1992

Greenpeace dénonce, LB 13/06/1992

 

‘Greenpeace a dénoncé la pollution occasionnée, selon elle au Brésil, par le groupe chimique français Rhône-Poulenc.’

« Elle accuse l’ entreprise Rhodia, filiale brésilienne de Rhône-Poulenc,d’être responsable d’ une part importante de la pollution de la région de Cubatao, l’une des villes les plus polluées du monde, située à 60 km au sid de Sao Paulo. »

Notamment 12 000 tonnes de produits toxiques non dégradables ont été déversés entre 1976 et 1986 dans les régions environnantes.