√®l r√©jion du Cente (la r√©gion du Centre) - patrimwin.ne & scr√ģjadjes / patrimoine & litt√©rature

√®l Centre (le Centre) - assinse√Ľr (St√®rpi) (ascenseur (Sterpy))

√®l Centre (Le Centre) (l√ģve publiy√ģ en 1930 / livre publi√© en 1930) (√®stra√ģts / extraits)

Sint-Vaut (Saint-Vaast) - √®gl√ģje romane (√©glise romane)

à R'ssé (Ressaix) (Binche)

Triviére (Trivières) - èl Hin.ne (la Haine)

T√ģ (Thieu) - √®l Hin.ne (la Haine)

Hin.ne-Sint-Paul (Haine-Saint-Paul) - tch√®rbon√Ędje (charbonnage)

Go√Ľgn√©re (Houdeng-Goegnies) - tchap√®le Notr√®-Dame au Bos (chapelle Notre-Dame au Bois)

Gotegn√ģ (Gottignies) - tchap√®le Notr√®-Dame du Bon-Sco√Ľr (chapelle Notre-Dame du Bon-Secours)

Triviére (trivières) - tchapèle Notrè-Dame au Puch (chapelle Notre-Dame au Puits)

Stèrpi (Strépy) - tchapèle Sint-Vincent (chapelle Saint-Vincent)

Gotegn√ģ (Gottignies) - tchap√®le Sint-Jos√®f (chapelle Saint-Joseph)

√ąne grosse raw√®te du Cente (62) ‘schiste’, in¬†: MA, 1, 2010, p.49

 

Dans le Sud de l’arrondissement de Soignies, le correspondant de ‘schiste’ est:

 

agu√©se [age:s]: ¬†Marche-lez-√Čcaussinnes [S29]

l’ALW pr√©cise que la r√©ponse compl√®te r√©pertori√©e √† Marche-lez-√Čcaussinnes est t√®re d’agu√©se.

Le DWC1 traduit agu√©se par schiste houiller (sans localisation) avec l’exemple suivant: l√®s pust√ģs sont ariv√®s a l’ t√®re d’agu√©se. les puisatiers sont arriv√©s √† la terre de schiste.’

DASCOTTE2 conna√ģt agu√©se (sans localiser non plus) aussi bien au sens d’argile schisteuse que de schiste houiller, et ajoute que de la t√®re d’agu√©se est de la terre contenant du schiste. Celui-ci, en outre, rel√®ve le toponyme a l√®s Agu√©ses √† Givry [Mo81] et Vellereille-le-Sec [S47]3.

DASCOTTE45 toujours, ajoute des synonymes:

– du bz√ģre est, pour les houilleurs, du schiste friable;

Рune èscaye est une lamelle de schiste (noter scaye: ardoise) ;

– schiste se dit aussi √®scayer√ģye (s.f.);

Рdu fèrè est de la roche dure, de schiste ou de grès, renfermée dans la houille;

– du fo√Ľchin est du schiste sablonneux, rencontr√© au mur et au toit des couches, dans le charbonnage ( ce terme d√©signe aussi un ramassis de d√©chets ou de choses sans valeur) ;

– du tchaufo√Ľ est du charbon m√©lang√© avec du schiste;

– dans la mine, schiste se dit aussi chisse.

 

  1. Floribert Deprêtre et Raoul Nopère, Petit dictionnaire du Wallon du Centre, La Louvière, Imprimerie commerciale et industrielle, 1942.
  2. Robert Dascotte – trois suppl√©ments au Dictionnaire wallon du Centre – BCILL -n¬į28 – √Čditions Cabay – Louvain-La-Neuve – 1985.
  3. Lieu-dit situ√© aux confins de ces deux communes et de la commune d’Haulchin [Thl2] – c’est √† cet endroit que se situent les vignes qui donnent la Cuv√©e Rufus, l’excellent vin mousseux qui fait la nique aux vins de Champagne lors de d√©gus¬≠tations √† l’aveugle.
  4. Robert Dascotte Рla géologie dans le dialecte du Centre in Les Dialectes de Wallonie Рtome 4 Р1975-76.
  5. Robert Dascotte – Le Parler des Houilleurs de Mariemont.

Charles Geerts (√ąl Louvi√©re / La Louvi√®re) - No payis (Notre pays)

(in:¬†√ąl Mouchon d’ Aunia, 373, 1979)

Ernest Haucotte (èl Fayi / Fayt-lez-Manage) - No Cente (Notre Centre)

Sint-Vau (Saint-Vaast) - Notrè-Dame di Montaigu (Notre-Dame de Montaigu)

Houd√® (Houdeng-Aimeries) - cinse du Pont du S√Ęrt (ferme du Pont du Sart)

Go√Ľgn√©re (Hoedeng-Goegnies) - assinse√Ľr (ascenseur)

√ąl R√Ľ (Le Roeulx) ‚Äď co√Ľ du Couvint Sint-Dj√Ęke (cour du couvent Saint-Jacques)

Miau (Mignault) - √®gl√ģje (√©glise)

M√Ęrtche (Marche-lez-Ecaussinnes) - √®l vil√Ędje (le village)

Tie√Ľ (Thieu) - √®l vil√Ędje (le village)

Bousswot (Boussoit)

Havr√© - √®l castiau (le ch√Ęteau)

Maur√Ędje (Maurage)