1976

Français d’ abord (bis), LB …, 1976, p.2

 

« Aux récents Jeux Olympiques de Montréal, un cheval donne à l’ équipe belge de sport hippique une médaille de bronze.  Ce cheval ne pouvait être que français.  Nos confrères parisiens, Léon Zitrone en tête, l’ ont affirmé. »

 

1982

Jeune Afrique (hebdomadaire international indépendant) Avenue des Ternes, 75017 Paris, N° 1119, 16/06/1982

 

Faisons la connaissance du sport camerounais

(p.48) ‘Du Cameroun à Roland-Garros, l’ irrésistible ascension de Yannick Noah.’ (plutôt considéré comme un Camerounais qui a réussi en France)

 

1982

Le Grand Prix d’ Imola, La victoire exacerbe la rivalité chez Ferrari et 5 moteurs cassés chez Renault, LB 29/04/1982

 

Gilles Villeneuve, le Québécois …

 

1988

L.D., Sport et culture, en français dans le texte, LB 13/12/1988

 

Les premiers Jeux de la Francophonie se dérouleront à rabat, au Maroc.

 

1988

Omnisports, Des jeux francophones en 1989 au Maroc, LB 10/09/1988

 

1989

Criquelion crie à l’ injustice / 3 heures de retard dans le transfert., AL 06/07/1989

 

A cause d’une panne de réacteur à un Boeing 727, il fallut recourir à un Fokker pouvant accueillir 48 personnes pour couvrir les 700 km séparant Wasquehal de Dinard afin de transporter les coureurs du Tour.

« restait à savoir qui on allait y mettre.  Jean-Marie Leblanc expose la formule qui a été retenue.  Nous avions d’ abord décidé de faire un tirage au sort général/  Puis, nous avons choisi de privilégier les formations dont l’ hôtel était le plus éloigné du départ.  Entre elles, on a fait jouer le hasard (?). »

Suspicion de Criquelion: les Super-U de Fignon, les RMO de Mottet ont bénéficié de l’ avantage, avec les ADR et les Panasonic.  Pourtant, RMO était logé à Dinard même, les 2 autres teams français étaient logés à moins de 10 km à Saint-malo.  « Alors on a vraiment l’ impression été dupés. »

 

1990

JBT, Syndikaat Franse trainers daagt Beckenbauer voor de rechter, Het Nieuwsblad, 18/12/1990

 

« Eerder gebeurde hetzelfde met Georges Heylens, die zes jaar na de introductie van de klacht, samen met zijn voorzitter van Rijsel, tot een voorwaardelijke boete van 50.000 Franse frank veroordeeld werd en niet langer meer als trainer in Frankrijk aan de slag mocht. »

(Beckenbauer is in overtreding met de wet van 1978 die voor een voetbaltrainersjob in Frankrijk een gehomologeerd diploma vereist.)

 

1990

Jean-Fr. Jourdain, Marcel Van Langenhove soupçonné de corruption, LB 29/05/1990

 

« L’ UEFA a ouvert une enquête au sujet, entre autres, de la rencontre Benfica-O.M..  Scandale du siècle ou pétard mouillé? »

Plainte de Bernard Tapie, président de l’ O.M., accompagnée de bordereaux incomplets de l’ Union des Banques Suisses, portant sur une somme de 85.000 et 90.000dollars U.S.

 

1991

Jean Farcy, Championnat d’ Europe en juin  /hockey sur gazon/, s.d.

 

« Le championnat d’ Europe masculin se déroulera en juin à Paris et la composition des deux poules de 6 équipes a été communiquée récemment. »

« La première comprend la France, l’ Italie, les Pays-Bas, la Pologne, la Suisse et l’ URSS, la seconde la Belgique, l’ Angleterre, la RFA, l’Irlande, l’Espagne et le Pays de Galles: un choix délibérément dirigé et qui ne respecte que de loin la simple équité sportive, voire le pus élémentaire bons sens. »

Constatation: le privilège accordé à la France.  « On aurait voulu qu’ elle se retrouve presque d’office au stade des demi-finales que l’on n’aurait pas procédé autrement. »

 

1992

D. Thiry, A la direction de TF1, LS 14/03/1992

 

« Le grand nombre d’ épreuves et de concurrents aux JO d’ Albertville a fourni à la France un certain nombre d’ occasions d’ entonner le chant de gloire: Cocorico!

(…) Il y avait même des cocoricos pour les presque médaillés: tel skieur français aurait été premier – cocorico! – si la neige ne s’ était mise à tomber. » (..) De ce côté-ci de la frontière, on s’amuse beaucoup de vos pirouettes sur les ondes.

