme politi­que et Mme Lizin peut se pavaner de sa décoration internationale. Vive l’Europe du citoyen ! Toutes nos félici­tations à Anne-Marie!

 

2006

Distinction francophonissime, LB 13/12/2006

 

Simon-Pierre Nothomb est le premier Belge à se voir décerner le très envié Prix Richelieu Senghor. Il le reçoit ce mercredi au Sénat à Paris.

 

SIMON-PIERRE NOTHOMB grand militant de la cause politique francophone… mondiale sans pour autant être un extrémiste – car à ses yeux « un bon francophone est au moins bilingue » – est le premier Belge à se voir décerner le très envié Prix Richelieu Senghor obtenu déjà par des personnalités comme Boutros Boutros-Ghali, Jean-Marc Léger ou encore Jean Cluzel. Il le reçoit ce mercredi au Sénat à Paris en même temps que le poète sénégalais, Babacar Sali.

 

2007

in : Delta 8 / okt. 2007, p.22

 

*  Pierre Harmel stond met zijn ‘Centre Pierre Harmel’ aan de wieg van de federalisering van België.  Toevallig werd  hij  kort daarop benoemd in het Franse Légion d’honneur. Geloof ons gerust, dergelijke beloning krijgt men niet voor niets.

Worden onze Vlaamse kiekens-zonder-kop nu nog niet wakker?

 

2007

Motte Michel, Hamois / La légion d’honneur pour Jacques de Cartier d’Yves, chef de protocole à la Défense, AL 26/10/2007

 

Lui décernant la médaille, le général français Bentégeat rappelait ainsi les deux exigences de Napoléon, le fondateur de l’Ordre de la Légion d’honneur : honneur et patrie. »

 

2007

in : LB 15/03/2007

Légion d’honneur des condamnés

 

En présence du ministre Flahaut, l’ambassadeur de France Joëlle Bourgois a remis, mercredi, la Légion d’honneur à sept grands résistants belges, appartenant à la ligne d’évasion Comète ou aux services de renseignements et qui se sont tou(te)s illustré(e) s aux côtés de la résistance française. Ils ont pour noms : Constance Liégeois, Josée Van Durme, Tina Ulrix-Lucas, Gilberte Tilly-Wilmotte, Albert Gielen, Jean-Philippe Janssens et Raymond Itterbeek. Ce dernier a ému les participants en associant à l’hommage ses camarades d’infortune français qui, au terme de leurs souffrances communes, étaient souvent devenus de vrais frères. . . (C. Le)

 

2007

Gilles Samyn reçoit la Légion d’honneur, in : LB 07/04/2007

 

II n’y a pas qu’Albert Frère qui a droit aux honneurs en France. Un de ses fidèles collaborateurs, Gilles Samyn (notre photo), administrateur délégué de la CNP, est logé à la même enseigne. La preuve : le 27 mars, il a reçu la Légion d’honneur des mains de l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. D’après le magazine français « Challenges », cela a toutefois suscité quelques grincements de dents du côté de certains représentants de la famille Taittinger. C’est qu’ils n’ont pas apprécié d’avoir été mis de côté par l’intéressé du temps où la CNP était actionnaire du groupe français présent dans le Champagne et l’hôtellerie, qui a été vendu à la société d’investissement américaine Starwood Capital. D’ailleurs, ils auraient eu leur vengeance en mettant des bâtons dans les roues de Samyn quand le groupe Frère s’est réintéressé à l’activité Champagne mise en vente par après par Starwood. Celui-ci a finalement cédé les activités vitivinicoles du groupe Taittinger au Crédit Agricole du Nord-Est pour 660 millions d’euros. La France a-t-eDe voulu se faire pardonner auprès de Gilles Samyn en lui décernant un titre honorifique ?

 

2007

Kubla légionnaire, LB 14/10/2007

 

Le député MR et bourgmestre de Waterloo vient de recevoir la Légion d’Honneur.

 

2007

Gesves / La Légion d’Honneur pour Philippe Mahoux, VA 15/11/2007

 

Engagé anciennement à MSF France.

Il admire la devise de la France et l’héritage des philosophes du siècle des Lumières.

C’est le sénateur français Hubert Hénel qui a intercédé en sa faveur.

 

2008

Journal des musées en province de Namur, 5, 2008

 

Ernest Montellier obtint la récompense de Chevalier des Arts et des Lettres de France en 1984 (p.5).

 

2011

in: EMA, 7, 2011,p.54

Un livre en héritage

 

Âgée d’une dizaine d’année à l’époque, Marie-Jeanne gay s’est longtemps interro­gée sur son père Georges gay, arrêté par les Allemands un jour du mois de juillet 1942. Il lui faudra plus de cinquante ans et la redécouverte des archives paternelles pour enfin comprendre et se réconcilier avec lui.

Professeur aux Jésuites, Georges gay rêve d’une carrière littéraire, encouragé par Elle baussart et ses amis Pierre et Vic­tor bourgeois. On ne sait toujours pas quand se situe le déclic qui fera de Georges gay un historien militaire apprécié, mais dès la fin des années vingt, il entame des recherches pour son étude sur la bataille de Charleroi, publiée chez Payot en 1937. Il publie des articles dans des revues mili­taires françaises, et rassemble de nom­breux documents et témoignages sur les sièges des forteresses de Longwy et de Maubeuge en août 1914. C’est probable­ment à l’occasion de ces recherches qu’il rentre en contact avec les services de ren­seignements français. En 1939, il reçoit la légion d’honneur – à quel titre? Nous n’en savons rien – et parcourt la ligne Maginot et le front d’Alsace. Comment se fait-il qu’un « simple enseignant » belge ait eu droit à ces honneurs? Aujourd’hui encore, le mystère plane.

En 1940, dès son retour d’exode en France, il rejoint le service de renseigne­ment Zéro. Arrêté en juillet 1942 avec d’autres résistants, il est transféré en Alle­magne, jugé et exécuté en octobre 1943. Mais ce n’est qu’en 1947 que ses proches apprendront son sort, lors de la découverte de sa tombe dans un cimetière de Cologne.

Marie-Jeanne s’est longtemps posée la question de l’engagement de son père, qui – du moins le croyait-elle – avait délaissé et détruit sa famille au profit d’un engage­ment fort pour une cause qui ne la concer­nait pas. C’est donc un témoignage très personnel, mais une histoire qui nous