Comores

1995

Le président Djohar indésirable, LB, 24/10/1995

 

Le président comorien Djohar, élu démocratiquement en 1990 et objet d’ une tentative de coup d’ Etat du mercenaire Bob denard au début du mois, a annoncé dimanche qu’ il rentrerait ce mardi aux Comores. 

Lundi, les autorités comoriennes lui ont demandé de “surseoir à son retour”, affirmant que ce dernier provoquerait des troubles.

Le président avait été transporté pratiquement contre son gré par les militaires français à la Réunion, après l’ échec du putsch contre lui, tandis que son premier ministre, soutenu par la France, prenait les rênes du pays et constituait un nouveau gouvernement, qualifié d’ “illégal” par le chef de l’ Etat.

 

1999

Le mercenaire Bob Denard acquitté, LB 20/05/1999

 

Poursuivi pour l’assassinat de l’ex-chef d’Etat, Ahmed Abdallah, aux Comores, en 1989 dans son palais de Moroni.

 

2002

Annemie Bulté, Makelaars in oorlog: de moderne huurlingen dragen een maatpak en een aktetas, Humo 3230, 2002, p.42-45

 

(op de Comoren)

Alleen tijdens Denards derde staatsgreep, toen de president en de Franse militaire verbindingsofficier in de kamer ernaast gedood werd, is het even penibel geworden. Denard moest voor eht assisenhof verschijnen. Hij werd uiteindelijk vrijgesproken, wat te verwachten was: de Franse overheid was bang dat hij zou gaan praten.