 

1998

J.F.D., En France, la colère s’empare des “sans-ticket”, LB 12/06/1998

 

Ils sont des dizaines de milliers, des Japonais, des Hollandais, des Brésiliens et d’autres supporters, à avoir été grugés par des intermédiaires peu scrupuleux.

“De véritables bandes mafieuses tiennent ce commerce lucratif sans que la police française ne s’en soucie outre mesure.”

 

1998

Jean-Claude Matgen, Mondial: des députés européens partent en guerre, LB 14/03/1998

 

Ils demandent à Me Misson de préparer une offensive juridique afin de contraindre les organisateurs à revoir complètement le système de billetterie / à l’occasion de la Coupe du monde de football/. Explosif.

 

Le député SP Philippe De Coene a pris la tête d’un mouvement de députés européens bien décidés à obtenir de la justice qu’elle oblige le CFO (Comité français d’organisation) à revoir complètement le système mis en place pour le Mondial et qui, on l’a écrit mille fois, privilégie les candidats spectateurs français, au détriment des autres, les voisins européens tout particulièrement.

 

Suivant M. De Coene, “des principes fondamentaux du droit, européen notamment, ont été bafoués par la Fifa et le CFO.  La libre concurrence entre les sociétés n’a pas été respectée, les droits du consommateur pas davantage; en utilisant des critères nationaux pour répartir les billets, les organisateurs ont commis une faute lourde.  Tout cela est punissable.”

 

1998

Jean-François Dumesnil, Paris a manqué de clairvoyance, LB 23/06/1998

 

Les événements qui entachent le Mondial et gâchent la fête du football qui tenait tant au coeur des vrais amateurs de ballon rond, sont navrants, dramatiques, insupportables.


Que dire de l’attitude de la police française, si souvent encline à donner des leçons.  A Marseille, les 1.600 policiers mobilisés ont été impuissants à empêcher les agissements violents d’une centaine de hooligans anglais, sans parler de ceux de la masse d’immigrés venus des quartiers défavorisés pour régler leurs comptes avec l’envahisseur britannique.

 

1998

P. H., Pas d’accord?, LB 16/05/1998

 

20 000 Français se sont retrouvés Gros Jean comme devant parce ont acheté des billets n’existant pas.

 

1998

Scandale au Mondial, Tous ces tickets qui n’existent pas!, AL 12/06/1998

 

10 000 Belges et 15 000 Hollandais ont été grugés, ils n’auront jamais les billets qu’ils ont pourtant payés à des gens qui prétendaient pouvoir les obtenir.

 

2002

 Bent_Axel <bentaxel@mail1.teledanmark.dk> a écrit dans le message : jpiq6u42a4ra30h7al8m3qqm1chd57nrvv@4ax.com

> Friday February 15 12:39 PM ET
>
> Canadian Figure Skating Pair Get Gold – Source
>   
> SALT LAKE CITY (Reuters) – Canada’s Jamie Sale and David Pelletier
> will be awarded a gold medal in the Olympics pairs figure skating, an
> International Olympic Committee (news – web sites) (IOC) source told
> Reuters on Friday.
>
> « The executive board has followed the International Skating Union
> (news – web sites) proposal to award two gold medals and the votes of
> the French judge have been canceled, making the final result four
> votes all, » the source said.
>
> The Canadian duo finished second to Russians Yelena Berezhnaya and
> Anton Sikharulidze last Monday, sparking a storm of controversy. The
> source said the Russians would keep their gold medal.
>
> Asked if the decision was the correct solution, IOC president Jacques
> Rogge replied: « Yes, because it in the interests of the athletes. »
>
> The source said the French judge Marie-Reine Le Gougne had said there
> had been pressure put upon her to vote for the Russian duo. Her vote
> gave a 5-4 verdict from the nine judges in favor of the Russians.
>
> Rogge and ISU president Ottavio Cinquanta are scheduled to give a
> joint news conference at 11 a.m. (1 p.m. EST).

 

2002

Candeloro en rajoute une couche, LB 16/02/2002

 

Le champion français de patinage artistique (bronze à Nagano en 1998) dénonce les magouilles dans le patinage : « Si la France ne magouillait pas, elle n’aurait pas de médailles. C’est la loi du patinage. »

 

2002

in: LB 01/08/2002

 

Sur la base de l’enregistrement d’une conversation téléphonique, un parrain présumé de la mafia russe a été arrêté en Italie parce qu’il aurait tenté d’influencer les juges pour assurer la victoire des « Français » Anissina-Peizerat lors de l’épreuve de danse sur glace lors des Jeux Olympiques 2002.      

 

2002

Quand le patinage dérape …, LB 15/02/2002

 

Une polémique est née suite aux résultats de la compétition en couples de lundi, la juge française du bloc de l’Est étant suspectée de collusion.

