La radio et la télévision en France ne sont pas vraiment des secteurs libres, ouverts au monde.

 

 

1991

Pierre Stéphany, Philippe Guilhaume, décapité mais pas abattu, LB 06/06/1991

 

L’ ex-super PDG d’ A2/FR3 raconte comment le pouvoir socialiste l’obligé à se démettre.  Il a laissé entendre que “La manière dont est gouvernée la régie publicitaire d’ A2/FR3 permet de canaliser une partie des recettes vers des endroits qui pourraient ne pas être tout à fait leur destination naturelle.”

Ce qui apparaît surtout, dans ce livre et dans cette affaire, c’est “l’efficacité du quadrillage mis en place par le parti socialiste pour contrôler tous les leviers de l’ audiovisuel.  Le phénomène n’ est pas que français.”

 

1995

Fun Radio, Le CSA se fâche, LB 12/02/1995

 

Fun Radio avait présenté Auschwitz comme « une maison de campagne à l’abandon, dont il faudrait retaper la toiture avant de l’ acquérir ».

 

1996

Portion incongrue de chansons, LB 06/01/1996

 

En imposant, depuis le 1er janvier 1996, à plus d’ un millier de radios la diffusion de 40 pc de chansons ‘d’expression française’, les autorités hexagonales ont suscité une vive polémique dans le monde musical ainsi que l’opposition de radios pour les jeunes.

 

1997

Le CSA impuissant, LB 11/10/1997

 

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel français a reconnu son impuissance à réguler les radios et les chaînes de télévision qui pourraient fleurir sur Internet.  Elle ne peut y imposer les quotas de diffusion de chansons françaises et « d’oeuvres européennes » en vigueur sur les autres médias.

 

1998

TELEVISION SANS FRONTIERES – la France en point de mire, LB 14/12/1998

 

La Commission européenne a saisi la Cour de Justice européenne d’un recours contre la France, qui n’applique pas correctement la directive (loi) européenne ‘télévision sans frontière” (TSF).

Cette directive de 1989 a pour objectif principal de créer les conditions nécessaires à la libre circulation des émissions télévisées au sein de l’Union européenne (UE).  La Commission européenne reproche à Paris 5 griefs, en particulier le vide juridique qui prévaut en France au sujet des émissions diffusées par satellite qui utilisent une fréquence non gérée par le CSA (Conseil supérieur de l’audiovisuel).

 

2004

« Hitler » en fiction expurgée sur TF1, LB 28/01/2004

 

Après son passage en version intégrale sur RTL-Tvi, la très bonne télésuite « Hitler, la naissance du mal » repasse sur TF1 dans une version amputée de scènes, notamment les discours antisémites du « Führer » (…). Pour ne pas « choquer », justifie TF1 (…).

 

2004

Télévision, Une fois de plus, DH 10/07/2004

 

De B. A., de Bruxelles:

Le JT de France 2 ce mardi à 20 heures donne la parole au cinéaste égyp­tien auteur de New York – Alexan­dria. Non seulement le cinéaste in­sulte le président d’un pays ami de la France et surtout de l’Egypte, à qui l’aide financière empêche le pays des pyramides de tomber sous la coupe des intégristes, mais aussi regrette l’Amérique de sa jeunesse. Le cinéaste ne réalise pas que l’Amérique n’a pas changé, mais ce sont les autres. Ceux qui refusent de s’engager ou de se sa­lir les mains là où règne le chaos dans le monde. Le cinéaste égyptien a eu sans doute l’œil trop longtemps rivé à sa caméra pour réaliser que l’Améri­que de Bush vient de faire tomber un tyran sanglant: une fois de plus.