2.2. L’article indéfini

 

 

2.2.1 Formes 

 

 

singulier 

masculin

ON + consonne (in (OW); on, ou, un (Franc. 1994) (S))

on gamin

on tchin

 

 

 

ON- + voyelle (in- (E), on- (Rem. 1952, 100) (E); in-n-, èn- (O); on-, oun-, eun- (S))

on-ome

on-oû

on-âbe (Rem. 1952, 100) (E)

 

féminin 

ONE (ine (EW), one (Rem. 1952, 100) (E); ène (O); oune, eune (Franc. 1994) (S))

one âme

one bauchèle

ène fleûr (O)

pluriel 

même forme au  m. et au f.

DÈS + consonne

 

dès gamins

dès bauchèles

 

 

DÈS- + voyelle

 

dès-andjes

dès-ongues

 

 

D’S- entre deux voyelles

avou d’s-èfants

po d’s-afaîres qu’ i gn-a

Gn-a bran.mint d’s-inconsyints.

dè ‘l sauce avou d’s-ougnons (Copp. 1959, 18) (O)

 

 

Remarque

 

1  On dit « on (h)ousâr » (un hussard) sans liaison, même si on ne prononce plus le h.

 

2 Au féminin, en centre-wallon, on n’élide pas la première lettre de « one » après une voyelle (ni en sud-wallon avec « oune »). C’est toutefois parfois le cas en ouest-wallon et en est-wallon (respectivement, « ène » et  « ine » deviennent « ‘ne »).

Ex :

(C)  Tot ça po one auto ! (F) Tout cela pour une voiture !

(O) Tout ça pou ‘ne auto !

(E) Tot ça po ‘ne auto!

Dj’ é vu ‘ne bèle èglîje. (J’ai vu une belle église.) (Carlier 1985) (O)

avè ‘ne vatche (Coppens 1959, 18) (O)