Il y a quatre ans, aux Jeux de Nagano (Japon), une polémique avait déjà impliqué la Russie, le Canada et la France à propos de l’épreuve de danse sur glace. La paire canadienne Shae-Lynn Bourne et Victor Kraatz s’était déjà plaint d’un « complot » franco-russe.

Et de très nombreux anciens champions, en individuel ou en couples, ont tous affirmé que les arrangements » entre juges étaient monnaie courante, pour ne pas dire une règle, dans ce sport.

 

2002

Salt Lake City retrouve la face, LB 02/2002

 

Patinage artistique

Depuis lundi, la juge française de la compétition, Marie-Reine Le Gougne, était soupçonnée d’avoir favorisé la victoire des Russes sur les Canadiens.

Le CIO l’a suspendue.

 

2002

Tennis / La France laisse filer le saladier d’argent, VA 02/12/2002

 

La Russie a remporté pour la première fois de son histoire la coupe Davis.

Devant plus de 15 000 spectateurs.

NDLR Quelle arrogance française quand la France mena 2 à rien ! Au fond, la mentalité française, nombriliste, foncièrement raciste, ne semble pas encore avoir changé.

 

2003

Alain Beauvais <alain.beauvais@sympatico.ca> > Jeudi 19 juillet 18h00 HNE
> Des Jeux de la Francophonie, vous dites ?
> par Sophie Greuil
>
> OTTAWA (Reuters) — Lors de sa conférence de presse quotidienne, le directeur général du comité organisateur des Jeux de la Francophonie, Rhéal Leroux, a-t-il offert jeudi l’image de l’avenir de la Francophonie ?
> À sa droite, le décathlonien tchèque Roman Sebrle, champion du monde en salle, qui ne parle pas le français. Un des membres de la délégation tchèque s’est transformé, dans un français très hésitant, en interprète. À la fin de la conférence de presse, Roman Sebrle a finalement répondu en anglais aux journalistes présents.
> À la gauche de Leroux, la Marocaine Nezha Bidouane, médaillée olympique de bronze sur 400 m haies à Sydney. D’un sourire, l’athlète francophone a obligé un journaliste marocain à laisser tomber sa question en arabe.
> « Ici, il y a 52 pays, membres de la Francophonie, et 23 langues parlées, et je trouve cette diversité très intéressante. À partir du moment où un pays est membre de la Francophonie, je ne vois pas où est le problème » se satisfait Rhéal Leroux.
> « En 1994, Paris avait été la seule ville à postuler l’organisation de ces
> Jeux. Pour 2001, Ottawa-Hull était en concurrence avec le Liban. En 2005, le Niger sera le pays hôte. Et, pour 2009, il y a déjà trois ou quatre pays candidats à l’organisation. Oui, les Jeux de la Francophonie commencent à créer un réel intérêt », a insisté Leroux.
> Au fil de ces conférences de presse depuis le début des Jeux, le français
> jongle avec l’anglais, alors que les journalistes anglophones pâtissent du
> manque de traduction simultanée.
> Lors de son passage à Ottawa, le secrétaire général de la Francophonie, Boutros Boutros Ghali, a souligné le besoin d’une véritable volonté de la part des pays d’assurer le développement du français dans le monde.
> « Pour promouvoir la francophonie, nous avons besoin de la volonté politique de tous nos états membres. (…) Quand je vois des radios rurales installées au fin fond de l’Afrique, des radios qui émettent en français ou des bourses qui sont attribuées à des jeunes pour qu’ils viennent étudier dans les pays francophones, je note cette volonté », a-t-il indiqué.
>  Les médias français boudent les Jeux de la Francophonie
> Les six journalistes français, les deux journalistes belges et l’unique
journaliste suisse présents aux Jeux avouent se heurter à l’indifférence de leur pays respectif, hypnotisés par le Tour de France, alors que certains pays où l’utilisation du français est relativement douteux, profitent de l’occasion offerte par l’Organisation de la Francophonie pour participer à une grande compétition internationale.
>  « Honnêtement, pour nous, la Francophonie n’est qu’un prétexte, l’occasion de participer à un grand évenement international à des coûts très acceptables.

Ainsi, nos athlètes sortent d’ici en ayant l’impression de vivre des Jeux
olympiques », ont déclaré sous le couvert de l’anonymat des membres des
délégations lituanienne et albanaise

Salutations,

Alain Beauvais
Montréal (Québec)

 

2003

Ernesto Bertarelli reçoit la légion d’honneur, LB 01/04/2003

 

Le patron du défi suisse « Alinghi », le milliardaire Ernesto Bertarelli, vainqueur de la Coupe de l’America de voile, a été élevé au rang de chevalier de la Légion d’honneur par Chirac, qui a salué l’ « exploit » de l’équipe suisse et l’a félicitée d’avoir offert cette victoire à l’Europe (sic).

 

2004

Danny  Jordaan: « Ce qu’a fait la France est une première dans le monde : selon moi, c’est une initiative malheureuse … », LB 06/05/2004

 

Le responsable de la candidature sud-africaine à l’organisation du Mondial 2010 de football a estimé que la France avait eu une attitude « malheureuse » en annonçant publiquement son soutien à la candidature du Maroc.

 

2005

Esch/Alzette – Internationales Turnier /U17, D’Wort 05/11/2005

 

Luxemburg – Frankreich: 2-2

 

2006

Ne tirez pas sur la pianiste…, in : DH 13/07/2006

 

De G.R.,d’Ostende:

« Ça y est, le drapeau noir flotte sur la marmite de nos voisins français. Voi­sins, une fois de plus,qui ne reconnais­sent pas leur défaite et qui lancent le pavé dans la mare après l’exclusion de leur idole… Permettez-moi de rappe­ler aux détracteurs de l’Italie, que Zidane n’en est pas à son premier coup d’essai, pour preuve il a été exclu 16 fois au cours de sa carrière et 10 fois pour acte de violence sur joueur adverse. Cela aussi il fallait le dire… »

 

La culture de la défaite…

DeG.A.,deTubize:

« Le cas Zidane est l’excuse parfaite, parmi les mille excuses préparées avant le Mondial par les Bleus en cas de défaite pour faire en sorte qu’une ombre apparaisse sur la victoire ita­lienne totalement méritée. N’oublions pas que la France a joué tout le Mon­dial à l’italienne, avec 1 seul atta­quant, qu’elle a failli être éliminée sans gloire au premier tour, qu’elle a eu, elle aussi, des faveurs dues aux erreurs des

arbitres, et qu’elle a appliqué le catenaccio à merveille contre le Portugal ! Mais de là, à dire qu’elle a perdu le Mondial à cause de Zidane, cause qu’on veut maintenant faire passer sur le dos de Materazzi pour redorer le bla­son de ce monsieur du Foot et grand ami de Blatter qui a préféré nier la re­mise des médailles et de la coupe (il était dans les vestiaires entrain de con­soler Zizou ?), cela reflète tout simple­ment le manque de culture de la dé­faite de ce pays. De tous les pays qui ont déjà gagné une fois la Coupe du Monde, la France, la seule nation » a ne pas accepter la défaite, parce qu’elle a perdu pour la première fois en finale, ça fait mal, mais elle devrait prendre exemple sur le Brésil, l’Allema­gne, l’Angleterre ou l’Italie, qui ont tou­tes perdu des finales ou demi-finales de manière pas très claire, mais qui n’ont jamais été aussi loin dans le ridi­cule en cherchant des excuses pen­dant des semaines et des semaines… Car on le sait déjà, la tête de Dieu, après la main de Dieu en 86, sera le feuilleton de l’été… En attendant la Coupe est en train de faire le tour de l’Italie c’est là l’essentiel! »

 

2007

Rugby / La fédération All Black ne décolère pas !, LB 10/10/2007

 

ILS NE DÉCOLÈRENT PAS, les supporters des All Blacks. L’ire contre l’arbitre du quart de finale du Mondial perdu face à la France a été pour la première fois re­layée mardi par la Fédération néo-zélandaise. Le président Jock Hobbs a relevé deux déci­sions de l’arbitre anglais Wayne Barnes qui ont, selon lui, pesé sur le résultat de cette rencontre. Hobbs conteste l’exclusion tem­poraire de Mc Alister, après une obstruction volontaire. Il reproche aussi à l’arbitre de ne pas avoir signalé l’en-avant de passe entre Traille et Michalak sur l’ac­tion amenant le 2e essai français, par Jauzion. « Certaines décisions de /’arbitre ont eu des répercussions énormes sur /e résultat . De notre point de vue, certaines décisions sont contestables. Nous souhaite­rions que cette prestation soit réexaminée, qu’elle soit réévaluée à la lumière de ce que nous atten­dons, quoi qu’il arrive, en terme de prestations (de la part des organi­sateurs) », a-t-il déclaré. Les diri­geants néo-zélandais étaient res­tés muets sur ce sujet depuis l’élimination des Blacks. Mais comme le relevait une journa­liste néo-zélandaise, on aurait aussi, et surtout, aimé voir l’équipe jouer son rugby, un rugby qui aurait donné aux Kiwis un billet pour la demi-finale. A noter que le capitaine Richie Mc Caw figure parmi les cinq nominés pour le titre de joueur mon­dial de l’année. (T.W.)

 

2009 - Quand l'équipe française de football tricha

(VA, 20/11/2009)